Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility
Première sortie Bouton_off
AccueilDernières imagesFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Logo de la barre de navigation

Première sortie Forum_1Première sortie Forum_3
 

Première sortie

 
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 4 Juil 2021 - 21:17 Message

Cercle
Cercle
Réputation Civile
Eldoth
L'ARCHIMAGE
34Masculin27/09/198828/05/201358012127Joseph Gordon-LevittmoiRenan, Mikhaïl et Hakon122 ansCélibataireArchéologue, professeur à Star HighNiveau 6Niveau 6RévéléeCorpulence normale, 1m78, cheveux foncés, bien coiffé, yeux marrons. Porte toujours un costume trois pièces.Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
RP : 1/2 (ouvert)
Réputation Héroïque
Eldoth
L'ARCHIMAGE
34Masculin27/09/198828/05/201358012127Joseph Gordon-LevittmoiRenan, Mikhaïl et Hakon122 ansCélibataireArchéologue, professeur à Star HighNiveau 6Niveau 6RévéléeCorpulence normale, 1m78, cheveux foncés, bien coiffé, yeux marrons. Porte toujours un costume trois pièces.Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
RP : 1/2 (ouvert)
Identité
Eldoth
L'ARCHIMAGE
34Masculin27/09/198828/05/201358012127Joseph Gordon-LevittmoiRenan, Mikhaïl et Hakon122 ansCélibataireArchéologue, professeur à Star HighNiveau 6Niveau 6RévéléeCorpulence normale, 1m78, cheveux foncés, bien coiffé, yeux marrons. Porte toujours un costume trois pièces.Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
RP : 1/2 (ouvert)

Adrian Pennington
Cercle

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 34
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5801
ϟ Nombre de Messages RP : 2127
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : moi
ϟ Doublons : Renan, Mikhaïl et Hakon
ϟ Âge du Personnage : 122 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur à Star High
ϟ Réputation Civile : Niveau 6 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 6 ϟ Identité : Révélée
ϟ Signes particuliers : Corpulence normale, 1m78, cheveux foncés, bien coiffé, yeux marrons. Porte toujours un costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
RP : 1/2 (ouvert)
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 34
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5801
ϟ Nombre de Messages RP : 2127
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : moi
ϟ Doublons : Renan, Mikhaïl et Hakon
ϟ Âge du Personnage : 122 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur à Star High
ϟ Réputation Civile : Niveau 6 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 6 ϟ Identité : Révélée
ϟ Signes particuliers : Corpulence normale, 1m78, cheveux foncés, bien coiffé, yeux marrons. Porte toujours un costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
RP : 1/2 (ouvert)
Voilà plusieurs mois qu'Adrian chaperonnait une jeune femme qui l'avait plus ou moins harcelé dans l'espoir qu'il devienne son « professeur ». Au départ, le mage avait hésité, parce qu'il n'était pas convaincu d'avoir l'envie ou le temps nécessaire pour s'investir dans un travail pareil. Et lorsqu'il faisait quelque chose, il le faisait à fond, il n'était donc pas envisageable d'accepter d'aider Amélia pour finalement la planter la moitié du temps. Il avait longuement réfléchi, pesé le pour et le compte, puis avait finalement accepté. Les mois suivants avaient été dédiés à l'entraînement et à la discussion de manière à ce qu'Adrian puisse se faire une idée des compétences et du caractère de sa protégée. À ce jour, il ne savait toujours pas s'il avait bien fait de dire oui, mais il était trop tard pour regretter. On ne revenait pas en arrière.

Ce soir-là, Adrian avait prévu une première sortie « officielle » pour l'alter-ego de la jeune femme. Il allait la chaperonner, mais pas intervenir, à moins qu'elle n'en ait besoin, bien entendu. Une fois n'est pas coutume, le mage avait revêtu sa tenue de héros et avait quitté le manoir en compagnie d'Amélia aux alentours de vingt-deux heures. Ou plutôt de Void. Il lui avait dit de le rejoindre non loin des docks, près d'un bâtiment désaffecté qui allait être démoli dans les jours qui suivaient. Cet endroit était le territoire des délinquants durant la nuit, Eldoth était donc pratiquement certain de tomber sur une affaire louche en prenant le temps de fouiller l'endroit. Lorsqu'il rejoignit la jeune femme près du bâtiment abandonné, le centenaire lui résuma la situation.

« Vous allez m'attendre ici, je vais fouiller les environs, voir si je trouve quelque chose et je vous préviens. »

Il s'envola dans la foulée, se dirigeant vers la zone la plus reculée des docks. Il lui fallut une dizaine de minutes tout de même avant de mettre la main sur ce qu'il cherchait ! Enfin la main, façon de parler. La vérité étant qu'il perçut des bruits de voix étouffés et qu'il se posa à bonne distance pour essayer de comprendre à quoi il avait affaire. Le mage finit par localiser un petit groupe d'individus qui étaient installés près d'une série de conteneurs ouverts. Apparemment, ils trafiquaient quelque chose et faisaient des messes basses. Eldoth dénombra quatre personnes, ce qu'il estima gérable pour la jeune femme. Ils n'avaient pas l'air armés, mais il ne pouvait pas en être sûr.

Après avoir mémorisé l'endroit, le vieux mage s'envola à nouveau et revint auprès de Void qui avait eu le temps de se préparer et de réviser une dernière fois ! Il se posa à ses côtés et lui fit un résumé de la situation.

« J'ai repéré un groupe de quatre individus. Ils sont près de la partie nord-ouest des docks, vous n'aurez pas de mal à les repérer, ils sont assez bruyants. Je crois qu'ils doivent fouiller les conteneurs des environs, mais vous verrez bien sur place. » Il marqua une pause. « Est-ce que vous avez des questions avant d'y aller ? Sinon, je vous souhaite bon courage. On reste en contact. »

Il leva la main, tapotant son crâne pour lui faire comprendre qu’il parlait de télépathie. Il se tiendrait prêt à intervenir si jamais les choses tournaient mal, mais le but n'était pas d'infantiliser Void, il attendrait donc la dernière limite s'ils devaient en arriver là !
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Lun 5 Juil 2021 - 0:37 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Voilà, cette fois allait être le grand soir tant attendu. La toute première fois que j'allais me glisser dans les bottes de Void de façon officielle. Je dois admettre que ça a de quoi rendre nerveuse, mais ça va aller. Je sais quand-même un minimum me contrôler, autrement Adrian n'aurait jamais estimé que je puisse être prête a m'aventurer sur le terrain en situation réelle. Il suffit juste que je donne le meilleur de moi-même et que je cogite pour ne pas faire d'erreur bête. Après tout, ma mutation c'est de plier l'espace pour créer des portails, ça ne m'rend pas résistante aux balles.

Mais bon, je suis arrivée au manoir à l'heure convenue à moto, que j'ai garée dans un parking pas loin étant donné que le garage d'Adrian ne sert qu'à accumuler des trucs, tout sauf des véhicules. Ah ça, on peut dire que son manoir a de quoi dépayser au début, avec toutes ces choses étranges dans tous les coins, et cet aspect globalement vieillot. Pas de télé, ni de radio et encore moins de lave-vaisselle, j'en viens a me demander s'il a un frigo. Mais en vrai, qui suis-je pour juger ? Il faut avouer que ça a son charme au milieu de toute cette ville urbaine.

Au moins il faut reconnaître que son manoir ne ressemble a rien d'autre dans cette ville. Mais on s'y habitue après six mois. Bref, je m'suis encore égarée pour changer. Le plus important ici, c'est qu'en quittant le manoir sous les traits de Void, il me donne rendez-vous aux docks, qui sont...assez loin pour me demander trois portails pour atteindre le pont Lincoln qui est à la limite du secteur visé. Faut dire que j'ai encore besoin d'améliorer la portée de ma perception pour aller plus loin que quatre kilomètres avec un seul portail.

Bah oui, imagine un peu que j'ouvre un portail au travers d'un mur ou d'un civil qui passait juste par là sans rien demander a personne. Il est donc important que je sache où je met les pieds et les portails. Donc du coup, il me faut au total quatre portails pour arriver au point de rendez-vous convenu avec Adrian, à l'extrémité Sud des Docks. Chaque portail étant ouvert dans des ruelles et autres coins discrets pour ne pas trop attirer l'attention. Et toujours assez haut pour ne pas risquer de toucher quelqu'un, sans pour autant trop faire travailler mon vertige. Ouais, ça aussi c'est un truc qui reste à travailler.

Ce serait tellement plus pratique d'ouvrir mes portails sur les toits, sauf que je n'suis vraiment pas à l'aise avec l'altitude. Enfin bref, il me faut en gros un peu plus de trente secondes pour parcourir huit kilomètres a l'aide de mes portails. Un temps que j'espère bien améliorer à l'avenir en travaillant suffisamment. C'est donc au pied d'un vieux bâtiment abandonné qu'on se retrouve Adrian et moi, pour qu'il me dise de rester en retrait le temps qu'il aille inspecter le coin.

Ce à quoi j'acquiesce simplement de la tête, déjà concentrée sur la mission. Ceci dit, je pourrais très bien ouvrir de petits portails en hauteur pour inspecter des points précis à la recherche d'une quelconque forme de criminalité, mais puisque c'est Adrian qui commande ici, je me contente de rester sur mes gardes, arc à la main et parée a tirer en cas de problème. Après tout, ce n'est pas parce qu'il part inspecter plus loin que rien ne peut me tomber dessus ici en son absence. Heureusement tout reste tranquille pendant ce laps de temps. Après quoi Adrian revient me voir pour m'annoncer qu'il a repéré un petit groupe pillant des conteneurs au Nord-Ouest d'ici.

J'imagine évidemment que la présence d'armes à feu est a craindre, donc on oublie l'éventualité d'une attaque directe. Le mieux serait donc déjà de m'approcher pour sélectionner le meilleur angle d'approche. Et puis bon, même si pour le coup je vais être livrée à moi-même pour la première fois, ça ne sera pas complètement, puisqu'Adrian me fait signe qu'il reste en contact. Donc si jamais ça devait tourner au vinaigre pour moi, j'imagine qu'il viendrait me prêter main forte. Mais je n'dois pas non plus me reposer sur ça, sinon je n'risque pas de progresser, et le jour où je serais vraiment seule je ferais moins la maligne.

-Je pense que ça devrait aller, mais je vais quand-même rester prudente, au cas où ils auraient des flingues...Bon, quand faut y aller...

Et ben quand faut y aller, on ouvre un portail vers la zone donnée par Adrian, mais pas trop près non plus, pour ne pas risquer d'arriver en plein dans le champ de vision de ces types. Avec un peu de marche à pied, et l'obligation d'aller me percher en haut d'un tas de conteneurs, ce qui ravi mon vertige vous vous en doutez, j'ai donc enfin un visuel sur la situation. Quatre types effectivement à première vue, mais s'ils ont des armes en plus de leurs coupe-boulon et autres barres de fer, elles doivent être dissimulées sous leurs blousons. Tous cagoulés bien évidemment ça va d'soit.

Ah...on dirait qu'il y en avait deux de plus que prévu, qui étaient en train de fouiller au plus profond des conteneurs. Une petite difficulté supplémentaire donc, mais rien de bien dramatique pour le moment. Je me met donc à couvert, et ouvre un tout petit portail de cinquante centimètres dans l'un des conteneurs pour tenter de voir plus précisément leur équipement. Car la présence d'arme à feu est toujours a redouter actuellement. Ceci dit, je vais être obligée de rapidement passer à l'action, puisque j'ai pu constater qu'un des types s'est retourné vers le conteneurs où j'ai ouvert mon portail.

Sûrement à cause du bruit et de la lumière qu'ils font. Mais ça peut me servir, je suis bien obligée d'improviser pour le coup. Un petit coup d’œil rapide sur la zone depuis mon perchoir, et je peux voir que notre curieux s'avance lentement vers le conteneurs précédemment cité...et qu'il pointe une mitraillette vers l'intérieur...Bon, et ben je crois que j'ai ma réponse. Je l'observe alors entrer depuis mon point d'observation, mais ce que je compte faire va m'obliger a calculer précisément combien de temps il va mettre a se retourner le bougre.

Quoi que, on va procéder autrement. J'attends patiemment en bandant mon arc que quelqu'un en bas donne de la voix. Au moins j'aurais la certitude que ma cible se sera retournée. Au final, c'est lorsque j'entends une voix dire que ce conteneurs a déjà été fouillé que j'ouvre un nouveau portail de petite taille. J'ai alors tout juste le temps de décocher ma flèche dans la tête du type présent dans le conteneur avant qu'il ne puisse donner de la voix et sonner l'alerte. Enfin, j'ai beau l'avoir assommé d'une flèche en plein visage, ça ne l'a pas empêché de presser la détente après ça. Heureusement pour moi j'ai très rapidement refermé mon portail, mais l'autre s'étant mis a tirer tout en chutant en arrière, des balles ont fusées vers ses petits camarades et les autres conteneurs.

-Tah ! Putain d'merde, il m'a flingué l'pied ce con !

Bon, au moins il n'y aura pas eu de victime avec ce petit imprévu. Mais maintenant, débute un petit jeu de cache-cache potentiellement mortel. Je fais peu à peu grimper la pression, en commençant par ouvrir plusieurs portails de distraction a des endroits qu'ils ne peuvent voir, laissant supposer qu'ils ont affaire a quelqu'un de plus expérimenté et puissant que je ne le suis en réalité. J'en profite pour me glisser plus près de la zone de tension, où les gars ont déjà tous dégainé leurs armes en regardant partout, sauf celui encore en train de se plaindre de son pied troué.

Puis je m'occupe de tirer sur les lampes surplombant le combat, plongeant la zone dans le noir et les obligeant a allumer leurs torches pour mieux me rendre compte de leur nombre. Donc, il n'y en a effectivement plus que quatre si on met de côté celui à terre et le pied percé. Qui lui par contre peut encore tirer si le cœur lui en dit, je dois donc m'occuper de lui. Et pour ça, j'ouvre un portail à taille humaine en plein milieu de la ruelle de conteneurs. Je ne me montre pas immédiatement au travers ceci dit, j'attends un instant, histoire de les laisser mariner.

Puis arrivé proche des dix secondes d'ouverture maximum, je me pointe à l'angle de mon conteneur pour décocher une flèche droit dans la poire du blessé, qui tire une balle par réflexe mais trop tard pour pouvoir me toucher. Plus que quatre donc, mais à ce train-là ils finirons par se réveiller avant que je ne les ais tous mis à terre. Je vais donc devoir m'approcher encore un peu. Et j'ai une petite idée pour ça. J'ouvre cette fois un portail au sol, eu milieu de leur groupe pour les pousser a se rassembler autour. Sauf que cette fois, ce n'est pas à travers du portail que je tire, mais bien plus directement.

Je me montre donc depuis les hauteurs afin d'en assommer un de plus, sauf que les trois autres me canardent bien rapidement. Une des balles vient même effleurer le bras gauche, me blessant donc mais superficiellement. Ça n'empêche que ça fait quand-même mal, mais ça devrait aller. Je n'ai alors plus tellement le choix, je me jette donc dans mon portail avant qu'il ne se ferme, ce qui me permet de tirer sur une tête supplémentaire, avant d'essayer de me charger des deux derniers au corps à corps pour les désarmer.

J'en repousse un des deux avec un grand coup, avant de me concentrer sur le second, visant à chaque fois leurs armes pour éviter de me prendre des balles juste après. Il me donne mine de rien du fil à retordre le salaud, j'ai encore des progrès a faire en matière de combat au corps à corps visiblement. Mais je fini tout de même par réussir a l'assommer à la main...avant de me prendre une balle d'arme de poing dans la cuisse droite de la part du dernier type que je pensait avoir désarmé. Je n'ai alors pas le temps de me retourner avant qu'il ne tire une seconde fois. Mais je réussi tout de même a ouvrir un portail par réflexe, un à taille humaine pour me protéger et lui renvoyer sa balle dans le tibias, avant de me jeter au sol sur le côté tout en bandant mon arc pour en finir avec ce dernier homme armé.

Bordel...ça s'est vraiment joué à un rien...Je me retrouve alors au sol, essoufflée, et avec une balle m'ayant traversé la cuisse...ce qui fait un mal de chien. Enfin...maintenant que tout le monde est à terre y compris moi...Je peux tenter de parler a Adrian...enfin s'il est effectivement resté branché sur mon canal mental pour tout écouter.

"Je m'en suis pris une...mais au moins ils sont tous à terre..."
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 6 Juil 2021 - 21:06 Message

Cercle
Cercle
Réputation Civile
Eldoth
L'ARCHIMAGE
34Masculin27/09/198828/05/201358012127Joseph Gordon-LevittmoiRenan, Mikhaïl et Hakon122 ansCélibataireArchéologue, professeur à Star HighNiveau 6Niveau 6RévéléeCorpulence normale, 1m78, cheveux foncés, bien coiffé, yeux marrons. Porte toujours un costume trois pièces.Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
RP : 1/2 (ouvert)
Réputation Héroïque
Eldoth
L'ARCHIMAGE
34Masculin27/09/198828/05/201358012127Joseph Gordon-LevittmoiRenan, Mikhaïl et Hakon122 ansCélibataireArchéologue, professeur à Star HighNiveau 6Niveau 6RévéléeCorpulence normale, 1m78, cheveux foncés, bien coiffé, yeux marrons. Porte toujours un costume trois pièces.Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
RP : 1/2 (ouvert)
Identité
Eldoth
L'ARCHIMAGE
34Masculin27/09/198828/05/201358012127Joseph Gordon-LevittmoiRenan, Mikhaïl et Hakon122 ansCélibataireArchéologue, professeur à Star HighNiveau 6Niveau 6RévéléeCorpulence normale, 1m78, cheveux foncés, bien coiffé, yeux marrons. Porte toujours un costume trois pièces.Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
RP : 1/2 (ouvert)

Adrian Pennington
Cercle

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 34
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5801
ϟ Nombre de Messages RP : 2127
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : moi
ϟ Doublons : Renan, Mikhaïl et Hakon
ϟ Âge du Personnage : 122 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur à Star High
ϟ Réputation Civile : Niveau 6 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 6 ϟ Identité : Révélée
ϟ Signes particuliers : Corpulence normale, 1m78, cheveux foncés, bien coiffé, yeux marrons. Porte toujours un costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
RP : 1/2 (ouvert)
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 34
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5801
ϟ Nombre de Messages RP : 2127
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : moi
ϟ Doublons : Renan, Mikhaïl et Hakon
ϟ Âge du Personnage : 122 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur à Star High
ϟ Réputation Civile : Niveau 6 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 6 ϟ Identité : Révélée
ϟ Signes particuliers : Corpulence normale, 1m78, cheveux foncés, bien coiffé, yeux marrons. Porte toujours un costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
RP : 1/2 (ouvert)
Bien qu'il n'était pas forcément tranquille de laisser Amélia s'élancer toute seule vers le danger, Adrian resta en arrière, comme il l'avait promis. Le but n'était pas de l'infantiliser. La jeune femme était compétente, douée, et capable. Son objectif était d'intégrer la Légion des Étoiles, et elle n'y parviendrait pas à moins qu'il ne lui fasse confiance. Bien évidemment, c'était plus facile à dire qu'à faire ! Eldoth ne voulait pas qu'elle soit blessée et il aurait aimé pouvoir la couvrir pour ouvrir des boucliers protecteurs en cas de besoin, sauf que ce serait contre-productif. Les échecs apprenaient autant que les victoires. Si Amélia se faisait blesser, ça la ferait réfléchir davantage la prochaine fois, même s'il ne souhaitait pas que cela arrive, bien entendu.

Décidé à surveiller tout cela de loin, le vieux mage s'envola pour se poser sur le dernier conteneur d'une pile suffisamment haute pour lui permettre d'observer la zone dans sa quasi-totalité. Il était trop loin pour servir de cible et ne devait guère être plus qu'une vague silhouette aux yeux des hommes en train de magouiller plus bas.

Eldoth suivit l'intervention d'Amélia d'un regard attentif et concentré. Il détailla ses mouvements, ses tentatives réussies ou avortées, puis enfin le moment où elle fut blessée et où elle parvint à neutraliser le dernier des hommes qui la menaçaient. Elle s'en était plutôt bien tirée, mais il y avait évidemment encore des choses à améliorer. Adrian quitta donc son conteneur et s'envola pour rejoindre la jeune femme installée plus bas. Alors qu'il s'approchait, il entendit les pensées de Void résonner dans son propre esprit et il y répondit par le même biais.

« Ne vous inquiétez pas, j'arrive. »

Quelques secondes plus tard, il se posait à ses côtés et se pencha vers elle, la contemplant dans sa globalité, comme s'il cherchait une trace de ses blessures.

« Est-ce que vous avez mal ? »

Évidemment que oui. Une balle était extrêmement douloureuse et elle allait probablement avoir du mal à terminer son intervention... Car il restait encore quelque chose à faire. Eldoth s'éloigna de quelques pas d'Amélia, observa les hommes allongés sur le sol, puis tourna la tête vers elle tout en restant sur ses gardes.

« Vous n'avez pas encore terminé. Il faut vous assurer qu'ils sont totalement neutralisés et qu'ils ne vont pas pouvoir s'enfuir ou s'armer avant l'arrivée des autorités. » Ses prunelles se reposèrent sur les hommes. « C'est votre devoir d'héroïne de vous assurer que les policiers qui vont intervenir ne seront pas en danger. »

Ce n'était pas une critique, ni même un reproche, mais simplement une leçon. Le ton était d'ailleurs calme, conciliant et digne de celui d'un enseignant qui croyait en son élève. Adrian voulait lui donner toutes les cartes pour qu'elle sache être indépendante le plus rapidement possible. C'était sa première véritable intervention, il était donc normal qu'elle en apprenne tous les tenants et aboutissants. Eldoth glissa ses mains derrière son dos, droit comme un « I » tout en contemplant les environs afin de vérifier que la zone était bien sécurisée. Il reprit la parole à l'attention de Void.

« Je vais vous soigner lorsque vous aurez achevé votre intervention. Il vous faudra aussi contacter la police pour les informer du fait que vous avez neutralisé des criminels. Ce sera à vous de décider si vous souhaitez faire savoir qui vous êtes ou non. »

Après tout, elle pourrait choisir d'intervenir, mais sans révéler que c'était Void qui avait pris les choses en main. Adrian le faisait parfois, notamment lorsqu'il ne voulait pas de publicité non méritée, mais la plupart du temps, il assumait ses interventions. En général, il le faisait par respect pour la police, mais il était parfaitement acceptable de vouloir conserver l'anonymat.
Reportant ses prunelles sur la demoiselle, l'Archimage conclut sur une question :

« Vous en sentez-vous capable, ou souhaitez-vous que je vous soigne avant ? »

Tout le monde ne supportait pas la douleur, et ce n'était pas parce que c'était le cas d'un héros que ses actions valaient moins que celles d'un autre. Chacun était différent.
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Sam 10 Juil 2021 - 23:16 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Formidable...vraiment impec...Et ben j'vais pouvoir dire que j'aurais découvert deux choses ce soir. Qu'il reste encore du boulot avant que Void puisse espérer postuler auprès de la Légion, et qu'une balle de 9mm ça fait atrocement mal. La vache, je sais pas si ça m'a complètement traversé la cuisse ou si la balle est restée logée quelque part, mais je crois que ce n'est même pas envisageable que je me relève par des moyens conventionnels sans sortir un long râle de souffrance.

Heureusement qu'Adrian devrait pouvoir m'arranger ça, parce que sinon je m'vois mal expliquer une blessure pareille au boulot demain. Wilfrid est encore convaincu que je passe mes soirées devant des films ou des émissions de télé populaires, alors je doute qu'il ne flaire pas le poteau rose...ou le pot aux roses...j'ai jamais su comment l'écrire ce truc. M'enfin, j'ai signalé que je pensait avoir terminé le boulot, d'où le fait qu'Adrian arrive en volant pour se poser près de moi.

Sauf qu'il me demande si j'ai mal et ne m'aide pas à me relever...Ok, j'ai compris, toujours dans l'optique de ne pas m'habituer à recevoir du soutiens au moindre problème. J'ai pigé, et ben je vais trouver un moyen de me relever toute seule alors.

-Oui, gn...et encore, le mot est faible.

Comme quoi le coup du mec qui arrive a courir quasi normalement après s'être pris une balle dans la jambe, c'est des grosses conneries. Bon je m'en doutait un peu, j'ai toujours trouvé ça con de toute façon. Enfin, je n'vais pas tergiverser cent-sept ans sur la vraisemblance des films hollywoodiens, on en aurait pour des siècles. Je dois déjà trouver comment me relever sans devoir m'appuyer sur ma jambe droite. Et ben c'est l'occasion de tester la logique de mes portails je crois.

A priori, l'inertie de mouvement est conservée lorsque quelque chose traverse un portail, autrement jeter un objet au travers ne le ferait pas obéir aux lois de la gravité de la même manière. Donc, je choisi d'ouvrir un portail juste en-dessous de moi, de manière a me faire chuter en arrière, et a atterrir sur le bon pied via le point d'arrivé qui lui est à la verticale près d'Adrian. Qui me dit alors que je boîte en grimaçant encore plus qu'un clown raté tout en contenant comme je peux mes râles de douleur...que le boulot n'est pas tout à fait fini, contrairement à ce que je croyait.

-C'est à dire ?...gnh...

Ah bah attend, je peux essayer de me servir de mon arc comme d'une béquille de fortune. Il est suffisamment résistant pour ne pas se briser même si je lui tombait dessus de tout mon poids, alors je peux sûrement m'appuyer brièvement dessus afin de suivre Adrian durant ses explications. Et ouais, effectivement, il semblerait que j'ai oublié une partie du boulot d'un héros. Bon je ne vais pas essayer de me trouver des excuses sur le pourquoi je n'ai pas pu m'assurer que les types étaient assommés pour un long moment, vu que je suis sensé avant tout apprendre a devenir autonome.

Adrian ne sera peut-être pas toujours là pour me sauver les miches après tout. Bon pour l'instant tout le monde reste à terre, mais va savoir s'il n'y en a pas un qui va se réveiller plus tôt que les autres. Sauf que je n'ai rien pour les attacher, donc, il faudrait que je les enferme quelque part en attendant le SCPD, et je pense que c'est dans mes cordes. Mais pour l'instant, la leçon. C'est vrai que je me suis avant tout concentrée sur la finalité du combat que sur la suite des événements.

Imagine une seconde que l'un d'eux se réveille et ouvre le feu sur la police pour tuer un pauvre jeune qui entame son premier jour. Donc ouais, on va, enfin je vais m'assurer que tout soit prêt pour l'arrivée de la police.

-Je vois, ne pas se contenter de penser à l'intervention en elle-même mais aussi à ce qui va suivre ensuite. Je saisit l'idée.

C'est normal qu'il y ait du boulot a faire avant de pouvoir être pleinement opérationnelle et responsable, je ne peux pas être parfaite dès la première leçon, autrement je n'aurais eu aucun intérêt a supplier Adrian de me former tu penses bien. Bon, étant donné qu'il me dit qu'il ne me soignera qu'une fois l'intervention achevée et la police prévenue, je crois que j'ai intérêt a me mettre au travail...avant de me vider d'mon sang. Quand tu vois que même rester immobile en m'appuyant sur mon arc me fait un mal de chien, t'imagines bien ce que ça donnerait si j’essayais de marcher.

Par contre, quant à savoir si je veux faire savoir aux autorités que c'est Void qui est intervenue, je pense qu'il serait logique de répondre oui. Après tout, si je compte intégrer la Légion, ce n'est pas en restant anonyme que je vais pouvoir faire valoir mes faits d'arme. Autrement je pourrais tout à fait chercher sur internet des interventions de justicier anonyme et les revendiquer au nom de Void, mais ça serait dégueulasse aussi. Tout ça pour dire, que première intervention ou pas, Void doit bien finir par faire sa première apparition publique. Mais je vais quand-même enfermer ces types avant de chercher a me faire soigner.

-Je pense que dans l'intérêt du projet qui est de rejoindre la Légion, il serait préférable que la police sache que c'est moi, enfin Void. Et puis, ils vont peut-être vouloir m'interroger pour savoir ce qu'il s'est passé ici. Après, pour les soins, je ne dirais pas non une fois que j'aurais enfermé ces types et prévenu le SCPD. Ça va être compliqué, mais il faut bien que j'apprenne a me débrouiller. Imaginons qu'un jour vous ne soyez pas disponible pour me soigner, il faudra bien que j'applique la procédure avant d'ouvrir un portail vers l'hôpital le plus proche. Je ne vais quand-même pas venir vous déranger au moindre petit bobo pendant une intervention...Enfin bref, gnh, je dois finir ça.

Je commence donc par arrêter de prendre mon arc pour une béquille, histoire de coller une flèche supplémentaire dans la tête de tout ce petit monde. Au moins avec ça, ils devraient roupiller un moment. Mais puisque le reste va prendre un peu de temps, je ferais mieux d'appeler le SCPD tout en me mettant au travail. J'utilise donc mon oreillette de communication pour passer un appel de deux pressions rapides dessus. Une seule pression servant a ouvrir le canal pour communiquer, mais ce n'est pas utile avec Adrian.

Enfin bref, je reprend mon arc en guise de béquille, et me dirige vers le premier homme à terre, afin de vérifier s'il n'a pas d'arme de poing dissimulée comme l'autre. Ce serait con que je les enfermes avec leurs armes. Je vais donc tous les vérifier tous un par un, et à chaque fois, ouvrir un portail pour envoyé l'homme fouillé dans un des conteneurs qu'ils ont forcés. Histoire d'éviter de devoir en fracturer un de plus pour les libérer.

Mais le standard du SCPD décroche alors que j’atteins le deuxième homme sur six. Je parle donc à la personne au bout du fil en même temps que je fouille le type, qui n'a pas non plus d'arme de poing.

-SCPD j'écoute. M'annonce donc une voix féminine.

-Bonsoir, j'appelle pour signaler une effraction dans la section de stockage des conteneurs récemment arrivés aux docks, dans la section..la plus au Nord. Six hommes cagoulés et armés, mais je les ait..neutralisés. Gnh...et je les enfermes en ce moment même dans un des conteneurs qu'ils ont fracturés. Gnah ! Nh...merde...

J'ai fait un faux mouvement, et je me suis vraiment fait très mal cette fois, mais ce n'est pas grave, je dois continuer a envoyer ces types dans le conteneur avec des portails. Il m'en reste encore trois après celui que j'envoie en ce moment même. Et on dirait bien que mon interlocutrice s'inquiète, mais je ne vais pas leur faire envoyer une ambulance, ce serait inutile.

-Vous êtes blessée ?

-gnh, oui, mais n'vous en faites pas, j'ai un bon médecin, ça va aller. Envoyez simplement de quoi emmener six hommes inconscients au SCPD, il y a deux blessés par balle parmi eux, un au pied, l'autre à la cuisse. Une ambulance ou deux ne seraient pas de trop.

-Très bien, je vais envoyer un camion et un véhicule. Votre nom je vous prie ?

-Void, juste Void. Nouvelle justicière dans le milieu, je reste sur place en attendant.

-D'accord...dans ce cas je vais vous demander de bien vouloir rester en ligne en attendant l'unité.

-Bien reçu, j'attends...Terminais-je en pressant une fois mon communicateur, afin de couper le micro pour ne pas être entendue et continuer mon travail. Si je l'entend me parler, je pourrais toujours lui répondre après une nouvelle pression...Voilà, un camion et une voiture sont en route, je n'ai plus qu'à finir de les rassembler dans le conteneur, fermer, rassembler les armes, et je pense qu'on pourra passer aux soins si ça ne vous ennui pas...ça fait vraiment un mal de chien.

Ça me prend bien une bonne minute, mais maintenant tout semble en ordre. Les types sont enfermés dans le conteneur blanc, sans arme puisque je les ait rassemblées au milieu de l'allée, et tout ça en utilisant au maximum mes portails pour ne pas trop aggraver ma blessure. Il n'y a donc plus qu'a soigner cette jambe et attendre la police qui ne devrait plus tarder je pense. Je m'adosse alors près du conteneurs où les intrus sont enfermés, et fait disparaître mon arc, au moins comme ça ils ne risquent pas de me voir comme une menace, on sait jamais.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 11 Juil 2021 - 13:38 Message

Cercle
Cercle
Réputation Civile
Eldoth
L'ARCHIMAGE
34Masculin27/09/198828/05/201358012127Joseph Gordon-LevittmoiRenan, Mikhaïl et Hakon122 ansCélibataireArchéologue, professeur à Star HighNiveau 6Niveau 6RévéléeCorpulence normale, 1m78, cheveux foncés, bien coiffé, yeux marrons. Porte toujours un costume trois pièces.Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
RP : 1/2 (ouvert)
Réputation Héroïque
Eldoth
L'ARCHIMAGE
34Masculin27/09/198828/05/201358012127Joseph Gordon-LevittmoiRenan, Mikhaïl et Hakon122 ansCélibataireArchéologue, professeur à Star HighNiveau 6Niveau 6RévéléeCorpulence normale, 1m78, cheveux foncés, bien coiffé, yeux marrons. Porte toujours un costume trois pièces.Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
RP : 1/2 (ouvert)
Identité
Eldoth
L'ARCHIMAGE
34Masculin27/09/198828/05/201358012127Joseph Gordon-LevittmoiRenan, Mikhaïl et Hakon122 ansCélibataireArchéologue, professeur à Star HighNiveau 6Niveau 6RévéléeCorpulence normale, 1m78, cheveux foncés, bien coiffé, yeux marrons. Porte toujours un costume trois pièces.Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
RP : 1/2 (ouvert)

Adrian Pennington
Cercle

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 34
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5801
ϟ Nombre de Messages RP : 2127
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : moi
ϟ Doublons : Renan, Mikhaïl et Hakon
ϟ Âge du Personnage : 122 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur à Star High
ϟ Réputation Civile : Niveau 6 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 6 ϟ Identité : Révélée
ϟ Signes particuliers : Corpulence normale, 1m78, cheveux foncés, bien coiffé, yeux marrons. Porte toujours un costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
RP : 1/2 (ouvert)
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 34
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5801
ϟ Nombre de Messages RP : 2127
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : moi
ϟ Doublons : Renan, Mikhaïl et Hakon
ϟ Âge du Personnage : 122 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur à Star High
ϟ Réputation Civile : Niveau 6 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 6 ϟ Identité : Révélée
ϟ Signes particuliers : Corpulence normale, 1m78, cheveux foncés, bien coiffé, yeux marrons. Porte toujours un costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
RP : 1/2 (ouvert)
Même s'il n'aimait pas voir la jeune femme en train de souffrir, Adrian savait qu'il ne devait pas se laisser emporter par sa compassion et lui proposer de la soigner avant qu'elle ne procède à la finalisation de l'arrestation. Lorsqu'elle sera seule, elle allait devoir se débrouiller sans compter sur les atouts de son chaperon. Le mage hocha donc la tête et lui glissa quelques mots d'encouragement.

« Vous allez y arriver. »

Il resta à distance, mais la suivit du regard afin de s'assurer que tout allait bien. Si l'un des hommes s'était réveillé pour s'en prendre à elle, Eldoth aurait aussitôt réagi ! De même si Amélia avait été trop épuisée ou blessée pour pouvoir régler les derniers détails. C'était un entraînement, mais une séance de torture après tout. Certes, elle allait apprendre beaucoup en constatant qu'elle gagnerait à se montrer plus discrète et à agir à couvert qu'à souffrir pendant de longues minutes, mais c'était un bon début. Elle avait réussi à maîtriser tout le monde, et même si l'une des cibles avait été blessée, elle ne l'avait fait qu'en se défendant. Le reste viendrait avec le temps.

Durant tout le temps qu'elle mit à réussir ce qu'il lui avait demandé, Adrian la surveilla, puis il se rapprocha d'elle lorsqu'elle raccrocha et finalisa son œuvre. Elle avait suffisamment souffert, et le mage était convaincu qu'elle se montrerait d'autant plus prudente à l'avenir.

« Oui, bien sûr. Ne bougez pas, et laissez-moi faire. »

Adrian avait gagné ses galons pendant la Seconde Guerre mondiale, il avait donc appris à soigner les gens avec sa magie. Malheureusement, certaines fois, elle restait inefficace. La magie n'était pas la solution à tout. Fort heureusement, la blessure d'Amélia restait assez superficielle comparée à ce que d'autres avaient pu subir, Adrian ne s'inquiétait donc pas de sa survie. Arrivé à ses côtés, il s'agenouilla à côté de la jambe blessée de la jeune femme et l'observa quelques instants, puis se redressa. Il utilisa sa télékinésie pour apporter un petit tonneau en métal vers Void et le lui désigna.

« Asseyez-vous ici, vous serez plus à l'aise et ce sera plus facile pour vous soigner. »

Il lui tendit la main pour l'aider à bouger, car elle avait fait disparaître son arc et ne parviendrait pas forcément à se mouvoir sans réveiller la douleur de sa jambe. Dès qu'elle fut installée, l'Archimage « sonda » la blessure et constata qu'il n'y avait rien à l'intérieur. C'était une bonne nouvelle.

« La balle a juste traversé, je vais simplement accélérer la cicatrisation et ce sera bon. Ne vous inquiétez pas si vous sentez quelque chose d'un peu bizarre, ce sera normal. »

L'utilisation de la magie provoquait parfois une sensation de chaleur étrange.
Il s’attela donc à sa tâche, se concentrant sur la blessure et positionnant sa main cinq ou six centimètres au-dessus de l'entrée de la balle. Quelques secondes plus tard, la demoiselle dû sentir sa jambe la chatouiller, un peu comme lorsqu'on commence à avoir des fourmis à force d'être immobile. La blessure étant assez légère, il ne fallut pas plus d'une minute à Adrian pour régler le problème, et lorsqu'il retira sa main, la jambe d'Amélia était à nouveau intacte. S'il n'y avait pas un petit trou dans son costume pour témoigner de ce qui était arrivé, elle aurait pu penser avoir rêvé ! Il se redressa, puis releva les yeux vers la demoiselle.

« Tout a l'air réglé. Est-ce que ça va ? Vous avez eu mal ? »

Normalement non, mais chacun pouvait réagir différemment à l'utilisation de la magie. Au loin, des bruits se firent entendre. Des sirènes approchaient et Adrian tourna la tête dans leur direction avant de reporter son regard sur la demoiselle.

« Vos renforts arrivent. Je vais vous laisser. Je vous attends à notre point de rendez-vous, ou au manoir si vous le préférez. Nous pourrons parler de votre intervention et vous pourrez vous reposer un peu. »

Il la laissa choisir entre les deux lieux de rendez-vous, puis s'éclipsa juste avant que la première voiture de police n'arrive à proximité des docks. Dans moins d'une minute, Void allait connaître son premier moment de gloire.
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Dim 11 Juil 2021 - 16:38 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Y arriver...oui, dans la souffrance, mais j'y arrive quand-même. C'est vraiment pas simple de lutter contre une douleur pareille et de rester concentrée sur ce que j'dois faire. M'enfin, au final tout se goupille plutôt bien si on oublie cette blessure. Les six hommes sont neutralisés et enfermés en attendant la police, leurs armes rassemblées...que j'aurais sûrement pu complètement décharger si je savait comment fonctionnaient ces engins, sauf qu'à part dire que ça fait du bruit, des morts et des blessés d'une simple pression sur la détente, j'y connaît pas grand chose.

Au moins Adrian m'évite un passage à l'hôpital pour cette fois. Et à mon avis, j'ai intérêt a faire gaffe la prochaine fois, sinon je risque de passer pas mal de fois aux urgences...ou d'y rester tout simplement. J'ai vraiment eu du bol pour cette fois, j'me suis jetée dans la mêlée trop tôt et j'ai bien failli en payer le prix. Au moins je suis à peu près sûre que je vais devoir travailler le combat au corps à corps à l'avenir. Je ne cogne pas assez fort et ne suis globalement pas assez efficace pour mettre à terre un adversaire assez vite. Par contre, l'utilisation de l'environnement m'a l'air d'être en bonne voie.

Bref, restons plutôt sur l'intervention, qui n'est toujours pas terminée à cent pourcent puisque la police n'est pas encore intervenue. Mais avant qu'ils n'arrivent, il y a cette jambe a soigner. Et pour ça, Adrian m'aide a hisser mon derrière sur un baril pour qu'il puisse examiner la blessure. Maintenant que je la regarde moi aussi, je suis étonnée de ne pas avoir plus pissé le sang que ça, mais j'vais pas non plus m'en plaindre. C'est mieux que je ne me vide pas d'mon sang.

Ah mais d'accord, je comprends mieux. S'il n'y a pas plus de sang qui a coulé à l'entrée, c'est parce qu'il y a aussi un point de sortie...génial...Enfin j'imagine que je peux m'estimer heureuse qu'il n'y ait pas besoin de remuer la balle dans la plaie pour l'extraire. Je crois que j'aurais eu du mal à m'empêcher d'hurler, on m'aurait entendu jusqu'au SCPD j'suis sûre. Alors que là...bah bizarrement, en dehors de la douleur lancinante de base de la blessure, qui s'efface peu à peu pour laisser place a...disons, des fourmis dans la jambe comme on dit, ça a l'air d'aller.

Du coup oui, j'comprends un peu mieux pourquoi Adrian me prévenait que je risquait de sentir quelque chose de bizarre. En attendant, quand je disait que j'avais un bon médecin, je n'pensait pas si bien dire. Une minute et pouf, y'a plus qu'un trou dans le costume, du sang dessus, mais plus de blessure en vue. Décidément, entre Liam et Adrian on peut dire que je suis servie niveau médecin. Mais je suis quand-même assez surprise par la situation pour bouger un peu ma jambe pour découvrir a quel point ça allait vraiment mieux en si peu de temps. Avec ça je vais pouvoir marcher comme s'il ne m'était strictement rien arrivé. Mais Adrian me demande tout de même si ça va ou si j'ai souffert.

-Étrangement non...Merci beaucoup Adrian, j'pense qu'on peut dire que je vous revaudrait ça non ? Surtout pour tout ce que vous faites pour moi.

Je peux donc enfin me remettre sur pieds, tandis qu'il m'annonce qu'il va une fois de plus me laisser seule pour affronter les questions de la police, et accessoirement recevoir toutes les critiques et éloges pouvant suivre...Sauf que je n'y serais sûrement pas arrivée sans son enseignement, ça serait quand-même un peu injuste de tirer toute la couverture et la potentielle gloire à moi seule non ? Enfin...s'il insiste, j'imagine que je n'ai pas vraiment de chance de le convaincre de rester ?

-Si vous insistez vraiment pour partir, autant gagner du temps et se retrouver au manoir. Je vous rejoindrait dès que tout sera terminé ici. Par contre, le trou dans l'costume, il va se réparer tout seul jusqu'à la prochaine fois que je l'enfilerait ou je vais devoir apprendre a le réparer ?

Son départ se fit évidemment avant l'arrivée de la première voiture, et on dirait bien que l'opératrice que j'ai eu au...enfin que j'ai toujours au téléphone vu qu'elle me parle à présent pour savoir où je suis, après l'envol d'Adrian donc. Je lui répond alors tout en ayant les yeux levés vers Adrian en partance vers le manoir, avant de reporter mon attention vers les unités policières plus nombreuses qu'elle ne l'avait annoncé.

-Oui je suis toujours là, les voitures arrivent. Je pense que l'on va s'occuper de la suite. Je vous remercie mademoiselle.

Elle me retourne les remerciements pour être gentiment restée sur place, puis nous mettons fin à la communication. La première voiture arrive donc, de laquelle descendent deux agents du SCPD, l'un d'eux portant la main à son étuis. Je me rend alors compte que je me tiens à côté du tas d'armes que j'ai fait, d'où sa légère méfiance donc. Mais je ne panique pas, je lui explique calmement que c'est moi qui ait appelé, rappelant par ailleurs le nom que j'ai donné, Void.

Avec ça, l'agent semble un peu moins tendu, mais j'ai l'impression qu'ils ne savent pas encore quoi penser de moi. Ce qui est normal puisque ça reste la première fois qu'ils entendent parler d'moi, donc ils restent sur leurs gardes pour le moment c'est compréhensible. Mais je ne vais pas immédiatement ouvrir le conteneur servant de cellule, je préfère attendre qu'il y ait plus de monde au cas où il faudrait maîtriser les six hommes à la fois.

Il ne fallut pas plus de cinq minutes pour voir débarquer deux autres voitures, le fourgon de transport et les ambulances pour les deux blessés. Oh merde...et apparemment le coup de la petite équipe de journaliste en camionnette branché sur la fréquence de la police n'est pas qu'un mythe. Sauf que je n'ai pas envie d'être trop connue trop rapidement, je risquerait d'avoir du mal a suivre la cadence. Sans oublier les éventuels ennemis que je pourrais m'faire rien qu'en existant. Heureusement ils sont rapidement éloignés par certains agents.

Finalement je suis bien contente qu'ils soient venus plus nombreux que je l'imaginait. Bien, maintenant que le journaleux et son cameraman ont été éloignés, je vais pouvoir inviter les agents a aller ouvrir le conteneur. Mais je les préviens tout de même que je vais faire apparaître mon arc au cas où je devrais en neutraliser un encore une fois. Ça évitera de devoir lui trouer la peau avec des balles. Heureusement, il y en a quelques-un qui se retrouvent sonnés, mais aucun suffisamment éveillé pour se montrer menaçant.

Ils se font donc tous embarquer un par un, les deux blessés étant attachés dans leurs ambulances respectives, tandis que les quatre autres vont dans le fourgon. Je peux alors répondre aux questions des agents, dont certains s'inquiètent de voir du sang sur ma jambe, mais ce n'est qu'un détail. Ils me remercient d'avoir chopé ces hommes, je fais de même pour leur rapidité d'intervention, puis nous pouvons nous séparer pour ce soir. Je franchi donc le premier de mes portails devant me mener au manoir, sans avoir remarqué que le cameraman de tout à l'heure s'était trouvé un autre point d'observation en ayant contourné tout l'monde pour capter des images de Void.

Je ne pourrais alors voir le résultat que le lendemain aux infos, des images prises discrètement et donc instables, mais montrant bien Void ouvrir un portail pour disparaître...Je ne pensait pas que ça pourrait aller aussi vite, mais bon, nous verrons ça en temps voulu. Ça ne concerne que le lendemain matin comme je le disait, restons donc sur la soirée en cours. Je fini donc par rejoindre Adrian à son manoir, dans lequel j'entre par la porte évidemment à cause des sécurités, et où je fini par ôter mon costume pour redevenir Amélia Fry, la petite réparatrice d'électronique.

-Me revoilà, ça aura pris un peu plus de temps que prévu désolé. Il a fallu éloigner un journaliste et son cameraman trop curieux. Mais voilà, ils m'ont remercié, j'ai fait de même, et les six types sont bons pour un séjour en cellule. Par contre, j'espère qu'avec le sang que j'ai perdu sur place la police scientifique ne pourra pas remonter jusqu'à moi, sinon j'risque d'avoir du mal a leur trouver une explication sur la présence de mon sang sur place. Enfin...je pense que si j'devait résumer tout ça en quelques mots, je dirais que ce n'est pas une catastrophe, mais que ce n'est pas non plus à deux doigts d'être parfait. Si le type avait visé ma tête au lieu d'la cuisse Void aurait eu une carrière plus qu'éphémère.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 11 Juil 2021 - 20:31 Message

Cercle
Cercle
Réputation Civile
Eldoth
L'ARCHIMAGE
34Masculin27/09/198828/05/201358012127Joseph Gordon-LevittmoiRenan, Mikhaïl et Hakon122 ansCélibataireArchéologue, professeur à Star HighNiveau 6Niveau 6RévéléeCorpulence normale, 1m78, cheveux foncés, bien coiffé, yeux marrons. Porte toujours un costume trois pièces.Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
RP : 1/2 (ouvert)
Réputation Héroïque
Eldoth
L'ARCHIMAGE
34Masculin27/09/198828/05/201358012127Joseph Gordon-LevittmoiRenan, Mikhaïl et Hakon122 ansCélibataireArchéologue, professeur à Star HighNiveau 6Niveau 6RévéléeCorpulence normale, 1m78, cheveux foncés, bien coiffé, yeux marrons. Porte toujours un costume trois pièces.Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
RP : 1/2 (ouvert)
Identité
Eldoth
L'ARCHIMAGE
34Masculin27/09/198828/05/201358012127Joseph Gordon-LevittmoiRenan, Mikhaïl et Hakon122 ansCélibataireArchéologue, professeur à Star HighNiveau 6Niveau 6RévéléeCorpulence normale, 1m78, cheveux foncés, bien coiffé, yeux marrons. Porte toujours un costume trois pièces.Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
RP : 1/2 (ouvert)

Adrian Pennington
Cercle

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 34
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5801
ϟ Nombre de Messages RP : 2127
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : moi
ϟ Doublons : Renan, Mikhaïl et Hakon
ϟ Âge du Personnage : 122 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur à Star High
ϟ Réputation Civile : Niveau 6 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 6 ϟ Identité : Révélée
ϟ Signes particuliers : Corpulence normale, 1m78, cheveux foncés, bien coiffé, yeux marrons. Porte toujours un costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
RP : 1/2 (ouvert)
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 34
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5801
ϟ Nombre de Messages RP : 2127
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : moi
ϟ Doublons : Renan, Mikhaïl et Hakon
ϟ Âge du Personnage : 122 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur à Star High
ϟ Réputation Civile : Niveau 6 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 6 ϟ Identité : Révélée
ϟ Signes particuliers : Corpulence normale, 1m78, cheveux foncés, bien coiffé, yeux marrons. Porte toujours un costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
RP : 1/2 (ouvert)
Après avoir quitté Amélia, Adrian était rentré directement à son manoir. Ce soir-là, Sallah n'était pas là, il passait la nuit chez sa compagne. L'Archimage s'attendait d'ailleurs à ce que son fils finisse par déménager pour construire – enfin – sa vie de famille avec elle et ses enfants. Mais ils n'en étaient pas encore là, et l’Égyptien effectuait régulièrement la navette entre les deux domiciles.

Eldoth se débarrassa rapidement de sa tenue et vaqua à ses occupations en attendant que la jeune femme ne revienne jusqu'au manoir. Lorsqu'elle passa finalement la porte, il était justement en train de sortir de son bureau pour se rendre dans la cuisine afin de se chercher un verre d'eau. Adrian l'accueillie avec un sourire et écouta ce qu'elle avait à lui annoncer. Il fut content pour elle que les choses se soient bien passées, mais il fallait encore débriefer tout ça. Adrian répondit donc d'un ton calme.

« Bien, je suis content que ce soit réglé. Est-ce que vous voulez boire quelque chose ? J'allais me chercher un verre d'eau dans la cuisine. »

Il lui fit signe de le suivre dans la pièce d'à côté et prépara les boissons, si Amélia avait envie de se désaltérer un peu, ce qui était fort probablement après ce qu'elle venait de faire. Tout en cherchant les verres et en préparant le tout, l'Archimage en profita pour reprendre la parole et répondre à la demoiselle.

« Je pense que vous n'avez pas à vous inquiéter pour la polie scientifique. Les suspects ont tous été appréhendés, et la police n'a pas les ressources nécessaires pour analyser des traces de sang dans des affaires considérées comme résolues. Vous serez probablement tranquille. »

Même si la justice faisait tout son possible pour que les choses se passent le mieux possible, elle ne dépensait pas son argent à tort et à travers, et il n'y avait aucune raison valable à ce que les policiers demandent à une équipe scientifique de venir sur place alors que tous les responsables avaient été appréhendés et qu'il n'y avait visiblement rien de plus à faire de cette histoire. Évidemment, ils allaient certainement enquêter sur le conteneur et l'origine des armes trouvées dans les environs, mais cela ne nécessitait pas l'analyse de traces de sang.

Adrian termina de préparer les boissons, puis invita Amélia à le suivre dans le salon, bien plus confortable que la vieille cuisine. Ils purent s'installer sur les fauteuils près de la cheminée – éteinte, bien entendu – puis l'Archimage reprit la parole pour revenir sur ce que la jeune femme avait fait lors de sa première intervention officielle.

« Les journalistes viennent souvent sur place, encore que des échanges de coups de feu restent assez banals dans votre ville, malheureusement. Je ne dirais pas que vous avez eu de la chance, sauf si vous aspirez à la célébrité, mais ça aurait pu être bien pire. Sachez simplement que vous ne gagnerez jamais rien à leur manquer de respect ou à les repousser, je vous conseille d'être polie et patiente avec eux, ils pourraient finir par devenir des alliés. Ou au moins, ils ne passeront pas leur temps à vous matraquer dans leurs articles. »

Bien sûr, Amélia était assez grande pour savoir ce qu'elle devait faire, Adrian se contentait de lui dispenser des conseils, mais il ne la jugerait pas si elle choisissait une autre voie que la sienne ! De toute manière, ce n'était pas le plus important dans leur conversation, le centenaire poursuivit donc après avoir bu une gorgée de son verre d'eau.

« Il est vrai que vous auriez pu être plus gravement blessée, mais ça n'a pas été le cas. Je vous conseille de ne pas trop imaginer ce qui aurait pu arriver, sinon vous n'en aurez jamais terminé. Retenez simplement la leçon, prévoyez mieux les choses la prochaine fois, et avec le temps, cela deviendra instinctif. Mais vous vous en êtes très bien tirée pour une première fois. Ces sorties vous permettront aussi de mieux appréhender votre équipement, et peut-être même de trouver des améliorations à apporter. » Lui-même innovait perpétuellement, c'était l'expérience qui faisait la force. « Est-ce que vous avez des questions ou des remarques à me faire ? »

Elle avait eu le temps de réfléchir à de potentielles interrogations, même si elle pourrait toujours lui demander plus tard si d'autres lui venaient avec le temps. Après tout, ce n'était que le début d'une carrière qu'Adrian lui souhaitait longue et animée.
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Mar 13 Juil 2021 - 1:09 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Ça aura semblé court mais diablement intense je dirais. Je crois que j'ai encore un peu de travail a accomplir niveau forme physique, mais on va dire que ce début était relativement encourageant. Bon définitivement va falloir que j'évite le corps à corps tant que je n'aurais pas progressé dans l'domaine, mais pour le moment, au lieu de vouloir dresser un bilan par moi-même, je devrais commencer par souffler un peu, et boire aussi. Puisqu'Adrian le propose, après avoir enlevé mon costume j'accepte sa petite invitation à me désaltérer tout en me frottant la nuque. Je sens venir d'ici les courbatures demain matin tiens. Que ça promet d'être dur d'être une super tout en restant humaine...

-Je n'dirais pas non.

Un petit détour par la cuisine donc, histoire de remplir des verres en passant. Je crois que je pourrais me siffler une bouteille d'eau entière après une soirée pareille. Adrian tente quand-même de m'expliquer au passage qu'il n'y a pas a craindre la police scientifique sur ce coup-là. Même si le côté "probablement" tranquille n'est pas pour me rassurer, mais j'imagine que je me fait trop d'films. Par contre je devrais faire attention à l'avenir de ne pas laisser trop de traces quand-même, à mon avis on est jamais trop prudente quand on cherche a garder son identité secrète.

-Oui...j'imagine que vous devez avoir raison. Passer mes soirées a regarder des films et des séries ça doit pas aider.

Ah ça, tu peux être sûr que je vais avoir tout une période de multiples retour de réalité dans la poire, mais au moins ça devrait m'enlever tous ces clichés scénaristiques et idées reçues qui en découlent de la tête. M'enfin, je dois vraiment m'en faire pour pas grand chose, du moins en ce qui concerne la police scientifique. Ce que je redoute un peu en fait, c'est de me retrouver dépassée par mon statut d'héroïne. Un peu comme ces gens propulsés en quelques jours sous les feux des projecteurs et la célébrité pour une émission. Bon ça fait peut-être un peu prétentieuse de parler de célébrité, mais j'espère juste réussir a m'y habituer à mon rythme.

Mais j'ai comme l'impression que je suis un peu trop optimiste sur ce point. Mais peu importe, on verra bien comment ça évoluera dans les prochains jours. Si ça s'trouve ils ne vont même pas diffuser les images du cameraman, ou alors passer à autre chose d'ici deux jours. Mais pour le moment, profitons de ce repos mérité dans ce fauteuil, et de cette boisson généreusement offerte par Adrian. Avec tout ce qu'il fait pour moi il va bien falloir que je lui rende la pareille un jour.

Mais puisqu'on reviens sur les journalistes, j'imagine que s'ils ont eu l'occasion d'entendre qu'une nouvelle justicière était impliquée, ils ont voulu choper un scoop qui serait bon pour leur salaire. Ceci dit, ce n'est pas moi qui ait cherché a écarter les journalistes, mais je vais quand-même tenir compte des alliés, mais aussi des détracteurs qu'ils peuvent devenir. Après tout, une seule bourde et ils auront sûrement vite fait de me descendre en flèche dans les médias. Mais qui sait, peut-être que ça pourrait aider la Légion a garder un œil sur moi, enfin si Void a une chance de représenter un quelconque intérêt a leurs yeux évidemment.

-Oui je vois c'que vous voulez dire. Les médias d'une manière générale ont un puissant pouvoir, celui de faire passer certaines personnes pour les gentils ou les méchants de l'histoire en fonction de ce qui fait vendre. Donc j'imagine que je dois me préparer psychologiquement a tout entendre. Mais quelque part, ça peut être intéressant de voir le regard qu'ils vont porter sur Void après cette première rencontre assez mystérieuse. Je ne cherche pas vraiment la célébrité à proprement parler ceci dit, mais si jamais la Légion entend parler d'Void grâce à eux et veux garder un œil sur moi, ça peut m'être d'une grande aide en effet. J'espère juste réussir a ne pas être dépassée trop vite par mon image, histoire que je m'habitue un minimum au métier avant de vraiment finir sous le feu des projecteurs si c'est ce qui doit arriver.

Mais il y a aussi cette histoire d'erreur qui aurait pu me coûter très cher. Si je n'avait pas chercher a combattre au corps à corps alors que je ne maîtrise pas très bien la chose, je ne me serait pas prise une balle. Mais ça aurait clairement pu être pire, si elle avait fini dans ma tête par exemple, là Adrian aurait probablement eu du mal a me ramener. Mais il me conseille quand-même de ne pas trop me concentrer sur ce qu'aurait pu être le pire des scénarios.

Je dois effectivement me contenter de retenir ce qui a causé cette erreur, apprendre la leçon, et éviter de la reproduire à l'avenir. C'est ce genre de façon de penser au pire qui m'enferme chez moi depuis quelques années, sauf qu'il est temps pour moi d'être plus positive et critique envers moi-même. En gros que j'aille de l'avant, en tant que Void pour commencer. Mais c'est clair qu'on ne va pas limiter Void à une seule sortie c'est sûr. Faudrait quand-même que je gagne peu à peu en autonomie, et que je réussisse a vaincre ce vertige pour pouvoir être plus efficace.

Et en parlant d'être plus efficace, peut-être se servir de l'expérience sur le terrain pour imaginer quelques améliorations effectivement. Un truc qui me viendrait à l'idée là comme ça, ce serait de pouvoir tirer plusieurs flèches en même temps, histoire de pouvoir faire face a de petits groupes d'ennemis au lieu de me cacher pendant quinze ans. Mais puisqu'Adrian me demande si j'ai d'autres remarques a faire, je pense que je vais en profiter pour dresser un bilan personnel. Il me dira si j'ai raison ou non.

-Et bien, à chaud comme ça, je dirais que se servir de l'environnement à son avantage est une bonne chose...Se servir des portails comme de diversions a certains moments aussi. Par contre se jeter dans la mêlée au corps à corps alors que l'adversaire à l'avantage du nombre, très mauvaise idée. A moins qu'on imagine apporter une modification à l'arc pour pouvoir tirer plusieurs flèches, en même temps ou alors rapidement pour pouvoir faire face a ce genre de situation. Mais il faut aussi que je retienne tout c'que vous avez dit sur la sécurisation de la zone avant l'arrivée de la police ou des secours. Et les journalistes aussi. En soit, ce n'était pas un mauvais départ. Imparfait, mais encourageant je dirais. D'ailleurs, pour pouvoir gagner en autonomie, je pense qu'il va falloir que je trouve un moyen de vaincre mon vertige. Sinon ça risque d'être compliqué pour patrouiller dans certains quartiers. Je sais que je vous ait déjà tellement demandé, mais vous pensez pouvoir m'aider avec ça aussi ?
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 13 Juil 2021 - 19:50 Message

Cercle
Cercle
Réputation Civile
Eldoth
L'ARCHIMAGE
34Masculin27/09/198828/05/201358012127Joseph Gordon-LevittmoiRenan, Mikhaïl et Hakon122 ansCélibataireArchéologue, professeur à Star HighNiveau 6Niveau 6RévéléeCorpulence normale, 1m78, cheveux foncés, bien coiffé, yeux marrons. Porte toujours un costume trois pièces.Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
RP : 1/2 (ouvert)
Réputation Héroïque
Eldoth
L'ARCHIMAGE
34Masculin27/09/198828/05/201358012127Joseph Gordon-LevittmoiRenan, Mikhaïl et Hakon122 ansCélibataireArchéologue, professeur à Star HighNiveau 6Niveau 6RévéléeCorpulence normale, 1m78, cheveux foncés, bien coiffé, yeux marrons. Porte toujours un costume trois pièces.Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
RP : 1/2 (ouvert)
Identité
Eldoth
L'ARCHIMAGE
34Masculin27/09/198828/05/201358012127Joseph Gordon-LevittmoiRenan, Mikhaïl et Hakon122 ansCélibataireArchéologue, professeur à Star HighNiveau 6Niveau 6RévéléeCorpulence normale, 1m78, cheveux foncés, bien coiffé, yeux marrons. Porte toujours un costume trois pièces.Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
RP : 1/2 (ouvert)

Adrian Pennington
Cercle

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 34
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5801
ϟ Nombre de Messages RP : 2127
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : moi
ϟ Doublons : Renan, Mikhaïl et Hakon
ϟ Âge du Personnage : 122 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur à Star High
ϟ Réputation Civile : Niveau 6 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 6 ϟ Identité : Révélée
ϟ Signes particuliers : Corpulence normale, 1m78, cheveux foncés, bien coiffé, yeux marrons. Porte toujours un costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
RP : 1/2 (ouvert)
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 34
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5801
ϟ Nombre de Messages RP : 2127
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : moi
ϟ Doublons : Renan, Mikhaïl et Hakon
ϟ Âge du Personnage : 122 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur à Star High
ϟ Réputation Civile : Niveau 6 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 6 ϟ Identité : Révélée
ϟ Signes particuliers : Corpulence normale, 1m78, cheveux foncés, bien coiffé, yeux marrons. Porte toujours un costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
RP : 1/2 (ouvert)
La vie de héros apportait son lot de problèmes. C'était en partie pour cette raison qu'Adrian avait longtemps boudé les groupes héroïques après son retour en Amérique. Il ne voulait plus être mêlé à tout cela et préférait largement agir de son côté, en toute discrétion. Au final, rejoindre la Légion des Étoiles n'avait pas beaucoup fait évoluer son quotidien, ce qui le fit, ce fut de devoir avouer publiquement qui il était vraiment. L'impact avait été assez important, mais pas au point qu'on le reconnaisse lorsqu'il se baladait dans la rue. Peut-être qu'une bonne partie des habitants de la ville avaient entendu parler d'un Eldoth, mais sans approfondir la question.
Autant dire qu'Adrian ne s'inquiétait pas vraiment de la célébrité naissante de sa protégée : elle allait devoir patienter un peu avant de faire les gros titres. Les médias aimaient les héros qui faisaient parler d'eux et dopaient les ventes, mais c'était rarement le cas des débutants.

Il écouta patiemment les craintes et les espoirs exprimés par la jeune femme, puis lui offrit un sourire rassurant avant de lui faire part de ses pensées. Cela n'engageait que lui, et il pouvait évidemment se tromper puisqu'il n'avait pas la science infuse, mais peut-être que ça permettrait à Amélia d'y voir plus clair. Après tout, c'était pour ça qu'elle lui avait demandé son aide, non ?

« Je pense que vous aurez le temps de le voir venir. Les médias s'intéressent à tous les événements qui sortent du commun et il y aura probablement quelques articles sur votre intervention de ce soir, mais vous n'avez pas à craindre de vous retrouver en première page du Daily Star dès demain. » Il inspira avant de poursuivre. « La célébrité prend du temps à se développer. Les journalistes qui abordent ces sujets le font pour vendre, ils recherchent donc davantage les célébrités déjà appréciées du public, comme Guardian, ou le Commander à son époque. Dans votre cas, la célébrité viendra avec vos actes. Si vous vous révélez être un modèle et que vous intervenez dans des affaires compliquées, votre pseudo finira par être connu. Il ne tient qu'à vous de bien réfléchir à vos actes. C'est ce qui fera la différence entre un article dans le Daily Star qui résumera la situation et félicitera vos efforts, ou un dans un magasin au rabais qui parlera du trou dans votre costume. »

Adrian eut un sourire amusé. Ce qu'il voulait dire, c'était que Star City était un vivier à héros. Chaque jour voyait de nouveaux héros se lancer dans cette carrière, et au moins autant abandonner après quelques interventions seulement. Les journalistes ne s'intéressaient généralement qu'aux héros qui duraient, même si certains d'entre eux se donnaient parfois la peine de parler d'un individu intéressant qu'ils auraient repéré. Mais encore fallait-il qu'ils aient de quoi écrire un article, s'ils ignoraient quasiment tout du héros et ne faisaient que l’entrapercevoir, c'était assez peu probable.

Quoi qu'il en soit, le mage ne s'inquiétait pas pour sa protégée. Elle allait avoir le temps de se faire à sa future célébrité et elle allait devoir se montrer appliquée et dévouée avant de pouvoir bénéficier d'articles plus sérieux dans les journaux. C'était une chose qui se « méritait », même si la plupart des héros s'en passeraient bien. Disons que ça faisait partie du jeu, on savait à quoi s'attendre lorsqu'on jouait les sauveurs, à moins de s'arranger pour ne jamais être aperçu lors des interventions, ce qui ajoutait quelques complications.

Adrian attrapa son verre pour boire une nouvelle gorgée, puis releva les yeux vers Amélia lorsqu'elle fit sa propre analyse de la situation, avant de poser une question sur leurs entraînements futurs. Il n'avait jamais aidé personne à vaincre sa peur du vide, mais c'était probablement possible. De toute manière, elle était presque obligée de passer par là si elle voulait être vraiment efficace. Il hocha donc la tête avant de répondre.

« Je dois pouvoir vous aider, même si je ne l'ai encore jamais fait. Mais vous avez raison de prendre les choses en main, je crois qu'il est essentiel de pouvoir faire fi de ses peurs lorsqu'on revêt son costume. » Il marqua une pause. « Tout le monde a peur de quelque chose, c’est humain. Mais ça ne doit pas vous handicaper ou vous mettre en danger, or, ce sera le cas avec cette peur du vide. Vous risquerez de vous concentrer là-dessus et de baisser votre garde. » Mais elle devait d'ores et déjà y avoir pensé, il changea donc de sujet. « Pouvoir tirer plusieurs flèches en même temps semble être une bonne option, mais cela demandera tout de même que vous maîtrisiez cet art. Ce n'est pas donné à tout le monde, même en enchantant les flèches pour qu'elles vous facilitent la tâche. »

Au fond, chaque amélioration apportée à un costume ou une pièce d'équipement demandait irrémédiablement l'amélioration ou l'apprentissage de nouvelles compétences.
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Mar 13 Juil 2021 - 23:15 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Ça fait un bien fou de se désaltérer comme ça après une telle soirée. C'est une habitude que je risque de prendre bien vite à mon avis. Contrairement au fait d'être sous le feu des projecteurs d'après ce que me raconte Adrian. Étant donné que c'est un peu ce que j’espérais, c'est tout d'suite rassurant de se dire que ça va prendre un moment avant de réellement être le centre de l'attention. Au fond je ne cherche pas vraiment la gloire ou la célébrité, mais juste a intégrer la Légion et me rendre utile moi et mes portails pour protéger les habitants de cette ville.

