Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility
Protection approchée - Liam - Page 2 Bouton_off
AccueilDernières imagesFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Logo de la barre de navigation

Protection approchée - Liam - Page 2 Forum_1Protection approchée - Liam - Page 2 Forum_3
Aller à la page : Précédent  1, 2
 

Protection approchée - Liam

 
Mar 4 Mai 2021 - 22:36 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Sous son masque, Callie haussa un sourcil interloqué. Elle considéra l’homme qui retenait Snyder en otage - elle n’avait même pas besoin d’un regard pour Headshot pour savoir qu’elle ne prendrait pas le risque de tirer puisqu’il utilisait le docteur comme un bouclier - et ses congénères.

Le geste ne prit qu’une ou deux secondes, avant qu’elle ne se fende d’un haussement d’épaules.

Allez-y, alors”.

Elle redressa le menton, comme défiant le type de presser la gâchette. Croyait-il vraiment qu’ils avaient l’avantage ici? Il ne fallait pas être un génie pour réaliser qu’il s’était mis tout seul dans la panade… et il semblait le réaliser un peu trop lentement pour son propre bien.

Alors? Je n’ai pas toute la nuit. Tirez” l’encouragea Callie, le ton vaguement agacé.

Si les Sirens ne quittèrent pas leur position, le type qui retenait Snyder tourna légèrement la tête pour capter le regard de l’un de ses complices. Sans doute s’était-il attendu à beaucoup de scénarii, mais pas à celui-ci.

Chéri, tu as menacé de le tuer. Soit tu t’exécutes, et tu n’as plus de monnaie d’échange, soit tu ne le fais pas, et tu passes pour quelqu’un qui n’a pas le cran de mettre ses menaces à exécution. Dans tous les cas, toi et tes copains êtes mal barrés”. Callie désigna Snyder d’un signe de menton. “Tu as besoin de lui. Sinon, tu ne te serais pas amusé à l’enlever, tu l’aurais juste tué sur place. Si tu le tues, tu as fait tout ça pour rien, et tu vas finir en charpie, si tu ne le tues pas, ça sera à peine mieux”.

Callie se surprenait presque elle-même. Elle avait beaucoup changé en presque un an. Ce monde était beaucoup plus rude que celui où elle avait grandi, entourée et protégée par un cocon d’eau. La sirène apprenait vite. Le contact d’Isadora lui avait été précieux. La jeune femme avait grandi dans la rue, elle n’était pas seulement intelligente, elle était futée, elle savait quoi dire ou quoi faire, comment reconnaître un vrai dur d’un type agitant une arme sans savoir quoi en faire.
Citation :

Jet de dés :
Réussite : Le monsieur réalise qu’il vaut mieux baisser son arme.
Echec : Il est un peu concon.

Une dernière hésitation avant que le canon de son arme ne se décolle de la tempe du docteur, sans pour autant trop s'éloigner de lui. Il semblait réfléchir à ce qu'il devait en faire, dans quelle direction il devait la pointer. Là-dessus, Callie lui conseillait de bien réfléchir à qui il allait menacer avec ça. En tout cas, il n'était pas totalement idiot. Il n'avait pas lâché le médecin et se servait toujours de lui comme d'un bouclier.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 4 Mai 2021 - 22:36 Message

Maître du Jeu
Maître du Jeu
Réputation Civile
Le Hasard
10Masculin05/05/201207/04/201279007153L'Homme Mystère© RenanaucunTous et aucunTous et aucunHasardNiveau 0Niveau 6RévéléeaucunaucunStar City Heroes
Réputation Héroïque
Le Hasard
10Masculin05/05/201207/04/201279007153L'Homme Mystère© RenanaucunTous et aucunTous et aucunHasardNiveau 0Niveau 6RévéléeaucunaucunStar City Heroes
Identité
Le Hasard
10Masculin05/05/201207/04/201279007153L'Homme Mystère© RenanaucunTous et aucunTous et aucunHasardNiveau 0Niveau 6RévéléeaucunaucunStar City Heroes

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Âge : 10
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 7900
ϟ Nombre de Messages RP : 7153
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 6 ϟ Identité : Révélée
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Âge : 10
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 7900
ϟ Nombre de Messages RP : 7153
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 6 ϟ Identité : Révélée
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Callie Aegia' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Jugement du Hasard' :
Protection approchée - Liam - Page 2 Reussite
 
Revenir en haut Aller en bas

Jeu 13 Mai 2021 - 3:03 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Cela devait pas être facile d'être dans la posture du preneur d'otage. Et c'était pas facile non plus pour Liam de camper le rôle de qu'il avait. Un rôle taillé pour lui, sur mesure, encore et toujours le rôle du con. Ceci étant, c'était étrange de voir la négociation se produire. D'une part parce que l'acier lui frigorifiait la tempe, d'autre part car la sirène semblait le provoquer. Mais il fallait dire que, les mots choisis étaient les bons. Ils avaient besoin de lui, sinon, il serait mort il y a bien longtemps. Après tout, il avait reçu des menaces à même son cabinet, donc ils connaissaient sa localisation. Et si le deal ne pouvait pas se faire aujourd'hui, si même Callie arrivait à l'extirper de cette situation, ils pourraient toujours revenir à la charge plus tard. Plus armés que jamais. Plus nombreux. Mieux organisés.

Toujours est-il que ce n'est qu'une supposition, car il n'es toujours pas tiré d'affaires pour le moment. Cependant il ne semblait pas trouver de compromis. Liam arrivait à le sentir, même dans sa position. Le type respirait de plus en plus fort, de plus en plus vite. Il dodelinait de la tête, sachant pas quoi faire. Exécuter sa monnaie d'échange signifiait crever. La relâcher signifiait ne plus avoir quoi que ce soit pour être maintenu en vie, et les sirènes étaient un poil plus nombreuses que les trois ou quatre zigotos ici présents. Surtout que la plupart devaient être planquées. Donc, en réalité, il avait le cul entre deux chaises, mais y'avait des clous sur chaque chaise. Quoi qu'il arrive, peu importe où il décide de poser ses miches, ça allait lui faire mal au cul.

Il avait beau s'exprimer en italien, ça restait bien trop facilement compréhensible pour le docteur. Ils étaient dans la merde et ils le savaient. Le tout était de savoir comment les choses évolueront maintenant. Pendant que le chauffeur demandait quelle était la situation à l'arrière, le preneur d'otage demandait ce qu'il faisait, comment il faisait. Libérer l'otage signifiait ne rien avoir en retour, pas de monnaie d'échange, pas de protection. Il avait baissé son arme, et ne l'avait pas repointé sur Liam depuis quelques secondes. Mais il sentait que le type comptait pas le relâcher pour autant.

Mais le médecin avait peut être une carte à jouer.

▬ C'est moi qui les ait engagées. Libère-moi et je fais en sorte que tu puisse t'en tirer. D'autant plus qu'on est arrêté depuis longtemps en plein milieu de la route, les flics vont pas tarder à être au jus.

Après tout, c'est lui qui avait engagé les mercenaires. Il pouvait décommander, de toute façon elles étaient déjà payées, aucun conflit d'intérêt donc. Un contrat qui tombait à l'eau, mais pas véritablement non plus puisqu'il sera sain et sauf. De toute façon, il n'avait pas trop d'autres choix qu'écouter le Docteur. Tout en le gardant en joue, il acceptait le deal, à condition qu'elles baissent les armes.

Réussite → Le deal se passe bien
Échec → ça dégénère


Grâce à l'intervention courte de Liam mais néanmoins intéressante, ou l'intervention musclée du groupe de Callie, le deal semble prendre une bonne tournure. Ils acceptent de livrer Liam, sans bobos, à condition qu'elle les laissent filer à l'anglaise. Liam accepte de son côté, et les voilà au point de départ donc. Ils gardent en joue le natif d'Illinois pendant toute la procédure, sachant qu'au moindre coup de pute ça balancerait du plomb dans tout les sens. Puis, ils ferment le camion et mettent les bouchées doubles pour se barrer en vitesse.

Tout le monde est sain et sauf donc. Mais le blond apprécie guère vivre dans le danger. Il apprécie guère devoir raser les murs, faire attention le soir en rentrant chez lui, devoir redoubler de prudence dans son cabinet, changer peut être de locaux, bref, vivre comme un rat.

Allumant une cigarette qui ressemblait presque à un accordéon puisque le paquet était légèrement abîmé, écrasé dans sa poche arrière, le regard droit dans l'horizon, Liam fendit l'air avec quelques mots, exprimant son soulagement d'en être finalement sorti comme sur des roulettes.

▬ Tu me coûterais combien pour tuer un homme ? Ou plutôt, pour petit groupe ? Sa voix était guère tremblante. Il était froid, et lorsqu'il plongeait son regard vers la tête de Callie, on pouvait sentir une certaine détermination.

Fallait prendre les devants, et le bonhomme n'était non pas d'humeur généreuse - bien qu'il était prêt à en payer le prix pour les services de Callie - mais il avait rapidement envie d'en découdre pour être le plus rapidement tranquille. Par la suite c'était décidé, il fallait mettre les bouchées doubles pour trouver un moyen de s'armer, d'une manière ou d'une autre.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 13 Mai 2021 - 3:03 Message

Maître du Jeu
Maître du Jeu
Réputation Civile
Le Hasard
10Masculin05/05/201207/04/201279007153L'Homme Mystère© RenanaucunTous et aucunTous et aucunHasardNiveau 0Niveau 6RévéléeaucunaucunStar City Heroes
Réputation Héroïque
Le Hasard
10Masculin05/05/201207/04/201279007153L'Homme Mystère© RenanaucunTous et aucunTous et aucunHasardNiveau 0Niveau 6RévéléeaucunaucunStar City Heroes
Identité
Le Hasard
10Masculin05/05/201207/04/201279007153L'Homme Mystère© RenanaucunTous et aucunTous et aucunHasardNiveau 0Niveau 6RévéléeaucunaucunStar City Heroes

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Âge : 10
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 7900
ϟ Nombre de Messages RP : 7153
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 6 ϟ Identité : Révélée
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Âge : 10
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 7900
ϟ Nombre de Messages RP : 7153
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 6 ϟ Identité : Révélée
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Liam Snyder' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Jugement du Hasard' :
Protection approchée - Liam - Page 2 Reussite
 
Revenir en haut Aller en bas

Ven 14 Mai 2021 - 17:02 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Callie ne manquait pas un mot de la conversation entre le type tenant Liam en otage et ses complices. Son peuple s’était vu bénir de multiples façons et l’omnilinguisme était l’un de ses dons. Peut-être était-ce de là que venait la légende que les sirènes savaient séduire tous les hommes. La chose leur était d’autant plus facile à faire que chinois, italien, britannique… elles pouvaient les comprendre.

Là, elle suivit l’échange sans en avoir l’air, entre les partisans d’un retrait, ceux qui étaient pour tenter leur chance. Ils étaient peu nombreux dans ce cas, l’argument du nombre vite balayé par les compétences de leurs adversaires. Qu’avaient-ils, à part des armes? Rien pour lutter contre une aquakinésiste comme Siren. Sous son masque, Callie se fendit d’un sourire. Au moins, ils savaient qui elle était. Voilà qui était intéressant.

Snyder eut raison de dernières hésitations avec une intervention courte, mais efficace, à laquelle Callie réagit à peine. Elle avait été engagée pour le protéger, pas pour anéantir les troupes ennemies. Si cela convenait à Liam, ma foi, cela lui convenait aussi.

D’un signe de tête, la sirène engagea ses filles à baisser leurs armes ou, dans le cas de Rei, à simplement paraître moins menaçante. Loin de s’évanouir, la tension grimpa de quelques crans supplémentaires le temps que Liam soit relâché, que les autres regagnent leur véhicule. En quelques minutes, les Sirens se trouvèrent seules autour de leur van, en compagnie du bon docteur.

Callie retira son masque, passa une main dans ses cheveux pour repousser une mèche derrière son oreille.

Je peux te proposer un tarif intéressant. Dégressif” précisa-t-elle, comme s’ils parlaient d’acheter des bonbonnes d’eau en lot plutôt que de nombres de têtes à faire sauter de nuque. “Tout dépend de ta méthode de prédilection”.

Elle pouvait les noyer, Rei pouvait les battre à mort, ils pouvaient être abattus à distance… Vraiment, Liam avait l’embarras du choix. D’un signe de tête, elle l’encouragea à regagner l’intérieur du van. Elle n’avait qu’une confiance limitée en la bonne foi des mafieux et préférait ne pas prendre de risque en agitant la présence de Liam sous leur nez.

Tu as l’air d’avoir besoin d’un verre. Allons à mon club, nous pourrons en discuter dans le détail”.

Accessoirement, Callie était certaine qu’il resterait en vie jusque là. Elle appréciait l’homme, au moins assez pour avoir envie de faire un peu de zèle pour lui. En théorie, le contrat des Sirens était rempli, ses ravisseurs en fuite… certes seulement temporairement, mais c’était tout ce que prévoyait leur accord.
 
Revenir en haut Aller en bas

Ven 14 Mai 2021 - 19:32 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Dépend de sa méthode de prédilection. Lui, de base, c'était la paix, ce qu'il préférait. Mais il appréciait aussi qu'on ne joue pas avec ses couilles, c'était certainement ce qu'il y avait d'aussi important que sa quiétude. De ce fait, il était plutôt créatif lorsqu'il fallait se débarrasser de quelqu'un. Et Liam avait quelques idées en tête, particulièrement pour l'un de ses gars là. Mais pour ça, oui, l'idée était bonne d'aller prendre une verre ne serait-ce que pour tirer un trait sur ce qu'il vient de se passer, et aller légèrement de l'avant.

▬ Va pour un verre chez toi, même deux tiens. C'est ma tournée.

C'était difficile de décrire ce qu'il ressentait à l'instant présent. C'était mélangé, un peu trop. Il y avait de la frustration, de l'énervement. Pas par rapport aux filles qui avaient fait exactement ce pour quoi elles étaient payées. Nan. Ce qui l'emmerdait là, c'était le fait qu'il comprenait de jour en jour que vivre à Star City ou ailleurs, ça commençait à devenir risqué pour son cul. Parce qu'il possède des compétences hors normes et que, de ce fait, il attirait l'attention de plusieurs groupes qui lui voulaient plus ou moins quelque chose. De plus, il y avait une forme d'énervement envers lui-même et sa capacité ou non-capacité à pouvoir se défendre lui-même. Comme il le disait souvent, il était pas né sous la bonne étoile. Certains pouvaient balancer des putain d'éclairs à la gueule des gens et lui, n'avait aucun réel moyen de se défendre. Il y avait aussi une sorte de fatigue mentale, le fait de pas avoir le contrôle sur tout pendant la prise d'otage, c'est quelque chose d'énervant.

Liam aime quand c'est carré, et que ça se tient à son plan. Et à aucun moment il ne pensait que ça allait se dérouler comme ça. Et devoir improviser, c'est pas son domaine de compétence préféré bien que, ça avait porté ses fruits. En clair, ce qui emmerdait le plus Liam à l'heure actuelle, c'était d'être lui-même.

La route jusqu'à l'Aegia se fit dans le silence le plus total pour lui. Pensif, ses yeux bleus comme le ciel se perdaient sur l'asphalte, les bâtiments. Il Une fois sur place, rebelote. Il laissait Callie s'arranger pour eux deux, certainement une place intéressante là où les oreilles n'iraient pas trop traîner, et ils pourraient délibérément parler du contrat, du nouveau contrat, qui lui proposait.

Mais avant toute chose, il souhaitait un bourbon.

▬ Le conducteur et l'autre pantin, ça m'intéresse pas que ce soit spectaculaire ou non. L'autre par contre, c'est une autre paire de manches.

Plus le temps passait, et plus on pouvait ressentir un certain sérieux dans ce qu'il disait. Mais il ne montrait aucun signe d'agacement. C'était pas tout simplement une vengeance. C'était plus que ça. Un message à faire passer aux prochains qui voudraient ne serait-ce qu'essayer.

▬ L'autre, celui qui avait le flingue posé sur ma tempe, avec l'accent italien. Il prit une rasade, repensant à l'évènement. Lui j'apprécierait qu'il soit encore vivant, ligoté et bâillonné sur ma table de consultation en seul à seul, si tu vois ce que je veux dire.

Pour le tarif, il s'en branlait totalement de savoir si ça allait lui coûter un peu ou très cher. Il avait les moyens de trouver des fonds plus ou moins rapidement si elles pouvaient lui donner satisfaction plus ou moins rapidement. Suffisait de prendre un petit contrat ou de puiser dans ses économies, ou dans ses plans d'épargne pour agrandir sa collectionnite aigüe de montres de luxe.
 
Revenir en haut Aller en bas

Sam 15 Mai 2021 - 14:15 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
De l’avis de Callie, deux verres ne suffiraient peut-être pas à remettre d’aplomb le bon Docteur. Elle le lui accordait : il réagissait mieux que la plupart des personnes s’étant vu avec une arme contre la tempe. Il n’en restait pas moins choqué, entre autres émotions.

La sirène ne fit aucun commentaire sur la réaction de l’homme, ni aucune de ses filles, en réalité. Le trajet se fit dans un silence quasi complet, seulement brisé par une arme qu’on vérifiait, par un tapotement nerveux des doigts contre un volant.

Isadora fit le tour du club pour aller se garer à l’arrière, là où une porte de garage donnait sur une zone de livraison généralement ouverte pour leurs fournisseurs de fûts de bière et autres joyeusetés alcooliques. Il offrait l’accès vers un autre endroit : le QG des Sirens, en sous-sol de l’Aegia.

Dans d’autres circonstances, Callie aurait peut-être conduit Liam à la mezzanine de l’espace VIP, mais le club n’allait pas tarder à ouvrir. Il était une chose de discuter protection là où quelques oreilles criminelles pouvaient le capter, et une autre que de discuter de quelque chose de plus… létale.

Au fil de leurs avancées, les Sirens s’éparpillèrent, l’une restant au garage pour vérifier leur véhicule, une autre rejoignant les vestiaires, une autre l’armurerie. Il ne resta finalement plus que Callie et Liam quand celle-ci sortit deux verres de derrière un bar. Il n’était pas aussi impressionnant que celui du club : un simple comptoir en bois, disposé dans un coin d’une salle de repos ouvertes aux femmes du gang.

Elle posa deux verres vides, servie des doses généreuses dans chacun d’eux et en poussa un vers le docteur. Elle-même sirota le sien sans se presser.

Comme tu veux, il peut y avoir un intérêt à faire d’eux des exemples malgré tout”.

Ne serait-ce que pour signaler que Liam serait intraitable avec ceux qui s’en prenaient à lui, même s’il n’avait fait que livrer un repas à ceux qui s’en étaient pris à lui, mais enfin, la sirène ne comptait le forcer à rien.

Ah, plus un enlèvement qu’un assassinat alors, ce n’est pas le même prix”.

Étrangement, c’était même plus cher. Tuer un homme était curieusement facile. Tanja était une tireuse efficace, elle n’avait besoin que de la bonne opportunité pour faire mouche. Ôter la vie était facile. Enlever quelqu’un et le garder en vie, en revanche?

“Puis-je te suggérer de diffuser sa torture? Une caméra, un site internet caché derrière des proxys et des serveurs… Il y a de quoi envoyer un message des plus parlants. Je pourrais en parler à Ash”.

La facture allait peut-être grimper pour le docteur. Callie l’aimait bien, il lui avait rendu plus d’un service, aussi était-elle disposée à lui faire un tarif réduit, mais il était tout de même question de plusieurs milliers de dollars.
 
Revenir en haut Aller en bas

Sam 15 Mai 2021 - 18:49 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Va pour les backstages alors. C'était la première fois qu'il foulait le pas à l'intérieur de ces locaux. Rien ne lui semblait anormal, lui qui avait déjà fait la rencontre d'un autre quartier général, d'une autre faction. Mais pour celui-là, c'était différent. Peut être parce que c'était un mec qui se tapait l'incruste dans le quartier général d'un groupe exclusivement féminin. Ou du moins, il n'y avait jamais croisé de gars. C'était peut être une volonté propre à la meneuse. Mais là, actuellement, ça l'intéressait pas de savoir le pourquoi du comment. Allions l'utile à l'agréable, il était ici pour se détendre autour d'un verre et surtout, négocier contrat et tarif.

▬ En faire des exemples c'est intéressant mais je suis pas fan.

Parce que ça pose un dilemme. Un cruel dilemme même. Tout en sirotant un verre concoctée par la demoiselle, Liam ne pouvait s'empêcher d'y réfléchir. D'un côté, oui, en faire des exemples était intéressant dans le sens où ça poserait les bases à quiconque voudrait lui péter encore une fois les couilles. D'autre part, il apprécierait pas qu'on puisse remonter jusqu'à lui pour un quelconque crime. Même si c'est de la "légitime défense" en quelques sortes. Y'a des tordus que ça motiverait.

▬ Le prix m'importe peu. Tant que les deux autres crèvent et que je peux m'occuper du plus gros morceau, ça me convient.

Liam pourra donc lui tirer les vers du nez, le cas échéant, et s'octroyer à une de ses lubies. En apprendre plus sur ses pouvoirs, c'est fort intéressant. Et ce qui est encore plus intéressant, c'est réussir à garder une victime en vie et la blesser psychologiquement. La blesser, la réparer pour pouvoir recommencer. Aussi longtemps qu'il puisse le souhaiter, ça n'a pas de prix.

▬ Ce serait pas mal j'imagine. En floutant ma gueule et en trafiquant la voix ça pourrait donner de bonnes choses.

Il y en a deux trois que ça refroidirait de voir le Docteur sous l'un de ses aspects les moins sympathiques.

▬ En tout cas, merci pour le coup de main. Sache que si jamais toi ou une des filles à un souci, vous pouvez passer au Cabinet quand vous voulez. A terme, je ferais en sorte de pouvoir me défendre moi-même. D'une manière ou d'une autre.

Le nombre d'allié qui gravitent autour de Liam n'est pas immense, mais ils sont tous plutôt exceptionnels dans leurs genre. Une sacrée qualité bien plus qu'une grosse quantité. Même si, dans l'absolu, Liam compte trouver un moyen définitif de se mettre à l'abri de ce genre de situations. Il serait peut être temps d'aller voir le Mandarin et lui faire le genre d'offres qu'il ne peux pas refuser. Bosser à sa solde lui offrirait une protection non-négligeable, de plus, il pourrait lui apporter son expertise pour la médecine à un type quasi increvable. De plus, leurs domaines ressemblent un peu à ce qu'il faisait à l'époque chez les Ymir. L'idée était vachement intéressante, mais ça voudrait dire mettre définitivement une croix sur son indépendance.
 
Revenir en haut Aller en bas

Dim 16 Mai 2021 - 11:51 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Callie se fendit d’un haussement d’épaules. Elle ignorait les raisons de cette hésitation - il ne voulait pas les faire souffrir devant témoin, ne voulait pas risquer des ennuis avec la police ou autre - mais au fond, c’était la décision de Snyder. Elle ne comptait le forcer ni dans un sens, ni dans l’autre. Tant qu’elle était payée pour les services qu’il lui réclamerait, le reste n’avait que peu d’importance.

Headshot peut s’occuper d’eux. Le prix va dépendre des détails. Si tu veux qu’ils souffrent, que ce soit privé, public…”.

Mourir était une chose… il y avait simplement plusieurs façons de mourir. Tanja pouvait tirer dans un front et faire la chose rapidement, ou bien viser l’estomac et prolonger les souffrances pendant des heures. Elle pouvait disparaître comme une ombre avant mêùe que l’echo de ses tirs ne se soit évanoui dans la nuit ou, au contraire, agir de jour, devant un public choisi. Tous ces petits détails dépendaient du docteur et influeraient sur le tarif qui lui serait proposé.

Pour l’enlèvement, c’est encore autre chose. La chose peut être faite rapidement”.

Dans l’absolu, Callie était partante pour agir le plus rapidement possible, tant que la piste était chaude, tant qu’ils étaient encore échaudés. Bien sur, cela impliquait tout de même un minimum de préparation.

C’est possible. Il serait peut-être temps de t’équiper d’un masque” nota également la sirène.

C’était l’option qu’elle avait choisi quand elle agissait comme Siren et non comme Callie. Le masque d’eau des Néréides était très efficace pour dissimuler son identité et pour inspirer la terreur. Dans l’ombre, l’eau couvrait son visage, lui donnait des airs de spectre sorti des profondeurs.

Elle leva son verre pour marquer son assentiment à cette idée. Pour l’instant - et elle priait pour que cela continue - ses filles n’avaient pas eu à se plaindre de plus que quelques égratignures. Des jointures égratignées, une cheville tordue, rien de grave en comparaison de ce qui aurait pu être : des balles dans le corps, des coups de couteau…

“[color=#4169E1Peut-être que le moment est venu de songer à rejoindre un groupe. Tu aimes ton indépendance, mais je suis prête à parier que tu aimes encore plus être en vie[/color]”.

Non pas qu’elle lui proposait de rejoindre les Sirens. Le Docteur, tout aussi sympathique qu’il puisse être, avait contre lui d’être un homme. Or les Sirens étaient un groupe exclusivement féminin. Certaines ne verraient pas d’inconvénient à ce partenaire masculin, mais d’autres avaient rejoints le gang parce qu’elles avaient eu à souffrir un peu trop de mains masculines.
 
Revenir en haut Aller en bas

Dim 16 Mai 2021 - 14:57 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
▬ La seule chose qui est importante, c'est que les deux soient morts. Le reste, les détails, c'est vous qui voyez quel est le moyen le plus rapide, efficace, d'y arriver.

Ils n'étaient pas aussi important que celui qui avait partagé un peu d'intimité avec Liam. Le collé-serré avec un flingue sur la tempe, c'était pas une sensation aussi agréable qu'on puisse l'imaginer. Puis, on parle surtout d'un type - le Docteur - qui possède le plus grand mal à avoir des interactions sociales physiques avec les gens. Ca doit remonter à son adolescence voir avant, la dernière fois qu'il a pris quelqu'un dans ses bras. S'il y a bien un truc qui le gêne en ce bas-monde, c'est plus ou moins ça. Les poignées de main ça va, le reste c'est désagréable.

▬ Le plus tôt serait le mieux, histoire de pouvoir tous passer à autre chose.

Autant battre le fer tant qu'il est encore chaud, comme le disait ce vieil adage. Pour le reste, Liam avait déjà ses petites idées sur comment le faire parler, et que lui faire dire. Ce serait intéressant de savoir la véritable intention derrière son enlèvement. Comment est-ce qu'ils ont eu vent de ce qu'il pouvait et savait faire, et pourquoi ils voulaient le faire bosser gratuitement en l'emmenant dans leur quartier général. Le pire dans tout ça, c'est que Liam avait toujours été raisonnable au niveau des tarifs pour ses interventions. Mais bon. Il y avait toujours un idiot pour penser que ce serait plus simple de cette manière. Plus simple pour s'attirer ses foudres, ça c'est sûr.

▬ Si je te connaissais pas j'aurais cru que tu me faisais ta demande ! Il eut un petit sourire, et ça faisait du bien d'être un poil moins tendu après ce qu'il vient de se passer. Mais oui, c'est prévu de toute façon. Le problème aurait été vite réglé si j'étais en capacité de balancer des boules de feu sur les gens, mais c'est pas le cas. J'ai quelques pistes, à voir comment ça se dégoupille.

Il n'y avait qu'une seule piste intéressante pour lui. Du peu qu'il connaissait les autres groupes attachés au Syndicat du crime organisé, Liam avait une vague idée des quelques groupes où il pourrait allier l'utile à l'agréable. Le Gang des Fables dépendait un peu trop de leur leader charismatique et de ses idées quelques peu zélées et imprévisible, deux choses qui ne fonctionnent clairement pas avec lui. Non, y'avait pas à tortiller du cul pour chier droit. Sa meilleure option restait tout de même la Triade, surtout qu'il était en bonne entente avec le Mandarin. Reste à savoir si ça serait plus compliqué pour un caucasien d'intégrer l'une des plus historiques mafia asiatique. Mais le petit à quelques atouts dans sa manche.

▬ Mais on en reparlera quand ce serait acté. Si c'est le cas, tu sera au courant, je viendrai fêter ça ici.

Histoire de faire marcher le business légal des collègues, une belle forme d'amitié et de sympathie à leur égard. Ca remonte, le temps où Callie débarquait un peu perdue dans son restaurant pour avoir des informations sur son état de santé. Et du chemin avait été parcouru par l'un et par l'autre par la suite. Mais c'était cool, que cette tierce personne avait pu les mettre sur la même voie.
 
Revenir en haut Aller en bas

Lun 17 Mai 2021 - 19:34 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
La sirène se fendit d’une moue amusée et leva son verre en direction du Docteur, comme pour saluer ses paroles.

C’est pour ça que j’aime faire des affaires avec toi. Pas de temps perdu”.

Si ses filles avaient carte blanche sur la méthode d’exécution, la chose serait d’autant plus rapide à régler. Tanja serait la plus apte à remplir cette mission. La norvégienne avait la gâchette facile quand il s’agissait d’abattre des cibles.

Amazon” interpella Callie. Rei passait au bon moment. Elle s’était fait discrète, traversant la salle commune à l’opposé pour ne pas déranger le conciliabule de sa patronne et de leur client du soir. Elle ne portait pas son masque ici, sans doute en grande partie parce que sa patronne l’avait retiré devant le Docteur. “Va me chercher Headshot s’il-te-plaît”.

Un signe de tête, et la jeune femme disparaissait dans le couloir en quête de sa collègue. Callie reportait déjà son attention sur Liam.

Elle va s’en occuper, elle t’annoncera elle-même ses tarifs pour les meurtres”.

Callie n’était pas une patronne contrariante. Ses filles pouvaient accepter des contrats en dehors du gang tant qu’elles respectaient deux règles. La cible ne devait pas être du Cartel ou présenter un danger pour les Sirens, et une partie de la somme reçue revenait à la cagnotte du gang. La sirène faisait confiance à ses filles. Si elles lui annonçaient un boulot et un tarif, elle les croyait. Les concernées avaient compris que sa confiance était difficile à récupérer une fois qu’elle était perdue et n’essayaient pas de la perdre en premier lieu.

Rei s’occupera de l’enlèvement. Elle fera de son mieux pour ne pas trop l’abîmer, que tu puisses le faire toi-même”.

Callie était même disposée à lui faire quelques ristournes si Amazon devait se montrer un peu trop… enthousiaste au moment de l’appréhender. Si le client demandait un enlèvement propre, une victime intacte, il était parfaitement logique de lui faire une petite ristourne pour une épaule déboîtée ou un genou explosé.

Tu m’es tout à fait charmant, mais il te manque des choses essentielles” s’amusa Callie. Elle n’avait pas considéré une seule seconde que la remarque était sérieuse. La réputation de son gang n’était plus à faire. Les seuls hommes qui s’étaient proposés pour l’intégrer l’avaient fait dans la plaisanterie, souvent même dans la moquerie. Les rires s’étaient vite éteints. “Je n’ai jamais été fan du feu moi-même. Ceci étant dit… Si tu peux guérir, il est possible que tu puisses infliger le processus inverse”.

L’hypothèse n’était pas totalement tirée par les cheveux. Ce que faisait le Docteur dans le détail quand il réparait quelqu’un, Callie n’en savait rien. Si elle prenait la chose de façon très pratique, ses pouvoirs réparaient en accéléré. Si le processus pouvait aller dans un sens, il pouvait probablement aller dans l’autre.

Je garderais quelques bouteilles de qualité de côté pour toi”.

Callie se redressa légèrement sur sa chaise. Tanja - alias Headshot - s’était immobilisée derrière le Docteur. Le visage fermé, ses cheveux blond platine repoussés vers l’arrière, la norvégienne paraissait assez peu aimable. De fait, elle n’était pas très causante, en partie parce que sa compréhension de l’anglais était bien meilleure que son expression. Son accent nordique s'entendait dans sa façon de prononcer certaines lettres ou syllabes.

Patronne?
-Mon ami le Docteur voudrait se débarasser des deux hommes de tout à l’heure.
-Seulement deux?
-Celui qui l’a menacé restera en vie. Combien?

La norvégienne fit une moue, les sourcils vaguement plissés. Dans ses yeux bruns, on pouvait voir tourner les rouages alors qu’elle évaluait la difficulté de la mission, le temps que cela lui prendrait, la réputation de l’homme en face de sa patronne.

Trois milles par tête” lâcha-t-elle. “Je peux donner des preuves de mort”.

Au choix du contractant. Ca pouvait être une photo, une vidéo… Dans un cas ou deux, on lui avait fait des requêtes plus… exotiques. La tête de sa victime par exemple.

Cinq milles pour l’enlèvement. Comme tu m’es sympathique, j’arrondis à dix milles pour le tout”.
 
Revenir en haut Aller en bas

Lun 17 Mai 2021 - 23:26 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
▬ Tu me connais, j'aime pas tourner autour du pot.

Pour le brillant médecin, quand on parle affaires, on parle affaires. On est pas là pour discutailler de la pluie et du beau temps, et hop, par une porte dérobée on commence à essayer d'intégrer une idée, une proposition. Pour lui, c'était tout à fait légitime d'y aller directement, de but en blanc. Y'a un monde où ça plaît pas forcément à tout le monde. Y'a aussi un autre monde, celui dans lequel vit le Docteur Snyder, un monde dans lequel chaque précieuse minute gagnée lui permettait de faire plus de choses. On dit que le temps c'est de l'argent, et techniquement, c'est pas totalement faux.

Pour le reste aucun problème, Liam ne voyait aucune objection de devoir confier la tâche à l'une des demoiselles. Même si techniquement, il ne savait pas trop qui était qui, n'ayant guère eu le temps de trop discuter avec elles. Quoi qu'il en soit, il partait d'un principe simple : Si Callie leur faisait confiance, alors Liam en ferait de même. Après tout, les filles de son groupe étaient chacune spécialisées dans une tâche bien distincte. Pour les tarifs également, il faisait confiance. Il n'avait plus qu'à attendre la décision finale, plus qu'à attendre de savoir le montant total de l'opération. Avec un peu de chance, ce serait plus ou moins facile à trouver, dans le sens où ce serait facile à trouver rapidement.

▬ Ton compliment me va droit au cœur. fit-il, amusé également par la remarque.

Dans le sens où il entendait un peu que ce qu'il voulait, Liam s'était arrêté à "tu m'es tout à fait charmant" et ça lui suffisait pour retrouver, ne serait-ce qu'une bribe de sourire. Cette histoire avait que trop durée, dans tout les cas.

Vint ensuite le dénouement final de l'histoire. Ce serait un prix total de dix mille, prix d'ami. Intérieurement, même s'il payait un tarif pour le boulot qu'il demandait, Liam avait la conviction et le devoir de lui rendre la pareille, lorsqu'elle en aurait besoin. Elle ou une des membres du groupe, après tout c'était plus ou moins la même famille si on peut dire ça comme ça.

▬ Je pars du postulat qu'on à un accord et que donc vous allez pas me le faire à la pute. Il haussait les épaules. Est-ce que c'était vraiment nécessaire d'avoir une preuve ? Lui, fonctionnait plutôt à la confiance. Ceci étant, en y réfléchissant, une petite photo serait le bienvenue. Pour lui remettre le sourire. Mais bon, là actuellement, il sera bel et bien satisfait une fois qu'on lui apporte l'autre avec l'accent. Liam en avait un dégoût rien qu'à y penser.

Pour un type pas trop tactile avec les gens, le fait d'être collé serré comme ça, avec un autre homme, au point de pouvoir sentir l'odeur de son parfum, ça le crispait. Liam balayait cette image de sa tête, reprenant un peu le contrôle sur lui-même avant de jeter un œil à sa montre. Dix mille, c'est pas très difficile à trouver, surtout en ayant plusieurs boulots et petits contrats. Cela dit, ça pousse pas dans les arbres non plus, avoir l'argent était pas complexe, le réunir pouvait prendre un poil de temps.

▬ Si tout baigne pour toi, le temps de réunir le tout, je peux t'emmener ça demain à peu près dans ces heure-là. puis comme ça semblait être bon pour tout le monde, il était peut être temps de rentrer une bonne fois pour toutes à la maison, se décrasser et prendre une bonne nuit de sommeil. Mesdames, sur ce, je pense avoir assez abusé de votre temps. On se voit au plus tard demain à la même heure. puis, en déposant une petite liasse sur le pseudo-comptoir. Ma tournée. Après tout, il avait dit qu'il offrait sa tournée à tout ce beau monde une fois ici, et finalement le plus sage était d'aller se reposer pour le moment. Prendre un taxi, direction Chinatown et faire un long repos.

Vivement demain. Mais surtout, vivement le tête-à-tête avec l'autre tête de nœud. Il aura le droit à faire connaissance avec le Docteur, sous sa vraie nature.
 
Revenir en haut Aller en bas

 
Protection approchée - Liam
 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2Revenir en haut 
Protection approchée - Liam - Page 2 Forum_6Protection approchée - Liam - Page 2 Forum_8


Protection approchée - Liam - Page 2 Forum_1Protection approchée - Liam - Page 2 Forum_3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Protection approchée - Liam - Page 2 Forum_6Protection approchée - Liam - Page 2 Forum_8

Sauter vers:  
Prédéfinis


Scénarios


Postes à pourvoir


Préliens
Nos voisins
      
      
      
      
Le saviez-vous ?