Le bon marché revient très cher Bouton_vote_off
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Le bon marché revient très cher Categorie_1Le bon marché revient très cher Categorie_2_bisLe bon marché revient très cher Categorie_3
 

Le bon marché revient très cher

 
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 19 Jan 2021 - 16:52 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Citoyen Anti-Super
Citoyen Anti-Super

Miguel Reyes
Citoyen Anti-Super

Personnage
El mexicano

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Autre / Ne pas divulguer ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 16/01/2021
ϟ Nombre de Messages : 28
ϟ Nombre de Messages RP : 10
ϟ Célébrité : Aztek Escobar
ϟ Crédits : moi
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 31 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistant d'un avocat, dealer pour la mafia Mexicaine
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : 1m82, 80 kg. Yeux noirs. Beaucoup de tatouages.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise du combat de rue.
ϟ Liens Rapides :
Sujet RP : 0/2 (ouvert)
Joueur
El mexicano

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Autre / Ne pas divulguer ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 16/01/2021
ϟ Nombre de Messages : 28
ϟ Nombre de Messages RP : 10
ϟ Célébrité : Aztek Escobar
ϟ Crédits : moi
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 31 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistant d'un avocat, dealer pour la mafia Mexicaine
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : 1m82, 80 kg. Yeux noirs. Beaucoup de tatouages.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise du combat de rue.
ϟ Liens Rapides :
Sujet RP : 0/2 (ouvert)
Je sors de l'immeuble où se trouve l'appartement que je partage avec Soledad : il fait beau, mais frais. Je remonte le col de ma veste, bien conscient que je ne suis plus au Mexique et que le climat ne sera jamais celui que j'ai connu. Je ne suis pas du genre frileux, mais je dois avouer que s'il y a bien une chose à laquelle je n'adhère vraiment pas, c'est le froid ! Je soupire en balayant les environs du regard, puis je commence à marcher en direction de mon rendez-vous. Je ne peux pas m'empêcher d'éprouver une vague de nostalgie en regardant le paysage. On va être honnête : ma ville natale n'est clairement pas le meilleur endroit pour vivre. Les bidonvilles sont moins agréables à regarder que les immeubles, mais la différence étant qu'ici, ce n'est pas chez moi. Je me dis souvent que je devrais couper court au caprice de Soledad et la renvoyer chez la mamá à Piedras Negras, mais je sais que ce serait une mauvaise idée. Notre mère a toujours cédé à tous les caprices de ma sœur et j'ai parfaitement conscience du fait qu'elle la laisserait faire tout ce qu'elle voudrait. Autant dire que je risquerais fortement de me retrouver tonton à mon retour parce que Soledad aura jeté son grappin sur un abruti qui ne la mérite pas et qui aura réussi à lui fourrer une brioche dans le four. Alors, en effet, le mieux semble être qu'elle reste à mes côtés pour que je puisse la surveiller et resserrer la vis le cas échéant !

Je traverse un passage piéton sans prendre garde à regarder si quelqu'un arrive et ça me vaut un un klaxon et quelques insultes que j'accueille avec un doigt brandi et aisément reconnaissable. Je continue à m'interroger sur mes décisions récentes et je me sens aussi un peu coupable vis-à-vis de la mamá. Je sais qu'elle est sans doute un peu perdue sans nous pour la bonne et simple raison qu'elle n'a jamais été seule jusqu'à présent. Il n'y a personne pour veiller sur elle, bien que les frères du cartel m'ont promis de vérifier à ce qu'elle ne manque de rien. Ce n'est pas comme si j'étais là pour m'en assurer après tout... Mais je leur fais confiance. Ce n'est pas ça le plus gros problème au fond. Autant dire les choses comme elles sont : ma mère me manque et ça m'est franchement pénible de passer autant de temps sans la voir. Mais c'est la vie et même si certains me traiteront de fils à maman – et ils auront probablement raison – je compte bien me racheter à mon retour au Mexique – proche, je l'espère.

Je parcours rapidement le chemin qui m'amène devant le bâtiment où ma « patronne » se trouve. C'est à cette femme que je dois ma situation actuelle, même si je me suis aussi débrouillé de mon côté, bien entendu. Lorsque le cartel m'a donné le nom de cette inconnue, je me suis demandé ce qu'elle valait. Je ne suis pas misogyne et je considère que si elle a atteint ce poste, c'est pour une bonne raison. Je lui ai donc accordé ma confiance et jusqu'à présent, elle ne m'a pas donné de raison de changer d'avis.

Arrivé devant le bâtiment, je pousse la porte d'entrée, je salue les quelques visages familiers que je croise, j'échange deux ou trois mots avec mes collègues les plus proches et je me dirige jusqu'à la porte du bureau de la patronne. Arrivé devant, je toque deux coups, puis j'attends qu'elle m'autorise à entrer avant de le faire. À moitié à l'intérieur, la main encore sur la poignée, je la salue :

« ¡Hola jefa! J'ai adopté un ton amical, je suis de bonne humeur et je l'aime bien, donc je le montre. ¿Cómo estás? »

La porte claque dans mon dos et je m'approche du bureau tout en glissant mes mains dans les poches de ma veste. C'est un rendez-vous de routine, j'en ai bien conscience, mais ça ne m'empêche pas de me montrer amical avec elle. Je sais qu'il est préférable d'être en bons termes avec son supérieur et pour une fois, je n'ai pas à faire semblant avec elle, ce qui n'était pas toujours le cas au Mexique. Je pose mes yeux sur elle. C'est une jolie femme et peut-être que si ce n'était pas ma patronne, j'en aurais profité pour me rincer l’œil sur elle, mais ce n'est pas le cas, donc j'oublie ça et je me concentre sur la raison de ma venue ici. Détendu comme d'habitude, je reprends la parole :

« J'ai vérifié les points de vente que dont vous m'aviez parlé. Celui près du centre rapporte moins que les autres pour la bonne et simple raison que les Russes essayent de nous le piquer. J'ai vérifié et ils n'ont rien à voir avec le cartel local si jamais... »

Les Russes sont indépendants, un peu comme nous. Je pense que notre groupe veut éviter les emmerdes avec le Cartel Rouge parce qu'ils sont clairement trop gros pour nous, mais je ne suis pas une tête pensante. Je suis juste capable de voir ce que j'ai sous le nez et je sais parfaitement que si on empiète sur leur terrain, ça va mal tourner pour nous. Autant dire qu'une femme comme celle qui se tient devant moi le sait sans aucun doute elle aussi !

@Thalia Cristobal
 
Revenir en haut Aller en bas



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 21 Jan 2021 - 23:57 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de SHADOW
Agent de SHADOW

Thalia Cristobal
Agent de SHADOW

Personnage
Le bon marché revient très cher 181024121903345464

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 1133
ϟ Nombre de Messages RP : 768
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Cassandra De Matteo, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli, Nerys Fitzgerald
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chercheuse dans le Secteur Alpha, spécialisée en artefacts divins ; sous l'identité de Naïma Tahir
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs cheveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : Thalia est un agent de SHADOW entraîné au combat et à l'infiltration dont les capacités sont listées ici. Elle abrite également l'essence de la divinité aztèque Tlazolteotl, laquelle est une mystique aux attributions variées, disposant de pouvoirs, artefacts et serviteurs divers.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Le bon marché revient très cher 181024121903345464

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 1133
ϟ Nombre de Messages RP : 768
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Cassandra De Matteo, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli, Nerys Fitzgerald
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chercheuse dans le Secteur Alpha, spécialisée en artefacts divins ; sous l'identité de Naïma Tahir
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs cheveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : Thalia est un agent de SHADOW entraîné au combat et à l'infiltration dont les capacités sont listées ici. Elle abrite également l'essence de la divinité aztèque Tlazolteotl, laquelle est une mystique aux attributions variées, disposant de pouvoirs, artefacts et serviteurs divers.
ϟ Liens Rapides :
Revêtir l’apparence de Nelli Sanchez a été délicat, au départ. Pas parce que la transformation ne m’est pas habituelle, ce visage est mien depuis plusieurs centaines d’années, quoique je l’ai adapté au temps et aux générations qui ont passé. Plutôt parce qu’il a fallu lui faire sa place en douceur. Parfois plus… Férocement. Oh, il y en a eu certains pour me tester, sous prétexte que j’étais une nouvelle venue, ou simplement parce que j’étais une femme, mais faire quelques exemples a amplement suffi à m’en débarrasser. A obtenir un semblant de respect, puis un respect réel et sincère de la plupart des membres de la mafia.

Cela ne fait pas si longtemps qu’elle a commencé à s’implanter à Star City, et il a fallu redoubler de prudence, passer les bons accords, éviter de froisser les mauvaises personnes. Tant de détails que j’ai pris un incommensurable plaisir à superviser. Tout ce que l’on fait est un jeu, lorsqu’on a mon âge, mon expérience, et mon futur. Mais nous prenons nos jeux terriblement au sérieux.

En parallèle de quoi, ma chère Nelli s’est construit une image de femmes d’affaires parfaitement respectable en se hissant au sommet de la chaîne dans une entreprise, qui a depuis fait ses preuves. A vrai dire, c'est une de mes prêtresses qui a joué ce petit jeu pour moi. Avec le temps, je finirais par en être la dirigeante, je n’en doute pas. Depuis quelques mois, je me montre dans les bons milieux, créant l’image d’une femme certes riche, mais aux tendances philanthropiques marquées.

Aujourd’hui, toutefois, ce n’est pas madame Sanchez qui est de sortie mais la jefa de la Eme staropolitaine. Beaucoup plus amusant. Je me trouve perdue devant des chiffres et des données interminables, que j’ai appris à déchiffrer, certes, mais qui ne me réjouissent qu’à moitié. Au moins, la personne qui va me rejoindre est loin d’être aussi ennuyante que ma paperasse. Miguel est un homme… Intéressant.

Ne serait-ce parce qu’il ne m’a pas mené la vie dure en arrivant, reconnaissant plus ou moins d’office que si je suis là aujourd’hui, il y a une excellente idée. Ensuite, parce qu’il m’est sympathique. Sa soeur m’intéresse aussi, et j’admets garder un oeil sur elle à cause de sa fascination pour la magie un tantinet trop marquée. La Eme est supposée veiller sur sa famille. Si dans d’autres villes, je sais que cette veille est très… Laxiste, ici, tout le monde sait que si un problème touche le frère ou la soeur d’un des nôtres, il nous touche tous et toutes. La loyauté s’achète toujours plus facilement lorsqu’elle est ouvertement réciproque.

« Miguel… ¡ Hola ! Bien, gracias. ¿ Y tú ? »

En plus de tout le reste, le mexicain a le mérite certain d’être d’excellent conseil. Dans un monde que j’apprends parfois encore à connaître, ça a été un atout précieux pour nous établir petit à petit. Même si le travail est loin d’être terminé.

« Assieds toi, je dis en lui désignant l’un des fauteuils en face de moi. Tu veux quelque chose à boire ? »

J’ai continué en espagnol par habitude. Les doigts entrecroisés, je délaisse mes papiers pour me laisser aller dans le fauteuil que j’occupe avec un soupir.

« Les Russes, hm ? Quand tu dis qu’ils essaient de nous le piquer… A quel point ? Suffisamment pour qu’on puisse se permettre de riposter ? »

Je n’aime pas qu’on vienne marcher sur nos plate-bandes, et de toute façon, dans le milieu, il ne faut pas laisser traîner ce genre de provocations. Ce que je sais. Miguel aussi. Mais ça ne m’empêche pas de demander d’un ton léger :

« Que proposes-tu ? »

J’aime solliciter son avis. Même quand je sais pertinemment ce que j’entends faire. Autant un test qu’une façon de valoriser les autres membres de ce groupe, lui en particulier.
 
Revenir en haut Aller en bas


Come on...You know you want to.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 25 Jan 2021 - 15:40 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Citoyen Anti-Super
Citoyen Anti-Super

Miguel Reyes
Citoyen Anti-Super

Personnage
El mexicano

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Autre / Ne pas divulguer ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 16/01/2021
ϟ Nombre de Messages : 28
ϟ Nombre de Messages RP : 10
ϟ Célébrité : Aztek Escobar
ϟ Crédits : moi
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 31 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistant d'un avocat, dealer pour la mafia Mexicaine
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : 1m82, 80 kg. Yeux noirs. Beaucoup de tatouages.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise du combat de rue.
ϟ Liens Rapides :
Sujet RP : 0/2 (ouvert)
Joueur
El mexicano

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Autre / Ne pas divulguer ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 16/01/2021
ϟ Nombre de Messages : 28
ϟ Nombre de Messages RP : 10
ϟ Célébrité : Aztek Escobar
ϟ Crédits : moi
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 31 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistant d'un avocat, dealer pour la mafia Mexicaine
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : 1m82, 80 kg. Yeux noirs. Beaucoup de tatouages.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise du combat de rue.
ϟ Liens Rapides :
Sujet RP : 0/2 (ouvert)
« Estoy bien, gracias. »

Je pense qu'elle est sincère en me posant cette question, mais je sais aussi que les chefs ne le deviennent pas souvent en étant parfaitement honnêtes. Certains y arrivent, mais on peut les compter sur les doigts d'une main, alors je préfère penser qu'elle est sincère et ne pas chercher plus loin. Je n'ai pas envie de trouver d'informations sur elle qui me feraient la détester. Être aveugle a parfois du bon.

Je m'installe sur le fauteuil qu'elle me désigne, mais décline l'offre d'une boisson. Je ne compte pas rester très longtemps, juste le temps de lui faire le topo de la situation et d'entendre ses directives, puis je dois filer au travail. Enfin, je dois aller enquêter sur quelques noms qui pourraient être utiles pour les prochains procès de Miles, ce qui ne plaira probablement pas à beaucoup d'habitants de cette ville, mais je m'en fiche.

Comme la discussion se poursuit, je reste tout d'abord silencieux. Même si j'aime bien parler lorsque j'en ai l'occasion, pour ce qui est du travail, je préfère prendre le temps de réfléchir avant d'ouvrir la bouche. Ça me vaut parfois des remarques désagréables lorsque mes interlocuteurs prennent mes silences pour de l'ignorance ou de l'indifférence, mais je m'en moque. Je ne vais pas changer de caractère pour leur faire plaisir après tout. En l'occurrence, je ne sais pas si mon interlocutrice se soucie réellement de ce que je vais dire, mais vu qu'elle me pose la question et qu'en prime, on m'a envoyé ici avec l'ordre de partager mon expérience du Mexique, je ne vais pas me faire prier. Je ne sais pas si la jefa est originaire d'Amérique ou si elle connaît le fonctionnement des cartels mexicains, mais je m'adresse à elle comme si c'était le cas.

« Juste en douceur. Ils ne sont pas stupides, ils se contentent de s'installer lorsque nous n'avons pas de gars dans la zone et ils racolent beaucoup. Un de mes contacts m'a dit qu'ils essayaient d'attirer les junkies ailleurs, pour les éloigner de notre point de vente et les transférer sur leur zone. J'imagine qu'ils doivent penser que ça passera mieux que nous affronter directement pour nous prendre le point. »

C'est comme ça que j'agirais si j'étais dans la bande rivale en tous les cas. Au Mexique, ce n'est pas comme ça que les choses se passent. La violence n'a jamais posé de problème à qui que ce soit, du coup tuer des dealers rivaux ne dérange personne. Ce n'est pas le cas à Star City, je présume donc que nos adversaires vont essayer de faire les choses plus en douceur, pour ne pas trop attirer l'attention sur eux. Et il y a un autre point à prendre en compte : le Cartel Rouge. Ce regroupement de criminels nous fait beaucoup d'ombre. En fait, je ne pense même pas qu'on puisse envisager les dominer un jour, mais même en imaginant qu'on puisse s'implanter davantage en ville, je crois qu'il faudra toujours éviter de les contrarier. Nous sommes probablement trop faciles à éliminer pour risquer le coup. Avec les autres mafias par contre, c'est une autre affaire.

J'ai marqué une pause. Je lève les yeux vers le visage de la quadragénaire, puis je réponds enfin à sa question laissée en suspens jusqu'à présent.

« Je pense qu'il faudrait leur faire comprendre qu'on ne marche pas sur nos plates-bandes. Pas en les tuant, parce que ça risquerait d'attirer l'attention d'un héros ou de la police, mais rien ne nous empêche de les arranger un peu, voire de leur faire perdre quelques doigts. Après tout, ils ont volé. »

Je fais référence à cette tradition biblique de trancher la main au voleur, mais en version plus moderne. Une main coupée, ça se soigne difficilement, du coup ça pourrait attirer l'attention sur nos rixes. Mais quelques doigts en moins, ça n'a jamais tué personne et ça leur permettra de ne jamais oublier qu'on ne la fait pas à l'envers à la mafia mexicaine. Surtout lorsque l'intéressé essayera de faire passer un bon moment à sa dulcinée. Il faut frapper là où ça fait mal !
 
Revenir en haut Aller en bas



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 29 Jan 2021 - 13:19 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de SHADOW
Agent de SHADOW

Thalia Cristobal
Agent de SHADOW

Personnage
Le bon marché revient très cher 181024121903345464

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 1133
ϟ Nombre de Messages RP : 768
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Cassandra De Matteo, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli, Nerys Fitzgerald
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chercheuse dans le Secteur Alpha, spécialisée en artefacts divins ; sous l'identité de Naïma Tahir
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs cheveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : Thalia est un agent de SHADOW entraîné au combat et à l'infiltration dont les capacités sont listées ici. Elle abrite également l'essence de la divinité aztèque Tlazolteotl, laquelle est une mystique aux attributions variées, disposant de pouvoirs, artefacts et serviteurs divers.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Le bon marché revient très cher 181024121903345464

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 1133
ϟ Nombre de Messages RP : 768
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Cassandra De Matteo, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli, Nerys Fitzgerald
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chercheuse dans le Secteur Alpha, spécialisée en artefacts divins ; sous l'identité de Naïma Tahir
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs cheveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : Thalia est un agent de SHADOW entraîné au combat et à l'infiltration dont les capacités sont listées ici. Elle abrite également l'essence de la divinité aztèque Tlazolteotl, laquelle est une mystique aux attributions variées, disposant de pouvoirs, artefacts et serviteurs divers.
ϟ Liens Rapides :
Puisqu’il refuse ma proposition, je récupère la tasse de thé que j’avais posé sur le meuble derrière moi, enroulant une main autour du contenant. Il s’installe face à moi tandis que je croise les jambes, les yeux détaillant son visage avec curiosité. Les nouvelles qu’il apporte ne sont pas les plus agréables qui soient, fondamentalement parlant, même si je m’y attendais. Nous composons avec trop d’autres acteurs pour que ça ne pose jamais souci. Je m’astreins déjà à faire éviter les zones appartenant à des groupes dont les leaders ont rejoint le Cartel Rouge. Il ne reste plus grand-chose à se mettre sous la dent une fois cela mis de côté. Rien d’étonnant à ce que les Russes tentent de se tailler la part du lion.

Certains des membres de notre petit groupe staropolitain aimerait jouer les brutes épaisses, parfois. Charge à moi de leur expliquer que ce n’est pas parce que certaines choses sont possibles au Mexique ou dans la zone frontalière des Etats-Unis, corruption bien établie oblige, qu’il faut faire de même ici. Je compte bien faire en sorte d’asseoir un peu notre influence - Trisha s’occupe de cela en jouant mon rôle côté entreprise, afin de me donner un poids financier suffisant en civile - mais je le ferais à mes conditions. Pas en allant jouer les vengeresses dans les rues de la ville et en s’attirant les attentions de la police, la Légion, ou nos rivaux éventuels.

C’est aussi ça que j’aime bien, chez Miguel. Lui vient du Mexique, et les cartels ont beau s’astreindre à un minimum de discrétion, ils ont gangrené suffisamment les services de police pour avoir droit à un petit écart de temps à autre si besoin. Pourtant, il sait se montrer raisonnable. Sa solution a le mérite d’être suffisamment… élégante pour être tolérable, de ne pas risquer les dommages collatéraux, et d’être assez marquante pour servir son but.

« Solution intéressante. »

Je fais mine d’y réfléchir, sirotant un peu de thé.

« Qui me convient parfaitement. Je mettrais quelqu’un sur le coup. Sauf si tu veux t’en occuper, évidemment. Tes racoleurs, tu sais où ils se placent ? »

Je me joindrais probablement à la petite expédition, même si ce sera potentiellement sous une autre de mes apparences. J’essaie de me montrer, de temps à autre, mais je ne veux pas compromettre l’un de mes visages publics.

« D’autres soucis à rapporter ? »

Je reprends un peu de temps, patiente, avant de me redresser en me remémorant autre chose.

« Oh, je viens de réaliser que je ne t’ai même pas demandé de nouvelles de ta soeur. Toujours aussi… Téméraire ? »

Suivre les invitations d’inconnus pour venir s’enterrer dans notre belle ville de Star City revient à faire montre d’une certaine témérité, en effet. Elle risque de me faire vieillir Miguel avant l’heure, je crois.
 
Revenir en haut Aller en bas


Come on...You know you want to.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 29 Jan 2021 - 16:33 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Citoyen Anti-Super
Citoyen Anti-Super

Miguel Reyes
Citoyen Anti-Super

Personnage
El mexicano

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Autre / Ne pas divulguer ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 16/01/2021
ϟ Nombre de Messages : 28
ϟ Nombre de Messages RP : 10
ϟ Célébrité : Aztek Escobar
ϟ Crédits : moi
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 31 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistant d'un avocat, dealer pour la mafia Mexicaine
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : 1m82, 80 kg. Yeux noirs. Beaucoup de tatouages.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise du combat de rue.
ϟ Liens Rapides :
Sujet RP : 0/2 (ouvert)
Joueur
El mexicano

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Autre / Ne pas divulguer ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 16/01/2021
ϟ Nombre de Messages : 28
ϟ Nombre de Messages RP : 10
ϟ Célébrité : Aztek Escobar
ϟ Crédits : moi
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 31 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistant d'un avocat, dealer pour la mafia Mexicaine
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : 1m82, 80 kg. Yeux noirs. Beaucoup de tatouages.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise du combat de rue.
ϟ Liens Rapides :
Sujet RP : 0/2 (ouvert)
Je ne suis pas spécialement étonné que ma suggestion lui plaise. Pas parce que c'est une femme, j'ai compris depuis longtemps qu'elles ne sont pas moins dangereuses que les hommes, mais parce qu'elle sait faire dans la finesse. J'ai connu des nanas au Mexique qui pensaient qu'elles devaient prouver de quoi elles étaient capables et qui devenaient bien pires que les hommes les plus cruels. Certaines parvenaient même à atteindre le statut de véritables célébrités, mais ça ne leur avait jamais évité de se prendre une balle et d'y passer. Bon, je sais qu'au Mexique il n'y a pas besoin de faire grand-chose pour qu'une chose pareille nous arrive, l'un de mes cadets peut en témoigner, mais disons que ça n'aide pas d'être une véritable enflure.

J'observe donc le visage de mon interlocutrice et je l'écoute attentivement pour mieux répondre à ses questions. La dernière me fait toutefois un peu grimacer. Je ne cache rien en ce qui concerne Soledad parce que je sais que ça pourrait se retourner contre nous. Je choisis de répondre à ça en premier, histoire de pouvoir régler la question et passer à la suite juste après. J'ai toujours assuré moi-même la sécurité des miens et vu le nombre de morts dans ma famille, je n'ai pas forcément été aussi doué que je l'aurais aimé. Mais j'ai du mal à accepter l'idée que je ne contrôle plus totalement ma sœur cadette. Les États-Unis la rendent trop indépendante et je n'aime pas ça.

« Toujours, oui. Je crois que ça empire chaque jour. Mais j'ai remonté une piste, je vais aller régler moi-même le problème pour m'assurer qu'elle ne fera pas de bêtise. »

Je n'en dis pas plus, mais la jefa sait que ma sœur s'intéresse de près à la magie et elle doit se douter de quoi je parle. Puisqu'elle a décidé de mettre son nez dans ces histoires, je vais m'assurer qu'elle ne puisse pas trouver d'aide pour réussir à l'apprendre, c'est aussi simple que ça ! Chez nous, ça fonctionnait plutôt bien : j'avais effrayé suffisamment de petits branleurs pour qu'ils comprennent qu'il valait mieux éviter de draguer ma sœur. Il ne suffisait plus qu'à reproduire ce schéma ici et le tour serait joué.

J'inspire profondément. Je ne sais pas si elle envie de poser davantage de questions à ce sujet, mais je préfère embrayer directement sur la suite. Je ne vais pas me fermer si elle revient sur Soledad, mais mon impuissance me contrarie et je n'ai pas envie de changer d'humeur.

« Je peux m'en occuper si vous le souhaitez. Mais si vous préférez mettre quelqu'un d'autre sur le coup, je peux simplement vous donner les informations que j'ai. »

Une manière subtile de lui demander si elle préfère qu'un autre se charge de cette tâche et qu'elle ne m'a demandé que par politesse, même si j'en doute. On ne fait pas vraiment dans la dentelle ou dans les sentiments dans notre milieu et je doute l'avoir marquée au point qu'elle me traite comme un privilégié. De toute manière, je ne voudrais pas d'un traitement de ce genre. Ça attire la jalousie et les ennuis.

« Ils se placent dans un bâtiment plus au nord. J'ai vu des mégots de cigarette et d'autres traces qui indiquent que plusieurs personnes patientent régulièrement dans ce coin-là. Je hausse les épaules. Je suis resté sur place un soir, j'ai vu trois types y entrer et rester un moment en poste. Si on y va à plus, ils ne devraient pas broncher. S'ils étaient de taille à nous affronter, ils l'auraient fait plutôt que de louvoyer pour nous piquer notre place. »

Enfin, c'est ce que je pense, mais je ne le précise pas. Je pense que depuis le temps qu'elle est dans le métier, la jefa a compris que lorsqu'un employé répond à sa question, c'est généralement en mêlant informations et suppositions. De toute manière, c'est elle qui m'a posé la question, alors je ne vois pas pour quelle raison je me sentirais coupable de lui présenter des hypothèses en plus de faits !
 
Revenir en haut Aller en bas



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 1 Fév 2021 - 0:32 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de SHADOW
Agent de SHADOW

Thalia Cristobal
Agent de SHADOW

Personnage
Le bon marché revient très cher 181024121903345464

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 1133
ϟ Nombre de Messages RP : 768
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Cassandra De Matteo, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli, Nerys Fitzgerald
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chercheuse dans le Secteur Alpha, spécialisée en artefacts divins ; sous l'identité de Naïma Tahir
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs cheveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : Thalia est un agent de SHADOW entraîné au combat et à l'infiltration dont les capacités sont listées ici. Elle abrite également l'essence de la divinité aztèque Tlazolteotl, laquelle est une mystique aux attributions variées, disposant de pouvoirs, artefacts et serviteurs divers.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Le bon marché revient très cher 181024121903345464

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 1133
ϟ Nombre de Messages RP : 768
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Cassandra De Matteo, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli, Nerys Fitzgerald
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chercheuse dans le Secteur Alpha, spécialisée en artefacts divins ; sous l'identité de Naïma Tahir
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs cheveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : Thalia est un agent de SHADOW entraîné au combat et à l'infiltration dont les capacités sont listées ici. Elle abrite également l'essence de la divinité aztèque Tlazolteotl, laquelle est une mystique aux attributions variées, disposant de pouvoirs, artefacts et serviteurs divers.
ϟ Liens Rapides :
J’incline légèrement la tête en ayant un bref ressenti du malaise de Miguel vis-à-vis de sa soeur. J’ai tendance à penser que celle-ci devrait se faire ses propres mauvaises expériences pour apprendre la valeur de la prudence et de la mesure, mais je n’ai jamais vraiment offert ce conseil-ci à mon homme. Je sais qu’il valorise sa famille et qu’il s’en voit responsable, des choses que je connais et partage. Jamais je n’aurais laissé l’un de mes enfants démunis. Même si plus d’une fois, je les ai laissé tomber au sol par eux-mêmes. C’est d’autant plus important lorsqu’on est descendante d’une déesse. Nos ennemis ne nous font que rarement l'aumône d’une seconde chance.

« Sans vouloir me montrer intrusive, Miguel, si elle continue sur ce chemin, elle risque de finir par mettre le pied dans quelque chose qui la dépasse. »

J’esquisse un sourire compatissant.

« Si elle s’entête malgré tes précautions, n’hésite pas à m’en parler. Je peux lui trouver des loisirs bien plus inoffensifs, de quoi l’occuper sans la mettre en danger. »

La magie a bien des formes. Et je sais trop bien que certaines sont bien plus dangereuses que d’autres. Mes prêtresses ne pratiquent pas toutes à même hauteur. Trisha, Lia et Denisse sont les seules que j’ai initié aux arts les plus noirs de la magie aztèque. Les autres sont liées à mes aspects les plus bénéfiques et je ne les encouragerais pas à faire autrement. A cause de leurs ambitions, de leurs faiblesses ou encore de leurs attentes.

« Enfin. Je te souhaite bien du courage là-dedans. Ma famille m’en a fait voir de belles. »

Un léger rire, avant que je ne balaie les choses d’un geste de la main. Trisha est mariée et a deux enfants, et j’ai donc pris l’habitude de les mentionner. Je les considère, de fait, comme des protégés. Leur mère m’a donné sa vie et de là, je me dois de la garder de toute… Mésaventure.

« Tu t’en occuperas, dans ce cas. Tu peux amener qui tu veux avec toi. Evite simplement Ismaël. Il a une dent contre les Russes. »

Et ne sait pas garder la tête froide quand on parle d’eux. Je lui trouverais autre chose à faire en attendant que cette histoire soit proprement réglée.

« Parfait. Je ne doute pas que tu sauras gérer avec brio. Oh, à la réflexion, prends Nieve avec toi. Je veux savoir ce qu’elle vaut. »

Sans doute la plus fiable de tout ce petit monde étant donné que Nieve est une autre de mes apparences. Une sous-fifre, dans le groupe, qui s’est placée là en se sortant du circuit des trafics. Dans les faits, la véritable femme qui portait ce nom est morte dans un regrettable incident et j’en ai profité pour escamoter le corps et prendre sa place. Pouvoir surveiller les uns et les autres depuis le bas de l’échelle a du bon. Puis, si quelque chose va de travers, je pourrais toujours m’en mêler. Plus directement.
 
Revenir en haut Aller en bas


Come on...You know you want to.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 1 Fév 2021 - 14:11 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Citoyen Anti-Super
Citoyen Anti-Super

Miguel Reyes
Citoyen Anti-Super

Personnage
El mexicano

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Autre / Ne pas divulguer ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 16/01/2021
ϟ Nombre de Messages : 28
ϟ Nombre de Messages RP : 10
ϟ Célébrité : Aztek Escobar
ϟ Crédits : moi
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 31 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistant d'un avocat, dealer pour la mafia Mexicaine
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : 1m82, 80 kg. Yeux noirs. Beaucoup de tatouages.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise du combat de rue.
ϟ Liens Rapides :
Sujet RP : 0/2 (ouvert)
Joueur
El mexicano

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Autre / Ne pas divulguer ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 16/01/2021
ϟ Nombre de Messages : 28
ϟ Nombre de Messages RP : 10
ϟ Célébrité : Aztek Escobar
ϟ Crédits : moi
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 31 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistant d'un avocat, dealer pour la mafia Mexicaine
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : 1m82, 80 kg. Yeux noirs. Beaucoup de tatouages.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise du combat de rue.
ϟ Liens Rapides :
Sujet RP : 0/2 (ouvert)
Je grimace en entendant la jefa dire à voix haute ce que je me répète depuis des mois sans l'admettre. Bien sûr que ça risque de mal finir si Soledad continue à mettre son nez dans des histoires pareilles ! Mais que puis-je y faire ? J'ai l'impression que sa venue dans cette ville a déclenché quelque chose chez elle, comme si un bouton de désobéissance avait été activé. Je soupçonne ses mauvaises fréquentations de lui retourner la tête en prétendant qu'elle ne doit pas se laisser dicter sa vie par son frère. Voire par un homme. Le féminisme semble être à la mode dans ce pays ! Sauf que ça n'a rien à voir avec le fait que ce soit une femme et moi un homme : c'est ma sœur et je suis son aîné, elle doit écouter ce que je lui dis, c'est tout. Malheureusement, le caractère sanguin de la concernée ne semble pas s'apaiser au fil du temps et je me demande même comment nous arrivons encore à avoir une discussion sans hausser la voix. Peut-être justement parce qu'elle a compris que c'est le meilleur moyen pour faire ce qu'elle veut ensuite : prétendre qu'elle va m'écouter de s'en ficher dès que j'ai le dos tourné.

« Oui, je sais. »

Je ne vois pas trop quoi lui dire de plus. Ça m'ennuie qu'elle constate que je ne suis pas à la hauteur pour protéger ma sœur, mais bon. Ce n'est pas comme si je peux lui cacher ça bien longtemps, surtout qu'elle ne m'en parle pas de manière négative. Si c'était venu d'un autre, j'aurais peut-être mal pris la remarque, mais là je sais qu'elle pose la question parce que ça l'intéresse réellement, alors je reste poli. Et calme. Ce qui n'est pas gagné lorsque ça concerne ma famille !

Comme mon interlocutrice reprend la parole pour me dire qu'elle pourra trouver une solution si jamais ça devient trop compliqué, je l'observe quelques secondes avant de hocher la tête. Ce sera probablement la meilleure solution si ça continue de tourner comme ça, je le crains. Je soupire, mais sans être défaitiste pour autant. Je dois d'abord essayer de régler le problème autrement, et j'ai une piste. Si ça ne donne rien, je vais demander l'aide de la patronne, en espérant que ce soit suffisant.

« D'accord, c'est sympa de le proposer. Si ma solution ne donne rien, j'opterai sans doute pour ça. »

Je sais qu'elle ne serait pas obligée de le faire, alors j'apprécie le geste. Mais bon, comme elle a aussi de la famille, j'imagine qu'elle sait ce que c'est et qu'elle compatit à cause de ça. C'est dans ces moments que je suis content de ne pas avoir d'autre famille que ma sœur et la mamá. Enfin si, il y a encore mon frère devenu policier, mais pour moi, c'est comme s'il était mort, alors je ne pense plus trop à lui.

On en revient à la discussion qui m'a fait venir ici. Je hoche la tête lorsqu'elle me déconseille l'un des types, je l'ai déjà repéré et j'avais cru constater qu'il était sacrément remonté comme les mangeurs de patates, mais c'est bien qu'elle me le confirme. Lorsqu'elle me suggère de prendre Nieve, je laisse mon regard fixer le vide durant quelques secondes, le temps de me remémorer son visage. Il y a plus de femmes dans nos rangs qu'au Mexique, assez pour que je doive me donner un peu de peine pour situer de qui il est question, mais je finis par m'en souvenir et je hoche la tête. J'ai cru comprendre qu'elle avait eu chaud aux fesses à plusieurs reprises par le passé, mais si elle est encore en vie, je pense qu'elle doit savoir se débrouiller.

« D'accord. Je ne vais pas lui faire passer de test, mais juste donner mon impression sur elle à la jefa une fois notre mission achevée. Vous avez des instructions ? Un message précis à faire passer, ou on leur fait juste comprendre qu'ils ne doivent pas marcher sur nos plates-bandes ? »

Il y a parfois une différence entre un simple ordre et un message plus sibyllin ou menaçant. J'imagine que la patronne a peut-être envie de leur faire passer quelque chose de plus... Personnel, mais je n'en suis pas certain. J'attends sa réponse et si elle n'a rien de plus à me dire, je vais aller rejoindre le reste du groupe pour prévenir Nieve de garder sa soirée de libre – et trouver deux ou trois autres types pour nous accompagner. Je sens que ça ne va pas être aussi simple que je l'aurais souhaité ! Rien ne se passe jamais comme prévu dans cette ville.

Spoiler:
 
 
Revenir en haut Aller en bas



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 5 Fév 2021 - 23:44 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de SHADOW
Agent de SHADOW

Thalia Cristobal
Agent de SHADOW

Personnage
Le bon marché revient très cher 181024121903345464

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 1133
ϟ Nombre de Messages RP : 768
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Cassandra De Matteo, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli, Nerys Fitzgerald
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chercheuse dans le Secteur Alpha, spécialisée en artefacts divins ; sous l'identité de Naïma Tahir
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs cheveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : Thalia est un agent de SHADOW entraîné au combat et à l'infiltration dont les capacités sont listées ici. Elle abrite également l'essence de la divinité aztèque Tlazolteotl, laquelle est une mystique aux attributions variées, disposant de pouvoirs, artefacts et serviteurs divers.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Le bon marché revient très cher 181024121903345464

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 1133
ϟ Nombre de Messages RP : 768
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Cassandra De Matteo, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli, Nerys Fitzgerald
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chercheuse dans le Secteur Alpha, spécialisée en artefacts divins ; sous l'identité de Naïma Tahir
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs cheveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : Thalia est un agent de SHADOW entraîné au combat et à l'infiltration dont les capacités sont listées ici. Elle abrite également l'essence de la divinité aztèque Tlazolteotl, laquelle est une mystique aux attributions variées, disposant de pouvoirs, artefacts et serviteurs divers.
ϟ Liens Rapides :
Un sourire répond à Miguel et ses tracas familiaux. Aussi chaleureux qu’il est nécessaire, sans trop en faire. Je pourrais l’apaiser d’une pensée, mais ce ne serait pas très respectueux. De toute façon, je préfère souvent parvenir aux mêmes résultats par des biais parfaitement naturels. Le tout devient plus durable, de cette façon.

« C’est normal de le proposer, surtout. Tu es de la famille, après tout. »

Un haussement d’épaules, et nous en revenons à nos moutons. A savoir nos discussions concernant nos Russes et leurs velléités d’extension à nos dépends. Même si je donne quelques instructions, notamment pour m’assurer une place dans la petite expédition, je ne compte pas m’en mêler plus que nécessaire. Ce n’est pas mon rôle, à vrai dire. En revanche pour le reste…

« Tu peux commencer par leur présenter mes salutations, puis ajouter que les accords que j’ai passé avec eux n’étaient en rien une invitation à braconner sur mon territoire. Précise bien que la courtoisie de mes avertissements n’est que pure générosité de ma part. »

Un vague geste de la main accompagne mes mots.

« Pour le reste, je te fais confiance. S’il y a le moindre souci, tu sais comment me contacter. Directement. »

Je ne veux pas qu’il hésite, le cas échéant. J’ai des moyens de faire valoir mes arguments qu’on peut difficilement égaler, il faut bien être honnête.

***

Le soir-même, je me suis… Disons, costumée. Nieve a l’air au milieu de la vingtaine, les cheveux bruns méchés de châtain clair. Les bras croisés, emmitouflée dans plusieurs épaisseurs de vêtements. Beaucoup plus décontractée que sa patronne. C’est le genre qui aime se faire bien voir, mais avec un côté un peu chien fou. Qui ne décollera jamais de son poste, ce qui me convient très bien. Pas très prudente, mais courageuse et volontaire. De l’avis général, elle se fera tuer avant ses trente ans, même ici.

« Salut Miguel, je lance d’une voix légère, malgré le sérieux de la situation. On fait quoi, du coup ? On m’a dit d’me pointer ici ce soir, mais bon, personne a rien voulu m’expliquer. »

Je parle plus vite, plus familièrement aussi. C’est assez agréable. J’ai toujours adoré jouer des rôles, ici et ailleurs.

« On va où ? Y’a des trucs particuliers que je dois savoir ? »

Là. Avide de bien faire, jusqu’au bout. On est postés à un coin de rue comme les autres, attendant l’arrivée des rabatteurs avant d’envisager quoi que ce soit. Je murmure mes questions, évidemment. Je ne tiens pas à ce que mon acolyte ne donne que des bons retours de Nieve, mais je préfère ne pas être un boulet à son pied.
 
Revenir en haut Aller en bas


Come on...You know you want to.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 6 Fév 2021 - 11:28 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Citoyen Anti-Super
Citoyen Anti-Super

Miguel Reyes
Citoyen Anti-Super

Personnage
El mexicano

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Autre / Ne pas divulguer ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 16/01/2021
ϟ Nombre de Messages : 28
ϟ Nombre de Messages RP : 10
ϟ Célébrité : Aztek Escobar
ϟ Crédits : moi
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 31 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistant d'un avocat, dealer pour la mafia Mexicaine
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : 1m82, 80 kg. Yeux noirs. Beaucoup de tatouages.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise du combat de rue.
ϟ Liens Rapides :
Sujet RP : 0/2 (ouvert)
Joueur
El mexicano

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Autre / Ne pas divulguer ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 16/01/2021
ϟ Nombre de Messages : 28
ϟ Nombre de Messages RP : 10
ϟ Célébrité : Aztek Escobar
ϟ Crédits : moi
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 31 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistant d'un avocat, dealer pour la mafia Mexicaine
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : 1m82, 80 kg. Yeux noirs. Beaucoup de tatouages.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise du combat de rue.
ϟ Liens Rapides :
Sujet RP : 0/2 (ouvert)
J'ai bien saisi les instructions de la patronne et je les ai gravées dans mon esprit pour y réfléchir le reste de la journée, le rendez-vous avec les Russes n'ayant lieu que le soir même. Je ne suis pas vraiment un décideur, je pense être trop honnête, ou trop fidèle pour avoir ce trait de caractère. Je ne dépasserais probablement jamais le poste que j'occupe à présent, mais ça me suffit amplement. Je n'ai pas vocation à devenir le futur dirigeant du cartel mexicain de Star City ! Ni même d'ailleurs. Les chefs attirent trop les convoitises et protéger les miens serait encore plus compliqué dans cette situation. Mais ça ne veut pas dire que je prends mon rôle à la légère : je ne veux pas que mes supérieurs pensent que je me repose sur mes lauriers.

C'est pour cette raison que j'ai sélectionné une brochette d'hommes assez capables. On est cinq en tout, j'ai préféré prendre une personne supplémentaire comme je ne connais pas trop la gamine qui va nous accompagner. Si elle m'est « confiée » par la jefa, j'imagine que ça doit être parce qu'elle sait se débrouiller, mais je préfère assurer nos arrières. On ne sait jamais.

Lorsque la gosse se rapproche de moi, je lui jette un regard avant de la jauger en la regardant de haut en bas. Pas d'un regard lubrique ou trop intense, mais simplement d'un inquisiteur. Je veux savoir à qui j'ai affaire, et même si je la connais de nom et de vue, je ne lui ai jamais directement parlé, alors je dois improviser. Je détourne finalement le regard pour jeter un coup d’œil vers la ruelle, un peu plus loin, puis j'en reviens à elle.

« Salut. Je sais rester poli, même dans des circonstances pareilles. On va s'occuper des Russes. Ils essayent de nous piquer un point de vente, alors on va leur rappeler qu'on ne marche pas sur nos plates-bandes, c'est tout. Je croise son regard et je la dévisage quelques instants avant de poursuivre. On va faire ça pacifiquement. La patronne veut qu'on leur souligne que nos accords ne signifient pas qu'ils peuvent empiéter sur notre territoire, puis qu'on leur rappelle qu'on aurait pu réagir plus vivement. Ça doit être une mise au point, pas une expédition punitive, c'est compris ? »

Cette dernière phrase ne s'adresse pas uniquement à la gamine, mais à tous les types ici présents. Je sais que quelques-uns d'entre eux ont beau être fidèles à la famille, ils se laissent parfois dominer par leur instinct et ce dernier leur dit souvent de frapper. C'est des gars qui n'auraient pas tenu bien longtemps au Mexique, mais ici j'imagine que c'est différent. Enfin, je ne m'inquiète pas spécialement puisque j'ai pris soin d'éviter d'embarquer les moins virulents, mais je préfère que les choses soient claires entre nous.

« Si je vois quelqu'un dépasser les bornes, ça va mal aller pour lui. Alors, si ça pose des soucis à quelqu'un de se comporter correctement ce soir, je l'invite à dégager dès maintenant. Personne ne bronche, je poursuis donc : Bien. Maintenant, on attend. »

Je retombe dans le silence, bras croisés sur mon torse, regard dirigé vers la ruelle. Nous sommes en retrait et personne ne peut nous voir, mais je préfère rester prudent. Après quelques instants, j'aperçois finalement nos amis débarquer et se mettre en position. L'un des gars s'installe un peu plus à l'écart pour alpaguer les clients.

« Les gars sont rentrés, on va attendre de vérifier qu'un client soit abordé et on y va. »

À peine ai-je terminé de parler qu'une silhouette se dessine au bout de la rue et semble vouloir se diriger vers la rue où nous faisons nos affaires, mais le type resté en poste se rapprocher d'elle pour échanger quelques mots, puis elle reprend sa marche et remonte rapidement le long du bâtiment avant d'y pénétrer. C'est le signal. Je tourne la tête vers les autres.

« Diego, tu vas t'occuper du rabatteur et nous on va voir les autres dès que c'est bon. »

Je le laisse passer devant. Il a rabattu sa capuche sur sa tête pour que l'autre ne se doute de rien, puis il marche tranquillement le long du trottoir jusqu'à arriver à hauteur de sa cible. Pendant qu'il s'occupe d'elle, je tourne la tête vers la gamine.

« C'est bon ? Je compte sur toi pour assurer. »

Je ne dis pas ça parce que c'est une femme, mais parce que c'est la seule avec qui je n'ai encore jamais collaboré. Je préfère avoir l'air d'insister pour être sûr que je ne vais pas avoir droit à une surprise désagréable en pleine action.
 
Revenir en haut Aller en bas



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 11 Fév 2021 - 1:14 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de SHADOW
Agent de SHADOW

Thalia Cristobal
Agent de SHADOW

Personnage
Le bon marché revient très cher 181024121903345464

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 1133
ϟ Nombre de Messages RP : 768
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Cassandra De Matteo, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli, Nerys Fitzgerald
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chercheuse dans le Secteur Alpha, spécialisée en artefacts divins ; sous l'identité de Naïma Tahir
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs cheveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : Thalia est un agent de SHADOW entraîné au combat et à l'infiltration dont les capacités sont listées ici. Elle abrite également l'essence de la divinité aztèque Tlazolteotl, laquelle est une mystique aux attributions variées, disposant de pouvoirs, artefacts et serviteurs divers.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Le bon marché revient très cher 181024121903345464

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 1133
ϟ Nombre de Messages RP : 768
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Cassandra De Matteo, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli, Nerys Fitzgerald
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chercheuse dans le Secteur Alpha, spécialisée en artefacts divins ; sous l'identité de Naïma Tahir
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs cheveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : Thalia est un agent de SHADOW entraîné au combat et à l'infiltration dont les capacités sont listées ici. Elle abrite également l'essence de la divinité aztèque Tlazolteotl, laquelle est une mystique aux attributions variées, disposant de pouvoirs, artefacts et serviteurs divers.
ϟ Liens Rapides :
Un sourire étire mes lèvres pendant que Miguel me dévisage. Il a le mérite de ne pas le faire d’une façon inquiétante. Je joue le jeu d’une assurance de façade sans le moindre mal. J’aime toujours exercer mes menus talents d’actrice, et je désespère de ne pas avoir suffisamment d’occasions de le faire, parfois.

« Parfaitement compris. »

J’ai acquiescé avec un ton enthousiaste, qui confinerait presque à un peu d’excitation. D’un point de vue extérieur, je n’ai rien de commun avec le personnage que tous ici connaissent. Ce qui ne m’empêche pas d’enregistrer toutes les informations qu’il me semble pertinent de retenir pour plus tard. Ou de noter soigneusement la façon dont Miguel se comporte. Je l’ai déjà vu en action une fois ou deux, peut être, mais ce n’est jamais inutile de constater que personne ne perd la main.

J’attends donc. Même si je ne bouge pas, mon pied bat doucement la mesure, ce qui finit par me valoir un regard agacé d’un de mes voisins immédiats. Je m’immobilise aussitôt avec une mine de gamine prise en faute et murmure tout bas une excuse en espagnol avant de retomber dans le silence. Je sens un bref éclat de tension, avec le nouveau venu dans la rue. Diego nous dépasse.

« Evidemment, je réponds en redressant le menton. La jefa m’a demandé elle-même de venir, j’veux pas la décevoir. »

Je jette un oeil par dessus son épaule et pointe Diego et le rabatteur du doigt :

« Quelqu’un vient de rentrer dans le bâtiment, je signale au passage, comme si je l’avais vu faire, même si je l’ai surtout senti. J’ajoute ensuite : J’crois que c’est bon, non ? Enfin c’est toi qui voit, hein, bien sûr. »

Je hausse les épaules avec l’air tranquille. Il n’y a pas vraiment de doutes à avoir sur le fait que je suis très bien là où je suis et que je n’ai pas envie de donner les ordres. Enfin, pas dans ce cas précis. Diego hausse légèrement le ton. Pas suffisamment pour que cela s’entende, mais assez pour que je le ressente grâce à ses émotions.

J’attends le feu vert de mon compagnon sans faire un mouvement, ceci dit, il est assez évident que Nieve trépigne d’impatience. Presque littéralement. Je n’ai aucun intérêt à mettre son autorité en danger mais ça n’empêche pas que la demoiselle aurait probablement déjà décollé de là. Les autres nous ont regardé sans dire grand chose, même si je sens la désapprobation d’un des mafieux. Pas que cela me touche particulièrement. Je ne suis pas armée, ou pas avec autre chose qu’un couteau. De toute façon, j’ai de nombreux talents, mais viser juste avec une arme à feu n’a jamais été mon fort, et ça attire trop d’attention.

Je suis bien meilleure au corps à corps, autant en profiter.
 
Revenir en haut Aller en bas


Come on...You know you want to.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 11 Fév 2021 - 17:45 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Citoyen Anti-Super
Citoyen Anti-Super

Miguel Reyes
Citoyen Anti-Super

Personnage
El mexicano

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Autre / Ne pas divulguer ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 16/01/2021
ϟ Nombre de Messages : 28
ϟ Nombre de Messages RP : 10
ϟ Célébrité : Aztek Escobar
ϟ Crédits : moi
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 31 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistant d'un avocat, dealer pour la mafia Mexicaine
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : 1m82, 80 kg. Yeux noirs. Beaucoup de tatouages.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise du combat de rue.
ϟ Liens Rapides :
Sujet RP : 0/2 (ouvert)
Joueur
El mexicano

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Autre / Ne pas divulguer ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 16/01/2021
ϟ Nombre de Messages : 28
ϟ Nombre de Messages RP : 10
ϟ Célébrité : Aztek Escobar
ϟ Crédits : moi
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 31 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistant d'un avocat, dealer pour la mafia Mexicaine
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : 1m82, 80 kg. Yeux noirs. Beaucoup de tatouages.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise du combat de rue.
ϟ Liens Rapides :
Sujet RP : 0/2 (ouvert)
« Bien. »

Je me fiche pas mal que ce soit le jefa qui l'ait envoyée ou un mec que je ne connais pas : je ne me fie qu'aux actes et pas aux paroles. Au Mexique, j'ai souvent eu à me coltiner un type qui n'était pas capable de viser correctement et qui m'avait été mis dans les pattes par un chef. C'était juste une histoire de relations : si vous aviez les bons contacts, vous pouviez grimper les échelons à la vitesse de l'éclair ! Bon, la patronne ne m'a jamais donné l'impression d'être de ce genre, mais je ne la connais pas vraiment et je ne serais pas étonné d'apprendre qu'elle a un petit côté manipulateur. C'est presque obligatoire pour être au sommet, c'est bien pour ça que je n'ai aucune envie d'y arriver. Les faux-semblants m'agacent et me rendent grognon.

Au moment où je m'apprête à détourner le regard, Nieve me désigne une zone du doigt et je tourne machinalement la tête du même côté. Lorsqu'elle me parle d'une personne qui serait rentrée dedans, je hausse les sourcils.

« Ah oui ? »

Je n'ai rien vu, elle a de bons yeux, c'est une bonne chose. Parce que je la crois sur parole évidemment, même si je vois bien qu'elle agace les autres types présents avec nous ici. C'est sans doute son côté survolté, à moins que ce ne soit le fait qu'elle n'ait rien entre les jambes, ce qui est plus probable. J'ai été étonné de voir que les Mexicains de Star City semblent plus misogynes que ceux de ma ville natale. Chacun son truc, moi je m'en fiche qu'elle ait des seins ou non, du moment qu'elle est efficace, c'est tout ce qui compte !

J'attends quelques secondes de plus, non pour garder la main sur la mission, mais parce que je veux être sûr de moi. J'ai beau avoir un caractère sanguin, je sais prendre mon temps pour le travail. Je finis par acquiescer à sa question.

« C'est bon. J'espère pour toi que tu as bien vu. »

Je lui jette un dernier regard, comme pour indiquer que si elle s'est plantée, ça va lui retomber sur le coin de la gueule, mais ça montre clairement que je fais confiance à mes hommes. Comme l'ordre est donné, on se met en route vers le bâtiment. Je me suis un peu renseigné via mes contacts et je sais quelle direction prendre pour tomber sur les Russes, c'est pourquoi je passe en premier et je rentre dans l'immeuble sans perdre de temps. On se montre aussi silencieux que possible et on communique par signes. En quelques secondes, je me repère et je dirige le petit groupe jusqu'à devant la porte qui abrite le trafic. En tendant l'oreille, on entend des voix, mais sans comprendre ce qui se dit. Je jette un coup d’œil au reste du groupe pour vérifier que tout le monde est prêt, je prépare mon couteau au cas où j'en aurais besoin, puis je pousse la porte sans crier gare.

Il y a quatre personnes dedans : un acheteur et trois Russes. Ces derniers nous regardent débarquer d'un air surpris, puis renfrogné. L'acheteur essaye de sa carapater rapidement, mais je laisse les autres l'intercepter et je m'approche du type qui joue le rôle de chef du groupe.

« Dis-moi, tu aurais oublié à qui appartient ce point de vente ? L'autre se rebiffe aussitôt.
Celui-là n'existait pas, c'est nous qui l'avons fait ! Il hausse la voix et ça m'agace. Je fais de même, mais moi j'ai l'habitude de faire face à des durs et je ne plaisante pas.
Ferme-là ! Tu sais très bien ce qui se passe ici. Vous essayez de déplacer le point de vente pour récupérer les ventes. Tu oublies qui contrôle le secteur je crois. De qui viennent vos ordres ? Vous avez pris cette décision seule, ou c'est vos boss qui vous ont dit de faire ça ? »

L'autre ferme la bouche et semble refuser de dire quoi que ce soit. Ça m'agace encore plus, mais je garde ma patience. Je sais faire parler les gens, ce n'est pas un problème, mais je n'ai pas envie d'en arriver là. Je pivote légèrement et je jette un coup d’œil à mes hommes pour voir si l'un d'entre eux à envie d'essayer de les rendre plus bavards. Après tout, on est venus en groupe pour ça, non ?
 
Revenir en haut Aller en bas



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 15 Fév 2021 - 14:29 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de SHADOW
Agent de SHADOW

Thalia Cristobal
Agent de SHADOW

Personnage
Le bon marché revient très cher 181024121903345464

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 1133
ϟ Nombre de Messages RP : 768
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Cassandra De Matteo, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli, Nerys Fitzgerald
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chercheuse dans le Secteur Alpha, spécialisée en artefacts divins ; sous l'identité de Naïma Tahir
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs cheveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : Thalia est un agent de SHADOW entraîné au combat et à l'infiltration dont les capacités sont listées ici. Elle abrite également l'essence de la divinité aztèque Tlazolteotl, laquelle est une mystique aux attributions variées, disposant de pouvoirs, artefacts et serviteurs divers.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Le bon marché revient très cher 181024121903345464

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 1133
ϟ Nombre de Messages RP : 768
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Cassandra De Matteo, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli, Nerys Fitzgerald
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chercheuse dans le Secteur Alpha, spécialisée en artefacts divins ; sous l'identité de Naïma Tahir
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs cheveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : Thalia est un agent de SHADOW entraîné au combat et à l'infiltration dont les capacités sont listées ici. Elle abrite également l'essence de la divinité aztèque Tlazolteotl, laquelle est une mystique aux attributions variées, disposant de pouvoirs, artefacts et serviteurs divers.
ϟ Liens Rapides :
Je renchéris d’un signe de tête, appuyé avec un certain enthousiasme. Oui, et je suis plutôt certaine d’avoir… Vu quelqu’un rentrer. Sur ce point là au moins, je n’ai aucun doute. Cela me fera un bon point auprès de Miguel, ou peut-être pas. En fait, ça m’importe assez peu. Je patiente en passant d’un pied sur l’autre, attendant le feu vert du Mexicain malgré l’envie apparente de passer à l’action, respectant son autorité à la perfection. Ou presque.

« Si, promis. Je suis sûre de moi. »

Une fois encore, j’ai acquiescé fortement, sans une once d’hésitation. Je ne me démonte pas plus devant le regard de Miguel. Intérieurement, j’avoue remarquer que le message passe clairement : si j’ai fait fausse route, j’assumerais les conséquences. De fait, je ne me sens pas nécessairement très impressionnée, mais un membre lambda du groupe y réfléchirait probablement à deux fois. On entre à la suite de notre leader, pour se trouver face à quatre personnes. Un relent de nervosité flotte dans l’air et je retiens un léger sourire.

Miguel prend aussitôt l’ascendant en signifiant à l’un des russes qu’il a dépassé les limites. J’incline légèrement la tête pendant qu’ils conversent. Sans grand succès. Notre petit groupe reste silencieux. Je me suis arrêtée devant un des Russes, qui me dévisage avec l’air de se demander si cela vaut le coup d’essayer de m’en coller une. Je fais une petite dénégation de la tête et lui montre mon couteau avec un air amusé. A peu près à ce moment, le chef d’expédition se retourne vers nous, devant le manque de coopération de son interlocuteur.

« Je peux tenter un truc ? »

J’attends à peine un assentiment avant de m’approcher d’un pas léger pour planter mes yeux dans ceux de l’homme.

    Lancer de dés #1
    Réussite : ça fonctionne parfaitement bien, cette histoire.
    Echec : et raté.

    Lancer de dés #2 (si échec au #1)
    Réussite : qu'à cela ne tienne, les plans B existent pour ça.
    Echec : Les présents n'ont pas l'air plus décidé à causer.

    Lancer de dés #3 (si réussite au #1 ou au #2)
    Réussite : c’est une décision personnelle.
    Echec : quelqu’un a les dents longues chez les Russes.


Je n'ai pas spécialement envie que quelqu'un me relie un jour à la charmante Nieve, aussi je ne souhaite pas faire étalage de mes pouvoirs. Ce qui implique éviter un coup d'éclat trop important. Je maquille la touche très délicate de pouvoir que j'utilise sous des menaces qui ne fonctionnent que rarement. Mon couteau entre les mains, je tourne la lame doucement contre ma peau, sans quitter le regard de mon interlocuteur.

« Tu sais, ce n'est pas parce qu'on ne peut pas aller trop loin qu'on ne peut pas te faire mal du tout. Tu es bien sûr de ne pas avoir envie de nous parler ? »

Tout en douceur, j'appuie ma proposition d'un soupçon de désir. Avec aussi peu d'effet, je ne suis pas sûre d'avoir une réponse, mais enfin... Evidemment, si une étincelle un peu... Intéressée s'allume dans les yeux du Russe, il ne l'encourage pas à me donner quelque explication.

« C'est pas de te parler dont j'ai envie, ma jolie. »

Comme c'est élégant. Je lève les yeux au ciel et mets à profit l'art martial que nous avons transmis aux aztèques fut un temps pour faire tomber mon homme au sol et me retrouver finalement à califourchon sur ses jambes, mon couteau contre ses bijoux de famille. Je relève le nez et élargis le champ de mon influence à chacun des Russes présents.

« Aucun autre volontaire ? Vraiment, personne n'a envie que notre petite entrevue parte en vrille, vous savez ? »

Hm, Miguel ne va peut-être pas entièrement apprécier, mais je n'ai pas dépassé les limites imposées, si ? Preuve en est le silence qui me répond. Je lève les yeux au ciel puis finalement vers le Mexicain, l'air interrogateur. Et avec une petite moue qui veut dire "eh, je reste pacifique, j'ai même accompagné sa chute pour qu'il ne se fasse pas trop mal".
 
Revenir en haut Aller en bas


Come on...You know you want to.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 15 Fév 2021 - 14:29 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6453
ϟ Nombre de Messages RP : 6049
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6453
ϟ Nombre de Messages RP : 6049
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Thalia Cristobal' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Jugement du Hasard' :
Le bon marché revient très cher Echec

--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Le bon marché revient très cher Echec

--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :
Le bon marché revient très cher Reussite
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 16 Fév 2021 - 17:57 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Citoyen Anti-Super
Citoyen Anti-Super

Miguel Reyes
Citoyen Anti-Super

Personnage
El mexicano

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Autre / Ne pas divulguer ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 16/01/2021
ϟ Nombre de Messages : 28
ϟ Nombre de Messages RP : 10
ϟ Célébrité : Aztek Escobar
ϟ Crédits : moi
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 31 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistant d'un avocat, dealer pour la mafia Mexicaine
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : 1m82, 80 kg. Yeux noirs. Beaucoup de tatouages.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise du combat de rue.
ϟ Liens Rapides :
Sujet RP : 0/2 (ouvert)
Joueur
El mexicano

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Autre / Ne pas divulguer ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 16/01/2021
ϟ Nombre de Messages : 28
ϟ Nombre de Messages RP : 10
ϟ Célébrité : Aztek Escobar
ϟ Crédits : moi
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 31 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistant d'un avocat, dealer pour la mafia Mexicaine
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : 1m82, 80 kg. Yeux noirs. Beaucoup de tatouages.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise du combat de rue.
ϟ Liens Rapides :
Sujet RP : 0/2 (ouvert)
Je ne vois pas de problèmes à ce que mes collègues du moment interviennent et me montrent comment ils s'y prennent pour résoudre tout ça. Évidemment, je considère qu'ils ont pigé que je ne veux pas de débordement et si l'un d'entre eux se laisse emporter par son enthousiasme, je compte bien lui faire comprendre que ce n'est pas comme ça que ça marche chez nous. Et je suis sûr que la patronne fera de même !

Lorsque la gamine demande à « tenter un truc », je lui fais signe que la voie est libre et je recule d'un pas pour lui laisser la place. Mais je la surveille. Si elle déborde un peu trop, je ne me gênerai pas pour intervenir. Elle commence par nous faire une sorte de petite séance d'intimidation, mais ça n'a pas franchement d'effet et je n'en suis pas spécialement étonné. Les femmes ont souvent plus de problèmes à se faire respecter, je le sais bien, mais là elle n'a pas vraiment fait d'efforts pour que ça finisse autrement que par un sous-entendu discutable... J'attends donc la suite et je note qu'elle sait se débrouiller au corps-à-corps lorsqu'elle étale le type à la langue trop pendue pour menacer sa future descendance – ce qui fait probablement grimacer certains des hommes présents ici. Je n'aime pas spécialement ce genre de menace, mais elle est restée dans la zone autorisée, alors je ne peux rien dire. Je me contente de lui décroche un regard neutre avant de relever la tête vers les autres Russes.

« C'est ce qui arrive lorsqu'on parle mal à quelqu'un de notre groupe, que ce soit une femme ou un homme. J'espère que vous avez compris l'avertissement, parce qu'il n'y en aura pas de deuxième. »

Très franchement : je n'ai pas envie d'émasculer qui que ce soit ce soir, et je doute que la jefa tolère une action de ce type. Je préférerais donc qu'ils se mettent à table et ne compliquent pas la situation ! Mais entre ce que je veux et ce qui se produit, il y a généralement un sacré ravin. Je l'ai appris depuis très longtemps et ça devient encore plus actuel depuis qu'on a mis les pieds à Star City. Les Russes restent silencieux, j'en remets donc une couche en attrapant le col du type devant moi et en le secouant légèrement.

« Il y a quelque chose que tu ne comprends pas. Je soupire. Nous ne sommes pas ici par hasard, on vous a surveillés, on a remonté la piste et a vu tout ce que vous faites. Je veux juste que me confirme ce que je sais déjà et que tu fasses preuve de bonne volonté. Comme nous on le fait. Parce que vous semblez l'oublier, mais vous avez violé l'accord que nous avons en empiétant sur notre territoire, ça mériterait qu'on efface l'affront en faisant de vous un exemple. Je relâche son col et tapote son torse. Au lieu de quoi, je suis ici à discuter gentiment avec toi pour vous laisser une dernière chance. Alors ne m'énerve pas en me faisant gaspiller ma salive : réponds à ma question et maintenant. »

J'ai ponctué mon dernier mot d'un doigt enfoncé dans son torse avant de laisser mon bras retomber le long de mon corps. L'expression de mon visage a légèrement changée : je suis devenu un peu moins amical, même si seul un œil averti le remarquera. C'est le fait de remarquer ce genre de petit changement qui nous permet de survivre dans le cartel, mais je ne suis pas certain que dans cette ville, qui que ce soit ait déjà eu l'occasion d'expérimenter ça. Je scrute mon homme, attendant sa décision.

« Ok, c'est bon. Je ne suis pas une des têtes pensantes, je me contente de faire ce qu'on me dit. Je n'aurais pas pris le risque de venir chez vous si je n'y étais pas obligé ! Il renifle d'un air agacé. Ce n'est pas le grand chef qui nous a filé les ordres, mais lui, on ne le voit jamais. C'est l'un des types qui distribue les missions. Après, j'en sais rien si c'est son idée ou celle d'un plus gradé. Je fronce les sourcils.
Son nom ? L'autre hésite.
Petrovsky je crois. On l'appelle juste Le Rouge, je ne le connais pas plus que ça.... »

C'est possible, mais c'est un peu trop parfait à mon goût. Ils ont l'air d'être sûrs d'eux, mais très franchement, j'ai connu suffisamment de bons acteurs pour savoir que ce n'est pas parce qu'il a l'air sincère qu'il l'est forcément.
 
Revenir en haut Aller en bas



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 19 Fév 2021 - 0:32 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de SHADOW
Agent de SHADOW

Thalia Cristobal
Agent de SHADOW

Personnage
Le bon marché revient très cher 181024121903345464

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 1133
ϟ Nombre de Messages RP : 768
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Cassandra De Matteo, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli, Nerys Fitzgerald
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chercheuse dans le Secteur Alpha, spécialisée en artefacts divins ; sous l'identité de Naïma Tahir
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs cheveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : Thalia est un agent de SHADOW entraîné au combat et à l'infiltration dont les capacités sont listées ici. Elle abrite également l'essence de la divinité aztèque Tlazolteotl, laquelle est une mystique aux attributions variées, disposant de pouvoirs, artefacts et serviteurs divers.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Le bon marché revient très cher 181024121903345464

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 1133
ϟ Nombre de Messages RP : 768
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Cassandra De Matteo, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli, Nerys Fitzgerald
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chercheuse dans le Secteur Alpha, spécialisée en artefacts divins ; sous l'identité de Naïma Tahir
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs cheveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : Thalia est un agent de SHADOW entraîné au combat et à l'infiltration dont les capacités sont listées ici. Elle abrite également l'essence de la divinité aztèque Tlazolteotl, laquelle est une mystique aux attributions variées, disposant de pouvoirs, artefacts et serviteurs divers.
ϟ Liens Rapides :
Bon. Visiblement, cela reste dans les limites du tolérable pour Miguel, au vu de la neutralité de son regard. Non pas que cela soit bien utile pour le moment. La petite brochette de Russes qui nous entourent reste aussi silencieuse qu’immobile, comme une bande d’enfants pris en faute mais déterminés à ne rien lâcher. J’aimerais franchement y mettre bon ordre, mais qu’importe.

Je ne bouge pas de ma place, offrant un léger signe de tête à mon homme quand il fait mine de s’agiter. Finalement, c’est notre leader qui s’occupe de secouer un autre type au hasard. En expliquant bien pourquoi tout le monde a tout intérêt à se montrer coopératif. Certains d’entre eux comprennent le message. Deux, pour être exacte. Je le ressens à leurs émotions, quand une pointe d’inquiétude ébranle leur assurance. Les autres n’ont pas vu que Miguel était bien plus sérieux à présent. Je me redresse souplement, empêchant ma victime de faire de même d’un pied posé brièvement sur sa poitrine, assez furtivement pour ne pas risquer d’être déséquilibrée à mon tour s’il sait un minimum y faire.

Finalement, l’homme pris à parti par Miguel ouvre sa charmante petite bouche pour laisser échapper quelques informations. Je joue machinalement avec mon couteau en écoutant cela. Petrovsky. Je creuse ma mémoire. Le Rouge, ça me dit bien quelque chose, mais je n’ai pas de visage précis qui s’y associe.

    Lancer de dés #1
    Réussite : Il a l’air sincère.
    Echec : Tlazolteotl a un doute raisonnable.

    Lancer de dés #2 (si échec au #1)
    Réussite : Elle l’encourage à parler.
    Echec : Ce ne serait pas suffisamment discret à son goût.


Problème étant qu'au moment de passer aux aveux, je sens un pic soudain d'angoisse de la part de celui qui parle... Et un soupçon de satisfaction chez celui que j'ai aux pieds. Je plisse les yeux et relève le nez vers l'homme que Miguel a secoué. Incline légèrement la tête, un sourire aux lèvres.

« Il cache un truc. C'est un peu trop parfait, nan, son histoire. Oh la la, c'est pas nous, c'est le Rouge, et on sait pas d'où ça vient, je répète d'un ton dédaigneux. Bah tiens. T'as pas entendu ? On est tous excessivement polis avec vous, la moindre des choses serait que vous nous aidiez un peu. »

Je parle d'un ton léger. Presque gai. Et dans lequel je glisse un peu plus de mon influence. Je fais signe à l'autre de ne pas bouger et me rapproche de celui du Mexicain pour glisser un doigt sous son menton, le forcer à me regarder dans les yeux.

« Je suis sûre que tu mens. Et tu ne veux pas me mentir, n'est-ce pas ? Lui, il est raisonnable, mais tu peux demander aux autres, je le suis vachement moins. »

Du blabla. Juste de quoi couvrir le véritable travail. Les yeux se voilent à peine, s'allument du désir de plaire et de répondre à mes demandes. Parfait. Je le relâche et croise les bras. Et il n'en faut pas plus. Pratique, non ?

« Ok, ok, je... On nous a simplement dit que c'était une façon de tâter le terrain avec vous. Que vos accords laissaient des ouvertures, et que si on jouait tous dans les règles, vous n'oseriez pas réagir. Enfin, votre cheffe n'oserait pas. Petrovsky veut ce territoire pour lui. On en a parlé avec les gars et ça a l'air de venir de plus haut, mais on peut pas en être sûrs, nous.
Et tu sais où on peut le trouver, ton Petrovsky ?
Au point de rencontre habituel. Je peux vous noter l'adresse. »

Je mentirais si je ne disais pas que la situation m'amuse. Mais enfin. La tête brûlée que je prétends être se tourne vers Miguel avec un grand, grand sourire. Un sourire de gamine ravie, en fait.

Spoiler:
 
 
Revenir en haut Aller en bas


Come on...You know you want to.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 19 Fév 2021 - 0:32 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6453
ϟ Nombre de Messages RP : 6049
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6453
ϟ Nombre de Messages RP : 6049
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Thalia Cristobal' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Jugement du Hasard' :
Le bon marché revient très cher Echec

--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Le bon marché revient très cher Reussite
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 19 Fév 2021 - 21:19 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Citoyen Anti-Super
Citoyen Anti-Super

Miguel Reyes
Citoyen Anti-Super

Personnage
El mexicano

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Autre / Ne pas divulguer ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 16/01/2021
ϟ Nombre de Messages : 28
ϟ Nombre de Messages RP : 10
ϟ Célébrité : Aztek Escobar
ϟ Crédits : moi
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 31 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistant d'un avocat, dealer pour la mafia Mexicaine
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : 1m82, 80 kg. Yeux noirs. Beaucoup de tatouages.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise du combat de rue.
ϟ Liens Rapides :
Sujet RP : 0/2 (ouvert)
Joueur
El mexicano

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Autre / Ne pas divulguer ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 16/01/2021
ϟ Nombre de Messages : 28
ϟ Nombre de Messages RP : 10
ϟ Célébrité : Aztek Escobar
ϟ Crédits : moi
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 31 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistant d'un avocat, dealer pour la mafia Mexicaine
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : 1m82, 80 kg. Yeux noirs. Beaucoup de tatouages.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise du combat de rue.
ϟ Liens Rapides :
Sujet RP : 0/2 (ouvert)
Lorsque la gamine reprend la parole, je tourne la tête vers elle, mais je reste sur mes gardes au cas où l'un des types déciderait que c'est une bonne idée de me planter. Mais je ne les crois pas assez stupide pour agir comme ça. Cette fille me semble bizarre. Elle est extrêmement sûre d'elle, et la manière dont elle me dit qu'il cache quelque chose me donne l'impression qu'elle en a la preuve. Est-ce qu'elle a des pouvoirs ? Dans cette ville, ça ne m'étonnerait pas trop : j'y ai croisé plus de personnes dotées de capacités spéciales que dans ma ville natale, mais la jefa ne m'a rien dit à ce sujet.

Je choisis donc de rester silencieux et je la laisse servir son numéro de charme au gus qui se trouve devant moi. Bon, sans mentir, elle a des arguments plus parlants que les miens face à un type comme le Russe, mais j'ai du mal à croire que c'est juste son joli minois ou sa poitrine avantageuse qui le poussent à parler. C'est limite surnaturel. Vu la manière dont les autres gars la prennent pour une gamine qui n'a rien à faire ici, je ne peux pas croire que des Russes assez couillus pour essayer de nous piquer notre point de vente se pissent dessus et passent tout de suite à table. Mais, une fois de plus, je ne dis rien et j'attends la fin de son cinéma. Le gars parle, évidemment, et ça me semble assez intéressant pour qu'on aille y jeter un œil. Je pourrais mettre fin à la mission et rentrer avec ces informations en ma possession pour laisser la jefa se démerder seule, mais ce n'est pas ma manière de faire.

Lorsque la gamine s'éloigne, je la regarde d'un air un peu plus rude qu'avant, mais je ne pipe pas mot et je tourne la tête vers le mangeur de patates.

« Et bien donne-là. Et si j'apprends que tu l'as appelé pour le prévenir de notre arrivée, je te retrouve où que tu te caches et je me fais un collier avec tes cojones, j'espère que c'est bien compris ? Il hoche la tête, apparemment c'est clair. Il me griffonne l'adresse sur un papier tiré de sa poche et me la refile. Tirez-vous, et ne remettez plus jamais les pieds ici, ou on sera moins gentils la prochaine fois. »

Je laisse les gars passer devant nous et je fais signe à mes hommes de ne pas bouger. Je sais qu'ils vont se tirer : ils ne sont pas assez cons pour prendre le risque de se faire trouer le bide à cause de leurs conneries. Les gars ont compris qu'on va aller faire un tour à cette adresse et je les sens fébriles, je leur fais signe de passer devant avant d'ajouter quelques mots :

« Passez devant. Je tourne la tête vers la gamine. Toi, tu attends, j'ai quelque chose à te dire. »

Les gars ricanent, ils doivent s'attendre à ce que je lui remonte les bretelles ou que je lui colle une fessée déculottée pour l'avoir joué comme ça devant les Russes, mais ce n'est pas mon intention. J'attends que les gars soient sortis pour bouger légèrement afin de faire face à la gonzesse, puis je déballe directement ce que j'ai en tête – on n'a pas le temps de traînasser et de tourner autour du pot !

« Aussi jolie que tu sois, je ne crois pas que ce soit tes seins qui ont réussi à faire parler ce type et, sans vouloir te vexer, tu ne fais pas vraiment le poids face à ces gars. Alors, ma question est simple et ce sera la seule fois où je te la poserai : est-ce que tu as des pouvoirs ou une connerie de ce genre ? »

Si elle me répond que non, je ne vais pas insister, mais j ne la raterai pas si un jour je découvre qu'elle s'est moquée de moi. Je suis du genre très tolérant, mais lorsqu'on me prend pour un crétin, je ne l'oublie pas. Et je ne donne ma confiance qu'une seule fois.
 
Revenir en haut Aller en bas



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 21 Fév 2021 - 23:27 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de SHADOW
Agent de SHADOW

Thalia Cristobal
Agent de SHADOW

Personnage
Le bon marché revient très cher 181024121903345464

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 1133
ϟ Nombre de Messages RP : 768
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Cassandra De Matteo, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli, Nerys Fitzgerald
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chercheuse dans le Secteur Alpha, spécialisée en artefacts divins ; sous l'identité de Naïma Tahir
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs cheveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : Thalia est un agent de SHADOW entraîné au combat et à l'infiltration dont les capacités sont listées ici. Elle abrite également l'essence de la divinité aztèque Tlazolteotl, laquelle est une mystique aux attributions variées, disposant de pouvoirs, artefacts et serviteurs divers.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Le bon marché revient très cher 181024121903345464

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 1133
ϟ Nombre de Messages RP : 768
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Cassandra De Matteo, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli, Nerys Fitzgerald
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chercheuse dans le Secteur Alpha, spécialisée en artefacts divins ; sous l'identité de Naïma Tahir
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs cheveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : Thalia est un agent de SHADOW entraîné au combat et à l'infiltration dont les capacités sont listées ici. Elle abrite également l'essence de la divinité aztèque Tlazolteotl, laquelle est une mystique aux attributions variées, disposant de pouvoirs, artefacts et serviteurs divers.
ϟ Liens Rapides :
Les soupçons de Miguel ne m’échappent pas. Et je les trouve amusants, à proprement parler. La plupart des gens se contenteraient de croire à l’explication évidente, celle selon laquelle les idiots qui nous font face réfléchissent avec autre chose que leur cerveau. Lui se demande déjà ce qui se trame sous son nez. Mais je finis le travail pour lequel Nieve a été amenée ici. Puis je m’éloigne, sans une remarque pour le regard un tantinet méfiant de mon supérieur ce soir.

Le Russe file son adresse, avant d’être congédié avec ses petits amis par le Mexicain. Je regarde faire avec un sourire en coin, retenant les provocations de gamine que le caractère de la petite demoiselle dont j’ai usurpé l’identité m’inspirent. Il ne manquerait plus que je me fasse mettre en porte-à-faux pour ça. J’aimerais autant suivre la mission de ce soir jusqu’au bout. Vérifier que tout se passe parfaitement. M’amuser un peu, également, si je dois être parfaitement honnête.

Je m’apprête à suivre le mouvement quand Miguel m’arrête. Tiens. Je n’aurais pas cru qu’il m’arrêterait devant tout le monde. Je hausse les épaules, pas plus inquiète que cela. Les ricanements des autres ne me font guère d’effet. Ni à moi, ni à mon rôle. Je les suis des yeux jusqu’à ce qu’ils soient dehors et reviens au Mexicain. Qui vient de se planter en face de moi. Ses questions me tirent un petit rire.

« Wow. T’es sacrément direct, quand même. »

Nouveau rire, avant que je ne prétende reprendre mon sérieux.

« Une autre connerie de ce genre… C’est franchement pas sympa comme façon de désigner ça. J’ai pas vraiment… Bof, je sais pas trop ce que c’est. Mama disait juste que j’avais un truc qui fonctionnait pas mal avec les mecs. Ou les femmes, quand elles sont intéressées, j’entends. Un genre de charme ? C’est pas très utile au quotidien, à part pour attirer l’attention de gros cons, j’ajoute en prenant la mine un peu renfrognée. Pourquoi ? J’vois pas pourquoi ça pose problème, hein. Je t’ai eu une réponse et on a même pas eu besoin d’être violents, c’est ce que tu voulais, non ? »

Une pause. J’ai le menton relevé et l’expression pleine d’un défi qui prétend dissimuler un soupçon d’inquiétude. Ou c’est ce que je joue, au moins. A la perfection. J’ai eu le temps de m’entraîner, ces derniers siècles. J’adore jouer avec l’esprit d’autrui. Me couler dans des rôles ici et là.

« Tu vas pas m’engueuler pour ça ? »

Un soupçon de vulnérabilité, cette fois, glissé avec l’air frondeur quoi qu’il en soit. Les bras croisés, j’attends la réponse de Miguel. Autant pour ma charmante Nieve que par curiosité intellectuelle de ma part à moi.
 
Revenir en haut Aller en bas


Come on...You know you want to.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 22 Fév 2021 - 20:25 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Citoyen Anti-Super
Citoyen Anti-Super

Miguel Reyes
Citoyen Anti-Super

Personnage
El mexicano

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Autre / Ne pas divulguer ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 16/01/2021
ϟ Nombre de Messages : 28
ϟ Nombre de Messages RP : 10
ϟ Célébrité : Aztek Escobar
ϟ Crédits : moi
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 31 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistant d'un avocat, dealer pour la mafia Mexicaine
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : 1m82, 80 kg. Yeux noirs. Beaucoup de tatouages.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise du combat de rue.
ϟ Liens Rapides :
Sujet RP : 0/2 (ouvert)
Joueur
El mexicano

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Autre / Ne pas divulguer ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 16/01/2021
ϟ Nombre de Messages : 28
ϟ Nombre de Messages RP : 10
ϟ Célébrité : Aztek Escobar
ϟ Crédits : moi
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 31 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistant d'un avocat, dealer pour la mafia Mexicaine
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : 1m82, 80 kg. Yeux noirs. Beaucoup de tatouages.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise du combat de rue.
ϟ Liens Rapides :
Sujet RP : 0/2 (ouvert)
Je suis direct, c'est un fait. Je n'aime pas quand les choses traînent, ou quand on louvoie pour obtenir quelque chose. C'est d'ailleurs assez ironique quand on sait que je gagne ma vie en tirant les vers du nez des bonnes personnes. Je fais un métier que je déteste, mais je m'en fiche. Je n'aime pas vendre de la drogue non plus, pourtant je le fais parce que je suis doué là-dedans, c'est tout.

Je reste donc de marbre lorsque la gamine ricane devant moi. Soledad n'aime pas quand je fais cette tête, elle dit que je ressemble trop à un policier et je ne prends clairement pas ça comme un compliment, mais je m'en fiche. Cette expression marche, c'est tout ce qui compte, et la gosse s'arrête bientôt de rire pour me répondre, glissant çà et là des petites piques. Elle a la langue sacrément pendue, je l'ai compris depuis que je l'ai vue, mais ça ne me gêne pas. Les fortes têtes ont de bons côtés, elles aussi. Lorsqu'elle m'explique à quoi son truc sert, car il y a bien un truc, je reste tout d'abord sceptique. Je ne sais pas. Je trouve ça un peu bizarre, parce que je n'ai jamais rien ressenti de tel la concernant. Cela dit, c'est peut-être parce qu'elle n'a pas essayé de me tirer les vers du nez ? C'est probable, mais je ne parierais pas là-dessus.

Je laisse le silence s'éterniser, même lorsqu'elle semble s'inquiéter de ce que je vais faire. Je dois avouer que son côté un peu vulnérable me rappelle désagréable celui de Soledad qui est aussi peu douée qu'elle pour le dissimuler, et ça me fait mal au cœur, mais je m'efforce d'oublier ça. Je ne peux pas jouer les frères protecteurs avec toutes les nanas hispaniques que je rencontre, sinon je ne suis pas sorti de l'auberge ! Je secoue donc la tête avant de répliquer.

« Est-ce que je suis en train de t'engueuler ? Alors ne joue pas la victime, et ne me regarde pas avec ta tête de chiot énervé, tu ne m'impressionnes pas. Je sais que je n'ai pas besoin de la provoquer comme ça, mais c'est parfois plus fort que moi. Si c'est un charme, pourquoi ça n'a aucun effet sur moi alors ? Et les autres gars n'ont pas l'air plus sympa avec toi non plus. Mais je n'attends pas sa réponse, je secoue la main avant de reprendre. Enfin, laisse tomber, je m'en fiche. J'aurais aimé être au courant avant qu'on ne parte en mission, je n'aime pas qu'on me cache des choses, et j'ai besoin de savoir de quoi chacun est capable si je veux que ça roule correctement. J'espère que c'est la dernière chose que tu dissimules. »

Le mensonge m'agace, même par omission. Mais je n'ai pas envie de régler mes comptes ici, je préfère qu'on s'occupe du Russe, puis qu'on rentre à la maison. J'ai des informations à récolter pour la jefa ! D'ailleurs, en pensant à elle... Je repose mes yeux sur la gamin.

« Je présume que la jefa est au courant ? Le contraire serait étonnant. J'attends qu'elle réponde, puis je poursuis : Bon, on y va avant que les autres ne décident de continuer sans nous. »

Je fais volte-face et je lui tourne le dos pour me diriger vers la sortie de la pièce. Les gars sont assez éloignés du bâtiment, je les entends parler à voix basse, mais ils se taisent dès qu'on approche d'eux et je ne peux pas m'empêcher de me demander de quoi ils parlaient. Sauf qu'on a plus important à faire, je passe donc sur ce détail et j'annonce la suite : l'adresse où l'on doit se rendre est assez éloignée, on va donc prendre la voiture pour y aller et se garer à bonne distance du lieu qui nous intéresse. Vu le nombre, on monte dans deux voitures et une dizaine de minutes plus tard, on se gare à proximité du bâtiment où se trouve le type qu'on doit rencontrer. Ça m'embête un peu, je ne connais pas l'endroit, mais je suis ici depuis moins longtemps que les autres, alors je me tourne vers eux.

« Quelqu'un connaît les lieux ? Qu'on sache quelle approche on doit utiliser. »

Sinon, je vais improviser évidemment, mais je préfère faire les choses aussi proprement que possible, et ce n'est pas pour rien que je les ai emmenés avec moi, non ?
 
Revenir en haut Aller en bas



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 25 Fév 2021 - 14:27 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de SHADOW
Agent de SHADOW

Thalia Cristobal
Agent de SHADOW

Personnage
Le bon marché revient très cher 181024121903345464

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 1133
ϟ Nombre de Messages RP : 768
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Cassandra De Matteo, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli, Nerys Fitzgerald
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chercheuse dans le Secteur Alpha, spécialisée en artefacts divins ; sous l'identité de Naïma Tahir
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs cheveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : Thalia est un agent de SHADOW entraîné au combat et à l'infiltration dont les capacités sont listées ici. Elle abrite également l'essence de la divinité aztèque Tlazolteotl, laquelle est une mystique aux attributions variées, disposant de pouvoirs, artefacts et serviteurs divers.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Le bon marché revient très cher 181024121903345464

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 1133
ϟ Nombre de Messages RP : 768
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Cassandra De Matteo, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli, Nerys Fitzgerald
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chercheuse dans le Secteur Alpha, spécialisée en artefacts divins ; sous l'identité de Naïma Tahir
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs cheveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : Thalia est un agent de SHADOW entraîné au combat et à l'infiltration dont les capacités sont listées ici. Elle abrite également l'essence de la divinité aztèque Tlazolteotl, laquelle est une mystique aux attributions variées, disposant de pouvoirs, artefacts et serviteurs divers.
ϟ Liens Rapides :
Il est plutôt agréable de constater que Miguel ne se doute de rien. Non pas que je compte lui laisser une chance de réaliser quoi que ce soit. Pas pour l’instant. Peut-être même jamais, même si je compte bien tâter le terrain pour savoir quoi lui apprendre au sujet de Nelli. Même avec ceux qu’on croit sincères, parfois, il est bon d’avoir une identité qui leur échappe. Je pars du principe que personne n’a vraiment besoin de connaître jusqu’aux derniers de mes aspects. Bah. Pour l’instant, et avec ses croyances, je ne compte pas lui avouer qu’il côtoie une déesse païenne polymorphe. Il risquerait de me confondre avec une démone et ce serait relativement vexant pour moi, je songe avec un rire intérieur.

Extérieurement, je me renfrogne légèrement. Comme une Nieve qui brûle de faire remarquer que dans sa façon de répondre, le Mexicain donne quand même un peu l’impression de la sermonner. Mais qui se maîtriserait par égard pour lui.

« Quand tu râles, t’as un peu l’air de me gronder quand même. Et j’ai pas une gueule de chiot énervé, je fais mine de pester. Et ça marche pas sur toi parce que je t’ai rien demandé du tout. Qu’il faut être un minimum réceptif pour que ça accroche, aussi. J’ai pas dit que j’étais douée avec ce truc, mais ça m’arrange pas mal et j'arrive à peu près à choisir si je veux l'exprimer ou pas. Si j’attirais n’importe qui n’importe comment, ça serait la merde. Là, disons que ça arrive juste si je fais pas gaffe. Je suis polie, je me retiens pour pas t'influencer, mais si ça te fait chier, je peux arrêter, faudra juste pas se plaindre du résultat. »

Je hausse les épaules pour ponctuer ces quelques propos avant d’acquiescer d’un signe de tête.

« Oui, oui, la jefa est au courant. J’allais pas lui cacher ça. Elle a dit un truc du genre… Attends… C’est intéressant, comme capacité, mais si tu te contentes d’attendre que les choses te tombent toutes cuites dans le bec grâce à ça sans t’entraîner un minimum, tu auras une sale surprise, Nieve. Je te donne ta chance, mais secoue toi un peu au lieu de te laisser vivre. »

Je fais mine de lever les yeux au ciel avant de me retenir in extremis. Avant de faire la bêtise d’avoir l’air exaspérée par les propos de la grande chef.

« J’ai rien à cacher. Même ça, je l’ai pas caché. J’voyais juste pas de raisons d’en parler. J’ai pas envie que les autres me regardent de travers à cause de ça. Y’a tout un tas de crétins superstitieux dans la Eme. »

Dont Nieve ne se considérait pas partie prenante alors même qu’elle était tout à fait prompte à se focaliser sur des idioties aux allures de mauvais présages, soit dit en passant. Je lui emboîte le pas d’une démarche légère, pas plus échaudée que cela par ses demies remontrances et autres questions. Des échos d’amusement et de curiosité me parviennent, et je retiens un sourire devant le soudain silence qui accompagne notre arrivée. Je grimpe dans une des voitures, descend de celle-ci une fois à destination.

« En général, les plus hauts gradés s’assoient là-haut, je dis en montrant le deuxième étage. Y en a qui boivent comme des trous, mais bon. Et les autres surveillent un peu le bordel. C’est des vieux apparts qui ont été un peu aménagés, tout ça. »

Quelques regards surpris se tournent vers moi.

« Quoi ?! J’ai accompagné la jefa y’a quelques semaines, c’est tout. C'est un de leurs points de rencontre. Ils doivent attendre quelqu'un, s'ils y sont ce soir. Marco peut vous le dire, il était là. »

L’intéressé confirme avant de déblatérer quelques informations plus précises - qui il a déjà vu ici, le fait qu’il y a un poste de garde à l’entrée du bâtiment et autres petits détails d’intérêt. Plus rigoureux que celle que je prétends être. J’aurais évidemment pu dire tout cela moi aussi mais aucun intérêt à cela pour le moment.
 
Revenir en haut Aller en bas


Come on...You know you want to.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 25 Fév 2021 - 20:52 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Citoyen Anti-Super
Citoyen Anti-Super

Miguel Reyes
Citoyen Anti-Super

Personnage
El mexicano

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Autre / Ne pas divulguer ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 16/01/2021
ϟ Nombre de Messages : 28
ϟ Nombre de Messages RP : 10
ϟ Célébrité : Aztek Escobar
ϟ Crédits : moi
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 31 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistant d'un avocat, dealer pour la mafia Mexicaine
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : 1m82, 80 kg. Yeux noirs. Beaucoup de tatouages.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise du combat de rue.
ϟ Liens Rapides :
Sujet RP : 0/2 (ouvert)
Joueur
El mexicano

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Autre / Ne pas divulguer ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 16/01/2021
ϟ Nombre de Messages : 28
ϟ Nombre de Messages RP : 10
ϟ Célébrité : Aztek Escobar
ϟ Crédits : moi
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 31 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistant d'un avocat, dealer pour la mafia Mexicaine
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : 1m82, 80 kg. Yeux noirs. Beaucoup de tatouages.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise du combat de rue.
ϟ Liens Rapides :
Sujet RP : 0/2 (ouvert)
Je sais que je ne devrais pas être étonné que la gamine ouvre encore la bouche, mais je le suis pourtant. Lorsqu'elle me balance un mini-rapport sur les habitudes des Russes du coin, je lui jette un regard inquisiteur, mais je me tais. Elle nous aide, ça me va donc très bien, mais je ne peux pas m'empêcher de me demander s'il n'y a pas anguille sous roche. D'un autre côté, la jefa n'est pas idiote : si elle m'a dit de prendre la gamine avec moi, c'est sans doute parce qu'elle se doutait qu'elle pourrait nous aider si on devait creuser la question. En fait, je me demande même si elle ne savait pas déjà qu'on allait devoir fouiller plus loin que les dealers qui essayaient de nous piquer notre point. Probablement. Encore une fois, elle a oublié d'être bête.

Je hoche la tête à plusieurs reprises, laissant mes prunelles balayer les environs pendant ce temps. Je suis plutôt content d'avoir pris une veste avec moi, parce que je sens ce putain de vent frais essayer de traverser le tissu. Je regrette vraiment mon pays natal à cet instant précis, mais je chasse rapidement mes pensées noires et je me concentre sur la mission. Il faut décider de la marche à suivre, et j'ai déjà une idée en tête. J'inspire profondément avant de me décider en deux temps, trois mouvements.

« On est ici pour discuter, pas pour causer des problèmes. On doit régler ça pacifiquement et les ordres que j'ai donnés avant sont toujours de rigueur, c'est compris ? Je m'attarde brièvement sur eux durant quelques instants avant de poursuivre : La gamine, tu vas venir avec moi. Marco aussi. On va passer par devant, demander à rencontrer leurs chefs et parler directement avec eux. Les autres, vous restez ici et si jamais ça commence à s'éterniser un peu, vous vous arrangez pour qu'on vous voit. Ils doivent penser qu'on est venus suffisamment nombreux pour nettoyer la zone en cas de besoin. C'est bon ? »

Je scrute chaque visage pour m'assurer que le plan est bien entré dans leurs petites têtes, et ils ont tous l'air d'avoir compris nos objectifs. Bien. Je m'attends à ce que la gosse me pompe l'air pour l'avoir appelée comme ça devant les gars, mais je m'en fiche : j'ai plus important à penser pour le moment. Et elle aurait pu hériter d'un surnom beaucoup moins agréable que celui-là.

Sans perdre davantage de temps, je réajuste mon manteau avant de me tourner pour me diriger vers l'entrée du bâtiment. Le type qui s'y trouve posté semble étonné de voir notre trio s'approcher de lui, mais il attend qu'on soit devant lui avant de nous interroger.

« Qu'est-ce que vous faites ici ?
Je veux parler avec tes patrons. Tout de suite. Le gars a l'air gêné.
Euh, je pense pas qu'ils voudront... Ils...
Je m'en fiche. Je le coupe sans aucune gêne. Tel que tu nous vois là, on vient du point de vente que vous essayez de nous piquer. Alors, soit tes patrons acceptent de me voir, soit on rentre chez nous et je dis aux miens que les Russes ne veulent pas régler le problème à l'amiable. Le gars a l'air de panique.
Non, c'est bon, rentrez. C'est au deuxième, il y a des gars là-bas, ils vous guideront. »

Je passe à côté de lui sans ajouter quoi que ce soit et j'attends que la porte se ferme derrière nous et que nous ayons un peu progressé dans le couloir pour reprendre la parole. Grimper au deuxième va être très rapide, et je veux être sûr que tout est clair.

« Si vous avez quelque chose que je dois savoir à ajouter, c'est le moment ou jamais. Je vous ai pris tous les deux parce que vous êtes déjà venus ici, alors si vous voyez qu'il y a quelque chose de foireux ou qu'ils essayent de nous entuber et que ça me passe sous le nez, vous pouvez intervenir. Je regarde la gosse. Mais n'en abusez pas, c'est compris ? »

Je sais que je demande souvent ça, mais j'aime que les choses soient claires, et je n'ai pas envie qu'elle zappe mon autorité devant ces gars en me coupant en pleine discussion. Ce n'est pas une question de fierté, c'est simplement que ces gars ne pourront pas respecter une personne que ses propres hommes ne respectent, pas. Ça a toujours fonctionné comme ça.
 
Revenir en haut Aller en bas



 
Le bon marché revient très cher
 
Page 1 sur 1Revenir en haut 
Le bon marché revient très cher Categorie_6Le bon marché revient très cher Categorie_8


Le bon marché revient très cher Categorie_1Le bon marché revient très cher Categorie_3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le bon marché revient très cher Categorie_6Le bon marché revient très cher Categorie_8

Sauter vers: