La Cité des Rêves - Farah & Grace Bouton_vote_off
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

La Cité des Rêves - Farah & Grace Categorie_1La Cité des Rêves - Farah & Grace Categorie_2_bisLa Cité des Rêves - Farah & Grace Categorie_3
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

La Cité des Rêves - Farah & Grace

 
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 12 Mai 2020 - 21:21 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6558
ϟ Nombre de Messages RP : 6152
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6558
ϟ Nombre de Messages RP : 6152
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le Royaume des Rêves était un univers changeant par essence. Né de l’inconscient collectif des esprits des dormeurs d’ici et d’ailleurs, il n’avait pour limite que l’imagination de ses créateurs innombrables, tous ceux qui contribuaient à faire de ce lieu un écrin d’étrangeté, d’originalité… Ou parfois d’horreur, sans doute, puisque l’on ne formait après tout pas que des songes resplendissants de lumière.

Parfois, certaines créatures parvenaient à s’en échapper, soit qu’elles avaient trouvé une route vers d’autres plans, soit qu’elles y étaient invoquées par l’un des multiples invocateurs qui avait trouvé le moyen de profiter de cet incroyable vivier. Parfois, c’était l’humanité qui s’y aventurait, inconsciente du danger que pouvait représenter ce fantastique recoin. Là, elle découvrait des paysages tantôt enchanteurs, tantôt terrifiants, tantôt simplement étranges. Toutefois, il s’agissait normalement de simples dormeurs.

Or, il ne s’agissait pas tout à fait du cas de Farah ou de Grace. Disons que si, sur la Terre Prime, leurs corps étaient tombés de sommeil en pleine rue, comme celui d’une dizaine de personnes, elles n’avaient pas tout à fait prévu que cela survienne. Bien au contraire. Alors qu’elles marchaient - séparément, mais relativement proche l’une de l’autre - en pleine rue, elles avaient franchi à leur insu le seuil du monde onirique. Comment ?

Peut-être quelqu’un en avait ouvert une porte sciemment, pour d’obscures raisons. Ou peut-être n’était-ce là qu’un incident métaphysique comme la ville en comptait tant, après tout ? L’important, c’était qu’une forme spirituelle des différentes victimes s’était trouvée projetée en plein coeur d’une ville aux allures d’oeuvre d’art. Les rues étaient surplombées d’arches cristallines à l’architecture improbable. Une cascade dont les eaux semblaient suivre un trajet qui n’avait rien de naturel l’enfermait dans une coupole aux reflets irisés, sous la lueur resplendissante d’un soleil chaleureux. Les bâtiments élevaient leurs flèches aux reliefs d’une incroyable finesse vers cette voûte chatoyante, dans un spectacle qui avait de quoi étonner.

Un paysage enchanteur, en apparence, qui ravirait sans doute les yeux de Farah comme de Grace. Néanmoins, plusieurs… Menus détails pourraient attirer leur attention. Par exemple le fait que les rues soient désertes, anormalement silencieuses, si ce n’était pour elles. Ou encore le fait que lorsqu’on tendait suffisamment bien l’oreille, on pouvait discerner très occasionnellement des sons qui étaient… Inquiétants, ce genre de sons qui étaient capables de vous donner la chair de poule sans même que vous ne sachiez exactement pourquoi. Il semblait aussi que par endroits, la ville de lumière semblait s’obscurcir, s’enlaidir, sans que l’on ne sache exactement pourquoi.

Et puis, il y avait ce petit point qui saurait sans doute les alerter. Elles ne se souvenaient pas par où elles étaient entrées là. Pas plus que comment en sortir. Les forces de l’ordre comme les secouristes et ambulanciers appelés sur les lieux à Star City, ne savaient que faire de la petite dizaine de dormeurs. Néanmoins, il était sans doute de bon ton pour eux de ne pas s’attarder trop. Après tout, le plus beau des rêves pouvait devenir un cauchemar des plus sinistres. Il suffisait parfois d’une mauvaise pensée.




Mes chers petits,

Ce sujet vous est offert par la Roulette Russe ! Vous êtes totalement libres d'inventer la suite à votre guise. Parlez-en, improvisez... ce sujet est vôtre désormais ! Simple détail à ne pas oublier : privilégiez ce sujet et ne laissez pas votre partenaire sans réponse durant deux ou trois semaines ! Pour le cas où cela vous serait utile, rappelez-vous que vous pouvez lire une brève description du Royaume des Rêves dans l'encyclopédie.

Bon amusement à vous !
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Dim 17 Mai 2020 - 20:08 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Pour profiter de l'arrivée du Printemps qui n'avait que trop tardé, je m'étais dirigée vers un parc de la ville à l'heure du midi avec, comme à mon habitude, mon carnet A3, quelques crayons et de quoi m’asseoir. J'avançais vite, il me tardait d'arriver lorsque je pensais être un faux pas de ma part me fit trébucher et que je perdis conscience brusquement.

............

Je me réveillai seule au seuil d'un immense château immaculé dont les tours rejoignaient les cieux avant de prendre connaissance de mon entourage et de marcher sans but, toujours tout droit. La première chose qui me frappait était ma complète solitude. Qu'était-il arrivée à cette réalité pour que je sois si seule alors que les architecture suscitaient tout de même une présence humaine, ou au moins humanoïde ? Bref, j'avançai sans me poser beaucoup de questions et surtout, persuadée qu'il ne pouvait que s'agir de la réalité.

Je me pris à explorer les couloirs, les escaliers et les routes de cette nouvelle ville sans croiser âme qui vive. Combien de temps pris-je à faire cela ? Je n'en eus tout bonnement aucune idée. Mais je pus voir que la ville était entourée d'une sorte de dôme d'eau, des litres et des litres d'eau semblaient protéger celle-ci du dehors, à moins que ce soit seulement les limites de ce nouveau monde ?

Parfois, j'entendais des cloches sonner au loin. Du moins, ça me semblait être des cloches. Mais j'étais déjà montée dans les tours et j'avais attendu : personne n'était venu et les cloches que j'avais entendu avaient tout-de-même sonner. Elles sonnaient sans bouger, comme si leur son avait été un échos du passé.

Puis, profitant d'un point en altitude, j'avais remarqué que la ville n'était pas si immaculée que cela : qu'elle semblait comme pourrir à certains endroits où elle devenait grise avant de présenter des zones d'ombre, ou des trous béants, je ne savais vraiment comment interpréter ces taches noires que je voyais la mordre de manière éparse. Celles-ci progressaient vers la plus haute tour du château à mesure que le temps passait. Temps que je comptais grâce au son des cloches qui me paraissaient régulier. Ainsi, il y avait dix sons de cloches, les taches noires n'étaient qu'à peine visible sur la ligne de l'horizon et à présent, elles avaient très clairement avancé.

Je n'étais pas bien certaine de si je voulais tant m'aventurer à leur contact. Les Ombres m'avaient toujours parue dangereuses, pleine de créatures qui n'avaient jamais connu ni d'amour, ni de lumière.

La Cité des Rêves - Farah & Grace 3711660345:
 
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Mar 19 Mai 2020 - 10:54 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Ce n’était pas souvent qu’elle finissait plus tôt que l’heure prévue, généralement, tout ses cours étaient assurés. De mémoire, l’étudiante avait rarement vu un professeur de Star High malade. Mais il fallait bien une première fois à tout. L’avantage, c’était qu’elle pouvait profiter du temps libre pour aller dire bonjour à son oncle et peut être même avoir deux/trois boissons non alcoolisés gratuite. Enfin, ça c’était la théorie. Parce que ce Grace n’avait clairement pas prévu, s’était de s’endormir d’un seul coup au milieu de la route.

XxX

Ouvrant un œil, puis le deuxième. Grace écarquilla ces derniers en voyant le bâtiment devant elle, une sorte d’œuf géant, tout en fer et en verre tapissait d’immenses cascades…à l’envers. L’eau s’écoulait vers le haut. Si la structure en elle-même était déjà étrange, ce petit détail que constituait l’eau était carrément effrayant. Pourtant en lui-même, le paysage était magnifique.
Mais Grace ne pouvait rester là, elle ne savait même pas comment elle était arrivée là. Est-ce qu’il y avait eu une autre attaque d’extraterrestre et ils avaient été emmener ailleurs en sécurité ? Cela aurait pu être une théorie fondée si elle n’avait pas été seule dans cet étrange paysage.

Aussi se mit- elle en marche, sans réel endroit où aller. Elle explorer les différents bâtiments, les rues, c’est là qu’elle les vit, de l’autre côté de la rue : des bâtiments décrépits. Plus laids que ce qu’elles avaient rencontrer jusqu’à présent. Quoi que cela puisse être, cela ne lui donnait pas confiance et elle fit demi-tour aussi vite.
L’adolescente ne savait pas depuis combien de temps elle errait sans but, jusqu’à présent elle n’avait croisé personne, et bien qu’elle apprécie généralement la solitude, celle-là était bien trop inquiétante pour être supportable. Une ville immense sans croiser personne ? Il y avait sérieusement anguille sous roche.
Ce n’est qu’au détour d’un énième qui lui sembla voir quelque chose, une silhouette aux cheveux courts et blancs, mais était-ce vraiment quelqu’un ou juste une énième sculpture dans un paysage enchanteur ? Grace ne voulait pas de nouveau se faire avoir et voir quelqu'un là où il n'y en avait pas. D'un autre côté, si c'était une vraie personne, rien ne garantissait qu'elle ne l'attaquerait pas. Cependant, elle n'avait pas envie d'utiliser son pouvoir au risque d'effrayer le dit individu s'il s'avérait être réel. Sachant qu'il serait peut être la seule personne qu'elle croiserait, Grace préférait s'en faire un ami qu'un ennemi.

C'est ce dilemme particulier qui la poussa à rester assez loin de la silhouette, à une distance raisonnable lui permettant de voir si cette dernière bouger et de réagir en conséquence si elle se faisait attaquer. Extrême non ? Prévoyante plutôt.


La Cité des Rêves - Farah & Grace 1678243278 :
 
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Ven 22 Mai 2020 - 22:43 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
J'arrachai mon regard aux ombres profondes de cette mystérieuse cité afin de poursuivre mon chemin. Mais alors que je me retournai, je tombai enfin sur quelqu'un ; une jeune fille, une adolescente aux longs cheveux auburn. Bon, je ne m'attendais certainement pas à rencontrer quelqu'un après avoir parcouru de long et large cette ville qui ne m'avait pas semblée habitée aux premiers abords, alors j'avais sursauté en glapissant. Mais elle n'avait pas l'air dangereuse, au grand contraire. Peut-être qu'elle m'aiderait à...à faire quoi au juste ? Enfin... Il m'apparaissait qu'elle se méfiait un peu de moi, je pouvais le voir à la distance raisonnable qu'elle avait mis entre nous deux.

J'écartai alors mes mains de ma bouche, elles s'étaient jointes de surprise avant d'essayer de rentrer en contact avec elle :

"Euh, bonjour ?" lui lançai-je, forçant sur ma voix pour qu'elle m'entende clairement à son niveau.

À la vérité, ce ne fut pas si difficile de lui parler distinctement malgré sa distance. Un silence de mort régnait sur les lieux, il n'y avait que le son mystérieux de ces cloches tout aussi mystérieuses qui y résonnait de manière régulière, enfin, j'espérais ? C'était ce qu'il m'avait semblé, en tout cas.

"Tu habites ici ? Tu pourrais me renseigner sur cet endroit ?"

En fait, par les vêtements qu'elle portait, elle dénotait peut-être de la fantaisie de l'endroit, alors je n'en étais pas bien certaine. Et d'un œil extérieur, c'était moi qui devait lui sembler étrange. Je n'avais jamais eu un style que l'on pourrait qualifier de classique. Jetant un regard à ma tenue, je riais un peu avant d'adresser de nouveau la parole à la jeune fille :

"Je viens de Star-City. Tu connais ? Il y a des grattes-ciel là-bas, un peu comme ces tours...étranges." reconnaissais-je en tendant mon doigt vers ces tours blanches et pures aux silhouettes déchiquetés dans le ciel bleu, avant que le sol ne se mette à trembler sous mes pieds !

Déséquilibrée, je tombai alors au sol, attendant que le séisme ne se calme et je me levai enfin. Le tout n'avait pris qu'une dizaine de seconde. Je reportai mon attention sur la jeune fille proche et lointaine à la fois et le temps pour moi de me demander ce qu'il s'était passé et de vérifier que nous avions bel et bien subi un séisme, trois très hauts immeubles venaient d'apparaître à l'horizon, remplaçant trois tours et surtout, ressemblant trait pour trait à ceux de la Pyramid Plaza.

Ah ! ...Étais-je en train de rêver ?
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Sam 23 Mai 2020 - 14:55 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Venait-elle de l’effrayer ? Non. Grace aurait dit surprendre plus tôt. Elle pouvait donc déjà éliminer l’hypothèse de la statue, une statue ne sursautait pas, ne glapissait pas et surtout, ne parlait pas. Pourtant méfiante, elle ne dit rien. Certes elle avait pu éliminer la partie vivante ou non mais quant à la partie ami ou ennemi, cela restait toujours en suspens. Même si la femme devant elle ne semblait pas du genre à tuer sans sourciller, cela dit, les apparences pouvaient s’avérer trompeuses.
Lorsqu’elle dit venir de Star City, Grace haussa un sourcil. Donc elles étaient deux habitantes de Star City à se retrouver ici, qu’est ce que cela voulait dire ? Est-ce que cet endroit était Star City mais...différente ? Un peu comme un monde à l'envers ou une sorte de dimension parallèle ?

Elle n’eut pourtant pas le temps de s’y attarder, le sol se mit à trembler et Grace s’accrocha à la première chose qu’elle put trouver, à savoir un des piliers de l’immense bâtisse. Sa camarade n’eut pas autant de chance puisqu’elle tomba au sol.
Cela ne durait qu’une dizaine de seconde mais la secousse était assez forte pour que cela donne l’impression de durer des jours. Et il faut dire ce qui est, Grace s'était accroché à ce pilier comme un koala à un arbre. Et fort heureusement parce qu'il lui avait permis de garder l'équilibre et de rester sur ses deux jambes.

Lâchant le pilier, Grace regarde sa camarade se relevait puis vérifier les alentours, s’approchant alors de l’inconnue. Cette dernière ne lui a donné, après tout, aucune raison de se méfier. Certes elle a un style un peu étrange, mais qui est-elle pour juger les goûts et les couleurs de chacun ?
Elle se positionne donc à côté de miss unknown, observant tout comme elle l'horizon et elle pousse un petit halètement de surprise en voyant le paysage s’offrant à elle. Les tours étranges qui avait été pointé plus tôt avaient disparus, à la place, dans cet univers étrange se retrouvait une réplique exacte d'un lieu bien connu dans le Quartier des Finances : Pyramid Plaza.

« Qu’est-ce que c’est que ça. On dirait la Pyramid Plaza mais…en moins…réel. »

Honnêtement pour ce dernier point, Grace n’avait pas de preuves, juste une sensation désagréable au creux de l’estomac. Son père dirait l'instinct, l'intuition. Quoi que cela put être, l'adolescente n'aimait pas ça, elle n'avait pas l'impression d'être à sa place dans cet endroit, un endroit trop silencieux. Grace était plus habituée aux bruits de Star City qu'au silence.

« Et je viens aussi de Star City, donc si nous sommes deux ici…qu’est ce qu’il s’est passé, où sont tous les autres et surtout -dit-elle en regardant la jeune- où est-ce qu’on est ? »

Pour avoir passer une vie entière à Star City avec tout ce que cela impliquait, elle espérait sincèrement qu’il ne s’agissait pas d’une énième invasion Terminus ou pire.
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Dim 31 Mai 2020 - 21:06 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
"Je...C'est moi qui ai fait ça."

Je venais donc de créer la Pyramid Plaza ici-même, ou une place qui ressemblait à la Pyramid Plaza car tout en lui ressemblant, elle n'en avait pas réellement la vraie forme. En vérité, je n'avais pas un pouvoir de visualisation extraordinaire et plus mes pensées se brouillaient, plus cela se reflétait dans mes rêves. Pour l'instant, je n'étais pas trop perturbée par la situation, heureusement, mais cette forme du bâtiment se trouvait tout-de-même altérée par mes ressentis quant à cet événement. En effet, elle avait l'air de flotter au-dessus d'une mer de nuages, comme un spectre !

"Alors tu es de Star City ?...Je me disais que le design de ta tenue me semblait très hors-contexte. Tu n'as pas l'air d'une elfe ou de quoique ce soit du genre pour habiter ici..."

Bon, en fait je n'en savais rien, de ce qui pouvait bien habiter ici. Et je me gardai de visualiser ce genre de créatures, les gardant vagues au possible afin de ne pas nous attirer des ennuis.

"Je suppose que nous sommes dans un songe. Mais je ne sais pas si tu es véritablement de Star City. Je pourrais être en train de dormir et de rêver d'une création de mon imagination qui me dirait venir de là-bas..." Sauf qu'elle avait l'air bel et bien réelle, qu'elle ne me paraissait pas bizarre, ni étrange, qu'elle ressemblait à toutes les jeunes filles que j'ai pu croiser dans la ville et dans ma vie, même si elle était très jolie. "Je peux te poser des questions, afin que je sois certaine de ce que tu avances ? Bien sûr, tu pourras en faire autant pour moi."

Les rêves étaient souvent incompréhensibles, sans queue ni tête, et nous avions pour habitude de leur ajouter de la logique dès le réveil afin qu'ils nous paraissent à peu près cohérents, du moins explicables. Ainsi, si le discours de cette jeune fille me paraissait tout-à-fait logique, cela signifierait qu'elle serait bel et bien réelle et je me demanderai alors pourquoi nous nous retrouvions coincées dans le même songe. Chaque chose en son temps.

"Notre situation pourrait devenir autant agréable que cauchemardesque. Cela dépendra de nos pensées. Tout va bien dans ta vie, n'est-ce pas ?"

Je venais à l'espérer sincèrement. J'avais beau aider des personnes perdues dans la vie réelle, certaines avaient des pensées très lourdes et prégnantes de destruction ou de désamour dont je ne voulais pas voir les résultats ici !

"Je m'appelle Farah." Je lui souriais doucement, décélérant le rythme de ma voie afin de la rendre plus douce et avenante. "Je suis peintre et thérapeute dans le quartier du Parc de Star-City. Je dessine depuis que je suis petite. Et toi ?"

Pardon ! :
 

 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Lun 1 Juin 2020 - 23:07 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Était-ce possible ? Est-ce que la jeune femme à côté d’elle venait réellement de créer le Pyramid Plaza juste en le nommant ? Cela semblait trop fou pour être vrai mais en même temps, rien n’avait de sens ici.

L’adolescente haussa un sourcil lorsque la créatrice évoqua sa non-ressemblance avec un elfe. Un elfe ? Sérieusement ? Drôle de référence, pour autant qu’elle sache, elle ne ressemblait pas à Legolas.
Si l’inconnue était étrange, Grace prêtait néanmoins attention à ses paroles. Si elles étaient effectivement dans un songe, cela expliquerait la manipulation du paysage à sa guise, il était scientifiquement prouvé que tout nos rêves trouvaient un début dans la réalité, que ce soit des lieux, des visages, des noms et dans le cas présent, des bâtiments. Cependant, il y ait un point évoqué par l’albâtre qu’elle ne pouvait démentir : s’ils étaient effectivement dans un songe, comment être certaine de ce que l’autre avancer ?

Sa question en revanche, la fait ressasser ces derniers jours à vitesse grand v. Ces derniers jours avaient été plutôt calme, pas de méchants, pas d’engueulades avec ses parents, pas de rencontres désagréables. Juste le même casse-pied de service dans sa classe mais ça ce n’était rien. Aussi se contenta-t-elle de faire oui de la tête avant que l’albâtre -ou plutôt Farah- ne se présente, peintre et thérapeute. Thérapeute ? De tous il avait fallu qu’elle tombe sur le deuxième membre du corps médical qu’elle aimait le moins, le premier étant médecin. Surtout parce que généralement, quand on voyait un médecin, c’est que quelque chose clochait.

"Grace, étudiante à Star High, habitante de la Colline aux Lanternes et chanteuse dans le bar de mon oncle à temps perdu. Juste pour être sûre de chez sûre que ce songe n'essaie pas de m'avoir. Sur la butte aux héros, la dernière statue ajoutée c'est celle du Prétorien ou Bomberman ?"


Une question simple pour quiconque avait déjà visiter Star Park et une garantie que la jeune femme devant elle n'était pas juste un songe. Ceci dit, elle aurait pu faire comme il y a quelques instants et l'imaginer disparaître voir si elle était réelle ou non, mais elle préférait ne pas tenter le diable. Sait-on jamais.

"Rassures-moi, tout se passe bien dans ta vie également ? Parce que j'avoue être moyennement chaud pour affronter une armée de patrons fous, de factures d'électricités volante, de clients mécontents, d'orques, d'uruk hai ou tant qu'on y est un monsieur guimauve ou un E.T géant" -se sentit-elle obligée de rajouter avec une pointe d'humour. Quoique, le Mr. Guimauve d'SOS fantôme serait assez drôle à affronter, mais là encore, elle repoussa l'idée. Ne voulant pas prendre le risque de se retrouver devant le dit monsieur guimauve géant. Parce que contrairement aux ghostbusters, elle n'avait pas de pack de protons ou de piège à fantôme pour arriver à vaincre un énorme marshmallow ambulant.

No problemo:
 
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Dim 7 Juin 2020 - 12:55 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Un nom, Grace. Une activité, un quartier... Et des références à la culture geek. Voilà qui me rassurait, d'autant plus qu'elle avait l'air de bien connaître Star City. La réponse à sa question me parut tant évidente que j'eus très envie de répondre "Bomberman !", cependant je jugerai la situation trop critique pour me laisser aller à une telle plaisanterie et je me refrenai pour lui repondre, un petit sourire étirant mes lèvres :

"Prétorien, évidement !"

Statut de près de trente mètres au cœur du Parc du Front de Mer, sculptée dans le marbre par Raul Diaz. Elle toisait l'horizon, ses deux mains appuyées sur la garde de son épée. On l'appelait également "La statut de la Sentinelle". Le ciel se dégagea d'ailleurs et sa silhouette se détacha au loin.

"Tout va bien, je crois ? En tout cas, je maîtrise assez mes pensées pour qu'il ne nous arrive rien !"

Ca pouvait paraître présomptueux comme information, mais c'était la vérité, j'avais appris à laisser passer mes émotions et les acceptant, j'avais appris à être bienveillante envers les autres tout autant que moi-même, et j'avais appris à changer mes pensées en me basant sur les besoins qu'elles exprimaient lorsqu'elles n'étaient pas bien jolies. Tout cela avait été beaucoup de discipline, mais j'y étais finalement arrivée, même si j'avais encore quelques travers. C'était après tout, l'œuvre de toute une vie.

Maintenant que j'étais rassurée sur l'identité de Grace, j'eus un autre problème. Si elle était bel et bien humaine dans le plan matériel, nous étions donc coincées dans le même songe, et je ne pensais pas que ce serait possible. Je n'avais jamais été confrontée à ce genre de situation.

"Comment sortir d'ici ?" me demandai-je comme pour moi-même.

Que la ville soit déserte ne nous concernait pas, après tout, pas plus que ces cloches qui semblaient sonner pour je ne savais quelle raison. Nous devions sortir d'ici car ce n'était pas notre plan, et sans objectif ni intention, nous n'avions rien à y faire.

"Je pourrais recréer Star City, mais ce ne serait qu'une pâle copie de la ville que nous connaissons ! Et je ne pense pas que ça nous aiderait à rejoindre le plan matériel."

Remarquer que l'on pourrait faire ce que l'on voulait était certes, amusant. Cependant, la situation le devenait beaucoup moins lorsque nous nous rendons compte que nous n'étions pas à nos places. Je réfléchis à une solution.

"Quel est ton dernier souvenir de Star-City ? Que faisais-tu avant de te trouver ici ?"
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Dim 7 Juin 2020 - 18:10 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Une attente mais Farah tapa dans le mile, cela suffit à la rassurer sur la réalité de la personne en face d’elle. Ce qui faisait donc d’elle la seule autre personne réelle dans ce monde imaginaire, elle ne savait pas si elle devait en être rassurée ou inquiétée. Elle croise les bras, hochant la tête avec un petit mm suite à la réponse de l’albâtre sur sa vie. Elle maîtrise assez ses pensées mais avait tout de même fait apparaître le Pyramid Plaza sans trop savoir comment.

Il fallait néanmoins reconnaître qu’elle n’avait pas tort, recréer Star City ne les aiderait en rien à rejoindre ce…plan matériel qu’elle évoquait.

Grace ne mit pas longtemps à se souvenir de ce qu’elle faisait avant de se retrouver ici, vu qu’elle n’avait aucune idée de comment elle était arrivée là, elle se serait attendue à ce que se souvenir de ce qu’elle faisait avant son arrivée ici serait plus compliqué.

" Je me dirigeais à pied vers le bar de mon oncle, c’est dans le Quartier des Théâtres. J’écoutais de la musique sur mon portable en même temps, j’ai traversé la rue au feu et après le trou noir. Et pour toi ? "

Plus elle en saurait sur cette situation un peu folle, mieux ça serait. Peut-être que Farah était une mutante comme elle, se trouvait à proximité et les avait conduits ici d’une manière ou d’une autre. Ce qui aurait au moins le mérite d’expliquer l’apparition de certains monuments dès qu’elle les mentionnait.
Cela dit, elle n’avait pas non plus tester les capacités qu'elle-même avait dans cette étrange monde onirique. C'est d'ailleurs en pensant à cela que Grace se rendit compte qu'elle ne sentait pas de chaleur, enfin faux, elle sentait une chaleur quoi que fugace du corps à côté d'elle mais bien loin de celle terrestre qu'elle ressentait en continue dans la réalité. Comme s'il ne s'agissait que d'une emprunte fugace, à des années lumières de là. C'était plus que dérangeant. En règle générale, elle se servait de cette chaleur pour s'assurer qu'elle était toujours en vie tout en s'assurant que les autres l'étaient également. Si elle sentait de la chaleur, c'était qu'ils étaient vivant. Du moins c'était valable pour la majorité des personnes qu'elle croisait. C'était sa garantie. Mais ici, rien, nada, juste... un vestige.

D'un naturelle calme, cette réalisation l'agitait néanmoins. Et dès qu'elle eut la réponse à sa question, elle détourna son regard de Farah pour se consacrer sur la Pyramid Plaza. "Il faut qu'on trouve un moyen de sortir de cette endroit" Une nouvelle secousse se fit ressentir et Grace regarda le pied du bâtiment pour voir que les ombres avaient progresser plus qu'elle ne l'aurait penser "Rectification, nous devons trouver un moyen de sortir de ce bâtiment. Tout de suite" Sans attendre de réponse, elle prit le bras de Farah et l'entraîna avec elle dans les escaliers qu'elle venait d'emprunter
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Lun 15 Juin 2020 - 23:32 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
"Eh bien, je partais d'une exposition dans ce quartier, justement ! Je voulais me poser au Star Park pour déjeuner puis dessiner. On s'est peut-être croisées ? Tu étais sur la 58ème Aven-?"

Une secousse, subite, nous fit pencher tout-à-coup. Immédiatement, nous portions nos regards sur les pieds du bâtiment. Apparemment l'un d'entre eux était rongé par ce genre d'ombre que l'on avait déjà vu. Sans appui, sans terre, il pendait douloureusement dans le vide... Grace fut plus réactive que moi et m'entraîna un peu brusquement dans les escaliers. Je pris alors mes jambes à mon cou, soulevant mes jupes pour les dévaler plus vite et du mieux que je pouvais. Bon, comme je n'étais pas bien sportive malgré mes entraînements avec l'Ordre de la Lumière, j'eus très vite l'impression d'être un poids pour Grace, mais en même temps, je me concentrai fortement sur ce pilier, l'imaginant resplendissant et plus fort que jamais pour que nous puissions sortir d'ici sans encombre.

Si les secousses se firent bien moins fortes, je percevais tout de même une résistance, et plutôt puissante. En portant tout de même un peu mon attention sur les marches afin de ne pas tomber malgré les vibrations, je ne pourrais faire longtemps match égal avec cette force que je sentais contre mon esprit. J'avais la sensation d'une force naturelle, peut-être une mort, qui viendrait tout anéantir, mais j'avais envie de penser que quelqu'un était derrière tout cela tant le lieu ne me paraissait pas si naturel.

"Je vais avoir...besoin de toi." dis-je à Grace alors que j'étais essoufflée par la course. "Quelqu'un ou quelque chose...pousse ces ombres pour qu'elles engloutissent le bâtiment. Il faudrait que tu l'imagines, faible de préférence afin que nous puissions le percevoir sans nous mettre trop en danger."

Pendant ce temps-là, je faisais bouclier. Ma force spirituelle, le don de Lumière que je percevais encore chez moi et qui ne m'avait jamais fait défaut, nous faisait gagner de précieuses secondes pour sortir d'ici.

"Imagine où nous pourrions le rencontrer. Il faut que ce soit un endroit accessible et assez proche."

Ce fut alors que nous sortions effectivement du bâtiment. Mais il se pourrait bien que ces ombres ne nous laissent pas discuter tranquillement de si tôt. J'avais donc cette idée de confrontation symbolique, et j'espère que mon idée marcherait. Il faudrait seulement que Grace m'écoute et qu'elle ne pense pas que l'exercice que je lui demandais alors était un peu trop perché pour elle. Qui n'avait pas une seule fois rêvé un beau jour ?


 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Mer 17 Juin 2020 - 22:17 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Pendant un temps, même infime le bâtiment sembla se stabiliser mais il recommença à tanguer bien trop vite au goût de l’adolescente. Et tandis que les deux couraient, l’albâtre fit une drôle de demande qui la regarda en mode : Hein ? tandis qu’elles dévalaient les dernières marches du bâtiment avant que ce dernier ne tombe en un bruit assourdissant compte tenu du silence environnant. Malheureusement, cela aurait été trop magnifique que les ombres les laissent tranquille, après le bâtiment, ils devaient décider de faire des deux femmes leur dessert. Une énorme blague ce n’était pas possible.

Les mains sur les genoux, elle tentait de retrouver une respiration à peu près normale. « Tu me demandes d’imaginer n’importe quelle personne ou chose qui poussent ces ombres à essayer de nous dévorer ? » Bon imaginer la personne ou le truc qui les auraient envoyés ici en petit faiblard. Elle pouvait le faire non ? Elle pouvait même aller dans l’extrême comique histoire que ce soit encore plus simple non ?
Son imagination travailla rapidement pour imaginer ce qui auraient pu les amener ici et une idée s’imposa d’elle-même alors que la geek culture ressortait. « Viens » dit-elle à l’albâtre avant de se diriger vers la rue adjacente où son personnage trônait en plein milieu une parodie de vilain qui ressemblait plus à Mr.Bean qu’à un réel vilain qui aurait pu les envoyer ici. L'homme était un jeune adulte, pas beaucoup plus âgés qu'elles à première vue, mais un air débile sur le visage et il tournait dans la rue en une véritable imitation du personnage de Mr.Bean

« J’espère que ça correspond à tes attentes parce que c’est vraiment la personne le plus faible auquel je puisse penser »


Se cachant dans le recoin d'un des bâtiments pour éviter d'être vu même si vu la débilité du type qu'elle venait d'imaginer, elle doutait réellement qu'il les aurait vu, quand bien même elles se seraient plantés devant lui; elle tourna sa tête vers Farah.

"J'espère que ton idée s'accompagnait d'un plan pour vaincre Mr. Shadow qu'on a au bout de la rue Farah." Son ton taquin cachait pourtant une réelle inquiétude, si elle avait fait apparaître quelqu'un qui, malgré les apparences, était en faite très intelligent et pouvait manipuler les ombres, elles n'étaient pas prête de sortir de cette endroit. Et autant sur le papier, vivre au pays des rêves semblait un bon plan, autant dans la pratique, Grace rêvait de quitter cet endroit. C'était trop vide, trop parfait -hormis les ombres- pour être vrais et accueillant. L’adolescente aimait le imperfections, là c'était juste...juste trop parfait. Et les deux femmes faisaient tâches dans ce paysage parfait.
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Dim 21 Juin 2020 - 8:15 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Un bond et nous nous éloignions assez du bâtiment pour nous mettre en sécurité et le regarder s'effondrer en morceaux dans le vide de l'obscurité, sans provoquer aucun tremblement qui nous serait douloureux, si ce ne fut un craquement distinctif et assourdissant. Je reprenais mon souffle sur mes coudes, mon cœur battant la chamade ; nous l'avions échappée belle !  Mais plus je me relâchai, plus vite je voyais les ombres progresser, aussi je repris mon emprise sur elles, les retenant comme on retient un animal sauvage mais par l'esprit. La lutte ne faisait que commencer et nous n'étions pas au bout de nos peines.

Je me mis donc à courir avec Grace vers notre adversaire ; Mr Bean en plus jeune, et ce choix avait le don de me poser question car je trouvais le personnage touchant et créatif, quoiqu'il n'avait aucune idée des codes sociaux, je ne m'étais jamais moquée de lui. Peut-être que penser à la faiblesse n'avait pas été la meilleure idée puisque cela restait un concept très flou qui changeait selon les personnes et le monde que l'on avait choisi de voir. Je pouvais donc deviner à ce choix que Grace était bien éduquée et avait à cœur de répondre aux attentes de son entourage.

"Hein ? Je n'ai pas vraiment d'idée ! Je fais au feeling selon mes connaissances !" lui répondis-je, inquiète, réagissant sur sa peur au lieu du ton taquin qu'elle m'avait donnée.

Cependant, il n'y avait pas trente-six solutions pour devenir mage des ombres. Je savais que cela venait presque toujours d'une faille narcissique, trahison, abandon, humiliation, manque d'amour et enfin, envie de vengeance...Quoique notre adversaire ait vécu, il avait fait le choix de se rendre justice lui-même contre tous et d'utiliser les mauvaises armes pour cela.  Evidemment, la comparaison avec Mr Shadow n'allait pas lui plaire !

En effet, alors que nous filions celui-ci, Mr Shadow explosa tout bonnement tandis que de grandes mains noires venues du sol nous enserrèrent à la taille, aux jambes et aux bras. Le reste des ombres se rassembla en une pâte goudronneuse et informe, jusqu'à se transformer en un adolescent beaucoup plus grand en taille que nous.

"Grace !!"

J'étais plus inquiète pour elle que pour moi. Je saurai réagir, j'avais été entraînée et j'étais née pour cela. Je n'allais pas lui dire que dans une confrontation contre celle-ci, nous risquions de perdre nos esprits, elle n'avait pas besoin de cela.

"Il veut nous faire peur ! Ne lutte pas, Grace ! Pense plutôt à ton plus beau souvenir !"
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Dim 21 Juin 2020 - 16:45 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Au feeling ? Super. Est-ce que c’était normal qu’elle soit mi-rassurée mi-paniquée face à cette réponse ? Elle n’en était pas sûre. Ce qui était sûre, c’est que l’albâtre avait l’air inquiète elle. Et à juste titre. Les deux femmes l’avaient filé depuis à peine quelques secondes que Mr. Shadow aka Mr. Bean 2.0 explosa littéralement pour se transformer en quelque chose de beaucoup plus menaçant alors que l’adolescente et l’albâtre se retrouvait enserrer dans une version remixée du dégoudronnant de Scooby-Doo.

Grace avait beau se tortillait dans tous les sens, elle en était toujours au même point : bloquée. Et s’il fallait être honnête, ça commençait à lui taper sur le système le fait d’être privé de ses mouvements. Et ce n’est pas les paroles de Farah qui l’aidèrent.

" Il ne me fait pas peur ! Il commence à me taper sus le système ! "


Techniquement, il ne serait pas compliqué de faire ce que Farah lui disait, des beaux souvenirs, elle en avait des tas. Mais dans un monde comme celui-ci, elle ne voulait pas risquer que les membres de ce souvenir apparaissent et la déconcentre. Alors à défaut d’autre chose, elle prit le risque de dévoiler son identité à Farah. Laissant son pouvoir l’envahir, ses cheveux devenir blanc avant de libérer un jet de froid contre l’ombre goudronneuse qui l’enserrait.

Citation :
Jet de dès
Réussite : Oh miracle ça fonctionne, go faire la même pour libérer Farah
Echec : Pense à des souvenirs heureux

En voyant l'ombre commençait à devenir blanche, Grace avait eu l'infime espoir que cela fonctionne. Espoir bien vite envolé lorsqu'après un cri ou plutôt un rugissement de Mr. Shadow, l''ombre se renforça.
Ce n'est pas comme s'il lui restait un milliard de possibilités, alors l'adolescente ferma les yeux, essayant de trouver le souvenir le plus heureux qu'elle avait. Il y en avait beaucoup, peu se démarquait les uns des autres. Mais le premier qui lui vient à l'esprit fût celui qu'elle décida de garder. Elle pouvait encore se revoir avec son pyjama rayé blanc et bleu, son vieil ours en peluche entre ses bras alors que, la tête sur les genoux de sa maman et les pieds sur son papa il regardait le 5ème élément. Elle était encore petite, c'était peu après l'incident de Godzilla robot 2.0 créer par le Dr. Otaku, ils étaient revenu de cette bataille entier et la petite n'avait jamais été aussi soulager. C'était le plus heureux et le plus beau qu'elle pouvait trouver. Savoir que, quoiqu'il arrive, ils reviendraient toujours vers elle.

Bien entendu, elle ne voyait pas trop en quoi ce type de souvenir les aiderait. Mais dans le cas présent, elle préférait faire confiance aveuglément à Farah. A défaut de pouvoir être d'une quelconque utilité vu que son coup de froid n'avait pas fonctionner. Difficile de savoir pourquoi cela n'avait pas fonctionner, toujours est-il que cela n'avait pas eu l'effet escompté
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 21 Juin 2020 - 16:45 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6558
ϟ Nombre de Messages RP : 6152
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6558
ϟ Nombre de Messages RP : 6152
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Grace Allen' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


'Jugement du Hasard' :
La Cité des Rêves - Farah & Grace Echec
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Mar 23 Juin 2020 - 21:31 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Grace n'avait pas peur mais les actions de notre ennemi qui s'était enfin montré l'avaient énervée. Cela me rassura un peu ; la colère valait mieux que la crainte, si bien que je me mis à méditer de mon côté, à même mon carcan goudronneux afin de retrouver une certaine base de confiance en moi. Alors que la foi me vint immédiatement malgré mon inconfort, à moi qui était reliée à la Lumière, mon corps me parut léger, fort, grand et droit, et je glissai très vite des mains sales du mage noir pour retomber prestement, mes pieds sur le sol blanc et mes vêtements immaculés.

Je savais que ce genre d'adversaires se nourrissaient des émotions négatives de leur entourage et exploitaient les failles de leurs proies. Aussi, si je faisais montre d'une foi inébranlable, ils ne trouveraient jamais de prises en moi et je pourrais tranquillement défaire celui-ci qui ne me paraissait pas tellement expérimenté, à vrai dire.

Grace le fit crier. En réalité, j'eus du mal à la reconnaître avec les cheveux blancs, mais il s'agissait bien d'une super, et l'ombre pour répondre à cette agression, renforça malheureusement sa prise. Je vis alors ma compagnonne d'infortune revenir à ma solution avant de glisser à son tour de la prise du monstre à mon côté. J'avais été assez peu inquiète en vérité, la laissant faire son chemin.

Je m'assis alors devant l'ombre qui abritait selon moi l'esprit pervertie d'un adolescent. Une position pacifique, pour lui signifier que je n'avais pas peur de lui et que je ne lui voulais aucun mal. Il pouvait s'acharner sur moi, me frapper avec ces bras d'ombre, ses coups n'étaient que de l'eau pour moi. Je les transformai d'ailleurs peu à peu en pataugeoire en mer, là où les vagues n'avaient aucune puissance avant de se briser sur le sable. J'étais dans un rêve, aussi je profitai de mes talents de maîtrise sur ceux-ci pour faire de ce monde enchanteur le mien, et lui signifier qu'il n'aurait bientôt plus aucun contrôle sur ce terrain-là.

Jet de dé
(Réussite) L'adolescent commence à se décourager.
(Échec) Il réagit très mal au contrôle et à la sérénité de Farah.

J'espérai que notre adversaire se découragerait, mais il entra dans une colère noire et les ombres se firent plus menaçantes encore. Tout autour de nous s'écroula tandis que j'épargnai un îlot de blancheur pour moi et Grace qui fut bientôt une grande tour entourée de ténèbres. Alors que plus rien n'existait, j'entendis le son des cloches sonner, sonner, sonner, je devinai alors qu'il -son vrai lui- se trouvait prêt d'une église. Et je déclarai à Grace :

"Nulle crainte à avoir, et rien à faire. Sa colère finira par passer, et il nous libérera de dépit."





 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 23 Juin 2020 - 21:31 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6558
ϟ Nombre de Messages RP : 6152
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6558
ϟ Nombre de Messages RP : 6152
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Farah Ozalee' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


'Jugement du Hasard' :
La Cité des Rêves - Farah & Grace Echec
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Jeu 25 Juin 2020 - 18:32 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Il était étonnant de voir avec quelle facilité Farah s’était libéré de l’emprise de leur adversaire. Grace avait suivi peu de temps après, non sans combattre mais elle se demandait sérieusement d’où sa compagne d’infortune détenait de tels informations. Cela avait été assez drôle, elle avait glissé de son emprise comme sur de l'eau, un toboggan d'eau. Si elle fût étonnée par ses prochaines actions, à savoir s’assoir pour transformer ses attaques en eau – grosso modo-, elle n’en montra rien. Mais comme son attaque précédente, cela sembla l’énerver d’avantage et elle leva les mains prêtes à se défendre lorsqu’elle fut éblouie par l’îlot de blancheur que dégagea Farah. Rouvrant les yeux, elle remarqua alors qu’elles étaient littéralement entourées d’ombres avec juste le son des cloches au loin.

Grace ne répondit rien à la remarque de l’albâtre, se contentant d’imiter sa position pour l’observer.

« Donc…tu as des pouvoirs aussi ou c’est juste le rêve qui te permet d’en avoir ? »

Son calme apparent était certainement dû au fait qu’actuellement, elles étaient protégées. Si elle voyait que leurs « bouclier » se mettait à flancher ; elle comptait bouger rapidement pour les faire sortir d’ici. Bien que jusqu'à présent, Farah s'était montrer tout à fait capable de se débrouiller seule.
Quant à sa question, elle ne pouvait s’empêcher de penser que Farah était comme elle, d’une certaine manière. Après tout, les héros et anti-héros, méchants etc étaient légions à Star City. Et elle était réellement curieuse de savoir si un rêve pouvait procurer de telle pouvoirs. Parce que si c'était le cas, elle se dépêcherait d'essayer le pouvoir de son père juste pour savoir quelle sensation cela faisait.

"Et ces ombres c'est quoi au juste ? Des sortes de cauchemars qui auraient leurs propres consciences ou juste esclave d'un cauchemar plus effrayant. En mode bonhomme sept heure ou un truc du genre ?"

Outre Freddy Krueger, personnage bien connue du monde de l'horreur. Grace pouvait se souvenir d'une vieille légende que lui racontait sa grand mère d'un personnage mi-homme mi-être démoniaque qui enlever les enfants s'amusant tard dehors et les entraînant en un lieu où ils ne revenaient jamais. Le fameux bonhomme sept heures. Si elle doutait de la réalité d'un tel personnage dans le monde réel, ici, tout semblait presque possible. Après tout, il ne lui avait fallu que d'un peu d'imagination pour faire apparaître Mr. Bean/Mr. Shadow elle ne savait pas trop comment elle pouvait réellement l'appeler désormais. Après tout, il n'avait plus rien en commun avec sa forme initiale.
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Mar 30 Juin 2020 - 22:57 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
"C'est...plus compliqué que cela." répondis-je à l'adolescente, en détournant les yeux. Je haussai les épaules. "Mais tout le monde peut prendre le contrôle de ses rêves, il suffit seulement d'un peu d'entraînement !"

J'avais bien sûr choisi de taire le fait que j'étais Championne de la Lumière, et que cela me donnait des facilités quant à tout ce qui était mystique tant que c'était pour le bien des gens. De plus, le regard de l'Ordre me demandait suffisamment d'exercice pour me garder entraînée et pour que tout cela soit maîtrisé. Ainsi, je n'avais aucun mal à méditer et à visualiser clairement les choses même les plus saugrenues, alors rendre mes rêves lucides ne m'avaient pas demandée beaucoup de travail. Je n'avais plus qu'à explorer de nouveaux horizons imaginaires pour que mon imagination se développe et que je sois capable de matérialiser ce que je voulais. Même dans la réalité, du moins, on y travaillait fort avec les miens.

"Tout ce que je peux te dire, c'est que je suis une mage de lumière et que je lutte contre les ténèbres en aidant les gens à faire face à leurs propres démons, mais je suis artiste-peintre également. L'imagination est quelque chose d'important pour moi. Mais ce que j'ai fait ici, tu en es capable aussi. Fais toi confiance."

Le monde s'écroulait autour de nous, mais je gardais cette attitude sereine. Mr Shadow comme nous l'avions appelé, n'avait pas directement accès à nos esprits. Il ne pouvait savoir ce qui pourrait nous terrifier intimement. Ainsi, c'était en ses propres peurs qu'il puisait pour nous impressionner, seulement comme nous avions conscience que ce n'était qu'un rêve, cela ne fonctionnait plus.

"Vois cet espace comme une immense feuille vierge. Que voudrais-tu dessiner ? C'est le moment d'en profiter !"

Je balayai ma main devant moi, déchirant les ténèbres qui nous entouraient comme une toile sombre pour dévoiler un paysage enchanteur, presque féerique d'une forêt radieuse, à la fois calme et pleine de vie, une chênaie centenaire. Je me levai alors, passai le voile noir pour rejoindre mon propre univers imaginaire, ma zone de confort. J'allais parcourir des paysages que je connaissais déjà car ils avaient habité mes rêves et j'en avais fait des tableaux. Et lorsque j'aurais bien profité de ma ballade, je me réveillerai enfin.

"Nous nous verrons certainement de l'autre côté." déclarai-je à Grace en me retournant vers elle entre les troncs de mes arbres amis. J'avais alors basculé dans mon propre rêve et il ne tenait qu'à moi de le quitter pour la réalité de Star City. "Lorsque nous nous serons réveillées."
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Ven 3 Juil 2020 - 18:23 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Prendre le contrôle de ses rêves. Assez étonnant pour l’adolescente qui avait toujours penser que l’on subissait les rêves, qu’ils soient bons ou mauvais. Elle ne pensait pas qu’on pouvoir avoir une quelconque forme de contrôle sur ces dernières.
Donc après la remarque de Farah sur le fait qu’elle était un mage de lumière et la révélation du métier qu’elle exerçait, il était difficile pour Grace de ne pas la voir en mode grand manitou artistique du rêve. Manitou qui semblait d’ailleurs surestimée les capacités de Grace dans ce monde, certes elle avait fait apparaître quelques trucs et s’était défait de l’emprise de M.S mais c’était loin du bouclier de lumière de la jeune femme.

« Je me fais confiance. Mais avoue que tu as des capacités supérieures aux miennes dans ce monde »

Enfin, après tout pourquoi pas. Quand par la suite, l’artiste lui dépeint l’endroit comme une immense feuille vierge, elle retient son esprit de faire un commentaire à sa propre conscience du type : Rien d’étonnant pour une artiste, elle s’y serait presque attendue. Mais le croire et le voir par la suite lorsque d’un simple balayement de main, le grand manitou vous offre une forêt presque féérique. C’est autre chose.
D’ailleurs, elle s’y dirigeait tranquillement comme si tout ceci était parfaitement normal avant de lui déclarer qu’elle se reverrait lorsqu’elle serait réveillée. Entre temps, la rousse était devenue bien plus alerte et fronçait presque les sourcils. Est-ce qu’elle avait juste besoin de trouver son propre paradis personnel pour en faire une échappatoire. Cela semblait un peu tordu même si elle venait de voir Farah créer une forêt de toute pièce.

Elle repensa alors au lac où la famille Allen se rendait souvent l’été, à quelques heures de Star City. Une vieille cabine en bois relié à un ponton au bord du lac, perdu en pleine forêt. Un endroit idéal, l’endroit où elle avait fait ses premiers pas, dit son premier mot. Une scène bien réelle qui apparût comme une lumière dans l’obscurité sous ses yeux étonnée. L'adolescente se retourne alors : "Farah ?"
Et Farah n’étant plus en vue, elle préféra s’y réfugier de justesse, appréciant la douce sensation de l’eau sous ses pieds avant qu’elle ne se dirige vers la cabine. Poussant la porte pour découvrir en détail toute la cabine. La cuisine, le salon, les fenêtres donnant sur la forêt et le lac. Même si elle savait qu'il s'agissait d'un rêve, elle ne pouvait empêcher le sentiment de sérénité envahir tout son être. Aux prochaines vacances, elle demanderait certainement à ses parents d'y repartir. Cela faisait bien trop longtemps depuis la dernière fois.
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Ven 10 Juil 2020 - 20:21 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Je me réveillai de ma sieste vers les huit heures du soir, entourée par mes parents. Ma mère me sautait au cou, mon père portait encore sa veste blanche de neurochirurgien, ses cheveux qu'il avait tendance à perdre à présent, en pétard. Je le suspectai de ne pas m'avoir laissée dans mon sommeil sans tenter quoique ce soit. D'ailleurs, il avait un IRM dans la main, certainement chèrement payé et fut presque surpris de me voir me redresser de cette torpeur que je devinais inexpliquée. Je distinguai entre eux et sans qu'ils ne puissent le voir, le spectre d’Émissaire, au moins aussi inquiet.

Paradoxalement, je me sentais bien, comme sortie d'une nuit reposante quoique la torpeur s'était faite lourde. Je baillai et m'étirais avec insistance pour me défaire des derniers oripeaux du sommeil. La longue ballade que j'avais fait dans cette forêt que j'avais créée de toute pièce et que j'avais pris l'habitude d'arpenter m'avait fait du bien, et je savais d'expérience que les données spatio-temporelles n'avaient rien à voir entre le plan des rêves et celui de la réalité ordinaire. J'avais donc pu prendre mon temps pour essuyer toutes les traces de cette attaque que je n'avais pas prévu mais que j'avais tout-de-même réussi à interrompre.

"Mon cœur, mais que t'est-il arrivé ?" sanglota ma mère en coinçant mes cheveux derrière mes oreilles. Je pouvais alors lire dans son regard tout le gouffre qui avait menacé de s'ouvrir si d'aventure elle me perdait.
"Je vais bien, maman." répondis-je dans une forte étreinte, et lui tapotant le dos.

Moi, j'étais revenue. Mais ce n'était pas encore le cas des autres victimes, que je découvrais nombreuse. Et puis, à une rangée de lits, il y avait Grace que je voyais encore assoupie. J'espère qu'elle se réveillerait vite, car je l'avais abandonnée en entrant dans ma forêt. Je l'avais sentie encore pleine de questions, pétrie de doutes. Et je n'ignorai pas non plus que beaucoup des personnes que je voyais ici, dans cette salle d'une dizaine de lits, ne reviendraient peut-être pas du pays blanc au clocher sonnant ou de leurs songes. Nous nous étions bien débrouillées et quand bien même le jeune mage noir qui nous avait fait face avait été défait dans son propre univers, il devait bien rôder quelque part, dans son corps terrestre. À côté d'une église avais-je deviné. J'espérai seulement que notre localisation n'ait pas déjà fait partie des annonces télévisées, ou nous serions faciles à atteindre une nouvelle fois.

 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Sam 11 Juil 2020 - 11:13 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Perdue, c’était sans doute le terme le plus proche qu’elle pouvait trouver jusqu’à présent. Dans la cabine, dans ce ‘rêve’ elle était en sécurité, il n’y avait pas d’ombres mais en sortant de là, rien ne garantissait qu’elle ne se retrouverait pas de nouveau entre les mains de leur Mr.Shadow un poil destructeur. Destruction… cela l’amena à penser, combien d’autres s’étaient retrouver dans le même état que Farah et elle ? Assise dans son canapé onirique, elle se posait la question. Farah était partie en lui laissant tellement de questions, et si quelque part, elle voulait se réveiller, elle ne voulait pas prendre le risque de laisser d’autres innocents à la merci d’un…elle ne savait même pas comment qualifier l’adolescent hormonal sans être violente.

Perdue dans ses pensées, elle crut entendre des pleurs, elle n’y prêta pas réellement attention au départ, elle était dans un rêve cela ne devrait pas être si étonnant. En fait, cela ne le serait pas si elle n’était pas dans SON rêve conscient. « Qui est là . » Mais seuls le bruit des pleurs lui répondit. Déterminée, Grace se lève faisant le tour de la cabine pour finalement trouver derrière le comptoir de la cuisine un petit garçon.
« Hey salut bonhomme. » il sursaute puis lui parle et Grace prend conscience qu’elles n’étaient pas que deux à être coincer dans ce monde. Et que sans doute l’un des seuls moyens d’aider ce petit garçon et d’autres est de se réveiller. Mais pas seule, elle ne le laissera pas ici. La rousse serait incapable de dire d’où lui vient l’idée, mais puisque tout ceci a commencer avec le sommeil pourquoi pas finir de la même manière. Aussi elle le conduit dans sa chambre d’enfance, lui demandant de s’endormir et de penser très fort à son chez soi « comme dans le magicien d’oz »

Quant elle se réveille, la lumière est trop blanche, aveuglante même, et il y a une salle odeur d’antiseptique. Pour avoir une mère scientifique, il ne lui faut pas trente ans pour comprendre qu’elle est à l’hôpital. Mère qui est d’ailleurs endormi, la tête sur le côté du lit, sa main dans la sienne et son père perdu dans ses pensées à ses côtés. Bougeant légèrement, elle en profite pour le sortir de ses pensées.

« Aux dernières nouvelles, je n’avais pas encore passé l’arme à gauche »

Et c’est tout ce qu’il faut, avant même de comprendre elle est dans les bras de son père, puis ceux de sa mère qui à peine réveillée, pleure déjà en la serrant comme si elle venait de la perdre.
«Mais qu'est-ce qui s'est passer ? Avec ton père on a cru que tu ne te réveillerais jamais, les médecins ne trouvaient rien de probant.
- Je vous expliquerez plus tard. C'est...un peu long à expliquer mais je vais bien»
dit-elle en serrant un peu plus sa mère pour la rassurer avant de la relâcher. Les explications sur son voyage aux pays presque merveilleux des rêves seraient pour plus tard, elle ne ferait pas ça dans un lieu aussi public et aux oreilles indiscrètes, elle n'avait pas envie que tous le monde sache qu'elle pouvait geler tout ce qu'elle touchait si elle en a envie ou que Farah ait envie que l'on sache qu'elle pouvait...manipuler les rêves si Grace avait compris ?

A peine deux secondes plus tard, elle voit un autre corps se lever, celui d’un petit garçon, celui du petit Ben qui avait trouvé refuge dans son rêve -elle devrait demander à Farah comment ce type d’événements était possible...un jour- . Grace en profite alors pour regarder son environnement du mieux qu’elle peut compte tenu de l’étreinte d’ours de ses parents. Mais ils sont beaucoup, beaucoup trop à son goût. Et puis elle voit Farah, elle-même avec ses parents et elle la regarde un instant avant de bouger les lèvres pour dire « Merci » mais également pour dire « que ce n’était pas fini » enfin pas pour Grace en tout cas. Elle voulait encore retrouver cet adolescent hormonal qui avait un penchant pour la violence et le dramatique, soit un quart des adolescentes de Star City au moins et lui faire comprendre que son petit jeu ne l'avait clairement pas amuser. La recherche se promettait compliquer
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Sam 25 Juil 2020 - 21:38 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Alors comme ça, Grace voulait retrouver Mr.Shadow ? Selon moi, ce n'était clairement pas une bonne idée, mais surtout ce ne serait pas dans mes cordes. Pour l'heure, nous étions toutes les deux aux prises avec nos parents qui ne voulaient pas nous lâcher, pétris comme ils avaient été par la peur de nous perdre. Et avec tout ça, je devais encore parler à Grace. J'avertis alors mes parents de mon envie et attendis que les médecins passent et nous libèrent un temps de nos couches après un petit interrogatoire pour valider notre état de santé et nous permettre de sortir dehors quelques minutes, sous réserve que nous revenions pour passer des tests afin qu'ils comprennent dans quel cas de figure une dizaine de personnes s'étaient endormies d'un coup en pleine rue.

Je comprenais l'envie de Grace en même temps que je fus mis au courant du nombre des victimes. Alors Grace et moi n'étions pas les seules à nous faire piéger. J'espérais seulement que les autres aient pu se créer des songes afin de s'échapper de l'influence du mage sombre. Ma mère ne comprit pas tout ce que je lui demandais, mais elle imaginait mes responsabilités car je lui avais tout raconté à propos de qui j'étais en réalité. Mon père était au courant également, même si tout cela lui passait par-dessus la tête quand bien même il était neurochirurgien. Sans doute était-il sceptique et pensait-il que sa fille était devenue un peu zinzin. C'était en tout cas ce que je m'imaginais car il n'avait jamais ouvert la bouche à ce propos, que ce soit pour me poser des questions ou pour faire semblant de s'y intéresser.

Bref, ce fut ma mère qui alla auprès des parents de Grace afin de les inviter à la cafétéria. Faire sans eux n'était pas une option pour moi, c'était beaucoup trop compliqué et dangereux de nous en séparer pour le moment. Et si j'étais majeure bien que je restais très liée à mes parents, ce n'était peut-être pas le cas de Grace qui m'avait dit être étudiante dans cette fameuse école très sélective, et qui faisait bien jeune de visage.

En tout cas, nous nous retrouvions donc autour d'un café. C'était déjà un peu plus facile de parler à Grace, quand bien même tous les regards de nos parents étaient sur nous. Ils ne savaient pas pourquoi nous les avions réunis, si ce n'est afin de discuter de ce qu'il s'était passé, ce que, j'imaginais, ils avaient grande envie de savoir ne serait-ce que pour la sécurité de leurs enfants. Alors que nous étions tous installés, je me présentai et commençai notre récit :

"Bonjour, je m'appelle Farah. J'étais avec Grace lors dans notre sommeil. Voici Mina Ozalee, ma mère, et Christian Ozalee, mon père."

Je coulais ensuite un regard vers Grace pour qu'elle prenne la suite. Je n'étais pas forcément bien à l'aise pour expliquer ce genre de chose, alors un peu d'aide serait la bienvenue.
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Sam 25 Juil 2020 - 23:44 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
La cryomancienne ne savait trop à quoi s’attendre pour la suite des évènements, elle pensait devoir subir tout une batterie de test qui expliquerait le pourquoi du comment, bien qu’étant mineur, et sa mère étant parfaitement capable d’exécuter ses tests, heureusement d’ailleurs étant donner sa condition physique toute particulière ; Grace ne pensait certainement pas pouvoir être libérer ainsi. Bien entendu, les médecins avaient insisté sur le fait qu’elle devait revenir dans quelques minutes, mais dieu seul sait comment -même si l’adolescente en avait une petite idée- ses parents avaient réussis à convaincre les médecins sur le fait que sa mère exécuterait elle-même les tests et donneraient tous les résultats obtenus aux médecins.

Le temps que l’adolescente retrouve ses vêtements -la blouse d’hôpital ce n’était vraiment pas son style, et en plus la sienne grattait- ses parents revenaient en disant que les parents d’une autre personne s’étant réveillés les avaient invités à boire un café, la brune n’avait rien dit, elle s’attendait presque à voir les parents du petit Ben lui demandait pourquoi et comment son fils connaissait une adolescente qu’il n’avait jamais vu de sa vie et ne connaissait ni d’Eve ni d’Adam. Quelle ne fût pas sa surprise en voyant Farah et ses parents.
Une fois tous installé autour d’une table dans la cafétaria, un café dans les mains de la plupart des adultes, Farah prit la première la parole afin d’expliquer à leurs parents respectifs ce qui c’était réellement passer. Même si pour le coup, sa rapide introduction comprenant présentation de sa personne, de ses parents et des faits avaient plus eu le mérite de faire froncer les sourcils au couple Allen tant ils ne comprenaient pas comment la jeune femme avait pu être avec Grace dans son sommeil.

« Comment ça ? -fût la seule chose que parvient à dire Mr. Allen faisant soupirer l’adolescente
- Et voici les miens, Mr et Mrs Allen dans toute leur splendeur. Farah était avec moi dans une sorte de monde des rêves Papa. Je ne serais probablement pas là si elle ne m’avait pas aider à en sortir. C'était comme Star City mais en moins réaliste, il y avait des ombres contrôlait par un adolescent, enfin je suppose que c'est ce qu'est Mr. Shadow non ?"
dit-elle en posant la question à Farah directement, laissant ainsi à ses parents le temps d'accumuler le fait que leur fille avaient été dans une sorte de coma où elle avait un rêve conscient.
Pas du tout étrange n'est-ce pas de se dire que votre fille comme l'albâtre devant eux et probablement bon nombre de personnes étaient dans un rêve conscient sans savoir comment faire pour en sortir.
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Lun 27 Juil 2020 - 19:26 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
"Oui ! Enfin... Je ne suis pas sûre. C'est juste qu'il m'avait l'air assez inexpérimenté dans sa façon de faire, il ne connaissait pas nos peurs les plus profondes par exemple. Là il aurait pu faire bien plus de dégâts sur nos esprits et je ne sais pas si j'aurais su nous délivrer....Il aurait pu prendre un avatar dans le rêve. Autant dire que nous n' avons aucune information sur son identité."

Nos parents semblaient incrédules, un peu comme devant le délire de deux copines, en beaucoup plus inquiets car ce délire s'avérait avoir des conséquences bel et bien réelles, et même catastrophiques. Il y eut un lourd silence sceptique entre nous tous avant que mon père ne prenne enfin la parole :

"Donc, si je comprends bien, toutes ces personnes qui ont été trouvées dans la même rue que vous sont coincées dans un cauchemars créé par un autre ? Et vous avez réussi à en échapper en induisant un rêve lucide ?"

Mon père était un neurochirurgien reconnu en ville. Il n'avait pas forcément de spiritualité, se disait trop cartésien pour cela, cependant son passé de chercheur avait étudié pas mal de théories à propos du subconscient, et il s'y connaissait dans tout ce qui relevait de l'esprit, y compris les rêves à condition que l'approche soit clairement scientifique.

"Oui, papa ! C'est ça !"
"Alors on pourrait les y aider en leur injectant un anxiolytique. Malheureusement, certains pourraient ne pas le supporter ou avoir des séquelles lourdes, tout dépend de la dose et ce ne sera pas la même pour tout le monde. Nous aurons besoin d'analyser leurs dossiers médicaux au cas par cas avant de prendre cette décision et ce serait sans doute très long, surtout s'ils sont déjà aux prises avec leurs craintes les plus profondes."
"Celui qui a créé le cauchemars ne sait rien de ses victimes, papa. Cependant, celles-ci peuvent créer leurs propres cauchemars en paniquant, par exemple."

Mon père parut réfléchir un instant. Son esprit carburait, mais il était médecin dans un autre hôpital de la ville et ce n'était pas dit que ceux d'ici l'écouterait même s'il partagerait ses informations par esprit citoyen avec les autres médecins.

"Mais ça n'explique pas pourquoi et comment vous vous êtes retrouvées dans le même rêve."
"C'était un autre univers, un autre plan. Un peu comme si le mage y avait propulsé nos esprits." J'eus alors une illumination. "Si c'est bien cela, je peux les tirer dans ma psyché en touchant leur enveloppe matérielle, papa et les relâcher ensuite. Mais je n'ai jamais fait ça sur un si grand nombre de personnes..."

Et aucune assurance que cela fonctionne en réalité, mais nous ne perdions rien à essayer.

"Je vais en parler à l'équipe qui vous a pris en charge. Si monsieur et madame Allen sont d'accord, bien sûr. Il y aura aussi un protocole à respecter, on n'opère pas sur des personnes dans le comas sans en comprendre les risques. Je compte sur toi, Farah."

...Pour ne pas prendre de risque inutile. Mon père me connaissait bien mieux que n'importe qui. Il savait que j'étais un peu spéciale et qu'ainsi, je n'aimais pas les règles et les institutions, que j'avais du mal à les supporter et surtout, à voir d'autres souffrir à cause de celles-ci ou prendre leur mal en patience. Mais c'était ainsi. Pour l'heure, je devais me tenir tranquille.
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Jeu 30 Juil 2020 - 22:15 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Lourd silence sceptique. Grace avait pourtant pensé que ses parents la croiraient, ils avaient vu des choses bien plus folle que ça. Cela étant, elle pouvait le comprendre, elle-même n’avait jamais vu ça ; elle ne l’aurait sans doute pas cru si elle ne l’avait pas vécu personnellement.
En tout cas, Farah avait une manière unique d’expliquer et de faire comprendre les choses, quant à son père, et bien, si Grace n’avait compris la majorité de la conversation qu’à cause du choix de carrière de ses parents qui avaient influencé ses propres goûts. L’adolescente avait bien compris que ce que proposer la jeune femme était dangereux ou tout du moins, présenter un risque considérable.

« Et bien, nous sommes d’accord mais que devons-nous faire exactement ? » Une question presque anodine mais d’une importance capitale alors que l’esprit de Grace carburait à toute vitesse, en gros il s’agirait d’attirer les personnes encore aux prises avec leur propre subconscient jusqu’à l’esprit de Farah. Grace s’en était approcher…est-ce qu’il existait la possibilité de…

« Farah, je n’y connais strictement rien dans tout ce qui est rêve et subconscient mais tout à l’heure dans le monde des rêves, il y avait ce petit garçon qui avait trouvé refuge dans le mien et qui a ainsi pu en sortir. Est-ce que théoriquement, il serait possible d’y repartir et d’ainsi trouver un deuxième refuge pour que le maximum de personnes puisse en sortir ? »

Implicitement, Grace lui demandait de la ramener avec elle là-bas pour aider d’autres personnes à en sortir. La cryomancienne en avait parfaitement conscience, tout comme ses parents qui la regardait presque comme s’il venait de lui pousser une deuxième tête. Ce qui, en quelque sorte, était le cas. A peine sorti du coma et donc du monde des rêves et elle demandait d'y repartir. De quoi rendre fou n'importe quels parents; même si Grace avait la chance qu'ils restent calme pour l'instant.
Même si elle savait que cela ne durerait pas, car dès que Mrs. Allen commença à ouvrir la bouche, sa fille l'interrompit pour reposer sa question.

"Non maman. Je veux que tu me répondes franchement Farah, est-ce qu'un deuxième esprit te permettrait de faire sortir plus de gens ou du moins d'en guider le maximum vers une porte de sortie comme tu l'as fait pour moi ?"

Bien malgré elle, l'adolescente ne pouvait s'enlever l'image de ce petit garçon apeuré qui avait trouver refuge dans son rêve pour finalement en sortir. Si un petit garçon apeuré avait pu le faire, d'autres pourraient aisément y arriver n'est-ce pas ?
A elles deux, elles pouvaient être un phare suffisamment puissant pour attirer les gens dans la réalité et faire en sorte que Mr. Shadow et son délire cauchemardesque ne soient plus qu'un mauvais rêve. Sans mauvais jeux de mots.
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Mar 11 Aoû 2020 - 12:57 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Tout cela était très compliqué. Je pouvais très bien attirer l'esprit des gens dans ma propre psyché, puis les en sortir, un par un. Et c'était bien ce dernier point le problème. Ma psyché était la mienne, j'avais tout pouvoir dessus, cependant le faire au cas par cas puisque ce don m'obligeait à dormir pendant une vingtaine de minutes, pourrait se révéler très long et bien trop fatigant pour moi. À vrai dire, je pense que dans une semaine, nous y serions encore et je n'avais pas très envie de reporter l'attention des média sur moi.  Alors...que restait-il comme solution ? Induire un sommeil forcé pour retourner sur le plan de monsieur Shadow, trouver ses différentes cibles et tout leur expliquer ?  Le temps de convaincre tout le monde, ce ne serait pas d'autant plus long ? Quoique le temps passé là-bas n'avait rien à voir avec celui passé ici, il était infiniment plus long ou infiniment plus court et je n'avais aucune prise là-dessus. Je pouvais encore faire confiance aux médecins pour nous maintenir en vie, mais qui nous dit qu'ils ne nous débrancheraient pas après un certain temps ? Quoique les gens ramenés dans la réalité leur montreraient que nous travaillons toujours.

"Sur la théorie, c'est possible, Grace. Nous ne serions pas trop de deux pour ramener tous ses gens. Seulement, dans la pratique...Nous n'avons qu'un seul moyen de le savoir."

Il fallait essayer. Et je savais déjà que nos parents seraient contre cette idée, de même que les médecins. Nous allions devoir convaincre tout le monde, aussi bien ceux qui s'inquiétaient pour nous, que ceux qui souffraient là-bas, dans la Cité des Rêves. Mais si j'avais l'habitude de batailler seule auprès du grand public, cette fois-ci, je pouvais compter sur l'aide d'une amie. Enfin épaulée, je me sentis sourire alors que mon cœur se réchauffait doucement.

"Maman, aide-nous s'il-te-plaît. Aide-nous en nous faisant confiance. Nous savons où nous allons."
"Très bien, Farah, je ferai mon possible. Mais attends tout de même ton père."

Grace était plus jeune que moi, je le savais. Personnellement, j'étais déjà adulte. Une adulte que je dirais coincée dans un corps d'enfants, une vieille âme de quelques millénaires, mais mon enveloppe avait déjà voyagé à l'autre bout du monde sans mes parents, alors ceux-ci étaient enclins à me faire confiance pour peu que je le demandais. Les plus durs à convaincre, en réalité, serait le corps médical. Mais j'avais la possibilité de forcer les choses. Ce serait préjudiciable pour moi plus tard si j'initiais un contact avec Grace pour nous endormir toutes les deux, les médecins seraient obligés de nous prendre ne charge et ce serait vécu comme une agression d'un point de vue extérieur. Je devais donc faire tout ce qui était en mon pouvoir pour que ça ne se passe pas ainsi, et si on m'y oblige, alors seulement...

Mon père arrivait justement, avec un médecin. C'était une femme d'âge mûr.
"Bonjour, je suis le docteur Carlisle. Je viens au nom de l'équipe médicale en charge de cette salle. Nous sommes prêts à vous écouter."

J'échangeai un regard assez nerveux avec Grace. Si j'avais la confiance des médecins, je n'avais pas le droit de me tromper et je devais méticuleusement choisir mes mots. Je n'étais pas bien brillante sur ce point...Mais je me devais d'expliquer la situation car c'était moi qui la connaissait le mieux au final.

"Nous sommes deux des trois personnes ayant réussi à sortir d'un sommeil mystérieux. Nous pouvons donc vous dire que la dizaine de personnes qui dort encore est coincée dans un autre plan modelé par les pensées de ses habitants. En d'autres termes, ce qui s'y passe dépend beaucoup de ce qui traverse la tête des gens qui y sont. S'ils ne savent pas maîtriser leurs pensées, ils peuvent courir de grands dangers comme des chocs et des traumas psychologiques alimentés par eux seuls." Elle voulut prendre la parole. "Ecoutez moi jusqu'au bout, je vous en prie... Les anxiolytiques ne sont pas la solutions, s'ils ne savent pas sortir de là, ils n'en sortiront pas. Nous voulons moi et Grace les rejoindre pour leur expliquer comment procéder."
"Comment comptez-vous faire ?"
"Vous nous plongerez dans un sommeil artificiel, puis nous imaginerons le plan où nous étions pour le retrouver. Nous aurons alors à nous remémorer les visages de ceux qui sont endormis, ou leurs noms, pour les tirer jusqu'à nous. Puis, nous reviendrons tous ensemble. C'est la méthode la plus courte et la plus simple que j'ai trouvé. Et vous pourrez toujours nous ramener en interrompant le sommeil."

Jet de dé 1
(Double réussite) Le médecin leur donne le feu vert.
(Échec) Le médecin n'est pas vraiment convaincu.
(Double Échec) Le médecin n'est pas du tout prêt à les laisser faire.

Je voyais qu'elle doutait largement de mes dires. Peut-être que Grace saurait la faire changer d'avis ?



 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 11 Aoû 2020 - 12:57 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6558
ϟ Nombre de Messages RP : 6152
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6558
ϟ Nombre de Messages RP : 6152
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Farah Ozalee' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


'Jugement du Hasard' :
La Cité des Rêves - Farah & Grace Echec
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Dim 16 Aoû 2020 - 23:48 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
C’était tout ce dont elle avait besoin, si sur la théorie c’était possible. C’était suffisant pour la science, et si c’était suffisant pour la science, ce serait suffisant pour elle. Et peut-être pour ses parents. Ils avaient tellement vu de choses théoriques devenir réelles, pourquoi pas ça ? Qu’est-ce qui était différent cette fois-ci ? Rien…rien ne l’était.
Grace regarda ses parents avec fermeté, et même s’ils n’étaient pas d’accord avec l’idée de leur fille, ils avaient toujours mis en avant le fait qu’elle devait faire ses choix et apprendre de ses erreurs. Changer d’avis maintenant serait hypocrite de leur part et à vrai dire, l’adolescente comptait un peu là-dessus pour la laisser faire ce qu’elle voulait.

Quoi qu’il en soit, ils n’eurent pas le loisir d’en débattre bien longtemps puisqu’un certain docteur Carlisle arriva, une femme d’âge mûr sûrement à l’esprit aussi cartésien que le reste du corps médical. Ça s’annonçait mal parti, il ne restait qu’à espérer que Farah la ferait changer d’avis mais plus cette dernière parlait, moins l’adolescente y croyait.
Pourtant, le plan était clair : dormir, ramener tout le monde avant que quelqu’un soit blesser et revenir. Un début, une fin, un but. Rien de plus simple non. Mais au vu du froncement de sourcil du Dr. Carlisle, pas assez convaincant. L’adolescente, qui, d’ordinaire ne parlait pas beaucoup se força donc à prendre la parole dans un long monologue qui, espérons-le, suffirait à convaincre.

"Ecoutez, je sais que cela peut paraître complètement fou. Et à vrai dire j'aurais été l'une des premières à le penser si je ne l'avais pas vécu personnellement. Ce que j'ai vu là-bas dépasse votre imagination et la solution proposer par Farah est la meilleure et la plus sûre pour tous. Vous n'avez qu'à demandez au petit garçon Ben ! Il a trouver refuge dans mon rêve et il est parti en même temps que moi pour se réveiller en même temps que moi." Grace prit une inspiration en fermant les yeux avant de continuer "Ce monde, il est dangereux si l'on commence à paniquer tout ce que vous imaginez devient réel. Si vous faîtes des rêves, de beaux rêves tout est merveilleux. Mais imaginez-vous en train de cauchemardez, vos pires démons et vos pires peurs. C'est ce qui arrive à ces gens et si on ne les aide pas vous allez avoir des crises cardiaques à foison."

Même si elle ne disait rien, on voyait que les mots de l'adolescente travaillait dans l'esprit de la Doctoresse.

Jet de dès a écrit:

Réussite: Elle accepte
Echec: Bon d'autres arguments ?

La minute de silence, sans doute la plus longue de sa vie avant que la doctoresse n'effectue un mouvement de tête si léger que l'adolescente cru avoir rêver. Mais non, elle acceptait.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 16 Aoû 2020 - 23:48 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6558
ϟ Nombre de Messages RP : 6152
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6558
ϟ Nombre de Messages RP : 6152
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Grace Allen' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


'Jugement du Hasard' :
La Cité des Rêves - Farah & Grace Reussite
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Lun 24 Aoû 2020 - 14:51 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
"D'accord. Si vous avez un plan et nous la garantie de pouvoir vous réveiller, nous pouvons vous laisser essayer. Nous allons préparer le matériel nécessaire. Vous allez avoir des rendez-vous médicaux en urgence pour préparer votre sommeil. Ce n'est pas non plus à prendre à la légère."
"Entendu." Je détournai mon attention vers mon amie. "Merci, Grace ! Je n'aurais pas pu la convaincre sans toi.  Tu es vraiment géniale !"

Ainsi, après avoir passé un interrogatoire médical et signer une décharge comme quoi nous estimions tous les risques encourus lors de notre curieuse expérience, on nous conduisit dans un bloc d'observation privé pour surveiller notre activité cérébrale. Mais je savais déjà que nous n'avions pas besoin de tout cela, que nous reviendrons à coup sûr. J'acceptais toutes ces électrodes sur mon front et mes tempes avec un haussement d'épaules. S'il suffisait de cela pour les rassurer, qui étais-je pour juger ? Après quelques minutes, je perçus cependant une exclamation du médecin qui surveillait les écrans à travers la vitre. Rapidement, une infirmière murmura à l'adresse d'un collègue à côté de moi. Je savais qu'ils parlaient de moi. Mes dons s'étaient sans doute manifesté, mais je verrai cela plus tard. Pour l'heure, je me concentrai uniquement sur notre objectif : ramener les consciences de tout le monde afin qu'elles puissent vivre dans leur plan originel. J'espérais juste que la lucidité de Grace soit belle et bien là lorsque nous nous endormirons. Pour me rassurer moi-même, je lui touchais le bras lors de la piqûre, nos lits étant assez proche l'un de l'autre. Si je l'attirai dans ma conscience, nous ferions la route ensemble et je ne la perdrais pas en route.

"Merci, Grace. Je suis vraiment contente que tu fasses le voyage avec moi." ai-je tout juste eu le temps de lui dire avant que nous changions de plan.

Lorsque j'ouvris les yeux, nous étions seule l'une en face de l'autre dans un paysage entièrement blanc, vierge de tout. En tailleurs, l'esprit bien vif, rompue à l'exercice, j'attendis que mon amie émerge d'un plan à l'autre. Ça prenait toujours un peu de temps pour ceux qui n'avaient pas l'habitude de voyager ainsi. Enfin, je lui parlais d'une voix emprunte de douceur, sans un mot plus haut que l'autre :

"Excuse-moi, Grace, j'ai fait en sorte de d'attirer ici, dans ma psyché. J'avais peur que tu te perdes et je voulais faire en sorte que tu aies toute ta lucidité avant de nous trouver dans le plan de notre ami. Tu te sens bien ?"
 
Revenir en haut Aller en bas

 
La Cité des Rêves - Farah & Grace
 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  SuivantRevenir en haut 
La Cité des Rêves - Farah & Grace Categorie_6La Cité des Rêves - Farah & Grace Categorie_8


La Cité des Rêves - Farah & Grace Categorie_1La Cité des Rêves - Farah & Grace Categorie_3
 Sujets similaires
-
» NuiT. [PV/Adriene] [/!\ semi-hentaï, - 18 ans]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Cité des Rêves - Farah & Grace Categorie_6La Cité des Rêves - Farah & Grace Categorie_8

Sauter vers: