Lady Nono, fille du Diable Bouton_vote
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Lady Nono, fille du Diable Categorie2_1Lady Nono, fille du Diable Categorie2_2bisLady Nono, fille du Diable Categorie2_3
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 

Lady Nono, fille du Diable

 
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 22 Avr 2020 - 23:34 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Abigaïl Frankenstein
Indépendant Neutre

Personnage
Lady Nono, fille du Diable Ldg11

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2019
ϟ Nombre de Messages : 454
ϟ Nombre de Messages RP : 291
ϟ Célébrité : Taylor Momsen
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Doublons : Evelyn Wormwood, Lawrence Chastel
ϟ Âge du Personnage : 234 ans
ϟ Statut : En couple avec un écureuil sous cocaïne
ϟ Métier : Thanatopractrice, chanteuse
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Une cicatrice en forme de Y sur la poitrine, dernier témoignage de son autopsie. Des cheveux presque blancs et une peau pâle, presque glacée au toucher.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise de la nécromancie XXX
- Maîtrise de l'ostéomancie V
- Maîtrise de la carnomancie VI
- Moisson de vie III
- Putréfier I
- Communication avec les morts IV
- Psychopompe VI
- Phylactère III
- Vigor Mortis VIII
- Forme spectrale V
- Vol spectral I
- Deuil (faux magique)
- La Fossoyeuse (pelle magique)
- Avatar des cimetières (serviteur)
- Désespoir (cheval de la Mort, serviteur)
- Le Zombosaur (serviteur)
-Anton Faust (compagnon)
- Darach (compagnon)
ϟ Liens Rapides : Autopsie
Stèles
Tombes ouvertes
Livre des Morts
Collection de zombies en devenir
Joueur
Lady Nono, fille du Diable Ldg11

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2019
ϟ Nombre de Messages : 454
ϟ Nombre de Messages RP : 291
ϟ Célébrité : Taylor Momsen
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Doublons : Evelyn Wormwood, Lawrence Chastel
ϟ Âge du Personnage : 234 ans
ϟ Statut : En couple avec un écureuil sous cocaïne
ϟ Métier : Thanatopractrice, chanteuse
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Une cicatrice en forme de Y sur la poitrine, dernier témoignage de son autopsie. Des cheveux presque blancs et une peau pâle, presque glacée au toucher.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise de la nécromancie XXX
- Maîtrise de l'ostéomancie V
- Maîtrise de la carnomancie VI
- Moisson de vie III
- Putréfier I
- Communication avec les morts IV
- Psychopompe VI
- Phylactère III
- Vigor Mortis VIII
- Forme spectrale V
- Vol spectral I
- Deuil (faux magique)
- La Fossoyeuse (pelle magique)
- Avatar des cimetières (serviteur)
- Désespoir (cheval de la Mort, serviteur)
- Le Zombosaur (serviteur)
-Anton Faust (compagnon)
- Darach (compagnon)
ϟ Liens Rapides : Autopsie
Stèles
Tombes ouvertes
Livre des Morts
Collection de zombies en devenir
Abigaïl était avachie dans le salon du funérarium, en train de regarder un film d’épouvante en compagnie de ses colocataires. La tête de Gary était placée sur ses genoux (ce qui correspondait à l’intégralité de Gary) et elle avait négligemment posée une assiette sur le sommet de son crâne. Dans l’assiette se trouvait une part de pizza. Tous ses petits orphelins de la mort étaient là. Janet regardait l’écran avec un air morne sur le visage. Piper était plus absorbée par son téléphone, apparemment il existait une application pour nécrophiles mystiques, ou quelque chose comme ça, et elle y cherchait l’amour. Silence était assis dans le canapé, le dos droit, le regard vide. Il avait retrouvé un semblant d’âme, mais n’était pas encore le même. Le Darach était le plus absorbé par ce qui se passait dans le film. L’ancien druide s’abîmait complètement dans sa découverte du septième art.

Le téléphone de la nécromancienne vibra dans sa poche. Elle l’en sortit, non sans faire grommeler Gary. Un message d’urgence de Noélie. Abigaïl blêmit au point d’en devenir presque transparente. Sa petite amie avait pensé à lui demander de l’aide. Noélie Inagawa avait besoin d’elle. Cela devait être grave, être terriblement grave pour qu’elle en arrive là.

« Je dois y aller. » Lâcha Abigaïl la bouche pleine, bondissant en dehors du lit. Gary tomba sur le plancher en rouspétant mais elle était déjà loin.

Faire son maquillage de crâne n’était pas une option, aussi elle se contenta de récupérer un sweat noir, un masque de squelette étrange, sa pelle, sa faux et se précipita dans le jardin. Deuil était en train de paître entre les ombres. Les fleurs qui poussaient au-dessus des cadavres étaient ses préférées. Il tourna la tête vers elle et presqu’aussitôt, une brume sépulcrale s’éleva autour de lui. Ils partaient en guerre avait compris le destrier. Abigaïl ne l’en détrompa pas et se contenta de grimper sur son dos et ils s’envolèrent.

Abigaïl sentit que quelque chose n’allait pas avant même de poser les yeux sur Noélie. Sa petite amie était entourée de morts, de beaucoup de morts. Mais aussi d’autres créatures bien moins sympathiques, des créatures qui n’avaient jamais été vivantes. Elle talonna Deuil. La monture de la Mort eut à peine le temps de s’arrêter dans la ruelle et de poser ses sabots sur le sol qu’Abigaïl avait déjà sauté de la selle.

« Noélie, est-ce que ça va ? Qu’est-ce qui t’arrives ? Qu’est-ce que… »


Elle s’arrêta subitement, à un mètre de Noélie. Pourquoi est-ce qu’elle était habillée comme Lady Satan ? Non. Pourquoi est-ce qu’elle portait le linceul des ombres ? Pourquoi est-ce que l’échine du Léviathan était autour de sa taille ? Pourquoi est-ce qu’il y avait un démon sur ses épaules ?!

« Je… Qu’est-ce que… » Abigaïl bafouilla quelques instants. C’était une plaisanterie. Une plaisanterie de mauvais goût de la part d’Eve. Oh, elle allait la tuer. Elle allait montrer à cette pimbêche infernale qu’on ne jouait pas avec sa petite amie. « Laisse-moi te débarrasser de ces morts. »

Evelyn aurait pu l’empêcher de prendre le contrôle des âmes qui constituaient le linceul, mais elle n’était pas là et elle n’allait pas laisser Noélie prisonnière de cette tenue. La nécromancienne utilisa ses pouvoirs pour forcer l’habit maudit à se séparer de sa petite amie et utilisa de concert son ostéomancie pour la libérer de l’échine du Léviathan. Voyant ce qu’elle avait fait… Abigaïl regagna toute sa couleur. Elle devint rouge.

« Tu… Tu es toute nue. Comment est-ce que… »

Abigaïl relâcha son emprise sur le linceul. Celui-ci se jeta de nouveau sur Noélie pour la couvrir et former à nouveau le costume emblématique de l’Antéchrist. L’échine du Léviathan fit de même.

« Qu… Qu’est-ce qui s’est passé ? »
Souffla-t-elle. « Oh, Noélie, qu’est-ce qui est arrivé encore ? » Abigaïl s’approcha et pris sa petite amie dans ses bras. C’était étrange de la voir habillée ainsi. Dans du cuir. Noir. Pas désagréable à l’œil. Juste étrange.

La nécromancienne ne put s’abandonner à cette étreinte bien longtemps. Elle s’arrêta subitement. Il y avait quelque chose d’autre. En plus du linceul, en plus des armes maudites.

« Pourquoi est-ce qu’il y a un bout de l’âme de Lady Satan en toi ? »

 
Revenir en haut Aller en bas





Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 23 Avr 2020 - 2:02 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Seconde de MindStorm
Seconde de MindStorm

Noélie A. Inagawa
Seconde de MindStorm

Personnage
Lady Nono, fille du Diable 181024121903977341

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 1539
ϟ Nombre de Messages RP : 947
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Crédits : gif par Renan (♥) ; vava & code Sio
ϟ Doublons : Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : En couple avec la Mort
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / lieutenante de MindStorm
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : Noélie est une mentaliste dotée d'une super-intelligence qui compte autant sur ses capacités de réflexion et d'observation que sur son groupe d'Egides et ses équipements pour se tirer d'affaires. La liste de tout cela est consultable ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Lady Nono, fille du Diable 181024121903977341

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 1539
ϟ Nombre de Messages RP : 947
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Crédits : gif par Renan (♥) ; vava & code Sio
ϟ Doublons : Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : En couple avec la Mort
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / lieutenante de MindStorm
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : Noélie est une mentaliste dotée d'une super-intelligence qui compte autant sur ses capacités de réflexion et d'observation que sur son groupe d'Egides et ses équipements pour se tirer d'affaires. La liste de tout cela est consultable ici.
ϟ Liens Rapides :
J’écoute attentivement le démon entre deux injonctions au calme adressées à ma propre personne. Ne pas paniquer, c’est facile à dire. A faire… Un peu moins. Le nom de Varvara ressurgit et je grimace. Pas plus surprise que cela. Aux heures de nos confrontations, elle a été le dénominateur commun. Comme Shiru épouse les pas de Miko. Je n’aime simplement pas l’idée de revoir cette adolescente qui me met les nerfs en pelote. L’Architecte, dit-il. Je retiens soigneusement ce nom. Treize, je l’ai vu. Warlock, inconnu au bataillon. Anton… Un nom connu ? Je ne m’entends pas si mal avec lui, je suppose. Combattre une secte de crétins arriérés doit aider à tisser des liens. Oui, je sais, encore de la vulgarité, mais en même temps, eux, ils le méritent. Même si j’en épuise mon quota de jurons. Je tourne la tête. Abby. Il a senti Abby.

Ne pas paniquer, bon sang.

« Je te l’ai dit depuis le début. Je ne suis pas Lady Satan. »

Qu’on n’aille pas m’accuser de mentir. Le familier m’a donné les alliés fiables de la démone. Je n’ai besoin que d’une alliée fiable pour moi, et elle vient d’arriver. Avec sa monture. Mon coeur se serre. Je suis dans la mouise jusqu’au cou, et j’arrive encore à devoir retenir un soupir enamouré en la voyant. De soulagement aussi. Comme si rien de trop terrible n’arrivera tant qu’elle est là.

Même si elle panique presque plus que moi. Disons que j’intériorise tout si fort que c’est un peu dur, vraiment, même d’avoir l’air heureuse. Elle s’arrête brutalement et m’observe avec un soupçon de peur. Et me fout à poil. Je glapis, mon fichu serpent toujours autour du cou.

« Non, mais, non, comment elle fait ça ?! »

Habituellement je ne suis franchement pas pudique, mais là, ça fait trop bizarre pour que j’apprécie. Pas avec le démon de compagnie de Lady Satan en guise de collier. Ne. Pas. Paniquer.

« Je ne sais pas si je peux rappeler mes vêtements par dessus », je lâche devant sa surprise, le ton presque plat.

Ne pas paniquer. J’ai d’autres chats à fouetter, et je retrouve les morceaux décousus de mes réflexions éparpillés aux quatre coins de ma cervelle, sursautant quand elle me rend mon cuir - super - et ma ceinture - mais quelle blague. Ne pas paniquer. Elle me prend dans ses bras, me pose des questions auxquelles je ne connais que des demies réponses, sous mon loup noir et ma cape de la même teinte. Je déteste le noir. Ne pas paniquer. Ah, tiens, ne pas pleurer.

« Tu n’as pas un nom à me donner, vraiment ? »

Je parle au familier pour ne pas craquer. Je continue à m’égarer à droite et à gauche, établir des dizaines de plans et de possibles que j’écarte devant les anomalies. Tout me ramène à une idée, et je la déteste. Mais Sa Majesté des Architectes aura bien une autre idée.

Puis Abby s’éloigne, trop vite. Je réalise que je ne lui ai pas rendu son étreinte. Elle ouvre la bouche. Je reste silencieuse. Une seconde, deux, trois, dix. Un bout de l’âme de… Ne. PAS. PANIQUER. Je réponds, mais ce n’est probablement pas ce qu’elle attend qui sort de ma bouche. J’ai l’impression que Miko, que la femme puissante, dans le contrôle, a pris le contrôle. Même si c’est Noélie qui la regarde d’un air éperdu entre deux phrases, Noélie encore qui tient la lame du bout des doigts de nouveau.

« Varvara. Il faut que je parle à Varvara, maintenant. Je la trouve où, d’ailleurs, je demande au familier avant de me souvenir que ça, je sais déjà plus ou moins. On doit aller au Pandémonium, personne du Hell Club ne doit voir ça. On est dans le pétrin s’ils réalisent que j’ai… Que je… Personne ne doit savoir. Va expliquer que je n’ai rien volé du tout. Il faut trouver une solution, qu’on contrôle ça le temps de retrouver Lady Satan. Ou ses morceaux. »

Je m’entends relâcher une expiration que je n’ai pas conscience d’avoir retenu. Qui va gérer MindStorm ? Oh, de nouveaux problèmes en perspective. Ah, expliquer ce qu’il s’est passé. Factuellement. Rapidement. Qu’est ce qui sert, là maintenant ?

« On a trouvé un portail. Vers un autre monde. Elle l’a fait exploser je ne sais comment, mais ça a eu des conséquences, et je ne sais pas pourquoi, mais ça, c’en est une. »

Des idées ? Je m'adresse au familier. J’ai failli l’appeler Sac à main. Ce qui est terriblement malpoli et parfaitement dicté par le fait que je disjoncte. Ou ne vais pas tarder à le faire.

« Je suis à deux doigts de paniquer Abby. Vraiment. Tu ne veux pas que je panique maintenant. Personne ne veut ça. On est à un cheveu d’une foutue catastrophe. Merde. On devrait déjà être là bas. Si quelqu’un réalise ce qu’il se passe, ça peut mettre le feu aux poudres. Tout l’intérêt de la rouquine, c’est censé être qu’elle garde son troupeau d’horreurs en laisse, et elle a disparu. Je vais la tuer. Je vais la retrouver, la recoller, et refaire des morceaux, parce que j’en ai ras le bol de ces débilités métaphysiques, et… Ne pas paniquer. Oublie. On dégage. Maintenant. »

Ne pas paniquer, vraiment ? Je suis en plein dedans. Je fais semblant de contrôler un truc qui me dépasse totalement. Inspirer, expirer, ravaler tout ça. Inspirer, expirer, ne pas céder aux sentiment. Je finis par me calmer. Presque. J’attrape la main d’Abigaïl, la tire vers sa monture, vers Désespoir, en évitant de la regarder dans les yeux.

« Totsuka. MindStorm. Je veux Zeta dans mon identité en permanence, je lui transmettrais ce qu’elle doit savoir.
Miko-sama, je ne peux pas vous laisser aller là-bas sans moi. Pas chez…
Miko-sama est dans notre QG à l’heure actuelle. Ce sont tes ordres. Tu retrouves Zeta, Shiru aussi. Vous la protégez comme si elle était moi. »

Je le vois protester. Soupçon de révolte. Soupçon de violence, surtout, venu d’on ne sait où. Je me calme aussitôt. C’est mon ami, il s’inquiète. Ah. Crédibilité. Je fais poser les drones dans ses mains, ajoute le bracelet téléportant mes vêtements. Je garde le reste. Je risque d'en avoir besoin. Disparaître en tant que renard me semble une bonne idée. Mais peut-être que le fouet en os me suivrait. Yeurk, yeurk, yeurk. Je lui fais un signe de tête. Il s’incline et disparaît dans le noir.

« Allons-y. »
 
Revenir en haut Aller en bas







Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 23 Avr 2020 - 17:31 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Abigaïl Frankenstein
Indépendant Neutre

Personnage
Lady Nono, fille du Diable Ldg11

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2019
ϟ Nombre de Messages : 454
ϟ Nombre de Messages RP : 291
ϟ Célébrité : Taylor Momsen
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Doublons : Evelyn Wormwood, Lawrence Chastel
ϟ Âge du Personnage : 234 ans
ϟ Statut : En couple avec un écureuil sous cocaïne
ϟ Métier : Thanatopractrice, chanteuse
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Une cicatrice en forme de Y sur la poitrine, dernier témoignage de son autopsie. Des cheveux presque blancs et une peau pâle, presque glacée au toucher.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise de la nécromancie XXX
- Maîtrise de l'ostéomancie V
- Maîtrise de la carnomancie VI
- Moisson de vie III
- Putréfier I
- Communication avec les morts IV
- Psychopompe VI
- Phylactère III
- Vigor Mortis VIII
- Forme spectrale V
- Vol spectral I
- Deuil (faux magique)
- La Fossoyeuse (pelle magique)
- Avatar des cimetières (serviteur)
- Désespoir (cheval de la Mort, serviteur)
- Le Zombosaur (serviteur)
-Anton Faust (compagnon)
- Darach (compagnon)
ϟ Liens Rapides : Autopsie
Stèles
Tombes ouvertes
Livre des Morts
Collection de zombies en devenir
Joueur
Lady Nono, fille du Diable Ldg11

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2019
ϟ Nombre de Messages : 454
ϟ Nombre de Messages RP : 291
ϟ Célébrité : Taylor Momsen
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Doublons : Evelyn Wormwood, Lawrence Chastel
ϟ Âge du Personnage : 234 ans
ϟ Statut : En couple avec un écureuil sous cocaïne
ϟ Métier : Thanatopractrice, chanteuse
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Une cicatrice en forme de Y sur la poitrine, dernier témoignage de son autopsie. Des cheveux presque blancs et une peau pâle, presque glacée au toucher.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise de la nécromancie XXX
- Maîtrise de l'ostéomancie V
- Maîtrise de la carnomancie VI
- Moisson de vie III
- Putréfier I
- Communication avec les morts IV
- Psychopompe VI
- Phylactère III
- Vigor Mortis VIII
- Forme spectrale V
- Vol spectral I
- Deuil (faux magique)
- La Fossoyeuse (pelle magique)
- Avatar des cimetières (serviteur)
- Désespoir (cheval de la Mort, serviteur)
- Le Zombosaur (serviteur)
-Anton Faust (compagnon)
- Darach (compagnon)
ϟ Liens Rapides : Autopsie
Stèles
Tombes ouvertes
Livre des Morts
Collection de zombies en devenir
Etreindre Noélie ainsi était fort étrange. Abigaïl dû rapidement se résoudre à couper sa nécromniscience. Avoir l’impression d’avoir à la fois entre ses bras Evelyn et sa petite amie amenait une certaine confusion. Sans oublier qu’il y avait aussi toutes ces âmes entre elles. Caliban aussi. L’Echine du Léviathan. C’était vraiment bizarre.

Même avec juste ses sens humains d’ailleurs. L’idée d’avoir Noélie dans ses bras, vêtue de cuir avec un fouet aurait pu trouver sa place dans certains fantasmes étranges. Mais là, c’était trop réel. Beaucoup trop réel pour elle. Même si elle ne sentait plus l’âme de l’Antéchrist en elle, elle savait qu’elle était là. Qu’est-ce qui avait bien pu se passer pour qu’elles en arrivent là ? Heureusement elle avait ouvert la boîte de Pandore, ou plutôt celle de Nono, qui déversa sur elle un flot d’informations.

Varvara. Pourquoi est-ce qu’elle voulait trouver cette odieuse petite créature ? Est-ce que Lady Satan était aux commandes ? Noélie n’aurait jamais voulu revoir la gamine aux cheveux blancs en temps normal ? Abigaïl plissa les yeux un instant. Elle allait avoir besoin de ses pouvoirs magiques finalement. Sa petite amie était bien aux commandes. Fantastique.

« Deux minutes Noélie. Donne-moi deux minutes qu’on réfléchisse à tout ça. Toutes les deux. Tous les trois. » Finit par lâcher Abigaïl, d’une voix peut-être un peu plus ferme que d’ordinaire.

C’était une embrouille mystique, c’était exactement le genre de situation pour lesquelles Noélie devait l’appeler. Ce qu’elle avait fait. Il fallait qu’elle assure maintenant. Qu’elle l’aide à se sortir de ce mauvais pas.

« Je ne sais pas si trouver Varvara est une bonne idée et je ne comprends pas tout à cette histoire de portail. Mais peut-être que nous devrions réfléchir un peu avant d’aller au Pandémonium, non ? Je veux dire, c’est rempli de ses serviteurs et tu es habillée comme elle, avec ses artefacts. Ils vont tous te sentir venir. »

Abigaïl se massa un instant les yeux, inconsciente de tout ce que pouvait bien raconter Caliban à Noélie en secret. Le démon familier avait répondu à chacune de ses questions mentalement.

« L’Architecte est Malphas, le démon de Varvara… » Avait-il sifflé un peu plus tôt. Avant d’enchaîner. « Je pourrais retrouver le reste de ma maîtresse avec le temps. Mais vous étouffez notre lien. Vous m’étouffez avec vos pensées. » Avait-il continué. Le serpent avait été presque foudroyé par le flot de paroles et de pensées qui avait traversé Noélie. Chaque phrase de sa maîtresse, la plupart du temps, avait un but précis. Ce n’était plus vraiment le cas.

« Je suis d’accord que Lady Satan garde ses monstres à l’ordre… Mais Caliban est avec toi. Pas contre toi. Est-ce qu’ils savent seulement qu’elle a disparu ? Est-ce qu’ils savent qu’elle était avec toi ? »

Qu’est-ce que les deux femmes pouvaient bien faire ensemble ? Dans un moment de doute, Abigaïl se demanda si Noélie n’avait pas tenté quelque chose contre l’Antéchrist. Non. Elle se rappelait la promesse qu’elle lui avait fait à la Saint Valentin. Dans un élan d’affection, Abigaïl attrapa de nouveau sa petite amie et la serra contre elle. Au Diable le linceul des ombres ou le costume en cuir noir.

« J’ai une idée tordue. Tu pourrais prétendre que tu es elle. Que tu as changé de forme ou que tu possèdes ton corps. Je suis sûr que cela ne surprendrait personne. Surtout si tu as Caliban avec toi. » On pouvait dérober des artefacts, pas un démon-familier. « Il faut juste qu’on trouve une raison pour laquelle je serais avec toi. » Abigaïl grimaça. « Je crois que je vais devoir me cacher dans ton costume, Nono. »
 
Revenir en haut Aller en bas





Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 24 Avr 2020 - 0:18 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Seconde de MindStorm
Seconde de MindStorm

Noélie A. Inagawa
Seconde de MindStorm

Personnage
Lady Nono, fille du Diable 181024121903977341

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 1539
ϟ Nombre de Messages RP : 947
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Crédits : gif par Renan (♥) ; vava & code Sio
ϟ Doublons : Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : En couple avec la Mort
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / lieutenante de MindStorm
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : Noélie est une mentaliste dotée d'une super-intelligence qui compte autant sur ses capacités de réflexion et d'observation que sur son groupe d'Egides et ses équipements pour se tirer d'affaires. La liste de tout cela est consultable ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Lady Nono, fille du Diable 181024121903977341

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 1539
ϟ Nombre de Messages RP : 947
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Crédits : gif par Renan (♥) ; vava & code Sio
ϟ Doublons : Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : En couple avec la Mort
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / lieutenante de MindStorm
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : Noélie est une mentaliste dotée d'une super-intelligence qui compte autant sur ses capacités de réflexion et d'observation que sur son groupe d'Egides et ses équipements pour se tirer d'affaires. La liste de tout cela est consultable ici.
ϟ Liens Rapides :
Une fois n’est pas coutume, c’est Abby qui se retrouve à m’arrêter avec toute la fermeté du monde. Je ne sais pas pourquoi. J’ai envie de lui répondre que je n’ai pas deux minutes, que je veux me débarrasser de mes ennuis quelque part entre tout de suite et maintenant, que j’ai vaguement la trouille - doux euphémisme - et surtout que je me sens mal à l’aise à rester dans la rue comme ça, même dissimulée. J’organise mes pensées, tout en continuant à mener ma discussion avec le familier de Lady Satan.

« Désolée de penser, je lui renvoie d’un ton sec, découvrant au passage qu’on peut prendre un ton sec dans son esprit. Je me radoucis quand je continue. Je vais essayer de… Pas ralentir, mais au moins me concentrer sur un truc à la fois ? »

Après tout, fondamentalement, il ne m’a rien fait du tout. Je suppose que ça ne doit pas forcément le faire sauter de joie non plus d’être liée à la brune un peu bizarre qui a essayé de mettre sa véritable maîtresse à genoux. Au final, c’est moi qui lui ait léché les bottes, ceci dit, ça annule la gravité des évènements, non ?

« Le familier… Caliban a dit que Varvara nous aiderait. J’aurais tendance à lui faire confiance. Il dit aussi qu’à la longue, il devrait pouvoir retrouver sa… Le reste de Lady Satan. »

Je m’agite nerveusement, passant d’un pied sur l’autre jusqu’à finalement finir par abandonner la lutte et me mettre à faire les cent pas. J’ai trop d’énergie, mal au crâne, même si le bourdonnement a presque disparu maintenant. Je m’arrête pour lui répondre de nouveau, organisant le plus méthodiquement possible mes réflexions pour Caliban, même si je m’égare régulièrement. Et que je continue d’entrecouper mes pensées par des injonctions à ne pas paniquer.

« N’importe qui qui lui est affiliée va pouvoir me renifler, sérieusement ? »

Je ne vais jamais survivre à ça. Ja-mais. Heureusement que je suis à l’aise avec l’idée de la mort, parce que le précipice qui s’ouvre devant moi est du genre gouffre sans fond. Vraiment.

« Varvara doit savoir. Treize aussi ? C’est bien lui, qui était là, au QG du Cartel, n’est-ce pas, je demande en aparté. On était en mission conjointe pour… Pour le Cartel. Elle a demandé à rencontrer mon identité criminelle, et j’ai accepté, le travail c’est le travail. Elle sait très bien qui je suis, et ça ne nous a pas empêché de travailler, mais du coup, ceux qui étaient en bas savent que nous étions ensemble. Mais pas le reste. J’ai pris soin de remonter sans qu’on les croise. »

J’inspire. Elle vient de m’attraper contre elle, de me serrer dans ses bras. Cette fois, je passe les miens autour d’elle, mon front contre son épaule alors que j’essaye de me calmer.

« Je pourrais… Quoi ? Elle pourrait faire ça ? »

L’idée me débecte. Je le soupçonnais vaguement, mais de là à… Mince.

« Te cacher dans le costume ? Tu peux répéter ? Il y a des trucs pas nets, là-dedans. Je n’ai pas spécialement envie de te mettre avec. »

Déjà que le fait de savoir que je l’ai contre ma peau me répugne. Je me demande en permanence s’il ne va pas finir par se rendre compte que je ne suis pas Lady Satan et m’avaler toute crue. Je ferme les yeux. Inspirer. Expirer. Ne pas paniquer. C’est une idée comme une autre, qui vaut le coup.

« Ok. Ok, attends. Caliban, tu crois que tu pourrais m’aider à me faire… Passer pour elle ? Je suis une bonne comédienne, mais je ne la connais pas assez et je ne connais rien… A ses habitudes, à l’endroit où nous allons. »

Ce n’est pas si différent que de parler avec Inori, au fond. C’est ce que j’essaye de me dire. Ça rajoute un point commun à mes ressemblances avec la rousse. Fantastique. Tout ce que j’avais besoin de penser maintenant. Je baisse les yeux sur mes mains tremblantes en relâchant Abigaïl. J’inspire, ferme les poings, et quand je les rouvre, le calme est revenu. J’essaye de me rappeler de la démarche, du timbre de voix, des expressions… Tout ce qui pourra m’aider. Le plus simple restant d’espérer que je croise le moins de monde possible avant de rencontrer les fidèles de Lady Satan.

« Caliban a parlé d’autres noms, aussi. Qui ne nous trahiraient pas ? Warlock. Et Anton. »

Anton, au moins, je le connais.

« Je ne t'ai même pas remercié. Je serais une descente de lit si tu ne m'avais pas protégée, en bas. Alors... Merci ? »

Je suppose que je commence à me calmer un peu ?
 
Revenir en haut Aller en bas







Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 24 Avr 2020 - 22:36 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Abigaïl Frankenstein
Indépendant Neutre

Personnage
Lady Nono, fille du Diable Ldg11

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2019
ϟ Nombre de Messages : 454
ϟ Nombre de Messages RP : 291
ϟ Célébrité : Taylor Momsen
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Doublons : Evelyn Wormwood, Lawrence Chastel
ϟ Âge du Personnage : 234 ans
ϟ Statut : En couple avec un écureuil sous cocaïne
ϟ Métier : Thanatopractrice, chanteuse
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Une cicatrice en forme de Y sur la poitrine, dernier témoignage de son autopsie. Des cheveux presque blancs et une peau pâle, presque glacée au toucher.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise de la nécromancie XXX
- Maîtrise de l'ostéomancie V
- Maîtrise de la carnomancie VI
- Moisson de vie III
- Putréfier I
- Communication avec les morts IV
- Psychopompe VI
- Phylactère III
- Vigor Mortis VIII
- Forme spectrale V
- Vol spectral I
- Deuil (faux magique)
- La Fossoyeuse (pelle magique)
- Avatar des cimetières (serviteur)
- Désespoir (cheval de la Mort, serviteur)
- Le Zombosaur (serviteur)
-Anton Faust (compagnon)
- Darach (compagnon)
ϟ Liens Rapides : Autopsie
Stèles
Tombes ouvertes
Livre des Morts
Collection de zombies en devenir
Joueur
Lady Nono, fille du Diable Ldg11

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2019
ϟ Nombre de Messages : 454
ϟ Nombre de Messages RP : 291
ϟ Célébrité : Taylor Momsen
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Doublons : Evelyn Wormwood, Lawrence Chastel
ϟ Âge du Personnage : 234 ans
ϟ Statut : En couple avec un écureuil sous cocaïne
ϟ Métier : Thanatopractrice, chanteuse
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Une cicatrice en forme de Y sur la poitrine, dernier témoignage de son autopsie. Des cheveux presque blancs et une peau pâle, presque glacée au toucher.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise de la nécromancie XXX
- Maîtrise de l'ostéomancie V
- Maîtrise de la carnomancie VI
- Moisson de vie III
- Putréfier I
- Communication avec les morts IV
- Psychopompe VI
- Phylactère III
- Vigor Mortis VIII
- Forme spectrale V
- Vol spectral I
- Deuil (faux magique)
- La Fossoyeuse (pelle magique)
- Avatar des cimetières (serviteur)
- Désespoir (cheval de la Mort, serviteur)
- Le Zombosaur (serviteur)
-Anton Faust (compagnon)
- Darach (compagnon)
ϟ Liens Rapides : Autopsie
Stèles
Tombes ouvertes
Livre des Morts
Collection de zombies en devenir
Caliban ne répondit rien. Si Noélie avait pris la peine de fouiller dans les pensées du démon, ou si elle avait simplement eu conscience qu’elle pouvait le faire, elle se serait rendu compte qu’il ne l’imaginait pas être capable de se concentrer sur un seul sujet à la fois. L’esprit de la jeune femme était une toile d’araignée dont les fils partaient dans tous les sens pour aller s’emmêler avec d’autres toiles d’araignées. Il savait aussi qu’elle avait été à deux toi de le traiter de Sac à main. Ce dont tout individu possédant des écailles, démon ou non, aurait pu s’offusquer.

Abigaïl, elle, n’aimait pas l’idée de confronter Noélie à Varvara. Surtout pour annoncer à l’adolescente possédée que Lady Satan n’était plus là, que son âme avait probablement explosé en plusieurs fragments et que le seul qui était en leur possession se trouvait à l’intérieur de Noélie. Varvara était imprévisible en temps normal. Avec une telle nouvelle, elle pouvait tout aussi bien se montrer compatissante que de tenter de leur arracher les yeux. Et on n’arrachait pas les yeux de sa Noélie. Malheureusement, elles n’avaient pas le choix et aucun autre plan.

« Très bien. Nous allons voir Varvara. Je suppose qu’elle a tout intérêt à ce que Lady Satan soit restaurée. »

La nécromancienne avait une vague idée de comment fonctionnait le Hell Club. Les créatures des enfers, les mages noirs, étaient pour la plupart des êtres égocentriques avec leurs propres serviteurs et toute alliance n’était faite qu’à contre-cœur. Lady Satan était parvenue à les fédérer sous sa bannière. Un exploit en soit. Qui restait très dépendant de la capacité de l’Antéchrist à punir ses agents s’ils dépassaient les bornes ou recommençaient à leurs mesquineries les uns contre les autres. Elle allait balancer Noélie dans un nid de vipères réalisa-t-elle. Tout ça pour éviter que lesdites vipères ne se battent entre elles ou pire, se dispersent dans la ville.

« La plupart ont une sensibilité magique. Ils vont pouvoir sentir la présence de ses artefacts sur toi, certains vont même la sentir elle. » Répondit automatiquement Abigaïl.

Elle essayait de faire une liste des membres du Hell Club qui pourraient se révéler problématiques. Ceux qui se rendraient compte que Noélie n’était pas Lady Satan et qui tenteraient de se débarrasser d’elle, ou de récupérer le fragment d’âme de l’Antéchrist.

Caliban quant à lui répondit à Noélie par l’affirmative. Le Diable du New Jersey était au courant de leur plan.

« Bon. Treize dirige les Superfiend quand elle n’est pas là. Varvara dirige le reste. Si ce ne sont qu’eux, c’est tant mieux. Ils lui sont fidèle. » Treize était même un gros bébé qui n’aimait que sa maman aux yeux d’Abigaïl.

Les Superfiend. Doom Girl. Abigaïl soupira. Elle serait un problème. Son amour pour Lady Satan était maladif. S’il lui était arrivé quoique ce soit elle serait incapable de réagir de façon raisonnée. On pouvait espérer que Varvara les écoute si Malphas était aux commandes. Mais Doom Girl ?

« Elle pourrait, en théorie. Mais je ne la laisserais jamais faire, ne t’inquiète pas. Puis elle n’a plus tes cheveux pour le faire à distance et si elle t’avait marqué pour une possession je l’aurais sentie. Ne t’inquiète pas. » Abigaïl divergeait. Ce qui n’était pas le moment. Vraiment pas le moment. « Je n’ai rien à craindre de ce costume. J’en avais un comme ça avant. Il est formé à partir d’ombres et de morts. Seuls les vivants ne peuvent y pénétrer et je peux ne plus être vivante. Puis crois-moi, je serais la chose la plus effrayante dedans. Non ce qui m’inquiète c’est ça. »

Elle pointa la lame du déchu du doigt.

« C’est très mauvais ça. Surtout ne tue personne avec. Ne coupe personne avec. Pas une seule goutte de sang. »

Des mises en garde nécessaires. Mais qui ne risquaient pas de rassurer Lady Noélie. Tant pis. Plus elle en saurait, plus elle aurait de chances de se tirer d’affaire.

« Je peux vous aider. Je sais comment ma maîtresse pense. Mais il vous faudrait des siècles pour pouvoir l’imiter à la perfection. » Répondit le démon dans l’esprit de sa maîtresse par intérim. « Il faut simplement que nous atteignons ses quartiers privés. Vous n’aurez qu’à ne parler le moins possible, marcher avec assurance. Vous êtes la présidente du Hell Club, la princesse des enfers. » Continua-t-il. « Mais ce n’est pas grave si vous ne l’imitez pas à la perfection. Ma maîtresse est une actrice hors pair. Ses fidèles pourront croire qu’elle vous imite. Pour s’amuser. »

« Warlock. » Abigaïl grimaça. Nicholas Wormwood n’était pas vraiment quelqu’un qu’elle qualifierait de fiable. Surtout après que son père ait tenté de trahir Evelyn. Il n’avait jamais été intéressé par la direction du Hell Club toutefois. Il était aussi plus puissant qu’Aloysius et Elvira. « Peut-être, si nous n’avons pas le choix. Anton pourra nous être utile, oui. Je crois. » Elle soupira. « Oui, Anton a tout intérêt à ramener Lady Satan et à ce que tu t’en sortes indemne. Il pourra assurer nos arrières. »

Caliban leva sa tête d’ophidien, observant un instant Noélie.

« De rien, je suppose. Tels étaient mes ordres. »
Siffla-t-il.

« Bon. Nous avons un début de plan. Pénétrer dans le Pandémonium. Caliban nous guidera là où il faut. Trouver Varvara, Treize et éventuellement Anton. Les convaincre de nous aider et de prétendre que tout va bien. Puis laisser Caliban retrouver les morceaux de Lady Satan. L’extraire de ton corps. Et tout ira pour le mieux dans le meilleur des mondes. »

Il ne lui restait plus qu’à se préparer. Abigaïl expira, chassant par la même occasion sa propre vitalité. Sa peau pâlit, ses cheveux blanchirent un peu plus. La mort reprenait ses droits, la magie investissait sa chair. Ses sens se firent plus émoussés, tandis que d’autres, issus de sa magie revenaient.

« Voilà. Je vais entrer dans le linceul. Tu en es le propriétaire. Si as un moment tu as peur que quelque chose n’aille pas, tu n’as qu’à m’appeler et j’en ressortirais pour t’aider. Mais ne le fait que si c’est vraiment urgent Nono. Trop de gens au Hell Club savent que je ne suis pas dans les bonnes grâces de leur patronne. »

Abigaïl se pencha et déposa un baiser sur les lèvres de sa petite amie.

« Tout va bien se passer. Tu peux prendre Deuil pour te rendre là-bas si tu veux. Caliban… » Elle observa le serpent. « S’il lui arrive quoique ce soit pendant que je suis là-dedans, je m’assurerais que tu ne retrouves jamais ta maîtresse dans son intégralité. Tu resteras seul jusqu’à la fin des temps. »

Sur cette dernière précision, Abigaïl souleva la cape de Noélie et disparut à l’intérieure de celle-ci.


 
Revenir en haut Aller en bas





Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 25 Avr 2020 - 0:42 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Seconde de MindStorm
Seconde de MindStorm

Noélie A. Inagawa
Seconde de MindStorm

Personnage
Lady Nono, fille du Diable 181024121903977341

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 1539
ϟ Nombre de Messages RP : 947
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Crédits : gif par Renan (♥) ; vava & code Sio
ϟ Doublons : Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : En couple avec la Mort
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / lieutenante de MindStorm
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : Noélie est une mentaliste dotée d'une super-intelligence qui compte autant sur ses capacités de réflexion et d'observation que sur son groupe d'Egides et ses équipements pour se tirer d'affaires. La liste de tout cela est consultable ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Lady Nono, fille du Diable 181024121903977341

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 1539
ϟ Nombre de Messages RP : 947
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Crédits : gif par Renan (♥) ; vava & code Sio
ϟ Doublons : Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : En couple avec la Mort
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / lieutenante de MindStorm
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : Noélie est une mentaliste dotée d'une super-intelligence qui compte autant sur ses capacités de réflexion et d'observation que sur son groupe d'Egides et ses équipements pour se tirer d'affaires. La liste de tout cela est consultable ici.
ϟ Liens Rapides :
Je crois que Abby a un peu trop bien compris que je travaille mieux quand j’ai les informations qu’il me faut en mains. Disons que dans les minutes qui s’enchaînent, je désespère un peu plus à chaque seconde. J’acquiesce d’un petit signe de tête quand elle accepte de trouver Varvara, même si franchement, je n’en reviens pas d’avoir réclamé après elle après ce que cette sale petite… Oups. Je retiens mes pensées désobligeantes in extremis en commençant à réaliser que Caliban va avoir un aperçu en direct live d’un certain nombre de mes secrets. Est-ce qu’il n’entend que ce que je pense ou bien… ?

« A quel point on est liés, Caliban ? »

Evidemment, comme je pense à ce que je veux cacher, j’ai envie de ramener un certain nombre de souvenirs à la surface, donc voilà que je me retrouve à recommencer à penser à toute allure et dans douze directions différentes pour brouiller les pistes. En même temps c’est le moi naturel, donc ça ne me demande absolument aucun effort. Même si je me demande pourquoi mon cerveau vient de commencer à se décider à me décoincer mon syndrome de la page blanche et m’offre obligeamment des idées de paroles pour une chanson dont j’ai déjà l’air en tête.

Sérieusement ? C’est le moment ?

Alors qu’on est en train de m’expliquer que certains machins qui rôdent dans les ténèbres du Hell Club vont pouvoir me sentir venir comme ils veulent ? Merveilleux. Presque autant que l’histoire de la possession. Encore que celle-ci est bien plus inquiétante, ou le serait si je n’avais pas ma nécromancienne pour me protéger. Elle continue de parler et je lui tire une drôle de tête.

« Je suis habillée avec des… Morts. Hm. Super. Ok. D’accord. Je ne… Ok. »

Inspirer, expirer, ce n’est pas si grave, finalement, juste une mode un peu différente. Rappelez moi de ne jamais devenir adepte infernale, parce que franchement, même pour moi, ça devient spécial. Rien ne s’arrange quand elle pointe du doigt la lame que je tiens toujours du bout des miens. Je m’apprête à lui demander aimablement - ça veut dire en paniquant - pourquoi donc ce truc est plus embêtant que le tas de morts qui me sert de vêtements, sauf que Caliban me répond à ce moment là. Donc je me retrouve à plutôt essayer de penser princesse. Et à grimacer, aussi.

« Su-per. Je dois jouer Lady Satan qui joue à être moi. Et je te signale que si je connaissais mieux ta maîtresse et avec toi dans ma tête, je suis positivement certaine que je pourrais te surprendre. Je manque juste de préparation. »

Je dis ça d’un ton songeur, enfin, pense ça. Je ne suis pas vexée, parce que dans les faits, je suis un peu démunie. Je réfléchis tellement que je ne raccroche qu’au moment où elle récapitule le plan. Parlons-en, de ce plan. Il y a tellement de failles qu’on pourrait y passer son fichu poney. Mais je ne dis rien et j’acquiesce juste d’un signe de tête.

« Compris, je réponds à Abby avant qu’elle ne m’embrasse de ses lèvres de nouveau froides. »

Je ne suis pas du tout rassurée, mais j’acquiesce de nouveau. Bizarrement, j’ai un peu envie de lui dire que ce n’est pas vraiment la faute de Caliban, et que peut-être qu’on aura quand même besoin de sa rouquine s’il m’arrive malheur. Je veux dire… Oh, bref. Elle soulève ma cape, et disparaît. Dedans. Je soupire. Réalise.

« Mer… Mince. Pourquoi ce truc, je dis à Caliban en levant la lame du déchu, est pire que celui sur mon dos ? Elle en fait quoi, d’ailleurs, Lady Satan, habituellement. Parce que si je rentre en le tenant comme ça… »

Je me suis dirigée vers la monture avec l’air de quelqu’un de très, très inquiet. Je n’ai aucun autre moyen de me déplacer, mais sinon, jamais je ne serais remontée dessus. Il vole, bon sang. Il n’est peut-être pas obligé, remarquez, mais on est un peu pressé. Je me hisse tant bien que mal dessus et m’emploie à le faire nous amener près du Pandémonium. Sans y être tout à fait. Au final, c’est Caliban qui prend le relais entre deux questions que je lui pose sur les mimiques que peut avoir Lady Satan, me donnant la direction d’une ruelle à quelques rues à peine de l’entrée du night club.

Je mets pied à terre dans un état second. Ce serait presque plus simple si le familier pouvait prendre le contrôle. A l’instant ? Je serais presque prête à les lui céder avec un soupir de soulagement. Inspirer, expirer. Je suis ses instructions pour pénétrer un souterrain qui s’ouvrait discrètement dans la dite ruelle. Je le remonte d’un pas plus assuré que je ne devrais l’avoir, écoutant les conseils du familier au fur et à mesure. Si je n’ai pas besoin de parler, franchement, ça ne m’inquiètera pas spécialement. J’espère juste ne pas croiser… Quelque chose de trop près, quoi.

« Anticipe les étapes. Tu peux m’en donner deux ou trois d’avance, si tu es précis, je trouverais mon chemin et ça évitera que j’hésite. »

J’ai l’impression de passer un temps interminable là-dedans mais je finis par arriver dans des cryptes que je reconnais vaguement. Chiottes. J’étais vraiment sous le Pandémonium, la dernière fois ? Je ne l’aurais franchement pas juré. J’embrasse l’endroit du regard, en maîtrisant soigneusement mes doutes. A l’heure actuelle, ce trou, c’est chez moi. Même si penser princesse infernale est beaucoup plus compliqué à faire qu’à dire.

« Par où ? »
 
Revenir en haut Aller en bas







Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 25 Avr 2020 - 2:16 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Abigaïl Frankenstein
Indépendant Neutre

Personnage
Lady Nono, fille du Diable Ldg11

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2019
ϟ Nombre de Messages : 454
ϟ Nombre de Messages RP : 291
ϟ Célébrité : Taylor Momsen
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Doublons : Evelyn Wormwood, Lawrence Chastel
ϟ Âge du Personnage : 234 ans
ϟ Statut : En couple avec un écureuil sous cocaïne
ϟ Métier : Thanatopractrice, chanteuse
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Une cicatrice en forme de Y sur la poitrine, dernier témoignage de son autopsie. Des cheveux presque blancs et une peau pâle, presque glacée au toucher.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise de la nécromancie XXX
- Maîtrise de l'ostéomancie V
- Maîtrise de la carnomancie VI
- Moisson de vie III
- Putréfier I
- Communication avec les morts IV
- Psychopompe VI
- Phylactère III
- Vigor Mortis VIII
- Forme spectrale V
- Vol spectral I
- Deuil (faux magique)
- La Fossoyeuse (pelle magique)
- Avatar des cimetières (serviteur)
- Désespoir (cheval de la Mort, serviteur)
- Le Zombosaur (serviteur)
-Anton Faust (compagnon)
- Darach (compagnon)
ϟ Liens Rapides : Autopsie
Stèles
Tombes ouvertes
Livre des Morts
Collection de zombies en devenir
Joueur
Lady Nono, fille du Diable Ldg11

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2019
ϟ Nombre de Messages : 454
ϟ Nombre de Messages RP : 291
ϟ Célébrité : Taylor Momsen
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Doublons : Evelyn Wormwood, Lawrence Chastel
ϟ Âge du Personnage : 234 ans
ϟ Statut : En couple avec un écureuil sous cocaïne
ϟ Métier : Thanatopractrice, chanteuse
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Une cicatrice en forme de Y sur la poitrine, dernier témoignage de son autopsie. Des cheveux presque blancs et une peau pâle, presque glacée au toucher.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise de la nécromancie XXX
- Maîtrise de l'ostéomancie V
- Maîtrise de la carnomancie VI
- Moisson de vie III
- Putréfier I
- Communication avec les morts IV
- Psychopompe VI
- Phylactère III
- Vigor Mortis VIII
- Forme spectrale V
- Vol spectral I
- Deuil (faux magique)
- La Fossoyeuse (pelle magique)
- Avatar des cimetières (serviteur)
- Désespoir (cheval de la Mort, serviteur)
- Le Zombosaur (serviteur)
-Anton Faust (compagnon)
- Darach (compagnon)
ϟ Liens Rapides : Autopsie
Stèles
Tombes ouvertes
Livre des Morts
Collection de zombies en devenir
A quel point étaient-ils liés ? Ils communiquaient par la pensée depuis le moment où le portail avait explosé et que l’essence de Lady Satan avait été dispersée. Caliban pensait maintenant qu’il aurait dû hériter de ce fragment d’âme de sa maîtresse, celui qui était le plus lié à lui, mais que parce qu’il avait été en contact de Noélie à ce moment, celui-ci était allé habiter un corps humain.

« Je suis votre serviteur, votre lien avec les enfers, votre professeur dans la pratique des arts noirs et le gardien de votre âme. » Commença-t-il. Noélie n’était pas Lady Satan, pas entièrement. Suffisamment pour qu’il se rappelle ce qui les unissait. « Je suis capable de lire vos pensées et vous les mienne, à moins que vous ne m’en donniez l’interdiction. Ma présence protège votre esprit de ceux qui tenteraient de s’y immiscer ou de vous influencer. Si vous vous concentrez, vous pouvez voir par mes yeux et entendre par mes oreilles. »

Il était une extension de son être. Un nouvel organe qui avait poussé cette nuit où elle avait signé dans le livre des ombres. Quoique les choses avaient été un peu différentes pour Evelyn. Il n’y avait plus eu de sorcières pour l’initier à leurs secrets. Le convent avait été en grande partie décimée en invoquant le Prince des Ténèbres. Celui-ci avait par la suite insisté pour que sa fille soit élevée dans la tradition de son adversaire, pour qu’elle sache contre quoi elle se dressait. C’était lui qui l’avait sauvée de cet océan d’hypocrisie et de mensonge, qui l’avait emmenée jusqu’à la Scholomance. Caliban n’avait pas été choisi lorsqu’Evelyn avait inscrit son nom dans le livre noir, elle n’avait jamais eu besoin de le faire. Il avait été choisi quand elle était née.

« Vous pourriez peut-être. Mais vous n’avez pas des siècles pour apprendre à connaître chaque facette de sa personnalité, chaque vie qu’elle a pu mener. » Répondit-il à la remarque de la jeune femme. « Vous n’avez pas le temps de vous préparer. Il vous faudra rester simple. »

Il lui avait déjà donné les premiers conseils. Se conduire comme une princesse, comme si une couronne de flammes ornait son front et que le destin du monde reposait entre ses mains. Un claquement de doigt et elle pouvait conjurer les quatre cavaliers de l’Apocalypse et derrière le dernier d’entre eux, la Mort, viendrait l’enfer tout entier.

« La lame du déchu est celle du premier meurtre. Utilisée par Caïn pour tuer Abel. Cet acte l’a marqué et ceux qui la portent entendent son appel. C’est aussi une prison… Ceux qui sont tués par la lame en restent prisonniers, il s’y trouve aussi un démon. Le plus terrible qui soit au service de ma maîtresse. Rakdos, fils de Moloch, le Duc du Massacre. Il n’a pas eu droit au sang cette nuit. Il va être déçu. »

Le pacte passé entre Lady Satan et le démon gigantesque était simple : il la servait en échange de quoi elle lui permettait de se divertir. Rakdos passait la plupart de son temps dans la Crypte, se régalant des spectacles et des mortels qu’on lui jetait en pâture. Rien n’égalait l’ivresse qu’il ressentait lorsque sa faux enflammée fauchait ses adversaires.

« Elle l’accroche à sa ceinture. Ne la dégaine que lorsque c’est nécessaire. »

Le linceul des ombres, répondant à la pensée de Caliban, ou peut-être celle de Noélie, avait reformé des lanières de cuir qui permettaient de ranger l’arme. Le démon familier continua d’informer la jeune femme de ce qu’elle avait besoin de savoir pour être Lady Satan. Elle ne s’inclinait devant personne au Hell Club. Elle croiserait nombre de ses amants, mais aucun d’entre eux ne la toucherait si elle ne les y invitait pas. L’une des salles des cryptes sous le Pandémonium lui servait de bureau lorsqu’elle traitait de sujet qui concernaient le Hell Club uniquement. Le boudoir à l’étage servait à rencontrer des étrangers pour faire affaire ou pour se distraire.

Ses instructions se firent plus précises quand ils arrivèrent dans la ruelle. Il indiqua à Noélie qu’au fond de celle-ci se trouvait une simple porte, menant à une cave d’apparence abandonnée. Quelque chose la gardait, mais la reconnaîtrait et ne lui ferait pas de mal. Au fond de la cave, en appuyant sur une pierre, on pouvait faire apparaître une nouvelle volée de marches. Après les avoir descendues il se trouvaient dans l’un des nombreux tunnels construits par les serviteurs de l’Antéchrist selon les instructions de Malphas qui conduisaient jusqu’au Pandémonium.

Il continua à lui dérouler les instructions. Le couloir était long et plongé dans l’obscurité. Il prendrait alors la forme d’un chat et elle devrait se concentrer pour voir à travers ses yeux. Le temps que les siens, si terriblement humains, ne s’habituent aux ténèbres. Le corridor déboucherait sur une grille noire, couverte d’inscriptions. Qui s’ouvrirait sur eux. Puis après avoir marché un peu plus longtemps, ils arriveraient enfin dans la Crypte. Jusqu’à cette étape, tout se passa sans encombre.

Caliban avait donné d’autres instructions, pour permettre à Noélie de s’orienter dans le labyrinthe qui s’étendait sous le club privé. Elle devait éviter le Cabaret. Lady Satan avait son balcon privé et si elle se rendait dans les parties communes, certains risquaient de sentir qu’elle était plus humaine que d’habitude. Il avait toutefois oublié de la prévenir à propos de certaines choses qu’un démon comme lui ne remarquait pas.

Les couloirs qui menaient jusqu’au bureau de Lady Satan n’étaient pas déserts. Des démons mineurs, principalement des diablotins, les arpentaient constamment. Puis il y avait aussi des chiens infernaux. L’un d’entre eux s’approcha, apparemment à la recherche d’une caresse. Un garde infernal posa un genou devant elle. Il traînait derrière lui un cadavre écorché. L’odeur du sang était omniprésente. Ainsi que celle du soufre. Des hurlements retentissaient au loin.

« Nous y sommes presque. Prenez à gauche au prochain croisement. Puis avancez jusqu’au fond du couloir, derrière les portes de bois se trouve votre bureau. »

Malheureusement, quelqu’un les attendait.


Jet de dé n°1 :
1-5 : il s’agit de Varvara, pas besoin de la chercher.
6-40 : il s’agit d’Anton.
41-70 : Nope, c’est un clampin de base.
71-95 : c’est quelqu’un qui a vraiment besoin de voir Lady Satan, tout de suite.
96+ : il s’agit de Doom Girl.

Anton se trouvait devant la porte du bureau, habillé d’un costume de docteur de la peste, son casque sous le bras. Il observa un instant Noélie et lui adressa un sourire crispé.

« Un petit fantôme est venu me voir et m’a dit que vous aviez besoin de me voir. Madame. » Dit-il en s’inclinant sur la fin.

Caliban descendit le long du corps de Noélie, prenant la forme d’un chat noir et s’approcha des portes. Celles-ci réagirent à sa présence et s’ouvrirent. La pièce dans laquelle ils entrèrent ressemblait à ce qu’on pouvait attendre d’un bureau souterrain appartenant à une sorcière. Des étagères aux quatre coins de la pièce croulaient sous les artefacts magiques et les grimoires. En son centre trônait un bureau en bois, finement ouvragé et colossal. Derrière se trouvait un fauteuil. Un tapis de fourrure noire se trouvait dans un coin de la pièce. Une succube, enchaînée au mur, s’y trouvait et se mit à ronronner en voyant Noélie arriver. Caliban bondit sur le bureau et feula en direction de la démone qui se mit à reculer.

« J’avais oublié ça. Docteur, auriez-vous l’obligeance d’aller chercher Varvara ? »


« Bien sûr. Mais j’aimerais savoir si ma sœur va bien d’abord. »

Un bras sortit de derrière la cape, le pouce levé et fut bientôt suivi par toute une nécromancienne. Celle-ci n’avait pas l’air affectée par son séjour dans le linceul.

« Nous avons croisé des gens gênants ? »


Caliban fit non de la tête. Anton hocha la tête, puis s’en retourna dans le couloir, à la recherche de Varvara. Abigaïl en profita pour prendre à nouveau Noélie dans ses bras.

« Tu vas bien ? Ce n’était pas trop horrible ? Je sais que tu n’aimes pas cet endroit. »

Et elle aimait encore moins Varvara, qui ferait irruption dans la pièce d’une minute à l’autre probablement.
 
Revenir en haut Aller en bas





Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 25 Avr 2020 - 2:16 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 5968
ϟ Nombre de Messages RP : 5567
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 5968
ϟ Nombre de Messages RP : 5567
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Abigaïl Frankenstein' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


'D100' : 30
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 25 Avr 2020 - 3:15 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Seconde de MindStorm
Seconde de MindStorm

Noélie A. Inagawa
Seconde de MindStorm

Personnage
Lady Nono, fille du Diable 181024121903977341

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 1539
ϟ Nombre de Messages RP : 947
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Crédits : gif par Renan (♥) ; vava & code Sio
ϟ Doublons : Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : En couple avec la Mort
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / lieutenante de MindStorm
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : Noélie est une mentaliste dotée d'une super-intelligence qui compte autant sur ses capacités de réflexion et d'observation que sur son groupe d'Egides et ses équipements pour se tirer d'affaires. La liste de tout cela est consultable ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Lady Nono, fille du Diable 181024121903977341

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 1539
ϟ Nombre de Messages RP : 947
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Crédits : gif par Renan (♥) ; vava & code Sio
ϟ Doublons : Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : En couple avec la Mort
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / lieutenante de MindStorm
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : Noélie est une mentaliste dotée d'une super-intelligence qui compte autant sur ses capacités de réflexion et d'observation que sur son groupe d'Egides et ses équipements pour se tirer d'affaires. La liste de tout cela est consultable ici.
ϟ Liens Rapides :
Lien avec les enfers. Merveilleux. J’inspire dans un hoquet tremblotant en réalisant que me balader avec un morceau de l’Antéchrist m’y lie tout autant. Heureusement que ce ne sera que temporaire. Je suppose que si je peux éviter de mourir là maintenant, ça serait mieux ?

« Juste… En me concentrant ? »

Je note d’essayer. Mais ce n’est pas vraiment l’urgence première. L’urgence, c’est d’être assez convaincante pour le moment. Caliban a raison. Jamais je ne pourrais saisir toutes les vies de Lady Satan. Je peux cependant faire illusion. Parce qu’il suffirait qu’il me permette de saisir celles qui importent ici et maintenant. Le reste, après… C’est de ne pas s’exposer plus qu’absolument nécessaire.

Bref. Je comprends très rapidement mieux cette histoire de lame. Je connais à peu près ce mythe. Le fait que j’avais envie de planter la lame dans le type que nous avons croisé en ressortant de la salle de spectacle s’explique mieux. Je me bénis d’avoir résisté. Et Shiru d’avoir réagi si rapidement. Puis je range très soigneusement la lame. Elle restera là dedans jusqu’à nouvel ordre. Dès que j’aurais trouvé quelqu’un pour m’en débarrasser, ça ira mieux.

Me voilà vite lancée à l’assaut du Pandémonium, ceci dit. Je suis bien obligée d’essayer plus rapidement que prévu le coup de voir par les yeux de Caliban. Plus compliqué que je ne l’imaginais. Je finis par y arriver en trompant mon cerveau. Je le fais tout le temps, de regarder par les yeux de quelqu’un d’autre. Par trois objectifs froids, certes, mais je le fais. Je suis donc le chat dans le noir sans hésiter, me guidant grâce à son regard.

J’emmagasine toutes les informations qu’il prétend m’offrir et les ordonne peu à peu pour être convaincante dans mon imitation. Franchement ? Marcher comme si je possédais les lieux, c’est la partie facile. Vraiment facile. Regarder les autres comme si c’était eux qui devaient ployer le genou devant moi ? Idem. A MindStorm, je ne suis peut-être pas reine, mais on me traite avec une déférence particulière.

Pourtant, il me faut toute ma maîtrise et mes talents pour ne pas me démonter quand je croise… Le fichu Hell Club dans les couloirs ? J’ignore à peu près tout, sauf le chien infernal que je flatte brièvement lorsqu’il réclame une caresse. En me convainquant qu’il s’agit de Pineapple, ça passe à peu près. L’odeur du sang m’aurait fait dégueuler - pardon, vomir - mon déjeuner fut un temps, mais là, j’ignore simplement le problème. Ce n’est pas du tout un cadavre que je viens de dépasser. Ce ne sont pas une flopée de monstres, ni des senteurs qui me révulsent.

Je n’entends et ne vois que ce que je veux entendre et voir. Pourtant, lorsque je passe la porte du bureau, finalement, je sursaute presque. Presque. Je me rattrape in extremis, avant même d’avoir réalisé que tout va bien et qu’il ne s’agit que d’Anton. Je me sens… salie. Je salue brièvement le frère jumeau d’Abby, à mille lieux de mes habituels saluts enthousiastes et totalement oublieux de ce qu’il est. Mon oeil a déjà repéré la plupart de ce qui constituait la pièce, y compris la… Personne ? Enchaînée au mur. Je suppose que c’est normal. De toute façon, Caliban la chasse sans que je n’ai besoin de dire quoi que ce soit.

Puis Abby sort de la cape et m’étreint. Pas trop horrible, demande-t-elle ? J’ai envie de vomir, mais je m’entends répondre d’un ton léger, posé.

« Non. Bien sûr que non, ce n’était pas si horrible. Ce n’est qu’un endroit comme un autre. »

Je hausse les épaules avec plus de nonchalance que je n’en ressens vraiment. Rien ne va. Ni l’endroit, ni les vêtements. A la limite, c’est encore le lien avec Caliban qui me dérange le moins, même s’il me laisse une impression… De noirceur anormale au sein de mes pensées. Je m’habitue bizarrement à le trouver là. Ce doit être très réconfortant de n’être jamais vraiment seule.

« Caliban m’a beaucoup aidée. »

Je me tourne vers le démon familier. Vraiment étrange. Est-ce que c’est le morceau de Lady Satan en moi qui me pousse à le trouver sympathique, ou simplement le fait que ordres ou pas, il a souffert pour protéger un renard de rien du tout ? Je ne me retourne vers la porte que quand la petite demoiselle aux cheveux blancs passe la porte. Et je me surprends à réagir instinctivement, affichant un sourire que j’ai vu trop souvent sur les lèvres de la démone sans réfléchir.

« Ah, Varvara. Parfait. »

Même si les mots ne sont probablement pas ceux qu’elle aurait choisi en premier lieu, l’intonation, elle, est celle que je l’ai entendu utilisé avec la jeune femme. Même mes yeux ne montrent pas un soupçon de la colère que je ressens envers le petit monstre qui a violé mon esprit pour en arracher un certain nom.

« Je crains que nous n’ayons quelques menus problèmes à régler. »

Je jette un bref regard en arrière, vers Caliban.

« Qui est la personne enchaînée, au fait ? Ce n’est pas grave qu’elle soit là ? »
 
Revenir en haut Aller en bas







Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 25 Avr 2020 - 18:18 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Abigaïl Frankenstein
Indépendant Neutre

Personnage
Lady Nono, fille du Diable Ldg11

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2019
ϟ Nombre de Messages : 454
ϟ Nombre de Messages RP : 291
ϟ Célébrité : Taylor Momsen
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Doublons : Evelyn Wormwood, Lawrence Chastel
ϟ Âge du Personnage : 234 ans
ϟ Statut : En couple avec un écureuil sous cocaïne
ϟ Métier : Thanatopractrice, chanteuse
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Une cicatrice en forme de Y sur la poitrine, dernier témoignage de son autopsie. Des cheveux presque blancs et une peau pâle, presque glacée au toucher.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise de la nécromancie XXX
- Maîtrise de l'ostéomancie V
- Maîtrise de la carnomancie VI
- Moisson de vie III
- Putréfier I
- Communication avec les morts IV
- Psychopompe VI
- Phylactère III
- Vigor Mortis VIII
- Forme spectrale V
- Vol spectral I
- Deuil (faux magique)
- La Fossoyeuse (pelle magique)
- Avatar des cimetières (serviteur)
- Désespoir (cheval de la Mort, serviteur)
- Le Zombosaur (serviteur)
-Anton Faust (compagnon)
- Darach (compagnon)
ϟ Liens Rapides : Autopsie
Stèles
Tombes ouvertes
Livre des Morts
Collection de zombies en devenir
Joueur
Lady Nono, fille du Diable Ldg11

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2019
ϟ Nombre de Messages : 454
ϟ Nombre de Messages RP : 291
ϟ Célébrité : Taylor Momsen
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Doublons : Evelyn Wormwood, Lawrence Chastel
ϟ Âge du Personnage : 234 ans
ϟ Statut : En couple avec un écureuil sous cocaïne
ϟ Métier : Thanatopractrice, chanteuse
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Une cicatrice en forme de Y sur la poitrine, dernier témoignage de son autopsie. Des cheveux presque blancs et une peau pâle, presque glacée au toucher.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise de la nécromancie XXX
- Maîtrise de l'ostéomancie V
- Maîtrise de la carnomancie VI
- Moisson de vie III
- Putréfier I
- Communication avec les morts IV
- Psychopompe VI
- Phylactère III
- Vigor Mortis VIII
- Forme spectrale V
- Vol spectral I
- Deuil (faux magique)
- La Fossoyeuse (pelle magique)
- Avatar des cimetières (serviteur)
- Désespoir (cheval de la Mort, serviteur)
- Le Zombosaur (serviteur)
-Anton Faust (compagnon)
- Darach (compagnon)
ϟ Liens Rapides : Autopsie
Stèles
Tombes ouvertes
Livre des Morts
Collection de zombies en devenir
Pas si horrible ? Noélie avait toutes les raisons de détester cet endroit. Il empestait le sang, le soufre, le stupre et l’agonie. Il était rempli de monstres abominables et encore, elle ne pouvait pas voir tous les fantômes qui rôdaient dans la crypte. Elle ne pouvait même pas savoir si certaines des personnes qui lui parlaient étaient vivantes ou mortes. Comment est-ce que cela ne pouvait pas être si horrible ?

Oh. Abigaïl réalisa que Noélie était probablement simplement sarcastique. Ou alors elle était sous le choc. Ou bien Lady Satan commençait à l’influencer. La nécromancienne ne savait pas trop quoi faire. Heureusement on lui offrit une porte de sortie en la personne de Caliban.

« Merci, je suppose. » Lança-t-elle à son attention.

Le démon familier qui semblait ne pas avoir pris que la forme d’un chat l’ignora superbement, tout afféré qu’il était à faire sa toilette à coup de langue. Il ne suspendit son geste que lorsque les portes s’ouvrirent à nouveau, pour laisser entre Anton, accompagné de Varvara. Celle-ci, assez étrangement, portait un costume de pom-pom girl qui détonnait terriblement avec la décoration. Ses pompons dorés surtout.

« Mais qu’avons-nous là ? »
Lança la jeune femme d’une voix guillerette. « Vous êtes très jolie ainsi mademoiselle Inagawa. Le cuir vous va très bien. »

Elle se rendit auprès du bureau de sa démarche sautillante et caressant distraitement Caliban avant de se tourner à nouveau vers Noélie et les deux jumeaux nécromanciens.

« Quelques menus problèmes… Quelques menus problèmes. Oui oui. Je m’en doute bien. » Commença-t-elle, un doigt posé sur les lèvres, songeuse.

Instinctivement, Abigaïl avait pris la main de Noélie dans la sienne. Elle n’avait rien contre Varvara, mais elle savait à quel point sa petite amie la haïssait. A raison. Anton lui se contenta de lever les yeux au ciel. Il connaissait le petit jeu du démon par cœur à force. Il se demandait comment Lady Satan faisait pour ne pas s’en lasser.

« C’est une succube. Elle est là pour être dressée et pour satisfaire vos… Les désirs de ma maîtresse. » Glissa Caliban dans l’esprit de Noélie. Varvara s’était d’ailleurs approchée de la démone enchaînée pour lui tapoter le crâne, comme s’il s’agissait d’un animal de compagnie affectueux. Très affectueux.

« Ne me demandez pas comment je sais que vous n’êtes pas Lady Satan. Ou pas complètement Lady Satan, je le sais c’est tout. » Lança joyeusement la jeune femme. « Et je sais aussi pouvoir vous êtes tous là, oh oui. »

Elle pointa du doigt Caliban.

« Le brave petit démon a ramené ce qu’il pouvait de sa maîtresse en sécurité. La nécromancienne suprême cherche à protéger sa dulcinée. Vous êtes adorables toutes les deux. Le frère jumeau est là… »

« Parce qu’on me l’a demandé. » Lâcha Anton. « Et parce que je sais que nous avons tout intérêt à ce que la situation actuelle ne s’ébruite pas. »

« Oh oui. Non. Non. Non. Pas de bruits. Nous ne voulons pas que les autres sachent que notre maîtresse n’est plus complète. Mais ils finiront par savoir si elle n’est jamais là. » Varvara pencha la tête de côté. « S’ils ne la voient pas, s’ils croient qu’elle est partie, certains s’en iront. Faire ce qu’ils veulent. Cela ne sera pas très gentil. »

« Assez Varvara. Nous n’avons pas de temps à perdre avec ces simagrées. Laisse-nous parler à Malphas si c’est pour te mettre en scène. »


« Ce n’est pas très gentil. »
Lâcha Varvara avec une moue boudeuse. « Mais soit. La question est simple, est-ce que la petite Noélie est prête à jouer les Lady Satan ? A donner des ordres aux vilains le temps que nous retrouvions tous les morceaux ? »

Elle s’était rapprochée de Noélie.

« Je suis prête à vous aider. Je veux que ma maîtresse revienne. Je veux qu’elle retrouve son Hell Club en entier cette fois. Pas des ruines. »
 
Revenir en haut Aller en bas





Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 26 Avr 2020 - 0:29 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Seconde de MindStorm
Seconde de MindStorm

Noélie A. Inagawa
Seconde de MindStorm

Personnage
Lady Nono, fille du Diable 181024121903977341

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 1539
ϟ Nombre de Messages RP : 947
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Crédits : gif par Renan (♥) ; vava & code Sio
ϟ Doublons : Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : En couple avec la Mort
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / lieutenante de MindStorm
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : Noélie est une mentaliste dotée d'une super-intelligence qui compte autant sur ses capacités de réflexion et d'observation que sur son groupe d'Egides et ses équipements pour se tirer d'affaires. La liste de tout cela est consultable ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Lady Nono, fille du Diable 181024121903977341

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 1539
ϟ Nombre de Messages RP : 947
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Crédits : gif par Renan (♥) ; vava & code Sio
ϟ Doublons : Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : En couple avec la Mort
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / lieutenante de MindStorm
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : Noélie est une mentaliste dotée d'une super-intelligence qui compte autant sur ses capacités de réflexion et d'observation que sur son groupe d'Egides et ses équipements pour se tirer d'affaires. La liste de tout cela est consultable ici.
ϟ Liens Rapides :
Abby remercie Caliban, qui l’ignore gaiement et ne me fait d’ailleurs pas un commentaire. Je l’observe en silence, le regard vide tandis que je réfléchis aux implications de ce qui est en train de m’arriver. Je n’ai pas voulu que le Hell Club remarque l’absence de Lady Satan. Pour les problèmes que cela pourrait générer. Si je veux pousser au plus loin, il y a aussi une histoire d’honneur. J’ai conclu une alliance temporaire avec la démone. Je ne vaux rien si je la laisse tomber. Ce qui me rend dingue. Mais ça veut dire qu’il faut trouver quelqu’un pour jouer son rôle.

Et oh, quelle merveille, ses artefacts ont choisi de coller à la peau d’un substitut. Je suis pensive quand Varvara passe la porte. Si pensive qu’il me faut un temps supplémentaire pour réaliser la façon dont elle est habillée. Je l’ai déjà salué quand l’information revient à ma cervelle. Je ne change pas d’expression quand elle commence à parler. Je la déteste. Je la déteste et je déteste encore plus le fait de devoir traiter avec elle. Dans ce moment, c’est réconfortant de sentir Abby attraper ma main et la serrer. Je réponds doucement, lui décochant un sourire un peu moins éclatant que d’habitude.

« Merci. »

Le ton n’est très chaleureux, mais poli. Varvara… Je ne sais pas à quel point elle joue un rôle et à quel point elle est sincère, mais je sais qu’elle va continuer à jouer les adorables gamines jusqu’au bout.

« On ne peut pas la dégager de là ? »

Je pose la question en observant la démone aux cheveux blancs tapoter la tête de la succube. Je n’ai besoin de personne pour satisfaire mes désirs et je ne… Je pince les lèvres de plus en plus alors qu’elle parle. La suivant du regard avec une envie de l’étrangler. Je finis par récupérer ma main pour croiser les bras. J’ai envie de demander à Caliban si elle compte en venir au fait, à un moment ou à un autre. J’entrouvre la bouche pour demander à la créature de presser un peu, parce que tout ce qu’elle énonce à haute voix, je le sais déjà. Je ne recule pas quand elle s’approche de moi.

Baisse les yeux vers elle. Inspirer. Expirer.

« Ce n’est pas… »

Ce n’est pas ce que j’avais prévu. Je jette un léger regard à Abby. Est-ce que mon inquiétude peut y être lue ? J’ai eu un sacré paquet d’ennuis ces derniers temps. Celui-là ? C’est le pompon. La cerise sur le gâteau. Je reviens à Varvara, fermant brièvement les yeux. Bon sang. Je déteste quand on me dit à haute voix ce que j’ai déjà imaginé dans ma tête en essayant d’écarter cette possibilité.

« J’ai besoin de m’assoir. »

J’ai quand même essuyé une explosion récemment. Je tourne les talons, faisant un détour pour éviter la succube quand je vais m’asseoir derrière le bureau. J’ai presque envie d’attraper Caliban pour caresser sa fourrure. Juste pour le geste qui, paraît-il, aide à juguler le stress. Levant les yeux vers le plafond, je réponds d’une voix presque lasse.

« Oui. Oui, je suis prête à le faire. Sauf qu’il y a un nombre incalculable de problèmes dans l’histoire. Je ne peux pas prendre son apparence, et si elle passe des jours dans ma peau, ça finirait sans doute par attirer l’attention. Je n’ai pas ses pouvoirs et je ne les aurais jamais. Je n’ai pas… Il y a des limites à ce que Caliban peut m’aider à comprendre. Et si vous sentez que je ne suis pas elle, il n’y a pas de raison que d’autres ne le remarquent pas. »

Je redresse un peu les épaules.

« Je ne veux pas que le Hell Club parte en miettes, ceci dit. Je peux faire de mon mieux. Non. Je peux faire en sorte que ça suffise. Qu'en penses-tu, toi ? »

Je fais un petit signe à Abby, tout en songeant que j'aimerais l'avoir auprès de moi. Je me sens comme une fichue usurpatrice, il y a vraiment plus agréable. J'ai toujours envie de paniquer. De partir en courant. De planter tous ces gens et de leur dire que ce n'est pas mon problème. Sauf que ça l'est. Que je le veuille ou non. Quelle plaie.

« j’imagine que si vous proposez ça, c’est que vous avez des idées plus… Précises derrière la tête, ceci dit. »

Je m’adresse à Varvara. Malphas. L’Architecte. Qui est qui dans son personnage, grande question.
 
Revenir en haut Aller en bas







Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 26 Avr 2020 - 17:27 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Abigaïl Frankenstein
Indépendant Neutre

Personnage
Lady Nono, fille du Diable Ldg11

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2019
ϟ Nombre de Messages : 454
ϟ Nombre de Messages RP : 291
ϟ Célébrité : Taylor Momsen
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Doublons : Evelyn Wormwood, Lawrence Chastel
ϟ Âge du Personnage : 234 ans
ϟ Statut : En couple avec un écureuil sous cocaïne
ϟ Métier : Thanatopractrice, chanteuse
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Une cicatrice en forme de Y sur la poitrine, dernier témoignage de son autopsie. Des cheveux presque blancs et une peau pâle, presque glacée au toucher.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise de la nécromancie XXX
- Maîtrise de l'ostéomancie V
- Maîtrise de la carnomancie VI
- Moisson de vie III
- Putréfier I
- Communication avec les morts IV
- Psychopompe VI
- Phylactère III
- Vigor Mortis VIII
- Forme spectrale V
- Vol spectral I
- Deuil (faux magique)
- La Fossoyeuse (pelle magique)
- Avatar des cimetières (serviteur)
- Désespoir (cheval de la Mort, serviteur)
- Le Zombosaur (serviteur)
-Anton Faust (compagnon)
- Darach (compagnon)
ϟ Liens Rapides : Autopsie
Stèles
Tombes ouvertes
Livre des Morts
Collection de zombies en devenir
Joueur
Lady Nono, fille du Diable Ldg11

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2019
ϟ Nombre de Messages : 454
ϟ Nombre de Messages RP : 291
ϟ Célébrité : Taylor Momsen
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Doublons : Evelyn Wormwood, Lawrence Chastel
ϟ Âge du Personnage : 234 ans
ϟ Statut : En couple avec un écureuil sous cocaïne
ϟ Métier : Thanatopractrice, chanteuse
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Une cicatrice en forme de Y sur la poitrine, dernier témoignage de son autopsie. Des cheveux presque blancs et une peau pâle, presque glacée au toucher.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise de la nécromancie XXX
- Maîtrise de l'ostéomancie V
- Maîtrise de la carnomancie VI
- Moisson de vie III
- Putréfier I
- Communication avec les morts IV
- Psychopompe VI
- Phylactère III
- Vigor Mortis VIII
- Forme spectrale V
- Vol spectral I
- Deuil (faux magique)
- La Fossoyeuse (pelle magique)
- Avatar des cimetières (serviteur)
- Désespoir (cheval de la Mort, serviteur)
- Le Zombosaur (serviteur)
-Anton Faust (compagnon)
- Darach (compagnon)
ϟ Liens Rapides : Autopsie
Stèles
Tombes ouvertes
Livre des Morts
Collection de zombies en devenir
Abigaïl sourit à Noélie. Elle ne pouvait s’empêcher de se demander si sa petite amie se serait retrouvée là, habillée comme un mélange de prostituée et de super-criminelle infernale si elles ne s’étaient pas rencontrées. Force était de constater que pour une fois, elle n’y était pour rien. Si Noélie se trouvait dans cette situation, c’était à cause de ses activités criminelles, à cause du Cartel Rouge. Cela ne changeait rien, elles étaient là-dedans toutes les deux et elles trouveraient un moyen de s’en sortir indemne. Et d’éviter que le Hell Club ne devienne une menace pour Star City.

Caliban jeta un coup d’œil en direction de la succube qu’il avait effrayé un coup. Celle-ci avait apparemment décidé que comme personne ne lui donnait l’attention dont elle avait besoin, qu’elle se satisferait elle-même. La chaîne qui reliait sa nuque au mur avait été stratégiquement placée pour répondre à ce petit problème. Le chat noir posa les yeux sur Noélie.

« Vous avez l’essence de Lady Satan. Il vous suffit d’ordonner et cela sera fait. Je pourrais le faire, mais je préfère ne pas quitter votre proximité pour le moment. Je protège votre esprit. »
Rappela-t-il.

Il protégeait ce qu’il restait de sa maîtresse par la même occasion. Il y avait de la puissance dans ce fragment d’âme, des secrets peut-être aussi. Personne n’avait le droit d’y toucher. Sauf Noélie. Parce que Noélie était un peu sa maîtresse pour le moment. Ou ce qui s’en rapprochait le plus.

Le démon familier sentit l’hésitation de Noélie et répondit à sa demande instinctive, allant se coucher sur ses genoux. Il se roule en boule et ferma les yeux, feignant le sommeil. Son esprit était toujours alerte. A l’affût de la moindre tentative d’intrusion. Bien conscient des enjeux de ce qui se jouait en ce moment dans le bureau.

Tous regardaient maintenant Noélie. Anton avait l’air concentré, songeur, tentant probablement de déterminer où cette histoire allait les emmener. Varvara avait son sourire de petite fille, ses pompoms ramenés dans son dos et sautillait presque sur place. Abigaïl s’avança pour se placer derrière le siège, observant l’hôte de Malphas avec un mélange de suspicion et de dégoût.

« Vous avez un fragment de son essence. Vous avez probablement un fragment de ses pouvoirs. » Glissa la petite fille sur un ton jovial.

« Ce qu’elle dit est vrai. »
Confirma Caliban. « Il y a de la connaissance occulte en vous, un peu de pouvoir. Je pourrais vous apprendre comme je le lui ai appris quand elle était jeune. »

« Puis votre apparence importe peu. Un glamour peut être tissé, assez solide pour ne pas être détecté. Puis vous n’avez pas à rencontrer tous les membres du Hell Club. Seulement les plus importants. » Continua Varvara. Son ton enfantin s’était un peu éclipsé, pour laisser place à des réflexions plus poussées, plus sérieuses.

Abigaïl soupira.

« Je ne sais pas… J’aimerais arracher ce morceau d’âme, le leur confier et t’emmener loin d’ici. » Commença la nécromancienne. « Mais je sais ce que le Hell Club représente pour les habitants infernaux de Star City et ce qui se passerait si jamais certaines personnes se rendaient compte que Lady Satan n’était plus là. »

« Ce serait le chaos. » Ajouta Anton. « Nombre de personnes ne sont là que parce qu’ils respectent sa puissance ou parce qu’elle possède leur âme. »

« Oui, oui, oui, nous savons tout ça. » Lâcha Varvara en croisant les bras. « J’ai des idées plus précises. Lady Satan n’est pas toujours avec nous, tout le temps. Elle a beaucoup de choses à faire, par-delà le monde. Nous sommes habitués à ses absences. Ce qu’il nous faut, c’est une bonne raison qu’elle ne soit pas là et que vous jouiez son rôle de temps en temps lorsque c’est absolument nécessaire. »

Varvara avait abandonné ses pompons au sol et tenait son menton d’une main, absorbée par ses pensées.

« Il y a des choses qu’elle ferait toujours, même si elle était occupée. Mais je ne vous vois pas assurer les sabbats ou les messes noires. Non. Non. Non. Il faudra demander à Warlock ou une autre sorcière de s’en occuper. Il y a quelques rendez-vous qui devront être assurés, mais c’est Doom Girl qui est au courant. Je m’occuperais d’elle. » Lâcha la petite fille sur un ton plus lugubre. « Non, nous avons surtout besoin que vous apparaissiez. Même si ce n’est que de loin. Quand aux raisons de votre absence… »

Varvara se tourna vers Abigaïl.

« Elle peut être la raison ! Les damnés et les démons respectent la puissance de la Mort. Si vous étiez en négociation pour faire entrer miss Frankenstein au Hell Club ou pour débattre d’autres problèmes… Peu de gens seraient surpris que vous lui accordiez votre temps et votre attention. Oh, il y aura des jaloux. Oui, oui, oui. Mais nous avons l’habitude de la jalousie ici bas. »

« Sauf que ma sœur ne rejoindra pas le Hell Club. Ces négociations seront vouées à l’échec. Cela en surprendra plus d’un. »

Varvara haussa les épaules.

« C’est un problème pour plus tard. Non. Non. Non. Ce que nous devons faire, c’est un planning. Rigoureux. De vos apparitions et de vos réunions importantes. Pour que les gens croient que vous êtes toujours là. Si vous assistiez au cabaret toutes les deux, cela serait un bon commencement. »

« En effet. » Reconnut Abigaïl. Quoi de plus normal que deux femmes de puissance qui discutent d’affaire devant un spectacle macabre ? Spectacle qui ne serait pas du tout au goût de Noélie et qu’Abigaïl ne voulait pas du tout lui imposer.

« Avec les souliers vous pourrez aller et venir. » Varvara tapa dans ses mains. « Quand vous aurez du temps, Caliban pourra essayer de retrouver les autres fragments de notre maîtresse. Un plan fantastique. C’est comme une soirée pyjama. » Malphas avait apparemment laissé les rênes à la jeune femme à nouveau.
 
Revenir en haut Aller en bas





Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 26 Avr 2020 - 21:02 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Seconde de MindStorm
Seconde de MindStorm

Noélie A. Inagawa
Seconde de MindStorm

Personnage
Lady Nono, fille du Diable 181024121903977341

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 1539
ϟ Nombre de Messages RP : 947
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Crédits : gif par Renan (♥) ; vava & code Sio
ϟ Doublons : Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : En couple avec la Mort
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / lieutenante de MindStorm
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : Noélie est une mentaliste dotée d'une super-intelligence qui compte autant sur ses capacités de réflexion et d'observation que sur son groupe d'Egides et ses équipements pour se tirer d'affaires. La liste de tout cela est consultable ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Lady Nono, fille du Diable 181024121903977341

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 1539
ϟ Nombre de Messages RP : 947
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Crédits : gif par Renan (♥) ; vava & code Sio
ϟ Doublons : Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : En couple avec la Mort
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / lieutenante de MindStorm
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : Noélie est une mentaliste dotée d'une super-intelligence qui compte autant sur ses capacités de réflexion et d'observation que sur son groupe d'Egides et ses équipements pour se tirer d'affaires. La liste de tout cela est consultable ici.
ϟ Liens Rapides :
La réponse de Caliban me tire un regard désabusé. J’observe le félin. Puis la succube. Heureusement que je ne suis pas spécialement farouche parce que quelqu’un d’autre aurait potentiellement piqué un fard, à ce stade. Personnellement ça ne me fait ni chaud ni froid. Enfin. Disons que ça m’agace plus qu’autre chose. J’entrouvre la bouche.

« Est-ce que… »

Une pause. Je fronce les sourcils. Vous savez quoi ? Si je dois me farcir cet endroit, il n’y a pas de raison que je fasse des ronds de jambes. Si quelqu’un n’est pas content, je prends mes cliques et mes claques et je vais attendre qu’ils aient réglé leurs problèmes. Seuls. Dans les faits, je ne le ferais jamais, mais bon.

« Débarrassez moi de ça, je lance donc en désignant la succube du doigt. J’ai besoin de réfléchir et elle n’aide vraiment pas. »

Là. Qu’on m’enlève donc les distractions des yeux, ça fera toujours ça de pris. Pendant ce temps, le familier a dû sentir que je me sentais un peu perdue, ou bien que j’avais envie de l’utiliser comme anti-stress. Tout ce que je sais, c’est qu’il vient se lover sur mes genoux. J’hésite à peine avant de poser ma main sur lui, caressant machinalement la petite créature. Il ne manque plus qu’il se mette à ronronner et ce serait parfait, je songe, ce qui amène un petit sourire sur mes lèvres au passage.

« Effectivement. Je préférerais que tu ne partes pas trop loin pour l’instant. Genre… Jusqu’à ce qu’on sache où chercher ta maîtresse. Ou mieux, jusqu’à ce qu’on l’ait retrouvée. »

Soupir intérieur. A quel moment avoir un démon sur mes genoux est devenu rassurant, vraiment ? C’est d’autant plus rassurant que tout le monde me regarde, maintenant. Heureusement que j’ai l’habitude d’avoir l’attention sur moi. Ça aurait fait tout drôle, sinon. Un peu comme la remarque de Varvara, aussitôt confirmée par Caliban. J’interromps mes caresses. Baisse les yeux vers le familier. Les relève vers la gamine.

« Ah. »

Je ne trouve rien d’autre à dire à ça. Ça devait avoir manqué à Abigaïl, tiens. Mes fameuses réactions de choc. Ah, c’est la seule chose qui me vient quand je suis complètement perdue. Dépassée.

« Tu sais ce que… Ce que je pourrais faire avec ce savoir ? Et puis, comment je pourrais apprendre ? Je n’y comprends rien, moi, à tout ça. »

Clairement, il y a des pouvoirs que je n’ai pas envie de tripoter de trop près. Remarquez, je n’avais pas envie de toucher à la tenue de cuir, ça ne m’empêche pas d’être là, entièrement couverte de ce machin. Enfin. Entièrement. Quelle blague. Visiblement, couvrir ma poitrine était optionnel, par contre.

J’en reviens finalement à l’Architecte. Je ne parle plus à la jeune femme mais à un démon plus sérieux. En écoutant ce qu’il dit, je réalise soudain un léger détail. Ils sont… Deux ? Et surtout, une petite seconde. Je me repasse mes moments au Pandémonium, dans la Crypte. La chambre des tortures de ce sale petit monstre. Ses attitudes. Nom de… Oh, je n’y crois pas. Non, ça doit être le démon qui joue un rôle, je ne vois pas pourquoi il hébergerait une gamine dans son corps d’emprunt. Ni pourquoi cette gamine serait une psychopathe finie avec ses poupées. Je reprends le fil de la conversation comme si de rien n’était. Je réalise petit à petit que ce jeu va être dangereux, oui. Mais qu’il représente aussi une opportunité. Noyant mes pensées dans un flot d’autres considérations, je lance les systèmes d’Inori pour qu’elle enregistre tout ce que j’entends et je dis sur un fichier. M’est avis que je vais apprendre quelques petites choses au contact de ce monde. Comme c’est pratique.

« Le cabaret … ? »

Je relève d’un air songeur avant de grimacer en réalisant aussitôt ou presque que si, si, je sais très bien de quoi elle parle. Et que ça fait remonter une tripotée de souvenirs désagréables à la surface de ma mémoire.

« Là où j’ai chanté ? Où elle m’a fait chanter ? Oh, peu importe. Ça ? »

Super. J’avais adoré mon premier passage (pas du tout), je sens que je vais être ravie par le second. Ma foi, j’ai gardé mon calme la dernière fois. J’étais terrorisée, mais j’ai gardé mon calme. J’imagine qu’en sachant que je n’y vais pas pour me faire martyriser par la reine des ga… Par Lady Satan, ce n’est pas insurmontable. Au contraire. Je suis presque soulagée, en y réfléchissant de plus près. Quelle vie à la noix.

« Oui, oui, je peux faire ça. Tant que j’y pense, quelqu’un a pensé à rappeler les membres du Hell Club qui sont dans les souterrains ? Je pense qu’on a plus ou moins laissé tout le monde mort, là-dedans, mais ce serait sans doute un peu mal par votre maîtresse si j’ai laissé… Ses troupes se faire attaquer gratuitement ? »

Je viens d’y penser entre deux autres considérations. Je reviens quand même aux sujets plus pressants, assez rapidement.

« Les souliers. De quoi s'agit-il, à part de chaussures, évidemment ? Comment fonctionnent-ils ? Hm, pour les messes, noires ou pas, effectivement, je botte en touche. Comme j’ai quelques idées de ce qui peut bien se tramer dans un sabbat, c’est un énorme non. Est-ce que je devrais demander à ce Warlock en personne, ou est-ce que je peux déléguer ? Qui pourrait tisser le glamour et quand ? »

Je déballe mes questions au fur et à mesure qu’elles viennent. Je me sens vraiment empotée. J’ai trop l’habitude de tout savoir sur tout en quelques secondes, mais ce ne sont pas vraiment des trucs que je pourrais trouver sur internet d’un claquement de doigts. Ou d’une pensée, ou même de douze. Tiens, en parlant de pensées…

« Caliban ? J’ai besoin que tu penses à ce que tu sais de Varvara, ou d’Anton, s’il te plaît ? Juste… Fais le ? »

En toute logique, vu qu’il est dans mes pensées, Inori devrait recevoir les messages, donc être capable de m’afficher des informations sur les présents en temps réel si j’active le système de réalité augmentée de ma lentille. Ce que je fais tandis que je sollicite le familier.

« Les fragments. De Lady Satan. Ils peuvent être… Où ? Dans d’autres humains ? Pourquoi il y en a qui s’est accroché à moi, d’ailleurs ? Je veux dire, il y avait deux autres personnes. Mettons qu’on élimine Rhasa vu qu’il neutralise tout ce qui est magique, allez. Quid de Shiru ? »

Ce n’est pas forcément urgent, mais j’ai besoin de savoir le pourquoi du comment. Juste. Psychologiquement parlant ? Parce que j’admets qu’une partie de moi se demande si ça a un sens. Il me semble que Caliban a pensé à une explication toute à l’heure, sauf que je suis tellement égaré dans mes propres pensées labyrinthiques que j’ai du mal à attraper autre chose que ses réponses à mes questions.

« Celui que j’ai en moi, il ne risque pas de… De prendre le contrôle ? »

J’avoue que ça me préoccupe un peu. Beaucoup. Enormément. Je n’ai pas signé pour que Lady Satan me possède. Franchement, ça faciliterait beaucoup de choses, mais je ne lui laisserais pas mon corps pour qu’elle en fasse je ne sais quoi.

« Comment on le retirera ? Ce sera dangereux ? Douloureux ? Les deux à la fois ? Combien de temps pensez-vous qu’on peut tenir avec ce genre de mascarades ? Je peux aider à chercher votre maîtresse, j’ai l’habitude de faire réapparaître les choses disparues, mais j’ai besoin d’informations, pour ça, et notamment d’une idée des délais. Heureusement que je ne dors presque plus. »

Je mordille mes lèvres, maintenant. Songeuse.

« Oh. Les artefacts. Les… Je peux moduler l’apparence de ce truc, je dis en pointant mon costume, vu qu’il l’a déjà fait deux fois. Je fais comment ? La lame du déchu, je suis vraiment obligée de la trimballer partout alors qu’elle risque de me donner envie de tuer quelqu’un au débotté, si j’ai bien compris ? »

Je réfléchis. J’ai encore des dizaines de questions, je crois. Mais je vais peut-être devoir m’arrêter là, non ? Au moins le temps d’avoir des réponses.
 
Revenir en haut Aller en bas







Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 27 Avr 2020 - 14:30 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Abigaïl Frankenstein
Indépendant Neutre

Personnage
Lady Nono, fille du Diable Ldg11

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2019
ϟ Nombre de Messages : 454
ϟ Nombre de Messages RP : 291
ϟ Célébrité : Taylor Momsen
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Doublons : Evelyn Wormwood, Lawrence Chastel
ϟ Âge du Personnage : 234 ans
ϟ Statut : En couple avec un écureuil sous cocaïne
ϟ Métier : Thanatopractrice, chanteuse
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Une cicatrice en forme de Y sur la poitrine, dernier témoignage de son autopsie. Des cheveux presque blancs et une peau pâle, presque glacée au toucher.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise de la nécromancie XXX
- Maîtrise de l'ostéomancie V
- Maîtrise de la carnomancie VI
- Moisson de vie III
- Putréfier I
- Communication avec les morts IV
- Psychopompe VI
- Phylactère III
- Vigor Mortis VIII
- Forme spectrale V
- Vol spectral I
- Deuil (faux magique)
- La Fossoyeuse (pelle magique)
- Avatar des cimetières (serviteur)
- Désespoir (cheval de la Mort, serviteur)
- Le Zombosaur (serviteur)
-Anton Faust (compagnon)
- Darach (compagnon)
ϟ Liens Rapides : Autopsie
Stèles
Tombes ouvertes
Livre des Morts
Collection de zombies en devenir
Joueur
Lady Nono, fille du Diable Ldg11

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2019
ϟ Nombre de Messages : 454
ϟ Nombre de Messages RP : 291
ϟ Célébrité : Taylor Momsen
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Doublons : Evelyn Wormwood, Lawrence Chastel
ϟ Âge du Personnage : 234 ans
ϟ Statut : En couple avec un écureuil sous cocaïne
ϟ Métier : Thanatopractrice, chanteuse
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Une cicatrice en forme de Y sur la poitrine, dernier témoignage de son autopsie. Des cheveux presque blancs et une peau pâle, presque glacée au toucher.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise de la nécromancie XXX
- Maîtrise de l'ostéomancie V
- Maîtrise de la carnomancie VI
- Moisson de vie III
- Putréfier I
- Communication avec les morts IV
- Psychopompe VI
- Phylactère III
- Vigor Mortis VIII
- Forme spectrale V
- Vol spectral I
- Deuil (faux magique)
- La Fossoyeuse (pelle magique)
- Avatar des cimetières (serviteur)
- Désespoir (cheval de la Mort, serviteur)
- Le Zombosaur (serviteur)
-Anton Faust (compagnon)
- Darach (compagnon)
ϟ Liens Rapides : Autopsie
Stèles
Tombes ouvertes
Livre des Morts
Collection de zombies en devenir
Tous avisèrent un instant la succube, qui était toujours en train de satisfaire maladroitement ses besoins avec sa chaîne. Abigaïl et Anton s’entre regardèrent. Caliban se contenta de les dévisager à leur tour. Le nécromancien finit par hausser les épaules en soupirant. Il passa près du bureau de Noélie, enfin de Lady Satan, pris une clef et détacha la chaîne du mur. La succube ne prit pas la peine de se relever et se contenta de se frotter à ses jambes, comme l’aurait fait un félin un chaleur, alors qu’il la tirait presque en dehors de la pièce. Il ouvrit la porte, échangea quelques mots avec quelqu’un qui s’y trouvait et la referma. Voilà qui devrait clarifier un peu l’atmosphère.

« Il va falloir vous habituer à ce genre de décorations. »
Lâcha Varvara avec un sourire. « Il y en a beaucoup d’autres. »

Le Pandémonium n’était pas l’Enfer, mais il en était le seuil. Dans la Géhenne il n’était pas rare que les damnés soient utilisés de façon assez créative par les démons. Bien sûr, les démembrer, les violer, renverser des seaux d’araignées en feu sur leurs visages était à la portée de tous. Il n’était pas rare d’en voir aussi dans des cages, en train de servir d’animaux de compagnie ou même de mobilier. Certains damnés et même vivants condamnés à servir au Pandémonium avaient été victime de ces élans artistiques.

« Très bien. Vos désirs sont vos ordres. Vous pouvez me gratter derrière l’oreille. » Lâcha le chat démon blotti sur les genoux de Noélie. Il se mit à ronronner. Plus parce qu’il savait que sa maîtresse y avait pensé que parce qu’il en ressentait le besoin. Il n’était pas un simple animal après tout. Bon, se faire caresser n’avait rien de désagréable.

Il ouvrit les yeux lorsque Noélie arrêta. Il aurait été tenté de lui indiquer qu’elle pouvait parler et avoir l’air estomaquée en continuant de s’occuper de lui. Mais ce n’était pas le genre de remarques qu’il se serait permise à une inconnue. Avec Lady Satan peut-être. Mais Noélie n’était pas sa maîtresse, pas totalement.

« La magie est une science. Il faut connaître les bons symboles, les bonnes paroles, leur signification profonde et le tour est joué. Ce qui compte vraiment, c’est l’intention et la volonté. Ce dont vous ne manquez pas je suppose. Bien sûr, certains pouvoirs demandent une certaine affinité pour les arts sombres ou des années d’apprentissage. Tout dépend de la part de connaissances vous avez hérité de ma maîtresse. Vous avez probablement une partie de ses souvenirs, même si vous ne pouvez pas forcément y accéder consciemment. Certaines choses vous viendraient plus rapidement. Il faut que nous fassions des tests. » Expliqua patiemment Caliban à Noélie. Il ne pouvait pas simplement lui donner accès aux quatre siècles d’expérience des arts noirs de sa maîtresse. Un tel savoir aurait pu faire frire son âme et son esprit jusqu’à ce qu’elle ne soit plus qu’une coquille vide.

Ce que certains auraient apprécié probablement. Varvara aurait pu plus facilement utiliser une Noélie morte en tant que pantin. Il y avait toutefois un accord entre Lady Satan et Miko. Un accord qu’il lui revenait de respecté en tant qu’extension de sa maîtresse tant que celle-ci était vivante. Elle l’était toujours, elle le savait. Elle lui reviendrait.

« Exactement ça. » Lâcha Varvara avec un sourire radieux. « Le Cabaret Infernal se dote de toutes les plus magnifiques prestations de cette terre, pour le plus grand plaisir des démons et des damnés. » Elle applaudit dans ses petites mains. « Bien sûr je ne vous demande pas de monter sur scène. Lady Satan ne nous gratifie que très rarement de ses talents. Seulement d’apparaître sur son balcon privé, pour montrer que vous êtes là, en compagnie de mademoiselle Frankenstein. »

Varvara lança un coup d’œil à Anton. Apparemment, il allait devoir jouer le rôle d’exécuteur des tâches ingrates.

« Je vais m’occuper de les prévenir. Essayez d’avoir votre petite mascarade prête quand ils arriveront. » Lança-t-il en quittant la pièce.

Abigaïl espérait que cela serait le cas. Elle avait confiance en les capacités de Noélie. Mais Treize ne serait probablement pas dupe. Le lien qu’il entretenait avec sa mère était plus profond que celui entre Varvara et elle. Doom Girl pouvait être manipulée facilement. Le Diable du New Jersey non. Enfin. Malphas semblait avoir les choses en main. C’était presque trop facile. La nécromancienne ne pouvait s’empêcher d’observer la fille aux cheveux blancs avec une pointe de suspicion, comme si elle pouvait les trahir à tout moment, ouvrant les portes du bureau et les livrant en pâture aux monstres de sa maîtresse.

« Les souliers d’argent. Ils vous permettront de vous téléporter comme vous le voudrez. Ce qui vous évitera de vous glisser par les tunnels à nouveau. Je m’occuperais de prévenir Warlock, oui, oui, oui. Il ne me questionnera pas. Je mettrais Orias dans la confidence. Il ne se montrera pas indiscret. Au début. Il va adorer cette mascarade. Oh oui, oh oui. »

Varvara applaudit de nouveau, Abigaïl leva les yeux au ciel. Malphas le démon architecte, Duc des Enfers, qui passait son temps à laisser une petite lui prêter ses mimiques. C’était lassant. Même pour elle.

Caliban rouvrit les yeux et se tourna un instant vers Noélie. Son doute était palpable. Les souvenirs qu’il avait étaient ceux de Lady Satan en plus des siens. Ce à quoi il pensait lui appartenait. Si Noélie avait une partie de l’essence de sa maîtresse, elle n’était pas sa maîtresse tout entière. Son poil se hérissa un instant. Puis il s’apaisa. Sa meilleure chance de retrouver Eve et de lui restituer son royaume en entier était d’obtempérer. Aussi il obtempéra. Il pensa d’abord à Varvara. La si adorable Varvara. Cette petite fille qui avait versé un jerricane d’essence sur le lit de ses parents endormis puis y avait mis le feu parce qu’ils ne s’étaient pas levés à temps pour son anniversaire. Il était cinq heures du matin quand elle avait lancé l’allumette. On ne l’avait pas accusée tout de suite. Elle était passée par plusieurs orphelinats avant de finir dans un asile psychiatrique. Les médecins avaient réalisé que si elle avait maintenant le cœur d’une jeune femme, son esprit lui n’avait pas grandi. Elle restait une enfant capricieuse, complètement dénuée de sens du bien et du mal. Lady Satan l’avait prise sous son aile, fascinée par ses étranges cheveux blancs. Malphas était avec elle, désincarné et il avait voyait dans le chaos qu’était Varvara une pile de matières premières, de quoi construire un monument infernal à nul autre pareil. Il avait pris possession du corps de la jeune femme, lui avait donné du pouvoir, de la cohérence. Il avait fini par décider d’inclure son chaos dans ce qu’il était. Car il l’aimait, à sa manière. Elle n’était pas seulement un vêtement de chair pour lui. Voilà ce que Caliban pouvait penser de Varvara. Bien sûr, il se garda bien de penser à Malphas. Tant que Noélie ne le lui demanderait pas explicitement. Il n’omit pas les capacités que possédait la jeune femme grâce au démon toutefois. Elle pouvait s’infiltrer dans les esprits, dérober des souvenirs, les faire souffrir d’un simple regard et faire construire des monuments que l’humanité n’aurait jamais pu imaginer.

Pour ce qui était d’Anton Frankenstein… Caliban l’avait trouvé aux côtés de sa maîtresse dans une ruelle, ivre, drogué, à l’article de la mort. L’Antéchrist l’avait sevré, lui avait donné une nouvelle vocation. Il y eut quelques images. Des abominations mortes-vivantes, mêlant la nécromancie et la magie infernale. Il y en avait d’autres. Plus intimes. De la façon dont Lady Satan l’avait convaincu de rejoindre son Hell Club. Il était retourné auprès d’Abigaïl à son retour toutefois. Il y avait une pointe de déception dans cette pensée. Anton était un génie. Un homme doté d’une créativité macabre inégalée. Trop souvent il dédaignait l’humanité, certains démons et sorciers aussi.

Caliban continua à dérouler ses pensées, autant sur Anton que sur Varvara. Il ne savait pas si elle le faisait pour savoir si elle pouvait leur faire confiance. Ou pour savoir quels étaient leurs pouvoirs. Est-ce qu’elle voulait tenter de se débarrasser d’eux ? Prendre la tête du Hell Club ? Non. Ce n’était pas ça.

« C’est une possibilité. Mais je pense que la raison pour laquelle il y a un morceau en vous belle petite Noélie est à cause de ce que vous avez sur les genoux. »


Varvara montra Caliban du doigt.

« Pour les autres fragments. » Elle haussa les épaules. « Ils peuvent être sur Terre, en Enfer ou ailleurs. Ils peuvent être devenus des objets, des monstres, des êtres vivants. C’est difficile à dire. Il va nous falloir l’aide de Caliban. Même s’il semble plus lié à vous qu’aux autres. »

« Il n’y avait rien dans votre égide. » Lâcha Caliban à haute voix. « Je l’aurais senti. Vous avez hérité de ce fragment parce que nous étions en contact quand Lady Satan a été dispersée. Les autres peuvent être n’importe qui, ou n’importe quoi. » Lâcha-t-il d’un ton plat. Il répondait parce que c’était utile pour sa maîtresse et uniquement pour cela. « Il n’y a pas assez de ma maîtresse en vous pour prendre le contrôle. » Ajouta-t-il avant de fermer les yeux à nouveau.

« Peut-être assez pour vous influencer toutefois. Faites attention. » Cette dernière phrase était réservée à Noélie. C’était à elle de voir si elle voulait partager la nouvelle à sa petite amie ou à Varvara.

« Tu ne risqueras rien, Noélie. » Abigaïl avait placé sa main sur son épaule. « J’ai déjà retiré des âmes à des vivants. Je peux le faire de manière parfaitement indolore. »

La nécromancienne leva les yeux sur Varvara. Elle aussi avait envie de savoir pendant combien de temps elle devrait maintenir cette mascarade. Elle risquait de ne pas pouvoir dormir tant que Noélie devrait venir régulièrement ici-bas.

« Je ne sais pas combien de temps sera nécessaire. Cela dépendra de Caliban. Mais si nous avons de la chance, certains fragments sont déjà en route. Il nous en suffit d’un de corporel pour que vous soyez débarrassé. Nous n’avons pas besoin de tout Lady Satan. Seulement de la majorité. »

Varvara soupira. Apparemment, les questions pratiques de Noélie commençaient à l’agacer. Elle y répondit tout de même.

« Vous pouvez changer la forme du linceul. Ils suffit de se concentrer. Vous pouvez redevenir une adorable jeune fille. Vous pouvez aussi être toute nue si vous voulez. Cela ne surprendra pas beaucoup. » Elle lui sourit. Abigaïl la foudroya du regard. « Il vaut mieux que la Lame du Déchu reste sous clef. Notre maîtresse ne la sort pas toujours. » Son ton s’était fait plus sombre et sérieux. Malphas reprenait le dessus. « Nous la mettrons dans sa galerie d’artefacts. Nous ne voudrions pas que vous deveniez une tueuse. »

Nouveau sourire. Abigaïl referma un peu sa poigne sur l’épaule de Noélie. Varvara commençait à considérablement l’irriter.

« Nous avons un plan donc. Si vous alliez chercher Orias, Varvara ? Que nous puissions mettre en place ce glamour ? »

« Seulement si mademoiselle Inagawa est d’accord et me l’ordonne. » Rétorqua la petite femme dans un sourire. « C’est elle la maîtresse des lieux pour le moment. »
 
Revenir en haut Aller en bas





Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 27 Avr 2020 - 19:53 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Seconde de MindStorm
Seconde de MindStorm

Noélie A. Inagawa
Seconde de MindStorm

Personnage
Lady Nono, fille du Diable 181024121903977341

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 1539
ϟ Nombre de Messages RP : 947
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Crédits : gif par Renan (♥) ; vava & code Sio
ϟ Doublons : Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : En couple avec la Mort
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / lieutenante de MindStorm
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : Noélie est une mentaliste dotée d'une super-intelligence qui compte autant sur ses capacités de réflexion et d'observation que sur son groupe d'Egides et ses équipements pour se tirer d'affaires. La liste de tout cela est consultable ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Lady Nono, fille du Diable 181024121903977341

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 1539
ϟ Nombre de Messages RP : 947
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Crédits : gif par Renan (♥) ; vava & code Sio
ϟ Doublons : Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : En couple avec la Mort
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / lieutenante de MindStorm
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : Noélie est une mentaliste dotée d'une super-intelligence qui compte autant sur ses capacités de réflexion et d'observation que sur son groupe d'Egides et ses équipements pour se tirer d'affaires. La liste de tout cela est consultable ici.
ϟ Liens Rapides :
Je suis Anton des yeux quand il décroche la succube du mur et la traîne plus ou moins vers la sortie. J’ai le regard un peu noir, je suppose. En tout cas, quand je me tourne vers Varvara et ses adorables petites remarques, ça doit se voir.

« Super. Je veux bien m’y habituer tout ce que vous voulez, mais là maintenant et avec tout mon respect, ça m’empêche de penser. »

Je crois que je peux tout de même réclamer d’avoir au moins un environnement sain… Non, disons plutôt pas désespérément malsain, dans ce fichu Pandémonium. Je continue de caresser Caliban, m’éclairant d’un léger sourire quand il commence à ronronner parce que j’ai commencé à le gratter juste derrière ses adorables petites oreilles noires. Je crois qu’il va être officiellement nommé démon préféré de Noélie Inagawa, s’il persévère dans ses efforts.

Pourtant, je m’interromps, parce que je ne sais pas trop quoi faire des nouvelles concernant les prétendus pouvoirs que pourrait m’octroyer le fragment de Lady Satan. J’hésite, une main posée contre le pelage de Caliban, l’écoutant attentivement tandis qu’il m’explique ce qu’il en est un peu plus en détail. Au milieu de ses explications, je reprends mes caresses. Ça a le mérite de me calmer et m’aider à me concentrer.

« Nous pourrons faire ça toute à l’heure ? Enfin, après avoir stabilisé la situation ? Si c’est vraiment comme un genre de sciences, je ne devrais pas être trop… Mauvaise ? »

J’entends le doute dans ma propre voix, mais bon. J’ai quand même une fraction de ma personne qui n’avait jamais imaginé à quel point la magie était réelle. Ni que je la rencontrerais de si près, surtout. La réalité de la chose, j’avais compris à mes… Vingt ans ? Une longue histoire. Bref. J’ai tapé juste avec le Cabaret, ce qui veut dire que j’ai gagné le droit de me coltiner la salle de spectacle infernale une seconde fois. Je suis bien contente de savoir qu’on ne s’attend pas à ce que je passe sur scène.

« J’espère bien. Je suis une bonne pianiste et chanteuse, mais une violoniste exécrable. Je n’ai pas oublié la façon dont elle jouait. »

Est-ce que j’ai dit ça d’un air un peu rêveur ? Absolument. Est-ce que je m’en rends compte à retardement ? Oh que oui. Mais il faut être honnête. Je n’oublierais probablement jamais sa prestation. Le reste de la nuit a été inoubliable pour d’autres raisons. Pendant ce temps, Anton quitte la pièce et je le salue d’un vague geste de la main. Une partie de moi a eu envie de lui répondre d’un sarcasme. Du genre “non, on va attendre d’avoir le Hell Club dans le bureau pour être prêt, où serait le fun, sinon ?”. Sérieusement.

J’élimine les problèmes de ma liste au fur et à mesure. Les souliers d’argent, parfait. Je ne sais pas comment ça fonctionne, mais ça évitera les erreurs, très certainement. Je n’aurais pas besoin d’aller transmettre des ordres au dénommé Warlock, ça me va aussi. Même si du coup, je me note quelque part de demander à Abby qui il est dès que je l’aurais l’occasion. Je ne sais pas qui est Orias, et peu m’importe : si Varvara décide de le mettre dans la confidence, c’est parfait.

« Très bien. Parfait. »

J’ai répondu tranquillement, cette fois, sans cesser de caresser le démon dont le doute résonne partout dans mon esprit. Je ne me démonte pas pour autant et n’annule pas mon ordre. Je ne me ravise pas plus quand son poil se hérisse sous mes doigts me contentant de rajouter un petit “aie confiance en moi”. Je veux dire, je ne compte pas non plus le dépouiller de tous ses secrets. Lorsqu’il cède, je retiens un sourire.

Concentration. Je l’écoute avec la plus grande attention, prenant soin de garder mon esprit sur l’histoire de Varvara. Adorable. Je ne la qualifierais sans doute plus jamais comme ça, même pour me montrer sarcastique, ou ironique. Ça ne m’étonne pas le moins du monde qu’elle ait une araignée au plafond, cette gamine. Pas forcément beaucoup plus qu’une femme comme Lady Satan ait pu décider de la prendre sous son aile. Enfin. Je me concentre sur la concernée et souris cette fois ouvertement quand Inori commence à m’afficher les informations de Caliban au fur et à mesure. Merveilleux. Quand je regarde ce petit monstre, je peux voir ce qu’il en est de ses pouvoirs s’écrire sur le vide, autour d’elle.

Du coup, il n’aurait pas été obligé de me faire le laïus sur Anton, mais je suis assez curieuse pour ne pas l’en empêcher pour autant. Je vais être beaucoup plus efficace que je ne le pensais si je peux avoir sous les yeux les informations au fur et à mesure que le familier me les offre. Pas besoin de naviguer de l’un à l’autre sans arrêt.

« Tu aurais préféré qu’Anton ne retourne pas vers Abby ? »

Je me suis bizarrement arrêtée sur la petite touche déception. J’aurais presque pu passer à côté.

Comme je manque de passer à côté de la nouvelle remarque de Varvara. Je suppose que c’est logique d’apprendre que c’est notre contact qui a orienté le morceau de Lady Satan vers moi. Merveilleux. Enfin, sans lui, je serais morte, donc je ne vais certainement pas m’en plaindre.

Par contre, je vais certainement prendre une minute pour faire une tête d’enterrement. N’importe qui. N’importe quoi. N’importe où. C’est la définition de chercher une fichue aiguille dans une botte de foin, ce qu’ils sont en train de dire, mais tout le monde a l’air de trouver ça parfaitement normal. Moi pas. Est-ce qu’on peut commencer à s’inquiéter un peu, là ? Genre… On va faire comment ?

« Très bien », je soupire.

Trouver une aiguille dans une botte de foin et résister au petit bout de cauchemar que j’abrite. Voyons le positif : si ce machin m’influence, ça sera moins difficile de prétendre être elle ? Je ne sais même pas si ça vaut la peine d’en parler à Abigaïl. Elle a l’air suffisamment inquiète comme ça. Je crois. Mais j’ai plus ou moins promis de tout lui dire quand ça concerne les Enfers, je suppose.

« Je vais peut-être dire une énorme bêtise mais… »

Une pause. Je réfléchis à haute voix, lâchant Caliban pour masser délicatement mes tempes. Je ne sais pas si c’est le lien, l’explosion, la fatigue ou un mélange de tout ça, qui, associé au trop plein de nouveautés, me donne un mal de crâne… Conséquent. Mais le fait est que j’ai l’impression d’avoir un début de migraine.

« … Les fragments qui seraient potentiellement déjà en route ? Est-ce qu’ils seront forcément bien disposés envers nous ? Entre eux ? Parce que s'ils nous rejoignent, je suppose qu'ils auront au moins un semblant de contrôle, contrairement à celui que j'ai, donc, est-ce que tout ça peut les avoir... Détraqués ? »

Remarquez, normalement, si tout va bien, ce sera toujours des bouts de Lady Satan, je ne vois pas de raison qu’ils se fassent la guerre les uns aux autres. Mais d’un autre côté, j’imagine qu’exploser en petits fragments doit laisser une drôle d’impression, on va dire. Je presse gentiment la main d’Abby, qui commence à être plus énervée que moi, qui me calme un peu plus à chaque seconde qui passe. Toujours songeuse, je demande à Caliban de quitter mes genoux le temps de tirer la lame du Déchu et de rejoindre Varvara. Je ne réalise qu’en arrivant vers elle que j’ai plus ou moins imité la démarche de la démone sans même y penser. Je l’observe avec un sourire léger. Il ne reflète pas vraiment l’amusement que je ressens à l’idée de pouvoir lui donner des ordres - on s’amuse comme on peut - mais reste plutôt contemplatif.

« Commence par mettre ça à l’abri, Varvara. Ensuite, va me chercher Orias. »

Je croise les bras.

« Oh, et cesse de m’appeler mademoiselle Inagawa à partir de maintenant. Les bonnes habitudes doivent se prendre le plus tôt possible. Dépêchons avant que les ennuis ne reviennent. »

C’est pour ça que j’ai adopté le tutoiement, même si ça fait un peu étrange. J’ai toujours pris garde à me montrer polie avec elle, depuis la seconde où elle m’a dit où j’étais, alors que je me réveillais dans les cryptes sous le Pandémonium, inconsciente de ce qu’il venait de m’arriver, dans cette robe de poupée. Je retourne vers Abby, l’enlace et l’embrasse doucement dès que Varvara a refermé la porte derrière elle.

« Je suppose que je vais devoir m’habituer à ne pas te toucher en public alors je prends de l’avance, je soupire avant de l’embrasser de nouveau. »

Je l’enlace avec toute la tendresse du monde. Même ainsi, même avec sa vitalité envolée en partie, je me sens terriblement bien avec elle. Je me cache dans le creux de son épaule. Soupire de nouveau.

« Que tu le saches, Caliban dit que je pourrais être… Influencée par le fragment. Tu pourras essayer de surveiller ça ? Je crois que… »

Je me mordille les lèvres. L’honnêteté, c’est important. Je redresse le nez vers Abby et avoue d’une voix vaguement gênée :

« Une partie de moi aime l’idée du pouvoir. Quand je suis devenue Miko, c’était pour ne plus jamais me sentir impuissante. Donc là, j’ai un tiers de panique à l’intérieur de ma petite tête, un tiers de concentration et un tiers de “ça pourrait ne pas être si désagréable que ça”. »

Ou comment avouer que j’ai mes propres côtés “petit monstre” dissimulés à l’intérieur de ma charmante et joyeuse petite tête.
 
Revenir en haut Aller en bas







 
Lady Nono, fille du Diable
 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  SuivantRevenir en haut 
Lady Nono, fille du Diable Categorie2_6Lady Nono, fille du Diable Categorie2_8


Lady Nono, fille du Diable Categorie2_1Lady Nono, fille du Diable Categorie2_2bisLady Nono, fille du Diable Categorie2_3
 Sujets similaires
-
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lady Nono, fille du Diable Categorie2_6Lady Nono, fille du Diable Categorie2_8

Sauter vers: