Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility
Aurora Borealis - Tlazolteotl - Page 4 Bouton_off
AccueilDernières imagesFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Logo de la barre de navigation

Aurora Borealis - Tlazolteotl - Page 4 Forum_1Aurora Borealis - Tlazolteotl - Page 4 Forum_3
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 

Aurora Borealis - Tlazolteotl

 
Mar 16 Fév 2021 - 21:27 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
 
Revenir en haut Aller en bas

Ven 19 Fév 2021 - 0:33 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
 
Revenir en haut Aller en bas

Ven 19 Fév 2021 - 19:06 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
 
Revenir en haut Aller en bas

Dim 21 Fév 2021 - 23:26 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
 
Revenir en haut Aller en bas

Lun 22 Fév 2021 - 15:42 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
 
Revenir en haut Aller en bas

Jeu 25 Fév 2021 - 14:24 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur


Je l’admets d’un ton tout à fait serein.

« Et si tu recommences sans prévenir, j’imagine que je devrais sévir. De même si tu ne recommences pas du tout. Et maintenant, va prendre ta douche. »

Pour ma part, même si j’en aurais bien besoin, je me contente de rester couchée, éteinte. D’une bien agréable façon. Je flotte dans un océan de bien-être, et j’ose espérer que personne ne viendra m’en tirer tout de suite. Quoique.

« Quoique tu pourrais au moins t’occuper de moi jusqu’au bout, puisque tu veux absolument garder le contrôle. »

J’ai relevé d’un air innocent. Sans le moindre sous-entendu. Ou en tout cas pas un autre que le fait que j’aurais besoin de cette douche mais qu’il est hors de question que je me lève pour le moment.
 
Revenir en haut Aller en bas

Jeu 25 Fév 2021 - 18:11 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Pas entièrement déplu” nota l’Olympien, soudain songeur. “Voilà que je te découvre ingrate?

Il claqua la langue en secouant le menton pour indiquer son mécontentement. Croyait-il la déesse sérieuse? Pas le moins du monde. Elle n’avait jamais été du genre à admettre qu’elle appréciait sa compagnie, ou ses prouesses au lit. Pas sans y être contrainte et forcée, en tous les cas.

Je vois. Je suppose que j’ai donc toute latitude pour recommencer si je daignais te prévenir au préalable?

Il n’avait pas fait trois pas vers la salle de bain, un sourire moqueur accroché aux lèvres, que Tlazolteotl le retint d’une paresseuse demande. Il se figea sur place avec un côté un peu trop théâtral pour être parfaitement sincère, se tourna avec une lenteur calculée.

Et tu dis cela comme si je n’avais pas été parfaitement diligent dans ma façon de m’occuper de ton humble personne, de bon matin”.

Les gestes paresseux de la déesse indiquaient d’ailleurs clairement son épuisement physique. Il n’aurait pas été surpris de la voir s’endormir, pendant qu’il aurait été sous la douche. Ni qu’elle passe les dernières heures de leur séjour endormie au milieu des plaids et des coussins.

Voyez-vous cela. Une nuit de coucheries, une matinée lubrique, et la grande Tlazolteotl, déesse du vice, n’a plus la force de se lever”.

Une nouvelle fois, il claqua la langue. Cette fois, il avait fait marche arrière, avait retrouvé le lit. Il aurait pu la jeter sur son épaule sans beaucoup de considération, comme la veille, mais il se montra cette fois plus délicat avec les muscles endoloris de la déesse, la soulevant telle une jeune mariée à qui l’on ferait passer la porte de chez elle.

Ne pensez pas vous en tirer à si bon compte, madame Mercury” commenta l’Olympien en l’emmenant vers la salle de bain.

Elle fut déposée avec délicatesse sur le sol de la douche italienne et il poussa même l’attention jusqu’à allumer l’eau sur un jet bouillant pour son plaisir.

Dois-je aussi te frotter le dos? Te savonner quelque part? Madame Mercury aura-t-elle envie d’un massage, une fois que nous en aurons terminé avec la douche?

Prenait-il un malin plaisir à l’appeler Madame Mercury? Oh oui. Comptait-il le faire jusqu’à ce qu’elle proteste? Egalement. Continuerait-il à l’appeler ainsi ensuite? Tout à fait. Pour l’instant, cela dit, il gratifia le front humide de l’aztèque d’un baiser, et ses fesses nues d’une claque.

Tourne-toi, que je m’occupe de te frotter le dos”.
 
Revenir en haut Aller en bas

Mar 2 Mar 2021 - 11:10 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
« Ingrate. Tout de suite les grands mots, yollotl. »

J’ai répondu d’un ton délicat quoiqu’un peu éteint. L’ingrate que je suis est très légèrement épuisée par un certain Olympien, comme c’est étonnant.

« Je ne sais pas trop. A toi d’essayer et de voir si tout se passe bien. »

Un léger rire m’échappe, étendue sur le lit, avant que je ne reprenne la parole pour le retenir. Puisqu’il a décidé d’aller prendre sa douche seul, que j’en aurais bien besoin également, et que je ne suis absolument pas en mesure de me lever à l’heure actuelle. Je me sens complètement à plat.

« Non, plutôt comme si j’espérais que tu continues à l’être, Hermès. »

Je referme les yeux, le dos de la main sur mon front et le visage neutre.

« La grande Tlazolteotl, contrairement à son compagnon, est dans un corps humain et tout à fait faillible. »

J’ouvre les paupières en le sentant me soulever avec délicatesse. Un sourire aux lèvres, je le laisse me déposer dans la douche sans moufter, même quand cet idiot reprend ce nom de Madame Mercury. Je profite de son baiser sur le front pour lui voler ses lèvres un bref instant.

« Un massage semble divin, yollotl. »

A sa demande, et sans m’offusquer de ses gestes - ils m’amusent autant qu’ils m’attendrissent - je pivote pour le laisser s’occuper de mon dos. Je renverse légèrement la tête en arrière, savourant la caresse de l’eau chaude sur ma peau autant que sur mes muscles endoloris. Mes bains me manquent. Mon palais aussi, brièvement. Cela fait des lustres que je n’en ai pas vraiment profité, me semble-t-il, alors même que seule une poignée d’années s’est écoulée depuis mon invocation. Comme c’est ridicule.

« C’est agréable de se faire chouchouter de la sorte, Hermès. Je pourrais m’y habituer. Méfie toi. »

Un rire. La douche est plus qu’agréable, et lorsqu’elle se termine, c’est la déité qui s’occupe de me sécher avec soin avant de me ramener jusqu’au lit. Je l’attire sur celui-ci pour me blottir contre lui, la tête sur son épaule. Je me demande si je pourrais le convaincre de rester là plus longtemps.

« Je crois que je vais m’endormir, je soupire paisiblement. Et que tu n’as pas intérêt à bouger d’ici tout de suite, d’accord ? »

Un petit soupir plein de contentement m’échappe contre sa poitrine. Je me sens bien. Terriblement bien. Finalement, être kidnappée pour partir en vacances n’est pas si désagréable.
 
Revenir en haut Aller en bas

Mar 2 Mar 2021 - 18:28 Message

Invité
Invité
Réputation Civile
Réputation Héroïque
Identité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Ah, tu espères? Ne suis-je pas toujours parfaitement diligent, avec ta divine personne?

Disons que les opinions pouvaient… différer. Il lui arrivait, parfois, de se montrer particulièrement insupportable, de jeter certaines déesses aztèques en travers de ses épaules, comme il l’aurait fait d’un sac à patates. D’humeur toujours versatile, l’Olympien adaptait son comportement à celui de la déesse et il ne lui serait jamais venu à l’idée de martyriser une Tlazolteotl de toute évidence épuisée.

Ah, bien entendu, rejetons la faute sur ton enveloppe humaine” soupira l’Olympien comme si l’excuse avait été particulièrement de mauvaise foi et non tout à fait pertinente.

Ils passèrent un moment sous la douche, en grande partie car la déité grecque appréciait particulièrement de pouvoir savonner le corps de l’aztèque alors que celle-ci semblait avoir tout juste assez d’énergie pour rester debout sous l’eau chaude. D’une certaine façon, cela permettait de faire durer ces quelques instants. L’un comme l’autre savaient pertinemment que l’éternité était parfois particulièrement courte.

Pour une raison qui m’échappe, tu sembles croire que je vivrais mal de m’occuper de ta personne ainsi à chacune de nos rencontres… Vraiment, où as-tu pu pécher une idée comme celle-ci?

Comme pour prouver l’argument, il mit un soin particulier à sécher le corps de l’aztèque. Peut-être, aussi, par simple plaisir de la toucher avant que les rôles ne s’inversent, qu’il ne soit celui des deux qui se montre docile quand elle le tira de nouveau dans la chambre. En quelques secondes, l’Olympien se trouva à jouer les matelas, une certaine déité aztèque blottie contre son épaule et son torse, enfouis sous des plaids jetés de travers sur leurs corps.

Mon amour, me crois-tu idiot au point de chercher à m’enfuir d’une situation aussi délicieuse?

De fait, entre la déesse contre lui, ses cheveux encore humides dans son cou, la chaleur des couvertures, le confort du matelas, et le spectacle des aurores boréales au-dessus de sa tête, l’Olympien se trouvait dans une situation qu’il n’était pas disposé à quitter tout de suite. Bien sûr, le passage du temps aidant, les choses étaient disposées à changer. Il fallait regagner Star City, leurs temples respectifs, leurs fidèles…

A cette occasion, Hermès dut désobéir à la déesse toujours endormie et se lever, mouvant délicatement son corps pour se libérer d’elle. Il la souleva comme un peu plus tôt, l’enveloppant d’un plaid moelleux et, d’un portail, il lui fit quitter la Norvège pour la ramener dans l’appartement starpolitain qui était le sien. Il la déposa sans la réveiller sur son lit, embrassa son front et s’éclipsa de nouveau en Norvège pour récupérer leurs bagages. Le personnel de l’igloo serait sans doute surpris de découvrir l’endroit vide de ses occupants au matin, mais l’Olympien ne s’en inquiétait guère, à l’heure actuelle. Pour ne pas dire qu’il ne s’en inquiéterait jamais.
 
Revenir en haut Aller en bas

 
Aurora Borealis - Tlazolteotl
 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4Revenir en haut 
Aurora Borealis - Tlazolteotl - Page 4 Forum_6Aurora Borealis - Tlazolteotl - Page 4 Forum_8


Aurora Borealis - Tlazolteotl - Page 4 Forum_1Aurora Borealis - Tlazolteotl - Page 4 Forum_3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aurora Borealis - Tlazolteotl - Page 4 Forum_6Aurora Borealis - Tlazolteotl - Page 4 Forum_8

Sauter vers:  
Prédéfinis


Scénarios


Postes à pourvoir


Préliens
Nos voisins
      
      
      
      
Le saviez-vous ?