L'art rapproche les gens Bouton_vote_off
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

L'art rapproche les gens Categorie_1L'art rapproche les gens Categorie_2_bisL'art rapproche les gens Categorie_3
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

L'art rapproche les gens

 
Message posté : Dim 10 Mai 2020 - 14:04 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Il n'était pas rare qu'Ezio s'accorde quelques moments de libre dans la semaine, notamment parce qu'il savait qu'une vie saine ne pouvait l'être qu'en gardant un certain équilibre. C'était d'ailleurs ce qu'il s'efforçait de faire comprendre à son amie et collègue bouddhiste qui consacrait toute sa vie à la religion et à l'Opus Dei. Si on refusait de prendre un peu de bon temps et de se changer les idées, on finissait par être obsédé par son travail et par ne plus être capable d'en sortir. Qui plus est, en s'obstinant à rester concentré sur un point, le moindre détail nous obsédait et l'on finissait par s'irriter de petits éléments qui nous auraient laissés de marbre en temps normal.

C'était donc pour cette raison que l'Italien avait décidé de quitter l'église en ce samedi après-midi, afin d'aller profiter du musée d'histoire de la ville. Il s'y rendait de temps en temps, mais aujourd'hui il avait une double raison d'y aller. Des tableaux, qui auraient sans doute davantage eu leur place dans un musée d'art, avaient été confié au directeur qui avait organisé une exposition pou leur rendre honneur. Pourquoi dans un lieu tourné vers l'histoire plus que vers l'art me demanderez-vous ? Tout simplement parce que ces tableaux représentaient tous des moments historiques, dont certains étaient présumés inventés. Il y en avait quelques-uns sur les sorcières de Salem, d'autres sur des événements religieux plus ou moins connus, puis d'autres qui ressemblaient à des tableaux sur les guerres mondiales... Sauf qu'ils avaient été peints plusieurs siècles auparavant. Prémonition ? Personne ne le savait, mais ces tableaux intriguaient, c'est un fait. Et ils intéressaient aussi le prêtre.

Ce dernier avant donc expliqué aux nonnes de l'église qu'il ne rentrerait sans doute que le soir et que l'un des autres prêtres de la paroisse se chargerait d'accueillir les fidèles en cas de besoin. Puis il s'était mis en route jusqu'au musée, à pied évidemment. Ezio était un fervent passionné de l'exercice physique, il lui arrivait donc très régulièrement de faire de grandes ballades à travers toute la ville. Toujours dans sa tenue intégralement noire, surmontée du col romain représentatif de son métier.

Il arriva rapidement sur place. Le bâtiment était assez vide vu l'heure, le jour et l'exposition mise en avant. Ezio n'eut pas à patienter bien longtemps avant de passer à la caisse et pénétra dans le bâtiment tout en glissant son ticket nouvellement acquis dans la poche pectorale de sa tenue. Puis il déambula dans les salles, admirant les tableaux, y compris ceux qui n'étaient pas au centre de l'exposition, s'intéressant aussi à d'autres œuvres ou artefacts exposés. Ses pas le menèrent finalement jusqu'à une salle beaucoup plus vaste où l'intégralité de la collection était exposée. Il en contempla plusieurs avant de s'intéresser de plus près à l'une des scènes qui soulevait tant de questions : celle qui représentait une bataille de la Seconde Guerre mondiale alors que l’œuvre avait été authentifiée comme étant peinte plus de trois siècles auparavant.

Plusieurs autres personnes déambulaient dans la salle et l'une d'entre elles s'arrêta devant le même tableau que lui. Ezio ne lui accorda pas son attention sur le coup, il était un peu trop intéressé par l’œuvre, mais lorsqu'il sortit de sa contemplation, ce fut pour constater que la personne en question était une adolescente qui avait l'air littéralement captivée par le tableau. Un bref sourire ourla les lèvres de l'Italien qui resta silencieux, du moins jusqu'à ce que la demoiselle en question sorte à son tour de son analyse et semble plus ouverte à la discussion.

« Ce tableau a l'air de vous captiver. »

Il comprenait ça. Lui-même l'avait été. C'était une manière de lancer la discussion et si la jeune femme ne manifestait pas le désir de parler davantage, il la laisserait en paix et continuerait son tour d'horizon. Après tout, il était ici pour partager son amour pour l'art, pas pour ennuyer des jeunes femmes qui profitaient d'un après-midi en solitaire.

@Grace Allen
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 10 Mai 2020 - 15:57 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Team Alpha
Team Alpha

Grace Allen
Team Alpha

Personnage
L'art rapproche les gens Alias
ϟ Âge : 19
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 28/04/2001
ϟ Arrivée à Star City : 06/05/2020
ϟ Nombre de Messages : 190
ϟ Nombre de Messages RP : 118
ϟ Célébrité : Daria Sidorchuk
ϟ Crédits : BlackRaven
ϟ Doublons : /
ϟ Âge du Personnage : 16 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Etudiante
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : - Ses cheveux virent au blanc lorsqu'elle utilise son pouvoir sur un temps long
- Elle a un tatouage
ϟ Pouvoirs : - Absorption de la chaleur
- Propulsion du froid
- Propulsion de glace
- Surf de glace

ϟ Liens Rapides :
Joueur
L'art rapproche les gens Alias
ϟ Âge : 19
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 28/04/2001
ϟ Arrivée à Star City : 06/05/2020
ϟ Nombre de Messages : 190
ϟ Nombre de Messages RP : 118
ϟ Célébrité : Daria Sidorchuk
ϟ Crédits : BlackRaven
ϟ Doublons : /
ϟ Âge du Personnage : 16 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Etudiante
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : - Ses cheveux virent au blanc lorsqu'elle utilise son pouvoir sur un temps long
- Elle a un tatouage
ϟ Pouvoirs : - Absorption de la chaleur
- Propulsion du froid
- Propulsion de glace
- Surf de glace

ϟ Liens Rapides :
Contrairement à ce que l’on pourrait penser, Grace n’était pas toujours accès travail scolaire. Les week-ends étaient concentrés aux sorties en famille, et la ville étant relativement calme. Mr. Allen amenait tout le monde au musée où se trouvait une nouvelle collection des plus étranges, une collection qui n’avait eu de cesse d’attirer Grace depuis qu’elle avait su qu’elle arrivait en ville. Comment le serait-elle pas en sachant que certains avaient plusieurs siècles et représentaient des évènements pour le moins récents.
Il lui avait fallu moins d’une minute pour obtenir son billet et encore moins d’une minute pour commencer sa visite sous le regard amusé de ces parents ; ils savaient qu’elle allait déambuler et les retrouverait quand elle aurait vu tout ce qu’elle voulait voir pour profiter avec eux.

Et elle avait déambuler, s’arrêtant parfois plusieurs minutes pour admirer quelques trésors d’archéologies, se souvenant que, petite, elle avait passé des heures à observer les momies de l’Ancien Egypte, juste pour voir si l’une d’entre elle bougerait.

Dieu que cela pouvait paraître stupide maintenant, quoi qu’il en soit là n’était pas le sujet. De salles en salles et après plusieurs minutes, la jeune fille arriva enfin au plus intéressant : toute une collection de tableaux, certains petits, d’autres plus grand. Mais celle qui l’attira le plus fût cette toile romantique présentant une scène de la Seconde Guerre Mondial. Propre à l’époque dont elle était datée, elle reflétait une myriade d’émotions, et ceux malgré les couleurs sombres du tableau.
Malgré elle, ce genre de scène lui rappelait l’invasion de la ville et les dix longs mois qui avaient suivi. On n’oublie pas ce genre de choses. Qu’importe les années qui passent.

« Ce tableau a l’air de vous captiver »

Regardant l’homme qui lui avait parler, la première chose qui la frappa fût que cela soit un prêtre, la deuxième, c’est que c’était bien à elle qu’il s’adressait. Avec un sourire elle répondit à l’homme d’Eglise.

« Comment ne le pourrais-je pas ? C’est une toile tout à fait captivante »

De mémoire, c'était la première fois qu'elle parlait à un homme d'Eglise, enfin plus exactement, c'était la première fois qu'elle parlait à un prêtre dans un musée face à une toile de 300 ans représentant un événement du siècle passé. En même temps, ce n'était pas comme si ce genre d'évènements étaient monnaie courante. Même dans une ville comme Star City, certains évènements étaient pour le moins exceptionnel.
Allen hésita quelques instants avant de finalement demander au prêtre ce qu'elle n'avait pu demander à d'autres, même si les supers-héros étaient avérés, certaines idées pouvaient paraître farfelues.

« Mon père, pensez-vous que celui qui a peint cet oeuvre pouvait voir le futur ? Qu'il a essayé de prévenir le monde de ce qui allait arriver ?»

Fidèle à son tempérament, Grace se demandait ce qu'il se serait passé si des personnes avaient décider de prendre ce tableau au sérieux. Des morts auraient pu être évités, quoi que parfois, une guerre était inévitable. Mais une guerre comme celle-ci, il fallait juste espérer qu'il n'y en ait pas de troisième
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Lun 11 Mai 2020 - 13:42 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
En voyant le sourire de la jeune femme, Ezio comprit qu'elle n'était pas hostile à la discussion. Sinon, elle aurait évité de lui sourire, ou aurait eu le regard fuyant. D'ailleurs, la jeune femme reprit d'elle-même la parole, poussant le prêtre à méditer sa question avant de lui répondre. Il s'était beaucoup posé la question, bien évidemment. Même si la religion était assez claire quant aux capacités surnaturelles et à la réincarnation, disons qu'il avait vu suffisamment de choses sur Terre pour savoir que la Bible n'était pas tout à fait exacte. Elle avait été écrite par des hommes, comment aurait-elle pu l'être de toute manière ?

Après un silence de quelques secondes, le quadragénaire lui répondit finalement d'un ton emprunt de réflexion. Il ne savait pas si elle voulait une réponse détaillée ou si elle avait posé cette question par politesse, mais il lui répondrait franchement.

« Je pense qu'il y a beaucoup d'hypothèses pour expliquer cette toile. Des pragmatiques et des plus... Surréalistes. » Il marqua une brève pause. « Dans certaines religions, on pense que la vie est un cercle fermé qui se répète. Ces moments de déjà-vu qu'on a tous éprouvé un jour, ne seraient en fait que des souvenirs qui surgiraient de notre précédente vie. D'autres religions pensent que nous nous réincarnons dans d'autres corps au fil du temps. »

Il haussa les épaules, sachant très bien que ces deux croyances étaient désapprouvées par la religion catholique. Cela ne l'empêchait pas de croire qu'il pouvait y avoir un peu de vérité là-dedans et que ce n'était pas parce qu'il était lui-même chrétien qu'il devait s'interdire d'être ouvert à d'autres possibilités. Bien sûr, ce discours ne serait certainement pas approuvé par ses supérieurs, mais disons qu'il s'en moquait. Ezio n'était pas devenu prêtre pour répéter ce qu'il avait lu dans la Bible, mais pour partager avec ses semblables.

Une légère pause s'était installée à la fin de sa dernière phrase, laissant son explication en suspens, il reprit donc la parole du même ton posé qu'à l'accoutumée.

« Peut-être qu'elles ont toutes un peu raison. Peut-être que l'individu qui a peint cette toile s'est réincarné tour à tour jusqu'à devenir l'un de ces hommes qui s'est sacrifié pour son pays et qu'une fois le cycle répété, il s'en est souvenu. »

Un bref sourire ourla ses lèvres alors qu'il posait les yeux sur le visage de la jeune femme. Il devait admettre que la question avait de quoi perturber et interpeller. De toute manière, il savait que les spécialistes du monde entier s'écharpaient à ce sujet, arguant que telle ou telle explication n'était pas possible. Ezio n'en resta pas là et reprit la parole quelques secondes après avoir terminé de parler.

« À moins que ce ne soit l'un de ses cauchemars qu'il ait représenté. Ou peut-être qu'il était réellement capable de voir le futur. » Il haussa les épaules. « Il y a aussi la possibilité que ce tableau soit un faux extrêmement bien imité et qui ait trompé même les plus grands experts en peinture. » C'était d'ailleurs la thèse la plus avancée. « Je crois surtout que tout n'a pas besoin d'être expliqué. » C'était le cas pour de nombreuses choses. « Et vous, qu'en pensez-vous ? »

Ezio n'avait pas répondu au sujet de la deuxième partie de sa question, celle de savoir si un tel événement aurait pu être évité. C'était une question plus lourde qu'elle n'en avait peut-être conscience et en sachant qu'il venait déjà de lui tenir un beau discours, le prêtre préférait connaître son avis plutôt que de se lancer dans une nouvelle discussion aussi compliquée !
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 11 Mai 2020 - 21:16 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Team Alpha
Team Alpha

Grace Allen
Team Alpha

Personnage
L'art rapproche les gens Alias
ϟ Âge : 19
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 28/04/2001
ϟ Arrivée à Star City : 06/05/2020
ϟ Nombre de Messages : 190
ϟ Nombre de Messages RP : 118
ϟ Célébrité : Daria Sidorchuk
ϟ Crédits : BlackRaven
ϟ Doublons : /
ϟ Âge du Personnage : 16 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Etudiante
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : - Ses cheveux virent au blanc lorsqu'elle utilise son pouvoir sur un temps long
- Elle a un tatouage
ϟ Pouvoirs : - Absorption de la chaleur
- Propulsion du froid
- Propulsion de glace
- Surf de glace

ϟ Liens Rapides :
Joueur
L'art rapproche les gens Alias
ϟ Âge : 19
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 28/04/2001
ϟ Arrivée à Star City : 06/05/2020
ϟ Nombre de Messages : 190
ϟ Nombre de Messages RP : 118
ϟ Célébrité : Daria Sidorchuk
ϟ Crédits : BlackRaven
ϟ Doublons : /
ϟ Âge du Personnage : 16 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Etudiante
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : - Ses cheveux virent au blanc lorsqu'elle utilise son pouvoir sur un temps long
- Elle a un tatouage
ϟ Pouvoirs : - Absorption de la chaleur
- Propulsion du froid
- Propulsion de glace
- Surf de glace

ϟ Liens Rapides :
Visiblement, sa question donnait à réfléchir, et lorsque le prêtre lui répondit, ce fût d’une voix empreinte de réflexion qui rappela à Grace les vieux sages que l’on pouvait voir dans les films. En moins barbu.

« Je pense qu'il y a beaucoup d'hypothèses pour expliquer cette toile. Des pragmatiques et des plus... Surréalistes. Dans certaines religions, on pense que la vie est un cercle fermé qui se répète. Ces moments de déjà-vu qu'on a tous éprouvé un jour, ne seraient en fait que des souvenirs qui surgiraient de notre précédente vie. D'autres religions pensent que nous nous réincarnons dans d'autres corps au fil du temps. »

La réincarnation ? C’était une idée tentante, se dire que lorsqu’une porte se fermait, une autre s’ouvrait. Et que derrières cette nouvelle porte se trouvait une nouvelle vie, avec de nouvelles personnes, de nouveaux évènements. Ainsi, il n’y avait jamais réellement de fin, juste un nouveau commencement. On était bien loin des idées d’enfer et de paradis. Peut-être que les deux existaient également, mais qu’il fallait certaines conditions pour accéder à l’un ou à l’autre.

« Peut-être qu'elles ont toutes un peu raison. Peut-être que l'individu qui a peint cette toile s'est réincarné tour à tour jusqu'à devenir l'un de ces hommes qui s'est sacrifié pour son pays et qu'une fois le cycle répété, il s'en est souvenu. »

Grace rendit son sourire au prêtre, elle aurait aimé connaître ce genre de personnes, et elle espérait vraiment que, s’il était l’un de ces hommes. Une nouvelle porte s’était ouverte pour qu’il puisse recommencer. Reportant son attention sur la toile, Grace tenta de reconnaître le visage d’un de ces hommes, pas qu’elle pensait pouvoir réellement en trouver, mais parce que peut-être un jour sur l’une des photos de la Seconde Guerre, elle pourrait retrouver l’un de ces visages.
Une idée un peu folle certes, mais qui ne tentait rien n’avait rien. Et à vrai dire, elle aurait bien voulu mettre des noms sur le visage de ces soldats inconnus. Juste pour qu’ils sachent où qu’ils soient que l’on se souvenaient d’eux.

L’autre idée qu’il présenta, celle d’un faux extrêmement bien réalisé lui fit froncer les sourcils et retrousser le nez l’espace d’un instant. C’était une idée beaucoup moins tentante, qui gâchait un peu le mystère de cet œuvre. Peut-être valait-il mieux ne pas savoir à vrai dire.

« Je pense…que je préfère imaginer que l’artiste avait vécu cette guerre dans une autre vie, une où il s’était fait des amis avec qui ils étaient prêts à se battre pour défendre ce en quoi ils croyaient. Et quand il fût temps pour lui de rejoindre un autre corps, dans une autre époque, il s’en est souvenu et a voulu rendre hommage à ses camarades avec le seul moyen qu’il connaissait. »

Cela ferait une belle histoire si c’était le cas, elle pourrait peut-être écrire une nouvelle là-dessus. Un homme dont l’âme avait voyagé à travers le temps pour arriver à une époque où le seul moyen pour lui de rendre hommage à ses camarades étaient la peinture, tout en sachant que cet évènements n’arriveraient pas encore et qu’il devrait cacher la toile, un hommage silencieux jusqu’à ce qu’elle soit découverte près de trois cents ans plus tard pour être exposer aux yeux de tous.
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Mar 12 Mai 2020 - 14:52 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Ezio ne savait pas s'il y avait un hommage derrière ce tableau, ou autre chose. Un avertissement peut-être ? Une simple envie de dessiner ses rêves ? À moins que ce ne soit un exercice de style ? Les possibilités étaient nombreuses et le prêtre doutait sincèrement que qui que ce soit puisse un jour trouver une réponse cohérente... De toute manière, il était fort probable que même s'ils réussissaient à faire revenir son peintre et à l'interroger pour obtenir la vérité, ses détracteurs l'accuseraient de mentir. C'était dans la nature humaine de vouloir persister dans son idée et les gens qui aimaient voir dans ce tableau la preuve que la réincarnation existait ne changeraient jamais d'avis.

Tout cela pour dire que l'Italien se doutait que cette discussion n'allait pas les faire beaucoup progresser, mais ça ne l'empêcha pas de rebondir sur les paroles de la jeune femme. Et ce qu'il avait laissé de côté lorsqu'elle l'avait interrogé juste avant.

« C'est une possibilité, en effet. Mais vous avez parlé d'un avertissement juste avant. Pensez-vous vraiment que le fait de savoir que quelque chose va arriver, peut empêcher que cette chose ne se produise ? »

C'était un peu le problème des voyages dans le temps qui avaient été suffisamment traités au cinéma, dans les romans ou dans d'autres œuvres artistiques. Ce n'était pas parce que l'on savait qu'une chose allait se produire qu'on pouvait éviter que ça n'arrive. Parfois, cet événement se déroulait même parce que la personne avait essayé d'éviter qu'elle n'arrive. C'était fort compliqué, il y avait bien trop d'éléments qui entraient en ligne de compte et aucune personne ne pouvait prévoir aussi loin. Qui plus est, prévoir ne signifiait pas qu'on y arriverait !

Après cette rapide réflexion, le prêtre reprit la parole d'un ton mêlé de réflexion. Il se demandait ce que la jeune femme penserait de tout cela.

« Il y a des rumeurs qui parlent de mondes parallèles, d'autres planètes Terre où l'histoire aurait tourné différemment. Enfin, nous en avons eu la preuve avec le Prétorien. »

Ce héros était suffisamment célèbre pour servir d'exemple, sa statue en témoignait ! Tout le monde ou presque savait que l'homme ne venait pas de leur planète, mais d'un monde où les Romains dominaient tout. Peut-être que ce tableau venait d'un tel lieu ? Étayant ses pensées, Ezio ajouta quelques mots :

« Peut-être que ce tableau vient tout simplement d'un monde parallèle où la Seconde Guerre mondiale existe depuis des siècles et qu'il a été apporté dans le nôtre des siècles avant que cela ne se produise. Même si je conviens du fait que ce soit assez compliqué comme justification. »

Il eut un léger sourire, conscient du fait que c'était peut-être un peu tiré par les cheveux ! Mais il savait d'expérience que les hypothèses les plus étranges et inattendues s'avéraient souvent être les plus justes. La vie n'était pas simple, pour quelle raison l'origine de ce tableau le serait-elle ?
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 12 Mai 2020 - 21:48 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Team Alpha
Team Alpha

Grace Allen
Team Alpha

Personnage
L'art rapproche les gens Alias
ϟ Âge : 19
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 28/04/2001
ϟ Arrivée à Star City : 06/05/2020
ϟ Nombre de Messages : 190
ϟ Nombre de Messages RP : 118
ϟ Célébrité : Daria Sidorchuk
ϟ Crédits : BlackRaven
ϟ Doublons : /
ϟ Âge du Personnage : 16 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Etudiante
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : - Ses cheveux virent au blanc lorsqu'elle utilise son pouvoir sur un temps long
- Elle a un tatouage
ϟ Pouvoirs : - Absorption de la chaleur
- Propulsion du froid
- Propulsion de glace
- Surf de glace

ϟ Liens Rapides :
Joueur
L'art rapproche les gens Alias
ϟ Âge : 19
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 28/04/2001
ϟ Arrivée à Star City : 06/05/2020
ϟ Nombre de Messages : 190
ϟ Nombre de Messages RP : 118
ϟ Célébrité : Daria Sidorchuk
ϟ Crédits : BlackRaven
ϟ Doublons : /
ϟ Âge du Personnage : 16 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Etudiante
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : - Ses cheveux virent au blanc lorsqu'elle utilise son pouvoir sur un temps long
- Elle a un tatouage
ϟ Pouvoirs : - Absorption de la chaleur
- Propulsion du froid
- Propulsion de glace
- Surf de glace

ϟ Liens Rapides :
Vu la tournure qu’avait pris la conversation, Grace avait complètement oublié son idée première de prémonition et d’avertissement. Et le prêtre venait de lui rappeler dûment. Est-ce qu’elle pensait vraiment que savoir permettait d’éviter ? Elle ne savait pas trop, son esprit vagabonda sur les diverses conversations qu’elle avait pu avoir avec sa famille sur le destin, sur ce qui aurait pu être évité ou pas si une personne avait fait telle ou telle action. Cela lui rappela quelque chose que sa grand-mère lui avait dit étant petite, et avant même d’y avoir réfléchis, elle crut bon de le faire partager à l’homme d’église.

« Ma grand-mère avait pour habitude de dire que nous sommes tous liés aux autres, passés et présent. Et que par chaque crime et bonne action commise nous forgeons notre avenir. En y réfléchissant bien, je ne suis pas sûre que sa toile aurait pu changer ce qui allait arriver »

Pourtant, à peine ce fût dit qu’ils parlèrent de mondes parallèles, ce serait comique si, sur d’autres terres, il y avait d’autres Grace Allen, qui sait, peut être que sur l’une d’elle, elle était une artiste célèbre, une superhéroïne ou une meurtrière. Une lycéenne banale et sans pouvoir. Qui sait, elle aurait pu être tout et n’importe quoi ! Et si ce tableau venait d’un monde parallèle où la guerre régnait, elle plaignait les habitants de cette pauvre terre.
Ce qui était assez drôle, c’est que cette explication, qui, comme il venait de la préciser était assez compliqué venait d’un prêtre. Un petit sourire amusé aux lèvres, elle s’obligea à porter sa réflexion à voix haute.

« Cela se pourrait. Mais sans vouloir vous offensez mon père, n’êtes vous pas censé réfutez ce type de théories. Parlez seulement de la Terre et du Dieu unique. L’enfer, le paradis tout ça ? »

Grace espérait juste ne pas paraître impolie, mais il faut dire que ce n’était pas banal qu’un prêtre vous tienne de telles sujets sur les mondes parallèles et les voyages dans le temps. Certes, elle n’avait pas beaucoup d’expériences avec l’Eglise en général mais elle doutait qu’un prêtre était censé évoquer tout cela. Non pas que cela lui déplaisait au final, c’était même plutôt rafraîchissant.
Cela la changeait du père Krogan et de ses sermonts sur le pêché et le purgatoire qu'il avait cru bon de sortir à l'enterrement de sa grand-mère. Et l'on s'étonnait que la famille Allen n'aille pas plus souvent à l'église. Enfin là n'était pas le sujet. La jeune fille attendait vraiment la réponse du prêtre, en espérant ne pas avoir pousser trop loin
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Mer 13 Mai 2020 - 11:14 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Des croyances, il en existait une infinité et l'éducation religieuse d'Ezio, plutôt que de le fermer à tout cela, lui avait appris à s'ouvrir aux autres. Contrairement à bon nombre de ses collègues, l'Italien tolérait parfaitement les autres croyances et il ne considérait pas qu'il y en avait une meilleure que l'autre. Ni plus juste. Il pensait d'ailleurs que l'histoire décrite dans la Bible n'était pas totalement véridique. Si on l'écoutait, la planète serait toute jeune, les dinosaures n'auraient jamais existé et des tas d'autres événements prouvés par la science n'existeraient pas. Or, le quadragénaire ne croyait pas que ce soit vrai. Il pensait simplement que les événements décrits par les humains dans l'ouvrage qu'ils attribuaient au Seigneur avaient été forgés pour leur permettre de faire ce qu'ils désiraient, voilà tout.

Comme un écho à ses pensées, la jeune femme lui posa une question à ce sujet, s'étonnant du fait qu'il puisse tenir pareil discours alors qu'il était censé régurgiter ce que la Bible disait. Un bref sourire amusé ourla ses lèvres. Pour vexer ou contrarier Ezio, il fallait se lever tôt ! Il n'était pas du genre à s'irriter parce qu'on lui posait une question légitime, il lui répondit donc d'un ton où l'amusement pointait.

« Vous pensez que parce que je suis prêtre, je dois croire à la lettre ce que dit la Bible et me sentir outré dès qu'on parle de science ? » Ce n'était pas une accusation, juste une question amusée. « Et bien, non. Je vais peut-être vous choquer, mais je ne crois pas que la planète Terre ait été créée il y a quelques millénaires et que les dinosaures et l'évolution sont une invention des scientifiques. »

Il haussa les épaules, détournant son regard vers le tableau tout en glissant ses mains dans son dos pour se tenir droit, comme à l'accoutumée. Pour être franc, le quadragénaire pensait que les religions avaient toutes une part de vérité, voilà tout.

« Je crois que la bible a été écrite il y a fort longtemps, par des humains qui pouvaient donc faire des erreurs. Voyez comment certaines religions ont évolué avec le temps, tout cela à cause de l'interprétation que les pratiquants en font. » Il n'y avait qu'à voir la différence entre l'Islam du siècle dernier et celui d'aujourd'hui. Il en allait de même pour le christianisme et d'autres religions, évidemment ! « Qui plus est, si je considérais que tout cela est vrai, ça voudrait dire que les aliens qui nous ont envahi sont de pures inventions et que certains de nos héros, comme le Prétorien, ne sont que des menteurs et ne viennent pas d'un autre monde. Admettez que ce serait faire preuve d'une grande fermeture d'esprit. »

Il lui jeta un coup d’œil. Que ce soit le ton de ses mots ou son expression, rien ne semblait contrarié et il avait même plutôt l'air ouvert à la discussion. C'était amusant de constater comment un tableau pouvait les faire dévier de sujet... Même s'il en avait l'habitude. Son statut de prêtre soulevait souvent les mêmes interrogations ! Après quelques secondes de silence, l'Italien reprit la parole de son ton mâtiné d'accent.

« Je pense qu'il faut évoluer avec son temps et avec les découvertes qui ont lieu. Alors, disons que je ne pense pas trahir mes croyances en considérant que d'autres mondes existent. Je crois en l'existence du Seigneur et je ne la remets pas en doute, c'est tout ce qui compte. » Il esquissa un sourire. « Pourquoi cette surprise, êtes-vous coutumière des prêtres revêches qui ne tolèrent pas la moindre incartade ? »

Ezio n'en serait pas particulièrement étonné, il savait qu'ils étaient très nombreux. Son prédécesseur était une version très ancienne de ce modèle !
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 13 Mai 2020 - 14:24 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Team Alpha
Team Alpha

Grace Allen
Team Alpha

Personnage
L'art rapproche les gens Alias
ϟ Âge : 19
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 28/04/2001
ϟ Arrivée à Star City : 06/05/2020
ϟ Nombre de Messages : 190
ϟ Nombre de Messages RP : 118
ϟ Célébrité : Daria Sidorchuk
ϟ Crédits : BlackRaven
ϟ Doublons : /
ϟ Âge du Personnage : 16 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Etudiante
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : - Ses cheveux virent au blanc lorsqu'elle utilise son pouvoir sur un temps long
- Elle a un tatouage
ϟ Pouvoirs : - Absorption de la chaleur
- Propulsion du froid
- Propulsion de glace
- Surf de glace

ϟ Liens Rapides :
Joueur
L'art rapproche les gens Alias
ϟ Âge : 19
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 28/04/2001
ϟ Arrivée à Star City : 06/05/2020
ϟ Nombre de Messages : 190
ϟ Nombre de Messages RP : 118
ϟ Célébrité : Daria Sidorchuk
ϟ Crédits : BlackRaven
ϟ Doublons : /
ϟ Âge du Personnage : 16 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Etudiante
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : - Ses cheveux virent au blanc lorsqu'elle utilise son pouvoir sur un temps long
- Elle a un tatouage
ϟ Pouvoirs : - Absorption de la chaleur
- Propulsion du froid
- Propulsion de glace
- Surf de glace

ϟ Liens Rapides :
Touchée. Coulée. Non pas qu’elle ne pensait pas qu’un prêtre n’était pas capable d’autre chose que de réciter la Bible par cœur mais, enfin, avait-elle vraiment besoin de se justifier ? L’homme devant elle était l’opposé même de tous les stéréotypes de prêtre qu’elle avait pu entendre ou voir dans sa courte vie.
Si elle n’en montrait rien extérieurement, une petite part d’elle était en train de sautiller comme une enfant qui aurait mangé trop de sucre en un court lapse de temps : enfin un homme d’Eglise qui ne reniait pas la science ! Si elle partait dans l’exagération, elle aurait même pure dire qu’elle pouvait mourir en paix face à cet exploit ! Son grand-père ne la croirait sans doute jamais mais il y avait une preuve vivante sous ses yeux. Et honnêtement, lorsqu’il admit que réfuter ceci aurait été faire preuve d’une grande fermeture d’esprit, Grace ne put retenir un sourire. Qu’est ce qu’elle ne donnerait pas pour enregistrer les paroles de cet homme et le faire écouter à son grand-père pour suivre d’un : Ah ! Je savais que ça exister !

Quoi que, réflexion faite, cela aurait été comparer le prêtre à une curiosité dont on ne savait pas s’’il existait réellement ou non. Ce n’était peut-être pas une si bonne idée en fin de compte.
L’homme méritait toute son admiration, il était fidèle en ce qu’il croyait, tout en ne mettant pas de côté des vérités scientifiques et avérés. Et cet inconnu semblait avoir mis exactement le doigt sur le petit problème de Grace : les prêtres revêches. Rien qu’à cette idée, l’adolescente esquissa une grimace digne d’un cartoon.

« On va dire ça. Je n’ai pas réellement d’expérience avec l’Eglise, nous ne sommes pas très pratiquants dans la famille. Mais le seul que je vois à chaque fois que nous y allions… et bien disons juste qu’il est beaucoup plus fermé d’esprit que vous. Ces thèmes préférés ce sont le pêché et l’enfer, et vous n’imaginez même pas la tête qu’il a fait quand j’ai eu le malheur de parler d’aliens avec une sœur. »

Pauvre sœur Marie-Clarence, certes, elle n’avait pas eu d’ennui mais elle était allée jusqu’à crier sur le père Krogan pour qui laisse la jeune fille tranquille. Cela s’était dérouler il y a maintenant des années et elle en gardait encore des souvenirs. Le visage du prêtre avait été un savant mélange de poisson rouge télescope et du « Cri » de Munch. Grace pouvait encore se souvenir de son regard, comme si elle était un petit démon venu tenter les bonnes sœurs avec des idées de pêchés.
Dès que la sœur avait cloué le bec au prêtre, elle avait couru rejoindre ses parents qui la cherchaient partout dans l’Eglise, une messe de Noël qu’elle n’était pas prête d’oublier.

Dire que cela faisait presque dix ans et qu’elle s’en souvenait encore ! D’un ton plus posé et plus sérieux qu’auparavant, elle sourit au prêtre avant de continuer :

« Fort heureusement, vous êtes la preuve vivant que tous ne sont pas comme ça. C’est plutôt rassurant à vrai dire ; j’avais peur que tous ne soit aussi fermé d’esprit que le père Krogan . »
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Mer 13 Mai 2020 - 20:34 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Le discours de la jeune femme ne l'étonna pas spécialement. Il savait que beaucoup d'hommes d’église encore en poste étaient âgés, très âgés même parfois. Ils avaient une formation dite « à l'ancienne » et considéraient que remettre un seul point ou une seule virgule de la Bible en doute revenait à blasphémer et à renier le Seigneur. Le point de vue de l'Italien était plus souple et il considérant qu'un ouvrage écrit par des humains avait forcément été sujet à interprétations et qu'il fallait donc accepter d'autres vérités. Après tout, qui avait dit qu'il n'y en avait qu'une seule ?

Un léger rire échappa au quadragénaire lorsqu'il l'entendit exprimer son soulagement vis-à-vis de l'existence de religieux plus ouverts d'esprit que ce fameux prêtre qui l'avait tant marquée.

« Je peux vous rassurer davantage en vous disant que je suis loin d'être le seul dans cette situation. À dire vrai, je crois même que nous sommes plus nombreux que ceux que vous connaissez. C'est juste qu'on a plus tendance à se souvenir des mauvaises choses, donc c'est d'eux qu'on se souvient le plus. »

Il comprenait pourquoi cela dit. Si cet homme criait à chaque fois sur ses ouailles en parlant des péchés et de l'Enfer... Ces derniers ne devaient sans doute pas le porter dans leur cœur. Et il avait de quoi traumatiser. C'était sans doute à cause de ce genre de situation que les gens rechignaient parfois à venir à l'église lorsqu'ils n'étaient pas très croyants et cela semblait être le cas de la jeune femme.

L'une des sœurs qui travaillait à l'église où Ezio officiait lui avait même raconté que son prédécesseur refusait parfois les « peu croyants » lors de la messe de minuit à Noël, car les bancs étaient pleins et qu'il considérait que seuls les « vrais chrétiens » méritaient d'être à l'aise dans l'église pour un moment aussi important. Il était évident qu'Ezio ne partageait pas son point de vue.

« Beaucoup de personnes pensent qu'en effrayant les gens, elles les pousseront à se tourner vers l'église pour y trouver le salut et la vie éternelle. Mais je ne partage pas cet avis, je pense qu'il est préférable de montrer les bons côtés de notre religion pour permettre aux gens de s'y intéresser et d'y adhérer. Je présume que votre prêtre fait partie de la vieille école. C'est souvent ces personnes qui optent pour la technique de la peur. »

Mais pas toutes ! Ezio ne généralisait pas : il avait vu d'excellents prêtres bien plus âgés que d'autres collègues qui utilisaient la même technique. Il avait d'ailleurs un exemple parfait en tête : le prêtre qui l'avait plus ou moins élevé et qui lui avait permis de trouver sa voie dans la religion. S'il n'y avait pas des individus comme ça pour guider les gens et leur permettre de découvrir les bons côtés, à quoi bon continuer ? C'était ce qu'il s'efforçait de faire depuis qu'il avait été sacré prêtre.

Mais voilà qu'il avait dévié le sujet de discussion en parlant de la religion alors que la jeune femme était venue ici pour profiter de l'art ! Ezio rectifia donc le tir en reprenant la parole.

« Vous êtes étudiante en art ? Ou une simple amatrice éclairée ? »

L'un comme l'autre aurait son admiration.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 13 Mai 2020 - 22:35 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Team Alpha
Team Alpha

Grace Allen
Team Alpha

Personnage
L'art rapproche les gens Alias
ϟ Âge : 19
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 28/04/2001
ϟ Arrivée à Star City : 06/05/2020
ϟ Nombre de Messages : 190
ϟ Nombre de Messages RP : 118
ϟ Célébrité : Daria Sidorchuk
ϟ Crédits : BlackRaven
ϟ Doublons : /
ϟ Âge du Personnage : 16 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Etudiante
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : - Ses cheveux virent au blanc lorsqu'elle utilise son pouvoir sur un temps long
- Elle a un tatouage
ϟ Pouvoirs : - Absorption de la chaleur
- Propulsion du froid
- Propulsion de glace
- Surf de glace

ϟ Liens Rapides :
Joueur
L'art rapproche les gens Alias
ϟ Âge : 19
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 28/04/2001
ϟ Arrivée à Star City : 06/05/2020
ϟ Nombre de Messages : 190
ϟ Nombre de Messages RP : 118
ϟ Célébrité : Daria Sidorchuk
ϟ Crédits : BlackRaven
ϟ Doublons : /
ϟ Âge du Personnage : 16 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Etudiante
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : - Ses cheveux virent au blanc lorsqu'elle utilise son pouvoir sur un temps long
- Elle a un tatouage
ϟ Pouvoirs : - Absorption de la chaleur
- Propulsion du froid
- Propulsion de glace
- Surf de glace

ϟ Liens Rapides :
Visiblement, sa remarque avait eu le don de faire rire le prêtre. Il faut dire qu’elle-même en aurait ri si les rôles étaient inversés ; de plus, c’était certainement drôle maintenant mais à l’époque cela ne l’avait pas amusé du tout. Enfin, les circonstances étaient également différentes ; l’homme devant elle avait raison, l’on avait plus tendance à se souvenir des mauvaises choses et Grace ne gardait pas de bons souvenirs de cette année-là.
La jeune fille ne pouvait que trop bien comprendre l’utilisation de la peur pour arriver à ses fins, elle-même l’avait utilisé petite, avant d’avoir des pouvoirs, avant même de réellement savoir ce que cela impliquait. Elle avait compris que si elle parvenait à effrayer le plus gros caïd de sa classe alors elle arriverait à effrayer tous les autres. Et ça avait marcher, elle avait ce qu’elle voulait : la paix. Et une centaine de lignes de « Je ne taperais plus sur mes petits camarades ». On ne pouvait pas dire que cela avait été réellement efficace.

Mais utiliser la peur pour pousser les gens à se tourner vers la religion, ça elle ne comprenait pas. Chacun était libre de choisir vers qui ou quoi il voulait se tourner s’il était effrayé. Le faire volontairement ; et bien, Grace n’adhérait certainement pas à l’idée.

Consciente que la conversation avait dérivé sur un tout autre sujet, l’adolescente cherchait un autre sujet. A vrai dire, elle n’avait pas envie de quitter l’homme tout de suite, il était bien trop intéressant pour ça, et s’il y est bien une chose que la petite avait hérité de son père. C’était de pousser l’intéressant à son extrême. Cet homme semblait être un puit de sagesse et de « science » inépuisable, elle n’allait certainement pas cracher sur une occasion pareille.
Mais il faut croire que ledit homme avait suivi le même cours de pensées qu’elle puisqu’il la devança.

« Oh non non juste une amatrice. Je ne suis pas sûre que j’aurais aimé étudier l’art autrement qu’en autodidacte. » Elle esquissa un sourire gêné, elle n’était pas très cours à proprement parler « J’aime bien les vieilles choses, et je ne dis jamais non à l’idée de pouvoir admirer quelques toiles. Ça faisait un petit moment que j’attendais cette collection, outre le côté mystérieux de leurs origines ; elles sont vraiment magnifiques. Je craquerais toujours pour admirer un Van Gogh mais, elles valent largement le détour. »

Tout en disant cela, son regard se porta sur la peinture à l’huile en face d’elle, l’artiste avait eu un bon coup de pinceau, de loin, on aurait presque pu croire à une photo.

« Et vous mon père ? Vous êtes amateur d’art ? »

Evidemment, elle n’avait pu s’empêcher de lui retourner la question, peut être qu’il était comme elle, un papillon attirait par la flamme d’une belle œuvre d’art.
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Jeu 14 Mai 2020 - 10:56 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Étudier quelque chose ou l'apprécier en amateur étaient deux choses bien différentes, Ezio en avait parfaitement conscience ! Cependant, puisqu'il avait fait de sa passion son métier, il n'était pas forcément l'exemple le plus parlant. Et je ne parle pas de sa foi, mais bien de sa passion d'aider les autres. Quant à l'art, il l'aimait bien, de manière assez générale. Les tableaux n'avaient pas forcément sa préférence, mais il aimait bien faire un détour par le musée d'art pour profiter de certaines collections qui l'interpellaient. Disons surtout que ces parties de l'art permettaient généralement plus d'interprétations que la sculpture par exemple. Mais toutes les formes laissaient généralement place à l'imagination, c'était d'ailleurs pour cette raison que les gens trop pragmatiques n'y étaient pas sensibles. Parfois, ils en étaient même effrayés, comme si le fait de laisser à autrui une chance d'interpréter quelque chose à sa propre sauce les mettait mal à l'aise.

Cependant, comme il n'était pas philosophe et qu'il ne comptait pas écrire d'ouvrage sur ses réflexions, Ezio préféra se contenter de répondre à la question de la demoiselle – dont il ignorait toujours le nom d'ailleurs. Le musée était pratiquement désert, ce qui était une chance pour eux, mais il n'allait pas tarder à se remplir de familles qui profitaient du week-end pour se cultiver et sortir un peu.

« Amateur serait un bien grand mot. Disons que je trouve que l'art offre une chance de faire travailler son imagination, j'en profite donc lorsque j'en ai l'occasion. J'ai généralement une préférence pour la sculpture, quelle qu'elle soit, ou l'architecture, mais j'apprécie aussi de voir des tableaux. Ils offrent souvent un plus large panel d'interprétations. »

Il fallait avouer qu'en ayant grandi à Rome et en étant passé par de nombreuses autres villes italiennes, comme Vérone, Venise ou Florence, Ezio avait eu l'occasion de s'intéresser à l'architecture. C'était d'autant plus vrai lorsqu'il passait l'essentiel de son temps dans des édifices religieux qui étaient souvent les plus travaillés sur ce plan-là. Alors, oui, l'architecture l'intéressait et il aurait même dû admettre être très chauvin, parce que l'italienne avait sa préférence.

Ezio finit par détourner son regard du tableau pour observer les environs. Les quelques visiteurs s'étaient éloignés plus loin, leur conversation ne semblait indisposer personne et les musées étant un lieu d'échange, leur présence n'était sans doute pas ennuyante. Cependant, si la salle finissait par se peupler, le prêtre comprendrait qu'il était temps de mettre fin à cet échange pour ne pas indisposer les autres. Puisqu'ils avaient encore un peu de temps devant eux, il décida de profiter du fait qu'il avait rencontré une autre amatrice d'art pour l'interroger davantage sur ses intérêts. Pour l'art, évidemment.

Détournant à nouveau son regard des environs, l'Italien tourna la tête vers la jeune femme et reprit la parole du même ton paisible que depuis le début de leur discussion.

« Vous avez une préférence pour les peintres plus connus ? Il est vrai qu'il est plus facile de retrouver leurs œuvres, elles sont davantage mises en avant. Vous avez d'autres peintres qui vous intéressent plus ? »

Il y avait un nombre incalculable d'individus qui se disaient peintres, mais qui ne faisaient circuler aucune émotion à travers leurs tableaux. Certains étaient juste doués pour reproduire ce qu'ils voyaient tandis que d'autres y glissaient une partie de leur âme. C'était du moins ainsi qu'il ressentait les choses, mais cette absence d'émotions qu'il ressentait face à certains tableaux venait sans doute davantage du fait qu'il n'y était pas sensible. Après tout, chacun avait des goûts et des couleurs différents !
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 14 Mai 2020 - 23:08 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Team Alpha
Team Alpha

Grace Allen
Team Alpha

Personnage
L'art rapproche les gens Alias
ϟ Âge : 19
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 28/04/2001
ϟ Arrivée à Star City : 06/05/2020
ϟ Nombre de Messages : 190
ϟ Nombre de Messages RP : 118
ϟ Célébrité : Daria Sidorchuk
ϟ Crédits : BlackRaven
ϟ Doublons : /
ϟ Âge du Personnage : 16 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Etudiante
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : - Ses cheveux virent au blanc lorsqu'elle utilise son pouvoir sur un temps long
- Elle a un tatouage
ϟ Pouvoirs : - Absorption de la chaleur
- Propulsion du froid
- Propulsion de glace
- Surf de glace

ϟ Liens Rapides :
Joueur
L'art rapproche les gens Alias
ϟ Âge : 19
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 28/04/2001
ϟ Arrivée à Star City : 06/05/2020
ϟ Nombre de Messages : 190
ϟ Nombre de Messages RP : 118
ϟ Célébrité : Daria Sidorchuk
ϟ Crédits : BlackRaven
ϟ Doublons : /
ϟ Âge du Personnage : 16 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Etudiante
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : - Ses cheveux virent au blanc lorsqu'elle utilise son pouvoir sur un temps long
- Elle a un tatouage
ϟ Pouvoirs : - Absorption de la chaleur
- Propulsion du froid
- Propulsion de glace
- Surf de glace

ϟ Liens Rapides :
Faire travailler son imagination, c’était une façon de voir les choses. Après tout, les seules limites de l’imagination était celle que l’on s’imposait soi-même, autrement, il s’agissait là d’un monde sans frontière. Et l’art était, par définition un moyen d’expression. Allier les deux étaient effectivement, un bon moyen de faire travailler son imagination. Grace se demandait si tous les grands ingénieurs avaient décider de faire travailler leurs imaginations ou si l’imagination les avaient attrapés pour ne plus lâcher. Une nuance subtile certes mais qui lui faisait faire la distinction entre un artiste et un maître dans son art. Si elle devait illustrer cet exemple, elle prendrait volontiers celui de Salieri et Mozart, l’un avait fait travailler son imagination et n’avait jamais réussi à égaler celui qui s’était laisser happer.

Quoi qu’il en soit, si la peinture, la musique et le cinéma étaient ses arts de prédilection, jamais elle ne s’était réellement intéressée à la sculpture ou à l’architecture ; enfin elle avait déjà entendu parler du David de Michel-Ange, le Penseur de Rodin, la Vénus de Milo ou encore la victoire de Samothrace. Elle s’était renseignée sur ces œuvres de manières superficielles, tout comme elle s’était superficiellement intéressée à l’architecture, ses recherches les plus notables étant lorsqu’elle avait dû faire une recherche sur la cathédrale Notre Dame parce qu’elle avait eu le malheur de choisir Quasimodo pour un exposé. Grace ne savait même plus pourquoi d’ailleurs.

Sentant le regard du prêtre sur elle, l’adolescente croisa son regard, attentive à sa question. A vrai dire, elle n’avait pas réellement de préférences ; la jeune avait toujours marché au feeling. Soit elle accrocher, soit elle n’accrochait pas à une œuvre. Bien entendu comme tous, certaines artistes lui faisaient ressentir plus d’émotions que d’autres. Alors s’il fallait choisir.

« Pas réellement. C’est l’œuvre qui est attirante, pas son artiste. Mais s’il fallait choisir, j’aime bien certaines œuvres de Monet...Da Vinci aussi… » Se rendant compte qu’elle avait du mal à en trouver qui lui plaisait réellement, elle lâcha un petit rire « A vrai dire mon père, je pense que je serais incapable de choisir réellement un peintre qui m’attire plus qu’un autre. A la manière de la baguette qui choisit son sorcier dans Harry Potter, je suppose que l’œuvre choisit son admirateur et que je n’échappe pas à la règle »

Se souvenant qu’il lui avait parler un peu plus tôt de sculpture et d’architecture, elle décida de s’intéresser un peu plus à ce côté de l’art qu’elle connaissait moins.

« Qu’est-ce qui vous attire dans la sculpture exactement ? L’architecture je peux comprendre, certains édifices sont remarquables. Mais la sculpture ? J’avoue ne jamais avoir pris le temps de m’y intéresser »

En soit, ce n'était pas réellement un mensonge, si elle n'avait jamais pris le temps de s'y intéresser, c'était avant tout et surtout parce qu'elle avait toujours trouver sa préférence dans la peinture. Grace était à peu près sûre que si elle avait daigné sortir de sa zone de confort, elle aurait pu se renseigner bien plus sur l'architecture et peut être même y retrouver cette beauté qu'elle retrouvait dans les œuvres peintes.
D'autant que de mémoire, la bibliothèque de son père était rempli de livres sur l'art dont certains comportant des sections entières dédiés à la sculpture. Qui ait, peut-être s'y pencherait-elle un peu plus en rentrant ce soir
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Ven 15 Mai 2020 - 19:36 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Il était vrai qu'il y avait une différence entre admirer l’œuvre et l'artiste. Parfois, Ezio ressentait une connexion avec les deux, mais c'était assez rare. Se sentir proche d'un artiste demandant une certaine introspection, parce qu'on se trouvait souvent des points communs avec lui. C'était dans la nature humaine, même si ça se manifestait souvent de manière inconsciente. Disons simplement que l'Italien n'était pas le plus doué qui soit pour sonder sa propre âme. Il essayait de vivre en paix avec ses décisions et ses convictions, mais ne cherchait pas beaucoup plus loin. Le contraire aurait été compliqué du fait de ses deux occupations et l'aurait irrémédiablement ramené à ses nombreuses discussions avec Jia Li au sujet de l'incompatibilité de son rôle de prêtre et de vigilant.

Autant de choses qu'ils ne voulait ressasser pour le moment, surtout au milieu d'une discussion rafraîchissante et qui l'intéressait sincèrement. Ce n'était pas tous les jours qu'il avait l'occasion de parler d'art, encore moins avec une jeune adolescente. Les personnes de cet âge venaient moins souvent à l'église que leurs aînés, il devait l'admettre, même s'il trouvait cela un peu triste par moment.

La référence à Harry Potter le fit sourire. Il ne connaissait pas très bien l’œuvre, mais il en avait beaucoup entendu parler. Après tout, l'église désapprouvait l’ouvrage, du fait de la présence de magie, mais Ezio n'était pas de cet avis. Lui-même utilisait la magie divine, ce qui était une manifestation de sa foi, certes, mais c'était une forme de magie. Comment aurait-il pu désapprouver ce livre ?

Alors que la jeune femme lui posait des questions sur l'architecture, il répondit d'un ton pensif.

« Je ne peux pas vraiment prétendre être un expert, je connais vaguement quelques noms d’architectes dont les bâtiments m'ont interpellés, mais ça ne va pas bien loin. » Il haussa les épaules. « Disons simplement qu'en Italie où j'ai grandi, l'on trouve beaucoup de bâtiments religieux très esthétiques et réalisés par de grands noms. J'ai baigné très tôt dans ce milieu, alors disons que ça m'a donné l'occasion de m'émerveiller à de nombreuses reprises. » Il esquissa un bref sourire. « Je dois admettre qu'en ce qui concerne les bâtiments du continent américain, je suis beaucoup moins qualifié. Au mieux, je peux vous citer quelques coins intéressants sur ce point de vue à Little Italy, mais je n'en sais guère davantage. »

Il n'allait pas prétendre être un expert ou connaître toutes les créations de tel ou tel architecte alors qu'il était seulement un amateur à peine éclairé. Qui plus est, qu'il soit sensible à l'esthétique italienne ne signifiait pas que ce soit le cas de son interlocutrice.

« Je suis donc dans le même cas que vous : incapable de choisir un architecte ou un bâtiment qui me marque plus qu'un autre. Je pense que c'est une question de ressentiment. Vous devez certainement avoir des endroits du monde ou de cette ville qui vous mettent plus à l'aise que d'autres. »

C'était pour cette raison que certaines personnes étaient gênées lorsqu'elle se retrouvaient dans une église : l'atmosphère et la structure des lieux les mettaient dans des conditions qui leur rappelaient de mauvais souvenirs. Malheureusement pour eux. Il aurait bien aimé pouvoir gommer ce sentiment d'un coup de baguette magique, mais pour un religieux censé désapprouver la magie, ça aurait été assez ironique, admettons-le.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 16 Mai 2020 - 17:04 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Team Alpha
Team Alpha

Grace Allen
Team Alpha

Personnage
L'art rapproche les gens Alias
ϟ Âge : 19
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 28/04/2001
ϟ Arrivée à Star City : 06/05/2020
ϟ Nombre de Messages : 190
ϟ Nombre de Messages RP : 118
ϟ Célébrité : Daria Sidorchuk
ϟ Crédits : BlackRaven
ϟ Doublons : /
ϟ Âge du Personnage : 16 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Etudiante
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : - Ses cheveux virent au blanc lorsqu'elle utilise son pouvoir sur un temps long
- Elle a un tatouage
ϟ Pouvoirs : - Absorption de la chaleur
- Propulsion du froid
- Propulsion de glace
- Surf de glace

ϟ Liens Rapides :
Joueur
L'art rapproche les gens Alias
ϟ Âge : 19
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 28/04/2001
ϟ Arrivée à Star City : 06/05/2020
ϟ Nombre de Messages : 190
ϟ Nombre de Messages RP : 118
ϟ Célébrité : Daria Sidorchuk
ϟ Crédits : BlackRaven
ϟ Doublons : /
ϟ Âge du Personnage : 16 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Etudiante
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : - Ses cheveux virent au blanc lorsqu'elle utilise son pouvoir sur un temps long
- Elle a un tatouage
ϟ Pouvoirs : - Absorption de la chaleur
- Propulsion du froid
- Propulsion de glace
- Surf de glace

ϟ Liens Rapides :
Italien. Au moins cela confirmait ses les doutes vis-à-vis de son accent ; la façon dont il parlait de l’architecture de ces édifices, cela donnait envie de voir ça de ses propres yeux. Pas seulement à travers des vidéos ou des photos d’autres. La religion avait été l’élément central de tout individu durant des siècles, et que ce soit en peinture ou visiblement, en architecture ; on y retrouvait des œuvres magnifiques et impressionnantes. Il suffisait de voir le plafond de la chapelle Sixtine. Aussi, elle pouvait aisément le croire lorsqu’il parlait de l’esthétique de ces bâtiments.
En tout cas, Grace était prête à accepter tous les coins intéressants de Little Italy qu’elle ne connaissait pas encore. Qui sait, ça lui ferait peut même une excuse valable pour s’arrêter acheter une pizza, bien que ce ne serait certainement pas la raison première de sa venue dans le quartier.

Comme l’inconnu l’avait si bien mentionné, il y avait des endroits qui la mettaient bien plus à l’aise que d’autres : sa maison, la bibliothèque de l’école, le parc, le bar/club de son oncle… Pourtant, elle savait que ses goûts ne seraient pas les mêmes que ceux de ses amis ou de ses parents. Chaque individu étant unique, il y avait donc autant de lieu mettant à l’aise que d’individus, et autant de goûts différents.

« Ce serait avec plaisir. Pour les coins de Little Italy je veux dire… Et pour la sculpture ? Cela vous fait-il le même effet ? Je veux dire c’est également une question de ressenti avec l’œuvre ou vous avez des sculpteurs qui vous attirent plus que d’autres ? »

Quoique finalement, tout était question de ressenti, il était à la base de tout et si l’on en croyait son grand-père, il serait également à la fin de tout. Les sentiments faisaient de nous ce que nous étions quel qu’il soit, amour, haine, empathie, apathie… Grand-papa Allen et sa philosophie. Il lui avait souvent dit que présumer que certains humains étaient incapable de sentiments aurait été une erreur ; tout simplement parce que la haine était un sentiment, tout comme la violence. Donc par conséquent tout Homme était capable de sentiments, certains étaient juste considérer comme "mauvais". Bien que pour Grace, la nuance entre ce qui était mauvais et bien était très fine.
Là n'était pas réellement le sujet, mais à la base de tout art, il y avait les sentiments. La véritable question était de savoir si les sentiments partageaient lorsque l'on admirait une oeuvre était ceux que l'auteur avait eu en faisant son art ou s'ils étaient de tout autre nature. Ainsi, l'homme devant elle se retrouvait plus dans certains auteurs dont il pouvait partager les possibles sentiments ou s'accrochait il tout simplement à une oeuvre dont la simple vue évoquait de doux sentiments et souvenirs, bien différent de ceux que l'auteur avait pu avoir.
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Sam 16 Mai 2020 - 19:38 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Little Italy était un vaste quartier, il y avait une multitude de bâtiments anciens et intéressants, mais Ezio devait admettre qu'il était généralement plus attiré par ceux d'ordre religieux. Oh, ce n'était pas en raison de son métier ou de ses croyances, mais simplement parce qu'il aimait l'aura de paix et de calme qui se dégageait de ces endroits. Les rares fois où il s'était rendu au couvent des sœurs qui travaillaient dans son église, Ezio l'avait ressenti comme une oasis au milieu du désert. Les bruits de la rue ne semblaient pas atteindre le petit jardin situé à l'arrière du bâtiment et le temps semblait comme suspendu ici. Même les sœurs étaient plus apaisées entre ces murs que lorsqu'elles se trouvaient à l'église. Évidemment, ça rejoignait ce qu'il avait pensé avant : ce que lui trouvait apaisant, une personne athée le trouverait sans doute oppressant.

Toutefois, comme la jeune inconnue semblait intéressée par son avis, le prêtre décida d'être franc et de lui citer les lieux qui lui plaisaient – tout en émettant un bémol pour qu'elle ne soit pas déçue.

« Le couvent est un très bel endroit. L'église aussi. Les deux bâtiments ont été directement inspirés de ceux que l'on peut trouver en Italie. L'une des sœurs m'a même raconté qu'ils sont la copie conforme d'un couvent et d'une église aux abords de Côme. » Il marqua une légère pause, esquissant un bref sourire. « Je pense toutefois que si vous n'appréciez pas particulièrement les églises, vous ne serez pas aussi conquise que moi par l'aura qui s'en dégage. Les émotions que l'on ressent en observant ces bâtiments influence beaucoup notre appréciation, je crois. »

Ils en parlaient depuis quelques instants à présent, la jeune femme s'en doutait donc. Elle était évidemment libre d'aller jeter un œil à ces endroits ou de passer son tour ! À tout hasard, Ezio lui cita encore deux ou trois autres bâtiments qui le touchaient moins, mais qui restaient très agréables pour les yeux. Il y avait notamment un bel et vieil immeuble situé près de l'épicerie où se rendait assez souvent, puis deux autres bâtiments moins remarquables, mais qui valaient tout de même le détour.

Comme la demoiselle reprit la parole pour savoir s'il s'attachait plus au sculpteur ou à l’œuvre lorsqu'il appréciait quelque chose, l'Italien prit le temps de peser le pour et le contre. Certaines personnes le pensaient parfois un peu « lent » parce qu'il prenait toujours le temps de réfléchir aux questions qu'on lui posait avant d'y répondre. Une vieille habitude découlant du fait qu'il n'aimait pas bâcler ce qu'il faisait ou disait. Après quelques instants de réflexion, le quadragénaire inspira légèrement avant de répondre.

« Je crois que c'est le ressentiment qui compte. Même si nous n'en avons pas conscience, nos émotions guident beaucoup nos goûts. C'est par exemple le cas lorsque vous découvrez une chanson avec une personne que vous aimez beaucoup, mais que le destin vous éloigne d'elle. Cette joie de l'entendre se transformera en mélancolie, voire en tristesse ou en amertume. » Il haussa les épaules. « Je pense qu'il en est de même pour tout ce qui a trait à l'art. Ou aux goûts de manière générale. On peut aussi détester une odeur parce qu'elle nous rappelle de mauvais souvenirs. Je pense que les goûts et les ressentiments évoluent en permanence. D'un côté, c'est sans doute préférable ainsi, ce serait bien morne si l'on devait éternellement aimer et détester les mêmes choses, vous ne pensez pas ? »

Bon, peut-être qu'ils s'éloignaient un peu trop de la discussion sur l'art en abordant ce sujet et qu'ils changeaient cet échange en débat philosophique, mais du moment que c'était intéressant, pourquoi se plaindre ?
 
Revenir en haut Aller en bas

 
L'art rapproche les gens
 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  SuivantRevenir en haut 
L'art rapproche les gens Categorie_6L'art rapproche les gens Categorie_8


L'art rapproche les gens Categorie_1L'art rapproche les gens Categorie_2_bisL'art rapproche les gens Categorie_3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'art rapproche les gens Categorie_6L'art rapproche les gens Categorie_8

Sauter vers: