Ça n'a pas l'air d'aller fort? [Avec Jay Lane] Bouton_vote_off
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Ça n'a pas l'air d'aller fort? [Avec Jay Lane] Categorie_1Ça n'a pas l'air d'aller fort? [Avec Jay Lane] Categorie_2_bisÇa n'a pas l'air d'aller fort? [Avec Jay Lane] Categorie_3
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

Ça n'a pas l'air d'aller fort? [Avec Jay Lane]

 
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 12 Mai 2020 - 0:31 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

Gabriel Sullivan
Cartel Rouge

Personnage

ϟ Âge : 19
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 18/05/2001
ϟ Arrivée à Star City : 11/01/2018
ϟ Nombre de Messages : 436
ϟ Nombre de Messages RP : 265
ϟ Célébrité : Jeffrey Dean Morgan
ϟ Crédits : //
ϟ Doublons : Hunter Mitchell
ϟ Âge du Personnage : 49 ans
ϟ Statut : Veuf
ϟ Métier : Dirigeant d'un agence de sécurité
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : - 1m89
- Cheveux grisonnants
- Flegmatique, nonchalant
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise du corps-à-corps
- Maîtrise des armes à feu (II)
- Maîtrise des armes de jet (II)
- Développement de griffes rétractables et de canines
- Odorat sur-développé
- Ouïe sur-développée
- Vue sur-développée
- Agilité sur-développée
- Réflexes sur-développés
- Communication avec les félins
- Frénésie (immunisé contre la douleur, les drogues et poisons super-force 80T, super-résistance 80T, régénération VI, super-vitesse, super-saut)
- Neofelis Nebulosa (compagnon)
- Menteur invétéré
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passeport
Communication
Joueur

ϟ Âge : 19
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 18/05/2001
ϟ Arrivée à Star City : 11/01/2018
ϟ Nombre de Messages : 436
ϟ Nombre de Messages RP : 265
ϟ Célébrité : Jeffrey Dean Morgan
ϟ Crédits : //
ϟ Doublons : Hunter Mitchell
ϟ Âge du Personnage : 49 ans
ϟ Statut : Veuf
ϟ Métier : Dirigeant d'un agence de sécurité
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : - 1m89
- Cheveux grisonnants
- Flegmatique, nonchalant
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise du corps-à-corps
- Maîtrise des armes à feu (II)
- Maîtrise des armes de jet (II)
- Développement de griffes rétractables et de canines
- Odorat sur-développé
- Ouïe sur-développée
- Vue sur-développée
- Agilité sur-développée
- Réflexes sur-développés
- Communication avec les félins
- Frénésie (immunisé contre la douleur, les drogues et poisons super-force 80T, super-résistance 80T, régénération VI, super-vitesse, super-saut)
- Neofelis Nebulosa (compagnon)
- Menteur invétéré
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passeport
Communication
Tout n'allait pas au mieux chez les Sullivan ces temps-ci. Depuis les grandes révélations, l'ambiance n'était plus au beau fixe. A vrai dire, Gabriel n'était absolument pas à l'aise avec l'idée de vivre sous le même toit de sa fille, sachant qu'elle était à présent au courant que lorsqu'il rentrait tard, ce n'était pas en raison d'un client trop récalcitrant. Toute la situation soulevait de nombreuses questions auxquelles lui-même n'arrivait pas à répondre. Ces dernières tournaient dans sa tête, en boucle, du soir au matin, et du matin au soir. De plus, Atia lui en avait fait la remarque : ses soucis personnels commençaient à lui peser, et cela se remarquait au boulot. D'habitude capable d'encaisser de front et d'avancer, le Lieutenant avait ces temps-ci beaucoup de mal. Finalement, toutes ces années de mensonge et d'attente avaient explosé au cours de l'année, et le père de famille réalisait qu'il n'avait aucune idée de ce que donnerait la suite...

C'est probablement pour toutes ces raisons que le criminel avait décidé de faire une entorse à son propre règlement, envoyant toutes ses obligations valser le temps d'une soirée. Au volant de sa vieille voiture, le Lieutenant s'était rendu vers Lincoln, dans un bar qu'il appréciait bien. Il était bien loin d'avoir la même allure qu'à l'accoutumée. En effet, le Lieutenant portait une tenue, que l'on pourrait qualifier de civile, loin de ses vieux costards. Sa barbe commençait sérieusement s'épaissir. Il avait eut l'idée de la laisser pousser depuis quelques semaines. Cela faisait aussi quelques temps qu'il avait perdu ses lentilles, l'obligeant alors à porter ses lunettes de vue toute la journée. Disons qu'il avait, après les événements passés, perdu de sa superbe.

A vrai dire, il ne comptait pas aller boire jusqu'à n'en plus pouvoir. Cela faisait bien deux décennies que Gabriel n'avait pas bu jusqu'à tomber ivre mort. Il détestait cette situation, d’abandon de soi, et de dépendance à autrui. Non, ce soir-là, il comptait simplement descendre quelques verrers jusqu’à en ressentir les effets agréables, lui qui avait toujours eu l’alcool plus joyeux qu’autre chose. Après tout, au point où il en était, peut-être qu’un légère cuite l’aiderait à y voir plus clair ? Ainsi, il se gara et rejoignit le bar en question. Seulement, dans un coup d’œil global, Gabriel remarqua quelqu’un… Jay Lane ? Oui, c’était bien l’homme qu’il avait croisé il y a de ça quelques semaines.

Bougon, Gabriel préférait passer la soirée seule. Ainsi, il se rendit au comptoir et commanda un simple verre de Whisky avant d’aller s’installer dans une table éloignée de tout. Ce bar était plutôt classieux, comparé aux autres de ce quartier. Ils avaient toujours fait les bons choix en matière d’ambiance musicale, notamment. Du moins, c’était l’avis de Gabriel, qui appréciait aussi l’ambiance, plutôt tamisée et reposante. Confortablement installé dans sa chaise, le quadragénaire se passa une main dans les cheveux, eux aussi plus long qu’à l’accoutumée, et se mit à observer les autres clients. Il n’avait pas grand-chose d’autre à faire de toute manière. C’était assez amusant. A cette heure-ci, les clients n’étaient plus si nombreux, mais surtout, presque tous étaient des hommes, dans la quarantaine, seuls… La situation arracha un sourire en coin à Gabriel.

Quelques minutes plus tard, le criminel tapotait lentement son verre, fixant son contenu. Il n’avait cessé de concentrer tous ses sens vers Lane. Le bougre pourrait presque transpirer de l’alcool, il était loin d’en être à son premier verre, ou son dernier. Dans un élan de curiosité, ou d’autre chose, Gabriel se leva et alla s’appuyer sur un pilier à côté de la table du criminel, son verre à la main.

« Lane ? Décidément… On ne se croisera jamais autre part. »
 
Revenir en haut Aller en bas







Message posté : Mar 12 Mai 2020 - 14:38 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
La mort de Charlie remontait à plus de cinq ans désormais. C'était arrivé fin mars 2015, mais cela ne l'empêchait pas d'y repenser pratiquement en boucle. Quant à savoir pourquoi il avait décidé d'aller se saouler ce soir-là précisément... La réponse était simplement : à cause de Colt, encore une fois. Le Major était venu chercher Jay chez lui quelques jours plus tôt et l'avait abreuvé de ses conseils et de ses « tu crois que Charlie serait fière de toi ? » qui l'avaient touchés bien plus qu'il ne l'aurait admis. C'est un fait, sa sœur aurait été affreusement déçue de le voir aujourd'hui, mais quel besoin y avait-il de le lui répéter encore et toujours ? Il le savait parfaitement. Il avait toujours été une déception pour la jeune femme, de toute manière.

Afin d'oublier tout ça et de pouvoir dormir sans se retourner le cerveau, Jay avait donc décider d'aller se saouler, seul et dans un endroit où il ne connaissait personne. Il pouvait encore le faire malgré ses pouvoirs, il fallait simplement qu'il se débrouille pour ne pas activer son pouvoir et le tour serait joué. Prenant garde à ne pas laisser l'adrénaline le submerger, le Texan avait donc enchaîné les verres, glissant de temps en temps un billet au barman qui semblait se demander si ce type bizarre aux fringues éliminées serait capable de payer tout ce qu'il consommait.

Il ne comptait plus les verres lorsqu'une voix vaguement familière l'obligea à tourner la tête. En temps normal, il l'aurait juste ignorée et aurait continué à boire, mais l'alcool aidant, ses réticences habituelles était atrophiées et il se comportait... Et bien, comme quelqu'un de normal !

Ses prunelles claires se posèrent sur un visage qui lui sembla une fois de plus familier, mais il lui fallut quelques instants avant de le situer. Son visage se teinta d'une expression de surprise avant qu'il ne hausse les épaules. Ses gestes étaient ralentis, il avait l'impression d'être enveloppé de coton, mais c'était étrangement agréable. Parce qu'il ne se posait pas de questions inutiles.

« Ouais... Y'a qu'à pas m'suivre. La prochaine fois, j'essaye d'aller à l'église, ça nous changera... »

Oui, un Jay bourré pouvait tenter de faire de l'humour ! Essayer, parce que c'était assez misérable, il fallait l'avouer. Comme garder la tête levée et boire son verre sans tout renverser devenait compliqué, il se retourna à nouveau pour faire face à la table et lâcha quelques mots plutôt déplacés dans sa bouche.

« Vous pouvez vous asseoir s'ça vous fait plaisir. »

Il attrapa son verre pour le vider d'un coup avant de le reposer un peu plus loin. Ses joues semblaient en feu, mais c'était une sensation étrangement agréable et il se demanda tout à coup pourquoi il ne le faisait pas plus souvent ! L'espace d'un instant, Jay oublia presque la présence de Sullivan, puis s'en rappela soudain et se montra curieux pour la première fois depuis qu'ils s'étaient rencontrés. En temps normal, le Texan s'en fichait pas mal des autres, mais l'alcool aidant, il n'était pas contre l'idée de parler un peu. Sachant qu'il aurait oublié une bonne partie de la discussion demain matin, ceci expliquait cela...

« Et vous faites quoi ici précisément ? 'Fin, à part boire. »

On venait rarement dans un bar pour apprendre à danser la polka après tout. Quoique, ça aurait sans doute été très drôle de voir Sullivan dans cette situation.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 13 Mai 2020 - 15:18 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

Gabriel Sullivan
Cartel Rouge

Personnage

ϟ Âge : 19
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 18/05/2001
ϟ Arrivée à Star City : 11/01/2018
ϟ Nombre de Messages : 436
ϟ Nombre de Messages RP : 265
ϟ Célébrité : Jeffrey Dean Morgan
ϟ Crédits : //
ϟ Doublons : Hunter Mitchell
ϟ Âge du Personnage : 49 ans
ϟ Statut : Veuf
ϟ Métier : Dirigeant d'un agence de sécurité
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : - 1m89
- Cheveux grisonnants
- Flegmatique, nonchalant
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise du corps-à-corps
- Maîtrise des armes à feu (II)
- Maîtrise des armes de jet (II)
- Développement de griffes rétractables et de canines
- Odorat sur-développé
- Ouïe sur-développée
- Vue sur-développée
- Agilité sur-développée
- Réflexes sur-développés
- Communication avec les félins
- Frénésie (immunisé contre la douleur, les drogues et poisons super-force 80T, super-résistance 80T, régénération VI, super-vitesse, super-saut)
- Neofelis Nebulosa (compagnon)
- Menteur invétéré
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passeport
Communication
Joueur

ϟ Âge : 19
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 18/05/2001
ϟ Arrivée à Star City : 11/01/2018
ϟ Nombre de Messages : 436
ϟ Nombre de Messages RP : 265
ϟ Célébrité : Jeffrey Dean Morgan
ϟ Crédits : //
ϟ Doublons : Hunter Mitchell
ϟ Âge du Personnage : 49 ans
ϟ Statut : Veuf
ϟ Métier : Dirigeant d'un agence de sécurité
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : - 1m89
- Cheveux grisonnants
- Flegmatique, nonchalant
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise du corps-à-corps
- Maîtrise des armes à feu (II)
- Maîtrise des armes de jet (II)
- Développement de griffes rétractables et de canines
- Odorat sur-développé
- Ouïe sur-développée
- Vue sur-développée
- Agilité sur-développée
- Réflexes sur-développés
- Communication avec les félins
- Frénésie (immunisé contre la douleur, les drogues et poisons super-force 80T, super-résistance 80T, régénération VI, super-vitesse, super-saut)
- Neofelis Nebulosa (compagnon)
- Menteur invétéré
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passeport
Communication
Effectivement, Lane n'était pas dans son état normal. Enfin, Gabriel ne l'avait vu qu'une seule fois après tout. Il était simplement déjà bien "entamé, pourrait-on dire. Mais le Lieutenant, se remémorant leur dernière rencontre, aurait eu tendance à penser que cet homme était du genre à ne pas boire autant, ou du moins, à tenir sur la longueur sans grande grande difficulté. Il faut croire qu'il s'était trompé. Mais il accepta rapidement l'invitation du criminel et tira une chaise pour s'installer face à lui. Une nouvelle fois, Sullivan put constater que la descente de Jötunn était toujours aussi bonne. Ceci-dit, depuis leur dernière rencontre, le Lieutenant avait du reprendre quelques kilos et heures de sommeil, et devrait probablement être lui aussi capable de vider un verre sans se retrouver dans le même état que lors de leur première rencontre. Aussi, il avala une gorgée de son whisky, se demandant pourquoi il commandait toujours cette boisson alors qui préférait le rhum, et de loin. Probablement un vieux réflexe, du temps où lui et tout ses camarades de beuverie ne juraient que par un bon Scotch.

" Précisément, pas grand-chose... Enfin, à part boire, justement. "

Sur ces mots, Gabriel termina son verre, fatigué de savourer une boisson qu'il n'appréciait plus tant que ça. Il commanda dans la foulée un second verre, mais cette fois-ci, de Rhum. Loin d'être un grand expert des alcools forts, il estimait cependant avoir suffisamment de bouteille pour juger que le whisky qui lui avait été servi n'était pas excellent. Il espérait que la suite serait bien meilleure.

En attendant, le quadragénaire étendit ses longues jambes sous la tables et s'appuya confortablement sur la dossier de sa chaise.

" Si je comprends bien, lorsque vous êtes parfaitement sobre, vous me tutoyez, mais après quelques verres, vous vous mettez à me vouvoyer de nouveau ? "

Ce genre de petits détail amusait Gabriel, qui afficha alors un petit sourire goguenard avant de hausser les épaules.

" Je crois que j'accorde trop d'importance à tout ça. J'ai toujours vu le vouvoiement comme une espèce barrière entre moi et mon interlocuteur. Ça ne veut pas dire grand-chose, en réalité. Mais bon... Je me suis toujours accroché à ça. "

Nouvelle haussement d'épaule, accompagné d'une pincement des lèvres caractéristique d'une personne qui vient d'exposer ses pensées sans être trop sûre de ce qu'elle vient de dire. Peu après, le barman se déplaça jusqu'à la table et déposa le verre. Le criminel hocha la tête pour le remercier, le payant aussitôt. Après une première gorgée, le Lieutenant fut rassuré : ses papilles étaient grandement rassurées. Rien à voir avec le précédent verre.

" Et vous, alors? Vous n'avez pas non plus l'air très décidé à faire autre chose que boire. " Déclara finalement le quadragénaire en jetant un œil à tout les autres buveurs solitaires qui les entouraient. " Un nouvel escape game qui a mal tourné pour vos partenaires, peut-être ? "
 
Revenir en haut Aller en bas







Message posté : Mer 13 Mai 2020 - 20:18 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Logique. Il se retrouvait dans un bar pour boire. Si Jay avait été du genre à rigoler, il aurait certainement ricané devant une réponse aussi évidente... Sauf que même en étant saoul, il était incapable d'exprimer sa joie de cette manière. En fait, il ne se souvenait même pas avoir rigolé un jour, c'était triste. Mais il n'avait pas envie d'y songer, parce que ça le ramenait irrémédiablement à sa jeunesse, à la vie de famille et à Charlie. Bah. Comme toujours en fait.

Ses pensées s'embrouillait un peu, il redressa la tête lorsque Sullivan railla sa politesse d'un ton goguenard. C'était vrai. Jay ne vouvoyait jamais les gens, il oubliait de le faire la plupart du temps, alors pourquoi là ? Parce que son cerveau avait situé Sullivan et lui avait fait ressortir sa promesse de ne le tutoyer que lors de leur dernier verre. En temps normal, il l'aurait machinalement tutoyé, mais comme son cerveau était imbibé d'alcool, il faisait ressortir les informations comme elles arrivaient. En bordel surtout.

« Ouais, j'deviens poli quand j'bois. »

Mais pas comique pour autant. Il n'avait jamais eu d'humour de toute manière et s'en passait très bien ! Un profond soupir lui échappa tandis que ses yeux clairs se baissaient à nouveau jusqu'au verre vide qui se trouvait devant lui. Lorsqu'il bougeait la tête, c'était pour éprouver cette étrange sensation d'avoir son cerveau qui bougeait dans sa boîte crânienne ! Mais il oubliait Charlie, c'était tout ce qui comptait.

Sullivan parlait, Jay rata une petite partie de son discours, mais fit l'effort de se concentrer à nouveau et entendit la fin. Il était question d'une barrière et de s'y accrocher... Est-ce qu'il venait de lui parler de rodéo ? Ce n'était pas fréquent dans cet état, mais bon, sait-on jamais !

« Ouais, t'as raison. »

Le tutoiement était revenu rapidement, sans doute parce que son cerveau avait déjà effacé le souvenir de sa dernière promesse. De toute manière, ils ne connaissaient personne ici, alors qui irait se plaindre qu'ils se tutoyaient au lieu de suivre les règles de bienséance ? Qui plus est, Jay n'avait pas la tête à être poli. Parce que, oui, il y avait une tête pour ça.

Lorsque le barman vint apporter le verre de Sullivan, le Texan l'interpella avant qu'il ne disparaisse et lui demanda d'apporter à nouveau la même chose, ce que l'autre fit sans demander de paiement cette fois-ci. Sans doute avait-il compris qu'il n'avait pas affaire à un type complètement fauché ? Au pire, il appellerait la police et le problème serait réglé. Jay soupira malgré lui avant de reporter son regard sur son comparse qui parlait à nouveau, rappelant avec justesse la fin de leur dernière expédition. Une seule situation bizarre lui suffisait, pas deux !

« Non, j'passe mon tour. »

Il resta silencieux durant un instant. Jay n'était pas du tout du genre à se confier, il ne parlait jamais de ses sentiments et encore moins de sa vie personnelle, mais l'alcool aidant, il reprit la parole pour lâcher quelques mots supplémentaires. Sans doute que Sullivan ne s'en rendrait pas compte, mais il avait le droit à la réponse la plus sincère et personnelle que le Texan n'ait jamais faite à personne !

« Des problèmes d'famille. T'peux pas comprendre. »

Même si sa sœur était aussi morte, il ne comprendrait pas. Il n'avait pas vécu chez les Lane et il n'avait pas eu une sœur exemplaire alors qu'il se réservait la place du raté du siècle.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 14 Mai 2020 - 17:51 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

Gabriel Sullivan
Cartel Rouge

Personnage

ϟ Âge : 19
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 18/05/2001
ϟ Arrivée à Star City : 11/01/2018
ϟ Nombre de Messages : 436
ϟ Nombre de Messages RP : 265
ϟ Célébrité : Jeffrey Dean Morgan
ϟ Crédits : //
ϟ Doublons : Hunter Mitchell
ϟ Âge du Personnage : 49 ans
ϟ Statut : Veuf
ϟ Métier : Dirigeant d'un agence de sécurité
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : - 1m89
- Cheveux grisonnants
- Flegmatique, nonchalant
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise du corps-à-corps
- Maîtrise des armes à feu (II)
- Maîtrise des armes de jet (II)
- Développement de griffes rétractables et de canines
- Odorat sur-développé
- Ouïe sur-développée
- Vue sur-développée
- Agilité sur-développée
- Réflexes sur-développés
- Communication avec les félins
- Frénésie (immunisé contre la douleur, les drogues et poisons super-force 80T, super-résistance 80T, régénération VI, super-vitesse, super-saut)
- Neofelis Nebulosa (compagnon)
- Menteur invétéré
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passeport
Communication
Joueur

ϟ Âge : 19
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 18/05/2001
ϟ Arrivée à Star City : 11/01/2018
ϟ Nombre de Messages : 436
ϟ Nombre de Messages RP : 265
ϟ Célébrité : Jeffrey Dean Morgan
ϟ Crédits : //
ϟ Doublons : Hunter Mitchell
ϟ Âge du Personnage : 49 ans
ϟ Statut : Veuf
ϟ Métier : Dirigeant d'un agence de sécurité
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : - 1m89
- Cheveux grisonnants
- Flegmatique, nonchalant
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise du corps-à-corps
- Maîtrise des armes à feu (II)
- Maîtrise des armes de jet (II)
- Développement de griffes rétractables et de canines
- Odorat sur-développé
- Ouïe sur-développée
- Vue sur-développée
- Agilité sur-développée
- Réflexes sur-développés
- Communication avec les félins
- Frénésie (immunisé contre la douleur, les drogues et poisons super-force 80T, super-résistance 80T, régénération VI, super-vitesse, super-saut)
- Neofelis Nebulosa (compagnon)
- Menteur invétéré
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passeport
Communication
Poli et pas que... Apparemment, sous l'influence de l'alcool, le criminel n'était pas loin de devenir une personne tout à fait différente. Il paraissait plus sociable et ouvert. Cela-dit, c'était souvent le cas pour les personnes fermés aux autres : l'alcool déliait les langues et les esprits, entre autre. De plus, Gabriel avait la très nette impression de faire lui aussi parti de cette caste de gens qui se mettaient à trop parler après quelques verres (avec une notion, certes, très relative de "quelques"). Toujours est-il que Lane ne paraissait pas être en pleine euphorie alcoolique, bien au contraire. Il avait troqué son visage fermé contre une mine presque triste. Encore une fois, les moments de silence ne semblaient gêner aucun des deux membres de cette non-conversation, tandis qu'ils sirotaient leurs boissons respectives.

Néanmoins, la dernière remarque provoqua un haussement de sourcil chez Gabriel, qui but alors une gorgée de son verre, fixant un instant son interlocuteur. Comme quoi... Peut-être que les fameux "soucis familiaux" avaient tendance à amener les criminels à partir boire seuls dans un bar. Le hasard faisait, dans un sens, bien les choses. Du moins, pour cette fois-ci. Cela-dit, Sullivan n'avait pas pour habitude de s'épandre sur le sujet, avec qui que ce soit, pas même sa fille. Mais peut-être pourrait-il faire une exception pour Jay? Après tout, ce type représentait l'exception même dans la vie du Lieutenant. Lors de leur première rencontre, son instinct l'avait poussé à faire confiance à cet homme, au point de briser tout ses codes de vieux criminels, à ne pas vouloir tutoyer et encore moins créer de liens avec n'importe quel autre membre du milieu. D'ailleurs, Gabriel avait toujours du mal à déceler pourquoi il avait tant de facilité à parler à ce type. Peut-être que la réponse se trouvait justement dans ces problèmes de famille... Son instinct avait-il anticipé les similarités de ces deux bonhommes, en dépit de nombreuses autres différences qu'ils devaient avoir ?

Le Lieutenant haussa alors les épaules et tendit son verre au-dessus de la table.

" Aux problèmes de familles, alors ? "

Il porta ensuite son verre contre ses lèvres une nouvelle fois, avant de le déposer sur la table, pour croiser les bras.

" J'avais prévu de faire la même chose... Me mettre une bonne caisse histoire de faire le vide le temps d'une soirée. "

C'était un échappatoire comme un autre, tant qu'on ne se laissait pas entraîner dedans trop de soirs de suite. Gabriel fixa alors le vide pendant de longues secondes, avant de finalement reprendre la parole.

" J'ai une fille. Et elle a été mise au courant de pas mal de choses... Que je comptais garder pour moi encore quelques temps. "

La mine du Lieutenant en disait long : il y encore quelques secondes, il n'avait même pas envisagé le possibilité de parler de Lily à Lane. Mais merde, à quoi bon ? Alors il rattrapa son verre et but une grande gorgée. Puis, ayant soudain envie de reporter la conversation sur un autre sujet, Gabriel reprit.

" C'est pas impossible que je puisse pas comprendre tes problèmes, mais je peux toujours les écouter, à priori, Lane. " Nouvel haussement d'épaule.
 
Revenir en haut Aller en bas







Message posté : Ven 15 Mai 2020 - 19:38 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Lorsque Sullivan vint trinquer aux problèmes familiaux, Jay s'appliqua à le faire, ne relevant pas le fait que ça signifiait apparemment que lui aussi était ici pour les mêmes raisons. L'alcool le rendait peut-être plus bavard, mais pas plus intelligent. C'est sans doute pour cette raison que le Texan leva un sourcil étonné en entendant son interlocuteur reprendre la parole pour lui dire qu'il avait aussi prévu de se saouler avant de lâcher une bombe : il avait une fille. Jay fronça carrément les sourcils et n'aurait pas eu l'air plus étonné si Sullivan lui avait dit venir d'une autre planète. Le trentenaire avait toujours eu une vision assez particulière de la paternité. Cela dit, vu son géniteur, ce n'était guère étonnant. À ses yeux, les pères étaient soit des gros coincés qui chaperonnaient beaucoup trop leurs gamins, soit des branleurs qui avaient simplement oublié d'acheter une capote avant de tirer leur coup. Dans le cas des Lane, c'était arrivé cinq fois, mais le résultat était le même.

Il en arrêta de boire devant la surprise, observant Sullivan en silence et lorsque ce dernier reprit la parole pour lui parler de ses propres problèmes, Jay haussa les épaules. En fait, il n'y avait pas de « problème » à proprement parler. Juste... De la culpabilité, des regrets... De l'amertume aussi. Des sentiments qu'il s'efforçait de refouler depuis des années, puis qui lui sautaient à la gueule aujourd'hui. Après une hésitation qui dura plus longtemps que de raison, le Texan finit par reprendre la parole.

« Y'a pas d'problème en fait. Pas à proprement parler. » Il se tut, la pause sembla s'éterniser. Parler n'était pas une habitude pour lui. « Y'a deux mois, c'était l'anniversaire d'la mort d'ma sœur, c'juste qu'un abruti m'en a reparlé récemment, qu'la dit des trucs d'merde et qu'ça m'fait chier. »

C'était un résumé assez brouillon de la situation, mais c'était le mieux qu'il puisse faire. Jay n'avait pas spécialement envie de parler de ses sentiments, mais de Charlie... C'était autre chose. En général, il évitait d'y penser parce que c'était trop douloureux, mais ce soir, l'alcool atténuait ce sentiment de vide et ne laissait que de brefs bons souvenirs des années passées avec la jeune femme.

Sullivan connaissait certainement Charlie Lane. Elle était devenue une célébrité mondiale après s'être liée d'amitié avec Chase Neutron-Grey et à dire vrai, elle avait même fait les gros titres lorsque les journalistes avaient inventé une idylle entre eux. Sa mort avait été largement couverte par les médias, notamment en raison de son lien avec l'UNISON, il était donc fort probable que le second du Circus – dont Jay était membre à l'époque – ait fait le lien avec les Lane sous leurs ordres.

N'ayant guère l'habitude d'avoir une discussion normale, Jay ne savait pas comment ça se passait en temps normal, il se laissa donc guider par l'alcool et fit quelque chose qu'il n'aurait sans doute jamais fait en étant sobre : il s'intéressa aux affaires de son interlocuteur. Toujours pas remis de sa surprise d'apprendre que Sullivan avait une gosse quelque part, il revint là-dessus.

« J'savais pas qu't'avais une mioche. Ça fait longtemps ? » La question était maladroite, mais elle restait compréhensible. « Laisse-moi deviner... Elle a capté qu'tu frayais avec des gens pas forcément clairs ? »

C'était presque logique. C'était souvent les sujets de discussion entre Charlie et lui à l'époque ! Enfin de discussion, plutôt de dispute. Il se souvenait encore de lui avoir honteusement menti en prétendant ne rien faire de dangereux. C'était bien la première fois qu'il avait sciemment menti à quelqu'un d'ailleurs. Les sentiments éprouvés n'avaient pas été très joyeux et même aujourd'hui, il se sentait encore honteux de l'avoir fait. Vu la tête de Sullivan, il devait être à peu près dans les mêmes conditions que lui. Décidément, les familles amenaient plus de problèmes qu'autre chose, mais il n'aurait pas été capable de s'en passer !
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 4 Juin 2020 - 0:28 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

Gabriel Sullivan
Cartel Rouge

Personnage

ϟ Âge : 19
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 18/05/2001
ϟ Arrivée à Star City : 11/01/2018
ϟ Nombre de Messages : 436
ϟ Nombre de Messages RP : 265
ϟ Célébrité : Jeffrey Dean Morgan
ϟ Crédits : //
ϟ Doublons : Hunter Mitchell
ϟ Âge du Personnage : 49 ans
ϟ Statut : Veuf
ϟ Métier : Dirigeant d'un agence de sécurité
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : - 1m89
- Cheveux grisonnants
- Flegmatique, nonchalant
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise du corps-à-corps
- Maîtrise des armes à feu (II)
- Maîtrise des armes de jet (II)
- Développement de griffes rétractables et de canines
- Odorat sur-développé
- Ouïe sur-développée
- Vue sur-développée
- Agilité sur-développée
- Réflexes sur-développés
- Communication avec les félins
- Frénésie (immunisé contre la douleur, les drogues et poisons super-force 80T, super-résistance 80T, régénération VI, super-vitesse, super-saut)
- Neofelis Nebulosa (compagnon)
- Menteur invétéré
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passeport
Communication
Joueur

ϟ Âge : 19
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 18/05/2001
ϟ Arrivée à Star City : 11/01/2018
ϟ Nombre de Messages : 436
ϟ Nombre de Messages RP : 265
ϟ Célébrité : Jeffrey Dean Morgan
ϟ Crédits : //
ϟ Doublons : Hunter Mitchell
ϟ Âge du Personnage : 49 ans
ϟ Statut : Veuf
ϟ Métier : Dirigeant d'un agence de sécurité
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : - 1m89
- Cheveux grisonnants
- Flegmatique, nonchalant
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise du corps-à-corps
- Maîtrise des armes à feu (II)
- Maîtrise des armes de jet (II)
- Développement de griffes rétractables et de canines
- Odorat sur-développé
- Ouïe sur-développée
- Vue sur-développée
- Agilité sur-développée
- Réflexes sur-développés
- Communication avec les félins
- Frénésie (immunisé contre la douleur, les drogues et poisons super-force 80T, super-résistance 80T, régénération VI, super-vitesse, super-saut)
- Neofelis Nebulosa (compagnon)
- Menteur invétéré
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passeport
Communication
Sullivan ne sut pas vraiment comment interpréter la réaction de Jay face à cette révélation. Il n'avait pas la tête d'un père, c'est ça? Il n'avait pas le profil? En réalité, le Lieutenant se moquait bien de ce genre de considérations. Il savait bien que dans ce milieu, beaucoup préféraient garder ce genre de choses pour eux. Il faisait d'ailleurs partie de cette caste, et en était probablement l'un des plus fervents partisans. Seulement, ce soir n'était pas un soir comme les autres. Il se doutait qu'il en allait de même pour son interlocuteur, bien éloigné de son comportement habituel. Il se mit donc à lui donner les raisons de cet enivrement : l'anniversaire de la mort de sa sœur. Voilà bien un terme qui avait toujours dérangé Gabriel... L'anniversaire d'une mort. Bien sûr, jamais il n'oublierait la date de la mort d'Elsa, victime parmi d'autres de Greyzilla. Mais il avait toujours tenu à ne pas marquer cette date durant les années qui suivirent. Evidemment, il y pensait à chaque fois, mais il prenait soin de ne pas en parler ce jour-là, sans vraiment savoir pourquoi. Peut-être parce qu'il préférait célébrer les moments de vie d'Elsa, et non pas celui de son décès, et de l'accident.

Mais bien sûr, il comprenait la situation dans laquelle Jay se trouvait. Il ne pouvait que se montrer empathique. Devoir continuer à vivre sans la présence d'une personne chère était une chose tellement difficile. Charlie Lane... Gabriel connaissait bien ce nom. Qui n'en avait pas entendu parler? La fille prodige de la famille, brillante avocate. Elle avait beaucoup fait parler d'elle, certainement contre son gré, pendant quelques années. Sullivan ne savait pas, cependant, quelle relation Jay et elle avaient entretenu. Il avala une autre gorgée de sa boisson tandis que son interlocuteur se mit à s'intéresser sa fille et à l'affaire dont il lui avait parlé. Ce n'était pas très compliqué de deviner dans quel merdier Gabriel s'était mis de toute manière. Ainsi, Gabriel acquiesça face à la remarque du brun et soupira en fixant la table avant de finalement répondre :

" Elle a fait dix-sept ans il y a une semaine... " Il se retint de faire une remarque lié au fait qu'il trouvait qu'elle grandissait très vite, se doutant que la majorité des parents diraient ça. " Les Purple Hats se sont servi d'elle. Ils l'ont appâté vers un endroit où je devais aller régler quelques problèmes. "

Ce jour resterait probablement marqué à jamais dans l'esprit des Sullivan... A vrai dire, Gabriel n'imaginait même pas le choc qu'avait du subir Lily face à tout ceci. Elle avait déjà vécu des événements compliqué un an ou deux auparavant, lors de l'explosion...

" Et j'ai préféré lui dire la vérité. Mais c'est devenu compliqué depuis... De rentrer du boulot le soir, d'aller lui parler... Maintenant que je sais qu'elle est au courant du genre d'activités que j'ai pu mener dans ma journée. "

De nouveau, le Lieutenant fixait le vide, peu à l'aise avec ce genre d'idées... Il craignait la suite. Qu'est-ce que la famille Sullivan allait devenir? Il était en train de corrompre sa propre fille, d'une certaine manière. Elle qui était si droite, si engagée... Gabriel la forçait à cautionner sa vie de criminel. Pressé de parler d'autres choses, et surtout peu à l'aise de parler de lui, Gabriel changea de sujet, vers quelque chose qui n'était pas beaucoup plus gai :

" Mais sinon... Je comprends. Y'a pas grand-chose à dire pour aider, mais je suis passé par là aussi. C'est jamais agréable d'entendre quelqu'un remuer le passé, surtout si c'est pour dire des saloperies. "

Sur ces mots, Gabriel caressa la bordure de son verre, oisivement, avant d'en boire une autre gorgée.

" On peut parler d'elle si tu veux, ça me dérange pas. C'est con, mais c'est avec ça qu'on se rappelle qu'ils continuent d'exister, d'une certaine manière, tout ces gens qu'on a perdu. "
 
Revenir en haut Aller en bas







Message posté : Jeu 4 Juin 2020 - 15:21 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Jay n'était pas spécialement étonné d'entendre que les ennemis du Cartel Rouge se servaient des secrets de ces derniers pour leur causer du tort. C'était une technique de lâche, mais elle fonctionnait, alors pourquoi ne pas l'exploiter ? Le Texan resta silencieux, ne voyant pas spécialement quoi répondre à tout cela. C'était sans doute normal qu'un père veuille protéger sa fille en lui cachant ses activités, mais d'un autre côté, cacher des choses et mentir, ça attirait forcément des ennuis. Les Lane se dissimulaient rarement des choses. Jay ne l'avait fait qu'une fois avec Charlie et au final, ça lui était retombé sur le coin de la gueule. Il aurait bien conseillé à Sullivan de ne pas s'inquiéter et que sa gamine allait digérer tout ça et accepter la situation... Sauf qu'il n'en savait rien. Et que le trentenaire n'était pas du genre à mentir pour consoler quelqu'un.

Tandis qu'il essayait de faire fonctionner ses méninges, le Texan fut presque étonné d'entendre Sullivan en revenir au sujet qui le concernait. Ses yeux clairs et rougis par l'alcool se posèrent sur le père de famille nouvellement découvert et il ne répondit pas immédiatement. Avait-il envie de parler de Charlie ? Pas spécialement en fait. Ce n'était jamais agréable de repenser à elle, il y avait trop de regrets et de mauvais souvenirs. Ils noyaient littéralement les bons moments dont Jay ne parvenait même pas à se souvenir. Mais Sullivan avait l'air presque... Attentionné. C'était bizarre, pas forcément super agréable, mais le Texan n'avait pas envie de le moucher alors qu'il venait de lui avouer quelque chose le concernant. C'était sans doute la première fois qu'il faisait réellement preuve d'empathie !

Après un haussement d'épaules, Jay porta le verre à ses lèvres et en but une bonne gorgée. Il ne reprit la parole qu'après l'avoir reposé sur la table.

« Y'a pas grand-chose à dire d'elle. On s'connaissait à peine. Elle s'était tirée y'a un bail et on avait plus rien à voir. » Ce n'était pas compliqué à comprendre : elle une avocate célèbre et eux des criminels avérés. « Pis j'pas besoin d'croire qu'elle existe encore. J'sais qu'elle est morte et ça changera pas, j'pas besoin d'croire autre chose. »

Il avait toujours eu une notion très spéciale de la mort et des relations fraternelles. Charlie était morte, il le savait, même s'il n'avait jamais vu son corps ni son cercueil. Jay ne croyait pas à la vie après la mort, il considérait donc que sa sœur avait simplement cessé d'exister et qu'il n'y avait plus de trace d'elle sur Terre. Sauf les souvenirs qu'elle laissait, mais même avec ça, elle n'existait plus vraiment. Se rappeler d'elle, c'était simplement avoir des regrets.

Retombant dans le silence, Jay se demanda ce qu'il devait dire à son interlocuteur. Ce qui le tracassait, ce n'était pas vraiment Charlie, ni sa mort – même si ça continuait de le tourmenter par moment – c'était ce que le Major était venu lui raconter. Sauf que Sullivan était le second d'Atia et qu'il n'apprécierait sans doute pas d'apprendre que l'UNISON tournait autour de l'un des chefs de groupe du Cartel. Un soupir lui échappa. Il était trop saoul pour réfléchir longtemps à tout ça, et tant pis si Mike se serait arraché les cheveux en l'entendant. Sans prévenir, Jay reprit la parole, lâchant plus ou moins une bombe.

« C'qui m'saoule, c'est qu'ses potes d'l'UNISON viennent sans arrêt m'voir pour m'dire qu'y z'espèrent qu'j'suis pas retombé dans l'crime, comme quoi ça la ferait chier si c'était l'cas. »

Il haussa les épaules. Si Sullivan demandait à Atia de virer les Ymir du Cartel Rouge parce que leur chef attirait trop l'attention de l'UNISON... Et bien tant pis. Jay n'avait strictement rien à se reprocher, il avait toujours été honnête et avait même refusé de réintégrer le Cartel avant d'être sûr que les autres l'avaient bel et bien lâché. On ne lui reprocherait pas d'avoir été imprudent.

Toujours est-il qu'il n'avait pas trop envie d'approfondir le sujet, il fit donc ce qu'il ne faisait jamais en temps normal : il interrogea son vis-à-vis sur sa vie privée.

« Elle a réagi comment ? »

Il parlait de la fille de Sullivan, bien sûr, mais il comprendrait sans doute où il voulait en venir. Ce n'était pas comme si la sœur de Jay était encore capable de réagir à quoi que ce soit, après tout...
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 7 Juin 2020 - 15:35 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

Gabriel Sullivan
Cartel Rouge

Personnage

ϟ Âge : 19
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 18/05/2001
ϟ Arrivée à Star City : 11/01/2018
ϟ Nombre de Messages : 436
ϟ Nombre de Messages RP : 265
ϟ Célébrité : Jeffrey Dean Morgan
ϟ Crédits : //
ϟ Doublons : Hunter Mitchell
ϟ Âge du Personnage : 49 ans
ϟ Statut : Veuf
ϟ Métier : Dirigeant d'un agence de sécurité
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : - 1m89
- Cheveux grisonnants
- Flegmatique, nonchalant
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise du corps-à-corps
- Maîtrise des armes à feu (II)
- Maîtrise des armes de jet (II)
- Développement de griffes rétractables et de canines
- Odorat sur-développé
- Ouïe sur-développée
- Vue sur-développée
- Agilité sur-développée
- Réflexes sur-développés
- Communication avec les félins
- Frénésie (immunisé contre la douleur, les drogues et poisons super-force 80T, super-résistance 80T, régénération VI, super-vitesse, super-saut)
- Neofelis Nebulosa (compagnon)
- Menteur invétéré
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passeport
Communication
Joueur

ϟ Âge : 19
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 18/05/2001
ϟ Arrivée à Star City : 11/01/2018
ϟ Nombre de Messages : 436
ϟ Nombre de Messages RP : 265
ϟ Célébrité : Jeffrey Dean Morgan
ϟ Crédits : //
ϟ Doublons : Hunter Mitchell
ϟ Âge du Personnage : 49 ans
ϟ Statut : Veuf
ϟ Métier : Dirigeant d'un agence de sécurité
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : - 1m89
- Cheveux grisonnants
- Flegmatique, nonchalant
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise du corps-à-corps
- Maîtrise des armes à feu (II)
- Maîtrise des armes de jet (II)
- Développement de griffes rétractables et de canines
- Odorat sur-développé
- Ouïe sur-développée
- Vue sur-développée
- Agilité sur-développée
- Réflexes sur-développés
- Communication avec les félins
- Frénésie (immunisé contre la douleur, les drogues et poisons super-force 80T, super-résistance 80T, régénération VI, super-vitesse, super-saut)
- Neofelis Nebulosa (compagnon)
- Menteur invétéré
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passeport
Communication
Un petit malentendu s'était peut-être glissé dans la conversation, mais ce n'était pas bien grave. Depuis tout petit, Gabriel avait toujours fonctionné ainsi : il tâchait de continuer de faire exister les personnes décédées à qui il tenait, ou du moins les souvenirs. Ce n'était pas quelque chose de très spirituel ou quoi que ce soit. Mais il ne se passait pas une semaine sans qu'il ne pense à sa femme. Bien sûr, maintenant ces pensées n'étaient plus aussi empreintes de tristesse, mais faisaient office de souvenirs, de mémoires. C'est en cela qu'il considérait que les morts continuaient à exister. Peut-être était-ce un peu nié compte tenu du caractère de Gabriel, mais il tenait beaucoup à cette idée... Pour Lane, les choses semblaient être bien plus terre à terre. De toute manière, dans ce milieu, beaucoup côtoyaient la mort au quotidien et avaient mis en place bon nombres de systèmes de défenses, pour la plupart inconscients, afin de vivre avec. En dehors de quelques personnes qu'il avait apprécié, Gabriel tâchait de ne jamais penser aux morts qu'il avait observé ou même engendré, sous peine de se miner le moral. Ironiquement, ce genre de choses fonctionnaient probablement de la même manière chez les forces de l'ordre.

Malgré l'ambiance plutôt agréable, l'alcool qui semblait couler à flot et la discussion étonnamment fluide, Gabriel restait cependant un homme attentif en toute circonstances, et c'était bien là le minimum pour rester le Lieutenant de la César aussi longtemps. C'est pour cette raison que lorsque que Jay fit part de son agacement face aux relances de l'UNISON, Sullivan se figea, écoutant jusqu'au bout. Malgré le fait qu'il avait à présent plutôt confiance en son interlocuteur, les paroles de ce dernier se révélaient tout de même problématiques. L'UNISON serait susceptible de placer un gros bonnet du Cartel sous surveillance?

" Tant qu'ils font que ça... Mais à la moindre suspicion, viens m'en parler. On peut pas se permettre de laisser l'UNISON te surveiller. "

D'une traite, Gabriel termina son verre et leva la main, interpellant le barman qui revint bien vite avec un nouveau verre.

" Elle a réagi... " Le père de famille cherchait ses mots, toujours peu à l'aise avec sa nouvelle situation familiale. " Je m'attendais à ce qu'elle me gueule dessus, qu'elle décide de partir, je sais pas, des trucs comme ça. C'est ce que j'aurais préféré. Mais au lieu de ça, elle a préféré rester et j'ai l'impression qu'elle a même essayé de comprendre. "

A présent, Gabriel affichait une mine un peu perplexe.

" Je sais pas vraiment si c'est très clair, mais j'aurais vraiment voulu qu'elle se mette à me détester. Là, j'ai l'impression qu'elle a cherché à comprendre le pourquoi du comment, à expliquer tout ça. C'est pour ça que je lui mentais, pour pas avoir à lui imposer ce genre de pensées. "

Gabriel entama son nouveau verre et ôta ensuite ses lunettes afin de les nettoyer à son t-shirt, mécaniquement.

" C'est bien beau de pouvoir sentir l'odeur des chiottes jusque ici si c'est pour pas être capable de voir la couleur de tes yeux alors que t'es à un mètre... "
Ronchonna le criminel dans sa barbe.
 
Revenir en haut Aller en bas







Message posté : Lun 8 Juin 2020 - 15:13 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
« Ouais.... »

Pour être honnête, à l'instant précis, Jay se fichait pas mal de l'UNISON. Et il ne s'inquiétait pas de savoir ce qu'ils comptaient faire de lui. Une fois qu'il aurait dessaoulé un peu, sans doute se questionnerait-il davantage à ce sujet, mais en attendant, il avait d'autres soucis en tête.

Sullivan répondit finalement à sa question sur sa gamine. Quel âge avait-il ? Il n'en avait aucune idée et s'en fichait aussi un peu. Ce n'était pas parce qu'il prenait un peu le temps de s'intéresser à la vie de son comparse qu'il allait se montrer trop curieux ! De toute manière, il y avait fort à parier qu'il ne se souviendrait même pas de cette discussion une fois réveillé, demain matin.

Son regard se glissa jusqu'au visage de son interlocuteur qui semblait se tracasser pour très peu. Le Texan avait du mal à comprendre pour quel raison le bras droit d'Atia César avait autant peur de la réaction de sa fille, ni pour quelle raison il était ennuyé par le fait qu'elle puisse vouloir le comprendre. Même si Jay ne connaissait pas son caractère, ni même les détails de sa vie familiale, il haussa les épaules avant de répliquer d'un ton un peu pâteux.

« J'vois pas pourquoi c'serait mal qu'elle pige qu'dans c'monde, tout n'est pas tout blanc ou tout noir. P't'être qu'tu fais des trucs considérés comme criminels, mais t'le fait pas juste pour t'la péter et dire qu't'es un mec badass. »

Enfin, ça n'avait pas l'air d'être son genre du moins. Mais, une fois de plus, Jay ne connaissait pas grand-chose de Sullivan et il ignorait totalement ce que l'homme pouvait bien penser de sa situation. Peut-être aurait-il aimé avoir une vie « normale » avec un boulot chiant pour lequel il devrait enfiler un costume-cravate ? Jay n'avait jamais compris ce genre de vie, mais comme la réciproque était vraie, il n'était pas forcément en mesure de critiquer les autres. Ce qui ne l'empêchait pas de le faire cela dit. Il avala une nouvelle gorgée de son verre pratiquement vide, puis le reposa sur la table un peu bruyamment avant de reprendre son laïus.

« C'plutôt bien qu'elle s'soit pas tirée et qu'elle essaye d'piger. Ça t'fera ça d'moins à t'soucier. C'pas parce qu'elle comprend un truc qu'elle va l'refaire. Pis franchement, s'tu t'prends la tête parce qu'tu l'obliges à penser à tout ça, t'perds ton temps. Les politiciens passent leur temps à débiter des conneries comme ça, idem pour les séries et la télé, alors franchement... J'pense pas qu'tu sois l'premier à la faire réfléchir à ces conneries. »

Mais il était fort probablement que le trentenaire se trompe complètement et que la gamine en question ait vu son monde changer totalement. Si c'était le cas, elle vivait dans une bulle et ne mettait jamais le nez dehors, la secouer un peu lui rendrait donc service. Peut-être que Jay l'aurait dit en temps normal, mais ce soir il ne se sentait pas d'humeur à une éventuelle prise de bec. Encore moins avec l'un des patrons.

N'étant pas franchement de bon conseil et n'aimant de toute manière pas en dispenser, le Texan soupira avant de se laisser aller contre le dossier de sa chaise qui craqua légèrement. Puis il réagit enfin à la ronchonnade de son comparse.

« On s'en branle d'la couleur d'mes yeux. Sentir la merde c'plus utile, ça t'évite d'marcher dedans. »

Même bourré, Jay n'avait définitivement pas la fibre philosophique.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 9 Juin 2020 - 15:07 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

Gabriel Sullivan
Cartel Rouge

Personnage

ϟ Âge : 19
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 18/05/2001
ϟ Arrivée à Star City : 11/01/2018
ϟ Nombre de Messages : 436
ϟ Nombre de Messages RP : 265
ϟ Célébrité : Jeffrey Dean Morgan
ϟ Crédits : //
ϟ Doublons : Hunter Mitchell
ϟ Âge du Personnage : 49 ans
ϟ Statut : Veuf
ϟ Métier : Dirigeant d'un agence de sécurité
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : - 1m89
- Cheveux grisonnants
- Flegmatique, nonchalant
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise du corps-à-corps
- Maîtrise des armes à feu (II)
- Maîtrise des armes de jet (II)
- Développement de griffes rétractables et de canines
- Odorat sur-développé
- Ouïe sur-développée
- Vue sur-développée
- Agilité sur-développée
- Réflexes sur-développés
- Communication avec les félins
- Frénésie (immunisé contre la douleur, les drogues et poisons super-force 80T, super-résistance 80T, régénération VI, super-vitesse, super-saut)
- Neofelis Nebulosa (compagnon)
- Menteur invétéré
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passeport
Communication
Joueur

ϟ Âge : 19
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 18/05/2001
ϟ Arrivée à Star City : 11/01/2018
ϟ Nombre de Messages : 436
ϟ Nombre de Messages RP : 265
ϟ Célébrité : Jeffrey Dean Morgan
ϟ Crédits : //
ϟ Doublons : Hunter Mitchell
ϟ Âge du Personnage : 49 ans
ϟ Statut : Veuf
ϟ Métier : Dirigeant d'un agence de sécurité
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : - 1m89
- Cheveux grisonnants
- Flegmatique, nonchalant
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise du corps-à-corps
- Maîtrise des armes à feu (II)
- Maîtrise des armes de jet (II)
- Développement de griffes rétractables et de canines
- Odorat sur-développé
- Ouïe sur-développée
- Vue sur-développée
- Agilité sur-développée
- Réflexes sur-développés
- Communication avec les félins
- Frénésie (immunisé contre la douleur, les drogues et poisons super-force 80T, super-résistance 80T, régénération VI, super-vitesse, super-saut)
- Neofelis Nebulosa (compagnon)
- Menteur invétéré
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passeport
Communication
Gabriel haussa les épaules, peu convaincu par les propos de Lane. Il était ivre et n'avait probablement jamais fait face à une situation de ce genre, le Lieutenant comprenait donc très bien qu'il ne puisse pas vraiment apporter un regard autre que celui qu'il venait d'expliquer. Cependant, Jay avait probablement raison sur au moins une chose : qu'elle essaie de comprendre n'était pas forcément une mauvaise chose, et ne signifiait pas qu'elle cautionnait. Son père la savait assez mature pour faire la part des choses, sur certains points en tout cas. Il était évident que le fait que ce soit son père et pas quelqu'un d'autres ait changé la donne. Mais en dehors de ça, le discours de Jay n'avait pas vraiment fait évoluer la pensée de Gabriel, qui s'était figé depuis dix ans à ce propos. Mais le simple fait d'en parler à quelqu'un d'extérieur le soulageait quelque peu.

Un autre point assez intéressant qu'avait soulevé Lane cependant : Rien n'était tout blanc ou noir dans ce film, tout était question de nuance. Gabriel était très bien placé pour le savoir. Mais en y réfléchissant bien, il réalisa que concernant sa fille, il avait toujours essayé de garder tout le noir hors de sa vie, ce qui n'était certainement pas une bonne chose. Elle avait déjà vécu des événements assez marquants, et cela aurait peut-être du amener Gabriel à révéler la vérité à ce moment-là. Finalement, il ne pouvait pas changer la situation actuelle, mais pourrait en revanche tout faire pour que sa fille ne subisse pas le même sort que lui et puisse s'élever au-dessus de toutes ces histoires.

La remarque de Jay fit pouffer Gabriel du nez, tandis qu'il déposait de nouveau ses lunettes sur son nez, retrouvant alors la vue. Il commençait à avoir un peu chaud, particulièrement aux oreilles. L'alcool commençait à faire effet.

" On peut voir ça comme ça. Et pour ce qui est de ma fille, ce qui est fait est fait, c'est pas faux. J'aurais peut-être pas du la garder dans l'ignorance, elle avait peut-être son mot à dire finalement... Je sais pas. "


Fatigué, Gabriel attrapa son verre et l'observa, hésitant, avant de le reposer, soupirant.

" Y'a un monde entre avoir dix-sept piges et regarder Breaking Bad et... Une série qui parle de drogue, de criminalités, ce qu'on vit au quotidien, quoi. " Gabriel précisa, doutant que Jay ne soit du genre à regarder des séries, ou même la télévision en général. " Donc, y'a un monde entre regarder ça et se demander si son père a tué quelqu'un en rentrant le soir. "

Une chanson des Carpenters se mit à résonner dans la salle, Top of the World. Gabriel l'avait toujours bien aimé et il se mit tapoter son genou du bout des doigts en rythme.

" Peut-être que là où je me trompe, c'est quand je me dis que ça va la bloquer dans son futur. J'ai toujours pensé que si elle voulait devenir, je sais pas, une super-héroïne, ou même bosser du côté de la loi tout simplement... Bah, avoir un père comme moi, ça l'empêcherait de faire ça, moralement, elle se sentirait plus légitime. Mais finalement, peut-être que c'est pas ça, et que ce sera l'inverse, que ça la motivera encore plus. "

Cette fois-ci, Gabriel attrapa son verre et sentit glisser le rhum le long de son gosier.

" Bref ! J'vais aller me fumer une clope dehors, t'as qu'à venir, je sais que tu fumes pas, mais je pense qu'un peu d'air frais nous fera du bien. "

Le Lieutenant se souvint alors qu'il y a de ça quelques jours, il avait discuté avec un de ses employés de l'agence, qui lui avait proposé quelques grammes de cannabis. Sans trop savoir pourquoi, Gabriel avait accepté, lui qui n'en avait plus fumé il y a bien dix ans de ça. Peut-être que l'odeur lui avait rappelé de bons souvenirs, qui sait? Le quadragénaire termina son verre d'une traite, soufflant juste après, réalisant qu'il commençait à faire très chaud, décidément. Il régla la note et quitta la bâtiment, se dirigeant vers sa voiture. L’extérieur disposait d'une température bien plus agréable, songea alors le Lieutenant en se laissant tomber sur le siège passager de la vieille Camaro. N'ayant rien pour rouler quoi que ce soit, il utilisa l'une de ses griffes pour couper l'une de ses Camel sur toute la longueur, ôta la moitié du tabac, le remplaçant une légère poignée de plante médicinale. Après avoir passé la feuille sur sa langue, le criminel referma le tout et alluma, peu convaincu par ce bricolage.

" Je me doute que ça aussi, tu préfères éviter ? " Gabriel prit une longue inspiration et haussa les sourcils, agréablement surpris. En effet, le simple goût lui rappelait de nombreux bons souvenirs. Plus jeune, Sullivan fumait plutôt lorsqu'il se sentait déjà bien, et non l'inverse. " P'tain, j'ai l'impression d'être un ado qui frime avec son petit joint... "

Amusé, Gabriel ricana en observant la rue presque déserte.
 
Revenir en haut Aller en bas







Message posté : Mar 9 Juin 2020 - 17:21 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
N'étant pas vraiment bien placé pour dire ce qu'il fallait garder pour soi ou partager avec sa famille, Jay resta silencieux. Il savait ce que c'était que de ne pas vouloir inquiéter quelqu'un qu'on aimait. À l'époque où Charlie était encore en vie, le Texan avait plusieurs fois menti sur ses activités et sur les risques qu'il encourait à agir comme il le faisait. De ce temps-là, il se persuadait que c'était pour éviter qu'elle ne vienne les lui gonfler avec ses sermons et ses reproches, mais ce n'était pas tout à fait vrai. Au fond, Jay voulait simplement éviter qu'elle ne soit déçue de voir le chemin qu'il prenait, mais aussi qu'elle ne s'inquiète pas inutilement pour lui.
Alors, oui, il comprenait la position de Sullivan.

Faisant danser son verre pratiquement vide entre ses doigts en partie engourdis par l'alcool, le Texan garda les yeux posés sur lui. Ce n'était pas parce qu'il craignait que son comparse les admire un peu trop, mais simplement parce qu'il n’aimait pas soutenir le regard des autres, voilà tout. Il resta obstinément silencieux tandis que le bras droit d'Atia expliquait ce qu'il avait sur le cœur, mais pour une fois, ce n'était pas par manque d'intérêt, mais simplement parce qu'il réfléchissait. Comme ce n'était pas son fort, ça lui prenait un peu de temps, surtout qu'il se sentait partiellement concerné par toute cette histoire. Disons plutôt qu'il transposait ça sur son histoire passée.

Les pensées de Jay devinrent un peu trop brouillées pour qu'il réalise qu'il était en train d'offrir un silence parfait à son comparse. Fort heureusement, ce dernier ne s'en formalisa pas et le trentenaire manqua de sursauter lorsque Sullivan décida qu'il allait sortir. Sur le coup, il fut tenté de rester à l'intérieur, mais réalisa que lui-même étouffait dans cet air vicié. Il acquiesça donc d'un hochement de la tête, vida le fond de son verre, puis se redressa à son tour. Ce brusque mouvement le fit légèrement tanguer sur ses jambes, mais il retrouva rapidement son équilibre et se dirigea à son tour vers la sortie, non sans avoir tiré quelques billets de sa poche pour les poser sur la table. Et il avait donné plus que ce qu'il devait !

Sortir du bar lui fit effectivement du bien. Il sentit son esprit se désembrumer doucement, en profita pour marcher un peu avant de s'approcher de Sullivan qui raccommodait sa cigarette victime d'une autopsie. L'odeur qui s'éleva lorsqu'il alluma le tube de tabac lui était familière et en temps normal il aurait sans doute désapprouvé l'usage de drogue, mais pas ce soir. Il n'avait pas envie d'être pénible ou de mauvaise humeur. Ça le changerait, tiens !

« Console-toi en t'disant qu't'as trop d'poils blancs dans la barbe pour t'faire passer pour un ado. »

Il n'était pas vraiment sérieux. Si Jay avait été du genre à se soucier du physique des autres, il aurait probablement décrété que Sullivan était très bien conservé pour son âge ! Sauf qu'il s'en fichait, il se contenta donc d'une note d'humour particulièrement discutable.

Comme une autre voiture – pas la sienne – était garée non loin de celle de son interlocuteur, Jay s'appuya contre et croisa ses bras sur sa poitrine avant de lever les yeux vers le ciel. On ne voyait aucune étoile, signe que la journée de demain allait être couverte. Et aussi qu'il allait faire chaud ce soir. Mais il n'était pas ici pour faire des prédictions météorologiques et reprit donc la parole d'un ton toujours pâteux. Il en faudra davantage pour le faire dessaouler.

« T'es sûr qu'c'est vraiment c'qu'elle pourra faire qui t'fais flipper ? Ou qu'elle s'bloque ? C'pas plutôt qu't'as les boules qu'elle décide d'devenir une criminelle elle aussi ? Justement parc'qu'tu sais c'qu'c'est d'l'être. » Il n'était pas fin psychologue et ne s'y intéressait même pas, mais c'était assez évident pour que même lui le remarque. « M'enfin, s'tu flippes qu'ça l'empêche d'devenir flic, j'te rassure : c'est généralement pas l'cas. Ma frangine est devenue avocate alors qu'elle a traîné dans les mêmes coins qu'nous et avec les mêmes types. Y'a qu'les moutons qu'savent pas prendre des décisions seuls. À toi d'savoir s't'as élevé une nana autonome ou un mouton. »

Tout en subtilité, pour changer. Mais il pensait ce qu'il disait : si la gamine à Sullivan était du genre à obéir à tout ce qu'on lui disait, il était fort probable que cette découverte influence sa vie. Sinon... Et bien elle s'en ficherait pas mal et continuera à mener sa vie normalement. En tous les cas, si elle commençait à le critiquer, Jay espérait qu'il lui filerait une bonne taloche : c'était grâce à cet argent sale qu'elle avait de la nourriture dans l'assiette et des fringues sur le dos après tout !
Jay soupira.

« J'crois qu'j'ai trop bu. »

C'est un fait !
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 10 Juin 2020 - 19:47 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

Gabriel Sullivan
Cartel Rouge

Personnage

ϟ Âge : 19
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 18/05/2001
ϟ Arrivée à Star City : 11/01/2018
ϟ Nombre de Messages : 436
ϟ Nombre de Messages RP : 265
ϟ Célébrité : Jeffrey Dean Morgan
ϟ Crédits : //
ϟ Doublons : Hunter Mitchell
ϟ Âge du Personnage : 49 ans
ϟ Statut : Veuf
ϟ Métier : Dirigeant d'un agence de sécurité
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : - 1m89
- Cheveux grisonnants
- Flegmatique, nonchalant
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise du corps-à-corps
- Maîtrise des armes à feu (II)
- Maîtrise des armes de jet (II)
- Développement de griffes rétractables et de canines
- Odorat sur-développé
- Ouïe sur-développée
- Vue sur-développée
- Agilité sur-développée
- Réflexes sur-développés
- Communication avec les félins
- Frénésie (immunisé contre la douleur, les drogues et poisons super-force 80T, super-résistance 80T, régénération VI, super-vitesse, super-saut)
- Neofelis Nebulosa (compagnon)
- Menteur invétéré
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passeport
Communication
Joueur

ϟ Âge : 19
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 18/05/2001
ϟ Arrivée à Star City : 11/01/2018
ϟ Nombre de Messages : 436
ϟ Nombre de Messages RP : 265
ϟ Célébrité : Jeffrey Dean Morgan
ϟ Crédits : //
ϟ Doublons : Hunter Mitchell
ϟ Âge du Personnage : 49 ans
ϟ Statut : Veuf
ϟ Métier : Dirigeant d'un agence de sécurité
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : - 1m89
- Cheveux grisonnants
- Flegmatique, nonchalant
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise du corps-à-corps
- Maîtrise des armes à feu (II)
- Maîtrise des armes de jet (II)
- Développement de griffes rétractables et de canines
- Odorat sur-développé
- Ouïe sur-développée
- Vue sur-développée
- Agilité sur-développée
- Réflexes sur-développés
- Communication avec les félins
- Frénésie (immunisé contre la douleur, les drogues et poisons super-force 80T, super-résistance 80T, régénération VI, super-vitesse, super-saut)
- Neofelis Nebulosa (compagnon)
- Menteur invétéré
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passeport
Communication
La plaisanterie de Jay amusa Gabriel, qui sortit de son vieux véhicule, referma la portière et grimpa sur le capot. Il s'installa sur la bordure de ce dernier, appuyant son dos au pare-brise. Bien sûr, il savait que le véhicule pouvait parfaitement tenir le coup, s'étant déjà allongé plusieurs fois de la même manière. Tant qu'il restait sur les côtés, plus solides que le reste, tout allait bien. Le regard vers les étoiles, Gabriel regrettait que le halo lumineux produit par Star City ne lui permette pas de distinguer tout les petits points lumineux éparpillés dans la ciel. Il n'avait pu profiter d'une vie paisible loin de l'agitation urbaine que pendant une petite poignée d'années, et espérait encore pouvoir y retourner un jour. Cependant, ses espoirs ne cessaient de diminuer avec les années.

Une légère brise vint rafraîchir les moustaches de Gabriel, qui apprécia ce petit souffle frais en prenant une grande inspiration, non sans tirer sur sa clope quelques secondes après. Pensif, il réfléchit à ce que venait de dire Lane. Peut-être qu'il avait raison? Est-ce qu'après tout, Gabriel n'était pas inquiet à l'idée de rendre plus accessible et normal le fait de devenir un criminel. Ensuite, lorsque le lien avec la sœur Lane fut fait, Gabriel ne put qu'acquiescer. C'était bien vrai, et il y avait pensé. La petite Sullivan avait toujours été suffisamment forte pour prendre de bonnes décisions seules, et ce dès son plus jeune âge, ce qui avait fait la fierté de ses parents, entre autres.

Tout avait été dit, ou presque en tout cas, entre le père et la fille, maintenant, chacun allait sûrement beaucoup réfléchir à la situation et faire au mieux. Voilà tout ce qui pouvait être dit à ce propos pour le moment. Je me souvenais pas que ça faisait effet aussi vite, pensa Gabriel en observant la cigarette qu'il tenait entre deux doigts. Tout à coup, ses problèmes ne semblaient plus aussi insolubles. Après tout, il s'était enfin montré honnête, Lily n'avait plus qu'à assimiler les informations et revenir plus tard sur celles qui la dérangeait le plus, non? Gabriel commençait à se sentir très à l'aise sur ce capot, qui semblait alors devenu très confortable. Sa tête était lourde, mais pas douloureuse, comme remplie de coton. Décidément, le criminel avait bien l'impression d'avoir fait un bon vingt ans en arrière.

" Au moins, avec ces verres, on aura probablement économisé deux ou trois ans de rapports professionnels. "
Déclara alors Gabriel en haussant les épaules, sans quitter le ciel des yeux. " S'il fallait ça pour briser la glace, alors soit. "

En effet, l'alcool déliait les langues et les esprits fermés. Le côté sociable du Lieutenant se révélait souvent après quelques verres, lui qui n'avait pas de difficulté à aller parler aux autres, mais ne nouait jamais de liens. Ces temps-ci, il faisait cependant des efforts, que ce soit du bon ou du mauvais côté de la loi. Et encore, Sullivan n'avait pas abusé de la boisson ce soir-là, mais couplé à un peu de plantes médicinales, il se sentait tout à coup très sociable et détendu. Finalement, c'est peut-être à ce moment précis que le père de famille réalisa le poids qui avait quitté son cœur depuis plusieurs semaines... Plus besoin de mentir.

Comme frappé par une révélation, le principal intéressé se redressa donc, assis sur sa voiture, et fixa le trottoir, l'air d'être en pleine réflexion.

" C'est con, j'ai l'impression d'avoir besoin d'une bouteille de rhum et d'un joint pour enfin réaliser ce qui m'arrive... J'ai beau m'être empêtré dans le crime pendant des années, j'ai la chance d'avoir une fille qui a pris la peine d'essayer de comprendre mon geste. Merde... Je suis peut-être le salopard le plus chanceux de la ville ! "

Rassuré par ces pensées, Gabriel se recoucha dans un éclat de rire. Pour la première fois depuis longtemps, son sourire avait été sincère, plein de soulagement. Après ça, il y eut un bref instant de silence avant que des voix ne s'élèvent aux coin de la rue. Gabriel ne releva que sa tête, et vit un groupe de types se diriger droit vers eux, ou plutôt vers Lane.

" C'est ma caisse sur laquelle t'es posé, dégage de là, mon vieux ! "

D'après Gabriel, ces types devaient aussi beurrés qu'eux, si ce n'est plus. Et ils n'avaient pas l'air d'avoir l'alcool très sympathique.
 
Revenir en haut Aller en bas







Message posté : Mer 10 Juin 2020 - 20:44 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
« Probablement. »

Sans doute même davantage que deux ou trois ans. Jay collaborait avec certaines personnes depuis bientôt dix ans et cela ne l'empêchait pas de les considérer comme de parfaits étrangers ! Qui plus est, il avait cru constater que son interlocuteur était du même acabit et qu'il avait tendance à ne pas trop se lier aux autres. Autant dire que deux personnes aussi similaires ne risquaient pas de devenir très proches... Et pourtant ! Comme quoi, il ne fallait jamais se fier aux apparences.

Une fois de plus, Jay laissa ses yeux se lever jusqu'au ciel alors qu'il ne percevait rien de très intéressant. De toute manière, le Texan n'avait jamais été un grand amateur d'espace et de toutes ces conneries. Un comble lorsqu'on savait qu'il avait grandi dans la capitale devenue célèbre par cette fameuse phrase « Houston, nous avons un problème » ! Sans doute la faute à son manque flagrant de passion ou d'imagination.

La voix de Sullivan, suivie de son éclat de rire, attira à nouveau l'attention du trentenaire sur lui. Il était dans le brouillard et se sentait comme dans du coton, mais c'était une sensation étrangement agréable. Voilà bien des années qu'il ne s'était pas senti aussi léger et qu'il n'avait pas eu l'impression d'avoir oublié tous ses problèmes ! La preuve : rien que le fait de penser à Charlie le rendait normalement agacé, voire mélancolique. Mais pas ce soir. Il se sentait juste... Normal. Comme s'il allait revoir sa sœur se pointer à la demeure Lane dès demain.

« Probablement. »

Il se répétait, mais le remarquait à peine. Le fait qu’il prenne la peine de répondre à Sullivan pour lui montrer qu'il l’écoutait était déjà un exploit en soi ! Et peut-être bien qu'il aurait fait d'autres efforts s'il n'y avait pas eu ces emmerdeurs pour venir se mêler de leur discussion. Lorsqu'une voix brisa le silence fraîchement installé, Jay tourna la tête dans la même direction et vit un groupe de quelques types se diriger vers lui. Ils avaient l'air en colère, ou tout du moins agacés. Le Texan ne put s'empêcher de froncer les sourcils lorsque le gars le plus en avant l'accusa d'être appuyé contre sa caisse.

« Et alors ? J'l'ai pas abîmée, chiale pas. »

Ce n'était pas forcément la meilleure approche à avoir pour apaiser la contrariété de son interlocuteur, mais Jay n'avait jamais été très doué pour toutes ces conneries. Il soupira et décida de ne pas chercher des noises inutilement. Se redressant, il prit forcément appui contre le véhicule histoire de tenir sur ses pieds, mais c'était sans compter sur le fait que son détracteur avait l'air décidé à l'emmerder jusqu'au bout. En voyant Jay poser ses mains sur la carrosserie de son bébé, l'homme sauta sur lui, tel un diable qui jaillit hors de sa boîte.

« Bordel, fais gaffe ! » Il attrapa Jay par le col de sa veste et le tira sur le côté. « Je te dis de dégager, c'est pas pour que tu foutes tes putain de doigts partout ! » Le Texan se débattit mollement pour se libérer de l'emprise du gars.
« C'bon ! J'vais pas la salit ta putain d'caisse, fais pas chier. » Il repoussa les mains et fit son possible pour rester sur ses jambes. « J'me suis enlevé, c'bon. Cassez-vous alors. »

Jay fit le geste de se retourner, mais c'était sans compter sur l'homme qui avait visiblement décidé de s'en prendre à quelqu'un ce soir. Avant que Jay ne puisse s'éloigner, le poing de l'homme s'éleva et le frappa de plein fouet au niveau du visage. Déséquilibré, le trentenaire chuta en arrière, se cognant au passage au véhicule de Sullivan qui fut à son tour pris à partie par l'homme.

« Je vous avais prévenus, dégagez d’ici bande de blaireaux ! »

Et après, on disait qu'il cherchait toujours les ennuis ?
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 14 Juin 2020 - 15:43 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

Gabriel Sullivan
Cartel Rouge

Personnage

ϟ Âge : 19
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 18/05/2001
ϟ Arrivée à Star City : 11/01/2018
ϟ Nombre de Messages : 436
ϟ Nombre de Messages RP : 265
ϟ Célébrité : Jeffrey Dean Morgan
ϟ Crédits : //
ϟ Doublons : Hunter Mitchell
ϟ Âge du Personnage : 49 ans
ϟ Statut : Veuf
ϟ Métier : Dirigeant d'un agence de sécurité
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : - 1m89
- Cheveux grisonnants
- Flegmatique, nonchalant
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise du corps-à-corps
- Maîtrise des armes à feu (II)
- Maîtrise des armes de jet (II)
- Développement de griffes rétractables et de canines
- Odorat sur-développé
- Ouïe sur-développée
- Vue sur-développée
- Agilité sur-développée
- Réflexes sur-développés
- Communication avec les félins
- Frénésie (immunisé contre la douleur, les drogues et poisons super-force 80T, super-résistance 80T, régénération VI, super-vitesse, super-saut)
- Neofelis Nebulosa (compagnon)
- Menteur invétéré
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passeport
Communication
Joueur

ϟ Âge : 19
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 18/05/2001
ϟ Arrivée à Star City : 11/01/2018
ϟ Nombre de Messages : 436
ϟ Nombre de Messages RP : 265
ϟ Célébrité : Jeffrey Dean Morgan
ϟ Crédits : //
ϟ Doublons : Hunter Mitchell
ϟ Âge du Personnage : 49 ans
ϟ Statut : Veuf
ϟ Métier : Dirigeant d'un agence de sécurité
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : - 1m89
- Cheveux grisonnants
- Flegmatique, nonchalant
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise du corps-à-corps
- Maîtrise des armes à feu (II)
- Maîtrise des armes de jet (II)
- Développement de griffes rétractables et de canines
- Odorat sur-développé
- Ouïe sur-développée
- Vue sur-développée
- Agilité sur-développée
- Réflexes sur-développés
- Communication avec les félins
- Frénésie (immunisé contre la douleur, les drogues et poisons super-force 80T, super-résistance 80T, régénération VI, super-vitesse, super-saut)
- Neofelis Nebulosa (compagnon)
- Menteur invétéré
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passeport
Communication
Gabriel avait beau être dans un état peu habituel chez lui, quelque chose au fond de son esprit lui indiquait que le situation pouvait très vite mal tourner. Pas mal de criminels préféraient réserver leurs accès de colère, ou même leurs capacités pour tout ce qui concernait leur boulot, et se contentait de répondre mollement aux agressions du premier inconnu venu. SUllivan faisait parti de cette caste de gens, seulement, il avait des doutes quant à la réaction de Jay. Le bougre n'avait pas l'air d'être très axé sur la violence finalement, mais qui sait? Avec un peu trop d'alcool dans l'estomac, certains pourraient avoir tendance à s'emballer plus vite. Cependant, le Lieutenant décida de rester perché sur son véhicule, laissant Jay gérer la situation. Il compta tout de même le nombre potentiel d''opposants, dans le doute. Ils étaient cinq, rien de très insurmontable, du moins, pour un Gabriel sobre et plein d'énergie.

Toujours est-il que Lane répondit avec un pacifisme bien à lui à la colère du type. Mais ce n'était pas suffisant, constata Gabriel en soupirant. Pourquoi fallait que ce soit les criminels qui soient en train de boire et fumer paisiblement, et que ce soit ces cinq péquenauds qui se montrent agressifs? Le chef de gang fut même attrapé par le col avec une certaine brutalité, mouvement qui manqua apparemment de lui faire perdre l'équilibre. Gabriel grimaça, en bon spectateur, perché sur son siège en hauteur, peu certains de l'issu de cette petite escarmouche. Mais il n'était pas au bout de ses surprises. En effet, Lane voulut s'éloigner mais fut frappé de plein fouet par le type, encouragé par ses sbires. Le bougre s'écroula presque sur la Camaro de Gabriel, qui laissa échapper une exclamation, mêlant surprise et colère. Le coton qui remplissait son crâne semblait s'être transformé en béton. Finalement, le quarantenaire mit un pied à terre et répondit à l'inconnu par un grognement. Il avait senti en se mettant debout qu'il ne valait peut-être mieux pas tenter le diable en engageant une bagarre contre ces types, bien qu'une petite voix lui intimait pourtant le contraire.

Alors que le Lieutenant s'apprêtait à filer un coup de main à Lane pour l'aider à se relever, la petite voix se fit de plus en plus insistante. Et puis... Il était plutôt d'accord avec elle : pour se prenaient-il, ces cinq abrutis? Aussi, il se retourna et se dirigea vers ce qui semblait être le chef, qui se massait le poing, probablement endolori. Le simple fait de pivoter lui fit tourner la tête quelque instant. Arrivé au niveau du gars, malheureusement, Gabriel n'eut plus aucune idée. Que pouvait-il bien dire? Il le fixa alors, en pleine réflexion.

" Ben alors ? Y'a le cerveau qui marche plus ? c'est la weed, ça ? Tu devrais pas arrêter à ton âge ? Allez, ramasse ton pote, et cassez-vous, va ! "

Le Lieutenant avait beau réfléchir, plisser un œil pour voir si ce geste l'aidait à trouver une belle phrase, rien ne venait. Alors, il se contenta de faire la première chose qui lui venait à l'esprit. Il gifla le type, mollement. La réponse fut la même, mais bien plus ferme, cassant au passage les lunettes de Sullivan, qui perdit l'équilibre et se réceptionna à l'avant de sa voiture.

" Mais vous avez quoi ? Vous voulez pas vous battre quand même ? On est à Lincoln, ici, les blaireaux, vous devriez pas vous en prendre à nous ! Parce qu'on peut vous éclater sans que personne ne vienne nous faire chier... "

En disant ça, le type avait laissé un sourire mauvais s'installer sur son visage marqué. Sa nouvelle victime, toujours accroché à la Camaro, secoua la tête. Gabriel entendait des dizaines d'abeilles bourdonner au creux de ses oreilles, et sa vision était diminuée, comme obstruée par plein de petites étoiles scintillantes. Il se releva alors, machinalement, et dans le même mouvement, envoya la troisième gifle de la soirée droit dans la gueule du type, avec cette fois-ci tout son élan. Emporté par ce dernier, il fit quelques pas de côtés, poussant l'un des sbires vers le trottoir afin de s'équilibrer.

 
Revenir en haut Aller en bas







 
Ça n'a pas l'air d'aller fort? [Avec Jay Lane]
 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  SuivantRevenir en haut 
Ça n'a pas l'air d'aller fort? [Avec Jay Lane] Categorie_6Ça n'a pas l'air d'aller fort? [Avec Jay Lane] Categorie_8


Ça n'a pas l'air d'aller fort? [Avec Jay Lane] Categorie_1Ça n'a pas l'air d'aller fort? [Avec Jay Lane] Categorie_2_bisÇa n'a pas l'air d'aller fort? [Avec Jay Lane] Categorie_3
 Sujets similaires
-
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» [UPTOBOX] Dead or Alive [DVDRiP]
» mes amies les bêtes [Yaoï ~ Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ça n'a pas l'air d'aller fort? [Avec Jay Lane] Categorie_6Ça n'a pas l'air d'aller fort? [Avec Jay Lane] Categorie_8

Sauter vers: