Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility
Papi, j'vais te péter les dents ! [Aidan] Bouton_off
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Logo de la barre de navigation

2 participants
Papi, j'vais te péter les dents ! [Aidan] Categorie_1Papi, j'vais te péter les dents ! [Aidan] Categorie_3
 

Papi, j'vais te péter les dents ! [Aidan]

 
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 31 Mai 2022 - 23:53 Message

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre
Réputation Civile
XXVI29Féminin26/08/199205/08/2021634269AngelababyCorah/InaTeri Lynn29CélibataireEscroc en cavaleNiveau 0Niveau 1Secrète-1m64, 48kg, asiatique, généralement brune aux yeux noisettes. Elle change régulièrement de couleur de cheveux et d'yeux, et de style vestimentaire.

-Un tatouage en forme de phénix bleu perché sur un croissant de lune, sur l'omoplate
Compétences
-Krav Maga
-Informatique
-Résistance à la douleur
-Régénération accélérée
-Arme de poing
-Arts plastiques
-Endurance
-Mécanique
-Electronique
-Comédie
-Déguisement

Pouvoirs
-Matérialisation III (ses dessins prennent vie)
-Transposition (enfermer des objets et les convertir en dessin 2D sur des surfaces plates) : taux de perte important au moment de la reconversion
-Traçage de ses créations
-Rapidité de matérialisation
-Peinture animée

Serviteurs
-Gardien
-Samantha
-Pampa
-Pokemon, Go !
-Rattlesnake
-La fiche
-Collection de cartes
-Contact
-Journal
-Les rps
-Les liens
-Les exploits
Réputation Héroïque
XXVI29Féminin26/08/199205/08/2021634269AngelababyCorah/InaTeri Lynn29CélibataireEscroc en cavaleNiveau 0Niveau 1Secrète-1m64, 48kg, asiatique, généralement brune aux yeux noisettes. Elle change régulièrement de couleur de cheveux et d'yeux, et de style vestimentaire.

-Un tatouage en forme de phénix bleu perché sur un croissant de lune, sur l'omoplate
Compétences
-Krav Maga
-Informatique
-Résistance à la douleur
-Régénération accélérée
-Arme de poing
-Arts plastiques
-Endurance
-Mécanique
-Electronique
-Comédie
-Déguisement

Pouvoirs
-Matérialisation III (ses dessins prennent vie)
-Transposition (enfermer des objets et les convertir en dessin 2D sur des surfaces plates) : taux de perte important au moment de la reconversion
-Traçage de ses créations
-Rapidité de matérialisation
-Peinture animée

Serviteurs
-Gardien
-Samantha
-Pampa
-Pokemon, Go !
-Rattlesnake
-La fiche
-Collection de cartes
-Contact
-Journal
-Les rps
-Les liens
-Les exploits
Identité
XXVI29Féminin26/08/199205/08/2021634269AngelababyCorah/InaTeri Lynn29CélibataireEscroc en cavaleNiveau 0Niveau 1Secrète-1m64, 48kg, asiatique, généralement brune aux yeux noisettes. Elle change régulièrement de couleur de cheveux et d'yeux, et de style vestimentaire.

-Un tatouage en forme de phénix bleu perché sur un croissant de lune, sur l'omoplate
Compétences
-Krav Maga
-Informatique
-Résistance à la douleur
-Régénération accélérée
-Arme de poing
-Arts plastiques
-Endurance
-Mécanique
-Electronique
-Comédie
-Déguisement

Pouvoirs
-Matérialisation III (ses dessins prennent vie)
-Transposition (enfermer des objets et les convertir en dessin 2D sur des surfaces plates) : taux de perte important au moment de la reconversion
-Traçage de ses créations
-Rapidité de matérialisation
-Peinture animée

Serviteurs
-Gardien
-Samantha
-Pampa
-Pokemon, Go !
-Rattlesnake
-La fiche
-Collection de cartes
-Contact
-Journal
-Les rps
-Les liens
-Les exploits

Sia Anderson
Indépendant Neutre

Personnage
XXVI
ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 26/08/1992
ϟ Arrivée à Star City : 05/08/2021
ϟ Nombre de Messages : 634
ϟ Nombre de Messages RP : 269
ϟ Célébrité : Angelababy
ϟ Crédits : Corah/Ina
ϟ Doublons : Teri Lynn
ϟ Âge du Personnage : 29
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Escroc en cavale
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 1 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : -1m64, 48kg, asiatique, généralement brune aux yeux noisettes. Elle change régulièrement de couleur de cheveux et d'yeux, et de style vestimentaire.

-Un tatouage en forme de phénix bleu perché sur un croissant de lune, sur l'omoplate
ϟ Pouvoirs : Compétences
-Krav Maga
-Informatique
-Résistance à la douleur
-Régénération accélérée
-Arme de poing
-Arts plastiques
-Endurance
-Mécanique
-Electronique
-Comédie
-Déguisement

Pouvoirs
-Matérialisation III (ses dessins prennent vie)
-Transposition (enfermer des objets et les convertir en dessin 2D sur des surfaces plates) : taux de perte important au moment de la reconversion
-Traçage de ses créations
-Rapidité de matérialisation
-Peinture animée

Serviteurs
-Gardien
-Samantha
-Pampa
-Pokemon, Go !
-Rattlesnake
ϟ Liens Rapides : -La fiche
-Collection de cartes
-Contact
-Journal
-Les rps
-Les liens
-Les exploits
Joueur
XXVI
ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 26/08/1992
ϟ Arrivée à Star City : 05/08/2021
ϟ Nombre de Messages : 634
ϟ Nombre de Messages RP : 269
ϟ Célébrité : Angelababy
ϟ Crédits : Corah/Ina
ϟ Doublons : Teri Lynn
ϟ Âge du Personnage : 29
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Escroc en cavale
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 1 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : -1m64, 48kg, asiatique, généralement brune aux yeux noisettes. Elle change régulièrement de couleur de cheveux et d'yeux, et de style vestimentaire.

-Un tatouage en forme de phénix bleu perché sur un croissant de lune, sur l'omoplate
ϟ Pouvoirs : Compétences
-Krav Maga
-Informatique
-Résistance à la douleur
-Régénération accélérée
-Arme de poing
-Arts plastiques
-Endurance
-Mécanique
-Electronique
-Comédie
-Déguisement

Pouvoirs
-Matérialisation III (ses dessins prennent vie)
-Transposition (enfermer des objets et les convertir en dessin 2D sur des surfaces plates) : taux de perte important au moment de la reconversion
-Traçage de ses créations
-Rapidité de matérialisation
-Peinture animée

Serviteurs
-Gardien
-Samantha
-Pampa
-Pokemon, Go !
-Rattlesnake
ϟ Liens Rapides : -La fiche
-Collection de cartes
-Contact
-Journal
-Les rps
-Les liens
-Les exploits
-Gagné ! s’exclama Sia avec un air narquois.

Il n’y avait pas lieu de plaisanter pourtant, la tension était présente. De longues semaines de traque, d’enquêtes, de rencontres… Des mois de travail pour affiner doucement leur recherche et obtenir des pistes sérieuses.

Depuis les découvertes de novembre et sa résolution de noël, Sia avait décidé de s’activer sérieusement pour déterrer des réponses. Et elle en avait trouvé au-delà de toute espérance.
Ses pas l’avaient mené en Chine où elle avait démêlé pas à pas les nœuds de son passé. Les révélations avaient été éprouvantes, difficiles à digérer. Elle les avait acceptés avec un certain détachement dans un premier temps, puis avait ressassé encore et encore par la suite.

Sa famille s’était entretuée pour elle.
Indésirable, deuxième enfant dans un foyer chinois qui ne pouvait en accueillir légalement qu’un, sa mère avait tenté de se débarrasser d’elle en la vendant à la Triade. Son père, refusant la transaction, avait tenté de s’enfuir avec elle… Les choses avaient dégénéré.

C’était presque ironique de se dire qu’elle n’avait pas eu plus d’identité légale à la naissance qu’en tant que XXVI.
Un fantôme.
Il semblait que le destin ait décidé pour elle. Pas d'existence officielle à revendiquer, seulement des souvenirs.
Pourtant, même si ses parents étaient décédés depuis bien longtemps, XXVI ressentait un immense bonheur. Non seulement elle n’était pas le fruit de la Firme, un objet dont l’existence se résumait à servir, mais en plus elle avait eu un père qui l’avait aimé tendrement au point de se sacrifier pour elle. C’était plus qu’elle n’avait jamais eu dans sa vie, elle qui ignorait tout du mot “amour”.
Un père au visage flou qui la serrait dans ses bras. Ce souvenir qu’elle avait cultivé toute sa vie sans savoir s’il était réel mais qui lui apportait un grand réconfort dans ses heures les plus sombres… Elle avait maintenant le droit de penser qu’il ne s’agissait pas d’une simple affabulation.

On l’avait aimé.
Elle, l’objet, le numéro, le rat de laboratoire, la soldate sans âme… On l’avait aimé. Et baptisée.

Yue. La lune. Ce satellite magnifique qui éclairait la nuit et faisait rêver tous les poètes. Méritait-elle un si beau nom ?

Qui était-elle ? Qu’était-elle ?
Objet de la Firme, humaine ? XXVI, Yue, Sia ?

Son grand-frère pouvait-il apporter une réponse à cette question existentielle ? La définir en tant qu’être, lui donner un point d’attache, une accroche… Devenir sa famille ?
Méritait-elle d’avoir une famille ?

Jin. Envoyé loin de la Chine pour le protéger, adopté par la branche américaine de la famille… à Star City. L’univers pouvait-il être plus ironique que ça ? Si proche tout ce temps… À portée de main. Oh il aurait pu prendre la poudre d’escampette depuis tout ce temps, mais quelques recherches facilitées par certains contacts lui avaient appris que non.

Un frère vivant.
Une famille.
Un piège ?

Jin était-il surveillé ?
Evidemment, son instinct avait imaginé tous les scénarios possibles, à commencer par les pires. Jin n’était qu’un enfant lorsque le drame avait frappé, il était peu probable qu’il ait pris parti en faveur de l’un de ses parents. Mais rien n’affirmait que la Firme ne le surveillait pas dans l’espoir qu’un faux pas conduise XXVI à l’approcher.

Pendant plusieurs jours, Sia avait hésité. Une famille valait-elle le risque d’être capturée par ses anciens maîtres ? Qu’était une famille exactement, au juste ? Les séries et les films dépeignent parfois ça tantôt comme quelque chose de magnifique tantôt comme un fléau. XXVI n’avait pour seule référence que la vision tordue et malsaine que la Firme lui avait offerte : Un Père divin et tout puissant omniprésent dans sa vie mais qui ne s’était jamais personnellement manifesté, des frères et soeurs cobayes éduqués en compétition, extrêmement violents les uns envers les autres…

Mais Jin avait des réponses. Tellement de réponses aux questions qu’elle se posait ! Et il était là, si proche…
Non, la distance n’était rien. Sia avait traversé le monde de part et d’autre. Il aurait été de l’autre côté du globe que cela n’aurait rien changé. Quand elle voulait aller quelque part, aucune frontière ne pouvait l’arrêter.

Elle avait peur. Voilà l’unique vérité qui l'empêchait d’aller vers lui. La peur de la trahison, celle d'alerter la Firme… Ou pire peut-être, celle du rejet de Jin. Parce que la Firme lui avait avait enfoncé dans le crâne qu’elle était insignifiante, comment aurait-elle pu s’imaginer que quelqu’un pouvait tenir sincèrement à elle ?

Mais les jours défilaient et Sia finit par prendre une décision.
“Avance ou meure".
Depuis quand était-elle si couarde ?
Depuis toujours, soupira-t-elle intérieurement. Sa survie, elle la devait à sa discrétion, c’était aussi simple que ça. Mais il y avait trop d’enjeux cette fois-ci. Il était temps de dépasser ses peurs.

Le déguisement lui apparut comme étant la meilleure option. N’était-elle pas devenue excellente dans l’art de la transformation physique ? Il faudrait qu’elle trouve un subterfuge pour l’attirer hors de chez lui ou de son magasin, là où elle serait sûre de ne pas trouver de micro.
La jeune femme passa une partie de la nuit à concevoir un plan et à réfléchir à son approche. Et elle se présenta le lendemain matin.

La boutique était ravagée, bardée de cordons jaunes et cernée par la police. L’angoisse la prit aux tripes.

-Qu’est-il arrivé ? Où est le propriétaire des lieux ?!

Décédé. L’information lui tomba sur les épaules et l’englouti.
Décédé.
Un cambriolage.
Un foutu cambriolage.
Ce n'était pas possible ! Ca ne pouvait pas se finir de manière aussi stupide ! Pas alors qu’elle avait enfin décidé de franchir le pas !

XXVI s’éloigna de la zone délimitée, observant le manège de la police d’un air neutre…
Décédé.
Pas une larme. Non, cela aussi la Firme le lui avait pris. Pleurer était un acte de faiblesse, et les faibles étaient les premiers à mourir.
Elle n’était pas faible.
C’était le calme plat dans son esprit, la jeune femme peinait à réaliser ce qu’elle venait de perdre. Il lui fallut de longues minutes pour que la vérité s’impose à elle.

Pas de famille, pas de réponse à ses questions. L’univers avait à nouveau tranché pour elle.
Qu’était-elle ?
Un monstre. Une soldate sans âme. Puisqu’elle ne pouvait être Yue, elle serait XXVI.
Et le sang allait couler.

Qui que soit le cambrioleur, quelque soit les raisons de ce meurtre, quelqu’un allait payer très cher.
Oh, elle ne pleurait pas tant ce frère disparu qu’elle ne connaissait pas, que l’espoir qu’elle avait pu caresser l’espace de quelque jours de devenir quelqu’un pour quelqu’un d’autre. D’être normale. D’oublier d’où elle venait. De créer des liens réels avec une famille proche, des liens du sang. Un rêve qui se brisait net et qui lui paraissait soudain tellement stupide !

Stupide d’avoir désiré de l’affection, d’avoir cru pouvoir être autre chose que la chose de la Firme.

Elle n’était personne. Elle ne s’épanouirait jamais dans ce monde comme un être humain normal, elle n’aurait jamais de famille, de compagnon, d’enfant, d’emploi dont elle pourrait être fier… Elle n’aurait jamais l’occasion de briller au grand jour.

Ce n’était pas faute de savoir déjà tout ça, pourtant. A noël, elle avait choisi d’endosser le rôle du soldat qu’elle était réellement et de consacrer sa vie à détruire l’Empire de ses anciens maîtres.
Comment avait-elle pu envisager de revoir tous ses plans à cause de quelques révélations ?
Pourquoi se sentait-elle si déçue ?
Cette douleur qu’elle ressentait au fond d’elle, XXVI ignorait comment l’exprimer autrement que par la violence. On ne lui avait pas appris à écouter ses émotions ni à les extérioriser autrement. De fait, quelqu’un allait payer. Elle ne savait pas encore qui, mais la jeune femme se savait patiente et déterminée.
Quelqu’un allait payer car elle avait besoin d’évacuer sa frustration. Jin était son sang et si elle n’avait pas eu le temps de l’aimer, elle n’allait pas moins le venger. Peut-être plus pour sa propre satisfaction que pour celle du jeune homme… Après tout, les morts ne pensaient plus. Ils étaient juste… morts.

_________

Comment en était-elle venue à mêler XIII à tout ça ? Son frère de coeur qui avait décidé avec une spontanéité stupéfiante de l’aider à enquêter pour retrouver l’assassin ?
Peut-être parce que, depuis janvier, Sia lui avait fait part de sa volonté de se battre et qu’ils commençaient doucement, tous deux, à mutualiser le fruit de leurs recherches respectives. Le réseau local de XIII était bien plus fourni que celui de Sia, lui-même jouait son jeu contre la Firme depuis bien plus longtemps qu’elle.
Peut-être parce qu’ils commençaient à retrouver cette relation qu’ils avaient jadis, que XIII continuait à vouloir la protéger envers et contre tout, et qu’à défaut de savoir comment la consoler, il pouvait au moins l’aider à se venger.

Peut-être.

Et peut-être bien qu’ils avaient fini par être tous deux dépassés par leurs recherches en réalisant l’impossible. Un certain XII faisait parler de lui dans le monde de l’ombre…
C’était forcément un homonyme. Il ne pouvait en aller autrement. N’empêche que cet homme aurait été vu dans le quartier les jours précédents le meurtre. Visage masqué mais même taille, même corpulence… Voilà qui rappelait de très désagréables souvenirs à Sia.
Et comme si cela ne suffisait pas, dans le même temps, ils identifièrent un visage bien connu… Une scientifique du Centre, opérant sous un autre nom et pour une autre société. Coïncidence ?

Les choses prenaient une tournure inattendue et beaucoup plus grave qu’elles ne l’étaient jusque-là.  
A dire vrai, l’enquête sur la mort de Jin devenait tout à coup secondaire. Capturer cette scientifique pourrait peut-être leur permettre d’obtenir des informations capitales pour leur survie et leur combat.

Il fallut creuser encore, dépenser de l’argent, bousculer quelques personnes… Mais ils obtinrent finalement et non sans mal l’adresse de la femme. Sia exploita sa technologie de surveillance pour mettre sur écoute la cible pendant plusieurs jours, ce qui leur permis de confirmer l’identité de la femme… et de saisir la voix de l’un de ses alliés. Le fameux “XII” ? Ils avaient touché le gros lot. Était-elle liée au laboratoire que Sia avait découvert quelque temps plus tôt ? Les laborantins avaient tous été exterminés par les créatures qu’ils avaient fabriquées mais le flocage sur la peau des entités lui avait désagréablement rappelé le tatouage que la Firme appliquait systématiquement dans le dos de ses cobayes. Des chiffres latins, sur l’omoplate droite…

Qui aurait cru que Star City attirerait ses pires ennemis ?

Ils auraient pu continuer à écouter de loin, mais Sia trépignait. Elle voulait des réponses. Si un pion de la Firme était responsable du meurtre de Jin, il fallait qu’elle sache. Quel lien Jin pouvait-il bien avoir avec eux ? Pourquoi le tuer maintenant ?
Un plan se mit en place.
Simple sur le papier : Neutraliser les sécurités, chien, l’un d’eux rentrait, l’autre restait dehors pour couvrir les arrières…
Bien évidemment, chacun se porta volontaire pour interroger la cible… Et cela finit par se régler au shifumi.

-Gagné ! s’exclama Sia avec un air narquois. De toute façon, tu es bien meilleur sniper que moi, dit-elle comme si ça pouvait réconforter son frère.

Il suivrait tout à distance avec une oreillette, pourrait lui souffler des mots doux à l’oreille… Et s’assurer que des renforts n’arrivaient pas et ne la prenait pas par surprise. On ne savait jamais, si la maison était sur écoute… Avec ses sens hyper développés, XIII ferait une meilleure sentinelle et il le savait. Mais tout comme elle, il préférait être au coeur de l’action et prendre les risques. Pas étonnant, ils avaient ça dans le sang.

La maison se trouvait à la campagne, à environ deux heures de Star City. La dame avait voulu préserver son intimité, de toute évidence, car le voisinage n’affluait pas. Ca aurait pu faire une bonne planque si son visage n’était pas apparu sur un article de revue scientifique. La vie se jouait parfois à un rien.

Pirater les alarmes et les caméras ne fut pas trop difficile, couper la ligne téléphonique et endormir le chien non plus. Ca faisait beaucoup de sécurité pour une petite propriété…
Ils avaient toutefois pris le temps de faire des tours de reconnaissance, d’identifier le terrain… Ils étaient prêts. Dix ans depuis leur dernière mission commune… Sia en avait des frissons. A dire vrai, elle ignorait si elle devait se réjouir ou en pleurer.
Le dispositif d’écoute leur avait permis de confirmer que la cible était seule, ce soir. Les lunettes de vision nocturne assuraient une bonne visibilité…

En revanche, XIII avait flairé quelque chose pendant les tours de reconnaissance. Quelque chose qui les avait fait tous deux tiquer…

XII. Comment cette enflure pouvait-elle être en vie ?! XIII était pourtant formel, il avait passé trop de temps en présence de la fratrie pour oublier les empreintes olfactives de ses frères et sœurs.

XII. La rage avait pris Sia aux tripes. Cet enfoiré avait essayé de l’étrangler et elle lui avait vidé un chargeur de balles à impulsion électrique dans la tête. Aux dernières nouvelles, c’était un légume et la Firme s’en était débarrassée. Mais voilà qu’il réapparaissait brusquement… Quel lien avait-il avec Jin ? Se pouvait-il que tout ça soit un piège ?

Le choix avait pourtant été fait d’aller au bout de leur démarche. S’infiltrer dans la maison, sédater la cible, fouiller rapidement les lieux et emporter la femme, ainsi que le plus de matériel informatique possible. Un bon cambriolage à l’ancienne, doublée d’un enlèvement.

Entrer n’avait pas été si difficile en fin de compte, la fenêtre de la chambre à l’étage était ouverte. Il fallait croire que madame se sentait plutôt en sécurité dans sa bourgade, au point d’en oublier toute prudence. Sia s'infiltra à pas de loup et jeta un coup d’oeil à la pièce, avant d’apercevoir de la lumière en bas. Matérialisant un pistolet paralysant dans sa main, elle s’aventura dans le salon où elle découvrit un ordinateur allumé avec un fichier texte ouvert…
Et soudain, un bruit de vaisselle cassée provenant du côté. La cuisine. Oups, se dit la jeune femme en voyant sa cible sur le seuil de la pièce la regarder avec des yeux ronds. Madame était partie chercher à boire pour poursuivre son travail ? Bon, autant pour l’effet de surprise.

-Salut doc ! dit-elle en faisant même l’effort de la gratifier d’un sourire.

Pas très rassurant visiblement, car la cible avait l’air bouleversée… et terrifiée. Quant à Sia, son sang était en train de bouillir. Faire face à l’un des visages de son passé lui donnait des envies de sadisme inavouable. Comme elle allait prendre plaisir à l’interroger… Elle se mit à espérer que la femme allait lui résister, rien que pour lui donner un prétexte pour la casser en morceau.

-Toi ? Tu... Comment… ?!
-Oh allez ! Vous en faites une tête ! On dirait que vous venez de voir un fantôme, s’amusa l’asiatique. Oh non ! s’exclama t-elle soudain en braquant son arme sur la femme qui faisait mine de vouloir s’enfuir. Ne faites rien de stupide, revenez par là.

Et elle lui montra le salon. Obéissante, la blonde fit quelques pas pour s’engager dans la pièce.

-Ils vont savoir que tu es venue. Tu aurais dû rester cachée… Va t’en loin d’ici, je ne leur dirai rien.
-Oh, doc’ ! Vous vous souciez de mon bien être ? pouffa Sia comme si c’était une excellente blague. Mais nous avons un problème, il se trouve que j'ai des questions et vous avez des réponses.


"XXVI, arrête de jouer et neutralise la cible", la réprimanda XIII dans l’oreillette.

Sia soupira. Il n’était pas drôle… Mais il avait raison. Ils avaient trop peu de temps. Si la Firme mettait ses agents sous surveillance, elle finirait par envoyer quelqu’un. Le fait que XIII ait flairé l’odeur de XII signifiait que ce dernier avait rôdé dans les parages ces derniers jours.

-Endgame, dit-elle en relevant son arme.
-NON NON ! Attends ! Je vais répondre ! Je vais répondre !

Sia leva les yeux au ciel. Foutus scientifiques ! Pas capables de faire la différence entre un pistolet neutralisant et un objet qui tirait des balles.

-Evidemment.

Oh oui, elle ne doutait pas qu’elle allait cracher le morceau. Sous la torture, ce genre de personne vendrait sa propre mère. Toute le monde n’avait pas subi un programme de résistance à la souffrance physique et à la pression mentale.


@Aidan Shepard
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 7 Juin 2022 - 5:26 Message

Super-Héros Indépendant
Super-Héros Indépendant
Réputation Civile
Papi, j'vais te péter les dents ! [Aidan] Ji9j35Masculin05/09/198604/02/202215750Taron EgertonBrainster---34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identitéCélibataireAnciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.Niveau 0Niveau 0SecrèteBrûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game
Réputation Héroïque
Papi, j'vais te péter les dents ! [Aidan] Ji9j35Masculin05/09/198604/02/202215750Taron EgertonBrainster---34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identitéCélibataireAnciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.Niveau 0Niveau 0SecrèteBrûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game
Identité
Papi, j'vais te péter les dents ! [Aidan] Ji9j35Masculin05/09/198604/02/202215750Taron EgertonBrainster---34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identitéCélibataireAnciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.Niveau 0Niveau 0SecrèteBrûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game

Aidan Shepard
Super-Héros Indépendant

Personnage
Papi, j'vais te péter les dents ! [Aidan] Ji9j
ϟ Âge : 35
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/09/1986
ϟ Arrivée à Star City : 04/02/2022
ϟ Nombre de Messages : 157
ϟ Nombre de Messages RP : 50
ϟ Célébrité : Taron Egerton
ϟ Crédits : Brainster
ϟ Doublons : ---
ϟ Âge du Personnage : 34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identité
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 0 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : Brûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
ϟ Pouvoirs : Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
ϟ Liens Rapides : Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game
Joueur
Papi, j'vais te péter les dents ! [Aidan] Ji9j
ϟ Âge : 35
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/09/1986
ϟ Arrivée à Star City : 04/02/2022
ϟ Nombre de Messages : 157
ϟ Nombre de Messages RP : 50
ϟ Célébrité : Taron Egerton
ϟ Crédits : Brainster
ϟ Doublons : ---
ϟ Âge du Personnage : 34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identité
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 0 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : Brûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
ϟ Pouvoirs : Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
ϟ Liens Rapides : Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game

Papi, j'vais te péter les dents ! >  @Sia Anderson


Près d’un mois venait de s’écouler. Un mois où tout semblait basculer une nouvelle fois avec la mort de Jin. Un nouveau coup dûr s’abattait sur la tête du centenaire cryogénisé. Il perdait davantage le peu d’héritage et de liens qu’il lui restait. Certes demeurait-il ce petit-fils ne vivant pas à Star City et avec lequel il n'était pas parvenu à entrer en contact. Mais mis à part celà… Une joaillerie familiale dont Aidan n’avait pas le coeur de reprendre la gérance et la propriété à la suite de ce décès. Un héritage disparaissant à jamais. Les restes d’une fondation entamée par les Shepard il y a plus d’un siècle de cela. Non. L’unique chose qui demeurait n’était autre que cette clé que Aidan avait trouvée. Une clé. Un mystère. Et l’existence d’une arrière petite-fille à l’existence volée. Le contrecoup est lourd. Le poids est difficile à porter. Notre ancien justicier n’a pas pour habitude de baisser les bras et de pleurer sur son propre sort. Cependant, c’est comme si le choc de son réveil revenait davantage en force durant ces jours plus qu’inconfortables. Une remise en question inévitable de ce qu’il était. De ce qu’était son existence. De ce qu’était le sens à sa présence ici. De sa place. De son devoir. Durant toute la période liée aux funérailles de Jin, Aidan n’était que l’ombre de cet homme résilient, optimiste, chaleureux, pertinent et agréable dans sa conversation. Sa facette la plus apparente se voulait celle d’un faciès renfermé. Distant. Froid. Exprimant implicitement tout son ressenti désabusé d’un monde et d’une société envers lesquels il n’accordait plus réellement d’intérêt ou encore de confiance. Blasé. À la dérive sans l’être totalement, il a passé ces quelques jours telle une machine fonctionnant en mode automatique. Ni plus. Ni moins. L’équation était simple : soit notre ami se trouvait un point d’ancrage pour reprendre du poil de la bête. Ou bien il tombe dans une spirale infernale et destructrice sur laquelle il n’aura aucun contrôle. Et s’il ne cherchait pas particulièrement quelque chose sur lequel se rattacher, les circonstances lui en ont offert deux d’une force plus que conséquente!

Teri. Une fois encore se manifestait-elle pour avoir une forme d’impact et d’importance sur Aidan. Cette référente a été cette main tendue lors de la mort de Jin. Elle a été cette épaule sur laquelle s’appuyer lorsque le noir envahissait tout votre esprit. Elle a été cette présence, même silencieuse, attentionnée et bienveillante. Si un cadre professionnel les reliait autant par la ‘surveillance’ au nom de l’UNISON qui incombait à la brune, que par le fait qu’il travaillait à l’ambassade du peuple de l’utopienne, une aura plus personnelle et amicale se tissait entre eux, à leurs dépends. Bien qu’il n’en disait rien, Aidan demeurait le témoin silencieux de cette place qu’elle prenait de plus en plus dans ce nouveau présent, sans en chercher l’importance ou la réelle étendue. Il lui devait beaucoup. Encore plus avec sa présence. Et davantage par cette lumière qu’elle lui agita dans ce tunnel d’obscurité en lui donnant l’opportunité de ne plus demeurer un simple agent d’entretien de l’ambassade. Dans son manque d’attention, il lui avait laissé la liberté indirecte d’observer ses écrits et le lyrisme parfois surprenant de sa plume. À croire que la curiosité de l’humain et sa propension à écrire avait inspiré l’utopienne. Un accord valorisant avait été trouvé et convenu. Aidan serait un auteur pour l’ambassade. Un auteur pour autant allier la richesse d’une culture à la découverte et la compréhension de l’autre, dans une neutralité et une transparence on ne peut plus totale. Offre réveillant l’intérêt, la curiosité et le naturel investigateur de cet être fouineur.

Yue. La vérité sur les investigations et les recherches de Jin se voulait un puissant moteur ne pouvant clairement pas laisser Aidan dans l’indifférence. Il n’était pas de ce calibre. Certes, il avait ces jours ‘sans’. Certes, il n’y avait pas trop pensé pendant la semaine suivant la tragédie. Mais une simple nouvelle rencontre avec cette clé qu’il avait secrètement conservée remit aussitôt tout en perspective. C’était l’élément inattendu. Celui qui frappe notre conscience comme l’indice anodin remettant le grand Sherlock Holmes sur la voie de l’ultime déduction. Symbole qu’il avait assez perdu de temps. Signe qu’il n’était plus question de s’apitoyer et de se fermer à ce monde. Car la particularité d’un tout dernier Shepard n’est pas de trouver ou non sa place. Ce serait plutôt d’avoir encore quelque chose à accomplir. D’un mystère à résoudre. D’une injustice à corriger. Et, tel un leitmotiv sadique et ironique du destin, une injustice touchant une fois encore sa famille. Écho d’une fatalité passée ne pouvant qu'inspirer un retour aux sources. Un retour aux sources inévitable? Peut-être parce que son existence ne serait plus que vouée à cela, si pas même déjà exclusivement vouée à ça depuis l’an de grâce 1925. Cette année où il a épousé l’ombre pour la toute première fois. Depuis cette toute première nuit où le Phantom est apparu au sein même de cette ville…

Outre son deuil, les dernières semaines s’étant écoulées ont été relativement chargées pour Aidan. Dans un premier temps, il s’est concentré sur l’endroit que devait déverrouiller la clé de son arrière-petit-fils. Et autant dire que la seule indication ‘hangar’ n’avait pas permis de faciliter excessivement les recherches. Une fois qu’il trouva l'entièreté des recherches, des investigations, des rapports, des notes, des théories et la multitude de pistes en tout genre, il dû rapidement trouver une solution pour mettre cela en sécurité. La nature même des documents semblait on ne peut plus sensible à leur simple lecture. De plus, cela avait coûté la vie à celui les ayant rassemblés. Toutefois, en ces périodes complexes, Aidan devait composer avec une ou l’autre visite de sa référente. Malgré la confiance qu’il lui portait, malgré l’affection qu’il éprouvait envers elle, il ne pouvait pas se permettre de la mettre dans la confidence. Pas encore. Pas maintenant. Pas tant qu’il n’avait pas de concret. Sans compter qu’il n’aurait nullement supporté qu’à la première évocation de ces dossiers ces derniers lui soient enlevés et atterrissent entre les mains de l’UNISON. C’était une affaire de sang. De famille. C’était à lui de régler ça et personne d’autre! Raison pour laquelle il fallait trouver une zone beaucoup plus discrète, sécurisée et au sein de laquelle tout serait à l’abri des regards. Il ne connaissait qu’un seul endroit répondant à de tels critères dans cette ville. Un endroit dans lequel il ne s’était plus rendu depuis près de neuf décennies. Un endroit renfermant la véritable personnalité d’Aidan. Celle de l’homme sans confiance. Celle de l’obscurité vengeresse. Celle de cet individu faisant régner la loi tout en flirtant dangereusement avec la limite de la légalité. Celle de cet ancien vigilant. De ce justicier. Celle de celui qui était autant l’homme et l’Aidan que le… Phantom!

L’accord de rédaction et de publication passé avec l’ambassade utopienne permit à Aidan d’obtenir un salaire plus confortable. Ou, plus précisément, un cachet se voulant bienvenu. Car si le soulagement de retrouver son ancien repaire se voulait présent, la vétusté de ce dernier trahissait clairement les affres du temps et de ce passé désormais révolu. Notre ancien cryogénisé aura dû user de pas mal d’huile de coude pour déblayer l’endroit. Le dépoussiérer. Le nettoyer. Mais également le réhabiliter. Entendons par là se débarrasser de tout ce qui était obsolète et ne se voulant plus en état de marche, tout comme modernisé l’équipement initial. Bon, on ne va pas se mentir. La réouverture de cette antre demeure assez rudimentaire. Dans l’état actuel des choses, Aidan a priorisé l’obtention d’un matériel informatique abordable, ainsi que de prendre possession d’un vieux tableau et d’un vieux bureau, tous deux rafraichis, afin d’étendre et d’analyser tous les éléments rassemblés par Jin. Et… le moins qu’on puisse dire… c’est que ça partait dans tous les sens!

Aidan commence à retrouver peu à peu son cycle d’avant. Celui de ses courtes nuits de sommeil à répétition. Enchaînant ses obligations de la vie quotidienne pour, dés le soir venu et la nuit tombée, gagner son ancien repaire et se plonger dans l'épluchure de tous les éléments en sa possession. Loin d’être devenu un féru de technologie et d’informatique, sa place à l’ambassade utopienne lui avait permit de se familiariser avec l’Internet et son utilisation, d’autant plus dans sa recherche de documentation. Cette recherche? Elle lui était des plus importante afin de voir de quelle manière il pouvait exploiter les zones d’ombre ou les éléments trop incertains ou hasardeux. Et dieu sait qu’ils étaient plus que nombreux! Cela lui donna notamment l’occasion de découvrir une pléiade de forums et de plateformes d’échange revendiquant la thèse des multiples complots imputés aux différents gouvernements, fussent-ils américains ou d’autres pays. Les suppositions et les pseudos pouvoirs de l’ombre que l’on allouait gratuitement aux services de renseignements et d’espionnage. Les natures obscures de la CIA, de la NSA et autres organismes gouvernementaux. Tant de discours défilant sous ses yeux et qui l’effaraient. Néanmoins, Aidan devait avant tout demeurer concentrer sur son affaire. Cette affaire. Celle de Jin. Celle de Yue. Où était-elle? Qui était-elle? Et quelle sordide histoire se cachait derrière sa captivité? Des noms en tout genre avaient été rassemblés. Des visages inconnus face à des personnalités à des postes plus ou moins influents. Des noms d’entreprises démantelées et d’autres sujettes à de multiples rumeurs. Les termes de trafic d’êtres humains s’associaient à ceux de laboratoire d’expérimentation. Le défunt investigateur avait d’ailleurs regroupé l’hypothèse de création de super-soldat, de super-armes biologiques. Des termes non-négligeables et à la signification aussi forte que effrayante.

Un marasme rassemblant davantage de théories et de suspicions que de véritables preuves et éléments plus que probants. Aidan devrait opérer à l’ancienne. Il avait recoupé tout ce qu’il pouvait au maximum. Un nom se détachait de tout ça. Le nom d’une personne. D’un individu. D’une femme. Une certaine Lisbeth Salander. Un point de départ à exploiter. Un point de départ où agir. Un point de départ pour une enquête qui ne s’annonçait aucunement facile…

– – – – – – –

Aucun doute que l’identité trouvée devait être un pseudonyme. Voir que ce nom et ce prénom correspondaient en tout point à ceux d’un personnage de fiction d’un thriller psychologique ne pouvait clairement pas être un hasard. De plus, si les recherches de Jin supputaient d’un véritable complot et de manigances internationales, il n’était clairement pas surprenant de tomber sur de fausses identités.

Se renseigner sur l’adresse n’avait pas été si compliqué que ça. Dans le sens de trouver son adresse et de déterminer de quel ordre se voulait l’environnement entourant l’habitation. Il n’y a pas à dire: ce qu’ils appellent aujourd’hui Internet et les applications comme leur moteur de recherches permettant d’accéder à une reconnaissance satellite… C’était à la fois aussi épatant qu’effrayant. Idéal pour la configuration de cette situation. Mais qu’en était-il du reste? Il y avait-il d’autres satellites? Nous observaient-ils avec tout autant d’intérêt, si pas plus? Au nom du gouvernement ou d’une autre forme d’entité plus obscure, encore? Le progrès et la technologie n’ont pas que du bon même si ce duo semble faciliter au possible la vie de cette nouvelle époque… Mais à quel prix? Sans doute qu’Aidan en avait la capacité de réflexion de par le trop gros choc générationnel qu’il y a eu entre les deux, là où tout le monde semblait se satisfaire et ne pas s’inquiéter de toute cette technologie mise à leur disposition. Ceci dit, il n’allait pas mordre la main qui se tendait à lui : cela lui avait été d’une grande aide afin de se rendre sur les lieux!

Trencoat. Vêtements passe-partout. Une casquette assortie à la couleur de ses cheveux. Sans doute aurait-il dû penser à quelque chose pour couvrir son visage. L’excès de confiance lui a sûrement fait pêché sur ce point-là. Il choisissait une approche à l’obscurité tombée. L’habitation semblait recluse, isolée. De plus, rien ne prédisposait d’éléments poussant à croire qu’il s’agissait d’un quartier général. Même si, Aidan le sait, il faut toujours se méfier des apparences! Mais bon, que risquait-il d’aller interroger une femme? Et ne serait-elle pas moins sujette à la panique face à un visage découvert? Sans compter que, objectivement parlant, Aidan avait une description physique pouvant correspondre à la majorité de la population masculine de Star City et de toutes les autres villes américaines. De plus, le lieu de l’investigation n’était clairement pas dans la banlieue de l’ancienne Providence. Bon gré, mal gré, Aidan était un visage ayant su se faire oublier depuis son réveil!

Pas d’équipements haut de gamme. Pas de technologie à son service. Aidan y allait à l’ancienne. Épousant l’obscurité. Longeant les murs dans une prudence parfaitement assurée. Une observation alerte, l’attention sur le qui-vive. Le rez-de-chaussée était éclairé dans son ensemble. Très mauvaise approche, surtout s’il voulait avoir le temps de fouiller les lieux avant de procéder à de quelconques questions. Contournant les pièces principales donnant vue sur l’extérieur, notre intéressé finit par se hisser jusqu’à une fenêtre de l’étage. Il parvint à l’ouvrir délicatement et pénétra dans ce qui semblait être la chambre de la propriétaire. Volontairement, il laissa ladite fenêtre ouverte en guise de point de repli si jamais il devait prendre ses jambes à son coup.

S’avançant jusqu’au palier, il constata du bruit au rez-de-chaussée mais absolument rien sur toute l’étendue de l’étage. Il en profita alors pour revenir dans la chambre. Sortant son nouveau téléphone portable, il usa de la lampe torche de ce dernier pour éclairer les tiroirs qu’il fouilla. Des magazines de tous les jours, quelques sous-vêtements et une boîte de médicaments. D’après la notice, cela avait pour but d’aider dans des troubles du rythme cardiaque. Malheureusement, rien de pertinent pour ce qu’il cherchait.

Il passa à une autre pièce. Une autre chambre. Cela se rapproche d’une chambre d’ami. Visiblement, elle avait été utilisée il n’y a pas longtemps. Le lit était défait. Des vêtements et des affaires dispersées un peu partout sur le sol. Un portefeuille dépouillé de tout document mais munis de plusieurs dizaines de dollars trônait sur la table de chevet. Dans la commode, une boite de munitions : vide. Mais cela voulait dire qu’une personne armée s’était trouvée dans cette pièce, ou que la propriétaire des lieux avait une arme quelque part. Cela aurait été plus avantageux si lui-même avait été armé… Toutefois, armé ou pas, de l’agitation commença à se faire entendre! Et face à cela, Aidan ne pouvait absolument pas demeurer passif!

Sortant sur la palier de l’étage, il entendit deux voix. Une effrayée. L’autre menaçante. Des questions et des réponses? Impossible de savoir qui était coupable ou victime. Descendant à pas de loup au rez-de-chaussée, Aidan ne pouvait que faire face à un constat assez complexe : la propriétaire des lieux n’était pas dans une bonne posture. Et par où était passée cette femme armée se tenant devant elle?! Bien que gentleman dans le coeur et l’esprit, Aidan attrapa par acquis de conscience un pot en verre semblant pour le moins lourd. S’il pouvait éviter de s’en servir, ce serait pas plus mal… Lui laisserait-on seulement le choix?

“Je gage d’avoir toujours à ne pas m’en prendre à une femme… Mais il semblerait que vous ayez besoin d’une leçon de savoir-vivre!” Lança-t-il à l’attention de cette femme lui faisant dos, le pot de verre dissimulé dans sa manche et sa main, précieusement. “Je pense que toute violence n’est pas nécessaire… à moins que vous ayez des intentions hostiles…?” De par la réaction de cette femme armée, Aidan saura parfaitement quoi en déduire!
 
Revenir en haut Aller en bas



Voir le profil de l'utilisateur
Mar 7 Juin 2022 - 23:05 Message

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre
Réputation Civile
XXVI29Féminin26/08/199205/08/2021634269AngelababyCorah/InaTeri Lynn29CélibataireEscroc en cavaleNiveau 0Niveau 1Secrète-1m64, 48kg, asiatique, généralement brune aux yeux noisettes. Elle change régulièrement de couleur de cheveux et d'yeux, et de style vestimentaire.

-Un tatouage en forme de phénix bleu perché sur un croissant de lune, sur l'omoplate
Compétences
-Krav Maga
-Informatique
-Résistance à la douleur
-Régénération accélérée
-Arme de poing
-Arts plastiques
-Endurance
-Mécanique
-Electronique
-Comédie
-Déguisement

Pouvoirs
-Matérialisation III (ses dessins prennent vie)
-Transposition (enfermer des objets et les convertir en dessin 2D sur des surfaces plates) : taux de perte important au moment de la reconversion
-Traçage de ses créations
-Rapidité de matérialisation
-Peinture animée

Serviteurs
-Gardien
-Samantha
-Pampa
-Pokemon, Go !
-Rattlesnake
-La fiche
-Collection de cartes
-Contact
-Journal
-Les rps
-Les liens
-Les exploits
Réputation Héroïque
XXVI29Féminin26/08/199205/08/2021634269AngelababyCorah/InaTeri Lynn29CélibataireEscroc en cavaleNiveau 0Niveau 1Secrète-1m64, 48kg, asiatique, généralement brune aux yeux noisettes. Elle change régulièrement de couleur de cheveux et d'yeux, et de style vestimentaire.

-Un tatouage en forme de phénix bleu perché sur un croissant de lune, sur l'omoplate
Compétences
-Krav Maga
-Informatique
-Résistance à la douleur
-Régénération accélérée
-Arme de poing
-Arts plastiques
-Endurance
-Mécanique
-Electronique
-Comédie
-Déguisement

Pouvoirs
-Matérialisation III (ses dessins prennent vie)
-Transposition (enfermer des objets et les convertir en dessin 2D sur des surfaces plates) : taux de perte important au moment de la reconversion
-Traçage de ses créations
-Rapidité de matérialisation
-Peinture animée

Serviteurs
-Gardien
-Samantha
-Pampa
-Pokemon, Go !
-Rattlesnake
-La fiche
-Collection de cartes
-Contact
-Journal
-Les rps
-Les liens
-Les exploits
Identité
XXVI29Féminin26/08/199205/08/2021634269AngelababyCorah/InaTeri Lynn29CélibataireEscroc en cavaleNiveau 0Niveau 1Secrète-1m64, 48kg, asiatique, généralement brune aux yeux noisettes. Elle change régulièrement de couleur de cheveux et d'yeux, et de style vestimentaire.

-Un tatouage en forme de phénix bleu perché sur un croissant de lune, sur l'omoplate
Compétences
-Krav Maga
-Informatique
-Résistance à la douleur
-Régénération accélérée
-Arme de poing
-Arts plastiques
-Endurance
-Mécanique
-Electronique
-Comédie
-Déguisement

Pouvoirs
-Matérialisation III (ses dessins prennent vie)
-Transposition (enfermer des objets et les convertir en dessin 2D sur des surfaces plates) : taux de perte important au moment de la reconversion
-Traçage de ses créations
-Rapidité de matérialisation
-Peinture animée

Serviteurs
-Gardien
-Samantha
-Pampa
-Pokemon, Go !
-Rattlesnake
-La fiche
-Collection de cartes
-Contact
-Journal
-Les rps
-Les liens
-Les exploits

Sia Anderson
Indépendant Neutre

Personnage
XXVI
ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 26/08/1992
ϟ Arrivée à Star City : 05/08/2021
ϟ Nombre de Messages : 634
ϟ Nombre de Messages RP : 269
ϟ Célébrité : Angelababy
ϟ Crédits : Corah/Ina
ϟ Doublons : Teri Lynn
ϟ Âge du Personnage : 29
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Escroc en cavale
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 1 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : -1m64, 48kg, asiatique, généralement brune aux yeux noisettes. Elle change régulièrement de couleur de cheveux et d'yeux, et de style vestimentaire.

-Un tatouage en forme de phénix bleu perché sur un croissant de lune, sur l'omoplate
ϟ Pouvoirs : Compétences
-Krav Maga
-Informatique
-Résistance à la douleur
-Régénération accélérée
-Arme de poing
-Arts plastiques
-Endurance
-Mécanique
-Electronique
-Comédie
-Déguisement

Pouvoirs
-Matérialisation III (ses dessins prennent vie)
-Transposition (enfermer des objets et les convertir en dessin 2D sur des surfaces plates) : taux de perte important au moment de la reconversion
-Traçage de ses créations
-Rapidité de matérialisation
-Peinture animée

Serviteurs
-Gardien
-Samantha
-Pampa
-Pokemon, Go !
-Rattlesnake
ϟ Liens Rapides : -La fiche
-Collection de cartes
-Contact
-Journal
-Les rps
-Les liens
-Les exploits
Joueur
XXVI
ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 26/08/1992
ϟ Arrivée à Star City : 05/08/2021
ϟ Nombre de Messages : 634
ϟ Nombre de Messages RP : 269
ϟ Célébrité : Angelababy
ϟ Crédits : Corah/Ina
ϟ Doublons : Teri Lynn
ϟ Âge du Personnage : 29
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Escroc en cavale
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 1 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : -1m64, 48kg, asiatique, généralement brune aux yeux noisettes. Elle change régulièrement de couleur de cheveux et d'yeux, et de style vestimentaire.

-Un tatouage en forme de phénix bleu perché sur un croissant de lune, sur l'omoplate
ϟ Pouvoirs : Compétences
-Krav Maga
-Informatique
-Résistance à la douleur
-Régénération accélérée
-Arme de poing
-Arts plastiques
-Endurance
-Mécanique
-Electronique
-Comédie
-Déguisement

Pouvoirs
-Matérialisation III (ses dessins prennent vie)
-Transposition (enfermer des objets et les convertir en dessin 2D sur des surfaces plates) : taux de perte important au moment de la reconversion
-Traçage de ses créations
-Rapidité de matérialisation
-Peinture animée

Serviteurs
-Gardien
-Samantha
-Pampa
-Pokemon, Go !
-Rattlesnake
ϟ Liens Rapides : -La fiche
-Collection de cartes
-Contact
-Journal
-Les rps
-Les liens
-Les exploits
[==> Les actions d'Aidan ont été validées en amont avec le joueur avant publication]



Les choses ne se passaient jamais simplement.

Sia contemplait Karen Wide, alias la doc’ et Lisbeth Salander, avec la furieuse envie de l’étrangler. Cette charmante quinquagénaire avait supervisé le programme de “renforcement”. Autrement dit, elle était chargée de veiller à ce que les séances de torture infligées à tous les jeunes du Centre ne les tue pas. Surveiller les fonctions vitales, augmenter ou diminuer l’intensité des exercices… Le terme n’était jamais utilisé directement, bien entendu. Ils n’étaient pas torturés, on leur apprenait plutôt à se dépasser, à s’élever. Résister à la douleur et à la pression psychologique, ne pas craquer trop vite… C’était tout un art. Un art inévitable pour se préparer à affronter le monde extérieur : implacable, dangereux et meurtrier. Pour devenir des soldats d’élite, des êtres supérieurs, méritant de servir Père et de gagner ainsi son amour. Fut un temps où XXVI y avait cru.

Karen tremblait comme une feuille, remarqua Sia avec un brin d’amusement sadique. Cette femme avait parfaitement conscience de ce qu’elle avait fait et de ce qu’elle allait endurer. Elle devait être en train de prier pour qu’un miracle arrive et la sauve de cette enfant qu’elle avait contribué à changer en monstre et qui allait lui rendre la monnaie de sa pièce. Ça s'appelait un retour de flamme, non ? Oeil pour oeil…

Ça aurait dû être une formalité. Cette femme n’était pas une combattante, la capturer aurait du être facile. Mais c’était sans compter sur le garde du corps…

“Et merde”, se dit Sia. D’où sortait-il celui-là ?

Un garde du corps d’une extrême politesse, de toute évidence.
Sia ne le laissa pas aller au bout de sa réplique, se tournant d’un coup sec pour tenter de lui tirer dessus.
Il était trop près… et visiblement bon au corps à corps car son arme ne tarda pas à voler rapidement. La jeune femme réalisa avec étonnement que son voisin cherchait plus à se défendre qu’à attaquer… Du moins dans un premier temps. Peut-être comprit t-il qu’elle savait cogner et qu’elle visait les faiblesses, car elle finit par obtenir plus de répondant de sa part… Les coups devinrent sérieux des deux côtés. Douloureusement sérieux…
Jusqu’à ce que le type lui fracasse un vase sur le crâne.

Mais aïeuh !

A terre et sonnée, il lui fallut de longues secondes pour réaliser que Wide avait pris la poudre d'escampette.

-Putain de…

Oh et puis tant pis. XIII allait la prendre en chasse. Il n’était pas assez con pour venir ici la sauver au lieu de lui courir après, si ?

Bien sûr que si, il risquait de le faire.
De très mauvaise humeur et avec un mal de crâne fracassant, Sia rematérialisa son arme incapacitante dans sa main et profita de l’effet de surprise pour tirer sur le garde du corps. Ohh, le taser faisait mal ? Tant mieux, se dit Sia en lançant un regard énervé sur le blondinet. Ce visage lui était familier… L’avait-elle déjà vu au Centre ? Un milicien, peut-être ?
Peu importe, il se prit un bon coup de crosse dans la tête, juste au cas où. Avec ça, il allait dormir un moment.

-C’est bon, j’ai neutralisé le garde. Chope Wide ! intima Sia à son frère au cas où il aurait hésité.
“Tu vas bien ?”
-Je survivrai. On embarque le type aussi.

La belle porta une main à sa tête et soupira. Ca allait lui faire une belle bosse… Auquel venaient s’ajouter les autres coups. Une chance qu’elle soit parvenue à prendre le dessus sans avoir recours à ses golems… La Firme ignorait cette capacité qu’elle avait développé et la jeune femme tenait à ce qu’il en soit ainsi le plus longtemps possible.

Mais où avait-elle vu ce visage ?!

“Cible neutralisée”
-Bien joué. viens chercher celui-là, je vais aller faire un tour de reconnaissance dans la maison, dit-elle en menottant le blondinet.

Wade s’était choisi un bien charmant garde du corps…
Pouvait-il être le fameux XII ?
Le cas échéant, il n’avait rien à voir avec l’homme de son enfance. Mais si c’était lui, il allait regretter d’être né.
Non, ça ne pouvait pas être lui. XIII avait flairé l’odeur de XII, le seul et unique…
Alors qui était ce blondinet ? Le petit copain de Wide ? Elle était un peu âgée pour lui, mais l’amour n’avait pas d’oeil paraissait-il… A moins qu’il ne s’agisse d’argent ?

Se détournant du garde du corps, Sia entreprit de ratisser la maison. Méthodiquement, pièce par pièce, elle fouilla et s’empara de chaque matériaux informatique susceptibles de contenir des données, puis fit une fouille plus classique pour chercher des dossiers papiers.

La nuit ne faisait que commencer…

_____

Deux personnes à interroger. Il y avait plusieurs techniques pour obtenir des informations de quelqu’un : la première était de laisser les individus ensemble et d’écouter sans intervenir. Il était parfois possible d’obtenir de précieux renseignements ainsi. La seconde était de les séparer et de les interroger séparément afin de récupérer deux versions à confronter. C’est pour cette méthode que la fratrie décida finalement d’opter après un temps de réflexion. Il serait toujours temps de les réunir ensuite.

XIII finit par convaincre Sia de se charger de l’homme, tandis qu’il commencerait par la femme. L’asiatique avait soupiré… Ses arguments se tenaient. Elle était plus impulsive que lui, elle risquerait de faire du mal à Karen Wide, trop vite et trop fort. Cette femme la répugnait et lui donnait des pulsions sadiques. L’homme en revanche… Sia s’était rappelée en chemin. D’un coup, la lumière s’était faite. Bob ! Ce type était l’homme qui lui avait sauvé la vie !

Comment un tel homme pouvait-il vouloir protéger une femme comme Karen Wide ? Par son geste, Bob avait prouvé qu’il était doté d’un rare altruisme… Quel était son lien avec la Firme ? Avec Wide ?
Elle soupira intérieurement. Ca devait être le sexe. A moins qu’il n’y ait un lien de parenté ? Quel était le nom de Bob déjà ? Il le lui avait donné, mais… Impossible de s’en souvenir.

Et merde !
Il allait falloir qu’elle le découvre, et rapidement. Il avait vu son visage, ce qui signifiait qu’il allait devoir mourir…
A moins qu’elle n’ait recours à l’une de ces drogues qui permettait d’effacer les souvenirs récents… La belle n’aurait pas tant hésité d’ordinaire, mais le fait qu’il ait sauté pour elle dans les eaux glaciales de l’Atlantique la rendait plus encline à la réflexion.
Oh, il n’était pas encore sauvé… Après tout, il avait un lien avec la doc’, ce qui le rendait mortellement suspect. Il fallait également qu’elle s’assure que leur première rencontre était bien le fruit du hasard… Dans le cas contraire, elle avait du soucis à se faire.

La planque se situait suffisamment loin de la demeure de Karen et de la civilisation pour qu’ils y soient tranquilles. Personne ne viendrait les déranger dans ce bout de campagne… personne ne s’alarmerait des cris ou d‘éventuels coups de feu. C’était un vieux domaine délabré qu’ils avaient loué sous une fausse identité, divisé en plusieurs petites annexes. Le genre pittoresque que les citadins pure souche affectionnaient pour se dépayser et se donner l’illusion de renouer avec la campagne.

En passant devant un miroir, Sia soupira. Bob ne l’avait pas loupé, un gros hématome était en train de se former sur sa joue… Elle eut toutefois un sourire fugace en lui lançant un coup d’oeil. Il était plus marqué qu’elle. Ca lui apprendrait à sous-estimer les femmes !
Le blondinet avait été menotté à des anneaux de fer accrochés au mur comme on en trouvait parfois dans les vieilles caves à vin. L’endroit avait été relooké en petit salon. Ce n’était pas immense et ça sentait l'humidité mais il y avait un petit canapé et il y faisait bon.

Ça ferait le job. Puisque la belle au bois dormant ne daignait pas se réveiller, Sia s’installa sur le canapé, ouvrit l’ordinateur portable de Karen et commença à faire le nécessaire pour craquer le code. Ça prendrait le temps qu’il faudrait mais elle en viendrait à bout, elle n’avait aucun doute à ce sujet.

Et dans l'intervalle, elle vit émerger Bob…

-Tiens, la princesse se réveille…

Elle leva les yeux vers lui.

-Tu sais quoi, Bob ? Tu es une énigme. Les gars de la Firme sont des connards qui vendraient leur mère pour du fric… Mais toi, tu as sauté à l’eau pour me sauver, comme ça, sans rien demander en retour.



La jeune femme repoussa l’ordinateur et le posa sur le canapé à côté d’elle.

-Alors je vais te laisser une chance de me répondre avant de te ranger dans le lot de ces pourris… Et je te conseille d’être honnête avec moi parce que tu joues ta vie. Quel est ton lien avec cette femme ?
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 8 Juin 2022 - 2:58 Message

Super-Héros Indépendant
Super-Héros Indépendant
Réputation Civile
Papi, j'vais te péter les dents ! [Aidan] Ji9j35Masculin05/09/198604/02/202215750Taron EgertonBrainster---34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identitéCélibataireAnciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.Niveau 0Niveau 0SecrèteBrûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game
Réputation Héroïque
Papi, j'vais te péter les dents ! [Aidan] Ji9j35Masculin05/09/198604/02/202215750Taron EgertonBrainster---34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identitéCélibataireAnciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.Niveau 0Niveau 0SecrèteBrûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game
Identité
Papi, j'vais te péter les dents ! [Aidan] Ji9j35Masculin05/09/198604/02/202215750Taron EgertonBrainster---34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identitéCélibataireAnciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.Niveau 0Niveau 0SecrèteBrûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game

Aidan Shepard
Super-Héros Indépendant

Personnage
Papi, j'vais te péter les dents ! [Aidan] Ji9j
ϟ Âge : 35
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/09/1986
ϟ Arrivée à Star City : 04/02/2022
ϟ Nombre de Messages : 157
ϟ Nombre de Messages RP : 50
ϟ Célébrité : Taron Egerton
ϟ Crédits : Brainster
ϟ Doublons : ---
ϟ Âge du Personnage : 34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identité
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 0 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : Brûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
ϟ Pouvoirs : Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
ϟ Liens Rapides : Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game
Joueur
Papi, j'vais te péter les dents ! [Aidan] Ji9j
ϟ Âge : 35
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/09/1986
ϟ Arrivée à Star City : 04/02/2022
ϟ Nombre de Messages : 157
ϟ Nombre de Messages RP : 50
ϟ Célébrité : Taron Egerton
ϟ Crédits : Brainster
ϟ Doublons : ---
ϟ Âge du Personnage : 34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identité
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 0 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : Brûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
ϟ Pouvoirs : Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
ϟ Liens Rapides : Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game

Papi, j'vais te péter les dents ! >  @Sia Anderson


Gentleman. Qualité ou véritable tare d’un siècle, d’un millénaire, révolu depuis près de vingt ans? Disons que cela ne desservait pas particulièrement nos intérêts au mieux dans certaines circonstances. Là, par exemple, une partie d’Aidan aurait aimé ne pas avoir ce trait de caractère solidement ancré en lui. L’unique réponse qu’il avait reçu de celle lui faisant dos? Une tentative de coup de feu dont les réflexes de l’ancien Phantom parvint à la neutraliser et l’en empêcher.

Un jeu de dextérité se développa entre les deux individus. Répugner à l’idée de frapper une femme, le quasi centenaire se contenta de parer coups, après coups, après coups. Toutefois, elle était beaucoup trop hargneuse. Beaucoup trop investie dans sa manière d’en finir. Juste contrer les agressions exécutées par cette femme ne suffirait pas. Il entre finalement dans cette danse avec plus de violence. Il ne se contente pas uniquement de parer. Il cogne également! Coups de poings. Coups de jambes. Ses propres violences se concentrent majoritairement sur les tibias, les bras et les épaules de cet animal sauvage. Il dévie toutefois à sa manière lorsqu’il vient balancer un crochet au visage, suivi du bout de verre qu’il tenait en plein coin de sa tête. Si Aidan était face à un individu du sexe masculin, il aurait beaucoup moins retenu ses coups. Il se serait sans aucune crainte montrer plus efficient et brutal. L’exemple même avait été la façon avec laquelle il s’était bagarré dans le bar de la jetée.

Malgré sa retenue, il est en position de prendre le dessus, surtout lorsqu’elle vacille au sol. Cela était toutefois sans compter sur cet objet qu’elle sortit de nulle part. Et davantage encore lorsqu’il sentit un violent choc électrique traverser l’ensemble de son corps. Voilà bien une arme nouvelle à laquelle il n’avait jamais été confronté! De son temps, tout se réglait à mains nues ou avec des armes à feu beaucoup plus conventionnelles. Il n’était pas question d’armement pouvant envoyer des décharges électriques! Autrement dit, la découverte d’une telle technologie se fit sous une sensation d’engourdissement, de tournis, d’étourdissement. Son corps s'anime de quelques secousses pendant qu’il peinait à conserver les idées claires. Si bien que, finalement, c’est d’un violent coup sur le front que notre Aidan termine sa course contre le sol. À terre. Neutralisé. Manque de préparation. Excès de confiance comme mentionné précédemment. Ou bien simple avantage nullement négligeable pour son adversaire de posséder d’étranges facultés d’apparition. Sans oublier la connaissance des outils actuels. On ne l’y reprendrait pas à deux fois. Une leçon que notre principal concerné ne manquera de mettre à profit pour l’avenir…

Qu’allait-elle faire de lui? Il l’ignorait totalement. Il n’était pas en état de conscience de toute manière. Ce qu’il voyait, ressentait et éprouvait ne pouvait clairement pas être de la réalité.

Elle est là. Cela faisait longtemps. Sa silhouette. Son aura. Sa prestance. À sa droite? Un certain Jin Qiao. Ce dernier réajuste ses lunettes tout en fixant Aidan avec une lourde circonspection. À gauche? Le visage aussi interloqué que déçu de sa référente, de Thereylin. Au centre, pour ne pas dire royalement, Morgane conservait les bras croisés à hauteur de sa poitrine, les yeux fermés, et secouant la tête d’un signe négatif. “Combien de personnes vas-tu encore sacrifier, Aidan?” Sa voix n’est pas dédaigneuse. On se trouve plutôt dans l’ordre de la réflexion et de la prise d’opinion assez critique. “Maintenant que ça été Jin, ce sera qui après? Teri?” “Qu’est-ce que… Qu’est-ce que tu racontes, Morgane?” Aidan fronce les sourcils. Il se demande où il est. Il se demande pourquoi sa défunte épouse arbore un tel visage, un tel ‘rôle’. “Où tu veux en venir?” Elle soupire. “Tu le sais parfaitement, chéri…”

Des bruits de pas résonnent. Morgane se rapproche de son époux. “Toi et moi, on te connait sur le bout des doigts, depuis toujours…” Sa main vient se poser sur la joue de son homme. “Tu joues les croisés. Tu joues au noble chevalier qui veut s’en aller défendre la veuve, l’orphelin et faire triompher la justice et la vérité…” Aidan ne répond rien, incapacle de faire autre chose que fixer la beauté de ses yeux profonds. “Et à quel prix?” Dans la magie de cette illusion, il ne faut qu’un dixième de seconde pour que sa silhouette disparaisse et ne réapparaisse entre celles de Jin et Teri. “Tu as fait le serment en son nom de sauver sa soeur…” Tourne-t-elle autour de Jin. “Tu as tout fait pour la rassurer et t’ouvrir sans qu’elle n’ait l’impression que tu aies été un monstre ou un meurtrier…” Glisse-t-elle alors autour de la sergent de l’UNISON. “Je croyais que ta défaite t’aurais permis d’apprendre… Je croyais que tu aurais enfin ouvert les yeux… Ce ne sont pas des promesses que tu peux tenir.” Son corps se ‘téléporte’ une nouvelle fois afin de faire face au sien. “Tu n’es pas prêt pour lutter contre ce mal que tu ne connais pas… Et tu ne pourras t’empêcher de la décevoir un jour ou l’autre… J’aimerais me tromper mais tu sais que j’ai raison, Aidan…”

— — — — — —

La tête est vraiment lourde. La tête est profondément endolorie. Aidan sait encaisser des coups, et ce n’est pas le premier coup de crosse qu’il se ramasse en plein visage. Non. Cet outil l’a bien sonné comme il faut! Ses paupières demeurent relativement lourdes. Et la vision qui a accompagné le temps de son inconscience n’a clairement pas été des plus agréable ou reposante. Son corps lui fait mal. Surtout ses bras en réalité. Il aimerait les bouger mais sent l’entrave régnant sur eux. Secouant doucement la tête, il essaie de voir. Il essaie d’entrevoir. L’ancien Phantom aimerait savoir où est-ce qu’il peut bien être?!

De son premier réflexe, il constate l’entrave autour de ses poignets. Menottes autour du poignet, son réflexe le plus instinctif était de tirer dessus afin d’en tester l’accroche. C’était du solide. Et pourquoi ses bras lui lançaient tellement? Était-il dans cette position depuis un bon bout de temps ou fallait-il mettre la douleur musculaire également sous la responsabilité de ce choc électrique?

Une voix se lève. La première phase est trop confuse à ses oreilles. La seconde en revanche, le frappe d’un éclair de lucidité en associant la voix, le visage et l’appellation que la demoiselle lui offrit. Qu’est-ce que c’était que ce délire? Qu’est-ce que cette femme fouttait ici? Comble de l’ironie de se dire que la femme que l’on avait des remords a violenté n’était autre que celle que l’on avait soi-même sauvé plusieurs semaines en arrière, mais également celle vous tenant enchainé en cet instant précis. Le tout? Dans un positionnement intriguant face à l’histoire et l’enquête que réalisait Aidan! Cette femme était-elle donc un membre de cette fameuse organisation dont les notes de Jin parlaient? Comment c’était déjà…?

La Firme! Son regard ne se fixa que solidement dans les iris de son ‘bourreau’ en se remémorant sans difficulté ce nom qu’il avait pu voir au milieu d’autres dans les notes de son arrière-petit-fils. Elle les connaissait. Elle venait voir le docteur dans ce qui, en toute apparence, ressemblait à un règlement de compte ou une mise sous silence. De quoi ne compliquer qu’encore plus la situation et la configuration dans laquelle se trouvait notre ancien justicier!

Que l’on soit de cette époque ou d’une autre, la situation présente est relativement simple. Cette inconnue est en position de force, sur le papier. Et la notion d’interrogatoire prenait place dans une absence totale de subtilité. La torture s’inviterait-elle également à la fête? Une lueur dans le regard de cette créature indiquait qu’elle devait être plus que capable d’y arriver si besoin, sans le moindre détour. Pourtant, Aidan la laisse s’exprimer sans répondre directement. Soutenant son regard, son visage est parfaitement froid, fermé. Technique de l’affrontement du regard afin d’observer qui aura la plus grande des déterminations dans cette histoire. Un interrogatoire, une torture? Tout cela ne se limitait pas qu’à la personne posant des questions ou donnant des coups. Il le savait! L’insaisissable Phantom avait effectivement connu en de rares occasions un tel cas de figure. “Vous connaissez aussi la Firme donc…” Souffle-t-il, sait-on jamais que cette simple observation lui permette d’en apprendre quelque peu. “Je pourrais vous retourner la question. Après tout, ce n’est pas moi qui en plus de créer des bagarres de bar, s’introduit chez les gens la nuit pour les menacer d’une arme.” Il inspire. Calme. Concentré. “Vous n’étiez peut-être pas tant la victime de ce qui vous est arrivée la dernière fois, après tout…” Il n’avait pas grand chose à révéler. Mais si la soeur de Jin était au coeur d’un immense complot. Si son arrière-petite-fille était piégée au milieu d’affaires obscures en tout genre. Alors que son interrogatrice s’arme de patience, car il ne révèlera clairement pas les raisons de sa présence de sitôt!

 
Revenir en haut Aller en bas



Voir le profil de l'utilisateur
Sam 11 Juin 2022 - 21:02 Message

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre
Réputation Civile
XXVI29Féminin26/08/199205/08/2021634269AngelababyCorah/InaTeri Lynn29CélibataireEscroc en cavaleNiveau 0Niveau 1Secrète-1m64, 48kg, asiatique, généralement brune aux yeux noisettes. Elle change régulièrement de couleur de cheveux et d'yeux, et de style vestimentaire.

-Un tatouage en forme de phénix bleu perché sur un croissant de lune, sur l'omoplate
Compétences
-Krav Maga
-Informatique
-Résistance à la douleur
-Régénération accélérée
-Arme de poing
-Arts plastiques
-Endurance
-Mécanique
-Electronique
-Comédie
-Déguisement

Pouvoirs
-Matérialisation III (ses dessins prennent vie)
-Transposition (enfermer des objets et les convertir en dessin 2D sur des surfaces plates) : taux de perte important au moment de la reconversion
-Traçage de ses créations
-Rapidité de matérialisation
-Peinture animée

Serviteurs
-Gardien
-Samantha
-Pampa
-Pokemon, Go !
-Rattlesnake
-La fiche
-Collection de cartes
-Contact
-Journal
-Les rps
-Les liens
-Les exploits
Réputation Héroïque
XXVI29Féminin26/08/199205/08/2021634269AngelababyCorah/InaTeri Lynn29CélibataireEscroc en cavaleNiveau 0Niveau 1Secrète-1m64, 48kg, asiatique, généralement brune aux yeux noisettes. Elle change régulièrement de couleur de cheveux et d'yeux, et de style vestimentaire.

-Un tatouage en forme de phénix bleu perché sur un croissant de lune, sur l'omoplate
Compétences
-Krav Maga
-Informatique
-Résistance à la douleur
-Régénération accélérée
-Arme de poing
-Arts plastiques
-Endurance
-Mécanique
-Electronique
-Comédie
-Déguisement

Pouvoirs
-Matérialisation III (ses dessins prennent vie)
-Transposition (enfermer des objets et les convertir en dessin 2D sur des surfaces plates) : taux de perte important au moment de la reconversion
-Traçage de ses créations
-Rapidité de matérialisation
-Peinture animée

Serviteurs
-Gardien
-Samantha
-Pampa
-Pokemon, Go !
-Rattlesnake
-La fiche
-Collection de cartes
-Contact
-Journal
-Les rps
-Les liens
-Les exploits
Identité
XXVI29Féminin26/08/199205/08/2021634269AngelababyCorah/InaTeri Lynn29CélibataireEscroc en cavaleNiveau 0Niveau 1Secrète-1m64, 48kg, asiatique, généralement brune aux yeux noisettes. Elle change régulièrement de couleur de cheveux et d'yeux, et de style vestimentaire.

-Un tatouage en forme de phénix bleu perché sur un croissant de lune, sur l'omoplate
Compétences
-Krav Maga
-Informatique
-Résistance à la douleur
-Régénération accélérée
-Arme de poing
-Arts plastiques
-Endurance
-Mécanique
-Electronique
-Comédie
-Déguisement

Pouvoirs
-Matérialisation III (ses dessins prennent vie)
-Transposition (enfermer des objets et les convertir en dessin 2D sur des surfaces plates) : taux de perte important au moment de la reconversion
-Traçage de ses créations
-Rapidité de matérialisation
-Peinture animée

Serviteurs
-Gardien
-Samantha
-Pampa
-Pokemon, Go !
-Rattlesnake
-La fiche
-Collection de cartes
-Contact
-Journal
-Les rps
-Les liens
-Les exploits

Sia Anderson
Indépendant Neutre

Personnage
XXVI
ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 26/08/1992
ϟ Arrivée à Star City : 05/08/2021
ϟ Nombre de Messages : 634
ϟ Nombre de Messages RP : 269
ϟ Célébrité : Angelababy
ϟ Crédits : Corah/Ina
ϟ Doublons : Teri Lynn
ϟ Âge du Personnage : 29
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Escroc en cavale
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 1 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : -1m64, 48kg, asiatique, généralement brune aux yeux noisettes. Elle change régulièrement de couleur de cheveux et d'yeux, et de style vestimentaire.

-Un tatouage en forme de phénix bleu perché sur un croissant de lune, sur l'omoplate
ϟ Pouvoirs : Compétences
-Krav Maga
-Informatique
-Résistance à la douleur
-Régénération accélérée
-Arme de poing
-Arts plastiques
-Endurance
-Mécanique
-Electronique
-Comédie
-Déguisement

Pouvoirs
-Matérialisation III (ses dessins prennent vie)
-Transposition (enfermer des objets et les convertir en dessin 2D sur des surfaces plates) : taux de perte important au moment de la reconversion
-Traçage de ses créations
-Rapidité de matérialisation
-Peinture animée

Serviteurs
-Gardien
-Samantha
-Pampa
-Pokemon, Go !
-Rattlesnake
ϟ Liens Rapides : -La fiche
-Collection de cartes
-Contact
-Journal
-Les rps
-Les liens
-Les exploits
Joueur
XXVI
ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 26/08/1992
ϟ Arrivée à Star City : 05/08/2021
ϟ Nombre de Messages : 634
ϟ Nombre de Messages RP : 269
ϟ Célébrité : Angelababy
ϟ Crédits : Corah/Ina
ϟ Doublons : Teri Lynn
ϟ Âge du Personnage : 29
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Escroc en cavale
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 1 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : -1m64, 48kg, asiatique, généralement brune aux yeux noisettes. Elle change régulièrement de couleur de cheveux et d'yeux, et de style vestimentaire.

-Un tatouage en forme de phénix bleu perché sur un croissant de lune, sur l'omoplate
ϟ Pouvoirs : Compétences
-Krav Maga
-Informatique
-Résistance à la douleur
-Régénération accélérée
-Arme de poing
-Arts plastiques
-Endurance
-Mécanique
-Electronique
-Comédie
-Déguisement

Pouvoirs
-Matérialisation III (ses dessins prennent vie)
-Transposition (enfermer des objets et les convertir en dessin 2D sur des surfaces plates) : taux de perte important au moment de la reconversion
-Traçage de ses créations
-Rapidité de matérialisation
-Peinture animée

Serviteurs
-Gardien
-Samantha
-Pampa
-Pokemon, Go !
-Rattlesnake
ϟ Liens Rapides : -La fiche
-Collection de cartes
-Contact
-Journal
-Les rps
-Les liens
-Les exploits
Impassible, Sia écouta la réponse de son prisonnier. Un bref instant, son regard laissa place à de la déception, bien vite balayé par son masque inexpressif…

Alors il connaissait la Firme.
S’il avait eu un soupçon de jugeote, il aurait caché cette information, aurait baratiné n’importe quoi pour se glisser dans la position de victime. Elle aurait été méfiante, mais aurait peut-être pu se faire prendre au piège. Parce que cet homme l’avait sauvé, parce qu’il lui donnait l’impression d’être bon, que son profil ne collait pas à ceux des miliciens de son enfance.

Quelque chose clochait.
Ou pas.

Cet homme était peut-être l’une de ces pourritures. Aider des gens en dehors de son travail lui permettait peut-être de se racheter une conscience… Comment pourrait-il savoir pour la Firme autrement ? La société se cachait et faisait disparaitre ceux qui s’intéressaient de trop près à elle… Ce n’était pas le genre d’information que l’on pouvait lire dans le journal.

-Si j’avais été l'instigatrice de cette rixe, ma cible serait passée par la fenêtre et non l’inverse, répondit Sia sur un ton tranquille en reprenant l’ordinateur portable pour continuer son travail.

Elle avait tout son temps. Cet interrogatoire pouvait bien durer des jours, voire des semaines. La fatigue et la famine faisaient craquer les gens plus efficacement encore que la souffrance physique. Leurs prisonniers finiraient par leur donner ce qu’ils voulaient, il suffisait d’être patient. XIII faisait un excellent “méchant flic” avec sa carrure baraquée, là où on lui accordait bien volontiers le rôle de la gentille de par sa petite taille et son visage fin. Ils savaient à quoi s’en tenir s’il fallait jouer un rôle. D’une certaine manière, elle le jouait déjà. Après tout, elle n’avait pas encore levé la main sur Bob depuis son réveil…

Bingo ! Le mot de passe cracké, l’ordinateur se mit soudain à charger de nombreuses informations. Elle le laissa travailler sans le brusquer. De toute façon, elle s’attendait à trouver du contenu codé… Explorer son contenu allait prendre du temps.

Ses pensées s’égarèrent vers les quelques mots échangés un peu plus tôt.

-Regrettes-tu de m’avoir sauvé ? lui demanda-t-elle en guettant ses expressions.

Probablement. Après tout, il ne serait pas retrouvé dans cette situation si elle était morte en mars. Le fait qu’il lui reproche cet événement, qu’il la positionne directement comme la méchante de l’histoire, en disait plutôt long sur son état d’esprit. Cet homme semblait protéger les victimes, et elle avait très clairement perdu ce statut à ses yeux. Que lui ferait-il si elle le détachait ? se demanda-t-elle. Lui ferait-il du mal ?

-Qu’a donc bien pu t’offrir Karen Wide pour gagner ta loyauté ? demanda-t-elle dans un soupir. De l’argent ? De l’amour ? Une cause à défendre ?

La jeune femme l’interrogea du regard.

-Que t'ont-ils dit ? Qu’ils cherchaient à rendre ce monde meilleur ? A faire évoluer l’humanité ? A protéger le monde contre les menaces extérieures, peut-être ? proposa la belle sans parvenir à cacher un rictus ironique, guettant les réactions de son voisin à chaque idée suggérée.

C’était le genre de connerie que la Firme leur avait servi. Donnez un but à des gosses, donnez leur une cause à défendre, un objectif, faites leur croire qu’ils sont spéciaux, qu’ils ont été élus, qu’en devenant de meilleure version d’eux-même ils gagneront l’amour du Père qui leur a toujours été refusé jusque là car ils en étaient indignes… De la même manière que dieu met à l’épreuve ses enfants…
Et vous créerez une belle brochette de cinglés.

-Ou bien ils retiennent tes gosses en otage ? Ta femme, peut-être ?



Pourquoi lui cherchait-elle des excuses ? Rallier la Firme revenait à se condamner à mort, c’était impardonnable. Cet homme allait mourir, c’était inévitable. Il en avait trop vu…
Mais elle cherchait à comprendre, cette discordance qu’elle percevait entre la personnalité de l’individu et la société qu’il semblait protéger.

Non, ça ne collait pas. Quelque chose clochait, mais quoi ?
Pouvait-elle trouver la faille pour se faire un allié de cet homme, le retourner contre son camp et se servir de lui ?
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 11 Juin 2022 - 23:02 Message

Super-Héros Indépendant
Super-Héros Indépendant
Réputation Civile
Papi, j'vais te péter les dents ! [Aidan] Ji9j35Masculin05/09/198604/02/202215750Taron EgertonBrainster---34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identitéCélibataireAnciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.Niveau 0Niveau 0SecrèteBrûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game
Réputation Héroïque
Papi, j'vais te péter les dents ! [Aidan] Ji9j35Masculin05/09/198604/02/202215750Taron EgertonBrainster---34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identitéCélibataireAnciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.Niveau 0Niveau 0SecrèteBrûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game
Identité
Papi, j'vais te péter les dents ! [Aidan] Ji9j35Masculin05/09/198604/02/202215750Taron EgertonBrainster---34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identitéCélibataireAnciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.Niveau 0Niveau 0SecrèteBrûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game

Aidan Shepard
Super-Héros Indépendant

Personnage
Papi, j'vais te péter les dents ! [Aidan] Ji9j
ϟ Âge : 35
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/09/1986
ϟ Arrivée à Star City : 04/02/2022
ϟ Nombre de Messages : 157
ϟ Nombre de Messages RP : 50
ϟ Célébrité : Taron Egerton
ϟ Crédits : Brainster
ϟ Doublons : ---
ϟ Âge du Personnage : 34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identité
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 0 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : Brûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
ϟ Pouvoirs : Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
ϟ Liens Rapides : Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game
Joueur
Papi, j'vais te péter les dents ! [Aidan] Ji9j
ϟ Âge : 35
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/09/1986
ϟ Arrivée à Star City : 04/02/2022
ϟ Nombre de Messages : 157
ϟ Nombre de Messages RP : 50
ϟ Célébrité : Taron Egerton
ϟ Crédits : Brainster
ϟ Doublons : ---
ϟ Âge du Personnage : 34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identité
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 0 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : Brûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
ϟ Pouvoirs : Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
ϟ Liens Rapides : Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game

Papi, j'vais te péter les dents ! >  @Sia Anderson


Elle ne manquait pas de confiance et d’assurance. Un point à noter. Ceci dit, mieux valait que cela soit le cas dès lors que l’on veut lancer un interrogatoire ou se placer en position de force vis-à-vis d’un prisonnier. Aidan, ou tout du moins le Phantom, aurait-il pu démontrer un comportement similaire s’il avait été à la place de cette femme? Totalement! “Et si j’avais reçu un dollar chaque fois que j’ai entendu quelqu’un me sortir ce genre de réplique, je pense que je serais l’actionnaire majoritaire de la Star City Bank!” ironisa-t-il en retour. Tactique numéro un lorsque vous entrez dans un rapport de force avec un bourreau ou un interrogateur : jouer soit d’une forme d’insolence, soit d’une remise en question de la véracité de ses propos. Effectivement, cela pourrait être beaucoup plus douloureux… Mais prendre l’ascendant sur l’élément le plus fort ne pouvait se faire s’il restait dans sa zone de calme, d’assurance et de confort. Même si la lueur présente dans le regard de cette femme laissait entrevoir à Aidan qu’elle ne serait pas du genre à craquer très rapidement elle non plus!

La laissant le temps nécessaire à son activité informatique, notre ancien justicier nocturne avait cette pensée presque amusante de se dire qu’elle usait également d’une autre technique relativement efficace en termes d’interrogatoire: celle de faire de sa cible un centre d’attention envers lequel on pouvait se détourner à la moindre occasion. Jouer également avec les nerfs. Ne pas trop dévoiler l’importance de ladite cible à ses propres yeux. Être le chat jouant malicieusement avec la souris dont il ferait son quatre heures. Une nature qui, en tout état de cause, laissait supposer qu’elle n’en n’était pas à son coup d’essai.

Le visage demeurant aussi enthousiaste que l’entrée d’une attraction de fête foraine en panne depuis six semaines, notre intéressé finit par fermer les yeux tout en observant un certain rictus. “Lorsque je vous ai sauvé, vous n’étiez pas une adversaire, une ennemie ou une kidnappeuse.” Rouvre-t-il un regard aussi moqueur que défiant sur elle. Mais non. La réponse était claire en ce sens. Elle n’était pas une menace lors de cette soirée de grand plongeon. Elle n’était pas un danger lorsqu’il l’a aidé à se réchauffer auprès de ces deux sans-abris. Si c’était à refaire, il n’hésiterait même pas d’ailleurs, qu’en importe la configuration actuelle. Cependant, il se voulait plus judicieux de ne pas lui accorder le plaisir de cette vérité. Comportement amusant puisque, en réalité, l’absence de faux semblant permettrait très certainement de démêler le ridicule de cette situation imprévue. Dans la mesure où l’un comme l’autre connaissait réellement la position et les raisons de l’autre chez ce fameux médecin.

Karen Wide? Le ‘Lisbeth Salander’ emprunté à un récit de fiction était bel et bien un pseudonyme. Voilà qui était intéressant. Aidan en demeure avec le regard solide ancré vis-à-vis de celui qui lui fait face. Cette froideur glaciale et imperturbable reste sur le devant de la scène, bien que les questions mises en avant par cette inconnue ont autant de logique qu’un côté amusant lorsqu’on se sait totalement étrangé d’une femme n’étant autre que votre propre cible. Mais là où ça devient surtout intéressant, c’est lorsque les promesses sous-entendues de cette Firme sont mises en exergue. Il ne faut pas être détenteur d’un prix nobel de l’intelligence afin de se rendre compte que l’inconnue de la jetée n’était clairement pas en excellents termes avec cette organisation nébuleuse. Comme quoi, s’attarder sur le comportement et les mots, les questions de son ascendant se démontrait excessivement capital également!

“Vous êtes assez amusante…” Souffla-t-il d’un soupir, justement, amusé. “Vous auriez pu vous attarder sur mes enfants ou ma femme pour me faire parler beaucoup plus vite…” Inutile de préciser que ces derniers n’étaient plus de ce monde. D’autant que, malgré ce soupir amusé, la simple évocation d’une telle possibilité avait révulsé l’intérieur de notre captif. “Mais il semblerait, si je ne m’abuse, que vu votre considération pour la Firme, nous nous trouvions actuellement dans un contexte totalement ridicule… et que nos positions respectives ne feraient pas particulièrement de nous des ennemis de l’un ou de l’autre…” Suffisamment vague pour ne pas trop en dire. Suffisamment vague pour laisser transparaître qu’elle faisait éventuellement fausse route. Suffisamment vague pour tester cette inconnue et voir si elle ne jouait pas elle-même de manipulation en se faisant passer pour un ennemi de celle qu’elle servait. Voyons voir jusqu’où peut mener ce petit jeu! “Et pour information, je ne sais absolument pas qui est cette Karen Wide !” Il avait compris qu’elle devait être cette Lisbeth Salander. Néanmoins, on ne peut pas dire qu’il mentait réellement pour autant!

 
Revenir en haut Aller en bas



Voir le profil de l'utilisateur
Mer 15 Juin 2022 - 14:24 Message

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre
Réputation Civile
XXVI29Féminin26/08/199205/08/2021634269AngelababyCorah/InaTeri Lynn29CélibataireEscroc en cavaleNiveau 0Niveau 1Secrète-1m64, 48kg, asiatique, généralement brune aux yeux noisettes. Elle change régulièrement de couleur de cheveux et d'yeux, et de style vestimentaire.

-Un tatouage en forme de phénix bleu perché sur un croissant de lune, sur l'omoplate
Compétences
-Krav Maga
-Informatique
-Résistance à la douleur
-Régénération accélérée
-Arme de poing
-Arts plastiques
-Endurance
-Mécanique
-Electronique
-Comédie
-Déguisement

Pouvoirs
-Matérialisation III (ses dessins prennent vie)
-Transposition (enfermer des objets et les convertir en dessin 2D sur des surfaces plates) : taux de perte important au moment de la reconversion
-Traçage de ses créations
-Rapidité de matérialisation
-Peinture animée

Serviteurs
-Gardien
-Samantha
-Pampa
-Pokemon, Go !
-Rattlesnake
-La fiche
-Collection de cartes
-Contact
-Journal
-Les rps
-Les liens
-Les exploits
Réputation Héroïque
XXVI29Féminin26/08/199205/08/2021634269AngelababyCorah/InaTeri Lynn29CélibataireEscroc en cavaleNiveau 0Niveau 1Secrète-1m64, 48kg, asiatique, généralement brune aux yeux noisettes. Elle change régulièrement de couleur de cheveux et d'yeux, et de style vestimentaire.

-Un tatouage en forme de phénix bleu perché sur un croissant de lune, sur l'omoplate
Compétences
-Krav Maga
-Informatique
-Résistance à la douleur
-Régénération accélérée
-Arme de poing
-Arts plastiques
-Endurance
-Mécanique
-Electronique
-Comédie
-Déguisement

Pouvoirs
-Matérialisation III (ses dessins prennent vie)
-Transposition (enfermer des objets et les convertir en dessin 2D sur des surfaces plates) : taux de perte important au moment de la reconversion
-Traçage de ses créations
-Rapidité de matérialisation
-Peinture animée

Serviteurs
-Gardien
-Samantha
-Pampa
-Pokemon, Go !
-Rattlesnake
-La fiche
-Collection de cartes
-Contact
-Journal
-Les rps
-Les liens
-Les exploits
Identité
XXVI29Féminin26/08/199205/08/2021634269AngelababyCorah/InaTeri Lynn29CélibataireEscroc en cavaleNiveau 0Niveau 1Secrète-1m64, 48kg, asiatique, généralement brune aux yeux noisettes. Elle change régulièrement de couleur de cheveux et d'yeux, et de style vestimentaire.

-Un tatouage en forme de phénix bleu perché sur un croissant de lune, sur l'omoplate
Compétences
-Krav Maga
-Informatique
-Résistance à la douleur
-Régénération accélérée
-Arme de poing
-Arts plastiques
-Endurance
-Mécanique
-Electronique
-Comédie
-Déguisement

Pouvoirs
-Matérialisation III (ses dessins prennent vie)
-Transposition (enfermer des objets et les convertir en dessin 2D sur des surfaces plates) : taux de perte important au moment de la reconversion
-Traçage de ses créations
-Rapidité de matérialisation
-Peinture animée

Serviteurs
-Gardien
-Samantha
-Pampa
-Pokemon, Go !
-Rattlesnake
-La fiche
-Collection de cartes
-Contact
-Journal
-Les rps
-Les liens
-Les exploits

Sia Anderson
Indépendant Neutre

Personnage
XXVI
ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 26/08/1992
ϟ Arrivée à Star City : 05/08/2021
ϟ Nombre de Messages : 634
ϟ Nombre de Messages RP : 269
ϟ Célébrité : Angelababy
ϟ Crédits : Corah/Ina
ϟ Doublons : Teri Lynn
ϟ Âge du Personnage : 29
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Escroc en cavale
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 1 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : -1m64, 48kg, asiatique, généralement brune aux yeux noisettes. Elle change régulièrement de couleur de cheveux et d'yeux, et de style vestimentaire.

-Un tatouage en forme de phénix bleu perché sur un croissant de lune, sur l'omoplate
ϟ Pouvoirs : Compétences
-Krav Maga
-Informatique
-Résistance à la douleur
-Régénération accélérée
-Arme de poing
-Arts plastiques
-Endurance
-Mécanique
-Electronique
-Comédie
-Déguisement

Pouvoirs
-Matérialisation III (ses dessins prennent vie)
-Transposition (enfermer des objets et les convertir en dessin 2D sur des surfaces plates) : taux de perte important au moment de la reconversion
-Traçage de ses créations
-Rapidité de matérialisation
-Peinture animée

Serviteurs
-Gardien
-Samantha
-Pampa
-Pokemon, Go !
-Rattlesnake
ϟ Liens Rapides : -La fiche
-Collection de cartes
-Contact
-Journal
-Les rps
-Les liens
-Les exploits
Joueur
XXVI
ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 26/08/1992
ϟ Arrivée à Star City : 05/08/2021
ϟ Nombre de Messages : 634
ϟ Nombre de Messages RP : 269
ϟ Célébrité : Angelababy
ϟ Crédits : Corah/Ina
ϟ Doublons : Teri Lynn
ϟ Âge du Personnage : 29
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Escroc en cavale
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 1 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : -1m64, 48kg, asiatique, généralement brune aux yeux noisettes. Elle change régulièrement de couleur de cheveux et d'yeux, et de style vestimentaire.

-Un tatouage en forme de phénix bleu perché sur un croissant de lune, sur l'omoplate
ϟ Pouvoirs : Compétences
-Krav Maga
-Informatique
-Résistance à la douleur
-Régénération accélérée
-Arme de poing
-Arts plastiques
-Endurance
-Mécanique
-Electronique
-Comédie
-Déguisement

Pouvoirs
-Matérialisation III (ses dessins prennent vie)
-Transposition (enfermer des objets et les convertir en dessin 2D sur des surfaces plates) : taux de perte important au moment de la reconversion
-Traçage de ses créations
-Rapidité de matérialisation
-Peinture animée

Serviteurs
-Gardien
-Samantha
-Pampa
-Pokemon, Go !
-Rattlesnake
ϟ Liens Rapides : -La fiche
-Collection de cartes
-Contact
-Journal
-Les rps
-Les liens
-Les exploits
-Je te le souhaite, répondit Sia sans se donner la peine de lever les yeux vers lui. Il paraît que l’argent ne fait pas le bonheur, mais il y contribue sûrement pas mal.

Il pouvait bien penser ce qu’il voulait à son sujet. S’il avait besoin de la diaboliser pour évacuer sa frustration de s’être fait mettre au tapis par une femme, soit. XXVI se fichait pas mal de ce qu’il pensait d’elle. Ce qu’elle voulait, c’était savoir qui il était. Pas son identité personnelle, elle s’en foutait, mais plutôt son rôle dans l’échiquier. Parce qu’il s’était trouvé chez Wide à des horaires nocturnes improbables, qu’il l’avait protégé d’elle, et qu’il connaissait la Firme… Tout cela l’incriminait. Il était certainement une nouvelle recrue, ce qui expliquait qu’il ne la reconnaissait pas. Ou bien il avait été muté depuis un autre projet… S’il l’avait reconnu, il ne l’aurait jamais attaqué de front et la situation aurait été probablement bien différente.

Encore une fois, une réponse bâtarde. Elle était bien avancée avec ça…
Il se foutait d’elle, se dit-elle dans un soupir intérieur. Ce mec cachait bien ses angoisses, il était bon. La plupart des individus aurait tremblé de peur dans sa situation, et lui était là à essayer de garder son masque d’impassibilité et à la tacler de temps à autre, d’un air confiant. Ça ne jouait pas en sa faveur, cela dit. Un tel sang-froid s’acquierait par l’expérience. Ce gars avait un passif, mais allez savoir lequel ? Depuis quand servait-il la Firme, qu’avait-il fait au préalable ? L’armée ? Du privé ? Du mercenariat ?
S’il ne la craignait pas, peut-être devrait-elle lui donner des raisons d’avoir peur…

Il trouvait ça amusant qu’elle n’ait pas souhaité exploiter la faille de la famille pour tenter de lui extorquer des informations ? Il l’encourageait à le faire ?!
Ce gars était un gros malade.
Un gros malade provocateur.
Et voilà qu’il sous-entendait tout à coup une possible convergence d'intérêts ?

-Tu m’en diras tant, dit-elle en lui lançant un regard narquois.

Elle n’y croyait pas un mot.
Pas vu la rétention d’information qu’il faisait depuis le début de l’interrogatoire.
Pas après avoir balayé toutes les perches qu’elle lui tendait. S’il avait été innocent, il l’aurait revendiqué haut et fort d’entrée de jeu. Ce type jouait avec elle, il tentait de gagner du temps.
Pas de problème… Elle allait jouer elle aussi.

Et merde, problème. Fichiers cryptés… Elle avait prévu ce genre de situation… Dans un soupir, Sia fouilla dans son sac pour en sortir une clé usb qu’elle connecta à l’ordinateur. Avec un peu de chance, ce serait le coup de main nécessaire pour lui permettre de décrypter. Dans le cas contraire, il lui faudrait une fois de plus faire appel à Noélie qui avait un meilleur équipement que le sien…

-Allez, dis moi tout. Tu es quoi ? Un flic ? Un US Marshals chargé de la protection du très précieux témoin "Lisbeth Salander” qui s’est repentie et qui accepte de témoigner contre ses “anciens employeurs” ? demanda-t-elle sur un ton pince-sans-rire.

Difficile de garder son sérieux en proférant une telle quantité de conneries. Il n’y avait aucune chance que Wide ait tourné le dos à la Firme. Pas alors que XII traînait dans les parages et pas alors qu’il y avait une si forte présomption de lien entre le laboratoire secret qu’elle avait découvert à Star City et l’organisation. Et quand bien même Wide aurait changé de camp… Ça ne changeait rien à la situation. Cette femme méritait de payer et elle allait cracher tout ce qu’elle savait sur la Firme, avant de mourir (si possible dans d’atroces souffrances). La seule différence, c’est qu’il faudrait faire deux fois plus attention si les fédéraux étaient dans le coup…

-Et tu vas me proposer une protection rapprochée si j’accepte de te détacher et de collaborer ? ajouta-t-elle sans parvenir, cette fois, à retenir un sourire moqueur.

Elle était à deux doigts d’éclater de rire.
Bon sang, ça ferait un bon sujet de roman, non ?
Son logiciel travaillait en arrière-plan, elle y jetait un coup d’oeil de temps à autre.

-Allez, je t’écoute…



A défaut d’être honnête, il était au moins divertissant.
Pour l’instant.
Jusqu’au moment où elle finirait par se lasser et que les choses finiraient par devenir très douloureuses pour lui… La patience de Sia avait ses limites. Par chance, cette dernière était pour le moment plus intéressée par le contenu de l’ordinateur portable que par l’homme qui se trouvait attaché dans la pièce.
 
Revenir en haut Aller en bas

 
Papi, j'vais te péter les dents ! [Aidan]
 
Page 1 sur 1Revenir en haut 
Papi, j'vais te péter les dents ! [Aidan] Categorie_6Papi, j'vais te péter les dents ! [Aidan] Categorie_8


Papi, j'vais te péter les dents ! [Aidan] Categorie_1Papi, j'vais te péter les dents ! [Aidan] Categorie_3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Papi, j'vais te péter les dents ! [Aidan] Categorie_6Papi, j'vais te péter les dents ! [Aidan] Categorie_8

Sauter vers:  
Prédéfinis

Scénarios

Postes à pourvoir

Préliens
Nos voisins
      
      
      
      
Le saviez-vous ?