Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility
La saveur d'un verre [Caïn] Bouton_off
AccueilDernières imagesFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Logo de la barre de navigation

La saveur d'un verre [Caïn] Forum_1La saveur d'un verre [Caïn] Forum_3
 

La saveur d'un verre [Caïn]

 
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 8 Mar 2022 - 16:41 Message

Civil Pro-Héros
Civil Pro-Héros
Réputation Civile
La saveur d'un verre [Caïn] Ji9j36Masculin05/09/198604/02/2022246101Taron Egertonlionheart-ress---34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identitéCélibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.Niveau 0Niveau 0SecrèteBrûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game
Réputation Héroïque
La saveur d'un verre [Caïn] Ji9j36Masculin05/09/198604/02/2022246101Taron Egertonlionheart-ress---34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identitéCélibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.Niveau 0Niveau 0SecrèteBrûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game
Identité
La saveur d'un verre [Caïn] Ji9j36Masculin05/09/198604/02/2022246101Taron Egertonlionheart-ress---34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identitéCélibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.Niveau 0Niveau 0SecrèteBrûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game

Aidan Shepard
Civil Pro-Héros

Personnage
La saveur d'un verre [Caïn] Ji9j
ϟ Âge : 36
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/09/1986
ϟ Arrivée à Star City : 04/02/2022
ϟ Nombre de Messages : 246
ϟ Nombre de Messages RP : 101
ϟ Célébrité : Taron Egerton
ϟ Crédits : lionheart-ress
ϟ Doublons : ---
ϟ Âge du Personnage : 34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identité
ϟ Statut : Célibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...
ϟ Métier : Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 0 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : Brûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
ϟ Pouvoirs : Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
ϟ Liens Rapides : Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game
Joueur
La saveur d'un verre [Caïn] Ji9j
ϟ Âge : 36
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/09/1986
ϟ Arrivée à Star City : 04/02/2022
ϟ Nombre de Messages : 246
ϟ Nombre de Messages RP : 101
ϟ Célébrité : Taron Egerton
ϟ Crédits : lionheart-ress
ϟ Doublons : ---
ϟ Âge du Personnage : 34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identité
ϟ Statut : Célibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...
ϟ Métier : Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 0 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : Brûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
ϟ Pouvoirs : Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
ϟ Liens Rapides : Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game

La saveur d'un verre >  @Cain Striker


La solitude. C’est un confort. C’est un réconfort. C’est un silence qui apaise. Mais un silence qui murmure. Murmures de souvenirs. Murmures de réminiscences. La solitude… C’est une angoisse. Une peur qui vous guette à chaque instant au sommet de votre épaule. Un mal qui vous ronge et vous dévore de l’intérieur sous ses airs de faux ami. Il n’y a pas de pire fléau que cette solitude à proprement parler! Même en ayant tous les codes et les apparences de la personne solitaire par excellence, Aidan n’avait jamais été un être à vivre seul. Il a toujours été entouré. Il a toujours partagé des lieux de vie où se répandait la vivacité d’une famille, de soldats et parfois même d’inconnus. Contrairement à d’autres justiciers, les devoirs qu’ils s’étaient imposés vis-à-vis de la ville ne furent pas une croisade menée en solo. La présence de sa femme, même de sa fille, s’avérait d’un poids nullement négligeable et capital. Une épaule ne demeurait jamais loin de lui afin de l’écouter, de le soutenir ou juste lui offrir le réconfort que tous nous recherchons. Pourtant, ce n’était pas de réconfort dont il avait instantanément besoin. Juste de ‘vie’. Juste d’être au milieu d’autres individus. D’autres personnes. Se sentir vivre parmi la ville, parmi cette ville qu’il avait juré de défendre autrefois. Certes, il aurait pu se retourner vers son assistant social. Mais passer déjà la quasi-totalité de ses journées en sa compagnie lui suffisait. Et, de l’autre, il y avait l’agent Lynn. Bien que sa compagnie était des plus agréables, il ne se voyait nullement l’importuner chaque fois qu’il ressentait un manque de sociabilisation. D’autant qu’elle avait ses propres obligations et que, ne le nions pas, lui-même avait besoin de découvrir de nouveaux visages. La sergente de l’UNISON lui avait parlé d’une nouvelle vie. D’un renouveau à construire. Ce n’est pas en demeurant enfermé entre les quatre murs de ce logement social que l’ancien Phantom arriverait à grand chose en la matière…

S’acclimatant déjà au monde moderne depuis une bonne dizaine de jours, il prit la liberté de profiter de cette froide soirée de début mars afin de retrouver l’ambiance nocturne des rues. La sensation était étrange à chaque fois qu’il sortait. C’est comme s’il demeurait toujours au coeur d’une ville qu’il connaissait sur le bout des doigts et qui, pourtant, arborait un visage méconnaissable, inconnu. Son oeil devait se familiariser d’enseigne en enseigne, de boutique en boutique, de rue en rue et de quartier en quartier. Chaque nouveau regard se pose sur l’inconnu avant de trouver l’élément qui lui rappelle où il peut être. Néanmoins, il lui faudrait encore plusieurs jours, si pas plusieurs semaines pour se ressentir entièrement comme un poisson dans l’eau d’un aquarium telle effrayant, gigantesque, mais demeurant en soi le seul domicile que l’on possède et garde encore aujourd’hui. La vie nocturne est très différente de ses souvenirs. Il se rappelle sans difficulté de ces rues où klaxonnaient les voitures, où tenues de soirées et chahuts ambiancent les quartiers populaires, là où le calme et le silence presque inquiétant garnissait celui des coins plus résidentiels et isolés du centre. On y trouvait à quelques occasions des âmes errantes, perdues dans l’alcoolémie ou d’obscures intentions. Cependant, rien ne lui semblait aussi ‘sale’, aussi ‘vulgaire’ et ‘malaisant’ que les individus, les déchets et les détritus pouvant jalonner certaines rues et certains quartiers dont il ne s’approchait pas plus que ça. La ville avait creusé le segment de la différence entre les beaux coins et la misère qu’on laisse pourrir dans un coin, tel un enfant indésirable qu’on ne tient pas à assumer en société. Était-ce uniquement le fruit de l’humain? Ou bien ces méta-humains et autres ‘supers’ s’en révélaient-ils la principale cause? Une autre question qui se perdrait dans le fil interminable de ses pensées et son infinité d’interrogation.

Les pas guidèrent notre ami à l’observation désabusée jusqu’au bar énigmatique renseigné par son assistant social. Ce dernier vivait du côté de Little Italy et n’avait pas manqué de mentionner l’existence d’un ‘bar secret’. Le type d’établissement parfait, selon lui, pour qu’Aidan y côtoie une ambiance plus familière que les autres. Une ambiance dans laquelle il pourrait éventuellement se retrouver. Mais surtout, une ambiance ne risquant pas de l’agresser comme celle de certains bars beaucoup plus modernes! Une pointe d’amusement relatif avait animé notre principal concerné quant à l’accès pour le moins original via cette pseudo entrée secrète. Au moins les gens d’aujourd’hui ne manquaient-ils clairement pas d’imagination.

Prenant le temps de l’observation, Aidan demeura statique quelques instants sur le pas de la véritable entrée pour percevoir l’ambiance et la décoration présente. Des teintes de musique lui rappelant une certaine forme de jazz dansèrent agréablement dans le creux de ses oreilles. Son regard arqua l’un de ses sourcils sous cet éclairage tamisé et une décoration murale alliant le raffinement à une sorte d’empreinte kitsch et étrangement appréciable. Un rendu pour le moins original, très loin des pubs et jazz bar de son époque. Mais il y avait un petit quelque chose qui lui parlait quand même au fond de lui. Comme une sensation de confort. Une sensation qui vous porte, vous transporte et vous invite à rester davantage au coeur même des lieux. Vieux réflexes toujours présents, son regard s’agita de part et d’autres du bar pendant qu’il s’avança jusqu’au bar afin d’y prendre place. Il y avait de la population, sans que le lieu ne soit bondé d’un monde assourdissant. Le parfait compromis pour l’ancien cryogénisé qui ne voulait pas demeurer seul, sans se noyer dans un excès d’inconnus. “Oui, bonsoir.” Salua-t-il le serveur venant presque immédiatement à sa rencontre. Pas de cartes, rien. Juste un mec qui vient poser ses mains sur le comptoir et attend. Ce n’était pas très avenant mais pas tellement différent en un sens de ce qu’il avait pu connaître autrefois. “Je prendrai un bourbon, sur glace.” Solitude. Patience. Il ne fallut guère longtemps pour que son verre ne soit servi face à lui, accompagné d’un petit bol de cacahuète. Appréciant le geste, Aidan profita surtout de pouvoir savourer enfin son premier véritable verre d’alcool depuis son réveil. Et quand on parle de savourer… Disons plutôt que ce fut siffler dans une seule et longue gorgée qui fut ponctuée d’un plissement des lèvres et des sourcils. C’était chaud. Brûlant. Mais diable que cette sensation faisait du bien! “Un autre!” Lança-t-il dans la foulée au serveur, histoire de savourer un peu plus ce deuxième tour cette fois-ci.

 
Revenir en haut Aller en bas



Jeu 10 Mar 2022 - 16:31 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
L’histoire de cette homme cryogénisé retrouvé par ses collèges de la compagnie d’investigation n’a pas mis longtemps pour parvenir aux oreilles du lieutenant Striker. D’abord ce fut des bruits de couloirs à la salle de pause au Bret Building. Puis l’info a été confirmé en allant jeter un œil sur la base de données de l’établissement depuis son ordinateur de bureau. Un certain Aidan Shepard. Apparemment, il serait passé de l’époque de la prohibition à l’époque actuelle durant son séjour au congélo. Pour le coup, Cain fut extrêmement étonné qu’il existait à cette époque une technologie de cryogénisation terrienne suffisamment avancé pour conserver un humain vivant sur une aussi long période et pouvoir le décongeler sans causer des séquelles physiologiques irréversible. Comment cela était-ce possible ? Déjà qu’ont ses débuts sur terre au début des années soixante-dix, la technique terrienne lui paraissait tellement primitive, elle l’était bien davantage encore dans les années trente ! Chose certaine, il n’y avait rien de magique dans cette histoire. Que de la science pure et dure ! Cela a dû être un choc monstrueux pour le pauvre bougre de voir comment sa ville et même le monde avait changé comparé à son époque.

C’est pour cette raison que le kyranien décida d’aller à sa rencontre pour taper la causette avec Aidan en fin de journée. Caïn a fait jouer son statut de lieutenant pour connaître les lieux qu’il fréquente. Aux dernières nouvelles, il serait entré dans un bar appeler le bar secret. Si le lieutenant connaît l’endroit de nom, il n’y est jamais allé mis les pieds. Ce qui va être l’occasion pour lui de le découvrir, en même temps qu’Aidan. Caïn a prévenu sa femme au téléphone qu’il allait rentrer plus tard que prévu en allant boire un verre au bar concerné, avant d’y faire route à destination. À bord de sa bonne vieille Electra Glide, modèle d’origine mais qui fut si bien entretenue pendant des décennies qu’on croirait qu’elle sort fraichement de l’usine. Caïn a troqué son uniforme de l’UNISON pour sa tenue civile principale. Jean, bottes noires, T-shirt jaune et bombardier brun matelassé. Arrivé devant l’établissement, il gare sa bécane sur le parking appropriés pour les véhicules à deux roues, puis franchis le pseudo passage secret du bâtiment. Caïn souffle du nez en arborant un sourire en balayant le thème du bar. Il comprend mieux le choix d’Aidan pour ce bar plutôt qu’un autre. L’endroit respire l’ambiance des anciens films d’espionnage et de détective. Bercé par une musique jazz particulière joué par un groupe de musiciens sur une estrade au fond de la pièce. Celle qui est jouée dans un film lorsque le protagoniste à la carrure massive et au visage bourru se lance dans un long monologue sur son passé tragique, autour d’un tort boyaux. Manquerait plus une femelle pulpeuse à la Jessica Rabbit pour que ce soit parfait sur tout les plans.


Son regard finit par se poser sur l’un des hommes assis sur le tabouret rotatif et dont il reconnaît le visage en l’ayant déjà vu sur la base de données du Brett Building. Il s’agit bien de sa cible, en train de boire peinard son verre d’alcool. Caïn s’avance d’une démarche lourde vers le tabouret disponible à côté lui puis s’installe dessus avant de faire signe au barman pour être remarqué. Il sort une grosse liasse de billets qu’il pose sur le comptoir d’un geste détaché.

- Un whisky, chef. Le meilleur que vous avez.

Le barman prend l’argent puis s’éclipse pour aller chercher la commande de Caïn. De son côté, le kyranien pivote sa chaise vers Aidan en s’accoudant sur le comptoir dans une posture décontractée.

- Pas trop dur la vie au vingt et unième siècle, monsieur Shepard ?

Simple question pour briser la glace. De plus, il est réellement curieux de savoir son humeur actuelle.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 17 Mar 2022 - 19:24 Message

Civil Pro-Héros
Civil Pro-Héros
Réputation Civile
La saveur d'un verre [Caïn] Ji9j36Masculin05/09/198604/02/2022246101Taron Egertonlionheart-ress---34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identitéCélibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.Niveau 0Niveau 0SecrèteBrûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game
Réputation Héroïque
La saveur d'un verre [Caïn] Ji9j36Masculin05/09/198604/02/2022246101Taron Egertonlionheart-ress---34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identitéCélibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.Niveau 0Niveau 0SecrèteBrûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game
Identité
La saveur d'un verre [Caïn] Ji9j36Masculin05/09/198604/02/2022246101Taron Egertonlionheart-ress---34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identitéCélibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.Niveau 0Niveau 0SecrèteBrûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game

Aidan Shepard
Civil Pro-Héros

Personnage
La saveur d'un verre [Caïn] Ji9j
ϟ Âge : 36
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/09/1986
ϟ Arrivée à Star City : 04/02/2022
ϟ Nombre de Messages : 246
ϟ Nombre de Messages RP : 101
ϟ Célébrité : Taron Egerton
ϟ Crédits : lionheart-ress
ϟ Doublons : ---
ϟ Âge du Personnage : 34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identité
ϟ Statut : Célibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...
ϟ Métier : Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 0 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : Brûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
ϟ Pouvoirs : Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
ϟ Liens Rapides : Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game
Joueur
La saveur d'un verre [Caïn] Ji9j
ϟ Âge : 36
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/09/1986
ϟ Arrivée à Star City : 04/02/2022
ϟ Nombre de Messages : 246
ϟ Nombre de Messages RP : 101
ϟ Célébrité : Taron Egerton
ϟ Crédits : lionheart-ress
ϟ Doublons : ---
ϟ Âge du Personnage : 34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identité
ϟ Statut : Célibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...
ϟ Métier : Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 0 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : Brûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
ϟ Pouvoirs : Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
ϟ Liens Rapides : Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game

La saveur d'un verre >  @Cain Striker


Le second verre se posant à la surface du comptoir et face à lui, Aidan commençait à laisser danser sa mémoire et ses souvenirs sur la musique entonnée par le groupe présent. Il y a une douleur. Une pointe qui se manifeste dans sa poitrine. Cette ambiance qu’il découvre à peine lui fait éprouver les douces caresses d’images de sa défunte épouse et lui, en tenues de soirées, en vêtements chics, profitant d’un restaurant en tête à tête, savourant quelques pas de danses ou encore se disant oui face à leurs proches et l’homme d’église chargé de les marier. La tête et le regard posé sur ce nouveau verre qu’il vient serrer finement entre ses doigts, Aidan ressent presque la voix de Morgane se murmurer jusqu’à ses oreilles. Il ferme les yeux. Juste un instant. Quelques secondes. “On n’est jamais venu dans ce genre d’endroit… C’est plus chic que notre ancien pub, et je danserais bien sur ce morceau, tu m’invites…?” Dans le flou de ses pensées, Aidan sourit alors qu’en réalité, son visage et ses lèvres demeurent absolument immobile. “Je croyais que tu ne voulais plus danser tant que le Phantom n’avait pas disparu?” “C’est vrai… Parce que ce Phantom enlève trop souvent mon homme!” Dans sa réplique, elle se positionne bien face à lui, contre lui. Sa chair se presse contre la sienne alors qu’elle est vêtue d’une élégante robe noire dessinant parfaitement sa silhouette. Ses bras viennent s’enrouler autour de sa nuque alors qu’elle lui sourit amoureusement, les yeux pétillants. “Mais là, c’est mon Aidan que je vois ce soir… Celui que j’aime et à qui j’ai dit oui! Celui que je veux retrouver!” Le sadisme de l’esprit à rendre cette vision si réelle derrière des paupières closes. Car, seul à ce bar, notre ami se souvient parfaitement du parfum qu’elle avait l’habitude de porter. Sa voix était gravée au cœur de ses oreilles. Et son sourire, ses yeux, son visage… Un paysage on ne peut plus doux, somptueux, chaleureux et envoûtant. “J’aimerais te retrouver aussi, Morgane… Être loin de tout ça. Oublier tout ça. Le Phantom… Mastermind… Retrouver notre pub, à Bristol, avec ton cousin… Juste toi, nous, nos enfants…” La joue soyeuse de Morgane vient se poser contre celle plus rude de l’héritier Shepard. Contact de ses deux joues qui se cherchent et se frottent, alors que ses lèvres parfaitement rougies se positionnent amoureusement à hauteur de son lobe. “On se retrouvera toujours mon Aidan…”

La saveur d'un verre [Caïn] Cake

C’est une voix rauque et solide qui vient sortir brutalement l’ancien justicier de la nuit de ses pensées et de ses songes. Ses yeux s’ouvrent face à ce verre de bourbon qu’il n’a toujours pas lâché, ni fui du contact de son visage. Il s’apprête même à s’en mettre une bonne lampée afin de chasser ce songe imprévu, cette illusion déroutante, avant d’être aussitôt interrompu dans son geste par l’initiative de son voisin de comptoir. Le geste est à moitié amorcé mais ne dépasse pas le sommet de son torse. Sourcil arqué, le visage d’Aidan pivote lentement pour découvrir un individu pour le moins… étrange. En tout cas, sa tenue vestimentaire lui paraissait relativement étrange. Très différente des standards que l’on pouvait trouver dans les années vingt et les années trente. Et si notre rescapé du passé a déjà pu se confronter à la mode de cette nouvelle époque, il ne manquait jamais d’y aller d’un petit étonnement qui ne s’était nullement encore totalement acclimaté. Comment connaissait-il son nom? Comment pouvait-il savoir qui il était ou même d’où il venait? Vu l’allure de l’homme, la piste du journaliste fut très vite écartée. Néanmoins, l’esprit méfiant de notre concerné ne voyait pas la chose d’un bon oeil. S’agissait-il d’un accroc de l’information ayant découvert son histoire au travers de la presse? D’un agent des services de l’ordre? Ou même de l’UNISON? Ou alors d’un sbire ou d’un gorille oeuvrant pour n’importe quel génie criminel de la ville? Une fois qu’on a vécu trop longuement dans la méfiance et un cercle où la confiance ne pouvait être réellement présente, la venue d’un inconnu entreprenant ne pouvait jamais être ressenti comme un présent! “Si vous êtes un de ces curieux ou un de ces fouille-merde en recherche d’une histoire extraordinaire, je vous conseille d’aller trouver quelqu’un d’autre.” Aidan détourna son regard pour le replacer face à lui-même, tout en laissant enfin le temps à son bras de finir le mouvement guidant son verre jusqu’à ses lèvres. Cette fois-ci, il ne vida pas le contenu d’une traite. Il préféra n’en prendre qu’une plus petite gorgée. Ressentir. Savourer davantage. Contact chaud. Brûlant. Avec une tonalité anesthésiante. “Maintenant, si on vous envoie pour me surveiller ou me chaperonner, inutile de perdre votre temps. À part deux trois verres et profiter de la musique ambiante, je ne risque pas de faire de vagues à part rentrer chez moi.” Il n’avait absolument rien contre l’aide sociale que l’UNISON avait été à même de lui fournir, ou encore contre l’agent Lynn et son statut de référente. Que du contraire! En revanche, avoir une potentielle babysitter en plus sur le dos n’était clairement pas de son goût. Devait-il néanmoins laisser le bénéfice du doute à cet inconnu de se présenter, ou même de s’expliquer? Disons que Aidan n’était pas d’une humeur bagarreuse ce soir. Et vu le mastodonte en face, il préférait éviter de se retrouver impliqué dans un affrontement risquant de ravager l’intérieur de ce magnifique endroit.

 
Revenir en haut Aller en bas



Lun 21 Mar 2022 - 15:55 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Il semblerait bien que l’homme décryogénisé le prends pour l’une des personnes que Cain méprise le plus au monde : les journalistes. A croire qu’a son époque, ils n’étaient pas mieux que ceux de maintenant. Si le kyranien était présent dans les années trentes, il ne foulait pas encore les pieds sur cette planète. Il était plutôt sur Tchar, intégrant fraichement les sentinelles d’ébènes, après de nombreuses missions pendant un siècle terrien. Bien qu’il ignore encore à ce jour si c’est dû à ses efforts ou bien par hérédité, voir les deux à la fois, qu’il a hérité de ce poste. Le lieutenant secoue la tête.

- Non, je ne suis pas une journade venue vous faire sortir les vers du nez pour remplir un torchon qui servira de papier cul à la ménagère de cinquante ans. Rétorque-t-il d’un ton détaché.

Il saisit son verre fraichement servi par le barman avant de boire une grosse lampée dans des bruits de déglutissait grave et sourd. Vidant plus de la moitié du verre relativement volumineux. Cain se rappelle bien d’avoir vu sur le dossier de l’homme cryogénisé qu’il était sous surveillance par l’UNISON. C’est du moins ce qu’il a compris. Cela peut se comprendre que l’UNISON ne soit pas emballé à l’idée de le lâcher en liberté comme si de rien n’était. Après tout, ce n’est pas commun de trouver un homme congelé depuis quasi un siècle. Surtout depuis l’ère de la prohibition. Une époque apparemment bien sombre de Star City, d’après ce qu’il a lu dans les livres d’histoire. Beaucoup plus encore que durant les années quatre-vingt. Mais l’homme faussement centenaire avoue de ne pas vouloir semer le trouble en ville. Ce dont le lieutenant le croit sur parole, étant donné qu’il ne détecte rien de suspect dans ses paroles avec ses sens hyperdéveloppés couplé à son expérience en techniques d’interrogatoire.

- On ne m’a pas filé l’ordre de vous surveiller, de près comme de loin. Ce genre de chose était confié plutôt à ses collègues de la compagnie d’investigation ou d’un autre département spécifique de l’UNISON. D’autant plus que j’ai fini mon service de la journée depuis un moment. Poursuit-il avant de boire une seconde gorgée qui vide le restant de son whisky. Puis il appelle le barman pour lui servir un autre verre. Dans une grosse choppée en verre, de préférence. Le gérant s’exécute et le kyranien se recentre sur Aidan. Je vais être franco du collier avec vous. Depuis que j’ai vu votre dossier, je ne vous cache pas que vous m’intriguer. Ce qui vous est arrivé, ce n’est pas quelque chose qu’on entends souvent. Même dans une ville comme Star City qui regorge d’évènements extraordinaire à foison. Poursuit t’il en balayant l’air d’un geste désinvolte de la main. Alors, je suis venu vous voir pour vous connaître un peu plus autour d’un bon verre. Cain hausse les épaules en arborant une mine songeuse. Mais si vous vous sentez plus à l’aise seul dans votre coin, je veux bien vous laisser vaquer à vos occupations.

Alors, il quittera le bar. Après avoir vu son dernier verre commandé, qu’il ira boire à l’autre bout de la pièce. Cain tend la main vers Aidan, l’invitant à une poignée de main.

- Lieutenant Striker. Chef de l’escouade GOLD du peloton d’intervention de l’UNISON.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 21 Mar 2022 - 19:30 Message

Civil Pro-Héros
Civil Pro-Héros
Réputation Civile
La saveur d'un verre [Caïn] Ji9j36Masculin05/09/198604/02/2022246101Taron Egertonlionheart-ress---34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identitéCélibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.Niveau 0Niveau 0SecrèteBrûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game
Réputation Héroïque
La saveur d'un verre [Caïn] Ji9j36Masculin05/09/198604/02/2022246101Taron Egertonlionheart-ress---34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identitéCélibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.Niveau 0Niveau 0SecrèteBrûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game
Identité
La saveur d'un verre [Caïn] Ji9j36Masculin05/09/198604/02/2022246101Taron Egertonlionheart-ress---34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identitéCélibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.Niveau 0Niveau 0SecrèteBrûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game

Aidan Shepard
Civil Pro-Héros

Personnage
La saveur d'un verre [Caïn] Ji9j
ϟ Âge : 36
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/09/1986
ϟ Arrivée à Star City : 04/02/2022
ϟ Nombre de Messages : 246
ϟ Nombre de Messages RP : 101
ϟ Célébrité : Taron Egerton
ϟ Crédits : lionheart-ress
ϟ Doublons : ---
ϟ Âge du Personnage : 34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identité
ϟ Statut : Célibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...
ϟ Métier : Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 0 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : Brûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
ϟ Pouvoirs : Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
ϟ Liens Rapides : Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game
Joueur
La saveur d'un verre [Caïn] Ji9j
ϟ Âge : 36
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/09/1986
ϟ Arrivée à Star City : 04/02/2022
ϟ Nombre de Messages : 246
ϟ Nombre de Messages RP : 101
ϟ Célébrité : Taron Egerton
ϟ Crédits : lionheart-ress
ϟ Doublons : ---
ϟ Âge du Personnage : 34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identité
ϟ Statut : Célibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...
ϟ Métier : Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 0 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : Brûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
ϟ Pouvoirs : Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
ϟ Liens Rapides : Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game

La saveur d'un verre >  @Cain Striker


Bien malgré lui, c’est un pouffe de rire et un souffle sarcastique, teinté d’ironie, qui quitte ses lèvres sous le commentaire de l’inconnu. L’homme avait une manière bien à lui de catégoriser les journaleux et le genre de scoop ou de scandales que ces derniers pouvaient traquer de multiples manières. “C’est une présentation un peu rustre, mais qui résume parfaitement la chose.” Commente-t-il dans un fin rictus, le verre toujours à la main, sans particulièrement adresser son regard à son aîné. Ce n’est pas avec un simple commentaire que cet individu sorti de nulle part gagnerait la sympathie et l’absence de méfiance d’Aidan. C’était néanmoins suffisamment pour offrir une fine tentative de brisure de la fameuse glace, comme on le dit si bien.

D’un regard en coin, l’ancien Phantom s'apprêtait à porter une nouvelle fois son verre à ses lèvres sous la déglutition on ne peut plus prononcée de son vis-à-vis. Il avait une sacré descente, on ne pouvait pas lui enlever ça. Cela lui rappelait d’anciens clients de son pub, en Angleterre. Le genre d’homme, de la même carrure, qui pouvait s’enfiler des litres et des litres de bière tout en demeurant un véritable pilier immobile au niveau du comptoir. Mais étant donnée l’allure du vieux briscard à ses côtés, ce dernier devait encore avoir une descente plus aisée et redoutable, en prouve la manière qu’il a de liquider le whisky comme si c’était du petit lait! Si Aidan ne dit mot, il ne peut s’empêcher d’avoir une pensée en mode ‘au moins c’est déjà ça’. Néanmoins, son sens de la perception et de l’impression demeurèrent intacts. Il s’agissait bel et bien d’un représentant d’une autorité quelconque. Le discours continue. La piste de l’UNISON se rapprochait dangereusement lorsque l’évocation de son dossier fut déclamée. Est-ce cela qui convaincra Aidan de relâcher sa tension méfiante et réservée? Eh bien, c’est surtout la franchise de l’inconnu qui va jouer en la faveur de ce dernier!

Observant la main qui se tend et s’offre à lui sous des salutations en bonne et due forme, Aidan prend le temps de vider son verre avant de le reposer sur le comptoir et, ensuite, venir serrer la main du lieutenant. “Aidan Shepard… Même si je pense que je n’ai pas tellement besoin de me présenter si vous avez déjà lu mon dossier…” Il récupéra sa main, hélant le serveur au passage afin que ce dernier lui serve un troisième verre. Toutefois, un vrai verre à whisky, et non pas un format exagéré comme celui du dénommé Striker. “J’ai connu un Striker autrefois, Ted. Il a été incorporé en même temps que moi lorsque nous sommes parti pour la guerre en Europe en 1917. De la famille à vous peut-être?” S’interrogea-t-il, sans trop y croire. Le hasard serait vraiment énorme si tel était le cas. Et, de l’autre côté, l’ancien justicier ne risquait rien à poser cette question.

Imitant son vis-à-vis, Aidan pivota le fauteuil de son tabouret pour se tourner de trois quart en direction du chef d’escouade. “Vous avez joué franco d’entrée de jeu, et j’apprécie énormément.” Opina-t-il du chef, comme en marque de respect et d’appréciation. “Je ferai donc de même en vous disant que si on pouvait éviter toutes les questions autour de ce qui m’a conduit jusqu’à votre époque…” La tonalité de sa voix et l’expression de son visage indiquèrent clairement que c’était le type même de sujet qui commençait à le lasser et l’épuiser. “Mais si vous avez plutôt pour objectif de faire connaissance, d’homme à homme autour d’un bon whisky… Alors, oui, je serai votre homme!” Oui, effort implicite d’Aidan. Il faut dire que les véritables contacts sociaux se montraient relativement rares jusqu’à présent. D’autant que, s’il restait là, seul, dans son coin, il ne ferait qu’une chose: ruminer. Chose qu’il réalisait déjà beaucoup trop dans son logement de fortune. Le nouveau verre arrivant sous les mots du Phantom, Aidan le saisit afin d’offrir un signe, comme pour trinquer, histoire de lancer un ‘marché conclu?’ “Chef d’escouade du peloton d’intervention… Si je ne dis pas de bêtises, vous êtes donc dans la branche musclée des opérations sensibles de l’UNISON? Telles que les prises d’otage, les résolutions de situation à haut-risque, ou encore la lutte et la traque antivilains, c’est bien ça?” Merci le guide de l’organisation que l’agent Lynn lui avait offert et qui lui avait permis d’en apprendre plus qu’il ne l’espérait sur la structure et le fonctionnement de l’UNISON.

 
Revenir en haut Aller en bas



Mar 17 Mai 2022 - 20:24 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Caïn a une façon de parler peu conventionnelle qui peut perturber plus d’un. Certains verrait ça comme de la vulgarité, là où d’autres comme de la franchise. Il a pour ainsi dire une verve « poignante » dépourvu de gènes. Plus qu’une façon propre à lui de communiquer, c’est surtout comme cela qu’il s’exprimait dans son ancienne vie au sein de l’essaim Kyranien. Les seules fois où il se montrait moins bourru et plus protocolaire dans son élocution furent en présence de son supérieur hiérarchique chez les sentinelles d’ébènes. Ainsi qu’auprès des kyraniens de la caste royale. Aiden ne le prend pas mal. Bien au contraire, même. Tant mieux ! Le contraire l’aurait étonné. Surtout venant de quelqu’un ayant vécu à une époque où pullulaient des gens de la classe populaire qui parler plus ou moins comme l’alien. Le lieutenant hausse les épaules avec lassitude.

- Je sais. On me le reproche souvent. Mais ce n’est pas comme si j’en avais à foutre.

C’est avec une poigne à la fois vigoureuse et chaleureuse qu’il serre la main du cryogénisé. Juste après avoir bue une seconde gorgée de son verre. Cain hoche la tête.

- Oui, j’ai bien lu votre dossier avant de venir vous voir. Mais seulement dans les grandes lignes. Commente-t-il sereinement avant d’enchainer par une nouvelle rinça de. Toujours aussi abondante que les deux précédentes, compte tenu du volume de son verre. Le dossier était long et Caïn n’avait pas eu la patience de lire toutes les pages PDF. Préférant savoir directement à la source, comme il le fait actuellement ! Comme vous voulez. Je peux comprendre votre réticence à ce sujet particulièrement épineuse. Retorque t-il d’un ton paternaliste. Alors on va bien s’entendre, vous et moi. Cain abhorre un sourire discret au coin de la bouche en écoutant son histoire avec un frère d’arme à lui durant la première guerre mondiale portant le même patronyme que le lieutenant. Pour finalement secouer la tête. Non. Je n’ai pas vraiment de la famille qui réside au Royaume Unis. Dites vous juste que je ne suis pas originaire de ce monde.

Cain a fait exprès de ne pas trop s’étendre là-dessus. Histoire de ne pas trop le ménager en lui lâchant directement la sauce en précisant qu’il est un extraterrestre. Il a déjà beaucoup de chose à connaître de cette nouvelle époque. Après qu’Aiden ait finie de réciter la description générique du peloton d’intervention d’une brochure de l’UNISON, Cain sourit en lâchant un rire très communicatif mais peu discret. Attirant l’attention de quelques clients, ayant légèrement sursauté par l’éclat de son rire, avec des réactions diverses allant de la curiosité à de l’irritabilité.

- Je vois que vous avez bien appris par cœur la definition du peloton d’intervention que l’on trouve dans les brochures de l’UNISON. Rétorque-t-il avant de hocher la tête. Mais ouaip, je suis bien de cette section.

En même temps, on peut aisément le déduire par son physique qu’il ne bosse pas H24 dans les bureaux de l’UNISSON. L’arrière-train visé sur un chaise, au point d’avoir fusionné avec celui-ci. Cain finie le fond de son verre volumineux d’une traite, puis il interpelle le barman à voix haute pour lui en redemandé encore. Sa demande est entendue dans la foulé lorsque le concerné saisi le verre du lieutenant pour aller le remplir. En attendant, Cain se recentre sur Aiden.

- Du coup, vous avez fait quoi depuis votre sortie du congélo ? Vous avez tenté d’entrer en contact des proches de votre famille ? Découvert la culture populaire de l'époque actuelle et tout ce qu’elle a produit depuis les années 30 ?

Autant commencé sur ce genre de questions pour commencer en douceur.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 7 Juin 2022 - 4:30 Message

Civil Pro-Héros
Civil Pro-Héros
Réputation Civile
La saveur d'un verre [Caïn] Ji9j36Masculin05/09/198604/02/2022246101Taron Egertonlionheart-ress---34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identitéCélibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.Niveau 0Niveau 0SecrèteBrûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game
Réputation Héroïque
La saveur d'un verre [Caïn] Ji9j36Masculin05/09/198604/02/2022246101Taron Egertonlionheart-ress---34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identitéCélibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.Niveau 0Niveau 0SecrèteBrûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game
Identité
La saveur d'un verre [Caïn] Ji9j36Masculin05/09/198604/02/2022246101Taron Egertonlionheart-ress---34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identitéCélibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.Niveau 0Niveau 0SecrèteBrûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game

Aidan Shepard
Civil Pro-Héros

Personnage
La saveur d'un verre [Caïn] Ji9j
ϟ Âge : 36
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/09/1986
ϟ Arrivée à Star City : 04/02/2022
ϟ Nombre de Messages : 246
ϟ Nombre de Messages RP : 101
ϟ Célébrité : Taron Egerton
ϟ Crédits : lionheart-ress
ϟ Doublons : ---
ϟ Âge du Personnage : 34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identité
ϟ Statut : Célibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...
ϟ Métier : Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 0 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : Brûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
ϟ Pouvoirs : Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
ϟ Liens Rapides : Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game
Joueur
La saveur d'un verre [Caïn] Ji9j
ϟ Âge : 36
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/09/1986
ϟ Arrivée à Star City : 04/02/2022
ϟ Nombre de Messages : 246
ϟ Nombre de Messages RP : 101
ϟ Célébrité : Taron Egerton
ϟ Crédits : lionheart-ress
ϟ Doublons : ---
ϟ Âge du Personnage : 34 ans en apparence, mais près de 124 ans selon ses papiers d'identité
ϟ Statut : Célibataire, plus communément veuf, bien qu'attiré irrémédiablement vers une certaine utopienne...
ϟ Métier : Anciennement orfèvre joaillier, il a été embaucher comme agent d'entretien à l'ambassade utopienne avant de se transformer en auteur pour le compte de cette même ambassade.
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 0 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : Brûlure sur la moitié de son torse et de son dos
Diverses cicatrices dues à d'anciennes blessures par balles et à l'arme blanche
ϟ Pouvoirs : Ambidextrie
Maîtrise des armes à feu
Artiste martial - Close Combat
Acrobate
Maître Crocheteur
Pilote extrême : Moto
Analyse balistique
Mental d'acier
Endurance

---

Contrôle de la lumière :
- Invisibilité
- Immunité à la lumière
ϟ Liens Rapides : Présentation
Relations
Passeport
Journal
Exploits
Trading Card Game

La saveur d'un verre >  @Cain Striker


Le vis-à-vis de l’UNISON semblait identique à la forme de son verre, autant qu’à son contenu. Autrement dit, un mélange large, robuste, imposant, dissimulant une pointe qui arrache et fracasse sans qu’on ne le voit venir. Aidan n’avait clairement aucune difficulté à imaginer le genre d’individu, de lieutenant, d’agent qu’il pouvait être. Un stéréotype survendu de la montagne de muscles brisant tout ce qui se dresse en travers de son chemin, sans en oublier une sympathie et un sens de la sociabilisation moins rustre qu’il n’y paraît. La pure image d’un stéréotype dont il avait lu quelques descriptions au fil de ses recherches : celui qui faisait fureur dans les années 80 et les années 90 au travers des fictions et du cinéma. Était-ce une représentation qui avait influé sur la personnalité de l’individu au point de vouloir lui donner le rêve absolu de ressembler à de potentielles idoles de films d’action? Ou bien aurait-il tendance à les tourner en ridicule tout en se défendant d’être comparé à ces dernières? Les paris peuvent être ouverts pour les plus joueurs d’entre nous! Mais Aidan passerait cette fois-ci!

“Ah… Eh bien, je vous garderai peut-être ça au chaud pour le prochain verre alors…” Ironisa-t-il quelque peu. Il n’avait rien de surprenant que tout agent de l’UNISON n’ait pas spécialement pris le temps de creuser son dossier de fond en comble. Notre intéressé se surprit à se demander ce qu’il pouvait y avoir d’écrit dedans. Comment avait-il été résumé? Analysé? Catalogué? Une discussion avec l’agent Lynn pourrait sans nul doute le mettre sur la voix. Mais voulait-il réellement savoir ou plutôt se concentrer sur la sécurité de certains secrets afin de ne pas être placé dans une position inconfortable? Je pense que la réponse est on ne peut plus évidente. Si comme tout un chacun Aidan possède sa part de curiosité, elle ne valait pas la peine d’être sacrifiée au nom de notre propre jardin secret. Ou, tout du moins, tel est un sacrifice que l’ancien Phantom ne ferait jamais ! En parlant de jardin secret, le cryogénisé apprécia ce respect observé par son vis-à-vis. Le quasi centenaire se souvient sans mal qu’à son époque, les flics voulant en savoir toujours plus n’hésitaient pas à faire usage de leur autorité. En ce sens, le dénommé Striker aurait parfaitement pu en faire de même. Car Aidan demeure persuadé que ce genre d’individus sans conscience ni état d’âme existait encore, même parmi les rangs de l’UNISON. La conversation glisserait-elle donc vers une ouverture réellement positive et avenante?

Verre en main, Shepard immobilisa tout mouvement durant une poignée de secondes sous la révélation du sergent. “Hm… Vous aussi vous faites partie de ces… autres individus…?” Cette information de nombreux êtres différents, surpuissants ou mutants, ainsi que de ces entités aliens, extraterrestres, avait été acquise par l’évidence interraciale frappant Star City depuis plusieurs années. Et on peut dire qu’Aidan avant déjà eu son baptême d’une rencontre surhumaine en apprenant davantage les véritables origines de l’agent Lynn. “Mais… Quand vous dites que ce n’est pas de ce monde… Pas du monde connu… ou pas de la terre…?” Demanda-t-il à tâtons. Avoir l’assurance que cela existe est une chose. Toutefois, se retrouver en compagnie d’un de ces êtres sans s’y attendre… Le choc n’était pas le même! Bien qu’un effort de contenance soit d’ailleurs poliment observé, l’oeil avisé d’un agent de terrain d’une organisation gouvernementale décèlerait sans mal le doute et l’appréhension qui ne se dissimulaient pas suffisamment sous ses iris.

Des remerciements seraient presque de mise. Aidan trouve un point de raccroche sécurisant et qu’il maîtrise parfaitement avec les questions de son étrange partenaire de conversation. Se dévoiler n’est pas toujours un exercice confortable. Et paradoxalement, il s’avère d’une aide salvatrice dans une parfaite situation d’inconnue : car cela nous ramène à du familier. A quelque chose sur lequel on a de l’emprise et du contrôle. Ce qui ne peut que faire ressortir notre rationalité et la repositionner au devant de la scène pour les adeptes du déni! “Je ne vous cache pas que j’ai du brasser large pour combler l’écart et le vide entre mon époque et ce nouveau présent… Il est d’ailleurs très surprenant de remarquer à quel point la société a su évoluer dans une créativité parfois formidable et même inimaginable à mon époque… même si la contrepartie des conflits et des guerres me hérisse le poil autant qu’elle me déprime.” Aidan alterne son regard presque machinalement entre les yeux de Caïn, le serveur et quelques clients derrière eux. “On devait être sacrément idéalistes en 17 pour penser qu’on se battait pour qu’une telle guerre ne se reproduise plus jamais… À se demander à quoi ça a réellement servi.” Souligne-t-il d’une amertume qu’il conservera certainement toujours en lui. Même si c’était l’évidence. C’était l’histoire et la réalité de l’espèce humaine, sans oublier les conflits extra-terrestres survenus beaucoup plus tard. Mais ça, c’était une autre thématique. “Quant au niveau familial… On ne peut pas dire que ma lignée s’est énormément répandue…” Soupire-t-il sous un rictus suffisamment décelable. “Mais j’ai pu retrouver un arrière-petit-fils. Le plus dur est de passer au-delà du choc des générations !” Ponctua-t-il d’un rire un peu plus prononcé pour le coup.

 
Revenir en haut Aller en bas



Dim 12 Juin 2022 - 17:11 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Cain souffle du nez en abhorrant un sourire malicieux au commentaire du cryogénisé concernant le dossier.

- Comme vous le sentez. J’ai tout mon temps. Ajoute t’il sur un ton franc. Entre deux pintes d’alcool.

Aux sens stricts comme figuré du mot. Le lieutenant a tenu au courant son épouse terrienne qu’il allait rentrer bien plus tard que prévu. Tout en ayant pris la peine de lui indiquer le nom de l’établissement où il va passer une bonne partie de la soirée. Anna est généralement ravie qu’il rentre plus tard que prévu. Ça lui permet de prendre son temps lorsqu’elle prépare les repas de seigneur pour son mari Alien. Soit dans la soirée, ou bien pour la nuit suivante en fonction de ce que fait Caïn.

Dés qu’il est mention « d’autres individues » par Aidan, Cain fait tout de suite le rapprochement avec les métahumains. C’est du moins ce qu’il s’imagine en premier, puisqu’il doute fort que le cryogénisé ait déjà rencontré un alien en dehors de lui. Faut dire que les aliens sur terre, ça ne court pas les rues ! Cain hoche la tête.

- Ouaip ! Tout juste. Confirme-t-il avant de boire une énième gorgée d’alcool.

Évidemment, Caïn n’est pas très doué pour esquiver des questions gênantes avec des réponses laissant place à l’ambiguïté. Le kyranien jouant beaucoup trop la carte de la franchise pour ça. Ainsi, lorsque Aidan demande plus de détails, Caïn finie de boire sa gorgée avant de pousser un long soupir. Le regard rivé dans le vide comme s’il s’était évadé dans ses pensées. Caïn sent qu’il va peut-être de commettre une erreur en révélant la vérité au Cryogénisé sur sa véritable nature. Mais c’est un risque qu’il est prêt à prendre.

- Par là je voulais dire que je ne suis pas de cette planète. Déclare-t-il d’un ton pensif. Toujours le regard évadé. Puis il repose son regard d’acier dans le blanc des yeux d’Aidan en faisant tourbillonner le fond de son verre par des moulinets de sa main. En effet, j’ai beau avoir l’air d’un humain. Mais c’est une apparence que j’imite par métamorphie. En réalité je suis beaucoup plus grand, plus imposant et surtout plus terrifiant que ça. Je suis ce que l’on appelle à notre époque un extraterrestre. Un être originaire d’une planète lointaine.

Cain ne souhaite pas s’étendre plus à ce sujet. Déjà que la révélation va être un énième choc pour l’homme des années trente. Si en plus il se montre plus précis en révélant l’aspect de son monde natal, il risque bien de le perdre. C’est pourquoi il y va au compte-goutte. D’ailleurs, il ne sait toujours pas si Aidan fut tenu au courant sur l’invasion des grues marquant le premier contact de la terre officiel avec une race extraterrestre. Dans le cas contraire, c’est une raison valable pour y aller mollo sur ce terrain.

Au moins, il est certain que le cryogénisé à sut s’adapter tant bien que mal avec l’époque moderne. S’il semble apprécier l’évolution de la partie créative qu’offre cette époque, c’est tout autre chose concernant les guerres où il se montre particulièrement critique. Aiden est le genre d’homme à répugné la guerre de toutes les fibres de son être. Tout le contraire du kyranien qui est né pour ça. Naturellement, l’homme est plein de ressentit négative d’apprendre que ce pour quoi il s’est battu durant la première guerre mondial n’aura pas empêchés de nouvelle guerre. Le lieutenant secoue lascivement la tête d’un air mitigé.

- Idéaliste….. C’est le moins qu’on puisse dire. Quand on sait que moins d’une décennie après votre séjour au congélo, il y a eu une nouvelle guerre mondiale qui a éclaté. Plus meurtrière encore que celle dont vous avez participé. Rétorque-t-il avant de poser son regard dans le fond de son verre dont le rebord se rapproche de ses lèvres. La guerre ne meurt jamais. Conclut-il avant de boire finir son verre pour la seconde fois. Sans ressentir une once d’effet d’alcool dans son organisme kyranien.

C’est plutôt surprenant d’apprendre que l’arbre généalogique de sa famille ne se soit pas étendu. Les terriens de cette époque avaient tendance à faire beaucoup d’enfant, aussi bien les familles défavorisées qu’aisés. Bien que d’un côté, l’ère de la prohibition à du refréner bien des familles à vouloir faire des enfants à cause des gangs mafieux qui pullulaient comme des champignons. Malgré tout, il a pu retrouver un lointain descendant. C’est déjà ça de bien ! Devant sa remarque sur le choc générationnel, Cain Lâche un rire paternaliste en posant sa chope en verre sur le comptoir.

- C’est vrai que je ne vous vois pas venir toquer à ça porte du jour au lendemain en lui disant « coucou p’tit, je suis ton arrière grand père qui vient fraichement de sortir d’un caisson cryogénique. On peut discuter tous les deux ? » comme si de rien n’était. Plaisante t’il avant de réitérer sa demande d’alcool au barman qui se charge d’aller lui remplir son verre. Après quoi, toujours dans sa posture décontracté, Cain tapote le bois du comptoir de sa main gauche tandis que l’autre vient palper le menton buriné du lieutenant d’un geste pensif. Vous avez eu des difficultés à le localisé dans vos recherches ? Vous avez trouvé des airs familiers avec vous, ou bien vous avez été surpris de découvrir qu’il ne ressemblait en rien à ce que vous aviez en tête ?

Si son arrière-petit-fils est d’une ethnie autre que la sienne, le choc a dû être terrible ! Le rapport inter-ethnie des années trente étant radicalement différent à l'époque.
 
Revenir en haut Aller en bas

 
La saveur d'un verre [Caïn]
 
Page 1 sur 1Revenir en haut 
La saveur d'un verre [Caïn] Forum_6La saveur d'un verre [Caïn] Forum_8


La saveur d'un verre [Caïn] Forum_1La saveur d'un verre [Caïn] Forum_3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La saveur d'un verre [Caïn] Forum_6La saveur d'un verre [Caïn] Forum_8

Sauter vers:  
Prédéfinis


Scénarios


Postes à pourvoir


Préliens
Nos voisins
      
      
      
      
Le saviez-vous ?