Un homme n'est jamais si grand que lorsqu'il est à genoux pour aider un enfant - Natalia Bouton_vote
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Un homme n'est jamais si grand que lorsqu'il est à genoux pour aider un enfant - Natalia Categorie2_1Un homme n'est jamais si grand que lorsqu'il est à genoux pour aider un enfant - Natalia Categorie2_2bisUn homme n'est jamais si grand que lorsqu'il est à genoux pour aider un enfant - Natalia Categorie2_3
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 

Un homme n'est jamais si grand que lorsqu'il est à genoux pour aider un enfant - Natalia

 
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 7 Fév 2020 - 22:39 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Raphaël Mercury
Indépendant Neutre

Personnage
Un homme n'est jamais si grand que lorsqu'il est à genoux pour aider un enfant - Natalia Rt1k

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 02/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 1039
ϟ Nombre de Messages RP : 796
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Born to Die
ϟ Doublons : Rafael Colón - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : dieu antique
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Grand, bien rasé en ce moment, les cheveux mi-longs, les yeux bleus, l'air charmeur, un grand sourire aux lèvres.
ϟ Pouvoirs : ΔPouvoirs
ΔAttributs divins & équipements
ΔServiteurs
ΔCompagnons
ΔVéhicules
ϟ Liens Rapides : Δ Le mythe
Δ Les fidèles
Δ Les épopées
Δ Les tablettes.
Δ Les cartes
Δ Téléphone
Joueur
Un homme n'est jamais si grand que lorsqu'il est à genoux pour aider un enfant - Natalia Rt1k

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 02/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 1039
ϟ Nombre de Messages RP : 796
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Born to Die
ϟ Doublons : Rafael Colón - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : dieu antique
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Grand, bien rasé en ce moment, les cheveux mi-longs, les yeux bleus, l'air charmeur, un grand sourire aux lèvres.
ϟ Pouvoirs : ΔPouvoirs
ΔAttributs divins & équipements
ΔServiteurs
ΔCompagnons
ΔVéhicules
ϟ Liens Rapides : Δ Le mythe
Δ Les fidèles
Δ Les épopées
Δ Les tablettes.
Δ Les cartes
Δ Téléphone
Le ciel était clair, l’air un peu frais. D’un autre côté, il était en plein vol, l’air était toujours un peu frais dans les airs. Il y avait aussi le léger détail de la saison hivernale. Au fond, Raphaël n’était pas difficile sur ce qui était du climat. Certes, un temps chaud et ensoleillé permettait de vivre nu, mais il pouvait être argué qu’un temps froid comme celui-là poussait à la proximité, profiter de la chaleur corporelle de l’autre, etc.

Pour être très honnête, l’Olympien était très loin de ce genre de considération à l’heure actuelle. Il profitait que le temps soit clair pour se dégourdir les ailes. Il était parti de la terrasse de son appartement, au sommet d’une tour du quartier du Centre, avait fait le tour de la ville, à altitude haute, en tout cas assez pour ne pas être vu et ne pas risquer de percuter un immeuble, avait filé par la forêt, fait une boucle, encore une, et survolait à présent la Colline aux Lanternes.

Il aurait pu filer mais un bâtiment attira son attention. Un bâtiment qu’il avait déjà visité, entouré par un parc et rempli de gamins. L’Olympien était bien placé pour le savoir, il avait fait des dons conséquents pour permettre à l’établissement de continuer à tourner et surtout, de pouvoir offrir un peu plus que le strict nécessaire aux enfants et en accueillir d’autres et… pour être tout à fait honnête il ne savait pas exactement à quoi son argent avait servi. Mais il était certain qu’il avait été utilisé à bon escient.

Il s’était posé, à l’extérieur du parc, devant la grille du portail, aussi gracieusement que s’il venait de descendre les dernières marches d’un escalier. Son pied avait à peine touché le sol que ses mains se glissèrent dans les poches de son manteau, comme s’il venait d’arriver en marchant le plus naturellement du monde. Il n’avait pas songé à vérifier jusque là, mais l’établissement semblait entier, soit qu’il avait été épargné par l’invasion, soit qu’il avait été rénové depuis.

Des enfants profitaient du soleil hivernal pour jouer sur la pelouse, à peut-être une petite dizaine de mètres. Il entendait des séries de cris stridents, mais ravis, voyait voler des ballons et même un cerf-volant. L’Olympien souriait, mais pas de ce sourire charmeur, ou moqueur ou amusé. Non, il souriait du sourire attendri qu’il réservait aux enfants perdus, aux orphelins, à ses enfants à lui, pour ceux qui vivaient encore.

Coup du hasard, utilisation mal contrôlé d’un pouvoir ou coup de vent trop virulent, l’un des ballons des enfants s’envola au-dessus de l’enceinte et atterrit dans la boue, à côté de lui. Il secoua la tête pour cacher son rire et alla le ramasser. Le temps qu’il revienne jusqu’à la grille, une fillette s’était accrochée aux barreaux. Huit ou neuf ans, grand maximum, des cheveux blonds, tressés, qui lui tombaient sur les épaules, un bonnet rouge enfoncé sur la tête, des moufles de la même couleur, celles avec le petit capuchon de laine qu’on pouvait rabattre sur les doigts. Elle ne lui disait absolument rien. Une nouvelle venue, peut-être?

T’es prête?” Elle hocha la tête. Raphaël donna un coup sur le ballon, qui décrivit une parabole sèche et atterrit de l’autre côté de l'enceinte. La fillette avait essayé de le rattraper, mais elle l’avait loupé. “La prochaine fois” la rassura le dieu.
 
Revenir en haut Aller en bas


You see, what people fail to get is that I do have a moral code. It's just really f**king hard for them to figure out what it is. I call that "Chaotic lawful".

summer's Desire sign + nonapbf (tumblr)

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 9 Fév 2020 - 0:55 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici


Natalia Greene
Veilleurs

Personnage
Un homme n'est jamais si grand que lorsqu'il est à genoux pour aider un enfant - Natalia 200414014452645638

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 23/12/2017
ϟ Nombre de Messages : 795
ϟ Nombre de Messages RP : 221
ϟ Célébrité : Felicity Jones
ϟ Crédits : ultraviolences.
ϟ Doublons : Gabrielle, Andrea, Solveig
ϟ Âge du Personnage : 30 printemps
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Légionnaire, membre des Veilleurs, fleuriste et herboriste
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : Natalia est une petite brune aux yeux pers. Elle n’est ni très grande, ni très musclé, mais son corps est robuste et bien proportionné. Son visage aux traits doux trahit un caractère affable, mais rien ne laisse moins transparaître sa détermination que l’éclat farouche de son regard.
ϟ Pouvoirs : Natalia est une druidesse qui maîtrise les forces de la nature et qui met ses dons au service de la protection de la vie. La liste de ses pouvoirs est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Un homme n'est jamais si grand que lorsqu'il est à genoux pour aider un enfant - Natalia 200414014452645638

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 23/12/2017
ϟ Nombre de Messages : 795
ϟ Nombre de Messages RP : 221
ϟ Célébrité : Felicity Jones
ϟ Crédits : ultraviolences.
ϟ Doublons : Gabrielle, Andrea, Solveig
ϟ Âge du Personnage : 30 printemps
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Légionnaire, membre des Veilleurs, fleuriste et herboriste
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : Natalia est une petite brune aux yeux pers. Elle n’est ni très grande, ni très musclé, mais son corps est robuste et bien proportionné. Son visage aux traits doux trahit un caractère affable, mais rien ne laisse moins transparaître sa détermination que l’éclat farouche de son regard.
ϟ Pouvoirs : Natalia est une druidesse qui maîtrise les forces de la nature et qui met ses dons au service de la protection de la vie. La liste de ses pouvoirs est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Le ciel était clair, l’air un peu frais. D’un autre côté, elle était en plein vol et l’air y était toujours frais –quoiqu’elle ne puisse pas vraiment le ressentir. Le vent s’engouffrait dans ses plumes blanches mouchetées d’éclat couleur acier, l’aidant à se stabiliser dans les airs avec aisance. Sous les rayons acérés du soleil, la druidesse survolait le paysage urbain qui tissait sa toile tentaculaire plusieurs centaines de mètre sous elle. Il défilait rapidement, à mesure qu’elle délaissait le centre-ville pour se rapprocher de la périphérie de Star City, où les jungles de béton cédaient peu à peu la place aux bosquets verdoyants. Au creux de l’un d’eux, elle savait, se trouvait l’orphelinat Underwood, où elle avait grandi et qu’elle avait décidé de visiter au profit d’une journée de repos bien méritée. Elle ne pouvait pas encore voir la bâtisse se découper sur la verdure, mais elle pouvait sentir l’influence croissante des forces de la Nature. Et ses propres forces qui croissaient, évidemment.

C’était vivifiant.

Elle amorça doucement la descente, dessinant dans le ciel des cercles pour ajuster sa trajectoire. Lorsqu’elle fut à proximité du sol, Natalia reprit forme humaine et se réceptionna avec souplesse, arrangeant le pli de sa robe et ajustant la bandoulière de son sac garni de préparations médicinales. Des tests, pour la plupart ; Décoctions, crèmes, onguents qui étaient de sa conception et qu’elle voulait faire expertiser avant une mise sur le marché. Un prétexte, évidemment. La vérité, c’est que son Cercle lui manquait et qu’elle aspirait à faire un tour du côté de Sanctuaire... Elle ne les avait pas vu depuis trop longtemps, accaparée par ses deux affaires florissantes qui lui prenaient un temps indécent et par ses devoirs de légionnaires.

Mais cette fois, elle avait décidé de prendre le temps.

Mécaniquement, ses pas l’avaient conduite à l’immense portail de fer forgé et elle n’avait relevé la tête qu’au tout dernier instant. Assez pour voir qu’un homme se tenait devant l’entrée de l’orphelinat, drapé d’un long manteau beige et semblait vouloir interagir avec l’une des résidentes. Le cœur de Natalia sauta un battement. Sans chercher plus loin, elle pressa le pas et empoigna son bâton de combat – qui tenait alors tout juste dans le creux de sa main.

« Hey, interpella-t-elle l’inconnu. Hey monsieur ! »

Il se retourna et Natalia se stoppa net. Raphaël Mercury. Non. Avait-elle bien vu ? Elle fronça les sourcils. Si. C’était lui, pas de doute. Aucun homme ne pouvait dégager autant de nonchalance, de provocation et de bienveillance à la fois. Un sourire lumineux ourla alors ses lèvres et elle pressa le pas dans sa direction.

« À peine revenu et déjà en train d'ennuyer les enfants ? S'amusa-t-elle quelques instants avant d’ajouter avec douceur : ça fait longtemps qu’on ne vous a pas vu Raphaël. Je suis heureuse de vous voir... Et vous avez l'air en forme. »

Une éternité pour ainsi dire. Après une série de généreuses donations, il avait mystérieusement disparu de la circulation... Puis il y avait eu l’invasion et son lot d’horreurs. Ils n’avaient plus trop eu le temps de se préoccuper de quoique ce soit d’autre que de la sécurité des enfants.
 
Revenir en haut Aller en bas




Nature stands with you
It is not so much for its beauty that the forest makes a claim upon men's hearts, as for that subtle something, that quality of air that emanation from old trees, that so wonderfully changes and renews a weary spirit + aeairiel.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 9 Fév 2020 - 11:48 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Raphaël Mercury
Indépendant Neutre

Personnage
Un homme n'est jamais si grand que lorsqu'il est à genoux pour aider un enfant - Natalia Rt1k

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 02/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 1039
ϟ Nombre de Messages RP : 796
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Born to Die
ϟ Doublons : Rafael Colón - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : dieu antique
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Grand, bien rasé en ce moment, les cheveux mi-longs, les yeux bleus, l'air charmeur, un grand sourire aux lèvres.
ϟ Pouvoirs : ΔPouvoirs
ΔAttributs divins & équipements
ΔServiteurs
ΔCompagnons
ΔVéhicules
ϟ Liens Rapides : Δ Le mythe
Δ Les fidèles
Δ Les épopées
Δ Les tablettes.
Δ Les cartes
Δ Téléphone
Joueur
Un homme n'est jamais si grand que lorsqu'il est à genoux pour aider un enfant - Natalia Rt1k

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 02/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 1039
ϟ Nombre de Messages RP : 796
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Born to Die
ϟ Doublons : Rafael Colón - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : dieu antique
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Grand, bien rasé en ce moment, les cheveux mi-longs, les yeux bleus, l'air charmeur, un grand sourire aux lèvres.
ϟ Pouvoirs : ΔPouvoirs
ΔAttributs divins & équipements
ΔServiteurs
ΔCompagnons
ΔVéhicules
ϟ Liens Rapides : Δ Le mythe
Δ Les fidèles
Δ Les épopées
Δ Les tablettes.
Δ Les cartes
Δ Téléphone
La fillette ne répond rien, après avoir ramassé le ballon. Elle a cette expression que les enfants lui renvoient souvent. Sourire timide, joues rosisantes, nez baissé, mais qui n’arrête pas de se lever quand même. Il a cet effet sur les enfants : il les met en confiance instantanément, comme si sa seule présence dégageait un sentiment de sécurité, mais que c’était un peu trop pour eux et qu’ils en étaient quand même impressionnés.

L’Olympien tourne la tête quand on l’interpelle et reconnaît Natalia avant que cette dernière ne le reconnaisse, il semblerait. Il sourit de cette heureuse coïncidence. Il pensait simplement s’arrêter, vérifier que le bâtiment était entier, que les enfants allaient bien, sans forcément se présenter à l’orphelinat même et voilà qu’il tombait sur la jeune femme.

Je n’ennuie pas les enfants, j’ennuie les adultes” lui répond Raphaël avec un sourire à mi-chemin entre le charme et la politesse. “Et effectivement, le bonheur est partagé et je vous retourne la remarque, vous avez l’air en forme aussi”.

Il la laisse s’approcher encore, réfléchit à la dernière fois qu’il a pu l’apercevoir. Difficile à dire. Avant l’invasion, certainement. Après ça, il a été occupé à évacuer des lieux, se faire tabasser par des créatures extra-terrestres sans plus de dommages durables sur sa personne que des vêtements bon à jeter… Et après l’invasion, il a fait la fête de sa vie chez son petit frère. Suivi d’une cuite divine des plus mémorables. Enfin… mémorables… non, le contraire de mémorables. Les moments qui ont suivi étaient une sorte de flou artistique fait de mal de tête et de la nécessité de boire beaucoup d’ambroisie.

Je n’avais pas eu l’occasion de passer depuis la fin de l’invasion, je venais constater les dégâts éventuels”. Un signe de tête le fait désigner à la fois le bâtiment et la petite fille qui, pour le coup, se fait ambassadrice de tous les autres enfants. “Tout à l’air d’aller, heureusement. L’endroit a souffert, pendant l’invasion?

Il n’excluait pas encore la possibilité que le bâtiment ait souffert pendant l’invasion et qu’il ait simplement été réparé depuis. Les dommages matériels étaient au fond secondaires, il éprouvait un peu plus d’inquiétude pour les occupants des lieux, infiniment plus précieux à ses lieux.

Plus important, les enfants étaient en sécurité et est-ce qu’ils vont bien, maintenant?

Il a une brève pensée pour Jeffrey, l’un des multiples orphelins ramassé dans l’invasion. L’adolescent souffrait encore de cauchemars, parfois même de crise de panique. Certes, il avait vu des choses que n’avaient peut-être pas vu les petits pensionnaires de l’institut, mais il était aussi plus âgé, plus mature et tout de même choqué.
 
Revenir en haut Aller en bas


You see, what people fail to get is that I do have a moral code. It's just really f**king hard for them to figure out what it is. I call that "Chaotic lawful".

summer's Desire sign + nonapbf (tumblr)

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 13 Fév 2020 - 18:02 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici


Natalia Greene
Veilleurs

Personnage
Un homme n'est jamais si grand que lorsqu'il est à genoux pour aider un enfant - Natalia 200414014452645638

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 23/12/2017
ϟ Nombre de Messages : 795
ϟ Nombre de Messages RP : 221
ϟ Célébrité : Felicity Jones
ϟ Crédits : ultraviolences.
ϟ Doublons : Gabrielle, Andrea, Solveig
ϟ Âge du Personnage : 30 printemps
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Légionnaire, membre des Veilleurs, fleuriste et herboriste
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : Natalia est une petite brune aux yeux pers. Elle n’est ni très grande, ni très musclé, mais son corps est robuste et bien proportionné. Son visage aux traits doux trahit un caractère affable, mais rien ne laisse moins transparaître sa détermination que l’éclat farouche de son regard.
ϟ Pouvoirs : Natalia est une druidesse qui maîtrise les forces de la nature et qui met ses dons au service de la protection de la vie. La liste de ses pouvoirs est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Un homme n'est jamais si grand que lorsqu'il est à genoux pour aider un enfant - Natalia 200414014452645638

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 23/12/2017
ϟ Nombre de Messages : 795
ϟ Nombre de Messages RP : 221
ϟ Célébrité : Felicity Jones
ϟ Crédits : ultraviolences.
ϟ Doublons : Gabrielle, Andrea, Solveig
ϟ Âge du Personnage : 30 printemps
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Légionnaire, membre des Veilleurs, fleuriste et herboriste
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : Natalia est une petite brune aux yeux pers. Elle n’est ni très grande, ni très musclé, mais son corps est robuste et bien proportionné. Son visage aux traits doux trahit un caractère affable, mais rien ne laisse moins transparaître sa détermination que l’éclat farouche de son regard.
ϟ Pouvoirs : Natalia est une druidesse qui maîtrise les forces de la nature et qui met ses dons au service de la protection de la vie. La liste de ses pouvoirs est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
La boutade de Raphaël arracha un sourire amusé à la jeune femme. Elle était vraiment heureuse de le revoir, encore plus de constater qu’il avait l’air dans une forme olympique. Et ce n’était même pas parce que le voir était synonyme de promesse d’argent, elle s’en fichait ! Sa disparition soudaine lui avait fait craindre le pire et maintenant qu’elle l’avait devant elle en chair et en os, elle constatait qu’il avait été ridicule de s’inquiéter. Il devait avoir eu mieux à faire, voilà tout. Natalia accueillit son compliment en inclinant doucement la tête : voilà maintenant un moment qu’elle avait décidé de reprendre le sport avec un coach sportif. Et Jasper était incroyable dans ce qu’elle faisait. Alors oui, elle était en forme, effectivement, et fière de constater que ça se voyait. Ses efforts portaient enfin leurs fruits.

Raphaël enchaîna rapidement sur des questions beaucoup moins légères et la jeune femme ne put empêcher une moue triste d’ourler ses lèvres. Elle n’aimait pas se souvenir de l’invasion Terminus... Quoi de plus normal ? Elle avait vu trop d’horreurs pendant que la ville était assiégée. Trop de morts, trop de souffrance contre lesquels elle n’avait pas pu lutter. Elle secoua la tête en coulant le regard sur le richissime mécène. Par chance, l’Orphelinat disposait de la protection de tous les druides du Cercle Arcadien.

« Quelques petits dégâts sur le bâtiment, signifia-t-elle en indiquant le pan ouest d’une tour. Mais ça a été restauré depuis, on ne voit presque pas la différence. On a pu bénéficier de l’aide financière pour les instituts reconnus d’utilité publique. » Expliqua-t-elle.

Aide débloquée par la mairie et qui leur avait permis de faire toutes les réparations qui étaient nécessaires pour assurer le fonctionnement de l’Orphelinat. Quoique les rumeurs racontent sur elle, la Mairesse Bowen faisait un travail fantastique pour la ville. La crise qu’elle avait eu à gérer... tout le monde n’aurait pas pu y parvenir, mais elle oui.

« Ils étaient en sécurité, affirma-t-elle. Personne n’a même été ne serait-ce que blessé. »

Personne parmi les enfants, tout du moins. Ce qui est exceptionnel étant donné la violence de l’attaque qu’ils ont eu à essuyer. Heureusement ils s’y étaient préparés... Pas assez, mais suffisamment pour que leurs pertes soient limitées. Et ils ont pu consolider leurs défenses au jour le jour, noyant l’orphelinat sous des épaisseurs de ronces qu’aucune force du Terminus ne parvenait à véritablement passer. Quand ils parvenaient à faire une percée, exceptionnellement, ils étaient aussitôt repoussés par les druides et les esprits arcadiens qui avaient été envoyés pour les soutenir. Dans l’ensembles, ils avaient tout de même eu beaucoup de chance.

« Vous voulez entrer pour qu’on discute ? Demanda-t-elle alors en coulant un regard doux sur Raphaël. Je peux vous offrir un thé, un café... Ou autre chose, si vous préférez. »

Ils devaient bien avoir une ou deux bouteilles d’alcool qui traînaient dans un placard.
 
Revenir en haut Aller en bas




Nature stands with you
It is not so much for its beauty that the forest makes a claim upon men's hearts, as for that subtle something, that quality of air that emanation from old trees, that so wonderfully changes and renews a weary spirit + aeairiel.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 13 Fév 2020 - 19:15 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Raphaël Mercury
Indépendant Neutre

Personnage
Un homme n'est jamais si grand que lorsqu'il est à genoux pour aider un enfant - Natalia Rt1k

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 02/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 1039
ϟ Nombre de Messages RP : 796
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Born to Die
ϟ Doublons : Rafael Colón - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : dieu antique
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Grand, bien rasé en ce moment, les cheveux mi-longs, les yeux bleus, l'air charmeur, un grand sourire aux lèvres.
ϟ Pouvoirs : ΔPouvoirs
ΔAttributs divins & équipements
ΔServiteurs
ΔCompagnons
ΔVéhicules
ϟ Liens Rapides : Δ Le mythe
Δ Les fidèles
Δ Les épopées
Δ Les tablettes.
Δ Les cartes
Δ Téléphone
Joueur
Un homme n'est jamais si grand que lorsqu'il est à genoux pour aider un enfant - Natalia Rt1k

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 02/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 1039
ϟ Nombre de Messages RP : 796
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Born to Die
ϟ Doublons : Rafael Colón - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : dieu antique
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Grand, bien rasé en ce moment, les cheveux mi-longs, les yeux bleus, l'air charmeur, un grand sourire aux lèvres.
ϟ Pouvoirs : ΔPouvoirs
ΔAttributs divins & équipements
ΔServiteurs
ΔCompagnons
ΔVéhicules
ϟ Liens Rapides : Δ Le mythe
Δ Les fidèles
Δ Les épopées
Δ Les tablettes.
Δ Les cartes
Δ Téléphone
Les yeux bleus a priori perdus dans le vague, Raphaël l’écoutait pourtant attentivement. En même temps, il considérait le bâtiment, mais ils étaient un peu loin pour qu’il puisse repérer les éventuelles réparations que mentionnaient la jeune femme. Si les réparations avaient été bien faites, il ne les aurait de toute façon pas vues.

Oh, alors vous n’avez plus besoin de mon argent? Quel dommage, moi qui avais pris mon carnet de chèque… et je me préparais psychologiquement à mettre plein de zéros avant la virgule. Enfin vous me connaissez…” ajouta-t-il d’un air faussement dramatique. “Un enfant qui me regarde avec des grands yeux et je perds tout sens de la mesure”.

Avait-il déjà eu un sens de la mesure, cela dit? Cela ne collait pas trop à son côté Olympien. Non, sa famille était plutôt connue pour sa démesure, pour les temples gigantesques, les babioles en or, les sacrifices grandioses et les bouderies et colères légendaires.

Excellente nouvelle, cela dit. Tous n’ont pas eu cette chance, en ville”.

Il était des mieux placés pour le savoir. Combien d’enfants avaient-ils sortis des décombres? Combien de parents avaient pleuré sur le corps de leurs enfants? Une douleur un peu trop familière pour la divinité et qu’il ne souhaitait à personne. Pas même à son pire ennemi.

Avec plaisir, j'espérais vraiment vous croiser, mais je ne voudrais pas abuser de votre temps. J’ajouterais que vous allez sans doute devoir me parler en long, en large et en travers, je veux tout savoir. Il y a sans doute des nouvelles têtes depuis la dernière fois. Et les enfants ont-ils appréciés leurs cadeaux? L’invasion ne m’a pas franchement permis de m’en assurer en personne avant aujourd’hui. Oh, et bien sûr, la question d’importance… Combien pensez-vous que votre directrice arrivera à m’extorquer aujourd’hui?

Il disait extorquer… mais elle n’avait jamais réussi ou jamais osé pousser jusqu’au montant qu’il aurait pu réellement offrir. Il était un Olympien, voleur qui plus était. Il avait des richesses à n’en plus savoir qu’en faire. Un geste chevaleresque lui fit offrir son bras à Natalia, mais il lui adressa aussi un sourire.

Je peux aussi vous portez et m’envoler avec vous, évidemment”.

N’était-ce pas ce qu’il avait lors de leur première rencontre? Il l’avait emmenée en volant depuis… le quartier du Parc? Le quartier du Centre? Non, le Front de Mer.

Tenez-vous toujours votre boutique, Natalia? J’ai aussi entendu dire que vous aviez des activités plus… héroiques”.

Quoiqu’elle n’avait pas entendu de rendre public son identité civile pour s’y mettre.

Cela vous a-t-il posé des problèmes quelconques?
 
Revenir en haut Aller en bas


You see, what people fail to get is that I do have a moral code. It's just really f**king hard for them to figure out what it is. I call that "Chaotic lawful".

summer's Desire sign + nonapbf (tumblr)

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 9 Mar 2020 - 9:28 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici


Natalia Greene
Veilleurs

Personnage
Un homme n'est jamais si grand que lorsqu'il est à genoux pour aider un enfant - Natalia 200414014452645638

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 23/12/2017
ϟ Nombre de Messages : 795
ϟ Nombre de Messages RP : 221
ϟ Célébrité : Felicity Jones
ϟ Crédits : ultraviolences.
ϟ Doublons : Gabrielle, Andrea, Solveig
ϟ Âge du Personnage : 30 printemps
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Légionnaire, membre des Veilleurs, fleuriste et herboriste
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : Natalia est une petite brune aux yeux pers. Elle n’est ni très grande, ni très musclé, mais son corps est robuste et bien proportionné. Son visage aux traits doux trahit un caractère affable, mais rien ne laisse moins transparaître sa détermination que l’éclat farouche de son regard.
ϟ Pouvoirs : Natalia est une druidesse qui maîtrise les forces de la nature et qui met ses dons au service de la protection de la vie. La liste de ses pouvoirs est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Un homme n'est jamais si grand que lorsqu'il est à genoux pour aider un enfant - Natalia 200414014452645638

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 23/12/2017
ϟ Nombre de Messages : 795
ϟ Nombre de Messages RP : 221
ϟ Célébrité : Felicity Jones
ϟ Crédits : ultraviolences.
ϟ Doublons : Gabrielle, Andrea, Solveig
ϟ Âge du Personnage : 30 printemps
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Légionnaire, membre des Veilleurs, fleuriste et herboriste
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : Natalia est une petite brune aux yeux pers. Elle n’est ni très grande, ni très musclé, mais son corps est robuste et bien proportionné. Son visage aux traits doux trahit un caractère affable, mais rien ne laisse moins transparaître sa détermination que l’éclat farouche de son regard.
ϟ Pouvoirs : Natalia est une druidesse qui maîtrise les forces de la nature et qui met ses dons au service de la protection de la vie. La liste de ses pouvoirs est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Ils avaient de toute évidence des choses à rattraper, car Raphaël ne tarissait pas de questions ce qui ne manqua pas d’arracher un sourire à la druidesse. Par où commencer ? Tant de choses s’étaient passées depuis leur dernière rencontre qu’il lui semblait presque que ça s’était déroulé dans une autre vie. Malheureusement, tout ça avait été bien réel, trop réel. Réel comme l’attaque qu’avaient subie la ville et ses alentours par les forces du Terminus et dont elle commençait tout juste à se remettre… Même si elle en portait encore les stigmates. De nombreux bâtiments n’avaient pas été reconstruits, de nombreux monuments avaient été perdus à jamais. Raphaël disait qu’ils avaient eu de la chance et il avait parfaitement raison sur ce point.

« Il est vrai, soupira-t-elle. Nous les avons aidés du mieux que nous avons pu mais ça n’a pas été suffisant. Beaucoup de gens ont souffert. »

Elle ne pouvait pas se rappeler de cela sans qu’une sincère tristesse l’étreigne. Il y avait eu tant de pertes humaines, tant de vie qu’elle n’avait pas pu sauver. Elle avait passé des nuits à pleurer, d’autres à crapahuter dans les rues de la ville pour secourir ceux qui respiraient encore. C’était terrible. Et les conséquences, une fois les forces d’Omicron vaincues, avaient été plus affreuses encore. Plusieurs années après, la ville ne s’était pas encore tout à fait remise. Certains ne s’en remettraient jamais.

« Il y a des nouveaux arrivants oui, dit-elle tristement. Trop, si vous voulez mon avis. Comme cela pouvait paraître ambigu, elle précisa sa pensée. Je veux dire… Je suis heureuse que nous ayons pu les accueillir, mais je ne peux pas m’empêcher de penser que sans l’invasion, ces petits bouts auraient toujours leurs parents. »

Combien d’enfants étaient devenus orphelins ? Combien de parents avaient perdu leurs enfants ? Combien de familles entières avaient disparu ? Elle ne préférait même pas y songer. Une vie entière ne suffirait pas à oublier ce qu’elle avait vu ce jour-là et quelque part, c’était tant mieux. Natalia ne voulait pas oublier, parce que se souvenir de son échec cuisant lui permettait de devenir meilleure. Et elle était devenue meilleure. En réalité, ses progrès avaient été exponentiels et ça, ça lui donnait confiance en l’avenir. Soucieuse de ne pas accabler son visiteur, qu’elle était sincèrement heureuse de voir, la jeune femme reprit d’un ton plus guilleret :

« Mais heureusement, grâce à vous, ils vivent aussi épanouis que leur situation le leur permet. Vous auriez dû voir leurs visages le jour où nous avons inaugurés la salle informatique… Oh, j’y pense ! Voulez-vous que je vous montre les installations ? Demanda-t-elle, réalisant qu’il avait peut-être envie de constater lui-même les nouveautés apportées au vieil orphelinat. Martha l’aurait fait elle-même mais elle a malheureusement dû s’absenter pour la journée. Aujourd’hui ce sera vous, moi et… Votre carnet de chèque. » S’amusa-t-elle d’un air taquin.

Elle passa son bras sous celui de Raphaël, l’invita à continuer à pied pour lui montrer les modifications apportées aux jardins de l’Orphelinat. Des aires de jeux flambant neuves avaient fait leur apparition et on pouvait clairement constater que la serre, qui ouvrait maintenant sur un parc floral, respirait d’une nouvelle jeunesse. Au loin, on pouvait même distinguer derrière un bosquet d’arbre un gymnase qui n’était assurément pas là lors de leur dernière visite. Et ça, c’était encore seulement la partie émergée de l’iceberg. Le don qu’il avait fait à l’Orphelinat leur avait donné un nouveau souffle, littéralement, et elle ne le remercierait jamais assez pour cela.

« Vous êtes bien informé, constata-t-elle en marchant toujours d’un pas tranquille. Pendant l’invasion, j’ai transformé mon commerce en refuge. J’allais trouver les rescapés dans les zones sinistrées, je les soignais, je leur offrais un toit le temps qu’ils se remettent sur pied. Elle marqua une pause. Si vous aviez vu… C’était le chaos, partout… Les citoyens avaient besoin d’un visage familier et bienveillant à leur côté. Un sourire triste ourla sa lippe. L’idée a fait son chemin depuis et je pense que ça a apporté du bon de façon générale. Pas toujours malheureusement. »

Harcèlements, menaces de mort, chantage, dégradation de leurs lieux de vie, rumeurs abjectes… Elle ne précisa pas tout cela, même si c’était encore frais dans son esprit. La plupart de deux qui les avaient attaqués avaient été manipulés par des personnes de mauvaises intentions, elle ne l’oubliait pas. Pas plus qu’elle n’oubliait que l’intégralité de ces personnes se trouvait alors dans une grande souffrance et la plupart avait même tout perdu. À quoi se raccrocher sinon à la haine de ceux qu’ils pensaient responsables de leurs malheurs ? Ceux qui les avaient abandonnés ? Elle ne pouvait pas vraiment leur en vouloir, même si elle condamnait leurs actes.

« Les pertes occasionnées par l’invasion, la destruction causée par les combats… Tout ça s’est plus ou moins retourné contre nous lorsque la poussière est retombée, expliqua-t-elle. Le CODE et Normality ont profité de la situation pour écorcher notre image, pour nous accuser de tous les maux. Elle poussa un soupir et secoua la tête. Enfin, tout ça est bien loin maintenant. La situation est presque revenue à la normale. »

Presque… À quelques exceptions près. Comme le groupe héroïque qu’elle avait monté avec Susan et qui occupait l’essentiel de son temps. Presque, comme les drames récents qui avaient secoué sa vie, sa confrontation avec Petula Bonbon. Presque, comme le fait qu’ils n’étaient pas encore entièrement débarrassés des quelques-uns qui s’étaient voués à leur pourrir la vie. Et presque, comme son emploi du temps qui était plus serré à chaque semaine qui passait.

« J’ai de moins en moins de temps pour m’occuper de mes commerces. Elle leva les yeux au ciel, où brillait un beau soleil. J’ai délégué la gestion de ma fleuristerie et j’ai ouvert une herboristerie, expliqua-t-elle dans un grand sourire. D’ailleurs, vous devriez y passer un de ces jours, je vous montrerais quelques-uns de mes produits. »

Ils étaient arrivés à proximité du manoir, aussi Natalia toqua-t-elle énergiquement et ouvrit-elle doucement la porte pour inviter Raphaël à l’intérieur du vaste hall - lequel faisait également office de premier salon. Ils furent aussi accueillis par des grands yeux candides, des sourires et des exclamations de joie. Une petite fille la percuta de plein fouet pour lui faire un énorme câlin avant même qu'elle n'ait le temps de la voir arriver.

« Monsieur Mercuuuuuuuuryyyyyyyyyyyyyy. » Brailla l’un des orphelins en courant à leur rencontre.

Visiblement on se rappelait de lui, même si les années avaient passé. Ils avaient tous tellement grandis.
 
Revenir en haut Aller en bas




Nature stands with you
It is not so much for its beauty that the forest makes a claim upon men's hearts, as for that subtle something, that quality of air that emanation from old trees, that so wonderfully changes and renews a weary spirit + aeairiel.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 9 Mar 2020 - 15:41 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Raphaël Mercury
Indépendant Neutre

Personnage
Un homme n'est jamais si grand que lorsqu'il est à genoux pour aider un enfant - Natalia Rt1k

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 02/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 1039
ϟ Nombre de Messages RP : 796
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Born to Die
ϟ Doublons : Rafael Colón - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : dieu antique
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Grand, bien rasé en ce moment, les cheveux mi-longs, les yeux bleus, l'air charmeur, un grand sourire aux lèvres.
ϟ Pouvoirs : ΔPouvoirs
ΔAttributs divins & équipements
ΔServiteurs
ΔCompagnons
ΔVéhicules
ϟ Liens Rapides : Δ Le mythe
Δ Les fidèles
Δ Les épopées
Δ Les tablettes.
Δ Les cartes
Δ Téléphone
Joueur
Un homme n'est jamais si grand que lorsqu'il est à genoux pour aider un enfant - Natalia Rt1k

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 02/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 1039
ϟ Nombre de Messages RP : 796
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Born to Die
ϟ Doublons : Rafael Colón - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : dieu antique
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Grand, bien rasé en ce moment, les cheveux mi-longs, les yeux bleus, l'air charmeur, un grand sourire aux lèvres.
ϟ Pouvoirs : ΔPouvoirs
ΔAttributs divins & équipements
ΔServiteurs
ΔCompagnons
ΔVéhicules
ϟ Liens Rapides : Δ Le mythe
Δ Les fidèles
Δ Les épopées
Δ Les tablettes.
Δ Les cartes
Δ Téléphone
Raphaël hocha la tête. Ca, il l’avait vu de première main. Les maisons détruites, les corps encore chauds qu’il fallait pourtant laisser là pour espérer sauver ceux qui étaient encore vivants. La destruction se mêlant à la mort, au sang. Ce n’était pas sa première guerre, il en avait vu assez pour savoir que l’humanité savait très bien se faire souffrire toute seule, et d’ordinaire, il n’intervenait pas. Là, en revanche, cela avait été différent. Pas les hommes contre les hommes mais une puissance destructrice contre des gens qui n’avaient rien demandé, qui n’étaient pas des soldats, qui ne pouvaient se défendre.

Je comprends parfaitement ce que vous voulez dire”.

N’était-il pas le patron des orphelins? Il ramassait tout ceux qu’il trouvait, leur donnait un foyer, ou des conseils ou un guide, et il les aimait. Tous différement, selon ce dont ils avaient besoin, mais avec toujours en tête l’idée qu’ils auraient préféré avoir des parents plutôt qu’une divinité, aussi bienveillante soit-elle. Lui-même aurait préféré en avoir un peu moins, aurait préféré qu’au fil du temps, de moins en moins soient orphelins. Par un miracle mathématique - ou plutôt le contraire d'un miracle - il en avait toujours plus. L’humanité était plus nombreuse, augmentant donc le nombre d’orphelins potentiels.

Evidemment!” Il n’aurait pas fait tout ce chemin sinon. Ce n’était même pas tant pour voir exposé ses bienfaits financiers que pour s’assurer du bonheur des protégés de cet établissement. “Ah, le fameux carnet de chèques, toujours la troisième roue de nos rencontres… je vais finir par vous croire intéressée”.

La taquinerie avait été dite sur un ton qui ne laissait aucune ambiguïté sur sa nature. Il plaisantait. L’humain était pourtant attiré par l’argent, mais ici, c’était différent. Il aurait pu offrir des milliers et des milliers de dollar à Natalia, qu’elle s’en serait servi pour le bonheur des enfants logeant ici.

En attendant, il se laissa guider, son bras prisonnier du sien, observant là des nouvelles aires de jeux, là-bas une serre, là-bas, un nouveau bâtiment que Natalia présenta comme un gymnase.

J’ai vu. J’ai participé, un temps”.

Comme punching-ball invulnérable, généralement, concentrant les coups sur lui pendant que certains quartiers s’évacuaient, retournant des attaques contre leur expéditeur, évacuant des populations. Il n’était pas un guerrier, cela dit, et son style de combat n’était pas adapté à cet ennemi. Quelqu’un comme Arès, Athéna, même Artémis et ses flèches d’argent, aurait fait des merveilles, lui ne pouvait se contenter que de limiter les dégâts. Alors il avait fait le choix stratégique de s’occuper de ce qu’il maîtrisait le mieux: transporter des voyageurs d’un point A à un point B.

J’ai entendu parler d’eux, également. Si je puis vous être utile d’une quelconque façon…

Car il avait beau être neutre, susceptible de virer d’un côté ou de l’autre, il avait, pour Natalia, une certaine affection qui faisait qu’il réfléchirait plutôt à deux fois avant de s’engager du côté d’ennemis aussi clairement désignés que ces organisations terroristes. D’autant que l’usage de bombes n’était pas quelque chose qu’il approuvait. Un bon nombre d’entre elles avait fait grossir le nombre de ses orphelins ou les avaient tués.

Là aussi, ce serait avec plaisir. Imaginez-vous, cette fois, je laisserai mon carnet de chèque de côté”.

Une nouvelle taquinerie, encore, qu’il n’eut pas le temps de pousser plus avant. Ils venaient d’entrer dans le hall de l’orphelinat et un garçon - une dix ans environ, brun, des grands yeux de la même couleur - se précipita vers lui. Il ne l’avait pas vu depuis assez de mois pour que cela devienne des années, et pourtant, il lui adressa un sourire, lui tendit la main pour une série de tapes qui était une sorte de salut secret.

Je suis content de te voir Arthur. Tu vas bien?

Grand hochement de tête vigoureux, suivi d’un sourire éclatant quand Raphaël s’avisa de lui ébourrifer les cheveux… juste avant de se retrouver au milieu d’une bande d’enfants piaillant, dans un mélange de têtes brunes, blondes, rousses, qu’il salua pourtant sans aucune hésitation. Sarah ici, Mary là, là le petit Tim, ici Gideon, qui avait poussé, déclenchant à chaque fois un sourire rayonnant chez l’enfant qu’il reconnaissait grâce à sa prodigieuse mémoire. Les commentaires fusaient, les “Vous avez grandis” d’un côté, les “Vous nous avez manqué m’sieur Mercury” et autre “Vous voulez bien nous emmener voler dans le ciel m’sieur Mercury?” à tel point qu’il passa une petite éternité dans le hall, Natalia à ses côtés.

Très bien, très bien, calmez-vous. Je sais, je ne suis pas venu depuis longtemps. Natalia va me montrer les changements, et ensuite, je viendrais vous voir, d’accord?
-J’pourrais vous faire des tresses m’sieur Mercury?” La demande émanait d’une petite rousse, justement coiffée d’une couronne de tresses sur la tête et qui le regardait avec de grands yeux plein d’envie. Lily, future coiffeuse à en juger de son attrait pour les tresses.
Evidemment, je n’osais pas te le demander”.

Son regard brilla d’autres choses, d’une satisfaction et d’un plaisir non dissimulé, et elle fila, toute guillerette, sautillant presque sur place, vers une autre pièce.

Je suis content de voir qu’ils vont bien”.
 
Revenir en haut Aller en bas


You see, what people fail to get is that I do have a moral code. It's just really f**king hard for them to figure out what it is. I call that "Chaotic lawful".

summer's Desire sign + nonapbf (tumblr)

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 12 Mar 2020 - 9:22 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici


Natalia Greene
Veilleurs

Personnage
Un homme n'est jamais si grand que lorsqu'il est à genoux pour aider un enfant - Natalia 200414014452645638

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 23/12/2017
ϟ Nombre de Messages : 795
ϟ Nombre de Messages RP : 221
ϟ Célébrité : Felicity Jones
ϟ Crédits : ultraviolences.
ϟ Doublons : Gabrielle, Andrea, Solveig
ϟ Âge du Personnage : 30 printemps
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Légionnaire, membre des Veilleurs, fleuriste et herboriste
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : Natalia est une petite brune aux yeux pers. Elle n’est ni très grande, ni très musclé, mais son corps est robuste et bien proportionné. Son visage aux traits doux trahit un caractère affable, mais rien ne laisse moins transparaître sa détermination que l’éclat farouche de son regard.
ϟ Pouvoirs : Natalia est une druidesse qui maîtrise les forces de la nature et qui met ses dons au service de la protection de la vie. La liste de ses pouvoirs est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Un homme n'est jamais si grand que lorsqu'il est à genoux pour aider un enfant - Natalia 200414014452645638

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 23/12/2017
ϟ Nombre de Messages : 795
ϟ Nombre de Messages RP : 221
ϟ Célébrité : Felicity Jones
ϟ Crédits : ultraviolences.
ϟ Doublons : Gabrielle, Andrea, Solveig
ϟ Âge du Personnage : 30 printemps
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Légionnaire, membre des Veilleurs, fleuriste et herboriste
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : Natalia est une petite brune aux yeux pers. Elle n’est ni très grande, ni très musclé, mais son corps est robuste et bien proportionné. Son visage aux traits doux trahit un caractère affable, mais rien ne laisse moins transparaître sa détermination que l’éclat farouche de son regard.
ϟ Pouvoirs : Natalia est une druidesse qui maîtrise les forces de la nature et qui met ses dons au service de la protection de la vie. La liste de ses pouvoirs est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Natalia n’était pas heureuse de savoir que Raphaël s’était retrouvé pris au piège pendant l’invasion Terminus et qu’il y avait été confronté – directement ou indirectement. Personne ne devrait avoir à être confronté à cela… À ses yeux, c’était une injustice. Et même si, bien évidemment, elle ignorait tout de sa nature véritable, elle aurait préféré le savoir à des milliers de kilomètres de là, sur un yacht dans les caraïbes – ou peu importe ce que les hommes dans son genre faisait pour s’occuper – plutôt que plongé dans le chaos d’une Star City assiégée par les forces d’Omicron. Mais il était en vie, il était en bonne santé et c’était tout ce qui comptait à ses yeux. Et heureusement, tout était fini et le spectre du massacre s’éloignait peu à peu… Les retombées aussi commençaient doucement à se tasser, comme la période de troubles qui avait suivi la libération de la ville pour les supers, et plus particulièrement pour ceux comme Susan et elle qui avaient choisi d’offrir leur visage au reste du monde. Bien sûr, elles avaient encore droit à quelques tribunes bien senties dans les journaux conservateurs mais globalement, ils les laissaient tranquilles. En partie parce que l’opinion publique leur était de nouveau favorable et qu’ils en avaient désespérément besoin.

Lorsque son interlocuteur s’était enquis de la situation avec le CODE et Normality, la jeune femme l’avait remercié, puis avait poussé un soupir et haussé les épaules. Qu’aurait-il bien pu y faire ? Ces organisations, dont l’une était éthiquement discutable et l’autre était franchement terroriste, avaient la mauvaise habitude de camper sur leurs positions. Et Natalia préférait laisser des personnes meilleures qu’elle débattre avec ce genre d’individus… Elle-même était déjà bien trop occupée à jongler entre sa vie héroïque et sa vie personnelle pour s’occuper de ça. Bien sûr, elle craignait un jour d’être la cible de Normality mais c’était une situation dont elle aurait à se charger en temps et heure. Elle ne pouvait pas être sur ses gardes en permanence ou s’entourer de de garde du corps alors il fallait à faire. Et elle était Légionnaire… Si elle-même ne pouvait pas s’en protéger, qui le ferait ? Elle perdrait toute légitimité dans son combat avec les Veilleurs si elle laissait quelqu’un d’autre se charger de défendre ses idéaux. Les héros étaient, après tout, des citoyens comme les autres.

Leurs pas les conduisirent jusqu’à la vieille bâtisse, qui s’ouvrit sur un déluge de câlins. Si Natalia fut la cible de quelques-uns, la plupart des attentions étaient tournées vers Raphaël et la jeune femme ne pouvait guère blâmer les enfants. La druidesse, elle, venait régulièrement mais ils avaient cru ne jamais revoir leur richissime donateur. Bien sûr, ce n’était pas comme ça qu’ils le percevaient ; Les enfants avaient cette candeur qui les faisaient considérer les gens pour ce qu’ils étaient et non pour ce qu’ils pouvaient leur apporter. C’est comme ça que Natalia savait que Raphaël était une bonne personne, au moins en ce qui concernait ses protégés. Il aimait les enfants, et les enfants le lui rendaient bien. Et puis il y avait la facilité avec laquelle il nouait avec eux. C’était stupéfiant, même pour quelqu’un comme Natalia qui avait l’habitude d’échanger avec eux. Il avait cette fibre paternelle et protectrice, cette façon surréaliste, magique, de s’attirer leur affection.

En fait il était presque aussi plaisant d’échanger avec lui que de le voir échanger avec les orphelins, tandis qu’il s’appliquait d’offrir à chacun une attention toute particulière. Après un temps qui lui sembla interminable, Raphaël leur fit savoir qu’ils allaient procéder à un petit tour des installations – payées par ses soins – et s’éloignèrent du hall pour emprunter un grand escalier.

« Comment faites-vous ? Ne put-elle s’empêcher de demander alors qu’un grand sourire ourlait ses lèvres. Vous les voyez deux fois par an et ils vous adorent… Je les vois toutes les semaines et je n’ai même pas droit à la moitié des câlins qu’ils vous font. Je vais finir par être jalouse. »

C’était faux bien sûr. La jalousie n’était pas dans sa nature, et elle était tellement heureuse de les voir heureuse qu’elle ne pouvait pas en vouloir à Raphaël d’être l’objet de toutes leurs affections. Ses pas les conduisirent à l’étage – ou plutôt à la passerelle supérieure où s’alignaient des portes vitrées d’où s’exfiltrait la lumière. La plus grande d’entre elle, comme le savait son interlocuteur, était celle de la directrice de l’établissement, verrouillée en raison de son absence. Les autres cachaient des pièces d’une nature très variée, de la salle de cours classique à la salle d’arts plastiques. Natalia s’arrêta devant l’une d’elle, enjoignant son interlocuteur à y entrer. En poussant la porte, il put découvrir une salle informatique où s’alignait des ordinateurs neufs.

« Qu’est-ce que vous en pensez ? Demanda-t-elle d’un air ravi. C’était une réserve à la base mais on a rangé, trié et détruit un mur pour l’agrandir… Puis on a aménagé. Les enfants étaient tellement heureux. Elle s’en souvenait comme si c’était hier. Ah et elle sert aussi de salle de langue puisqu’on a réussi à trouver quelqu’un qui accepte d’enseigner le français deux fois par semaine. »

Elle se dirigea vers le fond de la salle, où se trouvait une porte qu’elle ouvrit et poussa. Des sièges moelleux s’alignaient, face à un large écran blanc sous lequel se trouvaient une estrade et un pupitre amovible.

« Là c’est une salle euh… Comment on dit déjà ? Une salle de séminaire ? Elle fronça les sourcils. En gros, on a installé un projecteur qui peut se connecter par réseau pour faire des vidéoconférences. On peut inviter des gens directement ou les contacter depuis l’autre bout du monde pour faire des interventions sur… Des sujets très variés. Les enfants adorent. On organise aussi des soirées cinéma et les enfants ont même créé un petit club… On leur a acheté une caméra. »

Les voir déambuler dans les couloirs en jouant les apprentis metteurs en scène… c’était émouvant pour quelqu’un comme elle qui n’avait pas eu la chance de grandir avec tout ça.

« On a aussi enrichi la bibliothèque, énuméra-t-elle en le conduisant vers la sortie. Modernisé les éclairages et les canalisations… Qui en avaient vraiment besoin, soit dit en passant. Elle marqua une pause, puis écarquilla de grands yeux s’agrippa à son bras et trépigna, visiblement surexcitée. Vous n’avez pas rencontré Cerbère ! Venez ! »

Natalia l’entraîna à sa suite ; Ils redescendirent l’escalier, traversèrent le hall en sens inverse mais au lieu de sortir par l’entrée principale, bifurquèrent à gauche, s’enfoncèrent sous une arche et aboutirent sur une verrière. Là, Natalia ouvrit grand les portes vitrées, qui donnaient sur l’autre côté du terrain, porta ses doigts à sa bouche et siffla. De l’autre côté du terrain, une masse énorme et noire commença à se mouvoir avant de franchement leur foncer dessus.

« Raphaël, je vous présente Cerbère. Un sourire radieux ourlait ses lèvres. C’est les enfants qui l’ont nommé, je n’y suis pour rien. » Expliqua-t-elle pour se dédouaner.

Le Terre-neuve était énorme, noir comme la nuit. Il freina des quatre pattes arrivé à leur proximité et entreprit de bondir sporadiquement autour d’eux.

En bavant partout.
 
Revenir en haut Aller en bas




Nature stands with you
It is not so much for its beauty that the forest makes a claim upon men's hearts, as for that subtle something, that quality of air that emanation from old trees, that so wonderfully changes and renews a weary spirit + aeairiel.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 12 Mar 2020 - 13:35 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Raphaël Mercury
Indépendant Neutre

Personnage
Un homme n'est jamais si grand que lorsqu'il est à genoux pour aider un enfant - Natalia Rt1k

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 02/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 1039
ϟ Nombre de Messages RP : 796
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Born to Die
ϟ Doublons : Rafael Colón - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : dieu antique
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Grand, bien rasé en ce moment, les cheveux mi-longs, les yeux bleus, l'air charmeur, un grand sourire aux lèvres.
ϟ Pouvoirs : ΔPouvoirs
ΔAttributs divins & équipements
ΔServiteurs
ΔCompagnons
ΔVéhicules
ϟ Liens Rapides : Δ Le mythe
Δ Les fidèles
Δ Les épopées
Δ Les tablettes.
Δ Les cartes
Δ Téléphone
Joueur
Un homme n'est jamais si grand que lorsqu'il est à genoux pour aider un enfant - Natalia Rt1k

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 02/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 1039
ϟ Nombre de Messages RP : 796
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Born to Die
ϟ Doublons : Rafael Colón - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : dieu antique
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Grand, bien rasé en ce moment, les cheveux mi-longs, les yeux bleus, l'air charmeur, un grand sourire aux lèvres.
ϟ Pouvoirs : ΔPouvoirs
ΔAttributs divins & équipements
ΔServiteurs
ΔCompagnons
ΔVéhicules
ϟ Liens Rapides : Δ Le mythe
Δ Les fidèles
Δ Les épopées
Δ Les tablettes.
Δ Les cartes
Δ Téléphone
Comment faisait-il? Une question étonnamment beaucoup plus complexe qu’il n’y paraissait. Un mélange de son charme d’Olympien, d’une très longue expérience à s’occuper des enfants, comme leur divinité protectrice, aussi comme un père, le fait, aussi, qu’il était quelque part un grand enfant, toujours prompte à s’amuser, à obéir à ses instincts, à répondre à ses envies de glace, de chocolat chaud, de jeux…

Ah, les malheureux, ils osent vous prendre pour un dû”. Il claqua la langue en secouant la tête. “Il va falloir que je leur apprenne à vous conquérir chaque jour avec leur attention. Pour répondre à votre question… je les vois juste assez pour qu’ils ne puissent que s’amuser avec moi, étant moi-même un grand enfant. Notez, je pourrais sans doute passer plus souvent, si vous le permettez”.

Une réponse, certes tronquée, mais portant tout de même une bonne part de vérité. Une partie de lui se demandait comment Natalia aurait réagi s’il lui avait patiemment expliqué toutes les raisons, s’il lui avait parlé de sa nature divine. En général, les gens connaissaient un léger moment de choc, puis le croyaient, ou éclataient de rire en pensant à une bonne plaisanterie.

Natalia ouvrit une première porte à l’étage, ouvrant sur une salle remplie de machines, si pas tout à fait flambante neuve, au moins en excellent état.

J’en pense que c’est une excellente utilisation de mon argent, Natalia. Vraiment? Des cours de langues? C’est une excellente nouvelle. Vous envisagez d’emmener vos élèves à Paris?

Ah, n’aurait-il pas été amusant qu’il se retrouva à jouer les tour-operators pour tous ces petits orphelins? Il aurait pu les emmener à Paris d’un claquement de doigts, les faire visiter Notre-Dame ou le Sacré-Coeur, ou le Louvre, ou Orsay...

Il passa la tête dans une autre salle, remplie de fauteuils qui donnaient envie de s’y installer. Certes, dans son cas, plus pour regarder un film que pour une possible conférence, encore que…

Vous m’inviterez à la prochaine séance? Je promets d’apporter les pop-corns et autres friandises”.

La liste se poursuivait: l’éclairage, les canalisations, la bibliothèque… était-il encore nécessaire de lui donner son argent, avec tout ça? Oh, très probablement que oui. Ce genre de bâtiment coûtait une fortune à entretenir, il était bien placé pour le savoir, et il y avait toujours à faire.

Cerbère?”

Il n’obtint rien de plus de Natalia avant d’arriver là où elle voulait l’emmener. Une verrière où ils furent bruyamment accueilli par la masse énorme d’un chien qui se mit à leur tourner autour en sautillant. L’Olympien éclata de rire.

Il manque deux têtes pour que le nom eut été parfait”.

Il s’agenouilla, tendit la main à l’animal, et se trouva assailli par une langue rose qui lui passa en bavant sur la joue.

Excellent choix, ceci dit, j’ai un faible pour la mythologie” commenta-t-il en grattouillant les oreilles du chien.

Il aurait bien ajouté qu’il était plus amical que l’original, mais, dans les faits, Cerbère avait toujours été adorable avec lui. Même sur les chiens à trois têtes - ou une seule - son charme opérait.

Entre la salle informatique, la salle de projection et le reste, l’orphelinat est bien équipé. Est-ce qu’il vous faudrait encore autre chose? Ou plutôt, les enfants ont-ils besoin d’autre chose?

Lui-même, qui n’avait pas mis les pieds ici régulièrement comme elle, n’aurait pas forcément su dire quoi. Peut-être avaient-ils déjà les équipements auxquels il pensait.

Vous n’avez pas… des pensionnaires en âge d’apprendre à conduire?” Et qui, dans ce cas, aurait pu bénéficier d’une voiture, ou de plusieurs, et des cours pour aller avec. Les adolescents commençaient à conduire tôt ici. “Vous avez déjà pas mal de terrains de sport, il me semble”.
 
Revenir en haut Aller en bas


You see, what people fail to get is that I do have a moral code. It's just really f**king hard for them to figure out what it is. I call that "Chaotic lawful".

summer's Desire sign + nonapbf (tumblr)

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 13 Mar 2020 - 9:22 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici


Natalia Greene
Veilleurs

Personnage
Un homme n'est jamais si grand que lorsqu'il est à genoux pour aider un enfant - Natalia 200414014452645638

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 23/12/2017
ϟ Nombre de Messages : 795
ϟ Nombre de Messages RP : 221
ϟ Célébrité : Felicity Jones
ϟ Crédits : ultraviolences.
ϟ Doublons : Gabrielle, Andrea, Solveig
ϟ Âge du Personnage : 30 printemps
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Légionnaire, membre des Veilleurs, fleuriste et herboriste
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : Natalia est une petite brune aux yeux pers. Elle n’est ni très grande, ni très musclé, mais son corps est robuste et bien proportionné. Son visage aux traits doux trahit un caractère affable, mais rien ne laisse moins transparaître sa détermination que l’éclat farouche de son regard.
ϟ Pouvoirs : Natalia est une druidesse qui maîtrise les forces de la nature et qui met ses dons au service de la protection de la vie. La liste de ses pouvoirs est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Un homme n'est jamais si grand que lorsqu'il est à genoux pour aider un enfant - Natalia 200414014452645638

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 23/12/2017
ϟ Nombre de Messages : 795
ϟ Nombre de Messages RP : 221
ϟ Célébrité : Felicity Jones
ϟ Crédits : ultraviolences.
ϟ Doublons : Gabrielle, Andrea, Solveig
ϟ Âge du Personnage : 30 printemps
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Légionnaire, membre des Veilleurs, fleuriste et herboriste
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : Natalia est une petite brune aux yeux pers. Elle n’est ni très grande, ni très musclé, mais son corps est robuste et bien proportionné. Son visage aux traits doux trahit un caractère affable, mais rien ne laisse moins transparaître sa détermination que l’éclat farouche de son regard.
ϟ Pouvoirs : Natalia est une druidesse qui maîtrise les forces de la nature et qui met ses dons au service de la protection de la vie. La liste de ses pouvoirs est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
La galéjade de Raphaël ne manqua pas de faire rire Natalia. Qu’il leur apprenne les bonnes manières, à ces petits sauvageons ! La druidesse aimait les enfants dont elle avait la protection plus que tout au monde et elle ne faisait pas tout ce qu’elle faisait pour qu’on lui soit reconnaissante… Et pourtant, on lui était reconnaissant ! Les enfants étaient vraiment adorables.

« C’est donc ça la recette du succès, gloussa-t-elle. Je note. On verra la différence la prochaine fois que vous viendrez. »

Sous-entendu : il pouvait venir absolument quand il voulait. Et pas seulement parce que sa venue signifiait une considérable rentrée d’argent pour l’Orphelinat ! Natalia appréciait de passer du temps avec lui. Raphaël était un individu très rafraîchissant et elle ne comprenait pas bien pourquoi Martha l’avait mise en garde contre lui la première fois que leurs chemins s’étaient croisés, arguant qu’il en était bien plus que ce qu’il laissait paraître. Oh, elle ne remettait pas ses dires en doute. Mais tout le monde cultivait ses propres secrets, non ? Quels que soient ceux de Raphaël, ça n’en était pas moins un homme généreux vis-à-vis de ses protégés et aux yeux de Natalia, c’était tout ce qui comptait. Par ailleurs, il avait indéniablement d’excellentes idées en ce qui les conservait.

« Ooooh… Elle ouvrit de grands yeux. Un voyage à Paris, c’est une idée fantastique Raphaël ! Il y a tellement de choses à y voir, tellement à visiter. Ooooh, il va absolument falloir que j’en parle à Martha dès qu’elle revient. »

La jeune femme repartit de plus belle en parlant, tant pour son interlocuteur que pour elle-même ; « les enfants vont adorer » et « tellement beau ». Elle-même aurait tout donné pour visiter Paris, mais n’en avait jamais eu l’opportunité… Elle n’avait pour ainsi dire, presque jamais quitté Star City et n’était, à fortiori, jamais sortie du territoire américain. Un acte manqué, probablement, mais la jeune femme ne pouvai pas en vouloir à ceux qui l’avaient élevée ; Les moyens étaient limités et elle pouvait déjà se satisfaire du fait qu’elle n’avait manqué de rien d’essentiel dans son enfance. Elle avait toujours eu de quoi manger, de quoi dormir, se laver, apprendre… Le reste était très secondaire. Mais ce secondaire, elle voulait l’offrir aux enfants si elle le pouvait.

« Vous êtes le bienvenu, bien sûr, répondit-elle dans un grand sourire à son auto-invitation aux soirées cinéma. On essaie de leur montrer les grands classiques et en ce moment, c’est péplum. J’espère que vous aimez. »

Elle, elle saturait un peu. Par chance, ils avaient bientôt fait le tour et allait commencer à s’intéresser aux polars – ce qui était, à son sens, autrement plus intéressant. Heureusement, ceux qui n’étaient pas fan du septième art pouvait encore se tourner vers des occupations qui leur seyaient mieux, comme le sport, la lecture, le jardinage… Et évidemment, les jeux vidéo, puisqu’ils avaient fait l’acquisition de quelques consoles, confortablement installées dans une salle de repos. Etrangement, ce n’était pas ce qui avait eu le plus de succès ! Le gros chien noir, originellement une toute petite peluche, en revanche… Encore une idée brillante de son interlocuteur.

« Ils n’avaient plus le modèle à trois tête, pouffa-t-elle en s’agenouillant pour que le chien la couvre de papouilles. Et réciproquement. Mais c’est quand même un bon toutou ça, oui c’est un bon toutou. Hein mon Cerbère. »

Le terre-neuve répondit en jappant joyeusement en guise de réponse. Qu’elle soit occupée à gratouiller Cerbère lui évitait de croiser le regard de Raphaël… Et évitait plus particulièrement à Raphaël de constater qu’elle rougissait franchement. Les questions d’argent, c’était bien l’aspect qu’elle appréciait le moins dans leurs échanges. Elle ne pouvait pas s’empêcher de ressentir une gêne immense à l’idée de lui réclamer des financements. Elle prit la parole après quelques instants.

« Je ne saurais pas dire. Enfin… C’est toujours compliqué, j’ai l’impression d’abuser de votre gentillesse, avoua-t-elle d’un ton coupable avant de constater : Martha est plus douée que moi pour ça. »

Sauf qu’elle n’était pas là, et que ce n’était pas à elle que Raphaël avait posé la question. La proposition qu’il lui fit lui donna toutefois une idée, qu’elle s’empressa de lui partager.

« Oui, il y aurait ça éventuellement... On essaie de les aider quand on peut, mais ce n’est pas toujours possible et pour trouver un travail, c’est presque essentiel aujourd’hui. Elle réfléchit quelques instants. Mais le prochain n’est pas avant quelques mois pour le prochain. Elle marqua une pause. Par contre, il y a quelque chose que vous pourriez faire… Quelque chose qui ne vous coûtera qu’un peu de temps. »

Et qui donc lui était bien plus facile à formuler.

« Plusieurs de nos pensionnaires approchent de la majorité, ce qui signifie qu’ils vont prendre leur indépendance. Enfin pour la plupart, précisa-t-elle. Certains choisissent de rester un peu plus longtemps et Martha les accueille volontiers. Elle marqua une nouvelle pause. Sauf qu’en raison de leur passé… Compliqué, on va dire, ils ont souvent du mal à trouver du travail. Alors... Si vous pouviez leur donner un petit coup de pouce de temps à autre… En nous mettant en contact avec des agences de recrutement, par exemple. Vous devez probablement connaître ce genre de choses… Et nous vous en serions très reconnaissants. » Ajouta-t-elle dans un sourire.

Elle-même avait eu un mal fou à se faire embaucher… Même si ça remontait à loin maintenant.
 
Revenir en haut Aller en bas




Nature stands with you
It is not so much for its beauty that the forest makes a claim upon men's hearts, as for that subtle something, that quality of air that emanation from old trees, that so wonderfully changes and renews a weary spirit + aeairiel.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 13 Mar 2020 - 12:36 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Raphaël Mercury
Indépendant Neutre

Personnage
Un homme n'est jamais si grand que lorsqu'il est à genoux pour aider un enfant - Natalia Rt1k

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 02/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 1039
ϟ Nombre de Messages RP : 796
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Born to Die
ϟ Doublons : Rafael Colón - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : dieu antique
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Grand, bien rasé en ce moment, les cheveux mi-longs, les yeux bleus, l'air charmeur, un grand sourire aux lèvres.
ϟ Pouvoirs : ΔPouvoirs
ΔAttributs divins & équipements
ΔServiteurs
ΔCompagnons
ΔVéhicules
ϟ Liens Rapides : Δ Le mythe
Δ Les fidèles
Δ Les épopées
Δ Les tablettes.
Δ Les cartes
Δ Téléphone
Joueur
Un homme n'est jamais si grand que lorsqu'il est à genoux pour aider un enfant - Natalia Rt1k

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 02/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 1039
ϟ Nombre de Messages RP : 796
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Born to Die
ϟ Doublons : Rafael Colón - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : dieu antique
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Grand, bien rasé en ce moment, les cheveux mi-longs, les yeux bleus, l'air charmeur, un grand sourire aux lèvres.
ϟ Pouvoirs : ΔPouvoirs
ΔAttributs divins & équipements
ΔServiteurs
ΔCompagnons
ΔVéhicules
ϟ Liens Rapides : Δ Le mythe
Δ Les fidèles
Δ Les épopées
Δ Les tablettes.
Δ Les cartes
Δ Téléphone
Raphaël hocha la tête d’un air de grand seigneur ayant daigné partager la recette du succès avec quelqu’un qui l’aurait mérité. En réalité, il doutait que Natalia ait eu besoin de ses conseils pour se faire apprécier par les autres, et encore moins par ces enfants. Lui était l’homme amusant, qui leur offrait des jeux, passaient du temps à s’amuser avec eux, à les écouter, mais ils auraient été voir Natalia pour tout problème d’importance.

Vous êtes déjà allée? A Paris?

Car la druidesse semblait être plus excitée par la perspective que bon nombre d’enfants. Elle lui répondait non, et il réglait le problème dans l’instant. A cette heure, il faisait nuit à Paris, la plupart des musées étaient déjà fermés, mais les restaurants. Surtout, elle aurait pu découvrir la capitale française de nuit.

Ah, les peplum…” Quelle drôle de coïncidence. Si elle avait su… mais il figurait lui-même dans très peu. Il n’avait pas eu d’enfants dont les histoires avaient été comptées comme les fils de Zeus ou de Poséidon. En fait, la seule oeuvre de fiction où l’un de ses enfants tenait un rôle d’importance devait être la série des Percy Jackson… Et son fils fictionnel n’était décidément pas très futé. “Vous avez vu Ben Hur? Spartacus? Dites-moi simplement la date et je serais là”.

Cerbère l’avait complètement délaissé dès que Natalia avait fait mine de s’approcher de lui pour lui donner des gratouilles et des papouilles. Clairement, il n’avait rien à envier à son célèbre homologue tricéphale. Il suffisait de faire subir un traitement similaire au gardien des Enfers pour être libre de passé. Cela impliquait, bien sûr, de ne rien se faire arracher au passage par l’une de ces trois têtes monstrueuses.

Vous n’en abusez pas, je vous la propose. En fait, par votre entremise, je la propose aux enfants, mais je sais aussi d’expérience qu’ils ne sont pas les mieux placés pour réclamer ce dont ils ont besoin”.

Pour preuve, lors de sa première visite, il était ressorti d’ici avec une liste longue comme le bras de demande. Certaines avaient été réalisables, beaucoup portaient sur des jouets particuliers, mais un certain nombre tenait aussi du rêve éveillé. Une licorne, un dragon, ce genre de choses.

Dites-moi” encouragea la déité.

Ces petits étaient des orphelins, il tombait automatiquement sous son patronage, de son point de vue à lui. Qu’ils furent croyants d’un autre dieu importait très peu.

Je serai ravi de les aider. Dites-moi simplement dans quel domaine ils ont un intérêt. Je peux aussi les aider à s’installer. les loyers de Star City ont le démérite d’être des plus coûteux. Surtout pour une ville si prompte à la destruction”. Sans doute une sorte d’inflation immobilière? Toutes les grandes villes en souffraient. “Un petit studio, avec les nécessités de base, un lit, un coin cuisine, ce genre de choses. Cela pourrait leur mettre le pied à l’étrier avec un loyer modeste. N’en avez-vous pas certains qui rêvent d’aller à l’université? Ils pourraient avoir une bourse d’études”.

Comprendre “Obtenir de l’argent de sa part sans nulle autre obligation que de réussir leurs études pour réaliser leur rêves”. Ca aussi, c’était presque une obligation, dans le monde d’aujourd’hui. Pas pour autant une garantie de succès, mais en tout cas, une petite aide pour trouver mieux qu’un travail peu qualifié et mal payé.

Vous savez, je pourrais vous emmener à Paris, un jour. Avec mon carnet de chèque, mais uniquement pour que vous puissiez goûter quelques spécialités. En plus, si Martha est d’accord, il faudra bien que quelqu’un parte en repérage pour préparer la visite des enfants”.
 
Revenir en haut Aller en bas


You see, what people fail to get is that I do have a moral code. It's just really f**king hard for them to figure out what it is. I call that "Chaotic lawful".

summer's Desire sign + nonapbf (tumblr)

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 14 Mar 2020 - 13:42 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici


Natalia Greene
Veilleurs

Personnage
Un homme n'est jamais si grand que lorsqu'il est à genoux pour aider un enfant - Natalia 200414014452645638

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 23/12/2017
ϟ Nombre de Messages : 795
ϟ Nombre de Messages RP : 221
ϟ Célébrité : Felicity Jones
ϟ Crédits : ultraviolences.
ϟ Doublons : Gabrielle, Andrea, Solveig
ϟ Âge du Personnage : 30 printemps
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Légionnaire, membre des Veilleurs, fleuriste et herboriste
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : Natalia est une petite brune aux yeux pers. Elle n’est ni très grande, ni très musclé, mais son corps est robuste et bien proportionné. Son visage aux traits doux trahit un caractère affable, mais rien ne laisse moins transparaître sa détermination que l’éclat farouche de son regard.
ϟ Pouvoirs : Natalia est une druidesse qui maîtrise les forces de la nature et qui met ses dons au service de la protection de la vie. La liste de ses pouvoirs est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Un homme n'est jamais si grand que lorsqu'il est à genoux pour aider un enfant - Natalia 200414014452645638

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 23/12/2017
ϟ Nombre de Messages : 795
ϟ Nombre de Messages RP : 221
ϟ Célébrité : Felicity Jones
ϟ Crédits : ultraviolences.
ϟ Doublons : Gabrielle, Andrea, Solveig
ϟ Âge du Personnage : 30 printemps
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Légionnaire, membre des Veilleurs, fleuriste et herboriste
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : Natalia est une petite brune aux yeux pers. Elle n’est ni très grande, ni très musclé, mais son corps est robuste et bien proportionné. Son visage aux traits doux trahit un caractère affable, mais rien ne laisse moins transparaître sa détermination que l’éclat farouche de son regard.
ϟ Pouvoirs : Natalia est une druidesse qui maîtrise les forces de la nature et qui met ses dons au service de la protection de la vie. La liste de ses pouvoirs est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Natalia aurait presque pu anticiper la question, mais se l’entendre posée la fit sourire. La majorité des gens ne voyageaient presque jamais dans leur vie, et le fait qu’elle ait été orpheline très jeune n’avait pas aidé à lui donner des velléités d’escapade. Pendant longtemps, elle avait aspiré à une stabilité qu’on lui avait arrachée et il lui aurait été invraisemblable de partir. Bien sûr, après il y avait eu l’orphelinat public, puis l’institut Underwood où cela ne s’était pas avéré envisageable pour des raisons financières. Puis elle était devenue indépendante, mais avait mis de côté chaque cent qu’elle avait gagné pour pouvoir ouvrir son propre commerce. Pius il avait fallu se priver pour entrer dans ses frais, puis elle avait lancé sa carrière héroïque. Tant de choses qui s’étaient mises en travers de sa route, finalement… L’idée de partir un jour pour découvrir un autre pays s’était peu à peu éloignée, jusqu’à être complètement engloutie par son quotidien.

« Jamais, avoua-t-elle. En fait, je ne suis jamais sortie des Etats-Unis et presque jamais de Star City. D’abord parce que je n’avais pas d’argent à consacrer à ça, ensuite par manque de temps. Elle haussa les épaules. Un jour j’irai, peut-être. »

Probablement quand elle se sera elle-même libérée de ses engagements – ce qui n’était pas prêt d’arriver, même si Adrian le déplorait. Natalia avait un sens des priorités très clair et partir en vacance arrivait tout à la fin de la liste. Assurer son rôle de Légionnaire et faire en sorte que les gens sous sa protection soient en sécurité, en revanche, était ce qu’il y avait de plus important à ses yeux. Cela passait tant par des moments éclatants d’héroïsme, comme lors de sa dernière altercation avec Petula Bonbon, que par le fait de simplement passer du temps avec les enfants de l’Orphelinat dans une salle de visioconférence réaménagée en salle de projection. Et voir quelques classiques du cinéma.

« Ben Hur, oui, évidemment. Spartacus aussi. Ainsi que Les Dix Commandements, Les Derniers Jours de Pompéi et d’autres, plus récents. Mais je vois que vous êtes fin connaisseur, s’exclama-t-elle dans un sourire. La prochaine séance c’est mardi prochain, on regardera Gladiator. Et je ne préviendrai pas les enfants, ça leur fera une surprise. »

Ils étaient toujours tellement heureux de le voir débarquer que Natalia ne voyait aucune raison de ne pas garder le secret jusqu’au jour J. Une petite partie d’elle-même se disait que le richissime donateur devait sûrement avoir mieux à faire que traîner dans une petite salle pour voir un film datant de plusieurs décennies mais après tout, il s’était lui-même proposé. Et elle commençait à comprendre qu’il était sincère lorsqu’il offrait de faire quelque chose en ce qui concernait les enfants, même lorsqu’il s’agissait de quelque chose d’aussi délirant que leur financer un appartement ou des études, lorsqu’on connaissait le coût d’une année universitaire aux Etats-Unis.

« C’est tellement gentil de votre part Raphaël, vous n’avez pas idée à quel point ça me tient à cœur que ces enfants réussissent, souffla-t-elle. Elle rougit de plus belle. Je sais que Bryan voudrait faire l’université de droit… Pour faire du droit de l’environnement. Thomas et Arthur ne sont pas intéressés par les études longues, je crois qu’ils veulent juste se lancer dans la vie active mais je n’ai pas bien saisi dans quoi, par contre… Il faudra que je leur redemande. Ou vous pourriez directement en parler avec eux tout à l’heure, peut-être ? »

Puisqu’il comptait repasser les voir, c’était l’occasion ! Et ils seraient certainement plus en mesure de lui expliquer ce qu’ils voulaient que Natalia elle-même. C’était d’autant plus vrai que Raphaël venait de changer de sujet, lui proposant ni plus, ni moins qu’une petite escapade parisienne. Vraiment ? Elle pouvait vraiment tout lâcher pour partir de l’autre côté de l’Atlantique sur un coup de tête ? Non, la réponse était non, évidemment.

« Et comment feriez-vous ça, en vous téléportant ? Souffla-t-elle dans un grand sourire. Une part d’elle-même se disait, après tout, pourquoi pas. Il était bien capable de voler. Lorsqu’elle reprit la parole, sa voix était plus hésitante : je ne sais pas Raphaël… Votre proposition me touche mais… Je ne peux pas. Imaginez qu’il se passe quelque chose pendant mon absence ? Que quelqu’un ait besoin de moi. Je ne me le pardonnerai jamais. »

C’était malheureusement la vérité.
 
Revenir en haut Aller en bas




Nature stands with you
It is not so much for its beauty that the forest makes a claim upon men's hearts, as for that subtle something, that quality of air that emanation from old trees, that so wonderfully changes and renews a weary spirit + aeairiel.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 14 Mar 2020 - 18:00 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Raphaël Mercury
Indépendant Neutre

Personnage
Un homme n'est jamais si grand que lorsqu'il est à genoux pour aider un enfant - Natalia Rt1k

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 02/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 1039
ϟ Nombre de Messages RP : 796
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Born to Die
ϟ Doublons : Rafael Colón - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : dieu antique
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Grand, bien rasé en ce moment, les cheveux mi-longs, les yeux bleus, l'air charmeur, un grand sourire aux lèvres.
ϟ Pouvoirs : ΔPouvoirs
ΔAttributs divins & équipements
ΔServiteurs
ΔCompagnons
ΔVéhicules
ϟ Liens Rapides : Δ Le mythe
Δ Les fidèles
Δ Les épopées
Δ Les tablettes.
Δ Les cartes
Δ Téléphone
Joueur
Un homme n'est jamais si grand que lorsqu'il est à genoux pour aider un enfant - Natalia Rt1k

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 02/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 1039
ϟ Nombre de Messages RP : 796
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Born to Die
ϟ Doublons : Rafael Colón - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : dieu antique
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Grand, bien rasé en ce moment, les cheveux mi-longs, les yeux bleus, l'air charmeur, un grand sourire aux lèvres.
ϟ Pouvoirs : ΔPouvoirs
ΔAttributs divins & équipements
ΔServiteurs
ΔCompagnons
ΔVéhicules
ϟ Liens Rapides : Δ Le mythe
Δ Les fidèles
Δ Les épopées
Δ Les tablettes.
Δ Les cartes
Δ Téléphone
Ah, l’argent et le temps, les deux choses après lesquelles semblaient courir toute l’humanité, sans avoir jamais assez de l’un ou l’autre, souvent perdant l’autre au profit de l’un. Pour le dieu voyageur qu’il était, c’était une véritable catastrophe. Tant de voyageurs perdus, qui perdaient cette étincelle d’aventure parce qu’ils n’avaient pas les opportunités…

J’en suis certain”.

Principalement car l’Olympien avait décidé qu’il l’emmènerait, ce qui aidait très certainement à le rendre aussi sûr de lui.

Ah, excellent choix, je ne l’ai pas vu depuis une éternité. Et oui, vous avez raison, faisons-leur une surprise. J’apporterais quand même le pop-corn et autres friandises, ce ne serait pas une soirée cinéma, sinon”.

Non, une soirée cinéma impliquait trop de sucre, trop de boissons gazeuses ou sucrées, de s’étaler par terre, ou de se vautrer dans un fauteuil, de profiter de la vie, en somme. Une philosophie que l’Olympien approuvait totalement, pour sa part.

Oh, oui, j’aimerais beaucoup, s’ils sont d’accords. Et je suis de votre avis, j’ai envie qu’ils réussissent aussi. Le grand drame des orphelins, outre le manque de leurs parents, est qu’ils commencent la vie avec énormément de retard. Ils doivent affronter plus d’obstacles avec moins d’armes et je refuse de laisser des jeunes en arrière. Imaginez-vous… vous tenez peut-être là le futur défenseur de l’environnement qui convaincra la planète entière des effets du réchauffement climatique”.

Tant de potentiels gâchés par le manque de moyens, le hasard d’une mauvaise naissance, à la mauvaise époque ou dans le mauvais pays ou dans la mauvaise famille.

Fermez les yeux. Allez. Faites-moi confiance”.

Il aurait pu lui répondre que oui, en se téléportant, enfin presque, il aurait pu lui expliquer, mais très honnêtement, il préférait lui montrer. En grande partie car la jeune femme avait un discours beaucoup trop raisonnable pour quelqu’un de son âge, le discours de quelqu’un qui avait été forcé de devenir mature et responsable très vite pour parvenir à s’en sortir dans la vie. Orpheline et voyageuse contrariée… autant dire que la jeune femme était doublement à lui.

Et ne trichez pas”.

Dans d’autres circonstances, il aurait claqué les doigts pour ouvrir un portail, mais là, le geste purement théâtral aurait gâché la surprise. Le portail s’ouvrit dans son dos et lui tira Natalia à sa suite des deux mains. Il venait de les faire atterrir au sommet des escaliers de Montmartre, au pied du Sacré-Coeur, face à la cité parisienne illuminée. Il faisait nuit, ici, quoique l’aube n’allait sans doute pas tarder à se lever.

Gardez-les fermer encore un instant”. Il la plaça sur la terrasse, face à l’immensité parisienne, se recula d’un pas. “Voila, vous pouvez les ouvrir. Et pour votre information, je ferais comme ça”.
 
Revenir en haut Aller en bas


You see, what people fail to get is that I do have a moral code. It's just really f**king hard for them to figure out what it is. I call that "Chaotic lawful".

summer's Desire sign + nonapbf (tumblr)

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 15 Mar 2020 - 18:29 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici


Natalia Greene
Veilleurs

Personnage
Un homme n'est jamais si grand que lorsqu'il est à genoux pour aider un enfant - Natalia 200414014452645638

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 23/12/2017
ϟ Nombre de Messages : 795
ϟ Nombre de Messages RP : 221
ϟ Célébrité : Felicity Jones
ϟ Crédits : ultraviolences.
ϟ Doublons : Gabrielle, Andrea, Solveig
ϟ Âge du Personnage : 30 printemps
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Légionnaire, membre des Veilleurs, fleuriste et herboriste
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : Natalia est une petite brune aux yeux pers. Elle n’est ni très grande, ni très musclé, mais son corps est robuste et bien proportionné. Son visage aux traits doux trahit un caractère affable, mais rien ne laisse moins transparaître sa détermination que l’éclat farouche de son regard.
ϟ Pouvoirs : Natalia est une druidesse qui maîtrise les forces de la nature et qui met ses dons au service de la protection de la vie. La liste de ses pouvoirs est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Un homme n'est jamais si grand que lorsqu'il est à genoux pour aider un enfant - Natalia 200414014452645638

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 23/12/2017
ϟ Nombre de Messages : 795
ϟ Nombre de Messages RP : 221
ϟ Célébrité : Felicity Jones
ϟ Crédits : ultraviolences.
ϟ Doublons : Gabrielle, Andrea, Solveig
ϟ Âge du Personnage : 30 printemps
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Légionnaire, membre des Veilleurs, fleuriste et herboriste
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : Natalia est une petite brune aux yeux pers. Elle n’est ni très grande, ni très musclé, mais son corps est robuste et bien proportionné. Son visage aux traits doux trahit un caractère affable, mais rien ne laisse moins transparaître sa détermination que l’éclat farouche de son regard.
ϟ Pouvoirs : Natalia est une druidesse qui maîtrise les forces de la nature et qui met ses dons au service de la protection de la vie. La liste de ses pouvoirs est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Natalia devait admettre que Raphaël n’avait pas tort : il aurait été dommage de se dire que, par manque de moyens, l’un de ses protégés pouvait passer à côté de la carrière de sa vie et manquer de faire quelque chose de bien pour ce monde. Elle, elle avait dédié sa vie à une carrière héroïque, mais c’était bien parce que c’était la seule chose qu’elle avait à offrir au monde. Elle n’était pas particulièrement intelligente, n’aurait certainement pas pu avoir la carrière universitaire exceptionnelle de sa mère. Peut-être que cela aurait pu être différent si un Raphaël s’était manifesté dans sa vie mais elle n’en savait rien et, finalement, ça n’avait pas grande importance. Ce qui était important, c’était que de nombreux orphelins étaient prometteurs, brillants, déterminés et méritaient d’avoir quelqu’un pour les soutenir. Ils partaient simplement mal dans la vie parce qu’ils n’avaient pas eu de chance et c’était une injustice à laquelle son interlocuteur pouvait remédier. La jeune femme ne pouvait décemment pas refuser son aide, même si sa fierté en pâtissait et que l’idée d’exiger quoique ce soit de lui la mettait mal à l’aise. Elle n’avait juste pas le droit.

Mais finalement, ils étaient tombés d’accord sur leur désaccord, s’étant mis en désaccord sur cette fois, toute autre chose. Non, elle ne pouvait pas aller en Europe sur un coup de tête. C’était irresponsable. Sauf que Raphaël était bien décidé à n’entendre aucune de ses protestations et Natalia se demanda un instant la raison pour laquelle elle lui avait dit la vérité. Il aurait été aisé de mentir ; « Oui, je vais en France tous les étés. », « J’ai déjà fait le tour de l’Europe. Huit fois. ». Sauf que c’était faux et qu’elle en était tout bonnement incapable et qu’elle était presque certaine qu’il aurait de toute façon trouvé autre chose pour la tirer hors de Star City. À court de contre-arguments (elle n’avait jamais été très douée pour ça), la jeune femme ferma docilement les yeux et se laissa entraîner en arrière, à la suite de son richissime donateur. La sensation familière d’une froideur qui lui collait à la peau lui fit savoir qu’ils venaient de passer un portail magique... Destination Paris, évidemment. Raphaël Mercury était décidément un homme plein de surprises.

Lorsqu’elle ouvrit les yeux, le panorama de la capitale française une poignée de minutes avant l’aube lui coupa tout bonnement le souffle. Son cœur loupa un battement. Elle resta immobile quelques instants, par crainte que cette vision lui soit cruellement arrachée puis se risqua à jeter un coup d’œil autour d’elle. Dans son dos, la basilique du Sacré-Cœur illuminée se dressait comme un spectre dans la fraîcheur de la nuit. Ce qui signifiait qu’ils se trouvaient à... Montmartre ? Elle fronça les sourcils. Non. Si ? Elle n’était pas certaine. Un vent nocturne vint souffler, ébouriffant ses cheveux et lui arrachant un frisson ; D’un autre côté, elle s’était habillée pour un beau milieu de journée à Star City, pas pour le frémissement nocturne de Paris. Pourtant, même le froid ne semblait pas pouvoir l’arracher à la fantasmagorique contemplation. Elle peinait à croire qu’elle se trouvait à l’autre bout du monde, qu’elle s’y était rendue en un battement de cil. Elle était émue.

Un sourire attendri ourla ses lèvres et après plusieurs minutes d’observation, elle prit enfin la parole.

« Raphaël... C’est absolument magnifique. De toute ma vie, je n’aurais jamais cru que..., souffla-t-elle. Vous êtes décidément un homme plein de surprises. Elle ajouta en riant : si vous avez quelque chose à m’avouer c’est le moment, je pense que je peux tout entendre. »

Elle approcha de la rampe des immenses escaliers, posa ses doigts sur le métal froid. Elle était à Paris. C’était tout bonnement incroyable. Susan n’allait pas en croire ses oreilles.

« Du coup, maintenant qu’on est ici, se risqua-t-elle, j’imagine que ce n’est pas pour repartir dans l’immédiat alors... Vous me montrez ? »

Elle culpabilisait un peu et savait qu’elle aurait dû le supplier de retourner à Star City, mais d’un autre côté... D’un autre côté elle méritait bien un peu de repos. Et le mal était fait.
 
Revenir en haut Aller en bas




Nature stands with you
It is not so much for its beauty that the forest makes a claim upon men's hearts, as for that subtle something, that quality of air that emanation from old trees, that so wonderfully changes and renews a weary spirit + aeairiel.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 16 Mar 2020 - 17:06 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Raphaël Mercury
Indépendant Neutre

Personnage
Un homme n'est jamais si grand que lorsqu'il est à genoux pour aider un enfant - Natalia Rt1k

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 02/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 1039
ϟ Nombre de Messages RP : 796
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Born to Die
ϟ Doublons : Rafael Colón - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : dieu antique
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Grand, bien rasé en ce moment, les cheveux mi-longs, les yeux bleus, l'air charmeur, un grand sourire aux lèvres.
ϟ Pouvoirs : ΔPouvoirs
ΔAttributs divins & équipements
ΔServiteurs
ΔCompagnons
ΔVéhicules
ϟ Liens Rapides : Δ Le mythe
Δ Les fidèles
Δ Les épopées
Δ Les tablettes.
Δ Les cartes
Δ Téléphone
Joueur
Un homme n'est jamais si grand que lorsqu'il est à genoux pour aider un enfant - Natalia Rt1k

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 02/02/2020
ϟ Nombre de Messages : 1039
ϟ Nombre de Messages RP : 796
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Born to Die
ϟ Doublons : Rafael Colón - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 36
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : dieu antique
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Grand, bien rasé en ce moment, les cheveux mi-longs, les yeux bleus, l'air charmeur, un grand sourire aux lèvres.
ϟ Pouvoirs : ΔPouvoirs
ΔAttributs divins & équipements
ΔServiteurs
ΔCompagnons
ΔVéhicules
ϟ Liens Rapides : Δ Le mythe
Δ Les fidèles
Δ Les épopées
Δ Les tablettes.
Δ Les cartes
Δ Téléphone
Ah, Paris! La meilleure des destinations pour faire apparaître cette expression émerveillée sur le visage de n’importe qui! Une réaction que ne suscitait jamais Berlin, par exemple. Celle pour Rome ou Londres étaient un peu différentes… Lui avait une certaine affection pour la capitale française, mélange de la gastronomie, des monuments, des musées…

L’Olympien observa une distance quasi respectueuse avec Natalia, le temps qu’elle se fasse à l’idée, qu’elle absorbe tout ce qu’il y avait à voir, sous son nez.

On me le dit souvent”. Il esquissa un sourire. “Tout entendre, vraiment?

Il aurait pu lui dire, dans la foulée, quelque chose comme “Ah, maintenant que vous en parlez, je suis une divinité issue d’un Panthéon antique. Hermès, fils de Zeus, enchanté!” mais cela aurait gâché leur escapade. Non, il le lui dirait peut-être plus tard.

Comme il l’avait embarqué ici de manière complètement imprévue, il était évidemment que la jeune femme n’était pas particulièrement équipée pour le froid parisien. Sans aucune hésitation apparente, l’Olympien retira son manteau et le posa sur ses épaules pour ensuite lui offrir son bras.

Les escaliers sont plus impressionnants à monter… mais je vous assure qu’il peut aussi être plaisant de les descendre”.

Ils s’éloignèrent du parvis pour reprendre les escaliers, commencèrent une descente aussi vertigineuse que pouvait l’être l’ascension, alors que le ciel se colorait de l’aube naissante.

J’imagine que nous pouvons bien nous accorder une heure ou deux. Au-delà, les enfants finiraient peut-être par se poser des questions. Notez toutefois que je suis tout à fait disposé à vous conduire ici dès que vous aurez une après-midi de libre. Ou ailleurs. Les perspectives de voyage s’élargissent grandement quand cela prend tout juste une minute”.

A cette heure-ci, les rues étaient quasiment vides. Quand ils eurent terminés la descente de l’escalier, ils croisèrent tout juste quelques personnes, allant sans doute travailler. Sans aucune forme d’hésitation, venant de l’habitude de celui qui avait marché plus d’une fois dans ces rues et ces passages, Raphaël se lança dans un itinéraire.

Voyons, que pourrions-nous voir… Notre-Dame? La Sainte-Chapelle? Le Louvre? Ah, il est un peu tôt pour les visiter en toute légalité, cela dit… Ah, mais je manque à tous mes devoirs, vous devriez choisir. Qu’avez-vous envie de voir?

N’était-ce pas le plus logique? Qu’elle décide où elle désirait aller, quitte à lui donner une vague description de ses envies comme “je veux voir un jardin”, ou “je veux voir l’île de la Cité” ou “le Père-Lachaise”? Ils pouvaient y marcher, évidemment, ou bien prendre le métro, ou se téléporter. Il y avait de bons côtés à être amis avec le dieu des voyageurs.
 
Revenir en haut Aller en bas


You see, what people fail to get is that I do have a moral code. It's just really f**king hard for them to figure out what it is. I call that "Chaotic lawful".

summer's Desire sign + nonapbf (tumblr)

 
Un homme n'est jamais si grand que lorsqu'il est à genoux pour aider un enfant - Natalia
 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  SuivantRevenir en haut 
Un homme n'est jamais si grand que lorsqu'il est à genoux pour aider un enfant - Natalia Categorie2_6Un homme n'est jamais si grand que lorsqu'il est à genoux pour aider un enfant - Natalia Categorie2_8


Un homme n'est jamais si grand que lorsqu'il est à genoux pour aider un enfant - Natalia Categorie2_1Un homme n'est jamais si grand que lorsqu'il est à genoux pour aider un enfant - Natalia Categorie2_2bisUn homme n'est jamais si grand que lorsqu'il est à genoux pour aider un enfant - Natalia Categorie2_3
 Sujets similaires
-
» [Hentaï] Le Grand Jeu
» [UploadHero] Le Grand Blond avec une chaussure noire [DVDRiP]
» [UploadHero] Le Grand bazar [DVDRiP]
» NuiT. [PV/Adriene] [/!\ semi-hentaï, - 18 ans]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Un homme n'est jamais si grand que lorsqu'il est à genoux pour aider un enfant - Natalia Categorie2_6Un homme n'est jamais si grand que lorsqu'il est à genoux pour aider un enfant - Natalia Categorie2_8

Sauter vers: