Le Miroir des Mondes Bouton_vote
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Le Miroir des Mondes Categorie2_1Le Miroir des Mondes Categorie2_2bisLe Miroir des Mondes Categorie2_3
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

Le Miroir des Mondes

 
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 22 Avr 2020 - 0:57 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Claire Caldwell
Indépendant Neutre

Personnage
SEPTA SARIEL

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 18/04/2020
ϟ Nombre de Messages : 34
ϟ Nombre de Messages RP : 9
ϟ Célébrité : Cate Blanchett
ϟ Crédits : Claire
ϟ Doublons : Natalia, Gabrielle, Andrea, Solveig
ϟ Âge du Personnage : 1417 ans
ϟ Statut : En union libre
ϟ Métier : Assistante du conseiller municipal Todd McFarlane
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Très grande, physique aérien, son visage avenant aux traits forts est encadré de cheveux d'une blondeur polaire. Un sourire fantomatique étire ses lèvres, si bien qu'on ne sait jamais trop ce qui se cache derrière ses yeux d'un bleu limpide. Des ridules témoignent du temps qui a passé, même si rien ne semble pouvoir entamer la vivacité de son regard.
ϟ Pouvoirs : Claire, de son vrai nom Sariel, est une avarielle et une arcaniste. L'ensemble de ses pouvoirs est trouvable ici.
ϟ Liens Rapides :

Joueur
SEPTA SARIEL

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 18/04/2020
ϟ Nombre de Messages : 34
ϟ Nombre de Messages RP : 9
ϟ Célébrité : Cate Blanchett
ϟ Crédits : Claire
ϟ Doublons : Natalia, Gabrielle, Andrea, Solveig
ϟ Âge du Personnage : 1417 ans
ϟ Statut : En union libre
ϟ Métier : Assistante du conseiller municipal Todd McFarlane
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Très grande, physique aérien, son visage avenant aux traits forts est encadré de cheveux d'une blondeur polaire. Un sourire fantomatique étire ses lèvres, si bien qu'on ne sait jamais trop ce qui se cache derrière ses yeux d'un bleu limpide. Des ridules témoignent du temps qui a passé, même si rien ne semble pouvoir entamer la vivacité de son regard.
ϟ Pouvoirs : Claire, de son vrai nom Sariel, est une avarielle et une arcaniste. L'ensemble de ses pouvoirs est trouvable ici.
ϟ Liens Rapides :

Le bruissement de mes robes résonnait dans le couloir de la citadelle, témoin de la quiétude qui s’y était abattue avec la tombée de la nuit. Comme souvent. Une pénombre dense s’était installée, si bien que je peinais à discerner les gravures raffinées des dalles que je foulais avant qu’elles ne se retrouvent englouties par le froufrou des gazes que je portais. À intervalle régulier, un rayon lunaire parvenait à se frayer un chemin entre les tentures fluides des alcôves qui bordaient la falaise abrupte, caressant amoureusement la pierre blanche qui pavait ma route.

Le ciel était étrangement clair ce soir, illuminé d’une myriade d’étoiles scintillantes qui dessinaient dans le ciel ces constellations que je connaissais par cœur. Je pouvais les nommer, chacune, retracer leur histoire au travers de notre peuple, extrapoler leur signification, y voir les futurs innombrables et les passés incertains. J’y avais lu tant de choses, tant de fois au cours de notre histoire... Je chérissais cette voûte stellaire, prenant chaque fois que je le pouvais le temps de lever les yeux vers le ciel pour que leur image m’accompagne même lorsque mes paupières se fermaient.

Ce soir ne faisait pas exception ; Comme souvent, j’étais en avance pour voir l’une de mes estimées consœurs, m’étant arrachée tôt aux draps lisses et laissant mon compagnon à un sommeil profond et réparateur... Alors je me permis de ralentir, appréciant la fraîcheur des monts calmes qui déposait sur mon chemin une fine pellicule de givre. Elle craquait sous mes pas, rompant avec le silence nocturne tandis que je m’approchai du précipice, lequel m’offrait une vue imprenable sur la vallée qui s’étendait au pied d’Al-Kamaris. Je m’y installai alors et contemplai les cieux.

J’y passai un temps certain, m’imprégnant du calme et m’octroyant même le luxe de poser mes ouvrages près de moi pour laisser mes jambes se délier dans le vide. À l’horizon, je le savais, d’ici quelques heures la lueur rougeoyante de l’aube enflammerait le ciel, striant de nuées écarlate le bleu électrique de l’aurore naissante. Si tout se passait bien, nous serions loin quand le jour se lèverait. Si tout se passait bien... Je poussai un soupir.

Nous étions préparées et j’étais accompagnée de la meilleure lame de notre peuple, il n’y avait pas de raison que nous faillions à notre mission et pourtant le doute m’étreignait. Je savais la quête d’importance et j’avais lu dans les astres quelle valeur revêtirait un jour l’artéfact, mais j’ignorais encore dans quelles circonstances nous en aurions besoin. Toutefois, j’étais convaincue qu’il jouerait un rôle dans notre avenir. J’en avais alors persuadé mes pairs.

Comme mon métronome arcanique m’indiquait que l’heure approchait, je récupérai mes rouleaux et reprit ma marche. Telle un simulacre pâle dans la pénombre, mes ailes jetaient sur le mur des ombres mouvantes lorsque je passai au détour d’un couloir ; Je connaissais chaque route qui menait à chaque tour, à chaque chambrée, à chaque flèche de notre glorieuse citadelle. Chaque salle d’étude, chaque bibliothèque. J’aurais pu les parcourir les yeux fermés s’il l’avait fallu et je n’aurais pas hésité sur la route à emprunter. Pas un instant.

Ainsi, c’est sans la moindre hésitation que je me dirigeai jusqu’aux appartement de Seis Firiel et toquai par trois fois au lourd battant de bois immaculée. J’attendis patiemment qu’elle vienne l’ouvrir et, lorsque j’aperçus son profil dans l’encadrement de la porte, je portai ma main à mon cœur et m’inclinai profondément pour la saluer avec la déférence qui lui était due, quoique nous jouissions de rangs équivalents et que j’avais le privilège de l’âge.

« Ma sœur, fis-je d’un ton calme, j’ai les traités qui mentionnent l’objet. Puis-je ? »

Patiemment, j’attendis qu’elle m’invite dans ses appartements.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 22 Avr 2020 - 12:27 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Aria Romanelli
Indépendant Neutre

Personnage
Septa Firiel

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 16/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 256
ϟ Nombre de Messages RP : 137
ϟ Célébrité : Gal Gadot
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Cassandra Wormwood, Siobhan O'Reilly, Jia Li Zhao, Marisol Aguilar
ϟ Âge du Personnage : 735 ans / apparence de 35 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Journaliste indépendante
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : x Sous sa forme humaine, yeux bruns, 1m80, cheveux bruns et longs. Souvent l'air hautaine, sourit volontiers mais d'un sourire généralement froid, sauf lorsqu'elle joue un rôle.
x Sous sa forme véritable, yeux bruns piquetés d'or, toujours 1m80, cheveux bruns et longs, une paire d'ailes de plus de trois mètres d'envergure, aux plumes blanches à la pointe gris sombre, des oreilles à peine plus effilées que celles d'un être humain, des traits tranchants.
ϟ Pouvoirs : x Métabolisme aérien (oxygénation favorisée en altitude)
x Créature des cimes (résistance au froid, -30 degrés)
x Os diamantés (ossature résistante, 5T)
x Longévité Avarielle (3000 ans)
x Super-réflexes (4 fois un humain en vol, 2 fois au sol)
x Vol (200 km/h, haute altitude)
x Coeur de Glace (malédiction, absence d'émotions envers autrui)

x Glamour niveau II (illusion personnelle, ombre mortelle)
x Fiancée de l'Epée (maîtrise de l'épée, style Avariel - au sol et en vol)
x Maîtresse archère
x Lames du Crépuscule (plumes tranchantes, contrôlées et détachées du plumage par la pensée)
x Sagesse ancienne (charisme augmenté)

x Lux Aeterna (artefact, épée de lumière, feu froid)
x Arc de Kaliel (artefact, carquois inépuisable)
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Septa Firiel

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 16/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 256
ϟ Nombre de Messages RP : 137
ϟ Célébrité : Gal Gadot
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Cassandra Wormwood, Siobhan O'Reilly, Jia Li Zhao, Marisol Aguilar
ϟ Âge du Personnage : 735 ans / apparence de 35 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Journaliste indépendante
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : x Sous sa forme humaine, yeux bruns, 1m80, cheveux bruns et longs. Souvent l'air hautaine, sourit volontiers mais d'un sourire généralement froid, sauf lorsqu'elle joue un rôle.
x Sous sa forme véritable, yeux bruns piquetés d'or, toujours 1m80, cheveux bruns et longs, une paire d'ailes de plus de trois mètres d'envergure, aux plumes blanches à la pointe gris sombre, des oreilles à peine plus effilées que celles d'un être humain, des traits tranchants.
ϟ Pouvoirs : x Métabolisme aérien (oxygénation favorisée en altitude)
x Créature des cimes (résistance au froid, -30 degrés)
x Os diamantés (ossature résistante, 5T)
x Longévité Avarielle (3000 ans)
x Super-réflexes (4 fois un humain en vol, 2 fois au sol)
x Vol (200 km/h, haute altitude)
x Coeur de Glace (malédiction, absence d'émotions envers autrui)

x Glamour niveau II (illusion personnelle, ombre mortelle)
x Fiancée de l'Epée (maîtrise de l'épée, style Avariel - au sol et en vol)
x Maîtresse archère
x Lames du Crépuscule (plumes tranchantes, contrôlées et détachées du plumage par la pensée)
x Sagesse ancienne (charisme augmenté)

x Lux Aeterna (artefact, épée de lumière, feu froid)
x Arc de Kaliel (artefact, carquois inépuisable)
ϟ Liens Rapides :
Il m’arrivait de rêver de combats passés, lorsque l’heure de reposer mon corps et mon esprit venait. De plus en plus souvent alors que la paix s’éternisait. J’imaginais que je n’étais pas la seule des épées Avarielles à se languir de ce pour quoi elles avaient été entraînées depuis leur plus jeune âge. A genoux devant le large balcon qui me servait à décoller rapidement lorsqu’on me faisait quérir - je préférais amplement voler que marcher - le regard perdu dans le vide, j’essayais tant bien que mal de chasser l’écho de ces songes.

J’aurais dû me réjouir de savoir que mon peuple était en paix. Je m’en réjouissais au moins un peu, mais je ne pouvais m’empêcher de me sentir désœuvrée pour autant. Au moins aurais-je aujourd’hui quelque chose de plus pertinent à faire que de garder les humains qui vivaient bien plus loin. Je détestais les côtoyer.

Je savais simplement que l’on m’avait demandé d’accompagner Sariel. L’Eclairée. En un sens, elle était pour nos érudits ce que je suis à nos guerriers. Ma sœur s’était élevée vers les sommets de la connaissance avec un zèle admirable, devenant une des élites de notre peuple par la force de sa volonté et de son travail. Si j’aimais et respectais chacun des miens, mettant un point d’honneur à retenir leurs particularités, leurs forces, je devais admettre qu’elle est au dessus de cela, même si je ne la côtoyais pas si souvent. Après tout, j’avais passé autant de temps au loin au milieu de mes frères et sœurs guerriers et guerrières qu’ici, dans nos cités tutoyant les sommets du monde.

Là où j’avais réglé les conflits de la pointe de mon épée et à l’aide de mes Lames du Crépuscule, Sariel l’avait fait en usant d’autres arts. La paix était autant son œuvre que la mienne. Sans doute la sienne plus que la mienne. Et elle avait vu qu’il était tant pour nous de récupérer quelque artefact au loin. Il fallait qu’elle vienne pour identifier ce que son regard éclairé avait su discerner dans notre avenir. Mais nous n’aurions jamais laissé l’un des membres du cœur de notre peuple aller seule. Puisque j’étais désœuvrée, c’était moi que l’on avait choisi pour accompagner et protéger ma sœur. Un honneur que j’avais évidemment accepté. Je me relevais calmement, m’étirais doucement puis rejoignis la porte de mes appartements lorsqu’elle frappa à trois reprises.

Je lui rendis son salut avec tout mon respect. Elle avait préséance par l’âge, et malgré mes prouesses et les louanges qu’on avait pu m’adresser au fil des ans, je n’oubliais jamais que mes aînés savaient plus, souvent mieux.

« Bien sûr, dis-je en m’effaçant pour l’inviter à entrer. »

Je lui désignais l’espace où je travaillais généralement d’un geste de la main et l’invitais à s’installer.

« Souhaites-tu boire quelque chose, ma soeur ? »

J’attendis sa réponse puis m’excusais un bref instant. J’avais déjà revêtu ma tunique de maille et une partie de mon armure, mais je pris quelques minutes pour fixer mon arc et ma lame de lumière à leur place respective avant de revenir vers Sariel.

« Avez-vous pu localiser plus précisément sa position ? », demandais-je en revenant vers elle et en m’asseyant à ses côtés.

Je n’étais pas avarielle à se perdre en vaines considérations. Chacun s’y était habitué avec le temps, comme à ma froideur qui n’était pas sans rappeler celle qui régnait sur nos terres. Probablement aussi car chacun savait que j’étais entièrement dévouée à leur service, même en étant meneuse de nos armées. Je vivais pour mes devoirs, aimais les miens même si je n’étais pas capable de le leur montrer de façon véritablement adéquate.
 
Revenir en haut Aller en bas


Hier, aujourd'hui, demain, dans mon monde, seul compte ce que je dois, non ce que je peux faire. J'existe pour servir mon peuple, libérée de la faiblesse d'émotions coupables. J'existe pour protéger les miens. Ils sont tout ce qui compte, à jamais.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 22 Avr 2020 - 14:00 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Claire Caldwell
Indépendant Neutre

Personnage
SEPTA SARIEL

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 18/04/2020
ϟ Nombre de Messages : 34
ϟ Nombre de Messages RP : 9
ϟ Célébrité : Cate Blanchett
ϟ Crédits : Claire
ϟ Doublons : Natalia, Gabrielle, Andrea, Solveig
ϟ Âge du Personnage : 1417 ans
ϟ Statut : En union libre
ϟ Métier : Assistante du conseiller municipal Todd McFarlane
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Très grande, physique aérien, son visage avenant aux traits forts est encadré de cheveux d'une blondeur polaire. Un sourire fantomatique étire ses lèvres, si bien qu'on ne sait jamais trop ce qui se cache derrière ses yeux d'un bleu limpide. Des ridules témoignent du temps qui a passé, même si rien ne semble pouvoir entamer la vivacité de son regard.
ϟ Pouvoirs : Claire, de son vrai nom Sariel, est une avarielle et une arcaniste. L'ensemble de ses pouvoirs est trouvable ici.
ϟ Liens Rapides :

Joueur
SEPTA SARIEL

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 18/04/2020
ϟ Nombre de Messages : 34
ϟ Nombre de Messages RP : 9
ϟ Célébrité : Cate Blanchett
ϟ Crédits : Claire
ϟ Doublons : Natalia, Gabrielle, Andrea, Solveig
ϟ Âge du Personnage : 1417 ans
ϟ Statut : En union libre
ϟ Métier : Assistante du conseiller municipal Todd McFarlane
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Très grande, physique aérien, son visage avenant aux traits forts est encadré de cheveux d'une blondeur polaire. Un sourire fantomatique étire ses lèvres, si bien qu'on ne sait jamais trop ce qui se cache derrière ses yeux d'un bleu limpide. Des ridules témoignent du temps qui a passé, même si rien ne semble pouvoir entamer la vivacité de son regard.
ϟ Pouvoirs : Claire, de son vrai nom Sariel, est une avarielle et une arcaniste. L'ensemble de ses pouvoirs est trouvable ici.
ϟ Liens Rapides :

Je pénétrai dans les appartements de mon estimée sœur, refermant préalablement la lourde porte derrière moi. Tandis qu’elle me proposait de quoi me désaltérer, et que j’acceptais volontiers, je jetai un regard curieux alentours, de l’œil de celle qui entrait dans un nouvel espace pour la première fois. Ce n’était pas tout à fait vrai, mais pas tout à fait faux non plus. Si l’on retrouvait dans sa demeure les caractéristiques communes à toutes celles des Avariels, le mien différait du sien par la profusion de rouleaux, de livres, de traités et d’instruments de mesure en tout genre qui s’amoncelaient dans chaque recoin, parfois avec une organisation méthodique, parfois avec une anarchie que mon compagnon ne manquait jamais de relever.

À son invitation, je me dirigeai et m’installai à sa salle d’étude. J’étalai mes ouvrages et parchemins sur la table, en choisi un avec le plus grand soin et le déroulai sans même l’effleurer. Je parcourus avec soin les mots que j’avais, la veille, couché par écrit de cette graphie nerveuse et sèche qui était mienne et qui témoignait un peu trop bien de la ferveur de mon travail. Avec une moue insatisfaite, je sélectionnai un autre ouvrage, laissant le précédent toujours ouvert, à flotter près de moi. D’un geste vague de la main, je tournai les pages jusqu’à trouver le passage qui m’intéressait ; Au sein d’un paragraphe, une illustration d’un réalisme criant figurait un miroir, ouvragé mais banal.

D’aucun aurait pu s’y tromper mais pas moi. Les astres me l’avaient dit.

Ma sœur était revenue près de moi, dûment parée de ses atours guerriers, et je l’avisai d’un regard. J’avais moi-même revêtu mon plastron, ne sachant bien à quelles menaces nous devrions faire face. Quoique je n’étais pas guerrière, j’avais demandé à l’un de mes frères de forger cette protection en prévision de la mission qui nous attendait. Il s’y était appliqué avec plus de zèle que je ne l’aurais imaginé, prenant soin de ciseler la pièce d’armure avec une finesse et une application qu’il n’aurait probablement pas consacré à d’autres. C’était un bel ouvrage, qui portait mon blason et qu’il m’avait offert en signe de respect et en remerciement.

Serait-ce suffisant pour nous accorder la réussite ? Nous verrons bien...

« Oui, je répondis, laissant mon regard toujours parcourir les lignes avant de reporter brièvement les yeux sur Firiel. Et j’ai de mauvaises nouvelles. »

D’un geste de la main, je tournai l’ouvrage vers elle pour qu’elle puisse observer ce dont il était question. Le codex avait été rédigé de la main de l’un de nos vénérables érudits, calligraphié et illustré avec un soin tout particulier. C’était l’un des trésors de mes collections. Pour appuyer mes propos, je déroulai un troisième rouleau, le laissant flotter au-dessus des précédents d’un geste de la main. Une carte de Pangée avait été représentée avec précision.

« Razsiel, que son nom soit consacré, écrit que l’objet s’est perdu au fil des siècles, à l’orée de la Première Guerre d’Oromë plus exactement. Je marquai une pause de circonstances, lui laissant le temps de se rappeler les événements que je mentionnais. Sa dernière localisation connue est située entre les forêts du Peuple Vert et la mer Astrée, là où les massifs montagneux s’élèvent à l’est en bordant l’eau. Mais il est probable que nous ayons à aller en profondeur, ma sœur. »

Nous n’aimions pas ça. Nous, Avariels, sommes faits pour les grands espaces, pour les hauteurs, pour voir le ciel au-dessus de nos têtes. L’idée de devoir pénétrer dans des galeries ne me plaisait guère, mais je savais que nous n’avions par le choix. Par ailleurs, si cela pouvait l’épargnerer à nos frères et sœurs, c’était déjà une récompense en soi.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 22 Avr 2020 - 14:36 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Aria Romanelli
Indépendant Neutre

Personnage
Septa Firiel

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 16/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 256
ϟ Nombre de Messages RP : 137
ϟ Célébrité : Gal Gadot
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Cassandra Wormwood, Siobhan O'Reilly, Jia Li Zhao, Marisol Aguilar
ϟ Âge du Personnage : 735 ans / apparence de 35 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Journaliste indépendante
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : x Sous sa forme humaine, yeux bruns, 1m80, cheveux bruns et longs. Souvent l'air hautaine, sourit volontiers mais d'un sourire généralement froid, sauf lorsqu'elle joue un rôle.
x Sous sa forme véritable, yeux bruns piquetés d'or, toujours 1m80, cheveux bruns et longs, une paire d'ailes de plus de trois mètres d'envergure, aux plumes blanches à la pointe gris sombre, des oreilles à peine plus effilées que celles d'un être humain, des traits tranchants.
ϟ Pouvoirs : x Métabolisme aérien (oxygénation favorisée en altitude)
x Créature des cimes (résistance au froid, -30 degrés)
x Os diamantés (ossature résistante, 5T)
x Longévité Avarielle (3000 ans)
x Super-réflexes (4 fois un humain en vol, 2 fois au sol)
x Vol (200 km/h, haute altitude)
x Coeur de Glace (malédiction, absence d'émotions envers autrui)

x Glamour niveau II (illusion personnelle, ombre mortelle)
x Fiancée de l'Epée (maîtrise de l'épée, style Avariel - au sol et en vol)
x Maîtresse archère
x Lames du Crépuscule (plumes tranchantes, contrôlées et détachées du plumage par la pensée)
x Sagesse ancienne (charisme augmenté)

x Lux Aeterna (artefact, épée de lumière, feu froid)
x Arc de Kaliel (artefact, carquois inépuisable)
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Septa Firiel

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 16/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 256
ϟ Nombre de Messages RP : 137
ϟ Célébrité : Gal Gadot
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Cassandra Wormwood, Siobhan O'Reilly, Jia Li Zhao, Marisol Aguilar
ϟ Âge du Personnage : 735 ans / apparence de 35 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Journaliste indépendante
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : x Sous sa forme humaine, yeux bruns, 1m80, cheveux bruns et longs. Souvent l'air hautaine, sourit volontiers mais d'un sourire généralement froid, sauf lorsqu'elle joue un rôle.
x Sous sa forme véritable, yeux bruns piquetés d'or, toujours 1m80, cheveux bruns et longs, une paire d'ailes de plus de trois mètres d'envergure, aux plumes blanches à la pointe gris sombre, des oreilles à peine plus effilées que celles d'un être humain, des traits tranchants.
ϟ Pouvoirs : x Métabolisme aérien (oxygénation favorisée en altitude)
x Créature des cimes (résistance au froid, -30 degrés)
x Os diamantés (ossature résistante, 5T)
x Longévité Avarielle (3000 ans)
x Super-réflexes (4 fois un humain en vol, 2 fois au sol)
x Vol (200 km/h, haute altitude)
x Coeur de Glace (malédiction, absence d'émotions envers autrui)

x Glamour niveau II (illusion personnelle, ombre mortelle)
x Fiancée de l'Epée (maîtrise de l'épée, style Avariel - au sol et en vol)
x Maîtresse archère
x Lames du Crépuscule (plumes tranchantes, contrôlées et détachées du plumage par la pensée)
x Sagesse ancienne (charisme augmenté)

x Lux Aeterna (artefact, épée de lumière, feu froid)
x Arc de Kaliel (artefact, carquois inépuisable)
ϟ Liens Rapides :
J’étais revenue avec un verre à la main - finement ouvragé, venant d’un service dont je prenais soin et qui m’avait été offert par Kaliel quelques années avant qu’elle ne nous quitte, contenant une boisson que nous avions emprunté un jour au peuple vert. La plupart d’entre nous appréciait ce genre d’infusion, d’autant que le goût en était assez unique. Je le déposais à ses côtés en prenant soin de ne pas le positionner trop près des ouvrages qui en auraient évidemment souffert, avisant à cet instant que Sariel avait revêtu son propre plastron. J’étais étonnée d’en voir un sur l’une de mes consoeurs érudites, encore que ça n’était pourtant pas la première fois.

Sans être chose commune, il était fréquent que ceux d’entre eux qui pouvaient travailler sur le terrain soit ainsi protégé. La chose me semblait plus prudente. Je n’avais simplement jamais vu ma soeur se munir de l’un d’entre eux. Je jaugeais l’ouvrage d’un air appréciateur mais sans me permettre quelque remarque que ce soit.

Je préférais amplement écouter ce que l’estimée Sariel avait à dire qui soit mauvais à entendre. Je me penchais avec soin sur ce qu’elle avait fait pivoter en ma direction observant la calligraphie remarquable en silence, déchiffrant les descriptions à propos de l’objet que nous cherchions. Au fur et à mesure de mes rapides lectures - je parcourais en diagonale, il était vrai - et des énoncés de l’Avarielle, je pinçais les lèvres puis fronçais les sourcils. Je venais à peine de naître lorsque la Première Guerre d’Oromë avait été déclarée. Je n’en avais pas connu les combats. Mais l’évènement était donc relativement lointain.

Près de sept cent ans avait dû s’écouler sans que nous ne sachions si cette chose avait pu être déplacée depuis. L’idée de devoir en prime m’enfoncer dans des galeries comme l’aurait fait une créature terrestre n’était pas pour me plaire particulièrement. Contrairement toutefois à certains des miens dont l’instinctif dégoût devenait presque un handicap, je n’avais pas de problème à faire fi de mes sensations et avancer sous terre malgré tout.

Simplement, je ne m’en réjouirais pas.

« Si c’est là ce qu’il faut. Il faudra prendre garde toutefois. Les créatures qui vivent dans ces galeries n’ont rien de bien sympathiques. »

Et au sol, j’étais moins performante qu’en vol ou avec au moins la possibilité d’utiliser mes ailes. J’avais déjà côtoyé ces environs lors de combats contre le Peuple Vert, et certains arachnides ainsi que quelques colonies d’élémentaires rien moins que dérangeants nous avaient cherché querelle dans nos campements lorsque la nuit tombait. J’imaginais qu’à envahir leur territoire, nous risquions de réveiller leurs élans querelleurs. J'hésitais puis m'absentais de nouveau le temps de récupérer les jambières que j'avais porté jusqu'ici. Elles étaient marquées par les coups et les ans, mais toujours solides. Et éviteraient à ma soeur de se faire croquer la cheville par les créatures vénéneuses que nous pourrions croiser. Je les lui tendais avec un petit signe de tête en revenant, reprenant comme si de rien n'était.

« Ajoute cela. Les sangles s'attachent sur l'intérieur de la jambe, commençais-je avant d'enchaîner. Rien dont nous ne puissions nous protéger, mais il faudra se montrer particulièrement prudente, ma sœur. »

J’aurais à la surveiller de près.

« Il y a une entrée sûre dans cette zone, ajoutais-je d’un ton plat, en désignant l’endroit où notre artefact s’était perdu. Penses-tu que cela soit assez proche de l’endroit que tu évoques ? »
 
Revenir en haut Aller en bas


Hier, aujourd'hui, demain, dans mon monde, seul compte ce que je dois, non ce que je peux faire. J'existe pour servir mon peuple, libérée de la faiblesse d'émotions coupables. J'existe pour protéger les miens. Ils sont tout ce qui compte, à jamais.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 24 Avr 2020 - 22:17 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Claire Caldwell
Indépendant Neutre

Personnage
SEPTA SARIEL

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 18/04/2020
ϟ Nombre de Messages : 34
ϟ Nombre de Messages RP : 9
ϟ Célébrité : Cate Blanchett
ϟ Crédits : Claire
ϟ Doublons : Natalia, Gabrielle, Andrea, Solveig
ϟ Âge du Personnage : 1417 ans
ϟ Statut : En union libre
ϟ Métier : Assistante du conseiller municipal Todd McFarlane
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Très grande, physique aérien, son visage avenant aux traits forts est encadré de cheveux d'une blondeur polaire. Un sourire fantomatique étire ses lèvres, si bien qu'on ne sait jamais trop ce qui se cache derrière ses yeux d'un bleu limpide. Des ridules témoignent du temps qui a passé, même si rien ne semble pouvoir entamer la vivacité de son regard.
ϟ Pouvoirs : Claire, de son vrai nom Sariel, est une avarielle et une arcaniste. L'ensemble de ses pouvoirs est trouvable ici.
ϟ Liens Rapides :

Joueur
SEPTA SARIEL

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 18/04/2020
ϟ Nombre de Messages : 34
ϟ Nombre de Messages RP : 9
ϟ Célébrité : Cate Blanchett
ϟ Crédits : Claire
ϟ Doublons : Natalia, Gabrielle, Andrea, Solveig
ϟ Âge du Personnage : 1417 ans
ϟ Statut : En union libre
ϟ Métier : Assistante du conseiller municipal Todd McFarlane
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Très grande, physique aérien, son visage avenant aux traits forts est encadré de cheveux d'une blondeur polaire. Un sourire fantomatique étire ses lèvres, si bien qu'on ne sait jamais trop ce qui se cache derrière ses yeux d'un bleu limpide. Des ridules témoignent du temps qui a passé, même si rien ne semble pouvoir entamer la vivacité de son regard.
ϟ Pouvoirs : Claire, de son vrai nom Sariel, est une avarielle et une arcaniste. L'ensemble de ses pouvoirs est trouvable ici.
ϟ Liens Rapides :

J’accueillis le verre avec un remerciement et un coup d’œil glissés entre deux lectures de paragraphe, appréciant le raffinement des gravures sous la pulpe de mes doigts. Alors que je m’apprêtais à plonger mes lèvres dans le breuvage, dont je reconnaissais l’odeur pour l’avoir tant de fois savourée, il m’apparut qu’il était moins frais que ce dont j’avais l’habitude. Je pris donc une seconde pour le refroidir dûment, laissant le givre parer la surface du verre, et me désaltérai de quelques gorgées avant d’entamer mon bref exposé. Ma sœur fut attentive à chacun de mes mots et, pour cela, je lui fus gréée, quoique cela ne me surprit guère de sa part. D’autres de nos guerriers se seraient montrés impatients, dissipés, avides de s’élancer pour la gloire de notre peuple et enhardis par l’idée de la victoire. Mon compagnon était de ceux-là. Pas Firiel. Si ma sœur était une virtuose de la lame, c’était aussi parce qu’elle savait aussi se poser les bonnes questions.

Et elle avait mené tant de fois notre peuple à la victoire que je ne pouvais que me sentir honorée qu’elle ait accepté cette mission... Bien en-deçà de ses attributions habituelles, il fallait en convenir. Je ne m’en plaignis pas toutefois ; À dire vrai, je me sentais étrangement rassurée par son flegme, sa maîtrise d’elle-même qu’on qualifiait parfois de singulière. D’autres qu’elle se seraient sans doute inquiétées de savoir pourquoi les astres les menaient sous terre, mais pas Firiel. L’impassibilité de ma sœur face au danger m’étonnerait toujours.

« Il est vrai. Je les ai étudiés mais... Soyons honnêtes, nos connaissances à leur sujet sont limitées et notre peuple n’est pas fait pour combattre sur un tel terrain. Nous serons désavantagées. »

Et par nous, je voulais dire elle. À la fin de mon exposé, je la vis s’absenter un instant et revenir les mains chargées. Je considérai un instant ce qu’elle me tendait avant de prendre les jambières en la remerciant et de m’afférer à les passer sous mes robes. Je n’avais guère l’habitude d’en porter mais d’un autre côté... Je n’avais guère l’habitude d’aller sur le terrain, quoique j’eus maintes fois l’opportunité de mettre ma magie au service de mon peuple en tant de guerre. Ce n’était tout simplement pas la même chose.

« Assurément, confirmai-je à la question de l’entrée. Les terrestres qui grouillent dans les entrailles de la terre ont vidé les monts de leur substance minérale. Les galeries s’étendent sur des kilomètres... Je secouai la tête. Il serait impossible de les cartographier. Elles se coupent et se recoupent d’innombrables fois. »

C’était un véritable labyrinthe. Un labyrinthe qui pourrait s’avérer mortel car il aurait été sot de sous-estimer les créatures qui peuplaient les galeries alors même que nous nous apprêtions à évoluer sur leur territoire. Si primitives qu’elles soient, c’était tout de même leur domaine. L’idée n’était pas de leur chercher querelle mais de pénétrer dans le ventre terreux des monts, de trouver l’artefact et d’en ressortir tout aussi rapidement. Et pour cela, j’avais de quoi nous aider. Fouillant dans ma besace, je sortis une étrange boussole faite de plusieurs cadrans, au sein desquels se trouvaient plusieurs aiguilles dont certaines étaient immobiles et d’autre... Inarrêtables.

« Un arcanomètre, précisai-je au cas où l’objet lui fut inconnu. Il devrait nous indiquer la bonne direction. L’artefact est puissant alors nous ne devrions pas être parasités par les lignes telluriques, même si nous allons en profondeur. Je marquai une pause. Par contre, il faudra songer à baliser le chemin du retour sans quoi nous risquerions de finir... »

Coincée sous terre à errer sans fin. C’était le pire que je puisse imaginer.

« Je ne suis pas certaine de pouvoir nous téléporter, avouai-je finalement. La télémancie est moins précise sous terre. »

Et je ne savais pas encore à quelle profondeur il nous faudrait aller.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 25 Avr 2020 - 19:12 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Aria Romanelli
Indépendant Neutre

Personnage
Septa Firiel

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 16/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 256
ϟ Nombre de Messages RP : 137
ϟ Célébrité : Gal Gadot
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Cassandra Wormwood, Siobhan O'Reilly, Jia Li Zhao, Marisol Aguilar
ϟ Âge du Personnage : 735 ans / apparence de 35 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Journaliste indépendante
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : x Sous sa forme humaine, yeux bruns, 1m80, cheveux bruns et longs. Souvent l'air hautaine, sourit volontiers mais d'un sourire généralement froid, sauf lorsqu'elle joue un rôle.
x Sous sa forme véritable, yeux bruns piquetés d'or, toujours 1m80, cheveux bruns et longs, une paire d'ailes de plus de trois mètres d'envergure, aux plumes blanches à la pointe gris sombre, des oreilles à peine plus effilées que celles d'un être humain, des traits tranchants.
ϟ Pouvoirs : x Métabolisme aérien (oxygénation favorisée en altitude)
x Créature des cimes (résistance au froid, -30 degrés)
x Os diamantés (ossature résistante, 5T)
x Longévité Avarielle (3000 ans)
x Super-réflexes (4 fois un humain en vol, 2 fois au sol)
x Vol (200 km/h, haute altitude)
x Coeur de Glace (malédiction, absence d'émotions envers autrui)

x Glamour niveau II (illusion personnelle, ombre mortelle)
x Fiancée de l'Epée (maîtrise de l'épée, style Avariel - au sol et en vol)
x Maîtresse archère
x Lames du Crépuscule (plumes tranchantes, contrôlées et détachées du plumage par la pensée)
x Sagesse ancienne (charisme augmenté)

x Lux Aeterna (artefact, épée de lumière, feu froid)
x Arc de Kaliel (artefact, carquois inépuisable)
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Septa Firiel

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 16/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 256
ϟ Nombre de Messages RP : 137
ϟ Célébrité : Gal Gadot
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Cassandra Wormwood, Siobhan O'Reilly, Jia Li Zhao, Marisol Aguilar
ϟ Âge du Personnage : 735 ans / apparence de 35 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Journaliste indépendante
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : x Sous sa forme humaine, yeux bruns, 1m80, cheveux bruns et longs. Souvent l'air hautaine, sourit volontiers mais d'un sourire généralement froid, sauf lorsqu'elle joue un rôle.
x Sous sa forme véritable, yeux bruns piquetés d'or, toujours 1m80, cheveux bruns et longs, une paire d'ailes de plus de trois mètres d'envergure, aux plumes blanches à la pointe gris sombre, des oreilles à peine plus effilées que celles d'un être humain, des traits tranchants.
ϟ Pouvoirs : x Métabolisme aérien (oxygénation favorisée en altitude)
x Créature des cimes (résistance au froid, -30 degrés)
x Os diamantés (ossature résistante, 5T)
x Longévité Avarielle (3000 ans)
x Super-réflexes (4 fois un humain en vol, 2 fois au sol)
x Vol (200 km/h, haute altitude)
x Coeur de Glace (malédiction, absence d'émotions envers autrui)

x Glamour niveau II (illusion personnelle, ombre mortelle)
x Fiancée de l'Epée (maîtrise de l'épée, style Avariel - au sol et en vol)
x Maîtresse archère
x Lames du Crépuscule (plumes tranchantes, contrôlées et détachées du plumage par la pensée)
x Sagesse ancienne (charisme augmenté)

x Lux Aeterna (artefact, épée de lumière, feu froid)
x Arc de Kaliel (artefact, carquois inépuisable)
ϟ Liens Rapides :
Un désavantage, lorsqu’il était étudié, pouvait être soigneusement maîtrisé. Je ne m’inquiétais donc pas le moins du monde à ce sujet, préférant au contraire réfléchir à la façon dont nous devrions progresser, ajuster nos équipements, nous reposer l’une sur l’autre pour éviter le plus gros du danger. Nous ne serions certes pas en position de force mais rien ne nous obligeait pour autant à sombrer en position de faiblesse.

« En effet. »

J’avais répondu calmement avant de confier les jambières à ma soeur et de me réinstaller devant l’étude. Ajoutant une question pratique plus terre à terre, je me concentrais sur la réponse qu’elle m’apportait. Des kilomètres de galerie inexplorées. Aucune carte sur laquelle nous baser dans notre avancée. Peut-être qu’au fond, le plus grand danger qui nous guetterait serait tout simplement de nous y égarer sans espoir de retour. Une fois égarées au fin fond des caves, ce serait une course contre la faim et contre les créatures grouillant dans les souterrains. Une course que nous étions presque certaines de perdre.

Je me demandais quelle solution avaient choisi nos chercheurs lorsqu’elle sortit l’arcanomètre. Je n’avais qu’une vague notion de son fonctionnement - ce n’était pas mon rôle de m’y pencher, et je n’avais jamais eu la patience pour ce type d’apprentissages. Néanmoins, c’était suffisant pour comprendre qu’il nous servirait à nous orienter jusqu’à l’artefact.

« Effectivement. Il faudra être certaines de nos marques pour pouvoir retrouver notre chemin une fois l’objet localisé. »

Je haussais machinalement les épaules à ses aveux. Je n’avais pas escompté m’y téléporter. Je n’étais pas spécialement habituée à cet art. J’avais déjà dû m’y soumettre pour nous permettre d’agir rapidement, mais je ne m’y essayais pas si souvent.

« As-tu d’autres éléments qu’il serait important de me transmettre, ma soeur ? Nous avons un certain chemin à parcourir. »

Il nous serait à priori facile de nous approcher sans avoir besoin de reposer nos ailes pour cela, mais le fait était que nous n’allions pas visiter le mont voisin. J’avais demandé à l’un de mes frères de préparer quelques rations pour le cas où nous aurions faim, mais mes armes étaient déjà en place. Dès qu’elle serait prête, nous n’aurions plus qu’à nous en aller. Je me sentais gagnée par le semblant d’impatience - très relatif, comme tout le reste de mes émotions, il était vrai - que je redécouvrais avant chaque mission.

Rien n’était plus gratifiant que de faire ce pour quoi j’étais née, même lorsqu’il s’agissait d’une mission aussi routinière et en apparence aisée que celle-ci. Les souterrains et leurs habitants ne m’effrayaient guère plus que cela.
 
Revenir en haut Aller en bas


Hier, aujourd'hui, demain, dans mon monde, seul compte ce que je dois, non ce que je peux faire. J'existe pour servir mon peuple, libérée de la faiblesse d'émotions coupables. J'existe pour protéger les miens. Ils sont tout ce qui compte, à jamais.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 27 Avr 2020 - 16:01 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Claire Caldwell
Indépendant Neutre

Personnage
SEPTA SARIEL

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 18/04/2020
ϟ Nombre de Messages : 34
ϟ Nombre de Messages RP : 9
ϟ Célébrité : Cate Blanchett
ϟ Crédits : Claire
ϟ Doublons : Natalia, Gabrielle, Andrea, Solveig
ϟ Âge du Personnage : 1417 ans
ϟ Statut : En union libre
ϟ Métier : Assistante du conseiller municipal Todd McFarlane
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Très grande, physique aérien, son visage avenant aux traits forts est encadré de cheveux d'une blondeur polaire. Un sourire fantomatique étire ses lèvres, si bien qu'on ne sait jamais trop ce qui se cache derrière ses yeux d'un bleu limpide. Des ridules témoignent du temps qui a passé, même si rien ne semble pouvoir entamer la vivacité de son regard.
ϟ Pouvoirs : Claire, de son vrai nom Sariel, est une avarielle et une arcaniste. L'ensemble de ses pouvoirs est trouvable ici.
ϟ Liens Rapides :

Joueur
SEPTA SARIEL

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 18/04/2020
ϟ Nombre de Messages : 34
ϟ Nombre de Messages RP : 9
ϟ Célébrité : Cate Blanchett
ϟ Crédits : Claire
ϟ Doublons : Natalia, Gabrielle, Andrea, Solveig
ϟ Âge du Personnage : 1417 ans
ϟ Statut : En union libre
ϟ Métier : Assistante du conseiller municipal Todd McFarlane
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Très grande, physique aérien, son visage avenant aux traits forts est encadré de cheveux d'une blondeur polaire. Un sourire fantomatique étire ses lèvres, si bien qu'on ne sait jamais trop ce qui se cache derrière ses yeux d'un bleu limpide. Des ridules témoignent du temps qui a passé, même si rien ne semble pouvoir entamer la vivacité de son regard.
ϟ Pouvoirs : Claire, de son vrai nom Sariel, est une avarielle et une arcaniste. L'ensemble de ses pouvoirs est trouvable ici.
ϟ Liens Rapides :

Je pris consciencieusement note de ce que l’estimée Firiel soulevait et acquiesçai silencieusement. Il faudrait effectivement baliser notre chemin avec application, ce à quoi je me m’emploierai sitôt que nous aurons atteint notre destination... Sans quoi nous risquerions d’y errer indéfiniment. Je l’en avais informée par acquis de conscience mais, en réalité, n’était pas sa tâche que de nous assurer que nous ne nous perdions pas dans le dédale des galeries à la recherche de l’artefact mystique. C’était la mienne. Ma sœur devait assurer notre protection lorsque nous entrerions en territoire hostile, une besogne qui lui seyait infiniment mieux et pour laquelle je lui étais reconnaissante. Tandis qu’elle finissait de parler, j’entrepris de ranger mes ouvrages, rouleaux et instruments dans la sacoche enchantée que j’avais prévu d’emporter pour notre mission – sa dimension propre en faisait un outil idéal pour les longs voyages, permettant de transporter beaucoup à moindre effort. Lorsque ce fut fait, je me tournerai vers ma sœur qui s’enquerrait de savoir si je disposais d’autres informations à lui fournir ou si nous étions parées pour le départ.

« Non, nous pouvons y aller. » Fis-je sans plus de cérémonies.

J’emboîtai le pas dynamique de ma sœur, m’approchant du balcon dont tous les quartiers Avariels étaient pourvus, afin de nous permettre un envol rapide. Précautionneusement, je sanglai ma besace à la ceinture prévue à cet effet, prit appui sur mes jambes et, quelques instants après Firiel, je m’envolai à mon tour. Comme chaque fois que je fendais les airs, la sensation était exaltante ; Je dépliai mes larges ailes, laissant toute leur longueur se détendre avec délice. Leur blancheur crémeuse, mouchetée d’or, prenait son plus bel éclat aux premières lueurs du jour... Mais ces dernières étaient encore loin, aussi faudrait-il se contenter pour le moment de la pénombre et du clair de lune. L’astre, à l’orée duquel frisait une aura blanchâtre, me rendit mon regard lorsque je le mirai avant de prendre la direction indiquée par ma sœur. Silencieusement, nous fendîmes les cieux ; Je n’avais aucun mal à me fier à elle car si j’avais la connaissance, elle avait l’expérience du terrain et je lui faisais confiance.

D’autant que, ainsi, j’avais tout loisir de ressasser ce que j’avais appris de l’objet. Un artefact ancien, aux origines qui renvoyaient aux premiers instants de notre peuple. Je n’étais pas née alors, mais chargé d’histoire et de magie, son devenir avait été retranscrit au fil des siècles. Il m’était d’abord apparu en rêve, dans des circonstances dont j’avais peiné à me rappeler. Convaincue de son importance, je m’étais alors tournée vers les étoiles pour obtenir des réponses sur sa nature et les constellations avaient répondu à mon appel. Malheureusement, je ne pus obtenir plus d’informations sur ce qu’il était capable de faire, sur la façon dont il fonctionnait ou sur le rôle qu’il finirait par jouer pour les nôtres. C’était là des choses qu’il me faudra découvrir lorsque nous finirons par mettre la main dessus. Je lançai un regard au loin et les monts me rendirent mon œillade.

Oh Neszan, que le chemin serait long...
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 28 Avr 2020 - 16:11 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Aria Romanelli
Indépendant Neutre

Personnage
Septa Firiel

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 16/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 256
ϟ Nombre de Messages RP : 137
ϟ Célébrité : Gal Gadot
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Cassandra Wormwood, Siobhan O'Reilly, Jia Li Zhao, Marisol Aguilar
ϟ Âge du Personnage : 735 ans / apparence de 35 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Journaliste indépendante
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : x Sous sa forme humaine, yeux bruns, 1m80, cheveux bruns et longs. Souvent l'air hautaine, sourit volontiers mais d'un sourire généralement froid, sauf lorsqu'elle joue un rôle.
x Sous sa forme véritable, yeux bruns piquetés d'or, toujours 1m80, cheveux bruns et longs, une paire d'ailes de plus de trois mètres d'envergure, aux plumes blanches à la pointe gris sombre, des oreilles à peine plus effilées que celles d'un être humain, des traits tranchants.
ϟ Pouvoirs : x Métabolisme aérien (oxygénation favorisée en altitude)
x Créature des cimes (résistance au froid, -30 degrés)
x Os diamantés (ossature résistante, 5T)
x Longévité Avarielle (3000 ans)
x Super-réflexes (4 fois un humain en vol, 2 fois au sol)
x Vol (200 km/h, haute altitude)
x Coeur de Glace (malédiction, absence d'émotions envers autrui)

x Glamour niveau II (illusion personnelle, ombre mortelle)
x Fiancée de l'Epée (maîtrise de l'épée, style Avariel - au sol et en vol)
x Maîtresse archère
x Lames du Crépuscule (plumes tranchantes, contrôlées et détachées du plumage par la pensée)
x Sagesse ancienne (charisme augmenté)

x Lux Aeterna (artefact, épée de lumière, feu froid)
x Arc de Kaliel (artefact, carquois inépuisable)
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Septa Firiel

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 16/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 256
ϟ Nombre de Messages RP : 137
ϟ Célébrité : Gal Gadot
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Cassandra Wormwood, Siobhan O'Reilly, Jia Li Zhao, Marisol Aguilar
ϟ Âge du Personnage : 735 ans / apparence de 35 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Journaliste indépendante
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : x Sous sa forme humaine, yeux bruns, 1m80, cheveux bruns et longs. Souvent l'air hautaine, sourit volontiers mais d'un sourire généralement froid, sauf lorsqu'elle joue un rôle.
x Sous sa forme véritable, yeux bruns piquetés d'or, toujours 1m80, cheveux bruns et longs, une paire d'ailes de plus de trois mètres d'envergure, aux plumes blanches à la pointe gris sombre, des oreilles à peine plus effilées que celles d'un être humain, des traits tranchants.
ϟ Pouvoirs : x Métabolisme aérien (oxygénation favorisée en altitude)
x Créature des cimes (résistance au froid, -30 degrés)
x Os diamantés (ossature résistante, 5T)
x Longévité Avarielle (3000 ans)
x Super-réflexes (4 fois un humain en vol, 2 fois au sol)
x Vol (200 km/h, haute altitude)
x Coeur de Glace (malédiction, absence d'émotions envers autrui)

x Glamour niveau II (illusion personnelle, ombre mortelle)
x Fiancée de l'Epée (maîtrise de l'épée, style Avariel - au sol et en vol)
x Maîtresse archère
x Lames du Crépuscule (plumes tranchantes, contrôlées et détachées du plumage par la pensée)
x Sagesse ancienne (charisme augmenté)

x Lux Aeterna (artefact, épée de lumière, feu froid)
x Arc de Kaliel (artefact, carquois inépuisable)
ϟ Liens Rapides :
Puisque Sariel avait terminé de ranger ses outils et ses références, je n’attendis pas plus longtemps pour attraper ma propre sacoche - arrimée à ma ceinture, de l’autre côté de mon arc, tandis que mon épée était attachée assez bas dans mon dos pour que je ne peine pas à la dégainer en cas de besoin. Je fis volte-face et rejoignis le balcon qui nous permettrait de décoller aisément. La plupart de mes frères et soeurs aimait à se laisser simplement tomber dans le vide, déployant leurs ailes et prenant avantage des courants d’air à cette altitude pour s’élever.

Mais je devais admettre tirer un certain orgueil à savoir décoller verticalement sans le moindre effort depuis très jeune, en plus du fait que j’aimais à me projeter vers le ciel. Je savais de source sûre que ma soeur érudite en était tout aussi capable sans que cela soit la sursolliciter, aussi ne me privais-je pas de ce plaisir. Je déployais mes ailes, fléchis mes jambes et me propulsais d’une poussée vigoureuse vers les cieux. Mon corps prit rapidement le relais. C’était une seconde nature. Je pris la direction des entrées des souterrains machinalement, la désignant d’un geste à Sariel.

J’en profitais pour observer ses ailes. Là où les miennes paraissaient souvent d’une blancheur immaculée, avec la pointe seulement de mes plumes qui semblaient avoir trempé dans une délicate nuance de gris perle, les siennes étaient mouchetées d’un or pur. Elles étaient, il fallait l’admettre, des plus somptueuses. Je détournais le regard, puis je l’entraînais vers des horizons bien lointains.

Nous ne parlâmes que peu - l’altitude et les vents ne facilitaient guère la tâche, quoi qu’il en soit - durant tout le temps que dura notre vol. Longer les cimes d’Al-Kamaris était sûr tant que nous n’atteignions pas les limites de notre territoire. Nous croisâmes même l’une de mes patrouilles, qui nous salua gaiement. Mais lorsque nous quittâmes nos terres, je pris soin de toujours surplomber légèrement Sariel. A cette hauteur si danger il y avait, il viendrait du ciel. Je préférais être la première à le recevoir. Finalement, j’amorçais ma descente, en choisissant dans un premier temps un escarpement encore assez haut pour que nous puissions nous poser en sécurité. Je mis pied à terre la première, repliais soigneusement mes ailes, puis levais le regard pour vérifier que ma soeur ne rencontrait aucune difficulté.

Je pris alors le temps de m’asseoir à l’aplomb de l’escale rocheuse sur laquelle je nous avais fait arrêter, les jambes dans le vide et le regard attentif. Une vallée aride s’étalait en contrebas. Quelques rares mouvements - faune sauvage - y étaient discernables, mais l’aube était sur nous et la vie ne tarderait pas à reprendre ses droits pour de bon.

« Nous allons devoir descendre plus bas. De l’autre côté du fleuve. Il faudra se montrer discrètes. Il y a plusieurs voies d’accès aux souterrains, en contrebas. Je te laisserais choisir lequel te semble le plus opportun, ma soeur. »

Je levais le regard vers elle.

« Le vol ne t’aura pas trop fatiguée ? Désires-tu boire ou manger quelque chose ? »

Même pour une combattante, ce genre de vol d’endurance était complexe. Je préférais être certaine que Sariel ne se portait que bien avant de l’entraîner plus bas, vers le fond de la vallée.
 
Revenir en haut Aller en bas


Hier, aujourd'hui, demain, dans mon monde, seul compte ce que je dois, non ce que je peux faire. J'existe pour servir mon peuple, libérée de la faiblesse d'émotions coupables. J'existe pour protéger les miens. Ils sont tout ce qui compte, à jamais.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 29 Avr 2020 - 14:40 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Claire Caldwell
Indépendant Neutre

Personnage
SEPTA SARIEL

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 18/04/2020
ϟ Nombre de Messages : 34
ϟ Nombre de Messages RP : 9
ϟ Célébrité : Cate Blanchett
ϟ Crédits : Claire
ϟ Doublons : Natalia, Gabrielle, Andrea, Solveig
ϟ Âge du Personnage : 1417 ans
ϟ Statut : En union libre
ϟ Métier : Assistante du conseiller municipal Todd McFarlane
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Très grande, physique aérien, son visage avenant aux traits forts est encadré de cheveux d'une blondeur polaire. Un sourire fantomatique étire ses lèvres, si bien qu'on ne sait jamais trop ce qui se cache derrière ses yeux d'un bleu limpide. Des ridules témoignent du temps qui a passé, même si rien ne semble pouvoir entamer la vivacité de son regard.
ϟ Pouvoirs : Claire, de son vrai nom Sariel, est une avarielle et une arcaniste. L'ensemble de ses pouvoirs est trouvable ici.
ϟ Liens Rapides :

Joueur
SEPTA SARIEL

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 18/04/2020
ϟ Nombre de Messages : 34
ϟ Nombre de Messages RP : 9
ϟ Célébrité : Cate Blanchett
ϟ Crédits : Claire
ϟ Doublons : Natalia, Gabrielle, Andrea, Solveig
ϟ Âge du Personnage : 1417 ans
ϟ Statut : En union libre
ϟ Métier : Assistante du conseiller municipal Todd McFarlane
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Très grande, physique aérien, son visage avenant aux traits forts est encadré de cheveux d'une blondeur polaire. Un sourire fantomatique étire ses lèvres, si bien qu'on ne sait jamais trop ce qui se cache derrière ses yeux d'un bleu limpide. Des ridules témoignent du temps qui a passé, même si rien ne semble pouvoir entamer la vivacité de son regard.
ϟ Pouvoirs : Claire, de son vrai nom Sariel, est une avarielle et une arcaniste. L'ensemble de ses pouvoirs est trouvable ici.
ϟ Liens Rapides :

Les paysages qui défilaient sans discontinuer à l’ombre de nos ailes nous étaient connus. Nous avions foulé cette terre plus longtemps que n’importe quelle autre créature vivante, nous nous étions peu à peu imposés sur elle et sur les autres peuples qui évoluaient sur Pangée. Moi, du haut de mon millénaire, je pouvais nommer chaque rivière et chacun de ses affluents, désigner chaque mont et signaler chaque forêt. Ma connaissance théorique du terrain n’avait d’égal que ce que l’expérience avait apporté à ma sœur, elle qui avait tant de fois combattue pour les nôtres sur des territoires qui ne nous étaient pas familiers. Pour cela, et pour tant d’autres choses, je lui faisais confiance sur la direction à prendre et la conformation aérienne à adopter. Je n’étais que trop bien placée pour savoir que les menaces du ciel étaient aussi importantes que celles qui foulaient la terre tandis, qu’en vol, j’étais plus vulnérable que Firiel dont les arts guerriers ne souffraient pas plus de la verticalité que de l’horizontalité – du moins, aux yeux d’une profane comme moi.

Après ce qui me sembla une éternité, je vis mon estimée sœur entamer une descente, sachant alors que l’heure était venue de mettre pied à terre. Les escarpements qui bordaient Oromë se dessinaient effectivement en dessous de nous et il nous fallait prendre connaissance des voies d’accès avant de se mettre à portée des ennemis qui pouvaient nous attendre en bas. À sa suite j’atterris souplement sur l’aplomb rocheux, repliant mes ailes et remarquant au passage à quel point elles me tiraient. Ne quittant que rarement le couvert de notre Citadelle, je n’avais pas l’habitude des vols prolongés et cela se sentait... J’essayai de les étirer pour détendre mes muscles endoloris par l’effort, les repliai finalement et m’hasardai à jeter un coup d’œil en contrebas. Des plaines arides, majoritairement, je distinguai toutefois quelques bosquets secs et plusieurs fractures dans la pierre, par-là le fleuve que venait de mentionner Firiel.

« Merci, ma sœur. De l’eau fera l’affaire. » Fis-je avec douceur.

Le temps que nous nous rafraîchissions, récupérions un peu de notre voyage, je pris place sur une roche plate, sortis la carte de ma sacoche, mon arcanomètre et les sondai silencieusement aux lueurs naissantes de l’aube. Plusieurs aiguilles pointaient vers l’est, certaines, jusque-là parfaitement immobiles, s’étaient mises à tournoyer furieusement et d’autres avançaient par à-coups. Je calculai minutieusement leur rythme, leur révolution et leur inclinaison par rapport à la position des constellations en cette période de l’année avant de prendre ma décision. Je l’indiquai alors à ma sœur en la lui présentant sur le plan.

« La troisième fracture à l’est, expliquai-je en la lui indiquant d’un geste de la main. Elle semble surplomber plus ou moins directement l’objet. En toute logique, il nous suffira de descendre pour le trouver. Si nous jouons de chance, cela ne devrait pas nous prendre longtemps. »

Sauf qu’il fallait bien évidemment prendre en compte qu’il ne nous serait pas permis de descendre tout droit. Ce serait trop simple. La durée de notre expédition dépendrait essentiellement de la manière dont les galeries avaient été creusées... Ce qu'il nous était impossible de prévoir et que nous devions découvrir en temps et en heure.

« Si tu es prête, nous pouvons y aller. » Fis-je finalement en rangeant mon matériel.

Je m’étais restaurée et notre tâche ne faisait que commencer. Autant s’y mettre rapidement.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 30 Avr 2020 - 19:44 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Aria Romanelli
Indépendant Neutre

Personnage
Septa Firiel

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 16/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 256
ϟ Nombre de Messages RP : 137
ϟ Célébrité : Gal Gadot
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Cassandra Wormwood, Siobhan O'Reilly, Jia Li Zhao, Marisol Aguilar
ϟ Âge du Personnage : 735 ans / apparence de 35 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Journaliste indépendante
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : x Sous sa forme humaine, yeux bruns, 1m80, cheveux bruns et longs. Souvent l'air hautaine, sourit volontiers mais d'un sourire généralement froid, sauf lorsqu'elle joue un rôle.
x Sous sa forme véritable, yeux bruns piquetés d'or, toujours 1m80, cheveux bruns et longs, une paire d'ailes de plus de trois mètres d'envergure, aux plumes blanches à la pointe gris sombre, des oreilles à peine plus effilées que celles d'un être humain, des traits tranchants.
ϟ Pouvoirs : x Métabolisme aérien (oxygénation favorisée en altitude)
x Créature des cimes (résistance au froid, -30 degrés)
x Os diamantés (ossature résistante, 5T)
x Longévité Avarielle (3000 ans)
x Super-réflexes (4 fois un humain en vol, 2 fois au sol)
x Vol (200 km/h, haute altitude)
x Coeur de Glace (malédiction, absence d'émotions envers autrui)

x Glamour niveau II (illusion personnelle, ombre mortelle)
x Fiancée de l'Epée (maîtrise de l'épée, style Avariel - au sol et en vol)
x Maîtresse archère
x Lames du Crépuscule (plumes tranchantes, contrôlées et détachées du plumage par la pensée)
x Sagesse ancienne (charisme augmenté)

x Lux Aeterna (artefact, épée de lumière, feu froid)
x Arc de Kaliel (artefact, carquois inépuisable)
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Septa Firiel

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 16/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 256
ϟ Nombre de Messages RP : 137
ϟ Célébrité : Gal Gadot
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Cassandra Wormwood, Siobhan O'Reilly, Jia Li Zhao, Marisol Aguilar
ϟ Âge du Personnage : 735 ans / apparence de 35 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Journaliste indépendante
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : x Sous sa forme humaine, yeux bruns, 1m80, cheveux bruns et longs. Souvent l'air hautaine, sourit volontiers mais d'un sourire généralement froid, sauf lorsqu'elle joue un rôle.
x Sous sa forme véritable, yeux bruns piquetés d'or, toujours 1m80, cheveux bruns et longs, une paire d'ailes de plus de trois mètres d'envergure, aux plumes blanches à la pointe gris sombre, des oreilles à peine plus effilées que celles d'un être humain, des traits tranchants.
ϟ Pouvoirs : x Métabolisme aérien (oxygénation favorisée en altitude)
x Créature des cimes (résistance au froid, -30 degrés)
x Os diamantés (ossature résistante, 5T)
x Longévité Avarielle (3000 ans)
x Super-réflexes (4 fois un humain en vol, 2 fois au sol)
x Vol (200 km/h, haute altitude)
x Coeur de Glace (malédiction, absence d'émotions envers autrui)

x Glamour niveau II (illusion personnelle, ombre mortelle)
x Fiancée de l'Epée (maîtrise de l'épée, style Avariel - au sol et en vol)
x Maîtresse archère
x Lames du Crépuscule (plumes tranchantes, contrôlées et détachées du plumage par la pensée)
x Sagesse ancienne (charisme augmenté)

x Lux Aeterna (artefact, épée de lumière, feu froid)
x Arc de Kaliel (artefact, carquois inépuisable)
ϟ Liens Rapides :
Je sortis de quoi boire à ma soeur et le lui confiais avant de m’installer au bord de l’aplomb sur lequel nous avions atterri le temps qu’elle décide de la marche à suivre pour continuer notre chemin. Je n’avais pas l’habitude de venir si loin, et je ne savais pas où chercher, quand elle avait à la fois les connaissances et le matériel nécessaires pour nous orienter. Je l’observais faire d’un oeil intéressé mais sans faire le moindre bruit. Je ne voulais pas la déconcentrer.

Finalement, elle me désigna l’une des failles qui s’ouvraient loin en contrebas et je l’observais attentivement. Il n’y avait pas trop de mouvement à proximité, pour le moment, mais je décidais paisiblement :

« Attendons encore quelques minutes. »

Le temps que le soleil continue d’apparaître petit à petit à l’horizon. J’avais une vue plus que correcte même de nuit, mais cela ne valait certainement pas nos capacités avec un peu de lumière supplémentaire. Je bus à mon tour avant de ranger l’eau puis attendais dans un silence contemplatif jusqu’à faire signe à ma soeur de me suivre.

« Ne te pose pas tant que je ne t’aurais pas fait signe. Ce sera plus prudent. »

Je poussais sur mes mains pour me laisser glisser vers le vide, les ailes légèrement relevées et les bras dans l’alignement de mon corps pour contrôler ma chute, avant de déployer toute l’envergure de mon plumage. L’effort fut un peu sec et sollicita des muscles déjà un peu engourdis par notre vol, mais il restait aussi naturel que de respirer, après tout. Je descendis ensuite en cercle paresseux vers la faille, avant de me laisser tomber vers le sol sur les derniers mètres.

J’atterris souplement et pris le temps d’observer les environs. Les Lames du Crépuscule flottaient autour de moi. Je préférais les tenir prêtes pour le cas où nous serions attaquées. Mais rien ne vint. Je relevais la tête et fis signe à Sariel de me rejoindre, attendant qu’elle se soit posée en sécurité auprès de moi pour rejoindre l’entrée de la faille.

« Peux-tu nous éclairer le chemin, peut-être ? »

Au départ, un peu de lumière extérieure nous atteindrait, mais ce ne serait pas toujours le cas. Au moins ne vis-je pas de traces immédiates de l’une ou l’autre créature habitant les galeries dont j’avais fait mention. Cela ne voulait pas dire que nous n’en croiserions pas, simplement que cette faille particulière ne servait pas de lieu de transit habituel pour sortir chercher de la nourriture. Ce petit détail nous faciliterait la tâche.

J’entraînais ensuite ma sœur sur mes talons, ouvrant la marche avec prudence tandis que nous nous enfoncions vers le sol. Les galeries étaient sèches sous mes pieds, silencieuses aussi, même si le moindre de nos pas me semblait résonner atrocement fort. Nous atteignîmes le premier croisement sans encombre. Trois galeries s’ouvraient devant nous, et je me tournais vers Sariel d’un air interrogateur.
 
Revenir en haut Aller en bas


Hier, aujourd'hui, demain, dans mon monde, seul compte ce que je dois, non ce que je peux faire. J'existe pour servir mon peuple, libérée de la faiblesse d'émotions coupables. J'existe pour protéger les miens. Ils sont tout ce qui compte, à jamais.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 6 Mai 2020 - 10:27 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Claire Caldwell
Indépendant Neutre

Personnage
SEPTA SARIEL

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 18/04/2020
ϟ Nombre de Messages : 34
ϟ Nombre de Messages RP : 9
ϟ Célébrité : Cate Blanchett
ϟ Crédits : Claire
ϟ Doublons : Natalia, Gabrielle, Andrea, Solveig
ϟ Âge du Personnage : 1417 ans
ϟ Statut : En union libre
ϟ Métier : Assistante du conseiller municipal Todd McFarlane
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Très grande, physique aérien, son visage avenant aux traits forts est encadré de cheveux d'une blondeur polaire. Un sourire fantomatique étire ses lèvres, si bien qu'on ne sait jamais trop ce qui se cache derrière ses yeux d'un bleu limpide. Des ridules témoignent du temps qui a passé, même si rien ne semble pouvoir entamer la vivacité de son regard.
ϟ Pouvoirs : Claire, de son vrai nom Sariel, est une avarielle et une arcaniste. L'ensemble de ses pouvoirs est trouvable ici.
ϟ Liens Rapides :

Joueur
SEPTA SARIEL

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 18/04/2020
ϟ Nombre de Messages : 34
ϟ Nombre de Messages RP : 9
ϟ Célébrité : Cate Blanchett
ϟ Crédits : Claire
ϟ Doublons : Natalia, Gabrielle, Andrea, Solveig
ϟ Âge du Personnage : 1417 ans
ϟ Statut : En union libre
ϟ Métier : Assistante du conseiller municipal Todd McFarlane
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Très grande, physique aérien, son visage avenant aux traits forts est encadré de cheveux d'une blondeur polaire. Un sourire fantomatique étire ses lèvres, si bien qu'on ne sait jamais trop ce qui se cache derrière ses yeux d'un bleu limpide. Des ridules témoignent du temps qui a passé, même si rien ne semble pouvoir entamer la vivacité de son regard.
ϟ Pouvoirs : Claire, de son vrai nom Sariel, est une avarielle et une arcaniste. L'ensemble de ses pouvoirs est trouvable ici.
ϟ Liens Rapides :

J’acquiesçai silencieusement aux dires de ma sœur, tandis qu’elle nous enjoignait à attendre avant de s’approcher de la faille. Je sus pourquoi ; Le soleil n’allait pas tarder à se lever, inondant de ses rayons la plaine sèche qui s’étendait paresseusement sous nos pieds. À l’aune de l’astre, Firiel aux yeux acérés n’auraient aucun mal à voir si notre voie était dégagée. Silencieusement, pour ne pas troubler son observation, je repliai convenablement mes ailes contre moi et déglutit quelques gorgées d’eau fraîche avant de lui faire passer la gourde. Après quoi je profitai de ces instants de calme pour observer le paysage alentour, sortir de quoi prendre des notes et dessiner le profil des hauteurs sur lesquelles nous nous étions perchées. Quoique nous soyons en altitude, la cime des monts qui bordaient Oromë ne se couvrait jamais de givre, aussi nue au premier jour de l’année qu’à son milieu. Sa pierre grise et sombre semblait morne à nos yeux habitués à l’immaculé du manteau neigeux d’Al-Kamaris.

Comme le temps s’étirait, Firiel me signifia que l’heure était venue de plonger. Je l’observai disparaître derrière la crête, suivit sa silhouette descendre en cercle au-dessus de l’endroit que nous cherchions à atteindre. Mes yeux n’étaient plus ce qu’ils étaient, mais je restai une avarielle, aussi guettai-je consciencieusement son signe de main, une fois atterrie, avant d’entamer moi-même la descente. Ainsi, à sa suite, je me laissai basculer dans le vide et fendis les airs, plissant les yeux pour ne pas être gênée par le vent qui fouettait mon visage. À une hauteur raisonnable, je déployai mes ailes et me laissai porter par les courants descendants, flottant avec légèreté jusqu’au sol où je finis par atterrir avec une souplesse mâtinée par les âges.

Je suivis Firiel jusqu’au revers de roche, pénétrant à mon tour dans la galerie où la lumière s’amenuisait petit à petit, à mesure que nous marchions. Je sentis la poussière craquer atrocement sous mes pas, je vis nos ombres s’étirer à l’infini, jusque dans la noirceur opaque de la faille. Un frisson me secoua l’échine tandis que je me hasardai à plonger mon regard dans l’abysse et que l’abysse me regarda en retour. Je n’aimais pas cela, je n’aimais pas que le ciel me soit arraché et je n’aimais pas que le couloir soit trop étroit pour que je puisse déployer mes ailes. Mais alors que la répugnance courait sous ma peau, j’avais heureusement des problématiques plus urgentes à régler ; Par exemple, nous allions avoir besoin de lumière constatai-je au moment où ma compagne me le faisait remarquer.

« Bien sûr, ma sœur. » Répondis-je alors avec douceur.

Je plongeai la main dans ma besace et en sortit une fiole de verre dans laquelle l’éclat pur de la lumière d’Al-Kamaris avait été piégé. Lorsque je le tendis au-dessus de ma tête, le feu froid illumina la galerie, dévoilant un spectacle d’une stérilité désolante. Je n’ajoutai rien de plus et nous poursuivîmes notre descente jusqu’au premier croisement qui s’offrit à nous. Tandis que Firiel me jaugeait du regard, le mien était rivé sur l’écran de l’arcanomètre dont les flèches s’agitaient en tous sens. Après un bref calcul, j’indiquai la voie à prendre.

Lancer de dé #1
Double réussite : Chemin de droite.
Une réussite : chemin du milieu.
Double échec : chemin de droite.

Lancer de dé #2
Réussite : c’est un bon chemin.
Échec : cul de sac.

Lancer de dé #3 (si réussite au #2)
Réussite : la voie est libre.
Échec : des bébêtes.
Je pris un instant pour marquer l’entrée d’une rune arcanique qui brilla dans l’obscurité tandis que nous nous enfoncions sur le chemin. Alors que le bruit de nos pas résonnait affreusement, je tentai de tendre l’oreille pour essayer de percevoir des bruits dans la pénombre, qui aurait pu nous indiquer l’arrivée imminente d’un ennemi ou la survenue d’un événement qui aurait pu compliquer notre tâche. En vain. Après quelques minutes de marches, nous eûmes tout loisir de constater avec désarroi que la voie d’accès était obstruée par un éboulement. Le creusage irraisonné des parois rocheuses les avait fragilisées jusque dans leur structure et nous devions trouver une autre voie.

Je le fis savoir à Firiel et nous repartîmes.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 6 Mai 2020 - 10:27 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 5495
ϟ Nombre de Messages RP : 5094
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 5495
ϟ Nombre de Messages RP : 5094
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Claire Caldwell' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :
Le Miroir des Mondes Echec Le Miroir des Mondes Reussite

--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Le Miroir des Mondes Echec

--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :
Le Miroir des Mondes Reussite
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 6 Mai 2020 - 20:08 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Aria Romanelli
Indépendant Neutre

Personnage
Septa Firiel

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 16/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 256
ϟ Nombre de Messages RP : 137
ϟ Célébrité : Gal Gadot
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Cassandra Wormwood, Siobhan O'Reilly, Jia Li Zhao, Marisol Aguilar
ϟ Âge du Personnage : 735 ans / apparence de 35 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Journaliste indépendante
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : x Sous sa forme humaine, yeux bruns, 1m80, cheveux bruns et longs. Souvent l'air hautaine, sourit volontiers mais d'un sourire généralement froid, sauf lorsqu'elle joue un rôle.
x Sous sa forme véritable, yeux bruns piquetés d'or, toujours 1m80, cheveux bruns et longs, une paire d'ailes de plus de trois mètres d'envergure, aux plumes blanches à la pointe gris sombre, des oreilles à peine plus effilées que celles d'un être humain, des traits tranchants.
ϟ Pouvoirs : x Métabolisme aérien (oxygénation favorisée en altitude)
x Créature des cimes (résistance au froid, -30 degrés)
x Os diamantés (ossature résistante, 5T)
x Longévité Avarielle (3000 ans)
x Super-réflexes (4 fois un humain en vol, 2 fois au sol)
x Vol (200 km/h, haute altitude)
x Coeur de Glace (malédiction, absence d'émotions envers autrui)

x Glamour niveau II (illusion personnelle, ombre mortelle)
x Fiancée de l'Epée (maîtrise de l'épée, style Avariel - au sol et en vol)
x Maîtresse archère
x Lames du Crépuscule (plumes tranchantes, contrôlées et détachées du plumage par la pensée)
x Sagesse ancienne (charisme augmenté)

x Lux Aeterna (artefact, épée de lumière, feu froid)
x Arc de Kaliel (artefact, carquois inépuisable)
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Septa Firiel

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 16/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 256
ϟ Nombre de Messages RP : 137
ϟ Célébrité : Gal Gadot
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Cassandra Wormwood, Siobhan O'Reilly, Jia Li Zhao, Marisol Aguilar
ϟ Âge du Personnage : 735 ans / apparence de 35 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Journaliste indépendante
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : x Sous sa forme humaine, yeux bruns, 1m80, cheveux bruns et longs. Souvent l'air hautaine, sourit volontiers mais d'un sourire généralement froid, sauf lorsqu'elle joue un rôle.
x Sous sa forme véritable, yeux bruns piquetés d'or, toujours 1m80, cheveux bruns et longs, une paire d'ailes de plus de trois mètres d'envergure, aux plumes blanches à la pointe gris sombre, des oreilles à peine plus effilées que celles d'un être humain, des traits tranchants.
ϟ Pouvoirs : x Métabolisme aérien (oxygénation favorisée en altitude)
x Créature des cimes (résistance au froid, -30 degrés)
x Os diamantés (ossature résistante, 5T)
x Longévité Avarielle (3000 ans)
x Super-réflexes (4 fois un humain en vol, 2 fois au sol)
x Vol (200 km/h, haute altitude)
x Coeur de Glace (malédiction, absence d'émotions envers autrui)

x Glamour niveau II (illusion personnelle, ombre mortelle)
x Fiancée de l'Epée (maîtrise de l'épée, style Avariel - au sol et en vol)
x Maîtresse archère
x Lames du Crépuscule (plumes tranchantes, contrôlées et détachées du plumage par la pensée)
x Sagesse ancienne (charisme augmenté)

x Lux Aeterna (artefact, épée de lumière, feu froid)
x Arc de Kaliel (artefact, carquois inépuisable)
ϟ Liens Rapides :
L’éclat froid de la lumière déployée par ma soeur donnait aux lieux un aspect fantomatique. Désolé. Loin de la lueur de nos sommets, qui semblait tout sublimer. Ici, il ne semblait guère se trouver quelque chose pour des créatures telles que nous. Nous descendions en silence, et j’admirais le calme dont faisait preuve Sariel. Je trouvais déjà l’endroit désagréable. Savoir que l’on était piégées, nous qui vivions libres par essence, savoir que nos ailes devraient rester sagement repliées, savoir que l’air que nous respirions était un air qui stagnait dans les profondeurs… Tout cela avait de quoi désarçonner n’importe lequel d’entre nous. Mais l’érudite restait concentrée.

C’était tout à son honneur. Je m’arrêtais à la première intersection puis patientais le temps que l’Avarielle choisisse le chemin que nous devrions suivre. Prenant dès le départ de bonnes habitudes, j’en profitais pour marquer le chemin d’où nous venions et notre voie de sortie, sauf développement nouveau. Puis j’ouvrais la marche dans le tunnel situé au milieu des deux autres. Rien ne semblait vouloir nous agresser pour le moment, mais je n’étais pas vraiment pressée de découvrir l’une de ces créatures. Finalement, nous parvînmes devant un éboulis qui nous barra le passage. Qu’à cela ne tienne. Je revins sur mes pas sur les conseils de Sariel.

    Lancer de dés #1
    Réussite : chemin de droite.
    Echec : chemin de gauche.

    Lancer de dés #2
    Réussite : C'est libre.
    Echec : cul de sac again.

    Lancer de dés #3
    Réussite : Le chemin choisi rejoint rapidement le trajet de celui du milieu, bien après l’éboulement.
    Echec : il représente un détour conséquent.


    Lancer de dés #4
    Réussite : pas de bêbêtes.
    Echec : Hello.


Revenue au premier embranchement, je m'engageais cette fois sur le chemin de gauche, après avoir laissé ma soeur prendre la décision. Nous pûmes progresser plus loin, mais pas de beaucoup. Le même éboulement avait apparemment dû venir effondrer cette galerie-ci. Nous fûmes donc forcées de revenir en arrière une fois de plus pour nous aventurer dans la voie de droit, un peu par défaut.

Au moins n'avions-nous pas de créatures à redouter pour le moment. Les environs étaient calmes. L'air était un peu lourd mais ne sentait rien d'autre que la poussière. Nous n'avions à priori pas à craindre d'être prises au piège de monstres des profondeurs, en plus d'être emprisonnées sous la roche. C'était quelque chose qui me convenait, en la présence de l'érudite que je devais protéger. Surtout si nous perdions du temps dans le réseau de tunnels. Nous avions dû choisir notre route par défaut, ce qui n'était pas pour me plaire.

Pendant de longues minutes, le silence ne fut troublé que par le son délicat de nos respirations respectives et des bruits de pas légers. Le corridor descendait en pente douce, sans discontinuer mais aucun autre passage ne semblait s'ouvrir pour le moment. Au moins paraissait-il plus solide que ceux qui s'étaient à demi-effondrés. Je ne tenais pas à périr ensevelie sous des kilomètres de roche. Il n'y avait pas fin plus triste que celle d'une créature du ciel sous terre, supposais-je. Il me semblait que nous nous éloignions peu à peu de notre point de départ et des tunnels qui nous auraient offert le passage le plus aisé vers l'artefact. J'espérais que ce n'était là qu'une impression.

« Prends garde. Plus nous descendons, plus nous avons de chance de tomber sur des nids. »
 
Revenir en haut Aller en bas


Hier, aujourd'hui, demain, dans mon monde, seul compte ce que je dois, non ce que je peux faire. J'existe pour servir mon peuple, libérée de la faiblesse d'émotions coupables. J'existe pour protéger les miens. Ils sont tout ce qui compte, à jamais.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 6 Mai 2020 - 20:08 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 5495
ϟ Nombre de Messages RP : 5094
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 5495
ϟ Nombre de Messages RP : 5094
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Aria Romanelli' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :
Le Miroir des Mondes Echec

--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Le Miroir des Mondes Echec

--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :
Le Miroir des Mondes Reussite

--------------------------------

#4 'Jugement du Hasard' :
Le Miroir des Mondes Reussite
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 8 Mai 2020 - 18:12 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Claire Caldwell
Indépendant Neutre

Personnage
SEPTA SARIEL

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 18/04/2020
ϟ Nombre de Messages : 34
ϟ Nombre de Messages RP : 9
ϟ Célébrité : Cate Blanchett
ϟ Crédits : Claire
ϟ Doublons : Natalia, Gabrielle, Andrea, Solveig
ϟ Âge du Personnage : 1417 ans
ϟ Statut : En union libre
ϟ Métier : Assistante du conseiller municipal Todd McFarlane
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Très grande, physique aérien, son visage avenant aux traits forts est encadré de cheveux d'une blondeur polaire. Un sourire fantomatique étire ses lèvres, si bien qu'on ne sait jamais trop ce qui se cache derrière ses yeux d'un bleu limpide. Des ridules témoignent du temps qui a passé, même si rien ne semble pouvoir entamer la vivacité de son regard.
ϟ Pouvoirs : Claire, de son vrai nom Sariel, est une avarielle et une arcaniste. L'ensemble de ses pouvoirs est trouvable ici.
ϟ Liens Rapides :

Joueur
SEPTA SARIEL

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 18/04/2020
ϟ Nombre de Messages : 34
ϟ Nombre de Messages RP : 9
ϟ Célébrité : Cate Blanchett
ϟ Crédits : Claire
ϟ Doublons : Natalia, Gabrielle, Andrea, Solveig
ϟ Âge du Personnage : 1417 ans
ϟ Statut : En union libre
ϟ Métier : Assistante du conseiller municipal Todd McFarlane
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Très grande, physique aérien, son visage avenant aux traits forts est encadré de cheveux d'une blondeur polaire. Un sourire fantomatique étire ses lèvres, si bien qu'on ne sait jamais trop ce qui se cache derrière ses yeux d'un bleu limpide. Des ridules témoignent du temps qui a passé, même si rien ne semble pouvoir entamer la vivacité de son regard.
ϟ Pouvoirs : Claire, de son vrai nom Sariel, est une avarielle et une arcaniste. L'ensemble de ses pouvoirs est trouvable ici.
ϟ Liens Rapides :

Toutes les galeries se ressemblaient, constatai-je avec désarroi, et sans les marques arcaniques qui ponctuait les murs à mesure que je les y apposai, il y avait fort à parier que nous n’aurions jamais retrouvé notre route lorsqu’il aurait fallu rebrousser chemin une fois en possession du Miroir des Mondes. À la lueur grège de l’artefact que j’avais entre les mains, les glyphes semblaient moirés, évanescentes, apparaissant et disparaissant, diffusant une douceur lueur ou non en fonction de l’angle où on les regardait. J’effaçai la dernière tandis que nous revenions sur nos pas une première fois, confrontées à un éboulis qui ne nous offraient pas la possibilité de continuer plus en avant. J’avais envisagé un instant de dégager la route – cela aurait pris du temps mais nous aurions pu y parvenir – mais un rapide coup d’œil au-dessus de ma tête, où des zébrures s’entrecroisaient, m’apprit combien la structure des galeries était fragile. Dans la mesure du possible, nous devions éviter de la déstabiliser plus qu’elle ne l’était déjà. Il en allait de notre vie.

Silencieusement, suivant toujours les indications de l’arcanomètre, nous prîmes la voie de gauche. Là encore, quelques minutes de marche suffirent à réaliser que notre route ne menait qu’à un nouvel effondrement. À nouveau, nous fûmes obligées de faire demi-tour et nous nous pliâmes à ce coup du sort. La troisième route nous sembla plus prometteuse – à cela près qu’elle sembla dans un premier temps nous éloigner de notre objectif. Au détour d’un coude, les aiguilles s’alignèrent toutefois comme je le désirais et je constai même avec plaisir que la pierre au-dessus de nous n’était plus fracturée, signe que nous avions probablement rallié une partie des tunnels qui était plus stable. Par ailleurs, nous nous enfoncions petit à petit dans les profondeurs. Même si cela m’était désagréable, je savais que c’était par ce biais que nous finirions par trouver ce que nous cherchions.

« Cela va sans dire, ma sœur. » Répondis-je à ma sœur qui me mettait en garde.

Ses craintes étaient justifiées. Quoique nous ayons eu la chance de ne pas en croiser jusque-là, je me tenais pour acquis que les créatures qui peuplaient cette région étaient majoritairement troglophiles, ne sortant en surface qu’aux premiers instants de la nuit. Pour chasser, essentiellement, des petites proies. Parfois des plus grosses. À cette heure de la journée, toutefois, nous ne pourrions les trouver qu’au plus profond des cavernes dont j’étais certaine de l’existence. À ce moment-là, je bénirai Neszan de la présence de Firiel à mes côtés. Je savais me défendre lorsque cela était nécessaire, mais mes capacités martiales étaient dérisoires au regard de celle de ma sœur. Je sortis mon arcanomètre pour vérifier que nous étions toujours sur la bonne route lorsqu’un craquement se fit entendre.

Lancer de dé #1
Réussite : tout est calme.
Échec : le sol se fracture sous ses pas.

Lancer de dé #2
Réussite : cela passe inaperçu.
Échec : quelque chose remonte le couloir à toute vitesse.


À peine eussè-je le temps de lever les yeux que le sol se dérobait sous moi, m’arrachant un cri d’alarme. Par réflexe, je lâchai l’arcanomètre qui tomba sur le rebord du gouffre, dans un équilibre miraculeusement précaire tandis que mes mains agrippaient désespérément le rebord de la faille, qui s’effritait sous la pulpe de mes doigts. Par un réflexe malheureux, j’avais tenté de déployer mes ailes, qui avaient alors tapé le long des parois et la douleur m’avait irradiée jusque dans les reins, m’engourdissant les bras. Le cœur affolé, je constatai que le fracas épouvantable avait peut-être attiré quelques mauvaises attentions sur nous... Puis je réalisai aussi que ma situation précaire ne me permettait pas de m’enquérir tout de suite de ce genre de considération : il y eut un éboulement à ma droite, qui m’arracha une nouvelle exclamation, et une partie du rebord me resta dans la main.

Le souffle court, le cœur affolé, je cherchai l’ombre de Firiel au-dessus de moi.
 
Revenir en haut Aller en bas




my dear, dear love
That though the radiance which was once so bright be now forever taken from my sight. Though nothing can bring back the hour of splendor in the grass, glory in the flower. We will grieve not, rather find strength in what remains behind. + aeairiel.

 
Le Miroir des Mondes
 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  SuivantRevenir en haut 
Le Miroir des Mondes Categorie2_6Le Miroir des Mondes Categorie2_8


Le Miroir des Mondes Categorie2_1Le Miroir des Mondes Categorie2_2bisLe Miroir des Mondes Categorie2_3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Miroir des Mondes Categorie2_6Le Miroir des Mondes Categorie2_8

Sauter vers: