Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility
Menace glaciale [Teri] Bouton_off
AccueilDernières imagesFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Logo de la barre de navigation

2 participants
Menace glaciale [Teri] Categorie_1Menace glaciale [Teri] Categorie_2_bisMenace glaciale [Teri] Categorie_3
 

Menace glaciale [Teri]

 
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 27 Sep 2022 - 23:44 Message

Super-Héros Indépendant
Super-Héros Indépendant
Réputation Civile
Menace glaciale [Teri] Ji9j36Masculin05/09/198604/02/202223895Taron EgertonBrainster---34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identitéCélibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.Niveau 0Niveau 0SecrèteBrûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game
Réputation Héroïque
Menace glaciale [Teri] Ji9j36Masculin05/09/198604/02/202223895Taron EgertonBrainster---34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identitéCélibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.Niveau 0Niveau 0SecrèteBrûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game
Identité
Menace glaciale [Teri] Ji9j36Masculin05/09/198604/02/202223895Taron EgertonBrainster---34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identitéCélibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.Niveau 0Niveau 0SecrèteBrûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game

Aidan Shepard
Super-Héros Indépendant

Personnage
Menace glaciale [Teri] Ji9j
ϟ Âge : 36
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/09/1986
ϟ Arrivée à Star City : 04/02/2022
ϟ Nombre de Messages : 238
ϟ Nombre de Messages RP : 95
ϟ Célébrité : Taron Egerton
ϟ Crédits : Brainster
ϟ Doublons : ---
ϟ Âge du Personnage : 34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identité
ϟ Statut : Célibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...
ϟ Métier : Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 0 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : Brûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
ϟ Pouvoirs : Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
ϟ Liens Rapides : Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game
Joueur
Menace glaciale [Teri] Ji9j
ϟ Âge : 36
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/09/1986
ϟ Arrivée à Star City : 04/02/2022
ϟ Nombre de Messages : 238
ϟ Nombre de Messages RP : 95
ϟ Célébrité : Taron Egerton
ϟ Crédits : Brainster
ϟ Doublons : ---
ϟ Âge du Personnage : 34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identité
ϟ Statut : Célibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...
ϟ Métier : Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 0 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : Brûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
ϟ Pouvoirs : Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
ϟ Liens Rapides : Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game

Menace glaciale >  @Teri Lynn


suite direct de ce rp

Hauteur glaciale. Montagnes enneigées. Lieu perdu au milieu de nulle part, bien loin de toute trace de civilisation. Le soleil est éclatant. Le vent est entièrement absent. Ciel bleu et entièrement dégagé pour un accueil des plus resplendissants. Que demander de mieux pour des retrouvailles en bonne et due forme?

Ce paysage à des milliers de kilomètres de Star City accueille en son sein une ombre, une silhouette. Silhouette d’une entité théoriquement disparue et éteinte depuis bien des décennies aujourd’hui. Il n’y a rien d’hospitalier en ces terres. Mais c’est précisément la raison pour laquelle notre mystérieux individu à choisi ce lieu plus qu’un autre. Il ne s’agissait pas d’une forêt dans laquelle on se perdait. Ni même d’un désert dans lequel le poids du sable et de la chaleur plongerait ses pensionnaires dans des visions et des mirages incontrôlables. L’option était d’ailleurs intéressante mais il y préférait la morsure glaciale du froid. Les pics rendent le lieu moins accessible. Les vents, s’ils deviennent violents, emportent dans le néant toute tentative de secours. La neige, la glace, quant à elles, sont à même de vous emporter dans une mort lente et inévitable… Et puis surtout, pourquoi se priver d’infliger à votre cible un mal par lequel elle a été précédemment damnée?!

“Les dispositifs sont en place monsieur.” Le masque qui recouvre le visage de cette ombre dissimule le sourire satisfait qui s’exprime sur son visage. ‘Parfait’ se dit-il intérieurement. “Très bien, activez vos téléporteurs et exfiltration en attente de nouvelles instructions” Siffla sa voix qui terminait de poser son petit cadeau. L’entité ne se moquait clairement pas de son invité surprise. Un petit rocher accueillait un écrin dans lequel se trouvait une vieille coupure de presse faisant acte de la disparition du Phantom, la nuit même de son ultime affrontement contre Mastermind. Juste à ses côtés, un petit mot cartonné sur lequel était indiqué un ‘Bon retour parmi les vivants, Phantom !’ et, pour accompagner le tout, un morceau déchiré de l’écharpe de notre ancien justicier. L’hôte de ces retrouvailles ne voulaient pas réellement laisser de doute quant à sa potentielle identité. Bien sûr, il aurait pu signer cela de sa main, de son pseudonyme entier. Il préféra toutefois la saveur d’un M calligraphie sous le couvercle de l’écrin. Un joli M stylisé, de couleur dorée. Mais ce piège nécessitait une précision chirurgicale. L’individu n’était pas du genre à laisser le moindre élément au hasard. Voilà pourquoi le mécanisme d’ouverture de la boîte faisait office de détonateur à distance pour des charges sismiques placées au sommet des pics entourant la zone d’accueil pour les deux invités. Le loquet de fermeture était par ailleurs muni d’une micro caméra afin que l’organisateur de cet événement puisse s’assurer du visuel de sa cible avant le début du spectacle. Tout était en place, y comprit le marqueur de téléportation auquel était relié l’autre paquet cadeau que le mystérieux donateur avait fait entreposer chez l’ancien Phantom.

Après neuf décennies passée, et grâce au talent d’une sergente particulièrement efficace, il avait enfin pu mettre un nom sur le visage de ce justicier du passé. Il était temps que la partie reprenne afin d’en finir une bonne fois pour toute !

***

La sensation d’être vivant. Plus vivant que jamais. Comme si le corps purgeait définitivement toute trace d’une cryogénisation laissant quelques reflux tenaces malgré ces quasi six derniers mois. Ce soir, Aidan venait de passer d’un extrême à l’autre sans même avoir eu le temps de se retourner ou d’en prendre conscience. Il était à la limite du visiteur clandestin cherchant à éviter plus que tout l’unique personne qu’il avait réellement envie de revoir. Il avait cherché à noyer une vérité, masquer un fait pour finalement se confondre en excuse, avouer la ‘faute commise’ et finir cette soirée avec nul autre que cette même personne l’accompagnant jusque chez lui. Du stade coupable et pas fier, il était désormais cet homme flottant sur un petit nuage fragile, précieux, ranimant un coeur endolori depuis trop longtemps et réchauffant des entrailles encore glacées de son voyage temporel. Une fois encore, difficile de savoir où tout cela mènerait mais il n’en n’avait cure ! Preuve en était ce passage en ascenseur, les conduisant jusqu’à l’étage où vivait Aidan, alors que l’ancien Phantom totalement démasqué se complaisait à savourer amoureusement les lèvres de son amante. La douceur initiale du premier baiser faisait certainement davantage place à une ambiance plus langoureuse et appuyée mais nullement déplaisante. Une partie de son être vibrait comme s’il redevenait un jeune homme revivant l’intensité d’un premier rendez-vous. Ce même rendez-vous où l’assurance se mêle à la maladresse, la confiance à la gêne, le sang-froid à la timidité. Néanmoins, le visiteur de l’ancien siècle ne pouvait nier un confort excessivement important : tout semblait naturel en réalité. Il agissait et réagissait à l’instinct, pouvant laisser entrevoir un naturel plus passionné et entrevoir un aspect moins innocent de son ancienne référente. “J’ai toujours maudit cet immeuble pour ne pas avoir assez d’étages…” Souffla-t-il dans un murmure taquin à l’arrivée de l’ascenseur, quittant dès lors les lèvres de l’utopienne.

Traversant le couloir, il reprit son trousseau de clés en main. “Ah… Je n’ai pas eu l’occasion de t’en parler jusqu’à présent mais, depuis la dernière fois que tu es venue j’ai… J’ai un compagnon en plus, en fait…” Sourit-il, étonnement un peu gêné sans même trop savoir pourquoi d’ailleurs. “Il s’appelle Silver ! C’est un amour… J’espère juste qu’il va pas trop te chahuter comme mon assistant social la dernière fois.” Rit-il tout en venant déverrouiller la porte de son appartement. Avait-il bien fait de prévenir d’une existence en plus dans les lieux? Eh bien oui ! D’autant plus avec la rapidité à laquelle un molosse métallique s’annonça pour mieux sauter affectueusement sur Aidan. “Oui, mon beau ! Je suis rentré… Du calme, du calme… Assis ! Assis !” Souffla-t-il, faisant descendre la créature robotique qui s'exécute avant que notre ami ne vienne s’agenouiller face à elle. “C’est bien Silver, bon gamin…” Étrange spectacle très certainement que de voir Aidan se retrouver à frotter le sommet du crâne métallique d’un animal qui semble toutefois manifester et ressentir du plaisir et de la satisfaction à ce geste. “J’ai quelqu’un à te présenter… Mais tu te tiens bien, hein? Elle est très gentille, et je suis certain qu’elle sera ravie de te rencontrer elle aussi !” Tel un véritable chien, c’est assis avec sa queue métallique remuante et sa langue artificielle pendouillant que le robot observe son maître. Un petit coup d’oeil en coin est lancé à son amante pour qu’elle s’approche à son tour. “Silver, je te présente Thereylin… Thereylin, voici le fameux Silver !” Rictus en coin, le temps était donc venu pour l’utopienne et la créature de faire connaissance. À l’étonnement plus qu’agréable du propriétaire des lieux, Silver sembla de bien meilleure composition qu’à l’égard d’autres visiteurs. “Je vais vous laisser sympathiser, je vais changer mon bandage… Fais comme chez toi.” Clin d’oeil complice offert en même temps qu’un baiser volé et l’ancien justicier pris congé de ses deux partenaires.

Petit passage par la salle de bain nécessaire, Aidan libéra sa main moyennement valide pour voir l’étendue des dégâts. Ca se résorbait mais c’était encore loin d’être le top de la forme. Puis, même si ça n’avait pas été grand chose, il avait senti cette douleur latente se réveiller lorsqu’il avait voulu serrer la main de son utopienne. Peut-être serait-il de bon ton de laisser plutôt respirer un peu sa main et d’oublier bandage et attelle jusqu’au lendemain… Mais ce n’est pas pour autant qu’il faudra faire abstraction d’une bonne dose de gel anti-douleur. Aidan glissa ainsi jusqu’à sa chambre mais toute raison initiale fut entravée et mise à mal par un étrange paquet ornant le centre de son lit. Premier réflexe? Un coup d’oeil à la double fenêtre de la pièce : totalement fermée. Silver n’était pas énervé, ni excité. Qu’est-ce que ça voulait dire? Une enveloppe était posée contre la boite de taille plus ou moins moyenne, voire petite. Elle portait son prénom et son nom. Sourcils froncés, il n’attendit pas plus de temps pour ouvrir le contenu de ladite enveloppe où un papier aux multiples inscriptions reposait.

Monsieur Shepard,

Nous apprécions toute l’expertise, l’intérêt et le sérieux avec lequel vous vous investissez dans l’élaboration de votre ouvrage sur Utopie.

Afin de vous remercier pour vos efforts, nous vous prions d’accepter le présent ci-joint. Ce dernier vous ouvrira une nouvelle porte sur le savoir et la technologie utopienne.
Pas de nom. Pas de signature. Absolument rien. N’aimant absolument pas ça DU TOUT, Aidan attrapa la boîte sans l’ouvrir, conservant le papier dactylographié avec et revint dans le séjour. “Thereylin…” Son expression était devenue beaucoup plus sérieuse, fermée et concentrée qu’au moment de la quitter. “Je viens de trouver ce mot sur mon lit, à côté de cette boite…” Il tendit le mot à son amante, lui laissant le soin de vérifier par elle-même tout en profitant de son côté pour venir déballer et ouvrir cette petite boîte mystère. “Tu es au courant de quelque chose?” Aidan ne doutait pas de la générosité utopienne, que du contraire. Ceci dit, les potentielles entrées par effraction pour balancer une boîte mystère ne faisait vraiment pas partie des choses qu’il appréciait. “Qu’est-ce que c’est que ce truc?!” Finit-il en découvrant le contenu du ‘cadeau’...

 
Revenir en haut Aller en bas



Voir le profil de l'utilisateur
Sam 8 Oct 2022 - 11:25 Message

Sergent de l'UNISON
Sergent de l'UNISON
Réputation Civile
L'Emissaire30Féminin26/08/199215/06/2021560231Naomi ScottCorahSia Anderson35 CélibataireAmbassadrice d'Utopie, Sergent/Enquêtrice de l'UnisonNiveau 5Niveau 4RévéléeBrune, cheveux raides arrivant au milieu du dos, 1m70, yeux noisettes.
Un petit tatouage au poignet
CAPACITÉ & POUVOIRS

- Experte du combat au bâton
- Mémoire eidétique
- Profilage
- Espérance de vie accrue (200 ans) et vieillissement lent
- Super-force (10T) & résistance physique
-Connexion au Coeur : Avec son esprit, Teri peut manipuler la technologie utopienne et d'accéder aux connaissances du Coeur (une sorte de super internet utopien)
-Communication mentale
-Télékinésie



ÉQUIPEMENT :
- Bâton de combat en orichalque pouvant changer de forme (bijou) et de taille (de 50cm à 2 mètres) à la demande de Teri

- Artefact utopien : Bracelet qui lui permet de matérialiser un champ de force dans un rayon de 1 à 2m autour d'elle.

-Armure utopienne (tenue discrète, par balle)
Réputation Héroïque
L'Emissaire30Féminin26/08/199215/06/2021560231Naomi ScottCorahSia Anderson35 CélibataireAmbassadrice d'Utopie, Sergent/Enquêtrice de l'UnisonNiveau 5Niveau 4RévéléeBrune, cheveux raides arrivant au milieu du dos, 1m70, yeux noisettes.
Un petit tatouage au poignet
CAPACITÉ & POUVOIRS

- Experte du combat au bâton
- Mémoire eidétique
- Profilage
- Espérance de vie accrue (200 ans) et vieillissement lent
- Super-force (10T) & résistance physique
-Connexion au Coeur : Avec son esprit, Teri peut manipuler la technologie utopienne et d'accéder aux connaissances du Coeur (une sorte de super internet utopien)
-Communication mentale
-Télékinésie



ÉQUIPEMENT :
- Bâton de combat en orichalque pouvant changer de forme (bijou) et de taille (de 50cm à 2 mètres) à la demande de Teri

- Artefact utopien : Bracelet qui lui permet de matérialiser un champ de force dans un rayon de 1 à 2m autour d'elle.

-Armure utopienne (tenue discrète, par balle)
Identité
L'Emissaire30Féminin26/08/199215/06/2021560231Naomi ScottCorahSia Anderson35 CélibataireAmbassadrice d'Utopie, Sergent/Enquêtrice de l'UnisonNiveau 5Niveau 4RévéléeBrune, cheveux raides arrivant au milieu du dos, 1m70, yeux noisettes.
Un petit tatouage au poignet
CAPACITÉ & POUVOIRS

- Experte du combat au bâton
- Mémoire eidétique
- Profilage
- Espérance de vie accrue (200 ans) et vieillissement lent
- Super-force (10T) & résistance physique
-Connexion au Coeur : Avec son esprit, Teri peut manipuler la technologie utopienne et d'accéder aux connaissances du Coeur (une sorte de super internet utopien)
-Communication mentale
-Télékinésie



ÉQUIPEMENT :
- Bâton de combat en orichalque pouvant changer de forme (bijou) et de taille (de 50cm à 2 mètres) à la demande de Teri

- Artefact utopien : Bracelet qui lui permet de matérialiser un champ de force dans un rayon de 1 à 2m autour d'elle.

-Armure utopienne (tenue discrète, par balle)

Teri Lynn
Sergent de l'UNISON

Personnage
L'Emissaire
ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 26/08/1992
ϟ Arrivée à Star City : 15/06/2021
ϟ Nombre de Messages : 560
ϟ Nombre de Messages RP : 231
ϟ Célébrité : Naomi Scott
ϟ Crédits : Corah
ϟ Doublons : Sia Anderson
ϟ Âge du Personnage : 35
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Ambassadrice d'Utopie, Sergent/Enquêtrice de l'Unison
ϟ Réputation Civile : Niveau 5 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 4 ϟ Identité : Révélée
ϟ Signes particuliers : Brune, cheveux raides arrivant au milieu du dos, 1m70, yeux noisettes.
Un petit tatouage au poignet
ϟ Pouvoirs : CAPACITÉ & POUVOIRS

- Experte du combat au bâton
- Mémoire eidétique
- Profilage
- Espérance de vie accrue (200 ans) et vieillissement lent
- Super-force (10T) & résistance physique
-Connexion au Coeur : Avec son esprit, Teri peut manipuler la technologie utopienne et d'accéder aux connaissances du Coeur (une sorte de super internet utopien)
-Communication mentale
-Télékinésie



ÉQUIPEMENT :
- Bâton de combat en orichalque pouvant changer de forme (bijou) et de taille (de 50cm à 2 mètres) à la demande de Teri

- Artefact utopien : Bracelet qui lui permet de matérialiser un champ de force dans un rayon de 1 à 2m autour d'elle.

-Armure utopienne (tenue discrète, par balle)
ϟ Liens Rapides :
Joueur
L'Emissaire
ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 26/08/1992
ϟ Arrivée à Star City : 15/06/2021
ϟ Nombre de Messages : 560
ϟ Nombre de Messages RP : 231
ϟ Célébrité : Naomi Scott
ϟ Crédits : Corah
ϟ Doublons : Sia Anderson
ϟ Âge du Personnage : 35
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Ambassadrice d'Utopie, Sergent/Enquêtrice de l'Unison
ϟ Réputation Civile : Niveau 5 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 4 ϟ Identité : Révélée
ϟ Signes particuliers : Brune, cheveux raides arrivant au milieu du dos, 1m70, yeux noisettes.
Un petit tatouage au poignet
ϟ Pouvoirs : CAPACITÉ & POUVOIRS

- Experte du combat au bâton
- Mémoire eidétique
- Profilage
- Espérance de vie accrue (200 ans) et vieillissement lent
- Super-force (10T) & résistance physique
-Connexion au Coeur : Avec son esprit, Teri peut manipuler la technologie utopienne et d'accéder aux connaissances du Coeur (une sorte de super internet utopien)
-Communication mentale
-Télékinésie



ÉQUIPEMENT :
- Bâton de combat en orichalque pouvant changer de forme (bijou) et de taille (de 50cm à 2 mètres) à la demande de Teri

- Artefact utopien : Bracelet qui lui permet de matérialiser un champ de force dans un rayon de 1 à 2m autour d'elle.

-Armure utopienne (tenue discrète, par balle)
ϟ Liens Rapides :
“Je ne rentrerai peut-être pas ce soir”, prévint-elle son frère.

S'ensuivit une petite conversation mentale et bon enfant où Kaidan, après avoir fait son curieux, finit par se retirer sans se montrer intrusif. Il savait qu’il y avait anguille sous roche et qu’elle ne découchait pas pour le travail, et son petit doigt soufflait à Thereylin qu’elle allait avoir droit à un interrogatoire en bonne et due forme le lendemain. De toute façon, la jeune femme savait qu’elle ne garderait pas longtemps le secret, son jumeau et elle, malgré leurs différences de caractère, avaient toujours été fusionnels. Les années passées loin de lui avaient été une souffrance et elle savait qu’elle était la principale raison pour laquelle Kaidan s’était porté volontaire pour s'enrôler dans la première vague de renfort pendant le conflit contre le système Terminus. C’était aussi pour rester près d’elle, car il avait fini par comprendre qu’elle ne rentrerait pas à la maison et qu’il avait un prétexte pour rester à ses côtés, qu’il s’était engagé pour rester à Star City et collaborer avec l’UNISON en tant que physicien référent. Kaidan n’avait jamais partagé son amour pour l’humanité ni sa passion dévorante pour l’aventure et l’inconnu… Il n’avait jamais compris la soif dévorante de sa soeur pour tout ce qui était interdit. Cela ne l’avait jamais empêché de la suivre dans ses bêtises depuis leur plus jeune âge.

La première pensée de Thereylin, dans cet ascenseur, fut de se dire que la température montait en flèche et qu’elle n’allait pas garder longtemps son gilet en laine qu’elle avait enfilé à la plage à cause de la fraîcheur et de l'humidité nocturne. A dire vrai, elle ne serait pas la seule à ôter des couches… Aidan ne lui avait jamais paru aussi désirable qu’à cet instant où, lovée contre lui, ils échangeaient des baisers langoureux et très suggestifs.

Elle pouffa en entendant sa plaisanterie et se recula à contrecœur.

-Tu veux redescendre ? le charria-t-elle en poussant la porte.

Elle le suivit jusqu’à son appartement et fut accueilli par une drôle d’énergumène…

-Tu as adopté un robot de compagnie ? s’étonna Thereylin qui ignorait que son amant s’intéressait aux intelligences artificielles.

Elle fit un sourire chaleureux à Aidan qui s’éclipsait dans la salle de bains et s’agenouilla pour mieux étudier le chien mécanique. Son contact n’était pas très agréable, du fait de l’absence de poils, mais son comportement était bluffant. Un vrai chien ! Où Aidan l'avait-il obtenu ? Était-ce une manière de tromper la solitude ou bien cherchait-il avant tout la sécurité ?

-Oui ? répondit-elle à l’appel de son ami.

Elle repoussa doucement le chien et se redressa pour rejoindre Aidan dans la chambre.

-Qu’y a t-il ?


Ses yeux glissèrent sur la boîte et sur le mot et elle fronça les sourcils.

-Non… Ce n’est pas de mon fait.

Son gouvernement aurait-il pris une initiative sans l’informer ? Très peu probable, et cela n’expliquerait de toute façon pas comment cette boite était arrivée ici. Un plis inquiet barra le front de la jeune femme qui gardait bien à l’esprit le racisme dont elle était parfois la cible et qui avait déjà failli lui coûter la vie. Quelqu’un cherchait-il à s’attaquer à Aidan de part son lien avec les utopiens ?

-Tu ne devrais peut-être pas ouvrir cette b…

Trop tard. Bon, ça ne ressemblait pas à un explosif, songea la jeune femme à moitié rassurée. Elle se rapprocha pour examiner l’objet de plus près et fronça les sourcils.

-C’est étrange…

Ca l’était, oui… A première vue, cet objet lui rappelait un peu la technologie de son pays, et pourtant, l’objet semblait inerte, “mort”... Il ne répondait pas à son esprit, ne réagissait pas à ses sollicitations…
Avec plus de temps, elle aurait sollicité le Coeur pour rechercher des correspondances avec la base de données utopienne. Si cet objet était de chez elle, le Coeur saurait lui donner sa fonction. Mais elle n’en eut pas le temps…

Un battement de cil plus tard, un froid mordant la saisit et plus intensément au niveau des pieds et des chevilles… De la neige, un ciel dégagé ! Mais qu’est-ce que c’était que ces conneries ?!
La jeune femme se retourna vivement, cherchant partout autour d’elle. Ils avaient été téléportés en pleine montagne ! Si le paysage était à tomber, cela n’en demeurait pas moins très inquiétant… D’autant qu’ils n’étaient pas du tout vêtus pour faire face à ces températures ni à la neige ! Teri  regretta soudain de ne porter qu’un léger gilet passé rapidement pour la protéger de l’humidité du bord de plage en soirée.
Qui les avait envoyés ici ? Pourquoi ?!

Question qui trouva une vague réponse lorsqu’elle aperçut le récepteur du téléporteur… Et la lettre destinée à Aidan.

-Aidan… souffla Thereylin d’une voix blanche en entendant soudain le craquement typique annonciateur d’une catastrophe… AIDAN ! Cria-t-elle pour attirer son attention en pointant du doigt le tapis de neige qui commençait à glisser vers eux.

UNE AVALANCHE !!

Son premier réflexe le plus instinctif fut de vouloir courir… mais son bon sens la rattrapa et elle se força à réfléchir à très vive allure. Elle pouvait s’en sortir, s’envoler et survivre… Mais elle savait pas avance qu’elle serait incapable d’emporter son amant avec elle, il était trop lourd. La vérité s’imposa brusquement à elle : si elle l’abandonnait, il mourrait ici.

Ça n'arriverait pas. Il fallait qu’elle trouve une solution. Elle DEVAIT trouver une solution !
Oui… il y en avait une.

-Reste ici ! hurla-t-elle pour couvrir le rugissement de la glace qui se rapprochait à vue d’oeil.

En premier lieu, elle matérialisa son baton d’orichalque dans la main au plus haut de sa taille, deux mètres, et le planta dans le sol pour leur faire un point d’ancrage et un repère au cas où ils se retrouveraient plongés dans le noir - ce qui allait très vite arriver.

-Accroche toi ! Intima la jeune femme en regardant, très inquiète, la vague de neige et de roche déferler sur eux.

Elle tendit la main face à l’avalanche, déterminée à affronter le monstre qui s’apprêtait à les engloutir. Son artefact serait-il assez puissant pour résister à la pression ? se demanda t-elle terrifiée.

L’impact allait avoir lieu dans trois… deux… un…

Un dôme d’énergie de deux mètres de diamètre les entoura au dernier instant. La neige le percuta de plein fouet et glissa pour venir les recouvrir. La lumière disparut, ils se retrouvèrent engloutis sous un manteau de neige qui les préservait soudain du bruit et du froid mordant extérieur…

-Aidan écoute moi ! dit-elle, tirant son téléphone de sa poche pour les éclairer un peu. Le champ de force va disparaître dans une minute et j’ignore ce qui va se passer après ça… Avec un peu de chance, la neige au-dessus ne s’effondrera pas sur nous…  Si tu sais qui nous attaque, dis le moi vite ! Je veux savoir si on va se faire tirer à vue si on sort de là.

L’avalanche allait provoquer une épaisse brume qui les protègerait du regard mais on ne savait jamais…
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 20 Oct 2022 - 3:49 Message

Super-Héros Indépendant
Super-Héros Indépendant
Réputation Civile
Menace glaciale [Teri] Ji9j36Masculin05/09/198604/02/202223895Taron EgertonBrainster---34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identitéCélibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.Niveau 0Niveau 0SecrèteBrûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game
Réputation Héroïque
Menace glaciale [Teri] Ji9j36Masculin05/09/198604/02/202223895Taron EgertonBrainster---34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identitéCélibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.Niveau 0Niveau 0SecrèteBrûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game
Identité
Menace glaciale [Teri] Ji9j36Masculin05/09/198604/02/202223895Taron EgertonBrainster---34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identitéCélibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.Niveau 0Niveau 0SecrèteBrûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game

Aidan Shepard
Super-Héros Indépendant

Personnage
Menace glaciale [Teri] Ji9j
ϟ Âge : 36
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/09/1986
ϟ Arrivée à Star City : 04/02/2022
ϟ Nombre de Messages : 238
ϟ Nombre de Messages RP : 95
ϟ Célébrité : Taron Egerton
ϟ Crédits : Brainster
ϟ Doublons : ---
ϟ Âge du Personnage : 34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identité
ϟ Statut : Célibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...
ϟ Métier : Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 0 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : Brûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
ϟ Pouvoirs : Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
ϟ Liens Rapides : Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game
Joueur
Menace glaciale [Teri] Ji9j
ϟ Âge : 36
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/09/1986
ϟ Arrivée à Star City : 04/02/2022
ϟ Nombre de Messages : 238
ϟ Nombre de Messages RP : 95
ϟ Célébrité : Taron Egerton
ϟ Crédits : Brainster
ϟ Doublons : ---
ϟ Âge du Personnage : 34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identité
ϟ Statut : Célibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...
ϟ Métier : Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 0 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : Brûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
ϟ Pouvoirs : Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
ϟ Liens Rapides : Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game

Menace glaciale >  @Teri Lynn


Notre ami aurait tellement voulu poursuivre le déroulement initial de cette soirée. Un rapprochement peut-être trop longuement attendu ou même inespéré. Cette sensation de se ressentir pleinement vivant et à l’aise dans ce futur qui s’avérait un nouveau présent pas toujours des plus confortables. Il aurait aimé pouvoir donner suite aux rapprochements se manifestant entre Teri et lui. Il aurait mille fois préféré envoyer Silver se coucher, ou même le débrancher, pour que l’appartement accueille selon leurs envies l’expression de leur désir et de leur intimité exprimée. Aidan aurait clairement souhaité ne pas avoir de bandages à changer ni même devoir passer par sa chambre. Et, à choisir, le fait de ne pas avoir reçu de visite surprise et de cadeau imprévu aurait été plus que favorable et déterminant pour cet enchaînement d'événements qui ne se réaliserait pas selon les espérances.

Sans doute qu’un peu plus de sagacité et de retenue de l’ancien Phantom eut été apprécié, surtout malgré la vaine tentative de prévention de l’Émissaire. C’est instinctivement que Aidan avait ouvert la boite pour voir ce qu’il en était. Pour le même pris, le colis pouvait être une bombe réglée pour exploser dès l’ouverture du paquet. En cela, notre centenaire pouvait s’estimer heureux que son courage ne lui ait pas été fatal. “Hum? Ca te dit quelque chose?” S’enquit-il immédiatement sous la locution de Thereylin. Est-ce que cet objet appartenait effectivement à la technologie utopienne? Ou bien se voulait-il un leurre pour mieux duper et piéger notre principal intéressé? Un mystère qui laissa plus que rapidement place à un autre à l’instant même où l’appartement de notre principal intéressé disparu à la faveur d’un ciel bleu et d’un paysage immaculé de blanc. “Qu’est-ce que…?!” Interjecta-t-il tout en découvrant le lieu de leur nouvelle position. Non mais, vraiment?! De la neige? Des pics montagneux? Des flancs de montagnes vertigineux? Et cette boite beaucoup trop mise en évidence pour être présente par hasard sur l’amoncellement de rocher leur faisant face. “C’est quoi ce délire…” Souffla notre ami tout en s’avançant vers ladite boîte. Un regard interloqué se tourna à l’attention de sa partenaire avant de fixer de nouveau l’objet de ses attentions. Hésitant, il finit par le prendre en main. Il repensait à l’alerte de son amante précédemment. Devait-il l’ouvrir ou non? À nouveau, c’est son instinct, couplé à sa curiosité ceci dit, qui eut le dernier mot. Il ouvrit la boite et en découvrit le contenu, bon gré, mal gré…

Un éclair transcenda Aidan de part en part ! Immobilisé comme s’il venait de se prendre un violent coup de foudre, son corps tremblait de façon moyennement apparente tandis que son front se perla d’une sueur caractéristique et n’étant nullement provoquée par les températures et l’austérité du paysage en présence. Il oublia totalement la douleur à sa main encore blessée quant au poids de la boite et le fait de la tenir. Il n’entendit clairement pas la voix de Thereylin. Toute son attention était tournée vers ce message cartonné, mais encore plus cette coupure de presse et, surtout, ce bout d’écharpe qu’il s’apprêtait à prendre entre les mains lorsque son amante cria. Aidan était comme déconnecté, plongé dans un souvenir traumatique. C’était impossible ! Ca ne pouvait pas être lui. Il ne pouvait pas être de retour ! Pas après toutes ces années ! Comment aurait-il humainement pu être toujours en vie? Il n’aurait pas eu la folie de se cryogéniser pour reprendre une lutte acharnée un siècle plus tard, pas alors que le Phantom, que son ennemi juré, avait été éliminé de l’échiquier. Ca n’avait aucun sens ! Et pourtant… Pourtant… Qui pourrait posséder un morceau de son ancienne écharpe? Et qui pouvait connaître sa double identité? Sans compter cette coupure de presse? Oui, Aidan semble totalement ailleurs et déconnecté de la réalité mais c’est précisément parce que son esprit tourne à une vitesse affolante. “Hm, quoi?!” Sursaute-t-il toutefois lorsque Thereylin se voulut beaucoup plus insistante. “Putain de merde…” Murmura-t-il d’une façon de jurer qu’on ne lui avait jamais connu depuis son réveil. Finalement, la boîte explosive qui pète au moment de l’ouverture aurait pas été plus mal, si…?

L’instinct. Encore l’instinct. Toujours l’instinct. Observant l’immense marée blanche qui s’écoula dans une rencontre fatale et inévitable, il attrapa la main de sa maîtresse pour s’apprêter à courir. Instinct de survie pur et simple, bien qu’accessoirement ridicule. Il fallait avoir la rapidité d’un super courant à une vitesse surhumaine pour espérer échapper à une avalanche. Ce même instinct qui fut rapidement coupé dans son élan pour la voix de son ancienne référente. Intrigué mais lui faisant confiance, il la laisse tenter. Il la laisse agir. Avec intrigue, il observe ce grand bâton être dévoilé et ancré dans le sol. Sous son injonction, il n’hésita pas un instant et passa son bras autour de sa taille tout en venant saisit le bâton de sa main libre tout en affrontant l’avalanche du regard, le regard déterminé et la mâchoire serrée. ‘J’espère que tu sais ce que tu fais…’ Pensa-t-il intérieurement avant de fermer spontanément les yeux au moment de ce qui devait être l’impact fatal et final.

Pénombre brusque et ambiante, il rouvre aussitôt les yeux en relâchant le corps de Teri, tout comme la rigidité du bâton. Il lui fit face tout en l’écoutant effectivement attentivement. Il observe l’étendue de la sphère, du dôme, les protégeant. Il eut un rictus mauvais sous les mots de son amante qu’il vint souligner d’un fin mouvement négatif de tête. “Si c’est ce que je pense, on va pas nous tirer dessus à vue…” Il posa ce regard tellement plus froid mais également tellement plus vif et incisif sur l’utopienne. “Tu me prendrais pour un fou… mais on n’a pas le temps de s’occuper de ça ! Selon de la physique élémentaire, le trou que ça va laisser pourrait tenir si la neige s’est déjà bien compactée. Mais dans tous les cas, on peut pas rester dans ce trou…” Exprima-t-il tout en venant s’agenouiller pour ramasser les éléments du coffret afin de les replacer et renfermer dedans. “Il faut impérativement garder ça ! Je t’expliquerai mais quand on sera sorti de ce merdier, d’accord?” Demande implicite pour qu’elle puisse éventuellement l’embarquer dans son sac, ledit coffret n’étant pas vraiment volumineux, heureusement !

Le temps étant précieusement compté, difficile de connaître l’épaisseur de la neige au-dessus de leur tête. Aidan était déjà plus que secoué par le contenu de ce coffret et celui vers qui il ramenait. Savoir comment ils allaient sortir de là était une autre question désormais ! Mais il allait du fait que la situation plus qu’inextricable dans laquelle ils se trouvaient tous les deux ne favorisait aucunement le calme et la sérénité en termes de réflexion. Disons même que cela rajoutait au tumulte traversant l’esprit de l’ancien Phantom ne pouvant aucunement accepter l’éventualité que Thereylin se rajoute à la liste des noms qu’il avait dû sacrifier au nom de cette guerre incessante avec sa némésis. Nervosité. Stress. Panique. Colère. De la rage même résonne en lui. Il ne s’est jamais senti sous une telle tension de toute son existence, ni sous une tension qu’aurait pu lui faire connaître l'Émissaire dans un autre contexte plus agréable, non. Ce coup monté? Ce retour? Mastermind? Réellement? Mais n’a-t-il pas dit qu’il reviendrait sur le sujet plus tard? Aidan est désorienté à tel point qu’il fixe les contours du dôme autant que le bâton de son utopienne mais sans être capable d’avoir la moindre idée. Il serait plus proche de la suffocation d’un stress totalement incontrôlable. “On pourrait… Je… On devrait… Thereylin je… Je sais pas… Je sais pas…” Rajoutons à celà une dose de peur et de culpabilité qui s’invite au pire des moments alors que l’homme vient passer ses mains sur son visage. Nerveux. Des mains qui se floutent. Des doigts, des poignets et des avant-bras qui s’étiolent et commencent à disparaître… Autant que ce visage. Ce visage dont la moitié est emportée par l’invisible sans que Aidan n’en n’ait conscience…

 
Revenir en haut Aller en bas



Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 20 Oct 2022 - 21:36 Message

Sergent de l'UNISON
Sergent de l'UNISON
Réputation Civile
L'Emissaire30Féminin26/08/199215/06/2021560231Naomi ScottCorahSia Anderson35 CélibataireAmbassadrice d'Utopie, Sergent/Enquêtrice de l'UnisonNiveau 5Niveau 4RévéléeBrune, cheveux raides arrivant au milieu du dos, 1m70, yeux noisettes.
Un petit tatouage au poignet
CAPACITÉ & POUVOIRS

- Experte du combat au bâton
- Mémoire eidétique
- Profilage
- Espérance de vie accrue (200 ans) et vieillissement lent
- Super-force (10T) & résistance physique
-Connexion au Coeur : Avec son esprit, Teri peut manipuler la technologie utopienne et d'accéder aux connaissances du Coeur (une sorte de super internet utopien)
-Communication mentale
-Télékinésie



ÉQUIPEMENT :
- Bâton de combat en orichalque pouvant changer de forme (bijou) et de taille (de 50cm à 2 mètres) à la demande de Teri

- Artefact utopien : Bracelet qui lui permet de matérialiser un champ de force dans un rayon de 1 à 2m autour d'elle.

-Armure utopienne (tenue discrète, par balle)
Réputation Héroïque
L'Emissaire30Féminin26/08/199215/06/2021560231Naomi ScottCorahSia Anderson35 CélibataireAmbassadrice d'Utopie, Sergent/Enquêtrice de l'UnisonNiveau 5Niveau 4RévéléeBrune, cheveux raides arrivant au milieu du dos, 1m70, yeux noisettes.
Un petit tatouage au poignet
CAPACITÉ & POUVOIRS

- Experte du combat au bâton
- Mémoire eidétique
- Profilage
- Espérance de vie accrue (200 ans) et vieillissement lent
- Super-force (10T) & résistance physique
-Connexion au Coeur : Avec son esprit, Teri peut manipuler la technologie utopienne et d'accéder aux connaissances du Coeur (une sorte de super internet utopien)
-Communication mentale
-Télékinésie



ÉQUIPEMENT :
- Bâton de combat en orichalque pouvant changer de forme (bijou) et de taille (de 50cm à 2 mètres) à la demande de Teri

- Artefact utopien : Bracelet qui lui permet de matérialiser un champ de force dans un rayon de 1 à 2m autour d'elle.

-Armure utopienne (tenue discrète, par balle)
Identité
L'Emissaire30Féminin26/08/199215/06/2021560231Naomi ScottCorahSia Anderson35 CélibataireAmbassadrice d'Utopie, Sergent/Enquêtrice de l'UnisonNiveau 5Niveau 4RévéléeBrune, cheveux raides arrivant au milieu du dos, 1m70, yeux noisettes.
Un petit tatouage au poignet
CAPACITÉ & POUVOIRS

- Experte du combat au bâton
- Mémoire eidétique
- Profilage
- Espérance de vie accrue (200 ans) et vieillissement lent
- Super-force (10T) & résistance physique
-Connexion au Coeur : Avec son esprit, Teri peut manipuler la technologie utopienne et d'accéder aux connaissances du Coeur (une sorte de super internet utopien)
-Communication mentale
-Télékinésie



ÉQUIPEMENT :
- Bâton de combat en orichalque pouvant changer de forme (bijou) et de taille (de 50cm à 2 mètres) à la demande de Teri

- Artefact utopien : Bracelet qui lui permet de matérialiser un champ de force dans un rayon de 1 à 2m autour d'elle.

-Armure utopienne (tenue discrète, par balle)

Teri Lynn
Sergent de l'UNISON

Personnage
L'Emissaire
ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 26/08/1992
ϟ Arrivée à Star City : 15/06/2021
ϟ Nombre de Messages : 560
ϟ Nombre de Messages RP : 231
ϟ Célébrité : Naomi Scott
ϟ Crédits : Corah
ϟ Doublons : Sia Anderson
ϟ Âge du Personnage : 35
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Ambassadrice d'Utopie, Sergent/Enquêtrice de l'Unison
ϟ Réputation Civile : Niveau 5 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 4 ϟ Identité : Révélée
ϟ Signes particuliers : Brune, cheveux raides arrivant au milieu du dos, 1m70, yeux noisettes.
Un petit tatouage au poignet
ϟ Pouvoirs : CAPACITÉ & POUVOIRS

- Experte du combat au bâton
- Mémoire eidétique
- Profilage
- Espérance de vie accrue (200 ans) et vieillissement lent
- Super-force (10T) & résistance physique
-Connexion au Coeur : Avec son esprit, Teri peut manipuler la technologie utopienne et d'accéder aux connaissances du Coeur (une sorte de super internet utopien)
-Communication mentale
-Télékinésie



ÉQUIPEMENT :
- Bâton de combat en orichalque pouvant changer de forme (bijou) et de taille (de 50cm à 2 mètres) à la demande de Teri

- Artefact utopien : Bracelet qui lui permet de matérialiser un champ de force dans un rayon de 1 à 2m autour d'elle.

-Armure utopienne (tenue discrète, par balle)
ϟ Liens Rapides :
Joueur
L'Emissaire
ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 26/08/1992
ϟ Arrivée à Star City : 15/06/2021
ϟ Nombre de Messages : 560
ϟ Nombre de Messages RP : 231
ϟ Célébrité : Naomi Scott
ϟ Crédits : Corah
ϟ Doublons : Sia Anderson
ϟ Âge du Personnage : 35
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Ambassadrice d'Utopie, Sergent/Enquêtrice de l'Unison
ϟ Réputation Civile : Niveau 5 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 4 ϟ Identité : Révélée
ϟ Signes particuliers : Brune, cheveux raides arrivant au milieu du dos, 1m70, yeux noisettes.
Un petit tatouage au poignet
ϟ Pouvoirs : CAPACITÉ & POUVOIRS

- Experte du combat au bâton
- Mémoire eidétique
- Profilage
- Espérance de vie accrue (200 ans) et vieillissement lent
- Super-force (10T) & résistance physique
-Connexion au Coeur : Avec son esprit, Teri peut manipuler la technologie utopienne et d'accéder aux connaissances du Coeur (une sorte de super internet utopien)
-Communication mentale
-Télékinésie



ÉQUIPEMENT :
- Bâton de combat en orichalque pouvant changer de forme (bijou) et de taille (de 50cm à 2 mètres) à la demande de Teri

- Artefact utopien : Bracelet qui lui permet de matérialiser un champ de force dans un rayon de 1 à 2m autour d'elle.

-Armure utopienne (tenue discrète, par balle)
ϟ Liens Rapides :
Thereylin soupira. Selon les lois de la physique, la neige pouvait s’effondrer autant que rester en suspension… Et ils n’avaient aucun moyen de savoir ce qui allait se passer. Elle soupira en comprenant qu’Aidan comptait jouer au mystérieux. Dans ces circonstances, la rétention d’informations l’incommodait quelque peu… Mais elle n’avait pas le temps de le secouer pour lui tirer les vers du nez, elle accepta donc de prendre son coffret et le glissa dans son sac à main tout en se demandant si elle arriverait à sortir d’ici en traînant ledit sac.

- Tu as intérêt à me raconter tout ce que tu sais quand on sera sortis de ce trou…

Comment ne pas ressentir de l’agacement, voire de la colère quand on passait d’une agréable soirée sensuelle à la plage à une téléportation en pleine montagne glacée de laquelle dégringolait une avalanche ?! Quelqu’un avait voulu les tuer. Ou plutôt, quelqu’un avait ciblé Aidan, spécifiquement, en prétextant son lien avec les utopiens. Quelqu’un que son ami avait visiblement identifié et qu’il refusait de nommer pour le moment…

Et quand bien même ils arriveraient à s’extraire de leur bulle d’air, qu’arriverait-il une fois dehors ? Ils allaient geler ! Aidan avait l’air convaincu qu’ils ne se feraient pas attaquer…
Où se trouvaient-ils… ? se demanda-t-elle en sollicitant sa connexion au Cœur. La réponse lui apparut rapidement alors qu’elle se visualisait sur la carte du monde. L’Alaska. Sept mille kilomètres parcourus en un battement de cils… Teri eut un vertige et se fit violence pour encaisser le choc. Ils allaient avoir besoin d’aide… Mais cette aide arriverait-elle avant ou après qu’ils soient morts de froid ?

Et Aidan qui paniquait… il y avait de quoi, oui… Leur situation était catastrophique.

Thereylin se figea soudain, fronçant les sourcils.
Euh…
Attends voir…
Elle leva brusquement la lampe de son téléphone pour la braquer sur le visage d’Aidan, se demandant si elle était déjà victime du manque d’oxygène… Et lui lança un regard alarmé. Sa main se posa sur la joue de son ami, dessinant les contours d’une chose qu’elle ne pouvait plus voir mais qu’elle sentait sous la paume de sa main…

-Mais qu’est-ce qui se passe ?! demanda-t-elle d’un air ahuri.

Avait-elle pris un coup sur la tête ? Non, son champ de force les avait protégé avant l’impact. Quant à l’oxygène… Les hallucinations arrivaient trop rapidement, elle ne ressentait pas les autres symptômes du manque (symptômes qui se listèrent dans sa tête sous l’impulsion du Coeur et qu’elle balaya. Elle ne voulait pas y penser…).

Quelques secondes plus tard, le champ de force se dématérialisa exactement comme Thereylin l’avait prédit et elle se fit asperger d’un peu de neige qui la fit frissonner. La majorité resta néanmoins en suspension dans les airs…

Grimper se révéla particulièrement difficile. Thereylin tenta d’utiliser son pouvoir pour repousser la neige, mais le poids de cette dernière rendit l’exercice très délicat. Ils parvinrent finalement à s’extraire au bout de moult efforts, trempés et épuisés, et se retrouvèrent piégés au milieu d’une épaisse brume. Combien de temps allait mettre la glace pour se déposer au sol ? Combien de temps pour retrouver un semblant de visibilité ? Marcher dans ces conditions allait se révéler particulièrement dangereux. Il fallait pourtant avancer, activer les muscles et rester en mouvement pour les empêcher de se tétaniser…

-Donne moi la main Aidan, ne me lâche sous aucun prétexte, lui demanda-t-elle.

La jeune femme utilisa son baton pour donner des coups devant elle et s’assurer qu’ils ne fonçaient pas droit sur une crevasse, ce qui leur permis de progresser avec la lenteur d’un escargot. Si seulement elle avait été capable de porter deux fois sa charge maximale par télépathie pour les transporter dans les airs…  Mais abandonner Aidan pour aller faire du repérage dans le ciel revenait à faire une croix sur lui. Jamais elle n’arriverait à le retrouver dans ce brouillard. Tout serait plus simple une fois qu’ils seraient sortis de cette purée de pois.

-Bon… Tu m'expliques ce qui se passe ?! lui demanda-t-elle pour tenter de focaliser son attention sur autre chose que l’air glacé ou la neige qui lui arrivait à la taille et qui la glaçait.

Qui était leur ennemi ? Quel était son mobile ?! Avait-elle halluciné en voyant le corps d’Aidan disparaître ? Devait-elle imputer ça au choc psychologique ? Un effet secondaire de la téléportation, peut-être ? Elle ne pouvait même pas l’examiner, elle ne voyait rien du tout !

Elle ne voyait tellement rien qu’elle trébucha d’un coup et s’étala dans la neige… La frustration la prit aux tripes et elle grogna en se relevant, ramassant son précieux bâton.

-Qu’on ne me parle plus jamais de vacances à la neige… maugréa t-elle avant de se secouer.

Les jeunes gens reprirent leur marche forcée, peinant de plus en plus à avancer. La belle avait l’impression que ses muscles étaient tétanisés et ses extrémités la faisaient atrocement souffrir…

-On dirait que la brume est moins dense… remarqua-t-elle en grelottant.

Observation de courte durée lorsque l’un des deux glissa soudain en emportant l’autre dans une pente abrupte qui les propulsa tout à coup dans une chute libre. Thereylin hurla, s'agrippant tant bien que mal à Aidan et mobilisa toute sa concentration sur l’idée de les maintenir tous les deux dans les airs afin de ne pas s’écraser sur l’amas de rochers enneigé  une vingtaine de mètres plus bas. Une force les retint dans les airs, diminuant leur vitesse de chute et leur permettant un atterrissage sans heurt en contrebas. Sans heurt… Mais pas sans souffrance. Jamais elle n’aurait dû être capable de soulever une telle charge, son cerveau n’acceptait pas cet effort herculéen.  Thereylin eut soudain l’impression que quelqu’un tentait d’éclater sa tête à coups de marteau et elle gémit, se recroquevillant au sol. Il lui fallut de longues secondes pour parvenir à recouvrer sa vision derrière le rideau de larmes et réaliser qu’ils avaient enfin quitté la brume. Autour d’eux s’étendait une chaîne de montagnes magnifique et paisible… Pas de bâtisse, pas d’activité humaine… Rien sinon la nature brute et silencieuse. Un spectacle à couper le souffle mais qui désespéra la jeune femme.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Ven 21 Oct 2022 - 6:36 Message

Super-Héros Indépendant
Super-Héros Indépendant
Réputation Civile
Menace glaciale [Teri] Ji9j36Masculin05/09/198604/02/202223895Taron EgertonBrainster---34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identitéCélibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.Niveau 0Niveau 0SecrèteBrûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game
Réputation Héroïque
Menace glaciale [Teri] Ji9j36Masculin05/09/198604/02/202223895Taron EgertonBrainster---34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identitéCélibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.Niveau 0Niveau 0SecrèteBrûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game
Identité
Menace glaciale [Teri] Ji9j36Masculin05/09/198604/02/202223895Taron EgertonBrainster---34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identitéCélibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.Niveau 0Niveau 0SecrèteBrûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game

Aidan Shepard
Super-Héros Indépendant

Personnage
Menace glaciale [Teri] Ji9j
ϟ Âge : 36
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/09/1986
ϟ Arrivée à Star City : 04/02/2022
ϟ Nombre de Messages : 238
ϟ Nombre de Messages RP : 95
ϟ Célébrité : Taron Egerton
ϟ Crédits : Brainster
ϟ Doublons : ---
ϟ Âge du Personnage : 34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identité
ϟ Statut : Célibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...
ϟ Métier : Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 0 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : Brûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
ϟ Pouvoirs : Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
ϟ Liens Rapides : Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game
Joueur
Menace glaciale [Teri] Ji9j
ϟ Âge : 36
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/09/1986
ϟ Arrivée à Star City : 04/02/2022
ϟ Nombre de Messages : 238
ϟ Nombre de Messages RP : 95
ϟ Célébrité : Taron Egerton
ϟ Crédits : Brainster
ϟ Doublons : ---
ϟ Âge du Personnage : 34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identité
ϟ Statut : Célibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...
ϟ Métier : Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 0 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : Brûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
ϟ Pouvoirs : Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
ϟ Liens Rapides : Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game

Menace glaciale >  @Teri Lynn


“Qu’est-ce qui… de quoi?” S’enquit notre ancien Phantom sous le geste et l’inquiétude de son amie. Aidan ne comprenait effectivement aucunement cette réaction soudaine alors qu’il ne ressentait pas de manifestation particulière. Aucun effet de ressenti quelconque, sortant de l’ordinaire, lié à cette forme d’invisibilité s’affichant partiellement sur son corps. Pas le temps néanmoins de s’attarder sur ce fait. Le champ de force céda. De la neige tomba. Et, surtout, la tentative pour s’extirper de là devait être rapide et immédiate. Bien qu’encore secoué intérieurement, la nature de survivaliste du centenaire prend rapidement la suite des initiatives de la sergente de l’UNISON. S’en sortir. Agir pour se sauver un tant soit peu les miches. Passer à l’action, dans un certain sens, avait le mérite d’être comme un réflexe imprimé dans l’ADN de notre ami même lorsque l’état de choc était de mise. Définissons cela par une avancée en mode automatique. L’esprit est incapable de réaliser mais le corps agit en réponses à l’agression de violents stimulis extérieurs. Le corps s’amusant à se jouer de lui-même en termes de visibilité, ou plus précisément d’invisibilité, c’est donc dans une épaisse brume et un climat encore plus glacial et plus inhospitalier que cette boule de glace que l’ancien cryogénisé se retrouve. Fort heureusement puisse-t-il compter sur la voix de son amante qu’il écoute tout en venant entrelacer fermement ses doigts valides aux siens.

La marche allait être rude. La marche allait être longue. Mais surtout, Aidan n’était pas un caractère à s’apitoyer sur lui-même ni sur le choc et le poids des épreuves. Il est néanmoins évident que l’hypothèse plus que probable de Mastermind symbolisait la petite cerise que l’on rajoute sur un dessert déjà beaucoup trop chargé et copieux. Ce même dessert amer prompt à vous causer une indigestion et un excès de saveur nullement attendue. C’était le tout de ces derniers mois, l’ensemble de cette nouvelle conjoncture qui vint mettre l’interrupteur du cerveau en branle pour lui faire comprendre qu’il en avait marre d’accumuler. Les plombs du disjoncteur viennent de sauter. Son corps le manifeste d’une manière inédite tandis que la menace de ce climat potentiellement mortel sur le long terme refit instinctivement enclencher de nouveau ledit compteur. On remet tout ça en état de marche et on se perdra en prise de conscience et déprime larmoyante plus tard si cela s’avérait nécessaire.

Conformément à la demande de son autre, les doigts d’Aidan étaient bien trop entrelacés à ceux de Thereylin que pour la lâcher un seul instant. Si elle en avait exprimé la volonté, il était hors de question pour lui d’envisager le contraire. Contexte ou non de la bonne soirée qu’ils avaient partagé, ils étaient par-dessus tout à deux dans cette galère et elle s’avérait une victime collatérale d’une attaque dont il était la cible. Raison de plus pour que, même en dehors de l’attache émotionnelle, Aidan n’abandonne pas l’utopienne et qu’il ne la laisse pas seule. La priorité était de se débarasser de cette brume et de se sortir de là ensemble ! L’inconnue étant de savoir comment, en plus du lieu où ils pouvaient se trouver. “Je veux pas jouer les paranos, mais tout me porte à croire que c’est un coup de Mastermind !” Bien des explications à son sujet serait nécessaire, sans les faux semblants de leurs premiers entretiens. “Ce qu’il y avait dans la boîte date d’avant mon réveil, de l’époque où je le traquais… Mais il n’a jamais su qui j’étais, j’en mettrais ma main à couper, ou presque…” Le facteur zéro n’existait pas. Rien ne l’empêchait exactement d’avoir pu dévoiler son identité à sa neutralisation. Impossible à savoir où à prédire. Pourtant, l’esprit d’Aidan ne peut s’empêcher de raisonner à l’ancienne : autrement dit avec sa méfiance des services et des forces de l’ordre, que l’UNISON soit de la petite police ou non ! “Est-ce que tu as associé ouvertement mon nom à l’identité du Phantom dans un dossier, un rap… Thereylin !” Sa phrase se coupa lorsque son amie trébucha. Il se stoppa net pour l’aider à se relever, glissant une main bienveillante sur sa joue. “Ca va?” Bien malgré lui, un petit rictus ironique se nicha sur ses lèvres suite au râlement de l’Émissaire. “Du coup, est-ce que quelqu’un d’autre que toi est au courant?” Toutes ses observations et déductions étaient-elles sagement confiées dans des rapports ou bien conservait-elle une part de ces théories et pseudo certitudes dans son esprit sans en parler avec qui que ce soit?

Réflexion brisée par ce pas de trop, voilà qu’une chute vertigineuse entraîne les amants vers une réception des plus brutale et violente, pour ne pas dire mortelle? Aidan agrippe instinctivement Teri, la serrant tout contre lui tout en fermant les yeux face à l’inévitable prêt à se produire. Le choc se ferait ressentir dans une poignée de secondes semblable à une éternité le temps de cette chute, si bien que, finalement… tout se passa nettement mieux que prévu? Attendez? Comment étaient-ils encore en vie? Aidan tourna sa tête vers le point en hauteur origine de leur chute, il observa les rochers. Il eut un sourire incrédule. Mais comment? Comment étaient-ils? “Thereylin…?” S’il semblait avoir relativement bien accusé l’atterrissage, son amie semblait dans un tout autre état. “Thereylin !” Se mit-il face à elle, à genoux, redressant son visage tout en venant précieusement essuyer ses joues des larmes s’y écoulant. “T’as réussi… C’était toi pas vrai?” Repensa-t-il aussitôt à l’épisode du pancake dans son appartement. “T’as réussi, ça va aller…” Glissa-t-il sa main sur son front et dans ses cheveux. Il ne savait pas du tout comment cette histoire de télékinésie pouvait fonctionner. Néanmoins, elle semblait avoir pousser dans ses retranchements vu l’état de choc dans lequel elle se trouvait à son tour. “Viens, faut pas qu’on reste là. Je vais bien nous dégotter un endroit un peu plus cosy pour me rattraper de ce rendez-vous raté, non?” Manifesta-t-il avec ce petit ton parfois hors sujet avec lequel il aimait offrir son rictus et tenter d’apaiser un peu les choses. L’aidant à se remettre debout, il épousseta son t-shirt et sa chemise bien que cela ne ferait pas un énorme changement en termes de température. “Au moins le problème de la brume est réglé…” Un rapide regard autour d’eux permit de déterminer l’orientation vers laquelle le terrain et les hauteurs descendaient. L’avantage d’être en montage : va vers ce qui descend si tu souhaites retrouver un tant soit peu de vie ou de civilisation. Mais avec rien aux alentours et un paysage d’une splendeur éclatante mais désespérément désert, rien n’était gagné !

Le froid mordant de la neige avait pour mérite d'annihiler la sensation de douleur dans la main partiellement valide de l’ancien justicier. Cela lui permit de reprendre le sac de Teri à bout de doigts tout en glissant son bras opposé autour des épaules de son amie afin de la garder contre lui, histoire qu’elle puisse récupérer et la proximité pourrait faiblement favoriser le partage de chaleur de leurs corps déjà bien frigorifié. “Il y a deux choses que je ne m’explique pas si c’est bien Mastermind… Comment se fait-il qu’il soit toujours en vie? Je lui ai jamais connu le moindre pouvoir, ni la moindre faculté. Et, la seconde, comment peut-il connaître mon lien avec les utopiens et ce que je fais actuellement? Il n’y a pas eu de déclaration officielle de votre côté sur ce contrat d’édition?” Réfléchit-il, profitant de cette réflexion pour leur permettre d’avoir le cerveau demeurant en mode enclenché, concentré, lié à l’avancée automatiquement de leurs corps même si ce putain de froid avait de quoi refroidir les plus brulantes ardeurs possibles. La chair de poule avait d’ailleurs envahi le haut du corps d’Aidan dont les muscles s’étaient crispés et contractés comme réaction systémique vis-à-vis de ce climat. “Le problème est que je n’ai jamais découvert le visage, ni l’identité de cette pourriture… Et il a toujours été très doué pour s’infiltrer et s’insinuer partout comme un foutu serpent…” Le cerveau continue de tourner en mode réflexion, observation, tentative de déduction. Est-ce que Thereylin pourrait être impliquée? Ca n’aurait aucun sens même si elle reliait les deux facteurs en présence : son identité et son activité. Mais elle affichait beaucoup trop de spontanéité et de sincérité que pour être une ennemie. À moins qu’il n’ait plus suffisamment d’objectivité en la matière après ces plusieurs mois écoulés? Il est vrai que tout ceci se serait produit quelques semaines après son réveil, elle aurait été la première dans sa ligne de mire des suspects potentiels. Mais, mis à part ce lien entre ce travail à l’ambassade et la découverte de son secret, rien ne concordait. “Tu as découvert mon ancienne identité et tu m’as permis d’être sur ce projet de documentation… Qui dans tes connaissances peut avoir connaissance de ces deux informations?” Lui demanda-t-il tout en conservant cette étreinte de soutien, et sans se montrer particulièrement accusateur. Le jeu allait reprendre si c’était bien Mastermind… L’être envers lequel demeurait encore et toujours ce fameux facteur manquant afin de pouvoir l’identifier ou le retrouver.

Fort heureusement, à force de marcher et de partager réflexion et encouragement, notre tandem finit par arriver en vue d’une sorte de chalet isolé et abandonné. “Thereylin, regarde !” C’est en reprenant la main de l’utopienne solidement dans la sienne que le Phantom d’autrefois entreprit de les guider d’un pas décidé et aussi rapide que possible malgré la douleur du froid et l’épuisement glacé que leur panorama d’infortune infligeait. Ils dévalèrent une petite pente jusqu’à arriver aux abords de cette habitation entièrement faite de bois et où l’homme n’avait plus séjourné depuis un moment. Aidan pu percevoir sans mal une fenêtre à moitié brisée ainsi qu’une planche du rebord du toit pendant dans le vide, attendant désespérément d’être réparée sans doute. C’est sans cérémonie qu’il s’avança jusqu’à l’intérieur de la bâtisse, aussi peu chaleureuse qu’à l’extérieur mais ayant au moins le mérite de leur éviter d’avoir les pieds dans la neige et de les couper un peu plus du froid extérieur même si l’isolation n’était clairement pas optimale. “Une cheminée… Je vais voir si je trouve pas quelque chose pour nous faire du feu. Tu arrives à avoir du réseau ou pas du tout?” S’enquit-il auprès de son amie tout en fouillant les lieux. Le chalet ressemblait davantage à un refuge de chasseur ou de trappeur. Il y avait une petite pièce en guise de toilettes et salle d’eau. Une grande pièce de vie regroupant une table pour manger, encombrer de quelques ustensiles abîmés par le temps, d’un ersatz de cuisine ouverte et tout l’équipement traditionnel, un divan et une petite table toutes deux face à la cheminée et une couche en flanc et non loin de ladite cheminée. À défaut d’un cadre chaleureusement tempéré, un semblant de confort s’offrait à eux pour se poser !

 
Revenir en haut Aller en bas



Voir le profil de l'utilisateur
Ven 28 Oct 2022 - 23:08 Message

Sergent de l'UNISON
Sergent de l'UNISON
Réputation Civile
L'Emissaire30Féminin26/08/199215/06/2021560231Naomi ScottCorahSia Anderson35 CélibataireAmbassadrice d'Utopie, Sergent/Enquêtrice de l'UnisonNiveau 5Niveau 4RévéléeBrune, cheveux raides arrivant au milieu du dos, 1m70, yeux noisettes.
Un petit tatouage au poignet
CAPACITÉ & POUVOIRS

- Experte du combat au bâton
- Mémoire eidétique
- Profilage
- Espérance de vie accrue (200 ans) et vieillissement lent
- Super-force (10T) & résistance physique
-Connexion au Coeur : Avec son esprit, Teri peut manipuler la technologie utopienne et d'accéder aux connaissances du Coeur (une sorte de super internet utopien)
-Communication mentale
-Télékinésie



ÉQUIPEMENT :
- Bâton de combat en orichalque pouvant changer de forme (bijou) et de taille (de 50cm à 2 mètres) à la demande de Teri

- Artefact utopien : Bracelet qui lui permet de matérialiser un champ de force dans un rayon de 1 à 2m autour d'elle.

-Armure utopienne (tenue discrète, par balle)
Réputation Héroïque
L'Emissaire30Féminin26/08/199215/06/2021560231Naomi ScottCorahSia Anderson35 CélibataireAmbassadrice d'Utopie, Sergent/Enquêtrice de l'UnisonNiveau 5Niveau 4RévéléeBrune, cheveux raides arrivant au milieu du dos, 1m70, yeux noisettes.
Un petit tatouage au poignet
CAPACITÉ & POUVOIRS

- Experte du combat au bâton
- Mémoire eidétique
- Profilage
- Espérance de vie accrue (200 ans) et vieillissement lent
- Super-force (10T) & résistance physique
-Connexion au Coeur : Avec son esprit, Teri peut manipuler la technologie utopienne et d'accéder aux connaissances du Coeur (une sorte de super internet utopien)
-Communication mentale
-Télékinésie



ÉQUIPEMENT :
- Bâton de combat en orichalque pouvant changer de forme (bijou) et de taille (de 50cm à 2 mètres) à la demande de Teri

- Artefact utopien : Bracelet qui lui permet de matérialiser un champ de force dans un rayon de 1 à 2m autour d'elle.

-Armure utopienne (tenue discrète, par balle)
Identité
L'Emissaire30Féminin26/08/199215/06/2021560231Naomi ScottCorahSia Anderson35 CélibataireAmbassadrice d'Utopie, Sergent/Enquêtrice de l'UnisonNiveau 5Niveau 4RévéléeBrune, cheveux raides arrivant au milieu du dos, 1m70, yeux noisettes.
Un petit tatouage au poignet
CAPACITÉ & POUVOIRS

- Experte du combat au bâton
- Mémoire eidétique
- Profilage
- Espérance de vie accrue (200 ans) et vieillissement lent
- Super-force (10T) & résistance physique
-Connexion au Coeur : Avec son esprit, Teri peut manipuler la technologie utopienne et d'accéder aux connaissances du Coeur (une sorte de super internet utopien)
-Communication mentale
-Télékinésie



ÉQUIPEMENT :
- Bâton de combat en orichalque pouvant changer de forme (bijou) et de taille (de 50cm à 2 mètres) à la demande de Teri

- Artefact utopien : Bracelet qui lui permet de matérialiser un champ de force dans un rayon de 1 à 2m autour d'elle.

-Armure utopienne (tenue discrète, par balle)

Teri Lynn
Sergent de l'UNISON

Personnage
L'Emissaire
ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 26/08/1992
ϟ Arrivée à Star City : 15/06/2021
ϟ Nombre de Messages : 560
ϟ Nombre de Messages RP : 231
ϟ Célébrité : Naomi Scott
ϟ Crédits : Corah
ϟ Doublons : Sia Anderson
ϟ Âge du Personnage : 35
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Ambassadrice d'Utopie, Sergent/Enquêtrice de l'Unison
ϟ Réputation Civile : Niveau 5 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 4 ϟ Identité : Révélée
ϟ Signes particuliers : Brune, cheveux raides arrivant au milieu du dos, 1m70, yeux noisettes.
Un petit tatouage au poignet
ϟ Pouvoirs : CAPACITÉ & POUVOIRS

- Experte du combat au bâton
- Mémoire eidétique
- Profilage
- Espérance de vie accrue (200 ans) et vieillissement lent
- Super-force (10T) & résistance physique
-Connexion au Coeur : Avec son esprit, Teri peut manipuler la technologie utopienne et d'accéder aux connaissances du Coeur (une sorte de super internet utopien)
-Communication mentale
-Télékinésie



ÉQUIPEMENT :
- Bâton de combat en orichalque pouvant changer de forme (bijou) et de taille (de 50cm à 2 mètres) à la demande de Teri

- Artefact utopien : Bracelet qui lui permet de matérialiser un champ de force dans un rayon de 1 à 2m autour d'elle.

-Armure utopienne (tenue discrète, par balle)
ϟ Liens Rapides :
Joueur
L'Emissaire
ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 26/08/1992
ϟ Arrivée à Star City : 15/06/2021
ϟ Nombre de Messages : 560
ϟ Nombre de Messages RP : 231
ϟ Célébrité : Naomi Scott
ϟ Crédits : Corah
ϟ Doublons : Sia Anderson
ϟ Âge du Personnage : 35
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Ambassadrice d'Utopie, Sergent/Enquêtrice de l'Unison
ϟ Réputation Civile : Niveau 5 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 4 ϟ Identité : Révélée
ϟ Signes particuliers : Brune, cheveux raides arrivant au milieu du dos, 1m70, yeux noisettes.
Un petit tatouage au poignet
ϟ Pouvoirs : CAPACITÉ & POUVOIRS

- Experte du combat au bâton
- Mémoire eidétique
- Profilage
- Espérance de vie accrue (200 ans) et vieillissement lent
- Super-force (10T) & résistance physique
-Connexion au Coeur : Avec son esprit, Teri peut manipuler la technologie utopienne et d'accéder aux connaissances du Coeur (une sorte de super internet utopien)
-Communication mentale
-Télékinésie



ÉQUIPEMENT :
- Bâton de combat en orichalque pouvant changer de forme (bijou) et de taille (de 50cm à 2 mètres) à la demande de Teri

- Artefact utopien : Bracelet qui lui permet de matérialiser un champ de force dans un rayon de 1 à 2m autour d'elle.

-Armure utopienne (tenue discrète, par balle)
ϟ Liens Rapides :
Mastermind ?

Le nom évoqua bien évidemment quelque chose à Thereylin. Comment oublier l’entité qui troublait les cauchemars d’Aidan ? Par ailleurs, il était rare qu’elle oublie quoi que ce soit, mais ce n’était qu’un détail. Difficile, de fait, de ne pas paraître dubitative… Comment les fantômes du passé pourraient-ils ressurgir ailleurs que dans l’esprit de son ami ? Mastermind, s’il était humain, devait être mort aujourd’hui. Mais était-il humain ?
Ce monde regorgeaient de malades psychiatriques qui seraient capables de faire de très grosses bétises pour des raisons complètement loufoques… Elle soupira intérieurement. Les conditions de leur marche n’incitait pas à la réflexion saine et efficace.
Elle s’apprêtait à répondre à sa question lorsqu’elle trébucha et s’affala de tout son long. Rien de tel pour vous glacer un peu plus le sang alors que vous étiez déjà trempés de la tête aux pieds… La jeune femme posa à son tour sa main sur celle d’Aidan contre sa joue et savoura cette chaleur bienvenue qu’il amenait avec ce contact.

-Mes supérieurs qui ont suivi ton dossier, ma collègue qui m’a aidé dans mon enquête et son grand-père qui a vécu à ton époque et m’a parlé des héros d’antan… répondit la belle en toute honnêteté. J’ai confiance en toutes ces personnes. Mais, Aida…

Sa réflexion fut soudainement balayée par la chute vertigineuse à laquelle ils durent faire face. Et une fois encore, elle puisa dans ses ressources… Mais cette fois, ce n’était pas pour repousser de la neige et leur faciliter la vie… Cette fois, elle combattait la gravité et en paya le prix. La douleur la cloua au sol et lui fit tourner la tête, le contrecoup pour avoir franchi les limites était violent pour elle… En d’autres circonstances, elle se serait félicitée d’avoir dépassé son propre record, mais le martèlement dans sa tête l’empêchait de penser à quoi que ce soit d’autre que sa propre souffrance. La jeune femme se focalisa sur le contact de cette main étrangère sur son visage pour détourner ses pensées du traumatisme psychique, elle pris plusieurs inspirations et expiration pour revenir à un semblant de calme.

Ils avaient survécu.

Se focalisant sur cette pensée positive, elle accepta l’aide d’Aidan pour se redresser. Elle ne se sentait pas bien. Transie de froid, chacune de ses articulations la brûlait douloureusement, et à présent sa propre tête était devenue une scène de bataille… Mais il fallait avancer et trouver un refuge s’ils ne voulaient pas mourir ici.

-Quand je te demandais de m’offrir une glace… Je n’imaginais pas que j’aurais le droit au glacier tout entier sur la montagne.

Une tendre caresse se fit dans sa tête. Thereylin accepta spontanément le contact.

"Quand tu m’as dit que tu allais découcher, tu avais omis d’omettre que tu partais au pôle nord…” résonna soudain la voix de Kaidan dans sa tête.  

“J’ai besoin d’une équipe de secours…” souffla Thereylin. “Dès que possible.”
“Dans quel merdier tu t’es encore fourré ?” soupira son jumeau, un peu trop habitué à ce genre de situation.
“Quelqu’un a déposé un artefact de téléportation chez Aidan et tenté de nous aplatir sous une avalanche…” résuma brièvement la jeune femme en éludant la réflexion du blond sur Mastermind. “J’ignore si des adversaires rodent, en revanche le froid est assez mordant…”

Kaidan jura alors que Thereylin lui ouvrait sa vision et lui montrait les montagnes enneigées autour d’elle.

“Je fais aussi vite que possible.”
Merci…” souffla la belle, regrettant une fois encore que son âme soeur ait à s’occuper de gérer les problèmes dans lesquels elle se fourrait.

Revenant à la réalité, Teri réalisa qu’Aidan lui parlait depuis un moment et qu’elle avait loupé une partie de son discours. Elle lui demanda de répéter tout en récupérant son bâton de combat dont elle réduisit la taille pour en faire un bâton de marche. Un trésor national vieux de onze mille ans… Mieux vaudrait éviter de mentionner ce détail dans son futur rapport.

-Ce n’est peut-être pas lui… Je veux dire… Tu étais à la merci de ces gens jusqu’à ce que l’UNISON te sorte de là. Ta Némésis avait peut-être des élèves ou des alliés… Et tu as fait les gros titres pendant un moment, les journalistes rôdaient devant ta chambre d'hôpital.

Thereylin réfléchit autant que son cerveau le lui permettait en l’état.

-Nous n’avons pas encore fait de communiqué de presse, non… Mais nous avons signé un contrat avec une maison d’édition, ce n’était donc pas vraiment un secret non plus.

Ils avançaient pas à pas et de plus en plus difficilement… Mais ils avançaient. Il devenait difficile de gérer l’interrogatoire d’Aidan tout en répondant aux sollicitations mentales de son jumeau…

-Celles qui ont suivi ton dossier je suppose… soupira Teri, las de toutes ces questions. En l’état, elle n'aspirait qu’au repos et à un peu de chaleur. La régularisation de ta situation a été ce qui a en partie motivé le fait de classer ton dossier.

Allait-il lui en vouloir d’avoir partagé des informations avec son organisation ? Thereylin ne ressentait pas la moindre once de culpabilité, elle avait fait son travail et avait, en outre, toute confiance en la discrétion de ses collègues. Le secret professionnel n’était pas un sujet de rigolade. En outre, comment aurait-elle pu envisager le fait que le Phantom soit plus qu’une identité héroïque couverte de poussière et tombée dans l’oubli ?

Leur détermination leur permit finalement de repérer un abri détérioré. Ce n’était pas parfait… Mais ce serait toujours plus agréable que la neige. Thereylin avisa un tas de bûches à l’extérieur et se demanda si le chalet était souvent utilisé par les randonneurs. La fenêtre brisée avait permis à un peu de neige de rentrer et Teri soupira intérieurement en songeant qu’il allait falloir trouver rapidement une solution pour fermer l’espace ouvert sans quoi ils ne parviendraient jamais à chauffer l’habitacle.

Pendant qu’Aidan se dirigeait vers la cheminée, la jeune femme fit le tour de la pièce pour inventorier tout ce qui s’y trouvait.

-J’ai contacté les secours quand nous sommes sortis du brouillard, expliqua-t-elle en s’activant.

Son regard pétilla lorsqu’elle avisa un gros rouleau d'adhésif dans une armoire au milieu de quelques autres ustensiles divers et variés. La chance lui souriait-elle enfin ? Rapidement

“Thy, on a un problème. Une tempête de neige se dirige droit sur votre position, les secours n’arriveront pas à temps.”

Thereylin se décomposa l’espace d’un instant, accusant le choc de la nouvelle, avant de se diriger d’un pas vif vers l’extérieur pour regarder le ciel. Quelques nuages voilaient l’horizon, mais rien ne laissait imaginer la catastrophe à venir.

“Dans combien de temps elle sera là ?”
“Une heure, peut-être moins. Vous avez trouvé un abri ?”
“Une vieille cabane… On y restera le temps que le ciel se dégage”

Kaidan siffla en observant l’environnement par les yeux de sa sœur.

“Tu es sûre que ça va aller ? Ca a l’air assez… vieux.”
“Il faudra bien.”

Dans un soupir, Thereylin regagna l’intérieur de la maisonnée et s’activa tout en parlant à Aidan :

-Une tempête vient droit sur nous, les secours ne pourront pas arriver à temps.

Rapidement, elle chassa la neige qui encombrait l’intérieur du chalet avec la pelle, puis tenta de sécher tant bien que mal les contours de la fenêtre cassée sur lequel elle appliqua de l'adhésif pour boucher toute la surface endommagée. Et, jaugeant que ça ne suffirait pas, elle déplaça sans difficulté l’armoire en bois massif devant la fenêtre pour barricader la zone et bloquer les éventuels courants d’air. Dans l'intervalle, Aidan avait allumé un feu et la vision de l’âtre apportait un semblant de réconfort. Thereylin ne put s’empêcher de se presser près de la cheminée à la recherche de chaleur.

-Tu sais, j’ai vu la neige pour la première fois lors de ma formation d’agent au Groenland… dit-elle pour faire la conversation.

La jeune femme se sentait dépassée par la situation. Comment gérer une tempête de neige quand vous aviez l’habitude la chaleur d’une île côtière bien plus au sud ?

-Je vais aller chercher du bois… Va savoir combien de temps on va rester coincés ici…

L’heure suivante fut donc consacrée à se préparer à affronter ce qui allait leur tomber dessus. Thereylin entreprit de couper des bûches après qu’ils aient rentrés tout ce qui se trouvait dehors. Si ce n’était ses doigts glacés et bleus qui la faisaient atrocement souffrir, elle ne rencontrait aucune difficulté pour planter la hache et couper sec le bois. Il fallut également déneiger la zone autour de la maison dans l’espoir de ne pas se faire complètement ensevelir. Les nuages montaient vite et devenaient de plus en plus menaçant. Lorsqu’il commença à neiger, d’abord doucement, puis plus fortement, Thereylin comprit qu’il était temps de se barricader. La température du chalet avait grimpé en flèche et la jeune femme se laissa tomber devant le feu en poussant un soupir de soulagement.


-Je ne saurai dire si je ne sens plus mes extrémités… Ou si je les sens trop, au contraire. Je déteste le froid, soupira-t-elle.

Au bout de quelques minutes, la jeune femme se décida à abandonner ses chaussures et ses chaussettes trempées près de la cheminée. Elle se dirigea vers l’armoire pour en extirper une casserole, la rempli de neige, et l’approcha du foyer pour la faire fondre.

-Ca ne vaut pas une infusion mais ça nous réchauffera… expliqua-t-elle en leur servant à chacun une tasse d’eau chaude. Est-ce que je peux regarder le contenu de la boite que tu as mis dans mon sac ?
 
Revenir en haut Aller en bas

 
Menace glaciale [Teri]
 
Page 1 sur 1Revenir en haut 
Menace glaciale [Teri] Categorie_6Menace glaciale [Teri] Categorie_8


Menace glaciale [Teri] Categorie_1Menace glaciale [Teri] Categorie_2_bisMenace glaciale [Teri] Categorie_3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Menace glaciale [Teri] Categorie_6Menace glaciale [Teri] Categorie_8

Sauter vers:  
Prédéfinis

Scénarios

Postes à pourvoir

Préliens
Nos voisins
      
      
      
      
Le saviez-vous ?