La connaissance égaye l'âme Bouton_vote
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

La connaissance égaye l'âme Categorie2_1La connaissance égaye l'âme Categorie2_2bisLa connaissance égaye l'âme Categorie2_3
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

La connaissance égaye l'âme

 
Message posté : Mar 12 Mai 2020 - 3:17 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
La stabilisation de son patient avait été faite dans les règles de l'art. Outre la vente d'organe, les Ymir pratiquaient aussi la vente tout court à des fins lucratives. Des profils leurs étaient donnés et les hommes de mains se chargeaient du kidnapping pour ramener jusqu'ici lesdits profils. Par la suite, c'était Liam ou un autre médecin sur place - en l'occurrence actuellement c'était le beau blond - qui se chargeait de le maintenir en vie continuellement jusqu'à ce que l'acheteur et le revendeur aient un rendez-vous. Il lui arrivait de susciter l'intérêts de quelques-uns de ses pairs par le biais de ses capacités hors du commun. Pouvoir soigner, rien que par le toucher, et ce presque tout type de blessure, c'était vraisemblablement intriguant au possible pour certains. Il y avait passé la soirée, ainsi que la nuit, profitant du fait que Jay lui avait dit qu'il pouvait se reposer ici si ça lui chantait. Et effectivement, bien que ça n'entrait pas en ligne de compte, la fatigue le rattrapait peu à peu.

La matinée c'était faite dans le calme, il se mit directement à retrouver ses patients pour s'assurer du bon déroulement de ses soins, puis, remarquant qu'il n'avait plus rien à faire pour le moment, il retourner vaquer à ses occupations, tout en restant un minimum libre si jamais ils avaient besoin qu'il rapplique à tout moment. Le Restaurant tournait tout seul, c'était un fait. Du coup il n'avait guère utilité à y aller, faisant confiance à son équipe. Puis de même, c'était pas le jour où il faisait la tournées des vivres alimentaires, distribuant de la victuaille à ceux qui en avait besoin. Une association à Hamelin, une à Lincoln, et le Temple d'Hermès se trouvaient tout les trois sur son carnet de bord pour cette opération là. Mais ce n'était pas pour aujourd'hui, et de même, il n'avait aucun message et aucun appel pour le Cabinet. Une journée bien trop calme donc. Une journée où il pouvait faire ce qu'il voulait, et ce qu'il voulait actuellement c'était flatter son cerveau en lui donnant tout type d'informations à traiter. Ainsi que voir de belles choses. Alliant l'utile à l'agréable donc, il s'était rendu au Musée Historique de Star City dans le but de découvrir et redécouvrir l'endroit.

Le bougre s'était arrêté depuis quelques minutes sur la même peinture, représentant une Divinité ayant un nom inprononcable pour quelqu'un qui n'était pas de ce milieu là. Beaucoup trop de lettres, bien que ça lui semblait être un des plus simples à en voir les autres. Huitzi-quelquechose semblait avoir une place dominante sur les peintures, mais ce n'était pas là ce qui lui plaisait le plus. Oh non. Les couleurs. Ces peuples là pratiquaient un art très coloré, qui pétait aux yeux, et qui lui plaisait étrangement. C'était attirant en tout point. De plus, il y avait un passage sur les modes de sacrifices de cet époque là, qui aurait très certainement pu lui plaire mais dont il n'avait guère la traduction sous les yeux. Et ceux qui servaient de guides semblaient être débordés par ce qui ressemblait de très près à une sortie scolaire. Le brouhaha commençait joyeusement à emmerder sa quiétude. De ce fait, il allait pour tourner le talons avant de tomber nez-à-nez avec une sympathique demoiselle. Après une conversation de courte durée, il avait appris l'existence d'un nouveau lieu de culte, enfin, nouveau pour lui : Le Temple de Tlazolteotl (un poil plus prononçable au passage).

▬ Je savais pour le Temple d'Hermès, mais décidément j'en découvre un nouveau chaque jour ou presque ! Vous pourriez me dire de quelle divinité il s'agit ? C'est le grand homme avec une peau de jaguar en guise de coiffe ?


Non, c'était pas celui là. Déesse affiliée à la terre, aux accouchements, aux mères et au sexe. Rien que ça. C'était donc cette figure là qui était représentée à Star City, vraiment ? Ma foi, pourquoi pas. Du coup, ni une ni deux, il prit l'adresse du Temple et ne se fit pas prier pour y aller en quatrième vitesse. Sa soif de connaissance était titillée, trop titillée pour qu'il reste de marbre et emmagasine ça en lui. Il voulait voir ça de plus près, et de suite.

A peine arrivée, il fut gentiment accueillit par des prêtresse. Premier changement par rapport aux autres temples, il semblerait qu'il y ai plus de femmes, ou alors son constat était biaisé parce qu'à part le temple de la divinité de Grecque, les autres temples ça faisait longtemps qu'il n'y avait pas foutu les pieds. Liam aurait pu se trouver une bibliothèque pour trouver les réponses à ses questions, mais au lieu de ça il préférait le contact physique. Les historiens pouvaient être une seconde source de connaissance, mais avant tout, il voulait voir ça de ses propres yeux. La première chose qu'il fit en arrivant - et remarquant qu'ils étaient peu nombreux à cette heure-ci - Liam eu droit à une interlocutrice. Après quelques formules de politesses, le voilà déballant les quelques questions qu'il avait emmagasiné sur le trajet. Toutes ou presque semblaient être très précises. Il s'affirmait étant une personne neutre aux croyances diverses mais qu'il était très curieux d'apprendre. Curieux sur la divinité en question, curieux sur les croyances aztèques, et surtout sur les formes de médecine de l'époque, ainsi que les sacrifices humains. Chaque question était posée sans trembler, d'un ton froid, presque dénué d'émotion mais ses yeux démontraient qu'il y apportait un très grand intérêt et une fascination pour ça. Il affirmait venir du musée, qu'ils étaient en pleine séance de sortie scolaire mais que sa guide lui avait donnée l'adresse du Temple pour essayer d'en apprendre un peu plus.

▬ Vous savez si je peux quémander un entretien avec le maître de ces lieux ? Si ça dérange pas ? J'ai l'impression de vous embêter avec toutes mes questions. Ou alors une horaire où on pourrait se voir, le cas échéant ? Petit sourire charmeur, ne souhaitant pas gêner tout en se faisant comprendre.

Il n'allait pas déranger tout ce beau monde. Le ou la supérieure des lieux ferrait largement l'affaire pour assouvir sa soif de connaissance sur le sujet. Si celui-ci ou celle-ci avait du temps à lui accorder, bien évidemment. Liam arrivait un peu comme un cheveu sur la soupe faut dire.

@Thalia Cristobal
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 12 Mai 2020 - 13:38 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de SHADOW
Agent de SHADOW

Thalia Cristobal
Agent de SHADOW

Personnage
La connaissance égaye l'âme 181024121903345464

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 948
ϟ Nombre de Messages RP : 609
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs cheveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : Thalia est un agent de SHADOW entraîné au combat et à l'infiltration dont les capacités sont listées ici. Elle abrite également l'essence de la divinité aztèque Tlazolteotl, laquelle est une mystique aux attributions variées, disposant de pouvoirs, artefacts et serviteurs divers.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
La connaissance égaye l'âme 181024121903345464

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 948
ϟ Nombre de Messages RP : 609
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs cheveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : Thalia est un agent de SHADOW entraîné au combat et à l'infiltration dont les capacités sont listées ici. Elle abrite également l'essence de la divinité aztèque Tlazolteotl, laquelle est une mystique aux attributions variées, disposant de pouvoirs, artefacts et serviteurs divers.
ϟ Liens Rapides :
Allongée sur le sol du coeur de mon temple, les bras sagement croisés sur l’abdomen et les yeux clos, je soupire de contentement. L’énergie des lieux est toujours bénéfique pour moi, en cela qu’il s’agit de variations de mon propre pouvoir. Je m’y sens chez moi, presque plus que ça n’est le cas dans les Treize Cieux, par certains aspects. J’ai toujours aimé mes temples, quand bien même ils étaient des plus rares.

Celui-ci a une dimension particulière car je l’ai fondé, j’en ai choisi chaque prêtresse, et j’y interviens régulièrement. La végétation qui y pousse est née de mes talents quasiment entièrement. Le sanctuaire, la salle de culte, et le hall sont plus particulièrement concernés, ainsi que l’endroit où je me tiens. Néanmoins, ce dernier m’est exclusivement réservé, ou presque. Il m’arrive d’y convier d’autres que moi, mais c’est relativement rare. Je finis par me redresser, finalement.

Je me relève et étire paisiblement les muscles de Thalia, avant de remonter dans la chambre que j’utilise parfois pour me changer. Jupe longue et top rouge, mais surtout replacer dans mes tresses les plumes de quetzalcoatl et les fines chaînes faites d’or. J’aime me parer joliment lorsque j’officie en tant que ma propre prêtresse. Vanité de ma part, mais il faut bien en posséder au moins un peu, n’est ce pas ?

Lorsque je redescends, c’est pour croiser Denisse. Celle-ci m’explique avoir pris en charge un homme inconnu qui posait énormément de questions. Presque trop, assez en tout cas pour qu’elle trouve certaines d’entre elles étonnantes par leur précision. Je croise les bras et l’écoute parler avec un léger sourire, jusqu’à ce qu’elle me dise qu’il a demandé un entretien avec le maître des lieux. Le, vraiment ? Je me sens lever les yeux au ciel. La prêtresse demande si elle doit faire venir celle d’entre elles qui est la plus haut-placée, Lia. J’hésite mais finis par secouer la tête et remonter au dernier étage du temple, dans une pièce qui contient un de mes autels - couverts d’offrandes, un bâton d’encens y brûlant patiemment. Je demande à Denisse de me l’envoyer, tandis que je fais un tour curieux de ce qui m’a été offert ici. La jeune femme finit par revenir, accompagnant un homme relativement jeune dans la salle plus sombre. Il n’y a qu’une fenêtre, en partie voilée. Les murs ont été peints avec des motifs tantôt traditionnels, tantôt bien plus modernes, pour me représenter et représenter Cetl, protectrice de mon essence. Mis à part les autels, deux statues représentant deux de mes apparences y ont été arrangées.

« Vous auriez apparemment demander à me voir. »

L’affirmation, paisible, s’accompagne d’un regard vaguement curieux. Que veut-il donc à notre monde, cet homme ?

« Je suis relativement curieuse de savoir pourquoi. Qui êtes vous, d’ailleurs ? »

Je ne me suis pas encore présentée. Sciemment. Je veux savoir sous quelle identité j’entends me montrer, après tout. Et cela dépendra essentiellement de ce que cet inconnu jugera bon de répondre à mes propres interrogations.

« Et pourquoi vouliez-vous me parler ? »
 
Revenir en haut Aller en bas


Come on...You know you want to.

Message posté : Mar 12 Mai 2020 - 14:31 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Effectivement, il avait l'air de gêner. Mais ça lui semblait banal, chez lui. Il avait l'impression de toujours déranger la quiétude des gens de bonnes fois. Sa dernière venue dans un temple, afin d'aider les orphelins et le grand prêtre Hadrien si celui-ci en requiert le besoin, ne s'était pas passé sans encombres. C'était un temple chrétien et Liam y était allé pour poser quelques questions aux prêtres et hommes de foi. Dans un but d'assouvir sa connaissance, encore et encore et surtout, de prendre les points de vue de tout un chacun. Les historiens relataient, mais certains avaient des opinions sur telle ou telle chose, et mettait leur point de vue en valeur plutôt qu'un point de vue plus, global, moins personnel. De ce fait, il s'était rapidement fait dégager. Des questions sur l'Église, les croisades, les erreurs passés, les exécutions au nom de Dieu, ce genre de choses. Lui qui voulait un avis global sur le sujet, il l'avait bien eu : A chaque fois, va savoir, ses questions semblait déranger.

C'était également le cas ici. Grand bien lui fasse. A vouloir trop savoir, petit-à-petit il allait se fermer des portes tout seul. Il en était pas à son coup d'essai, mais il fallait bien admettre quelque chose. Contrairement aux autres, et bien que ses questions étaient toujours aussi précises et pertinentes, le bougre avait eu droit à une faveur : Celle de rencontrer le maître des lieux. Snyder était un peu comme ça, le genre de plaie qu'on possède sur la lèvre : Il dérange. Et surtout de par son obsession à vouloir trop en savoir. Certes, il avait des livres et pouvait toujours aller voir des professeurs calés sur le sujet. Mais sa démarche était différente. S'il voulait savoir, imaginons, les différentes parties du corps sur un boeuf, et comment on fait telle pièce, il n'allait pas prendre un bouquin ou lire un tutoriel sur internet. Il se levait et allait dans une boucherie, voyant ça directement avec un type calé sur le sujet.

On le guidait à travers le Temple pour y rencontrer le maître des lieux. Parfait donc ! Exactement ce qu'il voulait ! Ses yeux gravitaient partout autour de sa guide temporaire, afin de bien s'imprégner des lieux. La palette de couleur était impressionnante, comme au musée d'ailleurs. Certainement quelque chose de très important pour ses civilisations là. La salle était parfaitement décorée, de plus ça sentait merveilleusement bon. L'odeur du bâton d'encens était quelque chose qui lui était propre. Bien que l'odeur différait, elle lui rappelait Chinatown. Les asiatiques aimaient aussi l'odeur de l'encens, certainement parce que dans les différentes religions et coutumes, ça purifiait plus ou moins un endroit. Liam faisait pareil chez lui. L'ambiance lui était presque familière donc.

▬ Effectivement, j'ai demandé après vous. J'espère que je ne dérange pas ?

Le bougre était habillé en civil, rares étaient les fois où il l'était. Enfin, par civil, fallait entendre une chemise aux motifs et au couleurs qui ma foi, prêtaient plutôt bien sur lui bien que ce n'était pas le genre de vêtements qui allaient à tout le monde, et une veste de costard marron, qui lui donnait presque les airs d'un vieux professeur bien que sa tête allait à l'encontre de l'idée qu'on pouvait s'en faire.

▬ Parce que je suis relativement curieux j'imagine ? Parce que c'était un casse-couilles également ? Et peut être aussi pour les mêmes raisons que les touristes allaient visiter Notre-Dame de Paris lorsqu'ils étaient dans la capitale française. Pour voir un beau lieu, en apprendre un peu plus sur le lieu, ce genre de choses. Je suis un visiteur du musée, je m'appelle Liam. Ils étaient en pleine visite guidée pour une myriade d'enfants et m'ont plus ou moins conduit jusqu'ici pour en apprendre un peu plus sur le peuple Aztéque. J'aurais pu aller voir un historien ou un professeur sur le sujet mais, je suis de ceux qui préfèrent, et bien, avoir tout les avis et points de vues.

Et aussi parce que c'était l'heure des cours et que donc les professeurs et autres érudits plein de savoirs étaient certainement occupés alors que, et bien, dans un Temple va savoir, ils étaient très certainement plus libre.

▬ Et bien, contrairement à moi, je pense que vous êtes calée sur ce sujet. Si le cœur vous en dis, et si vous avez du temps à perdre, j'apprécierais en apprendre un peu plus sur les Aztèques.

La démarche peut sembler étrange, et elle l'était. Cela dit, il lui avait annoncé ça de la même manière qu'il annonçait les décès à l'hôpital du temps où il était interne. Sans sourciller, d'un ton calme et poser, sans même prêter une quelconque attention à son attitude qui restait de marbre. Liam n'était pas un grand émotif, et ça se voyait, même derrière des petites lunettes de repos.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 14 Mai 2020 - 10:41 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de SHADOW
Agent de SHADOW

Thalia Cristobal
Agent de SHADOW

Personnage
La connaissance égaye l'âme 181024121903345464

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 948
ϟ Nombre de Messages RP : 609
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs cheveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : Thalia est un agent de SHADOW entraîné au combat et à l'infiltration dont les capacités sont listées ici. Elle abrite également l'essence de la divinité aztèque Tlazolteotl, laquelle est une mystique aux attributions variées, disposant de pouvoirs, artefacts et serviteurs divers.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
La connaissance égaye l'âme 181024121903345464

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 948
ϟ Nombre de Messages RP : 609
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs cheveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : Thalia est un agent de SHADOW entraîné au combat et à l'infiltration dont les capacités sont listées ici. Elle abrite également l'essence de la divinité aztèque Tlazolteotl, laquelle est une mystique aux attributions variées, disposant de pouvoirs, artefacts et serviteurs divers.
ϟ Liens Rapides :
Je le détaille en silence, aussi bien physiquement que psychologiquement parlant, puisque je prends le temps de le sonder délicatement, parcourant ses émotions actuelles sans y penser. Encore qu’émotions est un bien grand mot. Il fait partie de ces humains qui se maîtrisent mieux que d’autres, je suppose.

« Tout dépendra de ce que vous souhaitez. »

Je réponds avec une honnêteté teinté d’un léger amusement. Je ne suis pas sûre que le fait de déranger ou non lui importe réellement. Il m’a tout l’air d’être audacieux. Sans doute plus que capable d’être pénible, pour l’humanité qui le côtoie. J’espère pour lui qu’il ne m'apparaîtra pas pénible, à moi. Je n’ai pas énormément de patience. Je ne suis pas née pour l’incarner, n’est-ce pas ? Il est là par curiosité, simplement, dit-il. Je hausse un sourcil surpris. Il n’a pas le profil type du curieux.

Oh, à tous les coups, il va me questionner quant aux sacrifices humains des aztèques. Les gens n’ont que cela à la bouche, et dans la tête, oubliant la richesse et la modernité relative de leur société. Je ne crois pas qu’à l’époque, beaucoup d’européens pouvaient se targuer d’avoir un souverain élu. Ni qu’il ait été aisé pour un homme misérable de s’élever jusqu’aux plus hauts rangs des dignitaires, par son mérite uniquement. Ou alors qu’un esclave se devait d’être bien traité, pouvait se marier, y compris avec des personnes libres, acheter sa liberté somme toute assez aisément, et tant d’autres choses.

« Je vois. »

Je m’installe dos contre l’un des autels, les bras croisés, avec ma légèreté habituelle. Quel dommage de ne pouvoir lui dire que je suis sans doute la mieux placée dans la ville - ou le monde - pour lui dire à quoi ressemblait la vie dans ce peuple ? Oh, je pourrais me révéler à lui, comme je l’ai fait pour certains, mais j’attendrais de voir quel genre de questions il pose, par exemple. Et quelle est l’ampleur de sa curiosité, aussi.

« Vous pouvez m’appeler Naïma. J’ai quelques temps à vous accorder. Je vous interromprai quand je devrais vaquer à mes occupations. »

Je lui offre un léger sourire, et lui fais signe de me suivre. Nous passons dans la pièce attenante. Beaucoup plus lumineuse, et surtout disposant d’une table et de quelque chose. Je lui fais signe de s’asseoir où il veut, avant de me laisser tomber sur une chaise en silence.

« Denisse avait l’air de vous trouver… Un peu insistant, j’ajoute d’un ton amusé. Il est rare que de simples curieux demandent autant de choses, et de façon aussi précise. »

Habituellement, les interrogations sont plus simples.

« Dites moi. Je vous écoute. Hm, vous voulez boire quelque chose, peut-être ? »

Après tout, s’il compte reprendre ses activités d’interrogateur professionnel, il pourrait finir par avoir soif. J’étouffe un léger rire, amusée par tout cela, mes mains nonchalamment posées dans mon giron.
 
Revenir en haut Aller en bas


Come on...You know you want to.

Message posté : Jeu 14 Mai 2020 - 13:55 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Ce qu'il voulait ? Des réponses à ses questions, tout bonnement. Bien sûr, généralement elles gênaient un peu les autres personnes. Est-ce que ça lui arrivait souvent de se faire dégager d'un temple ? OH OUI. Enfin, pour le moment on l'avait pas fait dégager d'ici. Et pareil pour le Temple d'Hermès. Faut dire que l'érudit qui bossait là-bas était plein de ressources avec ses portails. Il semblait être un bon gars, ce Raphaël. Notamment, il lui avait dégoté un laboratoire important avec lequel il pouvait bosser sans qu'ils posent de question, suffisait d'aligner les billets. Lui qui en cherchait un et ne faisait guère confiance pour s'élancer dans ce genre de quêtes, c'était tout bonnement utile. Et bien évidemment, il aidait les enfants du Temple. Non pas en échange de ce service. Uniquement parce qu'ils en avaient eu besoin à un moment précis, et que Liam se voyait mal refuser de tendre la main à des petites têtes innocentes. C'était peut être son seul point faible. De son point de vue. Il en avait beaucoup d'autre bien évidemment, même s'il y croyait en être l'exception, personne n'était parfait en tout point.

▬ Vous m'êtes bien aimable Naïma, je tâcherais de pas vous faire perdre votre temps.


Le Père Grigori avait été sympathique aussi, avant de lui demander de dégager de l'église à toute vitesse. Pareil pour le Rabbin Levy aussi, qui l'avait été. Il le fut un peu moins après. Décidément, fallait croire que le problème venait de lui et ses questions foireuses. Faut dire que, Liam se privait pas de les poser. Cherchant pas à heurter la sensibilité pour choquer exprès. Non. C'était pas là sa démarche. C'était juste pour savoir, en fait. Dans tout les cas, on le conviait dans une autre pièce. Généralement plutôt méfiant de ce genre de coutumes, il se laissait guider encore une fois à travers le Temple pour en rejoindre une énième pièce. Plus lumineuse que la précédente. Mais toujours aussi coloré.

▬ Oh. Et au passage, je m'en excuse. Pour ça et le fait que j'ai certainement mentionné vouloir parler à un maître des lieux et non pas une maîtresse des lieux. Double sanction pour le médecin, mais pour sa défense c'était la première fois que ça arrivait. J'aurais du m'en douter. Une déesse liées aux accouchements et aux mères, il pensait vraiment qu'il y avait un grand manitou derrière ? En tout cas, à ses petites mimiques, il semblait qu'elle trouvait sa démarche plutôt amusante. Outre le ton amusé, il y avait quelques petits rires étouffés qui lui mirent la puce à l'oreille. Mais rien de déstabilisant pour un type comme lui. Il sourcillait pas. Pas le moins du monde. Toujours fidèle à lui-même. Visage de marbre, ton sec et plutôt froid.

▬ Volontiers ! Je prononcerais pas le nom pour éviter de l'écorcher, mais si vous avez cette boisson cacaotée d'origine aztèque justement,
qui s'appelait xocoatl et dans laquelle il y avait aussi de la vanille, du piment et des baies, je serais preneur d'en goûter les vertus. Auquel cas, n'importe quoi d'autre ferra l'affaire, je suis pas difficile. ajoutait-il avec un énième sourire charmeur.

Et il ne craignait pas le poison auquel cas on voudrait l'éliminer. Va savoir pourquoi cette idée lui était venue en tête. Mais il se méfiait toujours des religieux. Ils avaient toujours l'air très gentil, sauf dans les bouquins d'histoire.

▬ Et bien, à vrai dire, j'aurais une flopée de question. Comme je le disais à Denisse, outre l'histoire des cultures, la médecine des différentes civilisations et leurs moyens de l'époque m'intéresse également beaucoup. J'étais moi-même médecin, fut un temps. J'ai ouïe dire que les Aztèques étaient plus ou moins précurseurs d'une forme de médecine. Et ce, plus ou moins avant tout le monde. Vous en savez un peu plus, sur ces différentes méthodes ?

Des techniques de transplantations, mais aussi pour éponger des blessures de guerre, de fractures. Le tout avec différents outils, poudres, herbes, sortilèges. Fallait tirer le vrai du faux, la réalité de la fiction, d'où entre autre, la raison de sa venue. Mais bon. Est-ce qu'un membre du clergé savait pertinemment au sujet des guerres lancées par l'Église, et de la décapitation des scientifiques ? Pas vraiment. Pourtant, il leur avait demandé. Enfin bon. Peut être que Naïma différait là où les autres le faisaient simplement dégager.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 14 Mai 2020 - 21:15 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de SHADOW
Agent de SHADOW

Thalia Cristobal
Agent de SHADOW

Personnage
La connaissance égaye l'âme 181024121903345464

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 948
ϟ Nombre de Messages RP : 609
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs cheveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : Thalia est un agent de SHADOW entraîné au combat et à l'infiltration dont les capacités sont listées ici. Elle abrite également l'essence de la divinité aztèque Tlazolteotl, laquelle est une mystique aux attributions variées, disposant de pouvoirs, artefacts et serviteurs divers.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
La connaissance égaye l'âme 181024121903345464

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 948
ϟ Nombre de Messages RP : 609
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs cheveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : Thalia est un agent de SHADOW entraîné au combat et à l'infiltration dont les capacités sont listées ici. Elle abrite également l'essence de la divinité aztèque Tlazolteotl, laquelle est une mystique aux attributions variées, disposant de pouvoirs, artefacts et serviteurs divers.
ϟ Liens Rapides :
Charmant mélange de curiosité, de politesse, et d’insistance. D’assurance, aussi. Il ne craint pas de déranger, apparemment. Pas vraiment. S’il dérange, ce sera ainsi, guère autrement, et voilà tout. Même s’il avait demandé la permission de s’octroyer un peu de mon temps, plutôt que d’exiger. Les hommes avec ce genre de confiance en eux tendent à oublier, parfois, que le monde ne leur doit pas tout.

« Oh, ne vous inquiétez pas. Qu’avons-nous à faire de notre temps sinon le perdre », je réponds avec un sourire.

Lorsqu’on a des millénaires au compteur, on revoit vite sa perception du temps qui passe, et du monde d’une façon générale. Je n’ai jamais eu à compter les heures ou les jours qui me séparaient de ma fin. Celle-ci surviendra un jour ou l’autre, car toute chose se meurt, mais ce moment ne viendrait pas avant bien longtemps, à priori. Les humains, toutefois, font la même chose. Perdre les heures de leur vie, en essayant de leur trouver un sens. De leur donner un sens. La brièveté de leurs existences est une partie de ce qui les rend fascinants, soit dit en passant.

« Une erreur fréquente, je le crains. Surtout dans un monde où le monothéisme et ses religions faites par les hommes pour les hommes est une dominante. Ceci dit, je partage le pouvoir avec la grande-prêtresse, Lia. Disons que je suis… La protectrice des lieux, et qu’en tant que telle, c’est à moi qu’on envoie ceux qui demandent à voir la maîtresse des lieux. »

Je marque une pause.

« Vous êtes tout excusé donc. »

Ne serait-ce que parce qu’il s’en est excusé, d’ailleurs. J’aurais pu en prendre ombrage, dans mes mauvais jours. Je suis féminine par essence.

« Ah. Du xocoatl ? C’est assez relevé, vous savez ? Mais si vous voulez essayer, ma foi. Quelqu’un nous en montera lorsque ce sera prêt. »

J’envoie Cetl demander à l’une des prêtresses des lieux d’en préparer d’une pensée. Les cuisines sont à l’étage du dessous, là où se trouvent également nos appartements.Je l’écoute me poser ses questions d’un air poli, mon sourire s’élargissant lorsque je comprends quelle est la teneur de ses questions. La chose est bien plus intéressante que je ne l’aurais espéré de prime abord. Je réfléchis à ce que je peux dire ou ce que je dois taire. Si peu de choses ont survécu jusqu’ici. Encore que, des familles honorant encore notre panthéon ont pu se conter une partie de l’histoire de leur peuple au fur et à mesure que les ans et les générations passaient, sauvegardant une partie au moins de leur patrimoine.

« La médecine aztèque était une médecine qui alliait des savoirs thérapeutiques et une pharmacopée assez vaste, à base de plantes notamment, mais aussi d’autres ingrédients naturels, à une partie de sorcellerie. Les sorciers, lorsqu’ils étaient bénéfiques, n’étaient pas nécessairement mal considérés et avaient même leurs déités protectrices. »

Même si ce n’est pas là mon rôle le plus connu, je suis patronne des sorcières, comme Tezcatlipoca l’est pour les sorciers, d’ailleurs.

« D’une façon générale, ils disposaient d’une très bonne connaissance de l’anatomie. »

Pratiquer les sacrifices humains avaient sans aucun doute participé à cela.

« Et les chirurgiens étaient capables d’un certain nombre de choses qui seraient passées pour des prouesses au regard de ceux que fabriquaient les occidentaux à la même époque, j’ajoute d’un air narquois. Sur les plaies les plus simples comme les plus complexes, les fractures, par exemple. »

Je hausse les épaules. Ils ont été doués, pour leur époque, même si aujourd’hui, on rirait de beaucoup de leurs méthodes, à raison. Puis ceux qui étaient des sorciers pour de bon agissaient autant par la médecine que leur second art, accélérant les guérisons, même dans des cas que l’on aurait cru perdu d’avance, alors.

« Mais il y a beaucoup de faits et de méthodes perdus, à ce sujet. Les Espagnols ont détruits l’immense majorité des écrits aztèques pour les remplacer par les leurs, histoire de censurer un peu ce que l’on retiendrait de leur évangélisation. Quels saints, je raille. Malheureusement, cela vaut pour les pratiques médicales. Je peux peut-être préciser un peu, mais je ne pourrais émettre que des suppositions. »

Pieux mensonge, mais qu’importe. Denisse entre à cet instant, déposant deux tasses sur la table, une pour chacun de nous, avant de saluer et de filer.
 
Revenir en haut Aller en bas


Come on...You know you want to.

Message posté : Ven 15 Mai 2020 - 21:37 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Un trait de philosophie, c'était tout bonnement appréciable. Rares étaient les gens à partager des traits d'esprits avec lui. Du moins, rares étaient les personnes ayant une assez grande culture, gravitant autour de lui. Faut dire que, ses gars, les hommes qu'il embauche pour bosser, étaient généralement con comme des manches à balais. Ils parlaient peu, et lorsqu'ils ouvraient la bouche, c'était pour raconter des conneries. Les hommes de son groupuscule, les Ymir, l'étaient moins. Mais pour beaucoup et comme lui, ils étaient peu bavards lorsqu'ils bossaient. Ils s'adressaient la parole certes, utilisant des politesses afin de se saluer, et tailler une petite bavette rien de méchant, mais ça s'arrêtait généralement à ça. Fort heureusement, il avait croisé des personnes intéressantes au cours de ses pérégrinations. Jasper Gynt, malgré ses apparences de brutes épaisses dénué de cervelet était fortement intéressante, voir même au plus haut point. Cassie l'avait été lors de cette soirée, une fille fort agréable, et elles étaient de plus en plus rares. Mercury était, et de loin, la personne l'ayant le plus marqué à Star City. L'érudit grand manitou du temple d'Hermès s'était montré au-delà des attentes de ce que pouvait avoir le Docteur pour un religieux. A l'occasion, il le reverrait histoire d'échanger quelques paroles, car l'érudit parlait plusieurs langues, à l'image de la divinité dont il s'occupait. De toute façon, dans les circonstances, les deux hommes sont amenés à se croiser régulièrement. Ne serait-ce que pour Hadrien et les enfants du Temple, dont il a fait serment de soigner gratuitement et ce, à chaque fois qu'ils en auraient besoin.

▬ Du temps qu'on nous à confié, je dirais.

Car aucun enfant ne demandait à naître. C'était la volonté des parents et donc, c'était pas véritablement leurs temps, à proprement parler. Mais bon, il s'égarait aussi lorsqu'on titillait la philosophie. Certainement l'une des choses qui lui plaisait le plus lorsqu'il était en cours. Avec la médecine bien entendu. Chacun pouvait y apporter son point de vue et son grain de sel, malgré que les professeurs voyaient certaines personnes comme des maîtres de cet oeuvre, et ne juraient que par eux.

Il s'inclinait face à elle, lorsqu'il fut tout excusé pour sa faute professionnelle. Effectivement, dans un monde où les hommes veulent tout dominer - Liam en était un parfait exemple tant il était dominateur dans son caractère - force est de constater que la place de la femme était de plus en plus petite. Ils écrasaient presque tout, avec leurs gros ego.

▬ C'est exactement ça ! J'ai encore du mal avec les prononciations. J'ai du m'y reprendre à quatre fois pour pas écorcher Huitzilopochtli tout à l'heure au musée. avouait-il en laissant échapper un léger rire.

Ouais, et ça va, il bégayait plus devant l'amas de lettres cette fois-ci. Un véritable exercice de devoir prononcé des mots de cette langue là, lorsqu'on en avait pas l'habitude. Aussi dur que le français et ses vingt-quatre temps de conjugaison ? Ou que le mandarin et ses subtilités ? Bah, possiblement que les trois étaient difficiles à leurs manières. Mais chacun était plaisant pour lui, d'où le fait qu'il redoublait d'efforts pour bien apprendre.

▬ De ce que j'ai cru comprendre, effectivement, c'était des précurseurs pour leur époque. Ils avaient un temps d'avance sur beaucoup de civilisations. Ajoutait-il. La place de la magie devait être aussi importante que la religion donc ?

Cela dit, il avait également eu un sourire narquois, peut être en même temps qu'elle. Parce que les Aztèques faisait passer les occidentaux et leur médecine pour de la pisse de chat de via leurs prouesses, un peu à l'image de Liam qui faisait passer la médecine moderne pour de la merde avec ses capacités. De toute évidence, il le criait pas sur tout les toits, afin d'éviter de devoir par la suite guérir tout un chacun et se faire passer pour le bienfaiteur miraculeux de la ville. Manquerait plus que ça. Son petit intérêt était plus important que son image, bien que de pairs, les deux étaient très importantes à ses yeux.

▬ Les conquistadors espagnols ont plus détruits qu'ils ont apportés. C'est également pour cela que je tenais à venir ici. Les différents écrits que j'aurais pu trouver exposent généralement leurs points de vue, et de ce fait, les écrits sont biaisés et caduques. On dit que l'histoire est écrite par les vainqueurs, mais on oublie de dire qu'ils détruisent l'histoire des perdants et qu'ils en changent la vérité.

Cela avait été pareil avec bon nombre de civilisations. Le gagnant mangeait à sa faim et le perdant rognait les os. Ceci étant, ils furent dépouilles de leurs technologies et leurs savoirs. Ainsi, de ce fait, le gagnant s'appropriait tout, même l'histoire, dont il changeait quelques lignes. Ainsi, on pouvait faire passer un tyran pour un héros victorieux. On pouvait faire passer un génocide pour une simple et toute petite légitime défense. Ça prenait pas avec Liam. Avant de prendre une information pour argent comptant, il s'informait sur les deux points de vues. Pareil pour ce qui traînait sur internet. Raison pour laquelle il ne regardait aucun média. Chacun pouvait truquer son idée à sa sauce. Et les experts qui passaient sur des plateaux télé n'avaient aucune expertise dans leurs domaines. C'était juste des types qui avaient un bon grain à l'image.

Il remerciait Denisse qui avait apporté les boissons par le biais d'une inclinaison de sa tête vers elle. A la manière des asiatiques. Il avait gardé ce tic là, qu'il employait autant avec le Mandarin et ses hommes de mains qu'avec Karma. A première vue, la boisson ressemblait trait pour trait à un véritable chocolat chaud. A la première gorgée, beaucoup moins. Quand on disait qu'il y avait du piment d’Espelette dans un plat, généralement c'était un rehausseur de goût. C'était très peu épicé, c'était juste une petite variante en plus. A la première gorgée, il fut stupéfait. Fit presque un mouvement de recul en fronçant les sourcils. Puis. Un arrière-goût. De la vanille, des baies, quelque chose de plutôt floral et fortement appréciable. Il se passait un coup de langue sur les lèvres. Ouais. Véritablement, si la première impression était bizarre, en fait c'était super bon !

▬ Un régal bien que, la première impression est étonnante ! Merci pour la boisson, Naïma. Vous êtes une hôte particulièrement agréable ! On pouvait mettre ça sur le compte du fait qu'il était charmeur, mais en réalité, il disait juste ce qu'il pensait. Rares étaient celles et ceux qui se montraient aussi sympathique avec un type qui posait autant de questions. Notamment sur les religions et civilisations.

C'était vachement bon, à l'image des boissons qu'il adorait en tout point. Le thé chaï restait, et de loin, sa boisson fétiche avec l'eau pétillante. Comme un truc tout simple que de mettre des bulles dans l'eau pouvait déclencher un régal au niveaux des papilles ? Va savoir. A côté de ça, il détestait tout les sodas. Inconcevable dans un monde où c'était certainement la boisson la plus vendue.

▬ D'ailleurs, je me demandais. Et faut pas prendre ça comme un offense. Il avait dit la même chose aux autres. Pourquoi spécialement un temple de cette divinité là, à Star City. Je veux dire, pourquoi la déesse aztèque affiliée à la terre et aux naissances plutôt qu'une autre ? Je le redis, faut pas voir ça comme une offense ou une provocation. J'ai posé les mêmes questions à un érudit qui gère un temple grec au centre-ville. Ouais. Pourquoi Hermès alors que lorsqu'on parlait de ces dieux là, généralement on voyait Zeus, Poséidon et Hadès en premier lieu. Pourquoi lui et pas un autre. Pourquoi ici ? Pourquoi. Tant de pourquoi que ça pouvait sembler incompréhensible pour lui, mais non. Il voulait juste le savoir en fait. C'était loin d'être une provocation, bien qu'on pouvait le voir comme ça. Raison pour laquelle, à force, il mettait en garde que c'était pas une volonté de sa part, de blesser avec les questions.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 17 Mai 2020 - 11:27 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de SHADOW
Agent de SHADOW

Thalia Cristobal
Agent de SHADOW

Personnage
La connaissance égaye l'âme 181024121903345464

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 948
ϟ Nombre de Messages RP : 609
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs cheveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : Thalia est un agent de SHADOW entraîné au combat et à l'infiltration dont les capacités sont listées ici. Elle abrite également l'essence de la divinité aztèque Tlazolteotl, laquelle est une mystique aux attributions variées, disposant de pouvoirs, artefacts et serviteurs divers.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
La connaissance égaye l'âme 181024121903345464

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 948
ϟ Nombre de Messages RP : 609
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs cheveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : Thalia est un agent de SHADOW entraîné au combat et à l'infiltration dont les capacités sont listées ici. Elle abrite également l'essence de la divinité aztèque Tlazolteotl, laquelle est une mystique aux attributions variées, disposant de pouvoirs, artefacts et serviteurs divers.
ϟ Liens Rapides :
De fait, les humains se voient confier du temps qu’ils doivent user à leur aise, et qu’ils transmettent de nouveau. Je ne me sens pas spécialement concernée à partir du moment où j’ai été créée de façon très différente. Peut-être que l’on m’a offert également une certaine quantité d’années à vivre, mais le fait est qu’à moins d’être détruite, je peux vivre jusqu’à la fin des temps. Eux se trouvent avec une durée de vie limitée. Dans un monde qui devient de plus en plus complexe chaque jour qui passe.

« Sans doute. »

J’ai un léger sourire. La tendance de l’humanité à se lancer dans des considérations liées à la philosophie m’amusent toujours. Je ne suis pas une créature des plus contemplatives, pour ma part. Je laisse ça à d’autres déités, je préfère amplement agir, vivre, ressentir, comme cela doit être. Même si parfois, il ne s’agit que de renseigner un humain un peu curieux, qui peine à saisir les subtilités de la prononciation du nahuatl. Il faut dire que c’est un langage assez particulier. Celui que nous parlions, dans notre panthéon. Adapté tout de même en partie par les aztèques au fur et à mesure qu’ils grandissaient en tant que peuple.

« Le nahuatl est un langage difficile à prononcer pour ceux qui ne sont pas natifs. Même les mexicains n’utilisent pas nécessairement la prononciation originelle. »

Même si c’est aussi pour se faciliter la vie. Il n’y a là rien de bien choquant. Les idiomes sont voués à évoluer, sur Terre.

« En effet. On croyait en la magie d’une façon différente d’aujourd’hui. On sait que cela existe, mais on la laisse aux initiés, très souvent. Aux héritiers de familles qui pratiquent. Une personne lambda ne va pas forcément s’y plonger, alors même que c’est un outil formidable. Pour les aztèques, elle était au coeur d’une partie de leurs pratiques. L’immense majorité des prêtres était capables d’en manier une partie, certains d’entre eux la recevaient grâce à la sincérité de leur croyance de la part de leur déité tutélaire. »

Mes prêtresses ayant été choisies pour leur dévotion, elles sont toutes capables de puiser dans mes énergies, même si chacun d’entre elle à sa spécialité.

« La magie s’était entremêlée aux autres aspects de la vie, mais d’une façon qu’il n’était pas forcément possible de remarquer pour des étrangers. La religion restait sans doute plus importante car ce peuple, comme beaucoup d’autres, croyait que la pérennité du monde dépendait de leur capacité à sustenter les dieux supposés le faire tourner. »

Alors qu’ils ne faisaient qu’alimenter l’essence des déités qui leur prêtaient leurs pouvoirs, leurs savoirs occasionnellement, ou s’incarnaient parmi eux le temps d’une vie. Ce qui était en soi un moyen de faire perdurer leur civilisation, à défaut du monde en tant que tel.

« Oh, vous prêchez là une convaincue. Je n’ai pas grande estime pour les conquistadors. Ils ont ruiné le souvenir d’une civilisation bien plus avancée qu’ils ne l’ont laissé croire. Et plus raffinée que la leur, si vous voulez mon avis. »

Des brutes et des tyrans qui ont voulu prétendre agir comme des libérateurs, des porteurs de civilisation qui amélioreraient le quotidien des pauvres petits sauvages aztèques. Je devrais peut-être demander à Eve si elle ne pourrait pas me prêter un ou deux d’entre eux le temps d’ajouter un peu de mes punitions à celles des Enfers. Je ne doute pas que la plupart d’entre eux y brûlent à l’heure actuelle.

Denisse nous rapporte finalement nos boissons, aussitôt remercié par Liam comme par moi. Je le lui laisse le temps de goûter avant de faire de même, curieuse de savoir ce qu’il en pense. Je n’ai pas menti en disant que beaucoup d’entre eux n’aiment pas ça. Personnellement, je trouve le xocoatl délicieux, mais enfin… Finalement, lorsqu’il rend son verdict, je le remercie d’un large sourire. J’ai saisi son appréciation directement dans son esprit, mais qu’il la répète à haute et intelligible voix est certainement agréable.

« Vous m’en voyez ravie. »

J’en bois un peu de mon côté, avant de reposer la tasse et son contenu devant moi et de joindre les mains délicatement. Ses questions suivantes sont moins délicates en cela que je ne vais qu’évoquer des faits qui ont circulé dans les journaux et que certains abordent encore en ligne.

« En février 2019, il y a eu un attentat pendant une exposition, ici à Star City. Les gens étaient coincés à l’intérieur, un peu comme avec l’épisode du dôme du front de mer si vous vous en souvenez ? Sauf que les hérauts du monstre responsable de tout cela se sont mis à… Convertir un certain nombre de personnes, en plus d’en tuer d’autres. Tlazolteotl est apparue à cette occasion. Elle a sauvé ce qu’elle a pu. Denisse en fait partie, elle s’est convertie quelques semaines après. Lorsqu’on a le choix entre un Dieu absent, qui laisse ses enfants se faire massacrer, ou une déesse que l’on a vu de nos yeux agir pour défendre des gens qui ne la vénéraient alors même pas… Ceux qu’elle a sauvé sont presque tous devenus fidèles, et d’autres se sont révélés. Des jeunes gens qui se retrouvent plus dans le paganisme que le monothéisme, d’autres qui ont été attiré par la curiosité, d’autres encore qui disent avoir été simplement… Sûrs qu’il s’agissait de leur déité. »

Je hausse les épaules.

« Le jour où nous avons sanctifié le temple, elle nous a rendu visite. Et elle l’a refait depuis, en des occasions particulières. Nous supposons qu’elle doit avoir un hôte humain quelque part ici. »

Ce ne serait pas la première fois que des divinités se mêlent de la vie des hommes et des femmes de ce monde, je n’hésite donc pas à prétendre faire là quelques suppositions.

« Le temple permet aussi de faire des offrandes à d’autres dieux pour ceux qui le souhaitent. Tlazolteotl est une des déesses de l’ancien temps qui est doté de deux visages, deux aspects. Plus même, mais la question deviendrait complexe à expliquer aux néophytes. Ce qu’il faut retenir, c’est qu’elle n’a pas que des aspects bienveillants liés à la terre, ou aux naissances et aux jeunes mères. Elle est aussi celle qui peut choisir d’effacer la marque de ses péchés, ou de punir pour ceux-ci. Paradoxalement, c’est une vision qui séduit. Notre Dame n’est pas parfaite. C’est une figure exigeante, prompte à la colère, capable d’une sévérité extrême, mais aussi d’être protectrice. »
 
Revenir en haut Aller en bas


Come on...You know you want to.

Message posté : Lun 18 Mai 2020 - 3:00 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Il fallait l'avouer. Naïma était peut être l'une des personnes les plus intéressantes qu'il avait côtoyé dans la ville. Faut dire, il connaissait pas toute la ville non plus. Les membres du Cartel, pour beaucoup, étaient intelligents lorsqu'il fallait monter un plan, un braquage, mais pour le reste c'était de vraies tanches qui ne connaissaient rien à rien. Aucune culture, ou plutôt, un manque cruel de culture, va savoir quel parti prendre. Elle, contrairement aux autres, en connaissait pas mal sur le sujet. Aussi érudite que le type du temple d'Hermès. Du moins, c'était l'impression qu'elle faisait. Et les mots qu'elle choisissait, avaient chacune une importance. Beaucoup auraient essayés de simplifier chaque terme pour être compréhensible, quitte à chercher ses mots pendant quelques secondes supplémentaires, allongeant la discussion. Soit elle avait compris que Liam était un "bon client", accoutumé de ce genre de choses. Soit c'était son style et de ce fait, elle venait tout juste de monter dans son estime - c'était peut être pas grand chose à vrai dire, parce que techniquement Liam c'était un peu personne.

Dans tout le panel de langues qu'il avait pu apprendre, ou débuter un apprentissage, il fallait dire que celle-ci résistait bien à la compréhension de Liam. Mais suffisait d'y trouver quelques repères pour en comprendre les subtilités. Savoir comment se prononce telle ou telle lettre aidait particulièrement. Sachant que, c'est peut être l'alphabet possédant le plus de mots ayant des X assez souvent.

Liam était conquis. Pour dire, on l'entendait pas. Il avait le regard bleu azur plongé dans les pupilles de la brune, et ne bronchait pas. Écoutant, sans couper la parole. Profitant de ce moment pour s'instruire, et bon sang qu'il appréciait ça au plus haut point. La culture égaye l'âme, et la sagesse et l'apprentissage étaient bien plus importantes pour lui qu'apprendre à manier une arme à feu ou apprendre à se battre. Cela n'allait certainement jamais l'aider dans sa profession de Docteur au sein du Cartel, ni même en tant que gérant de Restaurant. Ni même jamais. Mais c'était propre à lui. Ça lui apportait bien assez pour qu'il continue de vouloir, encore et toujours, en apprendre plus sur le monde qui l'entoure. Métaphoriquement, on pourrait dire qu'il était un grand enfant, découvrant le monde de ses petits yeux et se posant toute une myriade de questions sur tout ce qui l'entoure.

▬ C'est d'ailleurs une tare qu'avait les européens à cette époque là. Les conquistadors espagnols détruisaient des civilisations pendant que les prêtres italiens décapitaient des scientifiques qui allaient contre de ce que leur sacro-sainte bible contait.

Bon nombre avaient perdu la vie parce qu'ils avaient avancé l'hypothèse que la Terre Prime puisse être ellipsoïdale. Enfin, ronde à l'époque.

Pour le reste il n'avait aucun souvenir de ses événements là et fit un signe de tête montrant que ça ne lui disait absolument rien. Tout simplement parce qu'il était fort possible qu'en plus de ne prêter aucune attention aux médias, le bougre devait certainement être dans un autre coin du monde. Liam bougeait beaucoup, avant 2020. Parce que son poste au sein du Cartel le lui permettait. Il se faisait progressivement un nom, mais les clients se bousculaient pas. Du coup, il voyageait à travers le monde, notamment en Asie et en Europe. Raison pour laquelle il parlait tant de langues aujourd'hui. Ses pérégrinations l'avaient forgés.

▬ Vous avez une sacrée veine que bon nombre de religieux ne peuvent connaître.

Et une sacrée veine de tomber sur le seul médecin non-pragmatique de la ville qui n'allait pas lui réfuter haut et fort que c'était tout un tas de foutaises, et que sa pseudo-divinité n'était rien d'autre qu'un super-héros se faisant passer pour un Dieu. C'était arrivé par le passé, des cinglés à qui le pouvoir monte à la tête. Un vieillard se prétextait être Zeus parce qu'il balançait des éclairs sur des gens. Il s'était pris trois balles dans le buffet et Zeus avait terminé six pied sous terre comme tout autre être humain sur cette terre.

▬ Étrangement, c'est un point que je m'imagine que très bien. On dépeint généralement les dieux polythéistes comme étant lié aux fonctions qu'ils représente. Si bien qu'on oublie souvent que ce sont des êtres et que ce de fait, ils sont pas qu'une simple caricature de ce qu'ils représentent.

En clair, c'était pas parce qu'on était un Dieu de la chasse que toute notre vie, on la passait à se recouvrir le cul de terre et à chasser le gibier. Bien qu'en réalité, il en savait rien puisqu'il ne connaissait aucun Dieu. Erreur. Il en avait déjà croisé deux, du coup. Et deux fois à des endroits propices pour les croiser. Mais sans jamais le savoir. Et les deux avaient coup sur coup jouer la même carte : Celle d'un érudit plein de savoir qui apprenait des trucs à Liam, sans jamais dire que tout se savoir à propos de la divinité en question venait du fait que, tout simplement, ils l'incarnaient sur cette Terre. Au courant de rien donc, il ne pouvait en tirer aucune conclusion. Si ce n'est qu'elle était très informée sur le sujet, et qu'elle savait très bien utiliser les mots pour se faire comprendre.

▬ Quels types d'offrandes sont conseillés pour votre déesse ? Simple curiosité. Quand j'entend offrande, la première chose qui me vient à l'esprit est une carcasse sanglante d'un animal sacrifié sur un autel. Pourtant, il me semble pas en avoir vu ici.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 19 Mai 2020 - 17:14 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de SHADOW
Agent de SHADOW

Thalia Cristobal
Agent de SHADOW

Personnage
La connaissance égaye l'âme 181024121903345464

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 948
ϟ Nombre de Messages RP : 609
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs cheveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : Thalia est un agent de SHADOW entraîné au combat et à l'infiltration dont les capacités sont listées ici. Elle abrite également l'essence de la divinité aztèque Tlazolteotl, laquelle est une mystique aux attributions variées, disposant de pouvoirs, artefacts et serviteurs divers.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
La connaissance égaye l'âme 181024121903345464

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 948
ϟ Nombre de Messages RP : 609
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs cheveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : Thalia est un agent de SHADOW entraîné au combat et à l'infiltration dont les capacités sont listées ici. Elle abrite également l'essence de la divinité aztèque Tlazolteotl, laquelle est une mystique aux attributions variées, disposant de pouvoirs, artefacts et serviteurs divers.
ϟ Liens Rapides :
Mon interlocuteur se montre presque plus attentif que certains élèves qui étudient ici une ou deux fois par semaine, ce qui m’amuse un peu.Son regard est presque déstabilisant, dans sa fixité. Les humains ont rarement cette facilité à soutenir celui d’autrui. J’en ai mis plus d’un mal à l’aise avec mes propres habitudes, à l’occasion. Je hausse machinalement les épaules.

« Il est vrai que les européens semblent s’être amusés à détruire tout ce qu’ils pouvaient. L’humanité montre un certain talent dans la tâche consistant à s’entretuer, mais eux en avaient fait un art. »

Ai-je le ton discrètement mordant ? Peut-être. Je ne m’en rends pas exactement compte. Les êtres humains dans leur globalité sont prompts à se faire la guerre, mais à l’époque, ce que l’on faisait sous couvert de civilisation était… Relativement terrible. Quoique. Est-ce réellement mieux aujourd’hui ? Je suis loin d’en être convaincue.

Je m’attends à des protestations alors que j’affirme avoir rencontré la véritable maîtresse des lieux, calmement mais sans la moindre doute perceptible dans ma voix. Pourtant, c’est tout le contraire. Liam ne semble pas faire preuve du même scepticisme que l’essentiel de ses concitoyens, ce qui reste fascinant en soi. Dans leur présent, les capacités extraordinaires sont assez connues et relativement fréquentes, si bien que beaucoup saute à la conclusion qu’une prétendue “divinité” n’est qu’un usurpateur, par défaut. Savoir qu’ils existent n’est pas la même chose que de les croiser par mégarde, j’imagine.

« C’est une chance, en effet. »

Une chance que les monothéistes n’ont presque aucune possibilité de connaître un jour, avec les politiques de non-ingérence si terriblement strictes de leur Dieu unique. Un principe qui m’épatera toujours, cette unicité. C’est d’une arrogance crasse de se croire capable d’incarner tout ce dont l’univers est fait, de s’en prétendre unique créateur, mais qu’importe. Un rire léger secoue mes épaules tandis que Liam se pose de nouvelles questions. Oh, j’obtiens mes sacrifices, mais de façon très différente que des années auparavant. Dans le secret. Le sang et le tonalli sont les clés qui peuvent augmenter notre pouvoir. Depuis que Gabrielle tue en mon nom, ma vie s’est sensiblement améliorée. Néanmoins, ce n’était pas là les seules offrandes que nous recevions. Encore moins les seules que je recevais. J’ai toujours demandé moins de sacrifices que certains de mes frères.

« L’offrande prend son intérêt à deux niveaux. L’intention que vous y portez - est-ce un remerciement, un cadeau, un appel… - et sa nature. Puisque nous ne pratiquons plus les sacrifices depuis des centaines d’années, nous avons appris à faire différemment. Vous pouvez verser quelques gouttes de votre sang sur l’autel, ou simplement apporter quelques fleurs, des fruits, de la nourriture… Tout dépend de ce que vous désirez. »

Ceux qui demandent mon pardon versent le sang. Les autres… Hm, en toute honnêteté, le contenu de l’offrande importe moins que la dévotion qui y est mise.

« Est-ce encore la curiosité en vous qui parle ou envisagez-vous de faire un don à la Dame de la Nuit ? »

Je souris de plus belle en prononçant ses mots. J’ai quelques doutes à envisager cette seconde possibilité, mais j’aurais tort de ne pas le titiller un peu, n’est-ce pas ?
 
Revenir en haut Aller en bas


Come on...You know you want to.

Message posté : Mer 20 Mai 2020 - 4:15 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Fascinant, en tout point.

Liam était pas de ceux qui réfutaient les allégations des autres, si allégations il y avait. Il préférait, en son style, rester indifférent quitte à les laisser baigner dans leur inculture profonde. Si les gens se tapaient la honte en sortant de grosses conneries, c'était pas son problème. Si c'était pas le cas, c'était pas son problème non plus. Le bougre avait eu une discussion plutôt philosophique au sujet de Dieu, et ce avec plusieurs personnes. Ses parents, pour commencer. L'ensemble des médecins que composaient l'Hôpital Central de Star City. Mais également un certain Raphaël Mercury et maintenant Naïma. Jamais, Ô grand jamais, il s'était permis envers ces deux personnes, de remettre leurs croyances en doute d'une quelconque façon. Lui-même n'était pas croyant, mais comme il l'avait dit au charismatique brun, érudit et homme de foi, il laissait les religions à ceux qui possédaient le temps de se poser des questions existentielles. Lui, n'était ni croyant, ni non-croyant. Il ne se comptait tout simplement pas. Si une déité quelconque apparaît devant lui, il sera respectueux au possible devant cet être supérieur. Et puis ça s'arrête à ça. Bien évidemment, sa curiosité le poussera à lui poser quelques questions, mais voilà. Il reprendra son train de vie normal par la suite. C'était pas quelque chose qui allait le transcender. Il se sentirait pas investi d'un devoir divin pour autant. A moins qu'on ne le lui demande. Mais dans ce cas, pourquoi prendre le seul médecin qui ne voyait pas la religion comme de l'hérésie ou de la connerie ? Pourquoi pas confier ça à quelqu'un de mieux placé pour le faire ? Un croyant non endoctriné par qui que ce soit. Un croyant pur, comme il le disait.

Car pour lui, il y avait plusieurs catégories. Les purs avaient eux le choix de choisir s'il y croyaient ou non, et de choisir leurs religions. Et les impurs, ceux qui sont forcés parce que les parents le sont et font en sorte que untel ou untel le devienne. Baptisant dès le plus jeune âge, obligeant à suivre les préceptes de la religion alors que le gamin n'a même pas eu le temps de regarder si ça l'intéressait de plus près. Les parents de Liam avaient étés stricts là-dessus. Ils ne le baptiseraient pas, car il allait un jour, être assez grand pour faire son propre choix. Si tel ou tel livre sacré semblait lui convenir, alors il aurait le choix. Bon, ses parents pensaient aussi qu'en l'éduquant de la sorte, il serait le gendre idéal et se marierait très vite. Que nenni.

▬ Amusés peut être pas. Du moins, je pense surtout qu'ils étaient trop obnubilés par les guerres et détruisaient tout ce qu'ils ne comprenaient pas. Et si vous voulez mon avis sincère, à cette époque là, ils comprenaient pas grand chose.

Pourtant, ça l'avait pas empêché d'apprendre plusieurs langues européennes. Espagnol et Italien, Allemand et Français, Russe. Il y a toujours cette question de Est-ce que la Russie est européenne ou asiatique ? Bah. Faisons au plus simple. Dans tout les domaines sportifs, en cas de coupe d'Europe, la Russie en fait partie alors, disons que c'est plus Européen qu'Asiatique. Bien que, c'est généralement pour le prestige qu'ils font ça. Après tout. Monaco à des ligues sportives considérées comme Françaises alors que, c'est une cité-état, une principauté en marge de la France et qui se considère comme telle. Liam avait apprécié son séjour là-bas, sur le Rocher. Ils possèdent une super musée Océanographique, charmant à voir.

▬ Oh euh..


C'est un peu soudain ça comme question. Est-ce qu'il voulait offrir quelque chose à la Dame de la nuit ? Est-ce que c'était vraiment une question ça ou plutôt une proposition déguisée ? Car, le cas échéant, est-ce que ça allait être très mal perçu le fait de refuser ? Tout ça, passait rapidement dans sa tête. Mais il gardait son calme olympien, son regard bleu azur fixant les prunelles de la demoiselle. Un sourire illuminait son visage, sa "gueule d'ange" comme certains disaient.

▬ Je savais même pas que j'avais le droit. Vous savez, j'ai visité bien des églises par-delà le monde, et à aucun moment j'ai allumé un quelconque cierge par crainte que les entités supérieures prennent mal le fait qu'un type comme moi se mêle parmi leurs adeptes. Comme je vous l'ai dis, j'étais moi-même médecin fut un temps. Et je crains que ça soit perçu comme une sorte d'affront, tant les gens de ma profession "s'amusent", il avait mimé des guillemets, à défoncer avec une autorité qui leur est propre, les croyances quelles qu'elles soient.


Histoire vraie. A la Basilique Notre-Dame, à Maastricht en Hollande, il n'avait pas daigné allumé le moindre cierge. Non pas parce qu'il fallait donner de l'argent en même temps, ça il s'en foutait royal, mais surtout parce qu'il était pas convaincu qu'on prenait bien le fait qu'un type comme lui avait le droit de faire ça. Après tout, il était ni chrétien ni catholique, en quel cas avait-il le droit de faire ça ?

▬ Ce qui n'est pas mon cas. De ce fait, effectivement, si vous le permettez, ça me dérangerait guère. En guise de remerciement, pour le temps que j'ai pu prendre à ses prêtresses sans attirer son courroux. Puis il chuchotait, regardant un coup à gauche et un coup à droite, par-dessus son épaule. Peut être la crainte qu'une Divine puisse entendre sa question et apparaître d'un coup d'un seul. Va savoir. De toute façon, si la Divine était encore sur cette planète, pour sûr qu'elle devait avoir l'ouïe assez fine pour entendre qu'on parlait d'elle. Vous pensez qu'un bouquet de roses orangées serait bien perçu ? Je ne connais pas les us et coutumes de cette civilisation là. Et de ce fait, je ne sais pas si c'est interprété différemment.

Il s'y connaissait en fleurs, même s'il en envoyait pas des masses. Si ce n'est déposer des chrysanthèmes sur la tombe du paternel, et faire en sorte que sa tombe ressemble de plus en plus à un jardin au fil des mois. Liam avait appris la signification des couleurs des roses. Et l'orange était, plus ou moins lié au remerciements. Pour faire passer un message enthousiaste, amical. Ne serait-ce que pour cette religieuse là, il en ferait parvenir de toute façon. Car elle était, de loin, la plus agréable. A ex æquo avec le brun du temple d'Hermès, qui avait pris de son temps également. Est-ce qu'il allait faire toutes les bâtisses religieuses de la ville ? Oui. Une certitude. Surtout s'il y en avait d'autres sur des Polythéistes. Parce qu'ils étaient vachement plus sympathiques avec lui. Il offrirait un bouquet à la Dame de la Nuit, et veillait sur la santé physique des Enfants d'Hermès. Finalement, il était plus proche des religieux que certains religieux eux-mêmes.

Spoiler:
 
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 21 Mai 2020 - 12:04 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de SHADOW
Agent de SHADOW

Thalia Cristobal
Agent de SHADOW

Personnage
La connaissance égaye l'âme 181024121903345464

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 948
ϟ Nombre de Messages RP : 609
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs cheveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : Thalia est un agent de SHADOW entraîné au combat et à l'infiltration dont les capacités sont listées ici. Elle abrite également l'essence de la divinité aztèque Tlazolteotl, laquelle est une mystique aux attributions variées, disposant de pouvoirs, artefacts et serviteurs divers.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
La connaissance égaye l'âme 181024121903345464

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 948
ϟ Nombre de Messages RP : 609
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs cheveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : Thalia est un agent de SHADOW entraîné au combat et à l'infiltration dont les capacités sont listées ici. Elle abrite également l'essence de la divinité aztèque Tlazolteotl, laquelle est une mystique aux attributions variées, disposant de pouvoirs, artefacts et serviteurs divers.
ϟ Liens Rapides :
Oh, il y en a sans doute qui ont dû prendre leurs conquêtes et destructions comme des façons de se divertir, dans le tas. La plupart d’entre eux, toutefois, ont été guidés par la peur de l’inconnu, ou l’obéissance aveugle, trop habitués à croire ce que leur disaient leurs supérieurs. L’esprit critique n’est pas donné à tout le monde. Il ne l’était pas plus quelques siècles en arrière. Apparemment, toutefois, Liam n’en est pas vraiment dépourvu, lui.

« Vous avez sans doute raison », j’admets d’un ton léger.

Quoique ce qu’ils ont appris à comprendre a été remplacé par d’autres sujets d’ignorance. Même en temps que déesse, je ne suis pas de celles qui comprennent tout ce qu’il y a à savoir de l’univers. J’en sais certainement plus que l’humain lambda il n’y a que nos fondateurs pour avoir une conscience du monde aussi parfaite.

Mais cela importe peu. Je me laisse aller en arrière dans ma chaise, la posture nonchalante, les plumes dans mes cheveux s’agitant doucement le temps que je sois installée et immobile de nouveau. Je l’interroge sur ses intentions pour m’amuser, le prenant quelque peu au dépourvu. Ce qui, évidemment, élargit mon sourire. Un rire léger m’échappe même en constatant qu’il se questionne intérieurement - sans que je n’ai le détail de ces interrogations - mais qu’il conserve son calme comme son propre sourire. Je confirme d’un léger signe de tête.

« Votre croyance, ou son absence, ne vous interdit pas de faire preuve de respect envers la Dame. Elle serait sans doute honorée de constater qu’un étranger se plie à nos coutumes pour la remercier de son concours, ou simplement reconnaître son existence. Voyez ça comme… Un genre de salutations ? »

Polies et agréables.

« Une offrande faite par vous ne la contentera pas comme l’une des nôtres, mais sera un symbole apprécié. »

Même si mes pouvoirs et mon existence ne dépendent pas entièrement du nombre de personnes qui prient mon nom ou croient en moi, il reste qu’il y a un pouvoir inouï dans la foi d’autrui. Elle me renforce. Et offrir, c’est déjà croire un peu.

Que j’existe. Mais pourquoi expliquer tout cela à Liam ?

« Tlazolteotl n’est pas aussi à cheval sur les règles que d’autres entités supérieures. Elle n’exige que le respect le plus élémentaire, mais une déesse aussi… Chaotique qu’elle l’est ne va pas être aussi rigide que d’autres, n’est-ce pas ? »

Je ris de nouveau. J’ai trop vécu au sein des hommes, à semer le chaos de quelques mots ou gestes, pour apprécier l’ordre parfait, les règles immuables. Puis ses chuchotements sont divertissants. Craint-il d’être entendu de la déité des lieux ? Hm, pauvre petit chou, s’il savait que cela fait plusieurs longues minutes qu’il est assis en face d’elle et devise nonchalamment avec elle.

« Votre cadeau serait parfait, je réponds d’un ton léger. L’intention compte autant que l’objet, encore une fois, et elle aime les roses. Et ne vous souciez pas de chuchoter. Si la déesse veut vous entendre, elle vous entendra. »

De fait, elle l’entend très bien. Je ne suis pas encore devenue sourde.

« Je vous donnerai les mots à prononcer lorsque vous reviendrez. »

Je hausse les épaules d’un air détendu. Les rites ne sont pas bien complexes, pour ce qui est d’offrir à une divinité. Il y en a d’autres plus complexes, comme ceux que nous mettons en place lors des fêtes qui rythment le calendrier aztèque. Mais celui-ci n’a rien d’étrange ou de délicat.

« Puis-je vous poser une question également ? Quel est votre métier ? Vous avez une assurance et une facilité certaine à… Nouer contact, dira-t-on ? C’est assez intéressant. »

Je l’interroge d’un ton délicat, curieux, simplement. J’aimerais cerner un peu mieux le dénommé Liam. Il soulève l’intérêt par ses attitudes. J’aurais presque envie d’organiser une rencontre entre nous, simplement par amusement. L’ennui est, après tout, le premier fléau des immortels.
 
Revenir en haut Aller en bas


Come on...You know you want to.

Message posté : Ven 22 Mai 2020 - 1:43 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Sans doute raison. Bien sûr qu'il avait raison, en tout point, du moins il le pensait très fort que les hispaniques avaient été guidés par l'incompréhension et qu'ils s'étaient attaqués à ce peuple là pour cette raison. De toute façon ça faisait parti des mœurs en Europe, de tirer sur tout ce qui bouge et sur tout ce qu'on ne comprend pas. Pendant des siècles. Les Américains aussi à leurs manières. Liam n'avait pris part à aucune bataille si ce n'est la seconde invasion, et encore, peut on parler de prendre un parti dans la guerre ? Non. Il aurait excellé en tant que médecin de guerre. Vagabondant et soignant tout ceux qui était trop blessés pour se relever et reprendre les armes. Offrant une deuxième chance à la nation, à la ville. Un homme à terre en valait zéro. Un homme qui se relève comme neuf et peut reprendre les armes, en valait un. Et dans la balance, un était plus fort que zéro.

Ceci étant, vu qu'UNISON, ainsi que des héros de tout horizons, et autres groupes gouvernementaux semblaient avoir les choses en mains, le bougre avait préféré rejeter son idée première et se mettre à la tâche. A une toute autre tâche que celle de soigner. En apprendre plus sur l'anatomie humaine. Quand un pan de la ville était calme, il quittait sa tanière et récoltait un type ou deux pour l'ouvrir et tenter de récolter ses organes sans causer trop de dommages. A force, il avait développé un véritable talent là-dedans. Il en avait appris plus ici que pendant dix ans de médecine, parce qu'il récoltait pas les organes là-bas. Il faisait toute sorte de petites tâches, suivait des patients, et était de ceux qui avaient le luxe de pouvoir les accompagner dans la mort. Un phénomène fascinant que d'annoncer à une personne bien plus jeune que soit, le fait que sa vie avait été comme un film, et qu'on approchait du générique de fin pour ce court-métrage ci.

▬ Et bien dans ce cas, vous pouvez compter sur moi pour lui formuler mes salutations dans les jours qui viennent.

Fallait aussi admettre que offrir des roses à une Déesse, c'était pas comme offrir des roses à une petite-amie. Un bouquet de quelques roses, admettons dix, c'était très peu suffisant. Du moins, pour Liam. Non pas qu'il voulait se montrer comme le type ayant la plus grosse donation, c'était pas là le but, mais il voudrait tout de même à la fois marquer le coup, et surtout, montrer qu'il considère pas "La Dame de la Nuit" comme la première bougresse venue à qui on offrirait trois fleurs pour lui arracher un petit sourire. C'était une question d'opinion personnelle. Quatre cent roses feraient l'affaire. Suffirait de trouver plusieurs fleuristes dans la ville ayant accès à ce genre de requêtes. Pour sûr qu'on lui dirait "Vous voulez dire 400 pétales pour la décoration monsieur?" ce qui donnerait à de charmants travailleurs du domaine horticole, le loisir de connaître un client aux habitudes complètement démesurées. Ou du moins, dans leurs sens. Pour lui, c'était tout à fait mesuré et en tout point.

Elle l'entendrait, si elle voulait écouter cette conversation là. Fallait juste pas qu'elle entre dans sa tête pour pas faire les gros yeux, au moment où elle comprendrait que le natif de Chicago faisait pas dans la dentelle quand on lui disait qu'il avait le droit de faire un cadeau à untel. Cela faisait belle lurette qu'il n'avait pas fait un cadeau à quiconque, d'ailleurs. Il partait du principe que, dans son milieu de criminels, sa présence était un don en soi. Pour les autres. Afin de ne plus baigner dans l'inculture lorsqu'ils échangeaient quelques mots. Bien que, pour la plupart, Liam préférait ne pas prendre parti et surtout, ne daignait pas trop leur parler, surtout si c'était des hommes qu'il embauchait pour une quelconque raison. Son dernier don en date était une veste à capuche qu'il avait refilé à Dame Cassandra. A la base c'était un prêt, mais à en voir la demoiselle et sa fascination à faire un peu ce qu'elle veux quand elle veux, il s'imaginait très bien que dès le lendemain, elle aurait oubliée. Ce qui était pas un souci en soi. Peut être que le jour où elle retrouverait le bout de tissu, elle voudrait le lui apporter et que de ce fait, ça serait l'occasion pour se revoir.

▬ Avec grand plaisir !

Ceci étant, c'était un homme mine de rien plutôt prisé. De ce fait, il y avait des chances qu'il fasse livrer ça directement ici sans montrer sa trogne. Bien évidemment, dès qu'il aurait un temps de libre, il y passerait en personne. Cela coule de source.

▬ Oh ! C'est gentil ! Il prenait ça comme un compliment, c'en était un d'une certaine façon. Mais je doute que ça vous apporte une quelconque clé de compréhension. J'ai un doctorat et dix années de médecine à l'hôpital central de Star City et depuis la mort de mon défunt père, il y a de ça un an, je dirige le business familial. Il haussait les épaules. C'était un événement qui le rendait légèrement plus à fleur de peau mais pas de la bonne manière. William s'était éteint avant que Liam n'avait pu lui montrer Ô combien il le surpassait en tout point. Une gué-guerre familiale qui avait durée plus de trente ans. Si bien que la côte du gamin montait en flèche de jour en jour, si bien qu'il pensait pouvoir écraser son paternel avant ses quarante ans.

▬ Le Sweet Home, un restaurant sur la Croisette. Si vous aimez les produits de la mer, bien qu'il y en a pour tout les goûts, n'hésitez pas à y faire un saut. Je saurais vous recevoir de la même façon que j'ai été reçu ici ! ! Et si vous voulez tout savoir, je tiens ça de lui. C'était un homme d'affaires plutôt imposant et j'ai certainement du hériter un peu de sa fascination pour apprendre toute sorte de choses et de ce fait, être plus ouvert, plus assurant, et plus enclin à nouer des relations avec toute sorte de personnes.


Sa grande fascination pour apprendre sur le monde qui l'entourait jouait beaucoup également. Il avait prit bon nombre de professeurs pour lui apprendre bon nombre de choses si différentes qu'aujourd'hui, il pouvait avoir son petit opinion et sa petite vision des choses sur tellement de sujets différents. Puis, fallait avouer aussi que, quand son interlocuteur n'était pas quelqu'un de stupide et ne manquait pas cruellement de culture, c'était toujours un plaisir pour lui de tailler une bavette. Il avait plus de facilités avec ces gens là.

Cela pouvait se voir qu'il appréciait monologuer.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 22 Mai 2020 - 23:41 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de SHADOW
Agent de SHADOW

Thalia Cristobal
Agent de SHADOW

Personnage
La connaissance égaye l'âme 181024121903345464

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 948
ϟ Nombre de Messages RP : 609
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs cheveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : Thalia est un agent de SHADOW entraîné au combat et à l'infiltration dont les capacités sont listées ici. Elle abrite également l'essence de la divinité aztèque Tlazolteotl, laquelle est une mystique aux attributions variées, disposant de pouvoirs, artefacts et serviteurs divers.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
La connaissance égaye l'âme 181024121903345464

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 948
ϟ Nombre de Messages RP : 609
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs cheveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : Thalia est un agent de SHADOW entraîné au combat et à l'infiltration dont les capacités sont listées ici. Elle abrite également l'essence de la divinité aztèque Tlazolteotl, laquelle est une mystique aux attributions variées, disposant de pouvoirs, artefacts et serviteurs divers.
ϟ Liens Rapides :
Je verrais dans quelques jours si je peux effectivement compter sur lui ou non. Mais il a l’air plutôt déterminé. Peut-être même un peu trop, pour un non croyant, je dois l’admettre. Je me demande bien ce qu’il va lui prendre de m’offrir, comme roses. En termes de qualité comme de quantité, soit dit en passant. Quelque chose me dit que je vais beaucoup en rire, à terme.

« Je compte donc sur vous » je ronronne d’une voix amusée.

Peut-être que je pourrais aller réclamer si d’aventure il ne s’exécute pas ? Je retiens un rire immédiat. Quoi qu’il vienne déposer sur mon autel, ou dans mon temple, ce sera amusant. Il n’est pas un de mes fidèles, et en je trouve toujours cela fascinant - quoique profondément agréable - de voir des humains se plier à ce genre de rites sans vraiment y croire. Cela reste gratifiant. De constater que l’aura de la divinité suffit encore à imposer un tant soit peu de respect. Non pas que j’ai besoin de cela pour l’obtenir lorsque je le désire.

« C’est une affaire entendue, en ce cas. »

Je conclus d’un ton tout à fait léger et plaisant. Avant de m’intéresser de plus près à ce qu’il est, ce qui le constitue. Je suis un peu surprise de découvrir qu’il a été médecin. Avec ses manières, je peine à l’y imaginer. Au contraire son rôle au sein d’un restaurant me semble tout à fait pertinent vis à vis de ce que je devine de l’homme. Liam me paraît à sa place dans ces environnements sociaux, où l’on voit le monde défiler jour après jour, où l’on joue l’hôte pour eux.

« Je dois avouer ne pas connaître. Mais je viendrais certainement. »

La curiosité m’y attirera plus que l’appétit. Manger est une obligation plus qu’un plaisir, à mes yeux. Je suis capable d’apprécier un repas agréable, mais je ne vais pas nécessairement courir après. Néanmoins, voir Liam dans son élément naturel sera un gain d’informations tout à fait utiles.

« Héritage ou non, il y a peu de gens qui sont assez intrigués pour creuser autant des questions qui ne leur serviront pas nécessairement. Hm. Non, pas vraiment, plutôt que la plupart ne viendront pas s’imposer jusqu’ici » je taquine aimablement.

Il s’est imposé, de fait. Mes prêtresses auraient sans doute eu du mal à s’en défaire alors qu’elles ont quelques autres occupations, mais elles sont habituées à éviter d’interrompre une personne en quête de réponses, préférant les apporter dès lors qu’elles le peuvent. Après tout, mon culte cherche toujours à augmenter le nombre de ses fidèles, au fond. Ce sont autant de sources de pouvoir potentielles.

« Je dois l’avouer, je ne vous imaginais pas vraiment médecin. »

Sa réaction à cette remarque prononcée sur un ton d’excuse m’intéresse. Je veux voir ce qu’il en pense, ce qu’il ressent, surtout.
 
Revenir en haut Aller en bas


Come on...You know you want to.

Message posté : Mar 26 Mai 2020 - 10:47 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Elle pouvait, littéralement compter sur lui. C'était un homme de parole, et pour lui c'était quelque chose d'intimement important. Parler sur le dos des autres n'était pas un de ses credo ou mode de fonctionnement, loin de là. La parole, la diplomatie, c'était deux de ses meilleurs armes pour se battre contre le monde, et le fait d'user de sa parole pour promettre monts et merveilles pour au final, ne rien faire, ça rentrait pas en ligne de compte. Parce qu'après, les gens n'auraient plus confiance en lui, et c'était exactement ce qu'il cherchait à être. Et puis bon, ça avait beau être un petit salopard, mine de rien il avait un certain code d'honneur qu'il respectait scrupuleusement. Une ligne éditoriale écrite par les paroles et l'éducation de ses parents qui voulaient en faire un chic type. Ils furent pas très loin du but, en réalité.

▬ Pas de souci, je serais heureux de vous y voir ! Hésitez pas à prévenir en avance, histoire que j'y sois.

Parce que techniquement, s'il était aujourd'hui dans ce temple au lieu d'être dans sa bâtisse, cela pouvait être très bien le cas pour une prochaine fois. Liam avait aucune attache particulière pour les endroits, il vagabondait un peu là où il le désirait, et quand il le désirait. Et ce, partout à travers le monde.

Pour la suite, il eut un léger sourire. Oui, il s'imposait, un peu partout. C'était l'impression qu'il faisait généralement, et beaucoup ne semblaient pas apprécier ce trait de caractère émanant de lui. Va savoir, pour lui il ne s'était pas imposé ici. Si elles le souhaitaient, elles auraient pu faire comme à l'église et lui demander de dégager sur-le-champ si ses questions douteuses ne plaisaient guère.

▬ C'est souvent l'impression que je fais. Je devrais peut être modifier ma démarche du coup...

Une petite réflexion de vive voix, l'air interrogatif. Oui, il allait devoir changer sa démarche à minima, parce qu'à force, si on lui refusait l'accès à toutes les bâtisses, il allait devoir en fouiller dans d'autres villes, ce qui était clairement à sa portée bien qu'il préfère fouiner à Star City qui regorge de lieux intéressants. Mais que pouvait-il changer, puisque de son point de vue personnel, il ne voyait pas ce qui clochait. Chose intéressante d'ailleurs, c'était peut être la seule personne à ne pas lui confondre de "Je suis navré pour le décès de votre père" ou une chose du genre alors qu'elle ne le connaissait pas. Intérieurement, il la remerciait pour ça. Beaucoup jouaient la carte de la tristesse sans connaître le type, et généralement Liam en jouait un peu pour se payer leurs gueules, parce que ça l'énervait ce genre d'airs faussement tristes.

▬ Pourtant, ce fut le cas. Mais bon, je pense que c'est pas le genre de trucs qui sont notés sur la tête des gens. On se serait croisés dans la rue, ou dans un café, jamais j'aurais pensé que vous étiez prêtresse dans un Temple Aztèque. ajoutait-il en haussant les épaules et en lui adressant un sourire.

Et pourtant, c'était également le cas. Comme quoi, les habits ne font pas les moines et dans son cas, il est vrai qu'il ne ressemblait pas trop à un Docteur pour ceux qui ne le connaissaient pas.

▬ Vous avez toujours été prêtresse d'ailleurs ? Ou vous faisiez un autre métier avant ?
 
Revenir en haut Aller en bas

 
La connaissance égaye l'âme
 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  SuivantRevenir en haut 
La connaissance égaye l'âme Categorie2_6La connaissance égaye l'âme Categorie2_8


La connaissance égaye l'âme Categorie2_1La connaissance égaye l'âme Categorie2_2bisLa connaissance égaye l'âme Categorie2_3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La connaissance égaye l'âme Categorie2_6La connaissance égaye l'âme Categorie2_8

Sauter vers: