A world of mask (ft. Gaëlle Sword)  Bouton_vote_off
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

A world of mask (ft. Gaëlle Sword)  Categorie_1A world of mask (ft. Gaëlle Sword)  Categorie_2_bisA world of mask (ft. Gaëlle Sword)  Categorie_3
 

A world of mask (ft. Gaëlle Sword)

 
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 10 Oct 2020 - 22:35 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Héros Indépendant
Super-Héros Indépendant

Miyuki Hojo
Super-Héros Indépendant

Personnage
Arahitogami

ϟ Âge : 23
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 18/04/1997
ϟ Arrivée à Star City : 02/03/2020
ϟ Nombre de Messages : 164
ϟ Nombre de Messages RP : 67
ϟ Célébrité : Haruka Fukuhara
ϟ Crédits : roro roro
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 17 ans
ϟ Statut : Célibataire (marié à son frère dans une autre vie)
ϟ Métier : Etudiante à Star High, héroïne, héritière d'Hojo inc américa et accessoirement déesse du soleil
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : A les yeux qui virent aux dorés quand elle sous le coup d'une émotion intense.

N'aime pas être plongé dans le noir.
ϟ Pouvoirs : Aura de lumière
Invocation lumineuse - Kusanagi-no-Tsurugi (une épée)
Immunité solaire
Lumière apaisante (peut soigner les blessures)
Lumière purificatrice (affaiblit les Yokai et les créatures liées au Yomi)
Aspiration Solaire
ϟ Liens Rapides : Fiche !
Carnet d'adresse !
Passeport !
Collection de carte !
Joueur
Arahitogami

ϟ Âge : 23
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 18/04/1997
ϟ Arrivée à Star City : 02/03/2020
ϟ Nombre de Messages : 164
ϟ Nombre de Messages RP : 67
ϟ Célébrité : Haruka Fukuhara
ϟ Crédits : roro roro
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 17 ans
ϟ Statut : Célibataire (marié à son frère dans une autre vie)
ϟ Métier : Etudiante à Star High, héroïne, héritière d'Hojo inc américa et accessoirement déesse du soleil
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : A les yeux qui virent aux dorés quand elle sous le coup d'une émotion intense.

N'aime pas être plongé dans le noir.
ϟ Pouvoirs : Aura de lumière
Invocation lumineuse - Kusanagi-no-Tsurugi (une épée)
Immunité solaire
Lumière apaisante (peut soigner les blessures)
Lumière purificatrice (affaiblit les Yokai et les créatures liées au Yomi)
Aspiration Solaire
ϟ Liens Rapides : Fiche !
Carnet d'adresse !
Passeport !
Collection de carte !
Il y a à Star City, plusieurs mondes. Le monde des simple travailleurs, le monde des passionnés de Théâtre, le monde des criminels... Ses mondes se côtoie, car ils évoluent dans la même ville et comme rien n'est simples souvent, les gens sont dans plusieurs mondes à la fois. Un jeu de masque, subtil et audacieux, où nous jouons et tenons un rôle.

Et moi, déesse du soleil, je joue aussi à ce jeu. Le masque de Miyuki Hojo bien en place sur ma tête. La parfaite adolescente, fille de Fumiko Hojo, je me retrouve dans un gala de charité pour réunir en faveur de je ne sais quelle population d'un désastre, des Africains qui subissent une famine, je crois. Comme si manger des petits fours et boire du champagne allait changer les choses et allait remplir des estomacs de pauvres bougre qui survivent à plusieurs années de sécheresse. Une belle mascarade en robe de gala et gant de soie.

Enfin, je ne suis là non pas au nom de la belle cause, mais bien pour me montrer et me faire quelques contacts pour ma future vie professionnelle, enfin d'après ma "mère". Voilà comment la Kami du soleil, impératrice des cieux, mère de toute chose, protectrice et dirigeante du Takama-ga-hara se retrouve à siroter du jus de pomme parmi les grands industriels de Star-city et leur progéniture. J'ai passé une bonne heure à me faire présenter par ma "mère" à ses contacts en souriant, avec des mots remplit de sucre et de bienveillance dans une robe, hors de prix, faite sur mesure d'un couturier connue et au combien inconfortable. Enfin bref, il me faut bien maintenir les apparences, du coup, je me plie, je me fais violence, je continue de sourire et les "enchantés de vous connaitre", alors que j'en ai, mais alors, rien à faire de ce PDG ou héritier de je ne sais quelle entreprise. Paye ta légendaire déesse lumineuse et bienveillante, obligé de faire des ronds de jambe.

De ce que j'en vois les ronds de jambes et les faux sourires semblent faire pleinement partie de ce monde, au moins ce petit européen qui se félicite du mariage heureux de son père et de sa mère qui sont aussi cousin et cousine et qui a permis heureusement de garder le château familial dans sa famille par un mariage d'intérêt qui veut se faire passer pour un mariage d'amour a eu le mérite de me sourire. Ce déni d'inceste me fait doucement rire, mais il faut me comprendre, les dieux et l'inceste, c'est un peu une histoire d'amour, donc voir que les humains n'assument pas, je trouve ça particulièrement cocasse.

Bon, tout ça pour dire que même dans ce monde de masque et de fausseté, on peut trouver de quoi sourire. Au bout d'un certain temps, les présentations faite, cette chère Fumiko me laisse vaguer à mes occupations pour parler affaire, enfin, je devrais plutôt dire discutions d'adulte. Non, parce que sous la soie, il faut voir les discutions, ça parle potins, action en bourse et affaires de sexe sous un bureau. Les organisateurs gagnent de l'argent par les dons, les industriels se font bien voir, font une bonne action et passe un petit moment entre eux. Mais dans tout cela, je dois avouer que je m'ennuie. Le triste constat c'est que les mortels ne savent pas s'amuser. Quand on voit la tête de leur fête, c'est d'une tristesse. Au Takama-ga-hara, les fêtes sont garnie d'alcool fort, de plat délicieux en quantité indécente et je ne parle pas d'Uzume, la déesse de l'aube, qui nous offrent ses danses avec ses suivantes, enfin, je devrais dire leur strip-tease plutôt. Des réjouissances qui durent toute une journée et une nuit, sans interruption. En comparaison, les fêtes des humains me semblent bien morne, avec mon petit verre de jus de fruit pour faire bonne figure. Et je ne parle pas des héritiers qui se félicitent de la réussite de leur parent, ils sont d'un ennuie et d'une arrogance qui me ferait passer pour une femme particulièrement humble, pour la déesse du soleil, c'est un comble.

Je marche me rappelant avec nostalgie les hautes plaines céleste du paradis, remuant le liquide clair de mon jus de pomme pétillante dans un verre à champagne, je venais d'échapper à un concours de possession, ce que certain appelleraient vulgairement un concours de bite entre deux héritiers. Je crois que le vivons heureux, vivons caché leur échappe un peu à ses deux gamins. J'ai besoin de sortir un peu, il fait particulièrement chaud dans cette grande salle de réception. Tous les pingouins accumulés dans une grande salle, cela créer beaucoup de chaleur, je sors vers le balcon qui surplombe une partie du quartier des Théâtres. Le lieu du gala fut volontairement en hauteur et difficilement accessible pour éviter les paparazzis et les indésirables qui pourraient venir mettre à mal l'organisation d'un tel évènement. L'air de la ville est bien plus frais, sur se balcon plutôt grand, il fait bien 8 m de long sur 10 m de large à vue de nez.

Tiens, mais cette jeune fille aux doux yeux bleu, ce ne serait pas Gaëlle Sword. Il m'a semblé la voir à l'école. Cette pauvre jeune fille a perdu ses parents, il y a 10 ans. Elle doit être pour les mêmes raisons que moi. Je vais la saluer. Au pire, si elle a vraiment besoin d'être seule, je partirais.

"- Bonjour, mademoiselle Sword, vous allez bien ?"

Je lui souris, ça ne peut lui faire du mal. Ce serait bien le premier sourire un peu sincère de la soirée d'ailleurs.

"- Il me semble avoir entendu dire que vous aviez rejoint le club de mademoiselle Allen. Félicitations, ce n'est pas simple d'y rentrer. Je suis de tous cœur avec vous."

Moi et mademoiselle Sword, nous ne nous connaissons que de vue. Mais je dois avouer mieux connaitre Grace Allen, une amie au courant pour mon petit secret et qui est aussi une membre de la team Alpha. Il faut dire que j'ai beaucoup de lien avec cette équipe de jeune héros quand j'y pense, entre Chris Clark, l'ancien chef de la team et Grace, ça commence à faire.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 19 Oct 2020 - 11:15 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Team Alpha
Team Alpha

Gaëlle Sword
Team Alpha

Personnage

ϟ Âge : 16
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 12/09/2004
ϟ Arrivée à Star City : 21/07/2020
ϟ Nombre de Messages : 45
ϟ Nombre de Messages RP : 15
ϟ Célébrité : Alexandra Daddario
ϟ Crédits : Never-utopia
ϟ Doublons : Aucun
ϟ Âge du Personnage : 16
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Lycéen
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Aucun signe distinctif si ce n'est le bleu de ses yeux
Elle mesure 1m73 pour 57 kg.
ϟ Pouvoirs : -Super-Force (10T)
-Super-Résistance (10T)
-Super-Vol (200Km/h)
-Super-Réflexe
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passeport
Téléphone
Journal de bord
Exploits
Joueur

ϟ Âge : 16
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 12/09/2004
ϟ Arrivée à Star City : 21/07/2020
ϟ Nombre de Messages : 45
ϟ Nombre de Messages RP : 15
ϟ Célébrité : Alexandra Daddario
ϟ Crédits : Never-utopia
ϟ Doublons : Aucun
ϟ Âge du Personnage : 16
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Lycéen
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Aucun signe distinctif si ce n'est le bleu de ses yeux
Elle mesure 1m73 pour 57 kg.
ϟ Pouvoirs : -Super-Force (10T)
-Super-Résistance (10T)
-Super-Vol (200Km/h)
-Super-Réflexe
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passeport
Téléphone
Journal de bord
Exploits
Plus elle vieillissait et moins elle avait de temps libre. Le peu qu'elle possédait autrefois était désormais totalement alloué à la Team Alpha. Même pour une personne aussi déterminé qu'elle, la cadence devenait insoutenable. Ce gala de charité rajoutait une couche d'épuisement physique et mental à la jeune fille qui sentit un besoin de prendre l'air. Malgré la présence de Karl, son tuteur, les convives voyaient en elle la future PDG de StarWhite et tous tentaient de l'influencer. Certains se montraient bienveillants, espérant un retour sur investissement, d'autres plus sournois essayer déjà de lui faire conclure des accords. Si en apparence, ces soirées mondaines faisaient fantasmer les fans de strass et de glamour, la réalité était tout autre. On était plus proche d'un banc de requin déguisé. Pourtant, Gaëlle soutenait et finançait volontairement ce genre d'événement puisque tous donnaient, peu importe les raisons, ils le faisaient.

Il y avait déjà suffisamment de mensonge dans sa vie pour ne pas en rajouter. Elle ne se forçait pas à sourire et n'hésitez pas à signaler son mécontentement, peu importe son interlocuteur. C'était une partie de son charme que Karl n'avait pas tenté d'effacer. Il estimait qu'avoir du caractère l'empêcherait de se faire marcher dessus ou manipuler facilement et que la sincérité de ses émotions donneraient plus de crédit aux engagements et contrats qu'elle passerait dans le futur. Après avoir refusé le troisième verre proposé par de jeunes fortunés cherchant une conquête d'un soir, elle estima qu'il était vraiment temps de faire une pause. Elle se dirigea à l'extérieur et posa ses yeux sur la ville. Cette magnifique ville bâtit par ses ancêtres et ceux de temps d'autres personnes. Une ville si forte qui se relevait sans cesse après chaque catastrophe.

Une voix féminine sortit l'apprentie héroïne de ses pensées. Une autre adolescente, de Star High qui plus est. Gaëlle la connaissait de vue et de réputation, mais elles n'avaient jamais pris le temps de réellement s'intéresser l'une à l'autre. Le sourire qu'elle reçut la fit sourire chaleureusement à son tour. Voulant se montrer la plus respectueuse possible, elle plaqua ses bras le long du corps et s'incline légèrement face à son interlocutrice. Ce n'était pas la première fois qu'elle avait à faire à des Japonais et connaissait un peu leur culture.

"Senpai? C'est bien ça ?" Dit-elle en se redressant.

Le club de mademoiselle Allen ? Comment pouvait-elle être au courant ? Aux dernières nouvelles, la Japonaise ne faisait pas partie de l'équipe, à moins qu'elle fasse partie de ses personnes que Gaëlle n'avait pas encore rencontré ? Elle était bien renseignée en tout cas. La jeune Sword n'avait même pas encore agi au sein de l'équipe, donc rien n'avait pu la trahir. Alors qu'elle essayait de comprendre, elle sentit un soulagement. La première personne de la soirée avec qui elle pourrait être totalement sincère. Si elle connaissait ce secret, alors aucun autre était plus important.

"Merci, ça me touche beaucoup ! J'ai longtemps rêvé de pouvoir... rejoindre ce club. Vous êtes Miyuki Hojo, n'est-ce pas ? Vous aussi vous en faîtes parti? Mon entreprise m'a vivement conseillé de me rapprocher de vous. Depuis votre arrivée à Star High d'ailleurs. J'aurais peut-être dû, vu les informations que vous semblez détenir. Je pense que vous aurez compris toute seule, mais je suis quand même obligée de m'excuser."

Elle jeta un œil aux alentours pour s'assurer que les murs soient dépourvus d'oreilles puis repris.

"Vous avez dû entendre au cours de la soirée, ou même avant, mon soutien indéfectible au CODE... Je n'en pense pas à un mot, j'espère ne pas vous avoir offensé, vraiment navré de devoir jouer ce numéro. Sinon, comment se passe votre séjour en Amérique?"

De ce qu'elle savait, Miyuki était née au Japon et avait intégré Star High il y a peu.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 19 Oct 2020 - 16:45 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Héros Indépendant
Super-Héros Indépendant

Miyuki Hojo
Super-Héros Indépendant

Personnage
Arahitogami

ϟ Âge : 23
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 18/04/1997
ϟ Arrivée à Star City : 02/03/2020
ϟ Nombre de Messages : 164
ϟ Nombre de Messages RP : 67
ϟ Célébrité : Haruka Fukuhara
ϟ Crédits : roro roro
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 17 ans
ϟ Statut : Célibataire (marié à son frère dans une autre vie)
ϟ Métier : Etudiante à Star High, héroïne, héritière d'Hojo inc américa et accessoirement déesse du soleil
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : A les yeux qui virent aux dorés quand elle sous le coup d'une émotion intense.

N'aime pas être plongé dans le noir.
ϟ Pouvoirs : Aura de lumière
Invocation lumineuse - Kusanagi-no-Tsurugi (une épée)
Immunité solaire
Lumière apaisante (peut soigner les blessures)
Lumière purificatrice (affaiblit les Yokai et les créatures liées au Yomi)
Aspiration Solaire
ϟ Liens Rapides : Fiche !
Carnet d'adresse !
Passeport !
Collection de carte !
Joueur
Arahitogami

ϟ Âge : 23
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 18/04/1997
ϟ Arrivée à Star City : 02/03/2020
ϟ Nombre de Messages : 164
ϟ Nombre de Messages RP : 67
ϟ Célébrité : Haruka Fukuhara
ϟ Crédits : roro roro
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 17 ans
ϟ Statut : Célibataire (marié à son frère dans une autre vie)
ϟ Métier : Etudiante à Star High, héroïne, héritière d'Hojo inc américa et accessoirement déesse du soleil
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : A les yeux qui virent aux dorés quand elle sous le coup d'une émotion intense.

N'aime pas être plongé dans le noir.
ϟ Pouvoirs : Aura de lumière
Invocation lumineuse - Kusanagi-no-Tsurugi (une épée)
Immunité solaire
Lumière apaisante (peut soigner les blessures)
Lumière purificatrice (affaiblit les Yokai et les créatures liées au Yomi)
Aspiration Solaire
ϟ Liens Rapides : Fiche !
Carnet d'adresse !
Passeport !
Collection de carte !
La jeune fille commence par reproduire une salutation en bonne et due forme. Elle m'appelle même senpaï, comme c'est mignon, je vais tout de même répondre à ses salutations. Bras le long du corps et petite révérence.

"- En effet, le terme senpaï est dans notre cas le bon, mais dans le doute, san suffira, c'est l'équivalent de monsieur ou madame, c'est passe partout et vous ne prenez aucun risque de froisser quelqu'un."

Mon sourire aura eu au moins la faveur de la faire sourire elle aussi. Un sourire rend toujours un visage plus beau. Cela fait plaisir de voir une chose sincère dans cet écrin de fausseté qu'est ce lieu. Elle semble heureuse d'avoir rejoint les jeunes héros, j'espère juste qu'ils ne finiront pas comme certains membres de la team Alpha, Chris semblait traumatisé d'avoir été le seul survivant et cela se comprend. 16 ans, c'est bien jeune pour mourir, enfin, je dis ça, mais je me trouve encore jeune. Elle me demande de confirmer qui je suis et si je fais partie de leur petite amicale. Puis elle s'excuse pour une proposition de venir se rapprocher de moi et de soutenir faussement le CODE. Et enfin, elle me demande si mon séjour en Amérique se passe bien.
Je commence juste par rire, désolé, c'est plus fort que moi, les mortels m'amuse de craindre que je me froisse pour des choses aussi ridicules que les faux-semblant. Enfin ce qui me fait le plus rire ce sont les garçons à la recherche d'une conquête d'un soir. Je ne fais pas partie de la mythologie la plus chaste, mais je ne pense pas que quelques coupes de champagnes et quelques sourires suffisent pour prendre la vertu d'une déesse.

"- Oui, je suis bien Miyuki Hojo. Et ne vous en faites pas, nous portons tous un masque, il est important que nous tenions les apparences. Tout ceci n'est qu'avenir et politique, qui ne vient d'ailleurs pas de nos propres choix."

Je lance un petit regard sur le côté, tout ce qui est dit ici, peut-être retenue contre nous. Hors, malgré les sourires, il y a beaucoup de langue de vipère, masqué derrière des dents blanches.

"- Ma mère ma aussi vivement conseillé de me rapprocher de vous, mais comme à l'école nous sommes un peu protégé, je ne voulais pas vous rappeler la mascarade. Je préférerais que si nous soyons amie, se soit pour les bonnes raisons et pas des raisons froidement logiques. Et non, je ne fais pas partie du club, l'ancien chef m'a bien proposé de le rejoindre, mais après une discussion avec le professeur d'histoire, j'ai préféré m'abstenir. Je suis cependant amie avec Grace Allen que j'encourage vivement à continuer dans cette voie. Je suis donc un peu au courant de ce qui se passe au sein du groupe. Bien sûr, je ne pense que ce n'est pas la peine de préciser que je n'en parlerais à personne."

Je ne suis malheureusement pas venue pour me faire mousser et devenir l'héroïne qui sauvera le monde. Je pense que le pacte était une forme d'expression de la volonté des humains de se tenir loin du divin, de s'occuper de leurs affaires par eux-mêmes. Je respecte ce choix, car je suis en tant que mère sensé amené mes enfants vers l'autonomie et pas les enfermer dans un statut amorphe. Et en plus, ça me fait moins de travail, ce qui m'arrange.

"- Sinon mon séjour en Amérique se passe plutôt bien, parfois mon archipel natale me manque, mais bon, je pense rester ici encore longtemps."

Bien sûr, je ne précise pas quel archipels je parle.

"- D'ailleurs, si jamais il y a un souci niveau cour ou autre, n'hésitez pas à demander à Grace, elle peut sembler froide aux premières abords, mais elle est gentille une fois qu'on la connait et elle n'est pas du genre a laissé les gens dans le besoin. Bon, moi aussi, mais avec notre situation, je n'ai pas envie que vous vous sentez redevable de quoi que ce soit."

Bien sûr lui dire, je veux bien aider, aurait dans notre situation sonner terriblement faux, même si je suis sincère. Je déteste vraiment ce milieu, je comprends mieux Mearceci bloqué dans son petit cercle d'invocation. J'ai l'impression que cette pression m'enchaîne alors que je suis l'une des déesses parmi les plus puissantes de l'univers, c'est rageant et humiliant. Je suis le soleil, l'astre du jour apporteur de bien fait et voilà que je me retrouve à tourner autour du pot comme un vulgaire courtisan.

"- Tout ceci est fatiguant, de devoir faire attention à tout ce que l'on peut dire ou faire."

Oups, c'est sorti tous seul, ma voix est bien plus cassante. L'Ara-mitama, la partie violente de moi-même qui à du ressurgir. Je crois même que sous le coup de ma colère soudaine, mes yeux ont pris la couleur de l'or un instant.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 21 Oct 2020 - 11:32 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Team Alpha
Team Alpha

Gaëlle Sword
Team Alpha

Personnage

ϟ Âge : 16
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 12/09/2004
ϟ Arrivée à Star City : 21/07/2020
ϟ Nombre de Messages : 45
ϟ Nombre de Messages RP : 15
ϟ Célébrité : Alexandra Daddario
ϟ Crédits : Never-utopia
ϟ Doublons : Aucun
ϟ Âge du Personnage : 16
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Lycéen
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Aucun signe distinctif si ce n'est le bleu de ses yeux
Elle mesure 1m73 pour 57 kg.
ϟ Pouvoirs : -Super-Force (10T)
-Super-Résistance (10T)
-Super-Vol (200Km/h)
-Super-Réflexe
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passeport
Téléphone
Journal de bord
Exploits
Joueur

ϟ Âge : 16
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 12/09/2004
ϟ Arrivée à Star City : 21/07/2020
ϟ Nombre de Messages : 45
ϟ Nombre de Messages RP : 15
ϟ Célébrité : Alexandra Daddario
ϟ Crédits : Never-utopia
ϟ Doublons : Aucun
ϟ Âge du Personnage : 16
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Lycéen
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Aucun signe distinctif si ce n'est le bleu de ses yeux
Elle mesure 1m73 pour 57 kg.
ϟ Pouvoirs : -Super-Force (10T)
-Super-Résistance (10T)
-Super-Vol (200Km/h)
-Super-Réflexe
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passeport
Téléphone
Journal de bord
Exploits
Elle ne s'était pas ridiculiser avec son "senpai", c'était déjà un bon début. Elle eut même droit à un peu de culture en prime.

"Merci pour le conseil. Je pense qu'il est très important de respecter les traditions de tout un chacun et les Japonais sont extrêmement respectueux les uns envers les autres."

Le Japon est un pays fascinant, qui montre le plus grand respect des autres et de la tradition. Ils semblent tous terriblement coincés par rapport aux Américains et pourtant, lorsqu'ils se lâchent, plus rien ne semble pouvoir les canaliser. En terme d'industrie, beaucoup trop de puissants groupes viennent des lointaines îles pour en ignorer la culture. Miyuki rigola aux excuses de la jeune mutante, mais ce n'était pas moqueur. Ce doux rire fit afficher un autre sourire sur le visage de Gaëlle.

"Oui, malheureusement il n'y a qu'un seul masque que je souhaite porter et celui-ci est physique. Embrasser les masques du racisme et de la discrimination n'a rien d'humain. J'ai bien l'intention de changer tout ça, mais je suis tellement jeune..."

Bizarre, pourquoi se confia-t-elle à une inconnue comme ça ? Est-ce le fait que la Team Alpha lui fasse confiance ? Ou bien parce qu'elle est la seule personne de la soirée à ne pas avoir cherché à obtenir quelque chose ? Bon, ça ne fait même pas cinq minutes qu'elles discutent, mais ça ne semble pas être son but. La sympathie et la sincérité dont elle semblait faire preuve suffisait à lui faire confiance. Elle précisa qu'elle ne parlera à personne de la super équipe. L'adolescente n'avait même pas envisagé cette éventualité, mais ça la soulagea tout de même.

"C'est très mature de votre part ! Je pense que vous avez bien fait, merci, infiniment. C'est vrai que j'aime être dans cette école, j'ai l'impression d'y être moi-même."

Le seul lieu où son emploi du temps ne tournait pas autour de l'entreprise. Pour l'instant, Gaëlle n'avait pas rencontré les membres de la Team. Elle en connaissait certain de nom, mais guère plus. Elle avait hâte de commencer et de les rejoindre officiellement. Miyuki semblait avoir une haute opinion de Grace Allen, c'était rassurant. L'héritière de la famille Sword sourit de nouveau et répondit.

"Je ne la connais pas encore, mais j'ai hâte que ce moment vienne. Je vous suis déjà redevable, rien que pour l'agréable moment que nous passons actuellement."

Elle prononça cette phrase en imitant les bourgeois se trouvant dans la salle d'à côté, d'un air pompeux, puis explosa de rire. Elle restait néanmoins sincère. C'était un véritable bol d'air frais de discuter avec une personne au courant de la nature profonde de Gaëlle. La Japonaise était la seule personne au courant de l'origine mutante de l'adolescente. Cette dernière fut surprise du timbre de voix de l'étrangère.

"Rassurez-vous, vous pouvez être vous-même quand vous êtes avec moi. C'est même vivement encouragé ! D'ailleurs, je pense qu'on devrait arrêter de se vouvoyer ! Ca crée trop de barrières ! T'en penses quoi, Miyuki ?"

Elle tenta en sachant pertinemment que les Japonais avait une vision différente des rapports humains. Au pire, elle se ferait rembarrer poliment, elle ne craignait pas grand chose. Elle accompagna ses paroles d'une main tendue et d'un grand sourire honnête pour prouver la sincérité de ses paroles. Comme les bons moments ne durent jamais vraiment, la porte du balcon s'ouvrit. Le photographe de la soirée surgit, appareil à la main en scandant que Hojo et Sword, c'était un moment à immortaliser. Il demanda s'il pouvait faire son travail en prenant quelques clichés des deux lycéennes.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 21 Oct 2020 - 23:25 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Héros Indépendant
Super-Héros Indépendant

Miyuki Hojo
Super-Héros Indépendant

Personnage
Arahitogami

ϟ Âge : 23
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 18/04/1997
ϟ Arrivée à Star City : 02/03/2020
ϟ Nombre de Messages : 164
ϟ Nombre de Messages RP : 67
ϟ Célébrité : Haruka Fukuhara
ϟ Crédits : roro roro
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 17 ans
ϟ Statut : Célibataire (marié à son frère dans une autre vie)
ϟ Métier : Etudiante à Star High, héroïne, héritière d'Hojo inc américa et accessoirement déesse du soleil
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : A les yeux qui virent aux dorés quand elle sous le coup d'une émotion intense.

N'aime pas être plongé dans le noir.
ϟ Pouvoirs : Aura de lumière
Invocation lumineuse - Kusanagi-no-Tsurugi (une épée)
Immunité solaire
Lumière apaisante (peut soigner les blessures)
Lumière purificatrice (affaiblit les Yokai et les créatures liées au Yomi)
Aspiration Solaire
ϟ Liens Rapides : Fiche !
Carnet d'adresse !
Passeport !
Collection de carte !
Joueur
Arahitogami

ϟ Âge : 23
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 18/04/1997
ϟ Arrivée à Star City : 02/03/2020
ϟ Nombre de Messages : 164
ϟ Nombre de Messages RP : 67
ϟ Célébrité : Haruka Fukuhara
ϟ Crédits : roro roro
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 17 ans
ϟ Statut : Célibataire (marié à son frère dans une autre vie)
ϟ Métier : Etudiante à Star High, héroïne, héritière d'Hojo inc américa et accessoirement déesse du soleil
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : A les yeux qui virent aux dorés quand elle sous le coup d'une émotion intense.

N'aime pas être plongé dans le noir.
ϟ Pouvoirs : Aura de lumière
Invocation lumineuse - Kusanagi-no-Tsurugi (une épée)
Immunité solaire
Lumière apaisante (peut soigner les blessures)
Lumière purificatrice (affaiblit les Yokai et les créatures liées au Yomi)
Aspiration Solaire
ϟ Liens Rapides : Fiche !
Carnet d'adresse !
Passeport !
Collection de carte !
J'écoute Gaëlle me parler, elle commence par lâcher un petit compliment sur ma culture que je prends en souriant. Puis elle me parle des masques, parlant du fait qu'il n'est pas humain d'embrasser le masque du racisme, voilà un débat intéressant. Le racisme et la discrimination font-ils parti de la nature humaine, non encore mieux, de la conscience de manière générale ? Le fait d'avoir conscience de nos différences ce qui peut être la base de la conscience de soit, serait-il la base du racisme et de la discrimination ? Un débat qui m'enchanterait, mais j'ai bien peur que le lieu et le moment ne soit pas à ses choses là. Peut-être en face de monsieur Pennington avec une tasse de thé, bien sûr dans un échange cordial. Enfin, si je m'en souviens, je pense bien que je vais oublier cette question dans cinq minutes.

La jeune fille me remercie et me dit que j'ai bien fait, m'avouant que l'école lui permet d'être elle-même dans un grand sourire. Sourire qui réapparait bien vite quand je parle de cette chère Grace, avant de me faire une copie malheureusement trop conforme des bourgeoises d'à côté ce qui me fait rire aussi. Elle me plait cette gamine.

Elle ne me veut pas pour mon coup d'éclat, me proposant d'être moi-même devant-elle. Désolé, jeune fille, ce n'est pas contre toi, mais je doute que faire apparaitre mon auréole de lumière et me comporter comme l'impératrice que je suis te plaises. Quoi que me voir corriger ses fils à papa pourrait la faire rire ? Malheureusement, comme le montre Miyuki, le divin et le mortel s'associe assez mal. Rien que l'immortalité, c'est un fardeau par moment. Mais bon, c'est gentil à elle de proposer. Quand au tutoiement, je n'ai rien contre. Bon, je sais qu'une Japonaise aurait du mal avec ce genre de formalité, le simple fait d'appelait son partenaire par son prénom est une étape dans un couple, mais je ne suis pas une Japonaise, je viens d'une terre au code différent du Japon d'aujourd'hui.

"- Tu peux me tutoyer si tu veux, le Japon à être trop formaliste et respectueux finie par en oublier de réfléchir. On peut se faire virer d'une école juste parce qu'on a voulu défendre son frère à l'extérieur de celle-ci, tachant par la même son dossier scolaire de manière indélébile. Ce qui ferme toutes les portes de toutes les grandes écoles, obligeant à partir vers un autre pays pour avoir un avenir."

Et bien, ma vieille, toi et la subtilité. Très spécifique comme réponse. Je me mets alors à rire. C'est alors que le photographe de la soirée vient nous rappeler à l'ordre. Et bien sûr il scande que la rencontre entre Sword et Hojo, c'est à immortaliser. Et tout le monde se retourne. Rectification, je suis extrêmement subtil. Avec sa méthode, on ne peut pas refuser sans que les langues de vipère d'à côté se demande pourquoi les adolescentes ne veulent pas être prise en photo ensemble. Je n'ai aucune envie d'avoir des rumeurs sur mon dos et je pense que Gaëlle n'en veut pas plus. C'est le retour du panneau publicitaire ambulant. Allez, on reprend le sourire léger et le comportement de gamine.

"- Si vous voulez."

Je regarde Gaëlle en souriant. Tout n'est que fausseté, je ne vaux vraiment pas mieux que ces gens. Si cette chère Kiyohime passait dans le coin, elle me brûlerait vive sur-le-champ, elle hait les menteurs. Une fois les photos prisent et le photographe éloigné, je me retourne vers Gaëlle, je crois que mon expression fatiguée et mon sourire qui c'est évanoui d'un coup laisse transparaitre le fond de ma pensée.

"- Gaëlle, si nous nous décalions vers le bord du balcon ? Je vois au travers de la vitre que les garçons sont toujours en train de mesurer leur patrimoine, mais cela ne va pas durer."

Je me décale vers le bord, légèrement dans le coin. J'observe la ville en contre-bas. Nous avons une vue imprenable sur le quartier du théâtre et un peu du centre. Star City semble s'étaler à nos pieds. Un petit courant d'air vient me caresser le visage, dans toute cette chaleur, cela fait du bien.

"- La ville est magnifique."

Je regarde la cité l'air un peu perdu. J'ai un peu envie de revenir sur l'histoire du masque de racisme et d'intolérance. Mais le problème, c'est que ce sera mon avis en tant que déesse. Grace avait bien vu qu'une adolescente ne pouvait pas savoir autant de choses, avoir une telle expérience, justement parce que c'était Amatérasu qui lui parlait et non Miyuki. Je regarde un peu mon verre de jus de pomme, c'est dans des moments comme ça que le saké me manque. Une gorgée et tous mes doutes s'envoleraient. Enfin, autant lui proposer, au pire, elle me prendra pour une moralisatrice ou une fille perchée. Je regarde à droite et à gauche, nous sommes un peu isolée du monde. Je me mets alors à parler plus bas.

"- Tu sais, je ne pense pas que tu sois trop jeune pour commencer à changer tout cela. Bien sûr, tu ne pourra pas demain provoquer une petite révolution. Mais tu peux commencer à faire une chose qui te donnerait un avantage indéniable sur ce qui porte ce masque. Apprendre d'eux."

Bien sûr, je doute formellement qu'elle soit du côté du CODE, car elle n'aurait pas eu place à Star High et encore moins dans la team Alpha. Par contre, je dois faire attention à ce que je peux dire. Pas mal de membre du CODE sont des clients de ma mère.

"- Il existe un livre qui s'appelle l'Art de la guerre de Sun Zi, un célèbre stratège chinois, c'est un ouvrage que ma mère m'a fait lire et qui se révèle être vraie dans ses méthodes de ce que j'ai put tester."

Bien sûr, Sun Zi ne m'a pas appris, je dirigeais mes troupes avec ses méthodes bien longtemps avant, mais je préfère justifier mes connaissances auprès de Gaëlle et si elle se met à le lire, cela ne peut que lui être bénéfique. La connaissance est un puissant pouvoir.

"- Si tu te connais toi-même et que tu connais ton ennemi, alors la victoire te sera plus facile. Bien sûr il parle en terme de terrain, d'unité, de force et de faiblesse, mais cela peut s'appliquer d'une autre façon comme dans ton club secret. Le connaitre toi-même, c'est connaitre tes forces et faiblesse, ainsi que celle de tes alliés. Mais la partie qui nous intéresse, c'est connaitre ton ennemi. Regarde un peu la ville..."

Je marque une courte pause. Je me penche vers la vue. Toutes les lumières de la ville scintille.

"- Elle est grande, belle, garnie de lumière, mais remplit de zone d'ombre où on ne peut rien contrôler, car nous ne sommes que petits par rapport à elle. Qui sait ce qui rôde dans l'ombre, peut-être une petite frappe, ou bien un monstre prêt à tout détruire. Et que pouvons-nous faire pour éviter la prochaine catastrophe ? Rien, on subit, on pense, on reconstruit et on accepte la fatalité."

Je bois une gorgée de mon jus de fruit, on pourrait croire que je l'ai mené là exprès pour dire ça, mais pas du tout, je me sers juste de la vue comme exemple.

"- Sauf que certains ont du mal avec ça, alors ils réfléchissent et pensent faire ce qu'il y a de mieux. Sauf qu'une chose les taraude, une pensée qui grandit comme une tumeur dans leur crane. Ils savent qu'ils ne peuvent rien faire, que la menace sera toujours là et qu'elle a toujours été là. Alors, ils ont peur. Oui, sous ce masque de racisme et d'intolérance, il y a la peur. Le masque n'est qu'une solution présente comme un leurre. Un moyen de dire que la faute vient des autres et que le monde ne sera qu'en paix qu'une fois que la menace sera éradiquée. Un peu comme un monstre sous un lit, il n'existe pas, mais sert d'exutoire à la peur du noir et de l'inconnue. Une fois que maman est venue chasser le monstre, l'obscurité est toujours là, mais le monstre lui a été chassé. Alors, il n'y a plus de soucis."

J'essaye de montrer le côté stupide de cette pensée sans trop relier aux héros, bien sûr, il n'y a pas de lien directe, mais j'espère que mon explication est assez claire pour qu'elle fasse les liens. Quoique quelque rajout ne fond pas de mal.

"- La police doit arrêter les criminels, c'est le boulot de l'état. Rien qu'il y a un mois, la rue principale a connus une suite d'explosion criminel, sans l'intervention de deux super, les deux mutants entrains de faire un joyeux massacre aurait fait plus de victime. La police n'est pas équipé et il faut compter sur des gens de l'extérieur qui font justice par eux-même. C'est donc aussi des criminels, la police en est capable, ils sont juste fainéant et se repose sur des gens masqués qui ferait mieux d'être enfermé, on les payent avec nos impôt après tout. Enfin bref, tu as dû entendre ce genre de discourt plus souvent que moi. Un discourt qui ne prend pas en compte les faits, qui les ignores ou les modifies aux besoins."

Je souris à Gaëlle, je pense que je n'ai pas besoin de m'étaler plus sur le sujet, j'ai changé de voix au milieu de mon discourt pour montrer le changement de pensée.

"- Et le pire, c'est que je n'ai qu'effleurer qu'une partie de cette pensée, la peur n'explique pas tout. Il y a l'hypocrisie, la mauvaise foi, la supériorité, ect... Le reste, ça se découvre en écoutant et observant tout simplement. Parfois, une chose aussi simple que l'écoute et l'observation nous donne la réponse. Bien que ce soit difficile de garder son sang froid parfois. Il faut que tu prennes ce masque de racisme et de discrimination et que tu le regardes sous tous ses angles. Et une fois que tu le connais par coeur, tout te semblera plus clair et plus simple à prévoir."

Je sors un sourire amusé. Je l'ai un peu eut ma discussion sur le masque et la nature humaine finalement. On dirait l'Amatérasu qui donne des ordres de bataille. Que ce temps me manque.

"- Après tout, personne ne veut être le méchant de l'histoire."
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 22 Oct 2020 - 15:58 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Team Alpha
Team Alpha

Gaëlle Sword
Team Alpha

Personnage

ϟ Âge : 16
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 12/09/2004
ϟ Arrivée à Star City : 21/07/2020
ϟ Nombre de Messages : 45
ϟ Nombre de Messages RP : 15
ϟ Célébrité : Alexandra Daddario
ϟ Crédits : Never-utopia
ϟ Doublons : Aucun
ϟ Âge du Personnage : 16
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Lycéen
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Aucun signe distinctif si ce n'est le bleu de ses yeux
Elle mesure 1m73 pour 57 kg.
ϟ Pouvoirs : -Super-Force (10T)
-Super-Résistance (10T)
-Super-Vol (200Km/h)
-Super-Réflexe
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passeport
Téléphone
Journal de bord
Exploits
Joueur

ϟ Âge : 16
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 12/09/2004
ϟ Arrivée à Star City : 21/07/2020
ϟ Nombre de Messages : 45
ϟ Nombre de Messages RP : 15
ϟ Célébrité : Alexandra Daddario
ϟ Crédits : Never-utopia
ϟ Doublons : Aucun
ϟ Âge du Personnage : 16
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Lycéen
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Aucun signe distinctif si ce n'est le bleu de ses yeux
Elle mesure 1m73 pour 57 kg.
ϟ Pouvoirs : -Super-Force (10T)
-Super-Résistance (10T)
-Super-Vol (200Km/h)
-Super-Réflexe
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passeport
Téléphone
Journal de bord
Exploits
Il semblerait que l'idée de se tutoyer ne lui déplût pas. Bien qu'affichant un grand sourire lors du franchissement de ce code social, Gaëlle ne put s'empêcher d'arquer un sourcil en écoutant l'histoire de Miyuki. S'agissait-il de son histoire à elle ? L'interruption par le photographe ne lui permit pas de rebondir sur le sujet. Hésitant à lui demander de s'en aller, elle finit par accepter en voyant que la Japonaise se soumet au rituel. Décidant donc de ne pas gâcher ce moment elle se prête au jeu également. Elle est habituée aux photos, depuis toute petite. Et c'est fortement ancré dans sa génération. Elle tente différents visages et position tout en essayant de rester professionnelle, sachant pertinemment que le service de communication ne laisserait de toute manière pas paraître une photo compromettante.

"Hé! Oubliez pas de m'en envoyer quelques-unes pour mon instagram !"

Elle fit cette demande au photographe juste avant son départ. La mutante rigole à la remarque sur le patrimoine. Il semblerait que la fatigue et la brève mélancolie qu'elle ressentait en début de soirée venait de s'évaporer. Elle appréciait pouvoir être elle-même en compagnie d'une personne qui la comprenait. D'autant qu'aucune ne semblait avoir de problème à rigoler. C'était une sensation extrêmement rafraîchissante. D'un mouvement de tête, elle indiqua être prête à faire quelques pas de plus sur le balcon.

"Oui, elle est vraiment belle..."

Le spectacle de la ville depuis les hautes tours était incroyable. Elle avait tellement perdu au cours des siècles et jamais elle n'avait cessé de se relever, encore plus forte et plus déterminé. Il n'y avait nullement besoin d'être perché en hauteur pour se rendre compte de la beauté de cette cité incomparable. La lycéenne ne s'attendait pas au changement de conversation, mais ça ne la dérangeait pas. Au contraire, elle pourrait confronter ses idées ce qui lui permettrait d'obtenir de nouveaux éléments et d'améliorer sa vision des choses. Elle était réellement friande des débats et de tout ce qui tendait vers la philosophie.

Attentive et fascinée, elle écouta Miyuki parler durant tout son exposé. Gaëlle n'avait aucun mal à imaginer que l'enfance des deux adolescentes avait du être bien similaire. Avoir une telle maturité et une telle connaissance joint à une opinion déjà bien tranchée, elle avait forcément passé une bonne partie de sa vie à étudier. Le vent soulevant la chevelure de la mutante, les lumières de la ville et la voix raisonnée de la Japonaise créaient une ambiance presque sereine, une espèce de petite bulle qui ne durerait pas. Une fois qu'elle eut fini, l'apprentie héroïne lui répondit. Sa voix était douce et elle n'essayait pas de convaincre, juste d'exprimer son ressentit.

"Tout l'art de la guerre est basé sur la duperie, disait l'auteur. Je connais bien ce livre également. Bien que de bons conseils, applicables aussi bien dans la vie qu'à la guerre, je ne l'ai jamais apprécié. Il contient beaucoup de vérité, mais en oublie une fondamentale à mon sens."

Elle prend une courte respiration, de peur de dire une bêtise. Ce livre, elle l'a lu il y a longtemps. Depuis, elle en a lu bien d'autre. Les connaissances se mélangent dans son esprit, mais ce n'est pas grave, ce n'est pas ce qu'elle cherche. Elle veut donner son opinion. Aussi naïve soit-elle.

"La force de la lumière, c'est qu'elle peut briller n'importe où, même dans les recoins les plus sombres et les cœurs les plus meurtris. Mais elle est rarement spontanée, plus contagieuse. Une source de lumière embrasse les autres comme un flambeau et maintient l'espoir. L'Art de la Guerre explique comment vaincre, en dépit de l'honneur ou du droit à la vie. Je sais que ce qu'il écrit est vrai, je ne le remets pas en cause. Mais je trouve cela bien trop froid, manquant d'humanité."

Était-elle claire ? Elle ne le savait pas. Sun Tzu était extrêmement sage et la majorité de son écrit pouvait servir dans tellement de contexte. Elle ne remettait pas cela en cause, d'autant que l'époque d'origine de ce texte était si lointaine, les choses avaient évolué depuis.

"Je pense que les zones d'ombres dont tu parles ne sont que des endroits où la lumière attends d'éclore, même si c'est très dichotomique de parler comme ça. Je sais que les gens ont peur, surtout de ce qu'ils ne connaissent pas et ne comprennent pas. Mais c'est usant de devoir moi-même prétendre ne pas aimer les mutants alors que..."

Elle s'assura rapidement que personne ne pourrait l'entendre.

"Alors que j'en suis une ! Dès que j'aurais récupéré mon entreprise, je ferais changer les choses. Adieu la haine et le racisme. Place à la compréhension et au progrès ! Je veux devenir un symbole d'espoir aussi bien le jour que la nuit, en tant que PDG et en tant que Super-héroïne. Faire comprendre aux gens que l'obscurité ne cache pas forcément un monstre et qu'avec du courage n'importe qui pourra se dresser face à l'adversité. C'est en se battant dans la lumière et étant toujours juste que l'étincelle s'allumera dans le cœur des gens. Les justiciers sont peut-être des criminels aux yeux de la loi, mais aussi longtemps qu'ils se battront pour la seule raison valable, alors ils feront ce qui est juste. La vie. Le vivant. Voilà la véritable cause à défendre. Et même si la réalité est bien plus complexe que cette pensée naïve et idéologique, tout être vivant à le droit d'exister."

Comme à son habitude, elle s'était un peu emballée. La mutante regardait son interlocutrice en espérant ne pas lui avoir fait trop peur avec ses idées.

"Si être le méchant de l'histoire est la solution pour sauver le monde, alors j'endosserais ce rôle avec plaisir. Je ne cherche pas à laisser une trace de mon passage, je veux juste faire de mon mieux pour aider. Dit-moi, je te trouve un peu blasé. Est-ce que c'est en rapport avec ton frère ?"

Si Miyuki avait abordé le sujet, c'est probablement qu'elle voulait en parler. Elle se tourna pour faire face à la porte d'entrée et s'assura que personne ne viendrait interrompre cette conversation.

"Je ne voudrais pas être indiscrète ceci dit. D'ailleurs, il me semble avoir vu des reflets dorés dans tes pupilles, j'ai rêvé ?"

 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 26 Oct 2020 - 18:38 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Héros Indépendant
Super-Héros Indépendant

Miyuki Hojo
Super-Héros Indépendant

Personnage
Arahitogami

ϟ Âge : 23
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 18/04/1997
ϟ Arrivée à Star City : 02/03/2020
ϟ Nombre de Messages : 164
ϟ Nombre de Messages RP : 67
ϟ Célébrité : Haruka Fukuhara
ϟ Crédits : roro roro
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 17 ans
ϟ Statut : Célibataire (marié à son frère dans une autre vie)
ϟ Métier : Etudiante à Star High, héroïne, héritière d'Hojo inc américa et accessoirement déesse du soleil
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : A les yeux qui virent aux dorés quand elle sous le coup d'une émotion intense.

N'aime pas être plongé dans le noir.
ϟ Pouvoirs : Aura de lumière
Invocation lumineuse - Kusanagi-no-Tsurugi (une épée)
Immunité solaire
Lumière apaisante (peut soigner les blessures)
Lumière purificatrice (affaiblit les Yokai et les créatures liées au Yomi)
Aspiration Solaire
ϟ Liens Rapides : Fiche !
Carnet d'adresse !
Passeport !
Collection de carte !
Joueur
Arahitogami

ϟ Âge : 23
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 18/04/1997
ϟ Arrivée à Star City : 02/03/2020
ϟ Nombre de Messages : 164
ϟ Nombre de Messages RP : 67
ϟ Célébrité : Haruka Fukuhara
ϟ Crédits : roro roro
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 17 ans
ϟ Statut : Célibataire (marié à son frère dans une autre vie)
ϟ Métier : Etudiante à Star High, héroïne, héritière d'Hojo inc américa et accessoirement déesse du soleil
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : A les yeux qui virent aux dorés quand elle sous le coup d'une émotion intense.

N'aime pas être plongé dans le noir.
ϟ Pouvoirs : Aura de lumière
Invocation lumineuse - Kusanagi-no-Tsurugi (une épée)
Immunité solaire
Lumière apaisante (peut soigner les blessures)
Lumière purificatrice (affaiblit les Yokai et les créatures liées au Yomi)
Aspiration Solaire
ϟ Liens Rapides : Fiche !
Carnet d'adresse !
Passeport !
Collection de carte !
Je laisse le temps à la jeune fille de me répondre. Son discourt est idéaliste à souhait. Je me demande ce qu'elle va faire le jour où elle tombera sur un vrai super vilain irrécupérable. Le genre de salaud qui peut tuer une mère et son enfant, sans aucun scrupule. Celui qui nous montre que parfois il n'y a que le choix entre le mal et le moindre mal, que la seule différence entre un héros et un vilain, c'est le fait de sauver plusieurs vies au sacrifice de tout ce qu'il est, y compris sa morale. Enfin, l'idéalisme à du bon aussi. Je ne suis qu'une déesse pessimiste, je pense. Je vais juste sourire et laisser le temps me donner raison ou tord. Dans son cas, avoir un idéal et un objectif aussi simple, mais difficile à atteindre que de changer les mentalités pour que les gens s'acceptent, c'est important, je ferais mieux de l'encourager plutôt que de la descendre.

Voilà qu'elle me pose des questions sur moi, j'ai l'air aussi fatigué ? C'est possible, c'est dernier temps, j'ai du mal à trouver le sommeil alors je m'entraîne sous la lumière de la lune. Je trouve qu'il y a un environnement particulièrement doux autour de l'astre de mon frère, mais ça, je ne l'avouerais jamais. Je ris légèrement.

"- Non, mon frère ni est pour rien là-dedans, il est compétent et fera un bon chef d'entreprise. Je n'ai aucun regret. C'est plutôt..."

Mon inaction ? L'hypocrisie ambiante ? Le fait que je sois une impératrice d'un autre plan bloqué dans le corps d'une frêle mortel ? Que j'ai au moins mille ans de retard ? Que le Takama-ga-hara me manque ? Qu'on me traite comme une gamine de 17 ans ? Que je joue les petites filles pour ne pas léser une mère qui a eu pour seule malchance de porter le nom d'Hojo ? Un peu tout ça à la fois ?

"-... De la fatigue dut au travail, j'ai beaucoup travaillé ses derniers temps et avec l'arrivée des examens de fin de trimestre, ça ne va pas s'arranger."

Mouais, enfin, travailler en vue de mon rendez-vous avec le major de l'UNISON. C'est-à-dire me préparer à un interrogatoire. Enfin, j'ai l'habitude d'avoir beaucoup de pression sur mes épaules, ce n'est ni la première, ni la dernière fois.

"- Quant à mes yeux, en effet, un des effets secondaires de mon pouvoir, ma pupille devient dorée sous le coup d'émotion trop forte. Du coup, je porte souvent des lunettes de soleil quand je suis en ville."

Enfin bref. Changeons de sujet. Si elle continue de creuser, je vais devoir lui mentir et je n'en ai pas envie.

"- Pour retourner à notre sujet. Je ne pense pas que le fait qu'une pensée soit idéaliste est une mauvaise chose."

Je m'accoude au rebord, mon regard perdu vers l'horizon, vers la baie de Star City.

"- Ce pays, cette ville, se sont fondé sur un idéal de liberté. Combien de personnes remplies de ce rêve ont accosté sur le port de Providence ? Une nouvelle terre pour une nouvelle vie. Et maintenant, c'est à nous de porter le rêve de ces gens."

Je me retourne vers Gaëlle, la main sur ma poitrine.

"- Ce rêve vivra tant que des gens le porteront en eux, tous les échecs et les réussites ne seront pas vaine, tant qu'il y aura des gens pour le porter dans leur cœur."

C'est l'un des principes d'immortalité du shintoïsme, l'immortalité par l'héritage de l'âme. Je sais que je ne suis pas ici pour convertir, surtout que je dois prêcher une convaincue. Mais c'est plus pour lui dire qu'il ne faut pas qu'elle perd son idéal. Elle aura déjà fort à faire, si jeune et tellement de responsabilité, je la plains.

"- Les ouvrages anciens ne sont que théoriques, d'où leur manque d'humanité. Mais ce sont des outils, on a toujours le choix de les utiliser ou non. Envers qui, comment, pourquoi ? C'est nous qui le choisissons. Ils ne sont pas notre esprit, juste des guides, pour mener à un idéal qu'il soit bon ou mauvais. Mais je pense que je vais stopper là, la philosophie. Le monde nous rattrape."

Comme je le prédisais plus tôt, les garçons avaient fini leur concours de plus grosses voitures. Voilà que s'avance Henri Duraignac, fils de Tony Duraignac P.D.G. de Mellior Inc, une entreprise de la Silicon Valley, toute jeune, mais riche, qui aimerait jouer dans la cour des grands. Henri s'approche de moi et de Gaëlle, armée de trois coupes de champagne. Il a dû nous voir nous éclipser.

"- Bonjour mesdemoiselles, que font deux si jolies filles à l'extérieur durant une nuit aussi froide ?"

On essaye d'éviter les gens comme toi.

"- Duraignac-san"

Je vais le saluer comme je le fais avec les autres chefs d'entreprise, comme ça, je ne froisse personne. Je pense que la pauvre Gaëlle à dut me voir passer en mode froide.

"- Nous profitions juste de l'air frais et de la vue. Donc, comme je vous le disais Sword-san, si jamais vous allez dans le Kanto, je vous conseille de passer par Kusatsu, c'est une petite ville, mais entre les possibilités de randonner, les domaines skiables et surtout les sources chaudes, c'est un lieu appréciable pour se détendre un peu."

Au moins, si jamais on se demande de quoi nous pouvions bien parler, officiellement, c'est lieu de voyage. Si on ne le calcule pas et que le sujet ne le met pas en avant peut être qu'il partira. Oh, oui, je pourrais le faire partir à grand coup de pied dans les fesses, mais comme Fumiko est en plein négociation avec son père, je ne peux pas me permettre un tel impers.

"- Ah oui, Kumatsu... Je ne suis pas vraiment fan des promenades. Mais je suppose que les paysage doivent en valoir le coup. Mais si je peux me permettre, ces robes vous vont plutôt bien mesdemoiselles. La votre, Hojo-san met bien votre visage en valeur, quant à la vôtre mademoiselle Sword, elle fait ressortir vos magnifiques yeux bleus."

... Prévisible, il retourne le sujet sur lui et sa volonté de nous plaire.
Il nous tend les coupe de champagne, conseil numéro un de maman Fumiko, ne jamais boire dans un verre que tu n'as pas pris toi-même ou que tu n'as pas surveillé, parce qu'on ne sait jamais ce qui a été versé dedans. Je le prends par politesse, mais pour que j'y trempe mes lèvres, il peut courir.

"- Arigatōgozaimashita, Duraignac-san."

Allez, un peu de japonais pour lui faire plaisir. C'est très mal vu de ne pas accepter un cadeau, même d'un dragueur lourd.
 
Revenir en haut Aller en bas

 
A world of mask (ft. Gaëlle Sword)
 
Page 1 sur 1Revenir en haut 
A world of mask (ft. Gaëlle Sword)  Categorie_6A world of mask (ft. Gaëlle Sword)  Categorie_8


A world of mask (ft. Gaëlle Sword)  Categorie_1A world of mask (ft. Gaëlle Sword)  Categorie_2_bisA world of mask (ft. Gaëlle Sword)  Categorie_3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A world of mask (ft. Gaëlle Sword)  Categorie_6A world of mask (ft. Gaëlle Sword)  Categorie_8

Sauter vers: