As far as stupid goes... - Tlazolteotl - Page 2 Bouton_vote_off
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

As far as stupid goes... - Tlazolteotl - Page 2 Categorie_1As far as stupid goes... - Tlazolteotl - Page 2 Categorie_2_bisAs far as stupid goes... - Tlazolteotl - Page 2 Categorie_3
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 

As far as stupid goes... - Tlazolteotl

 
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 23 Juil 2020 - 18:45 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6056
ϟ Nombre de Messages RP : 5655
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6056
ϟ Nombre de Messages RP : 5655
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Thalia Cristobal' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :
As far as stupid goes... - Tlazolteotl - Page 2 Echec

--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
As far as stupid goes... - Tlazolteotl - Page 2 Reussite
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 24 Juil 2020 - 15:10 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Raphaël Mercury
Indépendant Neutre

Personnage
As far as stupid goes... - Tlazolteotl - Page 2 Rt1k

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 02/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 1140
ϟ Nombre de Messages RP : 875
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Born to Die
ϟ Doublons : Rafael Colón - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : dieu antique
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Grand, bien rasé en ce moment, les cheveux mi-longs, les yeux bleus, l'air charmeur, un grand sourire aux lèvres.
ϟ Pouvoirs : ΔPouvoirs
ΔAttributs divins & équipements
ΔServiteurs
ΔCompagnons
ΔVéhicules
ϟ Liens Rapides : Δ Le mythe
Δ Les fidèles
Δ Les épopées
Δ Les tablettes.
Δ Les cartes
Δ Téléphone
Joueur
As far as stupid goes... - Tlazolteotl - Page 2 Rt1k

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 02/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 1140
ϟ Nombre de Messages RP : 875
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Born to Die
ϟ Doublons : Rafael Colón - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : dieu antique
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Grand, bien rasé en ce moment, les cheveux mi-longs, les yeux bleus, l'air charmeur, un grand sourire aux lèvres.
ϟ Pouvoirs : ΔPouvoirs
ΔAttributs divins & équipements
ΔServiteurs
ΔCompagnons
ΔVéhicules
ϟ Liens Rapides : Δ Le mythe
Δ Les fidèles
Δ Les épopées
Δ Les tablettes.
Δ Les cartes
Δ Téléphone
La tête de l’Olympien fit un quart de tour sur le côté. L’expression de son visage, elle, ne changea pas, face aux accusations de Noélie et à ses menaces. Ah oui, il l’insultait? La jeune femme n’avait sans doute pas conscience qu’elle frôla la mort de très près. Ou en tout cas, quelque chose de parfaitement désagréable comme être jetée dans un portail vers un monde inconnu où il n’aurait pas été la chercher.

Non pas qu’il était furieux contre elle, d’une quelconque façon. Il était furieux contre d’autre, cela dit, et un dieu moins raisonnable aurait sans doute mis cette pensée fugace à exécution. Hermès, lui, se contenta de pencher la tête et de la considérer d’un oeil froid, presque désintéressé.

Il n’avait pas le temps pour l’ego malmené de Noélie Inagawa. D’ailleurs, il s’était détourné à peine une seconde avant elle, arrêté seulement par ce qu’elle ajouta ensuite.

Je n’y manquerais pas”.

Quoique la façon dont il lança cette phrase pouvait presque laisser entendre qu’il n’en avait que faire. Peut-être qu’une fois son prêtre en sécurité, qu’une fois qu’il serait sûr qu’il serait sain et sauf, Hermès songerait à se faire pardonner auprès de la jeune femme.

Il répondit d’un hochement de tête à la suggestion de Tlazolteotl, Laelaps le devançant de quelques pas, la truffe au sol, quoique la traqueuse qu’elle était ne semblait guère trouver quelque chose. Ce n’était guère étonnant, s’ils avaient conduit jusqu’au plus prêt du bâtiment.

Pour une situation aussi dramatique, sa démarche paraissait étonnamment calme. Elle gardait la souplesse et la grâce qui l’animait ordinairement, quoique ses pas paraissaient plus… déterminés, même si mesurés. A quoi bon se presser, tant qu’il n’avait pas la certitude qu’Hadrien était ici, et vivant. Une confirmation que l’aztèque lui apporta rapidement, après un bref passage dans les airs. Lui-même avait eu le temps de s’approcher jusqu’à atteindre l’entrepôt. Il était là, à quelques dizaines de mètres.

Je vois”.

Ses yeux bleus, plein d’orage, s’arrêtèrent patiemment sur la grille, sur les grandes fenêtres en hauteur, sur le toit, le parking où il aperçut effectivement le véhicule qu’avait décrit Noélie.

Un portail s’ouvrit au-dessus du bâtiment. Là encore, l’Olympien n’avait pas claqué des doigts. Il le regardait même grandir avec ce qui ressemblait presque à du dédain, crevant le ciel de Star City d’un autre ciel, infiniment plus menaçant. Un ciel rempli de lourds nuages noirs, qu’on voyait rougeoyer. Un éclair zébra les nuages, de l’autre côté, le tonnerre résonna, alors que le portail, gigantesque, cessait sa croissance pour commencer à descendre. Peu à peu, il avala le toit, les murs, le bâtiment en entier. Quand Hermès le referma, le 1450, Gilmour Street était vide.

Comme s’il ne venait pas de faire disparaître un entrepôt entier, il tendit la main, réceptionnant son caducée depuis un portail ouvert à l’instant. Il le laissa tendu, au bout de son bras, jusqu’à ce que la tête triangulaire d’un serpent bleu, puis celle d’un serpent orange vif, ne soient visibles, qu’ils se coulent le long de la baguette.

Je les veux en vie. Tous. C’est ma seule restriction”.

Autrement, sa chère Tlazolteotl pouvait leur briser les jambes, les bras, le dos, les faire saigner ou les terrifier, il n’en avait cure. Il supposait qu’ils devaient de toute façon être terrifiés par ce changement d’environnement. Il ouvrit un dernier portail, pour eux, vers la dimension qu’il avait choisi comme destination pour l’entrepot. Une terre où le sol était noir, où les quelques plantes qui y poussaient étaient tordues, pleine d’épines.
 
Revenir en haut Aller en bas


You see, what people fail to get is that I do have a moral code. It's just really f**king hard for them to figure out what it is. I call that "Chaotic lawful".

summer's Desire sign + nonapbf (tumblr)

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 24 Juil 2020 - 23:07 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de SHADOW
Agent de SHADOW

Thalia Cristobal
Agent de SHADOW

Personnage
As far as stupid goes... - Tlazolteotl - Page 2 181024121903345464

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 1006
ϟ Nombre de Messages RP : 662
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Crédits : panda (tumblr) / sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs cheveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : Thalia est un agent de SHADOW entraîné au combat et à l'infiltration dont les capacités sont listées ici. Elle abrite également l'essence de la divinité aztèque Tlazolteotl, laquelle est une mystique aux attributions variées, disposant de pouvoirs, artefacts et serviteurs divers.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
As far as stupid goes... - Tlazolteotl - Page 2 181024121903345464

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 1006
ϟ Nombre de Messages RP : 662
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Crédits : panda (tumblr) / sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs cheveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : Thalia est un agent de SHADOW entraîné au combat et à l'infiltration dont les capacités sont listées ici. Elle abrite également l'essence de la divinité aztèque Tlazolteotl, laquelle est une mystique aux attributions variées, disposant de pouvoirs, artefacts et serviteurs divers.
ϟ Liens Rapides :
Nous rejoignons l’entrepôt rapidement. Si rapidement. Je croise les bras, observe les lieux, compte patiemment les âmes, une à une. La plupart sont celles des coupables. Puis il y a Hadrien. Et un autre. Une autre ? Qui sait. Je sais où cette petite flamme fragile se trouve et je saurais la protéger, même de la furie d’un Olympien ayant perdu tout contrôle. Je l’observe ouvrir son portail. Faire disparaître l’objet de son ire.

D’autres auraient peur. Même parmi les dieux et déesses de cet univers. Je n’ai qu’un sourire, faussement chaleureux aux lèvres. Ah, et moi qui m’inquiétait de ma noirceur. Semblerait-il que la rage du messager de l’Olympe est délicieusement ténèbreuse. Lorsqu’il ouvre une nouvelle voie vers l’endroit où il a envoyé la prison de son grand-prêtre, je lui emboîte le pas d’une démarche parfaitement nonchalante, tandis que je récupère de la main droite Cehualli. A peine arrivée, je coupe largement mon bras gauche, retourne celui ci, laisse mon sang goûter et imbiber le sol noirâtre. Pas assez de plantes ? Qu’à cela ne tienne. Je n’ai qu’à en faire pousser d’autres. L’air a une odeur d’ozone et d’électricité. Chaud, sec. Délectable.

« Ah, mon cher Hermès, pourquoi, au nom des Treize Cieux, aurais-je pu vouloir les tuer si vite ? »

Un rire m’échappe. Je ne devrais pas m’amuser. La vérité, c’est que là où cette scène est l’expression de la colère d’un dieu, pour ma part… C’est autant un jeu qu’un châtiment. C’est la libération de ma rage, mais aussi et surtout l’occasion de me libérer de chaînes que je maintiens de moi-même. Je m’avance sans hésiter. Chaque goutte de sang qui touche le sol devient un membre d’une armée végétale, tandis que deux golems apparaissent, en plus de Tlacelel. Celui-ci fait éclater la porte de l’entrepôt - un quai de chargement - d’un coup de poing retentissant. Je grimpe les marches vers les couloirs. J’ai oublié Hermès. Oublié tout ce qui n’est pas cet enivrant moment de liberté.

Un pas, et ma chevelure sombre s’allonge, mes traits deviennent plus exotiques encore, inhumainement beaux. Un autre, et des plumes rouges vifs apparaissent dans des tresses délicates, une couronne d’or, de jade et un voile de coton viennent parer les ondulations brunes. Mes jambes se couvrent d’une jupe noir et rouge. Le haut de mon corps se couvre de la peau d’un écorché. Mon visage semblerait presque maquillé de sang, parant la beauté d’atours terrifiants. Autour de mon bras s’enroule un serpent rouge.

Je m’arrête devant une porte anonyme. La terreur s’est emparée de nombre des ravisseurs. Ils ignorent ce qu’il se passe, et cette ignorance est une menace en soi. Le fait qu’une forêt semble avoir entourer leur bâtisse, coupant toute retraite, toute fuite, dans une nuée d’épines et de lianes, n’aide en rien. Mon golem enfonce le battant. Encore. Derrière, un homme, seul. Guetteur. Je lui souris. Son hurlement est la plus douce des musiques. La fenêtre derrière lui éclate quand les branches d’un arbre qui a poussé là, tout près, s’immisce dans la pièce, s’enroule avec une souplesse insoupçonnée autour de ses bras. L’écartèle un peu. Il balbutie des mots qui peinent à trouver un sens. Qui êtes vous ? Pourquoi. Ce genre de non-sens. Le bois étire les membres, jusqu’à disloquer ses épaules. Le golem se charge de lui briser les deux jambes. Je fais volte-face avant d’y avoir penser vraiment.

Je sais que je vais payer cet excès de pouvoir. Mais, les miens m’en soient témoins, je m’en moque. Ils ont attaqué l’enfant d’Hermès. Ils ont attaqué mon enfant. Ils sont indignes de mon attention, indignes de ma pitié et de ma compassion. Et si je dois drainer jusqu’à la dernière goutte de pouvoir pour les laisser à la merci de celui qui les punira vraiment… Je vais m’en donner à coeur joie. Je quitte la pièce, entre dans une autre, plus vaste. Ils sont cinq. Un m’interpelle, lève une arme, la braque sur moi. Un mur de terre se dresse, quand le tir retentit. Mon golem disparaît, se reforme dans son dos, brise le poignet qui tenait l’arme. Un autre chute. Les trois derniers tremblent.

« Vous pourriez envisager de me supplier, je susurre d’une voix douce, mais je tolère mal les immondices de votre espèce. »

Hadrien n’est pas là, et je le sais. Deux pièces plus loin. Un type veille sur la porte. Une femme et quatre hommes se trouvent encore entre nous. Mais je vais tout de même laisser Hermès s’amuser, n’est ce pas ? Je l’aurais presque oublié, avec tout cela.

Spoiler:
 
 
Revenir en haut Aller en bas


Come on...You know you want to.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 26 Juil 2020 - 20:07 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Raphaël Mercury
Indépendant Neutre

Personnage
As far as stupid goes... - Tlazolteotl - Page 2 Rt1k

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 02/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 1140
ϟ Nombre de Messages RP : 875
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Born to Die
ϟ Doublons : Rafael Colón - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : dieu antique
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Grand, bien rasé en ce moment, les cheveux mi-longs, les yeux bleus, l'air charmeur, un grand sourire aux lèvres.
ϟ Pouvoirs : ΔPouvoirs
ΔAttributs divins & équipements
ΔServiteurs
ΔCompagnons
ΔVéhicules
ϟ Liens Rapides : Δ Le mythe
Δ Les fidèles
Δ Les épopées
Δ Les tablettes.
Δ Les cartes
Δ Téléphone
Joueur
As far as stupid goes... - Tlazolteotl - Page 2 Rt1k

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 02/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 1140
ϟ Nombre de Messages RP : 875
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Born to Die
ϟ Doublons : Rafael Colón - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : dieu antique
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Grand, bien rasé en ce moment, les cheveux mi-longs, les yeux bleus, l'air charmeur, un grand sourire aux lèvres.
ϟ Pouvoirs : ΔPouvoirs
ΔAttributs divins & équipements
ΔServiteurs
ΔCompagnons
ΔVéhicules
ϟ Liens Rapides : Δ Le mythe
Δ Les fidèles
Δ Les épopées
Δ Les tablettes.
Δ Les cartes
Δ Téléphone
Oh, ce n’était pas tant une question de volonté. Plutôt une question d’oubli. Les mortels étaient si fragiles. Un coup trop fort sur le crâne, une mauvaise chute, un obstacle dans un vaisseau sanguin… il y avait tant de façon de tuer un mortel, de faire disparaître son âme et son esprit en s’en prenant à son corps…

L’Olympien se mit en route. On aurait pu le croire pressé d’en finir, mais sa démarche n’avait rien de pressante, au contraire. Peut-être parce qu’il savait qu’une démarche mesurée était bien plus effrayante, à l’heure actuelle, qu’une course. Oh, pourtant, il aurait pu. Il aurait pu s’occuper de tous les mortels sous ce toit avant la fin d’un clignement d’yeux, mais ils ne méritaient pas cela. Ils avaient touché son fils. Ils méritaient la peur qui venait avec son ire, le supplice interminable de le voir venir.

Le caducée tournoya entre ses mains, d’un geste presque gracieux, il le laissa pointer vers le bas, le temps qu’en descendent Anástasi et Psychí. Les deux serpents filèrent sur le sol, le premier sauta à la gorge d’un homme, y plantant fermement ses crochets, l’autre s’attaquant à un mollet. L’explosion de cris, mêlant douleur et terreur, n’arrêta pas la démarche de l’Olympien. Le caducée tournoya encore, les ailes qui en ornaient le sommet heurtant violemment un homme à la mâchoire. Il avait été cherchée une arme à feu, un fusil d’assaut ou un autre, qu’il n’avait pas eu le temps d’utiliser.

Il avait laissé Tlazolteotl derrière lui, occupé à avancer. Son objectif, plus que la souffrance de ces hommes, était d’apaiser celle de son prêtre, de son fils. Une fois qu’il l’aurait trouvé, alors sa colère connaîtrait un renouvellement. Il monta souplement quelques marches d’un escalier, séparant le rez-de-chaussée d’un demi-niveau, silencieux comme la mort, ses pas ponctués par les victimes de ses serpents, déjà plongés dans la folie. En haut des marches, il fut accueilli par un homme tout aussi terrifié que les autres, mais aux penchants peut-être plus suicidaires. Il pointa le canon de son arme en direction de la déité et tira tout une rafale de balles. Si le concerné les sentit heurter sa chair, elles ne lui causèrent aucun mal… pour la plus grande terreur du tireur.

Il lâcha un gémissement, abandonna son arme et commença à courir. Il essaya une porte, une autre, alors que l’Olympien avançait vers lui, sans se soucier de son costume troué une seule seconde. L’homme cria, supplia qu’on lui ouvre, frappa des deux poings contre la porte, mais sans obtenir aucune réponse. Il allait s’écrouler au sol, pleurant déjà, quand l’Olympien l’attrapa par la gorge et le souleva du sol pour le plaquer contre un mur.

J’ai une question. Je vais te la poser. Je te conseillerais de réfléchir soigneusement à la réponse que tu me feras. Je te conseillerais également de ne pas me mentir. As-tu compris?

Incapable de produire autre chose qu’un sanglot, l’homme hocha la tête, les deux poignets accrochés à celui d’Hermès pour essayer de soulager la prise sur sa gorge? De le faire lâcher?

Où est mon fils?

Le doigt tremblant, il désigna une porte. Le regard de l’Olympien y glissa, ses yeux bleu remplis d’orage. Puis il lâcha l’homme, le laissant s’écrouler au sol sans un autre regard en arrière. Il avança vers cette porte, sans se soucier de la destruction derrière lui, des cris, de la terreur. Ses doigts avaient tout juste toucher la poignée pour l’ouvrir qu’il sentit un choc, à l’arrière de son crâne. Celui d’une balle. Il se retourna pour toiser les deux hommes qui le braquaient.
 
Revenir en haut Aller en bas


You see, what people fail to get is that I do have a moral code. It's just really f**king hard for them to figure out what it is. I call that "Chaotic lawful".

summer's Desire sign + nonapbf (tumblr)

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 26 Juil 2020 - 21:19 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de SHADOW
Agent de SHADOW

Thalia Cristobal
Agent de SHADOW

Personnage
As far as stupid goes... - Tlazolteotl - Page 2 181024121903345464

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 1006
ϟ Nombre de Messages RP : 662
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Crédits : panda (tumblr) / sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs cheveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : Thalia est un agent de SHADOW entraîné au combat et à l'infiltration dont les capacités sont listées ici. Elle abrite également l'essence de la divinité aztèque Tlazolteotl, laquelle est une mystique aux attributions variées, disposant de pouvoirs, artefacts et serviteurs divers.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
As far as stupid goes... - Tlazolteotl - Page 2 181024121903345464

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 1006
ϟ Nombre de Messages RP : 662
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Crédits : panda (tumblr) / sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs cheveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : Thalia est un agent de SHADOW entraîné au combat et à l'infiltration dont les capacités sont listées ici. Elle abrite également l'essence de la divinité aztèque Tlazolteotl, laquelle est une mystique aux attributions variées, disposant de pouvoirs, artefacts et serviteurs divers.
ϟ Liens Rapides :
Je regarde les trois hommes qui entendent m’attaquer, prendre le relais. Comme je regarderai un insecte. Non. J’estime plus la vie de l’insecte le plus répugnant que la Terre Prime ait jamais porté que ces misérables. Sans doute aucun. Je suis l’avancée de Hermès presque distraitement tandis que mon pouvoir fuse. Derrière deux hommes surgissent des golems, qui les maîtrisent aisément. La force brute est parfois utile. Le dernier est rapidement submergée par ma volonté, tombe à genoux, sanglotant tant le manque de mon toucher l’intoxique. Il m’adresse des prières, sous les yeux effarés de ses camarades. Effarés, effrayés, douloureux.



« A genoux, j’aboie presque, riant à nouveau lorsqu’il s’exécute. Pas bouger, petit homme. Tu dois pouvoir faire ça, n’est ce pas ? »

Puis j’attends. J’ai l’esprit occupé à surveiller les hommes que j’ai touché. Tous. Le guetteur, incapable de se mouvoir, qui ne pense qu’à sa douleur, comme celui que j’ai délesté de sa virilité. Ses quatre compagnons sont assis et n’osent pas se mouvoir, tous à des degrés divers de peur et de souffrance. Les deux autres, ici avec moi, ne me quittent pas des yeux, même celui qui se débat dans les épines, les enfonçant toujours plus loin dans sa chair. C’est grisant. Je croise les bras, ramenant le sang que j’ai sur les mains sur mon ventre à demi nu. Comment ai-je pu me passer de ça si longtemps ?
 
Revenir en haut Aller en bas


Come on...You know you want to.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 27 Juil 2020 - 15:22 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Raphaël Mercury
Indépendant Neutre

Personnage
As far as stupid goes... - Tlazolteotl - Page 2 Rt1k

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 02/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 1140
ϟ Nombre de Messages RP : 875
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Born to Die
ϟ Doublons : Rafael Colón - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : dieu antique
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Grand, bien rasé en ce moment, les cheveux mi-longs, les yeux bleus, l'air charmeur, un grand sourire aux lèvres.
ϟ Pouvoirs : ΔPouvoirs
ΔAttributs divins & équipements
ΔServiteurs
ΔCompagnons
ΔVéhicules
ϟ Liens Rapides : Δ Le mythe
Δ Les fidèles
Δ Les épopées
Δ Les tablettes.
Δ Les cartes
Δ Téléphone
Joueur
As far as stupid goes... - Tlazolteotl - Page 2 Rt1k

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 02/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 1140
ϟ Nombre de Messages RP : 875
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Born to Die
ϟ Doublons : Rafael Colón - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : dieu antique
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Grand, bien rasé en ce moment, les cheveux mi-longs, les yeux bleus, l'air charmeur, un grand sourire aux lèvres.
ϟ Pouvoirs : ΔPouvoirs
ΔAttributs divins & équipements
ΔServiteurs
ΔCompagnons
ΔVéhicules
ϟ Liens Rapides : Δ Le mythe
Δ Les fidèles
Δ Les épopées
Δ Les tablettes.
Δ Les cartes
Δ Téléphone
L’intérêt qu’il avait porté à Tlazolteotl avait été plutôt limité. Même dans le corps d’une mortelle, elle restait une déité dont c’était là l’apanage. Punir, briser. Les cris ne le choquaient pas plus que les flots de sang, que les mutilations.

La balle qu’il reçut le toucha au front, sans provoquer plus qu’un mouvement de tête vers l’arrière, conséquence du choc, et attiser un peu plus sa colère. Il s’avança, le visage neutre de toute expression, mais n’avait pas fait un pas que les deux hommes connurent un destin peu plaisant. L’envie de rester, de leur faire payer, le fit hésiter. Rien qu’un instant. Le prénom de son prêtre sur la langue de l’aztèque le ramène au plus urgent. Il était là pour lui. Sans accorder plus d’attention aux deux hommes, il se détourna, évalua la porte. Un portail ouvert au niveau de la serrure suffit à la faire s’ouvrir, il poussa le battant.

D’un regard circulaire, il évalua la situation. Prostré sur un matelas sale et troué, Hadrien, le visage abîmé de coupures et de bleus, un oeil gonflé et noir. Ses poignets étaient attachés par un lien en plastique, la chair à vif là où les liens avaient frottés. Le jeune homme marmonnait, s’agitait mollement, de toute évidence fortement sédaté.

Derrière lui, prostrée dans un coin, une fille. Une adolescente, plutôt, Hermès lui donnait une quinzaine d’années. Elle avait fourré son visage entre ses genoux, remontée contre sa poitrine. Même sans avoir les dons de Tlazolteotl, il la savait terrifiée. Surtout, il voyait les traces d’abus sur son corps. Les marques sur ses poignets, dans son cou, le pantalon troué, le sweat trop grand aux manches élimées.

Il referma la porte derrière lui, posa son caducée à même le sol. Dans cette petite pièce qui sentait fort l’urine et la sueur, l’ambiance avait dû être terrifiante, seulement séparée des cris par ce mince obstacle. Il ne fit pas un geste en direction de la jeune fille, préférant s’agenouiller aux côtés d’Hadrien. Quand il effleura son visage du bout des doigts, le jeune homme eut un mouvement de sursaut, agita vaguement ses mains liées pour se défendre, protesta d’une bouche pâteuse, les paupières trop lourdes pour véritablement les ouvrir.

Non, non, lai… laissez-moi…
-Shh. C’est moi, Had’
-Non, je… je veux…

D’une main fermement passée dans son dos, l’Olympien le redressa jusqu’à l’asseoir. La tête de son prêtre roula mollement dans le creux de son épaule, il agita les jambes pour se défendre, leva aussi les bras, mais il l’arrêta d’une main sur ses poings crispés.

Had’, je suis là.
-J’crois j’ai perdu mon skate…” marmonna le garçon alors que l’Olympien parvenait tout juste à soulever sa paupière pour examiner son iris.
Ne t’en fais pas pour ça.
-Mais… c’t’ait… c’t’ait…” marmonna encore le jeune homme, l’air de ne pas trop savoir où allait sa réflexion.

Il se laissa complètement aller contre la poitrine de la déité, qui osait en vérité à peine le toucher. Il l’avait senti se tendre, quand il avait voulu toucher ses côtes et soupçonnait la présence de bleus sous sa veste et son t-shirt. Il remarqua aussi du sang séché, dans ses cheveux, quoique cette blessure-là semblait légère.

Comment t’appelles-tu?

La jeune fille, espérant qu’on l’ait oubliée, se recula un peu plus dans le coin de mur qu’elle s’était choisie, osant enfin lever un oeil vers lui, comme pour surveiller son approche.

Je ne vais pas te faire du mal”.

La colère était toujours là, grondait dans sa poitrine, voulait éclater, mais l’Olympien était assez maître de lui pour être capable de la retenir pour quelques minutes. La vue d’Hadrien l’avait à la fois considérablement adouci et motivé à plus que les maigres châtiments que les hommes avaient jusque là subis.

... Mo… Morgan.
-Morgan” répéta l’Olympien. “Je suis Hermès, protecteur des orphelins, et ces hommes ont eut la bêtise de venir après mon prêtre. J’ajouterais que je suis ravi de te connaître, mais je crains que les circonstances ne soient pas… idéales. T’ont-ils fait du mal?

L’ado le regarda entre les mèches brunes qui lui tombaient sur le front, ses yeux bruns passèrent du visage d’Hadrien au sien. Elle ouvrit la bouche, la referma finalement sans rien dire, se contentant de se recroqueviller un peu plus, sans le quitter des yeux. Alors qu’il n’attendait plus de réponse de sa part, elle eut un regain de courage.

Ils… ils m’ont…

Un nouveau mouvement de repli. Les yeux bleus de l’Olympien s’étaient arrêtés sur ses poignets, marqués comme ceux d’Hadrien, quoique plus profondément. Comme si elle avait été régulièrement attachée. Elle dût sentir son regard puisqu’elle tira les manches de son sweat pour les dissimuler.

Je vois”.

Un portail s’ouvrit, assez grand pour la laisser passer. Cette brusque apparition la fit sursauter et se replier encore plus, même si cela ne semblait guère possible.

En passant ce portail, tu arriveras dans mon temple. Un homme nommé Achille en garde l’entrée. Dis-lui que c’est le seigneur Hermès qui t’envoie, il te sera donné un repas et un lit pour la nuit. Nous aviserons le reste demain”.

Il ramassa son caducée, passant ce bras sous les genoux d’Hadrien pour le soulever. La fille n’avait toujours pas bougé qu’il était déjà debout.

Ne reste pas ici, petite. Il va s’y passer pire que ce que tu as déjà entendu et tu as besoin d’être en sécurité.
-Et… Je le serais… là-bas?
-Je te le jure sur mon nom. Personne ne te fera de mal”.

Elle hésita encore, dût finalement se dire qu’entre rester là, où elle risquait de retomber entre des mains ennemies, et ce portail, où on lui promettait un repas, la seconde option était la moins effrayante. L’Olympien referma ce portail derrière elle et en ouvrit un second, qu’il referma aussitôt. Avec d’infinis précautions, il déposa Hadrien sur le canapé moelleux de son appartement du centre de Star City. Il tira un coussin sous sa tête, un autre pour son dos, le couvrit d’un plaid alors que son prêtre se débattait toujours un peu mollement, marmonnant des protestations. D’un couteau récupéré à la cuisine, il le débarrassa du plastique qui liait ses mains. Un portail et un sifflement fit venir Laelaps, qui n’hésita pas longtemps avant de grimper sur le canapé pour se blottir contre lui.

Dors, petit”.

Hadrien lâcha une suite de syllabes, tourna la tête sur le côté. Sans claquer les doigts, un nouveau portail le ramena à son point de départ, à l’entrée de l’entrepôt. Sans se presser, il passa devant chacun des hommes, observant leurs jambes brisées, les flaques de sang à leurs pieds, ce qui ressemblaient fort à une absence d’appareil génital pour l’un. Rien de tout cela ne semblait l’émouvoir. Il s’arrêta près de Tlazolteotl, regarda l’homme pendu au plafond.

Hadrien est en sécurité. Leur autre prisonnière aussi”. Il pivota vers le reste de l’entrepôt, laissant ses yeux s’attarder sur chacun d’eux. “Qui est leur chef?
 
Revenir en haut Aller en bas


You see, what people fail to get is that I do have a moral code. It's just really f**king hard for them to figure out what it is. I call that "Chaotic lawful".

summer's Desire sign + nonapbf (tumblr)

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 27 Juil 2020 - 16:40 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de SHADOW
Agent de SHADOW

Thalia Cristobal
Agent de SHADOW

Personnage
As far as stupid goes... - Tlazolteotl - Page 2 181024121903345464

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 1006
ϟ Nombre de Messages RP : 662
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Crédits : panda (tumblr) / sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs cheveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : Thalia est un agent de SHADOW entraîné au combat et à l'infiltration dont les capacités sont listées ici. Elle abrite également l'essence de la divinité aztèque Tlazolteotl, laquelle est une mystique aux attributions variées, disposant de pouvoirs, artefacts et serviteurs divers.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
As far as stupid goes... - Tlazolteotl - Page 2 181024121903345464

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 1006
ϟ Nombre de Messages RP : 662
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Crédits : panda (tumblr) / sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs cheveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : Thalia est un agent de SHADOW entraîné au combat et à l'infiltration dont les capacités sont listées ici. Elle abrite également l'essence de la divinité aztèque Tlazolteotl, laquelle est une mystique aux attributions variées, disposant de pouvoirs, artefacts et serviteurs divers.
ϟ Liens Rapides :
Les bras croisés, j’observe Hermès disparaître dans la pièce. Hadrien est trop loin pour que je puisse évaluer les dégâts. La fille en revanche… Ah. Pauvre petite chose. J’ai confiance en l’Olympien pour faire preuve de la délicatesse qui s’impose, toutefois, aussi, je reviens paisiblement sur mes pas. Mes golems ont attrapé ceux qui ont tiré sur ma déité favorite, les traîne derrière eux jusqu’à la salle que je viens de quitter, où les cinq autres attendent au sol, plus ou moins gémissant. Pas un n’a osé fuir. Je suspends de nouveau ma proie au plafond d’un geste, puis ordonne à Tlacelel d’aller chercher le guetteur et ses membres brisés pour le ramener ici. Finalement, je me retrouve face aux huit responsables de ce gâchis.

Tous à des degrés divers de souffrance, sauf un, qui n’a fait que tomber au sol, piéger par quelques plantes poussées sous ses pieds. Ils me surveillent tous du regard, tremblent de terreur devant moi. Celui que dont j’avais subjugué l’esprit tente de se rapprocher, servile. Et récolte un coup de pied en échange.

« Ah, ah. Qui t’a donné la permission de me toucher, vermine ? »

Un sanglot secoue ses épaules. Peut-être ai-je un peu trop forcé la dose d’énergie. Il doit être complètement obnubilé par l’idée de se rapprocher de moi, à ce stade. Je fais les cent pas dans un mouvement délibérément lent, jouissant de la raideur qu’ils manifestent quand je passe près d’eux, quand ma jupe ou la peau humaine qui me recouvre les effleurent. Les énergies de l’enfant, de Hadrien et de Hermès disparaissent brutalement. Je n’abandonne pas mes proies pour autant.

J’attends, je les force à attendre, aussi. Sept regards terrifiés, un autre dévoré par un soupçon de folie. Finalement, l’Olympien revient. Je lui souris, de ce sourire plein de sauvagerie que mes instants de liberté ramènent sur mes lèvres. Sa question ne récolte que le silence. Je fronce les sourcils. Arrête ma déambulation et me tourne vers tout ce petit monde, aligné devant moi.

« Eh bien. Ne vous a-t-on pas posé une question ? Qui commande ici ? »

Silence. Une seconde. Avant que deux se précipitent pour répondre et désigne l’un d’entre eux. Celui qui est suspendu au plafond. Je lève le nez, effleure sa cheville du bout des doigts, fouille ses souvenirs. Un vague geste de la main et les lianes sont sectionnées à leur base, laissant cet idiot s’écraser au sol.

« Ici, yollotl. Celui-ci, j’ajoute en désignant l’homme presque indemne, qui part en courant sans réfléchir, et tâte aussitôt du poing de l’un de mes golems sans que je ne frémisse, est celui qui a drogué Hadrien. Celui-là, je continue, et cette fois je désigne l’homme que j’ai mutilé, a violé la fille, et un certain nombre des enfants qui sont passés entre ses mains, de même que celui-là. Hm, et ce sont ces deux là qui ont frappé ton fils », je termine avec nonchalance.

Une nonchalance feinte, tandis que ma main désigne celui qui a les genoux brisés, et son compagnon. Je tape mes mains l’une contre l’autre - pour le pur plaisir de les voir sursauter - et toutes mes créations retournent à la poussière.

« Ils sont tout à toi. »
 
Revenir en haut Aller en bas


Come on...You know you want to.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 28 Juil 2020 - 15:31 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Raphaël Mercury
Indépendant Neutre

Personnage
As far as stupid goes... - Tlazolteotl - Page 2 Rt1k

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 02/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 1140
ϟ Nombre de Messages RP : 875
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Born to Die
ϟ Doublons : Rafael Colón - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : dieu antique
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Grand, bien rasé en ce moment, les cheveux mi-longs, les yeux bleus, l'air charmeur, un grand sourire aux lèvres.
ϟ Pouvoirs : ΔPouvoirs
ΔAttributs divins & équipements
ΔServiteurs
ΔCompagnons
ΔVéhicules
ϟ Liens Rapides : Δ Le mythe
Δ Les fidèles
Δ Les épopées
Δ Les tablettes.
Δ Les cartes
Δ Téléphone
Joueur
As far as stupid goes... - Tlazolteotl - Page 2 Rt1k

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 02/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 1140
ϟ Nombre de Messages RP : 875
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Born to Die
ϟ Doublons : Rafael Colón - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : dieu antique
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Grand, bien rasé en ce moment, les cheveux mi-longs, les yeux bleus, l'air charmeur, un grand sourire aux lèvres.
ϟ Pouvoirs : ΔPouvoirs
ΔAttributs divins & équipements
ΔServiteurs
ΔCompagnons
ΔVéhicules
ϟ Liens Rapides : Δ Le mythe
Δ Les fidèles
Δ Les épopées
Δ Les tablettes.
Δ Les cartes
Δ Téléphone
Sa question n’obtint d’abord aucune réponse. Mais Tlazolteotl, sa chère Tlazolteotl, avait eu plus qu’assez de temps pour les briser, assez pour qu’une simple intervention de sa part pousse deux d’entre eux aux aveux, qu’ils leur désignent un homme. L’Olympien regarda le coupable, pendu au plafond, comme il aurait regardé quelque chose de particulièrement dégoûtant.

L’homme s’écrasait au sol que Psychí et Anástasi glissaient vers lui, l’un grimpant le long de son mollet, l’autre préférant se hisser sur le caducée qu’il lui tendit pour s’installer sur ses épaules. Il ne fit pas un geste pour rattraper le fuyard - cela lui aurait pourtant pris moins d’une seconde - préférant plutôt le regarder d’un oeil froid. Son regard passa successivement sur chacun des hommes que lui désigna l’aztèque, son expression indéchiffrable.

Je vois”.

Sa main s’était portée à son bras, où s’était lové le serpent orange. Ce dernier roula paresseusement des anneaux pour se porter jusqu’au poignet que lui présentait son maître, se frottant contre son menton.

Regrettez-vous vos actions? Sincèrement, profondément? Ou seulement parce que vous êtes sur le point de connaître un châtiment atroce?

Son regard passa sur chacune des victimes désignées par Tlazolteotl, sur les quatre autres. Beaucoup sanglotaient, une odeur d’urine imprégnait leurs vêtements.

Vous avez donc frappé et torturé un jeune garçon…. Je serais curieux de savoir pourquoi. Un volontaire, pour m’apporter une réponse? Celui-ci ne souffrira point”.

En tout cas… pas autant que les autres. Seul le silence, seulement entrecoupé de gémissements et de sanglots lui répondirent. Puis l’un, plus courageux, ou plus lâche, marmonna quelque chose. Si bas que l’Olympien ne le comprit pas, mais suffisant pour le faire s’approcher et s’arrêter devant lui.

Il… nous… il vit avec… d’autres enfants. Sans… sans parents. Je… C’était pas mon idée” bafouilla-t-il. “C’était…” Il déglutit. “Des… Des cibles faciles, pour… Il y a plein de gens qui aiment les enfants, c'était l'assurance de se faire une fortune”.

On aurait pu croire impossible que le regard de l’Olympien se fasse plus glacial, et pourtant, le bleu de ses yeux sembla prendre encore une nouvelle teinte.

Je vois” commenta-t-il seulement, d’une voix encore plus polaire que quelques secondes plus tôt.

Pourtant, il se détourna de celui qui avait osé parler contre la promesse d’une mort rapide, préférant s’intéresser aux deux hommes qui avaient levé la main sur son fils.

Vous deux. Debout”.

Les deux brutes s’exécutèrent, l’un plus docilement et rapidement que l’autre, proprement terrifié.

Vous me semblez des adversaires beaucoup plus acceptables pour l’un et l’autre qu’un adolescent de dix-sept ans, n’est-ce pas?” Les deux hommes continuèrent à sangloter, osant à peine lever les yeux, à peine regarder l’autre. La tête arrondie de Psychí s’approcha jusqu’à planter ses crochets dans le premier. Le peu de vie qui restait dans ses yeux sembla considérablement s’atténuer. Le second supplia, hurla en voyant s’approcher le serpent… et tomba dans un silence profond dès qu’il sentit les crocs dans sa chair. Ainsi rendu malléable par le venin du serpent, il ne restait plus qu’un ordre à donner. “Battez-vous à mort”.

Il les poussa du bout de son caducée dans un portail ouvert pour eux, peu désireux de les toucher. Il n’avait même pas eu le temps de le refermer que les deux hommes s’employaient déjà à exécuter ses ordres avec une certaine violence. L’Olympien ne s’intéressait déjà plus à eux, considérant de haut en bas celui qui avait drogué son prêtre.

Pitié…” commença l’homme.
As-tu fait preuve de pitié? Quand tu as enlevé un adolescent terrifié, que tu l’as drogué? Et à combien d’enfants as-tu fait subir cela?

Anástasi glissa de ses épaules, sa langue dardant vers l’avant. Le serpent de la résurrection avait toujours eu un tempérament plus affirmé que celui de l’âme, un goût pour la terreur. Les sanglots de l’homme ne faisaient que l’attirer un peu plus à lui, chacun de ses mouvements de recul le faisait glisser plus vite. Il bondit vers l’avant avec une vitesse surprenante, ses crochets plantés dans le cou de l’homme.

Pendant une seconde, assommé par la douleur, l’homme ne cria pas… puis ses yeux se firent lointain, ses muscles se tétanisèrent… L’Olympien le poussa du bout du pied dans un portail… et se tourna vers le dernier.

Je n’ai guère d’affection pour les violeurs…
-Pitié…
-Encore moins pour ceux qui s’en prennent à des enfants.
-Je… C’est pas ma faute, j’y peux rien si…
-Il y a peu de choses que ma morale réprouve… mais celle-ci en fait parti” continua-t-il sans l’écouter. Il lâcha un soupir, pencha la tête vers Tlazolteotl. “Se faire arracher les parties… et les sentir repousser… pour que tout recommence… Qu’en penses-tu?” Il désigna les trois muets de son caducé. “Je pense faire chuter ses trois-là pour l’éternité. Il y a plusieurs dimensions du vide. Celui-ci aura la chance de brûler vif en quelques secondes pour avoir parlé… Cela dit… Je soupçonne que ce réseau est… un peu plus étendu qu’une jeune fille enfermée dans une petite pièce et l’enlèvement de mon prêtre. Il me semble pertinent de leur poser la question. Me ferais-tu l’honneur?
 
Revenir en haut Aller en bas


You see, what people fail to get is that I do have a moral code. It's just really f**king hard for them to figure out what it is. I call that "Chaotic lawful".

summer's Desire sign + nonapbf (tumblr)

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 30 Juil 2020 - 18:20 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de SHADOW
Agent de SHADOW

Thalia Cristobal
Agent de SHADOW

Personnage
As far as stupid goes... - Tlazolteotl - Page 2 181024121903345464

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 1006
ϟ Nombre de Messages RP : 662
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Crédits : panda (tumblr) / sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs cheveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : Thalia est un agent de SHADOW entraîné au combat et à l'infiltration dont les capacités sont listées ici. Elle abrite également l'essence de la divinité aztèque Tlazolteotl, laquelle est une mystique aux attributions variées, disposant de pouvoirs, artefacts et serviteurs divers.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
As far as stupid goes... - Tlazolteotl - Page 2 181024121903345464

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 1006
ϟ Nombre de Messages RP : 662
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Crédits : panda (tumblr) / sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs cheveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : Thalia est un agent de SHADOW entraîné au combat et à l'infiltration dont les capacités sont listées ici. Elle abrite également l'essence de la divinité aztèque Tlazolteotl, laquelle est une mystique aux attributions variées, disposant de pouvoirs, artefacts et serviteurs divers.
ϟ Liens Rapides :
Je retrouve le silence, sans me départir d’un léger sourire, toutefois. J’ai croisé les bras, cesser de bouger, au moment où j’ai rendu les clés du destin de chacun de ses hommes à Hermès. Châtier, c’est aussi laisser l’occasion à la bonne personne d’appliquer la punition qu’il ou elle juge approprié. J’incline légèrement la tête. L’un d’entre eux, à vrai dire, regrette ses actions. Mais je ne dirais pas lequel. Les regrets ne trouvent grâce à mes yeux que lorsqu’ils sont couronnés d’action, et qu’a fait ce brave petite guetteur, si ce n’est regarder ailleurs en espérant que ses cauchemars ne l’étoufferaient pas à jamais ? Rien.

Les autres ne regrettent que de s’être fait prendre, que le destin tragique qui se profile à l’horizon. Ils sont partie intégrante de ce que l’humanité peut faire de pire et je n’ai aucune pitié pour eux. Je peux pardonner de nombreuses fautes, mais pas celles-ci. Je n’en ai pas envie. Je me détourne dans un délicat froissement de tissu, pour ébaucher quelques pas, ne revenant à eux qu’en entendant un parler. Répondre. Je l’observe d’un air répugné en découvrant leur petit projet, les raisons de l’enlèvement de Hadrien. C’est ignoble.

La réaction de Hermès est relativement parlante. Il me semble que l’heure du châtiment a sonné pour ce ramassis de monstres. Mon sourire s’élargit encore. Sans chercher à dissimuler la cruauté implicite qui s’y exprime. Les deux hommes qu’il a désigné se lèvent. Celui qui a les genoux brisés aussi. La peur l’aide à se mettre en route, malgré la douleur terrible qui doit être la sienne. Ce constat m’amuse un peu. Un amusement sans joie. Je les regarde disparaître sans avoir articulé un mot. Regarde chacun des choix de mon cher Olympien avec une certaine curiosité, mais aussi et surtout un soupçon… Ma foi, de désir, dois-je supposer. Je ne reprends la parole qu’à l’invitation de la déité.

« Cela me semble approprié », je réponds avec toute la politesse du monde.

Puis je me retourne vers les hommes qui me font face. Je ne veux pas laisser place à quelques mensonges que ce soit. Je me glisse dans leurs esprits, charment ceux-ci, créent de toutes pièces le désir de me plaire, de me satisfaire, de toutes les façons que je jugerais bonnes. Quand je suis certaine de les maîtriser, je demande d’un ton suave, plein de douceur :

« Dites-moi, mes jolis. Comment fonctionne votre petit commerce ? Qui s’occupe de revendre les enfants ? Comment ? A qui ? »

Leurs langues se délient aussitôt et je les écoute expliquer qu’ils sont membres d’un réseau de trafic d’êtres humains - enfants ou femmes, essentiellement - qui sévit depuis plusieurs années sur la côte Est des Etats-Unis. Qu’ils passent d’une ville à l’autre, enlevant les plus démunis, ceux qui ne soulèveront pas tant de recherches que cela. Ceux que la société ne défend plus guère. En une dizaine de minutes, nous avons la liste de leurs lieux de retrouvailles à Star City. L’endroit, aussi, où ils vendent leurs victimes au plus offrant. Certains de leurs clients réguliers, les meneurs du réseau. Tout ce dont nous avons besoin. Quand j’en ai fini, je fais un petit signe de tête à Hermès. Qu’il fasse donc ce qu’il avait décidé de faire. Je suppose qu’ensuite, il nous reviendra de nettoyer un peu ce tas d’ordures. Et pour ceux là, mon pardon ne viendra jamais.
 
Revenir en haut Aller en bas


Come on...You know you want to.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 31 Juil 2020 - 15:25 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Raphaël Mercury
Indépendant Neutre

Personnage
As far as stupid goes... - Tlazolteotl - Page 2 Rt1k

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 02/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 1140
ϟ Nombre de Messages RP : 875
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Born to Die
ϟ Doublons : Rafael Colón - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : dieu antique
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Grand, bien rasé en ce moment, les cheveux mi-longs, les yeux bleus, l'air charmeur, un grand sourire aux lèvres.
ϟ Pouvoirs : ΔPouvoirs
ΔAttributs divins & équipements
ΔServiteurs
ΔCompagnons
ΔVéhicules
ϟ Liens Rapides : Δ Le mythe
Δ Les fidèles
Δ Les épopées
Δ Les tablettes.
Δ Les cartes
Δ Téléphone
Joueur
As far as stupid goes... - Tlazolteotl - Page 2 Rt1k

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 02/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 1140
ϟ Nombre de Messages RP : 875
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Born to Die
ϟ Doublons : Rafael Colón - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : dieu antique
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Grand, bien rasé en ce moment, les cheveux mi-longs, les yeux bleus, l'air charmeur, un grand sourire aux lèvres.
ϟ Pouvoirs : ΔPouvoirs
ΔAttributs divins & équipements
ΔServiteurs
ΔCompagnons
ΔVéhicules
ϟ Liens Rapides : Δ Le mythe
Δ Les fidèles
Δ Les épopées
Δ Les tablettes.
Δ Les cartes
Δ Téléphone
L’Olympien recula de trois pas pour laisser la place à la déité aztèque. Il aurait pu les faire parler, les pousser à avouer. Il était aussi bienveillant qu’il pouvait se montrer cruel, quoique sa patience semblait éclipser ce deuxième aspect de sa personnalité. Le visage toujours fermé, son regard se posa sur chacun des hommes, ses yeux exprimant le même dégoût que s’il avait regardé un spectacle particulièrement peu ragoûtant. Il aurait pu les faire parler, mais Tlazolteotl saurait se montrer infiniment plus efficace et le temps semblait une notion capitale. Il s’agissait d’enfants.

Ses yeux passèrent de l’un à l’autre alors que les informations dévalaient en cascade, chacun semblant se battre avec son voisin pour en dire le plus possible. Des noms, des lieux, des véhicules…

Il se remit enfin en mouvement, souleva l’un des hommes par le col. L’homme couina de douleurs - sa chère Tlazolteotl lui avait efficacement brisé les membres - commença à marmonner des suppliques, le visage trempé de larmes. Hermès le souleva jusqu’à faire décoller ses pieds du sol, jusqu’à ce que leur visage soit à la même hauteur… et lui tira un cri de surprise quand il le jeta dans un portail. Comme il l’avait promis, une dimension du vide. Il allait chuter pour l’éternité. Le second, tétanisé, resta sur place, se laissa soulever sans protester, mais le troisième… le troisième essaya de fuir, quoique sa fuite se résumait à essayer de ramper pour s’éloigner de l’Olympien. Il suffit de trois pas à Hermès pour l’attraper par le col et le lancer sans s’émouvoir une seule seconde.

Ne restait que le dernier. Celui à qui il avait promis un châtiment digne de Promethée. Il n’y avait qu’un endroit où il pouvait recevoir ce châtiment. Un endroit qui n’avait point accueilli d’invité de la Terre Prime depuis une petite éternité. Sa main réceptionna son casque-messager, chutant du plafond depuis un portail. Ses yeux bleus pesaient toujours sur l’homme alors qu’il dictait son message.

Salutations, mon oncle. L’homme que tu vas recevoir a porté la main sur l’un de mes prêtres. En cela, il a commis un crime digne du Tartare. Merci à toi, de lui trouver une cellule, où il pourra se faire délester de ses parties chaque nuit et les retrouver chaque jour. Percy voudra peut-être participer, envoie-lui mes salutations”.

Ses relations avec son oncle étaient ce qu’elles étaient - médiocres, au mieux, depuis quelques millénaires, et encore plus depuis sa tentative d’invasion de Star City - mais le roi des morts n’aura jamais refusé une demande de ce genre. Un autre portail s’ouvrit, dans lequel il lança son casque. Il arriverait au palais d’Hadès avant ce prisonnier, qu’il souleva du sol sans effort.

Profite de ton éternité”.

Il le lança par le portail sans hésiter, le refermant aussitôt. Bien. Il n’en restait donc qu’un seul, à qui il avait promis une mort prompte. Il le regarda comme il aurait regardé une déjection et ouvrit un portail, dans son dos, vers son appartement.

Il me semble plus prudent que tu n’assistes pas à la punition de celui-ci. Je crains que ton hôtesse n’y survivrait pas plus que lui. Je te rejoindrais dans une minute. Si tu pouvais t’assurer de la santé d’Hadrien pendant ce temps”.

Le soigner, même. Son prêtre semblait particulièrement mal en point, et pas prêt de se réveiller. Il le laisserait dormir encore, Laelaps veillerait sur lui… et lui irait s’occuper de faire tomber un trafic d’enfants et de femmes.
 
Revenir en haut Aller en bas


You see, what people fail to get is that I do have a moral code. It's just really f**king hard for them to figure out what it is. I call that "Chaotic lawful".

summer's Desire sign + nonapbf (tumblr)

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 2 Aoû 2020 - 13:19 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de SHADOW
Agent de SHADOW

Thalia Cristobal
Agent de SHADOW

Personnage
As far as stupid goes... - Tlazolteotl - Page 2 181024121903345464

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 1006
ϟ Nombre de Messages RP : 662
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Crédits : panda (tumblr) / sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs cheveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : Thalia est un agent de SHADOW entraîné au combat et à l'infiltration dont les capacités sont listées ici. Elle abrite également l'essence de la divinité aztèque Tlazolteotl, laquelle est une mystique aux attributions variées, disposant de pouvoirs, artefacts et serviteurs divers.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
As far as stupid goes... - Tlazolteotl - Page 2 181024121903345464

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 1006
ϟ Nombre de Messages RP : 662
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Crédits : panda (tumblr) / sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs cheveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : Thalia est un agent de SHADOW entraîné au combat et à l'infiltration dont les capacités sont listées ici. Elle abrite également l'essence de la divinité aztèque Tlazolteotl, laquelle est une mystique aux attributions variées, disposant de pouvoirs, artefacts et serviteurs divers.
ϟ Liens Rapides :
Le silence finit par revenir, alors que les esprits s’agitent pour trouver encore quelques informations qui pourraient nous intéresser. Comme rien ne vient, je cesse d’exercer un contrôle quelconque, laissant soin à mon compagnon de s’occuper par lui-même de la suite. Je l’observe agir avec détachement, un sourire charmant ne quittant pas mes lèvres. La colère et la cruauté de Hermès sont relativement occasionnelles, mais les miennes font tout simplement parties de mes attributs, aussi la scène qui vient de se dérouler ne m’est pas du tout étrangère.

Quand il envoie le dernier dans un portail - enfin l’avant-dernier - qui le confiera aux bons soins de Hadès, je recule d’un pas, vaguement déçue. Je ne peux pas visiter ce genre de dimensions qui appartiennent si complètement à une divinité d’un autre panthéon. Ce serait odieusement malpoli. Pourtant, j’aurais apprécié rendre quelques visites à cet homme là. Peut être pourrais je envoyer un message à la déité et sa charmante compagne ? Hm. J’y songerais. En attendant, je me contente de hausser les épaules et de passer à travers le portail sans rechigner. Je n’ai même pas jeté un coup d’oeil au survivant.

Il ne le restera pas bien longtemps. Réprimant l’envie que j’ai de partir en chasse aussitôt, je rejoins plutôt Hadrien, à demi conscient sur le canapé de sa divinité. Je m’annonce d’une voix douce, récoltant en retour un vague sursaut et quelques protestations murmurées, jusqu’à ce que je me permette de tempérer la peur et l’incertitude de son esprit. Après avoir libéré le skate que j’ai trimballé dans mon dos tout ce temps, puis déposé la planche sur le sol, je l’observe un instant. Je m’assois délicatement à côté de lui, posant sa tête sur mes genoux, caressant doucement ses cheveux tout en l’apaisant, le regard bien moins furieux que quelques minutes plus tôt.

« Tu vas peut-être avoir un peu plus mal, mon cher Hadrien, mais ce n’est que temporaire », je murmure même si je ne suis pas sûre qu’il comprenne le sens de ces mots.

Très patiemment, je sonde son corps, passe mes doigts sur chaque coupure, chaque bleu, chaque contusion, les faisant disparaître avec ce qu’il me reste d’énergie. Je termine par ses côtes - fêlées - et son poignet droit, qui souffre d’une entorse. Je ne peux rien faire pour la drogue, toutefois, à part la laisser être évacuée naturellement.

« Voilà, petit prêtre. »

Il se sentira vite mieux. Quelque part au milieu de tout ça, il s’est endormi. Je veille sur son sommeil en silence, songeuse. La fatigue vient réclamer son dû, même si je ne suis pas épuisée au point de fermer les yeux à mon tour. Plutôt lasse, mais fermement décidée à accompagner Hermès dans son entreprise. Il est hors de question de laisser ce groupe sévir plus longtemps.
 
Revenir en haut Aller en bas


Come on...You know you want to.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 2 Aoû 2020 - 15:19 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Raphaël Mercury
Indépendant Neutre

Personnage
As far as stupid goes... - Tlazolteotl - Page 2 Rt1k

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 02/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 1140
ϟ Nombre de Messages RP : 875
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Born to Die
ϟ Doublons : Rafael Colón - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : dieu antique
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Grand, bien rasé en ce moment, les cheveux mi-longs, les yeux bleus, l'air charmeur, un grand sourire aux lèvres.
ϟ Pouvoirs : ΔPouvoirs
ΔAttributs divins & équipements
ΔServiteurs
ΔCompagnons
ΔVéhicules
ϟ Liens Rapides : Δ Le mythe
Δ Les fidèles
Δ Les épopées
Δ Les tablettes.
Δ Les cartes
Δ Téléphone
Joueur
As far as stupid goes... - Tlazolteotl - Page 2 Rt1k

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 02/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 1140
ϟ Nombre de Messages RP : 875
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Born to Die
ϟ Doublons : Rafael Colón - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : dieu antique
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Grand, bien rasé en ce moment, les cheveux mi-longs, les yeux bleus, l'air charmeur, un grand sourire aux lèvres.
ϟ Pouvoirs : ΔPouvoirs
ΔAttributs divins & équipements
ΔServiteurs
ΔCompagnons
ΔVéhicules
ϟ Liens Rapides : Δ Le mythe
Δ Les fidèles
Δ Les épopées
Δ Les tablettes.
Δ Les cartes
Δ Téléphone
Les épaules d’Hermès étaient inhabituellement tendues, sa nuque raide alors que, dans son dos, Tlazolteotl s’exécutait. Il ne restait plus qu’un homme, sanglotant à ses pieds. Celui à qui il avait promis une mort rapide, contrairement aux autres. Pas de chute pour l’éternité, pas de tortures éternelles au coeur du Tartare ou de combat à mort. Juste la mort…

Précédé de quelques secondes d’une souffrance si intense qu’elle paraîtrait durer des siècles.

Pitié. Pitié, je… je… Pitié, ne…

L’Olympien claqua la langue pour faire taire ses protestations, le tira par le col pour le remettre debout, presque sans effort.

Allons, allons… nous avions un accord, et je ne suis pas déité à m’en dédire”.

Ses yeux avaient perdu leur bleu ciel habituel. Sa peau, d’ordinaire parfaite, baignait d’une lueur nouvelle, d’abord infime, mais grandissante, l’enveloppant d’une aura dorée. L’homme sanglota, se tortilla pour essayer de se libérer, les yeux déjà fermés pour essayer de se protéger de la lumière divine, mais celle-ci continua à grandir, jusqu’à ce que l’Olympien soit pure lumière, ou presque. La peau de l’homme cloqua à toute vitesse. Il hurla, les paupières en feu, le visage en feu, ses vêtements s’incrustant à sa peau, se cassa la voix dans la seconde que dura la chose.

Le bâtiment commença à se désagréger, la chaleur brûlant le béton autour d’eux, les murs tremblant autant que le plafond… mais Hermès contrôla aussitôt la lumière. La silhouette d’un homme semblait incruster dans le mur. Le reste lui importait peu.

D’un portail, ouvert presque sans y penser, il ramena le bâtiment, désormais vide, à Star City.

***

L’Olympien posa un pied nu sur le sol de son appartement. Son expression était toujours fermée, indéchiffrable, quand il termina de passer son portail. Ses vêtements n’avaient pas résisté à l’apparition de sa véritable forme, de la lumière divine qu’il prenait soin de contrôler d’ordinaire. Sa peau était couverte d’un mélange de suie et de poussières, mais il semblait n’en avoir cure. Il posa son caducée sur le comptoir de la cuisine, sans s’arrêter cela dit, continuant vers le canapé où Hadrien dormait, Laelaps pressée contre lui, sous la surveillance de Tlazolteotl.

Comment va-t-il?

La colère n’avait pas totalement disparu - il n’oubliait pas qu’il lui restait des dizaines, peut-être des centaines de femmes et d’enfants à libérer de tortionnaires - mais il n’aurait pu se résoudre à s’en occuper sans s’assurer d’abord de la santé de son prêtre.

Je suppose que tu vas te joindre à moi?

Non pas qu’il l’en empêcherait. L’Olympien se tenait au courant, disons. Aussi terrifiant qu’il puisse paraître, complètement nu, à l’exception de cette couche de sale, il comptait se doucher et se changer, avant de passer à l’action. Il ne donnait pas plus cher de la peau de ces hommes que de celles de ceux dont il venait de s’occuper.
 
Revenir en haut Aller en bas


You see, what people fail to get is that I do have a moral code. It's just really f**king hard for them to figure out what it is. I call that "Chaotic lawful".

summer's Desire sign + nonapbf (tumblr)

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 2 Aoû 2020 - 16:20 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de SHADOW
Agent de SHADOW

Thalia Cristobal
Agent de SHADOW

Personnage
As far as stupid goes... - Tlazolteotl - Page 2 181024121903345464

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 1006
ϟ Nombre de Messages RP : 662
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Crédits : panda (tumblr) / sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs cheveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : Thalia est un agent de SHADOW entraîné au combat et à l'infiltration dont les capacités sont listées ici. Elle abrite également l'essence de la divinité aztèque Tlazolteotl, laquelle est une mystique aux attributions variées, disposant de pouvoirs, artefacts et serviteurs divers.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
As far as stupid goes... - Tlazolteotl - Page 2 181024121903345464

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 1006
ϟ Nombre de Messages RP : 662
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Crédits : panda (tumblr) / sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs cheveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : Thalia est un agent de SHADOW entraîné au combat et à l'infiltration dont les capacités sont listées ici. Elle abrite également l'essence de la divinité aztèque Tlazolteotl, laquelle est une mystique aux attributions variées, disposant de pouvoirs, artefacts et serviteurs divers.
ϟ Liens Rapides :
Quand Hermès me rejoint, je suis toujours assise sur le canapé, à accompagner le sommeil finalement apaisé de Hadrien. Je crains que quelques cauchemars ne s’invitent dans celui-ci, à l’avenir, mais tant que je suis à côté de lui, je peux juguler même son subconscient. Je relève le regard, remarque du coin de l’oeil qu’il est nu - rien de très étonnant - et revient à l’enfant. Enfin, celui que je vois encore comme un enfant, mais l’est il encore vraiment ? Il a grandi. Trop vite, mais il a grandi.

« Tout dépend de quoi tu parles, yollotl. Il n’avait pas de blessures trop graves et je les ai guéries. C’est son mental qu’il faudra surveiller dans les semaines à venir. »

Je hausse les épaules. J’ai vécu mes batailles, quand j’étais jeune, des combats dont Hermès n’a pour la plupart pas conscience. J’ai été mise à genoux, mais j’avais la certitude que chaque jour qui passerait renforcerait mon pouvoir, me permettrait de ne plus jamais l’autoriser. Lui devra juste apprendre à vivre avec ce souvenir. L’humanité n’a pas la tâche aisée dans sa souffrance.

Avec délicatesse, je me relève, accompagnant la tête du grand-prêtre jusqu’au canapé. Laelaps se redresse à peine avant de se reposer de nouveau, sans pour autant faillir à sa tâche de gardienne. Je prends le temps d’embrasser la tempe d’Hadrien, puis j’attrape la main d’Hermès pour l’entraîner vers la salle de bains.

« Bien sûr que je vais me joindre à toi, Hermès. Crois-tu que je laisserais de tels créatures sévir sur ce que je considère comme une de mes terres ? »

Je hausse les épaules tout en lâchant sa main, pour me dévêtir en quelques gestes - j’ai du sang sur le visage, les bras, le ventre, aussi. Le temps d’allumer l’eau et d’y pousser Hermès, et je le rejoins pour me couler contre lui, un sourire aussi amusé que charmeur aux lèvres.

« J’aurais préféré que les conditions en soient différentes, mais il est bon de constater que tu me ressembles plus qu’il n’y paraît », je murmure contre ses lèvres, avant de l’embrasser langoureusement, savourant la caresse purificatrice de l’eau qui cascade dans mes cheveux.

Je finis par me détacher de lui à regrets. Mes désirs peuvent attendre, les victimes non. Je n’ai pas oublié la fille, non plus. J’attrape de quoi le laver et m’y emploie avec beaucoup de soin et de patience.

« Il faut que je soigne la fille avant toute chose. L’autre enfant. Puis que je trouve quelqu’un à confesser, je suppose. Mon corps va fatiguer. »

Je parle d’une voix calme, si calme, tandis que je continue ma tâche. Ce n’est pas la divinité des Vices qui s’exprime pour le moment, même si je ne l’oublie jamais. C’est la furie vengeresse qui punit chaque excès lorsqu’il s’avère impardonnable. La protectrice, également. Plus pragmatiquement, c’est l’occasion de susciter quelques sympathies à mon égard. Je ne compte pas m'en priver.
 
Revenir en haut Aller en bas


Come on...You know you want to.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 3 Aoû 2020 - 13:57 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Raphaël Mercury
Indépendant Neutre

Personnage
As far as stupid goes... - Tlazolteotl - Page 2 Rt1k

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 02/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 1140
ϟ Nombre de Messages RP : 875
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Born to Die
ϟ Doublons : Rafael Colón - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : dieu antique
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Grand, bien rasé en ce moment, les cheveux mi-longs, les yeux bleus, l'air charmeur, un grand sourire aux lèvres.
ϟ Pouvoirs : ΔPouvoirs
ΔAttributs divins & équipements
ΔServiteurs
ΔCompagnons
ΔVéhicules
ϟ Liens Rapides : Δ Le mythe
Δ Les fidèles
Δ Les épopées
Δ Les tablettes.
Δ Les cartes
Δ Téléphone
Joueur
As far as stupid goes... - Tlazolteotl - Page 2 Rt1k

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 02/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 1140
ϟ Nombre de Messages RP : 875
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Born to Die
ϟ Doublons : Rafael Colón - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : dieu antique
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Grand, bien rasé en ce moment, les cheveux mi-longs, les yeux bleus, l'air charmeur, un grand sourire aux lèvres.
ϟ Pouvoirs : ΔPouvoirs
ΔAttributs divins & équipements
ΔServiteurs
ΔCompagnons
ΔVéhicules
ϟ Liens Rapides : Δ Le mythe
Δ Les fidèles
Δ Les épopées
Δ Les tablettes.
Δ Les cartes
Δ Téléphone
Un hochement de tête, presque sec, accueillit la réponse de l’aztèque. Le regard de l’Olympien ne quittait pas son prêtre, qu’il n’osait pas approcher. Pas comme ça, pas recouvert des cendres d’un homme qu’il avait tué pour lui, alors que les tortures des autres flottaient encore autour de lui. Après une bataille, les guerriers grecs allaient se purifier avant de remettre le pied dans leur ville et il n’agirait pas différemment.

Au-delà de ses considérations, il considéra le visage de son prêtre, pour l’instant endormi, pour l’instant sauf de tout cauchemar. Peut-être le ferait-il rester ici quelques temps, peut-être l’accompagnerait-il à sa prochaine sortie. Il en parlerait avec lui, à son réveil.

Appelons cela de la politesse”.

Une manière de s’enquérir ou… autre chose. Il aurait pu y aller seul, mais plus que quiconque, Hermès savait de quoi sa colère était capable. Quelle étrange idée que celle-ci, que de vouloir Tlazolteotl à ses côtés, déesses au tempérament sanguin, pour le tempérer. Il hésita un instant avant de la suivre vers la salle de bain, une hésitation née d’Hadrien, mais un regard à Laelaps suffit à le rassurer. Le lévrier veillerait sur lui.

Ma patience n’a d’égale que l’étendue de mon ire quand il se manifeste”.

Le ton était froid, presque morne, alors qu’il se laissait tirer sous l’eau chaude, qu’il répondit à son baiser. La déité était… partagée. Entre sa colère d’un côté, toujours là, toujours glacée, et son envie de s’y accrocher, car il en aurait encore besoin. Entre l’inquiétude, de l’autre, celle pour son prêtre.

Un hochement de tête répondit à ses considérations. Il laissa sa main passer sur son torse pour frotter sa peau, alors que l’eau se teintait de cendres à leurs pieds.

Je l’ai fait rejoindre mon temple. Elle sera en sécurité avec les autres”.

Elle n’avait pas l’air blessé, pas au-delà des marques sur ses poignets, peut-être de quelques bleus, mais il ne le précisa pas à voix haute. Il n’était pas son rôle de présumer des blessures de cette jeune fille. Comme Hadrien, elles étaient sans doute plus mentales et émotionnelles que physiques. Bien, ils passeraient donc à son temple.

Je suppose que nous pouvons rendre visite à l’un des tenants de ce réseau”.

Une façon de faire d’une pierre deux coups, de gagner du temps sur le reste de leur mission du soir.

L’eau à leurs pieds était redevenu claire désormais. Le jet d’eau cessa de cascader sur leurs épaules, sa peau avait repris sa teinte d’albâtre, comme celle de Tlazolteotl avait repris ses couleurs cuivrées. Il attrapa une serviette de toilettes pour se sécher, toujours plongé dans ses pensées, se rhabilla d’un pantalon noir, d’un t-shirt à manches longues de la même couleur.

N’hésite pas à te servir”.

Tlazolteotl s’était assez souvent réveillée dans son lit pour qu’il ait pris l’initiative de préparer des vêtements convenant à Thalia dans son dressing. Il la laissa fouiller, revenant auprès d’Hadrien. Son prêtre dormait toujours, protesta à peine quand il le souleva, un bras sous ses genoux, l’autre calant son dos. Il le déposa dans son lit avec mille précautions, tirant la couverture sur lui, Laelaps reprenant presque aussitôt sa vigie, couchée contre lui, mais sans dormir.

Es-tu prête?

Un portail s’ouvrit vers son temple. Signe de son humeur, il n’avait pas claqué les doigts pour cela.
 
Revenir en haut Aller en bas


You see, what people fail to get is that I do have a moral code. It's just really f**king hard for them to figure out what it is. I call that "Chaotic lawful".

summer's Desire sign + nonapbf (tumblr)

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 4 Aoû 2020 - 12:45 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de SHADOW
Agent de SHADOW

Thalia Cristobal
Agent de SHADOW

Personnage
As far as stupid goes... - Tlazolteotl - Page 2 181024121903345464

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 1006
ϟ Nombre de Messages RP : 662
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Crédits : panda (tumblr) / sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs cheveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : Thalia est un agent de SHADOW entraîné au combat et à l'infiltration dont les capacités sont listées ici. Elle abrite également l'essence de la divinité aztèque Tlazolteotl, laquelle est une mystique aux attributions variées, disposant de pouvoirs, artefacts et serviteurs divers.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
As far as stupid goes... - Tlazolteotl - Page 2 181024121903345464

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 1006
ϟ Nombre de Messages RP : 662
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Crédits : panda (tumblr) / sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs cheveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : Thalia est un agent de SHADOW entraîné au combat et à l'infiltration dont les capacités sont listées ici. Elle abrite également l'essence de la divinité aztèque Tlazolteotl, laquelle est une mystique aux attributions variées, disposant de pouvoirs, artefacts et serviteurs divers.
ϟ Liens Rapides :
De la politesse, vraiment ? Je ne suis pas sûre que ce soit là tout ce qui se joue, mais qu’importe. Je ne compte pas rester en arrière et Hermès, heureusement pour lui, n’a jamais eu l’intention de me le demander.

« Je constate, yollotl. Je constate. »

Je reprends ma tâche tranquillement, jusqu’à ce que l’eau à nos pieds se fasse de nouveau translucide, et non teintée de cendres et de sang. L’entreprise ne nous prend pas tant de temps et avant peu, je le laisse sortir de là en silence, croisant les bras malgré les gouttes qui dégoulinent le long de ma peau.

« Nous pouvons. »

Je me moque de la façon dont nous nous y prendrons, à dire vrai. Je n’ai rien contre l’idée de suivre le mouvement, cette fois-ci. Je suis plus… Une arme, j’imagine, aujourd’hui. Non pas que ce soit déplaisant, bien au contraire. Je devrais me laisser aller plus souvent, mais cela attirerait une attention malvenue sur nous. Déjà, les petits coups d’éclat de Hermès pourrait ne pas être du goût de l’Archimage. Où qu’il se cache. Je finis par suivre le mouvement, me sèche soigneusement avant de passer un haut léger de couleur rouge et une jupe noire. De toute façon, mon apparence sera modifiée par l’illusion que je projette lorsque j’agis en tant que Tlazolteotl.

J’attache mes cheveux humides, puis retrouve l’Olympien près de son grand-prêtre. Qui a été déplacé dans le lit de Hermès, sans doute plus confortable que son canapé. J’ai expérimenté les deux et le matelas est définitivement plus agréable ici. Je vérifie distraitement qu’il est véritablement apaisé avant de passer le portail sans un mot. Une fois de l’autre côté, je ne m’attarde pas. Retrouver l’énergie de la petite est ridiculement facile.

Il me faut un moment pour la convaincre de me laisser la toucher, même s’il ne faut pas grand chose pour permettre à mes pouvoirs pour s’exprimer. De nouveau quelques instants pour la rassurer lorsque ma guérison réveille un peu de douleur, mais finalement, j’apaise ses plaies et blessures, visibles et moins visibles. Certaines assombrissent mon humeur, je le crains. Je finis par la lâcher, avec un sourire apaisant. J’attends d’être hors de sa vue pour reprendre mon apparence divine - je ne tenais pas à l’effrayer, après tout - et sortir du temple. Trouver quelques âmes pour nourrir mon énergie est relativement aisé, et je finis par revenir à l’entrée du temple, cherchant Hermès jusqu’à lui mettre la main dessus. J’embrasse le haut de son épaule, glissée contre son dos.

« Maintenant, yollotl, je suis prête. »

Il serait terriblement dommage que je sois tombée à court d’énergie à un moment inopportun, après tout.
 
Revenir en haut Aller en bas


Come on...You know you want to.

 
As far as stupid goes... - Tlazolteotl
 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  SuivantRevenir en haut 
As far as stupid goes... - Tlazolteotl - Page 2 Categorie_6As far as stupid goes... - Tlazolteotl - Page 2 Categorie_8


As far as stupid goes... - Tlazolteotl - Page 2 Categorie_1As far as stupid goes... - Tlazolteotl - Page 2 Categorie_2_bisAs far as stupid goes... - Tlazolteotl - Page 2 Categorie_3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
As far as stupid goes... - Tlazolteotl - Page 2 Categorie_6As far as stupid goes... - Tlazolteotl - Page 2 Categorie_8

Sauter vers: