Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility
Happy End - Ft Andrew Bishop - Page 3 Bouton_off
AccueilDernières imagesFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Logo de la barre de navigation

Happy End - Ft Andrew Bishop - Page 3 Forum_1Happy End - Ft Andrew Bishop - Page 3 Forum_3
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 

Happy End - Ft Andrew Bishop

 
Ven 28 Jan 2022 - 14:04 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur

- Moy Surk

Qui veut dire Ma Marmotte. Ces deux petits mots ont été prononcés instinctivement et affectueusement en voyant Andrew sortir de son sommeil comme s’il venait d’hiberner. Nous Evidemment, je ne le brusque pas et adopte son rythme. Nous avons aucune raison de courir. On le fait déjà assez dans notre vie de tous les jours. Je peux comprendre qu’avec tout l’engagement qu’il met dans son travail dangereux il est besoin de décompression et de repos. Cette après-midi de bronzette au bord de la mer nous aura fait le plus grand bien. Et moi ça me fait du bien aussi de me poser et de prendre du temps car je suis toujours speedée, hyper active, une vraie puce qui saute d’un projet à un autre. Expérience à renouveler c’est évident. J’ai déjà plein d’idées en tête.

Taquine, je suscite la curiosité d’Andrew car je sais qu’il voudra savoir ce que des petits mots veulent dire. Et je préfère garder le silence. D’ailleurs je réitère de nouveau ses deux petits mots avec un large sourire amoureux en l’embrassant tendrement.

- Alors ce soir Pizza ! Validé ! Je dois avoir tout ce qu’il faut pour les faire alors autant faire maison. Cela sera meilleur. D’ailleurs, tu vas m’aider. Cela pourrait même être rigolo. Et j’ai besoin d’un homme fort comme toi pour pétrir la pâte. Tu verras que ce n’est pas compliqué. Faut juste un bon coup de main et ne pas avoir peur de mette la main pâte, c’est le cas de le dire !

Je me lève en m’étirant, un peu engourdie d’être restée aussi longtemps allongée. Il fait chaud avec un soleil sans nuage. La baignade qui suivra sera donc des plus rafraîchissantes. Mais avant je fais boire Zeus en remplissant de nouveau sa gamelle d’eau fraîche.

Il est à peu près 18h45 quand nous rentrons à la maison, évidemment par téléportation. Zeus semble ne pas être affolé par un tel procédé. Et je pense qu’Andrew s’y habitue. A vrai dire, je n’ai jamais eu écho ou témoignage de désagrément. En tout cas pour moi, je ne sens strictement rien.

- Si jamais tu as envie de me rejoindre, je serai à la douche. Et après on se lance dans la cuisine des pizzas. Si tu veux te reposer, tu peux aussi. T’inquiète, je peux gérer. Mais peut être que tu raterais un moment très sexy ! Car cuisiner des pizzas peut l’être sacrément !

Gourmande, je l’imagine déjà torse nue sous un tablier en train de pétrir la pâte. Allez vite une douche froide !
 
Revenir en haut Aller en bas

Mar 8 Fév 2022 - 1:52 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Encore des termes que je ne comprends pas. Ça me fait sourire, parce que je sens qu'elle prend un malin plaisir à faire ça. Me parler dans une langue que je comprends pas. Ceci étant, autant j'ai aucune idée de ce que ça veux dire, autant je sais, la connaissant, et vu son regard, que c'est quelque chose de plutôt sympathique. Mon chéri, peut être, possiblement, j'en sais rien. Mais je ne l'imagine pas, un seul instant, me dire une crasse comme tête de con par exemple, surtout avec ce ton là. Et encore heureux que ça soit pas le cas.

Enfin je m'égare.

Certainement à cause du soleil qui commence à tourner et m'écrase le visage contre le sol. Omniprésent, il réchauffe même à travers le parasol. Je ferme les yeux lorsque je croise son regard, tout me pique la vue, me brûle la rétine puissance mille. Trop habitué à l'obscurité pendant ma petite sieste, tout semblait si... compliqué à présent. Émerger par exemple, était une horreur. Moins avec elle à mes côtés. Mes bras attrapaient son dos, elle était prise au piège. D'un geste souple, rapide et fugace, je m'approchais, m'attirant, toujours avec les yeux fermés face à tant de luminosité. Pendant un instant, elle était réduite à l'état de coussin. Un excellent coussin, ceci étant. J'aurais pu repartir pour une heure de sommeil.

Ou deux ou cinq. Mais rien.

▬ T'es drôlement moqueuse ! Mais ça marche pas avec moi.

Parce que je n'allais pas céder, pas le moins du monde. Je répondis à son baiser par un autre, plus fougueux ceci étant, parce que je retrouvais la forme petit-à-petit. Je me frottais les yeux, et par la suite tout devint plus.. clair ? Trop clair ? Trop lumineux ? C'est marrant, j'avais l'impression d'être sur une petite tranche de paradis, et plus le temps passe, plus j'ai vraiment l'impression d'y être. Mais le temps passe, véritablement, et la journée allait toucher à sa fin. Et par la suite, bah, le boulot allait reprendre très vite, l'entraînement aussi. Bref, je comptais pas flâner éternellement sans en profiter un peu.

▬ Un homme fort ? Là j'ai plus rien, le soleil et la sieste m'a tout pris...


J'ai vraiment l'impression d'être une loque, jusqu'à ce que j'arrive à émerger complètement. Pas à ma pleine capacité certes, mais ça devrait le faire pour ce genre de petites missions comme pétrir une pâte. D'ailleurs, ça veut dire quoi pétrir ? C'est genre, tâtonner de manière assidue et fortement ? J'crois ? Ch'ais plus.

Et c'est dingue déjà l'alchimie qu'ils ont, elle et Zeus. Dire qu'il refusait tout le monde, qu'il était noyé dans le déni et l'agressivité à la mort de son précédent maître. Il avait mit le temps qu'il fallait pour faire le deuil, et accepter un nouveau maître : Moi. Maintenant, impossible d'imaginer ma vie sans lui. Et, de plus en plus du mal à imaginer me détacher de la belle russe. Putain... Je crois que j'me ramollis. Mais en même temps, ça me rend sacrément plus fort d'avoir quelque chose à protéger. Et plus faible.

Dingue comme c'est tout contradictoire ! Et dingue comme je commence à retrouver un gain d'énergie. Progressivement. Et dingue le bien que ça faisait d'être à la maison. Il faisait bon, la journée était passée si rapidement, c'est presque dégoûtant à quel point on profite trop peu pendant ces instants, si courts. Mais bon, à charge de revanche, et euuuuuh...

C'est quoi ça ? Une énième invitation ?

▬ Si je te rejoins je sais très bien comment ça va finir et on est pas près de manger ! J't'attends là, belle gosse ! J'vais me reposer un peu.

J'ôte mes pompes, je me fous en boxer et je squatte le canapé. Je ferme un peu les yeux, j'ai toujours l'impression, cette vague impression, que le soleil est calqué sur ma peau. Genre, comme si je continuais à le ressentir là, alors que c'est juste une ampoule que j'ai au-dessus de la tête.

▬ J'ai changé d'avis !

Avouais-je, une fois entré sous la douche, et la plaquant contre un mur pour l'embrasser fougueusement. L'eau froide, putain que ça faisait un bien fou. Rien de mieux pour revigorer les muscles, vraiment. Et puis bon, quand je dis que j'avais faim, je pouvais attendre genre cinq dix minutes de plus... ou dix vingt minutes plutôt... ou peut être un peu plus, je sais pas. M'en fout, j'avais envie d'un bon décrassage après une journée comme ça.
 
Revenir en haut Aller en bas

Mar 8 Fév 2022 - 11:30 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Une petite moue se dessine sur mon visage lorsqu’il repousse ma proposition de me rejoindre dans la douche. Cette petite moue passe à une autre expression, celle d’un air innocent du genre pour exprimer que je ne vois pas ce qu’il veut dire par « je sais très bien comment ça va finir ». Je n’insiste pas mais note que monsieur met dans ses tops priorités la bouffe.

Je finis par lever les yeux au ciel lorsque je le vois se fourrer direct dans le canapé. Heureusement qu’il a retiré ses chaussures. Mais bon il va mettre du sable partout. Lorsque je le vois commencer à fermer un peu les paupières, je me retiens de le gronder comme une maîtresse d’école. Décidemment, je lui passe beaucoup de choses alors que je suis plutôt du genre très maniaque.
.
- - Moy Surk

Je susurre cette expression qui lui va comme un gant, tout en lui caressant les cheveux. Après deux trois secondes à le regarder dans le silence, je me résous à aller prendre cette fameuse douche. Je la règle à l’eau froide car, après tout ce bain de soleil que nous avons pris, j’ai besoin de fraîcheur sur la peau. Ça fait à peine dix minutes que j’y suis. Je me lave sans penser à rien, quoique je songe aux merveilleuses dernières heures. Alors que je me rince les cheveux, je ressens aussitôt la présence électrisante d’Andrew qui pose ses mains sur mes hanches pour retourner face à lui. Plaquée contre le mur, il m’embrasse fougueusement. Ce baiser enflamme mon sang et font accélérer les battements de mon cœur. La température monte d’un cran même si l’eau est sensée être froide.

- J’espère que ta faim pourra attendre parce que je compte bien t’avoir à moins pour un petit bout de temps….

Je ne lui laisse pas le temps de me répondre en lui rendant son baiser, ivre de la sensation de le sentir serrée contre moi. Et j’adore le goût de ses lèvres, qui ont encore la saveur encore salée du bord de mer. Mes mains le parcourent, l’entourent, le caressent ; le serrent. Mes yeux intenses brûlent de désir qu’une douche pourtant froide est bien impuissante à éteindre. Je dirais même plutôt l’inverse. Cette eau froide qui tombe en fontaine sur notre peau et corps chaud, procure des sensations électrisantes.

- Dorogaya, ya tibya lyoublyou

Je lui susurre ces mots dans le creux de l’oreille. Il a peut-être déjà oublié ce que cela voulait dire mais j’avoue ne pas y songer car ces mots sont venus spontanément dans ma langue natale. Peut être que c’est normal quand on veut exprimer quelque chose de fort et de sincère. Les sentiments que j’éprouve pour Andrew ne font place à aucun doute. Et même s’il ne comprend pas le sens des mots que je lui ai prononcés, mon corps est un langage à lui tout seul pour donner sens à ces mots.
 
Revenir en haut Aller en bas

 
Happy End - Ft Andrew Bishop
 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3Revenir en haut 
Happy End - Ft Andrew Bishop - Page 3 Forum_6Happy End - Ft Andrew Bishop - Page 3 Forum_8


Happy End - Ft Andrew Bishop - Page 3 Forum_1Happy End - Ft Andrew Bishop - Page 3 Forum_3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Happy End - Ft Andrew Bishop - Page 3 Forum_6Happy End - Ft Andrew Bishop - Page 3 Forum_8

Sauter vers:  
Prédéfinis


Scénarios


Postes à pourvoir


Préliens
Nos voisins
      
      
      
      
Le saviez-vous ?