Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility
La charité est souvent un fruit de l'orgueil ◊ Katrijn van Alderwerelt Bouton_off
AccueilDernières imagesFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Logo de la barre de navigation

La charité est souvent un fruit de l'orgueil ◊ Katrijn van Alderwerelt Forum_1La charité est souvent un fruit de l'orgueil ◊ Katrijn van Alderwerelt Forum_3
 

La charité est souvent un fruit de l'orgueil ◊ Katrijn van Alderwerelt

 
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 5 Déc 2021 - 19:35 Message

Civil Neutre
Civil Neutre
Réputation Civile
La charité est souvent un fruit de l'orgueil ◊ Katrijn van Alderwerelt Img_ma1030Féminin27/08/199228/06/20211381602Ben BarnesInaAleck Lockwood38 ansCélibataireMédecin et psychiatre Hôpital psychiatrique de la Providence (responsable métahumain et enfance)Niveau 2Niveau 2Secrète 1m90, silhouette musclé (entretenu), yeux noir profond, brun, porte une barbe taillée et nette courte. (cf avatar).
Accent anglais - voix de ténor
Possède un bracelet d'opale (cadeau d'Elena) - téléportation chez lui
-une chevalière avec un symbole de sa famille une sorte de lion et des triangles
-Une montre de luxe avec un pouvoir de glace dedans
Pour en savoir plus

Toujours habillé très classe dans un costume, ou avec sa blouse de médecin.
Des cicatrices sur les côtes
Tatouage sur le bras droit représentant de la fumée et écrit dans sa langue l’Abgal le nom de l’esprit entremêlé du sien, cela donnerait si on traduit : “Ailaslan”.
Allergique au lactose
Phobique des sauterelles et yeux de chèvres/moutons
Vie avec Abigaël Prescott qui se fait passé pour sa cousine
Mage des ombres (Ebenomagicien) / influence de l’esprit
Pour en savoir plus
L'identité de l'ombre
Un lien des ténébres
TEL
Journal des ombres
Exploits du chaos
Consultations (RP)
Les ombres en collections
Réputation Héroïque
La charité est souvent un fruit de l'orgueil ◊ Katrijn van Alderwerelt Img_ma1030Féminin27/08/199228/06/20211381602Ben BarnesInaAleck Lockwood38 ansCélibataireMédecin et psychiatre Hôpital psychiatrique de la Providence (responsable métahumain et enfance)Niveau 2Niveau 2Secrète 1m90, silhouette musclé (entretenu), yeux noir profond, brun, porte une barbe taillée et nette courte. (cf avatar).
Accent anglais - voix de ténor
Possède un bracelet d'opale (cadeau d'Elena) - téléportation chez lui
-une chevalière avec un symbole de sa famille une sorte de lion et des triangles
-Une montre de luxe avec un pouvoir de glace dedans
Pour en savoir plus

Toujours habillé très classe dans un costume, ou avec sa blouse de médecin.
Des cicatrices sur les côtes
Tatouage sur le bras droit représentant de la fumée et écrit dans sa langue l’Abgal le nom de l’esprit entremêlé du sien, cela donnerait si on traduit : “Ailaslan”.
Allergique au lactose
Phobique des sauterelles et yeux de chèvres/moutons
Vie avec Abigaël Prescott qui se fait passé pour sa cousine
Mage des ombres (Ebenomagicien) / influence de l’esprit
Pour en savoir plus
L'identité de l'ombre
Un lien des ténébres
TEL
Journal des ombres
Exploits du chaos
Consultations (RP)
Les ombres en collections
Identité
La charité est souvent un fruit de l'orgueil ◊ Katrijn van Alderwerelt Img_ma1030Féminin27/08/199228/06/20211381602Ben BarnesInaAleck Lockwood38 ansCélibataireMédecin et psychiatre Hôpital psychiatrique de la Providence (responsable métahumain et enfance)Niveau 2Niveau 2Secrète 1m90, silhouette musclé (entretenu), yeux noir profond, brun, porte une barbe taillée et nette courte. (cf avatar).
Accent anglais - voix de ténor
Possède un bracelet d'opale (cadeau d'Elena) - téléportation chez lui
-une chevalière avec un symbole de sa famille une sorte de lion et des triangles
-Une montre de luxe avec un pouvoir de glace dedans
Pour en savoir plus

Toujours habillé très classe dans un costume, ou avec sa blouse de médecin.
Des cicatrices sur les côtes
Tatouage sur le bras droit représentant de la fumée et écrit dans sa langue l’Abgal le nom de l’esprit entremêlé du sien, cela donnerait si on traduit : “Ailaslan”.
Allergique au lactose
Phobique des sauterelles et yeux de chèvres/moutons
Vie avec Abigaël Prescott qui se fait passé pour sa cousine
Mage des ombres (Ebenomagicien) / influence de l’esprit
Pour en savoir plus
L'identité de l'ombre
Un lien des ténébres
TEL
Journal des ombres
Exploits du chaos
Consultations (RP)
Les ombres en collections

Arslan Ainsworth
Civil Neutre

Personnage
La charité est souvent un fruit de l'orgueil ◊ Katrijn van Alderwerelt Img_ma10
ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 27/08/1992
ϟ Arrivée à Star City : 28/06/2021
ϟ Nombre de Messages : 1381
ϟ Nombre de Messages RP : 602
ϟ Célébrité : Ben Barnes
ϟ Crédits : Ina
ϟ Doublons : Aleck Lockwood
ϟ Âge du Personnage : 38 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Médecin et psychiatre Hôpital psychiatrique de la Providence (responsable métahumain et enfance)
ϟ Réputation Civile : Niveau 2 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 2 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : 1m90, silhouette musclé (entretenu), yeux noir profond, brun, porte une barbe taillée et nette courte. (cf avatar).
Accent anglais - voix de ténor
Possède un bracelet d'opale (cadeau d'Elena) - téléportation chez lui
-une chevalière avec un symbole de sa famille une sorte de lion et des triangles
-Une montre de luxe avec un pouvoir de glace dedans
Pour en savoir plus

Toujours habillé très classe dans un costume, ou avec sa blouse de médecin.
Des cicatrices sur les côtes
Tatouage sur le bras droit représentant de la fumée et écrit dans sa langue l’Abgal le nom de l’esprit entremêlé du sien, cela donnerait si on traduit : “Ailaslan”.
Allergique au lactose
Phobique des sauterelles et yeux de chèvres/moutons
Vie avec Abigaël Prescott qui se fait passé pour sa cousine
ϟ Pouvoirs : Mage des ombres (Ebenomagicien) / influence de l’esprit
Pour en savoir plus

ϟ Liens Rapides : L'identité de l'ombre
Un lien des ténébres
TEL
Journal des ombres
Exploits du chaos
Consultations (RP)
Les ombres en collections
Joueur
La charité est souvent un fruit de l'orgueil ◊ Katrijn van Alderwerelt Img_ma10
ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 27/08/1992
ϟ Arrivée à Star City : 28/06/2021
ϟ Nombre de Messages : 1381
ϟ Nombre de Messages RP : 602
ϟ Célébrité : Ben Barnes
ϟ Crédits : Ina
ϟ Doublons : Aleck Lockwood
ϟ Âge du Personnage : 38 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Médecin et psychiatre Hôpital psychiatrique de la Providence (responsable métahumain et enfance)
ϟ Réputation Civile : Niveau 2 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 2 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : 1m90, silhouette musclé (entretenu), yeux noir profond, brun, porte une barbe taillée et nette courte. (cf avatar).
Accent anglais - voix de ténor
Possède un bracelet d'opale (cadeau d'Elena) - téléportation chez lui
-une chevalière avec un symbole de sa famille une sorte de lion et des triangles
-Une montre de luxe avec un pouvoir de glace dedans
Pour en savoir plus

Toujours habillé très classe dans un costume, ou avec sa blouse de médecin.
Des cicatrices sur les côtes
Tatouage sur le bras droit représentant de la fumée et écrit dans sa langue l’Abgal le nom de l’esprit entremêlé du sien, cela donnerait si on traduit : “Ailaslan”.
Allergique au lactose
Phobique des sauterelles et yeux de chèvres/moutons
Vie avec Abigaël Prescott qui se fait passé pour sa cousine
ϟ Pouvoirs : Mage des ombres (Ebenomagicien) / influence de l’esprit
Pour en savoir plus

ϟ Liens Rapides : L'identité de l'ombre
Un lien des ténébres
TEL
Journal des ombres
Exploits du chaos
Consultations (RP)
Les ombres en collections
La charité est souvent un fruit de l'orgueil


06 décembre 2021

« Alors tu en penses quoi ? » le docteur Ellis me coupa dans ma lecture de son discours. Je lui avais fait refaire deux fois déjà, certes les premières versions auraient amplement fait l’affaire si on aime s émettre au même niveau que la médiocrité commune, témoins elle désirait vraiment toucher son assemblée… ou bien attirer le regard de l’homme qui l’aidait à financer cette sauterie, un sénateur ? L’un comme l’autre, elle était aux troisièmes essais.

« De ? »
« Oh Arslan ! Mon discours voyons ! . » elle m’offrit un air courroucé avant de se radoucir voyant bien que je la taquinai.
« Je pensais que ce furent les notes du personnel écrite par Flora. »

Toujours aussi sérieux, l’humour anglais avait le don de déstabiliser les Américains, chose parfaitement distrayante !

« Sérieusement ? Si encore pas à la hauteur ? »

Je la sentais découragée, elle avait de quoi ! Je fus presque tentée de lui envoyer son discours afin de voir la quatrième version, cependant ça serait vache, la seconde avait déjà été refusée pour ce motif. Je ricanai amuser de la faire tourner en bourrique.

« Non, c’est parfait ainsi. »

« Ah ! Mais tu m’as fait peur ! Vraiment Arslan ! » dit-elle dans une fausse réprimande avant de ricaner à son tour, elle se mettait une trop grosse pression. « Bon. Tu viens demain soir et tu vas nous faire un petit discours sur le dédoublement de personnalité chez les supers vilains ! »

« N’est -il pas un peu tard, de me demander si je suis libre ? » un instant je crus qu’elle n’allait jamais me demander, elle me parlait de son événements depuis deux semaines non stop, tout en m’incluant dans la plupart des choses. Le discours, je l’avais déjà, ça ne serait pas bien compliqué comme exercice. En tout cas, je lui fis un rictus amusé, me doutant qu’elle s’y prît à la dernière minute de peur que je refuse… Il faut dire que j’appréciais moyennement l’accompagnement des VIP auprès des enfants, alors dans une soirée entière, elle s’était sûrement imaginée que j’allais manger quelques petites politiciennes avec la sauce cocktail !

« Non, je me suis renseignée déjà ! Tu passes me chercher ? »
« 19 heures avec une boîte d’anxiolytique. »
« Quel galant homme ! Et tu es … bon comme toujours polie, mais tu ne mords personne ! » la jeune femme me fit un rictus et disparue dans son bureau.
« Et j’aurais donc mangé à main faim avant ! » fis-je avec ironie. Oui tout allait être parfait !

Un bal de charité ? Pourquoi pas l’idée n’était pas mauvaise après tout… l’hôpital avait besoin de financements surtout pour sécuriser les zones les plus complexes contenant des méta-humaines. C’est bien beau de pouvoir proposer des soins, mais pouvoir et soucis mentaux, ne font généralement pas bon ménage et si on veut éviter de voir débarquer l’UNISON (déjà qu’on les voyaient régulièrement, même si nous avons un groupe de sécurité à part) tous les quatre matins… investir dans les dernières technologies de sécurisation comme dans les prisons était une bonne chose ! Une très bonne ! Si nous pouvions récolter suffisamment pour cela ainsi qu’acheter quelques instruments de musique pour les enfants ça serait parfait. Et vu la liste que m’avait tendue le docteur Ellis, je dois dire qu'elle avait eu envie d’inviter tout le gratin de la ville ! Un bon nombre d’élus, de politiciens, des célébrités héroïques ou bien civiles… il allait avoir l’équivalent d’un petit PIB dans une salle festive !

Ce genre de réjouissances ne me dérange pas le moins du monde, étant issu de la classe dirigeante de mon monde, je suis parfaitement à l’aise. En revanche, je ne peux m’empêcher d’y trouver une forme d’hypocrisie latente. Ces gens n’en avaient strictement rien à faire de l’hôpital ou même des patients, ils seront là pour leur quotte, grappiller des points (Comme le font beaucoup en venant voir les enfants, car des enfants normaux, ça rapporte des points d’empathie, mais des enfants souffrant de maladies mentales ou de dépressions... c’est un peu le saint Graal !), pour parler affaires, rapporter de nouveaux liens, faire de nouvelles alliances ou bien pour manigancer contre des concurrents. Bref, le jeu typique des relations et intrigues de la haute société ! Et il serait intéressant de s’y frotter un peu.


L’hôpital avait été bâti en premier lieu dans une ancienne résidence des White, un grand château ancien avec son charme et ses grands espaces ! Avec le temps, l’endroit avait accueilli d’autres constructions plus modernes, comme des immenses ailes, laissant le château comme lieu d’entrée, de bureaux ou même de salle de rencontre entre patients et leurs familles.

L’endroit avait été joliment décoré, même la beauté de l’endroit suffisait à lui-même une vaste zone pour danser avec des buffet et quarante table de l’autre côté pour le repas. J’étais passé chercher Ellis et nous étions les premiers arrivés. Vêtue d’un costume trois pièce bleu cobalt, un veston beige, une chemise blanche ainsi qu’une cravate d’arabesque, nous étions en train de saluer les arrivants jusqu’au moment où le sénateur sur qui elle avait jeté son dévolue arriva. Ma supérieure me délaisse donc faire des ronds de jambes et je m'éclipse vers les convives.

La soirée fut donc lancée avec son lot de personnalités plus ou moins célèbres, du côté des soignants, nous étions une dizaine, étant responsable du pôle enfance et méta humain, ma présence était légitime. Le discours d’Ellis fut son petit effet et il y a de fortes chances qu’on ait déjà quelques dons… puis ce fut mon tour.

* Ce qui est bien, c’est que chacun va se coucher moins con ce soir ! *
Fit Ailavèna mon petit parasite mental qui ne peut aps s’empêcher de commenter tout le long de mon discours dans ma tête.


Parfaitement ! Il avait quelque chose d’universelle dans ce monde : parler des enfants attire l’empathie, alors j’avais accès mon discours sur le dédoublement enfantin pouvant mener à l’émergence de certains super vilain de cette ville, prenant en exemple Brasier cet homme avec quatre personnes en lui dont un enfant Willy, un professeur de lettre Jade, Kevin sa véritable personnalité et Brasier le super vilain arrêté par les légionnaires dont la princesse M’Barou la paonne dorée. Il avait été battu et traumatisé depuis son plus jeune âge par sa mère, ses personnalités avait émerger pour le protéger, Jade étant la vision d’une mère qu’il aurait aimé avoir avec les trajets sur la boisson, Willy l’enfant en lui, Brasier l’homme vengeur… l’exposé eut aussi son effet chez chacun et les mondanités pouvaient donc commencer. Ellis, me jeta un regard appréciateur et leva son pouce en l’air, elle était maintenant plus détendue avec sa coupe de champagne, je sens qu’elle va rouler sur une table. Enfin bon, ce n’est plus mon souci, ce n’est pas moi qui vais la ramener ! …

* S’il compte la mettre dans son lit, c’est le moment. *

J’espère qu’il aura la délicatesse de ne pas profiter de son état…

* C’est un politicien aux dents longues ! *

Hum, mouai ça m’a surtout l’air d’être un jeune requin qui va plus être intéressé par sa quote après ce soir que cette de sa frustration sexuelle. C’est une grande fille, elle gère en plus d’être un médecin. En tout cas, son petit air de gamine contrastant avec celui habituel de la femme trop guindée, me fit sourire alors que j’allais à mon tour vers le buffet me saisissant d’un verre de pétillant… et avant même que je puisse le prendre, on m’interpella et cela dura une bonne demi-heure où ce fichu verre m’échappait des mains à chaque fois que j’allais le saisir… pas croyable ! J’avais promis à Ellis, d’être « sympa » donc de ne pas dire gentiment à quelqu’un d’aller se faire voir… même si je suis très polie malgré mon caractère… mais bon je répondais aux questions plus ou moins… étrange (c’est fou comme les gens aiment le glauques.) de mes vis-à-vis sur le patient cité, l’hôpital ou bien les événements récents comme la prise d’otage par les frères Corbernick consanguin et cannibales, avant de saisir la maigre fenêtre pour essayer d’attraper un verre…




Katrijn & Arslan
Rendre le bien pour le bien est une justice, rendre le bien pour le mal est le propre de la charité.


@Katrijn van Alderwerelt
 
Revenir en haut Aller en bas





AS MY STORY came to a close  
I REALIZED that I was the VILLAIN
all along !


Lun 6 Déc 2021 - 5:04 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Katrijn avait presque manqué le début des festivités. La journée avait été très longue. Trop longue. À vrai dire, elle n'était pas encore vraiment terminée pour elle. La quadragénaire s'était changée avec un téléphone en haut parleur posé à ses côtés.

Elle avait déjà changé trois fois de langues, six fois d'interlocuteur et avait consommé trois comprimés d'aspirine sans avoir raccroché une seule fois. Intérieurement, elle maudissait le fonctionnaire avec qui elle tentait de négocier depuis maintenant près de quarante bonnes minutes. Grâce aux mises en attente, aux « incompétents », aux feignasses et aux idiots, ce qui ne devait être qu'une formalité avait mis l'armatrice en retard sur tout son planning.

Elle avait tout juste eu le temps de sauter dans une robe de soirée noire très sobre et s'était remaquillée dans l'urgence grâce au rétroviseur intérieur de sa voiture.

La soirée ne s'annonçait pas non plus des plus plaisantes. La brune s'y rendait à contre cœur pour remplacer son grand père malheureusement indisposé. La perspective de devoir répondre une cinquantaine de fois à des croûtons que le patriarche était « navré de rater pareille soirée » ne l’enchantait pas le moins du monde.

Kate s'était même surprise à penser que le vieil homme avait délibérément menti sur son état pour pouvoir éviter ce gala de charité. Il devait avoir accepté de s'y rendre pour faire plaisir à une belle au décolleté plongeant et au sourire ravageur. Ça, c'était bien son genre.

Avant de mettre les pieds sur ce champ de bataille où les gens en vue se donnaient bonne conscience à coup de chèques, l'ancienne militaire avait longuement hésité. En réponse à cela, Mei avait poussé la ventilation à fond pour « chasser » sa patronne hors de son véhicule. Elle avait même pris soin de raccrocher au nez de l'homme qui leur avait fait perdre tellement de temps. L'ancienne membre des renseignements chinois avait même poussé le vice jusqu'à confisquer le téléphone...

L'américano-sud-africaine maugréa tout en ouvrant la portière qu'elle finirait sa démarche avant la fin de la soirée, avec ou sans téléphone. Tout juste avait elle posé ses escarpins hors de la Chevrolet qu'une voix bien trop enjouée avait (mal) appelé la brune par son nom.

« Catherine ! Ma chère ! Comme cela me fait plaisir de vous revoir ! »

Katrijn se mordit la langue pour ne pas répondre le : « mais bien sûr... Mes yeux sont là George » qui lui brûlait les lèvres. Un magnifique sourire en coin, elle se fraya un passage à travers les convives depuis le parking jusqu'au buffet en saluant toutes les connaissances de son sénateur de grand-père et toutes ses connaissances à elle.

Épuisée par ce parcours, elle trouva du réconfort dans une flûte de champagne et en dévorant des yeux les petits feuilletés disposés sur de l'argenterie dans un coin de la salle. Le discours d'un coton tige touchait visiblement à sa fin. Elle n'écouta que d'une oreille distraite son discours tirant beaucoup trop dans le pathos.

Son esprit était ailleurs. À plusieurs milliers de miles de la salle richement décorée où elle se trouvait pour être un peu plus précis. Coincé dans un dédale de bureaux minables dans un pays du tiers monde dont tout le monde se fout.

Elle répondit machinalement aux convives qui s'attardèrent à ses côtés. Elle feignit du mieux qu'elle put de l’intérêt face aux « classiques » propos vides et sans intérêts. Elle tenta désespérément de vider sa flûte...

La quadragénaire commença à chercher un échappatoire lorsque « George » revint à la charge. Le défenestrer était impossible : bien trop d'obstacles étaient là entre lui et l'ouverture sur le jardin la plus proche. Impossible de lui casser une bouteille sur la tête : les serveurs ne circulaient entre les convives qu'avec des plateaux couverts de verres... L'étrangler avec son nœud papillon ? C'est bien moins facile qu'avec une cravate...

Un coton tige en costume bleu foncé attira le regard de la brune. Il semblait être dans une situation similaire. Coincé entre ses obligations et une visible envie de se saouler. Elle reconnut le speaker qui venait de délivrer un discours larmoyant sur les effets d'une enfance difficile. Ou un truc du genre. D'habitude, elle se serait tenue le plus éloignée possible d'un psychologue ou apparenté... mais entre lui et George « pot-de-glu » Harris, son choix était vite vu.

« Docteur, un grand merci pour votre présentation. »

Kate attrapa une coupe sur un plateau fonçant à vive allure sur sa gauche hors de portée du spécialiste. D'un geste fluide, elle approcha son « offrande » de l'homme cherchant lui aussi à fuir ses « obligations » avant d'ajouter :

« Je suis curieuse doc : le DSM, qui est votre bible il me semble, liste tellement de troubles qu'il est impossible de trouver ici la moindre personne qui n'en cumule pas au moins une demie-douzaine. Et ce sans compter la psychopathie sous-jacente... Peut on parler de folie quand on essaie de convaincre des fous par un appel à l'émotion ? Ah, aussi, Katrijn van Alderwerelt. Enchantée. »
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 7 Déc 2021 - 9:44 Message

Civil Neutre
Civil Neutre
Réputation Civile
La charité est souvent un fruit de l'orgueil ◊ Katrijn van Alderwerelt Img_ma1030Féminin27/08/199228/06/20211381602Ben BarnesInaAleck Lockwood38 ansCélibataireMédecin et psychiatre Hôpital psychiatrique de la Providence (responsable métahumain et enfance)Niveau 2Niveau 2Secrète 1m90, silhouette musclé (entretenu), yeux noir profond, brun, porte une barbe taillée et nette courte. (cf avatar).
Accent anglais - voix de ténor
Possède un bracelet d'opale (cadeau d'Elena) - téléportation chez lui
-une chevalière avec un symbole de sa famille une sorte de lion et des triangles
-Une montre de luxe avec un pouvoir de glace dedans
Pour en savoir plus

Toujours habillé très classe dans un costume, ou avec sa blouse de médecin.
Des cicatrices sur les côtes
Tatouage sur le bras droit représentant de la fumée et écrit dans sa langue l’Abgal le nom de l’esprit entremêlé du sien, cela donnerait si on traduit : “Ailaslan”.
Allergique au lactose
Phobique des sauterelles et yeux de chèvres/moutons
Vie avec Abigaël Prescott qui se fait passé pour sa cousine
Mage des ombres (Ebenomagicien) / influence de l’esprit
Pour en savoir plus
L'identité de l'ombre
Un lien des ténébres
TEL
Journal des ombres
Exploits du chaos
Consultations (RP)
Les ombres en collections
Réputation Héroïque
La charité est souvent un fruit de l'orgueil ◊ Katrijn van Alderwerelt Img_ma1030Féminin27/08/199228/06/20211381602Ben BarnesInaAleck Lockwood38 ansCélibataireMédecin et psychiatre Hôpital psychiatrique de la Providence (responsable métahumain et enfance)Niveau 2Niveau 2Secrète 1m90, silhouette musclé (entretenu), yeux noir profond, brun, porte une barbe taillée et nette courte. (cf avatar).
Accent anglais - voix de ténor
Possède un bracelet d'opale (cadeau d'Elena) - téléportation chez lui
-une chevalière avec un symbole de sa famille une sorte de lion et des triangles
-Une montre de luxe avec un pouvoir de glace dedans
Pour en savoir plus

Toujours habillé très classe dans un costume, ou avec sa blouse de médecin.
Des cicatrices sur les côtes
Tatouage sur le bras droit représentant de la fumée et écrit dans sa langue l’Abgal le nom de l’esprit entremêlé du sien, cela donnerait si on traduit : “Ailaslan”.
Allergique au lactose
Phobique des sauterelles et yeux de chèvres/moutons
Vie avec Abigaël Prescott qui se fait passé pour sa cousine
Mage des ombres (Ebenomagicien) / influence de l’esprit
Pour en savoir plus
L'identité de l'ombre
Un lien des ténébres
TEL
Journal des ombres
Exploits du chaos
Consultations (RP)
Les ombres en collections
Identité
La charité est souvent un fruit de l'orgueil ◊ Katrijn van Alderwerelt Img_ma1030Féminin27/08/199228/06/20211381602Ben BarnesInaAleck Lockwood38 ansCélibataireMédecin et psychiatre Hôpital psychiatrique de la Providence (responsable métahumain et enfance)Niveau 2Niveau 2Secrète 1m90, silhouette musclé (entretenu), yeux noir profond, brun, porte une barbe taillée et nette courte. (cf avatar).
Accent anglais - voix de ténor
Possède un bracelet d'opale (cadeau d'Elena) - téléportation chez lui
-une chevalière avec un symbole de sa famille une sorte de lion et des triangles
-Une montre de luxe avec un pouvoir de glace dedans
Pour en savoir plus

Toujours habillé très classe dans un costume, ou avec sa blouse de médecin.
Des cicatrices sur les côtes
Tatouage sur le bras droit représentant de la fumée et écrit dans sa langue l’Abgal le nom de l’esprit entremêlé du sien, cela donnerait si on traduit : “Ailaslan”.
Allergique au lactose
Phobique des sauterelles et yeux de chèvres/moutons
Vie avec Abigaël Prescott qui se fait passé pour sa cousine
Mage des ombres (Ebenomagicien) / influence de l’esprit
Pour en savoir plus
L'identité de l'ombre
Un lien des ténébres
TEL
Journal des ombres
Exploits du chaos
Consultations (RP)
Les ombres en collections

Arslan Ainsworth
Civil Neutre

Personnage
La charité est souvent un fruit de l'orgueil ◊ Katrijn van Alderwerelt Img_ma10
ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 27/08/1992
ϟ Arrivée à Star City : 28/06/2021
ϟ Nombre de Messages : 1381
ϟ Nombre de Messages RP : 602
ϟ Célébrité : Ben Barnes
ϟ Crédits : Ina
ϟ Doublons : Aleck Lockwood
ϟ Âge du Personnage : 38 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Médecin et psychiatre Hôpital psychiatrique de la Providence (responsable métahumain et enfance)
ϟ Réputation Civile : Niveau 2 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 2 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : 1m90, silhouette musclé (entretenu), yeux noir profond, brun, porte une barbe taillée et nette courte. (cf avatar).
Accent anglais - voix de ténor
Possède un bracelet d'opale (cadeau d'Elena) - téléportation chez lui
-une chevalière avec un symbole de sa famille une sorte de lion et des triangles
-Une montre de luxe avec un pouvoir de glace dedans
Pour en savoir plus

Toujours habillé très classe dans un costume, ou avec sa blouse de médecin.
Des cicatrices sur les côtes
Tatouage sur le bras droit représentant de la fumée et écrit dans sa langue l’Abgal le nom de l’esprit entremêlé du sien, cela donnerait si on traduit : “Ailaslan”.
Allergique au lactose
Phobique des sauterelles et yeux de chèvres/moutons
Vie avec Abigaël Prescott qui se fait passé pour sa cousine
ϟ Pouvoirs : Mage des ombres (Ebenomagicien) / influence de l’esprit
Pour en savoir plus

ϟ Liens Rapides : L'identité de l'ombre
Un lien des ténébres
TEL
Journal des ombres
Exploits du chaos
Consultations (RP)
Les ombres en collections
Joueur
La charité est souvent un fruit de l'orgueil ◊ Katrijn van Alderwerelt Img_ma10
ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 27/08/1992
ϟ Arrivée à Star City : 28/06/2021
ϟ Nombre de Messages : 1381
ϟ Nombre de Messages RP : 602
ϟ Célébrité : Ben Barnes
ϟ Crédits : Ina
ϟ Doublons : Aleck Lockwood
ϟ Âge du Personnage : 38 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Médecin et psychiatre Hôpital psychiatrique de la Providence (responsable métahumain et enfance)
ϟ Réputation Civile : Niveau 2 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 2 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : 1m90, silhouette musclé (entretenu), yeux noir profond, brun, porte une barbe taillée et nette courte. (cf avatar).
Accent anglais - voix de ténor
Possède un bracelet d'opale (cadeau d'Elena) - téléportation chez lui
-une chevalière avec un symbole de sa famille une sorte de lion et des triangles
-Une montre de luxe avec un pouvoir de glace dedans
Pour en savoir plus

Toujours habillé très classe dans un costume, ou avec sa blouse de médecin.
Des cicatrices sur les côtes
Tatouage sur le bras droit représentant de la fumée et écrit dans sa langue l’Abgal le nom de l’esprit entremêlé du sien, cela donnerait si on traduit : “Ailaslan”.
Allergique au lactose
Phobique des sauterelles et yeux de chèvres/moutons
Vie avec Abigaël Prescott qui se fait passé pour sa cousine
ϟ Pouvoirs : Mage des ombres (Ebenomagicien) / influence de l’esprit
Pour en savoir plus

ϟ Liens Rapides : L'identité de l'ombre
Un lien des ténébres
TEL
Journal des ombres
Exploits du chaos
Consultations (RP)
Les ombres en collections
La charité est souvent un fruit de l'orgueil


06 décembre 2021

Je vais finir par croire qu'on ne veut pas me laisser goûter ce fichu champagne ! J’aurais préféré me tenir dans un coin éloigné, prendre la température, observer les comportements de la population active des hautes sphères de tout à chacun, dénouer les liens et autres scénarios… avant de choisir à qui je comptais parler ce soir pour mieux aiguillonner mes propos et aviser s’il avait quelque chose à tirer… Mais non, j’avais pour le moment le droit au défilé d’un plat fade, en entrée ? Le soufflé de curiosité mal placée, en plat de résistance un lit de banalités sauce vierge du creux, je crains que pour le dessert, cela va être un moelleux d’ennuis au coeur coulant d’ivresse… en tout cas, ce n’est pas la conversation actuelle, qui va m’apporter quoi que ce soit de bien palpitant … Je sens qu’on va me demander une consultation gratuite ! Histoire de me mettre de bonne humeur !

Une femme élégante et charismatique viens nous rejoindre, me remerciant pour ma présentation. Mais de rien, tu as pensé à faire ton don pour ta conscience ? Je lui offre un rictus de circonstance, c'est-à-dire d'une extrême affabilité.

* Une de plus, qui va vouloir en savoir davantage sur Brasier et si leur enfants vont être fous, eux aussi en développant des super pouvoirs… comme si être méta-humain issu de la haute société allait leur apporter du potentiel ! *
Je n’en sais rien, mais si elle me sort la même litanie que tous les autres, je vais envisager de faire une pirouette et fuir !

« Ravi, qu’elle vous ait plus. » fis-je de ma voix naturellement ténébreuse.

Et voilà comment le champagne va encore m’échapper… mais d’un geste vif elle se saisit d’une coupe précieuse avant de me la donner ! Grace ! Merci ! Cette fois, elle écope d’un sourire plus sincère de remerciement que celui d’affable de tout à l’heure. Elle aurait dû mettre sa cape, elle venait d’être ma super héroïne du soir !

« Merci ! »

Je trempe enfin mes lèvres dans le liquide pétillant. Ma foi, vu le prix, Ellis avait bien eu raison d’exploser le budget ! Sous cette félicité, j’en venu presque à espérer un sujet de conversation plus intéressant avec cette nouvelle sauveuse dans le groupe… mais je perdu vite mon engouement quand elle commença sa phrase par un « je suis curieuse »…ah merde…et voilà qu’elle enchaine sur le DSM, bible comme une autre de mes congénères psychiatres ainsi que moi-même, même si je ne jure pas que par celle-ci. Je pressentais que j’allais devoir mettre une nouvelle fois, mon masque de professionnel, répondre à des questions et brosser dans le sens du poil une énième personnalité riche, en berne de bonne conscience quand … la suite me fit sourire ! Finalement, mon espoir n’était pas si vain, surtout avec son petit sous entendu très culotté !

Je me tourne totalement vers cette Katrijn Van Alderwerelt, un nom bien loin d’être aussi simpliste que les américains affichent le plus souvent. Par ce geste, je signifie aux deux autres personnes me tenant la grappe, que la conversation est terminé, un geste peut être grossier mais ils avaient qu’à parler au lieu de faire les carpes, de toute manière l’attrait du foie gras sur un plateau en argent leur fait oublier le pourquoi, ils m’ont parlé.

« L’enchantement est partagé, Docteur Arslan Ainsworth » fis-je avec un léger signe de tête sur la droite. C’est une belle entrée en matière ma chère. « Il est commun de racheter ses fautes par un don, cela soulage la consciences et vous fait paraître altruiste aux yeux des autres. La religion fait office d’exutoire financier, mais cela ne suffit plus dans un monde où soutenir des causes sujet à émotions et valeur apporte plus que se confesser. Même si je vous l’accorde, mon métier sert aussi à cela. »

Elle comprendra sans aucune peine mon sous-entendu. Tout est faste et image, mon discours avait pour but de parler des avancées mais surtout de cibler l’émotionnel. Cela avait clairement marché pour la très grande majorité. Même si aucun n’en avait quelque chose à faire du sort de nos patients…ils vont pouvoir se vanter d’avoir appris de nouvelles choses savantes dans leurs prochains repas mondains et évoquer avec aplomb les conséquences de l’enfance sur la construction mentale d’adulte. Nous sommes au milieu d’un panier de crabe, la manipulation est le commun, alors pourquoi s’en cacher ? Ils sont là pour donner de l’argent contre du bon champagne et le soulagement de leur conscience ou bien des points de réputation. Rien de plus. Je bus une petite gorgée de champagne avant de continuer

« Peut-être que vous voulez parler de cette psychopathie ? Mais ça sera cent dollars à l’heure. » fis-je taquin. Non, je n’aimerai pas qu’elle me dise oui. Mon regard accroche celui d'un homme irrité. « Un homme semble désiré partager un moment avec vous, dois-je vous laisser ou bien vous inviter à vous éloigner vers ce buffet ? » Autant lui rendre la pareille et puis bon, j'ambitionne d’être moins au centre de la salle…



Katrijn & Arslan
Rendre le bien pour le bien est une justice, rendre le bien pour le mal est le propre de la charité.


 
Revenir en haut Aller en bas





AS MY STORY came to a close  
I REALIZED that I was the VILLAIN
all along !


Mar 7 Déc 2021 - 17:04 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
« Pour essayer de racheter ses fautes, il faudrait déjà les reconnaître. J'ai la curieuse impression que la possibilité de faire défiscaliser des dons vous rapportera plus ce soir qu'un élan de religiosité frustrée. Vous devriez également couper le wifi pour voir si une absence d'accès aux réseaux sociaux a un effet sur les donations. »

Plaisanta la brune entre deux gorgées de mousseux. Le coup de la défiscalisation, elle y avait aussi songé. Mais elle devait admettre que les gamins de cet institution ne recevraient sans doute qu'une aide symbolique de sa part. Des associations qu'elle jugeait plus légitimes ou plus méritantes, elle en connaissait quelques unes. Notamment dans le domaine de l'aide aux vétérans.

Bien sûr, la situation de ces mômes était tragique. Mais ce que la républicaine avait retenu de l'exposé qu'on venait de lui faire, c'était surtout l'absence de travail de prévention.

Katrijn laissa échapper un rire franc lorsque le docteur lui proposa une séance payante de psychanalyse. Elle aurait préféré passer de nouveau des semaines dans un lit d'hôpital militaire plutôt que de déballer ses petits secrets. Parler sérieusement de son enfance ou de ce qu'elle avait pu ressentir en participant à un conflit, ça ne l'intéressait pas vraiment. Non pas qu'elle avait honte de ses actes présents ou passés, mais il était juste hors de question d'en parler avec un inconnu incapable de la comprendre réellement.

Elle répondit donc à ce qui semblait être une blague de docteur par une blague de mauvaise patiente.

« Oh, vous savez doc, ma très légère tendance psychopathe et moi cohabitons depuis si longtemps en bonne harmonie... elle fait partie des meubles. L'armée et les bonnes sœurs y ont veillé chacune à leur manière. Pas besoin de vous la présenter sur un divan. Surtout avec ces honoraires. Imaginez la quantité de tequila disponible même dans un bar en centre ville pour ce prix...»

Sa coupe enfin vide, Kate en fut vite débarrassée par un serveur très prévenant. Elle manqua d'avaler de travers la dernière gorgée de sa flûte lorsque bon docteur Ainsworth signala qu'un individu qu'elle ne connaissait que trop bien cherchait une fois de plus à se rapprocher d'elle.

« Doc, je crains représenter un danger pour moi-même et surtout pour cet individu si vous le laissez s'approcher trop de nous. Courage, fuyons ? J'admets que les feuilletés ont l'air fort sympathiques. Et puis, avec un peu de chance, Mr Harris sera allergique au fromage ! »

Le « confrère » de l'américano-afrikaner était une vraie plaie. Et sans verre à lui jeter au visage, en présence de la bonne société, elle ne pouvait que le fuir. Heureusement, la salle où avaient lieu les festivités étaient assez vaste pour pouvoir espérer le perdre une bonne dizaine de minutes.

« Monsieur Ainsworth, si vous me permettez la question, qu'est ce qui pousse un individu à se consacrer à l'étude des rouages les plus sombres de l'être humain ? »

La quadragénaire avait du mal à imaginer spécialisation plus déprimante que de s'occuper des esprits brisés. Un médecin ordinaire avait a ses yeux face à lui de la mécanique « simple ». Tout ce qui touchait au mental ne pouvait prétendre à la même qualification. Surtout en compagnie d'enfants. Surtout en compagnie d'enfants déjà « cassés » par la vie.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 11 Déc 2021 - 0:16 Message

Civil Neutre
Civil Neutre
Réputation Civile
La charité est souvent un fruit de l'orgueil ◊ Katrijn van Alderwerelt Img_ma1030Féminin27/08/199228/06/20211381602Ben BarnesInaAleck Lockwood38 ansCélibataireMédecin et psychiatre Hôpital psychiatrique de la Providence (responsable métahumain et enfance)Niveau 2Niveau 2Secrète 1m90, silhouette musclé (entretenu), yeux noir profond, brun, porte une barbe taillée et nette courte. (cf avatar).
Accent anglais - voix de ténor
Possède un bracelet d'opale (cadeau d'Elena) - téléportation chez lui
-une chevalière avec un symbole de sa famille une sorte de lion et des triangles
-Une montre de luxe avec un pouvoir de glace dedans
Pour en savoir plus

Toujours habillé très classe dans un costume, ou avec sa blouse de médecin.
Des cicatrices sur les côtes
Tatouage sur le bras droit représentant de la fumée et écrit dans sa langue l’Abgal le nom de l’esprit entremêlé du sien, cela donnerait si on traduit : “Ailaslan”.
Allergique au lactose
Phobique des sauterelles et yeux de chèvres/moutons
Vie avec Abigaël Prescott qui se fait passé pour sa cousine
Mage des ombres (Ebenomagicien) / influence de l’esprit
Pour en savoir plus
L'identité de l'ombre
Un lien des ténébres
TEL
Journal des ombres
Exploits du chaos
Consultations (RP)
Les ombres en collections
Réputation Héroïque
La charité est souvent un fruit de l'orgueil ◊ Katrijn van Alderwerelt Img_ma1030Féminin27/08/199228/06/20211381602Ben BarnesInaAleck Lockwood38 ansCélibataireMédecin et psychiatre Hôpital psychiatrique de la Providence (responsable métahumain et enfance)Niveau 2Niveau 2Secrète 1m90, silhouette musclé (entretenu), yeux noir profond, brun, porte une barbe taillée et nette courte. (cf avatar).
Accent anglais - voix de ténor
Possède un bracelet d'opale (cadeau d'Elena) - téléportation chez lui
-une chevalière avec un symbole de sa famille une sorte de lion et des triangles
-Une montre de luxe avec un pouvoir de glace dedans
Pour en savoir plus

Toujours habillé très classe dans un costume, ou avec sa blouse de médecin.
Des cicatrices sur les côtes
Tatouage sur le bras droit représentant de la fumée et écrit dans sa langue l’Abgal le nom de l’esprit entremêlé du sien, cela donnerait si on traduit : “Ailaslan”.
Allergique au lactose
Phobique des sauterelles et yeux de chèvres/moutons
Vie avec Abigaël Prescott qui se fait passé pour sa cousine
Mage des ombres (Ebenomagicien) / influence de l’esprit
Pour en savoir plus
L'identité de l'ombre
Un lien des ténébres
TEL
Journal des ombres
Exploits du chaos
Consultations (RP)
Les ombres en collections
Identité
La charité est souvent un fruit de l'orgueil ◊ Katrijn van Alderwerelt Img_ma1030Féminin27/08/199228/06/20211381602Ben BarnesInaAleck Lockwood38 ansCélibataireMédecin et psychiatre Hôpital psychiatrique de la Providence (responsable métahumain et enfance)Niveau 2Niveau 2Secrète 1m90, silhouette musclé (entretenu), yeux noir profond, brun, porte une barbe taillée et nette courte. (cf avatar).
Accent anglais - voix de ténor
Possède un bracelet d'opale (cadeau d'Elena) - téléportation chez lui
-une chevalière avec un symbole de sa famille une sorte de lion et des triangles
-Une montre de luxe avec un pouvoir de glace dedans
Pour en savoir plus

Toujours habillé très classe dans un costume, ou avec sa blouse de médecin.
Des cicatrices sur les côtes
Tatouage sur le bras droit représentant de la fumée et écrit dans sa langue l’Abgal le nom de l’esprit entremêlé du sien, cela donnerait si on traduit : “Ailaslan”.
Allergique au lactose
Phobique des sauterelles et yeux de chèvres/moutons
Vie avec Abigaël Prescott qui se fait passé pour sa cousine
Mage des ombres (Ebenomagicien) / influence de l’esprit
Pour en savoir plus
L'identité de l'ombre
Un lien des ténébres
TEL
Journal des ombres
Exploits du chaos
Consultations (RP)
Les ombres en collections

Arslan Ainsworth
Civil Neutre

Personnage
La charité est souvent un fruit de l'orgueil ◊ Katrijn van Alderwerelt Img_ma10
ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 27/08/1992
ϟ Arrivée à Star City : 28/06/2021
ϟ Nombre de Messages : 1381
ϟ Nombre de Messages RP : 602
ϟ Célébrité : Ben Barnes
ϟ Crédits : Ina
ϟ Doublons : Aleck Lockwood
ϟ Âge du Personnage : 38 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Médecin et psychiatre Hôpital psychiatrique de la Providence (responsable métahumain et enfance)
ϟ Réputation Civile : Niveau 2 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 2 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : 1m90, silhouette musclé (entretenu), yeux noir profond, brun, porte une barbe taillée et nette courte. (cf avatar).
Accent anglais - voix de ténor
Possède un bracelet d'opale (cadeau d'Elena) - téléportation chez lui
-une chevalière avec un symbole de sa famille une sorte de lion et des triangles
-Une montre de luxe avec un pouvoir de glace dedans
Pour en savoir plus

Toujours habillé très classe dans un costume, ou avec sa blouse de médecin.
Des cicatrices sur les côtes
Tatouage sur le bras droit représentant de la fumée et écrit dans sa langue l’Abgal le nom de l’esprit entremêlé du sien, cela donnerait si on traduit : “Ailaslan”.
Allergique au lactose
Phobique des sauterelles et yeux de chèvres/moutons
Vie avec Abigaël Prescott qui se fait passé pour sa cousine
ϟ Pouvoirs : Mage des ombres (Ebenomagicien) / influence de l’esprit
Pour en savoir plus

ϟ Liens Rapides : L'identité de l'ombre
Un lien des ténébres
TEL
Journal des ombres
Exploits du chaos
Consultations (RP)
Les ombres en collections
Joueur
La charité est souvent un fruit de l'orgueil ◊ Katrijn van Alderwerelt Img_ma10
ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 27/08/1992
ϟ Arrivée à Star City : 28/06/2021
ϟ Nombre de Messages : 1381
ϟ Nombre de Messages RP : 602
ϟ Célébrité : Ben Barnes
ϟ Crédits : Ina
ϟ Doublons : Aleck Lockwood
ϟ Âge du Personnage : 38 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Médecin et psychiatre Hôpital psychiatrique de la Providence (responsable métahumain et enfance)
ϟ Réputation Civile : Niveau 2 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 2 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : 1m90, silhouette musclé (entretenu), yeux noir profond, brun, porte une barbe taillée et nette courte. (cf avatar).
Accent anglais - voix de ténor
Possède un bracelet d'opale (cadeau d'Elena) - téléportation chez lui
-une chevalière avec un symbole de sa famille une sorte de lion et des triangles
-Une montre de luxe avec un pouvoir de glace dedans
Pour en savoir plus

Toujours habillé très classe dans un costume, ou avec sa blouse de médecin.
Des cicatrices sur les côtes
Tatouage sur le bras droit représentant de la fumée et écrit dans sa langue l’Abgal le nom de l’esprit entremêlé du sien, cela donnerait si on traduit : “Ailaslan”.
Allergique au lactose
Phobique des sauterelles et yeux de chèvres/moutons
Vie avec Abigaël Prescott qui se fait passé pour sa cousine
ϟ Pouvoirs : Mage des ombres (Ebenomagicien) / influence de l’esprit
Pour en savoir plus

ϟ Liens Rapides : L'identité de l'ombre
Un lien des ténébres
TEL
Journal des ombres
Exploits du chaos
Consultations (RP)
Les ombres en collections
La charité est souvent un fruit de l'orgueil


06 décembre 2021

La remarque m’arracha un petit rire sombre. Devais-je rappeler avec toute mon cynisme à l’assemblée, qu’ils pouvaient défiscaliser les dons ? Quant aux fautes, je crains que personne ne veuille les voir en face et daignez les reconnaître, cela serait une preuve de remise en question, impossible dans toutes les hautes sphères ou les égo trop grands. Que ce soit ici ou sur Eru, l’humanité reste la même.

« J’aurais dû faire un discours sur les placements. » peut-être qu’il aurait bien plus touché mon auditoire, enfin d’une autre manière sans aucun doute.

* Je suis pourtant curieuse… une panique générale sans wifi ! Sans vie ! *

« Néanmoins, il reste les données mobiles, le prochain gala se fera donc dans une salle blanche, sous ce précieux conseil. » fut mon rebond humoristique entre deux gorgées salvatrices de champagne, enchaînant sur le tarif d’une séance personnelle. Cette femme avait de l’humour, ce qui était agréable … et malgré son trait d’esprit elle venait de me donner quelques informations sur son passé. Il n’est jamais bon de trop parler à un psychiatre. Que ce fût vrai ou non, mentionner des exemples aussi précis n’est jamais anodin. Je souris distrait par cette boutade digne d’un mauvais patient rechignant à passer la porte du cabinet alors qu’il avait pris le bus pour venir.

* Et le nombre de cuites ! *

« Au contraire de la tequila, je ne vous prends pas votre foie. » je fronça les sourcils réfléchissant pour la forme, avait-elle de l’humour jusqu’à de l’autodérision ? Nous verrons bien.

« Quoique … au marché noir… même si celui-ci perdrait de sa valeur en étant imbibé d’éther. »

Elle a une descente tout aussi rapide, je crains que cette soirée ne soit qu’imposée et le seul réconfort qu’elle a trouvé fut donc les bulles d’une flûte.

* Ou bien, elle essaye de prendre à la légère le lourd qui la dévore des yeux ! *

« Doc », on n’est pas suffisamment intime, mais à croire que les gens aiment raccourcir les titres. Le reste de sa phrase m'intrigue autant qu’elle me fait sourire une énième fois.

« Dans ce cas, évitons d’éveiller votre vieille amie. » je parlais de sa « psychopathie ». Je lui tends mon bras, afin de la mener vers le buffet, ce geste était sûrement dépassé dans cette société, cependant j’ai encore des vieux réflexes de mon éducation d’un autre monde.

« S’il insiste, il va falloir lui en faire manger, cela animera un peu la soirée. » fis-je en chuchotant, tel un complotiste.

C’est donc, en ignorant royalement, l’approche de l’autre homme que nous allions vers les soufflés aux fromages… pour ma part les toasts de saumons eurent mon suffrage. Bon après le doc, voilà du monsieur, soyons fou ce soir ! Je venais de prendre une nouvelle coupe pour faire passer le poisson quand elle me posa donc une question sur le choix de ma spécialité.

« Les énigmes.» je lui tendis une autre coupe, puisqu'elle semblait vider la seconde. « La médecine classique n’est qu’ennuis. Quand vous allez votre médecin, ils vous donnera des médicaments afin de soigner vos symptômes, puisqu’il aura bien appris sa leçon, un chirurgien se fera passer pour un artistique alors qu’il n’est qu’un boucher suivant des schémas… consacré son métier à l’esprit humain, c’est être face à l’inconnue, aux complexe, si un protocole marche chez quelqu’un cela peut être un véritable échec chez d’autres… comprendre, les causes en déroulant une pelote de laine nébuleuse reste à mes yeux le plus intéressant et stimulant qu’offrir une ordonnance à la chaîne. » c’est un choix comme un autre, soigné avait d‘autre avantage, c’est beaucoup plus simple… La simplicité n’a jamais été mon lead motiv. « Quel métier faites vous ? » ne connaissant pas tout le monde ici, autant m’intéresser à cette personne très demandé par ce Harris… qui pour le moment lâchait l’affaire, mais rodait pas trop loin… je l’observa faire le rapace… toi mon cher, je ne te sens pas… alors qu'il lorgnait sur la belle brune, je pris son ombre avec mon pouvoir le bloquant… il se prit donc le serveur en pleine face, renversant le plateau de bol de petit potage aux légumes oubliés sur son beau costume. J’esquissai un rictus faible, l’avantage de mon pouvoir étant que je n’ai pas besoin de geste ou autre…

« Et bien votre admirateur, semble en oublier les bonnes manières…» honteux, il allait vers les toilettes après avoir houspiller le personnel.




Katrijn & Arslan
Rendre le bien pour le bien est une justice, rendre le bien pour le mal est le propre de la charité.


 
Revenir en haut Aller en bas





AS MY STORY came to a close  
I REALIZED that I was the VILLAIN
all along !


 
La charité est souvent un fruit de l'orgueil ◊ Katrijn van Alderwerelt
 
Page 1 sur 1Revenir en haut 
La charité est souvent un fruit de l'orgueil ◊ Katrijn van Alderwerelt Forum_6La charité est souvent un fruit de l'orgueil ◊ Katrijn van Alderwerelt Forum_8


La charité est souvent un fruit de l'orgueil ◊ Katrijn van Alderwerelt Forum_1La charité est souvent un fruit de l'orgueil ◊ Katrijn van Alderwerelt Forum_3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La charité est souvent un fruit de l'orgueil ◊ Katrijn van Alderwerelt Forum_6La charité est souvent un fruit de l'orgueil ◊ Katrijn van Alderwerelt Forum_8

Sauter vers:  
Prédéfinis


Scénarios


Postes à pourvoir


Préliens
Nos voisins
      
      
      
      
Le saviez-vous ?