Hold On, Pain Ends - Lawrence - Page 2 Bouton_vote
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Hold On, Pain Ends - Lawrence - Page 2 Categorie2_1Hold On, Pain Ends - Lawrence - Page 2 Categorie2_2bisHold On, Pain Ends - Lawrence - Page 2 Categorie2_3
Aller à la page : Précédent  1, 2
 

Hold On, Pain Ends - Lawrence

 
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 8 Avr 2020 - 18:43 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Sergent de l'UNISON
Sergent de l'UNISON

Lawrence Chastel
Sergent de l'UNISON

Personnage
Sergent Chastel
ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 01/08/2018
ϟ Nombre de Messages : 361
ϟ Nombre de Messages RP : 238
ϟ Célébrité : Cillian Murphy
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Doublons : Evelyn Wormwood, Abigaïl Frankenstein
ϟ Âge du Personnage : 40 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sergent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Dégage une aura sinistre imperceptible
Nombreuses cicatrices


ϟ Pouvoirs : - Lycanthropie
- Force primale III (40T)
- Réflexes bestiaux III
- Flair aiguisé II
- Ouïe aiguisée
- Nyctalopie
- Régénération V
- Endurance bestiale V
- Abomination
- Vigueur surnaturelle
- Bête intérieure
- Sombre Course
- Bond
- Pas de loup
- Hurlement de Terreur
- Meneur de loups
- Aura du lycanthrope
ϟ Liens Rapides : Première lune
La Meute
Chasses nocturnes
Livre de la Bête
Joueur
Sergent Chastel
ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 01/08/2018
ϟ Nombre de Messages : 361
ϟ Nombre de Messages RP : 238
ϟ Célébrité : Cillian Murphy
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Doublons : Evelyn Wormwood, Abigaïl Frankenstein
ϟ Âge du Personnage : 40 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sergent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Dégage une aura sinistre imperceptible
Nombreuses cicatrices


ϟ Pouvoirs : - Lycanthropie
- Force primale III (40T)
- Réflexes bestiaux III
- Flair aiguisé II
- Ouïe aiguisée
- Nyctalopie
- Régénération V
- Endurance bestiale V
- Abomination
- Vigueur surnaturelle
- Bête intérieure
- Sombre Course
- Bond
- Pas de loup
- Hurlement de Terreur
- Meneur de loups
- Aura du lycanthrope
ϟ Liens Rapides : Première lune
La Meute
Chasses nocturnes
Livre de la Bête
Sa colocataire… La mystérieuse entité qui se trouvait en elle. Lawrence n’avait pas besoin d’être un détective pour deviner que Naïma vivait seule dans ce studio. Ainsi donc, celle-ci avait parvenue à sentir sa malédiction. Avait-elle goûté la saveur de l’enfer ? Savait-elle que lui et la bête étaient issus du giron maléfique de Lady Satan ?

« J’ai toujours été maudit. » Lâcha-t-il d’un ton détaché. « Je suis né avec. Mais ma malédiction ne s’est pleinement exprimée qu’à partir de mes treize ans. »

La magie noire avait ses codes, ou ses clichés, tout dépendait de quelle façon on regardait la chose. Il se rappelait encore cette nuit, du début en tout cas. Lui, le garçon violent, reclus, qui était entraîné par Betty et les autres sorcières au milieu des bois. C’était cette nuit là qu’il avait aussi commencé à regarder certaines d’entre elles en tant qu’homme et non plus en tant qu’enfant quand elles s’étaient déshabillées et qu’il avait fait de même. Son rite de passage à l’âge adulte, son premier véritable sabbat, ne s’était toutefois conclu que dans la douleur et la confusion. Avec du sang dans la bouche.

Le regard perdu dans le vide, il serra un peu plus fort Naïma contre lui. Elle en avait besoin. Lui aussi peut-être. Il baissa les yeux sur elle, s’attendant presque à voir à n’importe quel moment l’entité revenir, chassant la jeune femme qu’il avait appris à apprécier, avec laquelle son âme résonnait pour laisser place à… Quelque chose d’autre. Une bête, mais différente de la sienne. Bien plus civilisée. Peut-être plus sournoise aussi en conséquence.

Il resta silencieux alors que Naïma lui révélait tous les tenants et aboutissants de leur relation. Ou plutôt sa terrible conclusion. Il resta immobile, ne laissant aucune émotion traverser son visage. Le loup grogna peut-être au loin, mais lui-même devait reconnaître qu’il n’était pas de taille pour gérer une telle situation. Il y avait un temps pour les crocs, un autre pour les mots.

« Naïma… » Commença-t-il. « Arrêter de vivre c’est abandonner. Tu peux lui abandonner ton corps, tu peux lui abandonner ton identité si tu le désires, mais tu n’es pas obligée d’arrêter d’exister pour autant. »

Comment la convaincre que la vie méritait d’être vécue ? Il n’en avait jamais été le meilleur défenseur. Bien au contraire. Combien de fois avait-il appuyé le canon de son arme contre sa tempe et menacé de presser la détente ? Pourtant jamais il n’avait laissé le loup gagner. S’il devait partir, il l’emmènerait avec lui.

« Cela en vaut la peine. Tu en vaux la peine. Tu n’as pas à tout sacrifier. »
Il plongea son regard dans le sien. « Ce sera difficile, ce sera fatiguant. Mais il y a tant de choses que tu pourrais faire avec une nouvelle vie, loin d’elle. »

Loin de l’étreinte de Lady Satan, loin des ténèbres incarnées qui avaient souillé son corps et qui l’avaient précipité dans les griffes de l’angoisse.

« Je vois. »

Une entité puissante, amie avec la fille du Diable. La combattre serait futile, surtout après la menace qu’elle avait énoncée. Non, il ne restait qu’une solution : négocier. Lui offrir le corps de Naïma, son identité, en échange de la survie de celle-ci.

« Cela risque de recommencer et tu le sais… Même si tu oublies cette nuit, il risque d’y en avoir d’autre. Tu pourrais être libre. »


Elle pourrait avoir une chance de repartir de zéro, de tout reconstruire. Abandonner sa famille, son travail serait difficile… Mais quelle était l’alternative ? Être effacé de l’existence ? Il ferma les yeux un instant. Parfois il était difficile de tout abandonner, de se laisser aller au désespoir, d’accepter que finalement, on n’était que de passage, que c’était l’autre qui était éternel. Mais il ne voulait pas ça pour elle.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 8 Avr 2020 - 19:32 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de SHADOW
Agent de SHADOW

Thalia Cristobal
Agent de SHADOW

Personnage
Hold On, Pain Ends - Lawrence - Page 2 181024121903345464

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 954
ϟ Nombre de Messages RP : 615
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs cheveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : Thalia est un agent de SHADOW entraîné au combat et à l'infiltration dont les capacités sont listées ici. Elle abrite également l'essence de la divinité aztèque Tlazolteotl, laquelle est une mystique aux attributions variées, disposant de pouvoirs, artefacts et serviteurs divers.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Hold On, Pain Ends - Lawrence - Page 2 181024121903345464

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 954
ϟ Nombre de Messages RP : 615
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs cheveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : Thalia est un agent de SHADOW entraîné au combat et à l'infiltration dont les capacités sont listées ici. Elle abrite également l'essence de la divinité aztèque Tlazolteotl, laquelle est une mystique aux attributions variées, disposant de pouvoirs, artefacts et serviteurs divers.
ϟ Liens Rapides :
Maudit dès la naissance, à en souffrir dès ses treize ans. La pensée m’horrifiait. J’avais au moins eu une enfance heureuse. J’avais grandi en me sentant aimée et en ayant cette si rassurante sensation d’avoir un but dans l’existence, sans pourtant comprendre ce qu’il était. J’étais devenue plus forte, plus agile, plus entraînée que mes camarades d’école et je m’en sentais grandie. Ma réserve n’empêchait pas, alors, une calme assurance envers autrui, pourvu qu’on ne me jette pas en terrain inconnu. La gêne était venue plus tard, avec d’autres découvertes, mais elle avait toujours été très relative.

« Je suis désolée, je m’entendis répéter. Je ne sais pas… Est ce qu’il y a des choses à faire pour t’aider ? »

Il me paraissait cruellement injuste qu’une malédiction soit passée à un enfant. Mais la magie était-elle jamais juste, au fond ? Je n’en avais jamais été la plus fervente adepte, au grand désarroi de ma mère, qui avait toutefois pu contenter son envie de transmettre son savoir avec Sofia.

Mais j’avais, très honnêtement, presque du mal à me concentrer sur autre chose que moi. Quand mon compagnon resserra son étreinte, je lâchais un énième soupir tremblotant. Mais je continuais malgré tout de parler. J’avais cessé de l’observer pour de bon, à ce stade, mais avec l’habitude que j’avais d’observer autrui, je sentais l’immobilité presque surnaturelle dont il faisait preuve. Quelle partie de mes propos l’avait-elle figé ainsi ?

Je n’eus pas à attendre bien longtemps la réponse. Cesser de vivre équivalait à un abandon. Mais j’avais envie d’abandonner. J’avais envie de baisser les bras, d’admettre ma défaite et de ne plus chercher plus loin. Je voulais que ce calvaire s’arrête. Je voulais arrêter de me lever, lorsque j’étais autorisée à le faire par la déesse, pour songer avec un pincement au coeur qu’ils savaient. Mes parents. Ils savaient. Et j’étais quand même ici. C’était eux qui avaient eu l’idée de se donner une déité en laisse. Eux qui l’avaient soumise à l’Ordre. Eux encore qui en avaient vanté les mérites à SHADOW.

Pourtant, j’étais celle qui avait accepté. Parce que sinon, Sofia aurait servi de substitut. Elle en aurait peut-être été ravie, mais je ne pouvais pas laisser ma soeur risquer sa vie si j’étais le premier choix.

« Je ne peux pas. »

L’aveu franchit mes lèvres d’une voix fragile, dans laquelle je ne pouvais empêcher mon épuisement de transparaître.

« Je ne veux pas. Je suis fatiguée d’essayer d’exister alors qu’on m’a… Tout le monde savait ce qui arriverait, je crois, et pourtant, on m’a tout de même liée à elle. Je sais que c’était nécessaire, que beaucoup de choses auraient pu mal se passer mais… Comment veux-tu… Je ne peux plus vivre avec ça à l’esprit. »

Mes doigts se crispèrent dans les vêtements de Lawrence.

« Ils ont décidé que je n’en valais pas la peine. Comment veux-tu que je considère que c’est le cas ? Heureusement qu'ils sont trop loin de moi maintenant, ajoutais-je mécaniquement, car la famille Tahir était supposément à des kilomètres de là. Je préfèrerais qu’il n’y ait pas d’autre nuit parce que je ne serais plus là pour les voir. Qu’elle fasse bien ce qu’elle veut de mon corps. Je m’en moque. »

Je m’en moquais si parfaitement.

« J’aimerais simplement ne plus être obligée de le voir, Lawrence. »
 
Revenir en haut Aller en bas


Come on...You know you want to.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 10 Avr 2020 - 0:34 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Sergent de l'UNISON
Sergent de l'UNISON

Lawrence Chastel
Sergent de l'UNISON

Personnage
Sergent Chastel
ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 01/08/2018
ϟ Nombre de Messages : 361
ϟ Nombre de Messages RP : 238
ϟ Célébrité : Cillian Murphy
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Doublons : Evelyn Wormwood, Abigaïl Frankenstein
ϟ Âge du Personnage : 40 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sergent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Dégage une aura sinistre imperceptible
Nombreuses cicatrices


ϟ Pouvoirs : - Lycanthropie
- Force primale III (40T)
- Réflexes bestiaux III
- Flair aiguisé II
- Ouïe aiguisée
- Nyctalopie
- Régénération V
- Endurance bestiale V
- Abomination
- Vigueur surnaturelle
- Bête intérieure
- Sombre Course
- Bond
- Pas de loup
- Hurlement de Terreur
- Meneur de loups
- Aura du lycanthrope
ϟ Liens Rapides : Première lune
La Meute
Chasses nocturnes
Livre de la Bête
Joueur
Sergent Chastel
ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 01/08/2018
ϟ Nombre de Messages : 361
ϟ Nombre de Messages RP : 238
ϟ Célébrité : Cillian Murphy
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Doublons : Evelyn Wormwood, Abigaïl Frankenstein
ϟ Âge du Personnage : 40 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sergent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Dégage une aura sinistre imperceptible
Nombreuses cicatrices


ϟ Pouvoirs : - Lycanthropie
- Force primale III (40T)
- Réflexes bestiaux III
- Flair aiguisé II
- Ouïe aiguisée
- Nyctalopie
- Régénération V
- Endurance bestiale V
- Abomination
- Vigueur surnaturelle
- Bête intérieure
- Sombre Course
- Bond
- Pas de loup
- Hurlement de Terreur
- Meneur de loups
- Aura du lycanthrope
ϟ Liens Rapides : Première lune
La Meute
Chasses nocturnes
Livre de la Bête
Lawrence se plongea à nouveau dans la contemplation du vide. Il avait longtemps cherché un moyen de se débarrasser de sa malédiction. Il n’y en avait aucun. Il était né avec, celle-ci était enracinée dans son âme, dans son être. Même l’Archimage n’aurait pu l’en libérer. Parfois, au milieu de la nuit, il n’en avait même pas envie. Il savait qu’il y avait une beauté sinistre dans ce qu’il était, un être double, un pied dans la lumière, un autre dans l’obscurité.

« Il n’y a rien à faire. » Dit-il d’une voix calme en posant les yeux sur Naïma. Il lui caressa distraitement l’épaule. « J’ai appris à vivre avec. »

Ou au moins à survivre avec. Les répercussions de ses derniers débordements venaient encore chambouler sa vie. L’ironie dans tout cela ? Le loup n’aurait jamais été libéré si l’homme ne s’était pas dressé contre leur héritage démoniaque, s’il n’avait pas essayé d’organiser l’assassinat de leur sorcière de mère. Comme si la Bête l’avait punie pour son arrogance, pour avoir tenté d’accomplir quelque chose qui les aurait divisés à tout jamais. Ils étaient toujours là, tous les deux, cette nuit, avec une femme qu’ils connaissaient à peine contre eux. Le loup endormi ne pensait pas aux plaisirs de la chair, comme c’était rares de sa part. L’homme se convainquait peu à peu de la justesse de son désir de la sauver.

Même si elle n’avait pas envie de se sauver elle-même. Lawrence connaissait cette fatigue, cette lassitude. Il l’avait déjà ressentie le matin, quand il se levait dans sa cage, tremblant de froid, le regard fou, son corps hurlant de douleur. Parfois il était plus simple d’imaginer tout abandonner. Mais le loup ne pouvait vivre sans l’homme. Alors que Naïma pouvait vivre libre. Son parasite aussi.

« C’est donc ta famille qui t’a fait ça. Qui t’as liée à elle. »

Qui d’autre ? Il n’y avait que les parents pour être convaincus de faire ce qui était le mieux pour leurs enfants. Y compris placer des monstres dans leurs corps, des monstres qui les jetteraient dans les bras du Diable, qui les abandonneraient tremblotants dans une ruelle. Dans un bois. Dans une cage. Il aurait pu être en colère contre les parents de Naïma, contre sa famille. Mais il ne ressentait rien contre eux. Si ce n’était de la lassitude.

« Je ne peux pas te laisser disparaître, Naïma. Je ne peux pas les laisser t’infliger ça. Tu vaux mieux que ça, tu vaux plus que ce qu’a voulu faire ta famille de toi. Tu es plus qu’un simple corps. »

Elle était Naïma, elle était cette fille timide qu’il avait abordée sans trop savoir pourquoi à la machine à café, qui lui avait semblé aussi perdu que lui quand ils s’étaient retrouvés face à face. Elle avait le droit de vivre. Si lui avait le droit d’exister, si lui avec le sang d’enfants sur les griffes avait le droit d’exister, alors elle aussi. Même s’il devait pactiser avec le Diable pour cela.

« Tu pourrais être libre de ces nuits. » Souffla-t-il. « Tu pourrais en connaître d’autres, rien qu’à toi, avec tes propres souvenirs. Je sais ce que cela fait, d’avoir ce sentiment de ne pas avoir le droit d’exister, d’être de trop dans ce monde, de n’être rien du tout. »

Il ne s’en souvenait que trop bien. Ces soirs où il se tenait seul au village, le visage tuméfié après avoir repoussé tant que bien de mal les autres gamins. Ces nuits seul à Paris, après que sa femme soit partie avec sa fille. Celles à Star City, une bouteille à la main, où il ne pouvait chasser de son esprit l’odeur d’une femme qu’il n’avait pas le droit de désirer et qui le tirait vers l’Enfer. Il s’était haï, il avait eu honte, il avait été fatigué d’exister. Comme si sa vie ne serait à jamais qu’un sentier de cendres. Parfois il avait l’impression que c’était toujours le cas.

« Tu ne voudrais pas une chance d’être toi-même ? Pas l’hôte d’une autre entité, pas celle sacrifiée par ta famille. Juste toi-même ? »
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 10 Avr 2020 - 0:56 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de SHADOW
Agent de SHADOW

Thalia Cristobal
Agent de SHADOW

Personnage
Hold On, Pain Ends - Lawrence - Page 2 181024121903345464

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 954
ϟ Nombre de Messages RP : 615
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs cheveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : Thalia est un agent de SHADOW entraîné au combat et à l'infiltration dont les capacités sont listées ici. Elle abrite également l'essence de la divinité aztèque Tlazolteotl, laquelle est une mystique aux attributions variées, disposant de pouvoirs, artefacts et serviteurs divers.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Hold On, Pain Ends - Lawrence - Page 2 181024121903345464

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 954
ϟ Nombre de Messages RP : 615
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs cheveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : Thalia est un agent de SHADOW entraîné au combat et à l'infiltration dont les capacités sont listées ici. Elle abrite également l'essence de la divinité aztèque Tlazolteotl, laquelle est une mystique aux attributions variées, disposant de pouvoirs, artefacts et serviteurs divers.
ϟ Liens Rapides :
Rien à faire, aucune aide à apporter. C’était devenu un thème récurrent de mon existence. Rien, rien, et rien. Lorsque je me tournais vers un autre en quête d’espoir, je ne trouvais rien. Et pourtant, lui avait l’air si calme vis à vis de cela. Pas résigné, pas vraiment. Juste… Calme. Je l’enviais au moins un peu, alors, sans me rendre compte de la futilité de la chose. Nous avions des similitudes, tous les deux. Nos malédictions respectives, en quelque sorte ? Mais en définitive, nous n’étions que deux destins différents s’accrochant l’un à l’autre pour ne pas sombrer. Ou, au moins, c’était ce que je faisais.

Même ainsi, même effrayée, salie, même en me sentant si misérable que j’aurais voulu fermer les yeux pour ne plus les rouvrir, il arrivait à me faire me sentir… un peu moins seule ? Un peu moins seule.

« Ils m’ont demandé. J’ai accepté. »

Mais avais-je eu vraiment le choix ? C’était une autre histoire, mais même maintenant, je n’avais pas vraiment envie qu’ils les jugent. Même s’il ne les connaissait même pas, ne les connaîtrait jamais. Il n’avait même pas le bon nom en tête pour cela. C’était à pleurer. Au plus profond de mes frayeurs et de mes doutes, il était le seul à m’aider… Et il n’aurait jamais droit à mon vrai nom. Pour la première fois, l’idée m’était pesante. Etonnamment pesante.

Je ne veux pas te laisser disparaître.

Il était le seul. A avoir jamais prononcé ces mots. Renan m’avait renouvelé son soutien et avait fait en sorte que Tlazolteotl me protège de ses excès, la plupart du temps, mais j’étais un agent avant tout. Lawrence ne voyait que ce qu’il y avait de plus faible, de plus pitoyable de moi.

Je ne veux pas les laisser t’infliger ça.

Le seul à nouveau. A vouloir me protéger. Un peu. De moi-même et de mon monstre. J’inspirais péniblement, comme si forcer l’oxygène dans mes propres poumons m’était devenu soudain étranger. J’avais la gorge serrée. Bizarrement serrée.

Tu vaux mieux que ça, tu vaux plus que ce qu’a voulu faire ta famille de toi. Tu es plus qu’un simple corps.

J’expirais le souffle que j’avais retenu contre lui, ignorant cette fois les larmes qui revenaient inonder mes joues. J’avais la tête en vrac et le coeur en miettes, j’étais lessivée, toujours épuisée, à me sentir écorchée vive. Et pourtant, chacune de ces phrases, enchaînées paisiblement les unes aux autres, m’avait semblé sincère. Je n’arrivais pas à concevoir une raison valable de me mentir. C’était sans doute qu’il le pensait. Dans mon monde, j’avais l’impression que c’était bien l’un des seuls.

J’aurais pu être libre. Je pourrais être libre. Vraiment libre. Même si je devais être libre de mourir de la main de ceux que j’avais servi, ça aurait été une amélioration. Mes souvenirs, mon monde. Mon corps. Mes choix. Mes rêves et mes peurs, les miennes propres. L’espoir relevait sa sale petite tête. A peine. Je le laissais m’adoucir parce que j’avais, tout au fond de moi, sous la lassitude et la résignation, envie qu’on me voit moi, qu’on me valorise non pour ce que je pouvais apporter mais pour ce que j’étais. Quel meilleur moyen de le faire que de chercher à me sauver de moi-même ? Que de dire avec ses mots ce que je pensais dans les miens.

« J’aurais… il y a… Je ne veux pas espérer. »

Là. Elle était là, la vérité. C’était plus simple de se laisser aller. Plus simple de baisser les bras. Si j’espérais et que nous finissions par échouer, je serais plus détruite encore, j’en avais conscience.

« Je… Bien sûr que j’aurais aimé être libre, Lawrence, bien sûr que je voudrais vivre et pas survivre, mais je ne peux pas espérer si c’est pour échouer. J’ai trop peur de relever la tête et de… De réaliser que ce n’est devenu que pire. Quand on espère pas, on ne peut pas utiliser tes espoirs pour te faire du mal. Et elle ne me laissera jamais partir. J’ai été sa geolière trop longtemps pour qu’elle accepte. »

Je devais simplement me souvenir de ça, songeais-je résolument. De ça et de l’injustice monstrueuse qu’il y avait à laisser celui qui parlait à un mensonge tenter de me sauver.
 
Revenir en haut Aller en bas


Come on...You know you want to.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 10 Avr 2020 - 19:00 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Sergent de l'UNISON
Sergent de l'UNISON

Lawrence Chastel
Sergent de l'UNISON

Personnage
Sergent Chastel
ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 01/08/2018
ϟ Nombre de Messages : 361
ϟ Nombre de Messages RP : 238
ϟ Célébrité : Cillian Murphy
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Doublons : Evelyn Wormwood, Abigaïl Frankenstein
ϟ Âge du Personnage : 40 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sergent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Dégage une aura sinistre imperceptible
Nombreuses cicatrices


ϟ Pouvoirs : - Lycanthropie
- Force primale III (40T)
- Réflexes bestiaux III
- Flair aiguisé II
- Ouïe aiguisée
- Nyctalopie
- Régénération V
- Endurance bestiale V
- Abomination
- Vigueur surnaturelle
- Bête intérieure
- Sombre Course
- Bond
- Pas de loup
- Hurlement de Terreur
- Meneur de loups
- Aura du lycanthrope
ϟ Liens Rapides : Première lune
La Meute
Chasses nocturnes
Livre de la Bête
Joueur
Sergent Chastel
ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 01/08/2018
ϟ Nombre de Messages : 361
ϟ Nombre de Messages RP : 238
ϟ Célébrité : Cillian Murphy
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Doublons : Evelyn Wormwood, Abigaïl Frankenstein
ϟ Âge du Personnage : 40 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sergent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Dégage une aura sinistre imperceptible
Nombreuses cicatrices


ϟ Pouvoirs : - Lycanthropie
- Force primale III (40T)
- Réflexes bestiaux III
- Flair aiguisé II
- Ouïe aiguisée
- Nyctalopie
- Régénération V
- Endurance bestiale V
- Abomination
- Vigueur surnaturelle
- Bête intérieure
- Sombre Course
- Bond
- Pas de loup
- Hurlement de Terreur
- Meneur de loups
- Aura du lycanthrope
ϟ Liens Rapides : Première lune
La Meute
Chasses nocturnes
Livre de la Bête
Lawrence caressa doucement les cheveux de Naïma, après une hésitation. Il ne voulait pas que son toucher lui soit… Inconfortable. Surtout après ce qu’elle venait de vivre. Le loup était loin, mais il savait ce qu’il était : un damné, un agent de l’enfer sur Terre. N’était-ce pas hypocrite qu’il cherche à l’aider à ce point alors que sa propre mère était responsable de ses souffrances de la soirée ? Au moins en partie.

C’était sa famille qui avait placé cette entité en elle. C’était sa famille qui l’avait amené à se long et douloureux suicide, à la fin duquel elle serait effacée de l’existence. Remplacée par une autre. Que Lawrence était quasiment certain de ne pas apprécier. Elle avait accepté. Mais il ne pouvait la voir comme responsable. Pas alors qu’elle ne l’avait pas désiré, ce qui était évident. Elle avait eu un choix, c’était plus que ce qu’il n’avait jamais eu vis-à-vis de la Bête.

Mais il savait… Il savait à quel point il avait désiré une famille. Des rêves d’enfants probablement. Combien de fois s’était-il retrouvé assis sur le rebord de sa fenêtre le soir, le regard perdu en direction du bois sombre qui encerclait le village, à attendre et espérer… Espérer voir son père et sa mère arriver, pour l’emmener au loin, dans un lieu où il se serait senti à sa place. Oh, comme il en avait rêvé. Dans ces moments il aurait dit à tout, il aurait été le plus loyal petit soldat de l’enfer. Mais ils n’étaient jamais venus. Son père était un loup noir, hantant la forêt du Gévaudan. Sa mère créait son petit empire infernal à Star City. Lui était un gamin élevé par des sorcières. Un gamin à quelques années de découvrir le cadeau empoisonné qu’on lui avait laissé. Parfois il se disait que les premières victimes du loup avaient été ses rêves d’enfant.

Il pouvait sentir les larmes sur les joues de Naïma à défaut de pouvoir les voir. Il regardait droit devant lui, perdu dans le vide, réfléchissant à la meilleure marche à suivre, à ce qu’il devrait faire, à ce qu’il pouvait faire. Cela dépassait ses capacités de loup-garou ou d’apprenti sorcier. Il ne pouvait pas demander l’aide de l’UNISON pour ça. Non. Lawrence devait se tourner vers deux démons. Celui dans Naïma et celui qui l’avait engendré.

Ses yeux se posèrent sur la jeune femme toujours contre lui. Elle avait peur de l’espoir. Il ne la comprenait que trop bien. Il savait à quel point il était douloureux de le voir se briser. Qu’il était plus facile d’avancer y penser. En acceptant qu’il n’y avait pas d’échappatoire. Sauf qu’il y en avait un pour elle. Il ferait tout pour l’atteindre.

« Alors n’espère pas. » Souffla-t-il.

Il n’avait pas besoin qu’elle fasse quoique ce soit. Cela se jouerait entre lui, l’entité et la fille du Diable. Naïma lui avait déjà avoué qu’elle voulait survivre, qu’elle voulait vivre, c’était tout ce qui comptait.

« Je ne te demande pas d’espérer, je ne te demande que de t’accrocher un peu plus longtemps, je te demande juste de ne pas baisser les bras tout de suite. »

C’était tout ce qu’il lui demandait, de ne pas disparaître. Il allait s’occuper de tout. Il irait voir Lady Satan, il lui promettrait tout ce qu’elle demanderait en échange d’un corps, en échange d’une nouvelle identité, d’une nouvelle vie pour Naïma. Il avait des choses qu’elle voulait, ce serait facile. Avoir l’autorisation de l’entité qui habitait le corps de la jeune femme serait plus difficile.

« N’y pense plus… Essaye juste d’exister un peu plus longtemps. Peut-être pour que nous puissions boire à nouveau un café ensemble, ou nous promener. »

Que pouvait-il lui offrir d’autre ? Que pouvait-il lui proposer qui lui donnerait envie de s’accrocher à son existence, rien qu’un peu, sans pour autant espérer ? La route vers l’oubli n’avait pas besoin d’être douloureuse. Il se contenterait d’espérer pour deux.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 11 Avr 2020 - 13:19 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de SHADOW
Agent de SHADOW

Thalia Cristobal
Agent de SHADOW

Personnage
Hold On, Pain Ends - Lawrence - Page 2 181024121903345464

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 954
ϟ Nombre de Messages RP : 615
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs cheveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : Thalia est un agent de SHADOW entraîné au combat et à l'infiltration dont les capacités sont listées ici. Elle abrite également l'essence de la divinité aztèque Tlazolteotl, laquelle est une mystique aux attributions variées, disposant de pouvoirs, artefacts et serviteurs divers.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Hold On, Pain Ends - Lawrence - Page 2 181024121903345464

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 954
ϟ Nombre de Messages RP : 615
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs cheveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : Thalia est un agent de SHADOW entraîné au combat et à l'infiltration dont les capacités sont listées ici. Elle abrite également l'essence de la divinité aztèque Tlazolteotl, laquelle est une mystique aux attributions variées, disposant de pouvoirs, artefacts et serviteurs divers.
ϟ Liens Rapides :
Sa main dans mes cheveux était réconfortante. Je n’avais pas l’habitude des gestes de réconfort. Enfin, je l’avais plutôt perdue, lorsque j’avais pris mes distances avec ma famille. Même si les Cristobal étaient bien plus proches que ce que les Tahir auraient dû être, j’avais l’impression de les avoir envoyés de l’autre côté de l’océan, vu le peu de contacts que je me permettais avec eux. Ma couverture à l’UNISON m’y avait forcée, mais je ne m’étais pas offusquée d’avoir pour moi ce prétexte tout trouvé. Au contraire.

Je lui confiais mes peurs malgré la conscience que j’avais d’être une menteuse, évitant son regard lorsqu’il baissa les yeux vers moi. Qui avait envie de se battre pour une lutte perdue d’avance ? Personne. Ou bien seulement des fous. C’était cela autant que le reste, tout ce que je ne pourrais jamais avouer à Lawrence, qui me retenait.

Il n’eut toutefois pas la réponse que j’attendais. Je me redressais, m’écartais un peu pour l’observer en silence. Ne pas… Espérer ? Qu’entendait-il par là ? Je l’écoutais sans comprendre vraiment ce qu’il me proposait. Ou plutôt pourquoi ?

« Je ne… Pourquoi ? »

Ce n’était pas la question que j’aurais voulu poser en premier, mais ce fut celle qui s’imposa malgré tout.

« Pourquoi veux-tu te lancer là-dedans ? Ça n’a pas de sens. »

Je fronçais les sourcils et essuyais finalement mes joues mouillées de larmes. J’avais toujours la gorge serrée mais je ne savais pas comment régler cela. Seulement ce qui se voyait.

« Lawrence, je ne sais pas si… Tu ne devrais pas. Elle n’est pas… Tu ne la connais pas. Celle qui vit en moi. Tu ne sais pas qui elle est, ce qu’elle est, mais elle est dangereuse. Elle est capable d’une gentillesse infinie comme d’une cruauté incroyable, parce qu'elle est tellement... versatile, elle… Si tu l’offenses, elle pourrait te rendre la vie impossible. »

Si elle lui laissait seulement la vie. Tlazolteotl châtiait parfois autrui d’une façon des plus… Définitives. Et il me demandait d’attendre, de m’accrocher, de le laisser mener un combat inutile pour moi ? Non. Pas pour moi. Pour Naïma. Je secouais la tête, plus angoissée soudain, par l’idée en tant que telle. C’était… Je n’aurais pas dû me laisser aller.

« Ce n’est pas grave de baisser les bras, réitérais-je dans un soupir. C’est mieux pour tout le monde. »

D’autant que je ne savais pas combien de temps encore mon essence résisterait à celle de Tlazolteotl. La déité n’était pas faite pour cohabiter. Ne l’avait accepté à force que parce qu’elle avait pu inverser le rapport de force entre nous très insidieusement. Je savais qu’elle était capable de me restaurer de l’énergie, et je savais aussi qu’elle avait malencontreusement cessé de le faire un mois ou deux auparavant. Pourquoi aurait-elle changé d’avis maintenant ?
 
Revenir en haut Aller en bas


Come on...You know you want to.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 15 Avr 2020 - 12:31 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Sergent de l'UNISON
Sergent de l'UNISON

Lawrence Chastel
Sergent de l'UNISON

Personnage
Sergent Chastel
ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 01/08/2018
ϟ Nombre de Messages : 361
ϟ Nombre de Messages RP : 238
ϟ Célébrité : Cillian Murphy
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Doublons : Evelyn Wormwood, Abigaïl Frankenstein
ϟ Âge du Personnage : 40 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sergent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Dégage une aura sinistre imperceptible
Nombreuses cicatrices


ϟ Pouvoirs : - Lycanthropie
- Force primale III (40T)
- Réflexes bestiaux III
- Flair aiguisé II
- Ouïe aiguisée
- Nyctalopie
- Régénération V
- Endurance bestiale V
- Abomination
- Vigueur surnaturelle
- Bête intérieure
- Sombre Course
- Bond
- Pas de loup
- Hurlement de Terreur
- Meneur de loups
- Aura du lycanthrope
ϟ Liens Rapides : Première lune
La Meute
Chasses nocturnes
Livre de la Bête
Joueur
Sergent Chastel
ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 01/08/2018
ϟ Nombre de Messages : 361
ϟ Nombre de Messages RP : 238
ϟ Célébrité : Cillian Murphy
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Doublons : Evelyn Wormwood, Abigaïl Frankenstein
ϟ Âge du Personnage : 40 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sergent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Dégage une aura sinistre imperceptible
Nombreuses cicatrices


ϟ Pouvoirs : - Lycanthropie
- Force primale III (40T)
- Réflexes bestiaux III
- Flair aiguisé II
- Ouïe aiguisée
- Nyctalopie
- Régénération V
- Endurance bestiale V
- Abomination
- Vigueur surnaturelle
- Bête intérieure
- Sombre Course
- Bond
- Pas de loup
- Hurlement de Terreur
- Meneur de loups
- Aura du lycanthrope
ϟ Liens Rapides : Première lune
La Meute
Chasses nocturnes
Livre de la Bête
Pourquoi ? Lawrence plongea son regard dans celui de Naïma, peut-être vraiment pour la première fois de la soirée. Une ébauche de sourire se dessina sur ses lèvres. Il n’était pas certain d’avoir de bonnes réponses à cette question. Il n’était pas un héros et il ne cherchait pas à aider Naïma parce que c’était la bonne chose à faire. Il ne voulait pas la libérer de cette entité parce que sinon elle disparaîtrait et qu’il l’aimait. Il la connaissait à peine. Non, c’était simplement parce que s’il parvenait à la sauver elle, ce serait un peu comme s’il se sauvait lui-même.

« Je sais ce que cela fait d’être la victime de son héritage, je sais ce que cela fait d’avoir quelque chose en soit de différent, quelque chose qu’y s’immisce dans chaque aspect de sa vie, qui nous isole et chercher à nous faire disparaître. »

Il n’y avait pas le moindre espoir pour lui. La Bête n’était pas un démon quelconque qu’on avait placé dans son enveloppe charnelle, c’était une partie de son âme et de son être. Elle était tous ses désirs, toutes ses pulsions, toute sa cruauté et sa sauvagerie personnifiées. Naïma ne voulait pas d’espoir, alors lui prétendrait qu’il n’y en a pas, mais il ferait son possible pour la libérer.

« Je n’ai pas peur, Naïma. Ma vie est déjà impossible. Je ferais mon tout en mon pouvoir pour ne pas l’offenser. »

Pas plus qu’il ne l’avait déjà fait. Est-ce que la créature les écoutait encore ? Est-ce qu’elle était en train de se gausser de ses prétentions, de ce qu’il imaginait pouvoir faire ? Peut-être… Peut-être aussi qu’il lui parlait à ce moment-là. Non. C’était bien Naïma qui lui faisait face et non quelque chose qui prétendait l’être.

« Ce n’est pas mieux pour toi. C’est tout ce qui compte. »
Trancha-t-il. « Je n’ai que faire du monde. Je n’ai que faire de ce que les gens pensent sera pour le mieux. La seule chose qui m’importe c’est d’essayer. Je ne peux pas t’abandonner en te déniant une chance. » Une chance qu’il n’aurait jamais. « Laisse-moi converser avec cette entité, laisse-moi tenter de lui faire entendre raison. »

Il leva une main et caressa doucement ses cheveux. Il n’avait pas sauvé grand monde depuis bien longtemps. Son temps avait été passé à chasser les monstres plutôt qu’à protéger leurs victimes. Cela faisait longtemps qu’il n’avait pas tenu quelqu’un dans ses bras de cette façon, sans que la bête ne grogne et ne hurle en lui. Sa fille peut-être. Elizabeth, il y avait longtemps.

« Crois-moi, quoiqu’il puisse m’arriver, je survivrais. »


La mort n’avait jamais été une échappatoire.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 15 Avr 2020 - 14:36 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de SHADOW
Agent de SHADOW

Thalia Cristobal
Agent de SHADOW

Personnage
Hold On, Pain Ends - Lawrence - Page 2 181024121903345464

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 954
ϟ Nombre de Messages RP : 615
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs cheveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : Thalia est un agent de SHADOW entraîné au combat et à l'infiltration dont les capacités sont listées ici. Elle abrite également l'essence de la divinité aztèque Tlazolteotl, laquelle est une mystique aux attributions variées, disposant de pouvoirs, artefacts et serviteurs divers.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Hold On, Pain Ends - Lawrence - Page 2 181024121903345464

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 954
ϟ Nombre de Messages RP : 615
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs cheveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : Thalia est un agent de SHADOW entraîné au combat et à l'infiltration dont les capacités sont listées ici. Elle abrite également l'essence de la divinité aztèque Tlazolteotl, laquelle est une mystique aux attributions variées, disposant de pouvoirs, artefacts et serviteurs divers.
ϟ Liens Rapides :
J’imaginais que les raisons qu’il avançait n’étaient pas idiotes. Ou au moins ni meilleures ni pire que d’autres. Je ne pensais pas que j’aurais été jusque là pour quelqu’un que je connaissais à peine, ceci étant. Peut-être aussi car j’avais déjà des objectifs en tête, ceux qu’on m’avait donné presque à la naissance, au fond. Je ne savais trop que penser qu’il me considère victime de mon héritage. Je l’avais aimé, cet héritage. Prier mes dieux n’avait jamais été une charge. Je n’étais pas fanatique, mais c’était apaisant et j’avais toujours trouvé l’idée de divinités imparfaites, mais nombreuses, représentant les différents aspects de nos vies bien plus logique que les points de vue monothéiste.

Mais était-ce utile de nier la réalité des faits. Je n’avais pas tant été victime d’un héritage que d’ambitions et de désirs. Des ambitions que j’avais partagé, que je partageais encore en partie. C’était ce que l’on m’avait appris à faire. Je ne pensais simplement pas que ce serait fait au détriment des liens familiaux.

« Tu devrais avoir peur. Au moins un peu. »

Maintenant, pouvait-il avoir peur alors qu’il connaissait visiblement Lady Satan d’un peu trop près ? Pouvait-il avoir peur alors aussi qu’il ne savait pas encore à qui il comptait s’adresser ? Je supposais que Tlazolteotl ne garderait pas l’anonymat bien longtemps.

« Je ne… Est-ce que c’est elle ? La… La fille du Diable, qui te rend la vie impossible ? »

Je posais la question presque timidement, soucieuse à l’idée de raviver des souvenirs désagréables. Mais je ne pus m’empêcher d’y venir malgré tout.

« Je crois… Merci d’avoir envie d’essayer. Ce n’est pas raisonnable mais ça fait du bien, tu sais. D’avoir quelqu’un qui… Enfin. »

Je retombais dans le silence, un peu apaisée par sa main dans mes cheveux, beaucoup par son calme. A croire que l’empathie naturelle de la déesse avait dépeint sur moi, car j’aurais presque juré que je me servais de ses ressentis pour apaiser les miens, en quelque sorte. J’aurais presque pu m’endormir, si je n’avais pas eu peur de m’ouvrir un peu à qui que ce soit. J’avais trop de secrets pour me le permettre. Tlazolteotl se manifesta là. Sa voix était un mélange de moquerie et de froideur. De quoi rendre n’importe qui méfiant. Je répétais soigneusement ses mots à l’intéressé, après une brève hésitation. De toute façon, elle les aurait prononcé elle-même si j’avais décidé de rester muette, maintenant que Lawrence avait attiré son attention.

« Elle… A entendu, je suppose, je commençais en soupirant. Elle dit qu’elle te parlera quand elle le jugera bon et pas avant. Que ce que tu demandes a un prix. Et… Et que tu fais bien de pas me laisser espérer. »

Je savais très bien que cette dernière phrase m’était destinée plutôt qu’à lui, mais elle ne me fit ni chaud ni froid.
 
Revenir en haut Aller en bas


Come on...You know you want to.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 16 Avr 2020 - 14:48 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Sergent de l'UNISON
Sergent de l'UNISON

Lawrence Chastel
Sergent de l'UNISON

Personnage
Sergent Chastel
ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 01/08/2018
ϟ Nombre de Messages : 361
ϟ Nombre de Messages RP : 238
ϟ Célébrité : Cillian Murphy
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Doublons : Evelyn Wormwood, Abigaïl Frankenstein
ϟ Âge du Personnage : 40 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sergent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Dégage une aura sinistre imperceptible
Nombreuses cicatrices


ϟ Pouvoirs : - Lycanthropie
- Force primale III (40T)
- Réflexes bestiaux III
- Flair aiguisé II
- Ouïe aiguisée
- Nyctalopie
- Régénération V
- Endurance bestiale V
- Abomination
- Vigueur surnaturelle
- Bête intérieure
- Sombre Course
- Bond
- Pas de loup
- Hurlement de Terreur
- Meneur de loups
- Aura du lycanthrope
ϟ Liens Rapides : Première lune
La Meute
Chasses nocturnes
Livre de la Bête
Joueur
Sergent Chastel
ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 01/08/2018
ϟ Nombre de Messages : 361
ϟ Nombre de Messages RP : 238
ϟ Célébrité : Cillian Murphy
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Doublons : Evelyn Wormwood, Abigaïl Frankenstein
ϟ Âge du Personnage : 40 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sergent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Dégage une aura sinistre imperceptible
Nombreuses cicatrices


ϟ Pouvoirs : - Lycanthropie
- Force primale III (40T)
- Réflexes bestiaux III
- Flair aiguisé II
- Ouïe aiguisée
- Nyctalopie
- Régénération V
- Endurance bestiale V
- Abomination
- Vigueur surnaturelle
- Bête intérieure
- Sombre Course
- Bond
- Pas de loup
- Hurlement de Terreur
- Meneur de loups
- Aura du lycanthrope
ϟ Liens Rapides : Première lune
La Meute
Chasses nocturnes
Livre de la Bête
Peut-être qu’il aurait dû. Mais Lawrence n’avait jamais été du genre à avoir peur pour lui. Pas même lorsqu’il se faisait courser par les gamins de son village ou quand il patrouillait les rues de Londres la nuit tombée dans son uniforme de policier. Il pouvait souffrir, mais c’était une sensation à laquelle il était habitué. Chaque nuit de pleine lune il sentait chaque muscle de son corps exploser, chaque os s’allonger et chaque organe se déplacer en lui. Les autres formes de douleur, il ne les connaissait que trop bien aussi. Comme la Bête, il avait pris l’habitude de les côtoyer.

« Ne t’inquiète pas pour moi. Cela ne sert à rien. »

Il avait déjà pris sa décision et rien de ce que ne pourrait dire Naïma ne le ferait changer d’avis. Son ex-femme l’avait déjà qualifié d’obtus et elle avait eu parfaitement raison. Même s’il préférait qu’on le qualifie de déterminé.

« Entre autres, oui. Mais tu ne devrais pas t’inquiéter pour ça aussi. Elle n’a plus grand-chose à faire de moi et je ne compte pas lui donner de raisons de le vouloir. »


Lady Satan avait envoyé sa demi-sœur, mais surtout Cassandra, pour le tenter. Il avait répondu en essayant de l’assassiner. Il savait à quel point c’était une terrible idée désormais. Apparemment ce monde était condamné à avoir un Diable et il valait peut-être mieux qu’il s’agisse du diable qu’il connaissait. Sa croisade était terminée. Le Hell Cub n’avait pas à craindre ses chasses nocturnes, sauf pour ceux qui étaient trop stupides pour être discrets.

« De rien. Parfois il faut savoir ne pas être raisonnable. » Il lui sourit.

Il allait faire plus qu’avoir envie d’essayer. Il ferait tout son possible pour qu’elle ait une chance à une nouvelle vie, pour qu’elle ne se retrouve plus jamais abandonnée dans une rue, marquée par le stupre des enfers. Il ne voulait plus la voir comme un pantin à la merci de cette entité. Il ferait plus qu’essayer.

« Très bien. »

Les choses étaient déjà en marche. Il s’autorisa un léger sourire. Si l’entité était prête à lui parler, même si elle ne le ferait que quand elle en aurait envie, c’était qu’il existait une possibilité, aussi mince soit-elle, de sauver Naïma. C’était tout ce qu’il lui fallait, une possibilité.

« Je suis à sa disposition et je suis prêt à payer ce qu’il faudra. »

Il ne se prononça pas sur les derniers mots. L’espoir était une chose dangereuse qui ne ferait probablement qu’ajouter aux souffrances de Naïma, si jamais il échouait. Ou alors cela permettrait à celle-ci de se battre et peut-être de profiter de ces derniers moments avec plus de légèreté. Non. Cela ne serait pas ses derniers moments, il ne laisserait pas les choses en arriver là.

« Je suppose qu’il ne nous reste plus qu’à attendre dans ce cas. Si tu as besoin de dormir je peux m’en aller. » Il fit une pause. « Ou je peux rester là si tu veux. »

Il pouvait monter la garde contre les monstres. Même imaginaires.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 17 Avr 2020 - 19:22 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de SHADOW
Agent de SHADOW

Thalia Cristobal
Agent de SHADOW

Personnage
Hold On, Pain Ends - Lawrence - Page 2 181024121903345464

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 954
ϟ Nombre de Messages RP : 615
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs cheveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : Thalia est un agent de SHADOW entraîné au combat et à l'infiltration dont les capacités sont listées ici. Elle abrite également l'essence de la divinité aztèque Tlazolteotl, laquelle est une mystique aux attributions variées, disposant de pouvoirs, artefacts et serviteurs divers.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Hold On, Pain Ends - Lawrence - Page 2 181024121903345464

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 954
ϟ Nombre de Messages RP : 615
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs cheveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : Thalia est un agent de SHADOW entraîné au combat et à l'infiltration dont les capacités sont listées ici. Elle abrite également l'essence de la divinité aztèque Tlazolteotl, laquelle est une mystique aux attributions variées, disposant de pouvoirs, artefacts et serviteurs divers.
ϟ Liens Rapides :
Fondamentalement, il était inutile de s’inquiéter pour lui. Cela ne changerait pas sa décision, ni ses conséquences, de ça, j’étais bien consciente. mais je ne pouvais pas pour autant m’empêcher totalement de ressentir quelque chose à ce sujet. J’aurais été une ingrate, simplement, si je n’avais pas eu un semblant de sensations vis à vis de cela.

Les lèvres pincées, j’avais pourtant redressé la tête lorsque je l’avais interrogé sur ce qui pouvait lui mener la vie si dure. Je n’étais pas trop surprise que Lady Satan soit en partie responsable, mais je me demandais surtout quels étaient ces autres. Sauf qu’il ne voulait pas en parler. Je n’étais pas le genre intrusif, et j’étais fatiguée, très honnêtement. Je ne me sentais pas l’âme d’une investigatrice à cette heure et après la nuit. Le moindre de mes muscles était noué, tendu comme un arc, j’avais mal partout et des cauchemars plein la tête, mais je voulais dormir malgré tout.

Les déclarations de Lawrence tirèrent un léger rire à la déité, et je me demandais ce qui l’amusait tant. J’aurais pu lui poser la question, mais je n’étais pas certaine qu’elle aurait répondu ni d’apprécier la réponse, donc je préférais finalement m’en abstenir. La raison de cette hilarité resterait confidentielle pour le moment. Soit. L’important était sans doute que l’agent de l’UNISON ne semblait pas s’en effrayer. Quelque part, malgré la déception que cela aurait pu représenter, j’aurais préféré qu’il réalise que ce qu’il faisait avait toutes les chances de mal finir. Pour lui. Pour moi, c’était déjà le cas, je n’aurais pas eu le culot de me plaindre des risques.

« J’ai… Sommeil en effet. »

J’aurais pu m’écrouler dès la seconde où j’étais rentrée, supposais-je, mais à ce moment là les souvenirs avaient été bien trop proches. Cela dit, je n’avais pas spécialement envie de me retrouver seule. J’avais encore un peu de peur en moi, instinctive, comme si les monstres de la nuit risquaient de revenir.

« Si ça ne te dérange vraiment pas de rester… je n’ai… J’ai un peu peur de rester seule, avouais-je d’une voix gênée. »

J’attendis son assentiment pour sortir d’un placard des draps propres, un oreiller et une couette supplémentaires, pour les confier à Lawrence. Ce n’était pas parce qu’il restait qu’il était obligé de veiller, non plus. Je finis par lui souhaiter une bonne nuit - même si celle ci touchait lentement mais sûrement à sa fin - vaguement gênée de nouveau, avant de m’esquiver dans ma chambre. Malgré mon épuisement, j’eus l’impression que m’endormir prit un temps infini. Chaque fois que je fermais les yeux, la terreur revenait. Mais je finis par sombrer.
 
Revenir en haut Aller en bas


Come on...You know you want to.

 
Hold On, Pain Ends - Lawrence
 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2Revenir en haut 
Hold On, Pain Ends - Lawrence - Page 2 Categorie2_6Hold On, Pain Ends - Lawrence - Page 2 Categorie2_8


Hold On, Pain Ends - Lawrence - Page 2 Categorie2_1Hold On, Pain Ends - Lawrence - Page 2 Categorie2_2bisHold On, Pain Ends - Lawrence - Page 2 Categorie2_3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hold On, Pain Ends - Lawrence - Page 2 Categorie2_6Hold On, Pain Ends - Lawrence - Page 2 Categorie2_8

Sauter vers: