Dans le doute, nul ne désespère - Page 2 Bouton_vote_off
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Dans le doute, nul ne désespère - Page 2 Categorie_1Dans le doute, nul ne désespère - Page 2 Categorie_2_bisDans le doute, nul ne désespère - Page 2 Categorie_3
Aller à la page : Précédent  1, 2
 

Dans le doute, nul ne désespère

 
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 13 Avr 2020 - 9:46 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Circus Maximus
Circus Maximus

Jasper Gynt
Circus Maximus

Personnage
Dans le doute, nul ne désespère - Page 2 2jf6

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 20/09/1993
ϟ Arrivée à Star City : 29/06/2019
ϟ Nombre de Messages : 1092
ϟ Nombre de Messages RP : 536
ϟ Célébrité : Ruby Rose
ϟ Crédits : /
ϟ Doublons : /
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : En couple.
ϟ Métier : Sujet d'expérimentation de la FutureTech / Provocator au Circus Maximus
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : ► Androgyne et non-binaire
► Sourires qui ne disent rien qui vaillent
► Grande cicatrice en travers du torse
► Patchwork de tatouages
► Musclée
► 1m80, ~150 kg
► Sous Biomeca'Punch, porte un casque de moto modulable
ϟ Pouvoirs : ► Super force (80T)
► Super vitesse (400km/h)
► Super Sauts (20 m)
► Super réflexes
► Ultime souffle
► Corps de Titane (résistance 80T)
► Gestion de sa douleur III
► Discipline du Mental II
► Maîtrise des disciplines des MMA
► Tatouage Régénérateur III
► Gantelet de combat (+ munitions)
► Plus d'informations

♠️ Ten Spirits (Rétiaire)
♠️ Maître des transformations III (chat noir, corbeau, araignée)
♠️ Incarnation de Vie Antérieure I (Maîtrise des armes blanches)
♠️ Confections chamaniques (drogues et poisons)
♠️ Chant dysphonique
♠️ Transe de combat

ϟ Liens Rapides : ►Présentation
►Carnet d'Adresses
►Passeport
►Coordonnées
►Exploits
Joueur
Dans le doute, nul ne désespère - Page 2 2jf6

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 20/09/1993
ϟ Arrivée à Star City : 29/06/2019
ϟ Nombre de Messages : 1092
ϟ Nombre de Messages RP : 536
ϟ Célébrité : Ruby Rose
ϟ Crédits : /
ϟ Doublons : /
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : En couple.
ϟ Métier : Sujet d'expérimentation de la FutureTech / Provocator au Circus Maximus
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : ► Androgyne et non-binaire
► Sourires qui ne disent rien qui vaillent
► Grande cicatrice en travers du torse
► Patchwork de tatouages
► Musclée
► 1m80, ~150 kg
► Sous Biomeca'Punch, porte un casque de moto modulable
ϟ Pouvoirs : ► Super force (80T)
► Super vitesse (400km/h)
► Super Sauts (20 m)
► Super réflexes
► Ultime souffle
► Corps de Titane (résistance 80T)
► Gestion de sa douleur III
► Discipline du Mental II
► Maîtrise des disciplines des MMA
► Tatouage Régénérateur III
► Gantelet de combat (+ munitions)
► Plus d'informations

♠️ Ten Spirits (Rétiaire)
♠️ Maître des transformations III (chat noir, corbeau, araignée)
♠️ Incarnation de Vie Antérieure I (Maîtrise des armes blanches)
♠️ Confections chamaniques (drogues et poisons)
♠️ Chant dysphonique
♠️ Transe de combat

ϟ Liens Rapides : ►Présentation
►Carnet d'Adresses
►Passeport
►Coordonnées
►Exploits
Les faire changer d'avis ? Elle en doutait fortement. En l'écoutant parler et en y réfléchissant un peu plus, elle comprenait que les personnes sans domicile fixe pouvaient faire peur : on associait trop souvent la folie à une sorte d'exil tant celui-ci nous paraissait dangereux. Pour la majorité des gens, on craignait davantage l'abandon que la mort, car celui-ci promettait une fin bien plus atroce et allait purement à l'encontre de nos instincts de survie. Ainsi, avoir opté pour un tel choix de vie tant solitaire leur paraissait totalement inconcevable. Pourtant, certaines personnes n'avaient guère eu le choix, ils étaient nés sans stabilité, avaient éloigné la rue comme ils le pouvaient, mais celle-ci avait fini par les engloutir... Ils n'étaient plus que des ombres. Silencieux comme des arbres qui avaient pris racines aux abords des supérettes, des centres commerciaux ou des gares qui leur octroyaient un semblant de protection. Et qui n'avait pas rêvé un jour de s'en aller, libre de tout attache, vivre sa vie comme il l'entendait malgré ou contre la société ? Elle-même avait eu assez des placements et des déplacements. Alors dès qu'elle fut majeure, elle avait abandonné père et mère adoptifs (ça ne valait plus rien pour elle) pour partir suivre ses propres règles et ses propres aspirations. Oh, les débuts furent assez difficiles pour ne pas dire infernal. Elle se rappelait avoir beaucoup cherché pour trouver un endroit sécurisé où faire sa toilette ou se reposer, tout en adoptant l'invisibilité des femmes SDFs pour sa propre survie. Ça n'avait pas toujours été possible.

Pour les prostituées, elle voyait moins pourquoi les gens les craignaient, mais pour ce qui était de les détester, elle pouvait en entrevoir les raisons, toutes mauvaises il allait sans dire. Là encore ceux qui avaient le plus besoin d'amour en obtenaient le moins. Et là encore, même dans ses ressentis, la femme avait une place moins indulgente que l'homme. Elle-même n'aimait pas que l'on parle de son sexe tant ce qu'on attendait de celui-ci ne lui correspondait pas. Les attentes, la pression, la dépendance, très peu pour elle. Quoiqu'il devait y avoir aussi quelques prostitués. Sans doute que tous ces préjugés qu'elle avait se briseraient en mille morceaux dès lors qu'elle commencerait à les fréquenter. Après tout, même si elle prenait garde à ne pas s'y attacher, elle parlait déjà à un bon nombre des criminels, alors... Prendre soin et côtoyer la lie de la société était une bonne façon de se questionner sur sa propre place parmi celle-ci. Oh, elle ne condamnait pas la société dans son ensemble, mais sans tout lui pardonner. Elle aussi avait ses faiblesses et elle en avait malheureusement un bon nombre.

"Très bien, je viendrai mardi. Merci à vous, votre écoute et votre aide m'ont été précieuses. Je vous souhaite une bonne soirée. Oh ! Avant que je ne parte, puis-je savoir votre nom ? Je m'appelle Jasper."

Peut-être que cela ne se faisait pas, car il avait un titre dans ces lieux et il existait pour l'utiliser. Ça n'avait pas été une conversation d'ami à ami non plus, puisqu'il n'avait pas parlé de lui, sinon très brièvement. Elle se doutait que les conseils qu'il lui avait prodiguée ne devaient pas venir de très loin, mais bon...
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Lun 13 Avr 2020 - 11:06 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Ezio était sincèrement ravi de voir que la jeune femme avait l'air motivée par l'idée d'aider des personnes dans le besoin. Il espérait réellement que cela lui permettrait de se sentir un peu mieux elle aussi, car c'était le but initial de leur discussion après tout ! Elle ne s'était sans doute pas imaginée qu'en entrant dans cette église ce soir, elle allait être embarquée dans une telle histoire ! Bon, ce n'était rien de bien original ou étrange, mais rien que le fait de devoir donner de son temps pour autrui était parfois impensable pour bien des humains. C'était d'ailleurs cet égoïsme, latent qui rendait la vie bien plus compliquée. Si les gens s'arrêtaient deux minutes pour parler avec un sans domicile fixe ou une personne dans le besoin, elles amélioreraient déjà sa vie, même sans rien dépenser. Bien des personnes n'étant plus dans « la vie normale » se retrouvaient mises au ban de la société et peinaient à être encore perçues comme des humains. C'était une chose qui révoltait réellement le prêtre et il était certain que ce n'était pas sa formation de religieux qui le rendait ainsi. Il ne pouvait pas être l'un des seuls à se sentir outré de voir des humains être traités comme des moins-que-rien !

Esquissant un sourire parfaitement sincère, il posa ses yeux bleus sur le visage de la demoiselle alors qu'elle lui demandait son nom avant de se présenter. Il n'hésita pas une seule seconde avant de lui répondre.

« Oh, j'en ai oublié les règles élémentaires de politesse, je vous présente mes excuses. » Il fallait dire que le contexte ne s'y prêtait pas trop au début. « Je m'appelle Ezio. Je suis enchanté d'avoir fait votre connaissance Jasper. »

L'Italien n'avait pas apposé de titre à côté de son prénom, car il avait conscience que ça pouvait mettre certaines personnes mal à l'aise. Les non-croyants avaient souvent du mal à l'appeler « [color=Royalblue] mon père » et Ezio ne leur en voulait pas. Pour bien des jeunes, le Père Ezio était donc devenu « [color=Royalblue] Ezio » et assez étrangement, certains décidaient eux-mêmes de troquer ce prénom pour son titre. Mais le religieux n'était pas vraiment à cheval sur ce genre de détails et du moment qu'on le respectait, il ne voyait aucun mal à ce qu'on utilise son prénom plutôt qu'autre chose.

Ce détail étant réglé, l'Italien se redressa avant de s'incliner légèrement pour saluer et remercier la demoiselle. Ses mains étaient à nouveau jointes dans une habitude qui ne semblait jamais le quitter. C'était peut-être ce qui lui donnait cet air aussi posé et parfaitement maîtrisé. Il espérait vraiment que cette discussion lui avait fait autant de bien qu'elle le prétendait.

« Je suis heureux que cet échange vous ait aidée, sachez que vous êtes toujours la bienvenue ici, quel que soit le jour ou l'heure. Vous pouvez encore rester ici si vous le souhaitez, la maison du Seigneur est ouverte à tout le monde. Je vous souhaite une excellente soirée, au revoir. »

Ezio lui offrit un dernier sourire, parfaitement sincère, puis fit volte-face et s'en alla d'une démarche tranquille et paisible. Il était heureux d'avoir pu discuter avec cette jeune femme. Elle avait, bien entendu, de gros ennuis, c'était l'évidence même, mais elle était aussi profondément bonne et quelqu'un comme elle ne pourrait jamais devenir mauvaise. En tous les cas, l'Italien était bien décidé à tenter de la garder du bon côté et à l'aider autant qu'il le pouvait. Il espérait simplement que son statut de religieux ne la mettrait pas trop mal à l'aise, mais aussi que les forces qui semblaient peser sur elle ne seraient pas plus importantes que lui. Il ne se pardonnerait jamais d'avoir échoué à aider quelqu'un venu chercher l'aide du Seigneur dans sa maison. Croyante ou non.
 
Revenir en haut Aller en bas

 
Dans le doute, nul ne désespère
 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2Revenir en haut 
Dans le doute, nul ne désespère - Page 2 Categorie_6Dans le doute, nul ne désespère - Page 2 Categorie_8


Dans le doute, nul ne désespère - Page 2 Categorie_1Dans le doute, nul ne désespère - Page 2 Categorie_2_bisDans le doute, nul ne désespère - Page 2 Categorie_3
 Sujets similaires
-
» Toi dans mes draps. | [PV] Hentaï.
» [UploadHero] Opération dans le Pacifique [DVDRiP]
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dans le doute, nul ne désespère - Page 2 Categorie_6Dans le doute, nul ne désespère - Page 2 Categorie_8

Sauter vers: