We need to talk about it - Tlazolteotl Bouton_vote
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

We need to talk about it - Tlazolteotl Categorie2_1We need to talk about it - Tlazolteotl Categorie2_2bisWe need to talk about it - Tlazolteotl Categorie2_3
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 

We need to talk about it - Tlazolteotl

 
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 22 Mai 2020 - 15:47 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Raphaël Mercury
Indépendant Neutre

Personnage
We need to talk about it - Tlazolteotl Rt1k

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 02/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 1039
ϟ Nombre de Messages RP : 796
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Born to Die
ϟ Doublons : Rafael Colón - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : dieu antique
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Grand, bien rasé en ce moment, les cheveux mi-longs, les yeux bleus, l'air charmeur, un grand sourire aux lèvres.
ϟ Pouvoirs : ΔPouvoirs
ΔAttributs divins & équipements
ΔServiteurs
ΔCompagnons
ΔVéhicules
ϟ Liens Rapides : Δ Le mythe
Δ Les fidèles
Δ Les épopées
Δ Les tablettes.
Δ Les cartes
Δ Téléphone
Joueur
We need to talk about it - Tlazolteotl Rt1k

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 02/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 1039
ϟ Nombre de Messages RP : 796
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Born to Die
ϟ Doublons : Rafael Colón - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : dieu antique
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Grand, bien rasé en ce moment, les cheveux mi-longs, les yeux bleus, l'air charmeur, un grand sourire aux lèvres.
ϟ Pouvoirs : ΔPouvoirs
ΔAttributs divins & équipements
ΔServiteurs
ΔCompagnons
ΔVéhicules
ϟ Liens Rapides : Δ Le mythe
Δ Les fidèles
Δ Les épopées
Δ Les tablettes.
Δ Les cartes
Δ Téléphone
Sa blessure lui faisait toujours mal. Pas autant qu’avant, mais il la sentait tirer à chaque mouvement. Il ne pouvait guère prendre plus de Nectar - il ressemblait déjà à un jeune homme à la fin de la vingtaine, ce qui s’avérait beaucoup plus problématique qu’il n’y paraissait quand on vivait dans une société aussi poussée sur le numérique et qu’on était supposé en avoir trente-six - et ne pouvait donc qu’attendre. Ce n’était pas un peu de douleur qui allait l’empêcher de vaquer à ses occupations.

Quoique ses occupations du moment étaient plutôt tranquilles. Il était présentement chez lui, vêtu d’un pantalon d’intérieur et d’un simple t-shirt, attendant patiemment le moment où Tlazolteotl allait se présenter en douce sur son palier pour lui remettre un cadeau ou un autre. Depuis l’incident, elle l’avait couvert d’attention… tout en prenant grand soin de l’éviter, semblait-il. Le hasard ne pouvait être facétieux au point qu’il la manque constamment quand elle déposait ses petites attentions, n’est-ce pas?

Il avait reçu de sa part un nombre incroyable de choses, de la nourriture aux plantes et aux fleurs, sans parler de livres et autres objets supposés… lui donner son pardon? Accélérer sa guérison? L’Olympien n’aurait su le dire. Aussi, quand son portier lui indiqua qu’il avait une invitée - en toute discrétion, la déesse s’imaginait toujours qu’elle allait pouvoir déposer ses paquets, et repartir - la déité s’avança vers sa porte en sifflotant tranquillement. Il se tint complètement silencieux, derrière le battant, l’oreille tendue pour le discret son de l’ouverture de l’ascenseur, puis pour le bruit de ses pas. Il compta encore trois secondes et ouvrit la porte.

Oh, Tlazolteotl, quelle merveilleuse surprise, je ne t’attendais pas. Je t’en prie, entre”.

Il lui adressa un grand sourire, se saisit de sa main et l’entraîna à l’intérieur sans guère lui laisser le choix. La porte, aussitôt refermée derrière elle, acheva de lui faire comprendre qu’elle n’irait nul part dans les prochaines heures. Ils avaient encore une conversation en suspens, quelques non-dits à éclaircir. Lui-même se faisait encore à l’idée qu’elle avait réalisé - après autant de millénaires d’attente, cet étape était soudain étrange plus qu’autre chose - tout en étant toujours un peu furieux. Pour sa défense, il était passé de “toujours furieux” à “incroyablement soulagée qu’elle ait survécu” en l’espace d’une poignée de minutes. Connaissant l’aztèque, cela dit, cette conversation n’allait pas être facile à avoir.

Puis-je t’offrir quelque chose à boire? Te réclamer un baiser? Tu m’en dois encore neuf mille neuf centre quatre-vingt-dix-neuf millions neuf cent quatre-vingt-dix-neuf mille neuf cent quatre vingt-dix-huit”.
 
Revenir en haut Aller en bas


You see, what people fail to get is that I do have a moral code. It's just really f**king hard for them to figure out what it is. I call that "Chaotic lawful".

summer's Desire sign + nonapbf (tumblr)

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 22 Mai 2020 - 23:41 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de SHADOW
Agent de SHADOW

Thalia Cristobal
Agent de SHADOW

Personnage
We need to talk about it - Tlazolteotl 181024121903345464

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 948
ϟ Nombre de Messages RP : 609
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs cheveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : Thalia est un agent de SHADOW entraîné au combat et à l'infiltration dont les capacités sont listées ici. Elle abrite également l'essence de la divinité aztèque Tlazolteotl, laquelle est une mystique aux attributions variées, disposant de pouvoirs, artefacts et serviteurs divers.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
We need to talk about it - Tlazolteotl 181024121903345464

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 948
ϟ Nombre de Messages RP : 609
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs cheveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : Thalia est un agent de SHADOW entraîné au combat et à l'infiltration dont les capacités sont listées ici. Elle abrite également l'essence de la divinité aztèque Tlazolteotl, laquelle est une mystique aux attributions variées, disposant de pouvoirs, artefacts et serviteurs divers.
ϟ Liens Rapides :
Je dois admettre ressentir une dose certaine de culpabilité vis à vis de ce qui est arrivé à Hermès. A cause de moi, et de ma fille, ma responsabilité jusqu’à ce que les mondes se fanent pour se mourir définitivement. Puis aussi parce que je l’avais profondément blessé avant même qu’une arme ne le fasse concrètement. Et pourtant, je ne suis pas de celles qui se livrent à de grands discours, pas autrement que sous le coup de l’émotion. Même alors, je ne suis pas déesse éloquente. Je sais me donner en spectacle, je sais jouer mon rôle, mais ça… C’est au dessus de mes forces.

Cela fait donc plusieurs jours que je tente de me racheter autrement, en montrant ce que je ne saurais dire. Chaque fois que j’ai une pensée pour lui, j’y assortis un cadeau, un don, quelque chose. Généralement je les lui fais envoyer, mais il m’arrive régulièrement de les lui déposer en personne, devant sa porte. Et c’est ce que je compte faire aujourd’hui, les bras chargés d’une sculpture que j’ai réalisée pour lui à partir d’un de nos souvenirs communs. La naissance de Zya, en l’occurrence, quoique quelques temps plus tard. Lorsqu’il est revenu de son escapade avec elle, avec un prénom issu lui aussi de mon langage.

J’observe brièvement la porte, les lèvres serrées, puis je me décide à laisser là mon cadeau et déguerpir. Je ne crois pas qu’il soit là. Enfin. Je ne le croyais pas jusqu’à ce qu’il ouvre, me tirant une mine ridicule d’enfant prise en faute, et me force à pénétrer dans son appartement, sa main dans la mienne. Je regarde le battant se refermer avec un air vaguement désespéré, je crois.

« Je ne… »

Prévoyais pas de rester ?

« Comment te sens-tu ? »

Je peux au moins m’attarder le temps d’avoir une réponse à cette question, je songe en observant les environs avec une expression qui manque de naturel. Je me sens étrangement empotée, et je déteste cela. Je ne suis pas supposée ne pas savoir que faire. Et pourtant, j’y suis entièrement. Je nage en océan inconnu, avec toute cette histoire.Je l’embrasse avec délicatesse et un peu d’hésitation, sans doute. J’ai déposé mon cadeau sur le meuble le plus proche, avant toute chose.

« Je ne voulais pas te déranger pendant ta convalescence. »

Pieux mensonge, prononcé avec assurance toutefois, pour sa part. Il a travaillé à se guérir, au vu de sa dégaine. Il paraît bien plus jeune qu’il ne l’était lorsque je l’ai retrouvé ici à Star City. Il y a de quoi en être quelque peu perturbée, par ailleurs. Même si je me moque de l’âge de son enveloppe. Après tout, nous vivons en dehors des notions humaines du temps, avec notre longévité toute particulière. Je me mure de nouveau dans le silence, sans savoir quoi dire. Ou faire.
 
Revenir en haut Aller en bas


Come on...You know you want to.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 23 Mai 2020 - 14:02 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Raphaël Mercury
Indépendant Neutre

Personnage
We need to talk about it - Tlazolteotl Rt1k

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 02/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 1039
ϟ Nombre de Messages RP : 796
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Born to Die
ϟ Doublons : Rafael Colón - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : dieu antique
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Grand, bien rasé en ce moment, les cheveux mi-longs, les yeux bleus, l'air charmeur, un grand sourire aux lèvres.
ϟ Pouvoirs : ΔPouvoirs
ΔAttributs divins & équipements
ΔServiteurs
ΔCompagnons
ΔVéhicules
ϟ Liens Rapides : Δ Le mythe
Δ Les fidèles
Δ Les épopées
Δ Les tablettes.
Δ Les cartes
Δ Téléphone
Joueur
We need to talk about it - Tlazolteotl Rt1k

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 02/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 1039
ϟ Nombre de Messages RP : 796
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Born to Die
ϟ Doublons : Rafael Colón - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : dieu antique
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Grand, bien rasé en ce moment, les cheveux mi-longs, les yeux bleus, l'air charmeur, un grand sourire aux lèvres.
ϟ Pouvoirs : ΔPouvoirs
ΔAttributs divins & équipements
ΔServiteurs
ΔCompagnons
ΔVéhicules
ϟ Liens Rapides : Δ Le mythe
Δ Les fidèles
Δ Les épopées
Δ Les tablettes.
Δ Les cartes
Δ Téléphone
La déesse donnait l’impression d’avoir été enlevée ou prise au piège par sa simple présence, et encore plus quand il referma la porte derrière elle. Tiens tiens… Elle donnait l’impression d’être une biche prise dans les phares d’une voiture, une vision rare, concernant l’aztèque, d’ordinaire plus assurée. Cela dit, la situation était plutôt exceptionnelle.

En pleine forme”.

Ce qui n’était pas l’entière vérité. Sa blessure le faisait toujours souffrir, la douleur était toujours intense. Comme elle paraissait beaucoup moins intense que le jour même, elle paraissait seulement plus supportable. Il souffrirait sans doute pendant encore plusieurs semaines, peut-être même plusieurs mois.

Et toi-même? Comment te portes-tu?

Elle donnait l’impression de vouloir tout faire pour éviter son regard, à regarder ainsi dans toutes les directions, sauf dans la sienne, à se concentrer sur toutes les décorations de son appartement plutôt que sur sa personne. Oh, il n’avait aucun doute sur l’origine de sa gêne. Tlazolteotl n’était guère une déité de l’éloquence.

Hum… très bien, celui-ci compte, mais il est un peu léger” lui accorda l’Olympien, comme s’il s’agissait là d’une énorme faveur.

La sentant à deux doigts de s’enfuir, il l’emmena le plus naturellement du monde vers la pièce de vie ouverte sur la cuisine, l’éloignant d’autant de la porte. Elle ne le réalisait pas, mais elle n’irait nul part tant que cette discussion n’aurait pas eu lieu.

Mais tu ne me déranges jamais, ma chère. Au contraire, te voir illumine ma journée d’une façon que même l’humble dieu de l’éloquence que je suis ne saurais exprimer. Tu es sûre que je ne peux rien t’offrir?

Il la fit gracieusement tourner sur elle-même, comme pour danser, mais la pirouette servit surtout à la mettre dos au canapé et à l’y faire s’asseoir sans forcer. Là, seulement, il lâcha sa main.

Nous avons une conversation en attente, me semble-t-il. Rien ne vaut le présent, n’est-ce pas?

La chose n’allait surement pas etre agréable, pour l’une comme pour l’autre. Hermès, pour sa part, avait encore quelques difficultés à gérer le reste de colère qui le prenait parfois avec la réalisation que ses sentiments étaient non seulement acceptés, mais réciproques. Enfin, surtout réciproques et admis. Quant à Tlazolteotl… Disons qu’elle avait passé les derniers millénaires à se voiler la face, il imaginait donc aisément qu’elle n’était pas parfaitement disposée à partager ses sentiments à haute voix maintenant. Des deux, elle avait toujours été plus… renfermée.

Nous pourrions attendre, bien sûr, mais alors ce serait encore plus désagréable la prochaine fois”.

Il s’assit enfin, sur la table basse pour pouvoir lui faire face, les genoux presque collés aux siens, le menton dans sa main et son éternel sourire aux lèvres.

Préfères-tu commencer, peut-être?
 
Revenir en haut Aller en bas


You see, what people fail to get is that I do have a moral code. It's just really f**king hard for them to figure out what it is. I call that "Chaotic lawful".

summer's Desire sign + nonapbf (tumblr)

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 24 Mai 2020 - 17:25 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de SHADOW
Agent de SHADOW

Thalia Cristobal
Agent de SHADOW

Personnage
We need to talk about it - Tlazolteotl 181024121903345464

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 948
ϟ Nombre de Messages RP : 609
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs cheveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : Thalia est un agent de SHADOW entraîné au combat et à l'infiltration dont les capacités sont listées ici. Elle abrite également l'essence de la divinité aztèque Tlazolteotl, laquelle est une mystique aux attributions variées, disposant de pouvoirs, artefacts et serviteurs divers.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
We need to talk about it - Tlazolteotl 181024121903345464

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 948
ϟ Nombre de Messages RP : 609
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs cheveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : Thalia est un agent de SHADOW entraîné au combat et à l'infiltration dont les capacités sont listées ici. Elle abrite également l'essence de la divinité aztèque Tlazolteotl, laquelle est une mystique aux attributions variées, disposant de pouvoirs, artefacts et serviteurs divers.
ϟ Liens Rapides :
Je doute qu’il soit en pleine forme, quoi qu’il en dise par ailleurs. J’ai connu ce qu’il vit. En bien moins grave, toutefois. Si je peux parvenir à détruire l’arme de Yohualli, cela pourrait accélérer le processus de guérison, mais encore faut-il pour cela que je parvienne à la trouver. Elle semble avoir disparu, depuis. Je sais très bien que c’est sa façon d’être. Attendre que je relâche ma garde, frapper de nouveau. Mais cette fois-ci, je n’ai ni le temps ni l’envie de jouer selon ses règles stupides.

« Vraiment » je relève d’un ton doux.

Je pourrais tout aussi bien lui avoir dit “mais bien sûr, Hermès, continue donc de mentir aussi évidemment”.

« Comme toujours. Bien. L’éternité qui m’attend, et caetera, et caetera. »

Entraînée jusqu’à son salon bien malgré moi, je retiens un soupir. A cet instant, j’aimerais être en capacité d’ouvrir un portail, moi aussi. Histoire de fuir au plus vite sur une pirouette quelconque. En l’occurrence, je ne sais trop comment je me retrouve assise sur son canapé. J’ai la soudaine et irrépressible impression d’être tombée dans un guet-apens, bien peu élaboré, qui plus est. Le sentiment est rapidement renforcé par ses mots. Je pince les lèvres et lui lance un bref regard avant de me retourner presque malgré moi vers la sortie. Au nom des Treize Cieux, pourquoi veut-il absolument parler ?

« De quoi veux-tu parler, Hermès » je finis par soupirer de mauvaise grâce.

Que veut-il dire encore qui n’ait pas déjà été dit ? Je ne suis pas vraiment de celle qui exprime quoi que ce soit au gré d’une conversation. Je préfère mille fois les actes aux mots, et il le sait. Je me suis excusée. Il sait que je l’aime. Je ne saurais même pas que dire d’autre. Qu’il se sente obligé d’en passer par là me causerait presque de l’angoisse. Presque.

« Je t’ai déjà dit ce que j’avais à dire. Je suis désolée et je ne saurais même pas par où commencer pour me faire pardonner. Je t’aime et je n’aurais pas dû douter de toi. Que veux-tu entendre d’autre ? »

Je me contiens pour que mon ton ne devienne pas plus sec. Je ne suis pas en colère contre lui, loin de là. J’ai juste envie de retourner vaquer à mes occupations. Le dos droit sur l’assise de son canapé, je me mure dans le silence. Perplexe. Même comme ça, avec ce sempiternel sourire aux lèvres, assis sur une table - est-ce qu’il espère me couper la retraite ainsi ? - il est somptueux et je meurs d’envie de partager toute autre chose qu’une simple conversation avec lui. Mais il doit encore souffrir et c’est donc hors de propos. Je suis condamnée à le voir ainsi, à m’observer en attendant que je déclame je ne sais quels vers de poète, apparemment ?
 
Revenir en haut Aller en bas


Come on...You know you want to.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 25 Mai 2020 - 15:09 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Raphaël Mercury
Indépendant Neutre

Personnage
We need to talk about it - Tlazolteotl Rt1k

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 02/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 1039
ϟ Nombre de Messages RP : 796
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Born to Die
ϟ Doublons : Rafael Colón - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : dieu antique
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Grand, bien rasé en ce moment, les cheveux mi-longs, les yeux bleus, l'air charmeur, un grand sourire aux lèvres.
ϟ Pouvoirs : ΔPouvoirs
ΔAttributs divins & équipements
ΔServiteurs
ΔCompagnons
ΔVéhicules
ϟ Liens Rapides : Δ Le mythe
Δ Les fidèles
Δ Les épopées
Δ Les tablettes.
Δ Les cartes
Δ Téléphone
Joueur
We need to talk about it - Tlazolteotl Rt1k

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 02/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 1039
ϟ Nombre de Messages RP : 796
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Born to Die
ϟ Doublons : Rafael Colón - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : dieu antique
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Grand, bien rasé en ce moment, les cheveux mi-longs, les yeux bleus, l'air charmeur, un grand sourire aux lèvres.
ϟ Pouvoirs : ΔPouvoirs
ΔAttributs divins & équipements
ΔServiteurs
ΔCompagnons
ΔVéhicules
ϟ Liens Rapides : Δ Le mythe
Δ Les fidèles
Δ Les épopées
Δ Les tablettes.
Δ Les cartes
Δ Téléphone
Humhum” confirma l’Olympien le plus légèrement du monde, comme si la douleur qui irradiait toujours dans son dos n’existait pas, comme s’il ne souffrait pas à chaque inspiration et un peu plus à chaque expiration.

N’importe qui se serait sans doute laissé avoir, par son sourire et son visage dénué de la moindre expression de douleur, mais pas Tlazolteotl. Non pas qu’il n’était pas bon menteur ou qu’elle le connaissait trop. Plutôt qu’elle connaissait un peu trop bien la lame qui lui avait causé cette blessure.

Ah, parfait” se réjouit la déité grecque en faisant s’asseoir l’aztèque.

Si tout le monde se portait merveilleusement bien, ne vivaient-ils pas dans le meilleur des mondes? Il continuait d’arborer un sourire, là où elle se montrait beaucoup plus… fermée. Il aurait été tenté de supposer qu’elle n’était guère ravie de cette idée de “parler”. Elle n’était guère une déité de l’éloquence, mais cette conversation était nécessaire. Il n’avait pas attendu des millénaires qu’elle ouvre les yeux pour que tout tombe à l’eau dans les premières semaines par un manque de communication.

De mon sujet préféré. Nous”.

La tête dans la main, il lâcha un soupir désolé - qui lui tira une pointe de douleur - tout en secouant la tête, mais sans se départir une seule seconde de son sourire ou d’un regard parfaitement attendri pour elle. Décidément, elle n’avait rien compris.

Je ne veux rien entendre de particulier. Je ne désire nullement t’entendre dire ce que je souhaite entendre, seulement ce que tu as sur le coeur. J’ai passé des millénaires à attendre que tu réalises les sentiments que tu avais, maintenant que c’est chose faite, je préférais ne pas voir tout cela tomber à l’eau pour une bêtise”.

Principalement, parce que Tlazolteotl n’était pas connue pour s’exprimer, au contraire. Il la connaissait assez pour connaître nombre de ses insécurités, mais il n’avait que rarement mentionné celles-ci.

Je vais t’aider” décida l’Olympien. “Je sais ce que tu as envie de me dire” continua-t-il avec le même sourire de “petit con” qu’il avait quasiment toujours en sa présence. “Tu as envie de me dire que je suis le dieu le plus merveilleux de toute la création et que tu te pâmes d’amour à chaque fois que mon nom est prononcé ou que mon visage s’impose dans tes pensées. Ah. Et tu as pour projet de m’embrasser pendant des heures” ajouta-t-il très sérieusement.

La déesse paraissait surtout sur le point de s’enfuir en courant, pour tout dire, plutôt que de songer à l’embrasser. Il aurait aimé la voir essayer. Elle aurait fait deux pas avant qu’un portail ne la ramène à son point de départ.
 
Revenir en haut Aller en bas


You see, what people fail to get is that I do have a moral code. It's just really f**king hard for them to figure out what it is. I call that "Chaotic lawful".

summer's Desire sign + nonapbf (tumblr)

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 26 Mai 2020 - 23:39 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de SHADOW
Agent de SHADOW

Thalia Cristobal
Agent de SHADOW

Personnage
We need to talk about it - Tlazolteotl 181024121903345464

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 948
ϟ Nombre de Messages RP : 609
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs cheveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : Thalia est un agent de SHADOW entraîné au combat et à l'infiltration dont les capacités sont listées ici. Elle abrite également l'essence de la divinité aztèque Tlazolteotl, laquelle est une mystique aux attributions variées, disposant de pouvoirs, artefacts et serviteurs divers.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
We need to talk about it - Tlazolteotl 181024121903345464

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 948
ϟ Nombre de Messages RP : 609
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs cheveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : Thalia est un agent de SHADOW entraîné au combat et à l'infiltration dont les capacités sont listées ici. Elle abrite également l'essence de la divinité aztèque Tlazolteotl, laquelle est une mystique aux attributions variées, disposant de pouvoirs, artefacts et serviteurs divers.
ϟ Liens Rapides :
Il s’enfonce dans son mensonge. Et je laisse passer. Comme beaucoup de choses. Je détesterai profondément que l’on me force à reconnaître une quelconque douleur. Ma fierté en serait blessée. Ce que je ressens à l’heure actuelle est encore différent. Je voudrais partir tout en sachant que je lui dois de rester. Je voudrais me taire quand lui tient tant à parler. Parler de quoi ? De qui ? De quel sujet ? Nous ? Cela veut tout et rien dire.

Comme le fait qu’il désire entendre ce que j’ai sur le coeur. Je n’ai rien d’autre là que l’amour que je ressens pour lui. Rien d’autre que la peur qui me parasite à présent. Une peur que je refuse de laisser vaincre, que je repousse sans cesse. Rien d’autre que cela, et rien que je n’ai envie de dire à haute voix.

« Je n’ai pas plus à dire que ce que j’ai déjà dit, Hermès. Pourquoi quoi que ce soit irait tomber à l’eau ? »

Même moi, j’entends le ton vaguement plaintif de mes mots. Pas suppliant, pas encore, pas vraiment, mais ils auraient pu. Encore que si c’est sa façon de se venger pour son attente millénaire, je suppose que je peux le laisser me torturer. Même si je ne compte pas ruiner notre entente une seconde fois, bien au contraire. Je pensais que les cadeaux qu’il a reçu établissaient relativement clairement que je n’ai pas pour intention de l’abandonner.

Mes bons sentiments s’évanouissent toutefois quand l’Olympien reprend la parole. Je ne peux m’empêcher de lever les yeux au ciel alors qu’il s’envoie des fleurs de façon presque outrageuse. Ce dieu m’épatera toujours. Même si son sourire me donne envie de le secouer jusqu’à ce qu’il cesse de me regarder ainsi. Visiblement, passer près de la destruction pur et simple ne l’a pas guéri de ses allures de petit con de l’Olympe.

« N’as-tu pas une légère impression d’exagérer, trésor ? »

Je souris. Légèrement, parce que je suis également occupée presque aussi intensément à calculer mes chances de rejoindre la porte avant qu’il ne me ramène sur son canapé manu militari. Peut-être devrais-je m’échapper par la fenêtre, à l’aide de l’oiseau primordial qui daigne répondre à mes sollicitations ? Mes yeux s’y égarent, puis reviennent sur lui.

« Je ne me pâme pas. Même pour toi. »

Cela peut sonner sec, mais c’est simplement que l’idée de ressembler à ce genre de petite chose fragile ne me plaît guère.

« Oui, je pense à toi fréquemment, et oui, je compte bien t’embrasser jusqu’à t’en faire perdre la tête en temps voulu, mais je ne vois toujours pas en quoi il est nécessaire qu’on en parle. Je déteste ça. N’est-il pas suffisant que je t’aime, que je te l’aie dit ? »

Je croise les bras. Pour me donner contenance, essentiellement. Et je déteste m’en sentir presque obligée.
 
Revenir en haut Aller en bas


Come on...You know you want to.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 27 Mai 2020 - 14:22 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Raphaël Mercury
Indépendant Neutre

Personnage
We need to talk about it - Tlazolteotl Rt1k

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 02/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 1039
ϟ Nombre de Messages RP : 796
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Born to Die
ϟ Doublons : Rafael Colón - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : dieu antique
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Grand, bien rasé en ce moment, les cheveux mi-longs, les yeux bleus, l'air charmeur, un grand sourire aux lèvres.
ϟ Pouvoirs : ΔPouvoirs
ΔAttributs divins & équipements
ΔServiteurs
ΔCompagnons
ΔVéhicules
ϟ Liens Rapides : Δ Le mythe
Δ Les fidèles
Δ Les épopées
Δ Les tablettes.
Δ Les cartes
Δ Téléphone
Joueur
We need to talk about it - Tlazolteotl Rt1k

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 02/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 1039
ϟ Nombre de Messages RP : 796
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Born to Die
ϟ Doublons : Rafael Colón - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : dieu antique
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Grand, bien rasé en ce moment, les cheveux mi-longs, les yeux bleus, l'air charmeur, un grand sourire aux lèvres.
ϟ Pouvoirs : ΔPouvoirs
ΔAttributs divins & équipements
ΔServiteurs
ΔCompagnons
ΔVéhicules
ϟ Liens Rapides : Δ Le mythe
Δ Les fidèles
Δ Les épopées
Δ Les tablettes.
Δ Les cartes
Δ Téléphone
Ah oui tiens, pourquoi tout tomberait à l’eau, quand il l’aimait, qu’elle l’aimait, et qu’elle avait l’air de réfléchir à toutes les possibilités d’échappatoire à sa disposition? A se poser la question, vraiment.

Moi, exagérer, vraiment? Tu ne te pâmes jamais? Même pas une fois de temps en temps, pour me faire plaisir?

Le ton était léger, son sourire toujours présent, et s’il montait jusqu’à ses yeux, son regard brillait surtout de tendresse… et un peu d’autres choses. N’aurait-il pas dû s’en douter, cela dit? Après avoir passé des millénaires à s’aveugler sur ses sentiments, elle s’aveuglait maintenant sur autre chose.

Avec des gestes mesurées et toute la tendresse du monde, il décroisa ses bras qu’elle venait juste de refermer sur sa poitrine, prit ses mains dans les siennes. Une façon bien subtile de s’assurer qu’elle n’allait pas s’enfuir. Sans en avoir l’air, il lui tenait fermement les mains.

Parce que tu es terrifiée”. Ce n’était pas une question. Il la connaissait par coeur, le voyait à sa façon de l’ignorer, justement. “Parce que tu as passé ton existence entière à voir les tiens être moitié d’un duo, quand tu n’as jamais été que toi. Parce que tu m’as accusé de vouloir me moquer de toi, justement parce que la possibilité que je sois sincère te paraissait encore plus terrifiante que l’idée que je ne le sois pas. Parce que tu regardes désespérément la porte ou la fenêtre depuis que tu es ici, alors je suppose que c’est un moment comme un autre pour t’annoncer que si tu t’enfuis, tu seras de retour sur ce canapé dans la seconde”.

Plus ou moins délicatement, tout dépendrait. Elle tenterait encore de s’enfuir, il la ramènerait encore… bref, autant gagner du temps en lui signifiant que cela ne servirait à rien. Elle pouvait essayer mille fois, il la ramènerait tout autant de fois sur ce canapé tant que tout n’aurait pas été dit.

C’est pour cela, que nous devons parler. Pour que tu saches que mon amour vient avec ma confiance et mes conseils. Que je connais toutes les parties de toi, même les plus noires, et que je suis là. Qu’il n’y a rien que tu puisses me dire qui me fera partir. Et que tout cela sera bien moins terrifiant si tu laisses ta main dans la mienne, mon amour”. Il esquissa un sourire. “Alors tu peux t’enfuir, je suppose… ce serait la solution la plus facile… car ce n’est pas facile d’aimer. Encore moins de t’aimer toi. M’aimer non plus n’est pas facile, cela dit. Cela vient avec… Une terreur sans nom de perdre l’autre et le bonheur total de le retrouver. Avec la satisfaction de voir un sourire et la crainte de le voir disparaître. Parce que nous sommes des dieux, nous sommes… compliqués. Ce n’est pas facile… mais cela peut le devenir”. Il porta l’une de ses mains à ses lèvres et embrassa ses doigts. “Si tu laisses ta main dans la mienne”.
 
Revenir en haut Aller en bas


You see, what people fail to get is that I do have a moral code. It's just really f**king hard for them to figure out what it is. I call that "Chaotic lawful".

summer's Desire sign + nonapbf (tumblr)

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 28 Mai 2020 - 20:29 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de SHADOW
Agent de SHADOW

Thalia Cristobal
Agent de SHADOW

Personnage
We need to talk about it - Tlazolteotl 181024121903345464

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 948
ϟ Nombre de Messages RP : 609
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs cheveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : Thalia est un agent de SHADOW entraîné au combat et à l'infiltration dont les capacités sont listées ici. Elle abrite également l'essence de la divinité aztèque Tlazolteotl, laquelle est une mystique aux attributions variées, disposant de pouvoirs, artefacts et serviteurs divers.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
We need to talk about it - Tlazolteotl 181024121903345464

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 948
ϟ Nombre de Messages RP : 609
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs cheveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : Thalia est un agent de SHADOW entraîné au combat et à l'infiltration dont les capacités sont listées ici. Elle abrite également l'essence de la divinité aztèque Tlazolteotl, laquelle est une mystique aux attributions variées, disposant de pouvoirs, artefacts et serviteurs divers.
ϟ Liens Rapides :
Je le regarde en silence. Que j’aime penser à lui ne veut pas dire que je me pâme. D’amour ou d’autre chose. Aussi, je secoue la tête, les lèvres pincées.

« Ne me prends pas pour une… Une petite princesse ou je ne sais quoi. Je n’en suis pas une. »

Je sais qu’il est supposément au courant, mais ses sollicitations me laissent l’envie d’émettre quelques doutes, tout à coup. Ce qui ne m’empêche pas de le laisser décroiser mes bras et attraper mes mains, ce qui me fait d’ailleurs dire que quitter les lieux risque de s’avérer plus complexe que prévu. Je me raidis quand il m’accuse d’être terrifiée. J’ai peur pour lui, j’admets. Mais de lui, de nous ? Absolument pas. Je n’ai simplement pas besoin de parler des heures durant de mes sentiments. Parce que je n’en ressens simplement pas l’envie. Je préfère rester simple que de vouloir tout dire. Nous avons l’éternité pour apprendre à faire fonctionner ce que nous avons aujourd’hui.

Pour moi, ça serait suffisant.

Pour lui, il faut apparemment passer par une discussion qui, elle, me met profondément mal à l’aise. Au départ au moins. Ce qu’il dit ensuite, en revanche… Comment ne pas se sentir touchée ? J’ai envie de protester à cause de ses premiers mots, mais je ne me le permets pas juste pour l’entendre parler avec son aisance habituelle. J’ai un léger sourire aux lèvres. C’est tout lui de pouvoir s’exprimer ainsi, et de se plaire à le faire. Je ne bouge plus.

« Je ne suis pas terrifiée, Hermès, je soupire doucement. Je me sens coupable, déjà, et surtout, je savais pertinemment que tu aurais envie de discuter. Je ne suis pas… Ce n’est pas vraiment dans mes habitudes. »

Ce n’est même pas quelque chose que j’apprécie.

« Je veux bien t’entendre autant que tu le souhaites, parce qu’il paraît que cette déité là, je dis en le désignant du bout d’un de mes doigts emprisonnés dans les siens, est d’une rare éloquence. Mais pour moi… Je t’aime, je ne le réfuterais plus, je ne fuirais plus, et c’est tout ce que je peux et veux dire, je crois. Je t’aime, yollotl, vraiment. Je suis désolée si je ne peux pas te le dire de la façon dont tu le souhaiterais. »

Au point de me menacer de me garder ici ad vitam aeternam, apparemment ? Bah. Il deviendrait fou avant la fin, le pauvre.

« J’ai déjà confiance en toi. Je sais ce que tu as fait pour moi et pour nous. Ce que je tais, c’est ce qui n’appartient qu’à moi. »

Peut-être un peu car j’ai dû vivre seule, mais ce n’est pas seulement cela. J’ai toujours été fière. Je saurais l’appeler si j’en ressens le besoin, bien sûr mais je n’ai pas à attendre une assistance de chaque instant. Je vivrais et mourrais comme je l’ai fait jusqu’ici. En usant et abusant de tout ce que je suis, en mère ou en terreur des hommes et des femmes, dans la nuit ou en plein jour, comme une guerrière ou la plus vicieuse des espionnes.

« Je ne veux pas te fuir. Si c’est cela qui t’inquiète. »

Cela manque d’envolées lyriques, sans doute, mais je m’en moque. J’ai peur de le perdre, mais je ne vais pas réagir en me cachant je ne sais où. J’ai déjà fait ça assez longtemps, je crois ?
 
Revenir en haut Aller en bas


Come on...You know you want to.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 29 Mai 2020 - 15:39 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Raphaël Mercury
Indépendant Neutre

Personnage
We need to talk about it - Tlazolteotl Rt1k

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 02/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 1039
ϟ Nombre de Messages RP : 796
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Born to Die
ϟ Doublons : Rafael Colón - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : dieu antique
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Grand, bien rasé en ce moment, les cheveux mi-longs, les yeux bleus, l'air charmeur, un grand sourire aux lèvres.
ϟ Pouvoirs : ΔPouvoirs
ΔAttributs divins & équipements
ΔServiteurs
ΔCompagnons
ΔVéhicules
ϟ Liens Rapides : Δ Le mythe
Δ Les fidèles
Δ Les épopées
Δ Les tablettes.
Δ Les cartes
Δ Téléphone
Joueur
We need to talk about it - Tlazolteotl Rt1k

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 02/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 1039
ϟ Nombre de Messages RP : 796
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Born to Die
ϟ Doublons : Rafael Colón - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : dieu antique
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Grand, bien rasé en ce moment, les cheveux mi-longs, les yeux bleus, l'air charmeur, un grand sourire aux lèvres.
ϟ Pouvoirs : ΔPouvoirs
ΔAttributs divins & équipements
ΔServiteurs
ΔCompagnons
ΔVéhicules
ϟ Liens Rapides : Δ Le mythe
Δ Les fidèles
Δ Les épopées
Δ Les tablettes.
Δ Les cartes
Δ Téléphone
Son sourire s’agrandissait à mesure que ses lèvres à elle se pinçaient sur toutes les choses qu’elle aurait voulu lui dire pour le faire taire.

Non, évidemment. Tu es le septième seigneur de la nuit”.

Non pas qu’il aurait personnellement eu des critiques à formuler sur les princesses. Celles qu’il avait rencontrées avaient été très loin de tous les clichés de la femme soumise, attendant d’être mariée à un roi étranger pour une quelconque affaire d’alliance ou de territoire. Beaucoup des princesses que Tlazolteotl semblait dénigrer, la déité aurait pu les revendiquer comme les siennes. Mais enfin, il n’était guère le moment de se lancer dans ce genre de débat.

Je sais. Et je jure solennellement de ne pas t’imposer l’exercice trop souvent. Sauf à vouloir te faire tourner en bourrique, évidemment”.

Son sourire s’était élargi jusqu’à faire pétiller ses yeux dès que ses lèvres avaient fait mine de se redresser.

... tu es aussi incroyablement stupide si tu oses penser, rien qu’une seconde, que tu ne me dis pas que tu m’aimes de la façon dont je le souhaite”.

Il se rapprocha d’elle, ses mains toujours emprisonnées dans les siennes, l’un de ses genoux passant entre ses jambes pour pouvoir rapprocher leurs bustes. Son regard avait accroché le sien et refusait de s’en détacher, autant qu’il refusait de laisser partir ses doigts.

Tu pourrais me dire un sale petit con jusqu’à la fin de nos jours pour me proclamer ton amour que j’en serais parfaitement satisfait”.

Ce qui n’était pas loin de la vérité. Il avait vu ses je t’aime dans ces mots, pour commencer. Dans ses soupirs désabusés, dans ses yeux roulés au ciel… plus que dans tout le reste.

Parfait” se réjouit l’Olympien d’une voix douce.

Si elle ne comptait pas les fuir, c’était bien tout ce qu’il réclamait. Il aurait pu se montrer taquin et lui signifier qu’elle semblait vouloir s’enfuir, justement, dès l’instant où il l’avait fait entrer, mais cela aurait été gâché l’instant.

Il me semble qu’il est temps pour toi de m’embrasser. Loin de moi l’idée de me montrer pressant, évidemment, mais je ne peux m’empêcher de notifier que la révélation de nos sentiments respectifs manque singulièrement de vice. Or il me semble que l’une des déités ici présente est supposément douée dans ce domaine”.

Comme elle l’avait montré un peu plus tôt, il la désigna de l’index.

Je jure sur mon nom que si tu ne m’embrasses pas dans la seconde, je viendrais le prendre moi-même” souffla-t-il, parfaitement sérieusement, le même sourire toujours éternellement accroché aux lèvres, avant qu’elle ne s’avise de protester.
 
Revenir en haut Aller en bas


You see, what people fail to get is that I do have a moral code. It's just really f**king hard for them to figure out what it is. I call that "Chaotic lawful".

summer's Desire sign + nonapbf (tumblr)

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 31 Mai 2020 - 15:36 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de SHADOW
Agent de SHADOW

Thalia Cristobal
Agent de SHADOW

Personnage
We need to talk about it - Tlazolteotl 181024121903345464

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 948
ϟ Nombre de Messages RP : 609
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs cheveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : Thalia est un agent de SHADOW entraîné au combat et à l'infiltration dont les capacités sont listées ici. Elle abrite également l'essence de la divinité aztèque Tlazolteotl, laquelle est une mystique aux attributions variées, disposant de pouvoirs, artefacts et serviteurs divers.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
We need to talk about it - Tlazolteotl 181024121903345464

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 948
ϟ Nombre de Messages RP : 609
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs cheveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : Thalia est un agent de SHADOW entraîné au combat et à l'infiltration dont les capacités sont listées ici. Elle abrite également l'essence de la divinité aztèque Tlazolteotl, laquelle est une mystique aux attributions variées, disposant de pouvoirs, artefacts et serviteurs divers.
ϟ Liens Rapides :
Je n’ai pas plus besoin qu’il vienne me rappeler qui je suis. J’aimerais juste être certaine que lui s’en souvient bel et bien et ne fait pas semblant pour me faire plaisir. J’ai parfois quelques doutes, mais je ne dis rien. Absolument rien du tout, parce que je vais finir par recommencer à le traiter de petit con d’Olympien. Il semble prendre plaisir à me rendre folle. Peut-être est-ce de cela qu’il s’agit, en réalité. Pas du tout d’une séance de discussion comme il lui plaît tant. Son sourire me donne l’impression qu’il est déjà en train de me faire tourner en bourrique.

« La prochaine fois que tu me dis que je suis stupide, Olympien, je te tue moi-même. »

Le ton est aussi suave que possible alors qu’il se rapproche encore de moi. A-t-il conscience de la torture qu’il m’impose là ? Il est tout proche, et je ne veux pas me laisser aller à le toucher vraiment. Je risque trop de le blesser. Peu importe ce qu’il réclame.

« Hermès, enfin. Je ne vais certainement pas… C’est hors de question. »

Je suis à deux doigts de bouder.

« Tu pourras continuer à attendre que nos vices s’expriment, trésor. Tu es encore en convalescence, je ne veux pas te faire mal. »

J’essaye de lui retirer mes mains, recule un peu dans l’assise, parce qu’il est désespérément prêt et que j’ai envie de me laisser aller. Depuis notre dispute, je n’ai rien fait d’autre que défouler mes humeurs en compagnie de ma chère petite Eve. A plusieurs reprises, certes, mais je n’avais pas envie de profiter de l’humanité alors que j’avais conscience d’avoir perdu l’Olympien.

Mais finalement un baiser n’est rien. Juste un baiser. Rien d’autre. Je lui récupère mes mains tant bien que mal. Caresse ses lèvres du bout de mon pouce, avec toute la délicatesse du monde, avant de l’embrasser avec douceur. Le plus que je puisse conjurer en ces instants où il est encore fragile. L’instant s’éternise. Il a le goût de la tendresse, mais est aussi et surtout si cruellement insuffisant. Je rêve de lui, de l’avoir tout entier contre moi, et je suis obligée de me contenir. Un rire m’échappe contre sa bouche comme je me détache de lui. Je redresse le menton, le regard fier, et assène d’un ton définitif :

« C’est tout ce que tu auras, Hermès. Tu n’es pas en état. »

Et il peut jurer sur tout ce qu’il veut, c’est un non clair, net et définitif. L’accident ne date que de trop peu de temps. Oh, je n’attendrais pas des mois, mais je veux au moins qu’il cesse de grimacer de douleur si fréquemment, en essayant d’être plus ou moins discret. Je devrais sans doute m’en aller pour nous éviter toute tentation, mais je peine à m’y résoudre. Ridicule. Je suis ridicule.
 
Revenir en haut Aller en bas


Come on...You know you want to.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 31 Mai 2020 - 19:23 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Raphaël Mercury
Indépendant Neutre

Personnage
We need to talk about it - Tlazolteotl Rt1k

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 02/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 1039
ϟ Nombre de Messages RP : 796
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Born to Die
ϟ Doublons : Rafael Colón - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : dieu antique
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Grand, bien rasé en ce moment, les cheveux mi-longs, les yeux bleus, l'air charmeur, un grand sourire aux lèvres.
ϟ Pouvoirs : ΔPouvoirs
ΔAttributs divins & équipements
ΔServiteurs
ΔCompagnons
ΔVéhicules
ϟ Liens Rapides : Δ Le mythe
Δ Les fidèles
Δ Les épopées
Δ Les tablettes.
Δ Les cartes
Δ Téléphone
Joueur
We need to talk about it - Tlazolteotl Rt1k

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 02/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 1039
ϟ Nombre de Messages RP : 796
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Born to Die
ϟ Doublons : Rafael Colón - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : dieu antique
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Grand, bien rasé en ce moment, les cheveux mi-longs, les yeux bleus, l'air charmeur, un grand sourire aux lèvres.
ϟ Pouvoirs : ΔPouvoirs
ΔAttributs divins & équipements
ΔServiteurs
ΔCompagnons
ΔVéhicules
ϟ Liens Rapides : Δ Le mythe
Δ Les fidèles
Δ Les épopées
Δ Les tablettes.
Δ Les cartes
Δ Téléphone
S’il savait Tlazolteotl parfaitement sérieuse dans sa menace, il l’accueillit néanmoins d’un sourire en coin et d’un regard serein. Ah, mourir de ses mains ou de celles d’un autre après tout… L’Olympien était un peu trop occupé à réclamer un baiser, et même un peu plus que cela, pour se soucier de cette mort lointaine qu’elle lui promettait en cas de récidive.

Hors de question” renchérit l’Olympien, comme un perroquet bien dressé ou l’écho d’une montagne, quoique avec une légère dose de “Ou bien tout à fait question”.

S’il l’écouta patiemment protester, hochant poliment la tête comme si elle lui offrait là une dissertation passionnée sur n’importe quel sujet, et non des arguments pour justifier la patience. La patience, quand elle se tenait là, si proche de lui, qu’elle l’aimait et qu’il l’aimait et qu’elle utilisait des arguments ridicules. Il n’avait même pas si mal que cela. Sans se défaire de son sourire, il la laissa effleurer ses lèvres, patienta sagement quoique luttant avec son envie de l’embrasser lui-même quand elle lui donna son baiser tant réclamé. Parfait en tout point, à part pour le léger détail qu’il était trop peu, trop court. Il voulait tellement plus d’elle en cet instant, elle devait le lire dans ses yeux autant qu’il le lisait dans les siens.

Hum. Il est vrai” commenta l’Olympien avec tous les accents de la sincérité et de la résignation. Il haussa les épaules. Un geste si gracieux, si naturel, qu’on aurait pu oublier la pointe de douleur qui passa dans ses yeux, à défaut de s’afficher par une grimace. “Je suppose que tu devras être douce avec moi”.

Ses lèvres s’emparèrent des siennes avant qu’elle n’ait pu protester, ses doigts redressèrent son menton, son autre main passa dans le creux de ses reins pour la rapprocher de lui. Sa blessure lui faisait mal, mais elle lui faisait toujours mal depuis qu’il l’avait reçue. Il n’allait certainement pas se gâcher l’existence à trop s’en soucier. A chercher sa langue de la pointe de la sienne, à la laisser tout juste respirer, entre deux baisers, à l’attirer toujours plus contre lui, il parvint à l’attirer vraiment contre lui, à l’installer sur ses cuisses, son corps pressé contre le sien.

Enlève tes vêtements” souffla-t-il contre ses lèvres entre deux baisers. Il claqua la langue aussitôt. “Moins de protestations. Et moins de vêtements”.

Comme pour achever de la convaincre, il reprit ses lèvres, l’embrassant à pleine bouche, s’en détacha, le souffle brûlant.

Je vais t’aider” décida l’Olympien, ses doigts s’occupant déjà des boutons de son chemisier.
 
Revenir en haut Aller en bas


You see, what people fail to get is that I do have a moral code. It's just really f**king hard for them to figure out what it is. I call that "Chaotic lawful".

summer's Desire sign + nonapbf (tumblr)

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 31 Mai 2020 - 23:40 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de SHADOW
Agent de SHADOW

Thalia Cristobal
Agent de SHADOW

Personnage
We need to talk about it - Tlazolteotl 181024121903345464

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 948
ϟ Nombre de Messages RP : 609
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs cheveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : Thalia est un agent de SHADOW entraîné au combat et à l'infiltration dont les capacités sont listées ici. Elle abrite également l'essence de la divinité aztèque Tlazolteotl, laquelle est une mystique aux attributions variées, disposant de pouvoirs, artefacts et serviteurs divers.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
We need to talk about it - Tlazolteotl 181024121903345464

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 948
ϟ Nombre de Messages RP : 609
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs cheveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : Thalia est un agent de SHADOW entraîné au combat et à l'infiltration dont les capacités sont listées ici. Elle abrite également l'essence de la divinité aztèque Tlazolteotl, laquelle est une mystique aux attributions variées, disposant de pouvoirs, artefacts et serviteurs divers.
ϟ Liens Rapides :
Je regarde la déité d’un air soupçonneux. Je ne suis pas absolument persuadée de sa sincérité dans ce moment. Il répète ce que je dis avec un air beaucoup trop innocent pour être honnête.

« Tu n’as pas l’air extrêmement convaincu, si tu me permets. »

Je prononce ces quelques mots avec un léger sourire. Parce que ses protestations ne changeront rien. J’ai pris ma décision, que je sais être la bonne. Je refuse de lui causer le moindre tort. La moindre douleur. Il a assez souffert à cause de moi. Quand il réitère son acceptation de ma décision, j’hésite mais perds un tout petit peu de ma réserve. Je commence à le croire, même si je me méfie. En quelques millénaires, j’ai eu tout le temps de comprendre à quel point Hermès est un acteur talentueux…

Ce que me confirme sa répartie suivante. Je fronce les sourcils quand il reprend mes lèvres d’un geste impérieux. Je voudrais reculer, mais sa main passe dans mon dos et me rapproche de lui, délicatement posée dans le creux de mes reins. Il me relâche un bref instant et je m’emploie à protester, mais j’ai à peine le temps d’inspirer qu’il est là de nouveau. Je finis par perdre le fil de mes pensées, mes pupilles agrandies par le désir que je ressens.

Un désir qui grandit quand il m’attire patiemment contre lui, jusqu’à que je me retrouve sur ses cuisses, à répondre avec le même enthousiasme à ses sollicitations, oublieuse de tout. Je ne reprends conscience - et ne retrouve ma raison - que quand il m’enjoint de retirer mes vêtements.

« Her… »

Je n’ai pas le temps de le sermonner qu’il m’embrasse encore. Je ne vais pas retirer mes vêtements. Je ne peux pas, je tente de me convaincre, mais j’oublie malgré tout de protester quand ses doigts s’emploient à défaire les boutons de mon chemisier. Ronronnant presque de contentement contre lui, je finis par me ressaisir, pourtant, le souffle court.

« Hermès, enfin, tu ne vas pas me demander de me montrer plus raisonnable que toi. »

Je gémis presque cette menue remontrance, mon haut grand ouvert dévoilant le soutien-gorge blanc que je porte en dessous, la peau mate du corps de Thalia, qui me paraît beaucoup trop sensible. Machinalement, presque sans y réfléchir, mes lèvres se déposent dans le creux de son cou. Je me montre incroyablement plus délicate que je ne le voudrais vraiment, mais je finis par le relâcher et tenter de m’esquiver, malgré le désir ravageur que je ressens. Celui qui se trouve dans les yeux de Hermès ne fait que répondre au mien et le raviver. C’est une véritable torture.
 
Revenir en haut Aller en bas


Come on...You know you want to.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 1 Juin 2020 - 15:57 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Raphaël Mercury
Indépendant Neutre

Personnage
We need to talk about it - Tlazolteotl Rt1k

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 02/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 1039
ϟ Nombre de Messages RP : 796
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Born to Die
ϟ Doublons : Rafael Colón - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : dieu antique
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Grand, bien rasé en ce moment, les cheveux mi-longs, les yeux bleus, l'air charmeur, un grand sourire aux lèvres.
ϟ Pouvoirs : ΔPouvoirs
ΔAttributs divins & équipements
ΔServiteurs
ΔCompagnons
ΔVéhicules
ϟ Liens Rapides : Δ Le mythe
Δ Les fidèles
Δ Les épopées
Δ Les tablettes.
Δ Les cartes
Δ Téléphone
Joueur
We need to talk about it - Tlazolteotl Rt1k

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 02/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 1039
ϟ Nombre de Messages RP : 796
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Born to Die
ϟ Doublons : Rafael Colón - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : dieu antique
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Grand, bien rasé en ce moment, les cheveux mi-longs, les yeux bleus, l'air charmeur, un grand sourire aux lèvres.
ϟ Pouvoirs : ΔPouvoirs
ΔAttributs divins & équipements
ΔServiteurs
ΔCompagnons
ΔVéhicules
ϟ Liens Rapides : Δ Le mythe
Δ Les fidèles
Δ Les épopées
Δ Les tablettes.
Δ Les cartes
Δ Téléphone
Le souffle court, les joues rosies par ces baisers qui n’en finissaient plus et par l’envie qu’il avait d’elle, l’Olympien redressa le nez. Assise ainsi sur ses cuisses, elle le surplombait un peu, l’obligeant à lever le menton pour regarder ses joues aussi roses que les siennes, sa poitrine qui se soulevait sous l’effet de l’excitation.

Je crois que c’est ce que tu n’as pas compris, mon amour. Je ne te demande pas d’être raisonnable”.

Il lui demandait tout le contraire. D’être la déraison, d’être elle, d’arrêter de le traiter comme la petite chose fragile qu’il n’était pas. Il était Hermès, fils de l’Olympe. Il préférait mille fois la souffrance qu’il ressentait à cet instant que celle qui aurait pu lui venir s’il l’avait perdu. Il préférait mille fois cette douleur-là à d’autres, beaucoup plus pernicieuses, qu’il avait déjà connues.

Il claqua la langue quand elle fit seulement mine de vouloir s’esquiver, ses mains réaffirmant la pression qu’elles exerçaient sur ses reins. Plutôt que de reprendre ses lèvres, les siennes se glissèrent dans son cou, embrassèrent la ligne de l’artère palpitante qu’il sentait là, descendirent vers sa clavicule, puis vers sa poitrine, ses doigts déjà occupées à la caresser à travers son soutien-gorge.

Très bien, garde tes vêtements” consentit l’Olympien, juste après avoir laissé une traînée de salive de la pointe de la langue, partant de sa poitrine pour remonter jusqu’à la base de son cou. “Cela a quelque chose de très excitant, si tu veux mon avis”.

Il ne lui avait même pas retiré son chemisier, simplement déboutonnée en grand, mais toujours sur ses épaules. Il se contenta d’écarter les pans du tissu quand il commença à embrasser ses épaules, son cou, sa poitrine, ses doigts remontant un peu plus sa jupe sur ses cuisses pour aller triturer le tissu de ses sous-vêtements, tirer dessus pour le baisser, sans trop de succès.

Il l’obligea à se lever, autant pour lui retirer sa culotte, la faisant remonter le long de ses jambes, que pour s’asseoir dans le canapé. Assis sur la table basse, il devait forcer un peu sur sa blessure pour garder le dos droit. Le renfort du dossier fut plus que bienvenu, alors que ses doigts se refermaient sur son poignet, qu’il l’attirait de nouveau sur ses cuisses avant qu’elle n’ait dans l’idée d’en profiter pour s’enfuir.

N’y pense même pas” murmura-t-il contre ses lèvres avant de les reprendre pour un baiser appuyé.
 
Revenir en haut Aller en bas


You see, what people fail to get is that I do have a moral code. It's just really f**king hard for them to figure out what it is. I call that "Chaotic lawful".

summer's Desire sign + nonapbf (tumblr)

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 1 Juin 2020 - 22:38 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de SHADOW
Agent de SHADOW

Thalia Cristobal
Agent de SHADOW

Personnage
We need to talk about it - Tlazolteotl 181024121903345464

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 948
ϟ Nombre de Messages RP : 609
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs cheveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : Thalia est un agent de SHADOW entraîné au combat et à l'infiltration dont les capacités sont listées ici. Elle abrite également l'essence de la divinité aztèque Tlazolteotl, laquelle est une mystique aux attributions variées, disposant de pouvoirs, artefacts et serviteurs divers.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
We need to talk about it - Tlazolteotl 181024121903345464

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 948
ϟ Nombre de Messages RP : 609
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs cheveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : Thalia est un agent de SHADOW entraîné au combat et à l'infiltration dont les capacités sont listées ici. Elle abrite également l'essence de la divinité aztèque Tlazolteotl, laquelle est une mystique aux attributions variées, disposant de pouvoirs, artefacts et serviteurs divers.
ϟ Liens Rapides :
J’ai trop bien compris qu’il ne voulait pas que je sois raisonnable, sauf que s’il ne l’est pas, il faut bien que quelqu’un s’y laisse aller. Même si c’est une véritable torture que de jouer les rabats-joies dans ce domaine. Je sais que je le couve, mais d’un autre côté, qui irait me le reprocher ? J’ai cru le voir mourir dans mes bras. J’adorerais le voir, à ma place. Je suis sûre qu’il ne m’aurait pas lâché d’un pouce. Je marmonne une réponse qui ne doit avoir aucun sens, tout en essayant de m’esquiver tant bien que mal.

Aussitôt réprimandée, toutefois, je suis retenue contre lui de ses mains contre mes reins, autant que par ses lèvres qui se glissent dans mon cou et sur le reste de ma peau. Je retiens un soupir de bien-être. Je ne peux pas lui dire à quel point je l’aime, parce que je ne saurais même pas par où commencer, mais mon corps saurait le dire à ma place. Le manque que j’ai de lui est insupportable. J’aurais voulu passer mes jours et mes nuits avec lui sans cesse depuis que j’ai réalisé ce que je ressens, et je me suis efforcée de me tenir à l’écart encore et encore, parce que je sais ce que je suis.

Une créature de désirs.

« Excitant comment » je m’entends ronronner avec délectation, désireuse de l’entendre parler encore.

Je frissonne quand il écarte légèrement les pans de tissu, ne me redressant qu’à sa demande. Sa demande… C’est presque un ordre, à dire vrai, mais je m’en moque. Je m’exécute le temps qu’il ne me vole ma culotte, tout en jetant un bref coup d’oeil vers la porte. Si je veux partir, c’est maintenant. Après, il sera trop tard. Mais ai-je seulement envie de m’enfuir vraiment ? Non, mais il faut que je…

Un pas à demi-esquissé, mais il me rattrape par le poignet et m’attire de nouveau sur lui. Cette fois, il est mieux installé, au moins. Je retiens un rire. A croire qu’il avait lu dans mes pensées.

« Hm, et qu’est ce que tu vas faire si j’y pense ? »

Nouveau rire. S’il n’avait pas mal, j’essaierai de fuir. Juste pour le voir me retenir. Mais j’ai peur de le blesser, là aussi. Je revois brièvement mon évaluation du futur de ma fille. Je veux qu’elle souffre. Au moins autant qu’elle l’aura fait souffrir. Je suis sûre que Eve sera ravie de me rendre ce service. J’embrasse Hermès à en perdre haleine, cette fois, jusqu’à ce que la ligne de mes épaules se détende un peu, caressant ses traits et son corps avec une délicatesse exemplaire. Je peux faire ça. Je peux retenir le reste, je me sermonne encore et encore. De la retenue. Ce ne doit pas être si difficile à conjurer.

Pourtant, mes gestes se font plus pressants jusqu’à ce que je recule, essoufflée, mes mains entrecroisées l’une et l’autre, tremblant de tout mon corps dans mes vaines tentatives pour ne pas me laisser aller comme je le voudrais vraiment.

« Hermès, j’essaye encore, et mes mots sont odieusement difficiles à prononcer, c’est une mauvaise idée. Je ne contrôle rien. »

Un avertissement. Une invitation ? Je ne sais plus vraiment.
 
Revenir en haut Aller en bas


Come on...You know you want to.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 2 Juin 2020 - 14:19 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Raphaël Mercury
Indépendant Neutre

Personnage
We need to talk about it - Tlazolteotl Rt1k

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 02/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 1039
ϟ Nombre de Messages RP : 796
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Born to Die
ϟ Doublons : Rafael Colón - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : dieu antique
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Grand, bien rasé en ce moment, les cheveux mi-longs, les yeux bleus, l'air charmeur, un grand sourire aux lèvres.
ϟ Pouvoirs : ΔPouvoirs
ΔAttributs divins & équipements
ΔServiteurs
ΔCompagnons
ΔVéhicules
ϟ Liens Rapides : Δ Le mythe
Δ Les fidèles
Δ Les épopées
Δ Les tablettes.
Δ Les cartes
Δ Téléphone
Joueur
We need to talk about it - Tlazolteotl Rt1k

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 02/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 1039
ϟ Nombre de Messages RP : 796
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Born to Die
ϟ Doublons : Rafael Colón - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : dieu antique
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Grand, bien rasé en ce moment, les cheveux mi-longs, les yeux bleus, l'air charmeur, un grand sourire aux lèvres.
ϟ Pouvoirs : ΔPouvoirs
ΔAttributs divins & équipements
ΔServiteurs
ΔCompagnons
ΔVéhicules
ϟ Liens Rapides : Δ Le mythe
Δ Les fidèles
Δ Les épopées
Δ Les tablettes.
Δ Les cartes
Δ Téléphone
A défaut de pouvoir lui répondre avec des mots - ses lèvres étaient un peu trop occupées à embrasser les siennes ou sa peau - l’Olympien laissa ses mains descendre jusqu’à ses reins et ses fesses, l’invita à frotter son bassin contre le sien et son membre tendu. Excitant comme cela. Parce qu’avant même qu’il ait pris une lame pour elle, avant même qu’il ne la laisse en plein milieu d’une pyramide perdue et oubliée de la jungle amazonienne… Leurs dernières étreintes remontaient à une petite éternité. Et elle avait l’indécence de lui réclamer de la patience?

Eh bien… je serais obligé d’utiliser des arguments convaincants pour te faire rester, de faire appel à toute ma maîtrise de l’éloquence… et si tout cela devait échouer, sans doute que je t’attacherais à mon lit”.

Sa respiration heurtée devint un gémissement de protestation à moitié étouffé quand elle lui retira ses lèvres, qu’elle se recula. Par réflexe, ses mains remontèrent dans son dos, qu’elle n’ait pas dans l’idée de s’enfuir. Il déglutit, lâcha un soupir, aussi, le corps palpitant tout entier de désir pour elle. Il lui redressa le menton du bout des doigts, capta son regard.

Je ne suis pas fait de cristal”.

Peut-être aurait-il pu oser rajouter un “Et tu ne me feras pas plus souffrir que ce que je souffre déjà”, mais elle aurait sans doute pris cela comme un signe qu’elle devait partir et non comme un argument supplémentaire pour rester. Elle l’avait dit. Il allait souffrir pendant des semaines, des mois, peut-être des années humaines. Qu’allaient-ils faire, pendant tout ce temps? Ne pas oser se toucher? S’embrasser mais arrêter avant d’aller plus loin? Ridicule. Il avait attendu des millénaires qu’elle comprenne, il n’avait nullement l’intention d’attendre des semaines pour en profiter.

Tu ne vas pas me briser en deux”.

Une légère pression de ses paumes dans le creux de ses reins suffit à la faire se redresser. Il s’empara de ses lèvres, quoiqu’avec beaucoup moins de passion que tous leurs précédents échanges.

Quand bien même… je suppose qu’il y a pire façon d’y rester” s’amusa l’Olympien en souriant contre ses lèvres.

 
Revenir en haut Aller en bas


You see, what people fail to get is that I do have a moral code. It's just really f**king hard for them to figure out what it is. I call that "Chaotic lawful".

summer's Desire sign + nonapbf (tumblr)

 
We need to talk about it - Tlazolteotl
 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  SuivantRevenir en haut 
We need to talk about it - Tlazolteotl Categorie2_6We need to talk about it - Tlazolteotl Categorie2_8


We need to talk about it - Tlazolteotl Categorie2_1We need to talk about it - Tlazolteotl Categorie2_2bisWe need to talk about it - Tlazolteotl Categorie2_3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
We need to talk about it - Tlazolteotl Categorie2_6We need to talk about it - Tlazolteotl Categorie2_8

Sauter vers: