Catch you ? That I could do ! Bouton_vote_off
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Catch you ? That I could do ! Categorie_1Catch you ? That I could do ! Categorie_2_bisCatch you ? That I could do ! Categorie_3
 

Catch you ? That I could do !

 
Message posté : Dim 31 Mai 2020 - 12:44 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Le portail projette Sigrid sur un sol fait de pierre lisse et rugueuse. Elle a un instant le souffle coupé par sa chute, avant de se relevé presque trop vite. Si son cœur ne battait pas si fort en cet instant, elle aurait pu avoir un vertige mais tous ses sens étaient beaucoup trop alertes pour qu'elle faiblisse même une fraction de seconde. Elle regarde autour d'elle presque frénétiquement avant que d'autres informations ne lui parviennent. Elle voit des gens qui ouvrent des yeux surpris et la dévisage, essayant de déterminer la marche à suivre : la fuir ou l'approcher. Les huttes sont... gigantesques autour d'elle. Elles ressemblent toutes à des châteaux très moches et extrêmement fragiles. Mais le ciel est bleu et a l'air clément, d'ailleurs, elle a chaud, trop chaud.

Elle va pour retirer la fourrure superflue sur ses épaules quand un bruit soudain et puissant comme une corne de brume mal entretenue la fait sursauter. Elle se retourne et regarde avec incompréhension l'homme en colère qui a l'air de lui crier dessus depuis l'intérieur d'une espèce de boîte en métal. Elle touche le devant des chariots locaux pour se rendre compte que c'est chaud. Puis, elle s'écarte du passage et voit trois ou quatre de ces boîtes contenant des gens démarrant avec un grondement qui n'a pas l'air très naturel pour un animal.

Bon d'abord, elle doit trouver Hakon ! Ce monde a l'air un peu fou... et très laid. Non d’abord, elle retire sa fourrure, qu'elle prend au bras et soupire. Il faut dire que les interactions sociales sont limitées quand on vit avec une sorcière de Gráða et que ce n’était déjà pas forcément son point fort avant ces années. Mais tant pis, elle se dirige vers la femme la plus proche d'elle. Elle porte d'ailleurs une jupe qui couvre à peine ses genoux ce qui est... original pour le moins de l'avis de la viking. Mais en même temps vu la chaleur insupportable qu'il fait dans cette ville, et les tissus fins de tous les vêtements, elle pourrait comprendre que ce soit une tenue qu'on ait envie de porter.

" Bonjour à vous madame. J'ai une question. Connaissez-vous un membre de l'Ordre du grand Thor nommé Hakon Bjǫrnson? Il... est grand, ne vieillit que très peu, chauve avec une longue barbe et une épée.
- Vous... parlez notre langue ?
- Ce n'est pas impoli ici de répondre à une question par une question ?"

Sigrid regarde la femme se rebiffait et partir en courant, vexée, ou apeurée. C'était bien la première fois que son visage de poupée faisait fuir quelqu'un d'ailleurs. Ou alors c'était l'arrivée par le portail et son manque de tact, mais elle était trop préoccupée pour prendre ce genre de chose en considération au moment présent. En plus d'être peureuse et impolie, cette inutile ne lui avait absolument rien appris. Pourtant les membres de l'Ordre étaient réputés à travers le monde -et elle ne voyait pas pourquoi cela serait différents ici- ce n'était pas une question compliquée par Odin.

La petite brune fit tiquer impatiemment sa langue, sa robe de laine lui tient vraiment trop chaud. Elle regarde la rue où elle se trouve à nouveau. Tout ou presque est gris ou noir... les maisons, si on peut encore donner ce nom à des bâtiments avec autant d'étage ne semble pas être faite de bois ce qui la déstabilise à nouveau. Peut-être qu'elle devrait monter dans une de ces boîtes de métal étrange pour trouver Hakon, elle semble aller encore plus vite que des chevaux. Moins que la magie certes mais ce n’était quand même pas mal. Sigrid passe une main dans ses cheveux lâches et se met donc à marcher. Tout le monde la regarde apeurée de toute façon. Un homme utilise une petite boite plate de métal qu'il porte à son oreille en la voyant s'éloigner.

Tout en restant alerte, elle marche une bonne quinzaine de minutes finalement. Elle se dit qu'elle a un nécessaire de couture et que peut être coudre des vêtements qui ressemble à ceux de ces gens l'aiderait. Mais en même temps, elle n'a que quelques pièces d'étain sur elle, et elle aura besoin de manger durant sa recherche. Elle pourrait en voler certes le jour de la lessive sinon. Mais d'un coup une de ses grosses boîtes de métal s'arrête à quelques mètres d'elle. Des hommes en sortent tous habillés plus ou moins pareil. Donc ce doit être une sorte de corps d'armée d'ici. D'ailleurs, plusieurs ont la main posée sur un nouvel objet de métal qui doit donc être une arme quelconque.

Par réflexe, Sigrid lève légèrement les mains pour montrer qu'elle n'a pas d'arme. Si ces des bandits par contre, elle est mal. Bon elle n'a pas frappé de passant. C'était déjà un bon point pour elle non ? Voyant les agents incertains de comment communiquer avec elle, elle se lança rapidement dans la conversation grâce au traducteur.

"Bonne journée, je suis capable de comprendre votre langue." Vu qu'apparemment il valait mieux le préciser pour éviter les crises de panique... "Je suis à la recherche d'un ami. Un homme nommé Hakon Bjǫrnson. Grand, chauve, longue barbe et une épée. Est-ce que vous pourriez m'indiquer où le trouver ?"

Les hommes se regardent un instant les uns les autres un peu perplexes. Ok, est-ce qu'en plus d'être moche ce monde n'est peuplé que de débile par hasard ? Ou est-ce que cette sorcière s'était foutue d'elle et le traducteur ne fonctionnait que d'en un sens ? Elle n'avait même pas pensé à le vérifier. Quoiqu'elle aurait eu bien du mal à le vérifier dans leur monde à y réfléchir à deux fois. Mais enfin, un des hommes s'avance plus calme que les autres avec un début de sourire.

"Il est possible que nous connaissions quelqu'un de ce nom, mais il ne correspond pas à votre description. Nos chefs pourront vous aider cependant. Alors ...
- Où est-ce que je peux rencontrer ces chefs ? le coupa la jeune femme avec assez peu de considération. Comment ça elle avait parlé de manque de politesse juste avant ?
- On peut vous y amener ? Mais d'abord vous êtes arrivée ici comment ?
- J'en parlerai quand j'aurai trouvé Hakon."

Et cette fois son visage devient boudeur et elle croise les bras sur son torse pour montrer sa résolution. L'homme en face d'elle perd son sourire comme si elle venait de le gifler. Lui qui aurait voulu se faire mousser avec des infos. Mais il accepte en lui montrant leur véhicule. Cette fois, c'est Sigrid qui perd ses couleurs. Ah oui... fallait qu'elle monte dans ce... truc. Elle regarda les trois hommes avant de grimacer.

"J'imagine qu'on ne peut pas y aller à pied ?" tente-t-elle tout de même pour ne pas trop montrer son appréhension.

Les hommes ont comme un sourire moqueur qu'ils échangent et qui la vexent tellement qu'elle monte d'elle-même par l'une des portes qui leur a permis de sortir. Enfin ce sont deux battants qui sont ouverts et elle aperçoit ce qui doit être des sièges à l'intérieur, contre les parois. Elle s'y installe donc droite et déterminée. Elle n'a jamais été aussi proche de son but, impossible de renoncer maintenant tout ça à cause d'un transport peu rassurant.

Ils remontent avec elle, deux d'entre eux pour le moins. Le dernier monte dans une autre partie séparée par une demi cloison avec des trous. Surement pour rester en contact, ce doit être le conducteur de cette étrange charrette. Sigrid fait son possible pour ne rien laissait paraître quand le véhicule démarre, mais ses coups d’œil un peu inquiets et frénétiques autour d'eux et à chaque rugissement du moteur ne doivent pas tromper grand monde. Comme elle l'avait remarqué, le moyen de transport est rapide. Voire très rapide en fait. Le paysage change un peu au fur et à mesure, ils traversent un fleuve sur un pont, mais toujours aucun bâtiment en bois, ce monde ne semble être constitué que de métal et de pierre. Pourtant elle voit ça et là de la végétation, ce qui veut forcément dire qu'ils y ont accès d'une façon ou d'une autre. Ou alors les habitants d'ici lui vouent une sorte de culte et ne l'utilisent pas ?

Ses questionnements sont interrompus lorsqu'ils rentrent en sous-sol, sous un de ses grands bâtiments à l'air si fragile après avoir longé enfin une étendue verte mais enfermée dans des grilles. Tout autant que durant le trajet par les questions de ses compagnons qui tentent d'en apprendre plus sur elle. Mais pour le moment, il n'est pas sage de dévoiler son identité à son avis. Ils ont l'air de vouloir savoir à tout prix comment elle est arrivée là, et ce sera sa monnaie d’échange. S'il change le décor est toujours aussi gris au sous-sol, mais on la fait descendre du véhicule et elle monte les étages dans une autre boite sans fenêtre avec une petite musique étrange. Ils aiment les boites pour se déplacer ici, jamais entendu parler de l'air libre ou quoi ?

Elles croisent un certains nombres de personnes avec les mêmes uniformes de combat. Ou du moins elle le suppose. D'autres personnes sont plutôt habillés comme les personnes qu'elle a croisées avant de venir ici. C'est assez étrange finalement, mais elle reste silencieuse en les observant. Et on finit par lui indiquer une pièce et lui dire d'attendre ici qui, quoi ou comment... aucune idée. Mais il y a l'air d'y avoir un fauteuil confortable et il fait un tout petit peu moins chaud que dehors alors Sigrid obtempère un peu à contre cœur. Elle aurait préféré voir les chefs tout de suite, mais il fallait bien qu'il était envisageable qu'il soit un tout petit peu occupés. En espérant qu'ils pourraient vraiment l'aider, parce que sinon ils allaient devoir la ramener dans l'autre partie de leur ville là. La sorcière avait promis qu'Hakon serait à moins d'une dizaine de kilomètres.

Elle n'a pas à attendre longtemps, une fois installée heureusement. Bon elle a toujours un peu chaud dans sa tunique de lin et de laine mais au moins, l'homme qui arrive devrait lui amener des réponses. Ou du moins elle l'espère.

"Bonjour mademoiselle. Pourriez-vous me donner votre nom?" Mais ils avaient tous décidé de faire la sourde oreille ou quoi ?
"- Je ne dirai rien de plus tant qu'on ne m'aura pas aidé à retrouver Hakon Bjǫrnson. Ni mon nom, ni comment je suis arrivée. C'est donnant-donnant et c'est à vous de commencer, j'ai posé mes questions la première."

Et elle s'employa pour les prochaines minutes à répéter le nom et la description de son ancien bienfaiteur. Non mais sérieusement s'il pensait qu'il la ferait craquer c'était bien mal la connaître. Elle était plus têtue qu'un dragon veillant sur son trésor ! Au bout d'un moment, l'homme se releva et une autre personne entra à sa place. Elle toisa à nouveau le nouvel arrivant qui lui semblait étrangement plus familier sans pour autant le reconnaître.

"Sérieusement, vous êtes la troisième personne qu'on envoie me poser des questions. Je l'ai dit je cherche un homme avec une barbe, chauve et une épée changeforme. De la même taille que vous et même genre de carrure. Et je ne dirai rien d'autre. Ce n’est quand même pas compliqué ?" répéta-t-elle dans un anglais parfait, l'air rebelle en le regardant de ses yeux clairs. S'il la faisait recommencer, elle allait le frapper celui-là ! Elle ne voulait pas utiliser ses pouvoirs magiques tout de suite alors autant commencer par quelque chose qui calmerait ses nerfs.

HRP : @Hakon Bjǫrnson
Oups je me suis un peu emballé sur la description de l'arrivée de Sigrid XD. Les prochains messages seront plus courts Catch you ? That I could do ! 271065803
N'hésite pas à me dire si quelque chose cloche.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 2 Juin 2020 - 15:22 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de l'UNISON
Agent de l'UNISON

Hakon Bjǫrnson
Agent de l'UNISON

Personnage
Catch you ? That I could do ! Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 06/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 661
ϟ Nombre de Messages RP : 219
ϟ Célébrité : Til Schweiger
ϟ Crédits : L'envol
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky
ϟ Âge du Personnage : 332 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Agent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85, 90 kg, cheveux blonds en brosse, yeux bleus, toujours souriant, un accent étrange
ϟ Pouvoirs : .
CAPACITÉS
- Maîtrise de l'alchimie
- Maîtrise des fusils d'assaut
- Maîtrise des épées longues


ÉQUIPEMENT
- Yngvild (Bofors AK5, lien)
- Freydis (Armure, lien, protection contre le feu et le froid)


POUVOIRS
- Blocage des influences magiques
- Brouillage des pensées
- Dissimulation de l'aura magique
- Diminution de la fatigue
- Endurance améliorée (x2)
- Force améliorée (10T)
- Métamorphose en ours
- Perception magique
- Ralentissement des poisons
- Ralentissement des besoins
- Réflexes améliorés
- Résistance améliorée (10T)
- Soins accélérés (mineurs)
- Vieillissement ralenti

ϟ Liens Rapides :
RP : 1/2 (ouvert)
Joueur
Catch you ? That I could do ! Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 06/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 661
ϟ Nombre de Messages RP : 219
ϟ Célébrité : Til Schweiger
ϟ Crédits : L'envol
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky
ϟ Âge du Personnage : 332 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Agent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85, 90 kg, cheveux blonds en brosse, yeux bleus, toujours souriant, un accent étrange
ϟ Pouvoirs : .
CAPACITÉS
- Maîtrise de l'alchimie
- Maîtrise des fusils d'assaut
- Maîtrise des épées longues


ÉQUIPEMENT
- Yngvild (Bofors AK5, lien)
- Freydis (Armure, lien, protection contre le feu et le froid)


POUVOIRS
- Blocage des influences magiques
- Brouillage des pensées
- Dissimulation de l'aura magique
- Diminution de la fatigue
- Endurance améliorée (x2)
- Force améliorée (10T)
- Métamorphose en ours
- Perception magique
- Ralentissement des poisons
- Ralentissement des besoins
- Réflexes améliorés
- Résistance améliorée (10T)
- Soins accélérés (mineurs)
- Vieillissement ralenti

ϟ Liens Rapides :
RP : 1/2 (ouvert)
Le combat contre la vouivre cuivrée a été plus qu'animé et je dois avouer que ça me fait comprendre que mon chez-moi me manque plus que je ne veux bien me l'avouer. Évidemment, la Terre a son charme, enfin quand on la regarde sous le bon angle, puis je me suis fait pas mal d'amis que j'apprécie de côtoyer... Mais ce n'est pas chez moi. Et je n'y ai pas mes repères, mes amis et mon métier. Bien sûr, la composante Sigrid est toujours aussi importante, mais comme à chaque fois, j'hésite soigneusement d'y penser. Si mes chasses à travers Gráða me manquent, elles ne me rendent pas mélancolique, voire carrément déprimé. Et pourtant, je ne suis pas le genre de personne à être sujet à la dépression. Je vois toujours le verre à moitié vide et je me suis parfaitement adapté à ma vie ici. Mais voilà, je ne peux pas m'empêcher de penser à la sale gosse qui m'a compliqué la vie depuis les quinze dernières années. Enfin, j'évite de le faire justement. C'est trop bizarre et je n'aime pas me sentir aussi triste.

Comme tout le monde a survécu à ce combat et que je n'ai pas perdu de morceau au passage, on rentre au Brett Building pour un décrassage bien mérité. En grimpant dans le véhicule d'intervention, je me demande si ce portail a pu laisser passer quelqu'un d'autre et j'attends impatiemment que les hommes de Colt donnent des nouvelles à ce sujet, ce qui ne tarde pas à arriver d'ailleurs. Lorsqu'il m'annonce qu'ils ont mis la main sur une jeune femme vêtue comme une Viking, je ne peux pas m'empêcher de réagit, franchement étonné.

« Une fille ?! »

Je m'attendais à un frère de l'Ordre. Je ne vois pas qui a pu aller ennuyer une sorcière comme celle qui m'a envoyé ici. À moins d'être suicidaire évidemment, mais les habitants de Gráða n'ont rien à gagner à s'en prendre à elle. Je me perds dans mes pensées lorsqu'on m'informe qu'en plus d'être inattendue, la nouvelle arrivante a expressément demandé à me rencontrer. Rien que ça. Donc, je dois la connaître ? Mais ça n'a rien d'étonnant. Sans être vaniteux, j'ai ma petite réputation après avoir passé les trois derniers siècles à protéger les habitants de notre continent ! Cela dit, ce n'est pas parce qu'elle sait qui je suis qu'elle peut savoir que j'ai été expédié ici. Forcément, je pense aussitôt que c'est une apprentie de la sorcière qui a peut-être été envoyée par cette dernière pour me retrouver. Pourquoi ? Je ne sais pas. Mais c'est la seule option qui me vient à l'esprit. Une simple habitante ne pourrait pas savoir où j'ai atterri.

Il nous faut quelques minutes pour arriver au Brett Building et bien que j'ai très envie de filer directement voir qui est cette mystérieuse fille, je fais un crochet les vestiaires pour récupérer une tenue d'intervention plus présentable, la mienne ayant subi quelques désagréments à cause de la vouivre furieuse. Quelques minutes plus tard, j'arrive finalement devant la porte de la salle où l'arrivante est installée et je vois l'un des agents en sortir, visiblement contrarié. Et bien, le portail a l'air d'avoir laissé passer un deuxième petit monstre ! Bien qu'amusé, j'essaye de chasser mon éternel sourire et je débarque dans la salle, posant aussitôt mon regard sur la gamine – parce que s'en est une – qui s'adresse aussitôt à moins d'un ton revêche. Et bien ! Sigrid n'est pas la seule à avoir un sale caractère, même si je l'ai souvent constaté au fil des années. Avant de répondre, je dévisage la gosse qui me semble étrangement familière, notamment au niveau du regard, mais je n'arrive pas à la situer. Peut-être une servante du quartier général ? Possible. Je soupire finalement, remarquant à peine qu'elle parle anglais alors que ça aurait dû me sauter aux yeux – bonjour le chasseur.

« Tu devrais apprendre à demander ça poliment, peut-être que tu aurais une réponse qui te convienne ? On ne t'a jamais appris ça ? Ah, ces gamines, toutes les mêmes. On sait qui tu veux voir, mais tu n'as pas dit pourquoi et sans vouloir t'inquiéter, tu n'es pas trop en mesure d'exiger grand-chose ! Je me rapproche finalement d'elle, m'arrêtant à un peu moins d'un mètre, la toisant avec mon sourire aux lèvres. C'était ton portail ? Tu devrais le revoir un peu, t'es au courant que tu as laissé passer une vouivre cuivrée en même temps ? Elle s'est amusé dans un quartier de la ville, a démoli la moitié des habitants et elle a essayé de becqueter le Commandant de l'UNISON. Autant te dire qu'il ne sera sans doute pas de bonne humeur si tu essayes de lui demander un service. »

Je sais bien que je ne devrais pas, mais le souvenir de la vouivre qui essaye de transformer le Major en apéro le fait bien rire et je ne peux retenir celui qui m'échappe. Je m'efforce finalement de retrouver mon sérieux, ou du moins une partie, puis je reprends la parole pour aborder le sujet qui m'intéresse :

« Tu lui veux quoi à Hakon ? Tu es avec la sorcière, c'est ça ? »

Elle ne m'a pas reconnu, je présume donc qu'on ne s'est jamais vraiment parlé et que la piste de la harpie qui m'a expédié ici est de plus en plus crédible. En tous les cas, si elle compte se montrer butée, elle est tombée sur plus fort qu'elle et on est partis pour s'affronter toute la journée ! Ça tombe bien, j'ai tout mon temps pour ça.
 
Revenir en haut Aller en bas



 


Message posté : Mar 2 Juin 2020 - 17:00 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Sigrid avait été butée toute sa vie. La preuve, elle avait épuisé presque 4 nourrices par ans, pendant 7 ans. Et on savait que cela aurait été plus si l'agent de l'ordre qui les payait été revenu plus souvent à Hjarta. Quoique certaines avait totalement capitulée au bout de quelques semaines à peine, et cela n'avait rien à voir avec une soit disant crise d'adolescence ou chose du genre. Alors si l'érudit sans entrainement qu'on lui avait envoyé, pensait avoir ses réponses c'était même pas la peine.
 
Après en avoir achevée un, Sigrid vit le deuxième arriver toujours aussi conquérante. Celui-là au mois avait l'air de s'entretenir et de se muscler un peu. Pourtant la viking brune ne changea pas d'attitude pour deux sous. Au contraire, elle croisa les bras et se cala au fond de sa chaise avec défi quand cet énergumène commença à lui dire d'être polie. Non mais il se prenait pour qui lui ?
 
"Je préviendrai le mec qui m'a élevé comme un courant d'air ! Et je vous signale que j'ai demandé poliment la première fois. Je n’ai rien à voir avec les vouivres cuivrées moi ! Ce n’est pas ma faute si elles se baladent ici aussi. Il faut mieux les chasser, chez nous, les agents de l'ordre arrivent à protéger les civils. Vous avez qu'à demander à un dieu de vous bénir en étant bien inutile après ! Et je ne sais pas ce que c'est l'unimachin. "
 
Est-ce qu'elle avait décoléré après Thor ? Pas du tout. Dieu puissant certes, mais alors pour réfléchir qu'il faut des femmes et soutenir ses hommes après là, il n’y avait personne. Ce n'était pas nouveau, elle craignait les dieux mais pas de dire tout haut ce que tout le monde pensait tout bas, que cela plaise ou non. Et s’il ne savait pas gérer leurs vouivres ici, clairement ce n'était pas son problème.

Quant à son éducation, il n'avait qu'à ramener le viking pour qu'on rigole un peu. Elle était pas certaine qu'il les laisserait dire que c'était de sa faute si Sigrid était aussi revêche. Et elle ne dirait que cela, ce qui avait généralement le don de filer la migraine à tout le monde. Ce qui l'amusait également follement la plupart du temps. Non mais ils étaient pénibles tous les deux mais dans ses souvenirs ce n'était pas pour rien qu'ils faisaient la paire non plus.

Par contre la question suivante de l'agent la fit tiquer. Et pas dans le bon sens. Lui, il ne voyait pas bien ce que faisait et la tête qu'avait les sorcières hein ! Est-ce qu'elle ressemblait à ça ? Le fait était qu'elle avait appris mais pas grâce à cette charognarde et jamais elle n'avait travaillé pour elle de bon grès, seulement pour atteindre son objectif ! Ce qui fit d’ailleurs monter légèrement le ton de Sigrid.
 
"Je suis pas avec cette sorcière. Elle m'a juste dit qu'Hakon était là ! Alors je veux le voir. Je lui avais dit à cet imbécile que c'était trop dangereux ! Il a été stupide et il aurait dû m'écouter ! Mais comme d'habitude, et j'ai attendu huit ans pour lui dire alors je ne vais pas me gêner !" dit la jeune fille avec hargne. Pas question de laisser quelqu'un lui piquer ce plaisir. Non elle ne lui dirait pas qu'elle voulait le revoir, c'était pas ça l'important.
 
Elle se leva d'un coup avec une certaine impatience, tout en sachant très bien qu'elle n'allait probablement pas le battre à mains nues. Bon elle était pas totalement mauvaise, et elle n'avait pas peur de viser sous la ceinture, mais vu qu'elle était totalement incapable de retourner d'où elle venait dans ce monde. Elle se rapprocha de lui à moins d'un mètre, en levant la tête pour toujours le foudroyer du regard, les bras le long du corps cette fois, mais les poings fermés.
 
"Bon si vous ne voulez pas m'aider je m'en fiche. Mais bougez-vous et ramenez-moi... où... où j'étais tout à l'heure !" dit-elle après une légère hésitation. Il avait intérêt à savoir où c'était parce que sinon elle le giflerait vraiment cette fois !
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 2 Juin 2020 - 20:04 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de l'UNISON
Agent de l'UNISON

Hakon Bjǫrnson
Agent de l'UNISON

Personnage
Catch you ? That I could do ! Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 06/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 661
ϟ Nombre de Messages RP : 219
ϟ Célébrité : Til Schweiger
ϟ Crédits : L'envol
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky
ϟ Âge du Personnage : 332 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Agent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85, 90 kg, cheveux blonds en brosse, yeux bleus, toujours souriant, un accent étrange
ϟ Pouvoirs : .
CAPACITÉS
- Maîtrise de l'alchimie
- Maîtrise des fusils d'assaut
- Maîtrise des épées longues


ÉQUIPEMENT
- Yngvild (Bofors AK5, lien)
- Freydis (Armure, lien, protection contre le feu et le froid)


POUVOIRS
- Blocage des influences magiques
- Brouillage des pensées
- Dissimulation de l'aura magique
- Diminution de la fatigue
- Endurance améliorée (x2)
- Force améliorée (10T)
- Métamorphose en ours
- Perception magique
- Ralentissement des poisons
- Ralentissement des besoins
- Réflexes améliorés
- Résistance améliorée (10T)
- Soins accélérés (mineurs)
- Vieillissement ralenti

ϟ Liens Rapides :
RP : 1/2 (ouvert)
Joueur
Catch you ? That I could do ! Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 06/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 661
ϟ Nombre de Messages RP : 219
ϟ Célébrité : Til Schweiger
ϟ Crédits : L'envol
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky
ϟ Âge du Personnage : 332 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Agent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85, 90 kg, cheveux blonds en brosse, yeux bleus, toujours souriant, un accent étrange
ϟ Pouvoirs : .
CAPACITÉS
- Maîtrise de l'alchimie
- Maîtrise des fusils d'assaut
- Maîtrise des épées longues


ÉQUIPEMENT
- Yngvild (Bofors AK5, lien)
- Freydis (Armure, lien, protection contre le feu et le froid)


POUVOIRS
- Blocage des influences magiques
- Brouillage des pensées
- Dissimulation de l'aura magique
- Diminution de la fatigue
- Endurance améliorée (x2)
- Force améliorée (10T)
- Métamorphose en ours
- Perception magique
- Ralentissement des poisons
- Ralentissement des besoins
- Réflexes améliorés
- Résistance améliorée (10T)
- Soins accélérés (mineurs)
- Vieillissement ralenti

ϟ Liens Rapides :
RP : 1/2 (ouvert)
Comme un courant d'air ? La comparaison me fait rire. J'en connais un qui doit avoir les oreilles qui sifflent ! Et je dois avouer que ça me fait franchement sourire, même si elle risque de croire que je me moque d'elle. De toute manière, je sens que je vais devoir la secouer un peu – au sens figuré – parce qu'elle n'accepte visiblement pas d'avoir fait une boulette en débarquant ici. Les vouivres cuivrées n'existent pas sur Terre, sinon j'en aurais rencontré avant aujourd'hui ! C'est elle qui a tout déclenché en débarquant dans ce monde et je ne sais toujours pas pour quelle raison elle cherche à me rencontrer. Quelle sale gosse, elle refuse de lâcher la moindre information, mais ça titille mon esprit taquin. D'ailleurs, lorsqu'elle reprend la parole après ma remarque sur la sorcière, je constate rapidement que ça ne lui plaît pas. Est-ce que j'ai touché un point sensible ? Probablement. Et ce qu'elle me dit ne manque pas de me faire tiquer à mon tour. Pourquoi la sorcière lui aurait-elle dit où je suis ? Si elle m'a envoyé ici, c'est pour se débarrasser de moi, peut-être parce qu'elle ne pouvait pas me tuer, je ne sais pas. Mais je ne vois aucune raison pour qu'elle ait dit à quelqu'un où je me trouve !

Par contre, lorsqu'elle me balance qu'elle m'a dit – enfin à Hakon, mais c'est moi, alors à moi – de ne pas y aller, je suis tout à coup complètement largué. Comment ça ? Il n'y a qu'une seule gamine qui m'a tanné pour que je ne fasse pas mon travail et qui prend depuis toujours un malin plaisir à me souligner les rares fois où elle a raison. Lorsqu'elle se lève pour se rapprocher de moi, je scrute son visage avec un regard nouveau, essayant de relever des cicatrices, des expressions, n'importe quoi qui me rappelle Sigrid. J'en ai un peu parlé avec Hermès : je ne sais pas si le temps passe aussi vite ici que sur Gráða, mais si c'est le cas, elle doit avoir... Et bien, à peu près l'âge de cette gamine. Mais depuis quand est-ce qu'elle parle avec les sorcières, qu'elle ouvre des portails et qu'elle débarque dans un autre monde ? Je fronce les sourcils, à deux doigts de l'interrompre pour lui demander si c'est bien elle, mais je m'efforce de la boucler et d'attendre qu'elle termine son monologue. D'ailleurs, la fin de sa « demande » me fait bien rire et j'éclate de rire.

« Ah oui ? Parce que tu crois que tu saurais où tu étais quand tu as débarqué ici ? Je pourrais aussi bien te débarquer dans une autre ville que tu ne le saurais pas. Les filles n'ont pas le sens de l'orientation, non ? »

Je suis pratiquement sûr à présent que c'est Sigrid ! Ses yeux, ses mimiques, son sale caractère, tout concorde. Et vu que j'ai l'avantage de savoir qui elle est – enfin probablement – je vais en profiter pour m'amuser. Très honnêtement, j'ai du mal à me retenir de ne pas l'attraper pour la serrer dans mes bras, parce que même si je ne le montre jamais, elle m'a manquée cette sale gosse ! Cela dit, notre relation n'a jamais été expansive, ce qui est assez ironique lorsqu’on sait que j'ai tendance à tout faire de manière extrême. Je vais donc me brider et ne pas lui sauter dessus... Ni l'engueuler d'ailleurs, parce que la question la plus importante, ça reste : mais bordel, qu'est-ce qu'elle fout là ?! Je vais lui apprendre à copiner avec des sorcières et à débarquer dans un monde qu'elle ne connaît pas ! Les gosses, je vous jure. Je suis bien content de ne pas en avoir à moi ! Enfin non, mais on s'en fiche, je suis le seul à savoir ce qui se passe dans ma tête. Et heureusement d'ailleurs.

En position de force et après être passé du stade du type à l'expression successivement benêt, choquée, amusée puis enthousiaste – avec une point d'agacement – je reprends la parole d'un ton franchement provocateur et moqueur.

« Les vouivres cuivrées n'existent pas sur Terre, s'il y en a une, c'est qu'elle a débarqué en même temps que toi. Je me rapproche encore d'elle pour réduire quasiment à néant la distance qui nous sépare, puis j'enchaîne : Et comment est-ce que tu savais à qui parler pour le retrouver ? Comment est-ce que tu as réussi à convaincre une sorcière qui l'a banni, de te dire où il était ? Et surtout : comment est-ce que tu as fait pour débarquer ici ? Je croyais qu'il n'y avait que les sorcières qui faisaient de la magie ? »

Ah, Sigrid ! J'ai envie de la secouer et de la serrer dans mes bras tout à la fois, mais je me contrôle, encore une fois. Par contre, je n'arrive pas à gommer le grand sourire qui s'est collé sur mon visage depuis que j'ai compris à qui j'ai affaire. J'espère juste être assez subtile pour qu'elle ne me démasque pas... Mais elle ne m'a jamais vu sans barbe et avec des cheveux, j'ai donc tendance à penser qu'elle ne risque pas trop d'y arriver. Surtout que j'ai des vêtements typiquement terriens. Histoire de détourner son attention de moi et de mon identité, je lève finalement la main pour lui enfoncer le doigt au niveau de l'épaule et la repousser en arrière.

« Et retourne t'asseoir. »

Le ton est vaguement autoritaire, mais davantage amusé. Je l'ai quand même éduqué cette sale gosse, j'ai bien le droit de l'ennuyer un peu, non ? Hey, d'ailleurs, maintenant que j'y pense, c'est moi le courant d'air ? Mais quelle sale gosse !
 
Revenir en haut Aller en bas



 


Message posté : Mar 2 Juin 2020 - 22:51 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Sigrid campa sur sa position malgré la façon dont son vis à vis la détaillait pendant un moment, avec son air de benêt qui cherchait une jolie fille. Non mais est-ce qu'il fait au moins attention à ce qu'elle dit ? Il a intérêt, sinon c'est pas une donzelle qu'il va trouver mais un oeil au beurre noir. Il a l'air super casse pied celui-là, elle voyait bien pourquoi on l'avait envoyé à la place de l'autre. Et puis il a des expressions bizarres, comme s'il comprenait parfois ce qu'elle disait et parfois non. Pourtant, elle parlait bien sa langue non ? Il allait faire un effort pour pencher la tête sur le côté et remettre son cerveau dans son liquide à un moment. Il allait falloir sinon elle allait l'y aider très fortement. Parce que là il était franchement désagréable et elle n'arrivait pas complètement à se concentrer.

Mais ce qui finit de la déstabiliser, ce fut quand il éclata de rire sur place. Si proche, elle ressentait presque cette hilarité, elle aussi. Quelque chose qu'elle connaissait de communicatif sans arriver à mettre le doigt dessus. Ca aussi, elle en avait marre de ces impressions de déjà-vu depuis qu'il avait débarquer avec sa tête pleine de cheveux. Alors elle opta simplement pour le fait qu'il se fichait d'elle autant que les membres de l'Ordre quand elle disait vouloir passer les épreuves, d'ailleurs sa remarque sur les femmes était aussi évoluée et généraliste que ce qu'il racontait là bas. Il y avait bien de quoi se marrer, il connaissait beaucoup de monde qui avait su traverser les mondes lui ? Non, il n'y avait qu'elle qui l'avait fait consciemment, on devrait lui reconnaître au moins ça au lieu de faire des réflexions stupides.

"Et les hommes n'ont que des muscles et un pénis à la place du cerveau. On peut avancer sur mes questions ?" lui balança-t-elle avec toute la mauvaise volonté et la mauvaise foi du monde. Non mais en plus, ça le faisait sourire. Il avait une case en moins ce type en fait. Lui aussi avait dû boire un truc pas très net pour venir travailler ici. Comment se faisait-il qu'il comprenne la moitié de ce qu'elle disait, déjà ? Pas à cause du langage non! Ça elle le savait bien, mais comment cet homme pouvait il savoir autant de choses sur Hakon et Gráða en plus ? Il n'allait pas lui dire que celui qu'elle avait mis presque une décennie à trouver était devenue une lopette qui s'épanchait sur sa vie devant n'importe qui quand même.

Elle serra tout de même un instant les dents en entendant parler de la vouivre. Pas de culpabilité mais simplement vexé de possiblement s'être faite avoir par la sorcière. Elle détestait qu'on la prenne pour une poire. Et déjà qu'elle débarquait dans un autre monde pour le retrouver, cette satanée sorcière n'était pas obligée de tenter de les faire bouffer par une de ces saletés de lézards. Pour tout le reste, elle avait été claire, ce n'était pas leurs oignons. Ce qu'elle avait fait pour arriver ici ne regarder même pas son père adoptif alors ce Unitruc ... laissez-la rire. Et, pour cette raison, elle n'offrit aux questions d'Hakon qu'un sourire ironique et goguenard, qui aurait pu faire perdre patience à la plus patiente des nourrices. Question d'entraînement...

"Bah quoi on vous a pas appris qu'il fallait demander les choses poliment pour avoir des réponses qui vous plaisent ?" Prend ça dans les dents monsieur je sais tout et je prends pour un donneur de leçon. Oh ba tiens ça lui rappelait quelqu'un ça. Pas étonnant qu'Hakon s'entende bien avec ce type et leur raconte plein de choses sur leur monde. Mais elle avait eu des infos intéressantes elle ! Puisque ce type et Hakon se connaissait forcément hein ! Il fallait qu'elle lui fasse seulement cracher le morceau.

Mais la façon dont il la poussa et la tutoya ensuite lui fit froncer les sourcils. Elle l'observa comme s'il l'avait insultée avant de lever les mains et de le pousser de toutes ses forces et de tout son poids sur le torse pour l'obliger lui aussi à faire un pas en arrière. "Hey! On a pas été éleveurs de chèvres ensemble ! Je t'ai pas permis de me tutoyer ! J'ai fait exactement ce que l'Ordre n'a pas voulu faire pour le retrouver à la place de ces chasseurs sans loyauté ! Et c'était pas mon portail alors arrête de me prendre la tête !"

Cette fois, elle leva la main à nouveau pour gifler l'agent qui lui opposer tant de résistance. Ou du moins l'en menacer comme s'il avait du avoir peur d'elle. Un peu de bluff ça ne fait pas de mal. Elle n'avait pas encore perdu patience, mais s'il commençait à la prendre de haut il allait en prendre pour son grade monsieur je suis un homme et j'ai un gros pantalon. "Vous servez à rien ! Je veux y aller maintenant, moi j'ai encore quelqu'un à trouver ! Et je suis sure que vous savez où il est!" De toute façon, elle n'oublierait pas cette idée. Autant qu'il soit prévenu.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 3 Juin 2020 - 11:28 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de l'UNISON
Agent de l'UNISON

Hakon Bjǫrnson
Agent de l'UNISON

Personnage
Catch you ? That I could do ! Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 06/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 661
ϟ Nombre de Messages RP : 219
ϟ Célébrité : Til Schweiger
ϟ Crédits : L'envol
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky
ϟ Âge du Personnage : 332 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Agent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85, 90 kg, cheveux blonds en brosse, yeux bleus, toujours souriant, un accent étrange
ϟ Pouvoirs : .
CAPACITÉS
- Maîtrise de l'alchimie
- Maîtrise des fusils d'assaut
- Maîtrise des épées longues


ÉQUIPEMENT
- Yngvild (Bofors AK5, lien)
- Freydis (Armure, lien, protection contre le feu et le froid)


POUVOIRS
- Blocage des influences magiques
- Brouillage des pensées
- Dissimulation de l'aura magique
- Diminution de la fatigue
- Endurance améliorée (x2)
- Force améliorée (10T)
- Métamorphose en ours
- Perception magique
- Ralentissement des poisons
- Ralentissement des besoins
- Réflexes améliorés
- Résistance améliorée (10T)
- Soins accélérés (mineurs)
- Vieillissement ralenti

ϟ Liens Rapides :
RP : 1/2 (ouvert)
Joueur
Catch you ? That I could do ! Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 06/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 661
ϟ Nombre de Messages RP : 219
ϟ Célébrité : Til Schweiger
ϟ Crédits : L'envol
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky
ϟ Âge du Personnage : 332 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Agent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85, 90 kg, cheveux blonds en brosse, yeux bleus, toujours souriant, un accent étrange
ϟ Pouvoirs : .
CAPACITÉS
- Maîtrise de l'alchimie
- Maîtrise des fusils d'assaut
- Maîtrise des épées longues


ÉQUIPEMENT
- Yngvild (Bofors AK5, lien)
- Freydis (Armure, lien, protection contre le feu et le froid)


POUVOIRS
- Blocage des influences magiques
- Brouillage des pensées
- Dissimulation de l'aura magique
- Diminution de la fatigue
- Endurance améliorée (x2)
- Force améliorée (10T)
- Métamorphose en ours
- Perception magique
- Ralentissement des poisons
- Ralentissement des besoins
- Réflexes améliorés
- Résistance améliorée (10T)
- Soins accélérés (mineurs)
- Vieillissement ralenti

ϟ Liens Rapides :
RP : 1/2 (ouvert)
Si j'avais encore eu le moindre doute, il a été chassé par sa réplique sur les hommes. Gráða n'est pas une terre peuplée d'hommes misogynes ou machos, mais autant l'avouer : les femmes ont généralement le rôle de la reproductrice et lorsqu'elles sont bonnes combattantes, on les perçoit davantage comme des hommes que comme des femmes. Je sais que ça ne plaît pas à tout le monde et même si moi je considère que le sexe d'une personne ne définit pas ses capacités, je sais que ce n'est pas le cas de tous mes frères d'armes.

Je laisse donc mon habituel sourire flotter sur mes lèvres tandis que Sigrid perd patience, faisant toujours preuve de son sale caractère. Pour le coup, ça m'enchante ! Je n'y ai pas eu droit depuis des années et j'imaginais ne plus la revoir avant des décennies, autant dire que je suis sur un petit nuage. Bon, ça va probablement rester provisoire et il y a fort à parier que dans quelques jours, elle me tapera à nouveau sur le système, mais inutile d'y songer ! Je préfère la provoquer et voir comment elle va réagir... Et elle ne me déçoit pas. Lorsqu'elle essaye de riposter à mon geste, je m'autorise un nouveau rire teinté de moquerie. Je crois que je n'aime rien plus que la faire sortir de ses gonds ! Et je semble avoir gardé la main vu la manière doit elle essaye de me coller une gifle, même si je vois bien que ce n'est qu'une menace. Un peu comme les petits chiens qui aboient pour prévenir qu'ils sont dangereux. Je l'esquive sans trop de mal, puis je riposte à mon tour. Je pourrais jouer encore un long moment avant de lui dire la vérité, mais je préfère finalement mettre fin à cette taquinerie et lui faire comprendre qu'elle râle pour rien. Comme d'habitude en somme.

Puisqu'elle est proche de moi, je lève à nouveau la main, puis d'un geste rapide que j'ai répété des centaines de fois quand elle était gamine, je lui colle une taloche sur le front. Un joli « POC » marque le coup alors que je reprends la parole d'un ton à la fois moqueur et agacé. Même si c'est à peine crédible, je n'ai jamais été doué pour être énervé.

« Espèce de tête de nœuds ! Tu prétends avoir raison en râlant pour qu'il n'y aille pas, mais en attendant, j'avais aussi raison en disant que tu aurais fait une très mauvaise guerrière de l'Ordre ! Une chasseuse, toi, franchement ? Tu ne vois même pas ce que tu as sous les yeux ! »

Je pense que c'est assez clair et qu'elle va probablement comprendre que le type qui la fait tourner en bourrique depuis avant est justement la personne qu'elle cherche. Bon, j'admets, la barbe ça change beaucoup et vu qu'ici tout le monde avait l'air perturbé en me voyant débarquer avec, j'ai décidé de la raser. Quant aux cheveux, avouons que c'est quand même moins embêtant que de me raser régulièrement le crâne. Et puis je n'ai pas de risque qu'un adversaire se serve de mes cheveux comme d'un moyen pour m'empoigner vu que je me bats à distance et que je les garde assez courts. Tout ça pour dire que je conçois que mon changement capillaire la perturbe, mais moi, je l'ai rapidement reconnue ! Bon, je sais que j'ai beaucoup d'excuses, mais tout de même.

Quoi qu'il en soit, après avoir lâché ma bombe, je laisse mon bras retomber le long de mon corps avant de froncer les sourcils. Je refuse de lui montrer que je suis content de la revoir, notamment parce que je suis tout à coup agacé par sa stupidité. Mais franchement ? Comment est-ce qu'elle peut avoir été assez stupide pour mettre sa vie en danger en approchant cette sorcière et en acceptant qu'elle l'expédie dans un autre monde ? Elle aurait pu prétendre que j'étais en vie juste pour se débarrasser d'elle ! Sigrid, quelle sale gosse ! Je ne me prive d'ailleurs pas de partager mes pensées à la concernée. Avant même qu'elle n'ait eu le temps de répondre à ma précédente déclaration, je reprends la parole, cette fois-ci sincèrement agacé.

« Sigrid, tu es vraiment inconsciente et... Stupide ! Tu es allée voir cette sorcière, toute seule et alors que tous les gars de l'Ordre te l'ont interdit ? Mais à quoi est-ce que tu pensais sérieusement ?! Elle aurait pu te mentir et t'expédier dans un océan où tu serais morte comme une sotte ! Je secoue la tête, dépité. Je pensais que je t'avais fait rentrer un peu de plomb dans la cervelle toutes ces années, mais je constate que tu as vite tout oublié ! »

Je m'arrête là pour les reproches, même si j'en ai encore un paquet en réserve. Je ne comprends vraiment pas ce qui l'a motivée à venir ici. Est-ce qu'elle a eu des ennuis sur Gráða ? Comme si je peux y faire quelque chose d'ici ! Cela dit, maintenant qu'elle est sur Terre, Sigrid sera probablement capable de me donner les informations qui me manquent pour que nous rentrions chez nous et chacun reprendra sa vie comme avant. Enfin, si tout se passe bien. Mais connaissant Sigrid, elle a débarqué ici avec ses gros sabots sans savoir comment rentrer à la maison ! Les gamins, je vous jure, par moment, je suis content d'être stérile.
 
Revenir en haut Aller en bas



 


Message posté : Mer 3 Juin 2020 - 15:03 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Ça y est. Elle est partie à déblatérer sur les hommes, Hakon, la stupide sorcière et ses idées qu'elle a dans la tête. Et elle pouvait continuer longtemps. Sans jamais reconnaître qu'elle avait tord ou qu'elle aurait pu se mettre en danger. Un état qu'elle n'a pas connu depuis longtemps, huit ans, et l'évidence est trop énorme pour lui sauter aux yeux toute seule. Il faut dire qu'elle tient un peu sur les nerfs, avec cette idée fixe que son bienfaiteur n'est plus très loin et qu'elle va enfin le revoir. Des sentiments d'attente et de tristesse qu'elle cache depuis trop longtemps peut-être et qui ne lui permette pas de penser clairement. Elle les rejette comme d'habitude, comme elle rejette la faute sur la sorcière d'avoir envoyé une vouivre, comme elle rejette les regrets et les remords de ce qu'elle a dû faire pour enfin arriver à ce moment. Le déni, sa spécialité mais aussi sa meilleure armure depuis qu'elle a quitté l'incendie. Pourquoi changer une équipe qui gagne.

Pourtant le mouvement qu'amorce l'agent la prend au dépourvue. Le doigt vient heurter son front comme un glas qu'il aurait sonné dans son esprit. Machinalement, sa main est montée pour frotter à l'endroit du coup qui la coupe totalement dans son élan. Son visage se fige totalement, ses yeux braqués sur lui dans une expression incrédule. Il n'y a qu'une seule personne dans tous les mondes qui fait ça. Qui la coupe et la déstabilise assez pour qu'elle se taise et qu'il puisse en placer une. Ce geste à la fois si protecteur et moqueur. Elle le regarde rire, et enfin elle comprend. Elle reconnait ce son, cette façon de se marrer.

Mais le plus important c'est ce qu'il dit après. Qui il reconnait être. Elle ne sourit même pas encore trop choquée de sa découverte. Elle, une mauvaise chasseuse ? Non mais il se prenait pour qui ? On reparle de l'idiot qui s'est fait balancé à travers les univers sans approcher la sorcière. Elle, au moins, elle avait gagné sa confiance. Elle avait obtenu d'elle ce qu'elle voulait. Ce qui n'était certes pas tout à fait l'objectif du chasseur eu départ, mais c'était tout de même un accomplissement.

Les reproches qui suivent lui passent presque au dessus de la tête, comme si la pichenette l'avait trop sonnée pour qu'elle entende quoique ce soit. Enfin non, mais elle se douter bien qu'il allait râler que c'était dangereux et blablabla et elle pouvait se faire tuer ou noyer... Fais ce que je dis pas ce que je fais... et ça se présentait comme un parent respectable alors qu'il était encore plus creux qu'elle quand il s'agissait de risquer sa peau. Et je suis un membre de l'Ordre alors je risque rien, c'est mon boulot de me faire aduler par tout le monde... Pfff, ce sermon elle le connaissait, mais là tout de suite elle s'en fichait.

Sa main lâcha finalement son front pour venir frapper poing fermé la poitrine d'Hakon. Ce qui ne devait pas lui faire bien mal vu l’élixir de Thor, mais qu'est ce que ça lui faisait du bien de le taper un peu ! "Mais tu peux pas le dire espèce de crétin ! T'as beau être encore plus vieux t'es toujours aussi grave hein ! J'ai mieux géré la sorcière que toi, c'est tout !" dit elle en éclatant d'un rire nerveux avant de sauter à son cou. Bon elle aurait pu se montrer plus modérer. Mais on allait dire que ça passer juste pour un cri de victoire hein...

D'ailleurs la petite brune se recula en quelques secondes d'étreinte un peu comme s'il avait s'agit d'un geste parfaitement incongru et malpoli qu'elle voulait aussi vite retirer. "Non mais je suis pas irresponsable, bien sûr que je me suis assurée qu'elle m'enverrait au bon endroit ! Tu sais combien de temps ça fait que je me la suis pour atterrir ici ! Le temps qu'il t'as fallut pour avoir cette tête sans barbe au moins ! T'as pas du tout l'air d'un guerrier viril maintenant !" dit elle en éclatant de rire. Non mais c'était normal qu'elle l'est pas reconnu ! "Et puis toi aussi t'es nul comme chasseur ! Tu remarques même pas que tu ne parles pas Gráðaien. C'est pas terrible hein ! En plus tu adores chasser les vouivres alors tes sermons c'est un peu de la mauvais foi ! Tu crois que je ne me souviendrai pas de ça !" dit elle avec toujours la même fierté, un sourire enfantin accroché à ses traits. Le même sourire stupide que celui de son père sans aucun lien de sang pourtant !

Elle se rassit avec un soupir, laissant enfin son stress et sa fatigue disparaître derrière sa félicité. Ah, qu'il prenne ça dans les dents Thor ! C'était elle, une femme qui l'avait retrouvé. Et elle avait réussi presque de A à Z. Rien que cette petite condition ajoutée par la sorcière, mais quelle importance ? Elle pourrait peut être passer le reste de sa vie à se disputer avec lui. Et puis au pire, peut être que ce monde serait un peu moins macho que le leur. "Alors tu veux savoir comment j'ai fait avoue ? Moi je sais ce qu'il s'est passé pour toi. Du moins comment tu as atterri ici ? Et après alors tu chasses quoi comme monstre maintenant ?" demanda t elle comme une enfant qui attend à nouveau un récit des exploits de celui qu'elle admire.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 3 Juin 2020 - 19:42 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de l'UNISON
Agent de l'UNISON

Hakon Bjǫrnson
Agent de l'UNISON

Personnage
Catch you ? That I could do ! Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 06/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 661
ϟ Nombre de Messages RP : 219
ϟ Célébrité : Til Schweiger
ϟ Crédits : L'envol
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky
ϟ Âge du Personnage : 332 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Agent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85, 90 kg, cheveux blonds en brosse, yeux bleus, toujours souriant, un accent étrange
ϟ Pouvoirs : .
CAPACITÉS
- Maîtrise de l'alchimie
- Maîtrise des fusils d'assaut
- Maîtrise des épées longues


ÉQUIPEMENT
- Yngvild (Bofors AK5, lien)
- Freydis (Armure, lien, protection contre le feu et le froid)


POUVOIRS
- Blocage des influences magiques
- Brouillage des pensées
- Dissimulation de l'aura magique
- Diminution de la fatigue
- Endurance améliorée (x2)
- Force améliorée (10T)
- Métamorphose en ours
- Perception magique
- Ralentissement des poisons
- Ralentissement des besoins
- Réflexes améliorés
- Résistance améliorée (10T)
- Soins accélérés (mineurs)
- Vieillissement ralenti

ϟ Liens Rapides :
RP : 1/2 (ouvert)
Joueur
Catch you ? That I could do ! Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 06/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 661
ϟ Nombre de Messages RP : 219
ϟ Célébrité : Til Schweiger
ϟ Crédits : L'envol
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky
ϟ Âge du Personnage : 332 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Agent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85, 90 kg, cheveux blonds en brosse, yeux bleus, toujours souriant, un accent étrange
ϟ Pouvoirs : .
CAPACITÉS
- Maîtrise de l'alchimie
- Maîtrise des fusils d'assaut
- Maîtrise des épées longues


ÉQUIPEMENT
- Yngvild (Bofors AK5, lien)
- Freydis (Armure, lien, protection contre le feu et le froid)


POUVOIRS
- Blocage des influences magiques
- Brouillage des pensées
- Dissimulation de l'aura magique
- Diminution de la fatigue
- Endurance améliorée (x2)
- Force améliorée (10T)
- Métamorphose en ours
- Perception magique
- Ralentissement des poisons
- Ralentissement des besoins
- Réflexes améliorés
- Résistance améliorée (10T)
- Soins accélérés (mineurs)
- Vieillissement ralenti

ϟ Liens Rapides :
RP : 1/2 (ouvert)
Elle finit tout de même pas comprendre à qui elle a affaire ! Lorsqu'elle s'énerve, ça me fait rire de plus bel, comme si je venais de lui jouer un sale tour. Bon, c'est peut-être un peu le cas. J'admets que j'aurais pu lui dire tout de suite au lieu de la faire mariner, mais bon, j'ai bien le droit de me détendre un peu moi aussi, non ? Et puis ce n'est pas vraiment de la colère qu'elle ressent, je le vois bien, et si j'avais eu le moindre doute, le fait qu'elle se jette à mon cou suffit à me prouver que ce n'est pas le cas. C'est un geste qui me déstabilise d'ailleurs, je dois l'avouer. On est pas franchement démonstratifs et je ne l'a jamais trop collée pour éviter de l'étouffer. Elle est suffisamment rebelle comme ça : me montrer trop protecteur aurait l'effet contraire à celui recherché. Mais j'admets que ça me fait plaisir, même si je me contente de lui tapoter le dos deux ou trois fois avant qu'elle ne me lâche. C'est moins bizarre comme ça.

Évidemment, ce moment de « normalité » très relative est vite chassé par les reproches que je viens de lui balancer et sur lesquels elle ne manque pas de rebondir. Les remarques sur ma barbe disparue me font machinalement porter ma main à mon menton. C'est vrai que parfois je la regrette, mais bon. Il faut s'adapter à son temps ! Et ça ferait sans doute bizarre sans mes fourrures et mes tenues en cuir. Quoique, je pourrais presque passer pour un motard américain, non ? Je me perds presque dans mes pensées lorsqu'elle relève quelque chose de parfaitement juste : je n'ai même pas remarqué qu'elle ne parle pas notre langue natale. Et bien ? Sigrid aurait-elle appris à parler anglais ? Je fronce les sourcils, ne comprenant pas trop comment c'est possible, puis je délaisse le problème le temps qu'on aborde un autre sujet. Un sourire ourle aussitôt mes lèvres lorsqu'elle me parle de la vouivre.

« Moi j'étais content, oui, mais le Major pas franchement. Déjà parce qu'elle a voulu le manger, ensuite parce qu'elle a fait de gros dégâts. Tu imagines une vouivre dans une ville avec des bâtiments comme ça ? »

Elle a assez étudié ces bestioles pour savoir que Star City n'est vraiment pas préparée pour se confronter à elle. Bon, j'ai cru comprendre qu'ils ont aussi leur lot de bêtes bizarres, comme le Gigantosaure, mais bon, ça reste terrien, ça a donc sa place ici ! Mais bon. Je ne vais pas revenir là-dessus pendant des lustres : la vouivre n'est plus un problème et c'est tout ce qui compte. Je croise les bras sur mon torse tandis que Sigrid s'installe à nouveau, puis je souris de plus bel lorsqu'elle s'enthousiasme sur mes éventuelles chasses. Elle va être déçue ! Enfin, en ce qui me concerne du moins, même si ma situation me convient parfaitement.

« Il n'y a pas de monstres ici, je fais un travail... De garde en somme. Un peu plus risqué, mais ça y ressemble beaucoup. Je hausse les épaules, comme si ce n'est pas important. Et bien sûr que je veux savoir comment tu as fait ! Est-ce que c'est cette sorcière qui t'a envoyée ici ? Tu as fait quoi, tu lui as demandé gentiment et elle a accepté de le faire pour tes beaux yeux ? »

Je fronce les sourcils, les bras toujours croisés. Mon regard se fait un peu plus suspicieux : elle sait parfaitement que je n'aime pas les sorcières, et ce n'est pas une question de racisme ou de quoi que ce soit de ce type. C'est juste que la magie utilisée par ces femmes n'est pas bénéfique, sans quoi elle ne changerait pas leur corps pour les transformer en monstres. Je n'aime vraiment pas l'idée que Sigrid s'en soit approchée, mais surtout, je me demande ce qu'elle a bien pu promettre pour que cette créature accepte de l'aider. Détaillant son visage, je reprends la parole.

« Qu'est-ce que tu as accepté de faire Sigrid ? Et franchement, pourquoi est-ce que tu es venue ici ? Tu ne pouvais pas rester à Gráða ? »

Je secoue la tête, dépité devant les réactions de la jeune femme qui me dépassent toujours autant. Je ne crois pas que j'arriverai un jour à la comprendre !
 
Revenir en haut Aller en bas



 


Message posté : Jeu 4 Juin 2020 - 0:01 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Sigrid serait absolument d'accord pour dire que ce câlin ne leur ressemble pas vraiment. Mais bon quand on a cherché quelqu'un pendant presque une décennie, on a bien le droit de sortir un peu du script de la gamine un peu trop rebelle qui s'enfuie ou tape du pied pour son entrainement dès qu'elle voit Hakon. Elle le taquine d'ailleurs un peu, pour lui faire remarquer que finalement une vouivre pour avoir un moment comme celui-là ce n'est pas exactement cher payer. Bon d'accord, elle grimace à l'évocation de la ville. C'est vrai que vu les bâtiments immenses et les rues étroites, ce n'est pas franchement le terrain idéal pour accueillir l'un de ces monstres. En plus, la saleté a dû paniquer elle aussi en se reflétant dans le verre qu'on voyait ici en abondance.
Il fallait bien dire que le travail du verre était quasi inexistant à Hjarta et dans le continent nord. Parfois, les plus riches en commandaient un peu pour montrer leur statut, mais il n'y en avait pas ailleurs que dans les grandes maisons. Quelques pièces avaient été offertes par les dieux aussi à ce qu'on racontait. Bref, les vouivres on pouvait oublier leur savoir à ce sujet. Mais une autre question taraudait l'esprit de Sigrid. "Ok... mais c'est qui le major ? C'est une sorte de chef de guerre ?" Histoire qu'elle sache au moins qu'elle manquait de respect à quelqu'un si elle le croisait dans ce bâtiment labyrinthe bizarre où on l'avait amenée. Bien que maintenant qu'elle avait retrouvé son bienfaiteur membre de l'Ordre qui n'avait plus rien d'un viking, la question du bâtiment l'inquiétait beaucoup moins.

Confortablement installée, elle l'écouta plutôt le nouveau travail d'Hakon, cette fois les sourcils froncés de concentration. Elle ne perdit pas son sourire pour autant, mais la surprise d'imaginer un monde sans aucun monstre était clairement visible sur les traits de la jeune fille. Après c'était surement un travail digne de lui... le plus dangereux qu'il avait pu trouver, elle le connaissait assez pour en être certaine. Et elle n'avait même pas été là pour l'écarter de ce choix-là de toute façon. Elle imaginait d'ici le mec qui lui avait proposer. Et aussi vous risquez votre vie de temps en temps. Ok je signe ! Bref ce n'était pas le moment de se morfondre sur son choix de carrière alors qu'elle venait à peine de mettre la main dessus.

Bon ensuite, il enchaîne fatalement sur les questions qui fâchent. Sigrid avait beau savoir qu'elles viendraient rapidement, dans l'euphorie et la précipitation, elle ne peut pas dire qu'elle ait vraiment réfléchi ses réponses. En même temps l'anticipation et la préparation ne sont pas vraiment ses principales qualités. Pas que la façon dont il la regarde l'intimide ou quoique ce soit, mais il va falloir être convaincante et elle le sait. Si possible se faire enguirlander le moins possible aussi..."Ah mais c'est plus compliqué que ça quand même. D'abord, tout le monde à l'Ordre a voulu me faire croire que tu étais mort sans rien faire. Ils ont à peine essayer de te chercher ! Mais j'étais sûre que ce n'était pas vrai. Je leur ai dit que je l'aurai senti. Mais bon tu les connais ! Ils n’ont rien voulu écouter comme d'habitude. Alors j'ai fait comme toi, j'ai traqué la sorcière. J'ai fait super attention, fronce pas les sourcils ! Bon, forcément, elle a fini par me repérer à force de la suivre." Enfin c'était à moitié vrai, parce que la gamine du haut de ses dix-sept ans avaient bien fait en sorte d'être repérée mais comme une curieuse et non une menace. Histoire de rester en vie. "Alors je lui ai reparlé de toi, et comme je suis un peu têtue, j'ai fini par apprendre qu'elle t'avait envoyé dans un autre monde. Alors j'ai fait... des petits trucs pour elle. Genre des courses tu vois. Parce que vu la tête qu'elle a forcément c'est compliqué d'aller acheter des trucs dans les villages." et d'autres genre de boulots comme du vol, porter des menaces... ne rentrons pas dans les détails. "Et au bout de tout ce temps, j'ai fini par la payer assez pour qu'elle accepte de m'envoyer ici. Et je t'ai retrouvé ! Même Thor sera obligé de reconnaître que c'est une femme qui l'a fait et pas un membre de l'Ordre. Tout ça sans me faire tuer ou faire quelque chose de grave." finit-elle avec un sourire enfantin.

Bon, forcément c'était moins épique que quand il lui racontait l'une de ses chasses et un combat contre un monstre, mais elle n'en était pas moins fière. "Et puis, qu'est-ce que tu aurais voulu que je fasse sur Gráða toute seule. Il y avait que toi pour que je devienne quelqu'un d'intéressant et de connue comme un membre de l'Ordre. C'était normal de faire ça. La loyauté c'est important, tu le répétais tout le temps." et TOC !

 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 4 Juin 2020 - 14:47 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de l'UNISON
Agent de l'UNISON

Hakon Bjǫrnson
Agent de l'UNISON

Personnage
Catch you ? That I could do ! Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 06/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 661
ϟ Nombre de Messages RP : 219
ϟ Célébrité : Til Schweiger
ϟ Crédits : L'envol
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky
ϟ Âge du Personnage : 332 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Agent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85, 90 kg, cheveux blonds en brosse, yeux bleus, toujours souriant, un accent étrange
ϟ Pouvoirs : .
CAPACITÉS
- Maîtrise de l'alchimie
- Maîtrise des fusils d'assaut
- Maîtrise des épées longues


ÉQUIPEMENT
- Yngvild (Bofors AK5, lien)
- Freydis (Armure, lien, protection contre le feu et le froid)


POUVOIRS
- Blocage des influences magiques
- Brouillage des pensées
- Dissimulation de l'aura magique
- Diminution de la fatigue
- Endurance améliorée (x2)
- Force améliorée (10T)
- Métamorphose en ours
- Perception magique
- Ralentissement des poisons
- Ralentissement des besoins
- Réflexes améliorés
- Résistance améliorée (10T)
- Soins accélérés (mineurs)
- Vieillissement ralenti

ϟ Liens Rapides :
RP : 1/2 (ouvert)
Joueur
Catch you ? That I could do ! Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 06/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 661
ϟ Nombre de Messages RP : 219
ϟ Célébrité : Til Schweiger
ϟ Crédits : L'envol
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky
ϟ Âge du Personnage : 332 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Agent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85, 90 kg, cheveux blonds en brosse, yeux bleus, toujours souriant, un accent étrange
ϟ Pouvoirs : .
CAPACITÉS
- Maîtrise de l'alchimie
- Maîtrise des fusils d'assaut
- Maîtrise des épées longues


ÉQUIPEMENT
- Yngvild (Bofors AK5, lien)
- Freydis (Armure, lien, protection contre le feu et le froid)


POUVOIRS
- Blocage des influences magiques
- Brouillage des pensées
- Dissimulation de l'aura magique
- Diminution de la fatigue
- Endurance améliorée (x2)
- Force améliorée (10T)
- Métamorphose en ours
- Perception magique
- Ralentissement des poisons
- Ralentissement des besoins
- Réflexes améliorés
- Résistance améliorée (10T)
- Soins accélérés (mineurs)
- Vieillissement ralenti

ϟ Liens Rapides :
RP : 1/2 (ouvert)
« C'est un peu comme le chef de la garde. »

C'est ce qui se rapproche le plus du boulot du Major, je crois. Ce n'est pas le grand chef puisqu'il a des supérieurs, mais ce n'est pas le type de base non plus. De toute manière, je ne pense pas que Sigrid va beaucoup s'intéresser à l'UNISON, surtout si on peut rentrer chez nous dans les jours qui viennent ! Ce qui me fait penser que je ne lui ai pas encore parlé de ça ! Et qu'il va falloir que j'en discute avec le chef de mon équipe, histoire qu'il informe ses supérieurs de la situation. Je les ai prévenus depuis le début que le jour où je retrouverai ma planète, je m'en irai d'ici. Ils ne seront pas étonnés.

Mais en attendant d'en arriver là, je veux savoir ce que cette sale gamine a dans la tête ! Très franchement, l'histoire de cette sorcière me contrarie beaucoup et Sigrid doit le savoir. D'un autre côté, elle connaît le rôle des membres de l'Ordre, comment penser que je pourrais approuver le fait qu'elle serve de larbin à une sorcière ? J'ai plusieurs fois envie de l'interrompre pour la sermonner, mais je m’efforce de la bouler et d'attendre qu'elle termine ses justifications. Bien évidemment, lorsqu'elle conclut sur un sourire, je suis plus catastrophé qu'enthousiaste. Bon, j'admets qu'elle s'est bien débrouillée et qu'elle a été futée, mais tout de même ! Je ne considère pas que le fait d'être seule à Gráða est une justification valable pour faire confiance à une sorcière. Mais bien entendu, il faut que Sigrid me balance mes répliques en plein visage pour se justifier. Je fronce le nez avant de répondre avec mauvaise foi.

« Bien sûr que c'est important, mais ça n'a rien à voir avec ce que tu as fait. Ce n'est pas de la loyauté, c'est de l'inconscience et de la stupidité. Imagine que ce monde soit dangereux, que j'ai été tué ou pire ? Qu'est-ce que tu aurais fait, toute seule ici ? Ça n'aurait rien changé par rapport à Gráða ! Je soupire. Les frères de l'Ordre ont agi normalement. J'ai fait pareil par le passé, je te rappelle ! Tu sais aussi bien que moi que je ne suis pas le premier à avoir disparu en m'en prenant à elle, peut-être que les autres sont aussi dans d'autres mondes alors qu'on les croyait tous morts. »

J'y ai beaucoup pensé, depuis mon arrivée ici. J'ai même demandé aux agents de l'UNISON de Norvège s'ils n'avaient jamais entendu parler d'autres hommes comme moi, mais ce n'était pas le cas. Sans doute mes frères ont-ils été envoyés dans d'autres mondes. J'espère simplement qu'on pourra les retrouver une fois de retour dans notre monde. C'est une promesse que je me fais ! Mais en attendant, j'ai une autre affaire à régler. Mon regard, un peu perdu dans le vague, se repose sur Sigrid, toujours installée sur sa chaise.

« Tu as fait ça pour prouver aux autres que tu vaux les membres de l'Ordre je parie, c'est ça ? »

Ça me semble tout de suite plus logique. Je ne comprenais pas ce qui pouvait l'avoir poussée à agir ainsi, même si je sais que les gens la connaissent comme étant « ma protégée » à Hjarta. La célébrité l'intéresse peut-être. Mais tout de même, elle aurait pu trouver quelqu'un d'autre pour la prendre sous son aile plutôt que de s'embêter à me remettre la main dessus. Pas que j'en sois mécontent ! La perspective de l'avoir à mes côtés sur Terre pourrait presque me faire oublier mon désir de rentrer chez nous... Parce que c'était elle ma principale motivation, autant me l'avouer. La célébrité c'est très secondaire, les chasses... Ça me manquera, mais je peux m'y faire. Bien sûr, il est hors de question que j'avoue ça ! Je reprends donc la parole, un peu moins agacé qu'avant.

« Tu as été inconsciente. Tu as de la chance qu'elle t'ait laissée en vie. Même si j'ai du mal à croire qu'elle ait accepté de t'aider juste en échange de quelques courses. J'espère que tu ne me caches rien Sigrid. Je le saurai de toute manière et gare à tes fesses si tu essayes de me rouler dans la farine ! Bon, ça ne serait pas une première, et elle l'a déjà fait par le passé. Avec succès même. Maintenant, on en arrive à la question la plus problématique : comment tu avais prévu de rentrer ? Parce que j'espère vraiment que tu n'as pas débarqué sur Terre sans savoir comment rentrer sur Gráða ! »

J'ai quelques pistes sur le feu, mais elles sont encore trop minces. Quoique, avec son aide à elle aussi, peut-être qu'on arrivera à mieux situer notre monde et à permettre à Hermès de le retrouver plus rapidement ?
 
Revenir en haut Aller en bas



 


Message posté : Ven 5 Juin 2020 - 16:37 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
L'explication sur ce qu'est un major lui fait machinalement hocher la tête. En fait, elle en est vaguement rassurée. Cela veut dire qu'il a trouvé une place dans ce monde et visiblement une qui ne lui déplaît pas plus que cela. Il fait toujours des chasses bien que plus calmes, ou différentes. Il combat aux côtés du chef, donc il est bien vu. Elle aurait dû l'aider autrement, à trouver cette chose qui le fait vibrer et le met toujours de bonne humeur. Parce qu'elle n'a pas d'autre choix que de le rendre heureux ici, en oublient un maximum d'où ils viennent tous les deux.

Heureusement qu'elle s'est entraîné au mensonge d'ailleurs. Parce qu'aucune émotion de soulagement ou aucun soupir ne se fait entendre. Comme si elle se fichait du major. Quoi que pour le moment c'est un peu vrai. Et puis elle a des choses un peu plus importantes à gérer. Comme lui narrer ses exploits avec la sorcière, tout en sachant très bien qu'il va râler, la descendre en flèche et encore râler un peu pour ne rien oublier. Fallait pas se mentir, l'un des seuls avantages à ce qu'il ne soit plus là pour l'empêcher de partir le chercher était justement qu'il ne soit plus là pour lui interdire de partir le chercher. CQFD. Même si d'autres avaient tenté de s'en charger à sa place. Avec... beaucoup moins de conviction que ce dont il était capable, elle ne pouvait pas le nier.

D'ailleurs, elle n'eut pas à attendre très longtemps pour le premier couplet. Comme d'habitude, il était incapable de lui donner un peu de crédit. Comme si elle avait cru aveuglément la sorcière et qu'elle était venue sans réfléchir aux conséquences. Bien que la deuxième partie soit discutable. Elle savait mieux que lui à quel point cette décision avait pour conséquence. Il ne pouvait pas juste lui dire merci d'être venu. Ça non, monsieur je suis un gros viking sans poil doit se la jouer genre tu es une midinette sans défense et inconsciente. Comme si elle était venue pour une raison aussi idiote que de prouver aux yeux de l'Ordre qu'elle avait raison. De toute façon il ne le saurait jamais, et il avait fort à parier que ça faisait longtemps qu'il l'avait déclaré morte elle aussi. Elle n'était pas exactement restée en contact. Bon, les dieux sauraient peut-être qu'elle avait réussi et peut être qu'un jour Thor en entendrait parler et s'en mordrait les doigts, ce qui serait un petit bonus.

"Bah bien sûr puisque je ne fais que des choses stupides je les fais forcément pour des raisons encore plus imbéciles que ça !" L'ironie couve la colère, mauvaise et grinçante. Elle serait à deux doigts de se vexer, et de se barrer parce qu'il aura était trop loin. Encore une fois avant de revenir vers lui. Mouvement perpétuel d'un balancier qui peu importe le temps passé revient toujours à son ancre.

Ce qu'il croit ou non, ce n'est plus son problème. Elle se drape dans son estime blessée, tout cela parce qu'il n'est pas capable de lui dire que ça lui fait plaisir qu'elle ait fait tout ça pour lui. Elle le déteste ce crétin qui ne comprend rien. Il l'énerve, tout ce qu'il est bon à faire c'est utiliser ses muscles ! "Non, je n’ai pas de moyen de rentrer, elle a dit que ce serait à nous de nous débrouiller, et je pensais qu'on pourrait y réfléchir ensemble, mais puisque je ne suis que stupide, je pense que je vais te laisser faire tout seul! Tu as tellement avancé jusqu'ici à ce que je vois." elle lâche le couperet, sans aucune délicatesse, et encore moins d'espoir pour le viking. C'est la colère qui parle à nouveau, elle n'avait pas prévu de lui dire ainsi, mais tant pis. Tant qu'à ce qu'elle cachait, il ne le saurait jamais, peu importe le nombre d'années que l'élixir lui permettrait de vivre, tout simplement parce qu'elle avait décidé de lui cacher et qu'elle était meilleure à ce jeu-là.

"Bon maintenant que tu as fini ta petite crise, tu m'expliques un peu ce monde ou je me débrouille encore toute seule ?" Elle y arriverait bien, un jour. Enfin, profondément, elle espérait qu'il l'aiderait quand même ...
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 8 Juin 2020 - 14:53 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de l'UNISON
Agent de l'UNISON

Hakon Bjǫrnson
Agent de l'UNISON

Personnage
Catch you ? That I could do ! Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 06/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 661
ϟ Nombre de Messages RP : 219
ϟ Célébrité : Til Schweiger
ϟ Crédits : L'envol
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky
ϟ Âge du Personnage : 332 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Agent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85, 90 kg, cheveux blonds en brosse, yeux bleus, toujours souriant, un accent étrange
ϟ Pouvoirs : .
CAPACITÉS
- Maîtrise de l'alchimie
- Maîtrise des fusils d'assaut
- Maîtrise des épées longues


ÉQUIPEMENT
- Yngvild (Bofors AK5, lien)
- Freydis (Armure, lien, protection contre le feu et le froid)


POUVOIRS
- Blocage des influences magiques
- Brouillage des pensées
- Dissimulation de l'aura magique
- Diminution de la fatigue
- Endurance améliorée (x2)
- Force améliorée (10T)
- Métamorphose en ours
- Perception magique
- Ralentissement des poisons
- Ralentissement des besoins
- Réflexes améliorés
- Résistance améliorée (10T)
- Soins accélérés (mineurs)
- Vieillissement ralenti

ϟ Liens Rapides :
RP : 1/2 (ouvert)
Joueur
Catch you ? That I could do ! Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 06/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 661
ϟ Nombre de Messages RP : 219
ϟ Célébrité : Til Schweiger
ϟ Crédits : L'envol
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky
ϟ Âge du Personnage : 332 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Agent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85, 90 kg, cheveux blonds en brosse, yeux bleus, toujours souriant, un accent étrange
ϟ Pouvoirs : .
CAPACITÉS
- Maîtrise de l'alchimie
- Maîtrise des fusils d'assaut
- Maîtrise des épées longues


ÉQUIPEMENT
- Yngvild (Bofors AK5, lien)
- Freydis (Armure, lien, protection contre le feu et le froid)


POUVOIRS
- Blocage des influences magiques
- Brouillage des pensées
- Dissimulation de l'aura magique
- Diminution de la fatigue
- Endurance améliorée (x2)
- Force améliorée (10T)
- Métamorphose en ours
- Perception magique
- Ralentissement des poisons
- Ralentissement des besoins
- Réflexes améliorés
- Résistance améliorée (10T)
- Soins accélérés (mineurs)
- Vieillissement ralenti

ϟ Liens Rapides :
RP : 1/2 (ouvert)
Et voilà. On aura réussi à discuter peut-être dix minutes avant qu'elle ne se vexe comme un pou ! Et après elle ose me demander pourquoi je dis toujours qu'elle a un sale caractère ! Je lève les yeux au ciel sans chercher à me cacher alors qu'elle m'invective, visiblement pleine de colère. Qu'est-ce qu'elle voudrait ? Que je dise qu'elle a bien fait de faire toutes ces conneries juste pour prouver à l'Ordre – et probablement à Thor – qu'elle pourrait nous rejoindre si elle en avait envie ? Et bien non. Je ne suis pas d'accord. La féliciter alors qu'elle fait des choses stupides ne l'aidera pas à s'en sortir dans la vie, voilà tout !

Lorsqu'elle en a terminé avec sa crise, je baisse à nouveau les yeux vers elle, les bras toujours croisés, un sourcil légèrement haussé comme pour lui demander si elle en a terminé avec ses bêtises. Mais ce n'est que le début puisqu'elle enchaîne bien rapidement et me lâche une énormité qui chasse toute ma bonne humeur. Alors, si je comprends bien, elle a traversé volontairement un portail pour débarquer dans un autre monde, le tout sans savoir comment rentrer ? Franchement ?? J'en viens à me demander si elle a oublié tout ce que je lui ai appris durant ces années, ou si c'est juste qu'elle s'est pris un truc sur la tête qui l'a rendue totalement inconsciente du danger durant mon absence ! Mon expression de stupeur reste collée à mon visage durant quelques instants et j'entends à peine lorsqu'elle me demande de lui faire visiter le coin. C'est un peu trop catastrophique pour que je m'en remette aussi rapidement. Je dois avouer qu'après avoir été aux anges de la revoir, j'ai aussitôt commencé à penser à notre retour et j'en suis presque venu à penser que j'allais juste chercher Brunhilde avant qu'on ne rentre à Gráða. Mais non. Apparemment, ça va être beaucoup plus compliqué que prévu.

Comme Sigrid n'a pas l'air de se rendre compte de ce qui se passe vraiment, je lève la main pour l'agiter devant elle de manière à lui imposer le silence.

« Attends, là. Laisse-moi trente secondes pour réaliser ce que tu viens de dire, tu veux bien ? »

Le ton que j'emploie est teinté d'agacement et même si je sais que ce n'est sans doute pas la chose à faire, c'est plus fort que moi ! Sigrid est bien la seule personne dans tous les mondes existants à pouvoir me faire perdre mon sang-froid ! Je soupire une fois de plus avant de secouer la tête tandis que mon bras retombe le long de mon corps.

« Tu réalises ce que tu viens de dire ? Tu as bien compris que ça veut dire qu'on va être coincés ici pendant je-ne-sais combien de temps ? Je fronce les sourcils. Et je te signale que j'ai bien avancé. J'ai déjà trouvé comment y retourner, maintenant je dois juste me débrouiller pour savoir comment localiser notre monde. Que je rétorque d'un ton un peu agacé. »

C'est vraiment plus fort que moi, elle me fera sortir de mes gonds pour de bon un de ces jours ! Mais bon. Je ne peux pas lui en vouloir longtemps et je me dis que, peut-être, elle est revenue ici parce que je lui manque au moins un peu ? Possible. Même si je pense que je me baigne d'illusions. Elle n'a jamais eu besoin de moi pour s'en sortir après tout. Bah ! Je préfère ne pas trop réfléchir à tout ça et plutôt profiter de l'instant présent. Décrétant que je l’ai assez admonestée pour le moment, je hausse les épaules avant d'agiter à nouveau la main.

« Bah, laisse tomber. On en reparlera plus tard. »

Je pivote pour me tourner vers la porte avant de me retourner à nouveau pour lui faire face, puis je m'approche d'elle pour glisser mon bras autour de ses épaules dans un geste naturel.

« Arrête de râler comme ça, tu vas effrayer tout me monde ! J'ai essayé de nous faire passer pour des gens civilisés, alors ne me fais pas honte. »

Je l'attire vers ladite porte avant de l'ouvrir et de retirer mon bras de Sigrid pour passer dans le couloir. Lorsqu'elle me rejoint, je referme la porte derrière elle avant de lui adresser un geste de la tête pour qu'elle me suive. Quand je suis sûr qu'elle ne va pas aller se balader à Trifouilly-les-Oies, je commence à marcher dans le long corridor qui s'ouvre à nous, puis je tourne la tête vers Sigrid.

« On va devoir te trouver de nouveaux vêtements. La mode Viking, ce n'est pas au top ici. Et puis tu vas mourir de chaud, surtout qu'on arrive en été. Je souris. Dis-toi que leurs hivers sont à peu près aussi frais que nos étés. »

C'est sans doute ce qui va lui demander le plus de temps d'acclimatation, mais j'ose espérer qu'on sera de retour chez nous avant qu'elle ne découvre les joies de la canicule !
 
Revenir en haut Aller en bas



 


Message posté : Lun 8 Juin 2020 - 22:46 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Il n'est jamais surprenant de voir Sigrid s'énerver et se recalmer rapidement. Dans un sens ou l'autre, mais les plus spectaculaires de ses changements d'humeur restent face à Hakon, et dans un sens, elle est contente de constater que cela n'a pas changer depuis toutes ces années. C'est un peu ce qu'elle est venue chercher jusque sur cette planète si différente de la sienne. Peu importe les conséquences et les choses à assumer. Malgré sa mine boudeuse, ses bras qui bougent ou se croisent et les éclairs lancés par ses yeux de glace, elle ne pourrait dire un instant qu'elle regrette d'être venue. Elle ne pourra probablement jamais, comme il ne pourrait jamais totalement lui briser le cœur.

Et d'un autre coté, que ses haussements d'épaule et ses yeux au ciel peuvent la mettre hors d'elle. Par moment, elle voudrait se lever et l'obliger à baisser les yeux pour la regarder elle, en face et lui crier à la figure. En fait elle a déjà essayé. Échec cuisant s'il en était, elle avait à peine neuf ans et le viking, l'avait soulevée comme une plume pour lui faire lâcher sa barbe tout en la laissant s'agiter dans tout les sens devant sa nourrice, qui avait déjà trop peur du caractère de la petite pour se laisser aller à une hilarité pourtant tout à fait visible. Aujourd'hui, avec son visage imberbe, ce serait encore plus difficile, et la force d'Hakon le protégeait assez facilement des facéties de la jeune femme. A son grand désarroi comme toujours.

Bon d'ailleurs, il recommençait à se la jouer papa en lui faisant presque signe de se taire. Bah quoi !? Qu'est ce qu'il avait imaginé ? Qu'elle allait arriver avec un petit passage aux oignons vers chez eux ? Qu'elle n'aurait eu aucune contre-partie ? Elle avait dit qu'elle avait passé du temps avec la sorcière, pas que cette dernière était tombée amoureuse d'elle non plus. Elle ne pouvait pas vraiment dire qu'elle était aussi attachée que cela à Gráða, en plus. D'ailleurs, elle haussa les épaules comme si le fait d'être ici n'avait aucune importance. Objectivement, elle n'avait pas réfléchi très longtemps. S'il n'était pas content de la voir fallait qu'il le dise pendant qu'on y était. Il aurait pas bougé le petit doigt lui si elle avait disparue ? Il n'aurait pas tout donné pour la revoir ? Maintenant qu'elle se le demande peut être bien que non, et la pensée lui serre le cœur un instant, comme une gifle qui lui coupe un temps la parole, avant que vite elle la repousse en baissant la tête pour cacher les larmes qui menacent de poindre pour noyer ses yeux couleur de mer.

Heureusement, il finit par changer de sujet. Et vite, elle pouvait oublier son questionnement. Elle utilise la seconde où il se retourne pour essuyer les quelques traces de tristesse qui auraient pu traîner trop longtemps sur ses traits, avant de se lever quand il passe sa main autour de ses épaules, concentré sur un sourire moqueur qui doit à tout prix prendre place. "Je veux pas te vexer, mais ça m'étonnerait qu'ils t'aient cru. Surtout toi !" dit elle d'un coup plus taquine. "Et c'est pas moi qui aie commencé à râler." ajoute-t-elle comme une sale gosse tout en passant la porte.

A nouveau, elle observe le couloir, tout en entreprenant de le suivre, sans discuter pour une fois. Et cette fois, elle est vraiment surprise. "Quoi ? Mais j'ai déjà beaucoup trop chaud. Comment on s'habille ici alors ? Comme ... comme toi ?" demande-t-elle avec une vraie curiosité en désignant l'uniforme du bout de son index. "J'ai vu plein de gens comme ça aussi... mais leur jupes sont courtes ! J'aurais moins chaud !" ajouta-t-elle en croisant d'autres personnes en costume pantalon et tailleur, l'air ravie. Ce qui aurait pu être insultant au passage, mais vu son accoutrement, les agents passèrent sur son commentaire. Elle est tout de même impressionnée, se demandant si une jupe aussi courte pourrait lui aller. Et les femmes ici n'ont pas de poil sur les jambes non plus ?

Sigrid regarda à nouveau autour d'eux avant de récapituler. "Bon ok, habille moi bien et pas chaud alors. Il doit faire aussi chaud que sur le continent Sud ici alors au moins ! Et du coup, c'est ici qu'est la garde de la ville ? C'est une capitale comme Hjarta ? Et j'ai vu des gens avec des couleurs de peau plus sombres aussi, ils ont été touchés par les dieux ou quelque chose comme ça ?" Autant demandé tout de suite pour les choses qui l'avaient choquée n'est ce pas ? Et puis les filtres politiquement corrects, ce n'a jamais vraiment été son truc.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 9 Juin 2020 - 14:45 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de l'UNISON
Agent de l'UNISON

Hakon Bjǫrnson
Agent de l'UNISON

Personnage
Catch you ? That I could do ! Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 06/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 661
ϟ Nombre de Messages RP : 219
ϟ Célébrité : Til Schweiger
ϟ Crédits : L'envol
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky
ϟ Âge du Personnage : 332 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Agent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85, 90 kg, cheveux blonds en brosse, yeux bleus, toujours souriant, un accent étrange
ϟ Pouvoirs : .
CAPACITÉS
- Maîtrise de l'alchimie
- Maîtrise des fusils d'assaut
- Maîtrise des épées longues


ÉQUIPEMENT
- Yngvild (Bofors AK5, lien)
- Freydis (Armure, lien, protection contre le feu et le froid)


POUVOIRS
- Blocage des influences magiques
- Brouillage des pensées
- Dissimulation de l'aura magique
- Diminution de la fatigue
- Endurance améliorée (x2)
- Force améliorée (10T)
- Métamorphose en ours
- Perception magique
- Ralentissement des poisons
- Ralentissement des besoins
- Réflexes améliorés
- Résistance améliorée (10T)
- Soins accélérés (mineurs)
- Vieillissement ralenti

ϟ Liens Rapides :
RP : 1/2 (ouvert)
Joueur
Catch you ? That I could do ! Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 06/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 661
ϟ Nombre de Messages RP : 219
ϟ Célébrité : Til Schweiger
ϟ Crédits : L'envol
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky
ϟ Âge du Personnage : 332 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Agent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85, 90 kg, cheveux blonds en brosse, yeux bleus, toujours souriant, un accent étrange
ϟ Pouvoirs : .
CAPACITÉS
- Maîtrise de l'alchimie
- Maîtrise des fusils d'assaut
- Maîtrise des épées longues


ÉQUIPEMENT
- Yngvild (Bofors AK5, lien)
- Freydis (Armure, lien, protection contre le feu et le froid)


POUVOIRS
- Blocage des influences magiques
- Brouillage des pensées
- Dissimulation de l'aura magique
- Diminution de la fatigue
- Endurance améliorée (x2)
- Force améliorée (10T)
- Métamorphose en ours
- Perception magique
- Ralentissement des poisons
- Ralentissement des besoins
- Réflexes améliorés
- Résistance améliorée (10T)
- Soins accélérés (mineurs)
- Vieillissement ralenti

ϟ Liens Rapides :
RP : 1/2 (ouvert)
Je me souviens encore qu'à mon arrivée sur Terre, j'ai été perdu pendant un bon moment ! Bon, moi en plus, j'avais la barrière de la langue puisque je ne parlais pas encore finnois, norvégien ou anglais. J'ai donc passé un bon moment dans les locaux de l'UNISON en Norvège avant de pouvoir mettre le nez dehors et au début, j'ai eu du mal à délaisser mes vêtements pour ceux qu'on voulait me donner. L'habitude sans doute, mais quelque chose me dit que Sigrid va sans doute mieux s'y faire. De toute manière, je suis là pour l'aider et je comprendrais mieux ce qui l'intrigue ou ce qui la perturbe vu que je suis aussi passé par là.

Lorsqu'elle me parle de ma tenue, je secoue la tête en signe de dénégation.

« Pas tout à fait. Là, j'ai une tenue d'agent comme je travaille pour l'UNISON, le reste du temps je m'habille comme les gens que tu as dû croiser. Enfin, pas les jupes, mais je pense que ça tu t'en doutes. Je n'en ai jamais porté chez nous, ce n'est pas maintenant que je vais commencer ! Mais oui, les jupes sont très courtes ici parfois. Des fois, on dirait même qu'elles ne portent rien. Pas que je m'en plaigne cela dit ! »

Rien de nouveau sous le soleil. Même si je n'ai jamais mené la vie dépravée que certains de mes collègues pouvaient avoir, je n'ai pas été un enfant de chœur pour autant, je pense donc que Sigrid ne sera pas choquée d'apprendre qu'il m'arrive de reluquer les jambes des femmes qui passent.

Au détour d'un couloir, je pars vers la droite, empruntant un autre corridor au sol carrelé et parfaitement propre. J'ai un très bon sens de l'orientation, ce qui vaut mieux pour quelqu'un qui passe sa vie à voyager comme je le faisais dans notre monde, je ne me perds donc pas facilement. Il ne m'a fallu que quelques jours pour avoir un plan grossier du bâtiment dans la tête et deux ou trois semaines seulement pour m'y repérer sans le moindre problème. Tout en marchant en direction des vestiaires, j'écoute Sigrid qui m'interroge avant de lui répondre.

« Non, c'est juste qu'ils sont originaires d'autres pays. Et ça remonte parfois à très loin. En fait, ici, c'est un peu comme si les deux continents étaient mélangés chez nous. »

Malgré mon âge, je n'au rencontré qu'une seule personne à la peau couleur d'ébène avant de débarquer sur Terre. C'était un voyage du continent Sud qui avait été suffisamment courageux pour braver les nombreux dangers qui séparaient leurs deux lieux de vie. Il n'était pas resté très longtemps à Hjarta, mais ça remontait à près de deux siècles. Autant dire que Sigrid devait être parfaitement étonnée de cette diversité pigmentaire.

« Tu verras beaucoup d'autres différences physiques. Essaye juste de ne pas trop insister dessus, ici, c'est assez mal compris. Les gens pensent qu'on se sent supérieurs à eux si on parle de leur couleur de peau. Je hausse les épaules. Ça me dépasse, mais je m'adapte. En fait, tu verras toi-même que c'est vraiment très différent de chez nous. Les villes sont souvent très grandes. Ici s'en est une assez imposante, mais ce n'est pas la capitale. Il y a des villes bien plus grosses d'ailleurs ! »

J'estime avoir été chanceux d'être arrivé dans une petite ville en Norvège. Je crois que si j'avais débarqué en Amérique dans une mégalopole comme Star City, ça aurait été relativement choquant. Mais bon, on s'y fait ! Je tourne de nouveau au détour d'un couloir et je manque de rentrer en plein dans Karolina qui arrive en sens inverse. Je pile juste à temps avant d'esquisser un sourire à l'attention de la secrétaire, une jolie Allemande blonde avec qui je me suis lié d'amitié dès mon arrivée au Brett Building. Elle me regarde, un peu surprise, puis son regard se pose sur Sigrid.

« Oh, une amie à toi ?
Oui, on peut dire ça. Tu tombes bien Karolina d'ailleurs ! Je recule pour attraper Sigrid par l'épaule et la tirer vers l'avant. Tu vois ses vêtements ? Elle risque d'avoir un peu de mal à s'acclimater. Tu n'aurais rien pour nous dépanner le temps qu'on lui trouve autre chose ?
Oh, si, je crois. J'ai des vêtements de rechange dans mon casier. Tu veux bien me suivre... ?
Sigrid. Bon, vas-y, je t'attends dans le couloir ! »

J'admets que vu la taille de Karolina et son affection pour les vêtements très moulants, Sigrid aura peut-être une drôle d'expérience pour sa première tenue terrienne, mais c'est elle qui a choisi de venir ici, non ?
 
Revenir en haut Aller en bas



 


Message posté : Mer 10 Juin 2020 - 14:57 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
La remarque d'Hakon sur la longueur des jupes lui fait monter les yeux au ciel. Pas qu'elle désapprouve dans un sens, mais c'est un peu comme entendre vos parents parler de leurs conquêtes ou de la façon dont ils avaient plein de gens qui leur courraient après. C'est à la fois amusant et gênant. Mais bon, si les femmes d'ici mettent des choses aussi courtes, elle ne doute pas que parfois c'est pour attirer les hommes. Comme les demoiselles chez eux laissent toujours leurs cheveux détachés. Une sorte de cours permanente et inavouée, sans que pour autant cela doive être pris pour une invitation. C'est toujours ainsi qu'elle l'a vu du moins. Et elle sait qu'Hakon n'est pas le genre à ne pas comprendre une femme qui dit non.

Elle tenta tout de même d'imaginer Hakon en costume trois pièces ce qui la perturba un peu, mais elle verrait bien une fois qu'il serait sortit de son uniforme d'agent - un autre mot pour guerrier ? surement. Bref, tout en le suivant en essayant vaguement, d'avoir une idée de sil retournait ou non vers l'endroit avec toutes les boites qui roulent, elle commença à lui poser des questions sur ce monde. Une chose était certaine, elle n'avait pas fini d'en poser. "D'accord, je ferai attention alors." promit-elle. Elle n'avait prévu de vexée personne. Même si elle ne comprenait pas trop en quoi être différent aurait pu les rendre supérieur. "C'est vraie ? Ce n'est pas la capitale ?! Et bah... et pourquoi leur bâtiment sont en verre. Ce doit être fragile non ? Même s'ils n'ont pas de tempête aussi forte que chez nous..." Bien que ce ne soit pas ses affaires. Mais ce monde devait être bien calme sans monstre et sans tempête. Il y avait de quoi s'y plaire pour eux deux peut être !

Ils croisent ensuite une blonde, tout à fait le genre d'Hakon si Sigrid avait son mot à dire. Elle la dévisage rapidement tout en la saluant d'un signe de tête quand elle la qualifie d'"amie" du viking. Comment ça une amie ? Elle est plus qu'une amie. Et puis, pas ce genre d'amie hein ! Mais elle n'a pas le temps de protester qu'Hakon la tire vers l'avant en désignant ses vêtements. "Oui, oui je vous suis !" lâche-t-elle un peu de mauvais grâce avant de passer la porte. Elle est presque surprise qu'il n'ait pas suivi mais bon, la blonde à l'air gentille.

"Tu viens de la même planête qu'Hakon ?
- Oui, mais.. je suis arrivée ici aujourd'hui.
- Oui ça se voit... rit elle en désignant ses vêtements avec un sourire amusé, mais pas moqueur au moins. Heureusement que tu le connaissais en tout cas. Tiens essaye de voir si ça te va."

Elle lui tend alors un ensemble dans des matières que Sigrid ne pourrait même pas reconnaître. Enfin, si le pantalon est noir, en cuir qui a l'air plus luisant qu'elle en a l'habitude. Et le haut est bleu roi, mais effectivement, il a l'air beaucoup moins chaud que ce qu'elle porte et les manche semble trop courtes pour arriver jusqu'à ses poignées.

"Tu vas avoir besoin de sous vêtement aussi non ? " ajoute-t-elle avec un sourire amusé devant l'air dubitatif de la jeune fille. Et sans vraiment la laisser répondre lui offre un soutien gorge noir que Sigrid regarde avec étonnement. Autant dire qu'elle n'ait pas habituée. Et puis finalement, elle retire ses vêtements avec des soupirs un peu râleur.

"Je suis désolée, j'espère que je ne vous fais pas perdre votre temps.
- Non ne t'inquiète pas. C'est assez amusant en fait. Attends, je vais te l'attacher.
- Merci... et euh, c'est plus normale de s'habiller comme ça ici alors ? Les vêtements proches du corps.
- Oui, enfin, certains ont des coupes différentes mais j'aime bien comme ça. Hum... attends, je vais te passer les plus petits talons que j'ai ce sera plus simple pour toi. Tu arrives à marcher ca va aller ?"

Sigrid hoche la tete, soulagée, de voir la taille des talons réduire de moitié. Il reste encore au moins 5 cm, mais elle n'est toujours pas prête à s'admettre vaincue devant cette jolie blonde. Elle glisse ses pieds dans les escarpins noirs ouverts, dont la couleur s'associe parfaitement avec le pantalon de cuir. Elle relève les yeux pour voir son reflet, sa poitrine pigeonne dans le soutien gorge et le haut décolleté. Comme elle s'y attendait, les manches lui arrives en dessous des coudes, mais pas plus. Elle se sent un peu engoncée dans le tout, mais il faut supposer que cela ira. "Parfaite !" lâche la secrétaire, avant de la prendre par la main, pour ressortir des vestiaires, trainant Sigrid un peu trop vite, pour qu'elle s'habitue à ses chaussures d'ailleurs. "Et voila ! Je te la rends, elle est vachement plus sexy comme ça hein !" rit elle devant Hakon, comme si elle venait de jouer à la poupée durant un quart d'heure.

Sigrid, elle, ne peut s'empêcher de rougir en essayant de ne pas se tordre une cheville tout de suite. Puis, comme souvent pour cacher sa gêne, elle relève sur Hakon un regard noir. "Merci Karolina, mais c'est vachement serré quand même..." dit elle avant de voir l'autre rire et prétexté du travail pour s'en aller avec un signe de main.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 10 Juin 2020 - 22:26 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de l'UNISON
Agent de l'UNISON

Hakon Bjǫrnson
Agent de l'UNISON

Personnage
Catch you ? That I could do ! Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 06/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 661
ϟ Nombre de Messages RP : 219
ϟ Célébrité : Til Schweiger
ϟ Crédits : L'envol
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky
ϟ Âge du Personnage : 332 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Agent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85, 90 kg, cheveux blonds en brosse, yeux bleus, toujours souriant, un accent étrange
ϟ Pouvoirs : .
CAPACITÉS
- Maîtrise de l'alchimie
- Maîtrise des fusils d'assaut
- Maîtrise des épées longues


ÉQUIPEMENT
- Yngvild (Bofors AK5, lien)
- Freydis (Armure, lien, protection contre le feu et le froid)


POUVOIRS
- Blocage des influences magiques
- Brouillage des pensées
- Dissimulation de l'aura magique
- Diminution de la fatigue
- Endurance améliorée (x2)
- Force améliorée (10T)
- Métamorphose en ours
- Perception magique
- Ralentissement des poisons
- Ralentissement des besoins
- Réflexes améliorés
- Résistance améliorée (10T)
- Soins accélérés (mineurs)
- Vieillissement ralenti

ϟ Liens Rapides :
RP : 1/2 (ouvert)
Joueur
Catch you ? That I could do ! Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 06/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 661
ϟ Nombre de Messages RP : 219
ϟ Célébrité : Til Schweiger
ϟ Crédits : L'envol
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky
ϟ Âge du Personnage : 332 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Agent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85, 90 kg, cheveux blonds en brosse, yeux bleus, toujours souriant, un accent étrange
ϟ Pouvoirs : .
CAPACITÉS
- Maîtrise de l'alchimie
- Maîtrise des fusils d'assaut
- Maîtrise des épées longues


ÉQUIPEMENT
- Yngvild (Bofors AK5, lien)
- Freydis (Armure, lien, protection contre le feu et le froid)


POUVOIRS
- Blocage des influences magiques
- Brouillage des pensées
- Dissimulation de l'aura magique
- Diminution de la fatigue
- Endurance améliorée (x2)
- Force améliorée (10T)
- Métamorphose en ours
- Perception magique
- Ralentissement des poisons
- Ralentissement des besoins
- Réflexes améliorés
- Résistance améliorée (10T)
- Soins accélérés (mineurs)
- Vieillissement ralenti

ϟ Liens Rapides :
RP : 1/2 (ouvert)
J'attends tranquillement à l'extérieur des vestiaires qu'elles ressortent. J'en profite pour discuter avec quelques collègues qui traînent dans les parages, puis je m'appuie contre le mur jusqu'à ce qu'elles émergent finalement de la pièce où elles viennent de passer assez de temps pour refaire leur garde-robe ! Lorsque je vois Sigrid dans cette nouvelle tenue, je dois avouer que je ne peux pas retenir un sourire franchement amusé. Ne vous méprenez pas : je ne me moque pas d'elle ! C'est juste que je ne l'ai jamais vu ainsi. Pas avec des vêtements modernes, mais juste aussi féminines. Sur Gráða, les femmes peuvent avoir des tenues qui les mettent en valeur, même si ça n'a clairement rien à voir avec ce qu'elles possèdent sur Terre, mais Sigrid n'a jamais trop semblé s'y intéresser. Sans doute son côté garçon manqué.

Toujours est-il que je la contemple d'un œil amusé, un sourire collé aux lèvres alors que Karolina lui fait des compliments que je m'empresse d'approuver.

« C'est sûr que ça la change des fourrures. »

Je ricane légèrement avant de suivre la jolie Allemande du regard lorsqu'elle s'éloigne d'une démarche chaloupée, mais je délaisse rapidement cette jolie vue lorsque Sigrid commence à râler. Décidément, elle n'est jamais satisfaite ! Je me rapproche légèrement avant de répondre, toujours d'un ton amusé.

« Tu vas t'y faire ! Et puis ça permet de découvrir que tu as bien une poitrine. Je n'osais jamais te le dire, mais le cuisinier de l'Ordre avait plus de poitrine que toi. »

Bon, il a aussi une centaine de kilos en plus sur la balance, mais bon ! Je dis ça juste pour la taquiner ! Cela dit, comme je ne veux pas qu'elle se braque aussitôt, je reprends rapidement en lui glissant quelques mots plus sympathiques – et parfaitement sincères.

« Plus sérieusement, ça te va bien. Et tu seras beaucoup plus à l'aise qu'avec des fourrures, crois-moi sur parole. Je baisse les yeux vers ses pieds. Et si tu as trop de mal pour marcher avec ces chaussures, on se débrouillera pour t'en trouver d'autres, ne t'en fais pas ! Je pivote sur moi-même pour l'inviter à me suivre. On va un peu plus loin, suis-moi. »

Officiellement, elle a été « interpellée » par l'UNISON, on va donc avoir besoin d'une autorisation venant d'en haut pour qu'elle puisse sortir des locaux du Brett Building aujourd'hui. Mais je ne doute pas une seule seconde que le type qui l'a interrogée avant moi se charge de toutes ces démarches. Après tout, ce n'est pas parce que je suis sur Terre depuis quelques années que je suis compétent en matière de paperasserie.

J'attends qu'on reprenne notre chemin et j'adapte mon allure à celle de Sigrid qui doit encore dompter ses nouvelles chaussures, puis je reprends la parole.

« La ville est plus solide qu'elle en a l'air. Ils ont pas mal d'attaques de créatures imposantes, ou de peuples d'autres mondes, alors ils se sont débrouillés pour se protéger comme ils peuvent. D'ailleurs, s'ils n'ont pas de monstres ici, ils ont... D'autres choses. Je lui jette un coup d’œil. Ils font de la magie, mais pas comme chez nous. Et ils ont aussi des pouvoirs. Enfin, certains. Ça s'appelle des méta-humains, tu en entendras beaucoup parler. Enfin, toujours est-il qu'ils ont des héros, mais pas comme chez nous. C'est des types masqués qui agissent pour le bien. Ou le mal. Mais bon, du coup, ce n'est pas des héros comme tu t'en doutes. »

Elle peut constater que je n'ai pas perdu mon habitude de sauter du coq à l'âne et de parler de tout ce qui me traverse l'esprit ! De toute manière, elle a des années d'entraînement derrière elle, je ne doute pas une seule seconde qu'elle s'y fasse rapidement. Tout en continuant de parler, on tourne dans un énième couloir avant que je ne pousse une porte qui nous fait déboucher sur des escaliers que je commence à gravir avec entrain.

« Je vais te faire découvrir tout ça, ne t'en fais pas. On va déjà devoir commencer par avoir l'autorisation de te faire sortir d'ici vu que tu as été... Arrêtée en quelques sortes. Tu dormiras chez moi. Ils m'ont aidé à trouver un appartement. C'est petit, mais c'est plutôt agréable tu verras. Ah, puis il faudra partager le lit avec Brunhilde. »

C'est que la biquette a rapidement pris ses aises et décrété que le lit est l'endroit le plus confortable de l'appartement.
 
Revenir en haut Aller en bas



 


Message posté : Mer 10 Juin 2020 - 23:07 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Ça ne rate pas, dès qu'elle sort des vestiaires, elle voit Hakon sourire et ça l'agace. Elle voudrait bien le voir lui marcher avec des machins pareils ! Elle allait lui faire porter une jupe. C'était décidé ! Si des hommes de cette planète en porter, elle lui en ferait porter une c'était juré par Odin ! Il suffirait d'utiliser la persuasion sur lui.. et de lui trouver une jupe !

Elle voit Karolina s'éloigner presque à regrets. Au moins tant qu'elle était là, le guerrier se cantonner à des remarques triviales. Mais forcément cela ne dure pas. Elle lui lance un regard noir quand il parle de sa poitrine. Sale pervers, va! Mais bon, elle est soulagée quand il parle de trouver d'autres chaussures alors passons... ou pas.

"Alors d'un, tu ne m'as pas vu depuis que j'avais quinze ans, et de deux, si tu avais des vus sur le cuisinier de l'ordre tu sais je t'aurai arrangé le coup..." dit elle avec un sourire un peu hypocrite. Elle soupire et reprend sa marche un peu hésitante au début. "Je verrai si je m'habitue pour les chaussures, mais ça doit pas être pratique pour courir... Tu en mets aussi des comme ça pour homme ?" demande-telle avant de passer au sujet de la fragilité des bâtiments.

Bon, finalement la vie ici n'a pas l'air aussi tranquille que ce qu'elle avait commencé à imaginer. Des méta-humains avec des masques ? Hum... il faudrait qu'elle en voit un pour se faire une vrai idée, mais effectivement, elle n'avait pas de mal à suivre le discours d'Hakon. Oui même en se concentrant pour marcher correctement et garder son équilibre.

Elle lui emboîte le pas dans les escaliers assez facilement. Hey mais c'est que c'est pas si difficile ces trucs en fait. Enfin si, elle manque une marche en entendant sa phrase suivante, mais plus par surprise. Relevant la tête dans une grimace avec sa cheville qui la lance un peu, elle l'invective aussitôt. "Comment ça arrêtée ? Mais j'ai pas été arrêtée ! J'ai accepté de les suivre pour te trouver ! Ils ont menti ! Je n'ai rien fait de mal en plus !" s'exclame t elle toujours aussi discrètement qu'à son habitude, c'est à dire pas du tout !

"Et puis c'est qui Brunhilde ? Je te préviens si t'héberge une conquête je partage pas mon lit avec elle ! En plus, t'as pas honte qu'elle aie mon âge. C'est bizarre je suis presque ta fille quand même !" Et puis, c'était un peu un vieillard malgré les apparences. Elle n'avait pas oublié ça. Elle l'observa d'ailleurs mais forcément en huit ans, il n'avait pas vraiment changé. A part la barbe et les cheveux toujours. Elle forcément, elle avait gagné presque 20 centimètres, des seins -comme il l'avait fait remarqué plus tôt oui- et des hanches. Bref, un corps de femme alors qu'il l'avait un peu quitté encore comme une adolescente. Et puisqu'elle avait toujours fait plus jeune que son âge, elle faisait encore très jeune. Enfin bref, tout ça pour dire que ce n'était pas une raison pour qu'elle partage le lit avec qui que ce soit.

"Mais je te préviens, je veux pas qu'on note que j'ai été arrêtée par ces mecs. En plus ça avait l'air d'être des boulets. Après, comme je viens de loin, on peut noter que j'ai besoin d'une autorisation mais pas que j'ai été arrêtée. J'ai toujours réussie à pas être arrêtée, même avec toi..." répéta-t-elle en revenant comme un boomerang à la question précédente. Oui quand Sigrid avait une idée... tout ça.

Ils ressortent des escaliers, et il lui semble qu'elle n'a même pas changé d'étage. Pourquoi est-ce que tout est pareil ici ? Ils ont perdu le sens de l'originalité pour aider les visiteurs ou quoi !? "Et tu m'emmène où du coup ? T'habites quand même pas ici ? Si c'est une sorte de garde ?" demande la jeune fille avec un air revêche comme elle en a l'habitude. Bon en vrai, vu qu'elle a vu le parc en bas ce ne serait pas si mal. Mais bon, il faut qu'il sorte un peu tout de même !
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 11 Juin 2020 - 15:11 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de l'UNISON
Agent de l'UNISON

Hakon Bjǫrnson
Agent de l'UNISON

Personnage
Catch you ? That I could do ! Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 06/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 661
ϟ Nombre de Messages RP : 219
ϟ Célébrité : Til Schweiger
ϟ Crédits : L'envol
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky
ϟ Âge du Personnage : 332 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Agent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85, 90 kg, cheveux blonds en brosse, yeux bleus, toujours souriant, un accent étrange
ϟ Pouvoirs : .
CAPACITÉS
- Maîtrise de l'alchimie
- Maîtrise des fusils d'assaut
- Maîtrise des épées longues


ÉQUIPEMENT
- Yngvild (Bofors AK5, lien)
- Freydis (Armure, lien, protection contre le feu et le froid)


POUVOIRS
- Blocage des influences magiques
- Brouillage des pensées
- Dissimulation de l'aura magique
- Diminution de la fatigue
- Endurance améliorée (x2)
- Force améliorée (10T)
- Métamorphose en ours
- Perception magique
- Ralentissement des poisons
- Ralentissement des besoins
- Réflexes améliorés
- Résistance améliorée (10T)
- Soins accélérés (mineurs)
- Vieillissement ralenti

ϟ Liens Rapides :
RP : 1/2 (ouvert)
Joueur
Catch you ? That I could do ! Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 06/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 661
ϟ Nombre de Messages RP : 219
ϟ Célébrité : Til Schweiger
ϟ Crédits : L'envol
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky
ϟ Âge du Personnage : 332 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Agent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85, 90 kg, cheveux blonds en brosse, yeux bleus, toujours souriant, un accent étrange
ϟ Pouvoirs : .
CAPACITÉS
- Maîtrise de l'alchimie
- Maîtrise des fusils d'assaut
- Maîtrise des épées longues


ÉQUIPEMENT
- Yngvild (Bofors AK5, lien)
- Freydis (Armure, lien, protection contre le feu et le froid)


POUVOIRS
- Blocage des influences magiques
- Brouillage des pensées
- Dissimulation de l'aura magique
- Diminution de la fatigue
- Endurance améliorée (x2)
- Force améliorée (10T)
- Métamorphose en ours
- Perception magique
- Ralentissement des poisons
- Ralentissement des besoins
- Réflexes améliorés
- Résistance améliorée (10T)
- Soins accélérés (mineurs)
- Vieillissement ralenti

ϟ Liens Rapides :
RP : 1/2 (ouvert)
Je me doutais qu'elle allait se mettre à râler dès qu'elle aurait entendu qu'elle avait été arrêtée ! Je soupire en levant les yeux au ciel, alors qu'elle peste en se défendant comme d'habitude. J'attends qu'elle termine sa petite crise avant de répliquer pour éclaircir mes propos.

« Tu as été interpellée si tu préfères. C'est juste une question de formalité, on signale que tout est bon et ils te laissent partir comme si ne rien n'était. Mais ils sont chargés d'assurer la sécurité de la ville, c'est normal qu'ils interviennent lorsqu'une nana en fourrure débarque d'un portail, tu ne crois pas ? »

Je me moque gentiment d'elle, mais j'ai été dans la même situation lorsque j'ai débarqué en Norvège. L'UNISON a rapidement débarqué pour s'occuper de mon cas et j'ai passé quelque temps dans leurs locaux avant d'avoir le droit de sortir. Bon, moi c'était un peu différent puisque je ne connaissais personne et que je ne parlais même pas la langue, mais disons que la situation reste la même. De toute manière, sachant que je me porte garant pour elle, je ne pense pas que le Major Colt refuse de la laisser sortir d'ici !

Je suis tout à mes pensées lorsque Sigrid s'agace à propos de Brunhilde. Je ne peux pas m'empêcher de rigoler légèrement devant son agacement. Franchement, je pensais qu'elle me connaissait mieux que ça ! Je secoue finalement la tête avant d'éclaircir encore une fois la situation.

« Ne t'emballe pas comme ça ! Je pensais que tu me connaissais assez pour savoir que je ne vais pas vivre avec l'une de mes conquêtes comme tu dis. Je n'ai jamais fréquenté la même personne très longtemps, même sur Gráða. Et je te signale juste que si je dois trouver des filles de mon âge, je risque de ne pas avoir beaucoup de choix, alors tu m'excuseras de prendre plus jeune. Je lève les yeux au ciel. Brunhilde c'est une biquette que j'ai gagnée à une loterie. Elle s'est habituée à dormir sur le lit, alors si tu ne veux pas partager, tu te débrouilleras directement avec elle ! »

Je ne vais pas me mêler de leurs affaires après tout ! Sauf que Sigrid a l'air d'avoir décidé de me faire payer mon absence en m'accablant de reproches et en râlant sur tous les sujets possibles. Je soupire légèrement, levant à nouveau les eux au ciel d'un air faussement lassé, puis je tourne la tête dans sa direction au moment où on arrive au sommet des escaliers.

« On leur dira ça, mais s'ils ne veulent pas, tu te débrouilleras avec le Major pour voir ce qui doit figurer dans ton dossier. »

Je ricane d'avance en imaginant Colt face à une Sigrid au maximum de son agacement. Ça fera très certainement des étincelles ! Mais peut-être qu'il compatira avec moi ensuite, qui sait. Lorsqu'on arrive dans le couloir, la gamine m'interroge à nouveau et je secoue la tête avant de répondre.

« Non, j'ai un endroit en ville, pas très loin d'ici. C'est plus grand que les chambres communes de l'Ordre en tous les cas. Et j'ai des voisins sympa, tu verras ! »

Dont l'une de mes collègues d'ailleurs. Enfin, ils n'ont jamais râlé sur mes habitudes étranges, donc je considère qu'ils sont plus que tolérants avec leurs voisins. Sigrid découvrira bien comment ça se passe de toute manière. Quant aux problèmes de clé, de sécurité et tout ça, je ne m’en fais pas particulièrement puisque je ne ferme jamais la porte. Il y a bien quelques éléments de valeur dans l'appartement, mais je doute que quelqu'un puisse s'amuser à entrer chez moi pour voler la cafetière aimablement mise à disposition par le propriétaire !

Après avoir marché encore un peu, on finit par arriver devant un bureau dont la porte vitrée nous permet de voir les secrétaires qui travaillent à l'intérieur. Je toque contre le verre, attirant l'attention des femmes sur nous, puis on entre alors qu'elles nous adressent de grands sourires. Je m'approche du bureau surélevé et prends appui dessus avec mes bras.

« Désolé de vous déranger mesdemoiselles, mais j'ai ici une suspecte qui a besoin d'être officiellement libérée !
Une suspecte ?
Sigrid a été ramassée en ville par une unité, elle vient du même monde que moi. Il faudrait qu'elle ait l'autorisation de sortir. La femme sourit.
Vous la prenez avec vous j'imagine ?
Il faut bien ma foi. »

Les deux femmes rigolent, regardant Sigrid avec amusement, puis l'une des deux se lève pour aller fouiller dans un meuble plein de tiroirs. Je tourne à mon tour la tête vers la jeune femme, espérant qu'elle va se taire pour une fois.
 
Revenir en haut Aller en bas



 


Message posté : Jeu 11 Juin 2020 - 16:53 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
"Oui, interpellée c'est beaucoup mieux." admit-elle un peu boudeuse tout en le suivant toujours à un rythme qu'elle estimait tout à fait correct pour une première tentative de ces nouvelles chaussures. Mais ça faisait vraiment une grande différence en fait.

Enfin, au moins une chèvre c'était la chose la moins compliquée à gérer depuis qu'elle était arrivée. Elle connaissait Hakon, elle avait plus imaginait une autre gamine perdue ou une vieille femme sans travail. Une cause qu'il aurait pu soutenir en quelque sorte. Mais une biquette... pourquoi pas après tout. C'était de bon animaux, dissuasif si des gens venait et qui faisait du lait si on se donnait la peine de les y aider. Elle était certaine de s'entendre avec elle pour le lit d'ailleurs, ca lui damerait le pion à Hakon, comme quoi elle avait un caractère tout à fait arrangeant.

Pareil pour le major d'ailleurs. Elle est presque certaine qu'elle peut lui expliquer que ses hommes sont des incapables, menteurs et profiteurs et qu'il ne l'ont pas du tout arrêter. C'était facile en même temps non ? Enfin, s'il n'était pas trop de mauvaise humeur à cause de la vouivre que le viking avait mentionné plus tôt. Ou d'Hakon lui-même. Elle était bien placée pour savoir qu'il pouvait être très agaçant parfois. Même si ses voisins ne s'en étaient apparemment pas encore rendu compte. C'était ce qu'il disait du moins. Il était capable de ne pas l'avoir remarquer...

Enfin, bref au bout de toutes ces discussions, ils arrivent ENFIN - pour les pieds de Sigrid - à destination. Elle observe en passant la porte les jeunes femmes qui semblent toutes occupées à taper sur des machines ou sur des choses dans lesquelles elles parlent. Sigrid suit sans rien dire pour le moment, quoiqu'elle tique au terme de suspecte, relevant la tête vers Hakon en fronçant le nez de mécontentement.

"Je vais faire avec. Il est vieux, il ronfle et je vais le voir jouer avec sa biquette mais c'est mieux que de rester dehors..." dit Sigrid en feignant la bonne humeur quand les femmes lui adréssèrent de petit rire gentil après la blague d'Hakon.
-Jouer ave sa biquette ?
-Oui vous savez c'est hum... dit elle avec une grimace.
-Oh euh non... voilà le papier, vous pouvez me donner votre nom ?
-Sigrid Magnasdottir
-Voila, il faut que vous remplissiez, vos nom, fonction et adresse et le faire signer par le Major Colt." dit celle qui était partie chercher le papier en tendant le tout à Hakon.

Ah ! Bien fait! C'était à lui de tout faire !
En même temps, elle ne comprenait pas vraiment leur écriture et aurait été bien en peine s'il avait du faire autrement. Elle opine du chef pour faire signe qu'elle a compris. En plus, maintenant elle voit bien qui est le major. Et en tant que chef c'est normal qu'on doive lui soumettre ce genre de papier. Enfin elle suppose.

Ils ressortent du bureau après les avoir remercier et Sigrid lui offre un sourire triomphant. "Au fait, il y a beaucoup de femmes ici ? Elles ont l'air d'être plusieurs dans la garde, ou il y en a qui sont comme toi plus... sur le terrain ?" demande-t-elle d'un air innocent.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 11 Juin 2020 - 17:37 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de l'UNISON
Agent de l'UNISON

Hakon Bjǫrnson
Agent de l'UNISON

Personnage
Catch you ? That I could do ! Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 06/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 661
ϟ Nombre de Messages RP : 219
ϟ Célébrité : Til Schweiger
ϟ Crédits : L'envol
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky
ϟ Âge du Personnage : 332 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Agent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85, 90 kg, cheveux blonds en brosse, yeux bleus, toujours souriant, un accent étrange
ϟ Pouvoirs : .
CAPACITÉS
- Maîtrise de l'alchimie
- Maîtrise des fusils d'assaut
- Maîtrise des épées longues


ÉQUIPEMENT
- Yngvild (Bofors AK5, lien)
- Freydis (Armure, lien, protection contre le feu et le froid)


POUVOIRS
- Blocage des influences magiques
- Brouillage des pensées
- Dissimulation de l'aura magique
- Diminution de la fatigue
- Endurance améliorée (x2)
- Force améliorée (10T)
- Métamorphose en ours
- Perception magique
- Ralentissement des poisons
- Ralentissement des besoins
- Réflexes améliorés
- Résistance améliorée (10T)
- Soins accélérés (mineurs)
- Vieillissement ralenti

ϟ Liens Rapides :
RP : 1/2 (ouvert)
Joueur
Catch you ? That I could do ! Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 06/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 661
ϟ Nombre de Messages RP : 219
ϟ Célébrité : Til Schweiger
ϟ Crédits : L'envol
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky
ϟ Âge du Personnage : 332 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Agent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85, 90 kg, cheveux blonds en brosse, yeux bleus, toujours souriant, un accent étrange
ϟ Pouvoirs : .
CAPACITÉS
- Maîtrise de l'alchimie
- Maîtrise des fusils d'assaut
- Maîtrise des épées longues


ÉQUIPEMENT
- Yngvild (Bofors AK5, lien)
- Freydis (Armure, lien, protection contre le feu et le froid)


POUVOIRS
- Blocage des influences magiques
- Brouillage des pensées
- Dissimulation de l'aura magique
- Diminution de la fatigue
- Endurance améliorée (x2)
- Force améliorée (10T)
- Métamorphose en ours
- Perception magique
- Ralentissement des poisons
- Ralentissement des besoins
- Réflexes améliorés
- Résistance améliorée (10T)
- Soins accélérés (mineurs)
- Vieillissement ralenti

ϟ Liens Rapides :
RP : 1/2 (ouvert)
Je savais qu'elle n'arriverait pas à tenir sa langue et je ne suis pas déçu. Cela dit, lorsqu'elle glisse quelques allusions sur mes ronflements et tout ça, je la laisse faire ! Peut-être bien que c'est vrai d'ailleurs, je n'ai jamais vérifié ! Et je me fiche pas mal que les deux jolies secrétaires s'imaginent que « jouer avec sa biquette » soit une manière détournée de parler de quelque chose de graveleux. En fait, je préfère me concentrer sur les informations que l'une des deux femmes me donne, parce que je n'ai pas intérêt à me planter ou Sigrid se chargera de me le rappeler jusqu'à la fin de ma vie ! J'attrape donc le papier qu'elle me tend et j'emboîte le pas à la gamine lorsqu'on quitte le bureau. Les yeux baissés sur la feuille, je finis par les glisser jusqu'à Sigrid lorsqu'elle m'interroge – encore.

« Oh, non, il y en a sur le terrain ! Ma précédente chef d'équipe est une femme. Et puis la voisine qui bosse ici aussi. Bon, il y a encore des problèmes d'égalité, mais c'est plus avancé que chez nous on va dire. »

Je ne comprends pas trop pourquoi elle veut savoir ça. Elle a prévu de se lancer dans la création d'un groupe féministe pour permettre aux femmes de ne pas porter de jupes, d'habits trop moulants et de pouvoir aller sur le terrain ? Ou c'est sa manière de me montrer que l'Ordre a encore des progrès à faire ? Ce n'est que lorsque je pense à ça que je comprends ce qui se prépare dans la tête de cette sale gamine. Je fronce aussitôt les sourcils avant de secouer la tête, puis je la mets en garde.

« N'y pense même pas. Il est hors de question que tu postules ici ! De toute manière, tout ce que je t'ai appris ne te servira à rien. Au cas où tu ne l'as pas remarqué, on ne se bat pas avec des épées dans ce monde, alors sors-toi cette bêtise de la tête. Tout de suite. »

Ça n'aura pas tenu une heure qu'elle a déjà décidé de se faire embaucher ici ! Comme si elle a à tout prix besoin de prouver au monde entier – et à d'autres encore – qu'elle est capable de faire la même chose qu'un homme. Je soupire, dépité, me doutant qu'elle se fiche pas mal de ce que je lui dis et qu'elle tentera sans doute de se faire son trou et de postuler ici. J'espère bien que le Major va la remettre à sa place et lui conseiller de postuler pour un boulot dans les bureaux plutôt qu'ailleurs. Je n'ai aucune envie qu'elle soit venue sur Terre pour finir tuée par un méta-humain en colère ! Bien sûr, je ne vais pas lui dire les choses aussi clairement, je préfère qu'elle croit que je la pense incapable plutôt que j'ai peur pour elle. Pourquoi ? Parce que c'est comme ça, c'est tout.

Secouant la tête devant son entêtement habituel, je finis par relever la feuille de papier que je tiens toujours dans les mains. Je tâtonne ensuite mes poches de ma main libre, à la recherche d’un stylo, mais je n'en ai pas. Je lui fais donc signe de m'emboîter le pas pour me diriger vers une sorte de petit hall qui se situe près des ascenseurs. Il y a toujours des tables avec des stylos là-bas. Lorsqu'on y arrive, il n'y a personne dans le coin, j'en profite donc pour m'installer sur l'un des sièges avant d'attraper le stylo le plus proche pour remplir les lignes encore vides. Ça ne me prend que quelques instants et je me redresse rapidement, secouant la feuille qui produit un léger bruit.

« On va le déposer chez la secrétaire du Major, elle va sans doute lui faire passer dans la journée. En attendant, on est un peu cantonnés ici, mais je peux te faire visiter le bâtiment pendant ce temps ? Et dès qu'on a l'autorisation de sortir d'ici, je t'emmène à l'appartement et tu pourras visiter le coin ! »

J'attends son avis, après quoi je la traînerai jusqu'à l'étage supérieur – oui, encore des escaliers – pour apporter ça à la secrétaire du Major. Après quoi, il ne nous restera plus qu'à patienter. Mais je ne m'inquiète pas, on a l'habitude de se débrouiller pour ne pas s'ennuyer !

HRP:
 
 
Revenir en haut Aller en bas



 


Message posté : Ven 12 Juin 2020 - 0:18 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Une cheffe femme ? Les yeux de Sigrid s'allumèrent immédiatement en imaginant la scène. Si Hakon n'était pas encore émerveillé par les progrès en matière de représentation de la femme, elle était au paroxysme du bonheur. Elle pourrait faire partie du même corps que lui. Bien sûr qu'elle savait que les femmes étaient aussi capables, qu'elles apportaient des choses en plus et tout ça, mais il y avait bien plus important à ses yeux. Elle pourrait peut-être se battre à ses côtés. Ou faire une garde ou une mission ou peu importait ce qu'il faisait ici quoi... Ce qu'Hakon n'avait jamais compris c'était qu'elle voulait simplement l'aider, être son égale en quelque sorte. Qu'il soit obligé de la remercier comme il le faisait avec ses frères d'armes.

Mais visiblement, elle avait eu trop d'espoir car il tenta tout de suite d'éteindre ses rêves comme on aurait déverser une cascade sur un feu de paille. Ce qui lui valut d'ailleurs un air encore plus boudeur que d'habitude et quelques minutes de silence pour remplir ses feuilles. Bah, elle le ferait quand même de toute façon. Elle devait juste rencontrer sa voisine-collègue si lui ne voulait pas l'aider, elle accepterait peut-être. Est-ce qu'il fallait être comme Hakon et avoir des pouvoirs particuliers pour être pris ici. Elle pourrait toujours développer sa magie et voir où cela la mènerait.

Elle soupire un peu en le voyant repartir avant de le suivre, les bras croisaient devant elle, campée sur ses talons. Elle observe un peu la façon dont on écrit ici, incapable de lire les signes tracés par Hakon pour autant. Elle jette un œil au bracelet en réfléchissant. Les hommes ici avaient l'air de beaucoup passé par écrit, finalement elle allait devoir tout de même apprendre au moins une langue pour être capable de communiquer... Elle relève les yeux quand il fait faire du bruit à la feuille de papier bien blanche qu'il agite sous ses yeux.

"Ok, mais me présente plus comme une interpellée alors. Je tiens à ma réputation !" dit-elle en retrouvant tout de même sa bonne humeur. Tant pis pour l'UNISON, elle en reparlerait plus tard. Elle avait trop de chose à faire avant pour s'en inquiéter tout de suite. Elle le suivit en montant à nouveau les marches jusqu'au bureau où ils saluèrent la secrétaire en lui laissant le papier.

Ensuite, elle eut droit à un tour spécial du Brett Building, taquinant toujours Hakon à l'occasion et continuant à poser autant de questions qu'il lui venait. Elle avait toujours été assez curieuse pour peu qu'elle se sente épaulée. Avec Hakon, c'était donc tout le temps pour peu que le sujet l'intéresse et qu'il ne l'ait pas choisi pour elle comme l'alchimie.

Ils passèrent au réfectoire aussi, où elle fut surprise de voir une nourriture si différente, découvrant avant tout le chocolat qu'elle adora tout de suite. Elle aurait aussi aimé essayer l'entrainement au tir, mais comme d'habitude son papa adoptif se dépêcha de jouer les rabats joies. Des autorisations par ci, des autorisations par là. Moment où finalement, on leur apporta toutes les autorisations pour pouvoir sortir du bâtiment et rentrer chez Hakon.

Plus tard dans le quartier du parc

"Ce n’est pas tout à toi, si ?" demanda Sigrid en arrivant devant l'immeuble de l'autre viking, le regardant taper sur des petits boutons pour ouvrir la porte. Elle n'était après tout pas du tout familière avec l'idée d'immeuble et d'appartements à partager. Elle sursauta au grésillement de la porte électronique qui s'ouvrait après qu'Hakon ait entré le code correctement. "Au fait, je te signale que les hommes me regardent toujours avec ces vêtements... Enfin autant qu'avec la fourrure. " plaisanta-t-elle en lui emboîtant le pas pour rentrer à l'intérieur.

C'était vrai qu'elle avait remarqué des regards un peu insistant à l'UNISON. Pourquoi en parler maintenant ? Parce que c'était une excellente diversion, pour qu'il ne remarque pas son angoisse et son appréhension tiens.

Elle le suivit dans le couloir et la cage d'escalier sans en rajouter pourtant. Un sourire taquin sur les lèvres. Dès qu'ils arrivèrent, elle vit la chèvre qui venait les accueillir comme l'aurait fait un chien en bêlant. "Tiens, Brunehilde je suppose ?" dit-elle en venant caresser le dos de l'animal.

Elle releva ensuite les yeux pour observer la grande pièce de l'appartement. En face d'eux, un balcon permettait de voir l'extérieur. Elle n'était pas sûre de savoir à quoi servait les équipements sur le côté, mais au moins c'était propre et le tout avait l'air confortable, en plus il y avait au moins deux autres portes. "Et bah... ça a l'air agréable. Tu vis tout seul ici ? Ça a dû te changer... et tu es là tout le temps du coup, quand tu n'es pas de garde ?" répéta-t-elle comme pour être sûre qu'elle avait tout compris à ses explications.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 12 Juin 2020 - 20:49 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de l'UNISON
Agent de l'UNISON

Hakon Bjǫrnson
Agent de l'UNISON

Personnage
Catch you ? That I could do ! Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 06/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 661
ϟ Nombre de Messages RP : 219
ϟ Célébrité : Til Schweiger
ϟ Crédits : L'envol
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky
ϟ Âge du Personnage : 332 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Agent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85, 90 kg, cheveux blonds en brosse, yeux bleus, toujours souriant, un accent étrange
ϟ Pouvoirs : .
CAPACITÉS
- Maîtrise de l'alchimie
- Maîtrise des fusils d'assaut
- Maîtrise des épées longues


ÉQUIPEMENT
- Yngvild (Bofors AK5, lien)
- Freydis (Armure, lien, protection contre le feu et le froid)


POUVOIRS
- Blocage des influences magiques
- Brouillage des pensées
- Dissimulation de l'aura magique
- Diminution de la fatigue
- Endurance améliorée (x2)
- Force améliorée (10T)
- Métamorphose en ours
- Perception magique
- Ralentissement des poisons
- Ralentissement des besoins
- Réflexes améliorés
- Résistance améliorée (10T)
- Soins accélérés (mineurs)
- Vieillissement ralenti

ϟ Liens Rapides :
RP : 1/2 (ouvert)
Joueur
Catch you ? That I could do ! Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 06/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 661
ϟ Nombre de Messages RP : 219
ϟ Célébrité : Til Schweiger
ϟ Crédits : L'envol
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky
ϟ Âge du Personnage : 332 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Agent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85, 90 kg, cheveux blonds en brosse, yeux bleus, toujours souriant, un accent étrange
ϟ Pouvoirs : .
CAPACITÉS
- Maîtrise de l'alchimie
- Maîtrise des fusils d'assaut
- Maîtrise des épées longues


ÉQUIPEMENT
- Yngvild (Bofors AK5, lien)
- Freydis (Armure, lien, protection contre le feu et le froid)


POUVOIRS
- Blocage des influences magiques
- Brouillage des pensées
- Dissimulation de l'aura magique
- Diminution de la fatigue
- Endurance améliorée (x2)
- Force améliorée (10T)
- Métamorphose en ours
- Perception magique
- Ralentissement des poisons
- Ralentissement des besoins
- Réflexes améliorés
- Résistance améliorée (10T)
- Soins accélérés (mineurs)
- Vieillissement ralenti

ϟ Liens Rapides :
RP : 1/2 (ouvert)
La visite du Brett Building se passe plutôt bien, même si je dois refréner les ardeurs de la turbulente gamin qui m'accompagne. J'en ai presque perdu l'habitude ! Mais heureusement, ça me revient rapidement et je dois avouer que le plaisir de repasser enfin du temps avec elle suffit à me satisfaire pour que je tolère tous ses caprices. Enfin, ce n'est pas parce qu'elle m'a manquée que je vais la laisser faire des bêtises, c'est pourquoi je reste ferme lorsqu'il est question de visiter les zones d'entraînement au tir et tout ce bordel. J'espère bien qu'elle n'y mettra jamais les pieds d'ailleurs, parce je sais que c'est comme ça que ça a débuté avec l'Ordre et son obsession d'y entrer un jour.

Lorsqu'on obtient finalement l'autorisation de quitter le bâtiment, je fais un rapide crochet par les vestiaires pour troquer ma tenue d'intervention contre mes vêtements de civil, puis on profite du soleil pour gagner mon appartement à pied. J'en profite pour désigner quelques bâtiments sympa à Sigrid histoire qu'elle puisse découvrir un peu la ville, puis une fois arrivés devant mon immeuble, je lui désigne l'étage qui est le nôtre. Enfin, une partie du nôtre.

« Non, juste une ou deux pièces. »

Et c'est amplement suffisant ! Dans le bâtiment de l'Ordre, les frères partagent tous des dortoirs et même si les chambres deviennent plus confortables avec le temps, ça reste des dortoirs. Après, je ne m'en suis jamais plaint ! Partager ma chambre avec d'autres personnes ne me dérange absolument pas, mais ça n'a pas trop l'air d'être le genre sur Terre. Lorsque je m'approche du boîtier où taper mon code, je ne peux m'empêcher de rigoler lorsque Sigrid me parle du regard des hommes.

« Évidemment, on voit la moitié de ta poitrine et ça moule les parties importantes de ton anatomie, ils seraient stupides de regarder ailleurs. »

Et puis, elle est jolie. Elle a bien grandi et je peux dire que la petite Sigrid est devenue une jolie jeune femme. Là, il s'agit d'un sujet que je n'ai aucun problème à aborder, pas plus que son éventuelle vie amoureuse sur Gráða d'ailleurs. Mais je garde ce sujet pour plus tard et je préfère lui expliquer un peu comment ça fonctionne dans l'immeuble, avec les parties communes et tout. J'en termine lorsque je pousse la porte de l'appartement qui reste toujours déverrouillée. Brunhilde nous accueille aussitôt en bêlant et en sautant sur le canapé comme s'il s'agit d'un trampoline. Je la caresse rapidement avant qu'elle n'aille s'intéresser à la nouvelle arrivante qui va devenir sa colocataire de chambrée, puis je me dirige vers la porte vitrée coulissante qui donne sur le balcon, pour l'ouvrir en grand. L'air chaud entre aussitôt dans la pièce et je me retourne pour faire face à Sigrid.

« Non, en fait j'y passe assez peu de temps. Enfin, je viens plus souvent maintenant que Brunhilde est là, mais sinon, je préfère me promener dans la ville, découvrir les endroits sympa. Bref, découvrir l'endroit où on vit en somme. Je prends appui de la main contre la porte avant de poursuivre. Mais oui, j'étais tout seul jusqu'à présent. C'est dans mes moyens vu que je suis payé pour travailler à l'UNISON. »

Ce qui n'a jamais été le cas dans l'Ordre. Autant dire que l'argent m'importe peu, je l'utilise juste pour acheter de quoi manger et maintenant pour nourrir la biquette, mais sinon, en dehors du loyer et des verres que je bois régulièrement en ville, je dois avouer que j'y touche à peine. Je m'éloigne finalement de la porte vitrée pour me diriger vers l'une des deux portes de la pièce.

« C'est la chambre. Je l'ouvre avant d'y entrer. Tu t'installeras ici. C'est grand, puis tu auras de quoi ranger tes vêtements plus tard. Je lui désigne la commode dans un coin de la chambre. Je dormirai sur le canapé, pour le peux que j'en ai besoin, ça suffira. »

Mes besoins réduits me permettent de ne dormir que trois ou quatre heures par nuit, mais Sigrid n'a pas cet avantage et elle se reposera mieux dans un vrai lit. Brunhilde nous suit dans la pièce et saute aussitôt sur le lit pour y bondir deux ou trois fois avant de s'affaler dessus. Une fois que Sigrid a pris possession de la chambre, je lui fais signe de me suivre pour aller ouvrir l'autre porte.

« C'est la salle de bain. Une douche avec de l'eau chaude, puis de l'eau courante pour le reste. Je désigne tour à tour la douche et le lavabo. Il y a même une machine pour laver le linge sans rien avoir à faire ! Tu verras, c'est beaucoup plus facile de vivre ici. Je marque une pause. Mais on a quand même hâte de rentrer, non ? »

Moi, oui ! Toutes ces machines ne me feront pas oublier Gráða, aussi rudes et compliquées soient ses conditions de vie. Ça fait partie de son charme ! Comme de celui de ses habitants d'ailleurs.
 
Revenir en haut Aller en bas



 


Message posté : Lun 15 Juin 2020 - 19:29 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Ce concept de grand bâtiment où l'on a des voisins lui plaît bien. Ce doit être amusant de croiser d'autres personnes lorsqu'on rentre chez soi. Bien sûr, Sigrid n'a pas encore saisi la part de maîtrise et de respect des autres que cela implique. Ce dont elle n'aura aucune idée avant qu'on lui face comprendre très clairement et sans détour, mais c'est bien son côté gamine qui ressort.

Elle écoute pourtant les explications d'Hakon sur les parties communes. Globalement ce sont les couloirs de toute façon, elle ne pense pas y passer sa vie. Puis, ils arrivent jusqu'à l'appartement. La biquette la fait rire, au point qu'elle ne râle même pas quand Hakon ouvre la fenêtre pour réchauffer l'appartement. Pourtant, elle préférait largement la fraîcheur ambiante, même dans la tenue plus légère empruntée à l'amie du viking.

"C'est mieux qu'avant ça !" déclare-t-elle quand il lui dit être payé. A la fois pour l'argent, que pour l'appartement d'ailleurs. Même si elle n'a jamais eu à souffrir de la pauvreté sous la garde d'Hakon, Sigrid est bien plus matérialiste que ce dernier. Les années de son enfance surement. Mais elle préfère avoir de l'argent de côté et une vie confortable que de compter sur la bienveillance des nourrice et repenser aux couchettes de l'Ordre. Sans oublier les trous perdus et les caves pourries où elle a séjourné avec la sorcière.

D'ailleurs elle ne retient pas un sifflement d'admiration quand elle suit son père adoptif dans la chambre. C'est grand ? C'est immense surtout ! Et propre, et honnêtement une biquette est loin d'être la pire camarade de chambrée quelle ait eu en y repensant. "C'est génial ! Alors tu vas être d'accord pour m'acheter plein de vêtements et remplir le meuble maintenant qu'il y en a un exprès pour moi ?" dit elle plus pour le taquiner.

Elle sauta sur le lit, un peu pour réveiller Brunhilde, et pour voir à quel point le matelas était moelleux. "Han ! Je crois que cela fait des années que je n'ai pas dormi sur quelque chose d'aussi confortable." rit elle, avant de se relever avec excitation pour le suivre vers la salle de bain.

Elle alla se regarder dans le miroir pour se voir dans ses nouveaux vêtements, puis regarda la pièce carrelée avec un sourire. "Rentrer ? T'es fou ! Tu m'as eu à eau chaude ! Et ça, tu dis que c'est un appartement normal. Tu imagines si on peut devenir riche comme leurs maisons doivent être magnifique ?" dit elle sans même se rendre compte de ce qu'elle disait.

Elle se retourna vers lui pour observer quand même sa réaction à sa déclaration. Peut être espérant encore qu'il lui dise ce qu'elle pensait de toute ses forces. Pourquoi rentrer si ils étaient tous les deux ? Ce qui ne viendrait surement pas. Alors, elle ressortit pour aller derrière le bar de la cuisine et commencer à ouvrir les placards. "Alors tu as quoi à manger ? C'est différent ça aussi j'imagine. Est-ce qu'ils ont de la bière au moins. Sans ça, je saurai ce qui te manque!" continua-t-elle avant de tomber sur le frigo, toujours taquine.

La fraîcheur à l'intérieur de l'armoire la surprit, mais elle s'en rapprocha toujours aussi émerveillée. "C'est ici? C'est ça ?! Comment on fait, tu me montres ?"
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 16 Juin 2020 - 22:00 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de l'UNISON
Agent de l'UNISON

Hakon Bjǫrnson
Agent de l'UNISON

Personnage
Catch you ? That I could do ! Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 06/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 661
ϟ Nombre de Messages RP : 219
ϟ Célébrité : Til Schweiger
ϟ Crédits : L'envol
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky
ϟ Âge du Personnage : 332 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Agent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85, 90 kg, cheveux blonds en brosse, yeux bleus, toujours souriant, un accent étrange
ϟ Pouvoirs : .
CAPACITÉS
- Maîtrise de l'alchimie
- Maîtrise des fusils d'assaut
- Maîtrise des épées longues


ÉQUIPEMENT
- Yngvild (Bofors AK5, lien)
- Freydis (Armure, lien, protection contre le feu et le froid)


POUVOIRS
- Blocage des influences magiques
- Brouillage des pensées
- Dissimulation de l'aura magique
- Diminution de la fatigue
- Endurance améliorée (x2)
- Force améliorée (10T)
- Métamorphose en ours
- Perception magique
- Ralentissement des poisons
- Ralentissement des besoins
- Réflexes améliorés
- Résistance améliorée (10T)
- Soins accélérés (mineurs)
- Vieillissement ralenti

ϟ Liens Rapides :
RP : 1/2 (ouvert)
Joueur
Catch you ? That I could do ! Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 06/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 661
ϟ Nombre de Messages RP : 219
ϟ Célébrité : Til Schweiger
ϟ Crédits : L'envol
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky
ϟ Âge du Personnage : 332 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Agent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85, 90 kg, cheveux blonds en brosse, yeux bleus, toujours souriant, un accent étrange
ϟ Pouvoirs : .
CAPACITÉS
- Maîtrise de l'alchimie
- Maîtrise des fusils d'assaut
- Maîtrise des épées longues


ÉQUIPEMENT
- Yngvild (Bofors AK5, lien)
- Freydis (Armure, lien, protection contre le feu et le froid)


POUVOIRS
- Blocage des influences magiques
- Brouillage des pensées
- Dissimulation de l'aura magique
- Diminution de la fatigue
- Endurance améliorée (x2)
- Force améliorée (10T)
- Métamorphose en ours
- Perception magique
- Ralentissement des poisons
- Ralentissement des besoins
- Réflexes améliorés
- Résistance améliorée (10T)
- Soins accélérés (mineurs)
- Vieillissement ralenti

ϟ Liens Rapides :
RP : 1/2 (ouvert)
« À quoi ça te servirait d'avoir plein de vêtements vu que tu n'en mets qu'un à la fois ? »

Je hausse les épaules. Je ne suis pas du genre à m'encombrer de choses inutiles et si j'ai plusieurs tenues, c'est simplement parce que j'ai une fâcheuse tendance à les abîmer lorsque je dois me métamorphoser. Mais dans le cas de Sigrid, je n'en vois pas trop l'intérêt, bien que j'ai pu constater que les Terriennes ont une très forte tendance à multiplier les tenues. Est-ce que Sigrid est atteinte du même mal avant même de s'être adaptée à la vie sur cette planète ? Possible. Je n'en serais pas étonné.

Je ne suis pas spécialement étonné que la salle de bain fasse son effet. Sur Gráða, les bains chauds sont déjà assez rares. Il n'y a généralement qu'au quartier général de l'Ordre que je peux en profiter, sinon il s'agit plus souvent de baignades improvisées dans l'eau froide – voire glaciale – que la nature met à notre disposition. Dans le cas de Sigrid, même si ses nourrices m'ont toujours promis qu'elles s'occupaient bien d'elle, je ne suis pas naïf ou stupide et je me doute qu'elle n'a pas forcément eu tous les jours le confort qu'on me promettait. Cela dit, lorsqu'elle me parle de richesse et de jolie maison, j'esquisse un sourire amusé avant de rétorquer d'un ton tout aussi amusé :

« Pourquoi est-ce qu'on voudrait devenir riches ? Ça ne sert à rien d'avoir de l'argent. Et puis c'est très bien ici, qu'est-ce que tu voudrais de plus ? »

J'ai appris à me contenter de peu. J'ai passé quasiment toute ma vie sur la route, à camper dans la nature et à n'avoir aucun confort de vie, autant dire qu'ici, je me sens comme dans un véritable palace ! Et puis, très franchement, il en faudra largement plus que de l'eau chaude et un matelas confortable pour me persuader de rester dans ce monde. Je me doute que Sigrid l'a dit en plaisantant, mais je hausse tout de même les épaules avant de réagir à ce sujet.

« S'il n'y a que ça pour te faire plaisir, on demandera au forgeron de te trouver un système pour faire couler de l'eau chaude comme dans une douche ! »

Je souris, toujours amusé de voir qu'elle est aussi enthousiaste que moi à mon arrivée ici. Enfin, il m'a fallu plus de temps pour m'y faire, encore une fois, mais disons que vu nos situations respectives, on s'en sort plutôt pas mal. Et puis, il est vrai qu'on est passé d'un monde encore très primitif à un où le confort de vie et sans égal. Oh, je ne suis pas naïf, j'ai vu que certaines personnes ont beaucoup moins de chance que moi, certaines d'entre elles vivent même dans la rue, mais j'imagine que c'est comme chez nous. Il y a aussi des mendiants et des pauvres. C'est même ce qui est le plus fréquent quand j'y pense. Mais bon. Je ne suis pas ici pour changer le monde.

Comme Sigrid s'intéresse déjà à la cuisine, je l'y rejoins rapidement alors que Brunhilde fait de même en gambade joyeusement autour de nous en bêlant à tort et à travers. Je me glisse derrière la gamine pour jeter un coup d'oeil dans le réfrigérateur.

« Ils appellent ça un réfrigérateur. C'est un peu comme les coffres avec la glace qu'on utilise chez nous, sauf qu'ici ça fonctionne avec l’électricité. C'est ce qui permet d'avoir de la lumière et de faire fonctionner tous ces appareils. C'est très pratique, tu verras ! Plus que les bougies, c'est certain. La nourriture ne ressemble pas du tout à ce qu'on a chez nous. Tu peux tester ça. Je tends la main pour attraper une boîte en plastique que je sors afin de la poser sur le plan de travail près des plaques de cuisson. C'est la voisine, ma collègue, qui a fait ça. C'est un plat de chez elle. Elle vient d'un autre pays. C'est plutôt pas mal. »

Tout en parlant, je me penche pour ouvrir un tiroir et en sortir une casserole que je pose sur le feu avant d'y verser le contenu de la boîte, puis j'allume les plaques et je laisse ça cuire tranquillement. Mes yeux se glissent à nouveau sur Sigrid.

« Il y a beaucoup de choses qui changent de chez nous. En fait... Je dirais même que tout change. En journée, je ne pourrai pas trop t'accompagner vu que je dois travailler, mais je te donnerai de quoi acheter des choses comme ça tu pourras découvrir un peu par toi-même. Je hausse les épaules. Mais ne t'inquiète pas, j'étais sérieux lorsque j'ai dit que j'avais une bonne piste pour rentrer chez nous. On pourra le faire avant que tu ne te sois trop habituée à ce monde ! »

Je sais que ça va la rassurer et lui faire plaisir, c'est bien pour ça que je le dis d'un ton aussi victorieux d'ailleurs !
 
Revenir en haut Aller en bas



 


Message posté : Jeu 18 Juin 2020 - 14:38 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Le simple fait de ne pas comprendre pourquoi elle pouvait remplir une simple commode de vêtement fit lever les yeux au ciels à Sigrid. Elle n'avait pas oublier les jours de lessive. Tous les sixième jour de la semaine laver les mêmes tenues, pour les remettre et ainsi de suite. D'un c'était épuisant, et de deux, combien de fois Hakon se changeait il pour dire ça ? Il ne mettait quand même pas la même tenue plusieurs jours de suite ? Ou alors elle n'avait jamais remarqué que l’élixir de Thor l'empêchait également de transpirer ?

Elle eut une légère grimace, et simula un frisson à ses pensées, dans son dos toujours, alors qu'elle le suivait vers la salle de bain. Enfin ce n'était pas la première fois que leurs visions de la vie se percutait. Avec huit années de séparation, où ils n'avaient pas vraiment vécu les mêmes difficultés, ce n'était même pas étonnant que les différences soient encore plus exacerbées qu'auparavant.

Mais aujourd'hui, Sigrid n'était plus une enfant. Plus totalement du moins. Et elle devenait à même de comprendre, qu'Hakon n'avait simplement jamais eu à se battre pour survivre. Bien sûr l'entrainement de l'Ordre était difficile et exigeant. Les voyages souvent éreintants, les combats compliqués. Mais il n'avait jamais eu la peur de mourir de faim ou de froid pendant des jours, ou des mois.

L'argent n'était pour elle qu'une protection contre ces mauvais souvenirs. Mais une protection un minimum nécessaire. Et elle ne savait pas encore ce que c'était de voir un salaire tomber tous les mois et un simple budget à gérer. Elle ne serait pas beaucoup plus dépensière que lui. Peut-être même moins... "J'ai pas dit que c'était pas bien. Mais je suis curieuse de voir tout de même. Ça s'appelle la découverte monsieur ! Ca te permet d'être instruit." dit elle avec une fausse hauteur.  "Et aucun forgeron te fera un système comme ça gratuitement. Ils sont gentils mais faut pas abusé, c'est même toi qui le disait." ajouta-t-elle avec une ironie désabusée.

Franchement, elle ne voyait pas ce qu'il trouvait de si spéciale à leur terre d'origine. Tant pis, elle changea tout de même de sujet pour partir vers la cuisine. Ce qu'elle trouve dans le réfrigérateur comme il dit, ne lui parle pas du tout. Pour autant, il n'y a pas de raison pour que ce soit mauvais. Elle l'observe préparer le repas sans rien dire. En plus, il faut dire qu'elle a faim et elle sent son ventre grogner assez vite quand le parfum du plat réchauffé se diffuse dans la pièce.

Que tout change, même quand il le dit, elle ne voit pas cela comme un problème. "Tu sais c'est pas un problème, j'ai l'habitude de me débrouiller encore plus qu'avant. Alors pas de soucis pour la journée, je vais m'occuper tranquille." dit elle en haussant les épaules comme si cela lui était égale. Enfin, c'était un peu le cas. Le voir tous les soirs c'était déjà un énorme changement, même quand elle l'avait vu le plus souvent il partait durant des mois.

"T'as peut être une piste mais t'es pas rentré en tout cas." dit elle. Un reproche plus qu'à moitié formulé, mais elle ouvrit un placard ou elle avait repéré deux assiettes pour attendre que le plat soit prêt tout de même. "Enfin, je suis pas pressée d'y retourner. En plus, j'ai plus mes affaires, on les a laissé au Brett Building comme tu dis. Donc on a tout le temps qu'on veut et même plus dans ton cas."

Elle finit par prendre la casserole et servir deux assiettes raisonnables qu'elle mit en face des chaises à disposition. Elle prit le reste en fouillant dans les placards très à l'aise. "Tu as fait quoi pendant tout ce temps ? Tu as juste été un agent de l'UNISON alors ? Tu as appris leurs langues et tout ca ? D'autres façon de te battre ? Ils doivent être fort ici si ce n'est pas toi le chef !" dit elle toujours aussi taquine.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 19 Juin 2020 - 15:11 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de l'UNISON
Agent de l'UNISON

Hakon Bjǫrnson
Agent de l'UNISON

Personnage
Catch you ? That I could do ! Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 06/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 661
ϟ Nombre de Messages RP : 219
ϟ Célébrité : Til Schweiger
ϟ Crédits : L'envol
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky
ϟ Âge du Personnage : 332 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Agent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85, 90 kg, cheveux blonds en brosse, yeux bleus, toujours souriant, un accent étrange
ϟ Pouvoirs : .
CAPACITÉS
- Maîtrise de l'alchimie
- Maîtrise des fusils d'assaut
- Maîtrise des épées longues


ÉQUIPEMENT
- Yngvild (Bofors AK5, lien)
- Freydis (Armure, lien, protection contre le feu et le froid)


POUVOIRS
- Blocage des influences magiques
- Brouillage des pensées
- Dissimulation de l'aura magique
- Diminution de la fatigue
- Endurance améliorée (x2)
- Force améliorée (10T)
- Métamorphose en ours
- Perception magique
- Ralentissement des poisons
- Ralentissement des besoins
- Réflexes améliorés
- Résistance améliorée (10T)
- Soins accélérés (mineurs)
- Vieillissement ralenti

ϟ Liens Rapides :
RP : 1/2 (ouvert)
Joueur
Catch you ? That I could do ! Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 06/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 661
ϟ Nombre de Messages RP : 219
ϟ Célébrité : Til Schweiger
ϟ Crédits : L'envol
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky
ϟ Âge du Personnage : 332 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Agent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85, 90 kg, cheveux blonds en brosse, yeux bleus, toujours souriant, un accent étrange
ϟ Pouvoirs : .
CAPACITÉS
- Maîtrise de l'alchimie
- Maîtrise des fusils d'assaut
- Maîtrise des épées longues


ÉQUIPEMENT
- Yngvild (Bofors AK5, lien)
- Freydis (Armure, lien, protection contre le feu et le froid)


POUVOIRS
- Blocage des influences magiques
- Brouillage des pensées
- Dissimulation de l'aura magique
- Diminution de la fatigue
- Endurance améliorée (x2)
- Force améliorée (10T)
- Métamorphose en ours
- Perception magique
- Ralentissement des poisons
- Ralentissement des besoins
- Réflexes améliorés
- Résistance améliorée (10T)
- Soins accélérés (mineurs)
- Vieillissement ralenti

ϟ Liens Rapides :
RP : 1/2 (ouvert)
Je réprime un rire lorsqu'elle argue qu'il faut s'intéresser aux choses qui nous entourent. Dans son cas, j'appelle plutôt ça de la curiosité ! Et, de la même manière, je ne pense pas avoir grand-chose à apprendre en matière d'ouverture d'esprit. Il suffit qu'on me mette dans un endroit que je ne connais pas pour que je veuille en apprendra avantage sur tout ce que je vois. Bien sûr, je sais que je ne suis pas parfait, de la même manière que je sais que je pourrais apprendre plus de choses si je m'ouvrais davantage, mais bon. Je fais avec les moyens du bord et j'ai aussi mes limites.

Comme Sigrid persiste à faire preuve de mauvaise foi en prétendant qu'une douche peut avoir davantage d'importance que notre monde d'origine, je préfère soupirer en l'observant, un sourire en coin malgré tout. Elle risque de s'énerver si je lui souligne l'absurdité de son raisonnement. C'est toujours comme ça avec les filles de toute manière ! Enfin, avec celle-là particulièrement.

On entreprend donc de préparer de quoi manger et je suis à la fois rassuré et un peu chagriné qu'elle prenne la chose avec autant de légèreté lorsque je lui dis qu'elle va devoir se débrouiller toute seule durant la journée. À quoi je m'attendais en même temps ? Elle a toujours compté sur les nourrices pour grandir et après mon départ, elle s'est débrouillée sans moi, je ne vois pas pour qu'elle raison elle regretterait que je ne sois pas davantage disponible. Ça ne change pas de chez nous et je m'attends à ce qu'elle cherche à avoir sa propre maison si nous sommes encore ici dans quelque temps.

Je garde mes pensées pour moi, mais lorsqu'elle me répond à propos de notre retour, je ne peux pas m'empêcher de froncer les sourcils. Pas pressée de rentrer ? Et pourquoi donc ? Je commence à me demander si elle n'est pas venue ici simplement pour changer d'air, parce que Gráða l'ennuyait trop. Peut-être espérait-elle se faire une place dans un Ordre sur une autre planète ? Probablement. Ça ne m'étonnerait pas d'elle et ça justifie surtout sa présence sur Terre. Tout en l'observant en silence, je la suis jusqu'à la table où elle nous a installés et je m’assois sur l'une des chaises avant de lever la tête vers elle pour lui répondre.

« Bien sûr qu'ils sont forts, beaucoup plus que moi même ! Je n'ai aucun mal à l'accepter. Mais oui, j'ai appris à tirer avec leurs armes. J'ai dû adapter Yngvild aussi vu qu'une épée ça ne sert pas trop. Et ça effraye même sur Terre. J'ai aussi dû leur montrer que je n'étais pas dangereux, puis on a essayé de trouver comment me renvoyer chez nous, ça a pris pas mal de temps. Quand j'ai vu que ça traînait, j'ai demandé à travailler avec eux, j'ai dû suivre une formation, apprendre à utiliser leurs technologies, toutes ces choses. »

Ça m'a déjà pris pas mal de temps avant de comprendre comment rédiger un rapport avec un ordinateur et même si je m'en sors plutôt pas mal, je dois avouer que ce n'est pas ce que je préfère ici ! La technologie ne m'intéresse pas des masses, sans grand étonnement. Baissant les yeux vers mon assiette, j'y plante ma fourchette avant de poursuivre la discussion :

« J'ai atterri dans un autre pays, alors j'ai dû apprendre leur langue au début, puis l'anglais pour venir ici. D'ailleurs, tu ne m'as pas dit comment tu parles cette langue toi ! Je fronce les sourcils, comme si je m'attends à ce qu'elle m'annonce une bêtise. Est-ce que ça a à voir avec le fait que tu ne sois pas pressée de retourner chez nous ? »

Je prends un air badin, mais je crois qu'elle me connaît assez pour savoir que je suis en train de l'interroger. On reprend vite les anciennes bonnes habitudes !
 
Revenir en haut Aller en bas



 


Message posté : Ven 21 Aoû 2020 - 16:12 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Elle s’assied à table, tout en écoutant la réponse de l’ancien de l’ordre de Thor.
Alors ils sont balèzes ici. Et il dit ça, sans se cacher. C’est assez bizarre pour qu’elle s’intéresse soudainement plus à la conversation. Pas qu’Hakon ait une fierté mal placée, mais s’il a dû apprendre autant de choses, elle doit pouvoir le faire aussi. Tant qu’il n’y a pas de magie ou de dieu impliquée, elle n’aura pas besoin de se battre pour y avoir accès et franchement, et bien ça fait du bien de ne pas avoir à se battre pour avoir ce qu’on veut !
Travailler oui, ça ne lui fait pas peur ! Mais se battre, surtout avec Hakon-Monsieur-Je-Sais-Tout, c’est super fatiguant et frustrant ! "Ça a l’air intéressant tout ce qu’il y a à apprendre ici. Donc les armes en un peu bizarre avec un petit trou au bout c’est dangereux ? " Il faut bien dire qu’au départ les armes à feu ne lui avaient pas paru impressionnante dans la rue. "Mais moins qu’une épée ? Ou ils ont juste peur des épées ? Toute un monde qui a peur des tranchants c’est un peu bizarre quand même." dit-elle en n’ayant pas vraiment perdu l’habitude de réfléchir à haute voix. Oui, elle a totalement zappé la partie sur la technologie, vu qu’elle ne sait pas ce que c’est, on aura le temps de revenir sur ce genre de détail n’est-ce pas ?

"En tout cas, c’est super bon ! C’est quoi cette histoire de pays ? C’est comme les régions chez nous ? Ils parlent carrément des langues différentes ? Ça ne doit pas être super pratique pour le commerce ! " déclara-t-elle ensuite en désignant son plat. Elle avait des épices dans toute la bouche, ce dont elle n’avait pas l’habitude, et pourtant les goûts lui plaisaient particulièrement ! Comme si le feu d’un dragon lui montait dans la gorge et qu’elle n’allait plus jamais avoir froid de sa vie. Il allait falloir qu’elle rencontre cette voisine à tout prix. Aussi bien pour apprendre ses recettes que pour lui demander comment être agent de l’UNISSON, puisque son bienfaiteur n’était comme d’habitude pas décidé à l’aider.

Elle relève d’ailleurs la tête vers Hakon avec un sourire espiègle qu’il n’a pas le temps de voir. D’un côté, il est bien trop occupé par son planté de fourchette, et de l’autre la mimique s’évanouit assez rapidement face au questionnement du viking. Elle avait vraiment l’impression de redevenir une gamine en train de se faire questionner pour être prise en faute dès qu’il lui demandait des nouvelles en fait. Et c’est peut-être encore plus énervant avec son aire de sainte-nitouche là… "Je parle tout ce que je veux avec ça…" dit-elle en désignant le bracelet à son poignet. Pas besoin de lui dissimuler ça. "Ce n’est que de l’oral, mais je parle et je comprends toutes les langues. Il faudra que j’apprenne à lire et écrire. Mais je peux me débrouiller déjà. Je ne vois pas pourquoi ça aurait un rapport avec quoique ce soit d’autre…" Et elle lui aurait bien tirée la langue pour parfaire ce mensonge dit avec la plus parfaite mauvaise foi mais là elle a la bouche pleine.

Enfin heureusement, Sigrid est une menteuse plutôt convaincante. A voir si Hakon a perdu l’habitude de ses entourloupes ou non. Elle se sent à l’abri. Il a déjà hurlé sur le fait que la sorcière l’ait aidé à venir ici, alors ce n’est pas la peine de préciser qu’elle lui a aussi donné l’objet… plutôt que de laisser sous-entendre qu’elle l’a trouvé toute seule ou subtilisé. Bien qu’il ne soit pas un grand fan du vil, voler à une sorcière doit rester moralement acceptable même pour un mec aussi droit non ? Mouais, Sigrid n’en est pas persuadé alors pas la peine d’insister non plus. "En plus si tu as une si bonne piste, je vois pas pourquoi ça t’inquiète que je veuille rentrer ou non. Ce sera pas la première fois que tu me laisses dans un monde différent de celui où tu te barres non ?" Oui, oui la meilleure défense c’est l’attaque. Ou simplement, essayer de faire naître chez lui une pointe de culpabilité pour l’avoir abandonnée sur Gráða, même si elle n’est pas sûre que ce soit possible, ou qu’il en ait vraiment quelque chose à faire…

HRP : Encore DESOLEE pour l'attente. Promis l'IRL va me recracher !
En tout cas, j'espère que ça t'ira sinon préviens moi. J4ai vu que tu étais en absence aussi, j'espère que tout va bien et ne te presse pas pour la réponse ! :allo:
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 25 Aoû 2020 - 20:39 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de l'UNISON
Agent de l'UNISON

Hakon Bjǫrnson
Agent de l'UNISON

Personnage
Catch you ? That I could do ! Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 06/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 661
ϟ Nombre de Messages RP : 219
ϟ Célébrité : Til Schweiger
ϟ Crédits : L'envol
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky
ϟ Âge du Personnage : 332 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Agent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85, 90 kg, cheveux blonds en brosse, yeux bleus, toujours souriant, un accent étrange
ϟ Pouvoirs : .
CAPACITÉS
- Maîtrise de l'alchimie
- Maîtrise des fusils d'assaut
- Maîtrise des épées longues


ÉQUIPEMENT
- Yngvild (Bofors AK5, lien)
- Freydis (Armure, lien, protection contre le feu et le froid)


POUVOIRS
- Blocage des influences magiques
- Brouillage des pensées
- Dissimulation de l'aura magique
- Diminution de la fatigue
- Endurance améliorée (x2)
- Force améliorée (10T)
- Métamorphose en ours
- Perception magique
- Ralentissement des poisons
- Ralentissement des besoins
- Réflexes améliorés
- Résistance améliorée (10T)
- Soins accélérés (mineurs)
- Vieillissement ralenti

ϟ Liens Rapides :
RP : 1/2 (ouvert)
Joueur
Catch you ? That I could do ! Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 06/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 661
ϟ Nombre de Messages RP : 219
ϟ Célébrité : Til Schweiger
ϟ Crédits : L'envol
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky
ϟ Âge du Personnage : 332 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Agent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85, 90 kg, cheveux blonds en brosse, yeux bleus, toujours souriant, un accent étrange
ϟ Pouvoirs : .
CAPACITÉS
- Maîtrise de l'alchimie
- Maîtrise des fusils d'assaut
- Maîtrise des épées longues


ÉQUIPEMENT
- Yngvild (Bofors AK5, lien)
- Freydis (Armure, lien, protection contre le feu et le froid)


POUVOIRS
- Blocage des influences magiques
- Brouillage des pensées
- Dissimulation de l'aura magique
- Diminution de la fatigue
- Endurance améliorée (x2)
- Force améliorée (10T)
- Métamorphose en ours
- Perception magique
- Ralentissement des poisons
- Ralentissement des besoins
- Réflexes améliorés
- Résistance améliorée (10T)
- Soins accélérés (mineurs)
- Vieillissement ralenti

ϟ Liens Rapides :
RP : 1/2 (ouvert)
Les questions de Sigrid ne me dérangent pas. Je sais ce que c'est que de débarquer dans un monde dont on ne connaît rien et je crois d'ailleurs que j'ai dû lasser pas mal de mes collègues de l'UNISON en Norvège lorsque je découvrais la Terre ! Alors, si je peux me rendre utile en éclairant un peu la lanterne de la gamine.... J'attends patiemment qu'elle termine avec ses interrogations qui ressemblent davantage à des réflexions, puis je réponds calmement.

« Leurs armes sont plus dangereuses que les nôtres. Le trou au bout, ça sert à envoyer des balles qui vont très vite. Ça te tue quelqu'un en un coup et à distance. C'est vraiment très dangereux. Je la regarde avec sérieux. N'y touche pas, je parle sérieusement. »

J'ai pris un ton grave et même si je me doute qu'elle va prendre ça par-dessus la jambe, je tiens à ce qu'elle comprenne que je ne plaisante pas. Je n'ai aucune envie d'apprendre qu'elle est morte parce qu'elle a voulu regarder à l'intérieur du canon d'un revolver et qu'elle a appuyé sur la gâchette en même temps ! Déjà qu'on me prend pour un barbare, si une gamine débarquée de mon monde se suicide accidentellement, on nous prendra pour des barbares sans cervelle !

Je pique dans la nourriture avec ma fourchette alors que la gamine me lâche un nouveau flot de questions. Ça ne m'étonne pas et je hoche la tête à chaque fois qu'elle émet une hypothèse. Répondre de manière détaillée me semble impossible vu qu'elle a toujours de nouvelles interrogations à ajouter ! Et, de toute manière, le sujet de sa maîtrise de la langue et de tout ce que ça inclut m'intéresse bien plus. Je scrute son visage sans aucune gêne, essayant de relever une trace de culpabilité sur son minois – qui n'a pas tellement changé en fin de compte – mais elle a l'air plutôt tranquille. Mouais. Je ne sais pas si elle a développé son talent pour le mensonge ou si je suis devenu rouillé, mais je ne la crois pas sur parole. Pourquoi ? Parce que j'ai trop l'habitude qu'elle me mente, voilà tout !

Je la laisse malgré tout terminer son petit discours censé expliquer tout ça, mais avant que je ne puisse lui répondre, elle me tacle en beauté avec son accusation. Je laisse une moue agacée se dessiner sur mon visage avant de répliquer d'un ton parfaitement tranquille. Si elle croit que je vais culpabiliser, non mais !

« Évidemment, j'avais prévu de me faire envoyer dans un autre monde en allant faire mon travail. Tu ne peux pas me reprocher quelque chose que je n'ai pas volontairement choisi, non ? Et je croyais que tu te passais très bien de ma présence ? Ça a dû te faire des vacances pendant tout ce temps, pourquoi tu te plains ? »

Quelle sale gamine, franchement ! Je sais que j'ai toujours plus tenu à elle qu'elle à moi, mais je l'ai accepté depuis longtemps. Peut-être qu'après toutes ces décennies à ne m'attacher à personne, j'ai fini par me transformer en nounous et à me laisser amadouer par une gosse effrontée. Et qui n'a visiblement pas changé depuis que je l'ai laissée à Hjarta pour partir tuer cette sorcière. Mais là n'est pas le sujet qui m'intéresse le plus. Après un bref silence, je reprends la parole.

« Ça veut dire que tu vas rester ici si je rentre ? Je parle d'un ton calme, comme si sa réponse m'importe peu. Tu as l'air de bien te débrouiller toute seule. Tellement que tu arrives à dénicher un objet magique qui te permet de parler des langues d'un autre monde ! »

Je marque une nouvelle pause avant de lâcher ma fourchette qui tomber bruyamment sur le bord de l'assiette, puis j'attrape le bras de Sigrid pour lever sa main afin de contempler ledit bracelet. Je sens bien un truc magique, mais rien de mauvais. Il n'a pas été fait dans le but de nuire, mais ça m'intrigue tout de même/

« Tu l'as déniché où ? Que je demande en lui secouant la main sans la relâcher. »

Si elle a oublié que je sais aussi poser une flopée de questions, je vais me charger de le lui rappeler !

Spoiler:
 
 
Revenir en haut Aller en bas



 


 
Catch you ? That I could do !
 
Page 1 sur 1Revenir en haut 
Catch you ? That I could do ! Categorie_6Catch you ? That I could do ! Categorie_8


Catch you ? That I could do ! Categorie_1Catch you ? That I could do ! Categorie_3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Catch you ? That I could do ! Categorie_6Catch you ? That I could do ! Categorie_8

Sauter vers: