Oh Boy ! It's been a while ! Ϟ Hakon - Ville Bouton_vote_off
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Oh Boy ! It's been a while ! Ϟ Hakon - Ville Categorie_1Oh Boy ! It's been a while ! Ϟ Hakon - Ville Categorie_2_bisOh Boy ! It's been a while ! Ϟ Hakon - Ville Categorie_3
 

Oh Boy ! It's been a while ! Ϟ Hakon - Ville

 
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 29 Nov 2020 - 16:10 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Caporal de l'UNISON
Caporal de l'UNISON

Ville Savolainen
Caporal de l'UNISON

Personnage
Caporal Savolainen
ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 15/08/1996
ϟ Arrivée à Star City : 15/11/2020
ϟ Nombre de Messages : 29
ϟ Nombre de Messages RP : 7
ϟ Célébrité : Zach McGowan
ϟ Crédits : Moi-même
ϟ Doublons : non
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Caporal d'investigation de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Porte toujours des gants noirs lorsqu'il est en habits de civil
ϟ Pouvoirs : Toucher chanceux : Il peut distribuer la chance par simple toucher de la main droite.

Toucher malchanceux : Il peut distribuer la malchance par simple toucher de la main gauche.
ϟ Liens Rapides : Présentation Ϟ
Joueur
Caporal Savolainen
ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 15/08/1996
ϟ Arrivée à Star City : 15/11/2020
ϟ Nombre de Messages : 29
ϟ Nombre de Messages RP : 7
ϟ Célébrité : Zach McGowan
ϟ Crédits : Moi-même
ϟ Doublons : non
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Caporal d'investigation de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Porte toujours des gants noirs lorsqu'il est en habits de civil
ϟ Pouvoirs : Toucher chanceux : Il peut distribuer la chance par simple toucher de la main droite.

Toucher malchanceux : Il peut distribuer la malchance par simple toucher de la main gauche.
ϟ Liens Rapides : Présentation Ϟ
Le crépuscule était tombé depuis plusieurs heures maintenant, depuis la fenêtre de son bureau le caporal a une vue imprenable pour voir les éclairages publics illuminer ce début de soirée. C’est de saison, l’hiver ne va pas se faire attendre encore très longtemps. Déjà, depuis le début du mois de novembre, les habitants de Star City ont pu voir la température commencer à passer de plus en plus souvent sur des nombres à un seul chiffre. D’ailleurs depuis son arrivée, le caporal n’a pas connu de température dépassant les 10°C. Non pas que ça le dérange outre mesure, ayant grandi dans les pays d’Europe du nord où à cette période de l’année le soleil ne pointe que rarement le bout de son nez après 3h de l’après-midi et la température ne dépasse que de temps en temps 0°C, il aurait même plutôt tendance à enlever son manteau plutôt qu’à rajouter une couche de vêtement lorsqu’il se balade dehors. Enfin pour le moment dehors il n’y est pas, depuis son arrivée il y a quelques jours Ville n’a pas eu le temps de chômer : il a fallu qu’il se mette au parfum des affaires locales de l’UNISON, toute une pile de rapports en tous genres à se farcir en guise d’accueil, il n’aurait pas rêvé mieux… Ville ne se plaint pas ceci dit, les quelques personnes qu’il a pu rencontrer jusqu’à présent ont toutes fait une bonne impression au nouveau venu, au fond ce qu’il regrette c’est qu’il n’a pas encore eu l’occasion de croiser les équipes du peloton d’intervention dans ce grand bâtiment, il n’a pas encore eu le temps de retrouver son vieux pote Hakon.

Le caporal peut souffler, encastré dans son fauteuil à force de lire et lire encore tous ces rapports de missions, il vient de fermer le dernier dossier. Enfin libéré de toute cette paperasse, indispensable mais pas vraiment folichonne. En observant rapidement les bureaux autours de lui la quasi-totalité des postes de travail sont vides. Coup d’œil à sa montre. « Ah déjà ! ». Il éteint la petite lumière sur son bureau avant de remettre son manteau et s’apprêter à partir.

En sortant il croise euh… comment déjà… Jo ? Joshua ? Josh ? Mmmmh Josh ça doit être ça. Il faut dire que Ville a un peu de mal avec toutes les nouvelles têtes qu’il a croisé ces derniers jours à retenir tous les prénoms correspondants. Quoiqu’il en soit, le bon Josh allait sans doute passer la nuit au boulot au vu du rythme de café qu’il s’enfile depuis quelques heures mais malheureusement pour lui la machine semble lui donner du fil à retordre cette fois-ci.

« - Un problème ? »
« - Pfff… c’est cette machine de l’enfer, elle n’détecte pas mon badge… »
« - Laisse-moi voir. »

Ville enlève son gant droit avant de prendre le badge de son collègue. Cette fois-ci la machine répond correctement et Ville peut rhabiller sa main après avoir rendu le badge à son propriétaire.

« - Allez je me sauve moi, t’as l’étage pour toi. Bonne soirée Josh ! » Lance Ville pendant que l’homme récupère son café.
« - Haha ! Tyler, moi c’est Tyler. »

Bon, il a encore des progrès à faire pour se souvenir de tout ce beau monde. C’était plus facile à l’époque, quand il était encore en poste en Norvège. Il était constamment avec les mêmes têtes, il connaissait tout le monde, tout le monde le connaissait. La bonne époque… avec sa dream team : Irina, Bjorn et Hakon. Depuis le temps qu’il est dans la même ville, dans les mêmes locaux que le Gráðaien, c’est quand même un comble qu’il ne l’ait pas encore revu !

Ville sort son téléphone, s’il ne l’a pas encore croisé il peut bien l’appeler au moins ! Et tout en cherchant dans ses contacts, le finlandais se rappelle à voix haute :

« - Ah mais j’ai son adresse en fait ! Bordel ! »
En regardant une nouvelle fois sa montre, Ville juge qu’il n’est pas trop tard pour rendre une petite visite à son pote.
« - Alors… Kane Street… Comment j’y vais là-bas ? »

Le GPS, quelle magnifique lorsqu’on se retrouve dans une ville inconnue. Ville n’a pas vraiment eu le temps de découvrir Star City en dehors des trajets aéroport-hôtel et hôtel-boulot, il compte bien rectifier ça le plus rapidement possible maintenant qu’il en a fini avec la lecture de tous ces rapports.

35 minutes et 6% de batterie en moins sur son téléphone plus tard et le voilà dans Kane Street. Il a fait un petit détour express à son hôtel pour y déposer ses affaires de travail et récupérer une des deux bouteilles d’Aquavit qu’il avait amené directement de Norvège, dans ses bagages. Le quartier du front de mer semble assez animé en soirée, un coin très sympa avec plusieurs petits parcs et des immeubles atypiques. 1354… 1356… 1358… Ah, 1360 ! Ville est arrivé. Il prend quelques instants pour observer le bâtiment en question. Il ne lui parait pas forcément différent des autres immeubles du quartier, bien que plus grand avec 2… 4… 6 étages. Lequel de ces appartements peut bien être celui d’Hakon ? Rapidement Ville se prend au jeu, éliminant les appartements du rez-de-chaussée, sans balcon, Hakon aimant trop l’air extérieur pour avoir pris un appartement comme ceux-là d’après les souvenir de Ville. Le finlandais aurait plutôt tendance à short-lister les appartements des 3 derniers étages s’il devait parier. D’après les sonnettes en tout cas il s’agit de l’appartement numéro 9, le nom Bjǫrnson y est inscrit à côté. Ville sonne en restant appuyé bien deux ou trois secondes. Après un court instant il entend le bruit d’un combiné d’interphone de l’on décroche et avant même que son interlocuteur ait pu dire quoique ce soit il s’écrit :

« - Surprise ! »

 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 29 Nov 2020 - 18:53 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de l'UNISON
Agent de l'UNISON

Hakon Bjǫrnson
Agent de l'UNISON

Personnage
Oh Boy ! It's been a while ! Ϟ Hakon - Ville Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 06/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 660
ϟ Nombre de Messages RP : 218
ϟ Célébrité : Til Schweiger
ϟ Crédits : L'envol
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky
ϟ Âge du Personnage : 332 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Agent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85, 90 kg, cheveux blonds en brosse, yeux bleus, toujours souriant, un accent étrange
ϟ Pouvoirs : .
CAPACITÉS
- Maîtrise de l'alchimie
- Maîtrise des fusils d'assaut
- Maîtrise des épées longues


ÉQUIPEMENT
- Yngvild (Bofors AK5, lien)
- Freydis (Armure, lien, protection contre le feu et le froid)


POUVOIRS
- Blocage des influences magiques
- Brouillage des pensées
- Dissimulation de l'aura magique
- Diminution de la fatigue
- Endurance améliorée (x2)
- Force améliorée (10T)
- Métamorphose en ours
- Perception magique
- Ralentissement des poisons
- Ralentissement des besoins
- Réflexes améliorés
- Résistance améliorée (10T)
- Soins accélérés (mineurs)
- Vieillissement ralenti

ϟ Liens Rapides :
RP : 1/2 (ouvert)
Joueur
Oh Boy ! It's been a while ! Ϟ Hakon - Ville Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 06/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 660
ϟ Nombre de Messages RP : 218
ϟ Célébrité : Til Schweiger
ϟ Crédits : L'envol
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky
ϟ Âge du Personnage : 332 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Agent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85, 90 kg, cheveux blonds en brosse, yeux bleus, toujours souriant, un accent étrange
ϟ Pouvoirs : .
CAPACITÉS
- Maîtrise de l'alchimie
- Maîtrise des fusils d'assaut
- Maîtrise des épées longues


ÉQUIPEMENT
- Yngvild (Bofors AK5, lien)
- Freydis (Armure, lien, protection contre le feu et le froid)


POUVOIRS
- Blocage des influences magiques
- Brouillage des pensées
- Dissimulation de l'aura magique
- Diminution de la fatigue
- Endurance améliorée (x2)
- Force améliorée (10T)
- Métamorphose en ours
- Perception magique
- Ralentissement des poisons
- Ralentissement des besoins
- Réflexes améliorés
- Résistance améliorée (10T)
- Soins accélérés (mineurs)
- Vieillissement ralenti

ϟ Liens Rapides :
RP : 1/2 (ouvert)
Je passe rarement beaucoup de temps à l'appartement dans lequel j'ai posé mes valises depuis l'an dernier. Bon, depuis que j'ai récupéré Brunhilde, la petite biquette gagnée à la loterie d'une ferme des environs de Star City, je prends quand même le temps de m'occuper d'elle. Enfin, avec l'aide de Sigrid qui a elle aussi élu domicile dans l'appartement. Autant dire que c'est devenu une jolie foire et je pense que j'ai de la chance que ma voisine directe soit un agent de l'UNISON, sans quoi il se pourrait que je me sois déjà retrouvé avec des plaintes sur le dos ! Honnêtement, je ne suis peut-être pas le voisin rêvé, mais je ne pense pas non plus être le plus horrible qui soit. Je ne suis pas chiant, je ne fais pas de bruit et je ne cuisine pas des choses à l'odeur innommable comme la voisine du dessous ! De toute manière, je n'aime pas ennuyer les gens et le jour où quelqu'un me fera une quelconque remarque, je m'arrangerai pour corriger mes torts.

Ce soir-là, j'ai terminé plus tôt que d'habitude et je suis directement rentré à l'appartement au lieu d'aller me balader dans la ville comme j'en ai l'habitude. Sigrid n'est pas là et je suis donc accueilli par une Brunhilde braillant pour qu'on lui accorde un peu d'attention ! Je lui donne quelques rapides caresses avant qu'elle ne se lasse et file s'installer sur le lit, lieu de batailles régulières avec Sigrid qui a aussi des vues dessus. Moi, je ne leur cherche pas des noises et je leur laisse volontiers l'accès à la chambre pour m'installer sur le canapé du salon, ça me suffit amplement vu le peu de sommeil dont j'ai besoin pour me sentir à nouveau frais comme un gardon. Je laisse la biquette mener sa vie et je repousse les affaires semées dans l'appartement par Sigrid, essayant de mettre la main sur une adresse donnée par une jolie rousse rencontrée la semaine passée. Vu que je n'ai rien à faire, pourquoi ne pas en profiter pour faire plus ample connaissance ? Je suis encore affairé à la tâche lorsqu'un bruit résonne dans l'appartement. J'utilise tellement peu l'interphone que j'en ai oublié son existence ! Il me faut quelques secondes pour me souvenir de quoi il s'agit et pour localiser le téléphone, puis je le décroche, prêt à demander qui est là, mais je suis interrompu par une voix que je reconnais bien. Je l'ai suffisamment souvent au téléphone pour que ce soit devenu une habitude. Un sourire ourle mes lèvres et je réponds aussitôt d'un ton enthousiaste.

« Ville ?! Je t'ouvre, magne-toi de monter ! »

Je raccroche prestement avant de me retourner pour me diriger vers la porte. Je l'ouvre en grand avant de m'éloigner de quelques pas pour essayer une dernière fois de mettre la main sur la fameuse adresse, en vain. Lorsque j'entends le bruit de pas qui se rapprochent, j'abandonne ma fouille pour m'approcher à nouveau de l'entrée, mais je suis subitement bousculé par une biquette miniature qui se précipite vers la porte pour se jeter dans le couloir en bêlant à tue-tête. Je l'avais oubliée celle-là, mais la sournoise quant à elle se souvient bien qu'elle peut profiter du couloir comme piste d'athlétisme. En temps normal, j'évite de la laisser traîner là-bas, parce que tous mes voisins ne sont pas friands d'animaux. Je l'appelle aussitôt :

« Reviens là toi ! »

Je lui emboîte le pas pour déboucher dans le couloir au moment où la biquette entame une danse autour de mon ancien collègue. Elle doit vraiment avoir des gènes indiens celle-là ! Je rigole franchement en voyant que je n'ai pas halluciné et que Ville est bien là. C'est qu'il ne m'a rien dit le bougre ! Est-ce qu'il est de passage en ville ? Bonne question, mais ce n'est pas ce qui presse le plus pour moi à cet instant présent. Je me remets en mouvement pour me diriger vers mon ami, puis arrivé devant lui, je tends l'une de mes mains afin de saisir la sienne et je l'attire vers moi pour une rapide embrassade accompagnée de quelques tapes amicales dans le dos. Je sais qu'en Amérique, les gens ne sont pas super à l'aise avec ce genre de manifestation affectueuse, mais chez moi c'est comme ça qu'on fait lorsqu'on voit un ami ! Je suis entier, il le sait et je crois que s'il n'aimait pas ça, il me l'aurait dit depuis belle lurette.

Après ce salut dans les règles, je recule et je manque de marcher sur la biquette qui continue à tourner autour de nous d'un air joyeux. Je me penche légèrement pour lui taper l'arrière-train.

« Retourne là-bas toi ! Elle proteste, comme d'habitude, mais je ne vais pas m'énerver pour autant et je préfère relever les yeux vers Ville. Qu'est-ce que tu fais là ? Tu ne m'avais pas dit que tu passais en ville ! Tu restes longtemps ? Je souris à nouveau avant de rire franchement. Ça me fait sacrément plaisir de te revoir ! »

C'est sincère. Je ne suis pas du genre à mentir, ni à prétendre que j'aime quelqu'un alors que je ne peux pas le sentir. Ça ne fait pas partie de mon mode de fonctionnement et je sais que Ville est parfaitement au courant de ça. J'espère bien qu'il compte traîner un moment en ville : après qu'il m'ait fait découvrir cette planète – ou du moins la Norvège – je peux bien lui renvoyer l'ascenseur en lui faisant visiter Star City.
 
Revenir en haut Aller en bas



 


Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 12 Déc 2020 - 17:30 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Caporal de l'UNISON
Caporal de l'UNISON

Ville Savolainen
Caporal de l'UNISON

Personnage
Caporal Savolainen
ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 15/08/1996
ϟ Arrivée à Star City : 15/11/2020
ϟ Nombre de Messages : 29
ϟ Nombre de Messages RP : 7
ϟ Célébrité : Zach McGowan
ϟ Crédits : Moi-même
ϟ Doublons : non
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Caporal d'investigation de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Porte toujours des gants noirs lorsqu'il est en habits de civil
ϟ Pouvoirs : Toucher chanceux : Il peut distribuer la chance par simple toucher de la main droite.

Toucher malchanceux : Il peut distribuer la malchance par simple toucher de la main gauche.
ϟ Liens Rapides : Présentation Ϟ
Joueur
Caporal Savolainen
ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 15/08/1996
ϟ Arrivée à Star City : 15/11/2020
ϟ Nombre de Messages : 29
ϟ Nombre de Messages RP : 7
ϟ Célébrité : Zach McGowan
ϟ Crédits : Moi-même
ϟ Doublons : non
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Caporal d'investigation de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Porte toujours des gants noirs lorsqu'il est en habits de civil
ϟ Pouvoirs : Toucher chanceux : Il peut distribuer la chance par simple toucher de la main droite.

Toucher malchanceux : Il peut distribuer la malchance par simple toucher de la main gauche.
ϟ Liens Rapides : Présentation Ϟ
Une profonde sensation de joie, voilà ce que je ressens au moment où je perçois la voix d’Hakon à l’autre bout de l’interphone. Pendant un cours instant je me suis rappelé qu’il m’avait parlé de cette fameuse Sigrid, qu’il mentionnait souvent déjà lorsqu’on était en poste en Norvège, toujours de manière si mystérieuse… qu’il avait « ramassé » dans la rue, pris en charge dans son monde et qu’il venait de retrouver ici. Impossible d’avoir beaucoup plus de détails mais je sais qu’il tient à elle, et qu’il l’héberge ! J’ai eu de la chance que ce soit Hakon qui me réponde, j’aurais eu l’air bien con dans l’autre cas !

J’entends le son indiquant le déverrouillage de la porte d’entrée et je m’y précipite… jusqu’à me rendre compte que je ne lui ai pas demandé à quel étage il habite. Tant pis me dis-je à moi-même mentalement, je n’ai qu’à monter par les escaliers et vérifier le numéro des appartements à chaque étage, en plus ça me fera faire un peu de sport.
Je suis aussi excité qu’un gamin en entendant la sonnerie de fin des cours, ça fait plus d’un an que je n’ai pas vu Hakon !

« Bonsoir. »
« B’soir. »
« Bonsoir ! »

Aurais-je répondu un peu trop fort, avec un peu trop d’enthousiasme, à cette petite fille et sa mère que je viens de croiser ? Sans doute à en juger par le mini-pas de côté de la petite au moment où je leur répondais. J’essaie de me réfréner un peu, de ne pas courir mais de marcher… bon, marcher vite… Oh, et puis qu’importe, je m’élance dans les escaliers, montant les marches deux-par-deux si ce n’est plus. Je manque de me rétamer au sol en loupant une marche à la fin de l’escalier du premier étage d’ailleurs. Ça a pour effet de me calmer un peu, ce n’est pas le moment de se faire mal bêtement, ni de briser la bouteille que j’apporte. En tout cas, au vu des numéros d’appartement ce n’est pas à cet étage qu’il habite.
Je continue de monter les escaliers, marche par marche cette fois-ci pour être sûr de ne pas être la risée au boulot demain avec une rubrique dans le journal « Un agent de l’UNISON à l’hôpital, mis à terre par une marche d’escalier. » accompagné d’une mention de fin d’article « Ah elle est belle notre défense internationale ! ». Oh que non, ça n’arrivera pas.
Je suis interrompu dans mes pensées par une biquette surexcitée, lancée sur moi tel un seconde ligne de rugby chargeant son adversaire. Heureusement pour moi elle ne vient pas pour me plaquer mais commence à me tourner autour, toute excitée. Je me mets à rire en la suivant du regard. Rien d’étonnant si j’entends à sa suite une voix que je reconnaitrais entre milles :

« Hakon ! »

J’aurais dû le deviner dès l’instant où j’ai vu l’animal me foncer dessus, il n’y a que mon Gráðaien préféré pour avoir une biquette comme animal de compagnie dans un appartement ! C’est bien volontiers que j’attrape la main tendue de mon ami qui m’attire vers lui tel une poussière devant un aspirateur. Après un an sans l’avoir physiquement en face de moi j’en ai presque oublié sa force incroyable.

« Ah mec ! Ça fait tellement plaisir de te revoir aussi ! »

Il y a eu tellement de changements dans ma vie cette dernière année et notamment ces dernières semaines que revoir sa tête fait remonter pas mal de nostalgie en moi.
Je profite de quelques secondes de répit dans nos accolades et tapes amicales pour sortir la bouteille d’Aquavit que j’ai conservé en un seul morceau malgré les multiples assauts de la biquette tout à l’heure.

« Qu’est-ce que je fais là ? Et bien figure toi que le vieux Markus a pris sa retraite, je ne pouvais venir qu’en personne pour t’apporter une bouteille de sa dernière cuvée ! »

Markus c’était un petit producteur d’alcool en Norvège, il nous avait fourni à de nombreuses reprises à l’époque, sa liqueur avait ce petit je ne sais quoi en plus qui la rendait bien meilleure que les standards. Et puis de commande en commande on avait sympathisé. Mais le mois dernier il avait vendu pour profiter d’une retraite bien méritée.

« Bon… ça et puis le fait que j’ai été muté dans cet énorme labyrinthe qu’est Star City. Heureusement que j’avais le gps, sinon je ne serais jamais arrivé jusqu’ici. Faut croire que tu vas devoir de nouveau te coltiner ma tronche assez régulièrement au boulot. »

Je conclus ma phrase par un grand sourire. Bon… le fait que je ne l’ai pas encore croisé au Brett Building peut me donner tort mais qu’importe, le fait est qu’on est de nouveau dans la même ville et ce qui est sûr c’est qu’on passera pas mal de temps ensemble, comme à notre époque norvégienne. Il y a tout de même une nouveauté dans la vie d’Hakon qui nous avait tous rendu curieux lorsqu’on l’avait apprise avec l’équipe en Norvège.

« En plus, depuis le temps que tu nous rabâche sur la fameuse Sigrid sans jamais faire plus que la mentionner. J’aurai peut-être l’occasion de la rencontrer maintenant que tu l’héberge. »

Pendant un temps les paris étaient allés bon train. A quoi ressemblait-elle ? Une petite blonde ? Une grande brune bodybuildée ? Ou une rousse à la peau bleue… parce que, ben… on ne connait pas très bien les Gráðaiens finalement… et s'il fallait compter sur Hakon pour nous envoyer une photo ça se saurait.
J’en profite pour jeter un rapide premier coup d’œil sur l’intérieur de l’appartement par-dessus l’épaule de mon ami. Pas de trace de la présence d’une autre personne en ce moment… A moins que… non quand même pas… Mais je préfère demander pour être sûr.

« Attends… tu l’avais recueilli dans la rue, pris en charge… Sigrid… ce n’est quand même pas la biquette qui a failli attenter à ma vie il y a deux minutes, si ? »

J’affiche sur mon visage cette petite moue de celui qui ne crois pas une seconde à ce qu’il vient de dire mais... justement, il y a un « Mais… ».
Après tout, c’est vrai, on s’est peut-être tous trompé depuis toutes ces années en supposant que c’était une Gráðaienne, mais ça pouvait tout autant être une chèvre avec le peu de détails fourni…

HRP:
 
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 12 Déc 2020 - 21:02 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de l'UNISON
Agent de l'UNISON

Hakon Bjǫrnson
Agent de l'UNISON

Personnage
Oh Boy ! It's been a while ! Ϟ Hakon - Ville Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 06/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 660
ϟ Nombre de Messages RP : 218
ϟ Célébrité : Til Schweiger
ϟ Crédits : L'envol
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky
ϟ Âge du Personnage : 332 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Agent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85, 90 kg, cheveux blonds en brosse, yeux bleus, toujours souriant, un accent étrange
ϟ Pouvoirs : .
CAPACITÉS
- Maîtrise de l'alchimie
- Maîtrise des fusils d'assaut
- Maîtrise des épées longues


ÉQUIPEMENT
- Yngvild (Bofors AK5, lien)
- Freydis (Armure, lien, protection contre le feu et le froid)


POUVOIRS
- Blocage des influences magiques
- Brouillage des pensées
- Dissimulation de l'aura magique
- Diminution de la fatigue
- Endurance améliorée (x2)
- Force améliorée (10T)
- Métamorphose en ours
- Perception magique
- Ralentissement des poisons
- Ralentissement des besoins
- Réflexes améliorés
- Résistance améliorée (10T)
- Soins accélérés (mineurs)
- Vieillissement ralenti

ϟ Liens Rapides :
RP : 1/2 (ouvert)
Joueur
Oh Boy ! It's been a while ! Ϟ Hakon - Ville Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 06/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 660
ϟ Nombre de Messages RP : 218
ϟ Célébrité : Til Schweiger
ϟ Crédits : L'envol
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky
ϟ Âge du Personnage : 332 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Agent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85, 90 kg, cheveux blonds en brosse, yeux bleus, toujours souriant, un accent étrange
ϟ Pouvoirs : .
CAPACITÉS
- Maîtrise de l'alchimie
- Maîtrise des fusils d'assaut
- Maîtrise des épées longues


ÉQUIPEMENT
- Yngvild (Bofors AK5, lien)
- Freydis (Armure, lien, protection contre le feu et le froid)


POUVOIRS
- Blocage des influences magiques
- Brouillage des pensées
- Dissimulation de l'aura magique
- Diminution de la fatigue
- Endurance améliorée (x2)
- Force améliorée (10T)
- Métamorphose en ours
- Perception magique
- Ralentissement des poisons
- Ralentissement des besoins
- Réflexes améliorés
- Résistance améliorée (10T)
- Soins accélérés (mineurs)
- Vieillissement ralenti

ϟ Liens Rapides :
RP : 1/2 (ouvert)
Je suis étonné lorsqu'il me dit que Markus a pris sa retraite. Est-ce que le temps passe plus rapidement en Norvège qu'à Star City ? Bon, j'admets que je suis peut-être un peu influencé par mon espérance de vie, mais j'ai toujours trouvé qu'il exagérait lorsqu'il nous parlait de son grand âge et disait qu'il était temps de raccrocher. C'est dommage. C'est une grande perte pour toute la Norvège ! Mais je suis content qu'il puisse faire ce qu'il avait prévu depuis si longtemps.

« Il est trop jeune pour ça, mais tant mieux s'il peut en profiter. Je souris. Et si tu as pensé à m'en ramener une ! »

Je ne sais pas si c'est une question de culture, mais en Amérique les gens vous regardent plus bizarrement lorsque vous consommez trop d'alcool d'après leurs critères. Et autant dire que je dépasse généralement le seuil de tolérance ! On m'a plusieurs fois prévenu que je risquais d'avoir une réputation d'alcoolique, mais je ne vais pas changer mes habitudes pour caresser des inconnus dans le sens du poil ! De toute manière, les personnes qui me connaissent comprennent rapidement que je ne suis pas comme ça. J'ai simplement des capacités qui me permettent de boire des dizaines de litres de l'alcool le plus fort qui existe, sans en ressentir les effets négatifs. Voilà tout. Qui plus est, même si je pouvais me saouler, je suis certain que je n'aurais pas l'alcool mauvais. Je crois même que je n'ai jamais été en colère ou énervé une fois dans ma vie... Autant dire qu'avec plus de trois siècles au compteur, c'est un bon indicateur de mon caractère !

Quoi qu'il en soit, je sens que la vie va être bien plus agréable à l'avenir ! Lorsque Ville m'explique qu'il a été muté ici, je ne peux retenir le sourire qui naît sur mes lèvres. Pourquoi le cacher ? Le courant passe très bien entre nous et cela depuis le premier jour où nous nous sommes rencontrés ! Si nous étions sur Gráða, je suis certain qu'il se serait parfaitement intégré à l'Ordre. De toute manière, c'est devenu mon frère d'armes avec le temps et je sais que je peux lui confier ma vie les yeux fermés, il est donc parfaitement logique que je sois heureux de le savoir à nos côtés à l'avenir ! Évidemment, je me doute que nous ne sommes pas dans la même équipe d'intervention, sans quoi je l'aurais rencontré avant ce soir, mais ce n'est pas grave, ça ne m'empêchera pas de lui rendre visite régulièrement maintenant que je sais où le trouver.

Comme il me parle de Sigrid, je me retourne machinalement pour jeter un œil dans l'appartement alors que je sais parfaitement qu'elle n'est pas là. Lorsque Ville me demande finalement si ce n'est pas Brunhilde, je le dévisage quelques secondes avant d'éclater de rire. C'est vrai que c'est typiquement le genre de choses qui pourrait arriver ! D'ailleurs, j'ai déjà oublié de préciser qui était cette fameuse Brunhilde lorsque je me suis rendu chez une connaissance, alors bon... Au moins je vois qu'il n'a pas oublié que certaines choses normalement logique pour le commun des mortels ne le sont pas pour moi. Je souris franchement avant d'éclairer sa lanterne :

« Non, ça c'est Brunhilde. Elle n'est entrée dans ma vie que très récemment si tu veux tout savoir ! Sigrid est absente ce soir, elle est sortie faire je-ne-sais-quoi ! J'ai l'impression que la Terre lui plaît bien. Je hausse les épaules. Au moins ça lui fera passer le temps en attendant que nous rentrions. Puis, sautant du coq à l'âne, je lève le bras pour lui donner une tape sur l'épaule. Viens, on sera plus à l'aise pour boire là-dedans ! »

Je fais volte-face et je retourne dans l'appartement où la biquette a déjà repris ses exercices de trampoline sur les quelques meubles de la pièce principale. La porte qui donne sur le balcon est ouverte et il ne fait pas excessivement chaud ici, mais pour deux types originaires d'endroits où le climat est plus rude qu'à Star City, ce n'est pas bien gênant ! Je l'invite à s'installer où il le souhaite et un rapide coup d’œil dans le salon-cuisine lui confirmera que Sigrid n'est pas une biquette : des habits de femme traînent un peu partout. Ils étayeront aussi le fait que ladite Sigrid n'est pas dotée d'une carrure similaire à la mienne !

Je récupère deux verres que je fais glisser sur le plan de travail de la cuisine qui sert aussi de table, puis je lève à nouveau les yeux vers Ville, un sourire toujours collé aux lèvres.

« Tu auras tout le temps de rencontrer Sigrid et de voir à quel point elle sait se montrer insupportable. Au moins tu verras que je n'ai pas exagéré à ce sujet ! Je me plains d'elle, mais je dois avouer que ça m'avait vraiment manqué de la voir... Ce que je ne souligne pas, évidemment. Mais je me demande... Si tu es muté en Amérique, qu'est-ce qu'ils deviennent les autres ? Ça a dû changer les choses à la base. J'imagine que l'ambiance ne doit vraiment plus être la mêle là-bas. Tu aurais dû traîner les autres, on se serait refait une équipe digne de ce nom et on leur aurait montré comment ça se passe chez vous ! »

Je ne parle pas de « chez moi », parce que même si la Norvège reste mon « chez-moi terrien », ce n'est pas l'endroit où je me sens le plus à l'aise, ni celui auquel je pense lorsqu'on me parle de ma maison. J'imagine que c'est un peu normal, surtout lorsqu'on a vécu plus de trois siècles au même endroit. Cela dit, je suis vraiment content de pouvoir retrouver l'environnement familier que j'ai laissé en Norvège. L'équipe qu'on avait là-bas était vraiment unique, même si je suis aussi content de ce que j'ai à Star City, évidemment ! Disons juste que ce n'est pas tout à fait pareil. Rien qu'à cause de Ville, l'entente que nous avons tous les deux nous facilitait beaucoup les choses lors des interventions et je dois admettre que je n'ai pas encore retrouvé ça ici. Qui plus est, il y avait un peu plus de rouquines en Norvège et rien que pour ça, ce pays jouit d'un avantage évident à mes yeux !

Spoiler:
 
 
Revenir en haut Aller en bas



 


Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 24 Fév 2021 - 0:11 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Caporal de l'UNISON
Caporal de l'UNISON

Ville Savolainen
Caporal de l'UNISON

Personnage
Caporal Savolainen
ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 15/08/1996
ϟ Arrivée à Star City : 15/11/2020
ϟ Nombre de Messages : 29
ϟ Nombre de Messages RP : 7
ϟ Célébrité : Zach McGowan
ϟ Crédits : Moi-même
ϟ Doublons : non
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Caporal d'investigation de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Porte toujours des gants noirs lorsqu'il est en habits de civil
ϟ Pouvoirs : Toucher chanceux : Il peut distribuer la chance par simple toucher de la main droite.

Toucher malchanceux : Il peut distribuer la malchance par simple toucher de la main gauche.
ϟ Liens Rapides : Présentation Ϟ
Joueur
Caporal Savolainen
ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 15/08/1996
ϟ Arrivée à Star City : 15/11/2020
ϟ Nombre de Messages : 29
ϟ Nombre de Messages RP : 7
ϟ Célébrité : Zach McGowan
ϟ Crédits : Moi-même
ϟ Doublons : non
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Caporal d'investigation de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Porte toujours des gants noirs lorsqu'il est en habits de civil
ϟ Pouvoirs : Toucher chanceux : Il peut distribuer la chance par simple toucher de la main droite.

Toucher malchanceux : Il peut distribuer la malchance par simple toucher de la main gauche.
ϟ Liens Rapides : Présentation Ϟ
L’espace d’un instant un petit rictus amusé vient orner mon visage. Hakon a toujours eu du mal avec la différence de durée de vie entre nos deux espèces, les membres de l'Herlið pouvant vivre des siècles et des siècles alors que les humains n’atteignent que très rarement un âge à trois chiffres. Le vieux Markus s’en rapprochait de plus en plus d’ailleurs, il venait de fêter son 84ème anniversaire cette année et allait profiter d’une longue et paisible retraite, je l’espère pour lui en tout cas. Mais Hakon m’a lancé sur l’âge, l’occasion est trop belle pour le contrer avec une petite pique amicale.

« Trop jeune, trop jeune… presque 85 ans tout de même, il se rapproche de ton âge avancé l’ancêtre ! J’espère qu’il ne deviendra pas aussi sénile que toi, l’âge ne te fait pas de cadeau mon vieux. »

Je souris à pleines dents en lâchant un petit rire pour accompagner ma moquerie, ça lui fait combien déjà à Hakon, 330, 335 ans quelque chose comme ça. D’un point de vue humain c’est impossible à imaginer une si longue longévité. Le bougre a l’apparence d’un beau gosse dans la quarantaine, la cinquantaine dans ses mauvais jours, alors qu’il pourrait être le père du père du père du père du père du père du père… houlà je m’y perds. Bref il a l’âge d’être mon ancêtre sur au moins dix générations même si techniquement il ne pourrait pas l’être vu qu’il est stérile comme tous les autres de son ordre.

J’emboite le pas de mon ami lorsqu’il m’invite à entrer à l’intérieur non sans un « Avec grand plaisir ! » à l’évocation du mot boire.

« Je compte sur toi pour me faire découvrir les meilleures boissons locales d’ailleurs, celles de ma belle Scandinavie vont être un peu plus dur à trouver ici. Après tout ce temps à Star City tu dois avoir quelques bonnes adresses j’espère ! »

Aaaah que de souvenirs qui me reviennent en tête à l’évocation de faire découvrir de nouvelles boissons. Ça me rappelle quelques belles soirées un peu arrosées qu’on se faisait à notre grande époque norvégienne. Quelques mois, quelques années en arrière c’était plutôt moi qui lui faisais découvrir nos fiertés locales, aujourd’hui les rôles sont un peu inversés, je suis le nouvel arrivant même si je viens d’un chouia moins loin que lui à l’époque.

« Ah ça a pas mal changé là-bas depuis ton départ je ne te le fais pas dire ! Il y a eu quelques galons de distribués. Figures-toi qu’Irina est caporal maintenant, elle martyrise une belle brochette de bleus avec la poigne que tu lui connais. J’ai pu faire une dernière mission avec son équipe avant de partir… rhaaa qu’est-ce que j’ai ri ! Les pauvres, il va leur falloir un peu de temps pour se faire au tempérament de leur supérieure. »

C’était une excellente agente, une très bonne amie mais une vraie tête de mûle. Lorsqu’elle était sous mes ordres, c’est tout juste si elle respectait mon autorité de caporal alors maintenant que c’est elle qui a une équipe sous ses ordres, je ris rien qu’en imaginant le calvaire qu’elle doit leur faire subir en ce moment même.

« Et pour ce qui est de Bjorn, il y a eu… des complications… c’est arrivé il y a peu de temps… il n’est malheureusement plus des nôtres... »

Je laisse un petit moment de flottement, tentant tant bien que mal de garder une expression la plus neutre possible et ne pas afficher le grand sourire que mes muscles faciaux tentent désespérément de faire apparaitre. Après quelques secondes à guetter la réaction d’Hakon, j’enchaîne sur la bonne nouvelle.

« Ça a duré plusieurs heures, il y a eu beaucoup de cris, de soufflements, et au final, ce qui en est sorti… c’est un bébé de trois kilos deux ! Bjorn est papa hahaha ! Il a démissionné pour avoir plus de temps à consacrer à sa famille et surtout à son rejeton. Tu verrais le gosse, le portrait craché de son paternel, tout fripé, tout ridé et qui la ramène dès qu’il a faim… et il a tout le temps faim ! »

Je ne peux m’empêcher de lâcher un pouffement moqueur sur notre ancien coéquipier en le dépeignant si vulgairement. Ça me met en joie de penser à ces personnes qui me sont chères, qui m’ont accompagné pendant de longues années et que je sais heureux.

« Attends, je dois avoir quelques photos du petit monstre sur mon téléphone. »

L’appareil est rapidement hors de la poche de mon jean, après une rapide reconnaissance de mes empreintes de doigt pour le déverrouiller le voilà qui s’allume avec une belle photo de l’équipe de choc en Norvège prise lors d’un petit séjour détente de team building en Laponie. J’esquisse un nouveau petit sourire avant d’ouvrir l’application en bas à droite de l’écran, celle qui me donne un accès à mes différents albums photos. Je scrolle quelques images avant de tomber sur les premières images du petit garnement que je m’empresse de montrer à Hakon en lui tendant le téléphone.

« Tiens regarde. Il y en a plusieurs, tu peux les faire défiler comme ça. » Lui dis-je en mimant un mouvement de swipe avec le doigt. »
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 24 Fév 2021 - 20:17 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de l'UNISON
Agent de l'UNISON

Hakon Bjǫrnson
Agent de l'UNISON

Personnage
Oh Boy ! It's been a while ! Ϟ Hakon - Ville Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 06/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 660
ϟ Nombre de Messages RP : 218
ϟ Célébrité : Til Schweiger
ϟ Crédits : L'envol
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky
ϟ Âge du Personnage : 332 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Agent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85, 90 kg, cheveux blonds en brosse, yeux bleus, toujours souriant, un accent étrange
ϟ Pouvoirs : .
CAPACITÉS
- Maîtrise de l'alchimie
- Maîtrise des fusils d'assaut
- Maîtrise des épées longues


ÉQUIPEMENT
- Yngvild (Bofors AK5, lien)
- Freydis (Armure, lien, protection contre le feu et le froid)


POUVOIRS
- Blocage des influences magiques
- Brouillage des pensées
- Dissimulation de l'aura magique
- Diminution de la fatigue
- Endurance améliorée (x2)
- Force améliorée (10T)
- Métamorphose en ours
- Perception magique
- Ralentissement des poisons
- Ralentissement des besoins
- Réflexes améliorés
- Résistance améliorée (10T)
- Soins accélérés (mineurs)
- Vieillissement ralenti

ϟ Liens Rapides :
RP : 1/2 (ouvert)
Joueur
Oh Boy ! It's been a while ! Ϟ Hakon - Ville Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 06/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 660
ϟ Nombre de Messages RP : 218
ϟ Célébrité : Til Schweiger
ϟ Crédits : L'envol
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky
ϟ Âge du Personnage : 332 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Agent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85, 90 kg, cheveux blonds en brosse, yeux bleus, toujours souriant, un accent étrange
ϟ Pouvoirs : .
CAPACITÉS
- Maîtrise de l'alchimie
- Maîtrise des fusils d'assaut
- Maîtrise des épées longues


ÉQUIPEMENT
- Yngvild (Bofors AK5, lien)
- Freydis (Armure, lien, protection contre le feu et le froid)


POUVOIRS
- Blocage des influences magiques
- Brouillage des pensées
- Dissimulation de l'aura magique
- Diminution de la fatigue
- Endurance améliorée (x2)
- Force améliorée (10T)
- Métamorphose en ours
- Perception magique
- Ralentissement des poisons
- Ralentissement des besoins
- Réflexes améliorés
- Résistance améliorée (10T)
- Soins accélérés (mineurs)
- Vieillissement ralenti

ϟ Liens Rapides :
RP : 1/2 (ouvert)
Les plaisanteries sur mon âge m'ont toujours fait rire, probablement parce que je peux me le permettre. Lorsqu'on sait que c'est des siècles et non des années qu'on a devant nous, c'est assez logique de ne pas se tracasser des quelques rides qui peuvent venir avec le temps. Jusqu'à présent, je n'en dénombre pas trop, alors je ne suis pas le plus à plaindre !

Comme Ville a accepté de boire un coup, le contraire aurait été étonnant, je contourne le plan de travail qui sert aussi de séparation avec le « salon » et je me baisse pour chercher la bouteille qui correspond à ce que j'ai de mieux sous la main. Lorsque mon ancien collègue aborde le sujet de la boisson et des bonnes adresses de la ville, je rigole légèrement avant de lever les yeux vers lui, toujours accroupis à côté du meuble entrouvert.

« Je vais malheureusement devoir te décevoir. J'ai visité un nombre incalculable de bars et d'autres établissements de ce genre, mais il n'y en a pas beaucoup qui ont retenu mon attention. Leurs boissons ne sont pas désagréables, mais elles sont beaucoup trop légères... Et il leur manque un petit côté nordique. »

J'essaye de m'adapter aux boissons et aux plats terriens, mais je dois avouer que je trouvais davantage satisfaction en Norvège qu'en Amérique. Ici, c'est vraiment très différent de chez moi et il m'arrive souvent de regretter une pinte d'hydromel digne de ce nom. Je passe sous silence le fait que j'ai traîné plusieurs fois mes collègues de l'UNISON dans des bars pour « tester » et qu'ils refusent presque tous de me suivre maintenant. Apparemment, tous ne bénéficient pas de la même immunité à la gueule de bois que moi, et vu leurs têtes le lendemain matin, ils ont aussi besoin de plus de sommeil ! Mais avec Ville dans le coin, ma quête de la boisson parfaite va peut-être pouvoir reprendre de plus bel ?

« Mais ça nous donne une mission comme ça ! »

Très officieuse, c'est vrai, mais à prendre au sérieux ! Je baisse à nouveau les yeux vers le meuble et je déniche ce que je cherchais. Tout en attrapant la bouteille, je me redresse avant de refermer la porte d'un coup de talon bien placé, puis je pose ma trouvaille sur le plan de travail avant de relever les yeux vers Ville. Les nouvelles qu'il m'apportent me font bien sourire, mais même si je regrette de ne pas avoir été là pour voir tout ça, je ne ressens aucune tristesse pour autant. Je suis content qu'ils évoluent tous dans leurs vies ! Mais comme je m'apprête à chercher des verres, je suspends mon geste en entendant Ville aborder le sujet de Bjorn d'un ton beaucoup trop sérieux à mon goût. Je ne peux pas m'empêcher de froncer les sourcils en me demandant si j'ai bien compris, mais heureusement mon ancien collègue m'annonce bientôt la vraie nouvelle, ce qui m'ôte un sacré poids du cœur ! Heureusement que je ne suis pas rancunier, comme le montre le sourire qui fleurit aussitôt sur mes lèvres. Pendant que Ville cherche son téléphone, j'en profite pour récupérer les verres afin de les remplir, puis je saisis le téléphone lorsqu'il me le tend. Après quelques photos parfaitement réjouissantes, j'y vais de mon commentaire :

« Il a l'air drôlement heureux, et ça me fait plaisir pour eux ! J'espère qu'il trouvera un autre travail aussi intéressant qu'à l'UNISON. Enfin, il ne nous aura plus comme collègues, alors ça le sera forcément moins, mais tu vois ce que je veux dire. Lorsque je termine de visionner les photos, je rends l'appareil à Ville. Il faudra que tu me donnes son adresse, je suis obligé de marquer le coup, même en retard. Et promis, ce sera un cadeau responsable et pas dangereux pour un sou ! »

Je sais que je ne suis pas un modèle pour ça, les cadeaux que j'ai pu offrir lorsque nous étions en Norvège n'étant pas les plus passe-partout qui soient ! Mais au moins les gens s'en souviennent. Et puis ça vient de moi, j'ai déjà du mal à être « normal » au quotidien, je ne peux pas totalement gommer mon caractère même dans les cadeaux que je fais ! Je pousse finalement le verre destiné à Ville vers ce dernier avant d'attraper le mien.

« C'est bien pour Irina, et j'espère qu'elle aura dix bleus comme elle dans son équipe, ça lui apprendra à s'y prendre avec les têtes brûlées ! Je rigole avant de lever mon verre. À nos retrouvailles ! »

J'avale cul-sec le verre avant de le reposer sur la table. Ça ne vaut pas ce qu'il y a en Norvège, mais ça se laisse plutôt bien boire selon moi. De toute manière, on doit faire avec. Mais maintenant qu'on a pris des nouvelles de tout le monde, ça me ramène à ce qu'il m'a annoncé un peu plus tôt : il va bosser ici. Ça me réjouit sincèrement et j'en suis ravi, mais je me demande ce qui a bien pu le faire quitter la Norvège. Évidemment, Ville est un type très compétent, Star City a beaucoup à y gagner, mais les autres à y perdre ! Fidèle à moi-même, je pose donc la question qui me taraude sans tourner autour du pot.

« Alors comme ça, tu t'installes ici. C'est la meilleure nouvelle de l'année, mais pourquoi ? C'est pas parce que l'équipe a complètement éclaté quand même ? Je te manquais tellement en fait, c'est ça ? »

Alors que j'émets de multiples hypothèses, Brunhilde la biquette qui s'était réfugiée dans la chambre débarque à nouveau dans le salon afin de se servir du canapé comme d'un trampoline durant quelques secondes, bêlant d'un air ravi et enthousiaste avant de finalement opter pour une énième visite du balcon, toujours sur un rythme soutenu. Je l'ignore, j'ai l'habitude et je suis plus intéressé par ce que Ville va avoir à m'expliquer.

« Tu as déjà un logement et tout ça ? »

Quand je suis arrivé ici, on m'a donné cet appartement sans que je ne demande rien et comme ma voisine est aussi ma collègue de l'UNISON, je me dis qu'il y a des chances pour qu'on lui ait déniché un endroit où dormir dans le coin, non ?
 
Revenir en haut Aller en bas



 


 
Oh Boy ! It's been a while ! Ϟ Hakon - Ville
 
Page 1 sur 1Revenir en haut 
Oh Boy ! It's been a while ! Ϟ Hakon - Ville Categorie_6Oh Boy ! It's been a while ! Ϟ Hakon - Ville Categorie_8


Oh Boy ! It's been a while ! Ϟ Hakon - Ville Categorie_1Oh Boy ! It's been a while ! Ϟ Hakon - Ville Categorie_3
 Sujets similaires
-
» Village Hentaï
» Sortie en ville [PV Meridian] /!\Hentaï/!\ [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Oh Boy ! It's been a while ! Ϟ Hakon - Ville Categorie_6Oh Boy ! It's been a while ! Ϟ Hakon - Ville Categorie_8

Sauter vers: