La socialisation, c'est aussi le partage des bonnes moeurs - Page 3 Bouton_vote
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

La socialisation, c'est aussi le partage des bonnes moeurs - Page 3 Categorie2_1La socialisation, c'est aussi le partage des bonnes moeurs - Page 3 Categorie2_2bisLa socialisation, c'est aussi le partage des bonnes moeurs - Page 3 Categorie2_3
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 

La socialisation, c'est aussi le partage des bonnes moeurs

 
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 17 Mai 2020 - 19:44 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de l'UNISON
Agent de l'UNISON

Hakon Bjǫrnson
Agent de l'UNISON

Personnage
La socialisation, c'est aussi le partage des bonnes moeurs - Page 3 Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 06/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 432
ϟ Nombre de Messages RP : 172
ϟ Célébrité : Til Schweiger
ϟ Crédits : moi
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky
ϟ Âge du Personnage : 332 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Agent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85, 90 kg, cheveux blonds en brosse, yeux bleus, toujours souriant, un accent étrange
ϟ Pouvoirs : .
CAPACITÉS
- Maîtrise de l'alchimie
- Maîtrise des fusils d'assaut
- Maîtrise des épées longues

ÉQUIPEMENT
- Yngvild (Bofors AK5, lien)
- Freydis (Armure, lien, protection contre le feu et le froid)

POUVOIRS
- Brouillage des pensées
- Endurance améliorée (x2)
- Force améliorée (10T)
- Métamorphose en ours
- Perception magique
- Ralentissement des poisons
- Ralentissement des besoins
- Résistance améliorée (10T)
- Soins accélérés (mineurs)
- Vieillissement ralenti
ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Joueur
La socialisation, c'est aussi le partage des bonnes moeurs - Page 3 Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 06/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 432
ϟ Nombre de Messages RP : 172
ϟ Célébrité : Til Schweiger
ϟ Crédits : moi
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky
ϟ Âge du Personnage : 332 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Agent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85, 90 kg, cheveux blonds en brosse, yeux bleus, toujours souriant, un accent étrange
ϟ Pouvoirs : .
CAPACITÉS
- Maîtrise de l'alchimie
- Maîtrise des fusils d'assaut
- Maîtrise des épées longues

ÉQUIPEMENT
- Yngvild (Bofors AK5, lien)
- Freydis (Armure, lien, protection contre le feu et le froid)

POUVOIRS
- Brouillage des pensées
- Endurance améliorée (x2)
- Force améliorée (10T)
- Métamorphose en ours
- Perception magique
- Ralentissement des poisons
- Ralentissement des besoins
- Résistance améliorée (10T)
- Soins accélérés (mineurs)
- Vieillissement ralenti
ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Je suis assez amusé de voir Jia Li être prête à se lancer dans la foule pour aller nous chercher à boire, mais je ne refuse pas. Le bar est assez proche et si jamais ça tourne mal, je peux intervenir très rapidement. Je hoche donc la tête avant de lui répondre, un sourire aux lèvres.

« Pourquoi pas ? »

Je scrute son visage alors qu'elle scrute ce bar comme s'il s’apprêtait à la manger vivante. Et lorsqu'elle me réplique que je peux aller danser, je rigole légèrement en secouant la tête. Honnêtement, si j'étais seul, je serais certainement allé pour faire connaissance avec quelques jolies filles que j'ai déjà repéré, mais pas ce soir. Je suis venu avec Jia Li, je vais donc rester avec elle jusqu'au bout ! Sauf si elle tombe sous le charme d'un petit jeune et qu'elle décide de le suivre chez lui... Mais bizarrement, je doute que ça arrive.

« Tu ne m'empêches pas de m'amuser. Et je suis venu ici avec toi, alors je reste avec toi. »

Je sais qu'elle va sans doute être gênée, mais tant pis, je ne vais pas mentir, non ? Quoi qu'il en soit, comme elle est bien décidée à aller nous acheter à boire, j'opte pour un jus de fruit quelconque. En temps normal, j'aurais bu de l'alcool, mais je ne veux pas qu'elle se sente gênée d'être la seule à boire un truc non alcoolisé. Et puis, j'aime assez les boissons qu'ils servent dans les bars, restaurants et autres lieux de fête de ce monde !

Lorsqu'elle s'éloigne, je la suis du regard et je repère rapidement le gus qui l'observe, avant même qu'elle ne comprenne qu'un mâle en rut a jeté son dévolu sur elle. Quand il lui parle, je relève rapidement qu'elle a l'air paniquée, mais comme le petit jeune ne lui fait rien de mal et ne se montre pas trop pressant, je le laisse faire. Jia Li revient alors vers la table et je détourne pour regard pour qu'elle ne pense pas que je la surveille comme une gamine, mais lorsqu'elle s'installe à nouveau à sa place, je remarque que son admirateur secret l'a suivie. Lorsqu'il m'aperçoit, il a un moment d'hésitation, mais s'invite finalement aux côtés de la religieuse, la collant un peu trop.

« Salut toi, on se connaît ? Le type me regarde finalement.
Euh, non. Je venais juste inviter cette jolie demoiselle à venir à ma table. »

Il désigne une table située un peu plus loin. En levant les yeux dans cette direction, je constate qu'il y a cinq autres types attablés, en train de nous regarder d'un air franchement amusé. Ils doivent sans doute espérer pour ramener Jia Li chez eux et s'amuser un peu. Mon regard se glisse jusqu'à la jeune femme, je sais très bien qu'elle ne voudra pas, alors je décide d'entrer dans le jeu de ce type et de lui faire subir ce qu'il lui fait.

« Elle n'aime pas aller chez des gens qu'elle ne connaît pas, tu vois, mais tu peux rester avec nous. Tu ne veux pas t'installer de mon côté ? Je lui offre un clin d’œil clairement voyant.
Hein ? Le type a l'air presque choqué.
Ne me dis pas que tu n'as pas compris, franchement, c'est pour ça que tu viens dans des endroits comme ça, non ? »

Et pour confirmer que je ne plaisante pas – ce qui est pourtant le cas – je relève mon pied pour frôler la jambe du type qui se tient en face de moi. Il la retire tellement rapidement que son genou cogne la table et fait trembler tous les verres. Deux secondes plus tard, il pose un regard d'appel à l'aide sur Jia Li. Apparemment, il n'aime pas qu'on lui fasse subir ce qu'il impose aux femmes !
 
Revenir en haut Aller en bas



 


Message posté : Dim 17 Mai 2020 - 22:12 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Chargée des deux boissons qu’elle avait commandé, presque sans se liquéfier de terreur, et en tous cas sans se faire dévorer par le bar ou le barman, ce qui était rassurant en soi, Jia Li était revenue d’un pas précautionneux jusqu’à leur table. Elle était soulagée, tout de même, de savoir que Hakon ne comptait pas lui faire faux bond de quelque façon que ce soit, si bien que lorsqu’elle se rassit, elle lui sourit largement. Complètement inconsciente d’avoir été suivi par le jeune homme qui l’avait brièvement abordée lorsqu’elle attendait les verres, la moniale s’était réinstallée presque calmement. Et avec un gros soupir de soulagement.

Autant dire que, lorsque l’homme s’invita à côté d’elle, elle faillit sauter au plafond. Littéralement. Elle sursauta assez pour manquer de renverser le liquide dans les verres, qu’elle n’avait pas encore tout à fait posés sur la table. Et son coeur aurait sans doute pu s’arrêter de battre. Très inconsciente de ce qu’il pouvait bien lui vouloir, la trentenaire s’éloigna tant bien que mal - ce qui la plaça très près de l’agent de l’UNISON, plus qu’elle ne l’aurait été en temps normal - en l’observant d’un air perturbé. Ce fut Hakon qui l'interpella en premier. Encore heureux, puisque Jia Li aurait pu continuer à le fixer avec étonnement encore un moment avant de se souvenir comment parler.

« … Quoi ? »

Elle avait réagi par réflexe à son invitation. Pour tout dire, la moniale était à deux doigts de chercher autour d’elle qui était la fameuse “jolie demoiselle”, puisque très clairement, Hakon ne pouvait entrer dans ce cadre. Il n’avait pas vraiment des traits féminins, tout de même. Soulagée de l’intervention de son compagnon, qui lui épargnait de devoir répondre alors qu’elle ne comprenait pas grand-chose, le regard de la moniale s’écarquilla tandis qu’elle passait d’un homme à l’autre.

De fait, la moniale ne comprenait pas du tout ce qui se tramait autour d’elle, même si elle avait posé ses mains sur les verres pour les stabiliser quand son voisin de table indésirable avait cogné celle-ci. Pour ce qui était des sous-entendus tout à fait bien placés au demeurant de Hakon, en revanche… Elle nageait en plein brouillard. Autant dire que lorsque l’inconnu se tourna vers elle, avec une expression vaguement désespérée sur le visage, elle fut totalement perdue.

« Excusez-moi, puis-je vous aider d’une quelconque façon ? »

Evidemment, le premier réflexe de Jia Li avait été de porter assistance à un homme qui paraissait quelque peu en détresse. Il hésita à peine avant de filer sans mot dire, ceci dit, visiblement échaudé par l’attitude de Hakon, lequel obtint un regard interrogateur de la moniale.

« Puis-je demander de quoi il s’agissait ? De quoi parlait-il ? Et de quoi parlais-tu ? »

La trentenaire se retourna une fois de plus, secoua la tête puis revint à son compagnon, perplexe. Décidément, les moeurs en vigueur n’avaient rien à voir avec ce qu’elle connaissait au quotidien, ici.

« N'est-ce pas un peu étrange d'aborder quelqu'un qu'on ne connaît pas du tout pour poser des questions sans queue ni tête, en plus ? »
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 18 Mai 2020 - 11:10 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de l'UNISON
Agent de l'UNISON

Hakon Bjǫrnson
Agent de l'UNISON

Personnage
La socialisation, c'est aussi le partage des bonnes moeurs - Page 3 Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 06/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 432
ϟ Nombre de Messages RP : 172
ϟ Célébrité : Til Schweiger
ϟ Crédits : moi
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky
ϟ Âge du Personnage : 332 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Agent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85, 90 kg, cheveux blonds en brosse, yeux bleus, toujours souriant, un accent étrange
ϟ Pouvoirs : .
CAPACITÉS
- Maîtrise de l'alchimie
- Maîtrise des fusils d'assaut
- Maîtrise des épées longues

ÉQUIPEMENT
- Yngvild (Bofors AK5, lien)
- Freydis (Armure, lien, protection contre le feu et le froid)

POUVOIRS
- Brouillage des pensées
- Endurance améliorée (x2)
- Force améliorée (10T)
- Métamorphose en ours
- Perception magique
- Ralentissement des poisons
- Ralentissement des besoins
- Résistance améliorée (10T)
- Soins accélérés (mineurs)
- Vieillissement ralenti
ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Joueur
La socialisation, c'est aussi le partage des bonnes moeurs - Page 3 Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 06/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 432
ϟ Nombre de Messages RP : 172
ϟ Célébrité : Til Schweiger
ϟ Crédits : moi
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky
ϟ Âge du Personnage : 332 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Agent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85, 90 kg, cheveux blonds en brosse, yeux bleus, toujours souriant, un accent étrange
ϟ Pouvoirs : .
CAPACITÉS
- Maîtrise de l'alchimie
- Maîtrise des fusils d'assaut
- Maîtrise des épées longues

ÉQUIPEMENT
- Yngvild (Bofors AK5, lien)
- Freydis (Armure, lien, protection contre le feu et le froid)

POUVOIRS
- Brouillage des pensées
- Endurance améliorée (x2)
- Force améliorée (10T)
- Métamorphose en ours
- Perception magique
- Ralentissement des poisons
- Ralentissement des besoins
- Résistance améliorée (10T)
- Soins accélérés (mineurs)
- Vieillissement ralenti
ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Je me doutais qu'elle n'aurait pas compris grand-chose à ce qui venait de se passer, mais lorsqu'elle ouvre la bouche, Jia Li me montre qu'elle est encore plus naïve et aveugle que je ne le pensais. Bon, ça ne m'étonne pas spécialement, mais je me dis qu'il vaudrait mieux qu'elle n'ait pas l'idée de sortir toute seule en boîte un soir ou il risque encore de lui arriver des bricoles. Comme le type s'est tiré vite fait bien fait, je prends le temps de lui répondre, rigolant légèrement avant d'attraper le verre qu'elle m'a gentiment apporté.

« Non, ce n'est pas bizarre, c'est même totalement normal dans un endroit de ce genre. »

Je n'ai peut-être jamais mis les pieds dans une boîte de nuit, mais je me suis quand même renseigné avant ! Et puis ça ne change pas spécialement de nos tavernes, la musique y est juste plus forte et la foule plus dense, voilà tout. Les gens dansent davantage aussi, je dois l'admettre. Mon regard se détourne un instant de la jeune femme pour vérifier que son prétendant ne va pas revenir avec tous ses amis pour me faire regretter de lui avoir fait du gringue, mais non. Ils sont sagement installés à leur table et n'ont pas l'air de s'intéresser à nous. Tant mieux. Je reporte donc mon regard sur la religieuse pour éclairer sa lanterne.

« Il était en train d'essayer de te draguer et de t'attirer à sa table, sans doute pour te saouler un peu et te mettre dans de bonnes dispositions pour te ramener chez lui. Je me doute qu'elle va me demander pourquoi il le ferait avec elle. Alors, je lui ai montré ce que ça fait de se faire draguer quand on ne veut pas. S'il a à moitié renversé la table, c'est parce que je lui ai fait du pied pour lui faire croire qu'il m'intéressait. Je hausse les épaules. Il s'est retrouvé dans la même situation que toi, ça ne lui a pas plu, alors il est parti, fin de l'histoire ! »

Je ne prends pas la peine de préciser qu'il ne m'intéressait pas vraiment, parce que je considère que c'est sans importance. Qu'on me prenne pour un type qui aimait les gars me passe largement au-dessus de la tête, je n'ai rien à prouver et l'avis que les autres ont sur moi ne m'importe guère. En fait, l'idée que Jia Li, en tant que religieuse, puisse éventuellement désapprouver ça ne m'effleure pas l'esprit. Je ne suis pas encore très au fait de toutes les « règles » de ce monde au sujet des relations de ce type. Et je m'en fiche pour faire simple. Je trouve même ça ridicule cette tendance que les gens ont à devoir en permanence porter en étendard leur orientation.

Bref, comme je ne suis pas tout à fait sûr d'avoir fait le bon choix – mais j'y crois quand même – je reprends la parole à l'attention de Jia Li.

« Enfin, après si tu voulais boire un verre avec lui, tu me le dis et je vais m'excuser pour lui demander de revenir s'installer chez nous ! »

Sait-on jamais, elle peut m'avoir sorti l'excuse de « je n'ai pas de relation » parce que je ne lui plais pas et qu'elle avait peur que je tente quelque chose ? Encore un point qui ne me vexe guère, je sais accepter lorsqu'on m'oppose un refus.
 
Revenir en haut Aller en bas



 


Message posté : Mar 19 Mai 2020 - 18:13 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Très aimablement, Hakon entreprit de lui expliquer ce qu’il en était de ce moment quelque peu étrange, aux yeux de la moniale. Aux yeux de n’importe qui d’autre, c’était quelque chose qui arrivait relativement fréquemment, après tout. Elle fronça les sourcils tandis qu’il affirmait que ce type de démarches n’avait rien d’étrange, mais sans vraiment comprendre. Jia Li patienta donc en buvant un peu du cocktail sans alcool qu’elle avait été chercher… Avant de s’étouffer à moitié avec lorsque les conclusions de l’agent arrivèrent.

Rouge pivoine, toussant si elle s’essayait à expulser ses poumons de sa cage thoracique, l’héroïne tourna brièvement le regard vers la table où s’était réfugié l’homme, revint à Hakon. Elle avait les joues brûlantes. Autant parce qu’il avait voulu… La ramener chez lui ? Que pour l’intervention de son compagnon, encore qu’elle était amplement justifiée.

« Mais… oh… Je…. Je n’avais pas… Compris », établit-elle d’un ton piteux - affirmation inutile s’il en était, puisque sa naïveté avait d’ores et déjà été constaté.

Toussotant encore un peu, la gorge irritée par sa fausse route et surtout toujours mortifiée par la situation, la trentenaire finit par reprendre avec précaution :

« Je n’ai pas… D’habitude, avec mes vêtements, personne… Ne s’approche comme ça. Pour ça ? »

Et comme Jia Li se tenait soigneusement en marge de la société normale autant qu’elle le pouvait, elle avait rarement eu à expérimenter une situation pareille. Encore qu’elle avait peut-être déjà fait l’objet des désirs d’autrui. Elle ne s’en rendrait probablement pas compte le moins du monde.

« Que veut dire… Faire du pied ? C’est une expression que je ne connais pas. »

Même si elle parlait couramment anglais depuis des années, elle usait d’un langage généralement assez scolaire, si bien que ce genre d’expressions plus familières lui échappait fréquemment. Elle avait hésité à s’enquérir du sens de ces mots, parce qu’elle sentait que la réponse allait encore la faire bondir, mais elle n’aimait pas ne pas comprendre. Jia Li prit toutefois la précaution de se tenir loin de son verre. Avec sa chance, elle finirait par cracher le contenu de sa bouche à la figure de Hakon sous le choc. Au milieu de tout ça, l’éventuelle orientation de l’homme lui passait loin au dessus de la tête. De toute façon, elle n’était pas vraiment du genre à juger ces choses là. Elle savait que certaines religions réprouvaient ce qui n’était pas de l’hétérosexualité, mais le bouddhisme ne sanctionnait pas l’homosexualité ou toute autre orientation, dans les textes. Tant que le consentement mutuel était impliqué, qu’il n’y avait ni adultère ni quoi que ce soit de moralement répréhensible, chacun faisait ainsi qu’il le souhaitait. L’exception concernait les moines et moniales, qui étaient totalement privés de relations charnelles. Non pas que Jia Li se sentait privée de quoi que ce soit. Ce qu’elle s’empressa d’ailleurs de rectifier. Non sans rougir de plus belle.

« Non, non, tu sais bien que je… Je n’ai pas de… Hm. De… Re… Relations de ce type, jamais, ce n’est pas autorisé, et cela ne m’intéresse pas quoi qu’il en soit, enfin, je n’en ai pas besoin. »

Elle n’avait pas envie non plus, d’ailleurs. Du tout.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 19 Mai 2020 - 20:18 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de l'UNISON
Agent de l'UNISON

Hakon Bjǫrnson
Agent de l'UNISON

Personnage
La socialisation, c'est aussi le partage des bonnes moeurs - Page 3 Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 06/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 432
ϟ Nombre de Messages RP : 172
ϟ Célébrité : Til Schweiger
ϟ Crédits : moi
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky
ϟ Âge du Personnage : 332 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Agent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85, 90 kg, cheveux blonds en brosse, yeux bleus, toujours souriant, un accent étrange
ϟ Pouvoirs : .
CAPACITÉS
- Maîtrise de l'alchimie
- Maîtrise des fusils d'assaut
- Maîtrise des épées longues

ÉQUIPEMENT
- Yngvild (Bofors AK5, lien)
- Freydis (Armure, lien, protection contre le feu et le froid)

POUVOIRS
- Brouillage des pensées
- Endurance améliorée (x2)
- Force améliorée (10T)
- Métamorphose en ours
- Perception magique
- Ralentissement des poisons
- Ralentissement des besoins
- Résistance améliorée (10T)
- Soins accélérés (mineurs)
- Vieillissement ralenti
ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Joueur
La socialisation, c'est aussi le partage des bonnes moeurs - Page 3 Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 06/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 432
ϟ Nombre de Messages RP : 172
ϟ Célébrité : Til Schweiger
ϟ Crédits : moi
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky
ϟ Âge du Personnage : 332 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Agent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85, 90 kg, cheveux blonds en brosse, yeux bleus, toujours souriant, un accent étrange
ϟ Pouvoirs : .
CAPACITÉS
- Maîtrise de l'alchimie
- Maîtrise des fusils d'assaut
- Maîtrise des épées longues

ÉQUIPEMENT
- Yngvild (Bofors AK5, lien)
- Freydis (Armure, lien, protection contre le feu et le froid)

POUVOIRS
- Brouillage des pensées
- Endurance améliorée (x2)
- Force améliorée (10T)
- Métamorphose en ours
- Perception magique
- Ralentissement des poisons
- Ralentissement des besoins
- Résistance améliorée (10T)
- Soins accélérés (mineurs)
- Vieillissement ralenti
ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Je ne suis pas très étonné de la voir rougir et manquer de s'étouffer en entendant ce que je lui explique. Elle n'a vraiment rien compris. Et après, on me dit que je suis naïf par moments ? Je crois que le prochain qui me sort ça, je lui donne l'adresse de Jia Li et je lui dis de comparer !

Lorsqu'elle me balance qu'elle n'a pas l'habitude qu'on l'aborder, je rigole doucement. Je ne doute pas qu'avec sa tenue de religieuse, les gens comprennent qu'elle n'est pas « disponible », mais ce soir elle est habillée comme n'importe quelle civile et ça change la donne. Là, les gens la voient comme elle est réellement. Même si je sais que je vais sans doute la gêner, je lui balance quand même le fond de ma pensée.

« Évidemment. Quand tu es en religieuse, on sait que tu n'es pas disponible, mais quand tu es en civile, on te voit comme t'es. Une nana bien faite, avec un joli visage et tout ça. Si je ne savais pas pour toi, j'aurais sans doute essayé aussi à sa place, tu vois. »

Bon, en général ce n'est pas conseillé de dire à une fille avec qui on sympathise, qu'on aurait sans doute tenté de la mettre dans son lit. Enfin, techniquement, elle y a déjà été. Ce que je ne me gêne pas pour balancer, un sourire parfaitement ravi aux lèvres.

« Note que j'ai de l'avance sur lui, je t'ai déjà eue toute nue dans mon lit. »

Bon, je n'y étais pas avec elle, mais tout de même ! Évidemment, je sais qu'elle va virer pivoine radioactive en repensant au fait que je l'ai déjà vue sans rien sur elle, mais bon. J'ai bien le droit de la taquiner un peu, non ? Comme dit, c'est comme un vaccin et, à force, elle va finir par ne plus rougir. Enfin, je crois. On verra bien. De toute manière, si je vois que ça la gêne un jour, j'arrêterai. Je ne suis pas un sadique qui s'amuse à mettre les gens mal à l'aise.

Je bois tranquillement mon verre, détournant le regard de la jeune femme pour le promener sur les environs, observant les gens qui dansent et semblent s'amuser. Puis je la regarde à nouveau quand elle me demande de plus amples explications sur l'expression que je viens d'utiliser. Je l'ai apprise très rapidement après mon arrivée ici, autant l'avouer, je ne me prive donc pas de dispenser mon cours magistral à la jeune femme.

« C'est quand tu frottes ton pied contre la jambe d'une personne qui te plaît. Je te le ferais bien pour te montrer, mais je ne veux pas que tu meures de honte ce soir, alors je vais rester sage. C'est pour ça qu'il a cogné la table d'ailleurs. Je rigole franchement. Pour faire simple, quand tu fais du pied à quelqu’un, c'est que tu espères le mettre dans ton lit. Décidément, on y revient toujours ! »

Bon, c'est à condition de faire ça dans les règles de l'art. Moi, je passe rarement par ces phases. Je cherche juste un bon moment avec une personne consentante, pas d'histoire d'amour, alors j'ai pour habitude d'annoncer clairement la couleur et de voir si la femme en question est intéressée ou pas ! Mais vu ce que Jia Li me dit, je ne suis pas sûr qu'elle comprenne ou même qu'elle approuve. J'affiche d'ailleurs une moue sceptique tout en lui répondant.

« Bah, tu ne sais pas. Si tu n'as jamais essayé, tu ne sais pas si tu en as besoin ou non. Si ça se trouve, tu adorerais ça si tu essayais ! Après, je ne vais pas critiquer tes choix et tes croyances, je considère que chacun a le droit de faire ce qu'il veut. Je bois une nouvelle gorgée. Moi, je pense juste que sur Terre, vous traiter le sexe comme une chose honteuse. Chez moi, on voit plutôt ça comme un moyen de passer un bon moment et c'est tout à fait vrai. Je la regarde en silence, quelque instants, puis je reprends. Donc, ça veut dire que tu n'as jamais couché avec personne ? Tu es sûre de ne pas vouloir essayer ? »

Je mets les pieds dans le plat, mais c'est elle qui a amené le sujet. Moi, je me contente de relancer ! De toute manière, comme je l'ai dit, il n'y a rien de honteux à parler de ça et j'espère qu'elle va le comprendre. Parler de sa vie sexuelle me fait le même effet que parler de la pluie et du beau temps, peut-être qu'en voyant ça, elle va comprendre qu'elle peut se détendre un peu ?
 
Revenir en haut Aller en bas



 


Message posté : Mer 20 Mai 2020 - 7:48 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Les explications de Hakon, loin de tranquilliser Jia Li, contribuèrent à entretenir le feu qui brûlait gaiement ses joues. Elle ne s’était jamais vue comme une “nana bien faite”. Pas plus qu’elle ne s’attardait sur son visage ou le reste. Alors savoir qu’en prime, son compagnon aurait probablement tenté son coup… Bon, elle ne paniquait pas encore, mais la moniale n’était pas forcément extrêmement à l’aise avec ces idées là. Autant dire que la dernière remarque de l’agent l’acheva. Un peu plus, et elle aurait défailli. Là, elle eut juste subitement l’impression qu’il faisait approximativement quarante degrés dans l’établissement et qu’elle allait entrer en combustion spontanée, tandis qu’elle regardait partout, sauf vers son compagnon.

« Non, mais, je, enfin, c’était particulier et tu le sais, et je n’aurais pas dû, c’était de ma faute, mais je ne suis pas… Je ne peux pas… Et je ne suis pas euh… Si jolie, juste, une femme comme une autre, pas très intéressante en plus, et… »

Et ainsi de suite. Sans exagération aucune, Jia Li bafouilla des phrases sans queue ni tête pendant une bonne minute, voire même deux, avant de se taire brutalement en réalisant à l’expression de Hakon… Qu’il plaisantait une fois de plus.

« Tu… Tu te moques de moi ! »

Si ce n’était pour le fait qu’elle était dans une boîte de nuit parce qu’il l’y avait plus ou moins traînée - certes, il lui avait laissé le choix, mais tout de même - Hakon aurait pu constater qu’elle faisait des progrès à cette exclamation. Elle ne se la serait jamais permise avec quelqu’un d’autre, après tout.

A côté, savoir ce que en quoi consistait le fait de “faire du pied” à quelqu’un était presque un soulagement. Principalement parce qu’il ne lui en fit pas démonstration par délicatesse envers elle. Jia Li comprenait mieux le sursaut de l’homme. Il venait pour essayer de se rapprocher d’elle et avait attiré l’attention d’un autre.

« Je… Vois ? C’est un genre de… De code ? »

Les conventions sociales étaient vraiment chose étranges. Le fait de venir dans un club essayer de mettre quelqu’un que l’on ne connaissait ni d’Eve ni d’Adam dans son lit lui paraissait sensiblement perturbant aussi, à dire vrai. Plus parce qu’elle ne serait jamais imaginée le faire que parce qu’elle le réprouvait.

« Je ne sais pas vraiment comment les autres voient le… Cela ? Enfin, j’ai l’impression que c’est tout de même très… Abordé, dans les médias ? Mais moi, je ne peux pas. Je serais bannie de mon ordre, alors que j’ai travaillé très dur pour y entrer. Et ce n’est pas… Je n’ai pas envie, vraiment, vraiment pas ? »

Elle ne pensait pas que c’était uniquement car elle ne connaissait pas. Simplement, c’était un degré d’intimité qu’elle se voyait mal atteindre avec qui que ce soit. Ceci dit, elle ne comptait pas quitter les ordres un jour, aussi la question ne se posait même pas vraiment.

« Les bouddhistes ne réprouvent pas nécessaire la…. sexualité, dit-elle en toussotant, pour les personnes qui suivent cette voie, pour peu que tout se fasse dans le respect. Mais ce n’est pas pour autant que… Je ne veux pas, c’est tout. »

Jia Li secoua légèrement la tête, inconsciemment, comme pour appuyer ses derniers propos
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 20 Mai 2020 - 14:05 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de l'UNISON
Agent de l'UNISON

Hakon Bjǫrnson
Agent de l'UNISON

Personnage
La socialisation, c'est aussi le partage des bonnes moeurs - Page 3 Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 06/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 432
ϟ Nombre de Messages RP : 172
ϟ Célébrité : Til Schweiger
ϟ Crédits : moi
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky
ϟ Âge du Personnage : 332 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Agent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85, 90 kg, cheveux blonds en brosse, yeux bleus, toujours souriant, un accent étrange
ϟ Pouvoirs : .
CAPACITÉS
- Maîtrise de l'alchimie
- Maîtrise des fusils d'assaut
- Maîtrise des épées longues

ÉQUIPEMENT
- Yngvild (Bofors AK5, lien)
- Freydis (Armure, lien, protection contre le feu et le froid)

POUVOIRS
- Brouillage des pensées
- Endurance améliorée (x2)
- Force améliorée (10T)
- Métamorphose en ours
- Perception magique
- Ralentissement des poisons
- Ralentissement des besoins
- Résistance améliorée (10T)
- Soins accélérés (mineurs)
- Vieillissement ralenti
ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Joueur
La socialisation, c'est aussi le partage des bonnes moeurs - Page 3 Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 06/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 432
ϟ Nombre de Messages RP : 172
ϟ Célébrité : Til Schweiger
ϟ Crédits : moi
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky
ϟ Âge du Personnage : 332 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Agent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85, 90 kg, cheveux blonds en brosse, yeux bleus, toujours souriant, un accent étrange
ϟ Pouvoirs : .
CAPACITÉS
- Maîtrise de l'alchimie
- Maîtrise des fusils d'assaut
- Maîtrise des épées longues

ÉQUIPEMENT
- Yngvild (Bofors AK5, lien)
- Freydis (Armure, lien, protection contre le feu et le froid)

POUVOIRS
- Brouillage des pensées
- Endurance améliorée (x2)
- Force améliorée (10T)
- Métamorphose en ours
- Perception magique
- Ralentissement des poisons
- Ralentissement des besoins
- Résistance améliorée (10T)
- Soins accélérés (mineurs)
- Vieillissement ralenti
ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Je constate qu'elle s'emballe encore plus rapidement que je n'ai osé l'espérer et je la laisser patauger dans la semoule durant quelques instants avant d'éclater de rire lorsqu'elle réalise – enfin – que je me moque gentiment d'elle. Au moins elle ne se vexe pas, c'est déjà ça !

Comme elle préfère laisser tomber ce sujet – et moi aussi – je me contente de hocher la tête lorsqu'elle me parle plus en avant de cette histoire de « faire du pied ». Je ne suis pas forcément spécialiste en la matière, on ne me l'a pas souvent fait et je ne l'ai encore jamais utilisé avant aujourd'hui, mais je peux quand même lui répondre sur ce point.

« Oui, ça fait partie du processus de séduction, on va dire. »

Je ne dis pas ça avec assurance, parce que ma manière de séduire n'est pas forcément compatible avec celle de cet univers. Enfin si, j'imagine qu'il doit bien y avoir des gens qui partagent ma vision des choses, mais ce n'est pas franchement ma priorité de chercher ces similitudes. Au fond, ça n'a guère d'importance puisque, comme elle le souligne, Jia Li m'explique qu'elle n'a pas l'intention de se lancer dans une quête pour trouver son âme sœur. Je bois tranquillement à mon verre, observant toujours les environs alors que la demoiselle continue à parler. Je hoche la tête à plusieurs reprises et lorsqu'elle termine en réitérant son absence d'envie de se lancer là-dedans, je la rassure une fois de plus.

« Je vois. C'est ta vie, tu te connais depuis plus longtemps que quiconque, alors je crois que tu es mieux placée que nous pour savoir ce qui est bon pour toi. J'esquisse un sourire. Je ne disais pas ça pour te forcer la main, ni rien d'autre de ce type, j'étais juste intrigué. La religion n'est pas aussi stricte chez nous la plupart du temps. Mais j'imagine que le fait que les dieux se baladent parmi nous doit beaucoup aider. »

Je hoche encore la tête. Il est évident que pour une prêtresse de Frigg, savoir ce qu'elle attendait d'elle était plus simple lorsque ladite déesse le disait clairement. Dans ce monde, il faut interpréter et peut-être que le dieu de Jia Li se fiche comme d'une guigne qu'elle couche avec quelqu'un ou non, mais que les humains qui ont dicté les règles trouvaient ça « malsain ». Allez savoir. En tous les cas, je ne vais pas me mêler de sa vie sexuelle, elle est assez grande pour savoir ce qu'elle veut faire ou ne pas faire.

La musique est toujours aussi forte et ce n'est pas vraiment le meilleur lieu pour bavarder, qui plus est, en jetant un œil à ma montre, je constate qu'il est assez tard et que je ne vais pas l'enlever pour toute la nuit. Vidant mon verre, je tourne la tête vers elle.

« Le temps passe vite et même si j'aimerais bien te garder toute la nuit pour faire un tas d'autres choses, je crois que je ferais mieux de te raccompagner à ton temple. Ce serait bête que tu aies une panne d'oreiller demain à cause de moi ! »

Je la laisse se décider, savoir si elle veut quand même danser un peu, ou si on va simplement récupérer nos vêtements pour que je la raccompagne jusqu'à chez elle. Je sais qu'elle est capable de se défendre, mais en l'invitant, j'ai pris sur moi d'assurer sa sécurité et je compte bien jouer mon rôle jusqu'au bout !

Spoiler:
 
 
Revenir en haut Aller en bas



 


Message posté : Jeu 21 Mai 2020 - 14:33 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Le processus de séduction lui paraissait quelque peu étrange et complexe. Paradoxalement, si elle avait été quelqu’un qui recherchait ce genre de relations, elle aurait plutôt vu cela d’une façon plus terre-à-terre ? Elle aurait préféré l’honnêteté à des symboles obscurs, qu’il était aisé de mal interpréter. Même si cela lui aurait posé un problème conséquent puisqu’il aurait encore fallu pour cela dépasser sa timidité extrême, certes.

« C’est bien compliqué » souffla-t-elle.

Au contraire, l’existence de Hakon et ses compatriotes avaient dû être facilités sur un point de vue religieux, puisque les dieux vivaient à leurs côtés. Elle trouvait cela beau, même si ce n’était pas ses propres croyances. La moniale reconnaissait l’existence de tous les dieux d’ici et d’ailleurs, considérant qu’elle leur devait un certain respect , même si elle ne leur offrait ni sa dévotion ni sa ferveur.

« C’est une chance, d’avoir pu marcher aux côtés de tes dieux. »

Cela devait aussi grandement faciliter les processus de dévotion et d’offrandes. Quand on savait précisément ce que voulait l’une ou l’autre entité, on voyait sa tâche devenir subitement bien plus aisée que lorsqu’il fallait naviguer en plus avec l’interprétation humaine de paroles divines. Bien que la conversation soit intéressante en soi, Jia Li commençait toutefois à fatiguer. Tout comme sa voix.

Le bruit était bien plus qu’elle n’était habituée à supporter, puis il y avait le fait qu’habituellement, elle aurait été dans sa chambre à méditer avant de dormir, à cette heure. Depuis l’entrevue avec Ezio qui avait suivi sa confrontation avec Mikhaïl, la moniale avait vu ses troubles du sommeil s’améliorer légèrement. Elle se torturait encore avec le devenir du slave, s’il fallait être honnête, mais elle parvenait au moins à s’assoupir, même si elle se réveillait toujours une ou deux fois par nuit.

« Je crois que ce serait plus raisonnable. »

Elle avait acquiescé sagement. En toute bonne foi, une fois à l’extérieur de la boîte de nuit, Jia Li s’était même autorisée un soupir de soulagement en même temps que les muscles de son dos se relâchaient. Qu’elle ait accepté de se prêter à l’expérience ne voulait pas dire qu’elle s’y était vraiment sentie à l’aise. Elle repassa sa veste puis se laissa raccompagner par Hakon, devisant plus sereinement avec lui. Une fois devant le temps, elle s’inclina pour le saluer, avant de dire d’une voix hésitante :

« Je te remercie. Ton amitié est vraiment précieuse, Hakon. »

Ce fut cette fois sans le moindre atermoiement qu’elle lui adressa un large sourire, bien plus serein qu’il n’y avait eu droit jusqu’à présent. Certes, l’homme la taquinait beaucoup, ne comprenait pas toujours ce qu’il en était de sa religion, du fait de ses origines, mais il était aussi et surtout plein de patience et de compréhension à son égard. Et après tout ce temps à se sentir seule, si ce n’était pour Ezio, son unique ami, elle pouvait finalement dire qu’elle en avait au moins un autre à Star City. Que leur rencontre ait été improbable ne voulait pas dire qu’elle ne sentait pas en sécurité avec lui. Elle espérait pouvoir le revoir rapidement.
 
Revenir en haut Aller en bas

 
La socialisation, c'est aussi le partage des bonnes moeurs
 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3Revenir en haut 
La socialisation, c'est aussi le partage des bonnes moeurs - Page 3 Categorie2_6La socialisation, c'est aussi le partage des bonnes moeurs - Page 3 Categorie2_8


La socialisation, c'est aussi le partage des bonnes moeurs - Page 3 Categorie2_1La socialisation, c'est aussi le partage des bonnes moeurs - Page 3 Categorie2_2bisLa socialisation, c'est aussi le partage des bonnes moeurs - Page 3 Categorie2_3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La socialisation, c'est aussi le partage des bonnes moeurs - Page 3 Categorie2_6La socialisation, c'est aussi le partage des bonnes moeurs - Page 3 Categorie2_8

Sauter vers: