Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility
Show must go on ! - Page 3 Bouton_off
AccueilDernières imagesFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Logo de la barre de navigation

Show must go on ! - Page 3 Forum_1Show must go on ! - Page 3 Forum_3
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 

Show must go on !

 
Mar 28 Sep 2021 - 17:06 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
▬ Négatif. J'ai même pas pris la peine de regarder la déposition du SCPD en fait. Les rares infos que j'ai eu, c'est quand tu me les à donnés dans mon bureau !

Et c'était vrai. Pour son père officier militaire mort au combat. Pour sa mère qui faisait parti de l'UNISON. Et qu'elle dansait. Le reste c'était plutôt obsolète et n'allait pas faire avancer l'enquête plus que ça. Si ce n'est qu'elle avait semblée être la seule de sa troupe à susciter l'intérêt du détraqué. Bien content qu'il ait été arrêté bien que d'autres instances, plus grosses que la nôtre, on récupéré le dossier par la suite. Et les lauriers. Mais personnellement je m'en bat les couilles des lauriers. Ce qui m'importe, c'est qu'elle puisse reprendre une vie normale, elle, et très certainement beaucoup d'autres danseuses.

Dehors il faisait beaucoup plus frais. J'aurais peut être du prendre un gilet, et l'idée de boire une bière très fraîche accentuait le fait que j'allais me cailler le cul. Pourtant, je bouillonnais de chaleur. Dans un dessin animé style manga, j'aurais été reproduis avec des traits beaucoup plus détaillés notamment pour mon physique qui aurait été certainement bien plus carré qu'en vrai, et certainement dégageant de la fumée pour contraster avec le fait que je bouillonne de chaud, dans le froid. Mais j'étais très apaisé maintenant. J'ai pour habitude d'être plus ou moins seul, pas de famille, peu d'amis. Juste Zeus et moi, généralement, et ça nous suffisait. Il était réconfortant, à sa manière, bien qu'il n'était pas des plus loquaces. Je le vois lever la tête et la pencher légèrement sur le côté, ce qui me fit sourire. Elle avait beau venir à pas feutrés, avec toute la grâce et la légèreté qu'on lui connaît, Zeus grillait toujours tout et tout le monde.

▬ Je t'avouerais que je suis complètement claqué ! Mais ça va !

La bière n'avait aucun effet sur l'organisme, certainement parce que j'étais déjà à plat et que c'est certainement pas ça qui allait me mettre tapis non plus. Contrairement à beaucoup de mes collègues - du même âge ou non - je suis pas un grand fana de l'alcool. En fait, c'est d'autant plus rare que je me mette des mines. Encore moins quand je reprends le boulot le lendemain, bien que je sache que c'est monnaie courante chez certaines personnes. Par contre, la bière, c'est possiblement un petit pêché mignon. Je saurais pas dire pourquoi.

J'met deux petites tapes dans le dos du chien pour qu'il me libère un peu de son étreinte. De ce fait, il part gambader un coup dehors, certainement jusqu'à sa niche. Le fait qu'il ne dorme jamais fait qu'il est toujours alerte et aux aguets. Le connaissant, il sera certainement devant la porte de la maison demain matin, à attendre que je vienne le balader un coup.

La petite - Elena - doit se les cailler aussi habillé si... finement dira t-on. La petite brise fait onduler sa jupe, et j'sais pas, ça me fais marrer. Je prend facilement cinquante degrés de plus quand elle choppe ma main pour la mettre.. euh. Voilà. Là-bas on va dire. Je préfère même pas penser à quoi que ce soit. Au lieu de ça je m'exécute à répondre à sa requête. Fougueusement, peut être même sauvagement je dirais. Je sais pas. C'est l'instinct qui à pris le dessus. Puis faut dire que j'ai pas mangé grand chose, je me rattrape peut être comme ça ? J'en sais rien. Je saurais pas l'expliquer avec des mots. J'en profite pour rapidement finir la bière et me relever, soufflant comme si j'avais arrêté de respirer pendant plusieurs minutes. C'était presque le cas en fait. La bouteille termine avec les autres bocaux en verre dans un sac que j'irais jeter demain matin, et j'en profite pour soulever la belle russe de la même façon que pour l'emmener dans la cuisine.

▬ Tu va attraper froid habillée comme ça ! Allez, on rentre, j'vais en profiter pour dormir je suis claqué.

Mon bâillement est comme la première partition de la musique que je suis en train de jouer. Parce que techniquement, il est suivi par un deuxième, et un troisième. Et tel un je sais pas trop quoi, j'arrive finalement à la déposer dans sa chambre. Qui doit faire la taille de mon salon soit dit en passant. La suite logique aurait du être la suivante : Je la dépose dans son lit, j'l'embrasse et je file rejoindre le canapé parce que trop gêné pour partager mon plumard. Et que généralement c'était mieux comme ça au début, les premiers jours. Mais là, je sais pas ce qui m'a pris. Autant, la déposer, border et embrasser c'était bon. Puis en repartant je sais pas. Je me suis stoppé net derrière la porte et j'ai fais demi-tour. J'l'ai rejoins, j'l'ai encerclée dans mes bras et j'étais bien. Plus envie de bouger maintenant.
 
Revenir en haut Aller en bas

Mar 28 Sep 2021 - 21:52 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Pour être claqué, il l’est clairement. J’ai compté au moins trois bâillements dans la minute. Cela peut se comprendre car ce qu’il vit actuellement avec moi est tout nouveau. J’ai réalisé combien il a pu manquer d’amour alors que lui il en donne au quintuple sans aucune contrepartie. Sa fatigue psychique n’est donc pas à négliger avec tout ce qu’il éprouve actuellement. Je me mets de faire attention avec lui. Je m’en voudrais de lui faire du mal et de le décevoir.

Moi je me sens bien même si la journée a été très longue entre l’entraînement physique matinal, les répétitions de danse et les cours thérapeutiques. Là, j’ai l’impression d’être une petite fille punie qu’on envoie trop tôt au lit. Pour autant je suis souriante et heureuse lorsqu’il me soulève et me porte jusqu’à ma chambre. C’est toujours un vrai bonheur d’être dans ses bras. Dans les faits, il a raison : je pourrais attraper froid dans cette tenue légère dehors en pleine nuit.

– Je crois que je me suis découvert un nouveau pouvoir : le doudouportation. C’est moins rapide que la téléportation par contre c’est du grand luxe, genre voyage business class cinq étoiles. Attention je pourrais y prendre goût à force !

Rapidement je me trouve au lit. Et seule…Je le regarde partir avec une petite moue. Cette soirée a passé trop vite. J’aurai bien passé plus de temps avec lui. Et même s’il veut dormir, il peut rester avec moi. Alors que je m’apprêtais à lui dire, il fait demi-tour pour me rejoindre. J’ouvre la couette pour lui faire de la place dans le lit. Blottie dans ses bras, je me positionne pour être face à lui et le regarder en silence. Délicatement, avec une douceur infinie, je caresse ses cheveux et son visage pour l’accompagner sur le chemin des rêves et du sommeil. Je pourrais passer des heures à le regarder dormir. Et finalement je cède au sommeil en fermant peu à peu les paupières. Je crois que j’ai prisonnier une de ses mains pour l’accoler contre moi comme un doudou.

Les volets des grandes fenêtres sont restés ouverts permettant d’avoir une vue magnifique sur le lac. Ainsi j’aime me réveiller avec le soleil qui se lève. Je suis aussi une lève tôt mais je crois qu’Andrew bat tous les records. Au réveil, il me retrouvera totalement accolée à lui, ma tête sur sa poitrine en guise d’oreiller. Il aura du mal à sortir du lit sans me réveiller. Cette nuit aura été une des plus belles que j’ai passées. J'espère qu'elles seront maintenant toutes comme cela.
 
Revenir en haut Aller en bas

Mer 29 Sep 2021 - 16:44 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
D'habitude, j'ai une routine très bizarre quand je suis pas chez moi, ce qui n'arrive pas si souvent que ça. Je me tord dans tout les sens pour essayer de faire en sorte que l'inconfort d'un nouveau lit et d'une nouvelle pièce s'adapte un peu à moi. Je cherche des positions pendant des heures. J'ai l'impression que chaque meuble m'observe, et c'est pas vraiment de l'angoisse, mais j'arrive pas à me sentir complètement à l'aise.

Là ? J'ai l'impression d'être une roche, qu'on jette au fond d'un lac. J'ai l'impression que le lit m'attire en son seing, et qu'il compte pas me laisser partir. J'ai aucun souci à trouver une position agréable, n'importe laquelle aurait fait l'affaire de toute façon tellement je suis claqué. Debout depuis cinq heures ce matin pour courir, sport, pas de sieste, vagabondé partout, tout ça. J'ai beau avoir beaucoup d'énergie, je suis complètement éteint. Et je sais qu'il est tôt. Jamais je me couche aussi tôt généralement. Mais pour être en forme demain, c'est limite obligatoire. Elle avait peut être pas sommeil que je l'ai quand même emmené se coucher. La pauvre, je suis horrible, je lui ai même pas demandé son avis en fait ! J'viens tout juste de m'en rendre compte. Après, vu son histoire de téléportation dans mes bras, elle n'avait pas l'air si gênée que ça. Au contraire !

J'ai dormi comme un bébé. Bien que j'suis pas fan de l'expression. Les bébés ça dort pas, ça se réveille toutes les deux heures pour bouffer, et ça geint. Ça geint à mort. Moi, j'ai pas bougé d'un iota je crois. Quand j'ouvre les yeux je reconnais absolument pas la pièce où je suis. Y'a pas de lumières, il doit être cinq heures tout au plus. Merde, c'est l'heure de mon rituel du matin faut que je me lèves et vite avant que...

Ah ! Je vois. Je comprends mieux. C'est pas l'endroit habituel où je dors, d'habitude. J'prend place sur le canapé en bas, d'habitude. Et j'fais venir le chien en douce, il se pose au niveau de mes pieds, et me surveille, me garde. Là, nan, pas de chien, pas de canapé. Juste une belle blonde qui, euh.. m'escalade pendant la nuit ? Ah ouais et y'avais cette robe aussi. Enfin, j'suis pas totalement sûr d'appeler ça une robe, je dirais plutôt... Je crois que même un rideau occulte plus que ça. Faut que je me lèves et vite, sans la réveiller de préférence - ce qui est plus simple à dire qu'à faire - et que j'aille courir puis me doucher. Puis j'aimerais bien, accessoirement, éviter le malaise et l'embarras.

Oui parce que, comme tout les matins, je me lève avec tout l'afflux sanguin au niveau de.. 'fin voilà quoi. C'est signe que je suis en bonne santé, c'est une bonne chose. Mais euh, comment dire. En clair, j'aurais du la bourrer de l'autre côté du lit, ça aurait été beaucoup plus rapide et aurait eu le même résultat. Mais comme je suis trop bête, j'ai essayé de me faxer entre elle et le lit, et je tentais de glisser sur le côté. J'ai remué tout les draps, et certainement toute la chambre pour même pas gagner un centimètre. Alors j'essaie de la pousser gentiment sur le côté pour qu'elle continue sa nuit mais, genre, c'est impossible ? C'est un aimant, un vrai aimant, elle est scotchée.

Aux grands maux les grands remèdes. J'essaie de penser à autre chose pour que la bosse redescende et j'envoie Andy faire le sale boulot. Moi je bouge pas, de toute façon c'pas comme si j'avais vraiment le choix. Quand elle dors elle dors, mon Dieu, j'ai jamais vu ça ! En même temps j'ai jamais vu personne dormir aussi, du coup... c'est logique que j'ai pas pu le voir... oui. Bah... Je sais pas quoi faire ? J'ai pas envie de la réveiller, mais je vais y être obligé. Du coup je lui poke le bras avec mon index, jusqu'à ce qu'elle réagisse.

▬ Hého ! Faut que j'me lèves !

Que j'chuchote.
 
Revenir en haut Aller en bas

 
Show must go on !
 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3Revenir en haut 
Show must go on ! - Page 3 Forum_6Show must go on ! - Page 3 Forum_8


Show must go on ! - Page 3 Forum_1Show must go on ! - Page 3 Forum_3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Show must go on ! - Page 3 Forum_6Show must go on ! - Page 3 Forum_8

Sauter vers:  
Prédéfinis


Scénarios


Postes à pourvoir


Préliens
Nos voisins
      
      
      
      
Le saviez-vous ?