La Cité des Rêves - Farah & Grace - Page 2 Bouton_vote_off
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

La Cité des Rêves - Farah & Grace - Page 2 Categorie_1La Cité des Rêves - Farah & Grace - Page 2 Categorie_2_bisLa Cité des Rêves - Farah & Grace - Page 2 Categorie_3
Aller à la page : Précédent  1, 2
 

La Cité des Rêves - Farah & Grace

 
Message posté : Lun 24 Aoû 2020 - 23:37 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Bien malgré elle, quoi que pas tellement, l'adolescente poussa un soupir de soulagement. Honnêtement, elle-même n'avait pas cru que son argumentation tiendrait la route, elle ne connaissait pas tout le jargon scientifique nécessaire à une bonne argumentation, sans faille, imparable. Pourtant, elle semblait avoir mis assez de conviction dans ses paroles pour convaincre une doctoresse qui avait sans doute fait de longues études; c'était bien plus qu'elle ne l'espérait.

A peine son accord fût donné, Grace vit son amie se tournait vers elle. Peu habituée aux compliments, et aux interactions sociales plus globalement, l'adolescente rougit en faisant un signe de main, vague signe que ce n'était rien. Rien d'important du moins.

Bien entendu, il y avait eu toute une batterie de test à subir, rythme cardiaque, tension, température -fort heureusement elle avait réussi à chauffer discrètement le thermomètre quand ses parents avaient attirer l'attention des médecins- et enfin la signature d'une décharge de responsabilité. Signer par ses deux parents et elle-même, vive la minorité. Enfin il avait fallu être conduit dans le bloc pour être recouvert d'électrodes; Grace détestait ça. L'impression d'être un sujet de laboratoire, un sujet test qu'on allait examiner; peut-être regardait-elle trop de films, peut-être pas.
A peine allongée, la jeune femme avait fermer les yeux; elle ne voulait pas voir les médecins les observaient derrière une vitre étrange comme si elles allaient mourir. A la place, elle se contenta de réguler sa respiration, lente et régulière adapté à un sommeil réparateur et la dernière chose qu'elle senti ce fût le bout des doigts de Farah touchant son bras, la dernière chose, ses remerciements.

C'était étrange de passer d'un plan à un autre de façon consciente, s'il fallait trouver une comparaison, elle se serait comparé à une plume que l'on lâche; elle planait, légère. Pour ouvrir les yeux en papillonnant et se retrouver dans un monde blanc, vierge de tout, un peu comme dans Matrix. Une nouvelle toile pour un nouveau rêve. Ou plutôt une psyché comme l'appela Farah.

"Parfaitement bien ! Enfin j'ai l'impression d'être dans un de ces manèges où on a l'impression de voler mais je vais bien" Observant rapidement le vide intersidéral les entourant, Grace se gratta l'arrière du crâne avant de sourire à la jeune femme "Et tu n'a pas besoin de me remercier. Je suis heureuse de pouvoir aider. Et c'est plutôt à moi de te remercier ! Si tu ne m'avais pas attirer ici nul sait où j'aurais encore atterris" dit-elle avec une pointe d'humour dans la voix avant de se relever, s'étirer et aider Farah à faire de même.

"Bon alors grande prêtresse des rêves. Comment on procède pour sortir ces gens de là-bas et de préférence sans croiser de monstres étranges susceptible de faire augmenter nos paramètres vitaux et faire paniquer nos blouses blanches de l'autre monde."

Malgré l'humour, cela n'en restait pas moins vrai, il leur fallait un plan, de préférence présentant le moins de risque pour elles afin de ne pas alarmer les docteurs qui jetaient sans doute un œil attentif à leurs paramètres vitaux et leurs activités cérébrales.

"Enfin je sais que tu vaguement expliquer le plan tout à l'heure mais comment peut-on les attirer ici en sécurité ? Avec Ben c'était de la chance, et c'était un enfant, c'est plus facile à convaincre"

Les enfants étaient généralement plus facile à convaincre, ils avaient encore le goût de l'imaginaire et non pas l'esprit cartésien d'un homme de quarante-cinq qui avait passer la majorité de sa vie derrière un bureau.
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Mer 26 Aoû 2020 - 16:59 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
"Ah oui. Ça me le fait souvent à moi aussi, et le repos forcé ne doit pas être pour rien dans l'histoire. Parfois, on a de drôles de sensations fantômes. C'est un des signes que nous ne sommes pas qu'en train de rêver."

Je savais d'expérience que les états modifiés de conscience ne sollicitaient pas que l'ouïe et la vue. Il y avait le toucher, aussi, et l'odorat, ainsi que bien d'autres sens encore que nous n'apprenions pas à l'école. Une fois, j'avais eu l'impression de mesurer vingt mètres. Parfois, c'était très euphorisant et d'autres fois, cela pouvait devenir effrayant ou dégoûtant. Mais avec un bon état d'esprit et de la confiance, il n'y avait rien à craindre. Disons que faire l'expérience des états modifiés de conscience sous l'influence d'émotions négatives ou extérieures n'était généralement pas une bonne idée.

Mais j'étais rassurée : Grace se sentait bien, et son humour fit mouche, m'arrachant un doux rire alors que l'espace se teintait de rose par endroits sous l'effet de la bonne blague, comme s'il m'était lié. Et c'était le cas.

"Nous n'aurons pas besoin de les convaincre. Pour l'avoir arpentée, ils savent que la Cité des Rêves n'est pas un endroit normal. Enfin, je pense... Nous allons déjà y revenir, ici nous ne sommes que dans ma tête. Nous n'avons qu'à l'imaginer et nous laisser bercer." Je marquai une pause avant de m'allonger confortablement dans mon espace bien-aimé. "Beaucoup de monde était avec nous dans la salle où nous nous sommes réveillés. Tu te souviens du visage des endormis ? Et de leurs noms ? Ils étaient marqués sur des ardoises alors que nous avions fait le tour de la salle avant de signer la décharge. On va les attirer comme ça : avec leurs noms, ou en visualisant leurs visages. Ça créera des gens qui ne leur ressembleront pas vraiment, mais ce n'est pas important. Ils iront vers nos victimes, on les suivra. Puis, on leur expliquera comment procéder pour trouver la sortie."

Le mieux serait encore d'avoir les deux. Comme nous l'avions fait pour Mr Shadow, nous allions créer des entités factices, quoiqu'elles seraient moins caricaturales car notre but n'était pas de frapper l'ego de nos amis, mais de les sortir de là. Ces clones attireront sans doute les victimes que nous recherchons, ou iraient les chercher pour correspondre au mieux à la réalité. Je pensais en effet qu'elles nous mèneraient directement vers les personnes concernées.

"Si nous avions oublié deux trois personnes, ce n'est pas grave, je pourrais toujours les tirer à partir du plan matériel un peu plus tard. Mais c'est mieux que l'on récupère le plus de personnes possibles, ça m'épargnerait beaucoup de travail et de fatigue."





 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Mer 2 Sep 2020 - 12:04 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
D'un côté Grace était rassurée que tout cela soit normal, et elle était rassurée que Farah prenne bien sa blague -même si elle appréciait moins le rose qui apparaissait un peu partout mais ça, elle ne le dirait jamais à haute voix, elle ne voulait pas vexer Farah-. Cependant, après le rire elle eut au moins le droit à sa réponse, elles n'avaient pas besoin de les convaincre mais il fallait se souvenir de leurs noms et de leurs visages. Certes elle était physionomiste mais de là à mettre un nom sur chaque visages, certains l'avait marquer oui. Mais pas tous. Il n'y avait donc pas d'espoir ?
Si il y en avait un, puisque si la cryomancienne comprenait bien les paroles de la rêveuse il leur suffisait juste de visualiser les visages, le concept de réplique était peut-être encore un peu étrange à ses yeux. Mais tant que cela leur permettait de ramener les gens là où ils appartenaient. Cela lui importait peu. Cependant elle ne put empêcher son visage de se fermer lorsque Farah évoqua l'oubli de deux/trois personnes, même Farah pouvait les récupérer plus tard, Grace ne voulait ni les laisser ici une seconde plus, ni fatiguer plus que nécessaire Farah par la suite.

"On oubliera personne"

Ces mots avaient été prononcer avec tant de conviction qu'ils firent rencontrer les yeux des deux femmes avant que la cryomancienne ne se lève, tendant sa main à la jeune femme pour l'aider à se relever. Une fois toute les deux debout, bien 'éveillée' et alerte, il ne leur restait qu'à visualiser les personnes.

"On devrait se mettre au travail dès maintenant, hors de question de te fatiguer plus que nécessaire... On devrait commencer par les enfants, ils seront sans doute plus facile à convaincre sur ma manière de procéder que les adultes" C'était peut-être la solution la plus simple mais des parents inquiets attendaient dehors. Elles pouvaient au moins leur donner un peu de réconfort ainsi "Il y avait pas mal d'enfants, 5/6 il me semble. Deux garçons et trois filles"
Ces enfants, Grace pouvait les voir clairement dans son esprit, dont une petite fille, aux cheveux roux et aux yeux bleus. Si paisible endormie quand, à ses côtés, sa mère pleurait un réveil qui ne venait jamais et son mari qui tentait d'être fort. S'ils devaient aider quelqu'un en premier, ce serait cette petite fille.

"Il y avait une petite fille Brianna il me semble... si je l'imagine, elle va juste apparaître et nous mener à elle c'est cela ?"

Grace attendait la réponse de sa camarade, mais l'image de la petite rousse se formait déjà dans son esprit. Nul doute qu'au rythme où son esprit retraçait les traits de la petite, elle apparaîtrait très rapidement. Cela dit, il s'agissait peut-être d'un point positif, ils auraient un guide vers les victimes.
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Dim 6 Sep 2020 - 0:37 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
J'étais d'accord. Les enfants étaient plus impressionnables que les adultes. Un rien pouvait les effrayer et ils étaient les plus à même de se mettre en danger du fait de leur imagination débordante, car ils ne contrôlaient pas encore leurs esprits, même si dans la théorie, ils respiraient peut-être encore du ventre donc pour eux, retourner à un état émotionnel stable serait heureusement plus facile.

Dans l'obscurité dans laquelle nous avions laissé ce monde des Rêves, je vis la petite Brianna se former peu à peu face à nous, comme une tempête de nuages qui prendrait forme humaine.

"C'est ça, Grace ! Tu y es presque ! Surtout ne t'arrête pas de vouloir la retrouver avant de savoir la reconnaître !"

Elle continuait de façonner l'enfant par l'esprit, retouchant quelques aspects d'elle qui la ferait davantage ressembler à Brianna, sans cesser une seule seconde de le faire. Ce n'était pas un effort, si nous ne savions point, nous ne savions point. Finalement, ce fut bien l'enfant que nous avions vue à l’hôpital qui bougea devant nous. Elle devait avoir huit ans, tout au plus et nous regarda avec des yeux ronds. Elle avait plutôt l'air de s'être bien amusée ici où tout lui était permis à condition de le vouloir assez fort.

"Tu veux rentrer à Star City voir tes parents ?" lui demandai-je.

Elle hocha de la tête et pouf ! Elle n'était déjà plus là. Nous avions affaire à un petit génie qui avait tout compris par lui-même.

Puis, il y eut Paula, Eliot, Kylian et Stecy. Tous entre neuf et douze ans furent rapidement convaincus de rejoindre leurs parents et le firent avec plus ou moins de succès. Seulement, le dernier enfant fut plus compliqué. En effet, Madison, petite brune coquette était vraiment très jeune et forcément, elle s'était enfoncée dans ses propres craintes. Il y avait déjà le noir. Tout était noir autour d'elle. Puis, il y avait les monstres dans son sillage. L'un d'eux ouvrit une gueule pleine de crocs et je tirai alors la petite hors-de-là, prête à décamper.

À vrai dire, je ne pouvais rien contre ces monstres car ils étaient créés par la peur de la fillette, mais Grace le pouvait certainement. En utilisant ses propres pouvoirs, elle réussirait à rassurer l'enfant en lui montrant qu'elle avait été sauvée et qu'elle n'était plus seule.

"C'est à toi de jouer, Grace !"

Moi, je m'imaginais voler. C'est alors que des ailes apparurent dans mon dos, et la petite dans les bras, je pris mon envole comme un oiseau pour l'éloigner de tout le cortège des vilains monstres qu'elle avait imaginés.
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Dim 6 Sep 2020 - 22:03 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Cela avait été d’une simplicité infantile, voir ces enfants, les faire apparaître, les convaincre de retourner où ils devaient être. Il s’agissait là d’un « travail » effectué les doigts dans le nez… jusqu’à ce qu’arrive Madison, Madison et le noir, Madison et les ténèbres, Madison et les monstres. Des monstres de ténèbres aux crocs acérés dont la petite n’échappe que par l’intervention presque miraculeuse de Farah.
La petite semblait terrifiée, et, muée par un désir de protection, Grace s’était mise devant Madison et sa protectrice même si elle ne doutait pas de la capacité de sa collègue à se défendre elle-même. D’un simple regard, elles se comprirent. Même si la cryomancienne n’en eut la confirmation qu’une fois que Farah la lui donna avant de s’envoler.

Bien entendu, elle n’avait pas besoin de feu vert pour s’en occuper mais elle préférait que les deux filles ne soient pas dans les parages lorsqu’elle déclencherait son pouvoir, rêve ou non.
Une fois sûre qu’elles étaient à une distance raisonnable, Grace laissa son pouvoir l’envahir jusqu’à le ressentir jusqu’au bout de ses doigts et lorsque le premier monstre des ténèbres s’approcha, elle lança un pieu directement dans sa gueule ce qui eut pour effet de le faire s’évaporer comme lorsque l’on frappe un nuage dans un cartoon.

Jet de dès a écrit:

Réussite : Elle les as facilement
Echec : Elle doit ruser

Peut-être était-ce parce qu'ils venaient de l'esprit d'une petite fille apeurée qui se rendait compte que les monstres pouvaient être facilement vaincus, ou peut-être était-ce tout autre chose. Mais plus Grace faisait pleuvoir ses "lances" de glace sur les monstres, les faisant s'évanouir un par un, moins il en apparaissait.
Tant et si bien que lorsqu'après avoir éviter le dernier avant de lui planter un pieu de glace entre ce qui semblait être ses omoplate; plus aucun n'apparut. Et les ténèbres semblaient avoir laisser place à quelques rayons de lumières qui ne cessaient de croître et de prendre la place qui leur était dû.

Grace tourna sur elle-même, vérifiant qu'il ne restait aucun monstre avant de lever les yeux pour apercevoir Farah qui tenait toujours bien fermement la petite brune. Mais Grace elle, ne voyait que le soulagement dans les yeux de Madison, du soulagement et un peu d'admiration mais l'iceberg n'aurait su dire si elle lui était destinée ou si elle était destinée à Farah vu que la petite alternait entre les deux.

"Vous pouvez descendre. Il n'y a plus rien à craindre"

La cryomancienne ne s'en était pas rendu compte mais ses cheveux avaient repris la couleur blanche caractéristique dû à l'utilisation de son pouvoir. C'était quelque chose de commun pour elle, mais pour la petite fille, cela semblait exceptionnelle, aussi en s'approchant des deux femmes qui venaient d'atterrir. Grace fit un sourire rassurant à la plus jeune avant de tendre une mèche de ses cheveux.

"Ils sont blancs, ça arrive quand je gèle des monstres" dit-elle en plaisantant avant de regarder Farah puis la petite "Tu aimerais rentrer chez toi n'est-ce pas ?"Hochement de tête de la part de la petite "Mon amie qui te tiens sait comment il faut faire. Mais il faut bien l'écouter d'accord ? Et je te promet que les monstres ne t'embêteront plus"
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 6 Sep 2020 - 22:03 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6551
ϟ Nombre de Messages RP : 6145
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6551
ϟ Nombre de Messages RP : 6145
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Grace Allen' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


'Jugement du Hasard' :
La Cité des Rêves - Farah & Grace - Page 2 Reussite
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Ven 11 Sep 2020 - 10:32 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Mes ailes disparurent et je posai un pied par terre avant d'attendre un signe d'assentiment de la fillette pour la déposer à son tour. Pour le moment, elle semblait surtout occupée à observer une mèche de cheveux devenue blanche de Grace, ce disant sans doute qu'elle aurait voulu avoir les mêmes, ce qui me fit un peu rire.

"Tu veux voir maman et papa ? Ils t'attendent."

La petite ne devait pas avoir quatre ans. J'espérai savoir expliquer comment procéder à un enfant si jeune.

"Tu te rappelles de Star City ? Qu'est-ce qu'il y a là-bas ?"
"Un parc avec un bateau de pirates !"
"D'accord. Alors pense au bateau de pirates et à tes parents très fort. Ils ont hâte de te retrouver."

Le navire sombre prit soudainement forme sous nos pieds mais n'emporta que la petite, qui lâcha la mèche de cheveux de Grace et prit en main la barre. Bien qu'elle le tournait dans tous les sens, il alla tout droit.

Autour de nous, la ville féerique et toute blanche où nous avions atterrie était réapparue. Tant mieux, ce serait plus simple pour nous. Nous pourrions prendre de la hauteur pour repérer les différents adultes, surtout que nos cœurs tendres s'étaient surtout concentrés sur les enfants. Peut-être car nous n'en étions pas loin, nous aussi ?

"On va invoquer les adultes dont nous nous rappelons. Puis, on ira chercher ceux qu'on aura oubliés dans la ville, si on en oublie certains." déclarai-je à Grace.

Ainsi, je me mis au travail. Je me souviens qu'un adulte avait une tâche de vin sur le nez, George Redfield. Je le façonnais alors à mon tour. Il était roux, avec une épaisse barbe, même si lui était plutôt du genre mince. J'avais remarqué un tatouage sur le bras, des dents et des ongles abîmés par le tabac. Même dans son sommeil, il avait eu un air sévère.

Et il déboula d'au-dessus de nous dans un gros tourbillon de billets verts. Avec son air perdu et désespéré, il ressemblait fort à la petite Madisson. Je roulai un instant sous les vents violents avant de faire apparaître un filet qui nous rattrapa Grace et moi, histoire de ne pas nous écraser sur le muret à quelques mètres de là.

"Arrêtez ça, arrêtez ça !"

Le pauvre avait l'air de s'être piègé dans un mixeur. Un moment il plana en l'air avant de retomber dans la tornade et de rouler-bouler jusqu'à la nouvelle seconde de planage...et sans même l'idée que c'était lui qui alimentait ce tourbillon d'argent.










 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Dim 13 Sep 2020 - 23:14 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Il n’avait pas fallu bien longtemps pour renvoyer la petite chez elle, un ardent désire de retrouver ses parents et un bateau pirate avaient suffis. L’adolescente n’avait cependant pas pu s’empêcher de sourire en voyant le dit bateau, un profond rappel de ses propres souvenirs d’enfance. Lorsqu’elle souhaitait devenir pirate, astronaute ou chanteuse voire même flic ou scientifique comme papa et maman. Mais le temps avait passé et désormais aujourd’hui, elle ne savait pas que faire après le lycée. Si elle vivait assez longtemps pour choisir un métier. Avec la Team Alpha, les aliens etc…rien n’était moins sûre.

Grace ne revient qu’au moment présent que lorsque Farah lui parla des adultes, il est vrai que jusqu’à présent, les deux femmes les avaient quelques peu négliger. Mais par expérience, elles savaient que les adultes n’étaient pas les personnes les plus aisés à convaincre, il suffisait de prendre la doctoresse pour exemple ; Grace et Farah avaient dû se mettre à deux pour convaincre la femme de les laisser retourner dans cette étrange réalité.
Et la personne que fît apparaître Farah était l’exacte incarnation de tout ce que Grace venait mentalement d’énumérer, prisonnier d’une immense tempête de billets de banque dévastant tout sur son passage, la cryomancienne ne devait sa survie à l’albâtre qui venait de faire apparaître un immense filet. Filet auquel la cryomancienne s’accrochait comme si sa vie en dépendait. Tout ceci alors que le rouquin leur hurlait dessus pour qu’elles arrêtent ça. Malheureusement elles ne pouvaient rien y faire. Si le savoir était une chose, le faire comprendre à cet homme en était une autre.

« Farah qu’est-ce qu’on fait ?!? » cria la jeune femme pour se faire entendre par sa camarade.

Grace ne savait pas ce qu'elle trouvait le plus désagréable, le vent ou le bruit provoqué par le propre enfer personnel de l'homme en face d'elles.

"Monsieur on ne peut rien faire ! Vous seul pouvez l'arrêtez ! Vous devez vouloir que ça s'arrête pour qu'elle se stoppe"

Citation :
Jet de dès
Réussite : Il la croit
Echec : C'est quoi ces conneries ?

Non seulement, ses paroles avaient eu l'effet d'une goutte d'eau dans un océan mais en plus, l'homme s'énervait, criant des obscénités dont l'adolescente se serait bien passer et ne faisait qu'alimenter sa propre tornade verte par la peur qu'elle lui provoquait. Tant et si bien que Grace se retrouva à geler le filet de sa camarade pour tenter d'en faire une barricade un tant soit peu protectrice.
Ainsi, les deux jeunes femmes se retrouvèrent derrière un fin muret de glace qui ne tenait que par la complémentarité de leurs deux pouvoirs, mais pour combien de temps ?

"Il ne veut rien entendre"
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 13 Sep 2020 - 23:14 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6551
ϟ Nombre de Messages RP : 6145
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6551
ϟ Nombre de Messages RP : 6145
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Grace Allen' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


'Jugement du Hasard' :
La Cité des Rêves - Farah & Grace - Page 2 Echec
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Mar 15 Sep 2020 - 12:36 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
En même temps, ce n'était pas bien facile d'entendre quelque chose avec ce boucan...Mais je pouvais peut-être l'aider. Oh, bien sûr, je n'allais pas interrompre cette tornade ; celle-ci avait déjà trop profité de la peur de son créateur pour que j'y fasse quelque chose. Mais je savais que le monsieur planait de manière régulière au-dessus de son tourbillon, que nous étions dans un monde où tout était possible et que j'allais en profiter pour l'aider. Il fallait cependant que je trouve quelque chose d'assez fort et surtout d'assez consistant pour ne pas risquer de le blesser ou de l'enfoncer dans ses problèmes. Je criai à Grace :

"Je vais m'aider de l'architecture de l'endroit pour créer une surface sous lui et le tirer de là ! Comme les escaliers de Poudlard !"

J'espérais qu'il sera plus enclin à nous écouter lorsqu'il sera sorti de sa tempête.

"Par contre, ça ne supprimera pas la tornade qu'il a créé, lui seul peut le faire et elle viendra sans doute sur nous ! Alors, accroche-toi bien !"

J'espérais tout de même qu'une fois qu'il s'en sortirait, elle baisserait drastiquement d'intensité puisque c'était les angoisses de son créateur qui l'alimentaient. Je m'assurai que Grace soit solidement accrochée, attendant même qu'elle renforce peut-être son mur avant de me concentrer en faisant abstraction du contexte et en me focalisant sur l'étage au-dessus de nous. Je pensais le faire bouger, mais je n'étais pas la créatrice de cette étrange cité, alors je me contentais de m'en inspirer pour créer une annexe entre l'homme et son tourbillon de billets.... Le tout serait de trouver le bon timing, viser les trois secondes pendant lesquelles ils pouvaient reprendre son souffle avant d'être emporté de nouveau. J'espérai maîtriser assez mes pensées pour que ma solution fonctionne.

Jet de dé 1
(Réussite) Et ça fonctionne !!
(Échec) Ah non, une seconde trop tard ou trop tôt et ça l'enfonce davantage dans son tourbillon !

De toutes évidences, ce n'était pas une si bonne idée que cela. Surestimant mes capacités, je n'avais réussi qu'à le coincer dans son cyclone, un peu comme si, en voulant lui mettre la tête hors de l'eau, je l'avais en fait violemment enfoncer. Je devais agir maintenant, car si je ne faisais rien, il ferait sans doute partie des victimes dans très peu de temps. Tant pis, je n'allais pas être douce...

Je fis brusquement apparaître un mur recouvert d'un filet de lumière qui traversa la tornade en son centre de bas et haut, priant pour que l'homme ait la force de se raccrocher à cela. Puis, la tempête passa comme je l'avais imaginé et se dirigea droit vers nous !
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 15 Sep 2020 - 12:36 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6551
ϟ Nombre de Messages RP : 6145
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6551
ϟ Nombre de Messages RP : 6145
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Farah Ozalee' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


'Jugement du Hasard' :
La Cité des Rêves - Farah & Grace - Page 2 Echec
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Mer 16 Sep 2020 - 16:51 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Les escaliers de Poudlard ? En soit, ce n’était pas une mauvaise idée si c’était bien mener. Elles devaient juste se compléter et faire en sorte qu’il rentre sain et sauf.
Dans tout les cas, Grace s’accrocha à la structure de métal comme à une bouée de sauvetage après avoir consolider le mur fin qu’elle avait créé, si bien que, lorsque le plan de Farah s’avéra être un échec, elle remercia son mur et la structure qui la maintenaient en place. Cependant, l’albâtre n’allait pas s’arrêtait là, en un rien de temps, la cryomancienne avait vu un filet se diriger vers la tornade et ensuite, elle n’avait pas bien compris.

Grace avait cru voir l’homme s’accrochait avant de descendre rapidement vers le bas, se souvenant de ce que lui avait dit Farah quelques heures plus tôt, elle fit apparaître un matelas sous sa personne juste au cas où tandis que la tempête fonçait désormais droit sur elles.
Prise d’un sang froid qu’elle ne souvenait même pas avoir, elle fit apparaître une première rampe de glace sur laquelle elle se mit à surfer pour contourner la tornade et, tout en ce faisant, elle en refroidissait la base avec un jet.
La cryomancienne avait le vague souvenir d’un documentaire sur les tornades qui expliquait que pour qu’une tornade se formait, il fallait que l’air venant du sol soit très chaud et humide, et l’air du haut froid et sec associé à de puissantes rafales. Peut-être qu’il ne s’agissait que d’un monde de rêve, mais l’adolescente avait l’espoir fou que peut-être, en refroidissant l’air en provenance du sol elle arriverait à stopper cette tempête avant qu’elle n’aspire Farah.

Jet de dès a écrit:

Réussite : Et ça marcheee
Echec : Bon...

Si échec au Jet 1
Réussite : Ouf
Echec : Ça va piquer


Rêve de la science ou miracle, Grace ne savait pas trop dans ce monde mais la tempête, la tornade diminua petit à petit au fûr et à mesure que la cryomancienne lui tournait autour jusqu'à ce qu'elle cesse complètement et que la jeune femme stoppe son surf pile devant Farah en mettant les mains sur ses genoux pour reprendre sa respiration tandis que ses rampes de glaces se transformait en fines particules de neiges derrière.
Elle avait été si stressée de ne pas arriver à protéger Farah de cette tempête qu'elle n'avait même plus fait gaffe au rouquin, encore à plat sur son matelas qui la regardait désormais avec des yeux de merlan frit.

En relavant la tête vers l'albâtre, l'iceberg lança en rigolant : "Plus jamais j'essaie d'arrêter une tornade...." elle prit une pause "Même de billets" rajouta-t-elle en voyant un des papiers verts tombait entre elles.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 16 Sep 2020 - 16:51 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6551
ϟ Nombre de Messages RP : 6145
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6551
ϟ Nombre de Messages RP : 6145
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Grace Allen' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :
La Cité des Rêves - Farah & Grace - Page 2 Reussite

--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
La Cité des Rêves - Farah & Grace - Page 2 Echec
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Sam 19 Sep 2020 - 21:03 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Mon cœur battait à tout rompre tandis que je restai accrochée au filet comme une moule sur son rocher, ballotée de tout côté par les vents violents de la tornade de billets, et attendant de voir si le plan de Grace fonctionnerait. Mes mains devenaient douloureuses car elles portaient tout mon poids et luttaient pour que je ne m'envole pas, et je n'avais pas tant de force que cela. Heureusement, il marcha bel et bien, parvenant à réduir la puissance de la tornade à une simple brise qui finit bientôt par disparaître juste à temps pour ne pas m'emporter. En retrouvant le sol immaculé de la Cité des Rêves, je soupirai de soulagement avant de quitter ma prise et de dépoussiérer mes vêtements de tous les billets verts possible.

"Oh oui, plus jamais ça !" répondis-je à Grace, exténuée. "Heureusement que tu as été là une fois de plus !"

J'avais fait l'effort de ne surtout pas penser au pire afin qu'il n'arrive pas mais comme j'avais eu peur ! Je soufflai une deuxième fois pour passer l'émotion avant d'avaler les quelques mètres qui nous séparaient de l'homme que nous voulions aider. Celui-ci semblait halluciner, comme s'il n'avait jamais rien vu de pareil entre la tornade de billets, là je le comprenais, et les pouvoirs de Grace, même si les super étaient tout-de-même nombreux à Star-City... Il semblait bien étrange, tiens, à rester ainsi sans vouloir s'approcher de nous.


"Monsieur Redfield ?" je l'interpellai.
Il me regarda, les yeux toujours plus ronds.
"Comment connaissez-vous mon nom ?"
"Votre véritable corps est à l'hôpital. Vous êtes ici dans un monde où les rêves et les cauchemars sont des réalités. Nous cherchons à faire en sorte que vous retrouviez la réalité de Star-City car cet univers-là est trop instable pour qui ne sait pas maîtriser ses pensées."
Il éclata de rire. Prenant des billets par terre à pleines mains, il les jeta en l'air.
"Mais j'ai tout ce que je veux ici ! Il faudrait être fou pour vouloir retourner à la réalité !!"
"Hein ?! Enfin ! Vous risquez d'être pris dans une nouvelle tornade !"

Je m'énervais. J'avais horreur des gens qui ne prenaient pas leurs responsabilités. Et nous n'étions pas tombés sur un cas facile avec lui. Alors que je tentais de le raisonner, il se leva, fit la sourde oreille comme un adolescent face à son père, avant de matérialiser une voiture luxueuse qu'il démarra.

"Ciao les bases !"

Et il ne nous avait même pas dit merci !
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Dim 20 Sep 2020 - 22:06 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Grace balaya les remerciements de Farah d'un revers de la main, honnêtement ce n'était rien. Après ce qu'elle avait fait pour elle, lui épargnait une tempête de billet n'était rien. Et elle était plus gênée qu'autre chose par la remarque de l'albâtre, Farah s'en serait sans doute sorti, avec ou sans son aide.
Une fois qu'elle sembla avoir repris ses esprits, les deux se dirigèrent vers le rouquin aux allures de merlan frit. Sérieusement, il n'avait jamais vu de mutant dans sa vie ou quoi ? Il habitait à Star City tout de même, on croisait des mutants à chaque coins de rues ou presque. Et son air de merlan frit n'allait pas s'arranger, à peine Farah avait-elle eu dit son nom que ses yeux étaient devenus encore plus ronds, enfin si cela était possible. A ce moment-là, il ressemblait plus à un poisson rouge télescope qu'à un humain.

Cependant, en plus d'en avoir l'apparence, il semblait aussi en avoir le Q.I. Et il tapait sur le système de la jeune femme. Plus que de raison.

Jet de dès a écrit:

Réussite : Il l'écoute
Echec : Hasta la vista

"Il est sérieux là ?" demanda t-elle à la jeune femme avant d'utiliser le même principe des rêves qu’auparavant, faisant rencontrer la luxueuse voiture du rouquin avec un mur de matelas ce qui le fit s'arrêter aussi sec. Puis d'un pas rapide et décider, la jeune femme s'avança vers la voiture avant d'en ouvrir la portière, lui tirant l'oreille comme on le ferait à un enfant, ce qui sembla marcher vu que monsieur avait l'air sensible pour le mettre à terre, son pied désormais sur le torse du rouquin et son air le plus méchant sur le visage.

"Ecoutes moi bien le gros lard. Mon amie et moi on fait un effort surhumain pour essayer de ramener tout le monde chez soi y compris tes grosses fesses avant que tu claques. Parce que tu as peut-être tout ce que tu veux ici mais si on débranche ton corps en bas tu dead. Et si tu dead tu peux dire bye bye à tes billets verts, ta Rolls Royce et ta luxueuse villa 5 étoiles avec une piscine assez large pour accueillir ton gros cul de feignant ingrats. Compris.

Grace n'aurait su dire si c'était son ton de voix, ses paroles ou bien le fait qu'elle ressemblait sérieusement à une tueuse cryomancienne prête à le transformer en popsicle mais il hocha la tête vigoureusement avant de déglutir, demandant ce qu'il devait faire.

"Bah tu vois que tu peux être raisonnable quand tu veux l'idiot. dit-elle en enlevant son pied et en regardant Farah en haussant les épaules, l'air de dire "comme quoi parfois faut jouer les méchants".

"Y'a pas trente-six façons de rentrer alors il va falloir exactement ce que l'on te dit capishe ?" Nouveau hochement de tête vigoureux, visiblement, elle l'avait vraiment effrayer "Bien. Alors tu vas penser très fort à un lieu dans Star City, je me fiche que ce soit une banque ou ton resto préférer, tu penses à ce lieu très fort et tu t'imagines rentrer dans Star City par la porte de ce lieu. C'est bien ça Farah ?" dit-elle en jetant un coup d'oeil à la jeune femme afin qu'elle confirme ou au contraire infirme ses dires.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 20 Sep 2020 - 22:06 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6551
ϟ Nombre de Messages RP : 6145
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6551
ϟ Nombre de Messages RP : 6145
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Grace Allen' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


'Jugement du Hasard' :
La Cité des Rêves - Farah & Grace - Page 2 Reussite
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Ven 25 Sep 2020 - 11:17 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
"C'est ça, Grace."

Une nouvelle fois encore, ma partenaire de mission" si je pouvais l'appeler ainsi s'était révélée indispensable. Ses méthodes efficaces m'avait impressionnée par leur audace. J'aurais jamais osé. J'aurais peut-être su rattraper le type qui semblait vivre...comme dans un rêve en faisant fi de ses responsabilités, cependant je n'aurais jamais su me faire respecter de lui comme elle l'avait fait. J'étais trop faible, je paraissais trop fragile et trop gentille pour ça, il ne m'aurait jamais crue et j'aurais été au mieux ignorée sans jamais pouvoir le sauver de ses espoirs fous.

En fait, ça m'aurait franchement dégoutée d'être traitée ainsi, mais Grace avait eu assez de courage pour s'abaisser à son niveau et lui faire comprendre que toutes ces choses luxueuses qui semblaient maintenant lui appartenir n'était rien que du vent, qu'il n'était pas aussi puissant que ça. Que la ville immaculée qu'il parcourait à bord de sa belle voiture n'était qu'un joli monde d'illusions pour le piéger jusqu'à ce qu'il rende son dernier souffle.

Usant de la même technique de visualisation que nous avions utilisé e sur les enfants avec efficacité, nous débusquions les adultes les uns après les autres. Heureusement, ils n'étaient pas bien nombreux. Si certains voulaient bien nous croire -après tout ils avaient expérimenté cette altération de la réalité que j'appelais "La Cité des Rêves"- d'autres bien plus cartésiens durent longuement remettre en question certaines de leurs vérités pour nous écouter. Ce ne fut pas une mince affaire et parfois, nous eûmes même à prouver la véracité de nos dires par a+b, montrer que ça fonctionnait en traitant deux personnes en même temps, même si ce fut tout autant compliqué, en vérité, les deux personnes échangeant sur notre manière de faire qui n'avait rien de rationnelle.

Et finalement, de personne en personne, de rêve en rêve, on y était. Nous n'avions plus de noms qui nous venaient en tête, ni de visage, ni quoique ce soit qui nous rapporterait à l'existence d'une de la dizaine de victimes alitées avec nous.

"Je crois que nous avons terminé, Grace. Il n'y a plus personne à chercher ni à convaincre."

Ouf, n'est-ce pas ?

"Tu sais comment procéder. J'espère tous les revoir en forme de l'autre côté. Avec toi."

Cette fois-ci, pas de forêt, j'allais descendre sur Star-City en l'imaginait simplement derrière une vulgaire porte bleu foncé en bois à poignée ronde et dorée.

"On se retrouve là-bas. À tout de suite."

Et je disparus derrière ce que j'avais imaginé, reprenant contact avec le plan matériel de la Terre Prime.
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Lun 28 Sep 2020 - 19:03 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Farah avait acquiesçait, c'était tout ce dont elle avait besoin. La technique du méchant héro avait porter ses fruits et Grace lui avait fait suffisamment peur pour qu'il reparte dans la réalité la queue entre les jambes et à toute vitesse. Ce n'était pas dans ses habitudes d'être aussi froide, dure, glaciale à vrai dire. Certes, elle l'avait toujours plus ou moins était, des piques, des remarques mais jamais au point de devenir THE iceberg. Enfin, cela dit la méthode avait porter ses fruits et il était parti.
Il s'agissait peut-être d'un mal pour un bien au final, de toute façon ce qui était fait était fait, Grace ne pouvait pas le changer et même si elle avait pu, elle ne l'aurait sans doute pas fait. Le confronter à la dure réalité de manière brutale semblait être la seule solution pour ramener cet idiot sur Terre.

Cependant après ça, la cryomancienne était rester assez silencieuse, Farah était plus douce, plus patiente, certains la croyaient d'entrée de jeu, d'autres par contre, étaient plus difficile à convaincre et Grace intervenait donc, aidant Farah à expliquer l'endroit, prouver la vérité de leurs propos. C'était long et fastidieux mais à chaque personne renvoyer là-bas, Grace avait le cœur un peu plus léger.
Une personne de moins dans la Cité des Rêves était une personne de plus de retour sur Terre, et cette constatation lui suffisait à garder sa motivation et à aider l'albâtre dans son travail. Elles étaient arriver ici ensemble, elles repartiraient ensemble. Tel était son mantra. Au moins pour aujourd'hui; Farah l'avait ramener elle se faisait un devoir de la ramener aussi.

De rêves en rêves, de personnes en personnes, les deux femmes avaient finis par tous les ramener. Puis était venu leur tour, Farah était partie la première, tout comme la première fois. Grace avait rapidement suivi; elle ne voulait pas rester dans cet endroit une minute de plus, il avait un effet bien trop destructeur chez les gens et elle ne voulait pas être un de cela.
Cependant, à peine fut-elle réveillée qu'elle sentit une myriade de médecins autour d'elle, ils s'afféraient de façon affolante tout comme ils s'afféraient autour de Farah et autant dire que la cryomancienne commençaient à en avoir un peu marre d'être le centre d'attention "Dîtes vous voulez pas aller astiquer quelqu'un d'autre, genre les personnes qui viennent d'être ramener" Voyant qu'elle ne coopérerait, ils partirent prévenir les parents des deux femmes alors que la cryomancienne se tournait vers Farah.

"On a réussi finalement n'est-ce pas ?"
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Ven 2 Oct 2020 - 9:47 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
"Oui, Grace." lui répondis-je, calme tout d'abord avant de le confirmer avec plus d'enthousiasme, prenant ma camarade dans mes bras, comme si la nouvelle était incroyable. "On a réussi ! On a vraiment, vraiment réussi !"

Je sautillai sur place. Je savais que je pouvais mettre à profit ce que j'avais appris de l'Ordre de la Lumière pour le plus grand nombre sans pour autant me montrer violente envers ceux que nous combattons, ou même vraiment user de mes pouvoirs, bien que j'avais de grande capacité à canaliser et diriger mes pensées.

Finalement nous avions réussi ! C'était tout ce qui comptait, en vérité. Tout le monde avait retrouvé la réalité sans avoir subi les conséquences d'un trop long séjour dans ce plan mystérieux que nous appelions "la Cité des Rêves". Nous étions parvenus à convaincre le corps médical de l'hôpital, les enfants et les adultes victimes et à première vue, tout allait bien qui finissait bien, pour reprendre un proverbe des histoires qu'on aimait raconter aux enfants.

Nous retrouvions nos parents dans une pièce adjacente, bientôt suivis par la grande partie de ceux que nous avions sauvés. Je me sauvais moi-même car je n'aimais guère être le centre de l'attention et d'autant de monde d'un coup ! C'était beaucoup trop impressionnant et beaucoup trop à porter pour une inadaptée telle que moi. Aussi, prise de panique par autant d'attention d'un coup, je me dissimulai derrière mes parents qui firent barrage, et derrière mon amie glaçon. J'étais alors pareille à une gamine encore bien peu sociabilisée. C'était entre autre pour cela que devenir un héros ne m'avait jamais fait rêver. J'ai sauvé autant de personnes ? Oui, peut-être. Laissez-moi tranquille, maintenant ! Et dire que les média ne s'en étaient pas encore mêlés....

Rouge comme une pivoine, je baragouinai deux trois mots à peine intelligibles avant de prendre congé, de trouver un endroit où je pourrais me reposer et me remettre de mes émotions. Notre opération avait tout de même duré plusieurs heures même dans ce monde et la nuit était tombée à présent. Les médecins avaient encore quelques personnes à tester parmi lesquelles je faisais partie bien malgré moi, et il me semble que l'un d'entre eux avait quelque chose à me signaler, qui était important. Au fond, je savais bien ce qu'il allait me dire, ce n'était pas comme si j'ignorais que j'avais une activité cérébrale inhabituelle et que l'on me surinait avec depuis petite. Et je ne voulais pas me transformer en rat de laboratoire !

Vite, vite, je voulais partir. Heureusement mes parents n'étaient pas bien à l'aise non plus et plièrent rapidement bagage. Moi-même, je donnai une carte de visite à Grace où était inscrit mon numéro.

"Donne moi des nouvelles de temps en temps !" lui dis-je avant de partir.

Spoiler:
 
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Ven 2 Oct 2020 - 18:04 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Oui. C'était fini, la cryomancienne montra même un sourire. Et avant d'avoir pu comprendre ce qu'il se passait, la plus âgée des deux la prenait dans ses bras en sautillant presque sur place. Durant un temps, Grace n'avait su quoi faire, jusqu'à finalement prendre également l'albâtre dans ses bras en souriant. Il y avait de quoi être heureux effectivement.

Après cette effusion de joie, les deux avaient retrouver leurs parents respectifs dans une pièce adjacente, Caitlin avait pris sa fille dans ses bras dès qu'elle avait passer la porte. Ne la lâchant que lorsque Grace lui signifia qu'elle était en train d'étouffer. Bien que cette respiration bienvenue ne fût que de courte durée, les deux familles se retrouvant vite encerclés par d'innombrable personne que l'iceberg n'eut aucun mal à reconnaître. Et même si elle était une héroïne, ce brusque accès de célébrités lui était peu familier, mais bien plus que Farah qui était protéger derrière eux. Tant mieux en un sens, elle n'avait pu que sortir deux/trois mois avant de prendre les jambes à son cou. Ce que Grace comprenait parfaitement et rêver de faire, néanmoins, il y avait un problème plus urgent à régler. Ainsi dévoiler tout le monde allait faire le rapprochement avec son homonyme, à moins qu'ils ne mettent cela sur le compte du rêve. Pour les enfants, facile on penserait qu'ils avaient imaginer. Pour les adultes, il lui faudrait l'appui de médecins, un simple coup d'œil à sa mère suffit à la rassurer : elle s'en chargeait.
Scientifique mais avant tout médecin, elle lui fit signe de filer tandis qu'elle s'occupait de tout. Grace lui faisait confiance, et, avec un mari dans la police. Cela aider.

Vinrent alors les médecins, les innombrables test pour vérifier. Dont un qui fit du zèle parce que selon lui : à cette température vous devriez être morte ! Comme si elle ne le savait pas déjà, elle était comme sa mère. La cryomancienne s'était tellement énervée contre lui et sa machine "détraquée" qu'elle avait penser un bref instant à le transformer en popsicle pour régler ses problèmes.
Et une fois tout ceci passait, Grace put ENFIN rejoindre ses parents qui l'attendait avec sa veste dans l'entrée. Dire que cela faisait du bien de retrouver ses vêtements et pas la blouse d'hôpital dont on les avait affubler lors de leur premier sommeil aurait été un doux euphémisme. Cependant avant de partir, elle avait revu Farah, celle à qui elle devait la vie; sans elle, elle serait sans aucun doute coincée dans la citée avec l'adolescent fou qu'elles n'avaient pas retrouver mais dont elles avaient sauver les victimes.

Une carte de visite glissée dans les mains, un sourire, une phrase et la rêveuse était déjà reparti. En regardant la carte de visite de la jeune femme; Grace eut néanmoins un sourire. Sur le trajet menant à leur maison, la cryomancienne créa un nouveau contact auquel elle envoya un message, juste trois petit mots : Comptes sur moi Wink

THE END

Spoiler:
 
 
Revenir en haut Aller en bas

 
La Cité des Rêves - Farah & Grace
 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2Revenir en haut 
La Cité des Rêves - Farah & Grace - Page 2 Categorie_6La Cité des Rêves - Farah & Grace - Page 2 Categorie_8


La Cité des Rêves - Farah & Grace - Page 2 Categorie_1La Cité des Rêves - Farah & Grace - Page 2 Categorie_3
 Sujets similaires
-
» NuiT. [PV/Adriene] [/!\ semi-hentaï, - 18 ans]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Cité des Rêves - Farah & Grace - Page 2 Categorie_6La Cité des Rêves - Farah & Grace - Page 2 Categorie_8

Sauter vers: