Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility
God must hate me — Renan Bouton_off
AccueilDernières imagesFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Logo de la barre de navigation

God must hate me — Renan Forum_1God must hate me — Renan Forum_3
 

God must hate me — Renan

 
Dim 6 Mar 2022 - 10:30 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
13 janvier 2022

Le réveil avait été difficile. On ne revenait pas à soi après un coma de presque six mois comme dans les films ou les séries un peu trop romancées. Marisol ressemblait presque plus à un cadavre qu’à une vivante lorsqu’elle avait repris connaissance. Elle se souvenait vaguement de la panique, modérée par les drogues qui l’abrutissaient, lorsqu’elle avait réalisé qu’elle était encore intubée. Elle s’était rendormie presque aussitôt et, la fois suivante, il n’y avait plus d’autres traces de la sonde qu’un mal de gorge persistant.

Elle se souvenait avoir eu soif, et avoir été incapable de boire seule, de se lever seule, ou même de manger. Tout ce qu’elle avait à réapprendre lui avait fait peur. alors elle s’était tournée vers sa famille. Sa mère, son oncle, ses tantes, tout le monde avait défilé dans sa chambre. L’un de ses tous premiers réflexes avait été de contacter Renan pour lui annoncer qu’elle était là. Capable de recevoir des visites. D’autant qu’il était apparemment venu la voir. Au départ, au moins.

Marisol lui avait envoyé un message. Parler la fatiguait et elle n’avait pas envie de devoir composer avec la contrariété d’une réaction trop froide. Et si le lien s’était étiolé pendant son sommeil ? Si Renan ne la voyait plus que comme une rivale, une adversaire ? L’idée l’avait angoissée, un peu plus qu’elle n’aurait dû, sans doute. Les jours passaient, puis une première semaine.

Il était à peu près quatorze heures quand Hakon était arrivé. Ce n’était pas le premier de ses collègues à avoir la gentillesse de se déplacer jusqu’ici. Khalid, l’un de ses amis, avait pu lui expliquer un peu ce qui s’était passé. Un accident à la noix, au demeurant. Ils étaient intervenus à la périphérie de Star City, en haut d’un immeuble à l’abandon, et leurs cibles avaient répliqué. Marisol avait essuyé un mauvais coup alors qu’elle se tenait prêt d’une fenêtre brisée et le recul l’avait projetée au dehors. Elle avait eu le réflexe d’invoquer une de ses Arcanes, qui avait suffisamment ralenti sa chute pour éviter une issue fatale, mais quand elle avait perdu connaissance, l’invocation avait disparu.

Résultat, plusieurs hémorragies internes et autres traumatismes, et surtout, une atteinte cérébrale suffisante pour qu’on ne sache pas si elle s’en tirerait vraiment. Le coma avait fait le reste. Ses muscles avaient fondu comme neige au soleil, sa jambe gauche était immobilisée car son genou, même après une chirurgie, était plus que fragile. Elle ne pourrait rien faire seule avant plusieurs semaines, d’après les soignants. Autant dire que ça la rendait folle. Elle arrivait au moins à boire un petit peu, maintenant, même si l’effort l’épuisait.

« J’suis pas prête de retourner sur le terrain, était-elle en train de dire à Hakon lorsque la porte s’ouvrit. S’attendant à ce qu’il s’agisse d’une infirmière, l’Espagnole ne tourna pas immédiatement la tête, se contentant d’une salutation polie. Ça me désespère. »

La gorge serrée, elle était presque tout à fait sérieuse. Entre les pertes de mémoire, les moments où elle cherchait des mots qui ne venaient pas - normal, d’après les soignants, mais éminemment frustrant, assez pour avoir tiré des larmes de rage à Marisol lorsqu’elle se retrouvait seule - et son incapacité à se lever, elle savait qu’elle en avait pour un moment. Elle aurait vraiment aimé voir Renan, à cet instant.

@Renan Le Guerec

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 6 Mar 2022 - 15:50 Message

Super-Vilain Indépendant
Super-Vilain Indépendant
Réputation Civile
God must hate me — Renan Rang
34Masculin27/09/198805/01/201360152138Logan Marshall-GreenMoi (kit) ; Noélie (rang)Adrian, Mikhaïl et Hakon37 ansDivorcé, un enfantLaveur de vitresNiveau 0Niveau 1Secrète1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts, légère barbe. Quelques tatouages..
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Diminution des besoins
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

RP : 3/3 (fermé)
Réputation Héroïque
God must hate me — Renan Rang
34Masculin27/09/198805/01/201360152138Logan Marshall-GreenMoi (kit) ; Noélie (rang)Adrian, Mikhaïl et Hakon37 ansDivorcé, un enfantLaveur de vitresNiveau 0Niveau 1Secrète1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts, légère barbe. Quelques tatouages..
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Diminution des besoins
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

RP : 3/3 (fermé)
Identité
God must hate me — Renan Rang
34Masculin27/09/198805/01/201360152138Logan Marshall-GreenMoi (kit) ; Noélie (rang)Adrian, Mikhaïl et Hakon37 ansDivorcé, un enfantLaveur de vitresNiveau 0Niveau 1Secrète1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts, légère barbe. Quelques tatouages..
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Diminution des besoins
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

RP : 3/3 (fermé)

Renan Le Guerec
Super-Vilain Indépendant

Personnage
God must hate me — Renan Rang

ϟ Âge : 34
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 6015
ϟ Nombre de Messages RP : 2138
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian, Mikhaïl et Hakon
ϟ Âge du Personnage : 37 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 1 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts, légère barbe. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Diminution des besoins
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 3/3 (fermé)
Joueur
God must hate me — Renan Rang

ϟ Âge : 34
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 6015
ϟ Nombre de Messages RP : 2138
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian, Mikhaïl et Hakon
ϟ Âge du Personnage : 37 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 1 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts, légère barbe. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Diminution des besoins
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 3/3 (fermé)
Il avait senti l'accident de Marisol avant de l'apprendre. Le lien était présent, il l'informait de ce qui se passait, de manière assez vague du moins. Le Français avait toutefois pris garde à ne pas trop se précipiter : il n'était pas un ami de la jeune femme, ou du moins n'avait jamais été considéré comme tel par ses proches puisqu'il n'en avait rencontré aucun. Débarquer avec ses gros sabots et demander de ses nouvelles pourrait donc s'avérer dangereux pour lui. Il ne devait pas oublier qu'il était l'Officier de la Pénombre et non un simple civil. Approcher un agent de l'UNISON à l'instant où elle était le plus fragile pouvait lui retomber dessus. Mieux valait rester éloigné de la curiosité de ses amis qui ne manqueraient pas de défiler à son chevet.

Il avait donc attendu près de deux semaines avant de tenter sa chance en allant lui rendre visite à l'hôpital. Ce jour-là, il fut étonné d'apprendre que la jeune femme l'avait placé dans la liste des personnes autorisées à la voir ! Bien sûr, il s'en doutait puisqu'il avait été joint par téléphone après qu'elle ait été hospitalisée, mais c'était tout de même suffisamment « bizarre » pour qu'il se demande encore une fois si ce lien était réellement aussi positif qu'il le pensait. Délaissant ses doutes, il avait tenu compagnie à une Marisol inconsciente. Ça avait été plus impactant qu'il ne l'avait songé : la voir ainsi lui avait serré le cœur et lui avait fait mal, ce qui était encore une fois suffisamment étrange pour le perturber. Ce jour-là, il n'était pas resté longtemps.

Malgré tout, Renan était revenu à plusieurs reprises, et avait même emmené Gwendal avec lui, lequel avait passé toute la durée de la visite à bavarder avec elle. Ou plutôt à parler de choses et d'autres sans qu'elle ne répondre. Apparemment, converser avec une femme inconsciente était plus facile pour son timide de fils !

Puis ses visites s'étaient espacées. Il n'aimait pas la voir ainsi, et commençait sérieusement à se demander si elle allait se réveiller un jour. Que ferait-il si ce n'était pas le cas ? Il n'avait pas envie d'y penser, alors il avait trouvé plus simple de ne pas la voir. Durant les trois semaines précédent son réveil Renan n'avait pas mis les pieds dans la chambre de Marisol, aussi avait-il été surpris en recevant un SMS de sa part. Devait-il y aller ? Il avait longuement hésité avant de finalement adopter la même attitude que précédemment : il attendit que le flot de ses collègues soit passé avant d'aller la voir en personne.

Lorsque ce jour arriva, le Breton arriva avec un simple bout de papier dans les mains. Gwendal lui avait réalisé un dessin en le sommant de lui offrir, ce serait donc chose faite ! Lorsqu'il arriva devant la porte, Renan fut étonné d'entendre une voix, était-ce l'infirmière ? Après hésitation, il toqua avant d'ouvrir l'huis et son regard se posa sur un type installé dans l'une des chaises. Il était blond, les cheveux courts, et lorsqu'il tourna la tête vers le Français, ce dernier nota un air particulièrement benêt sur son visage. Il ne devait pas être très futé celui-là ! L'Officier fut étonné de ressentir une hostilité immédiate à l'égard de cet homme qui rendait visite à Marisol. Qui était-il pour elle ? Un simple collègue ? Un ami ? Plus ? Presque effrayé par ses propres sentiments, Renan se renfrogna un peu, mais résista à l'envie de faire volte-face et de partir. Gwendal s'étonnerait qu'il ait encore son dessin. Il entra donc dans la pièce au moment où Marisol parlait de son état.

« Bonjour, je dérange peut-être ? » Le type benêt esquissa un sourire qui le rendit encore plus idiot.
« Bien sûr que non, viens t'installer avec nous ! »

Il tira la chaise posée à côté de lui et tapota sur le siège comme pour l'inviter à s'asseoir. Mais pour qui il se prenait ce gars ? Passablement agacé – et sans raison particulière d'ailleurs – Renan finit par s'avancer et passa devant le fauteuil, sans s'y installer, pour choisir un situé plus loin. Presque à l'opposé du lit où Marisol était installée. Elle ressemblait à un cadavre. Cette constatation lui mit au coup au moral, et Renan se demanda ce qu'il faisait là. Il aurait aimé formuler un compliment, mais sa bouche semblait anesthésiée, il resta donc silencieux. L'autre gars ne s'en préoccupa pas et reprit sa discussion avec la jeune femme sans que Renan n'écoute ce qu'ils se disaient. Il finit par détourner ses yeux verts du visage de la jeune femme, balayant les environs du regard, à la recherche de fleurs envoyées par ses collègues, amis, ou autre chose pourquoi pas ? L'Officier ne connaissait pas la jalousie, il n'en éprouvait jamais vis-à-vis d'une autre personne et c'était un sentiment très désagréable.

« … pas d'accord ? » Le regard du benêt était posé sur lui.
« Pardon ? »
« Je disais que vu comme elle est, elle va rapidement être remise sur pied. Et on sera là pour l'aider ! » Renan esquissa un sourire poli et forcé.
« Sans doute. »

Il regrettait d'être venu, mais ne pouvait pas disparaître aussi vite. Le type ne remarquerait sans doute pas, mais Marisol si, et il n'avait pas envie que leur première rencontre après son réveil se termine sur une note négative.
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Rammstein



Dim 6 Mar 2022 - 21:31 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
C’était un peu comme si elle l’avait invoqué, d’une certaine façon. Pour un peu, Marisol en aurait presque douté. Lorsqu’elle reconnut sa voix, elle tourna vivement la tête vers lui, les yeux agrandis par la surprise. L’Espagnole voulut se redresser, n’y parvint pas spécialement - c’était le lit qui la maintenait en position assise, à vrai dire - et se figea, vaguement gênée.

Par sa faiblesse, peut-être un peu, et parce que Renan avait la tête de quelqu’un qui venait de mordre dans un citron. Et n’appréciait pas du tout l’expérience. Le regard de la caporale passa de Hakon à Renan, faisant quelques allers et retours. Hakon fut celui qui l’invita, avant qu’elle n’ait le bon sens de démentir d’une voix un peu hésitante :

« Non, bien sûr que non, tu ne déranges pas. »

Marisol s’apprêtait à ajouter qu’elle était contente de le voir quand son collègue reprit la parole. Même si elle écoutait le dit collègue avec attention, elle ne quittait pas le Français des yeux. Celui-ci s’était installé loin. Assez pour qu’elle s’interroge. Elle avait envie de son contact, de sa présence, d’un élément familier. Et d’un peu d’intimité. Ce qu’elle ne savait pas comment faire comprendre à Hakon, soit dit en passant.

« Je… »

Elle ne savait pas ce qu’elle allait dire. L’Espagnole fronça les sourcils, marmonna une de ses sempiternelles imprécations - elle n’avait au moins pas oublié comment faire ça - puis s’éclaircit la gorge.

« Euh, je ne vous ai pas présentés. Renan, voici Hakon, un de mes collègues. On a été dans la même unité pendant quelques temps. Hakon, Renan, mon… »

Quoi ? Marisol hésita pendant une seconde, presque imperceptiblement.

« … Ami. »

Ce qui pouvait vouloir dire tout et n’importe quoi. Vu la mine renfermée de Renan, elle n’avait pas vraiment osé le désigner comme son compagnon. Surtout pas après six mois à jouer les cadavres. Même si elle n’était pas vaniteuse, Marisol se sentit soudain mal à l’aise à l’idée du spectacle qu’elle offrait. Elle ne pouvait pas prétendre être seulement jolie avec sa tête de déterrée. Elle espérait que Hakon saurait lire l’ambiance du moment et se sauverait. Sauf que connaissant son collègue, il y avait peu de chance.

« Je suis contente que tu aies pu venir me voir. Je ne savais pas si tu aurais… Envie. Même s’il paraît que je me remettrai rapidement sur pied, ajouta l’Espagnole avec un sourire à l’intention de son collègue, ce n’est pas vraiment super fascinant de se pointer à l’hosto. »

Une façon comme une autre d’essayer de le pousser à parler. Son regard recommençait à passer de l’un à l’autre. Plus lentement. Devait-elle poser des questions ? S’enquérir de la façon dont il se portait, dont Gwendal se portait, aussi ? Ses yeux fatigués s’égarèrent sur le bouquet de fleurs apportés là par Khalid et le reste de l’équipe.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 7 Mar 2022 - 20:18 Message

Super-Vilain Indépendant
Super-Vilain Indépendant
Réputation Civile
God must hate me — Renan Rang
34Masculin27/09/198805/01/201360152138Logan Marshall-GreenMoi (kit) ; Noélie (rang)Adrian, Mikhaïl et Hakon37 ansDivorcé, un enfantLaveur de vitresNiveau 0Niveau 1Secrète1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts, légère barbe. Quelques tatouages..
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Diminution des besoins
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

RP : 3/3 (fermé)
Réputation Héroïque
God must hate me — Renan Rang
34Masculin27/09/198805/01/201360152138Logan Marshall-GreenMoi (kit) ; Noélie (rang)Adrian, Mikhaïl et Hakon37 ansDivorcé, un enfantLaveur de vitresNiveau 0Niveau 1Secrète1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts, légère barbe. Quelques tatouages..
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Diminution des besoins
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

RP : 3/3 (fermé)
Identité
God must hate me — Renan Rang
34Masculin27/09/198805/01/201360152138Logan Marshall-GreenMoi (kit) ; Noélie (rang)Adrian, Mikhaïl et Hakon37 ansDivorcé, un enfantLaveur de vitresNiveau 0Niveau 1Secrète1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts, légère barbe. Quelques tatouages..
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Diminution des besoins
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

RP : 3/3 (fermé)

Renan Le Guerec
Super-Vilain Indépendant

Personnage
God must hate me — Renan Rang

ϟ Âge : 34
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 6015
ϟ Nombre de Messages RP : 2138
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian, Mikhaïl et Hakon
ϟ Âge du Personnage : 37 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 1 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts, légère barbe. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Diminution des besoins
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 3/3 (fermé)
Joueur
God must hate me — Renan Rang

ϟ Âge : 34
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 6015
ϟ Nombre de Messages RP : 2138
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian, Mikhaïl et Hakon
ϟ Âge du Personnage : 37 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 1 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts, légère barbe. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Diminution des besoins
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 3/3 (fermé)
Même s'il avait conscience du fait que la distance qu'il instaurait dès le début pouvait mettre Marisol mal à l'aise, Renan n'avait pas envie de se comporter autrement. En fait, il ne s'en sentait pas capable. Cette situation le contrariait énormément et mettait en relief les problèmes liés à leur relation plus ou moins contre nature. Il aurait dû profiter de ce lien pour lui soutirer des informations, au lieu de quoi il préférait passez du temps en sa compagnie. Le Français devait se montrer excessivement prudent et avait dû refouler ses envies de lui rendre visite, n'ayant que trop conscience du fait que ses collègues pourraient se questionner à ce sujet. Il ignorait ce que Marisol avait dit à leur sujet – sans doute rien, mais sait-on jamais – et ne pouvait pas gaffer. L'enjeu était trop important. Alors, c'était plus simple de ne pas venir, même si ça le frustrait énormément. Ou pas tant que cela sous certains angles. Rien qu'à la voir comme ça, le Français sentait son cœur se serrer douloureusement. Alors, c'était ça d'avoir de l'empathie ? C'était la pire chose qui soit ! Il aurait préféré pouvoir l'observer sans que cela ne l'impact et sans qu'il ne remarque à quel point elle avait mauvaise mine.

Le Français ne se dérida pas, même lorsque la jeune femme commença à faire les présentations. Il fut d'ailleurs partagé entre le terme « ami », à la fois rassuré qu'elle ne les ait jamais associés, et à la fois contrarié par cette discrétion. Avait-elle des idées derrière la tête concernant ce type ? Renan lui jeta un bref regard et plein de mauvaise foi le jugea d'un physique parfaitement quelconque. Comment pourrait-elle le préférer ? Impossible ! Mais une voix sournoise lui murmurait à l'oreille qu'il avait beau être parfaitement banal, il était du même groupe qu'elle et devait sans doute jouer les héros au quotidien.

Encore plus renfrogné, il finit par s'obliger à répondre aux remarques de la jeune femme, essayant de prendre un air faussement détendu et naturel.

« Quelqu'un m'a passé un coup de téléphone pour me prévenir que tu t'étais réveillée. Je n'ai pas pu venir tout de suite, mais je me suis dit que ça te fera peut-être un peu de compagnie. Ce n'est pas amusant de rendre visite, mais ça l'est encore moins d'y être sans rien à faire. »

Il força un sourire, comme si la discussion était parfaitement normale. Mais elle ne l'était pas. Il avait très envie de se lever et de partir d'ici histoire de la laisser avec son collègue et sa tête de benêt. Sauf que ça risquait de paraître un peu étrange, il décida donc de tâter le terrain.

« Mais je vois que tu es bien accompagnée, alors je ne vais pas m'attarder et vous laisser discuter travail. Vous avez sans doute pas mal de choses à vous dire... »

Il esquissa le geste de se lever, mais le type blond tendit la main pour attraper son bras avec une familiarité qui troubla le Français. Ce dernier s'interrompit dans son geste avant de retirer son bras emprisonné et l'autre le laissa faire.

« Mais non, reste ! On discutait d'autre chose, le travail c'est sympa, mais on a des tas d'autres trucs à se raconter. Même si Marisol s'obstine un peu trop à ne pas sortir. Tu devrais essayer de la convaincre de venir avec nous pour aller boire un verre le soir. »
« Hmm. »
« Il y a aussi eu pas mal de discussions sur elle depuis qu'elle a joué les héroïnes ! Enfin, j'entends pas tout, je dois avouer que ça ne m'intrigue pas plus que ça, mais Karolina en a parlé l'autre jour, alors.... »
« Ah ? »

Le Français n'avait aucune envie d'écouter ce type bavarder et espérait simplement que sa réticence à parler suffirait à lui faire comprendre qu'il devait se taire. Mais non. Il continua, abordant des sujets qui n'intéressaient guère l'Officier et ce dernier se mit à laisser son regard se promener sur la chambre, évitant soigneusement de se poser sur les deux agents de l'UNISON. Au final, un bref silence s'installa et Renan eut le malheur de lever les yeux et de croiser ceux de l'homme qui reprit la parole dans un flot sans fin.

« Ça fait longtemps que vous vous connaissez ? Je ne t'ai pas souvent croisé en venant ici. » La remarque était innocente, mais Renan la prit comme un reproche.
« Pas trop, non. »

Le ton était sec : cet idiot commençait sérieusement à lui courir sur le haricot !
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Rammstein



Mer 9 Mar 2022 - 22:57 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Marisol eut-elle été en meilleure forme, elle aurait probablement demandé à Renan ce qu’il avait bien pu lui arriver pour qu’il se comporte comme s’il avait un balai dans le cul, avec sa délicatesse coutumière. Elle n’était pas du genre à se contenter de la gêne, pas plus qu’à tourner autour du pot pendant de longues minutes. Mais elle était dans un lit d’hôpital, avait encore la tête à l’envers, et surtout, elle était passablement attristée de l’attitude qu’il avait. Pour ne pas dire qu’elle se sentait aussi déboussolée que prête à lui refaire le portrait. Peut-être qu’alors, il aurait eu l’air moins… Distant ? Bougon ? Les deux à la fois.

A ce stade, l’Espagnole n’osait presque plus le quitter des yeux. Elle se permit un discret sourire, rassurée de savoir qu’il avait apparemment immédiatement décidé de venir lui rendre visite. Lorsque ses lèvres s’étirèrent, un bref instant, chacun aurait pu reconnaître l’ancienne Marisol, celle qui n’avait pas perdu les derniers mois de sa vie. Puis son sourire s’estompa, parce qu’il voulait déjà repartir d’où il était venu.

L’agent de l’UNISON ouvrit aussitôt la bouche, prête à le retenir verbalement à défaut de pouvoir le faire physiquement, mais Hakon lui coupa l’herbe sous le pied. Lorsqu’elle lui jeta un regard, la blessée oscillait entre le soulagement et la consternation. Il n’allait pas partir. Définitivement pas. Elle était plus que certaine du contraire, même. Elle était trop aimable, trop amicale au naturel pour le lui demander, d’autant qu’elle avait été touchée qu’il fasse le déplacement. Aussi Marisol s’employa-t-elle donc à mener la discussion, sans vraiment oublier le silence pesant qui émanait de Renan.

D’autant que Hakon, finalement, faisait l’essentiel de la conversation. Il ne semblait pas non plus décidé à s’arrêter. Ni à s’empêcher de mettre les deux pieds dans le plat. Alors que Renan répondait, Marisol, elle, avait parlé presque en même temps.

« Ça fait un moment. »

Silence gênant. Elle se pinça les lèvres, crispa ses mains sur les draps qui recouvraient ses jambes puis se força à reprendre la parole.

« On s’est connus y’a un moment, mais on ne s’était rapprochés que par après. On s’entend bien. »

Et un peu plus que ça. Si ça n’avait tenu qu’à elle, elle l’aurait présenté de but en blanc comme… Quoi ? Son compagnon ? Son petit ami, mais cela sonnait tellement adolescent à ses oreilles ? Sauf qu’il y avait sa froideur, l’absence qu’elle lui avait involontairement imposée, le lien qui avait pu s’étioler sans l’invocatrice responsable de tout ce foutoir émotionnel.

« L’infirmière m’a dit que tu étais venu plusieurs fois, quand j’étais… Enfin, tu vois. Ça m’a fait plaisir, osa-t-elle ajouter d’un ton hésitant. Même si je me souviens pas de grand-chose. »

Peut-être était-il possible d’entendre des choses quand on était dans le coma, mais elle avait surtout rêvé. Cauchemardé, à vrai dire. De ses Arcanes, de ses démons personnels, d’une flopée de choses, à vrai dire. Ne pas pouvoir s’échapper de ces rêves en se réveillant avait été particulièrement désagréable. Parfois même terrifiant.

Heureusement, ses souvenirs en étaient flous, comme ceux de son accident et des heures qui l’avaient précédé. Sa mémoire avait pas mal souffert du choc.

« Gwendal… Ton fils va bien ? »

Une question hésitante, encore.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 10 Mar 2022 - 21:28 Message

Super-Vilain Indépendant
Super-Vilain Indépendant
Réputation Civile
God must hate me — Renan Rang
34Masculin27/09/198805/01/201360152138Logan Marshall-GreenMoi (kit) ; Noélie (rang)Adrian, Mikhaïl et Hakon37 ansDivorcé, un enfantLaveur de vitresNiveau 0Niveau 1Secrète1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts, légère barbe. Quelques tatouages..
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Diminution des besoins
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

RP : 3/3 (fermé)
Réputation Héroïque
God must hate me — Renan Rang
34Masculin27/09/198805/01/201360152138Logan Marshall-GreenMoi (kit) ; Noélie (rang)Adrian, Mikhaïl et Hakon37 ansDivorcé, un enfantLaveur de vitresNiveau 0Niveau 1Secrète1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts, légère barbe. Quelques tatouages..
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Diminution des besoins
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

RP : 3/3 (fermé)
Identité
God must hate me — Renan Rang
34Masculin27/09/198805/01/201360152138Logan Marshall-GreenMoi (kit) ; Noélie (rang)Adrian, Mikhaïl et Hakon37 ansDivorcé, un enfantLaveur de vitresNiveau 0Niveau 1Secrète1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts, légère barbe. Quelques tatouages..
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Diminution des besoins
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

RP : 3/3 (fermé)

Renan Le Guerec
Super-Vilain Indépendant

Personnage
God must hate me — Renan Rang

ϟ Âge : 34
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 6015
ϟ Nombre de Messages RP : 2138
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian, Mikhaïl et Hakon
ϟ Âge du Personnage : 37 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 1 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts, légère barbe. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Diminution des besoins
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 3/3 (fermé)
Joueur
God must hate me — Renan Rang

ϟ Âge : 34
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 6015
ϟ Nombre de Messages RP : 2138
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian, Mikhaïl et Hakon
ϟ Âge du Personnage : 37 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 1 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts, légère barbe. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Diminution des besoins
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 3/3 (fermé)
Bien qu'il n'avait rien montré de sa contrariété en entendant leurs réponses s'opposer, Renan ressentit une brusque montée d'adrénaline en constatant qu'ils n'arrivaient même pas à donner le change devant un simple collègue à elle. Qu'en serait-il si un jour ils croisaient le supérieur de la jeune femme ? Comment mentiraient-ils ? Lui-même était parfaitement capable d'inventer les mensonges les plus crédibles, mais Marisol avait l'air aussi à l'aise avec cet exercice que son collègue semblait l'être avec les sarcasmes et la notion d'espace vital. Fort heureusement, le benêt avait vraiment l'air de l'être et ne sembla pas comprendre ce qui se passait sous son nez. Renan aurait bien soupiré de soulagement, mais il se contenta d'observer les réactions du blond. Il ne comprenait vraiment rien, une chance !

Son regard vert se porta sur Marisol lorsqu'elle reprit la parole pour lui parler de son ressenti au sujet de ses visites. Bien qu'il ignorait pour quelle raison, Renan fut agacé de se réjouir de ses visites. Peut-être parce qu'il craignait que l'idiot du village ne soit pas aussi stupide qu'il en avait l'air et qu'il soupçonnât l'existence d'un lien plus poussé qu'une simple amitié ? Possible. À moins que ses sentiments ne soient perturbés par le soudain « réveil » du lien qui semblait s'être un peu altéré durant le coma de Marisol. Mais était-ce réellement ça ? Ou Renan avait-il simplement pris ses distances par crainte de voir l'Espagnole souffrir ? Il n'en savait rien et n'avait aucune envie d'y penser.

Conscient qu'il pouvait sembler étrange à rester silencieux malgré les remarques de la jeune femme, le Français s'obligea à esquisser un sourire de façade, puis répondit d'un ton neutre.

« Oui, tu as eu pas mal de visites durant ton séjour ici. Après tout, les amis sont faits pour ça, non ? »

Approbation de la part du benêt qui rigola d'une manière beaucoup trop naturelle pour que ce soit feint. Ou alors c'était vraiment le meilleur acteur de la planète ! Le regard de Renan ne cessait de se poser sur lui, mais il s'obligea à regarder Marisol quand elle le questionna sur Gwendal. Il nota qu'elle installa un peu de distance entre eux en se reprenant sur la manière dont elle parlait de son fils, et il en fut à la fois soulagé et agacé. Était-ce à cause de son collègue ? Et si c'était le cas, était-ce parce qu'elle espérait aller plus loin avec lui, ou parce qu'elle voulait éviter qu'il ne se montre trop soupçonneux ? Renan préféra éviter de se monter la tête et choisit de répondre à sa question avec une neutralité parfaitement feinte.

« Oh, oui. Il a été pas mal occupé en matière d'activités ces derniers temps. Et à cet âge-là, ils vont toujours bien. »

À ce moment, Renan n'eut plus grand-chose à dire. Ces questions semblaient avoir inspiré l'ami de Marisol qui se lança dans une discussion abordant une quantité innombrable de sujets. Renan ne parvint pas à comprendre comment il pouvait passer d'un à l'autre, ne voyant strictement aucune logique à son cheminement de pensées, mais il donna le change en l'observant d'un air neutre, hochant de temps en temps la tête pour la forme. Le type semblait se faire la conversation à lui-même, bien qu'il les prenait souvent à partie pour les faire participer à son monologue. Renan ne se montra pas particulièrement prolixe, mais tenta une ou deux fois de l'interrompre pour s'en aller. Ce fut peine perdue ! Au bout d'une vingtaine de minutes interminables et alors que le Français sentait poindre une migraine, le benêt s'arrêta enfin. Il décréta tout à coup qu'il allait les laisser, parlant d'une « Brunhilde » qui l'attendait quelque part, puis les salua avant de s'éclipser. Enfin.
Sauf que Renan était psychologiquement épuisé et qu'il n'était plus certain d'avoir envie de parler avec Marisol. Son regard se glissa vers la jeune femme, le dessin en papier toujours enroulé dans sa main sans qu'il ne lui ait offert, puis il reprit la parole d'un ton posé.

« J'espère pour toi que tous tes amis ne sont pas aussi pénibles. Il m'a épuisé rien qu'à l'écouter, je crois que je vais te laisser te reposer et aller faire de même. J'ai été content de te revoir. »

Les mots étaient là, mais pas le ton. Il n'avait rien à voir avec celui qu'il employait lors de leurs dernières rencontres, et on avait même du mal à croire qu'ils aient pu dormir dans le même lit il n'y a pas si longtemps ! Esquissant le geste de se redresser, Renan jeta un regard vers la porte pour vérifier que le collègue envahissant n'avait pas changé d'avis entre-temps !
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Rammstein



Dim 13 Mar 2022 - 21:47 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Pas mal de visites. Les amis sont faits pour ça. Marisol reçut cette réponse avec un mélange de tristesse et de colère. Alors ils en étaient de nouveau là ? La distance et les faux-semblants ? Elle en était plus blessée qu’elle ne voulût bien le montrer. Les nouvelles de Gwendal lui changeaient au moins un petit peu les idées, sans que ce ne soit efficace. Puis Hakon remit le couvert une fois de plus. Il parlait presque seul, même si l’Espagnole faisait l’effort de suivre et de rebondir au bon moment sur ses propos. Les tentatives de fuite de Renan ne passèrent pas inaperçues pour elle - son collègue, lui, les désamorça sans vraiment y prêter attention - et furent autant de coups de couteaux.

Quand Hakon finit par les quitter, Marisol le salua avec un sourire, avant de soupirer de soulagement. Ces instants allaient entrer dans son classement personnel des moments gênants de son existence. Pourtant, quand le Français se montra critique envers son collègue, elle se renfrogna ouvertement.

« Il n’est pas… Quoi ? »

L’Espagnole s’était interrompue brutalement. Donc, il allait partir ? Sur ces salutations tièdes, qui lui donnaient l’impression de parler à un étranger. La Caporale se redressa légèrement, les yeux plissés et l’expression soudain ombrageuse.

« Ça n’en a pas franchement l’air. Pourquoi… Qu’est-ce que tu fous, Renan ? J’ai l’impression… J’en sais rien, j’ai l’impression que t’as oublié ce qu’on a vécu. »

Sa colère retomba aussi vite qu’elle était venue et elle se laissa aller dans les draps, fatiguée mais surtout cruellement réaliste. Toutes ces histoires s’étaient finies de la même façon : son compagnon prenait peur - pour elle ou d’elle - ou réalisait qu’il allait devoir vivre avec les contraintes de son boulot, et paf, disparition. Son ex-mari n’avait pas fait exception à la règle, en soi, même si ses propres pouvoirs en avaient été la cause, cette fois-ci.

« Ecoute. Si t’as décidé que c’était trop pour toi, tout ce bordel, faut juste le dire. C’était pas la peine de passer si tu n’avais pas envie de venir. Je t’ai proposé de passer parce que… Tu me manquais, ok ? T’es une des premières personnes que j’avais envie de voir,, et notre dernière rencontre, c’est une des rares trucs dont je me souviens vraiment de l’été dernier et ça faisait du bien d’avoir ces souvenirs dans la tête. Je comprends pas pourquoi tu te montres tellement… »

Une pause. Quel qualificatif convenait ? Marisol n’arrivait pas à retrouver le terme qu’elle cherchait, et ses traits laissèrent brièvement voir une grimace contrariée, inquiète, aussi. Ces moments où elle peinait à faire ou dire des choses simples lui fichaient une trouille de tous les diables.

« Laisse tomber » finit-elle par dire d’une voix fatiguée, les yeux fixés sur le plafond.

Elle avait envie qu’il reste. Mais pas si c’était pour se comporter comme ça.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 14 Mar 2022 - 19:18 Message

Super-Vilain Indépendant
Super-Vilain Indépendant
Réputation Civile
God must hate me — Renan Rang
34Masculin27/09/198805/01/201360152138Logan Marshall-GreenMoi (kit) ; Noélie (rang)Adrian, Mikhaïl et Hakon37 ansDivorcé, un enfantLaveur de vitresNiveau 0Niveau 1Secrète1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts, légère barbe. Quelques tatouages..
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Diminution des besoins
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

RP : 3/3 (fermé)
Réputation Héroïque
God must hate me — Renan Rang
34Masculin27/09/198805/01/201360152138Logan Marshall-GreenMoi (kit) ; Noélie (rang)Adrian, Mikhaïl et Hakon37 ansDivorcé, un enfantLaveur de vitresNiveau 0Niveau 1Secrète1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts, légère barbe. Quelques tatouages..
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Diminution des besoins
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

RP : 3/3 (fermé)
Identité
God must hate me — Renan Rang
34Masculin27/09/198805/01/201360152138Logan Marshall-GreenMoi (kit) ; Noélie (rang)Adrian, Mikhaïl et Hakon37 ansDivorcé, un enfantLaveur de vitresNiveau 0Niveau 1Secrète1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts, légère barbe. Quelques tatouages..
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Diminution des besoins
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

RP : 3/3 (fermé)

Renan Le Guerec
Super-Vilain Indépendant

Personnage
God must hate me — Renan Rang

ϟ Âge : 34
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 6015
ϟ Nombre de Messages RP : 2138
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian, Mikhaïl et Hakon
ϟ Âge du Personnage : 37 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 1 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts, légère barbe. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Diminution des besoins
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 3/3 (fermé)
Joueur
God must hate me — Renan Rang

ϟ Âge : 34
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 6015
ϟ Nombre de Messages RP : 2138
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian, Mikhaïl et Hakon
ϟ Âge du Personnage : 37 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 1 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts, légère barbe. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Diminution des besoins
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 3/3 (fermé)
Quand Marisol réagit aux paroles du Français, ce dernier s'immobilisa, debout à côté du lit, prêt à partir si elle lui souhaitait simplement une bonne journée. Mais, comme il aurait pu s'en douter dès le début, la jeune femme monta aussitôt sur ses grands chevaux et sembla le sermonner, comme si c'était sa faute s'ils en étaient là aujourd'hui. Le trentenaire resta silencieux, arborant une expression parfaitement neutre tandis qu'elle se laissait retomber sur son lit. C'était très bizarre de la voir aussi abattue, mais ça ne faisait que renforcer ses doutes. Il avait accepté de se lier à une femme de caractère et dont la ténacité lui plaisait, mais il n'avait aucune envie de se retrouver attaché à une femme dépendante de lui. Était-ce égoïste ? Assurément. Mais Renan n'avait jamais prétendu le contraire. Il était profondément égocentrique et devait déjà gérer son fils, il n'avait donc aucune envie de se rajouter une charge, qu'il éprouve quelque chose pour Marisol ou non. Qui plus est, il avait parfaitement conscience du fait que ses sentiments étaient fictifs et disparaîtraient dès que le lien serait brisé, ce qui lui enlevait une bonne partie de la culpabilité qui pesait sur ses épaules.

Il resta parfaitement immobile jusqu'à ce qu'elle termine sur des mots qui indiquaient clairement qu'elle baissait les bras. Renan eut une légère moue, essayait de se raisonner en se disant qu'elle était juste profondément épuisée et que c'était normal après plusieurs mois de coma ! Mais le doute persistait.

Son dessin toujours en main, le trentenaire laissa passer quelques instants de silence avant de finalement se décider à répondre. Le ton était moins froid qu'auparavant, mais loin d'être chaleureux malgré tout.

« Moi, j'ai l'impression que tu as oublié que tu viens de passer six mois dans le coma. Il se passe beaucoup de choses en six mois, tu es au courant ? » Malgré tout, la question n'était pas agressive, il voulait juste la faire réagir. « Je me demande aussi si tu réalises dans quelle position je me suis retrouvé avec cette histoire. J'ai été prévenu dès que tu as été hospitalisé, mais je n'ai pas pu venir parce que tous tes collègues étaient là et qu'ils auraient trouvé bizarre que je vienne te voir alors qu'ils ne me connaissent pas. J'ai dû attendre que les visites soient moins fréquentes, et j'ai tout de même croisé certains de tes collègues. Ils étaient plus futés que l'autre, soit dit en passant. Ils savaient que j'avais été prévenu et m'ont demandé où on s'était connus. J'ai menti, je suis doué pour ça, mais je me serais bien passé de toute cette histoire. »

Il savait que son discours était profondément égoïste et qu'il ne parlait que de lui alors qu'elle était celle qui avait le plus souffert au final, mais bon. C'était plus simple de débuter par les sujets qu'il maîtrisait. Maintenant, il devait parler du rester, et ça l'ennuyait tout particulièrement.

« C'est sans compter que je n'ai pas trouvé particulièrement amusant de venir te voir dépérir un peu plus chaque jour. Personne ne savait si tu allais te réveiller, ni si tu serais toi-même. Tu as la moindre idée de ce que ça peut faire de voir quelqu'un dans cet état ? » Quelqu'un qui comptait pour soi, mais elle comprendrait d'elle-même. « Si tu veux tout savoir, je suis en colère contre toi. Ce n'est pas de ta faute si tu es tombée dans le coma, mais ça l'est de continuer à faire ce métier alors que tu veux te lancer dans une relation. Je sais, c'est égoïste de te dire ça, mais je suis comme ça. »

Qui plus est, il avait dû faire énormément de concession au cours des six derniers mois, même si elle n'en avait pas conscience. Lui aussi avait eu envie de la voir dès l'accident, pourtant, il avait dû attendre plusieurs semaines avant de le pouvoir. Et ce n'était qu'un aperçu de ce que serait leur vie s'ils s'engageaient dans une relation plus sérieuse. Malgré les bons sentiments que ce Lien lui apportait, le Français n'était plus aussi sûr que le jeu en valait vraiment la chandelle.
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Rammstein



Mer 16 Mar 2022 - 22:39 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Chacun des mots que l’Espagnole obtint en retour la fit se figer un peu plus. La colère disparut, mais ce n’était pas pour autant son épuisement qui transparaissait, cette fois. Juste… Le vide ? Ses traits étaient revenus à une expression neutre qui disait mieux que n’importe quoi d’autre à quel point elle pouvait être blessée. Peut-être aussi déçue.

Il s’était inquiété pour elle. S’était senti mal à cause d’elle. Avait connu l’angoisse de la voir entre la vie et la mort, sans la moindre évolution.

Et il avait fait comme les autres. C’était le ressentiment qui avait gagné la lutte. Mais lorsqu’il conclut sa petite diatribe, Marisol plissa les yeux, troublant sa neutralité. Ce fut pourtant d’un ton d’un calme de mauvaise augure qu’elle répondit :

« Donc, parce que ma vocation est dangereuse, je devrais tout laisser tomber par égard pour toi ? Parce que tu comptes laisser tomber ta vie pour moi, toi ? J’ai comme un doute. »

Elle ne développa pas. Même dans son état, elle n’était pas assez stupide pour évoquer des sujets compromettants avec maints détails. Il restait que d’eux deux, elle n’était pas nécessairement celle qui vivait le plus dangereusement. La caporale secoua la tête. Et interrompit vite son geste quand une pointe de douleur couronna son geste.

« Tu peux me dire que t’as réalisé que tu voulais plus de moi. Tu peux me dire que t’as rencontré quelqu’un, que tu t’es rendu compte que c’était trop, tu peux dire ce que tu veux, mais je t’interdis de te payer le culot de croire que je vais changer juste parce que je me case avec quelqu’un. T’étais au courant avant. Que j’étais un putain de soldat, que quand les choses merdent dans cette ville de merde, c’est des gens comme moi qu’on appelle. Je suis pas du genre à me cacher quand les ennuis débarquent, je le serais jamais. »

Marisol pinça les lèvres. Sa voix commençait à se faire rauque par moment, et à deux reprises, elle avait dû s’interrompre pour chercher des mots qui refusaient de lui venir. Au moins elle avait réussi à aller au bout de chacune de ses phrases, se consola-t-elle avec amertume.

« Je croyais que t’étais différent des autres. Que tu pouvais accepter ma vie, mes convictions. Alors quoi, je me suis encore complètement… Plantée ? Je sais ce que ça fait de crever de trouille à l’idée de perdre quelqu’un de cher, je te signale que ma mère a passé mon enfance à servir son pays. Je l’ai pas moins aimée pour ça. On meurt tous un jour. Tous. C’est comme ça, et si ça m’arrive parce que j’ai voulu faire quelque chose de bien, tant pis. Je préfèrerai crever vieille, heureuse, et entourée par ma famille, mais c’est pas comme si ça risquait d’arriver, apparemment. »

Principalement parce que chaque fois qu’elle pensait avoir finalement trouvé ce qu’elle cherchait, elle faisait fuir ses conquêtes avec son quotidien mouvementé. A ses yeux, c’était injuste. Ça faisait plus de quinze ans qu’elle vivait cette vie et c’était la première fois qu’elle frôlait la mort d’aussi près. Elle s’adoucit légèrement. Au fond, Marisol comprenait l’idée. Elle ne voulait pour autant pas l’accepter.

« Je comprends, ok ? C’est dur. Plus que ça. Mais t’as pas le droit de m’en vouloir pour ça. Tu savais déjà ce que je risquais à la seconde où tu m’as connue. Je suis désolée que... tout ça soit arrivé. De t'avoir fait ressentir ça.»

Pendant un moment, n’avait-il pas été l’un des dangers de son existence. Une époque qui devait lui apparaître beaucoup plus simple.

« T’aurais pu leur dire qu’on était un peu sortis ensembles. A mes collègues. Je dis jamais rien sur ma vie privée, personne n’aurait été surpris. »

Marisol cessa presque brutalement de parler. Elle avait détourné le regard de Renan, parce qu’elle s’attendait à ce qu’il tourne les talons et ne revienne pas. Sauf qu’elle ne se laisserait pas abattre si facilement. La vie lui avait offert une chance supplémentaire de trouver son bonheur, et elle ne comptait pas baisser les bras. Elle n’avait simplement pas envie de se battre maintenant, pas alors qu’elle était dans cet état et qu’elle ne cessait de pédaler dans la semoule, à tenter de construire des phrases intelligibles.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 17 Mar 2022 - 20:11 Message

Super-Vilain Indépendant
Super-Vilain Indépendant
Réputation Civile
God must hate me — Renan Rang
34Masculin27/09/198805/01/201360152138Logan Marshall-GreenMoi (kit) ; Noélie (rang)Adrian, Mikhaïl et Hakon37 ansDivorcé, un enfantLaveur de vitresNiveau 0Niveau 1Secrète1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts, légère barbe. Quelques tatouages..
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Diminution des besoins
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

RP : 3/3 (fermé)
Réputation Héroïque
God must hate me — Renan Rang
34Masculin27/09/198805/01/201360152138Logan Marshall-GreenMoi (kit) ; Noélie (rang)Adrian, Mikhaïl et Hakon37 ansDivorcé, un enfantLaveur de vitresNiveau 0Niveau 1Secrète1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts, légère barbe. Quelques tatouages..
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Diminution des besoins
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

RP : 3/3 (fermé)
Identité
God must hate me — Renan Rang
34Masculin27/09/198805/01/201360152138Logan Marshall-GreenMoi (kit) ; Noélie (rang)Adrian, Mikhaïl et Hakon37 ansDivorcé, un enfantLaveur de vitresNiveau 0Niveau 1Secrète1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts, légère barbe. Quelques tatouages..
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Diminution des besoins
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

RP : 3/3 (fermé)

Renan Le Guerec
Super-Vilain Indépendant

Personnage
God must hate me — Renan Rang

ϟ Âge : 34
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 6015
ϟ Nombre de Messages RP : 2138
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian, Mikhaïl et Hakon
ϟ Âge du Personnage : 37 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 1 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts, légère barbe. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Diminution des besoins
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 3/3 (fermé)
Joueur
God must hate me — Renan Rang

ϟ Âge : 34
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 6015
ϟ Nombre de Messages RP : 2138
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian, Mikhaïl et Hakon
ϟ Âge du Personnage : 37 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 1 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts, légère barbe. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Diminution des besoins
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 3/3 (fermé)
Vivre sans éprouver de sentiments pour ses semblables, pouvait être une bénédiction ou au contraire une malédiction. Renan s'était toujours réjoui de cette situation qui lui permettait d'agir avec une profonde indifférence et de ne penser qu'à lui et à ses objectifs. Pourtant, il s'était laissé tenter par ce que Marisol lui faisait miroiter, par cette possibilité de ressentir quelque chose en posant les yeux sur un autre être humain, peut-être même de tomber amoureux ? Tant de choses qui ne l'avaient jamais intéressé, du moins jusqu'à ce qu'il y goûte via le lien involontairement installé par Marisol. Depuis... il n'avait pas envie de le perdre, mais il n'avait pu apprécier que les côtés positifs des émotions. Puis Marisol s'était retrouvée dans cette situation, il avait dû faire face tout seul à des émotions qu'il ne comprenait pas, parfois submergé par des sentiments qui le dépassaient.

Aujourd'hui, il était plein de doutes, et il avait tenté de les verbaliser en expliquant ce qu'il ressentait. Renan espérait sans doute – sans oser le dire – que la jeune femme allait apaiser ses craintes et le rassurer, lui permettant de repartir sur de bonnes bases. Mais non. Au lieu de lui offrir des mots apaisants pour calmer ses peurs, elles lui adressait des reproches. Il n'était pas différent des autres, elle le comparait à son ex-mari et à tous ces individus qui l'avaient repoussée ou lui avaient demandé de changer pour leur bon plaisir. Elle ne comprenait pas. Elle ne le comprenait pas.

Son visage se ferma totalement et il dut se faire force pour ne pas se montrer brutal. Ce serait certainement la dernière chose à faire compte tenu de la situation ! Sauf que durant l'espace d'un instant, l'ancien Renan avait refait surface et regretté de ne pas l'avoir tuée après l'avoir obligée à briser ce foutu lien. Il songea à partir sans rien répondre, sachant parfaitement qu'il risquerait de regretter ce qu'il allait dire, mais il n'en fit rien et préféra répliquer aux accusations. Il ignora totalement sa remarque sur leur lien. Les mots plus doux étaient arrivés, mais trop tard. Le vaniteux Officier n'avait retenu que les accusations.

« Non, tu te trompes. Tout le monde ne meurt pas. Je ne meurs pas, et tu le sais parfaitement. » déclara-t-il d'un ton sec qui claqua dans le silence de la chambre.

Il lui en avait parlé avant même de lui révéler qu'il était Renan. Elle savait qu'il ne pouvait pas mourir, tout comme elle savait qu'il ne vieillirait jamais. Mais elle par contre... Il avait parlé d'un ton plus sec qu'il ne l'aurait voulu, mais c'était aussi ça les émotions, non ? Et il n'aimait pas du tout ce qu'il ressentait.

« Je me fiche pas mal de tout ça. Tu as mal compris ce que j'ai essayé de te dire. J'ai accepté de fréquenter une femme au caractère fort et en excellente forme physique. J'ai appris à apprécier la Marisol d'avant. Je n'ai aucune envie de me retrouver attaché à une femme qui semble sur le point de s'évanouir au moindre effort et qui se laisse abattre à la moindre difficulté. »

Renan se montrait désagréable, pour ne pas dire infecte, mais c'était son seul moyen de défense à cet instant précis. Il éprouva de la honte à l'idée qu'elle ait pu comprendre qu'il était perdu avec ses émotions et qu'il avait besoin de son aide pour s'en sortir. Le plus simple était de prendre de la distance, de la rabaisser en lui faisant mal afin de détourner son attention du véritable problème. Qu'il avait été stupide de la laisser conserver ce lien ! Il aurait dû tout arrêter dès le début, voilà tout.

Le visage du Français s'était fermé, il donnait l'impression de n'en avoir rien à faire d'elle alors que son cœur battait la chamade dans sa poitrine. C'était douloureux, désagréable et il n'avait aucune envie de continuer comme. Le mieux était de la pousser à s'éloigner, à brise le lien d'elle-même. Il pinça les lèvres d'un air agacé avant de reprendre.

« Ça a été une erreur de conserver ce lien, je crois que nous aurions dû l'interrompre dès le début. Mais je n'ai pas envie de parler de ça maintenant. Je suis lassé de cette situation. Je vais te laisser te reposer et faire ta rééducation, et nous en reparlerons lorsque tu seras capable de te tenir debout sans t'écrouler au moindre coup de vent. » Il s'apprêta à partir, puis s'immobilisa. « J'étais censé te donner ça. »

Il posa sur la table de chevet le dessin de Gwendal, toujours enroulé et un peu froissé désormais. N'ayant pas envie de traîner plus longtemps ici au risque de revenir sur ses paroles, le Français leva la main dans un pseudo-geste de salut puis se détourna vers la porte avant de quitter la pièce tout en veillant à ne pas claquer la porte derrière lui.
Il ne voulait pas qu'elle comprenne à quel point il était en colère contre lui-même !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Rammstein



Jeu 17 Mar 2022 - 23:14 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
A des lieues de se douter de l’étendue des états d’âme de Renan, plus animée par la colère et la déception malgré son évidente compassion, Marisol ne fut pas moins tête de mule que l’homme qui lui était lié. Quelque part, ils se méritaient bien, l’un et l’autre. Même si la fierté du Français était sans doute bien plus développée que celle de l’Espagnole, celle-ci n’était pas du genre à revenir sur ce qu’elle pouvait bien penser, ni à se cacher derrière des mensonges rassurants.

Sa première réponse, toutefois, lui coupa assurément la chique. De fait, il ne mourrait pas. Pas aussi aisément que quelqu’un d’autre, au moins. Marisol ne sut pas même quoi répondre. Elle n’avait jamais trop repensé à ce petit détail, principalement parce qu’elle avait du mal à réaliser. Ou à l’accepter. Qu’il ne meurt pas était une chose. Qu’il ne vieillisse pas… C’en était une autre, qui poserait problème, potentiellement. L’agent de l’UNISON, de plus, ne pouvait totalement se défaire de sa foi et de ce que la mort représentait vraiment. Même alors qu’elle restait profondément dégoûtée de la religion et même de Dieu, elle n’oubliait pas que c’était ainsi que les choses avaient été voulues, faites.

L’éternité n’aurait dû s’obtenir qu’au Royaume des Cieux. Même si là encore, elle doutait que Renan ou elle-même puissent prétendre à autre chose qu’à l’Enfer.

« Renan… T’avais pas… Je me laisse pas abattre, ok ? »

L’accusation l’avait soufflée. Elle n’avait pas le droit d’être fragile un instant ? Ce qu’elle voyait, c’était un homme qui ne comprenait pas comment gérer ses angoisses, ses peurs, ses émotions, tout simplement. Et ça le rendait soudain profondément… Humain. Elle aurait dû le retenir mais, blessée comme elle l’était, elle ne put pas se résoudre à le faire.

Alors elle se contenta de le laisser repartir. Si l’infirmière qui vint lui administrer ses traitements une demie-heure plus tard remarqua ses yeux rougis par le chagrin et sa mine défaite, elle n’en fit pas mention, pas plus que sa patiente. Il ne perdait rien pour attendre. Si Renan croyait qu’elle allait le laisser partir comme ça, pour ce qu’elle voyait comme un beau ramassis de conneries, une fuite en avant, il se fourrait le doigt dans l’oeil jusqu’au coude, se jura Marisol, avec un regard pour le dessin offert par Gwendal.




Et les jours avaient passé, étaient devenus des semaines, même. La Caporale s’était acharnée à chaque séance de rééducation, n’arrêtant ses efforts que lorsqu’on la contraignait à le faire. Petit à petit, elle avait regagné ses capacités, même si sa mémoire continuait de lui faire défaut et qu’elle avait été mise en arrêt total d’activité pour les six prochains mois, à minima. Elle devait parfois porter une attelle pour soulager l’un de ses genoux et certains mouvements lui semblaient toujours complexes, mais elle avait retrouvé son autonomie en grande partie.

Alors qu’elle s’y était longtemps refusée, elle avait même convoqué certains de ses Arcanes pour qu’ils accélèrent un peu sa guérison, dès qu’elle avait été suffisamment en forme pour le faire. Pas pour elle, elle détestait cette entorse à ses principes. Pour se donner une chance supplémentaire.

On avait voulu lui imposer de vivre chez quelqu’un, mais elle avait refusé tout net. Quand elle en avait besoin, elle allait demander de l’aide à son voisin, lequel n’avait probablement jamais autant vu l’Espagnol.

Puis un jour, elle s’était sentie suffisamment en forme. Elle avait envoyé des messages à Renan, pour la tenir au courant de ses progrès, sans rien attendre en retour. Mais elle avait envie de le revoir, de crever l’abcès une bonne fois pour toute. Ce fut avec sa délicatesse coutumière qu’elle débarqua un jour alors qu’il rentrait chez lui après sa journée de travail. En se téléportant sur place. Hors de vue, pour l’intercepter. Rien de planifié, mais elle n’allait pas lui courir derrière cinquante ans. Marisol n’était pas comme ça. Il voulait la Marisol d’avant ? Il risquait d’être servi.

« Tu comptes continuer à bouder dans ton coin, ou on peut espérer parler un peu » lâcha-t-elle avec un mélange d’amusement et d’appréhension sur les traits en débarquant à ses côtés.

Elle paraissait moins maigre, de retour parmi les vivants, même si elle avait mis son attelle en place ce matin-là. L’agent de l’UNISON n’avait certes pas retrouvé sa stature d’avant l’accident, si bien qu’elle semblait tout de même plus délicate en termes de constitution, mais on devinait l’ancienne Marisol bien plus aisément qu’avant. Rien de miraculeux, certes, et ceux qui la connaissaient bien étaient amplement capables de remarquer les changements chez elle. Toutefois, elle mettait un point d’honneur à ne pas s’apitoyer sur son sort et à faire comme si de rien n’était.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Ven 18 Mar 2022 - 21:08 Message

Super-Vilain Indépendant
Super-Vilain Indépendant
Réputation Civile
God must hate me — Renan Rang
34Masculin27/09/198805/01/201360152138Logan Marshall-GreenMoi (kit) ; Noélie (rang)Adrian, Mikhaïl et Hakon37 ansDivorcé, un enfantLaveur de vitresNiveau 0Niveau 1Secrète1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts, légère barbe. Quelques tatouages..
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Diminution des besoins
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

RP : 3/3 (fermé)
Réputation Héroïque
God must hate me — Renan Rang
34Masculin27/09/198805/01/201360152138Logan Marshall-GreenMoi (kit) ; Noélie (rang)Adrian, Mikhaïl et Hakon37 ansDivorcé, un enfantLaveur de vitresNiveau 0Niveau 1Secrète1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts, légère barbe. Quelques tatouages..
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Diminution des besoins
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

RP : 3/3 (fermé)
Identité
God must hate me — Renan Rang
34Masculin27/09/198805/01/201360152138Logan Marshall-GreenMoi (kit) ; Noélie (rang)Adrian, Mikhaïl et Hakon37 ansDivorcé, un enfantLaveur de vitresNiveau 0Niveau 1Secrète1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts, légère barbe. Quelques tatouages..
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Diminution des besoins
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

RP : 3/3 (fermé)

Renan Le Guerec
Super-Vilain Indépendant

Personnage
God must hate me — Renan Rang

ϟ Âge : 34
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 6015
ϟ Nombre de Messages RP : 2138
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian, Mikhaïl et Hakon
ϟ Âge du Personnage : 37 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 1 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts, légère barbe. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Diminution des besoins
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 3/3 (fermé)
Joueur
God must hate me — Renan Rang

ϟ Âge : 34
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 6015
ϟ Nombre de Messages RP : 2138
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian, Mikhaïl et Hakon
ϟ Âge du Personnage : 37 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 1 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts, légère barbe. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Diminution des besoins
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 3/3 (fermé)
Renan n'avait pas cherché à reprendre contact avec Marisol, ni même à répondre à ses messages. Ce n'était pas parce qu'il boudait, ni même une question de fierté blessée ! C'était simplement parce qu'il n'était plus certain d'avoir réellement envie de ce qu'il convoitait quelques mois plus tôt. Beaucoup de choses s'étaient produites, et même s'ils n'avaient pas « consommé leur relation » avec Marisol, le Français avait l'impression qu'ils avaient atteint un stade où la question se posait légitimement. La réaction de la jeune femme lorsqu'il lui avait expliqué sa vision des choses lui avait fait remarquer que le caractère entier qu'il appréciait chez elle était aussi ce qui risquait de bloquer leur avenir commun. Oh, elle n'était pas la seule fautive ! C'était juste qu'avec leurs deux caractères, ils allaient avoir davantage tendance à se confronter qu'à se rapprocher. Et il n'avait aucune patience avec ses semblables, donc autant dire qu'il ne tenait pas à partager quelque chose avec une personne qui l'épuiserait mentalement. Il avait de choses plus importantes à faire.

Pourtant, il y avait eu les bons côtés. Ils étaient assez rares, en effet, mais c'était justement à cause de cet incident. Ne serait-ce pas dommage de tout stopper avant d'avoir pu profiter de quelque chose d'inédit. Peut-être. Mais en bon calculateur qu'il était, le Breton pesait le pour et le contre. Il fallait que le jeu en vaille la chandelle, et pour le moment, la balance penchait clairement du côté des mauvais moments.

Lorsqu'elle débarqua un soir sans être attendue, Renan en fut un peu étonné, mais il n'en montra rien. S'arrêtant pour faire face à la jeune femme, le Français secoua légèrement la tête. Il ne se montrait pas fermé, mais la venue de Marisol ne dessinait aucun sourire sur ses lèvres. Il était encore partagé.

« Je ne suis pas un enfant de cinq ans, je ne boude pas. »

Le ton n'était pas vexé, ni hostile. Il parlait comme il aurait parlé avec sa voisine ou avec un collègue de boulot, mais c'était beaucoup plus distant que lors de leurs sorties en tête-à-tête, Marisol ne manquerait pas de le remarquer. D'un rapide coup d’œil, Renan nota qu'elle avait meilleure mine que la fois dernière, mais ce n'était pas vraiment difficile dirons-nous. Son regard vert finit par se reposer sur le visage de l'Espagnole.

« On peut parler, mais Gwendal dort chez un ami ce soir, et je dois aller déposer ses affaires là-bas dans moins d'une heure, donc si tu veux discuter, il va falloir me suivre chez moi pour que je puisse tout préparer. »

Elle y avait déjà mis les pieds, ce n'était pas une invitation particulièrement inhabituelle, surtout qu'il ne mentait pas. Peut-être que le lien de Marisol lui permettait de se sentir un peu plus « paternel » avec son fils, parce qu'il avait eu envie de lui faire plaisir en lui permettant d'aller dormir chez un ami, chose qu'il n'aurait jamais faite quelques mois plus tôt. Mais elle n'avait pas besoin de le savoir.

Le Français pénétra dans l'immeuble et opta pour les escaliers, peut-être un peu par défi pour Marisol, mais surtout par habitude. Lorsqu'ils furent arrivés au bon étage, le trentenaire se dirigea vers sa porte qu'il ouvrit d'un tour de clés et pénétra dans l'appartement, la jeune femme à sa suite. Il referma la porte derrière eux, mais ne la verrouilla pas et se dirigea vers le salon afin de déposer ses affaires à leur place.

« Tu as meilleure mine, on dirait qu'ils t'ont bien conseillée à l'hôpital. » Renan se tourna vers l'Espagnole, prenant appui contre la table en verre au centre de la pièce. « Bien. J'imagine que tu as certainement de choses à me dire. Je ne t'ai pas laissé la parole la dernière fois, il me semble normal que tu aies la parole en première. »

Croisant ses bras sur son torse, il attendit qu'elle dise ce qu'elle avait sur le cœur, conscient qu'il n'allait probablement pas aider entendre ce qu'elle avait à lui dire.
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Rammstein



Lun 21 Mar 2022 - 21:41 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Marisol haussa un sourcil et croisa les bras. Il n’était pas un enfant de cinq ans, mais être adulte n’avait jamais empêché personne de faire la tête. Ceci étant, elle ne rebondit pas sur sa réponse. Cette façon de l’aborder était aussi un moyen pour elle de se protéger, d’instaurer une attitude plus détendue qu’elle n’aurait aimé l’être. L’Espagnole se doutait que les choses étaient, quelque part, plus complexes pour Renan que pour elle. Elle avait été endormie, prise au piège de rêves sans fin, mais pour elle, la vie s’était simplement arrêtée. Pas pour son bien étrange compagnon.

Pendant sa convalescence, elle avait eu envie de baisser les bras, quelques jours au moins. C’était l’occasion de rompre cette relation qui allait à l’encontre de leurs convictions respectives. Peut-être que, sans leur lien, elle se serait tranquillement effacée. Ou peut-être pas. La caporale était une fichue tête de mule et s’attachait rarement à moitié. A la vérité, il lui avait manqué ces dernières semaines.

« Pas de souci. »

Marisol avait répondu assez sobrement même si un sourire avait effleuré ses lèvres, parce qu’elle se réjouissait pour Gwendal essentiellement. Elle s’employa à le suivre, grimaçant quand il prit les escaliers, mais elle ne protesta pas pour autant. Même si elle ne rejoignit l’étage qu’avec un temps de retard et avec une douleur lancinante dans l’un de ses genoux, elle ne se plaignit pas une seule fois. Ce n’était tout simplement pas le genre de la maison. L’Espagnole passa le seuil familier en se sentant un peu perturbée de retrouver l’endroit. Mais elle gagna le salon sans rien dire. Un haussement d’épaules vint couronner les remarques de Renan.

« Je m’en suis donnée les moyens. Je suis pas du genre à attendre sur mon cul que les choses se passent et je n’en pouvais plus d’être enfermée. »

Elle avait prononcé ces mots avec sa bonne humeur coutumière, malgré sa posture qui soulageait sa jambe blessée. Et malgré toutes les épreuves que sa rééducation avait impliquées. Marisol n’avait pas eu des semaines faciles, mais elle n’allait pas en parler. Pas à lui, ni à qui que ce soit. A une époque, elle aurait extériorisé ses angoisses auprès d’un ami, ou de sa mère, tout simplement, mais elle se sentait coupable de ce qu’elle avait involontairement infligé à son entourage, et se taisait donc. Après une brève hésitation, elle resta finalement debout malgré le fait que sa jambe la lançait régulièrement. Les bras croisés, l’agent de l’UNISON laissa planer un instant de silence avant de se décider à prendre la parole :

« Pour être honnête, je ne sais même pas exactement quoi dire, admit-elle avec nervosité. J’ai l’impression… J’ai l’impression qu’avec tout ça, j’ai raté le coche, sauf que ce n’était pas ma faute et que je ne fais que le subir. J’avais envie de ton soutien, je suppose. Pas à vie, je sais que c’est pas d’une loque clouée dans son lit d’hosto dont tu t’es rapprochée, mais j’aurais apprécié… Ne pas avoir l’impression de t’avoir fait fuir. »

L’Espagnole hésita avant de passer une main sur son visage.

« Je ne t'en veux pas, c'est pas la question. Mais... Est-ce que tu comptes nous laisser une chance, au juste ? »

Il y avait des tonnes de choses qu’elle aurait pu lui dire, mais elle avait au moins envie de savoir si elle risquait de prêcher dans le vide ou non. Histoire de ne pas se ridiculiser le cas échéant.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 22 Mar 2022 - 14:59 Message

Super-Vilain Indépendant
Super-Vilain Indépendant
Réputation Civile
God must hate me — Renan Rang
34Masculin27/09/198805/01/201360152138Logan Marshall-GreenMoi (kit) ; Noélie (rang)Adrian, Mikhaïl et Hakon37 ansDivorcé, un enfantLaveur de vitresNiveau 0Niveau 1Secrète1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts, légère barbe. Quelques tatouages..
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Diminution des besoins
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

RP : 3/3 (fermé)
Réputation Héroïque
God must hate me — Renan Rang
34Masculin27/09/198805/01/201360152138Logan Marshall-GreenMoi (kit) ; Noélie (rang)Adrian, Mikhaïl et Hakon37 ansDivorcé, un enfantLaveur de vitresNiveau 0Niveau 1Secrète1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts, légère barbe. Quelques tatouages..
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Diminution des besoins
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

RP : 3/3 (fermé)
Identité
God must hate me — Renan Rang
34Masculin27/09/198805/01/201360152138Logan Marshall-GreenMoi (kit) ; Noélie (rang)Adrian, Mikhaïl et Hakon37 ansDivorcé, un enfantLaveur de vitresNiveau 0Niveau 1Secrète1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts, légère barbe. Quelques tatouages..
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Diminution des besoins
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

RP : 3/3 (fermé)

Renan Le Guerec
Super-Vilain Indépendant

Personnage
God must hate me — Renan Rang

ϟ Âge : 34
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 6015
ϟ Nombre de Messages RP : 2138
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian, Mikhaïl et Hakon
ϟ Âge du Personnage : 37 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 1 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts, légère barbe. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Diminution des besoins
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 3/3 (fermé)
Joueur
God must hate me — Renan Rang

ϟ Âge : 34
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 6015
ϟ Nombre de Messages RP : 2138
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian, Mikhaïl et Hakon
ϟ Âge du Personnage : 37 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 1 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts, légère barbe. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Diminution des besoins
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 3/3 (fermé)
Observant Marisol qui semblait s'obstiner à rester debout, comme pour lui prouver qu'elle n'était pas une chose fragile, Renan ne dit rien. Il aurait pu lui dire qu'elle avait le droit de s'asseoir si elle se sentait faible, que c'était normal après une hospitalisation aussi longtemps, mais il ne le fit pas. Il avait encore un peu de rancœur après tout ce qui s'était passé – ou ne s'était pas produit, justement. Il resta donc silencieux tandis qu'elle reprenait la parole, les bras croisés comme dans un geste de fermeture d'esprit. Ils avaient l'air malins tous les deux ! Ses paroles ne le surprirent pas particulièrement, même s'il avait imaginé bien pire en la voyant débarquer tout à coup. Renan s'était attendu à des reproches, mais elle était plutôt dans une démarche d'éclaircissement, ce qui était une bonne chose. Encore fallait-il qu'ils réussissent à s'expliquer et ça, c'était une autre paire de manches !

Lorsque Marisol termina sur une question, Tesla l'observa en silence sans répondre, donnant l'impression de réfléchir. À dire vrai, il ne se questionnait pas sur leur avenir commun, mais essayait plutôt de trouver comment expliquer ce qu'il avait en tête. Après une vingtaine de secondes d'un silence absolu, le trentenaire répondit, ignorant la question lancée comme une bouée.

« Lorsque nous avons commencé à nous rapprocher sous mon autre identité, je t'avais dit que sans ce lien, je te tuerais sans hésiter. Je le ferais même avec Gwendal si ça arrangeait mes affaires. Je suis comme ça : je ne ressens pas de sentiments pour mes semblables. Au mieux, vous êtes comme des jouets divertissants, peut-être même des animaux de compagnie pour les plus intéressants. Je me suis rapproché de toi parce que tu m'amusais, rien de plus. Je voyais en toi l'occasion de m'amuser, d'apporter un peu de changement à mon univers. »

Il s'agissait là de paroles très dures, mais Renan voulait être certain qu'elle comprenne bien ce qu'il était en train d'essayer de lui expliquer. Elle faisait preuve d'une franchise un peu trop mordante, alors pourquoi chercherait-il à enrober de sucre ses explications ? Il en allait sans doute de leur avenir commun. Décroisant les bras, il posa ses paumes de main sur la table, de part et d'autre de son corps, repliant les doigts sous la plaque de verre immaculée.

« Avec ce lien, j'ai commencé à éprouver des choses nouvelles, c'est pour cette raison que j'ai voulu continuer. J'ai découvert quelque chose que je ne connaissais pas et qui était très agréable. J'ai même commencé à éprouver un léger attachement pour Gwendal, une sorte d'empathie. » Il soupira. « Et puis tu t'es retrouvée à l'hôpital, et là j'ai ressenti des choses beaucoup moins agréables. Je n'ai plus eu peur depuis que j'étais adolescent, et là je me retrouvais à avoir des bouffées d'une quasi-terreur à l'idée que tu puisses mourir. Et je me suis demandé ce qui arriverait si tu ne te réveillais pas. Qui pourrait briser le lien ? Est-ce que je devrais te tuer pour m'en libérer ? J'ai été tenté de le faire, mais je n'ai pas osé. En partie parce que j'avais peur que le lien persiste même après ta mort et que je regrette ce geste toute ma vie, et en partie parce que je n'avais pas envie de te faire du mal. » Son regard se darda dans celui de Marisol. « Pendant six mois, j'ai dû faire face à des sentiments que je ne connaissais pas, qui m'ont handicapés au quotidien et qui m'ont rendu la vie impossible. Lorsque j'avais accepté le lien, je l'avais fait en sachant que tu serais là si ce genre de situation se présentait. »

Mais elle ne l'avait pas été. Il n'entra pas dans les détails, songeant qu'elle était assez maligne pour comprendre où il voulait en venir. Il avait dû apprendre en quelques mois ce qu'un humain normal apprenait de sa naissance à sa mort. Il avait juste trente-sept ans de retard... Un léger froncement de sourcils apparut sur le visage de l'Officier qui reprit une nouvelle fois la parole.

« Et puis tu t'es réveillée, j'étais partagé entre la joie et l'envie de tout arrêter. Le négatif m'avait trop envahi, je n'étais plus sûr que le jeu en vaille vraiment la chandelle. J'ai essayé de t'expliquer ce que je ressentais alors que je ne le comprends pas moi-même, et toi la seule chose que tu as trouvé à faire, c'est de m'accuser d'être comme ton ex et comme tous ces gens qui voulaient te modeler et te forcer la main. » Le ton se fit plus rude, un peu amer. « Si te comportes comme si tu pensais que je suis comme n'importe quel homme de ton entourage. Mais ce n'est pas le cas, et tu as signé pour ça, je ne t'ai rien caché avant que nous ne nous rapprochions. » Il marqua une pause de quelques secondes avant de conclure. « Alors, oui, tu as raté le coche, et c'était bel et bien de ta faute. »

Elle était pleinement consciente et réveillée lorsqu'elle avait prononcé les mots qui l'avaient braqué. Il ignorait si la situation était encore rattrapable ou non, mais une chose était certaine : la suite de leur relation allait dépendre de la réaction de Marisol à ce petit monologue inhabituellement sincère pour un menteur invétéré.
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Rammstein



Dim 3 Avr 2022 - 12:43 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Le silence qui s’étira momentanément entre Marisol et Renan s’avéra profondément inconfortable pour l’Espagnole. Elle se demandait s’il cherchait une façon polie de l’éconduire. Mais l’homme finit par reprendre la parole. Ses premiers mots attirèrent une grimace sur le visage de la caporale. Ce n’était jamais agréable de l’entendre dire qu’il aurait pu la tuer, qu’il avait tout d’un foutu sociopathe… Et qu’il avait réussi à s’avérer attirant pour elle. Marisol n’avait jamais eu envie d’être le genre de femmes à s’enticher d’un type dangereux. Ni le genre à laisser le dit type se débarrasser de son gamin sans rien faire, pour ce que ça valait.

Au moins, cela avait le mérite d’être honnête. Le savoir et se l’entendre dire était tout de même deux choses très différentes. Une bonne chose qu’aucune réponse ne soit attendue pour l’instant. De toute façon, la suite n’était pas beaucoup plus réjouissante, même si quelque part, Marisol était… Rassurée de savoir qu’il avait été au moins un peu atteint par son état de santé. Il avait eu peur, avait ressenti des choses qu’il n’avait jamais été en mesure de comprendre. Rien de plus humain.

Ce qui était étrange à imaginer concernant le français. Mais sa dernière phrase lui fit lever les yeux au ciel. Ouvertement. Sans plus se gêner, Marisol tira l’une des chaises les plus proches et se laissa tomber dessus. Oui, elle était encore douloureuse par moment, et donc ? Il était temps de se montrer un petit peu moins tête de mule et un peu plus raisonnable. D’après ses médecins, cela ne pouvait que l’aider à guérir - l’évidence même, mais on le lui avait un tout petit peu répété avant qu’elle ne l’accepte.

« Madre de Dios, cabrón. Tu m’as littéralement dit que tu étais en colère contre moi parce que c’était ma faute si j’étais dans ce métier. T’as pas idée du nombre de fois où j’ai entendu ça, et ouais, ça m’a énervée. Je suis humaine, je ressens des trucs, et parfois, on croit qu’on peut supporter les risques et ça s’avère faux. Ça aurait pu être ton cas. Je m’y attendais pas venant de toi, et c’est pour ça que j’ai réagi aussi vivement. Ça m’a fait mal d’imaginer que toi tu puisses tomber là dedans aussi. Fais moi un procès si tu veux. »

Marisol passa une main sur son visage et esquissa un léger sourire. Elle n’était pas spécialement énervée. Plus vraiment. Elle avait juste envie de savoir ce qu’elle pouvait espérer de lui, d’eux deux.

« Je suis désolée si ça t’a… Blessé, ou quoi que ce soit. J’étais peut-être consciente, mais je n’étais pas dans mon état normal, et en plus de ça… Renan, j’ai un caractère… Affirmé. Je parle et je réfléchis après à ce que j’ai dit, je m’emporte, et j’essaie vraiment de valoir mieux que ça au quotidien, mais ça m’arrive de déraper. J’espère juste que tu es capable d’accepter que j’ai aussi droit à l’erreur. Comme j’accepte que tu ne voulais pas sciemment me blesser quand t’as parlé. Et que tu l’as quand même fait. »

L’agent de l’UNISON marqua une légère pause, les yeux baissés sur ses mains. C’était un peu gênant de continuer. Elle n’avait pas l’habitude de faire étalage de ses sentiments, en réalité. Elle n’en avait jamais trop pris le temps.

« Ressentir, c’est complexe. Avoir… Des sentiments pour quelqu’un, avoir peur pour les gens qui nous entourent, ça peut devenir étouffant, mais on apprend à faire avec. Ceci étant, je ne veux pas te garder en otage s’il m’arrive quelque chose, alors j’ai… Pris mes dispositions depuis mon réveil. J’ai vérifié auprès d’un de mes contacts et un mage assez entraîné pourrait très bien rompre le lien sans que mon accord ne soit nécessaire. Tu dois bien avoir quelqu’un dans tes propres relations en qui tu aies confiance pour ça, mais sinon, je m’arrangerai pour laisser des consignes précises à quelqu’un. Tu n’aurais même pas forcément besoin d’être là. Ce sera juste à toi de choisir ce que tu veux faire. »

Marisol releva les yeux vers le visage de Renan. Elle l’avait évité pendant un temps, un peu hésitante. Elle n’avait rien à cacher, mais elle n’avait pas envie de vivre un énième rejet et de le lire dans son regard.

« Et de toute façon, je ne cours aucun risque pour l’instant. Je suis écartée du service jusqu’à nouvel ordre. »

Logique, mais blessant quoi qu’il en soit. L’Espagnole détestait l’inaction.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 3 Avr 2022 - 20:24 Message

Super-Vilain Indépendant
Super-Vilain Indépendant
Réputation Civile
God must hate me — Renan Rang
34Masculin27/09/198805/01/201360152138Logan Marshall-GreenMoi (kit) ; Noélie (rang)Adrian, Mikhaïl et Hakon37 ansDivorcé, un enfantLaveur de vitresNiveau 0Niveau 1Secrète1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts, légère barbe. Quelques tatouages..
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Diminution des besoins
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

RP : 3/3 (fermé)
Réputation Héroïque
God must hate me — Renan Rang
34Masculin27/09/198805/01/201360152138Logan Marshall-GreenMoi (kit) ; Noélie (rang)Adrian, Mikhaïl et Hakon37 ansDivorcé, un enfantLaveur de vitresNiveau 0Niveau 1Secrète1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts, légère barbe. Quelques tatouages..
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Diminution des besoins
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

RP : 3/3 (fermé)
Identité
God must hate me — Renan Rang
34Masculin27/09/198805/01/201360152138Logan Marshall-GreenMoi (kit) ; Noélie (rang)Adrian, Mikhaïl et Hakon37 ansDivorcé, un enfantLaveur de vitresNiveau 0Niveau 1Secrète1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts, légère barbe. Quelques tatouages..
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Diminution des besoins
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

RP : 3/3 (fermé)

Renan Le Guerec
Super-Vilain Indépendant

Personnage
God must hate me — Renan Rang

ϟ Âge : 34
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 6015
ϟ Nombre de Messages RP : 2138
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian, Mikhaïl et Hakon
ϟ Âge du Personnage : 37 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 1 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts, légère barbe. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Diminution des besoins
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 3/3 (fermé)
Joueur
God must hate me — Renan Rang

ϟ Âge : 34
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 6015
ϟ Nombre de Messages RP : 2138
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian, Mikhaïl et Hakon
ϟ Âge du Personnage : 37 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 1 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts, légère barbe. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Diminution des besoins
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 3/3 (fermé)
Voir Marisol lever les yeux au ciel irrita un peu Renan, mais il s'efforça de ne pas laisser ses sentiments habituels prendre le dessus. Il interprétait cela comme une envie de se moquer de lui, mais ce n'était peut-être qu'une technique pour détendre l'atmosphère, il n'en savait rien. Les lèvres scellées, il écouta Marisol répondre, même si sa première réplique ne les avança pas vraiment. Il avait bien compris qu'elle avait mal interprété ses paroles, mais était-ce de sa faute s'il n'arrivait pas à mettre des mots sur ces sentiments qu'il ne connaissait pas ? Considérant qu'il était dans son bon droit, le Français ne se dérida pas et conserva son expression neutre alors qu'elle poursuivait d'une manière qui ne l'aidait pas à savoir ce qu'elle avait en tête. Il resta silencieux jusqu'à ce qu'elle lui avoue avoir été retirée du service actif, ce qui était parfaitement normal selon lui.

« Ne sois pas aussi déçue, tu ne serais pas à ta place sur le terrain pour le moment. Ça te laissera le temps de te remettre d'aplomb, vois ça comme une chance d'améliorer tes capacités et de surpasser celle que tu étais avant. »

Même s'ils pouvaient avoir l'air rassurants et affectueux, ces mots représentaient simplement la pensée cartésienne d'un homme habitué à gérer des équipes. Il soupira légèrement avant de reprendre la parole d'un ton un peu moins distant, même s'il restait encore contrarié.

« J'apprécie l'attention pour le lien. Ça m'ôtera une épine du pied si nous devions nous retrouver une nouvelle fois dans cette situation. » Il laissa passer un instant de silence avant de poursuivre. « À l'heure actuelle, je ne peux pas te promettre de faire des efforts pour garder notre lien si tu devais à nouveau être... absente durant quelque temps. Je n'aurais peut-être pas tenu très longtemps encore si tu ne t'étais pas réveillée. Je préfère être honnête. »

Le lien avait beau exister et être encore présent, il avait été pas mal voilé par la contrariété grandissante de l'Officier de la Pénombre. Il allait avoir besoin d'un peu de temps avant que le négatif ne recule au profit des bons côtés... enfin... encore fallait-il qu'ils réussissent à créer quelque chose de positif ! La situation était tendue et il y avait une forme de gêne entre eux, Renan le sentait bien, mais c'était normal après plus de six mois sans contact, non ? Surtout que leur relation n'en était qu'aux balbutiements lorsqu'elle était tombée dans le coma.

« J'ignore si tu m'as blessé, je sais juste que je n'ai pas apprécié tes accusations. J'admets que j'ai maladroitement présenté la situation, mais comme je viens de te l'expliquer, je ne suis pas habitué à partager ce genre de ressenti. » Un soupir lui échappa. « Je sais que tu as un caractère affirmé, c'est ce que j'apprécie chez toi, mais il faut aussi que tu comprennes que pour moi, les mots sont des armes. Si tu veux que nous puissions construire quelque chose, il va aussi falloir que tu y mettes du tien et que tu réfléchisses avant de parler. Je ne te demande pas de bannir ton sang chaud, mais de le tempérer. Et moi aussi je ferai des efforts de mon côté bien entendu. »

Il émettait l'idée qu'ils puissent continuer leur relation, mais avait parfaitement conscience du fait que rien n'était encore joué. Ça allait dépendre de beaucoup de choses, et mieux valait que la jeune femme en ait pleinement conscience. Après un ultime silence, Renan conclut :

« Pour le moment, notre relation m'inspire des sentiments négatifs. J'ignore si nous pourrons chasser cette négativité ou si nous en sommes à un point de non-retour. Tu vas déjà devoir te concentrer sur ta remise en forme, alors j'ignore si tu auras du temps et de l'énergie à consacrer à cette histoire. »

Il lui laissait donc le choix. Renan s'y plierait, quel qu'il soit. Il se consolait en se disant que si Marisol souhaitait briser le lien, ses sentiments de déception et de tristesse s'envoleraient en même temps que la magie qui les liait. Pas de regrets à avoir donc, pas bien longtemps du moins.
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Rammstein



Lun 4 Avr 2022 - 22:30 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Marisol jeta un regard étrange à Renan. Perplexe, en fait. Parce qu’elle ne savait pas si ces mots avaient vocation à la rassurer, l’encourager, ou s’il se montrait juste parfaitement logique. Un sourire hésitant finit par étirer ses lèvres. Elle n’était pas vraiment sûre de pouvoir voir les choses de la même façon, car à défaut de pouvoir fonder une famille, elle avait bâti une part entière de son identité sur son métier et la certitude réconfortante d’être utile à la société, un rempart face au danger. Etre privée de cela, c’était être coupée d’une partie d’elle-même. Mais peu importait.

« J’imagine que tu as raison » lâcha l’Espagnole dans un souffle.

Elle ne tenait pas particulièrement à faire étalage du… Manque, sans doute, que cela lui faisait ressentir. De toute façon, ce n’était pas le sujet principal du jour. Marisol fit un léger signe de tête à Renan lorsqu’il évoqua leur lien et les dispositions qu’elle avait prise. Un de rien informulé, associé à un haussement d’épaules un peu plus tard lorsqu’il avoua qu’il n’aurait peut-être pas persisté encore longtemps sans son réveil.

« Compréhensible. »

Quoiqu’elle en pense par ailleurs, ça l’était. L’agent de l’UNISON n’aurait pas souhaité que ses proches s’accrochent à un espoir futile si elle était restée dans le coma. Tout le monde savait que plus la durée de celui-ci s’allongeait, plus faibles étaient les chances de voir le patient se réveiller un jour. Marisol n’attendait de personne qu’il vive suspendu à une possibilité infime. La quarantenaire se laissa aller contre le dos de la chaise, la tête en arrière et les yeux levés au plafond tandis qu’elle réfléchissait à ce que tout ça pouvait vouloir dire.

Difficile de répondre à des peut-être ou des on verra bien. Cette fois, elle fut celle qui laissa le silence s’installer, avant de reporter finalement ses yeux sombres sur le visage familier de Renan. Quand elle le voyait, tout un tas de réactions dues au lien qu’ils partageaient secouait un coeur encore à demi endormi.

« Je ferais des efforts tant que tu en feras autant. Les mots sont des armes pour tout le monde, tu sais ? Ce que tu m’as dit, ça m’a tourné et retourné dans la tête depuis. Je ne te promets pas de toujours y arriver, mais j’essaierai du mieux que je peux. Je sais juste que je n’ai pas envie… On n’a même pas pu se laisser une chance. Je n’ai pas envie de vivre avec des regrets et des et si plein la tête, Renan. Et je suis sur le banc de touche. A part ma rééducation, je n’ai rien d’autre à gérer. Je peux me permettre de gérer une… Notre relation. »

L’Espagnole pinça les lèvres.

« Une partie de moi a l’impression d’être toujours dans ce lit, à moitié morte. Comme si… Mes émotions ne s’étaient pas entièrement réveillées, comme si ma vie était toujours entre parenthèses, et j’en ai assez de ça. Je veux vivre pour de bon. Sans me cacher derrière… Ma religion, mon métier, mes obligations, peu importe. Je veux vivre vraiment. J’ai passé des années à tout sacrifier pour ce que je suis et pour Dieu, et j’en ai assez. Toi et moi, c’est aussi une façon d’avancer. »

Elle n’arrivait pas à sourire. Le sujet était sérieux, pour elle. Sans doute que pour Renan aussi.

« Et si ça ne fonctionne pas, au moins, on pourra savoir qu’on a essayé. Baisser les bras, c’est pas mon style, au cas où tu n’avais pas remarqué. »

Un léger rire lui échappa. Malgré tout, malgré ce qu’elle avait vécu, Marisol glissait avec facilité vers cette façon qu’elle avait de s’accrocher à des choses plus positives. Un exercice plus complexe depuis quelques années, mais avec lequel elle avait envie de renouer. Elle avait une nouvelle chance, et une envie de ne pas la gâcher.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 5 Avr 2022 - 10:43 Message

Super-Vilain Indépendant
Super-Vilain Indépendant
Réputation Civile
God must hate me — Renan Rang
34Masculin27/09/198805/01/201360152138Logan Marshall-GreenMoi (kit) ; Noélie (rang)Adrian, Mikhaïl et Hakon37 ansDivorcé, un enfantLaveur de vitresNiveau 0Niveau 1Secrète1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts, légère barbe. Quelques tatouages..
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Diminution des besoins
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

RP : 3/3 (fermé)
Réputation Héroïque
God must hate me — Renan Rang
34Masculin27/09/198805/01/201360152138Logan Marshall-GreenMoi (kit) ; Noélie (rang)Adrian, Mikhaïl et Hakon37 ansDivorcé, un enfantLaveur de vitresNiveau 0Niveau 1Secrète1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts, légère barbe. Quelques tatouages..
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Diminution des besoins
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

RP : 3/3 (fermé)
Identité
God must hate me — Renan Rang
34Masculin27/09/198805/01/201360152138Logan Marshall-GreenMoi (kit) ; Noélie (rang)Adrian, Mikhaïl et Hakon37 ansDivorcé, un enfantLaveur de vitresNiveau 0Niveau 1Secrète1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts, légère barbe. Quelques tatouages..
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Diminution des besoins
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

RP : 3/3 (fermé)

Renan Le Guerec
Super-Vilain Indépendant

Personnage
God must hate me — Renan Rang

ϟ Âge : 34
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 6015
ϟ Nombre de Messages RP : 2138
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian, Mikhaïl et Hakon
ϟ Âge du Personnage : 37 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 1 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts, légère barbe. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Diminution des besoins
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 3/3 (fermé)
Joueur
God must hate me — Renan Rang

ϟ Âge : 34
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 6015
ϟ Nombre de Messages RP : 2138
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian, Mikhaïl et Hakon
ϟ Âge du Personnage : 37 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 1 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts, légère barbe. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Diminution des besoins
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 3/3 (fermé)
S'il comprenait la notion de ne pas vouloir ressentir de regrets, Renan se demandait tout de même s'il était bien prudent d'insister lorsque le sort semblait s'acharner contre eux. Oh, il n'était pas du genre à croire au destin ou à ce genre de choses, il se considérait d'ailleurs comme seul maître de son univers, mais cela ne l'empêchait pas de parfois s'interroger. Un léger soupir lui échappa alors qu'il observait la jeune femme qui parlait et exprimait ce qu'elle avait sur le cœur. C'était assez étrange. Il sentait leur lien fluctuer et passait parfois d'une forme d'affection à une lassitude, voire à un mépris en la voyant se dévoiler aussi intimement. C'était déstabilisant, et ça ne l'aidait pas à se fixer sur ce qu'il aurait dû ressentir pour elle. Il était amusant de constater qu'il avait toujours été capable de feindre parfaitement une relation amoureux, ou même amicale, et que maintenant qu'il était réellement dedans, la situation lui échappait. Enfin amusant, plutôt contrariant.

Les lèvres scellées, le trentenaire finit par hocher la tête lorsque la jeune femme lui disait qu'il valait mieux tenter le coup et voir comment les choses se passeraient. Si ça tombait à l'eau... tant pis. Renan savait qu'il ne ressentirait pas de regrets ni de déception, car la fin de leur relation signifierait aussi la fin de leur lien et donc de ses sentiments négatifs. Il se sentait toujours un peu amer, mais considéra que c'était probablement normal. Après six mois à attendre en vain et plusieurs semaines à se questionner sur ce que ce réveil signifiait, il avait davantage ressenti d'émotions négatives et baignait donc en plein dedans. Soupirant une dernière fois, le trentenaire se redressa, s'éloignant de la table contre laquelle il était appuyé précédemment.

« Moi non plus je ne baisse pas les bras. Mais je reste quelqu'un de pragmatique, et je sais lorsque les frais deviennent plus importants que ce que ça peut rapporter. Cependant, je crois que tu as raison : mieux vaut tenter de voir ce que ça va donner et arrêter si ça ne sert à rien. Je crois que nous sommes assez éveillés pour ouvrir les yeux si on s'échine en vain. »

Il pouvait donner l'impression d'être défaitiste, mais préférait simplement aborder le point le plus négatif. Si jamais ça réussissait... tant mieux. Ils se réjouiraient tous les deux, et voilà ! Mais si ça échouait, ils n'auraient pas à regretter d'avoir imaginé le meilleur pour ne jamais le voir. C'était peut-être un peu pessimiste comme manière de faire, mais le trentenaire préférait imaginer le pire pour se réjouir du meilleur une fois qu'il était arrivé. Ça évitait généralement pas mal de désillusions, et ça ne l'empêchait pas de toujours tenter le coup.

Son regard se posa sur le visage de la jeune femme.

« Je propose que nous nous revoyions comme des amis, que nous passions simplement du temps ensemble, sans aucune pression, et que vous voyions ce que ça donnera. Si on y réfléchit bien, c'est un peu comme si on recommençait quelque chose, alors autant faire fi du passé et se concentrer sur la suite. » Il marqua une pause avant de poursuivre. « Il se pourra que je sois un peu distant au début. Je ressens encore une sorte de... négativité, et je vais avoir besoin d'un peu de temps pour m'en débarrasser. Ce n'est pas dirigé contre toi, ne penses pas que je te rejette ou que je fais preuve d'un manque d'intérêt. C'est juste mon caractère. J'ai tendance à mal vivre les déceptions, surtout lorsque les choses se présentaient bien juste avant. Les imprévus m'irritent souvent, mais je travaille là-dessus. »

Se voir en tant qu'amis, et rien de plus, allait sans doute lui permettre de prendre un peu de recul et de ne pas se mettre de pression. Le Français se rendait compte que c'était sans doute ce qui l'avait autant irrité dans cette histoire. Lorsque Marisol était clouée au lit, il s'était interdit ne serait-ce que de flirter avec une autre femme, parce qu'il aurait eu l'impression de la trahir et de ne pas être digne d'elle. Ne pas avoir l'étiquette « homme infidèle » le soulagerait sincèrement, bien qu'il n'avait pas l'intention d'aller voir ailleurs pour autant. Parfois, avoir l'interdiction de faire quelque chose suffisait à vous donner l'impression d'être jugé. Évidemment, il ne comptait pas exprimer ça à voix haute, ne tenant pas à ce que la jeune femme s'imagine qu'il voulait jouer double jeu avec elle.

Renan finit par jeter un coup d’œil à sa montre avant de reprendre la parole.

« Et je ne t'ai pas menti en disant que je dois préparer le sac de Gwendal, alors si tu veux continuer à discuter, il va falloir me suivre dans sa chambre. »

Laquelle se situait à côté du hall d'entrée. Ce n'était pas une grande distance, Marisol pourrait bien la parcourir, même dans son état, non ? Sauf si la question de leur avenir commun était réglée.
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Rammstein



Jeu 7 Avr 2022 - 23:18 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Le pragmatisme de Renan était peut-être précisément la chose qui heurtait le plus les sentiments de Marisol à cet instant. Elle le connaissait, savait qui elle avait laissé entrer dans sa vie avec ce lien, mais à ce moment précis, alors qu’elle aurait rêvé d’un retour à une vie normale, toute cette négativité lui donnait l’impression d’être une idiote finie. Sa déception était bien réelle, mais l’Espagnole acquiesça pourtant d’un léger signe de tête. Elle n’avait pas envie de voir tout en noir comme il semblait le faire.

Et pourtant, sa réponse la fit douter un peu du bien fondé de sa décision. Un instant vertigineux durant lequel elle n’eut qu’une envie, celle de se lever et de quitter les lieux. Comme si avoir été privé de six mois - et même plus - de sa vie n’était apparemment pas suffisant, il fallait encore que ses proches la punissent pour ce qu’elle leur avait fait ressentir.

C’était peut-être son caractère qui parlait, mais ça ne rendait pas les choses plus justes pour elle. La mine un peu assombrie, Marisol se releva pourtant pour lui emboîter le pas vers sa chambre en tentant de chasser le négatif pour s’accrocher au positif. A savoir qu’il n’avait pas décidé de la mettre à la porte ou de la rejeter. Sa jambe la lançait un peu, mais elle ne le montra pas le moins du monde. Ce n’était de toute façon pas grand-chose en regard de ce qu’elle avait déjà vécu. L’agent de l’UNISON s’arrêta à l’entrée de la pièce, s’appuyant contre le cadre de la porte avec un petit soupir.

« Je n’ai pas vraiment envie de toi comme un ami, dit-elle à mi-voix, avec son honnêteté coutumière, avant de hausser légèrement les épaules. Mais si c’est ce dont tu as besoin, je ne vais pas brusquer les choses. Pense juste à me prévenir si c’est… Trop pour toi. Je n’ai vraiment pas envie de me faire des illusions. »

Il y avait une limite à ce que l’Espagnole était capable d’encaisser. La vie était faite d’une succession d’échecs et de réussites, certes, mais les échecs tendaient à s’accumuler et elle en venait à douter d’elle-même. A cette seconde, l’intensité des émotions qu’elle ressentait à cause du lien la noyait presque sous l’incertitude, le manque et la tristesse. Sans sa force de caractère, Marisol n’aurait pas pu faire bonne figure. Elle s’y efforçait par fierté, essentiellement. Stupide, mais vrai.

« Gwendal va bien, alors ? Il a dû changer, depuis la dernière fois. »

Les enfants évoluaient si vite, après tout.

« Je peux peut-être t’aider à quelque chose ? Je n’aime pas vraiment rester les bras croisés. »

Et Dieu savait qu’elle passait beaucoup trop de temps les bras croisés ces derniers temps. Parce qu’elle était ce qu’elle était, la caporale conjura un sourire sur ses lèvres. Malgré ses sentiments en demi-teinte, celui-ci était tout à fait sincère.

« On risque d’avoir du mal à s’occuper ensemble, cette fois-ci, ajouta-t-elle d’un ton léger. Je suis privée de sorties pour le moment. »

Un léger rire échappa à l’Espagnole. Renan et elle avaient passé un certain temps à faire du sport lorsqu’ils étaient ensembles, après tout. Marisol pourrait randonner de nouveau, mais ce ne serait pas pour tout de suite.
 
Revenir en haut Aller en bas

 
God must hate me — Renan
 
Page 1 sur 1Revenir en haut 
God must hate me — Renan Forum_6God must hate me — Renan Forum_8


God must hate me — Renan Forum_1God must hate me — Renan Forum_3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
God must hate me — Renan Forum_6God must hate me — Renan Forum_8

Sauter vers:  
Prédéfinis


Scénarios


Postes à pourvoir


Préliens
Nos voisins
      
      
      
      
Le saviez-vous ?