Vers l'Infini et Au-Delà Bouton_vote_off
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Vers l'Infini et Au-Delà Cadre_1Vers l'Infini et Au-Delà Cadre_2_bisVers l'Infini et Au-Delà Cadre_3
 

Vers l'Infini et Au-Delà

 
Message posté : Mar 28 Jan 2020, 20:42 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Informations Personnelles

ϟ Nom : Baker
ϟ Prénoms : Andrew Michael Eric
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Âge : 101 ans
ϟ Date de Naissance : 15 Septembre 1918
ϟ Lieu de Naissance : Los Angeles (Californie) / U.S.A.
ϟ Nationalité : Américaine du Nord
ϟ Orientation : Hétérosexuel
ϟ Métier : Sans emploi


Administration

ϟ Avatar : Tom Cruise
ϟ Crédits : None
ϟ Pseudo : None
ϟ Âge réel : 35 ans
ϟ Parlez-nous de vous : Rôliste, GNiste, Roleplayeur amateur. Bref Original Geek since 1990
ϟ Comment avez-vous connu le forum ? Je l'ai en vue depuis des années
ϟ Que pensez-vous du forum ? Magnifique
ϟ Quelques conseils à donner ? Je ne donne pas de conseils



Historique

La vie d'Andrew est... compliquée.

Soyons honnêtes, il y aurait de quoi écrire un roman. Enfin, si il arrivait à recouper toutes les informations et prenait le temps de les mettre en forme. Mais nous savons tous ce que c'est, des voeux pieux, des promesses et dix ans après on à pas encore terminé le premier chapitre.

Mais trêve de digression et plongeons au coeur de notre sujet... enfin, en commençant par le début tout de même !

Le petit Andrew est né en 1918 dans une Los Angeles alors en pleine expansion économique dans une petite famille protestante traditionaliste digne du meilleur des clichés. Un père contremaître sur une chaîne de montage de chez Lockheed (entreprise d'aéronautique) et une mère au foyer s'occupant de ces quatre enfants dans la bonne tradition. Soyons honnête, cette période de sa vie ne fut pas la plus passionnante du récit et consista essentiellement en de longues journées sur les bancs de l'école et des journées de rêverie devant tous ces avions décollant des pistes d'usines des avionneurs locaux. Son rêve plus tard : devenir pilote et ingénieur. Sauf que ça ne s'est pas passé exactement comme cela.

Élève moyen mais volontaire, pas trop mauvais au base-ball et plutôt vif d'esprit, il aurait pût prétendre à une bourse d'étude pour l'Université d'Etat de Californie mais cela n'eut pas lieu tant sa passion pour les avions s'accentua avec le temps et la fréquentation des collègues de son père. Ce dernier, plutôt fier de son aîné n'hésitait en effet jamais à l'emmener avec lui à des meetings aériens ou encore visiter les chaines de montage et parfois les centres d'essai de son employeur si bien que sa passion fini par le mener à la mécanique dans un garage du quartier où il apprit des bases tout en se faisant quelques dollars pour aller au cinéma. Jusque-là, vous l'aurez compris, rien de passionnant. Et cela, Andrew le ressentait déjà à l'époque avec un ennui grandissant. Puis vers l'âge de 18 ans, sortant du lycée, il trouva un premier travail dans un aérodrome local comme simple assistant afin d'apprendre à piloter autant que la mécanique moteur et aéronautique en général. Lorsqu'il eut atteint sa majorité et passé une licence de pilote, il ne fut pas difficile pour les vétérans présent de l'embarquer avec eux pour ce qui allait être l'aventure de sa vie. Enfin, la première d'une longue liste.

1940, Claire Lee Chenault, avec la bénédiction de Roosevelt, prend le chemin de la Chine avec dans ces bagages des P-40 tout neufs et un contingent de volontaires têtes brûlés prêt à faire le coup de force contre les Japonais. Les Tigres Volants sont nés. Et à la grande peur de ces parents, Andrew est du lot. Trop jeune et inexpérimenté (il n'est pas un militaire), il est dans un premier temps cantonné à la mécanique au sol et au transport de fret avant de se voir un jour confié un poste d'artilleur arrière en 41 et de devenir officiellement un "Tigre" ou "Volontaire", patch sur le cuir à l'appui. Apprenant au fil des envolées contre les Japonais dès la Campagne de Birmanie, il se distingue peu à peu et en 1942, intégré comme pilote de chasse dans le Corps des Marines alors que la Seconde Guerre Mondiale prend de l'ampleur.

Repéré pour sa jeunesse et ces prouesses, il est choisi pour des essais de nouveaux matériels expérimentaux (chasseurs essentiellement mais aussi tout premiers prototypes d'autogyres) avant de reprendre la route des combats en fonction des besoins. Tour à tour pilote de chasse, avion taxi, il participe souvent aux actions de la Ligue de la Liberté, emmenant les Supers qui ne peuvent le faire par leurs propres moyens sur les théâtres des opérations ou alors pour les évacuer quand il ne les soutien pas du feu de ces calibres embarqués. Andrew est en quelques sortes ce personnage d'arrière-plan qui n'est qu'esquissé dans les cases des comics, le visage souvent dissimulé par l'ombre portée par sa casquette d'aviateur. Sociable, souriant et passionné, il est toujours partant même pour les missions les plus improbables mais il ne sera jamais considéré comme un super (et il n'en a pas la prétention) mais juste comme un soldat qui fait son métier en temps de guerre avec parfois quelques actes héroïques à son actif.

Lorsque la guerre prend fin, il reste dans le Corps des Marines où il devient chef d'escadrille et continue de collaborer avec la Ligue du fait de son passif avec eux avant d'être engagé en Corée. Cette campagne sera la dernière dans l'armée des Etats-Unis car, en 55, deux ans après, il se retrouve victime collatérale des actes de la HUAC. En effet, considéré comme très proche des supers, il est sommé de se présenter devant une commission et de révéler tout ce qu'il sait au sujet de ces derniers. Devant la commission réuni, il refusa formellement et parfois avec des mots très rudes, de trahir la confiance de ces "collègues". Il ne fut pas d'avantage inquiété par la Commission en tant que tel, n'étant pas un super mais cela mit tout de même fin à sa carrière car la Comission réussit tout de même à "casser" son dossier. Réaffecté à un rôle d'instructeur à Pensacola en Floride, il sut que sa carrière était sur une voie de garage et que ce n'était plus qu'une question de temps avant de la voir stoppée définitivement. Heureusement pour lui, une nouvelle opportunité se présenta ou plutôt une sorte de redite lorsque Chennault lui offrit un poste de pilote dans sa compagnie de transport chinoise qui allait devenir un jour Air America, une filiale de la CIA.

Commença alors la vie d'errance pour Andrew qui devint pilote de cargo et de longs-courriers en Asie mais parfois aussi comme freelance pour d'anciens contacts à l'image d'Adrian Penington ou bien pour des "coups" un peu particulier notamment dans l'Afrique en pleine décolonisation. Jamais officiellement impliqué, toujours dans le "simple" rôle du taxi ou du "support aérien", il exécute les ordres, pas toujours très "good guy" et cela va continuer encore longtemps. C'est aussi à cette période de sa vie qu'il tente de se "poser" en quelque sorte, de fonder une famille. Il se marie à une jeune femme du Maryland, Ann-Rose qui était tombée amoureuse du pilote vétéran à belle gueule et les choses auraient pût se terminer là. Un beau mariage, une belle maison, une fille nommée Jersey, un chien appelé "Jumbo". Mais il y avait cette bougeotte, la démangeaison du manche qui le poussait à toujours rempilé, ce qui devint pire encore avec l'arrivée de la CIA dans l'équation en 58. Il passe de plus en plus de temps au-dessus du Laos et du Triangle et de moins en moins en Floride dans son pavillon. Il perd peu à peu contact avec les copains et l'attitude de sa femme se fait plus froide. Il se dit que c'est juste difficile maintenant mais il compte bien prendre sa retraite un jour.

Mais ce jour n'est jamais arrivé.

Un soir de 1972, alors qu'il vient de déposer une section de Black Ops à la frontière Laosienne pour le compte de la CIA en pleine guerre du Viet-Nam, son avion disparaît des radars et est présumé s'être crashé à cause du mauvais temps. Les recherches ne donnèrent rien et il fut considéré Disparu en Mission. Dossier clos, un petit drapeau pour la famille, un solde de tout compte. Ainsi disparaît Le Capitaine Andrew Baker de la surface de la Terre. D'ailleurs, si vous avez le temps, vous pouvez toujours aller vous recueillir sur sa tombe à Pensacola en Floride...

Bande de curieux. Bon, d'accord, on continue, voilà ce qu'il s'est passé ce soir-là.

Le temps était mauvais et Andrew commençait à se demander si il n'avait pas fait une erreur en prenant l'itinéraire de nuit. Mais il savait qu'un câble important de sa femme était arrivé à la base d'Air America et il voulait lui dire qu'il allait s'arrêter là. Que cette guerre n'allait pas tarder à se terminer et qu'il raccrocherait les gants. Pas plus de deux trois ans. Mais non, ça il l'a fait en pensée dans le long coma qui suivit. Qui suivit quoi ?

Bah, simplement, il se retrouva la cible d'un vaisseau extra-terrestre de passage à la recherche de spécimens à étudier ou à collectionner et hop. Fini le survol de la jungle Laotienne et bonjour la soute immense d'un truc trop grand pour être pris en entier dans le scope d'une caméra. Andrew n'a jamais sût pourquoi lui et son équipage. Pourquoi à ce moment là. Son copilote fut découpé pour une vivisection. Son radio, il ne le sut jamais. Quand à lui, il fut plongé dans le coma et congelé pour plus tard. C'est à ce moment là qu'il a complètement perdu la notion de temps. Et cela tombe bien, son corps aussi. Car comme pour le préserver dans une sorte de formol, les petits gris lui injectèrent quelque chose qui ralentit son vieillissement et répare les tissus comme l'on prend soin d'un trophée, d'un spécimen précieux. Ou du jouet d'un Collectionneur.

Andrew ne sait combien de temps il se retrouva emballé sous vide, uniquement conscient les trop rare fois où on le changea de bocal. Peut-être échangé d'un vaisseau à un autre, passant d'une collection à une autre comme une vulgaire figurine dans son emballage premium.

Et un jour quelque chose a merdé. Il ne saura jamais quoi, toujours est-il qu'il se réveilla au milieu du bruit et de la fureur, complètement perdu, désorienté. Le vaisseau était en feu. Une attaque ? Un accident ? Quand vous êtes ballotté dans un lieu inconnue au milieu de trucs plus étranges les uns que les autres, vous vous posez tellement de questions que finalement plus aucune n'a de sens. Vous vous contentez de courir et de survivre.

Et à partir de ce moment, il n'a cessé de courir POUR survivre.

Survivre au naufrage de ce vaisseau spatial en tombant dans une capsule de survie. Survivre n étant récupéré par des pilleurs d'épaves qui se servir de lui comme esclave à bord. Il apprit quelques langages, quelques notions de base de ce monde nouveau pour lui. Il tenta bien d'expliquer ce qu'était la Terre mais soit l'on se moquait de lui soit l'on en avait rien à foutre. Reste qu'avec le temps, d'esclave il passa à membre d'équipage quand il s'avéra qu'il savait tenir une arme et que la mécanique de base lui était accessible.

Puis les pilleurs d'épaves se firent bouffer par des pirates qui se firent eux-même arrêtés par les autorités locales de la République de Lor. Cette fois encore, Andrew fut ausculté, soupesé et étudié avant d'être rendu à la vie civile. Après tout, il n'était une menace pour personne. Ainsi débuta sa vie de SDF intergalactique et les misères qui vont avec. Tour à tour barman dans un bouge à spatiaux, apprenti pilote sur un cargo commercial, on peut dire qu'il en a vu du pays. Pratique quand on ne vieillit pas. Et toujours cet espoir un jour de revenir sur Terre. Et même si au sein de la République de Lor on sait où elle se trouve. Encore faut-il obtenir le droit de s'y rendre et avoir les moyens de louer un vaisseau pour faire le chemin. Et ça ça nécessite du cash. Alors il enchaîne, tour à tour pilote d'escorteur de cargo, mercenaire ou voleur, tout les moyens sont bons pour se rapprocher. Même les pires conditions ne l'arrêtent pas car il en veux. Au passage, il voit de sacré merveilles, le genre que l'on peut voir dans Doctor Who ou dans Farscape. Mais rien n'est aussi beau que le souvenir de la Terre ou de sa femme. Cela fait cliché mais c'est finalement ça qui lui permet de s'accrocher.

Il va finir par parvenir dans la zone de la Terre après des années d'errances mais son transport sera pris en chasse par les troupes de la République et abattu. Dérivant désormais comme un simple déchet, coincé dans l'habitacle de survie, il tombe peu à peu vers la surface de la Terre alors que la ruine qui lui a servi de vaisseau fond couche à couche dans l'entrée dans l'atmosphère.

Il va finalement réussir. Il va finalement pouvoir rentrer à la maison. Avec 50 ans de retard (enfin, 47 mais on compte plus trop à ce niveau-là) mais il va enfin y arriver...



Dossier Médical

ϟ Corpulence : La vie de survivant et de voyageur de l'espace d'Andrew lui a donné un corps athlétique, quoiqu'un peu sec, un corps habitué aux privations en tout genre et aux périodes de repos le temps que ça cicatrise.

ϟ Visage : Des cheveux bruns coupés court, des yeux vert sur un visage marqué par la vie et les intempéries, ces traits sont découpés au couteau et une mâchoire carré assez volontaire.
ϟ Particularités : Un tatouage d'une tête de tigre ailée sur le biceps droit assorti de la date 1941.

ϟ Qualités et défauts : Ces principales qualités sont sa nature volontaire et sociable. Aller vers les autres n'est jamais un problème et découvrir une nouvelle culture est une véritable aventure. Souple, habile, c'est un homme d'action, qui adore sentir l'adrénaline passer dans ces veines.

Mais il a aussi un côté sombre, celui d'un homme qui à longtemps fui ces responsabilités de père, de mari, un homme un peu trop égoïste qui a trop longtemps fait passé son plaisir de voler devant ces responsabilités.

Courageux, c'est aussi un grand angoissé, un homme à fleur de peau que son périple spatial à rendu émotionnellement instable.
ϟ Goûts et dégoûts : Andrew aime la nourriture asiatique en général, tout ce qui contient de la sauce piquante et passer des heures à buller au soleil dans une chaise longue.

Il déteste être réveillé le dimanche matin, le café froid et se retrouver bloqué dans les embouteillages.
ϟ Rêves et peurs : Son plus grand rêve : revoir la Terre et sa famille.

Sa plus grande peur : la réalité de ce qu'il va découvrir.


ϟ Quelle vision votre personnage a-t-il des autres ? Andrew est un peu cynique même si il est plutôt d'un naturel altruiste et éminemment sociable, c'est juste que d'avoir longtemps servi à faire le sale boulot de la CIA et vu les conneries débitées par la Commission lui ont fait perdre foi dans les gouvernants et les élites en général.

Il considère les supers-vilains comme de réelles menaces et les super-héros comme des exemples même si il n'admettra que difficilement avoir été l'un d'eux en "quelque sorte".

Andrew serait plutôt le genre à aider son prochain et à se donner à 100%, une façon pour lui d'exorciser le fait d'avoir laissé tomber sa famille, d'avoir fait l'erreur de trop.


ϟ Où se placerait-il dans l’échelle qui va du Super-Vilain au Super-Héros ?

ϟ Est-il prêt à tout pour arriver à ses fins ?

ϟ Serait-il prêt à blesser ou tuer pour gagner un combat ?

ϟ Pourra-t-il user de violence pour se sortir d'une situation de crise ?



Super Dossier

ϟ Groupe et raisons : A terme, je le vois bien rejoindre UNISON, Star High ou la Légion des Etoiles mais je préférerais que cela se fasse au fil du RP.

En terme de motivation, c'est avant tout du fait de son caractère et de son historique, plutôt orienté sur la protection des autres, le sacrifice de soi.

ϟ Pouvoirs et capacités : Immortalité : Andrew vieillit extrêmement lentement depuis son enlèvement par des extra-terrestres mais il finira surement par mourir un jour d'une mort violente car il se blesse et saigne parfaitement normalement.

Pilote d'Elite (Capacité spéciale) : Tout ce qui vole ou flotte dans l'espace, c'est sa came même si il n'en a pas forcément le permis.

Entrainement martial (Capacité spéciale): le temps et emmerdes lui ont permis de développer au fil du temps des compétences en termes de corps à corps qui peuvent se révéler utiles parfois.

(A voir dans l'avenir pour le quatrième)



ϟ Surnom et costume :



Informations Complémentaires

 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 28 Jan 2020, 21:01 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

Lukaz Le Guen
Cartel Rouge

Personnage
Solar

ϟ Âge : 34
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/07/1985
ϟ Arrivée à Star City : 22/05/2012
ϟ Nombre de Messages : 7695
ϟ Nombre de Messages RP : 803
ϟ Célébrité : Tom Felton
ϟ Crédits : made by Cari
ϟ Doublons : Ezekiel Nakamura
ϟ Âge du Personnage : 30 ans
ϟ Statut : célibataire libertin
ϟ Métier : voleur du Cartel Rouge
ϟ Réputation : Niveau 5
ϟ Signes particuliers : Blond cendré, yeux bleus, finement musclé, svelte et agile, un piercing à la langue, deux piercings dissimulés et un tatouage à découvrir...
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise des lames

- Absorption d’énergie solaire
- Absorption de la lumière
- Force solaire (8T)
- Résistance solaire
- Régénération solaire

- Projection d’énergie solaire
- Explosion aveuglante
- Stroboscope
- Rayon solaire
- Flèche solaire
- Lame solaire
- Sabre-laser

- Immunité solaire
- Immunité aux laser

- Vol solaire

- Forme invisible

- Forme lumineuse

- Physiologie solaire
- Subsistance solaire

- Photoportation

- Contrôle thermique

- Brouillage mental

- Costume renforcé
- Costume autorégulé
- Protèges-poignets lance-fléchettes
- Lunettes de vision nocturne
- Lunettes ultra-photoniques
- Ceinture utilitaire (recycleur d'air, balles fumigènes, billes incapacitantes, bombes collantes, bombes électriques, boule disco lévitante, émetteurs à ultrasons, spray réfrigérant)
- Armes : accumulateur stellaire, filet d'Hélios, pistolet tranquillisant pliable, revolver apache de maître
- Technologies : Book My Life, Cœur du Projet Manhattan, projecteur holographique portable, séquenceur cryptographique

- Clé des Rêves

- Scorpio (super-voiture)
- Nisshoku (super-voiture)
- Nautile bioluminescent (submersible)
- Char solaire

- Kamui Kaguya/Kagutsuchi
- MEDEE (intelligence artificielle)
- Clank (robot)
- Mutin Lutin Malin Pesti (lutin)

- Fallaenn (base)
- Forteresse Onirique (base)
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Solar

ϟ Âge : 34
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/07/1985
ϟ Arrivée à Star City : 22/05/2012
ϟ Nombre de Messages : 7695
ϟ Nombre de Messages RP : 803
ϟ Célébrité : Tom Felton
ϟ Crédits : made by Cari
ϟ Doublons : Ezekiel Nakamura
ϟ Âge du Personnage : 30 ans
ϟ Statut : célibataire libertin
ϟ Métier : voleur du Cartel Rouge
ϟ Réputation : Niveau 5
ϟ Signes particuliers : Blond cendré, yeux bleus, finement musclé, svelte et agile, un piercing à la langue, deux piercings dissimulés et un tatouage à découvrir...
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise des lames

- Absorption d’énergie solaire
- Absorption de la lumière
- Force solaire (8T)
- Résistance solaire
- Régénération solaire

- Projection d’énergie solaire
- Explosion aveuglante
- Stroboscope
- Rayon solaire
- Flèche solaire
- Lame solaire
- Sabre-laser

- Immunité solaire
- Immunité aux laser

- Vol solaire

- Forme invisible

- Forme lumineuse

- Physiologie solaire
- Subsistance solaire

- Photoportation

- Contrôle thermique

- Brouillage mental

- Costume renforcé
- Costume autorégulé
- Protèges-poignets lance-fléchettes
- Lunettes de vision nocturne
- Lunettes ultra-photoniques
- Ceinture utilitaire (recycleur d'air, balles fumigènes, billes incapacitantes, bombes collantes, bombes électriques, boule disco lévitante, émetteurs à ultrasons, spray réfrigérant)
- Armes : accumulateur stellaire, filet d'Hélios, pistolet tranquillisant pliable, revolver apache de maître
- Technologies : Book My Life, Cœur du Projet Manhattan, projecteur holographique portable, séquenceur cryptographique

- Clé des Rêves

- Scorpio (super-voiture)
- Nisshoku (super-voiture)
- Nautile bioluminescent (submersible)
- Char solaire

- Kamui Kaguya/Kagutsuchi
- MEDEE (intelligence artificielle)
- Clank (robot)
- Mutin Lutin Malin Pesti (lutin)

- Fallaenn (base)
- Forteresse Onirique (base)
ϟ Liens Rapides :
Bienvenue sur le forum !

En vue depuis des années ? Ça aura pris le temps Vers l'Infini et Au-Delà 3758440006

Je n'ai pas encore lu ta fiche puisque j'attends que ce soit complètement terminé pour le faire mais j'ai une petite remarque par rapport à l'un de tes pouvoirs. En effet, l'immortalité n'est pas un pouvoir accessible de cette manière ! C'est un pouvoir que l'on ne peut obtenir que par un don divin ou si l'on est une créature magique immortelle. C'est indiqué dans ce sujet, dans la partie sur les mutations.

Des extraterrestres ne pourront donc pas rendre un humain immortel, d'autant plus que les extraterrestres vivant au plus près de la Terre sont globalement des humains eux aussi. Après, peut-être que l'immortalité n'est pas obtenue directement des aliens en question mais même si c'est le cas, comme je l'ai dit, un tel pouvoir ne peut être que de nature divine ! Il faudra donc potentiellement revoir ton idée pour corriger ce point.

Bien entendu, si jamais tu as des questions, n'hésite surtout pas à les poser, que ce soit ici ou par MP !
 
Revenir en haut Aller en bas






 
Vers l'Infini et Au-Delà
 
Page 1 sur 1Revenir en haut 
Vers l'Infini et Au-Delà Cadre_6Vers l'Infini et Au-Delà Cadre_7_bisVers l'Infini et Au-Delà Cadre_8


Vers l'Infini et Au-Delà Cadre_1Vers l'Infini et Au-Delà Cadre_2_bisVers l'Infini et Au-Delà Cadre_3
 Sujets similaires
-
» Vers une future proie [PV Garret Worfken / Selantis Shya] /!\Hentaï/!\ [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vers l'Infini et Au-Delà Cadre_6Vers l'Infini et Au-Delà Cadre_7_bisVers l'Infini et Au-Delà Cadre_8
Sauter vers: