Journée pour la jeunesse Bouton_vote_off
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Journée pour la jeunesse Categorie_1Journée pour la jeunesse Categorie_2_bisJournée pour la jeunesse Categorie_3
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

Journée pour la jeunesse

 
Message posté : Sam 21 Mar 2020 - 16:58 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Depuis qu'il était en charge de l'église où il officiait, Ezio organisait assez régulièrement des « journées » pour la jeunesse qui avaient vocation à permettre aux adolescents de la ville de se rencontrer. Par souci de facilité, elles se déroulaient toujours à proximité de l'église, mais conviaient tous les jeunes de la ville qui souhaitaient y assister. Avec l'aide de nombreux parents toujours investis dans l'éducation de leurs enfants, les religieux de l'église préparaient tout en avance pour accueillir les visiteurs du mieux possible et au fil des journées, l’organisation devenait de plus en plus efficace. À ce jour, on pouvait dire que tous les participants habituels étaient rodés à la préparation et qu'elle se déroulait donc généralement sans accroc ! Oh, il y avait toujours un imprévu qui débarquait à la dernière seconde, mais le groupe s'en sortait sans trop de mal.

Après les événements du Terminus, les journées avaient évidemment été repoussées pendant plusieurs semaines, aussi lorsque le prêtre suggéra qu'ils les remettent en place, les volontaires avaient été nombreux. Quelques-uns des fidèles organisateurs avaient malheureusement disparu lors de l'invasion et laissaient un vide dans le cœur de leurs collègues, devenus des amis avec le temps. Mais c'était aussi une manière de leur rendre hommage en continuant ce qu'ils avaient soutenu si longtemps.

Le mot avait donc été passé dans les écoles. Des affichettes confiées aux dirigeants des établissements avaient été accrochées sur les panneaux d’information et invitaient les jeunes à se rendre dans l'un des parcs de Little Italy pour profiter des jeux et de la bonne ancienne. Au final, ces « journées pour la jeunesse » étaient assimilable à une grande kermesse où chacun y mettait du sien. La nourriture était proposée à un prix plus qu'abordable et l'argent gagné servait à rembourser les frais engagés. Le surplus parfois gagné – les visiteurs laissaient toujours un peu plus d'argent que leur note finale – était donné à diverses associations du quartier et rien n'était assimilé à l'église. Après tout, ce n'était pas parce que c'était le prêtre secondé des sœurs du couvent du quartier qui organisaient cela que la religion avait quelque chose à voir dans l'affaire. Ezio savait bien que cela risquait de freiner beaucoup de jeunes, il avait donc insisté sur le fait que c'était une journée « athée » et uniquement destinée à rapprocher les jeunes... Et à leur éviter d'aller faire des sottises durant ce temps. En effet, les jeunes qui le désiraient pouvaient participer à la préparation et à la gestion de la fête, ce qui devait normalement les aider à se sentir utile et surtout, à se responsabiliser. Deux choses dont les jeunes, souvent délaissés par leurs parents, manquaient cruellement.

Le jour J, la chance était de leur côté ! Le printemps récemment arrivé les gratifia d'un soleil éblouissant qui poussa la plupart des visiteurs à délaisser leurs vestes épaisses pour se contenter d'un pull léger. L'ambiance était au rendez-vous, les stands de boissons et de nourriture remportaient un franc succès, tout comme les jeux – parfaitement gratuits d'utilisation. On ne dénombrait aucune dispute ou bagarre, ce qui arrivait malheureusement parfois. Les tensions entre jeunes de différents quartiers existaient bel et bien, et même si l'Italien veillait à ce que rien de tel ne se produise lors de ces journées, leur but étant de rapprocher les gens, il savait que c'était parfois inévitable.

Comme à l'accoutumée, l'Italien avait délaissé l'habit des prêtres et se contenta de revêtir une tenue sobre, noire et surmontée du fameux col romain. Quasiment tous les participants savaient qu'un prêtre supervisait ces journées, il n'y avait donc rien de surprenant à le croiser au sein de la foule joyeuse. À cet instant précis, Ezio venait d'apporter un gros pack de boissons à l'un des stands submergé par les visiteurs et il s'apprêtait à repartir lorsque son regard accrocha celui d'une jeune femme qu'il ne connaissait pas. Il n'y avait rien de très surprenant à cela : les jeunes étaient si nombreux en ville qu'il aurait été bien incapable de tous les reconnaître ! Surtout que tous ne venaient pas à ces journées organisées en leur honneur. Mais son regard fut retenu parce qu'il crut déceler une expression inhabituelle dans les yeux de l'inconnue. Était-ce de la curiosité ? Autre chose ? Le prêtre ne le savait pas vraiment, mais puisqu'elle semblait être seule et ouverte à la discussion, il décida de l'interroger directement pour savoir de quoi il retournait. Esquissant un sourire naturel et sincère, il s'adressa donc à l'inconnue d'un ton calme et patient, mâtiné de son accent italien encore perceptible.

« Bonjour, c'est votre première fois dans ces journées, n'est-ce pas ? »

Il pouvait se tromper, évidemment. Encore une fois, Ezio ne croisait pas forcément tous les adolescents qui se rendaient à ces journées ! Mais c'était une manière comme une autre de lui offrir une possibilité de poser les questions qui semblaient la tarauder. Sauf s'il s'était trompé sur son expression, bien, sûr. Personne n'est infaillible.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 21 Mar 2020 - 21:08 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Héros Indépendant
Super-Héros Indépendant

Miyuki Hojo
Super-Héros Indépendant

Personnage
Arahitogami

ϟ Âge : 23
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 18/04/1997
ϟ Arrivée à Star City : 02/03/2020
ϟ Nombre de Messages : 195
ϟ Nombre de Messages RP : 81
ϟ Célébrité : Haruka Fukuhara
ϟ Crédits : roro roro
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 17 ans
ϟ Statut : Célibataire (marié à son frère dans une autre vie)
ϟ Métier : Etudiante à Star High, héroïne, héritière d'Hojo inc américa et accessoirement déesse du soleil
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : A les yeux qui virent aux dorés quand elle sous le coup d'une émotion intense.

N'aime pas être plongé dans le noir.
ϟ Pouvoirs : Aura de lumière
Invocation lumineuse - Kusanagi-no-Tsurugi (une épée)
Immunité solaire
Lumière apaisante (peut soigner les blessures)
Lumière purificatrice (affaiblit les Yokai et les créatures liées au Yomi)
Aspiration Solaire
Maitrise d'armes - Kenjutsu
ϟ Liens Rapides : Fiche !
Carnet d'adresse !
Passeport !
Collection de carte !
Joueur
Arahitogami

ϟ Âge : 23
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 18/04/1997
ϟ Arrivée à Star City : 02/03/2020
ϟ Nombre de Messages : 195
ϟ Nombre de Messages RP : 81
ϟ Célébrité : Haruka Fukuhara
ϟ Crédits : roro roro
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 17 ans
ϟ Statut : Célibataire (marié à son frère dans une autre vie)
ϟ Métier : Etudiante à Star High, héroïne, héritière d'Hojo inc américa et accessoirement déesse du soleil
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : A les yeux qui virent aux dorés quand elle sous le coup d'une émotion intense.

N'aime pas être plongé dans le noir.
ϟ Pouvoirs : Aura de lumière
Invocation lumineuse - Kusanagi-no-Tsurugi (une épée)
Immunité solaire
Lumière apaisante (peut soigner les blessures)
Lumière purificatrice (affaiblit les Yokai et les créatures liées au Yomi)
Aspiration Solaire
Maitrise d'armes - Kenjutsu
ϟ Liens Rapides : Fiche !
Carnet d'adresse !
Passeport !
Collection de carte !
Mademoiselle Miyuki avait vue une affiche pour une journée de la jeunesse près de l'église du quartier de little Italy. Plusieurs autres élèves de Star High lui avait dit du bien de cet événement. Un de ces camarades qui participe à l'organisation lui a aussi expliqué que cette journée fut souvent reculée à cause de l'invasion de Terminus, mais que le prêtre qui s'en charge avait absolument tenue à continuer son organisation après la période dure passée. Le jeune en parlait avec tellement d'enthousiasme que cela finit par piquer la curiosité d'Amaterasu. La déesse se demandait ce qui pouvait bien rendre ce jeune homme si enthousiaste.

Elle se demandait aussi ce que pouvait être ce genre de fête pour la jeunesse. Il est vrai que Miyuki sortait peu, sa mère ne lui laissait que peu de temps seule dehors. Elle avait trop peur que sa fille se fasse agresser par quelques voyous. Surveillance qui s'était renforcée avec la menace venant de Terminus. Mais maintenant sa mère la laissé sortir seule et elle pourrait se rendre sans soucis à l'église de Little Italy. Miyuki était aussi curieuse de voir à quoi ressemble la religion catholique aujourd'hui. Au Japon, les chrétiens sont rares et les rares observation qu'elle a put faire étaient basés sur les missionnaire portugais qui tentaient d'apporter la bonne parole sur une archipel repliée sur elle-même. Bien qu'Amaterasu eut peur d'une conversion massive durant l'ère Meiji à la fin du XIXe, avec l'ouverture aux puissances occidentales qui n'eut que pour impact l'accroissement des pouvoirs de l'empereur et la fin des samouraïs, elle s'était peu intéressée à cette étrange religion provenant d'une terre lointaine. Juste la pensée de l'existence d'un seul être pour la création d'un univers vaste et aussi différent, lui semble incohérent.

Le but premier de Miyuki, était d'en apprendre plus sur le monde des humains et en particulier sur cet occident qu'elle a trop longtemps ignorée. Une erreur avec le recul. Elle se rend alors à l'événement durant le début de l'après-midi. Elle avait fait ses devoirs le matin même pour partir l'esprit tranquille. Le soleil était resplendissant en cette journée de printemps, ce qui arrangée la kami. Plusieurs jeux sont organisés. Miyuki en a d'ailleurs profité pour en essayer un. Le but du jeu est de deviner des odeurs sortant d'une petite boite fermée sans regarder son contenue. Elle a réussi à trouver l'odeur de la lavande, du poivre et du jasmin, cependant, elle n'avait pas trouvé l'odeur du cumin. Au bout d'une heure, Miyuki commence à avoir soif et elle décide de rejoindre un des stands de boisson. Elle prend alors un verre de citronnade fait maison par une des bénévoles. Miyuki reprend alors sa déambulation entre les stands. Amaterasu avait vue un homme de grande taille avec un col blanc. Se serait un prêtre, comme l'indique son petit col, bien qu'elle n'en connaisse pas le nom. L'homme se rend compte qu'elle l'observait et lui parles alors avec un accent marqué.

"- Bonjour, c'est votre première fois dans ces journées, n'est-ce pas ?

- Euuuh Bonjour, oui, c'est un ami, Stéfano Rizzo qui m'a conseillé de venir."

La japonaise se rapproche de l'homme. Il a les mêmes proportions que son frère Susanoo.

"- C'est une jolie manifestation. Vous faites partie des organisateurs ?"

Elle se doute que la réponse est possiblement oui, bien qu'elle est une chance de se tromper. Mais autant tenter. Elle a plein de questions à poser au prêtre, mais celui-ci semble bien occuper et elle n'ose pas dérangée. Amaterasu a toujours préféré l'observation silencieuse, bien que cette technique est des limites.
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Dim 22 Mar 2020 - 11:36 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Le nom cité par la jeune femme éveillait quelque chose dans l'esprit d'Ezio qui visualisa, sans penser se tromper, le visage d'un jeune qui assistait assez régulièrement aux journées de ce type. Il était scolarisé dans un lycée de la ville et l'Italien était content de savoir qu'il encourageait certains de ses amis à se joindre à lui ! Après tout, le but principal de ces regroupements était de permettre aux jeunes d'apprendre à se connaître et, pourquoi pas, de sympathiser entre eux ? Peut-être qu'il espérait vainement, mais le quadragénaire avait tendance à considérer que les adolescents seraient moins attirés par les gangs s'ils avaient d'autres amis avec qui passer du temps. Et cela pouvait aussi minimiser les rivalités entre groupes adverses. Oh, le prêtre n'était pas naïf, ni aveugle, il se doutait du fait que ça ne serait pas avec de simples journées pour la jeunesse qu'il allait chasser le crime de la ville ! Mais disons que c'était un bon moyen de prévention et si une seule personne échappait aux gangs grâce à ces événements, il considérerait ça comme une réussite.

Ses prunelles restèrent posées sur le visage de la demoiselle alors qu'elle complimentait la manifestation tout en lui demandant s'il avait participé à son organisation. Ezio acquiesça d'un hochement de la tête, toujours droit comme un I, les mains glissées dans son dos dans une attitude d'attente patiente.

« En effet, je participe à son déroulement et à son organisation, comme pratiquement tous les adultes ici présents en vérité. »

Son regard se détourna brièvement de la jeune femme pour balayer les environs. Il y avait majoritairement des femmes, dans la quarantaine. Les vieilles habitudes avaient la vie dure et les familles qui vivaient à Little Italy respectaient souvent le vieux modèle italien : la femme était là pour s'occuper des enfants tandis que l'homme travaillait. C'était donc principalement les mères des adolescents présents qui se chargeaient du bon déroulement des activités, de la vente de nourriture et des boissons, mais aussi de s'assurer que personne n'en profitait pour attirer d'ennuis aux autres. Car ce n'était malheureusement pas parce que ce regroupement avait pour but de rapprocher les gens entre eux qu'il n'y avait aucune bagarre. L'année passée, l'une des journées avait été troublée par la venue d'une dizaine de membres de gangs qui avaient voulu profiter de cette occasion pour se débarrasser de rivaux. Fort heureusement, leur but n'avait pas été atteint, mais après ça, les organisateurs – Ezio y compris – avaient pris cette menace vraiment très au sérieux.

Le regard du quadragénaire finit par se reposer sur l'inconnue, puis il arbora un sourire sincère avant d'embrayer sur un autre sujet. Il ne s'était pas présenté, il était donc temps de palier cet oubli !

« Je suis le père Ezio, j'officie à Little Italy. » Même si son accent avait sans doute dû la renseigner à ce sujet. « Est-ce que vous connaissez un peu le principe de ces journées ? Oh, ce n'est rien de très compliqué, mais je sais que ça peut parfois surprendre lorsqu'on ne connaît pas. »

Il retomba dans le silence, la laissant décider de ce qu'elle voudrait faire. Cette entrée en matière était là aussi bien pour l'aider à s'y retrouver si jamais elle était perdue dans l'organisation des lieux, que pour lui permettre de poser d'autres questions si elle en avait ! Depuis le temps, le quadragénaire avait cerné la majorité des interrogations qui naissaient dans l'esprit des jeunes qui venaient à ces journées. Une bonne partie voulait s'assurer qu'ils n'étaient pas obligés d'aller à l'église après avoir joué à certains des jeux ici présents, d'autres voulaient savoir s'ils pouvaient effectivement participer à tout ça sans devoir vider leur compte en banque... Il se demandait simplement de quel « groupe » faisait partie cette jeune femme !
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 22 Mar 2020 - 19:36 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Héros Indépendant
Super-Héros Indépendant

Miyuki Hojo
Super-Héros Indépendant

Personnage
Arahitogami

ϟ Âge : 23
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 18/04/1997
ϟ Arrivée à Star City : 02/03/2020
ϟ Nombre de Messages : 195
ϟ Nombre de Messages RP : 81
ϟ Célébrité : Haruka Fukuhara
ϟ Crédits : roro roro
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 17 ans
ϟ Statut : Célibataire (marié à son frère dans une autre vie)
ϟ Métier : Etudiante à Star High, héroïne, héritière d'Hojo inc américa et accessoirement déesse du soleil
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : A les yeux qui virent aux dorés quand elle sous le coup d'une émotion intense.

N'aime pas être plongé dans le noir.
ϟ Pouvoirs : Aura de lumière
Invocation lumineuse - Kusanagi-no-Tsurugi (une épée)
Immunité solaire
Lumière apaisante (peut soigner les blessures)
Lumière purificatrice (affaiblit les Yokai et les créatures liées au Yomi)
Aspiration Solaire
Maitrise d'armes - Kenjutsu
ϟ Liens Rapides : Fiche !
Carnet d'adresse !
Passeport !
Collection de carte !
Joueur
Arahitogami

ϟ Âge : 23
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 18/04/1997
ϟ Arrivée à Star City : 02/03/2020
ϟ Nombre de Messages : 195
ϟ Nombre de Messages RP : 81
ϟ Célébrité : Haruka Fukuhara
ϟ Crédits : roro roro
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 17 ans
ϟ Statut : Célibataire (marié à son frère dans une autre vie)
ϟ Métier : Etudiante à Star High, héroïne, héritière d'Hojo inc américa et accessoirement déesse du soleil
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : A les yeux qui virent aux dorés quand elle sous le coup d'une émotion intense.

N'aime pas être plongé dans le noir.
ϟ Pouvoirs : Aura de lumière
Invocation lumineuse - Kusanagi-no-Tsurugi (une épée)
Immunité solaire
Lumière apaisante (peut soigner les blessures)
Lumière purificatrice (affaiblit les Yokai et les créatures liées au Yomi)
Aspiration Solaire
Maitrise d'armes - Kenjutsu
ϟ Liens Rapides : Fiche !
Carnet d'adresse !
Passeport !
Collection de carte !
Le prêtre acquiesce d'un mouvement de tête. Droit comme un I, avec une attitude sérieuse. Amaterasu rigole intérieurement. Il lui fait clairement penser à Susanoo.

"- En effet, je participe à son déroulement et à son organisation, comme pratiquement tous les adultes ici présents en vérité."

Son regard quitte la jeune fille pour observer les alentours. Miyuki ne s'en rend même pas compte, bien que son attention soit tournée vers le prêtre, elle reste cependant sur ces gardes. Beaucoup oublie que la lumineuse Amaterasu est une déesse guerrière, la jeune fille se méfie des foules, en particulier dans une ville comme Star City où la criminalité est bien plus forte dut à la présence d'un grand nombre de Métahumain. Néanmoins, dans cet endroit, elle a une certaine impression de sécurité. Elle ne sait pas par contre si cette impression est due au gigantesque prête devant elle ou à l'ambiance qui émane du lieu.

Le prêtre finit par reposer son regard sur la jeune fille. Un sourire apparaît sur ses lèvres.

"- Je suis le père Ezio, j'officie à Little Italy. Est-ce que vous connaissez un peu le principe de ces journées ? Oh, ce n'est rien de très compliqué, mais je sais que ça peut parfois surprendre lorsqu'on ne connaît pas."

Miyuki sourit. Elle courbe un peu la tête pour saluer le prêtre. Elle avait elle aussi oubliée de se présenter.

"- Je suis Miyuki Hojo, enchantée de faire votre connaissance."

Elle marque ensuite un court temps de réflexion. Stéfano lui avait un peu parler de cette manifestation.

"- Je me doute que pas mal de monde doivent dire que c'est pour donner une meilleure image de votre communauté, mais Stéfano avait parlé d'une sorte de journée d'intégration pour les jeunes, ce qui semble être en accord avec le nom. Ma mère disait justement que si les jeunes sont occupés, ils font moins de bêtises. Cependant, je pense qu'avec les événements récents, il est aussi important pour les gens de se changer les idées. L'invasion de Terminus a affectée beaucoup de monde et des événements remplis de joie même simple sont importantes."

L'adolescente réfléchie quoi rajouter de plus. Pourquoi une église ferait ce genre d'événement ? Elle ne voit pas de raison supplémentaire.

"- Personnellement, je suis venue surtout par curiosité. Stéfano nous l'a bien vendu. Il nous a dit que c'était ouvert à tous et que ça nous changerait un peu et nous a assuré qu'il ne fallait pas fréquentait l'église pour y aller."

A dire vraie, Miyuki n'avait vue aucun de ces camarades de classe. Ce qui expliquait pourquoi elle était toute seule. Ceci ne la dérange cependant nullement. Avec une foule pareille, il est difficile de retrouver quelqu'un de précis.

Elle sourit à l'homme en face d'elle.

"- Sinon, je ne vois pas. Est-ce que j'ai bon ?"
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Lun 23 Mar 2020 - 15:38 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Le nom que la jeune femme lui offrit était à consonance japonaise, ce qui n'étonnait pas spécialement l'Italien. Il savait qu'il y avait des immigrés de toutes les nationalités en Amérique, lui-même en était un exemple parfaite. Ou Jia Li, son amie et collègue. Elle n'avait pas d'accent particulier et parlait la langue avec une aisance évidente, ce qui semblait plaider en faveur d'une naissance sur le sol américain, mais Ezio savait qu'il pouvait se tromper. De toute manière, ça n'aurait guère d'importance ! Son origine n'influencerait pas le comportement du prêtre, pas plus que sa religion d'ailleurs.

Après avoir salué sa présentation d'un geste de la tête, il resta silencieux et immobile jusqu'à ce qu'elle termine sa réponse sur une note qui fit légèrement rire le prêtre. Est-ce qu'elle avait bon ? En quelques sortes, oui. Il n'y avait pas de réponse « juste » ou « fausse » à ses interrogations, mais il ne pouvait pas dire qu'elle avait répondu à côté de la plaque, alors en partant de là... Après son léger rire, le quadragénaire reprit la parole à son tour.

« Et bien, oui et non. Il n'y a pas de bonne réponse, ni de mauvaise. » C'était la réponse de Schrödinger en fait. « Votre mère a raison, les jeunes sont moins enclins au trouble lorsqu'ils sont occupés et ils sont aussi moins prompts à se battre entre eux s'ils se connaissent, mais je crains qu'il ne faille beaucoup plus qu'une journée de ce type pour apaiser toutes les tensions de la ville. » Ce n'était pas le but de cette journée de toute manière. « Mais vous avez aussi raison sur le reste. Les gens doivent se changer les idées, bien que la fin de l'invasion remonte à quelque temps à présent. C'est surtout que cet événement nous a enlevé de nombreuses personnes, dont plusieurs nous aidaient régulièrement ici. Continuer à organiser ces journées, c'est continuer à vivre comme avant, mais sans oublier les gens qui ne sont plus là. »

Elle allait peut-être trouvé ça niais, mais tant pis. Les gens qui assistaient à ces journées depuis le début le comprenaient mieux. C'était d’ailleurs pour cette raison qu'un tableau avant été installé, légèrement à l'écart, sur lequel étaient affichées les photos de tous les participants décédés pendant l'invasion. Ce n'était pas un tableau des souvenirs, mais plutôt un de la joie, car les photographies sélectionnées étaient toutes joyeuses et les messages laissés n'étaient pas tristes, mais remerciaient ces personnes du bonheur qu'elles avaient apporté tout au long de leur vie. C'était le mot d'ordre : positiver et continuer à avancer.

Son discours allait peut-être agacer la jeune femme, ou la lasser, il n'en savait rien. Le prêtre avait un assez bon feeling avec les jeunes, mais il savait qu'il avait près de quarante ans et qu'il était religieux. Deux points que les adolescents devaient voir comme des tares ! Malgré tout, l'Italien reprit la parole de son habituel ton calme et bienveillant.

« Vous avez aussi raison sur ce qui est de l'église. Elle n'est en rien liée à ces journées. Je suis prêtre et les sœurs du couvent nous aident, mais nous le faisons en tant que citoyens de ce quartier et habitants de cette ville. Que nous ayons nos tenues de religieux n'est en rien lié à ce que nous faisons ici. » Elle l'avait bien compris, mais il préférait s'en assurer en confirmant ses paroles. « Êtes-vous arrivée récemment en ville ? Ces journées existent depuis quelques années à présent, j'imagine que si vous les découvrez, c'est que vous avez sans doute déménagé ici depuis peu ? »

Il détourna brièvement son regard du visage de la demoiselle afin de le poser sur un groupe de quelques jeunes qui rigolait à gorge déployée, ne manquant pas d'attirer l'attention sur lui. Mais c'était une bonne chose, Ezio préférait largement entendre ces bruits que des pleurs. Un bref sourire ourla à nouveau ses lèvres avant qu'il ne reporte ses prunelles sur le visage de la jeune fille.

« Mais je vous monopolise, vous devez sans doute avoir envie de profiter des jeux. Si vous ne connaissez pas grand monde, vous pouvez toujours vous rapprocher de Rachel, elle est toujours ravie d'accueillir les nouveaux arrivants. »

D'un geste de la main, il lui désigna une jeune femme aux cheveux colorés et pleins de gel qui bavardait joyeusement à quelques mètres d'eux. Il comprendrait qu'elle préfère se rapprocher de jeunes de son âge plutôt que de parler religion et autres choses avec un prêtre quasiment quadragénaire.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 23 Mar 2020 - 19:57 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Héros Indépendant
Super-Héros Indépendant

Miyuki Hojo
Super-Héros Indépendant

Personnage
Arahitogami

ϟ Âge : 23
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 18/04/1997
ϟ Arrivée à Star City : 02/03/2020
ϟ Nombre de Messages : 195
ϟ Nombre de Messages RP : 81
ϟ Célébrité : Haruka Fukuhara
ϟ Crédits : roro roro
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 17 ans
ϟ Statut : Célibataire (marié à son frère dans une autre vie)
ϟ Métier : Etudiante à Star High, héroïne, héritière d'Hojo inc américa et accessoirement déesse du soleil
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : A les yeux qui virent aux dorés quand elle sous le coup d'une émotion intense.

N'aime pas être plongé dans le noir.
ϟ Pouvoirs : Aura de lumière
Invocation lumineuse - Kusanagi-no-Tsurugi (une épée)
Immunité solaire
Lumière apaisante (peut soigner les blessures)
Lumière purificatrice (affaiblit les Yokai et les créatures liées au Yomi)
Aspiration Solaire
Maitrise d'armes - Kenjutsu
ϟ Liens Rapides : Fiche !
Carnet d'adresse !
Passeport !
Collection de carte !
Joueur
Arahitogami

ϟ Âge : 23
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 18/04/1997
ϟ Arrivée à Star City : 02/03/2020
ϟ Nombre de Messages : 195
ϟ Nombre de Messages RP : 81
ϟ Célébrité : Haruka Fukuhara
ϟ Crédits : roro roro
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 17 ans
ϟ Statut : Célibataire (marié à son frère dans une autre vie)
ϟ Métier : Etudiante à Star High, héroïne, héritière d'Hojo inc américa et accessoirement déesse du soleil
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : A les yeux qui virent aux dorés quand elle sous le coup d'une émotion intense.

N'aime pas être plongé dans le noir.
ϟ Pouvoirs : Aura de lumière
Invocation lumineuse - Kusanagi-no-Tsurugi (une épée)
Immunité solaire
Lumière apaisante (peut soigner les blessures)
Lumière purificatrice (affaiblit les Yokai et les créatures liées au Yomi)
Aspiration Solaire
Maitrise d'armes - Kenjutsu
ϟ Liens Rapides : Fiche !
Carnet d'adresse !
Passeport !
Collection de carte !
Le prêtre rit légèrement à la remarque de Miyuki et assure qu'il n'y avait pas vraiment de bonne ou de mauvaise réponse à sa question. Il confirme ensuite la réflexion de sa mère, même si une journée ne suffirait pas pour calmer les tensions dans la ville. Il confirma aussi que les gens ont besoin de sortir pour passer à autres choses sans oublier ceux qui sont partis. Ce raisonnement semble logique à Miyuki. Elle avait aussi vue un tableau certes un peu plus loin de la fête avec des photos des victimes, ainsi que des messages de remerciement. On avait aussi la possibilité de mettre une bougie ou un bouquet de fleur pour commémorer aussi, un simple geste, comme marque de respect. La jeune fille avait laissé une bougie.

Il est assez difficile pour la jeune fille de se comporter.... comme une jeune fille. Amaterasu est une kami âgée de plusieurs siècles, mais à cause de l'apparence, beaucoup de monde la traiter comme une enfant. Ce qui est assez frustrant à la longue. Elle fait cependant avec.

"- Vous avez aussi raison sur ce qui est de l'église. Elle n'est en rien liée à ces journées. Je suis prêtre et les sœurs du couvent nous aident, mais nous le faisons en tant que citoyens de ce quartier et habitants de cette ville. Que nous ayons nos tenues de religieux n'est en rien lié à ce que nous faisons ici. Êtes-vous arrivée récemment en ville ? Ces journées existent depuis quelques années à présent, j'imagine que si vous les découvrez, c'est que vous avez sans doute déménagé ici depuis peu ?

- Non, je suis arrivée dans la ville il y a plusieurs années, mais ma mère ne veut pas que je sorte seule et comme elle travaille beaucoup, je reste souvent à la maison. Mais je là comprends, nous étions toutes les deux à Tokyo en 2007 durant l'attaque du robots géant, elle a failli mourir ce jour-là. Donc, elle a peur que je me retrouve à nouveau dans un tel événement. Elle ne me laisse sortir que depuis récemment."


Miyuki oublie de dire que c'est elle qui a sauvé sa mère ce fameux jour, le prêtre n'a pas besoin de ce genre de détail, surtout que la jeune fille n'est pas du genre à se la jouer.

"- Mais je vous monopolise, vous devez sans doute avoir envie de profiter des jeux. Si vous ne connaissez pas grand monde, vous pouvez toujours vous rapprocher de Rachel, elle est toujours ravie d'accueillir les nouveaux arrivants."

Il montre dans le même temps la position de cette femme aux cheveux colorés.

"- Euuuh excusez-moi....."

Miyuki est toute gênée, elle ose pas vraiment s'imposer. Enfin de la façon dont la joue Amaterasu. Elle tient son rôle de jeune fille un peu fragile et manquant d'assurance. Ce n'est que sous son masque qu'elle peut enlever paradoxalement le sien.
Elle se tient le creux de son coude droit, avec sa main gauche, comme si elle n'était pas à l'aise. Doutant comme si elle cherchait à assembler le courage pour dire ce qu'elle a sur le coeur.

"- J'aimerais, si possible vous posez des questions sur votre religion. Je suis.... bouddhiste shintoïste et j'ai rarement put discuter avec des chrétiens, ils sont rares dans mon pays et en restant à la maison, je n'ai pas eu l'occasion d'en croiser beaucoup. Ma religion à pour philosophie l'acceptation de la foi des autres. Hors, l'ignorance est le premier pas du rejet.... donc j'aimerais en apprendre plus, si vous le permettez et quand vous aurez le temps."


Miyuki se gratte l'épaule comme si elle stressait un peu d'entendre la réponse.

"- Enfin, je sais que c'est une demande bizarre et je ne le demande surement pas au meilleur moment."

Amaterasu se demande cependant si elle n'en fait pas trop, elle ne joue pas la comédie pour amadouer le prêtre, mais pour ne pas que sa mère s'inquiète de voir sa fille se comporter comme une adulte à 16 ans.
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Lun 23 Mar 2020 - 22:14 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
La Terre avait souvent été la proie d'assauts extérieurs, que ce soit d'extraterrestres ou de créatures extra-dimensionnelles, il comprenait donc que l'on puisse vouloir protéger les siens en les gardant en sécurité. Cependant, la perspective de garder quelqu'un enfermé en lui sommant de ne pas trop sortir lui semblait plutôt excessif. Il s'abstint toutefois de juger à voix haute, se doutant que la mère de la demoiselle réagissait face à un danger qui l'avait sans doute beaucoup perturbée. Lui expliquer qu'une invasion, qu'elle soit des Grues ou du Terminus, se solderait sans doute par la destruction du bâtiment où elles vivaient, ce qui ne protégerait pas sa fille même si elle y restait enfermée, serait totalement inutile. Et dangereux. La femme pouvait bien tomber dans une forme de dépression que le prêtre avait déjà rencontrée.

Il se contenta donc d'acquiescer d'un hochement de la tête avant de répondre sobrement.

« Je comprends. »

C'était vrai. Qu'il n'approuvait pas n'était qu'un détail qu'il garda pour lui. De toute manière, Ezio songeait que la jeune femme préférerait sans doute passer du temps avec des jeunes de son âge, c'est pourquoi il lui proposa d'aller vers Rachel pour trouver une joyeuse compagnie. Il remarqua toutefois rapidement qu'elle semblait gênée, comme si sa proposition la mettait mal à l'aise, ou qu'elle n'osait pas lui demander quelque chose qui la taraudait. Patient, l'Italien attendit donc qu'elle trouve le courage nécessaire pour lui exprimer ce qu'elle avait sur le cœur... Et il dut admettre qu'il en fut plutôt étonné. Habituellement, les jeunes ne s'intéressaient pas spécialement à la religion, encore moins lors de ce genre de journée ! Mais il n'allait pas lui refuser ce qu'elle demandait, évidemment. Un sourire sincère ourla donc les lèvres du quadragénaire qui rassura rapidement son interlocutrice.

« Ne vous inquiétez pas, ça n'a rien de bizarre et il n'y a jamais de mauvais moment pour ce genre de discussion. Après tout, le but de cette journée est de faire connaissance avec les gens qui s'y trouvent. » Il haussa les épaules. « Si vous voulez commencer par parler religion, cela me convient très bien. Allons nous asseoir un peu plus loin, ce sera plus pratique et agréable. »

Ezio lui désigna une table désertée, un peu à l'écart du chemin passant et la laissa passer devant avant de lui emboîter le pas. L'endroit était agréable, autant que le reste de la petite fête, mais elle était un peu plus tranquille, même si les cris et les bruits des nombreuses discussions leur arrivaient toujours aux oreilles. Le prêtre s'installa face à la jeune femme, joignant machinalement ses mains, avants-bras posés sur la table. Si la curiosité de Miyuki l'interpellait, il n'en montra rien et se contenta de relancer la discussion, aussi bien pour savoir ce qu'elle désirait précisément éclaircir, que pour lui ouvrir quelques pistes si elle ne savait pas vers quoi elle se dirigeait.

« Sachez que je connais la religion bouddhiste, j'ai une amie religieuse qui officie dans un temple bouddhiste en ville. Je peux donc comprendre les parallèles et les exemples si vous en avez à me soumettre. » Cette précision faite, il embraya sur la suite. « Et je vous rassure aussi sur mon ouverture d'esprit. Je ne considère pas qu'une autre religion que la mienne soit mauvaise ou fausse. Je crois qu'elles recèlent toutes une vérité. »

Un sourire conciliant ourla ses lèvres. Il savait que c'était ce genre de discours qui lui valait souvent des regards dépréciateurs, voire hostiles dans certaines situations. Mais Ezio avait pu expérimenter en personne l'existence d'autres religions et d'autres déités, il en avait même rencontré. Comment ne pas considérer que les autres religions étaient donc aussi justifiées que la sienne ? Quoi qu'il en soit, ces points étant éclaircis, le prêtre décide de lui ouvrir la porte pour la laisser poser toutes les questions qui lui viendraient à l'esprit.

« Que désirez-vous savoir ? Avez-vous des questions précises, ou voulez-vous que nous en parlions de manière plus générale ? »

Son air patient et ouvert devrait normalement mettre la jeune femme en confiance et lui faire savoir qu'elle n'avait pas à hésiter, même si certaines interrogations lui semblaient étranges ou malvenues. La curiosité ne serait jamais sanctionnée avec le prêtre, bien au contraire.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 24 Mar 2020 - 1:52 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Héros Indépendant
Super-Héros Indépendant

Miyuki Hojo
Super-Héros Indépendant

Personnage
Arahitogami

ϟ Âge : 23
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 18/04/1997
ϟ Arrivée à Star City : 02/03/2020
ϟ Nombre de Messages : 195
ϟ Nombre de Messages RP : 81
ϟ Célébrité : Haruka Fukuhara
ϟ Crédits : roro roro
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 17 ans
ϟ Statut : Célibataire (marié à son frère dans une autre vie)
ϟ Métier : Etudiante à Star High, héroïne, héritière d'Hojo inc américa et accessoirement déesse du soleil
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : A les yeux qui virent aux dorés quand elle sous le coup d'une émotion intense.

N'aime pas être plongé dans le noir.
ϟ Pouvoirs : Aura de lumière
Invocation lumineuse - Kusanagi-no-Tsurugi (une épée)
Immunité solaire
Lumière apaisante (peut soigner les blessures)
Lumière purificatrice (affaiblit les Yokai et les créatures liées au Yomi)
Aspiration Solaire
Maitrise d'armes - Kenjutsu
ϟ Liens Rapides : Fiche !
Carnet d'adresse !
Passeport !
Collection de carte !
Joueur
Arahitogami

ϟ Âge : 23
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 18/04/1997
ϟ Arrivée à Star City : 02/03/2020
ϟ Nombre de Messages : 195
ϟ Nombre de Messages RP : 81
ϟ Célébrité : Haruka Fukuhara
ϟ Crédits : roro roro
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 17 ans
ϟ Statut : Célibataire (marié à son frère dans une autre vie)
ϟ Métier : Etudiante à Star High, héroïne, héritière d'Hojo inc américa et accessoirement déesse du soleil
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : A les yeux qui virent aux dorés quand elle sous le coup d'une émotion intense.

N'aime pas être plongé dans le noir.
ϟ Pouvoirs : Aura de lumière
Invocation lumineuse - Kusanagi-no-Tsurugi (une épée)
Immunité solaire
Lumière apaisante (peut soigner les blessures)
Lumière purificatrice (affaiblit les Yokai et les créatures liées au Yomi)
Aspiration Solaire
Maitrise d'armes - Kenjutsu
ϟ Liens Rapides : Fiche !
Carnet d'adresse !
Passeport !
Collection de carte !
Le prêtre répond tous d'abord à la demande de l'adolescente par un sourire.

"- Ne vous inquiétez pas, ça n'a rien de bizarre et il n'y a jamais de mauvais moment pour ce genre de discussion. Après tout, le but de cette journée est de faire connaissance avec les gens qui s'y trouvent. Si vous voulez commencer par parler religion, cela me convient très bien. Allons nous asseoir un peu plus loin, ce sera plus pratique et agréable."

L'homme lui indique une table un peu plus loin. Il là laisse passer devant.
Avant de dépasser le prêtre, Miyuki dit sincèrement.

"- Merci"

Elle s'installe à la petite table, un peu à l'écart. L'endroit bien qu'un peu plus tranquille n'était pas non plus trop éloigné de la fête. Les bruit qui en faisait l'ambiance parvenait quand même à leurs oreilles. Le prêtre se place devant elle. Miyuki pose ses mains à plat sur la table, dans une posture ouverte.

"- Sachez que je connais la religion bouddhiste, j'ai une amie religieuse qui officie dans un temple bouddhiste en ville. Je peux donc comprendre les parallèles et les exemples si vous en avez à me soumettre. Et je vous rassure aussi sur mon ouverture d'esprit. Je ne considère pas qu'une autre religion que la mienne soit mauvaise ou fausse. Je crois qu'elles recèlent toutes une vérité."

Ces mots soulage Amaterasu, bien qu'elle se doutait que les prêtres ne soient pas tous fermé, ça l'aurait ennuyé de tomber sur un membre du clergé qui essaye de lui prouver par tous les moyens qu'elle est dans le faux et qu'elle n'existe pas.
Elle lance un regard soulagé au prêtre.

"- Que désirez-vous savoir ? Avez-vous des questions précises, ou voulez-vous que nous en parlions de manière plus générale ?"

Miyuki voulait ouvrir la bouche, mais elle ne savait pas par quelle question commencer.
Elle réfléchit un instant, puis pourquoi ne pas commencer par le début.

"- Je sais qu'au Japon, nous avons une vision particulièrement faussé de la religion chrétienne. Disons que lorsque les missionnaires jésuites sont arrivés et ont tenté de changer notre religion polythéiste contre une religion monothéiste, à une époque ou l'autorité de l'empereur provenait de la déesse Amaterasu, disons que le courant est mal passé. Bien qu'il n'y ait aujourd'hui pas de véritable rancœur, on a tendance à voir le christianisme comme une religion exotique est remplit de mystère. Notamment son rite de rentrée, le baptême, je voulais savoir comment ça se passe et aussi qu'elle est sa symbolique."

Oui, dire que le courant n'est pas passé est un bel euphémisme, il y avait eu 26 crucifixions, pour un total de 221 martyrs. En même temps, les jésuites se sont dit que c'était une bonne idée de faire des chrétiens japonais une armée de la foi et de tenter de renverser le shogun en place en pleine ère Édo, au moment où les shogun Tokugawa étaient à leur apogée.
Mais Miyuki s'emballe et avant qu'Ezio ne puisse répondre enchaîne directement.

"- Ah et pourquoi l'image de la vierge Marie est aussi importante dans le christianisme ?"


Miyuki qui se rend compte que la curieuse Amaterasu qui s'extasie devant un simple miroir est de retour, se met à rougir.

"- Excuser moi, je me suis emballée."
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Jeu 26 Mar 2020 - 20:07 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
S'il y avait une chose qu'Ezio pouvait dire de la jeune femme, c'était qu'elle semblait plutôt calée en matière de religion et des liens qui existaient entre elles. C'était quelque chose d'assez surprenant pour une personne de son âge, mais pas de totalement inattendu. Dans les familles conservatrices, c'était une situation assez fréquente. Qui plus est, l'âge ne voulait rien dire : certains des plus fervents fidèles de l'église où il officiait étaient des jeunes qui n'étaient pas encore majeurs !

Il écouta donc attentivement ses questions et retrouva son sourire amusé lorsqu'elle rougit légèrement avant de s'excuser de son emballement.

« Ne vous excusez pas. La curiosité ne devrait pas être un sujet de honte et je trouve vos questions très logiques et très bien pensées. Alors, ne vous inquiétez pas et demandez tout ce qui vous passe par la tête. »

Ils avaient du temps devant eux après tout et si jamais la demoiselle se lassait de cette discussion, elle allait toujours pouvoir trouver des réponses dans les églises de la ville. Voire directement dans celle du prêtre qui serait ravi de l'accueillir dans la maison du Seigneur si tel était son désir. Sauf qu'ils n'en étaient pas encore là, le quadragénaire prit donc quelques secondes pour réunir ses pensées et répondre au mieux aux questions, nombreuses, de la demoiselle. Sa voix était toujours aussi calme et patiente.

« Commençons par la question sur la Sainte Vierge. Pour être très précis, tous les pratiquants du Christianisme ne sont pas d'accord sur ce point. Si elle est importante dans tous ses pans, il y a un certain nombre de protestants qui considère que la Vierge ne l'était pas lorsqu'elle a donné naissance au Christ. D'autres prétendent qu'elle a eu d'autres enfants après la naissance Jésus. » Il y avait de nombreuses hypothèses de ce côté, il ne les résuma donc pas toutes. « Si elle est aussi importante, c'est parce qu'on la présente comme la mère de tous les hommes. On lui prête aussi de nombreux miracles généralement des personnes soignées de leur maladie grâce à elle. Elle représente la médiation entre le Christ et les hommes, d'où sa place importante dans notre religion. Mais encore une fois, ce n'est pas quelque chose d'absolu, notamment chez les protestants. » Il haussa les épaules. « Toutefois, Marie a son équivalent dans d'autres religions. On l'appelle Maryam dans l'Islam, Marie dans le Judaïsme, même si elle n'y occupe pas la même place que chez nous. »

Il ne savait pas si ça répondait précisément à ce qu'elle demandait, mais disons qu'il était très difficile de résumer en quelques mots une personne aussi importante pour son mouvement religieux ! Et s'il entrait dans les détails, il risquait de la perdre, ou tout simplement de la lasser. Ou de donner l'impression de vouloir la convertir, ce qui serait un comble vu que c'était justement à l'opposé de ce qu'il voulait faire en organisant ces journées.

Après une légère pause, l'Italien reprit la parole pour aborder la première question, toujours en suspens.

« Concernant votre question sur le baptême, c'est là aussi compliqué. » Il esquissa un sourire. « Il s'agit de l'un des sept sacrements canoniques. Son approche diffère si l'on est protestant ou catholique, appartenant aux deuxièmes, je vais me concentrer sur eux. Son but est de purifier la personne, mais aussi de montrer le geste que le Seigneur fait vers ses Enfants. Il s'agit en quelques sortes d'une nouvelle naissance, d'une manière d'entamer sa vie de croyant. Sa symbolique est donc très importante comme vous vous en doutez. » Il marqua une brève pause avant de poursuivre. « Quant à savoir comment ça se passe, tout dépend de l'âge auquel vous êtes baptisé. Dans le cas de nouveaux-nés, la démarche vient des parents et se déroule généralement de la même manière : le signe de croix est tracé à l'eau bénite sur le front de l'enfant, ou il est parfois immergé directement dans l'eau. Pour un adulte, ce sera différent. Il est généralement précédé d'autres cérémonies, mais l'issue sera la même que pour l'enfant. »

Il retomba dans le silence. Encore une fois, Ezio ne savait pas si ce qu'il disait correspondait à ce qu'elle voulait savoir, mais il devait admettre que c'était assez inhabituel comme interrogations.

« J'ignore si je réponds précisément à vos questions ou s'il subsiste des doutes. »

Il lui offrit un sourire de circonstances.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 27 Mar 2020 - 2:29 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Héros Indépendant
Super-Héros Indépendant

Miyuki Hojo
Super-Héros Indépendant

Personnage
Arahitogami

ϟ Âge : 23
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 18/04/1997
ϟ Arrivée à Star City : 02/03/2020
ϟ Nombre de Messages : 195
ϟ Nombre de Messages RP : 81
ϟ Célébrité : Haruka Fukuhara
ϟ Crédits : roro roro
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 17 ans
ϟ Statut : Célibataire (marié à son frère dans une autre vie)
ϟ Métier : Etudiante à Star High, héroïne, héritière d'Hojo inc américa et accessoirement déesse du soleil
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : A les yeux qui virent aux dorés quand elle sous le coup d'une émotion intense.

N'aime pas être plongé dans le noir.
ϟ Pouvoirs : Aura de lumière
Invocation lumineuse - Kusanagi-no-Tsurugi (une épée)
Immunité solaire
Lumière apaisante (peut soigner les blessures)
Lumière purificatrice (affaiblit les Yokai et les créatures liées au Yomi)
Aspiration Solaire
Maitrise d'armes - Kenjutsu
ϟ Liens Rapides : Fiche !
Carnet d'adresse !
Passeport !
Collection de carte !
Joueur
Arahitogami

ϟ Âge : 23
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 18/04/1997
ϟ Arrivée à Star City : 02/03/2020
ϟ Nombre de Messages : 195
ϟ Nombre de Messages RP : 81
ϟ Célébrité : Haruka Fukuhara
ϟ Crédits : roro roro
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 17 ans
ϟ Statut : Célibataire (marié à son frère dans une autre vie)
ϟ Métier : Etudiante à Star High, héroïne, héritière d'Hojo inc américa et accessoirement déesse du soleil
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : A les yeux qui virent aux dorés quand elle sous le coup d'une émotion intense.

N'aime pas être plongé dans le noir.
ϟ Pouvoirs : Aura de lumière
Invocation lumineuse - Kusanagi-no-Tsurugi (une épée)
Immunité solaire
Lumière apaisante (peut soigner les blessures)
Lumière purificatrice (affaiblit les Yokai et les créatures liées au Yomi)
Aspiration Solaire
Maitrise d'armes - Kenjutsu
ϟ Liens Rapides : Fiche !
Carnet d'adresse !
Passeport !
Collection de carte !
Dans un premier temps, le prêtre dit à la jeune fille qu'il n'y avait aucun mal dans la curiosité.
Il commence ensuite une explication de qui est la vierge Marie, une explication qu'Amaterasu suivait avec beaucoup d'attention. Par le passé, les Jésuites ont essayé de relier la kami du soleil à la sainte vierge pour attirer des fidèle ou expliqué à des shintoïste qu'elle était son importance. Comme elle, elle a pour rôle celle de mère des hommes. Miyuki repense alors au fil de l'explication, à une belle anecdote sur la réouverture de l'archipel au chrétiens après des siècles de persécution pour les chrétiens japonais. En 1865, un an après la consécration de l'église des Vingt-Six-Martyrs au Japon, un groupe de paysans japonais demandèrent au prêtre où se trouve la statue de la sainte vierge Marie. Le prêtre les conduisit alors devant la statue d'une vierge à l'enfant. Les paysans furent profondément émue et d'après la légende ils dirent "Oh, l'image de la Sainte Marie ! Elle tient dans ses bras le Saint enfant Jésus !" puis ils se tournèrent devant le prêtre médusé et lui expliquèrent alors "Nous avons la même foi que vous."

Bien que la kami n'avait pas assistée a ces événements, elle fut médusée devant la foi et la ténacité de ces croyant qui malgré les difficultés ont gardé leur religion. Ce qui explique pourquoi aujourd'hui, Miyuki se rend auprès d'un prêtre pour en apprendre plus sur cette femme qui provoqua un tel émoi. Plein d'autres questions lui arrivèrent alors en tête concernant Marie, mais elle préfère laisser le prêtre continuer son explication. Après une courte pause, il lui parle du baptême, un des sacrements importants puisqu'il fait partie des sept sacrements canoniques et qu'il est obligatoire pour devenir chrétiens. Sept.... un chiffre qui revient souvent dans cette religion, tous comme trois d'ailleurs, mais elle garde ces réflexions pour elle-même. Il n'était pas pratiqué pareil selon l'âge de la personne, ce qui est normal. Un adulte peut faire des choix, alors qu'un bébé n'en a pas la possibilité. Un instant, Amaterasu se demande ce qui se passerait si elle se faisait baptiser. Mais encore une fois, elle préfère se taire.
Après que le silence soit retombé, Ezio dit :

"- J'ignore si je réponds précisément à vos questions ou s'il subsiste des doutes."

Un sourire se dessina sur le visage de Miyuki.

"-Disons plutôt que ces explications lèvent des mystères qui amènent d'autres questions."

Pendant un instant, le regard de la japonaise devient celui plein de curiosité de la kami du soleil.
Des millénaires de vie et toujours autant de choses à découvrir. La connaissance est un véritable pot percé qu'on ne saura jamais remplir complètement.

"- La sainte vierge Marie est une femme importante, je vois que je ne suis à peine que sur le début de ce qu'il y a à savoir sur elle. Je me pose pas mal de questions. Je me doute que quand on lui a annoncé qu'elle était enceinte, ça n'a pas dû être simple, surtout pour son conjoint qui a dû se poser lui aussi pas mal de questions."

Pour les kami, l'auto-fécondation ou la naissance par invocation est tout à fait normal, voir handicapante parfois. Il est déjà arrivé quelques histoires à Amatérasu à cause de ça. Une fois, elle a voulu prendre un bain dans une rivière éloignée de son palais, elle s'est donc en toute logique dévêtue. Mais voilà qu'à peine ces vêtements sont tombés au sol qu'ils se sont changés en Kami. Fort heureusement pour elle, un serviteur se trouvait non loin et a put lui apporter des habits de rechange.
Mais pour les humains, une naissance comme celle-ci est anormal. Immédiatement, Miyuki fait le lien avec des mythes grecs où le père réagit mal en voyant sa femme tombée enceinte d'un dieu, Zeus en général.

"- Mais vous pourriez m'en dire plus sur ces sept sacrements ? Je suppose qu'ils doivent plus ou moins border la vie d'un chrétiens, donc que le mariage en fait partie et je suppose qu'il doit y en avoir un pour les malades et les personnes aux portes de la mort. Je crois que j'ai entendu parler d'un sacrement pour ça."

Miyuki avait déjà lut la bible et c'est un peu renseigné de son côté, mais elle n'est pas certaine de ce qu'elle avance.
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Lun 30 Mar 2020 - 10:03 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
La curiosité de la jeune femme semblait inépuisable, mais Ezio était bien décidé à ne pas mettre fin à leur discussion s'il avait la possibilité de lui répondre ! Il écouta donc patiemment ce qu'elle lui répliqua, abordant des sujets à la fois logiques et, encore une fois, sujets à de nombreuses interprétations. En fait, la religion dans son intégralité était sujette à diverses versions, c'était d'ailleurs pour cela qu'elle apparaissait généralement aussi nébuleuse et peu fiable aux yeux de la majorité des non croyants.

Lorsqu'elle eut terminé, le prêtre hocha la tête avant de répondre.

« Oui, les sacrements sont là pour permettre aux enfants de Seigneur de parcourir le chemin qui les mènera jusqu'à lui. Leur but est de permettre à chaque fidèle de pouvoir renforcer et prouver sa foi. » Il marqua une brève pause. « Le baptême est le premier, c'est d'ailleurs pour cela qu'il revêt une telle importance : c'est le début de tout. Vient ensuite l'Eucharistie, souvent appelée « première communion », puis la Confirmation qui la complète plus ou moins. Ces communions sont importantes, car il s'agit généralement du premier vrai geste qu'un adolescent fera vers le seigneur. Dans le cadre d'une éducation religieuse traditionnelle j'entends, il est évident que pour les convertis, ça ne s'applique pas de la même manière. »

Après tout, un bébé baptisé ne choisissait pas de l'être. Il arrivait même que des gens, considérant que cette foi n'est pas en accord avec leurs idéaux, renient ce baptême et demandent à ce que leur nom soit rayé des registres. Ezio parlait donc d'une éducation religieuse traditionnelle, il n'allait pas entrer dans tous les détails, ou ils y seraient encore dans plusieurs jours ! Après une légère pause, il reprit la parole.

« Il y a ensuite le Sacrement de pénitence et de réconciliation qui a pour but de permettre au Seigneur de laver tous les péchés de ses fidèles. Arrive alors l'onction des malades, que l'on appelle aussi l'extrême-onction et dont l'objectif est de pardonner tous les péchés d'un mourant. J'imagine que vous deviez parler de celui-ci ? Le mariage vint après, j'imagine que je n'ai pas forcément besoin de vous en expliquer le principe. » Il eut un sourire légèrement amusé. « Le dernier étant l'ordination. Il marque l'âme elle-même et ce lien est irrévocable. Il existe plusieurs degrés dans ce sacrement qui confère à chaque fois des droits et des devoirs. Comme vous l'avez sans doute compris, il est réservé aux hommes qui souhaitent dédier leur vie au Seigneur. »

Une fois de plus, le prêtre retomba dans le silence. Il craignait que toutes ces informations ne soient un peu trop insipides pour une jeune femme, mais vu sa question, il ne voyait pas vraiment quoi lui répondre d'autre. Bien sûr, le quadragénaire ne comptait pas se lancer dans un exposé plus détaillé de toutes ces choses, aussi bien parce que ce n'était pas le lieu que parce que ce serait impossible de tout lui expliquer sans qu'elle n'en connaisse davantage à propos de la religion catholique.

« J'espère que ces réponses vous conviendront. Je ne peux pas vraiment entrer précisément dans les détails de chaque sacrement, car ils sont à la fois complexes à appréhender et un peu nébuleux pour les gens qui ne sont pas familiers de cette religion. Le plus simple, si vous souhaitez des réponses plus précises à ce sujet, ce serait de vous renseigner dans des ouvrages spécifiquement dédiés aux sacrements. Ils vous apporteront les compléments nécessaires. » Il marqua une brève pause avant de préciser : « Mais bien sûr, je peux répondre à vos autres questions si vous en avez encore. » Ezio ne voulait pas qu'elle croit qu'il essayait de se débarrasser d'elle. « Je dois avouer que vos questions m'étonnent un peu. Elles sont très pointues, beaucoup plus que ce que des adultes familiers des religions peuvent me demander habituellement. »

Et elle n'était qu'une adolescente. Peut-être une surdouée ? Il savait qu'à Star City, ce n'était pas si rare que ça.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 30 Mar 2020 - 20:18 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Héros Indépendant
Super-Héros Indépendant

Miyuki Hojo
Super-Héros Indépendant

Personnage
Arahitogami

ϟ Âge : 23
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 18/04/1997
ϟ Arrivée à Star City : 02/03/2020
ϟ Nombre de Messages : 195
ϟ Nombre de Messages RP : 81
ϟ Célébrité : Haruka Fukuhara
ϟ Crédits : roro roro
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 17 ans
ϟ Statut : Célibataire (marié à son frère dans une autre vie)
ϟ Métier : Etudiante à Star High, héroïne, héritière d'Hojo inc américa et accessoirement déesse du soleil
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : A les yeux qui virent aux dorés quand elle sous le coup d'une émotion intense.

N'aime pas être plongé dans le noir.
ϟ Pouvoirs : Aura de lumière
Invocation lumineuse - Kusanagi-no-Tsurugi (une épée)
Immunité solaire
Lumière apaisante (peut soigner les blessures)
Lumière purificatrice (affaiblit les Yokai et les créatures liées au Yomi)
Aspiration Solaire
Maitrise d'armes - Kenjutsu
ϟ Liens Rapides : Fiche !
Carnet d'adresse !
Passeport !
Collection de carte !
Joueur
Arahitogami

ϟ Âge : 23
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 18/04/1997
ϟ Arrivée à Star City : 02/03/2020
ϟ Nombre de Messages : 195
ϟ Nombre de Messages RP : 81
ϟ Célébrité : Haruka Fukuhara
ϟ Crédits : roro roro
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 17 ans
ϟ Statut : Célibataire (marié à son frère dans une autre vie)
ϟ Métier : Etudiante à Star High, héroïne, héritière d'Hojo inc américa et accessoirement déesse du soleil
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : A les yeux qui virent aux dorés quand elle sous le coup d'une émotion intense.

N'aime pas être plongé dans le noir.
ϟ Pouvoirs : Aura de lumière
Invocation lumineuse - Kusanagi-no-Tsurugi (une épée)
Immunité solaire
Lumière apaisante (peut soigner les blessures)
Lumière purificatrice (affaiblit les Yokai et les créatures liées au Yomi)
Aspiration Solaire
Maitrise d'armes - Kenjutsu
ϟ Liens Rapides : Fiche !
Carnet d'adresse !
Passeport !
Collection de carte !
La jeune déesse écoute le prêtre avec attention. Elle comprend bien qu'Ezio ne lui donne que sa vision des choses, bien qu'il se montre assez exhaustif et concis pour ne pas la crouler sous les informations. Donc, il y a le baptême, la première communion, la confirmation, le sacrement de pénitence, l'onction aux malades ou extrême-onction, le mariage et enfin l'ordination. Bien que Miyuki voit en quoi consiste le baptême et le mariage. Les autres sacrement lui sont assez étrange.

Le sacrement de pénitence et l'onction au malade, semble reliée à la notion de pécher et de pardon qui est une notion typique des religions du livre. La vision des Kami sur la question est différente. Pour eux, il existe des actes avec un résultat bon et un résultat mauvais, il n'y a pas d'action qui est intrinsèquement un péché, c'est plutôt des impuretés qu'il faut nettoyer pour ne pas s'attirer le mauvais sort. La purification est un acte personnel.

Cependant, pour Amaterasu, ce qui touche sa curiosité, c'est cette histoire de première communion, de confirmation et d'ordination. Es qu'Ezio a fait les trois ? Certainement. Au moins l'ordination, sinon il ne serait pas prêtre et il a dû faire les deux autres. Possiblement que la première communion fut aussi son premier geste envers son seigneur, l'a-t-il fait quand il était adolescent. L'adolescente est une grande curieuse, mais demandait ce genre d'information à une personne qu'elle connait à peine serait mal placé.

Il dit ne pas vouloir rentrer dans les détails concernant ces sacrements pour ne pas la perdre. Puis il s'étonne des questions pointilleuses de la jeune fille. La jeune fille se met à rire. Amaterasu a bien du mal à cacher sa vraie nature beaucoup la prennes pour un surdoué alors qu'elle a juste un grand âge pour accumuler les connaissances. Pour beaucoup de monde un grand érudisme signifie une grande intelligence, ce qui n'est pas vraiment la même chose. Elle pourrait lui répondre que savoir, n'est pas intelligence. Que le savoir est juste basé sur la culture personnelle, alors que l'intelligence sur la capacité de réflexion, mais ce serait bien trop directe, autant directement lui dire qu'elle est Amaterasu. Il a l'air d'avoir le recul pour prendre la nouvelle avec calme, mais elle ne le connait pas assez pour lui faire confiance. Elle joue alors la gêné, baissant la tête et regardant ses mains, ce qui n'est pas si éloigné de la vérité que ça. Amatérasu a du mal avec le mensonge, bien qu'elle se contente de déformer la réalité. Le nom Hojo fait très Japon médiéval, à une époque les auteurs de manga prenaient ce genre de nom pour faire plus vendeur, mais quand une personne porte se nom, car sa famille s'appelle comme ça, c'est souvent soit une famille faisant partie des Yakuza, soit des descendant d'un clan de samouraï traditionaliste qui ont abandonné leur privilège lors de l'ère Meiji, ce qui était le cas des Hojo.

"- Dans ma famille, les filles deviennent souvent des prêtresses d'Amaterasu. Nous sommes une famille japonaise assez traditionaliste, j'ai donc eu une éducation religieuse assez poussée. Je pense que mon père voudrait que je devienne prêtresse plus tard, bien que ce soit un choix qui ne concerne que moi."

Puis elle tourne la tête vers le prêtre.

"- J'aime bien aussi apprendre de nouvelle chose aussi, je suis restée trop longtemps enfermer dans mon petit palais doré, garder mon petit monde et refuser les connaissances que l'on me donne serait la pire choses à faire."

La jeune fille se gratte ensuite la tête.

"- J'aurais bien aimé que vous me parliez plus de la première communion, en quoi sa consiste et en quoi c'est la première, mais si vous me conseillez de lire des livres sur le sujet, je me renseignerais."

L'adolescente lèvent la tête, quelle question poser ensuite ?
Ah, oui....

"- Je me demande aussi, on parle de créature céleste appelé les anges, notamment de Gabriel, je me demande qu'elle est leur rôle, celui de messager ?"
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Mar 31 Mar 2020 - 14:25 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Même sans avoir baigné dans ce milieu, Ezio savait que beaucoup de familles japonaises étaient très traditionalistes, surtout les anciennes. Il n'était donc pas vraiment surprenant que la jeune femme soit intéressée par ce milieu puisque sa famille semblait y baigner depuis quelque temps déjà. Toutefois, il y avait tellement de religions de part le monde qu'il lui semblait surprenant qu'elle décide de s'intéresser précisément au Christianisme. Peut-être était-ce simplement le hasard ? Si la journée pour la jeunesse avait été organisée par un Imam, elle aurait réagi de la même manière, probablement.

Il attendit donc qu'elle glisse ses nouvelles questions, décidément innombrables, avant de répondre. Le prêtre adoptait toujours cette attitude patiente et pédagogue, comme s'il était habitué à répondre à toutes les interrogations qu'on lui soumettait. À dire vrai, c'était le cas et ça arrivait bien plus souvent qu'on ne le pensait.

« Je peux vous répondre, ça ne sera sans doute pas aussi détaillé que dans un livre, mais ça vous donnera une bonne idée de son objectif. » Il avait beau vivre au quotidien dans ce milieu, il pouvait oublier de préciser certains points, il restait humain. « Cette communion est importante, notamment parce que c'est elle qui confère le « droit » de pouvoir consommer l'hostie. Pour le cas où vous l'ignorerez, l'hostie représente le corps du Christ. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'on appelle familièrement ce sacrement « communion », car il a pour but de permettre aux fidèles de communier avec le Christ en consommant son sang et son corps. C'est la même chose que lorsque Jésus a partagé son dernier repas avec ses Apôtres. »

Il ignorait jusqu'à quel point la jeune femme connaissait la religion Catholique, ce qui l'empêchait de trop entrer dans les détails. Ezio ne savait même pas si elle comprendrait pourquoi il parlait du corps du Christ ou de son dernier repas. Dans le pire des cas, elle semblait assez curieuse pour lui demander davantage de renseignements si quelque chose lui semblait trop obscur ! Mains toujours jointes, l'Italien poursuivit donc.

« Le fait de consommer l'hostie est considéré comme une action de grâce, en somme, vous adoptez une attitude de reconnaissance vis-à-vis de Dieu. Pour tout ce qu'il fait pour les humains. C'est pour cette raison que l'Eucharistie est considérée comme importante : c'est l'introduction volontaire de votre vie de fidèle. Même si elle n'existe pas sans le baptême. »

Il avait déjà abordé ce sujet et n'allait donc pas revenir dessus, surtout compte tenu du fait que la jeune femme semblait avoir encore d'autres questions en réserve. Il y en avait encore une laissée en suspens d'ailleurs, Ezio enchaîna donc après une légère pause suffisante pour que Miyuki puisse assimiler tout ce qu'elle venait d'entendre.

« Quant aux anges, on peut effectivement les considérer comme des messagers divins. Ils sont Sa parole, mais parfois aussi agissent en son nom. Ils existent d'ailleurs dans de nombreuses religions et pas uniquement dans le Christianisme. » Même s'ils revêtaient parfois un nom différent. « Ils sont très nombreux, dotés d'une force supérieure à celle des hommes et capables de soigner de nombreux maux. Ils ne sont toutefois pas comparables à Dieu et même s'ils ressemblent davantage à des esprits qu'ils des humains, il ne peuvent pas tout savoir. » Il esquissa un léger sourire. « Gabriel est un Archange, son statut est légèrement différent, mais son rôle reste très similaire. Il apparaît généralement dans la Bible en tant que messager pour annoncer la naissance d'individus importants pour notre religion. Il existe d'ailleurs dans le Coran sous le nom de Jibrīl et son rôle est très similaire. »

Il s'arrêta là pour son exposé. Ce dernier aurait pu être approfondi, mais il doutait que la demoiselle veuille un compte-rendu détaillé de la vie de chaque ange ou archange. Ezio reprit une dernière fois la parole, abordant un sujet légèrement différent.

« Vous avez dit que votre famille était très croyante, est-ce que cela signifie que vous comptez épouser une vie de religieuse ? »

Lui aussi pouvait parfois se montrer curieux.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 8 Avr 2020 - 1:44 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Héros Indépendant
Super-Héros Indépendant

Miyuki Hojo
Super-Héros Indépendant

Personnage
Arahitogami

ϟ Âge : 23
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 18/04/1997
ϟ Arrivée à Star City : 02/03/2020
ϟ Nombre de Messages : 195
ϟ Nombre de Messages RP : 81
ϟ Célébrité : Haruka Fukuhara
ϟ Crédits : roro roro
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 17 ans
ϟ Statut : Célibataire (marié à son frère dans une autre vie)
ϟ Métier : Etudiante à Star High, héroïne, héritière d'Hojo inc américa et accessoirement déesse du soleil
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : A les yeux qui virent aux dorés quand elle sous le coup d'une émotion intense.

N'aime pas être plongé dans le noir.
ϟ Pouvoirs : Aura de lumière
Invocation lumineuse - Kusanagi-no-Tsurugi (une épée)
Immunité solaire
Lumière apaisante (peut soigner les blessures)
Lumière purificatrice (affaiblit les Yokai et les créatures liées au Yomi)
Aspiration Solaire
Maitrise d'armes - Kenjutsu
ϟ Liens Rapides : Fiche !
Carnet d'adresse !
Passeport !
Collection de carte !
Joueur
Arahitogami

ϟ Âge : 23
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 18/04/1997
ϟ Arrivée à Star City : 02/03/2020
ϟ Nombre de Messages : 195
ϟ Nombre de Messages RP : 81
ϟ Célébrité : Haruka Fukuhara
ϟ Crédits : roro roro
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 17 ans
ϟ Statut : Célibataire (marié à son frère dans une autre vie)
ϟ Métier : Etudiante à Star High, héroïne, héritière d'Hojo inc américa et accessoirement déesse du soleil
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : A les yeux qui virent aux dorés quand elle sous le coup d'une émotion intense.

N'aime pas être plongé dans le noir.
ϟ Pouvoirs : Aura de lumière
Invocation lumineuse - Kusanagi-no-Tsurugi (une épée)
Immunité solaire
Lumière apaisante (peut soigner les blessures)
Lumière purificatrice (affaiblit les Yokai et les créatures liées au Yomi)
Aspiration Solaire
Maitrise d'armes - Kenjutsu
ϟ Liens Rapides : Fiche !
Carnet d'adresse !
Passeport !
Collection de carte !
La jeune fille écoute avec attention le prêtre expliquer ce qu'est la première communion et le rôle de l'hostie. Elle comprend en effet en quoi le prêtre parlait de ce sacrement comme le premier en général fait par le croyant vers dieu. Ceci est en effet assez exotique pour la kami, comme le serait certainement les rites Shintoïste pour le prêtre, mais il est très enrichissant de découvrir des croyances différentes des siennes. Viens ensuite la réponse à sa question sur les anges. Une question qui n'est pas désintéressée, la kami va certainement dans un futur proche ou très lointain avoir des contacts avec les créatures du plan du paradis. De nature méfiante, elle préfère en apprendre sur eux quand elle en a la possibilité pour se préparer à cette possible rencontre. Bien que le prêtre ne lui donne que la vision que les humains se font des anges, cela reste cependant un point de départ acceptable pour en apprendre sur eux, notamment sur comment ils ont voulu se faire percevoir par les humains. Elle est très bien placée pour savoir qu'il y a une différence notable entre ce que les humains ont écrit et ce qui c'est véritablement passé. De ce qu'elle en comprend, les anges sont des créatures bénéfiques faisant le lien entre le paradis et le plan matériel, d'une force supérieure aux hommes et capable de les soigner, mais ils ne sont pas omniscient et sont au service de Dieu qui est bien plus puissant qu'eux. Gabriel serait un Archange, confirmant qu'il existe une hiérarchie, il serait le messager de Dieu qui annonce la naissance d'individus importants pour les religions du livre. Ceci pourrait être utile un jour.

Le prêtre lui demande ensuite si elle souhaite prendre la vie de religieuse. Une chose qui fait sourire la jeune fille. Devenir Miko ou même Kannushi est une perspective qui l'a fait rire intérieurement. Devenir sa propre prêtresse, se serait faire preuve d'un grand orgueil. Après devenir en quelques sortes serviteur des Kami sur terre serait une nouvelle perspective. Elle aurait bien envie de répondre au prêtre que dans le sens premier du terme Kannushi, homme qui fait des miracles, elle en est déjà une. Elle peut en effet soigner les blessures et servir d'intermédiaire avec les hautes plaines célestes. Mais elle n'est pas venue en tant qu'Arahitogami.

"- Je ne sais pas si la vie de prêtresse me plairait. J'ai plus de chance de devenir Miko, c'est-à-dire servante que de devenir Kannushi, prêtre. Les études pour devenir Kannushi sont uniquement dans des universités approuvées et les femmes ont rarement cette tâche. Concernant les Miko, cela demande beaucoup de temps et mes parents ont d'autre projet que de me laisser m'enfermer dans un sanctuaire Shinto. De toute façon, je souhaite plutôt continuer mes études, cela ne m'empêche pas de m'intéresser à ma religion et à celle des autres. La culture, c'est important."

La jeune fille regarde sa montre un instant, elle a encore un peu de temps avant que Bunji ne vient la chercher, bien qu'il soit assez compréhensif, Miyuki n'aime pas être en retard et quand elle dit qu'elle compte rentrer à une heure précise, elle s'y tient.

"- Je ne me suis pas sentie appeler par les Kami pour les servir. Et vous, cela fait longtemps que vous avez choisi une vie de religieux ?"

C'est juste après avoir posée la question qu'Amatérasu se rend compte d'à qu'elle point elle se montre intrusive, malgré le ton calme et innocent avec laquelle elle est posée. Elle rougit et ses yeux prennent l'espace d'un instant l'éclat doré de la déesse.

"- Enfin.... je veux dire.... Sans vouloir être intrusive....... J'ai la fâcheuse tendance à me montrer trop curieuse je le reconnais, je vous présente mes excuses si cela vous a offensé."

La jeune fille réalise un Keigo d'excuse, présentant ses mains sur la table et baissant la tête devant son interlocuteur.
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Mer 8 Avr 2020 - 12:56 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Ezio n'était guère familier de la religion de la jeune femme, mais il en connaissait quelques termes grâce à son amitié avec Jia Li. Toutefois, les précisions apportées par Miyuki furent les bienvenues, il l'écouta donc avec attention en hochant de temps en temps la tête. Pouvoir continuer ses études était une bonne chose. Bien des familles n'avaient guère les moyens d'offrir une telle chance à leur progéniture et Ezio se désolait souvent de voir de jeunes gens très intelligents et débrouillards, être privés d'études supérieures parce qu'ils n'avaient pas la chance de décrocher une bourse ou quelque chose de ce genre.

L'Italien resta silencieux et attentif jusqu'à ce que son interlocutrice le questionne sur ses choix de vie. Il avait relevé qu'elle avait consulté sa montre, mais puisqu'elle relançait la discussion, c'était sans doute qu'elle avait encore du temps à consacrer à cet échange ! Il ne vit donc aucun problème à lui répondre, même si la demoiselle rougit rapidement avant de s'excuser, ce qui ne manqua pas de faire sourire l'Italien. Par ailleurs, ce dernier ne remarqua guère l'éclat inhabituel des yeux de Miyuki ou du moins, il le mit sur la lumière ambiante.

« Ne vous inquiétez pas, je ne suis guère du genre à m'offenser et encore moins lorsqu'il s'agit de questions légitimes ! Je crois m'être intéressé à vos projets, il est normal que la curiosité vous pousse à faire de même. » Le prêtre n'avait jamais considéré la curiosité comme une mauvaise chose. « La curiosité peut être très bénéfique. Et je pense que les gens ne s'intéressent jamais assez à leurs semblables. »

Il espérait que ses paroles la convaincraient du fait qu'elle ne serait jamais offensante en voulant en apprendre plus sur ses semblables. Bien sûr, il y avait des limites, Ezio parlait de situations comme la leur et non des individus capables de prendre des jumelles pour observer leurs voisins de l'immeuble en face ! Mais il avait du mal à imaginer Miyuki dans ce rôle. Ce sujet était réglé, il lui répondit donc.

« Je dirais que j'étais destiné à devenir religieux. J'ai aussi grand dans un environnement très religieux et je passais davantage de temps à l'église qu'ailleurs. Et comme je voulais me rendre utile, la carrière de prêtre m'a semblé plus que naturelle. »

C'était la vérité, il passait simplement sous silence le fait qu'il était né de l'union de deux religieux qui avaient bafoué les lois de l'église à ce sujet. Ce n'était pas le genre de choses dont on parlait et, à dire vrai, personne pas même ses amis n'étaient au courant de ce détail. Ce point éclairci, le quadragénaire enchaîna sur un autre sujet, laissant toutefois à Miyuki une chance de quitter leur échange si elle le souhaitait.

« Quel genre d'études souhaitez-vous faire ? Vous avez déjà des projets d'avenir, ou vous laissez la vie vous guider ? » Il marqua une légère pause. « Sachez que si jamais vous souhaitez en savoir plus sur la religion, vous pourrez vous rendre à l'église de Little Italy, je serai ravi de vous répondre plus précisément. » Il esquissa un léger sourire. « Et si vous voulez profiter du temps qu'il vous reste ici pour vous amuser, je ne prendrais pas ombrage que vous vaquiez à vos occupations. »

Surtout qu'il venait de lui proposer de venir à l'église si jamais elle souhaitait en savoir davantage plus tard. Visiblement, elle avait une belle réserve de questions !
 
Revenir en haut Aller en bas

 
Journée pour la jeunesse
 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  SuivantRevenir en haut 
Journée pour la jeunesse Categorie_6Journée pour la jeunesse Categorie_8


Journée pour la jeunesse Categorie_1Journée pour la jeunesse Categorie_2_bisJournée pour la jeunesse Categorie_3
 Sujets similaires
-
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Un peu de hentaï pour un ado de 15
» « Désolé pour hier soir d'avoir fini à l'envers, la tête dans l'cul, l'cul dans l'brouillard » [Bunsit] /!\ Hentaï
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Journée pour la jeunesse Categorie_6Journée pour la jeunesse Categorie_8

Sauter vers: