Circulez y a des gens qui risquent leur peau - Andrea Bouton_vote_off
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Circulez y a des gens qui risquent leur peau - Andrea Categorie_1Circulez y a des gens qui risquent leur peau - Andrea Categorie_2_bisCirculez y a des gens qui risquent leur peau - Andrea Categorie_3
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

Circulez y a des gens qui risquent leur peau - Andrea

 
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 5 Jan 2020 - 0:20 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Veilleurs
Veilleurs

Rafael Colón
Veilleurs

Personnage
Circulez y a des gens qui risquent leur peau - Andrea 20091309413125447817021529

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 31/12/2019
ϟ Nombre de Messages : 1860
ϟ Nombre de Messages RP : 1064
ϟ Célébrité : Pedro Pascal
ϟ Crédits : Odistole
ϟ Doublons : Raphaël Mercury - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 38
ϟ Statut : ultimate relationship with Andrea Parker
ϟ Métier : Magicien en Vadrouille
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Environ 1m80, bien bâti, ne s'entretient pas autant qu'il le devrait. Teint mât, yeux foncés, cheveux noirs, toujours mal coiffé, jamais bien rasé. Le corps couvert de tatouage à l'exception du visage.
ϟ Pouvoirs : ▼Capacités magiques
▼Capacités Lumineuses
▼Capacités physiques
▼Enchantements
▼Recettes alchimiques
▼Equipements
▼Tatouages
▼Compagnons
▼Serviteurs
▼Véhicules
▼Bâtîments
ϟ Liens Rapides : ▼Estoy yo
▼Los desconocidos
▼Pasaporte
▼El diario
▼Las cartas
▼El teléfono
Joueur
Circulez y a des gens qui risquent leur peau - Andrea 20091309413125447817021529

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 31/12/2019
ϟ Nombre de Messages : 1860
ϟ Nombre de Messages RP : 1064
ϟ Célébrité : Pedro Pascal
ϟ Crédits : Odistole
ϟ Doublons : Raphaël Mercury - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 38
ϟ Statut : ultimate relationship with Andrea Parker
ϟ Métier : Magicien en Vadrouille
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Environ 1m80, bien bâti, ne s'entretient pas autant qu'il le devrait. Teint mât, yeux foncés, cheveux noirs, toujours mal coiffé, jamais bien rasé. Le corps couvert de tatouage à l'exception du visage.
ϟ Pouvoirs : ▼Capacités magiques
▼Capacités Lumineuses
▼Capacités physiques
▼Enchantements
▼Recettes alchimiques
▼Equipements
▼Tatouages
▼Compagnons
▼Serviteurs
▼Véhicules
▼Bâtîments
ϟ Liens Rapides : ▼Estoy yo
▼Los desconocidos
▼Pasaporte
▼El diario
▼Las cartas
▼El teléfono
Il régnait une drôle d’odeur dans la ruelle. Un mélange d’urine, de sacs poubelles éventrés dont le contenu se déversait entre deux containers débordant et de… Hum… Rafa ne voulait pas vraiment savoir de quoi. Ça puait, c’était tout ce qui importait. Il aurait donné cher pour avoir un rhume, là maintenant.

A défaut, il plaqua sa main ganté sur son nez et respira par la bouche. Ce qui semblait être une bonne idée en théorie se retourna vite contre lui quand il commença à avoir un mauvais goût dans la bouche. Le point positif, c’est qu’il fut encore plus motivé à jeter un rapide coup d’oeil aux alentours. Ce devait pourtant être là, quelque part. Il était sûr d’avoir vu passé quelque chose, et le quelque chose en question n’était pas ressorti.

Il tourna la tête, son regard passa sur un sac poubelle, au fond de la ruelle, écrasée entre deux autres, le sac bougea, il revint dessus, plissa des yeux. Hum. Ca pouvait potentiellement être une tâche sur le plastique. Ou l’aura d’une bestiole magique. Hum? Ah non, c’était définitivement une tâche. Bon. Dans le doute…

Il passa la lanière de sa besace par-dessus sa tête, le posa au sol pour sortir une cage qui aurait pu, dans les mains de quelqu’un d’autre, servir à attraper un truc de la taille d’un gros rat et qui allait, en l’occurence, servir à attraper un truc un poil plus dangereux.

Un gros gros poil. Genre la tresse d’un viking quoi.

Il installa son piège à rat, fouilla encore son sac et utilisa un scalpel pour s’entailler le doigt. Le sac poubelle s’agita encore. Ah bien, il était donc là. Ou alors, c’était vraiment un rat et il allait ptet chopper la peste, au choix. Bah... crever de ça ou d'autre chose... en plus, il avait potentiellement un remède pour la peste. Ca irait.

Il ramassa un couvercle en plastique, pressa son doigt pour faire couler le sang, et suçota la blessure pour arrêter le sang. Il plaça son appât dans la cage, ramassa son sac, marcha à reculons dans l’intention de se cacher derrière une poubelle… et percuta quelqu’un.

Ah, pardon. Vous pourriez ne pas rester ici, s’il-vous-plait?

Il jeta à peine un coup d’oeil à l’aura… enfin à la personne qu’il venait de percuter. Une aura bizarre, d’ailleurs, un peu… Très… pas… commune? Bref, il la regarda à peine parce qu'il surveillait le sac poubelle éventrée.

Je suis en plein milieu de quelque chose et ça pourrait être un peu dangereux”.

Beaucoup. Il était carrément un met de choix pour la bestiole qu’il voulait attraper. Un genre de buffet cinq étoiles préparé par un chef renommée. En moustachu.

Voilà, merci”.
 
Revenir en haut Aller en bas


Otro país, otra ciudad, otra vida.



Gifs : pedronfriends (tumblr) sign': Solosand

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 5 Jan 2020 - 23:14 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Sergent de l'UNISON
Sergent de l'UNISON

Andrea Parker
Sergent de l'UNISON

Personnage
Circulez y a des gens qui risquent leur peau - Andrea 200413030129214723
SERGENT PARKER

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 23/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 345
ϟ Nombre de Messages RP : 139
ϟ Célébrité : Lauren Cohan
ϟ Crédits : Lux Aeterna
ϟ Doublons : Natalia, Gabrielle, Solveig
ϟ Âge du Personnage : 38 ans
ϟ Statut : En couple avec Rafael Colón
ϟ Métier : Sergent de l'escouade Silver du peloton d’intervention de l’UNISON
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Ni musculeuse, ni trop mince, ni trop épaisse, elle a un physique dans la moyenne. Pourtant, Andrea est une femme qui transpire la force. Ses cheveux châtains encadre un visage expressif aux yeux particulièrement saisissants ; Leur couleur de jade ne cache rien de sa perspicacité, ni de son intégrité.
ϟ Pouvoirs : Andrea est une Ultime, une humaine améliorée qui manipule des forces dérivées des énergies cosmiques. La listes de ses pouvoirs est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Circulez y a des gens qui risquent leur peau - Andrea 200413030129214723
SERGENT PARKER

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 23/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 345
ϟ Nombre de Messages RP : 139
ϟ Célébrité : Lauren Cohan
ϟ Crédits : Lux Aeterna
ϟ Doublons : Natalia, Gabrielle, Solveig
ϟ Âge du Personnage : 38 ans
ϟ Statut : En couple avec Rafael Colón
ϟ Métier : Sergent de l'escouade Silver du peloton d’intervention de l’UNISON
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Ni musculeuse, ni trop mince, ni trop épaisse, elle a un physique dans la moyenne. Pourtant, Andrea est une femme qui transpire la force. Ses cheveux châtains encadre un visage expressif aux yeux particulièrement saisissants ; Leur couleur de jade ne cache rien de sa perspicacité, ni de son intégrité.
ϟ Pouvoirs : Andrea est une Ultime, une humaine améliorée qui manipule des forces dérivées des énergies cosmiques. La listes de ses pouvoirs est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Parfois, se mêler de ses propres affaires n’était pas suffisant pour empêcher de se retrouver entraîné dans des histoires abracadabrantesques. Parfois, il suffisait d’être au mauvais endroit, au mauvais moment... Et quoique ses expériences de vie aient eu tendance à montrer que si quelque chose d’étrange ou de dangereux devait arriver dans son environnement immédiat, ça arrivait forcément, Andrea n’allait pas tarder à réaliser qu’elle n’était pas au bon endroit et pas au bon moment. Encore. Une sorte de très, très mauvaise loi de Murphy que l’Univers semblait avoir spécifiquement dirigé contre elle depuis des années.

Ce jour-là, la métisse Ultime s’était contentée de ses vaquer à ses occupations, allant de déposition en rendez-vous professionnel et de meeting presse en débriefing. Une journée des plus classiques lorsqu’elle n’était pas en intervention ! Ce qui n’était pas habituel, en revanche, c’est qu’elle décide de faire un petit crochet par Little Italy pour prendre quelque chose à manger sur le chemin du retour. Et elle comprit que ça avait été une erreur une demi-seconde avant d’être percuté par l’homme à la moustache.

Quelque chose chez lui était étrange et ce n’était pas simplement le fait qu’il soit à la masse.

Quelque chose chez lui était magique.

« Dangereux comment ? » Ne put-elle s’empêcher de répondre, se fustigeant intérieurement.

Il aurait été simple de tourner les talons, faisant par-là comme si de rien n’était et laissant l’hurluberlu à ses délires. La plupart des autres êtres humains étaient capables de faire ça, de se détacher, de se mêler de leurs affaires. Mais pas elle. Quand bien même elle l’aurait voulu, peu importe combien elle désirait mener une vie paisible, elle n’en était tout simplement pas capable de faire volte-face. Et le destin continuait de lui jeter des épreuves à la figure. Elle jura entre ses dents, se cachant derrière la même poubelle que Mr. Moustache et observa la ruelle à son tour par-dessus son épaule.

« Pas de commentaire. » Fit-elle d’un ton qui se passait, lui aussi, de commentaire.

Il n’y avait absolument rien d’autre que des détritus, où qu’elle pose son regard. Pourtant elle sentait la toile de l’énergie cosmique se plier au niveau de la ruelle, sous l’influence d’une force magique qui, cette fois, n’émanait pas de l’inconnu. Quelque chose se terrait là-bas. Ou ailleurs ? Elle vit la bestiole particulièrement hideuse, particulièrement trop tard, grimper sur le mur et bondir sur eux.
 
Revenir en haut Aller en bas




if i look back i am lost
Once I knew only darkness and stillness... my life, eternal, was without past or future... but a little word from the fingers of another fell into my hand that clutched at emptiness, and my heart leaped to the rapture of a new living + aeairiel.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 5 Jan 2020 - 23:39 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Veilleurs
Veilleurs

Rafael Colón
Veilleurs

Personnage
Circulez y a des gens qui risquent leur peau - Andrea 20091309413125447817021529

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 31/12/2019
ϟ Nombre de Messages : 1860
ϟ Nombre de Messages RP : 1064
ϟ Célébrité : Pedro Pascal
ϟ Crédits : Odistole
ϟ Doublons : Raphaël Mercury - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 38
ϟ Statut : ultimate relationship with Andrea Parker
ϟ Métier : Magicien en Vadrouille
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Environ 1m80, bien bâti, ne s'entretient pas autant qu'il le devrait. Teint mât, yeux foncés, cheveux noirs, toujours mal coiffé, jamais bien rasé. Le corps couvert de tatouage à l'exception du visage.
ϟ Pouvoirs : ▼Capacités magiques
▼Capacités Lumineuses
▼Capacités physiques
▼Enchantements
▼Recettes alchimiques
▼Equipements
▼Tatouages
▼Compagnons
▼Serviteurs
▼Véhicules
▼Bâtîments
ϟ Liens Rapides : ▼Estoy yo
▼Los desconocidos
▼Pasaporte
▼El diario
▼Las cartas
▼El teléfono
Joueur
Circulez y a des gens qui risquent leur peau - Andrea 20091309413125447817021529

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 31/12/2019
ϟ Nombre de Messages : 1860
ϟ Nombre de Messages RP : 1064
ϟ Célébrité : Pedro Pascal
ϟ Crédits : Odistole
ϟ Doublons : Raphaël Mercury - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 38
ϟ Statut : ultimate relationship with Andrea Parker
ϟ Métier : Magicien en Vadrouille
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Environ 1m80, bien bâti, ne s'entretient pas autant qu'il le devrait. Teint mât, yeux foncés, cheveux noirs, toujours mal coiffé, jamais bien rasé. Le corps couvert de tatouage à l'exception du visage.
ϟ Pouvoirs : ▼Capacités magiques
▼Capacités Lumineuses
▼Capacités physiques
▼Enchantements
▼Recettes alchimiques
▼Equipements
▼Tatouages
▼Compagnons
▼Serviteurs
▼Véhicules
▼Bâtîments
ϟ Liens Rapides : ▼Estoy yo
▼Los desconocidos
▼Pasaporte
▼El diario
▼Las cartas
▼El teléfono
Bin dangereux...ça dépendait en fait. Pour quelqu’un de pas magique, pas trop, voire pas du tout. Pour quelqu’un d’un peu magique, un peu, mais ça allait. Pour quelqu’un de magique comme lui, vachement beaucoup.

Je suis sûr, j’ai pas bien vu la bestiole”.

L’aura se cacha derrière elle. Enfin il y avait un gens là-dessous, de sexe féminin à en juger par la voix, mais enfin, il ne fallait pas tirer de conclusions hâtives. Comme il n’osait pas non plus se tourner pour la regarder, parce que ça aurait impliqué de quitter des yeux le tas de sac poubelle, il se contenta de dénommer son alliée du jour comme “Aura 1”.

Docile, Rafa ne fit aucun commentaire quand elle le lui ordonna, à l’exception d’un “Mierda” qui se termina dans un gargouillis de gorge quand la bestiole se jeta sur lui. Il la vit bien venir, c’était pas le souci. Seulement, il n’aurait pas eu le temps de l’esquiver, quoiqu’il ait fait. Note pour plus tard : se faire un tatouage de super vitesse. Ou prendre une potion. Fin un truc.

Il sentit la créature s’accrocher à son cou, planter même ce qui ressemblait à des crocs dans sa peau, jusqu’à atteindre la carotide. Il gargouilla de douleur, l’impact le fit tituber, se rattraper à la poubelle d’une main et porter l’autre au parasite. La créature lui envoya une décharge de venin qui le fit flageoler sur ses jambes et presque tomber dans les poubelles.

Ok. L’important dans tout ça, c’était de pas paniquer. Il avait juste un parasite magique planté dans le cou en train de déjà goulûment le bouffer - il sentait la poche sur son abdomen qui commençait à se gonfler. Ça pouvait le tuer dans d’atroces souffrances, mais surtout, surtout, ne pas paniquer.

Alors je pense que c’est une espèce d’insecte parasitaire magique qui n’a vraiment aucune raison d’être là” lâcha-t-il, la tête rejetée en arrière. “Ça se nourrit du sang de personnes ou de créatures magiques et ça…” Le reste se perdit dans un petit cri de douleur quand la créature lui envoya une autre décharge de venin. Il bougeait sans doute trop à son goût. Il se retint au dernier moment à la poubelle. “... Ca a du venin. Mais vous inquiétez pas, je vais pas mourir. Fin pas tout de suite. Elle va d’abord remplir la poche. Ensuite… ensuite possiblement pondre ses oeufs dans mon corps. Je vais agoniser trois-quatre jours et tout un essaim de ces bestioles vont sortir de mon corps. Tout va bien, vraiment”.

A sa décharge, le magicien venait d’énoncer un scénario digne d’un film d’horreur avec un calme olympien. Bon, il donnait l’impression de prendre la perspective d’une mort prochaine et douloureuse avec beaucoup trop de calme… mais il était optimiste. A peu près.

Vous pourriez regarder de plus près à quoi elle ressemble s’il-vous-plaît? Si elle des marques sur le corps, des traits de couleurs, ce genre de chose? Selon comment c'est foutu, on peut pas l'enlever n'importe comment, v'voyez? Et je dois savoir si le poison va me faire…” Merde. C’était quoi le mot déjà. Il moulina de la main. Merde. En plus, là, il avait le mot dans aucune langue, même pas l’espagnol. Il voyait le concept, mais pas du tout le mot qui allait avec. “Quand… quand on voit des trucs qui sont pas vraiment là?
 
Revenir en haut Aller en bas


Otro país, otra ciudad, otra vida.



Gifs : pedronfriends (tumblr) sign': Solosand

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 6 Jan 2020 - 0:56 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Sergent de l'UNISON
Sergent de l'UNISON

Andrea Parker
Sergent de l'UNISON

Personnage
Circulez y a des gens qui risquent leur peau - Andrea 200413030129214723
SERGENT PARKER

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 23/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 345
ϟ Nombre de Messages RP : 139
ϟ Célébrité : Lauren Cohan
ϟ Crédits : Lux Aeterna
ϟ Doublons : Natalia, Gabrielle, Solveig
ϟ Âge du Personnage : 38 ans
ϟ Statut : En couple avec Rafael Colón
ϟ Métier : Sergent de l'escouade Silver du peloton d’intervention de l’UNISON
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Ni musculeuse, ni trop mince, ni trop épaisse, elle a un physique dans la moyenne. Pourtant, Andrea est une femme qui transpire la force. Ses cheveux châtains encadre un visage expressif aux yeux particulièrement saisissants ; Leur couleur de jade ne cache rien de sa perspicacité, ni de son intégrité.
ϟ Pouvoirs : Andrea est une Ultime, une humaine améliorée qui manipule des forces dérivées des énergies cosmiques. La listes de ses pouvoirs est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Circulez y a des gens qui risquent leur peau - Andrea 200413030129214723
SERGENT PARKER

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 23/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 345
ϟ Nombre de Messages RP : 139
ϟ Célébrité : Lauren Cohan
ϟ Crédits : Lux Aeterna
ϟ Doublons : Natalia, Gabrielle, Solveig
ϟ Âge du Personnage : 38 ans
ϟ Statut : En couple avec Rafael Colón
ϟ Métier : Sergent de l'escouade Silver du peloton d’intervention de l’UNISON
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Ni musculeuse, ni trop mince, ni trop épaisse, elle a un physique dans la moyenne. Pourtant, Andrea est une femme qui transpire la force. Ses cheveux châtains encadre un visage expressif aux yeux particulièrement saisissants ; Leur couleur de jade ne cache rien de sa perspicacité, ni de son intégrité.
ϟ Pouvoirs : Andrea est une Ultime, une humaine améliorée qui manipule des forces dérivées des énergies cosmiques. La listes de ses pouvoirs est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
La bestiole avait décidé de se désintéresser d’elle pour bondir sans l’ombre d’une hésitation sur l’inconnu et planter ses crocs – mandibules ? – en lui avec un bruit de succion qui arracha à Andrea une grimace écœurée. Comble de l’ironie ; D’ordinaire, les bestioles-parasites assoiffées de sang, c’était plutôt pour sa pomme. De toute évidence, celle-là avait une préférence pour le sang magique qui coulait dans les veines de Mr. Moustache et, étrangement, elle ne s’en trouvait pas soulagée le moins du monde. Par acquis de conscience, la métisse Ultime recula d’un pas, tendant les mains devant elle d’un air de vouloir calmer la situation qui avait soudainement pris une tournure qu’elle n’aimait pas, mais alors pas du tout. Pourtant, des deux, c’était certainement elle qui était la moins calme ; Son cœur battait à tout rompre dans sa poitrine, alors qu’elle était pourtant habituée à des situations de crises qui requerraient toute son sang-froid.

Oui mais là, t’es seule, lui murmura une voix. Et en pleine rue passante.

L’homme commença alors à parler et elle remarqua qu’elle aurait tout donné pour le faire taire. À chaque fois qu’il ouvrait la bouche, c’était pour dire quelque chose qui aggravait une situation qui n’en avait définitivement pas besoin. Lorsqu’il eut fini de parler, finalement, Andrea se sentait étrangement à la fois dégoûtée et étrangement apaisée. Il était au moins ressorti une chose positive de tout cela, et même deux : il n’allait pas mourir tout de suite, la bestiole ne s’en prenait qu’aux créatures magiques. Ce qui signifiait que la métisse Ultime ne figurait pas au menu et qu’elle était donc libre d’agir sans être vraiment menacée. Enfin, tout du moins elle l’espérait...

« Les détails n’étaient vraiment pas nécessaires. » Souffla-t-elle en essayant de regarder par-dessus son col – tout en gardant scrupuleusement ses distances.

Consciente qu’elle ne pourrait vraiment pas voir quoique ce soit de là, elle se décida finalement à approcher, retournant doucement le col pour dévoiler la créature qui s’était accrochée dans le cou du magicien et lui suçotait allègrement la carotide. C’était vraiment dégueulasse, pire encore que ce qu’elle imagine.

« Une hallucination, murmura-t-elle comme si elle craignait que la créature, qu’elle n’osait pas quitter des yeux, l’entende. C’est le mot que vous cherchez, pas la bestiole, précisa-t-elle toutefois. Elle fronça doucement les sourcils. Ça ressemble à une grosse tique, sauf que ça a une espèce de carapace. Et de très jolies couleurs. »

Si on pouvait appliquer ce terme à une sangsue-crabe extra-planétaire.

« Violette, abdomen bleu, de gros points jaunes sur le dos. Vous perdez connaissance dans combien de temps déjà ? » Demanda-t-elle de but en blanc

Juste pour savoir de combien de temps ils avaient pour l’en débarasser et parce qu’elle n’était pas bien sûr qu’il l’ait précisé. Mais étant donné qu’il blanchissait à vue d’œil, c’était peut-être le moment de poser la question.
 
Revenir en haut Aller en bas




if i look back i am lost
Once I knew only darkness and stillness... my life, eternal, was without past or future... but a little word from the fingers of another fell into my hand that clutched at emptiness, and my heart leaped to the rapture of a new living + aeairiel.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 6 Jan 2020 - 11:16 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Veilleurs
Veilleurs

Rafael Colón
Veilleurs

Personnage
Circulez y a des gens qui risquent leur peau - Andrea 20091309413125447817021529

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 31/12/2019
ϟ Nombre de Messages : 1860
ϟ Nombre de Messages RP : 1064
ϟ Célébrité : Pedro Pascal
ϟ Crédits : Odistole
ϟ Doublons : Raphaël Mercury - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 38
ϟ Statut : ultimate relationship with Andrea Parker
ϟ Métier : Magicien en Vadrouille
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Environ 1m80, bien bâti, ne s'entretient pas autant qu'il le devrait. Teint mât, yeux foncés, cheveux noirs, toujours mal coiffé, jamais bien rasé. Le corps couvert de tatouage à l'exception du visage.
ϟ Pouvoirs : ▼Capacités magiques
▼Capacités Lumineuses
▼Capacités physiques
▼Enchantements
▼Recettes alchimiques
▼Equipements
▼Tatouages
▼Compagnons
▼Serviteurs
▼Véhicules
▼Bâtîments
ϟ Liens Rapides : ▼Estoy yo
▼Los desconocidos
▼Pasaporte
▼El diario
▼Las cartas
▼El teléfono
Joueur
Circulez y a des gens qui risquent leur peau - Andrea 20091309413125447817021529

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 31/12/2019
ϟ Nombre de Messages : 1860
ϟ Nombre de Messages RP : 1064
ϟ Célébrité : Pedro Pascal
ϟ Crédits : Odistole
ϟ Doublons : Raphaël Mercury - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 38
ϟ Statut : ultimate relationship with Andrea Parker
ϟ Métier : Magicien en Vadrouille
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Environ 1m80, bien bâti, ne s'entretient pas autant qu'il le devrait. Teint mât, yeux foncés, cheveux noirs, toujours mal coiffé, jamais bien rasé. Le corps couvert de tatouage à l'exception du visage.
ϟ Pouvoirs : ▼Capacités magiques
▼Capacités Lumineuses
▼Capacités physiques
▼Enchantements
▼Recettes alchimiques
▼Equipements
▼Tatouages
▼Compagnons
▼Serviteurs
▼Véhicules
▼Bâtîments
ϟ Liens Rapides : ▼Estoy yo
▼Los desconocidos
▼Pasaporte
▼El diario
▼Las cartas
▼El teléfono
Rafa ne sentait plus ses orteils. Il avait découvert cet état de fait un peu par hasard, parce que, très franchement, qui avait conscience de sentir ses pieds tout le temps? Nan, c’était la même chose que son nez. On le voyait tout le temps, mais le cerveau ignorait qu’il était là parce que bon, ça gâchait la vue sinon.

Là, c’était un peu pareil. Il sentait ses orteils, mais son cerveau l’ignorait. Sauf que là, il ne sentait plus ses orteils. Il le savait parce qu’il avait voulu les bouger dans ses chaussures et que ça n’avait rien donné. Il sentait le reste de ses pieds par contre.

Il ne savait pas encore quoi faire de cette information, mais il sentait que c’était important.

“Ah oui, merci, voilà
”.

Il hocha la tête, par réflexe, le regretta amèrement quand une autre brûlure lui piqua la gorge. Très bien, ne pas bouger, écouter sagement. Une grosse tique, ouai, ok, il voyait. Maintenant, les couleurs… Dans sa tête, des tas d’images défilèrent. Des tas de trucs qui ressemblaient plus ou moins à des grosses tiques, plus ou moins dotés de mandibules/pinces/morceaux bizarres avec lesquels on voulait pas trop être en contact. Il élimina ceux qui n’avaient pas la bonne couleur, sauf que bon, sa mémoire étant ce qu’elle était, il avait un doute raisonnable sur l’identité de la créature. Fallait pas trop se planter, dans ce genre de cas.

J’espère pas tout de suite”.

Il ne se sentait pas bien. La tête légère et le corps lourd. Il porta une main engourdi à son cou pour tâter la poche de sang - à moitié pleine, bon, là-dessus il avait encore le temps, mais elle était goulue. Bizarrement, ses doigts picotaient.

Il ne sentait plus ses orteils.

Oh.

Il ne sentait plus ses orteils.

La réalisation le frappa. Juste ce qu’il lui fallait pour identifier la bestiole.

Alors… j’ai une bonne nouvelle. Je ne vais pas avoir d’hallucination”. Il déglutit, ce qui fit s’agiter la créature collée à sa carotide. “J’ai aussi un certain nombre de mauvaises nouvelles. C’est du venin paralysant. A la vitesse où ça va, je dirais que j’ai… encore une grosse demi-heure avant que ça touche mes poumons. Ce qui veut aussi dire que… que l’histoire des oeufs pondus dans mon corps va arriver plus tôt que prévu. La bonne nouvelle pour moi, c’est que je vais pas trop le sentir parce que je serai mort. La mauvaise nouvelle pour toutes les personnes un peu magiques, c’est qu’ils vont se faire boulotter aussi”.

Et plus douloureusement que lui. Les bestioles tout juste sorties des oeufs avaient tendance à être… agressives. Il ne devait d’ailleurs pas être la première victime de celle-ci. S’il se rappelait bien du développement de cette espèce, elle avait besoin de sang pour grandir, arriver à maturité et produire des oeufs, puis pour aider au développement desdits oeufs avant de les pondre dans un cadavre. En fait, il n’excluait pas la possibilité que dans les premiers stages de développement après l’éclosion, les parasites aient pu se nourrir de trucs pas du tout magiques. Ce qui donnait comme candidats la totalité de la population de Star City. Dans le doute, il n’allait rien dire, histoire de ne pas faire paniquer Aura 1. Note s'il s'en sortait: penser à vérifier.

Ses jambes tremblaient, il décida prudemment de s’asseoir à même le sol humide, le dos contre la poubelle. Et comme il n’était pas totalement con ou idiot ou insensible, il regarda Aura 1 en direction de son visage. A peu de choses près.

“Tout va bien, on a une éternité pour s’occuper de ça, vraiment. Du coup, je vais avoir besoin de deux-trois petites choses… pardon, désolé, on vous a déjà dit que vous aviez une aura très intéressante? J’ai jamais rien vu de tel. Vous êtes pas magique, mais vous êtes pas humaine non plus. Vous vous appelez comment? Fin je vais pas m’en rappeler… mais bon, on sait jamais. Moi c’est Rafael. Vous auriez pas de quoi noter par hasard? C'est assez important que vous oubliez rien”.

Le monde tanguait un peu, non? Pas beaucoup, mais assez pour que ça soit difficile de garder les yeux bien ouverts.
 
Revenir en haut Aller en bas


Otro país, otra ciudad, otra vida.



Gifs : pedronfriends (tumblr) sign': Solosand

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 6 Jan 2020 - 13:53 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Sergent de l'UNISON
Sergent de l'UNISON

Andrea Parker
Sergent de l'UNISON

Personnage
Circulez y a des gens qui risquent leur peau - Andrea 200413030129214723
SERGENT PARKER

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 23/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 345
ϟ Nombre de Messages RP : 139
ϟ Célébrité : Lauren Cohan
ϟ Crédits : Lux Aeterna
ϟ Doublons : Natalia, Gabrielle, Solveig
ϟ Âge du Personnage : 38 ans
ϟ Statut : En couple avec Rafael Colón
ϟ Métier : Sergent de l'escouade Silver du peloton d’intervention de l’UNISON
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Ni musculeuse, ni trop mince, ni trop épaisse, elle a un physique dans la moyenne. Pourtant, Andrea est une femme qui transpire la force. Ses cheveux châtains encadre un visage expressif aux yeux particulièrement saisissants ; Leur couleur de jade ne cache rien de sa perspicacité, ni de son intégrité.
ϟ Pouvoirs : Andrea est une Ultime, une humaine améliorée qui manipule des forces dérivées des énergies cosmiques. La listes de ses pouvoirs est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Circulez y a des gens qui risquent leur peau - Andrea 200413030129214723
SERGENT PARKER

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 23/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 345
ϟ Nombre de Messages RP : 139
ϟ Célébrité : Lauren Cohan
ϟ Crédits : Lux Aeterna
ϟ Doublons : Natalia, Gabrielle, Solveig
ϟ Âge du Personnage : 38 ans
ϟ Statut : En couple avec Rafael Colón
ϟ Métier : Sergent de l'escouade Silver du peloton d’intervention de l’UNISON
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Ni musculeuse, ni trop mince, ni trop épaisse, elle a un physique dans la moyenne. Pourtant, Andrea est une femme qui transpire la force. Ses cheveux châtains encadre un visage expressif aux yeux particulièrement saisissants ; Leur couleur de jade ne cache rien de sa perspicacité, ni de son intégrité.
ϟ Pouvoirs : Andrea est une Ultime, une humaine améliorée qui manipule des forces dérivées des énergies cosmiques. La listes de ses pouvoirs est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Le cœur d’Andrea s’emballa à la mention d’une bonne nouvelle. Ses ardeurs furent rapidement calmées puisqu’il s’en suivait des mauvaises nouvelles à bien des égards plus catastrophiques les unes que les autres. Tandis qu’elle écoutait l’inconnu, la métisse Ultime se demanda si – dans ce genre de cas – il était vraiment nécessaire de tenter de désamorcer la situation en présentant une bonne nouvelle. Il n’allait pas avoir d’hallucinations : fort bien, il pourrait ainsi être aux premières loges de sa propre agonie. Mais encore ? L’information essentielle ne la loupa pas : ils avaient une demi-heure pour agir, après quoi il serait mort, la bestiole se reproduirait en quelques milliers de ses congénères et ils auraient à faire face à une invasion. Aussitôt, la jeune femme eut une pensée pour Alex et Marisol qui, toutes deux, avaient un lien bien particulier avec le monde magique. Elle eut aussi une pensée pour Lawrence qui, en dépit de tout ce qu’elle ressentait lorsqu’elle se trouvait à ses côtés, était fortement imprégné d’une magie qu’elle n’avait jamais réussi à identifier. Andrea déglutit : devait-elle prévenir l’UNISON de l’éminence de la catastrophe ?

Elle le ferait s’il mourait, décida-t-elle.

« Je sais quelque chose de l’éternité, et ce n’est assurément pas trente minutes. »

Ou alors on lui avait mentit, encore qu’on pût convenir que les minutes paraissent des heures en compagnie des mauvaises personnes. L’inverse était vrai et quoiqu’elle ne puisse pas affirmer que Mr. Moustache soit une bonne personne, le temps filait à l’allure d’un cheval au galop. Andrea arqua un sourcil et pinça les lèvres. Elle devait convenir d’une chose : la manière dont il semblait tout prendre par-dessus la jambe l’amusait beaucoup – étant donné les circonstances –, même si elle ne savait pas bien si c’était sa manière de dédramatiser ou s’il était réellement comme ça.

« Andrea. Vous pensez que c’est le moment de draguer ? Demanda-t-elle en croisant les bras. D’ailleurs c’est un peu éculé comme technique pour être honnête avec vous. »

La réponse s’imposait – non – de même que l’évidence que l’inconnu – Rafael – ne lui faisait pas du rentre dedans. Mais elle essaya elle aussi de détendre l’atmosphère et surtout de se détendre elle, vu qu’il venait de lui confier qu’il allait avoir besoin de son aide. À elle qui, entre toutes les femmes, était insensible à la magie par essence. Espérant qu’il lui demanderait simplement d’aller faire quelques courses pour lui, la métisse Ultime farfouilla sans son sac en pestant pour en sortir un morceau de papier et un stylo. Après quoi elle s’accroupit pour prendre appui sur sa cuisse.

« J’écoute. Hey, hey, le héla-t-elle en lui donnant des petites tapes sur la joue. Restez avec moi. Comment on enlève une tique de l'espace ? »

Ses yeux papillonnaient drôlement et pas parce qu’il était énamouré. Ça aurait été plus simple.
 
Revenir en haut Aller en bas




if i look back i am lost
Once I knew only darkness and stillness... my life, eternal, was without past or future... but a little word from the fingers of another fell into my hand that clutched at emptiness, and my heart leaped to the rapture of a new living + aeairiel.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 6 Jan 2020 - 15:22 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Veilleurs
Veilleurs

Rafael Colón
Veilleurs

Personnage
Circulez y a des gens qui risquent leur peau - Andrea 20091309413125447817021529

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 31/12/2019
ϟ Nombre de Messages : 1860
ϟ Nombre de Messages RP : 1064
ϟ Célébrité : Pedro Pascal
ϟ Crédits : Odistole
ϟ Doublons : Raphaël Mercury - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 38
ϟ Statut : ultimate relationship with Andrea Parker
ϟ Métier : Magicien en Vadrouille
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Environ 1m80, bien bâti, ne s'entretient pas autant qu'il le devrait. Teint mât, yeux foncés, cheveux noirs, toujours mal coiffé, jamais bien rasé. Le corps couvert de tatouage à l'exception du visage.
ϟ Pouvoirs : ▼Capacités magiques
▼Capacités Lumineuses
▼Capacités physiques
▼Enchantements
▼Recettes alchimiques
▼Equipements
▼Tatouages
▼Compagnons
▼Serviteurs
▼Véhicules
▼Bâtîments
ϟ Liens Rapides : ▼Estoy yo
▼Los desconocidos
▼Pasaporte
▼El diario
▼Las cartas
▼El teléfono
Joueur
Circulez y a des gens qui risquent leur peau - Andrea 20091309413125447817021529

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 31/12/2019
ϟ Nombre de Messages : 1860
ϟ Nombre de Messages RP : 1064
ϟ Célébrité : Pedro Pascal
ϟ Crédits : Odistole
ϟ Doublons : Raphaël Mercury - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 38
ϟ Statut : ultimate relationship with Andrea Parker
ϟ Métier : Magicien en Vadrouille
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Environ 1m80, bien bâti, ne s'entretient pas autant qu'il le devrait. Teint mât, yeux foncés, cheveux noirs, toujours mal coiffé, jamais bien rasé. Le corps couvert de tatouage à l'exception du visage.
ϟ Pouvoirs : ▼Capacités magiques
▼Capacités Lumineuses
▼Capacités physiques
▼Enchantements
▼Recettes alchimiques
▼Equipements
▼Tatouages
▼Compagnons
▼Serviteurs
▼Véhicules
▼Bâtîments
ϟ Liens Rapides : ▼Estoy yo
▼Los desconocidos
▼Pasaporte
▼El diario
▼Las cartas
▼El teléfono
Mais si. Trente minutes c’était une éternité. C’était plein d’occasion de lui sauver la peau. Éternel optimiste face à l’adversité - ou juste vraiment vraiment à l’ouest - Rafa décida que trente minutes, c’était trente occasions de rester en vie.

Enchanté Andrea”. C’était sans doute la seule et unique fois qu’il allait prononcer ce prénom. “C’est joli, plus joli que Aura 1. C’est comme ça que je vous appelais, jusque là. Mais je vous drague pas”. Pause, léger instant de réflexion. “Je suis presque sûr que non. Après, ça dépend, vous êtes jolie? C’est difficile à dire sous cette aura”.

Difficile de dire si Rafa était sérieux ou non. Il ne l’était pas, pas exactement. Disons qu’il aurait bien aimé se sauver la peau avant de compter fleurette. Et qu’il avait beau être ouvert d’esprit, il avait surtout tendance à recevoir des marques de flatteries plutôt qu’à les donner.

Il papillonna de la tête, la redressa comme il put. La vache, c’était lourd une boîte crânienne. Et puis ce machin dans son cou le tiraillait. Et.. Qu’est-ce qu’il faisait là déjà?

Elle est pas de l’espace” marmonna-t-il d’une voix pâteuse. “C’est pas une invasion alien, y en a déjà trop eu dans cette ville”. Peut-être pas le plus important à retenir dans tout ça, mais il s’était focalisé là-dessus plutôt que sur la partie “comment on l’enlève?”. Après, il se rappela qu’il allait y rester. “Ok, oui, l’enlever. Sel. Il faut du sel. Directement… directement sur la plaie”. Il voulut mimer pour appuyer ses propos et réalisa qu’il ne pouvait plus bouger les bras au-dessus du coude. “Comme une sangsue. Et du vinaigre. Faut du vinaigre aussi. Sur la plaie, pour dissoudre… dissoudre les mandibules, au moins un peu, elles vont rester plantée dans mon cou ptet”. Il lui semblait qu’il oubliait un truc, mais il espérait que ça allait lui revenir d’ici à la fin de son explication. Au plus tard, avant qu’il tombe dans les pommes. “Et faut l’arroser… de vinaigre, de plein de vinaigre et de sel. Faut faire éclater la poche proprement et…”. Fin il disait proprement... ça serait sûrement un peu sale. Voire sans doute beaucoup. Il écarquilla les yeux, se força à rester éveillé mais bon sang, c’était dur. “Les oeufs. Les oeufs, sous le vinaigre… Euh… pouf les oeufs, voyez?

Il commença à sombrer pour de bon, eut un sursaut. Ah ouai, il se rappelait. Si elle retirait la bestiole, bon… déjà, il allait sûrement hurler à la mort avec le sel. Ensuite, il allait se vider de son sang, parce qu’il avait une plaie ouverte à la carotide. Et il y avait aussi cette histoire de poumons paralysés par le poison.

Mon sac” Il agita une main dans cette direction. Il était sûr d'agiter une main dans cette direction, mais en fait il ne sentait plus rien dans ses bras. “Y a des… euh… des machins blancs à coller sur la peau, avec de l’emplâtre. Hémorragie. Et… et… Y a une herboristerie pas loin… Faut que vous y alliez et que vous.... euh….” Il moulina de la main. Il fallait qu’elle demande… Quoi? Il passa rapidement en revue les anti-poisons les plus communs. Sans doute pas suffisant pour une purge, mais ça serait un début. Il en élimina certains pour le manque de praticité et leur rareté, et aussi pour leur possible inefficacité. En fait, le mieux restait de tabler sur une valeur sûre. “Bézoard, si possible liquide. Faudrait me le faire boire. Si c’est pas liquide… Le… en poudre… mélanger avec du lait. Et des…” Merde, c’était quoi le mot? C’était quoi l’idée? Il voulait claquer des doigts pour activer son cerveau, mais ses mains restaient posées en désordre sur ses cuisses. “Les machins qui vous sucent le sang. S’ils en ont des… des euh… de… Hirudo magicae, une…” Putain, comment ça s’appelait? Une… une… “Une sangsue! Une sangsue magique… mais le bézoard, plus important”.

Il allait tomber dans les pommes, c’était imminent. Faites qu’il ne tombe pas dans un sac poubelle dégueu.

... Andrea hein? J’ai confiance en vous. Tout.. tout se passe vraiment super”.

Et puis il tomba dans les pommes.

 
Revenir en haut Aller en bas


Otro país, otra ciudad, otra vida.



Gifs : pedronfriends (tumblr) sign': Solosand

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 6 Jan 2020 - 22:08 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Sergent de l'UNISON
Sergent de l'UNISON

Andrea Parker
Sergent de l'UNISON

Personnage
Circulez y a des gens qui risquent leur peau - Andrea 200413030129214723
SERGENT PARKER

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 23/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 345
ϟ Nombre de Messages RP : 139
ϟ Célébrité : Lauren Cohan
ϟ Crédits : Lux Aeterna
ϟ Doublons : Natalia, Gabrielle, Solveig
ϟ Âge du Personnage : 38 ans
ϟ Statut : En couple avec Rafael Colón
ϟ Métier : Sergent de l'escouade Silver du peloton d’intervention de l’UNISON
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Ni musculeuse, ni trop mince, ni trop épaisse, elle a un physique dans la moyenne. Pourtant, Andrea est une femme qui transpire la force. Ses cheveux châtains encadre un visage expressif aux yeux particulièrement saisissants ; Leur couleur de jade ne cache rien de sa perspicacité, ni de son intégrité.
ϟ Pouvoirs : Andrea est une Ultime, une humaine améliorée qui manipule des forces dérivées des énergies cosmiques. La listes de ses pouvoirs est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Circulez y a des gens qui risquent leur peau - Andrea 200413030129214723
SERGENT PARKER

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 23/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 345
ϟ Nombre de Messages RP : 139
ϟ Célébrité : Lauren Cohan
ϟ Crédits : Lux Aeterna
ϟ Doublons : Natalia, Gabrielle, Solveig
ϟ Âge du Personnage : 38 ans
ϟ Statut : En couple avec Rafael Colón
ϟ Métier : Sergent de l'escouade Silver du peloton d’intervention de l’UNISON
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Ni musculeuse, ni trop mince, ni trop épaisse, elle a un physique dans la moyenne. Pourtant, Andrea est une femme qui transpire la force. Ses cheveux châtains encadre un visage expressif aux yeux particulièrement saisissants ; Leur couleur de jade ne cache rien de sa perspicacité, ni de son intégrité.
ϟ Pouvoirs : Andrea est une Ultime, une humaine améliorée qui manipule des forces dérivées des énergies cosmiques. La listes de ses pouvoirs est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Il y avait quoi sous l’aura ? Andrea se surprit à rougir ; Elle avait l’impression qu’il cherchait à l’effeuiller, son aura, pour voir ce qui se cachait dessous et elle se trouvait cela étrangement dérangeant. C’était comme s’il cherchait à voir en elle mais en plus... Etrange. Enfin, étrange, c’était surtout la tête qu’il faisait à essayer de la détailler des yeux et si la métisse Ultime avait dû parier là-dessus, elle aurait dit qu’il devait commencer à sérieusement ne plus y voir grand-chose. Contrecoup du poison ou conséquence fâcheuse de sa nature Ultime ? Elle resserra sa veste autour d’elle par acquis de conscience et secoua la tête, resserrant son emprise sur son crayon jusqu’à le fendre. Ils avaient du pain sur la planche : l’homme était, après tout, en train de mourir. Autant épargner le temps dont ils disposaient à parler de choses qui importaient vraiment. Comme lui sauver la vie.

« On ne doit pas juger les gens sur leur physique. Ni sur leur aura. » L’admonesta-t-elle finalement.

Même si elle n’était pas encore bien certaine de ce que cela signifiait.

Telle une élève appliquée, Andrea prit note de tout ce que lui disait Rafael – même si rien de tout cela ne faisait vraiment sens à ses yeux – et jeta un coup d’œil sur la liste dument rédigée une fois qu’il eut fini de parler. Elle espérait n’avoir rien omis mais si tel était le cas... Et bien tant pis ! Le magicien venait de tomber dans les pommes, ce qui signifiait qu’il ne lui restait plus qu’à s’exécuter et croiser les doigts que ce ne soit pas son cerveau délirant qui ait parlé. Au pire elle pouvait toujours l’emmener au large de Star City et faire exploser son cadavre en vol pour empêcher toute contagion.

Arrête tes conneries Andrea, se fustigea-t-elle.

Le sel et le vinaigre ne furent pas compliquée à trouver : par « chance », ils se trouvaient dans une rue bordée d’échoppes traditionnelles et moins traditionnelles. Une fois ses achats en main, guettant Rafael du coin de l’œil tandis qu’elle courait d’un bout à l’autre de la rue, Andrea poussa la porte d’une petite herboristerie. L’odeur de soufre et de plante manqua de lui faire rendre tripes et boyaux. Elle plaqua une main sur sa bouche, traversa la boutique d’où pendaient des bottes d’herbes en tout genre et s’approcha du comptoir. Là, une petite femme ridée leva un œil bienveillant vers elle. Une bouffée de chaleur l’étreignit.

Lancer de dé #1
Réussite : ils ont du bézoard liquide.
Échec : ce sera poudre ou rien.

Lancer de dé #2
Réussite : la bestiole se décroche.
Échec : elle ne se décroche pas.

L’espoir, toutefois, s’évanouit aussitôt. Lorsque la métisse Ultime sortit de la boutique, prenant une grande bouffée d’air, exactement six minutes s’étaient écoulées et elle n'avait pas de bézoard liquide. Ce qui signifiait qu’il lui en restait plus ou moins quinze pour sauver la vie de Rafael. Tout se passe super bien, fit la voix du mystique dans un coin de sa tête. Elle pesta et retourna auprès de lui. Il avait le teint crayeux, de larges poches sous les yeux et des lèvres exsangues. Craignant le pire, elle posa une main sur sa gorge où elle pouvait encore sentir un pouls régulier et poussa un soupir pas tout à fait rassuré.

Elle se mit alors aussitôt à l’œuvre.

Première étape : préparer le bézoard. Elle mélangea méticuleusement les ingrédients, essaya de ne pas régurgiter lorsqu’elle prit les sangsues magiques, petits vers parcourut de spasmes et d’où jaillissaient des étincelles, par poignées et touilla énergiquement.

Seconde étape : préparer la plaie. La métisse Ultime se mordit la lèvre et eut un instant d’hésitation. Il allait se mettre à hurler, non ? Non, il n’était plus vraiment là. Et au pire il était paralysé. Elle jeta un coup d’œil autour d’elle. Personne. Bon. Le sel tomba en abondance sur la plaie à vif et, comme en réaction, la bestiole commença à s’agiter méchamment en couinant tirant sur la chair qui se déchirait. Elle eut une pensée désolée pour lui.

Troisième étape : s’occuper du crabe-sangsue. Elle arrosa abondamment la tique de vinaigre, ce qu’elle n’aima pas du tout. La créature magique se tortilla si bien que sa poche ventrale céda, libérant un contenu épais et particulièrement odorant au milieu duquel des petites billes translucides brillaient. En y regardant de plus près, on pouvait constater que chacune contenait une tique miniature qui n’attendait que d’arriver à maturité. Andrea n’hésita pas une seconde et les nimba de vinaigre.

Il ne lui restait plus qu’à lui faire avaler le bézoard et détacher la tique.

Luttant contre l’envie de vomir, Andrea essaya de tirer dessus doucement.

Rien ne se passa.

« Et merde. » Fit-elle simplement.

 
Revenir en haut Aller en bas




if i look back i am lost
Once I knew only darkness and stillness... my life, eternal, was without past or future... but a little word from the fingers of another fell into my hand that clutched at emptiness, and my heart leaped to the rapture of a new living + aeairiel.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 6 Jan 2020 - 22:08 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6476
ϟ Nombre de Messages RP : 6070
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6476
ϟ Nombre de Messages RP : 6070
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Andrea Parker' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :
Circulez y a des gens qui risquent leur peau - Andrea Echec

--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Circulez y a des gens qui risquent leur peau - Andrea Echec
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 6 Jan 2020 - 22:55 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Veilleurs
Veilleurs

Rafael Colón
Veilleurs

Personnage
Circulez y a des gens qui risquent leur peau - Andrea 20091309413125447817021529

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 31/12/2019
ϟ Nombre de Messages : 1860
ϟ Nombre de Messages RP : 1064
ϟ Célébrité : Pedro Pascal
ϟ Crédits : Odistole
ϟ Doublons : Raphaël Mercury - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 38
ϟ Statut : ultimate relationship with Andrea Parker
ϟ Métier : Magicien en Vadrouille
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Environ 1m80, bien bâti, ne s'entretient pas autant qu'il le devrait. Teint mât, yeux foncés, cheveux noirs, toujours mal coiffé, jamais bien rasé. Le corps couvert de tatouage à l'exception du visage.
ϟ Pouvoirs : ▼Capacités magiques
▼Capacités Lumineuses
▼Capacités physiques
▼Enchantements
▼Recettes alchimiques
▼Equipements
▼Tatouages
▼Compagnons
▼Serviteurs
▼Véhicules
▼Bâtîments
ϟ Liens Rapides : ▼Estoy yo
▼Los desconocidos
▼Pasaporte
▼El diario
▼Las cartas
▼El teléfono
Joueur
Circulez y a des gens qui risquent leur peau - Andrea 20091309413125447817021529

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 31/12/2019
ϟ Nombre de Messages : 1860
ϟ Nombre de Messages RP : 1064
ϟ Célébrité : Pedro Pascal
ϟ Crédits : Odistole
ϟ Doublons : Raphaël Mercury - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 38
ϟ Statut : ultimate relationship with Andrea Parker
ϟ Métier : Magicien en Vadrouille
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Environ 1m80, bien bâti, ne s'entretient pas autant qu'il le devrait. Teint mât, yeux foncés, cheveux noirs, toujours mal coiffé, jamais bien rasé. Le corps couvert de tatouage à l'exception du visage.
ϟ Pouvoirs : ▼Capacités magiques
▼Capacités Lumineuses
▼Capacités physiques
▼Enchantements
▼Recettes alchimiques
▼Equipements
▼Tatouages
▼Compagnons
▼Serviteurs
▼Véhicules
▼Bâtîments
ϟ Liens Rapides : ▼Estoy yo
▼Los desconocidos
▼Pasaporte
▼El diario
▼Las cartas
▼El teléfono
Un truc n’allait vraiment pas songea Rafa en ouvrant les yeux. Il disait ouvrir… c’était plutôt une question de soulever juste assez les paupières pour voir entre ses cils. Plusieurs choses n’allaient pas en fait.

En un, il avait super mal au cou. Un mélange de brûlure tout juste supportable et d’une douleur lancinante.
En deux, ça puait, mais d’une odeur de cadavre cinq fois décomposés.
En trois… Son corps ne répondait plus, dans l’ensemble.

Il arriva quand même à baisser le menton, papillonna des paupières, réussit à ouvrir un peu les yeux, reconnut une aura.

Oh… j’suis pas mort. J’vous avais dit que ça se passait super bien”.

Sa voix était pâteuse, il n’articulait pas très bien, mais les syllabes devaient être, dans l’ensemble, assez compréhensibles. Ou peut-être qu’il pensait simplement qu’il avait articulé alors qu’il avait en réalité dit “ohbeuhfennana”. Ou un truc du genre.

Pas grave. Il était vivant.

Il n’était pas du tout sorti d’affaire… mais il avait la foi. Il pissait le sang, aussi, mais il avait la foi. Il baissa encore le menton, roula des yeux. Hey, il pissait le sang, mais au moins, la tique n’était plus sur son cou. Il leva un bras engourdi, faillit se coller une tarte dans la tronche.

Ah.

La tête de la bestiole s’était pas détachée comme il fallait. Ptet. Difficile à dire. Il avait vraiment une main au bout de ce bras? Hum… Non toute la bestiole était encore là, en fait, moins la poche ventrale pleine de sang et d’oeufs. Bon. Une bonne nouvelle dans le tas déjà. La mauvaise, c’est qu’il ne savait pas pourquoi il avait encore une bestiole dans la carotide. Enfin si, il savait. Il s’était planté, mais il ne savait pas sur quoi.

Alors je vais prendre cette potion maintenant…” Il jeta un oeil au mélange. C’était rudimentaire, mais ça le ferait. C’était ça ou claquer, et bon… dans l’absolu, Rafa préférait ne pas claquer. “Je vais aussi… hum… euh…. expulser mon estomac juste derrière. C’est normal”.

Vomir, mais il avait oublié le mot.

Il se redressa - Andrea avait dû l’aider, parce qu’il ne voyait vraiment pas comment il aurait pu faire ça tout seul. Il ingurgita le mélange qui était aussi affreux de goût que ce que le contenu laissait présager et c'était sans parler de la texture. Pas assez liquide ou assez solide pour que ce soit pratique à avaler. Pendant trente merveilleuses secondes, il ne se passa rien. Puis il eut un haut-le-coeur, des frissons, une poussée de sueur…

Il eut la bonté de vomir sur la flaque d’oeuf plutôt que sur Andrea. Quand même, elle lui avait sauvé la vie, tout ça. Mais ça passa pas loin. Peut-être même qu’il l’éclaboussa.

Il renonça à s’essuyer la bouche, parce qu’il n’aurait sans doute pas réussi sans se coller une tarte à lui-même. Franchement, ça partait bien. La bestiole était claquée, il avait pris un anti-poison assez efficace pour pas y rester tout de suite… Restait juste le tout petit souci de la tique toujours dans sa carotide et du fait qu’il se vidait toujours de son sang. Il coulait dans son cou, sur son pull et son t-shirt. Rapport qu’il avait un trou dans la carotide et qu’il n’y avait plus de poche pour le contenir.

Vous connaitriez pas un sortilège d’extraction par hasard? Non… bon. Hum… Pas le sel alors. Ok. Hum…

Lui en connaissait, mais il ne se sentait vraiment pas d'en faire un maintenant, dans son état de faiblesse, et sans voir ce qu'il faisait. C'était un coup à s'extraire un poumon. Ou le cerveau.

Réfléchis Rafa, réfléchis. Qu’est-ce qu’il pouvait faire? Si le sel ne marchait pas…

Alcool. Me faut… un truc super fort. Et ptet une pince à épiler. Ca va vous au fait?”

Demanda-t-il très naturellement avec sa tronche de cadavre frais.
 
Revenir en haut Aller en bas


Otro país, otra ciudad, otra vida.



Gifs : pedronfriends (tumblr) sign': Solosand

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 12 Jan 2020 - 16:54 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Sergent de l'UNISON
Sergent de l'UNISON

Andrea Parker
Sergent de l'UNISON

Personnage
Circulez y a des gens qui risquent leur peau - Andrea 200413030129214723
SERGENT PARKER

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 23/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 345
ϟ Nombre de Messages RP : 139
ϟ Célébrité : Lauren Cohan
ϟ Crédits : Lux Aeterna
ϟ Doublons : Natalia, Gabrielle, Solveig
ϟ Âge du Personnage : 38 ans
ϟ Statut : En couple avec Rafael Colón
ϟ Métier : Sergent de l'escouade Silver du peloton d’intervention de l’UNISON
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Ni musculeuse, ni trop mince, ni trop épaisse, elle a un physique dans la moyenne. Pourtant, Andrea est une femme qui transpire la force. Ses cheveux châtains encadre un visage expressif aux yeux particulièrement saisissants ; Leur couleur de jade ne cache rien de sa perspicacité, ni de son intégrité.
ϟ Pouvoirs : Andrea est une Ultime, une humaine améliorée qui manipule des forces dérivées des énergies cosmiques. La listes de ses pouvoirs est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Circulez y a des gens qui risquent leur peau - Andrea 200413030129214723
SERGENT PARKER

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 23/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 345
ϟ Nombre de Messages RP : 139
ϟ Célébrité : Lauren Cohan
ϟ Crédits : Lux Aeterna
ϟ Doublons : Natalia, Gabrielle, Solveig
ϟ Âge du Personnage : 38 ans
ϟ Statut : En couple avec Rafael Colón
ϟ Métier : Sergent de l'escouade Silver du peloton d’intervention de l’UNISON
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Ni musculeuse, ni trop mince, ni trop épaisse, elle a un physique dans la moyenne. Pourtant, Andrea est une femme qui transpire la force. Ses cheveux châtains encadre un visage expressif aux yeux particulièrement saisissants ; Leur couleur de jade ne cache rien de sa perspicacité, ni de son intégrité.
ϟ Pouvoirs : Andrea est une Ultime, une humaine améliorée qui manipule des forces dérivées des énergies cosmiques. La listes de ses pouvoirs est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Le sorcier ouvrit péniblement les yeux et un soupir rasséréné s’insinua d’entre les lèvres d’Andrea. Il était vivant. Plus ou moins. De toute évidence, il avait repris conscience, suffisamment pour lui faire quelques encouragements – elle imaginait que c’était ça, tout du moins, parce que c’était en réalité parfaitement incompréhensible. De toute évidence, le fait que la bestiole ait fini par mourir était suffisant pour que le venin cesse de se répandre, mais pas assez pour qu’il soit purgé de son organisme. C’est pourquoi il s’empressa d’engloutir le mélange ragoutant de la métisse Ultime tout en continuant à la gratifier de borborygmes tout à fait charmants. Omettant le fait qu’il s’était lui-même recouvert de ladite préparation, la métisse Ultime l’observa déglutir les sangsues magiques avec une moue écœurée et continua de l’observer pendant le petit temps de latence qui s’ensuivit.

Et qui ne dura pas bien longtemps.

Rafael fut pris de spasmes, de haut-le-cœur et Andrea n’eut qu’une demi-seconde pour agir avant que le mystique ne régurgite l’entièreté du contenu de son estomac. Elle le prit à bras-le-corps – il ne pesait rien – et le tint suffisamment loin d’elle pour ne pas être arrosée. Mais pas suffisamment pour ne pas être éclaboussée. Fermant les yeux pour ravaler son agacement, elle inspira profondément en attendant que Rafael ait fini ses affaires. Après quoi elle l’aida à se rassoir. Et posa un regard sur lui. Elle songea avec amusement que ça aurait pu être un bel homme s’il n’avait pas eu l’odeur et l’apparence d’un clochard. Et encore, elle l’avait vu avant.

« La magie et moi, on n’est pas très copines. » Expliqua-t-elle un sourire aux lèvres.

Son exaspération avait fini par s’évanouir – après tout, plus vite elle en finissait, plus vite elle pouvait rentrer chez elle comme si rien ne s’était passé. À cela près qu’elle n’avait plus très faim. Rafael lui expliqua ce dont il avait besoin pour la suite de l’extraction et elle s’exécuta aussitôt. Trouver une bouteille d’alcool fort ne fut pas bien compliqué – pas plus que trouver la pince à épiler qui reposait paresseusement dans le fond de son sac à main.

« Donc d’abord j’arrose et après je... Bon, ça va piquer. » Décréta-t-elle.

Elle s’apprêtait à verser le contenu de la bouteille (de la vodka) puis eut une hésitation. Déglutissant en premier lieu une grosse gorgée pour se donner du courage, elle arrosa finalement la blessure où, toujours accroché, ce qu’il restait de la tique se balançait mollement. Précautionneusement, Andrea se pencha alors tout contre lui et essaya de décrocher les chélicères qui étaient toujours profondément fichés dans la chair. Au bout de ce qui lui sembla une éternité, elle parvint à en décrocher une, puis avec un peu de doigté, l’autre. Aussitôt, le sang chaud coula à flots, lui giclant dessus. Outrepassant son dégoût, elle farfouilla alors dans le sac du sorcier jusqu’à dénicher les emplâtres dont il avait fait mention précédemment et tartina allègrement son cou de la substance qui colmata la carotide balafrée et endigua l’écoulement. Puis elle poussa un soupir. Elle était exténuée.

« Je crois que c’est bon, souffla-t-elle en se laissant tomber au sol. Ça va mieux, du coup. Mais la prochaine fois que vous avez envie de mourir, assurez-vous que je ne sois pas dans les parages. Merci. Elle rigola doucement en étirant ses épaules, tendues par l’adrénaline. Est-ce que je dois vous conduire à l’hôpital ? Demanda-t-elle tout de même, avant d'ajouter en présentant son badge : je suis désolée, mais je vais avoir des questions à vous poser. »

Après tout, elle était un agent de l’UNISON. Et après tout, elle venait d’avoir affaire à une monstruosité de toute évidence particulièrement agressive qui pouvait représenter une menace pour ses concitoyens. Elle devait comprendre de quoi il s’agissait.
 
Revenir en haut Aller en bas




if i look back i am lost
Once I knew only darkness and stillness... my life, eternal, was without past or future... but a little word from the fingers of another fell into my hand that clutched at emptiness, and my heart leaped to the rapture of a new living + aeairiel.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 12 Jan 2020 - 19:14 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Veilleurs
Veilleurs

Rafael Colón
Veilleurs

Personnage
Circulez y a des gens qui risquent leur peau - Andrea 20091309413125447817021529

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 31/12/2019
ϟ Nombre de Messages : 1860
ϟ Nombre de Messages RP : 1064
ϟ Célébrité : Pedro Pascal
ϟ Crédits : Odistole
ϟ Doublons : Raphaël Mercury - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 38
ϟ Statut : ultimate relationship with Andrea Parker
ϟ Métier : Magicien en Vadrouille
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Environ 1m80, bien bâti, ne s'entretient pas autant qu'il le devrait. Teint mât, yeux foncés, cheveux noirs, toujours mal coiffé, jamais bien rasé. Le corps couvert de tatouage à l'exception du visage.
ϟ Pouvoirs : ▼Capacités magiques
▼Capacités Lumineuses
▼Capacités physiques
▼Enchantements
▼Recettes alchimiques
▼Equipements
▼Tatouages
▼Compagnons
▼Serviteurs
▼Véhicules
▼Bâtîments
ϟ Liens Rapides : ▼Estoy yo
▼Los desconocidos
▼Pasaporte
▼El diario
▼Las cartas
▼El teléfono
Joueur
Circulez y a des gens qui risquent leur peau - Andrea 20091309413125447817021529

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 31/12/2019
ϟ Nombre de Messages : 1860
ϟ Nombre de Messages RP : 1064
ϟ Célébrité : Pedro Pascal
ϟ Crédits : Odistole
ϟ Doublons : Raphaël Mercury - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 38
ϟ Statut : ultimate relationship with Andrea Parker
ϟ Métier : Magicien en Vadrouille
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Environ 1m80, bien bâti, ne s'entretient pas autant qu'il le devrait. Teint mât, yeux foncés, cheveux noirs, toujours mal coiffé, jamais bien rasé. Le corps couvert de tatouage à l'exception du visage.
ϟ Pouvoirs : ▼Capacités magiques
▼Capacités Lumineuses
▼Capacités physiques
▼Enchantements
▼Recettes alchimiques
▼Equipements
▼Tatouages
▼Compagnons
▼Serviteurs
▼Véhicules
▼Bâtîments
ϟ Liens Rapides : ▼Estoy yo
▼Los desconocidos
▼Pasaporte
▼El diario
▼Las cartas
▼El teléfono
Elle avait de la force, non? Enfin il n’était pas gros, mais il pesait lourd tout de même, et portant, elle l’avait manipulé comme une poupée de chiffons. Et il lui avait un peu vomi dessus. Mince, c’était pas très poli ça.

Mais il n’avait plus vraiment assez de force pour le faire. Il était anémié, son cou lui faisait mal, la faute au bout de bestiole encore plantés dans sa peau et sa chair. Il hocha la tête quand elle lui donna un avertissement sur la suite des événements, mais Rafa, même dans cet état, se doutait que c’était un doux euphémisme, même sans avoir déjà connu ça.

Et effectivement. L’alcool le fit gigoter des jambes. Il lui fallut un immense effort de volonté pour déjà rester immobile pendant qu’elle trifouillait contre sa carotide pour extraire l’insecte. Ensuite pour ne pas hurler.

Quand elle arriva à l’étape salvatrice où elle lui étala de l’emplâtre sur sa blessure, ce qui eut pour effet d’arrêter le flot de sang, Rafa était exsangue, épuisé, au bout du rouleau et tout un tas d’adjectifs pour expliquer qu’il ne serait plus jamais capable de quitter ce bout de trottoir dans Star City.

Il déglutit, provoquant une décharge de douleur dans la plaie toujours fraiche, inspira aussi une grande goulée d’air, le corps tremblant comme une feuille. Puis il vit le badge. UNISON. Ah.

Avant que je vous donne des réponses… j’ai… besoin d’aller chez moi, pour…” Il hésita. Ca devenait dur d’anglaiser… de… hum… parler anglais? Avec autant de sang en moins dans le corps. Son cerveau était tout mou. “C’est pas le plus efficace pour refermer ce genre de blessures et euh… J’ai perdu un peu de sang, quand même”.

Beaucoup, à en juger par l’état de son t-shirt. Il essaya de se redresser, pouvait même jurer qu’il poussait de toutes ses forces sur ses bras pour se mettre debout… sans aucun effet.

... Vous seriez ok pour m’aider et me ramener chez moi? Mais je vous drague pas, juré, c’est pas une technique pour…” Il moulina de la main, trop faible pour vraiment sourire en appui de la plaisanterie. “Je sais… toujours pas trop si vous êtes jolie. Vous êtes floue, là tout de suite”.

Une grosse tâche d’aura flou. Il allait quand même pas retomber dans les pommes, si? Non. Si? Non. Non, il secoua la tête. Non. Il en était pas loin, mais non.

J’habite sur la colline aux lanternes”.
 
Revenir en haut Aller en bas


Otro país, otra ciudad, otra vida.



Gifs : pedronfriends (tumblr) sign': Solosand

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 12 Jan 2020 - 23:02 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Sergent de l'UNISON
Sergent de l'UNISON

Andrea Parker
Sergent de l'UNISON

Personnage
Circulez y a des gens qui risquent leur peau - Andrea 200413030129214723
SERGENT PARKER

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 23/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 345
ϟ Nombre de Messages RP : 139
ϟ Célébrité : Lauren Cohan
ϟ Crédits : Lux Aeterna
ϟ Doublons : Natalia, Gabrielle, Solveig
ϟ Âge du Personnage : 38 ans
ϟ Statut : En couple avec Rafael Colón
ϟ Métier : Sergent de l'escouade Silver du peloton d’intervention de l’UNISON
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Ni musculeuse, ni trop mince, ni trop épaisse, elle a un physique dans la moyenne. Pourtant, Andrea est une femme qui transpire la force. Ses cheveux châtains encadre un visage expressif aux yeux particulièrement saisissants ; Leur couleur de jade ne cache rien de sa perspicacité, ni de son intégrité.
ϟ Pouvoirs : Andrea est une Ultime, une humaine améliorée qui manipule des forces dérivées des énergies cosmiques. La listes de ses pouvoirs est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Circulez y a des gens qui risquent leur peau - Andrea 200413030129214723
SERGENT PARKER

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 23/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 345
ϟ Nombre de Messages RP : 139
ϟ Célébrité : Lauren Cohan
ϟ Crédits : Lux Aeterna
ϟ Doublons : Natalia, Gabrielle, Solveig
ϟ Âge du Personnage : 38 ans
ϟ Statut : En couple avec Rafael Colón
ϟ Métier : Sergent de l'escouade Silver du peloton d’intervention de l’UNISON
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Ni musculeuse, ni trop mince, ni trop épaisse, elle a un physique dans la moyenne. Pourtant, Andrea est une femme qui transpire la force. Ses cheveux châtains encadre un visage expressif aux yeux particulièrement saisissants ; Leur couleur de jade ne cache rien de sa perspicacité, ni de son intégrité.
ϟ Pouvoirs : Andrea est une Ultime, une humaine améliorée qui manipule des forces dérivées des énergies cosmiques. La listes de ses pouvoirs est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Andrea avait saisi son regard au vol et compris que le fait de savoir qu’elle était de l’UNISON n’était pas nécessairement une bonne nouvelle. Quoi de plus normal ? Il était passé à deux doigts de la mort, avait perdu une quantité non-négligeable de sang et aspirait sûrement à se reposer – et pas à répondre à des questions. Elle culpabilisa un peu ; Si ça n’avait tenu qu’à elle, l’agente se serait contentée de le déposer à l’hôpital le plus proche et lui aurait fiché la paix. Malheureusement, elle avait quelques obligations qui l’empêchaient de le relâcher dans la nature après ce qu’ils venaient de vivre. Alors même si c’était dur, il allait falloir prendre un peu sur lui. Rafael articula péniblement quelques mots ; De toute évidence, l’emplâtre ne suffisait pas et il ne semblait pas enclin à se rendre à l’hôpital pour y recevoir des soins adaptés. Elle aurait pu le porter sur son épaule comme un fétu de paille et l’y déposer sans qu’il ne puisse rien faire pour l’en empêcher, mais ce n’était pas très correct. Elle opta pour une résignation bienveillante.

« Bien sûr que je vais vous aider, je ne vais pas vous laisser dans la rue. On va vous détrousser. »

Un sourire amusé ourla sa lippe ; Elle n’était pas certaine que qui que ce soit ait envie de l’approcher, là, tout de suite. Le mélange douteux à base de lait avait mêlé ses relents indescriptibles au vomi, à la vodka et à la crasse de la ruelle où elle l’avait laissé. Il était aussi dépenaillé, le teint cireux et les lèvres exsangues. Un cadavre en sursis, et elle n’était pas certaine que la pire canaille de Star City ait envie de se retrouver à ses côtés, de près ou de loin, quand il clamsera.

Elle passa le bras du sorcier autour de ses épaules, l’aida à se remettre sur pied et affirma sa prise sur sa taille. Lorsqu’elle fut certaine qu’il ne pouvait pas lui glisser des mains, la métisse Ultime commença à se diriger dans la direction qu’il lui avait indiqué. Elle aurait pu gagner du temps en se propulsant dans les airs, mais quelque chose lui disait que son interlocuteur n’aurait pas forcément apprécié le voyage. Alors elle se contenta de marcher. Ce n’était de toute façon pas comme s’il était particulièrement épuisant à porter...

« Laissez-moi dissiper vos douter, je suis très jolie. » S’amusa-t-elle en tournant à un coin de rue.

De temps à autre, elle sentait son poids forcir un peu, comme s’il se reposait un peu plus sur elle. La main qu’il avait passée autour d’elle pour s’agripper péniblement tremblait et elle craint un instant qu’il ne collapse avant qu’ils n’arrivent à destination. Mais de toute évidence, ils tenaient bons. Lorsqu’ils passèrent finalement les limites de la colline aux lanternes, Andrea reprit la parole.

« Allez, on y est presque, tenez bon. Vous m’indiquez le chemin jusqu’à chez vous ? »
 
Revenir en haut Aller en bas




if i look back i am lost
Once I knew only darkness and stillness... my life, eternal, was without past or future... but a little word from the fingers of another fell into my hand that clutched at emptiness, and my heart leaped to the rapture of a new living + aeairiel.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 13 Jan 2020 - 0:02 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Veilleurs
Veilleurs

Rafael Colón
Veilleurs

Personnage
Circulez y a des gens qui risquent leur peau - Andrea 20091309413125447817021529

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 31/12/2019
ϟ Nombre de Messages : 1860
ϟ Nombre de Messages RP : 1064
ϟ Célébrité : Pedro Pascal
ϟ Crédits : Odistole
ϟ Doublons : Raphaël Mercury - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 38
ϟ Statut : ultimate relationship with Andrea Parker
ϟ Métier : Magicien en Vadrouille
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Environ 1m80, bien bâti, ne s'entretient pas autant qu'il le devrait. Teint mât, yeux foncés, cheveux noirs, toujours mal coiffé, jamais bien rasé. Le corps couvert de tatouage à l'exception du visage.
ϟ Pouvoirs : ▼Capacités magiques
▼Capacités Lumineuses
▼Capacités physiques
▼Enchantements
▼Recettes alchimiques
▼Equipements
▼Tatouages
▼Compagnons
▼Serviteurs
▼Véhicules
▼Bâtîments
ϟ Liens Rapides : ▼Estoy yo
▼Los desconocidos
▼Pasaporte
▼El diario
▼Las cartas
▼El teléfono
Joueur
Circulez y a des gens qui risquent leur peau - Andrea 20091309413125447817021529

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 31/12/2019
ϟ Nombre de Messages : 1860
ϟ Nombre de Messages RP : 1064
ϟ Célébrité : Pedro Pascal
ϟ Crédits : Odistole
ϟ Doublons : Raphaël Mercury - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 38
ϟ Statut : ultimate relationship with Andrea Parker
ϟ Métier : Magicien en Vadrouille
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Environ 1m80, bien bâti, ne s'entretient pas autant qu'il le devrait. Teint mât, yeux foncés, cheveux noirs, toujours mal coiffé, jamais bien rasé. Le corps couvert de tatouage à l'exception du visage.
ϟ Pouvoirs : ▼Capacités magiques
▼Capacités Lumineuses
▼Capacités physiques
▼Enchantements
▼Recettes alchimiques
▼Equipements
▼Tatouages
▼Compagnons
▼Serviteurs
▼Véhicules
▼Bâtîments
ϟ Liens Rapides : ▼Estoy yo
▼Los desconocidos
▼Pasaporte
▼El diario
▼Las cartas
▼El teléfono
Le détroussage n’était pas le truc qui faisait le plus flipper Rafa, là, tout de suite. Plutôt la perspective d’une mort imminente, vu ce qu’il supposait être son état. Anémié, à deux doigts de tomber à nouveau dans les pommes… Encore un peu, et il allait rejoindre Rodrigo. Qui se ferait sans doute un plaisir de le frapper assez fort pour le renvoyer dans le monde des vivants.

D’un coup, il se retrouva debout, mais pas de son fait. Il avait assez de lucidité pour se savoir incapable de se remettre debout tout seul dans son état. Donc elle avait bien de la force surhumaine. Bon, ça lui faisait plaisir de voir qu’il s’était pas planté là-dessus.

J’en ai jamais douté. Mais en même temps… j’ai l’air d’un clodo donc je suppose que quelqu’un vous trouverait d’autant plus jolie”.

Les mots étaient pâteux dans sa bouche, il n’essayait toujours pas de la séduire. Il voulait rentrer, avaler une potion fortifiante, ou deux, ou mille, et appliquer le soin adéquat sur sa carotide.

Son sac pendant mollement sur son épaule, il se laissa conduire, à pied, vers la Colline, indiquant mollement à sa guide où tourner. Il avait assez fait le tour du quartier, depuis sa première visite, pour se repérer sans trop de souci.

C’est cette maison-là” indiqua-t-il.

Andrea l’aida à remonter l’allée - oh, il était fier, il se rappelait de son prénom à ce stade - et à monter les marches du perron. Il alla pour ouvrir la porte mais elle resta bien en place et lui posa son front dessus.

J’te préviens. J’suis à moitié crevé, j’suis pas d’humeur pour tes jeux. Ouvre cette porte ou demain, j’te crame”.

La maison trembla des pieds à la tête. Pas une seconde il ne songea à la possibilité qu’Andrea puisse prendre ces menaces pour elle, alors qu’elle était la seule personne aux alentours et que cela aurait été logique. Il finit par le concevoir, après une sacrée paire de secondes.

Maison magique, sale caractère, je vous menaçais pas vous, je vous jure”.

Il avait été à peine moins pâteux dans sa façon de s’exprimer. Il soupira, le front toujours contre la porte… et celle-ci décida de s’ouvrir. En grand. Vers l’intérieur. Lui s’écrasa le nez en premier sur le tapis.

J’te hais bordel…” pesta l’espagnol.

Quoique ce n’était pas très audible, sans double. Il essaya de se relever sur un coude, constata que sa chute avait fait sauté un coin de l’emplâtre. Un peu de sang coulait dans sa nuque.

Merde… euh… cuisine. Là-bas”.

Il pointa la porte sur la gauche, vers une cuisine spacieuse, en bois sombre, et surtout, vers les placards remplis d’un certain nombre de potions alchimiques.

J’vais avoir besoin de deux trois minutes pour me remettre debout mais après je réponds à toutes vos questions”.
 
Revenir en haut Aller en bas


Otro país, otra ciudad, otra vida.



Gifs : pedronfriends (tumblr) sign': Solosand

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 13 Jan 2020 - 14:09 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Sergent de l'UNISON
Sergent de l'UNISON

Andrea Parker
Sergent de l'UNISON

Personnage
Circulez y a des gens qui risquent leur peau - Andrea 200413030129214723
SERGENT PARKER

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 23/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 345
ϟ Nombre de Messages RP : 139
ϟ Célébrité : Lauren Cohan
ϟ Crédits : Lux Aeterna
ϟ Doublons : Natalia, Gabrielle, Solveig
ϟ Âge du Personnage : 38 ans
ϟ Statut : En couple avec Rafael Colón
ϟ Métier : Sergent de l'escouade Silver du peloton d’intervention de l’UNISON
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Ni musculeuse, ni trop mince, ni trop épaisse, elle a un physique dans la moyenne. Pourtant, Andrea est une femme qui transpire la force. Ses cheveux châtains encadre un visage expressif aux yeux particulièrement saisissants ; Leur couleur de jade ne cache rien de sa perspicacité, ni de son intégrité.
ϟ Pouvoirs : Andrea est une Ultime, une humaine améliorée qui manipule des forces dérivées des énergies cosmiques. La listes de ses pouvoirs est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Circulez y a des gens qui risquent leur peau - Andrea 200413030129214723
SERGENT PARKER

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 23/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 345
ϟ Nombre de Messages RP : 139
ϟ Célébrité : Lauren Cohan
ϟ Crédits : Lux Aeterna
ϟ Doublons : Natalia, Gabrielle, Solveig
ϟ Âge du Personnage : 38 ans
ϟ Statut : En couple avec Rafael Colón
ϟ Métier : Sergent de l'escouade Silver du peloton d’intervention de l’UNISON
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Ni musculeuse, ni trop mince, ni trop épaisse, elle a un physique dans la moyenne. Pourtant, Andrea est une femme qui transpire la force. Ses cheveux châtains encadre un visage expressif aux yeux particulièrement saisissants ; Leur couleur de jade ne cache rien de sa perspicacité, ni de son intégrité.
ϟ Pouvoirs : Andrea est une Ultime, une humaine améliorée qui manipule des forces dérivées des énergies cosmiques. La listes de ses pouvoirs est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
La galéjade du sorcier arracha un sourire à Andrea, quoiqu’elle ne répondît rien. Précautionneusement, la métisse Ultime suivit ses indications dans les rues de Little Italy, essayant de le soutenir sans raffermir sa prise de trop – parce qu’il était bien inutile de rajouter quelques côtes cassées par-dessus l’hémorragie et le poison. Ils trouvèrent rapidement la demeure de Rafael, et elle put aussitôt sentir que quelque chose était magique dans cette demeure. Et ce n’était pas seulement parce qu’elle contenait des objets magiques, ce qui était sûrement le cas, mais parce qu’elle était elle-même un objet magique à part entière. En levant les yeux sur sa façade décatie, Andrea pouvait sentir l’énergie cosmique converger et se distordre vers elle, comme si un puissant vortex magique s’y nichait. La dernière fois qu’elle avait eu ce ressenti, c’était au manoir Pennington.

Aussi, la métisse Ultime ne fut guère surprise de constater que le sorcier parlait à sa maison, puisqu’à aucun moment elle n’avait pris cela pour elle. Pour commencer, cela aurait été malvenu alors qu’elle venait de lui sauver la vie. Ensuite, parce qu’il n’avait pas fait montre d’agressivité envers elle jusque-là, bien au contraire. Et au final, quand bien même ces menaces lui auraient été adressée, ça ne l’aurait pas vraiment impressionnée. Elle décida de passer outre et eut un sourire compréhensif. Ce qui ne manqua pas de lui faire arquer un sourcil, en revanche, c’était que ladite maison était dotée d’un caractère de cochon et avait vraisemblablement quelques griefs contre son propriétaire.

« Vous allez-bien ? Demanda-t-elle en l’aidant à se relever. Du sang sur sa main lui indiqua que non. Elle n’a pas l’air de beaucoup vous aimer, vous ne passez pas assez l’aspirateur ? »

Ou peut-être qu’il ramenait trop de femmes et qu’elle était jalouse. Cette idée ne manqua pas de lui arracher un sourire même si elle la garda pour elle. Elle se contenta alors de le conduire où il le lui indiquait – dans la cuisine – et de le déposer délicatement sur l’une des chaises qui s’y trouvaient. Un coup d’œil alentour lui apprit qu’ils ne se trouvaient définitivement pas dans une cuisine traditionnelle. Certains des contenus des bocaux la laissaient d’ailleurs tout à fait perplexe. Andrea coula un regard sur lui tandis qu’il reprenait la parole.

« Je ne suis pas pressée, répondit-elle. Dites-moi plutôt si je peux vous aider à quelque chose. »

Si elle pouvait lui faire passer des choses, notamment. Elle avait aussi quelques notions de secours – même si quelque chose lui disait que ce n’était pas tout à fait sa façon de faire.
 
Revenir en haut Aller en bas




if i look back i am lost
Once I knew only darkness and stillness... my life, eternal, was without past or future... but a little word from the fingers of another fell into my hand that clutched at emptiness, and my heart leaped to the rapture of a new living + aeairiel.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 13 Jan 2020 - 15:03 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Veilleurs
Veilleurs

Rafael Colón
Veilleurs

Personnage
Circulez y a des gens qui risquent leur peau - Andrea 20091309413125447817021529

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 31/12/2019
ϟ Nombre de Messages : 1860
ϟ Nombre de Messages RP : 1064
ϟ Célébrité : Pedro Pascal
ϟ Crédits : Odistole
ϟ Doublons : Raphaël Mercury - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 38
ϟ Statut : ultimate relationship with Andrea Parker
ϟ Métier : Magicien en Vadrouille
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Environ 1m80, bien bâti, ne s'entretient pas autant qu'il le devrait. Teint mât, yeux foncés, cheveux noirs, toujours mal coiffé, jamais bien rasé. Le corps couvert de tatouage à l'exception du visage.
ϟ Pouvoirs : ▼Capacités magiques
▼Capacités Lumineuses
▼Capacités physiques
▼Enchantements
▼Recettes alchimiques
▼Equipements
▼Tatouages
▼Compagnons
▼Serviteurs
▼Véhicules
▼Bâtîments
ϟ Liens Rapides : ▼Estoy yo
▼Los desconocidos
▼Pasaporte
▼El diario
▼Las cartas
▼El teléfono
Joueur
Circulez y a des gens qui risquent leur peau - Andrea 20091309413125447817021529

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 31/12/2019
ϟ Nombre de Messages : 1860
ϟ Nombre de Messages RP : 1064
ϟ Célébrité : Pedro Pascal
ϟ Crédits : Odistole
ϟ Doublons : Raphaël Mercury - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 38
ϟ Statut : ultimate relationship with Andrea Parker
ϟ Métier : Magicien en Vadrouille
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Environ 1m80, bien bâti, ne s'entretient pas autant qu'il le devrait. Teint mât, yeux foncés, cheveux noirs, toujours mal coiffé, jamais bien rasé. Le corps couvert de tatouage à l'exception du visage.
ϟ Pouvoirs : ▼Capacités magiques
▼Capacités Lumineuses
▼Capacités physiques
▼Enchantements
▼Recettes alchimiques
▼Equipements
▼Tatouages
▼Compagnons
▼Serviteurs
▼Véhicules
▼Bâtîments
ϟ Liens Rapides : ▼Estoy yo
▼Los desconocidos
▼Pasaporte
▼El diario
▼Las cartas
▼El teléfono
Oh, quel bonheur d’être assis! Enfin… par définition, sa position actuelle sur sa chaise aurait sans doute été décrite comme un “avachissement”, mais c’était beaucoup mieux que d’être vautré quasi dans son vomi et dans des poubelles dans une rue de Star City.

Ca va”.

Il le pensait, dans l’ensemble. Il n’était plus autant en danger de mort qu’avant, il était chez lui, et surtout, il était un indécrottable optimiste au point que ça en devenait flippant. Il avait failli crever… mais l’important, c’était le failli. Là, il était vivant. Pas en pleine forme, mais vivant. En plus, l’insecte n’était plus une menace pour Star City, non, vraiment, il estimait qu’il était dans un bon jour.

Les yeux fermés, la main écrasée contre sa joue, il soupira, évalua la force de ses jambes… et décida de prendre Andrea au mot.

Placard de gauche, le deuxième, voilà, celui-là. Y a un bocal “eau de coco” normalement, un gros. Je vais aussi avoir besoin du concentré de kombu et de l’eau d’amaranthe, c’est dans le placard d’à côté, dans des fioles à pipette”. Voilà, l’eau de coco pour faire office de plasma, kombu et amaranthe contre l’anémie… En mélangeant les trois - et aussi parce qu'outre ses capacités naturelles, l'eau de coco était alchimiquement modifiée - ça ferait l'équivalent d'une transfusion sanguine. “Trois gouttes de chaque dans le bocal… ouai, non. Cinq. Cinq gouttes plutôt”. Vu son état, autant partir directement sur une dose un peu forte. “Je dois avoir un… un…” Ses doigts libres, ceux qui ne tenaient pas l'emplâtre, pincèrent le vide, mimèrent un tube de petit diamètre. “Le machin en plastique qu’on prend pour des transfusions, avec l'aiguille au bout? Doit y en avoir un dans un tiroir, ptet le troisième, là. Ou alors ça sera dans la salle de bain”.

A l’étage. Atrocement loin. Bon sang. Bon, bref. Il fallait aussi qu’il rafistole son cou et qu’il se requinque. Il avait encore la main sur l’emplâtre pour être sûr qu’elle n’allait pas plus se décoller.

Pendant que vous serez dans le placard à fiole… Me faut aussi… la…” Il déglutit. Il avait mal, il avait froid à cause de l’anémie, et il avait faim. Il était bien barré, mais d’une humeur étonnamment égale. “Une fiole plus grande que les autres, du liquide rouge dedans marqué “tonique fulgurant” et un autre d’essence de feu, bleu”. Ca s’occuperait de le requinquer et de le réchauffer… ensuite. “Le ginseng en poudre et l’échinacée… placard en face”. Bon, ça l’aiderait à se sentir un peu moins mou. Quoi d’autre… Ah, oui. La possibilité d’infection. Il avait traîné dans des coins pas très propres. “Astragale en poudre aussi. Ah, et l’acérola, ça c’est encore dans le placard à fiole, désolé. Jus de Noni, placard à bocaux. Et une tasse, une cuillère à café, une cuillère à soupe et de l’eau chaude”.

Elle n’aurait qu’à mettre en route la bouilloire, c’était l’étape la plus facile du lot. Ok, il s’était occupé de la partie “médicamenteuse” disons, maintenant, sa blessure en elle-même.

Euuuuh… attendez… je sais plus où je les ai rangées… Euh… ptet… ce placard-là?” hésita-t-il en pointant un placard, un peu éloigné de tout ceux qu’elle avait ouvert jusque là. “Un grand bocal, avec des espèces d’éponge marine de toutes les couleurs, avec un pot de… onguent Nasari, il devrait pas être loin. Et de la soie d’araignée de l’Himalaya”.

Il inspira à fond. Bon, a priori c’était tout? Il se ferait son petit mélange pour se requinquer, un coup d’onguent sur une éponge gentiment amadouée pour s’aplatir, le tout tenu par la toile… Il allait vivre. Optimisme et tout.

Vous avez une super-force. Elle vous vient d’où? Votre aura est… J’en ai jamais vu comme ça. Et je suis sûr que vous êtes super-forte, parce que je suis pas léger et que vous m'avez porté depuis Little Italy jusqu'ici. Et je dis pas ça pour détourner votre attention des questions que vous allez me poser, plus par curiosité personnelle et pour passer le temps. Vous voulez un remontant au fait?
 
Revenir en haut Aller en bas


Otro país, otra ciudad, otra vida.



Gifs : pedronfriends (tumblr) sign': Solosand

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 14 Jan 2020 - 21:53 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Sergent de l'UNISON
Sergent de l'UNISON

Andrea Parker
Sergent de l'UNISON

Personnage
Circulez y a des gens qui risquent leur peau - Andrea 200413030129214723
SERGENT PARKER

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 23/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 345
ϟ Nombre de Messages RP : 139
ϟ Célébrité : Lauren Cohan
ϟ Crédits : Lux Aeterna
ϟ Doublons : Natalia, Gabrielle, Solveig
ϟ Âge du Personnage : 38 ans
ϟ Statut : En couple avec Rafael Colón
ϟ Métier : Sergent de l'escouade Silver du peloton d’intervention de l’UNISON
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Ni musculeuse, ni trop mince, ni trop épaisse, elle a un physique dans la moyenne. Pourtant, Andrea est une femme qui transpire la force. Ses cheveux châtains encadre un visage expressif aux yeux particulièrement saisissants ; Leur couleur de jade ne cache rien de sa perspicacité, ni de son intégrité.
ϟ Pouvoirs : Andrea est une Ultime, une humaine améliorée qui manipule des forces dérivées des énergies cosmiques. La listes de ses pouvoirs est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Circulez y a des gens qui risquent leur peau - Andrea 200413030129214723
SERGENT PARKER

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 23/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 345
ϟ Nombre de Messages RP : 139
ϟ Célébrité : Lauren Cohan
ϟ Crédits : Lux Aeterna
ϟ Doublons : Natalia, Gabrielle, Solveig
ϟ Âge du Personnage : 38 ans
ϟ Statut : En couple avec Rafael Colón
ϟ Métier : Sergent de l'escouade Silver du peloton d’intervention de l’UNISON
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Ni musculeuse, ni trop mince, ni trop épaisse, elle a un physique dans la moyenne. Pourtant, Andrea est une femme qui transpire la force. Ses cheveux châtains encadre un visage expressif aux yeux particulièrement saisissants ; Leur couleur de jade ne cache rien de sa perspicacité, ni de son intégrité.
ϟ Pouvoirs : Andrea est une Ultime, une humaine améliorée qui manipule des forces dérivées des énergies cosmiques. La listes de ses pouvoirs est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
De toute évidence Rafael l’avait prise au mot – et c’était tant mieux, vu ce qu’il y avait à faire et vu l’état dans lequel il se trouvait. Il lui demande beaucoup, beaucoup de choses. Certaines lui étaient même parfaitement inconnues, mais étant donné l’apparence que ça avait, Andrea aurait presque préféré que ça le reste. Elle ouvrit probablement tous les placards, mit un joyeux bordel dans les pots qui s’alignaient sur les étagères et respira malgré elles quelques poussières odorantes et une quantité non-négligeable de solutions volatiles. Finalement, après lui avoir fait répéter certaines choses à quelques reprises, la métisse Ultime finit par lui dénicher ce dont il avait besoin pour faire...

Ce qu’il devait faire.

Elle n’avait pas la moindre idée de ce dont il s’agissait mais convint rapidement que ça n’avait pas grande importance, du moment que lui savait ce qu’il faisait. Parce qu’il était effectivement exclu qu’il meurt en sa présence, qu’importe qu’elle doive le trimballer comme une poupée de chiffon jusqu’à l’autre bout de la ville. Par chance, la question ne se posait pas puisqu’il recommençait doucement à prendre des couleurs et à parler de manière intelligible. Et à bouger sans être un danger pour lui-même. C’était déjà ça de pris, non ? Andrea s’exécuta rapidement et prestement, mit la bouilloire en route pendant que ses mains s’affairaient encore à essayer de trouver les derniers ingrédients qu’il avait mentionné. Elle posa le dernier d’entre eux devant lui quand l’eau fusa dans un sifflement strident. Timing parfait.

« Remontant, oui, pourquoi pas. » Soupira-t-elle en prenant place face à lui et après avoir déposé tasses et cuillères comme il le lui avait demandé.

Maintenant qu’elle y réfléchissait, cela faisait longtemps, très longtemps qu’elle n’avait plus touché une goutte d’alcool – ou quoiqu’il ait décidé de lui servir – mais le besoin s’en faisait ressentir. La soirée avait été rude et même si elle commençait à toucher à sa fin, et que l’adrénaline commençait enfin à retomber, Andrea savait qu’elle n’en avait pas entièrement fini. Une discussion allait s’en suivre et elle ne savait pas encore si elle serait longue. Elle réalisa alors qu’elle avait oublié son repas à emporter dans la ruelle et soupira de belle.

Les questions du sorcier la détournèrent de ce triste constat et dessinèrent un demi-sourire sur ses lèvres. Ce n’était pas la première fois qu’on remarquait sa particularité – même si la dernière personne qui l’avait réalisé avait eu de toutes autres intentions à son égard. Et qu’elle ne s’était pas basée sur son aura, mais sur son odeur, comme un animal. Dans un frisson, elle chassa le souvenir du Seigneur Vampire en secouant doucement la tête.

« Je ne suis qu’à moitié humaine, finit-elle par répondre. Du côté de mon père. Ma mère était d’une autre espèce. Du coup, j’ai quelques petites particularités. Elle eut une risette amusée. Mais je ne mords pas, ne vous inquiétez pas. »

Pouvoir en parler aussi librement lui faisait du bien, constata-t-elle. Le temps avait finalement fait son office et de l’eau avait coulé sous les ponts depuis qu’elle l’avait avoué à son ex-petit-ami. Maintenant, elle ne craignait plus les réactions de ses interlocuteurs – ni celles de son entourage. Et c’était particulièrement vivifiant.

« Nous sommes très peu nombreux, ajouta-t-elle après quelques instants. Je doute que vous croisiez un jour quelqu’un d’autre comme moi. »

À moins de faire une virée à Ultima Thulé ou que quelque Ultime renégat se balade dans la ville à l’heure actuelle. Ce qui n’était pas le cas. Alors autant dire que, une fois partie, il ne reverrait pas cette aura de sitôt...
 
Revenir en haut Aller en bas




if i look back i am lost
Once I knew only darkness and stillness... my life, eternal, was without past or future... but a little word from the fingers of another fell into my hand that clutched at emptiness, and my heart leaped to the rapture of a new living + aeairiel.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 14 Jan 2020 - 23:00 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Veilleurs
Veilleurs

Rafael Colón
Veilleurs

Personnage
Circulez y a des gens qui risquent leur peau - Andrea 20091309413125447817021529

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 31/12/2019
ϟ Nombre de Messages : 1860
ϟ Nombre de Messages RP : 1064
ϟ Célébrité : Pedro Pascal
ϟ Crédits : Odistole
ϟ Doublons : Raphaël Mercury - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 38
ϟ Statut : ultimate relationship with Andrea Parker
ϟ Métier : Magicien en Vadrouille
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Environ 1m80, bien bâti, ne s'entretient pas autant qu'il le devrait. Teint mât, yeux foncés, cheveux noirs, toujours mal coiffé, jamais bien rasé. Le corps couvert de tatouage à l'exception du visage.
ϟ Pouvoirs : ▼Capacités magiques
▼Capacités Lumineuses
▼Capacités physiques
▼Enchantements
▼Recettes alchimiques
▼Equipements
▼Tatouages
▼Compagnons
▼Serviteurs
▼Véhicules
▼Bâtîments
ϟ Liens Rapides : ▼Estoy yo
▼Los desconocidos
▼Pasaporte
▼El diario
▼Las cartas
▼El teléfono
Joueur
Circulez y a des gens qui risquent leur peau - Andrea 20091309413125447817021529

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 31/12/2019
ϟ Nombre de Messages : 1860
ϟ Nombre de Messages RP : 1064
ϟ Célébrité : Pedro Pascal
ϟ Crédits : Odistole
ϟ Doublons : Raphaël Mercury - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 38
ϟ Statut : ultimate relationship with Andrea Parker
ϟ Métier : Magicien en Vadrouille
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Environ 1m80, bien bâti, ne s'entretient pas autant qu'il le devrait. Teint mât, yeux foncés, cheveux noirs, toujours mal coiffé, jamais bien rasé. Le corps couvert de tatouage à l'exception du visage.
ϟ Pouvoirs : ▼Capacités magiques
▼Capacités Lumineuses
▼Capacités physiques
▼Enchantements
▼Recettes alchimiques
▼Equipements
▼Tatouages
▼Compagnons
▼Serviteurs
▼Véhicules
▼Bâtîments
ϟ Liens Rapides : ▼Estoy yo
▼Los desconocidos
▼Pasaporte
▼El diario
▼Las cartas
▼El teléfono
Avec la patience d’un ange, Rafa répéta à chaque fois qu’Andrea le lui répéta, précisa ses indications autant qu’il le pouvait, tout en commençant ses préparations. Dans l’eau de coco, il fit tomber quelques gouttes des fioles qu’il avait réclamé. Puis il plongea l’extrémité du tube qu’elle avait déniché dans un tiroir dans le bocal maintenant teinté d’une couleur violacée et avait enfoncé l’autre extrémité, celle avec l’aiguille, dans son bras. Un simple enchantement dessiné à même le pot avec un feutre qui traînait là permis de l’envoyer léviter au-dessus de sa tête, pour que la gravité fasse son effet.

Il avisa le frigo d’un signe de tête.

Cherchez les bouteilles marquées Bourre-Pif. Alcool maison, garantie sans gueule de bois le lendemain. Vous pouvez essayer la cuvée Uppercut si vous vous sentez”.

La version extra-forte. Donc elle allait peut-être être un peu… comment dire… pompette rapidement, mais sans le mal de tête ou le vomi du lendemain.

Prenez celle que vous voulez en fait, y a des arômes différents”.

Il plongea la main dans le bocal à éponge mais se contenta de laisser sa main à proximité jusqu’à ce qu’une éponge verte pâle se décide à y grimper. Il la chatouilla, lui murmura quelque chose en espagnol, et elle s’étala docilement dans sa main. Sa texture resta la même mais la forme irrégulière de l’éponge donna l’impression de fondre pour constituer une espèce de carré plat. Il badigeonna l’éponge de baume Nazari - ce qui la fit se tortiller, comme si cela chatouillait - prépara sa toile d’araignée, puis arracha l’emplâtre. Le sang n’eut pas le temps de revenir qu’il avait déjà plaqué l’éponge à sa place. Il termina par la toile, qu’il enroula autour de son cou. Il sentait la soie coller à sa peau, mais il pouvait bouger librement la tête.

Ensuite, il versa l’eau dans sa tasse, ajouta tout un assortiment de poudres, de liquides - une cuillère par-ci, quelques gouttes par-là, une cuillère, à soupe celle-là, de ce truc-là. Il touilla bien, laissa refroidir.

Vraiment pas inquiet, plutôt curieux. Si vous aviez voulu me tuer, vous m'auriez laissé dans la ruelle une fois que la bestiole était morte. Mais j’ai cru comprendre que vous aviez des questions. Alors allez-y. J’ai déjà un peu bossé avec l’UNISON, je sais que vous aimez la paperasse”.

Il porta sa tasse à ses lèvres. Le breuvage avait une couleur sombre et dégageait une odeur forte, pas forcément désagréable, mais prenante. Il souffla un dernier coup sur sa tasse et avala une gorgée peut-être encore un poil trop chaude et qui le fit frissonner des pieds à la tête. Il avait peut-être forcé la dose sur deux-trois trucs…
 
Revenir en haut Aller en bas


Otro país, otra ciudad, otra vida.



Gifs : pedronfriends (tumblr) sign': Solosand

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 21 Jan 2020 - 1:34 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Sergent de l'UNISON
Sergent de l'UNISON

Andrea Parker
Sergent de l'UNISON

Personnage
Circulez y a des gens qui risquent leur peau - Andrea 200413030129214723
SERGENT PARKER

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 23/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 345
ϟ Nombre de Messages RP : 139
ϟ Célébrité : Lauren Cohan
ϟ Crédits : Lux Aeterna
ϟ Doublons : Natalia, Gabrielle, Solveig
ϟ Âge du Personnage : 38 ans
ϟ Statut : En couple avec Rafael Colón
ϟ Métier : Sergent de l'escouade Silver du peloton d’intervention de l’UNISON
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Ni musculeuse, ni trop mince, ni trop épaisse, elle a un physique dans la moyenne. Pourtant, Andrea est une femme qui transpire la force. Ses cheveux châtains encadre un visage expressif aux yeux particulièrement saisissants ; Leur couleur de jade ne cache rien de sa perspicacité, ni de son intégrité.
ϟ Pouvoirs : Andrea est une Ultime, une humaine améliorée qui manipule des forces dérivées des énergies cosmiques. La listes de ses pouvoirs est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Circulez y a des gens qui risquent leur peau - Andrea 200413030129214723
SERGENT PARKER

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 23/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 345
ϟ Nombre de Messages RP : 139
ϟ Célébrité : Lauren Cohan
ϟ Crédits : Lux Aeterna
ϟ Doublons : Natalia, Gabrielle, Solveig
ϟ Âge du Personnage : 38 ans
ϟ Statut : En couple avec Rafael Colón
ϟ Métier : Sergent de l'escouade Silver du peloton d’intervention de l’UNISON
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Ni musculeuse, ni trop mince, ni trop épaisse, elle a un physique dans la moyenne. Pourtant, Andrea est une femme qui transpire la force. Ses cheveux châtains encadre un visage expressif aux yeux particulièrement saisissants ; Leur couleur de jade ne cache rien de sa perspicacité, ni de son intégrité.
ϟ Pouvoirs : Andrea est une Ultime, une humaine améliorée qui manipule des forces dérivées des énergies cosmiques. La listes de ses pouvoirs est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Andrea obéit docilement à l’injonction silencieuse de Rafael et se dirigea vers le frigo. L’intérieur du réfrigérateur ressemblait à s’y méprendre à son extérieur et l’alignement des bouteilles de Bourre-Pif n’offrait absolument aucun contraste avec les flacons qui s’alignaient sur les étagères. Elle en sélectionna une, du fait de son intense couleur rubis, referma le frigo et retourna s’assoir près du mystique – lequel s’était mis à gazouiller en espagnol à une éponge qui semblait lui répondre en... frémissant ? Elle arqua un sourcil ; Ce n’était p as la chose la plus bizarre qu’elle ait vu aujourd’hui, mais c’était certainement la plus mignonne. Autant s’arrêter sur cette impression. Débouchant le flacon, la métisse Ultime se risqua à sentir les vapeurs qui s’en échappaient. Des exhalaisons de fruits rouges, et d’autres qu’elle n’identifia pas. Ce qu’elle identifia sans mal, cependant, c’est que le contenu de la bouteille était magique... Elle hésita un instant.

« Garantie, mmh, Rafael ? S’amusa-t-elle en se versant un fond. Donc si j’ai une gueule de bois demain, je peux venir demander un remboursement ? »

Ce qui aurait été marrant, à cela près qu’elle n’était pas certaine de vouloir recroiser Rafael un jour. Tout charmant qu’il soit, il lui avait tout de même donné des sueurs froides et si chaque rencontre avec lui rimait avec bizarrerie magique... Elle secoua la tête et trempa ses lèvres dans le Bourre-Pif qui s’avéra, de façon surprenante, particulièrement bon. Sans la moindre hésitation, Andrea reprit quelques gorgées et braqua ses prunelles de jade dans celles de son interlocuteur. Ainsi, il avait déjà travaillé avec l’UNISON ? C’était bon à savoir.

« Je n’aime pas vraiment la paperasse... C’est parce que je préférerais éviter de remplir un relevé d’incident qu’on a cette discussion. »

Elle farfouilla dans son sac, sortit de quoi prendre des notes et son téléphone portable qu’elle mit sur la fonction de magnétophone, prenant néanmoins le soin d’interroger du regard son interlocuteur quant à savoir s’il acceptait d’être enregistré. Après quoi elle poussa un soupir, passa sa main dans ses cheveux et y posa finalement son menton.

« Bien... Est-ce que vous pouvez me dire plus précisément ce que c’était ? Au moins son nom, sa nature, puisque vous avez été clair quant au fait que ce n’était pas un alien et d’où elle est issue. Je crois pouvoir décrire moi-même à quoi elle ressemble et ce qu’elle est capable de faire.»

Même si, pour le coup, elle aurait préféré rester dans l’ignorance. L’idée que de telles créatures puissent exister sans qu’elle puisse être au courant lui faisait froid dans le dos. Ne désirant pas que cet échange prenne des airs d’interrogatoire, Andrea ajouta :

« Je dois vous donner l’impression de surréagir, mais je veux être sûre qu’on ne risque pas une nouvelle invasion. Je veux dire... Je n’avais jamais vu de telle créature avant, ni n’en avait même entendu parler, ce qui peut être problématique étant donné sa dangerosité. Elle secoua la tête. C’est le genre de menace auquel je peux être confrontée, puisque je fais parie du peloton d’intervention de l’UNISON. En donnant ces informations à des spécialistes, je peux m’assurer d’avoir de quoi lutter contre ce genre de menaces. Vous comprenez ? »

La dernière invasion Terminus et ses troupes insectoïdes étaient encore bien trop fraîche dans son esprit. Elle ne voulait plus jamais revivre ça.
 
Revenir en haut Aller en bas




if i look back i am lost
Once I knew only darkness and stillness... my life, eternal, was without past or future... but a little word from the fingers of another fell into my hand that clutched at emptiness, and my heart leaped to the rapture of a new living + aeairiel.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 21 Jan 2020 - 12:44 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Veilleurs
Veilleurs

Rafael Colón
Veilleurs

Personnage
Circulez y a des gens qui risquent leur peau - Andrea 20091309413125447817021529

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 31/12/2019
ϟ Nombre de Messages : 1860
ϟ Nombre de Messages RP : 1064
ϟ Célébrité : Pedro Pascal
ϟ Crédits : Odistole
ϟ Doublons : Raphaël Mercury - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 38
ϟ Statut : ultimate relationship with Andrea Parker
ϟ Métier : Magicien en Vadrouille
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Environ 1m80, bien bâti, ne s'entretient pas autant qu'il le devrait. Teint mât, yeux foncés, cheveux noirs, toujours mal coiffé, jamais bien rasé. Le corps couvert de tatouage à l'exception du visage.
ϟ Pouvoirs : ▼Capacités magiques
▼Capacités Lumineuses
▼Capacités physiques
▼Enchantements
▼Recettes alchimiques
▼Equipements
▼Tatouages
▼Compagnons
▼Serviteurs
▼Véhicules
▼Bâtîments
ϟ Liens Rapides : ▼Estoy yo
▼Los desconocidos
▼Pasaporte
▼El diario
▼Las cartas
▼El teléfono
Joueur
Circulez y a des gens qui risquent leur peau - Andrea 20091309413125447817021529

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 31/12/2019
ϟ Nombre de Messages : 1860
ϟ Nombre de Messages RP : 1064
ϟ Célébrité : Pedro Pascal
ϟ Crédits : Odistole
ϟ Doublons : Raphaël Mercury - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 38
ϟ Statut : ultimate relationship with Andrea Parker
ϟ Métier : Magicien en Vadrouille
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Environ 1m80, bien bâti, ne s'entretient pas autant qu'il le devrait. Teint mât, yeux foncés, cheveux noirs, toujours mal coiffé, jamais bien rasé. Le corps couvert de tatouage à l'exception du visage.
ϟ Pouvoirs : ▼Capacités magiques
▼Capacités Lumineuses
▼Capacités physiques
▼Enchantements
▼Recettes alchimiques
▼Equipements
▼Tatouages
▼Compagnons
▼Serviteurs
▼Véhicules
▼Bâtîments
ϟ Liens Rapides : ▼Estoy yo
▼Los desconocidos
▼Pasaporte
▼El diario
▼Las cartas
▼El teléfono
Vous pourriez, mais si vous avez vraiment une gueule de bois demain, je pense pas que je vous verrais” nota le magicien.

De toute façon, c’était garanti. Des années de tests et de recherches pour en arriver à l’alcool parfait. Enfin parfait… ça dépendait des critères. Le goût pouvait ne pas plaire à tout le monde après tout.

Il hocha vaguement la tête pour marquer son assentiment à l’utilisation d’un téléphone portable pour enregistrer la conversation et continua à siroter son cocktail. Il se sentait déjà un peu mieux grâce à la transfusion qui lévitait au-dessus de sa tête et la boisson achevait de le requinquer. Il sentait ses doigts et ses pieds picoter et un début de courbatures dans certains endroits, mais il vivrait.

Hum… Moui, plus ou moins. Il faudrait que je vérifie dans un bouquin pour vous donner le nom exact. Et je comprends. Ce truc aurait pu faire du dégât si c’était tombé sur une personne magique pas aussi bien informée”.

Déjà que même avec une personne informée, ça avait failli tourner au vinaigre… Rafa soupira, se frotta le visage de sa main libre. Il ne le voyait pas, mais ses pupilles s’étaient légèrement dilatées sous l’effet de la boisson, et il commençait à se sentir… fébrile. Comme après une cafetière entière de café bu d’un seul tenant. Bon, il avait définitivement forcé la dose et ne dormirait pas cette nuit, mais c’était pas ça l’important. Il y avait un autre truc qu’il voulait dire à Andrea. C’était quoi déjà? Tant pis, il commencerait par autre chose.

Bon. Un peu de contexte. Ici, c’est chez mon grand-père. C’était” se corrigea le magicien. “Il est mort y a un an, peu près, et je sais pas pourquoi, il a décidé que de tous ses descendants, j’étais le mieux placé pour hériter de sa maison. Rodrigo Nazari, je pense pas que ça vous parle, bref. Il avait des contacts dans la ville, pas mal. Quand ils entendaient parler de trucs magiques, ils appelait papi, papi réglait la question, c’est comme ça que j’en suis arrivé à courir après ce parasite cette nuit. Un type a appelé la ligne fixe… je sais plus comment il s’appelle, il tient une épicerie dans Little Italy, le truc pas du tout magique, mais il vend des trucs qui peuvent quand même être utile pour des magiciens. Bref. Donc il m’appelle, me dit qu’il a entendu de bidule qui l’a entendu de machin… qu’il y avait une bestiole bizarre qui traînait pas très loin de son magasin, et que ça a tué des rats. Donc je suis allé voir”.

Sa main tremblait, il préféra reposa la tasse, parce qu’elle commençait à vaciller entre ses doigts. Il ferma aussi les yeux et respira à fond, non sans vérifier les battements de son coeur d’une main contre la poitrine. Hum, un peu rapide. Et sa respiration? Pareil, pas tout à fait normale pour quelqu’un au repos.

Ca va hein, avant que vous vous posiez la question. Je crois que je me suis planté sur la quantité de sang que j’ai perdu et que je suis… un peu… défoncé” lâcha-t-il, à défaut d’un meilleur mot. “Je vais avoir trop d’énergie pour les prochaines vingt-quatre heures et dormir comme une masse pour les vingt-quatre suivantes”.

Mais c’était toujours pas ça qu’il voulait dire. Il voulait dire… il voulait dire… Allez, il y avait pensé tout à l’heure, dans la ruelle, quand il avait la bestiole de planté dans le cou. Il avait dit que… La bestiole n’avait rien à faire là.

Je peux vous dire que ça n’avait rien à faire là, même sans l’espèce précise. Ce genre d’insecte parasitaire vit dans des lieux isolés, plutôt sombre, avec… une concentration magique naturellement présente. Ils viennent pas en ville, jamais, c’est pas leur terrain de chasse, et c’est pas une bestiole particulièrement autochtone dans le coin” Voilà, c’était ça. Excellent début, mais une autre idée lui titillait l’esprit… “Et celle-là avait encore moins à foutre là en fait… Ce genre de couleurs… bon, encore une fois, faut que je vérifie, mais… c’est pas “normal” pour la région, c’est plutôt… tropical. Alors à moins qu’elle se soit téléportée…

Mais ce genre de trucs ne se téléportaient pas. Le regard dans le vide, il songea aussi que ce n’était pas la première fois qu’il recevait un appel de ce genre pour un machin magique perdu. En général, un truc vivant. La réponse était là, juste à portée de…

Oh”.

Ce n’était pas un bon “Oh”. Ca se voyait à sa tête à lui, à la façon qu’il avait eu de le dire. Il aurait pu dire “Oh merde” sur le même ton.

... Je dis pas que c’est la seule explication valable… mais c’est la plus logique. Ce genre de bestiole peut pas se téléporter, ne chasse pas si loin de son milieu naturel sans une bonne raison. Par contre, ça peut servir dans des préparations, que ce soit les oeufs, le venin… Je pense qu’il y a des trafiquants de bestioles magiques. Parce que c’est pas la première fois que ça m’arrive. Depuis que je suis là, c’est ptet la… sixième? Septième fois? Que j'ai un appel d'un type pour une histoire de bestiole magique dans la nature. Rien d’aussi dangereux. J’ai eu… une plante semi-carnivore, une espèce de papillon magique… Et maintenant que j’y pense, eux non plus n’étaient pas… autochtones”.
 
Revenir en haut Aller en bas


Otro país, otra ciudad, otra vida.



Gifs : pedronfriends (tumblr) sign': Solosand

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 8 Fév 2020 - 18:42 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Sergent de l'UNISON
Sergent de l'UNISON

Andrea Parker
Sergent de l'UNISON

Personnage
Circulez y a des gens qui risquent leur peau - Andrea 200413030129214723
SERGENT PARKER

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 23/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 345
ϟ Nombre de Messages RP : 139
ϟ Célébrité : Lauren Cohan
ϟ Crédits : Lux Aeterna
ϟ Doublons : Natalia, Gabrielle, Solveig
ϟ Âge du Personnage : 38 ans
ϟ Statut : En couple avec Rafael Colón
ϟ Métier : Sergent de l'escouade Silver du peloton d’intervention de l’UNISON
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Ni musculeuse, ni trop mince, ni trop épaisse, elle a un physique dans la moyenne. Pourtant, Andrea est une femme qui transpire la force. Ses cheveux châtains encadre un visage expressif aux yeux particulièrement saisissants ; Leur couleur de jade ne cache rien de sa perspicacité, ni de son intégrité.
ϟ Pouvoirs : Andrea est une Ultime, une humaine améliorée qui manipule des forces dérivées des énergies cosmiques. La listes de ses pouvoirs est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Circulez y a des gens qui risquent leur peau - Andrea 200413030129214723
SERGENT PARKER

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 23/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 345
ϟ Nombre de Messages RP : 139
ϟ Célébrité : Lauren Cohan
ϟ Crédits : Lux Aeterna
ϟ Doublons : Natalia, Gabrielle, Solveig
ϟ Âge du Personnage : 38 ans
ϟ Statut : En couple avec Rafael Colón
ϟ Métier : Sergent de l'escouade Silver du peloton d’intervention de l’UNISON
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Ni musculeuse, ni trop mince, ni trop épaisse, elle a un physique dans la moyenne. Pourtant, Andrea est une femme qui transpire la force. Ses cheveux châtains encadre un visage expressif aux yeux particulièrement saisissants ; Leur couleur de jade ne cache rien de sa perspicacité, ni de son intégrité.
ϟ Pouvoirs : Andrea est une Ultime, une humaine améliorée qui manipule des forces dérivées des énergies cosmiques. La listes de ses pouvoirs est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Andrea esquissa un sourire à la remarque de son interlocuteur. Aaaah s’il savait... Elle aurait pu arguer que, comme tout bon texan qui en avait l’opportunité, elle n’hésitait jamais à venir râler si l’occasion lui était offerte. Elle aurait pu ajouter que sa jeunesse avait vu plus de gueules de bois qu’il n’était raisonnable de l’admettre. Considérant toutefois que toute vérité n’était pas bonne à dire, l’agente garda ses odieux petits secrets pour elle et commença à prendre note de ce que Rafael lui disait concernant la bestiole – acquiesçant de temps à autre, tant pour lui que pour elle-même. Lorsqu’il fit mention de son défunt grand-père et du lourd fardeau qu’il lui avait laissé sur les bras, elle suspendit un instant le cours de son écriture et releva la tête, plongeant son regard dans celui de l’espagnol en pinçant les lèvres doucement. Elle comprenait mieux certaines choses, notamment la raison pour laquelle il s’était retrouvé à la chasse au dahu dans une ruelle crasseuse.

« Mes condoléances, ce n’est pas facile de perdre quelqu’un... »

Si les mots d’encouragement étaient de rigueur, et qu’ils étaient sincères, elle n’eut pas l’impression que son interlocuteur semblait particulièrement touché par le décès de son grand-père. Peut-être cela faisait-il déjà un moment qu’il avait disparu, ou peut-être qu’ils n’avaient pas été si proche que ça... Toujours est-il qu’elle se permit de rajouter une remarque plus légère après quelques instants. Pour essayer de détendre un peu l’atmosphère et pour retrouver le fil de leur discussion.

« Même si on ne peut pas dire qu’il vous ait facilité la vie. »

Entre les tâches ingrates et la maison non moins facile à vivre, c’était le moins qu’on puisse dire ! Elle reprit d’une main le cours de ses notes tandis que l’autre venait trouver la bouteille de Bourre-Pif pour la porter à ses lèvres et déglutir quelques gorgées. C’était bon, incontestablement, mais ça lui donnait aussi atrocement chaud ; Elle ne tarda pas à ôter sa veste et retrousser les manches de son pull. Sans jamais perdre le fil de son écriture, Andrea jeta un coup d’œil à l’espagnol qui tentait vainement de la rassurer sur son état physiologique. Il avait effectivement l’œil hagard et le souffle court... Ce qui ne changeait pas vraiment du moment où elle l’avait ramené chez lui, en définitive. Définitivement, elle ne comprenait rien à la magie. Ni aux magiciens.

« Voilà qui me rassure au plus haut point, répondit-elle alors d’un ton sarcastique. Prévenez-moi quand même un petit peu en avance si je dois vous conduire aux urgences. »

S’il lui disait qu’il n’y avait rien à craindre, c’est qu’il n’y avait rien à craindre non ? Bien sûr, elle n’oubliait pas non plus qu’il lui avait dit que tout était sous contrôle juste avant de tomber dans les pommes, lui laissant sur les bras la préparation d’un remède destiné à sa survie. Non, elle n’oubliait pas. Ceci dit elle préférait reléguer ces questionnements à plus tard. Rafael venait de réaliser quelque chose concernant la créature dont ils avaient eu grande peine à se débarrasser... Et concernant visiblement d’autres créatures auxquelles il avait eu à faire ces derniers temps. Elle poussa un soupir las, se demandant pourquoi ce genre d’affaire lui tombaient toujours dessus. Puis se rasséréna en constatant que, heureusement, elle lui était tombé dessus.

« Alors nous avons un problème. » Lâcha-t-elle finalement en s’appuyant sur le dossier de sa chaise.

Du trafic de créatures magiques, c’était grave. Surtout si lesdites créatures se retrouvaient dans les rues de la ville et menaçaient la vie des citoyens. Ils avaient eu de la chance ce coup-là mais rien ne disait qu’ils auraient aussi de la chance la fois suivante... Andrea secoua la tête. Il allait falloir agir rapidement et efficacement.

« Je suis désolée, mais je vais devoir en parler à mes supérieurs, affirma-t-elle en coulant un regard sur Rafael. Ce qui veut dire qu’ils vont probablement ouvrir une enquête... La confier à des agents dédiés aux trucs mystiques. Il faudra probablement que vous acceptiez de collaborer avec l’UNISON, mais ce sont des personnes très compétentes, vous verrez. »

Quelque chose lui disait que ça ne lui posait pas forcément problème. Tout du moins, elle l’espérait pour lui, même si elle n’avait jamais rien eu à reprocher aux agents du projet Hermès. Elle eut une pensée pour Alex. Et pour Lawrence, évidemment.

« En attendant il faudrait que vous puissiez nous fournir tout ce que vous savez sur les spécimens... Pas autochtones, reprit-elle. D’où ils viennent notamment et leurs descriptions. Avec un peu de chance, ils pourront retracer au moins une origine commune. »

Comme si tout était toujours aussi simple. Elle prit le Bourre-Pif, déglutit à nouveau quelques gorgées et eut un rire mi-dépité, mi-sincère.

« Heureusement que vous allez avoir de l’énergie pour les prochaines vingt-quatre heures, Rafael. »
 
Revenir en haut Aller en bas




if i look back i am lost
Once I knew only darkness and stillness... my life, eternal, was without past or future... but a little word from the fingers of another fell into my hand that clutched at emptiness, and my heart leaped to the rapture of a new living + aeairiel.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 8 Fév 2020 - 20:43 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Veilleurs
Veilleurs

Rafael Colón
Veilleurs

Personnage
Circulez y a des gens qui risquent leur peau - Andrea 20091309413125447817021529

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 31/12/2019
ϟ Nombre de Messages : 1860
ϟ Nombre de Messages RP : 1064
ϟ Célébrité : Pedro Pascal
ϟ Crédits : Odistole
ϟ Doublons : Raphaël Mercury - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 38
ϟ Statut : ultimate relationship with Andrea Parker
ϟ Métier : Magicien en Vadrouille
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Environ 1m80, bien bâti, ne s'entretient pas autant qu'il le devrait. Teint mât, yeux foncés, cheveux noirs, toujours mal coiffé, jamais bien rasé. Le corps couvert de tatouage à l'exception du visage.
ϟ Pouvoirs : ▼Capacités magiques
▼Capacités Lumineuses
▼Capacités physiques
▼Enchantements
▼Recettes alchimiques
▼Equipements
▼Tatouages
▼Compagnons
▼Serviteurs
▼Véhicules
▼Bâtîments
ϟ Liens Rapides : ▼Estoy yo
▼Los desconocidos
▼Pasaporte
▼El diario
▼Las cartas
▼El teléfono
Joueur
Circulez y a des gens qui risquent leur peau - Andrea 20091309413125447817021529

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 31/12/2019
ϟ Nombre de Messages : 1860
ϟ Nombre de Messages RP : 1064
ϟ Célébrité : Pedro Pascal
ϟ Crédits : Odistole
ϟ Doublons : Raphaël Mercury - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 38
ϟ Statut : ultimate relationship with Andrea Parker
ϟ Métier : Magicien en Vadrouille
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Environ 1m80, bien bâti, ne s'entretient pas autant qu'il le devrait. Teint mât, yeux foncés, cheveux noirs, toujours mal coiffé, jamais bien rasé. Le corps couvert de tatouage à l'exception du visage.
ϟ Pouvoirs : ▼Capacités magiques
▼Capacités Lumineuses
▼Capacités physiques
▼Enchantements
▼Recettes alchimiques
▼Equipements
▼Tatouages
▼Compagnons
▼Serviteurs
▼Véhicules
▼Bâtîments
ϟ Liens Rapides : ▼Estoy yo
▼Los desconocidos
▼Pasaporte
▼El diario
▼Las cartas
▼El teléfono
Il avait accueilli ses condoléances d’un mouvement de tête. Non pas qu’il ne les appréciait pas, seulement, Rafa s’apercevait, quand il parlait de Rodrigo, que la blessure n’était pas tout à fait cicatrisée, même un an après. Que l’impression d’être ici sans en avoir le droit, dans le dos de son aïeul, avait tendance à revenir, quand il pensait à lui.

Si vous saviez ce que c’était de son vivant…

Parce que papi Nazari lui en avait certainement fait voir de toutes les couleurs, en tout cas jusqu’à ce qu’il le ramène en Espagne. Ensuite, ça avait été une autre histoire. Il était resté alité, quasiment jusqu’à la fin, il avait du mal à s’alimenter, délirait un peu.

Il se frotta les paupières, puis tout le visage d’une main. A priori, pas de passage aux urgences, il s’était bien rabiboché tout seul. Il tapota le tuyau qui transportait l’eau de coco amélioré dans son sang, vérifia que tout s’écoulait toujours. Il se sentait de mieux en mieux, en réalité. Dopé, mais mieux que tout à l’heure, dans la ruelle où il se sentait à deux doigts de claquer. Il avait eu un sacré coup de cul n’empêche, il n’arrêtait pas de le réaliser.
Bon, son sacré coup de cul semblait sonner le point de départ d’une sacrée série d’emmerdes… mais il n’allait comme qui dirait pas cracher dans la soupe. Il était vivant et s’il avait effectivement raison - ce qui était probable à 85% - il y avait trafic là-dessous.

Je peux?” Il désignait la bouteille de Bourre-Pif qu’elle avait entamé. Sur un signe de tête de sa part, il s’en versa une rasade généreuse dans sa tasse. Tellement généreuse qu’il en vida la bouteille. “Merde, pardon” marmonna-t-il dans sa moustache. “Attendez”.

Il se leva, vida une lampée plus que généreuse de sa tasse. L’ajout de Bourre-Pif avait l’avantage de mieux faire passer la pilule de cette histoire d’enquête. Évidemment, en bon citoyen, il voyait l’intérêt, et il aurait de toute façon mener l’enquête de toute façon. Seulement, dans un monde parfait, il aurait préféré ne pas avoir passé plusieurs après-midis ou soirées ou journées à courir après des machins magiques dangereux. En plus, le goût de fruits rouges n’était pas désagréable, au contraire, il aidait à dissimuler le goût de certaines herbes ou poudres ajoutées à sa mixture. Et en même temps, ça le titillait. Du Bourre-Pif fruit rouge, il n’en faisait pas souvent. Il sentait qu’il loupait un truc.

Lawrence Chastel en fait parti? Parce que dans ces cas-là, je vais douter de la compétence de vos agents”. Il était devant le frigo, quand il lâcha ce commentaire, à sortir une autre bouteille de Bourre-Pif après avoir déposé la vide dans l’évier. Le bocal l’avait docilement suivi, flottant toujours au-dessus de sa tête. Il était presque vide d’ailleurs. Il réalisa aussi qu’il devait fournir quelques détails de contexte pour que cette boutade soit considérée comme telle. “Un ami, on a bossé ensemble à Londres. On aime se charrier”.

Le magicien traîna des pieds jusqu’à la table et déposa la bouteille fraiche à côté d’Andrea. Il n’avait même pas regardé la cuvée qu’il avait prise, s’était contenté de chopper la première bouteille qui lui était tombée sous la main.

Je ferais de mon mieux pour vous faire un dossier”.

Il reposa le bocal sur la table, retira prudemment l’aiguille de son bras, le garda plier le temps de trouver un sparadrap à coller sur la plaie dans un tiroir. Il se sentait.. Il ne savait pas trop. Toujours fébrile et… Il se passa une main sur la nuque et sentit un frisson le parcourir jusqu’aux pieds. Sa peau était chaude, non? Il faisait de la fièvre? Il vérifia en touchant son front, ses joues, mais il avait la drôle de sensation que la peau de ses mains étaient aussi chaudes que le reste et n’aidait pas à établir la fièvre. En plus, il se donnait des frissons tout seul. Pas foncièrement désagréables en soi, mais... mais étranges?

Pardon, je… je fais ptet de la fièvre, mais c’est bizarre, y a rien qui… qui pourrait me faire faire une réaction allergique. Et je dois plus avoir de poison dans l’organisme”. Peut-être l’alcool? Il secoua la tête pour se concentrer. “Ils viennent pas du même pays. Les.. bestioles que j’ai trouvé je veux dire. Il faudrait que je vérifie pour celui de ce soir, mais je crois qu’il vient d’Amérique centrale, mais la plante et le papillon viennent de deux coins différents d’Asie. Ok, vous pouvez me dire si j’ai de la fièvre?
 
Revenir en haut Aller en bas


Otro país, otra ciudad, otra vida.



Gifs : pedronfriends (tumblr) sign': Solosand

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 9 Fév 2020 - 0:17 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Sergent de l'UNISON
Sergent de l'UNISON

Andrea Parker
Sergent de l'UNISON

Personnage
Circulez y a des gens qui risquent leur peau - Andrea 200413030129214723
SERGENT PARKER

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 23/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 345
ϟ Nombre de Messages RP : 139
ϟ Célébrité : Lauren Cohan
ϟ Crédits : Lux Aeterna
ϟ Doublons : Natalia, Gabrielle, Solveig
ϟ Âge du Personnage : 38 ans
ϟ Statut : En couple avec Rafael Colón
ϟ Métier : Sergent de l'escouade Silver du peloton d’intervention de l’UNISON
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Ni musculeuse, ni trop mince, ni trop épaisse, elle a un physique dans la moyenne. Pourtant, Andrea est une femme qui transpire la force. Ses cheveux châtains encadre un visage expressif aux yeux particulièrement saisissants ; Leur couleur de jade ne cache rien de sa perspicacité, ni de son intégrité.
ϟ Pouvoirs : Andrea est une Ultime, une humaine améliorée qui manipule des forces dérivées des énergies cosmiques. La listes de ses pouvoirs est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Circulez y a des gens qui risquent leur peau - Andrea 200413030129214723
SERGENT PARKER

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 23/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 345
ϟ Nombre de Messages RP : 139
ϟ Célébrité : Lauren Cohan
ϟ Crédits : Lux Aeterna
ϟ Doublons : Natalia, Gabrielle, Solveig
ϟ Âge du Personnage : 38 ans
ϟ Statut : En couple avec Rafael Colón
ϟ Métier : Sergent de l'escouade Silver du peloton d’intervention de l’UNISON
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Ni musculeuse, ni trop mince, ni trop épaisse, elle a un physique dans la moyenne. Pourtant, Andrea est une femme qui transpire la force. Ses cheveux châtains encadre un visage expressif aux yeux particulièrement saisissants ; Leur couleur de jade ne cache rien de sa perspicacité, ni de son intégrité.
ϟ Pouvoirs : Andrea est une Ultime, une humaine améliorée qui manipule des forces dérivées des énergies cosmiques. La listes de ses pouvoirs est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Andrea esquissa une risette polie et réservée. Loin d’elle l’idée de le charrier sur feu son grand-père, et elle ne voulait pas qu’il le croit, aussi se contenta-t-elle de reporter son attention sur ses notes et ce qu’elle pouvait en tirer. Elle profita d’un instant de silence pour ajouter ses propres précisions, notamment l’apparence de la bestiole magique qu’elle avait décroché du cou de l’espagnol et la façon dont elle l’avait enlevée. Le processus, quoique fait dans la précipitation, était étrangement limpide dans son esprit. Elle le coucha calmement et précisément par écrit. Elle était si concentrée d’ailleurs, que lorsque Rafael lui adressa la parole, elle ne leva les yeux de son carnet que l’espace d’un instant.

« Je vous en prie. » Fit-elle en poussant la bouteille vers lui.

Après tout, c’était un peu son alcool maison... Qu’il ne puisse pas en profiter aurait été ironique, même si elle devait admettre que ce dernier était particulièrement savoureux et qu’elle l’aurait bien gardé pour elle. Savoureux mais corsé, si elle s’en référait aux bouffées de chaleur qui la saisissait de temps à autre. Elle comprit toutefois à son exclamation qu’il avait fini la bouteille et s’était levé pour aller en chercher un autre sans même qu’elle n’ait eu le temps de l’en empêcher – par égard pour ne pas abuser de son hospitalité. Elle coula un regard intrigué sur sa silhouette penchée dans le frigo et un sourire – cette fois franchement amusé – ourla ses lèvres.

« Oh, vous connaissez Lawrence ? S’exclama-t-elle. Le monde est petit. Après un instant, elle demanda : vous l’avez vu dernièrement ? Il va bien ? »

Elle-même n’avait pas eu l’occasion de le croiser depuis... Ce jour-là. Que les aléas de la vie ne leur aient pas permis de se revoir ou qu’il ait volontairement choisi de mettre ses distances avec elle après le fiasco de leur dernière enquête. Celle-ci avait fait ressurgir à flots bon nombres de traumatismes enfouis dans l’esprit d’Andrea et qu’elle aurait préféré garder comme tels. Malheureusement, les choses n’étaient pas toujours aussi simples et elle avait été contrainte d’admettre que toute cette situation la dépassait un peu. Et il l’avait compris – ou tout du moins le pensait-elle alors. S’était-elle trompée ? Pour se changer les idées, elle secoua la tête, repoussa négligemment une mèche qui lui retombait sur le visage. Elle s’éventa aussi.

Elle avait chaud. Mais pas seulement. C’était étrange.

« En tout cas merci de votre aide, elle va nous être précieuse. » Fit-elle après un instant.

C’était le moins qu’on puisse dire ! Même s’ils ne parvenaient pas à retrouver une origine commune, même si l’enquête s’avérait plus compliquée que prévue, Andrea avait toute confiance dans les forces de l’UNISON pour mettre à jour et démanteler ce réseau de trafic... S’il était avéré, cela allait sans dire. Ils n’en étaient encore qu’au stade des suppositions. Toutefois, quelque chose lui disait que Rafael était sur la bonne piste et elle avait souvent eu raison de faire confiance à son instinct. Cette fois-ci, son instinct lui disait de lui faire confiance à lui.

C’est alors qu’il lui fit une demande à laquelle elle ne s’attendait pas. Elle arqua un sourcil, coula un regard scrutateur sur lui et dut convenir qu’il était parfaitement sérieux. De la fièvre ? Maintenant qu’il en parlait elle se trouvait étrangement fébrile elle aussi. Contrecoup de leur soirée riche en rebondissements ou conséquence de leur contact prolongé avec la bestiole ? Considérant que ce n’était pas la chose la plus bizarre qui se soit passée ce soir, Andrea s’approcha finalement de l’espagnol et se pencha vers lui, posant doucement le dos de sa main sur son front, puis sur sa joue. Elle l’y attarda plus que nécessaire.

« Faites voir. » Dit-elle.

Elle l’incita doucement à lever le menton pour tourner le visage vers elle. Ses yeux étaient brillants et sa peau mate était chaude – mais pas beaucoup plus que d’ordinaire. Ou peut-être qu’elle se trompait. Si près de lui, elle le trouva soudainement étrangement séduisant.

« Non, ça n’a pas l’air, souffla-t-elle en s’éloignant d’un pas. Vous êtes sûr que ça va ? »
 
Revenir en haut Aller en bas




if i look back i am lost
Once I knew only darkness and stillness... my life, eternal, was without past or future... but a little word from the fingers of another fell into my hand that clutched at emptiness, and my heart leaped to the rapture of a new living + aeairiel.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 9 Fév 2020 - 11:44 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Veilleurs
Veilleurs

Rafael Colón
Veilleurs

Personnage
Circulez y a des gens qui risquent leur peau - Andrea 20091309413125447817021529

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 31/12/2019
ϟ Nombre de Messages : 1860
ϟ Nombre de Messages RP : 1064
ϟ Célébrité : Pedro Pascal
ϟ Crédits : Odistole
ϟ Doublons : Raphaël Mercury - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 38
ϟ Statut : ultimate relationship with Andrea Parker
ϟ Métier : Magicien en Vadrouille
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Environ 1m80, bien bâti, ne s'entretient pas autant qu'il le devrait. Teint mât, yeux foncés, cheveux noirs, toujours mal coiffé, jamais bien rasé. Le corps couvert de tatouage à l'exception du visage.
ϟ Pouvoirs : ▼Capacités magiques
▼Capacités Lumineuses
▼Capacités physiques
▼Enchantements
▼Recettes alchimiques
▼Equipements
▼Tatouages
▼Compagnons
▼Serviteurs
▼Véhicules
▼Bâtîments
ϟ Liens Rapides : ▼Estoy yo
▼Los desconocidos
▼Pasaporte
▼El diario
▼Las cartas
▼El teléfono
Joueur
Circulez y a des gens qui risquent leur peau - Andrea 20091309413125447817021529

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 31/12/2019
ϟ Nombre de Messages : 1860
ϟ Nombre de Messages RP : 1064
ϟ Célébrité : Pedro Pascal
ϟ Crédits : Odistole
ϟ Doublons : Raphaël Mercury - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 38
ϟ Statut : ultimate relationship with Andrea Parker
ϟ Métier : Magicien en Vadrouille
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Environ 1m80, bien bâti, ne s'entretient pas autant qu'il le devrait. Teint mât, yeux foncés, cheveux noirs, toujours mal coiffé, jamais bien rasé. Le corps couvert de tatouage à l'exception du visage.
ϟ Pouvoirs : ▼Capacités magiques
▼Capacités Lumineuses
▼Capacités physiques
▼Enchantements
▼Recettes alchimiques
▼Equipements
▼Tatouages
▼Compagnons
▼Serviteurs
▼Véhicules
▼Bâtîments
ϟ Liens Rapides : ▼Estoy yo
▼Los desconocidos
▼Pasaporte
▼El diario
▼Las cartas
▼El teléfono
Le magicien hocha la tête pour répondre à la première question puis haussa les épaules pour répondre à la deuxième. Enfin non, à la troisième plutôt.

Ca avait l’air” répondit prudemment Rafa. “Il avait l’air un peu soucieux, rien de grave je suppose”.

Appelons ça un mensonge sans conséquence. Disons qu’il ne voulait pas causer d’ennui au britannique en s’inquiétant trop ouvertement pour lui devant la femme qui était, s’il avait bien tout suivi, sa supérieure hiérarchique ou en tout cas l’une de ses collègues. Ce qui n’empêcherait pas qu’il tenterait de garder un oeil sur lui.

Je vous en prie, c’est pas la première fois que ça arriverait. Enfin ça a jamais été aussi conséquent”.

Même si pour l’instant, il n’y avait rien de plus qu’une intuition, Rafa sentait que c’était gros. Ne serait-ce que parce qu’il fallait une certaine logistique et des moyens conséquents pour aller chercher certaines de ces bestioles dans leur milieu naturel.

Il avait du mal à se concentrer là-dessus, trop concentré sur le problème plus immédiat d’une fièvre qu’il n’aurait pas dû avoir et d’une fébrilité explicable mais bizarre quand même. En plus, il n’arrêtait pas de se dire que la situation lui était familière. Il s’était déjà senti comme ça, mais quand et pourquoi? Quand il avait eu une grippe? Ca lui paraissait étrange que les premiers symptômes se manifestent maintenant.

Le toucher d’Andrea sur sa joue et son front commençait à lui donner un début de réponse. Il sentait que c’était lié, qu’il fallait juste qu’il ajoute correctement deux et deux pour comprendre, mais les gestes de la jeune femme étaient éminemment… distrayant. Pas seulement. Il réalisait qu’elle sentait bon, même avec le vague relent de mauvaises odeurs de la ruelle. Et son aura lui plaisait, même s’il clignait à moitié des yeux pour la voir elle, juste en-dessous. Il la voyait par intermittence, mais assez pour constater qu’elle était en réalité plus que jolie.

Mince. Il cligna des yeux, complètement perplexe. Il se passait un truc dans son pantalon là, non? Un mouvement du tissu de son pantalon lui confirma que lui. Tout ça parce qu’elle était jolie et qu’elle l’avait touché du dos de la main? Ca ne lui ressemblait pas. Qu’il réfléchisse, il devait y avoir une explication à tout ça. Il y était presque, mais le dernier commentaire d’Andrea le coupa dans sa réflexion, surtout quand il sentit son souffle sur son visage. Même sa question mit du temps à monter.

Euh oui. Oui, ça va”.

Pourquoi est-ce qu’il avait envie de la toucher comme ça? C’était lié au reste, à la fébrilité, aux bouffés de chaleur, de ça il était sûr, mais… Une impulsion idiote lui fit prendre sa main, comme pour l’étudier, pour essayer de comprendre pourquoi cette main-là en particulier le faisait se sentir autant… comme ça. Dans le processus, il s’était rapproché d’elle, avait franchi un peu plus que le pas qu’elle avait remis entre eux. Il lui palpa les doigts, la paume, tout en essayant de comprendre, et oublia pourquoi il la tenait entre les siennes quand il bougea le menton et se retrouva nez à nez avec elle.

Pardon, c’est juste…

Il était à ce point défoncé par la potion qu’il s’était faite? Ou alors bourré? Il avait trop forcé sur la dose de Bourre-Pif, et comme il était anémié… Et il avait cette envie de… Il ne savait pas trop. Il ne remarquait même pas qu’il se penchait en avant, vers ses lèvres.

Je… c’est juste que…

Que… quoi? Bonne question. Le reste se perdit sur ses lèvres quand il embrassa les siennes. Action idiote. Ce n’était pas comme si elle lui avait donné une quelconque indication qu’elle avait envie qu’il l’embrasse. Il en avait très envie, il y avait de ça, et puis elles étaient douces, elles lui donnèrent un frisson bien trop conséquent pour ce genre de baiser.

Il se détacha d’elle, sa main toujours entre les siennes. Mince, mais il était super excité en fait. Un réflexe le fit passer sa langue sur ses lèvres, il sentit le goût de fruits rouges du Bourre-Pif et…

... Vous avez regarder la cuvée que vous avez pris?”

Enfin ça semblait un détail très très secondaire là tout de suite, mais en même temps, la réponse était très importante. Il ne savait juste plus pourquoi exactement.
 
Revenir en haut Aller en bas


Otro país, otra ciudad, otra vida.



Gifs : pedronfriends (tumblr) sign': Solosand

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 13 Fév 2020 - 15:01 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Sergent de l'UNISON
Sergent de l'UNISON

Andrea Parker
Sergent de l'UNISON

Personnage
Circulez y a des gens qui risquent leur peau - Andrea 200413030129214723
SERGENT PARKER

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 23/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 345
ϟ Nombre de Messages RP : 139
ϟ Célébrité : Lauren Cohan
ϟ Crédits : Lux Aeterna
ϟ Doublons : Natalia, Gabrielle, Solveig
ϟ Âge du Personnage : 38 ans
ϟ Statut : En couple avec Rafael Colón
ϟ Métier : Sergent de l'escouade Silver du peloton d’intervention de l’UNISON
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Ni musculeuse, ni trop mince, ni trop épaisse, elle a un physique dans la moyenne. Pourtant, Andrea est une femme qui transpire la force. Ses cheveux châtains encadre un visage expressif aux yeux particulièrement saisissants ; Leur couleur de jade ne cache rien de sa perspicacité, ni de son intégrité.
ϟ Pouvoirs : Andrea est une Ultime, une humaine améliorée qui manipule des forces dérivées des énergies cosmiques. La listes de ses pouvoirs est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Circulez y a des gens qui risquent leur peau - Andrea 200413030129214723
SERGENT PARKER

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 23/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 345
ϟ Nombre de Messages RP : 139
ϟ Célébrité : Lauren Cohan
ϟ Crédits : Lux Aeterna
ϟ Doublons : Natalia, Gabrielle, Solveig
ϟ Âge du Personnage : 38 ans
ϟ Statut : En couple avec Rafael Colón
ϟ Métier : Sergent de l'escouade Silver du peloton d’intervention de l’UNISON
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Ni musculeuse, ni trop mince, ni trop épaisse, elle a un physique dans la moyenne. Pourtant, Andrea est une femme qui transpire la force. Ses cheveux châtains encadre un visage expressif aux yeux particulièrement saisissants ; Leur couleur de jade ne cache rien de sa perspicacité, ni de son intégrité.
ϟ Pouvoirs : Andrea est une Ultime, une humaine améliorée qui manipule des forces dérivées des énergies cosmiques. La listes de ses pouvoirs est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Rafael avait laissé filtrer des informations très importantes sur quelqu’un qu’elle appréciait beaucoup. Il avait aussi apporté des éléments concernant l’émergence de créatures allochtones dans un environnement urbain qui ne leur correspondait pas du tout. Pourtant tout ça sembla passer au second plan très rapidement. Pourquoi ? Comment était-ce possible ? Elle se sentait brumeuse, mais pas comme ces fois où elle avait trop bu – elle était texane, tout de même. Par acquis de conscience, Andrea coula un regard sur la bouteille vide, rouge rubis, au goulot de laquelle perlait une goutte de même couleur. Comme si ça pouvait lui apporter une quelconque réponse sur son état. C’était différent, inexplicable. Elle se sentait fébrile, transportée.

L’espagnol prit sa main, l’étudia sous tous les angles, et ce contact inopiné lui arracha un frisson délicieux. Quelque part au fond d’elle, une voix protesta à ce contact mais quelque chose de bien plus puissant l’avait rapidement réduite au silence. Elle n’était plus, dès lors, qu’un bourdonnement familier dans le creux de son esprit et Andrea s’empressa de le faire taire, lui aussi. Elle avait envie de réduire considérablement la distance que son dernier sursaut de conscience lui avait fait mettre avec lui. Par chance pour elle, Rafael exécuta la pensée qu’elle venait d’avoir et se rapprocha considérablement d’elle. Elle pouvait presque sentir la chaleur qui émanait de lui...

Ou peut-être n’était ce que le fruit de son imagination.

Ce qui ne fut pas du tout le fruit de son imagination, en revanche, c’est que le mystique venait de poser ses lèvres sur les siennes, lui arrachant un baiser qu’elle ne savait même avoir ardemment désiré. Maintenant qu’elle sentait ses lèvres chaudes sur les siennes, il lui semblait évident que c’était ce qu’elle avait voulu dès les premiers instants où son regard avait croisé le sien. Ce qui était profondément incompréhensible... Pourtant elle s’abandonna à l’étreinte, ferma les yeux pour mieux profiter du baiser qu’il lui offrait. Jusqu’à la question tout à fait hors de propos.

Si elle avait regardé ? Il ne lui avait pas dit de prendre n’importe laquelle ?

« Que... Quoi... Je... Non. » Bafouilla-t-elle.

L’incompréhension céda place à une envie puissante, irrépressible. Elle avait envie de lui. Pourquoi ? Non, ça ne lui ressemblait pas. Elle secoua la tête. Et pourtant... Pourtant elle coula un regard sur ses lèvres, mordit les siennes délicieusement. Puis elle sembla se rappeler de quelque chose.

« J’aurais dû ? » Demanda-t-elle en fronçant les sourcils doucement.

Elle voulut faire un pas en arrière mais quelque chose la stoppa dans son mouvement. Ses mains s’étaient délicatement posées sur le torse de l’espagnol, furetant sous son haut.
 
Revenir en haut Aller en bas




if i look back i am lost
Once I knew only darkness and stillness... my life, eternal, was without past or future... but a little word from the fingers of another fell into my hand that clutched at emptiness, and my heart leaped to the rapture of a new living + aeairiel.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 13 Fév 2020 - 19:20 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Veilleurs
Veilleurs

Rafael Colón
Veilleurs

Personnage
Circulez y a des gens qui risquent leur peau - Andrea 20091309413125447817021529

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 31/12/2019
ϟ Nombre de Messages : 1860
ϟ Nombre de Messages RP : 1064
ϟ Célébrité : Pedro Pascal
ϟ Crédits : Odistole
ϟ Doublons : Raphaël Mercury - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 38
ϟ Statut : ultimate relationship with Andrea Parker
ϟ Métier : Magicien en Vadrouille
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Environ 1m80, bien bâti, ne s'entretient pas autant qu'il le devrait. Teint mât, yeux foncés, cheveux noirs, toujours mal coiffé, jamais bien rasé. Le corps couvert de tatouage à l'exception du visage.
ϟ Pouvoirs : ▼Capacités magiques
▼Capacités Lumineuses
▼Capacités physiques
▼Enchantements
▼Recettes alchimiques
▼Equipements
▼Tatouages
▼Compagnons
▼Serviteurs
▼Véhicules
▼Bâtîments
ϟ Liens Rapides : ▼Estoy yo
▼Los desconocidos
▼Pasaporte
▼El diario
▼Las cartas
▼El teléfono
Joueur
Circulez y a des gens qui risquent leur peau - Andrea 20091309413125447817021529

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 31/12/2019
ϟ Nombre de Messages : 1860
ϟ Nombre de Messages RP : 1064
ϟ Célébrité : Pedro Pascal
ϟ Crédits : Odistole
ϟ Doublons : Raphaël Mercury - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 38
ϟ Statut : ultimate relationship with Andrea Parker
ϟ Métier : Magicien en Vadrouille
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Environ 1m80, bien bâti, ne s'entretient pas autant qu'il le devrait. Teint mât, yeux foncés, cheveux noirs, toujours mal coiffé, jamais bien rasé. Le corps couvert de tatouage à l'exception du visage.
ϟ Pouvoirs : ▼Capacités magiques
▼Capacités Lumineuses
▼Capacités physiques
▼Enchantements
▼Recettes alchimiques
▼Equipements
▼Tatouages
▼Compagnons
▼Serviteurs
▼Véhicules
▼Bâtîments
ϟ Liens Rapides : ▼Estoy yo
▼Los desconocidos
▼Pasaporte
▼El diario
▼Las cartas
▼El teléfono
Pourquoi il l’avait embrassée, déjà? A part qu’il en avait eu très envie, et qu’elle aussi, s’il se fiait à la façon dont elle lui avait répondu? Rafa se sentait encore tout frissonnant, comme un écho de ce qu’il avait ressenti au moment de goûter ses lèvres. C’était étrange. Et vraiment vraiment familier. Mince, la réponse était juste là, il le sentait… Il lui avait même posé la question, mais c’était quoi, cette fameuse question?

Ah, oui. Le Bourre-Pif. Le Bourre-Pif, parce que… parce que… Il était déconcentré par ses lèvres qu’elle mordillait et qui lui donnait envie de recommencer à l’embrasser. Il n’aurait même pas su dire depuis quand exactement il plissait le nez et les yeux pour la regarder elle, comme ça.

Je crois, parce que… euh… il y… euh… du…

C’était le contact de ses mains sur sa peau qui le déconcentraient maintenant. Comment étaient-elles passées sous son t-shirt, cela semblait être le plus grand mystère du monde, à l’heure actuelle, alors que la réponse était plutôt simple. Il aurait voulu qu’elles y restent un sacré moment, et s’étonna tout autant de la véracité de cette pensée que de savoir d’où elle provenait.

Je crois” bafouilla l’espagnol. “Mais je sais plus pourquoi”.

Le Bourre-Pif, la raison était là. Il y avait une cuvée qui avait cet effet, et c’était important qu’il se rappelle. D’un autre côté, ce qui était aussi important, c’était la façon qu’elle avait de le dévorer des yeux. Elle n’était pas juste jolie, en fait. Elle était séduisante. Un beau visage, des yeux expressifs, un corps bien fait. Bon, ils avaient été très occupés avant… mais quand même, comment avait-il pu louper tout ça?

Il reprit encore ses lèvres, beaucoup plus pressants que la dernière fois. Il luttait contre cette envie depuis qu’il les avait délaissées et venaient de céder. Son t-shirt passa par-dessus sa tête entre deux baisers, il la pressa contre un comptoir, la hissa là, se laissa emprisonnée entre ses jambes pendant que ses mains fouillaient ses vêtements pour les repousser, à la recherche de sa peau. Son nez frola la courbe de son cou, il embrassa la veine qui palpitait là, les doigts tellement fébriles qu’il avait du mal à faire ce qu’il voulait.

Il… Il faudrait que je prenne une douche”.

Ce n’était pas du tout ça qu’il avait eu l’intention de dire au départ. En fait, il avait eu une brève illumination pour expliquer leur état, mais tout s’était envolé dès qu’il avait ouvert la bouche. Ca ne devait pas être bien grave. Le fait est qu'il était sanglait: il avait des plaques de sang coagulé sur la clavicule et le haut du torse.

Ou euh… plus tard…” marmonna-t-il entre deux baisers.
 
Revenir en haut Aller en bas


Otro país, otra ciudad, otra vida.



Gifs : pedronfriends (tumblr) sign': Solosand

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 1 Mar 2020 - 21:18 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Sergent de l'UNISON
Sergent de l'UNISON

Andrea Parker
Sergent de l'UNISON

Personnage
Circulez y a des gens qui risquent leur peau - Andrea 200413030129214723
SERGENT PARKER

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 23/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 345
ϟ Nombre de Messages RP : 139
ϟ Célébrité : Lauren Cohan
ϟ Crédits : Lux Aeterna
ϟ Doublons : Natalia, Gabrielle, Solveig
ϟ Âge du Personnage : 38 ans
ϟ Statut : En couple avec Rafael Colón
ϟ Métier : Sergent de l'escouade Silver du peloton d’intervention de l’UNISON
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Ni musculeuse, ni trop mince, ni trop épaisse, elle a un physique dans la moyenne. Pourtant, Andrea est une femme qui transpire la force. Ses cheveux châtains encadre un visage expressif aux yeux particulièrement saisissants ; Leur couleur de jade ne cache rien de sa perspicacité, ni de son intégrité.
ϟ Pouvoirs : Andrea est une Ultime, une humaine améliorée qui manipule des forces dérivées des énergies cosmiques. La listes de ses pouvoirs est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Circulez y a des gens qui risquent leur peau - Andrea 200413030129214723
SERGENT PARKER

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 23/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 345
ϟ Nombre de Messages RP : 139
ϟ Célébrité : Lauren Cohan
ϟ Crédits : Lux Aeterna
ϟ Doublons : Natalia, Gabrielle, Solveig
ϟ Âge du Personnage : 38 ans
ϟ Statut : En couple avec Rafael Colón
ϟ Métier : Sergent de l'escouade Silver du peloton d’intervention de l’UNISON
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Ni musculeuse, ni trop mince, ni trop épaisse, elle a un physique dans la moyenne. Pourtant, Andrea est une femme qui transpire la force. Ses cheveux châtains encadre un visage expressif aux yeux particulièrement saisissants ; Leur couleur de jade ne cache rien de sa perspicacité, ni de son intégrité.
ϟ Pouvoirs : Andrea est une Ultime, une humaine améliorée qui manipule des forces dérivées des énergies cosmiques. La listes de ses pouvoirs est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Une idée la traversa vaguement : comment les choses avaient pu déraper à ce point ? Un dérapage pas forcément malheureux, elle devait en convenir, mais un dérapage tout de même. Vraiment ? Soufflait une voix au fond de son esprit. Elle n’était pas en mission officielle pourtant, pas encore tout du moins. Pourquoi se priver ? Ce à quoi une autre voix rétorquait aussitôt : parce que la situation n’avait rien de normal. N’importe qui aurait pu aisément s’en rendre compte et sans doute l’aurait-il pu aussi s’ils avaient été dans leur état normal. Dans cet état où, l’esprit embrumé, ils se laissaient tous les deux aller à des pulsions qu’ils n’avaient pas ressenties jusqu’alors. Ce n’était pas elle de se jeter dans les bras du premier venu, aussi séduisant soit-il. Ce n’était pas elle de mettre de côté des questions d’une importance capitale, puisqu’il en allait de la sécurité de ses concitoyens, pour assouvir un besoin qui jusqu’à peu était encore inexistant. Mais le désir gonflait en elle et repoussait la moindre once de rationalité, balayait ses doutes. Au final ne restait que l’envie.

Andrea accueillit avec cette fois beaucoup plus d’entrain le baiser qui arriva, pressant son corps contre celui de l’espagnol et passant ses bras autour de son cou pour verrouiller leur étreinte avec une infinie délicatesse. Sans faire montre d’une plus grande hésitation, Rafael la souleva sur le comptoir et entreprit de mettre sa peau à nue - ce à quoi elle ne s’opposa nullement. Car chaque baiser, chaque caresse, la sensation de souffle au creux de son oreille et de son souffle à son cou lui arrachait des frissons agréables. Soudainement, les considérations quant à l’alcool qu’ils avaient bu tous les deux semblaient bien lointaines. D’un autre côté, il ne s’en rappelait pas. C’est que ça ne devait pas être bien important, si ? Non, se convainquit-elle. D’ailleurs plus grand-chose n’avait d’importance, pas même l’apparence déplorable de l’espagnol dont la chair était entachée de larges plaques sanguinolentes et qui avait encore quelques relents de poubelle.

« Plus tard, souffla-t-elle. Plus tard c’est bien. »

Une roseur délicate ourlait ses joues anormalement chaudes, tandis que, de ses mains tremblantes, elle tenta de déboucler la ceinture de l’espagnol qui, contre toute attente, résista. Décidée à ne pas se laisser faire, Andrea força si bien que la boucle lui resta dans la main avant de finir sa course sur le parquet dans cling métallique.

« J’espère que tu n’y tenais pas… » S’empressa-t-elle d’ajouter entre deux baisers, un instant honteuse.

Un instant seulement, car moins d’une seconde plus tard, ses chaussures et sa propre ceinture rejoignait la boucle échouée.

De toute façon, s’il y tenait, c’était pour ainsi dire trop tard.
 
Revenir en haut Aller en bas




if i look back i am lost
Once I knew only darkness and stillness... my life, eternal, was without past or future... but a little word from the fingers of another fell into my hand that clutched at emptiness, and my heart leaped to the rapture of a new living + aeairiel.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 1 Mar 2020 - 23:24 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Veilleurs
Veilleurs

Rafael Colón
Veilleurs

Personnage
Circulez y a des gens qui risquent leur peau - Andrea 20091309413125447817021529

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 31/12/2019
ϟ Nombre de Messages : 1860
ϟ Nombre de Messages RP : 1064
ϟ Célébrité : Pedro Pascal
ϟ Crédits : Odistole
ϟ Doublons : Raphaël Mercury - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 38
ϟ Statut : ultimate relationship with Andrea Parker
ϟ Métier : Magicien en Vadrouille
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Environ 1m80, bien bâti, ne s'entretient pas autant qu'il le devrait. Teint mât, yeux foncés, cheveux noirs, toujours mal coiffé, jamais bien rasé. Le corps couvert de tatouage à l'exception du visage.
ϟ Pouvoirs : ▼Capacités magiques
▼Capacités Lumineuses
▼Capacités physiques
▼Enchantements
▼Recettes alchimiques
▼Equipements
▼Tatouages
▼Compagnons
▼Serviteurs
▼Véhicules
▼Bâtîments
ϟ Liens Rapides : ▼Estoy yo
▼Los desconocidos
▼Pasaporte
▼El diario
▼Las cartas
▼El teléfono
Joueur
Circulez y a des gens qui risquent leur peau - Andrea 20091309413125447817021529

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 31/12/2019
ϟ Nombre de Messages : 1860
ϟ Nombre de Messages RP : 1064
ϟ Célébrité : Pedro Pascal
ϟ Crédits : Odistole
ϟ Doublons : Raphaël Mercury - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 38
ϟ Statut : ultimate relationship with Andrea Parker
ϟ Métier : Magicien en Vadrouille
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Environ 1m80, bien bâti, ne s'entretient pas autant qu'il le devrait. Teint mât, yeux foncés, cheveux noirs, toujours mal coiffé, jamais bien rasé. Le corps couvert de tatouage à l'exception du visage.
ϟ Pouvoirs : ▼Capacités magiques
▼Capacités Lumineuses
▼Capacités physiques
▼Enchantements
▼Recettes alchimiques
▼Equipements
▼Tatouages
▼Compagnons
▼Serviteurs
▼Véhicules
▼Bâtîments
ϟ Liens Rapides : ▼Estoy yo
▼Los desconocidos
▼Pasaporte
▼El diario
▼Las cartas
▼El teléfono
Il aurait pu prendre une douche avec elle nota-t-il dans un coin de sa tête. En fait, s’il avait été obligé de prendre une douche, il l’aurait sans doute pris avec elle. Principalement parce qu’à l’heure actuelle, il lui semblait impensable que ses mains ne soient pas en train de le toucher et réciproquement.

Chaque effleurement de ses doigts déclenchait des frissons. Sa peau brûlait contre la sienne, son souffle était divin contre ses lèvres… et lui bataillait franchement à lui enlever ses vêtements. A peu près autant qu’elle. Il tenait à cette ceinture? Non. Non, en fait, il se foutait complètement de la ceinture songea-t-il en parvenant à lui retirer son haut. Il n’arrivait même plus à se concentrer assez pour ignorer son aura et voir ce qu’il faisait en-dessous.

Ses doigts trouvèrent sa peau nue sous ses doigts, remontèrent sur son ventre, son dos, trouvèrent des bretelles de soutien-gorge, mais renoncèrent à défaire les agrafes. Trop compliqué, dans son état de fébrilité. En plus, ils étaient occupés à s’embrasser à pleine bouche, ou lui à l’embrasser dans le cou, ou sa clavicule, ou à caresser sa poitrine à travers le tissu.

En plus, il bataillait déjà bien assez pour faire glisser son pantalon de ses hanches, en partie parce qu’il n’arrivait pas à se décider à s’éloigner assez pour pouvoir le baisser sur ses cuisses et le lui enlever.

Je… déteste… les fringues” marmonna l’espagnol entre deux baisers, trois caresses et encore plus de soupirs de plus heurtés contre son oreille ou ses lèvres.






 
Revenir en haut Aller en bas


Otro país, otra ciudad, otra vida.



Gifs : pedronfriends (tumblr) sign': Solosand

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 11 Mar 2020 - 8:56 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Sergent de l'UNISON
Sergent de l'UNISON

Andrea Parker
Sergent de l'UNISON

Personnage
Circulez y a des gens qui risquent leur peau - Andrea 200413030129214723
SERGENT PARKER

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 23/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 345
ϟ Nombre de Messages RP : 139
ϟ Célébrité : Lauren Cohan
ϟ Crédits : Lux Aeterna
ϟ Doublons : Natalia, Gabrielle, Solveig
ϟ Âge du Personnage : 38 ans
ϟ Statut : En couple avec Rafael Colón
ϟ Métier : Sergent de l'escouade Silver du peloton d’intervention de l’UNISON
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Ni musculeuse, ni trop mince, ni trop épaisse, elle a un physique dans la moyenne. Pourtant, Andrea est une femme qui transpire la force. Ses cheveux châtains encadre un visage expressif aux yeux particulièrement saisissants ; Leur couleur de jade ne cache rien de sa perspicacité, ni de son intégrité.
ϟ Pouvoirs : Andrea est une Ultime, une humaine améliorée qui manipule des forces dérivées des énergies cosmiques. La listes de ses pouvoirs est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Circulez y a des gens qui risquent leur peau - Andrea 200413030129214723
SERGENT PARKER

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 23/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 345
ϟ Nombre de Messages RP : 139
ϟ Célébrité : Lauren Cohan
ϟ Crédits : Lux Aeterna
ϟ Doublons : Natalia, Gabrielle, Solveig
ϟ Âge du Personnage : 38 ans
ϟ Statut : En couple avec Rafael Colón
ϟ Métier : Sergent de l'escouade Silver du peloton d’intervention de l’UNISON
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Ni musculeuse, ni trop mince, ni trop épaisse, elle a un physique dans la moyenne. Pourtant, Andrea est une femme qui transpire la force. Ses cheveux châtains encadre un visage expressif aux yeux particulièrement saisissants ; Leur couleur de jade ne cache rien de sa perspicacité, ni de son intégrité.
ϟ Pouvoirs : Andrea est une Ultime, une humaine améliorée qui manipule des forces dérivées des énergies cosmiques. La listes de ses pouvoirs est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Il détestait les fringues ? Voilà qui tombait bien : elle aussi. En réalité, elle détestait à cet instant tout ce qui l’empêchait de sentir la peau enfiévrée et mate de l’espagnol contre la sienne, comme si rien au monde n’avait plus d’importance. Et c’était vrai. En cet instant, toutes ses pensées étaient entièrement tournées vers lui et l’urgence de la situation initiale était devenue très lointaine. Ce qui aurait dû lui mettre la puce à l’oreille, si elle avait été dans son état normal. Sauf qu’elle ne l’était pas, elle était prise dans ce brouillard excitant qui occultait tout son raisonnement – y compris quand il s’agissait de tomber dans les bras d’un parfait inconnu au lieu de se pencher sur la question autrement plus important d’un trafic de créatures magiques à Star City. D’un autre côté, une partie d’elle-même qui n’était pas soumise à l’influence de la boisson se satisfaisait de la situation ; Il lui avait fallu des mois, des années pour partager cela avec quelqu’un sans que ses pensées ne soient empoisonnées. Des années pour que le spectre de Vladislas Markov s’éloigne assez pour lui permettre de s’ouvrir, de s’offrir, fut-ce à un homme qu’elle connaissait depuis quelques heures.

C’était exaltant.


 
Revenir en haut Aller en bas




if i look back i am lost
Once I knew only darkness and stillness... my life, eternal, was without past or future... but a little word from the fingers of another fell into my hand that clutched at emptiness, and my heart leaped to the rapture of a new living + aeairiel.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 12 Mar 2020 - 13:40 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Veilleurs
Veilleurs

Rafael Colón
Veilleurs

Personnage
Circulez y a des gens qui risquent leur peau - Andrea 20091309413125447817021529

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 31/12/2019
ϟ Nombre de Messages : 1860
ϟ Nombre de Messages RP : 1064
ϟ Célébrité : Pedro Pascal
ϟ Crédits : Odistole
ϟ Doublons : Raphaël Mercury - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 38
ϟ Statut : ultimate relationship with Andrea Parker
ϟ Métier : Magicien en Vadrouille
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Environ 1m80, bien bâti, ne s'entretient pas autant qu'il le devrait. Teint mât, yeux foncés, cheveux noirs, toujours mal coiffé, jamais bien rasé. Le corps couvert de tatouage à l'exception du visage.
ϟ Pouvoirs : ▼Capacités magiques
▼Capacités Lumineuses
▼Capacités physiques
▼Enchantements
▼Recettes alchimiques
▼Equipements
▼Tatouages
▼Compagnons
▼Serviteurs
▼Véhicules
▼Bâtîments
ϟ Liens Rapides : ▼Estoy yo
▼Los desconocidos
▼Pasaporte
▼El diario
▼Las cartas
▼El teléfono
Joueur
Circulez y a des gens qui risquent leur peau - Andrea 20091309413125447817021529

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 31/12/2019
ϟ Nombre de Messages : 1860
ϟ Nombre de Messages RP : 1064
ϟ Célébrité : Pedro Pascal
ϟ Crédits : Odistole
ϟ Doublons : Raphaël Mercury - Callie Aegia - Gabriel Colt
ϟ Âge du Personnage : 38
ϟ Statut : ultimate relationship with Andrea Parker
ϟ Métier : Magicien en Vadrouille
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Environ 1m80, bien bâti, ne s'entretient pas autant qu'il le devrait. Teint mât, yeux foncés, cheveux noirs, toujours mal coiffé, jamais bien rasé. Le corps couvert de tatouage à l'exception du visage.
ϟ Pouvoirs : ▼Capacités magiques
▼Capacités Lumineuses
▼Capacités physiques
▼Enchantements
▼Recettes alchimiques
▼Equipements
▼Tatouages
▼Compagnons
▼Serviteurs
▼Véhicules
▼Bâtîments
ϟ Liens Rapides : ▼Estoy yo
▼Los desconocidos
▼Pasaporte
▼El diario
▼Las cartas
▼El teléfono
 
Revenir en haut Aller en bas


Otro país, otra ciudad, otra vida.



Gifs : pedronfriends (tumblr) sign': Solosand

 
Circulez y a des gens qui risquent leur peau - Andrea
 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  SuivantRevenir en haut 
Circulez y a des gens qui risquent leur peau - Andrea Categorie_6Circulez y a des gens qui risquent leur peau - Andrea Categorie_8


Circulez y a des gens qui risquent leur peau - Andrea Categorie_1Circulez y a des gens qui risquent leur peau - Andrea Categorie_3
 Sujets similaires
-
» Quelle est cette étrange sensation ?... |Pv Vivaldi [Hentaï]
» Toi dans mes draps. | [PV] Hentaï.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Circulez y a des gens qui risquent leur peau - Andrea Categorie_6Circulez y a des gens qui risquent leur peau - Andrea Categorie_8

Sauter vers: