La socialisation, c'est aussi le partage des bonnes moeurs - Page 2 Bouton_vote
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

La socialisation, c'est aussi le partage des bonnes moeurs - Page 2 Categorie2_1La socialisation, c'est aussi le partage des bonnes moeurs - Page 2 Categorie2_2bisLa socialisation, c'est aussi le partage des bonnes moeurs - Page 2 Categorie2_3
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 

La socialisation, c'est aussi le partage des bonnes moeurs

 
Message posté : Dim 3 Mai 2020 - 15:40 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Hakon avait plutôt l’air de se réjouir de l’arrivée de Jia Li, laquelle se demandait sincèrement ce qu’il était bien allé imaginer. Lorsqu’il passa un bras autour de ses épaules, la moniale ne savait déjà plus où se mettre. Elle n’arrivait pas à se débarrasser d’un certain malaise, très personnel, celui-là, lorsqu’on la touchait. De quelque façon que ce soit. Elle ne se souvenait plus quand quelqu’un l’avait pris dans ses bras sans qu’elle ne se sente envahie dans sa zone de confort. Alors qu’elle aurait probablement eu besoin de se sentir réconfortée plus d’une fois. Pourtant, il n’y avait là aucun traumatisme. C’était juste… Sa façon d’être.

C’était d’ailleurs elle aussi qui la faisait déjà commencer à appréhender ce qu’il allait faire. Avant la fin du discours de son compagnon, Jia Li commençait déjà à sentir ses joues se réchauffer. Quand il termina sur le rappel des circonstances de leur rencontre, elle vira au rouge vif.

« Je ne… Ce n’était pas… Volontaire et vous… Tu le sais très bien », protesta-t-elle faiblement.

L’avantage, c’était que la tape amicale dans son dos était passée presque inaperçue. Soucieuse mais tout de même un peu curieuse - il fallait bien se l’avouer, elle l’était, sinon elle ne serait pas restée - la Chinoise emboîta le pas à l’agent de l’UNISON jusqu’à une rue plus animée à cette heure, dans laquelle se trouvaient nombre d’établissements qu’elle n’avait jamais fréquenté. C’est à peu près là qu’elle commença à avoir envie de faire demi-tour, mais ça aurait été avouer un certain échec, et Jia Li n’aimait pas spécialement échouer.

Ce qui ne l’empêcha pas de se décomposer à moitié quand il trouva l’idée de la faire entrer dans un bar. Le regarde Jia Li passa de l’enseigne du Dragon Viking à Hakon, puis à l’autre bout de la rue, comme si elle avait brièvement envisagé de prendre ses jambes à son cou. Mais finalement, la Chinoise prit une profonde inspiration et poussa timidement la porte du bar. En se retenant très fort de s’excuser de ne pas avoir saisi la main de son compagnon, parce qu’elle n’était pas vraiment à l’aise avec ce genre de choses.

« Très bien, mais pas trop longtemps, d’accord, Hakon ? »

Elle avait essayé d’avoir l’air ferme. Ce qui en résulta n’atteignait pas vraiment cet objectif, au vu de sa petite voix intimidée, mais enfin. En entrant dans le bar - dans lequel il faisait plutôt chaud, ce qui poussa Jia Li à ôter rapidement sa veste - la trentenaire se figea. Puis se retourna vers Hakon. Même là, elle ne savait pas vraiment quoi faire.

« Je… hm. Où… va-t-on ? »

Grande question s’il en était. Le pauvre agent s’était retrouvé catapulté au rang de leader de la soirée, très clairement.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 5 Mai 2020 - 17:49 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de l'UNISON
Agent de l'UNISON

Hakon Bjǫrnson
Agent de l'UNISON

Personnage
La socialisation, c'est aussi le partage des bonnes moeurs - Page 2 Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 06/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 432
ϟ Nombre de Messages RP : 172
ϟ Célébrité : Til Schweiger
ϟ Crédits : moi
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky
ϟ Âge du Personnage : 332 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Agent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85, 90 kg, cheveux blonds en brosse, yeux bleus, toujours souriant, un accent étrange
ϟ Pouvoirs : .
CAPACITÉS
- Maîtrise de l'alchimie
- Maîtrise des fusils d'assaut
- Maîtrise des épées longues

ÉQUIPEMENT
- Yngvild (Bofors AK5, lien)
- Freydis (Armure, lien, protection contre le feu et le froid)

POUVOIRS
- Brouillage des pensées
- Endurance améliorée (x2)
- Force améliorée (10T)
- Métamorphose en ours
- Perception magique
- Ralentissement des poisons
- Ralentissement des besoins
- Résistance améliorée (10T)
- Soins accélérés (mineurs)
- Vieillissement ralenti
ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Joueur
La socialisation, c'est aussi le partage des bonnes moeurs - Page 2 Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 06/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 432
ϟ Nombre de Messages RP : 172
ϟ Célébrité : Til Schweiger
ϟ Crédits : moi
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky
ϟ Âge du Personnage : 332 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Agent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85, 90 kg, cheveux blonds en brosse, yeux bleus, toujours souriant, un accent étrange
ϟ Pouvoirs : .
CAPACITÉS
- Maîtrise de l'alchimie
- Maîtrise des fusils d'assaut
- Maîtrise des épées longues

ÉQUIPEMENT
- Yngvild (Bofors AK5, lien)
- Freydis (Armure, lien, protection contre le feu et le froid)

POUVOIRS
- Brouillage des pensées
- Endurance améliorée (x2)
- Force améliorée (10T)
- Métamorphose en ours
- Perception magique
- Ralentissement des poisons
- Ralentissement des besoins
- Résistance améliorée (10T)
- Soins accélérés (mineurs)
- Vieillissement ralenti
ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Heureusement que je ne suis pas du genre à me vexer facilement, sinon je serais en droit de me demander si Jia Li me prend pour un enfant. Mais je laisse passer cette considération au second plan pour me concentrer sur le fait qu'elle a accepté d'entrer dans le bâtiment, même si elle a superbement ignoré ma main tendue ! Cela dit, je m'y attendais, ça n'a pas l'air d'être son fort les contacts physiques.

Je lui emboîte donc le pas pour rentrer derrière elle et je l'imite rapidement en me débarrassant de ma veste légèrement avant de lui désigner une table située assez près de la sortie et pas trop dans le passage. Même si je bouscule ses habitudes, je veux qu'elle soit aussi à l'aise que possible et qu'elle comprenne qu'il est possible d'entrer dans un tel endroit et de passer un bon moment.

« La table là-bas me semble bien. »

Je la laisse pendre les choses en main, choisir sa place et s'installer avant de faire de même. Je lâche ma veste sur le dossier de ma chaise avant de relever les yeux vers Jia Li pour vérifier si elle a l'air plus anxieuse que d'habitude. Sans doute vu le contexte ! Mes yeux se détournent finalement d'elle pour se balader sur les environs et admirer la décoration qui, je dois l'avouer, est assez à mon goût. On y voit beaucoup de bois, des silhouettes de dragons et quelques petites statuettes de ces mêmes créatures revêtant différentes formes. Bon, pour le coup ils n'ont pas l'air spécialement chinois, mais ça reste des dragons !

Mon regard se reporte sur la jeune femme et je m'apprête à l'interroger lorsqu'une silhouette s'approche de notre table. Évidemment, il faut que ce soit une très jolie rousse aux yeux verts et à l'uniforme assez court. L'envie de tenter ma chance est très présente, mais je la refoule, parce que je suis ici pour aider Jia Li à sortir de sa coquille et non pour essayer de trouver enfin une rousse ouverte d'esprit – et d'ailleurs.

« Qu'est-ce que je vous sers à boire ? »

Mon regard se pose sur Jia Li. Je ne lui mets pas la pression, je veux simplement qu'elle comprenne qu'on fera comme elle veut et pas autrement. Enfin, dans une certaine mesure vu que je ne compte pas la laisser filer dans dix secondes si elle se sent gênée.

« Mon amie n'aime pas trop l'alcool, vous auriez quelque chose à nous proposer ? La serveuse n'a pas l'air étonnée et répond aussitôt.
On a plusieurs jus et sirop. On a aussi des cocktails semblables à ceux alcoolisés, mais où on remplace l'alcool par du jus de litchi ou de noix de coco. Ou un autre jus si vous préférez. Mon regard se pose sur la Chinoise.
Quelque chose te tente ? »

C'est une question relativement simple en apparence, mais je me demande si elle sera capable ou non d'y répondre sans paniquer.
 
Revenir en haut Aller en bas



 


Message posté : Mer 6 Mai 2020 - 2:59 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Jia Li accepta sans broncher le choix de la table fait par Hakon. Ce n’était pas comme si elle avait eu la moindre envie de protester, il fallait bien l’avouer. A ce stade, elle voulait juste se ranger discrètement dans un coin, puis essayer tant bien que mal d’apprécier l’instant. Sous sa timidité, la moniale aimait discuter avec autrui malgré tout, ceci étant. Tant que les sujets restaient familiers, et qu’elle connaissait “autrui”. Le fait d’être dans un lieu inconnu, au milieu d’inconnu, et pour des activités tout aussi inconnues était ce qui l’inquiétait le plus, en définitive.

La trentenaire choisit la place qui lui permettait d’observer le mieux la salle. Non pas par paranoïa, elle ne comptait heureusement pas ce travers au nombre des siens, mais parce que cela la rassurait simplement de pouvoir voir ce qui se passait avec elle. L’air partagé entre une certaine curiosité et l’inquiétude, Jia Li s’installa presque calmement, les yeux glissant d’un détail à l’autre avec rapidité. Son anxiété était presque palpable, mais on voyait aussi qu’elle fournissait des efforts pour ne pas fuir en courant. C’était déjà ça ? Le bruit, en entrant, l’avait surprise, mais finalement, ce n’était pas plus mal. Cela leur fournirait de l’intimité pour le cas où l’un ou l’autre parlerait de ses petites particularités.

Une serveuse s’approcha rapidement. La question qu’elle posa commençait déjà à l’angoisser. Elle supposait qu’il devait y avoir, effectivement, autre chose à boire que de l’alcool, mais il fallait demander quoi. Heureusement, Hakon prit les devants. Elle ouvrit la bouche pour demander un simple jus de fruit, mais finit par décider que les petits gestes comptaient aussi. Changer ses habitudes, ça pouvait commencer par trois fois rien ? Encore que le combattant l’avait entraînée dans un changement un peu plus… Important.

« Je… Je voudrais bien goûter un cocktail sans alcool ? Quelque chose à l’ananas, par exemple ?
Une virgin colada, ça vous irait ? »

La moniale finit par bafouiller un assentiment, avant d’ajouter à l’intention de Hakon :

« Mais tu peux boire ce que tu désires, bien sûr. »

S’il voulait autre chose, ils n’étaient pas obligés de boire la même chose, si ? Il ne lui semblait pas. Quelque part, Jia Li se sentait encore plus embarrassée de devoir avouer son ignorance. Elle était perdue. La serveuse finit par repartir avec leur commande à tous les deux, suivie du regard par une moniale soulagée.

« Je suis… »

Elle se retint in extremis. Marqua une pause, puis reprit la parole.

« Est-ce que tu fréquentes ce genre d’établissement pour te détendre ? Viens-tu avec tes amis, habituellement ? »

La Chinoise hésita puis osa un tout petit sourire. Et ne sursauta même pas quand la table voisine éclata de rire à l’unisson.

« C’est… Etrangement bruyant ? Je ne suis pas accoutumée à tout cela. »

Certes, elle cherchait ses mots, bégayant presque. Mais elle faisait au moins des efforts, encore une fois.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 7 Mai 2020 - 22:31 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de l'UNISON
Agent de l'UNISON

Hakon Bjǫrnson
Agent de l'UNISON

Personnage
La socialisation, c'est aussi le partage des bonnes moeurs - Page 2 Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 06/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 432
ϟ Nombre de Messages RP : 172
ϟ Célébrité : Til Schweiger
ϟ Crédits : moi
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky
ϟ Âge du Personnage : 332 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Agent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85, 90 kg, cheveux blonds en brosse, yeux bleus, toujours souriant, un accent étrange
ϟ Pouvoirs : .
CAPACITÉS
- Maîtrise de l'alchimie
- Maîtrise des fusils d'assaut
- Maîtrise des épées longues

ÉQUIPEMENT
- Yngvild (Bofors AK5, lien)
- Freydis (Armure, lien, protection contre le feu et le froid)

POUVOIRS
- Brouillage des pensées
- Endurance améliorée (x2)
- Force améliorée (10T)
- Métamorphose en ours
- Perception magique
- Ralentissement des poisons
- Ralentissement des besoins
- Résistance améliorée (10T)
- Soins accélérés (mineurs)
- Vieillissement ralenti
ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Joueur
La socialisation, c'est aussi le partage des bonnes moeurs - Page 2 Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 06/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 432
ϟ Nombre de Messages RP : 172
ϟ Célébrité : Til Schweiger
ϟ Crédits : moi
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky
ϟ Âge du Personnage : 332 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Agent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85, 90 kg, cheveux blonds en brosse, yeux bleus, toujours souriant, un accent étrange
ϟ Pouvoirs : .
CAPACITÉS
- Maîtrise de l'alchimie
- Maîtrise des fusils d'assaut
- Maîtrise des épées longues

ÉQUIPEMENT
- Yngvild (Bofors AK5, lien)
- Freydis (Armure, lien, protection contre le feu et le froid)

POUVOIRS
- Brouillage des pensées
- Endurance améliorée (x2)
- Force améliorée (10T)
- Métamorphose en ours
- Perception magique
- Ralentissement des poisons
- Ralentissement des besoins
- Résistance améliorée (10T)
- Soins accélérés (mineurs)
- Vieillissement ralenti
ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
« La même chose ! »

Je sais que je n'ai pas à boire obligatoirement la même chose qu'elle, mais j'ai dit que j'allais le faire, alors je le fais ! J'observe aussi la serveuse s'éloigner, mais pas pour la même raison que Jia Li, puis je reporte mon regard sur cette dernière lorsqu'elle reprend la parole pour me lancer quelques questions. Je trouve ça toujours assez bizarre qu'elle en pose autant, mais j'imagine que si elle le fait, c'est parce que c'est, pour elle, une manière de se rassurer. J'esquisse donc un sourire, sincèrement amusé, avant de lui répondre d'un ton enjoué.

« C'est une bonne chose. Tu sais, ici tu es largement plus discrète que n'importe où en ville ! Les gens viennent pour boire et discuter avec leurs amis, ils se soucient assez peu des autres. Et lorsqu'ils le font, c'est pour boire un coup ensemble. Je souris de plus bel. Puis avec tout ce bruit, personne n'écoute ce que les autres disent. Tu vois, au final on est bien plus tranquilles que dans le salon de thé. »

Je ne dis pas ça pour la rassurer ou pour l'embobiner, mais simplement parce que je le pense réellement. Lorsqu'on est à plusieurs, les gens ont tendance à ne pas trop s'approcher, mais lorsque je suis seul, c'est une autre histoire ! Je n'ai jamais eu de mal à approcher ou à me faire approcher par d'autres personnes qui voulaient boire un coup en bonne compagnie... Ou simplement à discuter autour d'un verre.

Je me rends finalement compte que je n'ai pas répondu à sa question au sujet de mes habitudes dans ce genre d'endroit. Ici, c'est la première fois que j'y mets les pieds, mais ailleurs... Oui, je dois avouer que j'ai beaucoup plus visité les bars de cette ville que les autres structures ! Mais ce n'est pas une question d'addiction à l'alcool, c'est juste parce que dans mon monde, c'est dans les tavernes qu'on va pour se tenir au courant de ce qui se passe, voilà tout ! Et pour rencontrer de nouveaux amis aussi, évidemment.

« Et oui, je vais souvent dans des bars pour me détendre. C'est facile d'y rencontrer du monde, il y a des jeux et une bonne ambiance, je trouve que c'est l'endroit idéal pour passer un bon moment ! Même si je me doute que nous n'avons pas la même vision d'un bon moment. Je viens avec mes collègues en général, même s'ils ne sont pas toujours disponibles. Sinon je viens seul et je me fais des amis sur place ! Tu es la première amie que j'emmène dans un endroit comme ça. »

Je suis franc. Je termine à peine de parler que la serveuse revient déjà vers nous avec nos commandes et les pose sur la table entre nous, arborant un sourire absolument ravissant auquel je ne peux m'empêcher de répondre, charmé, puis elle disparaît dans un mouvement de hanches absolument superbe. Un spectacle ravissant auquel je m'arrache rapidement pour me concentrer sur Jia Li et nos boissons. Avant de reprendre la parole, j'en goûte une gorgée et je m'avoue davantage convaincu qu'avec le thé. C'est beaucoup plus sucré et agréable, ça se rapproche un peu de nos boissons, même sans alcool. Je lève finalement les yeux vers Jia Li.

« Pourquoi tu poses toutes ces questions d'ailleurs ? Note que ça ne me dérange pas, mais je me demande simplement pourquoi tu t'intéresses autant à ma vie. »

Autant dire que je ne suis pas l'homme le plus intéressant qui soit, bien au contraire !
 
Revenir en haut Aller en bas



 


Message posté : Ven 8 Mai 2020 - 17:31 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Hakon ayant choisi sa boisson, la serveuse repartit sous le regard soulagé de Jia Li. Celle-ci reporta toutefois bien vite son attention sur la seule personne qui lui était familière dans la pièce. A savoir son compagnon de sortie. Elle avait tendance à se cramponner un peu désespérément aux éléments connus quand elle était mal à l’aise. Définitivement, c’était le cas à cet instant. Heureusement, l’agent se montrait un soutien d’humeur égale. Il était très agréable à côtoyer pour ça, entre autres choses : certes, il se montrait souvent malicieux et avait apparemment à coeur de la taquiner, mais il semblait impossible à vexer, ou à gêner, ou à quoi que ce soit que Jia Li craignait lorsqu’elle s’inquiétait de commettre un impair.

« J’imagine que… Tu as raison ? Je ne vois pas qui pourrait entendre son voisin au vu du bruit », ajouta-t-elle, sourcils froncés.

Quelque part, cela évitait les oreilles indiscrètes. Ce n’était pas pour autant que la moniale allait faire de quelque bar que ce soit son lieu de prédilection, mais c’était agréable de ne pas avoir l’impression complètement faussée d’être observée. Elle avait conscience d’exagérer, mais la simple idée d’être au centre de l’attention la mettait sur le qui-vive. Lorsqu’elle était entrée dans le restaurant de Liam Snyder et avait causé un silence généralisé, elle avait manqué faire demi-tour.

Mais comme ce jour-là, Jia Li avait pris son courage à deux mains. C’était tout juste si elle ne prenait pas des notes sur les sorties qu’elle s’accordait en dehors de ses habitudes. Un peu comme si elle faisait ses devoirs dans le but de s’améliorer. La moniale essayait également de ne pas se chercher trop d’excuses, même si, chacun l’aurait remarqué, elle avait bien plus de mal avec ça. A ses yeux, sa prudence - excessive - et la distance qu’elle avait instauré entre le monde et elle étaient là pour la servir. Elle se tut encore le temps que la serveuse leur donne leurs verres respectifs, remerciant d’une voix discrète la concernée avant qu’elle ne s’en aille.

« Oh. Je ne fais pas ça… Enfin, c’est un peu pour essayer de comprendre ? Tu es très… Très joyeux ? Enfin, toujours de bonne humeur, et à l’aise partout, je crois. J’essaye simplement de savoir si je pourrais… Peut-être arriver à faire un peu pareil ? »

Même si elle se doutait bien qu’elle ne serait jamais aussi à l’aise que Hakon, elle espérait presque qu’à étudier ses façons de réagir, elle arriverait à s’en imprégner. En quelque sorte.

« Je suis aussi curieuse, je crois. C’est un peu… Comme un autre univers, tout ça, dit-elle en désignant le bar d’un geste. La Chine, c’était très différent, et j’ai toujours vécu essentiellement dans des temples, où je passais beaucoup de temps. C’est comme… C’est l’inconnu. C’est rassurant de le voir à travers le regard de quelqu’un de connu. Tu es sûr que ça ne te dérange pas », ajouta la moniale, soucieuse.

Ce n’était pas comme s’il ne venait pas de le dire, après tout.

« Et tu n’es pas intimidé de venir seul ? Je ne pourrais jamais faire ça. J’ai trop… Je n’ose pas parler aux gens que je ne connais pas. Je ne sais jamais quoi leur dire, et après il y a tous ces silences, et c’est… »

Quelque peu inquiétant à ses yeux ? Jia Li s’interrompit brutalement. Etrangement, avec Hakon, elle se rendait généralement compte qu’elle finissait par parler plus qu’elle ne l’avait escompté. Elle ne pouvait pas s’empêcher de se sentir à l’aise malgré toutes ses taquineries. Ou peut-être même à cause d’elle, encore que dans ce cas, c’était sans doute inconscient. La moniale goûta la boisson. C’était un peu trop sucré à son goût, mais cela restait bon.

« C’est… Plutôt bon ? »

La trentenaire appuya ses mots d’un léger signe de tête. Ça l’était, effectivement.

« Est-ce que c’était pareil là d’où tu viens ? »

Cette fois, c’était l’érudite qui parlait, sans doute. Jia Li avait passé des années à étudier des sujets très divers, mais elle aimait bien se pencher sur les habitudes culturelles de chacun. C’était plus confortable que d’aller les étudier en personne, en tous cas.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 9 Mai 2020 - 19:57 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de l'UNISON
Agent de l'UNISON

Hakon Bjǫrnson
Agent de l'UNISON

Personnage
La socialisation, c'est aussi le partage des bonnes moeurs - Page 2 Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 06/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 432
ϟ Nombre de Messages RP : 172
ϟ Célébrité : Til Schweiger
ϟ Crédits : moi
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky
ϟ Âge du Personnage : 332 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Agent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85, 90 kg, cheveux blonds en brosse, yeux bleus, toujours souriant, un accent étrange
ϟ Pouvoirs : .
CAPACITÉS
- Maîtrise de l'alchimie
- Maîtrise des fusils d'assaut
- Maîtrise des épées longues

ÉQUIPEMENT
- Yngvild (Bofors AK5, lien)
- Freydis (Armure, lien, protection contre le feu et le froid)

POUVOIRS
- Brouillage des pensées
- Endurance améliorée (x2)
- Force améliorée (10T)
- Métamorphose en ours
- Perception magique
- Ralentissement des poisons
- Ralentissement des besoins
- Résistance améliorée (10T)
- Soins accélérés (mineurs)
- Vieillissement ralenti
ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Joueur
La socialisation, c'est aussi le partage des bonnes moeurs - Page 2 Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 06/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 432
ϟ Nombre de Messages RP : 172
ϟ Célébrité : Til Schweiger
ϟ Crédits : moi
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky
ϟ Âge du Personnage : 332 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Agent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85, 90 kg, cheveux blonds en brosse, yeux bleus, toujours souriant, un accent étrange
ϟ Pouvoirs : .
CAPACITÉS
- Maîtrise de l'alchimie
- Maîtrise des fusils d'assaut
- Maîtrise des épées longues

ÉQUIPEMENT
- Yngvild (Bofors AK5, lien)
- Freydis (Armure, lien, protection contre le feu et le froid)

POUVOIRS
- Brouillage des pensées
- Endurance améliorée (x2)
- Force améliorée (10T)
- Métamorphose en ours
- Perception magique
- Ralentissement des poisons
- Ralentissement des besoins
- Résistance améliorée (10T)
- Soins accélérés (mineurs)
- Vieillissement ralenti
ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
C'est assez amusant de l'entendre dire qu'elle veut faire comme moi, comme si être joyeux est une chose tellement inhabituelle qu'il faille l'apprendre. Certes, Jia Li a l'air d'être un peu... Coincée ? C'est le mot que j'entends souvent dans la bouche de mes collègues, même si je le trouve assez désobligeant. Disons qu'elle a l'air trop gênée pour oser manifester la moindre émotion, voilà.

Je reste silencieux, sirotant tranquillement mon verre tandis qu'elle reprend la parole pour exprimer ce qu'elle a sur le cœur et je l'encourage avec quelques sourires, sachant parfaitement qu'elle va finir par me poser des questions... Ce qui ne tarde guère ! J'inspire profondément avant de lui répondre, levant les yeux vers le plafond du bar comme pour y trouver mes réponses. Au final, après quelques secondes, je repose mon regard sur elle tout en parlant.

« Pareil, ça dépend. Si on parle du monde, non. C'est comme le jour et la nuit. Mais si on parle des gens et de tout ça... Bah en fait non plus. Ici, les gens sont beaucoup trop stressés, ils ne pensent qu'à travailler, ils en oublient les priorités. Je hausse les épaules. Et tu sais, quand j'ai débarqué dans ce monde, je ne connaissais personne, puis c'était pareil quand je suis arrivé à Star City. Donc à moins de passer ma vie enfermé dans l'appartement, je ne risquais pas de faire grand-chose si j'avais peur de croiser des inconnus. »

Je ne dis pas qu'elle a peur, attention ! Je dis simplement que je m'adapte à la situation et que je fais en sorte de ne pas rester bloqué dans ma situation initiale. La preuve : j'aurais pu rester enfermé dans la base de l'UNISON en Norvège et attendre qu'ils trouvent une solution pour me renvoyer chez moi, au lieu de quoi j'ai pris le problème à bras-le-corps en demandant à travailler avec eux. Il faut prendre des initiatives pour que les choses évoluent, c'est comme ça.

« Si ça te rassure, j'ai un avantage. Bon, déjà, je suis d'un naturel jovial, ça, je crois qu'on ne le choisi pas. C'est comme ça. L'autre avantage, c'est que chez moi, l'Ordre auquel j'appartiens et très connu et vu que je suis pas mal vieux, la plupart des gens me connaissent. Du coup, c'est forcément plus facile de se faire des amis et de se sentir à l'aise si tu sais que tes interlocuteurs ont déjà entendu parler de toi. »

Après, soyons francs, je suis dans un monde où je suis l'équivalent d'un parfait inconnu et ça ne m'empêche pas de me sentir comme chez moi dans tous les endroits où je mets les pieds. Le fait que j'ai une certaine facilité à lier contact aide beaucoup, j'en ai parfaitement conscience, mais je crois que c'est parce que je me montre ouvert et convivial que ça se passe aussi bien. Si Jia Li a l'air craintive, ça doit certainement inquiéter les gens. Je l'observe quelques secondes, me demandant si je dois le dire ou non, puis je décrète que c'est la meilleure chose à faire vu que ça a l'air de la travailler.

« Je ne suis pas expert en la matière, mais je crois que si les gens ne viennent pas forcément d'eux-mêmes vers toi, c'est parce qu'ils ont peur de t'ennuyer. Comme tu tu as peur de gêner les gens, tu évites leur regard et ils peuvent penser que tu essayes de fuir les discussions. Je lui offre un sourire rassurant. Puis franchement, la plupart des gens sont aussi effrayés que toi par les inconnus. Et tu peux te dire que le silence ce n'est pas forcément un problème. Moi je l'aime bien et ça ne me gênerait pas de rester en silence à côté de toi si c'était ce que tu voulais faire. Je suis sincère et ça se sent à travers mes mots. Si tu veux, dès qu'un endroit t'intrigue ou t'intéresse, tu m'en parles et on y ira ensemble, comme ça tu connaîtras au moins quelqu'un ! Et non, ça ne me dérange pas de faire ça pour toi. »

Parce que je commence un peu à la connaître maintenant !
 
Revenir en haut Aller en bas



 


Message posté : Dim 10 Mai 2020 - 13:33 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Jia Li était fascinée par les explications de Hakon. L’idée qu’il vienne d’un monde entièrement différent l’avait beaucoup perturbée. Longuement perturbée, même. Pas parce qu’elle jugeait pour autant le nordique, plus comme quelqu’un qui essayait d’appréhender l’infinité du multivers maintenant qu’elle y était directement confrontée. Avoir des théories à ce sujet, et en avoir la preuve, c’était deux choses très différentes. Une Jia Li plus aventureuse et surtout moins liée à ses devoirs aurait peut-être apprécié de pouvoir découvrir des univers différents. L’aurait même sans aucun doute apprécié, d’ailleurs.

« C’est passionnant. Tu crois que tu pourrais m’expliquer un peu ta vie là-bas, un jour », demanda-t-elle avec un soupçon de timidité, mais très négligeable en regard de ses habitudes.

A partir du moment où elle trouvait un sujet où elle ne se sentait pas trop ignare, généralement, Jia Li retrouvait aussi un peu de l’assurance tranquille qu’elle possédait et démontrait en tant que Karma.

« Je ne sais pas comment j’aurais fait à ta place. Tu es très courageux. »

C’était une affirmation qu’elle pensait effectivement de tout coeur. Cela représentait un chamboulement énorme, et se retrouver dans un monde où tout lui était inconnu… Il y avait de quoi en décourager plus d’un, mais lui c’était pris en main, et avait réussi à faire sa place. Songeuse, Jia Li devait bien admettre qu’il y avait beaucoup de choses louables dans le tempérament de Hakon.

« Pas mal vieux ? Tu n’as pas l’air très âgé, pourtant », releva-t-elle en fronçant les sourcils.

La moniale ne lui aurait pas donné un âge si grand que cela, en tout cas. Elle se troubla légèrement en entendant les propos de son compagnon. Son hypothèse tenait debout, mais cela lui donnait l’impression que c’était un cycle voué à se répéter sans cesse. Elle était plus à l’aise si c’était quelqu’un d’autre qui faisait le premier pas. Comme l’avait fait Hakon, ou Liam. La seule autre situation qui la mettait dans des dispositions plus posées dès le départ, c’était lorsqu’elle était sollicitée professionnellement parlant. Ça avait été le cas avec Mikhaïl, avant qu’elle ne gâche tout. Même si elle était résolue à aller s’excuser et tenter de l’aider, à lui prouver qu’ils n’étaient pas les monstres qu’il imaginait en partie à cause d’elle, en partie par la faute de la démone qui avait acquis son âme.

« J’aime le silence. Mais je sais que certaines personnes sont… Mal à l’aise de le voir prendre ses aises, et en conséquence, je suis mal à l’aise à l’idée de mettre les autres mal à l’aise. »

Elle s’était expliquée d’une voix intimidée, mais suffisamment forte pour être audible. Approximativement.

« Tu as sans doute raison, encore. Je… C’est très difficile, parce que ce sont des… Euh… Réflexes ? »

Pour se défendre, mais de quoi ? Telle était la question.

« Ce serait très gentil de ta part de m’accompagner. »

Evidemment, elle se poserait vingt fois la question avant de lui demander de l’accompagner effectivement, mais elle trouvait l’idée tentante. Une preuve comme une autre que la proximité de Hakon l’aidait tout de même à évoluer, bien que très lentement. Il pourrait l’aider à voir de nouvelles choses.

« Peut-être pourrais-je aussi t’accompagner lorsque tu veux découvrir de nouvelles choses aussi, même si tu n’as pas besoin de moi, je sais bien, et que je ne peux pas tout faire, aussi, mais je me disais que je crois que c’est mieux si les amitiés fonctionnent dans les deux sens, je crois. »

Jia Li marqua une pause, le temps de reprendre son souffle. Elle avait parlé d’une traite, les joues un peu rouges, parce qu’elle ne pouvait s’empêcher de se dire qu’elle s’imposait sans qu’on ne l’ait invitée, alors même qu’elle ne faisait que proposer quelque chose de finalement normal. Ce n’était pas grand-chose, après tout.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 11 Mai 2020 - 13:39 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de l'UNISON
Agent de l'UNISON

Hakon Bjǫrnson
Agent de l'UNISON

Personnage
La socialisation, c'est aussi le partage des bonnes moeurs - Page 2 Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 06/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 432
ϟ Nombre de Messages RP : 172
ϟ Célébrité : Til Schweiger
ϟ Crédits : moi
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky
ϟ Âge du Personnage : 332 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Agent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85, 90 kg, cheveux blonds en brosse, yeux bleus, toujours souriant, un accent étrange
ϟ Pouvoirs : .
CAPACITÉS
- Maîtrise de l'alchimie
- Maîtrise des fusils d'assaut
- Maîtrise des épées longues

ÉQUIPEMENT
- Yngvild (Bofors AK5, lien)
- Freydis (Armure, lien, protection contre le feu et le froid)

POUVOIRS
- Brouillage des pensées
- Endurance améliorée (x2)
- Force améliorée (10T)
- Métamorphose en ours
- Perception magique
- Ralentissement des poisons
- Ralentissement des besoins
- Résistance améliorée (10T)
- Soins accélérés (mineurs)
- Vieillissement ralenti
ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Joueur
La socialisation, c'est aussi le partage des bonnes moeurs - Page 2 Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 06/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 432
ϟ Nombre de Messages RP : 172
ϟ Célébrité : Til Schweiger
ϟ Crédits : moi
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky
ϟ Âge du Personnage : 332 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Agent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85, 90 kg, cheveux blonds en brosse, yeux bleus, toujours souriant, un accent étrange
ϟ Pouvoirs : .
CAPACITÉS
- Maîtrise de l'alchimie
- Maîtrise des fusils d'assaut
- Maîtrise des épées longues

ÉQUIPEMENT
- Yngvild (Bofors AK5, lien)
- Freydis (Armure, lien, protection contre le feu et le froid)

POUVOIRS
- Brouillage des pensées
- Endurance améliorée (x2)
- Force améliorée (10T)
- Métamorphose en ours
- Perception magique
- Ralentissement des poisons
- Ralentissement des besoins
- Résistance améliorée (10T)
- Soins accélérés (mineurs)
- Vieillissement ralenti
ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
« Si tu veux, mais ce n'est pas bien intéressant. »

Je ne sais pas si elle sera passionnée par le récit de mes très longs voyages à travers tout le continent pour aller m'occuper d'une guenaude qui se remplissait d'estomac avec les enfants du village voisin. Cela dit, elle a une vie tellement réglée comme du papier à musique qu'il est possible qu'elle trouve intéressantes des choses qui me semblent parfaitement banales. Cela dit, j'imagine que c'est normal lorsqu'on vient d'un monde différent.

Comme elle souligne mon prétendu courage, je ne peux pas m'empêcher de rigoler. Je ne suis pas plus courageux que la moyenne, je crois.

« Bien sûr que non. C'était ça ou me morfondre à attendre que les choses s'arrangent pas miracle. Et je ne suis pas patient, alors je n'avais pas le choix. »

C'est un fait : la patience ce n'est clairement pas mon truc. Je suis trop impulsif, c'est mon plus gros défaut et j'en ai parfaitement conscience. J'essaye bien de me canaliser et de me laisser le temps d'appréhender la situation, mais en général ça disparaît rapidement derrière les cris sournois que mon cerveau me jette au visage pour que je me lance.

Une fois de plus, Jia Li s'étonne d'une phrase lancée d'un ton innocent, je lui réponds donc avec ma franchise habituelle.

« C'est normal, je vieillis dix fois moins vite qu'un humain normal. »

Ce qui n'est qu'un détail d'après moi. L'âge ne fait pas la personne, j'ai rencontré des gens plus matures que moi alors qu'ils avaient trois cent ans de moins. Je délaisse donc rapidement ce sujet pour me pencher sur ce qu'elle dit au sujet de mettre les gens mal à l'aise et je hausse les épaules pour toute réponse.

« Qu'est-ce que ça fera si tu mets quelqu'un mal à l'aise ? Regarde, moi je le fais sans arrêt avec toi et tu ne sembles pas m'en vouloir, non ? Et franchement, si tu réfléchis, en étant mal à l'aise de les mettre mal à l'aise, les gens verront que tu l'es et ils seront aussi mal à l'aise de t'avoir rendue comme ça. C'est un cercle vicieux. »

C'est parfaitement clair dans ma tête et je suis convaincu que ça l'est tout autant dans celle de Jia Li. Peut-être que, sur le coup, ça va la laisser de marbre, mais elle va sans aucun doute finir par se poser la question de savoir si je n'ai pas un peu raison. Et comme elle est inconsciente de ce que ses paroles peuvent éveiller dans mon esprit, la malheureuse me propose quelque chose qui m'enchante aussitôt... Et ça se voit avec le sourire que j'arbore aussitôt.

« Absolument ! Je suis content que tu le proposes, la prochaine fois que je veux découvrir un nouvel endroit, je viens te chercher et on ira ensemble ! »

Et, forcément, ça me fait penser qu'il y a un endroit que je veux absolument découvrir et qui, comme par hasard, se trouve très près d'ici. Un nouveau sourire apparaît sur mes lèvres, s'étendant jusqu'à mes oreilles et je résiste à l'envie de la traîner à nouveau à l'extérieur. Je vais la laisser finir son verre et dès que c'est fait, je l'embarque, direction cet endroit au nom bien sympa : l'Apocalypse !
 
Revenir en haut Aller en bas



 


Message posté : Lun 11 Mai 2020 - 23:54 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
« Je trouve qu’il y a toujours des choses intéressantes à apprendre d’autres cultures. A tout point de vue. Les choses les plus banales pour ceux qui les vivent ont un caractère fabuleux pour ceux qui viennent d’ailleurs », expliqua-t-elle d’un air plus enthousiaste, libéré.

Jia Li ne s’était jamais laissée enfermer par la seule culture qu’elle connaissait. Pour une femme timide et introvertie, qui n’avait que peu visité le monde, elle disposait pourtant de connaissances assez conséquentes sur des cultures méconnues du grand public. Elle avait aussi étudié des questions de philosophie, à travers le prisme de ses croyances, toutefois, ou de médecine traditionnelle d’horizons divers, par pure curiosité intellectuelle. Dans un autre monde, ou en d’autres circonstances, la moniale aurait pu faire une universitaire convaincante.

« Je pourrais… Peut-être t’apprendre un peu de patience, si tu veux. »

Même si Jia Li s’était montrée cette fois extrêmement hésitante dans sa proposition - elle ne voulait pas qu’il considère qu’elle le jugeait pour son impatience, c’était tout le contraire - elle avait fini par se forcer à la prononcer. Parce qu’elle essayait tant bien que mal de mener la conversation comme elle en avait envie et non pas comme elle s’imaginait que Hakon en avait envie, en partie, mais aussi parce qu’elle pouvait peut-être l’aider.

« Ça reste une forme de courage. »

La moniale avait porté son affirmation d’un ton posé, cette fois. Posé, et doux. Elle ne doutait pas que l’homme disposait d’un courage certain. Beaucoup de gens se seraient contentés de se morfondre et d’attendre que le temps se passe. Même si attendre que le temps se passe semblait avoir une signification très différente pour lui, ce que réalisa Jia Li avec une réaction de surprise.

« Oh ! Je vois ? »

La moniale voyait très bien, mais cela restait… Etonnant ? On ne s’attendait pas vraiment à trouver ce genre de personnes en face de soi au détour d’une rue, finalement. Même si les circonstances de sa rencontre avec Hakon étaient un tantinet plus particulières. La trentenaire s’agita machinalement face aux interrogations de son interlocuteur.

« Bien sûr, que je ne t’en veux pas mais c’est… Je te connais, je sais que tu es gentil. Et tu me connais, aussi, donc c'est différent. »

De fait, c’était un cercle vicieux, et Jia Li, en toute bonne foi, l’entendait bien. Mais c’était autre chose de le briser, après tout. Puis pour que quelqu'un la connaisse, il fallait déjà qu'elle se laisse approcher, après tout ?

« Très… Très bien, affirma la moniale, avec un signe de tête convaincu. C’est entendu. J’essaierai de ne pas trop… Avoir peur ? »

C’était plus de l’angoisse qu’une véritable frayeur, songea-t-elle en soupirant et en sirotant un peu de son verre - lequel descendait rapidement, le sucre ayant ses attraits, à n’en pas douter.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 12 Mai 2020 - 15:06 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de l'UNISON
Agent de l'UNISON

Hakon Bjǫrnson
Agent de l'UNISON

Personnage
La socialisation, c'est aussi le partage des bonnes moeurs - Page 2 Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 06/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 432
ϟ Nombre de Messages RP : 172
ϟ Célébrité : Til Schweiger
ϟ Crédits : moi
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky
ϟ Âge du Personnage : 332 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Agent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85, 90 kg, cheveux blonds en brosse, yeux bleus, toujours souriant, un accent étrange
ϟ Pouvoirs : .
CAPACITÉS
- Maîtrise de l'alchimie
- Maîtrise des fusils d'assaut
- Maîtrise des épées longues

ÉQUIPEMENT
- Yngvild (Bofors AK5, lien)
- Freydis (Armure, lien, protection contre le feu et le froid)

POUVOIRS
- Brouillage des pensées
- Endurance améliorée (x2)
- Force améliorée (10T)
- Métamorphose en ours
- Perception magique
- Ralentissement des poisons
- Ralentissement des besoins
- Résistance améliorée (10T)
- Soins accélérés (mineurs)
- Vieillissement ralenti
ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Joueur
La socialisation, c'est aussi le partage des bonnes moeurs - Page 2 Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 06/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 432
ϟ Nombre de Messages RP : 172
ϟ Célébrité : Til Schweiger
ϟ Crédits : moi
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky
ϟ Âge du Personnage : 332 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Agent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85, 90 kg, cheveux blonds en brosse, yeux bleus, toujours souriant, un accent étrange
ϟ Pouvoirs : .
CAPACITÉS
- Maîtrise de l'alchimie
- Maîtrise des fusils d'assaut
- Maîtrise des épées longues

ÉQUIPEMENT
- Yngvild (Bofors AK5, lien)
- Freydis (Armure, lien, protection contre le feu et le froid)

POUVOIRS
- Brouillage des pensées
- Endurance améliorée (x2)
- Force améliorée (10T)
- Métamorphose en ours
- Perception magique
- Ralentissement des poisons
- Ralentissement des besoins
- Résistance améliorée (10T)
- Soins accélérés (mineurs)
- Vieillissement ralenti
ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
« Oh, on pourra essayer, oui. Peut-être que tu seras meilleure professeure que ceux qui ont essayé avant toi. »

Pour être franc, les gens qui ont essayé de m'apprendre la patience ont fini par perdre la leur et par abandonner. Je dois avouer que je ne suis pas spécialement un bon élève dans ce domaine. Si je peux prendre le temps d'apprendre une nouvelle langue lorsque j'en ai besoin ou d'étudier toutes les créatures qui existent dans mon monde, c'est autre chose pour quelque chose d'aussi nébuleux que la patience. Elle, je n'en ai pas forcément besoin au quotidien, donc l'acquérir me semble assez... Secondaire, pour rester poli.

Quoi qu'il en soit, je suis assez content que Jia Li semble un peu sortir de sa zone de confort et qu'elle s'autorise un peu plus de familiarité avec moi... Ce qui me pousse à avoir davantage envie de mettre en action ce qu'elle m'a inconsciemment mis en tête. Je baisse les yeux vers son verre lorsqu'elle le sirote et je constate qu'il est quasiment terminé. Bon. C'est le moment ou jamais, non ? Si j'attends trop longtemps, elle va revenir sur ce qu'elle a dit et ça deviendra plus compliqué pour elle.

Me redressant sur mon séant, je tape sur la table pour attirer son attention – même si c'est inutile, je le sais bien – puis je lance mon idée dans la conversation.

« Tu sais quoi ? Ça tombe bien que tu parles de ça, parce qu'il y a un endroit tout près d'ici que je voulais découvrir... Vu qu'on est tous les deux et qu'on a du temps, autant y aller, non ? Vide ton verre, enfile ta veste et on y va ! »

Joignant le geste à la parole, j'attrape le mien, je le vide d'un coup avant de chercher une fois de plus des billets dans ma poche. Comme je ne suis pas radin, je laisse un bon pourboire – aussi parce que la serveuse est sacrément jolie, avouons-le ! – et je dépose les billets sur un coin de la table avant de me redresser. J'offre un sourire rassurant à la jeune femme pour l'encourager à m'imiter, puis je lui fais signe de me suivre.

« C'est bon ? On y va ! »

Je m'assure qu'elle ne me fausse pas compagnie et je l'entraîne dans la rue, reprenant la parole pour discuter de tout et de rien tandis qu'on progresse sur le trottoir sans rencontrer grand monde. Ce n'est qu'après cinq ou six minutes d'une marche assez tranquille qu'on arrive devant un bâtiment où de la musique filtre. Sourde, forte et clairement pas le style qu'on entend dans le temple de Jia Li, mais justement ! C'est le but : la sortir de ses habitudes. Glissant à nouveau mon bras autour de tes épaules, je lui désigne l'enseigne, la fameuse « Apocalyse ».

« T'as vu ? Ça a l'air du tonnerre ! Et habillée comme tu l'es, on rentrera sans problèmes. Tu vas voir, ce sera sympa. Et puis, je suis là, donc ce n'est pas un lieu inconnu, non ? »

Je lui offre un énième sourire, espérant qu'elle ne va pas me lâcher en changeant d'avis tout à coup !
 
Revenir en haut Aller en bas



 


Message posté : Jeu 14 Mai 2020 - 10:40 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Jia Li se trouva donc à acquiescer d’un vague signe de tête. Le fait d’être comparée à d’autres professeurs l’avaient brièvement angoissée, tout de même, et lui avait presque donné l’envie de protester qu’elle ne serait peut-être pas bien meilleure, et que ses anciens enseignants étaient sans doute très bons… Mais elle s’était retenue. Ce n’était qu’une vague remarque faite en passant qui ne méritait pas réellement que l’on s’y attarde.

Comme il n’y avait rien de plus à dire sur le sujet, la conversation avait dérivé vers d’autres horizons petit à petit, tandis que la raideur initiale de la posture de Jia Li allait en se détendant de minute en minute. Même si parfois, les exclamations et les rires bruyants d’autrui pouvaient le faire se tendre encore une poignée de secondes, elle semblait parvenir à être plus à l’aise, peu à peu. Du moins jusqu’à ce que Hakon ne se redresse soudain. L’attention de la moniale était déjà sollicitée, mais elle eut une vague inquiétude à l’idée de devoir mettre ses bonnes résolutions en application dès maintenant.

Heureusement, elle ne savait pas encore ce que l’agent avait en tête. Sinon, elle aurait probablement fui en courant avant d’avoir eu le temps de dire ouf. Ou alors elle aurait senti son estomac se nouer très sérieusement. Au lieu de quoi, ses angoisses restèrent relativement modérées même si elle se sentait nerveuse tandis qu’elle finissait son verre. Ne pas savoir ce qu’il pouvait bien vouloir fabriqué était un peu stressant, tout de même.

« D’accord ? Très bien, je suppose, après tout c’est ce que j’ai dit, n’est-ce pas », marmonna-t-elle, sa voix diminuant de volume au fur et à mesure.

En toute bonne foi, si Jia Li avait réfléchi un peu, elle aurait pu deviner quelles idées pouvaient bien avoir Hakon en tête. Il n’était pas si tard, mais nombre de destinations seraient tout de même d’ores et déjà fermé, à l’heure actuelle. Néanmoins, elle passa complètement à côté de cet intéressant détail. Elle vida donc très sagement son verre, referma sa veste après l’avoir passée, puis suivit Hakon, non sans avoir émis quelques timides protestations en constatant qu’il avait encore pris sur lui de payer. Les deux comparses reprirent leur avancée dans les rues du quartier, discutant de choses et d’autres jusqu’à approcher d’un endroit qui n’était pas vraiment… Ce à quoi Jia Li s’attendait ?

La musique était assez inquiétante en soi, l’enseigne ne la rassurait pas le moins du monde, et l’enthousiasme de Hakon ne suffisait pas vraiment à accomplir cette tâche non plus. C’était presque le contraire, en quelque sorte. L’air bien plus angoissée tout à coup, la moniale ouvrit de grands yeux surpris.

« Mais… Je ne crois pas que… Est-ce que ce n’est pas… Trop ? Je suis sûre que c’est un endroit… Charmant, ajouta-t-elle, quand bien même charmant n’était sans doute pas le qualificatif le plus adéquat, mais je ne sais pas si c’est vraiment une bonne idée, je ne vais pas être très utile, là-dedans, enfin, tu vois, je n’y connais rien, puis je ne suis pas… »

La moniale continua à bafouiller des phrases sans queue ni tête, oubliant presque le bras de Hakon autour de ses épaules dans l’entreprise.

« Je ne sais pas si c’est une bonne idée. »

D’un autre côté, elle se sentait engagée par ses propres paroles, et c’était sans doute pour cela qu’elle n’avait pas fui en courant dans l’autre sens. Jia Li se sentait piégée par sa propre honnêteté, tout en redoutant de se sentir… Hors de propos, à l’intérieur de l’Apocalypse. Et ce nom, en prime. Vraiment, il y avait de quoi se sentir inquiète, non ?

« Qu’est-ce que… C’est, exactement ? »

La dernière phrase avait été prononcée avec hésitation, sans qu’elle ne sache pourquoi. Elle pouvait commencer par temporiser un peu, en un sens. Cela lui laissait le temps d’essayer d’apaiser les vagues relents de panique qui s’étaient invités à la fête. De panique, et de gêne.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 14 Mai 2020 - 13:40 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de l'UNISON
Agent de l'UNISON

Hakon Bjǫrnson
Agent de l'UNISON

Personnage
La socialisation, c'est aussi le partage des bonnes moeurs - Page 2 Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 06/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 432
ϟ Nombre de Messages RP : 172
ϟ Célébrité : Til Schweiger
ϟ Crédits : moi
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky
ϟ Âge du Personnage : 332 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Agent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85, 90 kg, cheveux blonds en brosse, yeux bleus, toujours souriant, un accent étrange
ϟ Pouvoirs : .
CAPACITÉS
- Maîtrise de l'alchimie
- Maîtrise des fusils d'assaut
- Maîtrise des épées longues

ÉQUIPEMENT
- Yngvild (Bofors AK5, lien)
- Freydis (Armure, lien, protection contre le feu et le froid)

POUVOIRS
- Brouillage des pensées
- Endurance améliorée (x2)
- Force améliorée (10T)
- Métamorphose en ours
- Perception magique
- Ralentissement des poisons
- Ralentissement des besoins
- Résistance améliorée (10T)
- Soins accélérés (mineurs)
- Vieillissement ralenti
ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Joueur
La socialisation, c'est aussi le partage des bonnes moeurs - Page 2 Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 06/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 432
ϟ Nombre de Messages RP : 172
ϟ Célébrité : Til Schweiger
ϟ Crédits : moi
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky
ϟ Âge du Personnage : 332 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Agent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85, 90 kg, cheveux blonds en brosse, yeux bleus, toujours souriant, un accent étrange
ϟ Pouvoirs : .
CAPACITÉS
- Maîtrise de l'alchimie
- Maîtrise des fusils d'assaut
- Maîtrise des épées longues

ÉQUIPEMENT
- Yngvild (Bofors AK5, lien)
- Freydis (Armure, lien, protection contre le feu et le froid)

POUVOIRS
- Brouillage des pensées
- Endurance améliorée (x2)
- Force améliorée (10T)
- Métamorphose en ours
- Perception magique
- Ralentissement des poisons
- Ralentissement des besoins
- Résistance améliorée (10T)
- Soins accélérés (mineurs)
- Vieillissement ralenti
ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Je ne m'attendais pas à ce que Jia Li ait l'air ravie, mais ce n'est clairement pas le cas. En fait, c'est encore pire que ça. Rien qu'en la voyant hésiter, je comprends que c'est peut-être trop pour elle. Pour être franc, je n'ai qu'une envie : l'attraper par les épaules et la pousser en avant pour ne pas lui laisser l'occasion de réfléchir à ce que ça va donner, mais je me retiens. Je sais qu'elle a ses réticences et je suis persuadé que le meilleur moyen de la pousser à sortir de sa coquille, c'est de la plonger dans le bain et de lui faire voir que rien de catastrophique ne s'est produit. Mais je ne le fais pas. Parce qu'elle a proposé de m'accompagner d'elle-même, que je n'ai rien eu à dire, alors si elle ne se sent pas prête pour franchir ce pas, je ne vais pas l'y obliger ! Peut-être qu'elle ne s'en rendra pas compte, mais c'est un énorme effort que je produis. Ma nature m'aurait normalement poussé à décider pour elle, que je change de mode de fonctionnement est donc une attention spéciale. Je lui en ai beaucoup fait avaler ce soir, je peux bien me montrer un peu patient.

Lorsqu'elle me demande ce que c'est comme endroit, je réponds avec franchise pour qu'elle prenne sa décision en toute connaissance de cause.

« Une sorte de boîte de nuit. Les gens y vont pour danser, pour rencontrer des gens et tout un tas d'autres choses. Mais nous on y va principalement pour danser, même si ce n'est pas obligé. On peut juste entrer, s'asseoir et regarder les gens pour prendre un peu la température. »

Je suis certain qu'elle va me dire qu'elle ne sait pas danser, ou alors qu'elle ne connaît pas le genre de danse qu'on peut faire là-dedans et elle a sans doute vrai. Moi aussi, je suis dans le même cas qu'elle. Je n'ai jamais mis les pieds dans un endroit de ce genre, c'est bien pour ça que j'ai envie d'aller y faire un tour ! Craig m'a parlé du Pandémonium que je ne connaissais pas et j'ai adoré mon passage là-bas, alors pourquoi ce serait différent cette fois-ci ? Bon, j'admets, puisque je suis accompagné de Jia Li, je ne vais pas lui fausser compagnie, même si je croise une jolie rousse chaude comme la braise. Je suis quelqu’un de sérieux sous certains aspects et si j'entraîne la jeune femme dans cette histoire, ce n'est pas pour la larguer au milieu de nulle part et partir de mon côté.

Histoire de l'encourager un peu, je reprends la parole.

« Je sais que tu n'as jamais été dans ces endroits, que tu ne sais probablement pas danser ce qu'ils dansent et que tu n'écoutes pas ce genre de musique, mais moi non plus. C'est pour ça que j'ai envie d'aller voir comment ça se passe là-bas d'ailleurs. La curiosité, tu connais, n'est-ce pas ? Peut-être que ça va la rassurer de savoir qu'on est dans la même situation ? Mais on fait comme tu veux. Si c'est trop pour toi, on laisse tomber et j'y retournerai un autre soir, ça ne me gêne pas. On fait comme tu le sens. Et, pour une fois, pense à ce que tu as envie de faire et ne décides pas pour me faire plaisir. »

Pas sûr que ça serve à grand-chose que je dise ça, mais au moins si elle accepte d'entrer, je considérerai qu'elle l'a fait parce qu'elle en a réellement envie.
 
Revenir en haut Aller en bas



 


Message posté : Jeu 14 Mai 2020 - 21:13 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Jia Li n’avait pas vraiment imaginé entendre les mots “boîte de nuit” de façon différente que sur un plan très théorique et lointain. Ce n’était pas comme si elle avait jamais envisagé de s’y rendre de son plein gré, après tout. La moniale n’écoutait que peu de musique, rarement autre chose que des instrumentales, d’ailleurs, qui pouvaient occasionnellement être utilisée pour ses méditations. Dans sa tête, c’était des endroits trop peuplés, où l’on était supposé danser, ce qui n’était clairement pas dans ses capacités, si vous lui demandiez son avis, ou boire, quand ce n’était pas les deux. Elle n’était donc pas face à sa définition de l’agréable. Sa première impulsion aurait été de fuir, la seconde la mura dans le silence, après qu’elle eut émis quelques protestations.

Figée devant l’établissement, elle pesait le pour et le contre un peu frénétiquement, empilant les contre avec une certaine mauvaise foi par moment, les mains crispées l’une contre l’autre devant elle et le dos raide. Y aller ne ferait aucun mal. Si elle résistait, c’était purement par peur. Elle ne serait pas à sa place, ici. Dans sa tête, au moins, car il n’y avait pas vraiment de place déterminée pour chaque personne sur la Terre Prime, mais la moniale tendait à tout cloisonner car il était rassurant de poser des limites claires à chaque chose.

Fondamentalement, quel mal cela ferait-il qu’elle rentre ? Aucun, à personne. Rien ne l’obligeait à danser, ni à boire, ni même à parler à quelqu’un d’autre que Hakon, si ? Non, absolument pas. Et en essayant de faire appel à la logique qu’elle avait su développer par l’étude, Jia Li arrivait à voir cela. A se convaincre du bien-fondé de cette réflexion, un peu moins, mais elle ne voulait pas reculer.

Bizarrement, au lieu de profiter de l’échappatoire gentiment offert par l’agent de l’UNISON, elle se sentit presque rassurée. Alors qu’habituellement, elle détestait profondément qu’on lui laisse le choix de ses actions, se contentant de suivre avec bonheur, cette fois-ci, elle avait sensation de contrôler les petites expériences que voulaient mener Hakon. C’était une preuve supplémentaire de sa volonté de l’aider, à ses yeux, même si elle ne l’avait jamais soupçonné d’une quelconque duplicité.

« Je veux bien aller voir, finit-elle par dire, non sans hésitation. Si jamais ça ne va pas, il sera toujours temps de ressortir, n’est-ce pas ? »

Elle l’observa avec un sourire un peu forcé, mais signe de sa volonté d’essayer. Elle avait peur d’échouer, comme toujours, mais les conséquences, ici, étaient ridicules. Rien ni personne ne souffrirait si elle ressortait de là après y être restée à peine quelques minutes. Même Hakon l’avait dit, il pouvait l’accepter. Elle le croyait, même si une petite partie d’elle ne pouvait s’empêcher de se flageller car elle ruinait la soirée de son compagnon.

« Mais je ne veux pas danser, s’il te plaît. Je n’aime pas du tout. »

Evidemment, Jia Li n’avait pas la moindre conscience du fait que ne pas danser ne la prémunirait pas nécessairement des attentions… Indélicates d’autrui, mais elle n’aurait avec un peu de chance pas le temps de le découvrir. Elle se disait plutôt qu’elle pouvait voir ça comme une expérience, une mise en application de tout ce qu’elle pouvait lire concernant les sciences sociales et les cultures d’ici et d’ailleurs. Relevant le menton, la trentenaire s’avança d’un pas ferme, même si elle tremblait intérieurement. Presque plus que lorsqu’elle affrontait le mal dans les rues de la ville. Non, certainement plus.

« Tu n’es jamais venu dans une boîte de nuit, du tout, alors », demanda-t-elle avec anxiété.

Avoir décidé d’y entrer ne voulait pas dire qu’elle se sentait à l’aise. Elle interrogeait Hakon pour s’occuper l’esprit, et par curiosité, aussi. Ils durent attendre un peu à l’extérieur avant de pouvoir entrer, mais finalement, les deux comparses poussèrent la porte de l’Apocalypse. Comme souvent dans ce type d’endroits, il faisait terriblement chaud, si bien que Jia Li se débarrassa de sa veste au vestiaire. Le bruit, encore assourdi, pulsait à travers une nouvelle porte, fermée. Inspirant profondément, la moniale suivit son acolyte d’un soir à l’intérieur. Cette fois, la musique était à plein volume. Elle devait admettre que c’était certainement trop fort pour elle, et que le nombre de personnes sur place seul aurait été assez pour lui faire faire demi-tour. Mais elle resta là, bien plus proche de Hakon qu’elle ne se le permettait d’habitude, comme s’il avait pu la protéger des monstres imaginaires qu’elle s’inventait au quotidien.

« On peut aller s’asseoir quelque part, pour le moment », demanda-t-elle une fois, puis, réalisant qu’il le faudrait bien, cria-t-elle presque dans l’oreille du concerné.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 15 Mai 2020 - 19:42 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de l'UNISON
Agent de l'UNISON

Hakon Bjǫrnson
Agent de l'UNISON

Personnage
La socialisation, c'est aussi le partage des bonnes moeurs - Page 2 Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 06/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 432
ϟ Nombre de Messages RP : 172
ϟ Célébrité : Til Schweiger
ϟ Crédits : moi
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky
ϟ Âge du Personnage : 332 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Agent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85, 90 kg, cheveux blonds en brosse, yeux bleus, toujours souriant, un accent étrange
ϟ Pouvoirs : .
CAPACITÉS
- Maîtrise de l'alchimie
- Maîtrise des fusils d'assaut
- Maîtrise des épées longues

ÉQUIPEMENT
- Yngvild (Bofors AK5, lien)
- Freydis (Armure, lien, protection contre le feu et le froid)

POUVOIRS
- Brouillage des pensées
- Endurance améliorée (x2)
- Force améliorée (10T)
- Métamorphose en ours
- Perception magique
- Ralentissement des poisons
- Ralentissement des besoins
- Résistance améliorée (10T)
- Soins accélérés (mineurs)
- Vieillissement ralenti
ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Joueur
La socialisation, c'est aussi le partage des bonnes moeurs - Page 2 Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 06/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 432
ϟ Nombre de Messages RP : 172
ϟ Célébrité : Til Schweiger
ϟ Crédits : moi
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky
ϟ Âge du Personnage : 332 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Agent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85, 90 kg, cheveux blonds en brosse, yeux bleus, toujours souriant, un accent étrange
ϟ Pouvoirs : .
CAPACITÉS
- Maîtrise de l'alchimie
- Maîtrise des fusils d'assaut
- Maîtrise des épées longues

ÉQUIPEMENT
- Yngvild (Bofors AK5, lien)
- Freydis (Armure, lien, protection contre le feu et le froid)

POUVOIRS
- Brouillage des pensées
- Endurance améliorée (x2)
- Force améliorée (10T)
- Métamorphose en ours
- Perception magique
- Ralentissement des poisons
- Ralentissement des besoins
- Résistance améliorée (10T)
- Soins accélérés (mineurs)
- Vieillissement ralenti
ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Lorsqu'elle me répond qu'elle veut bien aller voir, je considère ça comme une victoire. Au fond, ce n'est pas forcément le temps qu'on va passer dedans qui importe, mais bien le fait qu'elle accepte de changer ses habitudes et d'aller dans un lieu inconnu. Pour la rassure, j'acquiesce donc lorsqu'elle redemande si on pourra sortir si ça ne lui plaît pas.

« Dès que tu décides qu'on s'en va, on le fera ! C'est toi qui décide cette fois-ci. »

J'ai tendance à penser que ça va la soulager. Si elle n'a jamais émit la moindre plainte quand au fait que je prenais les décisions pour notre soirée, je crois que dans ce cas de figure, ça va la mettre plus en confiance. Et peut-être qu'elle va finir par y prendre goût ? C'est plus ou moins ce qu'elle fait lorsqu'elle décrète qu'elle ne veut pas danser, je la rassure une fois de plus.

« Alors, on restera assis et on regardera les autres danser. »

On se dirige donc vers la file d'attente qui n'est pas si longue que ça. Même si la soirée est bien entamée, la plupart des gens vont attendre qu'il soit minuit passé avant d'y aller, on peut donc considérer qu'on va hériter des personnes les plus sages ? Probablement. Pour ma part, ça m'importe peu, mais si Jia Li peut éviter de se faire draguer par tous les lourds du coin, ça ne lui déplaira sans doute pas. Mais je sais que ça va arriver. Elle est jolie comme un cœur au naturel et en civile, elle l'est d'autant plus. Les types présents là-dedans seraient stupides de ne pas tenter leur chance. J'évite toutefois d'en parler à la concernée et je préfère lui répondre lorsqu'elle commence à m'interroger.

« Non, jamais de ma vie. Ce sera une découverte pour tous les deux ! »

Je ne sais pas si ça la rassure ou non, mais on verra bien une fois dedans. Notre tour arrive assez rapidement d'ailleurs et j'imite Jia Li en donnant ma veste aux vestiaires lorsqu'on se retrouve dans le hall. Quelques secondes plus tard, nous poussons la porte à battants pour déboucher dans la pièce principale où les gens s'agitent en dansant dans une lumière changeante. C'est sûr qu'avec ce bruit, ça va être difficile de beaucoup parler, mais pas impossible. Je me penche légèrement vers ma comparse lorsqu'elle prend la parole avant d'acquiescer et de lui répondre en retour.

« Tu veux aller où ? »

La plupart des tables sont libres, sans doute parce que les gens préfèrent danser. Je la laisse donc opter pour l'une d'entre elles et je prends soin de m'installer à côté d'elle, notamment pour éviter qu'un gros lourd ne vienne la coller en s'apercevant qu'elle est mignonne à croquer. Les tables sont rondes et les banquettes épousent leur forme, ce qui n'empêchera pas un type motivé d'aller la coller, mais bon.

Je reste silencieux un instant, tournant mon regard vers la piste de danse où les gens s'agitent. C'est une musique assez bruyante, mais plutôt entraînante. Je crois avoir déjà entendu ce rythme à la radio d'ailleurs, sans doute un « tube » du moment ! Des éclats de rire nous arrivent parfois aux oreilles, rapidement étouffés par les basses qui me donnent l'impression que mon ventre vibre de lui-même. Ce n'est pas désagréable, mais je tiens quand même à vérifier que tout va bien chez elle. Me penchant un peu dans sa direction pour qu'elle m'entende, je me renseigne :

« Ça va toujours ? Tu veux boire quelque chose ? Ils servent aussi des jus ici si jamais. Je sais qu'elle va avoir la vessie pleine à force, mais c'est notre première sortie nocturne, ça se fête ! Et si jamais tu changes d'avis et qu'une musique te plaît, tu as le droit de décider d'aller danser. »

Je l'accompagnerai si elle veut, même si j'ai tendance à penser qu'elle se sentira sans doute envahissante en « m’embêtant » pour que je la suive. Même si je lui assure que ça ne sera pas le cas, elle en restera convaincue, alors je me contente de me taire et d'attendre la suite.
 
Revenir en haut Aller en bas



 


Message posté : Dim 17 Mai 2020 - 13:38 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
L’acceptation immédiate de Hakon soulagea en partie l’angoisse de Jia Li. Elle ne sautait toujours pas de joie à l’idée d’entrer dans l’établissement, mais elle savait au moins que cela ne le dérangerait pas s’il lui prenait l’envie de ressortir. S’il avait été un peu trop insistant, elle se serait sentie terriblement coupable de repartir alors que son compagnon avait envie de rester. Cette fois, au contraire, il lui signifiait simplement son envie de suivre ses envies à elle, quelque part. Bon, il était vrai que d’elle-même, la moniale ne se serait pas jetée à l’assaut de quelque boîte de nuit que ce soit, sauf éventuellement pour en déloger un démon, mais elle avait décidé de le suivre dans les endroits inconnus qu’il voulait visiter et elle s’y tiendrait. Même si elle allait sans doute se questionner sur ses choix pendant des heures après coup.

Dans la file, Jia Li avait été relativement silencieuse, l’estomac noué. Elle ne se sentait tout de même pas vraiment à sa place au milieu de gens qui vivaient une vie tout à fait normale, alors qu’elle-même combattait lorsqu’elle ne restait pas recluse dans son temple, à étudier et enseigner. Au moins, on ne lui demanderait pas de danser. Ce qui aurait probablement représenté la nouveauté de trop dans une soirée extrêmement riche en émotions.

Au moins, elle n’aurait aucun mal à dormir ce soir-là.

« Il n’y avait pas de club de ce genre chez toi ? »

La moniale se doutait qu’il n’y avait pas eu de boîtes de nuit au vu du peu qu’elle savait du monde d’origine de son compagnon, mais Hakon aurait peut-être des endroits ayant un but similaire à l’esprit ? Puis elle essayait de parler pour tuer sa nervosité, qui grimpa en flèche quand ils entrèrent. D’où, sans doute, sa volonté de s’asseoir quelque part, si possible sans trop traîner en chemin. Les mains jointes devant elle, crispées l’une contre l’autre, même, la moniale l’entraîna vers une table où ils ne seraient pas trop remarquables mais qui les laisseraient observer les autres. Le bar n’était pas très loin d’eux, si d’aventure son compagnon - et presque protecteur à ce stade - voulait boire quelque chose.

La musique l’assourdissait quelque peu, et ne correspondait pas du tout à ce qu’elle aurait pu écouter d’elle-même. Ceci dit, elle ne la rebutait pas spécialement non plus. Simplement, elle aurait apprécié qu’elle ne soit pas assez forte pour complètement gêner les conversations. Quoique. Au moins, elle aurait pu crier qu’elle était l’héroïne Karma et membre de l’Opus Dei, personne ne l’aurait entendu faire, songea-t-elle, essayant de conjurer un peu d’optimisme et de positivité dans son esprit plutôt que de faire tourner les mêmes inquiétudes en continu. Si elle remarqua que Hakon s’installait à côté d’elle plutôt qu’en face, elle ne comprit pas vraiment pourquoi. La moniale n’avait pas conscience d’être une belle femme, ni du fait que l’on était très aisément abordée dans un club comme celui-ci.

« Je peux aller chercher quelque chose pour nous deux, peut-être ? »

Elle fixait le bar comme s’il allait la dévorer toute crue, mais de fait, ce n’était pas qu’à quelques pas. Il n’y avait pas encore trop de monde, en plus à cette heure là.

« Je ne crois pas que je danserais, mais si jamais tu as envie de profiter, tu peux y aller, bien sûr, je ne veux pas t’empêcher de t’amuser, bien sûr. »

Elle avait parlé avec sérieux même si l’idée de perdre Hakon de vue, en toute bonne fois, la stressait quelque peu. Enormément. Beaucoup trop. Mais elle n’allait pas être un boulet accroché à son pied pour le restant de la soirée, si ? En attendant, elle prit le temps d’écouter s’il souhaitait boire quelque chose lui-même avant de faire le tour de la table pour aller passer commande. Alors qu’elle attendait au bar, trépignant presque d’impatience dans sa hâte de retourner se cacher à sa table - qui était vraiment juste à côté et qu’elle regardait toutes les deux secondes - Jia Li attira toutefois l’attention d’un jeune homme. Pas forcément mal fait de sa personne, encore qu’elle ne le remarqua même pas. Il devait être un peu plus jeune qu’elle. Et décidé à l’aborder.

« T’es venue toute seule ? »

Après avoir presque sauté au plafond en réalisant qu’un inconnu se tenait un peu trop près d’elle, Jia Li secoua la tête. On aurait presque cru un enfant pris en faute.

« Euh… Non, je suis avec... Avec un ami. »

Elle avait parlé un peu bas pour être entendue, remerciant le barman qui venait de lui rapporter leur boisson, payant et filant presque ventre à terre après s’être légèrement inclinée devant le jeune homme. Elle se rassit avec un soupir de soulagement, sans réaliser qu’elle avait été… Un peu suivie ?
 
Revenir en haut Aller en bas

 
La socialisation, c'est aussi le partage des bonnes moeurs
 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  SuivantRevenir en haut 
La socialisation, c'est aussi le partage des bonnes moeurs - Page 2 Categorie2_6La socialisation, c'est aussi le partage des bonnes moeurs - Page 2 Categorie2_8


La socialisation, c'est aussi le partage des bonnes moeurs - Page 2 Categorie2_1La socialisation, c'est aussi le partage des bonnes moeurs - Page 2 Categorie2_2bisLa socialisation, c'est aussi le partage des bonnes moeurs - Page 2 Categorie2_3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La socialisation, c'est aussi le partage des bonnes moeurs - Page 2 Categorie2_6La socialisation, c'est aussi le partage des bonnes moeurs - Page 2 Categorie2_8

Sauter vers: