Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility
I come bearing gifts - Rafa - Page 2 Bouton_off
AccueilDernières imagesFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Logo de la barre de navigation

I come bearing gifts - Rafa - Page 2 Forum_1I come bearing gifts - Rafa - Page 2 Forum_3
Aller à la page : Précédent  1, 2
 

I come bearing gifts - Rafa

 
Mar 8 Déc 2020 - 13:48 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
« Je crois aussi que vous posez parfois des questions dont vous ne voulez pas vraiment les réponses, petit mage. »

Un léger rire franchit mes lèvres. Ce n’est pas une activité qui lui est réservée. Bien au contraire. Le nombre de personnes qui s’y adonnent est surprenant, lorsqu’on y songe deux minutes. A croire que l’humanité a le chic pour se persuader de faussetés.

« Nul besoin. Je suis dans une enveloppe humaine. Je peux boire la même chose que vous. »

Je n’ai pas besoin d’alcool divin pour en ressentir les effets. Celui-ci me saoulerait probablement un peu trop efficacement, dans cette chair normale. J’aimerais autant éviter de me donner en spectacle devant le mortel.

« Vraiment, il vous fait des cadeaux ? Pas très surprenant. Il doit se sentir plutôt reconnaissant. Je ne crois pas qu’il ait extrêmement bien pris le fait que je me sois occupée de ma fille sans lui. »

Il l’a accepté, oui. Apprécié, en revanche ? Hm… Probablement que non. A sa décharge, j’aurais eu énormément de mal à l’accepter également. Doux euphémisme. Mais nous nous respectons bien assez pour mener nos batailles respectives sans nous en empêcher mutuellement.

Je hausse les épaules avec légèreté, lorsqu’il affirme comprendre. Je ne suis pas sûre qu’il mesure l’ampleur exacte de nos différences, mais pour le reste… La plupart des gens sont capables de saisir que nous ne sommes pas comme eux. C’est aussi pour cela que certains nous ont rendu compte, ont fait de dieux leurs déités. Leurs protecteurs.

« Je peux le comprendre. Vous avez eu suffisamment de difficultés ces derniers temps. Boire si vite est-il bien raisonnable ? »

J’ai ajouté la question en le voyant vider son verre d’une traite. Il ne va pas très bien.

« Un éclat de jade, enchanté. Je n’en connais pas les effets précis mais je ne m’en servais pas. Autant vous l’offrir. »

J’imagine que cela pourrait lui servir, une fois qu’il aura percé le secret de son utilité à jour. Plus qu’à moi. Cela fait des années que j’ai cette boîte dans un recoin de mes appartements des Treize Cieux. Je m’en suis souvenue il y a quelques semaines et ai demandé à Hermès de m’ouvrir un portail pour le retrouver. Peut-être qu’il est plus intéressant que je ne le pense, mais si je n’en ai guère eu besoin jusqu’ici, je ne vois pas pourquoi ce serait le cas demain.
 
Revenir en haut Aller en bas

Mar 8 Déc 2020 - 16:36 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Le surnom le fit sourire. Firiel l’appelait comme ça aussi. C’était pas le genre de surnom qu’il se serait attendu à recevoir. Il n’était pas particulièrement petit, pour commencer. Il souriait aussi parce que… Bin elle n’avait pas tort. Parfois, il ne voulait pas vraiment les réponses.

J’aime pas trop les mystères” offrit-il en guise d’explication. “Même si ça me déplaît, il faut que je sache. Je préfère ça aux incertitudes”.

Au moins, il était fixé. Les incertitudes, c’était des possibilités en devenir. Des trucs qui encombraient son cerveau parce que tant qu’il n’aurait pas de solution, il continuerait d’y réfléchir. Là, par exemple, si Tlazolteotl ne lui avait pas parlé de cette histoire de calendrier aztèque, il aurait sans doute creusé le sujet lui-même. La réponse ne lui aurait pas plus plu parce qu’il l’aurait découvert tout seul hein.

Ah oui. C’est vrai”.

Il avait momentanément oublié ce détail, pour être plus précis. Ce n’était pas sa faute. Elle n’arrêtait pas de lui dire qu’elle était une déesse, donc il avait retenu cette partie. Et puis des fois, c’était l’inverse. Il retenait qu’elle avait un corps tout à fait humain.

Quelques-uns. Pas autant que vous. C’est vrai qu’il était pas très content quand je lui ai dit. Pas qu’il était pas content, il était euh… Très poli? Si ça a du sens”.

Flippant, aussi. Rapport que sa voix avait eu des accents… ouai, polis. Trop polis. Le genre de voix qu’on collait aux méchants dans les films avant qu’ils ne commencent à massacrer tout le monde. Il n’avait pas été menaçant, mais même Rafa et son manque de talent pour ce genre de trucs avaient reconnus que la déité était énervée.

Cette version est pas très forte. J’crois que j’aurais dû la boire quelques temps en arrière aussi”.

Ok, peut-être qu’il l’avait bu un peu vite. Les bulles, peut-être? Sa tête était légère en tout cas, heureusement qu’il était assis. Au moins, il n’était pas au fond du trou. Comme elle l’avait dit, il avait eu des difficultés, ces derniers temps. Il avait passé les dernières semaines à avoir mal et à avoir peur. Là, au moins, il ne sentait plus grand chose, autant grâce au Bourre-Pif que parce qu’elle l’avait soigné.

Rafa repoussa son plat. Il restait un fond de nouilles dans le bol, mais la curiosité l’avait emportée sur la faim. Il tira la boîte à lui et l’ouvrit. Il avait encore le réflexe d’agiter les doigts de sa main gauche, de les plier et de les replier par automatisme, sans vraiment de raison. Ca lui faisait bizarre de retrouver son bras aussi vite. Normalement, il aurait dû garder son plâtre encore deux ou trois semaines.

Il plaça la pierre dans le creux de sa paume, l’approcha de son visage. La surface était lisse et brillante au point qu’il voyait son reflet complètement déformé dedans. Elle avait une forme d’ovale aplati, elle était lisse et chaude au toucher. Ah, et puis elle brillait en bleu.

Ses sourcils s’étaient froncés au fur et à mesure qu’il la manipulait. Ce qu’il sentait était un peu confus. Il aurait parié sur de la protection. Ou une absence d’illusion?

Il y a… de l’énergie dedans. Ca ferait une bonne base pour un bouclier magique par exemple. Ou alors, pour un objet qui prévient des illusions. Je sais pas trop”.
 
Revenir en haut Aller en bas

Jeu 10 Déc 2020 - 14:04 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
« Vraiment ? »

C’est une question rhétorique prononcée sur un ton légèrement moqueur. Pas de façon désagréable pour autant, plutôt parce que c’est un trait de caractère qu’il est terriblement aisé de remarquer chez lui et que je n’ai guère de doutes à ce sujet, tout simplement.

« Oh, je vois très bien comment Hermès peut se comporter lorsqu’il est contrarié, ne vous inquiétez pas. »

Je secoue légèrement la tête. Je visualise trop bien la politesse tout à fait froide qu’il manifeste dans ce genre de circonstances. Qu’il se soit mis dans un état pareil pour une situation parfaitement sous contrôle m’amuse autant que cela me sidère. Rafa ne lui a pourtant pas annoncé que j’étais détruite dans un recoin ou un autre de ce monde, à ce que je sache ? Je ne crois pas que j’aurais manifesté le même agacement si la situation avait été inversée. Pas si je l’avais appris après coup et en sachant parfaitement qu’il se portait bien, du moins. Il est plus probable que je l’aurais traité de petit con, potentiellement avant de lui faire rentrer de force dans le crâne qu’il a le droit de compter sur moi. Avant de capituler s’il avait des arguments raisonnables. Nous sommes ridiculement différents, parfois.

« La boire quelques temps en arrière ? Pour quelle raison ? C’est plutôt agréable, ceci dit. »

Le goût est sympathique. Change de ce dont j’ai l’habitude, également. Je m’installe un peu plus confortablement tandis qu’il ouvre la boîte que je lui avais laissée sur le perron, la mine vaguement intéressée. Je ne sais réellement pas de quoi il s’agit - juste que ce n’est pas dangereux pour lui. Il y a des artefacts dont je ne me séparerais jamais, même en sa faveur. Je les ai réunis chez moi pour une excellente raison en premier lieu.

« Possible. Encore une fois, je ne me souviens plus ni comment je l’ai acquise ni pourquoi j’ai décidé de la garder. J’espère que ça vous sera utile, mais si ce n’est pas le cas… »

Je hausse nonchalamment les épaules.

« La pierre reste plutôt jolie, esthétiquement parlant. »

J’aime beaucoup le jade, même si c’est un matériau de prédilection plutôt pour certaines de mes sœurs. Notamment Chalchihuitlicue. J’ai tendance à utiliser d’autres pierres précieuses quand je souhaite bâtir des enchantements durables, plus robustes vis-à-vis de mes sortilèges fétiches et du reste. Non pas que ce soit des informations pertinentes pour Rafael.

« Je peux vous aider à autre chose ? »

Si ce n’est pas le cas, je ne comptais pas au départ m’attarder ici, et le soigner m’a creusé l’appétit. Enfin, un certain appétit. Sans compter tout ce que je dois gérer ici bas au fur et à mesure que j’y renforce mon influence.
 
Revenir en haut Aller en bas

Jeu 10 Déc 2020 - 15:37 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Rafa ouvrit la bouche pour répondre mais il se retint au dernier moment. En partie parce qu’il avait vu le changement de couleur dans son aura du coin de l’oeil. Celui qui disait que la personne était en train de faire de l’humour. Ou, plus exactement, de l’ironie. Très naturellement donc, les joues de l’espagnol rosirent. Il savait qu’il était curieux, il faisait de son mieux pour se contrôler, vraiment. En fait, il traitait cette qualité comme un défaut assez souvent.

Merci. Hum… Je sais pas. J’pense que ça m’aurait fait du bien”.

Ca lui aurait permis de déconnecter son cerveau, par exemple? Il avait beaucoup tourné en boucle sur son arrestation. Ce qu’il aurait dû faire, ce qu’il avait regretté d’avoir fait. Et si Axel n’avait pas filmé, et si Aleksia n’était pas arrivée… Ca avait été épuisant, de tourner en boucle là-dessus. C’était toujours épuisant. C’était pas tellement le genre de trucs qui s’arrêtait en claquant des doigts.

Merci. C’est gentil”.

Très franchement, Rafa hésitait toujours à la remercier. Enfin il voulait le faire, parce qu’il était bien élevé et poli voyez-vous, et que c’était une déesse. C’était la moindre des choses. Et d’un autre côté, ça lui faisait bizarre de dire merci pour des cadeaux qu’il essayait de refuser. Sans grand succès hein. En même temps, ce n’était pas comme s’il avait pu les rendre. Oui, il avait essayé, et non, ça n’avait pas été très concluant. Les prêtresses du temple lui avaient dit de tout garder ou, à défaut, de ne pas les rendre. Ca ne se faisait pas, un truc du genre.

Euh… non? Enfin euh… vous en avez déjà fait beaucoup. Merci… pour mon bras, et… et tout le reste”.

Ses côtes, tout ça. Il ne pouvait pas nier qu’il se sentait mieux dans sa peau, là, tout de suite, qu’une heure en arrière. Pour être même tout à fait honnête, c’était bizarre de redécouvrir la normalité d’un corps qui n’était pas douloureux au moindre geste. Là, il se rendait compte à quel point il avait eu du mal à respirer, du mal à se tenir droit, du mal à faire les choses les plus simples comme manger.

J’essaierais de faire en sorte de pas avoir besoin de votre protection tout de suite”.

C’était dit de ce ton un peu pince-sans-rire qui lui servait à faire des blagues. Parce qu’il se trouvait que Rafa savait être drôle. Son principal problème venait d’un mauvais timing. Ou d’un air toujours trop sérieux.

En attendant, il se remit debout, histoire d’au moins raccompagner son invitée jusqu’à sa porte. La base quoi.
 
Revenir en haut Aller en bas

Dim 13 Déc 2020 - 11:19 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Je hausse un sourcil surpris. Ma foi. Beaucoup ont cherché l’oubli dans l’ivresse. Au temps des aztèques et des dieux, le mezcal et ses excès étaient certes mal vus des notables lorsqu’on ne se contrôlait pas, mais nombreux étaient ceux qui le choisissaient plutôt qu’une vie de tourment.

« Je crains que ce ne soit pas une solution durable, ceci étant. »

C’est peut-être un avertissement, ou peut-être un simple constat. Dans un cas comme dans l’autre, il lui revient de décider qu’en faire par la suite.

« Mais je vous en prie, Rafa. »

Je préfère amplement de simples remerciements, plutôt que des protestations à n’en plus pouvoir, surtout après avoir clairement exprimé que ces protestations me fatiguent quelque peu. Je récompense donc l’effort d’un léger sourire.

« Ce n’est rien, je dis en balayant le tout d’un vague geste de la main. Appelez moi la prochaine fois, plutôt que d’attendre que je réalise que vous parcourez cette ville avec un bras en moins. Il ne fait pas bon être diminué quand on a des ennemis, et vous en avez. »

Je me redresse sans chercher à contrôler la grâce naturelle qui est la mienne, avant de le saluer d’un mouvement de la main.

« Je trouverais la sortie seule. Prenez soin de vous. »

Je tourne les talons et sors d’un pas léger, avant de convoquer Xecotcovatch de quelques notes. Il est temps pour moi de reprendre le cours de ma journée et d’abandonner derrière moi ce mage espagnol quelque peu têtu. Je ne crois pas une seule seconde qu’il parvienne à se garder en sécurité, mais être sous ma protection ne veut pas dire que j’empêcherai absolument chaque danger potentiel de venir jusqu’à lui. Simplement qu’il y a des choses qui dépassent les bornes, comme le fait de le frapper sans la moindre raison.

Ce qui me fait penser… Je vais peut-être commencer par faire en sorte de retrouver le fameux policier. Le réseau de Hermès et sa maîtrise plus importante que la mienne de ce monde si moderne me seront utiles, à cette fin. Il me suffit de le lui demander. En sachant pour quelle raison je suis curieuse de savoir cela, je ne serais pas surprise qu’il mette plus de cœur encore à l’ouvrage.

L’oiseau primordial apparaît et je me juche sur son dos, pour le voir s’envoler rapidement. J’aime ces instants de calme dans les cieux. Je lui demande de m’amener près du temple à mi-voix alors qu’il s’élève dans les airs.
 
Revenir en haut Aller en bas

Dim 13 Déc 2020 - 17:07 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
L’espagnol eut un vague mouvement de menton. Oui, il admettait. Sur le long terme, c’était dangereux, surtout avec du Bourre-Pif. Une boisson qui vous soulait sur le coup mais sans gueule de bois le lendemain? C’était précisément pour ça qu’il n’en avait jamais fait commerce, qu’il gardait ça pour ses proches. Il avait dit ça comme pour dire “Un petit verre et ça aurait été tout”, mais est-ce que ça se serait vraiment arrêté à juste un verre?

Comme il réalisait maintenant qu’il avait passé des semaines difficiles à être ainsi diminué, il réalisa également qu’il avait culpabilisé de ne pas l’avoir correctement remerciée pour tout ce qu’elle lui avait offert. Ok, il n’en voulait pas, mais il avait quand même été tellement concentré à les refuser qu’il n’avait même pas été poli.

Oui. D’accord. Enfin, je vous promets rien”.

Il n’était pas très fort pour demander de l’aide. Vraiment. Il aurait été du genre à se noyer sans appeler à l’aide parce que quelqu’un, à côté, en train de tranquillement nager, aurait pu avoir plus besoin de la présence d’un maître-nageur que lui.

Un réflexe voulut lui faire emboîter le pas à Tlazolteotl mais comme elle lui avait dit que ce n’était pas la tête, il bugua assez longtemps pour rester bêtement planté où il était. Et… du coup… lui obéir?

Il se laissa retomber sur sa chaise, se retrouva vite avec la tête de Taz entre les genoux, Obi-Wan osa même sortir de sous le placard où il s’était planqué maintenant qu’il n’y avait plus aucune inconnue dans la cuisine. Rafa, encore un peu sous le choc de sa guérison, plia et déplia plusieurs fois les doigts de sa main gauche. Il se sentait tellement en forme que ça en était bizarre. Pas qu’il n’avait pas confiance en la déesse, il était plutôt certain qu’il était effectivement aussi en forme qu’il pouvait l’être. Seulement…

Disons que ce n’était pas qu’une question de santé physique.

Bon. Si on allait s’occuper du jardin. Parait qu’on a un rhododendron tout neuf”.

La queue de Taz commença à balayer le parquet dès la mention du mot “jardin”. Quoique Rafa aurait pu dire n’importe quoi avec le même effet, le changelin s’enthousiasmait facilement. Rafa le gratifia d’une caresse entre les oreilles et débarrassa la table. Au moins, ça l’occuperait pour le reste de la journée. Ca serait déjà ça.

Oui, oui, j’arrive, laisse-moi au moins mettre des chaussures”.

Et une veste, peut-être? La température se rafraichissait ces derniers temps.
 
Revenir en haut Aller en bas

 
I come bearing gifts - Rafa
 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2Revenir en haut 
I come bearing gifts - Rafa - Page 2 Forum_6I come bearing gifts - Rafa - Page 2 Forum_8


I come bearing gifts - Rafa - Page 2 Forum_1I come bearing gifts - Rafa - Page 2 Forum_3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I come bearing gifts - Rafa - Page 2 Forum_6I come bearing gifts - Rafa - Page 2 Forum_8

Sauter vers:  
Prédéfinis


Scénarios


Postes à pourvoir


Préliens
Nos voisins
      
      
      
      
Le saviez-vous ?