Sang pour Sang - Page 2 Bouton_vote_off
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Sang pour Sang - Page 2 Cadre_1Sang pour Sang - Page 2 Cadre_2_bisSang pour Sang - Page 2 Cadre_3
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 

Sang pour Sang

 
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 3 Nov 2019 - 19:07 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Vilain Indépendant
Super-Vilain Indépendant

Siobhan O'Reilly
Super-Vilain Indépendant

Personnage
Bloody Mary

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 12/04/2019
ϟ Nombre de Messages : 169
ϟ Nombre de Messages RP : 129
ϟ Célébrité : Deborah Ann Woll
ϟ Crédits : Renan
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao
ϟ Âge du Personnage : 30 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Mercenaire
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • 1m80
• Cheveux roux, silhouette fine
• Cicatrices sur ses deux avant-bras
• Accent irlandais
ϟ Pouvoirs : MAITRISES MAGIQUES
• Maîtrise de la magie du sang
• Guérison (blessures légères, régénération accélérée des cellules sanguines)
• Manipulation du sang (le sien, celui des autres, changement d'état, solidification, armure de sang)
• Sceau d'intégrité mentale (protection contre les manipulations mentales)
• Sceau d'asservissement (manipulation)
• Sceau de souffrance (douleur psychique)
• Gardes de sang (zones de 4-5m de diamètre, bouclier physique résistant à 10T)
• Chaines sanguines (chaines de sang résistantes, neutralisation de la magie de la victime)
• Bras armé de Morrigan (vitesse améliorée au combat - x3 ; force augmentée à 2T)
• Etreinte mortelle (zone au sol, absorption de l'énergie vitale)

MAITRISES MARTIALES
• Maitrise de la dague
• Maitrise des épées

ARTEFACTS
• Corbeau de Morrigan (sixième sens, intuition guerrière)
• Dague sacrificielle
• Epée de sang (mobilisable à volonté, résistance 2T)
ϟ Liens Rapides :

Joueur
Bloody Mary

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 12/04/2019
ϟ Nombre de Messages : 169
ϟ Nombre de Messages RP : 129
ϟ Célébrité : Deborah Ann Woll
ϟ Crédits : Renan
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao
ϟ Âge du Personnage : 30 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Mercenaire
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • 1m80
• Cheveux roux, silhouette fine
• Cicatrices sur ses deux avant-bras
• Accent irlandais
ϟ Pouvoirs : MAITRISES MAGIQUES
• Maîtrise de la magie du sang
• Guérison (blessures légères, régénération accélérée des cellules sanguines)
• Manipulation du sang (le sien, celui des autres, changement d'état, solidification, armure de sang)
• Sceau d'intégrité mentale (protection contre les manipulations mentales)
• Sceau d'asservissement (manipulation)
• Sceau de souffrance (douleur psychique)
• Gardes de sang (zones de 4-5m de diamètre, bouclier physique résistant à 10T)
• Chaines sanguines (chaines de sang résistantes, neutralisation de la magie de la victime)
• Bras armé de Morrigan (vitesse améliorée au combat - x3 ; force augmentée à 2T)
• Etreinte mortelle (zone au sol, absorption de l'énergie vitale)

MAITRISES MARTIALES
• Maitrise de la dague
• Maitrise des épées

ARTEFACTS
• Corbeau de Morrigan (sixième sens, intuition guerrière)
• Dague sacrificielle
• Epée de sang (mobilisable à volonté, résistance 2T)
ϟ Liens Rapides :

Je grimaçais malgré moi. Un démon tenait parole, si fidèlement que s’en était parfois presque risible. Mais les contrats étaient trop souvent établis avec des conditions qui pouvaient passer inaperçues jusqu’au jour où l’on se rendait compte que l’on s’était fait entuber dans les grandes largeurs. J’espérais que Lady Satan ne jouerait pas ce petit jeu là avec Solveig. Et je comprenais ses doutes.

- J’imagine sans mal, soufflais-je d’un air compatissant.

La rousse ne m’avait pas donné l’impression d’être de ce genre-là, toutefois. Elle n’avait pas besoin de jouer sur les mots pour jouer avec les autres, elle s’en débrouillait autrement, non ? Oh, ça restait une démone, et j’en étais bien consciente : je n’aurais pas eu confiance en sa parole pour tout l’or du monde. Mais ça n’empêchait pas de pouvoir… S’entendre ?

Je ris avec elle. Je ne la poussais pas au crime et j’admirais sa maîtrise. Il y avait peu de choses qui, à mon retour, auraient pu me convaincre de mettre ma nouvelle existence en danger, aussi comprenais-je et respectais-je sa retenue. Mais si Raphaël avait été en vie… Oh, les dieux m’en soient témoins, j’aurais tout risque pour le réduire à néant, écraser son existence misérable de mes mains et cracher sur ce qu’il serait resté de lui en guise de cadavre. J’aurais dansé sur sa tombe et fêté sa perte à m’en rendre folle. Vladislas aurait pu faire les frais de mon ire, mais là aussi, une autre m’avait doublée. Il faudrait que je songe à envoyer des fleurs à l’agent de l’UNISON nommé Andrea Parker pour ce somptueux cadeau. Je n’étais pas jalouse. Juste triste. Les gens du bon côté de la loi oubliaient de prendre leur temps dans ce genre d’entreprise.

- C’est tout à ton honneur. Et sans doute mieux pour toi. J’aurais été malheureuse de te voir périr par sa faute. Même si je ne suis pas sûre que la nouvelle Abigaïl s’y laisserait aller sans réfléchir.

A croire que côtoyer Miss Malchance l’avait adouci. Yeurk. Les dieux me préservent de l’amour et et de ses faiblesses. Je haussais les épaules, agitant doucement le contenu du verre que j’avais entre les doigts.

- Je croyais qu’elle avait besoin de moi. Qu’elle voulait quelque chose de moi, de ma magie. Je lui ai demandé quel serait le prix de ma résurrection en m’attendant au pire - notre relation avant ma mort n’était pas… Très bonne, dirons-nous.

Je soupirais. J’avais merdé comme il fallait avec la nécromancienne.

- Elle a répondu que c’était une façon de plus d’humilier le démon. Celui qui me… Possédait, expliquais-je, une moue révulsée sur les traits, avait lésé Sa Majesté Nécromantique fut un temps et elle trouvait que défaire ce qu’il avait fait était un point final parfait à son châtiment. Et comme il m’avait fait tuer… Je t’avoue que je me demande fréquemment quand elle va cesser de prétendre ça et me demander de passer à la caisse, mais enfin. Disons que c’est simplement ma paranoïa.

Une pause contemplative vit mon verre vidé d’une traite, une fois de plus.

- Le fait que je lui survive lui plaît. Tant mieux pour moi. Je ne vais pas cracher sur ce qu’on m’offre, peu importe le prix à payer.

La fierté me portait au quotidien, mais il y avait encore des raisons pour laquelle j’étais capable de l’abdiquer. Depuis la seconde où j’étais née, j’avais toujours combattu avec acharnement : je me battrais jusqu’au bout. Si demain il m’avait fallu lécher les bottes de Satan lui-même pour gagner un peu de temps jusqu’à ma véritable liberté… je l’aurais sans doute fait. Même si certaines choses n’étaient pas couvertes par ma détermination à vivre.

- Elle a vraiment… Changé.

J’avais l’air presque surprise en disant cela. Finalement, la mort changeait même les nécromanciennes.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 4 Nov 2019 - 1:12 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici


Solveig Mortensen
Hell Club

Personnage
Sang pour Sang - Page 2 190920100530335242

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 19/09/2019
ϟ Nombre de Messages : 89
ϟ Nombre de Messages RP : 36
ϟ Célébrité : Evan Rachel Wood
ϟ Crédits : -
ϟ Doublons : Andrea Parker, Gabrielle Tessier, Natalia Greene
ϟ Âge du Personnage : 31 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sans emploi actuellement
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : D'une taille moyenne, Solveig n'impressionne guère par sa corpulence, mais la sous-estimer serait une erreur. Son visage clair aux traits forts est percé de deux prunelles d'un bleu glacial, froid et cruel qui semble vous transpercer. Ses cheveux sont bruns et courts, mais une large mèche blanche encadre toutefois son visage.
ϟ Pouvoirs : Solveig est une nécromancienne, une combattante de la mort qui met ses services à la disposition du Hell Club. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses serviteurs est disponible ici et la liste de ses équipements est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Sang pour Sang - Page 2 190920100530335242

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 19/09/2019
ϟ Nombre de Messages : 89
ϟ Nombre de Messages RP : 36
ϟ Célébrité : Evan Rachel Wood
ϟ Crédits : -
ϟ Doublons : Andrea Parker, Gabrielle Tessier, Natalia Greene
ϟ Âge du Personnage : 31 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sans emploi actuellement
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : D'une taille moyenne, Solveig n'impressionne guère par sa corpulence, mais la sous-estimer serait une erreur. Son visage clair aux traits forts est percé de deux prunelles d'un bleu glacial, froid et cruel qui semble vous transpercer. Ses cheveux sont bruns et courts, mais une large mèche blanche encadre toutefois son visage.
ϟ Pouvoirs : Solveig est une nécromancienne, une combattante de la mort qui met ses services à la disposition du Hell Club. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses serviteurs est disponible ici et la liste de ses équipements est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Sa compagne était un peu trop bien placée pour savoir de quoi les démons étaient capables, aussi ne prit-elle pas sa compassion pour de la pitié. Elle était passée par là, elle savait de quoi il retournait. Et l’Antéchrist avait beau n’être qu’à moitié démoniaque, il n’empêchait pas que – du peu qu’elle en avait vu – elle tenait bien plus de l’être infernal que de l’être humain. Alors il allait lui falloir se montrer vigilante, malgré toutes les belles promesses qu’on lui avait susurré au creux de l’oreille, tous les contrats qu’elle avait signés, tous les mensonges à peine voilés et les demi-vérités dont on avait voulu l’abreuver. Bien sûr, dans sa position, elle ne pouvait pas faire grand-chose si la sorcière décidait de revenir sur sa parole ; Evelyn s’était emparée de son âme au moment où elle l’avait ramenée à la vie, elle pouvait virtuellement faire tout ce qu’elle voulait d’elle et la nécromancienne n’y pouvait absolument rien. C’était lui faire exécuter ses bases besognes, c’était aussi un aller direct pour l’Enfer si l’envie lui en prenait ou si le besoin s’en faisait ressentir. Alors si la prudence était de mise, elle n’en était pas moins absolument vaine dans sa situation. C’était, au mieux, une maigre consolation.

« J’aurais aussi trouvé ça fâcheux, périr alors que le monde est si plein de... Vie. Elle eut un sourire carnassier empreint de cynisme. Enfin... À la nouvelle Abigaïl, alors. »

Elle leva et siffla son verre d’un trait et voulut s’en resservir un aussitôt... Pour constater qu’elle venait de vider la bouteille. Soit le temps passait plus vite qu’elle ne s’en apercevait, soit elles avaient toutes les deux une descente remarquable. Dans tous les cas, il n’y avait qu’une seule façon de remédier au problème : elle leva la main pour faire signe au serveur et lui demander une autre bouteille. Siobhan avait entamé les explications au sujet du pourquoi du comment de son retour parmi les vivants et la Norvégienne sentait qu’il allait lui falloir plus d’alcool que ça pour que la pilule passe. Lorsqu’elle termina son histoire, cette dernière garda le silence pendant quelques instants, le regard rivé sur les veines sombres de la table en bois.

« Je vois, fit-elle simplement lorsqu’elle reprit la parole. Elle acquiesça doucement de la tête. Ta méfiance est compréhensible, Abigaïl peut se montrer retors. Pouvait. » Précisa-t-elle.

Puisqu’il semblait évident que cette dernière avait changé et n’avait plus rien en commun avec la femme que Solveig avait connu. Pour le mieux, si l’on en croyait la sorcière de sang. Un instant, elle songea à lui demander quels étaient les conflits qui les avaient opposées par le passé mais elle s’abstint. Ce n’était pas le sujet de leur discussion. Par ailleurs, les questions que se posaient son interlocutrice étaient légitimes et Solveig désirait lui apporter son avis sur la question ; Contrairement à elle, le prix de son retour parmi les vivants ne lui avait pas été clairement indiqué, il n’y avait donc rien d’étonnant à ce qu’elle se demande ce qu’il était. Siobhan avait connu l’Enfer, le plus littéralement du monde, elle ne devait probablement faire confiance qu’à elle-même désormais. Et au regard de la nécromancienne, elle avait bien raison.

« Mais j’aurais tendance à la croire, ajouta-t-elle après quelques instants. Tromper n’est pas dans ses habitudes et elle n’a même pas essayé de maquiller cela en acte de bonté désintéressé. Ce qu’elle a fait, elle l’a fait pour elle-même, pour effacer toute trace de ce... Raphaël sur Terre. C’est parfaitement égoïste de sa part. Et sincère. Elle marqua une pause et son sourire s’élargit un peu plus. Une chance que cet égoïsme t’ait été bénéfique, sans quoi j’aurais passé une nuit bien solitaire. »

Et comme pour appuyer ses propos, la deuxième bouteille venait de faire son apparition. Le serveur s’étant éclipsé tout aussi rapidement qu’il était arrivé pour mieux les laisser retourner à leur discussion, Solveig ouvrit le whisky en reprenant la parole.

« Enfin, tu as tout à fait raison, il faut en profiter. Après tout, ajouta-t-elle en servant sa compagne, les sorts qui nous lient au monde des vivants peuvent être défaits en un claquement de doigts. Ce serait un tort de croire que cette liberté nous est acquise et de ne pas jouir de notre temps sur Terre. »

Malheureusement. Pour le moment elle avait les mains liées, mais si son contrat arrivait finalement à terme, Solveig entendait bien qu’on ne puisse plus la posséder d’une telle manière. C’était sa priorité absolue... Une fois réglés ses deux ou trois différends avec les Impérissables, bien sûr. Partir en croisade contre les fanatiques lui rappelait ses premiers temps au sein de la Moisson, la manière dont elle avait combattu aux côtés de la Porte-Mort. Le massacre sublime des habitants d’Annville. Tout ça lui paraissait lointain désormais. Si lointain... Une autre vie.

« C’est une bonne chose, murmura-t-elle d’une voix douce. Je suis contente pour elle. C’était faux, elle ne ressentait absolument rien. J’aurais aimé que la mort me soit aussi clémente. Elle marqua une pause. Il faut croire que ce n’était pas mon destin. »

Comme si elle y croyait... Elle vida le contenu de son verre et laissa un sourire amer fleurir à ses lèvres.
 
Revenir en haut Aller en bas



you dare oppose me mortal
In every direction, the extension is endless; the sensation of depth is overwhelming. And the darkness is immortal. Where light exists, it is pure, blazing, fierce; but light exists almost nowhere, and the blackness itself is also pure and blazing and fierce + aeairiel.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 4 Nov 2019 - 16:28 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Vilain Indépendant
Super-Vilain Indépendant

Siobhan O'Reilly
Super-Vilain Indépendant

Personnage
Bloody Mary

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 12/04/2019
ϟ Nombre de Messages : 169
ϟ Nombre de Messages RP : 129
ϟ Célébrité : Deborah Ann Woll
ϟ Crédits : Renan
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao
ϟ Âge du Personnage : 30 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Mercenaire
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • 1m80
• Cheveux roux, silhouette fine
• Cicatrices sur ses deux avant-bras
• Accent irlandais
ϟ Pouvoirs : MAITRISES MAGIQUES
• Maîtrise de la magie du sang
• Guérison (blessures légères, régénération accélérée des cellules sanguines)
• Manipulation du sang (le sien, celui des autres, changement d'état, solidification, armure de sang)
• Sceau d'intégrité mentale (protection contre les manipulations mentales)
• Sceau d'asservissement (manipulation)
• Sceau de souffrance (douleur psychique)
• Gardes de sang (zones de 4-5m de diamètre, bouclier physique résistant à 10T)
• Chaines sanguines (chaines de sang résistantes, neutralisation de la magie de la victime)
• Bras armé de Morrigan (vitesse améliorée au combat - x3 ; force augmentée à 2T)
• Etreinte mortelle (zone au sol, absorption de l'énergie vitale)

MAITRISES MARTIALES
• Maitrise de la dague
• Maitrise des épées

ARTEFACTS
• Corbeau de Morrigan (sixième sens, intuition guerrière)
• Dague sacrificielle
• Epée de sang (mobilisable à volonté, résistance 2T)
ϟ Liens Rapides :

Joueur
Bloody Mary

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 12/04/2019
ϟ Nombre de Messages : 169
ϟ Nombre de Messages RP : 129
ϟ Célébrité : Deborah Ann Woll
ϟ Crédits : Renan
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao
ϟ Âge du Personnage : 30 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Mercenaire
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • 1m80
• Cheveux roux, silhouette fine
• Cicatrices sur ses deux avant-bras
• Accent irlandais
ϟ Pouvoirs : MAITRISES MAGIQUES
• Maîtrise de la magie du sang
• Guérison (blessures légères, régénération accélérée des cellules sanguines)
• Manipulation du sang (le sien, celui des autres, changement d'état, solidification, armure de sang)
• Sceau d'intégrité mentale (protection contre les manipulations mentales)
• Sceau d'asservissement (manipulation)
• Sceau de souffrance (douleur psychique)
• Gardes de sang (zones de 4-5m de diamètre, bouclier physique résistant à 10T)
• Chaines sanguines (chaines de sang résistantes, neutralisation de la magie de la victime)
• Bras armé de Morrigan (vitesse améliorée au combat - x3 ; force augmentée à 2T)
• Etreinte mortelle (zone au sol, absorption de l'énergie vitale)

MAITRISES MARTIALES
• Maitrise de la dague
• Maitrise des épées

ARTEFACTS
• Corbeau de Morrigan (sixième sens, intuition guerrière)
• Dague sacrificielle
• Epée de sang (mobilisable à volonté, résistance 2T)
ϟ Liens Rapides :

Je trinquais avec elle à la nouvelle incarnation de la nécromancienne, désinvolte. Son cynisme m’amusait un peu trop, si je devais être parfaitement honnête. Je remarquais à peine que nous avions déjà vidé une bouteille à nous deux. Apparemment, Solveig tenait aussi bien l’alcool que moi. J’avais chaud, mon champ de vision était certainement réduit mais j’étais lucide. Et je n’avais plus mal, ou presque. Ça, c’était grandement appréciable, à vrai dire.

« Je n’aurais déjà pas confiance en qui que ce soit, mais la magie… Le pouvoir a l’air de pourrir tout le monde. »

Profond soupir. Je ne m’en offusquais pas du tout quand j’étais celle qui bazardait ses principes et son sens de l’honneur aux calendes grecques, mais je détestais en être la victime. Surtout que, malgré moi, j’avais commencé à apprécier la blonde. Je la trouvais sympathique à côtoyer. J’aurais détesté me sentir déçue d’une éventuelle trahison. Aussi, les affirmations de la combattante me… Rassurèrent, en quelque sorte. J’avais étrangement foi en son jugement, même si je ne le prenais pas comme parole d’évangile, évidemment. C’était simplement bon d’avoir un tout petit peu l’espoir d’être en train de me fourvoyer sur les intentions cachées d’Abigaïl Faust. Frankenstein. Oh, merde.

« Le raisonnement se tient. Espérons que tu n’aies pas tort, m’amusais-je. Tu la connais sûrement mieux que moi. »

Même si elle s’était apparemment bien joué d’elle.

Je la regardais se resservir et faire de même avec moi, tout en me laissant aller en arrière. J’étais de plus en plus détendue à chaque seconde qui passait. Si j’avais su que cette perle rare traînait dans le coin, je serais revenue au Circus bien plus tôt, songeais-je. Je n’avais pas autant parlé à coeur ouvert depuis… Oh, ma mort. Peut être même depuis toujours, maintenant que j’y pensais. Je n’avais jamais eu personne qui comprenne.

« Pour l’instant. Il ne tient qu’à nous de rendre cette liberté définitive, je crois. Même s’il reste quelques obstacles sur le chemin pour l’instant. »

Je ne comptais pas vivre avec le spectre du pouvoir d’Abby au dessus de la tête pour toujours, bien au contraire. J’observais avec attention Solveig. J’aurais apprécié d’avoir une mort plus douce, moi aussi. Mais au fond, je voyais l’avantage : souffrir m’avait donné la détermination et le feu nécessaires pour survivre par après. J’étais plus forte que je ne l’avais jamais été. J’avais un but. Et j’assumais mes envies, presque entièrement. Je ne prétendais plus me sentir coupable lorsque j’arrachais sa vie à un innocent. Je ne pleurais plus sur mes macabres rêveries. Qui se souciait de savoir que j’aurais adoré mettre le monde à feu et à sang… Juste parce que je pouvais le faire. Juste parce que j’en avais envie. Juste parce que j’adorais que ce soit eux et non pas moi qui meurent.

« Notre destin nous a donné ce qu’il fallait pour nous révéler, en un sens. Oh, ce serait presque mélodramatique mais… Tu aurais assumé ton goût du sang, avant ? Tu aurais admis que tu tuais non pas par devoir… Mais parce que, soyons honnêtes, c’est globalement jouissif, susurrais-je, amusée de m’entendre parler ainsi. Moi, non. Maintenant, je m’en moque. Si demain, on me le demande, je serais prête à mettre Star City à feu et à sang. Si demain, j’en ai envie, je peux le faire sans le regretter. Je suis en guerre contre le monde et j'adore ça, soupirais-je. C’est assez libérateur, non ? »

Je me remplis mon verre une fois de plus, souriante, et le levais d’un geste.

« A nos envies les plus sanglantes, Solveig. »

Un léger rire m’échappe après cette phrase prononcée d’un ton railleur.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 4 Nov 2019 - 19:01 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici


Solveig Mortensen
Hell Club

Personnage
Sang pour Sang - Page 2 190920100530335242

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 19/09/2019
ϟ Nombre de Messages : 89
ϟ Nombre de Messages RP : 36
ϟ Célébrité : Evan Rachel Wood
ϟ Crédits : -
ϟ Doublons : Andrea Parker, Gabrielle Tessier, Natalia Greene
ϟ Âge du Personnage : 31 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sans emploi actuellement
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : D'une taille moyenne, Solveig n'impressionne guère par sa corpulence, mais la sous-estimer serait une erreur. Son visage clair aux traits forts est percé de deux prunelles d'un bleu glacial, froid et cruel qui semble vous transpercer. Ses cheveux sont bruns et courts, mais une large mèche blanche encadre toutefois son visage.
ϟ Pouvoirs : Solveig est une nécromancienne, une combattante de la mort qui met ses services à la disposition du Hell Club. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses serviteurs est disponible ici et la liste de ses équipements est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Sang pour Sang - Page 2 190920100530335242

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 19/09/2019
ϟ Nombre de Messages : 89
ϟ Nombre de Messages RP : 36
ϟ Célébrité : Evan Rachel Wood
ϟ Crédits : -
ϟ Doublons : Andrea Parker, Gabrielle Tessier, Natalia Greene
ϟ Âge du Personnage : 31 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sans emploi actuellement
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : D'une taille moyenne, Solveig n'impressionne guère par sa corpulence, mais la sous-estimer serait une erreur. Son visage clair aux traits forts est percé de deux prunelles d'un bleu glacial, froid et cruel qui semble vous transpercer. Ses cheveux sont bruns et courts, mais une large mèche blanche encadre toutefois son visage.
ϟ Pouvoirs : Solveig est une nécromancienne, une combattante de la mort qui met ses services à la disposition du Hell Club. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses serviteurs est disponible ici et la liste de ses équipements est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Solveig espérait pour sa compagne qu’elle avait effectivement raison au sujet d’Abigaïl. S’il y avait une justice, la sorcière de sang ne souffrirait pas plus des exactions d’êtres plus puissants qu’elle. Elle ne serait plus instrumentalisée. Le raisonnement aurait aussi pu s’appliquer à elle mais la nécromancienne était lucide sur sa propre situation : déjà, elle avait profité de sa vie pendant presque trente ans avant que le devoir ne la rattrape et ensuite, si Lady Satan tenait sa parole, elle serait bientôt libre elle aussi. La liberté que Siobhan avait acquise, si tant est qu’elle en soit vraiment une, elle l’avait acquise après avoir passé une éternité aux Enfers. Ce n’était en rien comparable à ce qu’elle-même avait vécu. L’Irlandaise méritait un peu de repos après tout ce qu’elle avait traversé et la norvégienne le lui souhaitait du fond du cœur. Mais en silence. De la même manière, elle acquiesça sans dire un mot l’affirmation de sa compagne au sujet de la magie. C’était vrai, qu’y avait-il à rajouter ? Le pouvoir pourrissait les cœurs les plus nobles et elle était persuadée qu’aucune valeur, aucun idéal ne résistait à face à l’orgueil d’être celui qui domine l’autre. À ses yeux, la bonté, le sacrifice n’existaient pas, n’étaient que des artefacts, des images rémanentes accolées à la rétine humaine. Le plus grand mensonge de l’humanité. Il fallait se méfier de tout, de tout le monde.

Mais comment pouvait-elle les blâmer ? Elle n’avait compris que trop tard comment fonctionnait le monde, il lui avait fallu mourir pour cela. Mais c’était fait et, désormais, elle entendait bien elle aussi profiter de ce qu’il avait à offrir et s’enrichir, se gaver de pouvoir. Il n’était plus question qu’on la soumette, plus jamais. Il était plus question qu’on la jette dans la gueule de la Mort. Comme le disait sa compagne, il ne tenait qu’à elle de rendre sa liberté définitive.

En dépit des obstacles, cela allait sans dire.

« Je m’y applique chaque jour depuis que je suis revenue d’entre les morts, rétorqua-t-elle un sourire aux lèvres. Une fois ma dette épongée auprès de l’Antéchrist, je pourrais m’atteler à faire s'éloigner une fois pour toutes le spectre de la mort. Finalement. »

Elle poussa un soupir de contentement, portant le verre à shooter à ses lèvres et le descendit d’un trait. L’alcool avait un effet désinhibiteur des plus intéressant, mais ce n’était pas particulièrement celui qu’elle recherchait en cet instant. Ses blessures ne la faisaient plus souffrir, même si elle savait qu’elle payerait chèrement la matinée qui suivrait. Et c’était encore sans compter la gueule de bois qui lui vrillerait le crâne mais en attendant... En attendant, elle était bien, de bonne compagnie. Elle estimait réellement la femme qui lui faisait face, se surprenant à apprécier chez elle ce qui l’avait longtemps dégoûtée chez sa propre personne. Elle était impitoyable, déterminée, cynique. Sanguinaire. Surtout sanguinaire. C’était probablement ce qui lui plaisait le plus, et la suite le lui confirma. Solveig se servit un nouveau verre, servit également sa compagne qui venait tout juste de finir le sien, en acquiesçant à ses propos.

« Non, tu as parfaitement raison. J’y ai repensé dernièrement et... Un rictus mauvais étira ses lèvres. Je me suis rendue compte que j’avais toujours aimé ça en réalité. Je maquillais cela en devoir, en nécessité, je n’aimais pas l’idée que mes mains soient entachées de sang. Je n’aimais pas l’idée que tuer me procurait du plaisir. Elle marqua une pause. Maintenant, je les y baigne bien volontiers. Mais combattre au Circus, ce n’est rien en comparaison du reste, glissa-t-elle d’un air malsain. Il y a peu, j’ai exterminé plusieurs membres d’une communauté religieuse... Si tu avais été là... Si tu avais senti... L’exaltation. »

Elle pouvait encore sentir leur sang chaud sur son visage. Elle pouvait encore se revoir en train de placer les carcasses dans des scènes bibliques grossières. Elle se souvenait de l’excitation, de la satisfaction, de la terreur, des cris de ceux qui les avaient découverts. C’était un instant tellement parfait, la conclusion parfaite à plusieurs semaines de traque. Une juste vengeance qui n’était encore qu’à ses premiers balbutiements. Elle avait hâte de partir en croisade.

« À nos envies les plus sanglantes, susurra-t-elle en levant et vidant son verre. Après quelques instants, Solveig coula un regard malicieux à sa compagne : ce monde mérite de brûler, tu sais, Siobhan. De mille façons. Mais si tu devais le faire saigner, ce soir, comment t’y prendrais-tu ? »

Une question innocente en apparence mais la réponse piquait réellement sa curiosité.

Elle voulait faire appel à l’imagination de la sorcière.
 
Revenir en haut Aller en bas



you dare oppose me mortal
In every direction, the extension is endless; the sensation of depth is overwhelming. And the darkness is immortal. Where light exists, it is pure, blazing, fierce; but light exists almost nowhere, and the blackness itself is also pure and blazing and fierce + aeairiel.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 10 Nov 2019 - 12:13 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Vilain Indépendant
Super-Vilain Indépendant

Siobhan O'Reilly
Super-Vilain Indépendant

Personnage
Bloody Mary

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 12/04/2019
ϟ Nombre de Messages : 169
ϟ Nombre de Messages RP : 129
ϟ Célébrité : Deborah Ann Woll
ϟ Crédits : Renan
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao
ϟ Âge du Personnage : 30 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Mercenaire
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • 1m80
• Cheveux roux, silhouette fine
• Cicatrices sur ses deux avant-bras
• Accent irlandais
ϟ Pouvoirs : MAITRISES MAGIQUES
• Maîtrise de la magie du sang
• Guérison (blessures légères, régénération accélérée des cellules sanguines)
• Manipulation du sang (le sien, celui des autres, changement d'état, solidification, armure de sang)
• Sceau d'intégrité mentale (protection contre les manipulations mentales)
• Sceau d'asservissement (manipulation)
• Sceau de souffrance (douleur psychique)
• Gardes de sang (zones de 4-5m de diamètre, bouclier physique résistant à 10T)
• Chaines sanguines (chaines de sang résistantes, neutralisation de la magie de la victime)
• Bras armé de Morrigan (vitesse améliorée au combat - x3 ; force augmentée à 2T)
• Etreinte mortelle (zone au sol, absorption de l'énergie vitale)

MAITRISES MARTIALES
• Maitrise de la dague
• Maitrise des épées

ARTEFACTS
• Corbeau de Morrigan (sixième sens, intuition guerrière)
• Dague sacrificielle
• Epée de sang (mobilisable à volonté, résistance 2T)
ϟ Liens Rapides :

Joueur
Bloody Mary

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 12/04/2019
ϟ Nombre de Messages : 169
ϟ Nombre de Messages RP : 129
ϟ Célébrité : Deborah Ann Woll
ϟ Crédits : Renan
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao
ϟ Âge du Personnage : 30 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Mercenaire
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • 1m80
• Cheveux roux, silhouette fine
• Cicatrices sur ses deux avant-bras
• Accent irlandais
ϟ Pouvoirs : MAITRISES MAGIQUES
• Maîtrise de la magie du sang
• Guérison (blessures légères, régénération accélérée des cellules sanguines)
• Manipulation du sang (le sien, celui des autres, changement d'état, solidification, armure de sang)
• Sceau d'intégrité mentale (protection contre les manipulations mentales)
• Sceau d'asservissement (manipulation)
• Sceau de souffrance (douleur psychique)
• Gardes de sang (zones de 4-5m de diamètre, bouclier physique résistant à 10T)
• Chaines sanguines (chaines de sang résistantes, neutralisation de la magie de la victime)
• Bras armé de Morrigan (vitesse améliorée au combat - x3 ; force augmentée à 2T)
• Etreinte mortelle (zone au sol, absorption de l'énergie vitale)

MAITRISES MARTIALES
• Maitrise de la dague
• Maitrise des épées

ARTEFACTS
• Corbeau de Morrigan (sixième sens, intuition guerrière)
• Dague sacrificielle
• Epée de sang (mobilisable à volonté, résistance 2T)
ϟ Liens Rapides :

Je souris en retour à Solveig. Je ne doutais pas que tout comme moi, elle était prête à tout pour rendre sa liberté plus définitive que jamais… Et bannir le spectre de la Faucheuse au loin. La Mort avait eu cet effet pour nous deux… Elle nous avait passé l’envie de recommencer. Il y avait trop à faire, trop à vivre sur la Terre Prime. Et l’au-delà se révélait trop facilement être un piège terrible.

Ou une façon de se voir utiliser par une créature plus puissante que vous. Ma fierté aurait sans doute très mal vécu la situation de Solveig. Ceci étant, j’aurais ravalé la dite fierté au nom d’une sortie des Enfers. Il y a quelques mois, j’aurais accepté n’importe quoi pourvu qu’on me tire de là. Amusant comme le contexte changeait du tout au tout votre perception d’un marché ou d’un autre. J’imaginais aisément que pour la combattante, quelques âmes à moissonner par obligation plutôt que par loisir était un prix bien faible. Si elle n’avait pas été abusé par la sorcière rousse, ceci étant.

« Au vu de ton efficacité, ça devrait bientôt être chose faite. »

J’avais assez entendu parler d’elle dans les couloirs du Circus.

Songeuse, j’avais quelque peu décroché tandis qu’elle buvait - et observait un silence momentané. Je supposais que l’alcool n’était peut-être pas pour rien dans ma distraction passagère, bien au contraire. Heureusement, je n’étais pas du tout assez imbibée pour rater ce qui suivit. Je relevais le nez de mon verre en l’observant d’un air amusé. Ses expressions étaient aussi parlantes que ses mots. A son contact, j’oubliais le soupçon de culpabilité que j’éprouvais - de moins en moins souvent, mais régulièrement tout de même - devant ce que j’avais dû accepter, devant ce que je ressentais lorsqu’une vie s’éteignait sous mes yeux et grâce à mes actes. Je ne savais pas si j’avais aimé ça de mon vivant. Sans doute un peu. Mais c’était surtout la venue de Raphaël qui avait changé mes perceptions : tuer était devenu l’une des rares choses que je faisais pour moi, sans être influencé par sa présence néfaste. Depuis que j’étais revenue à la vie, c’était un genre… De doigt d’honneur adressé à la Faucheuse, n’en déplaise à Abigaïl.

« J’aurais adoré être là, soupirais-je avant d’y avoir seulement réellement réfléchi. Ça devait être grandiose. »

Je n’avais rien contre les communautés religieuses. Tout au plus les trouvais-je bien stupides : les dieux, d’ici ou d’ailleurs, se moquaient pas mal de ce qui pouvait bien se passer parmi leurs ouailles. Mais j’étais certaine que Solveig avait dû s’en donner à coeur joie. Je la fixais en silence alors qu’elle condamnait d’une phrase la planète entière. Avais-je vraiment envie de brûler ce monde jusqu’à ce qu’il n’en reste plus qu’une poignée de cendres ? Je tuais car j’aimais ça - et pour gagner ma vie. Pourtant, je n’avais jamais sauté le pas vers quelque chose de plus… Grand. Je réalisais en silence que ça ne m’aurait pas déplu. Que m’avait apporté ce monde et ses habitants, en trente années d’existence ? Rien. Ils étaient faibles pour la plupart et ceux qui restaient ne valaient pas mieux que moi, que nous. Tout le monde se battait pour des miettes de richesse, de pouvoir, d’attention. Pitoyables créatures. Oui, il méritait sans doute de brûler. Je soupirais doucement.

« Il y a trop de façons d’agir… Même si à l’heure actuelle, mes pouvoirs sont souvent trop… Focalisés sur une personne. »

Cela ne durerait pas, j’avais bien l’intention de faire évoluer mes talents. Encore et encore.

« Mais si ce n’était que ce soir… Hm, il y a bien ce sort que je n’ai plus testé depuis trop longtemps, expliquais-je avec un léger sourire sur les lèvres. Il transforme n’importe qui en une créature assoiffée de sang, qui n’obéit qu’à moi. Elle attaquerait n’importe qui pour éteindre leur soif. Jusqu’à tomber d’épuisement ou jusqu’à ce que je révoque le sortilège. Et si je le fais, ce petit vampire en herbe se souviendrait d’absolument tout ce qui a pu se passer. »

Et ressentirait à n’en pas douter la culpabilité adéquate, ce qui me divertissait au plus haut point.

« Lâcher une telle créature dans les rues de la ville en pleine soirée… Hm, il y aurait quelques dégâts. Même s’il faudrait que je sois avec elle, pour la protéger contre la bande de justiciers ridicule qui protège Star City. Non pas que mettre la main à la patte me contrarie, ricanais-je. »

Mais ce sortilège serait bien plus réussi le jour où j’aurais réussi à le rendre capable de contaminer autrui. Lui donner une existence propre, autonome en quelque sorte. J’y travaillais, mais encore fallait-il dégoter quelques cobayes.

« Mais tu as l’air d’y avoir songé plus que moi, non ? Des rêves d’apocalypse, Solveig, peut-être ? »

Je l’interrogeais sans dissimuler mon intérêt.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 16 Nov 2019 - 17:03 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici


Solveig Mortensen
Hell Club

Personnage
Sang pour Sang - Page 2 190920100530335242

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 19/09/2019
ϟ Nombre de Messages : 89
ϟ Nombre de Messages RP : 36
ϟ Célébrité : Evan Rachel Wood
ϟ Crédits : -
ϟ Doublons : Andrea Parker, Gabrielle Tessier, Natalia Greene
ϟ Âge du Personnage : 31 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sans emploi actuellement
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : D'une taille moyenne, Solveig n'impressionne guère par sa corpulence, mais la sous-estimer serait une erreur. Son visage clair aux traits forts est percé de deux prunelles d'un bleu glacial, froid et cruel qui semble vous transpercer. Ses cheveux sont bruns et courts, mais une large mèche blanche encadre toutefois son visage.
ϟ Pouvoirs : Solveig est une nécromancienne, une combattante de la mort qui met ses services à la disposition du Hell Club. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses serviteurs est disponible ici et la liste de ses équipements est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Sang pour Sang - Page 2 190920100530335242

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 19/09/2019
ϟ Nombre de Messages : 89
ϟ Nombre de Messages RP : 36
ϟ Célébrité : Evan Rachel Wood
ϟ Crédits : -
ϟ Doublons : Andrea Parker, Gabrielle Tessier, Natalia Greene
ϟ Âge du Personnage : 31 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sans emploi actuellement
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : D'une taille moyenne, Solveig n'impressionne guère par sa corpulence, mais la sous-estimer serait une erreur. Son visage clair aux traits forts est percé de deux prunelles d'un bleu glacial, froid et cruel qui semble vous transpercer. Ses cheveux sont bruns et courts, mais une large mèche blanche encadre toutefois son visage.
ϟ Pouvoirs : Solveig est une nécromancienne, une combattante de la mort qui met ses services à la disposition du Hell Club. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses serviteurs est disponible ici et la liste de ses équipements est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
La confiance que la sorcière rousse avait en elle lui arracha un sourire, parce qu’elle la savait sincère. Pourtant la vérité était différente ; Repousser le spectre de la Mort, quand on la servait, était un processus long et complexe. Solveig avait déjà commencé à se pencher sur la question depuis son retour dans le monde des vivants. Elle s’était renseignée sur les différents folklores qui mentionnaient la survivance et les phylactères, sur les religions qui le promettaient aussi, même les plus cryptiques, secrètes et décriées. Elle avait fait avec les ressources dont elle disposait, maigres en comparaison de celle qui remplissaient jadis les armoires de la bibliothèque de son clan. C’était un début, insuffisant et improductif, mais un début tout de même. Une fois récupérés ces documents, qu’elle se procurerait tôt ou tard, elle le savait, alors seulement ses vraies recherches commenceraient.

« Puisses-tu avoir raison. » Coula-t-elle toutefois à sa compagne en fermant les yeux.

La morsure de l’alcool commençait à se faire durement ressentir et une douce torpeur avait commencé à la cajoler. Ce n’était pas désagréable ; S’abandonner, parfois, avait du bon et la Nécromancienne s’évitait de le faire seule pour s’empêcher de tomber dans de trop mauvais travers. En bonne compagnie, toutefois, décompresser avait des avantages et elle se surprenait à passer un très agréable moment en compagnie de la sorcière de sang – elle qui s’abstenait d’ordinaire du contact de ses semblables. Il fallait dire que ceux sur qui elle posait son influence impie avaient tendance à décrépir dernièrement ; Elle avait, pour compagnie, plus de morts que de vivants, plus de démons que d’êtres humains. Si elle se méfiait des derniers comme de la peste, les premiers avaient pour elle une fidélité revigorante qu’elle n’aurait échangé pour rien au monde. Ils avaient fait des merveilles avec les Impérissables sur lesquels elle avait déversé sa fureur.

« Oh oui, ça l’était. Enfin... Sa mine se rembrunit. Jusqu’à ce que Trinité vienne gâcher mon plaisir. »

Le super-vigilant avait cru bon de s’inviter à une fête où il n’avait pas été convié. Il lui avait offert un combat mémorable, mais trop rapidement interrompu par l’intervention des forces de l’ordre. Ils s’étaient éparpillés dans les ombres de Star City et elle n’avait eu ni le temps de lui apprendre une leçon de vie, ni celui de terminer son chef d’œuvre – ce dont elle retirait peut-être une encore plus grande frustration. Malheureusement, la vie était faite de frustration et la norvégienne le sentait presque dans les regrets de sa compagne. Des regrets qu’elle ne comprenait que trop bien ; Siobhan était avide de puissance, d’une force qui lui avait échappé jusque-là, sous la domination de Raphaël et dans les entrailles de l’Enfer. Elle voulait développer ses capacités jusqu’à ce qu’il ne lui soit plus possible de lui faire de mal. Elle voulait s’imposer sur les vivants, laisser éclater ses volontés, ses désirs les plus secrets, les plus sombres. Sa noirceur était abyssale, même si elle commençait seulement à s’en rendre compte.

Solveig, elle, le voyait très nettement. Et ça lui plaisait.

Sans sourciller, elle écouta sa compagne lui exposer son envie insidieuse de répandre le chaos dans les rues de la ville, en ce beau et froid début de soirée. Alors qu’elle parlait, et qu’elle imaginait sans mal le sillage sanglant que la marionnette de sa compagne laisserait derrière elle, la nécromancienne laissa un sourire malsain s’étirer sur ses lèvres.

« Ooooh, ça m’a l’air particulièrement amusant. » Jubila-t-elle.

Elle appréciait particulièrement lâcher ses serviteurs sur des innocents, même si elle prenait soin – en contrepartie – qu’il ne leur arrive rien. Les draugrs avaient beau être des morts, c’était des combattants loyaux et fiers qui ne méritaient pas de servir de chair à canon. Elle les respectait probablement bien plus que ce qu’elle respectait les vivants, preuve en étant qu’elle ne rechignait plus à s’en prendre à ses derniers, même sans raison. Juste par plaisir. Combien de fois avait-elle imaginé déferler sa magie impie sur la ville ?

« Ma magie est moins spectaculaire, avoua-t-elle. Plus insidieuse. Peut-être que j’opterais pour une maladie créée par mes soins, une de celle qui vous emporte dans un flot de bile, de pus et de bubons. Elle marqua une pause. Je frapperai au hasard, arrachant leurs parents aux enfants, leurs maris aux épouses... Aaaah, soupira-t-elle, ce serait fabuleux. Mais j’ai encore quelques recherches à mener à ce sujet. »

Des manuscrits qui étaient restés à Erehwon, enfouis sous la citadelle. Elle ne savait pas encore de quelle manière elle allait les récupérer mais comptait le faire. Elle vida son verre, le re-remplit et le re-vida aussitôt. Après un instant d’hésitation, Solveig finit par reprendre la parole.

« Nous devrions lâcher ta créature dans les rues de la ville, asséna-t-elle en reposant son verre. Ce soir. Nous pourrions nous élever au-dessus d’elle pour la voir ravager Star City avant de rendre les armes. Ce serait une distraction qui conclurait à merveille cette fin de soirée. Et tu pourrais rencontrer Föl. »

Le cheval fantomatique n’avait eu qu’elle pour cavalière pendant trop longtemps.

Et il était avide de s’élancer dans les cieux.

« La décision te revient. » conclut Solveig dans un sourire qui, cette fois, n’avait rien de sordide.
 
Revenir en haut Aller en bas



you dare oppose me mortal
In every direction, the extension is endless; the sensation of depth is overwhelming. And the darkness is immortal. Where light exists, it is pure, blazing, fierce; but light exists almost nowhere, and the blackness itself is also pure and blazing and fierce + aeairiel.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 23 Nov 2019 - 21:53 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Vilain Indépendant
Super-Vilain Indépendant

Siobhan O'Reilly
Super-Vilain Indépendant

Personnage
Bloody Mary

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 12/04/2019
ϟ Nombre de Messages : 169
ϟ Nombre de Messages RP : 129
ϟ Célébrité : Deborah Ann Woll
ϟ Crédits : Renan
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao
ϟ Âge du Personnage : 30 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Mercenaire
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • 1m80
• Cheveux roux, silhouette fine
• Cicatrices sur ses deux avant-bras
• Accent irlandais
ϟ Pouvoirs : MAITRISES MAGIQUES
• Maîtrise de la magie du sang
• Guérison (blessures légères, régénération accélérée des cellules sanguines)
• Manipulation du sang (le sien, celui des autres, changement d'état, solidification, armure de sang)
• Sceau d'intégrité mentale (protection contre les manipulations mentales)
• Sceau d'asservissement (manipulation)
• Sceau de souffrance (douleur psychique)
• Gardes de sang (zones de 4-5m de diamètre, bouclier physique résistant à 10T)
• Chaines sanguines (chaines de sang résistantes, neutralisation de la magie de la victime)
• Bras armé de Morrigan (vitesse améliorée au combat - x3 ; force augmentée à 2T)
• Etreinte mortelle (zone au sol, absorption de l'énergie vitale)

MAITRISES MARTIALES
• Maitrise de la dague
• Maitrise des épées

ARTEFACTS
• Corbeau de Morrigan (sixième sens, intuition guerrière)
• Dague sacrificielle
• Epée de sang (mobilisable à volonté, résistance 2T)
ϟ Liens Rapides :

Joueur
Bloody Mary

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 12/04/2019
ϟ Nombre de Messages : 169
ϟ Nombre de Messages RP : 129
ϟ Célébrité : Deborah Ann Woll
ϟ Crédits : Renan
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao
ϟ Âge du Personnage : 30 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Mercenaire
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • 1m80
• Cheveux roux, silhouette fine
• Cicatrices sur ses deux avant-bras
• Accent irlandais
ϟ Pouvoirs : MAITRISES MAGIQUES
• Maîtrise de la magie du sang
• Guérison (blessures légères, régénération accélérée des cellules sanguines)
• Manipulation du sang (le sien, celui des autres, changement d'état, solidification, armure de sang)
• Sceau d'intégrité mentale (protection contre les manipulations mentales)
• Sceau d'asservissement (manipulation)
• Sceau de souffrance (douleur psychique)
• Gardes de sang (zones de 4-5m de diamètre, bouclier physique résistant à 10T)
• Chaines sanguines (chaines de sang résistantes, neutralisation de la magie de la victime)
• Bras armé de Morrigan (vitesse améliorée au combat - x3 ; force augmentée à 2T)
• Etreinte mortelle (zone au sol, absorption de l'énergie vitale)

MAITRISES MARTIALES
• Maitrise de la dague
• Maitrise des épées

ARTEFACTS
• Corbeau de Morrigan (sixième sens, intuition guerrière)
• Dague sacrificielle
• Epée de sang (mobilisable à volonté, résistance 2T)
ϟ Liens Rapides :

Si j’avais raison, Star City pourrait bientôt trembler devant cette femme. Quelque part, sa tâche la tenait occupée, mais que ferait-elle lorsqu’elle serait libre ? Solveig avait le coeur et l’esprit emplis de sang, à n’en pas douter. Peut-être était-ce même pour cela que je l’appréciais tant.

« Ah, ces héros auto-proclamés sont toujours prompts à gâcher notre plaisir, soupirais-je volontiers, compatissante. J’espère au moins que tu as su lui faire comprendre ta déception d’avoir été interrompue. »

Un léger rire secoua mes épaules. Sous l’emprise de l’alcool et grâce aux timides réparations de ma guérison, je ne ressentais plus de douleur. Je ressemblais sans doute toujours à une femme battue, mais je n’en avais plus que l’apparence. J’avais arpenté ce chemin et il ne m’avait pas plu.

Pas à pas, j’en prenais un tout autre, réalisais-je. Et ma compagne me poussait en ce sens. Sa réaction face à mes rêveries me paraissait être un encouragement… Et ses propos le furent tout autant. Ses propres envies résonnaient avec les miennes, bien plus assumées que ne l’étaient mes plus secrets désirs. Sa férocité était à l’unison de mes tendances les plus cruelles, soigneusement tenues en laisse malgré mes exactions. Je ne m’étais jamais laissée aller à tuer pour tuer, à torturer pour le plaisir. J’assouvissais mes pulsions dans mon travail, aussi peu honorable soit-il. Elle me proposait là, je crois, une échappatoire bien différente. L’imaginer la remplissait d’une jubilation profondément mauvaise. Mais je me surpris à la trouver attirante plutôt que repoussante. Pas d’une façon romantique, bien évidemment. Parce que je trouvais quelqu’un que ma noirceur ne repoussait pas le moins du monde. Qui l’appréciait, même. Parce qu’elle était prête à faire tout cela pour se distraire.

J’hésitais, l’observant en silence, détaillant ses traits de nouveau détendus et souriants, dépourvu de toute malice l’espace d’un instant. Faire une croix sur mes derniers principes. Non. C’était faire une croix sur les dernières chaînes que je portais. Les liens qui m’emprisonnaient dans un passé révolu depuis des mois à présent. Pourquoi m’embarrassais-je encore de ce fardeau ? Pourquoi ne pas brûler une bonne fois pour toute les cordes qui reliaient l’ancienne Siobhan à la nouvelle ?

« Après tout… Pourquoi pas. Tu as raison, ce monde mérite de brûler. A défaut d’y mettre le feu, pourquoi ne pas apporter un peu d’enfer à Star City. »

Je me relevais après avoir vidé d’une traite mon dernier verre.

« Ma chère, m’amusais-je tout haut, allons donc se choisir un cobaye pour notre jeu de ce soir, voulez-vous ? »

Je lui tendais une main pour l’aider à se relever, plus par sympathie que parce que c’était réellement nécessaire. Elle était, après tout, aussi imbibée d’alcool que moi. La douleur était un souvenir lointain, une sensation diluée dans le brouillard qui recouvrait peu à peu nos sensations. Tout en m’activant, je commençais à préparer ma magie. Contre ma peau se formait le sceau complexe qui servirait de vaisseau. Le transférer d’une peau à l’autre ne me prendrait que quelques secondes. Presque trop facile.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 30 Nov 2019 - 17:08 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici


Solveig Mortensen
Hell Club

Personnage
Sang pour Sang - Page 2 190920100530335242

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 19/09/2019
ϟ Nombre de Messages : 89
ϟ Nombre de Messages RP : 36
ϟ Célébrité : Evan Rachel Wood
ϟ Crédits : -
ϟ Doublons : Andrea Parker, Gabrielle Tessier, Natalia Greene
ϟ Âge du Personnage : 31 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sans emploi actuellement
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : D'une taille moyenne, Solveig n'impressionne guère par sa corpulence, mais la sous-estimer serait une erreur. Son visage clair aux traits forts est percé de deux prunelles d'un bleu glacial, froid et cruel qui semble vous transpercer. Ses cheveux sont bruns et courts, mais une large mèche blanche encadre toutefois son visage.
ϟ Pouvoirs : Solveig est une nécromancienne, une combattante de la mort qui met ses services à la disposition du Hell Club. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses serviteurs est disponible ici et la liste de ses équipements est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Sang pour Sang - Page 2 190920100530335242

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 19/09/2019
ϟ Nombre de Messages : 89
ϟ Nombre de Messages RP : 36
ϟ Célébrité : Evan Rachel Wood
ϟ Crédits : -
ϟ Doublons : Andrea Parker, Gabrielle Tessier, Natalia Greene
ϟ Âge du Personnage : 31 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sans emploi actuellement
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : D'une taille moyenne, Solveig n'impressionne guère par sa corpulence, mais la sous-estimer serait une erreur. Son visage clair aux traits forts est percé de deux prunelles d'un bleu glacial, froid et cruel qui semble vous transpercer. Ses cheveux sont bruns et courts, mais une large mèche blanche encadre toutefois son visage.
ϟ Pouvoirs : Solveig est une nécromancienne, une combattante de la mort qui met ses services à la disposition du Hell Club. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses serviteurs est disponible ici et la liste de ses équipements est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Solveig souriait de voir la propension de son interlocutrice à déplorer, comme elle, que sa petite altercation avec Trinité ait été avortée, alors pourtant qu’elle était la conclusion d’un massacre abominable – même selon ses critères. Elle souriait aussi de voir la noirceur tapie dans le cœur de Siobhan et de voir combien cette dernière faisait écho à la sienne, se demanda même si elle s’en rendait compte. Elle souriait de voir combien la cruauté était grondante sous la surface placide de ce qu’était l’Irlandaise. Comme une bête sauvage en cage, qui n’attendait que de se libérer, qui n’attendait que d’exploser – ou d’éclore majestueusement, selon le point de vue.

« J’aurais pu, sans l’intervention des forces de l’ordre. Elle haussa les épaules. Je ne suis pas inquiète, je suis certaine que nos routes se recroiseront tôt ou tard. »

Trinité et elle... Ils étaient faits pour se haïr, faits pour s’affronter. Les capacités de la nécromancienne faisaient étaient un reflet abject et distordu de celles du prêtre-combattant, un affront à ses croyances et, tôt ou tard, ils seraient de nouveau en conflit. D’ailleurs, elle se l’avouait bien volontiers : celle qu’on appelle alors tisse-massacre était avide d’en découdre avec lui, de défaire ce serviteur de Dieu pour se prouver à elle-même qu’elle le pouvait et qu’elle était hors de portée de sa justice divine. Peut-être qu’elle irait de nouveau le provoquer sur son territoire pour le faire sortir de sa cachette. Peut-être qu’elle attendrait que le destin les réunisse. Mais elle ne préférait pas y penser dans l’immédiat : ce soir, elle trompait son ennui d’une toute autre manière et avait trouvé, pour cela, la compagne idéale.

Cette dernière venait d’ailleurs d’accepter de céder à la tentation malicieuse de Solveig, et de saupoudrer une soirée trop calme d’un soupçon de chaos. La Norvégienne s’en félicitait silencieusement même si elle n’aurait pas insisté si la sorcière de sang avait décidé d’en faire autrement. Elle était convaincue que chacun empruntait le chemin vers sa propre noirceur quand il en ressentait le besoin et Siobhan n’était peut-être pas encore été prête à admettre que si elle aimait faire le mal, c’était avant tout parce que ça lui procurait du plaisir. Après tout, il y avait une différence fondamentale entre les certitudes et les actes : le point de non-retour. Solveig l’avait finalement passé et ça avait été profondément libérateur. Peut-être en serait-il de même pour son interlocutrice ?

« Allons-y. » Exulta la Nécromancienne d’un air presque trop joyeux en prenant sa main.

Avant de disparaître à la suite de Siobhan, elle laissa quelques gros billets sur la table – combien exactement ? Elle n’en avait aucune idée. Assez en tout cas. Elle observa minutieusement sa compagne dessiner le complexe cercle (sceau ?) sans savoir bien pourquoi elle le dessinait sur elle-même et pas sur leur victime du soir. Bah, elle verrait bien ! De toute façon, elle était incapable de réfléchir clairement. Elle traça doucement devant les runes en marmonnant des mots de pouvoir destinés à appeler à elle le cheval psychopompe qui se matérialisa à quelques mètres au-dessus d’elles. Dans la pénombre de la ruelle, il semblait luire d’une lumière propre, éthérée et glaciale. Il se posa près d’elle en hennissant doucement et coula un regard vers la sorcière de sang.

« I kveld kjører du oss begge, lui fit-elle et il acquiesça d’un signe de tête. Je l’ai prévenu qu’il devrait nous porter toutes les deux ce soir, expliqua-t-elle à Siobhan. Après un instant, elle ajouta : accroche-toi bien à moi et ne croise son regard sous aucun prétexte, on y voit sa propre mort. Föl est un psychopompe. »

Précision utile, ou pas forcément. Sur ces mots, elle grimpa sur la selle et tendit la main à la sorcière de sang pour l’aider elle-même à s’installer. Lorsqu’elles furent certaines d’être prêtes à décoller, la Norvégienne murmura quelques mots à l’encolure de Föl et le cheval s’éleva silencieusement dans le ciel nocturne. Le vent s’engouffra dans les cheveux de la Nécromancienne, fouetta ses yeux ouverts qui scrutaient le sol à la recherche d’une victime. Elles volaient assez hauts pour ne pas être remarquées, et assez bas pour leur permettre de voir ce qui se passait dans les ruelles qu’elles surplombaient. Au bout de quelques minutes, son regard fut attiré par deux silhouettes enlacées. Des amants éperdus ? Pas vraiment. La femme essayait de se dégager de cette étreinte forcée.

« Que dis-tu de ça ? Demanda-t-elle à sa compagne en tendant le doigt. C’est déjà un animal, ça ne le changerait pas beaucoup. »

Mais c’était son sortilège, donc elle qui choisissait ses proies.

Solveig, elle, se contentait de lui donner les moyens de s’amuser un peu.
 
Revenir en haut Aller en bas



you dare oppose me mortal
In every direction, the extension is endless; the sensation of depth is overwhelming. And the darkness is immortal. Where light exists, it is pure, blazing, fierce; but light exists almost nowhere, and the blackness itself is also pure and blazing and fierce + aeairiel.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 1 Déc 2019 - 18:29 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Vilain Indépendant
Super-Vilain Indépendant

Siobhan O'Reilly
Super-Vilain Indépendant

Personnage
Bloody Mary

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 12/04/2019
ϟ Nombre de Messages : 169
ϟ Nombre de Messages RP : 129
ϟ Célébrité : Deborah Ann Woll
ϟ Crédits : Renan
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao
ϟ Âge du Personnage : 30 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Mercenaire
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • 1m80
• Cheveux roux, silhouette fine
• Cicatrices sur ses deux avant-bras
• Accent irlandais
ϟ Pouvoirs : MAITRISES MAGIQUES
• Maîtrise de la magie du sang
• Guérison (blessures légères, régénération accélérée des cellules sanguines)
• Manipulation du sang (le sien, celui des autres, changement d'état, solidification, armure de sang)
• Sceau d'intégrité mentale (protection contre les manipulations mentales)
• Sceau d'asservissement (manipulation)
• Sceau de souffrance (douleur psychique)
• Gardes de sang (zones de 4-5m de diamètre, bouclier physique résistant à 10T)
• Chaines sanguines (chaines de sang résistantes, neutralisation de la magie de la victime)
• Bras armé de Morrigan (vitesse améliorée au combat - x3 ; force augmentée à 2T)
• Etreinte mortelle (zone au sol, absorption de l'énergie vitale)

MAITRISES MARTIALES
• Maitrise de la dague
• Maitrise des épées

ARTEFACTS
• Corbeau de Morrigan (sixième sens, intuition guerrière)
• Dague sacrificielle
• Epée de sang (mobilisable à volonté, résistance 2T)
ϟ Liens Rapides :

Joueur
Bloody Mary

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 12/04/2019
ϟ Nombre de Messages : 169
ϟ Nombre de Messages RP : 129
ϟ Célébrité : Deborah Ann Woll
ϟ Crédits : Renan
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao
ϟ Âge du Personnage : 30 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Mercenaire
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • 1m80
• Cheveux roux, silhouette fine
• Cicatrices sur ses deux avant-bras
• Accent irlandais
ϟ Pouvoirs : MAITRISES MAGIQUES
• Maîtrise de la magie du sang
• Guérison (blessures légères, régénération accélérée des cellules sanguines)
• Manipulation du sang (le sien, celui des autres, changement d'état, solidification, armure de sang)
• Sceau d'intégrité mentale (protection contre les manipulations mentales)
• Sceau d'asservissement (manipulation)
• Sceau de souffrance (douleur psychique)
• Gardes de sang (zones de 4-5m de diamètre, bouclier physique résistant à 10T)
• Chaines sanguines (chaines de sang résistantes, neutralisation de la magie de la victime)
• Bras armé de Morrigan (vitesse améliorée au combat - x3 ; force augmentée à 2T)
• Etreinte mortelle (zone au sol, absorption de l'énergie vitale)

MAITRISES MARTIALES
• Maitrise de la dague
• Maitrise des épées

ARTEFACTS
• Corbeau de Morrigan (sixième sens, intuition guerrière)
• Dague sacrificielle
• Epée de sang (mobilisable à volonté, résistance 2T)
ϟ Liens Rapides :

Forcément, si la police s’en était mêlée aussi… Il était presque triste de ne pas pouvoir s’entretuer en toute quiétude. Les forces de l’ordre ne m’avaient pas trop embêtée dans mon existence car j’agissais plutôt de façon clandestine, confidentielle. J’étais, assez ironiquement, l’ombre dans la nuit qui s’en allait sévir auprès des petits rebelles d’un groupe ou d’un autre. L’ombre de la mort et sa soif inextinguible de sang.

Enfin. Là n’était pas la question : nous avions, apparemment, fort à faire. Ce qui n’empêchait pas Solveig d’être d’une correction exemplaire et de laisser une quantité non négligeable de billets derrière nous pour payer nos consommations. Je la remerciais vivement tout en sortant, inspirant l’air frais de la nuit avec une mine ravie. Malgré mes doutes, je devais l’avouer. Les instants qui se dessinaient à l’horizon m’exaltaient. Patiente, j’attendais le temps que Solveig invoque… Quelque chose. Les runes dessinées ne m’étaient que très vaguement familières, mais je ne m’en souciais guère. Assez étrangement, là où j’aurais dû être sur le qui-vive, craindre une trahison de sa part, je me sentais en confiance. Il y avait trop de résonance entre nos histoires respectives pour que je doute d’elle.

Prudente, je détournais le regard lorsqu’une créature étonnante, quoi que fort belle, se posa à nos côtés. L’équidé était clairement surnaturel - quelle découverte - mais surtout, tout à fait somptueux. Un sourire nostalgique se coula sur mes lèvres, un bref instant. J’avais eu ma propre monture - tout ce qu’il y avait de plus terrestre, toutefois - lorsque j’étais encore la gardienne du Sang du clan. Cela faisait partie du décorum. Je relevais les yeux vers la nécromancienne lorsqu’elle m’avertit d’éviter le regard de son serviteur. Bon à savoir.

Je tendis une main et me hissais souplement derrière elle, ajustant mon assiette avec la force d’une habitude cent fois entraînée dans mon enfance. Un bras passé autour de la taille de Solveig me servait à ne pas fondre vers le sol. Voler ainsi était enivrant et m’aidait tout autant à reconnecter mes neurones en vadrouille. J’inspirais et expirais profondément avant de suivre ma compagne dans son observation des âmes errantes de la ville. Lorsque son choix fut arrêté, un rictus mauvais étira mes lèvres. Je détestais ce genre d’hommes pour ce qu’ils représentaient autant que pour leur individualité propre. Le transformer en animal enragé ne serait pas pour me déplaire.

« Ce serait parfait. Föl pourrait se poser ici, ajoutais-je en désignant la ruelle perpendiculaire - déserte, elle. »

Une fois à terre, je me laissais glisser jusqu’au sol. Mon armure vint recouvrir mon corps et surtout mon visage, ne laissant que l’avant-bras gauche - celui où était dessiné le sceau, prêt à agir ou presque - dénudé. Je m’approchais sans vraiment m’annoncer, levant une main pour accompagner les chaînes faites du propre sang de ma victime lorsqu’elles se formèrent et s’arrimèrent au sol, immobilisant ses bras en arrière et libérant sa proie. La femme piailla, effrayée, sans doute, par ce nouveau revers. Lorsqu’elle se tourna vers moi, je lui fis signe de filer, impérieuse. Si elle courait assez vite, elle éviterait peut être de se faire dévorer par ce monstre.

« Navrée de vous interrompre, susurrais-je d’un ton faussement aimable en m’approchant. »

Bien évidemment, le porc qu’il était ne put répondre. Je m’étais assuré de le baillonner, usant de ma magie une fois de plus pour ce faire. Aucune résistance de sa part, quoi qu’il se débattait vigoureusement dans ses entraves. Je passais dans son dos, récupérant mon athamé pour dénuder son dos d’un geste vif. La pointe de mes doigts gelés vint s’appuyer contre sa peau le temps que je fasse glisser le sceau parfaitement formé de ma peau à la sienne. En même temps que j’y mêlais son sang à lui, après l’avoir coupé de ma lame. J’aurais pu appeler le liquide grâce au pouvoir, mais il était plus amusant de l’entendre couiner dans son baillon.

« Tu es prête à déguerpir ? Il va chercher une proie rapidement, après ça. »

J’attendis confirmation avant d’articuler doucement, en gaélique, les formules liant le schéma à son essence, celles qui lui voleraient sa raison pour la remplacer par la cruelle maîtresse que serait la soif… Et que je savais être tout autant. Il fut presque trop facile de procéder. Je reculais d’un pas tandis qu’il tombait à genoux, se secouant de plus belle dans ses chaînes. Puis m’esquivais jusqu’à Solveig, ordonnant d’une voix aussi douce qu’elle était gelée :

« Tu as quartier libre ce soir, dis-je à l’homme, dont les yeux étaient d’ores et déjà voilés, les pupilles dilatées. Il se débattait pour de bien différentes raisons à présent. Mais tu n’attaqueras pas cette femme. A aucun moment. »

Un grondement me répondit tandis que je grimpais de nouveau à cheval. Ma main s’ouvrit et les entraves comme le baillon disparurent, retournant à leur état d’origine : un peu d’hémoglobine et rien de plus. L’homme dont j’ignorais jusqu’au nom se précipita aussitôt vers nous, mais je n’eus qu’à claquer ma langue contre mon palais et à le toiser pour qu’il interrompe sa charge. Avec un grognement de frustration, il fit demi-tour vers la rue passante la plus proche.

« Il n’y a plus qu’à profiter, glissais-je à l’oreille de Solveig. »

Et je comptais bien m’y employer.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 8 Déc 2019 - 19:58 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici


Solveig Mortensen
Hell Club

Personnage
Sang pour Sang - Page 2 190920100530335242

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 19/09/2019
ϟ Nombre de Messages : 89
ϟ Nombre de Messages RP : 36
ϟ Célébrité : Evan Rachel Wood
ϟ Crédits : -
ϟ Doublons : Andrea Parker, Gabrielle Tessier, Natalia Greene
ϟ Âge du Personnage : 31 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sans emploi actuellement
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : D'une taille moyenne, Solveig n'impressionne guère par sa corpulence, mais la sous-estimer serait une erreur. Son visage clair aux traits forts est percé de deux prunelles d'un bleu glacial, froid et cruel qui semble vous transpercer. Ses cheveux sont bruns et courts, mais une large mèche blanche encadre toutefois son visage.
ϟ Pouvoirs : Solveig est une nécromancienne, une combattante de la mort qui met ses services à la disposition du Hell Club. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses serviteurs est disponible ici et la liste de ses équipements est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Sang pour Sang - Page 2 190920100530335242

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 19/09/2019
ϟ Nombre de Messages : 89
ϟ Nombre de Messages RP : 36
ϟ Célébrité : Evan Rachel Wood
ϟ Crédits : -
ϟ Doublons : Andrea Parker, Gabrielle Tessier, Natalia Greene
ϟ Âge du Personnage : 31 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sans emploi actuellement
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : D'une taille moyenne, Solveig n'impressionne guère par sa corpulence, mais la sous-estimer serait une erreur. Son visage clair aux traits forts est percé de deux prunelles d'un bleu glacial, froid et cruel qui semble vous transpercer. Ses cheveux sont bruns et courts, mais une large mèche blanche encadre toutefois son visage.
ϟ Pouvoirs : Solveig est une nécromancienne, une combattante de la mort qui met ses services à la disposition du Hell Club. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses serviteurs est disponible ici et la liste de ses équipements est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
À la demande de sa camarade, Solveig avait doucement tiré sur la bride de sa monture spectrale pour la pousser à piquer vers le sol, fendant la brume haute pour venir flotter à quelques centimètres au-dessus du sol. Silencieusement, les sorcières s’étaient approchées de l’objet de leur convoitise, en ce moment-même occupé à violenter le propre objet de sa convoitise, qui se débattait comme une diablesse pour s’arracher à son étreinte – en vain. La nécromancienne avait claqué la langue d’un air désapprobateur et secoua sa tignasse blonde ; À quelques mètres de là, une femme était en train de se faire agresser, au vu et su de tous, et dans l’indifférence générale. Mais pas la leur. On aurait pu croire que la scène laissait la Norvégienne de marbre – ce qui n’était pas faux au demeurant, puisqu’elle ne s’en émouvait pas – mais cela ne l’aurait pas empêché d’intervenir si elle en avait eu envie. Pour faire payer, cela allait sans dire et non pour sauver. Pour cette femme dont la peau était mise à nue impudiquement, c’était probablement du pareil au même mais pas pour elle. Elle y voyait une singulière et délectable différence.

Les cris étouffés de la victime cessèrent un instant lorsque sa compagne du soir décida qu’il était temps pour elle de sortir de l’ombre. Penchée sur l’encolure de Föl qui renâclait, Solveig observait la scène avec attention depuis le coin de la ruelle. Plongée dans la pénombre, il était sans doute à peine possible de voir que quelqu’un – et à fortiori un cheval – se tenait là mais elle, elle avait tout loisir de scruter. La sorcière de sang, qui avait revêtu son armure d’hémoglobine, s’était avancée au-devant de l’abominable duo et, sans laisser la moindre chance à sa proie de s’en sortir, l’avait enchaîné à sa volonté. La femme qu’il tenait entre ses serres s’était envolée dès qu’elle en avait eu l’occasion et Solveig ne pouvait guère la blâmer. Peut-être aurait-elle le temps de mettre assez de distance entre elle et eux d’ici que son agresseur se soit transformé en monstre assoiffé de sang... En tout cas, elle n’avait pas l’air soucieuse de savoir ce qu’il adviendrait de lui entre les mains de son mystérieux ange gardien. Et finalement, peut-être valait mieux qu’il en soit ainsi.

Solveig, après avoir confirmé qu’elle était prête à prendre son envol dès qu’elle en aurait le signal, observa avec attention le rituel. Quelques mots lui parvinrent et, quoiqu’elle parvienne à identifier la langue et que celle-ci lui semble familière, ne comprit pas quelles incantations étaient prononcées. Voilà encore une chose dont elle pourrait discuter avec sa camarade ; De ce qui rapprochait leurs racines gaéliques et nordiques, de ces langues aux origines communes qui soutenaient leurs magies respectives. Voilà qui donnait à réfléchir, qui donnait à rechercher, qui piquait sa curiosité. Elle balaya ses réflexions ; L’homme céda finalement à l’influence grandissante de Siobhan sur son esprit et sa compagne s’en trouva fort ravie, en ce que cela leur promettait de passer une soirée des plus amusante. L’excitation pulsait dans ses veines.

Elle n’eut guère de besoin d’aider l’Irlandaise pour que celle-ci retrouve sa place sur la selle cartilagineuse qui formait leur assise sur le dos de la monture psychopompe, et Solveig n’eut guère besoin d’une invitation pour décoller et s’éloigner de la ruelle, alors qu’elle voyait l’homme devenu bête tourner son regard injecté de sang vers elles. Il semblait effectivement prêt à leur sauter à la gorge, mais en moins d’un battement de cil et sur une invitation équivoque de la sorcière de sang, la bête avait fait demi-tour pour se diriger vers les rues plus bondées de la ville. Magnifique... Songea Solveig en s’élançant à sa suite après s’être assurée que Siobhan était correctement installée. Comme toujours, elle s’assurait d’être à une hauteur suffisante pour qu’on ne les voit pas, mais de se maintenir à assez basse altitude pour ne rien manquer du spectacle.

Elles le suivirent quelques minutes, l’observant de loin déboucher sur une rue où, à défaut d’avoir une proie en vue, il resta quelques instants sans trop savoir où se diriger. Mu par une impulsion invisible, il choisit finalement de prendre à droite à l’intersection.

« Comment choisit-il où aller ? Demanda aussitôt la nécromancienne à sa compagne. A-t-il un instinct qui le pousse à aller vers l’endroit le plus peuplé ou c’est quelque chose de plus concret, comme un odorat ou une ouïe sur-développée ? »

La question était sincère. Cette magie était puissante et elle lui était inconnue donc, de fait, elle attisait sa curiosité. Föl suivait toujours l’homme-monstre, dont les mouvements et la démarche n’avaient plus rien d’humains. Elles le suivirent jusqu’à observer, un peu plus loin dans la rue qu’il parcourait, un groupe de passants qui avançait dans leur direction. Aussitôt, le monstre pressa le pas. Des exclamations leur parvinrent, des éclats de voix, des rires... Ils étaient jeunes de toute évidence. Jeunes et insouciants du fléau qui fonçait sur eux à l’allure d’un cheval au galop. Ils le sauraient bien assez tôt.

« Tiens, on va avoir droit à une démonstration. » Fit-elle d’un air amusé en les pointant du doigt.

Le groupe cessa sa marche en coulant un regard sur l’individu qui venait de surgir devant eux. Il y eut des doigts pointés, des éclats de voix, des mouvements de reculs. Ils comprenaient que quelque chose n’allait pas chez cet homme mais ne furent pas assez rapides à réagir ; L’enragé sauta à la gorge du premier adolescent, plongea ses dents dans sa gorge, ses doigts dans ses chairs. Le cri fut noyé dans le sang qui giclait à flots de l’artère sectionnée, qui remontait dans la gorge et étouffait sa victime. Aussitôt, ce fut la panique, ce fut le chaos. Un sourire naquit sur les lèvres de Solveig.

Tout ça ne faisait que commencer.
 
Revenir en haut Aller en bas



you dare oppose me mortal
In every direction, the extension is endless; the sensation of depth is overwhelming. And the darkness is immortal. Where light exists, it is pure, blazing, fierce; but light exists almost nowhere, and the blackness itself is also pure and blazing and fierce + aeairiel.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 26 Déc 2019 - 0:59 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Vilain Indépendant
Super-Vilain Indépendant

Siobhan O'Reilly
Super-Vilain Indépendant

Personnage
Bloody Mary

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 12/04/2019
ϟ Nombre de Messages : 169
ϟ Nombre de Messages RP : 129
ϟ Célébrité : Deborah Ann Woll
ϟ Crédits : Renan
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao
ϟ Âge du Personnage : 30 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Mercenaire
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • 1m80
• Cheveux roux, silhouette fine
• Cicatrices sur ses deux avant-bras
• Accent irlandais
ϟ Pouvoirs : MAITRISES MAGIQUES
• Maîtrise de la magie du sang
• Guérison (blessures légères, régénération accélérée des cellules sanguines)
• Manipulation du sang (le sien, celui des autres, changement d'état, solidification, armure de sang)
• Sceau d'intégrité mentale (protection contre les manipulations mentales)
• Sceau d'asservissement (manipulation)
• Sceau de souffrance (douleur psychique)
• Gardes de sang (zones de 4-5m de diamètre, bouclier physique résistant à 10T)
• Chaines sanguines (chaines de sang résistantes, neutralisation de la magie de la victime)
• Bras armé de Morrigan (vitesse améliorée au combat - x3 ; force augmentée à 2T)
• Etreinte mortelle (zone au sol, absorption de l'énergie vitale)

MAITRISES MARTIALES
• Maitrise de la dague
• Maitrise des épées

ARTEFACTS
• Corbeau de Morrigan (sixième sens, intuition guerrière)
• Dague sacrificielle
• Epée de sang (mobilisable à volonté, résistance 2T)
ϟ Liens Rapides :

Joueur
Bloody Mary

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 12/04/2019
ϟ Nombre de Messages : 169
ϟ Nombre de Messages RP : 129
ϟ Célébrité : Deborah Ann Woll
ϟ Crédits : Renan
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao
ϟ Âge du Personnage : 30 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Mercenaire
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • 1m80
• Cheveux roux, silhouette fine
• Cicatrices sur ses deux avant-bras
• Accent irlandais
ϟ Pouvoirs : MAITRISES MAGIQUES
• Maîtrise de la magie du sang
• Guérison (blessures légères, régénération accélérée des cellules sanguines)
• Manipulation du sang (le sien, celui des autres, changement d'état, solidification, armure de sang)
• Sceau d'intégrité mentale (protection contre les manipulations mentales)
• Sceau d'asservissement (manipulation)
• Sceau de souffrance (douleur psychique)
• Gardes de sang (zones de 4-5m de diamètre, bouclier physique résistant à 10T)
• Chaines sanguines (chaines de sang résistantes, neutralisation de la magie de la victime)
• Bras armé de Morrigan (vitesse améliorée au combat - x3 ; force augmentée à 2T)
• Etreinte mortelle (zone au sol, absorption de l'énergie vitale)

MAITRISES MARTIALES
• Maitrise de la dague
• Maitrise des épées

ARTEFACTS
• Corbeau de Morrigan (sixième sens, intuition guerrière)
• Dague sacrificielle
• Epée de sang (mobilisable à volonté, résistance 2T)
ϟ Liens Rapides :

J’aurais sans doute apprécié, fût un temps, de jouir un peu moins de la situation. Il y a des années, la souffrance d’autrui, la mort et le sang n’étaient qu’autant de moyens d’arriver à une fin. Il n’y avait rien de passionnel dans les crimes que j’avais pu commettre. Ou bien m’étais-je alors menti ? Alors que la monture de Solveig reprenait de l’altitude, je me le demandais. Car commander à cet homme qui n’en méritait plus qu’à peine le nom - s’il l’avait jamais fait - je me sentais plus puissante que jamais. Farouche et fière, sans limites, libérée enfin des chaînes des lois humaines et des remords. Pourtant, je n’avais rien fait de bien compliqué. Il n’avait été qu’un agneau tombant sous les crocs du loup, pour moi. Peut-être était-cela qui était si exaltant : affirmer à la face du monde que je prenais ma place de prédateur. Celle qui me revenait de droit, acquise à la force de mes doigts et de ma magie.

Tout comme ma compagne, je suivais attentivement des yeux notre petit jouet de ce soir. J’avais l’impression de goûter sur ma langue sa soif inextinguible, de sentir dans mes propres veines, sous mon crâne, la violence qui sommeillait en lui, prête à surgir d’une seconde à l’autre. A sa question, alors qu’il bifurquait après une brève hésitation, je reportais mon attention vers Solveig.

« Ses sens sont au dessus de la norme. Ils le guident vers ce qu’il cherche si désespérément, expliquais-je doucement. »

C’était l’instinct, en un sens, qui orientait ses pas. Le sortilège effaçait l’homme pour ne laisser que l’envie, le désir cruel pour le sang. Comme un animal affamé, la créature qui en résultait laissait ses sens prendre le dessus, le mener à ce qui le sustenterait. Ceux qui le sustenteraient, plutôt, songeais-je avec un léger sourire.

J’inspirais et expirais avec calme, malgré mes poings serrés et mes muscles tendus par cette attente fébrile qui était la mienne. Si j’avais fermé les yeux, j’aurais pu dépeindre la scène qui se jouait dans la rue, plus bas. Décrire la fièvre subite qui s’emparait de l’homme, du monstre, alors que les bruits des voix juvéniles de quelques passants lui parvenaient, en même temps que le son du fluide dans le secret de leurs vaisseaux gorgés de vie. L’accélération de la bête, la surprise des innocents moutons qui venaient de croiser le chemin du loup. Les cris et la peur.

Mais mes paupières restaient levées, mes prunelles ne perdant pas une miette du spectacle. Il y avait quelque chose de beau à voir un être humain débarrassé des limites de sa condition sauter ainsi à la gorge d’un de ses congénères, y enfouir ses dents, se gorger du sang jaillissant d’une carotide presque arrachée d’un geste. Il y avait quelque chose de grandiose dans le chaos qui en découlait. Les autres prirent la fuite, ou tentèrent de la prendre à tout le moins. Hors de son cocon de chair, le sang refroidissait si vite, bien trop vite pour le monstre qui ne s’abreuverait que d’un liquide encore chaud.

Une autre fut rattrapée en quelques enjambées puissantes, massacrée à son tour, tandis que l’un des fuyards décrochait son téléphone, hurlant des indications sans queue ni tête, dictées par sa terreur. Je secouais la tête. Je ne voulais pas des secours, pas si vite, pas si tôt. J’étais trop haut pour pouvoir lui lancer quelque sort que ce soit, mais mon sang serait toujours ma meilleure arme. Une partie de mon armure devint indépendante, fut façonnée en une pointe acérée que je lançais à l’aide de mon pouvoir autant que de ma main vers la gorge de l’importun.

« Il serait dommage que l’alerte soit donnée trop vite, minaudais-je à l’attention de Solveig. La nuit ne fait que commencer, après tout. »

Et les autres viendraient bien assez tôt, car la bête, après s’être rassasiée de ses victimes, continuait tout droit vers une artère bien plus passante. Malgré l’heure tardive, les âmes la parcourant étaient bien plus nombreuses. Un festin de roi pour un homme comme le mien. Mais un risque aussi : celui de voir un humain plus puissant que les autres le mater. Dénué de raison, mon jouet ne saurait jamais s’arrêter à temps, fuir pour ne pas périr. A moi de guetter ce qu’il en était. A moi, peut-être, de transférer le sceau à quelqu’un d’autre lorsque le premier serait coincé. Oh, il serait si amusant de voir le meurtrier réaliser sa faute, sentir le goût de ses pairs dans sa bouche. Je pouffais de rire au moment où le monstre fit irruption dans l’avenue. Couvert de sang autant que de chair, il ne s’arrêta pas à un instant avant d’attraper une malheureuse qui ne s’était pas écartée assez rapidement pour la saigner à son tour.

Quelques secondes s’étirèrent, invoquant un bien étrange silence autour de la créature. Le calme avant la tempête, songeais-je, amusée de voir tout à coup chacun s’animer et détaler ventre à terre, galvanisée par les cris qui exprimaient la plus intense panique. Mes yeux parcouraient pourtant la foule, guettant sur les visages, ou plutôt les corps, un élan d’héroïsme mal placé.

« A nous maintenant de préserver notre jouet, ma chère. »
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 28 Déc 2019 - 18:39 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici


Solveig Mortensen
Hell Club

Personnage
Sang pour Sang - Page 2 190920100530335242

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 19/09/2019
ϟ Nombre de Messages : 89
ϟ Nombre de Messages RP : 36
ϟ Célébrité : Evan Rachel Wood
ϟ Crédits : -
ϟ Doublons : Andrea Parker, Gabrielle Tessier, Natalia Greene
ϟ Âge du Personnage : 31 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sans emploi actuellement
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : D'une taille moyenne, Solveig n'impressionne guère par sa corpulence, mais la sous-estimer serait une erreur. Son visage clair aux traits forts est percé de deux prunelles d'un bleu glacial, froid et cruel qui semble vous transpercer. Ses cheveux sont bruns et courts, mais une large mèche blanche encadre toutefois son visage.
ϟ Pouvoirs : Solveig est une nécromancienne, une combattante de la mort qui met ses services à la disposition du Hell Club. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses serviteurs est disponible ici et la liste de ses équipements est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Sang pour Sang - Page 2 190920100530335242

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 19/09/2019
ϟ Nombre de Messages : 89
ϟ Nombre de Messages RP : 36
ϟ Célébrité : Evan Rachel Wood
ϟ Crédits : -
ϟ Doublons : Andrea Parker, Gabrielle Tessier, Natalia Greene
ϟ Âge du Personnage : 31 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sans emploi actuellement
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : D'une taille moyenne, Solveig n'impressionne guère par sa corpulence, mais la sous-estimer serait une erreur. Son visage clair aux traits forts est percé de deux prunelles d'un bleu glacial, froid et cruel qui semble vous transpercer. Ses cheveux sont bruns et courts, mais une large mèche blanche encadre toutefois son visage.
ϟ Pouvoirs : Solveig est une nécromancienne, une combattante de la mort qui met ses services à la disposition du Hell Club. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses serviteurs est disponible ici et la liste de ses équipements est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Solveig nota consciencieusement les informations que daignait lui apporter sa compagne. C’était intéressant à savoir, qu’elle soit amenée un jour à y faire face ou qu’elle utilise ces données pour créer elle-même des monstres assoiffés de sang. La nécromancienne aimait apprendre, faire évoluer son art ; Un outil, du temps où elle servait la Moisson, un loisir maintenant qu’elle ne répondait qu’à elle-même. Un léger soupir, à peine plus qu’un souffle, vint couronner le regret de s’être volontairement éloignée d’Anton Faust ; Il aurait probablement aimé ce qu’elle était devenue, affranchie de ses devoirs stupides envers sa propre humanité, curieuse, et elle aurait sans aucun doute trouvé chez lui un interlocuteur privilégié. Bah ! Peut-être se rapprocherait-elle de lui, un jour ou l’autre, elle n’était pas encore décidée mais avait le temps de s’intéresser à la question. Après tout, avait mis ses talents au service du Hell Club lui aussi... Ce n’était qu’une question de temps avant que leurs chemins ne se croisent à nouveau.

Ses yeux alertes fendaient la brume pour fixer la créature qui continuait son massacre. Silencieusement, la nécromancienne guidait sa monture spectrale au-dessus des toits de la ville, essayant chaque fois d’offrir à sa compagne la meilleure vue et la meilleure protection. Vu d’en eux, le carnage était sublime ; La bête lâchée dans les rues, guidées simplement par ses instincts, ses désirs, ses besoins. La bête qui grognait, souffrait du manque que lui procurait l’absence de sang chaud dans sa gorge, qui s’élançait avec toute la fureur d’une humanité refoulée à la gorge de tous les passants, attaquant sans distinction les hommes et les femmes. Le sol était rouge, les murs étaient rouges, la scène abominable était rouge. Les cris d’horreur et de douleur leur parvenaient, les borborygmes de ceux qui n’avaient pas encore succombé et se vidaient de leur sang sur le parvis des maisons alignées proprement le long de l’artère principale.

Un voisinage admirable, peint dans le sang des innocents. Une lance fusa près de son oreille.

« Joli tir, nota-t-elle en haussant un sourcil. Très joli tir. »

Föl renâcla et Solveig flatta son encolure pour le calmer. Sa compagne, désireuse de mettre fin à une vaine tentative d’appeler les secours, avait percé la gorge de l’un des passants avec une dextérité qui laissait rêveur, surtout à cette distance. Mettant de côté que Siobhan était une combattante exceptionnelle – ce que la nécromancienne savait déjà – Solveig se posa sur l’un des toits qui bordaient les lieux de la boucherie et parcourut la foule des yeux à la recherche d’une victime. Son patient zéro. Lorsqu’elle en repéra un, bien au centre d’un attroupement qui s’était formé, elle concentra son attention sur lui et leva sa main gantée de noir. Entre ses lèvres pâles, les mots de pouvoir coulèrent en vieux norrois tandis que sa main traçait agilement les runes qui accompagnaient l’incantation. Elles s’illuminèrent brièvement dans le ciel avant de disparaître, porteuses d’une énergie impie qui frappa sa cible de plein fouet.

Les charognards mordirent la chair sans ménagement, contaminant irrémédiablement la victime. L’homme, d’âge mûr, se plia en deux sous le coup de la douleur et aussitôt, chez ceux qui pensaient s’être réfugiés loin du monstre, ce fut la panique. Le malade devint livide, crispant ses mains sur sa gorge serrée qui l’empêchait de respirer, raclant la peau de ses ongles comme si mettre sa chair à vif lui permettrait de quérir un peu d’air frais. La fièvre enflamma ses chairs, augmentant drastiquement sa température corporelle et il entreprit de se déshabiller... Trop tard, car l’infection venait d’atteindre ses intestins et il se vidait de partout, de cette bile mêlée de pus et mêlée de sang. Ses fluides contaminaient ceux qui s’étaient approchés de lui, qui sombrèrent peu à peu dans le même état fiévreux et délirant. En quelques minutes, son patient zéro était mort et avait contaminé une dizaine d’autres personnes. Qui elles-mêmes mourraient en contaminant, chacune, une dizaine d’autres personnes.

« Voilà qui devrait les occuper un moment. » Constata-t-elle, satisfaite.

Elle serra la bride de Föl qui prit de l’altitude, survolant le monstre qui s’était frayé un passage au milieu du chaos engendré par son petit sortilège. Malheureusement le répit fut de courte durée et il ne fallut que quelques minutes pour que la confusion n’attire l’attention de quelques citoyens trop zélés. Ou tout du moins d’un citoyen. Solveig plissa les yeux ; Alors que la foule s’efforçait de s’éloigner de leur créature, un individu, seul, avait choisi de faire face. Était-il simplement suicidaire ou avait-il tout de même hérité de quelques capacités ?

« Approchons-nous. » Décréta la Norvégienne en joignant le geste à la parole.

Lancer de dé : dé de rencontre héroïque.

Une très jeune femme faisait face à leur bête à visage d’homme. Belle, svelte et menue, Solveig ne l’avait jamais vue auparavant mais, à la manière dont elle était accoutrée, il ne faisait aucun doute qu’elle se considérait comme une héroïne en devenir. Malheureusement pour elle. La nécromancienne considéra un instant leur adversaire, avisa que les renforts n’arrivaient pas pour le moment et se tourna finalement à demi vers sa compagne.

« Sa tête ne me dit rien, ça doit être une acolyte. Tu veux intervenir ou on le laisse s’amuser ? »
 
Revenir en haut Aller en bas



you dare oppose me mortal
In every direction, the extension is endless; the sensation of depth is overwhelming. And the darkness is immortal. Where light exists, it is pure, blazing, fierce; but light exists almost nowhere, and the blackness itself is also pure and blazing and fierce + aeairiel.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 28 Déc 2019 - 18:39 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Âge : 7
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 4849
ϟ Nombre de Messages RP : 4450
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Âge : 7
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 4849
ϟ Nombre de Messages RP : 4450
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Solveig Mortensen' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


'Rencontre Héroïque' :
Sang pour Sang - Page 2 Acolyte-heros
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 28 Déc 2019 - 21:35 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Vilain Indépendant
Super-Vilain Indépendant

Siobhan O'Reilly
Super-Vilain Indépendant

Personnage
Bloody Mary

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 12/04/2019
ϟ Nombre de Messages : 169
ϟ Nombre de Messages RP : 129
ϟ Célébrité : Deborah Ann Woll
ϟ Crédits : Renan
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao
ϟ Âge du Personnage : 30 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Mercenaire
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • 1m80
• Cheveux roux, silhouette fine
• Cicatrices sur ses deux avant-bras
• Accent irlandais
ϟ Pouvoirs : MAITRISES MAGIQUES
• Maîtrise de la magie du sang
• Guérison (blessures légères, régénération accélérée des cellules sanguines)
• Manipulation du sang (le sien, celui des autres, changement d'état, solidification, armure de sang)
• Sceau d'intégrité mentale (protection contre les manipulations mentales)
• Sceau d'asservissement (manipulation)
• Sceau de souffrance (douleur psychique)
• Gardes de sang (zones de 4-5m de diamètre, bouclier physique résistant à 10T)
• Chaines sanguines (chaines de sang résistantes, neutralisation de la magie de la victime)
• Bras armé de Morrigan (vitesse améliorée au combat - x3 ; force augmentée à 2T)
• Etreinte mortelle (zone au sol, absorption de l'énergie vitale)

MAITRISES MARTIALES
• Maitrise de la dague
• Maitrise des épées

ARTEFACTS
• Corbeau de Morrigan (sixième sens, intuition guerrière)
• Dague sacrificielle
• Epée de sang (mobilisable à volonté, résistance 2T)
ϟ Liens Rapides :

Joueur
Bloody Mary

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 12/04/2019
ϟ Nombre de Messages : 169
ϟ Nombre de Messages RP : 129
ϟ Célébrité : Deborah Ann Woll
ϟ Crédits : Renan
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao
ϟ Âge du Personnage : 30 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Mercenaire
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • 1m80
• Cheveux roux, silhouette fine
• Cicatrices sur ses deux avant-bras
• Accent irlandais
ϟ Pouvoirs : MAITRISES MAGIQUES
• Maîtrise de la magie du sang
• Guérison (blessures légères, régénération accélérée des cellules sanguines)
• Manipulation du sang (le sien, celui des autres, changement d'état, solidification, armure de sang)
• Sceau d'intégrité mentale (protection contre les manipulations mentales)
• Sceau d'asservissement (manipulation)
• Sceau de souffrance (douleur psychique)
• Gardes de sang (zones de 4-5m de diamètre, bouclier physique résistant à 10T)
• Chaines sanguines (chaines de sang résistantes, neutralisation de la magie de la victime)
• Bras armé de Morrigan (vitesse améliorée au combat - x3 ; force augmentée à 2T)
• Etreinte mortelle (zone au sol, absorption de l'énergie vitale)

MAITRISES MARTIALES
• Maitrise de la dague
• Maitrise des épées

ARTEFACTS
• Corbeau de Morrigan (sixième sens, intuition guerrière)
• Dague sacrificielle
• Epée de sang (mobilisable à volonté, résistance 2T)
ϟ Liens Rapides :

Joli tir. Je souris, haussant les épaules avant de me rappeler qu’elle ne me verra pas nécessairement.

« Merci, lâchais-je d’une voix légère. »

Non pas que j’ai besoin de ses compliments, mais ils étaient toujours bons à prendre, après tout. Je n’allais certainement pas m’en plaindre où les rejeter. Il fallait admettre que le spectacle avait quelque chose de savoureux et que j’avais fait preuve de dextérité lorsque j’avais fichée ma lance de sang dans la gorge d’un homme désireux d’appeler à l’aide. Cette nuit, nous étions leurs maîtresses, avides de souffrances autant que de chaos. Ils ne feraient rien sans notre permission expressément donnée.

Solveig poussa sa monture à se poser sur l’un des toits qui entouraient le théâtre des évènements. Silencieuse et attentive, je ne quittais pas ceux-ci des yeux, même quand ma compagne commença à invoquer l’un de ses sortilèges. Je la guettais du coin de l’oeil, mais étais plus concernée par les conséquences de sa magie que par sa réalisation. J’aurais tout le temps de l’interroger à ce sujet plus tard, non ? Avec elle, j’aurais été disposée à échanger un peu de savoir. L’une comme l’autre, nous en avions oublié la morsure de l’alcool, que mon sang évacuait d’ailleurs rapidement à l’aune d’un poison en se régénérant. La mort et la terreur faisaient d’aussi bons remèdes que la langueur appelée par les boissons qui nous avaient réconfortées après notre combat.

Touché par la magie néfaste de la nécromancienne, un homme s’affaissa soudain. Ses doigts s’étaient refermés sur sa gorge et il semblait lutter pour forcer le passage d’un peu d’air au sein de sa trachée, laborieusement. Puis ces considérations aussi s’évanouirent. Fascinée, ensorcelée à mon tour, j’observais celui qui avait été en pleine santé quelques instants auparavant sombrer dans une maladie aussi répugnante pour eux qu’elle me semblait exquise. D’autant que d’autres étaient contaminés à leur tour.

« C’est de toute beauté, soupirais-je. »

Il fallait vraiment que je trouve le moyen de répandre la frénésie de sang par le biais de la salive de mon serviteur. S’ils pouvaient se faire plus nombreux à chaque baiser de leurs dents anormalement acérées… Ô, comme le spectacle serait exaltant.

Je fus tirée de mes pensées et des esquisses de sortilèges que je tissais en esprit par la remarque de Solveig. Je reportais mon attention sur la ruelle. Une femme, jeune, inconsidérée, aussi. Son visage était apparemment aussi inconnu pour ma compagne qu’il l’était pour moi. Je voyais une petite empêcheuse de tourner en rond. Aurais-je été seule, sans l’influence amusante mais peut-être un peu toxique pour le peu de moralité que j’avais jusque là réussi à sauvegarder, je l’aurais tué rapidement et proprement. J’hésitais. Si elle n’était pas protégée par la magie, il m’aurait suffi d’une inspiration pour la tuer. Si elle l’était, j’aurais pu me trouver à ses côtés, l’épée fichée entre ses côtes, avant même qu’elle ne puisse cligner de l’oeil. Prendre la vie d’une autre, même à l’aube de son existence, ne me ferait pas ciller. J’avais juste un peu plus de mal à trancher : avais-je envie de jouer ?

« Montre-moi… Montre-moi comment tu jouerais avec elle ? »

C'était une demande faite par curiosité. Née d'une volonté de mieux connaître cette nécromancienne sanguinaire que je côtoyais ce soir. Une pensée impérieuse à mon ersatz de vampire suffit à l’envoyer jouer plus loin. La petite héroïne en herbe s’apprêtait à le suivre. Mais elle rencontrerait bientôt l’origine de ce mal mystérieux qui peignait de carmin les rues de la ville.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 2 Jan 2020 - 19:40 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici


Solveig Mortensen
Hell Club

Personnage
Sang pour Sang - Page 2 190920100530335242

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 19/09/2019
ϟ Nombre de Messages : 89
ϟ Nombre de Messages RP : 36
ϟ Célébrité : Evan Rachel Wood
ϟ Crédits : -
ϟ Doublons : Andrea Parker, Gabrielle Tessier, Natalia Greene
ϟ Âge du Personnage : 31 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sans emploi actuellement
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : D'une taille moyenne, Solveig n'impressionne guère par sa corpulence, mais la sous-estimer serait une erreur. Son visage clair aux traits forts est percé de deux prunelles d'un bleu glacial, froid et cruel qui semble vous transpercer. Ses cheveux sont bruns et courts, mais une large mèche blanche encadre toutefois son visage.
ϟ Pouvoirs : Solveig est une nécromancienne, une combattante de la mort qui met ses services à la disposition du Hell Club. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses serviteurs est disponible ici et la liste de ses équipements est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Sang pour Sang - Page 2 190920100530335242

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 19/09/2019
ϟ Nombre de Messages : 89
ϟ Nombre de Messages RP : 36
ϟ Célébrité : Evan Rachel Wood
ϟ Crédits : -
ϟ Doublons : Andrea Parker, Gabrielle Tessier, Natalia Greene
ϟ Âge du Personnage : 31 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sans emploi actuellement
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : D'une taille moyenne, Solveig n'impressionne guère par sa corpulence, mais la sous-estimer serait une erreur. Son visage clair aux traits forts est percé de deux prunelles d'un bleu glacial, froid et cruel qui semble vous transpercer. Ses cheveux sont bruns et courts, mais une large mèche blanche encadre toutefois son visage.
ϟ Pouvoirs : Solveig est une nécromancienne, une combattante de la mort qui met ses services à la disposition du Hell Club. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses serviteurs est disponible ici et la liste de ses équipements est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Le soupir de la sorcière arracha un sourire satisfait à la nécromancienne, le regard toujours rivé sur le spectacle abominable de son épidémie qui se répandait dans la foule comme une traînée de poudre. Elle pouvait presque voire le spectre de la Mort passer au-dessus des badauds, faucher leur vie sur un caprice de la Norvégienne. Que n’avait-elle son glas pour pouvoir s’emparer de leurs âmes ! Elle soupira toutefois silencieusement ; Au vu de l’heure tardive, ses victimes finiraient par mourir plus rapidement que ce qu’elle ne contaminerait de passants et sa pandémie s’éteindrait d’elle-même, ne laissant dans l’esprit des survivants qu’un effroi et des séquelles délétères. Sa peste était encore imparfaite, mais Solveig l’affectionnait tout de même en ce qu’elle était prometteuse et en ce qu’elle serait dévastatrice une fois ses recherches abouties. En attendant il faudrait s’en contenter. Toujours est-il que rares étaient ceux qui savaient apprécier sa magie à sa juste valeur, même si Anton y avait montré un vif intérêt dans le temps où les besoins de la Moisson coïncidait avec les siens. Dans une autre vie. Elle n’aurait pas cru trouver quelqu’un d’autre qui y soit sensible, mais fut ravie de constater que sa compagne jetait sur son art un regard tout à fait indulgent et cela lui plaisait.

Le regard de la nécromancienne se posa de nouveau sur l’héroïne, à l’instant où sa compagne lui intimait de s’occuper d’elle. Elle haussa un sourcil circonspect avant d’arriver à l’évidence : pourquoi pas ? Un sourire amusé ourla sa lippe lorsqu’elle lui souffla : « À vos ordres. » Rabattant sa capuche sur ses traits, Solveig intima à sa monture psychopompe de descendre au plus près du sol, où elle put mettre pied à terre laissant ainsi les rênes à Siobhan. Cette dernière avait ordonné à sa créature de se détourner d’elles, ce que l’héroïne en herbe aperçut avant qu’elle ne remarque la silhouette sombre qui s’avançait vers elle. De sa présence écrasante, Solveig coupa net les élans héroïques de l’acolyte zélée qui avait fait un mouvement pour s’élancer après le monstre sanguinaire. Elle se retourna prudemment.

« Qui êtes-vous ? Demanda la jeune femme en coulant sur elle un regard méfiant.
Tu n’as pas à le savoir. »

Le ton était glacial, impérieux. La nécromancienne fit tourner sa lame dans sa main, celle-ci se mua, adopta la forme d’une imposante hache de guerre, qu’il semblait inconcevable qu’elle puisse manier. Mais Tourment était fait d’un métal organique, léger et solide, puisé au plus profond de l’horreur des secrets nécromantiques et de la sorcellerie. Tourment était avide de ce sang innocent, avide de plonger ses rhizomes métalliques au cœur des chairs d’une toute jeune femme, presque encore une enfant. Elle avait envie de se gorger de son sang chaud. Et Solveig, qui sentait l’arme frémir sous ses mains, était désireuse de lui offrir ce festin.

« C’est vous qui avez créé ce monstre ? Demanda-t-elle d’une inflexion où pointait une colère sourde. Face au mutisme de Solveig, l’acolyte ajouta : donc si je vous arrête, ça l’arrête aussi. Bien. »

Les poings de la jeune femme s’illuminèrent d’une énergie qu’elle n’identifia pas, mais qui n’était guère effrayante. Pauvre enfant, songea la Norvégienne. Si pleine de promesses, de certitudes et d’espoirs qu’elle allait briser. Lui laisserait-elle la vie ? Peut-être, si ça lui permettait de constater l’ampleur de son échec. Ou peut-être qu’elle lui accorderait le privilège de la mort. Pas une de celle qui était rapide toute fois car, malheureusement pour la jeune héroïne, sa compagne à la crinière flamboyante avait décrété que la nécromancienne devait jouer avec elle. Or, depuis son retour d’entre les morts, Solveig avait une façon bien à elle de s’amuser, qui était rarement partagée par ses victimes.

La jeune héroïne s’élança vers elle, assénant à la nécromancienne une pluie de coups que cette dernière esquiva sans trop de mal ; Malheureusement pour elle, Solveig n’était pas simplement une mystique, c’était aussi une combattante émérite même si elle se distinguait particulièrement dans le maniement des armes blanches. Mais même si elle était entraînée, cela se voyait, et que la Norvégienne sentait la chaleur de ses poings l’effleurer de temps à autre, elle était encore trop hésitante, trop candide. Elle craignait de faire mal et ses coups, en réponse, étaient lents et prévisibles. Si c’était tout ce qu’elle avait à offrir, c’était bien triste pour elle et la nécromancienne, qui ne prenait même pas la peine de contre-attaquer, en aurait presque eu pitié. Pour mettre fin à leur valse ridicule, elle frappa violemment le menton de son adversaire de la hampe de son arme. La jeune femme chancela et tomba à terre.

« Tu n’offres pas un spectacle des plus distrayants, constata froidement Solveig. Alors on va jouer à un jeu toi et moi. Je vais te poser trois questions. Si tu réponds correctement, je te laisse la vie sauve. »

Elle murmura l’incantation et traça simultanément les runes qui appelait à elle son sortilège. Aussitôt, dans sa main, apparut un cœur humain fait d’énergie nécromantique palpitant.

« Pourquoi te bats-tu ? Demanda calmement Solveig.
Parce que c’est ce qui est juste ! Rétorqua son adversaire en se redressant.
Faux. Tu aimes être puissante. »

Elle pressa l’organe magique entre ses doigts. Aussitôt, une douleur foudroyante transperça la poitrine de l’héroïne de part en part. Elle crispa ses doigts à l’emplacement de son cœur, le souffle court et l’horreur dans les yeux. La sorcière relâcha son emprise lorsqu’un passant déboucha d’une artère annexe, se précipita vers elles sûrement pour échapper au carnage qui continuait d’avoir lieu à quelques rues de là. Ce qui lui donna une idée... Levant son bras armé avec vivacité, Solveig arracha de ses épaules la tête de l’innocent et s’éclaboussa de sang frais. Elle n’avait pas bronché mais la jeune héroïne poussa un cri à fendre le cœur.

« Te serais-tu sacrifiée pour lui ? Demanda Solveig.
Pourquoi avez-vous fait ça ? Gémit-elle. Il était innocent.
Répond. Elle fit oui de la tête. De grosses larmes roulaient sur ses joues. Faux, répondit la nécromancienne. Ta vie valait plus que la sienne à yeux. Et tu as raison. »

Elle pressa le simulacre de cœur. Un sourire terrible ourla ses lèvres.
 
Revenir en haut Aller en bas



you dare oppose me mortal
In every direction, the extension is endless; the sensation of depth is overwhelming. And the darkness is immortal. Where light exists, it is pure, blazing, fierce; but light exists almost nowhere, and the blackness itself is also pure and blazing and fierce + aeairiel.

 
Sang pour Sang
 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  SuivantRevenir en haut 
Sang pour Sang - Page 2 Cadre_6Sang pour Sang - Page 2 Cadre_7_bisSang pour Sang - Page 2 Cadre_8


Sang pour Sang - Page 2 Cadre_1Sang pour Sang - Page 2 Cadre_2_bisSang pour Sang - Page 2 Cadre_3
 Sujets similaires
-
» [Pv Ay] Les sang coups de la nuit [Hentaï]
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Un peu de hentaï pour un ado de 15
» « Désolé pour hier soir d'avoir fini à l'envers, la tête dans l'cul, l'cul dans l'brouillard » [Bunsit] /!\ Hentaï
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sang pour Sang - Page 2 Cadre_6Sang pour Sang - Page 2 Cadre_7_bisSang pour Sang - Page 2 Cadre_8
Sauter vers: