Jusqu'à ce que la mort nous sépare Bouton_vote
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Jusqu'à ce que la mort nous sépare Categorie2_1Jusqu'à ce que la mort nous sépare Categorie2_2bisJusqu'à ce que la mort nous sépare Categorie2_3
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

Jusqu'à ce que la mort nous sépare

 
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 13 Fév 2020 - 19:59 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici


Solveig Mortensen
Hell Club

Personnage
Jusqu'à ce que la mort nous sépare 190920100530335242

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 19/09/2019
ϟ Nombre de Messages : 196
ϟ Nombre de Messages RP : 78
ϟ Célébrité : Katheryn Winnick
ϟ Crédits : avengedinchains
ϟ Doublons : Andrea, Gabrielle, Natalia
ϟ Âge du Personnage : 31 ans
ϟ Statut : Pas intéressée
ϟ Métier : Membre du Hell Club
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : D'une taille moyenne, Solveig n'impressionne guère par sa corpulence, mais la sous-estimer serait une erreur. Son visage clair aux traits forts est percé de deux prunelles d'un bleu glacial, froid et cruel qui semble vous transpercer. Ses cheveux sont blonds et longs, ondulants sur ses épaules engoncées de métal noir.
ϟ Pouvoirs : Solveig est une nécromancienne, une combattante de la mort qui met ses services à la disposition du Hell Club. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses serviteurs est disponible ici et la liste de ses équipements est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Jusqu'à ce que la mort nous sépare 190920100530335242

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 19/09/2019
ϟ Nombre de Messages : 196
ϟ Nombre de Messages RP : 78
ϟ Célébrité : Katheryn Winnick
ϟ Crédits : avengedinchains
ϟ Doublons : Andrea, Gabrielle, Natalia
ϟ Âge du Personnage : 31 ans
ϟ Statut : Pas intéressée
ϟ Métier : Membre du Hell Club
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : D'une taille moyenne, Solveig n'impressionne guère par sa corpulence, mais la sous-estimer serait une erreur. Son visage clair aux traits forts est percé de deux prunelles d'un bleu glacial, froid et cruel qui semble vous transpercer. Ses cheveux sont blonds et longs, ondulants sur ses épaules engoncées de métal noir.
ϟ Pouvoirs : Solveig est une nécromancienne, une combattante de la mort qui met ses services à la disposition du Hell Club. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses serviteurs est disponible ici et la liste de ses équipements est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Maintenant qu’elle y réfléchissait, elle se disait que ce n’était pas une si bonne idée. Non, évidemment que ce n’était pas une bonne idée, elle avait bu. Pourtant, la nécromancienne avait fait le chemin jusque-là et maintenant qu’elle levait les yeux vers le funérarium, elle comprenait quels pas l’avaient conduites ici. Ceux du ressentiment, de la haine, de la colère, de la tristesse. Ce sentiment d’abandon, la dette qu’elle avait eu à payer auprès de l’Antéchrist, son âme qui lui avait été ravie. La trahison qu’elle ressentait encore maintenant. Non, ça n’avait pas été une bonne idée de retrouver sa trace mais ça avait été tellement simple. Beaucoup trop simple. Et elle ne pouvait plus reculer désormais. En avait-elle seulement envie ? Non, susurra une voix vengeresse au fond de son esprit. Elle mérité des réponses. Solveig avait servi Abigaïl avec loyauté, elle était morte pour elle. Abigaïl l’avait abandonnée, elle s’était montée cette petite vie minable et factice de toutes pièces pour se donner l’impression d’avoir une existence et l’avait oubliée. La Norvégienne devait comprendre pourquoi.

Elle avança d’un pas déterminé, toqua trois fois à la porte.

Une blonde lui ouvrit, elle n’eut pas besoin de plus d’une demi-seconde pour savoir exactement de qui il s’agissait. Un sourire mauvais ourla ses lèvres.

« Salut chérie, je t’ai manquéééééééééée ? Ronronna-t-elle en s’appuyant nonchalamment sur l’encadrement de la porte. Ou presque, puisqu’elle manqua de basculer en avant. Mais l’intention y était. Oh, tu ne me reconnais peut-être pas. Il faut dire que j’ai hum... changé depuis la dernière fois qu'on s'est vues. »

Elle s’invita à l’intérieur en égrainant les mots, durs et sans la moindre once de considération pour son interlocutrice qui devait déjà avoir commencé à mettre les éléments bout à bout. Elle n’avait que faire de savoir si Abigaïl était accompagnée ou non lorsqu’elle entra dans le funérarium, coulant un regard glacial autour d’elle. Elle n’était guère surprise de la trouver dans un endroit comme celui-ci pour ainsi dire, mais après Erehwon l’endroit manquait cruellement de classe. Elle était surprise qu’il suffise à satisfaire l’égo démesuré de la Porte-Mort. Ou tout du moins ce qu’il en restait.

« Attend voir... Blonde, norvégienne, fidèle... Laissée à crever comme une chienne. Son sourire s’élargit de plus belle. Tu te souviens maintenant ? »

Elle se retourna brusquement, plongeant ses prunelles dans celle de la femme qu’elle avait jadis servie si fidèlement, pour qui elle avait perdu la vie. Qu’est-ce qu’elle avait été conne... L’enveloppe charnelle était différente, plus jeune et plus attrayante mais Solveig ne pouvait pas s’y méprendre. Elle connaissait beaucoup trop bien ce regard pour ne pas y voir l’âme de son ancienne amie. Et dans le sien il n’y avait qu’une haine profonde et une douleur indicible. Sa bouche se tordit dans une moue affreusement douloureuse et sa voix se fit rauque.

« Bonsoir, Abigaïl. »
 
Revenir en haut Aller en bas




you dare oppose me mortal
In every direction, the extension is endless; the sensation of depth is overwhelming. And the darkness is immortal. Where light exists, it is pure, blazing, fierce; but light exists almost nowhere, and the blackness itself is also pure and blazing and fierce + aeairiel.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 16 Fév 2020 - 14:00 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Abigaïl Frankenstein
Indépendant Neutre

Personnage
Jusqu'à ce que la mort nous sépare Ldg11

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2019
ϟ Nombre de Messages : 451
ϟ Nombre de Messages RP : 288
ϟ Célébrité : Taylor Momsen
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Doublons : Evelyn Wormwood, Lawrence Chastel
ϟ Âge du Personnage : 234 ans
ϟ Statut : En couple avec un écureuil sous cocaïne
ϟ Métier : Thanatopractrice, chanteuse
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Une cicatrice en forme de Y sur la poitrine, dernier témoignage de son autopsie. Des cheveux presque blancs et une peau pâle, presque glacée au toucher.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise de la nécromancie XXX
- Maîtrise de l'ostéomancie V
- Maîtrise de la carnomancie VI
- Moisson de vie III
- Putréfier I
- Communication avec les morts IV
- Psychopompe VI
- Phylactère III
- Vigor Mortis VIII
- Forme spectrale V
- Vol spectral I
- Deuil (faux magique)
- La Fossoyeuse (pelle magique)
- Avatar des cimetières (serviteur)
- Désespoir (cheval de la Mort, serviteur)
- Le Zombosaur (serviteur)
-Anton Faust (compagnon)
- Darach (compagnon)
ϟ Liens Rapides : Autopsie
Stèles
Tombes ouvertes
Livre des Morts
Collection de zombies en devenir
Joueur
Jusqu'à ce que la mort nous sépare Ldg11

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2019
ϟ Nombre de Messages : 451
ϟ Nombre de Messages RP : 288
ϟ Célébrité : Taylor Momsen
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Doublons : Evelyn Wormwood, Lawrence Chastel
ϟ Âge du Personnage : 234 ans
ϟ Statut : En couple avec un écureuil sous cocaïne
ϟ Métier : Thanatopractrice, chanteuse
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Une cicatrice en forme de Y sur la poitrine, dernier témoignage de son autopsie. Des cheveux presque blancs et une peau pâle, presque glacée au toucher.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise de la nécromancie XXX
- Maîtrise de l'ostéomancie V
- Maîtrise de la carnomancie VI
- Moisson de vie III
- Putréfier I
- Communication avec les morts IV
- Psychopompe VI
- Phylactère III
- Vigor Mortis VIII
- Forme spectrale V
- Vol spectral I
- Deuil (faux magique)
- La Fossoyeuse (pelle magique)
- Avatar des cimetières (serviteur)
- Désespoir (cheval de la Mort, serviteur)
- Le Zombosaur (serviteur)
-Anton Faust (compagnon)
- Darach (compagnon)
ϟ Liens Rapides : Autopsie
Stèles
Tombes ouvertes
Livre des Morts
Collection de zombies en devenir
Abigaïl savait qui se trouvait derrière la porte avant même de l’ouvrir. En fait, elle l’avait sue avant même que Solveig ne sonne. Sa nécromniscience la renseignait sur tout ce qui attrayait à la mort dans les environs de son funérarium. L’arrivée d’une nécromancienne ressuscitée par une puissance infernale qui avait été anciennement à son service en faisait partie. C’était d’ailleurs une visite qu’elle attendait depuis un petit moment. Depuis qu’Anton lui avait révélé que Solveig travaillait pour Lady Satan.

Ce à quoi elle ne s’attendait pas toutefois, c’était l’état d’ébriété de la norvégienne. Est-ce qu’elle ne l’avait jamais vue ivre à Erehwon ? Non. Jamais. Solveig avait toujours été un soldat exemplaire, Abigaïl avait toujours pu se reposer sur elle, lui confier des missions sensibles. Sa loyauté n’avait jamais fait aucun doute. Anton l’avait prévenue qu’elle avait changé.

« Bonsoir Solveig. » Glissa Abigaïl d’un ton qui se voulait agréable, mais pas trop amical non plus. Cette conversation allait être tout sauf plaisante à n’en pas douter.

La nécromancienne s’écarta pour laisser son « invitée » entrer dans le funérarium. En sentant l’arrivée de la jeune femme, Abigaïl avait pris soin de prévenir ses petits colocataires qu’ils feraient mieux de rester dans leurs chambres. Lady Death aurait peut-être besoin de se manifester ce soir, de rappeler à la visiteuse qui elle était et ce dont elle était capable. Un spectacle qu’Abigaïl préférait garder pour elle.

« Je me souviens très bien. » Glissa Abigaïl. « Sauf peut-être pour la dernière partie. »

La bataille d’Erehwon hantait encore les souvenirs de la nécromancienne. Elle avait voulu sauver trois personnes cette nuit-là. Sa fille, son frère et Solveig. Anton n’était pas dans la nécropole cette nuit, même si ses créations avaient vaillamment combattu les hordes démoniaques. Pour les deux autres… Cela avait été un échec retentissant. Abigaïl referma la porte du funérarium. Voilà une chose à laquelle elle ne s’était pas attendue. Que le retour de Solveig éveille en elle des sensations qu’elle aurait préférée oublier.

« Est-ce que tu veux boire quelque chose ? » Elle toisa la norvégienne du regard. « Du thé peut-être. » Il y avait suffisamment d’alcool en elle pour ne pas en rajouter. « Puis tu pourras m’expliquer la raison de ta visite. Surtout dans cet état. »

D’un geste de la main, Abigaïl invita Solveig à la suivre jusque dans le salon… Salon parfaitement banal. Il y avait une télévision, des fauteuils, un canapé… Des restes de nourriture sur la table basse, des livres qui traînaient dans des coins. Rien ne rappelait la grandeur sépulcrale d’Erehwon. Rien ne rappelait la Moisson et leur mission. Même Abigaïl n’avait plus la même prestance glaciale… Son maquillage, ses vêtements noirs, évoquaient son lien à la mort, mais de la même façon que le faisaient quelques mortels dénués de pouvoir. La nécromancienne aurait pu se mêler sans mal à la population de la ville. Ce qui n’avait jamais été le cas autrefois.

« Si tu veux des explications, je n’en ai pas. J’ai essayé de t’envoyer hors de la nécropole pour que tu survives et j’ai échoué. »
 
Revenir en haut Aller en bas





Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 3 Mar 2020 - 17:06 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici


Solveig Mortensen
Hell Club

Personnage
Jusqu'à ce que la mort nous sépare 190920100530335242

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 19/09/2019
ϟ Nombre de Messages : 196
ϟ Nombre de Messages RP : 78
ϟ Célébrité : Katheryn Winnick
ϟ Crédits : avengedinchains
ϟ Doublons : Andrea, Gabrielle, Natalia
ϟ Âge du Personnage : 31 ans
ϟ Statut : Pas intéressée
ϟ Métier : Membre du Hell Club
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : D'une taille moyenne, Solveig n'impressionne guère par sa corpulence, mais la sous-estimer serait une erreur. Son visage clair aux traits forts est percé de deux prunelles d'un bleu glacial, froid et cruel qui semble vous transpercer. Ses cheveux sont blonds et longs, ondulants sur ses épaules engoncées de métal noir.
ϟ Pouvoirs : Solveig est une nécromancienne, une combattante de la mort qui met ses services à la disposition du Hell Club. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses serviteurs est disponible ici et la liste de ses équipements est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Jusqu'à ce que la mort nous sépare 190920100530335242

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 19/09/2019
ϟ Nombre de Messages : 196
ϟ Nombre de Messages RP : 78
ϟ Célébrité : Katheryn Winnick
ϟ Crédits : avengedinchains
ϟ Doublons : Andrea, Gabrielle, Natalia
ϟ Âge du Personnage : 31 ans
ϟ Statut : Pas intéressée
ϟ Métier : Membre du Hell Club
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : D'une taille moyenne, Solveig n'impressionne guère par sa corpulence, mais la sous-estimer serait une erreur. Son visage clair aux traits forts est percé de deux prunelles d'un bleu glacial, froid et cruel qui semble vous transpercer. Ses cheveux sont blonds et longs, ondulants sur ses épaules engoncées de métal noir.
ϟ Pouvoirs : Solveig est une nécromancienne, une combattante de la mort qui met ses services à la disposition du Hell Club. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses serviteurs est disponible ici et la liste de ses équipements est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
La répartie d’Abigaïl arracha un rire amusé à Solveig. Amusé et acide. C’était cocasse, vraiment cocasse, qu’elle ne se rappelle pas de cette dernière partie alors qu’elle en était à l’origine. Qu’elle était responsable. Mais pas pour ce qu’elle pensait visiblement. Après tout, ne lui avait-elle pas demandé de combattre à ses côtés ? En partie au moins, puisqu’il aurait été impensable pour la lieutenante fidèle qu’elle était alors de ne pas se dresser contre les forces infernales qui avaient assaillies la nécropole. Elle avait combattu volontiers, avec honneur. Elle avait combattu jusqu’aux tout derniers instants, au moment où la nécropole avait collapsé. En voulait-elle à Abigaïl de ne pas avoir pu la sauver ? Non. Elle a essayé. Elle l’a projetée à travers un portail et n’est en rien responsable de ce qui a suivi. Qui aurait pu se douter que la lance irait plus vite que la fermeture du nexus ? Elle avait été frappée en pleine poitrine, tuée presque sur le coup. Elle avait eu le temps de se dire qu’elle allait mourir et que tout était fini.

Puis elle était morte.

Et elle avait langui, enfermée dans sa propre arme. Elle avait vécu le tourment de n’avoir aucun tourment. Juste un vide infini, une absence de sensations. Le grand rien. Et là encore, elle ne l’avait pas blâmée, jamais...

« Du thé, pourquoi pas. » S’étonna-t-elle de répondre.

Solveig suivit Abigaïl dans ce qui servait de salon, et si elle ne s’était pas tenue devant elle, la nécromancienne aurait jurée qu’il était impossible que l’ancienne Porte-Mort vive ici. Tout était tellement modeste... Sobre. Tellement loin de la superbe et des délires égocentriques qu’elle avait manifesté du temps de leur collaboration. Visiblement, la Norvégienne n’était pas la seule à avoir changé, ce qui ne la surprenait pas vraiment. Ce qui la surprenait, en revanche, c’était le chemin qu’avait emprunté Abigaïl. Et cette dernière devait probablement se dire la même chose d’elle.

La peste de ce qu’elle peut bien penser de moi, cracha la Norvégienne.

« Mon état est précisément la raison pour laquelle je suis là, rétorqua Solveig d’un ton sec. Je ne comptais pas venir. J’avais décidé d’enterrer le passé. Mais comme tu le sais, ce qui est enterré ne le reste jamais bien longtemps... »

Dans un sourire figé, entendu. La nécromancienne prit place sur le canapé, s’accouda négligemment et observa Abigaïl s’affairer à la préparation du thé. Elle avait longtemps tourné et retourné cet instant dans sa tête... À ce que cette dernière lui dirait, à ce qu’elle répondrait. Elle s’était vue mourir de ses mains, elle s’était vue tomber dans les bras l’une de l’autre. Ce à quoi elle ne s’était pas attendue en revanche, c’était la nonchalance avec laquelle elle lui dit qu’elle avait essayé de la sauver. Et qu’elle avait échoué. Point à la ligne. Solveig manqua de s’étouffer.

« Et... C’est tout ? Elle écarquilla les yeux. Elle rigola. Franchement. Non... Non ça ne va pas être suffisant, Abigaïl. Tu es la mort incarnée, tu ne me feras pas croire une seule seconde que tu ne savais rien de ce qu’il était advenu de moi. »

Que ce soit par sa nécromniscience, par son frère ou par le fait que les reliques de la Moisson étaient tombées entre les mains de Lady Satan. Elle devait savoir. Forcément.

« Non, tu as simplement choisi de fermer les yeux, asséna-t-elle d’un ton accusateur. Tu as préféré me laisser dans le trou sans fond où j’étais tombée pour te construire un ersatz de vie. Une revenue, tes anciens jouets n’avaient plus aucune importance pour toi, c’est ça ? »

Sans s’en rendre compte, Solveig avait haussé le ton. C’était l’alcool qui parlait et cela ne lui ressemblait pas, elle qui d’ordinaire était maîtresse d'elle-même. Inflexible. Elle n’était pas venue pour vider son sac, ni pour se venger, mais pour mettre un point final à leur histoire. Et obtenir des réponses.

« Tu m’as abandonnée, Abigaïl, reprit-elle finalement d’un ton cassant. Je veux savoir pourquoi. »

Après quoi elle partirait. Tout simplement.
 
Revenir en haut Aller en bas




you dare oppose me mortal
In every direction, the extension is endless; the sensation of depth is overwhelming. And the darkness is immortal. Where light exists, it is pure, blazing, fierce; but light exists almost nowhere, and the blackness itself is also pure and blazing and fierce + aeairiel.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 10 Mar 2020 - 21:03 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Abigaïl Frankenstein
Indépendant Neutre

Personnage
Jusqu'à ce que la mort nous sépare Ldg11

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2019
ϟ Nombre de Messages : 451
ϟ Nombre de Messages RP : 288
ϟ Célébrité : Taylor Momsen
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Doublons : Evelyn Wormwood, Lawrence Chastel
ϟ Âge du Personnage : 234 ans
ϟ Statut : En couple avec un écureuil sous cocaïne
ϟ Métier : Thanatopractrice, chanteuse
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Une cicatrice en forme de Y sur la poitrine, dernier témoignage de son autopsie. Des cheveux presque blancs et une peau pâle, presque glacée au toucher.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise de la nécromancie XXX
- Maîtrise de l'ostéomancie V
- Maîtrise de la carnomancie VI
- Moisson de vie III
- Putréfier I
- Communication avec les morts IV
- Psychopompe VI
- Phylactère III
- Vigor Mortis VIII
- Forme spectrale V
- Vol spectral I
- Deuil (faux magique)
- La Fossoyeuse (pelle magique)
- Avatar des cimetières (serviteur)
- Désespoir (cheval de la Mort, serviteur)
- Le Zombosaur (serviteur)
-Anton Faust (compagnon)
- Darach (compagnon)
ϟ Liens Rapides : Autopsie
Stèles
Tombes ouvertes
Livre des Morts
Collection de zombies en devenir
Joueur
Jusqu'à ce que la mort nous sépare Ldg11

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2019
ϟ Nombre de Messages : 451
ϟ Nombre de Messages RP : 288
ϟ Célébrité : Taylor Momsen
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Doublons : Evelyn Wormwood, Lawrence Chastel
ϟ Âge du Personnage : 234 ans
ϟ Statut : En couple avec un écureuil sous cocaïne
ϟ Métier : Thanatopractrice, chanteuse
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Une cicatrice en forme de Y sur la poitrine, dernier témoignage de son autopsie. Des cheveux presque blancs et une peau pâle, presque glacée au toucher.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise de la nécromancie XXX
- Maîtrise de l'ostéomancie V
- Maîtrise de la carnomancie VI
- Moisson de vie III
- Putréfier I
- Communication avec les morts IV
- Psychopompe VI
- Phylactère III
- Vigor Mortis VIII
- Forme spectrale V
- Vol spectral I
- Deuil (faux magique)
- La Fossoyeuse (pelle magique)
- Avatar des cimetières (serviteur)
- Désespoir (cheval de la Mort, serviteur)
- Le Zombosaur (serviteur)
-Anton Faust (compagnon)
- Darach (compagnon)
ϟ Liens Rapides : Autopsie
Stèles
Tombes ouvertes
Livre des Morts
Collection de zombies en devenir
Abigaïl ne s’était pas attendue à ce que Solveig accepte sa proposition de boire une tasse de thé. La norvégienne semblait avoir un goût plus prononcé pour les boissons plus fortes comme en témoignait son état d’ébriété. La nécromancienne n’allait pas s’en plaindre. Si elle pouvait avoir une conversation calme avec Solveig, cela éviterait que le mobilier du funérarium n’en pâtisse. La nécromancienne était confiante en sa capacité à vaincre son ancienne lieutenante, mais pas sans risquer d’abîmer la télévision ou le canapé au passage.

Elle abandonna un instant son invitée imprévue dans le salon pour mettre une théière à chauffer et revint dans la pièce avec un plateau sur lequel se trouvaient assiettes et tasses… Son majordome squelette veillait à ce que celui-ci soit toujours prêt. Il avait du mal à concevoir que les habitants de Star City étaient moins portés sur l’afternoon tea que les anglais. Solveig admirait la décoration. Ou quelque chose comme ça.

« Je m’attendais à ta visite. Pas forcément dans cet état. » Lança-t-elle à son tour en observant la femme qui venait de prendre place dans le canapé.

Rottingham laissait aussi toujours une boîte de biscuit sur le plateau. De quoi peut-être éponger un peu l’alcool qui devait se trouver au fond de l’estomac de la nécromancienne… Et d’éviter que la conversation ne dégénère. Peut-être. Abigaïl prit place dans un fauteuil en face de son invitée et croisa les mains devant son visage, songeuse. Même en étant vivante elle arrivait à atteindre un degré d’immobilité qui rappelait son état de liche.

« Je ne sais pas. Je ne sais pas ce qu’il advient de tous les morts. Et tu es morte en dehors d’Erehwon. Après que mon corps ait été détruit… » et qu’elle ait détruit sa propre fille, la chair de sa chair, le seul être qu’elle ait vraiment aimé, mis à part peut-être son frère et maintenant Noélie. « J’ai préféré ne pas laisser à Méphistophélès le temps de réunir ses forces et j’ai mené directement mes troupes en enfer. Je n’ai pas pris la peine de savoir si tu étais encore en vie. »

Elle aurait pu. Elle aurait pu prendre quelques instants pour se rendre sur la Terre Prime. Elle aurait pu le faire aussi après avoir fait capituler le Prince Infernal, après avoir passé son accord avec Lucifer.

« Mais tu as raison, j’ai choisi de fermer les yeux. De ne pas regarder dans ta direction plus précisément, ou plutôt dans la direction de ce monde après coup. Quand je suis revenue, tu avais déjà passé ton accord avec Lady Satan. »

Autant dire qu’Abigaïl n’avait à aucun moment envisagé d’affronter l’Antéchrist pour l’âme de Solveig. Pas après l’accord qu’elle avait passé. Oh, elle avait été prête à le faire pour Noélie. Caprice peut-être, hypocrisie aussi. La Mort avait ses préférés apparemment.

« Je t’ai abandonné Solveig. Soit. Mais est-ce que cela te surprend véritablement ? »


Abigaïl leva un doigt comme pour lui intimer une pause. La bouilloire s’était mise à siffler. Elle s’éclipsa dans la cuisine quelques instants et revint avec une théière. Son thé ne serait probablement pas aussi bon que celui de Rottingham. La nécromancienne n’avait jamais été très douée pour ces choses. Cela serait déjà un miracle s’il n’était pas hanté.

« Ce que j’étais, ce que tu étais, notre relation tout entière était bâtie sur des mensonges. Un moyen pour de vieux fantômes et de vieilles liches de me contrôler, de contrôler les gens comme toi. S’il y a un équilibre entre la vie et la mort, il n’a pas besoin de nécromanciens pour veiller sur lui. Il n’a jamais eu besoin de moi en tout cas. »

Un soupir glissa entre les lèvres de la nécromancienne. Elle commença à verser le thé.

« Qu’est-ce que j’aurais dû faire exactement ? Extirper ton âme de Tourment avant d’aller aux enfers pour que tu deviennes un soldat de plus ? Je t’aurais libérée dans les mondes des morts et tu aurais fini je ne sais où. J’aurais pu revenir en tant que spectre après ma bataille, mais encore une fois, tu n’y aurais rien gagné. Affronter Lady Satan pour ton âme ? »

Abigaïl tendit une tasse à Solveig.

« Ce n’était pas une option. Même si Evelyn m’avait cédé ton âme, ou ton contrat, tu n’aurais pas été satisfaite. Je ne suis plus Porte-Mort. Tu n’es plus ma lieutenante. Que tu sois à nouveau à mon service n’aurait eu aucun sens. Quant à rejoindre ce foyer ? Voyons. Tu aurais détesté cela. »

La nécromancienne fit faire quelques tours à sa cuillière dans la tasse, dissolvant un morceau de sucre, en forme de crâne, au passage. On ne pouvait oublier sa nature complètement.

« Voilà les raisons logiques de mon abandon. Il ne s’agit pas d’excuses. Car la voici. Je suis désolée Solveig, tu méritais mieux que cela. »

Malheureusement pour elle, la Mort n’avait rien de juste. Même pour ceux qui la servaient.
 
Revenir en haut Aller en bas





Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 11 Mar 2020 - 13:20 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici


Solveig Mortensen
Hell Club

Personnage
Jusqu'à ce que la mort nous sépare 190920100530335242

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 19/09/2019
ϟ Nombre de Messages : 196
ϟ Nombre de Messages RP : 78
ϟ Célébrité : Katheryn Winnick
ϟ Crédits : avengedinchains
ϟ Doublons : Andrea, Gabrielle, Natalia
ϟ Âge du Personnage : 31 ans
ϟ Statut : Pas intéressée
ϟ Métier : Membre du Hell Club
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : D'une taille moyenne, Solveig n'impressionne guère par sa corpulence, mais la sous-estimer serait une erreur. Son visage clair aux traits forts est percé de deux prunelles d'un bleu glacial, froid et cruel qui semble vous transpercer. Ses cheveux sont blonds et longs, ondulants sur ses épaules engoncées de métal noir.
ϟ Pouvoirs : Solveig est une nécromancienne, une combattante de la mort qui met ses services à la disposition du Hell Club. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses serviteurs est disponible ici et la liste de ses équipements est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Jusqu'à ce que la mort nous sépare 190920100530335242

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 19/09/2019
ϟ Nombre de Messages : 196
ϟ Nombre de Messages RP : 78
ϟ Célébrité : Katheryn Winnick
ϟ Crédits : avengedinchains
ϟ Doublons : Andrea, Gabrielle, Natalia
ϟ Âge du Personnage : 31 ans
ϟ Statut : Pas intéressée
ϟ Métier : Membre du Hell Club
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : D'une taille moyenne, Solveig n'impressionne guère par sa corpulence, mais la sous-estimer serait une erreur. Son visage clair aux traits forts est percé de deux prunelles d'un bleu glacial, froid et cruel qui semble vous transpercer. Ses cheveux sont blonds et longs, ondulants sur ses épaules engoncées de métal noir.
ϟ Pouvoirs : Solveig est une nécromancienne, une combattante de la mort qui met ses services à la disposition du Hell Club. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses serviteurs est disponible ici et la liste de ses équipements est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Solveig l’écouta parler sans broncher, sans ciller. La colère sourde qui l’animait s’estompa un peu quand la nécromancienne lui avoua effectivement l’avoir abandonnée. Au moins étaient-elles sur la même longueur d’onde pour une chose.

« Oui, ça me surprend… De prendre seulement conscience de ce que tu es vraiment. » Conclut-elle abruptement.

Abigaïl avait des défauts. Même du temps où Solveig lui était d’une loyauté exemplaire, il aurait fallu être aveugle pour ne pas s’en rendre compte. Elle avait des défauts, mais elle croyait en la Moisson et la Norvégienne avait cru en elle. Elle avait cru voir du bon en elle et avait développé une affection pour elle, au-delà de son rôle. Constater que cette affection était unilatérale lui faisait plus mal encore que d’avoir été jetée en pâture à l’Antéchrist. Le sentiment de trahison, elle comprit qu’elle ne l’avait jamais autant ressenti qu’en cet instant.

« Notre mission était bâtie sur des mensonges, pas notre relation. Pas pour moi, cracha-t-elle avant d’ajouter : mais je comprends mon erreur aujourd’hui. »

C’était, en réalité, celle qui lui avait coûté la vie, de croire qu'elle comptait. Elle aurait dû tourner le dos à ses engagements quand elle en avait eu l’occasion mais elle avait été trop pétrie de cette loyauté handicapante. Jamais alors, elle n’aurait imaginé se faire dire avec une telle désinvolture qu’elle n’était rien de plus qu’une chair à canon pour laquelle il ne valait pas la peine de s’ennuyer. Quant à l’excuse de l’impuissance, elle n’y croyait guère : ce n’était rien de plus qu’une façon de se dédouaner, de se donner bonne conscience. Solveig n’y croyait pas une seule seconde.

« Tu aurais pu trouver quelque chose si tu l’avais vraiment voulu. Après tout, tu as extirpé Siobhan du trou infernal dans lequel elle était tombée… Par caprice. Son ton se fit songeur. Tu aurais pu faire de même pour moi mais tu n’en as pas eu envie, parce que je ne représente rien. Parce que je ne représentais rien alors, non plus. Elle marqua une pause. Parce que tu es vaniteuse et égoïste. »

Elle ne se serait jamais imaginé le lui dire en face, quelques années auparavant, même si elle avait toujours eu pour elle une sincérité remarquable. Maintenant qu’Abigaïl n’était plus rien à ses yeux, maintenir les apparences n’avaient plus la moindre importance. Elle disait les choses comme elles venaient, se fichait bien de savoir si ça plaisait à ses interlocuteurs ou non. Elle ne comprenait pas, toutefois, une chose dans ce que lui disait la nécromancienne… Pourquoi tenter de lui sauver la vie, si c’était pour l’abandonner par la suite ? C’était irrationnel. Elle secoua la tête.

« Tu sais… J’aurais mille fois préféré errer dans le monde des morts que d’être enfermée dans une arme, privée de toute sensation pendant une éternité avant d’être contrainte de servir l’Antéchrist et de moissonner pour elle parce qu’elle avait librement disposé de mon âme. Elle eut un rire sardonique, tant tout ça semblait surréaliste et ironique à en crever. Sachant cela, tu penses que j’aurais détesté vivre dans un Funérarium ? Voyons Abigaïl... »

Solveig savait que la nécromancienne était une femme éclairée et intelligente… Alors comment pouvait-elle croire une chose pareille ? Elle prit la tasse pour boire quelques gorgées, se figea dans son mouvement et leva ses prunelles vers la blonde.

« Mais j’accepte tes excuses. Je méritais mieux, asséna-t-elle dans un rictus, ma famille méritait mieux, mon clan méritait mieux. Ma fille méritait mieux. »

Elle avait tout perdu pour les caprices d’un autre – et elle ne parlait pas d’Abigaïl. C’était ainsi et, à dire vrai, la rancœur qu’elle éprouvait s’était évanouie depuis plusieurs semaines déjà. Sa discussion avec la sorcière de sang y était pour quelque chose. À quoi bon ressasser le passé ? S’en prendre à elle ne lui rendrait pas sa famille, ne vengerait pas les membres de son clan qui ont été massacrés par les Impérissables, ne lui ramènerait pas sa fille. Tout ce qu’elle pouvait faire, c’était lui donner des réponses et lui permettre d’aller de l’avant. Solveig plongea les lèvres dans le thé brûlant et manqua de s’étouffer. Il était amer comme le fiel.

« Et ton thé est dégueulasse. »

Elle reposa la tasse et piocha dans les biscuits pour essayer d’en faire passer le goût rance.
 
Revenir en haut Aller en bas




you dare oppose me mortal
In every direction, the extension is endless; the sensation of depth is overwhelming. And the darkness is immortal. Where light exists, it is pure, blazing, fierce; but light exists almost nowhere, and the blackness itself is also pure and blazing and fierce + aeairiel.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 17 Mar 2020 - 17:23 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Abigaïl Frankenstein
Indépendant Neutre

Personnage
Jusqu'à ce que la mort nous sépare Ldg11

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2019
ϟ Nombre de Messages : 451
ϟ Nombre de Messages RP : 288
ϟ Célébrité : Taylor Momsen
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Doublons : Evelyn Wormwood, Lawrence Chastel
ϟ Âge du Personnage : 234 ans
ϟ Statut : En couple avec un écureuil sous cocaïne
ϟ Métier : Thanatopractrice, chanteuse
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Une cicatrice en forme de Y sur la poitrine, dernier témoignage de son autopsie. Des cheveux presque blancs et une peau pâle, presque glacée au toucher.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise de la nécromancie XXX
- Maîtrise de l'ostéomancie V
- Maîtrise de la carnomancie VI
- Moisson de vie III
- Putréfier I
- Communication avec les morts IV
- Psychopompe VI
- Phylactère III
- Vigor Mortis VIII
- Forme spectrale V
- Vol spectral I
- Deuil (faux magique)
- La Fossoyeuse (pelle magique)
- Avatar des cimetières (serviteur)
- Désespoir (cheval de la Mort, serviteur)
- Le Zombosaur (serviteur)
-Anton Faust (compagnon)
- Darach (compagnon)
ϟ Liens Rapides : Autopsie
Stèles
Tombes ouvertes
Livre des Morts
Collection de zombies en devenir
Joueur
Jusqu'à ce que la mort nous sépare Ldg11

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2019
ϟ Nombre de Messages : 451
ϟ Nombre de Messages RP : 288
ϟ Célébrité : Taylor Momsen
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Doublons : Evelyn Wormwood, Lawrence Chastel
ϟ Âge du Personnage : 234 ans
ϟ Statut : En couple avec un écureuil sous cocaïne
ϟ Métier : Thanatopractrice, chanteuse
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Une cicatrice en forme de Y sur la poitrine, dernier témoignage de son autopsie. Des cheveux presque blancs et une peau pâle, presque glacée au toucher.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise de la nécromancie XXX
- Maîtrise de l'ostéomancie V
- Maîtrise de la carnomancie VI
- Moisson de vie III
- Putréfier I
- Communication avec les morts IV
- Psychopompe VI
- Phylactère III
- Vigor Mortis VIII
- Forme spectrale V
- Vol spectral I
- Deuil (faux magique)
- La Fossoyeuse (pelle magique)
- Avatar des cimetières (serviteur)
- Désespoir (cheval de la Mort, serviteur)
- Le Zombosaur (serviteur)
-Anton Faust (compagnon)
- Darach (compagnon)
ϟ Liens Rapides : Autopsie
Stèles
Tombes ouvertes
Livre des Morts
Collection de zombies en devenir
De ce qu’elle était vraiment ? Abigaïl resta immobile, réfléchissant au sens des mots de Solveig. Elle avait été beaucoup de choses au cours de sa vie. Une victime des circonstances de sa naissance, des machinations de son père, de son frère, de Méphistophélès. Elle avait été une vigilante, une criminelle puis quelque chose d’autre. Certains l’avaient qualifiée de nécromancienne suprême, d’autres la considéraient comme l’équivalent d’une déesse. La Mort incarnée. Mais ce n’était pas cela qu’entendait Solveig. C’était quelque chose de plus simple, de plus sinistre.

Abigaïl l’avait trahie, comme tous les autres. Elle avait été un mensonge elle-même, pas seulement la Moisson. Est-ce que la nécromancienne agirait différemment si on lui en donnait la chance ? Est-ce qu’elle quitterait Erehwon pour ressusciter Solveig ou recruter son âme pour l’accompagner aux enfers ? Est-ce qu’elle le ferait après avoir vaincu Méphistophélès alors qu’Evelyn s’était déjà approprié l’âme de la norvégienne ? Probablement pas.

« Notre relation était irrémédiablement marquée parce que je prétendais être, parce qu’on m’avait fait prétendre être. » Solveig servait la Porte-Mort. Aurait-elle eu la même dévotion pour elle en dehors de la Moisson ? En dehors de ce titre vide de sens ? Abigaïl n’en était pas certaine.

La nécromancienne avait aimé sa lieutenante pourtant, à sa manière. Elle avait aimé les moments qu’elles avaient partagés ensembles, même si ces moments étaient teintés, corrompus parce qu’avait été Abigaïl à l’époque. Par les ténèbres infernales qui festoyaient en elle, infectaient son pouvoir. Par les machinations de nécromanciens qui s’accrochaient désespérément à un semblant de vie.

« Je suis vaniteuse, je suis égoïste et je suis injuste. » Lâcha calmement Abigaïl en réponse aux accusations de Solveig. « Car je suis la Mort et tu le sais. Je prends le nourrisson comme le vieillard, sans me soucier que l’un a vécu seulement quelques semaines et que l’autre a eu une vie remplie. Je n’ai que faire de ces détails. J’ai ressuscité Siobhan par caprice, pour effacer la souillure qu’avait laissé son ancien maître dans ma vie. Pour effacer ce qu’il avait pu accomplir. Elle doit sa résurrection à un caprice, à de l’amertume. »

Tout sourire avait disparu du visage d’Abigaïl. Elle portait le même masque d’impassibilité qu’elle avait arboré autrefois et ce même si elle était vivante à cet instant.

« J’ai su trop tard que tu étais prisonnière de Tourment. Et non. Je n’ai pas pris le temps de vérifier, parce que je suis tout ce que tu dis. Récupérer les âmes de ma famille, affronter Méphistophélès était ma priorité. Dans d’autres circonstances, qui sait, peut-être que j’aurais pu te relever, mais j’avais une guerre à mener et malgré notre relation, on ne peut arrêter une guerre pour un soldat, aussi précieux soit-il. Quand j’ai fini ma guerre, tu appartenais déjà à Evelyn. »

Ce qu’aurait préféré Solveig n’avait aucune importance. Elle avait été victime de la négligence d’Abigaïl, la nécromancienne ne pouvait le nier. Elle aurait mérité mieux. C’était vrai aussi. Mais même l’ancienne Lady Death ne pouvait changer le passé.

« J’aurais pu négocier avec Evelyn à mon retour, tenter de récupérer ton âme. Je ne l’aurais pas prise par la force. Pas après l’accord que j’ai passé avec le Malin. Sa fille est une extension de son être et je ne promettrais pas les âmes de toute ma famille aux tourments de l’enfer. »

Abigaïl croisa les mains devant elle, observant son invitée du moment. Solveig avait raison. Tous avaient mérité mieux. Mais il y avait autre chose, quelque chose qu’Abigaïl voyait maintenant… Elle voyait tous les morts, tous ceux que Solveig avait tué depuis sa résurrection. Elle pouvait voir tout ce qui attrayait à la mort.

« Tu es une guerrière Solveig. Une guerrière comme toi aurait-elle vraiment pu connaître une vie paisible au sein d’un funérarium ? Est-ce que tu aurais été heureuse à regarder la télévision aux côtés d’une tête coupée ou de m’aider à préparer des morts sans jamais refermer à nouveau ta main sur le manche de ta hache ? »

La nécromancienne se saisit d’une tasse de thé et la porta à ses lèvres. Ce n’était pas bon. Mais Solveig exagérait quelque peu.

« En effet… »

Elle reposa la tasse fumante.

« J’ai une question pour toi. Est-ce que tu as apprécié tuer ces gens ? Est-ce que tu as apprécié de te battre ? Que cela soit au service de Lady Satan ou non. Est-ce qu’il n’y a pas une part de ténèbres en toi maintenant qui ne peut être satisfaite que de cette manière ? »
 
Revenir en haut Aller en bas





Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 20 Mar 2020 - 16:42 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici


Solveig Mortensen
Hell Club

Personnage
Jusqu'à ce que la mort nous sépare 190920100530335242

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 19/09/2019
ϟ Nombre de Messages : 196
ϟ Nombre de Messages RP : 78
ϟ Célébrité : Katheryn Winnick
ϟ Crédits : avengedinchains
ϟ Doublons : Andrea, Gabrielle, Natalia
ϟ Âge du Personnage : 31 ans
ϟ Statut : Pas intéressée
ϟ Métier : Membre du Hell Club
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : D'une taille moyenne, Solveig n'impressionne guère par sa corpulence, mais la sous-estimer serait une erreur. Son visage clair aux traits forts est percé de deux prunelles d'un bleu glacial, froid et cruel qui semble vous transpercer. Ses cheveux sont blonds et longs, ondulants sur ses épaules engoncées de métal noir.
ϟ Pouvoirs : Solveig est une nécromancienne, une combattante de la mort qui met ses services à la disposition du Hell Club. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses serviteurs est disponible ici et la liste de ses équipements est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Jusqu'à ce que la mort nous sépare 190920100530335242

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 19/09/2019
ϟ Nombre de Messages : 196
ϟ Nombre de Messages RP : 78
ϟ Célébrité : Katheryn Winnick
ϟ Crédits : avengedinchains
ϟ Doublons : Andrea, Gabrielle, Natalia
ϟ Âge du Personnage : 31 ans
ϟ Statut : Pas intéressée
ϟ Métier : Membre du Hell Club
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : D'une taille moyenne, Solveig n'impressionne guère par sa corpulence, mais la sous-estimer serait une erreur. Son visage clair aux traits forts est percé de deux prunelles d'un bleu glacial, froid et cruel qui semble vous transpercer. Ses cheveux sont blonds et longs, ondulants sur ses épaules engoncées de métal noir.
ϟ Pouvoirs : Solveig est une nécromancienne, une combattante de la mort qui met ses services à la disposition du Hell Club. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses serviteurs est disponible ici et la liste de ses équipements est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Solveig ne prit pas la peine de relever que, même si leur relation s’était construite sur des bases fragiles faites de tromperies et de mensonges, elle n’en était pas moins réelle. Pour elle, tout du moins. Elle aurait pu, c’est vrai, mais les mots étaient morts à ses lèvres avant qu’elle ne puisse les prononcer alors elle s’était contentée de les enfouir dans un coin de son esprit. À quoi servait de marteler à quelqu’un qui ne voulait pas l’entendre que ce qu’elles avaient eues n’avait pas été un mensonge ? À rien et, de toute façon elle n’était pas là pour ça. Elle préférait laisser couler, reléguer leur histoire au passé, dans un trou abyssal où finirait indéniablement par tomber tout ce qui était en relation, de près ou de loin, avec feue Abigaïl Faust. La Mort incarnée.

« Tu continues de te répéter ce mensonge ? Demanda-t-elle, surprise. Je pensais que tu aurais compris depuis le temps... Non, tu es égoïste et injuste car tu es humaine, Abigaïl. Ni plus, ni moins. Tu ne peux pas continuer à te cacher derrière le masque d’une entité que tu penses incarner, juste pour te laver les mains de ce dont tu te rends coupable. La Mort frappe plus les vieillards que les nourrissons, plus les pauvres que les riches. C’est un fait. La Mort ne s’attache pas à des questions bassement humaines comme celle de laver les souillures d’une vie. C’est un fait aussi. »

Et, tout du moins, c’était sa façon de voir les choses. Continuer de se prétendre incarnation de la Mort lorsqu’on se liait à une femme, tout ce qu’il y avait de plus humain, en somme, c’était tout de même cocasse. Des bruits de couloir avaient laissé entendre que l’ancienne Porte-Mort s’était trouvée de quoi réchauffer son cœur de glace et la Norvégienne n’y avait pas cru dans un premier temps... Pourtant il lui avait fallu se rendre à l’évidence : si puissante qu’elle soit, si cruelle qu’elle ait été, Abigaïl restait une humaine, avec ses qualités et ses défauts.

Ce qui ne changeait rien à leur relation, de toute évidence. Elle, elle n’avait eu droit qu’à la grognasse.

« Malgré notre relation inexistante, prit-elle le soin de relever. Mais ne t’en fais pas, j’ai bien compris que je n’en valais pas la peine. Cette parenthèse peut être fermée. »

Elle n’était pas venue pour des excuses, seulement des explications. Et elle les avait obtenues donc de ce point-là au moins, elle était satisfaite. Toutefois, après les explications vinrent les questions et la Norvégienne dut convenir qu’elles étaient pertinentes. Elle prit quelques minutes pour y réfléchir, mâchonnant un biscuit d’un air pensif avant de reprendre la parole.

« Probablement pas, avoua-t-elle en haussant les épaules. Mais peut-être. J’aurais simplement aimé avoir le choix, avant de ne plus l’avoir du tout. »

C’était la manière la plus juste de résumer sa réponse, toutefois, d’humeur bavarde, la nécromancienne prit quelques minutes pour expliquer le fond de sa pensée.

« Quand je me suis relevée au service de Lady Satan, j’ai été instrumentalisée, humiliée. Elle marqua une pause. Tu sais comme c’est humiliant d’appartenir à quelqu’un Abigaïl, ta vie a été ce qu’elle a été parce que tu as refusé de te soumettre à autrui. Je n’ai pas eu cette possibilité. Parce que je combattais contre ma volonté, parce qu’on m’avait oubliée, parce que j’avais tout perdu, la part de ténèbres a grossi, grossi jusqu’à m’avaler toute entière. »

Les premiers temps avaient été difficiles. Elle avait songé à s’ôter la vie à plusieurs reprises, mais il lui avait semblé évident que sa libération n’aurait été que passagère. Lady Satan l’aurait fait revenir, autant de fois qu’il l’aurait fallu. Et si elle avait fini par se lasser d’un jouet cassé, Solveig aurait fini son existence dans un gouffre infernal, au mieux. Ses options avaient été limitées alors elle s’était adaptée, elle avait trouvé du plaisir dans la mort, dans la souffrance d’autrui, ce à quoi elle n’avait jamais consenti du temps où elle faisait partie de la Moisson. Pour ce mensonge : la mort frappe, mais elle n’est pas mauvaise, elle ne prend pas de plaisir à arracher la vie. La dévouée Lieutenant de Sang ne se réjouissait pas de la mort de ceux qu’elle fauchait. Puis tout a changé, petit à petit.

« Quand j’aurais récupéré mon âme, il sera trop tard. Il est déjà trop tard. Il n’y a plus de retour en arrière pour moi. Elle eut un sourire mauvais. La Solveig d’hier se lamenterait probablement, celle d’aujourd’hui n’en a rien à faire pour être honnête. J’attends simplement de retrouver ma liberté. »

On aurait pu dire d’elle qu’elle était au-delà de toute rédemption... Et ça aurait été la pure vérité.

« Tu pensais vraiment que si je n’étais pas retournée auprès des miens, c’est parce qu’ils me croyaient morte ? » Demanda-t-elle après quelques instants.

La réponse l'intéressait sincèrement.
 
Revenir en haut Aller en bas




you dare oppose me mortal
In every direction, the extension is endless; the sensation of depth is overwhelming. And the darkness is immortal. Where light exists, it is pure, blazing, fierce; but light exists almost nowhere, and the blackness itself is also pure and blazing and fierce + aeairiel.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 22 Mar 2020 - 17:39 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Abigaïl Frankenstein
Indépendant Neutre

Personnage
Jusqu'à ce que la mort nous sépare Ldg11

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2019
ϟ Nombre de Messages : 451
ϟ Nombre de Messages RP : 288
ϟ Célébrité : Taylor Momsen
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Doublons : Evelyn Wormwood, Lawrence Chastel
ϟ Âge du Personnage : 234 ans
ϟ Statut : En couple avec un écureuil sous cocaïne
ϟ Métier : Thanatopractrice, chanteuse
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Une cicatrice en forme de Y sur la poitrine, dernier témoignage de son autopsie. Des cheveux presque blancs et une peau pâle, presque glacée au toucher.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise de la nécromancie XXX
- Maîtrise de l'ostéomancie V
- Maîtrise de la carnomancie VI
- Moisson de vie III
- Putréfier I
- Communication avec les morts IV
- Psychopompe VI
- Phylactère III
- Vigor Mortis VIII
- Forme spectrale V
- Vol spectral I
- Deuil (faux magique)
- La Fossoyeuse (pelle magique)
- Avatar des cimetières (serviteur)
- Désespoir (cheval de la Mort, serviteur)
- Le Zombosaur (serviteur)
-Anton Faust (compagnon)
- Darach (compagnon)
ϟ Liens Rapides : Autopsie
Stèles
Tombes ouvertes
Livre des Morts
Collection de zombies en devenir
Joueur
Jusqu'à ce que la mort nous sépare Ldg11

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2019
ϟ Nombre de Messages : 451
ϟ Nombre de Messages RP : 288
ϟ Célébrité : Taylor Momsen
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Doublons : Evelyn Wormwood, Lawrence Chastel
ϟ Âge du Personnage : 234 ans
ϟ Statut : En couple avec un écureuil sous cocaïne
ϟ Métier : Thanatopractrice, chanteuse
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Une cicatrice en forme de Y sur la poitrine, dernier témoignage de son autopsie. Des cheveux presque blancs et une peau pâle, presque glacée au toucher.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise de la nécromancie XXX
- Maîtrise de l'ostéomancie V
- Maîtrise de la carnomancie VI
- Moisson de vie III
- Putréfier I
- Communication avec les morts IV
- Psychopompe VI
- Phylactère III
- Vigor Mortis VIII
- Forme spectrale V
- Vol spectral I
- Deuil (faux magique)
- La Fossoyeuse (pelle magique)
- Avatar des cimetières (serviteur)
- Désespoir (cheval de la Mort, serviteur)
- Le Zombosaur (serviteur)
-Anton Faust (compagnon)
- Darach (compagnon)
ϟ Liens Rapides : Autopsie
Stèles
Tombes ouvertes
Livre des Morts
Collection de zombies en devenir
Les traits d’Abigaïl étaient figés, comme s’ils étaient à nouveau investis par la non-mort. Son regard était plongé dans celui de son interlocutrice. Quelque chose dans les paroles de Solveig, avait réveillé ce qu’il restait de son ancienne existence. Abigaïl pouvait presque sentir le spectre de Lady Death se masser contre elle, lui murmurer à l’oreille ce qu’elle devait faire à celle qui lui manquait si ouvertement de respect, celle qui avait été sa lieutenante, sa servante. Elle pourrait la tuer. La substituer à tous ses pactes et ses accords et envoyer son âme dans Deuil, la replacer dans Tourment. Elle pourrait la priver de son lien avec sa mort, de sa nécromancie, pour ne plus faire d’elle qu’une humaine à la vie si fragile.

« Que sais-tu des manifestations de la Mort, Solveig ? Que sais-tu des ses personnifications et de ses avatars ? » Souffla la nécromancienne. Celle qui avait dîné avec les dieux de la mort, qui avait visité tous les enfers de la création, qui avait mené des armés de défunts jusque dans des mondes lointains. « La Mort frappe plus les uns que les autres. Mais elle a ses caprices et comme tu le dis toi-même, le mérite n’a rien à voir avec le trépas. »

La Mort n’avait pas à se justifier. Abigaïl n’avait pas à se justifier. Ses préoccupations passées avaient été au-delà d’une âme, au-delà d’une vie. Dans cette nouvelle existence, elle aurait pu ressusciter Solveig, si cela n’avait pas été fait avant.

« La Mort peut se montrer humaine quand elle le veut. Peut-être qu’elle est humaine à travers moi. » Lâcha Abigaïl d’un ton glacial, qui rappelait celle qu’elle avait été autrefois. Celle qui se tenait sur un trône d’ossement, des légions de damnés à ses pieds. « Si tu crois que la Mort est dénuée de passion et de caprices tu t’égares. Si tu crois qu’elle ne lutte pas contre d’autres forces. Contre les anges et les démons. Qu’elle détisse leurs ouvrages pour ses propres intérêts, pour servir ses objectifs, encore une fois… Tu t’égares. »

Abigaïl joignit ses doigts devant son visage. Solveig ne verrait jamais le monde comme elle. Comment l’aurait-elle pu ? Elle n’était qu’une enfant, traumatisée par son propre trépas, traumatisée par le vide. Solveig avait tout perdu, jusqu’à la moindre sensation, mais elle n’avait pas encore appris à reconstruire.

« Notre relation existait, elle était seulement factice. Comment aurait-il pu en être autrement quand l’Abigaïl que tu connaissais était inexistante elle ? Un simple mirage. » Rectifia la nécromancienne. Elle commençait à en avoir assez de prendre les émotions de Solveig avec des pincettes. Sa lieutenante de sang avait disparu, comme la Porte-Mort. Un soupir glissa entre les lèvres de la blonde. « Ta valeur n’a jamais eu rien à voir avec ce qui s’est passé. »

Peut-être un jour s’en rendrait-elle compte. Solveig avait été son alliée la plus loyale. Mais Abigaïl avait tout abandonné ce jour fatidique. Elle avait abandonné son propre frère. Elle avait abandonné Renan. Et elle pensait avoir complètement abandonné les vivants.

« Je sais. Et je regrette de ne pas être revenue plus tôt et de ne pas avoir pu t’épargner cela. »

Abigaïl avait été la possession de nombre d’hommes au cours de son existence. Elle en portait encore les cicatrices psychiques. Mais elle savait qu’aussi triste que cela puisse être, ces gens l’avaient forgé. De la même façon que ceux qui l’avaient soutenue l’avaient fait.

Ce que Solveig décrivait n’était pas sans rappeler ce qu’elle-même avait vécu aux mains du fondateur des Impérissables. Ce qu’elle avait vécu dans le cercueil. Ce n’était pas sans lui rappeler les manipulations du Dévoreur et de Méphistophélès. Les ténèbres avaient grandi en elle. Comme une plaie, une nécrose qui s’était étendue sur son âme.

« Tu as toujours le choix Solveig. Si je l’ai eu, tu l’auras aussi. Si j’ai pu abandonner les ténèbres, tu en auras l’occasion aussi, si tu le veux. »

Est-ce que la norvégienne était véritablement en train d’insinuer que ce qu’elle était devenue était de sa faute à elle ? Abigaïl savait à quel point les offres des démons pouvaient sembler être le seul choix possible. Mais il n’en était jamais rien. Solveig avait toujours eu un choix, même aujourd’hui elle en avait encore. Des choix qui ne lui appartenaient qu’à elle. Mais si elle voulait la blâmer pour tout. Qu’il en soit ainsi. Elle ne serait pas la première.

« Je pense que tu ne serais pas retournée avec les tiens parce que tu es une guerrière, Solveig. Car tu as toujours mis ton devoir avant ta famille. Car tu mettras toujours ta lame avant eux. Maintenant plus que jamais, tu as besoin de faire couler le sang pour te sentir exister. Je ne sais pas si ce que t’a infligé Lady Satan t’a transformé, ou si cela n’a fait que ressortir ce qui était déjà là. Mais je doute que tu désires vraiment une vie simple avec ta famille. »

Elle soupira.

« Bien sûr, je peux me tromper et ce n’est pas à moi de déterminer ce que tu es. C’est à toi seulement. »
 
Revenir en haut Aller en bas





Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 2 Avr 2020 - 3:18 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici


Solveig Mortensen
Hell Club

Personnage
Jusqu'à ce que la mort nous sépare 190920100530335242

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 19/09/2019
ϟ Nombre de Messages : 196
ϟ Nombre de Messages RP : 78
ϟ Célébrité : Katheryn Winnick
ϟ Crédits : avengedinchains
ϟ Doublons : Andrea, Gabrielle, Natalia
ϟ Âge du Personnage : 31 ans
ϟ Statut : Pas intéressée
ϟ Métier : Membre du Hell Club
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : D'une taille moyenne, Solveig n'impressionne guère par sa corpulence, mais la sous-estimer serait une erreur. Son visage clair aux traits forts est percé de deux prunelles d'un bleu glacial, froid et cruel qui semble vous transpercer. Ses cheveux sont blonds et longs, ondulants sur ses épaules engoncées de métal noir.
ϟ Pouvoirs : Solveig est une nécromancienne, une combattante de la mort qui met ses services à la disposition du Hell Club. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses serviteurs est disponible ici et la liste de ses équipements est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Jusqu'à ce que la mort nous sépare 190920100530335242

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 19/09/2019
ϟ Nombre de Messages : 196
ϟ Nombre de Messages RP : 78
ϟ Célébrité : Katheryn Winnick
ϟ Crédits : avengedinchains
ϟ Doublons : Andrea, Gabrielle, Natalia
ϟ Âge du Personnage : 31 ans
ϟ Statut : Pas intéressée
ϟ Métier : Membre du Hell Club
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : D'une taille moyenne, Solveig n'impressionne guère par sa corpulence, mais la sous-estimer serait une erreur. Son visage clair aux traits forts est percé de deux prunelles d'un bleu glacial, froid et cruel qui semble vous transpercer. Ses cheveux sont blonds et longs, ondulants sur ses épaules engoncées de métal noir.
ϟ Pouvoirs : Solveig est une nécromancienne, une combattante de la mort qui met ses services à la disposition du Hell Club. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses serviteurs est disponible ici et la liste de ses équipements est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Le laïus de la blonde la laissa de marbre. Peut-être que cela l’aurait impressionnée, à une autre époque, mais ce n’était plus le cas. Oh, bien sûr, elle n’oubliait rien de ce qu’était la nécromancienne... D’ailleurs, pendant un instant, elle avait entrevu l’Abigaïl d’alors. Elle avait lu son envie de lui faire payer chèrement chacun de ses mots, de s’imposer à elle, de lui rappeler quelle était sa place. Mais un instant seulement et la Porte-Mort s’était évaporée, dissimulée derrière un nouveau masque, de nouvelles aspirations. Réelles ou non, d’ailleurs. Son interlocutrice avait sa conception très personnelle de ce qu’était la Mort et de son incarnation à travers elle. Loin de l’équilibre qu’elle prônait alors, loin de son impartialité à régner sur le monde des non-morts, Solveig trouvait sa façon de voir les choses drôlement... Volubile. Cela dit, elle n’avait pas tort sur un point : en comparaison d’elle, la Norvégienne savait bien peu de choses de la mort et de ses incarnations. Et elle s’en fichait.

« Tu as raison, je ne sais rien, admit-elle même en haussant les épaules d’un air détaché, je ne prétendrai pas le contraire. Et au final cela n’a pas la moindre importance pour moi et ça ne change rien à ce que je pense. Tu ne pourras jamais vraiment vivre pleinement tant que le spectre de ce que tu étais continuera de planer au-dessus de toi. »

Soit elle était l’incarnation de la Mort et rien de cette petite vie ne la satisferait longtemps... Soit elle était humaine. Une humaine à la puissance dévastatrice, mais une humaine quand même. À ses yeux, il n’y avait pas s’alternative possible. Question de point de vue et là encore, le sien entrait en conflit avec celui de la nécromancienne. Cela dit, en ce qui concernait leur relation, sa logique commençait à faire sens dans l’esprit de Solveig. Ainsi, elle considérait leur relation factice parce qu’elle-même considérait l’ancienne Abigaïl comme une construction ? Bah, c’était tordu mais pourquoi pas. Elle était trop soûle pour polémiquer de toute façon.

« Je crois que je comprends ce que tu veux dire, fit-elle simplement. Ça n’enlève rien à mon ressenti et c’est tristement... Pragmatique, mais je le comprends. »

Après tout, elle aussi considérait ne plus rien avoir en commun avec celle qu’elle avait été. Peut-être qu’elle se serait mieux satisfaite de voir sa situation du point de vue d’Abigaïl. Le lien qui les unissait était celui d’une autre vie. Littéralement. Elles étaient mortes et en étaient revenues. Et elles avaient changé au point d’être méconnaissables l’une pour l’autre. Tout ça, ça appartenait au passé. D’ailleurs, constata-t-elle, elle ne lui en voulait pas vraiment. Elle voulait simplement des réponses. En revanche, elle n’acceptait guère de se voir infliger des leçons d’optimisme. Abandonner les ténèbres... Quelle blague. Elle était les ténèbres.

« Peut-être dans une autre vie, ironisa-t-elle. Que je me serais lassée de celle-là. Qui sait ? »

Pour le moment, un pacte infernal la liait à Evelyn. Mais qui sait ce qu’elle ferait une fois libérée de ses engagements auprès du Hell Club ? Peut-être qu’elle réapprendrait à vivre, suivrait le chemin de la lumière, entreprendrait une lente et longue rédemption avant de retourner auprès des siens. Elle ricana intérieurement. Bien sûr que non. Elle continuerait de répandre le sang et la désolation dans son sillage, de se délecter de l’agonie et de la souffrance. Elle ne savait plus aimer, mais elle appréciait faire souffrir, elle savourait le goût de la peur sur sa langue. Triste constat mais c’était ainsi et au final, ça lui convenait. Elle avait fait la paix avec elle-même sur ce point.

Toutefois, la remarque d’Abigaïl lui donna à réfléchir. Avait-elle toujours eu cette part de ténèbres en elle ? Avait-elle abandonné sa famille pour le plaisir de faire la guerre aux cieux et aux vivants ? Non, elle ne pensait pas. Elle l’avait abandonnée par loyauté, par fierté aussi, pour l’honneur et la promesse séculaire de ses ancêtres qui avait juré de servir Moisson. Et elle s’était battue avec férocité pour la Porte-Mort, mais elle n’avait jamais oublié qui elle était. Et elle n’avait jamais oublié ce qu’elle avait sacrifié. Elle avait regretté sa famille. Et elle avait regretté tout ce sang sur ses mains.

Mais sa cause était juste. Tout semblait si loin désormais.

« Je suis une guerrière mais je suis aussi une mère. Enfin... J’étais les deux. Elle secoua la tête. Non, je ne suis pas retournée auprès des miens parce que j’ai changé, changé si profondément que je ne pense pas qu’il y ait de retour en arrière possible. Je ne suis plus elle. Ses prunelles trouvèrent celles de la nécromancienne. Peut-être était-ce là depuis toujours, tapi dans l’ombre, mais peut-être pas. Le fait est que, maintenant, c’est là. Et ce qu’il reste des miens ne mérite pas ça. »

Elle sourit douloureusement. C’était une partie de la vérité, mais pas toute la vérité. Sans trop savoir pourquoi elle précisait cela, Solveig ajouta de son accent tranchant :

« Mais une part de moi se satisfait de cette situation, tu sais... De ce nouveau départ, de ne pas avoir à me préoccuper de qui que ce soit en dehors de moi-même. De vivre pour la souffrance et la mort d’autrui. Tu as raison, je ne désire pas une vie de famille simple. Plus maintenant. »

Elle haussa les épaules. Un jour peut-être, elle regretterait ses mots. Mais pas aujourd’hui.

Pour le moment, elle était en vie et elle voulait en profiter.
 
Revenir en haut Aller en bas




you dare oppose me mortal
In every direction, the extension is endless; the sensation of depth is overwhelming. And the darkness is immortal. Where light exists, it is pure, blazing, fierce; but light exists almost nowhere, and the blackness itself is also pure and blazing and fierce + aeairiel.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 2 Avr 2020 - 16:00 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Abigaïl Frankenstein
Indépendant Neutre

Personnage
Jusqu'à ce que la mort nous sépare Ldg11

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2019
ϟ Nombre de Messages : 451
ϟ Nombre de Messages RP : 288
ϟ Célébrité : Taylor Momsen
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Doublons : Evelyn Wormwood, Lawrence Chastel
ϟ Âge du Personnage : 234 ans
ϟ Statut : En couple avec un écureuil sous cocaïne
ϟ Métier : Thanatopractrice, chanteuse
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Une cicatrice en forme de Y sur la poitrine, dernier témoignage de son autopsie. Des cheveux presque blancs et une peau pâle, presque glacée au toucher.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise de la nécromancie XXX
- Maîtrise de l'ostéomancie V
- Maîtrise de la carnomancie VI
- Moisson de vie III
- Putréfier I
- Communication avec les morts IV
- Psychopompe VI
- Phylactère III
- Vigor Mortis VIII
- Forme spectrale V
- Vol spectral I
- Deuil (faux magique)
- La Fossoyeuse (pelle magique)
- Avatar des cimetières (serviteur)
- Désespoir (cheval de la Mort, serviteur)
- Le Zombosaur (serviteur)
-Anton Faust (compagnon)
- Darach (compagnon)
ϟ Liens Rapides : Autopsie
Stèles
Tombes ouvertes
Livre des Morts
Collection de zombies en devenir
Joueur
Jusqu'à ce que la mort nous sépare Ldg11

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2019
ϟ Nombre de Messages : 451
ϟ Nombre de Messages RP : 288
ϟ Célébrité : Taylor Momsen
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Doublons : Evelyn Wormwood, Lawrence Chastel
ϟ Âge du Personnage : 234 ans
ϟ Statut : En couple avec un écureuil sous cocaïne
ϟ Métier : Thanatopractrice, chanteuse
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Une cicatrice en forme de Y sur la poitrine, dernier témoignage de son autopsie. Des cheveux presque blancs et une peau pâle, presque glacée au toucher.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise de la nécromancie XXX
- Maîtrise de l'ostéomancie V
- Maîtrise de la carnomancie VI
- Moisson de vie III
- Putréfier I
- Communication avec les morts IV
- Psychopompe VI
- Phylactère III
- Vigor Mortis VIII
- Forme spectrale V
- Vol spectral I
- Deuil (faux magique)
- La Fossoyeuse (pelle magique)
- Avatar des cimetières (serviteur)
- Désespoir (cheval de la Mort, serviteur)
- Le Zombosaur (serviteur)
-Anton Faust (compagnon)
- Darach (compagnon)
ϟ Liens Rapides : Autopsie
Stèles
Tombes ouvertes
Livre des Morts
Collection de zombies en devenir
Abigaïl aurait aimé que la réplique de Solveig ne l’atteigne pas, qu’elle ne vienne pas ébranler ses convictions. Mais ce n’était pas le cas. Une part d’elle savait que son ancienne lieutenante avait raison. Elle ne pourrait pas tout avoir. Elle ne pouvait pas être une chanteuse dans un groupe de rock, une thanatopractrice et la petite amie de Noélie tout en continuant de prétendre être l’incarnation de la Mort sur Terre. Est-ce qu’elle devait reconnaître que tout ce pouvoir était gâché entre ses mains ? Tout ce savoir occulte qu’elle avait accumulé, toutes ces âmes, tous ces corps qui n’attendaient que son appel pour se déchaîner. La Mort était froide et implacable, capricieuse par certains aspects. Elle en prenait certains plus tôt que d’autres. Mais à la fin. Elle les prenait tous. Un jour, Abigaïl devrait voir la vie quitter le corps de ses caprices. Qu’il s’agisse de Siobhan qu’elle avait extirpée de la Géhenne, ou bien de Noélie.

Sauf si elle abandonnait tout. Si elle abandonnait complètement Lady Death et ce qu’elle avait été. Si elle abandonnait aussi Living Dead Girl aussi. Cet alter-ego embryonnaire qu’elle utilisait à peine. Elle avait déjà essayé de rejeter Deuil, son sceptre. Mais il lui était revenu. Non. Elle l’avait rappelé à elle. Incapable de se contenter seulement de la Fossoyeuse. Comme si elle avait eu besoin d’un rappel, comme si elle avait eu besoin de savoir que le spectre de celle qu’elle avait été se trouvait non loin. Une pointe de haine s’insinua dans son cœur envers Solveig. Sans elle il n’y aurait pas eu de doute.

Non. Elle n’avait aucun droit d’être en colère contre la norvégienne. Celle-ci ne faisait que dire la vérité. Il y avait un gouffre entre ce qu’avait été Abigaïl et ce qu’elle avait été avant. Il était parfois difficile de quel côté se trouvait la vraie Abigaïl et de quel côté se trouvait la fausse.

« Peut-être dans une autre vie. » Conclut Abigaïl d’une voix monotone.

Peut-être était-ce pour cela qu’elle gardait Deuil à ses côtés ? Qu’elle gardait le Darach à ses côtés ? Dans une autre vie, elle deviendrait peut-être à nouveau Lady Death. Dans une autre vie, Solveig se débarrasserait peut-être de ses ténèbres et pourrait choisir une autre voix. Dans une autre vie, peut-être qu’Abigaïl se rachèterait et la sauverait de son tourment.

Elle leva les yeux et affronta le regard de son ancienne lieutenante. L’entendre parler d’être mère lui fit plus mal qu’elle ne l’avait pensé. Un sourire aigre s’étala sur les lèvres de la nécromancienne. Son désir d’être mère, d’être ce qu’elle ne pouvait jamais être, elle l’enfant de la faucheuse avait été la cause de leur chute à tous.

« Tu pourrais leur donner le choix. Le choix de te refuser pour ce que tu es devenue ou le choix de t’accepter malgré tout. J’ai peut-être toujours le spectre de mon ancienne vie avec moi. Mais c’est ton cas aussi. Sinon tu ne serais pas venue jusqu’ici à la recherche d’explications. »

Elle aurait pu ajouter une niaiserie. Comme quoi Solveig avait eu la chance de pouvoir être mère, d’avoir une enfant et qu’elle lui devait de lui signifier qu’elle était en vie. Mais Abigaïl gardait sa naïveté pour sa vie commune avec Noélie. Elle n’avait pas sa place dans ce monde-là. Pas dans le monde de souffrance et de mort que décrivait Solveig.

« La souffrance t’offre-t-elle vraiment de la satisfaction ? »


Avant, seule la mort suffisait. Le deuil était inévitable, pas l’agonie. Abigaïl se rendait compte d’à quel point Solveig avait changé. Peut-être qu’elle était à sa place aux côtés des enfers. Où la mort n’était que le commencement.
 
Revenir en haut Aller en bas





Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 2 Avr 2020 - 17:40 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici


Solveig Mortensen
Hell Club

Personnage
Jusqu'à ce que la mort nous sépare 190920100530335242

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 19/09/2019
ϟ Nombre de Messages : 196
ϟ Nombre de Messages RP : 78
ϟ Célébrité : Katheryn Winnick
ϟ Crédits : avengedinchains
ϟ Doublons : Andrea, Gabrielle, Natalia
ϟ Âge du Personnage : 31 ans
ϟ Statut : Pas intéressée
ϟ Métier : Membre du Hell Club
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : D'une taille moyenne, Solveig n'impressionne guère par sa corpulence, mais la sous-estimer serait une erreur. Son visage clair aux traits forts est percé de deux prunelles d'un bleu glacial, froid et cruel qui semble vous transpercer. Ses cheveux sont blonds et longs, ondulants sur ses épaules engoncées de métal noir.
ϟ Pouvoirs : Solveig est une nécromancienne, une combattante de la mort qui met ses services à la disposition du Hell Club. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses serviteurs est disponible ici et la liste de ses équipements est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Jusqu'à ce que la mort nous sépare 190920100530335242

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 19/09/2019
ϟ Nombre de Messages : 196
ϟ Nombre de Messages RP : 78
ϟ Célébrité : Katheryn Winnick
ϟ Crédits : avengedinchains
ϟ Doublons : Andrea, Gabrielle, Natalia
ϟ Âge du Personnage : 31 ans
ϟ Statut : Pas intéressée
ϟ Métier : Membre du Hell Club
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : D'une taille moyenne, Solveig n'impressionne guère par sa corpulence, mais la sous-estimer serait une erreur. Son visage clair aux traits forts est percé de deux prunelles d'un bleu glacial, froid et cruel qui semble vous transpercer. Ses cheveux sont blonds et longs, ondulants sur ses épaules engoncées de métal noir.
ϟ Pouvoirs : Solveig est une nécromancienne, une combattante de la mort qui met ses services à la disposition du Hell Club. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses serviteurs est disponible ici et la liste de ses équipements est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Petit à petit au fil de leurs discussions, les tensions étaient retombées, ce qui lui fit se dire qu’elle n’était finalement pas que colère et amertume. Il ne restait qu’un sentiment neutre, doux et amer. Il ne restait que les remords et les regrets de deux femmes qui essayaient de se reconstruire. L’une dans la lumière, dans la vie en dépit de tout ce qu’elle incarnait, l’autre dans l’ombre, à l’abri de ses propres souffrances en jouissant de celles des autres. Simplement deux femmes qu’un passé commun et douloureux liait. Deux femmes qui essayaient vainement de s’exorciser du spectre de leur ancienne vie – un peu en vain. En cela, Abigaïl avait raison. Si elle avait vraiment cherché à se détacher de celle qu’elle avait été, elle ne serait pas venue la voir. L’alcool n’aurait pas balayé ses dernières défenses et elle n’aurait pas tapé à la porte du funérarium.

« Tu dis vrai, admit-elle alors. Je n’ai plus rien de commun avec elle, mais j’ai ses souvenirs. Je me souviens de sa joie à voir sa fille marcher pour la première fois, de sa fierté à servir la Porte-Mort, de son désespoir lorsque la lance infernale l’avait transpercée de part en part... Mais c’est comme un film, comme si je voyais ça au travers des yeux de quelqu’un d’autre. Je ne ressens plus ces souvenirs. Ni la joie, ni la fierté, ni le désespoir. »

NI du reste d’ailleurs. Elle haussa les épaules. Même quand elle avait essayé de se remémorer, il avait fallu se rendre à l’évidence : les souvenirs heureux ne lui gonflaient plus le cœur de joie, tout sens moral l’avait quittée et elle n’arrivait même pas à s’apitoyer sur le sort de celle qu’elle avait été. Au fond d’elle, il n’y avait plus que le vide. Un vide incapable d’aimer, de pleurer, de ressentir de la pitié pour elle-même ou pour autrui. Comment imaginer élever une enfant ? Pourtant les mots d’Abigaïl l’avaient touchée plus qu’elle ne l’aurait cru.

« Je ne suis plus capable de leur offrir un foyer. Ni ce qui le constituait : amour, chaleur, avenir... J’aurais eu tendance à dire ‘alors à quoi bon ?’ mais en vérité, cela me donne à réfléchir. J’y songerai après avoir chassé les Impérissables de mes terres. »

Cette fois, nulle ironie dans sa voix. Elle irait les voir. Elle regarderait sa fille. Elle verrait s’il en ressortait de l’amour. Si tel n’était pas le cas, elle partirait sans se retourner. Mais quelque chose, une voix cruelle et moqueuse, lui disait qu’il ne fallait pas trop y croire. Les miracles étaient réservés à ceux qui avaient la foi et Solveig ne croyait plus en rien... Si ce n’était à l’inexpugnable douleur de l’existence. Celle des autres, cela allait sans dire.

« Oui, confia-t-elle d’un ton plat. Je n’éprouve plus vraiment de plaisir depuis mon retour dans le monde des vivants. Le sexe m’indiffère, la nourriture a un goût de cendres. Seul l’alcool m’enivre. »

Ce qui était probablement la raison pour laquelle son penchant pour la bouteille avait pris le pas sur ses autres désirs. Pas tous, cela dit. Il en était certains qu’elle s’était découverte en moissonnant les âmes des combattants du Circus, des envies qu’elle avait appris à cultiver, instillées par des mots impies. Après un instant de réflexion, Solveig reprit la parole avec douceur :

« Mais le sentiment de puissance que me procure la mort d’autrui, les frissons de plaisir que m’arrachent leurs cris d’agonie, la peur qu’ils exsudent, la souffrance qui palpite dans leurs veines... Même le simple fait de voir l’étincelle de vie quitter leurs prunelles. Elle marqua une pause. J’ai l’impression d’avoir le contrôle, de les dominer, de leur survivre. Eux meurent mais moi, moi je vis. Après un instant, elle reprit la parole : as-tu déjà ressenti ça ? »

Le cœur de Solveig recelait des trésors de cruauté, qu’elle n’aurait jamais imaginé posséder. Son cœur était noir, flétri et elle se pensait au-delà de toute rédemption. Mais peut-être qu’Abigaïl avait un jour ressenti cela et qu’elle en était revenue. Alors peut-être il y avait un espoir pour elle.
 
Revenir en haut Aller en bas




you dare oppose me mortal
In every direction, the extension is endless; the sensation of depth is overwhelming. And the darkness is immortal. Where light exists, it is pure, blazing, fierce; but light exists almost nowhere, and the blackness itself is also pure and blazing and fierce + aeairiel.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 3 Avr 2020 - 21:29 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Abigaïl Frankenstein
Indépendant Neutre

Personnage
Jusqu'à ce que la mort nous sépare Ldg11

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2019
ϟ Nombre de Messages : 451
ϟ Nombre de Messages RP : 288
ϟ Célébrité : Taylor Momsen
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Doublons : Evelyn Wormwood, Lawrence Chastel
ϟ Âge du Personnage : 234 ans
ϟ Statut : En couple avec un écureuil sous cocaïne
ϟ Métier : Thanatopractrice, chanteuse
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Une cicatrice en forme de Y sur la poitrine, dernier témoignage de son autopsie. Des cheveux presque blancs et une peau pâle, presque glacée au toucher.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise de la nécromancie XXX
- Maîtrise de l'ostéomancie V
- Maîtrise de la carnomancie VI
- Moisson de vie III
- Putréfier I
- Communication avec les morts IV
- Psychopompe VI
- Phylactère III
- Vigor Mortis VIII
- Forme spectrale V
- Vol spectral I
- Deuil (faux magique)
- La Fossoyeuse (pelle magique)
- Avatar des cimetières (serviteur)
- Désespoir (cheval de la Mort, serviteur)
- Le Zombosaur (serviteur)
-Anton Faust (compagnon)
- Darach (compagnon)
ϟ Liens Rapides : Autopsie
Stèles
Tombes ouvertes
Livre des Morts
Collection de zombies en devenir
Joueur
Jusqu'à ce que la mort nous sépare Ldg11

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2019
ϟ Nombre de Messages : 451
ϟ Nombre de Messages RP : 288
ϟ Célébrité : Taylor Momsen
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Doublons : Evelyn Wormwood, Lawrence Chastel
ϟ Âge du Personnage : 234 ans
ϟ Statut : En couple avec un écureuil sous cocaïne
ϟ Métier : Thanatopractrice, chanteuse
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Une cicatrice en forme de Y sur la poitrine, dernier témoignage de son autopsie. Des cheveux presque blancs et une peau pâle, presque glacée au toucher.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise de la nécromancie XXX
- Maîtrise de l'ostéomancie V
- Maîtrise de la carnomancie VI
- Moisson de vie III
- Putréfier I
- Communication avec les morts IV
- Psychopompe VI
- Phylactère III
- Vigor Mortis VIII
- Forme spectrale V
- Vol spectral I
- Deuil (faux magique)
- La Fossoyeuse (pelle magique)
- Avatar des cimetières (serviteur)
- Désespoir (cheval de la Mort, serviteur)
- Le Zombosaur (serviteur)
-Anton Faust (compagnon)
- Darach (compagnon)
ϟ Liens Rapides : Autopsie
Stèles
Tombes ouvertes
Livre des Morts
Collection de zombies en devenir
Abigaïl savait ce que Solveig ressentait, elle savait ce que signifiait d’avoir un passé, qui ne semblait pas lui appartenir. C’était comme quelqu’un d’autre avait vécu votre vie. La plupart des gens devaient avoir l’impression qu’il s’agissait simplement d’une version plus jeune, plus naïve et stupide d’eux-mêmes. Mais pour des créatures comme les deux nécromanciennes ? La rupture était plus grave, plus terrible. Leurs corps n’étaient plus les mêmes et leurs existences avaient pris de tels tournants qu’elles étaient devenues étrangères à leurs propres passés.

« C’est un peu la même chose pour moi. J’ai l’impression d’avoir eu plusieurs existences, de me rappeler de vie passée qui ont été menées par des versions de moi, mais pas par moi-même. Je sais que ces souvenirs sont les miens, que ces actes ont été les miens, mais malgré cela j’ai le sentiment qu’ils appartiennent à quelqu’un d’autre. »

Comment imaginer que la sorcière et thanatopractrice qui avait la colocation la plus étrange qui soit, une petite amie pleine de vitalité et d’espoir, avait pu se tenir sur un trône d’ossement face à des légions de morts ? Pourtant ce souvenir était à elle, il était là, non pas dans le cerveau de Lily, mais dans son âme. Parfois elle avait l’impression que sa vie avant son enfermement dans le cercueil appartenait à une autre aussi, une Abigaïl originelle. Parfois au contraire, elle avait l’impression que celle qu’elle était maintenant était la même qu’elle avait été depuis le début. Lady Death avait été une parenthèse, où elle avait été une étrangère à elle-même.

Abigaïl hocha la tête, ignorant si elle avait précipité la famille de Solveig dans les ténèbres ou si elle guidait son ancienne lieutenante vers quelque chose de plus… Lumineux. Elle avait failli offrir son aide à la norvégienne pour libérer ses terres. Mais si elle l’avait voulu, elle l’aurait déjà demandé. Non. Exigée. Elle était en droit de le faire.

« C’est… Surprenant. »
Glissa Abigaïl. « J’aurais crû qu’après ce que tu as vécu dans ton arme, ce que j’en ai compris, tes sensations seraient exacerbées et que les plaisirs terrestres auraient encore plus d’intérêt. »

Est-ce qu’il s’agissait là de l’œuvre d’Evelyn ? Est-ce que l’Antéchrist avait fait exprès de ramener Solveig de manière différente, de manière à en faire une arme impitoyable à son service ? Elle en était capable. Une chose était certaine. La Solveig qu’avait connu Abigaïl n’existait plus. Celle qui se trouvait face à elle n’était que son écho, empli de ténèbres.

« Je ne tire aucun plaisir de la souffrance. »
Abigaïl soupira. « Mais cela m’est déjà arrivé. Les souffrances de certaines personnes, de ceux qui m’avaient fait du mal, m’ont ravies. La mort me semblait trop bonne pour elles. »

Le prêtre qui l’avait torturée l’avait mérité. L’ex-femme de Renan ? Non, probablement pas. Abigaïl aurait été tentée d’accuser les ténèbres qu’Evelyn avait caché dans sa lignée, dans son être, mais elle n’était pas certaine qu’elles aient été les seules responsables.

« La mort m’apporte de la satisfaction. Qu’elle vienne de ma main ou de celle d’un autre. Elle m’apporte de la sérénité. »

Parfois la vie l’oppressait. Peut-être était-ce pour cela qu’elle s’était entourée de morts et non pas de vivants depuis son retour. Piper et Siobhan étaient des exceptions. Mais l’une était une nécromancienne, l’autre ressuscitée.

« Est-ce que tu as envie de ressentir à nouveau ? De pouvoir apprécier à nouveau le sexe et la nourriture ? Pas seulement l’agonie ? »


Quelle ironie. Solveig travaillait pour une mafia infernale qui se targuait de pouvoir satisfaire tous les désirs sexuels, même les plus débridés. Et elle ne ressentait rien. Pour le moment en tout cas. Abigaïl se demanda ce qu’elle pouvait y faire. Elle ne pouvait pas vérifier que l’âme de la nécromancienne était complète. Pas alors qu’elle appartenait à Evelyn.
 
Revenir en haut Aller en bas





Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 12 Avr 2020 - 16:34 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici


Solveig Mortensen
Hell Club

Personnage
Jusqu'à ce que la mort nous sépare 190920100530335242

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 19/09/2019
ϟ Nombre de Messages : 196
ϟ Nombre de Messages RP : 78
ϟ Célébrité : Katheryn Winnick
ϟ Crédits : avengedinchains
ϟ Doublons : Andrea, Gabrielle, Natalia
ϟ Âge du Personnage : 31 ans
ϟ Statut : Pas intéressée
ϟ Métier : Membre du Hell Club
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : D'une taille moyenne, Solveig n'impressionne guère par sa corpulence, mais la sous-estimer serait une erreur. Son visage clair aux traits forts est percé de deux prunelles d'un bleu glacial, froid et cruel qui semble vous transpercer. Ses cheveux sont blonds et longs, ondulants sur ses épaules engoncées de métal noir.
ϟ Pouvoirs : Solveig est une nécromancienne, une combattante de la mort qui met ses services à la disposition du Hell Club. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses serviteurs est disponible ici et la liste de ses équipements est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Jusqu'à ce que la mort nous sépare 190920100530335242

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 19/09/2019
ϟ Nombre de Messages : 196
ϟ Nombre de Messages RP : 78
ϟ Célébrité : Katheryn Winnick
ϟ Crédits : avengedinchains
ϟ Doublons : Andrea, Gabrielle, Natalia
ϟ Âge du Personnage : 31 ans
ϟ Statut : Pas intéressée
ϟ Métier : Membre du Hell Club
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : D'une taille moyenne, Solveig n'impressionne guère par sa corpulence, mais la sous-estimer serait une erreur. Son visage clair aux traits forts est percé de deux prunelles d'un bleu glacial, froid et cruel qui semble vous transpercer. Ses cheveux sont blonds et longs, ondulants sur ses épaules engoncées de métal noir.
ϟ Pouvoirs : Solveig est une nécromancienne, une combattante de la mort qui met ses services à la disposition du Hell Club. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses serviteurs est disponible ici et la liste de ses équipements est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Plus Abigaïl parlait, plus ses propos faisaient sens dans l’esprit de la Norvégienne. Était-ce le lot commun de tout ceux qui s’étaient réincarnés d’une manière ou d’une autre ? Être étranger à leurs propres souvenirs ? Il faudrait qu’elle en parle avec Siobhan, à l’occasion. Non que ça ait une importance quelconque, mais ces réflexions en compagnie de la nécromancienne soulevaient des interrogations dans son esprit. Et, parmi les choses qu’elle continuait d’aimer en dépit de ses multiples changements de personnalité, il y avait le fait de philosopher sur la question de l’après-vie. Peut-être, d’ailleurs, s’essaierait-elle à coucher ses réflexions sur papier lorsqu’elle aurait enfin récupéré son domaine et accédé à ses caves et ses bibliothèques. En attendant, elle se contenta d’un laconique « c’est exactement ça » à l’intention de son interlocutrice. Il n’y avait rien à ajouter.

D’un autre côté, cela n’était-il pas normal ? Elle n’avait plus rien de la femme qu’elle était alors, il n’y avait rien d’illogique au fait qu’elle ne se reconnaisse plus dans les souvenirs de cette dernière. Comment une femme qui prenait plaisir à faire du mal à ses congénères pouvaient se rappeler de la sensation de serrer sa fille contre elle ? Comment quelqu’un qui vivait pour infliger le mal à autrui pouvait se souvenir ce que ça faisait de faire l’amour à quelqu’un ? La logique aurait voulu qu’elle cherche ces sensations, parce qu’elle en avait été privée, et Abigaïl avait parfaitement raison sur ce point. Sauf qu’elle avait changé, au point que ces plaisirs lui semblent désormais fades et sans intérêt. Et ça, personne n’aurait pu le prévoir.

« La magie n’est pas une science exacte, quoiqu’en pense ton frère. » Fit-elle en haussant les épaules.

Peut-être qu’il y avait une raison sous-jacente, mais si tel était le cas, elle ne la connaissait pas. Bien sûr, la possibilité qu’Evelyn lui ait enlevé une partie d’elle-même pour en faire le parfait petit soldat dans les arènes du Circus Maximus était envisageable mais là encore, elle n’aurait pas pu y faire grand-chose, même si ça avait été le cas. Il y avait aussi la question du contrat qui la liait à Lady Satan ; Peut-être que ces parties d’elle-même lui reviendraient lorsqu’elle récupèrerait son âme ? C’était envisageable. Pourtant, une voix lui murmurait que non, que c’était simplement ce qu’elle était devenue, désormais. Qu’il pourrait s’écouler mille ans et que sa haine continuerait de s’abattre sur le monde, infligeant des souffrances partout où elle le pourrait.

Abigaïl avait fait du mal, pour se venger, pour affirmer sa domination. Solveig le faisait par plaisir.

« Je vois... Ce n’est pas exactement comparable. » Dit simplement la nécromancienne.

Le regrettait-elle ? Pas vraiment, c’était plutôt un constat. Elle savait que le retour à la vie pouvait être un processus long, complexe. Depuis son retour dans le monde des vivants, elle avait déjà évolué. Pas forcément dans le bon sens, mais elle avait évolué. Qui savait ce que lui réserverait demain ? Peut-être que sa rage s’évanouirait. Peut-être qu’elle se lasserait finalement d’infliger des tourments aux autres. Peut-être qu’elle reprendrait goût à la vie. Ou peut-être pas. Peut-être que tout ça empirerait, plus qu’elle ne pourrait jamais l’imaginer. Que la vie elle-même lui deviendrait intolérable. Quelle ironie ce serait, quelle vaste blague... Pourtant, quand Abigaïl lui demanda si elle désirait recouvrer ces sensations, la Norvégienne prit le temps de la réflexion.

« Probablement que j’aimerais, conclut-elle. Tu as ton idée sur la question ? »

La maîtrise d’Abigaïl en ce qui concernait la Mort était sans commune mesure. Peut-être avait-elle déjà envisagé certaines possibilités qui ne lui avaient, à elle, même pas effleuré l’esprit.
 
Revenir en haut Aller en bas




you dare oppose me mortal
In every direction, the extension is endless; the sensation of depth is overwhelming. And the darkness is immortal. Where light exists, it is pure, blazing, fierce; but light exists almost nowhere, and the blackness itself is also pure and blazing and fierce + aeairiel.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 13 Avr 2020 - 15:26 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Abigaïl Frankenstein
Indépendant Neutre

Personnage
Jusqu'à ce que la mort nous sépare Ldg11

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2019
ϟ Nombre de Messages : 451
ϟ Nombre de Messages RP : 288
ϟ Célébrité : Taylor Momsen
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Doublons : Evelyn Wormwood, Lawrence Chastel
ϟ Âge du Personnage : 234 ans
ϟ Statut : En couple avec un écureuil sous cocaïne
ϟ Métier : Thanatopractrice, chanteuse
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Une cicatrice en forme de Y sur la poitrine, dernier témoignage de son autopsie. Des cheveux presque blancs et une peau pâle, presque glacée au toucher.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise de la nécromancie XXX
- Maîtrise de l'ostéomancie V
- Maîtrise de la carnomancie VI
- Moisson de vie III
- Putréfier I
- Communication avec les morts IV
- Psychopompe VI
- Phylactère III
- Vigor Mortis VIII
- Forme spectrale V
- Vol spectral I
- Deuil (faux magique)
- La Fossoyeuse (pelle magique)
- Avatar des cimetières (serviteur)
- Désespoir (cheval de la Mort, serviteur)
- Le Zombosaur (serviteur)
-Anton Faust (compagnon)
- Darach (compagnon)
ϟ Liens Rapides : Autopsie
Stèles
Tombes ouvertes
Livre des Morts
Collection de zombies en devenir
Joueur
Jusqu'à ce que la mort nous sépare Ldg11

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2019
ϟ Nombre de Messages : 451
ϟ Nombre de Messages RP : 288
ϟ Célébrité : Taylor Momsen
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Doublons : Evelyn Wormwood, Lawrence Chastel
ϟ Âge du Personnage : 234 ans
ϟ Statut : En couple avec un écureuil sous cocaïne
ϟ Métier : Thanatopractrice, chanteuse
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Une cicatrice en forme de Y sur la poitrine, dernier témoignage de son autopsie. Des cheveux presque blancs et une peau pâle, presque glacée au toucher.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise de la nécromancie XXX
- Maîtrise de l'ostéomancie V
- Maîtrise de la carnomancie VI
- Moisson de vie III
- Putréfier I
- Communication avec les morts IV
- Psychopompe VI
- Phylactère III
- Vigor Mortis VIII
- Forme spectrale V
- Vol spectral I
- Deuil (faux magique)
- La Fossoyeuse (pelle magique)
- Avatar des cimetières (serviteur)
- Désespoir (cheval de la Mort, serviteur)
- Le Zombosaur (serviteur)
-Anton Faust (compagnon)
- Darach (compagnon)
ϟ Liens Rapides : Autopsie
Stèles
Tombes ouvertes
Livre des Morts
Collection de zombies en devenir
Abigaïl sourit à Solveig. Celle-ci avait raison, la magie n’avait rien d’une science exacte et la nécromancie ne faisait pas exception à la règle. Malgré ce qu’avait tenté d’accomplir Anton par le passé en codifiant le moindre rituel et en essayant de trouver un sens plus scientifique à tous leurs symboles et leurs incantations. Il avait réussi, plus ou moins, mais il y avait toujours des variables qui lui échapperaient et qui expliquaient pourquoi il n’arriverait jamais à guérir l’humanité de la mort. Un projet fou qu’il avait heureusement mis de côté.

« En effet, mais il a revu ses aspirations à la baisse. Je crois qu’il est heureux simplement en créant de nouveaux monstres pour votre patronne à tous les deux. »

Les enfers lui avaient offerts de nouveaux matériaux et Abigaïl savait que son frère ne se contentait plus uniquement de la médecine et de la nécromancie. La Géhenne regorgerait d’horreurs et d’abominations qu’il avait introduit dans ses expérimentations et ses projets. Certaines de ses créatures ne pouvaient même plus être qualifiées de morts-vivants. Cela avait déjà été le cas quand il travaillait pour la Moisson, mais c’était devenu pire, bien pire.

Cela ne l’empêchait pas de venir jouer les médecines-thanatopracteurs pour les morts-vivants qu’Abigaïl prenait sous son aile, ou pour Siobhan aussi. Même si dans le cas de la rousse, il se contentait simplement de la suivre comme il le ferait pour une patiente. Il avait participé à la reconstitution de son corps d’ailleurs. La nécromancienne porta son thé à ses lèvres. Est-ce que la sorcière de sang était animée de la même soif de sang et d’agonie que Solveig ? Non. Si elle était cruelle, c’était parce qu’elle avait besoin de puissance. Pas parce que cela l’emplissait de joie. Ou tout du moins était ce qu’espérait la nécromancienne.

« Non. Ce n’est pas la même chose. Je ne connais pas ce que tu ressens. » Avoua-t-elle finalement.

Ce plaisir que connaissait Solveig lorsqu’elle faisait souffrir lui échappait complètement. Il l’inquiétait peut-être aussi. Est-ce que son ancienne lieutenante était devenue un monstre parce qu’elle avait laissé Lady Satan la ressusciter ? Parce qu’elle l’avait abandonné ? Elle observa un instant son interlocutrice.

« Je ne sais pas trop… Tu ressens normalement à ce que je vois, tu as ton goût, ton ouïe, ton odorat, tu es parfaitement vivante. Ce n’est donc pas un problème avec ton corps, cela doit venir de ton esprit, ou de ton âme. » Elle fit une pause, songeuse. « Si c’est le premier cas, je sais qu’il existe des médecins spécialisés dans les problèmes de l’esprit. Dans le second… Je ne sais pas. Est-ce que tu es certaine que Lady Satan t’a ramenée en entier ? Qu’elle n’a pas oublié un fragment de ton âme ou qu’elle ne l’a pas gardé dans un coin pour te priver de ces désirs ? »

Une machine à tuer aussi implacables et efficaces que Solveig pouvait se révéler précieuse.

« Je suppose que tu pourrais en parler avec elle… Puis elle est à moitié démone, les plaisirs charnels sont une chose dans laquelle elle excelle. Elle est plus à même que moi d’avoir des solutions magiques à des problèmes plus émotionnels. Bien sûr, je peux vérifier si ton âme est incomplète, ou si quelque chose d’autre s’y est ajouté. Mais c’est un processus assez intrusif. »


Utiliser son omniscience nécrotique ainsi lui permettrait de connaître tout ce qui liait Solveig à la mort. Ses meurtres, ses deuils… Elle saurait tout.
 
Revenir en haut Aller en bas





Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 16 Avr 2020 - 23:54 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici


Solveig Mortensen
Hell Club

Personnage
Jusqu'à ce que la mort nous sépare 190920100530335242

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 19/09/2019
ϟ Nombre de Messages : 196
ϟ Nombre de Messages RP : 78
ϟ Célébrité : Katheryn Winnick
ϟ Crédits : avengedinchains
ϟ Doublons : Andrea, Gabrielle, Natalia
ϟ Âge du Personnage : 31 ans
ϟ Statut : Pas intéressée
ϟ Métier : Membre du Hell Club
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : D'une taille moyenne, Solveig n'impressionne guère par sa corpulence, mais la sous-estimer serait une erreur. Son visage clair aux traits forts est percé de deux prunelles d'un bleu glacial, froid et cruel qui semble vous transpercer. Ses cheveux sont blonds et longs, ondulants sur ses épaules engoncées de métal noir.
ϟ Pouvoirs : Solveig est une nécromancienne, une combattante de la mort qui met ses services à la disposition du Hell Club. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses serviteurs est disponible ici et la liste de ses équipements est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Jusqu'à ce que la mort nous sépare 190920100530335242

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 19/09/2019
ϟ Nombre de Messages : 196
ϟ Nombre de Messages RP : 78
ϟ Célébrité : Katheryn Winnick
ϟ Crédits : avengedinchains
ϟ Doublons : Andrea, Gabrielle, Natalia
ϟ Âge du Personnage : 31 ans
ϟ Statut : Pas intéressée
ϟ Métier : Membre du Hell Club
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : D'une taille moyenne, Solveig n'impressionne guère par sa corpulence, mais la sous-estimer serait une erreur. Son visage clair aux traits forts est percé de deux prunelles d'un bleu glacial, froid et cruel qui semble vous transpercer. Ses cheveux sont blonds et longs, ondulants sur ses épaules engoncées de métal noir.
ϟ Pouvoirs : Solveig est une nécromancienne, une combattante de la mort qui met ses services à la disposition du Hell Club. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses serviteurs est disponible ici et la liste de ses équipements est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Voir Abigaïl sourire lui arracha un sourire à elle aussi et même un rire, bref. C’était étrange. Leur rencontre n’avait pourtant pas bien commencé, c’était le moins que l’on puisse dire. Mais à mesure de leur échange, et à mesure que l’alcool se dissipait dans son sang, Solveig s’était sentie étrangement apaisée. Comme si la conclusion de leur histoire lui convenait, au final ; Sa nouvelle vie lui avait été imposée, mais elle permettait de tourner la page d’une histoire qui les avait dépassées toutes les deux. De mettre un point final à des siècles de mensonges et de manipulations qui avaient brisé leurs familles respectives. Leurs destins étaient semblables, bien plus qu’elle ne voulait bien l’admettre. Et, finalement, ce nouveau départ avait quelque chose de cathartique.

La mention d’Anton étira un peu plus le sourire de Solveig. Elle avait toujours bien aimé le frère d’Abigaïl, et ça avait été réciproque. Peut-être que si leurs fins avaient été différentes, ils auraient fait des merveilles ensembles. Malheureusement, l’Enfer en avait décidé autrement pour eux et la Norvégienne ne pouvait s’empêcher d’y voir un acte manqué... D’un autre côté, elle se tenait pour acquis que le nécrochirurgien s’épanouissait pleinement dans son nouvel environnement. De ce qu’elle avait compris, l’Enfer regorgeait de trésors d’horreurs qu’il s’était empressé de mixer les unes aux autres dans l’espoir d’en créer des plus abominables encore.

« Il a l’air de s’y faire, souffla-t-elle de son accent tranchant. Je suis surprise qu’il accepte ton nouveau mode de vie. Vous étiez tellement... Co-dépendants. »

Elle haussa les épaules. Après tout, ça ne la regardait pas vraiment ; C’était juste un constat, inhérent au fait que l’Abigaïl qui se tenait devant elle n’avait plus rien de celle qui dirigeait des légions mort-vivantes depuis Erehwon. En coupant le cordon avec son ancienne vie, elle avait probablement coupé celui qui la retenait à son jumeau. Peut-être qu’elle avait raison finalement ? Peut-être que, pour la première fois, elle s’épanouissait réellement. Peut-être que c’était le cas aussi pour elle-même et que sa véritable existence ne commencerait que lorsqu’elle aurait regagné son âme ?

« Je n’en ai pas la moindre idée, avoua-t-elle. Je ne peux pas dire que nos relations soient au beau fixe. C’est le genre de choses qui arrivent lorsque... Une personne s’empare de l’âme d’une autre, je dirais. Elle marqua une pause. Cela dit, je crois savoir que les contrats qu’elle fait remplir sont légitimes. Lorsque j’aurais rempli le mien, alors je regagnerai mon âme. Entièrement. »

Ce qui signifiait que, si rien n’avait changé, ça ne venait pas de ce que l’Antéchrist avait fait subir à son âme en se l’appropriant. Cela venait simplement de ce qu’elle était devenue ou du fait qu’une part d’elle-même soit toujours emprisonnée dans Tourment. C’était une possibilité qu’elle n’avait pas envisagée. La proposition d’Abigaïl lui fit l’effet d’une gifle. Elle se tut un instant, soutint le regard de celle qu’elle servait jadis. Elle y lut la même profondeur, la même ancienneté. Et quelque chose de différent. Quelque chose d’étrangement vivant. Cette flamme la troubla bien plus qu’elle ne voulait l’admettre, aussi détourna-t-elle le regard pour le poser sur ses mains.

Des mains de guerrière, des mains tâchées de sang. La vérité, c’est qu’elle craignait la réponse.

Elle craignait qu’il ne manque rien en elle, qu’elle soit juste devenue... Ça.

Incapable d’aimer, de ressentir, de jouir. Incapable de vivre. Une machine à tuer implacable.

Elle craignait qu’Evelyn n’y soit pour rien.

Ses poings se serrèrent, dessinant des jointures blanches sous sa peau fine.

« Fais-le, s’il te plaît. Elle leva les yeux, plongea son regard dans celui d’Abigaïl. Tu sais déjà tout. »

Que pouvait-elle apprendre de plus ? Ce qu’elle avait perdu ? Ceux qu’elle avait tué ? Rien qui ne pourrait changer la vision qu’elle avait d’elle. Abigaïl ne la jugerait pas. Jamais.
 
Revenir en haut Aller en bas




you dare oppose me mortal
In every direction, the extension is endless; the sensation of depth is overwhelming. And the darkness is immortal. Where light exists, it is pure, blazing, fierce; but light exists almost nowhere, and the blackness itself is also pure and blazing and fierce + aeairiel.

 
Jusqu'à ce que la mort nous sépare
 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  SuivantRevenir en haut 
Jusqu'à ce que la mort nous sépare Categorie2_6Jusqu'à ce que la mort nous sépare Categorie2_8


Jusqu'à ce que la mort nous sépare Categorie2_1Jusqu'à ce que la mort nous sépare Categorie2_2bisJusqu'à ce que la mort nous sépare Categorie2_3
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Le Jeu de la mort [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Les Charlots en folie : À nous quatre Cardinal! [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Les 6 épreuves de la Mort [DVDRiP]
» Uptobox Le Jeu de la mort 2 [DVDRiP]
» À nous les garçons [DVDRiP]Comédie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jusqu'à ce que la mort nous sépare Categorie2_6Jusqu'à ce que la mort nous sépare Categorie2_8

Sauter vers: