An apple a day keeps the doctor away - Liam Bouton_vote_off
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

An apple a day keeps the doctor away - Liam Categorie_1An apple a day keeps the doctor away - Liam Categorie_2_bisAn apple a day keeps the doctor away - Liam Categorie_3
 

An apple a day keeps the doctor away - Liam

 
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 5 Avr 2020 - 14:51 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

Callie Aegia
Cartel Rouge

Personnage
An apple a day keeps the doctor away - Liam M77e

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 29/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 645
ϟ Nombre de Messages RP : 394
ϟ Célébrité : Christina Umaña
ϟ Crédits : Myself
ϟ Doublons : Rafael Colón - Raphaël Mercury - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 120
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Propriétaire de l'Aegia, cheffe du gang des Sirens
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Environ un mètre soixante-dix, cheveux brun, jusqu'au milieu du dos. Apparence d'une femme d'à peine quarante ans, corps musclé, avec des formes néanmoins féminines
ϟ Pouvoirs : Pouvoirs & Capacités
Equipements
Compagnons & Serviteurs
ϟ Liens Rapides : La fiche
Les liens
Les aventures
Le journal
Les cartes
Téléphone
Joueur
An apple a day keeps the doctor away - Liam M77e

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 29/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 645
ϟ Nombre de Messages RP : 394
ϟ Célébrité : Christina Umaña
ϟ Crédits : Myself
ϟ Doublons : Rafael Colón - Raphaël Mercury - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 120
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Propriétaire de l'Aegia, cheffe du gang des Sirens
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Environ un mètre soixante-dix, cheveux brun, jusqu'au milieu du dos. Apparence d'une femme d'à peine quarante ans, corps musclé, avec des formes néanmoins féminines
ϟ Pouvoirs : Pouvoirs & Capacités
Equipements
Compagnons & Serviteurs
ϟ Liens Rapides : La fiche
Les liens
Les aventures
Le journal
Les cartes
Téléphone
Callie était désormais à Star City depuis plusieurs semaines. Lentement, trop lentement, elle avait pris ses marques, appris la signification des lampes colorées à l’intersection des routes, compris quand traverser, quand s’arrêter. Appris, aussi, à mieux gérer son argent, à comprendre les chiffres et le principe des étiquettes, quoiqu’elle préférait toujours être accompagnée pour ses achats. Heureusement, les prêtresses de Tlazolteotl ne rechignaient jamais à l’accompagner quelque part, quand elle le leur demandait et que cela n’entrait pas en conflit avec leurs propres emplois du temps.

Elle cherchait toujours ses soeurs, courait d’un trafiquant à un homme au réseau étendu, essayait les mages ou les hackers capables de pirater les bases de données de personnes sans identité, des choses de ce genre. Sans rien trouver, pour l’instant.

Elle s’accrochait. Elle les trouverait.

En attendant, il fallait qu’elle devienne plus forte. Depuis qu’elle était à Star City, elle se sentait… un peu mieux? Sans doute parce qu’elle mangeait mieux ici qu’elle ne l’avait fait depuis des années chez elle. Elle ne respirait plus une eau polluée, ne nageait plus dedans, cela devait aider aussi. Elle arrivait de mieux en mieux à maîtriser ses pouvoirs, mais il lui fallait plus, il lui fallait être plus.

Alors elle avait demandé. Y avait-il des guérisseurs ici? On lui en avait désigné plusieurs. Ceux pour le corps, ceux pour l’esprit. Pour les premiers, elle en avait essayé plusieurs sans vraiment de changement. Aujourd’hui, elle allait en rencontrer un autre, un médecin, mais qu’elle devait rencontrer dans un restaurant.

Les détails de l’arrangement lui passaient au-dessus de la tête - elle était encore très dépendante des contacts de Noélie, entre autre, ou du seigneur Hermès - et était donc pour l’instant assise seule à une table, à attendre, pas aussi sereine qu’elle l’aurait voulue. Elle avait à peine touchée au plat qu’elle avait commandé, pourtant excellent, l’esprit trop préoccupé par ses soeurs disparus, ses pouvoirs trop faibles, son éloignement de sa maison, cette ville qui la terrifiait toujours...Le trajet jusqu’ici avait été un parcours du combattant, encore une fois.

Sans compter qu’elle était fatiguée de toutes les déceptions, de tous les obstacles rencontrés jusqu’ici. Elle voulait sa famille. Même une seule de ses soeurs. Juste une, n’importe laquelle. Rien que pour se convaincre qu’elle ne se battait pas pour rien. Qu’elle ne les avait pas imaginées non plus.

Elle sortit de sa rêverie quand un serveur passa trop près d’elle, reprit son repas. Il fallait bien manger, non? Petit à petit, morceau par morceau, elle fit disparaître les reliefs de son repas, réclama l’addition, surveilla l’heure… et attendit.
 
Revenir en haut Aller en bas


So happy then
you thought you could drown me but you will miss the air more than me


northern lights + purplonium

Message posté : Dim 5 Avr 2020 - 16:34 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Rares étaient les fois où il prenait ce genre de rendez-vous ici. Bon nombre de ses employés étaient au courant des quelques bribes de son passé. Que c'était un étudiant en médecine, qu'il avait hérité du restaurant lorsque sa figure paternelle était partie d'un cancer, et qu'il avait reprit le flambeau en guise de dernière volonté du patriarche. Que c'était un homme brillant, qui savait y faire et avait un bon sens des affaires. Liam avait toujours du monde qui passait le voir, mais ça semblait choquer personne. Il baignait dans le business, récoltant le fruit de son dur labeur lorsque c'était des hautes personnalités de la ville qui venaient manger ici. Peut être pas la Maire Bowen en personne, mais des grands pontes tout de même.

Il avait néanmoins émis ses réserves, ses conditions. La personne, si elle venait, devait prendre un repas afin de se fondre plutôt dans le décor. Bien entendu, ce qui allait se passer ici ne devait pas être ébruité, Snyder n'aimant pas que son boulot légal soit de trop mélangé avec ses occupations illégales. Oh, certes, il y avait des collègues du Syndicat qui venaient prendre la pitance ici, voir même se désaltérer le soir après un gros coup. Il comptait sur la discrétion de tout un chacun pour prospérer. Cela lui semblait logique, de son point de vue.

Son employé venait de débarrasser quelqu'un, toujours sourire aux lèvres, puis reparti en direction de la tablée. A en voir l'état de son assiette - ainsi que le fait qu'elle ne semblait pas être dans son assiette, elle-même, sans jeu de mot honteux - le bougre s'était dit qu'il devait probablement s'agir de la personne qu'il devait rencontrer. Il en avait le cœur net sur le coup. Du moins, c'est plus ou moins comme ça qu'on le lui avait décrit. Une femme, brune, qui semblait un peu paumée. Elle collait parfaitement à la description.

Liam quittait son comptoir, vêtu comme à son habitude, alliant la classe et l'élégance. Une veste de costard bleu clair, une chemise en satin, des mocassins italiens cirés et reluisants, brillants de mille feux. On pouvait voir le reflet de chaque lustre de son établissement dedans. C'est dire, le Docteur prenait soin de ce qu'il dégageait, des mots qu'il choisissait, des expressions corporelles qu'il pouvait dégager. Et aussi des micro-expressions afin de pouvoir tout maîtriser, dominer son sujet sans qu'une faille ne puisse être entre-aperçue. Bien évidemment, il n'était pas aussi parfait qu'il l'aurait souhaité, mais ça faisait partie du jeu.

▬ Je crois que nous avions rendez-vous, je me trompe ?

Il indiquait la chaise, afin de savoir s'il pouvait s'y installer. Oui c'était chez lui, mais non il n'en oubliait pas ses manières.

▬ Ce n'était pas à votre guise ? Fit-il en s'installant, après avoir été rassuré qu'il s'agisse bien de son contact de la journée. Le blondinet s'était fait parvenir une tasse de thé par la suite, prenant ses aises et veillant à ce que ses troupes soient un peu éloignées pour reprendre. Du coup, que puis-je faire pour vous ?

Elle avait jouée de ses contacts pour parvenir jusqu'ici, Liam prenait cette considération en ligne de compte. Il ne connaissait pas tout les membres du Cartel, ceci étant quand on faisait appel à lui, c'est qu'on connaissait quelqu'un qui connaissait quelqu'un et ainsi de suite. Chaque demande était prise au sérieux par le médecin. Qu'il puisse faire quelque chose ou pas.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 6 Avr 2020 - 17:19 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

Callie Aegia
Cartel Rouge

Personnage
An apple a day keeps the doctor away - Liam M77e

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 29/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 645
ϟ Nombre de Messages RP : 394
ϟ Célébrité : Christina Umaña
ϟ Crédits : Myself
ϟ Doublons : Rafael Colón - Raphaël Mercury - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 120
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Propriétaire de l'Aegia, cheffe du gang des Sirens
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Environ un mètre soixante-dix, cheveux brun, jusqu'au milieu du dos. Apparence d'une femme d'à peine quarante ans, corps musclé, avec des formes néanmoins féminines
ϟ Pouvoirs : Pouvoirs & Capacités
Equipements
Compagnons & Serviteurs
ϟ Liens Rapides : La fiche
Les liens
Les aventures
Le journal
Les cartes
Téléphone
Joueur
An apple a day keeps the doctor away - Liam M77e

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 29/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 645
ϟ Nombre de Messages RP : 394
ϟ Célébrité : Christina Umaña
ϟ Crédits : Myself
ϟ Doublons : Rafael Colón - Raphaël Mercury - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 120
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Propriétaire de l'Aegia, cheffe du gang des Sirens
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Environ un mètre soixante-dix, cheveux brun, jusqu'au milieu du dos. Apparence d'une femme d'à peine quarante ans, corps musclé, avec des formes néanmoins féminines
ϟ Pouvoirs : Pouvoirs & Capacités
Equipements
Compagnons & Serviteurs
ϟ Liens Rapides : La fiche
Les liens
Les aventures
Le journal
Les cartes
Téléphone
Callie commençait à s’impatienter sur sa chaise. Ignorante des choses du monde, elle avait rapidement tendance à se faire des films, la plupart du temps catastrophistes, quoique l’expression n’eut pas été la mieux adaptée. Elle ne connaissait pas trop le concept de film.

Cela ne changeait pas le fait qu’elle commençait à s’inquiéter. Etait-elle au bon endroit? Etait-ce le bon jour, la bonne heure? Etait-elle en danger, était-ce un piège? Elle avait confiance en Noélie, en Hermès aussi, mais pouvait-elle se fier à leurs contacts? A s’agiter, elle songea presque à partir. Des guérisseurs, il y en avait d’autres, non?

L’homme qui se présenta à sa table l’empêcha, de fait, de prendre ses jambes à son cou. Elle sursauta presque quand il entra dans son champ de vision, le dévisagea, ses yeux s’arrêtant sur son visage, ses cheveux blonds. Il ressemblait à ce qu’on lui avait décrit de l’homme, mais des hommes blonds, il y en avait plein.

Vous êtes… le docteur?

Elle hocha la tête en réponse à sa demande muette. Les règles de politesse ne changeaient pas trop sur certains points, en tout cas sur la base. Chez elle aussi, il était de coutume d’accueillir ses interlocuteurs à une table, ou en tout cas, à un endroit agréable pour discuter.

C’était très bon, mais j’ai bien peur de ne pas être dans le bon état d’esprit pour le savourer”.

Un gâchis, en vérité. Ce n’était pas dans ses habitudes de gaspiller ainsi la nourriture et elle en ressentait une vague honte. Sans parler du prix du plat qu’elle avait commandé. Sa notion de l’argent était encore vague mais elle comprenait que les nombres qui contenaient plus de trois chiffres avant la virgule signifiaient que quelque chose était cher. Sans parler de ce genre de montant ici, c’était quand même un peu cher.

Elle hésita, regarda autour d’elle. La sirène pouvait-elle vraiment se permettre d’être aussi directe… ici? Elle avait supposé que ce serait un lieu de premier contact pour ensuite en discuter dans un endroit plus… privé. Mais enfin… elle supposait qu’en étant prudente, elle réussirait à expliquer sa propre situation de manière discrète.

On m’a dit que vous pouviez… guérir les gens. J’aurais besoin de vos services. Même si j’admets que je ne sais pas si vous pourriez réellement m’aider. Je ne… ce n’est pas exactement une blessure physique, plutôt… une maladie?

Même si elle parlait parfaitement l’anglais, grâce à son omnilinguisme, elle hésitait quand même sur la formulation. En soi, elle n’était pourtant pas blessée. Pas de trace d’hématome, de coupure, rien. Mais elle savait qu’il y avait quelque chose de plus insidieux, que la pollution de sa mer, que l’eau qu’elle avait respiré pendant des décennies, l’avait affaiblie.

Je peux vous payer. Ou… J’ai entendu dire que vous acceptiez également les trocs, même si j’admets ne pas savoir quoi vous offrir, à l’heure actuelle. Que pourriez-vous bien vouloir?
 
Revenir en haut Aller en bas


So happy then
you thought you could drown me but you will miss the air more than me


northern lights + purplonium

Message posté : Lun 6 Avr 2020 - 21:16 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
La salle s'était bien vidée, il comptait d'ailleurs prévenir ses employés qu'ils pourraient mettre le panneau fermé pendant une petite heure, histoire que les employés qui bossaient en continus pouvaient prendre une pause tranquille pendant que lui s'occupait de ses affaires. Mais pour le moment il n'en faisait rien. Il s'était installé après qu'on lui ai fait comprendre que c'était bien cette personne là qu'il devait rencontrer.

Liam n'arrivait plus à mettre la main sur le qui, mais en tout cas on s'était donné du mal pour que cette brune et ce blond puissent se croiser, ici. En tout cas, du beau monde avait fait jouer de ses relations au seing du Cartel Rouge pour que ça arrive. Et c'était louable de se donner les moyens. Même si, fatalement, elle ne présentait aucun traumatisme physique apparent. Après qui sait. Il avait un panel de maîtrises diverses et variées. Il connaissait du monde, beaucoup de monde. Peut être qu'on cherchait en lui le chirurgien qui prélevait des organes ? Ou le boucher qui est fasciné par ses tests ? Ses compétences étant diverses, il ne se triturait pas de trop à se poser des questions. On allait très rapidement lui donner la réponse.

▬ Effectivement. C'est comme ça que certaines des relations que vous avez fait jouer pour obtenir cet entretien m'appellent. Et vous êtes ?

Simple curiosité.

Bien entendu, heureusement que le repas était bon. Tout était frais chez lui, pas pour rien qu'il se levait dès l'aube pour aller sur le port afin d'y dénicher moult pêcheurs et obtenir sa marchandise avant tout le monde. Liam laissait les miettes à la concurrence, le monde appartient à ce qui se lèvent tôt.

▬ J'en doute pas ! Fit-il avec politesse, et un sourire aux lèvres.

Par la suite, ça devenait un peu plus intéressant. Non pas qu'elle doutait de ses capacités, mais plutôt que son problème lui semblait être plus ou moins insolvable par les moyens traditionnels. De ce fait, ça titillait sa curiosité. Au point que lorsque la dernière personne avait quittée le restaurant, Liam avait demandé à ses gars de prendre une heure, de fermer derrière eux et de tourner la pancarte sur "Fermé". Une fois tout ça fait, il prit sa tasse de thé et la portait à ses lèvres.

▬ Pour le moment on en est pas encore là, vu que je ne sais pas quel mal vous affecte tout comme je ne sais pas si je peux vous aider. Et si vous parlez du plat, on va mettre ça sur le compte de mon hospitalité.

Le troc, évidemment que ça l'intéressait. Du genre un service contre un service. Un soin ou une main tendue contre tel ou tel objet qui pourrait lui servir dans un futur proche. D'ailleurs pour ça qu'il faisait beaucoup affaires avec des voleurs. Si on pouvait lui dénicher de vieux manuscrits de science ou de médecine, des techniques d'antan ou même des objets datant d'une époque révolue, il était tout émoustillé à chaque fois. Ses possessions matérielles comptaient étrangement beaucoup pour lui. Bien plus que les vies humaines qu'il arrachait dans son cabinet.

▬ Maintenant qu'on est tranquille, vous pouvez m'en dire plus ? Dans le doute, négligez aucun détail, ça peut paraître anodin des fois, mais ça à toujours son importance.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 7 Avr 2020 - 17:19 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

Callie Aegia
Cartel Rouge

Personnage
An apple a day keeps the doctor away - Liam M77e

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 29/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 645
ϟ Nombre de Messages RP : 394
ϟ Célébrité : Christina Umaña
ϟ Crédits : Myself
ϟ Doublons : Rafael Colón - Raphaël Mercury - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 120
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Propriétaire de l'Aegia, cheffe du gang des Sirens
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Environ un mètre soixante-dix, cheveux brun, jusqu'au milieu du dos. Apparence d'une femme d'à peine quarante ans, corps musclé, avec des formes néanmoins féminines
ϟ Pouvoirs : Pouvoirs & Capacités
Equipements
Compagnons & Serviteurs
ϟ Liens Rapides : La fiche
Les liens
Les aventures
Le journal
Les cartes
Téléphone
Joueur
An apple a day keeps the doctor away - Liam M77e

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 29/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 645
ϟ Nombre de Messages RP : 394
ϟ Célébrité : Christina Umaña
ϟ Crédits : Myself
ϟ Doublons : Rafael Colón - Raphaël Mercury - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 120
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Propriétaire de l'Aegia, cheffe du gang des Sirens
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Environ un mètre soixante-dix, cheveux brun, jusqu'au milieu du dos. Apparence d'une femme d'à peine quarante ans, corps musclé, avec des formes néanmoins féminines
ϟ Pouvoirs : Pouvoirs & Capacités
Equipements
Compagnons & Serviteurs
ϟ Liens Rapides : La fiche
Les liens
Les aventures
Le journal
Les cartes
Téléphone
La sirène se détendit, à peine. La nervosité de ne pas savoir si elle s’adressait à la bonne personne s’était envolée, mais aussitôt remplacée par l’inquiétude. Les hommes la mettaient mal à l’aise. Les maux qui avaient frappés son peuple avaient toujours été du fait des pendants masculins de l’humanité. En tout cas pour les actes réellement violents : ceux qui avaient voulus les capturer pendant la guerre, ceux qui les avaient enlevés depuis… Sans parler de ceux qui avaient voulu agresser ses soeurs. Ou elle. Cela dit, celui-ci ne paraissait pas… vindicatif, ou cruel. Et puis elle faisait confiance au Seigneur Hermès et à Noélie. Ni l’une ni l’autre ne l’enverraient volontairement dans la gueule du loup. Espérait-elle.

Callie. Vous pouvez m’appeler Callie”.

Elle se redressa sur sa chaise. Un peu de… elle ne savait pas quoi exactement. De confiance, d’assurance? Elle ne pouvait pas passer sa vie à faire le dos rond. Elle lâcha aussi un petit soupir, comme pour se donner du courage.

Même si vous deviez échouer… j’insiste. Tout travail mérite salaire, et votre essai serait du travail malgré tout”.

S’avançait-elle? Peut-être, mais elle avait été élevée ainsi. S’il échouait, était-ce sa faute? Pas nécessairement, sa nature était… différente, cela, elle l’avait bien compris en côtoyant des mortels. Ni mutante, ni magicienne, elle était différente des humains. Sans doute trop pour être soignée ou guérie? Comment savoir.

Etre plus précise impliquait cependant d’en révéler beaucoup sur elle, et cela la mettait mal à l’aise. Qui savait ce qu’il pouvait faire de toutes ces informations? D’un autre côté, il ne pouvait guère l’aider sans savoir, et elle ne pouvait pas vraiment sélectionner les informations tant tout était lié.

Je ne suis… pas humaine. Je viens d’un peuple de filles de l’eau, qui vit sous la mer. Je peux respirer sous l’eau, devenir l’eau, mais… ma mer a été polluée. Par des produits toxiques, par des déchets… Je pense que cela m’a rendu malade, moi et les miennes, que cela nous a affaibli. Nous ne pouvons plus porter de filles par exemple. Ou… ou maîtriser le plein potentiel de nos pouvoirs”. Voilà qui était dit, elle marqua une pause brève. “J’ai déjà des filles, je n’ai pas d’intérêt à vouloir en porter d’autres. J’ai intérêt à retrouver la pleine puissance de ma nature, plutôt que ces pouvoirs balbutiants”.

Voilà qui était sans doute plus clair. Pouvait-il l’aider alors? Comme elle l’avait dit, ce n’était pas une blessure physique, plutôt un lent empoisonnement.
 
Revenir en haut Aller en bas


So happy then
you thought you could drown me but you will miss the air more than me


northern lights + purplonium

Message posté : Mer 8 Avr 2020 - 7:32 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Si seulement tout le monde pouvait être du même avis que cette femme là. Que tout travail mérite salaire, même s'il n'arrivait pas à point. Le monde tournerait bien plus facilement pour un type comme Liam. Le trentenaire arborait un sourire, lorsqu'elle avait parlé de ça, tout en hochant la tête. Il était en effet, bel et bien en accord avec elle. Mais avant même de parler argent ou services, il lui faudrait savoir quel mal l'affecte, et comment il pourrait ou non le guérir. Bon nombre de personnes pensent qu'il s'agit là d'un guérisseur miraculeux alors qu'il tenait sa contribution envers le monde des soignants uniquement par le biais de pouvoirs. Pas d'incantations mystiques, pas de vaudou, pas de concoction ou décoction de potions ou je ne sais quoi.

▬ J'admire ce trait d'esprit et cette façon de penser.

Plus le temps passe, et moins il réussissait à mettre la main sur une question épineuse. Qui l'avait conduite jusqu'à lui ? Pour éviter ce genre de problèmes à l'avenir, Liam allait devoir faire l'effort de se trouver un homme – ou une femme – de main. Quelqu'un qui pourrait gérer son emploi du temps un poil trop dissipé.

Ses esgourdes bien ouvertes, la voilà dans une longue, très longue explication. C'était ce qu'il venait de lui demander, donc ça allait parfaitement. Négliger aucun détail, peut être que ça lui sauterait aux yeux s'il avait toutes les connaissances. A la première phrase, il eu un air plus sérieux qu'à l'accoutumée. Elle venait tout juste d'obtenir toute son attention en disant qu'elle n'était pas humaine mais provenait d'un peuple de l'eau. Une Atlante ? Ce serait pas la première à Star City, d'une part. Mais le hic c'est qu'ils étaient décrits comme ayant, du moins de ce dont il se rappelle, peu ou proue tous les yeux bleus.

▬ Simple question : Vous venez d'ici ? Je veux dire par là, ce monde là ?

Cela pouvait paraître étrange, mais si effectivement elle n'était pas de ce monde, qui sait, après tout des machines étaient bien venues d'une autre dimension pour mettre la ville à feu et à sang, peut être qu'elle aussi. Et peut être que, de ce fait, le brusque changement de mode de vie, avait altéré ses pouvoirs. A présent nouvelle habitante de la Terre, peut être que ses pouvoirs revenaient au point de départ également. Du moins, c'était une piste à ne pas négliger si c'était bel et bien le cas.

▬ Je vois. Je peux, peut être, effectivement tenter de vous guérir mais j'ai bien peur que ça ne porte pas ses fruits, du moins, pour l'instant. Faut croire que je suis limité également et que j'en suis à mes balbutiements pour ce qui est des soins que j'applique.

Il lui aurait bien fait la démonstration avec un couteau à beurre et son propre pouce pour lui montrer qu'il guérissait de cette façon, mais est-ce que c'était nécessaire.

▬ Ceci étant, il avait déposé ses lunettes sur la table pour ne plus avoir de barrière lors du eye contact. Je vais quand même tenter de me documenter sur votre peuple, histoire de voir si je peux trouver un moyen ou un autre pour vous guérir de ce qui vous ronge. Vous savez s'il existe des écrits relatant de cela ? Si effectivement vous êtes non-humaine, il va me falloir des clés de compréhensions supplémentaires sur ce que vous êtes. Mode de vie, fonctionnement du corps, ce genre de choses.

Toute information était bonne à prendre parce que, dans un cas pareil, il lui fallait toutes les clés de compréhensions. Si elle n'était pas humaine, comme elle le disait, alors ses maux ne pouvaient être guéris de la même façon qu'un être humain. Aussi simple que ça. Et Liam ne travaillant pour le moment que sur des hominidés, il lui fallait passer par la case apprentissage pour pouvoir l'aider au mieux. Parce que oui, il souhaitait l'aider. Sinon, il aurait tout bonnement refusé.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 8 Avr 2020 - 17:52 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

Callie Aegia
Cartel Rouge

Personnage
An apple a day keeps the doctor away - Liam M77e

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 29/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 645
ϟ Nombre de Messages RP : 394
ϟ Célébrité : Christina Umaña
ϟ Crédits : Myself
ϟ Doublons : Rafael Colón - Raphaël Mercury - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 120
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Propriétaire de l'Aegia, cheffe du gang des Sirens
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Environ un mètre soixante-dix, cheveux brun, jusqu'au milieu du dos. Apparence d'une femme d'à peine quarante ans, corps musclé, avec des formes néanmoins féminines
ϟ Pouvoirs : Pouvoirs & Capacités
Equipements
Compagnons & Serviteurs
ϟ Liens Rapides : La fiche
Les liens
Les aventures
Le journal
Les cartes
Téléphone
Joueur
An apple a day keeps the doctor away - Liam M77e

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 29/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 645
ϟ Nombre de Messages RP : 394
ϟ Célébrité : Christina Umaña
ϟ Crédits : Myself
ϟ Doublons : Rafael Colón - Raphaël Mercury - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 120
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Propriétaire de l'Aegia, cheffe du gang des Sirens
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Environ un mètre soixante-dix, cheveux brun, jusqu'au milieu du dos. Apparence d'une femme d'à peine quarante ans, corps musclé, avec des formes néanmoins féminines
ϟ Pouvoirs : Pouvoirs & Capacités
Equipements
Compagnons & Serviteurs
ϟ Liens Rapides : La fiche
Les liens
Les aventures
Le journal
Les cartes
Téléphone
Ah, un homme qui pensait comme elle? Elle avait rapidement remarqué que cette façon de penser n’allait pas de soi, ici. Qu’un échec n’était pas considéré, ne méritait pas salaire. Pourtant, si la personne était engagée pour essayer, alors… elle devait en mériter au moins une partie?

Oui?” Hésitation. La question était quelque peu… incongrue, et l’avait prise au dépourvu. Elle hocha la tête pour appuyer son affirmation. “Oui, de la mer Egée. De cette terre aussi”.

Etait-ce un problème? Une bonne chose? Difficile à dire. Peut-être l’avait-il pris pour une Atlante, peuple avec qui elle partageait quelques points communs, il était vrai, ou bien pour une extra-terrestre. Un mot découvert récemment, au contact des prêtresses. Des peuples d’au-delà de cette terre. Souvent belliqueux. Mais non, elle n’était que sirène, loitaine Néréide.

“Je comprends. Cela signifierait beaucoup que vous envisagiez d’essayer malgré tout, évidemment en échange de… quelque chose?” Elle laissa cette interrogation en suspens, comme une invitation à y réfléchir, à lui dire ce qui pouvait lui plaire. “Ma condition est assez unique, les personnes que j’ai côtoyé jusqu’ici me l’ont assez signifié, les… solutions que je peux y apporter doivent sortir du domaine de l’ordinaire”.

Pas question d’aller à l’hôpital ou chez un médecin généraliste. Pour autant, qui allait-on voir quand on était une sirène malade, en perte de pouvoirs?

Elle fronça le nez. Non pas parce qu’elle réprouvait sa question, plutôt parce qu’elle la plongeait dans la perplexité. Y avait-il des écrits sur son peuple? Callie secoua la tête.

Nous n’avons pas… nous sommes une culture orale, nous n’écrivons pas notre histoire, nous la racontons à nos descendantes. Quand bien même, tout serait loin, en Egée… Je peux… essayer de vous renseigner du mieux que je peux, cela dit?

Cela impliquait de lui dire… beaucoup de choses, sur elle, sur son peuple, mais encore une fois… si elle n’était pas honnête, elle risquait de passer à côté de sa guérison potentielle. Elle n’était pas guérisseuse, encore moins une ancienne, même après plus d’un siècle de vie, il y avait beaucoup de choses qu’elle ignorait encore, qu’elle ignorerait sans doute toute sa vie… Tant de savoirs perdus… qu’était-il arrivé à ses aînées? A leur matriarche? Avait-elle été enlevée, elle aussi? Etait-elle morte, vivante? Plus que toutes les autres, elle était dépositaire de leurs mémoires.

Callie regrettait un peu leur absence d’écrits. Juste un peu, surtout depuis qu’elle-même apprenait à décrypter les caractères des humains avec ce qu’ils appelaient la lecture.

Que voulez-vous savoir?
 
Revenir en haut Aller en bas


So happy then
you thought you could drown me but you will miss the air more than me


northern lights + purplonium

Message posté : Jeu 9 Avr 2020 - 9:11 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Les informations arrivaient, au compte goutte, mais arrivaient tout de même. C'était peut être pas le coin le plus proche de Star City, mais d'une façon ou d'une autre, c'était arrangeant que ça soit sur ce plan d'existence là. N'ayant pas véritablement de connaissances sur les autres endroits de l'univers mis à part celui où il vit, cela aurait été très problématique pour la recherche d'information.

Du coup, elle ne se définissait pas comme une Atlante. Peut être un autre peuple de la mer, indépendant. La Mer Égée lui rappelait de vieux cours d'histoires. Notamment Troie. La Grèce antique, l'empire Ottoman, toutes ses choses là. S'il devait chercher, il misait sa petite pièce que ça l'aiderait de fouiller là-bas en premier. Finalement, il touchait au but ou presque. Comme quoi, chaque détail avait son importance. Les peuples, aussi lointains qu'ils soient, avaient tous des racines sur lesquelles, Liam pouvait tenter de faire quelques recherches. Dans tout les cas, assoiffé de savoir, cela ne le dérangerait guère. Dans le pire des cas, ça fera un livre de plus sur sa table de nuit. Et de l'occupation pour les soirées monotones.

▬ Bien sûr que je compte essayer. J'y mettrais tout les moyens en mon possible pour y arriver. Mais j'insiste. On verra pour le paiement en temps et en heure. fit-il, d'un ton qui pouvait sembler froid pour ceux qui n'avaient pas l'habitude. Le sujet était clos à présent.

C'était pas un geste de générosité, pas vraiment. Pas qu'il était pas intéressé par l'argent ou toutes formes de service. Le hic, c'est qu'il n'était pas de ceux qui réclamaient quelque chose en avance, avant même un service. Typiquement c'était le genre de choses qui pouvait le mettre sur les nerfs, lorsqu'il tombait sur des gens comme ça qui voulaient le faire payer avant même de lui refourguer telle ou telle chose. Sa tasse de thé flirtait entre ses lèvre et la soucoupe posée sur la table. Tantôt prenant une gorgée, tantôt la laissant refroidir un petit peu.

▬ C'est un peu compliqué mais vous pouvez toujours essayer de m'éclairer à ce sujet.

Liam utilisait que très peu de jargon médical, dans la vie de tout les jours. Cela l'emmerdait de devoir se répéter à chaque fois, parce qu'ils ne comprenaient pas de quoi il parlait. De ce fait, il allait toujours dans l'essentiel, utilisant des termes simples afin de bien se faire comprendre. D'un autre coté, répéter était pas une si mauvaise chose. Y avait-il quelque chose de mieux qu'un bel orateur s'écoutant parler ?

▬ Votre métabolisme. Est-ce que vous êtes faite comme nous autres ? La question prêtait peut être à confusion. Dans le cas d'un empoisonnement sur le long terme comme par exemple ce qui semble être votre cas, progressivement en restant dans des eaux sales, il me faut savoir si votre corps réagit comme le nôtre. La question peut paraître bête pour vous, mais j'ai jamais eu affaire à autre chose qu'à mes semblables humains. Et pour le fait que vous êtes un peuple ayant une culture orale c'est pas bien grave. L'avantage, c'est qu'autour de la Mer Égée si je ne divague pas, c'est des lieux chargés en histoire et en mysticisme. La Grèce Antique, l'Empire Ottoman. Troie. Si votre peuple est assez vieux, pour sûr que je trouverais quelque chose, notamment dans des vieux écrits. Nous autres humains adorons narrer des histoires sur ce que nous comprenons pas. fit-il, avec presque une référence à dieu et ses écrits qui perdurent encore aujourd'hui.

Il venait de terminer sa tasse, levant le doigt pour lui demander de patienter et s'en allait rejoindre le bar pour y récupérer une bouteille. San Pellegrino, grand format, grande soif. Posée sur table, le revoilà, fesses sur la chaise, prêt à écouter.

 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 9 Avr 2020 - 18:16 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

Callie Aegia
Cartel Rouge

Personnage
An apple a day keeps the doctor away - Liam M77e

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 29/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 645
ϟ Nombre de Messages RP : 394
ϟ Célébrité : Christina Umaña
ϟ Crédits : Myself
ϟ Doublons : Rafael Colón - Raphaël Mercury - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 120
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Propriétaire de l'Aegia, cheffe du gang des Sirens
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Environ un mètre soixante-dix, cheveux brun, jusqu'au milieu du dos. Apparence d'une femme d'à peine quarante ans, corps musclé, avec des formes néanmoins féminines
ϟ Pouvoirs : Pouvoirs & Capacités
Equipements
Compagnons & Serviteurs
ϟ Liens Rapides : La fiche
Les liens
Les aventures
Le journal
Les cartes
Téléphone
Joueur
An apple a day keeps the doctor away - Liam M77e

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 29/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 645
ϟ Nombre de Messages RP : 394
ϟ Célébrité : Christina Umaña
ϟ Crédits : Myself
ϟ Doublons : Rafael Colón - Raphaël Mercury - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 120
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Propriétaire de l'Aegia, cheffe du gang des Sirens
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Environ un mètre soixante-dix, cheveux brun, jusqu'au milieu du dos. Apparence d'une femme d'à peine quarante ans, corps musclé, avec des formes néanmoins féminines
ϟ Pouvoirs : Pouvoirs & Capacités
Equipements
Compagnons & Serviteurs
ϟ Liens Rapides : La fiche
Les liens
Les aventures
Le journal
Les cartes
Téléphone
Les épaules de Callie se détendirent. S’il comptait essayer, alors c’était déjà plus qu’elle ne pouvait espérer. Une guérison ne serait qu’un bonus, certes appréciable, mais un bonus. Elle préférait penser en ces termes, pour s’éviter des déceptions.

Un nouvel hochement de tête ponctua le reste. D’accord, elle n’insisterait pas plus quant au paiement, pas tout de suite. Le Docteur semblait plus intéressé par ses caractéristiques de toute façon, et elle devait faire un effort de concentration pour fouiller sa mémoire à la recherche des réponses qui pourraient l’aider.

Je crois? J’ai… euh… des organes?” Elle montra son ventre du plat de la main. Mais de la à savoir s’ils étaient placés au même endroit que ceux des humains, c’était une autre histoire. “Plusieurs de mes soeurs ont dû accoucher de leurs enfants par ici”. Elle montra son ventre pour indiquer une césarienne, là encore, incapable de dire si c’était une pratique courante chez le peuple de la terre. “Je saigne quand je me blesse et mon sang est comme le vôtre, rouge. Hum…” Que dire d’autres? Ah, oui, sans doute oubliait-elle le plus important. “Je peux… transformer mon corps en eau. Totalement. Je garde… comment dire… je ne peux pas séparer cet eau, elle doit rester… moi, liée ensemble? Mais je peux devenir de l’eau”.

Tout cela, d’ailleurs, réveilla un souvenir lointain, profondément enfoui car douloureux. Celui d’Iphigénie, jeune fille d’éternellement quatorze ans, et surtout, les circonstances de sa mort.

L’une de mes filles… Elle s’est trouvée trop près d’un de vos bateaux. Un liquide noir en sortait, poisseux, elle s’est transformée pour y échapper mais… ça a seulement empiré les choses”.

De fait, le pétrole avait eu l’occasion de pénétrer plus intensément les cellules de la jeune sirène. Callie, dans une moindre mesure, avait dû faire subir quelque chose de similaire à son corps, à vivre sous l’eau.

Elle secoua la tête, se concentra sur la conversation plutôt que sur le souvenir de sa dernière-née, sur ses funérailles, aux côtés de Ligie.

Je pourrais… demander à quelqu’un? Une de mes connaissances sait beaucoup de choses sur mon peuple, peut-être qu’il pourrait vous renseigner? Je sais que nous descendons de déesses, mais c’était il y a longtemps… Sinon… je pense que nous sommes assez proches des humains. Tous nos pères sont humains? Je veux dire… Il n’y a que des femmes dans mon peuple, mais nous allons chercher des hommes de la terre pour avoir des enfants”.

De fait, et même sans comprendre les lois de la génétique, Callie supposait bien qu’elle était plus humaine qu’une de ses grandes mères, une ancêtre de plusieurs générations avant elle. C’était bon signe, non? Cela voulait dire qu’elle était sans doute assez humaine pour être soignée.
 
Revenir en haut Aller en bas


So happy then
you thought you could drown me but you will miss the air more than me


northern lights + purplonium

Message posté : Jeu 9 Avr 2020 - 22:27 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Et bien, c'est globalement une bonne nouvelle s'ils s'ont faits de la même matière, ainsi que de la même manière. Plus simple que de trouver des écrits sur comment telle ou telle race fonctionnait. Comme par exemples, un autre peuple de la mer que sont les pieuvres ainsi que leurs trois cœurs. Non pas qu'il la considérait comme un vulgaire bout de poisson, loin de là, mais c'était rassurant de voir que c'était fait pareil. Un problème en moins déjà, petite victoire. D'autres avaient des branchies afin de pouvoir respirer.

▬ Oui oui, je vois le genre. C'est très bien. Je pourrais me pencher vers une vision plus anthropomorphique dans ce cas. En clair, ça veut dire que je peux résoudre un problème non-humain, en prenant en ligne de compte que je dois le traiter comme si je devais traiter un humain, si vous préférez. Effectivement. Les termes savants, des fois, ça prêtait à la confusion.

Par contre, quelque chose le titillait. Elle parlait de ses filles, soit pour désigner son peuple, soit pour désigner ses enfants. Mais là n'était pas la question. Elle semblait, englober Liam dans une sorte de groupe qu'elle définissait comme s'il en faisait parti. Il avait directement émis une négation avec son doigt, ainsi qu'un petit tic de langage semblable à "tut-tut-tut" et en hochant la tête également. Trois geste pour une seule et même chose : Réagir rapidement et réfuter toute accusation si c'en est.

▬ Je vous arrête tout de suite, j'ai pas de bateau.

Le liquide noir, poisseux, provenant des bateaux. Déchets radioactifs ? Pétrole ? La mer, cette grande étendue, ressemblait de plus en plus à une poubelle à taille géante de son point de vue. Et pour lui qui travaille dans le frais, effectivement, c'était de plus en plus difficile pour les marins-pêcheurs d'obtenir des produits de qualités. Certes, ils y arrivaient, bien sûr. Mais c'était peut être pas de la même qualité qu'autrefois, qu'ils disaient. Parce qu'il y avait de plus en plus de concurrence, d'une part. De plus en plus de bateaux, ainsi que de badauds qui balançaient leurs détritus dedans.

▬ Un genre de sirène du coup ? Le terme était peut être générique, et il n'y connaissait pas tellement de choses à ce sujet. C'était un vieux mythe de marins, encore une fois. Et c'était un peuple de femmes. Un peuple de la mer. Tout le monde savait ça. Comme tout le monde s'imaginait le Pirate comme étant un vieux type avec un perroquet perché sur l'épaule et puant le rhum du matin au soir. Effectivement, si vous avez des connaissances là-dedans, j'apprécierais qu'il m'aide sur le sujet. A condition que ce soit, bien entendu, quelqu'un de fiable et appartenant au mêmes cercles que nous deux.

Liam ne travaillait pas en équipe avec le premier pécore venu, surtout s'il devait être présenté comme étant une sorte de guérisseur. C'est pas quelque chose qui l'enchantait, que ça s'ébruite de trop. C'était un peu ses uniques conditions, et pour toujours. La discrétion, la faculté de pouvoir continuer à agir dans l'ombre, et le fait qu'uniquement une petite poignée de personnes soient au courant. Surtout s'ils prêtaient la même allégeance que lui. Mais bon, si elle était parvenue jusqu'ici, il ne devrait pas trop avoir de craintes. Le trentenaire se dégorgeait le gosier avec une rasade d'eau pétillante supplémentaire.

▬ Du coup, votre contact, c'est quelqu'un de fiable ? Vous pensez que je peux lui laisser un numéro sur lequel me joindre ?

Genre son numéro de téléphone secondaire par exemple, sur lequel il payait un abonnement dans les presses, histoire qu'il soit fonctionnel encore un mois ou deux, sans laisser de traces, d'empreintes, de noms ou quoi que ce soit d'autres pour qu'on puisse remonter à lui. Le genre de numéro qu'il donnait à tout ceux avec qui il travaillait, généralement. Son autre téléphone, le légal on va dire, c'était pour le restaurant. C'était pour la banque. L'administration. Et pour les messages lorsqu'il avait cumulé assez de points dans tel boutique pour profiter d'une promotion bien que, généralement, il n'y allait pas uniquement pour ça. Les garanties et lui, c'était quelque chose qui ne l'intéressait pas. Si un truc se cassait, il en rachetait un autre dans la minute, l'argent n'était pas véritablement un problème.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 10 Avr 2020 - 16:51 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

Callie Aegia
Cartel Rouge

Personnage
An apple a day keeps the doctor away - Liam M77e

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 29/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 645
ϟ Nombre de Messages RP : 394
ϟ Célébrité : Christina Umaña
ϟ Crédits : Myself
ϟ Doublons : Rafael Colón - Raphaël Mercury - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 120
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Propriétaire de l'Aegia, cheffe du gang des Sirens
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Environ un mètre soixante-dix, cheveux brun, jusqu'au milieu du dos. Apparence d'une femme d'à peine quarante ans, corps musclé, avec des formes néanmoins féminines
ϟ Pouvoirs : Pouvoirs & Capacités
Equipements
Compagnons & Serviteurs
ϟ Liens Rapides : La fiche
Les liens
Les aventures
Le journal
Les cartes
Téléphone
Joueur
An apple a day keeps the doctor away - Liam M77e

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 29/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 645
ϟ Nombre de Messages RP : 394
ϟ Célébrité : Christina Umaña
ϟ Crédits : Myself
ϟ Doublons : Rafael Colón - Raphaël Mercury - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 120
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Propriétaire de l'Aegia, cheffe du gang des Sirens
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Environ un mètre soixante-dix, cheveux brun, jusqu'au milieu du dos. Apparence d'une femme d'à peine quarante ans, corps musclé, avec des formes néanmoins féminines
ϟ Pouvoirs : Pouvoirs & Capacités
Equipements
Compagnons & Serviteurs
ϟ Liens Rapides : La fiche
Les liens
Les aventures
Le journal
Les cartes
Téléphone
Anthro… quoi? Callie essayait de ne plus montrer son ignorance, elle avait fini par comprendre que cela pouvait lui causer du tort… mais ce n’était pas facile quand ses interlocuteurs employaient des tas de mots qu’elle entendait, mais ne comprenait pas. Heureusement pour elle, le Docteur lui expliqua celui-ci avant qu’elle ne le lui demande, ce qui était bon signe.

Ah. Donc… c’est bon signe”.

Pas de question, plutôt une affirmation pleine de soulagement. Cela ne voulait pas dire qu’il pourrait la soigner, mais cela laissait plus de probabilité que cela arrive, elle n’allait donc pas s’en plaindre. En revanche, elle ne comprenait pas bien sa négation. Il… n’avait pas de bateau? Cela, elle ne le comprenait pas très bien. Dans sa tête, le peuple de la terre formait un tout - elle n’avait pas encore mis le doigt sur le concept de nations, de pays, et autres - et les caractéristiques de l’un étaient forcément les caractéristiques de tous les autres. Non pas une question de nombres de bras ou de pieds, plutôt… eh bien, elle avait côtoyé des pécheurs toute sa vie, alors pour elle… tous les hommes avaient des bateaux sur lesquels ils allaient voguer sur les flots. Pour elle qui n’avait jamais été plus loin que le littoral grec ou américain, elle ne visualisait pas qu’une grande majorité de la population vivait en réalité très loin d’une quelconque source d’eau.

C’est le terme que l’on emploie souvent pour nous qualifier dans vos histoires oui”. Même s’il était incorrect et désignait plutôt ses soeurs de l’air, très différentes d’elle pour le coup. avec leurs jambes de rapace et leurs grandes ailes. “Oui, c’est quelqu’un de fiable”.

Elle hocha la tête, sûre de son coup. Le Seigneur Hermès était même l’entité la plus fiable à sa disposition, à ce sujet, elle ne doutait pas de lui. Elle doutait peut-être qu’il accepte de l’aider, mais se rassura en se rappelant qu’il l’avait invitée à le contacter au moindre besoin.

Il est l’un de ceux qui a permis à cette rencontre d’avoir lieu. Ses connaissances sont plus étendues que les miennes. Et il sera discret”.

Elle pensait pouvoir s’avancer là-dessus sans trop de souci, partant du principe que si l’Olympien avait autant de contacts dans ce genre de milieu, alors il devait savoir garder cela secret.

Je pourrais lui dire que vous souhaitez le contacter. Si vous me donnez une liste de vos questionnements, il aurait le temps d’y réfléchir, je suppose?

Là, en revanche, elle s’avançait énormément, décidait un peu pour le Seigneur Hermès. Mince… Elle ne voulait pas le mettre en défaut, n’avait pas non plus l’autorité de le forcer à quoique ce fût. Enfin, elle supposait que… qu’elle pouvait toujours prendre les questions et les lui apporter, le moment venu.
 
Revenir en haut Aller en bas


So happy then
you thought you could drown me but you will miss the air more than me


northern lights + purplonium

Message posté : Sam 11 Avr 2020 - 10:37 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
C'était rassurant, en quelques sortes. Rares étaient les fois où il était complètement impossible de trouver une solution à un problème. Pour un homme de science, puisque c'est ainsi qu'il se qualifie, c'était une véritable obsession pour lui de réussir ce qu'il entreprenait. Bien que, comme elle semblait le dire indirectement, elle ne savait pas s'il pouvait lui être utile pour résoudre ce problème. Mais elle voulait essayer, et lui aussi. Il n'était clairement pas le plus qualifié sur le sujet, bien qu'allez savoir si quelqu'un l'était plus que lui pour soigner ce genre de maux, mais cela ne l'empêchait pas de vouloir tenter le coup, en y mettant toutes les ressources à sa disposition pour y arriver. Rares étaient les fois où il refusait tout bonnement de s'essayer à quelque chose.

▬ Vous avez des alliés bien placés dans ce cas. C'est parfait. Je compte également sur votre discrétion. S'exprimait-il à haute voix.

Effectivement, c'était pas tout le monde qui savait où le trouver, ni même qui le connaissait. Forcément, cela provenait donc du Syndicat, de l'Organisation comme il le disait. Liam travaillait à son compte, plus ou moins, mais pour eux. Ainsi, il ne se mouillait véritablement pas tout en prenant part, un petit peu, à ce qu'il s'y trame. Il connaissait du monde. Il avait des compétences pour aider les autres, et ils avaient généralement quelque chose à lui rendre. Le fait que cette inconnue avait obtenue un rendez-vous ici, sur son lieu privé, avec lui, voulait dire qu'elle n'était pas n'importe qui aux yeux de certaines personnes. Mais la question était : Qui ? Parce que finalement, il se doutait que c'était une personne plus ou moins proche, quelqu'un dont il connaîtrait certainement le nom ou l'alias, le visage même peut être. Sans véritablement savoir qui tirait les ficelles. Et le fait de voguer dans l'inconnu, ça le démangeait intérieurement, bien qu'il ne s'attardait pas trop sur le sujet pour autant. Après tout, il verra bien, tout fini par se savoir.

▬ Ma simple culture n'est pas suffisante pour avoir toutes les informations sur le sujet. De ce fait, mes questions resteront pour votre connaissance plus ou moins les mêmes que pour vous. Savoir s'il existe des écrits relatant de votre peuple, mais également savoir si ça s'est déjà produit par le passé. Car le cas échéant, cela me serait d'une grande aide pour tenter, et je dis bien tenter, de vous guérir par la suite.

Il ne baissait pas les bras, bien que le problème soit plus épineux qu'il n'y paraît. Cela dit, Liam était un garçon brillant qui n'allait pas s'arrêter au premier obstacle.

▬ Par ailleurs, j'ai une énième question à vous poser. Et vous êtes en droit de refuser, bien évidemment, mais : Est-ce que vous m'autorisez à tenter d'utiliser mes pouvoirs sur vous ?

Il rentrait un peu plus dans les explications, du coup, parce que ça pouvait sembler bizarre comme demande. Elle était peut être pas au courant, tout simplement, de ses pouvoirs et de ce dont il pouvait faire.

▬ Je vous promet pas que ce soit fonctionnel mais voyez-vous, je peux guérir certaines blessures uniquement par le toucher. Et je suis également plus ou moins vacciné contre les maladies existantes alors, qui sait, peut être que ça peut marcher sur vous.

Effectivement, cela pouvait fonctionner. Liam n'en était guère certain, mais il serait dommage de se priver de ses dons. Car si cela était véritablement fonctionnel, et qu'ils s'en passaient, cela serait quand même plutôt cocasse comme situation. Bien que, techniquement, il n'en savait rien. Ses pouvoirs semblaient grandir à chaque fois qu'il les utilisait. Il gagnait du temps, progressivement, sur les soins. Peut être qu'à force, il était devenu capable de guérir des maux plus graves.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 11 Avr 2020 - 18:01 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

Callie Aegia
Cartel Rouge

Personnage
An apple a day keeps the doctor away - Liam M77e

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 29/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 645
ϟ Nombre de Messages RP : 394
ϟ Célébrité : Christina Umaña
ϟ Crédits : Myself
ϟ Doublons : Rafael Colón - Raphaël Mercury - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 120
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Propriétaire de l'Aegia, cheffe du gang des Sirens
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Environ un mètre soixante-dix, cheveux brun, jusqu'au milieu du dos. Apparence d'une femme d'à peine quarante ans, corps musclé, avec des formes néanmoins féminines
ϟ Pouvoirs : Pouvoirs & Capacités
Equipements
Compagnons & Serviteurs
ϟ Liens Rapides : La fiche
Les liens
Les aventures
Le journal
Les cartes
Téléphone
Joueur
An apple a day keeps the doctor away - Liam M77e

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 29/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 645
ϟ Nombre de Messages RP : 394
ϟ Célébrité : Christina Umaña
ϟ Crédits : Myself
ϟ Doublons : Rafael Colón - Raphaël Mercury - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 120
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Propriétaire de l'Aegia, cheffe du gang des Sirens
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Environ un mètre soixante-dix, cheveux brun, jusqu'au milieu du dos. Apparence d'une femme d'à peine quarante ans, corps musclé, avec des formes néanmoins féminines
ϟ Pouvoirs : Pouvoirs & Capacités
Equipements
Compagnons & Serviteurs
ϟ Liens Rapides : La fiche
Les liens
Les aventures
Le journal
Les cartes
Téléphone
La sirène hocha la tête. Oui, elle le réalisait. Tout le monde n’avait pas la chance de compter non pas une, mais deux divinités parmi ses contacts les plus proches. Certes, elle ne se serait sans doute pas permise de réclamer autant de service à Tlazolteotl qu’à Hermès… mais la première lui avait donné un toit, un lieu pour se ressourcer, et le second ne cessait de lui apporter son aide contre de biens maigres rétributions. Elle devait absolument aller présenter ses hommages à son temple, d’autant qu’elle n’avait toujours pas remercié convenablement Arès, Héphaïstos, Poséidon ou les Néréides pour leurs dons.

Bien sûr”.

Que les humains aient autant de secrets les uns pour les autres l’étonnerait toujours, mais enfin, si on lui demandait la discrétion, c’était ce qu’elle allait leur donner. Sans aucune autre interrogation que l’étrangeté de leur pratique.

Je tâcherais dans ce cas de les lui transmettre dès que je le verrais” reprit la sirène.

Sans doute dès qu’elle aurait quitté cet homme, d’ailleurs. Elle était prise d’une sorte de sentiment d’urgences, ne voulait pas risquer de rendre le seigneur Hermès ridicule, de le mettre devant le fait accompli en le prévenant trop tard.

Si le concept de sciences lui était étranger, elle comprenait la magie - qui englobait, pour elle, toutes les créations humaines, en réalité. Elle comprenait aussi que quelque chose de déjà tenté avant pouvait aider, mais des ancêtres avaient-elles été malades? A entendre parler les matriarches, c’était plutôt un souci récent?

Vos… pouvoirs?

Elle avait plus ou moins compris cela, en organisant cette rencontre, que ce Docteur n’était pas… classique, mais elle n’imaginait pas à quel point, n’ayant pas d’autre médecin comme référence. Heureusement, là aussi, il précisa sa pensée. Elle accueillit son explication d’un hochement de tête.

Oui, vous pourrez. Ce serait idiot de ma part de le refuser. Peut-être que cela n’aura aucun effet, mais peut-être que cela en aura. Je préfère en avoir le coeur net que de vivre avec l’incertitude”.

Même si cela générait quelques questions et autant d'inquiétude. Et si… cela faisait mal? Et si cela la blessait? Et comment cela fonctionnait? Non. Elle fit taire tout ça. Et alors? Si ça faisait mal, n’avait-elle pas déjà souffert plus?

Voulez-vous… essayer maintenant?

Ou préférait-il attendre d’avoir plus d’informations? La sirène était pratiquement prête à lui tendre la main - ou peu importait ce dont il avait besoin - maintenant, pour en avoir le coeur nette. Et si… elle pouvait être guérie maintenant? Elle fit taire aussitôt cet espoir. Non. L’espoir était une chose trop dangereuse, elle ne pouvait pas se permettre d’en avoir.
 
Revenir en haut Aller en bas


So happy then
you thought you could drown me but you will miss the air more than me


northern lights + purplonium

Message posté : Sam 11 Avr 2020 - 23:15 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Bien. Maintenant, ils pouvaient entrer dans le vif du sujet. Effectivement, dis comme ça, cela semblait avoir provoqué une certaine incompréhension. Encore une fois, on pouvait flatter son ego et citer qu'il avait suivi un cursus en parallèle de ses études, notamment vis-à-vis de la psychologie. Mais rien qu'à en voir son visage, n'importe qui aurait pu comprendre que ça semblait sortir de nulle par, la phrase "Je peux tenter d'utiliser mes pouvoirs sur vous?" pouvait prendre tout son sens s'il on manipulait des acides ou générait des explosions avec les mains. Cruellement, le manque de détail jouait en sa défaveur. Et pour agrémenter le tout, plutôt que formuler des belles paroles pour se faire comprendre, il reconnaissait son erreur. Rares étaient les fois où ça lui arrivait.

Pas de reconnaître ses erreurs, d'en faire.

▬ Oui, pardon. J'ai cru comprendre que vous aviez eu vent de mes capacités et qu'on vous avez orienté ici justement pour ça. Mais passons, je vais vous faire une démonstration, sur moi-même.

A l'image de ce qu'il faisait souvent pour montrer ses capacités. Il prit le couteau qui trônait sur la table pour venir s'entailler le bout du doigt. Laissant une petite traînée de sang s'écouler le long de son doigt. Avant même que le sang ne puisse couler jusqu'à sa main et tomber au sol, le trentenaire eu comme mouvement comme s'il se serrait la main. Paume contre paume, serrant avec une moindre force pour garder les deux mains jointes. En ouvrant, il mit une petite rasade d'eau qu'il essuyait avec une serviette - qui finira à la poubelle du coup - et comme par magie, il n'y avait ni cicatrice, ni entaille, ni coupure. Rien. Sa peau était comme neuve.

▬ Je sais, de par mes travaux, que ça régénère bon nombre de blessures. Il me faudra certainement du temps, je pense, pour connaître l'étendu de mes capacités. Cela dit, je suis partant pour essayer maintenant, en espérant que ça puisse fonctionner.

Il lui tendait la main, pour voir si elle acceptait le marché. Après tout, comme elle le lui disait et comme il le pensait, ce serait lamentable de ne pas ne serait-ce qu'essayer. Admettez que ça fonctionne, il serait bête de s'en priver. Bien qu'il y émis des réserves. Il n'avait jamais retiré du venin ou du poison de la sorte. Mais après, il pouvait se découvrir au fil du temps, de nouvelles facettes à son pouvoir.

▬ Normalement, vous devrez sentir une sorte de... Vague apaisante je dirais ?

Qui contrairement à ses techniques pour endormir une douleur, semblait plutôt agréable effectivement. A vrai dire, il serait dommageable pour un soigneur de guérir en administrant énormément de douleur, bien que le concept était alléchant sur papier. Pour sûr que s'il disposait de ses capacités là - blesser en soignant - beaucoup de personnes retourneraient bien plus souvent dans son Cabinet. Oui. Certains avaient des problèmes qu'un simple médecin de formation ne pouvait guérir. Et quand bien même il le voudrait, il n'avait ni les compétences pour le faire - soigner l'esprit - ni l'envie, ni le temps. Et surtout, ni l'envie. C'était vraiment pas quelque chose qui le bottait.

▬ Vous sentez une différence ? Même minuscule ?

Si le problème n'avait qu'un chouïa disparu, peut être qu'avec le temps elle serait complètement déchargée de cette espèce d'empoisonnement. Si c'était pas le cas, il pouvait soit tenter de rester plus longtemps, soit arrêter les frais.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 12 Avr 2020 - 17:21 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

Callie Aegia
Cartel Rouge

Personnage
An apple a day keeps the doctor away - Liam M77e

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 29/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 645
ϟ Nombre de Messages RP : 394
ϟ Célébrité : Christina Umaña
ϟ Crédits : Myself
ϟ Doublons : Rafael Colón - Raphaël Mercury - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 120
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Propriétaire de l'Aegia, cheffe du gang des Sirens
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Environ un mètre soixante-dix, cheveux brun, jusqu'au milieu du dos. Apparence d'une femme d'à peine quarante ans, corps musclé, avec des formes néanmoins féminines
ϟ Pouvoirs : Pouvoirs & Capacités
Equipements
Compagnons & Serviteurs
ϟ Liens Rapides : La fiche
Les liens
Les aventures
Le journal
Les cartes
Téléphone
Joueur
An apple a day keeps the doctor away - Liam M77e

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 29/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 645
ϟ Nombre de Messages RP : 394
ϟ Célébrité : Christina Umaña
ϟ Crédits : Myself
ϟ Doublons : Rafael Colón - Raphaël Mercury - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 120
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Propriétaire de l'Aegia, cheffe du gang des Sirens
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Environ un mètre soixante-dix, cheveux brun, jusqu'au milieu du dos. Apparence d'une femme d'à peine quarante ans, corps musclé, avec des formes néanmoins féminines
ϟ Pouvoirs : Pouvoirs & Capacités
Equipements
Compagnons & Serviteurs
ϟ Liens Rapides : La fiche
Les liens
Les aventures
Le journal
Les cartes
Téléphone
Elle hocha la tête. Oui, elle en avait entendu parler, d’où sa présence ici, chez ce Docteur particulier, et pas chez le premier généraliste du coin. Pour autant, la suite laissa la sirène presque bouche bée. Callie vit la blessure, vit le sang, le vit aussi joindre ses mains et quand il les écarta… plus rien.

C’était… incroyable? Si seulement il avait pu faire la même chose sur elle… mais son propre mal était différent, plus insidieux. Il aurait mieux fallu pour qu’elle qu’elle souffre d’une blessure physique que d’un empoisonnement.

C’est… assez incroyable”.

Un pouvoir digne des dieux, mais ce n’était pas la première fois qu’elle se faisait cette réflexion. Elle avait vite compris que beaucoup de gens ici avaient des capacités extraordinaires. Ils semblaient tous vouloir vivre dans cette ville.

La sirène tendit la main sans l’ombre d’une hésitation. La paume de l’homme était chaude contre la sienne, son contact n’était pas désagréable. Elle resta ainsi, attendant de… elle ne savait pas trop. Sentir quelque chose? Elle sentait la vague, comme il le disait, mais… elle ne savait pas comment l’expliquer, elle s’était attendue à… plus?

Je… ne saurais pas trop dire?

Callie se sentait apaisée, pour la première fois depuis longtemps, cela, elle voulait bien l’admettre mais cela changeait-il quelque chose sur… elle? Son corps? Comment savoir si cela fonctionnait, quand elle ignorait l’étendue des dégâts? Que lui aussi?

Vous… avez des machines, dans ce monde”. Une affirmation, plus qu’une question. Ses connaissances sur cet endroit étaient maigres, presque ridicules, mais cela, elle l’avait compris en posant des questions pour trouver un guérisseur. “Des choses pour voir l’intérieur du corps, les organes. Je n’ai jamais essayé l’une de ces machines, mais peut-être que l’une d’entre elles pourrait nous montrer ce qui ne va pas dans mon corps?

En admettant que cela soit visible, bien sur. Dans l’esprit de la sirène, quelque chose d’aussi insidieux pouvait très bien être invisible dans ses effets.

Cela pourrait nous permettre de voir si vos pouvoirs ont un effet?

Certaines de ses soeurs savaient purifier l’eau, même la plus polluée. Avant qu’elles ne soient trop faibles pour cela, évidemment. Cercle vicieux: la pollution les affaiblissait, les empêchant de purifier l’eau, ce qui empirait leur état de santé… Mais quand elles agissaient, le changement était visible, l’eau changeait de couleur, paraissait plus pure, elle s’imaginait quelque chose de similaire sur son propre corps, peut-être.

“Je suppose qu’il pourrait… aussi être utile de connaître ce genre de détails si je… devais requérir vos services pour des blessures plus… physiques?
 
Revenir en haut Aller en bas


So happy then
you thought you could drown me but you will miss the air more than me


northern lights + purplonium

Message posté : Mar 14 Avr 2020 - 6:14 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Oui c'était incroyable. Certains voyaient ça comme un don des cieux. La guérison et plus particulièrement les guérisseurs, étaient vus selon les époques comme des émissaires des Dieux. Certains étaient prêtres ou fer de lance de certaines croyances comme dans le berceau de la vie, en Afrique. On allait voir le sage du village pour qu'il bénisse l'enfant, pour qu'il retire une malédiction, ce genre de us et coutumes là. Liam, on allait le voir pour se faire réparer. Pour qu'on enlève une partie du corps à quelqu'un afin de le revendre à d'autres qui en avaient besoin, de riches personnes n'ayant certainement encore moins d'éthique morale que lui à ce sujet d'ailleurs. Mais bon. Dans un monde comme celui-ci, il ne voyait pas ça d'un mauvais œil de manière personnelle. Au contraire même, c'était bon à prendre.

▬ De source sûre, d'après mes études et mes travaux, pour le moment ça guérit plutôt bien les blessures physiques, généralement les plus légères. Je n'ai aucune idée si ça s'applique aux empoisonnements, j'avais jamais essayé auparavant.

Elle était donc la première à être testée de la sorte. Et bon, il ne s'attendait pas à ce que ça fonctionne du premier coup, lucide sur le sujet. Bon nombre de fois il avait tenté de repousser l'impossible en essayant de récupérer un corps fraîchement décédé pour lui redonner la vie. Et à chaque fois le constat était le même : Rien. Que dalle. Nada. Cela lui était tout simplement impossible à réaliser, du moins, en ce jour. Mais il baissait pas les bras, bien sûr que non. Liam était de ceux qui voyaient plus loin que le petit bout de leur nez. Le regard fixe, pointé vers l'horizon tel un chalutier se demandant ce qui se trouverait derrière la grande étendue bleu marine. C'était en regardant loin que les Hommes avaient découvert l'Amérique. C'était en regardant au loin qu'il allait se découvrir de nouvelles capacités, il en était drôlement certain.

▬ Vous voulez parler des radios ? On a bien des machines, qui voient à travers le corps. Généralement c'est pour voir si tout est en place, s'il n'y a pas un os brisé, fissuré, fracturé. Je sais pas si ça peut vous aider. A la rigueur une prise de sang pourrait être envisageable.

Il espérait juste qu'elle ne lui demande pas si la radio c'était quelque chose pour écouter la musique. Par ce que, effectivement, elle semblait plutôt perdue par rapport à tout ce qui l'entourait. Mais en même temps, il aurait très certainement été perdu lui aussi s'il devait vivre sous l'eau, quand bien même il savait nager, les arts de la pêche lui étaient tout bonnement inconnus.

Depuis tout à l'heure elle lui faisait comprendre que la médecine était pas quelque chose qui faisait parti de ses coutumes. Les mots choisi lui mirent la puce à l'oreille. De ce fait, il prenait le temps de bien lui expliquer sa démarche, après avoir ôté sa main d'elle, remarquant que ça ne faisait pas effet.

▬ Pour imager le propos, disons que le sang c'est un bouquin qui raconte votre état de santé. En l'examinant et en le lisant avec d'autres machines, ça permet de trouver tout un tas de choses. Si vous êtes en bonne santé ou non. Si vous avez certaines maladies. Si vous êtes sous l'emprise de drogues, poisons, et j'en passe. J'ai rien pour faire ça ici, au restaurant. Cela dit si vous passez au Cabinet dans le futur, on pourra y remédier.

Il n'avait hélas pas ça sous la main, un laboratoire. Mais ça lui arrivait qu'on lui demande ce genre de choses. S'il pouvait pas faire une prise de sang et analyser. Certains membres du Cartel allaient le voir dans ce but là, profitant du fait que Liam n'était pas une pipelette racontant tout ce qu'il voyait au Cabinet. C'était un mec fiable de ce côté là. Il avait des connaissances dans les laboratoires d'analyses, suffisait de graisser une patte ou deux pour avoir l'information dont il voulait.

Liam retirait un stylo de sa poche de chemise pour noter quelques informations sur un bout de papier.

▬ C'est l'adresse du Cabinet ainsi qu'un numéro sur lequel me joindre.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 14 Avr 2020 - 16:21 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

Callie Aegia
Cartel Rouge

Personnage
An apple a day keeps the doctor away - Liam M77e

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 29/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 645
ϟ Nombre de Messages RP : 394
ϟ Célébrité : Christina Umaña
ϟ Crédits : Myself
ϟ Doublons : Rafael Colón - Raphaël Mercury - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 120
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Propriétaire de l'Aegia, cheffe du gang des Sirens
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Environ un mètre soixante-dix, cheveux brun, jusqu'au milieu du dos. Apparence d'une femme d'à peine quarante ans, corps musclé, avec des formes néanmoins féminines
ϟ Pouvoirs : Pouvoirs & Capacités
Equipements
Compagnons & Serviteurs
ϟ Liens Rapides : La fiche
Les liens
Les aventures
Le journal
Les cartes
Téléphone
Joueur
An apple a day keeps the doctor away - Liam M77e

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 29/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 645
ϟ Nombre de Messages RP : 394
ϟ Célébrité : Christina Umaña
ϟ Crédits : Myself
ϟ Doublons : Rafael Colón - Raphaël Mercury - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 120
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Propriétaire de l'Aegia, cheffe du gang des Sirens
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Environ un mètre soixante-dix, cheveux brun, jusqu'au milieu du dos. Apparence d'une femme d'à peine quarante ans, corps musclé, avec des formes néanmoins féminines
ϟ Pouvoirs : Pouvoirs & Capacités
Equipements
Compagnons & Serviteurs
ϟ Liens Rapides : La fiche
Les liens
Les aventures
Le journal
Les cartes
Téléphone
Callie regardait ses mains d’un autre oeil, maintenant. Pourtant, l’idée que quelqu’un puisse faire quelque chose d’extraordinaire ne lui était pas inconnue. Elle-même pouvait manipuler l’eau de quelques mouvements de doigts. Là, c’était autre chose cela dit. La capacité de guérir… ses dons à elle ne pouvaient pas rivaliser.

Je… crois? Quelqu’un m’a expliqué mais sans me donner le nom de ces… choses? C’était quand je cherchais un médecin” crût-elle bon de préciser. “Que… que les machines permettaient de voir les os et les organes, en faisant des.. photos?

Oui, il lui semblait bien que c’était le mot utilisé. Les photos, elle comprenait. Des petites machines qui pouvaient capturer une image, un instant de réalité figé pour toujours. En tout cas, c’était l’image utilisée par la prêtresse. Que la machine médicale photographiait dans son corps - mais non, ça ne faisait pas mal - et que cela permettait de voir si elle était en bonne santé.

“Une… prise de sang?

Elle comprenait le sens du mot, mais s’imaginait mal ce que cela représentait, au juste. Comment voulait-il prendre son sang? Heureusement, il lui expliqua tout le reste, comment il allait s’en servir exactement. Elle récupéra le petit papier, hocha la tête.

Quand pourrais-je me présenter à votre cabinet?

Elle n’avait pas pris le temps de déchiffrer le papier - trop long - mais avait reconnu des chiffres, très courant pour des coordonnées chez le peuple de la terre. Peut-être paraissait-elle impatiente mais, de fait, elle préférait régler ce problème au plus vite, si c’était possible. Plus elle deviendrait forte rapidement, mieux elle s’en sortirait.

J’aimerais aussi évoquer de nouveau la question du paiement. Je sais, vous avez précisé que vous ne vouliez pas en parler tout de suite… mais vous avez commencé à essayer et je suppose que cette… prise de sang, que son… analyse? demandera des moyens. Je préfère connaître dès maintenant ces tarifs. Et les vôtres”.

Ses propres fonds n’étaient pas illimitées. Elle pouvait certes demander l’aide de Noélie ou du seigneur Hermès, mais aurait préféré l’éviter, dans la mesure du possible. S’endetter chez l’un pour régler la dette dûe à l’autre lui semblait être une très mauvaise idée.

Combien pour la prise de sang? Et combien pour vos propres services?

Le ton était plus ferme qu’auparavant, cette fois. Elle ne partirait pas sans avoir obtenu un début de réponse, n’importe quoi. Les dettes étaient une chose trop dangereuses à avoir pour qu’elle puisse se permettre d’en avoir, on les collectait toujours au pire des moments.
 
Revenir en haut Aller en bas


So happy then
you thought you could drown me but you will miss the air more than me


northern lights + purplonium

Message posté : Mer 15 Avr 2020 - 13:08 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
▬ Ouais ça doit être ça. Et c'est clairement pas dans mon domaine. Enfin, du moins, j'ai aucune machine de ce genre, ça coûte beaucoup trop cher pour un petit indépendant comme moi.

Entre l'entretien et la machine en elle-même, c'était des frais qui ne rentraient clairement pas en ligne de compte. A la rigueur elle pouvait toujours allez voir dans des laboratoires spécialisés bien que sa demande allait être plutôt étrange pour des gens comme eux, même si pour beaucoup maintenant, ils étaient plus ou moins habitués et habilités à traiter toutes sortes de problèmes méta-humains. A la rigueur il pouvait couler son fond de commerce pour acheter des machines, mais ça l'intéressait absolument pas. Ce serait salir la mémoire des parents qui lui ont légué, et clairement c'était pas du tout envisageable. Il était juste médecin, une main tendue envers les autres, utilisant ses compétences et ce qu'il savait faire pour leur éviter trop d'ennuis. Pour les problèmes plus graves, il était pas encore trop l'homme de la situation.

▬ Prise de sang, oui. En gros on vous pompe une partie du sang avec des aiguilles et on fait analyser ça sur tout un tas de machines et d'ordinateurs.

Il essayait d'être le plus clair possible, mais pour quelqu'un qui vivait sous l'océan à longueur de temps, ça devait être moins facile à comprendre qu'à visualiser. Bien sûr il pouvait parler de barrière de coraux et autres choses qui provenaient de l'océan mais là n'était clairement pas le but du sujet. Et même via le biais de métaphore il fallait se montrer beaucoup trop inventif pour obtenir quoi que ce soit. En espérant du coup qu'elle allait piger à cette histoire de prise de sang. Sinon ça risquait de devenir un tantinet complexe.

▬ Quand vous voulez je dirais ? Même si ça risque de prendre du temps de trouver une solution à votre problème, si jamais il vous arrive une bricole entre-temps, n'hésitez pas à passer pour que je vous rafistole.

Bien entendu en prenant rendez-vous, pas comme certaines personnes qui arrivaient toujours à des moments critiques et ne se faisant pas trop prier pour débarquer. Il y en avait, des comme ça, qui se pointaient à pas d'heure quand le Docteur était déjà en consultation dira t-on.

▬ Effectivement, c'est pas gratuit. Faut que je trouve un laboratoire et que je leur demande combien ils prendraient pour me rendre ce service. S'ils sont pas trop trop gourmands, on devrait pouvoir s'en tirer pour moins de trois mille. S'ils sont pas trop gourmands. Ces gens là bouffent le pognon. Après pour Liam trois mille c'était dérisoire, fallait aussi se mettre dans la peau des autres qui magouillaient un peu moins que lui et n'avaient pas deux affaires qui tournaient respectivement bien. Et pour mes services, pour le moment que dalle. Je sais même pas si j'arriverais à vous soigner, je compte pas me prendre ne serait-ce qu'un billet là-dessus si je n'arrive en rien. A la rigueur si vous voulez vraiment me rendre un service parce que je vous en ai rendu un, on n'a qu'à dire que si vous arrivez à me dégoter une de ses méduses très lumineuses pour décorer mon Cabinet, je vous serais éternellement reconnaissant.

C'était tellement difficile à trouver en plus. Voilà quelques mois qu'il avait vu ce reportage à la télévision et qu'il s'était dit "putain j'en veux une aussi" tant le spectacle était un régal pour les yeux. Bien entendu, on parlait là d'un animal pas vraiment de compagnie, mais ça le dérangeait pas d'avoir ça au boulot. Avec la musique, la lumière un peu tamisée, le spectacle pouvait en valoir la chandelle.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 15 Avr 2020 - 14:27 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

Callie Aegia
Cartel Rouge

Personnage
An apple a day keeps the doctor away - Liam M77e

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 29/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 645
ϟ Nombre de Messages RP : 394
ϟ Célébrité : Christina Umaña
ϟ Crédits : Myself
ϟ Doublons : Rafael Colón - Raphaël Mercury - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 120
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Propriétaire de l'Aegia, cheffe du gang des Sirens
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Environ un mètre soixante-dix, cheveux brun, jusqu'au milieu du dos. Apparence d'une femme d'à peine quarante ans, corps musclé, avec des formes néanmoins féminines
ϟ Pouvoirs : Pouvoirs & Capacités
Equipements
Compagnons & Serviteurs
ϟ Liens Rapides : La fiche
Les liens
Les aventures
Le journal
Les cartes
Téléphone
Joueur
An apple a day keeps the doctor away - Liam M77e

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 29/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 645
ϟ Nombre de Messages RP : 394
ϟ Célébrité : Christina Umaña
ϟ Crédits : Myself
ϟ Doublons : Rafael Colón - Raphaël Mercury - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 120
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Propriétaire de l'Aegia, cheffe du gang des Sirens
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Environ un mètre soixante-dix, cheveux brun, jusqu'au milieu du dos. Apparence d'une femme d'à peine quarante ans, corps musclé, avec des formes néanmoins féminines
ϟ Pouvoirs : Pouvoirs & Capacités
Equipements
Compagnons & Serviteurs
ϟ Liens Rapides : La fiche
Les liens
Les aventures
Le journal
Les cartes
Téléphone
Elle hocha la tête. Trop cher, ça, c’était quelque chose qu’elle comprenait. Pour elle qui avait dû apprendre en vitesse comment fonctionnait l’argent, comment en trouver… C’était un casse-tête constant que d’essayer de déterminer le bon prix de quelque chose, qu’elle finissait souvent, par ignorance, par payer plus cher qu’elle n’aurait dû.

Pour en revenir à l’imagerie médicale, la sirène garda quand même l’idée. Si elle en parlait à ses connaissances ici, peut-être que quelqu’un pourrait lui donner des pistes. Cela lui semblait une bonne idée d’avoir autant d’informations que possibles sur sa physiologie.

Je ferais en sorte de passer ces examens ailleurs, alors, je pense… que ça pourrait vous être utile. Et à moi aussi”.

Par extension, tout ce que le Docteur savait sur elle l’aiderait à la soigner, non? Ca serait un complément de cette… prise de sang, qu’elle jugeait un peu barbare sur le principe. Pomper du sang, ça avait l’air à la fois dangereux et inquiétant. D’un autre côté, cela semblait prometteur. Si des machines pouvaient dire ce qu’il y avait de mauvais chez elle…

Je vous appelerais, quand j’aurais plus d’informations, des images à vous montrer… Ce sera plus utile que de revenir pour revenir”.

Décision des plus réfléchies que la sirène regrettait quand même. Elle se serait écoutée, elle s’y serait présentée dans une heure, ou le soir même. Cela dit, la raison lui dictait qu’elle devait se montrer patiente, au moins un peu.

D’accord”.

Trois milles, c’était beaucoup et très peu à la fois, elle avait fini par l’apprendre. Beaucoup, parce qu’on pouvait acheter beaucoup de choses pour se nourrir par exemple ou se loger, mais c’était beaucoup quand on devait les dépenser en une seule fois. Parce que trois milles dollars, c’était dur à gagner. Elle les trouverait.

Devrais-je les contacter moi-même?

La sirène préférait se renseigner sur la procédure, tout ça était si… inconnu? Elle préférait, pas exactement s’en remettre à lui, mais au moins suivre ses conseils.

C’est tout?” s’étonna la sirène.

Une… méduse? Comme celle qu’elle avait croisé en allant nager dans l’océan? Ce n’était pas grand chose, c’était même… très facile? Pour elle, en tout cas, qui côtoyait les animaux depuis… une éternité?

Je pourrais vous l’apporter à notre prochaine rencontre”. Elle marqua une pause. Une créature de cette taille allait vouloir plus qu’un simple aquarium, ces boules trop petites pour les poissons qu’elles abritaient. “Vous allez devoir prévoir quelque chose de confortable pour qu’elle soit à l’aise cela dit”.
 
Revenir en haut Aller en bas


So happy then
you thought you could drown me but you will miss the air more than me


northern lights + purplonium

Message posté : Jeu 16 Avr 2020 - 9:18 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
▬ Oui, ça le sera. On sera fixé tout les deux, enfin, s'ils y trouvent quelque chose.

La médecine moderne avec sa technologie arrivait de temps en temps à faire des choses que Liam était incapable de ses petits doigts. Ceci étant, il les écrasait tous en matière de soins. Pour une fracture de la clavicule, ça arrivait qu'il faille entre deux et quatre semaines avec le bras bandé, se tordant dans la douleur chaque nuit lorsqu'on bougeait un peu, afin que l'os se solidifie à nouveau. Pour Liam, il lui fallait quoi. Peut être une demi-heure, une heure ? Il ne s'y était pas encore attelé à ce genre de tâche, mais au vu de ses récents progrès ça n'allait pas lui demander une éternité.

▬ Bah, c'est vous qui insistez pour me devoir quelque chose alors que je ne suis même pas certain de pouvoir vous rendre la pareille. C'est bête à dire mais j'en ai toujours rêvé tant je les trouve si... apaisantes à regarder. Et je connais personne d'autre que vous pouvant accéder à ce genre de requêtes. Vous êtes rares à pouvoir voguer dans les eaux comme ça. Et je connais aucun ni aucune Atlante ni autre Sirène.

Il lui montrait une photographie au passage. Translucide, avec un néon en contre-fond pour qu'elle en capte la lumière et les couleurs, le spectacle serait magnifique à regarder et lui mettrait du baume au cœur au travail. Faut dire, Liam avait plein de petites passions secrètes et de hobbys tout aussi différents les uns des autres. Et il avait déjà prévu les dépenses pour un grand objet afin de le recevoir si jamais ça réussissait. Bon nombre de fois il avait demandé aux marins-pêcheurs s'ils pouvaient trouver ce genre de choses, mais pour eux, c'était bien trop inutile. Même contre un gros billet, ça voulait dire prendre moins de marchandise et c'était clairement pas une option. Fort heureusement, on avait placé une sirène dans son restaurant qui pouvait accéder à sa requête.

▬ Je leur formulerais la demande moi-même dans les quelques jours qui viennent, comme ça j'aurais également le tarif exact que ça vous coûterais.

Au moins c'était franc, encore une fois. Il n'allait pas inventer un tarif comme ça bien qu'il pensait que ça jonglerais entre deux et trois mille dollars à tout casser. Et clairement, avant qu'on le pense ou quoi que ce soit, il ne prendrait aucune commission là-dessus. Juste, il faisait jouer un réseau qu'il connaissait et en contre-partie il leur envoyait une personne. Son arrangement était comme ça. Il fournissait du monde au laboratoires, et en échange ils accédaient à ses requêtes sans poser de question ni ébruiter quoi que ce soit. La base d'un échange en toute bonne foi.

▬ J'ai déjà tout prévu à vrai dire. Autre chose, pour votre contact, vous avez une idée de quand on pourrait se voir que je note ça dans mon agenda ? De même, vous auriez un nom à me donner ? Ou nagerait-il dans l'inconnu ?

Oh oui. Et si jamais elle se le demandait, il n'y avait qu'à voir le restaurant qu'il avait pour être en capacité de savoir que Liam avait suffisamment d'argent pour que l'animal soit bien entretenu. A en voir le piano qui se trouvait dans la salle, ainsi que les divers tableaux, Liam était du genre qui aimait mettre les moyens lorsqu'il acquérait une nouvelle chose. Et puis Croquette, son chat, n'était clairement pas à plaindre non plus.

De plus, Liam était un homme très prisé, de ce fait il notait tout dans un agenda afin de savoir avec pertinence qui, quand et où il devait se rendre pour rencontrer telle ou telle personne.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 16 Avr 2020 - 17:52 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

Callie Aegia
Cartel Rouge

Personnage
An apple a day keeps the doctor away - Liam M77e

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 29/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 645
ϟ Nombre de Messages RP : 394
ϟ Célébrité : Christina Umaña
ϟ Crédits : Myself
ϟ Doublons : Rafael Colón - Raphaël Mercury - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 120
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Propriétaire de l'Aegia, cheffe du gang des Sirens
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Environ un mètre soixante-dix, cheveux brun, jusqu'au milieu du dos. Apparence d'une femme d'à peine quarante ans, corps musclé, avec des formes néanmoins féminines
ϟ Pouvoirs : Pouvoirs & Capacités
Equipements
Compagnons & Serviteurs
ϟ Liens Rapides : La fiche
Les liens
Les aventures
Le journal
Les cartes
Téléphone
Joueur
An apple a day keeps the doctor away - Liam M77e

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 29/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 645
ϟ Nombre de Messages RP : 394
ϟ Célébrité : Christina Umaña
ϟ Crédits : Myself
ϟ Doublons : Rafael Colón - Raphaël Mercury - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 120
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Propriétaire de l'Aegia, cheffe du gang des Sirens
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Environ un mètre soixante-dix, cheveux brun, jusqu'au milieu du dos. Apparence d'une femme d'à peine quarante ans, corps musclé, avec des formes néanmoins féminines
ϟ Pouvoirs : Pouvoirs & Capacités
Equipements
Compagnons & Serviteurs
ϟ Liens Rapides : La fiche
Les liens
Les aventures
Le journal
Les cartes
Téléphone
Comment faire comprendre à cet homme que, pour elle, il était normal de lui proposer une contrepartie? Même s’il échouait, même si elle n’était pas guérie, mais au moins parce qu’il aurait pris la peine d’essayer? Son peuple n’aimait pas avoir des dettes, elles étaient trop souvent collectées au pire moment.

Si vous connaissiez l’un ou l’autre, cela aurait été me rendre un grand service”.

Pour les premiers, parce que même snobs, ils auraient peut-être pu aider. Pour les secondes, parce qu’elle les cherchait si désespérément… il lui aurait rendu un service encore plus grand qu’en réparant son corps, à vrai dire, s’il lui avait avoué connaître l’une ou l’autre de ses soeurs, ou même une tribu de sirènes inconnue, installée depuis toujours de ce côté de l’Océan.

Elle regarda la photographie qu’elle lui présenta. Ah, oui, elle connaissait cet espèce, en avait déjà aperçue plus d’une fois en allant nager. En trouver un banc ne serait pas bien compliqué. En ramener une, en revanche… Elle avait assez côtoyé ces créatures, chez elles, pour savoir qu’elles étaient, au mieux, urticantes. Certaines espèces, vivant plus dans les profondeurs, étaient même plus… électriques.

Très bien”. Elle fouilla son sac à la recherche de ce que la prêtresse avait appelé “une carte de visite”. Un papier imprimé de son prénom et de son numéro de téléphone, pour qu’elle n’ait pas à les dicter à chaque fois. Elle en donna une au Docteur. Rien de plus qu’un rectangle de papier cartonné, un peu rigide où était imprimé son nom et son numéro. “Appelez-moi quand vous en saurez plus”.

Quelques jours… cela lui laissait le temps de jeter un oeil à ses économies et d’aviser le cas échéant pour se renflouer. Elle partait déjà du principe qu’elle en aurait pour trois milles dollars mais qu’il était plus prudent de prévoir plus. Au cas où.

Hum”.

Hésitation. Elle avait vraiment des scrupules à révéler des informations concernant le seigneur Hermès. Il avait une autre identité, pour ce monde, cela, elle le savait, mais avait-elle le droit de la donner à n’importe qui? Et puis elle ne pouvait pas décider pour lui quand il était libre, cela ne se faisait pas. Elle aurait détesté qu’on choisisse pour elle, en tout cas.

Je… lui demanderais si je peux vous donner ces informations”. Elle secoua la tête. “Je préfère ne pas vous donner de nom, pour ensuite apprendre qu’il préférait le garder secret, je pense que vous comprenez?

Au vu des difficultés qu’elle avait eu à arriver jusqu’à lui, par exemple. Elle ne connaissait toujours pas son nom. Le Docteur, c’était ainsi qu’on le lui avait présenté, mais ce n’était certainement pas son nom.
 
Revenir en haut Aller en bas


So happy then
you thought you could drown me but you will miss the air more than me


northern lights + purplonium

Message posté : Ven 17 Avr 2020 - 11:00 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
▬ J'imagine bien !

Hélas c'était vraiment pas le cas. A dire vrai, elle devait être la seule personnalité un peu différente, par rapport à ce qu'il croisait et côtoyait généralement. Peu pouvaient se targuer de dire qu'ils appartenaient à un peuple différent, tant tout les habitants de Star City que connaissait Liam semblaient... et bien, rien de plus que des Humains du coup. Mais qui sait. Peut être qu'avec le temps, le Docteur allait pouvoir rencontrer de nouvelles personnes. Après tout, il venait tout juste de croiser sa première sirène. Ce qui définitivement ne l'avait pas trop surpris, pas plus que ça. Un homme de science, certes, mais loin d'être un pragmatique comme ses confrères.

Il reçu un de ses petits bouts de carton plastifié dont il avait le secret. Lui aussi, en avait quelques-uns pour faire la publicité du restaurant. Avec un mail et un petit plan de la ville pour situer le Sweet Home par rapport à la Croisette. C'était pas très compliqué, en définitive, de le trouver. A peine plus au sud du Palace, face à la mer. Par ailleurs, peut être retournerait-il en prospection par la suite, tentant d'attirer une nouvelle clientèle ici. Au pire, une partie de l'après-midi y sera consacrée pour passer le temps, après bien évidemment avoir les informations suite à la demande de Callie.

▬ Oui, pas de souci !

Cela lui était sorti de la tête, mais il se pouvait que la personne concernée soit dans le même cas que Liam, du genre à vouloir éviter de trop faire de bruit sur sa petite personne, ainsi qu'éviter de donner son nom à tout va. Là-dessus, il était professionnel, ça le dérangeait carrément pas. Après tout, il se faisait appeler Le Doc et généralement très peu de ses patients connaissaient son vrai nom, bien que ce n'était pas un mystère non plus. Suffisait de le voir ici. Suffisait de regarder le mail sur la petite publicité pour savoir quel était son nom.

Mais tout de même, il restait un peu chafouin. C'était pas dans ses habitudes de ne pas réussir quelque chose. Bien que le problème était plus complexe qu'à l'accoutumée, ça le gênait. Une sensation peu agréable d'être comme les autres finalement, et d'avoir des ressources limitées. Mais le trentenaire savait comment s'y prendre. A la manière d'un détective finalement. Chercher des pistes, même des bouts de pistes, et essayer de les remonter. Peut être qu'en apprenant un peu plus sur la sirène, il allait pouvoir comprendre comment lui extraire son poison. Peut être qu'avec la prise de sang, tout sera clair comme de l'eau de roche. Ou peut être pas. De toute façon, il avait été on ne peut plus clair sur le sujet : Il n'avait pas la science infuse, pour son plus grand malheur, et il ne fallait s'attendre à rien. Au pire, comme au mieux, le temps le leur dira.

▬ Dans tout les cas, ce fut un plaisir madame Callie. Je vous raccompagne.

C'était rare qu'il appelle les gens uniquement par leurs prénoms, même les proches. Éducation oblige, il y avait toujours un 'madame' 'miss' 'milady' qui traînait comme un bon vieux tic de langage qu'il gardait de son paternel. Et bien sûr, il allait pas lui laisser retrouver le chemin toute seule, ça serait bafouer cette même éducation. Comme quoi, on pouvait être un sacré salopard tout en ayant beaucoup de principes et de lignes de conduite. Finalement, il était à l'image des grands gangsters, ceux-là même avec un code d'honneur.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 17 Avr 2020 - 17:21 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

Callie Aegia
Cartel Rouge

Personnage
An apple a day keeps the doctor away - Liam M77e

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 29/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 645
ϟ Nombre de Messages RP : 394
ϟ Célébrité : Christina Umaña
ϟ Crédits : Myself
ϟ Doublons : Rafael Colón - Raphaël Mercury - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 120
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Propriétaire de l'Aegia, cheffe du gang des Sirens
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Environ un mètre soixante-dix, cheveux brun, jusqu'au milieu du dos. Apparence d'une femme d'à peine quarante ans, corps musclé, avec des formes néanmoins féminines
ϟ Pouvoirs : Pouvoirs & Capacités
Equipements
Compagnons & Serviteurs
ϟ Liens Rapides : La fiche
Les liens
Les aventures
Le journal
Les cartes
Téléphone
Joueur
An apple a day keeps the doctor away - Liam M77e

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 29/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 645
ϟ Nombre de Messages RP : 394
ϟ Célébrité : Christina Umaña
ϟ Crédits : Myself
ϟ Doublons : Rafael Colón - Raphaël Mercury - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 120
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Propriétaire de l'Aegia, cheffe du gang des Sirens
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Environ un mètre soixante-dix, cheveux brun, jusqu'au milieu du dos. Apparence d'une femme d'à peine quarante ans, corps musclé, avec des formes néanmoins féminines
ϟ Pouvoirs : Pouvoirs & Capacités
Equipements
Compagnons & Serviteurs
ϟ Liens Rapides : La fiche
Les liens
Les aventures
Le journal
Les cartes
Téléphone
A défaut d’avoir une piste pour retrouver ses soeurs, elle en avait une pour se soigner, ce qui était déjà une bonne chose. Si son corps était au mieux de sa forme, alors elle serait plus efficace dans ses recherches non? Ou en tout cas, plus efficace dans ses activités illicites qui lui permettaient de gagner de l’argent pour financer ses recherches ce qui revenaient au même.

Soulagée de ne pas avoir à révéler le nom de son si précieux contact, ou de devoir décider pour lui d’une date, Callie se détendit. Les épaules plus lâches, les muscles moins crispés. Disons que le souci de discrétion du Docteur lui avait laissé entendre qu’il n’y verrait pas d’inconvénient, mais c’était une bonne chose que d’en entendre une confirmation orale.

De même, monsieur le Docteur”.

Ce qui était une appellation pour le moins étrange, le titre de Docteur éclipsant généralement la présence d’un monsieur, mais Callie n’était pas d’ici pour connaître ce genre de détails techniques. En plus, c’était bien le seul nom qu’elle avait à accoler derrière le “monsieur”, alors il fallait bien qu’il s’en contente. Elle n’avait pas pris le temps - parce qu’il lui en aurait fallu, même pour déchiffrer quelques lettres - de regarder sa carte dans le détail, ni même cherché à savoir son véritable nom. La sirène estimait que s’il voulait travailler dans la discrétion, ce n’était pas elle qui allait se montrer fouineuse, au contraire. Elle n’avait aucune volonté, et encore moins de raison, de se le mettre à dos.

La sirène ajusa le col de son manteau - il faisait encore frais en cette saison - s’éloigna du restaurant pour héler un taxi et se rapprocher du centre-ville. Elle devait contacter le seigneur Hermès au plus vite, peut-être serait-il judicieux de passer directement à son temple? Elle avait encore des faveurs à lui demander, autant dire que cela justifiait des offrandes à son sanctuaire. Elle s'arrêterait dans une boutique pour… elle ne savait pas trop quoi? L’Olympien avait été clair qu’il ne voulait pas de sacrifices d’animaux, son prêtre lui avait expliqué qu’il préférait des offrandes plus utiles au quotidien. De la nourriture déposée sur l’autel pour le prochain voyageur, comme dans l’ancien temps, ou des vêtements pour couvrir le prochain voyageur… Enfin bref, pas vraiment des offrandes pour lui, mais plutôt pour ceux qui visiteraient son temple.

Le taxi roulait depuis déjà un bon moment quand elle réalisa.

Elle n’avait pas payé son repas. Mince. Elle devrait se rattraper la prochaine fois.
 
Revenir en haut Aller en bas


So happy then
you thought you could drown me but you will miss the air more than me


northern lights + purplonium

 
An apple a day keeps the doctor away - Liam
 
Page 1 sur 1Revenir en haut 
An apple a day keeps the doctor away - Liam Categorie_6An apple a day keeps the doctor away - Liam Categorie_8


An apple a day keeps the doctor away - Liam Categorie_1An apple a day keeps the doctor away - Liam Categorie_3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
An apple a day keeps the doctor away - Liam Categorie_6An apple a day keeps the doctor away - Liam Categorie_8

Sauter vers: