Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility
Le bon marché revient très cher - Page 2 Bouton_off
AccueilDernières imagesFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Logo de la barre de navigation

Le bon marché revient très cher - Page 2 Forum_1Le bon marché revient très cher - Page 2 Forum_3
Aller à la page : Précédent  1, 2
 

Le bon marché revient très cher

 
Jeu 25 Fév 2021 - 20:52 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Je sais que je ne devrais pas être étonné que la gamine ouvre encore la bouche, mais je le suis pourtant. Lorsqu'elle me balance un mini-rapport sur les habitudes des Russes du coin, je lui jette un regard inquisiteur, mais je me tais. Elle nous aide, ça me va donc très bien, mais je ne peux pas m'empêcher de me demander s'il n'y a pas anguille sous roche. D'un autre côté, la jefa n'est pas idiote : si elle m'a dit de prendre la gamine avec moi, c'est sans doute parce qu'elle se doutait qu'elle pourrait nous aider si on devait creuser la question. En fait, je me demande même si elle ne savait pas déjà qu'on allait devoir fouiller plus loin que les dealers qui essayaient de nous piquer notre point. Probablement. Encore une fois, elle a oublié d'être bête.

Je hoche la tête à plusieurs reprises, laissant mes prunelles balayer les environs pendant ce temps. Je suis plutôt content d'avoir pris une veste avec moi, parce que je sens ce putain de vent frais essayer de traverser le tissu. Je regrette vraiment mon pays natal à cet instant précis, mais je chasse rapidement mes pensées noires et je me concentre sur la mission. Il faut décider de la marche à suivre, et j'ai déjà une idée en tête. J'inspire profondément avant de me décider en deux temps, trois mouvements.

« On est ici pour discuter, pas pour causer des problèmes. On doit régler ça pacifiquement et les ordres que j'ai donnés avant sont toujours de rigueur, c'est compris ? Je m'attarde brièvement sur eux durant quelques instants avant de poursuivre : La gamine, tu vas venir avec moi. Marco aussi. On va passer par devant, demander à rencontrer leurs chefs et parler directement avec eux. Les autres, vous restez ici et si jamais ça commence à s'éterniser un peu, vous vous arrangez pour qu'on vous voit. Ils doivent penser qu'on est venus suffisamment nombreux pour nettoyer la zone en cas de besoin. C'est bon ? »

Je scrute chaque visage pour m'assurer que le plan est bien entré dans leurs petites têtes, et ils ont tous l'air d'avoir compris nos objectifs. Bien. Je m'attends à ce que la gosse me pompe l'air pour l'avoir appelée comme ça devant les gars, mais je m'en fiche : j'ai plus important à penser pour le moment. Et elle aurait pu hériter d'un surnom beaucoup moins agréable que celui-là.

Sans perdre davantage de temps, je réajuste mon manteau avant de me tourner pour me diriger vers l'entrée du bâtiment. Le type qui s'y trouve posté semble étonné de voir notre trio s'approcher de lui, mais il attend qu'on soit devant lui avant de nous interroger.

« Qu'est-ce que vous faites ici ?
Je veux parler avec tes patrons. Tout de suite. Le gars a l'air gêné.
Euh, je pense pas qu'ils voudront... Ils...
Je m'en fiche. Je le coupe sans aucune gêne. Tel que tu nous vois là, on vient du point de vente que vous essayez de nous piquer. Alors, soit tes patrons acceptent de me voir, soit on rentre chez nous et je dis aux miens que les Russes ne veulent pas régler le problème à l'amiable. Le gars a l'air de panique.
Non, c'est bon, rentrez. C'est au deuxième, il y a des gars là-bas, ils vous guideront. »

Je passe à côté de lui sans ajouter quoi que ce soit et j'attends que la porte se ferme derrière nous et que nous ayons un peu progressé dans le couloir pour reprendre la parole. Grimper au deuxième va être très rapide, et je veux être sûr que tout est clair.

« Si vous avez quelque chose que je dois savoir à ajouter, c'est le moment ou jamais. Je vous ai pris tous les deux parce que vous êtes déjà venus ici, alors si vous voyez qu'il y a quelque chose de foireux ou qu'ils essayent de nous entuber et que ça me passe sous le nez, vous pouvez intervenir. Je regarde la gosse. Mais n'en abusez pas, c'est compris ? »

Je sais que je demande souvent ça, mais j'aime que les choses soient claires, et je n'ai pas envie qu'elle zappe mon autorité devant ces gars en me coupant en pleine discussion. Ce n'est pas une question de fierté, c'est simplement que ces gars ne pourront pas respecter une personne que ses propres hommes ne respectent, pas. Ça a toujours fonctionné comme ça.
 
Revenir en haut Aller en bas

Mar 2 Mar 2021 - 11:11 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Je suis retombée dans le silence. Miguel n’a pas eu l’air plus soupçonneux que je ne l’aurais pensé. Je me félicite d’avoir emmenée Nieve avec moi, quelques semaines plus tôt, avant sa mort malencontreuse. J’avais déjà dans le projet de la former pour me servir - probablement ne serait-elle jamais monté bien haut dans la hiérarchie, mais malgré sa propension à trop parler et son côté chien fou, la jeune femme était relativement dégourdie et observatrice.

« Très bien. »

J’acquiesce à mi-voix, même si une moue boudeuse s’est invitée sur mes lèvres en entendant la façon dont il me qualifie devant les autres. Si un jour le Mexicain apprend qu’il parlait à sa patronne, je vais beaucoup rire lorsqu’il va réaliser comment il lui parlait. Mais enfin. Pour le moment, ce n’est pas prévu du tout. J’emboîte le pas à Miguel avant de lui marmonner avant d’atteindre l’entrée du bâtiment :

« T’étais pas obligé de me traiter de gamine devant les autres. Ils sont déjà assez chiants comme ça. »

Je secoue légèrement la tête et croise les bras, mais ne moufte pas plus pour autant. Principalement parce que nous allons arriver vers le guetteur du bâtiment, et que me montrer un peu trop à l’aise avec celui qui nous mène aujourd’hui ne conduirait à diminuer l’impact que celui-ci peut avoir. Quelques échanges courtois quoique peu agréables plus tard, nous entrons. Miguel nous remet une couche d’avertissements, bien à ma destination vu son regard. Je me contente de hausser les épaules et de le suivre.

Même Nieve ne serait pas intervenue. Marco me jette un oeil. Lui sait qu’elle était - que je suis - capable de se tenir parfaitement bien. Elle savait où et comment elle pouvait se montrer plus détendue, plus familière. Et ce n’est certainement pas en face de rivaux éventuels.

Notre montée des marches nous amènent dans une salle où les présents ont tous un verre de servi, et plaisantent en parlant dans leur langue natale. Les échanges en russe vont bon train sans que je n’en comprenne un mot. Ces peuples n’ont jamais prié ma famille, je ne vois pas pourquoi ou comment je saurais parler leur langue. Etre une déesse a des avantages, certes, mais ils ne sont pas infinis ni infaillibles.

Les présents se redressent brusquement en réalisant que nous sommes entrés. Je m’arrête en retrait derrière Miguel, comme Marco. Nous sommes assez prêts pour lui glisser un mot discret, mais suffisamment reculés pour qu’il soit clair que c’est le Mexicain qui nous mène.

« Vous êtes qui ? Qu’est-ce que vous foutez là ? »

L’un d’entre eux doit nous reconnaître car il glisse quelques mots à l’oreille de celui qui a parlé en nous désignant, Marco et moi, d’un signe de tête. Le Russe se raidit mais ne dit rien, attendant après Miguel pour une réponse. J’imagine, du moins.
 
Revenir en haut Aller en bas

Sam 13 Mar 2021 - 21:23 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Je remarque le manège entre les deux hommes, tout comme j'ai repéré le regard qu'il a jeté à certains de mes gars. Il les a reconnus, et tant mieux. Ça le dissuadera peut-être de mentir ? J'en doute, mais on peut espérer. Je ne perds pas de temps avant de lui répondre :

« Si tu ne te doutais pas du fait qu'on allait débarquer ici après que tu aies tenté de nous prendre notre point de vente, c'est que tu n'es vraiment pas très futé. »

La remarque vexe mon interlocuteur, je le remarque assez facilement, mais il ne bronche pas. C'est bon signe : ça veut dire qu'il sait qu'il a tort et qu'il ne veut donc pas me donner de raison de lui en reprocher davantage. S'il était innocent, il serait monté sur ses grands chevaux en m'enguirlandant parce que j'ai osé lui manquer de respect sur son territoire, et devant ses hommes.

Voyant qu'il ne réagit pas, je soupire.

« C'est comme tu veux : tu peux faire comme si ne rien n'était et comme si tu n'étais pas responsable de ce qui arrive, ou tu prends tes responsabilités et tu règles le problème avec moi. Maintenant.
Il n'y a pas de problème, votre supérieure est au courant. Elle nous a laissé faire. Je hausse les sourcils.
Ah oui ? C'est amusant, parce que c'est elle qui m'envoie ici. Et elle voulait te rappeler qu'elle a été très clémente avec vous lors de votre précédente discussion. Tu veux vraiment te mettre à dos les Mexicains ? J'ai cru comprendre que tu n'es pas très copain avec les gars du Cartel, je ne sais pas si tu survivrais à deux adversaires en même temps.
C'est une menace ?
Non, une simple constatation. »

L'autre se renfrogne, mais encore une fois, il ne râle pas. Je soupire une énième fois. Ce gars ne va pas me faciliter la tâche, je le sens bien et ça m'agace déjà. Mais je dois me montrer patient, ce n'est pas en étant trop impatient ou brutal que les choses progressent. Pas de la bonne manière en tous les cas.

Après un temps qui me semble interminable, le type se redresse finalement et s'approche de moi. Je reste sur mes gardes, mais j'ai l'air parfaitement détendu. Il me fixe dans les yeux avant de se détourner pour poser ses yeux sur les gars qu'il connaît.

« Pourquoi tu les as amenés ? Je le fixe.
Pour qu'ils confirment tes dires. Je ne les regarde pas, mais je m'adresse à eux. Est-ce que la jefa les a vraiment laissés faire ce qu'ils voulaient ? »

Je connais déjà la réponse, mais je sais que leur mettre la pression en démontant leurs mensonges est généralement plus efficace que les traiter directement de menteur.
 
Revenir en haut Aller en bas

Dim 14 Mar 2021 - 23:24 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Je me retiens de jouer les provocatrices sans trop de mal, même si j’aurais franchement adoré faire un petit signe de la main aux Russes qui nous ont visiblement reconnus. Je suis curieuse de voir s’ils vont oser tenter de mentir malgré tout. Même si la réponse est aisée à trouver. C’est tout à fait le genre de la maison.

Je me contente finalement de croiser les bras, le regard fixé sur notre interlocuteur, mais sans un mot ni un sourire. Je ne vais certainement pas intervenir alors que Miguel est en charge. Son calme est assez impressionnant. A croire que j’ai trop l’habitude des hommes quelque peu sanguins que je peux parfois côtoyer dans le groupe. Une des raisons pour lesquelles je l’apprécie.

Un sourire moqueur s’affiche toutefois sur mes lèvres malgré tout lorsque l’homme ose prétendre que je leur aurais donné l’autorisation de faire ce qu’ils voulaient avec nos points de vente. Ah, il est toujours rafraichissant d’entendre des mensonges aussi gros. Aucune personne d’esprit ne céderait un tel point sans de solides raisons. Et je n’en ai aucune. Comme l’a dit Miguel, ces idiots de Russes ne sont déjà pas en bons termes avec le Cartel Rouge, ils ne devraient franchement pas nous chercher.

Or, ils ont tout l’air de tenter leur chance. De façon tout à fait osée, soit dit en passant. Je ne moufte pas quand on se tourne vers nous, pas avant qu’on nous demande quoi que ce soit… Et je laisse même la première réponse à Marco.

« La jefa n’a rien dit de ce genre. C’était juste des négociations sur les limites du territoire, dit-il en secouant la tête.
Yep. Faut quand même pas pousser, déformer ce qu’elle a dit alors qu’on est là. »

Nos dénégations franches et dénuées d’hésitation n’ont pas l’air de plaire spécialement à notre type. Il se redresse, son visage laisse s’exprimer un agacement bref mais bien réel - sans compter celui que je ressens dans mon esprit.

« Il faut croire que ce n’était pas assez clair, j’imagine. »

Ah, tiens, cet idiot a en plus le culot de sourire. Je l’observe en silence. Il va finir par dépasser les limites. J’aurais presque hâte, à dire vrai. Toute cette tension rentrée est amusante, mais pas forcément très expressive. Entre Miguel qui s’agace sans le montrer le moins du monde, le Russe qui rêve de nous sortir de là à coups de pied au cul et son petit copain qui sent l’entourloupe… Que de bonheur. Je me demande s’il compte vraiment jouer les idiots qui ne comprennent pas grand chose encore longtemps.

    Lancer de dés
    Réussite : apparemment, sa stratégie tient bien à ça.
    Echec : c’est quoi tous ces gens ?


Je me tiens droite quand je remarque que le nombre de signatures énergétiques autour de nous a augmenté. Je me penche vers Miguel et murmure en espagnol :

« Y'a un truc qui cloche. Avec mon truc du charme, je sens comment on me perçoit, en gros - te fâche pas c'est le même pouvoir - et y'a de plus en plus de gens à côté. Pas parce que je leur plais. »

Je m'écarte aussitôt et reprend ma place en retrait, évidemment, histoire de ne troubler personne. J'espère que les Russes n'ont pas eu la riche idée de vouloir jouer cette rencontre de façon plus musclée que nécessaire. D'autant que ce serait stupide de leur part. Peut-être que c'est simplement une réaction de peur. Mais j'ai un doute, au vu de la mine satisfaite de notre interlocuteur.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 14 Mar 2021 - 23:24 Message

Maître du Jeu
Maître du Jeu
Réputation Civile
Le Hasard
10Masculin05/05/201207/04/201279007153L'Homme Mystère© RenanaucunTous et aucunTous et aucunHasardNiveau 0Niveau 6RévéléeaucunaucunStar City Heroes
Réputation Héroïque
Le Hasard
10Masculin05/05/201207/04/201279007153L'Homme Mystère© RenanaucunTous et aucunTous et aucunHasardNiveau 0Niveau 6RévéléeaucunaucunStar City Heroes
Identité
Le Hasard
10Masculin05/05/201207/04/201279007153L'Homme Mystère© RenanaucunTous et aucunTous et aucunHasardNiveau 0Niveau 6RévéléeaucunaucunStar City Heroes

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Âge : 10
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 7900
ϟ Nombre de Messages RP : 7153
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 6 ϟ Identité : Révélée
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Âge : 10
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 7900
ϟ Nombre de Messages RP : 7153
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 6 ϟ Identité : Révélée
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Thalia Cristobal' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Jugement du Hasard' :
Le bon marché revient très cher - Page 2 Echec
 
Revenir en haut Aller en bas

Lun 5 Avr 2021 - 21:11 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Je ne suis pas étonné d'entendre dire que notre ami est en train de nous mentir. À dire vrai, sauf si la jefa était stupide, elle ne lâcherait jamais un tel point de vente, et je n'ai pas l'impression qu'elle le soit. Je soupire, me contentant de le fixer dans les yeux d'un air fermé. Je suis quelqu'un d'assez prompt à m'énerver, mais lorsque je bosse, je ne déconne pas. Je ne vais pas laisser mon côté sanguin causer des emmerdes à mes supérieurs, alors j'essaye de me tenir à carreau, voilà tout. Mais ce type commence tout doucement à me courir sur le haricot, et lorsque la gamine se penche vers moi pour me lâcher quelques mots, je fronce légèrement les sourcils. Alors comme ça, il va essayer de nous la faire à l'envers ? Ça ne m'étonne qu'à moitié pour être franc.

Comme elle recule, je dévisage le Russe du regard, essayant de voir s'il a prévu tout ça, ou si c'est juste de l'improvisation. Au fond, on s'en fiche un peu. La seule chose qui m'intéresse, c'est de leur faire comprendre qu'ils sont en train de faire les cons.

« Sérieusement ? Tu comptes nous la faire à l'envers ? Qu'est-ce que tu espères au juste ? Nous coller la pâtée et nous mettre dehors ? Tu sais que si tu lèves la main sur le messager, ça ne va pas plaire à mes supérieurs. Tu es vraiment prêt à entamer une guerre contre les Mexicains ? »

La question est posée d'un ton presque étonné, comme si je suis surpris qu'il puisse se montrer aussi stupide. Et c'est le cas. Est-ce qu'il va vraiment déclencher la troisième guerre mondiale – enfin, façon de parler – juste pour un point de vente ? Sans doute pas. Mais on ne sait jamais avec des gars-là....

« Je te conseille de dire à tes gus de se tirer et de nous laisser partir sans rien tenter, sinon tu sais que ça va déraper et que vous aurez intérêt à surveiller vos fesses dès que vous mettrez le nez dehors. Ce point de vente rapporte peut-être, mais pas au point de faire ce que tu vas faire, on le sait tous les deux. Je marque une pause. Je te conseille plutôt de respecter l'accord que tu as avec la jefa et de t'excuser. Ça montrera que tu es plein de bonne volonté, et peut-être qu'elle se montrera gentille avec toi la prochaine fois. Mais tu es assez grand pour décider seul. »

Je me demande juste s'il va prendre le temps de réfléchir et de voir que je dis la vérité, ou s'il va se contenter d'agir comme un abruti dont l'orgueil est blessé.

    Lancer de dé #1 :
    RÉUSSITE : il suit Miguel.
    ÉCHEC : il joue le rebelle.

    Lancer de dé #1 : (Si échec au #1)
    RÉUSSITE : il n'est pas agressif physiquement.
    ÉCHEC : ils sortent des armes pour le attaquer.


Peut-être que je suis doué pour parler, ou peut-être simplement que ce gars comprend tout seul qu'il risque gros en agissant comme un crétin ? Toujours est-il qu'il soupire finalement, baissant les yeux pour contempler ses pieds avant de les relever vers nous tout en fronçant les sourcils d'un air agacé.

« Ok, c'est bon. Je vais dire à mes gars de s'en-aller de cette zone et j'irai présenter mes excuses à votre patronne. Maintenant dégagez d'ici avant que je ne change d'avis ! »

Je n'en rajoute pas, préférant me contenter de hocher la tête avant de faire signe aux gars d'évacuer les lieux. Je reste tout de même sur mes gardes au cas où il déciderait de nos attaquer par derrière, mais il ne le fait pas et on peut quitter la zone sans encombres. J'attends que nous soyons dehors et à bonne distance du bâtiment avant de m'adresser aux autres.

« C'est bien. Vous pouvez rentrer chez vous, j'irai faire un rapport à la jefa dès demain. Vous avez bien bossé. Je glisse mes yeux jusqu'à la gamine. Même toi. J'agite la main après l'avoir sortie de la poche de ma veste. Hasta luego. »

Il est temps pour moi de rentrer chez moi pour m'assurer que Soledad n'a pas profité de mon absence pour aller dans je-ne-sais-quelle soirée louche.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 5 Avr 2021 - 21:11 Message

Maître du Jeu
Maître du Jeu
Réputation Civile
Le Hasard
10Masculin05/05/201207/04/201279007153L'Homme Mystère© RenanaucunTous et aucunTous et aucunHasardNiveau 0Niveau 6RévéléeaucunaucunStar City Heroes
Réputation Héroïque
Le Hasard
10Masculin05/05/201207/04/201279007153L'Homme Mystère© RenanaucunTous et aucunTous et aucunHasardNiveau 0Niveau 6RévéléeaucunaucunStar City Heroes
Identité
Le Hasard
10Masculin05/05/201207/04/201279007153L'Homme Mystère© RenanaucunTous et aucunTous et aucunHasardNiveau 0Niveau 6RévéléeaucunaucunStar City Heroes

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Âge : 10
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 7900
ϟ Nombre de Messages RP : 7153
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 6 ϟ Identité : Révélée
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Âge : 10
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 7900
ϟ Nombre de Messages RP : 7153
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 6 ϟ Identité : Révélée
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Miguel Reyes' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Jugement du Hasard' :
Le bon marché revient très cher - Page 2 Reussite

--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Le bon marché revient très cher - Page 2 Reussite
 
Revenir en haut Aller en bas

Dim 11 Avr 2021 - 17:50 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Une fois mes informations transmises à mi-voix, je me contente de reculer et de laisser faire Miguel, telle une brave petite soldate. Non sans obtenir un regard d’avertissement de la part de notre second homme, qui se méfie visiblement de ce que je pourrais dire ou faire. J’imagine que cela veut dire que je joue correctement mon rôle. Nieve a toujours eu tendance à être hautement imprévisible, au point que certaines personnes ne comprenaient pas au départ que je lui accorde un peu d’attention alors qu’elle est tout en bas de l’échelle dans notre organisation. Ou était. Elle a pris un peu de galon avant de mourir bêtement. Quel gâchis.

Je croise les bras tandis que Miguel s’énerve légèrement, juste ce qu’il faut pour remettre la pendule à l’heure. Je laisse un demi-sourire s’afficher sur mon visage, aussitôt récompensée par un coup de coude discret. Je jette un oeil agacé à mon voisin, mais retrouve mon sérieux. Prétend le faire.

En tous cas, le mexicain se montre convaincant. Après une hésitation extrêmement brève, le Russe finit par céder. Parfait. Miguel n’a même pas eu besoin de couper quelques doigts, cette fois-ci. Un bel exemple pour le reste de notre petite troupe, j’imagine. Je fais volte-face dès que notre leader nous fait signe de déguerpir, sans dire un mot et en retenant le salut narquois que j’aurais voulu adresser à l’homme contrarié que nous abandonnons derrière nous. En tant que Nelli, je l’aurais fait sans y penser à deux fois, mais je dois me souvenir de rester suffisamment discrète avec ma petite Nieve.

« Ah. Gracias, Miguel. Hasta luego ! »

Je le salue d’un geste de la main avec un sourire ravi - à attribuer, évidemment, à la réussite de tout ce petit projet. Puis je prends congé du reste de nos acolytes, saluée avec plus ou moins de chaleur selon les hommes concernés. Je rentre chez moi d’une traite, sans repasser par le temple ni par le bureau que j’utilise en tant que jefa. J’ai hâte de pouvoir me délasser un peu.

Une fois rentrée, je prends une douche chaude proprement interminable tout en réfléchissant patiemment aux implications éventuelles de notre petite aventure du jour. Il pourrait y avoir des représailles, mais je n’y crois pas trop. Non, j’y vois plutôt un test, une ligne tendue pour voir ce qu’il était possible d’en retirer en même temps qu’on évaluait ma façon de réagir au problème. Mon petit doigt me dit que nous n’avons pas fini d’entendre parler de ces russes. Il faudra que je contacte Evelyn, histoire de lui demander ce qu’elle pense d’eux à titre plus personne.

L’eau cesse de couler et je sors de là. Je dois encore travailler un peu, mais sous cette forme, je me fatigue comme n’importe quelle mortelle et je meurs donc d’envie de dormir.
 
Revenir en haut Aller en bas

 
Le bon marché revient très cher
 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2Revenir en haut 
Le bon marché revient très cher - Page 2 Forum_6Le bon marché revient très cher - Page 2 Forum_8


Le bon marché revient très cher - Page 2 Forum_1Le bon marché revient très cher - Page 2 Forum_3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le bon marché revient très cher - Page 2 Forum_6Le bon marché revient très cher - Page 2 Forum_8

Sauter vers:  
Prédéfinis


Scénarios


Postes à pourvoir


Préliens
Nos voisins
      
      
      
      
Le saviez-vous ?