Et puis, avec le nombre potentiellement élevé de justiciers, ne pas être la seule devrait me permettre d'avoir le temps de souffler avant de pouvoir faire vendre comme il dit. Restera juste à voir ce qu'ils vont trouver de "vendable" sur moi à l'avenir. Ça risque d'être complexe de gérer l'image publique de Void, mais si j'arrive a entretenir de bonnes relations avec les médias ça devrait pouvoir être de l'ordre du possible. En tout cas pour le moment je suis même ravie d'être dans l'ombre des plus grands. Ça va me permettre de de développer à mon rythme à priori.

-Je vous avouerais que ça a quelque chose de rassurant d'être dans l'ombre des grands nom du métier. Certains seraient sans doute frustrés, mais personnellement si ça peut me permettre d'évoluer à mon rythme je n'vais pas m'en plaindre.

Oh non, clairement pas. Qu'on me réserve un coin de page, deux lignes ou même qu'on ne me mentionne pas du tout, honnêtement ça m'va. Tant qu'ils ne cherchent pas a m'inventer des histoires rocambolesques dans le but de vendre leurs magasines ou de faire de l'audience. Bon je suis pas spécialiste en communication des médias, mais ça ne m'étonnerais pas tant qu'ça s'ils s'amusaient a sortir des titres du genre "Void ! La nouvelle héroïne vegan !"

Enfin, du temps et un minimum d'anonymat et de discrétion, c'est tout c'que je demande. J'espère pouvoir rentabiliser ce temps pour vaincre ce foutu vertige qui va m'handicaper dans la ville. Mais je fais confiance à Adrian, s'il dit qu'il peut m'aider, je sais qu'il fera ce qu'il pourra pour y parvenir. Bon peut-être pas de là a aller me jeter du haut d'un gratte-ciel, mais au moins de pouvoir me tenir sur un toit au troisième étage sans avoir l'impression que je vais basculer.

Quant à l'amélioration de l'arc qui m'a traversé l'esprit, c'est effectivement bien beau de vouloir tirer plusieurs flèches d'un coup, mais si t'es pas entraînée pour, tu vas juste éborgner quelqu'un...enfin techniquement mes flèches ne peuvent éborgner personne vu qu'elles ne font pas la moindre blessure directe. Fin bref, on verra plus tard pour les upgrades, pour l'instant, on se désaltère, et ensuite on pensera aux futurs patrouilles...Enfin d'ailleurs je vais devoir aller me coucher parce que je bosse demain, je risque d'avoir du mal a m'lever. Les inconvénients de la vie héroïque. Je me retiens d'ailleurs de bailler avant de parler à Adrian.

-Oh la vache...j'crois qu'il va me falloir du temps avant de réussir a imprimer le rythme. Ça va pas être simple de gérer deux vies en parallèle, mais je sais que je peux y arriver. En tout cas pour l'instant je suis sur les rotules, alors que j'bosse demain...J'vais être dans un bel état demain matin tiens. Je crois que j'ferais bien de rentrer m'coucher. Vous voulez peut-être que je passe demain après l'travail pour qu'on poursuive la discussion ? Ou alors qu'on continue simplement de s'entraîner c'est comme vous voulez.

hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 14 Juil 2021 - 11:53 Message

Cercle
Cercle
Réputation Civile
Eldoth
L'ARCHIMAGE
34Masculin27/09/198828/05/201358012127Joseph Gordon-LevittmoiRenan, Mikhaïl et Hakon122 ansCélibataireArchéologue, professeur à Star HighNiveau 6Niveau 6RévéléeCorpulence normale, 1m78, cheveux foncés, bien coiffé, yeux marrons. Porte toujours un costume trois pièces.Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
RP : 1/2 (ouvert)
Réputation Héroïque
Eldoth
L'ARCHIMAGE
34Masculin27/09/198828/05/201358012127Joseph Gordon-LevittmoiRenan, Mikhaïl et Hakon122 ansCélibataireArchéologue, professeur à Star HighNiveau 6Niveau 6RévéléeCorpulence normale, 1m78, cheveux foncés, bien coiffé, yeux marrons. Porte toujours un costume trois pièces.Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
RP : 1/2 (ouvert)
Identité
Eldoth
L'ARCHIMAGE
34Masculin27/09/198828/05/201358012127Joseph Gordon-LevittmoiRenan, Mikhaïl et Hakon122 ansCélibataireArchéologue, professeur à Star HighNiveau 6Niveau 6RévéléeCorpulence normale, 1m78, cheveux foncés, bien coiffé, yeux marrons. Porte toujours un costume trois pièces.Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
RP : 1/2 (ouvert)

Adrian Pennington
Cercle

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 34
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5801
ϟ Nombre de Messages RP : 2127
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : moi
ϟ Doublons : Renan, Mikhaïl et Hakon
ϟ Âge du Personnage : 122 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur à Star High
ϟ Réputation Civile : Niveau 6 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 6 ϟ Identité : Révélée
ϟ Signes particuliers : Corpulence normale, 1m78, cheveux foncés, bien coiffé, yeux marrons. Porte toujours un costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
RP : 1/2 (ouvert)
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 34
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5801
ϟ Nombre de Messages RP : 2127
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : moi
ϟ Doublons : Renan, Mikhaïl et Hakon
ϟ Âge du Personnage : 122 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur à Star High
ϟ Réputation Civile : Niveau 6 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 6 ϟ Identité : Révélée
ϟ Signes particuliers : Corpulence normale, 1m78, cheveux foncés, bien coiffé, yeux marrons. Porte toujours un costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
RP : 1/2 (ouvert)
Amélia allait probablement avoir le temps d'évoluer à son rythme, à moins qu'un grand événement ne se produise et ne l'oblige à se faire remarquer, un peu comme le Corbeau à l'époque de l'invasion du Terminus. Cependant, Adrian espérait bien que ça n'allait pas être le cas, car qui disait grand événement, disait forcément problèmes pour les citoyens de Star City. Autant dire que l'Archimage s'en passerait bien. La dernière période de grande difficulté avait causé énormément de torts et tout le monde en avait souffert, souvent directement. Cela lui semblait parfois si lointain que le mage avait du mal à se dire que c'était encore si récent. C'était un peu le souci de vivre aussi longtemps : vous finissiez par vous emmêler les pinceaux avec les dates.

Eldoth délaissa ses pensées et posa son attention sur sa protégée qui avait apparemment du mal à tenir le rythme de sa première soirée d'action. C'était tout à fait normal. Adrian n'avait pas vraiment eu le choix puisque c'était arrivé pendant la guerre, mais il avait aussi eu du mal à reprendre le rythme après son retour dans la Légion, surtout en sachant qu'il s'était mis d'autres obligations sur le dos. Tout le monde passait par là, le tout était de trouver un équilibre entre toutes ses activités, et surtout, de ne pas délaisser sa vie sociale. Trop de héros faisaient cette erreur en ne se donnant que pour les autres et en s'oubliant eux-mêmes. Même si Amélia s'en doutait probablement, l'Archimage préféra lui dire clairement les choses. Après, elle ferait ce qu'elle voudrait de ses conseils, bien évidemment.

En attendant, la jeune femme voulait apparemment aller retrouver son lit, et le vieux mage ne pouvait que la comprendre. Il lui offrit donc un sourire, accompagné d'un hochement de la tête.

« Nous pouvons faire comme ça, oui. »

Il se redressa pour pouvoir raccompagner Amélia chez elle. Le chat du mage en profita pour faire son apparition et trottina jusqu'à la jeune femme qui était devenue une habituée. Il se frotta contre les jambes d'Amélia afin de quémander une caresse, puis s'éloigna tranquillement pour aller s'installer sur le canapé délaissé. Alors qu'il raccompagnait sa protégée jusqu'à la porte, le centenaire reprit rapidement la parole.

« Gardez simplement une chose à l'esprit : il ne faut pas délaisser votre vie civile au profit de votre vie héroïque. Trop de héros le font et leur vie s'en trouve déséquilibrée. Il y a des risques et des avantages à être sociable, mais je pense que c'est trop important pour s'en priver. Bien évidemment, vous êtes seule juge pour savoir ce que vous voulez faire de votre vie. »

Ils étaient arrivés face à la porte dénuée de serrure. Elle s'ouvrit magiquement au contact du mage lorsqu'il posa la main sur la poignée, puis il tourna la tête vers la demoiselle à ses côtés et lui offrit un sourire accompagné de quelques paroles enjouées.

« Reposez-vous bien, bon courage pour votre travail demain. Nous nous revoyons demain soir pour continuer votre entraînement. Bonne soirée Amélia. »

Il laissa la demoiselle se glisser à l'extérieur du manoir, puis lorsqu'elle eut pris la route pour se diriger vers chez elle, le centenaire referma la porte et vaqua à ses occupations. Les vacances scolaires ayant débuté, il pouvait se permettre de rester éveillé plus longtemps pour travailler sur ses projets en cours.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


 
Première sortie
 
Page 1 sur 1Revenir en haut 
Première sortie Forum_6Première sortie Forum_8


Première sortie Forum_1Première sortie Forum_3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Première sortie Forum_6Première sortie Forum_8

Sauter vers:  
Prédéfinis


Scénarios


Postes à pourvoir


Préliens
Nos voisins
      
      
      
      
Le saviez-vous ?