Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility
Je sais qui tu es... [Teri] Bouton_off
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Logo de la barre de navigation

2 participants
Je sais qui tu es... [Teri] Categorie_1Je sais qui tu es... [Teri] Categorie_2_bisJe sais qui tu es... [Teri] Categorie_3
 

Je sais qui tu es... [Teri]

 
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 23 Aoû 2022 - 0:13 Message

Super-Héros Indépendant
Super-Héros Indépendant
Réputation Civile
Je sais qui tu es... [Teri] Ji9j36Masculin05/09/198604/02/202223192Taron EgertonBrainster---34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identitéCélibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.Niveau 0Niveau 0SecrèteBrûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game
Réputation Héroïque
Je sais qui tu es... [Teri] Ji9j36Masculin05/09/198604/02/202223192Taron EgertonBrainster---34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identitéCélibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.Niveau 0Niveau 0SecrèteBrûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game
Identité
Je sais qui tu es... [Teri] Ji9j36Masculin05/09/198604/02/202223192Taron EgertonBrainster---34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identitéCélibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.Niveau 0Niveau 0SecrèteBrûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game

Aidan Shepard
Super-Héros Indépendant

Personnage
Je sais qui tu es... [Teri] Ji9j
ϟ Âge : 36
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/09/1986
ϟ Arrivée à Star City : 04/02/2022
ϟ Nombre de Messages : 231
ϟ Nombre de Messages RP : 92
ϟ Célébrité : Taron Egerton
ϟ Crédits : Brainster
ϟ Doublons : ---
ϟ Âge du Personnage : 34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identité
ϟ Statut : Célibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...
ϟ Métier : Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 0 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : Brûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
ϟ Pouvoirs : Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
ϟ Liens Rapides : Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game
Joueur
Je sais qui tu es... [Teri] Ji9j
ϟ Âge : 36
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/09/1986
ϟ Arrivée à Star City : 04/02/2022
ϟ Nombre de Messages : 231
ϟ Nombre de Messages RP : 92
ϟ Célébrité : Taron Egerton
ϟ Crédits : Brainster
ϟ Doublons : ---
ϟ Âge du Personnage : 34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identité
ϟ Statut : Célibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...
ϟ Métier : Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 0 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : Brûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
ϟ Pouvoirs : Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
ϟ Liens Rapides : Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game

Confession nocturne >  @Teri Lynn


Il fixe le miroir. Les traces du conflit demeurent présentes. Elles ne disparaîtront pas en deux jours de temps. La violence, la force jusqu’à la texture des coups portés se voulaient toutes les trois trop importantes que pour en guérir comme si de rien n’était. Cela laisserait des traces. Des traces plus que visibles. Large hématome traçant tout le contour de son oeil, de l’oeil en lui-même et de l’arcade sourcilière, décorée pour sa part d’un petit pansement. Heureusement que les calmants et les médicaments prescrits ont déjà permis à la joue de dégonfler. Néanmoins, cela ne l’empêche pas de concentrer tous ces efforts de repas et de dégustation d’un seul et même côté de la bouche. Quitte à se faire défoncer le portrait, au moins cela avait-il pratiquement été exclusivement du côté droit. Un autre bandage demeurait posé sur son nez encore gonflé. Son arête nasale n’avait pas résisté à la rencontre percutante avec XII. Autant que cette main gauche, emballée dans un solide bandage et dont certains os devaient encore se remettre en place. Ses doigts n’appréciaient pas non plus leur rencontre violente avec un organisme durcit comme du béton. Ouais, il y avait pire mais ce n’était clairement pas la grande forme… Ce qui est certain, c’est que lorsque Yue lui avait décrit XII comme quelqu’un de redoutable, avec ou sans les pouvoirs, elle n’avait clairement pas menti. Regrettait-il pour autant cet affrontement? En aucun cas ! Il avait été la marque et la trace de cet obstacle inévitable le séparant de sa descendance. Et l’ancien Phantom ne pouvait clairement pas laisser ce monstre s’approcher ou s’en prendre à Yue en toute impunité…

Mais lorsqu’il se regarde dans le miroir, en cet instant, torse nu et à moitié couvert, Aidan n’y pense plus tellement. Deux autres pensées obnubilent son esprit. Le Phantom… Faisait-il seulement partie du passé ou revenait-il dans ce nouveau siècle et cette nouvelle ère? Il n’y avait personne d’autre que lui-même face à ce miroir… Et ce qu’il avait fait cette nuit-là, c’était bien à l’image de ce justicier d’autrefois. Plus vengeur que justicier néanmoins, davantage vindicatif que juste et impartial. Mais comment se montrer juste et clément face à un visage de l’horreur et un avatar des pires monstruosités et cruautés pouvant exister? Comment se montrer impartial lorsque votre sang était à prendre en compte dans l’équation? Avec la perte de Jin, il avait manqué de recul, de calme et de discernement peut-être… Mais tous les éléments s’étaient enchaînés dans une vitesse folle. Et c’est autant la facette d’Aidan que celle de son homologue qui avait pris les armes lors de cet ‘assaut spécial sauvetage Yue’. Mais était-il prêt pour autant à reprendre la cape afin de retourner défendre la veuve et l’orphelin dans les rues de Star City? Reprendrait-il le masque pour autant afin de redevenir le justicier d’autrefois? Car, en vérité, la seule chose qui travaillait l’esprit d’Aidan n’était que le bien être de Yue, qu’elle soit saine et sauve… Et cette foutue Firme… S’il a un combat à mener, c’est celui-là. L’envie s’y réveille, s’en manifeste. Et peut-être que cette hésitation n’est juste provoquée que par ce besoin de croisade personnelle… Le Phantom devait-il pour autant être mêlé à cette histoire?

Sa seconde pensée se fraya un chemin dans son esprit surtout lorsqu’il quitta la salle de bain et traversa la cuisine afin de se servir une bière. La bouteille en main, son regard se pose sur le tiroir scellé où sont enfermés tous les documents remis par Yue. Il a tout ce qu’il lui faut. Mais il ne peut pas garder ça, pas avec toutes les avancées que le système à connu en termes d’organisations juridiques. Il lui faut juste une personne qu’il estime suffisamment compétente et de confiance pour savoir à qui remettre de telles informations. Et il n’y a qu’une personne qui lui vient en tête en réfléchissant à un tel profil…

Une ambassade ne ferme jamais totalement, c’était un sacré avantage. De plus, avec sa nouvelle fonction, cela offrait un accès plus aisé pour notre ami au sein du bâtiment utopien. Il était passé vingt heures. Il ne devrait plus y croiser trop de monde, et très certainement pas l’ambassadrice. Elle lui manquait réellement autant qu’elle demeurait la seule personne sur laquelle il ne voulait pas tomber. Ironique pour un homme qui avait pris plaisir à renforcer ses liens avec sa ‘référente’ au point d’en laisser une sorte d’amitié ou, en tout cas, de feeling se créer petit à petit. Mais la vérité est que ce serait beaucoup trop compliqué de lui expliquer ce qu’il s’était passé ou, plutôt, de trouver un mensonge crédible pour parer à tout questionnement possible. Aidan se fraya discrètement un chemin jusqu’à son bureau de travail. Assez facilement, il se connecta à son compte utilisateur et se transféra par mail tous les éléments sur lesquels il était en train de travailler pour la mission rédactionnel qu’on lui avait confié. Mieux valait-il qu’il travaille de chez lui durant quelques jours. S’il le pouvait, il le remettrait en mains propres mais, une fois encore, cela soulèverait beaucoup trop de questions !

Ses recherches et ses transferts sont terminés. Il peut éteindre son ordinateur et quitter son bureau. Finalement, il avait été inspiré de venir si tard. L’ambassade était d’un calme olympien et il n’y eut aucune trace de… “Mademoiselle Lynn ?!” Grillé juste dans l’entrée, dans un endroit relativement bien éclairé, séparé des portes d’entrée et de sortie par le corps même de l’ambassadrice. Eh merde ! Pesta-t-il intérieurement. Oui, elle lui manquait, mais bordel, pourquoi maintenant?! “Ca… fait longtemps…” Glisse-t-il de manière peu assurée, presque gênée, bien que le ressenti en termes de temps se voulait on ne peut plus réel, si l’on met de côté les croisements en coup de vent, bien sûr !

 
Revenir en haut Aller en bas



Voir le profil de l'utilisateur
Mar 23 Aoû 2022 - 11:36 Message

Sergent de l'UNISON
Sergent de l'UNISON
Réputation Civile
L'Emissaire30Féminin26/08/199215/06/2021533226Naomi ScottCorahSia Anderson35 CélibataireAmbassadrice d'Utopie, Sergent/Enquêtrice de l'UnisonNiveau 5Niveau 4RévéléeBrune, cheveux raides arrivant au milieu du dos, 1m70, yeux noisettes.
Un petit tatouage au poignet
CAPACITÉ & POUVOIRS

- Experte du combat au bâton
- Mémoire eidétique
- Profilage
- Espérance de vie accrue (200 ans) et vieillissement lent
- Super-force (10T) & résistance physique
-Connexion au Coeur : Avec son esprit, Teri peut manipuler la technologie utopienne et d'accéder aux connaissances du Coeur (une sorte de super internet utopien)
-Communication mentale
-Télékinésie



ÉQUIPEMENT :
- Bâton de combat en orichalque pouvant changer de forme (bijou) et de taille (de 50cm à 2 mètres) à la demande de Teri

- Artefact utopien : Bracelet qui lui permet de matérialiser un champ de force dans un rayon de 1 à 2m autour d'elle.

-Armure utopienne (tenue discrète, par balle)
Réputation Héroïque
L'Emissaire30Féminin26/08/199215/06/2021533226Naomi ScottCorahSia Anderson35 CélibataireAmbassadrice d'Utopie, Sergent/Enquêtrice de l'UnisonNiveau 5Niveau 4RévéléeBrune, cheveux raides arrivant au milieu du dos, 1m70, yeux noisettes.
Un petit tatouage au poignet
CAPACITÉ & POUVOIRS

- Experte du combat au bâton
- Mémoire eidétique
- Profilage
- Espérance de vie accrue (200 ans) et vieillissement lent
- Super-force (10T) & résistance physique
-Connexion au Coeur : Avec son esprit, Teri peut manipuler la technologie utopienne et d'accéder aux connaissances du Coeur (une sorte de super internet utopien)
-Communication mentale
-Télékinésie



ÉQUIPEMENT :
- Bâton de combat en orichalque pouvant changer de forme (bijou) et de taille (de 50cm à 2 mètres) à la demande de Teri

- Artefact utopien : Bracelet qui lui permet de matérialiser un champ de force dans un rayon de 1 à 2m autour d'elle.

-Armure utopienne (tenue discrète, par balle)
Identité
L'Emissaire30Féminin26/08/199215/06/2021533226Naomi ScottCorahSia Anderson35 CélibataireAmbassadrice d'Utopie, Sergent/Enquêtrice de l'UnisonNiveau 5Niveau 4RévéléeBrune, cheveux raides arrivant au milieu du dos, 1m70, yeux noisettes.
Un petit tatouage au poignet
CAPACITÉ & POUVOIRS

- Experte du combat au bâton
- Mémoire eidétique
- Profilage
- Espérance de vie accrue (200 ans) et vieillissement lent
- Super-force (10T) & résistance physique
-Connexion au Coeur : Avec son esprit, Teri peut manipuler la technologie utopienne et d'accéder aux connaissances du Coeur (une sorte de super internet utopien)
-Communication mentale
-Télékinésie



ÉQUIPEMENT :
- Bâton de combat en orichalque pouvant changer de forme (bijou) et de taille (de 50cm à 2 mètres) à la demande de Teri

- Artefact utopien : Bracelet qui lui permet de matérialiser un champ de force dans un rayon de 1 à 2m autour d'elle.

-Armure utopienne (tenue discrète, par balle)

Teri Lynn
Sergent de l'UNISON

Personnage
L'Emissaire
ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 26/08/1992
ϟ Arrivée à Star City : 15/06/2021
ϟ Nombre de Messages : 533
ϟ Nombre de Messages RP : 226
ϟ Célébrité : Naomi Scott
ϟ Crédits : Corah
ϟ Doublons : Sia Anderson
ϟ Âge du Personnage : 35
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Ambassadrice d'Utopie, Sergent/Enquêtrice de l'Unison
ϟ Réputation Civile : Niveau 5 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 4 ϟ Identité : Révélée
ϟ Signes particuliers : Brune, cheveux raides arrivant au milieu du dos, 1m70, yeux noisettes.
Un petit tatouage au poignet
ϟ Pouvoirs : CAPACITÉ & POUVOIRS

- Experte du combat au bâton
- Mémoire eidétique
- Profilage
- Espérance de vie accrue (200 ans) et vieillissement lent
- Super-force (10T) & résistance physique
-Connexion au Coeur : Avec son esprit, Teri peut manipuler la technologie utopienne et d'accéder aux connaissances du Coeur (une sorte de super internet utopien)
-Communication mentale
-Télékinésie



ÉQUIPEMENT :
- Bâton de combat en orichalque pouvant changer de forme (bijou) et de taille (de 50cm à 2 mètres) à la demande de Teri

- Artefact utopien : Bracelet qui lui permet de matérialiser un champ de force dans un rayon de 1 à 2m autour d'elle.

-Armure utopienne (tenue discrète, par balle)
ϟ Liens Rapides :
Joueur
L'Emissaire
ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 26/08/1992
ϟ Arrivée à Star City : 15/06/2021
ϟ Nombre de Messages : 533
ϟ Nombre de Messages RP : 226
ϟ Célébrité : Naomi Scott
ϟ Crédits : Corah
ϟ Doublons : Sia Anderson
ϟ Âge du Personnage : 35
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Ambassadrice d'Utopie, Sergent/Enquêtrice de l'Unison
ϟ Réputation Civile : Niveau 5 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 4 ϟ Identité : Révélée
ϟ Signes particuliers : Brune, cheveux raides arrivant au milieu du dos, 1m70, yeux noisettes.
Un petit tatouage au poignet
ϟ Pouvoirs : CAPACITÉ & POUVOIRS

- Experte du combat au bâton
- Mémoire eidétique
- Profilage
- Espérance de vie accrue (200 ans) et vieillissement lent
- Super-force (10T) & résistance physique
-Connexion au Coeur : Avec son esprit, Teri peut manipuler la technologie utopienne et d'accéder aux connaissances du Coeur (une sorte de super internet utopien)
-Communication mentale
-Télékinésie



ÉQUIPEMENT :
- Bâton de combat en orichalque pouvant changer de forme (bijou) et de taille (de 50cm à 2 mètres) à la demande de Teri

- Artefact utopien : Bracelet qui lui permet de matérialiser un champ de force dans un rayon de 1 à 2m autour d'elle.

-Armure utopienne (tenue discrète, par balle)
ϟ Liens Rapides :
Mi juillet 2022


L’été débutait tout juste dans cette partie du monde, les températures ne dépassaient jamais de beaucoup les trente degrés. C’était peu pour Thereylin qui avait été habituée à la chaleur de son île, mais elle se faisait bon gré mal gré à ces écarts et à l’humidité du New Jersey.

“Je devrai peut-être prendre des congés” se dit-elle. Une semaine ou deux à Utopie ou ailleurs, profiter un peu de la saison estivale pour se détendre et se baigner.  Ses derniers longs congés, forcés en l'occurrence, remontaient au mois de novembre. Après les attentats, son gouvernement et l’UNISON l’avaient convaincu de faire profil bas et elle s’était réfugiée dans sa patrie pendant plusieurs semaines, pendant que ses collègues remontaient la trace du réseau terroriste et le démantelait. Si l’événement en soi l’avait profondément choquée, il y avait au moins un point positif à cette histoire. Depuis, elle s’accordait plus volontiers des temps de repos. La vie était trop courte… Elle avait déjà tant sacrifié pour le bien de sa patrie, repoussant sans cesse ses limites physiques… Son agression lui avait fait l’effet d’une bonne gifle. Il était important de s’investir à fond pour changer le monde, mais ça l’était tout autant de trouver du temps pour ses proches ou pour elle.

Cela dit, en dépit de ses bonnes résolutions, il était vingt heure trente passé et elle n’était toujours pas rentrée. On ne se refaisait pas ! De fait, elle avait tenu à terminer de répondre à tous ses mails avant de rentrer, précisément car elle était en repos le lendemain, et un mail la renvoyant à un dossier puis un autre… Mais qu’importe, elle avait promis d’accompagner son frère à la patinoire le lendemain après-midi et espérait prendre quelques heures pour lire dans la matinée… Ça valait bien une soirée un peu tardive.

La belle s’étira en baillant. Il ne devait plus rester grand monde à l’ambassade étant donné l’heure. Ses collègues ne chômaient pas, mais n’avaient pas les mêmes niveaux de responsabilité ou le même sens du sacrifice professionnel. Elle le comprenait aisément. Les utopiens avaient une conception du travail très différente de celle des américains. Chez eux, le travail n’était pas obligatoire pour recevoir de quoi vivre. Chacun donnait son temps à hauteur de ce dont il avait envie, librement et sans contrainte. S’il était évident que les expatriés ne pouvaient fonctionner exactement de la même manière puisqu’ils étaient ici pour exercer certains emplois très spécifiques pour lesquels ils s’étaient portés volontaires, l’esprit était là. Tant que les objectifs étaient accomplis, peu importait bien que les individus aient travaillé dix ou cinquante heures dans la semaine.

Elle s’apprêtait à quitter le bâtiment lorsqu’elle entendit du bruit derrière elle. Se retournant machinalement, la belle aperçut Aidan et lui lança un regard surpris. D’abord parce qu’il n’était pas habituel de trouver l’homme à des horaires aussi tardives, et ensuite car son visage abordait de très méchants bleus… Pas seulement son visage… Sa main aussi était bandée. S’était-il battu ? Elle savait qu’il s’était fait remarquer quelques jours plus tôt en venant travailler l’air épuisé et en étant d’une humeur massacrante… Kaidan, qui lui racontait tout, lui avait dit qu’il était reparti de très bonne heure, ce qui n’était pas tellement dans ses habitudes. Thereylin avait mis ça sur le compte de sa récente perte et avait failli appeler le jeune homme, avant de se raviser… Il avait peut-être besoin de temps pour digérer les choses et bénéficiait depuis peu d’un accompagnement psychiatrique. Avait-il seulement besoin d’elle maintenant ?

-Aidan, tout va bien ? lui demanda-t-elle en lui lançant un regard mi curieux mi alarmé.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 23 Aoû 2022 - 20:21 Message

Super-Héros Indépendant
Super-Héros Indépendant
Réputation Civile
Je sais qui tu es... [Teri] Ji9j36Masculin05/09/198604/02/202223192Taron EgertonBrainster---34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identitéCélibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.Niveau 0Niveau 0SecrèteBrûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game
Réputation Héroïque
Je sais qui tu es... [Teri] Ji9j36Masculin05/09/198604/02/202223192Taron EgertonBrainster---34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identitéCélibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.Niveau 0Niveau 0SecrèteBrûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game
Identité
Je sais qui tu es... [Teri] Ji9j36Masculin05/09/198604/02/202223192Taron EgertonBrainster---34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identitéCélibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.Niveau 0Niveau 0SecrèteBrûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game

Aidan Shepard
Super-Héros Indépendant

Personnage
Je sais qui tu es... [Teri] Ji9j
ϟ Âge : 36
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/09/1986
ϟ Arrivée à Star City : 04/02/2022
ϟ Nombre de Messages : 231
ϟ Nombre de Messages RP : 92
ϟ Célébrité : Taron Egerton
ϟ Crédits : Brainster
ϟ Doublons : ---
ϟ Âge du Personnage : 34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identité
ϟ Statut : Célibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...
ϟ Métier : Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 0 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : Brûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
ϟ Pouvoirs : Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
ϟ Liens Rapides : Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game
Joueur
Je sais qui tu es... [Teri] Ji9j
ϟ Âge : 36
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/09/1986
ϟ Arrivée à Star City : 04/02/2022
ϟ Nombre de Messages : 231
ϟ Nombre de Messages RP : 92
ϟ Célébrité : Taron Egerton
ϟ Crédits : Brainster
ϟ Doublons : ---
ϟ Âge du Personnage : 34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identité
ϟ Statut : Célibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...
ϟ Métier : Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 0 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : Brûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
ϟ Pouvoirs : Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
ϟ Liens Rapides : Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game

Confession nocturne >  @Teri Lynn


La surprise paralyse quelques instants notre ami qui est bien loin de son allure chaleureuse et de son éloquence naturelle. Si un esprit quelconque n’y verrait très certainement rien d’alarmant ou d’inhabituel, il va de soi que l’oeil professionnel de sa référente devait être beaucoup plus aiguisé pour se rendre compte qu’il y avait ce quelque chose qui ne le mettait pas dans son état normal… Surtout en la découvrant. Lui-même ne s’était jamais senti rempli de grosses appréhensions déstabilisantes, de trac, de stress, voire même de nervosité et de crainte. Le fait est qu’elle est un cerveau aussi habile que redoutable et qu’elle n’est clairement pas dans la catégorie des personnes avec lesquelles il souhaiterait briser le cercle de confiance créé. Ironie d’être très méfiant, encore plus particulièrement vis-à-vis de tous ceux composant la criminalité mais également les forces de l’ordre… Et de se retrouver presque à devoir mentir à la seule membre desdites forces de l’ordre qui, depuis toutes ces années, ne vous inspire pas de méfiance, de complot ou de trahison. Aidan n’était pas non plus au point de l’idéaliser comme une femme parfaite et sans défaut.

“Thereylin… Je peux pas vous en parler…” Pense-t-il en la fixant de son sourire mal à l’aise et néanmoins gêné. “Si je le fais… Vous allez peut-être vouloir vous jeter dans la gueule du loup… Me coffrer… Me passer sous interrogatoire…” Il faudra toutefois qu’il trouve une astuce, quelque chose à lui dire et lui répondre. “Et même sans ça, je sais que vous ne voudrez rien lâcher…” Car plus il restera dans sa position initiale, plus il conservera le silence, plus elle ne pourra que se méfier. “J’ai pas envie de vous mentir mais je n’ai pas le choix… Et j’en suis désolé…” Heureusement que tout son cheminement de pensées et de réflexion ne prend que quelques secondes à peine pour aller au-delà de ce qui l’habite et surtout trouver un subterfuge ! “Car la dernière chose que je voudrais… C’est vous décevoir ou vous donner une raison de vous défier de moi…”

“Je… Oui… Je ne savais pas que vous étiez encore là, ce soir. Enfin, j’aurais dû m'en douter en même temps…” Chercha-t-il la légèreté d’une petite boutade dont il savait faire preuve durant leurs échanges habituels. “Pas de repos pour l’Emissaire après tout, non…?” Souligna-t-il, laissant indirectement transparaître un commentaire cherchant à en faire de trop? Même si le tout se voulait juste réaliste, concret, avec une petite moue de compassion. Numéro d’équilibriste caduque, sachant qu’il avance sans filet mais prenant d’ores et déjà un mauvais départ pour la suite des événements. L’esprit savait tout de même se montrer particulièrement sadique une fois qu’il s’agissait d’aller à l’encontre de ce que l’on souhaitait, pensait ou considérait avec un profond intérêt. “De mon côté je venais récupérer quelques données pour travailler depuis chez moi… Enfin, si cela ne vous pose pas de problèmes, bien sûr?” Manifesta-t-il avec un geste presque de prudence employé par ses mains, tel un employé ne voulant pas surpasser les prérogatives pouvant être les siennes. “Je vous avoue que c’est assez difficile pour moi de venir en ce moment depuis que ma moto a rencontré l’arrière d’une voiture…” Ironisa-t-il avec une sorte de tic que sa défunte épouse savait clairement identifiée comme une excuse, comme un mensonge. Un petit son de voix, de souffle, accompagnant son expression ironique habituelle ne sonnant, justement, pas totalement comme d’habitude.

“Et vous, dites-moi?” Renchérit-il comme tentative de recentrer l’attention plutôt sur elle. “J’ai l’impression que ça fait une éternité que je ne vous ai plus vue… Enfin, après, je me doute qu’avec votre emploi du temps, vous avez autre chose à faire qu’aller diner et flâner dans Star Park toutes les semaines avec un cryogénisé…” Aidan, putain, mais c’est pas possible ! Il s’insulte mentalement sous le flot de mots qui viennent de s’échapper de ses lèvres. Il a toujours été très doué et habile pour mentir et noyer le poisson comme on dit. Sauf envers trois personnes : son père, sa mère et Morgane. On dirait que l’agent Lynn allait pouvoir rejoindre ce trio de marque…!

 
Revenir en haut Aller en bas



Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 25 Aoû 2022 - 20:33 Message

Sergent de l'UNISON
Sergent de l'UNISON
Réputation Civile
L'Emissaire30Féminin26/08/199215/06/2021533226Naomi ScottCorahSia Anderson35 CélibataireAmbassadrice d'Utopie, Sergent/Enquêtrice de l'UnisonNiveau 5Niveau 4RévéléeBrune, cheveux raides arrivant au milieu du dos, 1m70, yeux noisettes.
Un petit tatouage au poignet
CAPACITÉ & POUVOIRS

- Experte du combat au bâton
- Mémoire eidétique
- Profilage
- Espérance de vie accrue (200 ans) et vieillissement lent
- Super-force (10T) & résistance physique
-Connexion au Coeur : Avec son esprit, Teri peut manipuler la technologie utopienne et d'accéder aux connaissances du Coeur (une sorte de super internet utopien)
-Communication mentale
-Télékinésie



ÉQUIPEMENT :
- Bâton de combat en orichalque pouvant changer de forme (bijou) et de taille (de 50cm à 2 mètres) à la demande de Teri

- Artefact utopien : Bracelet qui lui permet de matérialiser un champ de force dans un rayon de 1 à 2m autour d'elle.

-Armure utopienne (tenue discrète, par balle)
Réputation Héroïque
L'Emissaire30Féminin26/08/199215/06/2021533226Naomi ScottCorahSia Anderson35 CélibataireAmbassadrice d'Utopie, Sergent/Enquêtrice de l'UnisonNiveau 5Niveau 4RévéléeBrune, cheveux raides arrivant au milieu du dos, 1m70, yeux noisettes.
Un petit tatouage au poignet
CAPACITÉ & POUVOIRS

- Experte du combat au bâton
- Mémoire eidétique
- Profilage
- Espérance de vie accrue (200 ans) et vieillissement lent
- Super-force (10T) & résistance physique
-Connexion au Coeur : Avec son esprit, Teri peut manipuler la technologie utopienne et d'accéder aux connaissances du Coeur (une sorte de super internet utopien)
-Communication mentale
-Télékinésie



ÉQUIPEMENT :
- Bâton de combat en orichalque pouvant changer de forme (bijou) et de taille (de 50cm à 2 mètres) à la demande de Teri

- Artefact utopien : Bracelet qui lui permet de matérialiser un champ de force dans un rayon de 1 à 2m autour d'elle.

-Armure utopienne (tenue discrète, par balle)
Identité
L'Emissaire30Féminin26/08/199215/06/2021533226Naomi ScottCorahSia Anderson35 CélibataireAmbassadrice d'Utopie, Sergent/Enquêtrice de l'UnisonNiveau 5Niveau 4RévéléeBrune, cheveux raides arrivant au milieu du dos, 1m70, yeux noisettes.
Un petit tatouage au poignet
CAPACITÉ & POUVOIRS

- Experte du combat au bâton
- Mémoire eidétique
- Profilage
- Espérance de vie accrue (200 ans) et vieillissement lent
- Super-force (10T) & résistance physique
-Connexion au Coeur : Avec son esprit, Teri peut manipuler la technologie utopienne et d'accéder aux connaissances du Coeur (une sorte de super internet utopien)
-Communication mentale
-Télékinésie



ÉQUIPEMENT :
- Bâton de combat en orichalque pouvant changer de forme (bijou) et de taille (de 50cm à 2 mètres) à la demande de Teri

- Artefact utopien : Bracelet qui lui permet de matérialiser un champ de force dans un rayon de 1 à 2m autour d'elle.

-Armure utopienne (tenue discrète, par balle)

Teri Lynn
Sergent de l'UNISON

Personnage
L'Emissaire
ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 26/08/1992
ϟ Arrivée à Star City : 15/06/2021
ϟ Nombre de Messages : 533
ϟ Nombre de Messages RP : 226
ϟ Célébrité : Naomi Scott
ϟ Crédits : Corah
ϟ Doublons : Sia Anderson
ϟ Âge du Personnage : 35
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Ambassadrice d'Utopie, Sergent/Enquêtrice de l'Unison
ϟ Réputation Civile : Niveau 5 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 4 ϟ Identité : Révélée
ϟ Signes particuliers : Brune, cheveux raides arrivant au milieu du dos, 1m70, yeux noisettes.
Un petit tatouage au poignet
ϟ Pouvoirs : CAPACITÉ & POUVOIRS

- Experte du combat au bâton
- Mémoire eidétique
- Profilage
- Espérance de vie accrue (200 ans) et vieillissement lent
- Super-force (10T) & résistance physique
-Connexion au Coeur : Avec son esprit, Teri peut manipuler la technologie utopienne et d'accéder aux connaissances du Coeur (une sorte de super internet utopien)
-Communication mentale
-Télékinésie



ÉQUIPEMENT :
- Bâton de combat en orichalque pouvant changer de forme (bijou) et de taille (de 50cm à 2 mètres) à la demande de Teri

- Artefact utopien : Bracelet qui lui permet de matérialiser un champ de force dans un rayon de 1 à 2m autour d'elle.

-Armure utopienne (tenue discrète, par balle)
ϟ Liens Rapides :
Joueur
L'Emissaire
ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 26/08/1992
ϟ Arrivée à Star City : 15/06/2021
ϟ Nombre de Messages : 533
ϟ Nombre de Messages RP : 226
ϟ Célébrité : Naomi Scott
ϟ Crédits : Corah
ϟ Doublons : Sia Anderson
ϟ Âge du Personnage : 35
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Ambassadrice d'Utopie, Sergent/Enquêtrice de l'Unison
ϟ Réputation Civile : Niveau 5 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 4 ϟ Identité : Révélée
ϟ Signes particuliers : Brune, cheveux raides arrivant au milieu du dos, 1m70, yeux noisettes.
Un petit tatouage au poignet
ϟ Pouvoirs : CAPACITÉ & POUVOIRS

- Experte du combat au bâton
- Mémoire eidétique
- Profilage
- Espérance de vie accrue (200 ans) et vieillissement lent
- Super-force (10T) & résistance physique
-Connexion au Coeur : Avec son esprit, Teri peut manipuler la technologie utopienne et d'accéder aux connaissances du Coeur (une sorte de super internet utopien)
-Communication mentale
-Télékinésie



ÉQUIPEMENT :
- Bâton de combat en orichalque pouvant changer de forme (bijou) et de taille (de 50cm à 2 mètres) à la demande de Teri

- Artefact utopien : Bracelet qui lui permet de matérialiser un champ de force dans un rayon de 1 à 2m autour d'elle.

-Armure utopienne (tenue discrète, par balle)
ϟ Liens Rapides :
Il était gêné, réalisa Thereylin, comme s’il venait d’être pris en flagrant délit de quelque chose de mal. C’était bien la première fois que la jeune femme observait un tel comportement chez lui. Était-ce les traces de coups sur son visage, ses bras ou sa main dont il avait honte ? Avait-il fait quelque chose de répréhensible, ou était-ce simplement le fait de se présenter dans cet état qui le mettait mal à l’aise ?

Elle le gratifia d’un fin sourire.

-Non, en effet. On s’y fait avec les années.

Le repos était une ressource limitée et il n’était pas rare qu’elle quitte le bureau à de telles heures. Cela dit, la phrase d’Aidan trahissait une tout autre pensée. Il avait visiblement cru pouvoir esquiver le personnel de l’ambassade en venant à cette heure tardive…

-Je vous en prie, répondit Thereylin sans pouvoir s’empêcher de lui jeter un regard dubitatif et circonspect.

Un accident de voiture ? Qui aurait ciblé spécifiquement son joli visage et laissé une empreinte comme s’il avait été percuté par un poing ? Et une main unique bandée ? Elle se serait peut-être laissée avoir par cette excuse s’il n’y avait pas eu cette gestuelle et ce comportement gêné, cette impression classique de se faire baratiner comme ça lui arrivait si souvent dans son métier d’enquêtrice… Ajouté à ça les sautes d’humeur de l’homme quelques jours plus tôt et le fait qu’il n’avait pas appelé pour prévenir du soit disant accident… Quelque chose n’allait pas.

Aidan s’était-il battu et avait-il trop honte pour l’avouer ?

Enfin qu’importe… Même si ça la peinait de savoir qu’il n’était pas complètement honnête, Thereylin s’inquiétait avant tout pour lui. La lueur dubitative laissa très rapidement la place à un pli soucieux sur son front. A quel point était-il blessé ?

-Avez-vous besoin de prendre quelques jours de repos pour vous remettre ?

La jeune femme finit par glisser les quelques pochettes qu’elle tenait sous le bras dans son sac à main et fit quelques pas vers lui.

-Est-ce que ça va ? Vous n’avez pas trop souffert de l’accident ?

Elle écarquilla les yeux et ouvrit la bouche de surprise en réaction aux dernières paroles de son voisin. Ça sonnait comme un reproche…  

Un reproche relativement injuste si on observait les récents événements. Aidan s’était beaucoup rapproché des utopiens, les avait côtoyé dans la sphère intime à de nombreuses reprises. Thereylin avait encouragé cet état de fait pour plusieurs raisons. La première c’était que l’ambassade avait embauché le jeune homme pour écrire un livre sur la culture utopienne et de fait, il fallait bien créer des opportunités pour qu’Aidan puisse s’immerger au plus près de son peuple. La seconde, c’est qu’elle était ravie de donner l’opportunité au centenaire de tisser de nouveaux liens amicaux et bienveillants et de l’aider à sortir de son isolement. Et pour finir, l'Émissaire avait développé une réelle sympathie pour cet homme dont elle se sentait de plus en plus proche… Il y avait un petit quelque chose de spécial qui lui plaisait chez lui. Son humour, peut-être ? A moins que ce ne soit ce comportement charmant, cette ouverture d’esprit qu’elle voyait en lui, ce volontarisme et cette vivacité d’esprit ?

Mais il y a un mois environ, il avait perdu son arrière petit fils et son comportement avait basculé. Aidan s’était renfermé, coupant court aux invitations à diner et autres joyeuseries, avait pris l’habitude de travailler chez lui alors qu’il privilégiait jusqu’alors son bureau à l’ambassade… Il répondait moins souvent aux sollicitations. Teri avait mis cela sur le compte du deuil. Quand bien même il n’avait pas eu le temps de beaucoup connaître sa descendance, le garçon n’en restait pas moins l’un de ses derniers liens de sang et le perdre avait dû être un choc pour lui… Elle regrettait seulement qu’Aidan se ferme à toute forme de soutien…  Impossible de le harceler, son propre travail la tenait bien assez occupée pour qu’elle puisse se consacrer corps et âme à quelqu’un qui se refusait au contact. De fait, elle avait pris le parti d’attendre et de voir…

-Et bien… Ce serait plus facile d’aller dîner si le cryogénisé répondait au téléphone, répondit Thereylin avec une petite moue.

Si elle ne cherchait pas à l’accuser de quoi que ce soit (elle respectait son besoin de retraite) elle ne comprenait pas bien le genre de message qu’il cherchait à lui faire passer. Avait-il seulement conscience de son propre comportement ces dernières semaines ?

-Mais… je ne serais pas contre aller prendre une glace sur la plage, proposa-t-elle.

Elle pouvait bien repousser son retour chez elle de quelques heures supplémentaires.
Passer un peu de temps avec lui lui permettrait peut-être de comprendre ce qu’il ressentait. C’était une chose de le voir prendre ses distances, s’en était une autre de le voir rentrer avec le visage fracassé. Qu’est-ce qui avait bien pu lui arriver ?
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 27 Aoû 2022 - 0:42 Message

Super-Héros Indépendant
Super-Héros Indépendant
Réputation Civile
Je sais qui tu es... [Teri] Ji9j36Masculin05/09/198604/02/202223192Taron EgertonBrainster---34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identitéCélibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.Niveau 0Niveau 0SecrèteBrûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game
Réputation Héroïque
Je sais qui tu es... [Teri] Ji9j36Masculin05/09/198604/02/202223192Taron EgertonBrainster---34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identitéCélibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.Niveau 0Niveau 0SecrèteBrûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game
Identité
Je sais qui tu es... [Teri] Ji9j36Masculin05/09/198604/02/202223192Taron EgertonBrainster---34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identitéCélibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.Niveau 0Niveau 0SecrèteBrûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game

Aidan Shepard
Super-Héros Indépendant

Personnage
Je sais qui tu es... [Teri] Ji9j
ϟ Âge : 36
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/09/1986
ϟ Arrivée à Star City : 04/02/2022
ϟ Nombre de Messages : 231
ϟ Nombre de Messages RP : 92
ϟ Célébrité : Taron Egerton
ϟ Crédits : Brainster
ϟ Doublons : ---
ϟ Âge du Personnage : 34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identité
ϟ Statut : Célibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...
ϟ Métier : Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 0 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : Brûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
ϟ Pouvoirs : Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
ϟ Liens Rapides : Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game
Joueur
Je sais qui tu es... [Teri] Ji9j
ϟ Âge : 36
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/09/1986
ϟ Arrivée à Star City : 04/02/2022
ϟ Nombre de Messages : 231
ϟ Nombre de Messages RP : 92
ϟ Célébrité : Taron Egerton
ϟ Crédits : Brainster
ϟ Doublons : ---
ϟ Âge du Personnage : 34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identité
ϟ Statut : Célibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...
ϟ Métier : Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 0 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : Brûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
ϟ Pouvoirs : Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
ϟ Liens Rapides : Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game

Confession nocturne >  @Teri Lynn


“Oui et non… Rien que le fait de pouvoir travailler depuis l’appartement, sans devoir faire les trajets, je pense que ça m’aidera déjà pas mal…” Rétorqua-t-il d’entrée de jeu, sans spécialement rebondir de façon particulière sur les réactions précédentes de l’Émissaire. Bien sûr, il n’était pas aveugle et avait appris à connaître ce visage se tissant de plus en plus dans son esprit et sa mémoire. Les nuances d’interrogations et d’inquiétudes semblaient côtoyer un certain doute quant à la véracité de cette histoire d’accident. Si l’on revenait quelques mois en arrière, cela pourrait se comparer aux sous-entendus largement compréhensibles d’Aidan quant à certains pans de sa vie passée, sans aveu véritable pour autant. De la même manière, il laissait couler cette histoire d’accident comme une suspension de crédulité… Qui marcherait ou non? Disons que depuis le cas précédent, l’affect était différent et, surtout, la connaissance de l’autre et la notion de confiance avaient toutes deux pris de véritables places. Il est plus facile de tromper un inconnu que quelqu’un que l’on connaît. Encore plus quelqu’un que l’on respecte et que l’on estime. Malheureusement, les faits tairont son désir de ne pas ouvertement lui mentir. Seules les paroles comptent en un tel instant. Et pour le bien de son ‘histoire’, Aidan a comme cette obligation de suivre le chemin entrepris par son excuse… Par sa déformation de la réalité. Car, dans un sens, sa confrontation avec XII équivalait clairement à se prendre un mur en pleine face au volant de son véhicule. Sauf qu’il n’y avait pas de voiture en réalité. Juste un affrontement. Juste une fusillade. Un énorme bordel sans nom… Et une arrière-petite-fille sans existence légale véritable qu’il ne pouvait pas abandonner. Pas comme il avait abandonné sa mère et sa soeur. Pas comme il avait abandonné sa femme, leur fille et ce fils reposant dans le ventre de sa mère. “Sur le coup… J’avoue que je savais plus du tout où j’étais…” Il se souvient sans difficulté de l’impact du poing de XII en plein milieu de son visage, éclatant son nez tout en lui faisant voir trente six chandelles, alors que son corps voltigea sur lui-même telle une crêpe sautant dans une poêle, avant de s’écraser lourdement au sol. "Ça m'a surpris… Brutalement…” Repenser à cette vaine tentative de frapper en s’écrasant les doigts contre le roc qu’était cet enfoiré. Ressentir encore la hargne de ses poings de pierre lui démolissant le portrait. Le non-verbal se manifesta sous des tiques de son oeil, du coin de ses lèvres, se crispant rien qu’à y repenser. “L’impression que tout pouvait s’arrêter, comme ça… en un claquement de doigts…” Inutile d’en rajouter. Inutile de creuser la description des faits et du ressenti surtout. Toute l’ironie se trouvait en ce sens qui plus est : histoire inventée mais saupoudrée d’un ressenti réel et concret.

Si Aidan peut se montrer convaincant et habile dans la maîtrise des mots, son numéro d’équilibriste avait malheureusement voulu trop tirer sur la corde. La taquinerie provocante nullement condamnable venait de le mettre en porte à faux. Enfin, disons surtout que cela le plaçait face à une réalité dont il n’était pas capable de voir les causes et les conséquences. Une seule phrase. Une seule phrase et une seule moue de Teri suffit à le faire drastiquement redescendre sur Terre. Tu veux jouer Aidan? Là, tu perds ! En une seconde, c’est comme si son cerveau se reconnectait à la réalité et à toutes ces occasions que la demoiselle avait voulu créé. Des appels auxquels il n’avait pas répondu. Des messages envers lesquels il n’avait pas donné suite. Était-ce alors illogique qu’elle ne se manifeste pas actuellement si, de lui-même, il ne faisait pas acte de présence et d’intérêt lorsqu’elle lançait des lueurs d’intérêt à son égard?

Excepté lors de leur première rencontre, Aidan ne s’est jamais réellement senti faible ou mal en présence de l’utopienne. Ca a toujours été tout le contraire par ailleurs. Bien sûr, toute l’aide qu’elle lui avait apporté régulièrement était à prendre en ligne de compte. Néanmoins, il ne s’agissait pas que de ça. Elle lui avait offert des opportunités de se grandir, de se reconstruire. Comment? Avec l’ambassade. Avec l’écriture. Avec ce contrat. Avec un travail mettant à profit son esprit, son sens de l’observation et de la curiosité, ainsi que l’éveil critique et interrogateur cherchant à apprendre et comprendre tout ce qu’il découvre. Un sens de l’analyse et de la déduction auquel s'ajoute cette allure charmante et naturellement avenante, presque bienveillante. Une nature solaire, éteinte depuis si longtemps, même avant sa cryogénisation, que cette femme parvenait à faire rejaillir. Aidan s’est senti sincèrement bien. Il s’est senti redevenir vivant. Pas comme à l’époque de Star City, mais comme à l’époque de son pub, à l’époque de sa vie en Angleterre. La découverte des utopiens était une bouffée d’air frais pour un homme ayant souvent perdu foi en l’humanité, encore plus depuis son réveil et depuis l’histoire qu’elle avait façonnée durant ces dernières décennies. Il avait la sensation de se sentir à une place pouvant être la sienne, lui faisant du bien. Et il était surtout auprès de cette ambassadrice dont la personnalité, l’aide, la gentillesse, la discussion, l’intellect, la perspicacité et l’interrogation étaient toutes aussi stimulantes que profondément plaisantes. Cette belle utopienne n’était pas juste un charmant minois s’étant montrée serviable et gentille au possible. Elle n’était plus une référente et n’était pas une amie. Elle était autre chose. Elle devenait autre chose. Elle était mademoiselle Lynn. Elle était parfois Thereylin et, en de très rares occasions jusqu’à présent, parfois simplement Teri. Pour dire à quel point les choses n’étaient plus que deux individus se rencontrant et se trouvant liés par une surveillance de routine.

“Je… Effectivement… Vous venez de marquer un point.” Une respiration un peu lourde. Bout du nez encore un peu endolori. Le visage qui se penche afin que les yeux puissent plus facilement se détourner et échapper à ceux de son interlocutrice. Le charmant centenaire ne fanfaronnait pas, ni ne démontrait un excès de confiance. Ce n’était pas la peine d’essayer, et il n’avait pas envie d’arborer ce genre de facette. Pas avec elle. Heureusement qu’elle laissa glisser une proposition à laquelle il put se raccrocher. Redressant lentement son visage, haussant ses sourcils avec un petit air désolé, l’ancien Phantom opina du chef. “Seulement si vous me laissez vous inviter, alors… Ce sera la moindre des choses, hm?” Non pas qu’il était question de ‘remettre les compteurs à zéro’ comme le disait le proverbe. Parlons plutôt d’un geste vers la sergent de l’UNISON pour tenter de se montrer moins… fermé ou stupide, c’est selon !

Le tandem quitta alors l’ambassade une fois qu’ils furent installés dans le véhicule de l’utopienne. Aidan n’osait pas trop porter son regard sur elle. Il y avait ce quelque chose qu’il n’y avait pas d’habitude entre eux. Une forme de lourdeur, une forme de gêne. Cette sensation inconfortable de ne pas trop savoir quoi dire, ni comment agir alors que tout s’était toujours montré naturel. Voilà ce qui arrive quand on ne veut pas jouer franc-jeu auprès d’une personne envers qui on a su s’ouvrir autant. Il était mal placé pour s’énerver. Il était mal placé pour être celui qui juge, critique ou s’offusquerait. C’était même plutôt sa vis-à-vis qui serait légitime à occuper un tel rôle. “Thereylin, je…” Allez, vas-y, Aidan. Si tu dois l’ouvrir, fais-le ! On te demande pas de tout dire, juste de t’exprimer et de pas passer pour un con. “Je ne voulais pas… Je ne voulais pas vous vexer, vous blesser ou… comment dire…” L’hésitation et l’incertitude, hum? La sincérité d’Aidan remonterait-elle dans une insécurité concrète? “Maintenant que vous le dites… Je me rends compte que je n’ai pas été… oui… que je n’ai pas spécialement été présent… Je…” Je me sens con, pensa-t-il sans que les mots parviennent à sortir. Tête fuyant toujours celle de la conductrice, il poussa un soupir en prenant son courage à deux mains pour relever son attention et poser ses yeux sur elle. “Je suis désolé…”

 
Revenir en haut Aller en bas



Voir le profil de l'utilisateur
Dim 28 Aoû 2022 - 11:56 Message

Sergent de l'UNISON
Sergent de l'UNISON
Réputation Civile
L'Emissaire30Féminin26/08/199215/06/2021533226Naomi ScottCorahSia Anderson35 CélibataireAmbassadrice d'Utopie, Sergent/Enquêtrice de l'UnisonNiveau 5Niveau 4RévéléeBrune, cheveux raides arrivant au milieu du dos, 1m70, yeux noisettes.
Un petit tatouage au poignet
CAPACITÉ & POUVOIRS

- Experte du combat au bâton
- Mémoire eidétique
- Profilage
- Espérance de vie accrue (200 ans) et vieillissement lent
- Super-force (10T) & résistance physique
-Connexion au Coeur : Avec son esprit, Teri peut manipuler la technologie utopienne et d'accéder aux connaissances du Coeur (une sorte de super internet utopien)
-Communication mentale
-Télékinésie



ÉQUIPEMENT :
- Bâton de combat en orichalque pouvant changer de forme (bijou) et de taille (de 50cm à 2 mètres) à la demande de Teri

- Artefact utopien : Bracelet qui lui permet de matérialiser un champ de force dans un rayon de 1 à 2m autour d'elle.

-Armure utopienne (tenue discrète, par balle)
Réputation Héroïque
L'Emissaire30Féminin26/08/199215/06/2021533226Naomi ScottCorahSia Anderson35 CélibataireAmbassadrice d'Utopie, Sergent/Enquêtrice de l'UnisonNiveau 5Niveau 4RévéléeBrune, cheveux raides arrivant au milieu du dos, 1m70, yeux noisettes.
Un petit tatouage au poignet
CAPACITÉ & POUVOIRS

- Experte du combat au bâton
- Mémoire eidétique
- Profilage
- Espérance de vie accrue (200 ans) et vieillissement lent
- Super-force (10T) & résistance physique
-Connexion au Coeur : Avec son esprit, Teri peut manipuler la technologie utopienne et d'accéder aux connaissances du Coeur (une sorte de super internet utopien)
-Communication mentale
-Télékinésie



ÉQUIPEMENT :
- Bâton de combat en orichalque pouvant changer de forme (bijou) et de taille (de 50cm à 2 mètres) à la demande de Teri

- Artefact utopien : Bracelet qui lui permet de matérialiser un champ de force dans un rayon de 1 à 2m autour d'elle.

-Armure utopienne (tenue discrète, par balle)
Identité
L'Emissaire30Féminin26/08/199215/06/2021533226Naomi ScottCorahSia Anderson35 CélibataireAmbassadrice d'Utopie, Sergent/Enquêtrice de l'UnisonNiveau 5Niveau 4RévéléeBrune, cheveux raides arrivant au milieu du dos, 1m70, yeux noisettes.
Un petit tatouage au poignet
CAPACITÉ & POUVOIRS

- Experte du combat au bâton
- Mémoire eidétique
- Profilage
- Espérance de vie accrue (200 ans) et vieillissement lent
- Super-force (10T) & résistance physique
-Connexion au Coeur : Avec son esprit, Teri peut manipuler la technologie utopienne et d'accéder aux connaissances du Coeur (une sorte de super internet utopien)
-Communication mentale
-Télékinésie



ÉQUIPEMENT :
- Bâton de combat en orichalque pouvant changer de forme (bijou) et de taille (de 50cm à 2 mètres) à la demande de Teri

- Artefact utopien : Bracelet qui lui permet de matérialiser un champ de force dans un rayon de 1 à 2m autour d'elle.

-Armure utopienne (tenue discrète, par balle)

Teri Lynn
Sergent de l'UNISON

Personnage
L'Emissaire
ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 26/08/1992
ϟ Arrivée à Star City : 15/06/2021
ϟ Nombre de Messages : 533
ϟ Nombre de Messages RP : 226
ϟ Célébrité : Naomi Scott
ϟ Crédits : Corah
ϟ Doublons : Sia Anderson
ϟ Âge du Personnage : 35
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Ambassadrice d'Utopie, Sergent/Enquêtrice de l'Unison
ϟ Réputation Civile : Niveau 5 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 4 ϟ Identité : Révélée
ϟ Signes particuliers : Brune, cheveux raides arrivant au milieu du dos, 1m70, yeux noisettes.
Un petit tatouage au poignet
ϟ Pouvoirs : CAPACITÉ & POUVOIRS

- Experte du combat au bâton
- Mémoire eidétique
- Profilage
- Espérance de vie accrue (200 ans) et vieillissement lent
- Super-force (10T) & résistance physique
-Connexion au Coeur : Avec son esprit, Teri peut manipuler la technologie utopienne et d'accéder aux connaissances du Coeur (une sorte de super internet utopien)
-Communication mentale
-Télékinésie



ÉQUIPEMENT :
- Bâton de combat en orichalque pouvant changer de forme (bijou) et de taille (de 50cm à 2 mètres) à la demande de Teri

- Artefact utopien : Bracelet qui lui permet de matérialiser un champ de force dans un rayon de 1 à 2m autour d'elle.

-Armure utopienne (tenue discrète, par balle)
ϟ Liens Rapides :
Joueur
L'Emissaire
ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 26/08/1992
ϟ Arrivée à Star City : 15/06/2021
ϟ Nombre de Messages : 533
ϟ Nombre de Messages RP : 226
ϟ Célébrité : Naomi Scott
ϟ Crédits : Corah
ϟ Doublons : Sia Anderson
ϟ Âge du Personnage : 35
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Ambassadrice d'Utopie, Sergent/Enquêtrice de l'Unison
ϟ Réputation Civile : Niveau 5 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 4 ϟ Identité : Révélée
ϟ Signes particuliers : Brune, cheveux raides arrivant au milieu du dos, 1m70, yeux noisettes.
Un petit tatouage au poignet
ϟ Pouvoirs : CAPACITÉ & POUVOIRS

- Experte du combat au bâton
- Mémoire eidétique
- Profilage
- Espérance de vie accrue (200 ans) et vieillissement lent
- Super-force (10T) & résistance physique
-Connexion au Coeur : Avec son esprit, Teri peut manipuler la technologie utopienne et d'accéder aux connaissances du Coeur (une sorte de super internet utopien)
-Communication mentale
-Télékinésie



ÉQUIPEMENT :
- Bâton de combat en orichalque pouvant changer de forme (bijou) et de taille (de 50cm à 2 mètres) à la demande de Teri

- Artefact utopien : Bracelet qui lui permet de matérialiser un champ de force dans un rayon de 1 à 2m autour d'elle.

-Armure utopienne (tenue discrète, par balle)
ϟ Liens Rapides :
L’accident avait eu l’air choquant à en croire le récit qu’en faisait Aidan. Elle acquiesça sans commenter, ne sachant pas trop sur quel pied danser avec son histoire. Quant à la suite… Comment ne pas réagir alors qu’il semblait lui reprocher sous fond de plaisanterie son manque de disponibilité ?

L’expression d’Aidan se décomposa et Teri comprit qu’elle l’avait profondément touchée avec ses quelques mots. Elle n’avait pas voulu lui faire de la peine, seulement… N’avait-il pas conscience de la situation ?

-D’accord, répondit-elle avec un sourire, soulagée de voir qu’ils avaient trouvé un terrain de réconciliation. Allons-y.

Non pas qu’ils se soient particulièrement disputés mais… L’ambiance était un peu étrange depuis quelque temps et elle l’était plus encore ce soir. Enfin bon… Rien de tel qu’une bonne conversation à coeur ouvert pour dénouer les tensions et aller de l’avant, n’est-ce pas ? C’était une opportunité qui se présentait enfin et que la jeune femme comptait bien saisir. Et qui sait, peut-être qu’elle arriverait à le faire parler à propos des circonstances qui lui avaient valu ces blessures ?

Ils prirent le chemin du parking et grimpèrent dans la voiture de service de Thereylin. Pas de chauffeur ce soir. Dans la mesure où elle avait décidé de faire des heures supplémentaires, la belle avait congédié l’homme. C’était une chance en fin de compte, elle était ainsi plus libre de ses mouvements.

Thereylin ouvrit le véhicule et prit place. Quelques instants plus tard, les portes se refermaient derrière eux et elle s’apprêtait à mettre le contact lorsque la voix de son voisin l’apostropha. Elle leva les yeux vers lui, le fixant calmement pendant qu’il peinait à articuler ses phrases.
L’utopienne prit une inspiration, réfléchissant à la meilleure manière de formuler ses pensées sans heurter l’homme.

-J’imagine que vous en aviez besoin…

C’était son droit le plus légitime d’avoir besoin de temps pour se reconstruire… Sa récente perte avait probablement été le choc de trop, il avait déjà tellement souffert depuis son réveil de cryogénisation… Seulement… La coupure avait été nette, brusque. Après avoir passé tant de temps ensemble ces derniers mois dans un cadre professionnel et amical, ce changement de comportement l’avait surprise. Dire qu’elle était offusquée ou vexée aurait été un mensonge, elle comprenait parfaitement les raisons qui avait pu pousser Aidan à ce genre de décision. Mais peut-être qu’elle était un peu meurtrie… Allez savoir pourquoi… Il lui avait manqué, voilà tout.
Et elle regrettait qu’il ne se soit pas confié à elle cette fois-ci, lui qui avait pris pourtant l’habitude de lui raconter tant de choses si personnelles. Elle n’était certes pas la plus disponible des femmes, mais elle lui aurait accordé du temps. C’était ce que faisaient les amis, ils se soutenaient dans les moments difficiles. Avait-elle perdu sa confiance ?

-C’est moi qui aurait aimé être plus présente pour vous, dit-elle en tournant la clé pour allumer le moteur. Vous savez que vous pouvez me faire confiance, n’est-ce pas ?

La voiture se mit en branle et Thereylin prit le chemin de la plage. S’il fallait une glace pour rétablir un peu de chaleur entre eux, c’était peu cher payé.

-Qu’est-ce qui se passe, Aidan ?


“C’est à cause de Jin ?”, voulut-elle lui demander, au lieu de quoi elle s’abstient, laissant la question ouverte pour ne pas influencer la réponse du jeune homme.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 28 Aoû 2022 - 22:09 Message

Super-Héros Indépendant
Super-Héros Indépendant
Réputation Civile
Je sais qui tu es... [Teri] Ji9j36Masculin05/09/198604/02/202223192Taron EgertonBrainster---34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identitéCélibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.Niveau 0Niveau 0SecrèteBrûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game
Réputation Héroïque
Je sais qui tu es... [Teri] Ji9j36Masculin05/09/198604/02/202223192Taron EgertonBrainster---34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identitéCélibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.Niveau 0Niveau 0SecrèteBrûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game
Identité
Je sais qui tu es... [Teri] Ji9j36Masculin05/09/198604/02/202223192Taron EgertonBrainster---34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identitéCélibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.Niveau 0Niveau 0SecrèteBrûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game

Aidan Shepard
Super-Héros Indépendant

Personnage
Je sais qui tu es... [Teri] Ji9j
ϟ Âge : 36
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/09/1986
ϟ Arrivée à Star City : 04/02/2022
ϟ Nombre de Messages : 231
ϟ Nombre de Messages RP : 92
ϟ Célébrité : Taron Egerton
ϟ Crédits : Brainster
ϟ Doublons : ---
ϟ Âge du Personnage : 34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identité
ϟ Statut : Célibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...
ϟ Métier : Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 0 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : Brûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
ϟ Pouvoirs : Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
ϟ Liens Rapides : Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game
Joueur
Je sais qui tu es... [Teri] Ji9j
ϟ Âge : 36
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/09/1986
ϟ Arrivée à Star City : 04/02/2022
ϟ Nombre de Messages : 231
ϟ Nombre de Messages RP : 92
ϟ Célébrité : Taron Egerton
ϟ Crédits : Brainster
ϟ Doublons : ---
ϟ Âge du Personnage : 34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identité
ϟ Statut : Célibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...
ϟ Métier : Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 0 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : Brûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
ϟ Pouvoirs : Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
ϟ Liens Rapides : Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game

Confession nocturne >  @Teri Lynn


“Bien sûr que je sais…” Simple souffle. Oui. Il le sait. C’est bien le pire : il sait parfaitement qu’il peut lui faire confiance. Le problème n’est pas la confiance mais bien la possibilité de tout dire. De tout ‘avouer’ en quelque sorte. S’il ne s’agissait de lui, passe encore ! Mais dans l’équation, il n’était plus seul et Yue était à prendre en compte. Il était malheureusement trop tôt pour que Aidan décide de mêler l’utopienne à toute cette histoire et toute cette intrigue, même s’il connaissait suffisamment sa vis-à-vis pour savoir qu’elle lui en voudrait moins de tout lui dire afin de développer les moyens nécessaires pour enquêter sur la Firme, plutôt que de rien savoir et d’apprendre que le pseudo centenaire s’est à nouveau mis en tête de partir en croisade au nom de la Justice ! Toutefois, son arrière-petite-fille avait pris de trop gros risques et ne pouvait se permettre une quelconque exposition. Aidan faisait confiance à Thereylin. Mais sa confiance n’était pas suffisante en l’UNISON pour assurer une protection ou une absence d’exposition à sa descendante. De plus, de quel droit une quelconque forme d’autorité pouvait-elle enlever à une rescapée et une victime son droit de vendetta? La position d’Aidan est assez ambiguë, voire obscure sur cette question. Mais lui-même connaissait ce besoin de vengeance, ce besoin de lutte et, surtout, ce besoin d’acharnement qui dépasse néanmoins plus que le simple désir de vengeance initial. Dans un sens, son rôle n’était pas d’enlever ce droit, ni cette bataille à Yue. Son rôle était avant tout de la protéger et de l’aider pour qu’elle ne se brûle pas les ailes, et qu’elle ne se brûle pas jusqu’à la mort surtout. Car qu’importe le prix à donner. Face à la Firme ou face à quiconque, Aidan prendra toutes les balles qu’il faut pour que son arrière-petite-fille puisse espérer un semblant de vie légère et normale. Voilà pourquoi il en va de continuer à faire confiance à l’ambassadrice… Mais de ne pas pouvoir lui dire, ni lui parler du point le plus brûlant et le plus important qu’il traversait actuellement. Il n’est pas stupide. Vu le bourbier auquel il acceptait implicitement de faire face avec Yue, elle apprendra la vérité tôt ou tard. Mais pas encore. Pas maintenant. Pas ce soir.

“Quand j’ai quitté l’hôpital après la guerre, le monde me paraissait magnifique, vous savez…” Un petit silence aux quelques longueurs palpables s’était instauré suite à la question de la conductrice. Un silence que Aidan brisa par ses paroles le replongeant dans un lointain passé. “Et il devrait nous paraître magnifique chaque fois qu’on sort d’un hôpital de toute façon… Car ça veut dire que la douleur, les souffrances, le mal présent… Tout ça, on en est libéré… On n’a qu’à voir la beauté de l’extérieur… Qu’il fasse beau ou qu’il pleuve, ça n’a pas réellement d’importance… On est juste heureux…” Exprima-t-il tout en laissant son visage être tourné du côté de sa vitre au travers de laquelle il pouvait entrevoir le reflet de son faciès partiellement tuméfié. “Mais cette fois-ci… Je n’ai rien trouvé de beau…” Rajoute-t-il de façon plus laconique après plusieurs secondes de suspens. “C’est comme si rien n’avait changé… C’est comme si tout était devenu encore plus gris, plus sombre, plus laid que la corruption et la manière dont les mafias ont pu régner sur la ville…” Il ne pouvait pas expliquer avec des éléments, mais rien ne l’empêchait de partager le ressenti qui gravitait tout autour. Que ce soit lui ou bien elle, partager les émotions éprouvées et ressenties avec Thereylin était comme un présent qu’il voulait encore plus chérir que la vérité en elle-même. Car derrière toute vérité se cache des émotions. Et le primordial était de comprendre ces mêmes émotions. Car ne sont-ce pas lesdites émotions demeurant le moteur de ce que nous sommes et la raison de chacun de nos actes? “Vous voyez une ville qui devrait rayonner de ses protecteurs surhumains, luttant activement contre toutes les menaces arrivant ici-même… Où tout ne devrait être que les happy end que l’on offre aux enfants… Et pourtant, vous le ressentez encore… là… toujours… ce mal qui rôde… qui ronge… qu’on ne voit pas… et qui déprave, vole, saccage et détruit l’innocence de tant de personnes… sans qu’on n’en n’ait conscience… et, par extension, sans que personne ne fasse quoi que ce soit…” Sa mâchoire se serre. Ses yeux ne voient même plus le paysage nocturne au travers de la vitre. Ses iris sont plongés dans leur propre reflet. Boule de rage dans le ventre. Sensation d’injustice se serrant dans la gorge. “Et ça… les victimes… les personnes impliquées… les familles… Tous ces gens en souffrent…” Il n’y avait pas d’émotions plus sincères que le relâchement de ses mots illustrant à la perfection ce que pouvait éprouver l’ancien Phantom en cet instant. Ce n’était pas très reluisant. Ce n’était pas très joli ou charmant à entendre. Juste du brut, délivré sans détour, pour une expression qui ne se perd pas dans des milliers de circonvolutions.

Un nouveau petit silence. De nouvelles dizaines de secondes qui se voient voler comme si de rien n’était. “En plus de vous offrir un visage amoché, je ne me suis pas connecté sur le mode charmeur, on dirait…” Desserre-t-il les dents, essaie-t-il tout du moins, tout en tournant enfin à nouveau son visage vers l’utopienne. “Comment vous le vivez, Thereylin?” Plisse-t-il alors légèrement les yeux avec intérêt. “Comment vous vivez tous ces moments de lutte infernale…? Ou les pertes de vos proches…? Ou ce sentiment d’injustice que vous devez également connaître, non…?” Nul le désir de vouloir ‘plomber’ davantage l’ambiance mais une véritable question pour une réelle curiosité, dont les réponses pourraient apporter une ouverture sur un travail qu’il pourrait faire à ce sujet? Comme quoi, même sa fameuse résilience semblait avoir ses propres limites…

 
Revenir en haut Aller en bas



Voir le profil de l'utilisateur
Mar 30 Aoû 2022 - 14:00 Message

Sergent de l'UNISON
Sergent de l'UNISON
Réputation Civile
L'Emissaire30Féminin26/08/199215/06/2021533226Naomi ScottCorahSia Anderson35 CélibataireAmbassadrice d'Utopie, Sergent/Enquêtrice de l'UnisonNiveau 5Niveau 4RévéléeBrune, cheveux raides arrivant au milieu du dos, 1m70, yeux noisettes.
Un petit tatouage au poignet
CAPACITÉ & POUVOIRS

- Experte du combat au bâton
- Mémoire eidétique
- Profilage
- Espérance de vie accrue (200 ans) et vieillissement lent
- Super-force (10T) & résistance physique
-Connexion au Coeur : Avec son esprit, Teri peut manipuler la technologie utopienne et d'accéder aux connaissances du Coeur (une sorte de super internet utopien)
-Communication mentale
-Télékinésie



ÉQUIPEMENT :
- Bâton de combat en orichalque pouvant changer de forme (bijou) et de taille (de 50cm à 2 mètres) à la demande de Teri

- Artefact utopien : Bracelet qui lui permet de matérialiser un champ de force dans un rayon de 1 à 2m autour d'elle.

-Armure utopienne (tenue discrète, par balle)
Réputation Héroïque
L'Emissaire30Féminin26/08/199215/06/2021533226Naomi ScottCorahSia Anderson35 CélibataireAmbassadrice d'Utopie, Sergent/Enquêtrice de l'UnisonNiveau 5Niveau 4RévéléeBrune, cheveux raides arrivant au milieu du dos, 1m70, yeux noisettes.
Un petit tatouage au poignet
CAPACITÉ & POUVOIRS

- Experte du combat au bâton
- Mémoire eidétique
- Profilage
- Espérance de vie accrue (200 ans) et vieillissement lent
- Super-force (10T) & résistance physique
-Connexion au Coeur : Avec son esprit, Teri peut manipuler la technologie utopienne et d'accéder aux connaissances du Coeur (une sorte de super internet utopien)
-Communication mentale
-Télékinésie



ÉQUIPEMENT :
- Bâton de combat en orichalque pouvant changer de forme (bijou) et de taille (de 50cm à 2 mètres) à la demande de Teri

- Artefact utopien : Bracelet qui lui permet de matérialiser un champ de force dans un rayon de 1 à 2m autour d'elle.

-Armure utopienne (tenue discrète, par balle)
Identité
L'Emissaire30Féminin26/08/199215/06/2021533226Naomi ScottCorahSia Anderson35 CélibataireAmbassadrice d'Utopie, Sergent/Enquêtrice de l'UnisonNiveau 5Niveau 4RévéléeBrune, cheveux raides arrivant au milieu du dos, 1m70, yeux noisettes.
Un petit tatouage au poignet
CAPACITÉ & POUVOIRS

- Experte du combat au bâton
- Mémoire eidétique
- Profilage
- Espérance de vie accrue (200 ans) et vieillissement lent
- Super-force (10T) & résistance physique
-Connexion au Coeur : Avec son esprit, Teri peut manipuler la technologie utopienne et d'accéder aux connaissances du Coeur (une sorte de super internet utopien)
-Communication mentale
-Télékinésie



ÉQUIPEMENT :
- Bâton de combat en orichalque pouvant changer de forme (bijou) et de taille (de 50cm à 2 mètres) à la demande de Teri

- Artefact utopien : Bracelet qui lui permet de matérialiser un champ de force dans un rayon de 1 à 2m autour d'elle.

-Armure utopienne (tenue discrète, par balle)

Teri Lynn
Sergent de l'UNISON

Personnage
L'Emissaire
ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 26/08/1992
ϟ Arrivée à Star City : 15/06/2021
ϟ Nombre de Messages : 533
ϟ Nombre de Messages RP : 226
ϟ Célébrité : Naomi Scott
ϟ Crédits : Corah
ϟ Doublons : Sia Anderson
ϟ Âge du Personnage : 35
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Ambassadrice d'Utopie, Sergent/Enquêtrice de l'Unison
ϟ Réputation Civile : Niveau 5 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 4 ϟ Identité : Révélée
ϟ Signes particuliers : Brune, cheveux raides arrivant au milieu du dos, 1m70, yeux noisettes.
Un petit tatouage au poignet
ϟ Pouvoirs : CAPACITÉ & POUVOIRS

- Experte du combat au bâton
- Mémoire eidétique
- Profilage
- Espérance de vie accrue (200 ans) et vieillissement lent
- Super-force (10T) & résistance physique
-Connexion au Coeur : Avec son esprit, Teri peut manipuler la technologie utopienne et d'accéder aux connaissances du Coeur (une sorte de super internet utopien)
-Communication mentale
-Télékinésie



ÉQUIPEMENT :
- Bâton de combat en orichalque pouvant changer de forme (bijou) et de taille (de 50cm à 2 mètres) à la demande de Teri

- Artefact utopien : Bracelet qui lui permet de matérialiser un champ de force dans un rayon de 1 à 2m autour d'elle.

-Armure utopienne (tenue discrète, par balle)
ϟ Liens Rapides :
Joueur
L'Emissaire
ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 26/08/1992
ϟ Arrivée à Star City : 15/06/2021
ϟ Nombre de Messages : 533
ϟ Nombre de Messages RP : 226
ϟ Célébrité : Naomi Scott
ϟ Crédits : Corah
ϟ Doublons : Sia Anderson
ϟ Âge du Personnage : 35
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Ambassadrice d'Utopie, Sergent/Enquêtrice de l'Unison
ϟ Réputation Civile : Niveau 5 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 4 ϟ Identité : Révélée
ϟ Signes particuliers : Brune, cheveux raides arrivant au milieu du dos, 1m70, yeux noisettes.
Un petit tatouage au poignet
ϟ Pouvoirs : CAPACITÉ & POUVOIRS

- Experte du combat au bâton
- Mémoire eidétique
- Profilage
- Espérance de vie accrue (200 ans) et vieillissement lent
- Super-force (10T) & résistance physique
-Connexion au Coeur : Avec son esprit, Teri peut manipuler la technologie utopienne et d'accéder aux connaissances du Coeur (une sorte de super internet utopien)
-Communication mentale
-Télékinésie



ÉQUIPEMENT :
- Bâton de combat en orichalque pouvant changer de forme (bijou) et de taille (de 50cm à 2 mètres) à la demande de Teri

- Artefact utopien : Bracelet qui lui permet de matérialiser un champ de force dans un rayon de 1 à 2m autour d'elle.

-Armure utopienne (tenue discrète, par balle)
ϟ Liens Rapides :
Thereylin démarra la voiture et entreprit de sortir du parking pendant qu’Aidan lui parlait. Si elle était attentive à la route, elle l’était également à la conversation de son voisin qu’elle écoutait en silence. Pouvait-on vraiment comparer les deux situations qu’il mentionnait ? Son premier réveil dans un hôpital s’était fait à son époque, sa famille se trouvait à portée de main, son univers, tout lui était familier… Il sortait de la guerre et le monde était à reconstruire. Son second éveil s’était fait dans la solitude la plus totale, sans repère… C’était comme s’il n’appartenait plus à ce monde. Le futur qu’il avait voulu construire n’était pas aussi beau qu’il l’avait espéré et il déchantait…

Il y avait dû avoir un déclencheur à cet état post-traumatique. La mort de Jin, probablement. La période de retranchement d’Aidan était correlée avec le meurtre de ce jeune homme alors qu’auparavent il semblait se reconstruire et allait mieux. Aidan découvrait que le mal pouvait encore l’atteindre même après toutes ces années.

La voiture se figea à un feu rouge et Teri renvoya un sourire à son voisin. Non en effet, il n’était pas en mode charmeur ce soir… Mais au moins il crevait l'abcès et c’était probablement ce dont il avait besoin. Elle ne pouvait pas lui tendre la main s’il ne faisait pas l’effort de s’ouvrir à elle.

La question qui lui fut adressée la força à rompre ce silence qu’elle maintenait pour pousser Aidan à continuer à parler. Comment faisait-elle ? Très bonne question…

-Mal… répondit Thereylin en toute sincérité. Je ne m’y habituerai jamais. Ces choses n’existent pas à Utopie. Pas comme ça du moins… Je n’étais pas prête à affronter ça. Mon grand-oncle m’avait formé pourtant… En tant que premier Émissaire, il avait été témoin et acteur pendant la seconde guerre mondiale. Il avait fait le choix de “l’humanité” en rejoignant la Ligue de la Liberté. Mais quand les américains ont expérimenté leurs super-bombes sur le Japon…

Ça avait été le début de la fin pour Utopie. Le début de la désillusion, et la fin de la diplomatie. Sarlyn avait été rappelé quelques années plus tard.

Elle soupira, s’arrêtant à un passage pour laisser traverser un piéton.

-La première chose qui m’a frappé en débarquant sur la côte américaine, ce sont les écarts de richesse. Je ne comprenais pas qu’il y ait tant de gens misérables alors que les infrastructures avaient l’air aussi “correctes”. Dans mon pays, tout individu a le droit inaliénable à se loger et à se nourrir décemment. Nous partageons nos ressources dans les meilleurs comme dans les pires moments. Nous nous élevons ensembles. Dites cela à un américain et il vous traitera de communiste avant de vous cracher à la figure, ajouta la brune avec un bref sourire.

Les lueurs se succédaient en ville, répandant toute une série de couleurs dans le véhicule. “Une telle abondance de ressources…, se dit la jeune femme, mais si mal répartie…”.

-Le premier jour, j’ai cru naïvement pouvoir aider un SDF en lui offrant une partie des biens que je possédais. Quelques heures plus tard, il m’attendait dans une ruelle avec quelques amis à lui pour me dépouiller… poursuivit Teri, le regard attentif braqué sur la route. Il m’a fallu du temps pour comprendre pourquoi cet homme avait interprété un geste bienveillant en un aveu de faiblesse. Maintenant je sais, parce que j’ai appris comment fonctionnaient les occidentaux, j’ai pris conscience de leurs codes, de leur système d’organisation, de leur échelle de valeur. Je vous ai étudié parce que je voulais des réponses… Et parce que mon peuple voulait savoir si votre civilisation avait "grandi" depuis le départ de mon oncle. J’ai pris beaucoup de recul pour pouvoir décider de ce que j’allais faire.

Elle coula un regard vers Aidan et lui adressa un sourire contrit avant de reporter son attention sur la route.

-Ce n’est peut-être pas la réponse que vous attendiez, s'excusa-t-elle. Si je devais reformuler, je dirai que je ne vois pas le monde en noir ou en blanc. Il y a des milliards de nuances de gris. Plus je me détache de l’émotionnel et plus je les distingue. A l’échelle microscopique, il y a des tas d’individus qui font de leurs mieux pour s’en sortir, avec leur vision étriquée qu’ils peinent à élargir. A l’échelle macroscopique, je vois un système de gouvernance qui entre en dualité avec un modèle économique corrompu qui rend malade votre société. Les gens perdent les pédales et ils ne sont pas responsables de ça. Quand on sème des graines pourries, on récolte de mauvais fruits. Ce système inéquitable éduque les enfants et les rend égoïstes et cruels. Ils ne font que reproduire ce qu’ils connaissent car on ne leur a pas enseigné à penser le monde. On ne leur a pas donné les bases de l’esprit critique, on ne leur donne pas la possibilité d’être acteur du changement. Une poignée d’élites se réserve le droit de diriger et s'accapare les richesses, le reste de la population n’a pas voix au chapitre. Et que dire du manque de contrôle sur ce qui est enseigné à l’école ? De nombreux établissements enseignent que la Terre est plate ! Comment voulez-vous que ces adultes en devenir puissent tourner rond dans leur tête avec une telle éducation !

Si son ton restait calme, la crispation de son visage et de ses mains sur le volant trahissaient clairement son indignation.

-Les terroristes qui m’ont attaqué ne sont pas fondamentalement responsables de leurs actes. Ils ont été conditionnés de la pire des manières… Est-ce que je peux leur pardonner leur violence ? Je ne sais pas. Et je suis terrorisée à l’idée que d’autres puissent remettre ça un jour. Je sais que ça arrivera, parce que je suis différente d’eux et que la différence leur fait peur. Mais je ne peux pas me laisser aveugler par ma propre peur. Cette dernière nous rend irrationnelle, c’est elle qui nous pousse à devenir le pire de nous-même. En tant qu’enquêtrice je réponds à un besoin urgent de protéger la population… Mais c’est en tant que politicienne que j’ai le sentiment de construire le monde de demain. Je ne laisserai aucun terroriste me prendre ça… Ce monde doit changer pour que les gens changent.  
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 8 Sep 2022 - 2:33 Message

Super-Héros Indépendant
Super-Héros Indépendant
Réputation Civile
Je sais qui tu es... [Teri] Ji9j36Masculin05/09/198604/02/202223192Taron EgertonBrainster---34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identitéCélibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.Niveau 0Niveau 0SecrèteBrûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game
Réputation Héroïque
Je sais qui tu es... [Teri] Ji9j36Masculin05/09/198604/02/202223192Taron EgertonBrainster---34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identitéCélibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.Niveau 0Niveau 0SecrèteBrûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game
Identité
Je sais qui tu es... [Teri] Ji9j36Masculin05/09/198604/02/202223192Taron EgertonBrainster---34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identitéCélibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.Niveau 0Niveau 0SecrèteBrûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game

Aidan Shepard
Super-Héros Indépendant

Personnage
Je sais qui tu es... [Teri] Ji9j
ϟ Âge : 36
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/09/1986
ϟ Arrivée à Star City : 04/02/2022
ϟ Nombre de Messages : 231
ϟ Nombre de Messages RP : 92
ϟ Célébrité : Taron Egerton
ϟ Crédits : Brainster
ϟ Doublons : ---
ϟ Âge du Personnage : 34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identité
ϟ Statut : Célibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...
ϟ Métier : Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 0 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : Brûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
ϟ Pouvoirs : Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
ϟ Liens Rapides : Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game
Joueur
Je sais qui tu es... [Teri] Ji9j
ϟ Âge : 36
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/09/1986
ϟ Arrivée à Star City : 04/02/2022
ϟ Nombre de Messages : 231
ϟ Nombre de Messages RP : 92
ϟ Célébrité : Taron Egerton
ϟ Crédits : Brainster
ϟ Doublons : ---
ϟ Âge du Personnage : 34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identité
ϟ Statut : Célibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...
ϟ Métier : Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 0 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : Brûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
ϟ Pouvoirs : Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
ϟ Liens Rapides : Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game

Confession nocturne >  @Teri Lynn


Thereylin était unique. L’était-elle aux yeux d’un humain ou bien-même aux yeux des autres utopiens? Elle l’était surtout aux yeux d’Aidan. Une unicité qui se caractérisait par cette franchise ne visant aucunement à contenter, rassurer ou désillusionner l’interrogateur en face d’elle. De la même manière que notre pseudo centenaire avait exprimé une forme de malaise, elle y alla franc-jeu sur sa façon de percevoir et considérer ce monde et l’humanité sur base de ses propres observations et ses propres expériences. Parmi toutes les richesses de leurs conversations passées, de mémoire, Aidan n’a clairement pas le souvenir que l’ambassadrice se soit exprimée autant à bâton rompu. Il appréciait le fait de l’observer en pleine expression sans lire ou ressentir son besoin naturel de ménager son vis-à-vis, sans avoir besoin de faire attention aux mots qu’elle employait et a ce qu’elle voulait exprimer. C’était une Thereylin encore plus authentique et plus spontanée qu’en temps normal. Et même si chacun de ses propos pouvaient avoir un effet différent sur Aidan, ça lui faisait sincèrement plaisir de la voir jouer dans un tel registre.

Il est amusant de constater que certaines choses traversent le temps et les époques, même si cela se manifeste d’une autre manière. Il ne pouvait nier cette échelle de valeurs et de différences présentes entre les riches et les plus démunis. Ceux qui détiennent le pouvoir et ceux qui le subissent. Il s’agissait pour ainsi dire de la plus vieille lutte du monde tirant son origine d’un principe animal répondant à la loi du plus fort. L’être humain n’est qu’un animal qui a évolué après tout, dont certains spécimens demeurent encore plus enclin à laisser parler leur nature primitive plus qu’autre chose. Mais dans son évolution, l’humanité à détourner la loi du plus fort par celui de la manigance, de la tricherie, de la manipulation. Si bien que les rapports de force ne se sont pas inversés mais sont devenus différents. Celui qui possèdent le pouvoir n’est pas particulièrement le plus fort physiquement, mais bien le plus influent. On peut même dire que la force pure a été reléguée au rang de sous-fifres, d’accessoires. Ce qui accroît autant l’injustice pour une perception semblable à celle des utopiens mais également pour celle d’Aidan qui a grandi selon les valeurs méritocratiques d’un idéalisme américain visiblement bien oublié. Oui, Aidan fait partie de tous ces américains à qui on a appris que tout était réalisable, que tout était possible mais que tout rêve nécessite un investissement, un labeur. Et en soi, cela n’avait rien de choquant pour lui. Il est né dedans. Il a grandi avec ce format d’éducation. Mais souligner par l'honnêteté, la loyauté et la sincérité… Avant de voir que tout ça n’était qu’une sorte de joli trompe l’oeil dissimulant le fait que les plus méritants ne seront jamais ceux qui s’en sortiront le mieux. Car le système était corrompu à son époque mais l’est encore plus aujourd’hui. Il l’est juste devenu d’une façon plus légale en quelque sorte. Une part de cynisme et d’excès de méfiance aurait tendance à lui faire croire que ce n’était pas tant le fonctionnement méritocratique le problème, mais bien l’humain en question. Et pour cause, il ne serait nullement surpris que le beau modèle sociale et économique de l’Utopie soit juste un cauchemar s’il était mis entre les mains mêmes de l’humanité dont il faisait lui-même partie.

Et en parlant de faire partie de quelque chose… Notre ancien Phantom ne peut s’empêcher de se reconnaître dans le discours de l’ambassadrice. Plus particulièrement, au niveau de ces pauvres âmes que l’on pousse dans l’excès ou l’exaction, voire l’injustice. Une voix au fond de lui a envie de lui dire avec honte et désolation qu’il est exactement l’un de ces êtres, l’un de ces hommes. L’un de ceux qui a perdu quelque chose de trop cher et d’important que pour l’accepter. Que l’inaction d’un système malade l’a fait basculer à quelques reprises derrière une barrière infranchissable. Une pointe se creuse dans son thorax mais également dans ce bas-ventre. Il se sent concerné et se sent victime, en cet instant du discours de Thereylin, face à cette dernière. Une position qu’il n’aime pas. Une position clairement pas confortable. Une position qu’il ne sait pas du tout comment commenter par ailleurs. Est-ce que cela le nécessite? Néanmoins, derrière toutes ces déclarations, l’ancien justicier ressent une différence qui semblera toujours fortement présente entre lui et la représentante politique de l’Utopie. Sa conception sera toujours à voir plus loin que le crime ou le criminel. Il y aura toujours cette analyse de l’individu, de son parcours, de la raison de son geste. Appliquer la justice mais avec une compréhension semblant essentielle tout en voyant que le système ne fonctionne pas. Mais Aidan n’a pas cette clémence. Entendons par là qu’il ne cherchera pas à savoir si un terroriste est responsable fondamentalement de ses actes ou non. Ce n’est pas à lui de juger de la vie ou de la mort du coupable, mais il sera celui qui fera tout pour que les actes en eux-mêmes s’arrête, sans chercher à aller changer ce système auquel il ne croit plus. Il fait partie de ceux qui se damneront pour un monde meilleur mais sans pour autant viser la racine même de tous les maux. Tout bonnement parce que les idéaux et la volonté de notre centenaire sont nés d’une injustice et d’un besoin de vengeance. Parce que c’est ce qu’il a appris à vivre et à connaître. Parce que ça fait partie de ce qu’il est, persuadé que cette part de lui et cette entité de Phantom qui l’habite ne pourront jamais changer…

“J’ai la détestable impression que nous ne nous battrons jamais sur le même terrain, vous et moi…” Finit-il par rétorquer. “Je comprends parfaitement votre raisonnement et je ne peux que vous donner raison sur le fait que le monde va mal, que les gens vont mal et que tout doit très certainement changer diamétralement pour espérer qu’il y ait un mieux…” Il ne demeure plus le visage ni le regard fuyant en tout cas, ce qui était un bon point. Et la sergente de l’UNISON pouvait même y ressentir la tonalité d’un Aidan plus habituel. “Mais est-ce réellement possible? Avec l'individualisme et l’égoïsme que nous, humains, entretenons si bien?” Véritable réflexion alors qu’il fronce finement les sourcils. “Et puis, vous pourrez très certainement me ranger dans la catégorie de ces personnes désabusées, ayant besoin d’être sauvées ou autres mais… si je devais me battre aujourd’hui, ce serait pour quelque chose que j’estime nécessaire ou juste, ou pour quelqu’un… Indépendamment du reste et de cette société en laquelle je ne sais pas si je croirai à nouveau un jour…” Une forme de pincement proche de son organe cardiaque se fait alors ressentir. “Et personnellement, je suis ok avec ça… Car, comme vous le dites, nous avons tous des influences de ce système ou de ces gens qui nous poussent à devenir ce que l’on est…” Il pense à ce qu’il a pu faire autrefois, autant qu’il pense à ce qu’il risque de devoir faire dans cette affaire de Firme, de Yue et de tout autre possible à venir. Un ensemble qui ne l’a jamais dérangé, qui ne l’a jamais fait reculer ou qui ne l’a jamais fait douter. Jusqu’à maintenant. “Vous avez ce recul que je n’aurai peut-être jamais… Et cette vision plus politique et diplomate qui vous projette beaucoup plus loin… que celui de quelqu’un qui voit et ressent les choses mais se concentre surtout sur ce qu’il y a au bout de la rue qui lui fait face…” C’est alors qu’un feu rouge s’invite à la conversation. Aidan s’interrompt et se veut hésitant. “Je crois juste que ce que je veux vous dire…” Il la regarde. Un fin rictus au coin des lèvres. “C’est que si cette manière d’être, de penser ou d’être différent doit me faire peur aujourd’hui…” Il se risque à venir poser sa main sur celle de l’ambassadrice. “C’est parce que je voudrais pas que ça m’éloigne de vous…”


 
Revenir en haut Aller en bas



Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 8 Sep 2022 - 20:05 Message

Sergent de l'UNISON
Sergent de l'UNISON
Réputation Civile
L'Emissaire30Féminin26/08/199215/06/2021533226Naomi ScottCorahSia Anderson35 CélibataireAmbassadrice d'Utopie, Sergent/Enquêtrice de l'UnisonNiveau 5Niveau 4RévéléeBrune, cheveux raides arrivant au milieu du dos, 1m70, yeux noisettes.
Un petit tatouage au poignet
CAPACITÉ & POUVOIRS

- Experte du combat au bâton
- Mémoire eidétique
- Profilage
- Espérance de vie accrue (200 ans) et vieillissement lent
- Super-force (10T) & résistance physique
-Connexion au Coeur : Avec son esprit, Teri peut manipuler la technologie utopienne et d'accéder aux connaissances du Coeur (une sorte de super internet utopien)
-Communication mentale
-Télékinésie



ÉQUIPEMENT :
- Bâton de combat en orichalque pouvant changer de forme (bijou) et de taille (de 50cm à 2 mètres) à la demande de Teri

- Artefact utopien : Bracelet qui lui permet de matérialiser un champ de force dans un rayon de 1 à 2m autour d'elle.

-Armure utopienne (tenue discrète, par balle)
Réputation Héroïque
L'Emissaire30Féminin26/08/199215/06/2021533226Naomi ScottCorahSia Anderson35 CélibataireAmbassadrice d'Utopie, Sergent/Enquêtrice de l'UnisonNiveau 5Niveau 4RévéléeBrune, cheveux raides arrivant au milieu du dos, 1m70, yeux noisettes.
Un petit tatouage au poignet
CAPACITÉ & POUVOIRS

- Experte du combat au bâton
- Mémoire eidétique
- Profilage
- Espérance de vie accrue (200 ans) et vieillissement lent
- Super-force (10T) & résistance physique
-Connexion au Coeur : Avec son esprit, Teri peut manipuler la technologie utopienne et d'accéder aux connaissances du Coeur (une sorte de super internet utopien)
-Communication mentale
-Télékinésie



ÉQUIPEMENT :
- Bâton de combat en orichalque pouvant changer de forme (bijou) et de taille (de 50cm à 2 mètres) à la demande de Teri

- Artefact utopien : Bracelet qui lui permet de matérialiser un champ de force dans un rayon de 1 à 2m autour d'elle.

-Armure utopienne (tenue discrète, par balle)
Identité
L'Emissaire30Féminin26/08/199215/06/2021533226Naomi ScottCorahSia Anderson35 CélibataireAmbassadrice d'Utopie, Sergent/Enquêtrice de l'UnisonNiveau 5Niveau 4RévéléeBrune, cheveux raides arrivant au milieu du dos, 1m70, yeux noisettes.
Un petit tatouage au poignet
CAPACITÉ & POUVOIRS

- Experte du combat au bâton
- Mémoire eidétique
- Profilage
- Espérance de vie accrue (200 ans) et vieillissement lent
- Super-force (10T) & résistance physique
-Connexion au Coeur : Avec son esprit, Teri peut manipuler la technologie utopienne et d'accéder aux connaissances du Coeur (une sorte de super internet utopien)
-Communication mentale
-Télékinésie



ÉQUIPEMENT :
- Bâton de combat en orichalque pouvant changer de forme (bijou) et de taille (de 50cm à 2 mètres) à la demande de Teri

- Artefact utopien : Bracelet qui lui permet de matérialiser un champ de force dans un rayon de 1 à 2m autour d'elle.

-Armure utopienne (tenue discrète, par balle)

Teri Lynn
Sergent de l'UNISON

Personnage
L'Emissaire
ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 26/08/1992
ϟ Arrivée à Star City : 15/06/2021
ϟ Nombre de Messages : 533
ϟ Nombre de Messages RP : 226
ϟ Célébrité : Naomi Scott
ϟ Crédits : Corah
ϟ Doublons : Sia Anderson
ϟ Âge du Personnage : 35
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Ambassadrice d'Utopie, Sergent/Enquêtrice de l'Unison
ϟ Réputation Civile : Niveau 5 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 4 ϟ Identité : Révélée
ϟ Signes particuliers : Brune, cheveux raides arrivant au milieu du dos, 1m70, yeux noisettes.
Un petit tatouage au poignet
ϟ Pouvoirs : CAPACITÉ & POUVOIRS

- Experte du combat au bâton
- Mémoire eidétique
- Profilage
- Espérance de vie accrue (200 ans) et vieillissement lent
- Super-force (10T) & résistance physique
-Connexion au Coeur : Avec son esprit, Teri peut manipuler la technologie utopienne et d'accéder aux connaissances du Coeur (une sorte de super internet utopien)
-Communication mentale
-Télékinésie



ÉQUIPEMENT :
- Bâton de combat en orichalque pouvant changer de forme (bijou) et de taille (de 50cm à 2 mètres) à la demande de Teri

- Artefact utopien : Bracelet qui lui permet de matérialiser un champ de force dans un rayon de 1 à 2m autour d'elle.

-Armure utopienne (tenue discrète, par balle)
ϟ Liens Rapides :
Joueur
L'Emissaire
ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 26/08/1992
ϟ Arrivée à Star City : 15/06/2021
ϟ Nombre de Messages : 533
ϟ Nombre de Messages RP : 226
ϟ Célébrité : Naomi Scott
ϟ Crédits : Corah
ϟ Doublons : Sia Anderson
ϟ Âge du Personnage : 35
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Ambassadrice d'Utopie, Sergent/Enquêtrice de l'Unison
ϟ Réputation Civile : Niveau 5 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 4 ϟ Identité : Révélée
ϟ Signes particuliers : Brune, cheveux raides arrivant au milieu du dos, 1m70, yeux noisettes.
Un petit tatouage au poignet
ϟ Pouvoirs : CAPACITÉ & POUVOIRS

- Experte du combat au bâton
- Mémoire eidétique
- Profilage
- Espérance de vie accrue (200 ans) et vieillissement lent
- Super-force (10T) & résistance physique
-Connexion au Coeur : Avec son esprit, Teri peut manipuler la technologie utopienne et d'accéder aux connaissances du Coeur (une sorte de super internet utopien)
-Communication mentale
-Télékinésie



ÉQUIPEMENT :
- Bâton de combat en orichalque pouvant changer de forme (bijou) et de taille (de 50cm à 2 mètres) à la demande de Teri

- Artefact utopien : Bracelet qui lui permet de matérialiser un champ de force dans un rayon de 1 à 2m autour d'elle.

-Armure utopienne (tenue discrète, par balle)
ϟ Liens Rapides :
Etait-il possible que la société change ? Les humains étaient-ils foncièrement égoïstes ? Thereylin s’était déjà posée la question. Si elle appartenait à l’espèce humaine, sa propre race avait pris un chemin très différent sur le plan génétique et continuait à s’éloigner doucement de l’homo sapiens sapiens… Le fait, notamment, que chaque utopien soit connecté au Coeur et lié au reste de sa communauté par l’esprit entrainait des mutations un peu plus observables à chaque nouvelle génération. De fait, elle ne pouvait affirmer que le fait que son propre peuple ait réussi à s’affranchir de la guerre signifiait que les humains en étaient également capables. Il aurait fallu les étudier de près, d’un point de vue biologique et biochimique, pour déterminer avec précision si cet égoïsme si caractéristique était un trait naturel ou culturel… Hors, il était évident que ses concitoyens n’entretenaient pas encore d’assez bons rapports avec les américains pour se permettre d’entamer ce genre de démarche scientifique.
Dommage, son peuple aurait eu certainement beaucoup à apporter à leur médecine… Cela faisait bien longtemps que les utopiens traitaient les maladies psychiatriques non pas par le dialogue et l’allopathie hasardeuse comme le faisaient les occidentaux, mais par des interventions médicales plus poussées. Il n’était pas difficile de soigner une pathologie quand on savait quelle partie du cerveau ou du corps était défaillante et comment réparer le mal. Si l’égoïsme n’était pas une maladie, il pouvait être le symptôme d’un mal bien plus grand et donc être traité. Mais Thereylin avait appris à ses dépends que les occidentaux appréciaient rarement qu’on pointe du doigt leur ignorance, ils avaient vite fait d’associer cela à de l’arrogance. Elle s’efforçait généralement de se rendre plus accessible en taisant publiquement ses connaissances scientifiques, en dissimulant ses valeurs, sa vision d’un monde radicalement différent… Et même ainsi, certains arrivaient encore à avoir peur d’elle et de son peuple et la prenait pour cible.

-Pourquoi ne pas voyager et étudier les autres cultures, leurs différences et leurs ressemblances, leurs schémas politiques et socioculturels ? demanda-t-elle d’une voix douce. Il y a peut-être des lieux insoupçonnés où l’entraide et la bienveillance l’emportent sur l’égoïsme et l'individualisme. Vous pourriez-être surpris et trouver la réponse à votre question…

L'humanité était-elle fondamentalement égoïste ?

-Peut-être même dans votre propre patrie, au contact de communautés.

Elle ne pouvait pas lui offrir de réponse. Non seulement elle ne la connaissait pas, mais c’était ce genre de questionnement fondamentalement personnel que l’on ne pouvait résoudre que par soi-même. En revanche, elle pouvait toujours le guider comme elle l’avait fait depuis son réveil pour lui ouvrir une multitude de routes empruntables. Ce serait à lui de décider où aller.

L’entendre se résigner ne lui plaisait guère… De fait, elle était intimement persuadée que le décès de son arrière petit fils l’avait fait replonger dans une profonde détresse… Il avait eu tant de mal à remonter la pente ! Le voir dans cet état l’attristait profondément.

-Ce n’est pas égoïste de choisir ses combats… voulut-elle le rassurer.

C’était même naturel. On ne pouvait se couper en quatre, il fallait définir des priorités. Et quoi de plus normal que de se tourner en premier lieu vers des sujets qui nous touchait personnellement ? Pourquoi Aidan pensait-il qu’ils étaient si différents l’un de l’autre, qu’ils ne se battraient jamais sur le même terrain ? Qu’entendait-il par là ? Ceux qui tentaient de faire le bien autour d’eux à petite échelle n’étaient pas moins méritants que ceux qui agissaient à plus grande envergure.

Thereylin freina pour s’arrêter à un feu rouge. La plage n’était plus très loin et elle avait hâte d’y être pour se dégourdir un peu les jambes. Sans compter que tenir une conversation aussi sérieuse n’était pas des plus pratiques quand il fallait aussi focaliser son attention sur la route. Elle aurait aimé pouvoir observer attentivement les micros expressions d’Aidan pour cerner un peu mieux les messages cachés et son état d’esprit. Tournant la tête vers lui, elle se figea de surprise en sentant la chaleur d’une main recouvrir la sienne et en entendant les quelques mots qui suivirent… Elle resta interdite quelques instants face à l’intimité du moment, ne comprenant pas bien ce qui était en train de se passer.

-Je ne vais nulle part, Aidan… murmura-t-elle.

Pourquoi ces questionnements ? Pourquoi avait-il pris ses distances avec elle alors qu’elle comptait manifestement pour lui ? Pourquoi avait-il soudain si peur de cet éloignement ? Que se passait-il au juste ?!

-...Et vous… Où allez-vous ? s’enquit la jeune femme en fronçant les sourcils, inquiète.

Peut-être… Peut-être qu’il avait juste besoin d’être rassuré dans un moment de détresse.

Répondrait-il à sa question métaphorique ?

Un coup de klaxon l’arracha soudain au regard du blondinet et lui rappela que le feu était passé au vert…

-La patience au volant des staropolitains… maugréa t-elle en donnant un coup d’accélérateur.

Quelques minutes plus tard, elle arriverait au bord de mer et tournerait un moment dans les parkings avant de trouver une place à proximité de son glacier préféré. L’été battait son plein, les vacanciers ne manquaient pas à cette période de l’année. Elle se désespérait d’enlever ses chaussures pour plonger ses orteils dans le sable. C’était ce qu’elle faisait lorsque son île lui manquait… Une petite sensation de chez elle pour apaiser la nostalgie de son premier foyer.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 17 Sep 2022 - 22:45 Message

Super-Héros Indépendant
Super-Héros Indépendant
Réputation Civile
Je sais qui tu es... [Teri] Ji9j36Masculin05/09/198604/02/202223192Taron EgertonBrainster---34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identitéCélibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.Niveau 0Niveau 0SecrèteBrûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game
Réputation Héroïque
Je sais qui tu es... [Teri] Ji9j36Masculin05/09/198604/02/202223192Taron EgertonBrainster---34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identitéCélibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.Niveau 0Niveau 0SecrèteBrûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game
Identité
Je sais qui tu es... [Teri] Ji9j36Masculin05/09/198604/02/202223192Taron EgertonBrainster---34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identitéCélibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.Niveau 0Niveau 0SecrèteBrûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game

Aidan Shepard
Super-Héros Indépendant

Personnage
Je sais qui tu es... [Teri] Ji9j
ϟ Âge : 36
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/09/1986
ϟ Arrivée à Star City : 04/02/2022
ϟ Nombre de Messages : 231
ϟ Nombre de Messages RP : 92
ϟ Célébrité : Taron Egerton
ϟ Crédits : Brainster
ϟ Doublons : ---
ϟ Âge du Personnage : 34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identité
ϟ Statut : Célibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...
ϟ Métier : Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 0 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : Brûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
ϟ Pouvoirs : Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
ϟ Liens Rapides : Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game
Joueur
Je sais qui tu es... [Teri] Ji9j
ϟ Âge : 36
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/09/1986
ϟ Arrivée à Star City : 04/02/2022
ϟ Nombre de Messages : 231
ϟ Nombre de Messages RP : 92
ϟ Célébrité : Taron Egerton
ϟ Crédits : Brainster
ϟ Doublons : ---
ϟ Âge du Personnage : 34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identité
ϟ Statut : Célibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...
ϟ Métier : Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 0 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : Brûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
ϟ Pouvoirs : Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
ϟ Liens Rapides : Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game

Confession nocturne >  @Teri Lynn


Pourquoi ne pas partir? Pourquoi ne pas se rendre en direction de ces nouvelles peuplades, cultures et j’en passe? Aidan avait effectivement un avantage certain par rapport à tous les individus appartenant depuis toujours à ce présent. Il n’était pas tellement tenu par de réelles obligations. Certes, il avait un travail qu’il appréciait et voulait honorer. Autant qu’il avait retrouvé Yue dont il souhaitait assurer la sauvegarde et la protection. Mais en dehors de ça? Toutes les véritables entraves sociales, professionnelles ou familiales que l’on peut avoir ou se créer sont totalement absentes de sa nouvelle vie. Aidan est libre. Libre de faire ce qu’il veut et de partir où il le souhaite du jour au lendemain. Enfourcher une moto. Monter dans un avion. Prendre le large sur le pont d’un bâteau. Parcourir l’Amérique, retourner en Angleterre ou pourquoi pas traverser le monde entier? En soi, l’idée n’est pas inintéressante, que du contraire. Et comme tout un chacun, Aidan ne peut nier que son imaginaire l’entraînerait sans problème à réaliser ce genre d’escapade. Toutefois, c’est comme si ce trop plein de possibilités et de liberté à proprement parler l’entravait ou l’effrayait plus que de raison. Pas que de telles notions ne l’angoisse. Mais où aller? Et pour quoi faire? Légitimement, l’ancien Phantom s’est rattaché à ce qu’il avait de connu de plus familier comme base de connexion à cette nouvelle époque. Et, même sans ça, malgré sa vie en Angleterre, l’ancienne Providence et actuelle cité des Étoiles coulait dans ses veines comme son unique évidence. Sa vie avait été ici. Son combat était ici. Et tout ce qu’il avait à vivre de marquant n’a jamais quitté cette ville. Une forme de pensée qui devait être assez étrange ou bizarre pour une personne pensant différemment ou pour les utopiens. Il n’était qu’une sorte de fragment historique qui ne pouvait envisager la possibilité d’une existence ailleurs. Les retrouvailles avec son arrière-petite-fille n’est qu’une petite pierre à cet édifice par lequel il ne voudrait pas partir.

Et lesdites communautés? Était-ce une piste intéressante ou qu’il jugerait bon de pouvoir s’y pencher? Autant a-t-il de la curiosité à revendre et un esprit ouvert que notre principal concerné a déjà suffisamment de choses à penser et à gérer, même s’il est loin d’en partager toute l’étendue avec sa vis-à-vis. L’approche, l’apprentissage et la connexion avec la culture utopienne est déjà un immense travail demandant beaucoup d’investissement. Contre-balancé ça avec les prémisses d’une campagne organisée contre une organisation de l’ombre et le retour d’un Phantom qui démange de plus en plus la conscience du cryogénisé… Et oui ! La découverte de petites communautés ne passe qu’au rang accessoire et largement secondaire.

Quoiqu’il en soit, il demeure réceptif à la suggestion même s’il n’y répond pas, préférant alors glisser sous une forme de confidence aux multiples visages… ou plutôt aux multiples interprétations? Aidan est très clair dans sa tête lorsqu’il pose cette main sur celle de l’ambassadrice. Il l’est tout autant dans ce sous-entendu sifflé presque de façon précieuse et mélodieuse. Il l’est également dans ce regard qui ne trouve pas directement un miroir en face. D’une certaine manière, sa réponse amena une fine voile chaleureuse à l’intérieur de son être, contrebalancé par l’incertitude de sa propre interprétation. Marquait-elle un sous-entendu compris? Ou bien cherchait-elle à déceler quelque chose d’enfoui en lui, en témoigne sa question? Voulait-elle simplement le comprendre? À moins qu’elle ne soit prise de court, peut-être? Véritable casse-tête pour un homme qui avait été clair dans son esprit. Sans doute n’a-t-il pas envoyé correctement ses propres signaux?

“Je…” Où allait-il? Où allait-il ce soir? Où allait-il depuis quelques jours? Où se préparait-il à aller à l’avenir? Une réinterprétation de la question initiale pour tenter de trouver une réponse qui ne trouvera jamais son chemin grâce à la brusquerie et l’impatience d’un autre automobiliste. Saisit d’un léger sursaut, il préfère alors tisser un rictus ironique. “Je crois que je viserais une destination où on peut se parler sans être interrompu par des klaxons !” Tenta-t-il de dérider un poil cette atmosphère particulière, le fin son d’un rire quittant ses lèvres résonnant alors dans l’habitacle. Et quand on dit que l’ambiance est particulière, c’est surtout qu’il ne savait pas trop comment rebondir. Il y avait un sentiment de gêne, voire sans doute de maladresse ressenti par notre ami.

“J’y crois pas… Ca existe encore? Wow !” Rattachement hasardeux du destin, c’est une enseigne qui brisa le mutisme d’Aidan lorsqu’ils arrivèrent pour se garer. “Ne me dites pas que Bernie’s est votre fameux glacier?” S’amusa-t-il avec un regard illuminé de souvenirs tout en quittant le véhicule. “Mes parents m’emmenaient souvent ici les dimanches après-midi.” Précisa-t-il en venant se placer aux côtés de l’Émissaire, l’enthousiasme réanimant son visage encore meurtri par sa rencontre avec XII. “C’est un pur hasard ou bien vous aviez aussi ce genre d’information dans vos dossiers de l’UNISON?” La taquina-t-il en tentant de faire revenir ce visage un peu plus léger, moins dramatique, plus agréable aussi? “Et, pour vous répondre, Thereylin…” Pivota-t-il pour se mettre réellement face à elle et enfin prendre la peine de rebondir sur la question de la voiture. “J’ai pas non plus l’intention d’aller où que ce soit…” Ses lèvres s’étirent dans un sourire beaucoup plus naturel, beaucoup plus franc alors qu’une main se tend à l’attention de la jeune femme au bout de quelques secondes. “Par contre, cette fois-ci, c’est moi qui invite…”

 
Revenir en haut Aller en bas



Voir le profil de l'utilisateur
Mar 20 Sep 2022 - 10:53 Message

Sergent de l'UNISON
Sergent de l'UNISON
Réputation Civile
L'Emissaire30Féminin26/08/199215/06/2021533226Naomi ScottCorahSia Anderson35 CélibataireAmbassadrice d'Utopie, Sergent/Enquêtrice de l'UnisonNiveau 5Niveau 4RévéléeBrune, cheveux raides arrivant au milieu du dos, 1m70, yeux noisettes.
Un petit tatouage au poignet
CAPACITÉ & POUVOIRS

- Experte du combat au bâton
- Mémoire eidétique
- Profilage
- Espérance de vie accrue (200 ans) et vieillissement lent
- Super-force (10T) & résistance physique
-Connexion au Coeur : Avec son esprit, Teri peut manipuler la technologie utopienne et d'accéder aux connaissances du Coeur (une sorte de super internet utopien)
-Communication mentale
-Télékinésie



ÉQUIPEMENT :
- Bâton de combat en orichalque pouvant changer de forme (bijou) et de taille (de 50cm à 2 mètres) à la demande de Teri

- Artefact utopien : Bracelet qui lui permet de matérialiser un champ de force dans un rayon de 1 à 2m autour d'elle.

-Armure utopienne (tenue discrète, par balle)
Réputation Héroïque
L'Emissaire30Féminin26/08/199215/06/2021533226Naomi ScottCorahSia Anderson35 CélibataireAmbassadrice d'Utopie, Sergent/Enquêtrice de l'UnisonNiveau 5Niveau 4RévéléeBrune, cheveux raides arrivant au milieu du dos, 1m70, yeux noisettes.
Un petit tatouage au poignet
CAPACITÉ & POUVOIRS

- Experte du combat au bâton
- Mémoire eidétique
- Profilage
- Espérance de vie accrue (200 ans) et vieillissement lent
- Super-force (10T) & résistance physique
-Connexion au Coeur : Avec son esprit, Teri peut manipuler la technologie utopienne et d'accéder aux connaissances du Coeur (une sorte de super internet utopien)
-Communication mentale
-Télékinésie



ÉQUIPEMENT :
- Bâton de combat en orichalque pouvant changer de forme (bijou) et de taille (de 50cm à 2 mètres) à la demande de Teri

- Artefact utopien : Bracelet qui lui permet de matérialiser un champ de force dans un rayon de 1 à 2m autour d'elle.

-Armure utopienne (tenue discrète, par balle)
Identité
L'Emissaire30Féminin26/08/199215/06/2021533226Naomi ScottCorahSia Anderson35 CélibataireAmbassadrice d'Utopie, Sergent/Enquêtrice de l'UnisonNiveau 5Niveau 4RévéléeBrune, cheveux raides arrivant au milieu du dos, 1m70, yeux noisettes.
Un petit tatouage au poignet
CAPACITÉ & POUVOIRS

- Experte du combat au bâton
- Mémoire eidétique
- Profilage
- Espérance de vie accrue (200 ans) et vieillissement lent
- Super-force (10T) & résistance physique
-Connexion au Coeur : Avec son esprit, Teri peut manipuler la technologie utopienne et d'accéder aux connaissances du Coeur (une sorte de super internet utopien)
-Communication mentale
-Télékinésie



ÉQUIPEMENT :
- Bâton de combat en orichalque pouvant changer de forme (bijou) et de taille (de 50cm à 2 mètres) à la demande de Teri

- Artefact utopien : Bracelet qui lui permet de matérialiser un champ de force dans un rayon de 1 à 2m autour d'elle.

-Armure utopienne (tenue discrète, par balle)

Teri Lynn
Sergent de l'UNISON

Personnage
L'Emissaire
ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 26/08/1992
ϟ Arrivée à Star City : 15/06/2021
ϟ Nombre de Messages : 533
ϟ Nombre de Messages RP : 226
ϟ Célébrité : Naomi Scott
ϟ Crédits : Corah
ϟ Doublons : Sia Anderson
ϟ Âge du Personnage : 35
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Ambassadrice d'Utopie, Sergent/Enquêtrice de l'Unison
ϟ Réputation Civile : Niveau 5 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 4 ϟ Identité : Révélée
ϟ Signes particuliers : Brune, cheveux raides arrivant au milieu du dos, 1m70, yeux noisettes.
Un petit tatouage au poignet
ϟ Pouvoirs : CAPACITÉ & POUVOIRS

- Experte du combat au bâton
- Mémoire eidétique
- Profilage
- Espérance de vie accrue (200 ans) et vieillissement lent
- Super-force (10T) & résistance physique
-Connexion au Coeur : Avec son esprit, Teri peut manipuler la technologie utopienne et d'accéder aux connaissances du Coeur (une sorte de super internet utopien)
-Communication mentale
-Télékinésie



ÉQUIPEMENT :
- Bâton de combat en orichalque pouvant changer de forme (bijou) et de taille (de 50cm à 2 mètres) à la demande de Teri

- Artefact utopien : Bracelet qui lui permet de matérialiser un champ de force dans un rayon de 1 à 2m autour d'elle.

-Armure utopienne (tenue discrète, par balle)
ϟ Liens Rapides :
Joueur
L'Emissaire
ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 26/08/1992
ϟ Arrivée à Star City : 15/06/2021
ϟ Nombre de Messages : 533
ϟ Nombre de Messages RP : 226
ϟ Célébrité : Naomi Scott
ϟ Crédits : Corah
ϟ Doublons : Sia Anderson
ϟ Âge du Personnage : 35
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Ambassadrice d'Utopie, Sergent/Enquêtrice de l'Unison
ϟ Réputation Civile : Niveau 5 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 4 ϟ Identité : Révélée
ϟ Signes particuliers : Brune, cheveux raides arrivant au milieu du dos, 1m70, yeux noisettes.
Un petit tatouage au poignet
ϟ Pouvoirs : CAPACITÉ & POUVOIRS

- Experte du combat au bâton
- Mémoire eidétique
- Profilage
- Espérance de vie accrue (200 ans) et vieillissement lent
- Super-force (10T) & résistance physique
-Connexion au Coeur : Avec son esprit, Teri peut manipuler la technologie utopienne et d'accéder aux connaissances du Coeur (une sorte de super internet utopien)
-Communication mentale
-Télékinésie



ÉQUIPEMENT :
- Bâton de combat en orichalque pouvant changer de forme (bijou) et de taille (de 50cm à 2 mètres) à la demande de Teri

- Artefact utopien : Bracelet qui lui permet de matérialiser un champ de force dans un rayon de 1 à 2m autour d'elle.

-Armure utopienne (tenue discrète, par balle)
ϟ Liens Rapides :
Teri eut un petit rire amusé à la réponse d’Aidan. Jolie pirouette… Elle regrettait d’avoir cette conversation dans la voiture où elle ne pouvait pas prendre le temps d’échanger comme il aurait fallu et d’observer les réactions d’Aidan. Ce coup de klaxon venait d’interrompre quelque chose d’important qui reviendrait tôt ou tard sur la table… Il avait peut-être gagné un répit, mais la jeune femme n’allait pas lacher l’affaire. Tout son discours sur leurs différences, les blessures qu’il avait, ses semaines de silence, les angoisses qu’il exprimait… Thereylin sentait qu’elle n’avait pas encore percé l'abcès et découvert le fond du problème. Ça tombait bien, elle avait toute une soirée pour le faire parler… Et tenter de lui remonter le moral.

-Il va falloir s’éloigner de la ville alors, plaisanta-t-elle en retour.

Le bruit était constant à Star City. La ville était agitée, lumineuse et bruyante, à l’image des millions d’habitants qui la peuplaient. Par chance, ils arrivèrent finalement à destination et purent enfin quitter leur véhicule. Quelques minutes de marche plus tard, la devanture du glacier leur apparut.

-Hmm, si ? répondit Thereylin étonnée par la réaction d’Aidan. Pourquoi, vous le connaissez ?

Qui aurait cru que ce glacier était aussi ancien ? Si elle avait voulu le faire exprès, elle n’y serait pas arrivée !

-C’est comme si le passé rencontrait le futur… souligna la jeune femme d’un air amusé.

Comme quoi, Aidan pouvait ajouter un nouveau repère à sa liste. Quelle belle surprise. En voyant l’expression de son voisin, Teri se félicita de l’avoir conduit ici. Son expression se fit taquine lorsqu’elle répondit :

-Bien entendu, je sais tout de vous ! Je sais aussi que vous regardez des dessins animés en douce la nuit et que vous êtes en réalité un espion du royaume Pancake ! Le charria-t-elle.

La brune s’étira, savourant l’odeur salée de l’air marin et la sensation d’humidité collante sur sa peau qui lui rappelait son lieu de naissance. Elle lui jeta un coup d’oeil doublé d’un sourire charmant.

-Je serai triste si vous partiez, lui répondit-elle très spontanément.

Même si elle ne parlait pas d’éloignement géographique dans la voiture, mais plutôt des projets de vie d’Aidan, de ses choix et de la direction morale qu’il s’apprêtait à prendre. N'était-ce pas le sujet qu’il avait abordé avec elle ? Elle l'imaginait mal quitter Star City pour l’heure, en revanche elle était plus inquiète de le voir se renfermer sur lui-même et de redevenir l’homme qu’il avait pu être dans sa vie passée, se coupant par la même de son nouvel entourage. Mais peut-être qu’elle s’inquiétait pour rien… Peut-être que ces bleus sur son visage et cette main bandée étaient bien la conséquence d’un accident et non d’une bagarre, peut-être que son état morose n’était que passager et qu’il allait redevenir l’homme optimiste qu’elle avait côtoyé ces derniers mois… Peut-être qu’elle pouvait l’aider à remonter la pente, à ne pas sombrer dans le désespoir et à lui montrer que son avenir pouvait être plus radieux que celui d’un vigilent près à en découdre.

Comment ne pas être sensible à ce sourire charmant qu’il lui adressait tout à coup ?

En revanche… Elle regarda cette main tendue avec perplexité. La jeune femme entrouvrit la bouche, fronça légèrement les sourcils, à la recherche d’un élément de compréhension qui lui aurait échappé. En tant qu’étrangère, elle était régulièrement soumise à des situations qui la plaçait en total décalage avec la culture qu’elle visitait. C’était son métier d’apprendre, de comprendre, et de faire en sorte de ne pas froisser le peuple qui l’accueillait. La plupart du temps, elle essayait de se prêter au jeu afin de s’intégrer au mieux. Encore fallait-il qu’elle sache pourquoi les choses se faisaient ainsi et à quoi correspondait tel ou tel geste…

-Est-ce que… demanda-t-elle après une hésitation, c’est une coutume américaine quand on invite quelqu’un à manger une glace ?

Il ne lui semblait pourtant pas avoir jamais observé ça en dix ans, mais Aidan venait d’une autre époque… Il avait peut-être d’autres mœurs, ce qui compliquait singulièrement la chose. Après tout, elle ne tenait pas à le froisser alors qu’il recommençait tout juste à lui parler.

-Qu’est-ce que je dois faire ?
demanda-t-elle à mi-voix gênée.

Lui prendre la main ? La serrer comme le faisaient les français ? Répondre par un autre geste comme les japonais qui s’inclinaient ?
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 20 Sep 2022 - 18:05 Message

Super-Héros Indépendant
Super-Héros Indépendant
Réputation Civile
Je sais qui tu es... [Teri] Ji9j36Masculin05/09/198604/02/202223192Taron EgertonBrainster---34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identitéCélibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.Niveau 0Niveau 0SecrèteBrûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game
Réputation Héroïque
Je sais qui tu es... [Teri] Ji9j36Masculin05/09/198604/02/202223192Taron EgertonBrainster---34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identitéCélibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.Niveau 0Niveau 0SecrèteBrûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game
Identité
Je sais qui tu es... [Teri] Ji9j36Masculin05/09/198604/02/202223192Taron EgertonBrainster---34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identitéCélibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.Niveau 0Niveau 0SecrèteBrûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game

Aidan Shepard
Super-Héros Indépendant

Personnage
Je sais qui tu es... [Teri] Ji9j
ϟ Âge : 36
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/09/1986
ϟ Arrivée à Star City : 04/02/2022
ϟ Nombre de Messages : 231
ϟ Nombre de Messages RP : 92
ϟ Célébrité : Taron Egerton
ϟ Crédits : Brainster
ϟ Doublons : ---
ϟ Âge du Personnage : 34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identité
ϟ Statut : Célibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...
ϟ Métier : Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 0 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : Brûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
ϟ Pouvoirs : Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
ϟ Liens Rapides : Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game
Joueur
Je sais qui tu es... [Teri] Ji9j
ϟ Âge : 36
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/09/1986
ϟ Arrivée à Star City : 04/02/2022
ϟ Nombre de Messages : 231
ϟ Nombre de Messages RP : 92
ϟ Célébrité : Taron Egerton
ϟ Crédits : Brainster
ϟ Doublons : ---
ϟ Âge du Personnage : 34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identité
ϟ Statut : Célibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...
ϟ Métier : Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 0 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : Brûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
ϟ Pouvoirs : Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
ϟ Liens Rapides : Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game

Confession nocturne >  @Teri Lynn


Le passé qui rencontre le futur… La formulation est originale, un brin poétique mais surtout entièrement vrai. Aidan n’en revenait pas de retrouver une institution qu’il avait souvent côtoyé durant ses jeunes années. Cela faisait en plus écho à sa consultation auprès du psychiatre quant à la nécessité de se créer des repères et des ancrages. Réalité tout bonnement évidente que la sergente de l’UNISON avait pu lui induire durant des conversations antérieures. Tout comme son assistant social. Ceci dit, ce n’est pas parce qu’on en suggère la théorie que la mise en pratique est la plus simple ou la plus évidente… Sauf en ce cas présent ! Car ce n’était pas seulement un souvenir qui ravivait une flamme dans l’esprit de notre voyageur temporel. C’était un souvenir le ramenant même à sa plus tendre enfance. L’établissement datait de 1904, Aidan n’avait alors que 7 ans à cette époque. Il était cette petite tête blonde, tenant la main de sa mère et de son père l’emmenant à ce nouveau commerce promettant des saveurs glacées innovantes et exquises. Il revisualisait sans mal son impatience, assis sur confortable siège en cuir du bout duquel ses petites jambes battaient impatiemment dans le vide jusqu’à obtenir l’objet de sa venue en ces lieux proprement dit. Sa mémoire est imprégnée de ce pétillement qu’il a eu dans ses yeux cette fois-là. Ce pétillement presque similaire faisant écho dans son regard face à ladite échoppe. Il s’agissait là d’une émotion très positive, très forte derrière ce simple hasard. Le passé qui rencontre le futur peut être cet éclair qui vous frappe dans l’unique but d’éveiller en votre être quelque chose de pur et radieux. Certainement pas assez suffisant pour balayer toutes les inquiétudes et les réflexions qui animent un cerveau et un individu. Mais au moins de quoi en diminuer radicalement l’influence pendant la durée de ce souvenir et de ce rappel si beau et plaisant. Dommage, ou pas, de se dire qu’en l'occurrence la présence de l’ambassadrice n’y était pour rien et, ce, même en considérant que Aidan ne peut que se sentir implicitement touché de partager ce caprice malicieux du hasard davantage avec elle qu’avec une autre personne.

Il le tait. Il garde jalousement derrière les portes de son jardin secret un simple souhait qui ne lui amène aucune amertume, ni aucune tristesse pour une fois. Le rêve de se voir retourner à l’intérieur de ce commerce tant en compagnie de ses parents que de son épouse et de sa fille, autant que de ce fils dont il n’a jamais vu le visage et également en compagnie de la personne connectant ce désir au présent : à savoir Teri !

La taquinerie de son ancienne référente le fait revenir doucement et sans violence dans la réalité du présent. Ses lèvres s’étirent dans un rire. Ce rire prolongeant cette expression plus spontanée et sincère. Ils n’étaient peut-être pas de ceux ayant pu se créer le plus de souvenir ou de ‘private joke’ propre à eux. Néanmoins, le fameux redoutable royaume du Pancake ressorti de ses sentiers secrets comme un petit quelque chose leur appartenant bien à eux. “Alors autant j’admets que vous êtes une enquêtrice hors pair, et que je n’ai pas joué de réelle discrétion quant à mon statut d’espion infiltré…” Son visage se rapproche du sien, plus précisément proche de son oreille afin d’illustrer plus efficacement le murmure coupable et fragile. “...mais comment avez-vous su pour les dessins-animés?!” S’offusqua-t-il faussement avant de se redresser dans un rire qu’il ne pouvait contenir en dépit d’une piètre tentative désespérée. Une fois encore, à voir quelle obscure explication lui donnerait son interlocutrice. Toutefois, rien ne pouvait compter davantage que cet aveu, cette confession toute simple et sans filtre qui abandonna les lèvres de l’Émissaire.

Comment ne pouvait-il pas penser à elle? Comment ne pouvait-il pas réfléchir à s’en torturer plus que de raison pour cette utopienne lorsqu’elle vous balance une si belle franchise à la figure, dans un sourire au charme plus que désarmant et aux douces teintes envoûtantes. Autant qu’elle avait lu entre les lignes quant à son passé de vigilant avouer qu’à demi-mot, autant avait-il compris et cerné que l’éloignement géographique n’était nullement en cause. Très certainement car il était animé par les doutes que la sergente de l’UNISON entretenait à son égard. Sans doute car leur peur était similaire d’une certaine façon. Parce que quand on est face à Thereylin, l’ambassadrice d’Utopie, mais également le sergente avançant au-delà des menaces de ce monde tout en cherchant à comprendre une humanité, voire même de la sauver sans spécialement le mérité, comment avoir seulement envie de laisser entrevoir ce visage plus sombre, plus obscur et beaucoup plus imparfait et discutable de votre personnalité et de votre histoire? Elle est un éclat du soleil tombé sur Terre afin de faire rayonner du mieux qu’elle peut l’existence des gens autour d’elle. Il n’est pas question de la comparer à une sainte ou une figure religieuse, voire même déique. Seulement d’un être à part, méritant de connaître ce même bonheur, cette même paix et cette même beauté qu’elle souhaiterait insuffler pour que les horreurs s’arrêtent. C’est une telle façon d’être et d’exister qui a animé ce quelque chose de différent et d’inexplicable faisant que notre ancien Phantom ne peut que manifester le besoin de s’éloigner pour la protéger et la préserver, autant que de la retrouver car elle lui a manqué que de vouloir perdurer ses échanges précieux s’offrant à eux, sans trop savoir en définitive qu’elle en sera l’issue… Mais juste parce qu’il aime sa personnalité. Il aime son caractère. Il aime sa compagnie. Il aime passer des soirées à ses côtés dans les rues de Star City ou bien à l’intérieur de l’Enclave. Il aime parler de royaume pancakes juste après avoir débattu sur le mal être de l’homme du vingt-et-unième siècle dans le monde moderne et super-héroïque existant. Autant qu’il aime cette naïveté candide qui peut se lire sur son visage, autant que la sensation d’incongru face à quelque chose lui étant inconnu.

“Je… Vous me faites marcher…?” Souffle-t-il dans un sourire amusé. La question le fait surtout rire car elle est inattendue et le prend totalement de court. Et puis, le rire disparaît sous une bienveillance souriante. Mais Aidan a du mal à en revenir qu’un peuple aussi tactile que les utopiens ne connaissent pas ce genre de geste, d’acte ou de coutume si on veut appeler ça comme ça. “Tout d’abord, détendez-vous.” Secoua-t-il la tête en conservant cette façade de pleine bonhomie. “Ce n’est pas une coutume lorsqu’on invite quelqu’un, non. Ce n’est pas une attitude qu’on est obligée d’avoir ou qui est codifiée.” Aidan s’avance pour se rapprocher face à elle. “C’est une invitation. Une invitation à suivre, à l’accompagnement. Mais pas pour n’importe qui…” Explique-t-il tout en lui souriant. “C’est un geste que l’on adresse à une personne pour qui on a de l’attrait, de l’amitié ou encore de l’affection. Tout comme il peut s’agir d’un geste permettant de créer un contact lorsque deux personnes veulent se rapprocher.” Il y va dans la sincérité, sans chercher à dissimuler un quelconque aspect et tout en ponctuant, illustrant ses mots de cette main qu’il retend vers la sienne, mais sans attendre une réponse. Effectivement, il brise la distance entre leurs doigts afin de glisser ses phalanges contre les siennes et de refermer sa main tout autour de la sienne. “Et c’est à vous de conserver ou non ce contact, tout comme d’accepter ou pas cette invitation…” Conclut-il de son charmant sourire, ses yeux ne quittant pas les siens, autant que sa main ne relâche pas la sienne à moins qu’elle émette le moindre mouvement de séparation…

 
Revenir en haut Aller en bas



Voir le profil de l'utilisateur
Mer 21 Sep 2022 - 11:23 Message

Sergent de l'UNISON
Sergent de l'UNISON
Réputation Civile
L'Emissaire30Féminin26/08/199215/06/2021533226Naomi ScottCorahSia Anderson35 CélibataireAmbassadrice d'Utopie, Sergent/Enquêtrice de l'UnisonNiveau 5Niveau 4RévéléeBrune, cheveux raides arrivant au milieu du dos, 1m70, yeux noisettes.
Un petit tatouage au poignet
CAPACITÉ & POUVOIRS

- Experte du combat au bâton
- Mémoire eidétique
- Profilage
- Espérance de vie accrue (200 ans) et vieillissement lent
- Super-force (10T) & résistance physique
-Connexion au Coeur : Avec son esprit, Teri peut manipuler la technologie utopienne et d'accéder aux connaissances du Coeur (une sorte de super internet utopien)
-Communication mentale
-Télékinésie



ÉQUIPEMENT :
- Bâton de combat en orichalque pouvant changer de forme (bijou) et de taille (de 50cm à 2 mètres) à la demande de Teri

- Artefact utopien : Bracelet qui lui permet de matérialiser un champ de force dans un rayon de 1 à 2m autour d'elle.

-Armure utopienne (tenue discrète, par balle)
Réputation Héroïque
L'Emissaire30Féminin26/08/199215/06/2021533226Naomi ScottCorahSia Anderson35 CélibataireAmbassadrice d'Utopie, Sergent/Enquêtrice de l'UnisonNiveau 5Niveau 4RévéléeBrune, cheveux raides arrivant au milieu du dos, 1m70, yeux noisettes.
Un petit tatouage au poignet
CAPACITÉ & POUVOIRS

- Experte du combat au bâton
- Mémoire eidétique
- Profilage
- Espérance de vie accrue (200 ans) et vieillissement lent
- Super-force (10T) & résistance physique
-Connexion au Coeur : Avec son esprit, Teri peut manipuler la technologie utopienne et d'accéder aux connaissances du Coeur (une sorte de super internet utopien)
-Communication mentale
-Télékinésie



ÉQUIPEMENT :
- Bâton de combat en orichalque pouvant changer de forme (bijou) et de taille (de 50cm à 2 mètres) à la demande de Teri

- Artefact utopien : Bracelet qui lui permet de matérialiser un champ de force dans un rayon de 1 à 2m autour d'elle.

-Armure utopienne (tenue discrète, par balle)
Identité
L'Emissaire30Féminin26/08/199215/06/2021533226Naomi ScottCorahSia Anderson35 CélibataireAmbassadrice d'Utopie, Sergent/Enquêtrice de l'UnisonNiveau 5Niveau 4RévéléeBrune, cheveux raides arrivant au milieu du dos, 1m70, yeux noisettes.
Un petit tatouage au poignet
CAPACITÉ & POUVOIRS

- Experte du combat au bâton
- Mémoire eidétique
- Profilage
- Espérance de vie accrue (200 ans) et vieillissement lent
- Super-force (10T) & résistance physique
-Connexion au Coeur : Avec son esprit, Teri peut manipuler la technologie utopienne et d'accéder aux connaissances du Coeur (une sorte de super internet utopien)
-Communication mentale
-Télékinésie



ÉQUIPEMENT :
- Bâton de combat en orichalque pouvant changer de forme (bijou) et de taille (de 50cm à 2 mètres) à la demande de Teri

- Artefact utopien : Bracelet qui lui permet de matérialiser un champ de force dans un rayon de 1 à 2m autour d'elle.

-Armure utopienne (tenue discrète, par balle)

Teri Lynn
Sergent de l'UNISON

Personnage
L'Emissaire
ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 26/08/1992
ϟ Arrivée à Star City : 15/06/2021
ϟ Nombre de Messages : 533
ϟ Nombre de Messages RP : 226
ϟ Célébrité : Naomi Scott
ϟ Crédits : Corah
ϟ Doublons : Sia Anderson
ϟ Âge du Personnage : 35
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Ambassadrice d'Utopie, Sergent/Enquêtrice de l'Unison
ϟ Réputation Civile : Niveau 5 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 4 ϟ Identité : Révélée
ϟ Signes particuliers : Brune, cheveux raides arrivant au milieu du dos, 1m70, yeux noisettes.
Un petit tatouage au poignet
ϟ Pouvoirs : CAPACITÉ & POUVOIRS

- Experte du combat au bâton
- Mémoire eidétique
- Profilage
- Espérance de vie accrue (200 ans) et vieillissement lent
- Super-force (10T) & résistance physique
-Connexion au Coeur : Avec son esprit, Teri peut manipuler la technologie utopienne et d'accéder aux connaissances du Coeur (une sorte de super internet utopien)
-Communication mentale
-Télékinésie



ÉQUIPEMENT :
- Bâton de combat en orichalque pouvant changer de forme (bijou) et de taille (de 50cm à 2 mètres) à la demande de Teri

- Artefact utopien : Bracelet qui lui permet de matérialiser un champ de force dans un rayon de 1 à 2m autour d'elle.

-Armure utopienne (tenue discrète, par balle)
ϟ Liens Rapides :
Joueur
L'Emissaire
ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 26/08/1992
ϟ Arrivée à Star City : 15/06/2021
ϟ Nombre de Messages : 533
ϟ Nombre de Messages RP : 226
ϟ Célébrité : Naomi Scott
ϟ Crédits : Corah
ϟ Doublons : Sia Anderson
ϟ Âge du Personnage : 35
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Ambassadrice d'Utopie, Sergent/Enquêtrice de l'Unison
ϟ Réputation Civile : Niveau 5 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 4 ϟ Identité : Révélée
ϟ Signes particuliers : Brune, cheveux raides arrivant au milieu du dos, 1m70, yeux noisettes.
Un petit tatouage au poignet
ϟ Pouvoirs : CAPACITÉ & POUVOIRS

- Experte du combat au bâton
- Mémoire eidétique
- Profilage
- Espérance de vie accrue (200 ans) et vieillissement lent
- Super-force (10T) & résistance physique
-Connexion au Coeur : Avec son esprit, Teri peut manipuler la technologie utopienne et d'accéder aux connaissances du Coeur (une sorte de super internet utopien)
-Communication mentale
-Télékinésie



ÉQUIPEMENT :
- Bâton de combat en orichalque pouvant changer de forme (bijou) et de taille (de 50cm à 2 mètres) à la demande de Teri

- Artefact utopien : Bracelet qui lui permet de matérialiser un champ de force dans un rayon de 1 à 2m autour d'elle.

-Armure utopienne (tenue discrète, par balle)
ϟ Liens Rapides :
Aidan avait l’air bien plus détendu à présent, il ressemblait davantage à l’homme qu’elle avait fréquenté ces derniers mois et un peu moins à celui qu’elle avait rencontré à l'hôpital. Même si elle se doutait que ce n’était qu’un répit, le voir ainsi lui réchauffait le coeur.
Elle réprima un frisson lorsqu’il se rapprocha de son oreille pour lui murmurer quelque chose… Le geste avait quelque chose d’intime et de sensuel… Mais la plaisanterie qu’il lui susurra balaya rapidement cette atmosphère. Elle pouffa.

-Un bon enquêteur ne dévoile jamais ses secrets ! répondit-elle amusée.

Mais voilà que Thereylin passait soudain dans le rôle de la jeune femme perdue en voyant cette main tendue vers elle. Incapable de ratacher ce geste au contexte, elle opta pour la solution la plus simple à ses yeux et demanda naïvement de quoi il retournait. Ce genre de question cassait souvent la spontanéité d’une action, mais elle avait le mérite de lui permettre d’enrichir sa connaissance des cultures étrangères et d’empêcher toute forme de quiproquo qui aurait pu naître d’une réaction inappropriée. Loin de se vexer, Aidan eut l’air de prendre cela avec amusement et lui expliqua joyeusement de quoi il en retournait.

Ce n’était pas la première fois qu’il cherchait le contact de sa main, nota la belle qui confirmait ses soupçons par l’explication du jeune homme. C’était un geste tendre, amical… Du moins aurait-il pu l’être pour un utopien, mais les américains ne recherchaient pas tant le contact en dehors de certains liens très spécifiques… Et quelque chose lui soufflait que ce n’était pas une amitié fraternelle que son voisin exprimait ce soir. Jadis, elle avait volontairement gardé ses distances car se rapprocher de lui aurait été un manque flagrant de professionnalisme. Mais aujourd’hui, l’UNISON avait relâché sa garde et classé le dossier d’Aidan Shepard. L’homme avait été identifié comme bien intégré à la société, il n’avait posé aucun problème… On lui avait donc permis de regagner sa liberté et Thereylin avait cessé d’être en charge de son suivi. Elle ne l’avait jamais abandonné pourtant, lui offrant du travail, des opportunités, et lui présentant toutes sortes de personnes pour élargir son réseau… Aidan faisait partie de sa vie depuis un moment déjà… Et aujourd’hui, rien ne l’empêchait d’accepter ses avances. Rien, peut-être, en dehors de ses propres limites. Une vie complètement décousue et dédiée au travail qui laissait peu de place à une relation pleine et entière. Mais ce n’était peut-être pas ce qu’il recherchait, après tout ? Le respect dont il faisait preuve à son égard était louable. Les américains n’étaient pas toujours très connaisseurs du concept de consentement…

A quoi bon intellectualiser une situation qui n’était pas arrivée ? Parfois, mieux valait se laisser porter par le vent… et ses émotions. Que ressentait-elle, à ce titre ?

La douceur des doigts de son voisin sur sa main, sa chaleur, l’odeur qu’il dégageait…  C’était une sensation agréable qu’elle n’avait pas envie de rompre. La vérité c’est qu’elle se sentait bien avec lui. Au-delà de sa présence intellectuelle qui lui était agréable, il dégageait quelque chose... Aidan était un bel homme, et sa personnalité le rendait attirant. Une attirance sur laquelle elle avait délibérément fermé les yeux, s’interdisant strictement ce genre de pensée d’abord parce qu’il était l’objet d’une enquête dont elle avait la charge, ensuite parce qu’elle ne voulait pas abuser de sa vulnérabilité. Thereylin était bien trop droite dans ses bottes pour chercher à séduire un homme traumatisé et isolé qui n’avait jadis qu’elle pour seule confidente.

Le regard pensif sur leurs mains entrelacées, elle finit par lever les yeux pour observer le visage d’Aidan… A la lumière, ses bleus lui apparaissent à nouveau avec une netteté qui lui serrait le cœur. Elle leva une main prudente pour poser doucement ses doigts sur sa joue. Puisqu’ils étaient devenus plus intimes… Autant faire sauter ce vouvoiement non naturel qu’elle s’était efforcée de conserver jusqu’à présent pour maintenir une distance prudente.

-Ca doit être douloureux. Viens, je vais arranger ça…

Ce n’était pas quelque chose qu’elle était censée faire, mais qui le lui reprochait ? La technologie utopienne était supposé servir les utopiens… Cela dit, les autres n’étaient pas obligés d’être au courant…

Sans lâcher sa main, elle l'entraîna un peu à l’écart de la zone de passage et lui demanda de s’asseoir sur le muret avant de fouiller un moment dans son sac. Elle en extirpa un flacon métallique rectangulaire.

-Ferme les yeux, lui demanda-t-elle en ouvrant le flacon. Ça va te faire du bien.

Thereylin attendit qu’il s’exécute pour scanner rapidement le visage du jeune homme avant d’appliquer le spray sur chacun de ses bleus. Le kit de premier secours à l’utopienne était composé de nanites capables de soigner les blessures de surfaces telles que les hémorragies ou les hématomes. Pendant la guerre du Terminus auxquels les utopiens avait participé, les nanites avaient été programmées pour s’adapter à la physiologie humaine et avaient sauvé quelques vies. Aujourd’hui, les utopiens expatriés n’étaient théoriquement plus supposés s’en servir en dehors du cercle privé pour ne pas attirer la convoitise… C’était un objet pratique à emporter dans un sac, très basique, que n’importe quel foyer utopien détenait dans sa trousse à pharmacie. Depuis les attentats, Thereylin avait pris l’habitude d’en avoir toujours sur elle.

Satisfaite, Thereylin observa les nanites faire effet et reconstruire rapidement les chairs et faire disparaître les bleus.

-C’est beaucoup mieux ! dit-elle satisfaite. Maintenant, je peux faire ça sans te faire mal !

Et ce faisant, elle s’approcha pour déposer un baiser sur la joue d’Aidan.

-On va la manger cette glace ? Lui proposa-t-elle dans l’espoir d’esquiver les questions à venir sur la technologie qu’elle venait d’employer.

Lui adressant un clin d’oeil, la jeune femme glissa l’objet métalique dans son sac et bondit en avant pour retourner à la deventure du glacier. Elle pris le temps de jeter un coup d’oeil, se demandant quel parfum elle allait commander…

-Barbe à papa… Qu’est-ce c’est que cette horreur chimique ? marmonna-t-elle perplexe… Jusqu’à ce qu’elle aperçoive le parfum “Schtroumpf”. Je suis presque étonnée de ne pas voir la saveur “Macdo”, dit-elle avec une moue.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 21 Sep 2022 - 17:17 Message

Super-Héros Indépendant
Super-Héros Indépendant
Réputation Civile
Je sais qui tu es... [Teri] Ji9j36Masculin05/09/198604/02/202223192Taron EgertonBrainster---34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identitéCélibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.Niveau 0Niveau 0SecrèteBrûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game
Réputation Héroïque
Je sais qui tu es... [Teri] Ji9j36Masculin05/09/198604/02/202223192Taron EgertonBrainster---34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identitéCélibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.Niveau 0Niveau 0SecrèteBrûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game
Identité
Je sais qui tu es... [Teri] Ji9j36Masculin05/09/198604/02/202223192Taron EgertonBrainster---34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identitéCélibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.Niveau 0Niveau 0SecrèteBrûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game

Aidan Shepard
Super-Héros Indépendant

Personnage
Je sais qui tu es... [Teri] Ji9j
ϟ Âge : 36
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/09/1986
ϟ Arrivée à Star City : 04/02/2022
ϟ Nombre de Messages : 231
ϟ Nombre de Messages RP : 92
ϟ Célébrité : Taron Egerton
ϟ Crédits : Brainster
ϟ Doublons : ---
ϟ Âge du Personnage : 34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identité
ϟ Statut : Célibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...
ϟ Métier : Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 0 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : Brûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
ϟ Pouvoirs : Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
ϟ Liens Rapides : Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game
Joueur
Je sais qui tu es... [Teri] Ji9j
ϟ Âge : 36
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/09/1986
ϟ Arrivée à Star City : 04/02/2022
ϟ Nombre de Messages : 231
ϟ Nombre de Messages RP : 92
ϟ Célébrité : Taron Egerton
ϟ Crédits : Brainster
ϟ Doublons : ---
ϟ Âge du Personnage : 34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identité
ϟ Statut : Célibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...
ϟ Métier : Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 0 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : Brûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
ϟ Pouvoirs : Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
ϟ Liens Rapides : Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game

Confession nocturne >  @Teri Lynn


Le risque était appréhendé mais nécessaire. Il ne fallait pas se voiler la face, et Aidan ne cherchait pas particulièrement à se la voiler. Pour un homme de son époque, il est très difficile d’accorder de l’attention et de l’intérêt à une autre femme une fois que l’on n’en n’a épousé une et que l’on a fondé sa famille avec elle. C’était à la fois dans les moeurs et plus dans le fonctionnement “archaïque” dirons-nous des familles. Ce n’était pas spécialement mieux… Car, en définitive, bon nombre de mariages ne demeuraient que des mirages et des mensonges, saupoudrés de secrets, de tromperies et de trahisons de mille et une mesures. Chez les Shepard, en revanche, il n’était pas question de demeurer aveuglément marié sans amour réciproque. Néanmoins, l’engagement était réel, concret, sérieux, se confortant dans la force du ‘jusqu’à la mort vous sépare’. Et même au-delà de la mort, des Shepard avant Aidan avaient vécu seuls jusqu’à leurs morts après avoir perdu l’amour de leur vie. Tout comme l’un des grands oncles d’Aidan ne s’est jamais marié malgré l’amour qu’il portait à sa concubine. Juste parce qu’il ne voulait pas un jour risquer l’obligation potentiellement cadenassière du mariage si les choses devaient changer. Ironiquement, il ne l’a jamais quitté pourtant ! Il y avait certes des mariages calculés, se devant de respecter une tradition ou de souligner un accord et une entente familiale. Pour les Shepard, chaque mariage se devait d’être un mariage d’amour et rien d’autre. Aujourd’hui encore, notre ancien justicier ne changerait pour rien au monde son mariage avec Morgane. Il donnerait sa vie et se damnerait plus que de raison plutôt que de devoir renoncer aux voeux et à l’union qu’il a partagé avec elle. Toutefois, sans parler d’une transformation des moeurs quand au fait qu’un mariage devient beaucoup moins long et soit beaucoup moins fort dans sa représentation que par le passé, et sans parler d’un début de grand amour infini jusqu’à la nuit des temps, Aidan ne pouvait aller contre ce qu’il éprouvait à l’égard de sa vis-à-vis. Étrange que cela manifeste pourtant dans une soirée où il ne souhaitait pas la croiser et où la discussion ne s’était pas entamée de la plus joyeuse des manières. Ce n’était clairement pas une pirouette pour noyer le poisson… Surtout qu’il savait pertinemment qu’une manoeuvre de ce genre n’était absolument pas efficace sur Thereylin. C’est un instant, un moment inattendu et précieux derrière lequel il n’y a pas eu de réflexion, d’intellectualisation ou de possible entrave personnelle en repensant à sa famille et, surtout, à sa défunte épouse. Aidan avait vécu une vie. Il devait désormais en entamer une autre. Et que ce soit sous une nature plus intime ou non, cette nouvelle vie ne pourrait se faire sans la présence de la sergente quoi qu’il arrive.

Notre cher Shepard ne peut nier une sensation de chaleur caresser le bas de son ventre avec une finesse particulière. Une sorte de picotements délicieusement frissonnant pris naissance dans sa paume avant de remonter son bras dès qu’il sentit qu’elle ne rejetait pas le contact mais, plutôt, le maintenait. Ce fut un hérissement semblable à une chaire de poule qui traversa délicieusement toute son échine depuis le départ de sa joue et le sommet de sa nuque lorsqu’elle posa sa main libre sur son visage. La scène est intime et aussi belle à ressentir qu’à voir très certainement. Néanmoins, ce qui résonne plus que la gestuelle en cet instant, c’est surtout ce tutoiement inédit de la part de l’utopienne. Bizarre, plaisant et certainement plus confortable parmi toutes ces fois où il avait dû retenir le naturel au profit du vouvoiement respectueux et circonstancié. Si ce n’était pas difficile au sein de l’ambassade, il est vrai que les petits moments dans un cadre moins formel était plus compliqués. “Tu… Quoi?!” Arqua-t-il un sourcil de manière très interrogative. Le peuple d’Utopie était étonnant et surprenant. Découvrir ce qu’ils sont, leur culture, leur histoire, leur technologie et leurs moeurs était un enrichissement que son rôle de ‘documentaliste’ s’abreuvait sans cesse. Mais pourquoi avait-il cette sensation que Teri s'apprêtait à sortir un ‘joujou’ de son sac en mode grande magicienne? Comment pouvait-elle seulement arranger la difformité et les contusions façonnant douloureusement son faciès? À savoir que Aidan était un parfait ignorant des pratiques de la médecine utopienne. Non seulement car ce n’était pas la pierre angulaire de son ouvrage et, ensuite parce que cela semblait demeurer dans le secret des utopiens. Ce fait ne le choquait pas. Par pragmatisme comme par cynisme, même en ayant connaissance d’une technologie de ce peuple, Aidan ne fanfaronnait pas en vendant ladite technologie à l’humanité. Elle serait capable de la retourner contre la source et de l’utiliser dans une quête insensée et brutale de pouvoir à la con… Mais soit !

Il ne relâche la main de Thereylin qu’au moment de prendre place sur le muret et de fermer les yeux. “Tu vas me créer un masque magique pour qu’on ne reconnaisse pas l’espion pancake, ou me rendre mon visage de beau gosse?” L’interrogea-t-il avec taquinerie mais en la laissant entièrement faire. Il sent une sorte de contact. Une sorte de liquide sous forme brumeuse. Un spray peut-être? C’est souvent difficile de déterminer ce qui vient vous souffler le visage lorsque vous ne le voyez pas. La sensation qu’il éprouve alors s’avère étrange et inédite. Il ne saurait définir avec précision ce qu’il éprouve, si ce n’est une sorte de fourmillement léger comme lorsque votre main finit de se réveiller après s’être endormie. Un fourmillement qui s’accompagne d’une douleur tirant et lancinante disparaissant comme par magie. C’était comme après un passage chez le dentiste, celui-là même vous ayant soigné une douleur que vous avez dû supporter, au point de vous en accoutumer, durant des jours. Sauf que là, il n’y avait plus rien. Plus de poids. Plus de lourdeur. Juste la satisfaction audible de sa bienfaitrice et ce nouveau contact soyeux qui s’invita à même la peau alors qu’il eut à peine le temps de rouvrir les yeux. Sans doute que dans la lumière du jour, une forme de rougissement aurait pu être perçue à hauteur de ses joues. “Mais…. Comment, tu…?” S’interroge-t-il tout en venant poser ses mains sur son propre visage. Plus rien ! Il n’y avait absolument plus rien ! Son visage était redevenu intact. Un large sourire étire ses lèvres sous sa question. Sourire de reconnaissance, sourire de remerciement, où c’est à son tour de venir déposer un baiser sur la joue de l’utopienne tout en venant reprendre l’une de ses mains dans le creux de la sienne, après qu’elle eut fini de ranger son flacon. “Et plutôt deux fois qu’une…”

Un rire se manifeste de nouveau. “Quand j’étais petit, il parait que j’avais tellement d’appétit que j’aurais pu manger la barbe de mon père s’il en avait eu une…” Releva-t-il l’opinion de Teri. “J’espère au moins que ce n’est pas le même genre de barbe…” S’amusa-t-il tout en regardant les différents parfums. Tout comme sa voisine, il tiqua sur le parfum schtroumpfs mais davantage encore car il n’avait aucune référence concernant ces petits êtres bleus. “Non, ils ne prendraient pas le risque… On ne mange pas un McDo froid enfin… Quoique, je pensais pareil des cafés, et au final…” Roula-t-il des yeux. Peut-être devrait-il un jour laisser sa chance aux cafés froids vendus par une célèbre marque. Toutefois, dans sa tête le café restait associé à ce simple liquide noirâtre chaud, parfois bouillant, accompagnant ses réveils et ses trop courtes nuits afin de demeurer éveillés et l’esprit aux aguets. Il finit par libérer la main de Teri naturellement au moment de commander, de régler la note et réceptionner les deux glaces en question. Un simple cornet au traditionnel parfum de fraise et vanille : ses préférés ! Il tendit la glace de sa vis-à-vis à son intention et entreprit de quitter l’avant de l’échoppe pour marcher en direction de la plage.

“J’ai l’intuition que, depuis que tu es à l’UNISON, tu as dû en voir des choses… étranges… particulières… et uniques…” Lance-t-il tout en savourant d’un plaisir exquis, limite divin, ses retrouvailles avec un cornet de glace. “Mais est-ce que tu pensais un jour partager une glace avec quelqu’un qui n’en n’a plus mangé depuis… plus de quatre-vingt dix ans?” Souffle-t-il d’un sourire amusé, tout en lui lançant un charmant regard en coin. Certes, il n’avait pas senti pour sa part le poids de toutes ces années pendant son sommeil. Pourtant, on ne peut nier que l’inconscient faisait merveilleusement bien son travail car il ressentait vraiment ce prémisse d’éternité de ne plus avoir déguster un tel met. Et si la question est à la fois drôle et sincère, elle ne cherche pas à faire façade à ce qui avait été laisser en suspend dans la voiture. Bien au contraire même, derrière ses sourires et la chaleur singulière, apaisante et très agréable ressentie durant ce simple rapprochement avec Thereylin, Aidan n’oubliait pas. Devait-il tout lui dire? Ce qui était hors de question. Devait-il apporter plus d’éléments et plus de réalisme? Ou devait-il lui laisser le soin de poser des questions librement, en sachant que c’était une configuration relativement risquée malgré tout? Ce qui était certain, c’est qu’il ne pouvait pas avoir envie de faire un pas vers elle, de tenter un geste ou un rapprochement et mettre de la distance la seconde d’après.

Cette réflexion, silencieuse et secrète, se manifeste le temps pour eux de traverser le chemin les séparant de la plage et du sable sur lesquels ils peuvent enfin marcher. “Tu dois très certainement t’en douter mais je n’ai pas eu un simple accident, Thereylin.” Finit-il alors par avouer. “Une personne était en danger. J’ai été la chercher, la sauver… Mais je suis tombé sur plus costaud que moi…” Petit rictus coupable se nichant dans le coin de sa lèvre. “Je n’ai pas voulu t’inquiéter avec ça. Et je voulais pas que ça attise l’enquêtrice en toi. Du coup, je voulais faire profil bas… Entre ça et ce qui est arrivé avec Jin… C’était compliqué, mais…” Il se remet de nouveau face à elle. Configuration qui se répète à quelques instants plus tôt, si ce n’est qu’il ne demande pas l’autorisation pour reprendre sa main cette fois-ci. Et, au passage, à la différence également prêt que son regard détenait davantage de franchise et de sincérité que durant ses tentatives d’explication hasardeuse et pseudo convaincante. “J’ai pas cherché à franchir la barrière et… comme je te l’ai dit y a quelques instants, je veux aller nulle part… et encore moins dans ce que j’ai pu être autrefois.” Même si cela n’empêchait pas le Phantom de demeurer rôdeur et présent en lui.

 
Revenir en haut Aller en bas



Voir le profil de l'utilisateur
Mer 21 Sep 2022 - 19:54 Message

Sergent de l'UNISON
Sergent de l'UNISON
Réputation Civile
L'Emissaire30Féminin26/08/199215/06/2021533226Naomi ScottCorahSia Anderson35 CélibataireAmbassadrice d'Utopie, Sergent/Enquêtrice de l'UnisonNiveau 5Niveau 4RévéléeBrune, cheveux raides arrivant au milieu du dos, 1m70, yeux noisettes.
Un petit tatouage au poignet
CAPACITÉ & POUVOIRS

- Experte du combat au bâton
- Mémoire eidétique
- Profilage
- Espérance de vie accrue (200 ans) et vieillissement lent
- Super-force (10T) & résistance physique
-Connexion au Coeur : Avec son esprit, Teri peut manipuler la technologie utopienne et d'accéder aux connaissances du Coeur (une sorte de super internet utopien)
-Communication mentale
-Télékinésie



ÉQUIPEMENT :
- Bâton de combat en orichalque pouvant changer de forme (bijou) et de taille (de 50cm à 2 mètres) à la demande de Teri

- Artefact utopien : Bracelet qui lui permet de matérialiser un champ de force dans un rayon de 1 à 2m autour d'elle.

-Armure utopienne (tenue discrète, par balle)
Réputation Héroïque
L'Emissaire30Féminin26/08/199215/06/2021533226Naomi ScottCorahSia Anderson35 CélibataireAmbassadrice d'Utopie, Sergent/Enquêtrice de l'UnisonNiveau 5Niveau 4RévéléeBrune, cheveux raides arrivant au milieu du dos, 1m70, yeux noisettes.
Un petit tatouage au poignet
CAPACITÉ & POUVOIRS

- Experte du combat au bâton
- Mémoire eidétique
- Profilage
- Espérance de vie accrue (200 ans) et vieillissement lent
- Super-force (10T) & résistance physique
-Connexion au Coeur : Avec son esprit, Teri peut manipuler la technologie utopienne et d'accéder aux connaissances du Coeur (une sorte de super internet utopien)
-Communication mentale
-Télékinésie



ÉQUIPEMENT :
- Bâton de combat en orichalque pouvant changer de forme (bijou) et de taille (de 50cm à 2 mètres) à la demande de Teri

- Artefact utopien : Bracelet qui lui permet de matérialiser un champ de force dans un rayon de 1 à 2m autour d'elle.

-Armure utopienne (tenue discrète, par balle)
Identité
L'Emissaire30Féminin26/08/199215/06/2021533226Naomi ScottCorahSia Anderson35 CélibataireAmbassadrice d'Utopie, Sergent/Enquêtrice de l'UnisonNiveau 5Niveau 4RévéléeBrune, cheveux raides arrivant au milieu du dos, 1m70, yeux noisettes.
Un petit tatouage au poignet
CAPACITÉ & POUVOIRS

- Experte du combat au bâton
- Mémoire eidétique
- Profilage
- Espérance de vie accrue (200 ans) et vieillissement lent
- Super-force (10T) & résistance physique
-Connexion au Coeur : Avec son esprit, Teri peut manipuler la technologie utopienne et d'accéder aux connaissances du Coeur (une sorte de super internet utopien)
-Communication mentale
-Télékinésie



ÉQUIPEMENT :
- Bâton de combat en orichalque pouvant changer de forme (bijou) et de taille (de 50cm à 2 mètres) à la demande de Teri

- Artefact utopien : Bracelet qui lui permet de matérialiser un champ de force dans un rayon de 1 à 2m autour d'elle.

-Armure utopienne (tenue discrète, par balle)

Teri Lynn
Sergent de l'UNISON

Personnage
L'Emissaire
ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 26/08/1992
ϟ Arrivée à Star City : 15/06/2021
ϟ Nombre de Messages : 533
ϟ Nombre de Messages RP : 226
ϟ Célébrité : Naomi Scott
ϟ Crédits : Corah
ϟ Doublons : Sia Anderson
ϟ Âge du Personnage : 35
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Ambassadrice d'Utopie, Sergent/Enquêtrice de l'Unison
ϟ Réputation Civile : Niveau 5 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 4 ϟ Identité : Révélée
ϟ Signes particuliers : Brune, cheveux raides arrivant au milieu du dos, 1m70, yeux noisettes.
Un petit tatouage au poignet
ϟ Pouvoirs : CAPACITÉ & POUVOIRS

- Experte du combat au bâton
- Mémoire eidétique
- Profilage
- Espérance de vie accrue (200 ans) et vieillissement lent
- Super-force (10T) & résistance physique
-Connexion au Coeur : Avec son esprit, Teri peut manipuler la technologie utopienne et d'accéder aux connaissances du Coeur (une sorte de super internet utopien)
-Communication mentale
-Télékinésie



ÉQUIPEMENT :
- Bâton de combat en orichalque pouvant changer de forme (bijou) et de taille (de 50cm à 2 mètres) à la demande de Teri

- Artefact utopien : Bracelet qui lui permet de matérialiser un champ de force dans un rayon de 1 à 2m autour d'elle.

-Armure utopienne (tenue discrète, par balle)
ϟ Liens Rapides :
Joueur
L'Emissaire
ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 26/08/1992
ϟ Arrivée à Star City : 15/06/2021
ϟ Nombre de Messages : 533
ϟ Nombre de Messages RP : 226
ϟ Célébrité : Naomi Scott
ϟ Crédits : Corah
ϟ Doublons : Sia Anderson
ϟ Âge du Personnage : 35
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Ambassadrice d'Utopie, Sergent/Enquêtrice de l'Unison
ϟ Réputation Civile : Niveau 5 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 4 ϟ Identité : Révélée
ϟ Signes particuliers : Brune, cheveux raides arrivant au milieu du dos, 1m70, yeux noisettes.
Un petit tatouage au poignet
ϟ Pouvoirs : CAPACITÉ & POUVOIRS

- Experte du combat au bâton
- Mémoire eidétique
- Profilage
- Espérance de vie accrue (200 ans) et vieillissement lent
- Super-force (10T) & résistance physique
-Connexion au Coeur : Avec son esprit, Teri peut manipuler la technologie utopienne et d'accéder aux connaissances du Coeur (une sorte de super internet utopien)
-Communication mentale
-Télékinésie



ÉQUIPEMENT :
- Bâton de combat en orichalque pouvant changer de forme (bijou) et de taille (de 50cm à 2 mètres) à la demande de Teri

- Artefact utopien : Bracelet qui lui permet de matérialiser un champ de force dans un rayon de 1 à 2m autour d'elle.

-Armure utopienne (tenue discrète, par balle)
ϟ Liens Rapides :
-Oh, j'aimerais retrouver l’homme qui se cache derrière toutes ces vilaines blessures, dit-elle sur un ton léger. Je m'en voudrait trop de te pincer le nez si ça te fait hurler de douleur.

Le spray fit son travail et se révéla rapidement efficace. Les blessures d’Aidan n’était pas si grave, les nanites s’activèrent et laissèrent finalement une peau nette comme s’il n’y avait jamais eu d’hématome.
La stupéfaction d’Aidan valait bien le fait d’avoir bravé l’interdit pour le soigner. La stupéfaction… et cette soudaine bonne humeur du jeune homme doublée d’un baiser sur sa joue qui lui arrachèrent un grand sourire ravi.

-Oh vraiment ? Ce parfum est fait pour toi alors ! le charria-t-elle en regardant le rose intense du bac à glace qui contenait la saveur “barbe à papa”. Cette époque est vraiment pleine de surprises… souffla-t-elle en glissant un coup d’oeil vers lui. Ton peuple a un petit côté aventurier, il aime expérimenter de curieuses choses. J’admets que je mets un cinq sur cinq aux bonbons au piment !

Cette petite saveur sucrée et piquante était assez agréable en bouche.

Thereylin commanda une glace italienne au citron et s’empara de son bien pour emboîter le pas à son voisin.

-J’aime beaucoup cette glacerie. Leurs sorbets artisanaux ont un vrai goût de fruits et ils sont sans produits laitiers, expliqua la brune pour faire la conversation.

Elle lui lança un regard interrogateur alors qu’il mentionnait son travail, se demandant s’il voulait qu’elle lui partage quelques anecdotes, avant de comprendre que ce n’était qu’une simple introduction à une plaisanterie. La jeune femme sourit.

-Est-ce que les glaces modernes ont un goût différent des glaces d’avant ? l’interrogea Teri avec curiosité en se régalant avec la sienne.

N’en avait-il pas remangé depuis qu’il s’était réveillé de son coma quelques mois plus tôt ? Il avait l’air particulièrement ravi de ce qu’il consommait, c’était agréable à observer.
La jeune femme se pencha pour retirer ses sandales qu’elle glissa dans son sac et enjamba le muret pour aller sur le sable. Les yeux fermés, elle fit quelques pas en soupirant de plaisir. La sensation des grains de sable entre ses orteils était inégalable.

Le ton sérieux d’Aidan la ramena brusquement à la réalité. S’en était donc fini de l’humour et du ton léger, ils repartaient sur la conversation sérieuse… Le jeune homme était enfin prêt pour les confidences. Elle se figea. C’était donc l’enquêtrice qu’il avait fui… Elle le sonda du regard et observa attentivement ses micros expressions en gardant le silence pendant de longues secondes. Il avait l’air honnête cette fois. Que s’était-il passé ? Avait-il vu une personne se faire agresser ?

- Aidan… soupira-t-elle.

Par où commencer ? Ce qu’il venait de lui expliquer confirmait ses soupçons. Au moins faisait-il enfin preuve d'honnêteté… Ce n’était pas tant le fait qu’il se soit bagarré que le mensonge qu’il avait tissé et tenté de consolider pour justifier ses blessures qui l’agaçait.

- Tu as ça en toi…

Elle détacha sa main de la sienne pour venir tapoter doucement la poitrine du jeune homme au niveau de son coeur avec deux doigts.

-Juste là. Tu as ce besoin de protéger les victimes et tu ne supporte pas l’injustice. Cela fait partie des choses que j’aime chez toi. Ton humanité… Dans ce monde chaotique et dévasté, elle brille comme une lueur dans la nuit.

Avait-il si peur qu’elle le juge ? Quoi de plus normal au fond… Après lui avoir avoué jadis avoir commis l’irréparable, alors qu’il était rongé par la culpabilité… Il devait redouter qu’elle ne réouvre son dossier, qu’il perde sa confiance… A moins qu’il n’ait simplement peur de la décevoir, elle, pas seulement l’enquêtrice ?  

-Les personnes comme toi étaient rares, jadis. Mais le monde a changé. Aujourd’hui, il y a des milliers de civils dans le monde qui s’impliquent pour protéger les populations. Des hommes et des femmes qui s'affublent d’un pseudonyme et d’un masque ou qui opèrent à visage découvert. Il nous arrive parfois de collaborer avec eux à l’UNISON. L’un d’eux m’a sauvé la vie en novembre.

Se détournant légèrement, elle l’invita à faire quelques pas sur le sable avec elle en direction de la mer.

-Tu sais, il y a ce personnage historique, le “Phantom”... Il a été l’un des premiers super-héros de l’histoire étasunienne. Tu le connais peut-être ? l'interrogea-t-elle avec un regard malicieux et un sourire en coin qui en disait long sur le sous-entendu. Il a fait naître de nombreux récits de fiction et probablement inspiré les premières générations de héros. Cet homme, s’il venait à agir comme il le faisait jadis, se mettrait à dos les forces de l’ordre. Et, avec les technologies modernes, il serait rapidement débusqué et arrêté. Mais… Un petit oiseau m’a soufflé à l'oreille que cet homme exceptionnel regrettait certains de ses actes les plus extrêmes.

Thereylin s’arrêta à quelques mètres de la mer et se baissa pour ramasser un opercule de Turbo orangé et nacré. “Magnifique”, songea t-elle.

-En admettant que cet homme repenti respire encore… Ce qui est scientifiquement impossible, n’est-ce pas ? Dit-elle en lui lançant un regard amusé et affectueux. Il se réveillerait tout à coup dans un monde inégalitaire et injuste et pourrait être tiraillé entre son désir de mener une vie normale et celui de combattre le mal.

Ce fut à son tour de prendre délicatement la main valide d’Aidan. Elle y déposa le petit escargot nacré qu’elle venait de ramasser.

-Tu n’as pas à avoir honte de ce que tu es, Aidan. Si tu ressens un jour le besoin ou l’envie de t’engager sur la voie de l’héroïsme, fais-le. Je t’y encourage si cela peut t’aider à t’épanouir et à donner un sens à ta vie. Mais pas seul et pas n’importe comment… J’ai des amis légionnaires, je te présenterai à eux si tu le souhaites. La Légion offre un cadre légal, une protection juridique, de l’équipement et un réseau. L’organisation a ma confiance et toute ma sympathie… Elle agit mondialement et est indépendante, ses combats sont justes.

Elle s’interrompit juste le temps de donner un coup de pied dans un ballon qui avait roulé vers eux pour le renvoyer à son propriétaire.

- Dans tous les cas… dit-elle en pinçant le nez d’Aidan (elle avait bien dit qu’elle le ferait, non ?), ne me mens plus jamais sur des sujets aussi importants !

Elle eut une petite moue boudeuse et dit sur un ton un peu plus léger :

-De toute façon tu sais très bien que je te grille tout de suite !
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 22 Sep 2022 - 0:25 Message

Super-Héros Indépendant
Super-Héros Indépendant
Réputation Civile
Je sais qui tu es... [Teri] Ji9j36Masculin05/09/198604/02/202223192Taron EgertonBrainster---34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identitéCélibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.Niveau 0Niveau 0SecrèteBrûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game
Réputation Héroïque
Je sais qui tu es... [Teri] Ji9j36Masculin05/09/198604/02/202223192Taron EgertonBrainster---34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identitéCélibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.Niveau 0Niveau 0SecrèteBrûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game
Identité
Je sais qui tu es... [Teri] Ji9j36Masculin05/09/198604/02/202223192Taron EgertonBrainster---34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identitéCélibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.Niveau 0Niveau 0SecrèteBrûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game

Aidan Shepard
Super-Héros Indépendant

Personnage
Je sais qui tu es... [Teri] Ji9j
ϟ Âge : 36
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/09/1986
ϟ Arrivée à Star City : 04/02/2022
ϟ Nombre de Messages : 231
ϟ Nombre de Messages RP : 92
ϟ Célébrité : Taron Egerton
ϟ Crédits : Brainster
ϟ Doublons : ---
ϟ Âge du Personnage : 34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identité
ϟ Statut : Célibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...
ϟ Métier : Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 0 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : Brûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
ϟ Pouvoirs : Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
ϟ Liens Rapides : Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game
Joueur
Je sais qui tu es... [Teri] Ji9j
ϟ Âge : 36
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/09/1986
ϟ Arrivée à Star City : 04/02/2022
ϟ Nombre de Messages : 231
ϟ Nombre de Messages RP : 92
ϟ Célébrité : Taron Egerton
ϟ Crédits : Brainster
ϟ Doublons : ---
ϟ Âge du Personnage : 34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identité
ϟ Statut : Célibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...
ϟ Métier : Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 0 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : Brûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
ϟ Pouvoirs : Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
ϟ Liens Rapides : Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game

Confession nocturne >  @Teri Lynn


Le tutoiement amenait un confort semblant permettre au naturel de prendre le dessus. Implicitement, la taquinerie s’installait plus aisément. Le contact ou la répartie pouvait être moins contrôlé. Pour la première fois, tout rapport un tant soit peu professionnel s’étiolait afin de laisser place à l’humain. Le tutoiement entrouvrait la fenêtre du contact vis-à-vis de la personne et non pas de la fonction. Entendons par là qu’il n’était pas question de l’enquêtrice ou encore de l’Émissaire. Il n’était plus question du rôle, même atténué. Il ne restait que l’utopienne, que la femme, que l’individu qu’était Thereylin. Sans doute était-ce la raison pour laquelle Aidan ressenti moins de retenue et beaucoup de légèreté par rapport à leurs moments passés partagés ensemble. Son sourire et son rire se voulaient des réponses tellement spontanées aux propos de sa vis-à-vis alors qu’il ne pouvait que marquer un étonnement particulier à cette histoire de bonbons au piment ! “Tu te fiches de moi, là? On n’a pas inventé ça quand même?” Cligna-t-il des yeux avec incrédulité, encore et toujours étonné par la découverte de créations pour le moins hors norme et juste inattendues. Par moment, Aidan se demandait pourquoi… Pas de manière jugeante ou critique. Mais juste pourquoi une telle idée? Pourquoi avoir envie d’inventer des choses pareilles? Comment des individus en venaient-ils à imaginer et songer à une telle idée première? En effet, sur le plan de la créativité, l’humanité n’était pas en reste et semble avoir encore de beaux jours devant elle : c’est une qualité à lui laisser ! “Il faut que je goûte ça !” Aidan aimait la nourriture bien assaisonnée et ne dépréciait pas manger piquant. Reste à voir s’il tiendrait la route face à ces fameuses confiseries corsées !

Attentif à la précision offerte, il prit alors conscience qu’il n’avait jamais particulièrement creuser l’origine ou encore la composition des crèmes glacées. Étrange pour quelqu’un de curieux? Pas tant que ça ! Aidan était une bonne fourchette, un bon vivant autant qu’il pouvait se montrer gourmand même. Mais son rapport à la nourriture est un peu comme celui d’un spectateur crédule face à un numéro de magie. Il préfère apprécier et être émerveillé par le résultat plutôt que de chercher à comprendre le raisonnement ou le mécanisme. Une sorte de part de rêverie qu’on veut conserver sans besoin d’intellectualiser ou de comprendre. “Celle-ci, pas vraiment…” Répondit-il tout en n’hésitant pas à se pourlécher de ce duo de parfum qu’il adorait tant. “Mais, tu sais, je n’ai vraiment pas mangé de glace depuis mon ‘réveil’.” Il rattrapa un bout de crème glacé prêt à s’enfuir du bout de sa lèvre inférieure remontant, offrant involontairement une grimace de poisson étrange le temps de deux à trois secondes. Quel glamour, Aidan ! “Hm… Peut-être qu’il faudra s’offrir un… ice-trip? Tu sais, comme les road trip mais version crème glacée si tu veux une réponse plus… concrète !” Manifesta-t-il comme une étrange idée d’activité ou de rendez-vous, à la fois bizarre mais envisageable et peut-être peu ordinaire de surcroît ! Au moins ne manquait-il pas de bien cocher et noircir totalement la case ‘légèreté’ pour mieux retrouver le sérieux et la véracité d’un élément qu’il ne voulait et ne pouvait pas taire davantage. Si de primes à bord, Thereylin peut avoir un visage des plus avenants, des plus solaires, souriants et compréhensifs, il ne tenait pas à devoir la placer dans une posture où elle devrait le forcer, lui, à devoir démentir une fausse vérité. Ne dit-on pas qu’une faute avouée est à moitié pardonnée? L’autre moitié réside peut-être dans l’origine et la raison d’être de ladite faute. En l’occurrence, se protéger, protéger Yue mais la protéger elle sans vouloir la décevoir.

Dés lors qu’elle soupire son prénom, notre principal intéressé est dans un flou total. Lui en voudrait-elle? Le remercierait-elle au contraire d’avoir enfin jouer de franchise? Lui ferait-elle la morale? Creuserait-elle pour avoir tous les éléments? Aidan sait parfaitement comment ça marche. Donner une information partielle est le risque le plus grand pour éventer un secret ou un élément volontairement caché et tenu à l’écart. C’est un gros risque car, à tout moment, en voulant faire preuve d’honnêteté, il devait demeurer dans une certaine réserve et habileté pour que Yue ne soit mentionnée en aucun cas. Ironie de savoir que Teri, et sa place à l’UNISON, pouvait pourtant être une alliée de très grande taille et d’un poids non-négligeable dans la traque de la Firme. Sans doute aurait-elle l’empathie nécessaire pour comprendre le parcours de celle que l’on appelait Sia. Mais elle était justement trop droite dans ses bottes et trop intègre pour laisser à l’arrière-petite-fille d’Aidan une vengeance justifiée et une croisade suicidaire, même si les raisons derrière en étaient des plus louables au final. De plus, parler de Yue équivaudrait à la perdre. Lui qui venait enfin de retrouver un lien familial, une autre sorte d’ancrage dans le réel et le présent, il n’avait pas à coeur de sacrifier ce lien de sang, même avec les meilleures intentions du monde pour une fugitive qui ne verrait que la trahison de son aïeul. Peut-être compliquait-il tout dans son désir de faire bien, dans ses réflexions ou ses états d’âmes.

S’il avait beaucoup de craintes qu’elle essaie de creuser habilement, Thereylin le surprit totalement en n’en faisant rien. Que du contraire ! Il se retrouva témoin d’un discours qu’il n’attendait pas et qu’il n’avait nullement envisagé. Des premiers mots le touchant en plein coeur. Tant de façon agréable que parce qu’ils se montrent justes et pertinents. Le fait qu’elle manifeste un trait caractéristique de sa personnalité et qu’elle appréciait ne pouvait que réchauffer davantage son organe cardiaque. Il eut un petit sourire touché et remerciant face à cette comparaison de lueur. Inutile de dire qu’il repensait au justicier d’antan, à ce vigilant qu’il avait pu être et cet être masqué qui avait su évoluer au fil de ses croisades et de ses combats. Sa plus grosse erreur en tant que Phantom, lorsqu’il avait débuté ce besoin de vengeance, c’était d’user les mêmes méthodes que les criminels qu’il traquait. À savoir s’en prendre et attaquer ses cibles sans pitié sans leur laisser un souffle de vie. Sa peine, sa rage le poussèrent à croire que c’était la bonne méthode. Heureusement changea-t-il son fusil d’épaule en prenant conscience qu’il ne faisait que se transformer en ce qu’il combattait. Voilà pourquoi l’héritage du Phantom devint certainement plus une légende et cette inspiration qu’un simple fait divers d’un assassin travesti hantant les rues de l’ancienne Star City !

Un sourire entendu s’étira davantage, là où son regard demeurait sur celui de Thereylin avant de glisser finalement vers leurs deux corps, plus proches qu’ils ne l’avaient jamais été. Elle savait. En ça, il n’en doutait pas. Si elle se voulait aussi bonne enquêtrice que le voulait ses propres dires ou son curriculum vitae, ce n’était qu’une question de temps pour qu’elle ne perce l’histoire et le secret d’Aidan Shepard. La seule véritable interrogation à réellement se poser était : depuis quand? Oui, depuis quand? Car elle ne semblait clairement pas dans la position du flic qui cherchait à bluffer pour soutirer la vérité à un suspect récalcitrant.

Il n’avait rien répondu, à deux reprises. Lorsqu’elle sous-entendait qu’il devait connaître ce fameux Phantom, et lorsqu’il était soi-disant impossible qu’il soit encore en vie. Les mots étaient inutiles. Les yeux d’Aidan avouaient autant que les yeux du Phantom en la regardant. Mais, surtout, s’il ne répondit rien, c’est parce que Teri lui offrit le premier et plus beau discours qu’il n’ait jamais reçu depuis la naissance du Phantom. Que cela soit par le changement de temporalité, de fonctionnement, de multiples présences héroïques ou pas, l’utopienne lui apporta une chose que sa défunte épouse elle-même ne lui avait jamais offert : la compréhension et l’encouragement. Lui qui craignait tellement de décevoir ou effrayer sa vis-à-vis d’une quelconque manière, le voilà face à une personne qui lui dit qu’il est ce qu’il est, qu’il n’a pas en avoir honte. Implicitement, qu’il n’a même pas à lutter contre ça. Et même donner des pistes pouvant être sujet à débat ou à réflexion pour le solitaire qu’Aidan avait toujours été dans le passé. Ses mots le touchent. Ses mots le bousculent et… ses mots lui font surtout du bien ! Pour la toute première fois depuis leur réveil, Aidan et le Phantom entrent dans une sorte de paix et de calme. Une harmonie délaissée par le souvenir, par la douleur, par le deuil et par l’incertitude. Intérieurement, Thereylin était parvenue à entrouvrir, voire même ouvrir, une porte qu’Aidan hésitait à franchir depuis quelques temps déjà. Est-ce que cela voudrait dire que dès la nuit prochaine il sortirait avec son ancien costume? Il ne faut pas exagérer non plus ! Sur l’entrefait, c’est également avec intrigue et circonspection qu’il accueillit le geste et le présent de la belle brune. Assistait-il à son tour à une coutume utopienne?

“Aïe !” Grimaça-t-il sous le pincement de nez le prenant de court, arrachant un sourire amusé pour mieux se frotter le bout du nez en question. Il secoue alors la tête. “Effectivement… Je devrais arrêter de sous-estimer tes talents de profilage.” La charria-t-il gentiment. “Et je dois considérer ceci comme un indice de redécoration de mon appartement, ou bien…?” Montra-t-il, toujours sur ce petit ton taquin et plaisantin, le coquillage qu’il garda précieusement entre ses doigts.

Trêve de plaisanterie, même s’il n’avait ressenti aucune lourdeur dans cette réponse et cette longue tirade de son utopienne, il ne pouvait ne pas rebondir sur ledit échange. “Je n’ai pas honte… J’avais surtout peur.” Difficile à admettre pour un homme de sa trempe mais il ne pouvait le nier. “J’ai surtout peur… non pas parce que j’ai ça en moi, tu as raison. Non pas car j’ai volé au secours d’une personne en danger parce que c’est dans ma nature. Je n’ai pas honte et je n’ai pas peur de qui je suis, ou ce que je suis.” Il baisse son visage, hésitant. Il regard ce coquillage offert. Il regarde ce corps près du sien. Il regarde ses mains non loin des siennes. Sa main non-valide vient alors juste se poser à hauteur de celle de Teri, sans pour autant parvenir à réellement la saisir de par les bandages et l’atèle. “Mais un petit oiseau est également venu me dire à l’oreille que ce Phantom, s’il existe… Et l’homme qui l’a créé… ont fait une rencontre inattendue… Différente… Et vraiment surprenante…” Malgré les bandages, malgré l’atèle, et surtout malgré la douleur, Aidan essaie toutefois de serrer cette main un peu plus. “Ils se sont attachés à une personne… sans le voir venir, sans le demander à qui que ce soit… et c’est cette personne qu’ils ont peur en réalité de blesser ou de décevoir…” Il range le coquillage dans la poche de sa veste afin de récupérer toute liberté de mouvement avec sa main valide. “Les règles du jeu sont différentes. Je sais qu’elles ont changé. Et si j’ai bien appris durant ces derniers mois qu’il était important que je m’adapte, je sais que je ne suis pas un légionnaire. Et tu le sais aussi au fond de toi, j’en suis persuadé. Ce n’est pas une question d’idéal ou de volonté à faire le bien ou non…” Il prend une liberté supplémentaire en venant, délicatement, glisser sa main valide à travers la chevelure de l’utopienne. “Ils mènent des combats héroïques dans lesquels je n’ai pas ma place… Ou dans lesquels je ne me retrouve pas au travers de tout ce que j’ai vu et lu depuis mon réveil…” Contact de cette main qui se renforce quelque peu, oubliant la caresse à travers les cheveux pour se poser davantage sur la joue de son vis-à-vis. “Ce n’est certainement pas l’option que tu préférais entendre, pas vrai?” Un rictus furtif accompagne ce regard toujours plongé dans le sien. “Mais je ne quitterai pas cette route… et je n’abandonnerai pas ce chemin qui me permet d’être là, face à toi, ce soir… Thereylin…” Ses iris ne cessant de se perdre dans les siens depuis qu’il a pris la liberté de rencontrer sa chevelure et sa joue avec sa main, il rapproche un peu plus son visage du sien. “Je te le promets…”

 
Revenir en haut Aller en bas



Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 22 Sep 2022 - 11:57 Message

Sergent de l'UNISON
Sergent de l'UNISON
Réputation Civile
L'Emissaire30Féminin26/08/199215/06/2021533226Naomi ScottCorahSia Anderson35 CélibataireAmbassadrice d'Utopie, Sergent/Enquêtrice de l'UnisonNiveau 5Niveau 4RévéléeBrune, cheveux raides arrivant au milieu du dos, 1m70, yeux noisettes.
Un petit tatouage au poignet
CAPACITÉ & POUVOIRS

- Experte du combat au bâton
- Mémoire eidétique
- Profilage
- Espérance de vie accrue (200 ans) et vieillissement lent
- Super-force (10T) & résistance physique
-Connexion au Coeur : Avec son esprit, Teri peut manipuler la technologie utopienne et d'accéder aux connaissances du Coeur (une sorte de super internet utopien)
-Communication mentale
-Télékinésie



ÉQUIPEMENT :
- Bâton de combat en orichalque pouvant changer de forme (bijou) et de taille (de 50cm à 2 mètres) à la demande de Teri

- Artefact utopien : Bracelet qui lui permet de matérialiser un champ de force dans un rayon de 1 à 2m autour d'elle.

-Armure utopienne (tenue discrète, par balle)
Réputation Héroïque
L'Emissaire30Féminin26/08/199215/06/2021533226Naomi ScottCorahSia Anderson35 CélibataireAmbassadrice d'Utopie, Sergent/Enquêtrice de l'UnisonNiveau 5Niveau 4RévéléeBrune, cheveux raides arrivant au milieu du dos, 1m70, yeux noisettes.
Un petit tatouage au poignet
CAPACITÉ & POUVOIRS

- Experte du combat au bâton
- Mémoire eidétique
- Profilage
- Espérance de vie accrue (200 ans) et vieillissement lent
- Super-force (10T) & résistance physique
-Connexion au Coeur : Avec son esprit, Teri peut manipuler la technologie utopienne et d'accéder aux connaissances du Coeur (une sorte de super internet utopien)
-Communication mentale
-Télékinésie



ÉQUIPEMENT :
- Bâton de combat en orichalque pouvant changer de forme (bijou) et de taille (de 50cm à 2 mètres) à la demande de Teri

- Artefact utopien : Bracelet qui lui permet de matérialiser un champ de force dans un rayon de 1 à 2m autour d'elle.

-Armure utopienne (tenue discrète, par balle)
Identité
L'Emissaire30Féminin26/08/199215/06/2021533226Naomi ScottCorahSia Anderson35 CélibataireAmbassadrice d'Utopie, Sergent/Enquêtrice de l'UnisonNiveau 5Niveau 4RévéléeBrune, cheveux raides arrivant au milieu du dos, 1m70, yeux noisettes.
Un petit tatouage au poignet
CAPACITÉ & POUVOIRS

- Experte du combat au bâton
- Mémoire eidétique
- Profilage
- Espérance de vie accrue (200 ans) et vieillissement lent
- Super-force (10T) & résistance physique
-Connexion au Coeur : Avec son esprit, Teri peut manipuler la technologie utopienne et d'accéder aux connaissances du Coeur (une sorte de super internet utopien)
-Communication mentale
-Télékinésie



ÉQUIPEMENT :
- Bâton de combat en orichalque pouvant changer de forme (bijou) et de taille (de 50cm à 2 mètres) à la demande de Teri

- Artefact utopien : Bracelet qui lui permet de matérialiser un champ de force dans un rayon de 1 à 2m autour d'elle.

-Armure utopienne (tenue discrète, par balle)

Teri Lynn
Sergent de l'UNISON

Personnage
L'Emissaire
ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 26/08/1992
ϟ Arrivée à Star City : 15/06/2021
ϟ Nombre de Messages : 533
ϟ Nombre de Messages RP : 226
ϟ Célébrité : Naomi Scott
ϟ Crédits : Corah
ϟ Doublons : Sia Anderson
ϟ Âge du Personnage : 35
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Ambassadrice d'Utopie, Sergent/Enquêtrice de l'Unison
ϟ Réputation Civile : Niveau 5 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 4 ϟ Identité : Révélée
ϟ Signes particuliers : Brune, cheveux raides arrivant au milieu du dos, 1m70, yeux noisettes.
Un petit tatouage au poignet
ϟ Pouvoirs : CAPACITÉ & POUVOIRS

- Experte du combat au bâton
- Mémoire eidétique
- Profilage
- Espérance de vie accrue (200 ans) et vieillissement lent
- Super-force (10T) & résistance physique
-Connexion au Coeur : Avec son esprit, Teri peut manipuler la technologie utopienne et d'accéder aux connaissances du Coeur (une sorte de super internet utopien)
-Communication mentale
-Télékinésie



ÉQUIPEMENT :
- Bâton de combat en orichalque pouvant changer de forme (bijou) et de taille (de 50cm à 2 mètres) à la demande de Teri

- Artefact utopien : Bracelet qui lui permet de matérialiser un champ de force dans un rayon de 1 à 2m autour d'elle.

-Armure utopienne (tenue discrète, par balle)
ϟ Liens Rapides :
Joueur
L'Emissaire
ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 26/08/1992
ϟ Arrivée à Star City : 15/06/2021
ϟ Nombre de Messages : 533
ϟ Nombre de Messages RP : 226
ϟ Célébrité : Naomi Scott
ϟ Crédits : Corah
ϟ Doublons : Sia Anderson
ϟ Âge du Personnage : 35
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Ambassadrice d'Utopie, Sergent/Enquêtrice de l'Unison
ϟ Réputation Civile : Niveau 5 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 4 ϟ Identité : Révélée
ϟ Signes particuliers : Brune, cheveux raides arrivant au milieu du dos, 1m70, yeux noisettes.
Un petit tatouage au poignet
ϟ Pouvoirs : CAPACITÉ & POUVOIRS

- Experte du combat au bâton
- Mémoire eidétique
- Profilage
- Espérance de vie accrue (200 ans) et vieillissement lent
- Super-force (10T) & résistance physique
-Connexion au Coeur : Avec son esprit, Teri peut manipuler la technologie utopienne et d'accéder aux connaissances du Coeur (une sorte de super internet utopien)
-Communication mentale
-Télékinésie



ÉQUIPEMENT :
- Bâton de combat en orichalque pouvant changer de forme (bijou) et de taille (de 50cm à 2 mètres) à la demande de Teri

- Artefact utopien : Bracelet qui lui permet de matérialiser un champ de force dans un rayon de 1 à 2m autour d'elle.

-Armure utopienne (tenue discrète, par balle)
ϟ Liens Rapides :
-Si ! Ca pique ! Rit Teri.

Et de fait, elle aimait ça. La cuisine utopienne était souvent plus relevée que celle qui était servie aux Etats-Unis, exception faite des restaurants traditionnels étrangers.


-Un ice trip ? pouffa-t-elle. Et bien, c’est toujours mieux qu’un barathon j’imagine !

L’un comme l’autre était une pêche aux calories cela dit ! Mais le premier vous faisait risquer l’indigestion tandis que le second vous faisait légèrement tituber…

La légèreté laissa place au sérieux lorsqu’ils commencèrent à fouler le sable et qu’Aidan ramena la conversation sur la vérité qu’il lui dissimulait depuis le début. Puisqu’il faisait preuve d'honnêteté, elle ne pouvait qu’en faire autant !

Tiens intéressant, il prenait plutôt bien le fait qu’elle ait perçu à jour son identité secrète héroïque… Et par là même, il lui confirmait qu’elle ne s’était pas trompée. Si elle était presque sûre d’elle, il y avait toujours cette petite marge d’erreur qui ne pouvait disparaître qu’en confrontant l'intéressé. Chose qu’elle avait décidé de ne pas faire pour protéger Aidan et la vie tranquille qu’il prétendait vouloir construire. Dès lors qu’elle découvrait qu’il s’était fait passer à tabac pour protéger un tiers, il n’y avait plus vraiment de raison de lui cacher. Oui, elle savait et voulait qu’il le sache. Et il le prenait avec le sourire. Sacré Aidan !

Elle lui rendit ce sourire lorsqu’il lui dit avoir sous-estimé ses compétences d’enquêtrice, même si c’était sur le ton de la plaisanterie. Il est vrai qu’elle était assez fière d’elle sur ce coup. Trouver autant d'informations sur un homme disparu quelque neuf décennies plus tôt n’avait pas été une chose évidente et elle avait plutôt bien joué son jeu.
Ses yeux se posèrent sur l’opercule de turbo.

-C’est jolie, non ? répondit-elle simplement.

Fallait-il une raison de plus ? Ça lui ferait un souvenir de cette soirée… Ou alors il s’en débarrassait sur le sable et l’escargot ferait peut-être le bonheur de quelqu’un d’autre. Ça n'avait pas tellement d’importance.

Ses yeux se relevèrent en douceur vers ceux d’Aidan pour l’écouter attentivement… Son coeur s’accéléra alors qu’elle comprenait peu à peu que ce n’était pas de l’enquêtrice et des risques juridiques encourus  qu’il avait peur… Non… C’était de la décevoir, elle. C’était une déclaration magnifique, il y exprimait ses sentiments sans filtre… Des sentiments pour elle, et qui éveillait quelque chose de doux et d’agréable dans sa poitrine. Ce contact qu’il ne cessait de créer ce soir, cette intimité naissante avec cette main qu’il venait de glisser dans ses cheveux, elle n'avait pas envie de les rompre.

-J’aurai essayé… souffla-t-elle.

Non, il n’était pas légionnaire. Pas encore, du moins. Aidan était un solitaire et peinait à trouver ses repères. Couplé au fait qu’il devait se sentir en décalage avec cette organisation qui regroupait un nombre important de méta-humains… Peut-être qu’elle arriverait à lui montrer un jour qu’il n’avait rien à leur envier ; cela prendrait le temps qu’il faudrait. Et si la Légion n’était pas sa voie, elle l’orienterait vers autre chose. Quelque chose qui ne le pousserait pas à arpenter les rues de Star City de nuit seul et sans aucun soutien. Le monde avait changé, il était devenu infiniment plus dangereux avec l’apparition de tous ces mutants.

Il y avait une bulle qui s’était créée autour d’eux et qui la coupait du reste du monde. Il y avait cette main et la chaleur de ce contact, il y avait ses yeux et sa voix qui la berçait, et elle se sentait bien. Qu’importait bien où tout cela allait la mener, à cet instant elle n’aurait voulu être nulle part ailleurs. Sa conscience professionnelle ne l’obligeait plus à maintenir une distance et au diable le fait que sa vie ne lui offre pas le temps suffisant pour s’engager dans une relation. A cet instant, elle avait juste envie de fermer les yeux et de se laisser porter par le vent. Par le vent, ou par un certain jeune homme qui avait l’air de savoir ce qu’il voulait.

-Je te crois, murmura-t-elle en posant sa main sur la taille d’Aidan. Je ne veux que ton bonheur.

Et en ce moment même, le bonheur du blondinet faisait également le sien…
Thereylin se pencha légèrement en avant, réduisant à néant la distance qui la séparait d’Aidan pour poser ses lèvres sur les siennes. La main qui se trouvait sur la taille de l’homme vint se nicher dans le creux de ses reins tandis que l’autre allait se poser sur sa nuque afin de prolonger le baiser qu’elle n’avait aucune envie d’interrompre trop vite. Dans sa bulle de plaisir, la belle ne réagit pas au ballon qui passait une nouvelle fois juste à côté d’elle. Elle ne réagit pas non plus à la mouette qui, se bagarrant avec une autre pour une frite, rata son atterrissage et s’étala de tout son long sur le sable. Elle n’entendit que très vaguement le rire d’un enfant passer en fond avec sa famille… En revanche, elle finit par sursauter lorsque quelque chose de froid et de mouillé vint toucher ses pieds, l’arrachant à l’étreinte amoureuse. Elle lança un regard interloqué à la vague un peu trop audacieuse qui lui avait léché la peau.

-Hum…

La jeune femme lança un regard à Aidan, puis à la vague, ressenti un cours élan de gêne… Et éclata de rire.

-Elle est un peu fraîche mais pas si désagréable que ça. Ça te dit de faire quelques pas les pieds dans l’eau ? lui proposa-t-elle en lui tendant la main, le rouge aux joues.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 22 Sep 2022 - 13:12 Message

Super-Héros Indépendant
Super-Héros Indépendant
Réputation Civile
Je sais qui tu es... [Teri] Ji9j36Masculin05/09/198604/02/202223192Taron EgertonBrainster---34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identitéCélibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.Niveau 0Niveau 0SecrèteBrûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game
Réputation Héroïque
Je sais qui tu es... [Teri] Ji9j36Masculin05/09/198604/02/202223192Taron EgertonBrainster---34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identitéCélibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.Niveau 0Niveau 0SecrèteBrûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game
Identité
Je sais qui tu es... [Teri] Ji9j36Masculin05/09/198604/02/202223192Taron EgertonBrainster---34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identitéCélibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.Niveau 0Niveau 0SecrèteBrûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game

Aidan Shepard
Super-Héros Indépendant

Personnage
Je sais qui tu es... [Teri] Ji9j
ϟ Âge : 36
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/09/1986
ϟ Arrivée à Star City : 04/02/2022
ϟ Nombre de Messages : 231
ϟ Nombre de Messages RP : 92
ϟ Célébrité : Taron Egerton
ϟ Crédits : Brainster
ϟ Doublons : ---
ϟ Âge du Personnage : 34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identité
ϟ Statut : Célibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...
ϟ Métier : Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 0 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : Brûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
ϟ Pouvoirs : Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
ϟ Liens Rapides : Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game
Joueur
Je sais qui tu es... [Teri] Ji9j
ϟ Âge : 36
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/09/1986
ϟ Arrivée à Star City : 04/02/2022
ϟ Nombre de Messages : 231
ϟ Nombre de Messages RP : 92
ϟ Célébrité : Taron Egerton
ϟ Crédits : Brainster
ϟ Doublons : ---
ϟ Âge du Personnage : 34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identité
ϟ Statut : Célibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...
ϟ Métier : Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 0 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : Brûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
ϟ Pouvoirs : Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
ϟ Liens Rapides : Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game

Confession nocturne >  @Teri Lynn


“Si tu parles comme ça, c’est que tu n’as jamais connu un vrai barathon digne de ce nom !” S’amusa-t-il à préciser et à glisser en guise de l’ancien propriétaire de pub et de bon vivant qu’il fut autrefois. Car fort heureusement, Aidan n’était pas non plus qu’un visage sérieux, concentré et ne sachant pas apprécier la légèreté des interactions sociales. Que du contraire ! Heureusement que quelques soirées à l’Enclave lui avaient permis de laisser ressortir cet aspect de sa personnalité. Tout comme avec les humains présents dans le service de sécurité de l’ambassade. Le microcosme d’Aidan demeurait restreint mais suffisant à ses yeux. La qualité primait sur la quantité !

Il a beau côtoyer l’Émissaire depuis plusieurs mois déjà, Il en arrive encore à oublier ou à être surpris qu’elle a cette tendance à ne pas avoir besoin de réseau pour faire un cadeau ou offrir quelque chose à quelqu’un. Lui qui s’interrogeait d’une éventuelle coutume utopienne ne constatait en réalité que la candeur d’un cadeau juste parce qu’il était joli. Combien de personnes aujourd’hui agissait encore comme ça? Combien de trentenaires et plus vous offraient des cadeaux comme le ferait un enfant revenant de l’école et vous offrant un dessin à la qualité plus que douteuse mais fait avec innocence et avec amour, juste pour le plaisir de vous donner ce cadeau? Cela n’entrait évidemment pas dans le même registre situationnel mais il est vrai que notre voyageur cryogénique ne pouvait que se rappeler du sourire tout fier et rempli d’amour que sa fille lui manifestait quand elle cherchait à lui apporter quelque chose, comme si elle venait lui offrir le monde au creux de ses mains. Que ce soit de nature utopienne ou propre à Thereylin, cette simplicité généreuse avait le don de réchauffer l’intérieur de son organe cardiaque et de le toucher instinctivement. Parce que rien n’était calculée. Parce qu’elle était spontanée. Et parce que c’était l’un des traits qu’il aimait tant dans sa nature et sa façon d’être. “Je n’en n’avais jamais vu… C’est très joli, oui…” Souffla-t-il en regardant ledit coquillage. Et oui, il ne fallait pas de raison supplémentaire en soi.

Ce rictus naturel et omniprésent ressortait une fois encore sous le souffle de sa vis-à-vis. Il ne voulait pas demeurer sourd à ce qu’elle tentait de lui suggérer, ni même à cette volonté de le convaincre de s’engager dans une voie plus certaine, plus sûre. Mais s’il avait plus qu’à coeur de ne pas la décevoir, il ne pouvait aller à l’encontre de ce qu’il était et de qui il était. Faire cela serait se mentir à lui-même et, par extension, lui mentir à elle, chose qu’il avait démontré ne pas vouloir. Peut-être le convaincrait-elle un jour. Peut-être aura-t-elle raison à son sujet. Et peut-être qu’elle pourra l’aider à s’engouffrer dans des sentiers moins solitaires et dangereux. Mais pas maintenant. Ce n’était pas encore le bon moment. Autant n’était-il pas prêt que demeurait Yue. Ironie qu’elle lui permette de retrouver la sensation d’une ancienne vie qui lui manque et de se dire que sa descendante risque en même temps de le laisser dans cette position de toujours. Mais qu’importe en réalité ! Est-ce qu’Aidan a envie de s’en soucier, là, tout de suite? Absolument pas!

Tout n’a été qu’un cheminement inévitable jusqu’à ce soir et cet instant. Le fait que ce soit Teri qui ait été son réel premier contact. Le fait qu’elle ait été la première à pouvoir l’apaiser. Le fait qu’il y ait eu ce lien de confidence se tissant de manière incontrôlable. Et chaque moment passé qui ne devait envie que de revivre d’autres moments. Le besoin et l’envie de la revoir. Chaque fois de plus en plus. Cette sensation de toujours demeurer apaiser auprès d’elle mais, et surtout, de se sentir tout simplement bien. Conversation sérieuse ou discussion insensée, il y avait cette forme de différence, d’ailleurs, dont il ne voulait jamais partir quand il était avec elle. Une sensation plus forte que jamais alors qu’ils partageant une proximité n’ayant jamais eu lieu jusqu’à présent. Elle ne veut que son bonheur? Autant qu’il ne veut que le sien, davantage en cet instant. Néanmoins, même si le ressenti est réciproque, les mots ne sont pas nécessaires pour autant.

C’est la première fois que ses lèvres rencontrent celles d’une autre personne que sa défunte Morgane. Pourtant, cela ne lui fait pas bizarre. Cela ne le met pas mal à l’aise. Cela ne créé pas de conflits internes vis-à-vis de ses émotions, son esprit ou encore son âme. Céder à cette envie, céder à ce désir, n’est que ce lâcher prise qu’il ne s’autorise pas depuis son réveil. Là, en cet instant précis, il n’y a plus de Phantom, de Mastermind, de devoir de mémoire, de deuil, d’assimilation à un nouveau présent et tout ce qui s’en suit. Il n’y a pas de travail. Il n’y a pas d’obligation. Il n’y a pas de statut ou de rôle à jouer. Juste elle. Juste lui. Juste la saveur réconfortante d’un baiser vrillant si délicieusement ses entrailles et lui apportant cette étonnante et confortable sensation de ne plus se sentir seul, vide, inanimé ou incomplet. Il éternise cette étreinte sans se soucier de ce qui se passe autour d’eux. Thereylin était une femme au physique charmante, à l’intelligence raffinée, à la déduction ravageuse mais surtout à la personnalité unique. C’était ce dernier point qui avait tant marqué et séduit en premier lieu l’ancien Phantom. Il ne réfléchit pas aux conséquences. Il ne cherche pas de certitudes. Bien qu’il y en ait une seule qui demeure : elle est l’unique chose, l’unique personne qu’il ne regrette pas dans cette nouvelle époque.

“Et merde !” S’interrompit-il sous l’agression écumière de cette vague audacieuse venant tremper le bout de ses baskets et de ses pieds. La sensation de sentir ses chaussettes autant que ses orteils devenir humides et trempés n’était pas particulièrement pour lui plaire. Pourtant, sans trop savoir pourquoi, son rire se manifesta en réponse à celui de l’utopienne. Ce rire amenant cette forme de gêne qu’on peut tous avoir à un premier rendez-vous, à un premier baiser et sans qu’on ne le contrôle. Il avait l’air malin le viril justicier de 1920 tout d’un coup ! “Quitte à avoir les pieds mouillés toute façon…” Sourit-il tout en venant enlever ses baskets. “C’était l’une des premières règles quand on était à l’armée : toujours garder ses pieds au sec ! Si vous prenez pas soin de vos pieds, vous êtes foutus !” Expliqua-t-il tout en imitant de manière moyennement honorable ce qui pouvait ressembler à la voix d’un sergent instructeur. Et il est vrai qu’une fois sur le terrain, ce simple terrain peut avoir son importance. Surtout quand on passe sa gueule des jours entiers sur le front ! Chaussures retirées et tenues dans une main, ses autres phalanges retrouvèrent celles de la main tendue de Thereylin afin de s’y entrelacer naturellement, lui volant un plus petit et plus chaste baiser par la même occasion. “Quand tu penses que j’ai pratiquement passé toute ma vie ici et que ça… C’est un truc que je n’ai jamais pris le temps de faire…” Avoua-t-il tout en commençant à marcher le long de ses vagues venant s’échouer et effleurer avec fraîcheur leurs pieds et chevilles. “Ca ne te manque pas trop…? Les plages, le sable… la mer…?” Bien qu’il travaillait sur cet ouvrage de documentation vis-à-vis du peuple utopien, elle n’en demeurait pas moins la source la plus organique et auprès de laquelle il aimait s’abreuver de nouveaux savoirs, surtout quand cela permettait de mieux la découvrir elle ! Bien que, derrière tout cela, il conservait précieusement une question dans sa manche dont il chercherait à éluder le mystère à un moment ou l’autre… “C’est vrai qu’on en n’a jamais parlé mais… c’est comment d’être enfant là-bas? Je veux dire, en dehors de l’esprit partage et égalitaire… comment ça se passe leurs quotidiens par rapport à nos enfants ici?”

 
Revenir en haut Aller en bas



Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 22 Sep 2022 - 19:04 Message

Sergent de l'UNISON
Sergent de l'UNISON
Réputation Civile
L'Emissaire30Féminin26/08/199215/06/2021533226Naomi ScottCorahSia Anderson35 CélibataireAmbassadrice d'Utopie, Sergent/Enquêtrice de l'UnisonNiveau 5Niveau 4RévéléeBrune, cheveux raides arrivant au milieu du dos, 1m70, yeux noisettes.
Un petit tatouage au poignet
CAPACITÉ & POUVOIRS

- Experte du combat au bâton
- Mémoire eidétique
- Profilage
- Espérance de vie accrue (200 ans) et vieillissement lent
- Super-force (10T) & résistance physique
-Connexion au Coeur : Avec son esprit, Teri peut manipuler la technologie utopienne et d'accéder aux connaissances du Coeur (une sorte de super internet utopien)
-Communication mentale
-Télékinésie



ÉQUIPEMENT :
- Bâton de combat en orichalque pouvant changer de forme (bijou) et de taille (de 50cm à 2 mètres) à la demande de Teri

- Artefact utopien : Bracelet qui lui permet de matérialiser un champ de force dans un rayon de 1 à 2m autour d'elle.

-Armure utopienne (tenue discrète, par balle)
Réputation Héroïque
L'Emissaire30Féminin26/08/199215/06/2021533226Naomi ScottCorahSia Anderson35 CélibataireAmbassadrice d'Utopie, Sergent/Enquêtrice de l'UnisonNiveau 5Niveau 4RévéléeBrune, cheveux raides arrivant au milieu du dos, 1m70, yeux noisettes.
Un petit tatouage au poignet
CAPACITÉ & POUVOIRS

- Experte du combat au bâton
- Mémoire eidétique
- Profilage
- Espérance de vie accrue (200 ans) et vieillissement lent
- Super-force (10T) & résistance physique
-Connexion au Coeur : Avec son esprit, Teri peut manipuler la technologie utopienne et d'accéder aux connaissances du Coeur (une sorte de super internet utopien)
-Communication mentale
-Télékinésie



ÉQUIPEMENT :
- Bâton de combat en orichalque pouvant changer de forme (bijou) et de taille (de 50cm à 2 mètres) à la demande de Teri

- Artefact utopien : Bracelet qui lui permet de matérialiser un champ de force dans un rayon de 1 à 2m autour d'elle.

-Armure utopienne (tenue discrète, par balle)
Identité
L'Emissaire30Féminin26/08/199215/06/2021533226Naomi ScottCorahSia Anderson35 CélibataireAmbassadrice d'Utopie, Sergent/Enquêtrice de l'UnisonNiveau 5Niveau 4RévéléeBrune, cheveux raides arrivant au milieu du dos, 1m70, yeux noisettes.
Un petit tatouage au poignet
CAPACITÉ & POUVOIRS

- Experte du combat au bâton
- Mémoire eidétique
- Profilage
- Espérance de vie accrue (200 ans) et vieillissement lent
- Super-force (10T) & résistance physique
-Connexion au Coeur : Avec son esprit, Teri peut manipuler la technologie utopienne et d'accéder aux connaissances du Coeur (une sorte de super internet utopien)
-Communication mentale
-Télékinésie



ÉQUIPEMENT :
- Bâton de combat en orichalque pouvant changer de forme (bijou) et de taille (de 50cm à 2 mètres) à la demande de Teri

- Artefact utopien : Bracelet qui lui permet de matérialiser un champ de force dans un rayon de 1 à 2m autour d'elle.

-Armure utopienne (tenue discrète, par balle)

Teri Lynn
Sergent de l'UNISON

Personnage
L'Emissaire
ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 26/08/1992
ϟ Arrivée à Star City : 15/06/2021
ϟ Nombre de Messages : 533
ϟ Nombre de Messages RP : 226
ϟ Célébrité : Naomi Scott
ϟ Crédits : Corah
ϟ Doublons : Sia Anderson
ϟ Âge du Personnage : 35
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Ambassadrice d'Utopie, Sergent/Enquêtrice de l'Unison
ϟ Réputation Civile : Niveau 5 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 4 ϟ Identité : Révélée
ϟ Signes particuliers : Brune, cheveux raides arrivant au milieu du dos, 1m70, yeux noisettes.
Un petit tatouage au poignet
ϟ Pouvoirs : CAPACITÉ & POUVOIRS

- Experte du combat au bâton
- Mémoire eidétique
- Profilage
- Espérance de vie accrue (200 ans) et vieillissement lent
- Super-force (10T) & résistance physique
-Connexion au Coeur : Avec son esprit, Teri peut manipuler la technologie utopienne et d'accéder aux connaissances du Coeur (une sorte de super internet utopien)
-Communication mentale
-Télékinésie



ÉQUIPEMENT :
- Bâton de combat en orichalque pouvant changer de forme (bijou) et de taille (de 50cm à 2 mètres) à la demande de Teri

- Artefact utopien : Bracelet qui lui permet de matérialiser un champ de force dans un rayon de 1 à 2m autour d'elle.

-Armure utopienne (tenue discrète, par balle)
ϟ Liens Rapides :
Joueur
L'Emissaire
ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 26/08/1992
ϟ Arrivée à Star City : 15/06/2021
ϟ Nombre de Messages : 533
ϟ Nombre de Messages RP : 226
ϟ Célébrité : Naomi Scott
ϟ Crédits : Corah
ϟ Doublons : Sia Anderson
ϟ Âge du Personnage : 35
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Ambassadrice d'Utopie, Sergent/Enquêtrice de l'Unison
ϟ Réputation Civile : Niveau 5 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 4 ϟ Identité : Révélée
ϟ Signes particuliers : Brune, cheveux raides arrivant au milieu du dos, 1m70, yeux noisettes.
Un petit tatouage au poignet
ϟ Pouvoirs : CAPACITÉ & POUVOIRS

- Experte du combat au bâton
- Mémoire eidétique
- Profilage
- Espérance de vie accrue (200 ans) et vieillissement lent
- Super-force (10T) & résistance physique
-Connexion au Coeur : Avec son esprit, Teri peut manipuler la technologie utopienne et d'accéder aux connaissances du Coeur (une sorte de super internet utopien)
-Communication mentale
-Télékinésie



ÉQUIPEMENT :
- Bâton de combat en orichalque pouvant changer de forme (bijou) et de taille (de 50cm à 2 mètres) à la demande de Teri

- Artefact utopien : Bracelet qui lui permet de matérialiser un champ de force dans un rayon de 1 à 2m autour d'elle.

-Armure utopienne (tenue discrète, par balle)
ϟ Liens Rapides :
-Tu te promenais pied nue quand il pleuvait ? demanda Teri curieuse.

“Toujours avoir les pieds au sec à l’armée”, ça ne devait pas être facile à appliquer quand on était envoyé au front… Un jour, il faudrait qu’elle lui demande de lui raconter. Peut-être qu’il accepterait de lui offrir un témoignage inestimable que plus aucun humain ne pouvait donner. Mais peut-être pas maintenant… Elle n’avait pas envie de froisser l’ambiance qui venait de se tisser entre eux… La jeune femme avait l’impression de marcher sur un nuage de coton confortable et très doux mais aussi très fragile. Il ne faudrait pas grand chose pour la ramener à la réalité de sa vie, une vie dont elle était très fière mais qui lui rappelait régulièrement qu’elle ne pouvait plus se consacrer comme avant aux autres… Et qu’avoir un compagnon était un luxe qui se révélait potentiellement incompatible avec son travail. Chaque chose en son temps… A ce moment-là, Thereylin n’aspirait qu’à profiter de l’instant sans réfléchir plus que nécessaire aux conséquences. Elle sourit lorsque son amant lui déroba un baiser à la volée. Oui, elle aurait le temps de réfléchir plus tard.


-Marcher les pieds dans l’eau ? C’est tellement agréable ! S’étonna Teri.

Comment pouvait-on vivre si près de la mer sans avoir envie de faire ça de temps en temps ?

-Si l'océan me manque ?

Elle jeta un coup d’oeil amusé en direction de l’eau qu’il devenait de plus en plus difficile à distinguer avec la nuit qui s’installait.

-Je ne l’ai jamais vraiment quitté.

Star City avait au moins cet avantage…

-Les enfants ? C’est une question plutôt ouverte que tu me poses là, rit Teri. Qu’est-ce que tu veux savoir exactement ?

Et une fois la réponse d’Aidan obtenu, elle répondit du mieux qu’elle put :

-Et bien… Les enfants sont sacrés chez nous, ils incarnent notre avenir et nous prenons soin d’eux. Un bébé est rarement délaissé par ses parents, il est fréquent qu’au moins l’un des parents reste à ses côtés les premières années. Et quand les parents font le choix de poursuivre leur activité, il y a des aménagements prévus pour leur faciliter les choses. Ici vous parlez de… “garderie d’entreprise” je crois ? Quelque chose de ce genre… Puis quand ils grandissent et que les parents les jugent prêts, ils intègrent le premier cercle…

Expliquer le système scolaire à un étranger… Comment faire simple ?

-Les enfants passent le temps qui est nécessaire avant de passer au cercle suivant. Pas de changement de classe annuel, pas de note, de pression ni de compétition, chacun avance à son rythme et avance dans le cercle suivant quand il estime, lui ainsi que ses enseignants, qu’il a obtenu les acquis nécessaires. Dans les premiers cercles, les enfants vont davantage apprendre des savoirs-êtres que des savoirs-faire. Notre système éducatif mise d’abord sur le savoir-vivre ensemble, le respect des uns et des autres… La pédagogie à Utopie ne ressemble pas à ce qu’on trouve ici, l’enseignement est beaucoup plus ludique, tu ne trouveras pas de classe de trente enfants cloisonnés derrière des bureaux avec un unique enseignant pour superviser l’ensemble…



Et en marchant les pieds dans l’eau, Thereylin entreprit de lui raconter dans les grandes lignes le genre d’activité pédago-ludique typique de l’apprentissage, la manière dont les jeunes choisissaient les disciplines qu’ils avaient envie d’approfondir et comment ils construisaient leurs propres parcours pédagogiques… Le but n’étant pas de les former à un métier mais de leur permettre de trouver la voie qui leur était propre et dans laquelle ils s’épanouiraient… La spécialisation venait tout naturellement tôt ou tard et il n’était pas rare que les étudiants soient, de fait, pluridisciplinaires dans leur approche. Puis elle dévia tout doucement sur son propre parcours, racontant non sans passion quelques anecdotes… Glissant modestement et à demi-mot qu’elle avait évolué dans les cercles avec une largeur d’avance sur la moyenne d’âge et multiplié les enseignements…

Les deux amants avaient finalement repris tout doucement le chemin de la voiture et, lorsqu’après l’avoir déposé, Aidan lui proposa gentiment de boire un verre chez elle, Thereylin ne put qu’accepter. Elle n’avait pas envie d’écourter cette soirée…
 
Revenir en haut Aller en bas

 
Je sais qui tu es... [Teri]
 
Page 1 sur 1Revenir en haut 
Je sais qui tu es... [Teri] Categorie_6Je sais qui tu es... [Teri] Categorie_8


Je sais qui tu es... [Teri] Categorie_1Je sais qui tu es... [Teri] Categorie_2_bisJe sais qui tu es... [Teri] Categorie_3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Je sais qui tu es... [Teri] Categorie_6Je sais qui tu es... [Teri] Categorie_8

Sauter vers:  
Prédéfinis

Scénarios

Postes à pourvoir

Préliens
Nos voisins
      
      
      
      
Le saviez-vous ?