Découverte festive [Ezekiel] Bouton_vote_off
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Découverte festive [Ezekiel] Categorie_1Découverte festive [Ezekiel] Categorie_2_bisDécouverte festive [Ezekiel] Categorie_3
 

Découverte festive [Ezekiel]

 
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 7 Juil 2021 - 22:20 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent ID :
Access code :
Sergent de l'UNISON
Sergent de l'UNISON
Réputation Civile :  L'EmissaireRéputation Civile :  28Réputation Civile :  FémininRéputation Civile :  26/08/1992Réputation Civile :  15/06/2021Réputation Civile :  99Réputation Civile :  41Réputation Civile :  Naomi ScottRéputation Civile :  CorahRéputation Civile :  CorahRéputation Civile :  35 (officiellement 29)Réputation Civile :  CélibataireRéputation Civile :  Ambassadrice d'Utopia, Sergent/Enquêtrice de l'UnisonRéputation Civile :  Niveau 5Réputation Civile :  Niveau 4Réputation Civile :  RévéléeRéputation Civile :  Brune, cheveux raides arrivant au milieu du dos, 1m70, yeux noisettes.
Un petit tatouage au poignet
Réputation Civile :  CAPACITÉ & POUVOIRS

- Experte du combat au bâton
- Mémoire eidétique
- Profilage
- Espérance de vie accrue (200 ans) et vieillissement lent
- Super-force (10T) & résistance physique
-Connexion au Coeur : Avec son esprit, Teri peut manipuler la technologie utopienne et d'accéder aux connaissances du Coeur (une sorte de super internet utopien)
-Communication mentale avec les autres utopiens
-Télékinésie



ÉQUIPEMENT :
- Bâton de combat en orichalque pouvant changer de forme (bijou) et de taille (de 50cm à 2 mètres) à la demande de Teri

- Artefact utopien : Bracelet qui lui permet de matérialiser un champ de force dans un rayon de 1 à 2m autour d'elle.

-Armure utopienne (tenue discrète, par balle)
Réputation Civile :  
Réputation Héroïque :  L'EmissaireRéputation Héroïque :  28Réputation Héroïque :  FémininRéputation Héroïque :  26/08/1992Réputation Héroïque :  15/06/2021Réputation Héroïque :  99Réputation Héroïque :  41Réputation Héroïque :  Naomi ScottRéputation Héroïque :  CorahRéputation Héroïque :  CorahRéputation Héroïque :  35 (officiellement 29)Réputation Héroïque :  CélibataireRéputation Héroïque :  Ambassadrice d'Utopia, Sergent/Enquêtrice de l'UnisonRéputation Héroïque :  Niveau 5Réputation Héroïque :  Niveau 4Réputation Héroïque :  RévéléeRéputation Héroïque :  Brune, cheveux raides arrivant au milieu du dos, 1m70, yeux noisettes.
Un petit tatouage au poignet
Réputation Héroïque :  CAPACITÉ & POUVOIRS

- Experte du combat au bâton
- Mémoire eidétique
- Profilage
- Espérance de vie accrue (200 ans) et vieillissement lent
- Super-force (10T) & résistance physique
-Connexion au Coeur : Avec son esprit, Teri peut manipuler la technologie utopienne et d'accéder aux connaissances du Coeur (une sorte de super internet utopien)
-Communication mentale avec les autres utopiens
-Télékinésie



ÉQUIPEMENT :
- Bâton de combat en orichalque pouvant changer de forme (bijou) et de taille (de 50cm à 2 mètres) à la demande de Teri

- Artefact utopien : Bracelet qui lui permet de matérialiser un champ de force dans un rayon de 1 à 2m autour d'elle.

-Armure utopienne (tenue discrète, par balle)
Réputation Héroïque :  
Identité :  L'EmissaireIdentité :  28Identité :  FémininIdentité :  26/08/1992Identité :  15/06/2021Identité :  99Identité :  41Identité :  Naomi ScottIdentité :  CorahIdentité :  CorahIdentité :  35 (officiellement 29)Identité :  CélibataireIdentité :  Ambassadrice d'Utopia, Sergent/Enquêtrice de l'UnisonIdentité :  Niveau 5Identité :  Niveau 4Identité :  RévéléeIdentité :  Brune, cheveux raides arrivant au milieu du dos, 1m70, yeux noisettes.
Un petit tatouage au poignet
Identité :  CAPACITÉ & POUVOIRS

- Experte du combat au bâton
- Mémoire eidétique
- Profilage
- Espérance de vie accrue (200 ans) et vieillissement lent
- Super-force (10T) & résistance physique
-Connexion au Coeur : Avec son esprit, Teri peut manipuler la technologie utopienne et d'accéder aux connaissances du Coeur (une sorte de super internet utopien)
-Communication mentale avec les autres utopiens
-Télékinésie



ÉQUIPEMENT :
- Bâton de combat en orichalque pouvant changer de forme (bijou) et de taille (de 50cm à 2 mètres) à la demande de Teri

- Artefact utopien : Bracelet qui lui permet de matérialiser un champ de force dans un rayon de 1 à 2m autour d'elle.

-Armure utopienne (tenue discrète, par balle)
Identité :  

Teri Lynn
Sergent de l'UNISON

Personnage
L'Emissaire
ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 26/08/1992
ϟ Arrivée à Star City : 15/06/2021
ϟ Nombre de Messages : 99
ϟ Nombre de Messages RP : 41
ϟ Célébrité : Naomi Scott
ϟ Crédits : Corah
ϟ Doublons : Corah
ϟ Âge du Personnage : 35 (officiellement 29)
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Ambassadrice d'Utopia, Sergent/Enquêtrice de l'Unison
ϟ Réputation Civile : Niveau 5 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 4 ϟ Identité : Révélée
ϟ Signes particuliers : Brune, cheveux raides arrivant au milieu du dos, 1m70, yeux noisettes.
Un petit tatouage au poignet
ϟ Pouvoirs : CAPACITÉ & POUVOIRS

- Experte du combat au bâton
- Mémoire eidétique
- Profilage
- Espérance de vie accrue (200 ans) et vieillissement lent
- Super-force (10T) & résistance physique
-Connexion au Coeur : Avec son esprit, Teri peut manipuler la technologie utopienne et d'accéder aux connaissances du Coeur (une sorte de super internet utopien)
-Communication mentale avec les autres utopiens
-Télékinésie



ÉQUIPEMENT :
- Bâton de combat en orichalque pouvant changer de forme (bijou) et de taille (de 50cm à 2 mètres) à la demande de Teri

- Artefact utopien : Bracelet qui lui permet de matérialiser un champ de force dans un rayon de 1 à 2m autour d'elle.

-Armure utopienne (tenue discrète, par balle)
ϟ Liens Rapides :
Joueur
L'Emissaire
ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 26/08/1992
ϟ Arrivée à Star City : 15/06/2021
ϟ Nombre de Messages : 99
ϟ Nombre de Messages RP : 41
ϟ Célébrité : Naomi Scott
ϟ Crédits : Corah
ϟ Doublons : Corah
ϟ Âge du Personnage : 35 (officiellement 29)
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Ambassadrice d'Utopia, Sergent/Enquêtrice de l'Unison
ϟ Réputation Civile : Niveau 5 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 4 ϟ Identité : Révélée
ϟ Signes particuliers : Brune, cheveux raides arrivant au milieu du dos, 1m70, yeux noisettes.
Un petit tatouage au poignet
ϟ Pouvoirs : CAPACITÉ & POUVOIRS

- Experte du combat au bâton
- Mémoire eidétique
- Profilage
- Espérance de vie accrue (200 ans) et vieillissement lent
- Super-force (10T) & résistance physique
-Connexion au Coeur : Avec son esprit, Teri peut manipuler la technologie utopienne et d'accéder aux connaissances du Coeur (une sorte de super internet utopien)
-Communication mentale avec les autres utopiens
-Télékinésie



ÉQUIPEMENT :
- Bâton de combat en orichalque pouvant changer de forme (bijou) et de taille (de 50cm à 2 mètres) à la demande de Teri

- Artefact utopien : Bracelet qui lui permet de matérialiser un champ de force dans un rayon de 1 à 2m autour d'elle.

-Armure utopienne (tenue discrète, par balle)
ϟ Liens Rapides :
Les récents attentats avaient été un véritable calvaire. Thereylin ne comprenait pas comment des individus pouvaient s’abaisser à une telle cruauté. Elle avait vu bon nombre de choses depuis qu’elle avait rejoint le continent. L’UNISON lui montrait le monde tel qu’il était, sans filtre… Mais à chaque fois qu’elle croyait s’habituer au mal, un événement se chargeait de lui rappeler qu’il était possible de faire pire.

Les héritiers de l’Ombre avaient semé le chaos à Star City et répandu le sang de nombreux innocents. Comment ces gens-là pouvaient-ils penser changer le monde avec de telles méthodes ? Oui, le système était mauvais. Oui, il creusait les différences, vouait un culte aux richesses matérielles et brisait les hommes et les femmes pour les réduire à l’état d’objet… Oui, il rendait les gens malades, dégénérés. Mais un monde créé dans le sang ne pouvait qu’appeler le sang. Ce n’était pas la bonne manière de faire… Pourtant, d’une certaine manière, les Héritiers n’étaient-ils pas l’écho de cette société malade ? Il fallait vraiment être désespéré pour en arriver à de telles démonstrations de force. Au fond, Thereylin plaignait les terroristes… Et son coeur saignait avec celui des victimes. Ils avaient besoin de soins, tous autant qu’ils étaient…

Les politiques d’Utopia avaient les yeux braqués sur Star City. Non seulement parce qu’elle s’y trouvait, ainsi que l’ambassade, mais aussi parce que la ville avait été témoin de la toute première collaboration entre son peuple et les humains. Malgré eux, les habitants de Star City étaient devenues une référence humaine pour les utopiens, leurs faits et gestes avaient désormais un impact.
Et les attentats n’étaient pas passés inaperçus… Par chance, aucun utopien expatrié  n’avait été présent sur les différents lieux, ce qui avait permis de tempérer un peu les choses. Si l’opinion de son peuple était globalement favorable à l’ouverture partielle des frontières telle qu’elle était aujourd’hui et curieux de découvrir l’humanité, certaines politiques s’y opposaient farouchement. Heureusement, ces dernières étaient minoritaires pour l’heure.

La base de l’UNISON à Star City était sur le pied de guerre, surveillant de loin et prêt à intervenir si les groupuscules se revendiquant sous le nom “d’Héritiers” devaient présenter le moindre signe de présence méta-humains au sein de leurs rangs… Utopia était inquiète… Et les citoyens de Star City profondément choqués.

Les dernières semaines avaient été difficiles. En tant qu’Emissaire, Thereylin avait fait ce qui était attendu d’elle et fait passer le message qu’Utopia soutenait les victimes des attentats. Cela se résumait pour elle à des conférences de presse, galas de charité et autres joyeuseries du genre… Prompt à réagir, Utopia avait envoyé quelques médecins équipés d’une technologie de pointe ainsi qu’un soutien financier pour les victimes. Décidément, Star City était vraiment très spéciale… Thereylin ne se faisait pas d’illusion. Sa cité était certes altruiste, mais en tant que politicienne, elle ne pouvait pas ne pas calculer les retombées de ce geste et penser qu’il était complètement désintéressé… C’était un joli coup de publicité pour Utopia… Son gouvernement s’assurait ainsi de gagner quelques points en sa faveur dans l’opinion publique américaine… Voir mondiale. Tous les humains ne voyaient pas d’un bon oeil l’existence soudain révélée d’une civilisation bien plus avancée en bon nombre de points que la leur. Certains s’interrogeaient sur les intentions des utopiens, d’autres, plus extrêmes, tenaient des propos particulièrement virulents contre les utopiens. Les réactions étaient suffisamment passionnées depuis trois ans pour que Thereylin, ainsi que tout autre émissaire utopien de Star City soit désormais accompagné d’un garde du corps pendant les déplacements officiels. Cela ne plaisait pas à Teri, mais elle s’en accomodait, parfaitement consciente des enjeux. Ça ne l’empêchait pas de circuler seule pendant son temps libre… Et généralement sans l’arme à feu règlementaire de l’UNISON qu’elle portait pendant son service. Il y avait des limites à ce qu’elle était prête à consentir et à sacrifier. Ce monde était certes plus dangereux que sa patrie… Mais elle refusait de vivre dans la peur.

Les semaines avaient donc passé et la situation commençait doucement à rentrer dans l’ordre. Teri respirait enfin… Ses fonctions d’ambassadrice et d’agent de l’UNISON étaient parfois difficiles à associer. Elle aurait pu abandonner l’organisation internationale pour se consacrer pleinement à la diplomatie, mais… Cela ne lui semblait pas opportun. Au-delà du plaisir qu’elle ressentait en tant qu'enquêtrice et des attachements qu’elle avait développé avec l’organisation et ses membres, elle pensait aussi et surtout au message qu’elle renvoyait… L’UNISON était une organisation internationale, qui oeuvrait pour la paix dans le monde… Faire partie de ça était un message adressé au monde : “Utopia soutient les activités de l’UNISON”. D’autres utopiens collaboraient actuellement avec l’organisation sur des projets visant à prévenir les futurs invasions aliens, mais ils avaient un statut de consultants. Officiellement et à ce jour, Thereylin était le seul agent à porter la casquette militaire. Qui sait, si un jour cela venait à changer, elle pourrait peut-être reconsidérer sa propre position. Pour l’heure, la question ne se posait pas.

Pour la première fois depuis un long moment, Thereylin avait un congé. Quel luxe ! Deux jours de repos, c’était tellement exceptionnel… Elle savait qu’elle allait ramener du travail à la maison, elle le faisait toujours, mais qu’importe. La belle pourrait souffler un peu, se détendre, faire ces dix milliards de choses qu’elle reportait toujours faute de temps.

En franchissant les portes du Brett Building, le premier réflexe de Teri fut de se diriger vers son salon de thé favori où elle commanda un café au lait de noisettes et une pâtisserie vegan. Il était difficile de consommer de manière éthique dans cette grande ville. En arrivant aux Etats-Unis, Thereylin avait vite dû s'y faire… La question de la maltraitance animale ne se posait pas à Utopia. La viande était fabriquée artificiellement, clonée et distribuée. Ses qualités gustatives égalaient largement la viande à l’état naturel… A dire vrai, il n’y avait techniquement pas de différence dans les grandes lignes, c’était de la viande, point.
Les produits tels que les œufs étaient produits de manière plus naturelle, certes, mais dans le respect des animaux… Autant dire que les choses étaient très différentes ici. Teri n’avait pas opté pour le végétarisme ou ce que les humains appelaient le régime “vegan”. Non seulement elle n’était pas prête à tourner le dos aux produits animaliers, mais en plus elle avait vite compris que ce serait un handicap social pour elle, ces régimes étant trop connotés dans l’opinion publique. De par sa position, elle ne pouvait tout simplement pas se le permettre. L’utopienne avait donc cherché des compromis, se rapprochant de certains commerces et restaurants qui produisaient de manière suffisamment éthique à son goût pour apaiser sa culpabilité.

Thereylin était ressorti de son salon de thé avec son mug rempli, et avec une boîte contenant deux morceaux de gâteaux au chocolat. Le premier était pour elle, et le second…

-Bonjour Olaf ! La journée a été belle ? lança-t-elle au SDF qui vivait dans la rue.

C’était devenue une routine, acheter un petit quelque chose pour les désoeuvrés qu’elle rencontrait, quand elle avait le temps de le faire. Au fil du temps, elle avait sympathisé avec plusieurs d’entre eux et pouvait en nommer un certain nombre par leur prénom tout en les listant par secteurs qu’ils avaient l’habitude de fréquenter. Ce n’était pas quelque chose qu’elle avait forcément cherché à mémoriser, mais son cerveau retenait ce genre de détails… Au final, ce n’était pas plus mal. Ces pauvres gens méritaient d’être connus et respectés. Certains étaient agressifs voire violents, là où d’autres étaient aussi adorables que l’heureux nouveau propriétaire du morceau de gâteau au chocolat. Ceux-là, Teri aimait prendre le temps de discuter avec. Ils étaient le reflet d’une culture parallèle, avaient une vision du monde très différente de la majorité des citoyens américains… Leur conversation était riche d’enseignement.

Teri n’avait pas la sensation de leur faire une fleur en leur consacrant du temps et des ressources, pour elle c’était un échange à double sens. Elle y était gagnante. La chargée de communication étasunienne qu’elle employait l’ignorait heureusement, ou elle aurait déjà fait en sorte de prendre un bon millier de photos et de vidéos pour valoriser ces gestes du quotidien qui semblaient tellement normaux à Teri...
“Il faut vous créer une identité sur les médias sociaux, Teri !”, lui avait-elle dit. “C’est là que vous toucherez directement le grand public.” L’utopienne qui avait certes compris la consommation importante que faisaient les humains de ces réseaux mais qui avait encore du mal à bien en saisir les mécanismes, s’en était remis à l’avis de la professionnelle. Si c’était nécessaire pour rapprocher la culture utopienne et étasunienne, alors soit. La communicante avait un certain talent pour valoriser tout et n’importe quoi… Une fois, elle l’avait prise en photo avec un chaton dans les bras et cette photo avait fait le tour d’internet. Un chaton ! Sérieusement !

Thereylin prit quelques minutes pour prendre des nouvelles d’Olaf avant de se remettre en route. Elle aurait pu rejoindre directement le parking du Brett Building pour rentrer chez elle, mais elle avait envie de faire un tour au parc. Il était si rare qu’elle ait du temps pour elle qu’elle avait envie de savourer… La verdure d’Utopia lui manquait souvent. Star City était à l’image des grandes villes des Etats-Unis : du béton à perte de vue et parfois quelques parcs comme si les habitants s’étaient soudain rappelé que les plantes vertes existaient.

A l’entrée du parc, un étudiant distribuait des flyers. Une salle de concert faisait intervenir quelques groupes. L’entrée était libre, le papier riche en couleurs… Thereylin ne reconnut aucun nom de musiciens, ni le style musical, mais sa curiosité la poussa à interroger le jeune pour en savoir plus. C’était donc une salle spécialisée dans l’accueil de ce genre d’événements, à tendance rock, l’ambiance y était plutôt festive et conviviale. Le bonhomme vendait bien la chose. Teri finit par prendre congé pour aller s’asseoir sur un banc et, en dégustant son café et son gâteau, elle réfléchit à ce qu’elle venait d’apprendre. Il aurait été plus raisonnable de rentrer et de se coucher tôt… Elle était fatiguée, ses pieds la faisaient souffrir et elle avait vraiment envie de s’allonger et d’éteindre son cerveau pour la soirée…
… D’un autre côté ! C’était l’opportunité de continuer à flirter avec la culture américaine, de découvrir de nouvelles choses. Thereylin aimait bien se perdre dans ce genre d’événement. Elle y allait sans se poser de questions, ouvrait grand les yeux et les oreilles et sympathisait avec des gens sur place. C’était plus facile à faire à l’époque où elle n’était pas connue, aujourd’hui sa notoriété lui imposait de soigner son image et d’être particulièrement vigilante aux lieux qu’elle fréquentait. Sa liberté lui manquait parfois… Mais elle rusait pour échapper aux éventuels appareils photos ou caméra embusqués. Un peu de maquillage, un changement drastique de style vestimentaire et hop ! Elle devenait méconnaissable. On disait que l’habit ne faisait pas le moine…  Et pourtant ! Il arrivait que cela ne suffise pas, mais en général elle était tranquille. Au pire, on lui remarquait un air de ressemblance avec l’utopienne… Les gens ne s’imaginaient pas que l’Emissaire puisse profiter d’un petit événement peu médiatisé dans une tenue décontractée et sans escorte. Ca l’amusait beaucoup.

Elle avait moins de temps pour faire ça désormais, mais il fut une époque où elle avait énormément appris sur la culture étasunienne en suivant des gens ou des adresses sur des flyers sur des coups de tête. Grâce à ça, elle avait vécu des choses magnifiques et fait de nombreuses connaissances remarquables… Et à l’inverse… Elle avait été confrontée à des situations délicates, pour ne pas dire choquantes, ou avait assisté à des événements vraiment très étranges. Après coup, repenser à tout ça la faisait globalement sourire. Il lui arrivait parfois de raconter ses aventures à ses collègues, hilare. Elle préférait prendre sa naïveté avec humour.

Son premier réflexe ce soir-là en rentrant fut de chercher quelques informations sur les styles musicaux indiqués sur le papier. Elle se focalisa sur le style vestimentaire et nota avec curiosité les petits détails… Pantalons déchirés… Elle n’avait pas ce genre d’habit. Mais sa petite voix intérieure lui souffla qu’elle pouvait toujours s'en fabriquer un ! Alors elle s’empara d’un jean qu’elle ne portait pas souvent et entreprit de s’amuser avec. Elle chercha ensuite un haut qui ne faisait pas trop habillé. Parfait, le petit débardeur rouge moulant ferait l’affaire. Un maquillage un peu accentué, une tresse lâche et une casquette noire… Son reflet dans le miroir la fit pouffer. Ca, c’était un look qu’elle n’avait pas souvent pris ces dernières années… Sous le feu des projecteurs, elle était plutôt obligée d’opter pour une apparence classe et impeccable.

Le déguisement était un peu l’histoire de sa vie depuis qu’elle avait quitté Utopia. La mode de sa patrie et celle des occidentaux n’avaient strictement rien à voir. En débarquant sur le continent, elle avait dû rapidement apprendre à se fondre dans la masse. Ce qui était la normalité ici était un déguisement perpétuel pour elle. Ça avait toujours quelque chose d’excitant et d’amusant… Jusqu’à ce que ça ne devienne une routine. Elle commençait à être bonne pour jongler entre les styles. Une vraie petite humaine en herbe !

Contemplant l’image que lui renvoyait le miroir, Teri tandis doucement son esprit pour effleurer celui de son frère qui réagit à ce contact. La communication s'établit sans heurt, les deux acceptant mutuellement l’échange. La brune lui renvoya l’image qu’elle avait sous les yeux tout en ponctuant d’un commentaire.

* Ce soir, c’est “grundge” !*   s’exclama t-elle amusée.

*Intéressant ça… Et c’est quoi le grundge exactement ?* s’enquit son frère.

Keidan fréquentait les humains depuis un peu moins de  trois ans maintenant. Après PORTAL, il avait décidé de poursuivre la collaboration pour s’ancrer dans l’un des nouveaux projets en partenariat humains-utopiens. Son frère était un brillant physicien, Teri était convaincue qu’il devait offrir énormément à son groupe de recherche. Ses contacts avec le monde humain étaient néanmoins réduits au regard de la vie qu’elle menait elle, et il en était encore à faire ses premiers pas dans la compréhension des cultures étrangères.

* De la musique avec des instruments à corde et à percussions… *   dit-elle hésitante.

*J’ai l’impression que tu n’es pas tout à fait sûre de toi… C’est encore une de tes soirées découvertes ?*
* Oui, monsieur ! Deux jours de congés, ça se fête !*  

*Wow, ça faisait longtemps… Profite en mais fais bien attention à toi…

Pauvre Keidan… Ca faisait des années qu’il suivait ses péripéties dans le monde des humains, les meilleures comme les pires… Teri le contactait souvent, et réciproquement. Nés à quelques minutes d’intervalles l’un de l’autre, les jumeaux avaient toujours été très proches. Ils étaient pourtant comme le jour et la nuit. Là où Thereylin s’était toujours démarquée par son esprit aventurier qui la poussait bien souvent à entreprendre un tas de projets alambiqués et déraisonnables qui la mettaient parfois en danger physiquement, Keidan était la voix de la sagesse et de la mesure. Mais le soleil attirait la lune et inversement. Plus jeune, Teri poussait son frère à la suivre dans ses bêtises, et il avait l’habitude de dire qu’elle avait hérité des muscles et lui du cerveau.

*Amuse toi bien. Je t’aime, Thy.*
* Tout ira bien… Je t’aime aussi. Passe une belle soirée.*  

La connexion mentale s’étiola avec douceur pour disparaître. La voix de son frère lui redonnait toujours le sourire. Même s’ils étaient séparés par la distance géographique, ils n’étaient jamais vraiment très loin l’un de l’autre.

La belle se restaura rapidement, optant pour un repas léger, puis se mit finalement en route pour la fameuse salle. Les lieux étaient bien éclairés, ce qui était rassurant en soi. Quelques tables disposées à l’extérieur permettaient aux fumeurs de s’installer avec leur verre. La musique raisonnait déjà à l’intérieur et Teri eut l’impression de pénétrer dans un autre monde. Le jeune avait eu raison en parlant d’ambiance festive… L’environnement avait l’odeur typique de ce genre de lieu : alcool, transpiration… Pas repoussante, loin de là, mais typique. Et puis il y avait le look des gens, ou plutôt les looks. Certains étaient vraiment originaux là où d’autres étaient plus classiques. Une majorité de jeunes, disons plutôt moins de quarante ans mais avec quelques exceptions. Quelques tables étaient disposées en intérieur, ou  plutôt des gros tonneaux avec des chaises hautes. Il y avait la scène, la piste de danse où se pressait déjà un public, et le bar où trainaient quelques personnes. Teri marqua un léger temps d’arrêt pour laisser son cerveau encaisser le choc de la multitude de stimuli qu’il devait enregistrer… Ce n’était pas toujours facile de traîner dans les lieux bondés, mais elle avait appris à s’en accommoder avec le temps.

Le bar l’attira. Après tout, une bonne soirée méritait de s’accompagner avec une bonne boisson. C’est alors qu’elle passa tout près d’un jeune homme. Son attention se focalisa sur lui et son allure vraiment très particulière. Pâle, les yeux en amande pour ne pas dire bridés, maquillé d’une manière très inhabituelle pour un américain homme, avec de multiples percing… Il ne passait vraiment pas inaperçu. Mais c’est surtout les dessins qui courraient sur sa peau qui la captivèrent.

-Wow... dit-elle en marquant un temps d’arrêt pour observer ses tatouages.

Pas timide pour un sous, elle venait de l’accoster sans plus de cérémonie.  Ca lui arrivait souvent… A dire vrai, c’était typiquement utopien. Chez elle, il n’y avait pas ce genre de tabous liés à la peur de l’autre. Les étasuniens lui avaient paru si froids avec les distances qu’ils s’imposaient entre eux ! Mais pouvait-on leur en vouloir ? Ils ne vivaient pas en symbiose, contrairement aux siens… Le Coeur les reliaient tous là où les humains ne pouvaient compter que sur eux-mêmes.

Tu es une oeuvre d’art vivante… Ils sont incroyables tes tatouages ! C’est un serpent, là ? demanda-t-elle avec curiosité en observant son bras.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 12 Juil 2021 - 15:45 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent ID :
Access code :
Légion des Etoiles
Légion des Etoiles
Réputation Civile :  
Juggernaut
Réputation Civile :  36Réputation Civile :  MasculinRéputation Civile :  27/07/1985Réputation Civile :  22/08/2017Réputation Civile :  701Réputation Civile :  145Réputation Civile :  Kouryu - RazorRéputation Civile :  selfRéputation Civile :  /Réputation Civile :  29 ansRéputation Civile :  célibataireRéputation Civile :  chercheur en robotique aux laboratoires Astro ; chanteur dans le groupe Nyte BlaydeRéputation Civile :  Niveau 2Réputation Civile :  Niveau 4Réputation Civile :  PartagéeRéputation Civile :  Américain d'origine japonaise, 1m68, 60kg, teint clair, traits fins, cheveux naturellement noirs, parfois colorés, lentilles de vue colorées, nombreux tatouages, piercings, implant dermique pectoralRéputation Civile :  /Réputation Civile :  
Réputation Héroïque :  
Juggernaut
Réputation Héroïque :  36Réputation Héroïque :  MasculinRéputation Héroïque :  27/07/1985Réputation Héroïque :  22/08/2017Réputation Héroïque :  701Réputation Héroïque :  145Réputation Héroïque :  Kouryu - RazorRéputation Héroïque :  selfRéputation Héroïque :  /Réputation Héroïque :  29 ansRéputation Héroïque :  célibataireRéputation Héroïque :  chercheur en robotique aux laboratoires Astro ; chanteur dans le groupe Nyte BlaydeRéputation Héroïque :  Niveau 2Réputation Héroïque :  Niveau 4Réputation Héroïque :  PartagéeRéputation Héroïque :  Américain d'origine japonaise, 1m68, 60kg, teint clair, traits fins, cheveux naturellement noirs, parfois colorés, lentilles de vue colorées, nombreux tatouages, piercings, implant dermique pectoralRéputation Héroïque :  /Réputation Héroïque :  
Identité :  
Juggernaut
Identité :  36Identité :  MasculinIdentité :  27/07/1985Identité :  22/08/2017Identité :  701Identité :  145Identité :  Kouryu - RazorIdentité :  selfIdentité :  /Identité :  29 ansIdentité :  célibataireIdentité :  chercheur en robotique aux laboratoires Astro ; chanteur dans le groupe Nyte BlaydeIdentité :  Niveau 2Identité :  Niveau 4Identité :  PartagéeIdentité :  Américain d'origine japonaise, 1m68, 60kg, teint clair, traits fins, cheveux naturellement noirs, parfois colorés, lentilles de vue colorées, nombreux tatouages, piercings, implant dermique pectoralIdentité :  /Identité :  
En ligne

Ezekiel Nakamura
Légion des Etoiles

Personnage
Juggernaut

ϟ Âge : 36
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/07/1985
ϟ Arrivée à Star City : 22/08/2017
ϟ Nombre de Messages : 701
ϟ Nombre de Messages RP : 145
ϟ Célébrité : Kouryu - Razor
ϟ Crédits : self
ϟ Doublons : /
ϟ Âge du Personnage : 29 ans
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : chercheur en robotique aux laboratoires Astro ; chanteur dans le groupe Nyte Blayde
ϟ Réputation Civile : Niveau 2 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 4 ϟ Identité : Partagée
ϟ Signes particuliers : Américain d'origine japonaise, 1m68, 60kg, teint clair, traits fins, cheveux naturellement noirs, parfois colorés, lentilles de vue colorées, nombreux tatouages, piercings, implant dermique pectoral
ϟ Pouvoirs : /
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Juggernaut

ϟ Âge : 36
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/07/1985
ϟ Arrivée à Star City : 22/08/2017
ϟ Nombre de Messages : 701
ϟ Nombre de Messages RP : 145
ϟ Célébrité : Kouryu - Razor
ϟ Crédits : self
ϟ Doublons : /
ϟ Âge du Personnage : 29 ans
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : chercheur en robotique aux laboratoires Astro ; chanteur dans le groupe Nyte Blayde
ϟ Réputation Civile : Niveau 2 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 4 ϟ Identité : Partagée
ϟ Signes particuliers : Américain d'origine japonaise, 1m68, 60kg, teint clair, traits fins, cheveux naturellement noirs, parfois colorés, lentilles de vue colorées, nombreux tatouages, piercings, implant dermique pectoral
ϟ Pouvoirs : /
ϟ Liens Rapides :
Ezekiel était un individu à la vie particulièrement remplie mais il y avait fort à parier qu'il était loin d'être le seul dans ce cas, à Star City. Nombreux étaient ceux qui devaient avoir plusieurs boulots pour subvenir aux besoins de leurs familles, une situation qui n'était pas très différente de la sienne, même si dans son cas, ce n'était pas pour une question d'argent. Son travail aux laboratoires Astro était probablement l'activité principale de sa vie puisqu'il s'agissait de son métier officiel, de celui qu'il aurait pu afficher sur ses cartes de présentation, si du moins il en avait eues. Venait ensuite un second travail, celui de professeur à la Star High School. Ce travail-là n'était heureusement que ponctuel et il suivait le calendrier scolaire, ce qui signifiait qu'il se transformait en heures libres, à certains moments de l'année. Quant au reste, on aurait pu le fourrer dans la vaste catégorie des activités annexes et des passe-temps : la musique, le bricolage et l'héroïsme.

Si la musique était bel et bien un loisir, les deux autres activités étaient intimement liées et elles occupaient une grande partie de son temps libre. Il fallait dire qu'aux yeux du jeune homme, utiliser ses compétences dans le but d'aider les autres était d'une importance capitale, ce qui expliquait qu'il y passait une bonne partie de ses nuits. C'était peut-être aussi ce qui expliquait qu'il vivait seul avec un chien mais bon, il fallait faire des choix dans la vie. On ne pouvait pas tout avoir.

Ce soir-là néanmoins, Ezekiel avait décidé de s'accorder un peu de repos dans le but de se changer les idées. Il avait beau être un geek, cela ne signifiait pas qu'il pouvait vivre dans son salon sans voir la lumière du soleil ou sans respirer d'air pur ! Le jeune homme avait donc décidé de profiter d'un concert donné au quartier du Front de Mer et il avait naturellement proposé à ses amis de se joindre à lui. Malheureusement, tout le monde n'avait pas la chance d'avoir un jour de congé en pleine semaine... Ce n'était d'ailleurs normalement même pas son cas mais Ezekiel avait accumulé tellement d'heures supplémentaires ces derniers temps qu'il avait plus ou moins été obligé de les prendre. Qu'à cela ne tienne, il y irait donc seul !

Passant par sa chambre, Ezekiel farfouilla dans son dressing afin d'en tirer un jean sombre déchiré et un débardeur noir orné du logo d'un groupe connu. Il n'avait pas besoin de beaucoup plus et si le vêtement avait l'air un peu ample sur lui, du fait de son absence de musculature marquée, c'était compensé par ses tatouages qui étaient ainsi pleinement mis en valeur, autant pour ses bras que pour celui de son cou. Un tour par la salle de bain lui permit de se coiffer, usant de gel pour rabattre ses cheveux actuellement blonds vers l'arrière avant de se maquiller, se contentant de marquer le contour de ses yeux. Ezekiel était conscient que pour beaucoup d'Américains c'était inconcevable qu'un homme se maquille mais il avait fini par y prendre goût, à force de le faire pour ses concerts. Et puis, il trouvait que ça lui allait plutôt bien. Un moment, il hésita à mettre des lentilles colorées sombres mais cela l'obligerait à enfiler ses lunettes et dans un concert, il préférait éviter. Il se contenta donc de sa couleur naturelle, le marron, et de lentilles de vue.

Le Front de Mer étant généralement plutôt bouché au niveau circulation, Ezekiel décida de prendre sa voiture jusqu'à un parking relais du quartier du Parc et, à partir de là, d'emprunter la ligne de monorail qui faisait le tour du centre-ville. Cela lui permettait de gagner du temps mais l'avantage était aussi que le monorail étant automatisé, il circulait toute la nuit durant. Il ne risquait donc pas de se retrouver coincé à l'autre bout de la ville sans aucun moyen de rentrer chez lui ! De la gare d'arrivée, il n'avait plus qu'à marcher quelques centaines de mètres jusqu'au lieu du concert, ce qui ne lui ferait pas grand mal.

Une fois sur place, Ezekiel se décida à faire un petit tour des lieux autant pour se familiariser avec la disposition que pour prendre la température. L'ambiance était déjà de la partie et il regretta encore que ses amis n'aient pas pu venir. Ça aurait été le moment idéal de s'amuser sans avoir la pression de la scène. Enfin, peut-être qu'il croiserait quelqu'un qu'il connaissait ? Qui savait. La prise de connaissance effectuée, l'Asiatique se dirigea vers le bar et commanda une bière avant de s'installer à l'une des tables qui trônait non loin. Il n'y était pas depuis plus de deux minutes que quelqu'un s'arrêta à sa hauteur, lâchant une exclamation de surprise. Ezekiel porta son regard sur la jeune femme mais elle n'était pas de ses connaissances, même s'il lui trouvait un air vaguement familier. Elle le gratifia d'un compliment plutôt flatteur qui tira un grand sourire à l’intéressé.

« Non, c'est pas un serpent. C'est un dragon oriental. »

Ezekiel tendit alors son bras droit devant lui, présentant l'intérieur de manière à ce que l'on puisse admirer la tête du dragon dont le corps s'enroulait ensuite en remontant jusqu'à son épaule. Les gens qui s'y connaissaient un peu s'imaginaient toujours y voir le dragon vert d'un célèbre manga mais il n'en était rien. Si le jeune homme avait fait le choix de ce symbole, c'était autant en raison de ses origines lointaines que de l'esthétique de la créature – et des tatouages japonais, au passage. Sans compter que les dragons orientaux représentaient des forces de la nature, souvent protectrices. C'était là un symbole qui convenait bien au Juggernaut.

« C'la dit, t'as pas tort, c'est vrai qu'on peut l'prendre pour un serpent vu qu'il a pas d'ailes comme les dragons occidentaux. Mais si tu r'gardes bien, il a des pattes. »

Tournant son bras, Ezekiel se servit de son autre main pour les désigner.

« En tous cas, on m'a d'jà dit plein d'trucs à cause de ça mais t'es bien la première qui m'qualifie d'œuvre d'art. »

Pour le coup, c'était vrai. Généralement, les gens le trouvaient étrange ou bizarre, parce qu'il n'avait clairement pas le look que l'on attendait de quelqu'un qui évoluait dans les domaines qui étaient les siens : la recherche scientifique et l'enseignement. Même s'ils n'osaient pas le dire directement, Ezekiel était persuadé que de nombreux parents devaient copieusement le critiquer, à l'issue des réunions parents-professeurs. Quant au laboratoire, si ses collègues s'étaient habitués à son style, ce n'était clairement pas la même chose en ce qui concernait les gros responsables... Ailleurs, comme dans ce concert, on pouvait le trouver cool et stylé mais de là à parler d'une œuvre d'art...

« J'ai pourtant pas grand-chose d'une statue grecque... »
 
Revenir en haut Aller en bas




Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 12 Juil 2021 - 21:03 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent ID :
Access code :
Sergent de l'UNISON
Sergent de l'UNISON
Réputation Civile :  L'EmissaireRéputation Civile :  28Réputation Civile :  FémininRéputation Civile :  26/08/1992Réputation Civile :  15/06/2021Réputation Civile :  99Réputation Civile :  41Réputation Civile :  Naomi ScottRéputation Civile :  CorahRéputation Civile :  CorahRéputation Civile :  35 (officiellement 29)Réputation Civile :  CélibataireRéputation Civile :  Ambassadrice d'Utopia, Sergent/Enquêtrice de l'UnisonRéputation Civile :  Niveau 5Réputation Civile :  Niveau 4Réputation Civile :  RévéléeRéputation Civile :  Brune, cheveux raides arrivant au milieu du dos, 1m70, yeux noisettes.
Un petit tatouage au poignet
Réputation Civile :  CAPACITÉ & POUVOIRS

- Experte du combat au bâton
- Mémoire eidétique
- Profilage
- Espérance de vie accrue (200 ans) et vieillissement lent
- Super-force (10T) & résistance physique
-Connexion au Coeur : Avec son esprit, Teri peut manipuler la technologie utopienne et d'accéder aux connaissances du Coeur (une sorte de super internet utopien)
-Communication mentale avec les autres utopiens
-Télékinésie



ÉQUIPEMENT :
- Bâton de combat en orichalque pouvant changer de forme (bijou) et de taille (de 50cm à 2 mètres) à la demande de Teri

- Artefact utopien : Bracelet qui lui permet de matérialiser un champ de force dans un rayon de 1 à 2m autour d'elle.

-Armure utopienne (tenue discrète, par balle)
Réputation Civile :  
Réputation Héroïque :  L'EmissaireRéputation Héroïque :  28Réputation Héroïque :  FémininRéputation Héroïque :  26/08/1992Réputation Héroïque :  15/06/2021Réputation Héroïque :  99Réputation Héroïque :  41Réputation Héroïque :  Naomi ScottRéputation Héroïque :  CorahRéputation Héroïque :  CorahRéputation Héroïque :  35 (officiellement 29)Réputation Héroïque :  CélibataireRéputation Héroïque :  Ambassadrice d'Utopia, Sergent/Enquêtrice de l'UnisonRéputation Héroïque :  Niveau 5Réputation Héroïque :  Niveau 4Réputation Héroïque :  RévéléeRéputation Héroïque :  Brune, cheveux raides arrivant au milieu du dos, 1m70, yeux noisettes.
Un petit tatouage au poignet
Réputation Héroïque :  CAPACITÉ & POUVOIRS

- Experte du combat au bâton
- Mémoire eidétique
- Profilage
- Espérance de vie accrue (200 ans) et vieillissement lent
- Super-force (10T) & résistance physique
-Connexion au Coeur : Avec son esprit, Teri peut manipuler la technologie utopienne et d'accéder aux connaissances du Coeur (une sorte de super internet utopien)
-Communication mentale avec les autres utopiens
-Télékinésie



ÉQUIPEMENT :
- Bâton de combat en orichalque pouvant changer de forme (bijou) et de taille (de 50cm à 2 mètres) à la demande de Teri

- Artefact utopien : Bracelet qui lui permet de matérialiser un champ de force dans un rayon de 1 à 2m autour d'elle.

-Armure utopienne (tenue discrète, par balle)
Réputation Héroïque :  
Identité :  L'EmissaireIdentité :  28Identité :  FémininIdentité :  26/08/1992Identité :  15/06/2021Identité :  99Identité :  41Identité :  Naomi ScottIdentité :  CorahIdentité :  CorahIdentité :  35 (officiellement 29)Identité :  CélibataireIdentité :  Ambassadrice d'Utopia, Sergent/Enquêtrice de l'UnisonIdentité :  Niveau 5Identité :  Niveau 4Identité :  RévéléeIdentité :  Brune, cheveux raides arrivant au milieu du dos, 1m70, yeux noisettes.
Un petit tatouage au poignet
Identité :  CAPACITÉ & POUVOIRS

- Experte du combat au bâton
- Mémoire eidétique
- Profilage
- Espérance de vie accrue (200 ans) et vieillissement lent
- Super-force (10T) & résistance physique
-Connexion au Coeur : Avec son esprit, Teri peut manipuler la technologie utopienne et d'accéder aux connaissances du Coeur (une sorte de super internet utopien)
-Communication mentale avec les autres utopiens
-Télékinésie



ÉQUIPEMENT :
- Bâton de combat en orichalque pouvant changer de forme (bijou) et de taille (de 50cm à 2 mètres) à la demande de Teri

- Artefact utopien : Bracelet qui lui permet de matérialiser un champ de force dans un rayon de 1 à 2m autour d'elle.

-Armure utopienne (tenue discrète, par balle)
Identité :  

Teri Lynn
Sergent de l'UNISON

Personnage
L'Emissaire
ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 26/08/1992
ϟ Arrivée à Star City : 15/06/2021
ϟ Nombre de Messages : 99
ϟ Nombre de Messages RP : 41
ϟ Célébrité : Naomi Scott
ϟ Crédits : Corah
ϟ Doublons : Corah
ϟ Âge du Personnage : 35 (officiellement 29)
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Ambassadrice d'Utopia, Sergent/Enquêtrice de l'Unison
ϟ Réputation Civile : Niveau 5 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 4 ϟ Identité : Révélée
ϟ Signes particuliers : Brune, cheveux raides arrivant au milieu du dos, 1m70, yeux noisettes.
Un petit tatouage au poignet
ϟ Pouvoirs : CAPACITÉ & POUVOIRS

- Experte du combat au bâton
- Mémoire eidétique
- Profilage
- Espérance de vie accrue (200 ans) et vieillissement lent
- Super-force (10T) & résistance physique
-Connexion au Coeur : Avec son esprit, Teri peut manipuler la technologie utopienne et d'accéder aux connaissances du Coeur (une sorte de super internet utopien)
-Communication mentale avec les autres utopiens
-Télékinésie



ÉQUIPEMENT :
- Bâton de combat en orichalque pouvant changer de forme (bijou) et de taille (de 50cm à 2 mètres) à la demande de Teri

- Artefact utopien : Bracelet qui lui permet de matérialiser un champ de force dans un rayon de 1 à 2m autour d'elle.

-Armure utopienne (tenue discrète, par balle)
ϟ Liens Rapides :
Joueur
L'Emissaire
ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 26/08/1992
ϟ Arrivée à Star City : 15/06/2021
ϟ Nombre de Messages : 99
ϟ Nombre de Messages RP : 41
ϟ Célébrité : Naomi Scott
ϟ Crédits : Corah
ϟ Doublons : Corah
ϟ Âge du Personnage : 35 (officiellement 29)
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Ambassadrice d'Utopia, Sergent/Enquêtrice de l'Unison
ϟ Réputation Civile : Niveau 5 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 4 ϟ Identité : Révélée
ϟ Signes particuliers : Brune, cheveux raides arrivant au milieu du dos, 1m70, yeux noisettes.
Un petit tatouage au poignet
ϟ Pouvoirs : CAPACITÉ & POUVOIRS

- Experte du combat au bâton
- Mémoire eidétique
- Profilage
- Espérance de vie accrue (200 ans) et vieillissement lent
- Super-force (10T) & résistance physique
-Connexion au Coeur : Avec son esprit, Teri peut manipuler la technologie utopienne et d'accéder aux connaissances du Coeur (une sorte de super internet utopien)
-Communication mentale avec les autres utopiens
-Télékinésie



ÉQUIPEMENT :
- Bâton de combat en orichalque pouvant changer de forme (bijou) et de taille (de 50cm à 2 mètres) à la demande de Teri

- Artefact utopien : Bracelet qui lui permet de matérialiser un champ de force dans un rayon de 1 à 2m autour d'elle.

-Armure utopienne (tenue discrète, par balle)
ϟ Liens Rapides :
Apercevoir un inconnu et lui parler spontanément comme si c’était un ami de toujours était une chose courante à Utopia. Ici, aux Etats-Unis, Thereylin avait appris à réfréner ce trait de caractère avec le temps. Les locaux lui paraissaient souvent froids et méfiants au début... C’était toujours le cas aujourd’hui, mais elle comprenait pourquoi. Les humains n’avaient pas le Coeur pour les lier les uns aux autres, ils étaient isolés… Les grandes villes, pour ne pas dire le système tout entier, faisaient tout pour briser les liens sociaux là où ces derniers étaient une chose sacrée chez les utopiens.
Mais bon, quand elle remballait la casquette de l’ambassadrice et qu’elle pouvait se permettre plus de liberté, le naturel ressortait parfois au galop. C’était un événement festif, les gens y étaient détendus et apostropher quelqu’un dans ces conditions n'allait pas paraître étrange. En voyant ce jeune homme à l’allure si atypique, Thereylin n’avait pas pu s’en empêcher. Et le sourire qu’il lui renvoya la conforta dans l’idée qu’elle avait bien fait. Les américains ne se complimentaient pas assez souvent ! Pas étonnant qu’ils aient tous l’air si déprimés ! Elle n’était pas du genre à mentir, mais quand elle appréciait quelque chose chez quelqu’un elle le disait souvent. Et comme elle était du genre à voir le meilleur chez les gens…

Bref, ces tatouages étaient vraiment esthétiques. Les utopiens aussi aimaient jouer avec leur peau, mais leur technologie leur permettait d’effacer pour recommencer, de telle sorte que les tatouages étaient devenus des créations évolutives. Mais aux Etats-Unis, ça avait un caractère plus définitif. Ça avait quelque chose de fascinant de voir les gens se marquer la peau à l’encre indélébile et d’écouter l’histoire de leurs oeuvres.
Son interlocuteur ouvrit son bras pour lui montrer le dessin et Thereylin se rapprocha pour l’examiner de plus près et le voir correctement en dépit des lumières tamisées.

-Ah oui... dit-elle, les yeux braqués sur le dessin.

Un dragon oriental… Sa mémoire s’activa à la recherche d’informations sur le sujet. Ca lui rappelait soudain une figure observée à Chinatown. N’étant pas elle-même une grande connaisseuse des cultures asiatiques qu’elle avait eu peu l’occasion d’approcher, elle se félicita une nouvelle fois d’avoir ouvert la discussion avec cet homme. Comme quoi, on s’enrichissait toujours au contact d’autrui ! Teri se demanda s’il avait fait le choix d’une représentation asiatique pour des raisons culturelles, lui-même semblant avoir hérité du patrimoine génétique de cette région du monde. Elle hésita néanmoins à poser la question franchement, sachant que la question des origines était parfois tabou chez certains individus.

- Il a une symbolique particulière ?

Teri ne risquerait pas de le vexer en tournant sa phrase de la sorte, au moins.

La jeune femme pouffa. Sa spontanéité semblait surprendre son voisin, mais au moins il avait l’air flatté. Les statues grecques… Thereylin interrogea le Coeur qui lui renvoya des images d’une civilisation adorant les statuts aux couleurs criardes. Curieux ça… Pourquoi ce garçon lui faisait-il cette comparaison ? Elle ne saisissait pas la référence… Peut-être que les américains voyaient dans l’art grec quelque chose d’exceptionnellement plaisant à regarder ? D’ailleurs, maintenant qu’elle y pensait, elle avait bien vu quelques-unes de ces statues dans des musées, mais elles étaient blanches. Peut-être qu’elles avaient perdu leurs couleurs avec les millénaires...

- C’est vrai que tu manques un peu de couleurs pour une statue grecque... répondit la belle. Ca peut changer si tu enfiles une toge et que tu fais vingt fois le tour de la salle de concert en courant… Tu deviendras rouge comme une tomate, le charria-t-elle. Que te disent les gens habituellement ?

Son téléphone se mit à vibrer dans sa poche et Thereylin y jeta un rapide coup d’oeil. Un SMS de Keidan… Soit il utilisait la technologie humaine pour fanfaronner, soit il avait trop peur de la déranger par une communication mentale alors qu’elle était en soirée et faisait en sorte de ne pas être trop intrusif. Ca n’empêcha pas Teri de lire le message : “Ils sont vraiment bizarres ces américains…” qui se concluait par un lien renvoyant à un site traitant du pastafarisme. Thereylin ne put contenir un éclat de rire, avant de ranger son téléphone. Elle jeta alors un coup d’oeil impressionné vers la scène où un musicien amorçait un solo endiablé à la guitare électrique. Ce n’était pas un genre musical qu’elle avait l’habitude d’écouter, mais il fallait reconnaitre qu’il était sacrément bon.

- Je vais me chercher un verre. Je t’offre quelque chose ? dit-elle finalement en reportant son attention sur le jeune homme.

Ses yeux avisèrent la boisson pleine de son interlocuteur et elle eut un sourire amusé.

- On dirait que tu n’en as pas besoin. Enfin, sauf si tu veux tenter la descente de deux boissons en même temps… Remarque que ça peut-être une autre manière de prendre des couleurs, plaisanta Teri.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 19 Juil 2021 - 17:24 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent ID :
Access code :
Légion des Etoiles
Légion des Etoiles
Réputation Civile :  
Juggernaut
Réputation Civile :  36Réputation Civile :  MasculinRéputation Civile :  27/07/1985Réputation Civile :  22/08/2017Réputation Civile :  701Réputation Civile :  145Réputation Civile :  Kouryu - RazorRéputation Civile :  selfRéputation Civile :  /Réputation Civile :  29 ansRéputation Civile :  célibataireRéputation Civile :  chercheur en robotique aux laboratoires Astro ; chanteur dans le groupe Nyte BlaydeRéputation Civile :  Niveau 2Réputation Civile :  Niveau 4Réputation Civile :  PartagéeRéputation Civile :  Américain d'origine japonaise, 1m68, 60kg, teint clair, traits fins, cheveux naturellement noirs, parfois colorés, lentilles de vue colorées, nombreux tatouages, piercings, implant dermique pectoralRéputation Civile :  /Réputation Civile :  
Réputation Héroïque :  
Juggernaut
Réputation Héroïque :  36Réputation Héroïque :  MasculinRéputation Héroïque :  27/07/1985Réputation Héroïque :  22/08/2017Réputation Héroïque :  701Réputation Héroïque :  145Réputation Héroïque :  Kouryu - RazorRéputation Héroïque :  selfRéputation Héroïque :  /Réputation Héroïque :  29 ansRéputation Héroïque :  célibataireRéputation Héroïque :  chercheur en robotique aux laboratoires Astro ; chanteur dans le groupe Nyte BlaydeRéputation Héroïque :  Niveau 2Réputation Héroïque :  Niveau 4Réputation Héroïque :  PartagéeRéputation Héroïque :  Américain d'origine japonaise, 1m68, 60kg, teint clair, traits fins, cheveux naturellement noirs, parfois colorés, lentilles de vue colorées, nombreux tatouages, piercings, implant dermique pectoralRéputation Héroïque :  /Réputation Héroïque :  
Identité :  
Juggernaut
Identité :  36Identité :  MasculinIdentité :  27/07/1985Identité :  22/08/2017Identité :  701Identité :  145Identité :  Kouryu - RazorIdentité :  selfIdentité :  /Identité :  29 ansIdentité :  célibataireIdentité :  chercheur en robotique aux laboratoires Astro ; chanteur dans le groupe Nyte BlaydeIdentité :  Niveau 2Identité :  Niveau 4Identité :  PartagéeIdentité :  Américain d'origine japonaise, 1m68, 60kg, teint clair, traits fins, cheveux naturellement noirs, parfois colorés, lentilles de vue colorées, nombreux tatouages, piercings, implant dermique pectoralIdentité :  /Identité :  
En ligne

Ezekiel Nakamura
Légion des Etoiles

Personnage
Juggernaut

ϟ Âge : 36
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/07/1985
ϟ Arrivée à Star City : 22/08/2017
ϟ Nombre de Messages : 701
ϟ Nombre de Messages RP : 145
ϟ Célébrité : Kouryu - Razor
ϟ Crédits : self
ϟ Doublons : /
ϟ Âge du Personnage : 29 ans
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : chercheur en robotique aux laboratoires Astro ; chanteur dans le groupe Nyte Blayde
ϟ Réputation Civile : Niveau 2 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 4 ϟ Identité : Partagée
ϟ Signes particuliers : Américain d'origine japonaise, 1m68, 60kg, teint clair, traits fins, cheveux naturellement noirs, parfois colorés, lentilles de vue colorées, nombreux tatouages, piercings, implant dermique pectoral
ϟ Pouvoirs : /
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Juggernaut

ϟ Âge : 36
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/07/1985
ϟ Arrivée à Star City : 22/08/2017
ϟ Nombre de Messages : 701
ϟ Nombre de Messages RP : 145
ϟ Célébrité : Kouryu - Razor
ϟ Crédits : self
ϟ Doublons : /
ϟ Âge du Personnage : 29 ans
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : chercheur en robotique aux laboratoires Astro ; chanteur dans le groupe Nyte Blayde
ϟ Réputation Civile : Niveau 2 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 4 ϟ Identité : Partagée
ϟ Signes particuliers : Américain d'origine japonaise, 1m68, 60kg, teint clair, traits fins, cheveux naturellement noirs, parfois colorés, lentilles de vue colorées, nombreux tatouages, piercings, implant dermique pectoral
ϟ Pouvoirs : /
ϟ Liens Rapides :
Ezekiel était un garçon plutôt sociable et dans les faits, il ne s'empêchait jamais d'aller vers les autres, même si cela dépendait évidemment des circonstances. Il n'irait par exemple pas aborder un inconnu dans la rue, sans aucune raison, parce que ce serait quand même un peu bizarre. A l'inverse, lorsqu'il se trouvait à un concert ou d'autres festivités de ce genre-là, ça ne lui posait pas vraiment de souci d'aller vers les gens. L'arrivée de Teri ne le surprenait donc pas plus que cela, même si la jeune femme avait une technique d'approche qui sortait quelque peu de l'ordinaire. Enfin, dans ce genre d'événement, il n'était pas non plus très surprenant que ses tatouages attirent l’œil parce que ça faisait quelque peu partie du package du fan de certains styles musicaux. L'amour d'Ezekiel pour les oursons en peluche aurait certainement beaucoup plus détoné !

« De manière générale, les dragons représentent une certaine puissance même si j'pense que ça varie s'lon les cultures. Après, j'vais pas t'mentir, si j'ai choisi c't'image, c'est surtout pour l'aspect visuel. J'aimais bien l'rendu d'la composition et j'suis plutôt content du résultat. »

On était en droit de s'imaginer tout un tas de choses sur la symbolique d'une image tatouée, sur le choix de la composition ou des couleurs, sur le lien qui pouvait exister entre un dessin et la culture de celui qui le portait mais parfois, un dragon n'était qu'un dragon et on ne l'avait choisi que parce que c'était cool. Même si le tatouage était quelque chose de définitif, l'avantage du dragon, c'était qu'il ne risquait pas de soudainement devenir passé de mode. Il était peu probable que ce choix devienne discutable et ce serait donc un tatouage qu'Ezekiel pourrait continuer d'arborer fièrement. Ça restait le plus important parce qu'il était plus ou moins impossible de le faire disparaître, au vu de sa taille...

L'histoire des statues grecques le laissa toutefois un peu perplexe. Si Ezekiel avait fait cette comparaison, c'était essentiellement parce qu'il ne s'y connaissait pas tellement en art et que les statues grecques étaient à ses yeux ce qui représentait au mieux un corps humain. On pouvait difficilement se comparer à une sculpture d'art moderne... Quant au reste, et bien, il ne s'y connaissait tout simplement pas ! Cela étant dit, l'Asiatique ne comprit pas trop pourquoi la jeune femme parlait de manquer de couleurs mais il décida de ne pas trop creuser la question. Ce n'était sûrement pas très important.

« On va dire qu'dans mon travail, j'sors un peu du lot alors forcément, ça plaît pas à tout l'monde... Entre ceux qui trouvent qu'ça fait mauvais genre, ceux qui vont carrément penser qu'c'est un truc de criminel ou de drogué, ceux qui trouvent qu'c'est moche d'se faire ça... T'as l'choix ! C'est pas d'main qu'les gens vont arrêter de r'garder d'travers les gens tatoués. Mais bon, ici, c'est différent ! »

Ce qui était d'autant plus vrai quand on venait vous aborder en vous comparant à une œuvre d'art. Il n'y avait pas à dire, ça faisait quand même vachement plus plaisir que d'être comparé à un bagnard ou à un yakuza. Ben oui, pourquoi ne pas partir en plus dans le cliché raciste, tant qu'à faire ? En plus de ça, la jeune femme lui proposa de lui offrir quelque chose à boire. Il y avait fort à parier que si la situation avait été inversée, on en aurait conclu qu'Ezekiel avait une idée derrière la tête en l'abordant. D'un autre côté, c'était peut-être aussi le cas dans la situation présente, allez savoir ! Il se contenta donc d'un sourire amusé en désignant sa boisson.

« J'vais d'jà faire avec c'que j'ai mais merci, c'est gentil. » Il désigna le bar avant de poursuivre. « J'bouge pas ! »

Ezekiel lui laissa donc se chercher de quoi étancher sa soif, lançant un regard vers la scène pour voir ce qui s'y passait. Lorsque la jeune femme revint vers lui, il était en train de consulter son téléphone, histoire de voir s'il n'avait pas reçu un message d'un ami qui aurait finalement pu se libérer. Mais, non. Tant pis !

« Du coup, c'est un truc qui t'branche, les tatouages ? T'en as aussi ? »

De manière générale, quand on aimait les tatouages, on avait tendance à s'en faire aussi, ne serait-ce qu'au moins un seul, pour le plaisir d'en porter un. Bon, sauf si on avait une phobie des aiguilles, évidemment. Ezekiel était donc curieux de savoir ce qu'il en était de... De qui, d'ailleurs ?

« Au fait, j'm'appelle Ezekiel. »
 
Revenir en haut Aller en bas




Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 20 Juil 2021 - 1:40 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent ID :
Access code :
Sergent de l'UNISON
Sergent de l'UNISON
Réputation Civile :  L'EmissaireRéputation Civile :  28Réputation Civile :  FémininRéputation Civile :  26/08/1992Réputation Civile :  15/06/2021Réputation Civile :  99Réputation Civile :  41Réputation Civile :  Naomi ScottRéputation Civile :  CorahRéputation Civile :  CorahRéputation Civile :  35 (officiellement 29)Réputation Civile :  CélibataireRéputation Civile :  Ambassadrice d'Utopia, Sergent/Enquêtrice de l'UnisonRéputation Civile :  Niveau 5Réputation Civile :  Niveau 4Réputation Civile :  RévéléeRéputation Civile :  Brune, cheveux raides arrivant au milieu du dos, 1m70, yeux noisettes.
Un petit tatouage au poignet
Réputation Civile :  CAPACITÉ & POUVOIRS

- Experte du combat au bâton
- Mémoire eidétique
- Profilage
- Espérance de vie accrue (200 ans) et vieillissement lent
- Super-force (10T) & résistance physique
-Connexion au Coeur : Avec son esprit, Teri peut manipuler la technologie utopienne et d'accéder aux connaissances du Coeur (une sorte de super internet utopien)
-Communication mentale avec les autres utopiens
-Télékinésie



ÉQUIPEMENT :
- Bâton de combat en orichalque pouvant changer de forme (bijou) et de taille (de 50cm à 2 mètres) à la demande de Teri

- Artefact utopien : Bracelet qui lui permet de matérialiser un champ de force dans un rayon de 1 à 2m autour d'elle.

-Armure utopienne (tenue discrète, par balle)
Réputation Civile :  
Réputation Héroïque :  L'EmissaireRéputation Héroïque :  28Réputation Héroïque :  FémininRéputation Héroïque :  26/08/1992Réputation Héroïque :  15/06/2021Réputation Héroïque :  99Réputation Héroïque :  41Réputation Héroïque :  Naomi ScottRéputation Héroïque :  CorahRéputation Héroïque :  CorahRéputation Héroïque :  35 (officiellement 29)Réputation Héroïque :  CélibataireRéputation Héroïque :  Ambassadrice d'Utopia, Sergent/Enquêtrice de l'UnisonRéputation Héroïque :  Niveau 5Réputation Héroïque :  Niveau 4Réputation Héroïque :  RévéléeRéputation Héroïque :  Brune, cheveux raides arrivant au milieu du dos, 1m70, yeux noisettes.
Un petit tatouage au poignet
Réputation Héroïque :  CAPACITÉ & POUVOIRS

- Experte du combat au bâton
- Mémoire eidétique
- Profilage
- Espérance de vie accrue (200 ans) et vieillissement lent
- Super-force (10T) & résistance physique
-Connexion au Coeur : Avec son esprit, Teri peut manipuler la technologie utopienne et d'accéder aux connaissances du Coeur (une sorte de super internet utopien)
-Communication mentale avec les autres utopiens
-Télékinésie



ÉQUIPEMENT :
- Bâton de combat en orichalque pouvant changer de forme (bijou) et de taille (de 50cm à 2 mètres) à la demande de Teri

- Artefact utopien : Bracelet qui lui permet de matérialiser un champ de force dans un rayon de 1 à 2m autour d'elle.

-Armure utopienne (tenue discrète, par balle)
Réputation Héroïque :  
Identité :  L'EmissaireIdentité :  28Identité :  FémininIdentité :  26/08/1992Identité :  15/06/2021Identité :  99Identité :  41Identité :  Naomi ScottIdentité :  CorahIdentité :  CorahIdentité :  35 (officiellement 29)Identité :  CélibataireIdentité :  Ambassadrice d'Utopia, Sergent/Enquêtrice de l'UnisonIdentité :  Niveau 5Identité :  Niveau 4Identité :  RévéléeIdentité :  Brune, cheveux raides arrivant au milieu du dos, 1m70, yeux noisettes.
Un petit tatouage au poignet
Identité :  CAPACITÉ & POUVOIRS

- Experte du combat au bâton
- Mémoire eidétique
- Profilage
- Espérance de vie accrue (200 ans) et vieillissement lent
- Super-force (10T) & résistance physique
-Connexion au Coeur : Avec son esprit, Teri peut manipuler la technologie utopienne et d'accéder aux connaissances du Coeur (une sorte de super internet utopien)
-Communication mentale avec les autres utopiens
-Télékinésie



ÉQUIPEMENT :
- Bâton de combat en orichalque pouvant changer de forme (bijou) et de taille (de 50cm à 2 mètres) à la demande de Teri

- Artefact utopien : Bracelet qui lui permet de matérialiser un champ de force dans un rayon de 1 à 2m autour d'elle.

-Armure utopienne (tenue discrète, par balle)
Identité :  

Teri Lynn
Sergent de l'UNISON

Personnage
L'Emissaire
ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 26/08/1992
ϟ Arrivée à Star City : 15/06/2021
ϟ Nombre de Messages : 99
ϟ Nombre de Messages RP : 41
ϟ Célébrité : Naomi Scott
ϟ Crédits : Corah
ϟ Doublons : Corah
ϟ Âge du Personnage : 35 (officiellement 29)
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Ambassadrice d'Utopia, Sergent/Enquêtrice de l'Unison
ϟ Réputation Civile : Niveau 5 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 4 ϟ Identité : Révélée
ϟ Signes particuliers : Brune, cheveux raides arrivant au milieu du dos, 1m70, yeux noisettes.
Un petit tatouage au poignet
ϟ Pouvoirs : CAPACITÉ & POUVOIRS

- Experte du combat au bâton
- Mémoire eidétique
- Profilage
- Espérance de vie accrue (200 ans) et vieillissement lent
- Super-force (10T) & résistance physique
-Connexion au Coeur : Avec son esprit, Teri peut manipuler la technologie utopienne et d'accéder aux connaissances du Coeur (une sorte de super internet utopien)
-Communication mentale avec les autres utopiens
-Télékinésie



ÉQUIPEMENT :
- Bâton de combat en orichalque pouvant changer de forme (bijou) et de taille (de 50cm à 2 mètres) à la demande de Teri

- Artefact utopien : Bracelet qui lui permet de matérialiser un champ de force dans un rayon de 1 à 2m autour d'elle.

-Armure utopienne (tenue discrète, par balle)
ϟ Liens Rapides :
Joueur
L'Emissaire
ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 26/08/1992
ϟ Arrivée à Star City : 15/06/2021
ϟ Nombre de Messages : 99
ϟ Nombre de Messages RP : 41
ϟ Célébrité : Naomi Scott
ϟ Crédits : Corah
ϟ Doublons : Corah
ϟ Âge du Personnage : 35 (officiellement 29)
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Ambassadrice d'Utopia, Sergent/Enquêtrice de l'Unison
ϟ Réputation Civile : Niveau 5 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 4 ϟ Identité : Révélée
ϟ Signes particuliers : Brune, cheveux raides arrivant au milieu du dos, 1m70, yeux noisettes.
Un petit tatouage au poignet
ϟ Pouvoirs : CAPACITÉ & POUVOIRS

- Experte du combat au bâton
- Mémoire eidétique
- Profilage
- Espérance de vie accrue (200 ans) et vieillissement lent
- Super-force (10T) & résistance physique
-Connexion au Coeur : Avec son esprit, Teri peut manipuler la technologie utopienne et d'accéder aux connaissances du Coeur (une sorte de super internet utopien)
-Communication mentale avec les autres utopiens
-Télékinésie



ÉQUIPEMENT :
- Bâton de combat en orichalque pouvant changer de forme (bijou) et de taille (de 50cm à 2 mètres) à la demande de Teri

- Artefact utopien : Bracelet qui lui permet de matérialiser un champ de force dans un rayon de 1 à 2m autour d'elle.

-Armure utopienne (tenue discrète, par balle)
ϟ Liens Rapides :
-L’esthétique, c’est un bon argument. Il est joli, oui, approuva la belle.

La chouette dans son cou la perturbait un peu en revanche. Elle avait un regard fixe qui semblait vous dire “Hé, je t’ai à l’oeil toi !”. La dessinatrice en elle se dit qu’un peu de couleurs sur ces jolies tatouages pourrait rendre tout ça encore plus charmant. L’encre noire avait un certain style, remarque, il fallait l’admettre. Mais on ne se refaisait pas, elle était une artiste dans l’âme et elle aimait bien les nuances. A moins que ne soit l’évocation des statues grecques qui lui ait donné cette inspiration ?

Elle eut pourtant l’impression qu’il ne comprenait pas son humour… Ou qu’il n’y était pas sensible. Il ne rebondissait pas à sa plaisanterie. Peut-être qu’elle avait tapé à côté et qu’elle n’était pas drôle, ou bien peut-être qu’il ignorait que les statues antiques étaient loin d’être immaculées…

- C’est vrai que cette société accepte mal ce genre d’expression créative… répondit Thereylin, songeuse. Pas demain non, mais je pense que ça pourrait changer avec les nouvelles générations qui remplaceront les anciennes. De nouvelles normes avec de nouveaux adultes. Est-ce que tu souffres de cette situation ? demanda t-elle.

Après tout, il abordait spontanément le sujet alors qu’ils n’échangeaient que depuis quelques minutes, c’est donc que ça devait lui tenir au moins un peu à coeur. Ce genre de détails ne lui échappaient pas.

- Qu’est-ce que tu fais comme travail ?

De toute évidence, c’était quelque chose où il côtoyait un environnement qui acceptait mal ce genre de codes. Ca ne devait pas être facile à vivre au quotidien.

Mais oui en effet, ici c’était différent. Une culture dans la culture, c’était comme un petit monde qui se cachait dans un plus grand. C’est pour ça que Thereylin aimait s’inviter à ce genre de festivités, parfois sur des coups de tête. Elle découvrait de nouvelles choses qu’elle ne pouvait observer en restant dans sa bulle professionnelle. C’était un peu comme partir à l’aventure. Elle se jetait les yeux fermés dedans, et constatait après coup si elle avait bien fait… Ou pas. Ce soir, elle se disait qu’elle avait eu raison. Ca lui faisait du bien de sortir un peu la tête de ses enquêtes ou de l’ambassade. Pas de rond de jambe ici, juste des gens réunis pour festoyer qui ne la connaissait pas et qui faisaient preuve de spontanéité. C’était rafraichissant. En plus, la musique n’était pas si mal. Du punk, hein ? Elle creuserait un peu pour écouter quelques groupes qui se rangeaient dans cet univers musical. Internet était très pratique pour ça. Dommage qu'il faille nécessairement passer par un intermédiaire... C'était tellement plus intuitif d'être connecté directement au Coeur. Ce dernier avait bien plus à offrir qu'internet.

Cela dit, elle avait maintenant très envie d’une boisson - d’autant qu’elle voyait pas mal de monde se promener avec des verres… Il faisait chaud ici, ça poussait à la consommation.

Teri gratifia son voisin d’un sourire alors qu’il répondait à son trait d’humour. Ah, cette fois elle l’avait fait réagir ! Elle progressait ! Il lui proposait donc de revenir vers lui après être allé chercher à boire ? Et bien pourquoi pas. Après tout, elle était venue ici pour sympathiser avec des inconnus et celui-là semblait enclin à la discussion. Peut-être une nouvelle amitié, qui sait ? Teri n’était jamais fermée aux rencontres. Elle ne pouvait pas se lier avec les humains comme elle le faisait avec les utopiens - Avec ces derniers, la relation était symbiotique, le Coeur les connectait tous - mais cela l’encourageait à fournir plus d’efforts pour développer des relations avec les non-utopiens.

D’ailleurs, en parlant de sympathiser, Teri resta quelques minutes au bar pour discuter avec la serveuse. Elle la charria gentiment sur le peu de choix non alcoolisées qu’ils avaient sur leur carte, lui proposa de la surprendre et écopa d’une boisson appelée “jägerbomb” (c’était quoi ce machin ?). Après quoi, elle échangea quelques mots pour en savoir plus sur les lieux. Elle apprit alors que cette salle appartenait à une association qui détenait également un studio d’enregistrement. L’endroit accueillait régulièrement des concerts. Et bien c’était bon à savoir ! Peut-être qu’elle pourrait y amener quelques-uns de ses collègues utopiens de l’ambassade. Certains d’entre eux pourraient bien aimer ce genre d’ambiance, ainsi que le style musical.

Lorsqu’enfin elle se détourna de la charmante demoiselle du bar, elle constata d’un coup d’oeil que le jeune homme tatoué était toujours à sa table, seul. Peut-être qu’il attendait des amis ? En attendant, elle pouvait profiter un peu de sa conversation. S’il venait à se détourner d’elle pour rejoindre des proches, elle se rapprocherait peut-être de la scène pour observer les musiciens de plus près et d’immerger dans l’ambiance.

Teri revint donc vers cet étonnant mais charmant inconnu aux yeux bridés et au corps couvert de tatouages et s’assit à sa table -ou plutôt au tonneau - sur une chaise haute. Elle porta ensuite son verre à son nez pour en humer le parfum. C’était alcoolisé, ok. Mais il y avait quoi là-dedans ? Ça sentait les plantes… Et le sucre. Elle sonda le verre du regard...
La voix de son voisin la tira de sa rêverie. Elle leva les yeux vers lui.

- Oui, j’aime bien ça. J’en ai dessiné un pour mon frère, se rappela t-elle.

C’était il y a un bail… Avant de quitter Utopia. Keidan l’avait effacé depuis. Maintenant, il la harcelait pour qu’elle lui fasse un nouveau motif et elle dédaignait sa demande, plus par taquinerie que par vexation. Ca lui apprendrait à supprimer son art !

- J’en ai un petit, dit-elle en lui montrant son poignet droit à l’intérieur duquel figurait un symbole. C’est un bon moyen de cacher une cicatrice, dit-elle avec des yeux pétillants d’amusement.

C’était une connerie. Un tour rapide à l'hôpital lui aurait permis de retirer toutes les séquelles physiques de sa chute, mais elle avait tenu à garder celle-ci et elle avait ensuite immortalisé son oeuvre par la représentation symbolique de la connaissance. Pour celui qui ne connaissait pas la signification du dessin, il pouvait ressembler à deux serpents aux dos striés de pointes, entrelacés et formant une sorte de 8, le haut de la boucle qui ne se fermaient pas complètement.

Thereylin adressa un grand sourire charmant à Ezekiel qui venait de lui offrir son nom.

- Jolie prénom ! Il est original. Un ange se cacherait-il derrière tous ces jolies dessins sur ta peau ? lui répondit-elle en plissant légèrement les yeux comme si elle cherchait à lire à travers lui.

Elle porta son verre à ses lèvres et prit un air songeur, le temps de se faire au goût de sa boisson.

- Ce n’est pas si mauvais... dit-elle finalement après un temps.

Comme quoi, elle avait bien fait de laisser le hasard, ou plutôt Rose, la serveuse, choisir pour elle. L’inconnu avait parfois son lot d’agréables surprises !

- Tu peux m’appeler Thy ! dit-elle en reportant son attention sur Ezekiel.

Prononcé “Thaï”. C’était le surnom que lui donnait son frère depuis… Elle ne se rappelait plus. Longtemps, vraiment longtemps. Utiliser un pseudonyme lui évitait d’utiliser son vrai nom, un peu trop médiatisé. Si les gens ne faisaient pas toujours le rapprochement en voyant son visage, le combo du nom et de l’apparence déverrouillait parfois les mémoires. A dire vrai, elle était plus connue pour son nom que pour son faciès… A croire que les individus retenaient mieux les mots que les visages. Bref, elle passait un bon moment incognito et elle aimait autant que ça dure. Ce serait pénible de devoir gérer le téléphone d’un civil prenant une photo à la dérobée pour la poster sur les réseaux sociaux. Les américains adoraient ça, les photos, les vidéos… Et ils ne demandaient généralement pas l’autorisation.

- Tu connais les groupes qui se produisent ce soir ? Je suis venue en touriste… Je découvre un peu sur le tas.

 
Revenir en haut Aller en bas

 
Découverte festive [Ezekiel]
 
Page 1 sur 1Revenir en haut 
Découverte festive [Ezekiel] Categorie_6Découverte festive [Ezekiel] Categorie_8


Découverte festive [Ezekiel] Categorie_1Découverte festive [Ezekiel] Categorie_2_bisDécouverte festive [Ezekiel] Categorie_3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Découverte festive [Ezekiel] Categorie_6Découverte festive [Ezekiel] Categorie_8

Sauter vers:  
Prédéfinis

Scénarios

Postes à pourvoir

Préliens
Nos voisins
      
      
      
      
Le saviez-vous ?