Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility
Doctor who ?  Bouton_off
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Logo de la barre de navigation

Doctor who ?  Categorie_1Doctor who ?  Categorie_3
 

Doctor who ?

 
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 20 Juin 2021 - 2:28 Message

Hell Club
Hell Club
Réputation Civile
Doctor who ?  190920100530335242
30Féminin06/06/199219/09/2019340143Katheryn WinnickMoiAndrea, Natalia31 ansLibre et avideMembre du Hell ClubNiveau 0Niveau 2SecrèteD'une taille moyenne, Solveig n'impressionne guère par sa corpulence, mais la sous-estimer serait une erreur. Son visage clair aux traits forts est percé de deux prunelles d'un bleu glacial, froid et cruel qui semble vous transpercer. Ses cheveux sont blonds et longs, ondulants sur ses épaules engoncées de métal noir. Solveig est une nécromancienne, une combattante de la mort qui met ses services à la disposition du Hell Club. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses serviteurs est disponible ici et la liste de ses équipements est disponible ici.
Réputation Héroïque
Doctor who ?  190920100530335242
30Féminin06/06/199219/09/2019340143Katheryn WinnickMoiAndrea, Natalia31 ansLibre et avideMembre du Hell ClubNiveau 0Niveau 2SecrèteD'une taille moyenne, Solveig n'impressionne guère par sa corpulence, mais la sous-estimer serait une erreur. Son visage clair aux traits forts est percé de deux prunelles d'un bleu glacial, froid et cruel qui semble vous transpercer. Ses cheveux sont blonds et longs, ondulants sur ses épaules engoncées de métal noir. Solveig est une nécromancienne, une combattante de la mort qui met ses services à la disposition du Hell Club. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses serviteurs est disponible ici et la liste de ses équipements est disponible ici.
Identité
Doctor who ?  190920100530335242
30Féminin06/06/199219/09/2019340143Katheryn WinnickMoiAndrea, Natalia31 ansLibre et avideMembre du Hell ClubNiveau 0Niveau 2SecrèteD'une taille moyenne, Solveig n'impressionne guère par sa corpulence, mais la sous-estimer serait une erreur. Son visage clair aux traits forts est percé de deux prunelles d'un bleu glacial, froid et cruel qui semble vous transpercer. Ses cheveux sont blonds et longs, ondulants sur ses épaules engoncées de métal noir. Solveig est une nécromancienne, une combattante de la mort qui met ses services à la disposition du Hell Club. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses serviteurs est disponible ici et la liste de ses équipements est disponible ici.

Solveig Mortensen
Hell Club

Personnage
Doctor who ?  190920100530335242

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 19/09/2019
ϟ Nombre de Messages : 340
ϟ Nombre de Messages RP : 143
ϟ Célébrité : Katheryn Winnick
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Andrea, Natalia
ϟ Âge du Personnage : 31 ans
ϟ Statut : Libre et avide
ϟ Métier : Membre du Hell Club
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 2 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : D'une taille moyenne, Solveig n'impressionne guère par sa corpulence, mais la sous-estimer serait une erreur. Son visage clair aux traits forts est percé de deux prunelles d'un bleu glacial, froid et cruel qui semble vous transpercer. Ses cheveux sont blonds et longs, ondulants sur ses épaules engoncées de métal noir.
ϟ Pouvoirs : Solveig est une nécromancienne, une combattante de la mort qui met ses services à la disposition du Hell Club. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses serviteurs est disponible ici et la liste de ses équipements est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Doctor who ?  190920100530335242

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 19/09/2019
ϟ Nombre de Messages : 340
ϟ Nombre de Messages RP : 143
ϟ Célébrité : Katheryn Winnick
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Andrea, Natalia
ϟ Âge du Personnage : 31 ans
ϟ Statut : Libre et avide
ϟ Métier : Membre du Hell Club
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 2 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : D'une taille moyenne, Solveig n'impressionne guère par sa corpulence, mais la sous-estimer serait une erreur. Son visage clair aux traits forts est percé de deux prunelles d'un bleu glacial, froid et cruel qui semble vous transpercer. Ses cheveux sont blonds et longs, ondulants sur ses épaules engoncées de métal noir.
ϟ Pouvoirs : Solveig est une nécromancienne, une combattante de la mort qui met ses services à la disposition du Hell Club. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses serviteurs est disponible ici et la liste de ses équipements est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
La blessure la brûlait atrocement. Solveig n’était probablement pas en danger de mort. Probablement pas mais... Bon sang, ça lui faisait un mal de chien. Sa main crispée sur ses côtes transpercées et la respiration saccadée, la Nécromancienne essaya de grimper sur sa monture fantomatique. Elle dut s’y reprendre à plusieurs fois, pestant et gémissant à chaque fois que son pied glissait de l’étrier et venait heurter le bitume. Lorsqu’elle y parvint finalement, elle n’y trouva aucun soulagement ; Chaque à-coup lui était une torture, se répercutant dans tous ses membres et dans la balafre palpitante qui ornait son flanc. Chaque. Fois. C’était comme si on la poignardait encore et encore. Et ce n’était pas tout : Solveig ressentait la magie insipide s’insinuer dans ses veines et la plaie ne se refermait pas. Elle détestait les armes bénies.

Le pire dans l’histoire, c’est qu’elle n’avait pas pu rattraper celui qui l’avait prise par surprise. Elle était alors sans arme et sans armure et incanter un sortilège n’avait pas été envisageable Tout ce qu’elle avait senti, c’était la morsure incandescente du poignard. La douleur avait été dévastatrice, aliénante et son assaillant avait pris la fuite sans demander son reste. Elle ne savait pas qui il était mais une chose était certaine : le choix de l’arme n’était pas anodin. On s’en était pris à elle en toute connaissance de cause, de sa nature et de qui elle était. Si la Nécromancienne avait dû mettre une pièce, elle aurait sans doute parié sur un Impérissable. Et ça ne faisait qu’ajouter à sa colère.

Elle allait les exterminer.

Sauf qu’elle n’avait pas eu le temps de se préoccuper de ça, là tout de suite. Il fallait qu’elle trouve quelqu’un pour la soigner avant de tomber dans les vapes. Ou de passer l’arme à gauche. Sauf qu’elle était bien trop loin du Pandémonium pour faire appel aux services d’Anton et il n’y avait absolument aucun moyen qu’elle puisse se déplacer jusque là-bas dans son état. Non, elle avait besoin d’une solution plus immédiate et plus à proximité. Mais laquelle ? Solveig ne sut pas trop ce qui la poussa à sortir son téléphone et à pianoter un message fébrile à l’intention de l’un de ses contacts, mais elle devait se féliciter plus tard cet éclair de génie : il lui avait probablement sauvé la vie.

La Nécromancienne pria que le numéro soit toujours en service ; Le médecin l’avait soigné à plusieurs reprises quand elle combattait au Circus et elle n’avait jamais eu à se plaindre de la qualité de ses interventions. Sauf qu’elle ne l’avait jamais consulté que là-bas et elle ne savait pas du tout où il officiait, s’il officiait encore. Si elle jouait de malchance, c’était à l’autre bout de la ville et elle était condamnée... Et si elle avait un peu de chance, c’était à quelques pâtés de maison de sa position. Elle consulta l’écran de son portable et un soupir soulagé s’insinua péniblement d’entre ses lèvres. Solveig talonna sa monture et prit la direction de l’adresse que Liam Snyder venait de lui communiquer.

Elle mit pied à terre quelques minutes plus tard, non sans grimacer douloureusement. Sa destination était une maison de banlieue des plus classiques ; Elle était de toute évidence inhabitée, ce qui laissait à supposer qu’il s’agissait d’un repère temporaire. Comme il avait précisé qu’il se trouvait dans la cave, Solveig avait péniblement fait le tour du jardin envahi par la végétation pour aviser l’escalier extérieur qui y menait. Elle fut certaine de se trouver au bon endroit quand elle entendit des bruits sourds rompre la tranquillité de la nuit et de la lumière s’infiltrer depuis l’intérieur. Prudemment, et en prenant appui sur le mur puisque ses jambes peinaient à la porter, la Norvégienne entreprit alors de descendre l’escalier et poussa maladroitement la porte du sous-sol.

Les murs nus de béton lui rendirent son regard. Le premier espace était vide.

« Docteur Snyder ? Appela-t-elle faiblement. Aucune réponse. Liam ? »

Elle mit pied au bas de l’escalier et l’écho de sa propre voix fut la dernière chose qu’elle entendit. Ses prunelles s’étaient fermées l’espace d’une seconde et, finalement, c’était tout son corps qui avait lâché. Elle sombra dans l’inconscience.


@Liam Snyder

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas




you dare oppose me mortal
In every direction, the extension is endless; the sensation of depth is overwhelming. And the darkness is immortal. Where light exists, it is pure, blazing, fierce; but light exists almost nowhere, and the blackness itself is also pure and blazing and fierce + aeairiel.

Dim 20 Juin 2021 - 22:50 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Avec la mâchoire décrochée, et une bonne anesthésie, le patient semblait.. Peu prompt à dire quoi que ce soit. Il souffrait le martyr, pourtant, avec la dose de cheval que le médecin lui avait envoyée en intraveineuse, c’était pas vraiment un miracle que le silence ainsi que la musique classique d’une petite radio à piles soit la seule ambiance sonore de ce lieu.

Pourquoi lui ? Pourquoi pas.

Liam avait envie de détruire quelque chose de beau.
Accessoirement, il avait également besoin de s’entraîner avec son nouveau jouet, une arme hypodermique. Certes, c’était pas l’engin le plus puissant qu’il soit, mais suffisait de mettre les bons produits dans les capsules pour que la science fasse le reste. Et à défaut d’avoir créé des décoctions intéressantes pour le moment, Liam s’entraînait surtout avec les paralysants musculaires. Les deux premières fois, ça l’avait presque fait marrer de voir l’autre dindon se ratatiner au sol, parce que ses jambes ne le portaient plus. Le reste n’était que le fruit d’échecs cuisants, de visées douteuses et de maladresse. Puis avec un marteau pour voir comment sa boîte crânienne résistait.

Le médecin avait des contacts, et de ces contacts découlait une adresse qu’il pouvait utiliser temporairement. Parce que le lieu était vide, abandonné, et que personne ne s’y intéressait vraiment. A défaut de marquer le coup, il avait marqué l’endroit de la plus belle des façons : Avec le sang d’un étranger, tapis autant sur le sol que sur les murs, le plafond.

Mais Billy - c’était son petit surnom car, d’après Liam il avait une “tête de Billy” - n’était plus le centre d’intérêt principal du Docteur. Plus à présent. Il venait de recevoir un message. On avait besoin de lui. Outre l’aspect pécunier et onéreux que ça pouvait ou non lui rapporter, il s’agissait pas de n’importe quel client qui aurait eu son numéro d’un gars qui connaît quelqu’un qui à un frère dans le banditisme.

Une cliente, qui plus est. Pas la plus bavarde - un bon point - mais pas la plus avare non plus, il ne savait que peu de choses sur elle. Son prénom, et le fait que la blonde avait un tantinet l’habitude de se prendre de sacrées tatanes lorsqu’elle officiait au Circus. Mais si elle était debout dans un état pareil, Liam n’avait même pas envie de voir la tronche de l’adversaire. Bien que techniquement, avec ses dons de médecine, il pourrait se faire deux trois petits billets par-ci par-là en épaulant Atia et son business.

Un bruit sourd le tirait de sa torpeur, peu avant qu’il ne fracasse une bonne fois pour toutes la tronche de Billy.

▬ Sauvé par le gong.

Il fit une petite moue expressive, claire à l’égard de son patient, totalement anesthésié, complètement amorphe, convulsant parfois. Par chance, il avait tout l’attirail pour le maintenir en vie. Ceci étant, il n’y avait qu’un seul “lit de fortune”. Plus de temps pour s’amuser, la blonde était tombée en bas des marches, à une pièce de la cave où officiait le médecin. Il lui fallut plus de temps pour finir son patient à coup de marteaux dans le crâne - finalement pas si sauvé par le gong que ça - et le faire passer par-dessus bord pour laisser la place fraîchement libérée à Solveig et son énième blessure et perte de sang, que pour transporter ladite blonde. C’était, par contre, la première fois qu’elle était dans le coma.

▬ Solveig, vous m’entendez ?

Grâce à un rapide check-up de son état de santé grâce à ses mains glacées distribuant son pouvoir à l’intérieur de son organisme, Liam était aux faits de ce que la blessure avait engendré. Par contre, il y avait deux trois détails inquiétants au sujet de celle-ci. Ce n'était pas une arme conventionnelle qui avait été utilisée. Généralement, les balafres aux armes blanches sont moins.. Laissent moins de traces de brûlures sur la peau.

Avec tout le respect qu’il avait pour la personne, Liam remontait légèrement la tenue de la norvégienne afin d’avoir une vue claire sur la blessure. Et même si son état ne lui permettait pas d’entendre ou de répondre à l’officier de la Triade, celui-ci communiquait continuellement avec sa patiente.

▬ Aucun organe touché ou sectionné, entaille profonde sous les côtes, traces évidentes de brûlures. Je vais désormais procéder à vos soins. Ça va, évidemment, être très douloureux. Auquel cas, si vous m’entendez, je vous demande de ne pas bouger sous peine de vous inoculer un tranquillisant.

Dans les bras, pour éviter de se prendre un pain. Y’a des gens qui réagissent comme ça sous le choc, ils frappent pour extérioriser.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 22 Juin 2021 - 22:23 Message

Hell Club
Hell Club
Réputation Civile
Doctor who ?  190920100530335242
30Féminin06/06/199219/09/2019340143Katheryn WinnickMoiAndrea, Natalia31 ansLibre et avideMembre du Hell ClubNiveau 0Niveau 2SecrèteD'une taille moyenne, Solveig n'impressionne guère par sa corpulence, mais la sous-estimer serait une erreur. Son visage clair aux traits forts est percé de deux prunelles d'un bleu glacial, froid et cruel qui semble vous transpercer. Ses cheveux sont blonds et longs, ondulants sur ses épaules engoncées de métal noir. Solveig est une nécromancienne, une combattante de la mort qui met ses services à la disposition du Hell Club. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses serviteurs est disponible ici et la liste de ses équipements est disponible ici.
Réputation Héroïque
Doctor who ?  190920100530335242
30Féminin06/06/199219/09/2019340143Katheryn WinnickMoiAndrea, Natalia31 ansLibre et avideMembre du Hell ClubNiveau 0Niveau 2SecrèteD'une taille moyenne, Solveig n'impressionne guère par sa corpulence, mais la sous-estimer serait une erreur. Son visage clair aux traits forts est percé de deux prunelles d'un bleu glacial, froid et cruel qui semble vous transpercer. Ses cheveux sont blonds et longs, ondulants sur ses épaules engoncées de métal noir. Solveig est une nécromancienne, une combattante de la mort qui met ses services à la disposition du Hell Club. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses serviteurs est disponible ici et la liste de ses équipements est disponible ici.
Identité
Doctor who ?  190920100530335242
30Féminin06/06/199219/09/2019340143Katheryn WinnickMoiAndrea, Natalia31 ansLibre et avideMembre du Hell ClubNiveau 0Niveau 2SecrèteD'une taille moyenne, Solveig n'impressionne guère par sa corpulence, mais la sous-estimer serait une erreur. Son visage clair aux traits forts est percé de deux prunelles d'un bleu glacial, froid et cruel qui semble vous transpercer. Ses cheveux sont blonds et longs, ondulants sur ses épaules engoncées de métal noir. Solveig est une nécromancienne, une combattante de la mort qui met ses services à la disposition du Hell Club. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses serviteurs est disponible ici et la liste de ses équipements est disponible ici.

Solveig Mortensen
Hell Club

Personnage
Doctor who ?  190920100530335242

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 19/09/2019
ϟ Nombre de Messages : 340
ϟ Nombre de Messages RP : 143
ϟ Célébrité : Katheryn Winnick
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Andrea, Natalia
ϟ Âge du Personnage : 31 ans
ϟ Statut : Libre et avide
ϟ Métier : Membre du Hell Club
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 2 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : D'une taille moyenne, Solveig n'impressionne guère par sa corpulence, mais la sous-estimer serait une erreur. Son visage clair aux traits forts est percé de deux prunelles d'un bleu glacial, froid et cruel qui semble vous transpercer. Ses cheveux sont blonds et longs, ondulants sur ses épaules engoncées de métal noir.
ϟ Pouvoirs : Solveig est une nécromancienne, une combattante de la mort qui met ses services à la disposition du Hell Club. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses serviteurs est disponible ici et la liste de ses équipements est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Doctor who ?  190920100530335242

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 19/09/2019
ϟ Nombre de Messages : 340
ϟ Nombre de Messages RP : 143
ϟ Célébrité : Katheryn Winnick
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Andrea, Natalia
ϟ Âge du Personnage : 31 ans
ϟ Statut : Libre et avide
ϟ Métier : Membre du Hell Club
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 2 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : D'une taille moyenne, Solveig n'impressionne guère par sa corpulence, mais la sous-estimer serait une erreur. Son visage clair aux traits forts est percé de deux prunelles d'un bleu glacial, froid et cruel qui semble vous transpercer. Ses cheveux sont blonds et longs, ondulants sur ses épaules engoncées de métal noir.
ϟ Pouvoirs : Solveig est une nécromancienne, une combattante de la mort qui met ses services à la disposition du Hell Club. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses serviteurs est disponible ici et la liste de ses équipements est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Le contact avec le béton poussiéreux avait quelque chose d’agréable. Presque. C’était frais et c’est à cette occasion qu’elle remarqua qu’elle-même était particulièrement chaude. Des sueurs froides avaient commencé à perler le long de la racine de ses cheveux, mais son corps semblait avoir été plongé dans une bassine d’eau glacée. Elle avait de la fièvre. Une fièvre soudaine et inexplicable, comme si son organisme venait brutalement de se rebeller contre la magie sacrée qui empoisonnait ses veines. La corruption en elle la rejetait. Elle la combattait et l’issue de ce combat aurait été incertaine s’il n’y avait pas eu le docteur Snyder.

La Norvégienne n’eut pas l’occasion de sentir que quelqu’un s’approchait d’elle – ce qui lui aurait permis plus ou moins de supposer qu’elle ne s’était pas trompée de cave – et la transportait d’un point A à un point B. Même si elle avait été consciente, elle aurait de toute façon été bien incapable de voir ce qu’était le point B en question. Allongée sur le lit de fortune de ce qui constituait la salle de consultation clandestine, Solveig ouvrit péniblement les yeux. Une forme sombre se dessina vaguement devant elle mais sa vue s’était troublée et son esprit commençait oscillait entre l’obscurité bienheureuse où son corps ne lui faisait pas souffrir le martyre et la conscience désagréablement lumineuse où elle était certaine de ne pas avoir passé l’arme à gauche.

Il lui posa une question. Ou tout du point, elle eut l’impression qu’il lui posa une question. Dans le doute, elle répondit par un grognement plus ou moins explicite. Elle sentit le toucher de ses mains, parce qu’il lui était particulièrement agréable ; Son corps enfiévré aspirait à réguler sa propre température et le peu de fraîcheur qu’il put lui apporter la soulagea, de même que la sensation singulière du courant électrique qui semblait la parcourir. Avec le temps, la nécromancienne avait appris à s’y habituer même si, invariablement, les soins venaient après. Et les soins, eux, n’avaient rien d’agréable même si c’était l’assurance qu’elle survive.

Les lèvres pincées par la douleur, Solveig n’eut pas l’occasion de répondre. Dans un vague moment de lucidité, elle darda ses prunelles sur Liam et acquiesça silencieusement, lui faisant par-là savoir qu’elle était prête aux soins. Puis elle se cramponna au matelas et serra les dents si fort qu’elle eut l’impression qu’elles allaient éclater. Prête, c’était un très grand mot. Dans les faits, la Norvégienne savait ce qu’il allait lui arriver. Mais savoir et le vivre étaient deux choses différentes. Aussi, lorsque le docteur laissa son pouvoir se diffuser en elle, Solveig regretta presque qu’il ne lui ait pas inoculé de tranquillisant. Dire que ça faisait un mal de chien, c’était encore être très loin en-deçà de la réalité.

Après ce qui lui sembla une éternité, Solveig put sentir que le spectre de l’agonie s’éloignait doucement. Son cœur reprit un rythme normal, la douleur s’atténua jusqu’à devenir inexistante et la fièvre diminua considérablement avant de disparaître tout à fait. Lorsqu’il eut finalement terminé son office, elle était extenuée mais tirée d’affaire. Elle ouvrit les yeux doucement, desserra la mâchoire et, consciente que sur ce coup-là, la mort n’avait pas été loin, poussa un long, long soupir de soulagement. Puis elle essaya de se relever, le regretta immédiatement, et se contenta finalement de couler un regard sur le docteur Snyder.

« Bonjour docteur, fit-elle d’une voix faible. Ça faisait longtemps. »

Pas assez à son goût. Même si la compagnie de Liam lui était tout à fait agréable, elle le voyait rarement dans des circonstances qui impliquaient autre chose que de souffrir atrocement. Après un instant, elle reprit :

« Je suis désolée, j’ai débarqué un peu à l’improviste. J’espère que je ne vous ai pas... Son regard tomba sur l’homme au sol. Ou ce qu’il en restait. Dérangé. Un ami à vous ? »

Non, parce qu’elle préférait autant le savoir. Elle ignorait qu’il avait ce genre d'occupations.
 
Revenir en haut Aller en bas




you dare oppose me mortal
In every direction, the extension is endless; the sensation of depth is overwhelming. And the darkness is immortal. Where light exists, it is pure, blazing, fierce; but light exists almost nowhere, and the blackness itself is also pure and blazing and fierce + aeairiel.

Jeu 24 Juin 2021 - 23:42 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Billy est mort.
Heure du décès : 01:27 PM
Cause du décès : Extériorisation d’émotions superflues de Liam Snyder. Ou destruction de boîte crânienne engendrant une perforation du cerveau par le propre os qui est censé le protéger. Le mot “Marteau” était plus court, et plus concis, dans les faits.

On pouvait considérer la chose ainsi. Même si techniquement, Liam aurait inventé un bobard pour couvrir la chose. Il avait besoin d’un cobaye pour s’entraîner au tir, et pour s’entraîner sur ses pouvoirs. Billy était la cible idéale. Parce que Billy avait été choisi par le médecin. Parce que Billy était un sale type. Ce qui est plutôt cocasse, comme situation. Le gentilhomme d’une vingtaine d’années était mort des mains d’un mec qui avait fait pléthore de victimes pendant la seconde invasion, victimes qu’on avait comptabilisées sur le dos de l’envahisseur. A dire vrai, il était à des années-lumière d’être le chic type qu’il essayait de montrer. Mais bon. Ça lui passait au-dessus de son mètre quatre-vingt quatre.

Contrairement à Billy, sa patiente “allait bien”. Et par bien aller, ça voulait dire que ses jours n’étaient plus menacés. Il l’avait prise en charge assez rapidement, ou du moins elle avait puisée dans ses dernières forces pour le rejoindre avant de passer l’arme à gauche. Une bonne décision. Par ailleurs, ça faisait un moment qu’ils ne s’étaient pas revus. Au moins depuis son Cabinet. Avant de rejoindre la Triade donc. Et dans ce corps de métier là, comme aux pompes funèbres, on espère ne pas avoir de clients. Parce que ça voulait dire ce que ça voulait dire.

Liam connaissait ses limites. Il n’utilisait jamais trop ses pouvoirs sur des cibles comme ledit Billy, parce que ça pouvait arriver - c’était rarement le cas - qu’il ait une intervention juste derrière. Et lorsqu’elle lui avait envoyé un message, le Docteur aux lunettes s’était dit que ça pouvait être une bonne idée de s’en garder sous le coude. Parce que, des clients comme Solveig, venaient pas dans son bureau pour une blessure à l’ongle ou une cheville tordue. C’était “presque toujours” spectaculaire. Aujourd’hui en était encore une preuve : Une blessure par arme blanche qui brûle. Elle s’était peut être battue avec un forgeron qui avait sorti une dague de son four pour la planter juste derrière. Va savoir. Il n’était pas assez curieux pour le lui demander.

Elle était consciente. A voir comment elle se cramponne au lit de fortune. Nul doute pour le Doc’. Par la suite, comme la plupart des gens, elle essaye de se relever directement. Erreur classique. Finalement, il va vraiment commencer à tranquilliser tout le monde. Pour le bien collectif, évidemment. Il bougeait son crâne de gauche à droite : Sa tête disait non.

▬ Content de vous revoir parmi nous. Prenez le temps de retrouver vos forces, vous étiez dans un sale état en arrivant ici.

Pas mal plus consciente du coup. Aïe. Par contre ça pique un peu. C’est donc ça l’image que se font les gens, du Docteur ? Traiter ses amis de la sorte ? Vraiment ? Liam était un chic type, quand il officiait pas, et quand il n'avait pas besoin de vider ses nerfs sur quiconque.

▬ Je ne traite pas mes amis à grand coup de marteau sur la boîte crânienne si c’est le sens de votre question.

Le gars avait quand même un peu de tenue en société quoi.

▬ Mais oui, ça faisait longtemps. Ce qui est généralement un bon signe, lorsque je ne vois plus mes patients et patientes. Je peux me permettre une question, Solveig ? Outre celle que je viens à l’instant de vous poser, bien évidemment.

Il pointait son doigt sur la blessure. Et quand bien même le Doc’ ne posait généralement que très peu de questions - on allait le voir pour éviter d’aller à l’hôpital, là où on pose des questions sur comment on s’est fait ci et ça. Après bon, il y avait aussi le fait qu’il ne prévenait pas les flics qu’il y avait un blessé par balles ou ce genre de choses, ça aide.

▬ C'est la première fois que je vois une blessure par arme blanche qui… brûle la peau. Comment ?

L’idée de la dague sortie de la fournaise était une valeur sûre. Ça ou l’arme incandescente.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Ven 16 Juil 2021 - 23:51 Message

Hell Club
Hell Club
Réputation Civile
Doctor who ?  190920100530335242
30Féminin06/06/199219/09/2019340143Katheryn WinnickMoiAndrea, Natalia31 ansLibre et avideMembre du Hell ClubNiveau 0Niveau 2SecrèteD'une taille moyenne, Solveig n'impressionne guère par sa corpulence, mais la sous-estimer serait une erreur. Son visage clair aux traits forts est percé de deux prunelles d'un bleu glacial, froid et cruel qui semble vous transpercer. Ses cheveux sont blonds et longs, ondulants sur ses épaules engoncées de métal noir. Solveig est une nécromancienne, une combattante de la mort qui met ses services à la disposition du Hell Club. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses serviteurs est disponible ici et la liste de ses équipements est disponible ici.
Réputation Héroïque
Doctor who ?  190920100530335242
30Féminin06/06/199219/09/2019340143Katheryn WinnickMoiAndrea, Natalia31 ansLibre et avideMembre du Hell ClubNiveau 0Niveau 2SecrèteD'une taille moyenne, Solveig n'impressionne guère par sa corpulence, mais la sous-estimer serait une erreur. Son visage clair aux traits forts est percé de deux prunelles d'un bleu glacial, froid et cruel qui semble vous transpercer. Ses cheveux sont blonds et longs, ondulants sur ses épaules engoncées de métal noir. Solveig est une nécromancienne, une combattante de la mort qui met ses services à la disposition du Hell Club. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses serviteurs est disponible ici et la liste de ses équipements est disponible ici.
Identité
Doctor who ?  190920100530335242
30Féminin06/06/199219/09/2019340143Katheryn WinnickMoiAndrea, Natalia31 ansLibre et avideMembre du Hell ClubNiveau 0Niveau 2SecrèteD'une taille moyenne, Solveig n'impressionne guère par sa corpulence, mais la sous-estimer serait une erreur. Son visage clair aux traits forts est percé de deux prunelles d'un bleu glacial, froid et cruel qui semble vous transpercer. Ses cheveux sont blonds et longs, ondulants sur ses épaules engoncées de métal noir. Solveig est une nécromancienne, une combattante de la mort qui met ses services à la disposition du Hell Club. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses serviteurs est disponible ici et la liste de ses équipements est disponible ici.

Solveig Mortensen
Hell Club

Personnage
Doctor who ?  190920100530335242

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 19/09/2019
ϟ Nombre de Messages : 340
ϟ Nombre de Messages RP : 143
ϟ Célébrité : Katheryn Winnick
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Andrea, Natalia
ϟ Âge du Personnage : 31 ans
ϟ Statut : Libre et avide
ϟ Métier : Membre du Hell Club
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 2 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : D'une taille moyenne, Solveig n'impressionne guère par sa corpulence, mais la sous-estimer serait une erreur. Son visage clair aux traits forts est percé de deux prunelles d'un bleu glacial, froid et cruel qui semble vous transpercer. Ses cheveux sont blonds et longs, ondulants sur ses épaules engoncées de métal noir.
ϟ Pouvoirs : Solveig est une nécromancienne, une combattante de la mort qui met ses services à la disposition du Hell Club. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses serviteurs est disponible ici et la liste de ses équipements est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Doctor who ?  190920100530335242

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 19/09/2019
ϟ Nombre de Messages : 340
ϟ Nombre de Messages RP : 143
ϟ Célébrité : Katheryn Winnick
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Andrea, Natalia
ϟ Âge du Personnage : 31 ans
ϟ Statut : Libre et avide
ϟ Métier : Membre du Hell Club
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 2 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : D'une taille moyenne, Solveig n'impressionne guère par sa corpulence, mais la sous-estimer serait une erreur. Son visage clair aux traits forts est percé de deux prunelles d'un bleu glacial, froid et cruel qui semble vous transpercer. Ses cheveux sont blonds et longs, ondulants sur ses épaules engoncées de métal noir.
ϟ Pouvoirs : Solveig est une nécromancienne, une combattante de la mort qui met ses services à la disposition du Hell Club. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses serviteurs est disponible ici et la liste de ses équipements est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
La douleur lui vrillait encore le flanc. Alors qu’elle se tenait tranquille, qu’elle minimisait ses mouvements. Solveig la sentait vrombir entre ses côtés, elle la sentait la piquer à chaque inspiration et la tirer à chaque expiration. Pourtant les dons de Liam étaient miraculeux, elle le savait. C’était grâce à lui si elle n’était passée de vie à trépas, grâce à lui aussi que son corps n’arborait pas plus de cicatrices qu’il ne le faisait déjà. Mais l’esprit n’avait pas son pareil pour s’imaginer des blessures fantomatiques. Finalement, la balafre était moins physique que psychologique ; Elle était épuisée, comme si on l’avait vidée de toute son énergie. Et elle était blessée dans son égo aussi.

D’ailleurs, c’était probablement le pire, maintenant qu’elle y pensait.

« Entendu, docteur. » Marmonna-t-elle dans un soupir.

Il avait dit non. Elle ne savait pas trop à quoi, mais c’était non. Il n’avait cependant pas tort sur un point : elle était passée un peu trop près de la mort cette fois. Il allait falloir qu’elle soit plus prudente que ça, à l’avenir ; La promesse qu’elle avait arraché à Evelyn, de la ressusciter si jamais elle venait à périr, était trop précieuse pour être gaspiller ainsi. Peut-être devrait-elle envisager de se faire tatouer son armure, pour l’invoquer sur demande ? Elle était presque certaine de pouvoir trouver un professionnel qui accepterait de lui faire ça.

Ou tout du moins qui était en mesure de le faire. Elle ferait en sorte qu’il accepte.

Solveig, qui s’était levée sur un coude pour toiser l’homme à terre, avait fini par se rallonger en grimaçant. Puis, elle avait coulé un regard sur Liam et avait doucement haussé les épaules. D’un air de celle qui ne comprenait pas trop où était le problème de traiter ses amis à grands coups marteau. Enfin, dans les faits, elle savait où était le problème… Dans les faits aussi, elle avait vu pire. Bien pire.

« Je ne vous juge pas, vous ne seriez pas le premier à régler quelques conflits de cette manière, fit Solveig. Je me demande simplement ce qu’a fait le pauvre homme pour mériter son sort. Et je dois avouer que je suis surprise… Je pensais que vous combattiez la mort, pas que vous la donniez. »

C’était peut-être une réflexion stupide de sa part ; Liam était un membre du Cartel autant qu’il était médecin et on ne devenait pas membre d’un syndicat du crime en étant volant des pommes dans le jardin du voisin. Mais… Elle ne l’avait pas imaginé comme ça, tout simplement. Cela dit, Solveig avait compris depuis longtemps que les choses n’étaient pas toujours ce qu’elles semblaient être. Elle la première, d’ailleurs, sinon il ne demanderait probablement pas comment une arme blanche pouvait cautériser la plaie qu’elle causait. Ses prunelles claires trouvèrent celles du médecin et un silence s’installa, un instant.

« Une arme bénie, lâcha-t-elle finalement, un demi-sourire aux lèvres. Elles font des dégâts considérables aux gens comme moi. Elles les brûlent. Elles les empoisonnent. »

D’ailleurs, elle pouvait encore sentir les restes de la magie divine couler dans ses veines. Elle en était écœurée. Mais la Norvégienne savait qu’il n’y en avait plus pour longtemps avant que son sang ne les purge. En attendant, c’était désagréable. Mais ça prouvait au moins qu’elle était bel et bien vivante.
 
Revenir en haut Aller en bas




you dare oppose me mortal
In every direction, the extension is endless; the sensation of depth is overwhelming. And the darkness is immortal. Where light exists, it is pure, blazing, fierce; but light exists almost nowhere, and the blackness itself is also pure and blazing and fierce + aeairiel.

Mar 3 Aoû 2021 - 10:53 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
A quoi bon parler de Billy ? A vrai dire, rien. Puisqu'il n'y avait rien dire au sujet de cette personne qui n'était plus qu'un sac d'os, de bouille et autres joyeusetés. Il avait été choisi, ciblé. Liam avait patienté quelques heures afin de savoir s'il avait la bonne personne en face de lui. Un criminel, le genre punissable sans avoir de problèmes. Le genre à faire des délits écœurants. Par rapport à la sensibilité du médecin pour les choses écœurantes, bien évidemment. Ne possède aucun garde du corps, n'est pas armé. Liam l'avait appâté dans une ruelle sombre, telle un prédateur en quête d'une proie. Et le type s'y était engouffré bêtement, n'ayant pas remarqué l'arme hypodermique que le médecin avait dans le dos, dissimulé par son veston. Comme à son habitude, le gentilhomme était beau, propre, son élocution avait du être plaisante auditivement. Les deux hommes s'étaient rencontrés. La boule au ventre lorsqu'il du passer à l'acte, vu que c'était la première fois dans des conditions pareilles mais comme animé par quelque chose de différent de ses habitudes, Liam avait dégainé et tiré sa seringue dans la foulée. C'est qu'une fois l'homme transporté, qu'il avait pu s'adonner à toutes sortes de sévices corporelles, histoire de - pour reprendre ses mots - détruire quelque chose de beau, passer ses nerfs, exorciser le surplus emmagasiné. Et ce n'était que le début d'une longue descente.

▬ Disons qu'il est tombé à point nommé au moment où j'en avais le plus besoin.

Tombé à ce moment charnière où le jeune médecin - trentaine d'années tout au plus - avait perdu tout ses repères ou presque. Tombé à un moment où il fallait passer ses nerfs sur quelque chose, et casser du matériel n'avait aucune signification pour quelqu'un comme Liam. Il en avait prit trop dans la gueule pendant trop longtemps, encaissant encore et encore. Ça avait explosé, implosé, et fallait que les répercussions se fasse bel et bien quelque part non ? C'était sur Billy. Ça aurait pu être un autre, mais par le plus grand des hasards, Billy avait été la personne sélectionnée.

▬ De manière personnelle, je ne fais ni l'un ni l'autre. Je fais ce pour quoi on me paie. Mais contrairement aux gens comme vous, les combattants, j'ai nulle occasion de me défouler comme il se doit. Il haussait les épaules. Faut que j'extériorise, de temps en temps. Il pète un œil sur le cadavre dont les nerfs bougent encore frénétiquement, parfois, les doigts de la main.

Un sentiment humain, après ces quelques jours dans le déni, dans la pénombre, sans voir la lumière du soleil, balayant d'un revers de la main ce qu'il venait de se passer au parc sous ses yeux. Les autorités lui avaient refilés une médaille pour ça, c'était un comble. Un putain de comble. Il avait eu envie de l'exploser. D'ailleurs, il avait tenté de la détruire, la balançant plusieurs fois de toutes ses forces à la maison, contre tout les murs porteurs de l'appartement. Mais rien à faire pour péter une médaille tel quel. Il l'avait filé autour du cou de la peluche, et osait à peine poser ses prunelles dessus. C'était le synonyme d'un échec, un trop gros et un trop lourd échec, cuisant. Il en avait presque envie d'éclater la gueule de Billy encore un peu plus, mais hors de question de s'adonner à ce genre de bassesses devant une patiente.

▬ Bénie..

A croire que l'eau bénite et consorts n'étaient pas uniquement que des conneries ? Vraiment ? Pour lui, c'était à la limite de la science-fiction. Un type qui parle à un bol d'eau pour le purifier et le bénir, c'était de la poudre aux yeux. Mais vu qu'elle semble à des années-lumière plus calée que lui sur le sujet, il prenait cette information avec toute l'attention qu'il le lui devait.

▬ Je suppose que dans votre cas, les anti-douleurs ne feront rien, à moins que? Je me sais capable d'atténuer les douleurs mineures avec mon pouvoir, mais aucune idée si ça peut fonctionner sur une blessure bénie. Si vous acceptez d'être mon cobaye pour ce test, je peux toujours tenter.

Auquel cas, ça devrait certainement passer d'ici quelques temps, va savoir combien, il n'avait aucune idée sur la capacité à recouvrir aux blessures magiques et bénies. Le médecin ne connaissait que le traditionnel, bien qu'il tentait de s'ouvrir un peu sur les nouvelles voies, mais pour cela il allait devoir lire tout un tas de bouquins sur les différents sujets, et ça pouvait prendre une bonne partie de son temps, temps qu'il ne possède hélas pas.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 17 Aoû 2021 - 16:45 Message

Hell Club
Hell Club
Réputation Civile
Doctor who ?  190920100530335242
30Féminin06/06/199219/09/2019340143Katheryn WinnickMoiAndrea, Natalia31 ansLibre et avideMembre du Hell ClubNiveau 0Niveau 2SecrèteD'une taille moyenne, Solveig n'impressionne guère par sa corpulence, mais la sous-estimer serait une erreur. Son visage clair aux traits forts est percé de deux prunelles d'un bleu glacial, froid et cruel qui semble vous transpercer. Ses cheveux sont blonds et longs, ondulants sur ses épaules engoncées de métal noir. Solveig est une nécromancienne, une combattante de la mort qui met ses services à la disposition du Hell Club. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses serviteurs est disponible ici et la liste de ses équipements est disponible ici.
Réputation Héroïque
Doctor who ?  190920100530335242
30Féminin06/06/199219/09/2019340143Katheryn WinnickMoiAndrea, Natalia31 ansLibre et avideMembre du Hell ClubNiveau 0Niveau 2SecrèteD'une taille moyenne, Solveig n'impressionne guère par sa corpulence, mais la sous-estimer serait une erreur. Son visage clair aux traits forts est percé de deux prunelles d'un bleu glacial, froid et cruel qui semble vous transpercer. Ses cheveux sont blonds et longs, ondulants sur ses épaules engoncées de métal noir. Solveig est une nécromancienne, une combattante de la mort qui met ses services à la disposition du Hell Club. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses serviteurs est disponible ici et la liste de ses équipements est disponible ici.
Identité
Doctor who ?  190920100530335242
30Féminin06/06/199219/09/2019340143Katheryn WinnickMoiAndrea, Natalia31 ansLibre et avideMembre du Hell ClubNiveau 0Niveau 2SecrèteD'une taille moyenne, Solveig n'impressionne guère par sa corpulence, mais la sous-estimer serait une erreur. Son visage clair aux traits forts est percé de deux prunelles d'un bleu glacial, froid et cruel qui semble vous transpercer. Ses cheveux sont blonds et longs, ondulants sur ses épaules engoncées de métal noir. Solveig est une nécromancienne, une combattante de la mort qui met ses services à la disposition du Hell Club. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses serviteurs est disponible ici et la liste de ses équipements est disponible ici.

Solveig Mortensen
Hell Club

Personnage
Doctor who ?  190920100530335242

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 19/09/2019
ϟ Nombre de Messages : 340
ϟ Nombre de Messages RP : 143
ϟ Célébrité : Katheryn Winnick
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Andrea, Natalia
ϟ Âge du Personnage : 31 ans
ϟ Statut : Libre et avide
ϟ Métier : Membre du Hell Club
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 2 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : D'une taille moyenne, Solveig n'impressionne guère par sa corpulence, mais la sous-estimer serait une erreur. Son visage clair aux traits forts est percé de deux prunelles d'un bleu glacial, froid et cruel qui semble vous transpercer. Ses cheveux sont blonds et longs, ondulants sur ses épaules engoncées de métal noir.
ϟ Pouvoirs : Solveig est une nécromancienne, une combattante de la mort qui met ses services à la disposition du Hell Club. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses serviteurs est disponible ici et la liste de ses équipements est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Doctor who ?  190920100530335242

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 19/09/2019
ϟ Nombre de Messages : 340
ϟ Nombre de Messages RP : 143
ϟ Célébrité : Katheryn Winnick
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Andrea, Natalia
ϟ Âge du Personnage : 31 ans
ϟ Statut : Libre et avide
ϟ Métier : Membre du Hell Club
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 2 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : D'une taille moyenne, Solveig n'impressionne guère par sa corpulence, mais la sous-estimer serait une erreur. Son visage clair aux traits forts est percé de deux prunelles d'un bleu glacial, froid et cruel qui semble vous transpercer. Ses cheveux sont blonds et longs, ondulants sur ses épaules engoncées de métal noir.
ϟ Pouvoirs : Solveig est une nécromancienne, une combattante de la mort qui met ses services à la disposition du Hell Club. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses serviteurs est disponible ici et la liste de ses équipements est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Le regard de Solveig coula froidement sur le dénommé Billy. Dire qu’il ne restait rien de lui, c’était être encore en-deçà de la réalité ; Il n’était plus qu’un amas sanguinolent qui n’avait désormais d’humain que le nom. La Nécromancienne ne comprenait que trop bien le besoin d’avoir un exutoire. Longtemps, elle s’était vautrée dans le déni, s’auto-persuadant qu’elle faisait des horreurs pour servir une cause supérieure, plus grande et plus juste. Et il lui avait fallu mourir et revenir d’entre les morts, et il lui avait fallu combattre pour récupérer son âme pour comprendre qu’elle s’était voilée la face depuis le début.

La cause pour laquelle elle avait combattu n’était qu’un tissu de mensonges savamment élaboré par des puissances infernales et le feu cruel qui brûlait en elle ne lui était dû en aucun cas. Elle était simplement ainsi : née dans le sang, élevée dans le sang et avide de sang. Les premiers temps où elle avait été ressuscitée, elle n’avait réussi à trouver la jouissance que dans le fait d’infliger de la souffrance à autrui. Elle avait été imaginative dans le fait de causer de la peine et du désespoir. C’était toujours le cas, même si elle avait retrouvé le goût à d’autres plaisirs.

Toujours était-il que ce qu’elle avait sous les yeux, c’était de la rage à l’état pur.

Une rage qu’une douleur immense devait avoir causée.

Elle ne chercha pas à en savoir plus.

« Je ne le comprends que trop bien. Il n’y a rien de mal à cela, souffla-t-elle avec un sourire calme. Qu'aviez-vous à extérioriser ? »

Mais le comprendre ne signifiait pas qu’elle n’en était pas surprise. Liam lui avait toujours paru être quelqu’un de calme et peut-être d’un peu trop intègre pour travailler au Carel Rouge. Elle s’était toujours dit que c’était parce qu’elle avait le privilège d’être sa patiente et qu’il n’en était pas moins un médecin consciencieux. Maintenant, elle comprenait que ce n’était pas tout. Elle comprenait pourquoi. Tout le monde avait ses sales petits secrets. Elle comprise.

N’était-elle pas, après tout, la sœur et l’épouse du diable ?

« Vous semblez sceptique, constata-t-elle, amusée. Vous ne croyez pas à ces choses-là ? »

Il ne serait pas le premier, loin de là. La plupart des gens n’envisageaient pas que la magie puisse exister, quand bien même ils en auraient eu la preuve sous les yeux. Quand bien même son existence était avérée depuis longtemps. Et quand bien même ils n’avaient aucun problème à croire que des mutants soient capables de faire des choses tout aussi extraordinaires. Comme Liam, qui pouvait guérir presque toutes les blessures et qui savait apaiser les souffrances. Pour la plupart, en tout cas. Il n’était pas certains que ses soins puissent fonctionner sur des plaies magiques et il avait bien raison. Elles étaient d’une nature très différente des blessures conventionnelles et beaucoup plus délicates à soigner. Toujours était-il qu’il n’y avait qu’un seul moyen de le savoir…

« On peut essayer. Elle planta ses prunelles acérées dans les siennes. Au pire, ça ne fonctionnera pas et au mieux… Vous aurez une nouvelle corde à votre arc. Je veux bien prendre le risque. »

Même si la douleur ne la dérangeait pas plus que ça. Elle savait qu’elle finirait par s’atténuer.
 
Revenir en haut Aller en bas




you dare oppose me mortal
In every direction, the extension is endless; the sensation of depth is overwhelming. And the darkness is immortal. Where light exists, it is pure, blazing, fierce; but light exists almost nowhere, and the blackness itself is also pure and blazing and fierce + aeairiel.

Mer 25 Aoû 2021 - 1:40 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Liam n'avait jamais dis que c'était un mal, bien au contraire. Cela était un bien curateur, quelque chose l'avait animé, et cette même force l'avait quitté à présent. Est-ce que c'était temporaire ? Oh, comme toutes les bonnes choses, très certainement oui. De ce fait, est-ce qu'il allait devoir recommencer rapidement pour se sentir comme ça ? Et bien, non. Cela créerait une dépendance et c'est tout sauf ce qu'il avait besoin actuellement. Le Docteur était dans une sorte de transe qu'il ne maîtrisait pas, qu'il ne maîtrisait plus. De ce fait, il allait devoir y trouver un recours et d'une manière assez rapide avant de tomber au fond du gouffre.

Par contre l'idée de se faire sonder l'esprit par Solveig, comment dire. C'était tout sauf quelque chose d'attendu. Puis, il avait du mal à l'imaginer et l'imager dans le rôle de la gentille psychanalyste. Encore que, gentille ça pouvait passer. A vrai dire, vu dans les états où elle se trouvait lorsqu'elle venait le voir, Liam s'imaginait à quel point la guerrière devait être violente. Et avec une telle et si rare violence, Liam n'avait aucune chance. Quoi qu'il en soit, elle n'avait jamais abusé de ce statut de grande guerrière pour abuser de son autorité sur lui. Quelques-uns s'y étaient essayés.

Psychanalyste, en l'occurrence c'était tout autre chose. Imager Solveig, cheveux attachés, lunettes sur l'arête du nez, tailleur noir, assise sur un sofa avec un patient allongé sur un divan, et carnet en mains. Non. Fallait couper court à la fantaisie et tout de suite. Par contre, techniquement, ça chamboulerait tout mais alors, toute l'image que Liam s'était fait d'elle au cours de ses quelques pérégrinations ensanglantée dans son Cabinet.

▬ Un surplus de rage, de colère, de...

De tout plein de choses en fait, va savoir. Son incapacité à pouvoir se battre, ou défendre les personnes qui comptent pour lui. Le fait d'être totalement désorienté comme il y a quelques années pendant la première invasion, lorsqu'il était tout petit et enfermé dans un gymnase. Le surplus d'une gros manque de sommeil également. Toutes ses choses là étaient des petites gouttes d'eau, dans une carafe qui était pleine à ras bord et débordait, encore et encore, à chaque goutte qu'on y versait.

▬ De tout. Mais à l'occasion si vous voulez qu'on fasse les psys de comptoir, on ira se le faire autour d'un verre.

Au moins, autour d'un verre, ce serait à peine plus chaleureux que dans cette ambiance là, grisée, certainement emplie d'amiantes dans les murs, et tâchée de sang. Enfin, techniquement, tout semblait plus chaleureux que l'endroit où ils se trouvaient actuellement. Le Docteur avait un certain don pour dénicher ce genre d'endroits depuis qu'il n'avait plus de cabinet.

▬ Sceptique certainement, moins que mes confrères ceci étant. Rien ne changeait manifestement au niveau de son visage, mis à part qu'il s'allumait une clope pour ajouter une odeur nauséabonde par dessus tout un lot d'odeurs nauséabondes. Le corps de Billy suintait quelque chose, et ça devait certainement être de l'urine qui collait dans le pantalon. Je n'ai aucun doute sur certains principes, ceci étant, le Divin et la Bénédiction au sens propre du terme ce serait une première. Mais pourquoi pas.

Si c'était le cas, il n'avait plus besoin de préparer une quelconque plaidoirie, les faits parlaient pour lui. Si le Paradis existait, Liam ne le verrait tout simplement jamais que dans les illustrations imagées de ce que les gens se font de ce que ça devrait être. Un grand terrain dans les nuages, gardé par un grand portail, et des petits angelots auréolés. Si c'était le cas, c'était encore plus pompeux et emmerdant que les soirées où le Doc était convié dans la plupart des cas.

Et le bonhomme, une fois sa patiente en accord avec le principe, se mit à essayer d'atténuer les blessures bénies. Comment dire ? Le fiasco devait être total. Rapidement et docilement il avait retiré ses mains, constatant son échec cuisant - un énième à mettre sur une longue liste. Mais bon, il était aussi rassuré d'un côté. Si ça touchait le divin et la bénédiction, c'était tout à fait logique que le bougre ne puisse rien faire. Cela piétinait un peu son ego, car oui, il n'était pas si exceptionnel que ça. Mais ça lui enlevait une épine du pied également. S'il gérait le béni de la même façon que le reste, ça allait lui attirer encore plus d'ennuis.

▬ Non, rien du tout. Ça semble pas faire effet. Quoi qu'il en soit, vous êtes sur pieds.

Il baissait le regard sur sa création nocturne, se disant qu'il aurait pu essayer de le remettre sur pied pour le réexpédier tout droit dans sa tombe, mais techniquement ça allait être très mais alors très couteux dans ses réserves et le jeune homme n'avait guère le temps et la motivation après tout ce qu'il venait d'endurer et de faire.

Sur ce, le bougre n'avait plus rien à faire ici. En bonne bête docile, il allait attendre de voir si Solveig était sur pieds avant de raccrocher les crampons et sortir. Mais quoi qu'il en soit, a parler de verre, le jeune homme n'allait pas rentrer directement. Certainement faire un crochet boire un verre dehors, voir un peu de monde, profiter du fait que la ville était encore éveillée pour se divertir comme il le pouvait, avant de faire ce qu'il savait faire de mieux : Attendre que le temps passe, allongé sur son canapé, et essayer de dormir par intermittence. Un beau programme.

▬ Sans forcément compter la partie psy de comptoir, vous seriez tentante pour aller boire un verre ? En toute amitié, évidemment.

Amitié c'était un grand mot.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 19 Sep 2021 - 22:40 Message

Hell Club
Hell Club
Réputation Civile
Doctor who ?  190920100530335242
30Féminin06/06/199219/09/2019340143Katheryn WinnickMoiAndrea, Natalia31 ansLibre et avideMembre du Hell ClubNiveau 0Niveau 2SecrèteD'une taille moyenne, Solveig n'impressionne guère par sa corpulence, mais la sous-estimer serait une erreur. Son visage clair aux traits forts est percé de deux prunelles d'un bleu glacial, froid et cruel qui semble vous transpercer. Ses cheveux sont blonds et longs, ondulants sur ses épaules engoncées de métal noir. Solveig est une nécromancienne, une combattante de la mort qui met ses services à la disposition du Hell Club. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses serviteurs est disponible ici et la liste de ses équipements est disponible ici.
Réputation Héroïque
Doctor who ?  190920100530335242
30Féminin06/06/199219/09/2019340143Katheryn WinnickMoiAndrea, Natalia31 ansLibre et avideMembre du Hell ClubNiveau 0Niveau 2SecrèteD'une taille moyenne, Solveig n'impressionne guère par sa corpulence, mais la sous-estimer serait une erreur. Son visage clair aux traits forts est percé de deux prunelles d'un bleu glacial, froid et cruel qui semble vous transpercer. Ses cheveux sont blonds et longs, ondulants sur ses épaules engoncées de métal noir. Solveig est une nécromancienne, une combattante de la mort qui met ses services à la disposition du Hell Club. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses serviteurs est disponible ici et la liste de ses équipements est disponible ici.
Identité
Doctor who ?  190920100530335242
30Féminin06/06/199219/09/2019340143Katheryn WinnickMoiAndrea, Natalia31 ansLibre et avideMembre du Hell ClubNiveau 0Niveau 2SecrèteD'une taille moyenne, Solveig n'impressionne guère par sa corpulence, mais la sous-estimer serait une erreur. Son visage clair aux traits forts est percé de deux prunelles d'un bleu glacial, froid et cruel qui semble vous transpercer. Ses cheveux sont blonds et longs, ondulants sur ses épaules engoncées de métal noir. Solveig est une nécromancienne, une combattante de la mort qui met ses services à la disposition du Hell Club. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses serviteurs est disponible ici et la liste de ses équipements est disponible ici.

Solveig Mortensen
Hell Club

Personnage
Doctor who ?  190920100530335242

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 19/09/2019
ϟ Nombre de Messages : 340
ϟ Nombre de Messages RP : 143
ϟ Célébrité : Katheryn Winnick
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Andrea, Natalia
ϟ Âge du Personnage : 31 ans
ϟ Statut : Libre et avide
ϟ Métier : Membre du Hell Club
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 2 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : D'une taille moyenne, Solveig n'impressionne guère par sa corpulence, mais la sous-estimer serait une erreur. Son visage clair aux traits forts est percé de deux prunelles d'un bleu glacial, froid et cruel qui semble vous transpercer. Ses cheveux sont blonds et longs, ondulants sur ses épaules engoncées de métal noir.
ϟ Pouvoirs : Solveig est une nécromancienne, une combattante de la mort qui met ses services à la disposition du Hell Club. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses serviteurs est disponible ici et la liste de ses équipements est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Doctor who ?  190920100530335242

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 19/09/2019
ϟ Nombre de Messages : 340
ϟ Nombre de Messages RP : 143
ϟ Célébrité : Katheryn Winnick
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Andrea, Natalia
ϟ Âge du Personnage : 31 ans
ϟ Statut : Libre et avide
ϟ Métier : Membre du Hell Club
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 2 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : D'une taille moyenne, Solveig n'impressionne guère par sa corpulence, mais la sous-estimer serait une erreur. Son visage clair aux traits forts est percé de deux prunelles d'un bleu glacial, froid et cruel qui semble vous transpercer. Ses cheveux sont blonds et longs, ondulants sur ses épaules engoncées de métal noir.
ϟ Pouvoirs : Solveig est une nécromancienne, une combattante de la mort qui met ses services à la disposition du Hell Club. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses serviteurs est disponible ici et la liste de ses équipements est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Rage, colère... Voilà des sentiments qu’elle ne connaissait que trop bien. Un demi-sourire aux lèvres, Solveig calla son menton dans sa main, observa son interlocuteur d’un air songeur. Intéressé aussi. Elle n’aurait pas imaginé ça... Elle avait eu cette rage au ventre, elle aussi, dès l’instant où elle avait ouvert les yeux pour la seconde fois de sa vie. Il avait fallu qu’elle trouve un exutoire au mal être qui rongeait ce qu’il restait de son âme, il fallait fallut qu’elle trouve un réconfort au vide en elle et c’était dans la violence qu’elle l’avait trouvé. Dans le meurtre. La Norvégienne avait déjà tué, par le passé, mais elle n’y avait jamais pris de plaisir, elle ne l’avait jamais fait pour le simple fait de le faire. Tuer pour tuer, sans but autre que celui de voir la flamme de la vie mourir dans les yeux de sa victime. Ça avait été une délectation sans pareille, de sentir le sang chaud gicler à ses lèvres, de faire rouler sur sa langue le goût du fer. Son sourire s’élargit un peu plus.

« Je pourrais presque me laisser tenter, releva-t-elle avec amusement. Je suis sûre que des choses très intéressantes se cachent là-dessous. »

Elle indiqua distraitement le haut de son crâne. Malheureusement pour lui, lorsque Solveig allait au fond des choses, c’était bien souvent de façon littérale. Or, elle doutait que c’était ce qu’il entendait par là. Et ça aurait été un parfait gâchis de lui fracasser le crâne, il fallait l’admettre. Elle pouvait se contenter d’être une oreille attentive cela dit... Il ne fallait simplement pas attendre d’elle beaucoup d’empathie. Encore qu’avec un peu d’alcool, on faisait des miracles.

Allongée sur la table d’examen, Solveig coula un regard acéré à son interlocuteur.

« Le monde recèle bien des secrets Docteur Snyder, elle haussa les épaules. Peut-être que je vous en dévoilerai quelques-uns à l’occasion. »

On ne pouvait pas rester sceptique indéfiniment et la Nécromancienne avait certainement quelques petites choses à lui apprendre sur les sociétés mystiques et les trésors d’horreur qu’elle recelait. Encore fallait-il qu’il se montre ouvert à tout cela ! Cela dit, sa réponse ne la surprenait pas vraiment : elle avait tendance à oublier que pour ceux qui n’étaient pas nés dedans, l’existence de la magie restait un mythe – même si elle était avérée. Il en allait de même pour l’existence du malin. Et c’était encore sans compter que le médecin, comme la plupart de ses confrères, était sûrement un pragmatique. Distraitement, tandis qu’il s’essayait aux soins d’un nouveau genre, Solveig songeait à tout ce qu’elle pourrait lui faire découvrir. Il l’arracha à ses pensées en reprenant la parole.

« Ça valait le coup d’essayer, nota-t-elle. Merci quand même. Vous me direz combien je dois vous faire virer cette fois-ci. »

Solveig s’assurait toujours de payer le médecin en temps en heure. Il y avait des choses avec lesquelles on ne plaisantait pas et celle-ci en faisait partie. Par ailleurs, c’était un praticien tout à fait professionnel qui n’avait jamais failli à lui apporter son aide et qui n’avait jamais pratiqué des tarifs exorbitants. C’était donc toujours avec plaisir qu’elle réglait ses factures.

Solveig s’était relevée, avait observé sa plaie – dont il ne restait plus une trace, il faisait vraiment des miracles – puis s’était longuement étirée pour chasser la fatigue musculaire et la douleur qui restait, latente, enfouie dans ses veines. Elle songeait déjà à regagner le Pandémonium. Aussi, la proposition de Liam lui fit hausser un sourcil circonspect, puis étirer un large et carnassier sourire. Ce n’était pas contre le code de déontologie, ça ?

« Pourquoi pas, fit Solveig de son accent tranchant. Je n’ai rien de mieux à faire, après tout. »

Ce qui était souvent le cas lorsque personne ne nous attendait bien gentiment à la maison. Peu de choix s’offraient à elle pour le restant de la soirée, si ce n’était s’enivrer et prendre un peu de bon temps avec... N’importe quoi qui aurait croisé sa route. Autant mettre ce temps à profit pour faire un peu plus connaissance avec le Docteur Liam Snyder.

« Où avez-vous vos habitudes ? » Demanda-t-elle finalement.
 
Revenir en haut Aller en bas




you dare oppose me mortal
In every direction, the extension is endless; the sensation of depth is overwhelming. And the darkness is immortal. Where light exists, it is pure, blazing, fierce; but light exists almost nowhere, and the blackness itself is also pure and blazing and fierce + aeairiel.

Mer 20 Oct 2021 - 14:56 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
La rage, la colère, c'était des nouvelles choses pour le médecin. Lui qui d'habitude aimait avoir la main basse sur tout, n'avait presque rien contrôlé en cette soirée. La victime avait été choisie un peu à la va-vite parce qu'il avait besoin de passer ses nerfs et qu'il était plus facile de le faire comme ça, qu'avec une tisane, un bâton d'encens, une ambiance zen et une position de yoga. Ceci étant, marteler et détruire n'avait que temporairement repoussé ce qui lui arriverait en pleine gueule à grand galops. Métaphoriquement, c'est comme s'il avait lancé un énorme boomerang sans prendre en compte le fait qu'il allait lui revenir avec un poil plus de vitesse, en pleine gueule.

Des choses intéressantes ? Se cacher sous Liam ? Ô que non. En vérité, il était si lambda qu'il devait être ennuyeux comme la pluie. Il vivait comme un petit érudit, ou du moins, c'est ce qu'il voulait bien croire. De base, il ne prenait que très peu de temps pour lui, pour s'amuser, pour sortir, pour voir du monde. Il passait le plus clair de son temps dans les locaux de la Triade, soit à rafistoler des agents de terrain, soit des filles qui rapportaient un sacré paquet de pognon tout les soirs. Il apprenait aussi du corps des scientifiques, histoire d'étoffer les cordes à son arc. Quand il ne bossait pas, il lui arrivait de le faire dans son restaurant histoire de continuer à voir un peu de monde, des gens plutôt haut placés dans les sphères de la ville, ce qui lui assurait une autre rentrée d'argent idéale pour financer quelques futurs projets. Un Yacht serait une bonne idée pour pouvoir avoir un appartement sur l'eau, et mobile qui plus est. Mais il recelait tout de même quelques secrets, s'il on peut dire. Peu de gens le savaient, mais Liam appréciait trainer dans les établissements de jeux. Casinos, arrière-salle de laveries, et même le Game Center de Chinatown et ses jeux de rythmes, dansants ou non.

▬ Ça je veux bien vous croire.

Quid du majordome squelette, du Dieu Grec à qui il apportait des repas, du mort-vivant dont Liam avait du quémander pour qu'il lui rende ses affaires , cachées dans ses entrailles, de la prêtresse à qui il avait envoyé une centaine de roses, ou de la fille qui ne mourait jamais et s'était retrouvée sur sa table d'auscultation. On pouvait aussi ajouter au fait qu'il avait embauchée une mercenaire, une fois, pour voler de l'équipement. Jusque là tout va bien et rien d'anormal au programme, sauf qu'en voulant la soigner par la suite il s'était rendu compte que le cœur de la demoiselle ne battait pas. Ce qui est anormal quand la personne se trouve en bonne santé face à vous. Le monde lui réservait bien des surprises encore, il n'était qu'au prélude de ce qu'il pouvait imaginer. Mais à force de côtoyer des gens qui baignaient là-dedans, Liam se faisait petit-à-petit à l'idée que ce genre de trucs pouvait arriver plus souvent qu'il ne le croyait.

▬ Tarif habituel, et en espèces de préférence. Je vous communiquerais une adresse prochainement.

On était jamais trop prudent, et si les comptes de Liam se voyait gratifier de quelques centaines de dollars ponctuellement, ça allait très certainement soulever des questions. Et pas le genre de questions qui l'intéresse. Notamment, on pourrait croire que le bougre tape dans ses caisses et faire disparaître du pognon de sa boîte. Cet argent là, celui des consultations et des soins, c'était de l'argent de poche ni plus ni moins. Des billets qu'il réutilisait aux jeux, en boisson, en restaurant, ou pour faire les courses et le plein du frigidaire. Tout bonnement.

▬ La Croisette, mais je crois que j'ai un peu fait le tour là-bas. Au pire, surprenez-moi, vous devez bien connaître une adresse. Laissez-moi juste deux minutes, le temps de taper un message, et je suis à vous.

Notamment, l'une des personnes qui bossait pour lui à l'époque de Little Italy. L'un des meilleurs nettoyeurs de la ville. Un type qui ne posait aucune question et arrivait toujours à faire disparaître le corps et le sang des pièces que Liam salissait avec ses tests ou sa destruction journalière. Des phrases codées histoire de ne pas pouvoir être pisté par la Police au cas où, bien que celle de Star City ne se relève pas être totalement à la hauteur de la mégalopole. Ils n'en étaient pas à leurs premiers déboires, pour le plus grand plaisir du Criminel, sauf lorsqu'il avait rarement besoin d'eux.

Parfait, il se mettait en route. Le blond - et la blonde du coup - allaient pouvoir quitter les lieux en laissant tout ici sans se soucier du fait que des empreintes ADN puissent être retrouvés ou quoi que ce soit. De ce fait, Liam retirait sa paire de lunettes vissée sur l'arête nasale pour ranger ça dans un petit étui et fit quelques mouvements histoire de réveiller un peu son corps. Un dernier regard sur la monstruosité sanguinolente lui arrachait presque un demi-sourire satisfait en coin.

▬ Je vous suis. Vous êtes venu en voiture où je vous y dépose ?

A aucun moment il ne s'était dit qu'elle aurait pu venir sur un cheval fantomatique. Vraiment aucun moment. Blessure bénie ou pas.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 11 Nov 2021 - 15:07 Message

Hell Club
Hell Club
Réputation Civile
Doctor who ?  190920100530335242
30Féminin06/06/199219/09/2019340143Katheryn WinnickMoiAndrea, Natalia31 ansLibre et avideMembre du Hell ClubNiveau 0Niveau 2SecrèteD'une taille moyenne, Solveig n'impressionne guère par sa corpulence, mais la sous-estimer serait une erreur. Son visage clair aux traits forts est percé de deux prunelles d'un bleu glacial, froid et cruel qui semble vous transpercer. Ses cheveux sont blonds et longs, ondulants sur ses épaules engoncées de métal noir. Solveig est une nécromancienne, une combattante de la mort qui met ses services à la disposition du Hell Club. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses serviteurs est disponible ici et la liste de ses équipements est disponible ici.
Réputation Héroïque
Doctor who ?  190920100530335242
30Féminin06/06/199219/09/2019340143Katheryn WinnickMoiAndrea, Natalia31 ansLibre et avideMembre du Hell ClubNiveau 0Niveau 2SecrèteD'une taille moyenne, Solveig n'impressionne guère par sa corpulence, mais la sous-estimer serait une erreur. Son visage clair aux traits forts est percé de deux prunelles d'un bleu glacial, froid et cruel qui semble vous transpercer. Ses cheveux sont blonds et longs, ondulants sur ses épaules engoncées de métal noir. Solveig est une nécromancienne, une combattante de la mort qui met ses services à la disposition du Hell Club. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses serviteurs est disponible ici et la liste de ses équipements est disponible ici.
Identité
Doctor who ?  190920100530335242
30Féminin06/06/199219/09/2019340143Katheryn WinnickMoiAndrea, Natalia31 ansLibre et avideMembre du Hell ClubNiveau 0Niveau 2SecrèteD'une taille moyenne, Solveig n'impressionne guère par sa corpulence, mais la sous-estimer serait une erreur. Son visage clair aux traits forts est percé de deux prunelles d'un bleu glacial, froid et cruel qui semble vous transpercer. Ses cheveux sont blonds et longs, ondulants sur ses épaules engoncées de métal noir. Solveig est une nécromancienne, une combattante de la mort qui met ses services à la disposition du Hell Club. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses serviteurs est disponible ici et la liste de ses équipements est disponible ici.

Solveig Mortensen
Hell Club

Personnage
Doctor who ?  190920100530335242

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 19/09/2019
ϟ Nombre de Messages : 340
ϟ Nombre de Messages RP : 143
ϟ Célébrité : Katheryn Winnick
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Andrea, Natalia
ϟ Âge du Personnage : 31 ans
ϟ Statut : Libre et avide
ϟ Métier : Membre du Hell Club
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 2 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : D'une taille moyenne, Solveig n'impressionne guère par sa corpulence, mais la sous-estimer serait une erreur. Son visage clair aux traits forts est percé de deux prunelles d'un bleu glacial, froid et cruel qui semble vous transpercer. Ses cheveux sont blonds et longs, ondulants sur ses épaules engoncées de métal noir.
ϟ Pouvoirs : Solveig est une nécromancienne, une combattante de la mort qui met ses services à la disposition du Hell Club. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses serviteurs est disponible ici et la liste de ses équipements est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Doctor who ?  190920100530335242

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 19/09/2019
ϟ Nombre de Messages : 340
ϟ Nombre de Messages RP : 143
ϟ Célébrité : Katheryn Winnick
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Andrea, Natalia
ϟ Âge du Personnage : 31 ans
ϟ Statut : Libre et avide
ϟ Métier : Membre du Hell Club
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 2 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : D'une taille moyenne, Solveig n'impressionne guère par sa corpulence, mais la sous-estimer serait une erreur. Son visage clair aux traits forts est percé de deux prunelles d'un bleu glacial, froid et cruel qui semble vous transpercer. Ses cheveux sont blonds et longs, ondulants sur ses épaules engoncées de métal noir.
ϟ Pouvoirs : Solveig est une nécromancienne, une combattante de la mort qui met ses services à la disposition du Hell Club. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses serviteurs est disponible ici et la liste de ses équipements est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
La réponse de Liam élargit un peu plus son sourire. S’il voulait être surpris, elle pouvait le surprendre, c’était certain. Il n’y avait qu’à faire un tour dans les tréfonds du Pandémonium pour cela et flirter avec les horreurs qui s’y lovait. L’espace d’un instant, Solveig se demanda comment le médecin vivrait une petite excursion dans son monde... Avant de se dire que pour leur première sortie, ce n’était peut-être pas le choix le plus raisonnable. Puis ce n’était probablement du genre de surprise dont il parlait, de toute façon. D’ailleurs, à dire vrai, Solveig avait su où ils allaient se rendre dès l’instant où il lui avait laissé carte blanche et il s’agissait d’un club tout à fait respectable. Un peu trop respectable pour sa tenue actuelle, d’ailleurs. Bien sûr, le personnel ne se serait pas insurgé de la voir revenir couverte de sang coagulé et encrassée par l’ardeur du combat. Mais ce n’était pas les arènes du Circus ici et Solveig ne voulait pas ternir la réputation de l’établissement de Siobhan.

« Vous savez quoi ? Elle sortit son téléphone, pianota l’adresse à l’intention de Liam. Retrouvez-moi là-bas dans.. Disons, une demi-heure ? Dites que vous êtes une connaissance de Solveig Mortensen, ils vous laisseront rentrer. »

Normalement, il y serait un peu avant elle. L’Eclipse se trouvait à Chinatown, pas très loin de là où ils étaient actuellement, tandis que le Pandémonium s’érigeait de l’autre côté du Redford. Pour un staropolitain lambda, les embouteillages aidant, faire l’aller-retour au Pandémonium aurait occupé une bonne partie de la soirée. Par chance, Solveig n’était pas tout à fait une citoyenne comme les autres et elle avait quelques codes à son arc mystique pour être à l’établissement en temps et en heure. Aussi, lorsqu’elle fut certaine que tout convenait à Liam, elle déserta les lieux sans trop se soucier de ce qu’ils laissaient derrière eux. De toute évidence, le médecin, lui aussi, avait plus d’une corde à son arc.

À vol d’oiseau – ou plutôt de cheval – il lui fallut à peine dix minutes pour faire la traversée. Se décrasser et passer des vêtements propres lui valurent dix minutes supplémentaires. Il lui resta donc pile le temps qu’il fallait pour retourner à leur point de rendez-vous et elle y parvint sans encombre. Une file interminable s’était formée devant la double-porte de l’Eclipse ; Par chance, la Nécromancienne avait ses entrées et il lui suffit de se présenter au videur pour pouvoir pénétrer dans le club, coupant l’herbe sous le pied des centaines de fêtards qui attendaient à l’extérieur. À l’intérieur, l’ambiance était sombre et gothique et tout, de la musique à l’éclairage, avait été choisi avec soin pour assurer à la jeune clientèle une immersion absolue.

Il ne lui fallut qu’un coup d’œil pour apercevoir la silhouette du médecin, attenant le bar.

« J’espère que je ne vous ai pas trop fait attendre, fit-elle sourire aux lèvres, après s’être approchée du jeune homme. Suivez-moi, ajouta Solveig à voix basse, on va passer dans la partie plus privée du club. On pourra discuter plus tranquillement. »

Au fond de la salle principale, une double-porte – gardée par un vigile qui la salua – les conduisit au sous-sol, lui aussi aménagé pour accueillir des clients. C’était la partie immergée de l’iceberg, celle que seuls quelques privilégiés avaient le droit de fréquenter. Au-dessous l’ambiance était toujours sombre, mais la décoration était plus classieuse et la clientèle pas tout à fait la même...

« J’espère que ça vous convient. C’est là que j’ai mes habitudes. La patronne est une très bonne amie à moi... Même si je crois qu’elle n’est pas là ce soir. »

Elle coula un regard autour d’elle mais n’aperçut pas la Sorcière de sang. Sa cousine, en revanche, lui fit un signe de main auquel la Nécromancienne répondit volontiers. Aussitôt, elle envoya une serveuse prendre leur commande. La jeune femme était d’une beauté irréelle et d’une pâleur mortelle.

« Qu’est-ce qui vous ferait plaisir ? » Demanda Solveig à Liam.
 
Revenir en haut Aller en bas




you dare oppose me mortal
In every direction, the extension is endless; the sensation of depth is overwhelming. And the darkness is immortal. Where light exists, it is pure, blazing, fierce; but light exists almost nowhere, and the blackness itself is also pure and blazing and fierce + aeairiel.

Sam 4 Déc 2021 - 1:39 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
▬ Hm ? Il relevait la tête, interloqué après avoir vu l'adresse et le nom du lieu en question. Inconnu au bataillon. Vendu. Ça me va.

Connaissait absolument pas l'Eclipse, ni de près ni de loin. Et pourtant. Sans le vouloir, il connaissait plutôt bien la propriétaire des lieux, mais ça, il en avait fichtrement pas conscience. Au lieu de ça, il acquiesçait pour cette petite demi heure, ça lui permettait de rentrer rapidement à Chinatown et se changer vestimentairement parlant. Se parfumer également. Prendre une douche allait être complexe tant le Docteur était un tantinet trop coquet et il avait déjà par le passé, fait languir une demoiselle chez lui pendant qu'il se préparait. Un quart d'heure qu'il lui avait dit. Le quart était devenu trois quart voir un poil plus. Et Liam détestait une chose par-dessus tout, c'était le manque de ponctualité des autres. Ainsi, il détestait également son propre manque de ponctualité.

Il avait fait la route jusque chez lui. Pour se changer. Et obligatoirement, il prit route vers la douche. Une rapide, pour une fois. Moins d'une demi heure, un record pour le Docteur. Véritablement. A croire qu'il se pouponnait dedans, vraiment. Techniquement, on est pas très loin du compte. C'était devenu un hammam, sa salle de bain. Un antre parfumé et embrumé par la vapeur de l'eau brulante qu'il se lançait à foison sur tout le corps. Pour se décrasser. Et enlever le sang qui avait giclé ça et là pendant la soirée. Une soirée, finalement, presque comme les autres, en mieux. Il bossait, et allait boire un verre après coup. Sauf que le boulot avait été différent, et qu'une fois n'est pas coutume, il sortait pas seul. C'était à des années lumières d'être un date. Mais le fait de voir du monde, ça le requinquait un peu.

La suite du plan s'était déroulé sans accroc. Il était tombé sur une armoire à glace, à l'entrée du club. Et lorsqu'il avait prononcé le nom de la blonde, il s'était retrouvé à l'intérieur. L'ambiance était différente des endroits qu'il côtoyait. Et des endroits, il en côtoyait quelques uns. Des endroits chics à la Croisette, ou des clubs plus privatifs et singuliers comme le Pandémonium pour ne citer que lui. Un endroit où finalement il se trouvait un poil plus souvent qu'il ne souhaitait l'admettre.

Il était vêtu d'une simple chemise blanche, cintrée, aux légères teintes dorées ça et là. Notamment au niveaux des boutons et des manches qu'il avait retroussés. Il souriait à ceux dont il croisait le regard, et avait refusé de prendre une quelconque boisson autre qu'une bouteille d'eau gazeuse, prétextant qu'il attendait quelqu'un pour s'attaquer à autre chose. Lorsque la blonde était arrivée, il en avait terminé de son verre d'eau bulleux avec rondelle de citron. Il passait un peu pour un énergumène, là où un groupe de jeunes à côté de lui carburaient à descendre le plus vite possible de tout petits verres aux couleurs différentes.

▬ Pile à temps je dirais. Il pointait son verre qui venait tout juste de passer du statut de "rempli" à "vide". Et bien c'est parti, allons-y. Je vous suis.

Il en profitait, à chaque instant pendant l'escale jusqu'à la partie privative, pour s'imprégner de l'endroit. Détaillant presque chaque objet de décoration, chaque personne, chaque meuble et chaque verre dans chaque main. C'était un peu un psychopathe là-dessus, mine de rien. Liam et le sens du détail. A tout regarder, tout détailler, et prendre chaque information telle qu'elle venait. Accessoirement, il détaillait également la blonde. Le fait qu'elle pouvait le briser d'une seule main ne coupait rien à son charme. Cette simple pensée lui arrachait un sourire intérieur, et il se mit en quête d'essayer, du mieux qu'il pouvait, de pas se faire briser au cours de la soirée. Comme avec un bon paquet de personnes qu'il soignait, fatalement. Bien qu'il ne buvait pas des coups avec tous.

▬ J'aime bien. C'est différent des endroits que je fréquentes d'habitudes.
Pour sûr qu'ils auraient fini soit dans un endroit guindés dont Liam avait ses habitudes, soit au Pandémonium.

▬ Ce sera Champagne, pour ma part. Et vous ? Prenez ce que vous voulez, c'est ma tournée.

C'était marrant de le savoir, mais la patronne en question n'était ni plus ni moins une femme qu'il avait déjà embauché par le passé. Ainsi, il ne la connaissait pas, et ne savait pas qu'il fréquentait son établissement. Toutes ses informations là étaient inconnues par le Docteur. Des informations pas cruciales, en effet, mais qui avaient leurs importances. Mais ce qui pouvait sembler intéressant, c'est que dans une grande ville, la plupart des gens se connaissaient.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 29 Déc 2021 - 1:14 Message

Hell Club
Hell Club
Réputation Civile
Doctor who ?  190920100530335242
30Féminin06/06/199219/09/2019340143Katheryn WinnickMoiAndrea, Natalia31 ansLibre et avideMembre du Hell ClubNiveau 0Niveau 2SecrèteD'une taille moyenne, Solveig n'impressionne guère par sa corpulence, mais la sous-estimer serait une erreur. Son visage clair aux traits forts est percé de deux prunelles d'un bleu glacial, froid et cruel qui semble vous transpercer. Ses cheveux sont blonds et longs, ondulants sur ses épaules engoncées de métal noir. Solveig est une nécromancienne, une combattante de la mort qui met ses services à la disposition du Hell Club. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses serviteurs est disponible ici et la liste de ses équipements est disponible ici.
Réputation Héroïque
Doctor who ?  190920100530335242
30Féminin06/06/199219/09/2019340143Katheryn WinnickMoiAndrea, Natalia31 ansLibre et avideMembre du Hell ClubNiveau 0Niveau 2SecrèteD'une taille moyenne, Solveig n'impressionne guère par sa corpulence, mais la sous-estimer serait une erreur. Son visage clair aux traits forts est percé de deux prunelles d'un bleu glacial, froid et cruel qui semble vous transpercer. Ses cheveux sont blonds et longs, ondulants sur ses épaules engoncées de métal noir. Solveig est une nécromancienne, une combattante de la mort qui met ses services à la disposition du Hell Club. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses serviteurs est disponible ici et la liste de ses équipements est disponible ici.
Identité
Doctor who ?  190920100530335242
30Féminin06/06/199219/09/2019340143Katheryn WinnickMoiAndrea, Natalia31 ansLibre et avideMembre du Hell ClubNiveau 0Niveau 2SecrèteD'une taille moyenne, Solveig n'impressionne guère par sa corpulence, mais la sous-estimer serait une erreur. Son visage clair aux traits forts est percé de deux prunelles d'un bleu glacial, froid et cruel qui semble vous transpercer. Ses cheveux sont blonds et longs, ondulants sur ses épaules engoncées de métal noir. Solveig est une nécromancienne, une combattante de la mort qui met ses services à la disposition du Hell Club. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses serviteurs est disponible ici et la liste de ses équipements est disponible ici.

Solveig Mortensen
Hell Club

Personnage
Doctor who ?  190920100530335242

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 19/09/2019
ϟ Nombre de Messages : 340
ϟ Nombre de Messages RP : 143
ϟ Célébrité : Katheryn Winnick
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Andrea, Natalia
ϟ Âge du Personnage : 31 ans
ϟ Statut : Libre et avide
ϟ Métier : Membre du Hell Club
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 2 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : D'une taille moyenne, Solveig n'impressionne guère par sa corpulence, mais la sous-estimer serait une erreur. Son visage clair aux traits forts est percé de deux prunelles d'un bleu glacial, froid et cruel qui semble vous transpercer. Ses cheveux sont blonds et longs, ondulants sur ses épaules engoncées de métal noir.
ϟ Pouvoirs : Solveig est une nécromancienne, une combattante de la mort qui met ses services à la disposition du Hell Club. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses serviteurs est disponible ici et la liste de ses équipements est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Doctor who ?  190920100530335242

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 19/09/2019
ϟ Nombre de Messages : 340
ϟ Nombre de Messages RP : 143
ϟ Célébrité : Katheryn Winnick
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Andrea, Natalia
ϟ Âge du Personnage : 31 ans
ϟ Statut : Libre et avide
ϟ Métier : Membre du Hell Club
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 2 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : D'une taille moyenne, Solveig n'impressionne guère par sa corpulence, mais la sous-estimer serait une erreur. Son visage clair aux traits forts est percé de deux prunelles d'un bleu glacial, froid et cruel qui semble vous transpercer. Ses cheveux sont blonds et longs, ondulants sur ses épaules engoncées de métal noir.
ϟ Pouvoirs : Solveig est une nécromancienne, une combattante de la mort qui met ses services à la disposition du Hell Club. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses serviteurs est disponible ici et la liste de ses équipements est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Solveig, un sourire léger aux lèvres, observa silencieusement son compagnon du soir observer lui-même les lieux. Même si examiner aurait été un terme plus juste tant il semblait s’attarder sur chaque détail comme s’il désirait le graver sur sa rétine. Déformation professionnelle, songea-t-elle. Elle s’apprêtait à lui demander quels étaient ces endroits qu’il fréquentait d’ordinaire, mais la serveuse qui vint prendre leur commande les interrompit et sa question lui échappa complètement. La Norvégienne attendit alors que Liam passe commande avant de se fendre elle-même d’un semblant de réflexion. Finalement, par défaut, elle opta pour la même chose que lui.

« Va pour du champagne, je n’en ai pas bu depuis une éternité. Merci. » Fit-elle à l'intention de la serveuse.

À bien y réfléchir, ça datait probablement du dernier jour de l’an qu’elle avait fêté en compagnie de ses amis et de sa famille. Donc avant qu’elle ne rejoigne la Moisson, répondant à l’appel de la Porte-Mort. Et avant qu’elle ne meure dans la bataille d’Erehwon en la défendant. Avant qu’elle continue de se faire passer pour morte aux yeux des siens, même une fois ressuscitée. Littéralement, c’était dans une autre vie, constata-t-elle en esquissant un sourire pour elle-même.

Une fois que la serveuse se fut éloignée, Solveig coula un regard sur Liam.

« Merci de l’invitation, vous n’étiez pas obligé. »

À dire vrai, il l’avait devancée sur ce coup-là parce qu’elle comptait bien lui offrir à boire pour le remercier de la rapidité et de la qualité de ses soins. Sans lui, il y avait fort à parier qu’elle n’aurait pas vu le lever du jour. Mais ce n’était que partie remise : la soirée ne faisait que commencer et Solveig avait de la suite dans les idées. À son tour, la Nécromancienne balaya la salle du regard. Pour un œil aguerri, il était aisé de voir qu’une clientèle particulière fréquentait les lieux. Distraitement, elle se demanda si Liam avait conscience d’être entouré de vampires et d’autres créatures maléfiques.

« L’Eclipse a son propre charme, convint-elle. Il ne ressemble à aucun autre établissement. Et il a d’autres avantages... Elle esquissa un sourire. Les employés sont très discrets sur la nature de leur clientèle. Rien de ce qui peut se dire ici ne sortira jamais de l’établissement. Pour quelqu’un comme moi, c’est assez libérateur. Je n’ai pas besoin de me cacher ma nature. »

Elle haussa les épaules. Bien sûr, d’autres clubs proposaient de tels services, le Pandémonium en tête. Mais l’Eclipse tenait moins du strip-club que du bar lounge, et c’était ce dont elle avait eu envie. La serveuse ne tarda pas à revenir avec leurs consommations. Comprendre : une bouteille plongée dans un seau de glace et deux coupes de cristal. Elle fit sauter le bouchon et les servit. Puis, elle reposa la bouteille dans son écrin de glace et s’éclipsa. Solveig trinqua avec Liam et but une gorgée de champagne. Evidemment, il était d’une exceptionnelle qualité.

« Il y a une question que je me suis toujours posée, vous concernant, fit la Norvégienne après un moment. Comment un médecin avec votre don peut-il sombrer dans la criminalité ? Vous pourriez sauver le monde. »

Étonnement, ce n’était pas le seul médecin particulièrement doué qui se laissait aller à des travers moralement répréhensibles. Même si, dans le cas d’Anton, Solveig ne savait que trop bien d’où venait le problème.
 
Revenir en haut Aller en bas




you dare oppose me mortal
In every direction, the extension is endless; the sensation of depth is overwhelming. And the darkness is immortal. Where light exists, it is pure, blazing, fierce; but light exists almost nowhere, and the blackness itself is also pure and blazing and fierce + aeairiel.

Lun 3 Jan 2022 - 23:56 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Une éternité...

Lui ça faisait très certainement depuis sa dernière soirée. Possiblement, dans le pire des cas, cela devait faire une semaine. Oh, le bougre était pas porté sur la bouteille, de base. Mais il buvait régulièrement ses deux verres habituels. Déjà, parce que c'était la limite autorisée pour reprendre le volant, mais également parce qu'il n'appréciait pas l'idée de pouvoir être totalement ivre en société. Liam avait une étiquette dans le dos, celle d'un gérant de société par exemple, celle d'un membre du Cartel. Et s'adonner en spectacle, c'était la dernière des idées à la con à laquelle il adhérerait. Le contrôle de soi-même, c'était un credo. Du moins, lorsqu'il était dehors. Il bravait, de temps à autre, ses limites lorsqu'il était chez lui. Lorsque personne ne pouvait le voir et lorsqu'il n'y avait aucune conséquence monstre.

▬ Vous n'étiez pas obligé d'accepter de sortir boire un verre non plus.

C'était un juste retour des choses, selon Liam en tout cas. Dans le pire du pire des cas, il se serait trouvé un petit bar cosy à Chinatown pour décompresser. Et au final, il était à la fois en bonne compagnie, plutôt en sécurité, et dans un lieu plutôt charmant qu'il ne connaissait pas. Oui. C'était pour lui, trois excellentes raisons. Rien de mieux que boire un verre pour expier ses pêchés. Lui n'était pas croyant, loin de là. Bien qu'il avait par le passé rencontré une déité, voir deux, le bougre ne s'était jamais senti investi d'une quelconque mission. Est-ce que cela l'avait empêché d'offrir des paquetages complets de nourriture à Hermès ? Non. Est-ce que cela l'avait empêché d'enquiquiner une fleuriste pour trouver cent roses orangées à faire parvenir à un temple ? Non plus.

Mais il n'était pas croyant pour autant. Et il n'était pas autant réfractaire que ses compères scientifiques, et médecins. Liam était plutôt ouvert. A tout et à tout le monde. Il n'empiétait jamais les plates bandes de quiconque. Mis à part Billy. Mais ça c'était autre chose.

Il acquiesçait toutes ses paroles. Il connaissait pas le lieu, de facto, il ne pouvait rien en dire pour le moment. Mais il avait remarqué que c'était un établissement plutôt professionnel. Personne n'était venu l'emmerder, personne ne parlait trop fort, ne semblait être beurré au point de faire tout et n'importe quoi. Ses escales l'avaient menés un peu partout en ville, et il ne pouvait pas trouver les mêmes qualités partout. De plus, la musique n'était pas criarde. On s'entendait parler convenablement sans hausser le ton ni les décibels. Bref, que de qualités.

Et la patronne était une amie, qu'elle avait dit. Donc effectivement, elle avait ses entrées, et personne ne viendrait l'emmerder. Logique. Accessoirement, sans le savoir, Liam avait bossé avec la patronne des lieux.

Ou plutôt, elle avait bossé pour lui. Mais là n'est pas la question. La question, intéressante, lui avait fait sortir un grand sourire. Ah... ça... c'était la question typique. Tu peux soigner, tu peux soigner tout le monde, mais tu décide de faire ça qu'avec des criminels, pourquoi donc ? Liam pourrait passer pour un de ses miraculeux, sous une tente, à soigner les gens de cécité et il gagnerait très certainement une grosse réputation et beaucoup d'argent, de fidèles. Mais ça l'intéressait pas. Oh ça non.

▬ Je n'aurais pas utilisé le mot "sombrer". Au contraire, de l'autre côté, j'aurais sombré à ne pouvoir sauver personne. Si toute la ville connaissait mes dons, tout le monde ferait n'importe quoi parce que, de toute façon, un blond peut nous toucher et tout les maux seront guéris dans l'heure tout au plus. De plus,

Il esquissait un sourire, large, carnassier presque.

▬ Certainement que des personnes mal avisées auraient eu vent de ça. Et possiblement que son groupe aurait voulu m'avoir pour eux seuls. Dans la fatalité, j'aurais fini presque pareil. Après, moi, je l'ai choisi plutôt qu'on le choisisse pour moi. Et je suis pas certain que j'aurais pu avoir la même liberté dans cette option.

Et il parlait en connaissance de cause. Dans l'année, en début d'année de mémoire, trois hommes avaient tentés de le kidnapper pour le faire bosser à l'œil pour leur groupuscule. Le bougre travaillait en indépendance, sous couvert du Cartel Rouge. Ainsi, il avait rapidement fait le choix de trouver un groupe plus grand pour le protéger. Sa liberté avait un prix, et elle lui coûtait plutôt cher.

▬ D'ailleurs, si je peux me permettre une question à mon tour. Vous entendez quoi par "cacher ma nature" ? Celle d'une guerrière violente ou celle d'une personne pouvant être blessée par des armes bénies ?

Soignant quelques personnes du Circus, de temps en temps, Liam savait très bien que Solveig était une personne plutôt violente dans les faits. Dans le fond aussi. Et bien qu'elle pouvait cacher sa vraie nature ici, cela ne l'empêchait pas de questionner sans le dire très fort non plus, histoire de préserver une once d'intimité.

Le tout, en resserrant les coupes vides.
 
Revenir en haut Aller en bas

 
Doctor who ?
 
Page 1 sur 1Revenir en haut 
Doctor who ?  Categorie_6Doctor who ?  Categorie_8


Doctor who ?  Categorie_1Doctor who ?  Categorie_3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Doctor who ?  Categorie_6Doctor who ?  Categorie_8

Sauter vers:  
Prédéfinis

Scénarios

Postes à pourvoir

Préliens
Nos voisins
      
      
      
      
Le saviez-vous ?