From one to ten, how mad are you? - Nono Bouton_vote
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

From one to ten, how mad are you? - Nono Categorie2_1From one to ten, how mad are you? - Nono Categorie2_2bisFrom one to ten, how mad are you? - Nono Categorie2_3
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 

From one to ten, how mad are you? - Nono

 
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 29 Aoû 2020 - 17:06 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Raphaël Mercury
Indépendant Neutre

Personnage
From one to ten, how mad are you? - Nono Rt1k

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 02/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 1040
ϟ Nombre de Messages RP : 797
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Born to Die
ϟ Doublons : Rafael Colón - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : dieu antique
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Grand, bien rasé en ce moment, les cheveux mi-longs, les yeux bleus, l'air charmeur, un grand sourire aux lèvres.
ϟ Pouvoirs : ΔPouvoirs
ΔAttributs divins & équipements
ΔServiteurs
ΔCompagnons
ΔVéhicules
ϟ Liens Rapides : Δ Le mythe
Δ Les fidèles
Δ Les épopées
Δ Les tablettes.
Δ Les cartes
Δ Téléphone
Joueur
From one to ten, how mad are you? - Nono Rt1k

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 02/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 1040
ϟ Nombre de Messages RP : 797
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Born to Die
ϟ Doublons : Rafael Colón - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : dieu antique
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Grand, bien rasé en ce moment, les cheveux mi-longs, les yeux bleus, l'air charmeur, un grand sourire aux lèvres.
ϟ Pouvoirs : ΔPouvoirs
ΔAttributs divins & équipements
ΔServiteurs
ΔCompagnons
ΔVéhicules
ϟ Liens Rapides : Δ Le mythe
Δ Les fidèles
Δ Les épopées
Δ Les tablettes.
Δ Les cartes
Δ Téléphone
En temps normal, l’Olympien aurait sans doute ouvert un portail en plein coeur du bureau de Noélie. Parce qu’il le pouvait, parce qu’elle en était parfaitement outrée à chaque fois, parce que cela l’amusait… En temps normal.

Seulement, la dernière fois que son chemin avait croisé celui de la jeune femme, il avait été un Hermès vengeur, près à détruire une ville entière pour remettre la main sur le prêtre qu’on lui avait enlevé. Noélie avait été une victime collatérale de son humeur. Il ne l’avait certes pas touchée, mais ses mots avaient été plus cruels qu’il n’aurait dû l’être.

En d’autres termes, l’Olympien avait plus que besoin de se faire pardonner. S’il aurait pu être argué que la jeune femme n’était qu’une mortelle parmi d’autre et que sa mort arriverait à une vitesse phénoménale - outre sa malchance prodigieuse - mais elle plaisait à la déité. Sans parler du fait qu’il était, contrairement à d’autres, parfaitement conscient de ses erreurs. Il était beaucoup de choses, mais certainement pas du genre à nier ses erreurs.

Aussi était-il présentement à l’extérieur du QG du groupe, attendant patiemment que l’on vienne lui ouvrir - ou qu’on lui accorde audience? Il y avait un petit aspect comme celui-là. Il avait signalé sa présence en frappant et regardait maintenant la caméra la plus proche sans aucune hésitation, un sourire aux lèvres.

Il n’était évidemment pas venu les mains vides. La moindre des choses, quand on était en tort, était de ne pas venir s’excuser les mains vides. Entre ses mains, pour l’instant cachées dans son dos, l’Olympien tenait une boite carrée, d’environ une vingtaine de centimètre. A l’intérieur, se trouvait un véritable bijou technologique, un superordinateur aussi puissant que ceux utilisés par des organismes comme la NASA… mais de la taille d’un bibelot. L’objet venait d’une autre terre, et s’il n’était sans doute pas complètement compatible avec la technologie locale, il n’avait aucun doute que Noélie saurait malgré tout en tirer parti.

Enfin… Si quelqu’un se décidait à venir lui ouvrir, évidemment. Cela ne tarderait sans doute pas. A rester planté là, il pouvait finir par attirer l’attention, et cela n’allait certainement pas arranger les affaires de Mindstorm, n’est-ce pas? Aussi resta-t-il à sa place, le menton toujours levé, l’air autrement parfaitement détendu, dans son jean, son t-shirt blanc, et son blouson en cuir, ses lunettes de soleil posées au sommet de son crâne. Personne n’imaginait l’étendue de sa patience avant de l’avoir testée.
 
Revenir en haut Aller en bas


You see, what people fail to get is that I do have a moral code. It's just really f**king hard for them to figure out what it is. I call that "Chaotic lawful".

summer's Desire sign + nonapbf (tumblr)

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 29 Aoû 2020 - 21:08 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Seconde de MindStorm
Seconde de MindStorm

Noélie A. Inagawa
Seconde de MindStorm

Personnage
From one to ten, how mad are you? - Nono 181024121903977341

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 1531
ϟ Nombre de Messages RP : 940
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Crédits : gif par Renan (♥) ; vava & code Sio
ϟ Doublons : Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : En couple avec la Mort
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / lieutenante de MindStorm
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : Noélie est une mentaliste dotée d'une super-intelligence qui compte autant sur ses capacités de réflexion et d'observation que sur son groupe d'Egides et ses équipements pour se tirer d'affaires. La liste de tout cela est consultable ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
From one to ten, how mad are you? - Nono 181024121903977341

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 1531
ϟ Nombre de Messages RP : 940
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Crédits : gif par Renan (♥) ; vava & code Sio
ϟ Doublons : Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : En couple avec la Mort
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / lieutenante de MindStorm
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : Noélie est une mentaliste dotée d'une super-intelligence qui compte autant sur ses capacités de réflexion et d'observation que sur son groupe d'Egides et ses équipements pour se tirer d'affaires. La liste de tout cela est consultable ici.
ϟ Liens Rapides :
Il y a des choses que j’ai du mal à supporter. Qu’on me prenne de haut en fait partie. Qu’on me menace ou qu’on menace, même indirectement, ce que j’ai construit au prix de sacrifices difficiles à décompter, n’en parlons pas. Mais qu’en plus, un ami sous-entende que j’aurais pu faire du mal à un de ses proches, pire encore, un gamin… Clairement, Hermès a dépassé les bornes.

Le fait qu’il soit un dieu joue aussi en sa défaveur. Parce que son attitude a réveillé beaucoup de souvenirs douloureux. Certains impliquant Lady Satan, d’autres son fragment d’âme planqué en moi. Et qu’elle est venue couronner de longues et difficiles semaines pendant lesquelles, je le rappelle, j’ai été enlevée à tout ce que je connais pour être parachutée dans un monde où on a littéralement voulu me servir pour dîner après un sacrifice en grandes pompes.

Allez savoir pourquoi, ça me travaille un peu. Je suis usée de voir ma fierté foulée aux pieds, usée d’être convoquée comme une moins que rien, pauvre mortelle que je suis, par les grands de ce monde. Autant dire que de mon point de vue, l’autre abruti d’Olympien peut aller se faire voir chez les grecs. Je ne l’ai pas contacté une seule fois depuis des jours et des jours et je ne compte franchement pas le faire. Sauf que visiblement, le message n’est pas clair en soi. Je suis dans mon bureau quand je remarque quelqu’un en face de la caméra de l’entrée du QG. Je pince les lèvres et efface l’image. Qu’il aille se faire voir, j’ai dit.

« Miko-sama. Mercury-sama est à la porte principale depuis cinq minutes et…
Je n’en ai absolument rien à faire. Il peut y rester. »

Shiru me lance un regard étonné mais acquiesce et me laisse ruminer en silence. Sauf que cet idiot ne bouge pas d’un pouce et qu’au bout de dix minutes, je finis par envoyer Totsuka lui ouvrir et le faire descendre au sous-sol. Je me lève pour ma part et passe mon costume. Les amis ne traitent pas leurs proches comme il l’a fait la dernière fois, donc je ne vais certainement pas le recevoir comme tel. Le hakama rouge une fois lacé avec soin, je passe la veste puis mon masque, même si je relève celui-ci sur mes cheveux. J’ai déjà mon chignon, les baguettes piquées dedans, et le maquillage plus charbonneux, qui donne un air un peu plus sévère qu’habituellement à mon visage. Ainsi que les bottines blanches. Je me rends dans l’entrée - moderne, évidemment, et resplendissante de propreté - et incline légèrement la tête, sans me fendre d’un sourire pour autant.

« Puis-je savoir ce que vous voulez obtenir de MindStorm cette fois-ci, Mercury-sama ? »

J’ai le dos droit et je le regarde d’un air parfaitement neutre. Comme s’il était un client comme un autre de l’organisation. En moins poli que la moyenne, étant donné son petit squat de notre perron, supposé être discret.

« Vous auriez pu passer par un de mes intermédiaires. »

Là. Si le message “je t’en veux et tu peux aussi bien prendre la porte pour ce que j’en ai à cirer” n’est pas passé, je ne vois pas quoi faire. Même le fait que mes deux gardes du corps se tiennent en retrait derrière moi est assez parlant. Et encore. La seule raison pour laquelle je n’ai pas réclamé paiement pour mes derniers services, c’est qu’il est littéralement venu me chercher dans un autre monde. Je lui en devais une.
 
Revenir en haut Aller en bas







Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 30 Aoû 2020 - 16:30 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Raphaël Mercury
Indépendant Neutre

Personnage
From one to ten, how mad are you? - Nono Rt1k

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 02/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 1040
ϟ Nombre de Messages RP : 797
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Born to Die
ϟ Doublons : Rafael Colón - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : dieu antique
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Grand, bien rasé en ce moment, les cheveux mi-longs, les yeux bleus, l'air charmeur, un grand sourire aux lèvres.
ϟ Pouvoirs : ΔPouvoirs
ΔAttributs divins & équipements
ΔServiteurs
ΔCompagnons
ΔVéhicules
ϟ Liens Rapides : Δ Le mythe
Δ Les fidèles
Δ Les épopées
Δ Les tablettes.
Δ Les cartes
Δ Téléphone
Joueur
From one to ten, how mad are you? - Nono Rt1k

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 02/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 1040
ϟ Nombre de Messages RP : 797
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Born to Die
ϟ Doublons : Rafael Colón - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : dieu antique
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Grand, bien rasé en ce moment, les cheveux mi-longs, les yeux bleus, l'air charmeur, un grand sourire aux lèvres.
ϟ Pouvoirs : ΔPouvoirs
ΔAttributs divins & équipements
ΔServiteurs
ΔCompagnons
ΔVéhicules
ϟ Liens Rapides : Δ Le mythe
Δ Les fidèles
Δ Les épopées
Δ Les tablettes.
Δ Les cartes
Δ Téléphone
L’Olympien attendait toujours. Il soupçonnait Noélie de vouloir jouer la montre, mais il avait bien plus de patience qu’elle. Surtout, à le faire attendre, elle prenait le risque d’attirer l’attention sur un QG secret.

Il patienta peut-être quinze ou vingt minutes - difficile à dire, les minutes n’étaient que des grains de sable à l’échelle de sa vie - avant que l’un des égides de Noélie ne vienne lui ouvrir. Là où, quelques temps plus tôt, il aurait été conduit dans le bureau de la jeune femme, il fut conduit au sous-sol, sans que cela ne fasse pour autant disparaître le sourire de son visage.

L’arrivée en grandes pompes de la jeune femme lui confirma que leur dernière rencontre lui avait fait perdre assez de points pour qu’il soit pour l’instant traité en tant que vague connaissance, et non en tant qu’ami. Soit, il pouvait le comprendre. Ses mots avaient dépassé sa pensée, il était assez mature pour l’admettre, toute déité qu’il était… même si la pensée qu’une petite humaine soit furieuse contre lui avait de quoi l’amuser.

De MindStorm? Rien. De Miko, son pardon, peut-être”.

Qu’elle ne semblait pas tout à fait disposée à lui accorder à l’heure actuelle. Noélie, d’ordinaire si souriante, arborait ici un visage parfaitement fermé. Le dieu de l’éloquence qu’il était n’eut aucune difficulté à repérer les marques d’une tendance passive-agressive dans sa façon de s’exprimer.

Ah mais un intermédiaire ne m’aurait pas permis de vous voir en personne, et les excuses doivent se présenter dans les règles”.

Jusque là, le cadeau qu’il avait apporté était resté dans son dos, mais la boite passa devant lui, afin de pouvoir le montrer à Noélie. Non pas qu’il était naïf au point de croire que la simple vue d’une boite suffirait à la faire chavirer. Disons que c’était une preuve de bonne volonté.

Préférez-vous les excuses ou le présent, pour commencer?

Comme elle ne l’avait pas encore mis à la porte, il supposait qu’il avait une chance de pouvoir lui proposer les premières et lui remettre le second. Elle était certes entourée de gardes du corps, mais même furieuse contre lui, elle ne serait pas stupide au point de leur demander d’ouvrir le feu sur lui. Dans le cas contraire, il lui souhaitait de ne pas rater son coup.

Disons que je vais commencer par le cadeau” proposa l’Olympien en le posant sur la surface la plus proche. “Il existe une version de la Terre, parmi un millier d’autres, où il n’existe rien d’autres que la science. Comme le temps y avance plus vite, les connaissances y sont beaucoup plus avancées qu’ici, notamment du point de vue de l’informatique. Vous trouverez dans cette boite l’unité centrale d’un de leur super-ordinateur. L’équivalent de toute la puissance informatique de la NASA et du Pentagone, en quelque sorte…”. Dans un cube de vingt centimètres de côté. Il eut un mouvement de menton. “Certes, leur technologie n’est pas tout à fait compatible avec la vôtre, mais j’ai fait une fois l’erreur de mettre en doute votre intelligence et je ne suis point idiot au point de le refaire”.

En somme, le cadeau parfait pour quelqu’un comme Noélie. Il avait pris son temps, avant de le trouver : l’occasion le demandait. Il fallait à la fois quelque chose qui lui plairait et trop précieux à ses yeux pour qu’elle ose le lui lancer au visage.
 
Revenir en haut Aller en bas


You see, what people fail to get is that I do have a moral code. It's just really f**king hard for them to figure out what it is. I call that "Chaotic lawful".

summer's Desire sign + nonapbf (tumblr)

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 31 Aoû 2020 - 0:11 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Seconde de MindStorm
Seconde de MindStorm

Noélie A. Inagawa
Seconde de MindStorm

Personnage
From one to ten, how mad are you? - Nono 181024121903977341

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 1531
ϟ Nombre de Messages RP : 940
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Crédits : gif par Renan (♥) ; vava & code Sio
ϟ Doublons : Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : En couple avec la Mort
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / lieutenante de MindStorm
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : Noélie est une mentaliste dotée d'une super-intelligence qui compte autant sur ses capacités de réflexion et d'observation que sur son groupe d'Egides et ses équipements pour se tirer d'affaires. La liste de tout cela est consultable ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
From one to ten, how mad are you? - Nono 181024121903977341

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 1531
ϟ Nombre de Messages RP : 940
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Crédits : gif par Renan (♥) ; vava & code Sio
ϟ Doublons : Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : En couple avec la Mort
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / lieutenante de MindStorm
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : Noélie est une mentaliste dotée d'une super-intelligence qui compte autant sur ses capacités de réflexion et d'observation que sur son groupe d'Egides et ses équipements pour se tirer d'affaires. La liste de tout cela est consultable ici.
ϟ Liens Rapides :
Ah, parce que maintenant, Sa Divine Seigneurie veut mon pardon ? Fantastique. Je croise les bras et relève le menton. Malgré moi. Je ne me contrôle pas parfaitement, pas cette fois. Les tendances “meurtrier au coeur de glace” d’Hermès ont été la goutte d’eau qui a fait déborder un vase déjà plein à ras bord. Je le laisse parler sans rien dire, ce qui est encore un signal d’alerte. Même Shiru, habituellement impassible s’agite un instant et me pose une main sur l’épaule en signe de soutien. Super. Visiblement, le fait que cette histoire m’est pris aux tripes est parfaitement visible. Fantastique. Sortez.

Je ne vais certainement pas me ridiculiser maintenant. Les deux Egides saluent la déité et s’esquivent. Je ne réponds rien à sa question. J’ai trop peur d’éclater, si je le fais. J’aurais peut-être dû répondre, parce que lorsqu’il pose la petite boîte sur la console toute proche, mon regard y est aimanté. Forcément. Et que plus il continue, plus j’ai du mal à retenir que, soit, il y a une certaine convoitise dans mes yeux à présent, en même temps qu’un vague… Espoir ? De mieux en mieux. Je me ressaisis et recule d’un pas. J’hésite franchement à m’en aller sans dire un mot. Mince, il m’a vraiment blessée. Ce n’est pas une question d’être vexée, ou d’avoir eu peur pour tout ce que j’ai construit, c’est juste… Je suppose que j’ai été stupide. C’est un dieu, et comme d’habitude, je ne suis pas grand-chose pour eux.

« Tu sais quoi, Hermès ? Tes excuses j’aurais aimé les avoir il y a trois bonnes semaines. Avec, peut-être, mettons, au hasard, ne serait-ce qu’un foutu message pour me signifier que je n’avais plus besoin de me demander si tout ce que j’ai construit, sur mon sang et sur le deuil de ma morale et d’une bonne partie de mes principes, n’allait pas partir en fumée parce que tu étais énervé. J’ai vécu ce que tu as vécu. Et je suis positivement certaine que je n’ai pas passé mes nerfs sur qui que ce soit quand une bande de fanatiques a enlevée Abby sous mon nez. »

Et voilà. Fantastique.

« J’en ai assez des dieux, assez de me faire piétiner par le putain de monde entier, d’être la cible de vos caprices à la noix. Juste parce que vous pouvez vous comporter comme ça, ça ne veut certainement pas dire que vous y êtes obligés. »

J’ai toujours les bras croisés. Et les poings sacrément crispés.

« Et le pire, dans tout ça, c’est que ce n’est certainement pas ce qui fait le plus mal. Il y a trois principes que je ne trahirais jamais. On ne menace pas ce que je protège. Je ne trahis pas ceux que je considère comme mes proches, ou les proches de mes proches. Et bordel, je ne m’attaque pas aux gosses. Devine quoi, tu as réussi à mettre les pieds dans le plat pour les trois. »

Je désigne son cadeau d’un signe de tête sec. Je tremblerais presque de colère, cette fois-ci. J’avais presque oublié à quel point je pouvais me montrer rancunière. Je ne m’énerve franchement pas souvent, mais quand on me cherche, on finit par me trouver.

« Vous auriez peut-être dû commencer par les excuses, Seigneur Hermès. Mais après tout, vous êtes un dieu et je ne suis qu’une pauvre mortelle qui vous a rendu le service que vous avez exigé. »

Je fais volte-face. J’ai envie de m’asseoir et d’oublier tout ça. De dormir des heures durant pour ne pas penser, juste cinq minutes. Sauf que je ne peux pas. Au pire, j’arrêterais de réfléchir vingt minutes. Je m’apprête à ouvrir la porte quand je réalise que j’ai légèrement oublié quelque chose. Je reviens sur mes pas et attrape la boîte avec un air de défi.

« Je garde ça quand même. J’ai tendance à dire que je l’ai sacrément mérité. »

Sur ces bons mots, je fais demi-tour, demande à Inori d’ouvrir la porte et… Manque de me payer la dite porte. Inori, ouvre le bureau, s’il te plaît. Vous n’avez pas vraiment envie de partir comme ça, Miko-sama.

… Ok. Je vais devoir reprogrammer cette I.A. pour qu’elle ne sache pas ce dont j’ai vraiment envie. Je n’ai pas du tout envie d’être coincée avec Hermès, c’est totalement faux. Ni d’entendre ses excuses, ni de laisser ma colère retomber. Je fais volte-face. Inspire et expire profondément.

« Apparemment, mon I.A. estime que je devrais écouter un peu plus longtemps, et comme c’est elle qui commande les portes, je suppose que je peux faire un effort » je dis d’un ton suave.

Le genre de ton qui annonce qu’il a deux minutes pour me convaincre, parce qu’ensuite, si je dois désactiver Inori pour passer, bordel je le ferais.
 
Revenir en haut Aller en bas







Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 31 Aoû 2020 - 16:40 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Raphaël Mercury
Indépendant Neutre

Personnage
From one to ten, how mad are you? - Nono Rt1k

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 02/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 1040
ϟ Nombre de Messages RP : 797
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Born to Die
ϟ Doublons : Rafael Colón - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : dieu antique
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Grand, bien rasé en ce moment, les cheveux mi-longs, les yeux bleus, l'air charmeur, un grand sourire aux lèvres.
ϟ Pouvoirs : ΔPouvoirs
ΔAttributs divins & équipements
ΔServiteurs
ΔCompagnons
ΔVéhicules
ϟ Liens Rapides : Δ Le mythe
Δ Les fidèles
Δ Les épopées
Δ Les tablettes.
Δ Les cartes
Δ Téléphone
Joueur
From one to ten, how mad are you? - Nono Rt1k

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 02/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 1040
ϟ Nombre de Messages RP : 797
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Born to Die
ϟ Doublons : Rafael Colón - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : dieu antique
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Grand, bien rasé en ce moment, les cheveux mi-longs, les yeux bleus, l'air charmeur, un grand sourire aux lèvres.
ϟ Pouvoirs : ΔPouvoirs
ΔAttributs divins & équipements
ΔServiteurs
ΔCompagnons
ΔVéhicules
ϟ Liens Rapides : Δ Le mythe
Δ Les fidèles
Δ Les épopées
Δ Les tablettes.
Δ Les cartes
Δ Téléphone
L’Olympien resta tout aussi impassible à la sortie des deux Egides. Noélie paraissait positivement furieuse, comme l’attestait son absence de sourire, et peut-être que ses prunelles laissaient voir quelques velléités meurtrières à son égard. Velléités qu’elle ne tarde pas à exprimer à voix haute.

Il la laissa vider son sac, la laissa même prendre le cadeau - après tout, il le lui avait apporté dans cette optique et cela ne l’avait pas ruiné - et il était même disposé à la laisser partir pour retenter sa chance un peu plus tard, quand elle aurait pu évacuer un peu de cette colère, peut-être.

Sauf qu’elle manqua se payer la porte.

Et qu’il eut le bon sens de ne pas rire, ou même seulement d’avoir un sourire un peu moqueur.

J’ai été un sale con” admit l’Olympien sans se faire prier.

Il avait un certain nombre de défauts, mais il n’était pas du genre à les ignorer quand il le poussait à la faute. Et avec Noélie, toute mortelle et humaine qu’elle ait pu être, il avait fait une faute.

Des gens s’en sont pris à mon fils et il serait un euphémisme de dire que j’étais en colère. Tu as eu le malheur d’être de recevoir une partie de cet ire quand il n'était pas destiné. Pour cela, je m’excuse”.

Il ponctua cette première déclaration d’une inclinaison du buste et de la nuque. Le geste ne paraissait pas grand chose, mais pour une déité, il voulait dire beaucoup. Même une déité aussi peu à cheval sur les convenances que lui.

Je sais aussi admettre que si tu n’avais pas été aussi efficace et réactive, en dépit de mon attitude, Hadrien serait peut-être mort à l’heure qu’il est. Pour cela, tu as ma reconnaissance éternelle”.

Ce qui aurait eu pour conséquence désastreuse une possible destruction de la ville. Là, il s’était contenté d’un entrepôt et… quoi? Une petite dizaine de cadavres. C’était déjà suffisant.

Je sais que tu ne serais ni du genre à me trahir, ni à trahir mes proches, et encore moins à te servir d’Hadrien. J’ai également sous-entendu que tu pourrais être stupide, ce qui est fort loin de mon opinion sur ta personne. A ce moment, ma colère a pris le meilleur de moi, j’en ai peur”.

Il avisa la porte, toujours fermée, et se pencha légèrement vers l’avant, avec presque un air de conspirateur sur le visage.

As-tu besoin d’un portail pour sortir ou ton I.A. est-elle décidée à te laisser partir?
 
Revenir en haut Aller en bas


You see, what people fail to get is that I do have a moral code. It's just really f**king hard for them to figure out what it is. I call that "Chaotic lawful".

summer's Desire sign + nonapbf (tumblr)

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 6 Sep 2020 - 11:35 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Seconde de MindStorm
Seconde de MindStorm

Noélie A. Inagawa
Seconde de MindStorm

Personnage
From one to ten, how mad are you? - Nono 181024121903977341

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 1531
ϟ Nombre de Messages RP : 940
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Crédits : gif par Renan (♥) ; vava & code Sio
ϟ Doublons : Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : En couple avec la Mort
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / lieutenante de MindStorm
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : Noélie est une mentaliste dotée d'une super-intelligence qui compte autant sur ses capacités de réflexion et d'observation que sur son groupe d'Egides et ses équipements pour se tirer d'affaires. La liste de tout cela est consultable ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
From one to ten, how mad are you? - Nono 181024121903977341

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 1531
ϟ Nombre de Messages RP : 940
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Crédits : gif par Renan (♥) ; vava & code Sio
ϟ Doublons : Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : En couple avec la Mort
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / lieutenante de MindStorm
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : Noélie est une mentaliste dotée d'une super-intelligence qui compte autant sur ses capacités de réflexion et d'observation que sur son groupe d'Egides et ses équipements pour se tirer d'affaires. La liste de tout cela est consultable ici.
ϟ Liens Rapides :
Bon. Je m’attendais à quelques excuses, mais pas qu’il commence par s’insulter lui-même. Encore que sale con, c’est encore en dessous de la vérité, mais c’est déjà… Beaucoup. Je fronce les sourcils, mais ne dis rien. Je décroise même les bras, sans me laisser aller pour autant. Ce ne sont pas des excuses, de dire qu’on a été un sale con, ça s’appelle un constat.

Mais un constat, c’est un début. Alors je la ferme, et j’écoute, ce qui est un exploit venant de moi, soit dit en passant. La suite commence à m’apaiser un petit peu, mais c’est quand il s’incline que ma machoire manque de se décrocher. Le geste en soi, c’est de la politesse de base dans ma culture - je suis à demi japonaise, tout de même - mais c’est le fait qu’un dieu s’y prête qui me sidère un peu. J’ai refermé la bouche avant qu’il se soit redressé, ceci dit, même si ma surprise doit être un peu perceptible.

Forcément, comme il en remet une couche - sa reconnaissance éternelle, rien que ça ? - je finis par le regarder avec des yeux de merlan frit. J’avoue que je n’espérais pas un tel résultat. En fait, je n’espérais pas grand chose. Je n’espérais plus. Je suis encore énervée, vraiment. Mais peut-être plus autant contre lui ? Je me retourne. La porte derrière moi s’ouvre. J’hésite un instant mais je ne la franchis pas.

« Je suis fatiguée, Raphaël. Vraiment fatiguée. »

Je retiens un soupir. Même être en colère me semble usant. A quoi bon ?

« J’accepte tes excuses. Tu n’avais pas à faire… Tout ça. »

Je le désigne vaguement d’un geste de la main avant de reculer d’un pas. Il aurait vraiment suffi qu’il s’excuse trois semaines plus tôt. Bon, ok, avec le cadeau. J’entrecroise mes doigts dans mon dos, sans quitter la déité du regard.

« J’accepte tes excuses, mais j’ai une question. Si Hadrien avait été mort, est-ce que je serais toujours en vie ? Est-ce que ce que j’ai construit serait toujours debout ? Est-ce que mes proches et mes amis seraient morts, sans rien du tout que des marques de brûlure en guise de souvenir ? Sans corps à enterrer ? »

Il y a encore un peu d’amertume dans ma voix, je dois bien l’admettre. Et oui, je me suis renseignée sur cette affaire, évidemment. L’entrepôt qui a disparu et tout le reste. Je ne vais pas pleurer sur des trafiquants d’humains, mais bon. Qu’est ce que ça aurait été si je n’avais pas retrouvé Hadrien, hein ?

« Et surtout… Est-ce que si cela se reproduit, je devrais me reposer ces questions ? »

Parce que c’est surtout ça, qui m’intéresse. Sans vouloir verser dans le dramatique, j’ai des responsabilités. Des gens qui comptent sur moi, d’autres que je protègerais à tout prix sans même qu’ils ne le sachent vraiment. Je n’ai pas envie de me demander quand Hermès va péter un plomb la prochaine fois. Remarquez, que je lui pardonne ou pas, ça ne change rien au fait que si ça doit arriver, ça arrivera quand même, mais juste… Je ne sais pas, même moi ça me dérange d’imaginer qu’un ami pourrait décider de me faire frire.
 
Revenir en haut Aller en bas







Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 6 Sep 2020 - 16:31 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Raphaël Mercury
Indépendant Neutre

Personnage
From one to ten, how mad are you? - Nono Rt1k

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 02/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 1040
ϟ Nombre de Messages RP : 797
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Born to Die
ϟ Doublons : Rafael Colón - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : dieu antique
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Grand, bien rasé en ce moment, les cheveux mi-longs, les yeux bleus, l'air charmeur, un grand sourire aux lèvres.
ϟ Pouvoirs : ΔPouvoirs
ΔAttributs divins & équipements
ΔServiteurs
ΔCompagnons
ΔVéhicules
ϟ Liens Rapides : Δ Le mythe
Δ Les fidèles
Δ Les épopées
Δ Les tablettes.
Δ Les cartes
Δ Téléphone
Joueur
From one to ten, how mad are you? - Nono Rt1k

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 02/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 1040
ϟ Nombre de Messages RP : 797
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Born to Die
ϟ Doublons : Rafael Colón - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : dieu antique
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Grand, bien rasé en ce moment, les cheveux mi-longs, les yeux bleus, l'air charmeur, un grand sourire aux lèvres.
ϟ Pouvoirs : ΔPouvoirs
ΔAttributs divins & équipements
ΔServiteurs
ΔCompagnons
ΔVéhicules
ϟ Liens Rapides : Δ Le mythe
Δ Les fidèles
Δ Les épopées
Δ Les tablettes.
Δ Les cartes
Δ Téléphone
L’Olympien connaissait assez les mortels pour savoir que Noélie était certes encore un peu furieuse… mais pas autant qu’elle aurait pu l’être. Pas autant qu’elle l’avait été. Ses excuses avaient été brillamment formulées, le contraire aurait été étonnant. Surtout, elles avaient été sincères.

Indication supplémentaire, la porte s’ouvrit, derrière elle, mais elle ne la passa pas. Mieux, elle lui adressa même la parole, de quoi étirer son sourire sur un coin, le faire se pencher en avant, avec des airs de conspirateur.

Dois-je récupérer le cadeau en ce cas? Loin de moi l’idée de te mettre mal à l’aise avec un cadeau trop conséquent”.

La proposition était faite sans aucune intention d’aller jusqu’au bout. Il était évident que Noélie n’aurait sans doute aucune envie de lui rendre l’objet, tout comme il était évident que l’Olympien ne comptait pas sérieusement le lui reprendre. Un cadeau était un cadeau.

Tu demandes là une réponse difficile. Même moi, je ne peux dire ce que j’aurais fait à ce moment-là, si la situation avait été différente” admit l’Olympien. “Aurais-je détruit plus que l’entrepôt? Sans doute. A quel point? Je l’ignore, puisque ce n’est pas ainsi que les événements se sont déroulés. Suis-je susceptible d’entrer de nouveau dans une telle rage prochainement?” s’interrogea-t-il, l’air plus pensif qu’à l’accoutumée. “... pas vraiment”. Il secoua doucement la tête. “Je ne suis pas un dieu… passionné. Je ne suis pas un dieu de la guerre ou un dieu solaire… encore moins le maître des cieux. Mes excès sont aussi rares qu’ils sont dangereux, aussi je doute que quelque chose de similaire se reproduise de ton vivant. Tout est possible, cela dit, et je ne tenterais pas le Multivers, je suis bien placé pour le savoir… facétieux”.

Il plissa les yeux, claqua des doigts mais sans ouvrir un portail, plutôt comme une transition avant de la désigner de l’index.

Mais je n’ai pas répondu à tes questions. Je crains que la réponse ne te plaira pas forcément, cela dit. Je ne te ferais pas du mal volontairement. Dans cette situation précise, je dirais que toi, et ce que tu as construit, avaient eu le malheur d’être trop proches géographiquement de l’endroit où était retenu Hadrien. Si cela peut servir à te rassurer, même furieux, comme cela n’arrive que rarement, je ne suis pas idiot. L’entrepôt n’a pas brûlé dans cette dimension”.

Il lui offrit un haussement d’épaules. Dans cette situation précise, Tlazolteotl avait servi à tempérer ses ardeurs, mais quand bien même… S’il avait protégé Hadrien, s’il avait été furieux du sort que ces gens lui avaient réservé… cette colère n’était rien, comparée à d’autres, qui avaient sonné le glas de civilisation entière.

Je n’ai aucune raison de faire de toi la cible de ma colère, Noélie. Je doute que tu parviennes un jour à déclencher cette émotion chez moi, à un tel niveau, pour être parfaitement honnête. Pourrais-tu un jour en être une victime involontaire? Peut-être. Mais là encore… cela n’arrive généralement qu’une fois tous les quelques millénaires”.
 
Revenir en haut Aller en bas


You see, what people fail to get is that I do have a moral code. It's just really f**king hard for them to figure out what it is. I call that "Chaotic lawful".

summer's Desire sign + nonapbf (tumblr)

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 6 Sep 2020 - 21:50 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Seconde de MindStorm
Seconde de MindStorm

Noélie A. Inagawa
Seconde de MindStorm

Personnage
From one to ten, how mad are you? - Nono 181024121903977341

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 1531
ϟ Nombre de Messages RP : 940
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Crédits : gif par Renan (♥) ; vava & code Sio
ϟ Doublons : Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : En couple avec la Mort
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / lieutenante de MindStorm
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : Noélie est une mentaliste dotée d'une super-intelligence qui compte autant sur ses capacités de réflexion et d'observation que sur son groupe d'Egides et ses équipements pour se tirer d'affaires. La liste de tout cela est consultable ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
From one to ten, how mad are you? - Nono 181024121903977341

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 1531
ϟ Nombre de Messages RP : 940
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Crédits : gif par Renan (♥) ; vava & code Sio
ϟ Doublons : Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : En couple avec la Mort
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / lieutenante de MindStorm
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : Noélie est une mentaliste dotée d'une super-intelligence qui compte autant sur ses capacités de réflexion et d'observation que sur son groupe d'Egides et ses équipements pour se tirer d'affaires. La liste de tout cela est consultable ici.
ϟ Liens Rapides :
Je fronce les sourcils et lui tire la langue. Bah tiens. Parce qu’après avoir attendu des excuses pendant des semaines, après avoir flippé dans mon coin tout ce temps, je ne mérite pas mon cadeau.

« Hors de question. Un cadeau est un cadeau, votre très sainte divinité. »

Que je pose soigneusement derrière moi, d’ailleurs. Pas pour l’empêcher de le reprendre, je sais bien qu’il peut faire un tour de passe-passe et le faire disparaître. Juste parce que je ne veux pas qu’il s’abîme. Et parce que je sens que je ne vais pas aimer la réponse. Quand ça ne commence pas par une dénégation franche et tout à fait ferme. Des peut-être, et des ça ne risque pas d’arriver… Ça me fait une belle jambe, vraiment. Je le regarde d’un air… Peut-être un peu déçu, peut-être un peu trahi, aussi. J’ai un goût amer dans la bouche. C’est une chose de savoir qu’on cotoie quelqu’un capable de vous rayer de la surface de la planète accidentellement. Une autre de savoir qu’il pourrait effectivement le faire. Que vous n’y pourriez rien. Et qu’il vous aurait sûrement oublié trois jours après. Je retiens un rire. Parce que je ne trouve pas ça drôle du tout.

« Des peut-être mais aucune promesse, hein… »

Je soupire et détourne le regard. Principalement parce que je ne veux pas qu’on voit mes yeux un peu brillants. Sans la fatigue accumulée depuis le début de l’année, sans tous les dangers que j’ai affronté sans jamais baisser la tête, sans jamais perdre ni ma fierté, ni ma combativité, ni mon courage, je n’en serais pas là. Mais je ne sais pas, savoir que la fin pourrait venir d’un ami, ou de celui que j’ai vraiment envie de considérer comme tel, dieu ou pas dieu, ça pique.

« Je sais bien… Je sais bien que tu ne peux pas penser comme un être humain, et je ne le demande pas, mais vraiment, Hermès. J’ai envie de te considérer comme un ami, j’imagine que je te considère déjà un peu comme ça, même si ça peut te faire rire rapport au fait que pour toi, eh bien, tu es un dieu et je ne suis que moi-même, très mortelle, très éphémère et tout à fait insignifiante au regard du multivers… Ce qui me va très bien, soit dit en passant. Mais tu es en train de me dire que tu pourrais me tuer par erreur. »

Et je ne sais franchement pas quoi en faire. Je suppose que je me pose beaucoup trop de questions.

« Je ne sais pas si je peux accepter ça. Il y a trois mois, j’aurais éclaté de rire et je t’aurais dit qu’on mourrait tous un jour mais ce jour-là, ta colère… Ça a été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. J’en ai assez. Assez d’être… Un dégât collatéral. Assez de faire bonne figure alors que quelqu’un a manqué de me tuer chaque mois depuis le début de l’année, alors que j’ai… Vu et fait des choses qui m’ont changée sans que je ne puisse revenir en arrière. J’en ai assez d’être un insecte à côté de dieux et assimilés, celle qui ne peut survivre que parce que vous le voulez bien. »

Je relève le nez et l’observe avant de soupirer. Les yeux fixés sur le mur derrière lui, je reprends d’une voix plate.

« Et surtout, j’en ai assez d’être résignée au point de dire que tant pis. Tu fais chier, Raphaël. Je ne suis pas partie en courant, donc je suppose que ça veut dire que même si mon côté cartésien ne sait pas si c’est bien de l’accepter, tout le reste a déjà accepté. Au point où j’en suis, avoir un ami meurtrier de plus, qu’est ce que ça changera, hein ? »

Cette fois, j’éclate de rire. Plus fort que moi. Je suis à deux doigts de craquer. Et comme chaque fois que j’ai été à deux doigts de craquer, je me renferme tout à coup, affiche un sourire qui n’a plus rien de sincère mais le paraît vraiment, et reprend une voix plus légère. Je ne sais même plus si Noélie, la vraie, existe encore.

« Tu sais où est la sortie, hm ? Je suppose que tu dois avoir d’autres choses à faire que de rassurer une humaine. Salue ton aztèque de ma part. Vous allez bien ensemble. »

Je le salue comme je l’ai toujours fait et retourne me terrer dans mon bureau.
 
Revenir en haut Aller en bas







Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 7 Sep 2020 - 15:14 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Raphaël Mercury
Indépendant Neutre

Personnage
From one to ten, how mad are you? - Nono Rt1k

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 02/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 1040
ϟ Nombre de Messages RP : 797
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Born to Die
ϟ Doublons : Rafael Colón - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : dieu antique
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Grand, bien rasé en ce moment, les cheveux mi-longs, les yeux bleus, l'air charmeur, un grand sourire aux lèvres.
ϟ Pouvoirs : ΔPouvoirs
ΔAttributs divins & équipements
ΔServiteurs
ΔCompagnons
ΔVéhicules
ϟ Liens Rapides : Δ Le mythe
Δ Les fidèles
Δ Les épopées
Δ Les tablettes.
Δ Les cartes
Δ Téléphone
Joueur
From one to ten, how mad are you? - Nono Rt1k

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 02/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 1040
ϟ Nombre de Messages RP : 797
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Born to Die
ϟ Doublons : Rafael Colón - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : dieu antique
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Grand, bien rasé en ce moment, les cheveux mi-longs, les yeux bleus, l'air charmeur, un grand sourire aux lèvres.
ϟ Pouvoirs : ΔPouvoirs
ΔAttributs divins & équipements
ΔServiteurs
ΔCompagnons
ΔVéhicules
ϟ Liens Rapides : Δ Le mythe
Δ Les fidèles
Δ Les épopées
Δ Les tablettes.
Δ Les cartes
Δ Téléphone
Le visage de l’Olympien afficha un sourire aussi lumineux qu’amusé quand elle s’avisa de lui tirer la langue et de protéger son cadeau. Il en déduisait donc qu’il devait lui plaire… et qu’elle l’avait globalement pardonné.

Globalement, car derrière ses yeux, il voyait un peu d’amertume, peut-être un reste de crainte, à moins que ce ne soit autre chose. Comme cela arrivait parfois, Noélie prenait sans doute conscience de sa nature, de sa divinité, de sa constance à l’échelle du Multivers, de la différence de perception entre son existence et la sienne.

Sur bien des aspects, il admirait la jeune femme. Pour une mortelle, elle était brillante, une menteuse exemplaire. Le monde serait changé par elle, et le serait sans doute plus si elle devait vivre deux siècles au lieux de tout juste quelques décennies. En dépit de son talent, il voyait les fêlures, l’épuisement pas tant physique que mental, l’ampleur de ce que ses mots ne portaient pas.

Elle ne lui laissa pas le temps de répondre quoi que ce soit à ce discours qu’elle le congédia et fila, ce qui déclencha un petit soupir chez l’Olympien, alors que ses talons s’éloignaient dans le couloir. Un claquement de doigts et un portail plus tard, et il se laissait tomber sur le siège de son bureau, alors qu’elle y arrivait tout juste.

Je sais bien que j’avais promis de ne plus faire ça, mais enfin, tu t’es enfuie sans demander ton reste. Et tu as laissé ça, derrière toi. Je vais croire que tu n’en veux pas vraiment”.

Il posa la boîte sur son bureau. Le fameux cadeau, lâchement laissé sur une table.

Tu es peut-être très mortelle et très éphémère… mais tu n’es certainement pas insignifiante. Je crois que c’est là un drame de l’humanité. Vous ne réalisez pas à quel point vous êtes important, à quel point vos vies influent sur celles des autres, à quel point vos choix peuvent avoir de l’influence sur la vie de parfaits inconnus”. Il eut un mouvement de menton. “Pour votre défense, vous ne vivez pas assez longtemps pour avoir une véritable vue d’ensemble”.

Et ils n’avaient guère l’occasion de visiter le Multivers, de voir les conséquences qu’un choix différent pouvait avoir sur le monde.

Je pourrais te tuer un jour. Peut-être même volontairement, qui sait? La probabilité est probablement de l’ordre de l’infinitésimal, mais admettons. Je pourrais. Ou tu pourrais mourir demain, de tout à fait autre chose”. Il lui offrit un haussement d’épaules. Son sourire était toujours là mais paraissait infiniment plus sérieux qu’à l’accoutumée. Il n’était pas là pour se moquer d’elle, d’une façon ou d’une autre, au contraire. “Je ne te considère pas comme un insecte. Je ne considère aucun humain comme un insecte, d’une manière générale. Crois-le ou non, j’ai de l’affection pour l’humanité. Je vous trouve fascinant, au quotidien, dans votre façon de toujours… vous émerveiller, de toujours essayer d’obtenir plus. Sans votre influence, j’aurais sans doute été une déité très différente”.

Plus froid, peut-être, moins impliqué. Il avait toujours eu trop de coeur pour son bien, d’après sa mère, mais aurait-il perdu cela, sans l’humanité? Il n’y avait qu’un seul Hermès, dans le Multivers, c’était ce qui participait à faire de lui une divinité. Il n’aurait jamais aucun moyen de le savoir.

Il quitta son siège pour s’avancer vers elle, les mains dans les poches, le même air sérieux toujours sur le visage.

Je suis désolé de tout ce qui t’est arrivé, Noélie, et j’ose espérer que tu sais que tu peux compter sur mon aide, si nécessaire. Pas seulement quand tu termines dans un autre monde sans aucune idée de la façon dont tu y as atterri. Pour ma part, je me sens plutôt honoré de savoir que je suis considéré par toi comme un ami. J’espère que tu sais que le sentiment est réciproque. Ceci étant dit...”. Il s’arrêta juste devant elle, les mains pour l’instant toujours dans les poches. “Je vais maintenant te faire un câlin. Libre à toi de le refuser, évidemment, seulement, il me paraît évidemment que tu en as plus que besoin”.

Sans trop attendre une quelconque protestation, la déité retira les mains de ses poches et attira Noélie contre son torse, les bras passés dans son dos. Le chignon sur le crâne de la jeune femme l’obligeait à garder le menton droit, mais enfin, ce n’était pas gênant.
 
Revenir en haut Aller en bas


You see, what people fail to get is that I do have a moral code. It's just really f**king hard for them to figure out what it is. I call that "Chaotic lawful".

summer's Desire sign + nonapbf (tumblr)

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 7 Sep 2020 - 17:10 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Seconde de MindStorm
Seconde de MindStorm

Noélie A. Inagawa
Seconde de MindStorm

Personnage
From one to ten, how mad are you? - Nono 181024121903977341

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 1531
ϟ Nombre de Messages RP : 940
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Crédits : gif par Renan (♥) ; vava & code Sio
ϟ Doublons : Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : En couple avec la Mort
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / lieutenante de MindStorm
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : Noélie est une mentaliste dotée d'une super-intelligence qui compte autant sur ses capacités de réflexion et d'observation que sur son groupe d'Egides et ses équipements pour se tirer d'affaires. La liste de tout cela est consultable ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
From one to ten, how mad are you? - Nono 181024121903977341

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 1531
ϟ Nombre de Messages RP : 940
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Crédits : gif par Renan (♥) ; vava & code Sio
ϟ Doublons : Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : En couple avec la Mort
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / lieutenante de MindStorm
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : Noélie est une mentaliste dotée d'une super-intelligence qui compte autant sur ses capacités de réflexion et d'observation que sur son groupe d'Egides et ses équipements pour se tirer d'affaires. La liste de tout cela est consultable ici.
ϟ Liens Rapides :
Je sais que je suis un peu partie comme une voleuse, mais en même temps, c’est soit ça, soit prendre le risque que des choses que je ne veux pas du tout voir sortir de ma tête s’échappent. Autant dire que je me satisfais de partir la queue entre les pattes, même si j’ai essayé de faire bonne figure. Mes épaules se relâchent sitôt la porte refermée derrière moi et je remonte le couloir à pas lents, perdue dans mes pensées, avant d’entrer dans mon…

« AH BORDEL, RAPHAËL ! »

Je plaque aussitôt les mains sur ma bouche. Je déteste crier, mais il m’a fichu une trouille bleue. J’expire doucement en tentant de calmer mon coeur qui va peut-être bien s’arrêter. Je ferme brièvement les yeux, avant de me figer en réalisant que la situation échappe très sérieusement à mon contrôle. A la seconde où il ouvre la bouche, en fait. Parce que ça, ça veut dire qu’il compte me répondre et je n’ai pas envie… De risquer une quelconque crise. Sauf que je ne peux pas avouer ça sans avouer que ça ne va pas spécialement bien, et que ce n’est pas du tout prévu au programme.

Alors j’écoute, la gorge serrée, mais le regard droit. Je me contente de me concentrer sur ma respiration. Je ne sais pas s’il peut comprendre. Mon influence est ce qu’elle est. Je sais que j’ai du pouvoir entre les mains, que j’en obtiens un peu plus à chaque fois que l’une de mes machinations aboutit. Mais pour eux… Pour un Hermès, pour la fille du Diable et son illustre père, pour tous ces immortels, qu’est ce que ça changera ? Qu’est ce que ça changerait si mon chemin s’arrêtait demain ?

Je n’ai jamais eu peur de mourir, vraiment. Je ne pense que j’ai peur de ça, parce que je suis vraiment consciente que ça pourrait arriver encore plus vite que je ne l’imagine déjà. J’ai juste peur de me sentir encore impuissante, faible, démunie, et avec eux, je suis renvoyée sans arrêt à ce ressenti là. Je suis renvoyée à ce jour où j’ai fini à genoux devant un monstre, à la supplier de ne pas me forcer à vendre l’un de mes proches pour expier mes propres fautes.

Et je ne veux absolument pas penser à tout ça. Je ferme les yeux. Inspirer, expirer, et tout va bien se passer. Je ne suis pas faible, ni impuissante, encore moins démunie. Qu’on le veuille ou non, je suis devenue une force avec laquelle il faut compter. Quelqu’un qui n’a pas besoin de la compassion d’un dieu. Encore moins d’un câlin, je songe, raide comme la justice entre ses bras. Ce n’est pas que je n’aime pas le contact. Au contraire. Je suis la première à réconforter les autres d’une étreinte. Je suis tactile comme pas permis avec mes amis, à tel point que ceux qui n’aiment pas ça me forcent à me contrôler. Mais pas… Dans ce sens là ? Pas quand je fais tout ce que je peux pour ne pas lâcher prise.

Inspirer, expirer, et ce n’est pas du tout un soupir un peu tremblant qui vient de sortir de mes lèvres.

« Raphaël, je dis d’une voix basse, parce que comme ça je peux la maîtriser, il faut que tu me lâches maintenant. Je ne peux pas me permettre… Ce genre de choses. »

Ce genre de choses. Ou comment ne rien dire, encore une fois. Je n’avais jamais fait attention à la rigueur avec laquelle je contrôle mes peurs et d’une façon générale, les émotions qui pourraient me blesser.

« Tu n’as pas à être désolé de faits auxquels tu ne peux rien et tu t’es déjà excusé pour ceux qui étaient ta responsabilité. C’est bon, ok ? Ce n’est pas grave, je gère. »

Je suis bien obligée, de toute façon. Il y a trop de personnes qui comptent sur moi, trop d’autres qui me respectent justement parce que je suis toujours dans le contrôle et qui seraient dangereuses sans ça.

« Entre Abby qui devient ma petite amie, Lady Satan qui devient mon alliée officiellement, et ton amitié, je vais vraiment finir par me poser des questions. Je sais que je suis exceptionnelle, mais à ce point ? »

Des plaisanteries qui sont autant de boucliers levés. A part Abby et Susan, je n’autorise personne à s’approcher de la Noélie tout à fait humaine, faillible, celle qui patine dans la semoule avec ses ressentis depuis quelques semaines. Trop dangereux. Au secours.
 
Revenir en haut Aller en bas







Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 8 Sep 2020 - 18:27 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Raphaël Mercury
Indépendant Neutre

Personnage
From one to ten, how mad are you? - Nono Rt1k

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 02/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 1040
ϟ Nombre de Messages RP : 797
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Born to Die
ϟ Doublons : Rafael Colón - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : dieu antique
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Grand, bien rasé en ce moment, les cheveux mi-longs, les yeux bleus, l'air charmeur, un grand sourire aux lèvres.
ϟ Pouvoirs : ΔPouvoirs
ΔAttributs divins & équipements
ΔServiteurs
ΔCompagnons
ΔVéhicules
ϟ Liens Rapides : Δ Le mythe
Δ Les fidèles
Δ Les épopées
Δ Les tablettes.
Δ Les cartes
Δ Téléphone
Joueur
From one to ten, how mad are you? - Nono Rt1k

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 02/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 1040
ϟ Nombre de Messages RP : 797
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Born to Die
ϟ Doublons : Rafael Colón - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : dieu antique
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Grand, bien rasé en ce moment, les cheveux mi-longs, les yeux bleus, l'air charmeur, un grand sourire aux lèvres.
ϟ Pouvoirs : ΔPouvoirs
ΔAttributs divins & équipements
ΔServiteurs
ΔCompagnons
ΔVéhicules
ϟ Liens Rapides : Δ Le mythe
Δ Les fidèles
Δ Les épopées
Δ Les tablettes.
Δ Les cartes
Δ Téléphone
L’Olympien n’avait pas vraiment prévu de proprement terrifié Noélie… mais enfin, il ne pouvait guère revenir en arrière. Il était vrai qu’elle lui avait demandé de ne plus se téléporter dans son bureau, mais il s’était autorisé une exception dans le cas présent.

Elle n’avait rien dit d’autre pendant son petit discours, et se tenait droite comme un piquet contre lui, alors qu’il la tenait contre lui, sans parler de ses protestations, somme toutes bien faibles. Car si l’Olympien aurait pu être tout à fait disposé à la lâcher, il y avait un léger souci. Noélie n’avait pas du tout l’attitude de quelqu’un qui voulait être lâchée.

Quoi, d’être humaine et de craquer?” nota la déité à voix haute, nommant ce que la jeune femme n’avait apparemment pas envie de nommer.

Depuis combien de temps se sentait-elle aussi… eh bien, l’Olympien aurait été tenté de dire sur les nerfs, terrifiée, sans cesse sur le qui-vive? Il connaissait la nécromancienne depuis suffisamment longtemps pour savoir qu’elle était sans aucun doute un soutien nécessaire à la jeune femme. Il était plus mitigé quant à lady Satan.

Ah, entre toi et moi, je pense que tu es bien plus exceptionnelle que la compagnie que tu entretiens ne le laisse croire”.

Il n’avait pas fait le moindre geste indiquant qu’il comptait la lâcher à un moment ou à un autre. Elle avait beau se tenir droite et raide contre sa poitrine, l’étreinte de l’Olympien ne s’était pas desserrée.

Tu sais, pour quelqu’un qui prétend ne pas en avoir besoin, je ne te vois guère te défaire de cette étreinte” nota la déité, comme s’il avait commenté la météo. “Loin de moi l’idée de me vanter, mais il se trouve que mes câlins sont d’excellente qualité, issus de millénaires d’expérience pour savoir la pression appropriée à appliquer. Ils te feraient beaucoup de bien”. Il haussa les épaules, ce qu’elle dût sentir plus que voir, dans sa position, coincée contre son torse. “Je pense que cela ferait beaucoup de bien à Noélie, d’oublier Miko, et tout le reste pendant un moment. Disons cinq minutes. Ensuite, tu pourras remettre ton masque de super-Noélie”.

Il baissa le menton, même s’il n’y avait aucune chance de croiser le regard de la jeune femme, au vue de sa propre position. Sans parler de son obstination à ne pas le regarder de toute façon.

Je jure que cela restera entre nous. Ensuite, tu pourras me mettre dehors. Ou je pourrais t’emmener sur la planète d’origine de ce charmant ordinateur. Cela te plairait beaucoup je pense”.
 
Revenir en haut Aller en bas


You see, what people fail to get is that I do have a moral code. It's just really f**king hard for them to figure out what it is. I call that "Chaotic lawful".

summer's Desire sign + nonapbf (tumblr)

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 8 Sep 2020 - 22:43 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Seconde de MindStorm
Seconde de MindStorm

Noélie A. Inagawa
Seconde de MindStorm

Personnage
From one to ten, how mad are you? - Nono 181024121903977341

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 1531
ϟ Nombre de Messages RP : 940
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Crédits : gif par Renan (♥) ; vava & code Sio
ϟ Doublons : Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : En couple avec la Mort
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / lieutenante de MindStorm
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : Noélie est une mentaliste dotée d'une super-intelligence qui compte autant sur ses capacités de réflexion et d'observation que sur son groupe d'Egides et ses équipements pour se tirer d'affaires. La liste de tout cela est consultable ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
From one to ten, how mad are you? - Nono 181024121903977341

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 1531
ϟ Nombre de Messages RP : 940
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Crédits : gif par Renan (♥) ; vava & code Sio
ϟ Doublons : Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : En couple avec la Mort
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / lieutenante de MindStorm
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : Noélie est une mentaliste dotée d'une super-intelligence qui compte autant sur ses capacités de réflexion et d'observation que sur son groupe d'Egides et ses équipements pour se tirer d'affaires. La liste de tout cela est consultable ici.
ϟ Liens Rapides :
J’admets que je dois tirer une sale tête. Je ne veux pas être humaine. Ou craquer. Encore moins les deux en même temps. Je n’ai franchement ni le temps, ni l’énergie psychologique pour ça. Je voudrais vraiment bien qu’il me lâche. Et qu’il arrête d’insister. Je déglutis un peu péniblement. Et je ne me détends pas du tout.

« Oui, ça, ok ? »

Je n’arrive même pas à avoir l’air agacée. Mince, il ne veut pas arrêter ? Avant que je ne me retienne plus du tout. J’ai sûrement plein d’arguments à opposer à tout ça. Vraiment. A commencer par le fait qu’il devrait franchement arrêter d’essayer de compatir, parce que ça ne me réussit pas du tout, donc je ne vois pas l’intérêt.

« Je n’ai pas le temps d’être juste Noélie. Je ne veux plus être juste Noélie. Et je ne veux pas… Craquer. »

Je m’étrangle à moitié sur le dernier mot, j’avoue.

« Il y a beaucoup trop de choses qui sont allées de travers ces derniers temps. Si je commence, je ne sais pas… Si quelqu’un entre dans mon bureau, dans une minute, et que je suis en train de me complaire dans mes états d’âmes, ça peut être dangereux. Pour ce quelqu’un. Et pour moi. Il y a une bonne raison à tout ça. »

Tout ça étant ma maîtrise soigneuse de mes émotions, évidemment. Je m’agite un peu contre lui.

« Et je ne fais rien pour me dégager parce que c’est malpoli. »

Ah oui, vraiment, super défense, Noélie. Je n’y crois pas du tout moi-même. Peut-être que c’est parce que le déni ne fonctionne pas super bien que je me détends finalement entre ses bras, appuyant ma tête contre son torse en silence, les yeux fermés. Je n’irais vraiment pas craquer, c’est juste… Juste quoi ?

« Chaque fois que je crois que je m’en suis sortie, quelqu’un ou quelque chose me fait me sentir de nouveau… Tellement impuissante. Et bon, il y a assez de saloperies dans mes derniers mois pour que chaque tentative me renvoie mes cauchemars en pleine tête. Je ne me sens pas coincée, ou piégée, parce que ça fait partie de moi, tout ça, et arrêter ce serait comme me couper la main droite, mais je… Je ne sais pas. »

Je soupire un peu. Garder les yeux fermés est une bonne idée, fondamentalement. Ça m’évite de les sentir trop humides, ou quoi que ce soit. Ou de m’attarder sur le fait que je viens de sentir une petite larme de rien du tout courir sur l’une de mes joues. Juste une. Presque brutalement, je me dégage, recule de quelques pas, redresse la tête. Des automatismes.

« J’ai choisi tout ça. Oublie. C’est un choix, et je l’assume, et ce n’est pas grave si c’est parfois un peu difficile. C’est juste une question d’accumulations. Ça ira mieux demain, et tous les jours d’après. »

Jusqu’à la prochaine fois, hein ? J’essaie de sourire, j’essaie vraiment… Et juste comme ça, sans trop savoir pourquoi, je fonds en larmes. Ça fait quoi. Deux fois en deux ans ? Merde.

« Tu fais chier, Raphaël », j’articule finalement, tout en me détournant pour chercher un mouchoir, ou n’importe quoi.

Je déteste qu’on me voit comme ça. Yeurk.
 
Revenir en haut Aller en bas







Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 9 Sep 2020 - 14:35 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Raphaël Mercury
Indépendant Neutre

Personnage
From one to ten, how mad are you? - Nono Rt1k

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 02/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 1040
ϟ Nombre de Messages RP : 797
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Born to Die
ϟ Doublons : Rafael Colón - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : dieu antique
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Grand, bien rasé en ce moment, les cheveux mi-longs, les yeux bleus, l'air charmeur, un grand sourire aux lèvres.
ϟ Pouvoirs : ΔPouvoirs
ΔAttributs divins & équipements
ΔServiteurs
ΔCompagnons
ΔVéhicules
ϟ Liens Rapides : Δ Le mythe
Δ Les fidèles
Δ Les épopées
Δ Les tablettes.
Δ Les cartes
Δ Téléphone
Joueur
From one to ten, how mad are you? - Nono Rt1k

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 02/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 1040
ϟ Nombre de Messages RP : 797
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Born to Die
ϟ Doublons : Rafael Colón - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : dieu antique
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Grand, bien rasé en ce moment, les cheveux mi-longs, les yeux bleus, l'air charmeur, un grand sourire aux lèvres.
ϟ Pouvoirs : ΔPouvoirs
ΔAttributs divins & équipements
ΔServiteurs
ΔCompagnons
ΔVéhicules
ϟ Liens Rapides : Δ Le mythe
Δ Les fidèles
Δ Les épopées
Δ Les tablettes.
Δ Les cartes
Δ Téléphone
Eh bien, tu devrais trouver le temps, vois-tu. D’être juste Noélie, et de craquer” nota l’Olympien sur un ton calme, presque pensif, alors que la jeune femme était toujours dans ses bras, et à peine moins raide qu’un baton. “L’alternative étant que tu redeviennes juste Noélie à un moment… peu opportun”.

A s’ignorer ainsi, n’était-ce pas ce qui lui pendait au nez? A toujours pousser plus loin, ignorer ses ressentis, il était écrit qu’un jour, cela lui reviendrait au visage. Après l’enlèvement de trop, la crise de trop, la catastrophe de trop.

Sa main lui tapotait gentiment le dos, alors qu’elle admettait peut-être des choses, sans avoir trop l’air de le vouloir, qu’elle se détendait peut-être un peu. La déité avait connu assez de mortels, avait élevé assez d’enfants, pour savoir qu’elle n’était pas loin du bout du rouleau, à sans cesse faire disparaître Noélie sous ses responsabilités.

Il ne protesta pas quand elle le repoussa, et ne fit aucune remarque quand elle éclata en sanglots. Tout au plus fit-il tomber une boîte de mouchoirs du plafond - via l’un de ses portails - et lui présenta-t-il la boîte pour qu’elle se serve. Il profita qu’elle se mouche pour la faire pivoter sur ses pieds et la faire traverser un autre portail avec lui.

Le bureau de Miko s’effaça pour une plage au pied du falaise. Il y avait un peu de vent, les vagues s’écrasaient sur le sable avec un mugissement qu’on aurait sans doute pu qualifier d’apaisant.

Je vais me permettre de te donner un conseil, Noélie”. Il avait emporté la boite de mouchoirs avec lui et la lui présentait toujours, qu’elle puisse s’y servir en continu. “Si tu continues à t’ignorer, à ignorer ce que les situations que tu as pu vivre ont pu te faire ressentir, à ignorer la peur ou l’angoisse, un jour, ceci…” Il la désigna d’un mouvement de la main, surtout pour désigner ses larmes. “T’arriveras au mauvais moment. Pleurer, prendre du temps pour soi, ce n’est pas une preuve de faiblesse, au contraire. Tu es ta meilleure alliée, et si tu ne prends pas soin de toi, ta meilleure alliée te fera défaut au pire moment”.

Il l’avait déjà vu, après tout. Plus d’une fois. Chez beaucoup, cela avait signé leur perte, d’une façon ou d’une autre.

Le cas échéant, je suis disposé à te conduire très loin de ton bureau. Loin de moi l’idée de vouloir me moquer, mais enfin, tu serais du genre à planifier ce genre de crises. Tu pourras toujours prendre rendez-vous pour un trajet. Ceci étant dit... désires-tu un autre câlin?
 
Revenir en haut Aller en bas


You see, what people fail to get is that I do have a moral code. It's just really f**king hard for them to figure out what it is. I call that "Chaotic lawful".

summer's Desire sign + nonapbf (tumblr)

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 10 Sep 2020 - 11:56 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Seconde de MindStorm
Seconde de MindStorm

Noélie A. Inagawa
Seconde de MindStorm

Personnage
From one to ten, how mad are you? - Nono 181024121903977341

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 1531
ϟ Nombre de Messages RP : 940
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Crédits : gif par Renan (♥) ; vava & code Sio
ϟ Doublons : Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : En couple avec la Mort
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / lieutenante de MindStorm
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : Noélie est une mentaliste dotée d'une super-intelligence qui compte autant sur ses capacités de réflexion et d'observation que sur son groupe d'Egides et ses équipements pour se tirer d'affaires. La liste de tout cela est consultable ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
From one to ten, how mad are you? - Nono 181024121903977341

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 1531
ϟ Nombre de Messages RP : 940
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Crédits : gif par Renan (♥) ; vava & code Sio
ϟ Doublons : Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : En couple avec la Mort
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / lieutenante de MindStorm
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : Noélie est une mentaliste dotée d'une super-intelligence qui compte autant sur ses capacités de réflexion et d'observation que sur son groupe d'Egides et ses équipements pour se tirer d'affaires. La liste de tout cela est consultable ici.
ϟ Liens Rapides :
Ah ça, pour trouver le temps, j’ai trouvé le temps. A cause de lui. Même si c’est de mauvaise foi de blâmer Hermès pour ça, et j’en ai bien conscience. Il n’empêche que s’il n’avait pas insisté, je me serais reprise tellement vite que personne n’aurait eu le temps de rien remarquer. Au lieu de quoi, je suis en passe d’offrir une version intérieure des chutes du Niagara dans mon bureau, après l’avoir laissé… Presque me bercer. Comme si j’étais une gamine. Je n’ai pas besoin d’être réconfortée ni dorlotée, je songe entre deux sanglots, m’emparant malgré tout d’un mouchoir dans lequel je me mouche le plus discrètement possible.

Discrétion bien inutile, hein. Le temps que je m’exécute, la déité m’a fait pivoter sur moi-même et m’a entraînée avec elle dans un de ses portails. Je frissonne dans l’air soudain légèrement plus frais, en me demandant où on est, sans m’arrêter de pleurer un peu malgré moi. Je suis sûre que je ne saurais même pas dire pourquoi je pleure, je songe en repliant soigneusement le mouchoir que je coince dans ma manche - hors de question que je lâche ça par terre - et en reprendre un autre, essayant de sécher mes larmes.

Puis Hermès en remet une couche, et je recommence à pleurer, et tout ce que j’ai séché tant bien que mal se retrouve trempé de nouveau. Peut-être que je devrais le frapper. Ça m’éviterait de me rendre ridicule de la sorte. Je sais que ses conseils ne sont pas complètement idiots, sauf que je me maîtrise beaucoup mieux qu’il ne le pense. Jamais je ne laisserais mes émotions prendre le pas en situation de crise. Jamais. Non ? J’essaie de répondre. J’ai un rire étranglé quand il affirme que je pourrais prévoir mes phases de relâchement au planning, parce que ça me ressemble tellement. Inspire, essaie de parler encore. Je finis même par y arriver.

« Je ne m’ignore pas. Je sais précisément tout ce qui m’a fait du mal, depuis mes dix ans. Je choisis simplement de laisser ça de côté, je renifle piteusement. Je prends soin de moi de cette façon là. Qu’est-ce que ça changera, que j’ai pleuré jusqu’à en avoir les yeux secs, hein ? Rien. J’aurais toujours le même passé, toujours les mêmes angoisses, et je ne serais pas plus avancée. Plutôt que de perdre du temps à ça… Je préfère trouver des moyens pour que ça ne se reproduise pas. Je préfère me rendre utile, protéger ceux que j’ai promis de protéger, et ceux que j’aime. Devenir meilleure. »

Je me mordille un peu la lèvre inférieure, songeuse. Recommence à sécher mes joues avec un cinquième mouchoir.

« Jamais je ne laisserais ça arriver n’importe quand n’importe comment. La preuve, ça fait deux ans et je n’ai jamais fait défaut à personne. »

J’ai vaincu mon vertige, j’ai refusé de prendre peur devant le monstre qu’est Lady Satan, refusé de reculer devant les pires atrocités, refusé de revenir en arrière.

« Je sais que ça ne me rend pas plus faible. Mais je ne peux pas. C’est tout. Ce n’est pas moi. »

Tout au long de mes propos, j’ai dû composer avec mes larmes, même si au moins je ne suis plus en sanglots. J’inspire d’une façon tremblotante par moment, mais je m’en sors et c’est déjà ça.

« … Si tu me reprends dans tes bras, je risque de recommencer à pleurer et je déteste faire ça en public. »
 
Revenir en haut Aller en bas







Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 10 Sep 2020 - 15:55 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Raphaël Mercury
Indépendant Neutre

Personnage
From one to ten, how mad are you? - Nono Rt1k

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 02/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 1040
ϟ Nombre de Messages RP : 797
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Born to Die
ϟ Doublons : Rafael Colón - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : dieu antique
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Grand, bien rasé en ce moment, les cheveux mi-longs, les yeux bleus, l'air charmeur, un grand sourire aux lèvres.
ϟ Pouvoirs : ΔPouvoirs
ΔAttributs divins & équipements
ΔServiteurs
ΔCompagnons
ΔVéhicules
ϟ Liens Rapides : Δ Le mythe
Δ Les fidèles
Δ Les épopées
Δ Les tablettes.
Δ Les cartes
Δ Téléphone
Joueur
From one to ten, how mad are you? - Nono Rt1k

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 02/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 1040
ϟ Nombre de Messages RP : 797
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Born to Die
ϟ Doublons : Rafael Colón - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : dieu antique
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Grand, bien rasé en ce moment, les cheveux mi-longs, les yeux bleus, l'air charmeur, un grand sourire aux lèvres.
ϟ Pouvoirs : ΔPouvoirs
ΔAttributs divins & équipements
ΔServiteurs
ΔCompagnons
ΔVéhicules
ϟ Liens Rapides : Δ Le mythe
Δ Les fidèles
Δ Les épopées
Δ Les tablettes.
Δ Les cartes
Δ Téléphone
Hermès la considéra. Longtemps. Il éprouvait toujours la même fascination pour les mortels qui ignoraient ses conseils pour affirmer, souvent sans s’en apercevoir, qu’ils étaient parfaitement judicieux. Comme Noélie, qui lui affirmait très sérieusement ne pas s’ignorer, tout en ajoutant qu’elle laissait tout ce qui lui faisait du mal soigneusement de côté, dans la même phrase.

Si je puis me permettre, je pense que tu t’es fait défaut à toi-même, Noélie”.

Le ton était calme, posé, sans une once de jugement. Hermès ne mentait pas, il ne considérait pas les larmes comme une faiblesse. Personne n’était infaillible, pas même les dieux. Tous étaient susceptibles de prendre une mauvaise décision, à un moment ou à un autre.

Les larmes ne sont jamais une perte de temps. Elles ne sont pas une marque de faiblesse, elles sont… l’indication que quelque chose ne va pas. Comme la colère. Réprimer l’un ou l’autre ne marche jamais qu’un temps, parce que régler un symptôme ne suffit pas à guérir la cause, souvent”.

Une réalité qu’il n’était sans doute pas aisé d’entendre, et encore moins d’admettre. Encore plus quand on semblait aussi têtu que Noélie Inagawa.

Eh bien… tout dépend ce que tu considères comme un lieu public” nota pensivement l’Olympien, ses yeux bleus se perdant entre la mer et les vagues s’écrasant sur le sable et la plage sur laquelle il se trouvait, complètement déserte. “color=#008000]Certes, nous sommes à l’extérieur, mais il n’y a pas âme qui vive[/color]”. Il ponctua d’un signe de tête. “color=#008000]Il y en a quelques-unes qui sont mortes[/color]” admit-il, alors que ses yeux s’étaient arrêtés sur une ou deux silhouettes grises et éthérées, perdues au bord de l’eau. “color=#008000]J’aurais donc tendance à conclure que nous sommes dans un lieu semi-public[/color]”.

Sa tendance à jouer sur les mots allaient peut-etre l’agacer, pour ce cas précis. Après tout, elle venait de vider plusieurs fois ses canaux lacrymaux - preuve supplémentaire que c’était là nécessaire - en l’espace de quelques minutes.

Ah, et puis zut”.

Il franchit la distance qui les séparait et la reprit dans ses bras, sans trop lui laisser le choix. Il lui semblait que Noélie avait autant besoin d’un câlin qu’elle n’avait pas envie d’en recevoir, une dualité fréquente.

Je t’offrirais une glace, après”.

Ou autre chose. L’excursion sur cette fameuse terre où il avait été cherché l’ordinateur était toujours sur la table. Tout dépendait de s’il se prenait une claque ou non de la part de la jeune femme. L’idée semblait lui avoir traversée l’esprit une ou deux fois, depuis qu’il s’était présenté devant chez elle, même après avoir obtenu son pardon.
 
Revenir en haut Aller en bas


You see, what people fail to get is that I do have a moral code. It's just really f**king hard for them to figure out what it is. I call that "Chaotic lawful".

summer's Desire sign + nonapbf (tumblr)

 
From one to ten, how mad are you? - Nono
 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  SuivantRevenir en haut 
From one to ten, how mad are you? - Nono Categorie2_6From one to ten, how mad are you? - Nono Categorie2_8


From one to ten, how mad are you? - Nono Categorie2_1From one to ten, how mad are you? - Nono Categorie2_2bisFrom one to ten, how mad are you? - Nono Categorie2_3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
From one to ten, how mad are you? - Nono Categorie2_6From one to ten, how mad are you? - Nono Categorie2_8

Sauter vers: