Le flic, la sirène et les truands - Craig Bouton_vote_off
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Le flic, la sirène et les truands - Craig Categorie_1Le flic, la sirène et les truands - Craig Categorie_2_bisLe flic, la sirène et les truands - Craig Categorie_3
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

Le flic, la sirène et les truands - Craig

 
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 12 Mai 2020 - 16:26 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

Callie Aegia
Cartel Rouge

Personnage
Le flic, la sirène et les truands - Craig M77e

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 29/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 514
ϟ Nombre de Messages RP : 318
ϟ Célébrité : Christina Umaña
ϟ Crédits : Myself
ϟ Doublons : Rafael Colón - Raphaël Mercury - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 120
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Propriétaire de l'Aegia, cheffe du gang des Sirens
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Environ un mètre soixante-dix, cheveux brun, jusqu'au milieu du dos. Apparence d'une femme d'à peine quarante ans, corps musclé, avec des formes néanmoins féminines
ϟ Pouvoirs : Pouvoirs & Capacités
Equipements
Compagnons & Serviteurs
ϟ Liens Rapides : La fiche
Les liens
Les aventures
Le journal
Les cartes
Téléphone
Joueur
Le flic, la sirène et les truands - Craig M77e

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 29/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 514
ϟ Nombre de Messages RP : 318
ϟ Célébrité : Christina Umaña
ϟ Crédits : Myself
ϟ Doublons : Rafael Colón - Raphaël Mercury - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 120
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Propriétaire de l'Aegia, cheffe du gang des Sirens
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Environ un mètre soixante-dix, cheveux brun, jusqu'au milieu du dos. Apparence d'une femme d'à peine quarante ans, corps musclé, avec des formes néanmoins féminines
ϟ Pouvoirs : Pouvoirs & Capacités
Equipements
Compagnons & Serviteurs
ϟ Liens Rapides : La fiche
Les liens
Les aventures
Le journal
Les cartes
Téléphone
Depuis quelques semaines, la vie paraissait un peu moins sombre à Callie. Noélie lui avait permis de retrouver Pallas, son aînée. Leurs retrouvailles avaient été interminables. Sa fille avait pleuré, elle avait pleuré, elles ne s’étaient plus lâchées pendant des jours, s’étaient racontées tout ce qu’elles avaient vécu. Callie, si terrifiée d’apprendre que sa fille avait été malmenée, avait été vite rassurée par cette dernière. Elle aussi avait eu de la chance, elle avait rencontré le magicien Rafa sur la plage, quelques heures à peine après s’être échouée, le premier humain croisé ici. Il s’était montré charmant, l’avait nourrie, habillée, logée.

Puis elle avait fait part de son projet de Club à Noélie et la jeune femme s’était à nouveau montrée être un soutien de poids. Elle l’avait aidée dans toutes les démarches et les travaux avançaient bien.

Car Callie n’oubliait pas ses autres soeurs, c’était aussi pour elles qu’elle ouvrait cet endroit. Dans l’espoir qu’elles en entendent parler et qu’elles viennent s’y réfugier, pour gagner de l’argent pour financer ses recherches, aussi. Elle ne perdait pas espoir de toutes les retrouver, qu’elles puissent toutes retourner chez elles un jour. Elle n’en avait pas parlé à Noélie mais elle avait déjà décidé qu’elle lui laisserait le club, ce jour-là.

En attendant, Callie n’était pas à son club. Elle s’était fait quelques contacts, depuis son arrivée ici, quelques semaines en arrière et l’un d’eux lui avait signalé que des trafiquants avaient amenés des femmes ici, des femmes à pouvoir, peut-être des soeurs? Callie n’avait aucun moyen d’en être sûre à moins d’aller voir. Alors elle avait confié le club à sa fille pour la soirée - il n’y avait guère à y faire, à part surveiller l’avancée des travaux de la journée - et s’était préparée. Elle avait revêtu sa tunique de Néréides, passés sous un pantalon et un pull noir, avait glissé un bonnet de la même couleur à sa ceinture. Enfin équipée, elle s’était mise en route sur Kyma, laissant l’étalon la déposer à quelques mètres de l’endroit.

Un vieux bâtiment en bois qui aurait eu l’air abandonné sans les lumières. Le panneau proclamait qu’il s’agissait d’un bar, quoique peu de clients semblaient s’y presser, et pour cause. C’était là le repaire d’un gang, non-affilié au Cartel. Bien… comment entre? Y avait-il une porte de service, peut-être? Ou alors… elle pouvait entrer en force, utiliser son aquakinésie pour maîtriser ceux qu’elle trouverait? Risqué. Elle ne savait même pas combien ils étaient et elle était seule, sur ce coup.

@Craig Kincaid
 
Revenir en haut Aller en bas


So happy then
you thought you could drown me but you will miss the air more than me


northern lights + purplonium

Message posté : Mar 12 Mai 2020 - 18:59 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Luigi Pepperoni. Un vieil artisan italien travaillant à Little Italy, ou techniquement quelque chose de la sorte. Petite moustache recourbée aux pointes, cheveux blancs, mais techniquement, ce n'était pas vraiment Luigi aujourd'hui. C'était Craig. Grimé, maquillé pour pas qu'on puisse le reconnaître. Et c'était troublant à quel point il ne ressemblait plus au Capitaine de la police. Les maquilleurs avaient bien fait le boulot pour qu'il soit impossible à reconnaître. Un jean et un tablier noir, des traces de farine, de sauce tomate, bref, le grimage était parfait. Pizzas à la main, il s'élançait donc vers un bar près de Lincoln pour effectuer une livraison.

Mais avant de parler de ladite livraison, parlons surtout du pourquoi du comment.

Il y a quelques jours, le Capitaine ainsi que son fidèle serviteur Sgàil, sillonnaient le pavé de Star City sans aucun but si ce n'est celui de se montrer. Par la force des choses, bon nombre de personnes se tenaient à carreaux lorsqu'ils voyaient que ça faisait cinq six fois que les policiers passaient par ici. De la dissuasion, bien que certains grommelaient que les impôts finançaient des types qui passaient la journée à conduire sans rien foutre. Ils n'avaient pas totalement tort dans le raisonnement. Mais pas totalement raison non plus.

Ceci étant, il était tombé sur quelque chose de rare. Trois types cagoulés et armés qui forçaient deux filles à monter dans une camionnette. Sgàil par son intangibilité avait quitté la voiture pour aller rapidement vers les assaillants. Ni une ni deux, demande de renforts, course-poursuite. Cela dit, les renforts n'étaient pas arrivés assez vite et le Capitaine avait eu un choix crucial à faire. Continuer de rouler à toute vitesse et écraser une passante avec une poussette en plein milieu de la route, ou piller comme un dingue en priant de pas leur rouler dessus. Il prit la deuxième option. Elle n'avait pas été percutée, cela dit la camionnette était partie très loin. Mais Sgàil pouvait retrouver presque n'importe qui. Il avait sillonnée les rues le soir jusqu'à trouver la bonne personne. Le voilà grimé en pizzaïolo maintenant, placé dans un bar qui semblait appartenir aux trois hommes ou du moins, un endroit où ils se terraient depuis un petit moment. Dans le quartier mal famé de Lincoln, ça collait au tableau.

L'artisan de la pizza, installé en couverture, avait quelques renforts postés pas trop loin, prêts à intervenir si jamais. Il lui suffisait de les biper joyeusement pour que toute la clique rapplique. Un bouton à presser, et toutes celles et ceux qui étaient terrés finissaient derrière les barreaux. Cela dit, il fallait avoir des preuves pour les incriminer. Craig devait aller voir ce qu'il en était dans ce bar. Plusieurs pizzas sous le bras, il avançait vers l'entrée du bar. L'entrée principale. Avec ses pouvoirs, il allait pouvoir habiller la mascarade pour jeter quelques coups d’œils à l'intérieur.

Luigi Pepperoni foulait l'entrée du bar. Il fut fouillé directement, et grâce à Dieu il n'avait pas pris son arme de service sur lui. Les quelques poches de sa ceinture lui permettait de sortir ce qu'il avait besoin, dans une limite de quatre objets. Certes son flingue rentrait pas dedans, mais il avait plusieurs possibilités. Des armes plus petites. Le genre petit pistolet de femme qu'on voit dans les films, tant petits qui rentrent dans des mini sacs à mains. Parfait pour une affaire de ce genre.

▬ Quelqu'un à commandé des pizzas à l'intérieur. Avouait-il aux gardes qui restaient un peu dubitatifs. Peut être que c'était pas dans les habitudes, mais dans tout les cas, ils allaient le laisse rentrer. De gré ou de force, par la simple force de son mental. Et effectivement, s'ils avaient émis un refus, ils furent rapidement sous contrôle de Craig. Postés sans bouger, programmés pour continuellement respirer et rester debout, mais on aurait plutôt dit deux zombies immobiles. L'entrée était sécurisée à présent. Fallait voir comment procéder maintenant à l'intérieur.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 13 Mai 2020 - 15:00 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

Callie Aegia
Cartel Rouge

Personnage
Le flic, la sirène et les truands - Craig M77e

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 29/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 514
ϟ Nombre de Messages RP : 318
ϟ Célébrité : Christina Umaña
ϟ Crédits : Myself
ϟ Doublons : Rafael Colón - Raphaël Mercury - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 120
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Propriétaire de l'Aegia, cheffe du gang des Sirens
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Environ un mètre soixante-dix, cheveux brun, jusqu'au milieu du dos. Apparence d'une femme d'à peine quarante ans, corps musclé, avec des formes néanmoins féminines
ϟ Pouvoirs : Pouvoirs & Capacités
Equipements
Compagnons & Serviteurs
ϟ Liens Rapides : La fiche
Les liens
Les aventures
Le journal
Les cartes
Téléphone
Joueur
Le flic, la sirène et les truands - Craig M77e

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 29/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 514
ϟ Nombre de Messages RP : 318
ϟ Célébrité : Christina Umaña
ϟ Crédits : Myself
ϟ Doublons : Rafael Colón - Raphaël Mercury - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 120
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Propriétaire de l'Aegia, cheffe du gang des Sirens
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Environ un mètre soixante-dix, cheveux brun, jusqu'au milieu du dos. Apparence d'une femme d'à peine quarante ans, corps musclé, avec des formes néanmoins féminines
ϟ Pouvoirs : Pouvoirs & Capacités
Equipements
Compagnons & Serviteurs
ϟ Liens Rapides : La fiche
Les liens
Les aventures
Le journal
Les cartes
Téléphone
Finalement, Callie s’était décidée pour passer par l’arrière, cela lui semblait moins risqué. Dommage. Si elle était restée cachée quelques minutes supplémentaires, elle aurait vu passer le fameux “Luigi” porteur de pizzas, mais quand il se présenta, la sirène était déjà de l’autre côté du bâtiment. Entre les containers à poubelles plein et les sacs poubelles éventrés, la sirène s’arrêta de respirer, ou pas loin, le temps de s’approcher de la porte qu’elle trouva non verrouillée. Quelques minutes de gagnées, c’était déjà ça!

Elle grimaça quand la porte couina sur ses gonds et se faufila aussi rapidement que possible à l’intérieur, refermant derrière elle aussi silencieusement qu’elle le pouvait. Elle se trouvait maintenant dans un couloir sombre qui partait sur la gauche et sur la droite. Elle hésita un instant, se décida finalement pour la gauche, avançant à pas de loup. Heureusement, elle ne croisa personne et sa tenue sombre suffisait à la rendre invisible pour l’instant.

Excellent choix! Après une porte, elle se trouva dans un espace toilettes - deux double-portes battantes, une pour homme, l’autre pour femme, avec des petits panneaux au-dessus. Non pas que le second devait énormément servir, vu la clientèle… Elle s’approcha d’un rideau en perles qui séparait les toilettes du reste, écartant quelques brins pour jeter un oeil. Elle compta - prudemment, parce que c’était un exercice encore nouveau pour elle - une douzaine d’hommes, à peu près. Mais aucune trace des filles.

Les yeux de la sirène se promenèrent sur tout ce petit monde, entre les bières vides, les mégots, la fumée de cigarettes. Les petits groupes discutaient, pour la plupart, mais la musique - des vieux tubes country diffusé par un jukebox qui paraissait hors d'âge - l'empêchaient d’entendre quoique ce soit. Elle aurait aimé être l’homme que Noélie voulait placer à son club! Capable d’entendre distinctement des conversations éloignés de lui. Un homme portant des pizzas était en train de se faire fouiller par deux gardes, ce qui lui confirma qu’elle avait eu raison de passer par l’arrière.

Callie se recula précipitamment. Un homme s’était levé et venait vers elle. Sans doute pour utiliser les toilettes. Elle hésita, entre le couloir et les toilettes femmes, se décida finalement pour les seconds, juste au cas où l’homme aurait eu à faire dans le couloir. Elle se dépêcha de franchir les double-portes battantes, les immobilisa quand elles voulurent claquer en les attrapant des deux mains… et réalisa qu’il y avait bien une trentaine de centimètres de jeu, entre les portes et le sol. On allait forcément voir ses pieds.

Elle grimpait sur la cuvette, recroquevillée en boule, au moment où les perles s’écartaient.
 
Revenir en haut Aller en bas


So happy then
you thought you could drown me but you will miss the air more than me


northern lights + purplonium

Message posté : Jeu 14 Mai 2020 - 12:22 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Les deux gardes dans le mou, le voilà à présent dans la salle principale, sous le regard des autres personnes. Il en comptait un bon nombre. Certainement trop pour les blesser à lui seul. Ceci étant, après un rapide sondage mental, il était au courant. Oui. Ils étaient tous plus ou moins affilés au kidnapping. Le Capitaine était sur la bonne piste donc. Parfait. Fallait juste trouver quel angle d'attaquer utiliser. Crier "Police" en plein milieu du bar, ça allait ameuter tout le monde. Seul contre tous et acculé, c'était véritablement pas une bonne idée. Fallait être plus intelligent que la moyenne.

▬ Quelqu'un à passé commande pour des pizzas. Fit-il tout en analysant la salle. Personne ne bronchait, tout le monde se regardait dans le blanc des yeux jusqu'à ce qu'une voix s'élève. Celle d'un éventuel pantin à qui, il avait lavé les souvenirs et incorporé celui que, justement, ce fut lui qui avait passé un coup de fil pour la livraison. Craig, ou plutôt Luigi, déposait les boîtes de pizza sur une table tout en encaissant les quelques billets. Par la suite, et bien, il prétextait une envie de pisser et quémandait s'il pouvait user des latrines ici présentes. Il avait une tête de bon bougre, du coup ça passait.

Un rideau de perles plus tard, et le voilà approchant à pas feutrés pour rejoindre les latrines. Derrière lui, un long couloir qui menait certainement aux arrières-salles. C'était probablement par là-bas qu'il y aurait tout ce qu'il cherchait. Ceci étant, il ne pouvait pas y aller comme ça. Il allait être grillé. Avançant sans trop regarder, passant le plus clair de son temps à "regarder à travers les yeux des gardes" Craig avait remarqué qu'un autre type avait voulu aller aux chiottes. De ce fait, il s'était engouffré dans les toilettes de filles remarquant qu'il n'y en avait aucune afin d'être tranquille pour passer un mini appel radio. Chuchotant histoire de pas être grillé, surtout que les murs semblaient être fins mais la musique coupait bien la sonorité des lieux. De ses chiottes et en train de pisser, il allait certainement rien entendre. Le cas échéant, il avait sa petite lame dans la main et savait plus que bien l'utiliser. Surtout via ses pouvoirs, il pouvait l'envoyer aussi vite qu'une balle. Rien de bien compliqué pour le Capitaine, plein de ressources.

Je suis en place. Ils sont une douzaine à l'intérieur. Ils sont armés mais rien ne prouve que ce soit bien eux. Postez des renforts pas très loin, s'ils me grillent ça peut vite dégénérer. Je vais essayer de gagner du temps.

Puis, sans même attendre la réponse du Central, le voilà en train de siffloter rangeant l'outil dans sa ceinture et s'approchant du premier chiotte venu. Il n'était pas très bon acteur, mais comptait se poser quelques secondes assis sur une cuvette afin de prendre le temps d'utiliser les gardes à bon escient. Il pouvait les programmer à être sous son contrôle, ceci étant, il lui faudrait un peu de temps pour user du lien télépathique qui le liait justement à ses marionnettes. Et fallait une idée. Pourquoi pas, proposer aux autres de venir voir rapidement dehors, profitant de la discorde pour aller rapidement dans l'arrière salle et jeter un œil à ce qui l'intéressait. Ouais. C'était pas con.

Stressé mais grand sourire aux lèvres de son idée de génie et son plan qui semblait en tout point être excellent, il poussait le battant d'une quelconque porte. Si on le trouvait ici, il lui suffisait de marmonner qu'il avait pas vu le panneau et avait pris le premier chiotte venu. On allait très certainement pas lui jeter la première pierre pour ça. Enfin. Il l'espérait. De toute façon, rapidement, ils allaient sans doute être tous occupés dehors pendant quelques minutes. En poussant le battant, couteau à la main, il fut surpris et fit un pas en arrière.

Il y avait quelqu'un. Debout. Planqué comme lui. On l'avait entendu passer son appel radio. Cela dit, si elle avait voulu crier pour prévenir les autres, elle aurait largement eu le temps de le faire, parce que sa silhouette faisait penser que. Le fait d'être planqué comme un cul terreux voulait sans doute dire que, comme lui, elle tentait d'infiltrer le gang pour une raison. Un voleur peut être, voulant s'attaquer au coffre. Il était resté surpris pendant quelques secondes. Son premier réflexe, outre de faire les gros yeux, fut de placer son index devant la bouche.

▬ SCPD ! Pas un bruit compris ? chuchotait-il. Puis totalement hébété par la situation, sa première autre chose fut de lui demander ce qu'elle foutait là. Qu'est-ce que vous foutez là d'ailleurs ? allié ou ennemi, va savoir. En tout cas, il priait intérieurement pour que cette silhouette ne se mette pas à gueuler dans tout les sens, sinon ça allait canarder sec.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 14 Mai 2020 - 17:04 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

Callie Aegia
Cartel Rouge

Personnage
Le flic, la sirène et les truands - Craig M77e

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 29/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 514
ϟ Nombre de Messages RP : 318
ϟ Célébrité : Christina Umaña
ϟ Crédits : Myself
ϟ Doublons : Rafael Colón - Raphaël Mercury - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 120
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Propriétaire de l'Aegia, cheffe du gang des Sirens
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Environ un mètre soixante-dix, cheveux brun, jusqu'au milieu du dos. Apparence d'une femme d'à peine quarante ans, corps musclé, avec des formes néanmoins féminines
ϟ Pouvoirs : Pouvoirs & Capacités
Equipements
Compagnons & Serviteurs
ϟ Liens Rapides : La fiche
Les liens
Les aventures
Le journal
Les cartes
Téléphone
Joueur
Le flic, la sirène et les truands - Craig M77e

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 29/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 514
ϟ Nombre de Messages RP : 318
ϟ Célébrité : Christina Umaña
ϟ Crédits : Myself
ϟ Doublons : Rafael Colón - Raphaël Mercury - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 120
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Propriétaire de l'Aegia, cheffe du gang des Sirens
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Environ un mètre soixante-dix, cheveux brun, jusqu'au milieu du dos. Apparence d'une femme d'à peine quarante ans, corps musclé, avec des formes néanmoins féminines
ϟ Pouvoirs : Pouvoirs & Capacités
Equipements
Compagnons & Serviteurs
ϟ Liens Rapides : La fiche
Les liens
Les aventures
Le journal
Les cartes
Téléphone
Maintenant qu’elle était planquée dans ses toilettes, Callie était encore plus inconsciente de ce qui se déroulait dans le bar. Elle n’avait aucune idée que le livreur de pizza avait effectivement donné ses pizzas à quelqu’un, et quand bien même l’aurait-elle vu, elle n’y aurait sans doute rien vu de suspect.

Sans compter qu’elle était un peu trop concentré sur le flux de l’homme dans la cabine d’à côté, surveillant l’arrivée de la chasse d’eau, le moment où il allait enfin partir pour qu’elle puisse repartir dans l’autre sens. Visiblement, il y avait plus à examiner de l’autre côté du couloir.

Elle se raidit en entendant le rideau de perles s’ouvrir une nouvelle fois, puis une ombre apparaître sur le plancher. Merde. Elle se recroquevilla un peu plus sur la cuvette, ce qui était complètement inutile si le nouvel arrivant s’aviser d’entrée. Même si la clientèle était exclusivement masculine, elle se doutait qu’il n’allait pas s’arrêter à un panneau “toilettes pour dames” si les toilettes hommes étaient prises. Elle aurait dû retourner dans le couloir.

Les sourcils froncés, elle distingua quelques chuchotements, pas toujours très audibles entre la musique et le flot quasi sans ininterrompu d’urine de l’autre. La sirène envisagea brièvement de prendre sa forme aqueuse, mais alors elle aurait laissé ses vêtements, ce qui ne l’aurait pas plus avancé. De toute façon, elle n’aurait pas eu le temps, l’homme poussa la porte… et elle se fit fusiller du regard.

Avant de sentir son coeur plongé dans la poitrine. SCPD? Oh. Ce n’était pas bon du tout ça! Elle-même avait commis quelques actes criminels, et si rien ne permettait de faire remonter à elle - plus par chance que par réel talent - cela ne l’enchantait guère.

Qu’est-ce que vous, vous faites là?” répondit la sirène du tac o tac.

Ce fut à son tour de plaquer ses doigts sur ses lèvres. L’homme à côté avait fini et tirait la chasse. Les portes claquèrent derrière lui quand il sortit de la cabine et qu’il poussa le rideau de perles. Sans se laver les mains. Beurk songea brièvement la sirène. Comme la voie semblait libre, elle déplia ses jambes, reposa les pieds sur le sol.

Ils ont enlevé des jeunes femmes. Je les connais peut-être”.

Sans plus se préoccuper de lui, elle regarda par-dessus les portes, hissée sur la pointe des pieds. Personne. Elle aurait pu se glisser dans le hall, mais resta dans la cabine, à regarder l’homme.

Je ne partirais pas avant de les avoir trouvées et mises en sécurité”.

Qu’elles aient fait partie de son clan ou non, d’ailleurs. Elle avait failli connaître cette situation, ses soeurs étaient peut-être en plein dedans. Si elle pouvait éviter à de parfaites inconnues de connaître ce sort, dans l’espoir que quelqu’un fasse la même chose pour ses soeurs, comme un retour karmique, alors elle le ferait.
 
Revenir en haut Aller en bas


So happy then
you thought you could drown me but you will miss the air more than me


northern lights + purplonium

Message posté : Sam 16 Mai 2020 - 4:59 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Intimement, Craig avait l'impression de gêner. Il était là, yeux écarquillés, en face d'une femme dans les toilettes pour femmes. Pourtant, et bien, ni l'un ni l'autre - mis à part la femme via son sexe - ne semblait avoir une quelconque légitimité à se trouver ici. Oh, bien sûr, elle aurait pu hurler à la mort pour voyeurisme ou quoi que ce soit, si c'était véritablement une cliente du bar. Mais à en voir les gars qui patrouillaient, les musiques écoutés, et également le fait que c'était des femmes qui avaient étés kidnappées, Craig avait la conviction qu'elles étaient pas véritablement vues en tant que clientes. Plutôt des morceaux de chair qu'ils utilisaient pour des fins... scrupuleuses ? Ragoûtantes ? Va savoir. Il préférait rien imaginer. Et, d'ailleurs, il ne préférait même pas sonder leurs cervelets. Par peur d'y découvrir des choses encore plus horribles que la normale. Sérieusement, bon nombre d'humains avaient ce genre d'idées et de pensées. Et Craig se connectait que trop souvent avec ses types là.

Le quadragénaire restait de marbre. La femme chuchotait comme lui, ce qui le rassurait. Sa présence ne semblait pas être nocive pour lui. Bien. Dans ce cas, il fallait agir et vite. Lui était grillé, mais peut être pas elle. Finalement, il y avait peut être moyen d'en tirer profit. Non pas qu'il comptait l'envoyer au casse-pipe, mais dans ce genre de circonstances, toute aide était bonne à prendre.

▬ Comment ça qu'est-ce que je fous là ? J'suis flic nom de Dieu ! J'traque ces enfoirés depuis des jours ! C'était sorti tac-au-tac également. Sa place était plus légitime que la sienne. Cela dit, il ne devait pas perdre de temps pour agir. Trouvaille ou pas, ses secondes étaient comptées. Le pizzaïolo ne pouvait pas rester éternellement dans les chiottes. De ce fait, et bien, pourquoi ne pas s'allier à elle puisqu'ils semblaient être sur la même piste.

▬ Visiblement, on est là pour les mêmes raisons.
Avouait-il, tout en regardant un peu à droite à gauche, par crainte que des bruits de pas se rapprochent. Bon. Fallait agir et vite. Utiliser un citoyen pour résoudre une affaire c'était peu scrupuleux. Mais elle avait réussi à se faufiler jusqu'ici. C'était peut être une vigilante, comme bon nombre de personnes même s'il n'en connaissait aucun. Oh, si. Il en avait croisé deux. Deux femmes, visiblement, d'après les voix. Deux femmes qui avaient défendues un innocent, un blond aux yeux bleus. Il s'en souvient. Le type lui avait fait mauvaise impression. Trop gentillet et trop propre pour être quelqu'un de bon. Ou alors c'était qu'une vaste impression, va savoir.

▬ Ok ok. Bon écoutez, on a pas toute la soirée devant nous. Ils m'ont vu entrer, ils se doutent que je dois sortir à un moment. J'vais essayer de gagner du temps, vous, profitez-en pour aller inspecter la salle là-bas au fond. Filez-moi un coup de main, et je fais en sorte que ces enfoirés ne puisse plus jamais toucher ni voir une fille de leurs vies. Mais à ma manière. Pas d'armes, pas de sang, pas de morts.

Un plan rapidement inventé par le Capitaine. Peut être le truc le plus propre qu'il avait eu comme idée. De toute façon il allait pas gueuler pour que les autres rappliquent, elle était là dans le même but que lui et semblait pas vouloir partir tant que les filles n'étaient pas sous protection. Craig pareil. De ce fait, autant collaborer. Surtout que, s'il avait daigné écouter la réponse de Central, les renforts ne pouvaient pas agir pour le moment. C'était trop surveillé et au moindre pet de travers, tout le monde aurait disparu dans la foulée, quitte à laisser les filles ici. Fallait avoir tout le monde, dans une moindre mesure. Sauver c'était un bon début. Faire en sorte que les autres payaient pour leurs crimes, c'était tout aussi important afin d'être certain qu'ils ne puisse recommencer.

▬ J'y retourne. J'vous fais confiance hein ! Jouez pas aux cons avec moi.


Luigi Pepperoni était de retour, quittant les chiottes tout en raclant fort la gorge pour se faire entendre dans toute la salle. Bien. Maintenant qu'il avait attiré l'attention, fallait lui faire gagner du temps. Provoquer quelque chose. La première idée qui lui passait par la tête fut la suivante. Prendre le contrôle d'un type, un type debout, et le faire tomber dans les pommes via sa capacité à pouvoir contrôler leurs corps. Fort évidemment, un type qui n'avait pas bouffé de pizza, histoire de se laver de tout soupçon. C'est ce qu'il fit.

Lancé de dé.
Réussite → Tout le monde est sous le choc, et regardent dans le même sens. La voie est méga libre.
Échec → Certains rient, d'autres sont sous le choc de le voir. Chacun est à ses occupations du coup, c'est pas si libre que ça.

Ce bon vieux Luigi était trop bon dans sa façon de faire. Si bien qu'il avait provoqué un espèce de chaos. En revenant, tout le monde le regardait et était prêt à le voir quitter les lieux. Suite au type qui s'écroule, le bougre avait fait un pas en arrière, une tête comme s'il était sous le choc. Craig avait une main dans le dos. Il faisait toute sorte de gestes pour lui dire de foncer et aller voir. Il s'occupait de rester de marbre devant une parcelle du couloir, l'air sous le choc, pendant que certainement l'autre fonçait pour aller voir ce qui se tramait là-bas au fond. Bien évidemment, Craig n'allait pas pouvoir utiliser tout le monde tel des marionnettes sur la durée. Fallait agir vite pour pas qu'ils aient le temps de le voir venir.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 16 Mai 2020 - 4:59 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6056
ϟ Nombre de Messages RP : 5655
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6056
ϟ Nombre de Messages RP : 5655
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Craig Kincaid' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


'Jugement du Hasard' :
Le flic, la sirène et les truands - Craig Reussite
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 16 Mai 2020 - 15:25 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

Callie Aegia
Cartel Rouge

Personnage
Le flic, la sirène et les truands - Craig M77e

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 29/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 514
ϟ Nombre de Messages RP : 318
ϟ Célébrité : Christina Umaña
ϟ Crédits : Myself
ϟ Doublons : Rafael Colón - Raphaël Mercury - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 120
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Propriétaire de l'Aegia, cheffe du gang des Sirens
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Environ un mètre soixante-dix, cheveux brun, jusqu'au milieu du dos. Apparence d'une femme d'à peine quarante ans, corps musclé, avec des formes néanmoins féminines
ϟ Pouvoirs : Pouvoirs & Capacités
Equipements
Compagnons & Serviteurs
ϟ Liens Rapides : La fiche
Les liens
Les aventures
Le journal
Les cartes
Téléphone
Joueur
Le flic, la sirène et les truands - Craig M77e

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 29/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 514
ϟ Nombre de Messages RP : 318
ϟ Célébrité : Christina Umaña
ϟ Crédits : Myself
ϟ Doublons : Rafael Colón - Raphaël Mercury - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 120
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Propriétaire de l'Aegia, cheffe du gang des Sirens
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Environ un mètre soixante-dix, cheveux brun, jusqu'au milieu du dos. Apparence d'une femme d'à peine quarante ans, corps musclé, avec des formes néanmoins féminines
ϟ Pouvoirs : Pouvoirs & Capacités
Equipements
Compagnons & Serviteurs
ϟ Liens Rapides : La fiche
Les liens
Les aventures
Le journal
Les cartes
Téléphone
Callie plissa les yeux pour le regarder d’un air soupçonneux. A part la plaque, il n’avait pas trop la tête d’un policier, et il y avait toujours la méfiance de celle qui avait fait deux ou trois petites choses illégales avant d’en arriver à se cacher dans ces toilettes. Cela dit, elle était tentée de lui donner raison. Ils étaient là pour la même chose. Elle aussi traquait les hommes depuis quelques temps.

Elle inspira, hésita. Elle n’était pas exactement venue ici dans l’idée de juste taper sur les doigts des hommes qui avaient amené ces pauvres filles, qu’elles aient fait parti de son clan ou pas. Cela dit, elle admettait qu’il y avait de la force dans le nombre, qu’il pouvait être utile, notamment en menant cette fameuse distraction.

D’accord”.

Elle n’avait pas pris d’arme, cette partie-là n’était pas vraiment difficile à respecter. Si elle devait se défendre, il n’y aurait pas non plus de sang. En revanche, pour les morts… disons que la sirène ne s’engageait pas là-dessus. Si elle devait tuer pour survivre, elle le ferait. Si elle avait l’occasion de punir certains de ces hommes, elle n’hésiterait pas plus.

Vous non plus” répondit la sirène, d’un ton peut-être un peu plus glacé qu’à l’ordinaire.

C’était plus fort qu’elle. Elle ne connaissait pas cet homme et il remettait sa parole en doute. Réaction des plus normales - qui ne se serait pas méfié d’un inconnu? Elle-même ne le connaissait pas et avait toutes les raisons de se méfier - mais qui hérissait Callie et son sens du devoir.

Elle écarta un ou deux brins du rideaux de perles pour voir ce qu’il allait faire et, autant qu’elle put le voir… Il ne fit pas grand chose. Un type tomba, ça oui, tout le monde se précipita vers lui… Comme elle ne pouvait pas deviner qu’il était mentaliste, tout cela ne semblait pas vraiment de son fait. Qu’importe, la sirène comptait bien profiter de cette diversion, peu importait qui la lui avait apporté. Alors elle fit demi-tour, à pas de loups, retrouvant la porte qui l’avait menée ici, puis continuant encore le long du couloir plongé dans le noir.

Citation :
Jet de dés:
Jet 1:

Réussite: Callie parvient à ouvrir la porte avec ses talents.
Echec: Quelque chose l'empêche d’entrer. Si la porte est protégée par magie…

Jet 2:
Réussite: La pièce est vide.
Echec: Il y a de la lumière et du bruit à l’intérieur, quelqu’un est là.

Jet 3: Si échec au Jet 1 et au Jet 2
Réussite: Callie frappe pour attirer l’homme et lui faire ouvrir la porte.
Echec: Aucune réaction?

Callie déboucha la petite fiole accrochée à sa ceinture, celle qui lui donnait accès au plan élémentaire de l'eau. Son plan initial était de faire geler la serrure pour pouvoir entrer... sauf qu'elle ne put même pas faire approcher l'eau. C'était comme si... quelque chose l'empêchait d'approcher de la serrure. Elle eut beau geler l'eau qu'elle venait de faire sortir de la fiole, ce fut sans effet.

Elle recula, hésita. Si la porte était protégée par magie, elle n'allait sans doute pas pouvoir juste la défoncer d'un coup d'épaules. En admettant que son épaule eut été assez solide. Sauf qu'elle remarqua le rai de lumière, sous la porte. Elle colla son oreille au battant, entendit du bruit... Alors elle frappa.

Quand l'homme vint lui ouvrir avec un "quoi?", Callie lui adressa un grand sourire... puis manipula l'eau qu'elle avait sorti de la fiole pour lui faire un masque sur sa bouche et son visage.
 
Revenir en haut Aller en bas


So happy then
you thought you could drown me but you will miss the air more than me


northern lights + purplonium

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 16 Mai 2020 - 15:25 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6056
ϟ Nombre de Messages RP : 5655
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6056
ϟ Nombre de Messages RP : 5655
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Callie Aegia' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :
Le flic, la sirène et les truands - Craig Echec

--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Le flic, la sirène et les truands - Craig Echec

--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :
Le flic, la sirène et les truands - Craig Reussite
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Lun 18 Mai 2020 - 4:02 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Le plan se déroulait sans accrocs. Luigi Pepperoni était installé tranquillement dans le bar, et fut aussi stupéfait que les autres quant au fait qu'un type s'était écroulé comme un seul homme, de toute sa force, la tête la première sur le sol. Ca devait faire très mal, se disait-il intérieurement. Bien évidemment, il cachait son sourire satisfait. Il y avait rien de mieux que faire tourner en bourrique un criminel, enfin si. Pour certains, il y avait le fait de les mettre dans une cellule le reste de leurs vies. Lui, était pas exempt de tout reproches, certes. Il avait été un criminel, pendant la première invasion. Le cours des choses avait fait que, il avait préféré se sauver la vie en utilisant les autres tel un bouclier humain, plutôt que mourir. Un choix parmi tant d'autres.

Ceci étant, ça le suivait encore aujourd'hui. Il se passait pas une nuit ou presque sans qu'il revoyait ses images dans de doux cauchemars qui étaient les siens depuis plus de vingt ans. Les mêmes. Avec les mêmes détails. Comme si son subconscient voulait lui montrer en permanence qu'il n'était pas l'homme qu'il montrait être. Qu'il n'était qu'une pâle ombre de ce qu'il était véritablement. Que derrière le Lieutenant, puis le Capitaine, se trouvait un monstre comme ceux qu'il traquait généralement. N'était-ce pas là, une belle philosophie de la vie ? Pour un quadragénaire dépressif, ça l'était pas vraiment. Il se rachetait, parfois. Il grossissait le tableau, parfois. Il jonglait, entre le bien et le mal, sans jamais véritablement prendre un parti.

Dans tout les cas, sa tentative avait été une réussite totale. Tout le monde était hébété. Si bien qu'il en profitait pour rapidement utiliser les deux gardes de l'entrée pour signaler à tout les hommes qu'il fallait rappliquer dehors. Avant de les laisser inconscient, s'écroulant par-terre. Bien. Une fois que tous étaient dehors, il pouvait rejoindre rapidement et voir ce qu'il en était dans l'autre pièce, en espérant plus ou moins tomber sur les filles enlevées. Le reste allait être du menu fretin. Suffisait de trouver une bonne raison à tout ça, comme prétexter qu'il avait mit du sédatif - ce qu'il avait fait - dans les pizzas afin de se dédouaner de ce qu'il pouvait se produire. Le sédatif coupait les communications neuronales et de ce fait, ils tomberaient dans les pomme en ingurgitant ne serait-ce qu'une part. C'était pas mortel, mais c'était un bon alibi pour cacher la véritable nature de ce phénomène. Fallait être prudent. En tout point.

Il tombait nez-à-nez sur cette femme, croisée dans les chiottes. Une histoire à la Kincaid ne pouvait pas en être une s'il n'y avait pas eu un détail louche, comme celui-ci par exemple. Il disait rien, mais en pensait pas moins. La fille semblait utiliser de l'eau pour faire un masque empêchant le type de hurler aux renforts. Craig en profitait un court instant pour utiliser de sa télépathie afin de faire en sorte que le type ne puisse pas récupérer son arme. Fallait être prudent, discret, et surtout rapide pour éviter quoi que ce soit.

Lancé de dé.
Double réussite → Le type est neutralisé, y'a aucun renfort dedans, et les autres restent dehors.
Réussite → tout pareil, mais y'a du renfort dedans. (lancé de dé. 1-50 : 1 personne / 51+ : 2 personnes)

Double échec → En plus des 1-2 personnes, y'a la douzaine de zigotos qui rappliquent petit à petit en remarquant que Luigi à disparu de la salle principale du bar.

Une affaire n'en est pas une, pour Kincaid, s'il n'y a pas sa dose d'échecs cuisants en tout point. Faut dire, il l'avait peut être cherché. Il aurait pu rester chez lui et faire comme s'il n'avait jamais vu ses filles là se faire kidnapper. Il aurait pu tenter de s'immiscer gentiment et repartir, donnant les informations aux autres flics et tenter une autre approche. Mais non. C'était pas de la gourmandise, ou le fait de vouloir être partout. Craig avait juste, comment dire ? Cette fâcheuse tendance à attirer le mauvais œil sur lui. Tout simplement.

La bonne nouvelle. Parce qu'il y en avait une dans tout ça. C'est que les types semblaient pas tous être armés de flingues. Manquerait plus que ça.

Après va savoir. Entre les battes, divers objets qu'on pourrait trouver dans un endroit comme celui-ci pour se battre. Bref. Y'avait que les deux renforts de l'intérieur de la salle qui semblaient être vraiment armés. Mais déclencher une fusillade ici, c'était le meilleur moyen de tirer sur tout les types qui les prenaient à revers. Luigi relevait ses manches, pour montrer qu'il voulait en découdre à la régulière. Peut être que ça aiderait si ça en restait à ça. Il avait un sourire crispé. L'air de dire "Ah. C'est encore un plan foireux comme ça ?"

A force, il irait peut être un de ses quatre demander à son magicien préféré, et ami de surcroît, si on lui avait pas jeté véritablement le mauvais œil dessus. Ou s'il avait pas une malédiction ou un truc dans le genre, qui faisait que chaque situation à priori normale, tournait toujours à la catastrophe.

'fin, pour lui demander quelque chose, fallait déjà sortir d'ici vivant.

Spoiler:
 
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 18 Mai 2020 - 4:02 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6056
ϟ Nombre de Messages RP : 5655
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6056
ϟ Nombre de Messages RP : 5655
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Craig Kincaid' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :
Le flic, la sirène et les truands - Craig Echec Le flic, la sirène et les truands - Craig Echec

--------------------------------

#2 'D100' : 74
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 18 Mai 2020 - 17:02 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

Callie Aegia
Cartel Rouge

Personnage
Le flic, la sirène et les truands - Craig M77e

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 29/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 514
ϟ Nombre de Messages RP : 318
ϟ Célébrité : Christina Umaña
ϟ Crédits : Myself
ϟ Doublons : Rafael Colón - Raphaël Mercury - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 120
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Propriétaire de l'Aegia, cheffe du gang des Sirens
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Environ un mètre soixante-dix, cheveux brun, jusqu'au milieu du dos. Apparence d'une femme d'à peine quarante ans, corps musclé, avec des formes néanmoins féminines
ϟ Pouvoirs : Pouvoirs & Capacités
Equipements
Compagnons & Serviteurs
ϟ Liens Rapides : La fiche
Les liens
Les aventures
Le journal
Les cartes
Téléphone
Joueur
Le flic, la sirène et les truands - Craig M77e

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 29/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 514
ϟ Nombre de Messages RP : 318
ϟ Célébrité : Christina Umaña
ϟ Crédits : Myself
ϟ Doublons : Rafael Colón - Raphaël Mercury - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 120
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Propriétaire de l'Aegia, cheffe du gang des Sirens
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Environ un mètre soixante-dix, cheveux brun, jusqu'au milieu du dos. Apparence d'une femme d'à peine quarante ans, corps musclé, avec des formes néanmoins féminines
ϟ Pouvoirs : Pouvoirs & Capacités
Equipements
Compagnons & Serviteurs
ϟ Liens Rapides : La fiche
Les liens
Les aventures
Le journal
Les cartes
Téléphone
L’homme ne pouvait pas crier, mais il n’avait pas l’air décider à tomber dans les pommes non plus, à la grande frustration de la sirène. Elle n’avait pas vu son arme, n’avait pas pensé qu’il pourrait avoir dans l’idée de s’en saisir, autant dire qu’elle eut de la chance que son complice du soir n’arrive pour régler ce problème avant de le découvrir d’une manière peu agréable.

Concentrée sur l’homme, elle se retourna en entendant du bruit, faillit se décomposer en voyant arriver pas moins d’une douzaine d’hommes, diversement armés. Elle tourna un regard noir vers son allié. Vraiment, c’était ça pour lui, en toute discrétion? Rameuter tout le bar dans l’arrière-salle? Il était vraiment de la police ou il le faisait exprès? En attendant, ils étaient acculés et allaient se faire passer à tabac… Elle tourna la tête et eut la mauvaise surprise de voir deux hommes derrière le premier qu’elle essayait toujours de neutraliser tant bien que mal. Mais d’où sortaient-ils? Bah, ce n’était pas le moment de se poser la question. Si personne ne réagissait, ils allaient très très mal finir.

Que pouvait-elle faire? Sa fiole était toujours à sa ceinture, mais le temps qu'elle fasse sortir assez d'eau pour maîtriser tout le monde, ils seraient sur eux depuis longtemps. Elle aurait pu essayer de construire un mur de glace pour bloquer leurs avancées, mais là aussi, il lui aurait fallu du temps qu'elle n'avait pas. Que restait-il, à sa disposition?

Derrière moi” ordonna-t-elle au policier.

Citation :
Jet de dés:
Jet 100:
Résultat de 1 à 5 : Callie utilise son cri de sirène pour repousser la douzaine de personnes. Craig et elles pénètrent de force dans le bureau et s’y enferment.
Résultat de 6 à 40 : Callie utilise son cri de sirène pour repousser la douzaine de personnes.
Résultat de 41 à 60 : Les premiers sont touchés, ça créé un peu de confusion.
Résultat de 61 à 95 : A part assourdir tout le monde… Les premiers doivent être résistants au choc.
Résultat de 96 à 100 : Alors non seulement ils résistent mais en plus certains ont choppés les deux intrus.

Jet 2: Si 41 ou plus
Double Réussite: Callie parvient à manipuler de l’eau sur une majorité des hommes encore debout pour essayer de les étouffer.
Réussite: Alors, une petite moitié, c’est bien.
Double Echec: Bon. Ils vont mourir. Peut-être.

Callie planta fermement les deux pieds dans le sol et usa de son cri de sirène. Dans l'idée, cela aurait suffit à projeter au loin la troupe d'hommes s'avançant vers eux d'un air menaçant, à défaut de leur permettre de gérer les deux hommes derrière eux. Dans les faits, les deux premiers hommes du groupe n'eurent même pas l'air de le sentir passer. La malchance avait voulu qu'ils étaient tous les deux résistants bien au-delà de la puissance du cri de la sirène.

Le temps de cet essai raté, les hommes s'étaient avancés, deux avaient saisi Callie, l'un par le poignet, l'autre par la taille, d'autres s'en prenaient au policier, mais la sirène n'avait jamais cessé de tirer de l'eau de sa fiole. Dans les faits, elle n'avait pas besoin d'utiliser ses mains pour manipuler l'eau, c'était seulement plus facile pour elle. Là, elle concentra toute sa colère sur son aquakinésie et des petites flaques d'eau allèrent se plaquer par dizaine sur le nez et la bouche des hommes. L'exercice était bien plus difficile qu'il n'y paraissait. Si elle pouvait manipuler beaucoup plus d'eau que cela, la manipuler de manière aussi étendue était épuisant. Elle aurait certainement apprécié que son binôme puisse participer à l'effort de guerre. Par exemple... maintenant.
 
Revenir en haut Aller en bas


So happy then
you thought you could drown me but you will miss the air more than me


northern lights + purplonium

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 18 Mai 2020 - 17:02 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6056
ϟ Nombre de Messages RP : 5655
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6056
ϟ Nombre de Messages RP : 5655
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Callie Aegia' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'D100' : 96

--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Le flic, la sirène et les truands - Craig Reussite Le flic, la sirène et les truands - Craig Reussite
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Mer 20 Mai 2020 - 4:31 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Un plan. Prévoir certaines choses, en avance. Certains les détaillaient plus que d'autres d'ailleurs. Ayant une idée pour chaque petite faille de leurs plans justement, afin d'avoir toujours une longueur d'avance. Craig aussi, était de ceux là. Il avait prévu que, s'il se faisait griller, fallait tabasser sec pour pas crever. Voilà. Un plan à la Kincaid ressemblait à ça généralement. Casser des gueules ou se faire casser la sienne. Dans tout les cas, au mieux, il finirait encore à l'hôpital. Au pire, il passait l'arme à gauche une fois pour toutes. Quel était le pire ? Lui-même saurait pas. Est-ce que son existence lui plaisait avec suffisance pour continuer ainsi ? Oui et non. Il y prête pas une aussi grosse attention que les autres. Sa petite existence meurtrie l'avait rendu dépressif et alcoolique - l'un va généralement de pair avec l'autre, on se refuge dans un sentiment de bien-être quel qu'il soit et pour Craig ainsi qu'un bon paquet de dépressif, c'était via une addiction.

Toujours est-il que, il ne comptait pas faire n'importe quoi pour autant. Parce que, il y avait une civile. Et s'il ne prêtait pas d'attentions particulière à sa propre vie, Craig ne comptait pas non plus envoyer tout les autres au casse-pipe. Fut un temps, il aurai tout simplement usé de son corps tel un marionnettiste qu'il était, pour lui faire prendre tout les chocs à sa place. Aujourd'hui, non. Il différait un peu. Kieran et Bàn étaient là pour crever à sa place. Les civils se devaient d'être protégés du mieux qu'il pouvait. Barbara allait encore lui gueuler dessus. Peut être qu'à force, il perdrait le poste. Si c'était le cas, va savoir ce qu'il deviendrait. Gérant d'un bar de pochtrons, ça collait au personnage. Reprendre le business familial aussi. Rétablir le domaine, reprendre les affaires, tenter d'apporter sa pierre à l'édifice, afin d'honorer la mémoire de la vieille Moira, présumée défunte aujourd'hui.

Craig se dépêtre du mieux qu'il peut. Par exemple, lorsqu'elle lui dit d'aller derrière elle, il fut en mesure de le faire. Elle aurait pu ajouter le fait qu'il aurait du se boucher les oreilles. Diable, qu'était-ce personnage à ses côtés ? Avec sa petite gourde bizarre, elle arrivait à en faire sortir de la flotte par litrons. Il aurait du, à ce moment précis, se souvenir de sa première discussion avec Rafa. Les plans élémentaires permettait aux magiciens de pouvoir utiliser un élément de manière quasi infini. Parce que, techniquement, le plan du feu par exemple, contiendrait du feu jusqu'à la fin des temps. Il aurait pu admettre, ou comprendre, que c'était une magicienne. Mais non. Il était trop concentré sur la bastonnade. Et outre ça, le flic était trop obnubilé par le fait qu'il devait défendre cette citoyenne. Quelle qu'elle soit.

Réussite → Sans pouvoir, il se débarrasse du peu de type qui essayent de le chopper au Corps-à-corps
Échec → Il est forcé d'utiliser la télékinésie pour leur envoyer des choses en pleine poire.

Réussite → C'est sous sa limite de pantins, acculé de cette façon il a pas le choix. Il prend le contrôle de tout le monde et provoque une cohue entre-eux. Les types se fracassent entre eux. Faudra trouver une justification à ça. Ou que la sirène ferme sa gueule à tout jamais.
Échec → Il a trop peur de se compromettre, faudra faire autre chose parce qu'il compte pas les utiliser devant une témoin.

C'est bien la première fois qu'il y a autant de monde sur lui. Généralement, ils s'y prenaient à un ou deux, jamais en même temps. Comme dans les jeux vidéos ou les films, ils acculaient le personnage principal, mais arrivaient en combat les uns après les autres. Enfin là, non. Les quelques-uns qui fonçaient sur Craig étaient rapidement mis au tapis. Cours d'auto-défense oblige quand on est membre de la police, mais également panel de coups meurtriers appris aux côtés de Jasper Gynt. Le bougre savait réagir très rapidement dans un combat. Un contre avec un bras, utilisant l'énergie portée par la coup pour retourner le type, et un coup sec pour le faire flancher. Et d'un. Et de deux.

Pour le reste, il n'eut pas trop le choix. Fermant les yeux quelques instants, le Capitaine de la police savait qu'il risquait d'essuyer de multiples questions. Il lui avait pas donné son nom. Il était grimé dans la peau d'un vieux livreur de pizza. La fausse moustache, les cheveux gris, il était presque impossible à reconnaître. La dernière fois, il avait pris le contrôle de seize personnes en même temps. Cette fois-ci, suffisait d'ordonner aux pantins de se battre jusqu'à ce que chaos s'en suive, contre le type le plus proche d'eux. Un ordre simple, mais comme chaque abruti avait pour personne la plus proche, un autre abruti, ils se tabassaient entre eux. Dans la cohue, Craig souriait. Pourtant, il savait très bien que ça allait soulever des questionnements dans tout les sens par celle qui manipulait la flotte.

Dans une situation pareille, en aucun cas il n'hésiterait à distordre son esprit pour lui faire croire toute sorte de choses. Notamment, par exemple, qu'il ne s'est rien passé et que c'est elle, via son eau en forme de bulle autour de la bouche et du nez, qui a fait que tout le monde s'est évanoui.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 20 Mai 2020 - 4:31 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6056
ϟ Nombre de Messages RP : 5655
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6056
ϟ Nombre de Messages RP : 5655
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Craig Kincaid' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :
Le flic, la sirène et les truands - Craig Reussite

--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Le flic, la sirène et les truands - Craig Reussite
 
Revenir en haut Aller en bas

 
Le flic, la sirène et les truands - Craig
 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  SuivantRevenir en haut 
Le flic, la sirène et les truands - Craig Categorie_6Le flic, la sirène et les truands - Craig Categorie_8


Le flic, la sirène et les truands - Craig Categorie_1Le flic, la sirène et les truands - Craig Categorie_2_bisLe flic, la sirène et les truands - Craig Categorie_3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le flic, la sirène et les truands - Craig Categorie_6Le flic, la sirène et les truands - Craig Categorie_8

Sauter vers: