Un heureux événement - Page 3 Bouton_vote_off
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Un heureux événement - Page 3 Categorie_1Un heureux événement - Page 3 Categorie_2_bisUn heureux événement - Page 3 Categorie_3
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 

Un heureux événement

 
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 13 Fév 2020 - 20:33 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de SHADOW
Agent de SHADOW

Thalia Cristobal
Agent de SHADOW

Personnage
Un heureux événement - Page 3 181024121903345464

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 957
ϟ Nombre de Messages RP : 618
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs cheveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : Thalia est un agent de SHADOW entraîné au combat et à l'infiltration dont les capacités sont listées ici. Elle abrite également l'essence de la divinité aztèque Tlazolteotl, laquelle est une mystique aux attributions variées, disposant de pouvoirs, artefacts et serviteurs divers.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Un heureux événement - Page 3 181024121903345464

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 957
ϟ Nombre de Messages RP : 618
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs cheveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : Thalia est un agent de SHADOW entraîné au combat et à l'infiltration dont les capacités sont listées ici. Elle abrite également l'essence de la divinité aztèque Tlazolteotl, laquelle est une mystique aux attributions variées, disposant de pouvoirs, artefacts et serviteurs divers.
ϟ Liens Rapides :
Des hésitations, encore, toujours. Un soupçon de regret, sans que la culpabilité ne lui soit accordée toutefois. Je la lui refuse. Pour le moment. Mais ces sentiments me heurtent. Ils ne me blessent pas, m’agacent simplement. Elle refuse de s’abandonner parfaitement. Mais je ne souffrirais pas de demies-mesures. Alors quand elle m’interroge, je m’approche doucement. Ma main tachée de sang se glisse sous son menton, relève ses yeux vers les miens.

« Tu sauras. Je saurais. »

Une pause. Ma voix baisse un peu, se fait plus froide, plus inflexible.

« J’ai une question, Gabrielle Tessier. En quoi ce que tu fais là est différent de ce que SHADOW te demande ? Tu accomplis ma volonté pour un des buts les plus nobles qui soient, pour ton enfant. N’es-tu pas prête à tous les sacrifices, pour cette part de toi qui viendra au monde ? N’es-tu pas prête à tout donner pour cet être qui n’aura que toi, ne verra que par toi, t’aimera inconditionnellement ? »

Je la lâche mais mes prunelles sombres ne la quittent pas une seule seconde.

« Viens à moi le coeur résolu, le bras sûr, et sans ces doutes qui t’empoisonnent… Ou ne viens pas. Je mérite plus qu’une dévotion en demie-teinte. Je mérite plus que ce poison. Je ne le dirais qu’une fois. »

Je me détourne d’elle et m’éloigne d’un pas tranquille, avant de me figer pour conclure.

« Tu seras seule les prochaines fois. Du début à la fin. Ta vie, la sienne, tes choix… Son futur. Choisis bien, enfant de la nuit. »

Sur ces quelques mots, je l’abandonne dans mon sanctuaire. Gabrielle a des choses à penser, des idées à tourner et retourner dans sa tête. Des choix à faire également. Son manque de résolution ne sera pas toujours accepté comme je l’ai fait aujourd’hui. Je le lui ai permis car elle n’a jamais joué ce jeu-là, car d’anciens usages en ces temps modernes demandent d’un peu d’adaptation. J’ai été plus que conciliante pour elle. Je le serais toujours un peu, qu’elle finisse par accepter ou non.

Néanmoins, je suis une déesse âgée, plus qu’elle ne peut l’imaginer. J’ai été généreuse et cruelle tour à tour, pas par malice. Mais parce qu’on ne peut espérer obtenir mes faveurs sans rien donner en retour. Pourquoi donnerais-je de mon essence, pourquoi octroierais-je une fraction de mon pouvoir sans exiger une preuve de dévotion ? Ils ne sont que des fourmis, pour moi. Des grains de poussière dans l’ordre des choses. Ma bonté a des limites. Mes faveurs ont un prix. Il en va ainsi pour moi.

Ainsi pour tant de déités habituées à favoriser telle ou telle âme. Intervenir est un don de soi. Qui nécessite de bonnes raisons. Sinon, nous passerions nos existences à répondre aux prières et aux exigences des mortels. Ils ne peuvent pas comprendre cela. Ce qu’ils demandent… Ils sont si gourmands, si terribles. Nos enfants péchent et croient pouvoir encore jouir du fruit de leurs excès sans conséquences. Ce n’est pas ainsi que le monde fonctionne.

Gabrielle apprendra comme les autres. Ou échouera.
 
Revenir en haut Aller en bas


Come on...You know you want to.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 3 Mar 2020 - 12:49 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent Ténébreux
Agent Ténébreux

Gabrielle Tessier
Agent Ténébreux

Personnage
Un heureux événement - Page 3 200413022418620142

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 24/02/2018
ϟ Nombre de Messages : 625
ϟ Nombre de Messages RP : 208
ϟ Célébrité : Margot Robbie
ϟ Crédits : Loudsilence
ϟ Doublons : Natalia, Andrea, Solveig, Claire
ϟ Âge du Personnage : 31 ans
ϟ Statut : Veuve, un enfant
ϟ Métier : Rentière
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : Gabrielle est une grande blonde au regard moqueur. Athlétique, sa silhouette laisse à penser un entraînement et une hygiène de vie strict. Son visage peut sembler beau mais un éclat de folie indicible est indéniablement niché au creux de ses prunelles et met ses interlocuteurs mal à l'aise.
ϟ Pouvoirs : Gabrielle est un assassin d'élite qui met ses services à la disposition de l'organisation SHADOW. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses équipements est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Un heureux événement - Page 3 200413022418620142

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 24/02/2018
ϟ Nombre de Messages : 625
ϟ Nombre de Messages RP : 208
ϟ Célébrité : Margot Robbie
ϟ Crédits : Loudsilence
ϟ Doublons : Natalia, Andrea, Solveig, Claire
ϟ Âge du Personnage : 31 ans
ϟ Statut : Veuve, un enfant
ϟ Métier : Rentière
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : Gabrielle est une grande blonde au regard moqueur. Athlétique, sa silhouette laisse à penser un entraînement et une hygiène de vie strict. Son visage peut sembler beau mais un éclat de folie indicible est indéniablement niché au creux de ses prunelles et met ses interlocuteurs mal à l'aise.
ϟ Pouvoirs : Gabrielle est un assassin d'élite qui met ses services à la disposition de l'organisation SHADOW. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses équipements est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Gabrielle sentit l’ire de la déesse bien avant qu’elle ne prenne la parole. Un frisson désagréable courut le long de son échine, comme les réminiscences d’une ancienne humilité face au divin et la température chuta de plusieurs degrés. Était-ce avéré ou ressentait-elle seulement la colère glaciale de la déesse ? Certainement un peu des deux, car le ton glaçant de Tlazolteotl ne laisser planer aucun doute quant à l’ombrage qu’elle avait pris face aux hésitations, aux regrets et aux tergiversations de la française. Cette dernière, face à l’orage qui couvait, se contenta de garder le silence, plongeant son regard clair dans les prunelles sombres de l’avatar, derrière lesquelles couvaient le courroux, la connaissance et la puissance de la divinité aztèque. Comme toutes les autres créatures divines, elle exigeait une entière dévotion de sa part, une justesse dans le geste et dans la pensée, car elle était absolue, vaniteuse et superbe. Gabrielle ne comprenait cela que trop tard.

Mais elle le comprenait.

Les mots de Tlazeolteotl étaient autant de lames qui se fichaient dans sa chair, sous l’inflexible voix gondait une fureur céleste. La française accusa le coup sans broncher, soutenant le regard que la déesse la contraignait à croiser, et ne répondit pas à ses allégations. Il n’y avait rien à répondre, elle n’attendait pas de réponse. Ces mots ne devaient pas être répondus, ils devaient être compris, assimilés, absorbés au plus profond de son essence pour balayer le doute et les hésitations. Et cela fonctionnait : il n’y avait rien qu’elle ne ferait pas pour son enfant. Aucun crime qu’elle ne commettrait pas si ça devait lui assurer sa sécurité. Aucune vie n’avait de valeur sinon celle de la chair de sa chair. Même pas la sienne. Et si elle était prête à se sacrifier pour s’en assurer, pourquoi rechignait-elle à offrir à la déesse d’autres vies que la sienne ?

Gabrielle observa la déesse s’éloigner, la laissant seule dans le sous-bois. Elle-même ne partit pas immédiatement... Elle voulait s’imprégner des lieux, les sentir accueillants, familiers. Consacrés à sa toute nouvelle mission. Elle voulait sentir les corps sous la Terre, se convaincre que leur disparition n’était pas une fin en soi mais seulement le début d’autre chose. Un juste renouveau. La française ne sut jamais bien si elle y était parvenue mais après un moment, un long moment, elle réalisa que toute colère, tout doute l’avait quittée. Il ne restait que la certitude de faire ce qu’il fallait, de faire tout ce qui était en son pouvoir pour accomplir son devoir sacré : celui d’être mère. Lorsqu’elle quitta finalement le temple naturel, il ne resta qu’une évidence...

Elle souffrirait tout pour son enfant. Sans exception.




Tout.

Ses dents se serrèrent tandis qu’elle poussait encore. Plus fort. Mais si fort qu’elle pousse, Gabrielle n’avait pas l’impression d’arriver à quoique ce soit. En cause ? Certainement pas son acharnement ; La douleur cinglante l’étreignait tellement qu’elle ne sentait plus ses jambes exsangues. Elle avait perdu une quantité formidable de sang, forçant toujours plus pour pousser, pour apporter son enfant au monde. Mais rien n’y faisait. Sa grossesse accélérée par les sérums l’avait épuisée et son travail avait fini de saper ses dernières forces. Elle n’y arrivait plus.

Ses yeux larmoyants, cerclés de cernes violettes, se posèrent sur le visage de Tlazolteotl.

La déesse était inquiète, cela se voyait.

« Je ne vais pas y arriver, mon cœur, souffla-t-elle. Je... »

Une nouvelle contraction lui coupa le souffle. Elle saisit la main de la déesse accoucheuse, tout près d’elle. Fort. Elle serra à nouveau les dents pour retenir un cri délirant, qui trouva malgré tout un chemin entre ses lèvres scellées par la douleur. Gabrielle rejeta sa tête en arrière et hurla de toutes ses forces, essayant de reprendre la file de sa respiration entre deux sanglots douloureux. Rien n’y faisait.

Elle allait crever, il n’y avait pas d’autres issues. Elle allait crever sans voir son fils.

Elle allait crever sans lui dire qu’il était père.

L’infirmière-obstétricienne essuya le front maculé de sueur de Gabrielle, dégageant les mèches blondes de son visage rougi par l’effort. Un coup d’œil au moniteur la fit pâlir.

« Sa tension chute drastiquement... On n’a plus le temps, il faut ouvrir. » Marmonna-t-elle.

Elle coula un regard entendu à Tlazolteotl, attendant que cette dernière prenne la décision.

Une décision qui pourrait très bien coûter la vie à la française.
 
Revenir en haut Aller en bas




No one can hide from my sight
power is of two kinds. one is obtained by the fear of punishment and the other by acts of love. but power based on fear of punishment is a more effective and permanent then the one derived from love + aeairiel.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 4 Mar 2020 - 23:19 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de SHADOW
Agent de SHADOW

Thalia Cristobal
Agent de SHADOW

Personnage
Un heureux événement - Page 3 181024121903345464

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 957
ϟ Nombre de Messages RP : 618
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs cheveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : Thalia est un agent de SHADOW entraîné au combat et à l'infiltration dont les capacités sont listées ici. Elle abrite également l'essence de la divinité aztèque Tlazolteotl, laquelle est une mystique aux attributions variées, disposant de pouvoirs, artefacts et serviteurs divers.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Un heureux événement - Page 3 181024121903345464

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 957
ϟ Nombre de Messages RP : 618
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs cheveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : Thalia est un agent de SHADOW entraîné au combat et à l'infiltration dont les capacités sont listées ici. Elle abrite également l'essence de la divinité aztèque Tlazolteotl, laquelle est une mystique aux attributions variées, disposant de pouvoirs, artefacts et serviteurs divers.
ϟ Liens Rapides :
Ah, mais Gabrielle Tessier ne souffre pas l’échec. Elle a compris. Après mon départ apparent, je suis restée à quelque distance. Je l’ai senti raffermir sa volonté et effacer ses doutes. J’ai savouré la disparition progressive de sa colère. J’étais avec elle alors, et je serais avec elle jusqu’au bout. Pour quelques mois encore, cette femme entre dans le champ de mes attributions. J’ai attendu qu’elle parte pour refermer le sanctuaire, après avoir redirigé l’énergie née du sacrifice dans la terre de façon plus adéquate. Je n’ai fait jusque là que donner un écrin de choix à mon énergie. Cette femme en fera un lieu consacré. Pour de bon.

Le temps a passé. Un peu. Moins qu’il n’aurait dû. Quand j’ai découvert ce qu’elle avait, ce que l’organisation a fait, j’ai eu envie de tout détruire. Si la nature a donné neuf mois à une femme pour mener un enfant à terme, c’est pour une excellente raison. Mais Gabrielle… Gabrielle a décidé de diviser ce délai.

Je l’ai vu s’étioler au fur et à mesure que les semaines passaient. En silence. Dans d’autres mondes, j’aurais pu lui donner l’occasion d’user d’un peu de mon énergie. Dans des temps révolus, je l’aurais soutenu de ma magie. Mais mes pouvoirs liés à ce pan là de mes aspects ne sont pas là. J’ai favorisé le développement de mes talents plus… Guerriers.

A cet instant, je le regrette. Pas par attachement envers l’humaine, même si j’en ai conçu au moins un peu. Peut-être même qu’un jour, ce petit bout de rien, cette poussière dans les sables du temps, me tirera quelques larmes ou fera saigner mon coeur, à l’heure de rendre son dernier souffle. Mais aujourd’hui, je regrette simplement cela car je n’aime pas perdre une mère et son enfant. Parce que je ne suis pas seulement Tlazolteotl, mangeuse de vices, celle qui châtie la luxure. Parce que je n’ai pas seulement deux visages. Parce qu’on m’a appelée aussi Toci, déesse de la guérison, de la fertilité… Des naissances.

Ses yeux sont cernés, si terriblement. Son corps s’épuise, et je sais ce qu’il faut faire. Mais je n’ai jamais aimé le faire.

« Ah, fille de la nuit, je soupire en déposant un doux baiser sur son front. Tu vas y arriver et je te donnerais un fils. Je prendrais pas ce soir soin de vos âmes, seulement de vos corps. »

Je me redresse, lui arrache mes doigts un instant et pose ma main sur son ventre. Les yeux clos. La tête inclinée.

L’infirmière me presse mais je l’ignore. Je me moque de ce que disent les livres. Je me moque de ce que me dise les évidences. Je pense à mon sanctuaire, à mon temple. Je pense à tout ce que j’ai toujours été et a ce que je suis. Puis j’agis. La peur instinctive disparaît. La douleur s’atténue un peu. Je me lie à son enfant peu à peu en même temps que je force mon énergie, mon pouvoir, dans les veines de Gabrielle. L’effort me fait serrer les dents. Mon enveloppe humaine se tend, veut retenir ce qui l’anime. Je m’en moque.

« Chuuuut, querida. Concentre toi sur moi. »

Et je ne parle pas que de ma voix. Je parle du lien qui s’établit entre nous. Nous trois. Parce qu’il est un peu mien. Parce qu’elle est un peu mienne. Je rouvre mes yeux sans âge.

« Tu peux le faire et tu le feras. Je peux guider… Accélérer ton travail sans te mettre plus en danger. Mais je ne peux pas le faire si tu ne te concentres pas. »

Ma magie vient étancher le saignement, guérir quelques lésions. Je tourne ma guérison vers elle et non vers moi-même. Un exercice étrange. Pourtant, je l’ai pratiqué. Dans mes attributions les moins connues se trouvent aussi mon don pour la médecine. Mais je ne l’ai pas fait depuis si longtemps. L’opération est un succès. Je soulage les muscles fatigués, redonne un peu de force. Si je ne peux accoucher à sa place, je peux lui faciliter la tâche. Une contraction de plus. Je lui serre les doigts de la main qui n’est pas posé contre son ventre. L’enjoint de pousser autant qu’elle peut tandis que je transforme des efforts faiblards en quelque chose de profitable pour l’enfant.

« Vous devez…
Dehors.
Mais…
Dehors ! Sortez d’ici, et si vous voulez m’aider, allez donc me trouver quelqu’un qui a besoin d’une confession. »

Impérieuse. Divine. Je n’ai besoin de personne pour sauver cette femme.
 
Revenir en haut Aller en bas


Come on...You know you want to.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 11 Mar 2020 - 11:44 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent Ténébreux
Agent Ténébreux

Gabrielle Tessier
Agent Ténébreux

Personnage
Un heureux événement - Page 3 200413022418620142

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 24/02/2018
ϟ Nombre de Messages : 625
ϟ Nombre de Messages RP : 208
ϟ Célébrité : Margot Robbie
ϟ Crédits : Loudsilence
ϟ Doublons : Natalia, Andrea, Solveig, Claire
ϟ Âge du Personnage : 31 ans
ϟ Statut : Veuve, un enfant
ϟ Métier : Rentière
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : Gabrielle est une grande blonde au regard moqueur. Athlétique, sa silhouette laisse à penser un entraînement et une hygiène de vie strict. Son visage peut sembler beau mais un éclat de folie indicible est indéniablement niché au creux de ses prunelles et met ses interlocuteurs mal à l'aise.
ϟ Pouvoirs : Gabrielle est un assassin d'élite qui met ses services à la disposition de l'organisation SHADOW. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses équipements est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Un heureux événement - Page 3 200413022418620142

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 24/02/2018
ϟ Nombre de Messages : 625
ϟ Nombre de Messages RP : 208
ϟ Célébrité : Margot Robbie
ϟ Crédits : Loudsilence
ϟ Doublons : Natalia, Andrea, Solveig, Claire
ϟ Âge du Personnage : 31 ans
ϟ Statut : Veuve, un enfant
ϟ Métier : Rentière
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : Gabrielle est une grande blonde au regard moqueur. Athlétique, sa silhouette laisse à penser un entraînement et une hygiène de vie strict. Son visage peut sembler beau mais un éclat de folie indicible est indéniablement niché au creux de ses prunelles et met ses interlocuteurs mal à l'aise.
ϟ Pouvoirs : Gabrielle est un assassin d'élite qui met ses services à la disposition de l'organisation SHADOW. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses équipements est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Gabrielle était sourde aux protestations de l’infirmière, sourde aux bips incessants du moniteur qui alertaient pourtant sur l’imminence de la catastrophe. Elle était suspendue sur un fil, au-dessus du gouffre mortel et pourtant, elle sentait la peur la quitter petit à petit. En fait, en cet instant il n’y avait que deux choses qui comptent : la douleur de son corps béant, le sang qui s’écoulait en abondance et le froid qui la gagnait petit à petit, et la voix de Tlazolteotl qui la guidait dans cette épreuve. Au fil des mois, la française avait appris à remettre ses croyances entre les mains de la déesse, à la suivre aveuglément pour ce qui concernait sa grossesse et son enfant. Aujourd’hui encore, alors que tout semblait perdu, elle lui disait qu’elle allait s’en sortir et qu’elle allait avoir un fils… Et Gabrielle la croyait. En dépit de toute sa souffrance, de sa faiblesse croissante, de toutes les évidences, elle savait qu’elle serait là, à ses côtés, et ne la laisserait pas tomber. Elle savait qu’elle vivrait. Et à dire vrai, c’était tout ce qu’elle avait besoin de savoir.

« Oui, mon cœur » Grogna-t-elle d’une voix douloureuse.

Ses mains serrèrent compulsivement les accoudoirs. Elle se redressa à demi et respira profondément pour faire s’éloigner la douleur, laissant Tlazolteotl faire ce qu’elle avait à faire. Ses paupières se fermèrent, tandis qu’elle occultait ses sens pour mieux ressentir le lien qui était en train de s’établir entre son enfant, elle et la déesse. Un lien tangible, qu’il lui était presque possible de voir courir sous sa peau. Aussitôt, une force nouvelle coula dans ses veines, dévastatrice, et elle sentit qu’un poids s’ôtait de ses épaules. Elle était revigorée… Même si ce n’était qu’une semblance, une illusion, car son corps lui était encore en grande partie meurtri.

« Je sens que… Il arrive… » Marmonna-t-elle. Sa voix était hachée, faiblarde.

Une douleur lancinante venait de vriller dans sa poitrine. Une douleur qui laissait présager le pire. Mais ça n’avait aucune importance, car elle sentait une contraction arriver. La dernière. Elle poussa de toutes ses forces et il ne se passa rien, dans un premier temps. Puis il se passa quelque chose. Une libération, une délivrance qu’elle n’aurait jamais cru imaginer possible, tant tout semblait perdu pour elle. Pourtant elle sentit son fils sortir d’elle et elle sentit le soulagement, elle sentit son utérus se contracter une dernière fois et expulser ce placenta dont il n’avait plus que faire. Puis elle sentit le sang couler abondamment entre ses cuisses, rouler jusqu’au sol où une flaque commença doucement à se former. Son enfant cria et Gabrielle poussa un soupir extatique.

Puis ce fut le black-out. Le moniteur fit un bip continu.
 
Revenir en haut Aller en bas




No one can hide from my sight
power is of two kinds. one is obtained by the fear of punishment and the other by acts of love. but power based on fear of punishment is a more effective and permanent then the one derived from love + aeairiel.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 12 Mar 2020 - 23:31 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de SHADOW
Agent de SHADOW

Thalia Cristobal
Agent de SHADOW

Personnage
Un heureux événement - Page 3 181024121903345464

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 957
ϟ Nombre de Messages RP : 618
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs cheveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : Thalia est un agent de SHADOW entraîné au combat et à l'infiltration dont les capacités sont listées ici. Elle abrite également l'essence de la divinité aztèque Tlazolteotl, laquelle est une mystique aux attributions variées, disposant de pouvoirs, artefacts et serviteurs divers.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Un heureux événement - Page 3 181024121903345464

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 957
ϟ Nombre de Messages RP : 618
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs cheveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : Thalia est un agent de SHADOW entraîné au combat et à l'infiltration dont les capacités sont listées ici. Elle abrite également l'essence de la divinité aztèque Tlazolteotl, laquelle est une mystique aux attributions variées, disposant de pouvoirs, artefacts et serviteurs divers.
ϟ Liens Rapides :
Douces croyances. Je parle, elle écoute, entend, comprend. Accepte. Je m’appuie sur cette reddition des plus à-propos pour entrelacer mon essence à la sienne, par petites touches délicates, nous liant tous les trois d’une poigne de fer. Je sais ce qu’il risque de se passer. Un golem aux traits indéniablement fins apparaît à nos côtés, puis à second, comme l’infirmière est partie ventre à terre.

L’enfant va bien, encore. Gabrielle bien moins, à cause de leurs manipulations contre nature en partie… Parce qu’elle aura trop souffert aussi. Je me saisis de ce qu’elle ne contrôle plus vraiment. Une contraction de plus, celle qu’il lui manquait. Son fils vient au monde et pousse son premier cri entre les mains délicates d’un golem que je manipule à la perfection. Elle expulse le placenta. J’attends. Je sais déjà.

Un bip continu. Les ailes de la mort sont sur elle, et un instant, je la toise. Je pourrais emmener l’enfant, étirer la laisse qui me relie à SHADOW et le prétendre mort. Je pourrais abandonner son corps inerte là et je n’en aurais alors aucun remords.

Ah. Gabrielle Tessier ne saura jamais que dans un fragile instant suspendu, une fraction de secondes qui aura permis à mon esprit millénaire de rebondir d’idées en idées, de choix et de futurs possibles, elle a manqué mourir pour de bon. J’attrape Cehualli, dans son fourreau contre ma cuisse. Le golem, celui qui les mains libres, soulève la mère pour la placer plus à ma convenance, au sol, dans un endroit de la salle parfaitement propre. Je m’agenouille cérémonieusement tandis que ma créature masse son coeur avec régularité, et glisse le fil de ma lame contre l’intérieur de ma joue. Flot de sang, goût de fer, puis je me penche et embrasse l’agente. Je cherche le lien entre nous, ténu… Et lui fait avaler le fluide vital, porteur d’un soupçon d’essence divine.

Vis. Une demande. Vis. Un ordre, inexorable, impossible à ignorer. Déesse de la médecine, hm ? Mon pouvoir étend ses racines partout en elle, de la tête aux pieds, jusqu’au bout de ses doigts. Il ranime ce qui se meurt, étanche ce qui saigne, se dresse devant la Mort et lui enjoint que non. Pas aujourd’hui. Le baiser se prolonge encore et encore. Puis vient le moment. Un nouveau bip. Je souris contre sa bouche et me redresse. Oh, elle a tout intérêt à se sentir reconnaissante. Je me redresse. L’infirmière est revenue avec une médecin. Celle-ci me regarde avec surprise. Epouvante, peut-être. Angoisse, lorsque son regard se pose sur ma Gabrielle, pauvre petite ombre inanimée au sol.

Un geste sec de la main et le golem la soulève dans ses bras à nouveau, sans le moindre effort. Je m’approche de l’enfant, dont j’ai supervisé les premiers soins grâce à mon lien avec l’une de mes créations. Il mérite son premier bain, mais il a l’air en bonne santé.

« Bienvenue, petit homme. Grandis et n’oublie pas que tu es ici par la grâce de Tlazolteotl. »

Je m’étire. Regarde mes doigts parés d’atours carmins. Et je souris encore. Il est bon d’être puissante. Comme toujours.
 
Revenir en haut Aller en bas


Come on...You know you want to.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 14 Mar 2020 - 10:33 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent Ténébreux
Agent Ténébreux

Gabrielle Tessier
Agent Ténébreux

Personnage
Un heureux événement - Page 3 200413022418620142

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 24/02/2018
ϟ Nombre de Messages : 625
ϟ Nombre de Messages RP : 208
ϟ Célébrité : Margot Robbie
ϟ Crédits : Loudsilence
ϟ Doublons : Natalia, Andrea, Solveig, Claire
ϟ Âge du Personnage : 31 ans
ϟ Statut : Veuve, un enfant
ϟ Métier : Rentière
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : Gabrielle est une grande blonde au regard moqueur. Athlétique, sa silhouette laisse à penser un entraînement et une hygiène de vie strict. Son visage peut sembler beau mais un éclat de folie indicible est indéniablement niché au creux de ses prunelles et met ses interlocuteurs mal à l'aise.
ϟ Pouvoirs : Gabrielle est un assassin d'élite qui met ses services à la disposition de l'organisation SHADOW. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses équipements est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Un heureux événement - Page 3 200413022418620142

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 24/02/2018
ϟ Nombre de Messages : 625
ϟ Nombre de Messages RP : 208
ϟ Célébrité : Margot Robbie
ϟ Crédits : Loudsilence
ϟ Doublons : Natalia, Andrea, Solveig, Claire
ϟ Âge du Personnage : 31 ans
ϟ Statut : Veuve, un enfant
ϟ Métier : Rentière
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : Gabrielle est une grande blonde au regard moqueur. Athlétique, sa silhouette laisse à penser un entraînement et une hygiène de vie strict. Son visage peut sembler beau mais un éclat de folie indicible est indéniablement niché au creux de ses prunelles et met ses interlocuteurs mal à l'aise.
ϟ Pouvoirs : Gabrielle est un assassin d'élite qui met ses services à la disposition de l'organisation SHADOW. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses équipements est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Gabrielle flottait, légère, aérienne. Elle sentait son corps s’élevait dans l’obscurité croissante d’un infini néant, attiré par une irrémédiable fin. Une fin qu’elle accueillait avec une sérénité des plus étonnantes. Même dans l’inconscience, la française se raccrochait à un petit bout de réalité où l’angoisse de savoir si son enfant allait naître bataillait avec la paix que lui apportait le fait de mourir. Car elle mourrait ; Cette petite lumière vacillante au fond de son esprit le savait. Ses fonctions vitales s’éteignaient les unes après les autres, son souffle se suspendait, elle perdait plus de sang qu’il n’était viable de le faire et pourtant, dans les quelques instants chaotiques qui précédaient le fait de rendre son der souffle, Gabrielle n’avait pas peur. Car Gabrielle Tessier n’avait pas peur de la mort car une part d’elle-même savait où son chemin la conduisait. Alors elle avait pris soin de régler tout ce qu’il y avait à régler : on prendrait soin de son fils, car elle savait qu’il ne serait pas abandonné, SHADOW continuerait son chemin, car elle n’était pas irremplaçable. On la pleurerait, mais pas trop. Son seul regret, c’était Mikhaïl, qui l’aura vue disparaître sans savoir pour eux, pour leur fils. Car elle allait emporter son secret dans sa tombe. Etait-ce une fin juste ? Probablement pas… Mais c’était sa fin.

Pourtant, quelque chose venait de se produire. Un éclat dans les ténèbres, un ordre impérieux. Quelque chose qui l’attira vers le bas, comme une pesanteur irrésistible contre laquelle elle ne pouvait pas lutter – bien qu’elle essayât, pendant quelques instants. Un nouvel éclat, le goût du sang. Elle porta ses mains éthérées à ses lèvres qui l’étaient tout autant et vit que ses doigts étaient tâchés de rouge. Elle se sentit reprendre pied avec la réalité, avec la douleur, sentit son corps meurtri regagner peu à peu ses sensations, sentit les lattes froides du parquet embrasser son dos nu. Elle sentit des lèvres chaudes contre les siennes.

Un baiser vital.

L’air entra douloureusement dans ses poumons et ses paupières papillonnèrent à plusieurs reprises, s’ouvrant sur des yeux fatigués mais vifs. La lumière de sa chambre à coucher l’agressa et elle tenta de s’en protéger mais sa main ne lui répondit pas. Pas plus que sa gorge, lorsqu’elle tenta de parler. Son regard cerclé de cernes noirs chercha, puis se posa sur le visage de la déesse. Elle s’y reprit à plusieurs fois mais les mots trouvèrent finalement leur chemin jusqu’à ses lèvres et tandis qu’elle-même retrouvait le matelas moelleux de son lit souillé par le sang. Entre autres.

« Mon fils… » Croassa-t-elle.

Comme pour répondre à sa question silencieuse, son enfant poussa son premier cri, alors que la pédiatre s’occupait des soins routiniers post-naissance et que l’infirmière s’enquerrait de sa santé à elle. La valse médicale allait commencer, mais Gabrielle ne pouvait penser qu’à une chose : elle était en vie, son fils était en vie, par la grâce de Tlazolteotl. Un sourire reconnaissant, faiblard mais comblé, ourla ses lèvres et de grosses larmes roulèrent le long de ses joues.

« Tu nous as sauvés, mon cœur, fit-elle dans un murmure avant de rire doucement. Tu n’as pas usurpé ta réputation. Elle marqua une pause. Et moi, je ne te remercierai jamais assez. »

Et c’était sincère, le plus sincère du monde. Elle tuerait pour elle, elle consacrerait la terre pour elle.

La pédiatre vint déposer le bébé sur le corps de Gabrielle, pour un premier peau-à-peau. Et pour la première fois de son existence, Gabrielle eut le droit de poser les yeux sur son fils. Elle le rencontrait et l’émotion la submergea, en même temps qu’elle réalisait que sa vie venait de prendre un nouveau tournant. Combien de temps resta-t-elle à l’observer ? Elle n’aurait pas su le dire. Son regard était accaparé par le revers bombé de sa petite bouche rose, par la rondeur de ses joues grisées par la naissance, par la délicatesse de ses cils si parfaitement recourbés.

Elle était mère. Et en tant que mère, elle avait des inquiétudes.

« Laissez-nous quelques minutes, fit-elle au personnel médical qui s’affairait autour d’eux. Comme ceux-ci se regardaient sans bien comprendre, elle précisa : allez, allez, dehors. »

Ce dont elles avaient à discuter ne regardait qu’eux trois. Gabrielle attendit patiemment qu’ils quittent la chambre avant de reprendre la parole.

« Je pense contacter son père lui annoncer sa paternité, fit-elle doucement avant d’ajouter : il serait cruel de ma part de priver mon fils d’un père, et inversement. J’y songeais déjà mais ça m’est apparu d’autant plus évident que j’ai failli… Mourir. Elle sourit et reprit la parole. Il est aussi probable que ça soit lui qui se charge des sacrifices, si jamais il devait m’arriver quelque chose, comme nous en avons parlé. Si tu es d’accord, je te donnerai un nom demain. Le sien ou celui d’un autre, s’il refuse de consentir à cela pour son fils. »

C’était un homme empreint de religion, pour qui le meurtre était un péché mortel. Elle ne savait pas comment il allait réagir. Mais d’un autre côté, c’était son fils, son enfant, et Gabrielle avait la certitude qu’il accepterait pour cette raison. Il l’aimerait autant qu’elle l’aimait.

« S’il accepte, il faudra que vous vous rencontriez pour… L’initier. À moins que tu préfères que je m’en charge, si tu n’as pas envie de t’en occuper. » Ajouta-t-elle dans un sourire.

Elle avait pris la main, ce n’était plus un problème – loin de là. La mère en devenir s’était vue peu à peu, au fil des semaines, gagnée de ferveur, à l’idée d’assurer la protection de son enfant et d’une affection sincère pour la déesse qui l’avait accompagnée à chaque étape. Ses dilemmes moraux s’étaient évanouis comme la neige au printemps. Gabrielle marqua une pause de quelques instants pour souffler, car elle était épuisée et parler lui était difficile, puis reprit la parole. Sa voix hachée.

« J’aimerais aussi savoir… Si tu avais décidé ce qu’il adviendrait de lui… au cas où quelque chose m’arriverait. Elle préférait savoir de son vivant, même si elle était certaine qu’il serait protégé pour le restant de ses jours. Et si tu pensais qu’il serait envisageable qu’il garde contact avec… son père. »

Elle inspira profondément. Si ça ne l’était pas, tant pis, il faudrait faire avec. Gabrielle entendait bien respecter sa part du marché, et ne serait plus là pour s’en préoccuper si elle devait disparaître.

Il n’y aurait plus que Tlazolteotl et son fils.
 
Revenir en haut Aller en bas




No one can hide from my sight
power is of two kinds. one is obtained by the fear of punishment and the other by acts of love. but power based on fear of punishment is a more effective and permanent then the one derived from love + aeairiel.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 15 Mar 2020 - 13:01 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de SHADOW
Agent de SHADOW

Thalia Cristobal
Agent de SHADOW

Personnage
Un heureux événement - Page 3 181024121903345464

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 957
ϟ Nombre de Messages RP : 618
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs cheveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : Thalia est un agent de SHADOW entraîné au combat et à l'infiltration dont les capacités sont listées ici. Elle abrite également l'essence de la divinité aztèque Tlazolteotl, laquelle est une mystique aux attributions variées, disposant de pouvoirs, artefacts et serviteurs divers.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Un heureux événement - Page 3 181024121903345464

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 957
ϟ Nombre de Messages RP : 618
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar, Aria Romanelli
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs cheveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : Thalia est un agent de SHADOW entraîné au combat et à l'infiltration dont les capacités sont listées ici. Elle abrite également l'essence de la divinité aztèque Tlazolteotl, laquelle est une mystique aux attributions variées, disposant de pouvoirs, artefacts et serviteurs divers.
ϟ Liens Rapides :
Mon golem dépose une Gabrielle revenue à nous sur le matelas souillé de sang et d’autres fluides. J’ordonne à une infirmière venue prêter main forte de trouver de quoi arranger ça. Mais mes yeux ne quittent pas l’enfant à moitié morte que je viens de gratifier de l’un de mes plus précieux dons. Divin secret, peu connu des hommes et femmes. La dernière fois que j’ai ainsi sacrifié pour une autre, c’était durant la conquête espagnole.

Elle a encore tout du cadavre. La vie est une flamme fragile en elle, mais il suffira de peu pour qu’elle ne recommence à brûler haut et fort. La mère est tirée d’affaire. Et avec mon intervention vient enfin la véritable reconnaissance. Je dissimule l’éclat victorieux qui voudrait faire son apparition dans mon regard sombre, immémorial. On la rassure. On s’occupe de son fils nouveau-né. Elle laisse éclore dans son coeur un peu d’amour pour la déesse que je suis, qui a tendu la main et versé le sang aux heures sombres de sa vie.

« Ainsi notre pacte est scellé », je souffle.

Elle est un peu mienne, à présent, pour de bon, et elle en a conscience. Sans en être rebutée. La femme-médecin, vient déposer le tout petit contre Gabrielle. C’est un amour différent qui fleurit dans son regard. Inconditionnel et parfait, le plus beau que l’humain puisse démontrer. Il est dès à présent son trésor le plus précieux, celui pour qui elle fera tout. Brave petite.

C’est elle qui congédie l’équipe médicale. Je me rapproche d’elle, baisse mon regard sur cette inconnue, cette étrangère. A-t-elle seulement conscience qu’elle est la première qui ne soit pas du sang de mon peuple que je gratifie ainsi ?

« Il est entendu que son père est en droit de savoir, Gabrielle. Cela est de l’ordre de tes choix et si c’est là ce que tu souhaites… Je lui apprendrais moi-même. Et éprouverais sa résolution comme j’ai éprouvé la tienne. Les règles qui s’appliquent pour toi seront les siennes également. »

Je ne souris pas, sérieuse dans un instant plus solennel. Le doute ne sera pas toléré dans le coeur de celui qui tient le couteau du sacrifice.

« J’ai plusieurs solutions. Si l’on devait en arriver là, je le placerais sur une autre version de notre Terre, Gabrielle. Je ne suis pas certaine que le père accepte de vivre dans un autre univers, mais si l’un de mes… Amis daigne le faire, je tenterais de lui permettre de le voir grandir. Mais dans le cas le plus simple, il sera dissimulé ici. Si je juge le risque acceptable, il aura droit de voir son enfant. S’il s’agit de quelque chose qui mettrait sa vie en danger, je ne l’accepterais pas. »

Pas par cruauté. Jamais par cruauté, lorsque l’innocence de l’enfance est concernée.

« J’ai donné ma parole de ne rien laisser l’atteindre si tu venais à périr, querida. Et je la tiendrais envers et contre tout. Nos mots sont sacrés lorsqu’on les formule pour une promesse. »

Je n’ai jamais trahi ma parole. Il faut dire que je ne l’octrois que rarement, pour éviter les erreurs. Songeuse, je pique la pointe de mon index à l’aide de Cehualli. Un peu de sang, à nouveau. J’en dépose une goutte sur le front de l’enfant.

« Reçois ma bénédiction, fils de Gabrielle Tessier. Que ton existence soit douce et sans heurts, car tu es mon fils, lié par le sang du sacrifice. A compter de ce jour, Tlazolteotl-Toci veillera sur toi, jusqu’à l’heure de ta mort. »

J’ai l’impression de sentir l’univers relâcher un souffle qu’il retenait. Avec ces mots, je viens d’accepter la charge pour laquelle on me fait offrande. Mon doigt guéri en un instant et je range l’arme.

« Plus de recul possible, enfant de la nuit. Vous êtes miens par choix à présent, au moins en partie. Cela n’implique rien d’autre que ce que tu as accepté en termes de foi, mais ton fils m’est lié jusqu’à ce qu’il rende son dernier souffle. »

Et s’il me choisit plus tard, s’il prie mon nom, je l’accompagnerais moi-même dans son après vie, aux côtés de notre dieu psychopompe.
 
Revenir en haut Aller en bas


Come on...You know you want to.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 18 Mar 2020 - 2:07 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent Ténébreux
Agent Ténébreux

Gabrielle Tessier
Agent Ténébreux

Personnage
Un heureux événement - Page 3 200413022418620142

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 24/02/2018
ϟ Nombre de Messages : 625
ϟ Nombre de Messages RP : 208
ϟ Célébrité : Margot Robbie
ϟ Crédits : Loudsilence
ϟ Doublons : Natalia, Andrea, Solveig, Claire
ϟ Âge du Personnage : 31 ans
ϟ Statut : Veuve, un enfant
ϟ Métier : Rentière
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : Gabrielle est une grande blonde au regard moqueur. Athlétique, sa silhouette laisse à penser un entraînement et une hygiène de vie strict. Son visage peut sembler beau mais un éclat de folie indicible est indéniablement niché au creux de ses prunelles et met ses interlocuteurs mal à l'aise.
ϟ Pouvoirs : Gabrielle est un assassin d'élite qui met ses services à la disposition de l'organisation SHADOW. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses équipements est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Un heureux événement - Page 3 200413022418620142

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 24/02/2018
ϟ Nombre de Messages : 625
ϟ Nombre de Messages RP : 208
ϟ Célébrité : Margot Robbie
ϟ Crédits : Loudsilence
ϟ Doublons : Natalia, Andrea, Solveig, Claire
ϟ Âge du Personnage : 31 ans
ϟ Statut : Veuve, un enfant
ϟ Métier : Rentière
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : Gabrielle est une grande blonde au regard moqueur. Athlétique, sa silhouette laisse à penser un entraînement et une hygiène de vie strict. Son visage peut sembler beau mais un éclat de folie indicible est indéniablement niché au creux de ses prunelles et met ses interlocuteurs mal à l'aise.
ϟ Pouvoirs : Gabrielle est un assassin d'élite qui met ses services à la disposition de l'organisation SHADOW. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses équipements est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Un poids sembla s’envoler des épaules de Gabrielle, comme si seulement sa délivrance, la vraie, venait de survenir. Leur pacte était scellé, il n’y avait plus de retour en arrière possible et c’était tant mieux ; Dans quelques jours, ce sera un chaos indicible en elle, des descentes d’hormones, la mélancolie post-partum, l’envie de tout claquer peut-être. La française ne voulait avoir aucun choix décisif à faire à ce moment-là, elle voulait simplement profiter de son enfant, profiter du peu repos qu’on allait lui offrir, profiter de réparer son corps meurtri. Elle allait en avoir besoin et il était hors de question d’ajouter aux doutes qu’elle se poserait déjà aux premiers jours de la naissance et de remettre en question des décisions qu’elle avait prise quand son esprit était clair et que sa pensée était limpide. D’une main tremblante, la jeune femme caressa le dos de son nouveau-né, appréciant la texture de sa peau et sourit tendrement. Pour la première fois de sa vie, elle n’était plus seule. Elle ne serait plus jamais seule et elle savait que, quoiqu’il se passe désormais, tout irait bien tant que son fils irait bien. Même la discussion à venir avec la déesse, qu’elle aurait pu craindre, elle ne l’appréhendait pas. Tout irait bien.

« Éprouve-le comme tu m’as éprouvée, répondit-elle sans la moindre hésitation. Il a des convictions, je crains qu’il ne soit prompt au doute et… Je ne veux pas qu’il y ait de doute possible en ce qui concerne la sécurité de notre fils. »

S’il n’était pas à la hauteur de la tâche, elle n’aurait d’autre choix que de s’adresser à quelqu’un d’autre et elle avait d’ores et déjà quelques noms en tête. Mais quelque chose lui disait que ça n’allait pas être nécessaire, que Mikhaïl y parviendrait et que l’amour qu’il leur porterait à tous les deux serait suffisant pour qu’il accepte de mettre ses croyances de côté… Gabrielle s’en était dans un premier temps voulue de songer à lui demander de bafouer ses idéaux pour un enfant qu’il ne voudrait peut-être pas assumer, mais elle s’était rapidement rendue à l’évidence : il n’y avait personne en qui elle ait plus confiance que lui pour cela. Il allait accepter, pour eux, il ne pouvait pas en être autrement. Elle en avait la certitude. Protéger son enfant justifiait tous les sacrifices.

« Une autre dimension… Répéta-t-elle, rêveuse. Oui, ce serait une bonne solution, la bonne solution. Mais si ce n’est pas possible… Je sais que tu feras au mieux, elle sourit faiblement, pour sa sécurité, pour son épanouissement. Je le sais, j’ai confiance. »

Là non plus, pas de doute. Comme Gabrielle s’était engagée à tuer pour elle, la déesse s’était assurée de l’accompagner dans sa grossesse et de protéger son enfant. Maintenant que leur pacte était dûment scellé, elle ne concevait pas qu’il en aille autrement car, contrairement aux hommes, les dieux accordaient une importance toute particulière aux serments. Surtout lorsqu’ils étaient conclus dans le sang.

Gabrielle observa la déesse s’affairer, piquer le bout de son doigt et déposa la larme écarlate sur le front de son fils. Elle s’imprégna des mots sans vraiment comprendre le sens de la phrase, attrapant sa signification au vol, subtilement, comme une évidence. C’était un baptême, une consécration – ni plus, ni moins – qui lui arracha un silence contemplatif. Elle reprit la parole quelques instants plus tard, dans un murmure. Quelque chose venait de prendre fin, un cycle, une promesse tenue. Elles en avaient fini.

« Merci Tlazolteotl. Je suis heureuse que tu aies été là. Et je crois… Je crois qu’il va falloir que je me repose maintenant, avoua-t-elle en se tournant pour attraper le bouton d’appel. Tu crois que tu pourrais m’y aider ? »

Quelques minutes plus tard, le personnel médical qu’elle avait congédié fit irruption dans la chambre, s’affairant aux soins post-accouchement que Gabrielle avait subitement mis entre parenthèse pour s’entretenir avec sa compagne. Mais la française était déjà loin, emportée par les attentions des professionnels et celles de la déesse qui avait un peu allégé le fardeau sur ses épaules. Elle savait que les jours à venir allaient être difficiles mais pour le moment… Pour le moment elle pouvait fermer les yeux et se reposer. Tout allait bien maintenant, tout allait bien.


Spoiler:
 
 
Revenir en haut Aller en bas




No one can hide from my sight
power is of two kinds. one is obtained by the fear of punishment and the other by acts of love. but power based on fear of punishment is a more effective and permanent then the one derived from love + aeairiel.

 
Un heureux événement
 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3Revenir en haut 
Un heureux événement - Page 3 Categorie_6Un heureux événement - Page 3 Categorie_8


Un heureux événement - Page 3 Categorie_1Un heureux événement - Page 3 Categorie_2_bisUn heureux événement - Page 3 Categorie_3
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Un Heureux événement [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Un heureux événement - Page 3 Categorie_6Un heureux événement - Page 3 Categorie_8

Sauter vers: