Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility
Witches in the city - Sio - Page 2 Bouton_off
AccueilDernières imagesFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Logo de la barre de navigation

Witches in the city - Sio - Page 2 Forum_1Witches in the city - Sio - Page 2 Forum_3
Aller à la page : Précédent  1, 2
 

Witches in the city - Sio

 
Mar 16 Mar 2021 - 21:23 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Il me semblait avoir reconnu votre accent”.

Qu’elle ne faisait guère d’effort pour cacher, contrairement à Ann. La britannique s’était entraînée pendant des mois pour sonner un peu moins… anglaise émigrée aux États-Unis du XIXe, avec plus ou moins de succès. Certaines syllabes lui posaient encore souci. Elle se sentait aussi ridicule à singer un accent ainsi, mais le voyait, pour l’instant, comme un gage de discrétion, une façon de brouiller les pistes.

Megan… une… disons assistante m’a parlé de messages privés, mais nous n’avions aucun moyen d’accéder à ceux qu’Elijah a échangé avec le jeune homme à l’origine de ma libération”.

Pour cela, il aurait fallu connaître son mot de passe. Megan avait bien essayé de cliquer sur le fameux “mot de passe oublié” après plusieurs essais de choses liées à son ami, mais elle n’avait pas réussi à accéder à sa boîte mail. Au bout d’un moment, elle avait signifié à Ann qu’elles risquaient d’attirer l’attention de la police et elles avaient abandonné. Comme beaucoup d’autres pistes, la sorcière l’avait mise de côté en attendant de pouvoir y revenir.

Considérant que j’ai ouvert le crâne de Carter et Leah quelques minutes après mon réveil, je peux imaginer pourquoi il n’a pas jugé judicieux de descendre jusqu’ici”.

Carter était remplaçable. Un assistant utile, mais pour qui le fameux Elijah n’avait sans doute aucun affect particulier. S’il mourrait, tant pis. Le sorcier devait, en revanche, avoir une bien plus haute opinion de lui-même.

Bien sûr, ce n’était que du domaine de la déduction et de l’hypothèse à ce stade, mais Ann ne put s’empêcher de sourire de la description que l’irlandaise lui fit de l’Elijah qu’elle comptait dans ses connaissances.

Vous avez décrit un homme tout à fait typique, j’en ai peur”.

Peut-être plaisantait-elle. Un peu. Disons qu’Ann avait connu son lot d’hommes qui se croyaient supérieurs, simplement parce que la nature les avait dotés d’un membre viril et non d’une matrice. Le reste de la description lui avait arraché un “Urgh” dédaigneux. Ceux qui croyaient à la pureté du sang étaient de la pire espèce.

Ann tournait le dos à la rousse, passant ses doigts sur les pierres du mur, suivant le tracé vide d’une autre qui s’était descellée, cherchant des glyphes, des signes, n’importe quoi qui aurait pu être utile à sa recherche. Elle n’en prêta pas moins une oreille attentive aux conditions de sa consoeur. Elle lui accorda un regard par-dessus sa réponse, envisagea les possibilités. Elle aurait pu prêter serment et ne pas le respecter le moment venu. Elle aurait pu jurer et respecter son serment. Elle aurait pu ne rien en faire et trouver une autre façon de les identifier pour faire les choses à sa guise le moment venu, sans pour autant impliquer la rousse. Elle pouvait comprendre qu’elle n’ait pas eu envie de renier de vieilles alliances, elle avait pour elle un respect nouveau pour ça.

Je jure de ne blesser aucun d’entre eux. Sauf si l’un d’eux s’est avéré être directement impliqué dans mon emprisonnement. Directement comme “était présent au moment où le sort a été lancé contre moi”. S’ils se sont contentés de vendre le sortilège à un autre coven, je me contenterais de leurs informations à ce sujet. Désirez-vous un serment magique quelconque?

Ann en connaissait plusieurs, de plus ou moins contraignants. Si cela pouvait faire plaisir à l’irlandaise, elle était disposée à en prêter un. Elle aussi était capable d’avoir de l’honneur.

Et pour Elijah? Savez-vous où le trouver? Quelque chose me dit que vous ne chercherez pas à obtenir une quelconque promesse de ma part pour qu’il soit épargné”.
 
Revenir en haut Aller en bas

Jeu 18 Mar 2021 - 23:31 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
J’esquissais un sourire plus sincère que les autres et tournais le regard vers Ann. De fait, mon accent était aisé à remarquer. Je n’avais jamais essayé de le dissimuler, pas alors que je l’assumais pleinement. J’étais fière de mes origines comme du reste. Tout en travaillant, j’écoutais Ann d’une oreille.

« Hm… Sans vouloir vous vexer, Elijah est un peu plus résistant que deux gamins. Si j’avais voulu vous réveiller, je l’aurais fait moi-même, et avec la confusion induite par la stase, vous n’auriez pas pu y faire grand-chose. C’est peut-être un connard, et il est moins expérimenté que moi, mais il reste assez compétent. »

Je ne doutais pas une seconde que Ann soit redoutable, mais n’importe qui aurait eu du mal à réagir efficacement en sortant d’un sommeil long de plusieurs siècles. Même si les sorts de stase préservaient parfaitement le corps, l’esprit patinait facilement dans la semoule au réveil. Les deux gamins n’avaient eu aucune chance, parce qu’ils étaient des idiots sans défense. Un sorcier expérimenté n’aurait fait qu’une bouchée d’une Ann à moitié dans le coaltar.

« Pas faux. »

Un homme comme les autres. Bah. La plupart s’écrasait facilement devant moi. J’avais la réputation nécessaire pour qu’on ne me cherche pas, et ceux qui étaient assez crétins pour s’en prendre à moi ne s’en vantaient généralement pas des masses par après. Toujours adossée à mon mur, j’acquiesçais d’un signe de tête.

« Je veux un serment de sang. Je le lancerais. »

J’avais l’habitude de couvrir mes arrières avec ce genre de sortilèges. Toutes celles qui travaillaient pour moi, même simplement pour me nourrir, en avaient prêté un.Je n’avais pas envie qu’on me la fasse à l’envers, et se rendre vulnérable était d’une débilité sans nom à mon humble avis.

« Oh, vous pouvez faire ce que vous voulez d’Elijah. Sa famille et lui ne manqueraient probablement à personne. Je peux vous donner une adresse. Je peux même vous aider à le… Rencontrer, si vous êtes prête à payer pour. »

Je haussais machinalement les épaules alors que je refermais mon poing, estompant mes glyphes sans une hésitation.

« Sortons d’ici. Sait-on jamais, des fois que la police vienne encore jeter un coup d’oeil. »

Je passais devant Ann d’un pas rapide, remontant jusqu’à l’étage sans une hésitation. Cette histoire s’avérait plus amusante que je ne l’avais prévu au départ, très honnêtement. Comme quoi. On pouvait se trouver des distractions là où on ne les imaginait absolument pas de prime abord.
 
Revenir en haut Aller en bas

Ven 19 Mar 2021 - 18:58 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Peut-être” admit Ann.

Elle n’aurait pas su dire si elle devait se vexer ou non du scepticisme de l’irlandaise. Elles ne se connaissaient pas encore une heure avant et il était vrai que la britannique avait perdu de sa superbe après deux siècles dans une prison magique. Pour autant, elle n’était pas totalement démunie.

Cela dit, j’aurais eu un avantage sur lui. S’il est après ce que je crois, il ne peut pas me tuer. Je n’ai aucune raison de ne pas lui arracher la tête”.

Peut-être qu’elle s’avançait. Elle avait une raison de le garder en vie : la vérité, mais la mort pouvait être contournée. Il devait bien y avoir quelques mediums ou nécromanciens dans cette ville qu’elle aurait pu consulté pour le ramener le temps d’obtenir quelques réponses. En revanche, s’il la tuait, alors le collier perdrait de ses pouvoirs. Il devait être cédé volontairement du vivant de son propriétaire, ne pouvait lui être arraché autrement.

Un haussement d’épaules. Etait-elle enchantée par le serment? Pas vraiment, mais l’inconvénient ne valait pas les informations qu’elle espérait en tirer. Si les alliés en question s’avéraient être impliqués directement, elle trouverait à les faire payer malgré tout.

Pourquoi ai-je l’impression que la plupart de nos rencontres vont impliquer un échange monétaire?

Non pas qu’Ann s’en plaignait véritablement. Elle connaissait le genre d’O’Reilly. Elle n’était pas la première sorcière mercenaire qu’elle croisait et ne serait sans doute pas la dernière. Elle-même avait monnayé ses services plus d’une fois, surtout en Angleterre. Il avait bien fallu payer sa traversée jusqu’en Amérique, et assurer sa sécurité sur le bateau qui l’avait mené jusqu’ici.

Sans un regard en arrière - elle avait passé beaucoup trop de temps ici-bas, même si elle n’avait pas été consciente pour une grande majorité du temps - Ann lui emboîta le pas.

Combien, pour rencontrer Elijah?

Sans doute plus que les quelques centaines de dollar dont elle s’était déjà allégée. Si son visage n’en montra rien, Ann pesta néanmoins. Ses talents lui permettaient de réduire les coûts sur un certain nombre de choses. Elle n’avait pas payé une seule des nuits passées dans le motel miteux qu’elle s’était choisie comme domicile par exemple. La nourriture était un sujet un peu plus délicat. Au départ, elle embrouillait le caissier pour partir sans payer, mais s’était rendue compte que la chose n’était pas viable sur le long terme. Trop de caméras. A un moment ou à un autre, le pécule de Megan allait disparaître. Il lui fallait une occupation. Elle devait simplement déterminer ce qu’une femme de son siècle pouvait avoir à offrir dans celui-ci.

Et quand pouvez-vous fixer une rencontre avec vos alliés?

Les deux femmes émergèrent au rez-de-chaussée. La lumière de la lune suffisait à éclairer les lieux, aussi Ann coupa-t-elle la lampe de son téléphone, sans guerre se soucier d’écraser une canette de soda abandonnée là depuis des années sous ses semelles.
Citation :

Jet de dés :
Réussite : personne.
Echec : 22, v’là les flics !


Un faisceau lumineux balaya le sol, éclairant brièvement le sol de la pièce dans laquelle elles allaient pénétrer pour rejoindre la sortie. Sans guère se soucier de ce que ferait Siobahn - elle estimait que l'irlandaise devait être assez dégourdie pour se cacher seule - Ann se plaqua dans le renfoncement d'une porte, l'oreille tendue, l'esprit dans le même état.

"T'as entendu?
-Ouai, on va aller voir".
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Ven 19 Mar 2021 - 18:58 Message

Maître du Jeu
Maître du Jeu
Réputation Civile
Le Hasard
10Masculin05/05/201207/04/201278967149L'Homme Mystère© RenanaucunTous et aucunTous et aucunHasardNiveau 0Niveau 6RévéléeaucunaucunStar City Heroes
Réputation Héroïque
Le Hasard
10Masculin05/05/201207/04/201278967149L'Homme Mystère© RenanaucunTous et aucunTous et aucunHasardNiveau 0Niveau 6RévéléeaucunaucunStar City Heroes
Identité
Le Hasard
10Masculin05/05/201207/04/201278967149L'Homme Mystère© RenanaucunTous et aucunTous et aucunHasardNiveau 0Niveau 6RévéléeaucunaucunStar City Heroes

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Âge : 10
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 7896
ϟ Nombre de Messages RP : 7149
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 6 ϟ Identité : Révélée
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Âge : 10
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 7896
ϟ Nombre de Messages RP : 7149
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 6 ϟ Identité : Révélée
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Ann Huxley' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Jugement du Hasard' :
Witches in the city - Sio - Page 2 Echec
 
Revenir en haut Aller en bas

Mar 23 Mar 2021 - 18:04 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
« Ah. Donc vous savez bel et bien ce qu’il recherche. »

Je tournais un oeil amusé vers Ann. Je comprenais sa méfiance. Après tout, je prenais soin d’effacer toute trace de mon sang où que je sois, par pure précaution. Je n’aurais pas révélé à une inconnue la façon dont fonctionnait ma magie, il ne me semblait donc pas particulièrement aberrant qu’elle-même se protège également.

« Parce que je ne travaille pas par charité ? »

Je haussais les épaules d’un air désintéressé.

« Mes talents se paient. Si ça vous pose problème, allez demander à quelqu’un d’autre. »

Le ton n’était pas agressif pour autant. Je n’avais aucun intérêt à m’accrocher à d’éventuels commanditaires. Je trouvais aisément des clients, et au prix que je demandais, je n’avais pas besoin d’enchaîner les missions pour garder la tête hors de l’eau.

« Cinq cent de plus si vous voulez juste les infos sur ses habitudes. Deux mille si vous voulez que je vous aide à le piéger. Beaucoup plus si vous voulez que je vous accompagne jusqu’au bout. »

Je la jaugeais du regard. Je n’étais pas franchement certaine qu’elle avait besoin de moi. Ni envie que je l’accompagne. Mais je me contentais de proposer.

« D’ici une semaine, je dirais. Le temps de les contacter et d’arranger ça. »

Nous avions rejoint le rez-de-chaussée. Je redressais la tête un instant en avance, inclinais la tête. Quelqu’un arrivait. Deux personnes. Je levais les yeux au ciel et reculais tout en invoquant mon armure de sang. Pas tant parce que je craignais les nouveaux arrivants que parce que cela me permettait de dissimuler un peu mes traits. Outre cela, parfois, ma réputation suffisait à faire fuir mon monde. Concernant les flics, mon altercation avec Kincaid n’y était probablement pas pour rien. Je l’avais mis à l’hôpital deux fois coup sur coup, et ça avait laissé quelques traces de ma petite personne dans les registres.

    Lancer de dés #1
    Réussite : Les flics ne voient ni Ann, ni Sio’ et continuent leur chemin.
    Echec : Les voilà repérées.

    Lancer de dés #2
    Réussite : Bizarrement, ils n’ont pas trop envie de se frotter à Siobhan.
    Echec : quand on est con, hein…


Je m'éloignais suffisamment pour être dissimulée, au moins au départ. Mais le mouvement fut suffisant pour attirer l'attention - à moins qu'un des deux n'ait remarqué la sorcière qui m'accompagne. Toujours était-il que quelques secondes plus tard, un des deux flics donnait l'alarme à son collègue. Je levais les yeux au ciel une fois de plus et sortis de mon abri. Je leur laissais un instant, des fois qu'ils soient assez intelligents pour prendre le large, mais tout ce que je gagnais, c'était un flingue braqué sur moi. Pas que cela aurait été particulièrement mortel, mais enfin. J'invoquais des chaînes sous leurs pieds qui vinrent se refermer autour de leurs poignets respectifs et les forcèrent à genoux, l'un et l'autre.

« Fermez là, ne bougez pas. »

Les sceaux qui étaient apparus dans leurs cous me permirent d'obtenir un divin silence. Ce qui ne règlait pas mon souci. Deux flics qui disparaissaient attiraient une attention malvenue.

« Vous avez un moyen efficace de leur effacer la mémoire ? »

On ne savait jamais.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 23 Mar 2021 - 18:04 Message

Maître du Jeu
Maître du Jeu
Réputation Civile
Le Hasard
10Masculin05/05/201207/04/201278967149L'Homme Mystère© RenanaucunTous et aucunTous et aucunHasardNiveau 0Niveau 6RévéléeaucunaucunStar City Heroes
Réputation Héroïque
Le Hasard
10Masculin05/05/201207/04/201278967149L'Homme Mystère© RenanaucunTous et aucunTous et aucunHasardNiveau 0Niveau 6RévéléeaucunaucunStar City Heroes
Identité
Le Hasard
10Masculin05/05/201207/04/201278967149L'Homme Mystère© RenanaucunTous et aucunTous et aucunHasardNiveau 0Niveau 6RévéléeaucunaucunStar City Heroes

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Âge : 10
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 7896
ϟ Nombre de Messages RP : 7149
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 6 ϟ Identité : Révélée
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Âge : 10
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 7896
ϟ Nombre de Messages RP : 7149
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 6 ϟ Identité : Révélée
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Siobhan O'Reilly' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Jugement du Hasard' :
Witches in the city - Sio - Page 2 Echec

--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Witches in the city - Sio - Page 2 Echec
 
Revenir en haut Aller en bas

Mer 24 Mar 2021 - 15:22 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Ann le lui accorda d’un signe de tête, quoiqu’elle n’ajouta rien pour donner des précisions quant à l’objet recherché. Elle ne faisait pas assez confiance à la rousse pour cela. Qu’elle soit disposée à travailler pour de l’argent impliquait qu’une somme suffisante pouvait suffire à lui faire livrer des informations à son sujet. Peut-être protégeait-elle ses clients, mais Ann n’avait aucun moyen de le savoir à ce stade.

Oh, je n’ai rien contre le fait que vous fassiez payer vos services. Les nôtres ont trop souvent travaillé pour rien”.

Pas seulement les sorcières, d’ailleurs. Combien de femmes avait-elle vues travailler d’arrache-pied pour le compte d’un mari? Des années, le dos courbé pour faire la lessive, préparer les repas, faucher les céréales, parfois sans même un merci? D’autant que les tarifs de la sorcière irlandaise étaient… raisonnables.

Disons ses habitudes pour l’instant. J’aviserais ensuite d’à quel point j’ai besoin de votre aide”.

Tout dépendait des pouvoirs de cet Elijah. Tous les sorciers n’avaient pas la présence d’esprit de se doter d’un bouclier mental, ou bien il s’agissait de babioles que l’on pouvait neutraliser, d’une façon ou d’une autre. Un esprit laissé sans protection était tout ce dont elle avait besoin pour obtenir ce qu’elle voulait.

Un numéro de téléphone vous conviendrait?

Ou bien préférait-elle des moyens plus… anciens? Corbeau, chouette, fumée, papier apparaissant devant son destinataire… il y avait plus d’une façon de communiquer avec un pratiquant de la magie. Ann voyait cependant l’utilité de ces petites machines que chacun semblait transporter dans sa poche. Elle y aurait sans doute adhéré d’autant plus facilement si Megan ne lui avait pas parlé des micros et autres traqueurs. Malgré tout, elle en avait un. La chose était plus pratique qu’elle n’avait d’inconvénients, pour l’instant.

Dissimulée dans son recoin, Ann ne lâcha pas un son quand elle entendit venir les deux policiers, quoiqu’elle n’en pensa pas moins dans son esprit. Elle n’aurait su dire laquelle des deux les deux hommes avaient aperçus, cela n’aurait eu que peu d’importance de toute façon. Elle n’eut même pas le temps d’ouvrir la bouche pour un ordre que l’irlandaise les avait mis à genoux et enchainés.

Intéressant” commenta Ann.

Elle laissa ses yeux verts traîner sur les chaines, sur l’armure qu’avait revêtu la rousse. Elle semblait pratiquer une forme de magie du sang, un aspect de la magie qu’Ann n’avait jamais vu en action, mais dont elle avait entendu parler. Des talents dangereux, puissants, pour qui savaient les maîtriser.

Elle se déplaça jusqu’à se trouver devant les deux hommes. Elle tendit une main vers l’un, qui se recula à son contact. L’autre semblait tout aussi terrifié et trembla quand elle lui redressa le menton du bout des doigts. Pendant une seconde, Ann envisagea de simplement les tuer. La chose aurait été facile, elle n’aurait laissé aucune empreinte… mais elle songea aussi aux conséquences. Il y aurait eu une enquête, le manoir lui aurait été inaccessible, et peut-être qu’elle aurait besoin d’y revenir…

Vous avez trouvé deux adolescents qui cherchaient à se faire peur. Ils n’ont rien cassé, le portail était déjà dans cet état quand ils sont arrivés. Vous allez sortir d’ici et patrouiller ailleurs”.

Les yeux des deux policiers fixèrent le vide, alors que la voix d’Ann modifiait leurs souvenirs récents. Elle aurait pu leur faire oublier qu’ils avaient croisé quelqu’un, mais la sorcière savait d’expérience que sa manipulation fonctionnait mieux lorsqu’elle échangeait un fait pour un autre plutôt qu’en effaçant complètement quelque chose.

Partez”.

D’un signe de tête, elle indiqua à l’irlandaise de les laisser partir. Elle leur avait donné un ordre et ils cherchaient déjà à se remettre debout pour y obéir.
 
Revenir en haut Aller en bas

Jeu 25 Mar 2021 - 13:22 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Je souris aimablement à ma cliente du moment. J’étais ravie de savoir qu’elle n’était pas rebutée par le fait que je monnaye mes services. Non pas que son opinion à ce sujet ne me fut réellement intéressante pour autant. C’était comme ça, pas autrement, et si elle n’avait pas été contente, ça m’aurait laissée proprement indifférente.

« Ravie de le savoir », répondis-je d’un ton tout à fait tranquille.

J’acquiesçais d’un léger signe de tête.

« Je vous écrirais tout ce que je sais à ce sujet en rentrant au club. »

J’avais un petit panel d’adresses où il serait potentiellement possible de trouver le sorcier. Je laisserais le soin à Ann de s’en débrouiller par la suite, puisqu’elle n’avait pas spécialement besoin de mon aide.

« Un numéro de téléphone est amplement suffisant. »

Je n’allais pas mettre sur pied de moyens autres pour une femme que je ne reverrais peut-être plus jamais par la suite. Je n’excluais pas entièrement qu’elle rende l’âme en s’attaquant à plus fort qu’elle - Elijah n’était pas non plus un parfait ignare - ou qu’elle n’ait plus jamais besoin de mes services.

Enfin. Mes pensées furent rapidement interrompues par l’arrivée de deux idiots de flics qui se sentirent obligés de faire du zèle en entrant dans le manoir décrépi. Je ne perdis pas un instant une fois nos présences repérées. Je n’avais pas que cela à faire. En une poignée de secondes, les deux hommes étaient enchaînés et à genoux, réduits au silence par magie. Je tournais la tête vers la sorcière qui m’accompagnait et haussait les épaules.

« Il paraît. »

Intéressant, je ne savais pas trop. Je ne prêtais pas attention à la peur qui les animait. Je m’échinais à ignorer le son tentant du sang qui rugissait dans leurs veines, exalté par la frayeur. J’attendis qu’elle termine son petit tour de passe-passe pour rappeler mes glyphes et chaînes, qui se fondirent dans ma peau en même temps que mon armure.

« Plutôt pratique, comme petit talent. »

J’esquissais un sourire amusé et lui fis signe de me suivre.

« Allons-y, que je vous donne ce que je vous dois. »

Et qu’elle me paie ce que cela valait. Le trajet de retour vers l’Eclipse fut relativement calme. Cette fois, j’entraînais Ann jusqu’à mon bureau, où je lui fis signe de s’asseoir le temps que je lui rédige quelques infos. Des adresses, des noms, des façons de contacter ce petit faux-jeton d’Elijah.

« Le règlement d’abord. »

Tout en mettant la touche finale à tout ça, je jetais un rapide coup d’oeil à la femme.
 
Revenir en haut Aller en bas

Jeu 25 Mar 2021 - 16:56 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Ann confirma d’un signe de tête. Elle avait connu des portes de cachots plus aimables que l’irlandaise, mais elle ne pouvait lui retirer son efficacité. En quelques heures de temps, elle en savait plus sur le mystérieux coven qui l’avait emprisonné qu’en plusieurs mois de recherches, elle avait une piste quant au sortilège utilisé, une autre concernant Elijah… Il n’y avait bien que l’apparition de policiers pour gâcher une soirée pourtant si bien commencée.

Il paraît” lui retourna la sorcière, copiant à dessein la réponse de l’irlandaise.

Ses talents de manipulation mentale étaient de ceux qu’elle utilisait le plus. Et pourquoi s’en priver? En quelques mots, elle pouvait faire faire n’importe quoi à une grande majorité de la population.

Elle souffla un baiser aux deux policiers avant qu’ils ne puissent déguerpir. Ils ne semblaient pas particulièrement choqués de cette rencontre, sans doute parce qu’ils en avaient déjà oubliés les aspects choquants, qu’une rousse avait semblé tout à fait disposé à leur arracher la tête et qu’une brune les avait manipulé pour l’oublier.

Plutôt que de la reconduire dans la salle où elles avaient eu leur première conversation, la sorcière irlandaise la guida ailleurs, vers ce qui avait tout l’air d’être un bureau. Pour ne pas dire son bureau.

Bien sûr”.

Sa main plongea dans sa poche où elle gardait l’argent. Elle compta ses billets avec soin et glissa peut-être cent dollars de plus que nécessaire. Elle n’avait clairement pas volé son pourboire avec les événements de cette soirée. Sans vraiment lui demander son avis, elle récupéra un stylo sur la table et nota son numéro de téléphone sur un bloc de post-it.

Je vous recontacterais si j’ai besoin d’aide avec Elijah”.

Sauf si elle la recontactait en premier lieu pour cette rencontre avec le coven allié qui pouvait la renseigner quant au sortilège utilisé contre elle. Une nouvelle fois, Ann se fit la réflexion que la soirée avait véritablement été productive. Elle n’avait pas jugé bon de s’asseoir et se contenta d’empocher les feuillets préparés par l’irlandaise.

Cela a été un plaisir de faire appel avec vous. Nos chemins se recroiseront sans doute”.

Et peut-être pas seulement à cause de leurs affaires en cours. Quelque chose disait à Ann qu’elle n’était pas n’importe qui dans la communauté magique de cette ville. Qu’elle vende ses talents, qu’elle maîtrise la magie de sang… Mieux valait éviter de se faire d’elle une ennemie. Ce n’était pas tant une question de douter de ses propres capacités pour s’occuper d’elle. Plutôt qu’elle n’avait guère envie de perdre de temps à cela.

Une bonne soirée” salua-t-elle en sortant.

Il était tard, mais la sorcière avait bien trop d’énergie pour rentrer, ou plutôt, pour rentrer et aussitôt aller se coucher. Elle passerait sans doute quelque temps à étudier les informations qu’elle avait payées. Elle avait des pistes, et elle comptait bien toutes les suivre.
 
Revenir en haut Aller en bas

 
Witches in the city - Sio
 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2Revenir en haut 
Witches in the city - Sio - Page 2 Forum_6Witches in the city - Sio - Page 2 Forum_8


Witches in the city - Sio - Page 2 Forum_1Witches in the city - Sio - Page 2 Forum_3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Witches in the city - Sio - Page 2 Forum_6Witches in the city - Sio - Page 2 Forum_8

Sauter vers:  
Prédéfinis


Scénarios


Postes à pourvoir


Préliens
Nos voisins
      
      
      
      
Le saviez-vous ?