Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility
Don't dead open inside - Aria Bouton_off
AccueilDernières imagesFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Logo de la barre de navigation

Don't dead open inside - Aria Forum_1Don't dead open inside - Aria Forum_3
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 

Don't dead open inside - Aria

 
Lun 4 Jan 2021 - 16:09 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Une lumière brillait sous la peau de Rafa. Là où les vaisseaux sanguins étaient particulièrement fins - autour des yeux par exemple - ils paraissaient remplis d’or liquide. L’espagnol serrait la main de Judith dans la sienne. L’Administratrice de l’Ordre à Star City était inconsciente, respirait à peine. Elle avait une morsure plutôt impressionnante à l’épaule - rendue encore plus terrifiante par le fait qu’elle avait l’air tout à fait humaine. Quand Rafa avait chaussé ses lunettes pour la regarder de plus près, il avait vu une blessure suintant d’une substance noire et épaisse. La même qui semblait tâcher l’aura de la magicienne.

La même aura que Rafa essayait de purifier depuis des heures, sans grand résultat. Enfin, si. Avec quelques résultats. Tant qu’il continuait, la tâche semblait se résorber. Dès qu’il arrêtait, elle recommençait à croître. Alma avait installé une lampe à UV dans l’infirmerie pour qu’il puisse avoir une réserve d’énergie. Même avec ses talents, les choses semblaient plutôt mal engagées. Les veines de Judith étaient noires et presque en relief sur son épaule. Peu importait ce que c’était, ça se propageait.

Rafa s’arrêta. Même avec la lampe, il était obligé de faire des pauses, comme on était parfois obligé de sortir la tête de l’eau pour respirer. Il avait presque réussi à résorber complètement la tâche - elle avait la taille d’une main, sur l’épaule de Judith - mais elle commença de nouveau à croître dès qu’il arrêta. Rafa avait espéré que s’il réussissait à la résorber complètement, il arriverait à purifier Judith, mais plus la tâche se réduisait, plus il lui fallait lutter pour grappiller le moindre millimètre.

A bout de souffle, il reposa pour l’instant la main de Judith sur le matelas. Sa respiration était hachée, audible, elle devait avoir de la fièvre à en juger la pellicule de sueur. Rafa resta assis - il ne se sentait vraiment pas de se lever - et attrapa la bouteille d’eau sur la table de nuit. Il n’y avait que Judith et lui dans l’infirmerie, tous les autres lits étaient vides.

Il ne comprenait pas à quoi il avait affaire, il n’avait jamais vu ça. Personne, à l’Ordre, n’avait l’air d’avoir vu ça. Ca avait tou l’air d’être ophidien, mais pour tout dire, personne n’avait de certitude. Même pas Alma, pourtant une pointure dans ce domaine. Peu importait ce que c’était, c’était très nouveau. Ou tellement ancien que tout le monde l’avait oublié. Aucune de ces possibilités n’était rassurante.

Rafa releva la tête en entendant la porte. Contrairement à lui, en sweat et en jean, Alma portait une combinaison intégrale, digne d’une combinaison hazmat. Rafa était immunisé à cette drôle d’infection, mais elle n’avait pas pris de risques. A raison, sans doute. Son aura était terne, sous l’effet de la fatigue. Elle était sur le pont depuis la veille, depuis que l’Ordre avait repéré le foyer infectieux. Judith était allée voir, elle avait été submergée par le monde, elle s’était fait mordre et maintenant… maintenant, elle avait l’air plus morte que vivante.

Ce qui était encore plus inquiétant qu’il n’y paraissait. Rapport que de ce que Rafa en avait compris, elle avait été infectée par une personne. Une personne qui avait elle aussi été infectée, qui en était morte, et qui continuait à vivre en étant morte, comme une sorte de zombie possédé par un parasite. Il avait fallu tous les membres de l’Ordre Starpolitain pour ramener l’une d’entre elles. Elle était enfermée dans une cellule et particulièrement agressive. Ca, c’était inquiétant. L’autre truc inquiétant, c’était que personne n’avait réussi à exterminer l’une de ces choses. Peu importait les sortilèges utilisés, les armes, les actions… Elles continuaient de bouger. La colombienne essayait de trouver quelque chose depuis des heures, sans résultat.

Du nouveau?

Alma secoua la tête, s’approcha de Judith, mais sans aller jusqu’à la toucher. La tâche reprenait peu à peu du poil de la bête. Elle avait gagné peut-être un ou deux centimètres carré depuis que Rafa avait pris sa pause. Alma jouait la prudence et elle avait raison. Un membre de l’Ordre avait touché la blessure de Judith à mains nues et ça avait suffi pour le contaminer. Il s’en était sorti parce que Rafa avait réagi tout de suite, avant que l’infection ne se développe chez lui, mais il avait eu chaud.

De ton côté?
-J’arrive pas à aller plus loin”.

Et pourtant, ce n’était pas faute d’avoir essayé. Il n’arrivait pas à pousser au-delà de cette tâche. Aucun de ses remèdes de purge n’avait fonctionné et Rafa… sentait qu’il s’y prenait mal. Qu’il loupait quelque chose.

Tu me crois si j’te dis que… mon instinct me dit d’aller voir?

Ca semblait complètement con et contreproductif, de se rendre là où s’épanouissait une infection avec une couche de malédiction, mais Rafa… le sentait? Il soupçonnait l’Esprit, pour tout dire. En plus, ça impliquait de laisser Judith sans purification et il n’y avait que la sienne pour être aussi efficace.

Elle risque d’y mourir si j’y vais.
-Tu risques de mourir si tu y vas” nota plus prosaïquement Alma. “Mais… je suis d’accord. On passe à côté de quelque chose et l’Esprit est le mieux placé pour… ça”.

Une idée qui n’avait pas du tout l’air de l’enchanter. Elle n’enchantait pas spécialement Rafa non plus, pour tout dire. Si ce truc n’avait pas été aussi virulent et dangereux et inconnu, il aurait été partisan d’appeler l’UNISON. Là, ça impliquait de mettre en danger des gens. Dont Andrea et Marisol. Hors de question.

Vas-y. Je vais appeler Graham pour te remplacer”.

***

Rafa s’immobilisa au-dessus du bâtiment. Un entrepôt à l’écart de la ville. D’après les infos de l’Ordre, il servait de squat pour des jeunes quand ils voulaient un endroit où faire la fête. Les infectés étaient d’ailleurs des jeunes. Pas plus de trente ans, un look typique de ceux qui aimaient les fêtes underground. Pour l'instant cela dit, l’entrepotl était silencieux. Tellement que ça en devenait lugubre. Il portait encore les traces des assauts de l’Ordre. Les murs et le toit étaient percés, certains fumaient encore. Il était encore tôt, aux alentours de midi, mais la nuit venait vite en ce moment. Il allait devoir faire vite. Quelque chose lui disait qu’il ne voulait pas finir là-dedans de nuit.

Il descendit de quelques mètres, à l’affût, mais pour l’instant, il n’y avait aucun mouvement. Ce qui était plutôt flippant pour tout dire.
 
Revenir en haut Aller en bas

Mar 12 Jan 2021 - 22:58 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
A l’époque du Fléau, sur Pangée, j’ai su garder la tête froide. J’ai eu peur, moi aussi, mais d’une façon plus distante que mes pairs. Comme s’il n’était pas possible que cette chose m’atteigne, tout simplement. Mais depuis, j’ai changé. Et avec le retour de mes émotions m’est venu l’inquiétude. Si un des miens rapportait ce qui avait causé cette catastrophe ici ? Je ne pouvais partir indéfiniment à la recherche d’un nouveau foyer pour nous. D’autant que cela voudrait dire survivre à la Morte-Vie une seconde fois.

J’appréhende, et aujourd’hui, alors que j’observe le tracé noirâtre des veines de l’homme étendu là, à proximité d’un entrepôt à demi éventré, dont les bords déchiquetés fument doucement dans l’air de l’après-midi… Aujourd’hui, je me demande si le passé n’est pas en train de me rattraper. Il est inanimé. Mais je connais le risque pour en avoir déjà vu des symptômes. J’hésite un instant. Il n’y a personne ici, et la Déesse-Mère m’a laissé une chance d’éviter la transformation de celui-ci. Je dégaine Lux Aeterna et coupe la tête du monstre en devenir, puis ses membres, avant de transpercer consciencieusement le coeur et le cerveau. Lorsqu’on parvient à les décomposer suffisamment, la magie ne finit pas son travail. Problème étant que chez nous, nous n’en avions tout simplement pas le temps. Le seul cas jamais documenté était entièrement expérimental. Je me redresse, essuie l’arme avec tout le soin du monde, vérifie que rien ne se relève de ce qu’il reste du cadavre, puis décolle d’une impulsion. Personne ne saura que je suis responsable de ça. De toute façon, la contagion reste évidente.

Une fois stable en vol, j’observe la bâtisse en silence. Pas de mouvement, mais sans doute car il n’y a pas de proies viables à proximité. Quoique. Ce n’est pas le Fléau, plutôt une forme de magie nécromantique qui la mime. Du moins est-ce à cela que cela ressemble. J’espère. Je n’ai pas la moindre envie d’intervenir, mais je ne veux pas tourner le dos à ce qui serait un danger potentiel pour mon peuple.

L’arrivée de Rafa, en contrebas, me donne une excuse pour partir, encore une fois. Il s’en occupera, règlera le problème. Peut-être. Peut-être pas. En quoi cela me regarde-t-il, au nom de la Déesse ? Je soupire. Lourdement. Observe l’horizon. Je m’en voudrais de laisser échapper la contamination, et le mage a le coeur trop tendre pour faire ce qui doit être fait. Même si je ne suis pas certaine de ce qui se passerait si on laissait la transformation arriver à terme, je ne prendrais pas le risque. Mon sang semble bondir dans mes veines alors que l’excitation qui accompagne le combat se soulève. Un instant, j’ai des souvenirs plein la tête. Je ne me sens jamais si vivante que quand je combats. Quand je triomphe. Quand je tue. Le goût du sang dans la bouche. Je déteste un peu plus Lady Satan alors que je muselle mes plus bas instincts, avant de me laisser tomber jusqu’à hauteur de Rafa.

« Vous avez un gros problème sur les bras. »

Pas de salut mais un simple constat, attiré par un nouveau détail que je viens de remarquer.

« Il y a au moins quatre choses qui bougent encore, en bas. »

Lui ne les voit sans doute pas. Mon acuité visuelle, je l’ai appris, est infiniment meilleure que celle d’un humain lambda, et déceler des mouvements est une seconde nature chez moi.
 
Revenir en haut Aller en bas

Mer 13 Jan 2021 - 16:22 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Rien ne bougeait. Son regard n’arrêtait pas d’être attiré par les fumées qui s’échappaient des trous dans le toit, parce que c’était le seul truc qui bougeait dans le coin. Comme il était un peu tendu, qu’il était à l’affût d’un truc, son cerveau n’arrêtait pas d’y revenir.

Et puis une ombre passa au-dessus de lui. Une ombre avec des ailes. Le temps qu’il lève les yeux pour l’apercevoir, Firiel se laissait tomber à côté de lui. Sans même un bonjour - pas qu’il était très attaché à la politesse dans ce genre de circonstances - elle entra dans le vif du sujet.

Vous savez ce que c’est ?

C’était possible. Elle était liée à la Lumière aussi. D’une façon totalement différente de la sienne, certes, et peut-être pas à la même Lumière avec un grand L, mais quand même. Très franchement, ça l’aurait arrangé qu’elle sache parce qu’il n’avait vraiment pas beaucoup d’infos et c’était super inquiétant.

Quoi? Où?

Lui ne voyait rien. Même quand il chercha encore à la remarque de Firiel. Il descendit de quelques mètres supplémentaires et fit apparaître ses lunettes d’un tapotement léger sur sa tempe avant d’enfin apercevoir quelque chose. Il supposait que c’était une personne, mais n’en aurait pas été certain si Firiel ne l’avait pas sous-entendu quelques minutes plus tôt. Même avec la fonction jumelle de ses lunettes. L’aura avait dû être grise. Maintenant, elle avait assez noirci pour qu’on puisse dire qu’elle était noire et tachée de gris plutôt que l’inverse. Des trois autres en revanche, aucune trace. Ils ne devaient pas être loin.

Une de mes amies est infectée. J’ai beau essayer de la purifier, il reste toujours quelque chose. Je suis le seul que ça n’a pas réussi à contaminer”.

Un autre membre de l’Ordre l’avait été, très brièvement. Il avait réagi assez tôt pour pouvoir le purifier entièrement. Il n’était pas dit qu’ils auraient autant de chance pour la prochaine frayeur. Alma prenait des précautions pour manipuler Judith - elle portait des gants, des vêtements couvrants - mais rien ne disait que cela suffirait. L’infection était… agressive. Si ce truc quittait le périmètre de cet entrepôt… Combien de temps avant que toute la ville soit infectée? Déjà que Judith et leur prisonnier étaient un risque, un autre cluster au coeur de la ville…

Il faut que je pose des enchantements pour les empêcher de sortir du bâtiment”.

Ca semblait dérisoire, mais il n’avait pas mieux que son enchantement pour bloquer les issues. Il savait que son ancêtre était capable de créer un périmètre de purification, mais lui-même n’en était pas capable. Pas encore.
 
Revenir en haut Aller en bas

Dim 17 Jan 2021 - 13:12 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Mes yeux ne quittent pas l’entrepôt, le peu que j’en aperçois, du moins. Le déplaisir que je ressens face à cette situation est évident, porté jusque sur mes traits tordus par une moue de répugnance absolue. La peur est là, aussi, mais dissimulée, pour sa part. Je n’afficherais pas mes inquiétudes devant des inférieurs, quels qu’ils soient. Et même si je ne considère pas entièrement Rafa comme tel, le fait est que mon angoisse ne le regarde en rien.

« Là. »

Je pointe les mouvements du doigt, un par un, sans trop me soucier de savoir si Rafael les discernera ou pas. Je me tourne vers lui, le regard sombre.

« Une forme de maladie nécromantique. Cela ressemble à la chose qui a contaminé mon monde, mais en beaucoup moins virulent. »

Et il est hors de question que je la laisse se disséminer pour autant. Je fronce les sourcils lorsque j’apprends l’existence d’une contamination extérieure. Quelle idée de tenter de soigner une femme porteuse d’une chose dont on ignore tout. Rafa a de la chance de ne pas avoir les mêmes symptômes qu’elle.

« Où est-elle ? Vous l’avez bougée ? »

Je ne cherche même pas à cacher la désapprobation dans ma voix. J’espère que ce n’est pas le cas, que l’amie de Rafa est toujours ici. S’il n’a pas le coeur de le faire, je pourrais fort bien m’en occuper.

« Votre amie est un danger. Autant pour d’autres êtres humains que pour d’autres êtres vivants, si la contagion est possible entre espèces. »

Le fait que les animaux vectorisent le Fléau a certainement été déterminant dans la rapidité avec laquelle il s’est répandu sur notre continent, à l’époque. Pour le bien de Star City, j’espère fortement que ce n’est pas le cas de leur petite maladie, car sinon, elle sera partout en un rien de temps.

« Assurez-vous que votre enchantement bloque les corps inanimés. Ces gens sont déjà morts. Si la magie bloque ce qui vit, ils passeront sans aucun mal. »

Sur ces quelques mots, à nouveau un peu secs, je me laisse descendre plus bas en dégainant mon arc. Je préfère ne pas m’approcher trop près de ces créatures, si je peux l’éviter. Peut-être serait-il possible de les brûler. Je cherche Rafa du regard, mais je ne sais pas exactement où il est. Dommage. J’aurais pu lui demander s’il serait capable de mettre le feu à ces cadavres qui marchent. Le Fléau de Pangée n’y était pas sensible le moins du monde, mais encore une fois, ce qui se joue ici n’est pas la même chose. Quelque chose qui y ressemble, qui pourrait être aussi désastreux, mais qui semble plus contrôlable.
 
Revenir en haut Aller en bas

Dim 17 Jan 2021 - 17:30 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Rafa suivit aussitôt la direction que lui pointa Firiel. En zoomant avec ses lunettes, il finit par apercevoir du mouvement. Disons que c’était d’autant plus difficile à repérer que la peau des personnes contaminées avaient viré au gris goudron. Comme leurs vêtements n’étaient pas forcément colorés…

Autant dire que la précision de Firiel fit dégringoler son coeur dans sa poitrine. Il avait déjà affronté plein de trucs hein, mais là, c’était très différent. On ne gérait pas une maladie comme on gérait un sorcier ophidien.

Elle était rentrée au Comptoir avant qu’on ne réalise qu’elle était contaminée. Elle est à l’isolement”. Sans doute pas assez, cela dit. Alma était passée près d’elle. D’un tapotement sur sa hanche, il fit apparaître son harnais pour y prendre son téléphone. Il fallait qu’il la prévienne. “On a aussi l’une des personnes contaminées”.

Autant pour savoir à quoi ils avaient affaire au juste que pour essayer de la sauver. Sans grand succès pour l’instant. Disons que les précisions de Firiel lui donnaient un mauvais pressentiment. Quelque chose qui disait “On va juste pouvoir limiter les dégâts sur ce coup-là”. Ses doigts volaient sur l’écran quand il tapa son message pour Alma. Isoler Judith, immédiatement. Ne pas la toucher à mains nues, ne pas la toucher tout court tant qu’il n’était pas là. Personne ne touchait non plus leur autre invité.

Il allait se tourner vers Firiel pour lui poser une autre question, mais il la regarda au moment où elle dégringolait vers le sol. Son coeur battait assez vite et fort dans sa poitrine pour qu’il le sente, pour que ses oreilles en résonnent aussi. Ok. Du calme. Réfléchis s’intima Rafa.

Il devait isoler ce bâtiment du reste du monde. Il devait s’assurer que personne n’avait été contaminé mais sans s’en rendre compte sur le moment. L’Ordre pouvait aider, mais il n’était compétent que jusqu’à un certain point. Son téléphone en main, le message pour Alma prêt à envoyer, Rafa n’hésita qu’une demi-seconde avant de rajouter une ligne.

Appelle l’UNISON. Explique la situation, dis-leur de ne surtout pas entrer dans le hangar.

Le message était tout juste parti que le téléphone retrouva sa place dans son harnais et que Rafa descendit vers le sol à son tour. Il avait récupéré un marqueur avant de ranger son harnais dans ses tatouages et il le déboucha avec les dents en se précipitant vers la première porte qu’il trouva.

Citation :
Jet de dés:
Jet 1:

Réussite: Rafa a le temps de tout sceller.
Echec: Coucou, je suis un cadavre ambulant et je vais aller par-là.

Jet 2: Si échec au Jet 1
Réussite: Je vais aller vers le Porteur de Lumière pour le croquer.
Echec: Je vais plutôt aller par-là. Où y a plein de civils.

Rafa n'avait jamais travaillé aussi vite dans sa vie. C'était facilité par le fait qu'il connaissait les runes par coeur, c'était l'un des enchantements qu'il maîtrisait depuis un bon moment maintenant. Le coeur battant sous l'urgence, il scella rapidement la première porte, passa à la seconde issue en volant, toujours à l'affût. Tant qu'il n'aurait pas scellé toutes les issues, l'enchantement ne prendrait pas.

Heureusement pour lui, il eut le temps de sceller les trois portes du hangar sans voir sortir personne. Ca n'était qu'un pansement sur une plaie, mais il n'avait pas mieux. L'enchantement ne tiendrait pas non plus des heures, mais ça suffirait peut-être à contenir ce début de cluster. Dans le pire des cas, il n'aurait qu'à réactiver l'enchantement toutes les deux heures.

Rafa lâcha un soupir de soulagement en s'attaquant à la dernière porte. La situation n'était pas réglée, mais c'était déjà ça. Du coup, l'espagnol fit un truc que plein de gens auraient trouvé très con. Il entra dans le bâtiment avec des gens contaminés par une maladie inconnue.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 17 Jan 2021 - 17:30 Message

Maître du Jeu
Maître du Jeu
Réputation Civile
Le Hasard
10Masculin05/05/201207/04/201279007153L'Homme Mystère© RenanaucunTous et aucunTous et aucunHasardNiveau 0Niveau 6RévéléeaucunaucunStar City Heroes
Réputation Héroïque
Le Hasard
10Masculin05/05/201207/04/201279007153L'Homme Mystère© RenanaucunTous et aucunTous et aucunHasardNiveau 0Niveau 6RévéléeaucunaucunStar City Heroes
Identité
Le Hasard
10Masculin05/05/201207/04/201279007153L'Homme Mystère© RenanaucunTous et aucunTous et aucunHasardNiveau 0Niveau 6RévéléeaucunaucunStar City Heroes

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Âge : 10
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 7900
ϟ Nombre de Messages RP : 7153
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 6 ϟ Identité : Révélée
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Âge : 10
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 7900
ϟ Nombre de Messages RP : 7153
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 6 ϟ Identité : Révélée
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Rafael Colón' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Jugement du Hasard' :
Don't dead open inside - Aria Reussite

--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Don't dead open inside - Aria Echec
 
Revenir en haut Aller en bas

Ven 22 Jan 2021 - 0:01 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
La réponse de Rafael augmente mon déplaisir. Oh, pas de façon dramatique, puisque je suis toujours là et non en train de pister la bombe à retardement qu’ils ont ramené chez eux, mais suffisamment pour que mon regard s’assombrisse encore.

« Vous n’auriez pas dû déplacer qui que ce soit d’ici. »

La réprimande s’arrête là. Il n’est pas un enfant, pour commencer, et c’est trop tard quoi qu’il en soit.

« Vous devriez faire détruire les contaminés. Les deux. Si elle n’est pas encore morte, votre amie le sera bientôt. En la tuant avant que la magie n’ait modifié son corps, cela empêchera qu’elle se relève. »

Et en mutilant suffisamment le corps. Mais je ne suis pas sûre que le mage et ses compagnons, qui qu’ils soient, aient ce qu’il faut en eux pour mettre l’une des leurs à mort. Je l’aurais fait pour mes combattants, si j’avais pu. Nous avions tous plus peur de revenir faire du mal aux nôtres que de mourir. Qu’importe. Je suis déjà descendue plus près de l’entrepôt. Je guette mes proies en suivant d’un oeil Rafa, qui fait… Je ne sais quoi. Je finis par me poser lorsqu’il semble avoir fini un tour complet du bâtiment et l’observe le temps qu’il finisse de dessiner ce qui semble être un enchantement sur le battant d’une porte. Je me serais contentée d’observer et de réfléchir à un moyen de détruire les occupants sans entrer s’il ne s’était pas montré incroyablement stupide.

Je ne réfléchis pas quand je me projette en avant d’un bon, pour l’attraper par le col, le tirer en arrière sans me soucier de la force que j’y ai mis, excessive au vu de son vol plané, et referme la porte dans un claquement sec. Sans l’arracher de ses gonds, ce qui prouve que je ne suis pas totalement sortie des miens. Je me retourne lentement vers Rafa et croise les bras, le dos raide.

« Rafael, je commence d’un ton suave, bien trop pour quelqu’un d’aussi froid que moi. Je m’en rends compte mais ne peut m’en empêcher. Rafael, dites moi, êtes vous devenu stupidement dénué de tout intellect pour entrer dans le bâtiment empli de créatures contaminées par une maladie dont vous ne savez rien, sans y réfléchir une seconde auparavant ? M’avez vous seulement écoutée ? »

Je pointe la porte derrière moi du doigt :

« Vous n’avez pas déjà été contaminé, ça ne veut pas dire que rien ne le fera. Vous êtes inconscient. Totalement inconscient. Certains des morts qui marchent gardaient leurs capacités, sur Pangée. Imaginez donc une petite seconde ce qui se passerait si cette chose réussissait à prendre le contrôle d’un mage doté d’une adresse relative ? J’aimerais beaucoup savoir quelle justification vous avez pu vous trouver pour y aller comme cela ? »

Et pourtant je n’attends pas de réponse avant de continuer :

« Vous avez un pouvoir conséquent. Vous avez aussi les responsabilités qui viennent avec. Se jeter au devant du danger sans la moindre stratégie réussira juste à vous faire tuer, et peut-être d’autres personnes avec vous. Quelqu’un comme vous, par chez nous, finit en gardien d’Al Kamaris parce qu’on sait qu’il ne causera aucun dégât là où il ne peut jouer les chiens fous. Le meilleur combattant au monde reste un handicap doublé d’un danger public s’il ne se comporte pas correctement. »

Je le toise d’un air mauvais et resserre sèchement mes ailes contre mon dos.

« Commencez à vous comporter en homme responsable, histoire que je n’oublie pas que je vous juge un peu plus dégourdi que le reste de votre espèce et que je règle votre petit problème de pulsions suicidaires par moi-même. »
 
Revenir en haut Aller en bas

Ven 22 Jan 2021 - 16:17 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Parfois, Rafa oubliait que Firiel était plus… comment dire… Enfin moins… Enfin elle? Disons qu’elle venait calmement de lui annoncer qu’ils devaient tuer Judith avant que la chose qui l’avait contaminée ne le fasse. L’espagnol n’était pas un grand fan de films de zombies, mais il en avait vu un ou deux, assez pour savoir que ce qu’il vivait ressemblait beaucoup à des scénarios du genre.

Ca ne l’empêcha pas d’entrer, ou en tout cas d’essayer. Avant de pouvoir passer la porte de l'entrepôt, une main l’attrapa par le col et le projeta violemment en arrière. S’il n’avait pas eu son armure, la chute aurait pu être encore plus douloureuse qu’elle ne l’était déjà. Il se redressa, avec quand même la sensation d’avoir fait une attraction à sensations fortes sans forcément être attaché comme il fallait. Il se remit quand même debout, aussi vite que possible, en partie parce que de ce qu’il en savait, il avait pu être attaqué par l’une des personnes contaminées, sortie de là avant qu’il n’ait fini ses enchantements.

Du coup, il était un peu surpris de se trouver face à une Firiel à l’aura rougeoyante de colère. Rafa essaya bien d’en placer une, mais il n’était jamais assez rapide pour placer plus que quelques mots de transitions. Sa plus longue tentative ressemblait à “Euh bin en fait…” mais Firiel ne l’avait même pas écouté. Il resta silencieux encore une paire de secondes à la fin de sa tirade, juste au cas où elle aurait eu envie d’en rajouter, mais non. Elle avait l’air d’avoir fini.

Je ne suis pas…” commença l’espagnol par automatisme. Il n’alla pas jusqu’au bout. Il ne se considérait pas comme suicidaire, mais c’était aussi la deuxième personne à lui dire un truc du genre. Il n’aurait jamais su argumenter correctement sur ce point, alors il s’arrêta avant de commencer. “Vous avez raison, je sais pas grand chose de cette chose, à part qu’elle a probablement une origine ophidienne. Je peux pas en être sûr, et ça pourrait effectivement me tuer. D’un autre côté, il y a bien une origine à tout ça. Un sort, une malédiction, une potion… Même si on s’occupe de ceux qui sont déjà contaminés, à quoi bon, si la source est potentiellement toujours là?”

Même en gardant l’endroit sous quarantaine, le risque serait toujours là. Un rat qui trainait trop près, un gamin qui jouerait à se faire peur avec ses copains… Outre le fait que Rafa n’était pas disposé à abandonner aussi facilement que Firiel. Il était peut-être débutant dans tout ce qui avait trait à la magie ophidienne, mais son instinct lui disait qu’il pouvait gérer. Sauf que son instinct, c’était surtout l’Esprit en ce moment. Rafa ne se faisait pas du tout confiance mais il faisait vaguement confiance à un truc multimillénaire qui le possédait.
 
Revenir en haut Aller en bas

Dim 24 Jan 2021 - 19:13 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
J’ai les bras croisés, les ailes à demi déployées devant l’entrée comme pour la défendre, malgré le fait que je l’ai d’ores et déjà refermée. J’observe Rafael, occupé à se relever - apparemment sans trop de mal, ce qui me convient puisque je n’avais pas pour but de le blesser malgré la stupidité dont il fait preuve. Je réagis plus férocement que je n’en ai l’habitude. Probablement en partie parce que je sais à quoi peut ressembler une épidémie de ce genre. Peut-être également car j’ai un peu peur de ce qui pourrait advenir. Sans doute aucun, parce que sa désinvolture me donne la désagréable impression d’avoir parler dans le vide.

Mes propos ressemblent à un sermon que j’aurais pu adresser à l’un des enfants que j’ai formé. Rafa me rappelle l’un d’entre eux. Je crois me souvenir qu’il a rendu l’âme lors d’un assaut des légions du Fléau. Cruelle ironie que de me remémorer cela à cette heure. Lorsque je termine de tenter de faire rentrer un peu de bon sens dans l’esprit du mage, le silence s’installe un instant. Si un regard pouvait tuer, peut-être aurais-je involontairement achevé mon compagnon.

« Je ne vous ai pas dit de ne pas rentrer là-dedans du tout, Rafael, au nom de la Déesse. Simplement d’agir intelligemment. »

Il a des pouvoirs liés à la lumière, n’est-il pas ?

« Vous volez. Il y a des trous dans le toit. Trous par lesquels il est possible de voir au moins une partie des contaminés. L’idée de commencer par les éliminer à distance aurait peut-être pu vous effleurer l’esprit, ne croyez-vous pas ? »

Je secoue la tête, agacée au delà des mots.

« Diminuer la menace, afin de pouvoir entrer dans ce bâtiment avec aussi peu de risques que possible ? Non, mieux vaut se lancer à l’aveuglette là-dedans sans avoir la moindre idée de ce qui s’y passe. Ce serait vraiment trop dommage de s’octroyer un avantage, quel qu’il soit, n’est-ce pas ?! »

Ai-je à nouveau envie de le secouer ? Absolument. Est-ce que cela va changer quelque chose ? Probablement pas. J’inspire profondément par le nez en tentant de mobiliser tout ce que je peux de calme et de sang-froid.

« Est-ce que vous comptez vous montrer raisonnable, ou je dois m’assurer que vous ne jouiez pas les héros sans cervelle autrement ? »

La Déesse en soit témoin, s’il faut que je le frappe jusqu’à l’épingler au sol, je ne me gênerais pas. Je trouverais bien un moyen d’immobiliser les menaces potentielles seule avant de m’occuper d’une source éventuelle de contamination. En espérant y être aussi immunisée que lui a semblé l’être, mais j’en doute fortement, je le crains. Je ne peux pas laisser le mage prendre des risques idiots, ceci étant. Hors de question. Ce monde ne deviendra pas un traquenard de plus pour mon peuple. Ou pour moi.
 
Revenir en haut Aller en bas

Lun 25 Jan 2021 - 16:26 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Ses arguments n’avaient pas l’air de fonctionner. Du tout. Déjà, parce que les ailes de Firiel étaient toujours déployées pour lui barrer l’entrée. Entre autres choses. A défaut de pouvoir voir le regard meurtrier de cette dernière, Rafa le sentait et il lui hérissait les cheveux sur la nuque.

... mais je ne veux pas les éliminer?

Pas à moins d’y être obligé, en tout cas? Firiel le prendrait sûrement pour un crétin, mais c’était plus fort que lui. Il ne voulait et ne pouvait faire de mal aux gens. Ça allait à l’encontre de tout ce qu’il était. Il n’était pas non plus totalement aveugle à la situation. Quelque chose de désagréable, au fond de son crâne, lui disait que ce n’était pas une question de vouloir, ou de pouvoir, plutôt de ne pas avoir vraiment d’autre choix, et ça suffisait à faire dégringoler son coeur dans ses talons.

Ils ne sont peut-être pas tous morts. Judith n’est pas morte”.

Pas encore nota le même coin de l’esprit du magicien qui était un peu plus réaliste sur l’entièreté de cette situation. Une voix que Rafa n’était pas encore prêt à écouter. Si quelqu’un était vivant là-dedans, mais contaminé, il ferait tout ce qu’il pouvait pour l’aider. Ca aussi, c’était plus fort que lui.

Je suis pas… totalement idiot vous savez”. Une affirmation qui aurait sans doute eu plus de poids s’il l’avait dit avec un peu plus d’assurance dans la voix et en étant capable de soutenir son regard en prononçant ces mots. “Je veux dire… Je peux me taguer dans les murs, me téléporter…

Est-ce qu’il était à deux doigts d’affirmer qu’il pouvait très bien s’en sortir? Plus ou moins. Il admettait que dans sa précipitation, il avait peut-être manqué de jugeote et d’esprit tactique. A défaut de suivre complètement le plan de Firle et d’éliminer des gens - parce qu’il les voyait vraiment comme ça - à distance, il y avait peut-être plus prudent que d’entrer comme une fleur par la porte principale.

Ecoutez, on perd du temps, est-ce qu’on peut juste…

Il fit un moulinet de la main sans trop savoir comment finir sa phrase. Y aller, en gros. De manière responsable, tout ça. Il sentit encore une fois ses cheveux se hérisser sur sa nuque. Cette fois, ça n’avait rien à voir avec Firiel. Pas qu’elle ne devait pas encore le fusiller du regard hein, vraiment, parce qu’il y avait quelqu’un d’autre.

Quelque chose?

Rafa n’eut pas vraiment le temps de voir, pour être tout à fait honnête. Rapport que le machin se jeta sur lui et lui fit heurter le sol à peu près aussi agréablement que quand Firiel l’avait balancé, quelques secondes plus tôt. Un réflexe déclencha ses lasers, mais le mouvement qu’on lui imposa dévia le tir et ne fit qu’effleurer sa cible pour aller brûler un bout du bâtiment.
 
Revenir en haut Aller en bas

Mar 26 Jan 2021 - 0:30 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Je sais que Rafa peut parfois se montrer… Désespérément doux face aux menaces qui se présentent sur son chemin. Mais cette fois-ci, il bat tous les records qu’il a jamais établi. Pour le dire familièrement, ma mâchoire se décroche presque quand je l’entends me répondre et la colère disparaît presque devant l’étendue de mon incrédulité. Celle-ci ne fait que grandir lorsqu’il reprend la parole.

« … Ils sont morts. S’ils marchent en étant contaminés, ils sont morts. Vous risquez la vie d’innocents en faisant preuve d’autant de sensiblerie, Rafael. Je respecte la volonté de préserver vos semblables, je ne blesserais jamais sciemment un Avariel. Mais si l’un d’eux était un mort qui marche, soyez assurée que je serais la première à le détruire. »

Cela détruisait une partie de soi. Je m’en souviendrais toujours, mais c’est partie intégrante de mes responsabilités de Septa. Faire ce qui répugnerait aux autres si cela devient nécessaire.

« Vous avez un pouvoir suffisant pour intervenir. Si vous laissez ces morts tuer les vivants, vous êtes responsable. »

Peu m’importe la violence de mes propos.

« Si ça ne tenait qu’à moi, votre Judith serait déjà partie. »

Je secoue légèrement la tête.

« Je n’ai pas dit que vous étiez idiot, juste que vous vous comportiez comme tel. »

A nouveau, je ne me gêne pas pour lui exprimer le fond de ma pensée. Je l’observe d’un air méfiant. Je ne sais pas si je peux le laisser faire quoi que ce soit, mais je risque d’avoir besoin de lui. Je commence à m’écarter légèrement, quand j’attrape un mouvement du coin de l’oeil. Une seconde avant que Rafa ne soit projeté au sol. De nouveau.

    Lancer de dés #1
    Réussite : c’est un humain.
    Echec : apparemment, un des contaminés était déjà dehors. Chic.

    Lancer de dés #2
    Réussite : Aria maîtrise aisément la situation.
    Echec : need help ?


Je détaille rapidement l'inconnu tandis que mon armure se déploie à partir de son bracelet, recouvrant mon corps avec soin. Nul besoin d'un effort conscient. L'esprit qui vit dans ces protections m'est si étroitement lié qu'il réagit grâce à mes réflexes. Pas de zones anormales sur sa peau, pas de veinules noirâtres, ni démarche automatique. Rien qui n'évoque un mort qui marche. Il se relève d'un bond souple qui me fait dire qu'il saura se défendre. Je ne dégaine pas mon épée.

Je respecte la volonté de Rafa de protéger la vie. Et je dois jouer mon rôle. Je ne suis pas supposée attirer d'attention néfaste sur moi. Aussi forte que soit l'envie d'extérioriser la rage brûlante que je ressens sur celui qui nous agresse, je ne m'y laisserais pas aller. Je réagis en défense, arrêtant une attaque de mon genou. L'homme a une lame étrange dans la main. Qui ne me dit rien qui vaille. Il est rapide. Incapable de prendre l'avantage, mais je ne le fais pas plus. Je décortique toutefois peu à peu son style de combat, évitant soigneusement son arme.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 26 Jan 2021 - 0:30 Message

Maître du Jeu
Maître du Jeu
Réputation Civile
Le Hasard
10Masculin05/05/201207/04/201279007153L'Homme Mystère© RenanaucunTous et aucunTous et aucunHasardNiveau 0Niveau 6RévéléeaucunaucunStar City Heroes
Réputation Héroïque
Le Hasard
10Masculin05/05/201207/04/201279007153L'Homme Mystère© RenanaucunTous et aucunTous et aucunHasardNiveau 0Niveau 6RévéléeaucunaucunStar City Heroes
Identité
Le Hasard
10Masculin05/05/201207/04/201279007153L'Homme Mystère© RenanaucunTous et aucunTous et aucunHasardNiveau 0Niveau 6RévéléeaucunaucunStar City Heroes

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Âge : 10
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 7900
ϟ Nombre de Messages RP : 7153
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 6 ϟ Identité : Révélée
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Âge : 10
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 7900
ϟ Nombre de Messages RP : 7153
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 6 ϟ Identité : Révélée
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Aria Romanelli' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Jugement du Hasard' :
Don't dead open inside - Aria Reussite

--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Don't dead open inside - Aria Echec
 
Revenir en haut Aller en bas

Mar 26 Jan 2021 - 14:16 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Rafa n’était pas très fort avec les mots, mais il était disposé à débattre, c’était dire à quel point la situation était importante pour lui. Sauf que comme il n’était pas très doué, il se retrouva plusieurs fois à ouvrir la bouche et à la refermer sans avoir rien dit. Il avait très envie de répéter que Judith n’était vraiment pas morte, qu’elle n’était peut-être pas la seule dans ce cas.

Et puis finalement, il n’eut pas vraiment le temps de trop débattre, parce qu’il rencontra le sol un peu trop brutalement pour la seconde fois en quelques minutes. Sauf que cette fois, ce n’était pas du tout la faute de Firiel. Son agresseur s’était déjà relevé que Rafa peinait à l’imiter. Pour sa défense, sa tête avait rencontré un bout de goudron d’un peu trop près.

Il secoua la tête, comme si le geste pouvait suffire à guérir un début de traumatisme crânien, joua aussitôt des doigts pour créer une corde lumineuse, évaluant les mouvements de son ennemi.

Citation :
Jet de dés:
Jet 1:

Réussite: Le monsieur n’a pas l’air d’être un magicien, seulement un mutant équipé d’un couteau qui fait peur.
Echec: Donc c’est totalement un magicien qui fait des trucs ophidiens maudits, tout ça.

Jet 2:
Réussite: Le couteau est tranchant mais pas magique.
Echec: It is very cursed.

Jet 3:
Double Réussite: Rafa arrive à immobiliser le monsieur comme il faut.
Réussite: Au moins le bras qui tient le couteau qui fait peur.
Double Echec: Il bouge VITE.

Heureusement que Rafa était un peu dégourdi. Autant parce qu'il avait appris à se battre depuis tout petit que parce qu'il commençait à avoir l'habitude de trucs qui voulaient le tuer. En un coup d'oeil vers son adversaire, il repéra deux trucs pas trop glops.

En un, son aura était noire, donc c'était totalement quelqu'un qui manipulait de la magie des ombres et des ténèbres, très probablement ophidien. Disons que ça paraissait un peu gros qu'il ait été dans le coin autrement.

En deux, son couteau était probablement l'un des trucs les plus maudits que Rafa avait eu l'occasion de voir dans sa vie. Et il en avait déjà vu un paquet, donc c'était vraiment pas une histoire de "C'est le plus maudit parce qu'il en a jamais vu d'autres". Le seul truc qui aurait pu le dépasser, c'était la couronne de l'impératrice du silence.

Du coup, l'espagnol réagit plutôt rapidement. Il fit tourner sa corde pour lui faire prendre de la vitesse et la projeta vers l'avant. A défaut de réussir à saucissonner totalement le magicien, il réussit à immobiliser son bras qui tenait le couteau. Les pieds fermement plantés dans le sol, il tira, s'efforçant de l'empêcher de baisser le bras - qu'il tenait levé avec l'intention de frapper - histoire d'éviter qu'il passe la lame dans l'autre main.

"Ne laissez pas la lame vous toucher!"

Il ne pouvait pas en être absolument certain, mais il n'aurait pas du tout été surpris que la lame soit à l'origine de la maladie.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 26 Jan 2021 - 14:16 Message

Maître du Jeu
Maître du Jeu
Réputation Civile
Le Hasard
10Masculin05/05/201207/04/201279007153L'Homme Mystère© RenanaucunTous et aucunTous et aucunHasardNiveau 0Niveau 6RévéléeaucunaucunStar City Heroes
Réputation Héroïque
Le Hasard
10Masculin05/05/201207/04/201279007153L'Homme Mystère© RenanaucunTous et aucunTous et aucunHasardNiveau 0Niveau 6RévéléeaucunaucunStar City Heroes
Identité
Le Hasard
10Masculin05/05/201207/04/201279007153L'Homme Mystère© RenanaucunTous et aucunTous et aucunHasardNiveau 0Niveau 6RévéléeaucunaucunStar City Heroes

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Âge : 10
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 7900
ϟ Nombre de Messages RP : 7153
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 6 ϟ Identité : Révélée
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Âge : 10
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 7900
ϟ Nombre de Messages RP : 7153
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 6 ϟ Identité : Révélée
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Rafael Colón' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Jugement du Hasard' :
Don't dead open inside - Aria Echec

--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Don't dead open inside - Aria Echec

--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :
Don't dead open inside - Aria Echec Don't dead open inside - Aria Reussite
 
Revenir en haut Aller en bas

Lun 1 Fév 2021 - 0:15 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Quelque part, c’est un soulagement d’avoir quelque chose à combattre. Tout vaut mieux que de devoir batailler avec l’idéalisme de Rafael, qui confine à mes yeux à la stupidité pour cette fois. Il aurait sûrement continué à protester sans l’intervention presque bienvenue de ce nouvel assaillant. Un arrivant hostile, vu la façon qu’il a eu de s’en prendre immédiatement au mage humain. Evidemment, je m’interpose aussitôt, non sans prendre garde à son arme. Nous n’avons jamais trouvé le vecteur initial du Fléau sur Pangée, mais un artefact est sur la liste des possibilités évoquées par les érudits de notre peuple.

Sans doute est-ce pour cela que lorsque mon allié immobilise le bras de l’ennemi et m’enjoint d’éviter la lame, je ne suis guère surprise. J’ai confiance en mon instinct, et l’aspect de l’arme est suffisant étrange pour justifier à lui seul de s’en méfier comme de la peste. J’acquiesce d’un geste sec de la tête, pour que Rafael sache que je l’ai entendu, puis envoie l’une des Lames du Crépuscule se ficher dans le poignet de l’homme. Avec une précision chirurgicale.

    Lancer de dés #1
    Réussite : Aria réussit grâce à Rafa.
    Echec : Coincé, oui, mais il se débat cet abruti.

    Lancer de dés #2 (si échec au #1)
    Réussite : Il n’arrive pas à attaquer pour autant.
    Echec : Euh, oups ?

    Lancer de dés #3 (si réussite au #1)
    Réussite : et il n’y en a qu’un, yes.
    Echec : tiens, des petits amis ?


La Lame touche bel et bien le poignet, cela dit, au vu de la conviction qu'il met dans ses tentatives pour se libérer, les tendons restent intacts. Problème étant que notre homme tient donc toujours fermement l'arme dont Rafa m'a demandé de me méfier. J'évite une première attaque sans trop de mal. Puis une seconde, reculant d'un bond, aidée en cela par mes ailes qui me propulsent en arrière. Je parviens à porter un coup de pied au menton, pas aussi vigoureux que je ne l'aurais voulu, puis bloque l'arme in extremis, grâce au brassard qui recouvre mon poignet. Je ne comprends pas comment notre ennemi parvient encore à bouger à ce point. Je reprends de la distance. Observe avec une moue répugnée la trace noirâtre qu'a laissé le couteau sur le métal pourtant renforcé par une forme de magie ancienne.

« Vous devriez considérer l'idée de vous rendre. »

Voix ferme, regard froid. Je lui tourne autour lentement, cherchant l'ouverture qu'il me faudra, occupant aussi un peu son attention, afin de donner peut-être une occasion à Rafael. Du moins est-ce ce que j'espère obtenir.

« Quoi que vous cherchiez à accomplir ici, c'est une tâche vouée à l'échec. Je ne vous laisserais pas rendre ce monde esclave de la Mort. »

Et si je dois l'achever, je le ferais. Une exception unique, mais comme il me serait agréable de pouvoir laisser libre court à toute ma sauvagerie, dans sa glorieuse splendeur.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 1 Fév 2021 - 0:15 Message

Maître du Jeu
Maître du Jeu
Réputation Civile
Le Hasard
10Masculin05/05/201207/04/201279007153L'Homme Mystère© RenanaucunTous et aucunTous et aucunHasardNiveau 0Niveau 6RévéléeaucunaucunStar City Heroes
Réputation Héroïque
Le Hasard
10Masculin05/05/201207/04/201279007153L'Homme Mystère© RenanaucunTous et aucunTous et aucunHasardNiveau 0Niveau 6RévéléeaucunaucunStar City Heroes
Identité
Le Hasard
10Masculin05/05/201207/04/201279007153L'Homme Mystère© RenanaucunTous et aucunTous et aucunHasardNiveau 0Niveau 6RévéléeaucunaucunStar City Heroes

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Âge : 10
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 7900
ϟ Nombre de Messages RP : 7153
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 6 ϟ Identité : Révélée
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Âge : 10
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 7900
ϟ Nombre de Messages RP : 7153
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 6 ϟ Identité : Révélée
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Aria Romanelli' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Jugement du Hasard' :
Don't dead open inside - Aria Echec

--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Don't dead open inside - Aria Echec

--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :
Don't dead open inside - Aria Reussite
 
Revenir en haut Aller en bas

Lun 1 Fév 2021 - 14:23 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Rafa avait le plus grand mal à maîtriser le bonhomme. Déjà, parce qu’il ne lui avait saucissonné que le bras qui tenait le couteau. Ensuite, parce qu’il n’aurait pas été excessivement surpris d’apprendre qu’il avait une force surhumaine. Il avait lu assez de trucs sur la magie ophidienne pour savoir que c’était un effet possible. D’autres pouvaient se rendre insensible à la douleur, et comme il n’avait pas l’air particulièrement dérangé par la lame qu’il avait pris au poignet… Ca aussi c’était possible.

Le cerveau de Rafa tournait quand même à plein régime, lui aussi cherchait une ouverture. Il avait beau être pacifiste, il était aussi un combattant. Il avait appris à se battre dès l’enfance et avait les réflexes qui allait avec. A son grand dam, si on lui avait posé la question, mais là n’était pas la question.

La question était qu’il y avait un type pervertie par de la magie ophidienne et avec une lame maudite dans la main. Donc même si ça ne l’enchantait pas, il allait se servir de ses réflexes.

Rafa envisagea de tirer des lasers, mais il craignait trop de toucher Firiel. Un coup de poing aurait pu être une bonne idée mais ça impliquait de lâcher la corde lumineuse, et donc, de laisser le champ libre à l’homme. Il pouvait essayer de mieux le saucissonner.

Citation :
Jet de dés:
Jet 1:

Double Réussite: Et un saucisson de sorcier ophidien, un!
Réussite: Rafa arrive à immobiliser son deuxième bras, c’est déjà ça?
Double Echec: ALORS

Jet 2:
Double Réussite (Si réussite au Jet 1) ou réussite (Si double réussite au Jet 1): La corde lui fait très bobo de la purification.
Réussite (Si réussite au Jet 1): Ca fume mais il n’a pas l’air dérangé par la douleur.
Double Echec: Ca fait… rien de spécial. A part l’immobiliser on entend.


Jet 3: Si double échec au jet 1
Réussite: Il a toujours la main immobilisée.
Echec: Alors Rafa sait pas trop comment le monsieur a fait, mais il a cassé sa corde de lumière et il est libéré maintenant.

Jet 4: Si échec au jet 3
Réussite: Il a lâché son couteau.
Echec: Il a lâché son couteau en le plantant dans quelqu’un.

Rafa raffermit sa prise sur sa corde lumineuse d'une main. De l'autre, il fit tournoyer l'autre extrémité pour lui faire prendre de la vitesse. Sauf qu'avant qu'il puisse la lancer pour finir de saucissonner leur adversaire, il se passa un truc très bizarre et super flippant.

Sa corde explosa en millier de petits fragments lumineux et disparut.

Pour le dire très simplement, c'était une super méga mauvaise nouvelle. Rapport que personne n'avait jamais réussi à faire ça, déjà. Et que du coup, le monsieur était maintenant complètement libre.

Au moins, Rafa et Firiel eurent un tout petit peu de chance dans leur malheur. Il avait lâché son arme. Elle était au sol, vibrait de quelque chose de terriblement mauvais, mais très franchement, l'espagnol préférait qu'elle soit par terre plutôt que dans sa main pour les poignarder.

Sans perdre de temps, Rafa se propulsa vers l'avant d'une téléportation flash. La brusque lumière suffit à éblouir leur adversaire, il atterrit dans son dos, à un ou deux mètres du sol. Il profita donc de la gravité pour lui tomber dessus et le précipiter au sol. D'un mouvement de pied, il donna un coup dans l'arme pour l'éloigner de là.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 1 Fév 2021 - 14:23 Message

Maître du Jeu
Maître du Jeu
Réputation Civile
Le Hasard
10Masculin05/05/201207/04/201279007153L'Homme Mystère© RenanaucunTous et aucunTous et aucunHasardNiveau 0Niveau 6RévéléeaucunaucunStar City Heroes
Réputation Héroïque
Le Hasard
10Masculin05/05/201207/04/201279007153L'Homme Mystère© RenanaucunTous et aucunTous et aucunHasardNiveau 0Niveau 6RévéléeaucunaucunStar City Heroes
Identité
Le Hasard
10Masculin05/05/201207/04/201279007153L'Homme Mystère© RenanaucunTous et aucunTous et aucunHasardNiveau 0Niveau 6RévéléeaucunaucunStar City Heroes

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Âge : 10
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 7900
ϟ Nombre de Messages RP : 7153
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 6 ϟ Identité : Révélée
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Âge : 10
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 7900
ϟ Nombre de Messages RP : 7153
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 6 ϟ Identité : Révélée
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Rafael Colón' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Jugement du Hasard' :
Don't dead open inside - Aria Echec Don't dead open inside - Aria Echec

--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Don't dead open inside - Aria Echec Don't dead open inside - Aria Echec

--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :
Don't dead open inside - Aria Echec

--------------------------------

#4 'Jugement du Hasard' :
Don't dead open inside - Aria Reussite
 
Revenir en haut Aller en bas

Ven 5 Fév 2021 - 23:46 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Je cherche une ouverture qui ne vient pas, et Rafael semble faire de même. Mes yeux quittent difficilement le couteau que je surveille de près, surveillant chaque mouvement, même infime. L’occasion se présente grâce à mon allié. Plus ou moins. La corde qui retenait notre homme éclate, disparaît purement et simplement. Une mauvaise nouvelle en soi, mais la bonne tient au fait que l’ennemi a lâché son arme.

Le mage l’écarte d’un coup de pied et je la suis du regard, hésitant un bref instant seulement avant de la ramasser d’un geste précautionneux et de la coincer dans la lanière de cuir qui attache mes jambières, de telle sorte que je ne puisse me couper même par erreur. On ne sait pas qui accompagne notre ennemi et je ne tiens pas à ce que quelqu’un d’autre ramasse cette chose pour s’en aller s’amuser avec. Le temps de m’en occuper, Rafa est aux prises avec l’autre, au sol.

    Lancer de dés #1
    Réussite : Le point positif, c’est que monsieur est tout seul.
    Echec : bonjour, qui êtes vous ?

    Lancer de dés #2 (si réussite au #1)
    Réussite : Aria s’y met également, le duo neutralise l’ennemi.
    Echec : Oui bah c’est compliqué d’intervenir aussi.

    Lancer de dés #3 (si échec au #1)
    Réussite : tout va bien, Plumeau sur le coup.
    Echec : Ou pas.


Postée au plus près des deux hommes, aux prises l'un avec l'autre, je guette une occasion d'intervenir sans risquer de toucher Rafa, et en gardant à l'esprit de ne pas mobiliser ma jambe gauche trop près de notre ennemi. Je doute qu'il ait des réflexes suffisants pour pouvoir récupérer son arme directement à la faveur d'un de mes gestes, mais je préfère amplement me montrer plus prudent que pas assez.

Une fois, je crois voir une ouverture, amorce un geste pour cueillir notre assaillant, et l'interrompt après être passée toute proche de frapper Rafael plutôt que mon seul ennemi ici. Alors je reprends un peu de distance, légère sur mes appuis, mais frustrée au possible de me trouver reléguée au rang de spectatrice. Je m'arrange pour me poster plutôt dos à l'homme. Ils se sont relevés, mais sont trop souvent au contact. Une autre fois, je profite que notre ennemi ne recule pour l'intercepter, mais il ne réfléchit guère avant de repartir à l'assaut du mage. J'imagine qu'il a décidé que celui-ci représentait la menace la plus immédiate pour lui ? Ou peut-être qu'il croit que je ne suis là qu'en soutien. Quel dommage que je ne puisse lui prouver le contraire.

Tout au long du combat, je garde un oeil sur notre environnement immédiat afin de pouvoir avertir mon allié si d'aventure nous sommes pris à revers par un second assaillant, mais rien de tel ne semble se passer. Au moins une heureuse nouvelle, si je peux me permettre.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Ven 5 Fév 2021 - 23:46 Message

Maître du Jeu
Maître du Jeu
Réputation Civile
Le Hasard
10Masculin05/05/201207/04/201279007153L'Homme Mystère© RenanaucunTous et aucunTous et aucunHasardNiveau 0Niveau 6RévéléeaucunaucunStar City Heroes
Réputation Héroïque
Le Hasard
10Masculin05/05/201207/04/201279007153L'Homme Mystère© RenanaucunTous et aucunTous et aucunHasardNiveau 0Niveau 6RévéléeaucunaucunStar City Heroes
Identité
Le Hasard
10Masculin05/05/201207/04/201279007153L'Homme Mystère© RenanaucunTous et aucunTous et aucunHasardNiveau 0Niveau 6RévéléeaucunaucunStar City Heroes

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Âge : 10
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 7900
ϟ Nombre de Messages RP : 7153
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 6 ϟ Identité : Révélée
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Âge : 10
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 7900
ϟ Nombre de Messages RP : 7153
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation Civile : Niveau 0 ϟ Réputation Héroïque : Niveau 6 ϟ Identité : Révélée
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Aria Romanelli' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Jugement du Hasard' :
Don't dead open inside - Aria Reussite

--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Don't dead open inside - Aria Echec

--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :
Don't dead open inside - Aria Echec
 
Revenir en haut Aller en bas

 
Don't dead open inside - Aria
 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  SuivantRevenir en haut 
Don't dead open inside - Aria Forum_6Don't dead open inside - Aria Forum_8


Don't dead open inside - Aria Forum_1Don't dead open inside - Aria Forum_3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Don't dead open inside - Aria Forum_6Don't dead open inside - Aria Forum_8

Sauter vers:  
Prédéfinis


Scénarios


Postes à pourvoir


Préliens
Nos voisins
      
      
      
      
Le saviez-vous ?