Lady Nono, fille du Diable - Page 3 Bouton_vote
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Lady Nono, fille du Diable - Page 3 Categorie2_1Lady Nono, fille du Diable - Page 3 Categorie2_2bisLady Nono, fille du Diable - Page 3 Categorie2_3
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 

Lady Nono, fille du Diable

 
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 13 Mai 2020 - 0:01 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Seconde de MindStorm
Seconde de MindStorm

Noélie A. Inagawa
Seconde de MindStorm

Personnage
Lady Nono, fille du Diable - Page 3 181024121903977341

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 1527
ϟ Nombre de Messages RP : 937
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Crédits : gif par Renan (♥) ; vava & code Sio
ϟ Doublons : Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : En couple avec la Mort
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / lieutenante de MindStorm
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : Noélie est une mentaliste dotée d'une super-intelligence qui compte autant sur ses capacités de réflexion et d'observation que sur son groupe d'Egides et ses équipements pour se tirer d'affaires. La liste de tout cela est consultable ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Lady Nono, fille du Diable - Page 3 181024121903977341

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 1527
ϟ Nombre de Messages RP : 937
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Crédits : gif par Renan (♥) ; vava & code Sio
ϟ Doublons : Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : En couple avec la Mort
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / lieutenante de MindStorm
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : Noélie est une mentaliste dotée d'une super-intelligence qui compte autant sur ses capacités de réflexion et d'observation que sur son groupe d'Egides et ses équipements pour se tirer d'affaires. La liste de tout cela est consultable ici.
ϟ Liens Rapides :
Je suppose que sans le démon, la gamine serait morte et enterrée depuis un bon moment. Mais il n’empêche que c’est elle qui instaure ces jeux macabres. L’humanité fait vraiment de terribles choses. Encore une preuve dont je n’avais pas besoin. Je soupire intérieurement. Puis une seconde fois - toujours intérieure, en réalisant que le spectacle se termine peu à peu. La question de Caliban me tire au moins de mes pensées un peu glauques. J’aurais pu mentir, mais il l’aurait su, je suppose. Alors je me montre honnête. Tant pis. Il ira répéter des choses à sa maîtresse. Sauf que je compte retirer tout ce que je peux de cette expérience. Qui a cru que je travaillerais, que je jouerais ce jeu gratuitement ?

« Lorsque quelqu’un qui s’est opposé à moi, qui a essayé de faire du mal, me tombe entre les mains, c’est… Un soulagement. Une joie. Une envie de lui rappeler à quel point il s’est fourvoyé en croyant pouvoir me blesser, peu importe comment. D’une certaine façon, je m’en délecte. Mais la souffrance d’un ennemi… Ça, non. Je ne suis pas une sadique. Je les tue d’une façon suffisamment retentissante pour en faire un exemple, mais je ne les garde pas en souvenir pour les supplicier encore et encore. La cruauté ne me fait pas jouir. »

Peut-être que la dernière phrase a été claquée d’un ton un peu sec, mais je m’en moque. Que Caliban imagine seulement que je pourrais me délecter de ce genre de spectacle, ça me révulse. Je ne sais pas pourquoi. Je suis peut-être un peu vexée. Même si j’admets que ce que j’ai éliminé pour leurs torts, ou fait éliminer ont suscité… Un peu de joie. Trop de joie, sans doute. Une joie complètement froide, basée sur l’idée que j’aurais survécu un jour de plus qu’eux au moins, que je les aurais vaincu, alors qu’il y a deux ans, je n’aurais pas pu faire de mal à une mouche.

Je suis tellement perturbée que j’aurais presque - presque - du mal à me focaliser sur la réponse d’Abby, je crois. J’ai une vague conscience de l’attention de Caliban, vu que j’essaye de mieux comprendre comment… Ecouter ce à quoi il pense sans me focaliser uniquement sur les pensées conscientes, je crois, mais je n’arrive pas parfaitement à savoir ce à quoi il prête attention.

« C’est ça, le problème. J’ai grandi convaincu que ce genre de… Réflexes, de pensées, c’était mal. C’est mauvais. J’ai l’impression de trahir celle que j’essayais d’être, je crois. Tout en me disant qu’il faut rester rationnelle cinq secondes : si je n’étais pas moi, je serais morte quinze fois depuis mes débuts. »

Si j’avais réussi à survivre, Lady Satan m’aurait involontairement achevé en me refilant ses artefacts.

« Ce n’est pas une question de retirer ce qui est. Juste d’empêcher ce que l’on peut d’arriver. Je ne suis même plus sûre d’en avoir même un peu envie. Enfin. Ce n’est pas grave. C’est comme ça, et pas autrement. Je ferais comme avec le reste, j’imagine. »

J’en tirerais le meilleur parti possible. La seule chose que je n’envisage pas comme ça, ce sont mes relations personnelles, je crois. Et les dons que je fais, juste par… Principe.

« Allons-nous en. »

Caliban a à peine fini de parler que je me suis déjà levée, détournant le regard de la scène et des corps qui s’y produisent. Je ne sais pas quelle sera la petite histoire que les grands de Star City vont mimer ce soir, mais ça ne me fait pas envie. J’ai besoin de me reposer. Si j’y arrive avec cette… Saleté de linceul sur le dos, je crois. Et si je peux y prétendre. Je prends les devants, reprenant le chemin du bureau sans jamais hésiter, parlant de choses et d’autres à Abby sur le chemin. Que la sorcière rousse aurait pu aborder, pas que je dirais.
 
Revenir en haut Aller en bas







Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 14 Mai 2020 - 15:43 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Abigaïl Frankenstein
Indépendant Neutre

Personnage
Lady Nono, fille du Diable - Page 3 Ldg11

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2019
ϟ Nombre de Messages : 451
ϟ Nombre de Messages RP : 288
ϟ Célébrité : Taylor Momsen
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Doublons : Evelyn Wormwood, Lawrence Chastel
ϟ Âge du Personnage : 234 ans
ϟ Statut : En couple avec un écureuil sous cocaïne
ϟ Métier : Thanatopractrice, chanteuse
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Une cicatrice en forme de Y sur la poitrine, dernier témoignage de son autopsie. Des cheveux presque blancs et une peau pâle, presque glacée au toucher.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise de la nécromancie XXX
- Maîtrise de l'ostéomancie V
- Maîtrise de la carnomancie VI
- Moisson de vie III
- Putréfier I
- Communication avec les morts IV
- Psychopompe VI
- Phylactère III
- Vigor Mortis VIII
- Forme spectrale V
- Vol spectral I
- Deuil (faux magique)
- La Fossoyeuse (pelle magique)
- Avatar des cimetières (serviteur)
- Désespoir (cheval de la Mort, serviteur)
- Le Zombosaur (serviteur)
-Anton Faust (compagnon)
- Darach (compagnon)
ϟ Liens Rapides : Autopsie
Stèles
Tombes ouvertes
Livre des Morts
Collection de zombies en devenir
Joueur
Lady Nono, fille du Diable - Page 3 Ldg11

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2019
ϟ Nombre de Messages : 451
ϟ Nombre de Messages RP : 288
ϟ Célébrité : Taylor Momsen
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Doublons : Evelyn Wormwood, Lawrence Chastel
ϟ Âge du Personnage : 234 ans
ϟ Statut : En couple avec un écureuil sous cocaïne
ϟ Métier : Thanatopractrice, chanteuse
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Une cicatrice en forme de Y sur la poitrine, dernier témoignage de son autopsie. Des cheveux presque blancs et une peau pâle, presque glacée au toucher.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise de la nécromancie XXX
- Maîtrise de l'ostéomancie V
- Maîtrise de la carnomancie VI
- Moisson de vie III
- Putréfier I
- Communication avec les morts IV
- Psychopompe VI
- Phylactère III
- Vigor Mortis VIII
- Forme spectrale V
- Vol spectral I
- Deuil (faux magique)
- La Fossoyeuse (pelle magique)
- Avatar des cimetières (serviteur)
- Désespoir (cheval de la Mort, serviteur)
- Le Zombosaur (serviteur)
-Anton Faust (compagnon)
- Darach (compagnon)
ϟ Liens Rapides : Autopsie
Stèles
Tombes ouvertes
Livre des Morts
Collection de zombies en devenir
« Quelle étrange façon de fonctionner… » Commença Caliban en réfléchissant à ce que venait de lui dire Noélie.

Il n’était pas complètement étranger au concept d’honneur ou de miséricorde. Il avait déjà vu sa maîtresse les appliquer en de rares situations, mais toujours parce que cela servait ses objectifs. Comme pour cet humain, le russe, qu’elle épargnait et gardait à ses côtés malgré ses réticences et son manque flagrant d’utilité. Il comprenait surtout que Noélie pouvait s’abstenir de faire usage de la cruauté pour deux raisons : elle était humaine, ses adversaires aussi.

« Comme cela doit être reposant de n’avoir que des humains comme ennemis et de penser que la mort peut les empêcher d’agir contre vous. Ce n’est pas que du sadisme… La cruauté est un outil comme un autre. » Siffla-t-il dans l’esprit de la jeune femme. « Cette adversaire a tenté de découvrir les secrets de Lady Satan, si ma maîtresse s’était contentée de la tuer, son âme aurait pu devenir utile pour ses adversaires, pour ceux qui se trouvent dans les multiples mondes des morts. Nous détruisons son esprit, nous avilissons son corps, nous corrompons son âme pour que celle-ci nous revienne, pour qu’elle nous appartienne complètement et ne soit plus une ennemie potentielle, une arme contre nous. Cette cruauté n’est pas dénuée de sens, elle nous permet de transformer nos adversaires en alliés. » En serviteurs. Mais quelle était la différence ? « Puis elle a une autre utilité. Nous rappelons aussi à ceux qui profitent du spectacle ce qui pourrait leur arriver si jamais ils tentaient de nous trahir. »

Il ignorait si elle comprendrait tout cela. Lady Satan avait appris d’expérience que la mort ne permettait pas de se débarrasser de ses adversaires. Elle avait massacré les chamans de l’île de Roanoke et ceux-ci l’avaient maudite dans la mort, leurs esprits l’avaient plongée dans un état catatonique pendant des années. Les descendants des démonologues qu’elle avait formé à Londres avaient envoyé des mercenaires hessiens à ses trousses et ceux-ci avaient failli tuer son fils favori. La miséricorde, une mort propre, n’était jamais une option. Pas quand des âmes justes pouvaient venir renforcer les armées du paradis. Pas quand des âmes viles pouvaient tomber entre les mains de démons rivaux. Il fallait corrompre, assimiler, manipuler et remodeler. Lorsque Dawn ne serait plus qu’une créature lubrique et avide, qui ne vivrait que pour les désirs de Lady Satan. Alors elle pourrait mourir.

« Les parents fixent toujours des objectifs moraux inatteignables à leurs enfants. Parfois on s'en forge d'autres nous-même après. »
Lâcha Abigaïl.

La nécromancienne ne se rappelait que trop bien ce que son père avait attendu d’elle. Une jeune femme, avec une famille, complètement dénuée de pouvoir, mais aussi de liberté. Son père aurait aimé qu’elle soit une coquille vide plutôt qu’humaine. Car ainsi elle aurait été en vie.

« La réalité est bien plus terrible. On ne peut pas être bon, on ne peut pas arrêter ou même prévenir tout le mal autour de soi. Il faut accepter qu’on ne peut pas toujours être la meilleure version de soi-même. Qu’il faut savoir faire des compromis avec la réalité. »

Abigaïl n’avait jamais essayé d’être une super-héroïne. Elle avait essayé un temps d’être une vigilante pour les morts. Venger les esprits des défunts lui semblait être quelque chose de juste, quelque chose de bien. Sauf qu’elle aurait noyé les rues de Star City dans le sang en suivant cette voie. Il y avait tant de morts, pour si peu de vivants. Aussi elle avait abandonné cette vocation, avait choisi la solution de facilité : dominer les défunts pour faire respecter un soi-disant équilibre entre la vie et la mort.

La nécromancienne se leva à la suite de Noélie, ou plutôt de Lady Satan. Certains monstres en contrebas leurs lancèrent des regards intrigués ou surpris. Personne n’osa émettre la moindre contestation. Sa petite amie était la maîtresse des lieux, jusqu’à ce qu’elles parviennent à recoller l’Antéchrist en tout cas. Les deux femmes reprirent une conversation factice, bien loin de ce qu’elles avaient pu partager peu de temps auparavant. Puis elles se retrouvèrent seules dans le bureau. Aussi seules qu’elles pouvaient l’être en compagnie de Caliban. Abigaïl attrapa la main de Noélie et l’attira à elle.

« Je suis désolée que tu aies eu à voir ça. Je suis désolée que tu crois que tu n’es pas assez bien ou que tu doives être meilleure. Tu es parfaite pour moi Noélie. Tu es meilleure que je ne l’ai jamais été tu sais. »

Abigaïl ne savait pas quoi dire d’autre. Elle avait envie de lui dire qu’elle-même était un monstre. Qu’elle était animée de la même fascination perverse et macabre que certaines des créatures qui observaient la scène. Qu’elle avait toujours utilisé ses pouvoirs avec égoïsme et sans se soucier du mal qu’elle infligeait ou qu’elle laissait faire. La seule vivante dont elle se souciait, la seule qu’elle avait cherché à protéger envers et contre tout se trouvait juste devant elle. Même si elle avait le visage d’une garce rousse.

« Mais tu me rends meilleure. »
Ajouta-t-elle finalement.
 
Revenir en haut Aller en bas





Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 14 Mai 2020 - 21:31 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Seconde de MindStorm
Seconde de MindStorm

Noélie A. Inagawa
Seconde de MindStorm

Personnage
Lady Nono, fille du Diable - Page 3 181024121903977341

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 1527
ϟ Nombre de Messages RP : 937
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Crédits : gif par Renan (♥) ; vava & code Sio
ϟ Doublons : Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : En couple avec la Mort
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / lieutenante de MindStorm
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : Noélie est une mentaliste dotée d'une super-intelligence qui compte autant sur ses capacités de réflexion et d'observation que sur son groupe d'Egides et ses équipements pour se tirer d'affaires. La liste de tout cela est consultable ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Lady Nono, fille du Diable - Page 3 181024121903977341

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 1527
ϟ Nombre de Messages RP : 937
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Crédits : gif par Renan (♥) ; vava & code Sio
ϟ Doublons : Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : En couple avec la Mort
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / lieutenante de MindStorm
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : Noélie est une mentaliste dotée d'une super-intelligence qui compte autant sur ses capacités de réflexion et d'observation que sur son groupe d'Egides et ses équipements pour se tirer d'affaires. La liste de tout cela est consultable ici.
ϟ Liens Rapides :
Embarquée dans un débat moral avec un démon. Ce monde ne cesse jamais de m’étonner, vraiment. Si j’avais su que ça arriverait un jour. J’ai un peu envie d’en rire, mais je préfère réfléchir. Attentivement. Je n’ai même pas besoin d’encourager Caliban à me parler, il le fait de lui-même. En tentant de justifier les perversions de sa maîtresse et de ses serviteurs. Le pire, c’est que si on prend en compte la volonté qu’il y a d’accumuler les âmes, cela fait un sens certain. Sauf que je n’ai pas cette donnée à prendre en compte.

« La cruauté est un outil comme un autre dont je n’ai jamais eu besoin. Non. Dont je n’ai eu besoin qu’une fois. Je suis humaine, de fait. Mes ennemis, lorsqu’ils sont morts, n’ont aucune raison de revenir à la charge. Ceux qui sont vivants ont appris. Ils savent que je n’hésiterais pas à les tuer, que j’en ai les moyens et que je n’ai qu’un mot à glisser à la bonne oreille pour les faire disparaître, et réduire tout ce qu’ils ont construit en miettes. Ils savent que je suis capable d’ordonner d’assassiner jusqu’au dernier de leurs alliés si je décide que c’est la seule façon d’être en sécurité. Et le jour où les morts auront la bonne idée de se relever pour venir me détruire, je demanderais à Abigaïl de l’aide. »

Pour les détruire, eux, plutôt. Pas les torturer à jamais.

« Ça, ce spectacle, a pour but de briser quelqu’un. D’une façon tellement… Complète qu’il ne vous restera plus qu’à en faire ce que vous voulez, à la fin. Je le comprends. Je l’accepte. Et je ne veux pas faire de même. Pour vous, ça a un intérêt d’autant plus pratique que cela fait des âmes en plus. Pour moi… Ça n’en aurait aucun. Pourquoi est-ce que j’irais m’infliger ce genre de choses, me torturer moi-même à faire du mal à d’autre, alors que ce n’est pas nécessaire ? »

Je parle en termes de nécessité et de besoin sur des sujets pareils. Je me dégoûte. Mais il faut bien savoir être pragmatique.

« Maintenant, pour ce que ça vaut, je préfère encore ça, ce genre de… Punition qui sert un but précis, à la cruauté aveugle de Varvara. J’imagine. Mais ça me dégoûte quand même. Je ne suis qu’humaine. Et je suis assez maligne pour savoir qu’à vivre trop près de forces liées aux Enfers, ça pourrait être moi. Même si pour une raison que j'ignore, ta maîtresse s'est montrée assez indulgente avec moi. »

Un jour. Peut-être. Je ne suis pas courageuse de cette façon. S’il prenait l’idée à un monstre infernal de me briser un jour de la sorte, je casserais tellement vite que ça en deviendrait ridicule. J’espère juste que personne n’en aura l’idée un jour. Bizarrement, j’arrive à croire que ce ne sera pas le cas de Lady Satan, même si je réfléchis déjà à comment jouer nos retrouvailles. Comment lui faire comprendre, même en voulant être rétribuée, que jamais je ne trahirais ce que j’ai vu. Ce que j’ai appris. Oh, je m’en servirais à l’avenir, ça, c’est sûr, mais pas contre elle. Pas avec ses ennemis. Pas alors qu’elle a envoyé son fichu familier me protéger. Par intérêt, certes, mais tout de même.

« Je ne veux même plus vraiment être la meilleure version de moi-même, je crois. Juste la plus… Efficace. »

Pendant un instant, c’est le mot puissante qui a voulu se frayer son chemin. J’ai les moyens de le devenir. Très différemment d’Abigaïl, dont la puissance est la sienne propre. Je construis ma propre base de pouvoir sur mes réseaux et mon savoir.

« Bah, tu as sans doute raison, Abigaïl. Que veux-tu. Je dois encore m’endurcir, après tout. »

Sans doute pas la conclusion qu’il faudrait que j’en tire, mais c’est la seule que je peux me permettre d’accepter. La seule, aussi, qui me libèrera de ce genre de dilemmes si profondément inutiles. Qui a besoin de s’interroger ainsi ? Je laisse ça aux héros de tous bords. Le retour au bureau se fait en maintenant les apparences, les discussions vides de sens, destinées à garder nos masques bien en place, mais qui me viennent presque plus aisément que prévu. Je suis tout de même soulagée quand j’en passe la porte. J’attends que celle-ci se referme pour soupirer légèrement. Enfin seules. Je laisse Abigaîl m’attirer à elle avec un sourire empli de la tendresse que je ressens pour elle.

« Je ne suis pas désolée, moi. C’est important de se connaître. Ce que j’ignore sur celle que je deviens, c’est autant de faiblesses, j’assène d’un ton décidé. Mieux vaut souffrir un peu maintenant, que bien plus un peu plus tard, non ? »

A des lieues des considérations romantiques de ma nécromancienne. Je l’embrasse avec douceur, une main sous son menton, l’autre dans ses cheveux. Sa peau froide ne me rebute pas plus que cela. Vivante ou non, c’est ma Abby. Je la rends meilleure. Elle me donne plus que cela, tellement plus.

« Tu m’apprends chaque jour à accepter que ce n’est rien, de ne pas être comme tout le monde. Pour de bon, pas comme je croyais l’avoir fait. Tu m’aides à devenir la seule meilleure version de moi que j’ai envie de connaître pour de vrai, Abby. »

Je la relâche, m’appuyant sur le bureau, un sourire presque… Narquois aux lèvres tandis que je hausse les épaules avec une désinvolture feinte.

« Je n’ai jamais été une héroïne. Je n’en serais jamais une. Je préfère jouer aux côtés de l’obscurité. »

C’est la première fois que je l’admets à haute voix. Ça a un côté… Terriblement libérateur. Je n’ai jamais eu ce qu’il fallait pour être une héroïne. Mais devenir un monstre… Oh, oui, je le pourrais sans doute. Heureusement que ma jolie blonde est là pour me surveiller, n’est-ce pas ?
 
Revenir en haut Aller en bas







Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 16 Mai 2020 - 15:28 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Abigaïl Frankenstein
Indépendant Neutre

Personnage
Lady Nono, fille du Diable - Page 3 Ldg11

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2019
ϟ Nombre de Messages : 451
ϟ Nombre de Messages RP : 288
ϟ Célébrité : Taylor Momsen
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Doublons : Evelyn Wormwood, Lawrence Chastel
ϟ Âge du Personnage : 234 ans
ϟ Statut : En couple avec un écureuil sous cocaïne
ϟ Métier : Thanatopractrice, chanteuse
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Une cicatrice en forme de Y sur la poitrine, dernier témoignage de son autopsie. Des cheveux presque blancs et une peau pâle, presque glacée au toucher.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise de la nécromancie XXX
- Maîtrise de l'ostéomancie V
- Maîtrise de la carnomancie VI
- Moisson de vie III
- Putréfier I
- Communication avec les morts IV
- Psychopompe VI
- Phylactère III
- Vigor Mortis VIII
- Forme spectrale V
- Vol spectral I
- Deuil (faux magique)
- La Fossoyeuse (pelle magique)
- Avatar des cimetières (serviteur)
- Désespoir (cheval de la Mort, serviteur)
- Le Zombosaur (serviteur)
-Anton Faust (compagnon)
- Darach (compagnon)
ϟ Liens Rapides : Autopsie
Stèles
Tombes ouvertes
Livre des Morts
Collection de zombies en devenir
Joueur
Lady Nono, fille du Diable - Page 3 Ldg11

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2019
ϟ Nombre de Messages : 451
ϟ Nombre de Messages RP : 288
ϟ Célébrité : Taylor Momsen
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Doublons : Evelyn Wormwood, Lawrence Chastel
ϟ Âge du Personnage : 234 ans
ϟ Statut : En couple avec un écureuil sous cocaïne
ϟ Métier : Thanatopractrice, chanteuse
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Une cicatrice en forme de Y sur la poitrine, dernier témoignage de son autopsie. Des cheveux presque blancs et une peau pâle, presque glacée au toucher.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise de la nécromancie XXX
- Maîtrise de l'ostéomancie V
- Maîtrise de la carnomancie VI
- Moisson de vie III
- Putréfier I
- Communication avec les morts IV
- Psychopompe VI
- Phylactère III
- Vigor Mortis VIII
- Forme spectrale V
- Vol spectral I
- Deuil (faux magique)
- La Fossoyeuse (pelle magique)
- Avatar des cimetières (serviteur)
- Désespoir (cheval de la Mort, serviteur)
- Le Zombosaur (serviteur)
-Anton Faust (compagnon)
- Darach (compagnon)
ϟ Liens Rapides : Autopsie
Stèles
Tombes ouvertes
Livre des Morts
Collection de zombies en devenir
Ce que disait Noélie avait peut-être était vrai à une époque. La cruauté n’était pas nécessaire. Ses ennemis ne revenaient pas d’entre les morts. Caliban n’était plus certain que cela soit le cas. Pas alors que la jeune femme était la compagne d’une nécromancienne, qu’elle était l’alliée de l’Antéchrist. Le démon familier ne savait pas à quoi ressemblait l’ancien monde de Noélie Inagawa, il n’en avait qu’une vague idée. Il savait simplement que celui dans lequel elle évoluait à ce moment était le sien. Au moins était-elle suffisamment intelligente pour savoir qu’Abigaïl était sa meilleure alliée.

Quoique… Cela n’avait rien de surprenant. Caliban n’avait passé que quelques heures dans la tête de Noélie, mais il savait déjà qu’elle était terriblement intelligente. Fière aussi. Elle avait plus de points communs avec Lady Satan qu’elle ne voulait probablement l’admettre. Peut-être que c’était pour cela que le fragment d’âme de la démone s’était liée à elle et non à l’une de ses égides.

« Si ce n’est pas nécessaire et si vous n’y trouvez aucun plaisir… Je suppose que cela n’a aucun intérêt, oui. »
Admit le familier.

Il trouvait délectable de voir les ennemis de sa maîtresse, de sa véritable maîtresse dans ce genre de situation. Il appréciait de les voir à genoux devant elle, devant eux, en train de la supplier, de contrôler leurs existences. Comme il était étrange qu’une telle ivresse soit inconnue de cette femme. N’aimait-elle pas le pouvoir ?

« Lady Satan sait reconnaître le potentiel des humains. Elle l’est en partie. Tous n’ont pas à être brisés. Certains sont plus utiles en restant entiers, même s’ils peuvent se montrer défiants et devenir des ennemis. L’humanité est une ressource qu’il faut simplement canaliser dans la bonne direction. Puis pour une humaine, vous êtes plutôt exceptionnelle. » Admit-il. « La plupart de ceux que j’ai croisé seraient incapables de faire ce que vous faites. »

Le spectacle sur la scène en aurait révulsé plus d’un, au point de les rendre fou, ou d’en faire des coquilles tremblantes noyées dans la terreur. L’enfer était le royaume de l’horreur. Le Cabaret Infernal n’en présentait qu’un petit échantillonnage, mais c’était suffisant. Noélie possédait plus de force de volonté que la plupart des hommes. Cela le démon familier pouvait le reconnaître. Même si Lady Satan le lui avait déjà dit.

Abigaïl était plus inquiète… Le discours de Noélie n’était pas pour la rassurer. Il lui rappelait celui qu’elle avait déjà eu elle-même, quelques années plus tôt, quand elle s’était lancée à la recherche du pouvoir. C’était le même que Siobhan d’une certaine façon, ou que Solveig. Est-ce que Lady Satan avait brisé sa petite amie à ce point ? Ou est-ce que c’était elle en l’emmenant dans le royaume d’épouvante qu’était son quotidien. Abigaïl ne voulait pas que Noélie s’endurcisse. Elle ne voulait pas que sa petite amie devienne plus efficace. Si c’était le cas toutefois, elle l’accepterait. Tant qu’il resterait un peu de celle dont elle était tombée amoureuse.

« Je ne sais pas Noélie. Quelle que soit celle que tu veuilles devenir, je te soutiens. Mais je t’aime comme tu es. J’aimerais que tu n’aies pas à souffrir du tout. »

Est-ce que la jeune femme se serait retrouvée là, vêtue de la peau de Lady Satan si elle n’avait pas croisé sa route ? Peut-être. Après tout Noélie avait toujours été Miko. Elle avait toujours été l’alliée du Hell Club. Cela n’avait rien à voir avec elle. La nécromancienne sourit, se demandant si la seule chose qu’elle pouvait faire n’était pas simplement d’empêcher que sa petite amie ne souffre trop sur le chemin de son évolution.

La nécromancienne se figea un instant quand Noélie l’embrassa, mais lui rendit son baiser tout de même.

« Je suis heureuse de t’aider. Je t’aime Noélie. Mais s’il te plaît, la prochaine fois attend qu’Orias retire ton glamour avant de m’embrasser, c’est vraiment bizarre. »

Lady Satan n’était pas une femme laide, loin de là. Abigaïl savait bien que c’était sa petite amie derrière ces traits et ces cheveux roux. Quand elle embrassait ce visage-là elle ne pouvait s’empêcher de repenser au repas de Yule de la famille Wormwood auquel elle avait participé. Repas auquel elle n’aimait pas songer en compagnie de Noélie.

« Tu es bien partie avec une mort-vivante pour petite amie. Tu as même ton propre démon familier en ce moment. » Lâcha la nécromancienne pour tenter de détendre l’atmosphère. Elle passa son bras autour des épaules de Noélie. « J’ai juste hâte que nous puissions quitter cet endroit, même pour un moment. »

« Ce que vous allez pouvoir faire dès maintenant. » Lâcha Orias derrière son large sourire. Il venait de pénétrer dans le bureau en compagnie de Varvara. Celle-ci souriait, même si une lueur sinistre hantait son regard. Elle tenait dans ses mains des souliers d’argent qu’elle tendit à Noélie.

« Voilà qui vous permettra d’aller et venir sans vous faire remarquer. Vous n’avez qu’à taper trois fois les talons ensemble en pensant à la destination de votre choix pour vous y trouver. »

« Vous avez fait un travail remarquable. Cela aurait pu être la véritable Lady Satan. Bien sûr j’ai réalisé un chef d’œuvre. Vous êtes certaine que vous ne voulez pas un petit souvenir pour la route ? Un grain de beauté mal placé à faire disparaître peut-être ? »


Le marquis des enfers avait claqué des doigts, faisant aussitôt disparaître le glamour de Noélie. Abigaïl l’observa en souriant. Elle la préférait comme ça. Son petit monstre à elle qui faisait ses premiers pas dans l’obscurité. Ah comme cela serait plus simple s’il s’agissait aussi des derniers.
 
Revenir en haut Aller en bas





Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 16 Mai 2020 - 23:57 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Seconde de MindStorm
Seconde de MindStorm

Noélie A. Inagawa
Seconde de MindStorm

Personnage
Lady Nono, fille du Diable - Page 3 181024121903977341

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 1527
ϟ Nombre de Messages RP : 937
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Crédits : gif par Renan (♥) ; vava & code Sio
ϟ Doublons : Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : En couple avec la Mort
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / lieutenante de MindStorm
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : Noélie est une mentaliste dotée d'une super-intelligence qui compte autant sur ses capacités de réflexion et d'observation que sur son groupe d'Egides et ses équipements pour se tirer d'affaires. La liste de tout cela est consultable ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Lady Nono, fille du Diable - Page 3 181024121903977341

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 1527
ϟ Nombre de Messages RP : 937
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Crédits : gif par Renan (♥) ; vava & code Sio
ϟ Doublons : Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : En couple avec la Mort
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / lieutenante de MindStorm
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : Noélie est une mentaliste dotée d'une super-intelligence qui compte autant sur ses capacités de réflexion et d'observation que sur son groupe d'Egides et ses équipements pour se tirer d'affaires. La liste de tout cela est consultable ici.
ϟ Liens Rapides :
Ça me fait un drôle d’effet d’entendre Caliban reconnaître que je n’ai peut-être pas tort. Non. Je peux même enlever le peut-être. Bizarre, mais c’est agréable de savoir ça. J’espère simplement que je ne serais pas obligée de changer d’avis à ce sujet. Je sais que je le pourrais aussi, mais ça… Passer de la simple tolérance involontaire d’actes de cruauté à en exercer, ça me changerait pour de bon, d’une façon que je n’apprécierais peut-être pas. D’une façon que Abigaïl n’apprécierait peut-être pas, et je ne veux pas la perdre pour ça. Je ne veux pas la perdre tout court ceci dit. Je soupire intérieurement.

Pour ne pas trop montrer que savoir qu’un démon juge que “pour une humaine”, je sors du lot, ça me fait étrangement… Plaisir ? Non. Je crois que c’est l’approbation de ce démon-ci qui me plaît. Parce que je me dis que je pourrais plus aisément négocier avec Lady Satan si elle a un soupçon d’appréciation pour moi que si elle rêve encore de me torturer jusqu’à me rendre folle, puis de recommencer. Si elle l’a jamais rêvé.

« Je suis simplement différente. »

Ou quelque chose comme ça. Assez différente pour qu’Abigaïl s’inquiète, à l’heure actuelle. Je n’arrive pas tout de suite à savoir pourquoi. Puis je comprends. Je crois. Je voudrais la préserver de tout ce qui pourrait l’atteindre, moi aussi. Si j’ai l’occasion, par exemple, de faire disparaître la secte d’arriérés qui lui veut du mal, je le ferais. Mais je ne veux pas qu’elle s’inquiète.

« Tout ce qui vit souffre… Et c’est quelque chose que j’ai choisi et que j’assumerais d’une façon ou d’une autre. »

J’ai envie de la serrer dans mes bras pour une éternité ou deux, je me retrouve à la place à l’embrasser. Et un peu à réaliser que même dans une situation bien délicate, je rêve d’elle d’une façon très peu… Innocente.

« Oh. Pardon. Je n’avais pas réalisé. »

J’ai une vague envie de rougir, parce que j’avais vraiment complètement oublié. Je m’apprête en tout cas à dire que je veux rentrer aussi lorsque Orias rentre dans la pièce, suivi de Varvara. Je retiens sans mal un sursaut de surprise - ne suis-je pas supposée être ici chez moi ? - quand je pivote sur moi-même pour les observer. Je récupère les chaussures tendues par la gamine aux cheveux blancs en silence, me baissant pour retirer les miennes et échanger.

« Merci Varvara. »

La politesse me coûte, mais le petit monstre apprécie la dite politesse, alors…

« Et à vous aussi, Orias. Votre travail était parfait. »

Le temps que je souris aimablement, il m’a libéré du glamour. Je le sens un petit peu, je crois. Ou alors je réagis au changement d’expression de la nécromancienne, simplement. Je remercie à nouveau les deux démons, machinalement. Je suis épuisée. L’heure de mes vingt minutes de sommeil est dépassée depuis longtemps. Ô joie.

« Tu viens, Abby, je dis en lui désignant le linceul. »

Ce sera plus pratique pour repartir ensemble. Elle y rentre et je jette un coup d’oeil à Varvara puis Orias.

« Prévenez moi quand vous aurez besoin de moi. Je viendrais. »

Je hausse les épaules, puis nous ramène, Caliban, Abby et moi, directement dans sa chambre au funérarium. Je n’ai envie de parler à personne. J’ai juste envie de m’asseoir et d’évacuer enfin la pression accumulée au fil du temps. Et j’ai un excellent moyen de le faire en tête.
 
Revenir en haut Aller en bas







 
Lady Nono, fille du Diable
 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3Revenir en haut 
Lady Nono, fille du Diable - Page 3 Categorie2_6Lady Nono, fille du Diable - Page 3 Categorie2_8


Lady Nono, fille du Diable - Page 3 Categorie2_1Lady Nono, fille du Diable - Page 3 Categorie2_2bisLady Nono, fille du Diable - Page 3 Categorie2_3
 Sujets similaires
-
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lady Nono, fille du Diable - Page 3 Categorie2_6Lady Nono, fille du Diable - Page 3 Categorie2_8

Sauter vers: