Sang de Valentin [PV: Mbarou] Bouton_vote_off
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Sang de Valentin [PV: Mbarou] Categorie_1Sang de Valentin [PV: Mbarou] Categorie_2_bisSang de Valentin [PV: Mbarou] Categorie_3
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

Sang de Valentin [PV: Mbarou]

 
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 15 Fév 2020 - 0:43 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

Steve Douglas
Vigilant Indépendant

Personnage
The Judge
ϟ Âge : 33
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 02/05/1987
ϟ Arrivée à Star City : 10/10/2019
ϟ Nombre de Messages : 417
ϟ Nombre de Messages RP : 232
ϟ Célébrité : Dean Ambrose/Jon Moxley
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Celibataire
ϟ Métier : Videur
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Cheveux court.
Barbe de 3 jours
Traces de brûlure sur le corps
Cicatrice au niveau des mains
Entaille au niveau du torse.
Entaille à l'oeil droit
ϟ Pouvoirs : Pouvoir absorption d'objet: (+/- 0.2m³ / 200kg)
Grand force (500kg max)
Insensible à la douleur
Projection

Compagnon:
Keiko Yukimura
Super ouie
Contrôle des ondes sonores
Balle Sonore
Contrôle des cordes vocales
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passport
Journal
Téléphone
Joueur
The Judge
ϟ Âge : 33
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 02/05/1987
ϟ Arrivée à Star City : 10/10/2019
ϟ Nombre de Messages : 417
ϟ Nombre de Messages RP : 232
ϟ Célébrité : Dean Ambrose/Jon Moxley
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Celibataire
ϟ Métier : Videur
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Cheveux court.
Barbe de 3 jours
Traces de brûlure sur le corps
Cicatrice au niveau des mains
Entaille au niveau du torse.
Entaille à l'oeil droit
ϟ Pouvoirs : Pouvoir absorption d'objet: (+/- 0.2m³ / 200kg)
Grand force (500kg max)
Insensible à la douleur
Projection

Compagnon:
Keiko Yukimura
Super ouie
Contrôle des ondes sonores
Balle Sonore
Contrôle des cordes vocales
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passport
Journal
Téléphone






Sang de Valentin

Feat. Feat:Mbarou






Ce jour était peut-être le pire pour moi... Et aujourd’hui encore plus que les autres. La saison des amoureux était une fête qui me poussait à savoir que j’étais seul. J’avais fait ce choix, mais voir les gens s’offrir des petits cadeaux débiles... Je ne sais pas... Il y avait sans doute un peu de jalousie, mais aussi un peu de dégoût de voir tellement de gens devenir niais. Mais heureusement, ou pas, un événement que je n’avais pas prévu allait venir perturber ma petite vie plutôt tranquille depuis que j’avais une personne à charge bien malgré moi.

Aujourd’hui soir de Saint-Valentin, je m’attendais à trouver des hommes en manque agresser une pauvre femme à cause de la frustration d’être seul. C’était pathétique, mais les hommes étaient comme ça. Des bêtes en rut à la recherche de n’importe quoi pour se soulager. Mais cette soirée, l’agresser allait être moi, et l’agresseur une putain de Japonais.

En effet, alors que je trainais dans le quartier de Kingston, un homme qui ne produisait pratiquement aucun bruit me sautait dessus Katana en main pour trancher la tête. Par un réflexe presque divin ou une chance inouïe, je réussis à l’empêcher de me toucher en pleine poitrine. Sa lame se plantait assez profondément au niveau de mon épaule gauche. Heureusement que j’avais l’habitude d’être blessé et que la douleur bien que présente n’était que très faible pour une personne comme moi.

Avec mon bras, j’agrippais son bras pour qu’il ne retire pas sa lame et puisse me planter à nouveau avec sa lame. Et envoyais un coup de bien dans les... Autant vous dire que si elles n’avaient pas explosé sous le choc, je les avais fait remonter jusqu’à la gorge. La suite... Je n’avais pas trop réfléchi, mais je n’avais pas surtout pas attendu que cet assassin retrouvé ses esprits pour l’éliminer d’un coup-de-poing à la trachée... C’était une fois mort, que je me calmais et que je me disais que j’aurais mieux fait de le garder en vie pour l’interroger.

Mais vu qu’il était trop tard, je faisais la seule chose qui me restait à faire, fouiller le gars. Même un assassin doit avoir un portefeuille avec sa, ou ses fausses identités. Car évidemment, je savais que les papiers qui porteraient seraient faux. Mais cela n’avait pas d’importance, je prenais les documents qu’il avait sur lui en plus de son sabre, je prenais aussi une photo du gars avec mon téléphone. Avant de me rendre vers un cours d’art-martiaux...

Je n’avais pas l’habitude de me faire attaquer, il fallait dire que dans la majorité des cas, je quittais la ville, voir l’état ou bout quelques mois. Et ici, j’étais à bientôt six mois un véritable exploit. Voilà, je voulais voir Mbarou qui était une tueuse professionnelle et qui avait été former au Japon. Si je pouvais obtenir des infos sur ce type, c’était forcément elle. Je n’avais ni son numéro, ni son adresse, je me rendais donc au Dojo où j’attendais qu’elle sorte pour l’interpeller... Après tout, je n’allais pas entrer avec un bras encore en sang.

Une fois sortie, je me dirigeais vers elle sans trop me cacher... Histoire qu’elle évite de me faire une prise dont elle a le secret.


Bonsoir, Mbarou... Je crois que j’ai besoin de toi.

Rapidement, j'observais qu’on ne nous regarde pas trop pour sortir mon portable et montrer la photo de l’assassin que j’avais pris avant de dire.

Ce type m’a attaqué et il se battait un peu comme un ninja, je me disais que tu saurais peut-être qui est-ce type. 



:copyright:Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia
 
Revenir en haut Aller en bas


Sang de Valentin [PV: Mbarou] Tumblr_pv2trqF2oq1ve8wryo2_540

Message posté : Dim 23 Fév 2020 - 16:03 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Hier, c'était la saint valentin, enfin pour Mbarou c'était vendredi surtout, cette fête elle en avait prit connaissance en retournant dans le monde classique, après tout ça se fêtait à peu près partout sur la planète, mais elle n'avait jamais eu de valentin et elle n'en aurait jamais si tout se passait bien. Tomber amoureuse c'était bien le pire truc qui pourrait lui arriver, elle voulait encore et toujours devenir un véritable samurai et pour ce faire elle devrait se consacrer corps et âme à son patron/maître, donc même si avoir une famille n'était pas un problème, cela apportait un point sensible supplémentaire et une faiblesse même, quand on à des ennemis et une famille les premiers menaceront certainement les seconds.

Enfin bon, ce n'était pas très important tout ça, ce qui l'était par contre, c'est que son objectif d'ouvrir son propre dojo était maintenant remplit. Elle avait dû investir pas mal d'argent là-dedans, mais elle avait toujours pour objectif de faire un peu de mercenariat pour arrondir les fins de mois, parce qu'un petit dojo à Chinatown ne va pas lui payer la dinde à la fin de l'année. Il faudrait par contre qu'elle œuvre en dehors des USA, mais elle pourrait se trouver du boulot en dehors assurément, il ne faudrait pas qu'elle s'absente trop non plus, le dojo était ouvert pour être ouvert et pas fermé une semaine sur deux parce qu'elle serait en déplacement. Mais bon, vu les dernières débâcles de ses missions à Star City, elle ne pouvait pas y rester pour faire la mercenaire, cela allait assurément plomber sa réputation.

Enfin bon, aujourd'hui, c'était son dernier jour à l'école de maître Lee, elle n'allait pas pouvoir cumuler trop d'emploi non plus il ne fallait pas déconner et il fallait surtout savoir rester réaliste. La journée, ou plutôt, la soirée se passa sans trop de problème et elle pensa même à prendre le numéro de Steve au passage, elle n'avait pas eu l'occasion de l'inviter à une partie de chasse, mais qui sait, elle en aurait peut-être l’intérêt un jour et elle ne pourrait pas le prendre autre part.

Il était intéressant de voir que Steve l'aborda alors qu'elle sortait de la salle et qu'elle allait rejoindre sa voiture. Mbarou le gratifia d'un grand sourire, ça lui faisait plaisir de le revoir, Steve était un gars bien à son humble avis.


Ho, salut Steve.

Elle n’enchaîna pas sur une question du style ''comment ça va'' ou autre, car l'homme lui dit qu'il avait besoin d'elle. Elle se demandait bien ce qu'il se passait pour qu'il ait spécifiquement besoin d'elle. Et puis elle remarqua le sang qui s'écoulait le long de son bras, elle n'eut pas l'occasion de le faire remarquer que déjà, il lui montrait une photo d'un cadavre.

Déjà, viens avec moi, ma voiture n'est pas loin et tu dois te faire soigner, voir recoudre, je dois avoir ce qu'il faut à la maison.

Elle le guida donc vers sa voiture, une berline noire classique qui attendait non loin. Une fois à l'intérieur, elle démarra, pris son propre téléphone et le tendit vers lui.

C'est mon numéro, envoie moi ta photo s'il te plaît. Je ne connais pas tous les tueurs japonais, mais j'ai des contacts qui peuvent nous aider.

Ensuite direction son appartement/dojo, pour pouvoir soigner Steve tranquillement, surtout que si des tueurs sérieux en avaient après lui, il ne serait pas en sécurité chez lui.

Spoiler:
 
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 23 Fév 2020 - 22:58 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

Steve Douglas
Vigilant Indépendant

Personnage
The Judge
ϟ Âge : 33
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 02/05/1987
ϟ Arrivée à Star City : 10/10/2019
ϟ Nombre de Messages : 417
ϟ Nombre de Messages RP : 232
ϟ Célébrité : Dean Ambrose/Jon Moxley
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Celibataire
ϟ Métier : Videur
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Cheveux court.
Barbe de 3 jours
Traces de brûlure sur le corps
Cicatrice au niveau des mains
Entaille au niveau du torse.
Entaille à l'oeil droit
ϟ Pouvoirs : Pouvoir absorption d'objet: (+/- 0.2m³ / 200kg)
Grand force (500kg max)
Insensible à la douleur
Projection

Compagnon:
Keiko Yukimura
Super ouie
Contrôle des ondes sonores
Balle Sonore
Contrôle des cordes vocales
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passport
Journal
Téléphone
Joueur
The Judge
ϟ Âge : 33
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 02/05/1987
ϟ Arrivée à Star City : 10/10/2019
ϟ Nombre de Messages : 417
ϟ Nombre de Messages RP : 232
ϟ Célébrité : Dean Ambrose/Jon Moxley
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Celibataire
ϟ Métier : Videur
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Cheveux court.
Barbe de 3 jours
Traces de brûlure sur le corps
Cicatrice au niveau des mains
Entaille au niveau du torse.
Entaille à l'oeil droit
ϟ Pouvoirs : Pouvoir absorption d'objet: (+/- 0.2m³ / 200kg)
Grand force (500kg max)
Insensible à la douleur
Projection

Compagnon:
Keiko Yukimura
Super ouie
Contrôle des ondes sonores
Balle Sonore
Contrôle des cordes vocales
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passport
Journal
Téléphone
Je n’étais pas trop du genre à demander de l’aide, encore moi à une tueuse professionnelle, mais j’avais malgré moi appris à connaitre Mbarou et j’avais appris à l’apprécier. Je savais que tous les tueurs n’étaient pas que des meurtriers sanguinaires et je savais que notre afro samouraï faisait partie de ses rares personnes de ce milieu que je pouvais pour le moment considère comme de bonne personne. Voilà pourquoi j’avais décidé de ne pas tenter de la tuer et surtout qu’aujourd’hui, je venais lui demander de l’aide.

J’étais presque surpris de la voir m’offrir un accueil chaleureux, il fallait dire que je n’avais pas beaucoup l’habitude d’être apprécié.... Ce qui était un peu de mon fait, mais ne m’attardait pas trop sur ce fait, il y avait beaucoup l'important que de faire des amabilités. En plus de dix ans, c’était la première fois que j’avais un vrai professionnel qui attentait à ma vie. Toujours était-il que Mbarou ne répondait pas à mes questions, elle voulait que je me dirige vers sa voiture pour être soigné et pour qu’on en discuter à l’abri des regards et oreille indiscrète.

Je te suis.

Après tout, je n’avais pas le choix, elle semblait déjà partante pour m’aider, je n’allais pas faire mon presser, c’était déjà une chance de la voir m’aider sans même discuter. D’ailleurs, elle me donna son téléphone pour que je puisse lui envoyer la photo... Un petit effort qui me prit un petit instant. Je n'était pas très technologie. Après tous, je n’avais pas vraiment d’ami et je vivais dans un mobil-home un peu isoler du reste. Pourquoi je me serais fatigué à être un de ses geeks. Enfin bref, après quelques instants à chipoter sur mon portable, je parvenais enfin à lui envoyer la photo.

Voilà! J’espère que des contacts pourront m’aider, après tout, c’est pour cela que je suis venu te voir, tu es la seule que je connais qui a des relations avec les Japonais... Attends... Merde !

Toujours le téléphone en main, je composais un numéro, je m’étais concentré et j’étais tellement nerveux que j’avais oublié une personne importante. J’avais laissé Keiko dans le mobil-home et si des assassins débarquaient, je ne donnais pas cher de sa peau. Alors pendant que j’entendais le téléphone que j’appelais sonner, je regardais Mbarou et j’avais du mal à cacher mon inquiétude.

Dis-moi, les assassins Japonais sont comme toi plutôt solitaire ou en groupe ? Si c’est en groupe, il faut aller chez moi tout de suite !

Jet de dé 1
Échec : ça ne décroche pas
Réussite : ça décroche

Jet de dé 2 (si jet 1 réussite)
Échec : ce n'est pas Keiko qui décroche.
Réussite: c’est Keiko qui décroche.

Jet de dé 3 (si jet 2 Réussite)
Échec : Keiko est faite prisonnière
Réussite : Keiko va bien.

Au bout que quelques instants, Keiko finissait par décrocher, et ma voix montrait une certaine panique que n’importe qui aurait pu comprendre.

Keiko ! Tu vas bien ?

Je... Des hommes sont dans maison... Ils veulent te voir.

Ne t’inquiète pas et dis-leur que j’arrive de suite.

D’une voix et un regard inquiète, celles-ci se changeaient à celui d’un animal furieux, un peu celui d’une lionne voulant défendre ses petits... Ce qui était le cas dans un sens, même si j’avais encore du mal à l’assumer. Mais la rage qui bouillait en moi ne m’empêchait pas de rester étrangement lucide.

Mbarou, je vais encore avoir plus besoin de toi. Il y a des hommes à tuer chez moi et une personne à sauver... Mais je ne pourrais pas le faire sans ton aide... Je vais servir d’appât pendant que tu massacreras ses hommes. Je t’en prie aide-moi.

Mon regard montrait bien que si elle refusait, je sauterais de la voiture pour partir en courant à la mort s’il le fallait. Il ne pouvait pas se mettre à genoux pour la supplier vu qu’il était dans la voiture, mais il l’aurait fait sans hésiter une seule seconde. Il ne pouvait pas se mettre à genoux pour la supplier vu qu’il était dans la voiture, mais il l’aurait fait sans hésiter une seule seconde. En tous cas, si elle acceptait, je lui donnerais les indications nécessaires pour pouvoir attaquer par surprise les tueurs qui avaient fait prisonnier ma Keiko.

Spoiler:
 
 
Revenir en haut Aller en bas


Sang de Valentin [PV: Mbarou] Tumblr_pv2trqF2oq1ve8wryo2_540

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 23 Fév 2020 - 22:58 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6342
ϟ Nombre de Messages RP : 5940
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6342
ϟ Nombre de Messages RP : 5940
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Steve Douglas' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


'Jugement du Hasard' :
Sang de Valentin [PV: Mbarou] Reussite Sang de Valentin [PV: Mbarou] Reussite Sang de Valentin [PV: Mbarou] Echec
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Mer 26 Fév 2020 - 12:55 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Mbarou reprit son portable et pianota quelques secondes dessus, histoire d'envoyer la photo à son amie Hidetaka, elle n'était pas la cheffe Yakuza possédant le plus gros clan au japon, bien au contraire, mais son influence était grande, il s'agissait après tout de l'une des familles mafieuses les plus vieilles du Japon, elle avait réussi à retracer cette dernière jusqu'à un peu avant l'ère d'Edo, pratiquement quatre cents ans. Et depuis que cette famille était devenue légale, via des possessions immobilière et une influence en politique, ils étaient aussi très respectés par les civils, autant que par les criminels. Enfin bref, tout ça pour dire qu'elle serait la meilleure personne pour l'informer.

Pendant ce temps, Steve semblait se souvenir de quelque chose, l'Africaine se demandait ce qui lui arrivait, mais elle devait se concentrer sur la route. Et puis Steve lui posa une question fort étrange, elle avait l’impression qu'il prenait les tueurs japonais pour des pokemons ou des animaux. C'était sa manière de le dire qui lui faisait penser cela. Bon, il s'agissait assurément d'une petite erreur de sa part, sa langue avait certainement fourché à cause de ce qui semblait l'inquiéter.


Ils sont comme tous les tueurs, s'il a été engager par un de tes ennemis, il est seul, s'il fait partie d'une famille mafieuse, ils seront plusieurs.

Elle la laissa étudier la réponse, mais aussi parler au téléphone à la personne qu'il cherchait à joindre. Une certaine Keiko, qui était donc cette femme, certainement japonaise, dont la vie lui importait tant ? Elle le pensait solitaire et l'imaginait mal avoir quelqu'un d'aussi important dans sa vie. Comme quoi elle en apprenait tous les jours, en même temps, elle connaissait assez peu Steve, enfin juste en surface en vérité. En tous cas, cet appel avait fini de le rendre furieux comme elle ne l'avait jamais vu de sa part, pas qu'elle doutait de l'existence de cette rage en lui.

La suite fut d'autant plus surprenante, déjà il semblait évident que cette Keiko était importante pour lui et qu'elle était en danger, mais le plus étonnant, c'est qu'il était en train de lui demander de l'aide et de manière très humble. Pas que l'humilité soit surprenante, c'était surtout de le voir lui demander de l'aide ainsi, cela devait être très important pour lui. Mbarou regarda l'Américain un petit moment avant de se re-concentrer sur la route et elle répondit finalement.


Okay Steve, indique moi où je dois aller et je t'aiderais.

Elle accéléra le rythme et conduisit en suivant les directives et directions que lui donnait Steve. Une fois assez proche de l'endroit, mais assez loin pour être discret, elle stoppa la voiture. Elle approcherait à pied discrètement pendant que Steve se rendrait à l'endroit prévu avec la voiture et gagnait un peu de temps jusqu'à ce qu'elle arrive.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 27 Fév 2020 - 0:47 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

Steve Douglas
Vigilant Indépendant

Personnage
The Judge
ϟ Âge : 33
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 02/05/1987
ϟ Arrivée à Star City : 10/10/2019
ϟ Nombre de Messages : 417
ϟ Nombre de Messages RP : 232
ϟ Célébrité : Dean Ambrose/Jon Moxley
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Celibataire
ϟ Métier : Videur
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Cheveux court.
Barbe de 3 jours
Traces de brûlure sur le corps
Cicatrice au niveau des mains
Entaille au niveau du torse.
Entaille à l'oeil droit
ϟ Pouvoirs : Pouvoir absorption d'objet: (+/- 0.2m³ / 200kg)
Grand force (500kg max)
Insensible à la douleur
Projection

Compagnon:
Keiko Yukimura
Super ouie
Contrôle des ondes sonores
Balle Sonore
Contrôle des cordes vocales
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passport
Journal
Téléphone
Joueur
The Judge
ϟ Âge : 33
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 02/05/1987
ϟ Arrivée à Star City : 10/10/2019
ϟ Nombre de Messages : 417
ϟ Nombre de Messages RP : 232
ϟ Célébrité : Dean Ambrose/Jon Moxley
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Celibataire
ϟ Métier : Videur
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Cheveux court.
Barbe de 3 jours
Traces de brûlure sur le corps
Cicatrice au niveau des mains
Entaille au niveau du torse.
Entaille à l'oeil droit
ϟ Pouvoirs : Pouvoir absorption d'objet: (+/- 0.2m³ / 200kg)
Grand force (500kg max)
Insensible à la douleur
Projection

Compagnon:
Keiko Yukimura
Super ouie
Contrôle des ondes sonores
Balle Sonore
Contrôle des cordes vocales
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passport
Journal
Téléphone
Au final, Mbarou et moi on ne se connaissait pas tant que ça. Pouvais-je vraiment lui demander de risquer sa vie pour moi et surtout pour une personne qu’elle ne connaissait pas. Je devais avouer que je ne savais pas si elle allait accepter sans discuter, ni si elle ne demanderait pas un prix pour le service que je lui demandais. Je n’étais pas riche, et même si je ne connaissais Keiko que depuis un mois envions. Je me rendais moi-même compte que je m’étais attaché à elle. Je me sentais responsable de sa sécurité et de sa santé. Avec ce qu’elle avait subit à cause de mon père, je ne pouvais la laisser souffrir.

Je pouvais donc que me montrer surpris quand Mbarou se montrait non seulement coopératif, mais qu’a priori elle ne semblait pas à s’attendre à une récompense particulière. Bon peut-être qu’elle le ferait plus tard, mais je n’avais pas le temps de me préoccuper de ça, je ne pouvais que remercier Mbarou pour le service immense qu’elle m’offrait. Je la regardais avec tout le respect et la gratitude que je pouvais lui offrir avant de lui dire.

Merci.

Alors que je lui indiquais le chemin, je commençais à mettre en place le plan pour pouvoir combattre ses hommes qui avaient prit ma Keiko en otage. Et donnais les dernières directives à Mbarou.

Écoute, je sais que c’est culotter ce que je te demande, tu ne me dois rien et je n’arrête pas de te demander des services. Mais la chose la plus importante quand on agira, c’est la survie de Keiko. Si je dois crever pour qu’elle ait la vie sauf, tu n’hésites pas.

Une fois arriver à un ou deux kilomètres de chez moi, je décidais d’avancer seul en suivant le sentier, Mbarou allait devoir se faufiler entre les arbres. Je lui avais indiqué à quoi ressemblait ma caravane et ce qu’il y avait dans les alentours, je ne doutais pas qu’avec son expérience de ninja, elle n’ait aucun mal à ce repéré et trouver le bon point pour attaquer. Une fois arriver à porter de vue de mon mobil-home, je levais les mains en signe de reddition et dit d’une voix forte pour être entendu de lui et de Mbarou aussi.

Je suis là, je n’ai pas l’intention de lutter.

Quand j’arrivais, je pouvais voir trois hommes. Un sur le toit de ma demeure, un autre devant la porte d’entrer avec Keiko qui se trouvait bâillonner sans doute pour l’empêcher de parler, mais peut-être aussi parce qu’elle avait joué de son pouvoir. Il en restait un dernier qui me faisait face et qui était armé d’un sabre et qui décidait de m’adresser la parole.

Bonsoir Sutevu-san. Je suis ici parce qu’êtes une épine pour notre Sama. En plus, quand il apprit que vous avez tué un de nos clients pour récupérer une de nos marchandises. Il a jugé bon de mettre fin à vos activités.

Je vois… Alors vous auriez eut plus de chance de commencer par m’attaquer tous les quatre au lieu de commencer avec juste un homme.

Vous avez raison, le jeune Yusuke, c’est montre trop sur de lui, mais comme vous voyez, on avait un autre plan.

Un plan digne d’un fils de pute.

Vous pouvez nous insulter autant que vous le voulez, cela ne changera pas le fait que vous allez mourir… Mais je vous rassure, votre mort sera indolore.

La vôtre par contre,elle sera la plus douloureuse possible.

Toute cette conversation était pour moi un bon moyen de gagner du temps. Je ne savais pas où était Mbarou, mais je devais lui donner un maximum de temps pour pouvoir tuer nos cibles rapidement. Moi, je ne pouvais bouger tant qu’elle n’était pas là. Clairement, j’avais accordé toute la confiance à une tueuse.
 
Revenir en haut Aller en bas


Sang de Valentin [PV: Mbarou] Tumblr_pv2trqF2oq1ve8wryo2_540

Message posté : Ven 28 Fév 2020 - 14:19 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Après avoir hoché la tête aux paroles de Steve, elle descendit un peu avant d'arriver à destination afin de pouvoir surprendre les hommes qui en voulaient au cowboy. Il devait vraiment aimer cette Keiko pour vouloir mourir pour elle. Ils devaient se connaître depuis un moment. Mais bon, ce n'étaient pas ses affaires après tout, elle était là pour lui filer un coup de main. D'ailleurs, il allait falloir faire vite, il saignait toujours, et même s'il ne ressentait pas ou peu la douleur, il finirait par s’effondrer à un moment donné. Elle se déplaça aussi vite que possible tout en essayant de rester la plus discrète possible.

Elle se mit en position et attendit que Steve arrive aussi sur place afin de bouger, elle avait vu un homme sur le toit de la caravane, un autre à l'entrée, un troisième s'avançait alors que Steve arrivait, elle avait l’impression de connaître ce troisième homme, mais la distance et l'obscurité l'empêchait de voir avec distinction. Elle s'approcha donc par-derrière, elle devait monter sur le toit discrètement pour surprendre l'homme sur le toit en premier. C'était le plus important, la discrétion elle-même n'était pas tellement importante, elle devait juste réussir à la garder en grimpant, ce qui ne serait pas compliqué, ils étaient concentré sur Steve, ce dernier ayant déjà tué l'un des leurs.

Avec quelques mouvements amples et rapides, elle réussit à grimper sur le toit, pas assez discrètement, car l'homme se retourna, mais elle était en position à présent, l'heure était venue de la tuerie.


Jet de dé :
1-10 : Elle tue les trois hommes.
11-25 : Elle tue les trois hommes, mais est légèrement blessée.
26-50 : Elle tue les trois hommes, mais est blessée moyennement.
51-75 : Elle tue deux hommes, le troisième résiste bien.

76-95 : Elle tue deux hommes, le troisième résiste et la blesse.
96-100 : Elle tue deux hommes, le troisième résiste et la blesse gravement.

Le premier homme, sur le toit, n'eut pas le temps de réagir qu'un coup de sabre le tranchait en deux en diagonale, seul son cri étouffé ce fît entendre, mais c'était assez pour annoncer la présence de Mbarou, cette dernière sauta de la caravane pour trancher le second en deux dans le sens de la hauteur, offrant un spectacle macabre. Découverte, elle ne s'empêcha pas de lancer un petit ''Odoroki Maza-fakka !''

Elle usa de la ruade de Fujin pour s'approcher rapidement du dernier homme debout, elle se rua à une vitesse d'environ cent kilomètre heure sur le dernier homme, une fois en place elle frappa avec toute sa vitesse, facilement deux fois plus vite qu'un humain normal sans son entraînement, mais son adversaire dégaina à une vitesse identique, pour bloquer le coup et d'un coup de lame puissante il fit reculer Mbarou, qui glissa sur environ deux mètres. Ce dernier avait assurément subi le même entraînement qu'elle, d'ailleurs, c'est là qu'elle remarqua le visage de l'homme.

Tobi-san ?
Mbarou-san...
Parfait... un combattant puissant. Inutile d'essayer de te convaincre de quoi que ce soit.
Pareil pour toi.

Mbarou lui offrit un sourire carnassier, son cœur battait vite, l'adrénaline pulsait dans son être, Tobimaru était un élève de sa génération qu'elle avait connu au Dojo, l'un de ceux qu'elle qualifiait de ''connard'', le genre à ne pas avoir aimé qu'une femme gaijin ai été entraînée au Dojo et ai réussi à finir son premier entraînement. En plus d'être doué, certainement plus qu'elle, elle n'avait rien contre le fait de le tuer encore que... elle n'avait rien contre tuer un puissant adversaire en général, amis comme ennemis. Sur ce, les deux combattant se chargèrent et enchangèrent des coups, bougeant à toute vitesse pour prendre l'avantage l'un sur l'autre, mais Tobimaru était doué, plus qu'elle visiblement vu qu'il réussi à enchaîner une déplacement et une attaque à une vitesse folle, ce qu'elle ne pouvait faire. Ainsi le dernier échange voyait la lame de Tobimaru entailler le flanc de l'Africaine, elle grimaçait de douleur et bientôt souriait face au challenge et à l'appel de la mort qui arrivait.

Tu aurais mieux fait de ne pas quitter le dojo pour finir ton entraînement.
Ce n'est qu'une blessure, on verra qui restera debout à la fin de ce combat.

Le combat allait continuer, mais la voie était libre pour que Steve et Keiko puissent s'enfuir.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 28 Fév 2020 - 14:19 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6342
ϟ Nombre de Messages RP : 5940
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6342
ϟ Nombre de Messages RP : 5940
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Mbarou Esokoloko' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


'D100' : 77
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 28 Fév 2020 - 17:04 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

Steve Douglas
Vigilant Indépendant

Personnage
The Judge
ϟ Âge : 33
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 02/05/1987
ϟ Arrivée à Star City : 10/10/2019
ϟ Nombre de Messages : 417
ϟ Nombre de Messages RP : 232
ϟ Célébrité : Dean Ambrose/Jon Moxley
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Celibataire
ϟ Métier : Videur
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Cheveux court.
Barbe de 3 jours
Traces de brûlure sur le corps
Cicatrice au niveau des mains
Entaille au niveau du torse.
Entaille à l'oeil droit
ϟ Pouvoirs : Pouvoir absorption d'objet: (+/- 0.2m³ / 200kg)
Grand force (500kg max)
Insensible à la douleur
Projection

Compagnon:
Keiko Yukimura
Super ouie
Contrôle des ondes sonores
Balle Sonore
Contrôle des cordes vocales
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passport
Journal
Téléphone
Joueur
The Judge
ϟ Âge : 33
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 02/05/1987
ϟ Arrivée à Star City : 10/10/2019
ϟ Nombre de Messages : 417
ϟ Nombre de Messages RP : 232
ϟ Célébrité : Dean Ambrose/Jon Moxley
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Celibataire
ϟ Métier : Videur
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Cheveux court.
Barbe de 3 jours
Traces de brûlure sur le corps
Cicatrice au niveau des mains
Entaille au niveau du torse.
Entaille à l'oeil droit
ϟ Pouvoirs : Pouvoir absorption d'objet: (+/- 0.2m³ / 200kg)
Grand force (500kg max)
Insensible à la douleur
Projection

Compagnon:
Keiko Yukimura
Super ouie
Contrôle des ondes sonores
Balle Sonore
Contrôle des cordes vocales
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passport
Journal
Téléphone
Je ne connaissais pas tellement Mbarou, mais je lui avais accordé ma confiance et je n’allais pas être déçu. Alors que je conversais avec l’un des preneurs d’otage. Elle montait sur mon mobil-home, et tranchait d’un coup plutôt net le premier homme. Le second n’avait pas eu le temps de réagir qu’il se retrouvait trancher de tout son long. Le troisième lui réagit au quart de tour, il me bousculait d’un coup de pied rapide pour me faire tomber pour ensuite dégainer son sabre face à Mbarou.

Toujours était-il que durant les échanges, Keiko ou moi-même on ne pouvait rien faire, et j’avais perdu beaucoup de sang, je n’allais donc pas pouvoir me battre très longtemps. Mais je restais focalisé sur le combat. Mbarou fut la première blessé dans l’affrontement, l’homme était fort et sûr de lui. Mais il semblait presque m’avoir oublié. Sans doute que comme il connaissait visiblement bien la samouraï, il se méfiait d’elle plus que de moi. Mais je n’allais avoir aucune hésitation sur mon action alors que nos deux guerriers se repositionnaient et échangeaient quelques mots, je prenais soit d’agir un peu comme on me l’avait appris dans mes cours d’art-martiaux.

Position des pieds, des jambes, du bassin du tronc, et même de la tête. D’un simple mouvement du bras, j’appliquais toute ma force dans le dos de ce Tobi. Mon poing frappait en plein dans la colonne vertébrale, je n’avais pas un spécialiste, mais je savais que tous les os qui composaient sa colonne et que j’avais touchés étaient réduits en bouillit. Celui-ci tombait alors comme une moche à terre alors que je le regardais de haut et lui disait.

Je t’avais promis que tu allais souffrir... Keiko, va chercher la trousse de premier secours... Je ne veux pas qu’elle puisse voir ce que je vais faire.

Je retirais ma veste qui était de toute façon couverte de sang et frappait alors directement au niveau de la gorge. Avec la colonne détruire, il lui était impossible de bouger, mais avec la gorge détruite, il ne pouvait plus respirer et je posais ma veste sur son visage, car la tête qu’il allait faire n’était pas jolie à voir et je voulais épargner ça à Keiko.

Je me tournais ensuite vers Mbarou pour lui dire.

Je te remercie de m’avoir aidé, j’espère que je pourrais... Te rendre l’appareil...

Alors que je parlais, je commençais à sentir que j’avais perdu beaucoup de sang, la colère et l’adrénaline m’avait permis de rester éveiller, mais maintenant que le danger immédiat avait disparu toute cette tension que j’avais en moi commençait à s’envoler et je sombrais doucement dans l’inconscience.

Keiko, qui était déjà dans un état de stress immense, essayait de rester calme et se tournant vers Mbarou elle lui dit.

Vous amis !? Mettre Sutevu-san dans lit pour soigner et vous aussi.

Avec sa petite force, elle me tirait en espérant l’aider de Mbarou, pour me conduire dans le lit et me prodiguer les premiers soins avant de s’occuper de Mbarou dont sa blessure était un peu moins grave que la mienne à priori. Et ce n’est qu’une fois cela fait que Keiko se rappelait qu’elle avait oublié une chose importante... Se présenter.

Je suis Keiko, je vous remercier de m’avoir sauvé. Je peux offrir à boire ?

Keiko se dirigeait vers le frigo qui contenait surtout des bières, de l’eau et quelques sodas. Qu’importe la demander elle ferait en sorte de satisfaire la jeune demoiselle qui venait de lui sauver la vie et la mienne par la même occasion.
 
Revenir en haut Aller en bas


Sang de Valentin [PV: Mbarou] Tumblr_pv2trqF2oq1ve8wryo2_540

Message posté : Ven 28 Fév 2020 - 18:20 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Ce combat allait être bon, qu'elle gagne ou qu'elle perde, elle allait l'aimer cet affrontement, c'était la première fois qu'elle affrontait un ancien du dojo et elle devait bien avouer qu'elle avait très hâte, enfin, c'était un peu bête parce qu'elle allait se lancer à nouveau dans la bataille quasiment immédiatement. Du moins, c'est ce qu'elle pensait. En effet Steve intervint dans le combat, brisant la colonne de Tobi d'un coup-de-poing terriblement violent, son combat épique venait de tomber à l'eau et Mbarou lui en voulait pour ça. Pour qui se prenait-il ? Il lui disait qu'il était prêt à mourir, mais elle aussi l'était, elle aurait aimé choisir, c'était son combat plus que celui de Steve (en fait non, mais dans son esprit oui). Elle se calma presque instantanément, Steve n'avait pas conscience qu'il venait de l'insulter plus que de l'aider pour le coup et il avait fait cela pour l'aider, voir la sauver dans son esprit. Elle ne pouvait pas lui en vouloir, ils pensaient différemment tous les deux.

Mbarou essuya sa lame avant de la rengainer, elle fut surprise que Steve le tue ainsi, enfin, pas surprise de la manière de faire, mais il aurait au moins put le garder en vie, histoire d'avoir des informations. Il comptait peut-être plus sur elle que sur ce samurai et en soi, il avait raison (mais le savait-il?) Tobi n'aurait certainement rien dit sous la torture, il était visiblement devenu un vrai samurai et il n'aurait pas trahi son maître. C'était un con, mais un bon samurai, honorable dans sa manière de faire. Il ne méritait pas une tel mort, quelle tristesse, mais là encore, Steve ne pourrait certainement pas comprendre cela.


Tu aurais dû me laisser combattre, c'était la meilleure manière de me rendre la pareille. Mais je ne t'en veux pas, l'important c'est qu'on ait réussi j'imagine.

Elle lui sourit, après cette phrase et Keiko arriva alors, stressé par la situation certainement, ce qui était logique et elle lui demanda de l'aide pour rentrer Steve dans son mobile home, elle l'aida, bien entendu et se laissa faire lorsqu'elle s'occupa de sa propre blessure, sa faisait mal, elle pouvait le supporter, pas aussi bien que Steve, loin de là, mais ça allait tout de même. Puis Keiko la salua, lui demandant gentiment si elle voulait boire quelque chose.

Enchanté Keiko-chan. Je m'appelle Mbarou. Dit elle en japonais, ayant bien reconnu l'accent de la jeune femme, elle continua dans la même langue. Du thé si vous avez, sinon un soda ou de l'eau suffira amplement.

Elle n'eut pas l'occasion d'en dire beaucoup plus que son portable sonnait. Elle se leva pour décrocher et répondre encore une fois en japonais, mais elle quitta le mobile home pour plus de discrétion. C'était Hidetaka-chan qui répondait à sa question. Les nouvelles n'étaient pas réellement bonnes pour Steve en vérité, mais il y avait des solutions, après quelques minutes de parlote elle raccrocha et rentra à l'intérieur.

C'était Hidetaka-sama. Elle m'a confirmé que ces quatre hommes obéissent à un chef de clan Yakuza au Japon. Pas le plus important, le problème, c'est qu'ils sont alliés à un puissant clan, le clan Minoru, dirigé par Minoru Takashi et Minoru Otsuyori, son petit frère. C'est le mec que tu as tué lors de notre première rencontre.

Elle laissa quelques secondes à Steve pour comprendre l'information et se rappeler de cette soirée. Pendant ce temps, elle prit quelques gorgées de sa boisson, puis elle continua.

Hidetaka t'invite au Japon, déjà pour te remercier de m'avoir aidé à venger son père, mais aussi parce que Takashi semble foutre un gros bordel entre les familles. Une vraie guerre froide qui va certainement se finir en bain de sang, elle n'a rien contre avoir un peu plus de muscle pour l'aider dans ce combat. Même si elle espère pouvoir régler ça sans violence. Elle peut nous mettre un jet à disposition. Pour ma part, j'y vais, c'est une amie et les combats, c'est ma vie.

A voir ce qu'il déciderait, il faudrait aussi qu'il pense à nettoyer le toit de son mobile home et à débarrasser son terrain des trois cadavres.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 29 Fév 2020 - 0:04 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

Steve Douglas
Vigilant Indépendant

Personnage
The Judge
ϟ Âge : 33
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 02/05/1987
ϟ Arrivée à Star City : 10/10/2019
ϟ Nombre de Messages : 417
ϟ Nombre de Messages RP : 232
ϟ Célébrité : Dean Ambrose/Jon Moxley
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Celibataire
ϟ Métier : Videur
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Cheveux court.
Barbe de 3 jours
Traces de brûlure sur le corps
Cicatrice au niveau des mains
Entaille au niveau du torse.
Entaille à l'oeil droit
ϟ Pouvoirs : Pouvoir absorption d'objet: (+/- 0.2m³ / 200kg)
Grand force (500kg max)
Insensible à la douleur
Projection

Compagnon:
Keiko Yukimura
Super ouie
Contrôle des ondes sonores
Balle Sonore
Contrôle des cordes vocales
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passport
Journal
Téléphone
Joueur
The Judge
ϟ Âge : 33
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 02/05/1987
ϟ Arrivée à Star City : 10/10/2019
ϟ Nombre de Messages : 417
ϟ Nombre de Messages RP : 232
ϟ Célébrité : Dean Ambrose/Jon Moxley
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Celibataire
ϟ Métier : Videur
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Cheveux court.
Barbe de 3 jours
Traces de brûlure sur le corps
Cicatrice au niveau des mains
Entaille au niveau du torse.
Entaille à l'oeil droit
ϟ Pouvoirs : Pouvoir absorption d'objet: (+/- 0.2m³ / 200kg)
Grand force (500kg max)
Insensible à la douleur
Projection

Compagnon:
Keiko Yukimura
Super ouie
Contrôle des ondes sonores
Balle Sonore
Contrôle des cordes vocales
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passport
Journal
Téléphone
Je savais que j’avais dû garder se Tobi en vie, mais cet homme avait non seulement s’en prendre à moi, mais aussi à Keiko. C’était assez étrange pour moi de réagir de cette façon, j’étais une personne violente, mais pas tellement sanguin. Et ici, j’avais réagi sans vraiment réfléchir. Maintenant, j’avais toujours Mbarou qui semblait prête à m’aider, elle ne semblait d’ailleurs pas m’en vouloir plus que cela d’avoir tué son adversaire. Mais je devais avouer que je n’avais pas pensé à ses sentiments, juste à ce qu’avait encore dû subir Keiko à cause de moi. Dans le lit et après des premiers soins, mes forces me revenait doucement et je pouvais m’asseoir sur mon lit alors que Keiko offrait un soda en répondant en japonais.

Désolé, Sutevu-san n’est pas un grand consommateur de thé... Il ne sait même pas que le thé se fait autrement qu’en sachet, je crois.

Elle affichait un petit sourire amusé et évidemment, moi je ne comprenais rien de ce qu’elle se racontait... Et je devais avouer que c’était plutôt frustrant... Mais peut-être que je devais laisser Keiko profiter de pouvoir parler avec une personne dans sa langue d’origine.

Quand le téléphone de Mbarou sonnait, celle-ci décidait de s’éloigner pour avoir un peu d’intimité... Mais je me disais qu’il valait mieux être prudent et faisant signe à Keiko de s’approcher, je suggérais d’écouter dans les environs si un bruit étrange n’approchait pas... Au cas où d’autres ennemis seraient encore dans les parages. Ce qui ne semblait pas être le cas, alors que je pouvais voir notre afrosamourai revenir.

Celle-ci nous expliquait la situation, visiblement dans j’avais un clan japonais qui voulait ma peau parce que j’avais arraché la tête d’un type... Je me souvenais encore bien du gars, même si c’était bien Mbarou qui m’était le plus rester dans ma mémoire. Enfin bref, la situation risquait de se reproduire, et même si cela ne me plaisait pas de travailler avec une famille de Yakuza. J’avais une dette envers Mbarou et c’était sans doute la meilleure solution pour me débarrasser de ses types une bonne fois pour toute. Je me levais donc avant de dire.

Très bien, tu peux lui dire à ton Hidetaka que j’accepte avec plaisir son invitation... On en profitera pour ramener Keiko chez elle.

Hein !? Mais je ne veux pas.

Je t’ai déjà dit que la vie que je mène n’est pas pour toi. Regarde dans quelle situation cela me conduit. Je ne comprends. Même pas pourquoi tu veux rester vivre avec moi dans ce taudis.

Parce que je veux devenir forte, comme toi.

J’en ai assez de la même rengaine, je ne suis pas quelqu’un de fort... Occupe-toi de notre invité, je m’occupe des corps.

Sans vraiment donner le choix, je sortais pour prendre quelques sacs-poubelles et mettre les corps ou morceau de corps. Je connaissais un bon endroit où personne ne viendrait chercher ses cadavres et donc avec une pelle, je me débarrassais de ce problème avant de m’occuper du sang qui en dehors du véhicule serait vite partir avec un peu d’eau et de terre retourner.

De l’autre côté, Keiko s’adressait à Mbarou dans une langue que les deux maîtrisaient beaucoup mieux que l’anglais.

Je suis désolé, si la situation était gênante. Suteve-san peut se montrer très dur, mais je sais que c’est un homme bien et qu’il a besoin de soutien... Plus que ce qu’il ne laisse paraître. S'il vous a demandé de l’aide, c’est que vous êtes de bon ami ? Il ne me parle pas beaucoup de son passé ou de ses relations.

Quand je revenais, je ne me préoccupais pas trop la conversation qu’avait eue Mbarou et Keiko, je me contentais de dire.

Si on peut partir le plus vite possible, se serait super Demain... Peut-être aussi, qu’il serait plus prudent de loger dans un motel pour cette nuit... Toi aussi Mbarou, au cas où tu serais aussi prise pour cible.

En jouant sur mon portable, je pouvais réserver des billets d’avoir pour le Japon. Je sortais de faux-passeport que j’avais fait pour ce genre d’occasion avant d’ajouter.

Bon à partir demain, je m’appelle Marcus Hook et toi Keiko, Mariko Fukuroda.

Je regardais Mbarou, je ne savais pas si elle pouvait voyager avec son nom... C’était peut-être d’ailleurs déjà un pseudo... Je n’en savais rien et sur le coup, je m’en fichais, elle pouvait bien me donner le nom qu’elle voulait, je savais qu’elle avait les moyens ou un réseau pour voyager ou elle voulait. En tous cas, une fois les environs du mobil-home propre, je décidais avec le soutien de notre guide pour le japon de quitter la demeure. En direction demain pour le Japon... En espérant que rien ne viendrait nous mettre des bâtons dans les roues cette fois.
 
Revenir en haut Aller en bas


Sang de Valentin [PV: Mbarou] Tumblr_pv2trqF2oq1ve8wryo2_540

Message posté : Sam 29 Fév 2020 - 14:05 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Avant que l'appel n'arrive, Mbarou répondit par un simple sourire à Keiko, cela ne l'étonnerait pas de la part de Steve en vérité, intérieurement elle était déjà fort amusée d'imaginer Steve au Japon, surtout que Hidetaka ne vivait pas en centre ville, mais dans une petite ville rural et accordait une immense importance aux traditions, ça allait le changer de manière drastique, lui qui n'avait certainement jamais voyagé de sa vie, du moins pas en dehors des USA. Encore qu'elle ne pouvait pas le savoir, juste l'imaginer. Ce genre de voyage ne lui ferait pas de mal, Mbarou estimait que de tels voyages ne pouvaient que nous rendre meilleur, le voyage était une arme contre l'ignorance, les idées préconçu et autre, ils apportaient forcément leur lot de découvertes et de remise en question.

Elle revint ensuite dans le mobile home pour écouter Steve accepter l'invitation d'Hidetaka, puis lui et Keiko eurent une discussion sur le futur de la jeune femme, elle n'intervint pas, bien évidemment, ce n'était pas son problème et il serait idiot et irrespectueux de donner son avis aux deux personnes. Elle pouvait le donner à chacun d'entre eux, mais elle n'allait pas s'en mêler ainsi. Steve finit donc par lui demander de s'occuper de Mbarou pendant qu'il s'occupait des corps, la Nigériane hésita à lui proposer de l'aide, vu son état, mais ce n'était pas la première fois qu'elle lui laissait le sale boulot après tout. Elle se retrouva ainsi seule avec Keiko. Elle en profita pour sortir son kiseru et y mettre une petite dose de tabac pour se détendre un peu.


En vérité, je le connais à peine. Mais il m'a prouvé que je pouvais lui faire confiance, jusque-là. Je pense que tu n'as pas tort à son propos, c'est un gros dur, mais qui ne l'est pas tant que ça à l'intérieur. Enfin, c'est ma vision de la chose.

Elles parlèrent encore un peu, le temps que Steve s'occuper des macchabée dehors, pas de discussion intense ou très importante juste quelques paroles le temps de savoir ce qu'ils étaient l'un pour l'autre et visiblement, ils semblaient avoir une relation de protégé et protecteur si elle avait bien compris, mais bon, on ne pouvait jamais savoir avec Steve, c'était un homme mystérieux. Puis Steve revint, il décida de s’organiser pour le départ et la nuit et Mbarou soupira gentiment avant de se lever et de donner un petit coup au front de Steve, rien de méchant, il ne l'avait certainement pas senti.

Sutevu baka. Tu ne m'écoutes pas cow-boy. Hidetaka nous invite et nous permet d'utiliser son jet privé. Pose tes passeports. Rendez-vous à midi demain dans la zone privée de l'aéroport, aucune inquiétude tout sera parfaitement légal. Prenez des affaires pour quelques jours et de quoi vous occuper pendant le trajet, le vol est long.

Toujours souriante et malicieuse, elle se doutait que Steve était fatigué et elle ne lui en voulait pas de ne pas enregistrer toutes les informations. A moins qu'elle se trompe que ce ne soit pas cela. Enfin à lui de voir s'il préférait ce compliqué la vie avec l'aéroport. Elle tapota son kiseru à travers une fenêtre ouverte pour en virer les cendres avant de le ranger. Elle allait maintenant pour sortir et après avoir ouvert la porte et posé un pied en dehors elle se retourna vers Steve et Keiko.

Ho et Steve, essaye de te montrer un peu respectueux, le clan Hidetaka a passé trois générations à sortir leur famille de l'illégalité, ils sont riches de part leur possession immobilière et pour le pied qu'ils ont en politique, mais ils sont à présent totalement réglos, encore plus que les politiques Japonais.

Elle lui fit un petit clin d’œil amusé, avant de partir en les saluant de la main. Elle tenait à ce respect, car elle respectait bien plus cette famille qui essayait de rendre leur monde meilleur en le changeant que n'importe quel super-hero qui ne faisait que d'appliquer des bandages sur les blessures du monde sans vouloir qu'il change. Enfin bon, c'était sa vision des choses et elle n'oubliait pas que personne n'était parfait, pas même les Hidetaka.

Le lendemain donc, Mbarou se prépara et prépara son sac, elle prit sa moto pour se rendre à l'aéroport. Elle avait de l'avance, mais le jet d'Hidetaka était déjà là, le co-pilote l’accueilli à l'entrée de la zone privée et lui indiqua où garer sa moto et l'accompagna vers le jet. Mbarou posa son sac et sortit son kiseru pour se fumer quelques bouffées en attendant Steve. L'équipage se composait du co-pilote et du pilote uniquement, les pauvres, ils avaient déjà fait une dizaine d'heures pour venir et allaient en faire dix autres pour repartir, heureusement cela payait bien. D'ailleurs, on pouvait voir le pilote se dégourdir les jambes alors que le co-pilote repartait à l'entrée pour accueillir Steve et Keiko quand ils arriveraient. Le vol débuterait vers midi et avec le décalage horaire, ils arriveraient vers onze heures ou midi demain au Japon.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 29 Fév 2020 - 22:33 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

Steve Douglas
Vigilant Indépendant

Personnage
The Judge
ϟ Âge : 33
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 02/05/1987
ϟ Arrivée à Star City : 10/10/2019
ϟ Nombre de Messages : 417
ϟ Nombre de Messages RP : 232
ϟ Célébrité : Dean Ambrose/Jon Moxley
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Celibataire
ϟ Métier : Videur
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Cheveux court.
Barbe de 3 jours
Traces de brûlure sur le corps
Cicatrice au niveau des mains
Entaille au niveau du torse.
Entaille à l'oeil droit
ϟ Pouvoirs : Pouvoir absorption d'objet: (+/- 0.2m³ / 200kg)
Grand force (500kg max)
Insensible à la douleur
Projection

Compagnon:
Keiko Yukimura
Super ouie
Contrôle des ondes sonores
Balle Sonore
Contrôle des cordes vocales
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passport
Journal
Téléphone
Joueur
The Judge
ϟ Âge : 33
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 02/05/1987
ϟ Arrivée à Star City : 10/10/2019
ϟ Nombre de Messages : 417
ϟ Nombre de Messages RP : 232
ϟ Célébrité : Dean Ambrose/Jon Moxley
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Celibataire
ϟ Métier : Videur
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Cheveux court.
Barbe de 3 jours
Traces de brûlure sur le corps
Cicatrice au niveau des mains
Entaille au niveau du torse.
Entaille à l'oeil droit
ϟ Pouvoirs : Pouvoir absorption d'objet: (+/- 0.2m³ / 200kg)
Grand force (500kg max)
Insensible à la douleur
Projection

Compagnon:
Keiko Yukimura
Super ouie
Contrôle des ondes sonores
Balle Sonore
Contrôle des cordes vocales
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passport
Journal
Téléphone
Pendant que je profitais d’être un peu seul et un peu tranquille, je pouvais d’une certaine manière me mettre à penser à ce que j’étais devenu... Je ne sais pas exactement pourquoi, mais depuis que j’étais venu à Star-city, c’était comme si mon monde avait changé... Comme si j’avais changé. J’avais presque l’impression d’être ami avec des tueurs, j’avais sous ma garde une jeune demoiselle. Je me rendais compte que je m’étais d’ailleurs attaché à elle. J’avais un peu l’impression d’être un père avec sa fille. Peut-être aussi qu’une partie de moi voulait qu’elle rester... Après tout, j’avais passé toute ma vie seul. Quand j’étais encore un peu un gamin, je m’en accommodais bien. Quelques femmes pour éviter de passer des nuits trop seul... Mais jamais d’attache... Mais aujourd’hui, rien que cette nuit. J’ai été pris de panique pour la sécurité de Keiko et j’ai offert une confiance aveugle à Mbarou, alors que lors de notre première rencontre, je gardais malgré tout un œil sur elle...

Mais non, je ne pouvais pas infliger cela à qui que ce soit. Je ne voulais pas mettre des gens en danger à cause de mes penchants violents. Je me demandais même si demander de l’aider à Mbarou était une bonne chose. Malgré son métier plus que douteux, c’était une personne honnête et elle l’avait encore prouvé ce soir... Sans doute que je devrais la traiter plus que comme une simple tueuse extrêmement efficace. Mais comme... Non, je devais arrêter de penser à cela.

Une fois de retour dans le mobil-home j’étais un peu moquer parce que j’avais oublié que l’ami de Mbarou nous prendrait directement dans son jet prive... Je m’installais alors sur une chaise après avoir pris une bière histoire de respirer un peu avant de prendre des forces. La nuit avait été pénible et sans doute autant pour moi que pour les deux demoiselles. Je ne pouvais par contre, pas m’empêcher de hausser des sourcils quand elle me demandait d’être respectueux, au moment de son départ, je ne pouvais alors m’empêcher de pousser un.

Hein !?

Avant de me tourner vers Keiko et d’ajouter.

Je ne suis pas respectueux moi ?

Keiko ne pouvait s’empêcher de pousser un petit rire amusé avant de dire.

Je t’ai déjà dit, traditions japonaises pas comme Américaine.

Le lendemain environs 15 minutes avant le départ, j’arrivais avec Keiko à l’aéroport, je n’avais pas de bagage sur moi, ni Keiko d’ailleurs, parce que je l’avais en moi grâce à mon pouvoir... C’était avec le transport d’arme, sans doute le coté le plus pratique de mon pouvoir. Enfin bref, voyant le co-pilote arriver vers nous pour nous accueillir, je baisser la tête pour dire.

Arigatimass.

Forcément, j’avais le droit à des rires un peu moqueur de Keiko et du co-pilote vu que ma pronosiation était totalement pourrie. Je partais alors vers l’avion en boudant dans ma barbe des mots à peine compréhensible qui montrait bien que j’étais gêné et frustrer de m’être tapé la honte. Quand j’arrivais devant Mbarou et le pilote, je saluais ce dernier pour dire ensuite à la samourai d’un ton un peu presser.

Salut ! On y va ? J’en ai marre de son sourire.

Sutevu-san! Ce n’était pas si mal. Et on a quelques heures pour entraînement.

Répondit Keiko toujours avec un grand sourire amusé. Avant de se tourner vers Mbarou, la saluer et de lui dire en japonais naturellement.

Bonjour Mbarou-san, Merci pour tout ce que vous faites pour nous.

Elle montait alors dans l’avion à son tour, alors que moi, je m’étais déjà installé sur un siège. Je faisais mine de ne pas faire attention à ce qui m’entourait et puis surtout, j’étais aussi un peu stresser parce que c’était la première fois que je prenais l’avion. J’avais fait toute l’Amérique de long en large, mais je n’avais jamais pris de véhicule volant. Il fallait donc bien imaginer le stresse que j’avais quand celui-ci allait se mettre à décoller. Ce n’était pas garanti que les accoudoirs survivent à mon passage. Mais une fois dans les airs, le sentiment de malaise allait rapidement s’envoler.

J’allais pouvoir profiter de ses longues heures pour m’entraîner à me comporter normalement au Japon. En tous cas, c’était ce que je faisais pendant une partie du voyage avec Keiko qui m’expliquait les coutumes de base au Japon. Dans ses cours en version, accélère, elle m’apprenait qu’il était de coutume d’enlever ses chaussures quand on rendre dans une maison, comment manger correctement avec des baguettes, elle me parlait même de comment me comporter dans un temple... Sans doute qu’elle voulait en profiter pour visiter un ou deux temples japonais et faire une prière... Il fallait dire que les temples bouddhistes ou encore taoïste, il n’y en avait pas dans tous les rues aux USA... Même si cela existait, ce n’était pas la même chose.

Au bout de quelques heures, la fatigue commençait à atteindre tout le monde... Enfin surtout Keiko qui avait passé déjà quelques heures à me faire la leçon. Elle avait du coup décidé de profiter du luxe de l’avion pour dormir paisiblement. Je devais d’ailleurs avouer que cela devait être plus confortable que de dormir dans ce pauvre lit avec moi. J’en profitais alors pour me diriger vers Mbarou et pour engager la conversation avec elle.

Ça va ? Écoute, on a quelques heures encore avant d’arriver au Japon et sans doute un bout de route avant de voir Hi...Te...Ta...Ka... C’est ça ? Peut-être si tu sais me faire un speech de comment, les choses risquent de se passer avec le clan Mineru.

J'espérais qu’elle me parle du clan de Minoru, mais aussi du clan de Hidetaka. Je n’attendais pas à ce qu’elle me raconte toute l’histoire, mais quelques informations pour savoir comment il était et aussi comment réagir face à eux. J’étais une personne qui n’était pas doué avec les mots et avec la barrière de la langue, je ne risquais de rien comprendre voir même de réagir brutalement ou au contraire tardivement à cause de la différence culturel. Je ne voulais pas poser de problème... Surtout pour Mbarou.
 
Revenir en haut Aller en bas


Sang de Valentin [PV: Mbarou] Tumblr_pv2trqF2oq1ve8wryo2_540

Message posté : Lun 2 Mar 2020 - 12:39 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Son Kiseru dans une main, elle rendit son salut à Steve et sourit lorsque ce dernier fit l’effort de la saluer en Japonais. Ce n'était pas un sourire moqué, elle n'aurait pas osé, après tout quand on entend son accent Nigérian prononcé quand elle parle anglais, elle ne pouvait clairement pas se moquer, même si elle maîtrisait la langue, contrairement à Steve. Il faisait des efforts, c'était une très bonne chose, même si parler un peu la langue n'était pas le plus important, elle comptait sur Keiko pour lui enseigner l'important, le salut, la manière de se tenir ect... c'étaient les gestes plus que la langue l'important.

C'est pas mal. Ne te formalise pas Steve, le japonais s'est compliqué. Puis elle se tourna vers la jeune Keiko pour dire en Japonais. Ce n'est rien Keiko, part du principe que ma présence et totalement intéressé.

Car c'était vrai, même si elle aimait le principe d'aider Steve et cette jeune femme (qui doit être aussi jeune qu'elle), elle le faisait pour Hidetaka et certainement que cette dernière allait la récompenser pour cela, donc certainement un peu d'argent à la clé. Et elle n'oubliait pas le domaine de la famille, c'était aussi une raison pour revenir dans ce pays qu'elle aimait tant et pouvoir chiller un peu, oui elle voyait cela presque comme des vacances, bon sauf qu'il y aura de la sueur et du sang. Des vacances réussies en somme.

Elle laissa l'étrange couple tranquille pendant une bonne partie du trajet, elle prit une petite sieste de quelques heures, ils allaient certainement avoir le droit à un repas en arrivant vers midi et elle voulait éviter le décalage horaire. Une courte sieste donc, contrairement à Steve l'avion était quelque chose de normal pour elle, la Nigérianne avait l'habitude de le prendre pour son métier. C'est une petite heure après son réveil que Steve l'approcha pour lui parler, il voulait en savoir plus sur ce qui risquait de leur arriver une fois sur place.


Hidetaka. Pense à une idée qui te prend : Idea Take ya, Hidetaka. Si cette dernière peut négocier la paix, il ne se passera rien, mais je n'y crois pas. Je ne sais pas où ils en sont, mais le clan Hidetaka va réunir les clans les plus puissants, dont Minoru pour discuter de tout cela. Et de cette réunion sera décider de la manière de régler le problème. Selon moi, le sang va couler, le fait que Minoru t'attaque par un clan interposé montre qu'il se fiche de certaines règles et certains codes. A voir si cela se finira salement dans les rues du Japon, ou si Minoru porte ses couilles pour une bataille. Dans tous les cas, ça va être plutôt violent. Tu devrais essayer de dormir un peu, histoire de t'éviter un décalage horaire trop violent. Et surtout, essaye de profiter de ce voyage au Japon, en dehors des tueries qui s'annoncent le domaine Hidetaka est à l'écart des villes, c'est très calmes et ils ont même des sources chaudes, n'hésite pas à te relaxer avant et après le combat.

Elle était sincère, il ne fallait pas qu'il essaye de tous comprendre ou de tout assimiler en si peu de temps, cela ne ferait que le desservir, le combat arriverait bien à un moment donné en attendant penser à cela ne ferait que stresser plus les combattants. Elle n'avait pas trop peur pour Steve, il connaissait le combat, mais cela risquait de mettre en scène une bonne soixantaine, vois plus, de personnes, cela allait être plus ressemblant à une guerre, une escarmouche qu'une bagarre dans une ruelle ou un bar. En tous cas, elle espérait qu'il ait eu les réponses qu'il voulait, mais nul doute que Shoko Hidetaka répondrait à ses questions s'il en avait.

Hormis quelques turbulences, le voyage se passa bien et bientôt, ils atterrir dans un petit aéroport un peu à l'écart de la ville. Deux voitures noirs ainsi que des hommes en costume cravate les attendaient et invitèrent les trois personnes à entrer dans les voitures pour rejoindre le domaine Hidetaka, une petite heure de voiture suffit pour entrer dans une petite ville typique du Japon. Quelques minutes supplémentaire, furent nécessaire pour rejoindre la lourde porte en bois rouge qui annonçait le début du domaine, la porte s'ouvrit laissant passer les voitures. Il y avait quelques hommes armés d'armes automatique qui parcourait l'endroit, dans les jardins ou sur les murs. Les voitures s’arrêtèrent devant la maison de Shoko Hidetaka, cette dernière les attendaient avec quelques hommes et serviteur, il y avait une certaine joie sur son visage et le sien, ainsi que celui de Mbarou s'éclaira lorsque l'une et l'autre se virent. Shoko avança ses mains, saisi par Mbarou et elle se saluèrent. Parlant en japonais.


Mbarou-chan, cela me fait plaisir de te voir, malgré la situation.
Moi aussi Shoko-chan. Puis elle continua en anglais. Je te présente Steve, l'homme qui m’a aidé à venger ton père, ainsi que sa protégée Keiko.
Steve, Keiko, bienvenue sur le domaine Hidetaka, heureuse de vous avoir ici.

Shoko parlait un anglais tinté d'un léger accent, mais impeccable. Elle salua plus traditionnellement Steve et Keiko, mais l'Américain pourrait remarquer que le reste des hommes de Shoko l'avait salué en apprenant qu'il s'agissait de cet Américain qui avait aider à venger leur ancien maître.

Mais entrez, je vous pris, le voyage à dû être long, le repas est presque près, je me suis dit que vous auriez faim. Je pourrais répondre à vos questions si vous le désirez et que je le peux.

Shoko les conduirait alors dans une salle pour prendre le repas, bien entendu retirer ses chaussures était demandé, l'un des serviteur de Shoko pris les affaires de Mbarou également.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 3 Mar 2020 - 2:15 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

Steve Douglas
Vigilant Indépendant

Personnage
The Judge
ϟ Âge : 33
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 02/05/1987
ϟ Arrivée à Star City : 10/10/2019
ϟ Nombre de Messages : 417
ϟ Nombre de Messages RP : 232
ϟ Célébrité : Dean Ambrose/Jon Moxley
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Celibataire
ϟ Métier : Videur
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Cheveux court.
Barbe de 3 jours
Traces de brûlure sur le corps
Cicatrice au niveau des mains
Entaille au niveau du torse.
Entaille à l'oeil droit
ϟ Pouvoirs : Pouvoir absorption d'objet: (+/- 0.2m³ / 200kg)
Grand force (500kg max)
Insensible à la douleur
Projection

Compagnon:
Keiko Yukimura
Super ouie
Contrôle des ondes sonores
Balle Sonore
Contrôle des cordes vocales
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passport
Journal
Téléphone
Joueur
The Judge
ϟ Âge : 33
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 02/05/1987
ϟ Arrivée à Star City : 10/10/2019
ϟ Nombre de Messages : 417
ϟ Nombre de Messages RP : 232
ϟ Célébrité : Dean Ambrose/Jon Moxley
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Celibataire
ϟ Métier : Videur
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Cheveux court.
Barbe de 3 jours
Traces de brûlure sur le corps
Cicatrice au niveau des mains
Entaille au niveau du torse.
Entaille à l'oeil droit
ϟ Pouvoirs : Pouvoir absorption d'objet: (+/- 0.2m³ / 200kg)
Grand force (500kg max)
Insensible à la douleur
Projection

Compagnon:
Keiko Yukimura
Super ouie
Contrôle des ondes sonores
Balle Sonore
Contrôle des cordes vocales
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passport
Journal
Téléphone
Le décollage n’avait pas été facile pour moi, mais une fois en plein vol, l’avion ne bougeait presque plus et j’étais rapidement plus à l’aise. Ce n’était pas de la peur, juste une sensation nouvelle et plutôt dérangeante. Après tout, je ne connaissais pas la peur... Enfin bref, après quelques heures d’étude sur les traditions Japonais qui me promettait déjà un bon mal de crâne, j’avais eu la bonne idée de rejoindre Mbarou pour lui demander quelques infos sur les choses dont je devais m’attendre. Ben, je pouvais dire que je n’étais pas déçu, elle m’expliquait les choses dans les grandes lignes et pourtant je n’étais même pas sûr d’avoir tout compris. Mais il me semblait avoir compris le principal de l’information.

Donc Hite..Take? Fait une réunion avec les autres chefs, mais cela risque de partir en couille et donc il y aura une guerre entre les familles. Ah !? Et les sources chaudes, c’est le truc où il faut se laver avant de se baigner !?

C’était beaucoup plus succinct, et il manquait sans doute des éléments de ce qu’avait dit Mbarou, mais c’était ce que j’avais compris dans les grandes lignes. Au final, quand j’y réfléchissais, je me disais que j’allais surtout suivre le mouvement du groupe de Mbarou. Je n’étais pas spécialement fan de travailler avec des familles mafieuses, mais je pouvais crois l’afrosamouraï quand elle disait qu’il était réglo. De plus, Keiko m’avait raconté que les Yakuza étaient en partir ceux qui avait sorti le japon de la merde durant les moments de crises. Autant dire que c’était le mieux du pire.

Je profitais ensuite pour prendre quelques heures de sommeil, écourter à cause de quelques turbulences, ils arrivent à faire perler une goutte ou deux de sueur. Sans que la peur ne m’envahisse évidemment... Une fois enfin sur la terre ferme, j’avais l’impression d’être une espèce de célébrité. Des voitures plutôt luxueuses, avec des hommes en costard cravates. J’avais l’impression d’escorter Rihanna ou une célébrité du genre. Une heure de voiture et forcement, j’en profitais pour regarder le paysage qui était quand même relativement diffèrent de l’Amérique. Évidemment, des routes, des maisons, mais il y avait quelques choses de diffèrent dans l’air... Mais je ne saurais pas dire quoi.

Quand on arrivait dans la demeure de l'amie et maîtresse de Mbarou, je ne pouvais m’empêcher de dire.

Putain de baraque quand même.

Un petit coup de coude discret de Keiko pour me faire comprendre que c’était maintenant qu’il fallait vraiment que je fasse attention à ce que je disais et voilà que je rencontrais cette Hidetaka. Je restais légèrement en retrait et tentait d’imiter un peu les actions de Keiko et de Mbarou, et quand cette dernière nous présentais, je baisais la tête en essayant de faire cela comme il fallait avant de dire.

Enchanté, merci de nous accueillir chez vous.

Un regard rapide vers Keiko et Mbarou pour voir si j’avais fait comme il fallait et je suivais comme demander notre hôte... Quand on entra à l’intérieur, je voyais tout le monde retirer ses chaussures. Je comprenais pourquoi Keiko m’avait demandé de prendre des chaussettes neuves...

Quand le repas commençait, je tentais de suivre un peu tout le monde et je voyais que tout le monde mangeait avec des baguettes et pour ne pas vexer ou je ne sais pas quoi mes hôtes, je tentais de manger avec ses instruments, mais c’était comme voir un bébé essayer d’attraper un ballon aussi gros que lui. De temps en temps, cela marche, mais c’était au prix d’effort surhumain. Toujours était-il que je supposais qu’il serait mal vu de parler de chose sérieuse durant le repas. J’attendais donc la fin et le service du thé pour me montrer un peu plus loquace.

Heu... Hidetaka... San. Mbarou m’a expliqué dans les grandes lignes en quoi consistait l’affaire, je vais être honnête, je ne suis qu’un tas de muscle, je ne sais pas vraiment si je vous serais utile dans cette histoire. Disons-le, je suis ici surtout pour empêcher ses gens de nous attaquer à nouveau et parce que j’ai une dette envers Mbarou. Donc si je dois me battre à vos côtés, je le ferai, mais en dehors de cela... Je me demande si je ne serais pas plus une gêne qu’autre chose.

C’était la vérité, si j’avais une grande confiance en ma force brute, mon intellect... C’était très diffèrent. Je n’avais pratiquement pas fait d’étude, ma vie était surtout faite de violence... Mais j’avais l’impression que même si j’avais peut-être fait preuve de maladresse, j’avais montré une certaine évolution et un certain respect dans ma façon de parler à cette femme... En tous cas, c’était l’impression que j’avais.

Une fois le repas fini, on m’indiquait ma chambre et celle de Keiko... Je n’avais pas vraiment besoin de déposer mes affaires, vu que je les transportais en moi. C’était pareil pour Keiko, sauf qu’elle, je n’allais pas lui sortir vêtement par vêtement... Je sortais donc un sac de sport qui faisait office de valise. Alors que je me demandais ce que j’allais faire, je me rappelais d’une chose que Mbarou m’avait dites dans l’avion et que Keiko m’avait expliqué la veille. Ses trucs de sources chaudes, il paraissait que c’était assez agréable. Je n’avais presque plus de terminaisons nerveuses, mais c’était pourquoi pas une bonne idée d’essayer.

Au bout de quelques minutes d’égarement et de demander assez maladroite, je parvenais à trouver ce qu’il appelait Onsen. Sauf qu’il y avait deux portes. J’en prenais une au hasard sans savoir si c’était pour femme ou pour homme... Je n’entendais pas de bruit et une fois à l’intérieur, je ne voyais personne... Au moins, si je m’étais trompé, je ne risquais rien... Pour l’instant. Une fois nu, et une fois laver... Idée que je trouvais toujours étrange. Je me plongeais dans cette eau chaude.

… Je dois avouer, c’est pas mal...

C’était peut-être la première fois en 10 ans... 20 ans, en réalité, je me demandais même si j’avais déjà pris vraiment du bon temps... Du temps juste pour me reposer, me relaxer et sans que cela tourne avec l’alcool ou le sexe... J’avais vraiment l’impression que c’était la première fois que je m’autorisais un véritable plaisir personnel.
 
Revenir en haut Aller en bas


Sang de Valentin [PV: Mbarou] Tumblr_pv2trqF2oq1ve8wryo2_540

Message posté : Mar 3 Mar 2020 - 16:00 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Mbarou abandonnait l'idée d'essayer de faire prononcer le nom à Steve, Shoko n'était pas une mauvaise personne et elle était compréhensive, elle ne se formaliserait pas, certainement. Ces hommes par contre... Non, ils obéiraient donc il ne devrait pas y avoir de problèmes. En tous cas, il avait compris le gros de la situation, c'était déjà ça, bon ce n'était pas si difficile, elle rigola aux dernières paroles de Steve.

Ha ha, évite d'y aller tout crotter, mais les sources naturelles comme celles-ci ont des algues qui filtrent l'eau, la nature est parfois bien faite.

Elle aimait bien cette situation, avec Steve qui se retrouvait dans le côté traditionnel d'un pays très marqué par une culture différente de celle ''imposée'' par la culture occidentale. Sa remarque quelques heures plus tard sur la maison, lui arracha un nouveau sourire et la réaction de Keiko l'amusait beaucoup aussi, comme quelqu'un qui ne voulait pas qu'un ami lui fasse honte devant sa famille, un truc du genre. Assurément, cette situation était assez comique, même s'il fallait bien avouer que cette culture traditionnelle nippone était plus chargé en règle que la culture occidentale et encore, c'était rien, au Dojo, c'était encore pire.

Le repas arrivait, il était agréable de voir les éfforts de Steve, en tout cas personnes ne se moquaient de lui, les gens à table étaient assez mature pour comprendre la difficulté de la chose pour ceux qui n'avaient pas l'habitude, heureusement le clan Hidetaka n'était pas trop à cheval sur les règles de bienséance pour les étrangers comparer à d'autres familles parfois un peu plus extrême. Mbarou lui donna quelques petites astuces, en moyenne, on comptait pas moins d'une vingtaines de règles pour le repas, mais elle partageait les plus importante, l'utilisation de l'extrémité opposé des baguettes pour prendre un peu de tout, ne pas laisser refroidir, ne pas se servir en alcool, mais laisser les autres vous servir ect... Quelques règles de base, le reste était moins important surtout ici. Et bien sûr le célèbre ''Ittadakimasu'', mais elle n'avait pas besoin de lui préciser vu que tout le monde le prononça. Elle agréablement surprise que Steve pense à ne pas parler de sujet délicat à table, vu que c'était une autre règle. En effet, il attendit le thé pour parler. Shoko sourit aux paroles de Steve et après une gorgée de thé elle répondit.


Connaître ses forces et ses faiblesses est déjà une preuve d'intelligence Steve-san. Pour vous répondre, je dirais que j'ai besoin de muscles, j'espère pouvoir éviter un bain de sang, mais je ne me fait pas d'illusion, je pense que le sang coulera, si cela arrive, je serais honnorée de vous savoir à nos côté pour le combat. Vous avez réussi à vaincre et tuer Otsuyori à mains nues, vous n'êtes assurément pas à sous-estimer. La réunion aura lieu aujourd'hui, je m'y rendrais avec mes gardes et les familles alliées à la mienne, nous seront fixé dès ce soir, je pense, vous arrivez à pic. Ho, et je vous demanderais d'utiliser le suffixe ''sama'', je ne me formalise pas de ce genre d’erreur venant d'un étranger à notre culture, mais mes hommes pourraient un y voir une sorte d'insulte.

Mbarou rigola un peu à la réflexion de Shoko. Puis le thé se fini et Shoko prit congé pour se rendre en ville comme elle l'avait dit. Mbarou insista pour l'accompagner, mais la maîtresse de famille ne voulait pas, elle voulait garder Mbarou et Steve secret, pour les utiliser comme une surprise lors du potentiel combat à venir.

L'Africaine s'occupa donc un peu, elle s'installa dans la chambre qui lui avait été assignée. Plus tard, alors que Steve se trompait de bain et se disait que c'était finalement pas mal comme activité, certainement assez reposante pour lui. Quelques secondes après ses paroles quelqu'un sortait de l'eau chaude. Oui, Mbarou l'avait devancé aux bains et c'était immergé un moment pour profiter de la chaleur et se détendre totalement. Comment ne l'avait-il pas vu ? Les bains étaient assez grands pour qu'une dizaine de personne puissent ne profiter sans se marcher dessus et les vapeurs d'eau, ainsi que l'eau elle-même (assez opaque) avait masqué la présence de l'Africaine. Cette dernière afficha un air un peu surpris au départ, puis elle rigola de la situation.


Ha ha, coucou Steve. Je me doutais qu'il y aurait une chance sur deux pour que tu te trompes de bains. Elle se saisit d'une bouteille de saké et de deux verres (au cas ou Keiko l'avait rejoint). Comme t'es là et que, hormis Keiko, personne ne risque de venir du côté femme, ça te dit un peu de saké ?

Mbarou n'était pas spécialement pudique dans ce genre de circonstances et partager un peu de sake avec Steve ici était tentant, il y avait pire comme situation pour boire ce genre de chose. Encore séparée par quelques mètres, elle attendit l'accord de Steve pour se rapprocher et lui servir le saké.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 3 Mar 2020 - 22:33 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

Steve Douglas
Vigilant Indépendant

Personnage
The Judge
ϟ Âge : 33
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 02/05/1987
ϟ Arrivée à Star City : 10/10/2019
ϟ Nombre de Messages : 417
ϟ Nombre de Messages RP : 232
ϟ Célébrité : Dean Ambrose/Jon Moxley
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Celibataire
ϟ Métier : Videur
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Cheveux court.
Barbe de 3 jours
Traces de brûlure sur le corps
Cicatrice au niveau des mains
Entaille au niveau du torse.
Entaille à l'oeil droit
ϟ Pouvoirs : Pouvoir absorption d'objet: (+/- 0.2m³ / 200kg)
Grand force (500kg max)
Insensible à la douleur
Projection

Compagnon:
Keiko Yukimura
Super ouie
Contrôle des ondes sonores
Balle Sonore
Contrôle des cordes vocales
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passport
Journal
Téléphone
Joueur
The Judge
ϟ Âge : 33
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 02/05/1987
ϟ Arrivée à Star City : 10/10/2019
ϟ Nombre de Messages : 417
ϟ Nombre de Messages RP : 232
ϟ Célébrité : Dean Ambrose/Jon Moxley
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Celibataire
ϟ Métier : Videur
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Cheveux court.
Barbe de 3 jours
Traces de brûlure sur le corps
Cicatrice au niveau des mains
Entaille au niveau du torse.
Entaille à l'oeil droit
ϟ Pouvoirs : Pouvoir absorption d'objet: (+/- 0.2m³ / 200kg)
Grand force (500kg max)
Insensible à la douleur
Projection

Compagnon:
Keiko Yukimura
Super ouie
Contrôle des ondes sonores
Balle Sonore
Contrôle des cordes vocales
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passport
Journal
Téléphone
Si on était dans un comics ou mieux dans un manga vu le pays, on pourrait voir mon cerveau fumer tellement je devais assumer des règles et des coutumes en si peu de temps. Je n’étais pas du genre à me formaliser de détail compliquer en règle générale. Évidemment, j’avais appris que pas moment, il fallait savoir ou était notre place. Les écoles correctionnelles de type militaire te forcent à savoir fermer ta gueule quand il le fallait. Et vu que j’y avais passé une partie de mon adolescence, j’avais appris qu’il y avait des moments, jouer selon les règles des autres était nécessaire. Et ici, c’était le cas alors même si cela risquait de me rendre fou, je jouais le jeu du mieux que je pouvais.

Durant la conversation avec Hidetaka, deux détails entrains dans mon esprit. Le premier était qu’elle allait déjà à une réunion et le deuxième. Keiko me l’expliquait rapidement dans l’oreille, ce que c’était le suffixe “sama” Elle m’avait appris le “san” vu qu’elle le disait à tout bout de champ quand on rencontrait une personne, mais le sama je n’avais jamais entendu. Alors quand elle me soufflait que cela voulait dire maître. J’étais pendant un bref moment à me demander si elle me prenait pour un de ses serviteurs. Mais comme elle venait de le dire, c’était une marque de respect surtout aux yeux de ses autres serviteurs et j’imaginais aussi pour ses autres chefs de clan. C’était un peu comme si j’appelais un général par son prénom, c’était un peu un manque de respect et une insulte envers son autorité. Et même si cela ne me plaisait pas forcement, je pouvais comprendre le principe... Reste encore à voir si je n'allais pas oublier.

Enfin bref, plus tard, je retrouvais dans ses célèbres sources chaudes japonaise... Sauf que je n’étais pas seul. Mbarou était là, les vapeurs et l’eau m’avait empêché de la voir. Je devais avouer que pendant un bref instant, je pensais juste partir sans dire un mot. Je ne voulais pas passer pour un pervers... Mais Mbarou avait compris que c’était juste parce que les portes étaient l’une à côté de l’autre et que les entrer homme-femme étaient écrites en Kanji. Du coup, après un moment de réflexion, je me dirigeais vers l’Africainne pour prendre le verre de saké offert. Par chance, je n’étais pas gênée de mon corps, j’en était même plutôt fière, ses cicatrices et ses brûlures étaient pour moi comme des médailles ou des rappeles des erreurs à ne pas commettre... D’ailleurs et je ne saurais pas dire pourquoi cette situation me rappelait la fois où j’avais été boire un verre avec elle, du coup, d’un sourire amusé, je lui dis :

Cela me rappelle la fois où on a bu un verre tous les deux et ou j’ai pratiquement dû me foutre à poil pour que tu mates les blessures.

Je n’étais pas mal à l’aise parce que je n’avais aucun arrière pensé pour le moment. Je levais mon verre en direction de Mbarou avant de boire une gorger de ce breuvage, je déposais ensuite ma coupe un peu plus loin pour ne pas la renverser ou la mélanger avec l’eau et posais ma tête sur le bord me permettant d’admirer tranquillement le plafond qui semblait avoir été décoré avec goût aussi.

Cet endroit est étrange... Je sais qu’il va y avoir un putain de bain de sang, et pourtant, je ne ressens pas de pression particulier. Alors quand je suis au pays, j’ai toujours un peu la pression... Il y a vraiment un air différent dans ce pays... Pourtant, je sais que je n’ai rien vu.

C’était peut-être aussi parce qu’on était dans une petite ville dans une grande propriété et qu’il n’y avait presque pas de bruit ou d’odeur de pollution en apparence... Je ne saurais pas dire... Mais c’était diffèrent de l’Amérique. Car, même dans les trous perdus là-bas, il y avait de la merde. Ici, j’avais l’impression que pratiquement n’importe quelle famille de mafieux respectait des règles et des principes... Alors que les gangs et mafieux américain, s’il y avait conflit, on tue tout ce qui bouge, femme et enfant compris... Enfin, j’exagérais peut-être un peu le trait, mais ce n’était pas totalement faux.

En tous cas, je dois avouer que ton Hidetaka ne semble pas le genre de criminel que j’ai l’habitude de tuer.

Oui, cela semblait être insultant, mais Mbarou devait déjà me connaître assez que pour moi, c’était une forme de compliment. Vu que cela voulait dire qu’elle avait réussi à gagner une certaine forme de respect avec moi, ce qui était pas mal en si peu de temps.
 
Revenir en haut Aller en bas


Sang de Valentin [PV: Mbarou] Tumblr_pv2trqF2oq1ve8wryo2_540

Message posté : Lun 9 Mar 2020 - 0:46 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Mbarou laissa Steve s'installer à côté d'elle avec le sourire, elle s'étonnait toujours d'être aussi ouverte avec lui, elle n'était pas fan des Américains en général, mais certains lui avaient montré qu'ils n'étaient pas tous aussi idiots ou mauvais qu'elle le pensait, mais elle voyait quand même cela comme pour les champignons, beaucoup de fumier et pas beaucoup de lumières. Pour Steve, c'était spécial encore, il y avait un côté attirant chez lui, mais aussi un côté répugnant, enfin... elle ne savait pas si c'étaient les bons mots et elle aurait même du mal à l'expliquer elle-même. Bien sûr, elle, n'avait pas le recul pour comprendre, après des années au dojo et ses premières années de vie en Afrique, il n'était pas étonnant de voir chez elle un dégoût de cette culture occidental/américaine qui semblait dominer de plus en plus le monde.

Elle bût son verre en savourant l'excellent saké d'Hidetaka, un saké et un bain dans des sources chaudes, cela faisait un bien fou, la ''guerre'' approchait certainement, là, dehors, accompagnée de ses hommes Shoko essayait de faire stopper les rancœurs et éviter un nouveau bain de sang, mais Mbarou était bien moins optimiste que la maîtresse du clan, elle n'avait aucun doute que le sang coulerait, le clan Minoru était trop autoritaire, trop prompt à vouloir faire courber l'échine des autres, elle... elle n'attendait que de pouvoir plonger sa lame dans le bide de ce mec. Cela faisait trop longtemps qu'il emmerdait le monde au Japon. Mbarou se saisit d'une serviette pour s’essuyer les mains et prit sa pipe pour la bourrer avec un peu de tabac fin. Elle prit alors quelques bouffée alors que Steve se remémorait le moment qu'ils avaient passé à boire ensemble. Elle sourit et rit un peu.


Comme si ça te dérangeait de te foutre quasiment à poil pour moi. Ha ! Plus sérieusement, j'étais très curieuse, j'ai rarement vu des corps aussi abîmé que le tien et pourtant aussi performants au combat.

En vérité, elle n'avait vu cela que sur certains grands guerriers qu'elle avait connu, que ce soit au dojo ou pendant certaines missions en Afrique ou au Japon. Beaucoup de personnes avec ce genre de blessures ne s'en remettaient pas physiquement, voir même mentalement. Mbarou se servit un nouveau verre pour accompagner Steve puis elle posa ses coudes sur le rebord du bain pour se relaxer tout en continuant à fumer, lâchant quelques volutes bleutées de sa fumée de tabac. Les paroles de Steve la firent un peu sourire, malgré un air un peu triste/dégoutté sur le visage de Mbarou.

Ouais, c'est pour ça que j'aime ce pays, enfin, ce ''côté'' là du pays, la majeure partie à depuis longtemps sauté à pieds joint dans la culture occidentale et américaine. Pour moi, il n'y a que le Japon traditionnel qui vaut quelque chose, le reste... c'est de la merde en barre.

Et ça lui faisait mal de voir des traditions qui se perdaient, qui s'arrêtaient parce que la nouvelle génération trouvait cela ''moins cool'', ou moins pratique, elle préférait ne pas s'aventurer plus dans ce genre de pensée, en général elle mettait des œillères pour éviter de trop voir ce monde. Ce monde qu'elle voyait plus comme un immense tas de merde avec quelques petits coins de paradis. Heureusement, Steve continuait sur une lancée qui la fit rire, un peu plus joyeusement à présent.

C'est peut-être parce qu'elle n'est plus une criminelle techniquement. Son père s'est battu pour sortir la famille de l'illégalité, ils se sont constitué un petit empire immobilier et Shoko à continuer sur cette lancée. Elle conseille même les politiques qu'elle à financé, ce qui n'est pas plus mal quand on voit l'état de corruption et de décadence de la plupart des élus. D'autres familles ont suivi l'exemple, c'est pour ça qu'il garde un lien fort et aussi un gros capital respect d'autres famille, même encore illégale. Et puis tu as les familles plus virulentes, qui ne s’embarrassent plus des règles, du respect et de l'honneur. C'est plus facile de vaincre en mentant et en trichant. Je compte bien remettre les pendules à l'heure et prouver qu'on peut toujours vaincre avec honneur.

La victoire n'en serait que plus agréable et plus retentissante. Mais Mbarou ne pensait pas à demain, elle n'en avait pas besoin, Shoko allait très certainement leur faire un petit résumé de sa réunion en ville. Elle y penserait à ce moment-là. Les yeux au plafond, l’expression calme et proposa alors un truc à Steve, lâchant ces mots comme si de rien n'était, c'était peut-être le cas.

Faudrait que tu passes au dojo un de ses quatre. Je pourrais te faire un bon dounguouri et on pourrait passer une soirée à la cool si tu veux.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 10 Mar 2020 - 0:52 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

Steve Douglas
Vigilant Indépendant

Personnage
The Judge
ϟ Âge : 33
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 02/05/1987
ϟ Arrivée à Star City : 10/10/2019
ϟ Nombre de Messages : 417
ϟ Nombre de Messages RP : 232
ϟ Célébrité : Dean Ambrose/Jon Moxley
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Celibataire
ϟ Métier : Videur
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Cheveux court.
Barbe de 3 jours
Traces de brûlure sur le corps
Cicatrice au niveau des mains
Entaille au niveau du torse.
Entaille à l'oeil droit
ϟ Pouvoirs : Pouvoir absorption d'objet: (+/- 0.2m³ / 200kg)
Grand force (500kg max)
Insensible à la douleur
Projection

Compagnon:
Keiko Yukimura
Super ouie
Contrôle des ondes sonores
Balle Sonore
Contrôle des cordes vocales
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passport
Journal
Téléphone
Joueur
The Judge
ϟ Âge : 33
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 02/05/1987
ϟ Arrivée à Star City : 10/10/2019
ϟ Nombre de Messages : 417
ϟ Nombre de Messages RP : 232
ϟ Célébrité : Dean Ambrose/Jon Moxley
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Celibataire
ϟ Métier : Videur
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Cheveux court.
Barbe de 3 jours
Traces de brûlure sur le corps
Cicatrice au niveau des mains
Entaille au niveau du torse.
Entaille à l'oeil droit
ϟ Pouvoirs : Pouvoir absorption d'objet: (+/- 0.2m³ / 200kg)
Grand force (500kg max)
Insensible à la douleur
Projection

Compagnon:
Keiko Yukimura
Super ouie
Contrôle des ondes sonores
Balle Sonore
Contrôle des cordes vocales
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passport
Journal
Téléphone
Vraiment le contexte était des plus étranges, j’étais nu, avec Mbarou dans les bains des femmes et pourtant, je ne saurais dire pourquoi je me sentais presque comme à ma place. Il y a environ six mois, lors de notre première rencontre, je détestais Mbarou, je m’imaginais la tuer lors de notre prochaine rencontre juste à cause de son travail. Mais aujourd’hui, j’avais pu voir les choses sous un angle diffèrent. Tuer Mbarou ne me plairait plus. Me battre avec elle pourquoi pas, la dernière fois cela avait quelques choses de... Sympa. Je ne voulais plus la tuer. Peut-être parce que dans un sens elle et moi, on se ressemblait... Peut-être...

Quand elle me répondait sur le fait que nous étions nous, je ne pouvais m’empêcher d’effectuer un petit éternuement. Même si je n’avais pas honte de mon corps, le fait dire que cela ne me dérangeait pas de me foutre à poil devant elle, me raidissait légèrement. Je savais bien que c’était de l’humour, mais pendant un bref instant, je ne pouvais que penser au fait que nous étions nus elle et moi. Mais cette pensée fut assez vite chassé fort heureusement.

Ensuite quand le sujet se retrouvait sur l’air ambiant qu’il y avait et sur les traditions du Japon, je pouvais voir que cela affectait Mbarou, sans les mots qu’elle avait prononcés, je pouvais comprendre que celle-ci avait une affection particulière pour la culture Nippon. Moi, je ne connaissais rien. Mais sans le dire, je pouvais m’empêcher de sourire à ses derniers mots... Pourquoi ? Parce que je pensais exactement comme elle. Le monde occidental était une merde sans nom. Je suis né américain et je n’ai pas honte de ce que je suis, mais moi qui avais vécu dans la rue, qui avait eu l’occasion de voir toutes les horreurs qu’un Américain moyen était capable de faire. Je ne pouvais qu’approuver ses dires.

Elle enchaînait ensuite sur la suite qui était sa maîtresse que j’avais d’une certaine manière complimenter. Alors que je l’écoutais, j’avais quand même des doutes sur le fait qu’elle avait vraiment quitter le monde du crime. Peut-être qu’elle restait dans la légalité, mais je ne doutais pas que des fois elle était un peu limite dans ses méthodes... Mais elle ne tuait pas... Enfin, pas trop vu qu’elle avait quand même envoyé Mbarou exécuter un contrat. Mais si c’était des histoires d’immobilier et politique, je n’aurais sans doute jamais à m’occuper d’elle vu que je ne pigeais pas grand-chose à ce genre d’affaire.

Pour finir, elle me parlait de m’inviter dans son dojo, prendre un truc dont je n’avais strictement rien compris, mais j’imaginais que c’était pour boire un verre ou manger un morceau chez elle tranquillement. Ce que je répondais.

Mouais, pourquoi pas, mais c’est quoi ton truc que t’as dit ?

J’attendais sa réponse avant de me mettre assis au-dessus des bains, les pieds encore dans l’eau et m’offrant avec l’autorisation de Mbarou une nouvelle coupe de saké. Pour ensuite ajouter.

Tu sais... Je vais peut-être te surprendre, mais je déteste mon pays... Je suis né dans cette merde, j’ai vécu dans cette merde et même-moi, je me rends compte que malgré tous les efforts, je ne fais qu’étaler cette merde... Mais c’est mon pays et comme toi, tu as tes cultures et tes racines, j’ai les miennes et aussi pourri soit-elle, je n’ai pas l’intention de les abandonnes...

C’était la vérité, je n’aimais pas mon pays, mais pour les pauvres gens qui étaient encore d'honnête personne, je me sentais obliger de me battre pour eux... Des gens comme Keiko, une brave fille qui n’a juste pas eu de chance et qui mériterait une meilleure vie... Voilà pourquoi après un bref moment de silence et profitant de l’absence apparente de cette dernière, je regardais Mbarou pour lui dire.

Dis-moi... Tu crois que Hidetaka... Elle acceptait d’aider Keiko à avoir une vie normale... Je ne sais pas pourquoi elle veut rester avec moi. Mais elle mérite mieux qu’une vie faite de sang et de violence... Tu ne crois pas ?

Je ne pouvais comprendre Keiko, avec moi, elle vivait à peine mieux qu’avec un clochard. Je me disais qu’elle avait peut-être peur des gens qui l’avait kidnapper et transformer en esclave, mais avec l’aide de Mbarou et Hidetaka, j’espérais réussir à la convaincre de retrouver une vie normale...
 
Revenir en haut Aller en bas


Sang de Valentin [PV: Mbarou] Tumblr_pv2trqF2oq1ve8wryo2_540

Message posté : Lun 23 Mar 2020 - 11:29 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Mbarou rigola à la phrase de Steve, il ne connaissait pas le plat et c'était absolument normal en vérité, les plats africains n'étaient pas les plus connus, la cuisine africaine n'était pas la plus représentée, il est vrai que sur ce point c'était la France qui tirait son épingle du jeu et pour avoir testé Mbarou avouait que c'était vraiment pas une mauvaise cuisine, en fait c'était sa variété sa plus grande force, la cuisine de son pays natal et de son pays d'adoption restaient les plus hautes dans son estime personnelle, mais elle admettait volontiers que ce n'était pas objectif.

Le doungouri soko. C'est un plat du Nigéria, un ragoût d'agneau, ou de mouton, avec des haricots blancs. C'est bon et en plus c'est parfait pour se mettre à la cuisine africaine, pas de piments et très peu d'épices, oignon, poivron, ail et c'est tout. C'est super bon et facile à faire.

C'est pour cela qu'elle aimait ce plat il était assez différent de ce qu'on s'attend d'un plat africain en vérité et aussi, comme elle le disait, il était facile à faire, parfait pour quelqu'un qui n'était pas la meilleure des cuisinières. Suite à cette réponse Steve s'assit et se fit servir un nouveau verre de sake par la samurai avant de confier sa propre vision de l'Amérique et de sa propre culture. Elle n'avait pas grand-chose à lui répondre en vérité, elle pouvait ne pas aimer cette culture et pratiquement tout ce qui la compose, elle était toujours à Star City. Pour tout dire, elle aimerait beaucoup aider des jeunes à ouvrir leur esprit à d'autres manières de pensées via son dojo, mais aussi elle était convaincue que c'est dans cette étrange ville qu'elle trouverait la personne qu'elle finirait par servir.

Je me dis qu'il n'y a aucun mal à laisser de côté ce qui est pourrit. Mais je ne jugerais pas, c'est ta manière de voir les choses et je ne suis pas là pour te convaincre de quoi que ce soit.

Elle lui offrit un petit sourire, pour ne pas qu'il pense que sa phrase était un reproche, ce n'était pas le cas, elle oubliait souvent qu'elle était censée devenir une samurai, quelqu'un qui n'avait pas à juger la société ou les gens, quelqu'un qui tenait plus de l'arme que de l'être humain, un être spirituellement déjà mort pour servir au mieux. C'était certain que de ce point de vue, Mbarou était la pire samurai en devenir qui soit. Elle tira ses dernières bouffées de tabac alors que Steve lui posa une nouvelle question, au sujet de Keiko. Mbarou tapota sa pipe sur le côté du bain avant de la reposer et de répondre.

Hidetaka peut l'aider à trouver un travail et une vie légale au Japon, elle acceptera même de le faire je pense. Cependant, je pense personnellement que c'est à Keiko de le vouloir. Même si ça vient d'une bonne intention Steve, tu ne peux pas la forcer à avoir une vie qu'elle ne veut pas.

Elle ne connaissait pas vraiment leur histoire commune, mais elle savait qu'il était parfois bien pire de faire des choses que les autres ne voulaient pas, juste parce que l'on pensait que c'était le mieux pour eux.

Bon, sur ce, excuse-moi, mais je vais te laisser et aller dormir, je te laisse la bouteille de sake, profite bien des bains chauds.

Sur cette phrase elle se leva pour prendre sa serviette et se retirer des bains, elle ne prit pas la peine de s'envelopper de cette dernière et elle laissa Steve avec un sourire et un petit signe de la main. Et elle ne mentit pas, car après s'être séchée , elle alla directement se coucher.

Car comme à son habitude, elle était levée tôt le lendemain pour profiter de la fraîcheur de la matinée, même si après sa toilette du matin elle préféra l'intérieur du Dojo personnel du domaine pour faire ses exercices, puis sa méditation, habillé d'un large kimono à fleur et en position de tailleur, elle méditait donc tranquillement.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 24 Mar 2020 - 18:59 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

Steve Douglas
Vigilant Indépendant

Personnage
The Judge
ϟ Âge : 33
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 02/05/1987
ϟ Arrivée à Star City : 10/10/2019
ϟ Nombre de Messages : 417
ϟ Nombre de Messages RP : 232
ϟ Célébrité : Dean Ambrose/Jon Moxley
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Celibataire
ϟ Métier : Videur
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Cheveux court.
Barbe de 3 jours
Traces de brûlure sur le corps
Cicatrice au niveau des mains
Entaille au niveau du torse.
Entaille à l'oeil droit
ϟ Pouvoirs : Pouvoir absorption d'objet: (+/- 0.2m³ / 200kg)
Grand force (500kg max)
Insensible à la douleur
Projection

Compagnon:
Keiko Yukimura
Super ouie
Contrôle des ondes sonores
Balle Sonore
Contrôle des cordes vocales
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passport
Journal
Téléphone
Joueur
The Judge
ϟ Âge : 33
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 02/05/1987
ϟ Arrivée à Star City : 10/10/2019
ϟ Nombre de Messages : 417
ϟ Nombre de Messages RP : 232
ϟ Célébrité : Dean Ambrose/Jon Moxley
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Celibataire
ϟ Métier : Videur
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Cheveux court.
Barbe de 3 jours
Traces de brûlure sur le corps
Cicatrice au niveau des mains
Entaille au niveau du torse.
Entaille à l'oeil droit
ϟ Pouvoirs : Pouvoir absorption d'objet: (+/- 0.2m³ / 200kg)
Grand force (500kg max)
Insensible à la douleur
Projection

Compagnon:
Keiko Yukimura
Super ouie
Contrôle des ondes sonores
Balle Sonore
Contrôle des cordes vocales
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passport
Journal
Téléphone
Un plat d’origine africaine. Il fallait dire que moi et la cuisine cela faisait deux. Souvent, mon menu se résumait à une viande pas trop chère avec quelques légumes… Enfin, cela avait déjà un peu changer avec l'arriver de Keiko. Elle avait une alimentation beaucoup plus saine que la mienne. Et vu que depuis un mois, je vivais avec elle, je subissais aussi un peu son alimentation. Enfin bref, comme n’importe qui je n’étais pas contre une bonne bouffe et goûter un plat typiquement Nigérien n’était pas pour me déplaire. J’affichais alors un léger sourire pour dire.

J’attends de pouvoir goûter alors.

La suite de la conversation était sur le pays ou Mbarou séjournait et ou j’étais né. Je ne mentais pas en disant que je n’aimais pas ma propre nation. Elle me disait me répondait qu’il n’y avait aucun mal de laisser les choses pourries là ou elles étaient. Mais, peut-être que j’avais mal compris. Mais j’étais légèrement surpris de sa réponse. Maintenant, c’était peut-être une différente façon de voir les choses. Mais comme elle le disait elle n’était pas là pour me convaincre ou me juger… Ce que j’avais du mal à faire, je jugeais beaucoup les gens. Toujours était-il que je dis.

Tu sais, je crois que d’une manière, on fait un peu la même chose ici.

Après tout, Mbarou était ici dans l’espoir de se débarrasser de la pourriture qui régnait au Japon. Le contexte n’était pas tellement différent de moi qui me battait contre la pourriture de toute l’Amérique. La grande différence était Hidetaka, pour qui se battait Mbarou.

Pour finir, j’avais engagé la conversation sur Keiko, si je m’étais attaché à elle, je ne voulais pas qu’elle vive une vie comme la mienne. Au contraire, je ne la souhaitais à personne. En tout cas, j’avais l’impression que Mbarou m’encourageait plus à garder Keiko que de l’abandonner à son amie… Même si visiblement celle-ci aurait été d’accord pour l’aider à reprendre une vie normale. Mais si je comprenais l’idée de laisser Keiko choisir sa vie, mais choisir la même vie que moi me semblait impensable… En tout cas, je ne trouvais pas quoi répondre pour le moment. Alors que Mbarou décidait de quitter les bains… Moi, je restais dans l’eau dans ma réflexion avant de lui répondre.

Bonne nuit.

Je restais un petit moment dans ses sources avant de me rendre dans mon lit à mon tour. Je me levais assez tôt pour profiter de l’air frais et matinal et pour commencer à m’échauffer un petit peu. Je pouvais parler difficilement d’entraînement, vu que j’avais l’habitude de frapper sur les arbres en portant des poids. Je testais alors un nouvel entraînement qui consistait à faire des Squats sautés avec une centaine de kilos sur le corps. Un exercice qui s’avérait rapidement éprouvant.

Du côté de Keiko, c’était aussi lever assez tôt. Sauf qu’elle avait décidé de se rendre dans le Dojo pour elle aussi faire quelques exercices. Elle voulait devenir forte et avant de me rencontrer, elle n’avait que très peu exercer les arts-martiaux et moi, j’étais un piètre professeur, vu que j’étais surtout un combattant de rue. Enfin bref, elle voyait Mbarou en pleine méditation et donc et se montrait la plus discrète possible pour ne pas déranger sa sereine.

Elle se plaçait dans un coin discret et commençait par quelques échauffements et étirement avant de se diriger vers un mannequin en bois pour tenter de s’entraîner avec. Forcement vu que c’était la première fois qu’elle faisait ce genre d’entraînement, elle se faisait plus mal qu’autre chose. Mais n’osait pas trop déranger Mbarou et donc continuait à s’entraîner. Mais pas sans laisser une ou deux petites plaintes de douleur malgré elle.
 
Revenir en haut Aller en bas


Sang de Valentin [PV: Mbarou] Tumblr_pv2trqF2oq1ve8wryo2_540

Message posté : Sam 28 Mar 2020 - 14:46 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Mbarou ne fut pas dérangée par la présence de Keiko, elle entrait dans la première phase de sa méditation, l'esprit vidé, le calme et la tranquillité et elle entrait ensuite dans ce qu'elle appelait la seconde phase, le moi intérieur. Ressentir son corps, chaque goutte de sang dans ses veines, chaque organes qui fonctionnaient avec les autres, chaque inspirations et expirations qui faisaient travailler ses poumons, puis venait la dernière partie, l'exploration de sa propre psyché, se recentrer sur soi-même et uniquement sur soi. C'est donc après de longues minutes qu'elle rouvrit les yeux doucement pour voir la présence de Keiko non loin d'elle qui s'essayait au mannequin de bois. Un sourire amusé apparut sur le visage de Mbarou qui se releva, remit son sabre à sa ceinture et qui se dirigea vers la jeune femme pour lui prodiguer quelques conseils et surtout lui montrer quelques mouvements à répété pour l'aider à mieux appréhender ce genre d'entraînement.

Elles furent interrompues par Hidetaka qui voulait s'entretenir avec l'Africaine, cette dernière laissa Keiko s'entraîner aux mouvements qu'elle lui avait montré et suivi Hidetaka dehors, cette dernière lui apprit qu'un bon ami à elle, devenu le chef d'une des familles Yakusa était ici et que lui et Hidetaka voulaient s'entretenir avec elle et Steve au sujet de la situation et du plan qu'ils avaient mis en place. Mbarou était heureuse de pouvoir revoir Hideyoshi (l'ami en question), un sacré bagarreur un pratiquant d'art-martiaux utilisant le chi pour renforcer sa puissance, le genre de personnage qui avait tout son respect. Ainsi, Mbarou partit à la recherche de Steve, qu'elle trouva rapidement, il s'entraînait aussi visiblement.


Salut Steve, entraînement matinal aussi à ce que je vois. Viens avec moi, Hidetaka et un ami veulent nous parler de la situation en privé.

Elle attendit donc que Steve la suive pour se diriger vers le bureau d'Hidetaka. Elle toqua et attendit la réponse de la maîtresse de maison pour entrer dans le bureau avec Steve. Shoko les attendait, mais aussi un homme, assez grand, certainement autant que Steve, même s'il semblait moins robuste que lui, aux cheveux colorés en blond et portant un costume trois pièces, les attendait. Mbarou le salua en l’appelant Onma-sama, mais ce dernier, après une expression de surprise, rigola avec elle de la situation et, chose étrange dans le coin, ils se firent une réelle accolade. Ils échangèrent quelques paroles en japonais avant que l'attention de Hideyoshi se porte sur Steve, qu'il salua plus classiquement bien entendu.

Vous devez être Steve. Enchanté, mais je vous en prie prenez place, Hidetaka-sempai et moi-même voulons vous entretenir de la situation.

Ils attendirent donc que Mbarou et Steve s'installe et c'est Hidetaka qui parla du plan, en anglais bien entendu.

La réunion d'hier ne c'est pas très bien passé malheureusement. Minoru attend la guerre et il n'y a aucun moyen de l'éviter. Onma-dono ici présent, nos chefs alliés et moi-même avons donc décidé d'un plan rapide et simple, pendant qu'eux occuperont les alliés de Minoru, Onma et mes hommes s'attaqueront directement à Minoru.

Excusez-moi, mais... ce n'est pas un peu simpliste ? Minoru est un clan puissant et votre plan semble très téléphoné non ?

C'est là que vous intervenez tous les deux. Personne, hormis Hidetaka et moi-même, ne sait que vous êtes là, pendant que j'affronterais de face les hommes de Minoru, vous pourrez entrer dans sa tour qui aura donc très peu de garde et vous pourrez en finir une bonne fois pour toute.

Hidetaka tourna sa tête vers Steve.

Bien entendu, je ne vous force à rien, mais votre présence nous offre une force de frappe que Minoru n'attend pas et j'ai cru comprendre que vous aviez une revanche à prendre. Je ne vous force à rien, Mbarou et quelques-un de mes meilleurs hommes peuvent suffire pour ce plan.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 28 Mar 2020 - 21:58 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

Steve Douglas
Vigilant Indépendant

Personnage
The Judge
ϟ Âge : 33
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 02/05/1987
ϟ Arrivée à Star City : 10/10/2019
ϟ Nombre de Messages : 417
ϟ Nombre de Messages RP : 232
ϟ Célébrité : Dean Ambrose/Jon Moxley
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Celibataire
ϟ Métier : Videur
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Cheveux court.
Barbe de 3 jours
Traces de brûlure sur le corps
Cicatrice au niveau des mains
Entaille au niveau du torse.
Entaille à l'oeil droit
ϟ Pouvoirs : Pouvoir absorption d'objet: (+/- 0.2m³ / 200kg)
Grand force (500kg max)
Insensible à la douleur
Projection

Compagnon:
Keiko Yukimura
Super ouie
Contrôle des ondes sonores
Balle Sonore
Contrôle des cordes vocales
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passport
Journal
Téléphone
Joueur
The Judge
ϟ Âge : 33
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 02/05/1987
ϟ Arrivée à Star City : 10/10/2019
ϟ Nombre de Messages : 417
ϟ Nombre de Messages RP : 232
ϟ Célébrité : Dean Ambrose/Jon Moxley
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Celibataire
ϟ Métier : Videur
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Cheveux court.
Barbe de 3 jours
Traces de brûlure sur le corps
Cicatrice au niveau des mains
Entaille au niveau du torse.
Entaille à l'oeil droit
ϟ Pouvoirs : Pouvoir absorption d'objet: (+/- 0.2m³ / 200kg)
Grand force (500kg max)
Insensible à la douleur
Projection

Compagnon:
Keiko Yukimura
Super ouie
Contrôle des ondes sonores
Balle Sonore
Contrôle des cordes vocales
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passport
Journal
Téléphone
Calme et discrète, c’était ce qui définissait assez bien Keiko. En tout cas, c’était un peu comme ça que je le voyais. Elle était aussi pour moi une jeune fille fragile et devait être protégée. Mais ce n’était clairement pas ce qu’elle voulait être. Elle voulait devenir forte et c’était sans doute pour cela qu’elle m’avait décidé de rester avec moi. En tout cas, elle faisait tout pour devenir plus forte. Elle était d’ailleurs plutôt ravie de l’aide que lui apportait Mbarou sur les méthodes entraînements avec un mannequin de bois. Il fallait dire que Keiko n’avait pas beaucoup d’expérience en combat. Toujours était-il qu’elle se tournait vers Mbarou pour dire en japonais

Excusez-moi, je voulais vous dire hier...

Elle fut interrompue par Hidetaka et forcement, notre Japonaise se tus pour comprendre que la situation allait bientôt bouger. Elle laissait donc partir tout le monde pour juste dire en saluant.

Merci à vous.

De mon côté, j’étais dehors profitant de l’air frais pour garder la forme. Quand Afrosamourai pointait le bout de son nez. Visiblement, l’heure de la discussion était finie et on allait passer à l’action. Je n’étais pas malin, mais comme Mbarou, je savais comment les choses allaient finir par se dérouler. De la violence et des morts, voilà ce qui allait se produire. En tout cas, je mettais à suivre ma camarade tout en disant d’un air amusé.

Le soir, je bois. Le matin, j’élimine. Maintenant, je te suis.

Je ne savais pas si c’était drôle, mais je trouvais ma réplique plutôt amusante. Enfin bref, je suivais Mbarou jusqu’à un bureau où son ami nous attendait avec un homme d’une assez bonne carrure. L’homme me tendait la main que je prenais tout en baissant légèrement la tête en signe de politesse. Avant d’ajouter.

Enchanter... Onma-sama ?

Le côté positif avec les suffixes Japonais, c’est que même sans connaître la langue, tu peux rapidement savoir où se situe leur nom si tu connais les suffixes les plus courants. Vu que ceux-ci se placent toujours après leur nom... Même si je pouvais imaginer deux ou trois exceptions.

Toujours était-il que j’écoutais la conversation et surtout le plan qui avait été mis en place pour nous occuper de Minoru et de son clan. Et je devais avouer, j’étais de l’avis de Mbarou, le plan était un peu trop simple. Et mon ajout dans l’équation n’était pas pour le rendre vraiment meilleur. Peut-être que j’étais un peu trop parano, mais je me voulais surtout réaliste.

Comme je l’ai dit hier, j’ai une dette envers Mbarou et m’occuper de ce type est une bonne façon pour moi de régler ma dette. Surtout que ceux-ci semblent vouloir ma peau aussi. Donc qu’importe la situation, je suis avec vous...

Je faisais une courte, pour prendre le temps de réfléchir à ce que j’allais dire. J’étais invité, et j’avais bien compris qu’il y avait une sorte de hiérarchie à respecter. Sauf que je ne pouvais m’empêcher de penser à deux ou trois trucs qui étaient à prendre en compte dans leur plan.

Je ne sais pas les moyens qu’a ce Minoru, mais s'ils ont tenté de me tuer, j’imagine qu’il garde un œil sur moi... Peut-être qu’avec un peu de chance, mon départ n’a pas encore été découvert, mais s’il a appris le départ de votre avion et son retour en genre 24 heures. Je pense qu’il restera méfiant... Encore une fois, je ne connais pas vos méthodes, mais pensé que votre plan peut-être un piège qu’ils vous tendent.

Je n’étais pas malin, mais il y avait une chose que j’avais apprise durant mes dix années en tant que Vigilant. C’était que quand tout est trop facile, souvent, c’est un piège. En tout cas, je connaissais une personne qui aurait pu nous aider, mais je n’avais pas envie qu’elle soit mêlée à cela. Keiko et ses pouvoirs sur le son pouvait nous permettre d’entendre les conversations des gens à de longues distances. Mais elle pouvait aussi masquer nos pas pour une infiltration discrète. Chose que je ne voulais pas parce que si elle venait, elle s’exposerait au danger et je ne le voulais pas. Pourtant un coté pragmatique en moi savait que j’aurais dû suggérer l’idée de faire intervenir Keiko... Mais pour le moment, je préférais attendre et voir comment la conversation allait tourner.
 
Revenir en haut Aller en bas


Sang de Valentin [PV: Mbarou] Tumblr_pv2trqF2oq1ve8wryo2_540

Message posté : Sam 4 Avr 2020 - 23:07 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Pas la peine de me remercier Keiko.

Dit Mbarou avec le sourire, puis elle suivi Hidetaka et après lui avoir parlé elle alla chercher Steve. Elle sourit et gloussa un peu à la remarque de l'Américain et ils allèrent donc rencontrer Onma et Hidetaka.

Onma retourna le salut de Steve et finalement, tout le monde pouvaient se mettre assis pour écouter le plan qu'Hidetaka et Onma avaient mis au point. Si elle avait critiqué l'aspect téléphoné du plan, la variante ''Steve et Mbarou'' semblait en effet être une bonne idée à jouer. La déclaration de Steve semblait elle aussi totalement légitime, il était fort probable que Minoru soit au courant de l'arrivée de l'Américain et de l'Africaine et dans ce cas-là, ils allaient certainement foncer dans un piège. En vérité, personnes ne pouvaient vraiment savoir si Minoru savait ou non, pour le moment, il fallait supposer que ce n'était pas le cas. D'ailleurs, Onma répondit aux interrogations de l'ancien vigilant.

Ne le prenez pas mal Steve-san, mais si vous étiez un point important pour Minoru, il aurait envoyé des hommes à lui ou même serait venu directement pour vous tuer. Le fait qu'il ait utilisé une famille allié à la sienne semble indiquer que, pour lui, vous ne méritez pas qui engage ses propres forces. On peut penser que c'était prévu pour nous faire croire cela, mais Minoru n'a jamais été un génie, c'est une brute.

Pour être honnête, nous ne pouvons pas savoir, mais pour le moment, ce plan et le seul que nous ayons, du moins celui qui risque de marcher le mieux. Ceci dit, votre tâche ne sera pas aisée pour autant, Minoru ne videra pas entièrement sa tour et il restera certainement une quinzaine de gardes et plus important... Les yeux d'Hidetaka se tournèrent vers Mbarou. Il semblerait qu'il ai un samurai à son service, venu du dojo Anoyo.

Hooouuu, voilà quelque chose de hautement intéressant.

Répondit Mbarou avec des étoiles dans les yeux. Affronter en duel un tel combattant ne manquait pas de plaire à la samurai en apprentissage. Ce serait un bon test pour savoir si elle était prête à passer son propre test et pour devenir une vraie samurai.

Bon... Piège ou non, moi ce plan me va bien, j'imagine que vous voulez le mettre en application dès aujourd'hui, histoire d'éviter que Minoru tente quelque chose ?

En effet, dès que vous serez prêt, nous roulerons vers Tokyo, vers les quartiers pauvres tenus par la famille Minoru.

Tout ceci me va pour ma part. Laissez moi enfiler mon costume et je serais prête à y aller. J'imagine que Steve ne sera pas contre une arme. Dit elle en passant un regard et son sourire sur Steve

Jet de dé :
Réussite : Rien ne se passe.
Echec : Minoru attaque le domaine.

Mbarou alla donc chercher sa tenue rouge dans sa chambre, tenue qu'elle compléta avec un masque comme à son habitude.

Spoiler:
 
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 4 Avr 2020 - 23:07 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6342
ϟ Nombre de Messages RP : 5940
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6342
ϟ Nombre de Messages RP : 5940
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Mbarou Esokoloko' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


'Jugement du Hasard' :
Sang de Valentin [PV: Mbarou] Reussite
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 5 Avr 2020 - 15:52 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

Steve Douglas
Vigilant Indépendant

Personnage
The Judge
ϟ Âge : 33
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 02/05/1987
ϟ Arrivée à Star City : 10/10/2019
ϟ Nombre de Messages : 417
ϟ Nombre de Messages RP : 232
ϟ Célébrité : Dean Ambrose/Jon Moxley
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Celibataire
ϟ Métier : Videur
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Cheveux court.
Barbe de 3 jours
Traces de brûlure sur le corps
Cicatrice au niveau des mains
Entaille au niveau du torse.
Entaille à l'oeil droit
ϟ Pouvoirs : Pouvoir absorption d'objet: (+/- 0.2m³ / 200kg)
Grand force (500kg max)
Insensible à la douleur
Projection

Compagnon:
Keiko Yukimura
Super ouie
Contrôle des ondes sonores
Balle Sonore
Contrôle des cordes vocales
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passport
Journal
Téléphone
Joueur
The Judge
ϟ Âge : 33
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 02/05/1987
ϟ Arrivée à Star City : 10/10/2019
ϟ Nombre de Messages : 417
ϟ Nombre de Messages RP : 232
ϟ Célébrité : Dean Ambrose/Jon Moxley
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Celibataire
ϟ Métier : Videur
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Cheveux court.
Barbe de 3 jours
Traces de brûlure sur le corps
Cicatrice au niveau des mains
Entaille au niveau du torse.
Entaille à l'oeil droit
ϟ Pouvoirs : Pouvoir absorption d'objet: (+/- 0.2m³ / 200kg)
Grand force (500kg max)
Insensible à la douleur
Projection

Compagnon:
Keiko Yukimura
Super ouie
Contrôle des ondes sonores
Balle Sonore
Contrôle des cordes vocales
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passport
Journal
Téléphone
Un point important ? Franchement, ce n’était pas la question. Je n’étais pas un véritable danger pour mafia organisé comme celle-ci, c’était évident. Mais le problème n’était pas là. Mais bien sûr le fait que Minoru aurait peut-être anticiper ce genre de plan et préparer une contre-attaque. Mais je restais muet, sur ses remarques qui me vexais, non pas parce qu’il supposait que je n’étais pas important, mais plutôt de penser que si notre adversaire était une brute, cela l’empêchait de réfléchir un peu. Ou d’avoir des hommes pour réfléchir à sa place.

Mais bon, j’avais déjà combattu avec des plans plus foireux que celui-ci… Fallait juste prévoir que se plan foire complètement pour pouvoir survivre dans cette guerre ensuite. En tout cas, je pouvais voir dans le regard de Mbarou qu’elle était comme exciter quand on lui parlait d’un samouraï du dojo Anoyo. Forcément, cela ne me disait pas grand-chose. Sauf le côté samouraï. Mais je commençais assez bien à connaître Mbarou pour savoir qu’elle aimait combattre de puissant adversaire. Nul doute qu’elle misait sur un ennemi surpuissant. Un peu comme dans un affrontement épique digne des meilleurs films d’action.

Alors que le plan qu’ils avaient mis en place se terminait, celui-ci devait se dérouler aujourd’hui. Mbarou partait se préparer alors que suggérais que j’avais besoin d’arme… Peut-être qu’elle avait oublié que j’étais une armurerie ambulante. Mais alors que je me levais, je répondais.

Je suis déjà prêt et armée… La seule chose que je n’ai pas, c’est des armes à feu, et je n’aime pas ce genre d’instrument, trop facile... Donc si vous espériez m’en fournir ce n’est pas la peine.

Je saluais furtivement avant de me diriger vers les cuisines, je ne savais pas combien de temps les combat allait durer, mais j’avais besoin d’un maximum d’énergie, il était donc hors de question de se battre l’estomac vide. Une fois le repas englouti, je me dirigeais vers la voiture pour attendre les autres qui n’allaient pas tarder.

Un peu plus loin, et grâce à ses pouvoirs, Keiko avait entendu toute la conversation, elle savait que je ne voulais pas la voir intervenir. Même s’il y avait un risque qu’elle soit attaquée durant notre absence, je me disais qu’elle serait plus en sécurité ici qu’a Tokyo en pleine guerre. Sauf qu’elle en avait décidé autrement. Habillée d’une tenue en cuir noir, elle se présentait devant tout le monde. On pouvait voir qu’elle était partagée entre le doute et la détermination. Elle doutait être vraiment utile, mais elle voulait se montrer utile. Forcement, j’étais le premier à réagir.

Qu’es-ce que tu fous ? Rentre et attends nous.

Non, je veux aider… Hidetaka-sama, permettez-moi de me joindre à vous.

Dit-elle en regardant et en baissant légèrement la tête. Alors que je lui faisais face pour lui faire relever la tête et dire.

Hey ! C’est trop dangereux, alors tu restes ici et tu nous attends. Après, on discutera de…

DAMARE !

Keiko presque malgré elle utilisait ses pouvoirs en augmentant la force de sa voix, c’était presque comme avoir un moteur d’avoir à coté de son oreille quand elle me demandait de la fermer. Je n’étais pas choqué de ses pouvoirs vu que je les connaissais, mais plutôt de la réaction qu’elle venait d’avoir. Elle n’avait jamais protesté de cette façon, elle qui même dans un désaccord se montrait plutôt réserver. En tout cas, j’étais comme saisi incapable de répliquer.

Sutevu-san, je sais que tu veux m’aider, me protéger. Mais tu ne peux pas me forcer à avoir une vie que je ne veux pas.

Keiko regardait rapidement du coin de l’œil Mbarou. C’était elle qui avait dit ça. Cette réplique venait de l’Africaine durant notre conversation dans les Onsens.

Tu m’as sauvé la vie, mais ce n’est pas à toi de décider ce que je dois en faire. Je veux t’aider à sauver d’autres gens comme moi. Et je veux aider ses gens à arrêter Minoru-san. Alors laissez-moi venir.

La dernière réplique s’adressais encore une fois plus à Hidetaka qu’a moi-même. Moi, j’étais totalement désarmé face à ce qu’elle venait de dire. Après tout, une partie de moi savait qu’elle avait raison. Je ne pouvais décider de sa vie. La dernière personne qui pouvait l’empêcher de partir avec nous, c’était Hidetaka. Mais elle pouvait voir que le doute avait totalement disparu dans le regard de Keiko et faisait place à de la détermination pure et dure.
 
Revenir en haut Aller en bas


Sang de Valentin [PV: Mbarou] Tumblr_pv2trqF2oq1ve8wryo2_540

Message posté : Sam 18 Avr 2020 - 19:18 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
L'Africaine se souvenait du pouvoir de Steve, mais elle pensait qu'il aimerait s'essayer à une nouvelle arme, ou même en assimiler encore plus, tout en, en prenant le plus possible sur lui, mais il est vrai qu'il n'était peut-être pas nécessaire, ni même intéressant de s'encombrer pour cette mission. Ainsi, donc, alors que la réunion se finissait, elle alla s'équiper de son costume, ainsi que de son masque. C'était bien le gros point fort de Star City à ses yeux, la présence et la facilité d'acheter ce genre de costume, ou dans son cas, de les crée spécialement pour elle, même si les particularités qu'elle avait demandée, n'était que cosmétique. L'avantage de la résistance des costumes et des masques, ainsi des petites fonctionnalité de ces derniers n'était pas à sous-estimer, surtout pour une humaine comme elle.

Enfin bon, tout cela pour dire qu'elle était prête et qu'elle alla ensuite rejoindre les autres membres de l'attaque, une fois habillée correctement. Tout le monde était prêt à partir visiblement, plus tôt, ils attaqueraient et moins Minoru aurait le temps de voir la chose venir, la rapidité d'action était donc le plus important actuellement. Ce n'était donc pas étonnant de voir qu'Hidetaka voulait attaquer de jour, de toute manière elle userait de ses contacts pour éviter une présence policière dans le coin le temps de l'attaque, cette dernière ne durerait pas trop longtemps normalement, ce serait la victoire ou l'échec total.

Visiblement, la jeune Keiko les avait rejoints, elle était prête à se battre aussi, c'était étrange, comment avait-elle su qu'ils allaient partir à la bataille ? Elle les avait écoutés à travers la porte ? Enfin, en tout cas, elle était là et elle voulait participer, se rebellant même contre Steve qui voulait la laisser sur place. Hidetaka passa ses yeux entre Keiko et Steve, puis les posa sur Onma et Mbarou, les deux combattant haussèrent simplement les épaules, signifiant qu'ils n'allaient certainement pas donner leur avis sur la situation. Le seul problème qu'elle pouvait occasionner, c'était de les ralentir, mais il semblait évident que ni Onma, ni Mbarou ne prendraient le risque de faire échouer la mission pour elle, si elle venait, elle assumerait, ou Steve le ferait pour elle, mais certainement pas eux. Mbarou alla donc dans la voiture qui lui était destiné, à elle et Steve, tout en tapotant l'épaule de son allié en simple guise de compassion pour sa situation pas simple, puis elle alla dans le véhicule. Cette histoire ne la concernait pas finalement.

Ainsi, elle attendit que Steve refuse ou cède aux demandes de Keiko.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 19 Avr 2020 - 3:02 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

Steve Douglas
Vigilant Indépendant

Personnage
The Judge
ϟ Âge : 33
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 02/05/1987
ϟ Arrivée à Star City : 10/10/2019
ϟ Nombre de Messages : 417
ϟ Nombre de Messages RP : 232
ϟ Célébrité : Dean Ambrose/Jon Moxley
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Celibataire
ϟ Métier : Videur
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Cheveux court.
Barbe de 3 jours
Traces de brûlure sur le corps
Cicatrice au niveau des mains
Entaille au niveau du torse.
Entaille à l'oeil droit
ϟ Pouvoirs : Pouvoir absorption d'objet: (+/- 0.2m³ / 200kg)
Grand force (500kg max)
Insensible à la douleur
Projection

Compagnon:
Keiko Yukimura
Super ouie
Contrôle des ondes sonores
Balle Sonore
Contrôle des cordes vocales
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passport
Journal
Téléphone
Joueur
The Judge
ϟ Âge : 33
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 02/05/1987
ϟ Arrivée à Star City : 10/10/2019
ϟ Nombre de Messages : 417
ϟ Nombre de Messages RP : 232
ϟ Célébrité : Dean Ambrose/Jon Moxley
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Celibataire
ϟ Métier : Videur
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Cheveux court.
Barbe de 3 jours
Traces de brûlure sur le corps
Cicatrice au niveau des mains
Entaille au niveau du torse.
Entaille à l'oeil droit
ϟ Pouvoirs : Pouvoir absorption d'objet: (+/- 0.2m³ / 200kg)
Grand force (500kg max)
Insensible à la douleur
Projection

Compagnon:
Keiko Yukimura
Super ouie
Contrôle des ondes sonores
Balle Sonore
Contrôle des cordes vocales
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passport
Journal
Téléphone
C’était clairement un silence que je trouvais pesant, je ressentais, Keiko n’avais jamais fait preuve d’autant de conviction de caractère et moi qui l’avais pris, malgré moi sous mon aile. Je ne savais pas quoi dire. J’espérais que Hidetaka ou une autre personne m’appuie. Mais non, je n’avais le droit à aucun soutien. J’avais même l’impression que dans un sens cela leur était égale. Dans le fond, pour eux l’important, c’était le résultat, qu’importent les pertes. Ils menaient une guerre et je savais que les enjeux étaient bien plus importants que la vie de Keiko ou de moi-même.

Ce qui n’empêchait pas que je ne savais pas si je devais dire oui ou non. Je l’avais entraîné à se défendre, je l’avais entraîné à se battre, mais jamais je ne l’avais entraîné à faire la guerre... D’ailleurs, moi-même, je n’avais pas préparé pour ce genre d’action. Cela risquait d’être un bordel monumental, au point que je ne saurais pas la protéger. Je ne saurais pas dire si elle était devenue totalement folle. Mais malgré le stress qu’elle devait avoir, son regard se voulait le plus déterminer possible. Enfin bref, clairement, je ne voulais pas d’elle dans cette bataille qui allait sans doute être la plus sanglante que j’aurais faite.

Mais quand je voyais Mbarou poser sa main sur mon épaule, je me rappelais ce qu’elle m’avait dit dans les sources chaudes. Je ne pouvais la forcer à vivre une vie qu’elle ne désirait pas. Du coup, je me demandais même si Keiko ne serait pas capable de prendre un taxi juste pour nous suivre... Je poussais alors un immense soupir avant de me retourner pour me diriger à mon tour vers la voiture pour ensuite dire.

On n'est pas dans un film... Personne ne fera demi-tour pour t’aider.... Pas même moi. Si tu viens, considère-toi comme seul. Et prépare-toi à voir plus de morts que tu n’as jamais vu.

Keiko restait une petite seconde figer, elle mesurait bien les risques et nul doute qu’une partie d’elle avait vraiment peur. Mais elle prenait une grande inspiration pour se donner de la force et du courage avant de dire.

Hai !

Et voilà Keiko qui entrait dans la voiture quelques secondes après moi. On pouvait sentir qu’il y avait comme une sorte de malaise entre elle et moi, vu qu’elle m’avait clairement forcé la main... Mais maintenant qu’elle était là. Il fallait qu’elle se rende utile. On n’avait pas besoin d’un boulet dans le groupe. Je finissais par dire à Mbarou.

Elle viendra avec nous. Sa super ouïe devrait nous permettre de repérer les ennemis avant qu’il nous repère. De plus, elle peut camoufler les sons... Sauf qu’elle ne contrôle pas la zone d’action.

Je n’avais cité que deux de ses pouvoirs, les plus intéressants pour une infiltration. Mais même si je ne pouvais l’avoué, je voulais surtout qu’elle soit près de moi pour la protéger... Je commençais à me rendre compte que j’y tenais plus que ce que je voulais le croire. Elle était comme une petite sœur ou une fille pour moi...

Je... Je peux aussi me battre en créant des balles sonores... Et imiter n’importe quelle voix si je l’ai déjà entendu.

Quand elle parlait de son imitation de voix, elle en profitait pour imiter la voix de Mbarou. Le timbre de voix était exactement pareil.
 
Revenir en haut Aller en bas


Sang de Valentin [PV: Mbarou] Tumblr_pv2trqF2oq1ve8wryo2_540

Message posté : Dim 19 Avr 2020 - 11:58 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Ca marche. Répondit simplement Mbarou à la phrase de Steve qui introduisait la future présence de Keiko sur la mission. Puis elle réagit à la dernière phrase de Keiko. Ho ! Impressionnant ! Tu essayes de me piquer mon swag Keiko ? Dit elle en ponctuant sa phrase d'un petit rire. Par contre ça consiste en quoi des balles sonores ?

Elle posait la question, parce qu'elle avait du mal à imaginer ce que c'était réellement. Pendant ce temps deux hommes montèrent dans la voiture, l'un était habillé de noir, portant des lunettes de soleil, clairement un des gardes d'Hidetaka, tandis que l'autre arborait un costume plus clair, c'était surtout la broche qu'il avait au veston qui aiguilla Mbarou sur la position de l'homme au sein d'un clan Yakuza. Un Onmyouji, un pratiquant de la magie occulte. Puis la voiture fila vers Tokyo, le petit cortège qu'ils formaient se sépara à un moment donné et leur voiture emprunta les petites ruelles pour approcher le quartier pauvre en question. Sur le chemin, l'onmyouji se retourna vers les trois combattant pour leur parler, enfin surtout à Mbarou et Keiko, afin que l'une d'elles traduise à Steve.

Nous allons nous rendre dans une ruelle proche de la tour de Minoru. J'y ai repéré la présence d'un yokai qui vous aidera à rentrer une fois qu'Onma-sama aurait fait sa diversion, prenez ces radios. Dit il en tendant une radio pour chacun d'entre eux. Vous pourrez nous prévenir quand le travail sera fait, une fois à l'intérieur vous serez seuls, éviter les contacts radio avec les autres équipes, sauf en cas d'urgence.

Puis se fût Mbarou qui parla à ses coéquipiers du moment.

Je pense que Keiko pourrait nous être utile pour repérer les hommes à l'intérieur de la tour. Cette dernière fait huit étages, il faut s'attendre à un minimum de deux gardes par étage après la diversion d'Hideyoshi, soit une quinzaine de gardes pour atteindre le huitième. Là-haut, impossible de savoir ce qui nous attendra hormis Minoru et son garde du corps samurai. Les deux frères se ressemblaient dans le principe de n'employer que des humains, mais peut-être que certains auront des gadget ou un bon entraînement. J'espère que vous êtes prêt. N'oubliez pas, la tour est habitée par des civils, donc faites gaffe.

Après ce petit discourt, voir échange en fonction de ce que Steve et Keiko répondraient à tout cela, la voiture continua son trajet et après une bonne demi-heure, ils s’arrêtèrent dans un petite ruelle, le conducteur resta à l'intérieur et les quatre autres descendirent de la voiture pour attendre. Mbarou avait mis un foulard bien serré sur sa tête pour masquer sa coupe, et mit en place son masque, avec son costume intégral même sa couleur de peau ne pouvait être vue à présent. Les ruelles semblaient très vides et bientôt un brouhaha se fit entendre au loin, l'enceinte en mur de brique qui protégeait la tour était visible pour eux et ils virent la porte principale s'ouvrir pour laisser passer de nombreuses voitures. Suite à cela, l'Onmyouji leur demanda de le suivre et ils firent le tour pour se placer derrière le mur, opposé à l'entrée principale (et la seule entrée). L'homme plaça ses mains sur un mur et prononça des paroles, un sûtra et bientôt des yeux apparurent sur le mur et ce dernier bailla fort laissant alors une ouverture pour les combattants. Mbarou était surprise, mais elle prononça tout de même :

Un Nurikabe !
Allez-y maintenant, à vous de jouer à présent.

Comprenant que l'ouverture ne resterait pas bien longtemps, elle n'hésita pas pour entrer par la porte ainsi créée. Ainsi elle, et certainement les deux autres se retrouvèrent dans la cour, très proche de l'une des portes de la tour. Il y avait quelques gardes dans cette fameuse cour, mais très peu, ils pouvaient aisément rejoindre la porte d'entrée de service à vue. Mbarou indiqua aux deux autres de la suivre et elle se dirigea discrètement, mais rapidement, vers cette porte, ils pourraient communiquer plus tranquillement une fois à l'intérieur.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 20 Avr 2020 - 21:33 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

Steve Douglas
Vigilant Indépendant

Personnage
The Judge
ϟ Âge : 33
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 02/05/1987
ϟ Arrivée à Star City : 10/10/2019
ϟ Nombre de Messages : 417
ϟ Nombre de Messages RP : 232
ϟ Célébrité : Dean Ambrose/Jon Moxley
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Celibataire
ϟ Métier : Videur
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Cheveux court.
Barbe de 3 jours
Traces de brûlure sur le corps
Cicatrice au niveau des mains
Entaille au niveau du torse.
Entaille à l'oeil droit
ϟ Pouvoirs : Pouvoir absorption d'objet: (+/- 0.2m³ / 200kg)
Grand force (500kg max)
Insensible à la douleur
Projection

Compagnon:
Keiko Yukimura
Super ouie
Contrôle des ondes sonores
Balle Sonore
Contrôle des cordes vocales
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passport
Journal
Téléphone
Joueur
The Judge
ϟ Âge : 33
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 02/05/1987
ϟ Arrivée à Star City : 10/10/2019
ϟ Nombre de Messages : 417
ϟ Nombre de Messages RP : 232
ϟ Célébrité : Dean Ambrose/Jon Moxley
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Celibataire
ϟ Métier : Videur
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Cheveux court.
Barbe de 3 jours
Traces de brûlure sur le corps
Cicatrice au niveau des mains
Entaille au niveau du torse.
Entaille à l'oeil droit
ϟ Pouvoirs : Pouvoir absorption d'objet: (+/- 0.2m³ / 200kg)
Grand force (500kg max)
Insensible à la douleur
Projection

Compagnon:
Keiko Yukimura
Super ouie
Contrôle des ondes sonores
Balle Sonore
Contrôle des cordes vocales
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passport
Journal
Téléphone
Évidemment, elle avait bien compris que Mbarou lui répondait avec humour. Qu’elle n’était pas vexer que Keiko avait imiter sa voix à la perfection. Mais la petite asiatique ne pouvait s’empêcher de légèrement rougir avant de se confondre en excuses. Avant de répondre à sa question sur ce qu’étaient les balles sonores.

C’est un peu compliquer à expliquer... Mais c’est une pression d’air que je peux compacter et projeter sur une cible... Un peu comme un airbag invisible... Mais potentiellement plus puissant.

Elle avait pris quelques secondes pour réfléchir, mais l’image de l’airbag n’était pas si loin de la réalité. Toute personne qui s’était déjà pris cet engin de plein fouet savait que même si c’était pour nous sauver, c’était souvent une bonne droite dans la tronche. Sauf qu’ici, la pression pouvait être beaucoup plus concentré et relâcher de manière encore plus violente rendant l’effet aussi puissant qu’une balle.

On ne s’en rend pas compte, mais elle pourrait nous tuer juste en claquant des doigts. On a déjà fait quelques tests et je dirais qu’elle peut atteindre la puissance d’un fusil, si pas plus...

Je... C’est vrai... Mais je ne peux tirer en rafale et puis chaque tire émet une explosion d’air similaire à un avion de chasse qui passe le mur du son.

La suite de l’histoire était comment allait se dérouler les choses. Si ce n’était que des humains lambdas vu le talent de Mbarou et les pouvoirs de Keiko, il y avait des chances que l'affaire soit réglé assez facilement. Mais il ne fallait pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué. Certains ennemis étaient peut-être aussi doués dans les art-martiaux que notre Africaine. En plus d’un équipement haute gamme qui pourrait ralentir notre avancée. Je prenais quelques secondes à moi pour imaginer les choses avant de dire.

Les civils, je préviens, je ne tue pas. Si j’ai un doute, je préfère assommer que tuer.

Keiko à son tour allait de sa petite remarque.

Je ferais de mon mieux, maintenant plus il y aura de monde, plus j’aurais du mal à définir les gens. Chaque pas, chaque parole risque de perturber ou de cacher un autre, ce qui est très difficile à supporter pour moi.

Une fois arriver au bâtiment... Après un tour de magie plus flippant qu’incroyable, j’entrais juste après Mbarou dans cette bouche grande ouverte qui s’était former dans le mur suivi de près par Keiko... Sans un bruit, on suivait Mbarou jusqu’à un endroit plus ou moins sûr pour ensuite voir la suite des opérations. Si je n’avais pas le gabarit le plus discret, ce n’était pas la première fois que je m’infiltrais dans une demeure, je savais encore plus ou moins comment faire pour ne pas être repère. Keiko, elle aurait pu marcher tranquillement toute discret qu’elle était déjà.

Une fois arriver à la porte Keiko se mettait à chuchoter.

Citation :
Jet de dé 1
Double réussite : Keiko arrive à différencier les bruits de gardes avec ceux des civils.
Réussite échec : elle n'est pas sûre à 100 % de qui sont les civils et les gardes.

Échec réussite : elle confondra quelques Civils et/ou garde entre eux.
Double échec : impossible pour elle de savoir qui sont les gardes et les civils.

Jet de dé 2 (si pas double échec)
1 - 5 : il n’y a vraiment que 2 gardes par étage. (valide que si double réussite au jet au-dessus)
6 - 40 : Keiko pense qu'ils sont en moyenne 3 gardes par étage.
41-65 : Keiko pense, qu'ils sont en moyenne 3 par étage, mais au moins 5 aux derniers.
66-95 : elle ne peut voir que jusqu’au 4ème étage. (trop de bruit parasite)
96 - 100 : elle ne peut voir que jusqu’au 2ème étage. (trop de bruit et bonne isolation, chose rare au Japon)

Jet de dé 3 (si entre 66 et 100)
Réussite : jamais plus de 2 gardes par étage.
Échec : au moins 3 gardes par étage.

D’après les bruits de pas, et les voix que j’entends, je dirais qu’il y a trois gardes en moyenne par étage. Le reste je pense que c’est que des civils... Je décrirais ce que j’entends, étage par étage pour qu’on attaque aux bonnes cibles... En espérant ne pas me tromper.

En tout cas, il faut prendre les escaliers... Ce serait con de se faire canarder en prenant un putain d’ascenseur... Pour la mise en formation, Mbarou, tu es la plus rapide et expérimenter dans ce genre de mission. Tu devrais aller en avant pour assurer le passage. Pendant que moi, j’utilise ma force pour leur exploser la tronche et Keiko nous couvrira au cas où.

La stratégie d’attaque était simple, mais efficace. Mbarou était rapide et agile, elle pouvait surprendre l’ennemi alors que moi, je l’achevais d’un coup meurtrier. Keiko en retrait servait de renfort, même si encore une fois, c’était aussi et surtout pour éviter de la mettre inutilement en danger.
 
Revenir en haut Aller en bas


Sang de Valentin [PV: Mbarou] Tumblr_pv2trqF2oq1ve8wryo2_540

 
Sang de Valentin [PV: Mbarou]
 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  SuivantRevenir en haut 
Sang de Valentin [PV: Mbarou] Categorie_6Sang de Valentin [PV: Mbarou] Categorie_8


Sang de Valentin [PV: Mbarou] Categorie_1Sang de Valentin [PV: Mbarou] Categorie_3
 Sujets similaires
-
» [Pv Ay] Les sang coups de la nuit [Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sang de Valentin [PV: Mbarou] Categorie_6Sang de Valentin [PV: Mbarou] Categorie_8

Sauter vers: