"Recherche appartement ou maison magique" - Alex Bouton_vote
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

"Recherche appartement ou maison magique" - Alex Categorie2_1"Recherche appartement ou maison magique" - Alex Categorie2_2bis"Recherche appartement ou maison magique" - Alex Categorie2_3
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

"Recherche appartement ou maison magique" - Alex

 
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 1 Fév 2020 - 10:31 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Héros Indépendant
Super-Héros Indépendant

Rafael Colón
Super-Héros Indépendant

Personnage
"Recherche appartement ou maison magique" - Alex 200507102945795589

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 31/12/2019
ϟ Nombre de Messages : 1001
ϟ Nombre de Messages RP : 580
ϟ Célébrité : Pedro Pascal
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Raphaël Mercury - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 38
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : Magicien en Vadrouille
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Environ 1m80, bien bâti, ne s'entretient pas autant qu'il le devrait. Teint mât, yeux foncés, cheveux noirs, toujours mal coiffé, jamais bien rasé. Le corps couvert de tatouage à l'exception du visage.
ϟ Pouvoirs : ▼Capacités magiques
▼Capacités Lumineuses
▼Capacités physiques
▼Enchantements
▼Recettes alchimiques
▼Equipements
▼Tatouages
▼Compagnons & serviteurs
▼Véhicules
ϟ Liens Rapides : ▼Estoy yo
▼Los desconocidos
▼Pasaporte
▼El diario
▼Las cartas
▼El teléfono
Joueur
"Recherche appartement ou maison magique" - Alex 200507102945795589

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 31/12/2019
ϟ Nombre de Messages : 1001
ϟ Nombre de Messages RP : 580
ϟ Célébrité : Pedro Pascal
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Raphaël Mercury - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 38
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : Magicien en Vadrouille
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Environ 1m80, bien bâti, ne s'entretient pas autant qu'il le devrait. Teint mât, yeux foncés, cheveux noirs, toujours mal coiffé, jamais bien rasé. Le corps couvert de tatouage à l'exception du visage.
ϟ Pouvoirs : ▼Capacités magiques
▼Capacités Lumineuses
▼Capacités physiques
▼Enchantements
▼Recettes alchimiques
▼Equipements
▼Tatouages
▼Compagnons & serviteurs
▼Véhicules
ϟ Liens Rapides : ▼Estoy yo
▼Los desconocidos
▼Pasaporte
▼El diario
▼Las cartas
▼El teléfono
S’il-te-plaît?

Il avait trouvé un coffre, dans les affaires de son grand-père. Plus exactement, une vieille cantine militaire, en métal, couleur vert camouflage, un peu cabossé par endroit, avec des étiquettes rendues illisibles par le temps ou presque. Elle traînait dans une pièce qui avait dû être une chambre, il y a longtemps, mais qui était devenu, au fil de la vie de Rodrigo, une pièce de stockage comme les autres.

Elle était enchantée, de ça, il était certain. A la fois pour être plus spacieuse, mais aussi pour être plus légère. Vues ses difficultés à l’ouvrir - il avait essayé de forcer le cadenas, puis d’utiliser des enchantements avant d’en arriver à l’idée de demander poliment - il supposait qu’elle était aussi enchantée pour ne pas s’ouvrir pour n’importe qui. Sans doute uniquement pour son propriétaire, ou peut-être avec une incantation ou un mot de passe? Après tout, le cadenas n’avait pas de serrure ou de petites roulettes à code.

Ce petit mystère l’occupait déjà depuis son lever, quelques heures plus tôt, presque à l’aube, en réalité et, encore une fois, il ignorait royalement sa tâche initiale: trier et ranger et faire des cartons pour déménager au plus vite. Quoique le magicien aurait sans doute argué qu’il s’occupait de sa tâche initiale. Il fallait bien qu’il ouvre la cantine pour la trier, etc. Bon, il était présentement plus intéressé par les enchantements sur la valise que par la perspective de l’ouvrir… Mais dans les faits, cette matinée n’était pas du tout de la procrastination.

Il se laissa aller vers l’arrière, son dos s'arrêta contre le pied d’un fauteuil. Il avait faim. Maintenant qu’il y pensait… il avait mangé, ce matin? Il s’était levé, il avait pris sa douche, était descendu se faire un café… Après, il avait entendu un bruit, à l’étage, il était allé voir et… Ouai, non. Il n’avait pas pris de petit-déj’.

Il retrouva même sa tasse de café - encore pleine, mais froide - sur la table de la cuisine. Il réchauffa le liquide d’un coup de magie et fouilla ses placards à la recherche d’un truc à manger. Il avait la bouche pleine d’un morceau de brioche quand la ligne fixe de la maison sonna.

Le téléphone en question était vieux. Du genre qui n’était plus commercialisé depuis des décennies : un vieux combiné mural, avec un cordon en plastique qui s’entortillait sur lui-même, accroché dans l’entrée, contre le mur de la cuisine. Rafa, toujours persuadé qu’il n’était pas vraiment là pour rester, ne voyait pas l’intérêt de le remplacer. La maison ne l’aurait sans doute pas laissé faire de toute façon, par simple esprit de contradiction. De fait, la sonnerie était stridente, du genre vieille clochette qui résonnait dans le silence, effet d’autant plus assourdissant vu la taille de la maison. Il se dépêcha de finir sa brioche, s’essuya la bouche d’un revers de main et alla répondre.

Allô, manoir Nazari-Colón, qu’est-ce que je peux faire pour vous?

Sans doute l’un des contacts de son grand-pềre qui avait besoin d’aide ou de conseils ou de quelque chose. Ou alors pour lui dire qu’ils avaient reçu quelque chose d’intérêt. Merde, où était passé son carnet? Il en laissait un à traîner sur ce petit guéridon d’habitude, non?
 
Revenir en haut Aller en bas


Otro país, otra ciudad, otra vida.



Gifs : pedronfriends (tumblr) sign': Solosand

Message posté : Mer 5 Fév 2020 - 14:19 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Pouvait-on dire qu’Alex avait un emploi du temps de Ministre ?
Oui et non : Oui parce que la Norvégienne avait un don pour ne jamais laisser de creux dans ses journées. S’il n’y avait pas d’activités prévues qu’à celà ne tienne, elle allait s’en inventer une. Impossible de ne rien faire. Et s’il lui arrivait occasionnellement de ne rien faire, elle irait certainement affirmer que non, ce n’était pas rien, mais plutôt un moment dédié à la réflexion et à la création.
Et non, parce qu’en fait, la façon dont elle remplissait son emploi du temps était loin, très très loin d’être méthodique. Et aussi parce qu’elle ne rencontrait jamais d’autres ministres et n’était pas membre d’un gouvernement, mais c’était un peu facile comme argument. D’autant plus que si on lui demandait son avis à elle : Les personnes qu’elle rencontrait étaient importantes. De même que la plupart de ses activités.

Et justement : Un creux dans son emploi du temps, elle en avait un. Elle en avait un et ce n’était pas acceptable, si bien qu’elle avait mis la main sur son carnet, feuilleté avec insistance jusqu’à trouver l’objet de ses convoitises :
Tout ce qu’il lui fallait pour retrouver le dénommé Rafael Colón, découvrir sa maison (qui apparemment était vivante, donc), et en retour lui faire visiter sa valise extraordinaire. Enfin, son appartement, quoi. C’était bien pratique de pouvoir ramener son chez-soi directement chez les autres, vraiment.
Si l’absence d’adresse postale n’était pas si compliquée à gérer, Alex proposerait certainement la solution des valises magiques pour lutter contre les crises du logement !

Téléphone en main, coup de fil lancé, Alex espérait très très fort ne pas se prendre un vent monumental. Sinon, elle ferait quoi ce ce terrible trou d’emploi du temps ? Evidemment elle trouverait un truc, mais alors ça impliquait de repousser à plus tard l’entrevue avec l’enchanteur. Et l’idée ne l’enchantait pas vraiment.

Ca répondait !

M’sieur Colon ? Rafael ? C’est Alex ! Euh…

Il avait dit qu’il n’était pas très fort pour les noms, non ?

C’est la fille avec la valkyrie et le vélo magique.

Voilà qui devait corriger le problème. Elle n’y croirait pas si on lui disait qu’il y en avait deux comme elle en ville.

T’es disponible pour que je passe chez toi avec ma valise ? J’ai quelques nouveaux trucs dedans, en plus.

Alex était déjà prête, en selle, perchée sur Bjorg, et sa valise attachée à l’arrière bien à sa place. Téléphone à l’oreille, elle n’attendait que le top départ pour y aller ! Elle se retrouverait quelques minutes plus tard devant sa porte : Passer par voie aérienne était bien pratique.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 5 Fév 2020 - 17:56 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Héros Indépendant
Super-Héros Indépendant

Rafael Colón
Super-Héros Indépendant

Personnage
"Recherche appartement ou maison magique" - Alex 200507102945795589

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 31/12/2019
ϟ Nombre de Messages : 1001
ϟ Nombre de Messages RP : 580
ϟ Célébrité : Pedro Pascal
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Raphaël Mercury - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 38
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : Magicien en Vadrouille
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Environ 1m80, bien bâti, ne s'entretient pas autant qu'il le devrait. Teint mât, yeux foncés, cheveux noirs, toujours mal coiffé, jamais bien rasé. Le corps couvert de tatouage à l'exception du visage.
ϟ Pouvoirs : ▼Capacités magiques
▼Capacités Lumineuses
▼Capacités physiques
▼Enchantements
▼Recettes alchimiques
▼Equipements
▼Tatouages
▼Compagnons & serviteurs
▼Véhicules
ϟ Liens Rapides : ▼Estoy yo
▼Los desconocidos
▼Pasaporte
▼El diario
▼Las cartas
▼El teléfono
Joueur
"Recherche appartement ou maison magique" - Alex 200507102945795589

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 31/12/2019
ϟ Nombre de Messages : 1001
ϟ Nombre de Messages RP : 580
ϟ Célébrité : Pedro Pascal
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Raphaël Mercury - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 38
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : Magicien en Vadrouille
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Environ 1m80, bien bâti, ne s'entretient pas autant qu'il le devrait. Teint mât, yeux foncés, cheveux noirs, toujours mal coiffé, jamais bien rasé. Le corps couvert de tatouage à l'exception du visage.
ϟ Pouvoirs : ▼Capacités magiques
▼Capacités Lumineuses
▼Capacités physiques
▼Enchantements
▼Recettes alchimiques
▼Equipements
▼Tatouages
▼Compagnons & serviteurs
▼Véhicules
ϟ Liens Rapides : ▼Estoy yo
▼Los desconocidos
▼Pasaporte
▼El diario
▼Las cartas
▼El teléfono
Rafa avait remarqué qu’il avait tâché son t-shirt. Vu la couleur, il aurait dit du café. Il essaya machinalement de la gratter du tissu pour la retirer, sans grands effets, évidemment. La mention de son nom puis de son prénom le fit réagir. Celui d’un prénom qui ne lui appartenait pas, un peu moins.

Voire pas du tout. Pour sa défense, il était très mauvais pour se rappeler les noms des gens, encore plus pour les associer à des visages, et encore plus au téléphone. Pire que ça, on aurait pu lui parler de “Diego Colón” qu’il aurait bugué un certain temps avant de faire le lien avec son propre père, par exemple. Ce qui signifiait qu’il aurait très bien pu connaître une Alex, mais qu’il suffisait qu’il ait retenu qu’elle s’appellait “Madame Trucmuche” et il n’aurait pas fait le lien.

Heureusement pour lui, son interlocutrice semblait le connaître. Ou alors, il avait été très honnête dès le départ sur sa mauvaise mémoire. Jusque là appuyé d’une épaule contre le mur, le combiné coincé entre son oreille et son épaule, Rafa se redressa, rattrappa le téléphone, soudain très réveillé et concentré.

Oh, Alex, mais oui!

Comment oublier cette rencontre… inoubliable? Alex, jeune femme pas magique mais magique, suivie partout par une valkyrie et avec son vélo et sa valise et ses tas d’objets.

Oui, oui bien sûr, passe quand tu veux, je suis chez moi pour la journée. Ca serait un plaisir”. Le gramophone qu’il n’avait toujours pas réussi à réparer le fit à moitié sursauter en se mettant en route. Loin de l’habituel mélange de sonorités latines qu’il lui servait d’ordinaire, il déclama pompeusement un morceau de musique classique que Rafa reconnut mais n’identifia pas comme la chevauchée des Valkyries. Drôle de choix… Forcément, la chose aurait été plus claire si il s’était rappelé du titre. “Désolé, j’ai… un gramophone fou, il a l’habitude de se réveiller aux moments les plus inhabituels”.

Il marqua une pause, le temps que l’objet se calme. Il clamait le passage le plus connu du morceau à fond, puis il s’arrêta en plein milieu. Ce moment de répit avait fait réalisé à Rafa qu’il avait encore faim.

Est-ce que tu aurais par hasard le temps de prendre des donuts, avant de passer? Oh. Et tu bois quoi? Je vais remettre du café en route” décida-t-il.

La musique reprit tout aussi brusquement qu’elle avait démarré la première fois, quoiqu’un à un volume sonore moins élevé. Rafa retint un rire.

Je pense que ce truc-là, il va te plaire, il diffuse la musique que son auditeur veut entendre… C’est un peu bizarre, pas sur d’avoir tout compris. Bref. Je remets du café en route, je t’attends, ok? Oh! La sonnette marche pas, frappe, ok? Mais pas trop fort” précisa-t-il aussitôt quand la maison soupira sur ses fondations. “Elle aime pas ça”.
 
Revenir en haut Aller en bas


Otro país, otra ciudad, otra vida.



Gifs : pedronfriends (tumblr) sign': Solosand

Message posté : Lun 10 Fév 2020 - 22:38 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Si son nom n’avait pas franchement allumé d’étincelle chez son interlocuteur, la description de leur première rencontre avait très visiblement (enfin, auditivement, au téléphone), réveillée Rafael.

Mais oui ! Voilà ! Et sa requête de s’inviter chez lui toute seule comme une grande était acceptée par son futur hôte. C’était pas génial, ça ? Elle n’avait plus qu’à se préparer pour décoller… Ah, non, c’était déjà fait. Le top départ qu’elle avait attendu pour donner le premier coup de pédale avait été donné, et elle s’en allait donc tranquillement, toujours en répondant au téléphone car le concept de sécurité routière lui était occasionnellement totalement étranger.
Et puis de toute façon, son vélo ne tarda pas à décoller du sol pour se rediriger depuis les airs vers sa destination. A moins qu’elle ne se ramasse un pigeon, elle pouvait bien rester un peu au téléphone.

C’est ça qui lui permit d’écouter l’air musical qui accompagnait assez bien sa montée dans les airs, à elle, Bjorg et Sigrun. Surtout à Sigrun, pour être honnête, parce qu’évidemment, Alex savait qu’il s’agissait de la Chevauchée des Valkyries, et c’était l’une des premières choses que Sigrun avait découvert en accompagnant Alex sur la Terre Prime. Alors l’esprit de la guerrière leva les yeux au ciel d’un air exaspéré, mais seulement de surface : Sa protégée sentait que la situation l’amusait beaucoup. Elle y décelait même une pointe de fierté. C’est que ça donnait du courage, cette musique, non ?

C’est approprié !

Commenta Alex dans l’appareil. La mention du gramophone fou avait bien évidemment retenu son attention.

Il a l’air amusant, ton gramophone. Il passerait pas les theme song des gens par hasard ? Au moins, il conjure pas les morts.

Référence hasardeuse à l’un des artefacts qu’elle avait en sa possession, un maraca ancien qui avait tendance à attirer les esprits qui traînaient dans les environs lorsqu’on en jouait.

Si jamais t’as un esprit à qui tu veux causer, hésite pas, du coup.

Elle écouta et pencha le nez sous elle. Elle survolait la ville, mais perdre de l’altitude pour retrouver le sol et un magasin où elle pourrait choper des donuts, ça pouvait se faire ! C’est donc en hochant la tête qu’elle entama la manoeuvre, alors que bon, Rafael n’avait absolument aucun moyen d’être au courant de ses réponses gestuelle puisqu’ils étaient au téléphone. On devait probablement entendre le bruit du vent qui soufflait un peu dans le micro, à l’occasion.

Du café, c’est bien !

Encore une fois, elle hochait la tête à un interlocuteur qui ne la voyait pas. C’était plus fort qu’elle.

Je frappe, mais pas trop fort. C’est noté ! A tout de suite.

Conclut donc Alex. C’est qu’il était peut être temps de raccrocher, si elle voulait compléter son panier de donuts.

Euh, un de chaque ?

Avait-elle hasardé à l’adorable personne de l’autre côté du comptoir, avant de s’esquiver avec une boîte en carton sagement rangée dans le panier à l’avant de Bjorg. La voilà de nouveau dans les airs, Alex, qui bravait la froideur hivernale avec un bonnet vissé sur la tête et ses cheveux colorés au vent. Elle préférait l’altitude et un peu de froid que de devoir subir les feux de circulation !
D’ailleurs, l’altitude lui permit d’arriver relativement rapidement devant chez Rafael. Enfin, c’était là, non ? Probablement. En tout cas, c’était l’adresse.

Laissant Bjorg devant (il savait se débrouiller comme un grand), Alex prit sa valise dans une main, la boîte de Donuts dans l’autre, et n’avait plus de main disponible pour frapper à la porte. Fâcheux.
Elle aurait pu poser sa valise, mais non. Elle toqua à la porte avec sa tête.

Pas trop fort. Comme il avait dit. Et puis aussi, pas trop fort parce qu’elle ne voulait pas en avoir la trace sur le front.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 11 Fév 2020 - 10:21 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Héros Indépendant
Super-Héros Indépendant

Rafael Colón
Super-Héros Indépendant

Personnage
"Recherche appartement ou maison magique" - Alex 200507102945795589

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 31/12/2019
ϟ Nombre de Messages : 1001
ϟ Nombre de Messages RP : 580
ϟ Célébrité : Pedro Pascal
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Raphaël Mercury - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 38
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : Magicien en Vadrouille
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Environ 1m80, bien bâti, ne s'entretient pas autant qu'il le devrait. Teint mât, yeux foncés, cheveux noirs, toujours mal coiffé, jamais bien rasé. Le corps couvert de tatouage à l'exception du visage.
ϟ Pouvoirs : ▼Capacités magiques
▼Capacités Lumineuses
▼Capacités physiques
▼Enchantements
▼Recettes alchimiques
▼Equipements
▼Tatouages
▼Compagnons & serviteurs
▼Véhicules
ϟ Liens Rapides : ▼Estoy yo
▼Los desconocidos
▼Pasaporte
▼El diario
▼Las cartas
▼El teléfono
Joueur
"Recherche appartement ou maison magique" - Alex 200507102945795589

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 31/12/2019
ϟ Nombre de Messages : 1001
ϟ Nombre de Messages RP : 580
ϟ Célébrité : Pedro Pascal
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Raphaël Mercury - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 38
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : Magicien en Vadrouille
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Environ 1m80, bien bâti, ne s'entretient pas autant qu'il le devrait. Teint mât, yeux foncés, cheveux noirs, toujours mal coiffé, jamais bien rasé. Le corps couvert de tatouage à l'exception du visage.
ϟ Pouvoirs : ▼Capacités magiques
▼Capacités Lumineuses
▼Capacités physiques
▼Enchantements
▼Recettes alchimiques
▼Equipements
▼Tatouages
▼Compagnons & serviteurs
▼Véhicules
ϟ Liens Rapides : ▼Estoy yo
▼Los desconocidos
▼Pasaporte
▼El diario
▼Las cartas
▼El teléfono
Il ne l’entendait pas très bien. Le vent couvrait à moitié ses mots à chaque fois qu’elle parlait et le magicien devait un peu décoder les syllabes manquantes. Heureusement, il ne loupa pas trop d’informations capitales. Seulement, Alex eut la mauvaise idée de lui suggérer la fonction du gramophone et il perdit un peu le fil de la conversation le temps de considérer l’idée. La suggestion n’était pas idiote. Lui était parti sur “les goûts musicaux des gens”, mais c’était peut-être la même chose.

Dans son dos, la musique classique laissa place à une musique particulièrement entraînante, avec des paroles pas tout à fait enfantines, mais en tout cas accrocheuses dans une langue qu’il n’identifia pas. Peut-être du japonais? En tout cas, la musique avait cette note… Colorée. Comme si elle invoquait dans sa tête un clip déjanté, plein de costumes colorés avec des chorégraphies endiablées.
Tout de suite après, le gramophone se décida pour un morceau de salsa et la voix suave et puissante d’un chanteur latino-américain très connu puis essaya de faire un mix entre les trois avant de s’arrêter en plein milieu de son concert. Très bien. Encore en panne.

A tout de suite!

Il raccrocha et fila préparer son café. Dans son enthousiasme, il oublia qu’il était le seul humain sur terre à le boire aussi fort et le prépara comme d’habitude. Il ramassa rapidement deux-trois trucs qui traînaient, majoritairement des tasses ou des assiettes sales, deux-trois papiers d’emballages et déposa les premiers dans l’évier et les seconds dans la poubelle.

Il venait tout juste de se laver les mains quand il y eut un “Bong” à la porte, mais pas trop fort. C’était quand même un drôle de bruit, mais soit.

Tu vas voir, elle va te plaire” annonça le magicien à sa maison.

Il fila vers la porte, un immense sourire sur les lèvres. Son premier réflexe fut de débarrasser la jeune femme de la boîte de donuts, non pas parce qu’il était concentrée sur la bouffe, mais parce qu’elle avait les deux mains pleines et qu’il aurait été impoli de la débarrasser de sa valise.

Bonjour Alex! Entre, je t’en prie”.

Heureusement qu’elle lui avait rappelé son prénom au téléphone, cela lui permettait de l’accueillir en bonne et dûe forme. Il allait a priori s’en rappeler jusqu’à ce qu’elle parte maintenant qu’elle était là.

Bon, Alex, la maison, la maison, Alex” présenta-t-il en désignant tour à tour la Norvégienne à l’aura colorée et le plafond, en fonction de qui il présentait à quoi. “Alex était très impatiente de te rencontrer quand elle a su que tu étais vivante”.

Rafa avait découvert un truc. Sa maison avait un sale caractère, elle pouvait être mesquine, mais elle était aussi… Comment dire… diablement humaine. Un compliment pouvait provoquer chez elle l’équivalent de joues rougissantes sur une jeune femme. Pour preuve, elle frémit des pieds à la tête, faisant trembler murs et fenêtres. L’assurance qu’elle n’allait pas martyriser sa jeune invitée.

Lui faisait de grands efforts pour ne pas trépigner. Parce qu’il avait vu la valise et qu’il était vraiment vraiment vraiment à deux doigts de sautiller sur place en tapant dans les mains pour la supplier ensuite de laisser voir. Non, un peu de politesse, de tenue, de savoir-vivre. Au moins lui proposer un café avant.

Café” décida le magicien. “Le salon est là-bas, le gramophone y est. Installe-toi, j’arrive”.

Le salon, une pièce gigantesque encombrée de meubles anciens, débordaient d’objets magiques en tout genre, certains dont il connaissait l’usage et d’autres… dont il ignorait tout. Alex allait sans doute s’y plaire, entre le gramophone et son pavillon ancien, la malle qu’il n’arrivait pas à ouvrir et les milles autres petites choses d'intérêt… Lui fila vers la cuisine pour remplir deux tasses. Ou plutôt non. Prendre deux tasses sur un plateau et prendre la cafetière et le sucre et le lait avec. C’était mieux ouai.
 
Revenir en haut Aller en bas


Otro país, otra ciudad, otra vida.



Gifs : pedronfriends (tumblr) sign': Solosand

Message posté : Jeu 13 Fév 2020 - 21:48 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Alex n’eut pas à attendre longtemps avant que la porte ne s’ouvre devant elle, et d’être accueillie par l’enchanteur, Rafael. Se débarrasser de la boîte de donuts ne la chagrina pas trop, elle aimait bien avoir au moins une main disponible pour vaquer à ses occupations, et surtout, elle était suffisamment maladroite pour tout faire tomber à un moment ou à un autre si elle ne s’en délestait pas à temps.

Salut Rafael ! Enfin, re-salut.

Elle supposait d’entretenir une discussion téléphonique comptait au moins un tout petit peu comme une première rencontre dans une journée, et faisait plus ou moins office de bonjour. Une fois de plus, elle il y avait certaines conventions sociales avec lesquelles elle n’avait jamais voulu perdre son temps. Et puis, Rafael avait l’air de ne pas trop s’en soucier, alors franchement, pourquoi elle devrait ?

Déjà, son regard courait un peu partout sur ce qui l’entoure. Elle découvrait ! Elle sentait que la magie imprégnait l’endroit, elle sentait que la maison était vivante et ça lui faisait presque un effet électrisant. Comme si la magie prenait forme pour venir lui picoter les doigts et tous ses sens. Y’avait beaucoup de choses à analyser dans tout ce qu’elle ressentait là. Et quand on lui fit les présentations, elle fit une pause dans sa tentative d’analyse et ne manqua pas d’en rajouter une couche, un large sourire aux lèvres :

Enchantée ! J’avais hâte, dès que j’ai entendu parler de toi.

Et de toute évidence, il n’y avait pas qu’à Alex que ça faisait de l’effet. Toute la maison en était ébranlée ! C’était fascinant, et génial, et trop cool. Tout ça à la fois.

Mais bon, fallait pas qu’elle reste plantée là non plus. Elle hésitait très sincèrement à s’inviter elle-même dans le reste de la maison, mais fort heureusement c’est Rafael qui prit les devants, et elle le suivit au pas.

Super !

Exclamation qui était encore en deça de ce qu’elle avait en tête. Y’avait pas de mots exprimant sa joie. Elle partit donc à la découverte du salon pour y poser sa valise, et aussi y poser ses fesses, mais pas avant d’avoir fait un tour de la pièce en se penchant sur tous les trucs et bidules susceptibles d’attirer son attention. Et ça faisait beaucoup de trucs.
Elle se pencha sur le gramophone, étendant ses sensations pour sentir quelles étaient les caractéristiques de l’objet. Elle sentait le dysfonctionnement, mais ne mettait pas tout à fait le doigt sur ce qui le faisait arrêter subitement.

Le retour de Raf, avec du café, poussa Alex à vraiment s’asseoir.

Alors ? Quoi de neuf ?

Elle sauta du coq à l’âne, une première fois.

J’ai regardé le gramophone vite fait. J’ai l’impression vraiment qu’il essaie de passer les musiques qui iraient comme “thème” pour les gens, plus que ce qu’ils veulent écouter. Genre, pour un mafieux, ça passerait peut-être un jazz ou un truc façon film noir, tu vois ?

Et puis, elle savait qu’elle n’était pas venue les mains vides non plus, et l’annonça donc directement :

J’te ferais visiter ma valise. J’ai quelques nouveaux trucs dedans ! C’est marrant, ça fait une maison magique dans une maison magique.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 13 Fév 2020 - 22:09 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Héros Indépendant
Super-Héros Indépendant

Rafael Colón
Super-Héros Indépendant

Personnage
"Recherche appartement ou maison magique" - Alex 200507102945795589

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 31/12/2019
ϟ Nombre de Messages : 1001
ϟ Nombre de Messages RP : 580
ϟ Célébrité : Pedro Pascal
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Raphaël Mercury - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 38
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : Magicien en Vadrouille
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Environ 1m80, bien bâti, ne s'entretient pas autant qu'il le devrait. Teint mât, yeux foncés, cheveux noirs, toujours mal coiffé, jamais bien rasé. Le corps couvert de tatouage à l'exception du visage.
ϟ Pouvoirs : ▼Capacités magiques
▼Capacités Lumineuses
▼Capacités physiques
▼Enchantements
▼Recettes alchimiques
▼Equipements
▼Tatouages
▼Compagnons & serviteurs
▼Véhicules
ϟ Liens Rapides : ▼Estoy yo
▼Los desconocidos
▼Pasaporte
▼El diario
▼Las cartas
▼El teléfono
Joueur
"Recherche appartement ou maison magique" - Alex 200507102945795589

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 31/12/2019
ϟ Nombre de Messages : 1001
ϟ Nombre de Messages RP : 580
ϟ Célébrité : Pedro Pascal
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Raphaël Mercury - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 38
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : Magicien en Vadrouille
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Environ 1m80, bien bâti, ne s'entretient pas autant qu'il le devrait. Teint mât, yeux foncés, cheveux noirs, toujours mal coiffé, jamais bien rasé. Le corps couvert de tatouage à l'exception du visage.
ϟ Pouvoirs : ▼Capacités magiques
▼Capacités Lumineuses
▼Capacités physiques
▼Enchantements
▼Recettes alchimiques
▼Equipements
▼Tatouages
▼Compagnons & serviteurs
▼Véhicules
ϟ Liens Rapides : ▼Estoy yo
▼Los desconocidos
▼Pasaporte
▼El diario
▼Las cartas
▼El teléfono
Pour la première fois depuis qu’il avait emménagé dans cette maison de manière semi-permanente - le gars se faisait encore deux trois illusions sur son départ prochain - Rafa ne craignait pas la catastrophe. Au vu de la réaction de la maison quand il lui avait présenté Alex, la jeune femme ne risquait rien. Il avait découvert que la maison avait un peu d’ego et qu’il suffisait de le flatter pour qu’elle devienne douce comme tout.

Son expédition dans la cuisine dura juste le temps qu’il transfère le café dans un thermos, qu’il ajouta tasses, lait, sucre, qu’il remette du café en route, et qu’il reparte avec un plateau dans une main et les donuts dans l’autre. Il abandonna la boîte de donuts sur la table basse en premier, suivit aussitôt du café. Verser une tasse puis l’autre exigeait tout son self-control quand il y avait une valise contenant une dimension de poche et tout un tas d’enchantements qu’il flairait d’ici. Un supplice.

Mais un bon supplice. Sans vouloir faire dans le masochisme. Le genre attente insoutenable mais qui allait grave valoir le coup.

Oh… Plein de choses, en fait. J’ai failli mourir une ou deux fois. J’ai trouvé un changelin de Tazmanie…. Euuuh… oh! J’ai réparé des trucs magiques”.

Et il prononça cette dernière phrase comme si c’était l’info la plus importante des trois. “J’ai failli crever mais hey, au moins, j’ai réparé cet enchantement!”

Et toi?

Il lui tendit une tasse de son café ultra-fort qui allait peut-être ou pas la rendre malade, le suspense était entier. Très franchement, le mage ne voyait pas du tout le danger dans cette boisson. Pour preuve, il s’enfila une franche gorgée de sa propre tasse d’un liquide de la couleur du pétrole, sans sucre, sans lait, et qui devait tout juste titiller son cerveau en caféine tellement il en buvait.

Ouai, je vois. Je pensais que c’était lié aux goûts musicaux des gens. Il passe beaucoup de salsa ou de musique latine en général pour moi… J’arrive pas à déterminer pourquoi il s’arrête. Parfois, c’est parce qu’il essaie de diffuser plusieurs musiques en même temps. Je pense à un court-circuit dans l’un des enchantement, mais je ne sais pas encore lequel”.

Il en avait identifié plusieurs pour celui-là: un enchantement de volume, un enchantement musical, qui produisait la musique, un enchantement d’empathie, pour sentir la pièce et les émotions des gens, supposait-il, un autre enchantement pour lier le tout… mais il manquait des pièces.

Mais tout ça passa au second plan quand Alex lui rappela son intention de lui faire visiter la valise. Son coeur fit un bond dans sa poitrine. Bon sang. Bon sang bon sang…

Il faut que tu saches que j’en rêve… mais que si tu me laisses entrer maintenant, tu ne verras pas la maison parce que je vais y passer ma vie. Et j’aimerais ton avis sur… les enchantements qui la composent”.

Principalement parce que la plupart ne fonctionnait plus très bien, mais qu’il ne savait pas encore comment les réparer. Papi Rodrigo lui aurait dit “en signant l’acte de propriété de la maison que je t’ai légué, petit con!”, mais Papi Rodrigo était présentement mort. Et futurement mort, aussi.

T’as senti des trucs intéressants dans la pièce? T’as une idée pour, la cantine? J’arrive pa à l’ouvrir depuis ce matin”.

Son hypothèse? Un enchantement à mot de passe et comme il ne le connaissait pas, il ne risquait pas de l’ouvrir. Mais il ne voulait pas l’influencer, aussi resta-t-il silencieux.
 
Revenir en haut Aller en bas


Otro país, otra ciudad, otra vida.



Gifs : pedronfriends (tumblr) sign': Solosand

Message posté : Jeu 20 Fév 2020 - 21:28 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Alex savait que cette conversation allait être au moins aussi amusante qu’intéressante. D’ailleurs, Rafael ne décevait pas, sa première introduction remplissait ces deux critères ! Elle lui sourit, commentant avec le plus grand sérieux (de surface) :

Seulement une ou deux fois ? Oh, du coup ça va.

Son sourire s’élargit, évidemment elle blague. L’important étant qu’il avait seulement failli mourir, et qu’il n’avait pas l’air d’être franchement à l’agonie. Ou alors il cachait extrêmement bien son jeu. C’était une possibilité qu’elle n’exclurait pas.
Et puis, son regard à elle s’était illuminé à la mention du changelin de Tazmanie. C’était original, comme truc qu’on pouvait trouver.

Un changelin ? C’est vraiment pas ce qui court les rues par ici, c’est original ! Mais c’est compliqué de les remettre dans la nature une fois qu’ils ont été prélevés de leur habitat. Tu vas le garder, du coup ?

Elle n’était pas une pro des créatures, mais elle avait déjà eu droit à une course poursuite avec un être magique adorable mais très fuyard probablement deux ans plus tôt. Depuis, elle avait tâché de se renseigner un peu sur ce sujet.

Par chance plus que par bon sens ou que par inquiétude, Alex rajouta du sucre et du lait dans son café. Seulement parce que c’est comme ça qu’elle en avait l’habitude. Dans les pays scandinaves, c’était plutôt les finlandais qui étaient accrocs de la caféine.

Moi, oh, pas grand chose. Tu savais qu’ils avaient fait des cartes Magic magiques ? Elles sont restées seulement deux jours dans le commerce, parce que bon, c’était un peu trop dangereux , mais j’ai réussi à mettre la main sur un carton de boosters.

Elle hochait doucement la tête. Elle n’avait pas encore ouvert le carton, mais elle sentait qu’elle pouvait bien s’amuser en faisant le tri là dedans ! Mais avant ça, il y avait tout ce que lui proposait Rafael. Autant dire qu’elle n’était pas sortie !

Peut-être que si tu découvrais un mystère, ça mettrais une musique genre d’enquête ? Mais vu qu’elle passe déjà la musique latine, les deux entrent en conflit ? Ou bien c’est vraiment un souci technique, faudrait que je regarde.

Au fond, et c’était grâce à Lou qu’elle avait découvert ça, réaliser des enchantements n’était pas si différent de l’informatique. C’était même assez proche. Certaines parties de l’enchantement définissaient des variables : Qui est la cible ? D’autres des conditions : Quel est le déclencheur ? Et d’autres encore, les fonctions : Quel est l’effet ?
Et il fallait que tout soit “rédigé” correctement et dans le bon ordre pour que ça fonctionne.
Vraiment, Alex ne comprenait pas pourquoi tant de scientifiques dénigraient la magie.

T’as raison, on commence par la maison !

Et la maison avait visiblement plus d’un tour dans son sac puisqu’on lui posait déjà un défi.
Elle se leva, tasse à la main, pour se pencher sur la fameuse cantine. Elle y sentait plusieurs enchantements qui faisaient du sens : Elle était extrêmement résistante, les verrous restaient bloqués jusqu’à ce que le mot de passe correct soit prononcé, et, une note relativement amusante : Si on parvenait à la forcer, elle ne détruirait pas le contenu comme on pourrait l’attendre, mais elle le rendrait invisible. Peut-être un souci d’énoncé traduit un peu trop littéralement ? Faire disparaître le contenu ne le ferait disparaître que visuellement.

J’imagine que tu as besoin de voir ce qu’il y a dedans ? Parce que si on essaie de la forcer physiquement, tout ce qu’y a dedans… Sera toujours là, mais invisible.

Elle pencha la tête, pensive. Ils pouvaient bien contourner le système d’une façon ou d’une autre, non ?

Dans l’optique où on arriverait à le forcer, on pourrait pas tricher et après coup, analyser le sort d’invisibilité pour l’annuler ?
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 20 Fév 2020 - 21:50 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Héros Indépendant
Super-Héros Indépendant

Rafael Colón
Super-Héros Indépendant

Personnage
"Recherche appartement ou maison magique" - Alex 200507102945795589

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 31/12/2019
ϟ Nombre de Messages : 1001
ϟ Nombre de Messages RP : 580
ϟ Célébrité : Pedro Pascal
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Raphaël Mercury - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 38
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : Magicien en Vadrouille
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Environ 1m80, bien bâti, ne s'entretient pas autant qu'il le devrait. Teint mât, yeux foncés, cheveux noirs, toujours mal coiffé, jamais bien rasé. Le corps couvert de tatouage à l'exception du visage.
ϟ Pouvoirs : ▼Capacités magiques
▼Capacités Lumineuses
▼Capacités physiques
▼Enchantements
▼Recettes alchimiques
▼Equipements
▼Tatouages
▼Compagnons & serviteurs
▼Véhicules
ϟ Liens Rapides : ▼Estoy yo
▼Los desconocidos
▼Pasaporte
▼El diario
▼Las cartas
▼El teléfono
Joueur
"Recherche appartement ou maison magique" - Alex 200507102945795589

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 31/12/2019
ϟ Nombre de Messages : 1001
ϟ Nombre de Messages RP : 580
ϟ Célébrité : Pedro Pascal
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Raphaël Mercury - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 38
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : Magicien en Vadrouille
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Environ 1m80, bien bâti, ne s'entretient pas autant qu'il le devrait. Teint mât, yeux foncés, cheveux noirs, toujours mal coiffé, jamais bien rasé. Le corps couvert de tatouage à l'exception du visage.
ϟ Pouvoirs : ▼Capacités magiques
▼Capacités Lumineuses
▼Capacités physiques
▼Enchantements
▼Recettes alchimiques
▼Equipements
▼Tatouages
▼Compagnons & serviteurs
▼Véhicules
ϟ Liens Rapides : ▼Estoy yo
▼Los desconocidos
▼Pasaporte
▼El diario
▼Las cartas
▼El teléfono
Rafa hocha très naturellement la tête pour approuver Alex. Ouai, franchement, risquer sa vie “juste” une ou deux fois, c’était une promenade de santé, pas de quoi s’en faire. De toute façon, cette idée lui sortit aussitôt de la tête quand elle s’enthousiasma de l’existence de son changelin. Comble du bonheur, elle avait l’air de s’y connaître!

J’ai même pas essayé de le ramener chez lui, pour te dire, le temps que je retrouve le nid de ses parents, il aura vécu trop longtemps en captivité. Attends. Taz? Taz?

Il siffla, mais ça ne loupa pas. La dernière fois qu’il l’avait vu, le changelin était roulé en boule plus ou moins régulière dans sa chambre - comprendre roulé en boule, mais avec les pattes toujours tendues - et dormait du sommeil du juste. Là, il venait de le réveiller et le changelin était présentement en train d’accourir. N’ayant pas encore une coordination parfaite de ses quatre pattes canines, ses déplacements étaient toujours plein de grands dérapages et d’emmêlements de pattes à chaque virage, sans parler des montants de portes joyeusement percutés. Un raclement de griffes sur le parquet annonça son arrivée, et il se jeta sur Rafa, lui fit la fête, puis réalisa la présence d’Alex, et fit à peu près la même chose, ponctuant ses sauts et ses rebonds de cris qui ressemblaient de plus en plus à des aboiements.

Taz. Alex. Je crois qu’il t’aime bien”.

Le temps que l’animal déboule très calmement dans son salon, Alex lui avait raconté l’histoire de cartes Magic magiques, mais là, elle l’avait un peu perdu. Principalement parce que, l’anglais aidant, il avait compris “des cartes magiques magiques”. Alors il ne voyait pas du tout de quoi elle parlait et ça devait se voir sur sa tête.

C’est… quoi des cartes magiques magiques?

Apparemment, c’était une trouvaille relativement importante… mais le magicien ignorait à quoi ça ressemblait. A part à des cartes. Comme le jeu de tarot de Marisol, peut-être?

C’est souvent quelque chose comme ça. Je crois qu’il essaie de satisfaire tout le monde…” Il eut, comme souvent, un moment de réalisation aussi soudain que brillant. Son grand-père avait sans doute enchanté ce gramophone. Seulement, son grand-père avait toujours vécu seul, à sa connaissance. “... Il n’aurait pas prévu le coup?” marmonna Rafa, plus pour lui-même que pour Alex.

Il se gratta le crâne, les sourcils froncés, considérant l’objet. Si Papi ne s’était jamais trouvé en présence d’un visiteur alors qu’il fonctionnait… Ou alors, peut-être qu’il n’en avait rien eu à faire, du moment qu’il fonctionnait? Et si c’était arrivé alors qu’il était là… Ils avaient les mêmes goûts musicaux. En tout cas, la musique latine qu’aimait Rodrigo ne l’avait jamais dérangé, donc le gramophone n’aurait pas senti le besoin de jouer un autre morceau pour lui.

Comme il était un écureuil, cette idée lui resta approximativement 0.2 secondes en tête avant qu’Alex, concentrée sur la cantine, n’arrive à l’attirer jusqu’à lui avec des suggestions très pertinentes. Ah, il savait que c’était une bonne idée de l’attirer.

... si. On a même pas besoin d’analyser le sort, en vrai. On peut juste… enchanter une paire de lunettes pour voir l’invisible et on devrait voir ce qu’il y a sous le sort. Peut-être même que je peux faire une paire de lunettes pour voir au travers de la boîte directement, je crois pas qu’il y ait de sort pour ça”. Pause. “Tu veux que je fasse des lunettes magiques pour voir à travers la boîte?

Certes, d’un point de vue tout à fait scientifico-magique, ça aurait été intéressant de réussir à ouvrir la boîte et de contourner le sort d’invisibilité… mais il avait passé un moment à essayer de l’ouvrir et il était curieux. En plus, il aurait pu être argué que c’était une bonne idée de regarder ce qu’il y avait dedans avant d’essayer de l’ouvrir. Au cas où.
 
Revenir en haut Aller en bas


Otro país, otra ciudad, otra vida.



Gifs : pedronfriends (tumblr) sign': Solosand

Message posté : Mar 25 Fév 2020 - 19:04 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Rafa n’avait pas tort. Trouver le nid précis d’un changelin, dans son environnement naturel, ça devait être particulièrement fastidieux, et beaucoup trop d’efforts en considérant que ça avait pas mal de chances de ne pas fonctionner après la captivité.
A y réfléchir, Alex aurait probablement fait la même chose. Avec elle, les choses s’étaient généralement passées différemment : Fiëri avait juste déboulé dans sa vie au hasard, alors qu’elle s’était habilement perdue dans le labyrinthe de haies d’une fête foraine peu mémorable.
Enfin, si, mémorable parce qu’elle y avait rencontré le feu follet, quand même. En tout cas, elle n’avait pas réfléchi ni considéré de refuser lorsqu’il avait voulu la suivre.

La façon dont le changelin déboula dans la pièce se suffisait à elle même : La bestiole aimait Rafael. Et visiblement elle l’aimait elle aussi. Du coup, clairement, pas utile de le ramener à la nature.

Salut, Taz !

Gratifia donc la Norvégienne, en lui tendant doucement la main comme on le ferait avec un chien pour le mettre en confiance.

Il a l’air de se sentir bien ici, j’comprends que tu le gardes.

Et… Et il ne connaissait probablement pas les cartes Magic, vu sa réaction. Mais ça, c’était pas un souci, c’était relativement facile à expliquer :

Oooh, en fait, c’est des cartes à jouer et à collectionner, qui s’appellent cartes Magic, mais c’est le nom du jeu, elles sont pas vraiment magiques. Sauf celles que j’ai trouvé, qui elles sont magiques. Du coup c’est des cartes Magic magiques.

Elle pouvait assez difficilement faire plus clair, et espérait que ça serait suffisant pour qu’il aie l’idée. Enfin, de toute façon c’était pas important puisqu’elle allait les lui montrer.

On pourrait corriger le gramophone peut-être en lui faisant, genre, attendre la fin d’une musique avant de changer ? Ou bien mettre une sorte d’ordre de priorité, pour qu’il puisse choisir s’il y a deux personnes.

C’était intéressant, de réparer des enchantements défectueux ! Elle avait plutôt l’habitude de prendre les objets comme ils venaient et de faire avec leurs petits défauts qui parfois faisaient leur charme, principalement parce qu’elle-même n’avait pas les compétences pour les réparer.
En somme, elle avait la théorie, mais pas la pratique.

Lorsqu’elle entamait une pensée, c’est l’enchanteur qui la finissait. C’était vraiment agréable d’avoir quelqu’un capable de finir ses phrases ou de voir où elle voulait en venir ! Disons que c’était rare. Et ce qui est rare est précieux.

C’est pas bête ça. Surtout si c’est une sorte de boîte de Pandore, genre, si on s’entête à l’ouvrir alors qu’y a des trucs qui auraient jamais du rester enfermés aussi longtemps dedans, la maison risque de pas apprécier.

Alors elle hocha la tête, volontaire.

Va pour les lunettes pour voir dedans.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 25 Fév 2020 - 20:57 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Héros Indépendant
Super-Héros Indépendant

Rafael Colón
Super-Héros Indépendant

Personnage
"Recherche appartement ou maison magique" - Alex 200507102945795589

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 31/12/2019
ϟ Nombre de Messages : 1001
ϟ Nombre de Messages RP : 580
ϟ Célébrité : Pedro Pascal
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Raphaël Mercury - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 38
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : Magicien en Vadrouille
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Environ 1m80, bien bâti, ne s'entretient pas autant qu'il le devrait. Teint mât, yeux foncés, cheveux noirs, toujours mal coiffé, jamais bien rasé. Le corps couvert de tatouage à l'exception du visage.
ϟ Pouvoirs : ▼Capacités magiques
▼Capacités Lumineuses
▼Capacités physiques
▼Enchantements
▼Recettes alchimiques
▼Equipements
▼Tatouages
▼Compagnons & serviteurs
▼Véhicules
ϟ Liens Rapides : ▼Estoy yo
▼Los desconocidos
▼Pasaporte
▼El diario
▼Las cartas
▼El teléfono
Joueur
"Recherche appartement ou maison magique" - Alex 200507102945795589

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 31/12/2019
ϟ Nombre de Messages : 1001
ϟ Nombre de Messages RP : 580
ϟ Célébrité : Pedro Pascal
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Raphaël Mercury - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 38
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : Magicien en Vadrouille
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Environ 1m80, bien bâti, ne s'entretient pas autant qu'il le devrait. Teint mât, yeux foncés, cheveux noirs, toujours mal coiffé, jamais bien rasé. Le corps couvert de tatouage à l'exception du visage.
ϟ Pouvoirs : ▼Capacités magiques
▼Capacités Lumineuses
▼Capacités physiques
▼Enchantements
▼Recettes alchimiques
▼Equipements
▼Tatouages
▼Compagnons & serviteurs
▼Véhicules
ϟ Liens Rapides : ▼Estoy yo
▼Los desconocidos
▼Pasaporte
▼El diario
▼Las cartas
▼El teléfono
Taz était maintenant occupé à marteler le parquet en agitant joyeusement la queue, visiblement en attente de papouilles de la part d’Alex. Comme cela mettait un peu trop de temps à venir, il se glissa finalement entre les mains de la jeune femme pour se montrer plus clair dans sa demande.

Rafa, de son côté, voyait un mystère s’éclaircir en ce qui concernait les cartes “magiques magiques”. C’était bien des cartes magiques, mais c’était aussi des cartes “Magic”. C’était à peine moins confus dans sa tête, cela dit. Il ne doutait pas que ce serait beaucoup plus clair une fois qu’elle lui aurait montré les fameuses cartes.

Et elles font quoi, ces cartes magic magiques? J’ai une amie qui a un jeu de cartes magiques, elle aussi… mais je pense pas que ça fasse la même chose”.

Ca aurait été une sacrée coïncidence cela dit, et peut-être que cela aurait rassuré Marisol, de savoir qu’il y avait d’autres cartes magiques que les siennes. Ou peut-être que ça l’aurait terrifié. La seule chose dont il était sûr, c’est qu’elle aurait nié être une magicienne.

Rafa retint un soupir. Il était en train de vivre une chose atrocement affreuse. Alex était pleine de bonnes idées. Sur le gramophone, sur la cantine, sur tout, et lui ne savait même pas par quoi commencer. Ils allaient probablement finir par courir d’une chose à l’autre, comme des chiots passant d’un jouet à une gamelle de nourriture à un bol d’eau à un autre jouet, sans rien accomplir de leur journée, et c’était une perspective à la fois merveilleuse et agaçante. Merveilleuse parce qu’il verrait plein de choses et agaçante parce qu’il n’arriverait jamais à se concentrer assez longtemps sur l’une avant de passer à l’autre.

Ok. Lunettes” décida l’espagnol, puisqu’il fallait bien choisir quelque chose. “Je vais chercher des lunettes, je reviens”.

Et il fila, laissant un Taz parfaitement heureux à l’idée de se rouler aux pieds de sa nouvelle amie en attendant des grattouilles. Rafa grimpa les escaliers deux par deux, entra en coup de vent dans sa chambre, vida un sac sur le lit, un deuxième juste à coté, fouilla, ouvrit des tiroirs de table de nuit, trouva une vieille paire de lunette de soleil et sa paire de lunettes actuelles.

Il repartit dans l’autre sens, faillit dégringoler toutes les marches en roulée-boulée dans sa précipitation et revint dans le salon comme s’il s’y était téléporté.

Lunettes” répéta-t-il.

Il fallait qu’il se concentra sur cette tâche et uniquement cette tâche, sinon, il allait se perdre il le sentait. Donc il voulait voir à travers la cantine alors il lui fallait… des runes de révélation. Ou de transparence? Des runes de révélation et de transparence? Il bricolait déjà son cercle runique, directement sur la table basse, avec une craie en marmonnant pour lui-même puis il marmonna l’incantation.

Le cercle brilla, les lunettes aussi, il en donna une à Alex et enfila la seconde. Bon. De toute évidence, ça marchait. Le monde avait certes pris une teinte brune, du fait des verres colorées, mais il était aussi devenu un peu plus… transparent. Il regardait en direction d’un secrétaire et venait de voir au travers pour voir le tas de papier qui y était rangé. Super, c’était le but. Il pivota sur ses pieds, regarda Taz… tiens, bizarre, il avait l’air… squelettique. Il regarda Alex, mais comme il ne voyait que son aura, ne s’inquiéta de rien.

Ensuite, il eut l’idée de se regarder lui. Et constata qu’il voyait très distinctement le tatouage de sa lance. Seulement, il portait un pull. A manches longues. Il toucha son bras. Oui, toujours là, il sentait le tissu.

... Tu peux voir à travers les vêtements, toi aussi? Enfin j’ai pas vu à travers les tiens, j’ai vu ton aura mais je vois plus mes vêtements”.

Pause.

... Du coup tu me vois potentiellement tout nu, là, en fait”.

Il n’était pas particulièrement pudique alors en soi, ça ne le dérangeait pas. C’était plutôt une question de “J’y ai été un peu fort, de toute évidence”. Un peu beaucoup. Il arrivait à voir le rembourrage des coussins quand il regardait le canapé. Et le café flottait au-dessus de la table, comme contenu dans une tasse invisible. C’était à la fois troublant de s’être planté et intéressant. Tellement qu’il en oublia presque la cantine. C’était un peu pour ça qu’il avait bricoler les lunettes, à la base.

Alors il regarda la cantine. Et fut presque déçu de voir des trucs qui ressemblaient à des albums photos, des carnets, des boites. Des vêtements? Il plissa les yeux mais son enchantement était vraiment défectueux, il finit par regarder au fond de la cantine à vouloir voir dans une boîte. Il enleva les lunettes.

... Bon, j’ai mal fait un truc… mais on a vu ce qu’il y avait dans la cantine alors c’est déjà ça. Par contre, je sais pas ce que j’ai mal fait”.
 
Revenir en haut Aller en bas


Otro país, otra ciudad, otra vida.



Gifs : pedronfriends (tumblr) sign': Solosand

Message posté : Sam 7 Mar 2020 - 14:14 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Est-ce que Rafael et Alex avaient les mêmes amis ? La question devait être posée, parce que voilà : Les deux individus avaient déjà bon nombre de points communs, alors au final ça serait pas si étonnant. Pas étonnant, et amusant, en plus de ça. Parce que des cartes magiques, ben, y’avait celles qu’elle avait trouvé là, évidemment, mais la mention d’une amie avait immédiatement fait surgir l’image de Marisol dans sa tête. Même si cette dernière n’était franchement pas fan de magie, elle trempait dedans.


En tout cas, la Norvégienne se jeta à l’eau avec tout le naturel du monde :


Ton amie aurait pas un jeu de tarot, par hasard ?

Et puis, si elle allait dans le mur, c’était pas si grave, non ?

Si c’est elle, ouais, c’est pas la même chose !

Même si les deux jeux étaient enchantés d’une façon ou d’une autre, les siennes étaient un peu plus terre à terre. Pas d’incarnation ou de représentations ou d’allégories : Si c’était une carte de créature, alors elle faisait une invocation, si c’était une carte d’enchantement, elle produisait un enchantement… Logique, non ?

Enfin. Lunettes. Elle hocha vivement la tête, et pendant l’absence de Rafael, se plia bien volontière à l’exercice de gratouilles de Taz.
A son retour, eh ben… Elle était toujours impressionnée par le naturel avec lequel il parvenait à réaliser des enchantements. Ca donnait envie. Elle n’irait pas dire qu’elle était jalouse, mais en revanche elle était admirative ! Et ça se lisait aisément sur son visage. Une fois les lunettes sur le nez, elle s’assura comme son camarade que l’enchantement fonctionnait, et il fonctionnait.
Est-ce qu’il avait prévu qu’il fonctionnait aussi sur les vêtements, ou pas ?

Rien de spécialement anormal pour Alex, qui se disait simplement que si ça permettait de voir dans un coffre, c’était logique que ça puisse permettre de voir à travers des vêtements aussi. Tout dépendait de ce qui avait été défini dans l’incantation ou les runes. Si le sort impliquait de révéler tout ce qui était couvert ou dissimulé, alors les vêtements passaient à la trappe.

D’ailleurs, si le regard de la Norvégienne avait fini par s’accrocher à son interlocuteur, ce n’était ni par surprise ni par attrait par sa plastique -c’était juste un homme nu, ça ne serait ni la première ni la dernière fois qu’elle en voyait-, mais bien seulement parce qu’elle pouvait voir le reste des tatouages gravés sur sa peau !
Réciproquement, elle ne se faisait pas trop de souci à l’idée que lui puisse la voir nue. Alex n’était pas pudique et n’avait rien de spécial qu’elle souhaitait cacher. Quelques cicatrices sorties tout droit de ses missions, rien de plus, rien de moins.


Alors elle hocha la tête en toute neutralité.

Oui, je vois à travers tes vêtements ! Tu as fait quoi, comme enchantement ? Je vois qu’y a un peu tout qui est genre… Semi-transparent, je le sens aussi. Et… Je pense que les lunettes considèrent tout ce qu’on ne peut pas voir comme caché, donc elles nous montrent tout ce qui est caché ? Mais pas tout du coup, parce qu’on voit pas tout dans le coffre.

Suppositions. L’enchantement n’était pas très compliqué, ses pouvoirs lui permettaient de sentir le mélange d’enchantements qui avait été utilisé sur les lunettes, sans en avoir le détail.

De toute façon, on voulait voir à travers la cantine, donc ça a fait son boulot ! Et puis c’est pas si mal que l’enchantement soit un peu plus large que prévu, comme ça les lunettes pourraient te servir à autre chose plus tard.

L’idée qu’il puisse jouer au voyeur ne l’effleura pas une seule seconde.

Du coup tu veux qu’on essaie de l’ouvrir ? Ca a l’air d’être des trucs un peu personnels dedans. Mais avec le verrouillage magique, ça veut peut être dire qu’y a des trucs importants. Ou bien c’est juste pour t’embêter.

Une possibilité à ne pas négliger. Elle leva les lunettes sur son front et fit une énième fois le tour de la valise. Est-ce qu’ils pouvaient… Lui faire croire qu’ils disaient le bon mot de passe alors que c’était pas le bon ? Lui faire entendre ce qu’elle voulait entendre, en quelque sorte ? Pensive, elle avait même porté une main à son menton, alors qu’elle faisait les cent pas, c’est dire !
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 7 Mar 2020 - 19:13 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Héros Indépendant
Super-Héros Indépendant

Rafael Colón
Super-Héros Indépendant

Personnage
"Recherche appartement ou maison magique" - Alex 200507102945795589

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 31/12/2019
ϟ Nombre de Messages : 1001
ϟ Nombre de Messages RP : 580
ϟ Célébrité : Pedro Pascal
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Raphaël Mercury - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 38
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : Magicien en Vadrouille
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Environ 1m80, bien bâti, ne s'entretient pas autant qu'il le devrait. Teint mât, yeux foncés, cheveux noirs, toujours mal coiffé, jamais bien rasé. Le corps couvert de tatouage à l'exception du visage.
ϟ Pouvoirs : ▼Capacités magiques
▼Capacités Lumineuses
▼Capacités physiques
▼Enchantements
▼Recettes alchimiques
▼Equipements
▼Tatouages
▼Compagnons & serviteurs
▼Véhicules
ϟ Liens Rapides : ▼Estoy yo
▼Los desconocidos
▼Pasaporte
▼El diario
▼Las cartas
▼El teléfono
Joueur
"Recherche appartement ou maison magique" - Alex 200507102945795589

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 31/12/2019
ϟ Nombre de Messages : 1001
ϟ Nombre de Messages RP : 580
ϟ Célébrité : Pedro Pascal
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Raphaël Mercury - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 38
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : Magicien en Vadrouille
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Environ 1m80, bien bâti, ne s'entretient pas autant qu'il le devrait. Teint mât, yeux foncés, cheveux noirs, toujours mal coiffé, jamais bien rasé. Le corps couvert de tatouage à l'exception du visage.
ϟ Pouvoirs : ▼Capacités magiques
▼Capacités Lumineuses
▼Capacités physiques
▼Enchantements
▼Recettes alchimiques
▼Equipements
▼Tatouages
▼Compagnons & serviteurs
▼Véhicules
ϟ Liens Rapides : ▼Estoy yo
▼Los desconocidos
▼Pasaporte
▼El diario
▼Las cartas
▼El teléfono
Du tarot? La remarque le fit cligner des yeux. Ca paraissait assez spécifique. Du genre trop spécifique pour que deux personnes différentes à Star City aient eu un jeu de tarot magique. Un jeu de cartes, oui mais là, c’était un type de cartes précis.

Euh… Si”. Ca commençait à être un peu gros pour être une simple coïncidence. “Marisol Aguilar?

Pour sa défense, Rafa se souvenait bien qu’Alex était de l’UNISON, et il savait aussi que Marisol faisait parti de cette organisation… mais il n’avait pas ajouté deux et deux pour faire quatre. A savoir, que puisqu’elles travaillent au même endroit et sur la magie, il y avait quand même une forte probabilité pour qu’elles se connaissent.

Au-delà de ça, cette simple coïncidence n’en était pas tout à fait une, en fait. Enfin… il avait rencontré Alex par hasard, mais Marisol était venue sur le conseil de Lawrence, un vieil au à lui. Donc en fait… Ce n’était pas tant une coïncidence qu’un cas de “c’est l’ami d’un ami d’une amie”.

... Tu connais aussi Lawrence? Chastel?” précisa-t-il quand il se rappela que peut-être que d’autres gens s’appelaient comme ça. Lawrence, il entendait. Pas carrément "Lawrence Chastel". Même si y en avait ptet.

Il y avait bien une autre personne de l’UNISON qu’il connaissait à Star City mais au vu des événements de leur rencontre, il jugea préférable de ne pas mentionner le nom d’Andrea Parker. Juste au cas où il aurait dû expliquer leur rencontre. Sur certains trucs, il n’était pas bon menteur, et c’était le genre de sujet où il n’était pas bon menteur.

Alors il préféra se concentrer sur des réponses beaucoup plus palpitantes. Du genre “parlons magie”. Il aimait bien la magie, tellement qu’il aurait pu en parler pendant des heures en oubliant tout le reste.

Euuuh en gros le sort veut révéler ce qui est caché. J’ai mis des runes d’observation, des runes de révélation… j’ai été trop large, j’pense”. Il avait justement retiré les lunettes de son nez pour les regarder de près. Genre son erreur allait s’écrire sur les verres, mais non. “J’pourrais faire une exception pour les fringues, j’suppose”.

Mais alors… comment il était supposé bricoler ça? Parce que des fringues, ça restait du tissu, donc à moins de faire des exceptions aux exceptions, il bloquerait la vue à travers le tissu. Alors que franchement, ça pouvait être utile. Il supposait.

Il n’avait pas non plus pensé au fait qu’il aurait potentiellement pu voir des gens tout nu. Sur une note relativement similaire, il n’avait pas non plus pensé qu’il aurait pu se faire un paquet de thunes auprès de pervers.

J’pense que des trucs sont protégés par la magie. Comme la boite”.

Il refit une tentative pour voir au travers de la boite - en carton, de la taille d’une boîte à chaussure, très très probablement une boîte à chaussures - mais vit directement le fond de la cantine. Tiens, d’ailleurs…?

Il regarda autour de lui, les yeux baissés vers le plancher, puis levés vers le plafond, puis vers chacun des murs.

C’est marrant, j’arrive pas à voir au travers des murs”.

Ce qui n’était pas tant marrant que normal. Rapport que la maison était vivante, donc enchantée, tout ça, et qu’il avait bricolé cet enchantement à la va-vite. Ca devait être une histoire comme ça. C’était intéressant, supposait-il. Supposait, seulement, parce qu’il aurait été bien incapable de dire exactement pourquoi c’était intéressant. A part que ça l’était.

Il enleva les lunettes avant de se perdre encore plus dans des conjonctures et termina assis en tailleur devant la cantine, la mine froncée, les bras croisés sur la poitrine. Un problème à la fois, même si c’était tentant de tout faire.

Comment ouvrir la cantine? Alex suggérait de la tromper mais… comment il pouvait la tromper?

Ca a l’air d’être… des souvenirs de mon grand-père”. Il lâcha un petit rire. “Il me racontait souvent que pendant la guerre, il faisait “péter des nazis”. Je crois qu’il faisait surtout exploser leurs tanks”.

Et probablement des nazis tout courts, mais Rafa était un peu naïf sur ce point. Il ne visualisait pas Rodrigo Nazari autrement que comme le papi bougon qu’il avait souvent visité. Sauf que la papi bougon avait vécu un moment, que la deuxième guerre mondiale n’avait pas été le seul conflit où il avait servi et qu’il avait une certaine prédisposition à créer des trucs qui faisaient boum. Mais pas genre, “boum” sans faire exprès, du genre “oups j’ai mis trop de trucs et de machins et ça a explosé et emporté mes sourcils”. Non non non, Rodrigo Nazari créait exprès des trucs qui faisaient boum.

Mais la question, c’était pas les trucs qui faisaient boum. Encore une fois, ses pensées l’avaient emporté loin de son point de départ à son corps défendant. Il se recentra sur la tâche à l’oeuvre, seulement pour être distrait aussitôt par le gramophone qui se réveilla en plein milieu d’un morceau de salsa, parasité par autre chose, qu’il supposait être les goûts musicales d’Alex. Quoique… est-ce que ça ressemblait pas à la musique de tout à l’heure? Et voilà que son esprit partait sur “ah oui, l’ordre de priorité ou attendre la fin de la chanson pour…”

Et là, son cerveau bugua. Et partit dans une autre direction.

Il n’osait pas ouvrir de force. Juste… des fois que. Il ne pouvait pas se permettre de tester des mots jusqu’à trouver le bon. En plus c’était ptet une phrase, alors il en aurait eu pour un sacré paquet de temps. Mais ptet…

... Si la cantine s’ouvre avec un mot de passe… ça veut dire qu’elle… euh… que ça fait comme un ordinateur. Fin euh… Quand tu mets un mot de passe à l’ordinateur, le mot de passe est enregistré quelque part sur la machine et quand tu vas le rentrer dans la machine, ça va comparer les deux”. Il supposait. Il en savait rien. Ptet que ça marchait pas du tout comme ça, mais au fond, c’était pas bien grave. C’était surtout pour expliquer son raisonnement. “Fin ce que je veux dire… c’est que j’ai pas vu d’enchantements complexes, du genre qui rendraient la cantine vivante comme la maison, donc c’est plutôt… qu’un enchantement stocke le mot de passe dans une serrure magique et que quand on le dit, le mot de passe déclenche la serrure. Mais ptet on peut… faire en sorte d’écouter ce mot de passe enregistré? Ou… effacer la mémoire et en mettre un nouveau”.

Du genre, cliquez sur “J’ai oublié mon mot de passe” sans passer par la case question secrète.
 
Revenir en haut Aller en bas


Otro país, otra ciudad, otra vida.



Gifs : pedronfriends (tumblr) sign': Solosand

Message posté : Mar 10 Mar 2020 - 22:37 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Alex hocha simplement la tête quand Rafael proposa le nom de Marisol. Bingo ! C’était donc bien elle qu’il connaissait. Plutôt amusant, étant donné que cette dernière faisait de son mieux pour rester de loin de la magie. A moins qu’elle aie changé entre temps ? Ou bien que ça soit la magie qui s’entête à lui tomber dessus, ce qui était tout aussi probable.

Et elle hocha de nouveau la tête lorsqu’il évoqua Lawrence.

J’ai déjà travaillé avec Lawrence, et j’aide Marisol à comprendre un peu mieux son jeu de tarot !

Fit donc Alex tout naturellement. Les révélations n’avaient rien d’étonnantes, elle ne cachait à personne qu’elle travaillait pour l’UNISON, l’un des rares endroits où elle pouvait mettre son expertise au service de causes qui lui semblaient justes. Quand on se spécialisait dans la magie, on finissait soit par être indépendant et vendre ses services, soit dans des carrières autour de l’histoire, soit… là.
Elle n’avait probablement pas tous les chemins possibles en tête.

Oui, voilà, avec le sort de révélation, ça doit être ça qui fait voir à travers les vêtements !

Elle abondait dans son sens. C’était lui qui avait réalisé l’enchantement, donc bon, elle n’allait pas dire que c’était n’importe quoi non plus.

Il faisait péter des nazis ? C’est plutôt une saine occupation. Du coup il faisait de la magie, lui aussi ?

C’est qu’elle n’avait pas posé la question. Avec la cantine qu’ils étudiaient, ça semblait logique, mais elle préférait s’en assurer. Peut-être aussi que ça pourrait les aiguiller sur la marche à suivre, d’en parler et d’y réfléchir ? En tout cas, le brainstorm, là, ils étaient en plein dedans et Alex aussi essayait de réfléchir comme une véritable hackeuse. La comparaison avec l’informatique était toujours aussi appropriée et leur permettait de faire des raccourcis assez utiles dans leur réflexion.
Et puis, Lou lui avait appris deux trois trucs.

Souvent, en informatique, pour récupérer des mots de passe, on profite de formulaires mal sécurisés : Au lieu d’entrer un mot de passe, on entre des instructions qui se retrouvent à être traitées par la machine plutôt que d’être juste lues comme un mot de passe. J’crois qu’ils appellent ça injecter du code ? Et du coup ça peut permettre de modifier des données ou de les récupérer. Donc les mots de passe.

Elle fronça les sourcils, un poil perdue dans sa propre explication, elle se contentait de répéter ce qu’on lui avait appris, en ayant une compréhension franchement sommaire du sujet. Ce qu’elle comprenait, c’était qu’on mettait du code à la place du mot de passe, et qu’en voulant lire le mot de passe, la machine se retrouvait à exécuter le code.

Tu crois qu’on peut faire ça, mais en version magique ? J’pense que oui. J’crois en toi !

Elle passa une main dans ses cheveux pour se gratter le cuir chevelu d’un air tout à fait pensif, alors qu’elle tenait pratiquement un propos de cheerleader.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 12 Mar 2020 - 13:39 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Héros Indépendant
Super-Héros Indépendant

Rafael Colón
Super-Héros Indépendant

Personnage
"Recherche appartement ou maison magique" - Alex 200507102945795589

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 31/12/2019
ϟ Nombre de Messages : 1001
ϟ Nombre de Messages RP : 580
ϟ Célébrité : Pedro Pascal
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Raphaël Mercury - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 38
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : Magicien en Vadrouille
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Environ 1m80, bien bâti, ne s'entretient pas autant qu'il le devrait. Teint mât, yeux foncés, cheveux noirs, toujours mal coiffé, jamais bien rasé. Le corps couvert de tatouage à l'exception du visage.
ϟ Pouvoirs : ▼Capacités magiques
▼Capacités Lumineuses
▼Capacités physiques
▼Enchantements
▼Recettes alchimiques
▼Equipements
▼Tatouages
▼Compagnons & serviteurs
▼Véhicules
ϟ Liens Rapides : ▼Estoy yo
▼Los desconocidos
▼Pasaporte
▼El diario
▼Las cartas
▼El teléfono
Joueur
"Recherche appartement ou maison magique" - Alex 200507102945795589

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 31/12/2019
ϟ Nombre de Messages : 1001
ϟ Nombre de Messages RP : 580
ϟ Célébrité : Pedro Pascal
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Raphaël Mercury - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 38
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : Magicien en Vadrouille
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Environ 1m80, bien bâti, ne s'entretient pas autant qu'il le devrait. Teint mât, yeux foncés, cheveux noirs, toujours mal coiffé, jamais bien rasé. Le corps couvert de tatouage à l'exception du visage.
ϟ Pouvoirs : ▼Capacités magiques
▼Capacités Lumineuses
▼Capacités physiques
▼Enchantements
▼Recettes alchimiques
▼Equipements
▼Tatouages
▼Compagnons & serviteurs
▼Véhicules
ϟ Liens Rapides : ▼Estoy yo
▼Los desconocidos
▼Pasaporte
▼El diario
▼Las cartas
▼El teléfono
N’importe qui, en entendant quelque chose comme “J’ai déjà travaillé avec Lawrence” venant de la bouche d’Alex se serait aussitôt imaginé l’incongruité de la situation. La jeune femme, lumineuse au possible d’un côté, le loup, non pas tant taciturne que complètement flippant, fallait être honnête. La pensée ne traversa même pas Rafa.

Le monde est petit quand même, c’est drôle. On s’connaît depuis longtemps, avec Lawrence. Marisol, c’est récent, je l’aide aussi. J’essaie de la convaincre qu’elle est magicienne mais euh… c’pas facile. Elle est un peu têtue quand même”.

Ce qui était un doux euphémisme, en parlant de sa consoeur définitivement magicienne mais enfin. Elle lui était aussi très sympathique, mine de rien. Amicale, honnête, son aura lui avait renvoyé une bonne impression et elle s’était confirmée.

Rafa décida que, vraiment, il allait mettre de côté cette histoire de lunettes un peu trop efficace pour l’instant, au risque de ne jamais s’en sortir, et se concentra plutôt sur la remarque d’Alex. Une saine occupation? Ouai. Bon, Rafa admettait qu’il n’aurait probablement pas fait lui-même exploser des nazis. Quoique. Il savait pas. A la place de papi, il aurait pu suivre un cheminement similaire.

Ouai, il avait plein d’histoires là dessus. Et il était enchanteur et alchimiste aussi, un peu d’invocations. La maison, c’est lui par exemple, et je sais toujours pas comment il s’est débrouillé précisément parce que… parce que c’est une chose d’enchanter des portes ou des fenêtres, mais là, il a donné une personnalité à un bâtiment entier. Et j’crois aussi qu’il a mis des sortilèges de euuuuh…” il moulina de la main. Merde, comment expliquer ça? “De euuuh la maison est plus grande dedans que dehors? Mais là, elle a perdu des trucs depuis la mort de papi, je sais pas trop comment expliquer. En gros, sa mort a dû désactiver des trucs mais je sais pas encore comment les remettre. Parce que je sais pas comment ça marche”.

Juste en signant l’acte de propriété qui l’attendait sagement sur le bureau de papi, dans son étude, mais que Rafa n’avait pas encore osé visiter.

Euuuh… ptet?

Fin en théorie, c’était possible. Il fallait qu’il trouve le bout d’enchantement qui traitait le mot de passe et de le changer, et paf. S’il avait bien compris. Il marmonna dans sa moustache, plus pour lui-même que pour Alex, tâtonna derrière lui pour reprendre sa tasse et prendre une gorgée de café, pour l’inspiration.

Bon je vais tenter un truc”.

Il ramassa un morceau de craie et traça une rune, puis une autre, corrigea la première, en ajouta trois, puis en effaça une… Pour finalement activer son enchantement. Les runes s’illuminèrent, il eut un déclic de serrure… Et il osa soulever le couvercle.

Oh. Cool. Je pensais pas que ça marcherait, en vrai”.

Il se redressa sur les genoux, ouvrit le couvercle en grand, jusqu’à le rejeter complètement, se penchant sur la malle. Beaucoup plus profonde que ne le laissait voir son extérieur, pleine d’anciens uniformes militaires, de courriers soigneusement attachés ensemble, de médailles, de boites. Par contre, tout ça dégageait une drôle d’odeur.

C’est ses souvenirs de guerre j’pense”. Il récupéra un album photo, le feuilleta, trouva son grand-père, en uniforme de soldat, avec une date plaçant la photo pendant la première guerre mondiale, puis d’autres, où il avait à peine changé, en pleine guerre civile espagnole, puis tous un tas, pendant la seconde guerre mondiale, sans que là non plus, il n’ait pris une seule ride. “Merci de ton aide, en tout cas. J’aurais pas pensé tout de suite à ça j’pense”. Il lâcha un rire. “Fais gaffe, j’ai assez de trucs ici pour te faire rester super longtemps”.
 
Revenir en haut Aller en bas


Otro país, otra ciudad, otra vida.



Gifs : pedronfriends (tumblr) sign': Solosand

 
"Recherche appartement ou maison magique" - Alex
 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  SuivantRevenir en haut 
"Recherche appartement ou maison magique" - Alex Categorie2_6"Recherche appartement ou maison magique" - Alex Categorie2_8


"Recherche appartement ou maison magique" - Alex Categorie2_1"Recherche appartement ou maison magique" - Alex Categorie2_2bis"Recherche appartement ou maison magique" - Alex Categorie2_3
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Cellule 211 [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Drive [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Mother's Day [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Un Heureux événement [DVDRiP]
» [UPTOBOX] The Veteran [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
"Recherche appartement ou maison magique" - Alex Categorie2_6"Recherche appartement ou maison magique" - Alex Categorie2_8

Sauter vers: