Plus one - Sigrid Bouton_vote_off
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Plus one - Sigrid Categorie_1Plus one - Sigrid Categorie_2_bisPlus one - Sigrid Categorie_3
 

Plus one - Sigrid

 
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 17 Mai 2021 - 19:38 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Raphaël Mercury
Indépendant Neutre

Personnage
Plus one - Sigrid Rt1k

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 02/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 1602
ϟ Nombre de Messages RP : 1255
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Honeymoon
ϟ Doublons : Rafael Colón - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : dieu antique
ϟ Réputation Civile : Niveau 1 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 6 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : Grand, bien rasé en ce moment, les cheveux mi-longs, les yeux bleus, l'air charmeur, un grand sourire aux lèvres.
ϟ Pouvoirs : ΔPouvoirs
ΔAttributs divins & équipements
ΔServiteurs
ΔCompagnons
ΔVéhicules
ϟ Liens Rapides : Δ Le mythe
Δ Les fidèles
Δ Les épopées
Δ Les tablettes.
Δ Les cartes
Δ Téléphone
Joueur
Plus one - Sigrid Rt1k

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 02/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 1602
ϟ Nombre de Messages RP : 1255
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Honeymoon
ϟ Doublons : Rafael Colón - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : dieu antique
ϟ Réputation Civile : Niveau 1 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 6 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : Grand, bien rasé en ce moment, les cheveux mi-longs, les yeux bleus, l'air charmeur, un grand sourire aux lèvres.
ϟ Pouvoirs : ΔPouvoirs
ΔAttributs divins & équipements
ΔServiteurs
ΔCompagnons
ΔVéhicules
ϟ Liens Rapides : Δ Le mythe
Δ Les fidèles
Δ Les épopées
Δ Les tablettes.
Δ Les cartes
Δ Téléphone
Le piano était installé au milieu de la salle de réception. Le pianiste - un homme portant un costume noir de qualité, dont les cheveux noirs étaient soigneusement gominés et tirés en arrière - jouait des airs discrets depuis un moment. Autour de lui, une violoncelliste, un violoniste et une harpiste l’accompagnaient, formant l’ambiance musicale de la soirée.

La plupart des convives ne leur accordait qu’une attention limitée. Quelques-uns s’arrêtaient parfois à proximité de l’estrade circulaire où ils jouaient, mais le léger brouhaha des conversations ne permettaient pas forcément d’identifier Mozart, Bach ou Beethoven dans les airs joués.

Des serveurs et serveuses déambulaient parmi les convives. Ils étaient aisément reconnaissables avec leur pantalon noir, leur chemise blanche, les gilets de garçon de café noir sur le devant et rouge à l’arrière. Ils proposaient des plateaux de flûte de champagne ou de canapés à des invités portant des robes de cocktail ou des costumes luxueux.

Le gala de charité se tenait en soutien à un orphelinat de la ville. Chaque convive s’était fait un plaisir de débourser une somme conséquente pour avoir le privilège de venir, une autre tout aussi conséquente pour s’habiller pour l’occasion, et une troisième, à peine moins élevée, pour promouvoir leur présence ici et leur générosité sans en avoir l’air.

Bientôt, ils se feraient un plaisir de débourser des sommes toutes aussi vertigineuses pour devenir le propriétaire d’un tableau, d’une voiture de luxe, ou de tout autre objet qui aurait attiré leurs attentions lors des enchères qui devaient un peu plus tard dans la soirée.

Pour l’instant, les convives discutaient, s’échangeaient des commentaires sur les quelques oeuvres disposés ça et là, parlaient affaires, aussi. La générosité était une chose, mais il aurait été dommage de passer à côté d’une affaire intéressante, d’une façon de se faire encore plus d’argent. Comment en donner aux pauvres et aux indigents autrement?

Sur ce point, Raphaël Mercury, alias Hermès, fils de Zeus, était partagé. Ses multiples épithètes en faisait le dieu des marchands et du commerce et les multiples accords conclus entre PDG et autres propriétaires tenaient de cet ordre. Il était aussi le dieu des menteurs, et il en avait entendu plus d’un en laissant traîner ses oreilles d’un groupe à l’autre, une flûte de champagne à la main. Il était aussi le dieu des orphelins, et il n’allait certainement pas passer à côté d’une occasion d’arroser un orphelinat de généreuses donations. Il n’aurait pas fait en sorte que cette soirée arrive autrement.

Pour l’heure, l’Olympien avait d’autres préoccupations. Une flûte dans chaque main, il navigua sans effort entre les convives, évitant toute tentative de conversation d’un charmant sourire. Son costume bleu foncé, légèrement brillant sous les lumières, le flattait divinement, mais pouvait-il en être autrement lorsqu’on était un dieu de l’Olympe?

Dans le même geste, il s’arrêta juste à côté d’une jeune femme. La petite brune se tenait devant un tableau installé sur une paroi temporaire. Une explosion de couleurs abstraite qui en faisait une croûte à la portée de tous, mais qui était signée par un grand nom de la peinture, ce qui expliquait son prix exorbitant.

Une excellente illustration de sa période abstraite, n’est-ce pas?” Le ton était connaisseur, charmant, soutenait parfaitement la phrase d’accroche destinée à entamer la conversation avec une inconnue. Il tendit l’une des flûtes à son interlocutrice, sans quitter le tableau des yeux. “Vous n’êtes pas supposée être ici”.

La seconde remarque avait été faite sur le même ton que la première, comme si le commentaire artistique valait le constat qu’une resquilleuse se trouvait au milieu du gratin de Star City sans avoir rien à y faire.
 
Revenir en haut Aller en bas


You see, what people fail to get is that I do have a moral code. It's just really f**king hard for them to figure out what it is. I call that "Chaotic lawful".

summer's Desire sign + nonapbf (tumblr)

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 18 Mai 2021 - 18:46 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Citoyen Neutre
Citoyen Neutre

Sigrid Ingadóttir
Citoyen Neutre

Personnage
à réfléchir
ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 28/07/1995
ϟ Arrivée à Star City : 09/05/2021
ϟ Nombre de Messages : 57
ϟ Nombre de Messages RP : 25
ϟ Célébrité : Alexandra Daddario
ϟ Crédits : Justyna
ϟ Doublons : Aucun
ϟ Âge du Personnage : 22 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Aucun
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 0 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : A peine 1m54 pour 58 kg de muscles, cheveux bruns coiffés à la va-vite, yeux clairs, marques de brûlures et cicatrices sur les bras
ϟ Pouvoirs : • Maîtrise des armes (paire d'épées courtes)
• Valshamr (métamorphose en faucon)
• Traducteur universel
• Utilisation des runes (Wunjo - Othala)
ϟ Liens Rapides : RelationsToile du destinTéléphoneFaits d'armeCollection
Joueur
à réfléchir
ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 28/07/1995
ϟ Arrivée à Star City : 09/05/2021
ϟ Nombre de Messages : 57
ϟ Nombre de Messages RP : 25
ϟ Célébrité : Alexandra Daddario
ϟ Crédits : Justyna
ϟ Doublons : Aucun
ϟ Âge du Personnage : 22 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Aucun
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 0 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : A peine 1m54 pour 58 kg de muscles, cheveux bruns coiffés à la va-vite, yeux clairs, marques de brûlures et cicatrices sur les bras
ϟ Pouvoirs : • Maîtrise des armes (paire d'épées courtes)
• Valshamr (métamorphose en faucon)
• Traducteur universel
• Utilisation des runes (Wunjo - Othala)
ϟ Liens Rapides : RelationsToile du destinTéléphoneFaits d'armeCollection
Cet endroit est étrange. Il y a bien des musiciens avec des instruments de formes bizarres produisant des sons tout aussi exotiques, mais on dirait qu'ils ont peur de faire du bruit. Personne ne chante, personne ne danse. Est-ce que ces gens sont vraiment venus là pour faire la fête ? Cette taverne est d'un triste !

Pour un peu j'aurais pu croire qu'il en était ainsi dans ce monde, mais l'ambiance n'était pas du tout la même dans le bar de la dernière fois. Peut-être me suis-je trompée, peut-être que personne ne s'amuse ce soir et que j'ai surgi au milieu d'une sorte de cérémonie funéraire.

Ca expliquerait pourquoi tout le monde est vêtu de la même manière. Est-ce que les robes étroites et les espèces de cordes au cou symbolisent le linceul et la pendaison ? Les terriens ont de drôles de coutumes. Moi qui me plaignais à Nora du pantalon de toile bleue et des chaussures qu'ils appellent « paniers », je réalise que je ne suis finalement pas si mal lotie. Néanmoins, mon pull en maille est possiblement la raison pour laquelle personne n'accepte de me parler, comme si j'avais la lèpre ou le choléra. À part un homme étrange qui m'a suivie pendant un moment en tenant son oreille et en parlant tout seul, mais je crois que j'ai réussi à le perdre dans la foule.

Au moins ai-je pu intercepter un serveur pour prendre une poignée de tartines, certaines avec du saumon et d'autres un espèce de pâté pas si mauvais. Il m'a semblé voir quelques personnes me faire les gros yeux quand je me suis servie, mais c'est bien là pour ça, non ?

Par contre je doute de plus en plus de trouver Hakon ici. De dehors l'endroit avait l'air prometteur entre les lumières et la foule, mais on s'y ennuie comme un rat mort. Les gens ne font que murmurer des choses sans intérêt ou incompréhensibles ou s'arrêter pour s'extasier devant diverses sculptures posées sur des sortes d'autels. Mais personne n'y fait d'offrande donc je doute qu'il s'agisse d'une part de leur culte. A moins que les espèces de cubes et cerceaux de métal soient eux-mêmes les offrandes ? Quant aux tableaux semés le long des murs, ils me laissent tout aussi perplexe.

J'en suis là de mes réflexions, à me tordre le cou pour examiner une toile, quand quelqu'un s'arrête à côté de moi. Il me faut quelques instants pour réaliser que c'est bien à moi qu'il adresse la parole et je hausse les sourcils en découvrant un homme grand et bien bâti dont l'habit reflète la lumière comme les vagues de l'océan. Je dois me retenir pour ne pas tendre la main et effleurer le tissu, résiste et me retourne vers le tableau qu'il admire. Sa remarque me fait plisser le nez et je lui jette un regard en coin, incertaine de ce qu'il veut. Le ton n'est pas accusateur, ne semble pas vraiment me juger non plus, ce qui me perturbe d'autant plus. Mais il m'a l'air sympathique, et pas uniquement à cause de la boisson qu'il me tend, même si ça aide, alors j'accepte le verre biscornu en haussant les épaules.

« Apparemment non. Mais personne ne m'a encore mis dehors. »

Quoi qu'à ce stade de la soirée, je pense que ça ne me ferait ni chaud ni froid.

« Et donc, qui est mort ? J'espère que ce n'était pas l'un de vos proches. »

Je soupire et renifle la boisson qui m'a été offerte avant d'y tremper prudemment les lèvres. Ca pétille comme la bière ou l'hydromel, mais le goût diffère et en deux gorgées j'ai déjà tout bu. Je lorgne le fond du verre avant de reporter mon attention sur la tableau qui semble tant plaire aux gens d'ici, grimace.

« Mais vous dites que cette toile est excellente ? Elle a été faite intentionnellement ? »

Je pointe un doigt vers les couleurs qui semblent avoir été jetées au hasard, penche la tête pour essayer de percevoir les choses sous un autre angle, mais je ne saurais même pas dire s'il y a un endroit et un envers.

« Eh bien c'est raté. Je ne sais pas ce que c'est censé représenter, mais ça ne ressemble à rien. »

Puis prise d'un doute soudain, je fais volte-face.

« Attendez, ce n'est pas vous qui avez fait ça, n'est-ce pas ? »

Il ne manquerait plus que j'ai froissé la seule personne à venir me tirer de ma solitude.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 22 Mai 2021 - 15:56 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Raphaël Mercury
Indépendant Neutre

Personnage
Plus one - Sigrid Rt1k

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 02/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 1602
ϟ Nombre de Messages RP : 1255
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Honeymoon
ϟ Doublons : Rafael Colón - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : dieu antique
ϟ Réputation Civile : Niveau 1 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 6 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : Grand, bien rasé en ce moment, les cheveux mi-longs, les yeux bleus, l'air charmeur, un grand sourire aux lèvres.
ϟ Pouvoirs : ΔPouvoirs
ΔAttributs divins & équipements
ΔServiteurs
ΔCompagnons
ΔVéhicules
ϟ Liens Rapides : Δ Le mythe
Δ Les fidèles
Δ Les épopées
Δ Les tablettes.
Δ Les cartes
Δ Téléphone
Joueur
Plus one - Sigrid Rt1k

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 02/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 1602
ϟ Nombre de Messages RP : 1255
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Honeymoon
ϟ Doublons : Rafael Colón - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : dieu antique
ϟ Réputation Civile : Niveau 1 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 6 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : Grand, bien rasé en ce moment, les cheveux mi-longs, les yeux bleus, l'air charmeur, un grand sourire aux lèvres.
ϟ Pouvoirs : ΔPouvoirs
ΔAttributs divins & équipements
ΔServiteurs
ΔCompagnons
ΔVéhicules
ϟ Liens Rapides : Δ Le mythe
Δ Les fidèles
Δ Les épopées
Δ Les tablettes.
Δ Les cartes
Δ Téléphone
Les lèvres de l’Olympien s’étirèrent d’un demi-sourire. Cette charmante invitée surprise n’avait peut-être pas encore été mise dehors, mais cela ne tenait nullement à sa discrétion. Aux regards que lui jetaient les serveurs et les convives, elle avait été immédiatement repérée. Elle avait surtout pour elle d’être le parasite d’un gala où il aurait été de mauvais genre de la virer maladroitement. L’organisateur de la soirée attendait simplement la bonne occasion pour lui signifier qu’elle pouvait quitter les lieux de son plein gré, ou encadrée par un duo d’agents de sécurité.

Oh, quelqu’un est mort? Première nouvelle”.

La déité passa la question d’une gorgée de champagne. Il n’était pas tout à fait dupe du raisonnement de la jeune femme. A en juger par sa tenue, elle n’était pas une habituée de ce genre d’événements, et il comprenait comment l’ambiance guindée des lieux pouvait donner l’impression d’une célébration sérieuse. Partant de là, l’hypothèse d’un enterrement n’était pas si étrange.

Il semblerait, oui. Je vous l’accorde, il pourrait également s’agir d’un heureux accident”.

Ou malheureux. L’Olympien n’en était pas à sa première œuvre abstraite, constituée de tâches de couleurs, de coups de pinceaux paraissant aléatoires. Celle-ci n’était pas la pire du lot, elle n’était certainement pas la meilleure non plus. Elle aurait pu faire l’affaire pour égayer le salon de son appartement starpolitain, sans doute, plaire à quelques galeristes ou amateurs du genre, mais pas plus.

Hum? Oh non. Je ne suis pas l’artiste de la famille. Mon frère, en revanche…

La remarque pouvait être interprétée de multiples façons et l’Olympien en était parfaitement conscient. Elle pouvait vouloir dire “Mon frère est l’artiste de la famille et serait plus susceptible que moi d’être l’auteur de cette toile”, comme elle pouvait vouloir dire “Mon frère est l’artiste de la famille et il a réalisé ce que vous venez de qualifier de croûte affreuse”.

De l’art abstrait” commenta l’Olympien, non sans un haussement d’épaules. “Ce n’est pas supposé représenter quelque chose de concret, plutôt un concept, une idée, un sentiment. L’artiste laisse parler sa vision, montre ce que lui inspire quelque chose de simple comme un animal ou un paysage”.

Pour être tout à fait honnête, la déité brodait, mais elle le faisait à la fois avec un certain talent dans le contenu - assez pour tromper une amatrice, sans doute aussi pour berner un connaisseur - et dans le vague air professionnel qu’il arborait. En vérité, il se contentait de mélanger les indications du cartel accroché à côté de l'œuvre à de multiples commentaires du même genre entendus à d’autres galas et à des remarques de son frère, Apollon.

Une autre oeuvre serait peut-être plus à votre goût? Vous êtes peut-être une amatrice de sculptures plutôt que de peintures”.
 
Revenir en haut Aller en bas


You see, what people fail to get is that I do have a moral code. It's just really f**king hard for them to figure out what it is. I call that "Chaotic lawful".

summer's Desire sign + nonapbf (tumblr)

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 23 Mai 2021 - 15:11 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Citoyen Neutre
Citoyen Neutre

Sigrid Ingadóttir
Citoyen Neutre

Personnage
à réfléchir
ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 28/07/1995
ϟ Arrivée à Star City : 09/05/2021
ϟ Nombre de Messages : 57
ϟ Nombre de Messages RP : 25
ϟ Célébrité : Alexandra Daddario
ϟ Crédits : Justyna
ϟ Doublons : Aucun
ϟ Âge du Personnage : 22 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Aucun
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 0 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : A peine 1m54 pour 58 kg de muscles, cheveux bruns coiffés à la va-vite, yeux clairs, marques de brûlures et cicatrices sur les bras
ϟ Pouvoirs : • Maîtrise des armes (paire d'épées courtes)
• Valshamr (métamorphose en faucon)
• Traducteur universel
• Utilisation des runes (Wunjo - Othala)
ϟ Liens Rapides : RelationsToile du destinTéléphoneFaits d'armeCollection
Joueur
à réfléchir
ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 28/07/1995
ϟ Arrivée à Star City : 09/05/2021
ϟ Nombre de Messages : 57
ϟ Nombre de Messages RP : 25
ϟ Célébrité : Alexandra Daddario
ϟ Crédits : Justyna
ϟ Doublons : Aucun
ϟ Âge du Personnage : 22 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Aucun
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 0 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : A peine 1m54 pour 58 kg de muscles, cheveux bruns coiffés à la va-vite, yeux clairs, marques de brûlures et cicatrices sur les bras
ϟ Pouvoirs : • Maîtrise des armes (paire d'épées courtes)
• Valshamr (métamorphose en faucon)
• Traducteur universel
• Utilisation des runes (Wunjo - Othala)
ϟ Liens Rapides : RelationsToile du destinTéléphoneFaits d'armeCollection
L'homme ne s'offusque pas de ma franchise, répond poliment et boit délicatement sa boisson ambrée. Il y a quelque chose dans sa façon d'être, une sorte d'aisance, qui me laisse penser qu'il est habitué à ce genre d'événements et me fait me sentir encore moins à ma place. D'un autre côté, je n'ai de place nulle part pour le moment, il ne tient donc qu'à moi de m'en créer une. Alors je continue d'ignorer les regards des autres et penche la tête en fronçant les sourcils.

« Tant mieux si j'ai tort. Mais vous avouerez sûrement que l'ambiance n'est pas terrible. »

Il doit quand même s'agir d'une sorte de cérémonie, tant de gens ne se réuniraient pas juste pour parler de rien et observer des objets d'un goût douteux. Même l'homme à mes côtés, qui pourtant semble y connaître quelque chose, émet l'hypothèse que la toile devant nous pourrait être le simple fait du hasard. S'il suffit de faire des tâches pour attirer l'attention de ces gens, je pourrais sûrement devenir une experte dans le domaine. Je garde cependant ces pensées pour moi afin de ne pas vexer mon interlocuteur, qui s'il me rassure ne pas être l'auteur de cette toile me laisse entendre que son frère est un artiste. Très bien, je prends note de cesser mes commentaires, histoire de ne pas critiquer une peinture dont il pourrait être l'auteur.

J'écoute vaguement quand l'homme m'explique ce qu'est l'art abstrait, même si je n'en vois pas tellement l'intérêt. Quelle idée de vouloir représenter quelque chose qui ne peut pas l'être ? Certaines choses sont faites pour être ressenties et rester libres, pas se retrouver emprisonnées sous cette allure difforme qui les rend méconnaissables. Mais je me mords la langue et me contente de hocher la tête, jusqu'à ce qu'il m'interroge de nouveau.

« Je ne pense pas. Je grave un peu, mais on ne peut pas appeler cela de l'art. »

Tracer mes runes a une vocation pratique, donc cela se rattacherait peut-être davantage à l'artisanat.

« En fait, je pense que ce n'est juste pas pour moi. Sans offense envers votre frère, je préfère quelque chose d'utile plutôt qu'un de ces trucs dont je ne saurais pas quoi faire. »

Ce faisant je jette un nouveau regard à mon verre vide puis en direction d'un serveur, mais avant même que je ne fasse un geste, celui-ci s'écarte avec un air méfiant. Je soupire et reporte mon attention sur mon voisin aux habits scintillants, un sourire aux lèvres.

« Et donc, monsieur l'inconnu qui êtes supposé être ici, pourquoi être présent ce soir ? »

Parce qu'il ne doit bien y avoir que moi pour être arrivée ici sans y avoir été invitée, mais si l'on m'avait demandé de venir je me serais abstenue. Enfin, j'imagine que chaque personne présente à ses raisons, mais l'organisateur de cette soirée devait bien avoir quelque chose à célébrer, à défaut de fêter.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 24 Mai 2021 - 17:37 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Raphaël Mercury
Indépendant Neutre

Personnage
Plus one - Sigrid Rt1k

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 02/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 1602
ϟ Nombre de Messages RP : 1255
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Honeymoon
ϟ Doublons : Rafael Colón - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : dieu antique
ϟ Réputation Civile : Niveau 1 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 6 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : Grand, bien rasé en ce moment, les cheveux mi-longs, les yeux bleus, l'air charmeur, un grand sourire aux lèvres.
ϟ Pouvoirs : ΔPouvoirs
ΔAttributs divins & équipements
ΔServiteurs
ΔCompagnons
ΔVéhicules
ϟ Liens Rapides : Δ Le mythe
Δ Les fidèles
Δ Les épopées
Δ Les tablettes.
Δ Les cartes
Δ Téléphone
Joueur
Plus one - Sigrid Rt1k

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 02/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 1602
ϟ Nombre de Messages RP : 1255
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Honeymoon
ϟ Doublons : Rafael Colón - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : dieu antique
ϟ Réputation Civile : Niveau 1 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 6 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : Grand, bien rasé en ce moment, les cheveux mi-longs, les yeux bleus, l'air charmeur, un grand sourire aux lèvres.
ϟ Pouvoirs : ΔPouvoirs
ΔAttributs divins & équipements
ΔServiteurs
ΔCompagnons
ΔVéhicules
ϟ Liens Rapides : Δ Le mythe
Δ Les fidèles
Δ Les épopées
Δ Les tablettes.
Δ Les cartes
Δ Téléphone
L’Olympien embrassa les lieux du regard, la bouche plissée en une moue réflexive. Il supposait qu’il pouvait voir le raisonnement de la jeune femme. La plupart des hommes portaient des costumes noirs, les toilettes chic des femmes pouvaient laisser croire à un événement particulier nécessitant de se montrer sous son meilleur jour…

Dans les faits, le raisonnement de la jeune femme était plus intéressant qu’il n’y paraissait. Pour confondre un gala de charité avec un enterrement, elle devait venir de loin.

Ah oui? Et pourquoi pas?

La question de la déité était tout à fait sincère, et la sincérité avait peut-être de quoi désarmer. Il tenait réellement à savoir pourquoi sa jeune interlocutrice ne considérait pas ses réalisations gravées comme de l’art. Il l’admettait, il était curieux. Autant de savoir comment elle était entrée, que pourquoi elle était entrée. Sans parler du fait qu’elle avait jusqu’ici une conversation bien plus captivante que toutes celles qu’il avait eu avec les invités officiels.

Oh, mais l’art est utile parce qu’il est inutile” nota l’Olympien à voix haute, le regard de nouveau accroché par la toile abstraite. “L’humanité l’a toujours pratiqué, sous une forme ou une autre. Que ce soit des peintures pariétales, des formes sculptées dans la glaise, des dessins d’enfants griffonnés sur une feuille… Créer, s’exprimer par l’art, ce n’est pas seulement survivre, mais vivre, exister. Faire quelque chose pour le simple plaisir de le faire. Oh, ne vous y trompez pas, j’ai parfaitement conscience que c’est un luxe que tout le monde ne peut se permettre. Je crois malgré tout que l’art est bien plus nécessaire qu’on ne le croit”.

Sans se démonter une seule seconde, l’Olympien tendit sa main libre sur le côté. Le serveur qui avait si adroitement évité la jeune femme fit une légère boucle pour se présenter à sa droite. Il avait profité de cette approche pour vider son verre, ce qui lui permit de le reposer sur le plateau en même temps qu’il en reprenait deux. Évidemment, il ne les garda pas pour lui et en remit un à Sigrid en échange de son verre vide.

Le serveur se pinçait les lèvres, visiblement partagé. D’un côté, il n’était pas ravi d’avoir servi la jeune femme, même par un intermédiaire. Sans doute songeait-il que cela allait lui valoir des ennuis. De l’autre, il connaissait l’homme qui s’était servi pour elle, au moins de réputation, et il ne voyait pas bien ce qu’il aurait pu dire.

“Oh, vraiment, c’est très simple. Un orphelinat de la ville est sous mon patronage et il a besoin de fonds. Je pourrais le financer moi-même, bien sûr… Mais d’un autre côté… ils seraient tous près à débourser des millions pour se trouver dans mes bonnes grâces. Si l’on considère qu’autrement, ils utiliseraient l’argent pour un énième yacht ou un jet privé… Autant les extorquer si je peux”.

Non seulement l’Olympien était doué pour l’exercice, mais il n’avait aucun remord à s’y livrer, au contraire. Il aurait pu payer lui-même, il l’avait dit lui-même, mais rien ne pouvait rivaliser avec le fait d’extorquer des billets à des gens qui en avaient beaucoup trop et s’en servaient pour des luxes interdits à la majorité. Hermès était peut-être le dieu des marchands, mais il n’était certainement pas celui du capitalisme. La différence était importante.

Et vous? Comment êtes-vous entrée?
 
Revenir en haut Aller en bas


You see, what people fail to get is that I do have a moral code. It's just really f**king hard for them to figure out what it is. I call that "Chaotic lawful".

summer's Desire sign + nonapbf (tumblr)

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 31 Mai 2021 - 23:56 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Citoyen Neutre
Citoyen Neutre

Sigrid Ingadóttir
Citoyen Neutre

Personnage
à réfléchir
ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 28/07/1995
ϟ Arrivée à Star City : 09/05/2021
ϟ Nombre de Messages : 57
ϟ Nombre de Messages RP : 25
ϟ Célébrité : Alexandra Daddario
ϟ Crédits : Justyna
ϟ Doublons : Aucun
ϟ Âge du Personnage : 22 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Aucun
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 0 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : A peine 1m54 pour 58 kg de muscles, cheveux bruns coiffés à la va-vite, yeux clairs, marques de brûlures et cicatrices sur les bras
ϟ Pouvoirs : • Maîtrise des armes (paire d'épées courtes)
• Valshamr (métamorphose en faucon)
• Traducteur universel
• Utilisation des runes (Wunjo - Othala)
ϟ Liens Rapides : RelationsToile du destinTéléphoneFaits d'armeCollection
Joueur
à réfléchir
ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 28/07/1995
ϟ Arrivée à Star City : 09/05/2021
ϟ Nombre de Messages : 57
ϟ Nombre de Messages RP : 25
ϟ Célébrité : Alexandra Daddario
ϟ Crédits : Justyna
ϟ Doublons : Aucun
ϟ Âge du Personnage : 22 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Aucun
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 0 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : A peine 1m54 pour 58 kg de muscles, cheveux bruns coiffés à la va-vite, yeux clairs, marques de brûlures et cicatrices sur les bras
ϟ Pouvoirs : • Maîtrise des armes (paire d'épées courtes)
• Valshamr (métamorphose en faucon)
• Traducteur universel
• Utilisation des runes (Wunjo - Othala)
ϟ Liens Rapides : RelationsToile du destinTéléphoneFaits d'armeCollection
Je ne pensais qu'exprimer de manière un peu plus claire mes pensées en évoquant mes gravures, mais à ma surprise, et mon désarroi, l'homme semble plutôt intéressé. Hors de question que j'évoque ma magie cependant : j'ignore encore si je serais considérée comme une sorcière dans ce monde et je ne tiens pas à prendre de risque inutile. Je me contente donc de hausser vaguement les épaules et d'agiter mon verre vide pour agrémenter mes propos.

« Mes gravures ne sont destinées qu'à moi, personne ne juge de leur valeur et je n'y trouve aucun attrait esthétique. »

J'espère que cela suffira à lui faire lâcher l'affaire, parce que je ne compte pas en dire davantage et que j'ignore si à défaut j'opterai pour un refus catégorique de répondre ou un mensonge. Le premier risquerait de gêner mon interlocuteur, le second, moi.

En tout cas l'homme semble faire grand cas de l'art, car il se lance dans une envolée qui me désarçonne. Je ne suis pas sûre d'avoir saisi tous ses exemples, mais je ne peux pas m'empêcher d'acquiescer à certains de ses propos. D'autres néanmoins me laissent beaucoup plus perplexe.

« Je ne dis pas que l'art en lui-même est inutile, juste que ce genre de toile le serait pour moi. Elle ne m'inspire rien, à part peut-être des doutes sur la nature humaine, et je ne pourrais rien en faire d'autre que la laisser dans un coin. Je préfère un objet que je pourrais porter sur moi et qu'ainsi tout le monde pourra admirer. Quant à savoir si l'art fait vivre... »

J'étire un léger sourire pour montrer que je n'entends là aucun mal.

« Disons qu'il permet, comme vous le dites si bien, de s'exprimer. Mais que si vous êtes coincé dans une grotte en plein hiver, ce n'est pas dessiner sur la roche qui va vous permettre de vous en sortir. Enfin, au moins ceux qui découvriront votre corps vous trouveront sûrement un talent pour exprimer l'angoisse. »

J'admire le geste autoritaire de l'inconnu, qui sans un mot parvient à faire revenir le serveur sur ses pas, et accepte sans hésitation le nouveau verre qu'il récupère pour moi. Je le remercie joyeusement avant de tirer la langue au serveur, dont la mine s'allonge davantage sans qu'il ose pour autant dire quoi que ce soit. Mon attention est cependant vite captée de nouveau lorsque mon sympathique interlocuteur répond à ma question et je manque d'avaler ma boisson de travers.

« Quoi ? Vous voulez dire que vous êtes riche mais que vous volez tous ces gens ? »

Je n'arrive pas à savoir si je suis choquée de la légèreté dont il fait preuve en parlant d'un crime, du crime en lui-même ou du fait que tout ça ne soit même pas pour son propre gain, et finalement j'explose de rire à l'entente de sa justification incompréhensible. Décidément, cet homme me plaît de plus en plus, même s'il a habilement évité de me donner son nom ! Je reprends mon souffle et secoue la tête sans pouvoir effacer mon sourire, toujours abasourdie.

« Et tout ça, c'est pour des orphelins ? Ah, j'aurais aimé qu'il y ait ça chez moi ! »

Ca m'aurait évité de courir après la moindre piécette ou de me battre avec des cochons pour quelques vieilles feuilles de chou. Mais ce qui est fait est fait et j'ai eu la chance de pouvoir m'en sortir, contrairement à d'autres, donc je ne vais pas me plaindre. Je reprends une gorgée de cette douce boisson pétillante, essayant cette fois de faire tenir mon verre un peu plus longtemps, alors que l'homme me retourne ma question.

« Ca avait l'air amusant vu de dehors, alors je me suis dit que j'allais jeter un œil. »

Je bois de nouveau, et par les dieux !, cette chope minuscule est déjà vide ! Je grogne et me retourne pour poser le verre sur le socle d'une sculpture, puis indique d'un mouvement du menton une porte sur le côté par laquelle vont et viennent les serveurs.

« Il y avait trop de monde à l'entrée et je n'avais pas envie d'attendre, alors j'ai fait le tour. Des gens déchargeaient des caisses à l'arrière et je ne sais pas s'ils m'ont prise pour l'une d'entre eux ou s'ils étaient juste désespérés mais ils m'ont chargée comme une mule avant de m'envoyer à l'intérieur. Donc j'ai aidé à transporter quelques unes de ces caisses jusqu'à une réserve, puis quand ils ont commencé à me regarder de travers, je me suis éclipsée. Ca sentait bon dans les couloirs, j'ai suivi mon nez et je me suis retrouvée aux cuisines. Mais j'ai à peine eu le temps de goûter à l'un des plats qu'une femme avec un grand chapeau blanc m'a jetée dehors. Et maintenant, me voilà. »

Je ponctue ma dernière phrase en écartant les mains et haussant les épaules, comme si ce n'était pas vraiment ma faute si je m'étais retrouvée ici. Pourtant, même si je n'avais pas trouvé cette opportunité, je me serais glissée à l'intérieur d'une façon ou d'une autre. Ou à défaut j'aurais essayé encore et encore, jusqu'à être certaine que Hakon ne soit pas là. Ce qui me fait maintenant réaliser que mon interlocuteur a clairement dit que la soirée était organisée pour les orphelins dont il s'occupe et qu'il est donc peut-être lui-même l'hôte de cette fête étrange dans laquelle je me suis imposée. Loin de me sentir gênée, la pensée me tire un grand sourire. Car cela signifie qu'il sait sûrement qui sont tous les invités, et donc si Hakon est là.

« Est-ce que vous connaissez... ? »

Un mouvement dans la foule derrière mon interlocuteur me distrait un instant et je fronce les sourcils en avisant l'homme qui m'a suivie plus tôt. Une main serrée sur son oreille, il parcourt la salle du regard avant de se tourner dans notre direction. Je fais aussitôt un pas de côté, me retrouvant presque le nez dans le costume brillant du sympathique inconnu dans ma hâte à me dissimuler derrière lui.

« Désolée, ne faites pas attention. Que disiez-vous ? »

Je suis bien trop petite pour voir quoi que ce soit par-dessus son épaule alors je me penche légèrement sur le côté avant de me replier tout aussi vite en voyant que le fou est toujours là. Je passe enfin un bon moment, je n'ai pas besoin d'être mêlée aux ennuis qu'il va immanquablement m'apporter.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 4 Juin 2021 - 22:32 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Raphaël Mercury
Indépendant Neutre

Personnage
Plus one - Sigrid Rt1k

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 02/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 1602
ϟ Nombre de Messages RP : 1255
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Honeymoon
ϟ Doublons : Rafael Colón - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : dieu antique
ϟ Réputation Civile : Niveau 1 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 6 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : Grand, bien rasé en ce moment, les cheveux mi-longs, les yeux bleus, l'air charmeur, un grand sourire aux lèvres.
ϟ Pouvoirs : ΔPouvoirs
ΔAttributs divins & équipements
ΔServiteurs
ΔCompagnons
ΔVéhicules
ϟ Liens Rapides : Δ Le mythe
Δ Les fidèles
Δ Les épopées
Δ Les tablettes.
Δ Les cartes
Δ Téléphone
Joueur
Plus one - Sigrid Rt1k

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 02/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 1602
ϟ Nombre de Messages RP : 1255
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Honeymoon
ϟ Doublons : Rafael Colón - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : dieu antique
ϟ Réputation Civile : Niveau 1 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 6 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : Grand, bien rasé en ce moment, les cheveux mi-longs, les yeux bleus, l'air charmeur, un grand sourire aux lèvres.
ϟ Pouvoirs : ΔPouvoirs
ΔAttributs divins & équipements
ΔServiteurs
ΔCompagnons
ΔVéhicules
ϟ Liens Rapides : Δ Le mythe
Δ Les fidèles
Δ Les épopées
Δ Les tablettes.
Δ Les cartes
Δ Téléphone
La tête penchée sur le côté, un vague sourire aux lèvres, l’Olympien considéra un instant la jeune femme. Sa réponse était convaincante, elle aurait sans doute convaincu n’importe qui d’autre que lui sans effort. Seulement, il n’était pas n’importe qui. Il était le dieu des mensonges et il savait en reconnaître un quand il l’entendait. Plus exactement, il savait reconnaître des demi-vérités.

Il aurait pu pousser, poser des questions habiles pour en apprendre plus. Il se contenta d’une moue et d’un haussement d’épaules.

Ma foi, la raison me paraît en valoir une autre”.

Si la jeune femme se plaisait à graver pour graver, qui était-il pour juger? Il n’était ni patron des arts, ni des artisans. Ces épithètes revenaient respectivement à Apollon et Héphaïstos. Le premier se serait sans doute horrifié de ce discours, mais le second aurait sans doute approuvé ce discours pratique d’un air bourru avant de réclamer qu’on lui avance ce tonneau d’eau froide pour sa forge.

A vous entendre, je pourrais presque croire que vous parlez d’expérience”.

S’il n’y avait le léger détail que plus personne ne vivait dans une grotte, en tout cas sur cette terre, et à cette époque. La grotte dont elle parlait si bien ressemblait sans doute à quelque chose de plus moderne. Un squat non chauffé, sans vitre aux fenêtres peut-être?

Le visage de l’Olympien alternait entre sourires malicieux et moues appréciatrices. Cette jeune inconnue avait des réflexions intéressantes et pleines de bon sens, qu’il appréciait à leur juste valeur.

Je dirais que vous avez un excellent résumé de la situation. D’après mon expérience, rien ne créé plus la richesse que de partager la sienne. Je suis particulièrement généreux, il pourrait presque être dit que je dilapide ma fortune, et pourtant, je ne cesse de m’enrichir grâce à cette générosité. J’essaie tant bien que mal de leur apprendre à faire la même chose, mais la route est longue”.

La moue s’effaça, remplacée par un sourire malicieux faisant écho au rire de la jeune femme. Encore une fois, il était le dieu du commerce. Pour lui, la fortune se partageait, se construisait sur la vente, le troc. En partageant ses ressources, on s’enrichissait soi-même, on enrichissait ses voisins… En se montrant généreux avec un orphelinat, il s’assurait de l’avenir de jeunes gens, qui le rendaient à la société d’une façon ou d’une autre en grandissant. Des préceptes que ses invités préféraient ignorer pour le simple appât du gain, le plaisir des dividendes sur leurs actions.

Loin de ces considérations économiques et de ces théories capitalistes, la jeune femme lui livra une autre information sur sa personne. En plus d’avoir apparemment vécu dans un squat, elle était également orpheline. Cela expliquait la débrouillardise et l’audace dont elle avait fait preuve pour entrer.

Vous êtes décidément une jeune femme pleine de ressources”.

Mais dans les ennuis jusqu’au cou. Il ne s’offusqua guère d’être utilisé comme paravent - sa grande taille le rendait parfait pour cette tâche - et continua de boire son champagne en observant la peinture abstraite comme si de rien n’était.

En réalité, vous étiez celle qui allait me poser une question, mais vous vous êtes interrompue”.

Une question qu’elle n’aurait pas l’occasion de poser tout de suite puisque l’homme à l’oreillette, à l’origine de sa cachette derrière l’Olympien - ou devant, selon les points de vue - s’approchait. La déité savait parfaitement de qui il s’agissait ou, du moins, à défaut de connaître son nom, elle en connaissait la fonction. Le chef de la sécurité de l’événement, très probablement furieux qu’une resquilleuse ait réussi à entrer aussi facilement et que personne n’ait osé la jeter dehors alors qu’elle importunait présentement l’organisateur de la soirée.

D’ailleurs, quand il s’arrêta près du couple étrange qu’ils formaient, il n’eut pas un regard pour la jeune femme, dans l’ombre de la déité. Il accrocha directement le regard de l’Olympien, le visage sec, l’expression sérieuse.

Monsieur Mercury, toutes mes excuses. Cette jeune femme était sur le départ…
-Vraiment?” s’étonna l’Olympien, coupant l’homme dans son geste alors qu’il tendait la main pour la saisir par le bras. “Voilà qui serait tout à fait étonnant, puisqu’elle est mon invitée”.

L’annonce provoqua quelque chose chez l’homme. Dans ses yeux bruns, les rouages se bloquèrent le temps qu’il interprète l’information et la décortique. Il dut conclure qu’elle n’avait pas beaucoup de sens puisqu’il eut un regard vers la jeune femme, et un autre ves son hôte, a priori tout à fait sérieux.

Votre… invitée? Monsieur?
-Humhum. Elle était quelque peu en retard, d’où sa tenue négligée. Nous allons arranger cela au plus vite, bien sûr.
-Donc… tout va bien, monsieur?

Le chef de la sécurité le fixait toujours, comme s’il essayait de décoder un message secret dans les yeux bleus ciel de l’Olympien. Il s’imaginait déjà la déité prise en otage par la jeune femme qui se cachait à moitié derrière lui. Mais l’homme ne lui renvoyait qu’un sourire charmant et éclatant. Rien, dans son langage corporel, n’indiquait qu’il se sentait en danger ou qu’il était dérangé par l’intruse. L’homme hésita quand même un instant, commença un demi-tour, mais s’arrêta aussitôt, pour finalement se décider à partir.

Il avait à peine fait deux pas que l’Olympien l’avait déjà chassé de son esprit. Il ne manquait jamais d’être respectueux avec les mortels, mais ceux qui lui manquaient de respect à lui ou à ses invités perdaient rapidement le sien. Il était évident que l’homme avait jugé sa jeune intruse sur sa tenue et son apparence. Comme le reste de l’assemblée d’ailleurs.

Plutôt costume ou robe? Je vous pose la question car il me parait judicieux de vous changer. Rien ne vous y oblige, simplement, quand ils vous verront revenir dans vos plus beaux atours et qu’ils comprendront que vous êtes avec moi, vous et moi pourrons voir la terreur emplir leurs yeux”. De nouveau, la moue, un léger mouvement de tête. “Il m’est avis qu’ils seront d’autant plus généreux pour défaire les cordons de leur bourse s’ils pensent qu’ils doivent se faire pardonner quelque chose. Qu’en pensez-vous? Voulez-vous m’aider à extorquer des riches?
 
Revenir en haut Aller en bas


You see, what people fail to get is that I do have a moral code. It's just really f**king hard for them to figure out what it is. I call that "Chaotic lawful".

summer's Desire sign + nonapbf (tumblr)

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 5 Juin 2021 - 22:06 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Citoyen Neutre
Citoyen Neutre

Sigrid Ingadóttir
Citoyen Neutre

Personnage
à réfléchir
ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 28/07/1995
ϟ Arrivée à Star City : 09/05/2021
ϟ Nombre de Messages : 57
ϟ Nombre de Messages RP : 25
ϟ Célébrité : Alexandra Daddario
ϟ Crédits : Justyna
ϟ Doublons : Aucun
ϟ Âge du Personnage : 22 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Aucun
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 0 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : A peine 1m54 pour 58 kg de muscles, cheveux bruns coiffés à la va-vite, yeux clairs, marques de brûlures et cicatrices sur les bras
ϟ Pouvoirs : • Maîtrise des armes (paire d'épées courtes)
• Valshamr (métamorphose en faucon)
• Traducteur universel
• Utilisation des runes (Wunjo - Othala)
ϟ Liens Rapides : RelationsToile du destinTéléphoneFaits d'armeCollection
Joueur
à réfléchir
ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 28/07/1995
ϟ Arrivée à Star City : 09/05/2021
ϟ Nombre de Messages : 57
ϟ Nombre de Messages RP : 25
ϟ Célébrité : Alexandra Daddario
ϟ Crédits : Justyna
ϟ Doublons : Aucun
ϟ Âge du Personnage : 22 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Aucun
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 0 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : A peine 1m54 pour 58 kg de muscles, cheveux bruns coiffés à la va-vite, yeux clairs, marques de brûlures et cicatrices sur les bras
ϟ Pouvoirs : • Maîtrise des armes (paire d'épées courtes)
• Valshamr (métamorphose en faucon)
• Traducteur universel
• Utilisation des runes (Wunjo - Othala)
ϟ Liens Rapides : RelationsToile du destinTéléphoneFaits d'armeCollection
J'essaye de me tenir tranquille dans la cachette improvisée que me procure la stature de mon interlocuteur, ce qui n'est guère évident quand je préférerais me mettre à courir. Je dois prendre sur moi pour ne pas provoquer un esclandre, ce qui me fait perdre le fil de mes pensées. L'homme a l'amabilité de ne pas bouger, semblant accepter de me servir d'abri, et j'esquisse un sourire contrit. D'autant plus qu'il me rappelle à notre conversation en corrigeant mon erreur. Hakon devra cependant attendre car je n'ai même pas le temps de m'excuser que le fou parvient à notre hauteur. Autant pour ma cachette. Mais à ma surprise, l'individu m'ignore totalement pour parler à mon barrage, la mine grave.

« Ah bon ? »

Je fronce les sourcils quand le fou parle pour moi et essaye de m'attraper, les relève aussitôt quand Mercury, puisque tel semble être son nom, me protège et annonce tranquillement que je suis son invitée. Je ne suis pas la seule à être surprise puisque le fou nous dévisage comme s'il nous avait poussé une seconde tête. J'écoute les deux hommes discuter sans dire un mot, essayant de comprendre ma situation. Ce type que je pensais fou semble étrangement posé et fait preuve à la fois de révérence et d'inquiétude pour le confort de mon protecteur, plutôt comme une sorte de garde donc ? Oh. J'imagine que ça a plus de sens et que je suis la seule qui dois passer pour folle aux yeux des gens présents ici. Heureusement, Mercury semble de mon côté. Je crois ? Je suis plutôt sûre qu'il vient de m'insulter là. Je lui jette un coup d'œil suspicieux alors que le garde se décide finalement, clairement à contrecœur, à repartir. Je pince les lèvres quand mon hôte commence à parler fripons, quelque peu vexée par le jugement porté sur mon apparence. Pas que je me soucie de celle-ci, mais ça reste déplaisant d'être traitée avec cette sorte de condescendance. Comme si l'habit, plutôt que le comportement, définissait la personne. Quoi que mes standards sociaux soient sûrement faussés par rapport à ceux de la Terre. Heureusement, je comprends m'être braquée trop vite et me déride peu à peu au fur et à mesure de sa proposition. Décidément, il sait parler ! Comment résister à de tels arguments ?

« Ca veut dire que je vais me déguiser comme tout le monde ? Je peux avoir quelque chose qui brille comme vous ? Et un pantalon, c'est plus pratique ! »

Je serre les mains avec excitation, me dresse sur la pointe des pieds avant de retomber sur mes talons.

« Vous allez voir, vos orphelins pourront festoyer ce soir ! »

Bien sûr il me faut déjà mettre la main sur ces habits étranges, mais si mon hôte l'a proposé, c'est qu'il doit avoir une solution.

Et en effet, une dizaine de minutes plus tard, après m'être isolée dans une salle de bain, me voilà parée des plus beaux atours que j'ai porté dans ce monde, si tant est qu'on aime le moulant et le clinquant. J'avoue, j'ai cependant gardé mes baskets, faut pas abuser non plus. J'ai assez donné avec les chaussures de Nora pour savoir qu'il me vaut mieux garder les miennes. Je rejoins mon hôte en sautillant, m'arrête à ses côtés avec un grand sourire et frotte mes manches contre mes joues.

« C'est quoi ce tissu ? C'est tellement doux ! »

Je cesse vite mes enfantillages pour parcourir la salle du regard et localiser nos premières cibles. Mon attention se porte sur un couple assez âgé, dont la femme à le cou orné d'un lourd collier qui m'a tout l'air d'être en or, et je donne un coup de coude à mon associé pour attirer son attention sur eux.

« Donc, Mercury... Je peux vous appeler comme ça, n'est-ce pas ? D'ailleurs, moi c'est Sigrid. Donc, que diriez-vous de commencer par ces deux-là ? »

De mon expérience, les vieux riches sont souvent les plus attachés à leur argent, parce qu'ils ont passé le reste de leur vie à l'accumuler ou qu'ils estiment que leur fortune est un héritage familial qui ne doit être transmis qu'à leurs descendants. Parfait donc pour nous échauffer et tester la résistance émotionnelle des invités de cette soirée. J'ai hâte de voir mon hôte à l'œuvre, peut-être que je pourrais apprendre deux-trois choses ce soir. J'observe un instant de plus la foule qui nous entoure, puis imite le vieux couple en crochetant mon bras à celui de Mercury et l'entraîne dans leur direction. J'avance en calquant mon rythme sur ceux des autres invités, distribue des sourires à droite et à gauche avant de relever la tête vers mon accompagnateur pour lui souffler quelques mots d'un air conspirateur.

« Vous pensez que ça peut aider si je laisse échapper une larme ? »

Pour ça il va déjà falloir que je dissimule mon amusement, alors je prends une grande inspiration, souffle profondément. Ca fait bien longtemps que je n'ai pas pleuré. Trop fatiguant, en plus d'être une gêne en brouillant la vue. Mais prendre un air triste, ce n'est pas si compliqué, et je n'aurais qu'à feindre le reste. Je m'imagine que nous ne sommes plus à une fête mais dans la vieille maison de mes parents. Le griffon est parti depuis des jours, rassasié, et il ne reste plus que moi. Seule dans cette cabane à moitié détruite, à attendre des gens qui ne reviendront jamais. Ma gorge se serre et, alors que nous arrivons à hauteur du couple, je baisse la tête et frotte mes yeux contre ma manche. Maintenant, voyons voir comment mon hôte compte tirer profit de cette situation.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 6 Juin 2021 - 14:13 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Raphaël Mercury
Indépendant Neutre

Personnage
Plus one - Sigrid Rt1k

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 02/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 1602
ϟ Nombre de Messages RP : 1255
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Honeymoon
ϟ Doublons : Rafael Colón - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : dieu antique
ϟ Réputation Civile : Niveau 1 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 6 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : Grand, bien rasé en ce moment, les cheveux mi-longs, les yeux bleus, l'air charmeur, un grand sourire aux lèvres.
ϟ Pouvoirs : ΔPouvoirs
ΔAttributs divins & équipements
ΔServiteurs
ΔCompagnons
ΔVéhicules
ϟ Liens Rapides : Δ Le mythe
Δ Les fidèles
Δ Les épopées
Δ Les tablettes.
Δ Les cartes
Δ Téléphone
Joueur
Plus one - Sigrid Rt1k

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 02/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 1602
ϟ Nombre de Messages RP : 1255
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Honeymoon
ϟ Doublons : Rafael Colón - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : dieu antique
ϟ Réputation Civile : Niveau 1 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 6 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : Grand, bien rasé en ce moment, les cheveux mi-longs, les yeux bleus, l'air charmeur, un grand sourire aux lèvres.
ϟ Pouvoirs : ΔPouvoirs
ΔAttributs divins & équipements
ΔServiteurs
ΔCompagnons
ΔVéhicules
ϟ Liens Rapides : Δ Le mythe
Δ Les fidèles
Δ Les épopées
Δ Les tablettes.
Δ Les cartes
Δ Téléphone
Les protestations de la jeune femme auraient pu mettre le doute au chef de la sécurité - disons qu’elle avait l’air la première surprise d’être l’invitée de Monsieur Mercury - mais Monsieur Mercury et ses airs calmes, sa façon d’affirmer des choses d’un air si convaincant…

Quand il les laissa là, le chef de sécurité était quelque peu confus. Peut-être parce que personne ne lui avait dit que l’hôte de la soirée aurait une invitée de dernière minute. Peut-être aussi parce qu’il était certain qu’elle s’était incrustée par les cuisines. Quel genre d’invitée officielle faisait cela?

Dans le doute, l’homme décida dans un coin de sa tête qu’il garderait un oeil sur elle. Dans les faits, l’Olympien l’avait déjà promptement oublié. Il avait des questions bien plus importantes à gérer. Par exemple, dégoter la tenue parfaite pour sa jeune invitée de dernière minute.

Un pantalon, qui brille… une préférence pour la couleur?

A entendre l’Olympien, il était tout à fait normal de réclamer un pantalon particulier pour se présenter à une soirée à laquelle il se trouvait déjà, comme s’il allait magiquement la sortir de sa poche. Dans les faits… ce n’était pas tout à fait éloigné de la réalité.

D’un claquement de doigts, il dénicha la tenue idéale pour la jeune femme, qu’elle n’eut plus qu’à passer dans une salle de bain devant laquelle il monta la garde, examinant pensivement ses ongles.

La jeune inconnue - car à ce stade, il ne s’était toujours pas inquiétée de connaître son nom - jaillit de la pièce tout à fait ravie, ce qui ne manqua pas de faire éclater son sourire sur ses lèvres.

Du satin. La couleur vous va à ravir”.

La jeune femme lui rappelait à peu près tous les orphelins qu’il avait croisé. Non pas qu’ils se mélangeaient tous dans sa mémoire - il aurait pu parler pendant des heures de chacun d’entre eux - plutôt que tous ceux qui avaient perdu leurs parents se réjouissaient des petits plaisirs de la vie - ou des grands - avec une candeur toujours plaisante.

Raphaël” corrigea la déité. “Mercury est mon nom de famille”.

Un détail que la jeune femme aurait dû, en toute logique, connaître. A priori, elle parlait trop bien anglais pour être étrangère. Dans le cas contraire, elle aurait pu penser que le prénom était commun ici. D’un autre côté, l’Olympien était capable de parler toutes les langues du Multivers, même s’il ne les avait jamais entendues.

Oh, mais bien sûr. En vérité, cela n’a que guère d’importance. Il faut bien commencer quelque part et nous allons leur parler à tous”.

La cible en valait une autre, il comptait de toute façon tous les extorquer. Pour le principe, disons. Docile, il se laissa capturer par Sigrid, pencha même la tête vers elle quand elle se hissa sur la pointe des pieds pour conspirer.

Hum… Les larmes seraient peut-être un peu trop, contentez-vous de paraître extrêmement blessée qu’on vous ait si peu considérée”.

Il redressa la tête sa phrase tout juste fini, eut un sourire pour le couple sur lequel ils avaient jeté leur dévolu. L’une et l’autre faisaient de leur mieux pour dissimuler le tumulte d’émotions sous leur crâne. Il y avait un peu de surprise, car ils reconnurent la jeune femme en dépit de ses nouveaux vêtements, mais une part de crainte, celle qui naissait chez ceux de la haute société quand ils réalisaient qu’ils avaient commis un impair.

Monsieur le Baron, madame la Baronne… je suis ravi que vous ayez pu venir ce soir.
-Oui, bien sûr…
-Tout le plaisir est pour nous…
-Avez-vous rencontré mon amie Sigrid? Elle est l’une des orphelines que ma fondation a aidé”. La vérité souffrait de quelques arrangements, mais l’Olympien paraissait assez sûr de lui pour être tout à fait convaincant. La jeune femme était orpheline, qu’elle ait grandi ici ou ailleurs importait peu. “J’ai beaucoup d’affection pour elle. En un sens, elle est comme une soeur, n’est-ce pas Sigrid?” Il tourna la tête vers elle pour lui adresser un sourire rayonnant, puis se pencha légèrement vers le baron et la baronne. “Certains… invités se sont montrés désagréables avec elle…
-Vr… vraiment?
-Humhum. Elle en a été blessée… mais enfin, soyez rassurés que je connais vos valeurs, vous n’oseriez jamais…
-Jamais” renchérit la baronne, hochant la tête avec une certaine véhémence pour le confirmer.
Bien sûr, bien sûr. La vente aux enchères commencera bientôt, j’espère que vous y trouverez des biens à votre goût. Pour les enfants.
-Oh, nous avons déjà signé un chèque.
-Nous devrions en signer un autre.
-Parfaitement, la chose nous tient à coeur.
-Vraiment? Oh, c’est si généreux de votre part. N’est-ce pas Sigrid?

Un nouveau sourire étincelant, avant que l’Olympien ne se détourne, sa cavalière à son bras. Cette fois, il fut celui qui se pencha pour conspirer.

Je dirais que nous formons une excellente équipe”.
 
Revenir en haut Aller en bas


You see, what people fail to get is that I do have a moral code. It's just really f**king hard for them to figure out what it is. I call that "Chaotic lawful".

summer's Desire sign + nonapbf (tumblr)

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 6 Juin 2021 - 18:41 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Citoyen Neutre
Citoyen Neutre

Sigrid Ingadóttir
Citoyen Neutre

Personnage
à réfléchir
ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 28/07/1995
ϟ Arrivée à Star City : 09/05/2021
ϟ Nombre de Messages : 57
ϟ Nombre de Messages RP : 25
ϟ Célébrité : Alexandra Daddario
ϟ Crédits : Justyna
ϟ Doublons : Aucun
ϟ Âge du Personnage : 22 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Aucun
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 0 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : A peine 1m54 pour 58 kg de muscles, cheveux bruns coiffés à la va-vite, yeux clairs, marques de brûlures et cicatrices sur les bras
ϟ Pouvoirs : • Maîtrise des armes (paire d'épées courtes)
• Valshamr (métamorphose en faucon)
• Traducteur universel
• Utilisation des runes (Wunjo - Othala)
ϟ Liens Rapides : RelationsToile du destinTéléphoneFaits d'armeCollection
Joueur
à réfléchir
ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 28/07/1995
ϟ Arrivée à Star City : 09/05/2021
ϟ Nombre de Messages : 57
ϟ Nombre de Messages RP : 25
ϟ Célébrité : Alexandra Daddario
ϟ Crédits : Justyna
ϟ Doublons : Aucun
ϟ Âge du Personnage : 22 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Aucun
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 0 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : A peine 1m54 pour 58 kg de muscles, cheveux bruns coiffés à la va-vite, yeux clairs, marques de brûlures et cicatrices sur les bras
ϟ Pouvoirs : • Maîtrise des armes (paire d'épées courtes)
• Valshamr (métamorphose en faucon)
• Traducteur universel
• Utilisation des runes (Wunjo - Othala)
ϟ Liens Rapides : RelationsToile du destinTéléphoneFaits d'armeCollection
« Hum... Du beige ? »

J'ai l'habitude de m'habiller de laine, de cuir ou de fourrure, alors les couleurs vives me paraissent un peu extravagantes, bien qu'elles semblent plaire aux gens d'ici. Il n'y a qu'à voir Nora, qui met même de la couleur dans ses cheveux et sur ses ongles ! Peut-être que je ferais ce genre de choses aussi un jour, mais pour l'instant je préfère rester sur mes acquis et éviter un teinte trop criarde qui pique les yeux. Quoi que cela ne me permettra nullement de me dissimuler dans le paysage comme mes vieux habits pouvaient le faire à Graða, au contraire, je me démarquerais peut-être encore plus du lot.

Visiblement, il n'est pas bien difficile pour Mercury de mettre la main sur ce que j'ai demandé parce qu'il ne me fait attendre que quelques instants avant de m'apporter la tenue. Comment savait-il qu'il aurait besoin exactement de ça ce soir ? A moins qu'il n'y ait un tisserand juste au coin de la rue ? Qu'importe, au final ça m'arrange bien.

À ma sortie de la salle de bain, mon hôte semble s'amuser de mon émerveillement face à mes nouveaux atours, alors quand il me complimente, je m'incline maladroitement dans ce que j'imagine être une révérence. Mais nous avons des magouilles à mettre en place, donc je retrouve un semblant de sérieux. Lors de mon introduction rapide, Mercury... hum, Raphaël du coup, me reprend sur son nom et je me contente d'acquiescer. Les sonorités d'ici sont étranges et les terriens ne semblent pas porter de patronyme, c'est difficile de distinguer leur prénom personnel de celui qu'ils attribuent à leur lignée.

Nous nous frayons un passage en direction du couple, nous immobilisons près d'eux et j'écoute Raphaël faire les présentations. Heureusement que ma manche cache mon visage, parce que ma bouche s'ouvre en grand devant son mensonge éhonté. Je suis d'autant plus surprise que rien dans sa voix ne laisse deviner qu'il raccommode deux vérités distinctes en un seul fait fictif et ne serais-je moi-même le sujet de ses propos, je serais la première à le croire. J'ai tout juste le temps de me reprendre avant qu'il ne m'interpelle et je relève le visage avec hésitation. Heureusement, son sourire est contagieux, alors même si je suis incapable de mentir comme lui, je fais de mon mieux avec des bribes de vérité.

« Je serais tellement perdue à l'heure actuelle si Raphaël n'avait pas été là pour moi. C'est grâce à lui que je suis encore là aujourd'hui, vous savez ? Quand on a nulle famille, il est vraiment difficile de trouver sa place dans ce monde... »

Mon sourire s'efface et je me raccroche à son bras comme s'il était mon seul soutien tandis qu'il reprend la conversation. Je perds un peu le fil avec leurs histoires d'enchères et de chèques, mais la dernière phrase de Raphaël est suffisamment claire pour que je m'y raccroche.

« Si généreux, » je répète en acquiesçant. « Merci, c'est grâce à des actes comme le vôtre que le monde devient un peu meilleur. »

Je les salue une dernière fois avant que mon partenaire ne m'entraîne ailleurs. Il se penche vers moi pour murmurer et je relève les yeux avec un air taquin.

« Mais qui donc pourrait s'opposer à nous, cher grand-frère ? »

C'était plutôt amusant, même si je n'ai pas vraiment compris ce que nous y avons gagné. J'hésite un peu à interroger mon hôte parce que j'ai la sensation que je devrais savoir, mais finalement je cède à la curiosité.

« Combien a-t-on fait gagner aux orphelins exactement ? Ils ne nous ont rien donné. »

Pour peu je demanderais ce que sont des enchères et des chèques, mais ça risque de faire beaucoup de questions et je ne tiens pas trop à éveiller sa suspicion. D'un autre côté, s'il est capable de si bien mentir, peut-être a-t-il déjà des doutes mais les dissimule. Autant ne pas tenter le pire, même si un homme qui prend soin d'orphelins ne peut pas être une mauvaise personne.

Nous répétons notre combine auprès de quelques autres groupes mais sommes encore loin d'avoir fait le tour de la salle quand un tapotement sourd s'élève soudain. Je sursaute et tourne brusquement sur moi-même à la recherche de l'origine de ce son qui semble provenir des quatre coins de la pièce. Les invités baissent le volume de leurs conversations et se tournent tous vers le centre de la pièce, alors je fais de même. Les musiciens ont déserté l'estrade et un homme seul se dresse, dominant la foule. Il tient dans sa main une sorte de dague noire avec un gros pommeau sphérique, qu'il porte devant ses lèvres.

« Mesdames et messieurs, bonsoir à tous ! »

Une voix emplit la salle avec puissance et je me raidis avant de lever les yeux vers des caisses noires suspendues au plafond. Quelle est cette sorcellerie ?! Pourquoi ces choses parlent ? Je regarde de droite et de gauche, mais personne ne semble s'en inquiéter. Je prends un inspiration et essaye de me calmer, de me concentrer sur les paroles qui émanent des boîtes.

« C'est un plaisir de vous voir réunis si nombreux ce soir ! Comme vous le savez, ces enchères ont pour but de soutenir les jeunes pensionnaires de l'orphelinat du temple d'Hermès. Je vous invite donc tous à un tonnerre d'applaudissements pour celui sans qui cet événement n'aurait pas eu lieu, j'ai nommé monsieur Raphaël Mercury ! »

L'homme sur scène écarte un bras pour encourager le désigné à le rejoindre. Les gens se mettent à taper dans leurs mains alors je les imite, non sans jeter un regard curieux à mon hôte. Ce faisant, j'aperçois en retrait plusieurs personnes qui commencent à déplacer des œuvres d'art en direction de l'estrade tandis que d'autres viennent installer des chaises pour que les convives puissent prendre place.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 11 Juin 2021 - 21:29 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Raphaël Mercury
Indépendant Neutre

Personnage
Plus one - Sigrid Rt1k

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 02/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 1602
ϟ Nombre de Messages RP : 1255
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Honeymoon
ϟ Doublons : Rafael Colón - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : dieu antique
ϟ Réputation Civile : Niveau 1 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 6 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : Grand, bien rasé en ce moment, les cheveux mi-longs, les yeux bleus, l'air charmeur, un grand sourire aux lèvres.
ϟ Pouvoirs : ΔPouvoirs
ΔAttributs divins & équipements
ΔServiteurs
ΔCompagnons
ΔVéhicules
ϟ Liens Rapides : Δ Le mythe
Δ Les fidèles
Δ Les épopées
Δ Les tablettes.
Δ Les cartes
Δ Téléphone
Joueur
Plus one - Sigrid Rt1k

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 02/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 1602
ϟ Nombre de Messages RP : 1255
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Honeymoon
ϟ Doublons : Rafael Colón - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : dieu antique
ϟ Réputation Civile : Niveau 1 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 6 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : Grand, bien rasé en ce moment, les cheveux mi-longs, les yeux bleus, l'air charmeur, un grand sourire aux lèvres.
ϟ Pouvoirs : ΔPouvoirs
ΔAttributs divins & équipements
ΔServiteurs
ΔCompagnons
ΔVéhicules
ϟ Liens Rapides : Δ Le mythe
Δ Les fidèles
Δ Les épopées
Δ Les tablettes.
Δ Les cartes
Δ Téléphone
Le sourire de l’Olympien ne semblait pas vouloir le quitter. D’ordinaire, il était difficile de l’arracher de son visage. Il était d’un naturel plutôt joyeux et optimiste. Même sa colère se dissimulait sous ce mouvement des lèvres.

Dans le cas présent, sa bonne humeur naturelle était rehaussée par la présence de Sigrid. La jeune femme lui confirmait son audace de minute en minute. D’abord, elle parvenait à s’incruster à cette soirée de charité, ensuite, elle arnaquait des riches en se faisant passer pour une pauvre orpheline - ce qu’elle était - que la protection de Raphaël Mercury avait sauvé - ce qui était très loin d’être le cas.

Avec le Baron et la Baronne, elle avait été parfaite, approuvant ses propos sans sombrer dans le mélodramatique ou sans en faire trop peu. Elle faisait chastement battre son coeur de protecteur des orphelins, des menteurs et des voleurs.

Oh, eh bien… ils vont nous signer un chèque”. La précision était tout à fait naturelle, et restait totalement vague à dessein. Disons qu’il n’était pas idiot au point de ne pas comprendre que quelque chose se tramait. A moins d’avoir vécu dans une grotte, elle aurait dû savoir ce qu’était un chèque sans avoir à le demander. Il était curieux de voir si elle allait presser le sujet ou non. “Quant au montant… j’imagine quelque chose avec au moins cinq zéros avant la virgule. Mon affection leur importe beaucoup”.

Pour ne pas dire énormément. La faute à une fille d’une vingtaine d’années qu’ils espéraient caser avec une fortune encore plus grande que la leur. Le couple n’était pas aussi bien loti qu’ils le laissaient croire. Ils dépensaient des sommes extravagantes à ce genre de soirée pour soigner sa réputation, mais leur domaine familiale prenait l’eau. Littéralement. La rumeur voulait que des bassines étaient le seul rempart entre les moquettes et une toiture fuyante.

Ils n’étaient pas le seul avec une fille - ou un fils - à caser, quoique les motivations des autres ne tenait pas nécessairement à une fortune essoufflée. Sans parler des invités en âge - en tout cas en apparence - d’épouser eux-même l’Olympien.

Avec les quelques groupes abordés au bras de sa complice, la déité estima qu’ils avaient récolté peut-être trois ou quatre millions. Une richesse monumentale, pour un seul orphelinat. La somme était assez conséquente pour faire tourner un paquet d’orphelinat et nourrir et loger un nombre incroyable d’enfants.

Et ils étaient loin d’en avoir terminé. Quand l’organisateur grimpa sur scène, remplaçant brièvement les musiciens au micro pour annoncer le début des enchères et réclamer sa présence, l’Olympien commença par se pencher sur Sigrid.

Quand je vous ferais signe… Montez sur scène avec moi”.

Il déposa un baiser sur ses cheveux, comme il aurait pu le faire très naturellement pour quelqu’un qu’il considérait comme sa soeur, et monta sur scène au son des applaudissements polis des convives. Au passage, il récupéra une flûte sur un plateau, la gardant dans une main, fourrant l’autre dans sa poche, profitant du pied du micro pour son discours.

Bonsoir, merci à tous, vous me faites trop d’honneur. Je tenais d’ores et déjà à vous remercier de vos dons conséquents. La fondation a déjà reçu un chèque d’un million de dollars. Un grand merci à ce généreux donateur”.

Faux, personne n’avait fait un don aussi conséquent, mais l’annonce avait eu l’effet escompté : elle avait déclenché des murmures, des regards… et un esprit de compétition. Beaucoup voudrait essayer d’être le plus généreux donateurs, d’ici à la fin de la soirée.

Avant de commencer les enchères, je tenais à vous présenter quelqu’un”. D’un geste de la main, il invita Sigrid à le rejoindre, poursuivant son discours avec le juste ton, les pauses parfaitement placées. “Sans vous, sans vos généreux dons, la fondation Mercury n’aurait pas la possibilité d’aider des jeunes gens comme Sigrid. Aussi, je tiens à ajouter un dernier lot à la vente aux enchères : un dîner avec moi. Tout frais payés, bien entendu, vous allez déjà payé pour le plaisir de ma présence”.

La plaisanterie tira quelques rires polis à l’assistance, alors que l’Olympien en profitait pour rapprocher Sigrid, un bras passé autour des épaules. Ils l’avaient ignorés et regardé comme la plèbe. Ils allaient apprendre une leçon. Elle n’était peut-être qu’une étrange inconnue, mais Hermès n’aimait pas les jugements hâtifs.

Si vous le voulez bien, place aux enchères !

Il se joignit aux applaudissements, tapotant le creux de sa paume tenant la coupe, laissant les convives passés de cette salle à la suivante, où étaient installées des chaises ainsi qu’un pupitre sur une scène pour le commissaire priseur.

Nous sommes une excellente équipe” commenta l’Olympien.

Cette fois, quand un serveur s’approcha avec un plateau de hors d’œuvres, il n’évita pas Sigrid.
 
Revenir en haut Aller en bas


You see, what people fail to get is that I do have a moral code. It's just really f**king hard for them to figure out what it is. I call that "Chaotic lawful".

summer's Desire sign + nonapbf (tumblr)

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 12 Juin 2021 - 11:21 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Citoyen Neutre
Citoyen Neutre

Sigrid Ingadóttir
Citoyen Neutre

Personnage
à réfléchir
ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 28/07/1995
ϟ Arrivée à Star City : 09/05/2021
ϟ Nombre de Messages : 57
ϟ Nombre de Messages RP : 25
ϟ Célébrité : Alexandra Daddario
ϟ Crédits : Justyna
ϟ Doublons : Aucun
ϟ Âge du Personnage : 22 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Aucun
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 0 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : A peine 1m54 pour 58 kg de muscles, cheveux bruns coiffés à la va-vite, yeux clairs, marques de brûlures et cicatrices sur les bras
ϟ Pouvoirs : • Maîtrise des armes (paire d'épées courtes)
• Valshamr (métamorphose en faucon)
• Traducteur universel
• Utilisation des runes (Wunjo - Othala)
ϟ Liens Rapides : RelationsToile du destinTéléphoneFaits d'armeCollection
Joueur
à réfléchir
ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 28/07/1995
ϟ Arrivée à Star City : 09/05/2021
ϟ Nombre de Messages : 57
ϟ Nombre de Messages RP : 25
ϟ Célébrité : Alexandra Daddario
ϟ Crédits : Justyna
ϟ Doublons : Aucun
ϟ Âge du Personnage : 22 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Aucun
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 0 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : A peine 1m54 pour 58 kg de muscles, cheveux bruns coiffés à la va-vite, yeux clairs, marques de brûlures et cicatrices sur les bras
ϟ Pouvoirs : • Maîtrise des armes (paire d'épées courtes)
• Valshamr (métamorphose en faucon)
• Traducteur universel
• Utilisation des runes (Wunjo - Othala)
ϟ Liens Rapides : RelationsToile du destinTéléphoneFaits d'armeCollection
J'essaye de maintenir mon sourire quand Raphaël m'explique que le Baron et la Baronne vont nous gratifier d'une signature sur cette chose appelée chèque dont tout le monde n'arrête pas de parler. Très bien, j'ignore toujours de ce dont il s'agit, mais si l'on peut écrire dessus, il s'agit d'une sorte de document. Puisque l'on parle ici d'argent, c'est peut-être le nom que les terriens donnent à une reconnaissance de dette ? Cette solution me paraît assez probable, alors je hoche la tête sans insister davantage sur le sujet, jusqu'à ce que mon hôte évoque la somme. Cinq zéro ?! Ca fait combien ça ? Cent, mille, dix milles... cent milles ?! J'écarquille les yeux et le fixe avec ahurissement.

« C'est possible ça ?! Quelqu'un peut vraiment avoir autant d'argent ?! »

Et tout ça serait pour faire plaisir à Raphaël ? Je secoue la tête devant cette absurdité. À Graða, seuls les plus grands jarls et leurs proches vassaux pourraient potentiellement se vanter d'avoir une telle richesse, et celle-ci ne se compterait pas en pièces mais principalement en possessions : terres, navires ou places fortes entre autres. Mais ici, on dirait qu'ils ont cette somme à disposition et qu'ils sont prêts à tout donner, tout ça pour de l'affection ?! Non non, ce n'est juste pas possible. Raphaël doit se moquer de moi.

« Très amusant. Mais ce serait bien si c'était le cas, les orphelins seraient tranquilles pour un moment. »

Voire à vie, mais cela dépend bien évidemment du nombre d'enfants concernés. Oh, et aussi du fait que tout semble se vendre dans ce monde, je n'ai pas encore vu qui que ce soit faire du troc. Quoi qu'il en soit, cela n'est que notre première représentation et il reste encore bien des invités à éblouir.

Notre promenade au milieu des invités pourvoyeurs de chèques est interrompue par un homme qui, perché sur l'estrade, attire toute l'attention sur lui et Raphaël a juste le temps de me souffler quelques mots. J'acquiesce, quelque peu perplexe, et me raidis quand se montre un peu trop affectueux à mon goût. Je sens cependant les regards qui pèsent sur nous alors je prends sur moi, enfonçant mes ongles dans mes paumes pour m'empêcher de le repousser. Heureusement il s'éloigne déjà pour monter sur scène et parler à la foule. Les invités semblent perturbés par ses propos sur l'argent, comme quoi il n'y a finalement pas que moi qui suis choquée par de telles sommes, même si je suis totalement incapable de percevoir ce que représente un million.

Raphaël fait déjà un signe vers moi, alors j'obéis et grimpe à ses côtés. De là, je peux voir tous les visages levés vers nous et je me force à sourire. J'ai l'impression d'être une bête de foire, j'espère que mon hôte ne va pas parler trop longtemps. Je me tourne vers lui quand il propose de vendre un dîner en sa compagnie, mais à vrai dire je ne suis même plus surprise qu'une telle chose soit possible et pire, que des gens soient vraiment prêts à payer pour ça. Je me laisse faire quand il passe un bras autour de mes épaules, totalement rigide alors que les gens tapent de nouveaux dans leurs mains. Enfin, ils se décident à bouger pour se diriger vers une autre pièce et je me dégage aussi poliment que possible de l'étreinte de mon hôte.

« Allons voir ce qui se passe ! »

Je saute au bas de l'estrade, me retourne pour voir s'il me suit et me dirige vers la pièce voisine. Des serveurs continuent de circuler pendant que les invités prennent place sur les chaises et je suis cette fois ravie de voir l'un d'eux tendre son plateau vers moi pour que je puisse me servir. Néanmoins par pur esprit de contradiction, je relève le menton et l'ignore totalement. Je jette mon dévolu sur l'une des places et m'assure de conserver celle d'à côté libre pour Raphaël, foudroyant du regard un convive s'approchant de trop près.

Bientôt, un nouvel homme avec une imposante moustache vient occuper la scène derrière une table de bois, un marteau dans la main. Derrière lui, deux autres personnes viennent installer l'une de ces peintures abstraites sur un chevalet.

« Bonsoir à tous. Commençons dès à présent avec cette première pièce, une splendide toile de Carmen Hutcherson. La Naissance d'un rêve est une acrylique réalisée en 1957 et constitue l'une de ses plus anciennes œuvres. Vous pouvez reconnaître les tracés énergiques et avant-gardistes qui ont par la suite inspiré de nombreux peintres, notamment le célèbre Randy Hay, dont vous avez pu admirer certaines œuvres dans le hall. Nous ouvrons les enchères à dix milles dollars. »

Certains invités commencent aussitôt à faire signe au moustachu, qui annonce des sommes de plus en plus élevées, et je tire sur la manche de mon voisin en faisant un vague signe vers la scène.

« Comment un dessin peut valoir aussi cher que ça ? »
« Soixante milles dollars pour la jeune femme en beige ! »
« Quoi ? »

Je reste bouche bée en voyant le vendeur pointer son marteau vers moi et j'agite aussitôt la main pour lui faire signe que je ne veux pas de son fichu tableau.

« Soixante-dix... Non, quatre-vingt milles ! Qui dit mieux ? »

Je laisse retomber mon bras, partagée entre l'envie de hurler et celle de me renfoncer dans mon siège pour disparaître, et me tourne avec désespoir vers Raphaël.

« Mais je ne veux pas de cette chose, moi ! Et je n'ai pas autant d'argent ! Comment fait-on pour l'arrêter ? »

Cette peinture vaut plus que tout ce que j'ai jamais eu dans ma vie et sûrement plus que tout ce que j'aurais jamais. À quoi jouent ces gens ? Sont-ils donc fous pour gaspiller ainsi tant d'argent ? Ou n'achètent-ils là non pas l'objet mais les orphelins eux-mêmes ? Oui, ça aurait beaucoup plus de sens que, par cette étrange cérémonie, ils s'attachent les services futurs de ces enfants qui leur devront tout. Mais alors cela ferait de mon hôte non pas un bienfaiteur mais un marchand d'esclaves... Je frissonne et lui jette un regard en coin, incapable de deviner ce qu'il en est vraiment. Quant à poser directement la question, c'est une très mauvaise idée. Sans compter les gardes, mon hôte semble être un adepte de Loki alors je ne tirerais sûrement rien de lui de cette façon. Non, si je veux découvrir ce qu'il en est vraiment, il va me falloir enquêter.

« Ces orphelins... » je demande finalement. « Pourrais-je les rencontrer un jour ? »

Je veux voir dans quelles conditions ils grandissent, ce à quoi ils sont formés et si, véritablement, tout cela est pour leur bien. Sincèrement, j'espère me tromper. Mais un monde dans lequel les gens sont si généreux existe-t-il vraiment ?
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 12 Juin 2021 - 16:32 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Raphaël Mercury
Indépendant Neutre

Personnage
Plus one - Sigrid Rt1k

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 02/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 1602
ϟ Nombre de Messages RP : 1255
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Honeymoon
ϟ Doublons : Rafael Colón - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : dieu antique
ϟ Réputation Civile : Niveau 1 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 6 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : Grand, bien rasé en ce moment, les cheveux mi-longs, les yeux bleus, l'air charmeur, un grand sourire aux lèvres.
ϟ Pouvoirs : ΔPouvoirs
ΔAttributs divins & équipements
ΔServiteurs
ΔCompagnons
ΔVéhicules
ϟ Liens Rapides : Δ Le mythe
Δ Les fidèles
Δ Les épopées
Δ Les tablettes.
Δ Les cartes
Δ Téléphone
Joueur
Plus one - Sigrid Rt1k

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 02/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 1602
ϟ Nombre de Messages RP : 1255
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Honeymoon
ϟ Doublons : Rafael Colón - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : dieu antique
ϟ Réputation Civile : Niveau 1 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 6 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : Grand, bien rasé en ce moment, les cheveux mi-longs, les yeux bleus, l'air charmeur, un grand sourire aux lèvres.
ϟ Pouvoirs : ΔPouvoirs
ΔAttributs divins & équipements
ΔServiteurs
ΔCompagnons
ΔVéhicules
ϟ Liens Rapides : Δ Le mythe
Δ Les fidèles
Δ Les épopées
Δ Les tablettes.
Δ Les cartes
Δ Téléphone
Oh, croyez-moi, la somme est encore bien ridicule”.

Au regard de sa propre richesse, par exemple. Elle était répartie sur des dizaines et des dizaines de comptes en tout genre, sans parler des multiples propriétés, véhicules de luxe divers et autres possessions hors de prix. L’Olympien se montrait particulièrement généreux avec son argent, mais parvenait tout de même à être particulièrement riche. Il n’était pas le dieu du commerce et des marchands pour rien.

Nous pouvons faire beaucoup mieux”.

Ce qu’ils s’employèrent à faire en passant de groupe en groupe. Puis avec l’annonce des enchères. L’annonce de l’Olympien sembla faire son petit effet, quoique Sigrid semblait un peu raide, à ses côtés. Le stress, peut-être. Sans parler du fait qu’elle n’avait pas eu l’air enchanté par la démonstration d’affection dont il l’avait gratifiée avant de monter sur scène.

A pas bien plus mesuré qu’elle, il la rejoignit dans la salle d’enchères, saluant les convives de quelques mouvements de tête. Il laissa l’enchère débuter, ne serait-ce que pour s’assurer que l’attention des convives seraient ailleurs, et baissa la tête vers sa jeune complice.

Il me semble que j’ai été un peu trop démonstratif avec vous. J’espère ne pas vous avoir gêné, et je m’en excuse le cas échéant”.

Après tout, elle était parfaitement en droit de ne pas vouloir recevoir de baiser dans les cheveux ou d’être prise par l’épaule. Il était le dieu de beaucoup de choses, mais surtout de la liberté. Il valorisait la sienne autant qu’il respectait celle des autres.

Il a été réalisé par quelqu’un de très connu”.

Et de talentueux, supposait-il. Il n’était pas le dieu des arts, mais il était bien placé pour savoir comment fonctionnait le marché de l’art. De véritables croûtes étaient vendus des fortunes pour permettre le paiement d’une tâche illégale par un membre d’une organisation criminelle ou d’une autre.

Cessez de vous agiter. Le commissaire pense que vous enchérissez”.

Par précaution, il laissa sa main à proximité des siennes pour éviter qu’elle n’attire encore l’attention sur elle. Fort heureusement pour la bourse de la jeune femme, un autre enchérisseur se signala et lui ôta cette épine du pied.

Bien sûr. Je vous proposerais bien de me suivre jusqu’à l’orphelinat à la fin de la nuit, mais ils dormiront peut-être. Tout dépend de leur volonté de dépenser de l’argent”.

Adjugé pour cent cinquante milles dollars à la dame en rouge!

L’Olympien se joignit aux applaudissements. Sur l’estrade, le premier lot était déjà évacué pour faire place au suivant. Une peinture d’art contemporaine, majoritairement composée de petits carrés colorés disposés apparemment au hasard sur la toile. Une grande partie n’était d’ailleurs même pas peinte.

Devrais-je essayer de faire monter les enchères?

Que risquait-il, après tout? Dans le pire des cas, il débourserait des sommes fantastiques pour des objets dont il ne voulait pas, mais il aurait pu donner cet argent dans tous les cas. Dans le meilleur, des personnes riches à en pleurer se délesteraient de plusieurs centaines de milliers de dollars pour ses beaux yeux.
 
Revenir en haut Aller en bas


You see, what people fail to get is that I do have a moral code. It's just really f**king hard for them to figure out what it is. I call that "Chaotic lawful".

summer's Desire sign + nonapbf (tumblr)

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 13 Juin 2021 - 14:58 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Citoyen Neutre
Citoyen Neutre

Sigrid Ingadóttir
Citoyen Neutre

Personnage
à réfléchir
ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 28/07/1995
ϟ Arrivée à Star City : 09/05/2021
ϟ Nombre de Messages : 57
ϟ Nombre de Messages RP : 25
ϟ Célébrité : Alexandra Daddario
ϟ Crédits : Justyna
ϟ Doublons : Aucun
ϟ Âge du Personnage : 22 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Aucun
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 0 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : A peine 1m54 pour 58 kg de muscles, cheveux bruns coiffés à la va-vite, yeux clairs, marques de brûlures et cicatrices sur les bras
ϟ Pouvoirs : • Maîtrise des armes (paire d'épées courtes)
• Valshamr (métamorphose en faucon)
• Traducteur universel
• Utilisation des runes (Wunjo - Othala)
ϟ Liens Rapides : RelationsToile du destinTéléphoneFaits d'armeCollection
Joueur
à réfléchir
ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 28/07/1995
ϟ Arrivée à Star City : 09/05/2021
ϟ Nombre de Messages : 57
ϟ Nombre de Messages RP : 25
ϟ Célébrité : Alexandra Daddario
ϟ Crédits : Justyna
ϟ Doublons : Aucun
ϟ Âge du Personnage : 22 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Aucun
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 0 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : A peine 1m54 pour 58 kg de muscles, cheveux bruns coiffés à la va-vite, yeux clairs, marques de brûlures et cicatrices sur les bras
ϟ Pouvoirs : • Maîtrise des armes (paire d'épées courtes)
• Valshamr (métamorphose en faucon)
• Traducteur universel
• Utilisation des runes (Wunjo - Othala)
ϟ Liens Rapides : RelationsToile du destinTéléphoneFaits d'armeCollection
Assise parmi la foule assistant aux enchères, j'écoute le vendeur présenter une œuvre quand Raphaël baisse la tête vers moi. Je balaie ses excuses d'un vague mouvement d'épaule, le tout déjà à moitié oublié.

« C'est rien. Juste... je n'ai pas vraiment l'habitude. »

C'est sûrement pour ça que les marques d'affection me mettent mal à l'aise et que je ne suis pas toujours très douée pour exprimer les miennes. J'ai davantage tendance à distribuer quelques grandes tapes dans le dos ou donner une rapide accolade que quoi que ce soit d'autre. Ca ne veut pas dire que je n'aime pas les contacts, mais disons que j'aurais besoin de vraiment bien connaître une personne pour agir ainsi de moi-même avec elle. Donc avec quelqu'un qui, même charmant, reste encore un inconnu...

Inconnu qui vole cependant encore une fois à mon secours quand le vendeur s'obstine à vouloir me faire acheter son tableau. Je comprends finalement que les gens d'ici doivent utiliser certains gestes de la main pour exprimer la somme qu'ils sont prêts à investir, alors je garde les miennes serrées sur les rebords de ma chaise.

Je suis soulagée quand Raphaël me propose sans hésitation de le suivre à l'orphelinat, mais il n'a pas tort en parlant de l'heure tardive à laquelle nous risquons d'y arriver. Si je souhaite pouvoir parler aux enfants, mieux vaudrait que je me rende à là-bas en journée.

« Je pourrais passer un autre jour. Comment s'appelle l'orphelinat déjà ? Le temple de qui ? »

Prenant conscience de l'appellation qui m'avait jusqu'alors échappée, je hausse un sourcil.

« Attendez, ça veut dire que vous êtes un religieux ? »

Je ne sais pas ce que prône son dieu, mais si je dois pénétrer dans son lieu de culte, la moindre des choses serait de lui apporter une offrande pour le saluer. Même si d'après Ajay les dieux n'ont pas la permission de venir dans ce monde, montrer un minimum de respect ne peut pas faire de mal.

Je sursaute quand le vendeur abat son marteau sur sa table puis que la foule recommence à taper des mains. Est-ce qu'ils vont faire ça à chaque fois comme une sorte de signe d'appréciation ? Eh, on dirait que je commence à saisir quelques bribes de la culture locale ! Je me joins à eux alors qu'une nouvelle œuvre est installée à la vue de tous, hoche la tête quand Raphaël me demande mon avis. Le vocabulaire m'échappe encore un peu, mais ses intentions sont claires : essayer de récolter encore plus d'argent. Je commence à me demander ce qu'il va bien pouvoir faire de tout ça.

Les toiles et les sculptures se succèdent lentement sur la scène, sans que cela ne semble lasser qui que ce soit à part moi. Incapable de rester concentrée sur les présentations, j'examine le reste de la salle, survolant les invités, passant en revue les quelques serveurs alignés le long d’un mur. Les assistants du vendeur font des va-et-vient entre cette pièce et celle où doivent être stockées les œuvres mises aux enchères, transportant les plus grosses sur de petits chariots. Les portes dans notre dos claquent et je me retourne, penche la tête en voyant une demi-douzaine de personnes pénétrer en trombe dans la pièce. Je tapote l'épaule de Raphaël et lui désigne les nouveaux venus.

« Ce sont des invités eux-aussi ? »

Quelque chose me dit que ce n'est pas le cas, peut-être parce qu'ils ne portent pas le même genre de tenues colorées que les invités, peut-être parce que leur visage est couvert, les rendant méconnaissables. Ou peut-être parce qu'ils se déploient sans attendre et tiennent entre leurs mains des objets étranges, trop ressemblant les uns aux autres pour être des œuvres d'art et brandis comme des armes.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 14 Juin 2021 - 21:07 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Raphaël Mercury
Indépendant Neutre

Personnage
Plus one - Sigrid Rt1k

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 02/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 1602
ϟ Nombre de Messages RP : 1255
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Honeymoon
ϟ Doublons : Rafael Colón - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : dieu antique
ϟ Réputation Civile : Niveau 1 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 6 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : Grand, bien rasé en ce moment, les cheveux mi-longs, les yeux bleus, l'air charmeur, un grand sourire aux lèvres.
ϟ Pouvoirs : ΔPouvoirs
ΔAttributs divins & équipements
ΔServiteurs
ΔCompagnons
ΔVéhicules
ϟ Liens Rapides : Δ Le mythe
Δ Les fidèles
Δ Les épopées
Δ Les tablettes.
Δ Les cartes
Δ Téléphone
Joueur
Plus one - Sigrid Rt1k

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 02/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 1602
ϟ Nombre de Messages RP : 1255
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Honeymoon
ϟ Doublons : Rafael Colón - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : dieu antique
ϟ Réputation Civile : Niveau 1 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 6 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : Grand, bien rasé en ce moment, les cheveux mi-longs, les yeux bleus, l'air charmeur, un grand sourire aux lèvres.
ϟ Pouvoirs : ΔPouvoirs
ΔAttributs divins & équipements
ΔServiteurs
ΔCompagnons
ΔVéhicules
ϟ Liens Rapides : Δ Le mythe
Δ Les fidèles
Δ Les épopées
Δ Les tablettes.
Δ Les cartes
Δ Téléphone
Il m’a semblé le remarquer, oui”.

Non pas que la chose eut été étonnante. Les orphelins étaient méfiants de nature. Ils apprenaient très tôt qu’ils ne pouvaient compter que sur eux-mêmes et, quand ils avaient de la chance, peut-être sur un membre d’une fratrie ou tout comme.

Hermès” précisa l’Olympien avec une telle légèreté qu’il aurait été impossible de croire qu’il parlait de lui-même s’il l’avait annoncé sur ce ton. “Et vous serez la bienvenue. La moitié de l’argent récolté est de votre fait”.

Peut-être plus, d’ailleurs. Il pouvait être difficile de quantifier la culpabilité de tous ces généreux donateurs. Ou leur avidité à lui plaire. L’Olympien était aussi beau joueur. Il aurait été disposé à attribuer tous les mérites de cette collecte de fonds à Sigrid sans aucun trouble pour son propre ego.

Hum… en quelque sorte”.

Si l’on considérait qu’il avait une certaine affection pour sa propre personne, et qu’il était un dieu, alors il supposait qu’il pouvait être argué qu’il se rendait à lui-même une sorte de culte. En tout cas, il aurait pu arguer de cela avec une certaine assurance, si la question lui avait été posée en des termes plus directs.

Peut-être arguerait-il de tout cela à Hadrien, un jour. Il aimait beaucoup mettre en boîte son grand-prêtre, et celui-ci lui facilitait grandement les choses.

Une jambe croisée sur l’autre, son pied battait la mesure alors que les oeuvres - et les millions, à ce stade - défilaient. La soirée était tout à fait productive. En quelques heures, il allait récolter assez d’argent pour faire tourner son temple starpolitain pendant des années, et sans doute aussi tout le reste de ses orphelinats dans le monde.

La soirée aurait pu être parfaite s’il n’y avait pas eu la bande d’hommes armés.

Le claquement de la porte l’avait fait regarder vers l’origine du bruit. S’il repéra les hommes armés dès l’entrée du premier, il resta tout à fait calme, contrairement aux invités les plus proches de la porte.

Des resquilleurs, mais bien moins sympathiques que vous.
-Les mains en l’air ! Si vous voulez sortir de là en vie, vous allez me lâcher vos montres, vos bijoux, vos portefeuilles, les clés de bagnole, la totale”.

Un silence pesant répondit à l’injonction. Le commissaire-priseur avait la bouche ouverte, son marteau en l’air. Des murmures et des hoquets de terreur provenaient de temps à autre de l’assemblée, des regards terrorisés s’échangeaient entre les convives… mais personne ne bougea.

Très logiquement, celui qui semblait à la tête du groupe leva son arme et creva le plafond d’une dizaine de balles dans un vacarme de balles et de cris.

GROUILLEZ-VOUS PUTAIN ! Y en a un seul qui tente de faire le malin ou qu’appelle les flics, et on vous bute TOUS ! C’est compris?

Décidément bien rôdés, les membres du groupe se dispersèrent rapidement, tenant des sacs ouverts d’une main, l’autre près de la gâchette de leur arme. Au moins, personne n’avait dans l’idée de résister. Les bracelets et les montres quittaient les poignets, les bagues étaient retirées des phalanges, les colliers se retiraient des cous…

A part peut-être l’Olympien, qui sirota tranquillement sa flûte alors que l’un des hommes s’approchait d’eux, sans faire le moindre geste vers ses poches ou son poignet.
 
Revenir en haut Aller en bas


You see, what people fail to get is that I do have a moral code. It's just really f**king hard for them to figure out what it is. I call that "Chaotic lawful".

summer's Desire sign + nonapbf (tumblr)

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 16 Juin 2021 - 22:36 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Citoyen Neutre
Citoyen Neutre

Sigrid Ingadóttir
Citoyen Neutre

Personnage
à réfléchir
ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 28/07/1995
ϟ Arrivée à Star City : 09/05/2021
ϟ Nombre de Messages : 57
ϟ Nombre de Messages RP : 25
ϟ Célébrité : Alexandra Daddario
ϟ Crédits : Justyna
ϟ Doublons : Aucun
ϟ Âge du Personnage : 22 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Aucun
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 0 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : A peine 1m54 pour 58 kg de muscles, cheveux bruns coiffés à la va-vite, yeux clairs, marques de brûlures et cicatrices sur les bras
ϟ Pouvoirs : • Maîtrise des armes (paire d'épées courtes)
• Valshamr (métamorphose en faucon)
• Traducteur universel
• Utilisation des runes (Wunjo - Othala)
ϟ Liens Rapides : RelationsToile du destinTéléphoneFaits d'armeCollection
Joueur
à réfléchir
ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 28/07/1995
ϟ Arrivée à Star City : 09/05/2021
ϟ Nombre de Messages : 57
ϟ Nombre de Messages RP : 25
ϟ Célébrité : Alexandra Daddario
ϟ Crédits : Justyna
ϟ Doublons : Aucun
ϟ Âge du Personnage : 22 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Aucun
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 0 ϟ Identité : Secrète
ϟ Signes particuliers : A peine 1m54 pour 58 kg de muscles, cheveux bruns coiffés à la va-vite, yeux clairs, marques de brûlures et cicatrices sur les bras
ϟ Pouvoirs : • Maîtrise des armes (paire d'épées courtes)
• Valshamr (métamorphose en faucon)
• Traducteur universel
• Utilisation des runes (Wunjo - Othala)
ϟ Liens Rapides : RelationsToile du destinTéléphoneFaits d'armeCollection
J’acquiesce vaguement quand Raphaël me répète le nom de son dieu, même si celui-ci ne m’est en rien familier. Mais si un orphelinat porte son nom, c’est qu’il doit être une divinité plutôt aimable ou à vocation protectrice, ce que je ne peux pas réprouver. Même s’il ne fait sûrement pas le poids face à Thor.

Je hausse le sourcil quand mon hôte prétend que je suis la cause de la moitié de l’argent qu’il a récolté ce soir. Je n’ai pourtant pas l’impression d’avoir fait grand-chose. Les terriens ne sont-ils pas simplement un peu trop sensibles ? Ou leur ego se flatte de porter secours à ces pauvres êtres grandissant dans la misère sans leur soutien miséricordieux… Au moins, même si la méthode employée ne me rend pas très fière, je garde le plaisir d’avoir dans l’ensemble fait une bonne action.

Encore une fois, je me sens plutôt perplexe quand Raphaël hésite. Est-il un religieux ou ne l’est-il pas ? En quoi cette question est-elle compliquée ? On ne peut pas l’être seulement « en quelque sorte ».

« Donc… un prêtre ? Ou bien un fidèle ? »

Je ne devrais peut-être pas tant insister, mais sa réponse évasive attise ma curiosité. Est-ce qu’il ne croit qu’à moitié en ce Hermès ? Ou est-ce une divinité dont on ne recherche la faveur qu’en des occasions assez particulières ?

J’aurais sûrement pu me poser ce genre de questions pendant longtemps si ce n’était pour les nouveaux venus, à l’entrée desquels certains invités esquissent des mouvements de recul. Eh bien, l’accueil qui leur est réservé est encore pire que celui auquel j’ai eu droit ! J’ai presque de la sympathie pour eux maintenant. Enfin, jusqu’à ce que celui de tête ne se mette à donner des ordres à la ronde et à menacer nos vies. Personne ne bouge, personne ne réplique, et je jette un coup d’œil vers Raphaël pour savoir si tout est normal. Peut-être qu’ils attendent juste que les gardes s’en occupent, mais si ces gens ont déjà réussi à parvenir jusqu’ici, comme moi d’ailleurs, je doute de leur compétence.

Je suis en train de me demander si je devrais m’impliquer quand l’homme de tête lève son bâton en direction du plafond. Des coups de tonnerre emplissent la salle et je serre mes mains contre mes oreilles, me recroqueville sur le sol pour échapper à la foudre. Des cris terrifiés s’élèvent des invités et je sens malgré moi un grand sourire parer mes lèvres. Aucun doute, pour posséder un tel pouvoir ils font forcément partie de l'ordre de Thor ! Les grondements cessent et je me redresse, résiste à l'envie de trotter jusqu’à l’inconnu le plus proche. Les membres du groupe commencent à parcourir la salle et récupérer les biens des invités et je donne un coup de coude à Raphaël, toujours aussi calme à mes côtés.

« Vous avez vu ? Ils font comme nous ! »

Sauf qu’eux ne se contentent pas d’attendre une reconnaissance de dette et récupèrent directement ce qui a de la valeur. En revanche, leur méthode est bien moins subtile que celle de mon hôte et s’apparente davantage au pillage, peur infligée aux victimes comprises. Je suis agréablement surprise que malgré tout ça Raphaël continue comme si de rien n'était, attendant patiemment que l'un des hommes s'approchent de nous. Je n'essaye même plus de cacher mon excitation quand il s'arrête devant nous et lui envoie mon plus beau sourire.

« Bonsoir ! Je suis... »

« Ferme-là ! Qu'est-ce que t'as fait de tes bijoux, connasse ?! »

Mon sourire s'étiole devant sa brusque interruption et je me tourne vers Raphaël, la mine boudeuse.

« C'est vrai ça, ça n'aurait pas été mieux que j'ai des bijoux avec la robe ? »

« Ta gueule ! » s'écrie l'homme masqué en agitant son bâton de tonnerre vers nous, avant de m'ignorer au profit de Raphaël. « Toi, le rigolo, t'as la tête du type bourré aux as ! File-moi tout ce que t'as avant que je m'énerve ! »

« Et moi qui étais contente de vous rencontrer... » je marmonne. « Vous avez idée d'à quel point c'est dur de vous trouver ? »

L'homme se retourne vivement vers moi et je regrette que son visage soit masqué, parce que je suis totalement incapable de discerner son expression. Mais vu son comportement jusqu'à présent, je commence à penser que l'ordre dont il fait partie n'est pas aussi bienveillant que celui de Graða. Ou alors les invités de ce soir sont bel et bien impliqués dans le trafic d'esclaves et ils sont venus sauver les enfants !

« Dites-moi ce que je peux faire pour vous aider ! »
 
Revenir en haut Aller en bas

 
Plus one - Sigrid
 
Page 1 sur 1Revenir en haut 
Plus one - Sigrid Categorie_6Plus one - Sigrid Categorie_8


Plus one - Sigrid Categorie_1Plus one - Sigrid Categorie_3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Plus one - Sigrid Categorie_6Plus one - Sigrid Categorie_8

Sauter vers: