Dans le doute, nul ne désespère Bouton_vote_off
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Dans le doute, nul ne désespère Categorie_1Dans le doute, nul ne désespère Categorie_2_bisDans le doute, nul ne désespère Categorie_3
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

Dans le doute, nul ne désespère

 
Message posté : Jeu 12 Mar 2020 - 17:48 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Star City était une ville plutôt accueillante lorsque vous preniez le temps de vous y intéresser et cela même si vous passiez davantage de temps dans votre église qu'à vous promener dans les rues de la ville. C'était le cas du prêtre italien : depuis son arrivée en Amérique, il ne sortait que de rares fois en tant que civil, le reste de ses « promenades » s'effectuant en tant que Trinité le Vigilant. Ses journées étaient généralement occupées par les visites des fidèles, des confessions et parfois – souvent même – de simples discussions avec les habitants du quartier. Il arrivait aussi que des jeunes, pas forcément croyants d'ailleurs, viennent s'installer sur les bancs de l'église uniquement pour profiter de l'hospitalité du Seigneur. Ou encore pour converser avec l'Italien ou certaines nonnes qui s'occupaient de l'église. Le religieux avait assez vite fait admettre sa vision des choses et désormais, les gens comprenaient rapidement qu'ils avaient affaire à un prêtre « moderne » et non à un de la vieille école – chose qui tranchait relativement avec son prédécesseur. Il ne s'imposait pas, bien évidemment, ce n'était pas dans sa nature, mais disons qu'il savait parler et transmettre sa perception des choses – même si c'était légèrement plus compliqué avec son rôle de Vigilant.

Ce jour-là, les visites avaient été assez nombreuses. Parfois, il ne s'agissait que de touristes qui étaient venus s'égarer à l'intérieur, à la recherche de la beauté dispensée par ces vieilles pierres, d'autres fois, il s'agissait de fidèles qui venaient simplement se recueillir. L'Italien n'avait pas beaucoup bavardé et cela ne le dérangeait pas. Même s'il aimait aider ses semblables en discutant ou en agissant pour eux, sa nature le poussait souvent à se montrer calme, voire taciturne dans certains cas. Mais il n'aurait jamais choisi de devenir prêtre s'il n'aimait pas l'idée de converser avec les gens, bien évidemment.

Le soir arrivait doucement, la fraîcheur s'était installée et les visites s'espacèrent. Les nonnes commencèrent à ranger les quelques affaires qu'elles ne laissaient pas dans l'enceinte de l'église durant la nuit – cette dernière étant ouverte en permanence – et rentreraient au couvent, laissant l'Italien seul pour s'occuper des lieux. Celui-ci avait fait un tour dans la sacristie afin de préparer quelques affaires pour le lendemain, puis il retourna dans la salle principale pour se rendre compte qu'une silhouette était debout entre les bancs. Il s'agissait d'une jeune femme, cheveux foncés, courts et apparemment perdue dans ses pensées. Il n'était pas dans les habitudes d'Ezio de déranger les fidèles en train de prier ou simplement d'admirer les environs, aussi songea-t-il très naturellement à laisser la demoiselle en paix et à vaquer à ses occupations, sauf qu'elle sembla remarquer sa présence. Elle leva les yeux vers lui et l'Italien remarqua qu'elle avait l'air... Perdue. Ou peut-être hésitante. Difficile de le savoir en une fraction de seconde, mais quelque chose lui disait qu'elle apprécierait peut-être de trouver une oreille attentive.

Il s'approcha donc d'elle, et même si la jeune femme n'était pas une de ses fidèles, il était aisé de reconnaître un prêtre lorsque vous en aperceviez un ! En journée, l'Italien n'était pas habillé avec l'aube traditionnelle des prêtres, mais avec son substitut composé d'un pantalon, d'une veste et d'un col romain, aisément reconnaissable – chose qui ne l'empêchait pas d'avoir l'air austère au possible. Il hocha légèrement la tête à l'attention de l'inconnue avant de prendre la parole d'une voix calme et baignée d'un accent qui trahissait ses origines.

« Bonsoir. Je m'excuse si vous êtes occupée, je ne souhaite pas vous déranger. »

Les conversations avec le Seigneur primaient toujours sur le reste. Bien évidemment, il était possible de converser avec lui où que l'on soit et qui que l'on soit, ou du moins c'était ce qu'Ezio aimait à penser, toutefois il savait que certains se sentaient plus proches de lui en ces lieux.

En temps normal, l'Italien aurait laissé la jeune femme pour le cas où elle souhaiterait communier avec leur père à tous, sauf qu'elle semblait vraiment... perturbée ? Ce n'était pas trop le mot, disons plutôt chagrinée. Elle avait l'air touchée par quelque chose, à moins que ce ne soit les pensées qui l'avaient certainement menée ici qui provoquaient cette émotion. C'était possible. Le regard clair du quadragénaire s'attarda quelques instants sur le visage de la jeune femme avant qu'il ne reprenne la parole, du même ton posé.

« Je ne crois pas vous avoir déjà vue ici. Il est plaisant de voir de nouveaux visages en ces lieux. » Surtout lorsque la religion perdait son intérêt auprès des jeunes. « Allez-vous bien ? Je ne cherche pas à me montrer indiscret, mais vous avez l'air... Un peu perdue. Ou perturbée, je ne trouve pas le mot. Si tel est le cas, sachez que vous êtes au bon endroit pour en parler. Qui que vous désiriez comme interlocuteur. »

Par là, il voulait simplement dire qu'elle pouvait choisir d'en « parler » avec le Seigneur et il la laisserait en paix, ou de chercher un moyen plus direct et plus axé sur les relations humaines. Ezio était habitué à entendre les peurs ou les doutes des gens et il était toujours heureux de pouvoir aider quelqu'un. Mais ce n'était pas pour autant qu'il s'imposerait.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 15 Mar 2020 - 22:54 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Circus Maximus
Circus Maximus

Jasper Gynt
Circus Maximus

Personnage
Dans le doute, nul ne désespère 2jf6

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 20/09/1993
ϟ Arrivée à Star City : 29/06/2019
ϟ Nombre de Messages : 1098
ϟ Nombre de Messages RP : 539
ϟ Célébrité : Ruby Rose
ϟ Crédits : /
ϟ Doublons : /
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : En couple.
ϟ Métier : Sujet d'expérimentation de la FutureTech / Provocator au Circus Maximus
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : ► Androgyne et non-binaire
► Sourires qui ne disent rien qui vaillent
► Grande cicatrice en travers du torse
► Patchwork de tatouages
► Musclée
► 1m80, ~150 kg
► Sous Biomeca'Punch, porte un casque de moto modulable
ϟ Pouvoirs : ► Super force (80T)
► Super vitesse (400km/h)
► Super Sauts (20 m)
► Super réflexes
► Ultime souffle
► Corps de Titane (résistance 80T)
► Gestion de sa douleur III
► Discipline du Mental II
► Maîtrise des disciplines des MMA
► Tatouage Régénérateur III
► Gantelet de combat (+ munitions)
► Plus d'informations

♠️ Ten Spirits (Rétiaire)
♠️ Maître des transformations III (chat noir, corbeau, araignée)
♠️ Incarnation de Vie Antérieure I (Maîtrise des armes blanches)
♠️ Confections chamaniques (drogues et poisons)
♠️ Chant dysphonique
♠️ Transe de combat

ϟ Liens Rapides : ►Présentation
►Carnet d'Adresses
►Passeport
►Coordonnées
►Exploits
Joueur
Dans le doute, nul ne désespère 2jf6

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 20/09/1993
ϟ Arrivée à Star City : 29/06/2019
ϟ Nombre de Messages : 1098
ϟ Nombre de Messages RP : 539
ϟ Célébrité : Ruby Rose
ϟ Crédits : /
ϟ Doublons : /
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : En couple.
ϟ Métier : Sujet d'expérimentation de la FutureTech / Provocator au Circus Maximus
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : ► Androgyne et non-binaire
► Sourires qui ne disent rien qui vaillent
► Grande cicatrice en travers du torse
► Patchwork de tatouages
► Musclée
► 1m80, ~150 kg
► Sous Biomeca'Punch, porte un casque de moto modulable
ϟ Pouvoirs : ► Super force (80T)
► Super vitesse (400km/h)
► Super Sauts (20 m)
► Super réflexes
► Ultime souffle
► Corps de Titane (résistance 80T)
► Gestion de sa douleur III
► Discipline du Mental II
► Maîtrise des disciplines des MMA
► Tatouage Régénérateur III
► Gantelet de combat (+ munitions)
► Plus d'informations

♠️ Ten Spirits (Rétiaire)
♠️ Maître des transformations III (chat noir, corbeau, araignée)
♠️ Incarnation de Vie Antérieure I (Maîtrise des armes blanches)
♠️ Confections chamaniques (drogues et poisons)
♠️ Chant dysphonique
♠️ Transe de combat

ϟ Liens Rapides : ►Présentation
►Carnet d'Adresses
►Passeport
►Coordonnées
►Exploits
Il était temps. Celui de tirer un trait sur celle qu’elle fut autrefois. Elle n’était plus double-championne, elle ne combattait plus à l’UFC. Elle n’était plus coach non plus, l’Ultimate Fight ne se relèverait pas de sa destruction. Elle n’était plus avec Evana, elle n’avait jamais été la personne altruiste qu’elle avait présenté ainsi à ses parents et surtout, elle n’avait jamais été une héroïne. Érigées sur des bases bancales, ce qu’elle créait de vertueux était de toutes façons voués à disparaître plus tôt que tard.

Ce processus de deuil avait pris du temps. À vrai dire, il était loin d’être fini. On ne pouvait changer une personne en quelques mois, surtout sous la contrainte. Mais à présent que plus rien ne la retenait et qu’ils étaient deux et que la fuite ne lui était pas permise, elle s’apprêtait à rompre le dernier lien qui la rattachait au Front de Mer. Elle y avait de toutes manières vécu beaucoup trop de choses. Oh, elle n’était pas particulièrement attachée au quartier - elle avait assez baroudé plus jeune pour ne pas accorder d’importance à son lieu de vie, mais disons qu’on y vivait bien et qu’elle avait encore du mal à se voir arpenter en sifflotant les rues de Lincoln...ou de Little Italy.

Ainsi, à présent que sa rémission était bien entamée -enfin...elle avait trouvé la force de se balader bien qu’il lui semblait encore souvent marcher sans but, son attention se reporta sur une église néogothique qui avait été rénovée. Bien qu’elle y ait toujours vécu, elle ne connaissait pas exactement Star City comme sa poche et avait dû passer devant la bâtisse mainte et mainte fois sans la voir, peu portée sur tous les types de croyances et questions religieuses. À vrai dire, à présent qu’elle doutait du bien fondé de son existence...Elle y pensait. Ça ne l’obsédait pas non plus, mais la dimension religieuse, si discrète jusqu’alors, était belle et bien présente dans son esprit. Et était une grande inconnue. Le culte satanique de son père ne lui disait rien qui vaille et il avait semblé si prompt à la convertir...Non. C’était encore sa vie, ainsi le choix lui appartenait.

Ce fut par curiosité qu’elle passa l’entrée de l’église. Pendant ses rares visites qui se résumaient à quelques instants lorsqu’elle était haute comme trois pommes, elle avait toujours été happée par la sérénité de ces lieux et par la douleur et la mélancolie des figures de leurs icônes. À vrai dire, la douleur n’avait rien de beau en ce bas monde, mais même sans avoir de culture religieuse, elle se reconnaissait quelque part dans la dimension sacrée qu’elle représentait, toutes proportions gardées. Peut-être était-ce juste par le fait d’avoir grandi aux États-Unis, d’avoir baigné sans le vouloir dans une culture poussive qui encourageait au dépassement de soi pour de nobles causes -ou juste pour soi-même ? Était-ce une vision des choses qui se perdait ?

Même en ayant croisé le regard du prêtre, elle n’aurait jamais cru attirer son attention. Pourtant, celui-ci lui adressa un hochement de tête et la salua. Il lui fit part de son inquiétude à propos de sa personne; elle avait apparemment l’air perdue. Et c’était vrai, elle l’était, mais tourmentée aurait été un mot plus adéquat quant à son état d’esprit des deux derniers mois. Mais prise sur le vif, que pourrait-elle lui dire ?

“Je...Je vais bien.” bredouilla-t-elle en signe de réponse. Elle réfléchit un instant. “Non, ça ne sert à rien de mentir. Vous avez vu juste, je pense que l’on peut dire que je suis perdue. Je me suis peut-être égarée ici. Êtes-vous prêt à répondre aux questions d’une non-croyante, mon Père ?”

C’était une demande polie et douce. Elle n’était pas hermétique à la voie du Seigneur, cependant elle craignait tout ce qui était de l’ordre de l’influence. Elle n’aimait pas se sentir vulnérable, encore moins manipulable quand bien même tout ceci devait être vrai. D’autre part, si le prêtre n’avait pas envie de lui prêter une oreille attentive, elle comprendrait.
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Lun 16 Mar 2020 - 11:50 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Combien de fois avait-il entendu des mensonges comme réponse lorsqu'il s'interrogeait sur le bien-être d'un fidèle ? Ou d'un passant puisque cette femme lui indiqua clairement qu'elle n'était pas croyante. Qu'à cela ne tienne ! Ezio n'était pas du genre à repousser quelqu'un parce qu'il ou elle n'avait pas les mêmes croyances que lui. En fait, il trouvait même que ces divergences d'opinion les rapprochaient. Il en allait de même pour des religieux d'autres cultes. Lors de sa formation à l'Opus Dei, l'Italien avait eu la chance et le plaisir de côtoyer des serviteurs d'autres Dieux. Bouddhistes, Musulmans, peu importait. La seule chose qui avait de la valeur, c'était qu'ils se battaient tous pour la même chose : protéger leurs semblables. Enfants du Tout-Puissant, d'Allah ou des divinités multiples, quelle importance ?

Bien sûr, sa vision des choses n'était pas partagée par tous les religieux, ni même par tous ses fidèles. Certains d'entre eux voyaient d'un mauvais œil que le prêtre accueille à bras ouverts des jeunes athées lors de leurs journées pour la jeunesse, mais Ezio ne s'en formalisait pas. Chacun était libre de penser ce qu'il voulait et même s'il essayait toujours d'expliquer ses choix pour permettre aux autres de les comprendre, il ne forcerait jamais personne à penser comme lui.

Les paroles de la demoiselle furent donc accueillies par un sourire rassurant. Il n'aurait pas agi différemment s'il avait été face à une fidèle régulière. Elle avait l'air de craindre sa réponse, comme si sa présence en ces lieux n'était pas légitime, Ezio commença donc par la rassurer sur ce point. Qu'elle mette les pieds ici pour la première fois ou non ne changeait rien à son droit de parler avec lui. Ni même d'avoir droit à un peu de son temps. C'était ce pour quoi il était devenu prêtre de toute manière.

« Oui, je le suis. C'est d'ailleurs en partie ce pour quoi je suis ici. » Il détourna brièvement le regard, observant les environs pour constater qu'ils étaient seuls. Ses yeux bleus se reposèrent sur la jeune femme. « Souhaitez-vous rester ici, ou préférez-vous parler dans un endroit plus isolé ? »

Il se plierait à ses désirs puisqu'il était primordial qu'elle se sente à l'aise pour pouvoir se confier sans fards. Bien sûr, le confessionnal ne serait guère adapté à une pareille discussion, mais il y avait des salles un peu plus tranquilles un peu à l'écart. Si elle préférait davantage d’intimité, il ne voyait aucun problème à l'y entraîner pour qu'elle puisse se confier sans craindre d'être entendue. Enfin, par quelqu'un d'autre que le Seigneur et lui-même, évidemment.

Avant qu'elle n'ait répondu, l'Italien reprit la parole d'un ton toujours aussi doux et rassurant. Certains trouvaient sa manière de parler particulièrement frustrante et agaçante, mais c'était ainsi. Ezio était d'un naturel très calme et posé et c'était ce qu'il communiquait généralement à ses fidèles.

« Je tiens à préciser que le fait que vous soyez non-croyante n'importe guère. Nos portes sont ouvertes à qui le désire et je suis disponible pour tous les enfants du Seigneur, qu'ils croient en lui ou non. »

Il espérait que cette précision allait rassurer la jeune femme sur son droit à se tenir ici, mais il savait aussi qu'il ne pouvait pas l'obliger à se sentir à l'aise. Ce serait son rôle que de la mettre dans de bonnes conditions si jamais ses mots restaient sans effet. Il n'y avait plus qu'à attendre sa décision : si elle voulait s'isoler, il la guiderait jusqu'à l'une des pièces annexes, mais si elle préférait rester ici, il se rapprocherait simplement pour discuter plus tranquillement. Après tout, ils n'étaient pas pressés de boucler cet échange.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 23 Mar 2020 - 20:22 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Circus Maximus
Circus Maximus

Jasper Gynt
Circus Maximus

Personnage
Dans le doute, nul ne désespère 2jf6

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 20/09/1993
ϟ Arrivée à Star City : 29/06/2019
ϟ Nombre de Messages : 1098
ϟ Nombre de Messages RP : 539
ϟ Célébrité : Ruby Rose
ϟ Crédits : /
ϟ Doublons : /
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : En couple.
ϟ Métier : Sujet d'expérimentation de la FutureTech / Provocator au Circus Maximus
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : ► Androgyne et non-binaire
► Sourires qui ne disent rien qui vaillent
► Grande cicatrice en travers du torse
► Patchwork de tatouages
► Musclée
► 1m80, ~150 kg
► Sous Biomeca'Punch, porte un casque de moto modulable
ϟ Pouvoirs : ► Super force (80T)
► Super vitesse (400km/h)
► Super Sauts (20 m)
► Super réflexes
► Ultime souffle
► Corps de Titane (résistance 80T)
► Gestion de sa douleur III
► Discipline du Mental II
► Maîtrise des disciplines des MMA
► Tatouage Régénérateur III
► Gantelet de combat (+ munitions)
► Plus d'informations

♠️ Ten Spirits (Rétiaire)
♠️ Maître des transformations III (chat noir, corbeau, araignée)
♠️ Incarnation de Vie Antérieure I (Maîtrise des armes blanches)
♠️ Confections chamaniques (drogues et poisons)
♠️ Chant dysphonique
♠️ Transe de combat

ϟ Liens Rapides : ►Présentation
►Carnet d'Adresses
►Passeport
►Coordonnées
►Exploits
Joueur
Dans le doute, nul ne désespère 2jf6

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 20/09/1993
ϟ Arrivée à Star City : 29/06/2019
ϟ Nombre de Messages : 1098
ϟ Nombre de Messages RP : 539
ϟ Célébrité : Ruby Rose
ϟ Crédits : /
ϟ Doublons : /
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : En couple.
ϟ Métier : Sujet d'expérimentation de la FutureTech / Provocator au Circus Maximus
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : ► Androgyne et non-binaire
► Sourires qui ne disent rien qui vaillent
► Grande cicatrice en travers du torse
► Patchwork de tatouages
► Musclée
► 1m80, ~150 kg
► Sous Biomeca'Punch, porte un casque de moto modulable
ϟ Pouvoirs : ► Super force (80T)
► Super vitesse (400km/h)
► Super Sauts (20 m)
► Super réflexes
► Ultime souffle
► Corps de Titane (résistance 80T)
► Gestion de sa douleur III
► Discipline du Mental II
► Maîtrise des disciplines des MMA
► Tatouage Régénérateur III
► Gantelet de combat (+ munitions)
► Plus d'informations

♠️ Ten Spirits (Rétiaire)
♠️ Maître des transformations III (chat noir, corbeau, araignée)
♠️ Incarnation de Vie Antérieure I (Maîtrise des armes blanches)
♠️ Confections chamaniques (drogues et poisons)
♠️ Chant dysphonique
♠️ Transe de combat

ϟ Liens Rapides : ►Présentation
►Carnet d'Adresses
►Passeport
►Coordonnées
►Exploits
Jasper ne put qu’éprouver un profond soulagement en constatant que le prêtre ne voulait ni la juger, ni la rejeter. Mieux, il lui fit part de son engagement et parut faire de son mieux pour la rendre à l’aise, lui proposant même un espace où elle se sentirait peut-être en meilleure sécurité. Elle semblait croire ces derniers temps qu’elle ne pouvait que provoquer la répulsion chez autrui, mais ses rencontres dans la quasie totalité des cas semblaient la voir d’une autre manière, bien plus neutre que le regard triste et plein de ressentiment qu’elle lançait à son propre reflet. Il lui arrivait souvent de penser alors : Tu n’as pas su être assez forte. Tu ne l’as pas été. Tu ne l’es pas.

“Merci, mon Père, de vous montrer si accueillant à mon égard.” prononça-t-elle en lui rendant son sourire, néanmoins bien moins confiant. Elle marqua une pause, prenant un instant pour réfléchir. “La nef ira, si cela ne vous dérange pas de vous approcher un peu.”

Il régnait en ces lieux une pleine et vaste beauté qu’elle était venue chercher également, même sans vraiment s’en rendre compte. Il y avait dans les préceptes religieux et les oeuvres qui en faisaient mention un amour et une foi envers l’humanité qu’elle ne connaissait que trop peu à l’extérieur. En quelques mots, cela lui faisait du bien de se trouver au sein de cette église, et elle avait assez confiance en l'acoustique pour couvrir ses chuchotements.

“Je crois avoir bien fait de venir ici si je puis trouver en vous une oreille bienveillante et particulièrement discrète. Que les esprits de ces lieux m’entendent ne m’importent guère, je suis prête à subir les châtiments que je mérite, si c’est le Ciel qui me les envoie.”

Elle soupira profondément ; serait-elle prête se déposer, serait-elle capable de finalement lâcher-prise après tout ce temps à mordre sa langue, à garder le silence alors que tant d’injustice hurlait en elle ? C’était pourtant le moment rêvé ; Ten Spirits n’était plus sur son dos -il la pensait totalement acquise à présent, et elle-même en avait grand besoin, ne serait-ce que pour se garder en vie.

Des larmes vulnérables lui vinrent. En signe de pudeur, elle couvrit ses épaules de ses mains et se courba un peu, mais elle ne chercha pas à cacher ses pleurs silencieux, expression de son âme qui souffrait. Ces larmes étaient l’ultime preuve qu’elle existait encore.

“Je brûle d’injustice, mon Père. Je travaille depuis petite dans le but de savoir me défendre, mais je suis devenue l’outil d’une autre puissance bien plus grande, animée d’autres intérêts. Ma fonction ne me plaît pas. Je ne veux pas être un vulgaire outil, à qui on demande de ne pas avoir de cœur. Si je suis là aujourd’hui, c’est pour trouver la force de protéger ce dernier ou y renoncer à jamais. ”

Elle porta son regard pluie sur son côté. Elle se sentait terriblement honteuse de ce qui lui était arrivée d’une part, et d’accabler cet homme de ses malheurs d’autres parts.

“Je ne demande à personne de me sauver, mon Père. Je ne veux pas être responsable d’une tuerie. Je voudrais seulement…”

Qu’est-ce qu’elle voudrait ? Où allaient ses désirs ? Un peu d’écoute, que ses chaînes soient moins pesantes, qu’elle oublie tout ce qu’elle avait vu, tout ce qu’elle avait vécu qui lui rendait l’existence plus grise. Et enfin…

“...la liberté.”
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Lun 23 Mar 2020 - 22:31 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
« C'est tout naturel. »

Elle n'avait pas à la remercier de l'accueillir dans la demeure du Seigneur, qu'elle soit ou non croyante. C'était son rôle et il le remplissait avec joie. Ezio n'était toutefois pas très étonné de l'entendre parler ainsi : il rencontrait régulièrement des gens si perdus qu'ils s'étonnaient que l'on puisse encore les traiter comme des humains. Mais ces individus étaient généralement des personnes sans domicile ou ayant perdu leur famille, cette jeune femme ne leur ressemblait pas vraiment. Cela dit, il savait que les apparences étaient souvent trompeuses.

D'un pas apaisé et étonnamment léger pour sa carrure, Ezio se dirigea vers la jeune femme et s'installa sur le banc à proximité d'elle, laissant toutefois une distance suffisante pour ne pas la mettre mal à l'aise. Puis il attendit. La femme commença à parler, abordant le sujet d'une potentielle sanction qu'elle disait mériter. Si cette entrée en matière le surprenait, il n'en montra rien. L'Italien se contenta de l'observer d'un air calme et attentif et il ne détourna pas le regard lorsqu'elle commença à pleurer silencieusement. Les larmes n'étaient pas honteuses, au contraire. Elles étaient juste humaines.

Il resta silencieux jusqu'à ce qu'elle retrouve l'usage de la parole et lui explique une situation pour le moins compliquée en apparence. Elle parlait d'une « puissance », mais sans en dire plus. Ezio vivait à Star City depuis suffisamment longtemps pour savoir que les criminels y étaient légion, se pouvait-il que cette demoiselle soit tombée entre leurs griffes et qu'ils la menacent pour la faire obéir ? Possible. Son silence persista même après que la demoiselle eu terminé en lâchant le mot qui lui brûlait les lèvres. Il prit quelques secondes avant de répondre d'un ton aussi apaisant qu'à l'accoutumée.

« Qu'est-ce qui vous en empêche mon enfant ? »

Il devait se comporter comme un prêtre et non comme un Vigilant habitué à côtoyer le milieu du crime. Ezio était heureux de ne jamais l'avoir croisée lors de ses rondes nocturnes, même s'il savait d'ores et déjà qu'il ne l'aurait pas brutalisée. Elle pleurait de devoir mal agir, c'était le signe évident d'une bonté d'âme. C'était le signe qu'il devait l'aider et cela même si elle disait ne pas vouloir être sauvée.

Après une nouvelle petite pause, la voix du prêtre brisa à nouveau le silence des lieux.

« Quelqu'un vous oblige-t-il à faire ce que vous ne voulez pas ? » Il leva la main pour l'interrompre avant qu'elle ne refuse de lui parler. « Je ne vous demande pas de noms, ni même d'informations, je veux simplement comprendre la situation dans laquelle vous vous trouvez. » Il n'était pas en train d'enquêter sur elle après tout. « De ce que j'ai compris, vous êtes une bonne personne qui se soucie de rester en accord avec ses idéaux, avec son cœur, mais quelqu'un ou quelque chose vous oblige à piétiner vos rêves. » Il marqua une légère pause. « Aucun humain ne mérite cela. Chacun naît libre et rien ni personne n'a le droit de vous ôter cette liberté. Je sais que c'est facile à dire, mais sachez que vous n'êtes jamais seule, même si vous le pensez. Vous vous êtes présentée ici, vous parlez de vos rêves, c'est le signe évident que vous ne les avez pas abandonnés. Et c'est aussi mon rôle que de vous aider. En vous parlant pour commencer. »

Il verrait plus tard s'il pouvait faire quelque chose pour l'aider de manière plus probante. Ezio ne supportait pas de voir quelqu'un comme cette jeune femme souffrir ainsi, surtout lorsqu'elle pourrait faire de belles choses. Ce dont il ne doutait pas vu ses paroles. Mais ce n'était qu'une première impression, il devait en apprendre davantage sur elle avant de savoir face à quoi il se trouvait.

« Et vous n'avez pas à avoir honte de vos larmes mon enfant, elles ne sont que la preuve de votre humanité. »

Une personne sans émotion et sans humanité n'en verserait aucune. Il le savait malheureusement d'expérience.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 26 Mar 2020 - 1:35 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Circus Maximus
Circus Maximus

Jasper Gynt
Circus Maximus

Personnage
Dans le doute, nul ne désespère 2jf6

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 20/09/1993
ϟ Arrivée à Star City : 29/06/2019
ϟ Nombre de Messages : 1098
ϟ Nombre de Messages RP : 539
ϟ Célébrité : Ruby Rose
ϟ Crédits : /
ϟ Doublons : /
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : En couple.
ϟ Métier : Sujet d'expérimentation de la FutureTech / Provocator au Circus Maximus
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : ► Androgyne et non-binaire
► Sourires qui ne disent rien qui vaillent
► Grande cicatrice en travers du torse
► Patchwork de tatouages
► Musclée
► 1m80, ~150 kg
► Sous Biomeca'Punch, porte un casque de moto modulable
ϟ Pouvoirs : ► Super force (80T)
► Super vitesse (400km/h)
► Super Sauts (20 m)
► Super réflexes
► Ultime souffle
► Corps de Titane (résistance 80T)
► Gestion de sa douleur III
► Discipline du Mental II
► Maîtrise des disciplines des MMA
► Tatouage Régénérateur III
► Gantelet de combat (+ munitions)
► Plus d'informations

♠️ Ten Spirits (Rétiaire)
♠️ Maître des transformations III (chat noir, corbeau, araignée)
♠️ Incarnation de Vie Antérieure I (Maîtrise des armes blanches)
♠️ Confections chamaniques (drogues et poisons)
♠️ Chant dysphonique
♠️ Transe de combat

ϟ Liens Rapides : ►Présentation
►Carnet d'Adresses
►Passeport
►Coordonnées
►Exploits
Joueur
Dans le doute, nul ne désespère 2jf6

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 20/09/1993
ϟ Arrivée à Star City : 29/06/2019
ϟ Nombre de Messages : 1098
ϟ Nombre de Messages RP : 539
ϟ Célébrité : Ruby Rose
ϟ Crédits : /
ϟ Doublons : /
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : En couple.
ϟ Métier : Sujet d'expérimentation de la FutureTech / Provocator au Circus Maximus
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : ► Androgyne et non-binaire
► Sourires qui ne disent rien qui vaillent
► Grande cicatrice en travers du torse
► Patchwork de tatouages
► Musclée
► 1m80, ~150 kg
► Sous Biomeca'Punch, porte un casque de moto modulable
ϟ Pouvoirs : ► Super force (80T)
► Super vitesse (400km/h)
► Super Sauts (20 m)
► Super réflexes
► Ultime souffle
► Corps de Titane (résistance 80T)
► Gestion de sa douleur III
► Discipline du Mental II
► Maîtrise des disciplines des MMA
► Tatouage Régénérateur III
► Gantelet de combat (+ munitions)
► Plus d'informations

♠️ Ten Spirits (Rétiaire)
♠️ Maître des transformations III (chat noir, corbeau, araignée)
♠️ Incarnation de Vie Antérieure I (Maîtrise des armes blanches)
♠️ Confections chamaniques (drogues et poisons)
♠️ Chant dysphonique
♠️ Transe de combat

ϟ Liens Rapides : ►Présentation
►Carnet d'Adresses
►Passeport
►Coordonnées
►Exploits
Plus les paroles du prêtre la soulageaient, plus elle pleurait. Et comme ses larmes n’en finissaient pas d'inonder ses joues pâles et qu’elles étaient presque douloureuses après avoir été tant retenues, elle porta sa main sur l’arrête de ses sourcils pour se la masser, et peut-être aussi pour cacher cette vulnérabilité dont elle avait terriblement honte. Elle ne voulait pas être un poids pour le monde, elle voulait être la Double championne de MMA, Jasper Gynt et que chacun puisse compter sur elle et sur sa force.

“Pardonnez-moi…Non, excus-...Enfin, non...je-”

Fermant les yeux, elle souffla profondément pour faire passer la confusion. Il n’y avait pas de crainte à avoir, il était là pour l’aider. Après un moment comme cela lui demanda un effort, Jasper ouvrit les bras pour se laisser traverser par l’émotion et permettre à l’eau de son âme de la soigner enfin en coulant sur sa peau. Enfin écoutée, l'émotion passa dans ses sanglots et disparut.

“C’est que...je n’ai pas le droit de me montrer aussi faible. Je ne peux pas me le permettre, et puis je ne le veux pas...” Cette grande femme à l'allure athlétique n’aimait pas se montrer ainsi et devoir dépendre de quelqu’un d’autre, mais c'était nécessaire à présent. Elle avait encore du mal à l'accepter. Elle laissa un ange passer mais pendant le vol de celui-ci, elle eut tout-de-même un sourire que l'on pourrait croire forcé, presque un rire mais qui parut tellement triste. “haha, c’est gênant... La vérité, c’est que j’ai toujours apprécié me battre. Je ne sais pas pourquoi, je pense que c’était pour canaliser ma colère, et j’ai été accueillie comme jamais je ne l’ai été par la salle qui m’a formée par la suite mais...Ma pratique a été pervertie et...et oui, j’ai été amenée à faire des choses que je n’aurais jamais faite par moi-même. Des choses dont je ne suis pas fière et qui m’empêchent d’avoir des relations sereines.”

Elle déglutit. Assise sur ce banc, elle porta ses mains sur ses genoux et frotta ses cuisses de nervosité, la tête basse. Paradoxalement, elle parut reprendre un peu d’assurance. Elle poursuivit encore plus bas mais elle gardait un sourire :

“Je n’aurais peut-être jamais dû m’intéresser aux arts martiaux. C’est ma passion qui m’a menée dans ce piège, je ne peux m’en prendre qu’à moi-même et je mérite d’être punie pour mes actes et mon orgueil, mais je suis aussi tellement en colère...tellement en colère que l’on me traite ainsi, que l’on bafoue ma vie, mes rêves et mes émotions. Je ne suis pas un objet ! Ai-je d’autre choix que de devenir une coquille vide ? Une marionnette que l’on actionne pour ses propres intérêts égoïstes ?! Le puis-je véritablement, au moins ?”

 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Jeu 26 Mar 2020 - 20:07 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
« Il n'y a aucune faiblesse à laisser libre court à ses émotions. »

Il lui épargna le laïus au sujet des larmes qui, selon lui, étaient une preuve de courage et non de faiblesse. Elle risquait de penser qu'il lui sortait tout ce qu'il avait appris au séminaire ! En vérité, Ezio avait toujours considéré les larmes comme une force sans égal. Lui-même ne le faisait jamais et il savait que ce n'était pas une raison pour se sentir fier. Certains individus le trouvaient trop distant et trop hautain dans son comportement vis-à-vis de ses ouailles, peut-être que s'il était capable de laisser ses larmes couler de temps en temps, ce sentiment serait amoindri, voire totalement gommé ?

Le prêtre laissa la demoiselle reprendre contenance alors qu'un silence – pas gênant pour un sou – s'installait entre eux. Elle poursuivit finalement ses explications, avançant le fait qu'elle avait toujours apprécié se battre, mais que sa passion avait été utilisée et souillée par d'autres. Il voyait ce qu'elle voulait dire, mais resta silencieux jusqu'à ce qu'elle termine de parler en multipliant les questions. Ezio laissa planer quelques instants de silence avant de répondre.

« Bien sûr. Vous être maîtresse de votre existence et rien ni personne ne pourra vous enlever ce droit. Actuellement vous vous trouvez face à un obstacle de poids et je veux bien croire que vous le considériez comme insurmontable. Peut-être est-le ce cas à votre échelle. Mais dites-vous bien que ce n'est pas parce que vous ne pouvez pas franchir seule une barrière que personne ne peut vous aider en vous faisant la courte-échelle. »

Bon, c'était une explication assez imaginée et, là aussi, elle allait peut-être considérer qu'il disait beaucoup de choses, mais qu'elles ne signifiaient pas forcément grand-chose. Le quadragénaire s'offrit donc quelques instants de réflexion avant de poursuivre du même ton paisible, détournant parfois le regard du visage de la jeune femme pour embrasser les environs désormais désertés.

« Vous ne devez pas vous reprocher vos choix. Vous avez fait quelque chose qui vous passionne et vous ne devez pas considérer que votre situation actuelle est de votre faute. Ce n'est pas le cas. » Pas si elle avait dit la vérité sur ce plan. « Mais vous ne devez pas vous laisser gagner par la colère. Oh, c'est un sentiment naturel, surtout face à l'injustice, mais en le laissant vous remplir, vous vous fermez à tous les sentiments positifs qui pourraient venir vous apaiser. Et là, vous vous bloquerez vraiment aux autres. Dont à ceux qui veulent vous aider. »

Pourtant, c’était une réaction parfaitement naturelle et parfaitement humaine. N'importe quelle personne qui serait maltraitée ou humiliée allait prendre le risque de se laisser gagner par la colère. Lui-même l'avait fait par le passé, il parlait donc d'expérience. Toutefois, il ne répondait pas aux problèmes de la demoiselle et ce n'était pas facile compte tenu du fait qu'il ignorait de nombreuses données dans sa situation. Malgré tout, Ezio reprit de plus bel, essayant de la conseiller du mieux qu'il pouvait.

« Réagir par la violence ne vous apportera rien. Au contraire, ça donnera davantage d'emprise à ces individus dont vous parlez. Je crois que la chose la plus logique à faire, c'est de réagir à l'opposé de ce qu'ils attendent de vous. Ils veulent une femme pleine de colère et de violence ? Devenez douce et pacifique. Refusez de vous battre si cela vous est possible. » Il ne savait pas si elle risquait de mettre sa vie en danger en agissant ainsi. « Je sais que c'est plus facile à dire qu'à faire, mais n'oubliez pas ce que je vous ai dit. Vous n'êtes jamais seule, il faut juste accepter d'être aidé. »

Ezio retomba dans son silence, ignorant ce qu'elle allait penser de son discours.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 29 Mar 2020 - 3:03 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Circus Maximus
Circus Maximus

Jasper Gynt
Circus Maximus

Personnage
Dans le doute, nul ne désespère 2jf6

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 20/09/1993
ϟ Arrivée à Star City : 29/06/2019
ϟ Nombre de Messages : 1098
ϟ Nombre de Messages RP : 539
ϟ Célébrité : Ruby Rose
ϟ Crédits : /
ϟ Doublons : /
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : En couple.
ϟ Métier : Sujet d'expérimentation de la FutureTech / Provocator au Circus Maximus
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : ► Androgyne et non-binaire
► Sourires qui ne disent rien qui vaillent
► Grande cicatrice en travers du torse
► Patchwork de tatouages
► Musclée
► 1m80, ~150 kg
► Sous Biomeca'Punch, porte un casque de moto modulable
ϟ Pouvoirs : ► Super force (80T)
► Super vitesse (400km/h)
► Super Sauts (20 m)
► Super réflexes
► Ultime souffle
► Corps de Titane (résistance 80T)
► Gestion de sa douleur III
► Discipline du Mental II
► Maîtrise des disciplines des MMA
► Tatouage Régénérateur III
► Gantelet de combat (+ munitions)
► Plus d'informations

♠️ Ten Spirits (Rétiaire)
♠️ Maître des transformations III (chat noir, corbeau, araignée)
♠️ Incarnation de Vie Antérieure I (Maîtrise des armes blanches)
♠️ Confections chamaniques (drogues et poisons)
♠️ Chant dysphonique
♠️ Transe de combat

ϟ Liens Rapides : ►Présentation
►Carnet d'Adresses
►Passeport
►Coordonnées
►Exploits
Joueur
Dans le doute, nul ne désespère 2jf6

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 20/09/1993
ϟ Arrivée à Star City : 29/06/2019
ϟ Nombre de Messages : 1098
ϟ Nombre de Messages RP : 539
ϟ Célébrité : Ruby Rose
ϟ Crédits : /
ϟ Doublons : /
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : En couple.
ϟ Métier : Sujet d'expérimentation de la FutureTech / Provocator au Circus Maximus
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : ► Androgyne et non-binaire
► Sourires qui ne disent rien qui vaillent
► Grande cicatrice en travers du torse
► Patchwork de tatouages
► Musclée
► 1m80, ~150 kg
► Sous Biomeca'Punch, porte un casque de moto modulable
ϟ Pouvoirs : ► Super force (80T)
► Super vitesse (400km/h)
► Super Sauts (20 m)
► Super réflexes
► Ultime souffle
► Corps de Titane (résistance 80T)
► Gestion de sa douleur III
► Discipline du Mental II
► Maîtrise des disciplines des MMA
► Tatouage Régénérateur III
► Gantelet de combat (+ munitions)
► Plus d'informations

♠️ Ten Spirits (Rétiaire)
♠️ Maître des transformations III (chat noir, corbeau, araignée)
♠️ Incarnation de Vie Antérieure I (Maîtrise des armes blanches)
♠️ Confections chamaniques (drogues et poisons)
♠️ Chant dysphonique
♠️ Transe de combat

ϟ Liens Rapides : ►Présentation
►Carnet d'Adresses
►Passeport
►Coordonnées
►Exploits
Patient, il semblait l’écouter et la comprendre. Il n’était pas en train de minimiser ses ressentis pour lui dire de relativiser sa situation, il ne lui disait pas non plus que ses émotions étaient mauvaises, qu’elle réagissait mal à ce qui lui arrivait. Il semblait toucher du bout des doigts toute la détresse qui était la sienne, et elle fut soulagée de ne pas avoir eu à minimiser son cas pour se protéger d’une mauvaise réaction qui n’aurait fait qu’ajouter à son fardeau. Combien de fois avait-elle entendu enfant qu’elle était trop sensible ou fataliste ? Qu’elle s’emportait pour rien ? Qu’elle se victimisait et que ce n’était pas si grave ? Mais si, si, à présent son soucis avait pris des proportions dramatiques.

Au grand contraire, il lui faisait remarquer que personne n’avait le droit de lui prendre sa liberté, qu’elle avait donc le droit de se défendre, que si son problème lui paraissait sans solution, il y avait tout de même un après, qu’il pouvait y en avoir un, qu’elle avait le droit d’y croire, à condition qu’elle se laisse aider. Bien sûr, elle était prête à se faire aider, elle était ici pour cela, mais tout dépendait de comment. Et cela, elle ne pouvait le contrôler, comme elle ne pouvait pas contrôler son entourage.

Il lui disait aussi de prendre garde à sa colère, qu’ils réussiraient sans doute à l'instrumentaliser. Oh, tout cela elle le savait, malheureusement. Elle n’ignorait pas que jouer avec les nerfs d’une personne, que l’on trouvait souvent intimidante, était le meilleur moyen de l’affaiblir puis de la manipuler. Elle avait appris cela à trop bonne école même si elle s’en refusait l’usage. Pour cela, il fallait déjà connaître la personne : ses aspirations, ses craintes, ses désirs. Ten Spirits y arrivait très bien.

Pourtant, elle secoua la tête de gauche à droite lorsqu’il lui suggéra de se montrer douce et bienveillante, et de refuser de se battre lorsqu’elle le pouvait. Le pouvait-elle véritablement ?

“Je crains qu’ils se fassent une joie d’outrepasser mes limites et ne se heurtent à plus de colère encore, mais je vois ce que vous voulez dire. Il est triste pour eux que ces gens se délectent de la souffrance des autres...à moins qu’ils n’en aient rien à faire ? À vrai dire, que ce soit l’un ou l’autre, je ne peux le comprendre. Mais la colère...Elle a toujours fait partie de moi. Comme si j’en voulais au monde entier et que j’étais née avec elle. Avant, je la subissais, je me l’infligeais pour ne pas blesser les autres, je la taisais et pleurais sur elle pour l’apaiser, mais avec le temps, j’ai appris à l’aimer jusqu’à me dire qu’elle était une formidable source d’énergie et que je pouvais apprendre d’elle. Pardonnez-moi, mon Père.”

Elle semblait plus calme. Un instant, son regard gris se perdit parmi les vitraux rouges, bleus et or. Est-ce qu’il y avait de la colère parmi ces icônes, ou n’avait-elle pas sa place ? Pourtant, les thèmes abordés étaient parfois bien tristes.

“Il me sera long et difficile de dompter ma colère face aux épreuves. Peut-être pourriez-vous me l’apprendre, vous qui avez l’air si paisible ?”





 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Lun 30 Mar 2020 - 10:03 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Ezio écouta attentivement les paroles de la jeune femme et y releva plusieurs points intéressants. La colère faisait donc partie intégrante d'elle ? Ce n'était pas très étonnant, si elle disait se battre, bien souvent les parents envoyaient leurs enfants apprendre des sports de combat pour canaliser cette fameuse colère. Le prêtre considérait que ce n'était pas la meilleure solution. Mieux valait apprendre à la comprendre pour mieux vivre avec. Lutter contre ne faisait, finalement, que la renforcer.

Lorsqu'elle parla de son air paisible, le prêtre ne put retenir un sourire légèrement amusé. Il était vrai qu'il avait l'air calme la plupart du temps, mais il n'en était pas arrivé à ça en claquant des doigts. Après quelques secondes de réflexion, le quadragénaire répondit.

« Oh, vous savez, j'ai aussi de la colère en moi. J'en ai eu davantage lorsque j'étais plus jeune. Peut-être qu'elle finit par disparaître avec le temps ? » C'était une question rhétorique, il reprit donc la parole. « Ce que je vais dire n'engage que moi, je ne prétends pas avoir la solution miracle, ni même pouvoir vous dire comment vaincre votre colère. Je vous parle simplement de mon expérience. » Il lui jeta un rapide coup d’œil avant de continuer. « Je considère que la colère fait partie intégrante de l'être humain. C'est un sentiment aussi naturel que la tristesse, la joie et bien d'autres encore. Je considère aussi qu'elle est nécessaire. Savoir se mettre en colère peut s'avérer vital par moment. »

Il savait que ça devait avoir l'air assez bizarre venant de la part d'un prêtre, mais le fait est qu'il avait toujours considéré que toutes les émotions éprouvées par les humains étaient naturelles. Et nécessaires. Pointer la colère du doigt ne servait à rien, mieux valait essayer de la comprendre.

« Pour pouvoir vivre avec votre colère, vous devez... La comprendre. Si vous savez ce qui la provoque et ce qui la renforce, vous saurez comment éviter que cela n'arrive. Vous saurez aussi comment faire pour la vider. » Il soupira légèrement. « Pour apprendre à la contrôler, je considère qu'il est primordial de savoir comment elle se déclenche. Vous dites qu'elle vous habite depuis que vous êtes enfant, mais que vous l'avez défoulée en combattant. Peut-être que vous l'avez simplement détournée et que dans la situation ou vous vous trouvez actuellement, vous n'en avez plus la possibilité, alors elle vus submerge, vous êtes incapable de la contrôler et elle peut vous mettre en position de faiblesse. »

Il ne prétendait pas que la colère rendait faible, c'était simplement le fait de ne pas la maîtriser qui pouvait provoquer des failles. Quoi de plus normal ? C'était valable pour beaucoup de sentiments ou d'émotions. Le regret. La culpabilité. C'était ce qu'il avait dit à Jia Li lorsqu'elle s'était reprochée de nombreuses choses. Si elle refusait de s'accorder le pardon, elle risquait de finir comme cette jeune femme. Mais Ezio n'avait pas laissé tomber son amie et il ne comptait pas davantage le faire avec cette demoiselle.

« Avez-vous une idée de ce qui peut provoquer ce sentiment ? Ou voulez-vous que nous en parlions ensemble ? Si vous ne voulez pas vous ouvrir de votre passé à quelqu'un d'autre, je le comprendrais, mais sachez que ça ne me dérange pas. Et que rien de ce que nous disons ne sortira d'ici. »

Ce n'était pas une confession, mais peu importe. Il n'en parlerait pas à qui que ce soit.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 2 Avr 2020 - 20:29 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Circus Maximus
Circus Maximus

Jasper Gynt
Circus Maximus

Personnage
Dans le doute, nul ne désespère 2jf6

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 20/09/1993
ϟ Arrivée à Star City : 29/06/2019
ϟ Nombre de Messages : 1098
ϟ Nombre de Messages RP : 539
ϟ Célébrité : Ruby Rose
ϟ Crédits : /
ϟ Doublons : /
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : En couple.
ϟ Métier : Sujet d'expérimentation de la FutureTech / Provocator au Circus Maximus
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : ► Androgyne et non-binaire
► Sourires qui ne disent rien qui vaillent
► Grande cicatrice en travers du torse
► Patchwork de tatouages
► Musclée
► 1m80, ~150 kg
► Sous Biomeca'Punch, porte un casque de moto modulable
ϟ Pouvoirs : ► Super force (80T)
► Super vitesse (400km/h)
► Super Sauts (20 m)
► Super réflexes
► Ultime souffle
► Corps de Titane (résistance 80T)
► Gestion de sa douleur III
► Discipline du Mental II
► Maîtrise des disciplines des MMA
► Tatouage Régénérateur III
► Gantelet de combat (+ munitions)
► Plus d'informations

♠️ Ten Spirits (Rétiaire)
♠️ Maître des transformations III (chat noir, corbeau, araignée)
♠️ Incarnation de Vie Antérieure I (Maîtrise des armes blanches)
♠️ Confections chamaniques (drogues et poisons)
♠️ Chant dysphonique
♠️ Transe de combat

ϟ Liens Rapides : ►Présentation
►Carnet d'Adresses
►Passeport
►Coordonnées
►Exploits
Joueur
Dans le doute, nul ne désespère 2jf6

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 20/09/1993
ϟ Arrivée à Star City : 29/06/2019
ϟ Nombre de Messages : 1098
ϟ Nombre de Messages RP : 539
ϟ Célébrité : Ruby Rose
ϟ Crédits : /
ϟ Doublons : /
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : En couple.
ϟ Métier : Sujet d'expérimentation de la FutureTech / Provocator au Circus Maximus
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : ► Androgyne et non-binaire
► Sourires qui ne disent rien qui vaillent
► Grande cicatrice en travers du torse
► Patchwork de tatouages
► Musclée
► 1m80, ~150 kg
► Sous Biomeca'Punch, porte un casque de moto modulable
ϟ Pouvoirs : ► Super force (80T)
► Super vitesse (400km/h)
► Super Sauts (20 m)
► Super réflexes
► Ultime souffle
► Corps de Titane (résistance 80T)
► Gestion de sa douleur III
► Discipline du Mental II
► Maîtrise des disciplines des MMA
► Tatouage Régénérateur III
► Gantelet de combat (+ munitions)
► Plus d'informations

♠️ Ten Spirits (Rétiaire)
♠️ Maître des transformations III (chat noir, corbeau, araignée)
♠️ Incarnation de Vie Antérieure I (Maîtrise des armes blanches)
♠️ Confections chamaniques (drogues et poisons)
♠️ Chant dysphonique
♠️ Transe de combat

ϟ Liens Rapides : ►Présentation
►Carnet d'Adresses
►Passeport
►Coordonnées
►Exploits
"Je n'ai pas eu une vie facile." déclara Jasper dans un soupire pour tout préambule.

À vrai dire, la combattante n'aimait pas particulièrement raconter sa vie et avait horreur de s'en plaindre. Elle avait d'ailleurs l'impression qu'elle ne faisait que cela ces derniers temps et force était de constater que, si ça lui faisait du bien de pouvoir se déposer, de se laisser éclater comme un enfant, ce n'était nettement pas pour flatter son ego. Quant à son passé, les articles et les tabloïds l'avaient bien assez raconté pour elle, de toutes les manières possibles, autant sur le fond que sur la forme. Surtout, elle pensait que son histoire n'était pas la pire et qu'elle ne regardait qu'elle.

Contemplant un instant les bancs dans le silence, Jasper posa ses coudes sur ses genoux et porta son regard sur le sol pavé avant de fermer les yeux. Elle se remémora les paroles du prêtre, cherchant à considérer la colère comme un adversaire et surtout à la déceler dans son passé. Quelques situations émaillées par celle-ci lui revinrent en mémoire. Elle commença, d'un ton qu'elle voulait particulièrement neutre :

"Lorsque j'étais petite, j'avais l'impression de ne pas valoir autant que les autres. C'était en tout cas ce qu'on me donnait à voir : pas de parents, sinon des étrangers qui finissaient par me voir ainsi. J'étais moins que leurs véritables enfants, je n'avais le droit qu'à des miettes d'affection. Et puis, en rencontrant mon père, j'ai découvert que j'étais venue au monde dans un but précis, un but que je n'ai jamais accompli et que je n'accomplirai sans doute jamais, qui ne regarde que lui. Nous touchons là encore à l'injustice, je crois, et à l'abandon."

Elle avait l'impression de ne pas tout dire, mais au pire des cas, le prêtre saurait sans doute la guider afin de déceler les failles dans son discours dans le but de l'approfondir.

"Puis, en grandissant, j'ai décidé de m'aimer car personne ne le faisait véritablement, que j'étais la personne la plus importante de ma vie, qu'il fallait donc me protéger et me préserver pour mon propre bien. Et comme je n'avais personne pour assurer ce rôle, j'ai choisi d'en prendre la responsabilité. Mes deux titres à l'UFC, c'était uniquement pour moi, pour cette petite fille et sa carence d'amour, pour lui montrer qu'elle était devenue assez forte pour s'assumer pleinement.

À présent...Eh bien, peut-être est-ce toujours la même chose, mais d'une autre manière. Une sorte de continuité, en somme et d'une autre difficulté. Mais vous m'avez demandée ce qui me met en colère..."


Elle se tut. Peut-être réfléchir n'était pas la meilleure méthode pour saisir pleinement cette question et surtout sa réponse. Tout ce qui lui venait, elle l'avait déjà dit : le manque de liberté, sa frustration d'être traitée comme un objet, la trahison, le fait que le monde lui paraissait bien plus sombre et violent depuis qu'elle travaillait pour le Cartel Rouge...Mais elle ne cherchait pas assez loin, sans doute, pas encore.

"Peut-être est-ce bien ma propre faiblesse."

De nouveau, elle marqua une pause mais se tourna comme elle put vers le prêtre.

"Mon père, je n'ai sincèrement pas l'impression de correctement vous répondre. Peut-être le meilleur moyen de toucher du doigt ce qui me met en colère serait de la provoquer."

C'était une suggestion comme une autre ; elle savait que ce ne serait pas aisé, car les émotions étaient quelque chose de trop complexe pour être véritablement contrôlées.
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Sam 4 Avr 2020 - 17:37 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
S'il ne connaissait pas l'histoire de la jeune femme, Ezio pensait la comprendre, du moins sommairement. Elle avait apparemment grandi sans parents, sans doute dans un orphelinat et les retrouvailles avec son géniteur n'avaient pas été très réjouissantes. Il aurait pu lui demander à quoi elle songeait en parlant du but que son père avait visiblement programmé pour elle, mais il ne le fit pas, considérant que la demoiselle le lui dirait si elle jugeait ça nécessaire.

Lorsqu'elle eut terminé de lui expliquer ce qu'elle avait en tête, Ezio resta silencieux, mais hocha la tête pour lui indiquer qu'il avait compris et entendu tout ce qu'elle disait. Il aurait pu lui dire qu'il comprenait sa situation, car aussi étonnant que cela puisse être, ils étaient dans une situation très similaire. Lui aussi été né sans connaître ses parents et avait grandi sans même savoir leur identité. On l'avait depuis toujours orienté vers le métier de prêtre, ce qui revenait à peu près à dire que sa vie avait été dirigée vers un objectif précis. Il était rentré dans les ordres pour se rendre utile et si l'on y réfléchissait vraiment, c'était sans doute parce qu'il avait besoin de savoir qu'il servait à quelque chose. En étant prêtre, il pouvait aider, tandis que s'il avait changé de route pour devenir garagiste ou que sais-je encore, sa vie aurait sans doute été très vide et solitaire. Peut-être aurait-il terminé comme cette demoiselle ? Tout ça pour dire qu'il la comprenait plus qu'elle ne pouvait l'imaginer.

« La faiblesse est une question de point de vue vous savez. Je sais que c'est assez cliché de dire ça, mais vous avez visiblement réussi à obtenir deux titres importants, vous n'êtes donc pas faible. Et je ne parle pas du point de vue physique. Les sportifs ont un mental très puissant, plus qu'ils ne le soupçonnent souvent. Je suis certain que vous avez déjà été capable de vous relever de nombreuses situations qui vous semblaient désespérées. »

Bien sûr, une fois de plus le quadragénaire ne connaissait pas grand-chose de la situation de la jeune femme, mais il était normal qu'il puisse se faire une idée de la situation au vu de son expérience personnelle. L'Italien marqua une légère pause, réfléchissant à la manière dont il convenait de formuler sa réplique suivante, puis il reprit la parole du même ton calme et posé qu'habituellement, observant les environs parfaitement déserts et silencieux.

« Je ne suis pas psychologue et je ne peux me baser que sur mon expérience personnelle, mais j'ai rencontré de nombreuses personnes qui, comme vous, souffraient d'un manque de.... Reconnaissance ? D'amour et peut-être un peu d'attention. Ne voyez pas cela comme quelque chose de péjoratif, j'estime qu'il est parfaitement sain et normal, pour ne pas dire vital, d'avoir envie d'être reconnu et apprécié. » Il hocha la tête pour renforcer ses dires. « Encore une fois, je ne peux qu'émettre des suggestions, mais je crois que ce qui vous aiderait beaucoup, ce serait d'apprendre à vous détacher de ce besoin de reconnaissance. Mais pour cela, vous devez admettre que vous êtes une femme de valeur et qui mérite d'être appréciée pour cela. »

Il ne la connaissait guère, mais Ezio avait suffisamment d'expérience en l'être humain pour reconnaître quelqu'un de valeureux lorsqu'il l'avait sous les yeux. Bien sûr, cette femme n'était pas obligée de le savoir, mais elle devait se douter qu'un prêtre croisait de nombreuses personnes et autant de caractères différents.

« J'ai bien conscience que c'est facile à dire, mais si je puis vous conseiller, un excellent moyen de se rentre contre de sa valeur, c'est tout simplement de se rendre utile. En voyant que vous êtes capable d'aider les autres, vous comprendrez que vous n'êtes pas cette petite fille dont personne ne veut et cela pourrait bien vous aider à contrôler ce sentiment de colère sous-jacent. »

Une fois de plus, l'Italien ignorait si ses paroles allaient pouvoir aider la demoiselle, mais il espérait bien qu'elle comprendrait qu'elle pouvait toujours demander de l'aider pour atteindre ses objectifs et qu'elle n'avait pas besoin de ne compter que sur elle-même !
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 6 Avr 2020 - 19:32 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Circus Maximus
Circus Maximus

Jasper Gynt
Circus Maximus

Personnage
Dans le doute, nul ne désespère 2jf6

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 20/09/1993
ϟ Arrivée à Star City : 29/06/2019
ϟ Nombre de Messages : 1098
ϟ Nombre de Messages RP : 539
ϟ Célébrité : Ruby Rose
ϟ Crédits : /
ϟ Doublons : /
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : En couple.
ϟ Métier : Sujet d'expérimentation de la FutureTech / Provocator au Circus Maximus
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : ► Androgyne et non-binaire
► Sourires qui ne disent rien qui vaillent
► Grande cicatrice en travers du torse
► Patchwork de tatouages
► Musclée
► 1m80, ~150 kg
► Sous Biomeca'Punch, porte un casque de moto modulable
ϟ Pouvoirs : ► Super force (80T)
► Super vitesse (400km/h)
► Super Sauts (20 m)
► Super réflexes
► Ultime souffle
► Corps de Titane (résistance 80T)
► Gestion de sa douleur III
► Discipline du Mental II
► Maîtrise des disciplines des MMA
► Tatouage Régénérateur III
► Gantelet de combat (+ munitions)
► Plus d'informations

♠️ Ten Spirits (Rétiaire)
♠️ Maître des transformations III (chat noir, corbeau, araignée)
♠️ Incarnation de Vie Antérieure I (Maîtrise des armes blanches)
♠️ Confections chamaniques (drogues et poisons)
♠️ Chant dysphonique
♠️ Transe de combat

ϟ Liens Rapides : ►Présentation
►Carnet d'Adresses
►Passeport
►Coordonnées
►Exploits
Joueur
Dans le doute, nul ne désespère 2jf6

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 20/09/1993
ϟ Arrivée à Star City : 29/06/2019
ϟ Nombre de Messages : 1098
ϟ Nombre de Messages RP : 539
ϟ Célébrité : Ruby Rose
ϟ Crédits : /
ϟ Doublons : /
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : En couple.
ϟ Métier : Sujet d'expérimentation de la FutureTech / Provocator au Circus Maximus
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : ► Androgyne et non-binaire
► Sourires qui ne disent rien qui vaillent
► Grande cicatrice en travers du torse
► Patchwork de tatouages
► Musclée
► 1m80, ~150 kg
► Sous Biomeca'Punch, porte un casque de moto modulable
ϟ Pouvoirs : ► Super force (80T)
► Super vitesse (400km/h)
► Super Sauts (20 m)
► Super réflexes
► Ultime souffle
► Corps de Titane (résistance 80T)
► Gestion de sa douleur III
► Discipline du Mental II
► Maîtrise des disciplines des MMA
► Tatouage Régénérateur III
► Gantelet de combat (+ munitions)
► Plus d'informations

♠️ Ten Spirits (Rétiaire)
♠️ Maître des transformations III (chat noir, corbeau, araignée)
♠️ Incarnation de Vie Antérieure I (Maîtrise des armes blanches)
♠️ Confections chamaniques (drogues et poisons)
♠️ Chant dysphonique
♠️ Transe de combat

ϟ Liens Rapides : ►Présentation
►Carnet d'Adresses
►Passeport
►Coordonnées
►Exploits
Était-elle vraiment quelqu'un de valeureux ? Si elle avait été l'une de ces personnes, elle ne se serait pas laissée capturer par le Circus Maximus au sortir de l'invasion Terminus. Si elle avait été l'une d'entre elles, le sang sur ses mains ne l'aurait pas menée à ôter des vies de sa propre volonté selon son propre jugement, encore qu'elle ne le regrettait pas. Si elle avait été l'une d'entre elles, elle aurait perdu la vie en voulant protéger l'Ultimate Fight et ce qu'elle voulait pour elle-même et, surtout, si elle avait été l'une des leurs, elle ne se dirigerait pas vers une évolution au sein du Circus Maximus mettant encore à mal son reste d'innocence.

Elle eut un sourire étrange aux mots du prêtre, teinté de résignation. Qu'elle était une bonne personne, qu'elle avait un bon fond, qu'elle était altruiste, comme tant de gens le lui avaient assuré, elle voulait bien le croire. Mais aucun d'entre eux n'avaient su ce à quoi elle se livrait en réalité. Et surtout, elle se rendait bien compte que ces jugements, aussi bons étaient-ils, n'étaient provoqués que par manque de reconnaissance, comme il le disait si bien. Et que ça n'arrangeait rien, ou sinon c'était un soulagement bien temporaire.

Aider, se rendre utile, rendre service, disait-il ? Tout cela lui conviendrait. Elle avait cependant peur, que pour une remarque, ou un regard, pour une velléité de sa part, ou un soubresaut, le Cartel balaie d'un revers de main ses chances de se plaire à nouveau. Et même si elle en éprouvait un besoin impérieux, elle avait peur de la souffrance, de cette peine qui la menait peu à peu à sa propre ruine, une ruine profonde qui la rendrait toute juste bonne à jouer la marionnette entre les mains d'autres. Elle en était si proche. Mais aider, oui, oui, elle le voulait.

"J'aidais les gens, avant. J'ai toujours voulu le faire. Plus jeune, j'espérais devenir une super-héroïne comme tant de staroplitains alors même que je n'avais rien de spécial ni d'extra-ordinaire, haha. J'étais transportée par les récits sur les exploits des héros. Malheureusement mon passage du côté des super m'a amenée d'autres choses." Elle marqua une pause."Je travaillais dans une salle, l'Ultimate Fight, j'apprenais aux gens à se défendre, à se protéger des agressions, à reprendre courage mais... elle a été détruite..."Par ma faute. pensa-t-elle brièvement.

Cependant, Jasper refusa de baisser la tête, elle préféra plutôt passer à autre chose.

"Mais assez parler de mon passé, je suis libérée de mon activité précédente. Peut-être auriez-vous des possibilités pour moi ? Comment pourrais-je vous être utile ? À vous comme à votre communauté, peu importe."



 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Mar 7 Avr 2020 - 14:16 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Ezio n'était pas très étonné du discours de la jeune femme, il entendait souvent les enfants lui dire qu'ils rêvaient de devenir le futur Commander ou Prétorien, ils ne se rendaient pas compte qu'ils pouvaient d'ores et déjà aider à leur échelle. Bien sûr, la ville avait besoin de héros, mais il n'y avait pas forcément besoin d'être connu, célébré et admiré pour avoir réussi à faire quelque chose de sa vie ! En vérité, le prêtre avait même tendance à penser que c'était sans doute préférable de se centrer sur les gens proches de soi. Cela permettait de voir réellement le résultat de ses actions, tandis qu'un héros anonyme était souvent parti lorsque les effets de ses actions se manifestaient. S'il y en avait bien sûr. Ezio avait aussi croisé bien des « héros » qui se comportaient davantage comme des célébrités en mal de reconnaissance. Mais qui était-il pour juger ?

Il resta silencieux jusqu'à ce qu'elle termine de parler, puis lui demande comment se rendre utile. L'Italien prit le temps de réfléchir avant de répliquer.

« Bien sûr, nous avons toujours besoin d'aide ! Dites-moi simplement ce que vous aimez faire ou non ? Nous avons des groupes qui rendent visite aux personnes âgées afin de les divertir, ou encore ceux qui font des activités avec les enfants. Sinon, nous avons des volontaires qui s'occupent d'entretenir les extérieurs des personnes trop âgées pour le faire, ou encore qui nettoient les zones réservées aux enfants dans les parcs. Il y a souvent des déchets dangereux. »

Il parlait de seringues et d'autres choses de ce type. Le quartier était parfois délaissé par la police et les drogués n'hésitaient pas à se servir des parcs familiaux pour assouvir leur besoin de drogues. Tout cela pour dire que ce n'était pas les activités qui manquaient ! Il marqua une brève pause avant de reprendre.

« Sinon, il y bien d'autres possibilités. Nous confectionnons régulièrement des kits pour les personnes sans abri ou les prostituées du quartier et nous allons leur apporter. Ce n'est pas à la portée de tout le monde, donc je comprendrais que cela ne vous intéresse pas. » Certaines personnes étaient gênées par cette situation, il n'insistait donc jamais. « Ou encore... Nous avons une jeune femme qui donne des cours d'auto-défense aux gens du quartier. Elle ne serait sans doute pas contre de l'aide, mais je comprendrais aussi que vous ne vouliez pas vous plonger là-dedans. »

Il ne l'aurait jamais suggéré si elle n'avait pas expliqué l'avoir fait par le passé, surtout que cela semblait donner l'impression qu'elle avait apprécié d'aider les autres. Pouvoir recommencer dans un nouvel endroit lui plairait peut-être ? Il avait bien parlé des gens du quartier de non des fidèles, signe qu'il n'était pas nécessaire d'être croyant ou même de vivre dans la zone pour avoir envie d'apporter son aide.

« Les héros ne sont pas forcément ceux masqués et qui volent dans le ciel de la ville vous savez. J'admire bien plus les gens qui aident leurs voisins à traverser la route ou à se défendre. On peut être extraordinaire sans s'en rendre compte. »

Et vu ce qu'elle lui disait, il avait du mal à imaginer qu'elle ne soit pas de ces personnes-là. Mais quelque chose lui murmurait qu'il n'en saurait pas davantage avant d'avoir pu la voir un peu à l'action... Et Ezio avait tendance à penser qu'aider les autres lui ferait sans doute autant de bien qu'aux personnes à qui elle tendrait la main !
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 10 Avr 2020 - 6:28 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Circus Maximus
Circus Maximus

Jasper Gynt
Circus Maximus

Personnage
Dans le doute, nul ne désespère 2jf6

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 20/09/1993
ϟ Arrivée à Star City : 29/06/2019
ϟ Nombre de Messages : 1098
ϟ Nombre de Messages RP : 539
ϟ Célébrité : Ruby Rose
ϟ Crédits : /
ϟ Doublons : /
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : En couple.
ϟ Métier : Sujet d'expérimentation de la FutureTech / Provocator au Circus Maximus
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : ► Androgyne et non-binaire
► Sourires qui ne disent rien qui vaillent
► Grande cicatrice en travers du torse
► Patchwork de tatouages
► Musclée
► 1m80, ~150 kg
► Sous Biomeca'Punch, porte un casque de moto modulable
ϟ Pouvoirs : ► Super force (80T)
► Super vitesse (400km/h)
► Super Sauts (20 m)
► Super réflexes
► Ultime souffle
► Corps de Titane (résistance 80T)
► Gestion de sa douleur III
► Discipline du Mental II
► Maîtrise des disciplines des MMA
► Tatouage Régénérateur III
► Gantelet de combat (+ munitions)
► Plus d'informations

♠️ Ten Spirits (Rétiaire)
♠️ Maître des transformations III (chat noir, corbeau, araignée)
♠️ Incarnation de Vie Antérieure I (Maîtrise des armes blanches)
♠️ Confections chamaniques (drogues et poisons)
♠️ Chant dysphonique
♠️ Transe de combat

ϟ Liens Rapides : ►Présentation
►Carnet d'Adresses
►Passeport
►Coordonnées
►Exploits
Joueur
Dans le doute, nul ne désespère 2jf6

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 20/09/1993
ϟ Arrivée à Star City : 29/06/2019
ϟ Nombre de Messages : 1098
ϟ Nombre de Messages RP : 539
ϟ Célébrité : Ruby Rose
ϟ Crédits : /
ϟ Doublons : /
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : En couple.
ϟ Métier : Sujet d'expérimentation de la FutureTech / Provocator au Circus Maximus
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : ► Androgyne et non-binaire
► Sourires qui ne disent rien qui vaillent
► Grande cicatrice en travers du torse
► Patchwork de tatouages
► Musclée
► 1m80, ~150 kg
► Sous Biomeca'Punch, porte un casque de moto modulable
ϟ Pouvoirs : ► Super force (80T)
► Super vitesse (400km/h)
► Super Sauts (20 m)
► Super réflexes
► Ultime souffle
► Corps de Titane (résistance 80T)
► Gestion de sa douleur III
► Discipline du Mental II
► Maîtrise des disciplines des MMA
► Tatouage Régénérateur III
► Gantelet de combat (+ munitions)
► Plus d'informations

♠️ Ten Spirits (Rétiaire)
♠️ Maître des transformations III (chat noir, corbeau, araignée)
♠️ Incarnation de Vie Antérieure I (Maîtrise des armes blanches)
♠️ Confections chamaniques (drogues et poisons)
♠️ Chant dysphonique
♠️ Transe de combat

ϟ Liens Rapides : ►Présentation
►Carnet d'Adresses
►Passeport
►Coordonnées
►Exploits
“Eh ben ! Je ne m’attendais pas à autant de sollicitudes…”

Entre tant de possibilités, elle ne savait que choisir ! Il y avait apparemment beaucoup de choses à faire pour aider son prochain, même sans formation, ne serait-ce que pour lui assurer une dignité ou la sécurité. Quelque part, c’était malheureux car leurs insécurités et leurs manques étaient inévitablement causés par d’autres, mais si elle pouvait y faire quelque chose...Maintenant, il fallait choisir.

Elle repassa les mots du prêtres dans son esprit. Quelque chose avait attiré son attention ; lors de ses premières propositions, il n’avait fait montre d’aucune retenue, mais avait formulé celles d’après avec plus de réserve. Elle se demandait bien pourquoi...C’était sans doute qu’elle devait se diriger par là, car d’après ce qu’elle avait compris, ça ne correspondait pas à tout le monde et si elle ne comprenait pas la prudence du prêtre, c’était que rien là-dessus ne lui faisait peur.

“Je me sens un peu mal de délaisser les autres actions, cependant approvisionner les SDFs ainsi que les prostituées m’irait davantage. Vos paroles me font croire que les gens ne se bousculent pas pour leur venir en aide.” Elle se rappela combien elle s’était sentie seule et délaissée. “Je pourrais aussi prêter main forte à cette jeune femme... Vous la connaissez ?”

Qu’une femme -jeune qui plus est- s’occupe d’une tâche si difficile lui forçait l’admiration. L’auto-défense était basiquement un milieu bienveillant, cependant il touchait trop au sports de combat qui restait des milieux essentiellement masculin - elle en savait quelque chose. Sans une bonne maîtrise de soi, on finissait vite écrasé par les autres, plus spécifiquement lorsqu’on était jeune et femme.

Pour les prostitués et les sans-abris, c’était malheureusement le destin attendu de ceux qui sortaient de l’orphelinat public, souvent à peine majeurs. Elle n’était pas étonnée lorsqu’on disait que près d’une personne sans domicile sur quatre était un ancien enfant placé et dans la rue, elle pourrait peut-être découvrir d’anciens amis. Elle, qui avait trouvé sa voie à l’adolescence et même bien avant, avait pu profiter de plusieurs soutiens, et s’était faite exception. Quelque part, elle avait eu énormément de chance. Cette voie qu’elle avait dénigrée quelques instants plus tôt lui avait sans doute sauvé la mise et l’avait éloigné durablement des réseaux criminels et de prostitutions.

“J’ai moi-même vécue dans la rue pendant une courte période. Je saurais au moins les écouter et j’espère, pallier aux besoins de tout ce monde.” Sans minimiser leurs détresses, cela allait sans dire.






 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Ven 10 Avr 2020 - 14:49 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Ezio esquissa un sourire lorsque la jeune femme s'étonna du nombre d'activités proposées par le prêtre. Et encore ! Elle était loin de tout avoir entendu ! Il avait gardé les choses les plus difficiles pour des personnes plus habituées à ce genre de situations, mais il y en avait déjà suffisamment comme ça. C'était sans doute malheureux à dire, toutefois la ville regorgeait de personnes en difficultés et pour qui une main tendue serait une véritable bénédiction. Parfois une seconde chance lorsqu'ils étaient chanceux.

Comme la demoiselle continua en optant pour les actions près des personnes dans la rue, il acquiesça pour confirmer que c'était effectivement les activités les moins plébiscitées. Malheureusement, les personnes sans domicile fixe et les prostituées effrayaient souvent les gens. Ils s'imaginaient qu'il s’agissait forcément de personnes hostiles et désagréables alors que la majorité d'entre eux étaient plus que ravis de rencontrer de nouveaux bénévoles avec qui elles pouvaient discuter.

Lorsqu'elle eut terminé, le quadragénaire répondit dans la foulée.

« Je pense que votre expérience pourrait les aider. Le fait est que beaucoup d'entre nous n'ont jamais connu cette situation et que nous ignorons donc malheureusement ce qu'ils peuvent ressentir. Oh, ils nous en parlent, mais ce n'est jamais la même chose que d'avoir été à leur place. Qui plus est, cela les aidera peut-être à comprendre que ce n'est pas une fatalité et qu'elles ont effectivement une chance de s'en sortir. »

C'était malheureusement un problème récurrent : beaucoup d'entre eux croyaient que ce n'était que des paroles et qu'une fois dans la rue, les chances d'en sortir frôlaient le zéro. Oh, ils avaient déjà réussi à en aider certains qui avaient fini par reprendre un semblant de vie. Se réinsérer était parfois bien plus long et compliqué que prévu, surtout lorsqu'il s'agissait de personnes assez âgées qui étaient totalement sorties du fonctionnement de la société.

« Et je connais effectivement cette jeune femme. C'est une ancienne enfant battue, elle a appris à se défendre ainsi et lorsqu'elle a réussi à s'émanciper de son père, elle a décidé d'apprendre de manière plus officielle. Elle a été employée par la mairie de sa ville natale pour aider les femmes à se défendre et lorsqu'elle a déménagé ici, elle nous a naturellement proposé son aide. Je suis certain que vous vous entendrez bien avec elle. » Mais rien ne les y obligeait, évidemment. « Mais vous avez vu juste... Les activités que vous avez sélectionnées ne remportent pas tous les suffrages. Les gens ont souvent peur, à tort évidemment, mais je ne les oblige pas à participer. La dernière chose que je souhaite, c'est de créer un malaise d'un côté ou de l'autre. Peut-être les ferez-vous changer d'avis ? »

Ils étaient en droit d'espérer, même si Ezio ne demandait rien à la jeune femme bien sûr. Le quadragénaire avait détourné le regard pour observer les environs et reprit finalement la parole.

« Nous nous réunissons les mardis soir à 19h, dans la salle située là. » Il désigna une porte sur le mur à droite. « Vous pouvez nous rejoindre dès que vous le désirez, je vous présenterai aux autres et nous pourrons discuter plus amplement de ce que vous ferez. »

Il lui laissait ainsi le temps de réfléchir à sa décision et confirmer son choix avant le fameux rendez-vous... Ou de revenir dessus si l'envie d'aider les autres ne lui convenait finalement plus !
 
Revenir en haut Aller en bas

 
Dans le doute, nul ne désespère
 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  SuivantRevenir en haut 
Dans le doute, nul ne désespère Categorie_6Dans le doute, nul ne désespère Categorie_8


Dans le doute, nul ne désespère Categorie_1Dans le doute, nul ne désespère Categorie_2_bisDans le doute, nul ne désespère Categorie_3
 Sujets similaires
-
» Toi dans mes draps. | [PV] Hentaï.
» [UploadHero] Opération dans le Pacifique [DVDRiP]
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dans le doute, nul ne désespère Categorie_6Dans le doute, nul ne désespère Categorie_8

Sauter vers: