Dur d'être repenti [PV Steve Douglas] Bouton_vote_off
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Dur d'être repenti [PV Steve Douglas] Categorie_1Dur d'être repenti [PV Steve Douglas] Categorie_2_bisDur d'être repenti [PV Steve Douglas] Categorie_3
 

Dur d'être repenti [PV Steve Douglas]

 
Message posté : Sam 18 Avr 2020 - 15:15 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Les temps étaient durs pour les quartiers défavorisés. La dernière invasion du Terminus avait bien affaibli la ville et bien que le conseil municipal ne semblait pas laissé le quartier sud à l’abandon, il était bien difficile de résoudre les problèmes de Lincoln, qui n’était déjà pas dans une bonne situation avec le drame. Panya regardait les bâtiments, de sa fenêtre elle avait vu sur un parc pour enfant, dont les maigres attractions n’étaient plus que des amas de ferrailles rouillés ou des structures tagués et dégradés. Il faisait encore jour, c’était le début de l’après-midi, et elle guettait les passants et les entrées et sorties de l’immeuble. Elle était au troisième étage, dans un appartement qui sentait le renfermé et les mégots de cigarette. Des enceintes à coté d’elle crachait le dernier titre d’un rappeur bien connu, sauf pour l’africaine, qui n’avait pas vraiment de gout pour ce genre de musique. Mais pourtant le son était si fort que les murs tremblaient. C’était elle qui avait mis le son et réglé le volume, mais ce n’était certainement pas pour le plaisir de l’écoute, non. A coté d’elle, son partenaire qui guettait les escaliers, s’alluma un joint de cannabis. C’était un jeune d’un petit groupe de gangster du quartier, qui dépendait du Cartel Rouge. Il semblait anxieux.

“Tu ne devrais pas te fumer ça maintenant, lui dit-Panya, par dessus la musique, tout en scrutant le parc par la fenêtre. On est en mission.”

Son partenaire le jeta un regard noir, avant de lui lancer dans un murmure une insulte. Panya le dévisagea, il était jeune, à peine majeur. Visiblement pas très habitué encore de ce genre d’intervention.

“C’est l’autre, là avec ses gueulantes. Il me stresse.”

Il pointa le porte fermé du salon d’a coté. Des sons de coups de poings et de gémissement en sortait. L’africaine jura intérieurement. Son troisième partenaire, qui était aussi ici son chef de mission, frappait trop fort à son gout. Ce n’était pas comme ça qu’ils allaient avoir des informations, si leur victime tombait dans les vapes, ils étaient bon pour attendre son réveil. Cet personne, c’était aussi un gangster, qui vendrait des informations des différents gangs et dealers dans le quartier. Un repenti, disait-t-on, qui voulait lutter à sa façon contre la criminalité dans son quartier. Malheureusement on avait remarqué ses notes, traqués certains de ses appels et enregistrés des va-et-vient suspect chez lui. Pas de chance pour lui, maintenant, le jeune indic était ligoté à une chaise, et le chef de mission de Panya, un dénommé Three-Scars, était entrain de le passer à tabac.

Après un coup plus fort que les autres, Panya distingua un juron. Après un court silence, son chef quitta sa pièce pour les rejoindre. C’était un type du quartier, lui aussi, qui était un lien entre le Circus Maximus et différents petits gangs locaux. L’air énervé, il grinça des dents, avant de voler entre les doigts du fumeur le joint pour l’amener entre ses lèvres. Le jeune qui surveillait le couloir semblait vouloir protester, mais il se rappela heureusement bien vite qui était le chef ici, c’est à dire Three-Scars.

“Il est tombé dans les choux, dit ce dernier après avoir tiré sur sa cigarette. Il a rien balancé ce connard. Bordel, si les flics connaissent les labos dans le quartier, ça va merdé pour nous.”

Panya eut envie de lui dire que c’était évident que leur victime perde connaissance au vue des coups que lui portait son chef. Mais elle savait que ce n’était pas son rôle. On lui avait confié le rôle de garde du corps au cas où ça tournerait mal, car selon le peu d'information qu'ils avaient eu, quelqu'un allait venir voir l'indic dans son appartement pour des informations sur les gangs de rue. Comme la séance de musculation était terminé, elle coupa le son. La musique avait uniquement pour but de camoufler les bruits de lutte. Leur chef alla se servir une bière dans le frigo de leur victime, toujours le joint de son sbire entre les lèvres, et ses deux acolytes reprirent leur surveillance.

Tout à coup des bruits étranges survinrent. Comme des vitres qui se casse et des forçages de portes. Les bruits venaient d’en bas. Les trois gangster se regardèrent dans le blanc des yeux. Puis, leur chef râla auprès du jeune qui surveillait le couloir en lui intimant d’aller voir de quoi il s’agissait. Ce dernier soupira, et quitta l’appartement, pistolet entre les mains. L’africaine n’avait rien venu venir depuis sa fenêtre et en concluait que c’était certainement un bruit sans importance. Son chef s’étala sur un fauteuil et alluma une télévision, qui affichait une émission comique américaine. Super, se dit Panya. Plus qu’à attendre que leur victime se réveille.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 18 Avr 2020 - 23:21 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

Steve Douglas
Vigilant Indépendant

Personnage
The Judge
ϟ Âge : 33
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 02/05/1987
ϟ Arrivée à Star City : 10/10/2019
ϟ Nombre de Messages : 414
ϟ Nombre de Messages RP : 229
ϟ Célébrité : Dean Ambrose/Jon Moxley
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Celibataire
ϟ Métier : Videur
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Cheveux court.
Barbe de 3 jours
Traces de brûlure sur le corps
Cicatrice au niveau des mains
Entaille au niveau du torse.
Entaille à l'oeil droit
ϟ Pouvoirs : Pouvoir absorption d'objet: (+/- 0.2m³ / 200kg)
Grand force (500kg max)
Insensible à la douleur
Projection

Compagnon:
Keiko Yukimura
Super ouie
Contrôle des ondes sonores
Balle Sonore
Contrôle des cordes vocales
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passport
Journal
Téléphone
Joueur
The Judge
ϟ Âge : 33
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 02/05/1987
ϟ Arrivée à Star City : 10/10/2019
ϟ Nombre de Messages : 414
ϟ Nombre de Messages RP : 229
ϟ Célébrité : Dean Ambrose/Jon Moxley
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Celibataire
ϟ Métier : Videur
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Cheveux court.
Barbe de 3 jours
Traces de brûlure sur le corps
Cicatrice au niveau des mains
Entaille au niveau du torse.
Entaille à l'oeil droit
ϟ Pouvoirs : Pouvoir absorption d'objet: (+/- 0.2m³ / 200kg)
Grand force (500kg max)
Insensible à la douleur
Projection

Compagnon:
Keiko Yukimura
Super ouie
Contrôle des ondes sonores
Balle Sonore
Contrôle des cordes vocales
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passport
Journal
Téléphone
Jasper, je l’avais rencontré il y a trois ans... Presque quatre maintenant... Notre première rencontre était intéressante, amusante, mais elle n’offrait pas toute la dimension que nous avions vécu ses derniers mois... Elle m’avait avoué qu’elle avait décidé de basculer complètement dans le coté obscure dirons-nous. Je savais que je n’étais pas tout blanc, que j’étais moi-même quelqu’un de très sombre. Mais il y avait des limites que je ne pouvais franchir, comme m’en prendre aux innocents... Ce qui ne m’empêchait pas de tuer tous ceux que je trouvais trop mauvais. Et voilà que Jasper, l’un des seules personnes à qui j’avais ouvert mon cœur avait décider un peu d’elle-même de rejoindre le Cartel. Au départ, elle était esclave et je pouvais lui pardonner ses écarts, mais plus maintenant, elle embrassait leur cause.

Pour moi, il y avait deux solutions, tuer Jasper ou tuer le Cartel. Mais les deux étaient pratiquement impossibles. Encore que tuer Jasper était techniquement plus réalisable. Affronter seul le Cartel, c’était s’offrir à une mort certaine, et j’avais fait le choix le plus illogique. Affronter l’adversaire que je ne pouvais en aucun cas battre. Parce que même si je choisis de tuer Jasper, je voudrais quand même la mort du Cartel pour l’avoir forcé à devenir ce qu’elle ne méritait pas. Alors autant choisir de faire le choix qui offrait une chance de survie à un des seules personnes qui compte vraiment pour moi... Même si cela voulait dire que j’allais sans doute périr.

Enfin bref, tout cela pour dire qu’aujourd’hui, je partais à la rencontre d’un homme, un genre de type bien informer qu’allait pouvoir m’aider si je savais le secouer comme il fallait. Forcément, j’étais accompagné de Keiko. Elle avait fait ses preuves et montrer qu’elle avait un certain talent et plus de potentiel que moi. Nul doute que dans les mois, années à venir, elle serait capable de tenir tête à n’importe qui. Il lui manquait juste un peu de caractère pour devenir une véritable machine de guerre.

Arriver dans le bâtiment en passant par la porte de service. Cet endroit était juste un repaire de brigands. Principalement, des petites frappent. Donc, clairement aucun danger pour moi. Sauf que lors de ma montée après avoir forcé un ou deux portes. J'entendais un mec sortir de son appartement pour me faire face et me demander de dégager. Ni une, ni deux, je l’attrapais au niveau du visage pour le soulever et le projeter dans un appartement où il s'explosait contre un mur avec un miroir qui s’éclatait à côté de lui.

Je montais ensuite à l’étage suivant pour voir un homme plutôt jeune armer d’un pistolet qu’il pointait sur moi. Sans même regarder Keiko, je lui disais.

À toi de jouer.

Tirant une balle sonore directement en pleine poitrine, le jeune homme fut projeté à plusieurs mètres en arrières. La balle que Keiko n’était pas pour tuer, mais pour assommer. Ce qui n’empêchait pas de produire un bruit assez sourd assez proche du bruit que fait une balle d’ailleurs.

J’entrais ensuite dans l’appartement à grand coup de pied tout en sortant une barre de fer. Je ne savais pas ce que foutait cet homme, mais contenu de son comportement, je doutais qu’il serait seul et effectivement, je pouvais voir un homme regarder la télé avec une bière en main et une femme balafrer près de la fenêtre.

On dirait qu’il y a une fête ici, et on n'a même pas été invité... Bon, qui a commander un cassage de genoux en règle ?

C’était rare que je masque mon visage, mais maintenant que j’allais affronter l’ennemi le plus dangereux de tous Star City, je devais garder un minimum mon anonymat... Je portais donc un masque d'Airsoft, mais j’étais toujours affublé d’une veste en cuir d’un jean et de fil barbelé qui entourait mes bras. Keiko portait aussi le même genre de tenue que moi, du cuir noir avec un masque recouvrant une grande partie de son visage.

Les masques:
 
 
Revenir en haut Aller en bas


Dur d'être repenti [PV Steve Douglas] Tumblr_pv2trqF2oq1ve8wryo2_540

Message posté : Dim 19 Avr 2020 - 10:44 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
L’ennui. Ce n’était pas un sentiment que Panya aurait cru développer quand elle venait d’arriver à Star City. Pourtant, adossée contre le la fenêtre, son chef affalé sur son fauteuil, c’est ce qu’elle ressentait à ce moment là. Jouer les nounous des petits caïds de quartier ne lui convenait pas, mais pour prouver sa valeur, elle devait bien faire les basses besognes en tout genre. Encore que, est-ce que le Circus Maximus ou la Triade allait la considérer si elle ne faisait qu’obéir à des petits contrats dans ce genre ? Peut-être est-ce-qu’ils attendaient de leur leur agent qu’ils réalisent des exploits pour prouver leur valeur et leur accorder des privilèges. Mais comment faire si on se retrouve comme simple garde du corps pour des dealers de quartier ?

Elle due s’arrêter dans ses réflexions, car un son stridents, comme celui d’une balle, venait de résonner dans les couloirs. Bizarre, ce n’était pas un son habituel. Le jeune venait-il de tirer ? Ce n’était pas le son d’un pistolet non. Douteuse, Panya s’arma de son pistolet lance-flamme de sa main droite et pris un couteau de lancer de son autre main. Son chef aussi ne semblait pas à l’aise. En écrasant son joint, il fit un signe de tête à sa garde du corps pour lui intimer d’aller voir ce qu’il se passe. Mais au final les causes de tout ce raffut venait de lui même jusqu’à l’appartement. Un coup de pied, assez violent pour ouvrir de lui même la porte de l’appartement fut suivit par l’entrée d’un homme habillé de noir, une barre de fer à la main, un masque sur le visage. Panya, fronça, les sourcils, voilà qu’un comique faisait son entrée en scène. Qui que ce soit, c’était une menace, au vue de la manière dont il venait de traiter le partenaire de Panya.

L’inconnu déblatéra, on ne savait pas pourquoi il était là mais nul doute qu’il voulait, par ses propos, se battre avec Panya. Il n’était pas armé de pistolet ou d’autres armes à feu, mais semblait assez costaud, et visiblement un homme équipé d’arme à feu ne semblait pas un obstacle pour lui. Pris par son instinct de survie, Panya pointa son lance-flamme d’une main et actionna la gâchette. Il n’y avait que quelques mètres entre eux, le jet lancé par le pistolet couvrait complètement cette distance. Panya garda sa flamme lancée, afin de garder son ennemi à couvert ou en tout cas éloigné d’eux, tout en se déplaçant vers la chambre où se trouvait le repenti. Son chef, pris par surprise car il ignorait équipement de son garde du corps, se rua lui aussi vers la chambre, à couvert dans une pièce séparé des invités gênants, il lui aboya dessus.

“Bordel mais qu’est ce qui te prend ? T’es complètement conne ma parole, t’es entrain de cramer tout l’appartement, et l’immeuble avec ! T’es au courant qu’on est à l’intérieur ? Putain y a des familles dans ce bâtiment !”

Il avait sortit son flingue, et à couvert derrière une petite commode qu’il avait déplacé à coté de la porte entre la chambre et le salon -qui commençait à crépiter de petite flamme que venait de généré Panya- il guetta leurs invités, qui sans doute s’était aussi mis à couvert le temps de l’attaque. Craignait-il pour sa vie, où aussi celle des habitants de l’immeuble ? Les états d’âme n’étaient pas admis dans ce genre de situation. Si il fallait pour donner l’exemple incendier un bâtiment, elle le ferait. N’était-ce pas un bon moyen de montrer les répercussions que pourrait causer une traîtrise au sein du Cartel ? Elle ne répondit pas, et accroupi a coté de la porte, elle veillait elle aussi sur ses ennemis. Son chef continua.

“Alors maintenant, t’arrête avec ton jouet. Fais chier, je compte rester en vie moi ! Je vais justifier comment si on fout le feu à l’immeuble ?”

Elle serra la mâchoire, non satisfait par la réponse. Mais c’était son supérieur, et si il lui intimait d’arrêter de jouer avec le feu, elle devait le faire. Elle remis son pistolet à sa ceinture et s’arma de deux couteaux, un dans chaque main. Three-Scars, gueula en direction de leur ennemi respectif. Y avait-il une deuxième silhouette dans le salon‌ ? Elle n’était pas sur, elle n’avait distingué que le gros bonhomme avec un masque noir. C’était qui d’ailleurs ce types ?‌ Membre d’un gang rival ?

“Bon le comique, lança son chef à travers la chambre. Ton gugusse à son arme pointé sur sa gueule.‌ Alors si tu veux pas qu’on lui éclate la cervelle, tu vas gentiment repartir d’ici, ok ?”

Le gugusse en question, c’était le pauvre gars inconscient et attaché sur sa chaise, dans la chambre. L’homme en noir était un allié du repenti ? Son contact ? Alors quoi, il bosserait avec la police ? Étrange pourtant la manière dont il s’était présenté. Un justicier de quartier alors ? En tout cas, Panya n’était pas sur que cet méthode d’intimidation allait marcher. Est-ce que leur ennemi s’intéressait seulement à la vie du torturé ? Il fallait préparer un plan B. Heureusement, une fenêtre était dans leur pièce, hors de portée de vue du salon. L’africaine l’ouvrit et y jeta un coup d’oeil.

Citation :
[Réussite critique (1-5) : La fenêtre donne sur un balcon, en bas, et en plus, avec un peu d’agilité, elle pouvait atteindre une fenêtre ouverte du salon d’a coté, afin de prendre ses ennemis à revers.]
[Réussite (6-40) : La fenêtre donne sur un balcon, en bas.]

[Réussite partielle (41-60) : La fenêtre donne sur un balcon, deux étages en bas. Il allait falloir prendre du temps préparer un moyen d’accès afin de l’atteindre avec ce qu’ils ont dans la chambre.]
[Échec (61-95) : Ils sont trop en hauteur pour pouvoir descendre par la fenêtre. La seule sortie de disponible, est de l’autre coté du masqué en noir.]
[Échec critique (96-100) : Ils sont trop en hauteur pour pouvoir descendre par la fenêtre. La seule sortie de disponible, est de l’autre coté du masqué en noir. En plus, Panya reste un peu trop longtemps à la fenêtre pour guetter sur une solution et ne sera pas prête si son ennemi débarquait maintenant.]

Il y avait un balcon plus bas, mais l'atteindre sera difficile. Fallait-il se battre ? Elle ignorait la puissance de son adversaire, et n'aimait pas vraiment se trouver dans une zone aussi exigu qu'un appartement pour se battre. Mieux fallait prévoir un plan de fuite si il le fallait et qu'importe si son chef lui interdisait d'utiliser son arme fétiche, si elle devait en user pour tenir à distance son adversaire, elle le ferait. Voyant que son chef surveillait le salon et avait permis de gagner du temps en marchandant la survie de l'indic, l'ancienne mercenaire pris des draps qu'elle trouva dans la chambre pour les nouer ensemble. Elle dut se résoudre à poser un couteau sur un meuble et en garder un entre ses dents le temps de l'opération. Si elle trouvait un point d'ancrage, elle arriverait à faire un moyen de descendre en rappel jusqu'au balcon. Les options possible serait donc soit de fuir, soit de prendre à revers ses ennemis en passant par derrière eux, en espérant qu'il était bien seul et que personne ne surveillait le couloir. Fallait juste que le bourrin en noir ne décide par de foncer dans la chambre à ce moment là.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 19 Avr 2020 - 10:44 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6185
ϟ Nombre de Messages RP : 5784
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6185
ϟ Nombre de Messages RP : 5784
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Panya Mukanga' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


'D100' : 42
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 20 Avr 2020 - 1:37 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

Steve Douglas
Vigilant Indépendant

Personnage
The Judge
ϟ Âge : 33
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 02/05/1987
ϟ Arrivée à Star City : 10/10/2019
ϟ Nombre de Messages : 414
ϟ Nombre de Messages RP : 229
ϟ Célébrité : Dean Ambrose/Jon Moxley
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Celibataire
ϟ Métier : Videur
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Cheveux court.
Barbe de 3 jours
Traces de brûlure sur le corps
Cicatrice au niveau des mains
Entaille au niveau du torse.
Entaille à l'oeil droit
ϟ Pouvoirs : Pouvoir absorption d'objet: (+/- 0.2m³ / 200kg)
Grand force (500kg max)
Insensible à la douleur
Projection

Compagnon:
Keiko Yukimura
Super ouie
Contrôle des ondes sonores
Balle Sonore
Contrôle des cordes vocales
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passport
Journal
Téléphone
Joueur
The Judge
ϟ Âge : 33
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 02/05/1987
ϟ Arrivée à Star City : 10/10/2019
ϟ Nombre de Messages : 414
ϟ Nombre de Messages RP : 229
ϟ Célébrité : Dean Ambrose/Jon Moxley
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Celibataire
ϟ Métier : Videur
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Cheveux court.
Barbe de 3 jours
Traces de brûlure sur le corps
Cicatrice au niveau des mains
Entaille au niveau du torse.
Entaille à l'oeil droit
ϟ Pouvoirs : Pouvoir absorption d'objet: (+/- 0.2m³ / 200kg)
Grand force (500kg max)
Insensible à la douleur
Projection

Compagnon:
Keiko Yukimura
Super ouie
Contrôle des ondes sonores
Balle Sonore
Contrôle des cordes vocales
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passport
Journal
Téléphone
Un type avec un comportement de caïd et une femme noire balafré, voilà mes adversaires du jour, il semblait. Sauf que cette femme noire était totalement cinglée. À peine avais-je fait mon apparition que celle-ci sortait une espèce de pistolet modifier en lance-flamme. Heureusement que j’avais eu le réflexe une fois l’arme sortir de faire un pas de recul pour me réfugier dans le couloir à l’abri des flammes. Clairement, je pouvais qu’approuver les paroles du caïd. Si elle mettait le feu à l’immeuble. Si on oubliait même juste les dommages collatéraux, si elle mettait le feu, elle se condamnait elle-même. Mais je n’avais pas fait tout le chemin pour rien.

Il a raison ton ami, il est encore un peu tout pour se faire une grillade.

C’était bien drôle tout cela, mais je ne pouvais laisser cette folle jouée avec son lance-flamme tranquillement, sauf que vu sa réaction, elle n’était pas du genre à attendre. À peine ma tête sortirait que je risquais de me prendre un coup de chaud… Même si l’autre type semblait qu’elle ne touche pas à son jouet, j’avais des doutes sur son obéissance. Et de toute façon, même avec un simple pistolet, je ne voulais pas prendre de risque inutile. Non, il fallait que je parvienne à surprendre et pour cela, j’avais une petite idée. Alors quand celui-ci menaçait d’exploser la cervelle du pauvre otage. Je lui répondais de manière un peu sarcastique après avoir tapé deux coups sur le mur.

Oh, non ! Il ne faudrait surtout pas qu’il meure… Je me sentirais tellement malheureux de devoir annoncer cela à sa pauvre mère… Mais dis-moi, tu fais bien partie d’un gang toi, j’imagine ? Ou alors tu as juste été assez stupide pour engager une pyromane en puissance.

Un pistolet lance-flamme, cela ne courait pas les rues, il fallait des moyens et une technologie que les petites frappes ne pouvaient avoir en régler général. Du coup, je me dirais qu’il serait peut-être un peu plus intéressant que l’informateur qu’il avait en otage.

Toujours était-il que pendant ce moment de conversation. Keiko avait écouté le bruit du mur pour voir ou était la surface la plus fine. Voilà pourquoi j’avais donné deux coups sur le mur, ce n’était pas pour parler à notre criminel, mais pour l’aider à repère l’endroit où j’allais foncer pour démolir le mur et le prendre par surprise. Il me fallait une entrer, j’allais en créer une. Le bâtiment était plutôt vieux, ce genre de mur n’était pas fait de béton. Si je dosais bien ma force, j’allais pouvoir entrer et me débarrasser rapidement de mes ennemis sans leur donner le temps de réagir.

Citation :
Jet de dé 1
Double réussite : Steve fracasse le mur en un coup.
Réussite échec : Steve doit s’y prendre à plusieurs fois. Mais ne se fait pas remarquer.
Échec réussite. Steve s’y prend en plusieurs fois, mais se fait remarquer.
Double Échec : le mur est trop solide. Il faut trouver une autre solution
.

Jet de dé 2 (pas de réussite critique, si échec-critique au premier jet) (pas de Jet 2 si double échec)
1 - 5 : Steve parvient à atteindre le Caid et à faire face à Panya.
6 - 40 : Steve arrive à toucher le Caid, mais celui-ci résiste.
41-60 : Steve reçoit une balle qui le frôle et bloque son assaut.
61 - 95 : même résultat sauf que l’homme de main est déjà réveillé et attaque Keiko.
96 - 100 : Steve prend la balle qui le blesse légèrement à l’épaule.


Jet de dé 3 (action de Keiko, si jet 1 double échec)
Réussite : Keiko pousse un cri puissant qui assourdit tout le monde et permet à Steve d’attaquer par la porte principale. (retour au jet de dé 2)
Échec : elle veut pousser son cri, mais elle est attaquée par l’homme de main qui se réveil. L’assaut est repoussé. Panya à largement le temps de mettre en place une contre-attaque.

Bordel, quelle chance aujourd’hui, j’avais d’avoir Keiko, elle réduisait le son à son paroxysme pendant seulement quelques secondes. Pour ensuite me voir courir comme une brute sur le mur que je fracassais en morceau. Je me retrouvais en face du Caïd que je frappais d’un coup-de-poing magistral vers le visage. Celui-ci eu fort, heureusement pour lui, une bonne résistance et de bon réflexe, il avait placé ses bras devant lui pour se protéger… Même si le pauvre avait peut-être maintenant un bras en miette. Il était encore en état et avait son arme sur lui.

Keiko, elle voyait que j’étais en prise avec cet homme. Aussi proche l’un de l’autre, j'avais des doutes que l’Africaine serait assez téméraire pour m’attaquer avec son jouet alors que j’avais son boss dans les bras. Elle se préparait donc à attaquer celle-ci… Même si on pouvait voir une légère hésitation vu que si elle poussait un cri, elle risquait de défenestrer cette femme et que Keiko n’était pas encore habituer à tuer.
 
Revenir en haut Aller en bas


Dur d'être repenti [PV Steve Douglas] Tumblr_pv2trqF2oq1ve8wryo2_540

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 20 Avr 2020 - 1:37 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6185
ϟ Nombre de Messages RP : 5784
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6185
ϟ Nombre de Messages RP : 5784
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Steve Douglas' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :
Dur d'être repenti [PV Steve Douglas] Reussite Dur d'être repenti [PV Steve Douglas] Reussite

--------------------------------

#2 'D100' : 12

--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :
Dur d'être repenti [PV Steve Douglas] Echec
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Lun 20 Avr 2020 - 14:51 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
La poignée de la fenêtre était assez solide pour contenir le poids de Panya,alors elle attacha sa corde de rappel de fortune, faite de draps, dessus. L’autre extrémité était enroulé autour de sa taille. Le bourrin en cuir noir leur confirma ce qu’elle craignait. Il n’en avait rien à faire de la mort du torturé. Voilà qui n’allait pas arrangé les choses. Elle reprit ses deux couteaux, un dans chaque main, et allait intimé son partenaire de gardé en joue leur adversaire, le temps que Panya tente de les contourner et de les prendre à revers. La stratégie était plutôt brouillonne mais pourrait être efficace si le plan se déroule sans accroc.

Mais avant qu’elle puisse sortir la moindre phrase, leur ennemi fracassa le mur de la chambre avant de tomber sur Three-Scars. L’africaine, surprise, pesta. Ils avaient affaire à un fou furieux, surement de type justicier de quartier, au vue de la manière dont ils s’étaient adressés à eux quand ils leur à demandé si ils étaient des gangsters. Une deuxième personne entra dans la pièce. Une gamine ? Typée asiatique, avec un masque imitant une grimace. Le chef de Panya était en pleine lutte avec leur ennemi principal. Il cognait fort, et il avait du fil barbelé entre les poings. L’africaine voulut utiliser son arme pour incendier toute la chambre, mais elle n’aimait pas du tout se retrouver acculée dans cette pièce, dans la configuration actuelle. La jeune protégée de l’homme en cuir noir lui jetait un regard noir, elle s’était mis en garde mais semblait…hésitante. Que faire, se battre ici ? Il y avait toujours le problème de l’indic, il fallait l’éliminer avant d’en perdre le contrôle, sinon il risquait de divulguer de précise informations à la police ou au bande de justicier locaux. Il fallait s’y faire, Panya choisit la fuite, mais elle ne partait pas sans attaquer. Elle lança de sa main droite un couteau vers la jeune asiatique, et un autre vers l’indic, inconscient.

Citation :
[(Réussite critique (1-5): Keiko est blessé par le lancé et le jeune indic se retrouve la gorge traversé par un couteau. Panya se jette à la fenêtre et parvient a atteindre le balcon du bas sans soucis.]
[Réussite (6-40) : Keiko esquive l’attaque mais le jeune indic se retrouve la gorge traversé par un couteau. Panya se jette à la fenêtre et parvient a atteindre le balcon du bas sans soucis.]
[Réussite partielle (41-60) : Keiko esquive l’attaque et bloque le couteau qui allait atteindre l’indic, lui sauvant la vie. Panya se jette à la fenêtre et parvient a atteindre le balcon du bas sans soucis.]
[Echec (61-95) : Keiko à le réflexe de lancer une balle sonore avant que Panya attaque. Panya est propulsé par la fenêtre, mais parvient a atteindre le balcon du bas. Elle est tout de même blessé par l’attaque.]

[Echec critique (96-100) : Keiko à le réflexe de lancer une balle sonore avant que Panya attaque. Panya est propulsé par la fenêtre, et tomba sur le balcon du bas avec douleur. Elle est aussi blessé par l’attaque.]

Comment pouvait-elle prévoir ce genre d'assaut ? Son adversaire la fit voler simplement en lui criant dessus. Prise par surprise, Panya lâcha ses armes avant de passer à travers la fenêtre. Elle aurait pu mourir si les draps ne l'avait pas retenue. Sa corde de rappel improvisé se déchira alors que la gangster était propulsé dehors, et elle retomba sur le balcon du bas douloureusement. La mâchoire serrée, crispée par la douleur Panya eut un mal de chien à se relever. Elle était un peu sonnée et boitait avec difficulté. Cependant elle était en vie. Elle avait en face d'elle des adversaires redoutables. Nul doute que son chef allait passer un sale quart d'heure. De la porte vitrée en face, l'africaine distingua une mère de famille, hispanique, qui tenait avec force une croix chrétienne entre ses mains, tendue vers la gangster, comme pour lui lancer un sort. Dieu l'avait maudite depuis sa naissance, il n'allait certainement pas se réinterresser à elle. La porte de la baie vitrée pouvait s'ouvrir, Panya rentra dans l'appartement, le regard haineux vers cette pauvre femme qui n'avait rien demandée.

Ses doigts étaient endoloris, mais elle son pistolet était toujours fonctionnel. En colère et étourdie, boiteuse, elle devait riposter contre ces invités qui venait troublé son opération. C'étaient des justiciers. Nul doute que le Circus Maximus serait fort ravis de savoir leur mort, non ? Elle pouvait donc utiliser les moyens appropriés pour les éliminer ? Qu'importe les justifications à se faire, elle les fera plus tard face à un responsable si on venait lui demander de rendre des comptes suite à ses actes. Elle se mit au milieu de salon de la chrétienne hispanique, qui, collait contre le mur, semblait réciter des prières, et Panya commença à actionner la gâchette de son arme, balaya la pièce d'un torrent enflammé.

Tant pis, elle allait incendier l'étage, celui d'au dessus, et l'immeuble si il le fallait. La douleur de la chute et de l'attaque de cette maudite asiatique lui avait fait perdre son sang froid. Elle se sentait humiliée, et était prêté à utiliser les moyens appropriés pour riposter. La locataire, prit de peur face au spectacle qui se dressait dans son salon, lâcha son talisman de protection et fonça vers la sortie. Entouré d'un cercle de flamme qui crépitait, Panya retrouva sa confiance, et suivit la femme, vers les couloirs de l'immeuble. Avec ironie, elle regarda l’ascenseur qui était plastifié d'un message de deux mots "Break Down". Visiblement les réparateurs d’ascenseur ne devait pas venir souvent dans ces quartiers. Blessées, mais souriante, Panya appela les flammes de l'enfer balayer les murs du couloir, assez pour débuter un bel incendie. La pauvre femme avait tout de même pris le crier "Fuego ! Fuego !" Dans tous les étages, réveillant les habitants qui étaient déjà un peu alarmé suite au boucan de la lutte précédente.

Mais Panya n'évoluait déjà plus dans le même environnement. Sa pyromanie venait de prendre le dessus, alors qu'elle était encore boiteuse et sonnée par l'attaque de la banshi. Elle pris l'escalier qui montait tout en continua son show, et se retrouva l'étage juste en dessous de l'appartement de l'indic.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 20 Avr 2020 - 14:51 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6185
ϟ Nombre de Messages RP : 5784
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6185
ϟ Nombre de Messages RP : 5784
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Panya Mukanga' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


'D100' : 99
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 21 Avr 2020 - 21:03 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

Steve Douglas
Vigilant Indépendant

Personnage
The Judge
ϟ Âge : 33
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 02/05/1987
ϟ Arrivée à Star City : 10/10/2019
ϟ Nombre de Messages : 414
ϟ Nombre de Messages RP : 229
ϟ Célébrité : Dean Ambrose/Jon Moxley
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Celibataire
ϟ Métier : Videur
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Cheveux court.
Barbe de 3 jours
Traces de brûlure sur le corps
Cicatrice au niveau des mains
Entaille au niveau du torse.
Entaille à l'oeil droit
ϟ Pouvoirs : Pouvoir absorption d'objet: (+/- 0.2m³ / 200kg)
Grand force (500kg max)
Insensible à la douleur
Projection

Compagnon:
Keiko Yukimura
Super ouie
Contrôle des ondes sonores
Balle Sonore
Contrôle des cordes vocales
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passport
Journal
Téléphone
Joueur
The Judge
ϟ Âge : 33
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 02/05/1987
ϟ Arrivée à Star City : 10/10/2019
ϟ Nombre de Messages : 414
ϟ Nombre de Messages RP : 229
ϟ Célébrité : Dean Ambrose/Jon Moxley
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Celibataire
ϟ Métier : Videur
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Cheveux court.
Barbe de 3 jours
Traces de brûlure sur le corps
Cicatrice au niveau des mains
Entaille au niveau du torse.
Entaille à l'oeil droit
ϟ Pouvoirs : Pouvoir absorption d'objet: (+/- 0.2m³ / 200kg)
Grand force (500kg max)
Insensible à la douleur
Projection

Compagnon:
Keiko Yukimura
Super ouie
Contrôle des ondes sonores
Balle Sonore
Contrôle des cordes vocales
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passport
Journal
Téléphone
Brave petite Keiko, ses réflexes lui avaient peut-être sauvé la vie. Alors que j’étais en prise avec notre homme, Keiko avait malgré un doute, attaquer l’Africaine avant que celle-ci ne puisse le faire. Un cri puissant qui la projetait à travers la fenêtre et qui forcement nous brisais un peu les tympans à tous. Forcément, il y avait un moment de panique pour Keiko qui a la différence de nos adversaires ou de moi-même n’était pas une tueuse. Et je devais avouer que j’étais bien content d’être le seul à me salir les mains. Elle n’avait pas besoin d’être aussi pourri qu’eux ou moi-même.

Citation :
Jet de dé 1
Réussite : Three-Scars est totalement désarmé face aux assauts de Steve.
Échec : Three-Scars tient tête à Steve.

Jet de dé 2
Double Réussite : Keiko entend Panya est toujours vivante et monte.
Réussite échec : Keiko entend que Panya est toujours vivante, mais ne devine pas qu’elle monte.
Échec réussite : Keiko n’est pas sûre de l’état de santé de Panya, elle descend pour voir.
Double échec : Keiko pense que si Panya n'est pas morte, elle est gravement blesser.

Mais fort heureusement, l’Africaine avait réussi à amortir le choc grâce à la corde improvisée qu’elle avait préalablement fabriquée. La formidable ouïe de notre petite asiatique lui avait permis de presque deviner au détail près, les actions de survie de cette femme balafrer. Elle avait compris que la pyromane ne s’en sortait pas si mal et avait atterrit dans l’appartement d’une hispanique pour ensuite monter quelques instants plus tard. Malheureusement, elle ne savait pas ce que voulait dire “Fuego”.

De mon côté, je me retrouvais aux prises avec le caïd du groupe qui contre toute attente, se montrait bien plus coriace que je ne l’aurais imaginé. S’il ne semblait pas doté de pouvoir particulier. Il eut le réflexe de me prendre dans une sorte de clé de bras. Il n’allait pas arrêter mes mouvements bien longtemps, mais il me ralentissait et réduisait mes coups au point que ceux-ci ne pouvaient plus être aussi puissante que d’habitude... Le seul problème dans son plan était que cela n’allait pas durer des heures, deux ou trois minutes au maximum avant que ses forces ne le lâche. En tout cas, c’était le bon moment pour le faire parler.

Ne sois pas con ! Si je force un peu plus je t’explose le bras à cause de la pression que tu leur mets. Dis-moi si tu fais partie du Cartel et peut-être que je te laisserais en vie.

Mensonge, je n’avais en aucun cas l’intention de laisser vivre cet homme.
Mais je voulais lui faire croire qu’il aurait une porte de sortie pour que celui-ci puisse s’engouffrer dedans et réponde à mes questions... Il pouvait voir que ma force était à la limite du surhumain et que dans une minute, se serait son bras qui serait retourner et la minute d’après, il n’aurait clairement plus de bras fonctionnel.

Keiko, qui avait entendu la survie de l’Africaine, se plaçait à quelques mètres des escaliers près à pousser un nouveau cri si notre adversaire tentait de monter. Elle avait compris que cette femme n’était pas en sucre et qu’elle était dangereuse... Sans compter qu’elle allait commencer à sentir des odeurs de brûler et la fumer qui allait doucement apparaître dans la pièce. Restait plus qu’à savoir si c’était notre homme qui allait parler rapidement, ou si c’était notre Africaine qui parviendrait à défaire Keiko.
En cours...
 
Revenir en haut Aller en bas


Dur d'être repenti [PV Steve Douglas] Tumblr_pv2trqF2oq1ve8wryo2_540

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 21 Avr 2020 - 21:03 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6185
ϟ Nombre de Messages RP : 5784
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6185
ϟ Nombre de Messages RP : 5784
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Steve Douglas' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :
Dur d'être repenti [PV Steve Douglas] Echec

--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Dur d'être repenti [PV Steve Douglas] Reussite Dur d'être repenti [PV Steve Douglas] Reussite
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Ven 24 Avr 2020 - 15:37 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Les locataires de l'immeuble commençaient à s'agiter. Pas trop tôt, après tout ça faisait déjà quelques minutes que ça bastonnait dans l'appartement de la balance. Des gens sortaient de chez eux, alertés par l'alarme générale lancée par la dernière rencontre de Panya. Visiblement, les incantations divines lancés par l’hispanique sur Panya ne semblait pas bien fonctionner. Elle continuait à incendier les murs du couloirs, laissant le papier peint échapper une douce odeur résineuse et brûlante. Dieu n'était pas très efficace lorsqu'on demandait son aide, son lance-flamme par contre, avec un entretien rigoureux, était bien plus fiable. Panya boitait encore et avançait avec difficulté, son épaule gauche était endolorie et ses jambes criait au martyr. Mais elle avait encore assez de rage pour ne pas repartir d'ici.

Un coup de poing au visage la ramena à la réalité. A coté d'elle, dans le couloir, un locataire, un trentenaire afro-américain, venait de lui asséner une droite. Derrière lui, un gosse d'à peine 10 ans se tenait à la porte de son appartement, visiblement horrifié par les flammes. C'était qui se type ? Il voulait lui aussi jouer les héros ? Après l'avoir frappé, il l'a plaquait contre un mur -qui crépitait de flamme- le regard furieux. Panya avait lâché son arme à cause du choc, et il était tombé à quelques mètres d'elle, bien que les tuyaux reliant l'arme aux bobonnes attaché à sa ceinture la reliait à elle.

"T'es qui bordel ? Salope, je te laisserait pas tout cramer ici !"

Les gens se répétaient, on lui avait déjà dit ça il y a à peine quelques minutes. Son esprit n'était pas encore complètement remis de sa chute, et elle n'était pas vraiment réceptive aux menace. Le typela tenait fermement, visiblement, il n'était pas très content. Panya le regardait d'un air désabusé, alors qu'elle toussait du sang. Elle se contenta de lui répondre par un grognement, puis lui planta un couteau dans le ventre. C'était le dernier dans son inventaire, un petit couteau de chasse qu'elle avait à sa ceinture. L'africaine avait les mains libres et encore assez de force pour se saisir de l'arme. Son adversaire, qui visiblement n'avait pas anticipé l'attaque, se contenta simplement de la regarer avec effroi en la relâchant. Il avait aussi lancé un son, un sors de barbouillis incompréhensible. C'est souvent le problème lorsqu'on à un couteau planté dans le ventre, on à du mal à articuler.

L'homme s'écroula au sol, fixant ce qui semblait être son enfant, les larmes aux yeux. Ce dernier, traumatisé, était paralysé devant la scène. Son père était gravement blessé, dans un couloir qui crépitait de flamme. Triste spectacle. Ils étaient là au mauvais endroit, au mauvais moment, se n'était pas les premiers, ce ne seront pas les derniers. La pyromane ramassa son arme au sol et l'inspecta. Ah, zut, la buse était tordue, endommagée par la chute. Cependant elle avait déjà démarré un beau petit brasier, il prendra de lui même. Elle voulu monter l'escalier, elle ne pouvait pas repartir sans son chef, d'autant que l'indic était toujours vivant. Elle avait encore un couteau pour se battre, mais elle dut l'avouer, sa condition physique n'était pas au top, d'autant qu'elle n'avait plus de lance-flamme, et que les secours ne tarderaient pas à venir. C'est en regardant le pauvre enfant qui, paralysé par le choc, était resté à regarder son père agoniser, qu'elle eut une idée de génie. Elle s'approcha toujours un peu boiteuse du gosse, qui n'eut pas le réflexe de partir avant qu'elle soit à sa portée. Elle le saisit fermement, et le poussa dans le couloirs, lui intimant de monter les escaliers. C'était peut-être des brutes, ses ennemis, mais Panya avait semblé apercevoir un doute sur la jeune asiatique qui l'avait propulsée. Elle semblait encore peu à l'aise avec la violence. Ils seraient prêts à sacrifier leur indic, mais un gosse ?

Ce dernier pleurait et se débattait, criant et hurlant de désespoir. Elle dut le menacer avec son couteau pour qui la ferme. C'est à un angle de l'escalier qu'elle distingua son ennemie. Panya se remit à couvert, accroupis à la hauteur de sa victime, et lui passa son couteau au niveau de la gorge, menaçante. Elle hurla pour couvrir le son des flammes qui s'approchaient d'eux.

"Ecoutez moi bien ! J'ai un enfant avec moi, si vous ne faites pas exactement ce que je dis, je n'hésiterais pas à lui trancher la gorge !"

Puis elle se tourna vers l'enfant, lui intimant de hurler pour bien faire comprendre qu'elle ne bluffait pas.

"Au...au secours ! S'il vous plait laissez moi !"

"Alors, reprit Panya, si vous ne voulez pas avoir sa mort sur sa conscience, ramenez moi mon chef, avec l'indic ! Et je vous suggère de vous dépêcher, je ne suis pas patiente, d'autant que j'ai démarré un beau barbecue ici !"

Comme pour confirmer ses dires, l'enfant toussa à cause de la fumée qui arrivait à leur hauteur. Voilà qui allait être intéressant, ses ennemis sont-ils réellement des ordures sans vergogne, où ont-ils un once d'humanité ?
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 25 Avr 2020 - 18:28 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

Steve Douglas
Vigilant Indépendant

Personnage
The Judge
ϟ Âge : 33
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 02/05/1987
ϟ Arrivée à Star City : 10/10/2019
ϟ Nombre de Messages : 414
ϟ Nombre de Messages RP : 229
ϟ Célébrité : Dean Ambrose/Jon Moxley
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Celibataire
ϟ Métier : Videur
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Cheveux court.
Barbe de 3 jours
Traces de brûlure sur le corps
Cicatrice au niveau des mains
Entaille au niveau du torse.
Entaille à l'oeil droit
ϟ Pouvoirs : Pouvoir absorption d'objet: (+/- 0.2m³ / 200kg)
Grand force (500kg max)
Insensible à la douleur
Projection

Compagnon:
Keiko Yukimura
Super ouie
Contrôle des ondes sonores
Balle Sonore
Contrôle des cordes vocales
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passport
Journal
Téléphone
Joueur
The Judge
ϟ Âge : 33
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 02/05/1987
ϟ Arrivée à Star City : 10/10/2019
ϟ Nombre de Messages : 414
ϟ Nombre de Messages RP : 229
ϟ Célébrité : Dean Ambrose/Jon Moxley
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Celibataire
ϟ Métier : Videur
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Cheveux court.
Barbe de 3 jours
Traces de brûlure sur le corps
Cicatrice au niveau des mains
Entaille au niveau du torse.
Entaille à l'oeil droit
ϟ Pouvoirs : Pouvoir absorption d'objet: (+/- 0.2m³ / 200kg)
Grand force (500kg max)
Insensible à la douleur
Projection

Compagnon:
Keiko Yukimura
Super ouie
Contrôle des ondes sonores
Balle Sonore
Contrôle des cordes vocales
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passport
Journal
Téléphone
Mon affrontement comme cet homme ne durait que quelques instants. Il ne semblait pas doté de pouvoir particulier. Et notre attaque surprise les avais bien assez déstabilisés pour rapidement les mettre en déroute. L’Africaine était hors-jeu pendant quelques instants et je mettais leur chef hors-jeu après quelques droites bien placer. J’avais pour interroger deux hommes dont un pion sans doute un brin important pour obtenir des informations vitales. Dans une partie de ma tête, l’affaire était plutôt entendue. Cette pyromane n’allait pas être une grande menace pour moi et Keiko.

Mais c’était sans penser à la fourberie de notre ennemi. Keiko entendait de plus en plus la panique s’installer dans l’immeuble et les odeurs de flammes ne laissaient aucun doute sur le fait qu’un feu venait de se déclarer... Alors que je ligotais nos proies inconscientes, mais toujours vivantes. Il me suffirait ensuite de trouver une planque et de les faire parler... Avec douceur ou brutalité en fonction de leur caractère.

Mais si l’idée qu’elle déclenche un incendie n’était pas spécialement surprenant, le meurtre d’un homme et surtout la prise d’otages était beaucoup plus embêtante. Je ne pouvais pas libère ses hommes, mais je ne pouvais pas non plus laisser un gamin mourir un par notre faute. Il fallait trouver une solution et la solution était Keiko. Elle avait d’ailleurs rapidement compris l’idée que je mettais en place et répondait à notre folle furieuse.

Une seconde après-avoir vu l’Africaine montre les escaliers avec le gamin, Keiko se cachait dans la chambre comme pour se protéger d’une attaque de notre ennemi. Celle-ci voulait marchander et Keiko qui dissimulait une grande partie de son visage pour que notre ennemie ne la voie pas parlé répondait avec la voix du chef de l’Africaine.

J’ai trucidé ce petit merdeux, maintenant dépêche-toi de me libère et vite !

Ta gueule !

Je frappais dans le mur avec le crâne déjà inconscient de notre marchandise pour faire croire que c’était bien loin qui avait parlé et que je voulais juste le faire taire. Le coup était risqué, mais si je faisais croire que notre cible première était déjà morte, elle se contenterait sans doute de la libération de son chef. Il était pour moi hors de question de laisser les deux parties. Déjà, qu’en libère une n’était pas très agréable. Mais les deux hors de question. Du coup, heureusement que Keiko été capable d’imiter n’importe quelle voix qu’elle avait déjà entendu au moins une fois. Ce qui était le cas de notre gugusse fort heureusement.

Du coup, je sortais avec le corps inconscient de son chef que je tenais à bout de bras et laissait pendre au-dessus des escaliers avant de dire.

Voilà, ton chéri... Je vais le lâcher pour que tu puisses le rattraper. Je te conseille fortement de le récupère un état plus pitoyable qu’il ne l’est déjà. Et évidemment, je te conseille de relâcher le gosse aussi si tu ne veux pas me donner une bonne raison de te tuer ici et maintenant.

Cela ne me plaisait pas de libérer des monstres, mais Keiko comme moi-même, on n’aurait pas accepté la mort d’un mioche sur la conscience. Du coup, après un petit décompte, je relâchais l’homme pour le laisser chuter dans les escaliers et dans l’espoir que cette femme non seulement accepter le marcher, mais aussi qu’elle se laisse avoir par notre subterfuge sur la mort de la taupe... Maintenant, j’avais peu de doute là-dessus. L’histoire était plutôt crédible et Keiko imitait les voix à la perfection. Il n’y avait que deux risques dans ma tête. Que le phrasé de Keiko ne soit pas assez similaire. Et aussi que notre Africaine demande à voir le corps de l’autre homme...

Hrp:
 
 
Revenir en haut Aller en bas


Dur d'être repenti [PV Steve Douglas] Tumblr_pv2trqF2oq1ve8wryo2_540

 
Dur d'être repenti [PV Steve Douglas]
 
Page 1 sur 1Revenir en haut 
Dur d'être repenti [PV Steve Douglas] Categorie_6Dur d'être repenti [PV Steve Douglas] Categorie_8


Dur d'être repenti [PV Steve Douglas] Categorie_1Dur d'être repenti [PV Steve Douglas] Categorie_2_bisDur d'être repenti [PV Steve Douglas] Categorie_3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dur d'être repenti [PV Steve Douglas] Categorie_6Dur d'être repenti [PV Steve Douglas] Categorie_8

Sauter vers: